Partagez | 
 

 Votre personnage dans dix ans [Inscriptions]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14644
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
942/1000  (942/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: Votre personnage dans dix ans [Inscriptions]   Sam 27 Oct - 21:57

Berrys ajoutés ! Plus que trois gains =)

Et de rien ^^

_________________
“Tout obstacle renforce la détermination. Celui qui s’est fixé un but n’en change pas.” Léonard de Vinci
“Tu dois, donc tu peux. Une volonté libre et une volonté soumise à des lois morales sont une seule et même chose.” Emmanuel Kant


Revenir en haut Aller en bas
Elimane Loyckh
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 4324
Race : Humain
Équipage : Solo

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
96/350  (96/350)
Berrys: 1.000.409.790 Berry

MessageSujet: Re: Votre personnage dans dix ans [Inscriptions]   Sam 27 Oct - 23:16

Premier?
Woooooohoooooow ^^

Nan sérieux chui content Very Happy

Je vais prendre un Nemicolopterus Wink

Merci merci
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14644
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
942/1000  (942/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: Votre personnage dans dix ans [Inscriptions]   Sam 27 Oct - 23:23

Adjugé, vendu ! T'as plus qu'à le mettre dans ta FT et à expliquer l'acquisition IRP (tu peux dire qu'il s'était perdu, éloigné d'une île préhistorique par des vents violents, ou mieux, qu'un braconnier l'a capturé)

_________________
“Tout obstacle renforce la détermination. Celui qui s’est fixé un but n’en change pas.” Léonard de Vinci
“Tu dois, donc tu peux. Une volonté libre et une volonté soumise à des lois morales sont une seule et même chose.” Emmanuel Kant


Revenir en haut Aller en bas
Elimane Loyckh
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 4324
Race : Humain
Équipage : Solo

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
96/350  (96/350)
Berrys: 1.000.409.790 Berry

MessageSujet: Re: Votre personnage dans dix ans [Inscriptions]   Sam 27 Oct - 23:39

Oui tracasse, ce sera fait!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Votre personnage dans dix ans [Inscriptions]   Lun 5 Nov - 18:23

J'suis 3ème Very Happy... Sur combien de participants Question
Moi, je prend l'argent et les RPs, on ne les voit pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Golden Hana
Vice-capitaineVice-capitaine

avatar
Messages : 672
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
66/120  (66/120)
Berrys: 4.335.000 B

MessageSujet: Re: Votre personnage dans dix ans [Inscriptions]   Lun 5 Nov - 18:24

J'aimerais bien lire ses magnifiques écrits moi aussiii =D
S'il-vous-plaît !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Votre personnage dans dix ans [Inscriptions]   Lun 5 Nov - 21:06

Pour moi ce sera l'argent aussi s'il vous plait ^^
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14644
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
942/1000  (942/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: Votre personnage dans dix ans [Inscriptions]   Lun 5 Nov - 21:10

Les RPS, se sont aux écrivains de les poster ^^ Donc je vous verse l'argent, Lolli et Flint !

_________________
“Tout obstacle renforce la détermination. Celui qui s’est fixé un but n’en change pas.” Léonard de Vinci
“Tu dois, donc tu peux. Une volonté libre et une volonté soumise à des lois morales sont une seule et même chose.” Emmanuel Kant


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Votre personnage dans dix ans [Inscriptions]   Mer 7 Nov - 17:38

veux voir !
Revenir en haut Aller en bas
Elimane Loyckh
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 4324
Race : Humain
Équipage : Solo

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
96/350  (96/350)
Berrys: 1.000.409.790 Berry

MessageSujet: Re: Votre personnage dans dix ans [Inscriptions]   Mer 7 Nov - 19:36

Je pense pas que je l'ai encore -_-'

Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14644
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
942/1000  (942/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: Votre personnage dans dix ans [Inscriptions]   Mer 7 Nov - 19:42

Bah je crois que je l'ai toujours, je vérifierais et je mettrais ça ^^

_________________
“Tout obstacle renforce la détermination. Celui qui s’est fixé un but n’en change pas.” Léonard de Vinci
“Tu dois, donc tu peux. Une volonté libre et une volonté soumise à des lois morales sont une seule et même chose.” Emmanuel Kant


Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Aurola
Sergent-chefSergent-chef

avatar
Messages : 1139
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
50/350  (50/350)
Berrys: 104.198.000 B

MessageSujet: Re: Votre personnage dans dix ans [Inscriptions]   Mer 7 Nov - 20:09

Je la met alors ~


Posé sur le rebord de la croisée, le vieux Log Pose fendu ne bougeait pas d’un pouce, son centre immobile indiquant continuellement le prochain arrêt. Au dehors, la mer, calme et paisible, miroitait les rayons de l’astre céleste qui étincelait sans perdre de sa vigueur. Les mouettes rieuses parsemaient le ciel azure en un caquètement incessant donnant vie aux alentours. Le bâtiment de guerre voguait paisiblement poussé par les doux alizés d’été, ne se préoccupant pas du bateau marchand visible au loin. L’équipage composé d’une dizaine d’hommes vaquait à ses occupations : la vigie surveillait, les canonniers se reposaient, le mousse nettoyait, le navigateur menait et le capitaine écrivait. Ce dernier d’une trentaine d’année semblait avoir participé à des milliers de batailles. Son bras gauche, disparu, lui avait été arraché par un pirate blond dont il ne se souvient plus du nom, une cicatrice fendait son torse en deux et une paralysie des cervicales jusqu’au bassin empêchait l’homme de se mouvoir à sa guise.

Ce fâcheux handicap survint comme décrit ici, dans son journal de bord → « Par une nuit noire dénuée de lune, le lieutenant-colonel Elimane naviguait en direction d’une île nommé Kapetcho. Se situant dans le nouveau monde, elle abritait un dangereux criminel à la solde du Yonkou Liga D. Tengen qui s’était enfouis d’un navire sensé l’emmener à Impel Down, la grande prison sous-marine. Il se dénommait Fuyu Misuto. Le marine et son équipage entièrement composé de soldat d’élite ne cessait depuis lors de le pourchasser mais la chance n’avait encore jamais frappé à leur porte jusqu’à ce matin, alors que l’officier supérieur buvait un thé à la taverne du coin, un journaliste s’est vanté ouvertement qu’il avait des contactes réguliers avec le criminel Misuto alias Robin’s Sea. Après un bref entretient un brin musclé entre le reporter et le soldat, ce dernier ordonna la levée rapide de l’ancre et fonça vers la destination avouée par le chroniqueur. Un peu moins d’une journée fallu au navire afin de rallier des deux lieux. Mis à pied de l’équipage au complet, cuistots compris, le jeune homme et ses subalternes s’enfoncèrent dans la jungle dense de l’île. Au bout de quelques heures, le combat était lancé, les soldats contre l’escorte nouvellement constituée par le pirate. Celui-ci, aux prises avec Loyckh maitrisait un fruit particulièrement efficaces, même contre un logia : le fruit de l’arc. (°)Caractéristique : le fruit de l’arc permet à son utilisateur de créer des arcs à flèches en la dernière substance touchée par la main gauche et d’envoyer des flèches dans la dernière matière touchée de la main droite. Les flèches apparaissent alors dès que les doigts de la main touche la corde de l’arc.(*) La substance préférée de Misuto était évidemment la lumière qu’il enrobait de haki afin d’allier rapidité à puissance et surtout afin de pouvoir toucher son adversaire. Le combat acharné ne laissait aucune place au sentiment de pitié, le Marine changeait littéralement le paysage en une vrai toundra et le flibustier explosait les quatre coins du champ de bataille sans se soucier de ses propres hommes. Après deux heures de lutte, les duellistes n’étaient toujours pas départagés. L’un avait le torse et les jambes prisent dans la glace et le givre, l’autre semblait à bout de force. Ils lancèrent tout deux leur dernière attaque au même instant, un flot givrant contre une seule et simple flèche boomerang enrobée : la glace congela entièrement le pirate qui mourut sur le coup tandis que la flèche atteignit le haut de la colonne vertébrale du marine qui mis les genoux à terre et s’effondra l’instant d’après. Les deux équipages ayant été anéanti, le seul survivant resta sur les lieux du carnage une semaine durant, inconscient sur le sol. Ce n’est qu’après avoir été recueillit par des civils venus faire une chasse au canard Flamouche, habitant seulement en ces lieux, que Loyckh pu regagner un hôpital militaire. Malheureusement pour lui, les dommages n’ayant pas été suffisamment soignés à temps, il resta paralyser du tronc dorsal.

Cela n’empêchait cependant pas Loyckh de continuer la traque des bandits et pirates. La perte de son membre par après n’est qu’un malheureux concours de circonstance, la canaille qui le lui arracha avait simplement profité d’un moment d’égarement de l’officier lors de leur combat afin de commettre cette odieuse mutilation. Bien qu’il lui ait échappé et que personne ne connaissait son nom, le militaire s’était juré de le lui faire payer. Tout ce que l’on savait de lui résidait sur le plan physique, il avait de longs cheveux blonds, mesurait dans les 1m80 et sentait des pieds. Depuis, de nombreuses personnes avaient décrit des pirates répondant à ce signalement et Loyckh fini par mettre ces recherches là de coté.

Pour l’heure, l’amiral n’avait pas la tête aux représailles, à dire vrai, il ne pensait plus trop à rien, le décor idyllique, le clapotis des vagues et les danses aériennes des mouettes l’emmenaient rêver de choses et d’autres loin de la piraterie et de la criminalité. Les temps avaient changés, le nombre de pirates avoisinait le néant. Les multiples causes peuvent se résumés en quelques unes plus importantes : des méthodes drastiques d’exterminations d’équipages nouveaux, le renforcement massif en nouvelles technologie en faveur de l’armée, les combats gigantesques entre pirates faisant de nombreuses pertes et surtout la montée en puissance de l’armée grâce, entre autres, à de grandes campagnes de recrutement ayant porté fruit. Les traversées en mers devinrent depuis lors de paisibles voyages où les hommes sirotaient différents jus de fruit et où les officiers pouvaient écrire leurs mémoires.

La plume en main devant un parchemin blanc, Loyckh n’avait aucune idée en tête, il ne savait quoi écrire. Son journal de bord regorgeait déjà d’une foule d’évènements qu’il avait pris soin de détailler au maximum. Il ne voulait pas écrire qu’il ne faisait rien ce jour là. Il posa alors la plume à coté de l’encrier qu’il bouchonna avant de faire faire demi-tour à sa chaise roulante pour se rendre ensuite sur le pont inférieur du vaisseau de ligne. Les voiles à peine déployées, le bateau croisait à peine à 5 nœuds, le navire ne souffrait d’aucun ballotage et la légère brise estompait la chaleur dégagée par le soleil. Soudain, comme si il y eut le calme avant la tempête, un monstre marin surgit au devant du bateau, le regard glacial d’où l’on pouvait apercevoir l’envie de tuer. Mais avant même que le serpent géant n’ai eu le temps de s’élancer en direction du pont supérieur, un murmure s’éleva : "Ice Ball". Une boules de glace énorme vint le frappé au flanc et le givre engloba la bête le moment d’après. Sans quitter sa chaise, l’officier venait de terrasser un roi des mers d’une seule attaque. Les pouvoirs des fruits du démon sont sans nul doute l’une des plus grandes puissances au monde, ce n’était que la confirmation de cette affirmation. Mis à part le mousse effrayé et le navigateur qui venait d’esquissé un pas de coté à la vue du monstre, personne n’avait pris la moindre attention aux évènements. Le fait est qu’ils avaient l’habitude de ce genre d’action car moins il y avait de pirates, plus les rois des mers grouillaient dans les eaux de Grand Line.

Peu de temps après, le mousse vint demander au capitaine comment il avait fait sa grande cicatrice. Celle-ci, malgré le fait que Loyckh portait une chemise, dépassait au dessus du col de la chemise et en imposait tellement qu’il était facile d’imaginer sa taille. L’amiral prit alors quelques minutes de son temps afin d’exposer son histoire aux hommes venus l’écouter. Les oiseaux marins avaient cessés tout piaillement et seul l’un d’eux s’était posé sur le mat principal, tout semblait écouter le Marine, le bruit des vagues pour unique musique de fond.

« Je n’étais alors que Colonel de la Marine. Fier de mes 23 ans, j’avais pour but de pourchasser une supernova de l’époque dénommé Kiko. Celle-ci était une femme pirate solitaire qui nous était difficile de suivre en raison du non sens de sa route ainsi qu’au fait qu’elle avait facile à se cacher, étant seul c’est d’une évidence. Mais les rapports indiquaient qu’elle allait arriver sur Shabondy, avec une prime à plus de 170 millions, c’était une criminel de choix, il me fallait donc la capturer.
Nous étions dix à sa recherche, un lieutenant, deux caporaux, six soldats réguliers et moi. Nous mîmes plus de deux jours à la trouver, on signala qu’une femme venait de tuer plusieurs hommes dans les grooves 11 et 12. Le fait est qu’elle détestait être vue nue par des hommes, mais ces derniers n’avaient pas vraiment voulu l’espionner, elle s’était tout bonnement baignée entièrement dévêtue dans un des canaux de l’archipel, à la vue de tous. Vu qu’elle n’avait rien à envier aux sirènes, elle s’est effectivement attirée les regards et boum, c’est le carnage. Arrivé sur place, elle ne nia pas les faits et fit face à nous, habillée cette fois, armée de son arc.
Ni une, ni deux, je lançais l’assaut. Avec seulement deux flèches, elle assomma mes hommes, seul mon lieutenant tenait encore debout mais titubait à chaque pas. Incroyable me dis-je sur le moment, elle n’avait pas besoin de bouger pour terrasser ses assaillants. Je pris donc la décision de l’affronter seul, je laissais au lieutenant la charge de ramener les hommes à la base ou au mieux d’appeler les renforts. S’en suivit alors un duel sans merci, elle envoyait ses flèches avec une précision et une puissance telle que je dû utiliser mon attaque la plus forte du moment : l’Ice Géant. Grâce à cette technique je pouvais contrôler un géant de glace dans lequel j’étais intégré. Ma puissance d’attaque était alors décuplée mais malgré cela, je n’avais jamais l’avantage. Ice Age, Ice Time, Ice Cross, Ice Punch, Ice Pheasant Peck, Ice Dragon,… Rien n’était assez rapide pour l’atteindre. D’un autre coté, je maniais moi aussi le haki de l’observation et j’esquivais la plupart de ses attaques. Jusqu’à ce que, surgissant de nulle part, un gars armé d’une énorme épée vint nous trancher tout les deux. Il disparu l’instant d’après, laissant choir la demoiselle et moi au sol. Les renforts arrivèrent quelques minutes plus tard et je fus soigné correctement mais le sabre ayant été enrobé de fluide, la cicatrice ne disparu pas complètement. Kiko ne succomba pas non plus mais se vit transférer à Impel Down. On m’a rapporté plus tard qu’elle n’avait jamais atteint cette destination et s’était enfouie. On me promu au grade de Contre-amiral juste après cet évènement, malgré mon rapport pourtant éloquent mettant en avant ma mauvaise gestion du personnel militaire mis à ma disposition ainsi que les pertes civiles engendrée par le duel auquel j’ai participé, les hautes autorités gardèrent cette décision car mon passé de soldat leur avait tapé dans l’œil.
J’ai pu prendre ma revanche contre "La flèche", c’était il y a deux ans, après ma paralysie. L’amiral en chef avait chargé le vice-amiral Daisuke Aurola et moi-même à une tâche assez périlleuse : mettre fin aux agissements du Nouveau Yonkou "Tuu Tank Hamond", surnommé la Momie. Ce pirate dont la prime dépassait les cinq cents millions avait pour habitude de ne faire aucun prisonnier et il avait la réputation d’être le troisième homme le plus fort du monde. Ne me demandez pas qui étaient les premier et deuxième, je ne m’en souviens plus. Heureusement pour nous, lui et son équipage avaient été récemment attaqués par une flotte de révolutionnaire. Les raisons n’ont jamais été découverte, mais l’opportunité était bel et bien présente pour nous d’aller lui botter les fesses. Les forces de la Marine se composaient des vice-amiraux Aurola et Wakai, du contre-amiral Kyuso Jiro, d’un responsable de la division Pacifistas : Flamingo, ainsi qu’une centaine d’officiers subalternes et de trois milles hommes d’équipages. Mais moi-même amiral, je n’avais aucune idée de la puissance de Hamond. Nous espérions que ses lieutenants avaient tous été tués durant l’attaque des révos et que nous pourrions nous concentrer exclusivement sur le Yonkou, seul. Mal nous en a prit, à peine arrivé sur l’île, une centaine de ses hommes nous faisaient déjà face. Heureusement pour nous, ce n’était que du menu fretin, mais si eux avaient survécus, les lieutenants ne devaient pas avoir subit trop de dégâts. Une fois la voie dégagée, nous nous sommes enfoncés dans la campagne de l’île. Des terres en friches, des jachères et petits bois recouvraient entièrement l’île. Une seule colline centrale dominait l’île de quelques dizaines de mètre.
Nous y vîmes le reste de l’équipage de Hamond et sans crier gare, les troupes militaires ont foncé sur les pirates. Une lutte sans merci s’est déroulée dans les champs ainsi que sur les abords et flancs du tertre. Les deux vice-amiraux tentèrent de se mesurer au Yonkou, visiblement fort affaibli. Quand à moi, quelle fut ma surprise lorsque j’ai aperçu la demoiselle qui m’avait précédemment mis en échec, ou presque. Elle faisait partie de l’équipage de la Momie et prenais plaisir à dégommer les soldats à l’arbalète. Ni une ni deux, je créai mon géant de glace, seul moyen que j’avais alors pour me battre, la paralysie empêchant la plupart de mes mouvements. Cette fois, j’avais l’avantage, sans doute la formation poussée que j’avais eue. Me protégeant dans ma boule de glace, elle n’arrivait à m’atteindre et mon haki, perfectionné depuis lors, me servait d’yeux et anticipait ses coups et esquives. Il ne me fallu pas plus de quinze minutes pour en venir à bout grâce à un Ice Time bien calibré.
Les soldats, bien plus nombreux que les hommes de Hamond, gagnaient de plus en plus de terrain et le nombre de pirates à terre ne cessait d’augmenter. Je jugeai alors bon de voir ce que donnait le combat vice-amiraux vs la Momie. Bien que faible, ce dernier arrivait à tenir tête à Daisuke et Tsuki, il surpassait même les deux officiers supérieurs, preuves que les Yonkou sont de grosses brutes bien balèzes. Je vins leur prêter main forte avec mon géant, mais la lutte était toujours inégale et nous dûmes battre en retraite quand le soir arriva. Le fruit du démon de la Momie est d’une puissance phénoménale et l’utilisation qu’il en fait renforçait encore son pouvoir.
Le lendemain matin, nous relancions les hostilités, mais les lieux étaient déserts et plus aucunes traces du reste de leur équipage ni de Tuu Tank Hamond. La troupe que nous avions laissée en surveillance à l’Est était totalement anéantie, les survivants nous racontèrent comme de quoi l’attaque avait été tellement rapide, précise et silencieuse, qu’ils n’eurent pas le temps de bouger un orteil que déjà l’ennemi avait atteint la mer. Ce combat fit septante trois victimes du coté militaire et cent quarante deux du coté pirate en plus des cinquante quatre prisonniers, dont la miss Kiko. Elle réside de puis dans la plus belle prison de tous les temps : Impel Down.
Fin de l’histoire, tout le monde à son poste, voici notre ennemi qui arrive. »




En effet, au loin, l’ombre d’un navire commençait à se dessiner dans la brume épaisse. Ces coins d’océans plus chauds que l’air s’évaporaient lentement en donnant un effet mystérieux aux bateaux qui y croisaient. Arborant un drapeau noir orné d’un crane blanc, d’un nuage pluvieux en arrière plan, d’un soleil et d’un éclair, cela ne faisait aucun doute sur l’appartenance de cet équipage : c’était celui de Shiki No Zeus, appelé aussi le dieu lion. De race homme-lion, ce flibustier ne voulait pas atteindre Rough Tell ni obtenir le One Piece, tout ce qu’il voulait, c’était anéantir le plus de navires. Militaires, pirates, révolutionnaire, marchand, civil, peut lui importait, du moment qu’il le coulait. Son pouvoir, bien connu des services de l’armé résidait dans la maitrise de la météo. Lorsqu’on dit maitrisait, on s’attendait à ce qu’il contrôle la pluie, les éclairs, le vent… Et bien pas exactement, même si il arrivait à faire pleuvoir ou tomber des éclairs, en aucun cas, il ne savait les diriger. Il décidait simplement du temps qu’il allait faire, nuageux, pluvieux, orageux, neigeux, ensoleillé, canicule, bref, la météo, mais le reste était totalement aléatoire. De plus, seule une petite région dont il était le centre avait ce temps, le reste était dicté par la météo terrestre ou océanique. Cela restait un très bon fruit qui plus est face à Loyckh dont la chaleur affaiblissait ses attaques et visiblement le pirate le savait car quelques instant après le repérage du navire ennemi, la brume disparu, plus aucun nuage n’étaient visible et le soleil tapait littéralement sur le pont des navires. Une chaleur accablante englobait dès à présent la région, les hommes suaient et dégoulinaient de transpiration. Loyckh, pour éviter d’être trop accablé par cette touffeur, créa son géant de glace et alla congeler la mer.

"Ice Age"

Une couche de plusieurs mètres d’épaisseurs se format sur l’entièreté des eaux jusqu’à dépasser le navire pirate. Pris dans les glaces, les deux bateaux ne purent avancer plus loin et les équipages mirent pied à terre avant de s’élancer les uns vers les autres. Le géant de glace pris part lui aussi au combat et se mesura à Zeus. Ce dernier maniant le haki de l’armement, fit beaucoup de dégâts au monstre de givre. Il compri même comment le détruire : vu que Loyckh ne sait plus se mettre dedans pour le contrôler mais qu’il doit garder un contacte physique avec la glace généré, il lui suffisait de couper ce lien pour que le géant s’effondre sans plus bouger. Et vu que généré un géant demande déjà beaucoup d’effort, Loyckh n’en puis plus après son septième Ice Géant. Les forces gouvernementales dépassées, elles battirent en retraite, toujours pourchassé par les hors-la-loi. L’amiral, pour stopper l’ennemi créa un mur de glace face aux ennemis. Grâce au tir de plusieurs canons et à la chaleur de l’atmosphère, la glace céda sous le navire militaire et ceux-ci purent prendre la fuite. De retour au QG de la Marine, Loyckh fut appelé chez l’amiral en chef. Ce dernier le décora de la médaille d’honneur après que l’amiral Elimane n’ait demandé sa mutation dans les bureaux pour causes d’invalidité physique. Les bons et loyaux services se paient et le prix à payer n’est pas souvent juste, mais c’est ainsi que vont les choses.

Fin

_________________


Ao Haruya:
 


Domination:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Votre personnage dans dix ans [Inscriptions]   Mer 7 Nov - 23:59

Moi non plus je n'ai plus mon RP Razz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Votre personnage dans dix ans [Inscriptions]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Votre personnage dans dix ans [Inscriptions]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Votre personnage préféré ?
» Votre personnage de jeux vidéos préféré ?
» Votre personnage préféré...
» Votre personnage de The Legend of Zelda préféré
» ► Questions sur votre personnage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Plages ensoleillées :: Concours-