Partagez
 

 PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etowaru Ryori

Etowaru Ryori
Messages : 373
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe) Left_bar_bleue33/75PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe) Left_bar_bleue10/220PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (10/220)
Berrys: 16.840.000 B

PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe) Empty
MessageSujet: PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe)   PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe) Icon_minitimeDim 21 Fév - 21:51

L'aube d'une belle aventure




Voilà quelques jours que j’avais été sauvé par l’Inquisition et cette fameuse Cassidy. Désormais, je voyageais tranquillement avec elle pour être déposé à la prochaine île que nous croiserions.  Du moins, tel était l’idée au départ, mais qui sait si les choses ne changeront pas pour x ou y raisons. Quoi qu’il ne soit, sur son navire il était hors de question que je sois un touriste qui squatte un hamac dans la cale et se la coule douce. Lui en devant une, c’est tout naturellement que je m’étais proposé comme cuisinier le temps qu’on voyage. La bouffe, c’est la vie et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils sont une sacrée bande. Que ce soit Cassidy ou ses matelots, ils forment déjà une belle bande qui ne manquera pas de faire du bruit. C’est pour cela que pour affronter le froid de North Blue, je leur faisais des repas chaleureux et espérais que cela leur plaisait.

Ce soir, ça allait être un peu « maigre » en apparence et pourtant… Bien plus riche que ce qu’ils ont pu manger jusqu’à maintenant. Et pour cause, plus nous approchions des îles réputées froides, plus je faisais des plats qui réchauffent tant l’esprit que le corps. Et aujourd’hui, potentiel dernier jour avant qu’on n’arrive sur une quelconque île, j’avais décidé de leur faire une soupe. Une soupe de légume comme on en fais rarement ! Les légumes étaient tous traités avec soin, cuit avec passion avec une justesse chirurgicale. Les pelures et autres restes qui traînaient servirent de base pour faire un bouillon de légumes riche en arômes et l’ingrédient secret fut le suivant : l’amour. Passant mon après midi en cuisine, je me donnais toujours à fond pour leur faire plaisir. En effet, mon plus grand pourboire était leurs sourires et ça, je suppose que Cassidy l’avait compris.

Goûtant une énième fois le résultat final, je vins à sourire et choper la grosse gamelle qui servirait ce soir tout cet équipage d’affamé. Apportant la gamelle sur le pont, je vins à la poser, puis je pris la grande louche qui était accrochée à ma ceinture pour alors frapper de toutes mes forces sur la gamelle – sans l’envoyer valser pour autant – puis je me mis à bien beugler pour que je sois entendu.

« Aller les gars !!! A table !!! »

Assurant le service, je vins à servir les gens qui auraient à disposition des bols un peu improvisés, mais qui feraient l’affaire. Servant bouillon et légumes, j’offrais aussi un certain sourire à ces derniers espérant qu’ils ne se cantonnent pas au visuel. Oui, on dirait une « simple » soupe de légumes, mais en la goûtant, ils comprendraient la philosophie derrière ce plat. En effet, même les plus pauvres peuvent être riche et ce plat en était la preuve. En caramélisant des oignons par exemple et en les ajoutant au bouillon, on boostait les saveurs du liquide. En faisant bien revenir les épluchures et parures, on donnait un bout goût de base au bouillon… Plein de petites astuces qui faisaient devenir de l’eau… de l’or. Bref, comptant sur eux pour savourer la chose, j’attendais la capitaine de ce navire pour manger. Que ce soit avec elle ou dans mon coin, je ne bouderais en rien mon plaisir et me servirais un bon bol de soupe pour que mon corps affronte ce froid ambiant. Et quand je pourrais la servir, je viendrais clairement lui sourire.

« Bon appétit héhé, tu vas m’en dire des nouvelles ! »

Confiant pour le coup, je me servis après le sien un bon bol de soupe, et m’apprêtais à manger quand soudain, un oiseau lâcha un journal sur mon crâne.

« PUT… »

Jurant quelque peu, je vins à donner un coup de pied dans le bout de papier, puis m’apprêtais à manger, quand je vis des pages se déplier à cause du vent et soudainement, je cru remarquer la rubrique « Wanted ». Hm ? Intrigué, je fronçais les sourcils. Prenant une cuillère de soupe, je la mis en bouche et attrapais par la suite le journal pour voir de plus près. Si Cassidy était face à moi, celle-ci prendrait soudainement une saucée de soupe chaude puisque je la recrachais de ma propre bouche. Pourquoi une telle surprise ?

« Oh putain !!! Cass ! CAAAASSSS !!! Viens voir ça !!! »

Si le ton semblait urgent, mes yeux eux montraient bien le côté exubérant de la chose, manquant de sortir de mes orbites. Putain de bordel de merde, si j’avais su !!! Sur le papier se trouvait des primes récentes et en cherchant bien, on pouvait voir rapidement la chevelure rose d’une certaine demoiselle. En effet, j’avais remarqué sa prime à elle – mais pas vu la mienne, pourtant sur la même page – et étais plus que choqué par le montant de ce qui était une véritable prime de renom. Ou du moins, son début. 90 Millions ? Rien que ça ?

« T’es une star putain !!! Hahahaha. »

Ce n’est pas forcément marrant car cela veut dire que les marines nous rechercheront toujours, mais bon… Pour le coup, ce n’est pas moi, alors de quoi je vais me plaindre. Me sentant d’humeur taquine, je vins à lui dire d’un ton faussement moqueur.

« J’espère que tu aimes courir, car avec une telle prime, ils vont te canarder à vue hahaha. Adieu la tranquillité ! »

Lui tirant la langue, si celle-ci avait prit la soupe en pleine gueule, je viendrais à le remarquer uniquement maintenant et clignerais des yeux. Oops…



Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe

Cassidy Monroe
Messages : 120

Feuille de personnage
Niveau:
PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe) Left_bar_bleue30/75PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe) Left_bar_bleue72/120PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (72/120)
Berrys: 417.770.400B

PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe) Empty
MessageSujet: Re: PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe)   PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe) Icon_minitimeHier à 22:51

Assise sur une chaise, les deux pieds sur le bureau de sa cabine, Cassidy. Le rang de capitaine était une nouveauté à laquelle elle n'avait pas été préparée Si elle ne s'était pas attendue à quelque chose de simple, elle avait été surprise par la fatigue accumulée au cours des derniers jours. Il semblait toujours y avoir une tâche, une question ou n'importe quoi qui requérait son attention. Rien d'inattendu quand on considérait que son équipage était composé d'amateurs, mais le passage du statut de Vagabonde à celui de capitaine ne s'était pas fait en douceur. Comme le reste de son équipage, elle apprenait sur le tas et en aurait encore pour un moment avant d'être habituée à sa nouvelle vie, plus encore pour être efficace dans son nouveau job. Il ne fallait pas être un expert pour comprendre que cela commençait à peser sur tout le monde.

L'équipage s'était brièvement arrêté sur une petite île déserte pour y enterrer Nafir. À l'origine, elle avait prévu de faire ça sur une île plus grande, mais en y réfléchissant, elle s'était rendue compte que cela avait plus de chance de provoquer des problèmes qu'autre chose. Ils n'avaient pas pris le temps de faire une cérémonie et s'étaient contentés de deux branches attachés l'une à l'autre en guise de croix pour la tombe. Si Nafir avait été l'une des chefs du groupe de mécontents qui avaient tenté le braquage du casino, elle était surtout celle qui les avait trahi pour fuir avec le pognon. Elle et son amant avaient tenté de pousser les mécontents et les marines à s'entre-tuer, ce qu'il leur aurait permis de profiter du bordel pour partir avec le fric. Un plan qui n'avait pas prit en compte une Cassidy en colère et son logia du verre. Au final, C'était elle qui avait ramassé le fric et ses boys, tandis que l'amant était mort après être tombé aux mains du gouvernement, ce qui avait poussé Nafir au suicide. Une sale histoire, mais si Cassidy pouvait parfois regretter de ne pas avoir sauvé tout le monde, elle savait aussi qu'elle avait fait les bons choix. De plus, Nafir n'aurait pas hésité un instant à sacrifier tout le monde si ça lui avait permis de s'en sortir. Lui faire une tombe, c'était déjà beaucoup.

Une fois cette affaire réglée, Cassidy avait dirigé son équipage vers l'île la plus proche : Yakoutie Island. Malgré les mois qu'elle avait passés à North Blue, elle n'y avait jamais mis les pieds. D'après ce qu'elle en savait, c'était un endroit entouré de banquises où régnait un froid sibérien. Un territoire encore mal connu parsemé de montagnes enneigées, de forêts sauvages et indomptées, le tout complété par une industrie du tourisme devenant de plus en plus importante avec les années. En gros, elle savait ce que tout le monde savait. Pour le reste, elle se faisait confiance. S'il y avait quelque chose d'important à savoir, elle l'apprendrait assez vite, d'une manière ou d'une autre.

La priorité, c'était d'acheter des provisions et des vêtements pour affronter le froid... Et c'était tout. En vérité, elle ne savait toujours pas quoi faire de son équipage. Surtout, elle ne savait pas ou aller. Après avoir passée plus de six mois  sur les mers du nord, elle était bien obligée d'accepter le fait que Rico Brandy ne s'y trouvait pas. Le problème, c'est que ça faisait six mois. Pour ce qu'il en savait, il pouvait très bien être retourné à West Blue. Il y avait même une chance qu'il se rende à North Blue après qu'elle en soit parti. Elle ne savait pas qu'elles étaient ses responsabilités et où celles-ci pouvaient l'emmener. Ce qu'elle pouvait conclure de toutes ces observations, c'est qu'elle n'avait pas été très intelligente. Voyager sans but en cherchant des infos au hasard n'était pas la chose à faire. Pour obtenir des résultats, il lui fallait du concret. Maintenant, la question était de savoir comment elle pouvait obtenir des informations sérieuses concernant un vice-amiral en tant que civil...

Ne sachant pas comment faire pour régler ses problèmes, elle se contenta de jeter un stylo contre le mur en gueulant :


"CASSE LES COUILLES !!!"

Ça servait à rien, mais ça faisait du bien. Quelques secondes après cet événement pathétique, elle entendit Ryo frapper sa gamelle. L'heure de la soupe. Ça, ça allait lui changer les idées. Elle se leva et sortit de sa cabine pour se rendre sur le pont sans se précipiter. Elle fut la dernière à arriver, devancée par tout le reste de l'équipage. Ryo la servit en souriant, lâchant un petit commentaire au passage. Jusqu'ici, elle n'avait eu aucun problème avec sa bouffe. C'était même l'inverse : le cuistot était clairement le seul à connaître son boulot sur ce navire. Dommage qu'il veuille partir à la prochaine île...

"J'te fait confiance !"

Elle commença à manger et manqua de s'étouffer en voyant le journal tomber sur la tête du cuisinier. Ça sortait tellement de nulle part qu'elle avait explosé de rire. Cassidy continua de manger tandis que le cuisinier feuilletait déjà le journal. Après quelques secondes, il paniqua à moitié et commença à lui gueuler dessus, lui envoyant sur au visage une belle quantité de postillons pleins de soupe. Suite à cette attaque, elle lui jeta un regard noir, se demandant si elle devait le gifler maintenant ou si elle devait attendre qu'il est fini de parler. Toutefois, elle choisit de comprendre ce qui  l'avait mis dans cet état avant de lui balancer son bol de soupe au visage.

"Montre moi ça au lieu d'me cracher à la gueule !"

La jeune médecin lui chopa le journal des mains. Elle s'attendait à un article concernant le braquage du casino ou l'attaque du bateau du CP-0. À la place, elle tomba sur une affiche avec sa photo. Une photo où elle semblait très sérieuse d'ailleurs, elle se souvenait pas du tout avoir été prise en photo, surtout dans un contexte où elle tirait cette tronche. Elle baissa les yeux vers sa prime et bloqua. Quand je dis qu'elle bloqua, je veux dire qu'elle cessa complètement de bouger, à part pour cligner des yeux. Au bout d'une minutes, les boyz commencèrent à s'inquiéter. Puis elle se leva d'un coup.

"WOOHOO !!!"

Pour quelqu'un d'autre, cette prime aurait été un fardeau. Pas pour Cassidy, qui avait été élevé par des pirates en cavale. Un pirate sans prime, c'est pas un vrai pirate. La jeune femme avait toujours rêvé d'avoir une prime. Pour elle, c'était un accomplissement. Maintenant, elle était officiellement une pirate. Elle prit l'affiche avec sa tronche, la plia et la rangea dans sa poche. Elle remarqua ensuite l'affiche avec la prime de Ryo. Ça aussi c'était une belle surprise. Il devait avoir été trop énervé par sa prime pour remarquer la sienne. Elle la lui tendit, un grand sourire planté sur les lèvres.

"Tiens, t'as oublier ça. Tu devrais la ranger. Une première prime, c'est important !"

Une fois qu'il aurait rangé sa prime, sans prévenir, elle lui jeta le contenu de son bol au visage.

"Ça, c'est pour les postillons, connard !"

Puis elle se tourna vers son équipage.

"Bon les gars, changement de plan. Au lieu de s'arrêter dans une grande ville, on s'arrête au premier village paumé qu'on trouve. On fait nos courses aussi vite que possible et on se casse avant que la marine rapplique. Pour faire ça bien, on va faire trois groupe. Le premier va acheter des fringues à tout le monde, le deuxième, avec moi, va acheter des provisions et le dernier va garder le navire. Tout le monde à compris ?"

Elle se tourna ensuite vers Etowaru.

"Toi aussi, fait gaffe. J'sais pas c'que tu comptes faire une fois sur terre, mais la marine te fera pas de cadeau si elle te trouve."
Revenir en haut Aller en bas
Etowaru Ryori

Etowaru Ryori
Messages : 373
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe) Left_bar_bleue33/75PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe) Left_bar_bleue10/220PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (10/220)
Berrys: 16.840.000 B

PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe) Empty
MessageSujet: Re: PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe)   PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe) Icon_minitimeHier à 23:36

L'aube d'une belle aventure




La vie est pleine de surprise. Des fois ça nous tombe dessus suite à des histoires et des fois ça vous tombe dessus comme si vous veniez de gagner au loto… Aujourd’hui, la surprise était clairement le fait que Cassidy avait gagnée une prime et pas des moindres. Pour ma part, je m’exclamais donc à ce sujet clairement étonné de la chose. Mais le plus étonnant fut sa réaction : elle s’en réjouissait. Trouvant cela amusant, je riais avec elle un bref instant jusqu’à ce qu’elle semble isoler un autre papier que le sien. Oh ? Un crush qu’elle aurait ? Ah non… La voilà qui me tends un papier et mes yeux manquent de sortir de leurs orbites. Hein ?!!!!! Moi aussi j’ai une prime ? Moindre comparé à celle de Cassidy, mais putain, c’est clairement un beau début ! Clignant des yeux, je reviens à moi quand celle-ci me balance la soupe à la gueule pour se venger d’avoir craché sur elle accidentellement. Sursautant sur place, je montre que celle-ci est chaude et en plein visage… Ce n’est pas la meilleure idée. Quelques jurons comme « putain, salope, enfoiré » passent par-là, mais c’est plus de l’énervement qu’une réelle pensée.

Bref, madame la capitaine s’exclame auprès de ses compagnons et moi je m’en amuse. Mine de rien, malgré son jeune âge, elle semble savoir gérer ses « boyz ». Elle me surprend quand elle m’adresse quelques mots. S’inquiéterait-elle ? Je souris en coin puis soupire longuement alors que je regarde un bref instant le ciel. Ce que je compte faire hein ? Très bonne question… J’ai toute une vie à construire, seul ou bien accompagné. Au fond, je n’en sais rien, alors autant être franc avec ma sauveuse non ?

« Ce que je vais faire ? Je ne sais pas encore, ma vie se résume comme ma cuisine : selon l’inspiration. Après, je verrai moi-même. En tout cas une chose est sûre Cass’ … Je t’en dois une ! Alors si un jour tu as besoin de quoi que ce soit, contact moi, je t’aiderai avec grand plaisir. Toi et tes boyz héhé. »

Lui souriant, je vins à tendre doucement la main. Je pourrais très bien lui taper la bise, mais … son caractère me laisse penser que la traiter comme un bonhomme n’est pas méchant. Au contraire même. C’est un véritable garçon manqué selon moi et j’aime ça chez elle. Bref, m’essuyant la gueule et tendant de quoi essuyer le visage de la demoiselle, je termine mon repas avant de retourner nettoyer tout ça. Bientôt, on aura pied et on pourra toucher la terre ferme.

Quand ce fut le cas, je vins à descendre alors et voir la demoiselle et ses troupes s’organiser. Me dirigeant vers elle, je souriais tranquillement à celle-ci. Il y avait juste un détail à préciser… Durant les préparatifs, je m’étais permis de me servir un peu dans son butin. Un petit million histoire de … de faire des courses on va dire. Pas de quoi l’affoler me disais-je. Loin d’imaginer ce qui allait se passer, je vins à sourire à la miss.

« On se dit … à une prochaine alors ? »

Un au revoir ? Sans doute. Je n’aime pas les adieux de toute manière. Posant les pieds à terre, pour ma part, je me faisais assez serein. Certes la marine peut nous traquer, mais je doute qu’ils nous traquent comme des chiens. Nous ne sommes pas des younkous après tout. Ou ce genre de personne. Allant vers le premier village, je vins à passer alors devant un drôle de jeune homme. Intrigué, celui-ci proposait un petit jeu de hasard. Des cartes ?

« Allez approchez approchez !!! Quatre cartes, une qui n’est pas la bonne… Trouvez là vous repartez avec le pactole, sinon c’perdu. »

Clignant des yeux, je vins à observer le jeune homme faire son tour avec un passant et … Ce dernier perdit sur le coup. Un attrape touriste quoi, pourtant, je connais bien ce genre de combine. C’est donc sans gêne que je me présente et me met en tailleur devant lui, face à face.

« Salut. On peut miser combien ? »
« Autant que tu veux, plus tu mises, plus ça rapporte. »
« Ou plus on perd… »
«  Ahhhh ça… il n’y a que les gens peu audacieux qui s’y tentent. Vous pouvez encore reculer hein… »

Mon égo piqué à vif, je vins à sortir une putain de belle liasse. Manquant de s’étouffer, le jeune homme toussa un petit moment avant de sourire de façon malicieuse. Ok, pas besoin de l’analyser plus, on a un point commun : on aime l’argent ! Je ne dis rien, tandis qu’il me montre les cartes. As de cœur, de pique et de trèfle ainsi qu’un joker. Je me dois de trouver le joker. Débute alors un véritable jeu de main des plus délicat, les cartes bougent, il jongle et … finalement il aligne les cartes. Haha, un jeu d’enfant. Je pointe alors une carte et … As de pique ?!!!
N’en revenant pas, je laisse l’autre rigoler et prendre ma liasse avant de me prendre pour un con visiblement. Grognant de mécontentement, je vins à le laisser me narguer jusqu’à ce qu’une sale idée me vienne en tête : miser encore et récupérer mon blé !!! Enfin celui de Cassidy... Enfin mon blé quoi. Enfin bref !!! Nerveux désormais, je me laissais guider par une certaine colère et misais une autre liasse avant de rejouer le jeu. J’observe, analyse, note le moindre geste et … Pointe une carte.

« Rhaaaaaaaa !!!!! »

Me redressant hors de moi, je vins à sortir une dernière liasse, mais finalement me raviser. J’allais tout perdre à ce rythme. L’homme me narguant sur le coup, je vins à plisser les yeux et manquer de cracher. Tsss… Je m’éloigne alors pour aller noyer ma colère ailleurs. Il valait mieux ça que tout casser non ? Putain, mais comment il faisait pour tant s’en sortir ? Il a un truc ou bien ? ….

" Au revoir l'ami ! "
" Tsss... 'culé..."



Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe) Empty
MessageSujet: Re: PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe)   PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

PRESENT | Le début d'une grande épopée ( Pv Cassidy Monroe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] La Grande évasion [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue :: Yakoutie Island-