Le deal à ne pas rater :
-20€ dès 299€ en plus des SOLDES
Voir le deal

Partagez
 

 [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sakuga Keigo
L'Ange Gardien
Sakuga Keigo
Messages : 883
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue40/75[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue193/350[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (193/350)
Berrys: 1.010.000B

[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty
MessageSujet: [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki]   [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Icon_minitimeLun 11 Jan - 18:35

La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [1]


« Tu t’es trompé d’île des femmes, mon vieux frère. », disait-alors Warrior qui se moquait des talents en navigation de son vieil ami.

Le duo avait émis après une soirée alcoolisée l’envie de visiter le paradis des femmes, l’île des amazones Amazon Lily. Néanmoins Sakuga était assez mauvais en navigation ou plutôt il n’avait pas su repérer comment rentrer sur Calm Belt donc il avait atteri ici avec son ami sur l’île de Momorio. Néanmoins c’était une belle occasion de faire du tourisme de cette île teintée de rose. Il paraissait que c’était un endroit où tout le monde pouvait être qui il voulait vraiment.

« J’espère que nous n’aurons aucun problème. Il paraît que cette île appartenait autrefois à Kanaë Toupex... »,dit-il alors Warrior.

Le bretteur bouillonnait à chaque mention de ce nom. C’était une façon de taquiner que l’origine de Kingadomu avait choisi depuis tout ce temps. Une façon pour lui de rappeler la défaite que le Keigo avait subi contre cette femme à l’époque. Il n’avait rien pu faire à l’époque et c’était sans étonnement que la révolutionnaire était devenu quelqu’un de connu et puissant tandis que le bretteur continuait une ascension beaucoup plus lente. Il y avait au moins une certitude, c’était qu’il testerait sa force de nouveau contre cette femme un jour en tant que grand combattant pour la vaincre. Il s’entraînait et vivait désormais dans un environnement en perpétuel combat pour atteindre un but qu’il s’était fixé et il le ferait.

« Très honnêtement mon cher Théodore, oh tu sais les révolutionnaires ne parcourent le monde qu’à la recherche d’une liberté relative sans pour autant proposer une véritable alternative à mon gouvernement mondial. Donc si je croise cette Toupex, je me battrais à fond comme en ce que je crois mon frère d’armes. »

C’est ainsi que le bretteur avança avec son partenaire dans les terres de l’île des travestis à la recherche de la ville la plus proche pour se renseigner sur l’île et ses habitants. Le tourisme était quelque chose de très bon en ses temps de paix.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 526
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue38/75[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue43/350[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (43/350)
Berrys: 37.650.000 B

[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki]   [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Icon_minitimeLun 11 Jan - 19:10

Heureuse nouvelle




Un mois ? Ou deux ? … Je commence à ne pas me souvenir de la date précise, mais les faits sont là : mon sensei est mort. Honorant une énième fois sa mémoire en brûlant un autre cierge, je soupirais longuement devant ce qui servait d’autel improvisé. Komari avait été rapatriée il y a peu suite à des maux de ventre récents et le moins qu’on puisse dire, c’est que la chose m’inquiétait. Attendant donc de mon côté, j’étais « caché » sur cette île. Installé depuis peu, j’avais tenté de nous offrir à moi et Komari un petit coin de paradis, mais son absence m’affectait. Sans doute que la présence d’Alibaba m’empêchait de sombrer et me maintenait à la surface de ce monde parfois trop triste. Est-ce que ma conscience est ébranlée ? Sans doute… Mais pas assez pour que j’abandonne mes rêves et mes ambitions.

Passant une énième journée, je ne m’attendais à tout sauf ce qui suivrait. En effet, voilà maintenant une semaine que Komari était transférée à l’hôpital le plus compétent de la révolution et une réponse me parvint. Si au départ cela avait un air de simple prise de contact et donner des nouvelles, une phrase chamboula la conversation où les deux protagonistes manquèrent leurs mots. Dans cette « maison » ressemblant plus à un temple religieux où le bushido est maître, le silence s’était fait. Les yeux écarquillés, la main sur l’escargophone trembla quelque peu alors que les mots avaient été clairs et précis.

« Tu ? … »

Le clignement des yeux continuait sans cesse. Comme si le fait de les cligner allait m’aider à encaisser la nouvelle. Mais après la surprise, vint la compréhension. Et là où certains sauteraient de joie, pour ma part ce fut tout autre. La joie était présente, mais d’un tel niveau qu’outre le sourire, ce fut des larmes qui s’écoulaient de mes yeux. Des larmes de joies tandis que je regrettais ne pas être aux côtés de ma belle. En effet, la nouvelle se répétait à l’autre bout du fil, comme si elle s’assurait que moi et mon cerveau ayons compris.

« Je suis enceinte Shiki ! »

Il en faudrait du temps pour me remettre de ça. Nous n’avions jamais réellement cherché cela, cependant il était clair que c’est un événement qui ne se vit pas tous les jours. Et ce côté miraculeux apportait son lot de joie. S’il y avait un fond de demande sans doute pour savoir si on le gardait ou non, ma réaction parlait d’elle-même. La question ne se pose même pas et de ce fait, l’appel fut contagieusement joyeux. Et même quand il prit fin, celui-ci laissa ses marques tant d’un côté que de l’autre.
Face à ce qui servait d’autel pour mon sensei, je m’inclinais comme pour remercier sa personne. De ses enseignements, de ce qu’il m’a appris tant à l’épée qu’en termes de comportement. Cet homme m’avait clairement fait grandir et de ce fait, à défaut de pouvoir le proposer comme possible parrain de la future progéniture, je le remerciais de m’avoir donné de quoi assumer ce rôle. Il me faudrait sûrement du temps pour assimiler tout ça et passer à autre chose que des remerciements et des pleures tant j’étais affecté. Ce matin je me réveillais comme simple épéiste, mais là, à cette heure, je suis « futur papa ».

En ville, les gens sont joyeux. L’ambiance est festive. Même si la protectrice de l’île n’est plus là depuis un long moment, les alentours sont chaleureux. Bien entendu, il reste sans doute un attrait pour la révolution – et sans doute est-ce ça qui m’a fait m’implanter ici facilement – mais de base l’endroit était chaleureux. Et d’ailleurs, aujourd’hui était le jour du marché. En ville, un véritable marché à l’air libre était mis et bien des articles sont en vente. Poteries, Vaisselles, Produits de qualité… Il y en a pour tous les goûts. Et bien sûr, quand on a son petit carnet d’adresse on peut connaître qui vend de petites armes, mais rien de sérieux. En général les cuisiniers se servent de ça pour obtenir des couteaux de qualité facilement par exemple… Bref, le marché et le chantier navale étaient les deux points importants de cette île.

Pour ma part, la tranquillité et la sympathie des habitants m’avait charmé. Sans doute ais-je aisément pénétré le moule de part le fait que Pita soit lui-même un Okama ? Même Komari avait terminé par se faire à l’idée de côtoyer des hommes-femmes. Ou l’inverse ? Sujet délicat… Quoi qu’il en soit, nous apprécions ces gens et ces derniers pour la plupart nous appréciaient.

En ville, une certaine demoiselle faisait ses courses pour préparer un dîner classique. Alibaba se trimballait discrètement au travers les foules et riait avec quelques personnes qui l’abordait, mais elle ne se laissait pas aller au flirt. Usant de ses petits rongeurs et sa capacité « murmure », elle gagnait un temps fou en sachant rapidement où est qui et qui vends quoi.
Et si les invités surprise entrèrent dans les alentours, c’est alors un rongeur qui viendrait prévenir la demoiselle que des gens en blanc et bleue semblaient approcher. Blanc et bleu ? La marine ? Ici ? Que venait-elle faire sur ce lieu neutre ? Traquaient-ils Shiki ? En soit, traquer la révolution est une chose assez banale… Alors qui sait ? Bien qu’elle ne soit pas sur ses gardes à se point, elle demanda à quelques-uns de ses rongeurs de les surveiller et espionner ces derniers. Si ce ne sont que de simples touristes, sans doute que la révolutionnaire les ignorerait. Après tout même la marine a le droit de prendre des vacances et se reposer en terre neutre. Elle l’avait appris avec le temps et en compagnie de Shiki, mais malgré les camps qui s’opposent… Tous restent des humains. Si la logique peut paraitre extrême dans certains cas, la raison elle est implacable. Tous on ou on eut dans le passé une part d’humanité. Et même si la marine ou le gouvernement reste l’ennemi principal de la révolution, ce sont avant tout des humains…

Elle continuait donc son marché, laissant ses rongeurs se disperser dans la foule et surveiller ces gens s’ils approchaient d’un certain périmètre.



Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
L'Ange Gardien
Sakuga Keigo
Messages : 883
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue40/75[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue193/350[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (193/350)
Berrys: 1.010.000B

[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki]   [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Icon_minitimeMar 12 Jan - 1:40

La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [2]


L’ambiance festive en ville contentait bien le Keigo qui l’appréciait grandement. Le Constantiniste aimait beaucoup les villes avec une belle animation comme celle-ci. Il appréciait grandement ce que le tourisme pouvait lui offrir depuis qu’il était un marine. La liberté était un rêve que tout le monde caressait dans le monde mais au final le goût de celle-ci en étant citoyen de la plus grande nation du monde était meilleur. C’était quelque chose que le bilcan adorait en pensant à ses années de voyages, il n’avait jamais été autant en sécurité que maintenant qu’il était un membre du gouvernement mondial. Il avait réussi à mettre derrière lui son passé et ses crimes pour se tourner vers un avenir emplie de lumière.

«  Y’a vraiment pas de vrais femmes ici en vrai... », disait-alors l’ami du bretteur qui semblait être déçu de cela. Il ne pourrait pas admirer la beauté féminine aujourd’hui, lui qui cherchait désespérément une femme avec qui se marier. Le Keigo rigola alors à gorge déployée devant le désespoir de son vieil ami.

« T’inquiètes pas vieille branche, faut profiter pour faire de la visite. Peut-être qu’on aura même droit à de la baston pour compenser ton envie de trouver une femme contre quelques petits révolutionnaires. », disait-il de manière innocente.

Sakuga avait conscience qu’en vérité il était certainement dans une gueule de loup mais qu’en avait-il à faire ? Il était là pour des raisons pacifiques, il ne disait néanmoins pas non à une violente baston pour se dégourdir un peu. Il s’entraînait d’arrache-pied depuis qu’il avait quitté Meredith pour devenir un homme de son niveau. Sa marge de progression était en effet exponentielle, il savait qu’il devenait de plus en plus fort jour après jour.

« T’as beau dire tout ça mais t’as pleins de jolies femmes qui tournent auprès de toi entre cette Vice-Amirale et cette Contre-Amirale sans parler de cette Commandante Mia ! », répondrait l’homme en armure avec virulence.

« Oh la la la, je t’ai connu beaucoup plus sérieux que ça avant. C’est à force de voir Samael et Marina filer le parfait petit amour que tu t’es ramolli mon p’tit Théodore. Allez viens on va s’acheter de quoi se désaltérer avant qu’on croit qu’on est ici pour faire du repérage pour une attaque hahahaha. », répondrait-alors Sakuga d’une façon complètement insouciante. Si la situation se compliquait, le bretteur n’aurait qu’à repousser ses ennemis. Il était là en paix voyons ?
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 526
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue38/75[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue43/350[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (43/350)
Berrys: 37.650.000 B

[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki]   [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Icon_minitimeMar 12 Jan - 12:08

Heureuse nouvelle




Si de mon côté je me remettais de mes émotions, du côté de Alibaba, les choses évoluaient. Grâce au rapport de ses rongeurs en temps et en heure, ceux-ci lui rapportaient les dires que les deux hommes s’échangeaient. Rien de méchant visiblement, cependant, il s’agissait bien de marines. Ou à minima, de personnes en lien avec puisqu’ils connaissent des Vices et Contres amiraux… Autant le dire, il ne fallait pas attirer de trop l’attention même s’ils semblent « en vacances ». Ne jamais se fier aux apparences, après tout, comme ils l’avaient dit, ils ne sont pas contre le fait de se frotter à des révolutionnaires. Si Shiki – malheureusement pour eux – n’est pas un « petit » révolutionnaire, son état n’est peut-être pas le plus adéquat pour combattre, alors c’est dans un élan de protection que la demoiselle battit en retraite. Rassemblant ses rongeurs et ses courses, la demoiselle abandonna l’idée d’acheter ce qui lui manquait au final, à savoir des pommes, pour retourner chez Shiki.

Cependant, dans sa hâte, un vendeur qui la connaissait bien la saluait. Et si son nom ne dirait rien sans doute à ces marines, s’ils tendaient l’oreille, ils pourraient bien entendre l’homme parler principalement de « comment ça va » et « saluer Shiki ». Si les mots à la volée sont souvent insignifiants, il n’est pas rare qu’en se concentrant on arrive à rapprocher certains détails et résoudre bien des puzzles. Se mordant la langue sur le coup, la demoiselle salua l’homme puis disparu dans diverses ruelles. Par précaution, celle-ci intima à quelques rongeurs de lorgner le périmètre et la prévenir si les hommes de la marine la prenaient en chasse. Si non, elle en serait quelque peu ravie et garderait son calme tout en allant retrouver son ami à la crinière couleur neige. Cependant, si elle avait confirmation qu’elle est pistée, elle tenterait de les semer en usant de son agilité et de la connaissance des lieux. En ville, parfois c’est un vrai labyrinthe dont elle et les habitants d’ici ont le secret.

De mon côté, après avoir rassemblé mes pensées et séchées mes larmes, je vins à me redresser. Admirant les lieux, j’imaginais déjà l’effervescence que ça serait. La vie de famille… Quelle nouveauté pour lui. Se souvenant de ses années jeunesse, le jeune homme soupira longuement. Quel genre de père serait-il ? Quel genre de mère serait Komari ? Et maman ? Quel genre de grand-mère serait-elle ? Il fallait le lui dire après tout ! Intérieurement, l’homme se demanda comment lui avouer toutes ces nouveautés. Déjà, le fait d’être une femme-poisson était une chose qu’il faudrait digérer, mais en plus enceinte… Secouant la tête, je me dis que j’y arriverais et me concentra sur le présent : devenir fort. Double raison de le devenir et atteindre mon but. Si certains voient ces nouvelles comme un coup de massue, pour ma part après le choc vient la puissance. Ces raisons qui deviennent une raison de plus à me tenir droit, qu’importe les coups qui pleuvront. Ce soir, ce sera festin avec Alibaba et ses amis. Et d’ailleurs, en parlant d’ami, voilà qu’un petit paquet de mouchoir se met à bouger. Oh ? Je l’avais presque oublié lui… Sortant de sa « maison », le petit écureuil avec la vivre card « Akiko » se réveillait. Souriant à ce dernier, comme bien souvent, je me mis à lui parler, même si comparé à Alibaba, je ne me faisais que rarement comprendre pour pas dire jamais…

« Et bien ? On fait la lève tard ? Aujourd’hui, c’est jour de fête, alors … »

Allant vers un endroit « secret », je retirais une planche de bois pour sortir un petit coffre. L’ouvrant, je débusquais là le petit trésor du petit rongeur, faisant office de garde-manger. Des noisettes à foison, de quoi le sustenter pendant un long moment. Laissant la boite ouverte, celui-ci manqua de se jeter dedans.

« Tu peux tout prendre si tu veux. »

Ainsi débutait sa nage en noisettes troubles. Enfin eaux troubles. Enfin bref… L’admirant faire, j’en pris une et manquais de me faire mordre. Rigolant à ce dernier, je démontrais mon amour pour les animaux en tout genre.



Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
L'Ange Gardien
Sakuga Keigo
Messages : 883
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue40/75[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue193/350[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (193/350)
Berrys: 1.010.000B

[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki]   [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Icon_minitimeMar 12 Jan - 16:19

La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [3]


Si Sakuga profitait pleinement de l’ambiance festive, l’ennui de Warrior le faisait s’attarder sur chaque détail qu’il y avait autour de lui. Il voulait profiter de cette venue sur cette île au moins pour se battre et pour avoir de l’entraînement pour le futur. Il observait tout les comportements suspects avec attention pour analyser la situation. Ils étaient en vérité en territoire ennemi et il essayait de garder ça à l’esprit pendant que son ami s’égarait au profit de la fête en place. L’ex-mercenaire faisait attention à une discussion qu’il réussit à capter qu’une information intéressante ressortait du lot. Il fouillait dans son esprit mais Kanaë Toupex était aussi affilié à un certain Shiki donc cela voudrait dire qu’il y avait bien des révolutionnaires sur l’île.

« Hé Sakuga, suivons cette personne là-bas. Elle nous mènera à quelque chose d’intéressant j’en suis sûr. », disait-il avant de traîner le marine par sa cape.

Le Keigo était certainement déjà trop enivré par la fête en place pour écouter ce que son ami lui racontait mais il fut tout de suite plus intéressé par la mention du bretteur de l’Inquisition. Il le savait d’après l’avis de recherche mais lui aussi était un bretteur et donc il pouvait espérer que ce soit un adversaire d’un niveau correct à minima pour s’entraîner. Le constantiniste ne pensait pas réellement que les révolutionnaires soient des gens mauvais mais leurs actes terroristes envers l’institution que représentait le gouvernement mondial était une raison suffisante pour avoir une petite discussion ou alors un affrontement avec les révolutionnaires.

« J’ai compris Warrior, allons trouver ce Shki et essayons de le capturer si c’est quelqu’un de mauvais hahaha ! »

Prenant ainsi un peu de distance au niveau du sol, le bretteur s’envolait grâce à son geppou pour garder la vision sur la fuyarde. Il comptait bien arriver au même endroit qu’elle pour trouver ce fameux Shiki primé à plus de 80 millions de berries. C’était un espoir des révolutionnaires comme lui-même il l’était pour la marine. Si un combat à mort devait se déclarer entre les deux épéistes cela ravirait grandement le bretteur car il ne comptait pas perdre la vie pas maintenant en tout cas.

« Hé ralentis un peu, j’ai pas une si bonne vision que ça pour te suivre partout comme ça on est gentils nous hahahaha. », dirait-il en s’adressant à Alibaba.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 526
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue38/75[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue43/350[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (43/350)
Berrys: 37.650.000 B

[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki]   [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Icon_minitimeMar 12 Jan - 21:30

Heureuse nouvelle




M’amusant en compagnie de ce petit écureuil, je ne me doutais pas des ennuis d’Alibaba. Admirant ce goinfre se faire plaisir devant la générosité dont je faisais preuve, je souriais à celui-ci. Rêveur, une fois de plus je tentais de l’apprivoiser, mais la bestiole à la sauvagerie dure et ne se laisse pas approcher si facilement. Offrandes et gourmandises sont rigueurs quand il faut faire un deal avec ce petit. Mais c’est ce côté difficile qui m’amuse, qui me motive à continuer encore et toujours à essayer de l’apprivoiser. Laissant le temps s’écouler, je laissais le temps filer comme le sable d’un sablier.

Alibaba en revanche ne se sentait pas le mieux du monde. Si au départ elle se sentait sereine, un rongeur informa la demoiselle qu’un individu semblait « voler ». Chose peu agréable que de se savoir surveillé depuis le ciel, mais elle allait devoir changer de tactique. Il fallait qu’elle emprunte des ruelles de toutes formes mais aussi qu’elle se cache via des balcons ou autres qui pourraient obstruer la vue du Keigo. Furtive, adepte de la furtivité à un haut niveau malgré son âge, la demoiselle fit preuve de ses talents, tentant de semer le marine qui la poursuivait.
Finalement, elle entra même dans une petite demeure de sorte à couper tout contact visuel et éventuellement le ou les forcer à venir ici. Elle n’aurait plus qu’à ressortir par un autre côté comme elle sait si bien le faire. Cependant, pour assurer ses arrières, elle ordonna à un rongeur d’aller retrouver Shiki pour le prévenir. Ils devraient se retrouver à la « balançoire ». Un lieu sur l’île où Shiki et Komari ont installés une balançoire. Accessoirement, un endroit où la vue sur l’horizon est magnifique. Tandis qu’elle se débattait donc pour échapper au joyeux duo, celle-ci laissait filer son rongeur. Ce qu’il y a de bien avec ses capacités, c’est qu’il est difficile de comprendre comment elle fait pour être furtive et rapide pour s’infiltrer. On fait attention aux humains, mais qui fait attention à des rongeurs ?

Rejoignant le révolutionnaire, le petit rongeur jouant le rôle de messager tenta d’attirer mon attention. Si au début je ne le voyais pas, quand il se mit à harceler une de mes jambes, je vins à comprendre. Hm ? Penchant la tête, je tentais de le comprendre, mais en vain. Alibaba parle aux animaux, pas moi… Je tente donc de discuter, mais en vain… Finalement, je me décide à analyser un peu plus ses mimiques et voir que ça ne colle pas. Il y a un truc qui cloche. L’animal semble si stressé… Se pourrait-il que Alibaba ait des ennuis ? Voyant l’animal sembler paniqué, je pris donc mes armes, ma tenue couvrant mon identité et fonçais en suivant le petit rongeur.

Alibaba elle tentait encore et toujours de fuir les marines qui tentaient de visiblement vouloir l’attraper. Pourquoi ? Sans doute est-ce car ils l’ont entendu parler avec le mec au marché ? Quoi qu’il en soit, elle devait se cacher. Marchant et tentant de traverser rues et ruelles, elle finirait par essayer de quitter le petit village pour suivre un petit sentier qui mènerait tranquillement au fameux lieu où elle devait retrouver son ami.
Le seul souci était sans doute que le sentier était vraiment à découvert. Si elle n’avait pas semée ses adversaires, elle serait comme un rat pour un faucon, une cible de choix.



Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
L'Ange Gardien
Sakuga Keigo
Messages : 883
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue40/75[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue193/350[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (193/350)
Berrys: 1.010.000B

[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki]   [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Icon_minitimeJeu 14 Jan - 2:22

La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [4]


« Cela commence à devenir fâcheux si elle se faufile dans les ruelles. », disait-alors le Keigo à haute voix alors qu’il avait mis son vol en état stationnaire.

Il lui fallait prendre un peu plus d’ascension dans le ciel pour chercher à garder en vue la fuyarde. Il avait bien quelque chose qui se tramait sur cette île de manière secrète peut-être que la présence du fameux Shiki M. Eiki était sûrement confirmé sur l’île de Momoiro. Quoiqu’il en était le bretteur descendait pour atterrir juste à côté de son ami en armure complète.

« Bon l’ami, il va falloir utiliser son cerveau. Elle a fui dans une direction en se faufilant dans les ruelles. Je vais pas faire la fine bouche j’vais essayer de quadriller la zone depuis le ciel, toi tu n’as qu’à la suivre par là mon frère. », disait-il en pointant la direction où il avait aperçu la fuyarde s’enfuir.

Warrior s’appliquait alors à prendre la direction que son ami lui avait indiqué. Si l’homme en armure était bon au départ pour des traques en milieu sauvages, en milieu urbain c’était une autre paire de manches.. En effet le guerrier originaire de Kingadomu c’était pour ainsi dire perdu en chemin. Pour lui tout les murs se ressemblaient et c’était un véritable enfer. Si seulement il avait quelque chose qui lui permettait d’identifier la topologie d’un endroit facilement, il soumettrait cette idée à Sakuga quand ils seront rentrés pour que l’ingénieur se penche sur le sujet. Warrior était le responsable de chacun des plans récents de Sakuga, il fallait dire que l’armure de l’ex-mercenaire commençait à se faire vieille. Il ne l’avait pas changé depuis qu’il avait quitté Kingadomu en vérité et c’était un véritable miracle qu’il la garde encore. Son ami comptait changer cela dès qu’il aurait réussi à faire un essor financier. Enfin on espérait qu’il arrive à exploser financièrement plutôt.

Du côté du Keigo, la situation était bien différente parce qu’il avait à peine parcouru à mi-distance le tour de la ville qu’il aperçut la fameuse fuyarde . Il usa alors de son kamisori pour barrer la route à cette femme. Il fallait arrêter de fuir et prendre la discussion ou plutôt c’est ce que le Keigo avait en tête. Il n’était qu’un simple commandant pas bien méchant, enfin il n’avait aucune réputation. Ainsi le bretteur usa de son tranche-vent pour créer une petite bourrasque venant se placer devant la femme avant de descendre à son niveau.

« Oh c’est pas très polie de fuir comme ça. Et je le reconnais d’avance mais c’était pas très polie de la part de mon p’tit pote Warrior d’avoir écouté les conversations c’est une vraie fouine j’vous jure. », disait-il avec un ton plutôt enjoué. « Bref on est partis sur de mauvaise bases, je te propose de recommencer ! Je m’appelle Sakuga Keigo et toi ? Oui certes je suis Commandant de la marine mais j’suis hors service on va dire hahaha ! »

Il tendait alors gentiment sa main pour serrer celle de la personne qui était en face de lui.  C’était une bonne journée pourquoi la suite ne le serait pas après tout ?
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 526
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue38/75[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue43/350[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (43/350)
Berrys: 37.650.000 B

[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki]   [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Icon_minitimeJeu 14 Jan - 11:28

Heureuse nouvelle




Marchant en pressant un peu le pas, je suivais le petit rongeur qui clairement me guidait vers le point de rendez-vous et très vite, je compris où était ce fameux point de ralliement. Une urgence ? Dans un moment pareil ? Si d’ordinaire je me montrerais assez émotif, là, je me montrais plus calme que d’ordinaire et me concentrais sur l’objectif. Traversant rue et ruelles, je me dirigeais vers la périphérie de l’endroit pour atteindre cette fameuse balançoire qui est un point de rendez-vous en cas de crise.

« Attends-moi petit chenapan… »

Il faut dire, le petit rongeur savait aller vite quand il veut. Mais voilà, en plein chemin, voilà qu’un autre rat interrompit le premier. Oh ? Que se passe-t-il ici ? Se pourrait-il que la miss n’ait pas réussit à faire son chemin ? En tout cas, les rats changèrent de direction et me firent retourner vers le village. Tout ça ne sonne pas bon… S’il devait y avoir un affrontement en pleine ville, ce serait dramatique. Les endroits clos sont clairement le pire ennemi des bretteurs… Peut-être devrais-je penser à me munir d’un wakizashi pour parer à cette éventualité. Ou me spécialiser dans des techniques de corps-à-corps… Ou pas ? Essayant de réfléchir, j’avançais jusqu’à sans doute rejoindre Alibaba.

La demoiselle se pensait en sûreté maintenant qu’elle avait joué du terrain sur ses adversaires. Mais visiblement sa chance avait tournée. Sans doute que celui du ciel avait mémorisé ses habits, ou une couleur qui l’avait fait repérer dans le ciel. Chance ou réelle compétence, en soit la demoiselle s’en fichait, la vérité est que là, la situation n’est pas à son avantage. Quand l’homme l’arrêta dans son élan pour la rejoindre, la demoiselle regarda le marine avec son collier ressemblant presque à un chapelet. Ce signe… La demoiselle en avait entendu parler, mais ne saurait dire comment la révolution voit ce « culte ». Bien ? Mal ? Pour l’heure, il n’y avait pas eu de gros affrontements opposants la révolution au Constantinisme, mais qui sait si cela ne viendra pas. Surprise par le barrage d’air, celle-ci tomba sur les fesses et jura quelque peu en silence.

L’homme se présentait comme si de rien était. Et bien qu’Alibaba – ni même moi – ne soyons du genre à être en mode « vade retro satanas » devant des marines, la situation sonne extrêmement faux à ses oreilles. Du moins, pour elle, en étant des citoyens normaux, ils n’auraient pas autant cherché à la retrouver. Là, clairement, avoir déployé de tels moyens pour la poursuivre, ils ont forcément une idée en tête. Et quelque chose lui dit que c’est le fameux prénom prononcé un peu plus tôt par le marchand. Souci… Si elle mimait ne rien savoir – et dieu sait à quel point elle le peut – ce serait sans doute le marchand qui aurait des ennuis… Elle ne pouvait donc pas totalement se dédouaner. Doux dilemme à l’heure actuelle, alors elle se décida de jouer sur son physique jeune pour débuter. A voir comment le jeune homme répondrait… En tout cas, un rongeur avait prit la direction de Shiki pour le prévenir du souci, ou du moins le guider jusqu’à elle ici, non à la balançoire.

« Je suis désolé, mais je n’ai que 16 ans… Et vous n’êtes pas mon type… »

Ceci justifierait cela. Clairement, une demoiselle qui se fait poursuivre, ou qui a cette impression, cela justifierait toutes les fuites du monde, surtout quand le poursuivant est non pas, mais deux hommes ! Avec son allure jeune et le fait qu’elle n’ait pas de prime, pour sûr il n’y aurait aucun moyen de la contredire et affirmer qu’elle a en réalité 25 ans… Ravalant sa salive, la jeune demoiselle essaya de se dépatouiller de la situation, bien qu’elle sût, plus elle gagnait de temps et plus Shiki aurait de chances d’arriver à temps. Encore une fois, un dilemme…

« Quant au fait d’écouter des conversations… Je ne vois pas en quoi des courses peuvent vous attirer à ce point. Pourriez-vous me laisser partir ? Comme dit précédemment, vous n’êtes pas mon type et je dois vite retourner voir ma grand-mère pour le repas… »

Mentir c’est mal, cependant, elle se devait de le faire. Niant l’évidence – en jouant sur le fait que l’homme ait juste dit « shiki » elle espérait que l’homme admette avoir fait une possible erreur. Après tout, Shiki n’est qu’un prénom. Il doit y en avoir des centaines dans le monde, si ce n’est pas plus ? En tout cas, la demoiselle se relevait et reprit ses sacs de courses pleins de denrées, prouvant la possible idée du repas. Au fond, qu’est-ce qui pourrait pousser les marines à continuer un « contrôle » de ce genre ? Une sympathie débordante peut-être ? En cas, Alibaba essayait de rester calme, même si elle n’était pas la plus à l’aise dans ce genre de situation.

Pourtant, le marine – s’il possédait le haki de l’observation et qui plus est l’avait activé – pourrait bientôt ressentir deux minuscules présences ramener une plus grande. Sans doute des animaux qui guidaient une personne ? Au détour d’une ruelle, c’est un homme drapé de blanc qui pointerait lentement mais sûrement le bout de son nez.



Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
L'Ange Gardien
Sakuga Keigo
Messages : 883
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue40/75[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue193/350[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (193/350)
Berrys: 1.010.000B

[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki]   [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Icon_minitimeVen 15 Jan - 19:04

La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [5]


« Hein ? », disait-alors le Keigo. Elle avait l’air de sembler le prendre pour un con en rejetant des avances inexistantes. On vivait dans quel monde ? Était la question que le Keigo se posait dans son for intérieur. Il avait l’habitude que les jeunes gamines étaient insolentes mais pas au point de le traiter de pervers. Il y avait forcément anguille sous roche et cela agaçait le Keigo qui n’aimait pas réellement qu’on se paye sa tête. Plantant alors une de ses armes au sol, le bretteur observait avec un regard incompréhensif la jeune fille.

« Vous n’y voyez donc pas d’inconvénient que je vous aide à porter vos courses pour voir votre grand-mère. A moins que vous ayez encore quelque chose à cacher. », disait-il d’un ton plus sérieux. Il ne menaçait pas la jeune fille mais cela allait commencer à l’énerver surtout qu’elle avait l’air de se payer de sa tête. Le Keigo avait été assez amical après avec la jeune fille et elle se permettait de se payer la tête. Il allait donc essayer de jouer le bluff pour obtenir ce qu’il voulait de la jeune fille.

« J’commence à en avoir. Je sais que le Eiki est sur place. Si vous me menez à lui sans faire d’histoire, je pense que vous aurez certainement sa prime dans sa totalité après son appréhension dans le cas bien sûr où vous n’êtes pas une complice. Dans le cas où vous êtes une complice, je dirais que vous êtes dans de beaux draps désormais vu que nous sommes beaucoup plus nombreux que simplement deux. »

Il essayait de bluffer un maximum pour faire croire qu’une élite avait été dépêchée sur l’île de Momorio pour mettre à mal les derniers pactisants de la Toupex encore sur l’île. Shiki M. Eiki dans cette version des faits serait en réalité le gros poisson. Le bretteur insinuait donc par ses propos que Warrior et lui n’étaient que des éclaireurs.

« Après libre à toi de prendre ses menaces au sérieux ou non. Je reste ici dans tout les cas, si tu t’enfuis je considérerais que tu m’as menti et tu fais partie de ceux pourquoi j’ai été missionné dans une capture sans somation pour la gloire de mon divin Gouvernement Mondial. »
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 526
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue38/75[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue43/350[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (43/350)
Berrys: 37.650.000 B

[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki]   [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Icon_minitimeVen 15 Jan - 19:57

Heureuse nouvelle




La demoiselle face au Keigo prenait sur elle pour ne pas paniquer. En soit, tomber sur des marines ici à cet instant cela relevait du miracle, mais ça avait bel et bien lieu. Celui-ci n’avait pas l’air d’être le plus dangereux qui soit, mais semblait malheureusement très collant. Ainsi, elle avait décidé de jouer la fille sainte ni touche qui ne se laisse pas approcher facilement. Manque de pot, celui-ci continuait d’insister en se montrant « gentil ». Collant, mais gentil… Tirant une moue, elle reprenait ses sacs pleins de denrées diverses et secoua la tête, reculant d’un pas non pas apeuré, mais sur la défensive.

« On m’a toujours dit de ne pas parler aux inconnus… Monsieur. »

Une fois de plus, elle rejetait les avances du jeune homme, aussi « nobles » soient-elles. Pourtant, ses raisons étaient fondées et sur bien des choses. La première est qu’effectivement quand on est jeune on ne parle pas aux inconnus et malgré son « uniforme » il reste un inconnu. Ensuite, l’île est théoriquement neutre, alors la marine n’a aucun pouvoir sur cette île, quoi qu’ils puissent en dire. Tant que la royauté n’a pas prononcé un quelconque accord, la marine n’a aucun droit particulier sur cette île, que ce soit des contrôles ou autre. De ce fait, est-ce réellement suspect de pas se laisser questionner ? Pas vraiment. Alibaba en était convaincu, elle s’en sortirait en continuant à nier un peu et en laissant l’homme parler pour rien dire.

Voilà qu’il tenta de lui faire peur en prétextant qu’elle risquait gros si elle osait le cacher. Cependant, en prononçant son nom de famille, elle pu prendre une mine intriguée et répondre le plus sublime « qui ça ? » qui soit. Shiki ? Shiki Eiki ? Elle ne connaissait pas et laissait l’homme continuer de faire pression sur elle d’une manière ou d’une autre. Sa manière d’opérer était vraiment méticuleuse et aussi sûre d’elle soit-elle quant à son jeu de rôle, elle ne savait pas si l’homme mentait ou non. Et envoyer un rat vérifier qu’il n’y ait rien au port ou trouver un point haut pour checker les horizons… Cela prendrait trop de temps. Devait-elle parier avec lui ? Reculant en balbutiant quelques mots, elle jouait la fille apeurée non pas par la menace, mais son attitude un peu agressive. Et le Keigo pourrait le voir : elle allait crier. Mais alors qu’elle allait ouvrir la bouche une voix rompit le silence.

« Annie !!! »

Drapé de blanc, j’avançais donc vers la demoiselle en accélérant le pas tel un homme paniqué. Arrivant à elle, sauf si la marine m’arrêtait dans mon élan, je vins la prendre dans mes bras. Bien que je n’eusse pas entendu les tenants de la discussion qu’ils avaient, je me doutais que ce n’est pas un entrevu sympathique. Deux contre un… Discutant brièvement avec elle, j’échangeais quelques paroles qui feraient comprendre que celle-ci est ma petite sœur. Alibaba de son côté renchérirait en expliquant plus ou moins la situation sans faire passer ces hommes pour des méchants, mais des gens qui se montraient un peu… insistant.
Me tournant donc vers eux, je vins à retirer ma capuche pour alors dévoiler mon visage. Mon bluff serait celui-ci : qu’ils ne soient pas au courant de mes changements physiques. Notamment mon passage d’une chevelure couleur feu à une couleur neige désormais. Puis surtout, une chevelure courte à une longueur bien plus longue. La seule chose qui ne changeait pas en revanche s’était le regard, les yeux… Restait plus qu’à espérer que ces gens ne soient pas des experts de la reconnaissance, après tout, de nos jours même des grands noms se font berner par une fausse moustache et une paire de lunettes…

« Navré si elle vous a posé soucis… Elle est encore jeune. Mais je prends le relais. Aller Annie, on a un repas à préparer. Mamie ne va pas attendre toute la journée, elle a horreur d’attendre. »

Hochant la tête, je pris ses courses et saluais donc les jeunes gens, tout en espérant qu’ils ne tentent pas d’en savoir plus, ou de trop.



Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
L'Ange Gardien
Sakuga Keigo
Messages : 883
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue40/75[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue193/350[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (193/350)
Berrys: 1.010.000B

[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki]   [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Icon_minitimeSam 16 Jan - 13:35

La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [6]


« Jouer sur la crédulité ne sert à rien. », disait-il d’un air grave. Il était persuadé qu’il y avait quelque chose qui clochait avec cet homme et avec cette femme. Il y avait une corde sensible qu’il avait pu ressentir en tirant sur l’arc de la menace. Le bretteur n’avait pas beaucoup de choix à son arc, après tout cela l’ennuyait très honnêtement cette situation. Au final, on lui avait promis un affrontement qu’il n’aurait peut-être pas.

« Pourquoi ne pas avoir dit la vérité ? Je ne suis pas un de ses quelconques pervers qui suit des jeunes filles. De plus, comme je l’ai dit à votre famille, je continue à vous prévenir. Un assaut sera lancé d’ici quelques heures pour éventuellement trouver les derniers alliés de la Toupex se trouvant sur l’île. Je ne suis qu’un éclaireur. Je n’ai donc qu’à remettre à mon travail de trouver ce fameux « Shiki M. Eiki ». Si vous avez des informations,  vous savez où me trouver. »

Sortant alors sa lame du sol pour laisser passer le duo, le bretteur les lorgnait d’un œil assez attentif. Son coup de poker aurait eu effet au final ou non ? Il ne le savait pas. Il avait un doute dans le regard de cet homme, quelque chose qui lui disait qu’il y avait un élément qui clochait chez cet homme. En y réfléchissant bien, ce regard lui disait quelque chose. Son cerveau tournait à une vitesse folle pour essayer d’identifier là où il avait vu ce regard. Les agissements de chacune des personnes présentes étaient hors de leur habitude.

« D’ailleurs simple question. Mais quel est votre nom, mon brave que je ne l’oublie pas. », disait-il en entamant le mouvement de rengainer son arme.

La réponse à cette question serait sûrement déterminante pour la suite des événements. Après tout, Sakuga était une sorte d’OVNI au sein du gouvernement mondial. Il ne faisait pas ça pour faire du zèle à son métier mais pour tester ses capacités, pour s’amuser même lorsqu’il était en vacances. Il lui faudrait revenir en temps et en heure au niveau de l’île qu’il protégeait désormais. Enfin c’était dans le cas où Warrior arrêterait de se perdre en chemin. Il espérait que la suite de sa journée soit beaucoup plus intéressante quitte à revenir à la fête qui était en ville pour passer du bon temps…
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 526
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue38/75[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue43/350[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (43/350)
Berrys: 37.650.000 B

[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki]   [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Icon_minitimeSam 16 Jan - 14:00

Heureuse nouvelle




Qui que soit cet individu, son enquête semblait vraiment lui tenir à cœur. Remettant clairement en doute notre crédibilité, je du me retenir de saisir une de mes lames au cas où mais cela risquait de renforcer les soupçons. Si je pouvais me jouer de mon identité, être un bretteur ne m’aiderait pas dans ce cas présent. Je regardais alors l’homme en douceur tandis qu’Alibaba gonflait les joues l’air d’insinuer qu’il abuse. Cependant, le détail qui fit plus mouche était sa parole comme quoi il lancerait un assaut ici. Intérieurement, je craignais cet épisode. Même si la marine n’a pas de pouvoir sur des îles neutres, cela ne les empêche pas de lancer des assauts… Sans quoi, nombreuses seraient les cachettes pour les hors-la-loi ou les gens dit « impurs » selon lui. Il me fallait donc répondre à ses paroles comme un civil. Rapprochant Alibaba de moi comme un grand frère qui protège sa sœur, je vins à la laisser faussement trembler entre mes bras.

« Toupex ? Je vois… Je ne peux malheureusement pas vous aider plus que ça à ce sujet. J’ai entendu dire qu’elle a disparue du jour au lendemain. Si cela doit être une perte pour les membres de la révolution, cela est aussi une triste nouvelle pour les civils, car quoi qu’on puisse en dire, elle nous protégeait de toutes mauvaises personnes qui pourraient approcher de l’île. Qui plus est, un membre de l’Inquisition, c’est souvent déroutant. Enfin ce n’est que mon avis…
Concernant votre assaut, je ne peux que vous conseiller deux choses : en parler à la reine de ces lieux. Mais aussi et surtout… tenter de ne pas mêler les innocents à cette bataille. Quand bien même certains peuvent éventuellement cacher cette personne – en supposant qu’elle soit dans les alentours – cela ne signifie pas que tous les civils sont coupables… N’est-ce pas ? »


Désirant voir les convictions de ce jeune homme, j’espérais pouvoir mettre une étiquette sur lui. Fanatique ? Ou réel combattant avec un certain honneur ? Il tenait une lame après tout et je ne pouvais pas laisser celui-ci aller trop loin sans qu’il n’en paie le prix. Il s’agissait de mon propre honneur après tout. En tant qu’épéiste, il se doit de respecter des codes et faire honneur à sa lame. Convaincu de cela je préférais le jauger plutôt que sauter à son coup et donner un coup en traitre. Si combat il devait y avoir, alors combat il y aurait. Mais à l’heure actuelle, on peut éviter le pire, alors autant échapper à cette situation, plutôt que mêler des civils à tout ça.

« Shiki M. Eiki ? … Hmmm…. Primé à 40 millions de berrys environ ? Erf… Je ne suis pas le mieux placé pour vous parler de criminels ou quelconque révolutionnaire. J’ai cru entendre qu’il aimait la nature, mais c’est très vague… Outre ça, je ne vois pas ce que je pourrais dire pour aider à votre enquête. Comme dit plus haut, essayer d’arranger ça avec les autorités compétentes non ? Je suis sûr qu’il y a une autre solution que lancer un assaut sur cette île qui n’a rien demandée… »

Serrant toujours Alibaba, j’essayais de la rassurer. Lui lançant un sourire triste, je vins à revenir à l’homme qui me demandait alors mon identité. Sans tarder, je dis donc celle-ci, inventée de toute pièce.

« Lyor, Lyor Zenketsu. »

M’inclinant, si sur le coup il n’insistait pas, nous retournerions à nos occupations à savoir « chez moi ». Soupirant en chemin, j’userais de mon haki de l’observation pour vérifier qu’une ou deux présences ne nous espionnent pas. Si tel était le cas nous débuterions un petit chemin hasardeux dans le but de les décourager avant de rentrer chez moi.

Toujours dans la théorie où nous arriverions chez nous, je déposerais les affaires pour le repas avant de regarder Alibaba. Celle-ci me raconterait alors ce qui s’était passé et une longue réflexion débuterait. Il avait dit être hors service après tout… Alors son assaut était-il un bluff ? Ou son histoire de hors service avait été dite pour que la miss abaisse ses défenses ? Là était tout le dilemme… Selon où débute le mensonge, les conséquences peuvent être bien différents. Dans un cas rien ne se produirait. Dans l’autre un assaut aurait lieu. Hmmm… Soupirant, après une certaine méditation, je prendrais quelque peu ma décision. A savoir aller trouver cet homme et tenter de discuter avec lui. Mais avant il me fallait voir si son assaut était réel ou non. Et pour cela il n’y avait qu’une chose à faire : vérifier l’horizon. S’il n’y avait aucuns navires pour prouver un futur assaut, alors cet homme avait clairement mit un coup de pression à moi et Alibaba.



Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
L'Ange Gardien
Sakuga Keigo
Messages : 883
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue40/75[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue193/350[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (193/350)
Berrys: 1.010.000B

[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki]   [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Icon_minitimeLun 18 Jan - 13:37

La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [7]


Toisant un peu du regard l’homme le bretteur était plutôt intrigué par son discours. Il avait un discours très proches des innocents et des civils. C’était plutôt honorable de sa part de penser aux civils, une pensée proche qui liait la révolution à la marine la protection de la vie humaine. Les idéaux de la révolution n’étaient pas en total désaccord avec ceux du gouvernement mondial mais le décret décima avait changé la donne à l’époque. Il fallait donc composer avec. Sakuga continuait donc à écouter le discours de « Lyor Zenketsu » avant de l’interpeller avant qu’il parte en direction de sa grand-mère.

« Les victimes de la révolution ainsi que de leurs alliés sont aussi d’honnêtes civils. C’est pour ça que j’ai insisté pour être l’éclaireur de cette mission. Pour trouver les vies qui méritaient d’être sauvés et celle qui méritaient un combat acharné. », disait-il tout simplement, « Ma foi fait que je dois sauver le digne peuple du gouvernement mondial quelque soit son identité. Je le jure sur ma lame et ma croix qu’aucun innocent ne sera touché dans cette bataille. »

Si son mensonge tendait peut-être à devenir vrai si la présence d’alliés de la Toupex était confirmé alors il le savait que lui et les siens feraient tout pour protéger la vie des civils avant de mettre en avant l’arrestation des soldats de l’armée révolutionnaire. C’était pour cela que les révolutionnaires devaient comprendre que le gouvernement mondial sous le constantinisme n’était pas un règne tyrannique. Les idéaux de cette foi ,que le blond avait embrassé , promettaient tous un bel avenir pour le monde. L’avenir d’un monde en paix et d’un monde uni.

« Quoiqu’il en soit si vous n’êtes pas véritablement la personne que vous prétendez être et que vous êtes bel et bien un allié des membres de l’Inquisition, dites-leur que je les attends ici. », s’écriait-il alors en baillant.

Ainsi alors il attendrait assis en tailleur à cet endroit précis que quelqu’un revienne tout en réfléchissant sur quel genre de personnes pourrait être ce Shiki. Quelle pourrait être le résultat entre l’affrontement des deux lames des bretteurs ? Sakuga se posait une dizaine de questions en attendant que quelqu’un se montre et se présente. Il avait bien fait d’appeler Warrior pour que celui daigne retrouver son chemin dans sa direction. L’ex-mercenaire ne serait pas de trop pour regarder un nouvel affrontement du marine. Après tout, le duo avait fait le voyage jusqu’ici pour s’amuser après tout…
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 526
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue38/75[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue43/350[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (43/350)
Berrys: 37.650.000 B

[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki]   [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Icon_minitimeMar 19 Jan - 20:03

Heureuse nouvelle




Les points de vue divergent sur certains points. Mais en tant que « civil », je ne peux pas entamer une quelconque conversation sur le sujet. Ce serait prendre position et cela me rendrait suspect… Cependant, sur ses mots, j’avais presque failli reprendre ce dernier sur sa façon d’agir. Le fait de vouloir sauver des vies est une chose, mais n’est-ce pas arrogant que de « décider » qui mérite d’être sauvé ou non ? Il n’y a qu’une personne qui a ce droit et jusqu’à preuve du contraire, ni lui ni moi ne sommes cette personne. Personne sur cette planète… Mais c’est ainsi. Je prends sur moi et serre mes courses avant de lentement m’en aller avec Alibaba. L’homme glisse une dernière phrase et si là encore je ne pouvais pas prendre partit, je dis avec amusement.

« Je n’y manquerai pas ! »

Ironique bien entendu… En tant que civil innocent, je n’ai donc officiellement pas de liens avec la révolution. M’en allant, j’usais de mon haki pour voir s’ils nous suivaient et mon amie assurait nos arrières avec ses rats. Une fois hors de portée et nullement suivis, nous arrivions à la maison. Déposant nos affaires, on laissa quelques minutes passer avant que je ne me dirige vers la sortie. Il me fallait aller vérifier si à l’horizon il y a des navires en approches. Ou voir si l’île est déjà encerclée. Je serais le premier étonné que la marine fasse une attaque digne d’un Buster Call, mais ne sait-on jamais… Peut-être que ce Constantinisme derrière ses airs était plus radical que jamais ? Je ne suis personne pour juger, cependant, je pouvais l’affirmer : cet homme était déterminé.
Je ne connais en rien ses capacités de sabreur, cependant il est certain qu’à défaut d’être peut-être doué, il doit avoir une certaine volonté. On le voit dans le regard. Soupirant en pensant ça, je me dirigeais donc vers un coin élevé de l’île où observer l’horizon est idéal.

Espérant que ce soit un vulgaire bluff et pensant à diverses choses, j’en oubliais presque qu’aller sur ce genre de point était la chose la plus « logique » à faire et donc facile à anticiper. Arrivant sur les lieux en douceur, j’observais alors la vue. Un point de vue parfait pour des soirées en amoureux, et prisé de ceux qui aiment les balades nocturnes. On dit même que la reine adore parfois observer le coucher de soleil, bien que ce soit faux. Respirant longuement, toujours dans ma tenue qui couvrait la majeure partie de mon corps, je déposais mon regard sur l’horizon.

La mer semblait calme. Elle berçait l’île dans une sérénité qui ne semblait pas prête à être interrompue par une quelconque invasion. L’île rose le resterait encore longtemps visiblement et cela me rassurait d’une certaine façon. Inspectant les alentours du regard, je fini par soupirer de soulagement. Il n’y avait rien à vu de nez et rare sont les fois où la marine utilise des sous-marins. J’en déduis donc que l’homme avait menti pour faire craquer Alibaba. Redescendant un peu en termes de pression, je me permis d’admirer un peu plus longtemps l’horizon, m’y perdant un peu. J’aime cet endroit, c’est si reposant. Pourtant, cela me renvoie à la vérité suivante : Komari n’est pas là. Mais au final, quand je me remémore le pourquoi du comment, un énième sourire se dessine sur mes lèvres.

Quelle histoire… Moi, papa… Qui l’aurait cru ?



Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
L'Ange Gardien
Sakuga Keigo
Messages : 883
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue40/75[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Left_bar_bleue193/350[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty_bar_bleue  (193/350)
Berrys: 1.010.000B

[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki]   [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Icon_minitimeLun 25 Jan - 16:38

La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [8]


« Je m’ennuie. », disait-alors le bretteur à son ami Warrior.

Il savait bien qu’il avait menti pour mettre la pression et faire céder la personne en face de lui. Il ne voulait que s’amuser après tout. Il souhaitait plus que tout au monde que ce Shiki se trouve sur l’île. Ainsi il se mit à attendre en faisant signe à son ami qu’il pouvait s’en aller si il le voulait. Il continuerait à attendre encore quelques jours si il le fallait si c’était pour avoir un adversaire. Il voulait tester ses capacités en compagnie de cet homme qui était mystérieux. Il réfléchissait énormément encore à ces objectifs futures. Il devait s’entraîner pour continuer à progresser et devenir quelqu’un capable d’être un modèle pour les autres.

Ainsi attendant encore un bon moment, le bretteur s’endormit alors sur place assis. Le sommeil du Keigo était souvent difficile à troubler. Peut-être bien que la venue de quelqu’un le réveillerait pour un combat ou pour lui dire qu’il était au beau milieu du chemin.

Il rêvait déjà de beaux affrontements, de belles escarmouches ainsi que de voir le sourire de chaque personne de sa famille. Elle serait sûrement fière de lui, une fois que celui-ci aurait atteint son rêve, celui d’être l’homme apportant la paix sur le monde entier. Il inspirerait l’espoir lui-même, c’était ce qu’il voulait faire être la lumière pour chacun des hommes quelque soit leur races ou leur origines. Il vivait pour un monde uni pour que tout le monde soit en vie. La perte d’une vie civile était aussi importante que la perte de quelqu’un de sa famille. Si il fallait se sacrifier pour protéger une famille unie, il le ferait.

« Bon quelle tête de mule, je vais le laisser ici. Je reviendrais le chercher, toute façon il s’en sort toujours de ses problèmes. », dit-alors son ami Warrior qui prenait le chemin pour s’en aller.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki]   [FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] La Lame de la Justice et le Bouclier des Opprimés [PV. Shiki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Le Pacte [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 5 :: Île de Momorio-