Le Deal du moment : -25%
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
Voir le deal
135 €

Partagez
 

 [Présent] Avenir incertain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 2232
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Avenir incertain Left_bar_bleue43/75[Présent] Avenir incertain Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Présent] Avenir incertain Left_bar_bleue378/500[Présent] Avenir incertain Empty_bar_bleue  (378/500)
Berrys: 1.125.332.000 B

[Présent] Avenir incertain Empty
MessageSujet: [Présent] Avenir incertain   [Présent] Avenir incertain Icon_minitimeMar 22 Déc - 10:02




Avenir incertain



Il s’était passé plusieurs jours pendant lesquels l’ancêtre avait été dans le coma, plusieurs jours pendant lesquels les soins de la petite grenouille avaient permis de rafistoler l’ancêtre au niveau de ses boyaux. La flotte avait subi de lourds dégâts mais il serait bientôt nécessaire de faire mieux, plus gros.

Le vieil homme se réveillait douloureusement mais constata avec stupeur qu’il était en vie. Les derniers événements avaient eu un terrible effet sur la psyché de l’ancêtre : il n’était plus comme avant, il avait manqué de mourir et d’échouer dans sa quête principale. Si seulement il était plus fort… cette question viendrait bientôt le saisir de façon encore plus intense : un nombre incalculable de pouvoirs sommeillait encore en lui.

Se redressant sur son lit, le grand-père émergea sans trop de difficultés. Se tenant le ventre, il chercha à voir si les sutures tiendraient le coup. Sortant dehors, les quelques soldats présents le saluèrent presque gênés : être venu à bout de tels ennemis lui avait offert une place de taille dans son équipage. Bien qu’il n’ait jamais souffert d’un manque de considération, une forme de respect différent naquit dans le cœur de ses hommes. Quelque chose était différent, c’était très étrange même pour lui mais il ne s’en formalisa pas.

Nils mit quelques minutes avant de rejoindre son bureau tout en constatant que le navire était en plein travaux. C’était sans doute mieux comme ça : un seul navire serait sans doute plus facile à protéger. Pour ses péripéties sur le nouveau monde, il fallait faire en sorte de garder le gros de la flotte pour les occasions particulière, pour les grosses opérations… pour détruire des mondes. Dans son bureau, un silence de plomb régnait et la poussière avait commencé à s’accumuler, comme si ce sanctuaire restait impénétrable. Le Gratz passa un temps à observer ses babioles, plusieurs minutes même… un long moment avant de finalement se remettre au travail.

S’installant au bureau, le vice-amiral observa les nouveaux plans de Viktor avant de contacter Apu’Dsoul. Le ton du Gratz était différent, aucune échappatoire, aucun compromis ne serait possible : Nils transmit l’ordre qui allait sans doute offrir une nouvelle attaque au comptable mais il s’en foutait.


Accordez les fonds à Viktor. Illimités.
Raccrochant, le vieillard tournerait son regard en direction de vieilles photos de sa famille. Il allait arriver, il allait venir, il allait retrouver ses petits-enfants, sa famille serait bientôt réunie, il en était convaincu.



_________________
[Présent] Avenir incertain 1436021033-gratzousignv2
Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 2232
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Avenir incertain Left_bar_bleue43/75[Présent] Avenir incertain Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Présent] Avenir incertain Left_bar_bleue378/500[Présent] Avenir incertain Empty_bar_bleue  (378/500)
Berrys: 1.125.332.000 B

[Présent] Avenir incertain Empty
MessageSujet: Re: [Présent] Avenir incertain   [Présent] Avenir incertain Icon_minitimeMar 22 Déc - 10:03




Avenir incertain



- Comment va-t-elle ?

La question semblait plus rhétorique qu’autre chose tant le grand-père était concentré dans la rédaction de son rapport. Aucun doute ne subsisterait quant au fait qu’il se questionnait véritablement : de nombreuses personnes avaient péri dans les derniers événements, que ce soit du côté du Compost ou du côté ennemi. Le vieillard aurait surement voulu que rien de tout ça n’arrive même pour ceux qui avaient tué. Depuis peu, il se questionnait quant à la taille imposante de sa flotte, finalement, ne vaudrait-il pas mieux qu’il aille seul récupérer ses petits-enfants ?

Initialement, une purge était censée avoir eu lieu sur l’ile aux nombreux grooves mais de nombreux combats avaient éclaté et des iles avaient carrément été oubliée… une véritable honte pour les dirigeants de ce monde. Décollant son regard de ses papiers, le vieil homme répondrait presque làs à la grenouille.


Il va être nécessaire de l’opérer… en revanche, je ne veux pas que tu m’assistes.
Rukyufu acquiesça bien que la réponse l’ennuyât quelque peu. La technique du vice-amiral lui était de loin supérieure mais il aurait aimé pouvoir lui être utile. Depuis peu, il avait beaucoup appris sur l’organisme humain et était devenu capable de prendre en soin de nombreux marins. Sautant aux pieds du bureau, la grenouille s’en irait lentement en direction du laboratoire principal de la forteresse : il s’agissait en réalité d’une très grande infirmerie qui possédait sa propre salle d’opérations.


Merci.
Rukyufu adressa un sourire à l’ancêtre avant de quitter le bureau, le pauvre homme portait beaucoup sur ses épaules et la jeune grenouille devait se rendre à l’évidence en le supportant à sa façon. Retrouvant les quelques assistants médecins et infirmiers, la grenouille ordonnerait de préparer Mama pour l’opération. Depuis quelques heures, elle avait été plongée dans un coma pour éviter qu’elle ne hurle de douleur tant sa peau avait été attaquée. Par endroit, la chair pendait et il était impensable pour le docteur de la laisser ainsi. Elle représentait l’équivalent d’une sœur un peu jeune aux yeux du Gratz et jamais il ne la laisserait ainsi.

Nils regarda longuement le den den dans son bureau qui lui permettait d’appeler principalement d’autres hommes en dehors du Compost. Depuis peu, la technologie de Viktor avait permis de remplacer ces escargots par d’autres appareil. Nils avait déjà eu du mal à se familiariser avec ces animaux étranges, il en mettrait d’autant plus à se familiariser avec les appareils du marquis. Grognant un peu, il réflechissait simplement à savoir s’il appelait maintenant les hautes autorités.


Non…
L’esprit à chaud risquait de lui faire perdre ses moyens et il en prenait conscience. Le Gratz attrapa le baton qu’il trainait partout en se levant de son imposant siège. Il avait été longtemps épuisé des combats qu’il avait pu mener mais du travail lui était encore imposé tout au moins par ses convictions. Suivant de loin la grenouille, le vieil homme saluerait les soldats qu’il croiserait. Les hommes du Compost portaient une mine bien plus abattue qu’habituellement, sans doute que la prise de conscience des défauts de l’équipage était tel que c’en était des plu inquiétants et dangereux…

Arrivant au laboratoire, le vieil homme posa sa canne sur un rebord prévu à cet effet avant de commencer à se déshabiller. Habituellement, cette scène aurait eu le don d’offrir un côté cartoon au vice-amiral mais la situation actuelle était particulièrement tendue. Une blouse, une surblouse, des gants, un masque, des lunettes, tout l’attirail était prêt pour que le grand médecin du Compost s’attaque au corps de la Ité.

Nils plissa les yeux en entrant dans la salle d’opération. A ses côtés, tous les instruments nécessaires à la réalisation de l’opération ainsi que les morceaux de chair qui seraient utile à la refonte de la Mama. Le corps de la patiente était, quant-à-lui, très amoché et c’est ce qui rendit Nils fou de rage. Malheureusement pour l’heure, il devrait se concentrer avant de pouvoir faire payer à ceux qui en avaient attenté à la vie de la cuisinière. Se concentrant, le vieil homme apposerait ses mains au niveau de la table d’opération et bientôt, du poison commencerait à couler depuis son corps.


Venom Surgery Table.
Le poison viendrait finalement globalement englober le corps et toute la pièce dans laquelle il use trouvait avec Mama. Il s’agissait de poison paralysant pour s’assurer que la grosse dame ne pourrait pas se mouvoir même si elle ne risquait pour le moment pas de se réveiller de son coma. A l’aide de petits courants dans le poison, les instruments de chirurgie viendraient circuler tout autour de l’ancêtre et le maitre commencerait alors. La petite Ginny avait insisté pour venir voir et c’était les yeux émerveillés qu’elle voyait tous les petits instruments « voler » dans toutes les directions. Plusieurs heures seraient nécessaires pour réaliser ce qu’il avait en tête mais il était là, inébranlable, à couper, déchirer, suturer, gommer à l’aide de son poison… Nils avait acquis un pouvoir impressionnant au travers de l’utilisation de son fruit et le travail sur Mama serait sans doute l’un de ses chefs-d’œuvre. Les cicatrices seraient peu à peu effacées tant ses capacités étaient extraordinaires…

La grosse dame revivrait bientôt telle la grande Mama Ité qu’elle était.



_________________
[Présent] Avenir incertain 1436021033-gratzousignv2
Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 2232
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Avenir incertain Left_bar_bleue43/75[Présent] Avenir incertain Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Présent] Avenir incertain Left_bar_bleue378/500[Présent] Avenir incertain Empty_bar_bleue  (378/500)
Berrys: 1.125.332.000 B

[Présent] Avenir incertain Empty
MessageSujet: Re: [Présent] Avenir incertain   [Présent] Avenir incertain Icon_minitimeMar 22 Déc - 10:04




Avenir incertain




Augmentez la dose de Durogésic à 25 microgrammes.
Le médecin reposait la plaque de sa patiente tandis qu’il venait d’évaluer la douleur de Mama au travers d’une échelle visuelle. Rukyufu attrapa alors un nouveau patch qu’il colla sur l’aisselle de la dame qui n’avait plus de perfusion pour le moment. Ils attendaient le réveil de la grosse dame mais semblaient relativement inquiets. C’était la première fois que le vieillard menait cette opération et, si le visage de Mama Ité ne lui avait jamais semblé aussi radieux mais quelque chose chiffonnait le vice-amiral.


Tout ça c’est la faute de…
Nils grinçait des dents et fermait fermement son poing en regardant ailleurs mais il fut interrompu par Rukyufu qui commença à s’inquiéter de l’état de la grosse dame. Portant un stéthoscope au niveau des poumons de la grosse dame, il préviendrait son capitaine de l’avancement de la situation.


Elle crépite des deux côtés…
Sans même répondre, le vieux médecin prendrait la saturation en oxygène de la grosse dame et hèlerait alors en voyant les résultats une infirmière de faire les gaz du sang. Tournant les talons, il attendrait les résultats des analyses sans pour autant trop s’inquiéter. Le Gratz enlèverait lui-même le patch pour éviter de provoquer d’autres effets secondaires avant de partir pour son bureau personnel. Visiblement Mama était hors de tout danger : entre Rukyufu et les infirmières en postes, la grosse dame était entre de bonnes mains, il le savait.

Il aurait fallu quelques minutes à l’ancêtre pour rejoindre son office. Refermant la porte derrière lui, le vieillard retirerait sa blouse pour s’affaler sur son fauteuil. Les derniers événements avaient eu le don de le faire penser à beaucoup de points. Rejetant son regard en direction d’un immense tableau avec la photo de quelques-uns des équipages dont il avait la charge. Seul un « Hum » sortirait de la commissure de ses lèvres. Pouvait-il décemment prendre la responsabilité d’emmener autant de vie dans le nouveau monde au risque de les mettre en danger ? Avaient-ils le niveau ?

Les pensées du grand-père avaient été coupées dans leurs élan : son den den mushi sonnait relativement fort… beaucoup trop fort vu l’état de fatigue dans laquelle il pouvait se trouver.


Gratz.
Une simple question viendrait en réponse à la présentation. Malheureusement, le vieillard n’était pas d’humeur, absolument pas.


Elle s’en sortira…
Les réponses étaient relativement courtes, c’était comme si la personne à l’autre bout du fil n’osait pas vraiment déranger le grand-père et il n’avait pas vraiment tort. Lui qui se serait éclaté à l’idée de mettre toute une conversation sur la table pour retourner le cerveau de son interlocuteur se retrouvait sans voix. Nils alternait simplement entre un état désœuvré et un état de colère. Lorsqu’il était contre-amiral, le vieillard avait participé à la purge et d’immenses moyens avaient été mis en place pour arrêter un nombre fou de criminels. Déjà à cette époque, le vieil homme s’était retrouvé bien seul face à des ennemis nombreux et forts, Le Compost seul face à d’autres équipages et membres furieux.

Alors que tout aurait du être beaucoup plus clair, de nombreux ennemis étaient restés sur l’archipel et une ile non-loin avait même été oubliée avec des lieutenants de Konan et de véritables armes de destruction massives… repensant au sous-marin qu’il avait affronté, le vieillard trembla. Non, le gouvernement mondial n’avait fait que les choses à moitié, comme toujours. L’état qui se targuait d’être la plus grande puissance mondiale, l’organisation qui pensait gouverner le monde d’une main de maitre ne parvenait jamais à faire son travail complètement.


Ce ne sont que des…
Pire encore : en plus d’avoir séparé la famille Gratz il y a plus de deux ans, ils avaient toujours abandonné le Gratz en le laissant se débrouiller, ils lui offraient des hommes pour affronter des ennemis publics… la vie n’était visiblement qu’un pion supplémentaire pour les plus hauts dignitaires de ce monde. C’était tout bonnement insupportable pour l’ancêtre qui avait toujours mis en avant la vie des autres au détriment de la sienne. Amis ou ennemis, il n’avait jamais vraiment été intéressé par tout ça, les êtres vivants appartenaient finalement qu’à la même espèce.

Furieux de tout ça, Nils fronça les sourcils et se dirigea avec véhémence en direction de son escargophone en le décrochant. Il tremblait… qui appeler ? Qui prévenir de tout ça ? Que faire ?

Toc Toc Toc…

- Capitaine ? Tout l’équipage est prêt…

La tension de l’ancêtre baissa immédiatement, il n’avait pas encore le temps pour se plaindre : aujourd’hui, c’était un autre jour, il était nécessaire d’honorer la vie. Il s’agissait de faire différemment de ces scélérats du gouvernement, différemment de ces déchets humains… il saurait s’expliquer avec eux… mais pas tout de suite.

Nils se redressa alors et alla en direction d’une armoire de son bureau pour y retirer une veste d’amiral étincelante. Dans un tiroir il prendrait d’autres épaulettes et s’habillerait plus convenablement que jamais. D’une autre façon, il prendrait même un peigne pour se recoiffer. Vérifiant son allure dans le miroir, le grand-père soupirerait avant de se diriger vers le pont principal.

Dehors, tous les soldats seraient réunis dans leurs plus beaux atours et une scène de fortune aurait été érigée. Des cercueils auraient été réalisés par Alter Kangou et beaucoup d’entre eux seraient alors déjà dans l’eau. Nils avança alors en direction de l’estrade et entama alors son discours.


… alors aujourd’hui, célébrons ceux qui sont tombés et célébrons la vie…
Les larmes aux yeux, Nils réalisait qu’il n’était rien pour pouvoir décider de l’avenir de tant de soldats. Le regard humble, humide et perdu, le vieillard finirait calmement par une minute de silence alors que les trompettes sonneraient le glas de ceux qui avaient honorablement servi le Compost. Sur un côté, des sépultures d’ennemis tombés au combat avaient été dressés également. Il n’y avait aucune différence entre ennemis et amis, aucune différence de camps, tous étaient humains, tous devaient avoir droit à une sépulture décente. Sur le devant, deux cercueils sortaient du lot : celui de Jone Snow et celui de la jeune demoiselle coupée en deux. Nils avait choisi de passé un temps pour lui faire la toilette et pour la rendre méconnaissable en effaçant toute trace de lutte. En étant dans le cercueil, la demoiselle aurait paru sereine, ravissante et sans tension. Une photo avait été déposée au-dessus, de quoi permettre à quiconque verrait la sépulture de se souvenir de sa beauté. Nils n’aimait pas faire du mal et encore moins tuer. Tout le monde devait prendre sa part et faire le choix de célébrer la vie ou non, le vice-amiral avait fait le sien : toute vie devait être bénie, celle de Mito aussi.



_________________
[Présent] Avenir incertain 1436021033-gratzousignv2
Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 2232
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Avenir incertain Left_bar_bleue43/75[Présent] Avenir incertain Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Présent] Avenir incertain Left_bar_bleue378/500[Présent] Avenir incertain Empty_bar_bleue  (378/500)
Berrys: 1.125.332.000 B

[Présent] Avenir incertain Empty
MessageSujet: Re: [Présent] Avenir incertain   [Présent] Avenir incertain Icon_minitimeMar 22 Déc - 10:04




Avenir incertain



La cérémonie avait été bien trop violente pour le moral de l’ancêtre qui partit directement pour son bureau tout en évitant de croiser quiconque. Pour une rare fois, il se déplaçait particulièrement vite et il ferma même à clé son bureau pour s’assurer de sa solitude. Un relent le prenait, c’était comme s’il mentait à sa famille, à ses amis, à tout son équipage ! Comment pouvait-il accepter une telle situation… comment pouvait-il accepter qu’on envoie à l’abattoir tout un équipage, toute une famille ?!

Nils frappa de façon virulente l’un des murs de la salle, proche de l’armoire, il se contrôlait plutôt difficilement dans de telles situations. Dans un hurlement de douleur, il venait sans doute de se briser un os de la main mais, pour le coup, ça avait détourné la colère et lui avait permis de reprendre ses esprits. Cette fois-ci, l’équipage avait quartier libre et Nils aurait donc tout le temps pour passer le coup de fil. Si la première fois qu’il avait cherché à joindre ses responsables il n’était pas parvenu à se contrôler, aujourd’hui, il avait besoin de réponses à ses questions et c’était avec une main bien plus sûr qu’il composa le numéro qu’il commençait à avoir l’habitude de composer.


Vice-amiral Nils Gratz, passez-moi un responsable, j’ai des questions… oui, j’attendrais le temps qu’il faudra.
Rarement Nils n’avait été aussi sérieux et posé. Plaçant une main dans ses cheveux pour se gratter, il s’amusait inconsciemment avec un crayon posé non-loin pour commencer à gribouiller. La conversation promettait d’être particulièrement longue, il ne lâcherait pas avant d’avoir ses réponses.

-------------------------------

Nils avait eu les réponses à ses questions. Une restait néanmoins en suspens et il regretta de ne pas l'avoir posé. Cette purge qui avait eu lieu il y avait de cela six mois n'avait finalement eu qu'un but très limité qu'il ne comprenait pas. Shabondy était resté presque comme elle était et ça le dérangeait fortement, comme s'il ne savait pas tous les enjeux qui étaient en place.

L'amiral Wakai Tsuki avait néanmoins raison sur un point et ça rassura tout de même l'ancêtre, à l'aide des communicateurs, il informa alors beaucoup de navires du Compost de la prochaine destination.


Rentrez à Toroa. Déployez vous si nécessaire et prévoyez quelques vaisseaux pour Ericken s'il en a besoin. Je resterai en retrait pour diriger le reste des troupes. Pour les autres, Viktor notamment, on part sur le nouveau monde...
Le Pestilence était encore en travaux et nécessiterait sans doute plusieurs semaines pour être terminés, en attendant, avant le départ, il lui restait un dernier coup de fil à passer. Longtemps, le vieil homme avait ressassé ce qui lui était arrivé et, s'il n'avait jamais vraiment regardé ce numéro, il se décida finalement à passer à l'acte. De vieux souvenirs de sa femmes remontèrent dans l'esprit de l'ancêtre avant de finalement disparaitre pour se concentrer sur l'instant présent, recentrant alors la conversation avec la révolution.


Nils Gratz, on m'a filé ce numéro il y a de cela plusieurs années...
La conversation allait enfin commencé, un tournant allait peut être arriver dans la vie Gratzienne.




200 hommes pour Toroa et WB avec le plus gros de la flotte en stand by.

_________________
[Présent] Avenir incertain 1436021033-gratzousignv2
Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 2232
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Avenir incertain Left_bar_bleue43/75[Présent] Avenir incertain Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Présent] Avenir incertain Left_bar_bleue378/500[Présent] Avenir incertain Empty_bar_bleue  (378/500)
Berrys: 1.125.332.000 B

[Présent] Avenir incertain Empty
MessageSujet: Re: [Présent] Avenir incertain   [Présent] Avenir incertain Icon_minitimeMer 30 Déc - 19:37




Avenir incertain




Je refuse...
S'il y avait qu'une seule chose à retenir de cette ultime conversation, c'était bien ces mots. La révolution semblait être idéale pour les motivations de l'ancêtre mais la notion de sacrifice était tout bonnement inacceptable pour le vieillard. Ainsi, il déchantait tout simplement. Etait-il voué à être seul dans son idéal ? Etait-ce là sa destinée ?

Le camp de la vie n'avait visiblement aucun sens dans l'esprit de beaucoup des gens, peut être deviendrait-il nécessaire un jour de mettre en place de quoi aider le plus de monde en créant sa propre faction après tout. Le Pestilence allait, à terme, sans doute devenir un hopital géant ? La perdition de l'ancêtre était tout bonnement totale et il ne comprenait plus les enjeux des grands de ce monde. Nils alla alors hors de son bureau, la vue de beaucoup de soldats le rassura un instant tandis que les travaux étaient encore en cours. Viktor était certainement déjà aux manœuvres et bientôt, le gros de la flotte partirait en direction de Toroa et de West Blue de façon générale tandis que le Pestilence et les nouvelles recrues se dirigeraient vers le nouveau monde.

Le vice-amiral regarda alors en direction de la mer, une pensée pour ses petits-enfants : il se mettait à leur place. C'était donc ça que de ne pas avoir de chez soi et de maison ?


J'arrive les enfants...
Un matelot le regarda de travers tandis qu'il se parlait plutôt à lui même en réalité. Riant à gorge déployée devant l'air ahuri de son soldat, Nils le remercia alors avant de reprendre la direction de son bureau. Une nouvelle vie pleine de dangers allait prendre place pour la plus grosse partie de l'équipage, de longues préparations s'annonçaient encore pour l'ancêtre, du travail... encore du travail.

Chloé, Alphonse, Ginny... tous trois seraient bientôt avec leur papy, tout serait bientôt terminé.




_________________
[Présent] Avenir incertain 1436021033-gratzousignv2
Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[Présent] Avenir incertain Empty
MessageSujet: Re: [Présent] Avenir incertain   [Présent] Avenir incertain Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[Présent] Avenir incertain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Archipel Shabaody-