-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur Logitech Z207 Système de hauts-parleurs Bluetooth pour PC ...
30 € 50 €
Voir le deal

Partagez
 

 [FB] Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1243
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Left_bar_bleue47/75[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Left_bar_bleue115/750[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty_bar_bleue  (115/750)
Berrys: 870.850.000 B

[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty
MessageSujet: [FB] Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe )   [FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Icon_minitimeMar 8 Déc - 11:59

Premier sang




Souvenirs souvenirs… Celui-ci remonte à loin, à l’époque où je n’avais que seize années, autant dire, un moment…

Paradise City. Île pommée sur West Blue.

Arrivé il y a peu, je regardais une énième fois la photo de l’homme que je devais trouver. Première mission et non des moindres, je me devais de trouver cet homme et l’éliminer. Jusque là rien de bien méchant, cependant, il me faudrait le faire le plus tranquillement possible car cet homme est affilé à une certaine personne proche du pouvoir présent sur l’île… Et de ce fait, une effusion de sang tournerait vite au scandale et à la traque pure et simple jusqu’à ma mort. Un assassin ne doit pas être vu, il approche sa cible tel un fantôme, frappe et disparait dans la nuit ou le jour. Pourtant… Comment peut-on prendre une vie humaine si facilement ? La réponse ? Elle est dans ma main. Regardant mon arme principale, j’avais le choix entre utiliser un lacet étrangleur ou un couteau. Soupirant longuement, je me dis que je verrais ça sur le moment… En attendant, je me devais de trouver ma cible, après tout, elle connait une personne qui elle-même est proche de la royauté. Ce qui signifie que la deuxième personne est sans doute d’une bonne caste, mais la première ne l’étant pas, elle ne peut pas se permettre de la côtoyer officiellement.

C’est donc en pensant comme ça que je me dirigeais vers le coin le plus pourri qui soit de cette île, à savoir un bidonville miteux où il ne faisait ni bon vivre, ni bon de se perdre. Habillé en civil sans avoir des habits neufs, je tentais de me fondre dans la masse. Observant les alentours, je respirais à plein poumon cette misère qui polluait l’air. Les gens avaient des regards en tout genre… Envieux pour certains, plaintifs pour d’autre. Un mélange en tout genre, mais qui ne décolle pas du panier en termes de qualité. Se retrouver ici, c’est être en bas de la chaîne alimentaire. Pourtant, même si aider pourrait me traverser l’esprit, je n’avais ni le temps ni l’envie… J’ai une mission à réaliser et je me dois de l’accomplir dans les plus brefs délais.

Vérifiant encore l’identité de la personne sur la photo, je vins à doucement grogner. Respirant un grand coup, j’approche certaines grands-mères, de vieilles personnes susceptibles d’aider naïvement. Ne me doutant pas de l’esprit « familial » qui peut courir les rues – autant que le côté impitoyable – je demandais à certaines personnes si elles avaient vu cette personne. Mais mes réponses furent souvent évasives… Je n’avançais pas dans l’enquête et qui sait si le temps ne jouait pas contre moi. Il me fallait trouver des indices, traquer et éliminer la cible avant de finalement cacher son corps pour pas que je sois raffilé au meurtre à venir.
Essayant de garder la tête froide, c’est tranquillement que j’avançais dans ces lieux pourris. Tapant quelques canettes vides au passage, ou des cailloux, je me demandais bien si mes parents seraient fiers de moi si j’accomplissais cette mission. Sans doute oui ! Alors autant faire aussi vite que possible.

Me rendant dans un lieu qui sert de « bar », je commandais un simple verre d’eau. Mais même ça, ça ne semblait pas très engageant. Le verre étant à peine propre. Il y avait clairement à boire et à manger là-dedans… Mettant de côté ça, je vins à demander si quelqu’un était bon en informations. Là encore, on se fit évasif, mais un petit billet et les langues se déliaient. Visiblement, une personne surnommée « le connaisseur » semblait bon pour connaitre toutes les personnes de l’île. Je n’avais pas ce détail sur ma cible, mais je n’avais clairement rien à perdre. C’est alors qu’on me donna une énième consigne à savoir qu’on ne le trouve pas… C’est lui qui nous trouve. Fronçant les sourcils, je quittais les lieux pour alors me faire discret. Par sécurité, je me dirigeais vers des lieux extrêmement miteux et peu rassurants, telles de petites ruelles où il doit être monnaie courante de se faire agresser. Sans doute avais-je plus de chance de me faire aborder là qu’en plein bar…


; color:black;">

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe

Cassidy Monroe
Messages : 107

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Left_bar_bleue27/75[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Left_bar_bleue111/120[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty_bar_bleue  (111/120)
Berrys: 42.440.000

[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe )   [FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Icon_minitimeMer 9 Déc - 22:48

Il fut un temps où Cassidy vivait dans une maison avec trois médecins venus se cacher dans son bidonville natal. Elle était leur disciple et les assistait dans leurs tâches quotidiennes et dans leurs travaux, si ils considéraient qu'elle en était capable. Elle apportait les médicaments fabriqués par Ben aux gens en parcourant les rues de la Fosse, assistait Franz pendant ses opérations chirurgicales et aidait Stella quand elle faisait un diagnostique pour les gens qui  se sentaient mal. Cette période de sa vie dura onze années pendant lesquels elle apprit peu à peu les compétences de ses maîtres, jusqu'à obtenir les connaissances d'un médecin et d'un chirurgien professionnel, ainsi que le savoir nécessaire pour savoir quel médicaments administrer et quand, sans savoir comment les fabriquer, car elle ne possédait aucun talent pour ça, ce qui avait très vite fait perdre patience à Ben. Bien sur, elle n'obtint aucun diplôme, mais elle ne voyait pas en quoi cela pouvait poser problème... avant de quitter la Fosse. Une époque que Cassidy voyait comme le bon vieux temps...

Mais il fut un temps avant cela où Cassidy n'était qu'une gamine des rues. Beaucoup de gens les voyaient comme des cafards dont l'existence n'était qu'une nuisance dont personne ne prenait le temps de se débarrasser. les autres les regardait avec une pitié pleine de dégoût pour la société dans laquelle ils vivaient... Jusqu'à ce qu'un de ces gamins des rues leur fassee les poches en cachette ou ne les forces à abandonner leur biens sous la menace d'un couteau. Là, ils commençaient à les considérés eux aussi comme de la vermine. Souvent, ces gamins travaillaient aux services d'adolescents de la Fosse un peu plus expérimentés et souvent eux-mêmes aux services des gangs qui dirigeaient ouvertement ces rues évités par les autorités. Une pratique qui projetait les plus jeunes dans une spirale infernale se terminant par une vie de crime s'ils parvenaient à survivre jusqu'à l'âge adulte.

Ces derniers temps, Cassidy traînait avec un petit groupe de gamin avec qui elle avait passé quelques nuits dans des endroits certes très sordides, mais bien protégés de la pluie et loin des individus aux mœurs les plus discutables, ceux qui aimaient beaucoup la compagnie des enfants dont personne ne se préoccupaient... C'était un groupe improvisé et éphémère, qui tiendrait jusqu'à ce que l'un des enfants se fassent chopper ou disparaisse, ce qui mènerait inévitablement à un conflit qui ferait exploser la petite bande. Mais pour l'instant, ça tenait bien. La très jeune fille parcourait la ville à la recherche d'une nouvelle cible, comme tous les autres gamins, et rejoindrait le reste du groupe dans un endroit prédéterminé une fois le soir venu pour mettre leurs ressources nouvellement trouvés en communs leur ressources... S'ils ces ressources ne leurs semblaient pas trop précieuses pour être partagés, ce qui arrivait de temps en temps.

Pendant ses recherches, la gamine repéra une cible qui sortait d'un bar et qu'elle considérait comme étant intéressante. Pourquoi était-elle intéressante ? Parce que c'était quelqu'un qu'elle n'avait jamais vu. Genre, vraiment jamais, ce qui était suspect. Un adolescent tout nouveau dans la Fosse. Il ressemblait à un gars des rues, il avait clairement fait l'effort pour ça avec ses fringues de pauvres, mais le fait qu'elle ne l'est jamais vu remettait en question cette hypothèse. Qu'est-ce qu'il foutait là ?… Aucune idée, mais les nouveaux venus avaient toujours plus de chance d'avoir les poches pleines et Cassidy n'avaient pas l'attention de l'ignorer. En voyant le bonhomme passer dans les ruelles, elle sentit qu'elle tenait sa chance et se décida à le poursuivre.

Elle suivit le bonhomme le plus discrètement possible, approchant peu à peu tandis qu'il s'enfonçait dans les allées sordides et encrassés du bidonville. Elle était déterminée à tenter le coup au meilleur moment et attendait son heure de gloire. Après quelques minutes, elle comprit qu'elle devait créer elle-même cette occasion, car le bonhomme semblait aux aguets, même s'il ne semblait pas avoir remarqué la présence de sa petite poursuivante pour le moment.

Puis la jeune demoiselle eut une idée. Elle ramassa une vieille boite de conserve qui traînait dans le coin et s'approcha à moins d'un mètre de sa cible, faisant de son mieux pour avancer au même rythme que lui et en faisant les mêmes pas pour l'empêcher de l'entendre, une tâche ardus pour une gamine haute comme trois pommes qui suivait un jeune homme qui faisait presque deux fois sa taille. Une action particulièrement cocasse pour ceux qui l'observerait de loin, s'il y en avaient. Arrivée à sa hauteur, elle regarda son pantalon de plus près pour voir où était son fric et quel mouvement elle aurait à faire avec ses mains pour le prendre. Une fois le pactole repéré et ses options évalués, la petite Cassidy lança la boite de conserve juste à côté de son adversaire, le côté ou n'était pas le fric, pour attirer l'attention de sa cible au mauvais endroit tandis qu'elle prenait son larfeuille d'un geste rapide et précis, pratiqué sur de trop nombreuses poches au cours des trois dernières années.

Ensuite, elle partirait en courant dans le dos du bonhomme, profitant de ses connaissances du bidonville pour tenter de le semer dans les ruelles. La gamine faisait confiance à son talent à la course, développer grâce à de nombreuses fuites face aux dangers divers et variés que pouvait affronter un enfant dans un bidonville. Mais ça, c'était si ce jeune garçon se laissait piéger.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1243
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Left_bar_bleue47/75[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Left_bar_bleue115/750[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty_bar_bleue  (115/750)
Berrys: 870.850.000 B

[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe )   [FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Icon_minitimeMer 9 Déc - 23:52

Premier sang




Cette fosse était répugnante. Un lieu où la malice régnait. On a beau trouver des vieux, pour sûr que certains doivent être fallacieux… Quoi qu’il en soit, je m’isolais pour alors espérer tomber sur une personne pouvant m’aider. Ce n’est qu’après un certain moment que je ressentis quelque chose. Une faible ombre se distinguait de temps à autre et petit à petit, j’eus cette désagréable impression d’être suivi. Vous savez, l’impression qu’on vous regarde, vous analyse… Cette sorte de frisson qui vous dit « je regarde par-dessus ton épaule ». Ressentant la même, je me dirigeais tranquillement vers un coin encore plus lugubre pour m’isoler un peu. Ne me retournant nullement, je prenais sur moi, me demandant bien ce qui allait se passer.

Ce que je déteste par-dessus tout, c’est le côté chasseur chassé finalement. Mais bien que ce soit désagréable, je ne m’énervais pas comme je le ferais d’ici longtemps. Marchant encore et sûrement, je regardais notamment vers le haut, faisant croire que je me méfiais des toits. Essayant de contrôler ma respiration, je masquais le signe qui pourrait montrer que je me méfie. Semblant naturel de façon exemplaire, quand enfin autrui passa à l’action, ce fut la réaction immédiate.

Quand la personne lança de quoi me divertir, je fis l’inverse de toute personne normale et je tournai mon attention vers la personne qui avait clairement enfoui sa main dans ma poche pour y prendre son contenu. Saisissant aussitôt le poignet coupable de la personne qui tentait de me voler et à ma grande surprise, je pu voir qui s’était. Une enfant ?!! Celle qui veut me voler n’est autre qu’une enfant de rue ? Fronçant les sourcils, je serrais son poignet fortement avant de retrouver doucement mes esprits. Embrumé autrefois par la surprise, une lueur sombre y brilla par la suite alors que je la plaquais contre un mur le bras levé. Et rapidement, mon autre main laissa celle-ci sortir une fine lame qui se posa sous la gorge de cette enfant. Un rien de spécial en termes de traitement ici-bas, pourtant… Il ceci serait différent. Là où les meurtriers n’ont pas de lueur dans leurs yeux, ainsi que les assassins, pour ma part, j’avais encore cette lueur humaine en moi. De ce fait, c’est d’un ton sombre que je m’adressais à la petite fille des rues.

« Tu veux quoi au juste ? Comme tu peux le voir … Ce n’était pas le moment de m’énerver… Qui es-tu ? Que veux-tu ? On ne t’a jamais dit que voler c’est mal ? … Du coup qu’est-ce que je fais avec toi hm ? Je t’élimine ? … Ou tu peux te montrer utile ? »

Si cette dernière se débattait, la lame sous sa gorge se pressait un peu plus. Une façon de rappeler qui est le patron actuellement. Puis si elle tentait de hurler, c’est ma main qui se plaquerait sur ses lèvres, quitte à me faire mordre, au fond, la douleur n’est qu’un facteur… Espérant qu’elle comprenne le message, je vins à regarder celle-ci. Crasseuse, pauvre… Elle empestait la native d’ici. Ou du moins, je le pensais. Fixant ses yeux, je tentais d’y lire quoi que ce soit.

« … Tu connais les gens d’ici ? Ou pas ? Réponds vite… J’ai peu de temps devant moi. Aussi, connais-tu un certain… ‘ connaisseur ‘ ? »  

Plissant les yeux, j’attendais qu’elle me réponde, maintenant une poigne de fer sur son poignet, ne me rendant pas compte qu’au moindre faux mouvement, je pourrais sans doute le lui briser.


; color:black;">

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe

Cassidy Monroe
Messages : 107

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Left_bar_bleue27/75[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Left_bar_bleue111/120[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty_bar_bleue  (111/120)
Berrys: 42.440.000

[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe )   [FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Icon_minitimeMer 16 Déc - 22:53

Cassidy réalisa qu'elle avait fait une erreur quand l'inconnu l'attrapa par le bras. Elle ignorait comment une chose pareille avait pu se produire. Faire du bruit à gauche pour attaquer à droite était la base de la base. Une technique infaillible, un piège testé et éprouvé par des générations de malandrins dans tous les lieux malfamés du monde. En tout cas, c'était comme ça que les gamins des rues se vendaient la technique les uns aux autres, surtout quand elle fonctionnait. Après, c'était vrai qu'on disait que ça ne fonctionnait qu'une seule fois, mais elle était certaine que personne n'avait tenté quoi que ce soit contre sa cible avant elle. Cette homme devait être un être surhumain, un génie de la maroufle ! La gamine aurait été très impressionné si elle n'avait pas été soulevée et plaqué contre un mur de taule.

Elle regardait maintenant l'homme de haut, les pieds plus d'un maître au-dessus du sol, avec le sentiment pressant qu'elle était dans une merde noire. Sans attendre, le gars sortit un couteau et le plaça sous sa gorge. Bizarrement, ça sembla être une bonne chose pour la gamine des rues. C'était un peu tiré par les cheveux, mais s'il n'avait pas utilisé son couteau d'entrée de jeu, alors il avait une bonne raison de ne pas le faire. Le bonhomme continua en posant plein de question à la suite très très vite, comme pour essayer de l'embrouiller. Ça fonctionna à merveille, car elle fut incapable de répondre à quoi que ce soit, même si certains trucs lui semblaient discutable. Genre, pour quoi il disait que voler était mal ? C'était censé être pire que de crever de faim ? Clairement, le mec connaissait pas la Fosse.

Attention, n'allez pas croire que la jeune Cassidy n'avait pas peur simplement parce qu'elle était encore capable de réfléchir. En fait, elle était terrifié et à deux doigts de tomber en pleurs, de hurler et de soulager sa vessie... En même temps. Mais quand on grandit dans un endroit comme la Fosse, on apprend à utiliser son crâne quand on a peur et ses jambes quand on panique. Là, elle pouvait pas courir, du coup, elle faisait tout son possible pour ne pas paniquer. C'est pour ça que la gamine ne chercha pas à se débattre, car elle avait un couteau sous la gorge et ne voulait pas se blesser par accident. C'est difficile de courir quand on à la gorge tranché, elle avait déjà vu un type essayé, il avait pas fait deux mètres et après, il bougeait plus. Elle ne chercha pas non plus à crier, car elle savait que personne ne viendrait l'aider. C'était même plutôt l'inverse : les gens allait changer de direction en l'entendant pour ne pas être mêlés à une sale affaire. Non elle se contenta d'écouter ce bonhomme très agressif pour voir ce qu'il voulait.

Il voulait des informations. Des informations, c'est ce qu'il y avait de mieux. Tu fais croire au gens que tu sais de quoi tu parle, tu les envoie de l'autre côté de la Fosse et tu t'enfuis quand il faut. Ça aurait été un très bon plan si il le mec ne serait pas aussi fort son poignet. Ça commençait à faire vraiment mal.


"L'connaisseur ?... T'veux dire, l'vieux qui sais tout ? C'est simple, y faut... Euh..."

La gamine avait de plus en plus de mal à garder son calme. Son coup de bluff tombait ppeu à peu à l'eau, tant il était évident qu'elle avait mal et qu'elle avait peur. Son visage, jusqu'ici à peu près calme, commença à changer et sa prochaine phrase ne ferait rien pour améliorer les choses.

"Euh... Tu... tu peux m'lacher... ? J'ai l'poignet qui... qui va péter..."

Le masque commença peu à peu à tomber. La douleur, la peur, le fait qu'elle était suspendu à ce qui lui semblait être une hauteur vertigineuse face à un gars qui faisait tout pour l'intimider... C'était trop. Elle avait réussis à tenir un long moment, mais son cerveau lâcha prise et son calme avec lui. Sans prévenir, elle tomba en larme et commença à se débattre frénétiquement, sans se préoccuper du couteau, de son poignet ou de sa vie. La gamine commença à hurler.

"Vous êtes un pédo, c'est ça !! Vous allez m'emm'ner dans un coin et m'faire des trucs bizarre !! J'sais pas où il est l'vieux !!! J'SAIS PAS OU IL EST !!!!!"

L'assassin devrait probablement desserrer sa poigne et reculer son arme s'il ne voulait pas la blesser. Alternativement, il pourrait lui mettre un taquet pour la faire taire, mais elle ne serait probablement pas très coopérative après. Le pire, c'est qu'elle savait comment trouver le connaisseur. Elle disait qu'elle ne savait pas car elle paniquait et qu'elle voulait en finir le plus vite possible. Mais en vérité, elle avait une assez bonne idée de l'endroit où il zonait, car il se manifestait toujours quand on demandait des informations à son sujet dans une zone particulière de la Fosse. Si le jeune assassin s'y prenait bien, il pourrait peut-être tirer quelques informations de la gamine. Après tout, elle avait lâché qu'il était vieux sans s'en rendre compte, ce qui voulait forcément dire qu'elle l'avait déjà vue.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1243
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Left_bar_bleue47/75[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Left_bar_bleue115/750[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty_bar_bleue  (115/750)
Berrys: 870.850.000 B

[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe )   [FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Icon_minitimeMer 16 Déc - 23:40

Premier sang



Cette petite inconnue n’avait vraiment pas de bol… Oser voler n’était pas une belle chose, mais moi en prime… Ce n’est pas son jour de chance. Moi en revanche, j’avais peut-être trouvé une personne apte à me renseigner. La petite m’étonna dans un premier temps et pour cause, elle ne semblait pas se débattre comme une lionne. Non, limite tout l’inverse. Se pourrait-il que ces jeunes dans ce genre de ghetto soient remplis de vide et n’attendent aucuns espoirs dans leurs vies ? Au point qu’au premier souci, ils sont prêts à mourir ? Cela est presque troublant, mais je ne devais pas perdre mon objectif de vue. Maintenant en l’air cette fille à l’allure de déchet, je me mis à l’écouter tandis qu’elle semblait bien encaisser ce qui se passe. Impressionnant et déroutant…

Elle commença à parler et vint à être sur une très bonne voie… Mais elle s’arrête en bon chemin. Hmmm… Je devais garder contenance alors que celle-ci commença à se plaindre pour son poignet. Péter dit-elle ? Je serre si fort que ça ? Je vins à afficher une mine étonnée et relâchais presque la pression quelques secondes, mais je revins vite à moi. C’est du bluff me dis-je. La maintenant toujours en l’air, je me dis que peut-être elle aurait l’idée de poser un pied sur le mur comme pour se relaxer un peu. Quoi que… On n’a pas toujours les idées claires dans ce genre de cas, alors non, elle ne semblait pas y penser.

Voilà qu’elle tente de hausser le ton en m’accusant de quelques choses. Hein ? Un pédophile ? Mais c’est quoi cette idée ? Comme si une crasseuse comme elle pourrait m’intéresser ?!! Pourtant, là où certains l’auraient frappé – et c’est ce que j’aurais dû faire – mon premier réflexe fut de répondre.

« Mais pas du… Hein ? Pas du tout !!! »

Au diable le cliché du tueur sanguinaire. Il n’y à pas à dire, on est loin du Ren Tao dans le futur, qui tuera et fera des morts sur son passage sans en avoir rien à foutre… L’apprentissage serait encore long avant d’en arriver là… Me remettant à la situation, je me dis qu’elle en savait des choses et pour cause, je ne savais pas et n’avais rien dis sur l’âge de cette personne. Alors dire que c’est « un vieux » c’est louche. Je vins alors à lâcher subitement son poignet et retirer ma lame simultanément pour qu’elle retrouve la terre ferme.
Allait-elle pouvoir fuir ? Non…
Aussitôt, ma main libre s’écrasa sur son visage et se saisit de sa mâchoire. La collant au mur et pressant une jambe entre les siennes pour éviter qu’elle tente de me briser les noix, je me rapprochais de celle-ci et posais la pointe de ma lame sur sa jugulaire. La voix redevenant froide, je tentais de me faire bien comprendre.

« Le vieux hein ? … Amène moi à lui… Et je saurais me montrer compréhensif. Tente de me rouler dans la farine et crois moi, ton sort sera le cadet de tes soucis… Je suis clair ? Et une dernière chose… T’es pas mon genre. »

Au diable le charisme, je venais de bel et bien me justifier comme pour la rassurer… Ferais-je preuve de compassion d’une certaine façon ? Un tueur va droit au but, il se fou du ressentis d’autrui, mais moi, j’avais tenté de la rassuré… Tsss…

« Si tu m’aides, je te rendrais ça un jour ou l’autre… »

Un deal ? Je tentais la technique de la sucette. Puisqu’elle semble au fond du trou, autant le dire que faire miroiter une récompense devrait la motiver à parler. Je l’espérais du moins… Relâchant doucement la pression sur sa mâchoire pour qu’elle puisse ouvrir la bouche, j’attendais de voir ce qu’elle ferait et écouter ce qu’elle dirait.

; color:black;">

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe

Cassidy Monroe
Messages : 107

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Left_bar_bleue27/75[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Left_bar_bleue111/120[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty_bar_bleue  (111/120)
Berrys: 42.440.000

[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe )   [FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Icon_minitimeMer 23 Déc - 23:55

Le bonhomme ne sembla pas comprendre pourquoi elle le traitait de pédophile. Il devait vraiment pas être dans la Fosse depuis longtemps. Généralement, quand un mec s'en prenait à un enfant sans lui casser la gueule immédiatement ou sans essayer de le tuer, il voulait autre chose. C'était pour ça qu'elle avait paniqué aussi vite, ça et la douleur grandissante à son poignet... Peut-être plus Aussi. Après tout, elle lui semblait bizarre cette rencontre. Le mec la menaçait bien violemment et lui balançait trente mille questions à la gueule, comme si elle avait trente mille bouches pour y répondre. Elle panique, traite le gars de pédophile en commençant à se débattre comme une débile. Et au moment où la plupart des gens de la Fosse se serait contenter de lui exploser le bide avec leur genou pour la faire taire... Il sait plus quoi faire. Il panique et bafouille quelques truc pour se justifier. Ensuite, il retire son couteau et la lâche. C'est à ce moment que le cerveau de la gamine reprit le dessus.

C'est bon Cassidy, tu peux t'en sortir. Tu t'es comporté comme la dernière des connes mais ce couillon est pas plus intelligent. Tu fais comme d'habitude quand tu peux pas faire confiance à tes mains : tu fais confiance à tes jambes. C'était ce que t'avais prévu à la base et ça c'était pas exactement passé comme il fallait, mais c'est pas grave. Ce qui compte, c'est que t'as ta chance maintenant. Maintenant, c'est l'heure de vérité. MAINTENANT, C'EST...

Voici toutes les pensées qui traversèrent l'esprit de la future médecin entre le moment où Ren la lâcha et celui où il lui choppa le visage avec sa main. Le cheminement fut si rapide à l'intérieur de son crâne qu'elle fut incapable d'interpréter ses propres pensées et ne comprit pas pourquoi elle se sentait encore plus conne qu'avant. En plus, le mec lui bloquait les jambes pour l'empêcher de le frapper avec ses pieds. Très intelligents, on sait jamais quand un Sneaky Nuts Breaker peut partir avec Cassidy Monroe. Il lui demanda ensuite de l'amener au vieux.

Pourquoi ? Comment il savait ?... Ah oui ! C'est vrai qu'elle avait dit "le vieux" pendant son moment de panique. Mais alors, ça voulait dire qu'il allait l'obliger de jouer les guide ?... Compte tenu de sa situation, c'était pas si mal. Mieux que de rencontrer un pédophile ou de se faire éclater le poignet en tout cas. Par contre, elle se sentit obligé de réagir quand il lâcha qu'elle n'était pas son genre.


"FAIFUIHANFONAR !!!"

Elle comptait lui dire "J'ai huit ans, connard !!", mais quand on a une main sur la bouche, c'est tout de suite plus compliqué. Cela dit, ce qui suivit l'intéressa beaucoup plus. Lui rendre la pareil un jour... Le type semblait dangereux. Ça fait toujours plaisir quand un type dangereux vous en doit une, surtout dans la Fosse. Elle avait même pas besoin d'utiliser cette dette. Pour peu que le gars se fasse une réputation pendant sa petite aventure dans le coin et que le fait qu'il lui doive quelque chose s'ébruite, elle pourrait en faire une superbe arme de dissuasion... Jusqu'à ce que les gens se rendent compte qu'il n'était venu  que pour un petit truc et qu'il foutrait plus jamais les pieds dans le ocin. Fallait pas se mentir, le mec avait clairement pas le profil des pauvres bougres qui sortaient du port et étaient détroussés par les autorités parce qu'ils avaient pas l'air "en règles" pour être ensuite balancés dans le bidonville comme de la vermine...

...Ou peut-être qu'il lui mentait et tenter de l’appâter. Ça lui traversa brièvement l'esprit, mais le problème, c'est que même si c'était le cas, elle n'avait pas le choix. Soit elle obéissait bien gentiment, soit le bonhomme lui cassait la gueule et la forçait à obéir de toute façon. Donc autant lui obéir gentiment.


"D'accord, d'accord ! J'vais t'aider, p'tain d'merde..."

Bon, elle faisait  quoi maintenant ? Parce que le vieux, il était pas simple à trouver. Déjà, le coup du "C'est lui qui vous trouve" c'était un peu de la connerie pour se la péter. Si il avait pas envie de vous voir, il vous trouvait pas et vous le trouviez pas. Et quand ça arrivait, c'était pas si rare qu'un autre type se fasse passer pour lui et se fasse payer pour raconter de la merde et envoyer le naïf dans les choux avant de se barrer avec la thune... et c'était sur elle que ça allait revenir si ça se passait comme ça.

"J'peux t'montrer dans quel coin y zone le vieux... Mais j'sais pas s'il est là. Va ptête falloir l'attendre... Par contre, va falloir m'lâcher..."

Si Ren faisait la chose intelligente et la lâchait, la gamine le conduirait au Nord du bidonville. Sur le chemin, elle se tournerait pour le regarder "discrètement" plusieurs fois, avec l'espoir de pouvoir se barrer vite fait s'il faisait pas attention... Sans se rendre compte que ses intentions étaient évidentes. En même temps, la gamine s'était jamais retrouvé dans une situation comme ça auparavant. Elle savait pas du tout comme gérer tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1243
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Left_bar_bleue47/75[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Left_bar_bleue115/750[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty_bar_bleue  (115/750)
Berrys: 870.850.000 B

[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe )   [FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Icon_minitimeMer 6 Jan - 19:13

Premier sang




Quand la manière douce ne fonctionne pas, il faut soit utiliser le coup de la carotte, ou alors la manière forte. Aujourd’hui, c’est un mélange des deux… Cette gamine crasseuse semblait savoir des choses, mais sans doute a-t-elle une parte de « solidarité » envers ses compagnons boueux… Pour ma part, on m’a appris que la corruption est un bon moyen d’obtenir ce qu’on veut quand la force ne marche pas. Mais la façon de faire laissait encore à désirer… Pour preuve, je me justifiais là où je n’avais pas à le faire. Après tout, la question n’est pas de savoir si j’ai des tendances pédophiles, mais bel et bien savoir où est l’homme que je cherche… Après un petit moment d’énervement sur un détail qui m’échappe, finalement la miss acceptait visiblement de m’aider et aussitôt, je relâchais ma prise pour qu’elle puisse être plus à l’aise.

Sage… Douce petite… La regardant je vins à me frotter doucement les poignets pour alors attendre un peu qu’elle s’active. Après tout, elle savait des choses, alors à elle de me guider. Je me fis donc plus calme soudainement et attendant qu’elle bouge. L’observant, je vins à doucement regarder la miss qui semblait réfléchir à toute vitesse. Gardant une lame en main, je la fis tournoyer sur un de mes doigts comme pour lui mettre la pression. Pensait-elle à me rouler dans la farine ? Hmmm… Très très trèèèèèès mauvaise idée… Mais ça, je n’ai pas besoin de lui dire, celle-ci ayant eu son avertissement un peu plus tôt, alors quand elle parla…

« Je refuse… »

Du moins, la lâcher dans le sens lui laisser du temps libre et qui plus est en dehors de son périmètre de vision… Non, m’échapper du regard, c’est avoir une chance de fuir et ça, en bon chasseur, je refuse. La lâchant pour en revanche marcher ça oui, je le faisais. Cependant, en chemin elle pourrait ressentir mon regard sur elle. Oh bien sûr pas plus bas que les omoplates… La suivant en regardant essentiellement le crâne et devant nous, je me laissais emmener jusqu’au nord du bidonville. En chemin pourtant, malgré le fait que la tension soit palpable, c’est sans aucune honte que je viendrais tenter de « discuter ».

« Comment tu te nommes ? … T’es originaire de ce trou à rats ? »

Oui oui… J’osais bel et bien traiter ce lieu de trou à rats. Pourtant, je tentais bel et bien d’ouvrir la discussion. La gardant à l’œil, je ne baissais pas la garde malgré le côté étrange de la situation. Bourreau mais pas si méchant que ça, la froideur que j’imposais était contrasté avec ce côté « sociable ». Quel drôle de mélange… A croire que je ne savais pas quelle attitude adopter. Espérant qu’elle réponde, je vins à regarder parfois autour de nous sans la perdre de vue, puis je laissais aller quelques commentaires pas forcément pour elle.

« Cet endroit est vraiment … délaissé de tout on dirait… Doit y avoir de ces maladies dans le coin… Tsss… »

Et pourtant, j’ai quelque peu échappé à ça, ou un simili du genre. Mais je n’en disais rien. Observant les lieux, je pouvais témoigner de la misère alentour et je me surprenais même à une question en supposant qu’elle ne soit pas passagère du coin.

« Pourquoi tu ne tentes pas de te barrer d’ici ? Tu as déjà commencé à moisir ici alors tu termines le travail ? »

Entre la question et le fond de cette dernière, je ne me rendais pas vraiment compte de la cruauté dont je faisais preuve dans mes paroles… Encore un point où je ne suis pas fort… Pourtant, malgré le jugement porté, je ne semblais pas la mépriser. Allez savoir pourquoi. Je pointais juste du doigt une évidence.


; color:black;">

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe

Cassidy Monroe
Messages : 107

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Left_bar_bleue27/75[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Left_bar_bleue111/120[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty_bar_bleue  (111/120)
Berrys: 42.440.000

[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe )   [FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Icon_minitimeDim 17 Jan - 2:10

"Ben on reste là comme deux couillasses alors !"

Ce fut la réaction de la gamine quand Ren lui balança que, non, il n'allait pas la lâcher. Franchement, il était bizarre ce mec. Tantôt violent, tantôt embarrassé, tantôt autoritaire, tantôt compréhensif... Faut se décider mec ! T'es gentil ou t'es méchant ? Parce que là, t'es juste bizarre. Les mecs bizarres, dans le coin, ça attire l'attention.

Du coup, il devait être gentil, parce qu'il la lâcha et la laissa prendre les devants. Sur le moment, elle se dit que c'était une très bonne chose, qu'elle arriverait à trouver une occasion de s'enfuir très vite. Sauf que le bonhomme ne faisait pas semblant de l'observer. Elle pouvait sentir son regard planté sur sa nuque sans même avoir à se retourner, une sensation à laquelle elle n'était pas habituée et qu'elle trouvait particulièrement désagréable. Elle le montra en lançant de temps en temps un regard gêné derrière elle avant de se remettre à marcher de plus bel quand ses yeux croisaient ceux de son tortionnaire.

Elle partit vers le Nord, sans vraiment chercher à l'emmener à un endroit en particulier. Elle savait où celui qu'il cherchait se trouvait... dans l'à peu près. De la à savoir s'il était bien là où il se trouvait d'habitude, c'était une autre histoire. Tandis qu'ils avançaient tous les deux, le bonhomme se montra curieux et lui demanda son nom et si elle venait de la Fosse. La réponse à la deuxième question lui sembla tellement évidente qu'elle ne chercha même pas à y répondre. Pour la première, elle joua les connasses et commença à lui répondre en souriant...


"C'est malpoli de demander le nom d'une femme sans..."

… Avant de se souvenir qu'elle était plus ou moins sa prisonnière et qu'il était pas passé loin de lui péter le poignet un peu plus tôt. Si elle finissait sa phrase, elle avait toutes les chances de prende un taquet. Elle garda la bouche grande ouverte en le regarda quelques instants, stoppée dans son élan, se demandant ce qu'elle pouvait faire pour rattraper ça. Puis son sourire disparu et elle baissa les yeux en répondant.

"… Cassidy... J'm'appelle Cassidy... "

Malgré la frayeur qu'elle s'était faite, la gamine risqua une question à son tour.

"… Et to... Vous ! Et vous, c'est quoi vot' nom ?..."

Quitte à faire la conversation, autant que ça fonctionne dans le deux sens. Mais le bonhomme semblait plus occuper à admirer le quartier. D'ailleurs, il fit une remarque à ce sujet. La gamine ne comprit pas très bien ce qu'il voulait dire. Elle savait que sa vie était misérable, mais elle ignorait à quel point ce mode de vie était misérable comparé à celui des gens qui vivaient ailleurs. C'était l'endroit où elle était née et où elle avait grandit, celui où elle avait vécu chaque jour de sa vie. Elle ne connaissait rien du monde extérieur et de tout ce qu'il avait à offrir. Ce fut ce qui aiguilla sa réponse.

"M'barrer ? Pour aller où ? C'est chez moi ici... Puis c'est pareil partout, non ?"

La question était tout ce qu'il y avait de plus honnête, même si elle paraîtrait probablement très stupide à son interlocuteur. Alors qu'elle attendait une réponse en regardant derrière elle, Cassidy heurta quelqu'un par accident. Elle se prépara à se plaindre, avant de remarquer que l'individu en question faisait deux fois sa taille et qu'il avait l'air menaçant. Genre, vraiment très menaçant. Il était chauve, avec plusieurs cicatrices sur le visage, dont certaines semblaient très récentes. IL n'avait pas l'air beaucoup plus vieux que Ren, mais il atteignait déjà les deux mètres et avait les épaules aussi larges que celles d'un bodybuildeur.

Sur le moment, Cassidy se demanda s'il n'avait pas fait une énorme connerie en rentrant dans ce gars. Il la regarda quelques secondes comme s'il était sur le point de se jeter sur elle pour lui tordre le cou, puis, sans prévenir, il se tourna vers Ren et balança :


"Qu'est-ce tu r'gardes, toi ?"

Que Ren l'est regardé ou pas n'aurait aucune importance pour cet individu. Ce qu'il voulait, c'était de défoncer la gueule à quelqu'un et il avait l'impression d'avoir un bon candidat face à lui.

"T'as l'air bizarre. Dans l'coin, on aime pas trop les mecs bizarres."

Comme quoi, Cassidy était pas la seule à penser qu'il était bizarre, ce touriste... où peut-être que l'autre cherchait juste un prétexte pour l'éclater. Dans tous les cas, il sembla oublier Cassidy et commença à avancer vers Ren en dégainant un couteau sur lequel se trouvait encore quelques traces de sang. Cassidy s'écarta et hésita une seconde à s'enfuir. Elle pourrait très bien profiter de ce combat pour faire confiance à ses jambes et perdre ce roux très menaçant. Sauf que la curiosité l'emporta sur la raison. Elle avait été menacé par un mec qui jouait les gros bras, alors, autant voir ce qu'il valait. Qu'il se fasse détruire ou l'inverse, ça ferait un beau spectacle. Une pensée partagée par la plupart des passants, qui s'arrêtèrent et s'écartèrent eux-aussi, formant une arène archaïque autour des deux individus sans chercher plus loin. Certains commençaient même à gueuler des encouragements. Sans trop savoir pourquoi, Cassidy le fit elle aussi et adressa quelques mots à Ren.

"Vas-y ! Pète-lui l'poignet !"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe )   [FB]  Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe ) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Assassinat en milieu pauvre ( Pv Cassidy Monroe )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Suite de l'arrivé d'une pauvre Neko (hentaï)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue-