Le Deal du moment :
Dates stocks PS5 : stocks imminents chez Amazon et ...
Voir le deal

Partagez
 

 Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jackham D. Max

Jackham D. Max
Messages : 6
Race : Humain de grande taille (2m50 de haut)
Équipage : Avec son frère Floyd

Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Empty
MessageSujet: Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée]   Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Icon_minitimeVen 20 Nov - 20:23


Jackham D. Max



  • Nom : Jackham D.
  • Prénom : Max
  • Surnom : L'Apocalypse (selon lui), King Moula (selon lui aussi), le Malpropre (selon le reste du monde)
  • Âge : 24 ans
  • Sexe : Homme
  • Race : Humaine
  • Lieu de naissance : Ile de Namakura
  • Camp : Pirate
  • Métier : Timonier
  • FDD / Arme : Kachi Kachi no Mi / Fruit Incassable
  • Équipage : Avec son frère Floyd
  • Buts / Rêves : Devenir le Roi des Pirates avec son frère.



Description Physique

« Comment ça on aurait dit que j'suis mourant ? J'suis en pleine forme. T'es un sacré boug toi. »

L'examinateur de son examen de permis bateau venait juste de se faire passer un savon par le jeune homme qui se tenait devant lui. Ce n'était autre que le grand garçon qu'était Max. L'examinateur qui se trouvait en face du Jackham observait le jeune homme qui venait tout juste de payer la somme nécessaire pour passer le permis officiel pour certifier qu'il savait naviguer. Il avait devant lui un sacré personnage, il était venu passé l'examen avec des vêtements en très mauvais état et assez négligé pour un examen. C'était des points psychologiques en moins, en même temps il n'avait pas l'habitude de voir un de ces babos avec un sarouel noir et un long pull assez sale et poussiéreux. La couleur du haut du jeune homme semblait être noire de base mais avec toutes les tâches de poussières ou encore des traces blanches, l'examinateur en doutait sincèrement. Il faisait face à quel genre de candidat après tout ?

S'il avait dit en premier lieu que le grand Max ressemblait à un cadavre ambulant n'était pas seulement à cause de son style vestimentaire , mais aussi à cause de son teint de peau. La peau du candidat du jour était grisonnante tellement qu'il allait être inhumé le soir même pour ses propres obsèques. Il était pourtant bien vivant et respirait la forme et l'énergie, c'était bien sûr sans compter les cheveux d'un beau blanc. Il y avait cependant une concordance entre le style vestimentaire du candidat et son visage, c'était l'aspect négligé. Si on pouvait dire qu'il avait un certain charme derrière toute cette saleté et ce manque d'hygiène c'était bel et bien l'aspect sale et laid qui ressortait du visage du futur recalé à l'examen de navigation. Les contours de sa bouche voyaient encore des morceaux du sandwich qu'il avait sûrement dégusté avant de débarquer sur le quai. S'ily avait quelque chose qui ressortait de toute cette négligence, c'était bien les yeux bleus du jeune homme qui montrait sa détermination. Il avait le regard de quelqu'un qui avait bel et bien envie de passer ce test, le regard de quelqu'un qui était ambitieux.

« Alors, on commence ? La vie ne dure que soixante-années, je n'ai pas donc plus de temps à perdre. », disait-il alors.

Peut-être qu'en vérité, il n'était qu'un diamant brut qui devait être poli. Avec le temps, il serait peut-être capable d'être quelqu'un de présentable et quelqu'un de propre. Ce n'était pas encore le cas. Son physique globalement avait l'air d'être plutôt avantageux. Il était plutôt colossal au vu de sa grande taille et des muscles saillants qu'on pouvait apercevoir derrière toute cette laideur. Il devait posséder une excellente condition physique et devait l'entretenir. Si on s'attardait beaucoup plus en détail aux mains du jeune homme, on pouvait apercevoir plusieurs bandages sur ses doigts, témoignage d'un entraînement intensif ou d'un travail manuel difficile ? Seul le Jackham pouvait le savoir.

Quelque part, il ne pouvait pas passer inaperçu, il était certainement une force de la nature ou quelqu'un ayant travaillé beaucoup toute sa vie pour qu'on lui laisse une chance. L'examinateur lui tendait alors le formulaire pour qu'il s'inscrive à l'examen de navigation. Malgré toutes les appréhensions physiques qu'il avait sur la singularité qui se trouvait devant lui, il espérait que le drôle d'oiseau réussisse son examen pour certainement ne jamais le recroiser... 


Description Mental

« C’est quoi cet exo ? », se disait-alors le Jackham en lisant le formulaire qui était devant lui. L’exercice qui lui était demandé sortait plutôt de l’ordinaire. Le formulaire disait qu’il fallait qu’il décrive ses qualités, ses défauts ainsi que ses rêves. A quoi ça pourrait bien servir à un examinateur de savoir qui était personnellement le blancos ? Lui même n’en avait aucune idée. Il devait se décrire avec ses mots, il allait donc le faire en commençant par ce qui lui passait par la tête.

Commençant alors à poser ses pensées sur le manuscrit, il ordonna ses qualités avant de parler de ses défauts. Il commença par parler de son envie de découvrir le monde, il expliquait qu’il possédait une grande curiosité dès l’enfance qui le poussait souvent à prendre des risques inconsidérés. Il racontait alors un épisode de son enfance où par pure curiosité, il avait suivi des marchands d’esclaves, une aventure qui aurait presque pu tourner au drame si les parents de l’enfant qu’il était n’avaient pas été vigilants. Il expliquait sa curiosité comme un besoin presque maladif, il était obligé de suivre quelque chose qui réclamait son attention. C’était quelque chose qui était plus fort que lui de vouloir prendre un maximum d’informations sur tout ce qu’il pouvait, il avait donc de très bonnes informations en général sur le monde de la piraterie car cela était sa passion.

Il expliqua dans un second temps, son côté protecteur. En effet il expliqua qu’il était le grand frère dans sa famille et il en assumait pleinement ce rôle. Il n’hésitait donc pas à divertir son frère lorsqu’il était encore qu’enfant en jouant à leur jeu préféré celui d’être un pirate en quête d’aventures. Il aimait le protéger de tout le mal auquel il était entouré donnant ainsi un répit aux deux originaires du pays de la pauvreté. C’est comme cela qu’il a commencé à aimer se battre dans le but de protéger les siens sans cesse. Si son frère ou ses parents étaient en danger, Max n’hésitait pas à une seule seconde à se battre pour les protéger. Il se décrivait lui-même comme étant quelqu’un ne se souciant que très peu de sa propre vie si il pouvait aider les siens à survivre. Il le disait lui-même sur la copie, que tout était normal après tout la famille était ce qu’il y avait de plus important.

Il passa ensuite au prochain point dans l’un de ses plus grandes valeurs ou défauts ? Il ne savait pas comment l’examinateur percevrait cela à vrai dire. Il aimait l’argent, il aimait la « moula » comme il l’appelait de temps en temps. Il avait qu’une seule devise, c’était qu’il fallait faire le plus de moula pour devenir un roi. C’est pour ça qu’il avait choisi la vie de pirate, c’était pour lui le meilleur moyen d’amasser de la moula rapidement en pillant, volant tout ce qu’il pouvait. Il était pas encore primé S par le gouvernement donc il avait de la marge, il pouvait écrire ça sur sa copie. Il ne pensait pas du tout que l’examinateur allait prendre au sérieux ce qu’il disait donc il se permettait de raconter n’importe quoi.  Enfin c’était à la personne qui corrigerait sa copie de savoir si cela était vrai ou pas. En tout cas il prenait le temps d’agrémenter son paragraphe de plusieurs de ses credos en ce qui concernait l’argent tel que l’argent ne fait pas le bonheur mais il y contribue fortement ou autres joyeusetés. Il demandait même à ce qu’on écrive sur son permis de navigation qu’on l’appelle King Moula.

Bien qu’il n’était pas le roi de la poésie ou du charme, Max disait qu’il aimait les femmes. Il les aimait bonne avec des belles fesses sinon elles avaient walou quoi. Il aimait la femme avec un beau corps, une belle poitrine et un beau visage.  Il essayait de jouer de tout ses charmes pour chopper la plupart des donzelles qu’il croisait. Il n’avait pourtant pas l’apparence adéquate à cause de son côté négligé assez présent partout où il allait. Parce que si le futur timonier aimait la femme, la vraie pas celle avec un appareil génital refait, les femmes ne l’aimaient pas. Il avait une certaine malchance parce que pour lui l’hygiène c’est quelque chose dont il aimerait bien se soustraire. Après tout il était tout à l’inverse de son frère, il n’avait aucune manière et il était un véritable porc. Si la saleté ne le dérangeait pas c’était sûrement qu’il l’expliquait lui-même à cause de ses origines sur Namakura. Son île natale était tellement pauvre que sentir bon moyen quoi et puis la bonne odeur qu’est-ce que c’était après tout ? Il l’expliquait avec précision sur sa copie, la définition de la beauté et de la bonne odeur était quelque chose d’assez subjectif. Il pensait notamment que toute les choses qui étaient puantes et qui étaient laides pour l’opinion commun, lui il les adorait, il les surkiffait. Cela lui arrivait même qu’il disait de ne pas prendre de bain ou de douche pendant des semaines. Cela faisait plus homme, plus naturel pour le blancos.

« Elles font trop les go qui connaissent pas le charo. », dirait-il en phrase de conclusion de ce paragraphe sur sa passion pour les femmes et son incompatibilité avec la propreté. « C’est parfait comme ça, j’vais lui remettre ma copie, j’espère qu’il veut pas savoir autre chose sur moi. »


Histoire




Genèse

Au début il n’y avait que crainte et pauvreté, chaque personne vivait pour elle sans se soucier du bien des autres dans les maisonnées qui étaient dans les côtes du royaume de la pauvreté. Ce pays était tout ce que le monde avait épuisé, avait-il été un jour riche ? Cette île avait certainement été témoin dans son histoire de multiples péripéties, de multiples choses qui l’avait mené ici. Les derniers héritiers, les dernières personnes qui étaient vivants d’un peuple qui avait souffert durant toute son histoire par la tyrannie d’un autre peuple qui vivait non loin de là. Il n’y avait rien, aucune lumière, aucune parole, que des âmes égarés qui se promenaient dans le paysage apocalyptique qu’était l’île de Namakura.

La guerre avait toujours fait ravage mais c’était une guerre différente ce n’était pas une guerre traditionnelle. La guerre qui détruisait petit à petit espoir de voir une vie heureuse sur ce territoire si sombre, une guerre contre le droit de vivre lui-même. C’est un peu avant d’en apprendre plus sur notre principal protagoniste, il fallait bien poser le contexte de l’endroit qui a vu grandir celui qui sera le personne principal de ce récit. 

L’île de Namakura était connu comme étant le Pays de la Pauvreté, c’est ici à peu près à une date qu’ils ne pouvaient plus conter qu’un amour entre deux êtres était né.  Ses deux personne s’aimaient et s’entraidaient pour survivre, ils s’entraidaient pour se nourrir et se battait contre la vie qui était rude dans ce pays de la voie 4 de Grand Line. Il fallait composer pour ce jeune couple avec la fuite des marchands d’esclaves des longs-bras ou encore avec d’autres personnes peu scrupuleuses profitant de la naïveté et du manque d’instructions que possédait les habitants de l’île pour les duper. Néanmoins cela n’empêchait pas les amoureux d’être heureux et de vivre dans ce qu’ils considéraient tout les deux comme une belle vie. L’homme partait toujours de bon matin pratiquer de la cueillette et de la pêche pour ainsi aider sa femme à se nourrir, elle qui préparait le repas pour son amant. Ils aimaient vivre au jour le jour sans se demander si il y aurait un lendemain un jour pour eux qui serait plus lumineux plus radieux.

« Je veux des enfants mon amour. »

C’était une phrase qui avait tout chamboulé ce jour d’hiver, l’amante voulait construire une vie de famille. Elle voulait conserver leur héritage, leur sang et faire des enfants avec son mari qui était attaché à cette routine qu’ils avaient tout les deux. Ce fut une longue et une éprouvante bataille pour les deux amants pour qu’au final la femme l’emporta. C’est alors que d’une belle nuit étoilée, leurs corps s’entremêlaient, ils fusionnaient dans l’amour et dans la passion pour se créer un avenir. C’était la première fois en cette union charnelle qu’ils pensaient à l’avenir, qu’ils pensaient à un lendemain peut-être plus lumineux.  C’était un avenir qu’il voulait bâtir ensemble dans cette précarité, dans toute cette galère, ils voulaient tout les deux en sortir. C’était ainsi que l’amour créait toujours la vie, c’était ainsi qu’insuffler un peu d’amour entre deux personnes et un nouvel avenir naissait.

« - On l’appellera comment mon amour ?

- Hmm que dirais-tu de Max ou alors Maxine si c’est une petite fille !

- Quoiqu’il en serait ce sera le premier d’une grande famille. La famille des Jackham... »
Ainsi essoufflés les yeux se fermèrent pour laisser place à une pause avant une suite bien plus éprouvante.

C’était dans toute la complexité et la douleur d’une grossesse que le petit Max grandissait dans le ventre de sa mère. Elle souffrait de cet enfant qui bougeait beaucoup et qui lui donnait du fil à retordre ou alors c’était les conditions miséreuses dans lesquelles elle devait passer ce moment ? Elle devait survivre, elle devait passer cette étape si difficile. Elle avait souffert de la maladie, de l’épreuve du temps et des marées toujours soutenu par son mari, toujours soutenu par cet homme qui se battait pour qu’elle passe ce moment dans les meilleures conditions. C’est après cette période si particulière pour le couple qu’il naquit enfin. L’enfant était bien grand pour sa récente naissance et avait l’air d’être bien en forme, un beau bambin avec les yeux de son père et le teint grisonnant ainsi que la chevelure grise de sa mère. C’était un petit garçon, Jackham D. Max était né…
Enfance

L’enfance du gris se passait sans encombre sous l’immense protection de ses parents. Il grandissait dans un environnement très précaire mais sa mère était heureuse. Son père l’était un peu moins, il  surveillait sans cesse que son fils ne s’attirait pas des ennuis lorsqu’il jouait seul aux alentours de la maison familiale. C’était une question de survie après tout à cause des marchands d’esclaves de la tribu aux longs bras qui gangrenaient l’île. L’homme devait sans cesse garder un œil sur son fils qui était en bas âge. Les repas de la famille étaient maigres mais ils étaient tous heureux. Le gamin avait après tout ce qu’il fallait pour avoir une belle vie, des parents aimants et de quoi manger.

C’est lorsque le petit Max atteignait l’âge de trois ans que les bêtises commençaient et que le monde commençait à tourner pour le petit Max. Il aimait l’aventure, il fallait le dire il s’aventurait toujours en dehors de la vue de ses parents pour jouer avec des amis qu’il s’était lui même crée. Pour lui tout avait une vie et une âme, il aimait jouer avec la nature qui l’entourait.

C’est alors qu’un jour tout bascula, un jour la vie de l’enfant prit un autre sens. Ce jour-là l’enfant avait traîné beaucoup trop loin de l’habitation familiale. Il n’avait encore que cinq années mais l’envie d’aventure était beaucoup trop forte. Il s’était promené haut comme trois pomme ou plutôt comme cinq pommes, Max était plutôt en avance pour son âge au niveau de la taille. C’est ainsi qu’il eut pour la première fois de sa vie des conflits avec la population de l’île de Kenzan. Les marchands d’esclaves venaient régulièrement se ravitailler en esclave sur l’île de Namakura et le Jackham était une cible pour ainsi dire parfaite. Il était d’une grande taille tout ce que recherchais les longs-bras et semblait fort physiquement pour son jeune âge. Capturé par deux chasseurs d’esclaves, l’enfant croyait qu’on l’emmenait en balade et que c’était par plaisir qu’il était rentré dans la cage que portait l’un des deux chasseurs plutôt baraqué.

« Oh on vous a jamais appris qu’il fallait pas prendre la liberté d’autrui ? Surtout celle d’un gamin les crevards ? », entendait-il alors d’une voix. L’enfant n’eut pas le temps de comprendre ce qui venait de se produire. Il était juste tombé violemment par terre dans sa cage regardant alors émerveillé le carnage qui avait été fait par l’homme qui venait de le sauver. Il apercevait alors que l’homme avait des poings entourés de flammes bleutés et que ces tortionnaires étaient maintenant totalement carbonisés.

L’apparence de son sauveur était en vérité tout sauf angélique. L’homme avait un corps particulièrement touché et abîmé par un mélange entre l’âge et des brûlures sur l’ensemble du corps. L’homme ressemblait à un cadavre ambulant et pourtant il avait un sourire des plus mémorables. Max n’était pas effrayé par la vision horrifique que cet homme pouvait renvoyer mais plutôt admiratif et comme fasciné par cette personne qui devenait désormais son idole.

« Comment tu t’appelles petit ? », disait-il alors après avoir arraché la porte de la cage en acier. Le cadavre ambulant semblait si fort, si puissant qu’il en était presque divin. L’homme regardait le petit garçon dans le blanc des yeux avant d’éclater de rire avec un son si particulier « Papapapapapah ».

« Je m’appelle Max !!! Vous êtes tellement stylé Monsieur ! », disait-alors le gamin en regardant les étoiles pleines les yeux l’homme qui se contenta de continuer à rigoler.  Cet aura si particulière que dégageait l’interlocuteur du gamin était comme teintée d’une certaine maturité et d’une confiance inébranlable. Malgré tout ce qui pouvait s’apparenter sur l’homme qu’il était un faiblard ou certainement un clochard, il dégageait quelque chose qui le rendait au dessus de la simple population de Namakura.

« Papapapapapapah, tu sais gamin faut que tu fasses plus attention la prochaine fois, des types comme ça y’en a des centaines tu risques de te faire capturer une prochaine fois si tu restes aussi imprudent. », disait-il en rigolant à la vue de l’enfant. Qu’est-ce que cet homme pouvait bien avoir en tête ? Qu’est-ce qu’il le motivait ? L’enfant n’avait aucune idée de cela, il était plutôt admiratif et curieux de voir ce dont l’homme était capable de faire d’encore plus magique.

« Dites dites, monsieur le brûlé, qu’est-ce que vous êtes en vrai ? », s’écria alors Max plein d’innocence. Il voulait tout savoir sur l’homme, tout dans les moindres détails tant il était fasciné par celui-ci.

« Papapapapapapapah, je suis l’Apocalypse elle-même mon garçon mais peut-être que c’est trop compliqué pour toi alors je te dirais que je suis un Pirate ! »

Cette rencontre venait de changer la vie du jeune garçon qui vivait dans la pauvreté. Il avait découvert en ce jour, son premier rapport à la piraterie, ce pirate était l’homme qui avait changé sa vie. L’homme qui l’avait sorti de cette précarité en lui donnant une imagination plus que débordante en lui contant ses différentes histoires ainsi que l’état du monde dans lequel il se trouvait aujourd’hui. Max avait passé le reste de la journée avec ce pirate avant que celui-ci ne le ramène près des parents de l’enfant. Il s’était bien occupé du petit garçon en lui contant un nombre incalculable d’histoires toute plus merveilleuses les unes que les autres. Comme seul souvenir que le jeune Jackham possédait le bandeau noir d’Apocalypse dont il ne se lâchait plus du tout. Max avait trouvé son modèle, il avait trouvé sur qui prendre exemple.

Il allait devenir un pirate ! Le plus stylé de tous, le nouvel Apocalypse !
Fraternité

Cela faisait déjà deux ans que l’Apocalypse avait laissé le jeune Max sur l’île de Namakura. Deux ans que le jeune garçon ne faisait que de répéter qu’il deviendrait un brave pirate. L’enfant faisait tout pour devenir aussi cool que son modèle, il allait se battre tout les jours contre des petits animaux dans la forêt ce qui déplaisait fortement au père du jeune garçon. Son fils revenait toujours avec énormément de blessures et prenait une voie peu recommandable. La mère de l’enfant rigolait plutôt de la situation en étant positive si son fils devenait de plus en plus fort, il serait peut-être capable un jour de sauver sa famille et d’être comme son idole un protecteur du joug de la tyrannie des marchands d’esclaves aux Longs-Bras.

Une fois n’est pas coutume, la mère de la famille Jackham tomba enceinte une nouvelle fois. L’annonce fut prise avec plaisir de la part du futr grand frère. Ce petit être qui grandissait dans le ventre de sa mère n’était autre que son futur compagnon d’aventure favori. C’est ainsi que le jeunot redoubla d’efforts afin de progresser pour devenir le meilleur des grands frères mais aussi pour sa future vie de pirate. Lors de l’accouchement, il était aux premières loges en attendant devant la porte de la chambre nuptiale. Il était complètement en panique et en stress patientant en bondissant dans tout les sens dans la maison parentale. Il ne comprenait pas vraiment ce que son père faisait pour aider sa femme à accoucher mais il essayait de penser un maximum à Apocalypse son modèle. Comment il agirait dans une situation pareille ? Comment il ferait pour gérer la situation et ne pas succomber à la peur ? C’était ce qui réussit sans grand mal à rendre son calme au petit garçon. Il essayait donc de casser le mur comme le ferait son modèle pour calmer sa peur. C’est alors qu’il entendit des cris venant de la chambre, des cris qui n’étaient pas ceux de sa mère mais plutôt ceux d’un enfant en pleurs.

Ouvrant alors la porte en panique le petit garçon vit alors son père et sa mère tout sourire tenant un enfant dans leurs bras :

« Max, nous te présentons ton petit frère Floyd. », dirent les deux parents en chœur. Le petit garçon fut alors émerveillé par la vie qui venait de naître à ses côtés. Il fut néanmoins interdit de porter l’enfant dans ses bras parce qu’il ne fallait pas laisser un bébé entre les mains d’un enfant pardi ! C’était le début d’une toute nouvelle vie pour le Jackham, la vie d’un grand frère.

Quelques années plus tard, les deux frères avaient formés une relation fusionnelle. Le grand frère qu’était Max n’arrêtait pas de vanter les mérites de la piraterie à son petit frère. C’est ainsi que vint le jeu préféré des deux frères, jouer au capitaine et au second. Si Max prenait souvent cette place lors des jeux du à sa place de grand frère, il n’avait pas la prestance de son frère pour diriger comme dans ce jeu. C’était une vie paisible et c’était ainsi qu’au fur et à mesure les deux frères se rapprochaient.

Bien que Max n’était pas le candidat parfait pour être l’exemple de Floyd, il se l’était promis dès l’enfance qu’il serait son protecteur. Max serait comme l’a été Apocalypse pour lui, il serait le protecteur de sa famille tout entière, leur sauveur. C’était l’une de ses nombreuses motivations comme celle d’être un homme libre.
Séparation

Max venait de rentrer dans sa dix-septième année, le Roi des Pirates venait de lancer une période de piraterie sans précédente. Le garçon avait promis à son petit frère qu’il allait partir en voyage avec lui pour retrouver ce fameux One Piece et devenir les Rois des Pirates. Ils s’étaient fait tout les deux une seule et unique promesse, commencer leur voyage là où tout s’était terminé pour Gol D. Roger,  à Logue Town. C’est ainsi que le jeune Max s’en alla à son entraînement secret. En effet l’adolescent avait l’habitude d’observer les différents convois de marchands d’esclaves venu en capture des gens de Namakura. Il essayait toujours de rester le plus discret que possible avant de frapper au moment opportun quand il y avait un chasseur d’esclaves qui s’égarait en se séparant de son groupe. Ainsi il bondissait en général sur sa cible et se battait avec jusqu’à laisser son adversaire pour mort et ainsi le jeter à la mer. Il n’avait rien dit de cet entraînement à son petit frère pour que celui-ci ne soit pas incité à faire la même chose. Floyd n’était pas comme lui, Max était fait pour faire le sale boulot et être au cœur de la bataille.  Il avait développé pendant toute ces années quelque chose d’hors du commun dans la base même de ses combats et c’était toujours accrocher ses adversaires jusqu’au bout. Il n’était pas plus fort que la moyenne, ni plus rapide, Max était tout simplement quelqu’un qui n’abandonnait jamais. Souvent ses adversaires étaient complètement effarés par sa ténacité qui le faisait encaisser beaucoup de coups et il arrivait toujours à se relever.

Aujourd’hui était un jour particulier, le Jackham avait repéré un petit groupe de chasseurs d’esclaves. Ceux-ci semblaient être bien plus fort que les chasseurs d’esclaves qui traînaient d’habitude sur Namakura. Ils faisaient eux aussi partout de la tribu des longs bras mais ils avaient un équipement bien plus sophistiqués et semblaient être des adversaires tout choisi pour le Jackham. Si il voulait tant que ça suivre l’exemple de son idole, il fallait qu’il soit capable de vaincre des personnes de cet acabit. Pris alors d’un excès de confiance, le jeune adolescent fonça pour essayer de les vaincre. Un combat s’en suivit et cela était plus à sens unique. En vérité si le Jackham avait l’habitude de vaincre des adversaires dans des groupes réduits ceux-ci étaient bien mieux organisés.

« J’vais vous faire la peau bande de sous-races. », disait alors qu’il mangeait le sol une nouvelle fois. Il avait un regard déterminé mais cela était déjà terminé. Il avait perdu, il était vaincu, il serait capturé par les esclavagistes comme autrefois. Il entendait au loin,  celui qui semblait être le chef de la bande rigoler à pleine gorge. La vue de l’adolescent était embrouillé alors que son petit frère s’était montré pour le sauver.

« Dégage de là Floyd... », disait-il au plus bas en regardant son frère. Il était bien plus courageux qu’il pouvait le croire. Il reverrait son frère tôt ou tard, il le savait, il le reverrait. Il fallait qu’il accepte sa condition d’esclave désormais. Il fallait qu’il accepte son destin. Logue Town était le point de rendez-vous après tout….
Rendez-vous Logue Town !

Quelques années plus tard... De retour à l'examen

« Et voilà comment j’ai quitté Namakura ahahhahahahahaha ! »,  disait-alors le Jackham à son instructeur en panique totale devant la façon de manier le gouvernail de celui-ci. Il faisait des mouvements assez désintéressés de la manière dont un timonier devait toujours garder l’œil sur le cap de son navire. « Pourquoi tu te pisses dessus le vioc ? T’as pas à t’en faire Max il gère. »

En effet pour le Jackham,  la situation n’était pas du tout catastrophique, il savait bien ce qu’il faisait en maniant le gouvernail de ce galion. Il ne tenait le gouvernail que d’une main et faisait des gestes qui avaient l’air d’être là pour étayer son histoire en apparence. En vérité le Jackham était un véritable timonier de génie ayant suivi les cours d’un grand maître. Avec ses gestes étranges, il indiquait plutôt comment son navire devrait se déplacer dans le parcours de course. Avoir une main libre pour dessiner la façon dont son navire se déplaçait était sa manière à lui de pouvoir diriger avec perfection le bâtiment.

« -  Regarde-moi ça un peu le vieux, tu l’as vu ce monstre marin ? 

- Il faut rebrousser chemin, on ne peut pas finir le parcours comme prévu il risque de faire couler le navire d’examen !!!

- Oh tu flippes vraiment pour rien toi dis-donc. Regarde moi j’vais l’esquiver, faut le laisser faire sa life au p’tit boug de monstre là. »

C’est alors que le regard du Jackham changeait ainsi que sa posture décontracté passa à une posture bien plus sérieuse. Il prit alors le gouvernail de ses deux mains avant d’observer les multiples façons d’esquiver le monstre marin qui se tenait à quelques minutes de navigation. L’impact allait être imminent et la créature allait certainement en finir avec la vie de l’équipage qui passait ce jour-là l’examen de navigation.

« Ouvrez grand les voiles, faites rentrer les pleureuses à l’intérieur et préparez-vous à virer à bâbord, vieux loups de mers. Vous voulez l’avoir votre examen alors on va l’avoir de la plus belle des manières ! Rangez les canons, pas de canonnade, on suit le courant de la Grande Ourse, il nous montrera le chemin ! », criait-alors Max en direction des personnes qui l’accompagnaient. Par un mouvement sec du gouvernail, il le fit tourner de manière avant d’être à la zone d’impact contre le monstre marin qui se trouvait en face de son bâtiment virer à babord.

L’instructeur était surpris par une telle maîtrise d’un bâtiment naval et de telles ordres qui paraissaient abstraits mais qui étaient finement précis. Le geste du timonier en herbe était maîtrisé, il avait réussi à profiter du mouvement d’eau qu’avait créé la créature en s’approchant du navire pour la contourner.  On pouvait avoir l’impression que le bateau avait vraisemblablement glissé sur l’eau tel une planche de surf embrassant ainsi la forme même de la mer qui avait été créer par la créature.

Ainsi Max récupéra avec brio, son diplôme de timonier. Il était fin prêt, fin prêt à rejoindre son frère sur Logue Town.

« Ah merci mon vieux, tu vois t’as flippé pour rien ! », dirait-il une dernière fois avant de s’en aller du lieu tout en sautillant.

« Hé Floyd ! Où que tu sois dans le monde, tu peux être sûr d’une chose, ton frangin est le meilleur timonier du monde et nous serons bientôt tout les deux les Rois des Pirates ! Alors j’espère que t’es devenu un véritable monstre, on va se les faire les Quatre Empereurs !!! »





Dernière édition par Jackham D. Max le Mar 15 Déc - 4:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jackham D. Max

Jackham D. Max
Messages : 6
Race : Humain de grande taille (2m50 de haut)
Équipage : Avec son frère Floyd

Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Empty
MessageSujet: Re: Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée]   Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Icon_minitimeMar 15 Déc - 4:29

Présentation Terminée prête à être notée !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 2231
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Left_bar_bleue43/75Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Left_bar_bleue266/500Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Empty_bar_bleue  (266/500)
Berrys: 301.732.000 B

Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Empty
MessageSujet: Re: Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée]   Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Icon_minitimeDim 17 Jan - 11:38



Présentation et premier RP
A lire attentivement !

Indice de notation des présentations

La présentation sera toujours cotée sur 15 comme ceci:

La qualité du texte sur 8,5/10

L'originalité 1,5/2
La mise en page 2/2
La cohérence du récit 2/2
La narration 1,5/2
L'avis personnel 1,5/2

Le respect du français 10/10

Le vocabulaire 2/2
La grammaire 2/2
L'orthographe 2/2
La conjugaison 2/2
La ponctuation 2/2

La quantité du récit 3,5/6

Environ 3 649 mots

Points bonus 4/6

Score final 26/32


26/32*15= 12,19 = 12 lvl

Tu connais les baux, je te propose d’entrer directement dans le sujet !

Je commence simplement par le français, il y a quelques fautes qui se baladent mais ça reste mineur donc pas de problème là-dessus. La narration souffre néanmoins de quelques répétitions qui alourdissent pas mal le récit et c’est peut-être dommage là-dessus mais sinon c’est propre, bravo à toi.

Tu nous dépeins un personnage haut en couleur avec un parler propre à lui qui dénote et qui change, tu n’insistes pas dessus et c’est cool parce que c’est vraiment quelque chose qui ressort plutôt bien. Le côté sale ne ressort pas des masses mais on comprend bien l’antipode au frère. En ayant lu les deux présentations, on comprend bien les enjeux du duo et ça promet des choses intéressantes pour la suite.

Pour le reste, le personnage reste shonen assez classique et bateau mais je pense que tu t’en doutes et que ça ressortira sûrement dans le RP. Si les deux personnages de la fratrie sont aux antipodes, ils se ressemblent sur beaucoup de points finalement, le côté protecteur est semblable, les intérêts également, je pense que vous allez faire un très bon équipage à terme sans aucun doute.

Tu atteins le niveau 12, félicitation !

Tu peux à présent faire un choix parmi les suivants :
-> Corriger ta présentation et gagner quelques niveaux.
-> Entrer directement dans le monde du RP au niveau 12.
-> Passer directement au test RP pour gagner jusqu'à 5 niveaux supplémentaires.




© Copyright Propriété de One Piece Seken



_________________
Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] 1436021033-gratzousignv2
Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
L'Ange Gardien
Sakuga Keigo
Messages : 883
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Left_bar_bleue40/75Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Left_bar_bleue193/350Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Empty_bar_bleue  (193/350)
Berrys: 1.010.000B

Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Empty
MessageSujet: Re: Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée]   Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Icon_minitimeDim 17 Jan - 15:48

Je prends le test RP !

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 2231
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Left_bar_bleue43/75Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Left_bar_bleue266/500Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Empty_bar_bleue  (266/500)
Berrys: 301.732.000 B

Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Empty
MessageSujet: Re: Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée]   Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Icon_minitimeDim 17 Jan - 16:07

Test RP :

Il en faut quatre. C'est la réponse que tu as obtenu d'un vieux sage au cours de tes explorations. Quatre quoi ? Impossible de le savoir... visiblement, il en faut quatre. A moins que le vieux sage de cette ile ne soit complètement sénile ou a alzheimer...
Quoiqu'il en soit, d'autres pirates sont sur le coup et eux, il en faut respectivement trois et cinq... allez savoir pourquoi. Malheureusement, la personne à qui il en faut cinq ne trouve pas et il décidera de s'en prendre à toi pour te les piquer... et si ça ne suffit pas, il s'en prendra également au vieux sénile ! Mais merde ! Il faut quoi à la fin ?!


Petites précisions:

- Tu DOIS utiliser ton FDD ou tes capacités comme si tu le possédais déjà dans ce RP, étant donné qu'il se situe généralement en dehors de la trame du RP sur le forum. C'est un HS quoi.
- Tu peux utiliser toutes les techniques que tu veux dans ce RP. Plus tard, il faudra les faire valider dans la section appropriée pour les utiliser dans le "vrai" RP.
- Tu peux créer et contrôler tous les PNJs que tu veux, veille seulement à ce que ce soit cohérent.

_________________
Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] 1436021033-gratzousignv2
Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Empty
MessageSujet: Re: Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée]   Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Final Storm [DVDRiP]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Préface - Les Bases :: Personnage :: Présentations-