-50%
Le deal à ne pas rater :
XIAOMI Mi band 5 – Montre Connectée
29.99 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jackham D. Max

Jackham D. Max
Messages : 4
Race : Humain
Équipage : Avec son frère Floyd

Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation Empty
MessageSujet: Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation   Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation Icon_minitimeVen 20 Nov - 20:23


Jackham D. Max



  • Nom : Jackham D.
  • Prénom : Max
  • Surnom : L'Apocaplypse (selon lui), King Moula (selon lui aussi), le Malpropre (selon le reste du monde)
  • Âge : 24 ans
  • Sexe : Homme
  • Race : Humaine
  • Lieu de naissance : Ile de Namakura
  • Camp : Pirate
  • Métier : Timonier
  • FDD / Arme : Kachi Kachi no Mi / Fruit Incassable
  • Équipage : Avec son frère Floyd
  • Buts / Rêves : Devenir le Roi des Pirates avec son frère.



Description Physique

« Comment ça on aurait dit que j’suis mourant ? J’suis en pleine forme. T’es un sacré boug toi. »

L’examinateur de son examen de permis bateau venait juste de se faire passer un savon par le jeune homme qui se tenait devant lui. Ce n’était autre que le grand garçon qu’était Max. L’examinateur qui se trouvait en face du Jackham observait le jeune homme qui venait tout juste de payer la somme nécessaire pour passer le permis officiel pour certifier qu’il savait naviguer. Il avait devant lui un sacré personnage, il était venu passé l’examen avec des vêtements en très mauvais état et assez négligé pour un examen. C’était des points psychologiques en moins, en même temps il n’avait pas l’habitude de voir un de ces babos avec un sarouel noir et un long pull assez sale et poussiéreux. La couleur du haut du jeune homme semblait être noire de base mais avec toute les tâches de poussières ou encore des traces blanches, l’examinateur en doutait sincèrement. Il faisait face à quel genre de candidat après tout ?

Si il avait dit en premier lieu que le grand Max ressemblait à un cadavre ambulant n’était pas seulement à cause de son style vestimentaire mais aussi à cause de son teint de peau. La peau du candidat du jour était grisonnante tellement qu’il allait être inhumé le soir même pour ses propres obsèques. Il était pourtant bien vivant et respirait la forme et l’énergie, c’était bien sûr sans compter les cheveux d’un beau blanc. Il y avait cependant une concordance entre le style vestimentaire du candidat et son visage, c’était l’aspect négligé. Si on pouvait dire qu’il avait un certain charme derrière toute cette saleté et ce manque d’hygiène c’était bel et bien l’aspect sale et laid qui ressortait du visage du futur recalé à l’examen de navigation. Les contours de sa bouche voyaient encore des morceaux du sandwich qu’il avait sûrement dégusté avant de débarquer sur le quai. Si il y avait quelque chose qui ressortait de toute cette négligence, c’était bien les yeux bleus du jeune homme qui montrait sa détermination. Il avait le regard de quelqu’un qui avait bel et bien envie de passer ce test, le regard de quelqu’un qui était ambitieux.

« Alors on commence ? La vie ne dure que soixante-années, je n’ai pas donc plus de temps à perdre. », disait-il alors.

Peut-être qu’en vérité, il n’était qu’un diamant brut qui devait être poli. Avec le temps, il serait peut-être capable d’être quelqu’un de présentable et quelqu’un de propre. Ce n’était pas encore le cas. Son physique globalement avait l’air d’être plutôt avantageux. Il était plutôt colossal au vu de sa grande taille et des muscles saillants qu’on pouvait apercevoir derrière toute cette laideur. Il devait posséder une excellente condition physique et devait l’entretenir. Si on s’attardait beaucoup plus en détail aux mains du jeune homme, on pouvait apercevoir plusieurs bandages sur ses doigts, témoignage d’un entraînement intensif ou d’un travail manuel difficile ? Seul le Jackham pouvait le savoir.

Quelque part, il ne pouvait pas passer inaperçu, il était certainement une force de la nature ou quelqu’un ayant travaillé beaucoup toute sa vie pour qu’on lui laisse une chance. L’examinateur lui tendait alors le formulaire pour qu’il s’inscrive à l’examen de navigation. Malgré toute les appréhensions physiques qu’il avait sur la singularité qui se trouvait devant lui, il espérait que le drôle d’oiseau réussisse son examen pour certainement ne jamais le recroiser…  


Description Mental

« C’est quoi cet exo ? », se disait-alors le Jackham en lisant le formulaire qui était devant lui. L’exercice qui lui était demandé sortait plutôt de l’ordinaire. Le formulaire disait qu’il fallait qu’il décrive ses qualités, ses défauts ainsi que ses rêves. A quoi ça pourrait bien servir à un examinateur de savoir qui était personnellement le blancos ? Lui même n’en avait aucune idée. Il devait se décrire avec ses mots, il allait donc le faire en commençant par ce qui lui passait par la tête.

Commençant alors à poser ses pensées sur le manuscrit, il ordonna ses qualités avant de parler de ses défauts. Il commença par parler de son envie de découvrir le monde, il expliquait qu’il possédait une grande curiosité dès l’enfance qui le poussait souvent à prendre des risques inconsidérés. Il racontait alors un épisode de son enfance où par pure curiosité, il avait suivi des marchands d’esclaves, une aventure qui aurait presque pu tourner au drame si les parents de l’enfant qu’il était n’avaient pas été vigilants. Il expliquait sa curiosité comme un besoin presque maladif, il était obligé de suivre quelque chose qui réclamait son attention. C’était quelque chose qui était plus fort que lui de vouloir prendre un maximum d’informations sur tout ce qu’il pouvait, il avait donc de très bonnes informations en général sur le monde de la piraterie car cela était sa passion.

Il expliqua dans un second temps, son côté protecteur. En effet il expliqua qu’il était le grand frère dans sa famille et il en assumait pleinement ce rôle. Il n’hésitait donc pas à divertir son frère lorsqu’il était encore qu’enfant en jouant à leur jeu préféré celui d’être un pirate en quête d’aventures. Il aimait le protéger de tout le mal auquel il était entouré donnant ainsi un répit aux deux originaires du pays de la pauvreté. C’est comme cela qu’il a commencé à aimer se battre dans le but de protéger les siens sans cesse. Si son frère ou ses parents étaient en danger, Max n’hésitait pas à une seule seconde à se battre pour les protéger. Il se décrivait lui-même comme étant quelqu’un ne se souciant que très peu de sa propre vie si il pouvait aider les siens à survivre. Il le disait lui-même sur la copie, que tout était normal après tout la famille était ce qu’il y avait de plus important.

Il passa ensuite au prochain point dans l’un de ses plus grandes valeurs ou défauts ? Il ne savait pas comment l’examinateur percevrait cela à vrai dire. Il aimait l’argent, il aimait la « moula » comme il l’appelait de temps en temps. Il avait qu’une seule devise, c’était qu’il fallait faire le plus de moula pour devenir un roi. C’est pour ça qu’il avait choisi la vie de pirate, c’était pour lui le meilleur moyen d’amasser de la moula rapidement en pillant, volant tout ce qu’il pouvait. Il était pas encore primé S par le gouvernement donc il avait de la marge, il pouvait écrire ça sur sa copie. Il ne pensait pas du tout que l’examinateur allait prendre au sérieux ce qu’il disait donc il se permettait de raconter n’importe quoi.  Enfin c’était à la personne qui corrigerait sa copie de savoir si cela était vrai ou pas. En tout cas il prenait le temps d’agrémenter son paragraphe de plusieurs de ses credos en ce qui concernait l’argent tel que l’argent ne fait pas le bonheur mais il y contribue fortement ou autres joyeusetés. Il demandait même à ce qu’on écrive sur son permis de navigation qu’on l’appelle King Moula.

Bien qu’il n’était pas le roi de la poésie ou du charme, Max disait qu’il aimait les femmes. Il les aimait bonne avec des belles fesses sinon elles avaient walou quoi. Il aimait la femme avec un beau corps, une belle poitrine et un beau visage.  Il essayait de jouer de tout ses charmes pour chopper la plupart des donzelles qu’il croisait. Il n’avait pourtant pas l’apparence adéquate à cause de son côté négligé assez présent partout où il allait. Parce que si le futur timonier aimait la femme, la vraie pas celle avec un appareil génital refait, les femmes ne l’aimaient pas. Il avait une certaine malchance parce que pour lui l’hygiène c’est quelque chose dont il aimerait bien se soustraire. Après tout il était tout à l’inverse de son frère, il n’avait aucune manière et il était un véritable porc. Si la saleté ne le dérangeait pas c’était sûrement qu’il l’expliquait lui-même à cause de ses origines sur Namakura. Son île natale était tellement pauvre que sentir bon moyen quoi et puis la bonne odeur qu’est-ce que c’était après tout ? Il l’expliquait avec précision sur sa copie, la définition de la beauté et de la bonne odeur était quelque chose d’assez subjectif. Il pensait notamment que toute les choses qui étaient puantes et qui étaient laides pour l’opinion commun, lui il les adorait, il les surkiffait. Cela lui arrivait même qu’il disait de ne pas prendre de bain ou de douche pendant des semaines. Cela faisait plus homme, plus naturel pour le blancos.

« Elles font trop les go qui connaissent pas le charo. », dirait-il en phrase de conclusion de ce paragraphe sur sa passion pour les femmes et son incompatibilité avec la propreté. « C’est parfait comme ça, j’vais lui remettre ma copie, j’espère qu’il veut pas savoir autre chose sur moi. »


Histoire


Genèse

Au début il n’y avait que crainte et pauvreté, chaque personne vivait pour elle sans se soucier du bien des autres dans les maisonnées qui étaient dans les côtes du royaume de la pauvreté. Ce pays était tout ce que le monde avait épuisé, avait-il été un jour riche ? Cette île avait certainement été témoin dans son histoire de multiples péripéties, de multiples choses qui l’avait mené ici. Les derniers héritiers, les dernières personnes qui étaient vivants d’un peuple qui avait souffert durant toute son histoire par la tyrannie d’un autre peuple qui vivait non loin de là. Il n’y avait rien, aucune lumière, aucune parole, que des âmes égarés qui se promenaient dans le paysage apocalyptique qu’était l’île de Namakura.

La guerre avait toujours fait ravage mais c’était une guerre différente ce n’était pas une guerre traditionnelle. La guerre qui détruisait petit à petit espoir de voir une vie heureuse sur ce territoire si sombre, une guerre contre le droit de vivre lui-même. C’est un peu avant d’en apprendre plus sur notre principal protagoniste, il fallait bien poser le contexte de l’endroit qui a vu grandir celui qui sera le personne principal de ce récit. 

L’île de Namakura était connu comme étant le Pays de la Pauvreté, c’est ici à peu près à une date qu’ils ne pouvaient plus conter qu’un amour entre deux êtres était né.  Ses deux personne s’aimaient et s’entraidaient pour survivre, ils s’entraidaient pour se nourrir et se battait contre la vie qui était rude dans ce pays de la voie 4 de Grand Line. Il fallait composer pour ce jeune couple avec la fuite des marchands d’esclaves des longs-bras ou encore avec d’autres personnes peu scrupuleuses profitant de la naïveté et du manque d’instructions que possédait les habitants de l’île pour les duper. Néanmoins cela n’empêchait pas les amoureux d’être heureux et de vivre dans ce qu’ils considéraient tout les deux comme une belle vie. L’homme partait toujours de bon matin pratiquer de la cueillette et de la pêche pour ainsi aider sa femme à se nourrir, elle qui préparait le repas pour son amant. Ils aimaient vivre au jour le jour sans se demander si il y aurait un lendemain un jour pour eux qui serait plus lumineux plus radieux.

« Je veux des enfants mon amour. »

C’était une phrase qui avait tout chamboulé ce jour d’hiver, l’amante voulait construire une vie de famille. Elle voulait conserver leur héritage, leur sang et faire des enfants avec son mari qui était attaché à cette routine qu’ils avaient tout les deux. Ce fut une longue et une éprouvante bataille pour les deux amants pour qu’au final la femme l’emporta. C’est alors que d’une belle nuit étoilée, leurs corps s’entremêlaient, ils fusionnaient dans l’amour et dans la passion pour se créer un avenir. C’était la première fois en cette union charnelle qu’ils pensaient à l’avenir, qu’ils pensaient à un lendemain peut-être plus lumineux.  C’était un avenir qu’il voulait bâtir ensemble dans cette précarité, dans toute cette galère, ils voulaient tout les deux en sortir. C’était ainsi que l’amour créait toujours la vie, c’était ainsi qu’insuffler un peu d’amour entre deux personnes et un nouvel avenir naissait.

« - On l’appellera comment mon amour ?

- Hmm que dirais-tu de Max ou alors Maxine si c’est une petite fille !

- Quoiqu’il en serait ce sera le premier d’une grande famille. La famille des Jackham... »
Ainsi essoufflés les yeux se fermèrent pour laisser place à une pause avant une suite bien plus éprouvante.

C’était dans toute la complexité et la douleur d’une grossesse que le petit Max grandissait dans le ventre de sa mère. Elle souffrait de cet enfant qui bougeait beaucoup et qui lui donnait du fil à retordre ou alors c’était les conditions miséreuses dans lesquelles elle devait passer ce moment ? Elle devait survivre, elle devait passer cette étape si difficile. Elle avait souffert de la maladie, de l’épreuve du temps et des marées toujours soutenu par son mari, toujours soutenu par cet homme qui se battait pour qu’elle passe ce moment dans les meilleures conditions. C’est après cette période si particulière pour le couple qu’il naquit enfin. L’enfant était bien grand pour sa récente naissance et avait l’air d’être bien en forme, un beau bambin avec les yeux de son père et le teint grisonnant ainsi que la chevelure grise de sa mère. C’était un petit garçon, Jackham D. Max était né…
Enfance
U.C


Revenir en haut Aller en bas
 

Jackham D. Max "The Relentless Storm" - Présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Final Storm [DVDRiP]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Préface - Les Bases :: Personnage :: Présentations-