Le Deal du moment : -50%
Nouvel Echo Dot (4e génération), ...
Voir le deal
29.99 €

Partagez
 

 [FB] Allocations Familiales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 723
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue39/75[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue195/350[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (195/350)
Berrys: 3.668.147.000 B

[FB] Allocations Familiales Empty
MessageSujet: [FB] Allocations Familiales   [FB] Allocations Familiales Icon_minitimeJeu 12 Nov - 13:29



Allocations Familiales

Milieu 1507 ~ En mer - Grand Line


De l’eau avait coulé sous les ponts. Ou plutôt… sur le pont. Une petite tempête avait fini par soudainement se déclarer, chassant l’éclat azuré du ciel et déversant ses larmes sur une mer agitée. C’était comme si, soudainement, le monde était entré dans une petite crise de colère. Les pirates avaient eu toutes les difficultés du monde à réagir face à cette soudaine avarie : la grande majorité s’était évanouie un peu plus tôt pour une mystérieuse raison… Allaient-ils couler ? Il en faudrait plus. Céleste, la talentueuse navigatrice s’était rapidement emparée du commandement des opérations. Elle se remettait difficilement de la cuite reçue la veille, mais cela ne suffirait pas à faire frémir ses habilités face aux affres climatiques. Elle serait soutenue par quelques hommes d’élite : un contingent de pirates expérimentés qui s’étaient déjà aventurés dans le Nouveau Monde. Pour eux, cette tempête était une broutille comparée aux terribles aléas de la plus dangereuse des mers.

Cet imprévu laisserait alors aux jeunes pirates de Daiki l’opportunité de faire un choix dans l’immédiat : resteraient-ils sur le navire de leur nouveau capitaine ? Ils profiteraient ainsi de la protection relative de l’équipage durant l’intempérie. Ou alors, ils pourraient retourner à leur navire et affronter la tempête de leur côté. Dans tous les cas, ils ne seraient pas en mesure d’aller bien loin : leur navire était toujours amarré à celui d’Edward Lawrence, et vu l’état du ciel, il semblait très risqué de songer à s’y élever. Si toutefois ils se décidaient tout de même à prendre la poudre d’escampette, le navire qu’ils avaient abordé plus tôt se mettrait à les suivre : pour l’heure, il y avait encore quelques détails à régler.

« Daiki, Lucina, suivez-moi. On sera plus tranquilles à l’intérieur. »


Déclara le titan, alors qu’un éclair zébrait bruyamment le ciel. S’ils se décidaient à le suivre, les jeunots seraient conduits dans les entrailles de la bicoque navale. Que pouvait-il bien y avoir en son sein ? Était-ce encore un piège ? Pouvaient-ils lui faire confiance ?

__________







_________________
[FB] Allocations Familiales 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Goat D. Daiki
L'Enfant-Démon
Goat D. Daiki
Messages : 112
Race : Humain
Équipage : Daiki's Pirates - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue25/75[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue4/80[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (4/80)
Berrys: 20.060.000 B

[FB] Allocations Familiales Empty
MessageSujet: Re: [FB] Allocations Familiales   [FB] Allocations Familiales Icon_minitimeJeu 12 Nov - 14:43






Allocations familliales
With


Daiki's Pirates
MP(salut)

Pluie.
L'amertume d'une coupe de saké bu sans envie, sans plaisir. Elle restait dans la gorge, en brûlait ses parois plus que d'ordinaire. Un goût d'échec, simplement. Mais il était question d'honneur. Il avait voulu jouer au malin, parier sa vie et celle de ses camarades. Leur liberté, à tous. Il ne le regrettait pas. Alors, inutile de ruminer. S'il devait regretter ne serait-ce qu'une de ses décisions, alors l'aventure perdrait tout son sens. Garder son regard droit devant, c'était l'essentiel. Il pouvait tirer un avantage de cette situation d'infortune. Observer, apprendre, progresser. Il restait d'ailleurs tant de zones d'ombre sur les événements passés. La plus grosse étant celle dont les conséquences étaient encore visibles. Ils étaient tombés, inconscients, sans la moindre raison apparente. Une chose était pourtant certaine, il y était pour quelque chose. Lui, le mur que Daiki n'avait sû franchir.

Un froid perçant vint frapper son front balafré et tremper ses vêtements peu épais. Il leva les yeux vers un ciel qui se déchirait, émerveillé. Il retrouva le sourire. Large et enfantin. Sa main se serra autour d'un épai bout de tissu, attirant son regard dessus. Il s'agissait du pavillon au crâne entouré de flammes. Son nouvel étendard, pour un temps. Il tirerait tous les avantages possibles de cette mésaventure.

Autour de lui, du monde commençait à s'agiter. Son manteau emblématique, marqué de carreaux noir et vert, lui passa sous le nez. La femme qu'il pensait victime de ce pirate scandait maintenant des ordres ci et là. C'était la navigatrice de ce navire. Il pouvait le deviner depuis qu'il l'était lui-même devenu. Il n'aurait pas pu avant, ignorant tout des métiers marins. Toujours souriant, il décida pour le moment de lui laisser son manteau. Elle en avait plus besoin que lui. Il était habitué aux températures extrêmes, les aimait même. Ce souvenir, cette cascade sous laquelle il médita jusqu'à devenir une statue de glace, lui frappa l'esprit. Il resongea à Juunen-san un instant. Qu'il lui semblait loin. Qu'elle lui semblait lointaine, l'époque où il faisait de sa vie un enfer.

- Daiki... Oh ! Daiki !

C'était la voix de Raiki. Elle semblait plus colérique qu'apeurée. Frustrée, même.

- Daiki ! Entre !

Le regard de l'épéiste balafré, qui jusque là avait suivi cette fameuse Céleste, descendit jusqu'à croiser la teinture orangée de la chevelure de Raiki. Son regard, lui, n'était ni amical, ni compréhensif. Il lui en voulait, qu'il l'avoue ou non. Il pouvait le lire sur son visage.

Il était seul à se tenir là, immobile sous temps de pluie, un pavillon pirate dans la main, trainant sur un pont inondé. Il fit un premier pas dans ses chaussettes trempées. C'était désagréable. Raiki lui tenait encore la porte, impatient, le regard pressant. Il entra, enfin. Comment serait l'intérieur ?



© Halloween






_________________

[FB] Allocations Familiales Frlg

Couleurs des dialogues : Daiki : #009900 Raiki : #ff6600 Daiki & Raiki : #669900


Dernière édition par Goat D. Daiki le Dim 22 Nov - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Delalande

Lucina Delalande
Messages : 134
Race : Je fais partie de la famille des vampires.
Équipage : Equipage de Daiki !

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue28/75[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue20/120[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (20/120)
Berrys: 1.570.000

[FB] Allocations Familiales Empty
MessageSujet: Re: [FB] Allocations Familiales   [FB] Allocations Familiales Icon_minitimeDim 22 Nov - 14:46

Allocations familliales



Feat Edward Lawrence & Goat D. Daiki

Après notre défaite au goût amer, le ciel s'assombrissait laissant place, tout d'abord, à une petite pluie comme si celle-ci pleurait le sort de l'équipage de Goat. Mais très vite la tournure du temps devenait capricieux et la tempête s'installait. Edward nous ordonnait de le suivre maintenant que c'était lui à la tête de l'équipage. Je m'abritais alors dans l'entre en suivant les pas de ce dernier et tournait la tête pour voir si les autres en feraient de même. Notre Capitaine semblait nostalgique tandis que Raiki lui montrait son impatience.

LUCINA: Ne t'énerve pas contre notre capitaine, il est encore jeune et lui comme nous avons beaucoup de choses à apprendre. 

Disais-je dans une intonation douce, ma main sur l'épaule du râleur.

COLOR'ART: Ouais, ben la gueule de notre capitaine. Au cas où tu l'oublierais c'est de sa faute si nous sommes dans cette situation !

LUCINA: Ah non ! Tu ne vas pas t'y mettre aussi toi ! Qu'auriez-vous fait à sa place pour gagner votre nom dans ces mers hostiles ? Nous l'avons tous critiquer sur le fait de rester sur le navire d'Edward, il a eu au moins le courage d'affronter plus fort que lui.

Je croisais les bras, affichant une mine boudeuse avant que la bougresse continuait de railler ce pauvre enfant.

COLOR'ART: Le courage ? Bwahahaha ! La stupidité, oui !

LUCINA: C'est étrange que tu me dises cela dame Eleona. Je te rappelle que tu es la plus "courageuse" de toute, en général. Tu as laissé Daiki fait preuve de plus degoût d'aventure que toi. Et ne me rétorque pas que je suis une peureuse, je n'aime pas la baston contrairement à toi !

Et toc ! Je lui clouais le bec en une phrase. Trop fière je tentais de voir dans les alentours, mais il faisait bien trop sombre pour y voir pour le moment.

LUCINA: Excusez moi monsieur Edward, mais il fait bien trop sombre pour voir quoi que ce soit ici. Avez-vous une bougie pour éclairer les lieux, s'il vous pait ?

Elle souriait en demandant un peu de lumière dans ce lieu obscure. N'était-ce pas en étant poli que les demandes étaient le moins refusable possible ?

_________________
[FB] Allocations Familiales 200213121040718601
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 723
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue39/75[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue195/350[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (195/350)
Berrys: 3.668.147.000 B

[FB] Allocations Familiales Empty
MessageSujet: Re: [FB] Allocations Familiales   [FB] Allocations Familiales Icon_minitimeDim 22 Nov - 15:50



Allocations Familiales

Milieu 1507 ~ En mer - Grand Line


Le contingent de pirate finit par s’engouffrer au sein du navire et emprunta un couloir garni de plusieurs portes qui pour la plupart demeuraient closes. Ils furent conduits jusqu’à une vaste pièce sombre. S’ils semblaient s’être remis de leurs émotions, il ne faisait aucun doute qu’ils étaient assez bruyants.

Il faisait sombre.

La remarque de Lucina fit légèrement tiquer le titan qui se complaisait pourtant dans la pénombre. Il semblait y trouvait une quelconque accalmie et un terrain fertile pour ses cogitations. Alors, ses doigts claquèrent, et la lumière jaillit. Une gerbe de feu embrasa toute sa main et illumina la pièce. Le maudit s’en servit alors pour allumer une torche et jeta cette dernière dans ce qui ressemblait à l’âtre d’une cheminée.

Une fois le brasier mis en place, ses invités pourraient alors examiner du regard les contours de la pièce dans laquelle ils se trouvaient. Il s’agissait d’une sorte de salle de réunion au centre de laquelle trônait une grande table ainsi que plusieurs sièges. Diverses cartes ornaient les murs, dont les bannières de deux équipages pirates : celui d’Erika et celui d’Edward Lawrence. Mais ce n’était pas tout : de nombreux Wanted étaient éparpillés, tantôt accrochés sur les murs, tantôt empilés sur une partie de la table, aux côtés de quelques Den-Den Mushi. De toute évidence, ils se trouvaient dans un véritable centre des opérations.

« Mettez-vous à l’aise… vous êtes chez vous, désormais. »


Déclarerait le redoutable pirate dans un sourire narquois. Alors, il irait s’avachir dans son habituel fauteuil et un bâillement viendrait momentanément troubler la dureté de ses traits. Puis, il viendrait planter son ardent regard dans celui de l’effronté qui avait osé le défier plus tôt.

« Alors, gamin, ce Haki… C’était comment ? »



__________







_________________
[FB] Allocations Familiales 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Goat D. Daiki
L'Enfant-Démon
Goat D. Daiki
Messages : 112
Race : Humain
Équipage : Daiki's Pirates - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue25/75[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue4/80[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (4/80)
Berrys: 20.060.000 B

[FB] Allocations Familiales Empty
MessageSujet: Re: [FB] Allocations Familiales   [FB] Allocations Familiales Icon_minitimeDim 22 Nov - 17:54






Allocations familliales
With


Daiki's Pirates
MP(salut)

Requin mange poisson, poisson mange plus petit poisson
Daiki éclata de rires. Ils traversaient à l'instant même un long couloir rempli de portes closes. La première question que cela souleva chez le pirate ingénu fut de savoir si chaque membre de l'équipage avait sa propre chambre sur ce bateau, auquel cas c'était assez incroyable. Bref. Ce n'était pas ça qui avait déclenché chez lui un fou rire quelque peu gêné, mais bel et bien Lucina. Comme à son habitude, elle parlait seule et sa conversation était assez virulente.

- Elle est toujours comme ça ! l'expliqua-t-il une fois qu'il eut terminé de rire. - N'y fais pas attention, va ! termina-t-il alors qu'une lumière jaillit de la main d'Edward Lawrence dans un claquement de doigt dont il se servit pour allumer le feu d'une cheminée.

La pièce s'éclaira soudainement et le regard de Daiki se posa très vite sur le mur tandis que Lawrence s'asseyait à sa place en leur rappelant qu'ils étaient maintenant chez eux. Daiki avait entendu, mais le mur l'intriguait. Il y était accroché deux drapeaux pirates. Daiki en reconnaissait un -il venait de le recevoir en cadeau de bienvenue- mais l'autre lui était parfaitement inconnu. Eparpillés autour de ces pavillons, il y avait également quelques affiches, des primes mises sur les têtes des membres de l'équipage, sans doute. Les yeux du jeune pirate balafré parcoururent les différentes têtes, noms et primes. Tout ce beau monde ne lui disait rien, hormis l'affiche de Céleste, Marorn, la ninja et surtout... Edward Lawrence.

Daiki resta scotché un instant. Il n'était pas terrifié. Il n'était pas tétanisé. Il était impressionné, admiratif. La liberté avait un prix et étrangement les plus libres des hommes voyaient souvent leurs têtes mises à prix par le Gouvernement Mondial. Après tout, ce n'était un secret pour personne que ce gouvernement était liberticide. Alors que cet Edward Lawrence ait une telle prime... Il y avait de quoi être impressionné. À côté, Daiki n'était qu'un autre mousse, esclave de sa faiblesse.

Son nouveau maître l'interrompit tandis qu'il se perdait dans sa tête, à nouveau. Son nouveau maître ? Les choses ne resteraient pas ainsi éternellement. Il mériterait sa place sur un tel mur. Il mériterait sa place parmi les hommes et femmes les plus libres de ce monde. Comment pourrait-il devenir le roi des pirates, autrement. Son regard, plus déterminé qu'il ne l'avait jamais été, se détourna finalement du mur pour se poser dans celui d'Edward Lawrence, posé confortablement sur son fauteuil.

- Ce n'était pas assez, à l'évidence, lui lança-t-il en réponse en observant la plaie sur le torse du capitaine.

Son regard se posa finalement sur la table qui trônait au milieu de la pièce chauffée au feu de bois. Quelques escargots dormaient à côté d'une autre pile de primes dégradée.

- Qu'est-ce que c'est qu'ça ? Un élevage d'escargots ?

Tous pourraient bien évidemment lui apprendre l'existence des Den Den Mushi. Il devait être, sans mentir, le seul être humain de la planète à n'en avoir jusqu'à aujourd'hui jamais vu. Une théorie naîtrait de cette nouvelle information. Deux pavillons, des Den Den... Etait-il possible qu'à l'image de Daiki et Lawrence, ce dernier serait aussi à la botte d'un autre pirate ? Il était rare que le jeune pirate soit aussi perspicace, mais les récents événements l'avaient quelque peu bousculé. Il se tourna à nouveau vers le pavillon inconnu.

- Alors la chaîne alimentaire remonte encore plus haut...

Dans quoi avait-il embarqué son équipage, à la fin ?


© Halloween






_________________

[FB] Allocations Familiales Frlg

Couleurs des dialogues : Daiki : #009900 Raiki : #ff6600 Daiki & Raiki : #669900
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Delalande

Lucina Delalande
Messages : 134
Race : Je fais partie de la famille des vampires.
Équipage : Equipage de Daiki !

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue28/75[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue20/120[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (20/120)
Berrys: 1.570.000

[FB] Allocations Familiales Empty
MessageSujet: Re: [FB] Allocations Familiales   [FB] Allocations Familiales Icon_minitimeMar 24 Nov - 13:45

Allocations familliales



Feat Edward Lawrence & Goat D. Daiki

J'affichais une moue boudeuse lorsque j'entendais notre capitaine se moquer de moi.

LUCINA: COLOR'ART EXISTE VRAIMENT ! ARRÊTE DE TE MOQUER DE MOI !

D'un pas agacé, je devançais le géant entrant la première dans la pièce observant tout autour de nous. Un autre drapeau était suspendu à côté de celui du capitaine de ce navire. Des affiches de recherches et de jolis escargots étaient sur la table. Quant à Edward il prenait place sur son fauteuil nous invitant à faire comme chez nous suivis de Daiki qui s'agitait dans tous les seuls impressionné par le chiffre qui s'affichait sous la photo de notre nouvel allié.

LUCINA: C'est le prix de votre portrait ça ?! Il fallait me le demander si vous souhaitez une "photo", je peux vous le faire gratuitement.

Je prenais l'espèce de poster ne sachant pas qu'il s'agissait d'un avis de recherche.

LUCINA: En plus il n'est même pas ressemblant, c'est une insulte à votre image si je peux me permettre de vous le dire.

Les deux capitaines faisaient un battle du regard. Ah la la, les hommes... Tous les mêmes ! Je continuais à faire ma petite visite en constatant qu'il y avait pas mal de poussières de ci, de là.

LUCINA: Alors ça c'est pas acceptable !

Je pointais du doigt toute la poussière qui gisait là. Je sortais alors mon chiffon et commençais mon mode tornade du ménage.

LUCINA: Ca non ! Ca non et non ! Et ça non plus !

Chaque recoin de la pièce je le frottais frénétiquement pour rendre tout son éclat à cette pauvre cabine. Depuis combien de temps n'avait-il pas fait le ménage ? Je m'arrêtais soudainement lorsque notre capitaine parlait d'élevage d'escargots. Je me précipitais derrière lui complètement hyper active.

LUCINA: Je croyais que c'était des faux ! Ils sont trop chou !!!

De derrière Daiki je me mettais ensuite à côté d'Edward, mon unique œil pétillant à la vue de ces mignonnes petites, riquiqui, bestioles.

LUCINA: Ils sont là pourquoi ces escargots ? C'est triste de les voir comme ça sans un petit coin pour eux avec de la verdure.

Oui, j'étais ignorante de beaucoup, beaucoup trop de choses encore...

_________________
[FB] Allocations Familiales 200213121040718601
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 723
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue39/75[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue195/350[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (195/350)
Berrys: 3.668.147.000 B

[FB] Allocations Familiales Empty
MessageSujet: Re: [FB] Allocations Familiales   [FB] Allocations Familiales Icon_minitimeJeu 26 Nov - 18:51



Allocations Familiales

Milieu 1507 ~ En mer - Grand Line

Il ne faisait aucun doute que la dénommée Lucina agissait étrangement, et ce, depuis son irruption sur mon navire. Aussi m’étais-je employé à user de mon Haki de l’Observation dans le but de comprendre à qui elle parlait. Y avait-il une personne supplémentaire qui aurait échappé à ma négligence ? Ce serait surprenant. Mais chacune des voix qui me parvint était clairement identifiée, confirmant ainsi un premier préjugé à l’encontre de la fantasque jeune femme : elle était dérangée. Souffrait-elle d’un dédoublement de personnalité ? Ou une forme de schizophrénie ?

« Color’Art …? C’est qui ? Et cette… Dame Eleona ? »


Mes sourcils se froncèrent lorsque sa prochaine réplique fusa, lorsqu’elle commenta l’horripilante mise à prix qui me consternait chaque jour davantage. Ce n’était pas son premier sarcasme : de toute évidence, elle semblait avoir endossé le rôle de comique de son équipage et animait sans doute leurs traversées. Amusant.

Pourtant, je dus rapidement me résoudre à revoir mon jugement à son propos en me basant sur la suite de ses interventions. Si l’ignorance de Daiki ne m’étonnait pas vraiment, celle de Lucina me fit hausser un sourcil. N’y en avait-il pas un pour rattraper l’autre ? La demoiselle borgne semblait même cumuler : non seulement elle était folle, mais en plus elle était simplette ! Je soupirai.

« Ceci est une affiche émise par le Gouvernement Mondial. Ils offrent une récompense pour la tête de personnes qu’ils estiment être des criminels, des menaces envers leur souveraineté. Le simple fait d’être un pirate et d’arborer un pavillon, comme nous le faisons, constitue un crime. Et plus la prime est élevée, plus ils estiment que la personne recherchée est dangereuse. »


Je marquai une pause, pour leur laisser le temps d’assimiler les informations que je venais de leur fournir non sans une certaine bienveillance : leur manque cruel de connaissances sur le monde qui les entourait finirait inévitablement par les mener à leur perte.

« Ce sont des Den-Den Mushi. Une race d’escargots reliés à des dispositifs spéciaux, qu’on utilise pour communiquer avec n’importe qui se trouvant n’importe où. »


Une petite démonstration serait plus parlante qu’une longue explication théorique.

« Oy, Celeste, comment vous vous en sortez là-haut ? »


Je me saisis alors de l’un des escargots dont j’avais décroché le combiné. Le petit être coiffé d’une curieuse chevelure blonde s’anima et se mit à retranscrire le vacarme de la tempête qui continuait de se déchainer. Puis, une douce voix féminine me répondit.

« La situation est sous contrôle. »

« Bien. »


Raccrochant sans plus de cérémonie le combiné du gastéropode, mes yeux allèrent se fondre dans ceux du jeune balafré. Contre toute attente, il avait fait preuve d’une perspicacité insoupçonnée et avait ainsi pu mettre le doigt sur un détail particulièrement lourd de sens. Sa métaphore m’arracha un petit sourire, et, l’espace d’un instant, je fus tenté d’apporter une précision essentielle à sa remarque. Mais je chassai rapidement cette idée et me concentrai plutôt sur le sujet que j’avais moi-même lancé, un peu plus tôt.

« Le Haki de l’armement, comme tu le sais surement, est une faculté présente chez chaque être vivant qui permet de renforcer les attaques physiques ou le corps de son utilisateur. Une fois maitrisé, il se manifeste sous la forme de ses plaques noires. »


Mon bras se recouvrit d’une substance noire et ma main s’anima sous les yeux du bretteur. Puis, je poursuivis mon explication, qui, si elle était adressée directement à Daiki, était tout autant à destination de Lucina : ils finiraient eux aussi par maitriser cette capacité, ou à défaut y seraient confrontés.

« Les personnes qui ne le maitrisent pas ne peuvent pas concentrer le Haki comme je le fais et ainsi bénéficier de ses avantages. C’est ton cas : tu en es encore au stade de l’éveil, et tu ne peux surement pas l’utiliser volontairement. »


Peut-être seraient-ils suffisamment perspicaces et verraient ou je voulais lentement arriver avec ces explications.

__________







_________________
[FB] Allocations Familiales 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Goat D. Daiki
L'Enfant-Démon
Goat D. Daiki
Messages : 112
Race : Humain
Équipage : Daiki's Pirates - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue25/75[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue4/80[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (4/80)
Berrys: 20.060.000 B

[FB] Allocations Familiales Empty
MessageSujet: Re: [FB] Allocations Familiales   [FB] Allocations Familiales Icon_minitimeVen 27 Nov - 12:58






Allocations familliales
With


Daiki's Pirates
MP(salut)

Le haki, le fossé.
Le pacifisme de Lucina commençait doucement à ressembler à du léchage de botte. Elle semblait en tout cas vouloir que cette relation, quelle qu'en soit la nature, se déroule au mieux pour tout le monde. Mais Daiki ne supportait que difficilement de la voir faire la discussion avec ce type comme s'ils ne s'étaient pas fait face quelques minutes auparavant. Daiki, lui, voudrait garder les discussions plus concises que possible.

Lorsque la voix de Céleste sortie de la bouche de l'escargot prenant vie, Daiki poussa un hurlement d'incompréhension.

- Alors c'est ça, la réelle apparence de cette fille ?! Et où est mon manteau alors ?!

Plongé dans des pensées nettement plus importantes, il n'avait de toute évidence, rien compris. L'Edward raccrocha le combiné et la discussion passa doucement au-dessus de ce moment embarrassant pour l'ingénu, lui donnant le temps de faire preuve de cette fameuse perspicacité que le capitaine haut d'au moins trois mètres sembla vouloir ignorer. Un sourire, c'était une réponse aussi. Mais pas pour Daiki, lui qui souriait en permanence n'y voyait rien de spécial. Rien. Bougon face à l'absence de réponse, il observa le pirate aux yeux rouge lui faire une fois de plus démonstration de son haki, accompagnée cette fois-ci d'explications.

- Hm... Hm...
acquiesça-t-il à plusieurs reprises aux affirmations du pirate de son air toujours bougon.

Il sorti la lame de son fourreau, pointée l'espace d'un instant face au pirate récemment devenu "allié". Hiryuu -le katana- fut ensuite présenté au capitaine en horizontal, le manche dans la une main du pirate espiègle et le bout de la lame dans l'autre. On pouvait voir qu'il s'agissait d'une lame de bonne facture en titane, mais qu'elle était marquée par le temps et l'usure. Quelqu'un s'y connaissant pourrait même voir qu'elle avait traversée les âges et servie plusieurs générations et que ce petit pirate n'en prenait certainement pas aussi bien soin que ses ancêtres.

- Je n'utilise pas mes poings, j'utilise Hiryuu ! J'ai quitté mon maître avant qu'il n'ait terminé ma formation. Plus tôt, tu as couvert une bouteille de cette matière noire, apprends-moi à en couvrir ma lame et alors nous nous battrons à nouveau !

Daiki était persuadé encore à l'heure actuelle que la maitrise du haki de l'armement était le seul facteur qui creusait le faussé entre lui et cet homme. Il était persuadé qu'en en maitrisant l'essence, il se hisserait à son niveau et pourrait récupérer sa liberté et celle des siens. Il devrait se rendre compte bien assez vite qu'il devrait redoubler d'efforts et travailler plus qu'aucun autre pour rattraper l'écart entre lui et Edward Lawrence.

Son égoïsme ne lui fit pas même penser à demander à ce que Lucina apprenne elle aussi à maîtriser le haki. Elle avait une voix et savait l'utiliser, alors après tout pourquoi serait-ce son rôle d'en faire telle demande ?

Un temps passa, laissant le temps à la conversation d'évoluer vers un sujet que tout l'équipage de Daiki attendait d'explorer.

- Qu'est-ce qu'on va devenir, je veux dire, mon équipage ? Mon navire ?


© Halloween






_________________

[FB] Allocations Familiales Frlg

Couleurs des dialogues : Daiki : #009900 Raiki : #ff6600 Daiki & Raiki : #669900
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Delalande

Lucina Delalande
Messages : 134
Race : Je fais partie de la famille des vampires.
Équipage : Equipage de Daiki !

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue28/75[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue20/120[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (20/120)
Berrys: 1.570.000

[FB] Allocations Familiales Empty
MessageSujet: Re: [FB] Allocations Familiales   [FB] Allocations Familiales Icon_minitimeSam 28 Nov - 15:01

Allocations familliales



Feat Edward Lawrence & Goat D. Daiki

Après toutes les explications qu'Edward nous enseignait, je me sentais un peu bête de ne pas avoir su toutes ces choses plus tôt. Notre capitaine devait avoir une case en moins de penser que cette pauvre navigatrice était l'escargot sous nos yeux. Pour ma part, je comprenais bien que cela servait à communiquer avec d'autres après la démonstration d'Edward. Ingénieux comme système, mon œil pétillait toujours en voyant ces créatures. En revanche, j'avais toujours ce sentiment de gène d'être ignorante et préférais me mettre en retrait lorsque le Capitaine aux yeux rouges faisait une démonstration du haki de l'armement. Était-ce réellement inévitable de devoir posséder de tels "dons" ?  

LUCINA: Au vu de l'apparence ça ne donne vraiment pas l'envie de le développer...Marmonnais-je.

Pour le moment, cela ne semblait pas déplaire à Daiki qui demandait d'être entraîner par notre allié. Il jacassait encore sur le fait que c'était à cause du haki que l'écart se creusait entre lui et notre nouvel ami. Pas du tout ! C'était surtout son caractère à foncer tête baisser et son grand manque d'expériences et de connaissances qui jouaient le plus. Enfin, je pouvais penser tout cela, je n'étais pas mieux. Toujours à l'écart mon estomac continuait de crier famine et cette irrésistible envie de sang frais qui tentait de prendre en continue du terrain. Mes crocs ressortaient de plus bel et je les cachais en mettant ma main devant.
Durant un long silence notre capitaine reprenait le dialogue en demandant notre devenir à tous.

LUCINA: Fallait réfléchir avant de foncer tête baisser capitaine, non ?

Comprendrait-il ce que je lui disais avec ma main devant la bouche ? Peu d'importance, il paraissait tellement occuper à vouloir surpasser l'homme de trois mètres qu'il ne m'entendrait probablement pas. Mon estomac grondait laissant encore plus le sentiment de gène m'envahir, je me mettais le plus dans mon coin en me faisant la plus petite possible de ce que je n'étais déjà. Cela faisait beaucoup trop longtemps que nous n'avions pas manger et la faim de vampire devenait de moins en moins contrôlable. De plus le combat précédent ne m'aidait après toutes ces odeurs alléchantes que je ne pouvais boire. Une question me venait soudainement dans mon esprit: de quel goût était le sang des deux hommes ?


_________________
[FB] Allocations Familiales 200213121040718601
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 723
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue39/75[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue195/350[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (195/350)
Berrys: 3.668.147.000 B

[FB] Allocations Familiales Empty
MessageSujet: Re: [FB] Allocations Familiales   [FB] Allocations Familiales Icon_minitimeLun 30 Nov - 21:04



Allocations Familiales

Milieu 1507 ~ En mer - Grand Line


Si je ne relevai pas la réaction effarante de stupidité du jeune balafré, l’allusion de Lucina attisa en moi un certain intérêt. Évidemment, le fait qu’elle ne soit pas emballée par l’esthétique de la forme sous laquelle se manifestait l’armement était une hérésie. Mais ce n’était pas là le point d’intérêt : si son capitaine s’était déjà éveillé au premier Haki, celle que je considérais comme sa seconde pouvait très bien s’orienter vers le second type de Haki. Après tout, il était souvent question d’affinité lorsque leurs possesseurs se mettaient à affuter ces capacités.

« Ton navire ? C’est cette “fille” que tu prends pour un escargot qui le protège de la tempête, en ce moment. »


Un vrombissement s’extirpa de la bouche de Lucina malgré tous ses efforts pour le contenir à l’aide de sa main. Mes pupilles roulèrent un instant sur elle dans un mélange de suspicion et d’étonnement.

« Encore un peu de patience, ça ne devrait plus tarder… »


Rétorquais-je alors à l’intéressée, ainsi qu’à l’autre petite larve qui s’agitait de plus en plus et venait de dégainer sa lame avant de la pointer sur moi, son nouveau capitaine. À quoi jouait-il encore ?

« Tss… Tu as la mémoire courte, l’ahuri ? À quel moment ai-je eu besoin de me recouvrir du Haki pour t’affronter ? »


L’optimisme de ce jeune hurluberlu ainsi que sa naïveté avaient quelque peu cisaillé ma patience. Aussi lui avais-je rappelé, d’une voix un peu plus sèche, à la dure réalité. Il m’était inférieur. Alors, une fois encore, je choisis d’appuyer mes mots d’un exemple concret afin de calmer une nouvelle fois les ardeurs de cet insecte.

« Alors, vas-y. Essaie de me toucher avec ton sabre. »


Je m’étais saisi d’un bout de tissu qui trainait et l’avais attaché autour de ma tête. Je me mis alors debout et m’écartai quelque peu de mon fauteuil tandis que mes yeux maintenant bandés vinrent se positionner en direction de cette irrespectueuse vermine. Et, en agitant mes doigts, je lui ferais un petit signe de provocation.

Mais, ce qui ressemblerait de prime à une aubaine pour ce jeune effronté se changerait rapidement en une insidieuse frustration. Le bretteur serait confronté à un fait de taille : quels que soient ses assauts dans ce périmètre restreint, ceux-ci finissaient inlassablement par s’échouer dans le vide. Alors, après de brèves tentatives infructueuses, je mettrais rapidement fin au débat dans un mouvement prodigieux. Usant de mon Haki de l’Observation pour trouver une ouverture, je bondirais à une vitesse prodigieuse au niveau du jeune pirate tout en esquivant un coup d’épée hasardeux et apposerait mon index sur sa tempe.

« Et boum, tu es mort. Reviens dans dix ans. »


Déclarerais-je simplement, afin de mettre un terme à cette petite démonstration. Alors, je me délesterais simplement de mon handicap et retournerais en direction de mon trône, celui que le houleux sabreur, malgré toute sa fougue, ne parviendrait jamais à m’arracher.

À cet instant, la porte s’ouvrit dans un immense fracas et une boule de fumée explosa, libérant un étrange nuage d’une fumée marron qui aveugla momentanément les occupants de la pièce. Quelle était cette infamie ? Une attaque ennemie ?! À un tel moment ?!

Après sans doute quelques quintes de toux, l’écran de fumée se dissiperait peu à peu et les trois pirates découvriraient la nature de l’assaut qu’ils venaient de subir. Devant chacun d’eux, apposés sur la table, se trouveraient trois énormes assiettes garnies d’un copieux riz au curry dont les saveurs auraient vite fait de titiller les papilles des trois forbans. S’ils humaient le reste des petits grains qui flottaient toujours dans l’air, ils pourraient se rendre compte qu’il s’agissait d’épices : une manière fort originale d’assaisonner un plat.

« Votre équipage est mien. Et quant à ce vous allez devenir… Je n’en sais rien. Vous êtes trop faibles, et sans Haki vous ne me serez d’aucune utilité. Mais pour l’instant, mangez. Et profitez de ce repas comme si c’était le dernier. »


Lui rappellerai-je alors tandis qu’ils pourraient se remplir la panse à mes frais. Ils étaient mes invités après tout et maintenant qu’ils avaient prêté serment, ils étaient à ma merci. Mais également sous ma protection.

« Daiki, Lucina. Laissez-moi vous poser une question à laquelle vous me répondrez à tour de rôle. »


Alors, un sourire fourbe viendrait desserrer les traits de mon visage tandis que mes yeux se planteraient dans ceux de chacun de mes interlocuteurs.

« Pourquoi avez-vous pris la mer ? Quels sont vos objectifs ? Vos rêves ? Et surtout… qu’est-ce qu’un pirate, à vos yeux ? »



__________







_________________
[FB] Allocations Familiales 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Goat D. Daiki
L'Enfant-Démon
Goat D. Daiki
Messages : 112
Race : Humain
Équipage : Daiki's Pirates - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue25/75[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue4/80[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (4/80)
Berrys: 20.060.000 B

[FB] Allocations Familiales Empty
MessageSujet: Re: [FB] Allocations Familiales   [FB] Allocations Familiales Icon_minitimeMar 1 Déc - 15:43






Allocations familliales
With


Daiki's Pirates
MP(salut)

Edward's Pirates
L'ahuri, comme il l'appelait, était soulagé d'apprendre que la fille qui portait son manteau ne s'était pas subitement transformée en escargot. Tout autant qu'il l'était d'apprendre qu'elle protégerait son navire de la tempête, même si là n'était pas la question.

- Cool ! avait-il simplement répondu, inconscient de l'agacement dans la voix d'Edward Lawrence.

Une odeur vint éveiller les sens et l'estomac du pirate ingénu, mais aussi l'appétit de Lucina, semblait-il. Cette odeur de curry commençait à prendre le dessus sur le reste des sens du jeune Goat et son ventre gargouilla tandis que son nouveau chef se bandait les yeux après s'être levé de son fauteuil. Daiki avait perdu le fil, son esprit étant rempli de bols eux-mêmes remplis d'épices en tout genre et de toutes les couleurs.

- Que je te... revint-il doucement à lui-même, remarquant lentement qu'il avait toujours son katana en main. - Ah ! Euh... Sûr ? Okai !

Il n'avait rien suivi depuis que l'autre capitaine balafré avait mentionné Céleste et pour être honnête son odorat et sa faim l'empêchaient encore à cet instant d'être à cent pour cent sur la même longueur d'onde que le reste du monde présent dans la pièce. Lucina, Edward Lawrence, Raiki. Raiki était là ? Tout le monde l'avait oublié, pourtant il se tenait là, dans un coin de la pièce, plongé dans le noir. Bougon. C'était un mot qui le définissait bien. Revenons-en à nos moutons, vous voulez bien. Le Goat, toujours enclin à accepter un défi, accepta d'attaquer le capitaine qui s'était volontairement coupé la vision.

Sa première tentative fut aussi vite esquivée, ce qui ne manqua pas de rappeler au jeune pirate leur précédent affrontement. N'avait-il pas déjà les yeux clos, alors ? Ce qui était à première vue un défi devint ainsi une première leçon, mais laquelle était-ce. Ses prochains coups furent esquivés à leur tour avec une facilité déconcertante. Quel subterfuge pouvait-il bien utilisé.

C'était alors qu'il se posait cette même question que le Nébula le prit de court et apposa son index sur sa tempe, gagnant le "duel" d'une facilité humiliante. Il ne manqua d'ailleurs pas d'en ajouter en lui disant de revenir une décennie plus tard. Daiki fit un bond en arrière, les deux mains fermement serrés sur le manche de Hiryuu, tremblantes de frustration.

- Dix ans ? Ne me sous-estime pas... grogna-t-il alors que le pirate aux yeux rouge retournait calmement à son fauteuil.

La forte odeur d'épices se fit encore plus forte qu'auparavant et alors qu'elle sembla venir de juste derrière la porte, cette dernière s'ouvrit non sans un sursaut de Raiki qui vint se cacher derrière Lucina alors que la pièce se remplissait soudainement d'une poussière épaisse. Cette odeur, c'était ça. Cette poussière, à en juger par l'effet qu'elle avait sur Daiki, ne pouvait être autre chose que le curry qu'il sentait déjà des minutes auparavant. Lorsque la fumée se dissipa, les autres occupants de la pièce pourraient remarquer un jeune Goat affalé sur le sol, les yeux dans les nuages, les narines dilatées et la langue léchant mécaniquement un sol partiellement recouvert de quelques graines de curry. Raiki fut le premier à se jeter autour de la table, lui que personne n'avait remarqué jusqu'ici. Cette soudaine activité de sa part éveilla l'intérêt de Daiki qui ne manqua pas de remarquer qu'il n'y avait que trois -bien qu'énormes- assiettes. Dégageant Raiki d'un double-kick dans la face, l'envoyant valser quelque part dans l'ombre de la pièce, Daiki prit sa place sans vergogne et entama à son tour l'assiette remplie de riz au curry.

Il ne prenait ni le temps de mâcher, ni celui d'avaler, se retrouvant avec d'énormes joues de hamsters. Peut-être lui et Raiki s'étaient un peu empressés de manger, puisque Lawrence ne prit la parole qu'à l'instant, répondant dans le même temps à la dernière question de Daiki -celle-ci étant sur l'avenir de l'équipage- et les invitant à manger alors que Daiki avait, rappelons-le, les joues déjà bien remplies et que Raiki avait -semblait-il- assez bien payé pour son empressement.

Se remplissant toujours plus la bouche, Daiki ne releva la tête vers son interlocuteur que lorsqu'il prononça à nouveau son nom.

- Vavy... cracha-t-il par-ci et là quelques grains de riz en peinant à répondre. - Von téfoute, reprit-il de plus belle sans remarquer que Lucina ne touchait pas à son assiette.

La question d'Edward Lawrence, néanmoins, fut assez intéressante pour qu'il daigne avaler l'énorme quantité de riz qu'il avait accumulé dans sa bouche. Posant son assiette dans un petit fracas, il répondit de sa voix portante.

- JE VEUX DEVENIR LE ROI DES PIRATES ! C'EST PAS ASSEZ CLAIR COMME CA ?!

Il reprit alors son souffle, c'était épuisant de manger à ce rythme, et aussi d'hurler à tout va...

- Je veux explorer le monde entier et n'en rater aucune miette ! Je veux en connaître tous ses aspects, bons et mauvais ! J'ai passé trop de temps à observer une mer fictive à rêver de l'explorer sans jamais en voir le bout pour que cette aventure aie une fin ! C'est ça pour moi, être le roi des pirates ! Ecumer librement les mers à la recherche de toujours plus d'aventures, sans que personne ne puisse nous mettre de bâtons dans les roues !

Une douleur émotionnelle. Son cœur était devenu soudainement si lourd. Une révélation.

- Mais pour ça je dois regagner notre liberté ! GRRRRRRRRRRRRRAH !

Ses deux poings fermés vinrent frapper la table de toute leur force avant que le pirate au front balafré ne quitte la pièce en furie, claquant encore cette pauvre porte derrière lui. Il traversa le long couloir de pas lourds et finit par retrouver le reste de l'équipage sur les différents ponts du navire.

La tempête n'était pas terminée, mais à en juger par les nuages le pire était derrière eux.

Pourtant, le pire ne pouvait être que devant eux, pour Daiki. Ses vêtements encore humides furent rapidement trempés par la pluie froide qui s'abattait sans relâche sur la mer et les deux navires. L'équipage devint rapidement aussi important qu'une bande de figurants dans le champ de vision de Daiki, qui, le pas devenu incertain, prenait la direction du Sanglier des Mers. De sa main trainait au sol le pavillon des Pirates d'Edward, alourdi par l'eau qui le recouvrait entièrement. Grimpant sur la rambarde du navire qui était il y a peu ennemi, il bondit sur le sien. Ou plutôt devrions-nous dire, précédemment sien. Il grimpa alors tout en haut du mât principal.

Il resta là, immobile un moment. La tempête avait rendue l'ascension plus difficile qu'à l'accoutumée, mais rien d'insurmontable. Non. Daiki restait là, immobile, pour une autre raison. Il n'arrivait pas à faire ce pourquoi il était monté. Se retournant vers le navire de l'Edward, il chercha du regard les protagonistes de cette histoire. Lucina, Raiki, Edward Lawrence. Dégainant pour une énième fois sa lame, il coupa les liens qui accrochaient son pavillon au mât et y installa un nouveau aux couleurs du feu.

Il se tourna à nouveau vers le second navire, espérant y voir quelque part l'autre balafré.

- Nous t'appartenons, mais je jure de te défier tous les jours s'il le faut, mais ta défaite n'attendra pas dix ans !


© Halloween






_________________

[FB] Allocations Familiales Frlg

Couleurs des dialogues : Daiki : #009900 Raiki : #ff6600 Daiki & Raiki : #669900
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Delalande

Lucina Delalande
Messages : 134
Race : Je fais partie de la famille des vampires.
Équipage : Equipage de Daiki !

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue28/75[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
[FB] Allocations Familiales Left_bar_bleue20/120[FB] Allocations Familiales Empty_bar_bleue  (20/120)
Berrys: 1.570.000

[FB] Allocations Familiales Empty
MessageSujet: Re: [FB] Allocations Familiales   [FB] Allocations Familiales Icon_minitimeMer 2 Déc - 17:16

Allocations familliales



Feat Edward Lawrence & Goat D. Daiki

Il y avait trop de tentations et beaucoup trop de mets à déguster dans la pièce. Je ne savais pas encore lequel je choisirais pour boire le liquide rouge qui coulaient dans leurs veines. Bientôt une odeur immonde se faisait ressentir. Notre allié nous offrait son hospitalité et je me devais, même si je ne mangeais pas, de le remercier.

LUCINA: Merci, sir Edward pour ce dé..licieux repas. Je vous en suis reconnaissante.
Reconnaissante surtout pour mes camarades ! Son attention était aimable et j'aurais aimé lui faire plaisir à son amabilité. De la nourriture humaine venait d'être servie dans une fumée à ne plus savoir où étaient les personnes présentes dans la pièce. Seulement trois assiettes étaient posées sur la table. Edward avait-il compris ma réelle nature ou était-ce tout simplement Raiki qui n'était pas invité à dîner avec nous ? Le comportement de Daiki amusait Color'Art, le voyant se goinfrait ainsi elle le raillait.

COLOR'ART: Je comprends mieux pourquoi le nom du Sanglier des mers ! Bwahahaha !

LUCINA: Tais-toi...

La faim me rendait insatisfaite, ce n'était plus le moment de tenter de blaguer, car je devenais un peu plus agressive et ne tardais pas à perdre contrôle de mes actions. La capitaine du pseudo bateau fantôme nous posait la question de ce que nous faisions et ce que nous voulions à voguer ici. Notre capitaine rétorquait sur ton révolté. Il se levait et sortait d'un pas décidé, il avait l'air contrarier. Ce qui était logique après le coup dur de devoir prêter allégeance à notre nouveau pote ! Je tentais tant bien que mal à répondre à la question.

LUCINA: Mon rêve c'est de voyager à travers le monde entier ! *bruit d'estomac*Pour... Pour man... peindre le monde de mes couleurs. Ah ah ah ! *tousse* Et pour répondre à votre autre question, pour moi un pirate c'est... c'est quelqu'un de mal honnête, voleur, pilleur, tueur et parfois profiteur comme les Homme-Poissons que nous avons subis sur l'île où j'ai grandi. *petit temps de pause* Mais je reste persuadée qu'il existe des âmes généreuses comme Ihstar en ce bas monde ! *second bruit d'estomac*

Que de belles anecdotes en compagnie de la Belle et toutes les aventures que nous avions traverser ensemble ! Mais c'est pas possible !Tais-toi estomac, arrêtes ça de suite, c'est hyper gênant... Je ne voulais pas suivre Daiki à l'extérieur et le plat humain posé sous mon œil ne m'inspirait pas du tout ! Je fixais alors ce pauvre Raiki qui s'empiffrait et dame Eleona qui se taisait malgré son envie de faire à nouveau sa blague et dont personne n'écoutait. Le regard sombre, je me levais de ma chaise en direction de l'affamé, prête à le croquer. D'un bond je me jetais sur lui pour boire jusqu'à plus faim, les crocs bien sortis et la bave qui coulait le long de ma bouche. Raiki arriverait-il à m'esquiver ? Edward tenterait-il de m'arrêter ?  

_________________
[FB] Allocations Familiales 200213121040718601
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[FB] Allocations Familiales Empty
MessageSujet: Re: [FB] Allocations Familiales   [FB] Allocations Familiales Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Allocations Familiales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 2-