Partagez
 

 Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 2436

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue0/0Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue0/0Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeSam 31 Oct - 20:35




Alors que sur le Baratie une ambiance de fête semblait naître, le commerce allant à foison dans une chaleur délicieuse. Certains fous avaient accepté de perdre du temps sur l’île de Time End. Il y faisait froid, le ciel était couvert de nuage gris, bref le temps était « moche ».

L’explication à cela était sans doute la même que pour le Baratie en vérité. Le mystérieux groupe de scientifiques, répondant au nom d'Extinction avait annoncé son ultime projet comme étant achevé : Concevoir de parfaites chimères.

Inconnus au bataillon, moqué par le plus grand nombre, leur rendez-vous sur Time End avait attiré certains curieux malgré tout. Pourquoi donner de l’importance à un groupe d’illustres inconnus ? Seuls eux le savaient. Peut-être s’étaient-ils perdus, peut-être faisaient-ils une simple halte sur cette île ? Il y avait tant de raison possible et imaginable en vérité….

L’île était d’une taille raisonnable pour une île de Grand Line, petite en comparaison d’autres îles hivernales comme le Royaume de Drum, mais elle pourrait accueillir énormément de monde. Une brusque tempête de neige s’était élevée dans le ciel quelques temps avant l’heure du rendez-vous prévu. Ainsi certains pourraient arriver de façon discrète aux abords de l’île, d’autres se seraient fait avoir par cette météo, finissant en des lieux imprévus. Tandis que le reste pourrait se rendre au bon point de rendez-vous.

Le point de rendez-vous se trouvait au sud de l’île, sur un petit port qui avait été fabriqué à la hâte pour permettre cet évènement. Par la suite, on pouvait retrouver le village, se trouvant à l’est de l’île.

C’était d’ailleurs pour au point sud que s’intéresserait le commencement de ce récit.

Ceux qui avaient fait ce choix arriveraient donc au niveau d’un port où une ribambelle d’hommes et de femmes en blouse blanche attendait patiemment. Une femme de petite taille se démarquant du lot, puisque placée au centre du groupe… Enfin…. Il fallait aussi prendre en compte son regard de braise, son sourire agrandit par ce qui ressemblait à une étrange cicatrice et le boulon qui traversait son crâne. Pourtant c’était bien elle… Scientifique en Chef du groupe Extinction.

Ainsi lorsque tous les participants arrivèrent, après une attente d’environ une heure, la demoiselle s’avança d’un pas.

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Scientifique_10
Koba Max, Scientifique en chef d'Extinction.

    - Eh, j’ai même plus besoin de me présenter, Koba Max l’experte, la scientifique la plus attendu de l’année.
Déclara avec triomphe la jeune femme !

Elle attendait alors un tonnerre de réaction de la part des guerriers présents, certains avaient affichés un sourire enjoué tandis que d’autres se moquèrent ouvertement, ce qui fit la demoiselle se mordre la lèvre avec agacement… Malgré tout elle garda la face !

    - Comme vous le savez, je vous ai convié ici pour vous présenter mes magnifiques créations. Les créatures X. Ce nos chefs-d’œuvre en ces lieux et votre présence nous honore. Si au terme de cet échange nos créatures vous paraîtront satisfaisantes, alors nous pourrions vous en vendre ou pratiquer quelques échanges.
Claquant des doigts, la demoiselle esquissa alors un sourire.

Deux immenses mammouths à deux têtes arrivant à la charge, pour se stopper pile derrière le groupe de scientifique, alors qu’entre les deux sortis du sol une créature étrange, drôle mélange entre l’ours polaire et la taupe.

    - Ne me dite pas que vous m’avez fait venir pour voir des animaux de Gaimon un peu revisités ?
S’exclama un des guerriers venus pour l’occasion !

    - Attaquez-les si vous doutez de nous.
Rétorqua Koba d’une voix malicieuse.

Pouffant de rire le guerrier s’approcha. Il était assez fort en apparence, bien musclé, équipé d’une épée. Les scientifiques s’écartèrent et comme un forcené il fonça sur l’ours taupe, lui assénant un puissant coup d’épée qui sembla se heurter à une carapace ! Grognant, l’ours n’eut besoin que d’un seul geste pour trancher la tête de l’homme avec ses griffes, avant d’embrocher son buste et le jeter à la mer.

    - C’est en réalité, un ours-tortue-taupe-serpent. Pour une raison étrange ses poils ont poussé sur sa carapace de tortue. Il y a bien des parties de son corps qui n’en sont pas couverte comme les membres par exemple, mais bon. Le côté serpent c’est pour sa mâchoire venimeuse. Nous pouvons concevoir  des hybrides allant jusqu’à quatre animaux en un !


Elle venait de poser le jeu et cela devenait de suite plus intéressant. Un homme s’avançant, cigare à la bouche, ôtant ses lunettes de soleil : Barber Janz, ex-Shichibukai.

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Jolly_10
Barber Janz, le Sorcier, primé à 350.000.000 de berrys.

L’un des hommes les plus dangereux de Grand Line, il excellait tant par son maniement du sabre que son fruit du démon parfaitement utilisé. Il était d’ailleurs activement recherché depuis sa destitution  au poste de Capitaine Corsaire.  Il pillait, saccageait, tuait pour son bon plaisir.

    - Parfait, il me fallait justement de nouvelles armes, ces créatures feront l’affaire, montrez-les moi.


Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] PNJ
Pendragon Uther alias Monster Hunter, renommée de 97.600.000 Berrys

    - Calme toi un peu Janz avant que je te capture. Tu n’es qu’un sous-Corsaire je te rappelle.
Déclara-t-il.

    - Hm. Fais attention que je ne te tue pas ici-même Monster Hunter.
Répondit Janz avec une certaine froideur, mêlée à une rage palpable.

    - On verra ça après. Je dois d’abord tester mes nouveaux gadgets sur ses monstres. J’espère que vous avez prévu cela Koba Max.
Conclut le chasseur de prime.

    - Bien entendu, n’ayez crainte. Dès que vous serez prêt nous pourrons y aller.
Termina Koba.

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] PNJ_DRU
Erlia Musuko, Envoyée du Royaume de Drum.

Si son rôle ici était méconnu, tout comme son affiliation à Drum, la demoiselle savait pertinemment pourquoi elle était ici et ne risquait pas de l’oublier. Elle avait un objectif pour sa nation et comptait bien l’accomplir. D’autres de guerriers, tout comme elle, venaient de plusieurs coins de Grand Line. Dans ce port on comptait des pirates, des hors-la-loi, des chasseurs de primes et de simples civils ou aventuriers.

Le spectacle pouvait commencer !



Pour ce premier tour, les joueurs peuvent poster dans l'ordre voulu. Vous disposez tous de 72H pour répondre à ce premier tour, avec un délai supplémentaire de 24H. Lorsqu'un joueur poste le compte à rebours de 72H est relancé pour les joueurs restants.

Ce premier tour définira l'ordre de passage à venir du RP.

Koba Max, niveau ??
Barber Janz, ex-corsaire, primé à 350.000.000B
Pendragon Uther, chasseur de primes, renommée de 97.600.000B
Erlia Musuko, inconnue.

20 guerriers, guerrières de toutes factions.

Guerrier mort niveau 25 vs Monstre Ours niveau 28.
Revenir en haut Aller en bas
Obra Taton
Le Génie Raté
Obra Taton
Messages : 214
Race : Humain
Équipage : Alliance des chasseurs de prime

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue31/75Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue3/220Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (3/220)
Berrys: 239.882.000 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeSam 31 Oct - 22:01

Le courroux des chimères groupe 1




Time End…. la fin des temps, un endroit qui ne donne pas réellement envie pour un rendez-vous, que ce soit par son nom évocateur ou même de part son environnement très hostile. Pourtant, c’était bien cette direction qu’avait emprunté le chasseur de prime qui commençait à obtenir une certaine renommée. Alors qu’il venait à peine de vaincre Boomer et qu’il faisait des recherches importantes afin de pouvoir entrer dans la Voûte de l’Alliance des Chasseurs de Primes, il fit une découverte plutôt intéressante : un groupe de savants inconnus auraient annoncé un projet visiblement révolutionnaire : la conception de parfaites chimères. Si en temps normal l’information n’aurait que très peu intéressé le Taton, il semblerait que l’Alliance prenne étrangement au sérieux cette annonce, et l’homme se porta volontaire pour aller enquêter sur place directement.

Pour une fois, le maudit aux fruits décida d’aller seul sur cette île hostile, ne sachant pas réellement ce sur quoi ils pourraient tomber et ses partenaires étant pour le moment trop peu expérimenté. En attendant qu’il revienne de son périple, ils devraient continuer les recherches sur de futures chasses.

Montant à bord de sa montgolfière, l’homme prit la direction de cette fameuse île, non sans quelques difficultés. En effet, les problèmes n’étaient pas tant la longue période afin de la localiser mais davantage celle avant d'atterrir. Sans crier gare, une tempête de neige s’était élevé et forçait le Taton à atterrir, sous peine de finir à six lieues au fond des eaux. Heureusement, il maîtrisait de façon très correcte son véhicule et il parvint à se poser au sud de l’île, sur un port de fortune qui avait été visiblement monté pour l’occasion.

Sur ce port, il semblait y avoir deux types de personnes : d’un côté des scientifiques en blouse, semblant visiblement attendre que le public s’accumule pour partir dans des explications, et de l’autre toutes les personnes qui avaient été intéressées par des annonces, qu’il s’agisse de criminels, de chasseurs de criminels ou bien même simplement des voyageurs intrigués. Obra, lui, se serait mis dans la foule, se mêlant à monsieur et madame tout le monde, cherchant à passer inaperçu malgré sa grande blouse blanche, son arme étrange et son grand sac de tissu rouge collé dans son dos. Entre temps, l’homme dégusterait également un piment à cause du froid ambiant. En effet, si cela pouvait être une action semblant totalement inutile pour le commun des mortels, Obra, lui, possédait une organisme très particulier s’adaptant à ce qu’il mangeait. En mangeant un piment, Obra rendait son corps bien plus chaud que la normale, lui permettant de facilement supporter les températures hivernales.


Finalement, une heure passa et finalement, c’est la scientifique à l’apparence étrange qui s’avança, commençant dans un premier temps par se vanter de son génie avant même d’expliquer quoi que ce soit.

Finalement, les animaux finirent par débarquer, faisant laisser entendre la moquerie d’un guerrier, pensant visiblement qu’il s’agissait d’une blague. Comme on dit, les blagues les plus courtes sont les meilleurs et cet homme devait être une bonne grosse blague ambulante étant donné le temps minuscule qu’il fallut à la chimère pour le décapiter et se débarrasser du corps.

Des fusions de quatre animaux différents ? Voilà quelque chose de parfaitement contre nature et pourtant, cela pourrait être une arme redoutable…. entre de bonnes mains uniquement. En effet, alors qu’il commençait à redouter l’utilisation que pourraient avoir des criminels de tels monstres, Barber Janz, un ancien Corsaire s’était avancé, exprimant son grand intérêt pour ces animaux. Peu après, c’est un chasseur de prime plus réputé qu’Obra qui s’avança, Pendragon Uther, connu pour être le cauchemar de zoans. Visiblement, les deux voulaient tester l’efficacité de tels monstres avant même de songer à se battre l’un contre l’autre, étaient-ils à ce point avide de puissance ?

Obra restait pour l’instant dans son coin, observant simplement tout ce qu’il se passait avec la moindre attention. Même s’il aurait été très intéressant de récupérer Barber Janz ainsi que sa prime, il était prioritaire de s’assurer de l’utilisation qu’allaient avoir ces bêtes. A quel genre de problèmes allait encore avoir à faire le Taton ?


Revenir en haut Aller en bas
Eden Chapter
Le Passeur
Eden Chapter
Messages : 391
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue27/75Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue119/120Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (119/120)
Berrys: 23.638.000 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeLun 2 Nov - 20:54

Le Courroux des Chimères
Mini-Event


- Ne te rate pas, mon chéri. J’ai confiance en toi.

Le petit gastéropode lourdement maquillé esquissa un sourire mielleux. Debout face à lui, les deux bras appuyés sur une longue table de bois couverte d’une nappe rouge, le vieux forban hocha la tête.

- Et quand j’reviendrai...

- Quand tu reviendras en ayant réussi, oui.

D’un air pensif, il gratta son menton mal rasé. Elle était intraitable.

- T’aurais pu les envoyer avec moi.

- Tu as besoin de nounous, maintenant ? Allons mon chaton, tu vaux mieux que ça.

Ce même ton doux, suave à l’extrême ; ce même regard tendre ; et une fermeté à toute épreuve. Il ricana doucement.

Dans un coin de la pièce, un jeune homme leva les yeux aux ciel derrière ses épaisses lunettes ovales. Il n’avait pas dit un mot depuis le début du voyage. Assis face à une petite table basse, il jouait distraitement avec une pièce qu’il faisait passer entre ses doigts. Il se fichait totalement de la raison pour laquelle ils étaient là ; il trouvait simplement les halls du château plus confortables que la petite chambre sombre et humide qu’on lui avait réservé à l’auberge, sur cette île insipide où l’Eden avait passé les derniers mois. Qu’attendaient-ils pour se mettre en chasse ? Voilà des semaines que le vieillard était rétabli ; des semaines qu’il reportait les promesses qu’il lui avait faites, sous des prétextes lamentables. Il y avait toujours quelque chose de plus urgent à faire ; on ferait ça la semaine prochaine. Et maintenant, cette femme… L’ancien esclave ne voyait pas tout cela d’un bon œil. Il n’était pas question que l’on se mette en travers de ses objectifs.

Le grand hall était à nouveau richement décoré ; après avoir été privée de la quasi-totalité de son contenu sur Izaria, la riche résidence avait retrouvé de sa superbe, même si de nombreuses étagères étaient encore vides. Les objets en tout genre s’étaient ré-accumulées entre les quatre murs à une vitesse impressionnante ; l’entropie faisait bien son œuvre.




A l’extérieur, du vague semblant d’animation qui régnait au sein du château, rien ne transparaissait. Assis en tailleur sur le sol gelé, le grand homme maigre ne se laissait pourtant pas surplomber par les autres intéressés. Les derniers mois, contre toute attente, l’avaient vu grandir encore ; ses fins cheveux blancs culminaient à présent à près de trois mètres soixante-quinze. De quoi souligner encore plus drastiquement sa maigreur extrême : une enveloppe de peau pâle sur un squelette longiligne, il semblait sur le point de briser à tout moment, comme si le moindre courant d’air pouvait le rompre. Pourtant, il se tenait le plus calmement du monde, avec ses membres interminables se mouvant avec une placidité absolue.

Un petit couteau noir et recourbé dans une main, il effectuait des entailles méthodiques sur le morceau de bois blanc qu’il tenait dans l’autre. Malgré son air distrait, ses ternes yeux gris balayant les alentours d’un regard apathique, il y avait de la précision dans ses gestes. Peu à peu, dans le bout de branche qu’il avait saisi, se formait la silhouette d’un animal. Long d’une dizaine de centimètres, le petit mammouth de bois affichait une expression furieuse. Ayant terminé son ouvrage, il l’inspecta sous tous les angles, un sourcil levé, et, insatisfait du résultat, le lança mollement derrière lui, où la petite statuette s’enfonça dans la neige.

Les festivités avant de toute évidence commencé. Il regarda le corps sans vie du pauvre guerrier voler vers la mer. A gestes lents, mesurés, il s’appuya sur le sol pour se relever de tout son long, baissant les yeux tel un géant sur une bonne partie de l’assistance. Sans faire attention aux échanges véhéments qui avaient court, il se dirigea vers l’endroit où avait roulé la tête du malheureux et la ramassa, fixant un moment son expression horrifiée.

Plongeant ses yeux dans ceux de l’homme malchanceux, il lui sourit doucement, puis porta la tête à ses lèvres, embrassant son front encore chaud. Puis son bras bascula, se détendit, et la tête sans vie vola, rejoignant le corps auquel elle devait être attachée, parmi les poissons et les monstres marins.

Il avait été un temps où pour cet inconnu, il aurait tout arrêté. Il aurait tenté par tous les moyens de retrouver son cadavre meurtri, pour lui offrir une cérémonie funéraire grandiose. Ce temps était révolu.

Seuls ceux qui marquaient l’histoire de leur vivant, méritaient de continuer à le faire dans le trépas. Pour les autres… Ils n’avaient droit qu’à la décence la plus élémentaire.




Au sein du château, le vieil homme fixa le Den Den Mushi tandis qu’un sourire carnassier étirait ses lèvres si fines qu’elles en étaient presque invisibles. C’est d’un air fier et assuré qu’il s’adressa au petit invertébré.

-Et si… J’ai mieux?






_________________
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] WUPhkz9
"Avant moi rien n'était, nul ne fut enfanté,
Hors les êtres crées d'éternelle substance,
Et moi je suis comme eux, car j'ai l'éternité,
Vous qui passez le seuil, laissez toute espérance."

Dante Alighieri, La Divine Comédie
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 485
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue34/75Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue101/220Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (101/220)
Berrys: 71.965.000 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeJeu 5 Nov - 12:58

Feat


Du Monde
Le courroux des chimères


Time end, une île dont le nom ne fait pas rêver, mais cela voulait peut-être dire que cette île était coupée de tout temps et que le temps ne s’y écoulait plus ou différemment, c’était pour cela que notre cornu avait parcouru toute la voie numéro 7 pour s’y rendre. Il s’était dit que ce serait une bonne île bien sympathique en plus de l’autre raison. Cette raison était qu’il avait entendu parler d’une bande de scientifiques qui faisait une réunion par là-bas et il voulait s’y mêler, c’était aussi pour lui une occasion en or de voyager en solo puisque Raki était occupé sur une autre affaire. Une petite affaire de marchandise si le chasseur avait bien compris, mais entre ça et des scientifiques et leur chimère, il trouvait les chimère plus attirant, mais si cela se trouve, il manquait de superbe combat en n’y allant pas, mais c’était un choix qu’il était près à courir.


Akira voyageait tranquillement jusque Time End, sans se prendre la tête, mais il devait quand même se dépêcher, une réunion n’attend pas. Alors qu’il arrivait sur le port qui avait l’air de se trouver au sud de l’île, une île qui ne paraissait pas bien grande aux premiers abords, mais ce n’était peut-être pas la vérité, elle cachait peut-être elle aussi ses secrets. Akira en arrivant au port ne trouvait pas que le temps s’était stopper comme pouvait le présager le nom de l’île, il s’était fourvoyé dessus. Mais si le temps ne s’était pas stoppé, une petite tempête s’était levée au moment, il venait d’arriver sur le port.


Il marchait difficilement puisqu’il ne voyait pas grand-chose, mais ce qu’il pouvait voir, il voyait des hommes et des femmes, il prenait des cheveux, environ une dizaine puisqu’il ne savait pas comment il allait devoir se battre, après avoir réuni sa dizaine de cheveux, il créait six poupées, c’était ce qu’il pouvoir faire au maximum pour le moment, il ne savait pas quand il en aurait de nouvelles, mais il essayait souvent. C’était peut-être en s’entraînant régulièrement qu’il pourrait débloquer plus de poupées ou de nouveaux pouvoir concernant son fruit du démon !


À partir du moment où ses six poupées étaient enfin fabriquées, il se remettait en marche, il voyait un troupeau pas loin qui s’agitait, il ne pouvait pas trop trop voir de quoi il s’agissait. Mais en arrivant sur le lieu, il voyait plusieurs têtes, dont une sûrement une scientifique en chef dont il entendait les paroles qui parlaient de sa chimère, mais il ne comprenait pas tout. Il y avait aussi un ancien shichibukai et un grand chasseur de prime, ils avaient l’air même de se disputer un peu. Le cornu s’était rapprochement du monstre pour essayer de le caresser, cela restait encore qu’un ours même s’il y avait trois autres animal en lui. Si l’animal le laissait faire, il lui caresserait la tête, mais si celui-ci ne le laissait pas faire, notre héros crierait un « Oh putain » et s’écarterait du groupe des scientifiques pour se rapprocher des autres !

Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
ColonelColonel

Logan V. Seyfried
Messages : 429
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue37/75Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue9/350Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (9/350)
Berrys: 9.738.406.000 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeSam 7 Nov - 19:13



Le courroux des chimères





La ou certain avait pu atterrir sur Time End par un hasard pur et simple, ce n’était absolument pas le cas de Logan. S’il était présent, c’était bel et bien pour répondre à l’appel du groupuscule qui répondait au nom “Extinction”. Une équipe bien étrange à l’annonce pourtant alléchante. Est-ce que le Seyfried en mission officielle ou présent pour affaire personnelle ? Personne mis à part le rouquin ne le savait réellement et finalement, ça n’avait pas la moindre importance. Tout ce qui comptait, c’est que les scientifiques ainsi que leurs chimères avaient réussi à titiller la curiosité du marine. Malgré une certaine renommée naissante sur sa tête, Logan jouissait encore d’un certain anonymat. Il avait laissé son uniforme à la maison en ce jour et n’avait jamais posé pied sur Time End. Il était donc probable qu’il puisse se balader en toute impunité.

Sans sourciller, le soldat avait regardé le premier guerrier faire office ce chaire à canon. Il n’avait pas ri face à celle qui s’était présentée comme la scientifique en chef, à savoir Koba Max. Il n’avait pas applaudit non plus. Logan s’était contenté de regarder la scène, assis de manière nonchalante sur une caisse de cargaison qui trainait dans le port de fortune. Au vu du sourire en coin qui s’était imprimé sur les commissures de ses lèvres, le rouquin semblait prendre un certain plaisir à la situation. Peut-être était-il simplement la pour s’amuser. Avec le temps et ses placements juteux, Logan avait réussi à mettre pas mal d’argent de côté et en dépenserait peut être un peu. La démonstration serait actrice de ses enchères ou non.

Le Seyfried n’était pas venu seul. Un jeune homme d’à peu prêt son âge trônait à ses côtés. Les cheveux bruns, le sourire amical. Lui aussi avait laissé son uniforme de marine dans les appartements de la troupe souhaitant l’anonymat ! Qui de mieux placé que Roxiflor, le dompteur au doux murmure, pour évaluer la puissance, la menace mais aussi l’utilité d’un groupe de chimères agressives. Logan s’était penché vers son acolyte.

“T’en penses quoi ?”

“Faut voir. Ça a pas l’air mal mais faut se méfier des animaux vendu directement dressés.”

Ça avait du sens ! Enfin bon, pendant qu’un espèce d’allumé embrassait la tête sans vie de la première victime de Time End. Le regard du Seyfried avait coulé en direction d’une tête qui avait fait coulé beaucoup d’encre récemment. Barber Janz était présent ! Sa réputation n’était plus à faire et sa tête avait été reléguée sur les hauts sommets du gouvernement mondial depuis que son titre de corsaire avait été révoqué. Les supérieurs du colonel aurait sans doute plongé sur une tel occasion. La capture d’un tel individu serait d’ailleurs la certitude d’une promotion vers l’amirauté. Cependant, l’heure n’était pas à cela. Pas tout de suite en tous cas, peut être et même probablement jamais quand on connaissais le rouquin.

“Taisez vous, personne n’est la pour écouter vos chamailleries infantiles.”

Le colonel s’était adressé à l’ex-shichibukai ainsi qu’au chasseur de prime tout en descendant de sa caisse pour s’avancer un peu plus en direction de l’attroupement. Si les deux voulaient se battre qu’ils le fassent plutôt que de s’aboyer à la figure tel deux chihuahua en laisse. Quoi qu’il en soit, c’était maintenant à la scientifique que Logan s’adressait.

“J’ose imaginer que vous êtes en mesure de répondre aux demandes de vos client ? Que nous pouvons faire nos chimères comme nous les souhaitons… Ou alors votre processus est plus… Hasardeux ? ”

Est-ce qu’il y avait une touche de défis dans la voix ? Absolument. Le prix n’était pas un problème. La déontologie de ces actes génétiques non plus. Qui plus est, ces chimères donnaient l’impression d’être parfaitement dressable. Apparemment, Logan était prêt et souhaitait y aller. Ses véritables objectifs, eux, étaient par contre tout aussi nébuleux. Il ne pouvait pas réellement juste espérer en apprendre plus sur ces chimères si ? Cela aurait été bien mal connaitre Logan…






_________________


Dernière édition par Logan V. Seyfried le Lun 16 Nov - 0:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 748
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue39/75Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue195/350Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (195/350)
Berrys: 8.255.827.000 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeSam 7 Nov - 23:05



Le courroux d'Edward

Milieu 1507 ~ Time End - Grand Line




Une brise glacée vint happer le semblant de trouble qui régnait jusqu’alors au sein de ma chevelure et m’arrachant un intense frisson. Il faisait froid sur cette putain d’île, et c’était loin d’être une nouveauté. Tout était sinistre, austère et morbide en ces horribles lieux qui ne laissaient pas la moindre chance à la chaleur de s’y établir. « Extinction », hein ? Un nom qui reflétait si bien le funeste destin qui semblait épouser ceux qui restaient trop longtemps en ces terres inhospitalières. Ces conditions délétères étaient aux antipodes de ce qu’on pouvait attendre de la vie.

Une goutte de sueur semblait dégringoler le long de mon faciès devenu presque aussi pâle que le sol. De la sueur, par de telles conditions climatiques ? Non, c’était sans lien direct avec cela : je me trouvais simplement dans une situation précaire. Je pouvais d’ailleurs sentir les premières cellules de mon corps qui cédaient à un semblant d’affolement. Si je ne me dépêchais pas d’y remédier, la situation pouvait vite devenir critique. Mes yeux s’injectèrent de sang tandis que mes dents s’étaient mises à cisailler mes lèvres. Le manque se faisait clairement ressentir.

Et mon regard continuait de balayer l’assemblée, à la recherche de ce qui saurait combler mon désarroi grandissant. Mais rien n’y faisait : cette île ne m’offrait que mépris et désolation. Les belles fleurs y étaient irrémédiablement châtiées, chassées hors de ces terres. À moins que… mes yeux vinssent lécher les contours d’une silhouette confortablement emmitouflée dans un épais manteau. Oui, avec le temps, ceux-ci avaient fini par s’affiner au point de devenir les plus efficaces des lasers. Je n’étais pas dupe, je savais ce qui se cachait là-dessous. Une lueur d’espoir persistait dans cet enfer gelé.

« Mademoiselle, vous êtes charmante… ça vous dirait une glace à la menthe ? »


Je m’étais faufilé jusqu’à me retrouver aux côtés de l’envoutante créature. Sa présence apportait la chaleur qui manquait cruellement à ces maudites terres enneigées et cristallisait en moi de bien chaleureux espoirs. Ses yeux émeraude vinrent consumer les miens lorsque mes premières palabres l’atteignirent.

« Dites-moi, qu’est-ce qu’une femme aussi belle que vous pourrait bien venir chercher dans un endroit aussi froid et reculé ? »


Alors que j’étais aux portes du désarroi, nos chemins s’étaient croisés. C’était un signe du destin. C’était une opportunité que je me devais de saisir. Oui, les rares femmes qui peuplaient cette île s’étaient bien trop acclimatées à cet insidieux climat : elles étaient bien trop glaciales. Et Lilith était sans doute la pire : comment pouvait-on imaginer qu’une femme aussi belle puisse être encore plus froide que tout ce qui m’environnait ?

Mais aujourd’hui, j’étais sur le point de décrocher le salut. Aujourd’hui, j’allais pouvoir mettre la main sur un trésor inestimable : l’étreinte chaleureuse d’une femme. Et cet horrible blizzard n’aurait plus cours. Aujourd’hui était le jour de la libération.

« Je m’appelle Josh, pour vous servir. »



Josh - 29.000.000 B



__________








Josh lvl 28

_________________
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 2436

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue0/0Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue0/0Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeDim 8 Nov - 20:44



Cette situation était inédite dans l’histoire de Time-End l’île n’avait jamais reçu autant d’individus intéressés réellement par elle. En général les équipages venaient surtout ici pour un temps d’arrêt avant de rejoindre Shabaody. Or, aujourd’hui, les aventuriers venaient réellement pour l’île.

La démonstration de force de la créature avait posé le véritable statut de cette rencontre. Les invités étaient face à de nouvelles armes de guerre. Il y  avait fort à parier qu’une armée, composée de telles créatures, serait dangereuse. Tout le monde l’avait compris et ceux qui ne l’avaient pas encore compris le comprendraient bien assez tôt.

Cependant, la réaction qui glaça le sang de tous, fut celle du vieillard. Non-content de s’occuper d’être particulièrement effrayant, il embrassait des têtes ? Pourtant cela fit sourire Koba Max qui trouvait en lui l’homme le plus intéressant de la situation. Il semblait reconnaître son art, pensait-elle.  

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Scientifique_10
Koba Max, Scientifique en chef d'Extinction.

Pour Akira la situation était toute autre, lorsqu’il s’approchait de la bête, la créature eut une réaction assez surprenante puisqu’elle se laissa faire. C’était comme si la bête répondait à la douceur par la douceur et  à la haine par la haine.

    - Evidemment nos créatures sont parfaitement dociles comme vous pouvez le constater. Disons qu’elles respectent la loi du talion.


Cependant, il y a une réaction que la demoiselle n’avait guère appréciée. Elle aimait voir des hommes se chamailler pour ses créatures, alors quand Logan se permit de faire taire ses invités, elle fronça les sourcils. Tout ça pour ensuite la prendre de haut ? Comment osait-il croire que la demoiselle ne puisse répondre aux attentes de ses clients.

    - Tu ferais mieux de parler convenablement à mes invités lorsqu’ils font preuve d’intérêt pour mes créatures.
La demoiselle venant faire quelques pas jusqu’au rouquin.

Et une fois à moins d’un mètre de lui, son ours juste derrière elle. La pupille écarlate de la demoiselle devint toute petite… Elle posa ses mains sur son boulot et sembla le dévisser, sa bouche s’ouvrant alors sur tout le long de sa « cicatrice », laissant découvrir qu’il s’agissait d’une énorme mâchoire et la visse resserrait.  C’est ainsi qu’une rangée de dents carnassières et une gueule béante se présenta à Logan.

    - Sinon crois-moi tu serviras d’exemple toi aussi.
Sa voix étant devenue alors plus grave, presque monstrueuse.

Reprenant un air plus naturel, elle resserrerait sa visse pour rendre sa mâchoire plus humaine. Avant de tourner le dos au roux et revenir à ses hommes.

    - Quant  à mes bébés, je les vends, je les loue, je les échange, mais jamais, jamais : je ne vous apprendrai à en créer. Autant le dire, si je mourrais, mes chefs-d’œuvre disparaîtraient avec moi. Cependant, oui, je peux créer n’importe quelle chimère. Je vous en dirai plus dans le laboratoire, suivez-moi.


Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Jolly_10 Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] PNJ
Barber Janz, le Sorcier & Pendragon Uther alias Monster Hunter.

C’est avec naturel qu’elle reviendrait à ses hommes, tous tournant les talons pour entamer la marche. En revanche, pour Logan ce n’était pas fini. Barber Janz et Pendragon lui barrant la route ensemble.

    - La prochaine fois que tu me manques de respect, tu mourras crois-moi.
Se contenta Pendragon.
    - Pour ma part je n’attendrai pas le prochain manque de respect, suis nous et tu mourras.
Termina Janz.

Pendragon avait un certain code vis-à-vis du respect de la loyauté, il était originaire de Kingadomu, royaume chevaleresque ayant motivé l’homme qu’il était aujourd’hui. Contrairement à Janz qui prenait la vie sans chercher de justification, il n’en avait que faire.


Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] PNJ_DRU
Erlia Musuko, Envoyée du Royaume de Drum.


Pour ce qui était d’Erlia, elle haussa un sourcil quand l’illustre inconnu vint lui parler. Equipée d’un immense bouclier et d’une lance digne de celle d’une joute équestre. Les deux objets reposant dans son dos. Son équipement paraissait lourd et on remarquait les nombreuses protections qui parcouraient sa tenue. Elle était venue avec prudence.

Fermant les yeux elle actionna le pas, suivant les autres.

    - Je n’ai rien à dire à un homme avec ce genre de manière. Ignorez-moi je vous prie.


Si l’homme venait effectivement d’être recalé, il y avait surtout un détail à noter : dans son ton, dans sa réaction, la demoiselle paraissait clairement mondaine…. C’était la seule information que pourrait obtenir Josh pour l’instant. Erlia n’allait pas faire tomber sa couverture aussi facilement.

C’est ainsi que le groupe pourrait se diriger vers ce qui semblait être une montagne, la demoiselle sortant une télécommande qui permit littéralement d’ouvrir la montagne , deux « portes » rocheuses venant coulisser pour laisser un spectacle radieux.

Bel entrée dont le sol étant en glace poli, les murs étaient identiques, mais à l’intérieur se trouvaient plusieurs créatures congelées, aujourd’hui bel et bien morte. On trouvait essentiellement des bêtes préhistoriques.

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Scientifique_10
Koba Max, Scientifique en chef d'Extinction.

    - Sur cette île les créatures préhistoriques sont particulièrement nombreuses. Cependant, le plus fou est bel et bien dans les montagnes de ce lieu. On y trouve une quantité folle de créatures prises dans la glace. C’est en partie ce qui a motivé nos recherches.


Et d’un coup ils arrivèrent au bout de ce vaste tunnel, arrivant à un gouffre  après lequel on trouvait un grand mur de roche. Le mur venant alors se baisser comme un pont levis, pour permettre à tous de traverser le gouffre. C’est ainsi qu’ils se retrouvèrent tous dans une imposant complexe scientifique. Le lieu se composait de mur métalliques, d’énormément de tuyaux métalliques, le froid et du verglas se répandant sur certaines installations. Le lieu était grand c’était une énorme pièce.

On y trouvait environ une cinquantaine de scientifiques, tous travaillant en face d’immense incubateur dans lesquels se trouvaient justement des chimères. Celles-ci baignaient dans un étrange liquide, plusieurs câbles et tuyaux étant raccordés à elles pour les nourrir. Chaque incubateur ayant un tableau de bord révélant des chiffres et autres.

De plus, plusieurs créatures se baladaient dans la grande pièce, aidant les scientifiques. Le plafond était particulièrement haut puisque des créatures volantes s’y promenaient.

    - Bienvenue à Extinction ! Nous sommes le groupe scientifique descendant direct du groupe Evolve. Le même groupe qui créa le monstre Heziel Coffe, l’ancien shichibukai. Admirez nos créatures. La fabrication d’une chimère de deux espèces ne demande qu’une semaine, pour trois espèces comptez le double et  pour quatre espèces un bon mois. Heureusement nous en fabriquons plusieurs en même temps comme vous le constatez. Certains de nos scientifiques cherchent d’ailleurs à être recrutés. Nous ne sommes pas contre, c’est une sorte d’alliance dans le fond. De quoi avoir vos propres chimères, même si elles seront moins parfaites que les miennes, elles seront utiles.
 Evolve était leur modèle en somme.

Arrivant au centre de la pièce où on trouvait un grand cercle au centre duquel trônait une sorte de tableau de bord également, Koba reprit la parole.

    - Une chimère de quatre espèces revient à 300 millions de berrys, pour trois espèces 200 millions et pour deux espèces 100 millions. La créature est dressée bien entendu et fidèle. Certaines chimères peuvent même user du haki de l’armement ou de l’observation. En revanche je déconseille fortement de leur donner un fruit du démon. Nous avons essayé, la créature devient complètement folle et agressive dès qu’elle commence à user du fruit. Leur cerveau semble voir cela comme une anomalie et les monstres tentent alors de se battre contre eux-mêmes pour stopper les effets de la malédiction. En clair la créature se suicide.
Dit Koba en montrant un sourire amusé.

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Corey-ryder-reactorpreview

Dans les incubateurs on trouvait environ quarante monstres. Dans le laboratoire se promenaient environ une trentaine de chimères. Au bout à droite de la pièce on trouvait une grande porte, de même à gauche, enfin au bout de celle-ci il y avait une immense porte. Enfin, des escaliers de métal et des installations similaires à des ponts métalliques permettaient d’accéder à différentes portent en hauteur. La pièce grouillant de scientifiques.

    - N’hésitez pas à vous promener et regardez les monstres dans les incubateurs ! Si vous avez des questions c’est le moment.


Peut-être que certains avaient des questions plus précises sur la conscience des monstres, la façon de les concevoir et bien d’autres choses, peut-être des questions sur le groupe Extinction.




Pour ce premier tour, les joueurs peuvent poster dans l'ordre voulu. Vous disposez tous de 72H pour répondre à ce premier tour, avec un délai supplémentaire de 24H. Lorsqu'un joueur poste le compte à rebours de 72H est relancé pour les joueurs restants.

Ce premier tour définira l'ordre de passage à venir du RP.

Koba Max, niveau ??
Barber Janz, ex-corsaire, primé à 350.000.000B
Pendragon Uther, chasseur de primes, renommée de 97.600.000B
Erlia Musuko, inconnue.

50 scientifiques
20 guerriers, guerrières de toutes factions.

30 chimères se promènent dans le laboratoire, ce sont des chimères de deux à trois espèces.
40 chimères sont dans des incubateurs vous avez le droit de décrire jus qu'à 8 chimères. Elles sont faites de quatre espèces. Vous ne pouvez en décrire qu'une seule ayant du poison et qu'une seule ayant des ailes (ou le tout en une). Le poison ne peut être mortel. Il s'agit soit d'animaux préhistoriques de l'air glacière hors dinosaures ou d'animaux de notre époque, aucun insecte, aucune créature mythique.

Guerrier mort niveau 25 vs Monstre Ours niveau 28.
Revenir en haut Aller en bas
Obra Taton
Le Génie Raté
Obra Taton
Messages : 214
Race : Humain
Équipage : Alliance des chasseurs de prime

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue31/75Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue3/220Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (3/220)
Berrys: 239.882.000 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeLun 9 Nov - 19:12

Le courroux des chimères groupe 1




Et bien, les choses ne pouvaient certainement que difficilement être pire que la situation actuelle. Là où Obra aurait cru que les chimères seraient des monstres extrêmement agressif, il se retrouve avec des créatures parfaitement dociles, permettant aisément à quiconque en désire de se monter une armée sans problème. Heureusement, il semblerait qu’elle soit la seule à réellement être capable de fabriquer ces abominations de la nature, l’éliminer pourrait donc résoudre une grande partie des problèmes, encore fallait-il en avoir l’occasion.

Du côté de Pendragon et Janz, ça n’était pas non plus la fête. Les deux se lançaient des menaces sans cesser, comme si un combat aurait pu débuter à n’importe quel instant. Si c’était le cas, il vaudrait probablement mieux pour le maudit des fruits de prendre une certaine distance pour éviter de mourir d’une attaque perdue.

Comme la plupart, Obra décida de suivre la masse, cherchant à en voir et à en apprendre davantage sur les chimères. Finalement, tous arrivèrent au niveau d’une montagne qui dissimulait un mécanisme complexe, capable d’ouvrir cette dernière en deux. Si on doutait encore de leurs maîtrises de la technologie, cette démonstration pourrait suffire. A l’intérieur, de nombreuses créatures congelés étaient visibles, des bêtes préhistoriques pour la plupart. Après quelques nouvelles minutes d’avancée, le groupe arriva finalement au niveau de l’endroit le plus intéressant : le laboratoire de création de chimères. Tout autour de la cinquantaine de scientifiques présents dans la pièce se trouvaient de grandes cuves contenant les dites chimères, visiblement nourries artificiellement Jusqu’à ce qu’elle arrivent à maturation. Le Taton observait les nombreuses cuves tout en écoutant les paroles de la folle qui se faisait nommer Koba Max. Rien qu’en regardant à son niveau, il pouvait admirer avec terreur quelques démonstrations des monstres dont ils étaient capables. Le pire était celles qui mélangeaient quatre espèces, créant des mélanges parfaitement monstrueux. Après quelques minutes d’observations et après avoir circulé dans quelques couloirs, le chasseur de prime avait pu repérer cinq chimères qui l’effrayaient tout particulièrement.

La première était visiblement un mélange entre un mammouth, un renne, une tortue et une taupe. Ce mélange était particulièrement brutal, certainement conçu pour être le plus défensif possible. Le mammouth lui permettait d’obtenir une taille imposant, permettant d’obtenir une grande force ainsi que de puissantes défenses qui, combinés avec les bois du cerf permettaient une protection quasi absolue sur l’avant du corps. Son dos était recouvert d’une carapace de tortue qui semblait particulièrement résistante, empêchant les attaques par le dos et enfin, il avait ces pattes qui rappelaient celle d’une taupe. Est-ce qu’une créature aussi imposante était capable de créer des galeries ? Il valait mieux espérer que non...

Le deuxième était plus plus subtil, bien moins grand que le précédent mais ne restaient pas pour autant un monstre informe. Pour un taille d’environ deux mètres, il semblait avoir comme base de corps celle d’un castor géant si on en croyait ces dents immenses sur sa bouche. Le reste de son corps était étrangement formé, comme si l’animal était censé se tenir sur deux pattes. Pour le bas, les pieds semblaient ressemblaient à ceux qu’un guépard, probablement pour la vitesse de déplacement et les mains ressemblaient à celle d’un humain mais plus poilues….. un singe peut-être ? Enfin, dernier détail, l’arrière du corps semblait étrange, mais faisait penser à celui d’un putois.

Le suivant était encore plus petit, bien plus que les deux précédent mais pourtant, le mélange semblaient dévastateur. La base du corps ressemblait à celle d’un tatou, animal possédant une carapace extrêmement résistante, capable de faire ricochet des balles. Cependant, cette carapace n’était pas seule mais ornée de nombreux pics semblables à ceux d’un hérisson. Au niveau de sa gueule, c’était celle d’un crocodile, animal à la mâchoire si puissante qu’elle pourrait tout détruire. Enfin, détail extrêmement important : ce petit animal possédait des ailes, celle d’un colibri, un oiseau capable de voler sur place, lui offrant des possibilités énormes.

Le quatrième était particulièrement difforme, démontrant le côté non-naturel de ces abominations ; un corps fin comme celui d’un cobra royal mais des dents puissantes de morse ainsi que des membres puissants de Gorille et enfin, comme si cela ne suffisait pas, des vibrisses de chats. Probablement que ces grandes dents étaient recouvertes de dangereux poisons, de quoi mettre à terre le plus teigneux des adversaires.

Enfin, le dernier, probablement le pire. Inutile de décrire son apparence, citer les quatre animaux qui le composaient suffisaient : Orang-outan, cerf aboyeur, loup à crinière et enfin un toucan. L’animal n’avait pas d’ailes mais pourtant, il effrayait au plus au point l’inventeur, probablement plus que tous les précédents. Pour quelle raison ? En réalités, tout ces animaux avaient un point commun : ils étaient tous frugivores ou au moins, consommaient régulièrement des fruits, l’horreur pour un homme tel qu’Obra.


Finalement, réfléchissant à la situation, la chasseur de prime se rendait compte qu’il serait incapable de venir à bout de toutes ces installations et d’empêcher qu’elles finissent n’importe où seul, il avait besoin d’alliés. Au milieu de cette foule, un seul lui paraissait davantage de confiance que les autres.

S’approchant doucement de Pendragon, il se posa à ses côtés alors qu’il observait les créations, l’abordant à voix basse.

“ - Bonjour, Pendragon. Ce sont de sacrés bête n’est-ce pas ? Qu’est-ce qu’un chasseur de zoan tel que vous en pense ? Sont-ils plus à craindre qu’un utilisateur de fruit du démon ?”

Obra laisserait quelques secondes avant de reprendre, laissant au Monster Hunter le temps de remarquer qui lui adressait la parole.

“ - Vous pensez que ce serait une bonne chose de laisser de telles créatures entre les mains de potentiels bandits ? De plus, j’ai l’impression que Janz risque de les utiliser pour faire des massacres, ça pourrait être fâcheux…”



Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 748
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue39/75Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue195/350Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (195/350)
Berrys: 8.255.827.000 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeMar 10 Nov - 10:13



Le courroux des chimères ?

Milieu 1507 ~ Time End - Grand Line


Un vent glacial vint accompagner la réponse de la gente demoiselle, me rappelant à une insipide réalité. Il n’y avait que ce putain de froid qui régnait dans ce pays de merde. Comment espérer pécho dans de telles conditions ? C’était un scandale ! Les femmes étaient fraiches, mais bien trop frileuses pour s’ouvrir à mes avances. Tch. Quelle plaie !

« Comment pourrais-je ignorer un aussi joli visage… ? Mais fort bien, si vous insistez, je vais demeurer en retrait. N’hésitez pas à faire appel à moi si je puis vous être d’une quelconque utilité. »


Je la regardais s’éloigner quelque peu, alors qu’un soupire vint étirer mon faciès. Au-delà de mes avances, cette rencontre avec ces individus venus du monde entier était l’occasion d’échanger bien plus que des compliments. Car c’était à cette fin que j’avais été envoyé en ces lieux, après tout. Mon objectif était simple : décrocher des opportunités afin de faire fructifier le royaume que nous étions en train de bâtir. Et même plus, si affinité.


_______



Et puis, l’attention des invités se détourna des quelques évènements qui étaient venus rythmer cette petite présentation d’Extinction : que ce soient les petites joutes verbales ou cette curieuse scène où un vieillard sénile et fou furieux s’était mis à embrasser la tête du malheureux qui avait été séparé de son corps. Une bonne entrée en matière pour jauger les futures têtes d’affiche qui seraient présentes pour la suite des évènements. Des évènements qui s’annonçaient sans nul doute particulièrement houleux.

Alors que le plus haut et le plus chétif des hommes rejoignaient le convoi qui s’enfonçait en direction des montagnes, une silhouette emmitouflée dans un épais manteau dont la fourrure brillait d’un blanc immaculé s’employa à le suivre. Une main ferme viendrait alors secouer l’épaule du primé, qui se faisait héler par ce discret et curieux personnage.

« Eden Chapter, le fameux. Tu as du culot de te pointer de nouveau ici après avoir mis Lilith en rogne… Elle a mis une sacrée somme sur ta tête, tu sais. Je peux certainement lui rendre ce service et apaiser sa colère… »


Alors, le concerné pourrait entrevoir les traits de celui qui le menaçait. Et ainsi comprendre, peut-être avec effroi, la merde dans laquelle il s’était fourré. De sinistres balafres parcouraient son visage, tandis que deux pupilles rougeoyantes semblaient vouloir l’incinérer. Sa prime et sa sinistre réputation le précédaient. Et ranimait un houleux débat : qui de lui ou de Janz était réellement le plus dangereux ?

« Mais je pense qu’il y a bien des choses plus fructueuses à accomplir, tu ne crois pas… ? »


Il y avait du beau monde rassemblé sur cette île. Et Extinction n’avait pas fait les choses à moitié et semblait jouir d’une marchandise et de moyens de qualité. Il y avait mille façons de profiter de cette opportunité. S’il y mettait du sien, l’ex-agent de Dead-End pourrait allégrement en profiter : il ferait plus qu’effacer sa dette : il profiterait lui aussi de ce qui pouvait être récolté.

« Tu es parvenu à tourner Lilith en ridicule… C’est tout bonnement… prodigieux… Tu me plais le vioc !! »


Un doux ricanement des plus sinistres fit vrombir les cordes vocales du terrible pirate tandis que son faciès se figeait dans une expression effroyable et plus machiavélique que jamais. Il jubilait. Cet homme était d’une valeur inestimable : il était parvenu à rouler à Lilith. Il était la clé qui déverrouillerait de nouvelles perspectives !

« Rejoins mon équipage, Eden Chapter. Ensemble, nous prendrons à ce monde tout ce qu’il y a à prendre. »


Telle était la vie de pirate.


Invité surprise - 219.500.000 B


_______



Ce fut lorsque tous les invités furent réunis dans l’immense laboratoire qu’ils purent tous commencer à prendre la mesure de ce à quoi ils faisaient maintenant face. Extinction n’avait décidément pas fait les choses à moitié : une pléthore de monstres errait tranquillement à travers la pièce tandis que d’immenses bocaux trônaient à droite à gauche, exhibant fièrement leurs terrifiants contenus.

Le visage toujours dissimulé sous sa capuche, l’homme aux balafres écoutait laconiquement le discours de cette scientifique visiblement dérangée. Pourtant, il avait été forcé de reconnaitre que lui et les siens avaient grandement sous-estimé ce groupuscule. Si bien que la réalisation du facétieux dessein semblait de plus en plus compromise. Comme pressenti, Josh allait jouer un rôle déterminant dans la suite des évènements. La mention d’Heziel Coffee et du Haki provoqua comme un électrochoc dans la tête du tumultueux pirate.

« Le Haki… sérieusement… ? »


Alors, il ne put réprimer plus longtemps son irrépressible désir de mettre le feu aux poudres. Sa voix forte résonna dans la grande salle : son intérêt venait d’être piqué au vif.

« Si vous avez des créatures capables de vaincre le sorcier, Barber Janz, alors j’achète ! »


C’était le genre d’annonce susceptible de faire pâlir celui qui était autrefois son second, qui comme tout être humain normalement constitué, redoutait les frasques de cet homme aussi dangereux qu’imprévisible. Pourtant, Josh ne sembla pas s’en formaliser : il semblait distrait par autre chose…

Il se tenait là, tout proche de la froide demoiselle rencontrée plus tôt et qui avait occupé une partie de ses pensées. Mais il demeurait interdit : en vérité, il était complètement abasourdi par ce qu’il voyait. Et il était sans doute l’un des seuls à mesurer véritablement à quel point ils assistaient à quelque chose de prodigieux. Un rire jaune le fit frémir. Finalement, la scientifique folle qu’était Koba Max n’avait pas tort lorsqu’elle les avait décrits, un peu plus tôt. Ils étaient des chefs-d’œuvre.

« Mais pour arriver à un tel résultat… quelles souffrances ont-ils fait endurer à ces pauvres bêtes… ? Combien d’entre elles sont mortes pour satisfaire leurs caprices… ? C’est tellement… inhumain… En tant que médecin, puis-je vraiment cautionner de tels actes… ? »


Murmura le brave Josh qui était tétanisé par cet odieux spectacle, aussi magnifique que cruel. Sa voix était faible, mais ses pensées n’échapperaient sans doute pas aux oreilles de la princesse des neiges, à côté de laquelle il se tenait. Son cœur était soumis à une rude épreuve et ses idéaux étaient malmenées, tiraillés entre ce paradoxe qui ne cessait de croitre. Pourtant, en cet instant, il fut incapable de renier suffisamment ses sentiments. Alors il interrogea la psychopathe qui était bien plus monstrueuse que les créatures qu’elle avait conçues.

« Qu’en est-il de leur espérance de vie ? »


Le médecin s’avança en direction de la scientifique en chef, porté par ses convictions. Il devait savoir…

« Vous êtes parvenu à réaliser une énorme prouesse, d’un point de vue scientifique, c’est vraiment prodigieux. Cela relève du génie. Mais que pouvez-vous nous garantir concernant la durabilité de vos créatures ? Du point de vue médical, il semble strictement impossible de maintenir en vie de telles chimères sur le long terme. Le cerveau finira par céder… il ne peut décemment pas supporter l’assimilation de tant de spécificités génétiques différentes. Leur existence est précaire. »


Les paroles de Josh sonneraient peut-être le trouble au sein de l’assemblée. Le pirate balafré serait lui-même pris de court par de telles déclarations. Alors, il déploierait son haki de l’observation sur celui qui en était à l’origine. Qu’était-il en train de faire, cet abruti ? Ce n’était pas ce qu’il était supposé dire… Ce n’était pas le plan ! Était-il en train de déjouer ? Malgré les émotions qui semblaient gangréner le jugement de ce brave Josh, le colosse toujours encapuchonné se retiendrait d’intervenir. Après tout, il était l’un des rares qui bénéficiaient de sa confiance. Il ne pouvait faillir.


__________








Josh lvl 28 - 29.000.000 B

_________________
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Eden Chapter
Le Passeur
Eden Chapter
Messages : 391
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue27/75Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue119/120Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (119/120)
Berrys: 23.638.000 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeMar 10 Nov - 18:21

Le Courroux des Chimères
Mini-Event


Le Den Den Mushi s’était tu. Toujours debout face à la grande table, le grand homme chétif consultait un classeur cartonné. Des dizaines de visages qui s’y présentaient, trois étaient posés à plat sur le bois. Les chiffres étaient parlants.

Bien des années auparavant, dans une autre vie, il avait travaillé pour les chasseurs de Whiskey Peak. Il avait récemment décidé de reprendre les bonnes habitudes apprises à cette époque. L’ère était nouvelle, ses acteurs aussi ; il se devait de garder un œil sur eux, s’il voulait accomplir ses objectifs.

-Hm?

L’homme ne se tourna pas, il n’accorda pas un regard direct à celui qui l’empoignait. Pourtant, il n’y prêta pas moins d’intérêt. Tout autour de son crâne décharné, de fines ouvertures virent le jour. Derrière quatre de celles-ci étaient placés stratégiquement autant de petits gastéropodes, surveillant ce qui se trouvait dans leur champ de vision. Chacun étant connecté à un de ses cousins. Les quatre Den Den projecteurs, côte à côte, projetaient ces images sur un large écran blanc qui était apparu au milieu du grand hall. C’est sur celui-ci que les yeux incolores du vieil homme étaient rivés.

Ce visage… Rapidement, les mains squelettiques parcoururent les papiers du classeur, jusqu’à tomber dessus. Edward Lawrence. Plus de deux-cent millions de berries… et une réputation explosive. Tant de légendes entouraient l’homme. Sur une lointaine île de West Blue, il avait privé des milliers d’innocents du dernier hommage. En un autre temps, le fossoyeur n’aurait pas pardonné ce crime. A présent… les choses étaient différentes. Il était devenu plus pragmatique.

Sans cesser sa marche, il écouta ce que le pirate avait à lui dire. Il était donc lié à cette jeune femme glaciale. Eden Chapter craignait-il Lilith ? Bien entendu. Seul un fou ne le ferait pas, et si le vieillard était beaucoup de choses, il n’était pas dérangé. Pour autant, cela n’avait pas empêché de revenir sur cette île au climat glacial. Il avait roulé la demoiselle une fois déjà, il savait qu’il le ferait à nouveau. Fool me once...

Et puis, il ne put s’empêcher de se retourner pour plonger son regard dans celui du balafré. Etait-il sérieux ? S’agissait-il là d’un piège grossier ? Ou une simple tentative aveugle ?

Il fixa le garçon durant quelques instants, incapable de cacher sa stupeur. Puis il finit par s’en détourner en un ricanement. Le gamin était décidément à la hauteur de sa réputation.

-Tout c’qu’y à prendre, hein?

Qu’est-ce que le jeune homme impétueux pouvait savoir de ce que le Passeur désirait en ce monde ? Rien, vraisemblablement.

Pour autant…

Il se tut quelques instants, plongé dans une intense réflexion. Sa main vient frotter machinalement son menton. Il présenta finalement un tout autre visage au supernova, un sourire fin sur les lèvres.

-Supposons qu’j’accepte. Y a quelqu’un à qui tu d’vras causer.

Soudainement, la mission de la journée prenait une tournure bien différente. La bombe humaine pourrait bel et bien être la réponse qu’ils cherchaient ; un passage rapide, direct, vers ce qu’elle désirait. Une telle union pourrait changer bien des choses.

-Après, crut-il bon de préciser. Là y a du boulot.

Reprenant le petit gastéropode, le grand homme dans le château composa un numéro. Pour la première fois depuis bien longtemps, ses yeux brillaient. Une voix se fit attendre à l’autre bout du combiné, à laquelle le pirate s’adressa en un rire rauque.

-C’est encore moi. Tu vas pas l’croire...


_____________



Le lieu était impressionnant. L’Eden n’avait pas eu souvent dans sa vie le besoin de lever les yeux, pourtant en cette heure il se sentait écrasé. Un gnome dans une cathédrale.

Il déambulait, la bouche ouverte. C’était véritablement fascinant. Ces êtres artificiels étaient tous uniques. Plusieurs d’entre eux retinrent son attention tandis qu’il marchait.

Un gigantesque paresseux antique reposait dans la première cuve. Sa peau était rugueuse, hérissée des courtes épines d’un diable cornu, lui donnant une apparence particulièrement robuste. Une large paire de cornes recourbées ornait son front, tandis qu’une puissante trompe complétait son visage.  Rien n’était laissé au hasard.

Le second semblait conçu pour le transport. Sur la base apparente d’une loutre de mer, sa stature et sa musculature était celle d’un étalon affublé des pattes arrières élancées d’une gerboise. Sur son ventre, une poche douillette permettait d’assurer le confort et la sécurité de son protégé.

Le troisième ressemblait à un mélange entre un caribou et un dromadaire. S’il n’avait rien de bien impressionnant, il cachait également des caractéristiques de salamandre de Sibérie et de grenouille des bois ; il était spécifiquement étudié pour survivre aux conditions les plus extrêmes.

Le dernier était beaucoup plus petit, mais de loin plus effrayant. Un faucon pèlerin, connu pour être parmi les oiseaux les plus rapides au monde, il disposait d’une longue nuque serpentine qui se prolongeait en la mâchoire d’un cobra cracheur rouge. Ses oreilles et ses cordes vocales étaient celles d’une chauve-souris. Enfin, sa peau semblait couverte de petites écailles ; il s’agissait en réalité de l’épiderme d’un caméléon. Un chasseur aussi surprenant que mortel.

Après s’être arrêté quelques instants devant cette dernière cuve, le vieillard reprit son chemin. V avait vu juste ; avec une poignée seulement de ces créatures…

Celles qui se promenaient librement dans le laboratoire, bien que moins complexes, n’étaient pas en reste. Elles feraient parfaitement l’affaire, décida-t-il.
Il s’arrêta à l’une des extrémités de la salle, devant un imposant gorille d’un blanc éclatant dont le dos était recouvert de longues épines. Il plongea ses yeux dans ceux de l’animal et passa la main dans sa fourrure ; il savait qu’il pouvait se le permettre grâce à l’intervention du cornu, plus tôt au port.

Il tournait le dos à la salle. Il était bien plus haut que la créature, et s’il n’était pas bien large, il comptait sur son long trench coat orange pour le cacher suffisamment aux yeux des curieux. Surveillant toujours les alentours par le biais de son écran, il attendait le moment propice où personne ne ferait attention à lui, caressant le primate d’un air captivé.

Et le moment vint, offert par l’éclat de voix de l’encapuchonné. Soudainement, le gorille-hérisson n’était plus là. Sa présence avait simplement disparu de la pièce.

Il se trouvait quelque part, loin de là, au fond d’un château immense, dans une cage aux barreaux noirs.

Et le vieil homme reprit sa promenade, s’en allant observer d’autres merveilles.








Techniques:
 

_________________
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] WUPhkz9
"Avant moi rien n'était, nul ne fut enfanté,
Hors les êtres crées d'éternelle substance,
Et moi je suis comme eux, car j'ai l'éternité,
Vous qui passez le seuil, laissez toute espérance."

Dante Alighieri, La Divine Comédie
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 485
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue34/75Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue101/220Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (101/220)
Berrys: 71.965.000 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeVen 13 Nov - 2:49

Feat


Du Monde
Le courroux des chimères


Qu’elle ne fût pas la surprise de notre héros quand l’animal l’avait laisser le caresser. Comme la scientifique le disait, si l’animal sent la haine, il serait haineux envers la personne, mais s’i la personne n’était pas hostile envers l’animal, il ne le serait pas envers lui. Sa fourrure était extrêmement douce, mais quand on passait sa main sous la fourrure, on pouvait sentir une sorte de carapace, comme la dit Koba, c’était forcément la carapace de tortue qu’elle disait.

Ensuite, tout se passait très vite, elle s’était presque embrouillée avec quelqu’un, qui n’était que Logan quand Akira l’avait enfin reconnu et qu’il avait fini de s’attarder sur la créature. Ensuite, il y avait cette chose que Koba pouvait faire avec sa bouche, Akira se demandait même la puissance que sa mâchoire pouvait avoir au final. Puis ensuite, tout le groupe s’était mis à la suivre pour aller certaine dans son complexe scientifique qui était quand même assez bien foutu, des portes qui s’ouvraient dans la roche des ponts-levis, des incubateurs, des créatures préhistorique et autres. Il y avait bons nombres de scientifiques, mais aussi de créatures aidaient les scientifiques, des créatures volaient au niveau du plafond. C’était un bel endroit, Koba Max avait ensuite présenter extinction puis avait parler du prix de leur chimère, qui était assez excessif, mais au vu du travail réalisé, c’était normal en vrai. Maintenant, il était possible de se déplacer dans le laboratoire.

Il ne serait pas trop allé vers Logan durant ses déplacements peur que l’on prenait Akira pour un marine, mais il lui avait parlé un peu durant le chemin prenant de ses nouvelles depuis la dernière fois et comment il se sentait après la menace de la scientifique. Ainsi, Akira se baladait pour voir quelques chimères, au nombre de 5 !

La première toute petite semblait inoffensive avec son corps de rat, mais possédait une queue de serpent comme-ci un boa avait poussé dans le petit rat, de plus de petit crochet était dans sa bouche, et si on y regardait bien, des jambes de grenouille accompagnait le tout. L’animal pouvait sûrement faire de gros dégâts si on le combattait et qu’on le prenait à la rigolade.

Le second et non des moindre, une alliance entre une hyène et un vautour, ce n’était pas commode comme animal, une hyène volante. Mais l’alliance des deux plaisait beaucoup à notre chasseur bien-aimé.

Le troisième animal, très herbivore, une alliance entre un zèbre pour le corps, une mâchoire assez forte qui faisait penser à l’hippopotame, et des jambes ressemblant à celle d’une gazelle. Cela en fait un animal rapide avec une mâchoire qui peut briser beaucoup de chose. Un redoutable adversaire en somme.

Un quatrième pas commun du tout, il semblait se tenir sur deux jambes, il ne voyait pas bien de quoi était fait le dernier animal, il y avait bien une belle fourrure au niveau du coup qui cachait beaucoup le visage digne d’un des plus beau et féroce lion de ce monde, ainsi comme il se tenait sur deux pattes, il était possible que ce soit un singe ou bien même un homme ? Cette chimère plaisait aussi à Akira mais n’arrivait pas a déterminer par quelle espèce celle-ci se tenait débout.

La dernière chimère pas besoin de la présenter, celle qui a le plus retenu l’attention de notre pêcheur est la première vue, celle que Koba s’était servit comme garde du corps, l’ours-tortue-taupe-serpent. Alors que le cornu admirait beaucoup cette chimère, une voix venait de parler et attirait l’attention de tout le monde dans le laboratoire. Il parlait de chimère capable de vaincre Janz il les achetait, mais ce n’étaient pas les propos qui perturbaient notre héros mais plutôt le son de la voix. Elle lui disait quelque chose, il s’était mis à chercher avant de se rappeler qu’elle appartenait à Edward Lawrence, un pirate primé a plusieurs millions de berrys. Alors qu’il disait ça, Akira avait remarqué que Janz se trouvait non loin de lui et lui proposait cela.

« Si jamais tu as besoin d’aide pour tous les battre, non pas que je doute de ta force, mais avec autant de monde sur les bras, ce sera sûrement compliqué. Entre un chasseur de prime et peut-être plusieurs autres chasseurs, ainsi que des pirates qui veulent vous attaquer avec des chimères. Si tu le désires, je pourrai peut-être t’aider, mais je pense qu’un homme comme toi de ta trempe va forcément refuser mon aide. Mais garde le dans un coin, je m’appelle Akira, ce nom te dit peut-être rien et ce n’est pas important, mais voilà, je serais heureux de pouvoir t’aider. »

Maintenant il ne restait plus qu’à savoir comment le sorcier allait prendre ce qu'Akira lui avait dit, s’il le prenait mal, Akira pouvait très bien être dans une mauvaise situation puisque l’homme pouvait tuer n’importe qui sur un coup de tête. Le chasseur espérait que son message était passé calmement et que l’homme ne l’avait pas mal pris !

Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
ColonelColonel

Logan V. Seyfried
Messages : 429
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue37/75Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue9/350Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (9/350)
Berrys: 9.738.406.000 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeLun 16 Nov - 0:17



Le courroux des chimères





Une chose était certaine, Koba Max ferrait l’objet d’une surveillance rapprochée par le colonel qui foulait de ses pieds Time End. Elle n’inspirait rien de bon au soldat. Tout chez cette femme renvoyait une image déséquilibrée, folle et malsaine, comme si elle pouvait perdre pied et partie en vrille d’une seconde à l’autre. Déjà sa mâchoire gargantuesque s’ouvrait sur le Seyfried qui du se retenir de lui vomir directement dans la bouche tant le spectacle qu’elle offrait était particulièrement monstrueux. Ce boulon n’était cependant pas sans lui rappeler un certain Zeke Lundren… Tous frappés sur Grand Line. C’était indéniable.

Contre toute attente, ce n’était pourtant pas la mâchoire de la scientifique qui allait accaparer l’attention de Logan. Alors qu’elle s’approchait de lui et le menaçait ouvertement, un mal de crâne difficilement supportable s’était emparé du Seyfried, le poussant à s’effacer quelque peu alors qu’il était prêt à bomber le torse. Son échine était parcourue de sueur froide et la douleur était lancinante dans sa tête. C’était une sensation qu’il avait déjà ressenti plusieurs fois maintenant mais qui n’était jamais de bonne augure. Koba Max était dangereuse, bien plus qu’elle ne voulait le laisser paraître. Le fameux fluide de l’observation avait parlé pour Logan. Ce n’était cependant pas la première fois que le rouquin en ressentait les effets. Bien que toujours difficilement supportable, il commençait à comprendre le fonctionnement de ce pouvoir. Se massant finalement les tempes, il plongea son regard dans les yeux, ou la bouches, de Koba.

“Quel joli sourire.”

Par contre l’haleine, s’était autre chose. La rangée de dents donnait presque envie d’y plonger la main par pure envie de frisson. A l’instar de la folle au boulon, le Seyfried laissa apparaitre à son tour une rangée de dents en un sourire malin. Il s’était mit à murmurer, sans réellement chercher à être discret, la femme serait sans doute la seule à l’entendre.

“Et si j’achetais l’intégralité de vos chimères ? Vous n’auriez plus besoins d’autres clients.”

Témoignait-il suffisamment d’intérêt pour ses créatures à son gout ? Même s’il allait falloir le convaincre et, plus difficile encore, le pousser à mettre la main au portefeuille. Une information était cependant particulière intéressante. Cette femme affirmait que si elle mourrait, les chimères disparaitraient avec elle. En cas de soucis, Koba Max serait donc la femme à abattre.

Ce n’était cependant pas tout. Apparemment, l’égo de l’ancien capitaine corsaire et du chasseur de prime avait été ébranlé par la pique du Seyfried. Intérieurement, Logan se retenait de rire. Une telle puissance de frappe mise à mal par une aussi frêle parole démontrait un mal être intérieur bien profond. Peut être qu’il avait finalement mal vécu la révocation de son titre ?

“Vous êtes amis maintenant ?”

Dit le rouquin faussement surpris sur un ton à la limite de la provocation une nouvelle fois. Un peu plus loin de la, le bruit métallique du fourreau d’une épée s’était fait entendre. Une jeune femme se tenait la, veillant au grain, la main posée sur la garde de sa rapière. Son épée n’était sortie que de quelques centimètres mais le message était clair ; la mort de Logan serait leurs mort à eux.


Minerva Myrddin


Avant de laisser qui que ce soit interagir d’avantage, un léger coup de marteau s’était finalement abattu sur la tête de Logan. Celui-ci n’avait rien de violent ou douloureux, il était simplement apparu par providence pour mettre fin à l’échange houleux.

“Tu vas nous attirer des problèmes avec tes conneries.”

Roxiflor s’était tourné en direction de Barber Janz et Uther Pendragon, affichant un sourire mal à l’aise en baissant la tête à plusieurs reprises en guise d’excuse.


Roxiflor Sari


“Il est désolé messieurs, bonne journée !”

Et sans chercher plus d’interaction, le jeune homme avait entrainé Logan à la suite du groupe de scientifique pour pénétrer ensemble dans la montagne. Pendant le chemin, la jeune femme qui avait dégainé aurait profité de l’accalmie pour mettre un petit coup de coude dans les côtes de Logan et lui souffler un petit ‘’abrutis’’ agressif tout en lui volant un baiser sur la joue.

Le chemin avait été dédié à Akira. Pour l’heure, les deux hommes s’étaient contenté de discuter avec légèreté. Logan semblait avoir du mal à se dépêtrer de Minerva qui voulait absolument marcher à ses côtéx en lui tenant la main mais hors cet étrange phénomène, tout semblait aller pour le mieux.

Se séparant finalement de sa pseudo dulcinée, Logan s’était mit à explorer le bâtiment. Plusieurs chimères avaient effectivement retenues son attention. L’espèce de lion ailé à queue de scorpion avec une carapace avait un charme certain même s’il n’avait apparemment pas de venin. Le cerbère géant à 3 têtes, toutes aussi différentes les unes que les autres avec la queue à tête de serpent aussi… Sans parler du mammouth à dent de sabres à la queue pleine de pico et entièrement recouvert d’écailles. La dernière chimère qui avait attiré le regard du Seyfried était de couleur vive, rappelant la peau d’une grenouille laissant surement présager d’un venin violent. Elle avait en plus la carapace d’un tatou lui permettant de se rouler en boule munie en plus des épines d’un porc-épic en plus de laisser échapper une espèce de… Bave ? Comme une limace !

Logan se tourna finalement une nouvelle fois en direction de Koba Max.

“Mis à part vous, quel est le meilleur scientifique que vous avez ici ?”

En espérant qu’il soit moins étrange. Une fois l’interlocuteur indiqué, Logan se dirigerai donc dans sa direction pour l’aborder et lui demander plus d’explications, non seulement sur les chimères mais aussi sur l’organisation en elle-même.







Résumé et techniques:
 

_________________


Dernière édition par Logan V. Seyfried le Sam 28 Nov - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 2436

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue0/0Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue0/0Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeSam 21 Nov - 15:24




Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Scientifique_10
Koba Max, Scientifique en chef d'Extinction.

Le moins qu’on puisse dire c’était que Logan savait se rattraper, par ses simples réponses à la demoiselle il avait réussi à décrocher un sourire à celle-ci, un sourire plus humain vu qu’elle avait resserré son boulon. La simple idée que l’homme puisse apprécier sa gueule difforme, tout en voulant acheter énormément de chimères, cela ne lui avait pas échappé. Ce qui contrastait presque avec sa véritable nature malsaine.

Lorsque les hommes de Logan vinrent s’excuser, Pendragon sembla accepter les excuses du rouquin, hochant la tête, là où Janz lorgna plutôt sur les hommes du marine, affichant un sourire perfide, avant de revenir poser son regard sur lui. Ce fut ainsi qu’il partit vers le laboratoire comme tout le monde.

Une fois dans cette base sordide, aux mutations animales dégénérées, tous avaient pu vaquer à leurs occupations, observant de magnifiques chimères, toutes fantastiques ! Des chimères dignes des plus grands chefs-d’œuvre du groupe Extinction. Heureusement pour eux, ces bestioles étaient sagement dans leur cuve respective. Il n’y avait donc aucune inquiétude à avoir.

Du côté d’Eden Chapter, la stratégie était bonne, les scientifiques ne l’avaient pas vu… Ils étaient trop occupés à travailler, c’est ainsi qu’il avait pu avaler sans aucune gêne une chimère qui ne broncha même pas. Les chimères à deux espèces étaient les moins fortes et également les moins agressives apparemment. Lorsqu’elle arriverait dans le château intérieur, elle ne comprendrait même pas ce qu’elle faisait là.

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] PNJ
Pendragon Uther alias Monster Hunter.

Lorsqu’Obra vint discuter avec Pendragon, l’évènement qui se déroulait ici-même commença à prendre une autre tournure. Les camps se définissaient enfin, chacun allait tenter de tirer parti de cette  situation ! La vraie bataille commençait.

    - Je suis venu ici pour me confronter à des créatures assez puissantes pour me servir d’entrainement contre les zoans. Je ne compte pas en acheter, si on m’en offre j’accepterai disons. Quant aux autres, hm… je crois avoir déjà vu ta prime récemment, tu as capturé Alexander et Boomer je crois. Disons que si tu attaques un des primés ici, je t’aiderais volontiers, tant que la prime est partagée.


C’était sa condition, Obra devrait partager la gloire avec lui s’il voulait bénéficier de son aide, c’était logique et honnête.

Il glissa d’ailleurs une sobre question.

    - Maitrises-tu un haki ?
C’était une information importante, Uther connaissant la malédiction de Janz, il savait que sans un bon haki de l’armement ou un bon ennemi face au métal, Obra ne vaudrait pas grand-chose face à Janz.


Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Jolly_10
Barber Janz, le Sorcier

Vint finalement le colosse encapuchonné qui demanda tout naturellement une chimère pour tuer la principale victime de cette réunion : Barber Janz.

Cependant, à une telle question, le criminel ne pouvait que hausser les sourcils, on cherchait encore et toujours à l’éliminer, à croire qu’il était une proie. Peut-être qu’un fan club s’érigeait secrètement en son nom, pensa-t-il en pouffant de rire.  Malgré tout, savoir qu’on l’observait à ce point était une bonne information.

S’il ne répondit pas, cette question eut le mérite d’amuser Koba Max.

C’est approximativement à ce moment que la question de Logan et celles de Josh fusèrent….
Profitant de cela Akira aurait pu échanger avec Janz en toute quiétude, ce dernier lui esquissant un large sourire. Il ne l’avait pas regardé d’assez près, mais il reconnaissait maintenant ce visage. C’était un des supernovas de Grand Line, tout comme lui. Si Janz était second de cette chaîne alimentaire, derrière Stanislas, Akira lui était bon dernier avec sa prime dépassant tout juste les cents millions.

Néanmoins, c’était en vérité une bonne chose, avec Ishtar De Lérhane, il était un des nouveaux et avait ainsi attiré le regard de ses semblables quand sa prime fut révélée. C’est pourquoi Janz lui répondit :

    - Comment je pourrais ignorer un de mes semblables ou refuser son aide ? Considère nous alliés tant que nos objectifs convergent, Satanas Dolly.
L’appela-t-il de son surnom, en guise de marque de reconnaissance.

C’était simple, mais clair, Janz n’allait pas refuser de l’aide aussi gentiment proposée, mais il demeurait méfiant. Ici, il était la prime la plus alléchante, alors il gardait la tête froide. Si Akira ne le trahissait pas, alors leur union pourrait être bénéfique aux deux. Janz comptait bien repartir avec quelques chimères. Il en avait besoin étant redevenu un pirate recherché depuis peu, il lui fallait un équipage, un groupe à rejoindre ou à créer.

C’est dans cette conjecture et dans ce brouhaha de parole que Koba put répondre aux questions posées. Commençant d’abord par celle du colosse.

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Scientifique_10
Koba Max, Scientifique en chef d'Extinction.
    - Evidemment que mes créatures pourraient le vaincre. Il ne pourrait rien contre une vingtaine de chimères à quatre espèces, surtout si certaines possédaient des hakis. Cela dit il serait fâcheux d’éliminer mes invités maintenant, monsieur le colosse.
Dit-elle avec un brin de malice, qui agaça presque Janz.

    - Ici, il n’y a que quatre des meilleurs scientifiques de notre groupe. Moi, Trix Max, spécialisé en chimère de trois espèces et Tucker Law, spécialisé en chimère de deux espèces et surtout en chimère… Humaine.
Un sourire malveillant prenant alors la femme qui regarda Logan avec une grande joie.

Elle était persuadée que cela allait lui plaire s’il avait su apprécier sa gueule.

    - Mais bon, le projet n’est pas encore très concluant à mon humble avis. Aujourd’hui est absent Zifukoro Max, le fondateur de notre groupe et mon frère ainé. Il s’occupe de la démonstration a effectué au Baratie. C’est lui l’inventeur de ce concept de chimère, tandis que moi je suis, le génie. Il est plutôt spécialisé dans les chimères aquatiques et de chimère pouvant faire jusqu’à la taille d’une île.

Elle avait lâché cette information avec un naturel déconcertant… Comme si cela était banal. Son ainé était quand même moins bon qu’elle d’un point de vue scientifique, ses chimères passant rarement les quatre espèces, là où Koba n’avait aucune difficulté. C’est ainsi qu’elle porta son regard sur Josh pour lui répondre avec amusement.

    - Tout dépend. Les chimères de deux espèces ont l’espérance de vie d’une des deux espèces qui les composent. C’est généralement l’espèce prédominante dans son apparence. Ce sont les chimères les plus stables et les plus dociles. Pour les chimères de trois espèces elles vivent 1 an. Pour celles à quatre espèces, elles ont une espérance de vie de 6 mois. Les chimères pourvus d’un haki ont une espérance de vie de 3 mois, toutes.


C’est alors que la demoiselle farfouilla dans sa blouse pour en ressortir une seringue pleine d’un liquide verdâtre. Faisant signe à une chimère de s’approcher d’elle, un chien croisé avec un rat. D’un coup vif, sa main passa sur l’animal et une courte incision apparue sur la bête qui semblait ne rien avoir senti. C’est alors qu’on pourrait constater que son sang était d’un vert émeraude.

    - C’est à cela qu’on reconnait une chimère d’Extinction, d’une chimère comme celles de Gaimon. Nous leur injectons régulièrement du liquide IAM. Ce liquide est dilué dans chaque cuve et introduit dans l’animal par les tubes auxquels il est raccordé. Il permet de stabiliser la mutation. Pour cela on pique au niveau de la tête ou du cœur. Tant que vous aurez ce liquide vos chimères pourront relancer la durée de leur espérance de vie dès qu’elle arrive à échéance. Plus une chimère consomme de ce liquide plus elle devient agressive avec ces ennemis. De même, il brise petit à petit ce processus bizarre qu’on appelle : les émotions. Quel vomitif…. Le liquide IAM n’est pas cher, il coûte 50M l’unité. Mais tous nos scientifiques savent le fabriquer avec plus ou moins de temps. Il suffira d’en recruter un pour stabiliser vos chimères.

S’apprêtant à aller vers la grande porte derrière elle, comme pour poursuivre la visite, Koba se retourna, lâchant :
    - Owh j’ai oublié de préciser, les chimères pourvu d’un haki ont toujours trois à quatre espèce et coûte en moyenne 1 milliard de berrys selon les espèces la constituant. Si vous désirez voir celles-ci, ce sera dans la pièce suivante. Pour les petits porte-monnaie, vous pouvez aller à gauche, Trix Max vous proposera de belle chimère de deux à trois espèces. Je vous aurais bien proposé  Tucker Law, mais il déprime un peu aujourd’hui, c’est un « incompris » comme il dit.
 

S’avançant jusqu’à la porte, la demoiselle fut ensuite précédée d’une dizaine de scientifiques, tous bloquant le passage.

    - C’est ici et maintenant pour l’achat de créatures.  Entre deux à quatre espèces, parmi celles présentes ici, même dans les cuves. La pièce suivante est utile surtout pour ceux qui souhaitent voir, acheter ou troquer les chimères ayant un haki. Pour ceux allant voir Trix Max, il pourra vous proposez d’autres chimères de deux à trois espèces, mais il fait ses propres prix. Quant à ceux qui voudraient des scientifiques. Ils sont gradés en quatre rangs : Diamant, Platine, Or, Nobody. Les « Diamant » peuvent fabriquer cinq doses de liquide par an, les « Platine » quatre, « Les Or » trois et les Nobody deux. Par mois ils demandent des salaires de 20, 15, 10, 5 millions par mois.


Koba attendrait donc des offres avant de passer à l’étape suivante, tandis que Trix Max s’avança à la porte de gauche.

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Unknown
Trix Max, Scientifique d’élite.

    - Mes chimères deux espèces sont à 50 millions et les trois espèces à 150 millions. Aucune n’est pourvue de poison, ou de « carapaces ». Je n’ai pas de scientifiques à vous proposer cependant, je vends mon liquide IAM à 40M, il n’est efficace que sur mes chimères et celles de Tucker.


Tout était dit, tout était fait. La balle était dans le camp des invités. C’est d’ailleurs ainsi que la demoiselle d’hiver Erlia s’avança et alla en direction de Trix Max, signifiant son intérêt pour son offre. Alors que Janz et Pendragon firent un pas vers Koba Max.

    - Pour ma part j’achète dix de vos chimères quatre espèces, dix des trois espèces et dix de deux espèces. Je veux également 20 scientifiques de Diamant.


C’est ainsi que sans la moindre gêne l’homme ôta son manteau, on pouvait ainsi constater que dans la partie intérieure du dos du manteau se trouvaient deux mallettes qu’il donna à la demoiselle.

    - Pour le reste, tenez
Il tendit alors sa main devant lui et génère un en rien de temps un immense monticule de pièces d’or.
Rapidement la demoiselle fit signe à ses scientifiques et aux créatures pour récupérer aussi bien les pièces que les mallettes.





Ordre de réponse :
Obra-Eden-Akira-Logan-Edward

Pour ce premier tour, les joueurs peuvent poster dans l'ordre voulu. Vous disposez tous de 72H pour répondre à ce premier tour, avec un délai supplémentaire de 24H. Lorsqu'un joueur poste le compte à rebours de 72H est relancé pour les joueurs restants.


Koba Max, niveau ??
Trix Max, niveau ??
Barber Janz, ex-corsaire, primé à 350.000.000B
Pendragon Uther, chasseur de primes, renommée de 97.600.000B
Erlia Musuko, inconnue.

50 scientifiques
20 guerriers, guerrières de toutes factions.

30 chimères se promènent dans le laboratoire, ce sont des chimères de deux à trois espèces.

40 chimères sont dans des incubateurs

Beaucoup de lecture dans ce RP !

Je récap :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Obra Taton
Le Génie Raté
Obra Taton
Messages : 214
Race : Humain
Équipage : Alliance des chasseurs de prime

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue31/75Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue3/220Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (3/220)
Berrys: 239.882.000 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeSam 21 Nov - 20:41

Le courroux des chimères groupe 1




“ - En effet, il y a bien un primé que je convoite ici, mais je me rends moi-même compte qu’il est quelque peu hors de mon niveau : Janz. J’ai cru voir que tu as quelques différents avec lui. Si jamais nous collaborions, je suis certain que nous pourrions venir à bout de lui, et cela ferait un excellent entraînement, j’en suis sûr. Oh, et bien sûr, la prime serait partagée, ça serait normal entre collègues.”

Obra semblait extrêmement confiant alors qu’il n’y avait aucune raison pour cela, étant bien plus faible que celui qu’il convoitait. Malgré tout, la perspective d’être aux côtés d’un chasseur plus expérimenté le rassurait, bien qu’ignorant encore ce dont était capable l’ex-shishibukai. Cependant, Pendragon posa une question à Obra qu’il n’avait pas vu venir, une question concernant le haki.

“ - Le haki ? Hmm… j’en ai entendu parlé, certains collègues ont déjà fait mention de cela comme quelque chose d’utile dans le métier. Je ne sais pas vraiment de quoi il s’agit davantage, tout le monde m’a affirmé que je le découvrirais seul et qu’à force d’entraînement je finirais par le maîtriser pleinement. Cependant, même sans, je suis sûr de pouvoir être d’une certaine utilité. J’ai… disons, quelques ressources très surprenantes qui sont capables d’en surprendre plus d’un.”

Comme pour confirmer ses mots, Obra tendrait la paume de sa main vers le ciel, y faisant apparaître lentement ce qui ressemblait à un piment. Suite à cela, l’inventeur jetterait le fruit vers sa bouche, l’avalant en un instant. En quelques secondes, si Pendragon y témoignait suffisamment d’importance, il pourrait se rendre compte que la température corporelle du chasseur de prime avait augmenté, à une température qu’aucun humain normalement constitué pourrait subir.

“ - Je crois savoir que tu te bats plutôt proche de tes adversaires d’après les équipements que tu utilises. Pour ma part, je suis plutôt du genre à tirer de loin. A nous deux, je pense que même sans haki, je serais capable d’être d’un bon soutien pour toi et nous ne devrions pas avoir trop de soucis à le vaincre.”


Tout en discutant avec le Monster Hunter, Obra garderait une oreille attentive sur ce que pouvait dire la chef scientifique d’Extinction. Visiblement, la plupart des chimères les plus puissantes ne pouvaient pas vivre à long terme sans un certain produit. C’était une bonne nouvelle car même si des chimères se retrouvaient entre les mains de criminels, ils suffiraient alors de mettre hors d’état de nuire les scientifiques et dans ce cas, ils finiraient tous par périr. Considérant cela, il serait donc probablement plus urgent d’arrêter Pendragon avant de s’occuper de ces chimères.



Revenir en haut Aller en bas
Eden Chapter
Le Passeur
Eden Chapter
Messages : 391
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue27/75Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue119/120Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (119/120)
Berrys: 23.638.000 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeMar 24 Nov - 15:20

Le Courroux des Chimères
Mini-Event




Personne ne faisait attention à lui ; c’était bienvenu. S’il gardait le cap, le déplacement serait rapidement rentabilisé. Et ce, sans même considérer les opportunités supplémentaires qui venaient de se présenter… La journée semblait soudainement plus que prometteuse.

Ecoutant d’une oreille distraite, il ricana à la conversation que le nebula avait provoqué. Un autre, cependant, ne s’en amusa pas tant. « Satanas Dolly ». Le surnom avait résonné dans la grande pièce. Dans son coin, le petit homme leva subitement la tête. Ses yeux se rivèrent sur l’écran blanc, et il bondit sur ses pieds avec un empressement rare, laissant tomber au sol sa pièce qui s’en alla rouler sous une commode.

- Vieil abruti !

- Hm ?

- Tu m’as rien dit… Fais-moi sortir !

Laissant le gorille à sa cage, le fossoyeur réapparut dans le grand hall. Tremblant, le petit homme désignait l’écran d’un air accusateur. Il leva un sourcil.

- FAIS. MOI. SORTIR.

Le regard du vieil homme bascula entre son invité, l’image du cornu massif qui s’affichait sur l’écran, et celle qui se présentait sur l’avis de recherche posé sur la table. Il hésita un instant ; il ne souhaitait pas attirer l’attention à lui.

- MAINTENANT !

Il haussa les épaules.


_______________________________

La sortie est discrète. Couvert par un lourd tissu orange, il contemple la petite ouverture laissée à l’arrière de la jambe du vieux. Le grand homme ouvre son imperméable, et il est à l’air libre.

L’atmosphère est fraîche, mais l’air est saturé d’une odeur fauve. Il grimace. En d’autres circonstances, il aurait pu se perdre à observer toutes ces étranges créatures ; aujourd’hui, il ne les remarque même pas.

Derrière ses lunettes, ses yeux rouges se font à la nouvelle ambiance lumineuse. Ils se fixent sur un point. Là. Il est là. Rien n’existe d’autre au monde. Sa vision n’est plus qu’un tunnel flou ; seul cet homme maudit semble net. Seul lui est visible. Au bout du tunnel, dans un halo lumineux, un grand homme musclé. Un mort en sursis.

Enfin. Enfin. Enfin.

Hika. Regarde-moi.

Il s’élance. Ses pieds frôlent à peine le sol. Sa vitesse est telle que la plupart des imbéciles imbus d’eux-mêmes qui emplissent la pièce n’y verront qu’un éclair. Un souffle.

En un instant, il est sur lui. Il l’agrippe à la gorge ; il l’emportera avec lui, à travers les murs de cet entrepôt s’il le faut. Jusqu’en enfer. Ses mains sont colorées d’un noir de jais. De chaudes larmes coulent à flots sur ses joues. Enfin. Enfin. Bientôt, la paix.

- Je vais t’arracher le coeur… autant de fois qu’il le faudra !


Léon Winter, Ancien Decima



_______________________________


Perplexe, le grand homme maigre observa un instant son jeune compagnon. Jamais il ne l’avait vu dans un tel état. Pour autant, la surprise n’était pas présente. S’il était en général plutôt laconique et pourvu d’un certain flegme, le noiraud n’était pas exactement stable, émotionnellement ; la première journée qu’ils avaient passé ensemble, lors de laquelle il avait tenté de les suicider tous deux, avait été assez parlante à ce sujet.

Rapidement, il se désintéressa de l’affrontement naissant, ou plutôt de ce qui se transformerait bien rapidement en exécution sommaire. Il n’avait pas de temps à perdre.

Les paroles de la scientifique en chef étaient particulièrement intéressantes à écouter. De nouvelles pistes à explorer se créaient à chaque mot. Il jeta un regard aux cuves pleines qui ornaient les murs, souriant. Puis, il emboîta le pas au groupe qui se dirigeait vers les autres pièces, fermant la marche.

Si les regards n’étaient toujours pas rivés sur lui, il saisirait l’occasion. Les chimères formées de deux animaux, si elles ne brillaient pas par leur puissance brute, étaient les plus facilement domesticables, et ne nécessitaient aucun subterfuge pour survivre, cela il l’avait bien compris. Non seulement cela, mais elles se baladaient toujours librement au sein du laboratoire. Le choix du nombre semblait dès lors évident.

Avançant lentement, ses mains se mouveraient avec une précision absolue, observant soigneusement les angles sous lesquels ses actions seraient les moins visibles.

Ici, un rhinocéros laineux particulièrement imposant, qui arborait sous sa fourrure une épaisse carapace, à l’image de cette toute première chimère qu’ils avaient pu voir. Il ferait une monture d’exception.

Là, un casoar à casque, dont les épaisses pattes musclées étaient recouvertes d’un poil beige semblable à ceux des kangourous, tout en se terminant tout de même par les griffes acérées de l’oiseau. Une queue digne des meilleurs représentants des marsupiaux lui assurait équilibre et puissance.  

Tant que personne ne l’arrêtait, les étranges animaux continueraient à disparaître, les uns après les autres. Peu à peu, une armée bien unique se constituait.







Léon Winter - Lvl 38 - Armement et Observation - Force et rapidité exceptionnelles



Tentatives de vol:
- Rhinocéros laineux/tortue
- Casoar à casque/kangourou
- Ce qui passe à portée de main, suivant les possibilités, le temps, et les gens autour. Au choix du MJ.

_________________
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] WUPhkz9
"Avant moi rien n'était, nul ne fut enfanté,
Hors les êtres crées d'éternelle substance,
Et moi je suis comme eux, car j'ai l'éternité,
Vous qui passez le seuil, laissez toute espérance."

Dante Alighieri, La Divine Comédie
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 485
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue34/75Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue101/220Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (101/220)
Berrys: 71.965.000 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeMar 24 Nov - 17:37

Feat


Du Monde
Le courroux des chimères


Akira se trouvait là au milieu de toutes ces chimères, il ne comprenait pas tout encore de leur fonctionnement, mais il trouvait réellement cela sympa comme expérience. Il trouvait que cela ressemblait beaucoup aux animaux qu’il avait tant apprécié sur Gaimon. En repensant à Gaimon, il se rappelait sa première rencontre avec son acolyte du jour, le fumeur chaton et aussi de toutes leurs aventures et de là où ils sont aujourd’hui. Ils avaient bien avancé sur ces mers, bien combattus et tout. Le pêcheur se disait qu’il aimerait bien retourner sur Gaimon, cela pourrait lui faire une bouffée d’air frais qu’il avait bien mérité et il pourrait ainsi montrer à ces animaux son futur enfant. Alors qu’il pensait le début de parole de Janz le sortit de ses pensées.

Écoutant ce qu’il disait, cela était une bonne chose. De plus cet homme connaissait notre héros même si sa prime n’était pas bien élevée, mais il le connaissait. Cela voudrait donc ire que le cornu était connu même par des hommes aussi fort qu’un ancien corsaire. Akira était flatté et en le voyant on pourrait croire que c’était un enfant qu’on venait de féliciter. En plus il l’avait appelé par son surnom, il trouvait cela important, cela montrait qu’il le connaissait un peu. Ce n’était pas un simple « Suzuran Akira » comme s’il s’était vite fait renseigné, mais pour cet homme notre chasseur serait potentiellement un futur allié.

« C’est trop d’honneur, je me montrerais à la hauteur ! J’apporterais toutes l’aide que je pourrais ! Très bien Janz le sorcier nous sommes alliés ! »

Quelques secondes se passaient, quelques réponses de Koba à quelques questions posées. Alors que les réponses se faisaient, Akira sentait une chose bizarre. Une pression étrange, il avait déjà ressentit ça plusieurs mois avant. Un fauve était en liberté, il ne saurait dire d’où cela venait avant de voir du coin de l’œil une chevelure verte, elle lui disait vraiment quelques. Il se tournait vers cette personne qui était animé d’une colère noire envers le cornu. Les yeux rouges de cet homme, il savait qui il était, il n’allait pas se repentir de ce qu’il avait fait par le passé ! Ce qui est fait est fait, Akira avait ouvert les bras pour accueillir l’attaque de cet homme et lui montrait qu’il n’avait pas peur de lui, ses bras ouverts était une invitation pour Léon. Ses pieds bien encrés dans le sol, mais il se doute que cela ne serait pas suffisant ! Le bras noir de Léon attrait la gorge d’Akira tout en l’emmenant avec lui a travers deux murs. Il voyait les larmes de cet homme durant cette traversée, et ce n’était pas à cause de la douleur physique mais plutôt morale d’Izaria, la mort d’Hika résonnait dans son âme depuis il voulait sûrement tuer le duo Akira et Raki ! Les paroles de cet homme avaient fait sourire Akira, un sourire carnassier, il avait un ennemi, qui voulait sa mort, c’était un sentiment qu’il n’avait jamais connu, mais ce sentiment, il l’aimait bien. Ainsi pour rétorquer à cet ancien Décima Akira allait parler de manière forte et assumer. C’était pour montrer à Janz qu’il pouvait être fort !

« Arrache-le à l’infini ! IL TE FAUDRA TOUTE UNE VIE ! »

Ainsi, cela dit, il allait susurrer à Léon.

« Tu ne peux me tuer, cependant moi oui, je ferais la même chose qu’à Hika, je ne suis plus le même, tu ne peux plus rien maintenant ! »

Par la suite, il approchait ses deux mains de la tête de Léon, il devait connaître la malédiction de notre héros. Et au vu de sa réaction, c’était sûrement le cas, il reculait la tête avant de foutre un gros coup de pied à Akira pour le repousser. Ce coup n’allait pas être si puissant que ça puisque le cornu allait atténuer les dégâts en mettant ses bras proches du pied de cet homme. Ils avaient quelques mètres de distance entre eux, les autres pouvaient très clairement les voir. Qu’allait-il se passer maintenant, le cornu n’avait même pas pu entendre la suite des réponses de Koba trop occupé avec son agresseur.

Code de Frosty Blue de Never Utopia


HRP : Vu avec Chap pour les actions de Léon à la fin !
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
ColonelColonel

Logan V. Seyfried
Messages : 429
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue37/75Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue9/350Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (9/350)
Berrys: 9.738.406.000 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeVen 27 Nov - 15:07



Le courroux des chimères





Alors que chacun vaquait à ses occupations, regardant les chimères, discutant avec des scientifiques ou formant des alliances diverses, Logan était resté un peu plus en retrait, observant la situation dans son ensemble. Il discutait avec un petit groupe de personnes. Roxiflor et Minnerva étaient présent mais pas que. Un autre épéiste, un homme au teint pâle et une jeune femme prenaient aussi part à la discussion. Discrètement, Logan avait passé la main dans son sac pour en sortir une couronne faite d’épines. Celle-ci ne payait pas de mine et semblait finalement assez banale à première vue. Le Seyfried s’était simplement employé à la poser sur sa tête avant de s’avancer en direction de Koba Max.

A l’instar de la scientifique sur les docs, le rouquin avait approché suffisamment que pour n’être plus qu’à quelques centimètres de la jeune femme. Un sourire malin fendait le visage du colonel qui avait plongé ses yeux directement dans ceux de Koba. Par un pouvoir étrange, aussi inexplicable qu’incompréhensible, Koba le trouverait maintenant extrêmement séduisant. Tout chez lui provoquerait chez cette femme un désir certain, mais aussi sur tout qui poserait les yeux sur le marine. Jouant de cette attirance, Logan avait levé la main délicatement pour passer un doigt dans le cou de la jeune femme, remontant jusqu’à la pointe de son menton, maintenant toujours un contact visuel plein de sous-entendus.

“C’est vous que je veux.”

Quel pouvait bien être le sens de cette phrase ? Un esprit dérangé comme celui de la Max pouvait sans doute partir dans tous les sens. Mais cet esprit dérangé était justement la raison de la convoitise de Logan. Après tout, elle l’avait dit elle-même ; aucun des scientifiques ici ne lui arrivait à la cheville. Il était donc tout à fait normal de vouloir obtenir le meilleure du meilleur.

Un autre point avait cependant retenu l’attention de Logan. Le sourire de Koba, tout malveillant soit-il, avait effectivement attisé la curiosité de Logan au plus haut point. Des chimères humaines ? Les étoiles dans les yeux du rouquin étaient presque palpables. La scientifique avait visé juste. Ce projet ne laissait certainement pas indifférent un homme comme Logan. Le fruit du démon qu’il avait mangé n’était pas sans rappeler les travaux de Tucker. Après tout, les BEASTs étaient des sortes de chimères transitoires non ? Mêlé à l’ADN humaine, on s’approchait hautement des fruits du démons de types zoans.

“Il ne faudrait cependant pas que vous vous sentiez seule et dépaysée si vous acceptez mon offre. Je veux aussi Tucker Law et son projet de chimères humaines.”

Les négociations étaient lancées et les objectifs de Logan étaient on ne peut plus clairs. Après avoir accaparé l’attention de la jeune femme, Logan s’était tout de même reculé un peu. Il était resté à une distance d’un mètre de Koba pour discuter avec elle des détails pratiques de son plan et rendre son offre suffisamment alléchante pour titiller l’intérêt des scientifiques.

“J’ai suffisamment de fonds pour vous promettre un équipement de première ordre.”

L’intérêt que présentait Logan au projet était certain et Koba y serait probablement sensible. Jouer avec les esprits dérangé était un des points forts du Seyfried. Qui plus est, travailler avec des primés n’avait aucun avantage pour Koba. Pas le moindre. Extinction était prometteur mais ne s’en sortirait pas sans alliés solides et Logan tout anonyme soit-il encore, représentait la meilleure option.

L’espérance de vie des chimères était cependant un point particulièrement néfaste au projet. Celle-ci était bien inférieur à ce qu’auraient pu attendre les acheteurs, sauf pour les deux espèces. Plus que la difficulté d’une telle réalisation scientifique, c’était probablement un moyen de continuer à faire rentrer de l’argent sur du plus long terme. Recruter Koba et Tucker directement était finalement bien le meilleur scénario envisageable.

C’est tout naturellement que Logan emboitait le pas à Koba. Ces chimères pourvues de haki étaient un point d’attention tout particulier. L’achat de chimères allait arriver incessamment sous peu. Alors que certains sortaient déjà l’argent, Logan attendait ses réponses. Nul doute qu’il allait cependant investir incessamment sous peu, c’est ce qui transparaissait par son intérêt au projet.


Roxiflor Sari


De son côté, Roxiflor était resté en retrait lui-aussi. Il n’avait ni les fonds ni l’envie suffisante que pour investir. Après tout, il n’était la qu’en soutient. Mission quémandée par Logan au vu de ses talents avec les animaux en tous genre. Est-ce que ses capacités étaient efficaces sur les chimères ? Il était fort à parier que ça soit le cas mais s’en assurer était primordial. Cependant, le jeune soldat n’était pas suicidaire et n’avait pas prévu de faire ses tests seuls. Apparemment, les chimères à deux espèces étaient les plus dociles et cet étrange mélange de lapin cheval, animaux connus pour être particulièrement doux de base, était un très bon moyen de s’entrainer… Non pas sans la tutelle de Minerva qui veillait au grain. En cas de soucis, elle serait prête à sauver la vie de Roxiflor en un quart de seconde.

D’un pas décidé mais d’une douceur inégalée, le jeune homme avait approché l’animal. Il avait d’abord tâté le terrain pour voir s’il pouvait flatter sa crinière avant de le caresser gentiment.  Il avait ensuite murmurer à l’animal comme il le faisait si bien.

“Fais trois tours sur toi même et saute 2 fois. Ensuite, laisse moi monter sur ton dos… Enfin, si tu veux bien.”

Verdicte ? L’intervention de Minerva serait-elle nécessaire ?







Résumé et techniques:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 748
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue39/75Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue195/350Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (195/350)
Berrys: 8.255.827.000 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeDim 29 Nov - 20:49



Le courroux des chimères ?

Milieu 1507 ~ Time End - Grand Line


L’échange entre le désormais fameux Suzuran Akira et Barber Janz attira la curiosité du Nebula : il voyait d’un mauvais œil ce rapprochement. Quelles étaient les intentions du comparse de Raki Goshuushou ? Pourquoi était-il venu ici ? Était-il seul ? Le maudit avait déjà consciencieusement inspecté les différents invités et le Régicide ne semblait pas en faire partie. Tout cela n’augurait rien de bon : ce duo était fort prometteur et il était difficile de savoir ce qu’ils avaient en tête. Pourtant, tout n’était pas ombrageux dans cet échange : la réaction de Janz, bien que surprenante, laissait suggérer qu’il y avait réellement un coup à jouer.

Une pointe de déception vint alourdir le regard du mystérieux colosse lorsque la réponse de la scientifique se fit entendre. Une vingtaine de chimères à quatre espèces ? C’était bien trop pour être abordable, surtout si l’on considérait leur espérance de vie plus que limitée. Mais, plus encore, son estimation n’était pas particulièrement flatteuse pour l’ex-Shichibukai… À quel point était-elle précise ? Avait-elle réellement jaugé correctement le niveau du Sorcier ? Si c’était le cas, alors ce dernier était plus faible que prévu, et ce serait une bien grande déception.

« Une vingtaine seulement ? C’est ridicule. Moi j’en prends 50 en même temps. »

Le balafré se retint de retourner cette réplique cinglante qui rependrait sans doute un certain tumulte au sein de la salle. Le timing n’était pas pertinent pour une telle agressivité : pour l’heure il était plus intéressant de demeurer en observation. D’ailleurs, le pirate gardait un œil sur sa nouvelle recrue du jour et fut satisfait de constater qu’il s’en sortait très bien de son côté. Il semblait disposer d’une capacité tout à fait remarquable… Était-ce comme cela qu’il s’était joué de Lilith ?

Et puis soudain, une nouvelle voix, furieuse, fit irruption parmi toutes les autres. Un assaut d’une vitesse prodigieuse venait de se produire, sorti de nulle part. Même en ayant déployé mon Haki de l’Observation, le titan dû admettre qu’il aurait été pris lui aussi au dépourvu s’il avait été ciblé de la sorte. Qui était ce binoclard qui venait de s’en prendre au Supernova cornu ? S’il n’était pas primé, il semblait fort, très fort même. Cela dit, s’il écartait Akira de l’équation, peut-être que ses agissements ôteraient une épine du pied du tumultueux Nébula, bien que rien ne permettait pour l’heure d’établir dans quel camp se trouvait le mystérieux assaillant.


_____



Les paroles de Koba Max dégoulinèrent dans mes oreilles jusqu’à se mêler à la mélasse constituée par mes cogitations. Mais plus son discours s’étirait, plus ma tête se mettait à tournoyer. De nouvelles informations venaient s’ajouter aux anciennes, mais ne parvenaient pas à inverser l’irrémédiable conclusion qui s’érigeait ostensiblement parmi le fil de mes pensées. J’étais médusé.

Chaque palabre prononcée par cette horripilante femme me donnait la nausée. Chaque mot m’invitait à l’abhorrer encore plus. Comment ces détestables scientifiques pouvaient-ils s’adonner à des pratiques aussi inhumaines ?

Quand est-ce que cela avait changé ? Les apparences étaient-elles à ce point le miroir de l’âme ? Finalement, Koba Max était peut-être à l’image ce qu’elle avait démontré un peu plus tôt. Rien de plus qu’un monstre, s’étant délesté de son humanité après avoir cédé à la cupidité.

Et puis, je fus foudroyé par un constat qui, jusque-là, ne m’avait pas encore traversé l’esprit. J’observai tout autour de moi afin de chercher du soutien. D’autres que moi ne pourraient accepter de tels agissements. D’autres seraient prêts à se dresser contre cette infamie.

Personne.

Personne ne semblait s’indigner de la situation.

Mais pourquoi ? Comment était-ce possible ?

Je fus pris de panique. Non, ils faisaient juste semblant de ne pas prendre mon parti… D’une minute à l’autre ils finiraient par réagir…

Mais ils restèrent de marbre.

Et au contraire, tout le monde continua de s’affairer. Certains allèrent en direction de ces marchands de pacotille, ces affabulateurs dégénérés, ces prétendus scientifiques. Et le constat était sans appel. Tous autant qu’ils étaient, ils…

Ils n’en avaient rien à foutre des animaux.

Rien à foutre de ces vies manipulées, piétinées. De l’ordre naturel des choses, de la souffrance que leur lucrative activité pouvait engendrer sur ces pauvres bêtes. Les animaux étaient pourtant comme nous : ils étaient des êtres vivants.

Comment pouvait-on en arriver là ? Pourquoi personne ne partageait mes sentiments ?
Ils étaient comme eux, tout simplement.

L’argent, la quête de pouvoir.

L’avidité les avait gangrénés, les avait aveuglés. Et les scientifiques quant à eux, s’étaient pris pour des dieux. Ils avaient péché par orgueil.

Je fus pris d’un irrépressible frisson, d’une intensité rare.

Dès lors, il sembla que les parois du complexe cessèrent de faire effet : comme si le blizzard semblait maintenant pouvoir s’y engouffrer. Mes entrailles et mon âme étaient frigorifiées : il ne faudrait que bien peu de temps avant ce dernier ne se fige définitivement dans un mur de glace. Un froid sans pareil m’habitait. Un froid comme je n’en avais jamais ressenti. Plus froid que la demoiselle que j’avais approchée plus tôt. Plus froid que Lilith. Plus froid que Time End. Plus froid que le froid lui-même.

Telle était la nature humaine.

Je venais d’en perdre la foi. Les humains… ils ne valaient décidément pas la peine. Mes convictions s’effondraient tandis que ma volonté s’effritait lentement. Pourquoi étais-je devenu médecin, déjà ?

Ah oui, pour sauver des vies.

Mais à quoi bon ? Ces vies en valaient-elles vraiment la peine ? Tout cela avait de moins en moins de sens à mes yeux. Ma vérité n’avait plus pied. Toute ma vie, j’avais navigué de désillusion en désillusion. Mais maintenant, j’étais en train de me noyer. Et bientôt, je suffoquerais dans l’océan de mes confusions tandis que le désespoir emplirait mes poumons.

Et puis, des souvenirs embrasèrent mes pensées et vinrent bruler l’organe qui me servait de cœur, comme s’ils cherchaient à le faire imploser.

Et quels souvenirs…


_____



Dans la cale d’un navire sombrement éclairée par la lueur oscillante de torches enflammées, un homme gisait devant moi, et je m’étais employé à le soigner. C’était mon métier, après tout. À cette occasion, nous eûmes alors une discussion indescriptible. Il s’agissait de nos retrouvailles, après tout.

C’était une conversation dans la continuité de celle que nous avions eu un peu moins d’un an auparavant. À l’époque, ses idées étaient des ébauches, ses desseins étaient ambitieux, mais toutefois plutôt abstraits. Il manquait la mise en œuvre effective. Il avait beau être extrêmement calculateur, le champ des possibilités qu’il avait balayé était soumis à de nombreuses incertitudes. Hasard et destin.

Et en ce jour qui marquait nos retrouvailles, il était temps de dresser un bilan. Il était passé à l’action. Il avait enclenché son opération. Les révélations heurtèrent mon âme avec une violence inouïe. Et je me rendis compte que, en dépit de tout le respect et l’admiration que je pouvais porter à cet homme, je l’avais très grandement sous-estimé. La noirceur de son âme était sans pareil.

Dès lors, mon existence avait été bouleversée. Mon âme et ma volonté, soufflées dans une explosion trépidante. Mes croyances, déconstruites et reconstruites. Et une phrase s’était instiguée sur mon cœur, marquée au fer rouge. Une idéologie qui marquerait à jamais mon existence. Une idéologie qui maintenant plus que jamais était d’actualité.

L’amour ? Les émotions ? L’empathie ? Ce ne sont que des foutaises, des poids qui nous empêchent d’atteindre les sommets de nos existences. Déleste-toi de ces espoirs futiles et illusoires, libère-toi de ses chaines qui contraignent ta liberté, Josh. Et alors, tu finiras par comprendre toi aussi que, comme le reste, l’amour est une hérésie… Car le pouvoir de l’amour n’est rien face à l’amour du pouvoir.


_____



L’amour du pouvoir.

La quête de grandeur au détriment de l’existence d’autrui.

Eux aussi étaient contaminés par cette maladie. Quête du pouvoir, folie des grandeurs et tant d’autres… Des ambitions de merde. Et tant de mots pour des maux qui étaient issus du même mal qui continuait de gangréner l’humanité…

Ne s’agissait-il pas là de la plus grande pandémie que ce monde ait portée ? N’était-ce pas là l’épidémie la plus létale que l’humanité ait connue ?

Cette putain de maladie que je n’étais jamais parvenu à soigner.

Mais comment pouvais-je prétendre être un médecin si je n’étais pas capable de soigner les souffrances qui faisaient flétrir ce monde ?

Un rire m’ébranla.

Les traits qui façonnaient mon faciès semblèrent se distordre. La folie transgressait les frontières qui l’isolaient jusqu’alors de ma conscience.

Pourquoi avais-je pris la mer, déjà ? Pourquoi avais-je voulu devenir médecin, déjà ?
Rêve déchu, aspiration chimérique, objectif vain, conviction erronée.

Il n’y a pas de maladie que l’on ne puisse soigner, hein ?

Mensonge, calomnie, facétie, médisance, trahison.

Alors, la frustration empoisonna son corps et son venin se répandit à travers l’intégralité de mes veines, traversant chacun de mes pores. Afin de laisser place à la colère.

La colère.

L’impuissance, le désarroi, la tristesse, le désespoir, la solitude. Et puis surtout…

La haine.

Si je ne peux pas les soigner, qu’ils aillent tous bruler en enfer.

N’était-ce pas ta convictrion… Ed ? Celle que tu as voulu me transmettre...

Oui, je comprenais à présent. Tout prenait sens.

La maladie serait tout bonnement éradiquée.


_____


« Koba Max ! »


Une voix puissante et autoritaire. Et les pas déterminés d’un homme empli d’un charisme, d’une assurance et d’une détermination que l’on ne pouvait pas soupçonner. Pas à l’égard de cet homme. Et pourtant, il venait de se transcender. Il avait un devoir à accomplir. Aussi funeste fut-il.

« Je me nomme Josh, et je suis venu ici pour expertiser vos travaux, et ainsi prendre la mesure de vos accomplissements. J’agis en tant qu’intermédiaire pour le compte d’un des Empereurs du Nouveau Monde. »


La révélation aurait peut-être de quoi surprendre, tant sur le fond que sur la forme. Il serait surement extrêmement flatteur de savoir que les réalisations des scientifiques aient pu attirer les convoitises de l’un des Empereurs Pirates. C’était même l’amorce d’une mini-bombe. Certains témoins de cette annonce pourraient toutefois s’interroger sur le fait que l’émissaire soit un homme aussi négligé et quelconque : après tout, Josh n’était qu’un petit primé recherché pour moins de 30 Millions de Berrys.

« Koba Max, scientifiques d’Extinction, voici notre offre : Nous voulons acquérir l’exclusivité de votre technologie et du savoir-faire des brillants scientifiques que vous êtes. »


Les yeux du médecin vinrent se planter dans ceux de la talentueuse scientifique telle des aiguilles tandis qu’il poursuivit son discours.

« Extinction sera intégrée à l’Empire et l’on vous fournira des moyens colossaux pour parfaire votre art afin qu’il puisse atteindre son plein potentiel. »


Il allait de soi qu’ils bénéficieraient également de la protection d’un Yonkou, ce qui n’était pas négligeable. Les moyens n’étaient pas seulement d’ordre pécuniaire : les pirates jouissaient d’une influence telle qu’ils seraient à même de leur fournir des animaux plus rares, des matériaux de la plus haute qualité ainsi que la collaboration de leur propre cellule scientifique.

« Ne vous précipitez pas pour donner votre réponse… Surtout, réfléchissez bien. »


Un air grave vint soudainement alourdir les traits de Josh. De la sueur se mit à dégringoler le long de ses tempes. Une certaine inquiétude se lisait dans son regard. Il abordait là un sujet particulièrement délicat, dont les conséquences pourraient s’avérer dramatiques.

« Oui, faites bien attention à ce que vous allez répondre… Les Empereurs… Ils sont de ceux qui ne tolèrent pas qu’on leur dise non. »


Ils comprendraient à l’attitude de Josh qu’il ne s’agissait aucunement d’une menace, mais bien d’une mise en garde : il craignait autant qu’eux la colère du Yonkou qu’il représentait ainsi que les représailles qui pourrait en découler.

[...]

Oui, s’ils refusaient, ils seraient détruits.

Et leur nom prendrait alors une signification en parfaite adéquation avec leur funeste destinée : « Extinction ».


__________








Josh lvl 28 - 29.000.000 B

_________________
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 2436

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue0/0Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue0/0Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeJeu 3 Déc - 14:19




Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] PNJ
Pendragon Uther alias Monster Hunter.

Assez rapidement Obra faisait savoir son envie de capturer Janz. Un choix logique si on observait les primes présentes. Janz était effectivement une capture de choix pour le Monster Hunter, de plus Obra se montrait assez ouvert. Cependant, lorsqu’il parla du haki, Pendragon grimaça. Vint finalement la question sur sa façon de combattre. Uther portait encore son manteau hivernal après tout, donc le chasseur de fruits n’y voyait pas grand-chose. D’un murmure plus faible il répondrait donc.

    - J’utilise des armes à dials, donc j’excelle aussi bien à distance qu’en combat rapproché. Sans haki il sera très difficile pour nous de vaincre Janz, je n’en possède pas non plus, mais j’ai… disons, le contre élément au fruit de Janz. Nous pourrions le capturer uniquement s’il est en situation de faiblesse je pense…


Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Jolly_10
Barber Janz, le Sorcier

La suite des évènements allait prendre une tournure assez inattendue… Cette apparition subite d’un jeune guerrier plein de fougue surpris les scientifiques. Il sortait littéralement de nulle part, par rapport au compte des invités présents, détail qui fit tiquer Koba qui ne comprenait pas d’où sortait cet individu. Elle voyait cela d’un mauvais œil, mais devait garder la face.

Néanmoins, si un affrontement ne gênait pas Koba, ce n’était pas le cas de Janz qui voyait son récent allié lui être ôté, ce qui pourrait poser problème. Laissant tomber son manteau de fourrure, on pourrait voir qu’il possédait une main gantée et une main non-gantée. A la main il généra deux pièces. L’une dans la paume, l’autre sur le dos de la main.

Son fruit avait cet avantage intéressant qui lui permettait de garder les pièces fixées à lui au besoin. Ses pièces si étaient particulièrement grandes et leurs bords se voulaient atypiques. En effet, par leur création, ces pièces-ci étaient plus fines pour devenir de véritables disques tranchants. D’un coup il couvrit celles-ci de haki et d’un geste de la main, annulant la fixation des pièces, il les projeta vers Léon ! Les disques tranchants fondant sur l’ennemi à vive allure ! L’un menaçant de trancher la tête et l’autre le buste. S’il esquivait, alors l’ex-corsaire reproduirait à nouveau le lancer double. Peut-être que des mèches de cheveux seraient coupées au passage. Barber ignorait le pouvoir d’Akira, mais c’était bien un effet possible du lancer de disques.

    - Tu ferais mieux d’en rester là si tu tiens à la vie.
Dirait le sorcier, avec un regard sombre. Il était bel et bien prêt à tuer ce garçon s’il s’entêtait à combattre Akira.

Pendant ce temps, Koba chargea quelques un des scientifiques d’aller préparer les chimères de Janz, ceux-ci partirent donc dans la pièce derrière la scientifique. D’ici quelques instants Janz aurait donc ses chimères, un renfort de choix.

Pourtant la suite allait prendre un attrait frisant la folie.


Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Scientifique_10
Koba Max, Scientifique en chef d'Extinction.


Si sa couronne de gui le rendait effectivement séduisant, lui offrant un charme indéniable, faisant naître une attirance certaine pour le clown. La suite n’était pas la plus adaptée… Lorsque Logan franchi l’espace vital de la demoiselle pour être à quelques centimètres d’elle, elle avait froncé les sourcils tout en rougissant. Les scientifiques à ses côtés de même. Elle était prête à s’occuper de son cas… Il allait subir son courroux s’il allait trop loin…

Une main au cou…

    - Attaquez !


Sans prévenir, la dizaine de scientifiques aux côtés de la demoiselle sortir de petits pistolets, tirant sans sommation sur Logan. Il ne s’agissait pas de balles, mais de sortes de « mini-seringues » qui injectaient directement leur liquide dans le corps de la cible… Il s’agissait ici de liquide IAM. Oui, ils avaient littéralement tiré du liquide à chimère sur lui.

Koba quant à elle donna un coup de griffes d’une traite ! Oui de griffes… A ce geste on pouvait clairement constater qu’elle possédait de grandes griffes. Si Logan n’esquivait pas ce coup, il serait profondément blessé.

Enfin, une chimère arriva à la hâte, un grand gorille aux bras couverts de la « carapace » du pangolin et à la queue de serpent. Grand d’environ trois mètres, il porterait un immense coup de poing au marine, si ce coup passait, le roux serait expulsé directement dans un mur alors que la bête prononcerait difficilement, d’une voix grave et tiraillée.

    - PaAaas…. TouuUchhhé… MèèèRrre…


Oui, cette bête avait parlé. On voyait ainsi trois espèce clairement et en regardant plus attentivement son visage, en faisant attention, on pouvait reconnaître un visage humain. Cette chimère ne comportait pas trois, mais quatre espèces. Cependant, par son physique et la masse d’autres chimères il avait gardé une certaine discrétion.

Le choc allait être grand et pour cause la créature offrirait sa main à Koba qui pourrait ainsi monter s’asseoir à son épaule. La majorité des chimères présentes s’étant alors ruées vers Logan pour l’encercler. L’ordre de Koba avait manifestement agi sur l’ensemble des créatures. Chose qui perturberait le plan de Chapter. Il avait réussi à récupérer le rhinocéros sans trop de problème, mais la dernière créature s’était ruée vers Logan.

Une question restant entière, qu’allait-il se passer si le marine avait subis les injections de liquide ? Tout d’abord une grande douleur parcourrait l’ensemble de son corps, passant dans chaque articulation avant que le marine ne se mette à vomir grossièrement.

    - Chui sur R64 sa mère, chui sur R64 sa mère, et regarde la bête que j’ai, c’est la chimère qui me prend pour sa mère !
S’il s’agissait bien de phrase rap… Koba l’avait dit plutôt avec une certaine rage. A cet instant précis elle avait craint pour sa vie…

    - Ne t’avise plus jamais de me toucher ! A faible dose le liquide IAM ne transforme pas en chimère, mais il provoque un rejet violent chez les êtres « normaux ». Chimères repos.


Elle prononcerait l’ordre de retraite des chimères uniquement si Logan ne tentait rien d’offensif.
Un peu avant que toutes les chimères ne se ruent sur le marine, Roxiflor tenta quelque chose d’assez utile, si la chimère ne fit pas le tour qu’il lui demandait, sa phase « cheval » lui permit d’hennir, un hennissement que Roxiflor pouvait comprendre grâce à son aptitude unique.

    - Fuyez d’ici…
La bête dégageait une certaine peur et pour cause, les chimères à deux espèces étaient encore sensibles aux émotions…. Par la suite elle fonça sur Logan comme prévu.

Si la situation s’était tassée, alors Koba pourrait écouter Josh. Dans les faits, son arrivée, sa voix tout le rendait plus ferme, plus imposant et c’était une bonne chose. Le timing n’était peut-être pas le meilleur à cause des agissements du marine, mais cela n’empêcherait pas à Koba de faire preuve de discernement.

La mise en garde « grave » de l’homme n’aurait que peu d’effet sur elle, de la même façon qu’elle ne connaissait pas cet homme ni sa prime, celle-ci étant assez basse. Malgré tout, Koba laissa s’échapper un rire satisfait, applaudissant frénétiquement.

    - Eh bien comme vous le savez je suis la Scientifique en Chef d’Extinction. Cela signifie que je gère les expériences et les projets du groupe. Cependant, je ne suis pas la fondatrice. Le fondateur étant on magnifique frère, Zifukoro Max. Il est actuellement au Baratie avec sa chimère Charosécharo. Quand il reviendra nous pourrons parlementer. Par contre, emmenez un lieutenant de ce fameux empereur. Je ne vous connais pas, alors ce n’est pas très crédible actuellement…


Elle n’était pas fermée à cette idée, mais sans Zifukoro elle ne pouvait prendre une telle décision.

    - Je vous propose de venir voir les autres chimères afin de vous décider.


Si tout allait bien alors la demoiselle irait vers l’autre pièce, lâchant à Janz.

    - Vous pouvez attendre ici si besoin, vos chimères arrivent.


Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Unknown
Trix Max, Scientifique d’élite.

Tapant des mains trois fois avec force Trix Max dit alors.

    - TROIS A LA NICHE


C’est alors que toutes les chimères trois espèces de la pièce iraient vers la pièce derrière Trix, ce dernier massant son nez avant de sortir une cigarette qu’il alluma.

    - Ce fut stressant… J’allume un pétou, tout ça m’a chétou, j’allume un pétou, tout ça ma chétou.
Dit-il en allumant la cigarette tout en bougeant la tête avant d’entrer dans sa pièce, suivi d’Erlia.

Personne ne s’était intéressé à Trix Max, mais ce n’était pas bien grave. Les affaires entre lui et Erlia seraient menées tranquillement au moins.

Dans la pièce il restait désormais treize chimères de deux espèces… Et alors qu’une poignée de scientifique allait avec Koba et l’autre avec Trix, parmi ceux restés dans la pièce principale, un recomptait les chimères présentes.

    - Vérifions qu’elles sont toutes bien rentrés dans le compartiment de Trix… il devrait rester quinze chimères.
Dit-il.

---------------------------

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Scientifique_10
Koba Max, Scientifique en chef d'Extinction.


Dans la pièce secondaire de Koba on trouvait plusieurs incubateurs, sans aucun liquide dedans, dans celux-ci bougeaient au total dix chimères, chacune ayant son incubateur. Elles étaient particulièrement grandes.

Au bout on trouvait un immense écran et plusieurs meubles destinés au travail de recherche. On comprenait qu’il s’agissait de son laboratoire personnel.

Deux escalier métalliques débutait de part et d’autre de l’écran et permettait de monter vers un pont central se trouvant pile au-dessus de l’écran. Cela faisait donc une sorte de balcon pour Koba Max.

    - J’suis venu toute seule j’ai pas besoin, maximisé par la section scientifique !


Si pour les invités cette phrase était étrange, pour les scientifiques il savait que c’était ainsi que Koba leur disait de sortir. Ce qu’ils firent tous, laissant la demoiselle seule avec ses invités et R64. Une porte métallique venant s’abaisser pour fermer la pièce.

    - Koba va détaille, chimères de haki c’est là, solides elles bougent pas. Du poison, de la force.


Son sourire était revenu en présentant ses créatures, elle était bien plus confiante désormais. Le gorille-humain la posant sur son « balcon ».

    - Je sais que vous souhaitez tester mes chimères. Alors que diriez-vous de vous battre avec elle ? Je vous laisse en discuter ?


S’appuyant au mur derrière elle, l’air, elle sorti sa télécommande personnelle, actionnant l’ouverture des incubateurs, les monstres ne bougeant pas pour autant.

    - Vous pouvez encore faire des propositions d’achats, elles sont toutes à 1 milliard. Pour leur fonctionnement, toutes les chimères, sans distinction possèdent un dispositif électrique en elle. Chacun est connecté à une télécommande précise. Cependant lorsqu’on vous vend plusieurs chimères, nous paramétrons une télécommande dont chaque boutant correspond à une de vos chimères. En général après une décharge et un ordre les chimères vous obéissent. Il y a une autre chimère humaine dans cette cuve-ci.


Elle pointa du doigt la chimère un étrange aux bras d’hommes, avec des ailes d’oiseau. Ce n’était qu’une chimère de trois espèces à première vue.

    - C’est R63, il ne parle pas… Il n’y a que R64 et R42 qui sont capables de parler intelligemment… Les autres ont parfois prononcé à répétition des mots, mais rien de bien intelligent ou alors, elle possède des membres humains mais rien de plus.


Se redressant elle dit alors :

    - Alors ? Qui veut les tester et qui veut simplement acheter ?
Dit-il d’un ton sournois, dévissant son boulon pour libérer son immense gueule.

Des griffes, une gueule difforme, qu’était-elle ?


Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] 30f05110Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] 30f05110
??? & ???


Ordre de réponse :
Obra-Eden-Akira-Logan-Edward

Pour ce premier tour, les joueurs peuvent poster dans l'ordre voulu. Vous disposez tous de 72H pour répondre à ce premier tour, avec un délai supplémentaire de 24H. Lorsqu'un joueur poste le compte à rebours de 72H est relancé pour les joueurs restants.


Koba Max, niveau 30
Trix Max, niveau ??
Barber Janz, ex-corsaire, niveau 36, haki de l'armement, primé à 350.000.000B
Pendragon Uther, chasseur de primes, renommée de 97.600.000B
Erlia Musuko, inconnue.
R64, chimère niveau 35.

50 scientifiques (10 d'entre eux sont lvl 10, ils tirent sur Logan)
20 guerriers, guerrières de toutes factions.

30 chimères se promènent dans le laboratoire, ce sont des chimères de deux à trois espèces.

40 chimères sont dans des incubateurs

Beaucoup de lecture dans ce RP !

Je récap :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Obra Taton
Le Génie Raté
Obra Taton
Messages : 214
Race : Humain
Équipage : Alliance des chasseurs de prime

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue31/75Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue3/220Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (3/220)
Berrys: 239.882.000 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeJeu 3 Déc - 16:16

Le courroux des chimères groupe 1




Des armes à dials ? Voilà quelque chose de très intéressant. Même sans maîtrise du haki, ce genre d’équipement se montrait très versatile et pouvant retourner une bataille, et il était évident que Pendragon était particulièrement habile avec, à la vue sa réputation. Cependant, il restait encore à définir la méthode qui serait utilisée pour vaincre Janz.

“ - Le contre élément du fruit de Janz ? Je te fais confiance pour ça, même si je ne connais pas vraiment de quoi est capable sa malédiction. Ce criminel est cependant puissant, c’est vrai, mais vu son caractère, il est évident qu’il va s’attirer très rapidement des ennemis, il suffira juste d’attendre le bon moment pour intervenir.”

C’est à peu près au même moment, en prononçant ces mots que l’ex corsaire commença à faire une démonstration de ses capacités, attaquant quelqu’un qui semblait être sorti de nul part pour attaquer. Peut-être que finalement cette situation allait se présenter bien plus vite que prévue ?

“ - Visiblement, il s’est attiré très rapidement des ennemis. Si jamais il affronte quelqu’un de son niveau, on pourra en profiter pour l’attaquer et le vaincre. Puisqu’on va travailler ensemble, autant te prévenir également : je suis un maudit, j’ai mangé le Furutsu Furutsu No Mi, le fruit des fruits. Ne te fie pas à son nom, je suis capable de faire beaucoup de choses, beaucoup trop de gens sous-estime la vraie puissance des fruits. Il me suffirait de toucher une seule fois Janz pour l’attaquer avec un poison naturel qui le paralyserait partiellement. Même si ça ne le tue pas, il sera bien handicapé par la suite et le mettre hors d’état de nuire deviendrait bien plus simple. Dans l’idée, il faudrait qu’il soit suffisamment distrait pour que je puisse l’atteindre mais je pense que cela devrait pouvoir le faire.”

Obra se mettrait presque instinctivement à grignoter une pomme fraîchement générée, comme un genre de TOC, presque un rituel que son corps avait l’habitude d'exécuter lorsqu’il se sentait en confiance. Après tout, on ne peut pas changer un homme Obra avait toujours été quelqu’un d’extrêmement confiant, ne doutant que très peu de ses plans, persuadés qu’ils allaient fonctionner comme prévus. L’entièreté de son expérience ainsi que de ses captures n’avait jamais fonctionné de manière normale, et pourtant, il continuait d’espérer, comme un enfant qui refuserait d’apprendre de ses erreurs pour évoluer. Cette fois-ci ferait-elle exception ? Il ne pouvait pas en être sûr et se contenterait d’essayer.

Concernant la dirigeante des lieux, Koba, cette dernière semblait s’être éloignée vers une autre pièce, mais pour Obra, hors de question de la suivre pour le moment, sauf si Pendragon estimait que ce soit une bonne idée. En réalité, la suite des événements pour le chasseur de prime se baserait essentiellement sur la décision du Monster Hunter.


Revenir en haut Aller en bas
Eden Chapter
Le Passeur
Eden Chapter
Messages : 391
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue27/75Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue119/120Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (119/120)
Berrys: 23.638.000 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeDim 6 Déc - 11:34

Le Courroux des Chimères
Mini-Event



Léon Winter, Ancien Decima


La tentative est futile. Cette malédiction affreuse n’a depuis bien longtemps plus de secrets pour lui – ou plus suffisamment. Son aimée a subi les frais de l’ignorance ; il ne fera pas de même. Il ne peut se permettre de périr maintenant. Il a encore tant à accomplir.

Le cornu est lent. Son mouvement pataud est évité sans la moindre difficulté, et la riposte du jeune homme l’éloigne. Il a progressé, depuis leur dernière rencontre, et il en est devenu plus arrogant. Mais cela ne suffira pas. Il n’a toujours pas la moindre chance face au Winter, et il s’en rendra bien rapidement compte. Si ses provocations le laissent indifférent, l’entendre prononcer le nom de sa dulcinée lui fait voir rouge. Il s’apprête à s’élancer une fois de plus sur le maudit… et est brusquement arrêté par son fluide perceptif l’alarmant d’une menace imminente.

Ses pieds se décollent du sol et son corps esquisse une rotation gracieuse : les deux pièces passent sur ses flancs sans le toucher. Il se redresse prestement et pose ses yeux écarlates sur l’assaillant.

-Reste en dehors de ça, le chien errant.

Il n’a que faire du corsaire déchu. Son intérêt est autre. Si le forban réalise son erreur et en reste là, il ne s’intéressera plus à lui, et s’en retournera à son objectif. Le Barber a une seconde chance de vaquer à ses occupations… et il la refuse.

Léon soupire, et esquive à nouveau de près les pièces projetées. Il est l’un des meilleurs pugilistes de cette mer. Sur Paradise, seuls certains des vices-amiraux et des supernovas les plus prestigieux peuvent se targuer de se mesurer à lui sur ce plan. Même au sein de la Cour, il n’avait à rougir de qui que soit soit. S’il n’a jamais progressé dans les rangs – cela ne l’intéressait pas, c’était la bataille d’Hika – il a toujours suspecté pouvoir se mesurer à n’importe lequel des Chevaliers, ou presque. En termes de combat pur, il fait partie des meilleurs. Aussi maîtrisés soient-ils, ce n’est pas les lancers d’un paramecia épéiste qui lui donneront du fil à retordre.

Barber Janz est un obstacle. Et il ne tolère aucun obstacle. S’il souhaite se mettre en travers de son chemin, il en subira les conséquences. Il éliminera la gêne, rapidement, méthodiquement, avant de se retourner vers sa cible du jour. Akira Suzuran est peut-être plus puissant qu’auparavant, il reste d’une lenteur lamentable. Il ne pourra rien faire pour son allié de fortune.

Il se propulse en direction de l’ancien capitaine. S’il zigzague pour empêcher l’homme de continuer à le viser, il reste sans aucun doute l’homme le plus rapide de cette pièce. Il est sur son adversaire en un instant. Et il est implacable.

Un uppercut du droit, au niveau du menton. Un coup de pied direct sur le tibia. Un pas de côté, avant de propulser son coude sur les côtes du pirate. Le tout couvert d’une épaisse couche de fluide offensif, bien entendu.

Chacun de ses coups est rapide, précis, brutal. Chirurgical. Avant d’être une bête sauvage blessée en quête de vengeance, Léon Winter a été une arme de guerre. Janz le laisse complètement indifférent ; c’est donc cette facette du garçon qu’il peut observer. Son visage ne traduit pas la moindre émotion. Ses mouvements sont directs, vifs, sans la moindre fioriture. Il n’y a pas de beauté dans son style de combat : seule compte l’efficacité. Les frappes et les parades s’enchaînent, presque mécaniquement. Il n’attend qu’une ouverture, et elle arrivera. Elle finit toujours par arriver. Alors il bondira, arrivant à hauteur de l’homme plus grand que lui. Et ses deux poings, couverts de haki de l’armement, s’abattront de chaque côté du crâne du Sorcier avec une violence exceptionnelle.

Il en est absolument convaincu : avant que les chimères ou le cornu n’arrivent à son aide, Barber Janz sera mort ou hors d’état de nuire. La distinction n’a pas la moindre importance ; seule compte la perspective d’écarter l’imbécile qui a osé se mettre en travers de son chemin.



_______________________________


La situation avait dégénéré à une vitesse surprenante. Si l’une des créatures sur lesquelles il avait posé son intérêt lui avait échappé, le vieil homme ne s’en formalisa pas le moins du monde. Chaque  instant qui passait offrait de nouvelles informations bien précieuses. Les possibilités de remplir sa mission devenaient bien nombreuses, et l’Eden le savait : il était temps de faire un choix.

L’homme négligé attira tout particulièrement son attention. Etait-ce une simple coïncidence, ou une confirmation de la suspicion qu’avait formulé V quelques instants plus tôt ? Dans les deux cas, la perspective d’attirer l’intérêt d’un des plus puissants criminels au monde était fascinante : restait à savoir si les propos du gamin étaient vrais, ou s’il ne s’agissait que d’un subterfuge particulièrement audacieux.

La phase suivante était enclenchée. En l’absence de créatures à ramasser simplement en se baissant, la marche à suivre semblait à présent évidente. Tandis que les leaders du laboratoire quittaient la pièce, il s’approcha des cuves qui ornaient les murs. Il avait bien compris deux choses : un, les chimères les plus puissantes dépendaient lourdement de cet étrange liquide pour leur survie ; deux, ce même liquide emplissait les contenants dans lesquels reposaient les animaux. Le lien était clair.

Il s’approcha de la créature qui avait le plus retenu son intérêt, ce rapace taillé pour être un assassin inarrêtable. Il posa la main sur la paroi de verre. Il ignorait si cela fonctionnerait, la cuve étant rattachée à divers tubes, mais il comptait certainement dessus. Si cela s’avérait nécessaire, il tendrait l’autre main. Plusieurs balles de gros calibre en jailliraient, visant à sectionner les tuyaux, avant que le fossoyeur ne répète l’opération.

Le même traitement serait fait, quelques mètres plus loin, à la cuve contenant la massive créature basée sur antique paresseux. Tant qu’il n’était pas interrompu, le grand homme continuerait ainsi, laissant dans le hangar des murs nus et froids.

Cette fois-ci, il ne cherchait pas la discrétion. Scrutant toujours les environs sur son écran, il se préparait à se défendre de toute attaque. Mais surtout, il attendait à être pris à parti. Il continuerait ainsi son activité jusqu’à ce qu’un ou plusieurs scientifiques ne s’approchent de lui ; alors ses mains se poseraient brusquement sur les hommes en blouse blanche, et leur environnement disparaîtrait subitement, laissant place à un couloir de pierre grise sobrement éclairé. Face à eux se tiendrait un grand homme maigre, un fusil à la pompe à la main, les accueillant avec un fin sourire.

-Salut, moi c’est Chap. Vous bossez pour moi, maintenant. Félicitations.






Léon Winter - Lvl 38 - Armement et Observation - Force et rapidité exceptionnelles



Tentatives de vol:
- Faucon pèlerin/cobra cracheur rouge/chauve-souris/caméléon
- Paresseux géant/diable cornu/buffle/éléphant
- … ?

Techniques ::
 

_________________
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] WUPhkz9
"Avant moi rien n'était, nul ne fut enfanté,
Hors les êtres crées d'éternelle substance,
Et moi je suis comme eux, car j'ai l'éternité,
Vous qui passez le seuil, laissez toute espérance."

Dante Alighieri, La Divine Comédie
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 485
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue34/75Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue101/220Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (101/220)
Berrys: 71.965.000 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeMer 9 Déc - 1:50

Feat


Du Monde
Le courroux des chimères


Le cornu avait bien compris que Léon connaissait son pouvoir. Il ne pouvait rien faire, mais s’il savait que le cornu voulait prendre un exemplaire de son ADN, il serait sûrement sur ses gardes et ne ferait pas gaffe à certaines choses. Akira pensait qu’il était trop occupé à s’en prendre à notre héros pour anticiper d’autres attaques des autres personnes. La fausse attaque du cornu se voulait lente, pour lui faire croire qu’il était lent mais il était plus rapide que la dernière fois, mais sûrement pas assez face à Léon. D’un coup il le vit sauter et faire un tour sur lui-même sans comprendre avant de voir les pièces passées. L’alliance avec Janz était vraiment faite et celui-ci ne voulait donc pas voir son acolyte du jour mourir. Cette aide sera peut-être sûrement suffisante pour faire mourir cet homme qui en avait après Paradise pour une si petite mort.

À la suite d’une seconde attaque notre chasseur compris que Léon n’allait plus s’occupé de lui pendant quelques secondes. Une chose était sûre c’était que l’ancien esclave possédait le Haki de l’observation et en avait fait preuve, Akira ne savait pas trop comment lui s’en servir mais il savait que ça permettait d’entendre des voix ou ce genre de choses. C’était ainsi que le Winter avait esquivé les disques envoyer par Janz. Il avait la solution pour mettre à terre cet homme l’attaquer sur deux fronts, ne pas lui laisser le temps de répliquer lors des attaques, l’attaque à distance. En le voyant partir vers le pirate Akira n’avait pas réfléchis, il s’était transformé en poupées géante de paille.

Pas le temps de réfléchir, pas le temps de prendre en compte si son Haki était encore en marche, ce n’était rien. Il s’en foutait, il voulait juste le faire dégager de Janz. Ni une ni deux, Akira balançait ses bras dans tous les sens. Des morceaux de pailles se détachaient de ses bras et fusaient vers Léon. Au nombre 12. Ainsi quatre mouvements en tout avaient été faits et donc trois morceaux de pailles à chaque fois. Il ne comptait pas se stopper là, se servant ses clous qu’il avait au bout des doigts, il balançait ses doigts, il y avait quatre lames d’air. Ces lames d’air volaient en direction de Léon s’il esquivait la première attaque. Akira savait que dans cette forme il serait vulnérable, il ne pouvait aller au combat car il était encore bien plus lent, mais au niveau des attaques à distance il était bien rapide. Il espérait juste que Léon n’esquivait pas tout ou se prendrait au moins une attaque. Une goutte de sang, de sueur, un cheveu ou autre était suffisant, il lui faudrait ensuite quelques secondes pour mettre une poupée à l’effigie de cet homme et ensuite il avait le plein pouvoir sur cet homme pour le tuer sans une once d’hésitation. Pour Akira Léon n’avait pas pu attaquer Janz grâce à son intervention, mais rien n’était sûr, il avait très bien pu viser dans le vide ce qui serait un échec pour lui.

Code de Frosty Blue de Never Utopia


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
ColonelColonel

Logan V. Seyfried
Messages : 429
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue37/75Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue9/350Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (9/350)
Berrys: 9.738.406.000 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeVen 11 Déc - 19:04



Le courroux des chimères





Alors que Koba semblait tomber de plus en plus sous le charme du marine, un seul et unique faux pas avait suffit à réduire ses efforts à néant. Le Seyfried avait commis une erreur. Il avait supposé que la folie de la scientifique rimait avec imprudence. Vraisemblablement, il s’était trompé et allait devoir en assumer les conséquences. L’ordre d’attaque avait sonné comme une alarme aux oreilles de Logan et heureusement que celui-ci avait eu lieu. Cette indication avait permis au rouquin d’effectuer un mouvement de recule pour laisser passer les griffes de la scientifique à quelques centimètres de son visage. Koba était monstrueuse mais moins rapide que lui.




Le colonel s’était élancé en arrière, cambrant son corps pour rebondir sur ses mains et profiter de l’impulsion pour s’élancer dans les airs d’un mouvement fluide. Pendant ce mouvement d’équilibriste, son corps s’était transformé. Sa peau s’était teintée d’un bleu pâle et de longues cornes avaient pris places sur son crâne. Si les griffes de Koba étaient bien puissante, celle de Logan n’avait rien à lui envier. De grandes ailes membraneuses étaient apparue dans son dos, lui permettant de se maintenir dans les airs, évitant ainsi la majorité de la première salve de seringue qui lui avait été tirée dessus. Tout du moins, en grande majorité. Une des seringues avait cependant réussi à passer sa défense pour venir se planter dans sa jambe droite.

L’attaque de la chimère parlante s’était enchainée et représentait de loin la plus grande menace. Si rien n’était fait, le coup serait puissant et compliquerait la suite des évènements. La foudre s’était chargé entre les cornes du Seyfried avant de plonger sur R64. Cette attaque avait été rapide, mais n’était en rien offensive. La boule de foudre avait explosé à proximité du géant, aveuglant celui-ci et le rendant sourd pour quelques secondes. Il ne pourrait ainsi pas corriger la trajectoire de sa frappe… Qui allait tout de même avoir lieu.

C’était sans compter sur l’intervention de Minerva. La jeune femme avait dégainé son épée avec une rapidité fulgurante, témoignant de toute sa force. Son épée s’était recouverte d’une membrane noire, signe distinctif du fluide de l’armement. L’épéiste n’était pas à prendre à la légère. Sa force n’avait rien à envier à celle de Logan. D’un mouvement circulaire vif, elle s’était interposée, menaçant de couper le bras de la chimère. Si celle-ci, toute aveuglée qu’elle soit, ne se retirait ; son bras manquerait de tomber à tout instant. Coupé net par la Rose bleue, le Ryo Wazamono de Minerva. A défaut de couper celui-ci, une entaille large et saillante serait certaine au vu de la résistance de l’animal.

Une fois cet interlude fini, le Seyfried se serait mit à vomir. Le sérum avait pris quelques secondes pour faire effet, le temps de se diffuser un peu dans son corps. Heureusement qu’il n’avait reçu que peu de quantité d’IAM. Car si les effets étaient négligeable à petite dose sur un humain normal, Logan était loin de l’être… Normal.

“Allons allons. Du calme. Chère Koba, loin de moi l’idée de vous offenser.”

Cependant, quelque chose avait changé dans le regard du Seyfried. Son attitude était différente. Ses paroles ainsi que sa voix était calme, mais tout en lui appelait à la rage. Le message était clair ; essaye encore de m’attaquer, et je ferrai plus que me défendre.

Finalement, le colonel avait regardé Trix et Koba. Il ne savait pas trop de quel côté il devait aller. Son choix se fit cependant rapidement, Logan se fichait des chimères. C’était la directrice qu’il voulait garder à l’oeil, la directrice ainsi que Barber Janz. Il irait donc voir les chimères pourvues de Haki. Il n’avait cependant pas besoins de se battre contre elles, il avait déjà eu un aperçu de leur forces.

Roxiflor Sari

De son côté Roxiflor s’était dirigé en direction de Trix avec son alliée. Il préférait rester au calme et laisser les plus hautes instances à Logan.

“Je préfère faire affaire avec vous.”

Dit-il poliment au scientifique qui n’était pas au devant de la scène et probablement juste sous estimé.







Résumé et techniques:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 748
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue39/75Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue195/350Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (195/350)
Berrys: 8.255.827.000 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeLun 14 Déc - 17:21



Le courroux des chimères ?

Milieu 1507 ~ Time End - Grand Line



Peu à peu, l’environnement s’imprégnait d’un climat de plus en plus hostile, invitant ceux qui n’étaient pas encore entrés en action à se crisper davantage. Déjà, le premier affrontement prenait de l’ampleur : celui qui opposait un illustre inconnu, sorti de nulle part et doté de capacités physiques effroyables, à un duo de Supernova dont l’association ferait inévitablement saliver bon nombre de recruteurs. C’était donc logique que leurs compétences respectives forçassent son intérêt.

Pourtant, il y avait en ces lieux une autre âme qui s’efforçait d’exister dans cet impitoyable monde. Et sa voix, insignifiante et banale au souhait, était parvenue à focaliser l’intégralité de mon Haki de l’Observation, me permettant de capter avidement la moindre de ses émotions, de ses intentions.

Je ressentis son insondable frustration suite à l’échec de son habile et vicieuse manœuvre. Son mépris était vivace, et alimentait langoureusement la flamme de la colère qui grignotait peu à peu ce qui lui servait de cœur.

Un effroyable rictus vint lacérer mon faciès et je dus hargneusement m’employer à ne pas laisser exploser au grand jour mon éclat de rire, qui aurait été aussi tonitruant que machiavélique.

Je me délectais de ce spectacle délicieux, de la lente chute d’un être vers les tréfonds de l’humanité, nourri par les insidieuses et troublantes vérités que je m’étais appliqué à lui transmettre. Son approche était fourbe et astucieuse. Si elle s’était heurtée à un premier échec, une réussite à terme était tout à fait possible. Un espoir auquel il tenterait surement de se raccrocher : une volonté de nuire s’était enracinée en lui. Oui, la graine du mal avait été plantée, et sa croissance s’était amorcée. Et bientôt, il serait temps d’en récolter les lauriers.

Pourtant, un détail avait été négligé, instiguant une légère contrariété dans mon esprit.

Sans la moindre hésitation, Josh emboita le pas de la scientifique-en-chef d’Extinction, bien décidé à mettre son plan à exécution. Machinalement, j’entrepris de le suivre, malgré les quelques tentations qui m’appelaient dans le tumulte environnant.

Une pulsion me stoppa net alors que je me trouvais dans l’entrebâillement de l’accès à la salle suivante. Était-ce un doute ? Une hésitation ? Durant ce très court instant qui en parut durer mille, je sentais des palpitations perturber mes sens et mes pensées. Faisais-je fausse route ? Mon haki se mit à dérailler. Une supposition douteuse vint alors chambouler mes esprits. J’avais envie de me battre et de dominer.

Non, plus encore, je ressentais le besoin de détruire. Les voix de tous les êtres vivants s’intensifièrent. Je voulais les éteindre, les piétiner.

Leur faire comprendre qu’ils n’étaient rien. Qu’ils n’étaient que des insectes. Des insectes empêtrés dans des luttes de pouvoirs insipides et insignifiantes. Des insectes dont l'existence devait se résumer à ramper à mes pieds.

Une voix féminine résonna dans ma tête. Et puis, mes pulsions s’estompèrent, emportant avec elles l’hypothèse d’un dénouement que je réfutais. Je jetai alors un dernier regard à Eden Chapter, qui se verrait endossé sans le savoir d’un nouveau rôle. Il était temps de tester ses qualités et de mesurer son potentiel. Était-il la perle rare ? La recrue parfaite ? Serait-il capable de deviner mes objectifs et transposer les siens aux miens ? Un tel accomplissement ferait assurément de lui la meilleure des recrues.


_____


Ainsi donc, ils se trouvaient à présent dans le laboratoire de Koba Max, scientifique en chef d’Extinction. Cette dernière s’était d’ailleurs empressée de gagner un point culminant, comme pour toiser son assemblée. Cela ne serait évidemment pas au gout à l’individu le plus grand parmi les invités : il n’appréciait pas être regardé de haut, en général c’était plutôt l’inverse qui se produisait. Dès que le discours de la maitresse des lieux fut terminé, Josh la héla afin de poursuivre leurs pourparlers, en espérant qu’ils ne seraient pas dérangés ici. Le négociateur avait profité de leur changement de pièce pour reprendre un peu son calme et étudier les déclarations de son interlocutrice afin de préparer des réponses bien dosées.

« Koba Max. Poursuivons notre discussion, je vous prie. »


C’était prévisible, mais Josh était un inconnu aux yeux du monde, un être banal aux aptitudes et au charisme tout autant limité. Il n’avait pas cette crédibilité et ce charisme que l’on reconnaissait aux grands recruteurs. Pourtant, il avait été choisi pour endosser ce type de missions grâce à bien d’autres qualités. Sa discrétion et son talent pour se fondre dans la masse sans attirer l’attention sur lui, ses facultés de raisonnement et un certain sens des négociations faisaient de lui l’homme idéal pour endosser ce rôle de recruteur.
 
« Vous ne me connaissez pas... Mais je peux vous retourner cette affirmation : avant ce jour et la présentation de vos résultats, vous étiez inconnus aux yeux du monde entier. Tout comme vous préjugez ma crédibilité, rien ne pouvait nous garantir qu’Extinction le serait également. C’est la raison pour laquelle vous avez affaire à moi et pas directement à un lieutenant. »


Si l’explication du pirate était plutôt axée sur la défensive, elle avait le mérite d’être claire et d’assumer pleinement la situation. Les lieutenants de Yonkou n’avaient pas de temps à perdre pour ce genre de futilité et il était bien plus intéressant d’envoyer des figures secondaires ou extérieures à leur équipage pour effectuer ce type d’approche. Il était d’ailleurs fréquent de tomber sur des profils décevants et indignes de l’intérêt d’un Empereur.

« Nous ne pouvons pas nous permettre d’attendre le retour de Zifukoro Max pour sceller cet accord : sinon comment nous garantirez-vous l’exclusivité de votre technologie ? Comment avoir l’assurance que notre partenariat aboutisse et que votre art ne tombe pas en de mauvaises mains d’ici là ? »


Et par mauvaises mains, Josh entendait celles de l’ennemi. Le délai entre ce semblant d’accord verbal et l’éventuelle ratification du recrutement d’Extinction était trop long et incertain : un tel délai comportait des risques non négligeables et difficiles à assumer. Et l’opération ne serait plus aussi rentable.

Le négociateur était toutefois parvenu à passer outre ce qu’il considérait comme un manque de respect de la part de la scientifique. Pourquoi devaient-ils attendre le retour de ce Zifukoro ? Ces scientifiques ne connaissaient-ils pas l’existence des Den-Den ? Ne pouvaient-ils se mettre d’accord à distance ? Et pire encore, c’était un affront envers le Yonkou qu’il représentait si le chef d’Extinction ne pouvait pas se rendre disponible pour un motif aussi important que des pourparlers pour intégrer un empire.

« Nous voulons des garanties. Et en cela, voici ma proposition : rejoignez-nous dès maintenant, Koba Max. Avec notre soutien, vos accomplissements dépasseront l’entendement. Et cela laissera le temps à votre frère de revenir du Baratie, d’évaluer notre proposition et de prendre une décision pour l’ensemble d’Extinction. »


Si la décision de l’intégration d’Extinction et de son avenir n’appartenait pas directement à Koba, celle-ci disposait toutefois de son libre arbitre et pouvait décider elle-même de saisir cette indéniable opportunité qui s’offrait à elle. Et y avait-il une meilleure garantie à offrir que ses propres talents ? Bien évidemment, il y avait aussi la possibilité pour elle de refuser cette offre. Mais à moi de formuler une contre-offre suffisamment intéressante, elle risquerait de précipiter la fin des négociations.

« Et si vous tenez à vous entretenir directement avec un lieutenant, je peux vous mettre dès maintenant en contact avec notre recruteur. »


Si Koba Max le désirait, il sortirait alors un den-den et tenterait de contacter la personne qu’il avait estimé être la plus à même d’intervenir dans cette situation.

De l’autre côté de la pièce, le regard du colosse parcourait paresseusement les contours de la pièce dans laquelle il avait mis les pieds. Les quelques incubateurs présents ici ne contenaient plus l’étrange liquide comme précédemment, mais il s’en fichait. Après avoir affiché un bâillement, symbole de l’ennui qui le caractérisait depuis qu’il avait mis les pieds ici, il inspecta machinalement quelques-unes de ces fameuses chimères d’élite avant de lâcher son petit commentaire :

« Donc potentiellement vingt milliards d’investissements pour s’offrir un moyen de vaincre quelqu’un du niveau de Barber Janz. Ça fait cher, quand même. Et vu leur durée de vie… c’est pas du tout rentable ces trucs. »


Déclara-t-il, plus pour lui-même ainsi que les autres acheteurs plutôt que pour les scientifiques. C’était un avis peu flatteur et un peut-être un peu emprunt de mauvaise foi, mais le Nébula toujours incognito paraissait déçu de constater que ses prétentions semblaient être trop hautes pour être véritablement comblées.

« Les tester… ? Vraiment ? »


Alors, cette fois-ci, il s’avança quelque peu, comme si son esprit malade venait subitement de trouver un quelconque levier sur lequel appuyer, tandis qu’un rictus amusé arborait l’extrémité basse de son faciès. Un sourire qui ne laissait rien présager de bon.

« Mais euh… elles vont finir en miettes, vos chimères, si on les teste vraiment… »


Visiblement, le pirate toujours encapuchonné venait de trouver un nouveau moyen de se divertir. Il ferait alors mine de réfléchir avant de rajouter, laconiquement :

« Et donc ça vous ferait 1 milliard parti en fumée par chimère détruite… C’est pas rien. Vous pouvez vraiment assumer de telles pertes ? »


Peu d’organisations étaient capables de composer avec de tels déficits : peut-être était-ce là un moyen d’évaluer les moyens financiers dont disposait Extinction et la rentabilité de ce qui ressemblait à un juteux commerce. Était-ce son côté commerçant qui ressortait ? Ses déclarations étaient peut-être une stratégie pour faire baisser les tarifs.



__________








Josh lvl 28 - 29.000.000 B

_________________
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 2436

Feuille de personnage
Niveau:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue0/0Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Left_bar_bleue0/0Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitimeMar 22 Déc - 5:10




Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Scientifique_10
Koba Max, Scientifique en chef d'Extinction.

Parfois la vie était clémente, une âme charitable empêchait à son camarade de brûler un navire de la Triade durant une infiltration. D’autres fois on se retrouvait seul face à ses choix. Qui aurait cru que Logan V. Seyfried vivrait cela aujourd’hui ?

Koba était une folle c’était une évidence, mais elle savait sa vie précieuse pour l’ensemble de son groupe, alors elle ne prenait pas de risque avec sa vie, car elle tenait à mener à bien ses projets.

En esquivant avec autant de panache, il dévoila une forme monstrueusement belle pour n’importe quel scientifique du laboratoire, tous pensant voir là un somptueux zoan, là où Koba marmonna :

    - Un Beast….
Comment pouvait-elle différencier un Beast d’un zoan ? Sans doute le fait qu’il ne représentait là aucune divinité ou animal connu. Ou alors, la jeune femme était étonnamment bien renseignée.

Néanmoins, là n’était pas la plus grande surprise, la grande surprise vint du coup d’épée de Minerva, sa lame couverte de fluide ne fit qu’une « bouchée » du bras de R64, le bras tomba lourdement dans un immense cri de douleur de la part de la créature. Le pire étant que Logan semblait revenir à la normale comme si de rien n’était, comme s’il n’avait rien fait. Pourtant il venait de changer le destin de tous ses accompagnants.

Mécaniquement la tête de Koba se pencha sur le côté, un œil plus gros que l’autre, des veines parcourant l’iris, avant de machinalement dévisser son boulon sa gueule tombant..

    - Eh merde….
Marmonna Trix…

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Tenor

    - Je vais le tuer !!!
Sa voix prenant une côté monstrueux et grave en même temps.

Bientôt une queue sortie sous sa blouse, une queue de chair à l’apparence humaine, alors que ses mains dévoilèrent des ongles griffues. Elle ne se tenait plus droite mais courbées, les jambes fléchies, les griffes sortant également de ses chaussures.

D’une traite elle plongea alors sa main dans sa blouse ! Et actionna un bouton…. Tous les incubateurs commençant alors à sonner. A l’origine ils ne produisaient ce son qu’individuellement, mais là, ils furent tous activés en même temps.

D’un coup le liquide des cuves commença à se vider, les monstres ouvrant tous leurs yeux, des yeux verdâtres.

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] 0000

D’habitude on venait ensuite enlever la cloche de verre de chaque incubateur, mais cette fois-ci les monstres brisèrent leur vitre eux-mêmes !
Les créatures que chacun avait observé, qu’ils avaient tous admiré, elles étaient là.

    - Je le savais… Alors que les chimères sont hyper agressives quand elles sortent avant maturité.
Soupira un Trix qui semblait avoir l’habitude de cette situation. Il avait l’air plutôt « saoulé » en fait.

C’est alors que Koba libéra un cri strident… un cri qui attira le regard de toutes les chimères… Au final elles n’avaient pas pu être évacuées comme prévu si tout s’était bien passé pour R64.

    - Tuez-les ! Tuez-les ! TUEZ CEUX QUI VOUS GENENT ! TUEZ TUEZ !


Elle pointait du doigt Logan et Minerva, mais son ordre laissait entendre que les monstres ne devaient pas se laisser distraire. De même, on pouvait ainsi voir à l’œuvre son pouvoir de contrôle sur les bêtes, tout comme son apparence disgracieuse. Qu’était-elle ? Humaine ? Chimère ?

La situation paraissait alors hors de contrôle ! Si Chapter décidait de maintenir son vol, alors celui-ci surviendra au moment où les cuves sonneraient… Les tuyaux arrachés empêchaient aux chimères d’être nourris de l’intérieur, mais la cuve demeurait pleine. A l’intérieur de son corps, les chimères n’étaient pas réveillées, mais leur corps se mit alors à trembler, les bêtes convulsant littéralement dans leur cuve. Qu’est-ce que cela présageait ?

R64 s’élancerait alors de front à Minerva pour donner un brutal coup de poing à la demoiselle. Si elle esquivait ou non, une chauve-souris à tête de serpent cracherait alors une salve de venin sur elle, ce dernier paralyserait la zone touchée progressivement.  Ce serait ensuite au tour d’un taureau-rhino-varan de foncer sur elle. Ce dernier avait une particularité étrange, les bactéries que le varan possédait dans sa gueule étaient également sur ses cornes… Pourvu d’une grande langue de caméléon, il avait passé celle-ci sur ses cornes avant de fuser sur la femme.  On pouvait ajouter à cela une bonne dizaine de chimères trois espèces et quatre espèces qui arrivaient sur elle !

Logan dans tout ça ? Le cerbère arriva droit vers lui, celui même qui avait attiré son regard ! Il fonçait en tournant sur lui-même tel une tornade venant s’écraser sur Logan, qu’il soit en l’air ou non !

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Main-qimg-696ab87e136d90bba0d2cf13b2db0476

Après quoi le lion ailée à queue de serpent le « réceptionnerait » en plein air en le tranchant avec son dard empoisonné ! Ce dernier emplirait d’une douleur grandissante la zone touchée. A la fin il verrait une boule de piquants arriver directement contre lui, n’était pas sa grenouille venimeuse ? Un mélange entre paralysie et douleur brûlante l’attendait…

On pouvait compter un peu plus d’une quinzaine de chimères autour de lui allant majoritairement de trois à quatre espèces.

Du côté de Chapter, le problème venait du fait qu’on l’ait vu voler des chimères. Les quelques scientifiques présentent tirèrent sur lui avec leurs fusils à seringues. Tandis que le troisième animal vu par Akira fusa sur lui, l’espèce de zèbre-hippopotame-gazelle, une charge qui pourrait envoyer valser le vieillard. Par la suite s’il avait fait preuve d’imprudence, le premier animal vu par Akira, le rat-grenouille-serpent, tenterait de mordre sa cheville. Lui inoculant un poison qui viendrait paralyser lentement la jambe de l’homme. De par sa grande taille en plus sa condition physique, le poison serait sûrement moins efficace sur lui que sur un humain lambda, mais l’effet sur le pied pourrait rester handicapant. Enfin, le caribou chimérique, que le Chapter vit durant sa visite, se mêla à la fête, arrachant un des supports métalliques des incubateurs pour balancer le gros bloc de métal sur le géant.

Près d’une dizaine de chimères deux à quatre espèces l’encerclaient, ainsi que cinq scientifiques armés de « pisto-seringues ».

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] PNJ
Pendragon Uther alias Monster Hunter.

Avant que tout ce carnaval indécent n’ait lieu, Pendragon put dire ces quelques mots à Obra, tendant son bras devant le chasseur pour qu’il n’aille pas dans la pièce suivante.
    - Janz se couvre de pièce durant ses combats, la foudre des électros-dials est donc une bonne façon de le vaincre. Avec tes fruits tu ne risques pas de pouvoir le paralyser… Nous devrions rester observer leur combat plutôt que d’aller dans l’autre salle.


C’était ce qu’envisageait initialement Pendragon, cependant, le lâché de chimères changea sa perspective…

    - Par contre, je suis venu ici pour confronter mon équipement aux chimères… Pour parfaire mes traques de zoan. Alors je vais te laisser te débrouiller un peu, le temps que je fasse un peu de ménage. Considère ça comme un coup de pouce.


Ôtant son manteau d’un coup, il révéla les deux canons de la taille de fusil de chasse qu’il portait dans son dos. Bien entendu ils étaient plus gros que des fusils de chasse, mais les longueurs restaient proches. A sa taille on pouvait repérer une hache et une épée. On discernait mieux ses gantelets ainsi que son plastron, ce à quoi on ajoutait ses solerets.

Sortant ses deux canons, il pointa l’un vers Akira et l’autre vers Janz. Un temps de chargement léger eut lieu et d’un coup un véritable laser de foudre fusa vers Janz et Léon, menaçant de profondément foudroyer les deux. De même une gros « laser » de flamme fusa sur Akira, bien plus gros que celui de foudre, il laisserait un gros sillon de feu au sol ! Celui-ci pouvait aisément transpercer la coque d’un bâton… Alors c’était dire la puissance de ses flammes bleues, elles interviendraient d’ailleurs quand le brun tenterait d’user de ses lames d’airs, cassant cette phase de son combo.

Deux lasers bleutés, l’un de foudre l’autre de flammes. Ce fut sur cette « petite » aide que Pendragon, rangea ses canons avant de bondir dans la mêlée  de monstres !

La situation était véritablement hors de contrôle, certains scientifiques étaient apeurés, là où d’autres semblaient « prêts » à ce genre d’éventualité.

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Jolly_10
Barber Janz, le Sorcier

Lorsque l’assaut de Léon le cibla, Janz comprit assez vite qu’il ne ferait pas le poids en termes de vitesse, alors il joua sur sa défense extrême. Des couches de pièces apparurent sur chaque zone ciblée par Léon, tout en se couvrant du haki de l’armement afin de contenir au mieux les chocs ! Il sentit chaque attaque le traverser malgré tout, la douleur se répartissant sur l’ensemble de son corps ! Le Sorcier allant jusqu’à cracher un liquide d’un coup au visage de son ennemi. Le coup avait été trop violent, même le haki de l’observation ne pouvait prévenir ce genre de vomissement improbable… Profitant de cela avant que ne le touchent les deux coups de part et d’autres de sa tête, il tendit les mains devant lui, créant une immense pièce qui sépara l’homme de lui, avant de frapper à pieds joints dans la pièce, la couvrant partiellement de haki sur la face qui foncerait sur Léon.  
C’était comme se prendre un grand mur. Les pieux d’Akira arrivant à l’arrière, tandis que le déluge de foudre arriva finalement vers Léon et un Janz désormais hors de la portée de l’attaque son coup de pied l’ayant écarté !  Bizarrement le lien étrange qui unissait Janz et Pendragon avait encore frappé.

Le corps de l’ex-corsaire se couvrit alors entièrement de pièces, formant une armure complète de pièces !

    - Suzuran faut qu’on tienne le temps qu’on me file mes chimères ! Si y’a moyen de retourner ses saletés de chimères poilus contre lui, il faut tenter aussi.


Janz voulait la jouer défensive ? Il n’avait pas trop le choix en même temps ! La résistance de ses pièces étaient proches du titane sans l’égaler, malgré son fluide il ne pouvait que réduire les dégâts du décima.

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Unknown
Trix Max, Scientifique d’élite.

Les chimères ne semblaient pas encore se préoccuper d’eux, car ils ne dérangeaient. La moitié des guerriers présents due faire face à des chimères, tandis que l’autre moitié assisterait à une chose étonnante. Une porte s’était fermée derrière l’entrée de Trix d’un coup…

    - Bon je vais devoir éviter mes ventes pour le moment… Je dois remplacer ma patronne. Vous pouvez me suivre.
Dirait-il à Roxiflor, ne sachant que l’homme travaillait pour Logan.

    - Tiens la demoiselle  a disparu ? Elle doit être occupée avec une chimère… La pauvre.
Dit-il en pensant à Erlia, qui avait vraisemblable disparu.

Trix alla ainsi vers l’entrée de la pièce de Koba et s’adressa à tout le monde, mais surtout à Josh.

    - Pardonnez ma sœur, elle est assez passionnée, les chimères auront vite réglé tout cela. Je vous propose de poursuivre les discussions dans la pièce de Koba.


Trix étant plus souriant, plus avenant que Koba, on le sentait de suite plus ouvert en vérité… Ainsi, Trix ferait la même présentation que devait réaliser Koba initialement, prenant place aux mêmes endroits qu’elle, notamment en hauteur.

Pourtant il était différent à commencer par cela :

    - Un accord avec un empereur est une chance indéniable pour nous… Cependant nous souhaitons commercialiser quelques-unes des chimères un peu partout dans le monde et pas uniquement chez un empereur. Notre science serait bridée vous comprenez ? Il nous faudrait une façon d’en vendre dans des marchés noirs par exemple. Néanmoins, l’appel parait effectivement nécessaire. Zifukoro aura le temps de revenir, cela serait un précontrat je suppose.


Oui, Trix paraissait bien plus intéressant pour Josh, en ce sens il pouvait remercier Logan et son intervention particulière. Finalement il répondit à l’encapuchonné.

    - Nos chimères coûtent chers et sont coûteuses en terme d’entretien un peu comme un Pacifista, elles sont un peu des pacifistas d’ailleurs. Celles pourvues de haki en tout cas, les autres sont des sous-pacifistas à mes yeux. Nous troquons également des services, l’argent ne fait pas tout. Location pour des assauts, apports de matériaux spéciaux, il n’y a pas que l’argent qui nous motive. Ensuite, nous venons de commencer alors les tarifs pourraient baisser avec le temps. Enfin, vous n’êtes pas obligé de tuer les chimères que vous affronterez.



Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] 30f05110Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] 30f05110
??? & ???

Dans un fin murmure que personne ne pourrait entendre, pas même Josh ou Edward une phrase quitta la bouche d’un des deux inconnus.

    - Il se passe exactement ce que père craignait…





Ordre de réponse :
Obra-Eden-Akira-Logan-Edward

Donc, beaucoup de move ce tour ci :

Résumé des actions et déroulement:
 

Koba Max, niveau 30, race étrange, communication avec les animaux.
Trix Max, niveau ??
Barber Janz, ex-corsaire, niveau 36, haki de l'armement, primé à 350.000.000B
Pendragon Uther, chasseur de primes, niveau 35 renommée de 97.600.000B
Erlia Musuko, inconnue. (disparue)
R64, chimère niveau 35. (un bras en moins)

50 scientifiques (5 d'entre eux sont lvl 10, ils tirent sur Chapter)

10 guerriers, guerrières de toutes factions se battent contre une dizaine de chimères.

13 chimères 2 espèces du niveau 15 à 20
15 chimères 3 espèces du niveau 20 à 25.
40 chimères prématurées niveau 30 à cause de leur actuel état de rage. Parmi elles, les chimères que vous avez inventée sont actuellement niveau 33 à 34 (R64 demeure plus abouti).

Les chimères prématurés ne sont pas très réfléchies, vous pouvez considérer qu'à moins d'une différence de plus de 5 niveaux, vous n'êtes pas complètement désavantagés contre elles. Bien sûr elles ont un avantage, mais tout reste jouable.

Les niveaux des chimères prématurées seront amenés à bouger durant l'animation je le précise pour plus de clarté hrp.

Beaucoup de lecture dans ce RP !

Prix:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Empty
MessageSujet: Re: Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]   Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le courroux des chimères [Groupe 1 - Mini event]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 7 :: Time End-