Partagez
 

 Le Mythe [Conquête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ghetis Archer
Amiral KurohebiAmiral Kurohebi

Ghetis Archer
Messages : 2420
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Le Mythe [Conquête] Left_bar_bleue50/75Le Mythe [Conquête] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
Le Mythe [Conquête] Left_bar_bleue28/750Le Mythe [Conquête] Empty_bar_bleue  (28/750)
Berrys: 54.322.845.528 B

Le Mythe [Conquête] Empty
MessageSujet: Le Mythe [Conquête]   Le Mythe [Conquête] Icon_minitimeJeu 15 Oct - 20:14


Le Mythe

Ore Wa Kurohebi Da !



Le Mythe [Conquête] Tenor


Tout commençait en ce jour, la suprématie de la Marine, la quintessence du pouvoir. Tout cela serait démontré en ce jour. D’un pas puissant, d’une hargne sans pareille, les hommes du Gouvernement s’apprêtaient à éradiquer l’ultime bastion de la Révolution de Kichiko Jonas.

L’Archer sentait le vent caresser sa peau, l’air manquait, mais tout allait bien. Le plan d’attaque était bien ficelé. Les nuages étaient beaux, accueillants, chaleureux. Cette journée semblait radieuse.

- Aujourd’hui est un jour nouveau. Je ne peux vous garantir la victoire messieurs. Cependant, nous ferons mal à l’ennemi. Il s’agit du second Buster Call de La Couronne. Appelons-le Kaiten-Su Call.

Le timing allait être parfait. Son gunbai dans la main, son armure sur lui et sa sacoche à disposition, l’homme regardait son fier trio, composer de Flais et Caligula. Il se trouvait alors sur un nuage flottant, plusieurs oiseaux géants étaient posés dessus, ainsi que leur navire. L’unité se trouvait alors à 8000 mètres d’altitude, personne ne pouvait les repérer, hormis les nuages, personne ne côtoyait ce ciel, pas même les oiseaux. Ceux de l’équipage y étaient simplement posés pour cette raison… Voler à cette altitude leur était difficile.

Pour cette guerre les forces étaient réparties en différentes unités. En unité notable, on comptait l’unité aérienne de l’Archer et l’unité aquatique de  Lidy Olsen. Ghetis avait une avance raisonnable sur les autres afin de garantir un certain effet de surprise. Cependant d’autres unités étaient présentes. Elles allaient se terrer habilement, n’attendant qu’une erreur de l’ennemi pour prendre l’avantage sur ce dernier.

Sur le fameux nuage se trouvait également Sakame Ryuji, son pouvoir permettant de maitriser la pression atmosphérique  lui permettait de maintenir le nuage errant à n’importe quelle altitude. Normalement cette construction étant vouée à se désagréger au fur et à mesure qu’elle descend sous la barre des 4000 mètres.

Le Mythe [Conquête] 7lic
Senryaku Eilis, Stratège.

A cela s’ajoutait Senryaku Eilis, la stratège de l’équipage. Elle n’appréciait guère l’Archer tout en étant assez amicale avec les autres. Elle avait été introduite comme un support logistique, même si Wakai Tsuki la voyait plutôt comme une façon de garder un œil sur le Vairon. Malgré tout, cette femme avait du talent et tout comme le brun elle voulait éradiquer les criminels. Alors cette victoire ne serait pas de trop ni pour elle, ni pour lui.

A ce titre elle, Caligula, Flais, Lidy, Gladius, et Sakame possédaient des oreillettes permettant de communiquer ensemble, mais aussi avec les escargophones connectés à ce réseau interne sécurisé. De plus Eilis avait à ses côtés un Den Den Mushi Noir au cas où un appel non-protégé lui parvenait. Cependant, le système d’oreillette ne fonctionnait que sur l’île et rien d’autres….

Finalement se fut au tour du « brouilleur » de prendre place. Ce n’était pas un brouilleur à proprement parler. Il permettait de capter tous les appels d’une île et les rediriger vers un autre canal. Le système était donc bien plus ingénieux qu’une simple écoute, puisque toutes les communications allaient être dérivées. Le point choisi avait été San Faldo. Le lieu étant relié au train des mers il était étroitement surveillé par le Gouvernement. Une agent du CP6 se trouvait justement là-bas avec d’autres membres de la Marine. Elle pourrait dévier un appel important à elle et même imiter la voix de l’interlocuteur après l’avoir entendu. Ainsi il suffisait que l’appel soit piraté, pour qu’elle entende la voix et ensuite elle pouvait prendre la place de l’autre interlocuteur. De même, un agent du CP2 présent possédait la même aptitude et pourrait donc reprendre la discussion avec la personne à l'autre bout du fil. Les autres marines pourraient écouter les  appels simplement, pour percevoir des informations, où les dériver vers eux pour les couper tout simplement.

L’ile pouvait donc être coupée du monde à tout moment et dans le plus grand des secrets. Pour l’instant cela n’avait pas encore été fait. Le brouilleur approchait rapidement malgré tout.

- Bien… Il est temps de lancer l’assaut. Caligula, Flais. Le serpent à trois têtes est prêt à mordre.

Prenant chacun un air-bag, jet-pack fonctionnant grâce à un système de ventio et jet dial, ainsi qu’un respirateur pour plus tard.

S’approchant du bord du nuage, le Kurohebi eu un franc sourire, il remit son gunbai au stade d’oiseau et le rangea dans sa sacoche qu’il ferma solidement. Attrapant l’épaule de Flais et celle de Caligula pour être au milieu des deux, les invitant à faire de même, l’homme se jeta dans le vide.

C’était une chute de 8000 mètres qui les attendait alors !

Le sourire grand, Ghetis franchissait les nuages avec un plaisir sans nom. Il ne s’était pas battu depuis son combat avec Ren Tao, il n’avait pas eu le frisson de l’altitude depuis sa rencontre avec Duncan. Lorsque l’île fut en vue, le sourire carnassier de l’homme se fit alors plus grand et quand la hauteur fut suffisante, il usa du geppou pour se stabiliser lui et ses comparses, Caligula ferait sans doute de même, Flais ne maitrisait pas le geppou aux dernières nouvelles.

Se stabilisant dans cette chute, le trio pouvait désormais utiliser les jets pack pour prendre le relais, même s’ils se trouvait encore très hauts, étant à peine des points dans le ciel, ils descendraient suffisamment et ce serait à ce moment que le désastre allait commencer.  Une fois à bonne hauteur Ghetis et Flais pourraient même sentir si la ville était peuplée.

Situer dans le ciel au milieu de l’île, Ghetis assurerait une descente suffisante pour que son pouvoir fonctionne. S’il y avait une discussion à couper ou dévier, l’unité du brouilleur s’en chargerait maintenant. Elle était encore bien cachée, mais était arrivée sur les lieux.

La vue des habitants de l’île allaient alors se brouiller légèrement avant de revenir à la normale. En apparence rien n’avait changé à ce moment.

Le Mythe [Conquête] 0000019

Dominant l’île, leurs vêtements soufflés par le vent, les serpents allaient réduire ce lieu en cendres.

- Instant Céleste.

Tel un grondement un puissant tremblement de terre raisonna.
Tel du verre, la terre se brisa, les plateaux se soulevant.
Comme la chaleur monte au ciel, des geysers projetèrent leur magma.
De toute part l’île se disloquait, le ciel s’embrasant.
S’embrasant de météorites multiples, êtres enfantins,
En comparaison des cinq météorites venant éteindre toute vie.
Cinq immenses astres incandescents, cinq astres divins
La suprématie, la puissance, la force du Kurohebi.

En effet l’île tremblait de toutes parts, des plateaux se levaient, Flais formant rapidement une sphère autour du trio, alors que Ghetis, Caligula et l’armure du Vairon appliquaient leur haki de l’armement sur la sphère pour la rendre invincible. Leurs jet-packs encore activés poussant la sphère vers le haut pour essayer de rester difficile dans les airs.

Le Mythe [Conquête] Main-qimg-cc6c64ad048b8db1c30ae86bd00a881e

Plusieurs météorites s’élançaient un peu partout, plusieurs geysers de lave se formaient. Sous le sol, Ghetis avait placé une chambre de lave, ainsi à terme toute la lave allait jaillir. Dans ce même temps Il allait falloir gérer les cinq météorites. L’un menaçant le centre de l’île où se trouvait l’Archer, les autres menaçants  le nord, le sud, l’est et l’ouest.

Rien n’avait été laissé au hasard. Le haki de l’observation du serpent noir se réveillant pour prendre autant de placer que sur un Groove de shabondy. C’était dire la zone qui allait être privée de haki et ramenée vers le sien.

- J’espère que les Kichiko sont encore en vie, nous ne faisons que nettoyer la zone pour le grand combat après tout. Par contre j’ai l’impression d’avoir oublié quelque chose. Ah oui ! Il faut récupérer Jonas vivant s'il est sage..

La suite allait être magnifique, suivant que l’Archer ait eu une jonction de la mer ou non.  Les dieux du ciel venaient de fouler la terre des mortels. Descendu sans leurs manteaux blancs, ils allaient pourtant s’imposer comme les êtres qu’ils étaient.

-->
La Couronne
Awful


168 heures.

Techniques, Explications etc:
 

PNJs présents:
 

_________________
Le Mythe [Conquête] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Vice-AmiralVice-Amiral

Caligula Spown
Messages : 515
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Le Mythe [Conquête] Left_bar_bleue41/75Le Mythe [Conquête] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Le Mythe [Conquête] Left_bar_bleue255/500Le Mythe [Conquête] Empty_bar_bleue  (255/500)
Berrys: 15.157.449.498 B

Le Mythe [Conquête] Empty
MessageSujet: Re: Le Mythe [Conquête]   Le Mythe [Conquête] Icon_minitimeSam 17 Oct - 13:37

Le Mythe
Une nouvelle page allait se tourner aujourd'hui. La Couronne allait encore une fois mener une offensive d'une grande envergure et ceci avait le dont d'exciter les plus fous d'entre eux. Parmi ces fous l'on pensait immédiatement à l'Archer, chef des opérations dont les seules obsessions étaient sa famille puis la victoire. Et ensuite, bien évidemment, son fils spirituel Caligula le fier shandia connu pour son amour excessif du combat. Il s'agissait sans doute de la raison pour laquelle cette idée de Buster Call l'avait tout de suite intéressé. Au-delà de raser plus une île et les forces révolutionnaires présentes sur celle-ci, il voulait surtout avoir l'occasion d'affronter de puissants et redoutables ennemis.

De nombreuses troupes avaient été formées pour cette mission. Au sein de ces dernières, le shandia connaissait quelques membres tel que Lidy qu'il avait rencontré depuis peu ou encore Flais avec qui il avait pu effectuer de nombreux tag team leur permettant de venir à bout d'ennemis pourtant plus expérimentés. Une bonne coordination serait surement la base de leur réussite et pour ce faire, les forces gouvernementales avaient tout mis en place de manière que les lignes de discussions soient totalement sous contrôles.  Aussi bien de leur coté grâce aux oreillettes dont certains disposaient que le contrôle des lignes adverses avec un brouilleur assez technique redirigeant même l'appel.

Caligula finit sa prière et son échauffement lorsque Ghetis lui annonça le début des opérations. Le trio Gheliais allait rentrer en jeu. Prenant un jet-pack conçu avec la technologie avancée des dials, le shandia s'agrippa à Ghetis avant de littéralement sauter dans le vide.
La chute fut longue et le stress semblait monter au fur et à mesure que les trois hommes se rapprochèrent de l'île. Néanmoins, avec le stress montait l'excitation et l'envie d'en découdre pour Caligula. Ainsi lorsque les trois hommes se stabilisèrent grâce au geppou de l'Amiral et du Vice-amiral, Flais forma aussitôt une sphère de plomb que les deux autres membres et l'armure de Ghetis recouvert d'haki. Ce combo était connu pour avoir fait ses preuves auparavant déjà et il y avait fort à parier qu'en ce jour aussi, il fasse bien plus que surprendre leurs adversaires.

Le fruit du démon de Ghetis rentrait encore une fois en jeu et c'est une véritable calamité qui s'apprêtait à tomber sur les ennemis. Sans la sphère de Flais supportée par les jet-pack et couplée aux hakis de l'armement, cette arène aurait été un véritable danger pour eux aussi. Il s'agissait peut-être de la seule faiblesse du fruit de l'Archer : sa notion d'égalité.

Caligula ne voyait pas ce qu'il se passait à l'extérieur mais il en avait une bonne idée. Tremblements, météorites et geysers de lave, il s'agissait du mode opératoire de l'Archer. Même sans voir ce qui se passait dehors, les fracas et brouhaha permettait pleinement de visualiser la catastrophe qui se déroulait.

– Et ben ! C'est que ça fait pas mal de bruit dehors dis donc! Dis-moi Ghetis, cette arène serait-elle pas plus destructrice que celle de la dernière fois ?

_________________
Le Mythe [Conquête] Signa10

[20:55:27 16/10/2016] Maud Butterfield : faut avouer qu'il est fort quand même
[20:56:16 16/10/2016] Maud Butterfield: plus rien ne l'arrête :/
[21:15:42 16/10/2016] Charlotte S. Butterfield : kickez le
[21:17:48 16/10/2016] Fudo : ça fait une heure qu'il massacre l'humour
[21:21:12 16/10/2016] Sakuga Keigo : tg ptn
[21:21:34 16/10/2016] Maud Butterfield: cali arrête stp c'est du harcèlement à ce niveau
[21:21:38 16/10/2016] Fudo : je craque putain
[21:33:39 16/10/2016] Fudo : #calimaeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 538
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Le Mythe [Conquête] Left_bar_bleue37/75Le Mythe [Conquête] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Le Mythe [Conquête] Left_bar_bleue248/350Le Mythe [Conquête] Empty_bar_bleue  (248/350)
Berrys: 89.300 B

Le Mythe [Conquête] Empty
MessageSujet: Re: Le Mythe [Conquête]   Le Mythe [Conquête] Icon_minitimeDim 18 Oct - 0:11


Le Mythe [1]


Il n’y avait ni vent, ni horizon. Le regard de la Olsen se perdait dans l’immensité bleutée qui s’étendait devant elle, parsemée des fameux poissons que l'Archer avait obtenu après maintes négociations. Cela l’angoissait toujours d’être submergée par des quantités astronomiques d’eau, et elle n’appréciait d’autant plus pas cela depuis qu’elle était maudite. Même ses bains s’étaient transformés en des séances de rinçages hautement surveillées. Le temps de l’insouciance était derrière elle tandis que ses angoisses ressortaient toujours plus impressionnantes. Aurait-elle dû refuser ? Non, les forces d’actions étaient aussi une partie de son travail, et prendre part à des événements comme ceux-là s’apparentait à ce qu’elle avait tendance à appeler « le quotidien ».

Ghetis Archer avait appelé pour signifier qu’ils allaient se mettre en route. Elle était immédiatement montée à bord du train des mers, et avait parcouru la distance en un rien de temps. Son regard passait de droite à gauche sur les mousses qui opéraient. Leurs navires étaient recouverts de revêtements, ce qui leur permettait d’agir sous l’eau. Les ingénieurs navals s’étaient sans doute surpassés, et ils étaient à une suffisamment longue distance de Shabondy pour être certain que c’était l’un des génies qui avait rejoint les rangs de l’Archer qui s’en était occupé.

La bleue avait l’air intriguée par les différents mouvements, mais elle avait déjà scruté chacun des matelots et s’était intéressé aux potentiels traitres. Elle avait soigneusement évacué ceux qui n’avaient pas gagné sa confiance, et conservé ceux qui se seraient sacrifiés pour la cause. Ils allaient après tout assister à un massacre en bonne et due forme, tel que Sakuga Keigo l’avait prédit. Le nom du Commandant restait dans l’esprit de la jeune femme tandis qu’elle constatait simplement qu’il n’avait pas pris part à l’attaque. Elle ne le retrouverait donc pas tandis qu’elle se dirigeait vers l’île où les deux sœurs, Commandantes de la Révolution à leur époque, avaient élu domicile. Elles étaient des alliés de Jonas, et il fallait avouer que leur base d’opération était idéalement située. S’ils empruntaient la voie des courants marins, cela leur permettrait au moins de gagner quelques centaines de mètres avant d’être repéré. De précieux nœuds feraient la différence sur une préparation ou pas.

- Nous sommes prêts, fit la voix lente de l’homme-loup à ses côtés.

Le tout récemment nommé Agent du Cipher Pol 6 avait l’air un peu amorphe, mais il ne fallait pas s’y tromper. Il était l’un des meilleurs agents qu’elle avait aujourd’hui sous sa coupe, et il se considérait avant tout comme son garde du corps. Yûtsu n’aimait pourtant pas se battre et s’il pouvait ne pas participer, il n’hésiterait pas…

En revanche, il n’était pas le seul à accompagner la Olsen. Sur son épaule, un merle noir se tenait droit, comme tant d’autres qui se trouvaient sur le mat du navire. Les oiseaux obéissaient tous aux ordres de la maudite, Belladone Grimm, Agente d’élite du Cipher Pol 2. Elle avait pris part à l’opération dans le seul et unique but de protéger sa douce et de l’évacuer en cas de problème. C’était aussi le cas des quatre Dugong qui se tenaient non loin de là, ainsi que de l’oiseau transporteur qui se situait à bonne distance de l’île et qui viendrait à l’appel de la demoiselle.

Elle n’avait pas lésiné sur les moyens de fuite, souhaitant principalement prévoir une échappée s’il devait y en avoir une. Sur le même navire, quelques hommes de l’Archer allaient prendre part à l’opération. Il ne restait plus qu’à atteindre l’île des sœurs jumelles et de leur animal de compagnie…

Plus loin, sur Jaya, Mathilda Warren attendait de recevoir la déviation des conversations. S’il y en avait des importantes, elle devrait prendre la voix de l’interlocuteur sur l’île et tenter de contourner les soupçons, dans le but d’empêcher le Dog d’intervenir rapidement s’il était en communication avec Kaiten-Su. Selon les pronostics de Lidy, c’était cependant assez peu probable : au vue de la situation globale, elle pensait que les risques étaient maigres, et qu’il se servirait des cendres de cet affrontement pour s’élever un peu plus haut.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 2187

Feuille de personnage
Niveau:
Le Mythe [Conquête] Left_bar_bleue0/0Le Mythe [Conquête] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Le Mythe [Conquête] Left_bar_bleue0/0Le Mythe [Conquête] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Le Mythe [Conquête] Empty
MessageSujet: Re: Le Mythe [Conquête]   Le Mythe [Conquête] Icon_minitimeDim 18 Oct - 1:08





Le Mythe [Conquête] Civila10Le Mythe [Conquête] Civil_19
Yun Wushu, Juliette Wushu

La quiétude régnait, le soleil emplissant le ciel de douces couleurs ainsi que d’une chaleur agréable. Kaiten Su ne semblait pas craindre quoi que ce soit, demeurant aussi paisible que d’habitude. La journée se passait tout à fait normalement. Le sourire aux lèvres, la jeune Juliette fêtait ses sept ans aujourd’hui. Toute guillerette, elle sautillait au milieu de la rue tout en demeurant aux côtés de son paternel. Ce dernier était un boulanger descendant d’une famille vivant à Kaiten Su depuis bien longtemps avant que la Révolution ne dirige les lieux. Il n’avait pas choisi de vivre là. C’était juste ici qu’il était né, ici qu’il avait rencontré celle qu’il aimait ainsi qu’ici où il avait repris le commerce de son propre père. La politique et tout le reste était bien loin de ses tracas, vivant dans cette contrée qui était assez paisible lorsque l’on mettait de côté les activités de certains révolutionnaires.

-J’ai hâte savoir ce que c’est, déclara la fillette en remuant délicatement le cadeau qu’elle avait dans sa main, cherchant à deviner ce qu’il pouvait bien y avoir.

-Je t’ai dis d’attendre que l’on retrouve maman. Ce ne serait pas gentil de l’ouvrir sans qu’elle soit là, sourit le père. Déjà qu’elle ne voulait pas que tu en es un avant le diner de ce soir avec papy et mamy, mais on a réussi à la faire céder !

-Merci papa !
répondit la Wushu avant de venir étreindre son père. Tu es le plus gentil de tous les papas !

L’un des passants s’arrêta soudainement pour intercepter Yun.

-Ah ! Monsieur Wushu, ma femme m’a dit que vous ne faisiez plus votre fameux éclair aux framboises ! Je ne comprends pas ! Ils sont si délicieux. Pourquoi n’en vendez-vous plus ?

-Calmez-vous monsieur McLowar. Ce ne sont que des pâtisseries vous savez. Mais rassurez-vous. Je n’en avais plus la dernière fois que votre femme est passé, c’est tout. Léanne, ma vendeuse, a dû se mélanger les pinceaux avec l’éclair aux cerises que je ne fais que durant le début de l’été et donc que je ne produis plus actuellement.

-Ouf… Me voilà rassuré. Désolé de vous avoir dérangé pour rien.

-Ce n’est rien monsieur McLowar. Prenez soin de vous.

-Vous de même monsieur Wushu.


Sur ces mots, père et fille reprirent leur route pour rejoindre l’épicerie fine où Marie Wushu, la femme de Yun et donc mère de Juliette, travaillait comme vendeuse. Elle aurait très bien pu exercer le même métier dans la boulangerie familiale, néanmoins Marie entretenait de bons rapports avec son patron et cela permettait à Yun d’avoir des ingrédients un peu moins chers. La femme s’en serait voulu d’abandonner ainsi la personne avec qui elle travaillait depuis tant d’années, surtout que cela ne dérangeait guère son mari. C’était définitivement une petite vie bien tranquille que menait cette famille heureuse.




-Papa… J’ai mal aux yeux… J’ai vu flou.

-Moi aussi Juliette
, répondit le père surprit qui lui aussi venait de ressentir l’étrange phénomène.

C’est alors que la terre se mit à trembler violemment.  

-Qu’est-ce qu’il se passe ? s’interrogea la fillette apeurée.

-Monte dans mes bras, vite !

Yun n’avait pas la moindre idée de ce qu’il se passait. Tout ce qu’il comprenait, c’est qu’il était soudainement en grand danger et qu’il devait protéger sa fille à tout prix. Il resta sur place quelques secondes, de lourdes gouttes de sueur surgissant de son front, tentant vainement d’analyser la situation pour trouver une direction qui offrirait plus de sûreté. Il voulait également rejoindre sa femme, mais il ne savait pas si c’était une bonne idée. La vie de son enfant comptait plus que tout, il ne pouvait pas l’exposer davantage au danger. C’est alors que la terre se fractura en de multiples endroits et que des morceaux entiers de l’île se soulevaient. C’est uniquement à ce moment là que le boulanger, perdu dans son indécision, se rendit compte que l’alarme résonnait pleinement dans toute la cité.

-Où est maman ? demanda la jeune demoiselle qui perdait petit à petit ses moyens et qui commençait à pleurer face à tant de phénomènes inexplicables qui semblaient annoncé une apocalypse imminente.

-On va la chercher, répondit Yun en déposant rapidement un baiser sur le front de sa fille.

Se mettant à courir tout en continuant de porter Juliette, il chercha à se frayer un chemin jusqu’à l’épicerie, mais un geyser de lave s’éleva en plein milieu de la rue. Les yeux du civil semblèrent sortir de leurs orbites. La terreur s’emparait de plus en plus de son esprit tandis que tous les habitants quittaient leurs maisons, leurs vies, afin de rejoindre le plus rapidement possible des navires pour évacuer. Il les imita alors que la petite pleurait à chaudes larmes en direction de la rue désormais inatteignable.

-MAMAN ! MAMAN !

-On va retrouver maman aux bateaux. Ne t’inquiète pas, on va la retrouver.


Bien entendu qu’il n’avait aucune certitude, mais il ne pouvait pas se permettre de briser les espoirs de Juliette avant qu’ils ne soient tirés de cette situation. Il y avait encore de l’espoir ! Ils pouvaient s’en sortir ! C’est alors qu’une nouvelle colonne de magma s’éleva, engloutissant un homme sous les yeux du père et de la fille.

-Mon… Monsieur McLowar… balbutia Yun qui avait bien entendu reconnu la personne qui venait de passer de vie à trépas, ce bon monsieur McLowar qui était un ouvrier de chantier toujours sympathique et qui était réputé dans le quartier pour avoir le cœur sur la main.

Les larmes montèrent aux yeux du paternel qui leva la tête pour découvrir les météorites qui avaient transpercés les nuages et menaçaient de détruire l’île.

-Je… Je…

Sa vision devint floue, embrumé par les pleurs, mais il lui sembla que le ciel devint rouge pendant un instant et qu’un vacarme encore plus assourdissant se répandit dans l’air. Tentant se reprendre, il courut à l’aveugle dans la rue. Il trébucha malencontreusement tandis que la terre se fissurait sous ses pieds. Sans pouvoir rien n’y faire, il lâcha sa fille qui effectua un vol plané. Elle tendait la main vers son père. Leurs regards se croisèrent.

-Papa, lança-t-elle pendant l’instant où son père tenta de se relever et lever le bras pour attraper celui de sa fille, mais elle était déjà hors de portée.

Le cadeau bien emballé fila contre un mur et s’abattit sur le sol tandis que la chevelure blonde disparaissait dans une coulée de lave. Yun resta figé pendant quelques secondes, fixant le cadavre de sa progéniture disparaître, comme s’il n’arrivait pas à comprendre ce qu’il se passait. Un torrent de larme couvrit alors son visage avant qu’il ne frappe le sol de toutes ses forces tout en hurlant à la mort.



Le Mythe [Conquête] Hll410Le Mythe [Conquête] Hll510
Framp Redy, Ferd Roland
Primés à 17.000.000B et 48.000.000B

-Qu’est-ce que ! s’interrogea l’homme aux deux lames quand sa vision se trouva flouter durant un instant.

-J’ai un mauvais pressentiment, ajouta son camarade archer qui était resté jusque-là accoudé à un des balcons de la base révolutionnaire qui se dressait fièrement au milieu d’une des deux cités de Kaiten Su.

Plusieurs visages majeurs importants du mouvement s’étaient rassemblés pour une réunion qui était apparemment de la plus haute importance. Cela coïncidait étrangement avec l’arrivé d’un navire marchand bien étrange au port. Les autorités avaient reçu l’instruction de ne pas effectuer de fouille sur ce bateau. Ce n’était pas habituelle qu’il y ait de tels cachoteries, mais la paranoïa et le désespoir grandissant de Jonas, alors que Sor, Erwin et Andromède s’unissaient pour rassembler les mouvements, semblait avoir beaucoup changer leur leader en ces temps troublés. Après tout, s’il voulait avoir une chance de devenir le prochain Arias, Jonas devait réagir au plus vite.

-Sonne l’alerte ! beugla Roland à son camarade lorsque les secousses commencèrent à retentirent.

-Je m’en charge ! Va prévenir les Kichiko !

Le Ferd courut comme un dératé dans les couloirs de la forteresse. Des murs commencèrent à s’écrouler et le plafond chuta sur lui. Dégainant l’une de ses armes, il trancha la pierre pour se tailler sur voit à travers les étages et rejoindre la salle du Conseil de Guerre le plus rapidement possible. Les portes étaient déjà ouverte lorsqu’il arriva et les deux chefs incontestés de l’île se trouvaient déjà prêt à intervenir.


Le Mythe [Conquête] Fa_zhe10Le Mythe [Conquête] Mini_160206091617896584
Kichiko Jonas, Kichiko Koma
Primés à 675.000.000B et 400.000.000B

-Qu’est-ce qu’il se passe ? hurlait le dirigeant de l’île.

De grosses gouttes de sueurs se formaient sur son front. Il ne pouvait contenir son effroi.

-C’est eux n’est-ce pas ! Ces trois-là viennent nous éliminer pour que la Révolution soit unifiée ! Je ne laisserai pas faire ! Je serai le leader de la Révolution ! Le seul et l’unique !

Koma lui lança un regard inquiet. Plus les jours passés, moins le primé à 400.000.000B reconnaissait son frangin. Il était même allé jusqu’à faire ça en faisant fi des remarques que le second Kichiko avait apporté pour le mettre en garde. Rien n’allait plus. Jonas perdait pied à cause de l’alliance entre l’Inquisition, la Révolution du Nouveau Monde et celle de West Blue. Cela faisait combien de temps Mozero avait attaqué ce fief ? Depuis quand les frères Kihciko créaient petit à petit une véritable armée pour renversée la balance au point de se maintenir comme l’un des mouvements majeurs malgré leur absence total d’action contre le Gouvernement Mondial. Les défenses de l’île avaient grandement été améliorés. Des tours avec de puissants canons avaient été disposés le long du littoral et d’autres systèmes de défense performants avaient été déployés pour rendre les lieux supposément imprenables. Tout ce travail pour préparer l’avènement d’une nouvelle ère... Et voilà que l’île se disloquait sous leurs yeux. Koma serra le poing, se demandant même si ce n’était pas lui qui était derrière tout ça.

-Déployer… TOUT LE MONDE ! s’emporta une nouvelle fois Jonas. Que le Dog vienne m’affronter en face s’il veut vraiment m’empêcher d’annihiler leur foutu alliance !

-Tu perds la tête ? On ne vas déployer nos hommes alors que les mouvements de masses sont impossible vu la catastrophe qui se déroule sous nos yeux !
argumenta son frère.

-Je ne vous laisserai pas gaspiller toute cette force armée qui m’est désormais affilié.

La voix grave s’était élevé. Ferme. Solide. Implacable. Aucune contestation n’était possible, il le savait désormais ainsi que Jonas qui avait hoché la tête lorsque l’autre avait parlé. Une troisième silhouette se dessinait en effet dans la salle du Conseil de Guerre. Ce dernier homme émergea des ténèbres tandis que la structure s’écroulaient derrière-lui, avalant la table sur laquelle était posé une carte de West Blue dans les profondeurs et les gravats. Ce n’était pas simplement une silhouette. C’était un mythe. Roland tomba à la renverse lorsque la lumière vint finalement révélé l’identité de celui qui s’était introduit jusqu’ici grâce à Jonas lui-même tandis que dans le même temps les météorites apparaissaient dans le ciel.



Le Troisième Homme :
 

Un colosse. Une légende. Celui qui avait rajeuni. L’être qui avait affronté Gold Roger à Edd War. Le Yonkou à la tête d’Honeycomb, le paradis des pirates. Il était tout cela à la fois et il se dressait de toute sa grandeur, de sa puissance, de sa majestuosité. Il fut un pas. Puis un second. Observant le monde qui se dessinait devant lui, cet enfer que vivait l’île de Kaiten Su. Demeurant stoïque, il s’adressa à l’une des deux personnes qui l’avait accompagné jusque dans la forteresse.

-Toi, va informer Minerva que je lui donne carte blanche. Elle a si rarement l’occasion de se défouler de nos jours. Quant à toi, escorte nos deux amis en sécurité.

Le Kichiko… Son nouveau vassal, cet être désespéré qui avait vendu son âme au diable en pensant échanger son armée contre une attaque de l’empereur contre le triumvirat révolutionnaire qui se mettait en place. Le désespoir voilait la vision de Jonas qui ne comprenait pas qu’à aucun moment le yonkou envisageait d’en effet intervenir. Il voulait juste remplacer les hommes qu’il avait perdu lors de la bataille contre l’Alliance des Chasseurs de Primes puis face à l’escadre d’Eko Taka. Il comptait bien envoyer les révolutionnaires de Kaiten Su sur ses ennemis pour ne pas utilisé sa propre force armée pendant le temps qu’elle se reconstruisait. Si les légions de Jonas n’étaient plus, cela ruinait ses plans pour le mois à venir. Il était hors de question que quiconque se mettre en travers de sa stratégie. Il avait repoussé Tengen, l’Homme le Plus Fort du Monde, quelque mois plus tôt dans un duel dantesque qui avait fait parler les médias, une minable pluie d’astéroïdes n’était rien en comparaison. Il plia les jambes. L’instant qu’il suivit, il fendait les cieux, faisant définitivement s’écrouler toute la façade du château en raison de la puissance de l’impulsion, et percutant le météore central, celui au-dessus du volcan éteint, que le plus vieux des Yonkou en place traversa comme s’il s’agissait d’une motte de beurre. Le poing s’enfonça dans la roche du « projectile » ouest qui à son tour se fissura de toute part pour se transformer en une pluie de roches, certes grosses, mais plus petites et gérables par les forces au sol. Le Tenryon, couvrit ses membres de haki de l’armement pendant qu’il essayait de ne pas trop s’occuper de la technique de fluide perceptif qui cherchait brouiller son esprit. Ce n’était pas aisé, mais cela ne l’empêchait pas d’agir.  

Il prit appuis sur l’un des gravats et s’élança sur une autre météorite qui ne supporta pas vraiment la rencontre, puis répéta le procédé pour détruire les différents astéroïdes avant qu’ils ne touchent le sol. Hadès atterrit prêt du volcan où se trouvaient les maisons troglodytes et une population civile qui avaient ensemble certainement rapidement succombé à cause de l’autodestruction de l’île. L’Implacable se contenta de chercher du regard un auteur de cet assaut, ne pouvant déployer son haki de l’observation pour repérer les voix vu la migraine que le fluide perceptif était en train de lui causer. Cependant, cela faisait peut-être un peu plus d’une décennie que le Tenryon usait moins de ce haki, sa maîtrise parfaite de son propre corps lui permettant très nettement de réagir sans avoir à user de cette infime préscience. Il n’allait donc pas combattre avec un gros handicap au niveau du haki, mais le mal de crâne qu’il avait demeurait une gêne non négligeable que le maître d’Honeycomb serait ravi d’éradiquer.



Le Mythe [Conquête] Hll3910
Minerva "la Calamité qui s'abat sur les Nations"
Primé à 891.250.000B

Qui en regardant ce corps musclé et vaillant pourrait croire que cette femme avait soixante-cinq ans ? Laissant tomber la tenue qui lui permettait de cacher son identité, Minerva, sur la figure de proue de l’embarcation, observait la mer qui se dessinait aux pieds de la coque. Caressant l’une des innombrables cicatrices qui lui avait valut comme deuxième surnom « la Plaie », celle qui était nulle autre que la partenaire d’entrainement principal d’Hadès depuis les tout début de l’équipage de ce dernier savourait les paroles que Délya lui rapportait. « Carte blanche ». Cela rappelait à la vieillarde tant de batailles du passé ainsi que le déclin de sa propre puissance. Autrefois, avec Hadès et Ragnarock ils étaient les sommités du monde de la piraterie, offrant au tout jeunement nommé yonkou une force que l’on pourrait voir aujourd’hui chez les équipages de Tengen et Erika au travers de leurs seconds. Néanmoins, parmi le trio de l’époque, elle était celle qui avait le moins perdu avec l’âge, même si ses deux camarades demeuraient encore et toujours plus forte qu’elle. Carte Blanche. Ces deux mots sonnaient comme une mélopée lui évoquant les histoires passés… Son duel contre un amiral en 1469, sa confrontation avec William Lancaster au tournant de l’année 1500, toutes ces îles qu’elle avait conquises à elle seule pour le compte d’Hadès. Un sourit flamboyant de vigueur et de jeunesse orna le visage quelque peu ridé de celle dont le nom faisait jadis trembler les îles du Nouveau Monde tant qu’un lieutenant important d’un empereur ne se trouvait pas sur place, la fameuse Calamité qui s’abat sur les Nations. Le rôle qu’elle occupait autrefois appartenait désormais à Jormungand « le Massacre Sanglant », Minerva étant celle se chargeant de rester à Honeycomb quand le yonkou n’est pas sur place… Alors quel meilleur choix de lieutenant à embarquer pour cacher à tous les réseaux d’informations qu’Hadès s’était absenté ?

-Hadès est le plus grand combattant au corps à corps de notre temps, mais notre équipage n’est pas en reste. Jormugand a réussi à trancher les dimensions, mais moi je suis aller encore plus loin. Vous qui osez défier celui qui sera un jour le pirate le plus célèbre de l’histoire, soyez prêt à goûter à mon Brise-Espace-Temps.

L’air sembla se distordre tout autour du vaisseau, tandis que ce monde s’apprêtait à arriver à sa perte, un véritable fléau renaissait des cendres du passé pour s’occuper de l’adversité. Si jamais les navires du Buster Call surgissait des flots, ils pourraient admirés cet être se dresser aux bords de l’arène de l’Archer, cette femme qui attendrait qu’ils fassent déferler les feux de l’enfer sur elle. Ils devaient mettre à mal sa chair, lui asséner de nouvelles cicatrices pour qu’elle se sente plus vivante que jamais. Elle les détruirait tous. Ils sombreraient dans les méandres de l’oubli pour la gloire du seul, de l’unique, d’Hadès le plus grand de tout les pirates n’ayant jamais foulé cette terre. Dans le cas où les bâtiments ne s’était pas encore dévoilé, c’est tout simplement les ruines de la ville qui se retrouverait balayé par les déplacements extrêmement rapides de la guerrière qui cherchait à rejoindre les troupes révolutionnaires en faction dans le coin, tout en s’occupant de pulvériser certains des restes d’une météorite que son capitaine venait de gérer quelques instants auparavant. C’était une seconde jeunesse qui s’offrait à elle. Ce n’était pas un sourire carnassier qui couvrait son visage, c’est son âme qui débordait et déformait la réalité, rendant son visage démoniaque au milieu de la lave qui volait en gerbe incandescente sous le passage de ses pieds couvert d’un haki extrêmement noir.



Le Mythe [Conquête] Pirate41Le Mythe [Conquête] Pirate40
Délya Savun "la Suiveuse de Conduits", Rag Brok "le Trouble de l'Éborgné"
Primés à 300.000.000B et 393.000.000B

-Je vais au Nouveau Monde les prévenir de la situation ici. Cela risque de se savoir qu’Hadès est ici et il pourrait y avoir des répercussions, des gens essayant de profiter de son éloignement temporaire dévoilé pour attaquer nos territoires. Ragnarock et les autres doivent mettre rapidement en place les défenses, surtout qu’Erika semble suspecte en ce moment si j’ai bien compris la dernière réunion.

La demoiselle qui se tenait là était l’une des deux personnes ayant accompagné le yonkou à l’intérieur de la forteresse. Le mystérieux embout d’un gros tuyaux vert remplis de vapeur noir trônait à côté d’elle et était l’origine de son surnom. Sans attendre plus longtemps, la Suiveuse de Conduits rentra à l’intérieur du trou et disparu dans les limbes pour ressortir par exactement le même tuyau qui se trouvait à Honeycomb. Une malédiction de déplacement instantané qui différait du fruit d’Erwin Dog par le fait qu’il fallait poser au préalable les deux embouts d’un tuyau pour l’utiliser et que ces derniers se détériorer au fil du temps jusqu’à devenir inutilisable… De plus, elle seule pouvait utiliser ce moyen de transport. De son côté, Rag Brock décida attendait de savoir où il devait rejoindre la lutte contre d’éventuelles troupes ennemies afin de pouvoir utiliser au mieux son propre fruit du démon. Le nébula avait rejoint l’équipage principale de l’empereur en 1502 après s’être fait très discret pendant toute sa traversée de Grandline, il en était donc un des ressortissants les plus récents, et il s’était illustré récemment lors de la confrontation avec l’Alliance des Chasseurs de Prime en dirigeant simultanément trois équipages alliés déboussolé contre une horde de chasseurs de prime. Il était loin de pouvoir égaler les hauts-faits d’officiers comme la canonnière Eda Örjgrid, mais c’était un combattant de terrain très utile et polyvalent. Sortant sur le pont, il avala sa salive en découvrant le véritable cataclysme qui s’abattait sur Kaiten-Su. En l’état, il devait simplement chercher à protéger l’embarcation avec les quelques autres combattants à ses côtés. Quel impact pouvait-il avoir sur le champ de bataille à l’heure actuel ? Aucun n’est ce pas… Pour l’instant en tout cas…




It's time.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1205
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
Le Mythe [Conquête] Left_bar_bleue47/75Le Mythe [Conquête] Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
Le Mythe [Conquête] Left_bar_bleue24/750Le Mythe [Conquête] Empty_bar_bleue  (24/750)
Berrys: 815.850.000 B

Le Mythe [Conquête] Empty
MessageSujet: Re: Le Mythe [Conquête]   Le Mythe [Conquête] Icon_minitimeDim 18 Oct - 12:37

Sombre horizon





L’heure était venue. La date et l’heure ayant sonnée, il me fallait aller à Kaiten-Su. Si en termes d’intérêt la révolution était à zéro pour moi, je comptais bien m’approcher de l’île et pour cause, on m’y avait invité. L’Archer semblait avoir des idées ambitieuses et de ce fait je m’étais amusé à suivre son « conseil » à savoir venir voir le « spectacle ». Qu’est-ce que cet homme avait en tête hein ? Qu’espérait-il ? Prendre ce bastion à lui seul ? Ou en tant qu’Amiral il aurait une chance de mobiliser assez de troupe pour tenir un siège ? Quoi qu’il en soit, par curiosité je m’étais décidé à me déplacer en personne. A une certaine distance de l’île, loin des troupes qui arrivaient à l’île par navire, je vins à doucement arrêter le mien pour soupirer un grand coup, finissant une clope.

« On s’arrête ici. Faites demi-tour et retournez aux business. Dark… Tu me suis. »

La demoiselle grognant, même si j’avais eu une discussion avec elle, cette dernière était toujours peu encline à m’obéir. Mais pour cette fois, elle le fit lui ayant juste demander de me transporter et faire office d’aide uniquement en cas de besoin. De ce fait, celle-ci prit une forme totale afin d’avoir une liberté de mouvement total en cas de soucis. En effet, en cas d’attaque improbable, celle-ci pourrait vriller ou changer de forme, là où moi je pourrais m’échapper d’un coup. Inutile pour elle de prendre une forme hybride où elle serait encombrée dans les pattes.

De ce fait, arborant la forme d’un dragon noir, de plus près on pouvait observer que ses écailles, sa « carapace » était d’un noir brillant. Une texture bien loin de simples écailles et pour cause, il s’agit d’obsidienne. Gare à celles et ceux qui voudront s’y frotter. Quoi qu’il ne soit, c’est donc en la chevauchant que je me dirigeais vers la fameuse île qui allait être le théâtre d’une chose inouïe selon l’Archer. Autant aller voir ce dont il s’agit non ?
Calme pour l’heure, je laissais le dragon voler et me transporter. Admirant les horizons, je vins à doucement entendre un grognement. Intrigué, je demandais à la dragonne ce dont il s’agissait et je l’écoutais me répondre. Visiblement, nous passons proche d’une île où des révolutionnaires connues se cacheraient. Hm ? Une sorte de comité d’accueil ? Haussant les épaules, je vins à clairement faire savoir que je me foutais de ce détail. Plutôt que faire un détour, je lui précisais de ne pas changer de cap. Si on venait nous cueillir, ce serait à leurs risques et périls.

L’ombre se dessina sur l’île où se terrait les deux sœurs. Sans la moindre discrétion, l’ombre de la bête ailée transportant une créature bien plus redoutable fit de l’ombre sur le bout de terre et passa tranquillement. Aucune distance de sécurité, un passage comme si de rien était. Et la direction du dragon volant non identifier était clairement assumé : Kaiten-Su.

La raison en était inconnue, mais pour ma part, je discutais avec la fameuse Dark, tentant encore une fois de la convaincre que son frère est en sécurité et qu’elle peut clairement nous faire confiance, ou plutôt… Me faire confiance.

« Je comprends bien ton ressentis Dark… Au cas où tu l’ignores, j’ai moi aussi de la famille, une dernière pièce : Tsuki’. Quand je te dis que je sais ce que cela fait, que je connais cet instinct de survie que tu as pour lui ET toi… Je ne mens pas. Et je ne mens pas quand je dis que je le protégerais pour ton bien et ferais payer quiconque tente de s’en prendre à lui, ou à quiconque de mon organisation. Si Konan a tendance à laisser les ennuis grossir, pour ma part, j’éradique les soucis avant qu’ils ne deviennent incontrôlable. Et je veux qu’on travaille plus sereinement ensemble. »

La réponse de la miss fut un simple grognement, l’air de dire «  ouai ouai… ».  Me taisant par la suite, je vins à observer les alentours.


; color:black;">

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral KurohebiAmiral Kurohebi

Ghetis Archer
Messages : 2420
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Le Mythe [Conquête] Left_bar_bleue50/75Le Mythe [Conquête] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
Le Mythe [Conquête] Left_bar_bleue28/750Le Mythe [Conquête] Empty_bar_bleue  (28/750)
Berrys: 54.322.845.528 B

Le Mythe [Conquête] Empty
MessageSujet: Re: Le Mythe [Conquête]   Le Mythe [Conquête] Icon_minitimeDim 18 Oct - 19:46


Le Mythe

Ore Wa Kurohebi Da !



Le Mythe [Conquête] DC46C3D9D95A10F250DECFD3669D15E3112D8267

L’affrontement avec la Révolution de Kaiten-Su n’était pas censé être une affaire complexe. Il s’agissait littéralement d’une sorte de « hit and run », le soutien des autres navires de guerre n’était même pas nécessaire en théorie. L’arène devait suffire à éradiquer la population de l’île. Ce fut la raison pour laquelle le trio Gheliais attaquait en premier. Composé du Serpent Noir, du Serpent Rouge et du Serpent Fou en la présence de Flais aussi surnommé le Taré. C’était sans aucun doute une véritable arme de destruction massive, même si Lim Focker manquait à l’appel. Cependant Ghetis l’avait gardé sous le coude pour autres choses.

Avec son mantra, Ghetis sentait les voix disparaître les unes après les autres, l’île se vidait de sa population et la remarque de Caligula ne fit qu’amuser le brunet. Il n’avait pas encore conscience de ce qui l’attendait à l’extérieur. En revanche, il savait que le choc de la météorite allait les secouer également…

- Je me suis un peu lâcher effectivement. J’ai même ajouté un petit bonus ! Mais…. Flais, ouvre le haut de la sphère il y a une voix imprévue.

Lorsque la sphère s’ouvrirait vers le haut, le Kurohebi verrait avec stupeur une silhouette réduisant en miettes ses météores. Ce n’était pas prévu, ce n’était pas possible !
Cependant, il fallait s’en tenir au plan.

Regardant les siens, il ne perdit pas une minute, chacun arrêtant les jet-packs, pour laisser la boule tomber.

Dans le même temps, un véritable tsunami jaillit partout autour de l’île ! Venant happer tous ceux qui s’étaient réfugiés aux côtes, tout en tuant les geysers de lave. Il ne s’agissait pas d’eau de mer, l’arène ne pouvant générer cela mais bien d’un liquide identique à l’eau. Prenant l’île de toute part, il viendrait inonder celles-ci en quelques secondes. En moyenne un tsunami avançait dans une ville en une cinquantaine de kilomètres par heure, cependant, cela était rendu possible par toute la distance qu’il parcourait avant d’atteindre les côtes. Hors des côtes un tsunami pouvait franchir les 800 kilomètres par heure, il n’allait donc pas à cette vitesse précisément, mais il allait franchir l’île assez rapidement.

Ainsi lorsque la boule tomba, elle attirerait soit dans de l’eau, soit sur la roche et devrait sa protection au haki toujours présent. Cependant elle n’était plus fermée.

Ce fut avec le plus grand des sérieux que Ghetis glissa alors sa main dans sa sacoche, faisant disparaître l’arène d’une traite ! L’île revenant d’un coup à la normale ! On aurait juré que rien ne s’était produit ! Il avait rétablit le débit normal de son haki de l’observation pour être plus discret parmi les autres voix.

Instant Démoniaque.

-Prenez vos respirateurs et tenez-moi. Taupe, forme véloce, et tu creuses dès qu’il fait noir. Flais tu entres en dernier dans le trou et tu le rebouches. Caligula tu utilises l’hydro-dial pour absorber l’eau qui sera dans le trou. Dit-il rapidement.

Toujours en jouant sur l’équité, le Kurohebi allait révéler la plus grande sournoiserie de son arène. La nouvelle arène qui était apparue était plongée dans une obscurité monstrueuse et surtout….. Elle était sous l’eau. Complètement sous l’eau !

Mettant alors son respirateur, sur son visage, Ghetis collerait ses mains au sol, sa taupe creusant à toute vitesse, alors que ses équipiers pénétreraient le trou. Flais le rebouchant immédiatement, Caligula absorbant l’eau qui avait pu prendre place dans le trou. Et finalement, le brun continua de creuser à toute vitesse.

Pour l’occasion il avait déjà prévu un petit réseau de tunnels éclairés sous le sol de l’île.

- Le liquide en question est empoisonné. Il mélange somnifère et paralysant. Nous allons la maintenir assez longtemps pour qu’ils se noient tous.

C’est à cet instant que cinq tornades apparaîtraient. Une au centre et les quatre autres aux niveaux des points cardinaux. Ce n’était pas une bête tornade comme les guerriers de ce monde pouvait en créer, mais bien le phénomène météorologique. Néanmoins, créer sur l’eau, ce seraient de gigantesques maelströms qui venaient d’apparaître.

- Bien nous devons rester en mouvement,  normalement, le port principal est dans cette direction. C’est parti !

En restant en mouvement ils pouvaient ainsi se fondre au mieux dans la masse.  A la distance où il était de l’exploseur de météorites, il y avait peu de chances qu’il ait pu les localiser précisément et encore moins comme des fauteurs de trouble. Il fallait surfer sur cette discrétion pour vite prendre l’ascendant.

Si seulement il avait pu voir cet ennemi imprévu, il aurait pu établir un autre plan, mais Ghetis n’avait que cette possibilité.

- N’oubliez pas notre véritable objectif. Ne l’oubliez pas.
-->
La Couronne
Awful


168 heures.
Techniques, Explications etc:
 

PNJs présents:
 

_________________
Le Mythe [Conquête] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Vice-AmiralVice-Amiral

Caligula Spown
Messages : 515
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Le Mythe [Conquête] Left_bar_bleue41/75Le Mythe [Conquête] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Le Mythe [Conquête] Left_bar_bleue255/500Le Mythe [Conquête] Empty_bar_bleue  (255/500)
Berrys: 15.157.449.498 B

Le Mythe [Conquête] Empty
MessageSujet: Re: Le Mythe [Conquête]   Le Mythe [Conquête] Icon_minitimeMer 21 Oct - 0:29

Le Mythe

Tout semblait se passer comme prévu. C'est ce qu'imaginait le shandia n'entendant que les bruits de météorites ainsi que les bourrasques de vents traversant toute l'île. Comme Ghetis venait de lui le confirmer, cette arène était une petite nouveauté et elle avait le potentiel nécessaire pour raser à elle seule Kaiten-Su dans l'idée. Néanmoins, aussi facile que cela pouvait paraitre lorsque le plan fut établi, il y avait en vérité peu à parier que tout se déroule comme convenu dès la première offensive.

Lorsque Flais entrouvrit l'arène, Caligula constata au visage de son paternel qu'un individu capable de briser les astéroïdes de la sorte n'était pas prévu. Le Vairon ne perdit cependant pas le nord, et c'est avec rapidité qu'il réagit de manière à ce que les trois hommes puissent passer à la suite.
Tandis qu'ils coupèrent les jet-packs et laissèrent donc la boule se rapprocher du sol, la populace s'apprêtait à subir une nouvelle catastrophe météorologique inattendue : un tsunami saisit l'île depuis différents côtés et il n'en ferait qu'une bouchée d'ici peu.

A la suite de ceci, la sphère de plomb couverte de haki avait enfin atterri et le groupe pu passer à la deuxième étape. Caligula enfila son respirateur et se munit de l'hydro-dial qu'il gardait pour l'occasion. Le Vairon avait subitement changé son arène pour une nouvelle peut-être moins apocalyptique à première vue, mais tout aussi sournoise et vicieuse que son propriétaire.
En plus de recouvrir toute l'île de liquide ce qui était déjà suffisant pour noyer toute la population, l'Amiral avait décidé de libérer un liquide chimique qui endormirait et paralyserait ses victimes.

Pour ce qui est du trio, si ce n'est du quatuor, leur organisation était parfaite. Pendant que Ghetis et son armure ouvrait la voie souterraine, Caligula suivait ces derniers de très près avec son hydro-dial pour absorber le liquide présent dans le trou tandis que Flais suivant le shandia de tout aussi près était chargé de reboucher le trou juste derrière eux.
Ainsi dirigés par Ghetis, ils avancèrent aussi vite que possible en direction du port principal comme convenu.


_________________
Le Mythe [Conquête] Signa10

[20:55:27 16/10/2016] Maud Butterfield : faut avouer qu'il est fort quand même
[20:56:16 16/10/2016] Maud Butterfield: plus rien ne l'arrête :/
[21:15:42 16/10/2016] Charlotte S. Butterfield : kickez le
[21:17:48 16/10/2016] Fudo : ça fait une heure qu'il massacre l'humour
[21:21:12 16/10/2016] Sakuga Keigo : tg ptn
[21:21:34 16/10/2016] Maud Butterfield: cali arrête stp c'est du harcèlement à ce niveau
[21:21:38 16/10/2016] Fudo : je craque putain
[21:33:39 16/10/2016] Fudo : #calimaeu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Le Mythe [Conquête] Empty
MessageSujet: Re: Le Mythe [Conquête]   Le Mythe [Conquête] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Mythe [Conquête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 7 :: Kaiten-sū-