Le Deal du moment : -55%
Machine Expresso Beko 1200 W – Inox – ...
Voir le deal
59 €

Partagez
 

 [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 1414
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue50/75[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue27/750[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (27/750)
Berrys: 809.000 B

[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty
MessageSujet: [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe)   [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Icon_minitimeMer 14 Oct - 19:26



kkkkkk10.jpg
feat Cassidy Monroe

Un jour comme les autres



Le vent sifflait dans les hauteurs tandis que l’aube se dressait à peine sur l’océan. La surface liquide rayonnait à l’horizon comme une rivière de saphir bercés par une lueur orange matinale. La bilcane émergea de la torpeur à ce moment précis. Ses paupières se soulevèrent pour découvrir le plafond de la chambre dans laquelle la petite bande de médecins l’avaient installé. Les marques de la bataille de la veille étaient encore visibles à de nombreux endroits dans la structure de la demeure se trouvant au cœur de la Fosse. S’étirant rapidement, l’Archange du Typhon se redressa rapidement et s’habilla en quatrième vitesse. Il devait être cinq heures du matin, ou cinq heures et demi. En tout cas, six heures n’était pas encore atteint et les ténèbres couvraient encore une bonne partie du ciel. Sans attendre davantage, la De Lérhane descendit silencieusement les marches et les étages pour atteindre la cuisine. Elle ne s’attendait pas à croiser quelqu’un de si bonne heure, même si cela était bien entendu toujours possible en raison des métiers de chacun, et avait décider de préparer elle-même le petit-déjeuner pour l’ensemble de la maisonnée afin de les remercier pour leur hospitalité. La blonde aux quatre ailes n’était pas une cheffe à la tête d’un restaurant réputé ou un coq talentueux au sein d’un équipage voguant sur les mers, néanmoins elle se débrouillait aussi bien que tout à chacun et pu donc sans mal faire de quoi régaler chacun. Du jus d’orange bien vitaminé par-ci, quelques biscuits et céréales par-là, elle ignorait encore les habitudes alimentaires de chacun des quatre colocataires de cette demeure, mais dès le lendemain elle saurait encore mieux comme sustenter chacun d’entre eux. De son côté, l’Archange du Typhon engloutit un verre de jus d’ananas puis mangea tranquillement un bol de flocons de maïs, qu’on nommait plus généralement cornflakes, tout en observant la cité se réveiller par la fenêtre.

Pouvait on vraiment dire que la cité sortait de son sommeil ? La demoiselle ailée s’interrogeait grandement à ce sujet. Après tout, dans les quartiers pauvres où la criminalité règne, le monde nocturne est encore plus important que celui diurne. Au final, est-ce que la vraie Fosse ne s’endormait pas au moment où l’astre du jour franchissait l’horizon et se réveillait lorsque le soleil se couchait de l’autre côté du firmament ? Les trafiquants devaient encore être en train de rentrer chez eux ou de s’installer dans des endroits qui demeuraient discrets même en pleine journée. Bien entendu, avec toute cette ribambelle de gangs, même en plein jour les crimes étaient nombreux, néanmoins les innocents ne profitaient plus de l’ignorance du sommeil pour laisser l’intégralité des rues aux mains des malfrats. Un soupir quitta les narines de l’ancienne révolutionnaire qui décidemment trouvait cela très triste qu’il existe de pareils endroits un peu partout dans le monde. Au moins, ici, ce n’était pas une organisation de premier plan au niveau mondial qui s’était accaparé le pays. À Trader ou, surtout, à Himitsu Shima, c’était loin d’être le cas avec la Guilde Marchande et bien entendu Konan. Les foyers locaux de ce type de configuration avaient en fin de compte un peu de chance comparé à ceux où il y avait un monopole de cet acabit. Les petites organisations pouvaient se confronter sans avoir la domination absolue sur toute la population.

-Je devrais peut-être aller me laver moi… Je ne sais pas quand ils vont se réveiller après tout.



sdfd10.jpg


© By Halloween


_________________
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Signai11
Thème Général d'Ishtar, Thème Prédateur, Thème Honneur du Guerrier

DC d'Aggaddon Médixès
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe

Cassidy Monroe
Messages : 106

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue27/75[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue111/120[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (111/120)
Berrys: 42.440.000

[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe)   [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Icon_minitimeVen 23 Oct - 0:50

C'était la nuit. Cassidy regardait sa maison brûler. Le reflet des flammes se perdait sur les baraques de tôles, un monstre de lumière clair et informe aux tentacules infinies dont les ombres entouraient l'adolescente. Elle était paralysée, son esprit bloqué par un mélange de peur et d’incompréhension. Les craquements des flammes qui dévorait le bois de sa maison recouvraient peu à peu tous les autres bruits. C'était toute sa vie, tous les souvenirs heureux qu'elle avait accumulée dans sa mémoire qu'elle voyait se consumer. C'est alors qu'elle entendit un bruit derrière elle. Elle se retourna et vit un homme marcher vers elle. Elle fut terrifiée par son sourire carnassier, son regard dément et sa marche pleine de confiance. Même s'il n'était pas armé, les instinct de Cassy lui hurlaient qu'elle était en danger. La jeune fille sortit un couteau et le pointa devant elle, se voulant menaçante. Il ignora cette tentative ridicule d'intimidation et continua son avance inexorable en la regardant droit dans les yeux. Cette marche le conduisit jusqu'à elle et face à son poignard. Il baissa brièvement les yeux vers l'arme et continua, venant s’empaler sur la lame, lentement, tranquillement, comme s'il ne ressentait pas la douleur. L'arme continua son chemin en travers de sa peau, ignorant muscles et cage thoracique comme si elle traversait du beurre. L'adolescente tremblait comme une feuille lorsque la pointe de son couteau perça le cœur de ce fou. À ce moment, il s'écroula, révélant un autre homme qui tenait un canon sur son épaule. Celui-ci pointait l'arme sur elle, un sourire tout aussi terrifiant que celui de son compère planté sur le visage. Il pointa méticuleusement l'arme sur elle et tira.

"Non... Non !... NON !"

Cassidy émergea, son corps gelé plein de frissons et sa peau pleine de sueur. Paniqué, elle regarda frénétiquement autour d'elle pendant quelques secondes avant de réaliser qu'elle n'avait fait qu'un mauvais rêve Putain de cauchemar... Elle n'aurait pas dû être étonné, après tout, elle avait tué deux hommes la veille. En plus, elle avait fait ça bien, elle aurait été incapable de soigner les deux jumeaux si elle avait essayé. Même Franz ou Stella n'auraient rien pu faire. Elle allait probablement faire face à ce genre de trucs pendant un moment...

Elle avait beau essayé de relativisé, ça ne l'aidait pas du tout. En fait, c'était surtout d'en parler dont avait besoin. Mais dans l'immédiat, il lui fallait d'une bonne douche. L'adolescente se leva et fonça à la salle de bain sans s'habiller tourna la poignée pour faire couler l'eau et réalisa après quelques secondes qu'il n'y en avait pas. Les baraques de la Fosse n'avaient pas l'eau courante, mais la maison des médecins possédait un réservoir qu'il fallait remplir périodiquement ainsi qu'un chauffe-eau. Comme beaucoup de gens l'avait utilisé la veille pour laver les restes du combat, le réservoir était vide et tout le monde avait été trop fatigué pour s'en occuper... Sa journée commençait à merveille.

Elle descendit et remarqua immédiatement Ishtar, en train de siroter un verre de jus d'ananas devant un bol de céréales. Si elle était contente de revoir sa nouvelle amie venue des cieux, elle fut surtout très surprise en voyant la table. C'était la première fois qu'elle voyait autant de jolies choses l'attendre pour le petit déjeuner. Cassidy n'avait aucune idée de la provenance de toutes ces merveilles. Après tout, le petit-déj de la veille avait été des pommes... pour tout le monde. Et même s'il arrivait que Ben "trouve" de quoi faire un bon petit-déjeuner une fois de temps en temps, c'était surtout pour les repas important qu'il préférait se concentrer qu'il préférait "trouver" des trucs.


"Whoa !... C'est toi qu'a mit la table? Où t'as trouvé tout ça ? Tu nous fait une surprise ?"

Sans même attendre l'explication de son invitée, l'adolescente descendit l'escalier en trombe pour aller s'installer à table. Dans l'immédiat, son estomac vide avait prit le dessus sur ses questions et son cauchemar. L'adolescente avait eu trop faim dans sa vie pour ignorer cet étalage Elle se servit un verre de jus de fruit et prit elle aussi des céréales. Juste au moment de prendre sa première bouchée, elle se souvint de quelque chose et s'arrêta d'un coup pour parler de nouveau à l'ange.

"Au fait, ya plus d'eau dans le réservoir. Si tu veux boire un coup ou prendre une douche, va falloir attendre qu'on fasse le plein. D'ailleurs, on peut y aller plus tard si tu veux, ya pas mal de truc à voir à l'extérieur de la ville."

Puis elle commença à dévorer ses céréales. Après quelques minutes, la surprise tomba pour laisser revenir le cauchemar qui avait pourri sa nuit. Son visage s'assombrit peu à peu et elle commença à manger ses céréales de moins en moins vite, jusqu'à s'arrêter complètement. Elle resta quelques temps à regarder son bol à moitié vide, hésitant à demander quelque chose. Puis , trouvant sa détermination ; elle leva soudain la tête et demanda :

"Dit, Ishtar, comment tu te sentais la première fois que t'as tué quelqu'un ?"

Elle avait demandé sans savoir si Ishtar avait déjà tué quelqu'un, mais elle avait le sentiment que c'était le cas. Honnêtement, elle ne s’intéressait pas vraiment à la réponse d'Ishtar. Elle cherchait juste une occasion de pouvoir parler de sa propre expérience pour un peu faire tomber la pression.
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 1414
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue50/75[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue27/750[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (27/750)
Berrys: 809.000 B

[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe)   [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Icon_minitimeVen 23 Oct - 2:15



kkkkkk10.jpg
feat Cassidy Monroe

Un jour comme les autres



Une voix jaillit du vide, tranchant le silence pour s’enfoncer dans l’oreille de l’Archange du Typhon et activé son tympan. Tournant la tête, la demoiselle ailée découvrit que Cassidy était la première levée. Elle ouvrit la bouche pour répondre, mais son interlocutrice était déjà dans les escaliers.

-Oui. J’espère que vous allez vous régaler. Je ne suis pas sûr d’où ça vient… Peut-être de la descente d’hier soir…

En effet, la bilcane avait profité de la soirée pour aller inspecter le navire de l’équipage vaincu qui n’avait pas été encore été entièrement pillé. Après avoir un peu calmé la foule, Ishtar avait réussi à récupérer une caisse qu’elle avait ramené à la demeure sans jeter un œil au contenu. C’était peut-être cela. Il était vrai qu’au milieu d’un bidonville pauvre il était bien rare d’avoir ce genre de denrées au petit déjeuner. Occupé à d’autres pensées, cela ne lui était pas venu à l’esprit et ne l’avait pas surprise. La Monroe, qui elle vivait dans cet environnement certainement depuis toujours, avait tout de suite fait la remarque. En tout cas, si ce n’était pas cette caisse, la demoiselle ailée ne savait pas d’où cela pouvait venir.

-Vous avez un récupérateur d’eau de pluie ? Si c’est le cas je pourrais aussi faire pleuvoir… Remarque ce sera peut-être plus rapide d’aller en chercher malgré tout, sourit la zoan mythique qui terminait son verre tout en observant l’apprentie qui semblait vraiment se régaler.

La pauvreté était un fléau, tout comme la richesse dans un sens malheureusement. Ce genre d’endroit où les deux extrêmes vivaient séparés par un simple mur montraient toutes les dérives dans lesquels l’humain pouvait plonger à cause de ces deux côtés de la balance. Puis soudain, la guerrière céleste remarqua que la Monroe s’était arrêtée de manger. La blonde aux quatre ailes leva un sourcil, comprenant bien entendu que quelque chose n’allait pas. Finalement, prenant son courage à deux mains, la jeune demoiselle prit la parole et déchargea une petite partie de ce qu’elle avait sur le cœur.

-Ah je vois… lâcha la De Lérhane en posant son verre sur la table. Tu n’as pas eu un sommeil facile je présume. C’est pour cela que tu te lèves si tôt ? Cela fait un choc et tu vas avoir du mal à t’en remettre. Les êtres abjects et sans consciences qui tue en série n’ont souvent aucun remord la première fois, mais pour des personnes comme nous il y a un avant et un après. Cela ne sera pas la chose la plus simple à vivre, mais si tu ne te laisse pas aller au désespoir et que tu t’ouvres à tes amis, ou ta famille si tu considères ceux qui vivent sous ce toit comme telle, cela ne fera que renforcer tes convictions ainsi que la valeur que tu accordes à la vie. Il m’est en effet arrivé quelques fois de tuer car je n’avais pas d’autre moyen de régler les problèmes sur le coup, et une ou deux fois de manière accidentelle je dois l’avouer… Ainsi lorsque je me bats, je sais à quel point la valeur de chaque vie est importante et je prends mes décisions en fonction de cela. Si c’est la première fois pour toi, et peut-être la dernière si tu as de la chance, il va falloir que tu affrontes la réalité pour ensuite l’accepter progressivement car essayer de l’ignorer ne fera qu’accroître ta peur… Et pour te confronter à la réalité il faut donc que tu en parles, alors vas-y, défoule-toi, raconte-moi ce que tu ressens.

L’existence était loin d’être une partie de plaisir et il fallait parfois se forcer à prendre les choses mains, se faire violence, et c’est exactement ce par quoi devait commencer Cassidy selon la demoiselle ailée.



sdfd10.jpg


© By Halloween


_________________
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Signai11
Thème Général d'Ishtar, Thème Prédateur, Thème Honneur du Guerrier

DC d'Aggaddon Médixès
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe

Cassidy Monroe
Messages : 106

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue27/75[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue111/120[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (111/120)
Berrys: 42.440.000

[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe)   [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Icon_minitimeMar 27 Oct - 16:10

Le discours d'Ishtar ne l'avait pas particulièrement aidé. En fait, elle s'était presque attendue à ce que cette étrangère venue des cieux lui sorte une solution miracle qui puisse l'aider à se sentir mieux. En fait, il n'y avait aucune solution à court terme qui pouvait l'aider à se sentir mieux. Un avant et un après ? Est-ce qu'elle allait devoir porter ça pour le reste de sa vie ? Ou alors, est-ce que ça allait disparaître et faire d'elle un de ces êtres abjects dont Ishtar parlait avec dédain ?

Non, ce n'était pas si simple. Ce qu'elle avait fait, elle l'avait pour se défendre et protéger ceux qui lui étaient chers. Pourtant, ça ne rendait pas les choses plus simple à supporter. Peut-être que ça ne les rendait pas plus compliqués non plus, mais elle ne voyait pas comment ses sentiments pourraient être plus douloureux. Affronter la réalité en parlant...

Pendant qu'elle pensait à toutes ces choses, elle était restée silencieuse en faisant tourner sa cuillère dans son bol. Ses pensées lui semblaient clair, ce qu'elle ressentait lui semblait simple à expliquer. Pourtant, quand elle trouva la détermination pour parler, elle fut incapable d'exprimer ses pensées, comme si mille mots voulaient sortir en même temps de sa bouche s'en qu'aucun ne réussisse.


"Euh je veux... En fait ce que... C'est... C'est... Merde !"

Elle tapa du poing sur la table. Tout ce qu'elle avait accompli, c'était de s'exaspérer  D'ailleurs, l'adolescente avait presque hurler, ce qui, honnêtement, lui avait beaucoup de bien. Au fond, c'était ça qu'il lui fallait : se défouler pour faire tomber la pression et laisser ce qu'elle avait sur le cœur s'exprimer sans aucun effort... Comme si ça l'aidait de savoir ça !!

Cassidy écarta son bol et se laissa tombé sur la table, un mouvement volontairement dramatique qui devait lui servir à exprimer son exaspération envers elle-même à son interlocutrice. L'adolescente resta quelques secondes la tête contre la table avant de parler à nouveau.


"Si j'étais pas chez moi, je crois que je casserais la chaise sur la table..."

Puis elle leva la tête.

"Tu sais, j'ai toujours eu l'impression que vivre deviendrait plus simple en grandissant. Mais plus je grandis, plus je me rends compte que c'est l'inverse... ça s'arrête de devenir compliqué à un moment ?"
"Nope."

Cassidy se retourna pour voir descendre Franz Richter.

"Désolé jeune fille, mais la vie est une guerre qui s'empire chaque jour avec l'âge."
"Ah... Et qui gagne ?"
"En théorie ? Le passage du temps. En pratique, c'est le gouvernement mondial, qui profite un peu plus de nos impôts avec chaque années qui passe."
"On paie des impôts ?"
"Non, mais nous vivons dans la Fosse. Si tu veux mon avis, c'est la pire des taxes..."

Franz Richter, qui arrivait avec sa nonchalance et sa bonne humeur habituelle. Le seul membre de la famille à ne pas savoir se battre, mais aussi le seul à savoir parler à peu près convenablement. Et maintenant qu'il était là, Cassidy ne se sentait plus l'envie de parler de ses problèmes. Le moment était passé, remplacé par le quotidien. Elle en avait encore gros sur le cœur, mais elle laisserait ça attendre. La jeune fille n'aimait montrer trop ses faiblesses à ses professeurs. Elle avait l'impression qu'il ne lui donnerait pas de tâche compliqué si elle se plaignait à chaque fois qu'elle en avait l'occasion. Le vieux chirurgien descendit les escaliers et vint s’asseoir à la table, sans questionner le petit-déjeuner royal qui s'y trouvait. Il prit un verre de jus d'ananas et commença à grignoter un pain au chocolat.

"C'est pas souvent qu'on est autant à se lever aussi tôt."
"Et bien, disons que le trou dans le toit a contribuer à rafraîchir ma chambre pendant la nuit. Ceci étant dit, j'ai eu mes six heures de sommeil, je suis prêt à attaquer la journée. Je suppose que tu n'as pas eu ce genre de problème, vu que le plafond de ta chambre a été épargné."
"Euh... Oui oui, pas de problème cette nuit."
"Hum..."

Le chirurgien garda son regard sur elle quelques secondes avant de retourner à son repas. Il avait clairement remarqué que son élève n'était pas comme d'habitude, mais il avait préféré garder le silence, pour des raisons qui étaient les siennes. Après quelques secondes, Ben Seeds descendit à son tour.

"Et ben, ya du monde de bon mat... Mais c'est quoi tout ça, c'est un truc de malade !"

La réaction du pharmacien avait été très similaire à celle de sa protégée en voyant la table. Il courut s'asseoir et prit un peu de chacune des choses qui lui faisaient face, se retrouvant avec une montagne de bouffe qu'il finirait en une dizaine de minutes si il suivait son rythme habituel.

"Au fait, je sais pas qui a ramené la caisse que j'ai trouvé à la maison hier soir, mais c'était une vraie bombe à retardement."
"La caisse ?"
"Une caisse. Aucune idée de ce qu'elle foutait là. Remplis de flingues et de munitions. Heureusement que ça a pas fini dans la Fosse, sinon, les gangs seraient en train de s'en donner à cœur joie dans tout le bidonville."
"Tant mieux. Je suis fatigué d'avoir à ouvrir des gens pour retirer des munitions en tout genre. Les gens ont déjà bien assez de problèmes à cause de leurs problèmes de santé... En parlant de problème, comment va notre dormeuse ?"
"Si vous voulez le savoir, je vous invite à vous taire et à écouter."

En effet, si tout le monde se taisait, on pourrait entendre un ronflement étouffé venant de l'étage. Ce ronflement ferait sourire Cassidy, qui s'était beaucoup inquiétée pour Stella la veille. La connaissant, sa professeure aurait envie d'une bonne douche en se réveillant...

Quelqu'un devait remplir le réservoir. Cassidy se leva.

"Je vais chercher de quoi remplir le réservoir d'eau."
"Toute seule ?"
"À cette heure-ci ?"
"Écoutez que ça vous dérange pas de sentir le phoque, mais moi ça m'emmerde, et ça va emmerder Stella aussi."
"C'est pas la question. Le quartier est dangereux la nuit... et puis, tu vas pas aller bien loin si tu ramènes deux seaux d'eau. Ça va te prendre la matinée de remplir le réservoir."
"T'as raison... ça te dirait de m'accompagner ?"

La question s'adressait à Ishtar. Après tout, elle n'avait vu que la Fosse et n'avait pas mis le pied dans la nature qui entourait Paradise City. En plus, Cassidy ne se sentait plus la force de parler de ses sentiments maintenant qu'elle était entourée de ses professeurs. Peut-être que ça changerait une fois qu'elle serait dehors.

"Si c'est elle qui t'accompagne, ça me va."
"De même."
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 1414
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue50/75[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue27/750[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (27/750)
Berrys: 809.000 B

[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe)   [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Icon_minitimeMar 27 Oct - 17:49



kkkkkk10.jpg
feat Cassidy Monroe

Un jour comme les autres



La De Lérhane s’accouda à la table et regarda Cassidy se perdre dans ses pensées. La première fois que l’on donne la mort… Lorsqu’on était quelqu’un de bon, c’était un vrai dilemme, une guerre intérieure. Ishtar se doutait que c’était véritablement le chaos dans l’esprit de la demoiselle et elle ne pouvait guère l’aider davantage que ce qu’elle venait de faire. Elle ne pouvait qu’aiguiller, le reste c’était à la jeune apprentie médecin de le faire, de comprendre, de trouver ses conclusions, de se pardonner, de choisir… L’angélique resta calme, silencieuse, tandis que la Monroe cherchait désespérément ses mots. Aucune réprimande ou aucune relance ne fut envoyée, la demoiselle ailée patientait juste en essayant de voir si Cassidy arrivait à faire ressortir ses émotions. Elle était clairement entrain de penser à tout cela et n’essayait pas d’ignorer la question, chose qui n’aurait fait que reculer l’inévitable tourment tout en ayant un poids de culpabilité persistant malgré tout. Finalement, la demoiselle parvint à sortir une phrase, mais une autre voix vint répondre. Ishtar leva la tête vers l’interlocuteur et opina du chef.

-En effet, au début on a hâte de devenir adulte tandis qu’après un certain cap on ferait n’importe quoi pour revenir vers l’enfance, d’où le phénomène de nostalgie inhérent aux adultes ayant apprécié leur enfance. Les choses ne deviennent jamais simple, le monde est complexe en permanence.

La reptilienne laissa les deux originaires de la Fosse à leur discussion puisqu’elle n’avait pas à se mêler du reste.

-Désolé que vous ayez dû passer la nuit avec ce problème, déclara simplement la bilcane lorsque le chirurgien évoqua sa nuit difficile.

C’est finalement Ben Seeds qui déboula ensuite pour rejoindre la petite troupe pour le premier repas de la journée. C’est alors que ce dernier révéla le contenu d’une caisse, peut-être celle que la De Lérhane avait ramené de l’embarcation des ennemis de la veille. C’était donc une grande quantité d’armes. Heureusement que la zoan mythique était parvenu à soustraire cela à la foule.

-C’est moi qui ai ramené cette caisse. J’ai été faire un tour sur le bateau des pirates et j’ai essayé de récupérer quelque chose avant que la foule ne s’accapare tout, révéla la céleste en se réservant un peu du breuvage qu’elle porta tranquillement à ses lèvres comme si parlé de cargaisons de contrebande était tout à fait normal.

Elle avait vu et vécu bien pire après tout, notamment sur Grandline où les trafics allaient bon train, comme l’implication des pirates, révolutionnaires et même des gouvernementaux parfois. Finalement, Stella semblait se porter bien puisqu’il suffisait de se taire pour entendre ses ronflements. Cela rassurait un peu tout le monde, mais surtout Cassidy. Cela se voyait sur le visage de la jeune demoiselle. Cette dernière se décida alors à aller chercher l’eau nécessaire pour se laver. Bien entendu, tout le monde était contre le fait qu’elle se balade tranquillement. Quand la Monroa demanda à la grande asperge blonde aux quatre ailes si elle voulait l’accompagner, cette dernière était déjà debout à terminer d’une traite son verre. Dès qu’il fut posé, elle se contenta de répondre.

-Qu’est-ce que tu attends ? Allez, on y va, sourit la guerrière maudite avant de se diriger vers la porte pour sortir en compagnie de l’apprentie médecin.



sdfd10.jpg


© By Halloween


_________________
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Signai11
Thème Général d'Ishtar, Thème Prédateur, Thème Honneur du Guerrier

DC d'Aggaddon Médixès
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe

Cassidy Monroe
Messages : 106

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue27/75[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue111/120[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (111/120)
Berrys: 42.440.000

[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe)   [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Icon_minitimeDim 1 Nov - 19:26

"Génial ! Viens, on va chercher des seaux!"

La jeune fille sortit, accompagnée de Ishtar. Ben resta quelques secondes à regarder la porte, un grand sourire planté sur le visage.

"Vous avez l'air d'un imbécile."
"Vous l'avez entendu ? On aurait dit une gamine comme les autres qui invitait une copine pour jouer. Vous vous souvenez de son comportement quand on l'a trouvé."
"Je me souviens surtout que vous m'avez laissé seul dans le bidonville quand vous êtes tous les deux partis à sa poursuite."
"Et quelle poursuite ! Elle nous a fait traverser la moitié de la Fosse. Et encore, quand je dis nous, je veux dire Stella."
"C'est vrai que vous aviez du ventre à l'époque... Vous devez être le seul spécimen sur qui la Fosse a eu des effets bénéfiques."
"Vous avez entièrement raison et j'ai bien l'intention de changer tout ça avec ce petit-déjeuner... d'ailleurs, c'est vous qui l'avez fait venir, n'est-ce pas ?"
"C'est exact."
"Comment avez-vous accompli ce tour de magie ?"
"Un tour de magie ? Je dirais plutôt une mauvaise blague. Hier soir, tandis que vous vous occupiez de Stella, que Cassidy prenait sa douche et que notre invitée allait au navire de nos adversaires vaincus, j'étais seul en bas à faire la liste des choses à réparer à cause de notre petite altercation. En regardant par le trou dans le mur de la cuisine, j'ai vu un individu observer la maison de loin, l'air un peu hébété. Trop bien habillé et trop propre pour être un natif du quartier, mais pas assez paniqué pour être perdu. Très probablement un garde ou un agent au service de la haute société au vu de son attirail. Quoi qu'il en soit, je suis sortis pour aller voir cet homme, une tasse de café à la main, afin de m'enquérir de la raison de sa présence en ces lieux délabrés. Cet individu m'informe qu'un puissant seigneur issu de la noblesse et dont j'ai oublié le nom serait très heureux de récompenser notre maisonnée pour la défaite des Blood Stars."
"Et bien, les nouvelles vont vite... Probablement le chien de garde d'un imbécile avec trop d'argent qui était victime de chantage."
"Exactement ma pensée ! Toujours est-il que j'ai demandé des détails concernant la récompense. Et là, l'individu m'annonce que nous pouvons demander n'importe quoi et ce serait chez nous avant la fin de la nuit."
"N'importe quoi ?"
"N'importe quoi."
"Et vous avez  choisi de demander un petit-déjeuner digne d'un roi ?"
"Exactement."
"… Pourquoi ?"
"Et bien, j'ai d'abord demandé à ce que la Fosse soit nettoyée et ses habitants traités comme des être humains par les locaux. Mais l'homme m'a alors assuré que le seigneur machin-truc faisait tout son possible à chaque occasion pour améliorer la situation des miséreux et qu'il ne pouvait pas faire plus."
"Quelle connerie..."
"Je me suis donc retrouvé dans une impasse. J'ai alors réfléchi à quelque chose qui pourrait faire plaisir à tout le monde, quelque chose dont nous ne profitons pas souvent. Comme je vous ai vu prendre de l'argent sur le capitaine pour le donner à Cassidy, je savais que nous n'allions pas manquer de nourriture pendant un moment. Sauf que personne ne pense jamais au petit-déjeuner quand il s'agit de faire les courses."
"Mais quand même ! Un petit-déjeuner..."
"Justement ! Imaginez ce sous-fifre allant annoncer à son maître par quoi s'est soldée sa proposition. Imaginez maintenant ce maître envoyé toute une armée de serviteurs en ville à la recherche de quoi faire un bon petit-déjeuner... En pleine été... En début de nuit."
"Vous auriez pu demander du matos."
"Ne soyez pas stupide ! Si nous demandons du matériel, cela sous-entendrait une certaine efficacité de notre part, ce qui pourrait attirer l'attention sur nos pratiques et leur efficacité... Un attention dont nous ne voulons pas. J'aimerais vous rappelez que nous nous sommes perdu dans ce trou pour une raison."
"Certes, certes, mais quand même..."
"J'ai demandé quelque chose d'insignifiant et d’embarrassant, quelque chose dont tout le monde se souviendra sans jamais vouloir en parler. Bref, une petite bande d'homme en noir est venue apporter tout ça quand tout le monde dormait. Vu leur expression, c’était la première fois qu'ils se promenaient dans la Fosse en pleine nuit avec de quoi manger... Un vrai bonheur à admirer."
"Et bien, tant que vous vous êtes amusé, c'est le principal... Vous voulez du jus d'ananas ?"
"Volontiers."

Tandis que nos deux compères éclaircissait le mystère du petit-déjeuner, Cassidy conduisait sa nouvelle amie ailées à l'arrière de la maison. Les seaux se trouvait dans une cabane où était regroupé tout ce qui pouvait servir en extérieur, notamment des outils de jardinage dont les médecins ne s'étaient jamais servi et qui prenaient la rouille depuis des années. Cassidy prit deux seaux, se tourna vers Ishtar, puis vers les seaux, et fini par lui sortir :

"Tu te sens la force d'en prendre combien ?"

Et elle donnerait à l'ange le nombre qu'elle lui indiquerait ou la laisserai prendre ce qu'il lui fallait. Ensuite, elle reprendrait la parole.

"Je sais pas si je t'ai déjà dit, mais va falloir aller en dehors de la ville. Ya bien quelques robinets dans la Fosse, mais la moitié fonctionnent pas et l'autre moitié ont une tuyauterie tellement dégueulasse et mal entretenue que t'as la certitude de chopper un sale truc si t'en bois ou que tu te laves avec. C'est plus simple d'aller à une rivière, quitte à faire bosser un peu les bras. Stella dit que j'en ai besoin si je veux pouvoir casser des mâchoires."

Que l'ange accepte de l'emmener par les airs ou non, Cassidy la conduirait à l'extérieur de la Fosse. Les deux femmes passeraient par un chemin de terre et longerait quelques champs de blé pour arriver dans une petite forêt. Un peu de marche au milieu des arbres les conduiraient à la rivière où l'adolescente et ses trois maîtres venaient habituellement chercher de l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 1414
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue50/75[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue27/750[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (27/750)
Berrys: 809.000 B

[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe)   [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Icon_minitimeDim 1 Nov - 23:46



kkkkkk10.jpg
feat Cassidy Monroe

Un jour comme les autres



Les deux demoiselles contournèrent la bâtisse pour rejoindre l’arrière où se trouvait de quoi transporter de l’eau. Réfléchissant au moyen de ramener le plus d’eau possible afin d’effectuer un minimum de voyage, la blonde aux quatre ailes se questionna sur l’utilité d’employer plusieurs seaux.

-Je pourrais en prendre six ou huit, mais n’auriez vous pas plutôt des tonneaux ? Je peux aussi emporter la caisse vide que j’ai ramené hier au besoin. Cela sera plus pratique que me trimballé une multitude de seaux avec des risques de débordements et donc d’en perdre en route.

La bilcane disposait d’une force physique conséquente, voir surhumaine pour certains. Si elle associé cela à la transformation de ses membres via sa malédiction zoan, sa force physique était démultiplier et briser un mur n’était en rien complexe. Transporter des choses lourdes devenait plus aisés et un tel défi avec de l’eau était loin d’être quelque chose d’exaltant en la matière à vraie dire. Donc la De Lérhane était plutôt confiante sur sa faculté à transporte de quoi remplir le réservoir de manière conséquente. Ainsi, l’originaire de la mer blanche embarquerait ce qui lui était nécessaire dans ce but, la caisse ainsi qu’un large tonneau.

-On ira plus vite par les airs, souligna la demoiselle ailée. Monte.

C’est alors qu’une nouvelle fois la céleste se métamorphosa pour prendre sa forme hybride. Si Cassidy refusait, elles iraient à pieds, mais si la Monroe acceptait les ailes commenceraient à battre en rythme et à soulever le corps reptilien de l’angélique et de la jeune novice. Cette dernière pourrait alors vivre avec joie l’expérience rare de voler. Alors qu’elle n’y était pas obligée, pouvant épouser les formes du paysage, l’ancienne révolutionnaire monterait assez haut et offrirait à l’apprentie médecin une vue majestueuse. À plusieurs dizaines de mètres au-dessus du sol, même au-dessus de la centaine, on pouvait voir les limites de l’île et l’intégralité de la Fosse ainsi que de la cité riche de Paradise City étaient visible. Son monde se résumait à ceci lorsqu’on voyageait par le firmament, un paysage parmi d’autres. Effectuant quelques loopings en faisant bien attention à ce que sa passagère ne chute pas, l’Archange du Typhon commencerait à redescendre en direction du ruisseau que lui indiquerait la future logia du verre. L’atterrissage se ferait tranquillement et la bilcane reprendrait forme humaine et commencerait à remplir les deux récipients qu’elle s’était assigné. Si ce n’était pas possible de les remplir intégralement, elle demanderait à la Monroe de lui prêter un seau pour terminer via celui-ci. Refermant les deux contenant à l’aide de leurs couvercles qu’elle cloua à main nu pour leurs éviter de bouger, la fille des cieux nota les silhouettes de plusieurs personnes qui les observaient.

-Faisons-bien attention, déclara la De Lérhane en faisant un signe de la tête à sa camarade pour lui indiquer la présence de ce groupe qui commençait à approcher. Si les choses tournent mal, n’hésite pas à te mettre derrière moi.

Le chef de la bande s’avança alors pour saluer les deux demoiselles.

-Alors, on vient chercher de l’eau à ce que je vois mes p’tites dames… Vous savez… C’est dangereux par ici, vous êtes sûr que vous avez pas besoin d’un peu de protections ?

Il ne fallait pas être un génie pour comprendre le piège...



sdfd10.jpg


© By Halloween


_________________
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Signai11
Thème Général d'Ishtar, Thème Prédateur, Thème Honneur du Guerrier

DC d'Aggaddon Médixès
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe

Cassidy Monroe
Messages : 106

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue27/75[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue111/120[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (111/120)
Berrys: 42.440.000

[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe)   [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Icon_minitimeJeu 19 Nov - 20:01

"Des tonneaux? Hum... Attend, tu veux dire sans trous ?... Hum..."

Nan parce que, un tonneau, c'était trouvable dans la Fosse. Mais un tonneau en assez bon état pour transporter un liquide, ça, c'était pas gagné.

"Non, je crois pas que... Attend... Attend, en fait, si, on a ça..."

Tout en parlant, elle commença à fouiller dans la cabane. Quel merdier là-dedans ! Ça faisait des années qu'elle disait aux autres que tout ce bordel leur servait à rien... mais non, fallait que Ben lui sorte des excuses à la con à chaque fois. Des trucs du genre : Touche pas à ça, je m'en servirai sûrement un jour. On sait jamais, ça fait longtemps que j'hésite à faire pousser mes propres plantes et gnagnagna et gnagnagna.... Sérieusement, Cassidy avait neuf ans quand elle avait entendu ça pour la première fois. Là, elle en avait dix-sept et le "jardin" était toujours dans le même état. Faudrait pas se foutre de la gueule du monde...

Tout en faisant ce constat, la jeune fille continua de fouiller, envoyant des objets en tout genre dans toutes les directions et ramassant de temps en temps un seau pour le passer à Ishtar. Avec le bordel qu'elle faisait, tout le voisinage devait savoir qu'elle était là. Après une minute à batailler avec le bordel entassé dans la cabane, elle trouva finalement ce qu'elle cherchait : un vieux tonneau, resté caché sous une bâche pendant plusieurs années. C'était à l'origine un tonneau de vin, "trouvé" par Ben pendant un passage en ville. À la base, il devait servir pendant une grande occasion, mais c'était sans compter sur Stella, qui tomba dessus absolument par hasard et en bu la moitié à elle seul, ce qui poussa les deux autres médecins à s'en servir eux-aussi. Cassidy s'en souvenait bien car c'était elle qui avait du s'occuper des gens le lendemain, en plus de la gueule de bois de ses trois professeurs... Ça avait été une sacrée journée de merde, mais une journée de merde dont elle gardait malgré tout un bon souvenir, car c'était la première fois qu'on lui avait donné de vraies responsabilités.

Ishtar embarqua le tout et se transforma de nouveau en serpent à plume. Cassidy pensait s'être habitué à cette forme, mais non. Une journée n'avait pas suffis à s'y habituer et une semaine ne suffirait probablement pas à trouver banal un serpent haut de plusieurs mètres avec deux ailes et des plumes plein de corps. Lorsqu'elle lui proposa de monter sur son dos, elle hésita. Autant Stella avait accepter sans broncher et aurait probablement demandé à le faire si on lui avait pas proposé, autant l'adolescente était un peu plus hésitante. Toutefois, on ne donne pas tous les jours la chance de voler à une gamine sortie d'un bidonville.


"Je, euh... Tu promets de pas m'faire tomber, ok ?"

Elle monta sur le dos de l'ange et se laissa porter dans les airs. L'apprentie médecin faisait assez confiance à Ishtar pour ne pas avoir trop peur, ce qui lui permit de se laisser aller. Ce vent, cette hauteur... Elle pouvait voir les contours de l'île, la campagne alentour, Paradise City, la Fosse... Comme ça paraissait minuscule ! Cassidy laissa son regard dériver à l'horizon, Voyant la mer et le ciel fusionner au loin et se demandant pour la première ce qui pouvait bien se trouver au-delà... Du moins jusqu'au premier looping d'Ishtar. À ce moment, elle hurla, autant à cause de l'excitation que de la peur. Au deuxième looping et à tous ceux qui suivirent, la peur avait disparu et seul l'exaltation subsistait.

"Putain mais c'est ouf ! Et tu fais ça tous les jours ?! C'est génial !!!"

Elle continua de hurler en lâchant un "Wouhou" de temps à autre. Elle était dans un tel état qu'elle en oublia presque la raison de leur venu. Heureusement pour elle, elle eut le mauvais réflexe de regarder en bas, ce qui lui fit l'effet d'une douche froide quand elle imagina à quel quel point la chute serait douloureuse. Une douche froide qui lui fit penser à la rivière, qu'elles n'étaient pas loin de survoler.

"C'est ici ! Arrête-toi juste là, t'auras la place !"

Ishtar trouva la rivière sans problème et s'y posa rapidement, reprenant immédiatement sa forme humaine tandis que Cassidy approchait déjà de l'eau, un seau dans chaque main. Le cours d'eau était assez petit pour être traversé d'un petit saut et si Cassidy y avait mis les pieds, la flotte n'aurait pas dépassé ses genoux. Pas grand chose, mais largement assez pour remplir ses seaux rapidement. Elle aurait bien tenté sa chance avec le tonneau mais elle savait très bien qu'elle ne serait pas assez forte pour le soulever une fois qu'il serait plein... Pas un problème pour l'ange, qui le remplit sans problème et le scella en utilisant sa propre main comme un marteau pour clouer le couvercle... Elle était hardcore, la meuf.

Tandis que les deux femmes se préparaient à repartir, Ishtar lui indiqua qu'elles n'étaient pas seules dans le coin, lui montrant des observateurs cachés d'un petit signe de la tête. Cassidy avait déjà été chercher de l'eau de très nombreuses fois à ce spot et elle avait jamais été emmerdée... En même temps, elle était toujours venue avec Stella,  dont les poings constituait une fantastique arme de dissuasion massive. Peut-être qu'il y avait des mecs toutes les autres fois et qu'ils étaient juste restés cachés en voyant la médecin bourrine et sa disciple. Toujours étaient-ils que l'ange conseilla à Cassidy de se cacher derrière elle si les choses tournaient mal, ce qu'elle ne ferait qu'en dernier recours. C'est bien de se laisser protéger, mais elle avait des couteaux et elle comptait bien s'en servir si ça tournait mal.

Le bonhomme qui semblait être le chef de la bande s'approcha et "proposa" aux deux femmes de les "protéger"... C'était toujours énervant quand les criminels sous-entendaient leurs intentions au lieu de les énoncer clairement. Genre sérieusement, tout le monde sait ce que tu veux, tu veux pas y aller franchement au lieu d'essayer de te la jouer ? Là, tu passes surtout pour un vieux pervers et t'es pas menaçant pour un clou...

Cassidy se prépara à répondre pour tenter d'intimider cette bande de branquignoles, quand elle remarqua qu'un des hommes la fixait avec insistance. Il garda son regard planté sur elle quelques secondes avant de foncer en courant vers son boss pour lui souffler quelques chose à l'oreille.


"T'es sûre ?"
"Oui, c'est elle, c'est la barde à papa !"

La barbe à papa ? C'était quoi ce surnom tout pourri ? C'était en référence à la couleur de ses cheveux ? Le chef de bande la jauger à son tour avant de sortir un escargophone pour passer un coup de fil. Pendant ce temps, l'apprentie médecin agrippa un couteau attaché à l'arrière de sa ceinture, car elle sentait la merde venir et c'était sûre que ça serait pour sa pomme.

"Allô, boss ?... Oui, c'est moi... On vient de trouver la barbe à papa, au ruisseau... Ouais, sacrée coup de chatte comme vous dites... Seule ? Pas vraiment, mais elle est pas avec la flamme ou l’œuf... Je sais pas, une grande pimbêche avec de grandes ailes... Non, j'ai pas fumée, elle a vraiment des ailes... Vous en faites pas, ça va l'faire, faites nous confiance... Oui, je vous r'dis ça quand on a fini."

L'homme rangea son escargophone quand il eut terminé sa conversation et posa la main sur un flingue qu'il portait à sa ceinture.

"Bon..."

Cassidy ne lui laissa pas le temps d'en dire plus et l'avait coupé en lui balançant son couteau dans le bras. Comme il était sur le point de faire un petit discours de méchant avant de lui tirer dessus, il n'était pas préparé à se faire attaquer si tôt et fut incapable d'esquiver. S'il n'avait pas été aussi fier et prompt à ouvrir la bouche avant d'agir, ça aurait été beaucoup plus compliqué.

Mais ça n'était pas le plus grave. Si le terme "barbe à papa" faisait bien référence à ses cheveux, alors les termes "flamme" et "œuf" devaient faire référence à la tignasse rousse de Stella et au crâne chauve de Ben. Ça voulait dire que quelqu'un essayait de se prendre à la maison des médecins et voulait le faire en commençant par Cassidy... Mais pourquoi commencer par elle ?

Plus important, son attaque avait sonné le départ des hostilités, et tous ceux qui les entouraient fonçaient maintenant vers les deux femmes. La jeune fille jeta deux couteau de plus sur les adversaires les plus proches avant avant de suivre le conseil d'Ishtar et de se cacher derrière elle. Elle n'avait maintenant plus que deux couteau, qu'elle prit dans ses mains pour se préparer à recevoir ceux qui auraient le malheur de s'approcher d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 1414
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue50/75[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue27/750[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (27/750)
Berrys: 809.000 B

[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe)   [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Icon_minitimeVen 20 Nov - 11:02



kkkkkk10.jpg
feat Cassidy Monroe

Un jour comme les autres



La demoiselle ailée observa avec un air méfiant le groupe qui s’était approché. Cela ne sentait pas bon. Il y avait clairement quelque chose de louche là-dessous. Néanmoins, la demoiselle ailée ne s’attendait pas à ce que cela dépasse le simple racket pour l’instant. Lorsque l’un des sbires vint murmurer quelque chose au chef de la petite troupe, l’Archznge du Typhon haussa un sourcil avant de tourner le regard vers Cassidy qui était inquiète. Ça se voyait très clairement sur le visage de cette dernière alors que celle-ci était en train de déduire que c’est d’elle qu’il était question. C’est alors que la figure de proue de ce groupe prit son den den mushi pour passer un appel. Cela ne sentait pas bon du tout. Si c’était simplement une tentative de récupération d’argent classique, il n’y avait pas besoin de passer un coup de fil à des supérieurs. La blonde aux quatre ailes se mit alors en position, se préparant à passer à l’action tandis que la conversation laissé sous-entendre plein de choses. En tout cas, le binôme féminin n’allait pas se laisser faire par ce groupe de mâle. De là à parler de féminisme ? En tout cas, ce fut Cassidy qui fut la première à agir. Pendant que l’apprentie médecin utilisa trois de ses couteaux, l’originaire de la mer blanche se métamorphosa pour prendre son apparence hybride monstrueuse et sauvage. Un hurlement imposant sortit alors de sa bouche, dans le but d’intimider ces minables malfrats des bas quartiers qui faisait face à un béhémot des plus impressionnant. Les deux mains de la zoan mythique se plantèrent dans le sol et elle en souleva une plaque d’une quinzaine de mètres carrés sur laquelle se trouvait tous les adversaires. Levant celle-ci à la verticale, et alors que les sbires non habitués à voir une adversaire disposant d’un pareil pouvoir, la De Lérhane fit basculer tous les scélérats ensemble.

Laissant la plaque se refermer sur l’ennemi comme s’il s’agissait d’un livre, ces derniers se verraient écrasés par le poids de la roche, bien que la couche soit suffisamment mince pour qu’ils ne soient pas réduit en bouillit par la masse qui pesaient sur eux. La main de la bilcane traversa la pierre comme si c’était du beurre et vint saisir le chef de cette bande qu’elle sortit de la roche pour le saisir par le col et le lever à bout de bras le plus haut possible. Avec la différence de tailles entre eux qui était encore plus accru par la malédiction, les pieds dudit criminel étaient à plus de deux mètres au-dessus du sol. Si d’autres hors-la-loi réussissaient à s’extraire de l’entrave créé par leur adversaire, la queue de cette dernière balayerait la surface pour venir percuter ces raclures et les envoyer tout droit dans les bras de Morphée.

-Explique-toi… Et explique-toi bien surtout. Qu’avez-vous contre Cassidy ?

Les pupilles reptiliennes entourés d’iris dorés à l’éclat solaires fixaient les orbites du chef tandis que sa langue bifide passa entre ses lèvres et que les paroles prononcés laissent apparaître les crocs acérés de la créature divine, suffisamment tranchant et perforante pour venir arracher entièrement la gorge du malandrin si elle le désirait. Par chance, la violence et la bestialité dont faisait preuve la bilcane avait pour unique but d’effrayer les adversaires, les rendre inapte à la riposte et aussi beaucoup plus docile pour donner les informations dont les demoiselles avaient besoin pour comprendre dans de bien meilleurs termes la situation.

-Evite de faire le malin, tu n’es qu’une proie !

L’autre main de l’incarnation du Serpent à Plumes se trouvait dans son dos et était fermé avec seulement le pouce en l’air pour signifier que tout allait bien et essayer de faire comprendre que tout cela n’était qu’une mascarade visant à éclaircir la situation pour pouvoir la régler.



sdfd10.jpg


© By Halloween


_________________
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Signai11
Thème Général d'Ishtar, Thème Prédateur, Thème Honneur du Guerrier

DC d'Aggaddon Médixès
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe

Cassidy Monroe
Messages : 106

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue27/75[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue111/120[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (111/120)
Berrys: 42.440.000

[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe)   [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Icon_minitimeMar 1 Déc - 23:09

Cassidy... avait tendance à oublier avec qui elle était. En soi, c'était une très bonne chose. Ça voulait dire que la femme surpuissante qui l'accompagnait et la protégeait depuis deux jours n'avait pas encore causée de dommages à ses instincts de survie. Peut-être que ça changerait si Ishtar restait plus d'une semaine dans le coin et continuait à être une aussi bonne casseuse de gueule... Mais Cassidy savait très bien que ça ne serait pas le cas. Son passage dans la Fosse n'était qu'une petite étape sur une route qui serait encore probablement très longue avant d'arriver à son terme... D'ailleurs, une route qui menait à quoi ? À bien y réfléchir, l'adolescente ne lui avait même pas demandé où elle allait et pourquoi... Mais ça pouvait attendre. Dans l'immédiat, la future médecin était trop occupé à avoir la bouche grande ouverte, les yeux exorbités et à rester complètement paralysée devant le show que livrait son accompagnatrice.

L'ange avait commencé par faire le coup de la transformation, une forme d'intimidation qu'elle avait déjà utilisé plusieurs fois et qui fonctionnait toujours aussi bien. L'adolescente était heureuse, car elle s'y était assez habituée pour ne pas se mettre à trembler comme une feuille en la voyant. Profitant de son avantage nouvellement acquit, ainsi que de sa taille et de sa force monstrueuse, Ishtar planta ses doigts dans le sol et souleva une énorme masse de terre, de pierres et de racines. Cela aurait suffis à faire fuir ces gentils messieurs s'ils n'avaient fait qu'observer cette action. Malheureusement pour eux, ils se trouvaient sur la plaque et furent précipités en arrière et projeté au sol avant d'y être écrasé par cette masse. Écrasés, mais pas à l'agonie, car même si c'était quand même très gros, ça restait en grande parti de la terre et c'était encore assez léger pour garantir leur survie.
 

"Ouais ! Prenez-ça, bande de bouffons !"

Gueuler un bon coup lui avait donné l'impression d'avoir participé à cette action. Ce n'était pas le cas, mais que voulez-vous ? On fait comme on peut quand on se retrouve en présence d'un serpent à plume gigantesque en pleine action, même si ce serpent est très amical au quotidien. Ishtar alla chercher le chef de la bande, faisant passer sa main au milieu du tas de roche et de terre comme si elle la faisait entrer dans un étang pour y ramasser un caillou.

L'homme était déjà bien choqué par son expérience. Il s'était levé très tôt pour chopper le premier venu assez stupide pour aller chercher de l'eau très tôt dans la matinée, ce qui n'était pas rare pour les habitants du coin, qui espéraient éviter les bandits en s'y prenant à des heures où même les gens les moins raisonnables dormaient. Secrètement, il espérait que Stella Monroe vienne avec sa disciple, ce qui lui permettrait de tuer cette dernière pour empocher un joli pactole qui lui avait été promis à son employeur le plus récent, une somme assez grande pour qu'il butte la gamine sans chercher à voir plus loin. Coup de bol monumental, v'la t'y pas que la gamine se pointe accompagnée d'une géante dont les ailes rapporteraient sans aucun doute une fortune au marché noir. Alors qu'il se préparait à gagner sa croûte en profitant de sa chance inattendue, voilà que cette gamine qui, d'après son employeur, devait être une cible facile, lui balançait un couteau dans l'épaule, comme ça, sans pression et sans lui laisser finir sa phrase. Saloperie de gamins de la Fosse et leur manque de respect... Tandis qu'il gérait la surprise et la douleur, la grande dame ailée se changea en grand serpent ailé et plumé, ce qui le fit quand même bien flipper, puis elle souleva le sol et le renversa sur tout le monde, mettant fin à un combat qui n'avait jamais vraiment commencé.

Maintenant, l'homme avait été extirpé de sa prison et se trouvait quelques mètres du sol, tenue par le col, en train de se demander ce qu'il avait fait pour mériter tout ça. À ce moment, il était complètement paralysé par la peur et aurait été incapable de s'enfuir si ses pieds avaient touché le sol. La seule chose dont il se sentait encore capable était de se forcer à ne pas se faire dessus. Cassidy regardait l'homme et voyait bien dans quel état il se trouvait. Son expression en disant plus long qu'une séance chez le psy. Il était sur le point de craquer, mais pas dans le bon sens.


"Euh attend, je crois qu'il va..."

Mais quand Ishtar prononça le mot "proie", l'homme fut incapable de tenir plus longtemps. Mille pensées l'assaillir, son imagination portée par ces yeux jaunes et reptiliens, ces crocs acérés et cette langue fourchue trop près de son visage, beaucoup trop près. Une tache grandissante apparu à l'avant de son pantalon et la seconde qui suivit cette action désastreuse, l'homme perdit connaissance. Cassidy poussa un soupir. La journée commençait à peine et elle s'annonçait déjà très longue. En y réfléchissant bien, elle avait peut-être deux-trois trucs à dire à Ishtar.

"Tu sais, faudrait p'être que tu t'calmes un peu avec le délire du serpent géant pour intimider les gars qui nous cherche la merde. J'veux dire, ça marche bien, mais en vrai, ça marche trop bien. D'jà qu'on a pas l'habitude de voir des bestioles un peu exotiques, alors un truc comme ton pouvoir... Et puis à force, les gens vont commencer à croire que j'sais plus m'défendre toute seule. Ça fait beaucoup la réputation dans le coin, tu comprends ?"

L'adolescente comprenait très bien ce qu'elle devait à l'ange. Elle comprenait aussi que ses transformations finiraient par poser problèmes. Là, ça avait posé un petit problème, mais à force, qui sait ce qui pouvait arriver ? Elle l'ignorait. En fait, peut-être qu'elle se trompait et que c'était Ishtar qui prenait la bonne décision en se transformant à chaque occasion. Ça simplifiait beaucoup les choses, fallait pas croire, mais elle ne voyait pas le fait de se simplifier la vie tout le temps comme une bonne chose...

Fallait quand même qu'elle clarifie, peut-être qu'Ishtar allait mal le prendre. La gamine avait des doutes, mais ça valait vraiment pas le coup d'en faire un problème.


"J'suis désolé, c'est... j'ai pas l'habitude avec les fruits du démons. Je sais pas trop comment réagir à la situation."

Cela dit, elle savait toujours pas pourquoi quelqu'un voulait sa peau. Hum... La jeune fille fit le tour de la plaque et trouva un homme au bas du corps recouvert. Il tentait de s'extirper tant bien que mal de sa position et, vu les traces autour de lui, il le faisait déjà depuis un petit moment. Jusqu'ici, sans aucun succès. Elle rangea ses couteaux dans ses poches pour avoir l'air moins menaçante et s'approcha juste assez pour rester hors de portée de ses mains.

"Salut."

Le gars sursauta. Il était lui aussi au bord de l'hystérie et avait été tellement occupé à essayé de se sortir de son bourbier qu'il n'avait même pas vu la gamine s'approcher de lui.

"Euh... Sa... Salut."
"Vous allez bien ?"
"…"
"Parce que moi, ça va pas super. J'étais v'nu chercher de l'eau avec ma pote puis ya un type chelou qu'a... Vous avez vu ma pote, n'est-ce pas ?"
"Oui !"

Putain, elle leur faisait un effet incroyable. P't-être qu'elle avait vraiment fait une erreur en disant à Ishtar de se calmer sur les transformations.

"Ouais, donc j'disais, un type chelou a ordonné à vot' boss de m'buter. Et vous voyez, j'ai pas trop apprécié... et ma pote non plus... Vous comprenez ?"
"Oui, je comprends, c'est vrai que..."
"Bref, si quelqu'un pouvait nous dire qui vot' boss a appelé, alors on saurait qui m'en veut... et on pourrait aller lui toucher deux mots. Et comme ça, ma pote, p't-être qu'elle voudrait pas se passer les nerfs sur les gars qui sont dans le coin... Tu comprends ce que j'te dis ou pas ?"
"Oui oui, je comprends très bien !"

Le mec avait pas l'air trop agressif. Il était désespéré et cherchait pas plus loin que la porte de sortie que lui montrait la gamine. C'est ce que Ben aimait bien dire : toujours laisser une porte de sortie à quelqu'un qui à rien à perdre, parce que c'est là que les gens sont le plus dangereux. Mais si il leur reste une porte de sortie, tu peux être certaine qu'ils l'emprunteront sans hésiter.

"Donc tu vas me dire tout ce que j'veux entendre et t'as pas intérêt à  m'embrouiller si tu veux qu'on t'laisse tranquille, c'est pigé ?"
"D'accord ! J'vais tout te dire gamine mais laisse pas ta pote approcher, par pitié !!!"
"Nickel !"

Tandis que Cassidy essayait de "convaincre" le bonhomme de parler, un individu placé un peu à l'écart la visait avec un fusil.  Habituellement, l'aurait n'aurait eu besoin que de quelques seconde pour ajuster sa visée et abattre sa cible. Mais là, il était tremblant, parce qu'il venait de voir une femme se changer en une créature gigantesque et mettre hors d'état de nuire tout le gang avec qui il était venu. Il tremblait car il n'avait jamais imaginé qu'un tel monstre puisse exister, même avec un fruit du démon, et se faisait différents films sur la façon dont pourraient finir les choses pour lui, qu'il réussisse son tir ou non. Mais si personne ne faisait rien, il finirait par reprendre son calme et tirer sur la gamine...
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 1414
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue50/75[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue27/750[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (27/750)
Berrys: 809.000 B

[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe)   [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Icon_minitimeMer 2 Déc - 11:37



kkkkkk10.jpg
feat Cassidy Monroe

Un jour comme les autres



La bilcane observa l’homme s’évanouir et le posa par terre avec précaution tandis que la Monroe faisait quelques remarques.

-J’ai peut-être trop l’habitude de Grandline et crains trop de faire de mal si je me bats vraiment… réfléchissait à haute voix la fille des cieux.

Plus que faire peur, la transformation servait aussi à ne se battre le moins possible pour éviter de briser trop d’os. En effet, avec sa force phénoménale l’Archange du Typhon était en mesure de casser des corps peu résistants, et cela n’allait pas s’arranger dans les années suivantes où sa force continuerait de s’accroître. Plus ça allait, plus elle avait de mal à jaugé qu’elle partie de sa force elle réussissait à retenir dans ses attaques pour réduire les dommages.

-Je comprends ton point de vue, alors même si ça me gène de te laisser te battre je te laisserai faire la prochaine fois.

La jeune apprentie médecin s’excusa pour ses propos pouvant semblant être des reproches, mais Ishtar était au-dessus de ce genre de chose et réfléchissait déjà à la suite, à ce qu’elle pourrait faire pour aider Cassidy si cette dernière devait gérer une situation du genre. N’intervenir que dans un stade critique ? Se contenter de recevoir les attaques et laisser la jeune lancer les siennes ? Cela générerait peut-être encore de la frustration chez cette dernière. La blonde se gratta la tête se perdant dans ses pensées en élaborant des configurations de la vue de dessus et en essayant de les résoudre, simulant ce qui pourrait s’apparenter à les parties d’échecs retranscrites en combat réels. L’interaction entre un des bandits et Cassidy ramena la zoan mythique à la réalité et la demoiselle ailée se contenta d’écouter la conversation de loin, demeurant malgré tout sur le qui-vive au cas où ce dernier profiterait de la proximité pour essayer de poignarder sa jeune amie. Au travers de tout ses voyages, la De Lérhane en avait vu des ruses et faire semblant d’être vaincu ou en panique pour faire croire que l’on était vaincu et planter soudainement une attaque surprise à son adversaire était loin d’être une chose anormale, tout comme les personnes se faisant passer pour gentilles qui établissent une relation d’amitié pour mieux vous trahir après. Lorsqu’on se plongeait dans le monde cruel qui se cachait aux yeux de ceux qui vivaient dans un quotidien rodé, on voyait toute la brutalité de l’existence et de l’humanité et il fallait s’attendre à tout. Néanmoins la conversation se passa plutôt bien et la jeune apprentie était en bonne voie pour obtenir les informations qu’elle désirait. Pour mettre un petit coup de pression, la De Lérhane s’approcha d’un pas ou deux de l’homme qui avait précisément demandé qu’elle s’éloigne.

Ne faisant rien de plus, l’ancienne révolutionnaire commença à décrire un cercle autour de la zone en regardant le paysage. Si c’était une femme normale, elle n’y verrait certainement rien, néanmoins la demoiselle ailée cherchait à savoir s’il y avait eu des témoins de cette confrontation entre la petite bande de scélérats qui seraient certainement paniqués. Pour découvrir les présences de vie, la reptilienne transforma ses pupilles en forme hybride afin d’utiliser sa vision thermique de serpent et c’est ainsi qu’elle découvrit l’homme au fusil via sa signature thermique. C’est avec calme, marchant normalement, qu’elle se mit en marche en direction de celui-ci qui pourrait alors noter clairement l’approche de la femme s’étant transformé en bête monstrueuse. Si jamais il prenait ses jambes à son coup, elle le rattraperait en un saut pour l’attraper par l’arrière du col et lui parler, sinon elle se contenterait de lui adresser la parole au moment où elle remarquerait le fusil.

-Désolé de déranger votre partie de chasse, j’espère que vous n’êtes pas trop troublé du spectacle… Néanmoins, si vous n’avez pas agis, c’est soit que vous aviez peur de subir les conséquences si vous en mêliez ou que c’est nous ou eux que vous veniez chasser… déclara la blonde qui n’aurait aucun mal à tordre le canon de l’arme si le malfrat essayait de le pointer vers elle.



sdfd10.jpg


© By Halloween


_________________
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Signai11
Thème Général d'Ishtar, Thème Prédateur, Thème Honneur du Guerrier

DC d'Aggaddon Médixès
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe

Cassidy Monroe
Messages : 106

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue27/75[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue111/120[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (111/120)
Berrys: 42.440.000

[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe)   [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Icon_minitimeLun 7 Déc - 22:49

Peut-être qu'Ishtar avait bien un effet négatif sur les instincts de survie de la jeune fille. Elle n'avait même remarqué le bonhomme caché qui la visait avec son fusil. Heureusement pour elle, Ishtar avait remarqué. Cassidy était trop occupé à tenter de tirer des informations de son interlocuteur au bord de la crise cardiaque pour faire attention à l'ange qui commençait à avancer derrière elle dans la direction du tireur. Quand ce tireur remarqua l'ange s'approcher de lui, il commença à transpirer abondamment en se demandant pourquoi il ne s'était pas éclipsé discrètement au lieu de se foutre dans cette situation de merde. Il continua de chercher à viser Cassidy et se rendit compte qu'il tremblait trop pour pourvoir tenter un tir, à moins de vouloir toucher un arbre ou, vraiment, n'importe quoi autour d'elle. Pour finir, il paniqua et chercha à s'enfuir, un plan qui fut réduit à néant par Ishtar en un saut. L'ange le choppa par le col et le souleva sans difficulté. En désespoir de cause, le brigand pointa son arme sur elle, mais la demoiselle gigantesque plia le canon en deux, faisant partir la balle dans les airs quand le coup partit.

Pendant cette scène, Cassidy se retourna pour regarder, un peu déçu de ne pas avoir remarqué cet énergumène qui l'aurait tué si elle avait été seule. Mais fallait pas se mentir, elle aurait été tué par ce groupe d'homme si elle avait été seule. Tuée ou pire... Toujours était-il qu'elle se retourna, ce qui donna une occasion à son prisonnier de tenter un truc. Une nouvelle porte de sortie, en somme. Il se disait qu'Ishtar serait trop occupé à tenter de sauver la gamine plutôt que de le poursuivre. Une pensée très stupide, malheureusement, il était trop paniqué et trop désespéré pour réfléchir de manière tangible à ce qui allait suivre s'il réussissait son coup. L'homme sortit un couteau rétractable cacher dans son froc et donna un coup à Cassidy en visant la gorge. Celle-ci remarqua cette attaque du coin de l’œil et eut le réflexe d'y opposer son propre couteau. Sauf qu'elle rata son coup et prit l'attaque en plein dans le bras, se retrouvant avec une sérieuse entaille pas loin du coude. Face à la douleur, la jeune fille paniqua à moitié et tomba en arrière, lâchant son arme par la même occasion. Le brigand cru y voir une occasion de donner le coup de grâce et se jeta en avant... Oubliant complètement que ses jambes étaient bloqués à cause de la terre soulevé par Ishtar. Son élan fut coupé net et son visage fonça en plein dans le sol ; lui faisant un peu plus regretté de s'être levé aussi tôt. L'apprentie médecin en profita pour bondir sur son bras et y mit tout son poids pour l'empêcher de soulever son couteau pour l'attaquer de nouveau.

Elle avait été chanceuse. Téméraire et inconsciente, mais, au final, chanceuse. Face à se constat, un mélange de rage et de frustration commença à s'insinuer dans son esprit.


"'Spèce de sale connard, c'est ça qu'tu veux ?"

La jeune fille ramassa son couteau, son dernier car tous les autres avaient fini un peu partout, plantés dans les personnes les plus proches quand le combat avait débuté. Fort heureusement, l était pas loin et elle n'eut pas à se déplacer et ainsi, ruiner ses chances de garder l'avantage en le prenant. Le bouffon tourna la tête pour lui dire quelque chose et elle lui donna immédiatement un coup avec le manche de son arme au niveau du menton.

"Prend ça ! Et ça ! Et ça !..."

La fille fit pleuvoir les coups, laissant sa colère s'exprimer tandis que le menton ainsi que le reste de la tête du bonhomme prenait de plus en plus cher. Cassidy tourna son couteau et pendant un instant, elle hésita à le planter dans son crâne.

Puis l'image de l'homme qu'elle avait tué la veille lui revint en mémoire. Cet individu porté par la rage qui venait s'empaler sur son couteau, ses yeux pleins d'incompréhension dont la vie s'échappait peu à peu, sa chute et son corps étendu au sol... Ce fut un flash particulièrement déroutant pour la gamine, qui baissa son arme et regarda au-delà de son court moment de rage. Son regard resta un peu sur l'homme qu'elle venait de frapper, qui avait lâcher son arme et était devenu incapable de prononcer le moindre mot. D'ailleurs, il semblait à peine capable de bouger. Elle fut dégoûtée par sa propre attitude et décida d'y faire quelque chose immédiatement.


"Désolé..."

Ça devait être bizarre pour un criminel d'entendre quelqu'un qu'il avait tenté de tuer s'excuser après l'avoir frappé à répétition. Ça devait l'être encore plus de voir cette même personne commencer à prendre des produits pharmaceutiques et des bandages dans sa sacoche pour soigner les blessures qu'elle venait de causer. Cassidy était une apprentie médecin et s'était toujours promise de soigner les gens en toutes circonstances, même les plus risqués. Elle aurait l'impression de faillir à cette promesse en ignorant les blessures qu'elle avait provoqués elle-même à cause de son excès de rage. L'homme sembla comprendre, ou peut-être avait-il prit trop cher pour pouvoir tenter quoi que ce soit de plus. Il ne bougea pas et se laissa faire pendant que Cassidy bandait son visage et lui donnait quelques conseils pour s'occuper de ses blessures, allant même jusqu'à lui proposer de passer à la maison des médecins plus tard pour qu'un praticien compétent regarde ça de plus prêt et s'occupe de lui.

Quel que soit la réaction d'Ishtar face à ses événements, ce serait à elle d'interroger son prisonnier si elle voulait des informations sur l’individu qui avait ordonné la mort de Cassidy. Si elle le faisait, cet homme lui dirait que quelqu'un avait posé une sacrée somme d'argent sur la tête de la gamine et avait même payé la moitié de cette somme à plusieurs gangs à l'avance pour qu'ils s'en occupent. Toutefois, le brigand ne connaîtrait pas le nom de cet individu, qui se faisait appeler le "faiseur de miracle", apparemment à cause de son talent pour la chirurgie. L'homme savait aussi que ce chirurgien n'habitait pas dans la Fosse, sans en savoir plus. Les deux femmes devraient creuser si elles voulaient en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 1414
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue50/75[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue27/750[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (27/750)
Berrys: 809.000 B

[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe)   [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Icon_minitimeMar 8 Déc - 0:33



kkkkkk10.jpg
feat Cassidy Monroe

Un jour comme les autres



La violence enfantait la violence. Un constat triste, terrible et totalitaire, voir sempiternel. La demoiselle ailée tourna rapidement la tête quand elle entendit de l’agitation au niveau de sa jeune amie et du prisonnier qu’elle questionnait. Ils étaient trop loin pour qu’elle puisse agir et observa l’affrontement jusqu’à la victoire de l’apprentie du trio. Pourtant la De Lérhane était bien en marche pour rejoindre les autres, transportant sa proie capturait avec elle. C’est ainsi que l’ancienne révolutionnaire fut surprise du déchaînement de violence libérer par la Monroe. C’est perplexe qu’elle en fut spectatrice muette dans sa stupéfaction alors que finalement le sérieux s’imposa pour couvrir son visage. La demoiselle vivait des événements complexes dans un milieu brutale, il était naturel que ce genre de pulsions puisse naître. La tristesse la traversa malgré tout. La Fosse et tous les faubourgs de ce type avaient de mauvaises influences sur leurs habitants. La bilcane décida de ne pas aborder le sujet directement, laissant Cassidy se recueillir avec elle-même pour comprendre se qu’elle venait de faire, ce qui ne se fit pas attendre symboliquement avec sa demande de pardon. L’originaire de la mer blanche s’éloigna de quelque pas pour interroger le « chasseur » sans perturber sa camarade future logia du verre.

-Alors… Vous avez été engager ou c’est de votre propre initiative ? questionna en premier lieu la reptilienne.

-C’est un homme… Il nous a payé une sacrée somme d’avance pour la capturer ! Il a fait pareil avec d’autres ! Je ne sais pas pourquoi.

Il était assez loquace et cela faisait plaisir à entendre. La demoiselle ailée ignorait quel coup de pression l’avait amené à être si coopératif mais on s’en moquait bien dans les circonstances actuelles.

-Qu’est ce que tu sais sur cet homme ?

-Il se fait appeler « Faiseur de Miracles » ! Je crois qu’il est médecin et qu’il fait un truc comme de la chirurgie. Il ne vit pas dans la Fosse !

-Quelqu’un chercherait à éliminer la concurrence ?
s’interrogea à haute voix l’enfant des cieux. Merci de ta coopération. J’aimerais te laisser partir mais j’ai peur que tu ne raconte ce qu’il s’est passer à tes camarades pour revenir en force.

-Je ne dirais rien ! Je le jure !

-J’espère pour toi…


Sur ces mots, l’Archange du Typhon lâcha l’homme au fusil qui courut à vive allure. Le garder prisonnier plus longtemps n’aurait pas servi à grand-chose et les dangers supplémentaires qu’il pouvait générer étaient bien minime vu la situation. Finalement, Ishtar s’approcha de Cassidy et posa un genou à terre, puis la main sur l’épaule.

-Ne laisse pas la colère guider tes actes, que ça soit ta colère envers eux mais surtout envers toi-même pour ce que tu as fait.

La demoiselle ailée pensait que la raison de son comportement était bel et bien lié à l’expérience de premier homicide, de quoi perturber une charmante jeune fille.

-Quelqu’un en veux à votre vie, ou tout du moins à la tienne. Un médecin. Y’en a-t-il un qui vous fait concurrence dans le coin ?

Elle attendrait les réponses avant de poursuivre.

-Je vais essayer de rejoindre la ville haute pour trouver des informations là-bas. C’est peut-être un riche qui veut établir un réseau dans la Fosse et que vous gênez. Je vais te ramener à la maison et on va mettre les autres au courant.

L’ancienne révolutionnaire ne voulait pas mettre davantage en danger la Monroa alors qu’elle souffrait de la turpide, de ses souvenirs de la veille. L’objectif était cependant de parvenir à infiltrer le milieu de la haute société pour révéler au grand jour les ambitions de ce sinistre personnage.



sdfd10.jpg


© By Halloween


_________________
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Signai11
Thème Général d'Ishtar, Thème Prédateur, Thème Honneur du Guerrier

DC d'Aggaddon Médixès
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe

Cassidy Monroe
Messages : 106

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue27/75[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue111/120[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (111/120)
Berrys: 42.440.000

[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe)   [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Icon_minitimeSam 12 Déc - 21:00

Cassidy finit de s'occuper du blessé. L'homme avait le menton en lambeau et ses blessures prendraient pas mal de temps à guérir, probablement plusieurs semaines pour que tout disparaisse... Et encore... Mais il s'en sortirait. La jeune fille lui avait déjà conseillé d'aller dans la maison des médecins, mais elle préféra insister de nouveau.

"Vous oubliez pas, hein ? Vous allez à la grande baraque, vous d'mandez Franz Richter d'la part de Cassidy Monroe. Il va vous arrangez pour qu'vous ayez pas d'cicatrices. Attendez, j'vais vous faire un mot..."

C'était vrai que n'importe quel bonhomme pouvait aller frapper à la porte et tenter d'entrer en mode "C'est Cassidy Monroe qui m'a dit de venir !". L'apprentie médecin prit un bout de papier et un crayon dans sa poche pour écrire un petit mot. Rien de particulièrement long, juste : "C'est moi qui vous l'envoi, occupez-vous de lui." et le tour serait joué. Elle n'avait pas besoin de signer, ils connaissaient son écriture. Après tout, c'était eux qui lui avaient appris à écrire et à lire.

"Par contre, leur dites pas qu'c'est moi, y s'raient capable de pas vous aider... Enfin, franz vous aiderait, mais Stella vous retrouverait dans un mois ou deux pour vous casser en deux quand vous s'rez rétabli. .. et c'est pas c'que vous voulez et moi non plus..."

Elle n'avait pas osé regarder l'homme dans les yeux une seule fois depuis qu'elle avait commencé à s'occuper de lui. De son côté, le bonhomme n'avait rien dit. De toute façon, avec la quantité d'antidouleurs qu'il avait dans la mâchoire, il n'aurait pas put parler même si son menton avait été intact. On voyait clairement dans ses yeux qu'il était très fatigué et voulait juste retourner au lit le plus vite possible pour ne pas le quitter pendant plusieurs jours et, au passage, oublier sa sale matinée. Cassidy lui donna le mot, qu'il prit du bout des doigts en ayant l'air de ovuloir le jeter une fois qu'elle aurait le dos tournée. La jeune fille lâcha un dernier "désolé" avant de se remettre debout et de se diriger vers Ishtar.

L'ange lui fit commentaire sur la violence, des paroles bienveillantes que l'apprentie médecin n'avait pas le cœur à écouter. Elle avait fait quelque chose de mal et le savait très bien, même si ça avait commencé avec de l'autodéfense. Elle avait l'impression que ce genre de conseil était encore trop sympa par rapport à sa faute. En fait, elle aurait préféré se faire engueuler par Stella. Mine de rien, ça faisait du bien sur le long terme de se faire crier dessus un bon coup, en particulier quand on sentait qu'on le méritait. Ça remettait les points sur les "i" et permettait de digérer la faute et d'aller de l'avant.

Elle se contenta de faire un petit signe de la tête à l'ange sans rien dire pour lui montrer qu'elle avait compris et ne prit la parole que quand Ishtar lui posa une question au sujet de la concurrence.


"Ben, franchement, on a pas de concurrents... Ya bien un hôpital en ville, mais y z'acceptent pas les gens d'la Fosse... Question de sécurité ou une connerie du genre. Puis les autres médecins d'la ville ont trop les boules pour venir dans le bidonville. Non, vraiment, ya que nous quatre, enfin, eux trois... Par contre, ya bien une clinique privée qu'a ouvert dans le port ya quelques semaines. C'est vrai qu'avec les touristes et les marchands, ya du frics à s'faire, mais j'vois pas pourquoi y nous en voudraient."

Quand Ishtar dit qu'elle allait ramener L'apprentie médecin chez elle avant d'aller seule en ville, sa réponse fut très représentative de ce qu'elle en pensait.

"Je Euh... Oui, c'est... C'est clairement la meilleure chose à faire."

Elle essayait d'y croire en le disant, mais il était clair qu'elle n'aimait pas trop l'idée d'être laissé de côté dans cette affaire. Après tout, c'était elle qu'on avait attaqué. Elle regarda autour d'elle et bloqua une seconde sur la petite rivière, se rappelant d'un coup pourquoi elles étaient venues dans le coin.

"Faut pas qu'on oublie l'eau, ça s'rait dommage d'avoir fait tout ça pour rien..."

Cassidy ramassa les seaux et demanda à Ishtar de se transformer de nouveau pour retourner à la maison. Elle montrait ensuite sur le dos de l'ange, sans être capable d'y prendre autant de plaisir que la dernière fois. Un peu déprimée et sans la motivation de prononcer le moindre mot, elle laissa son regard divaguer vers le ciel. Le soleil était bien monté.... Peut-être qu'il était au moins sept heures du matin... Difficile à dire pour cette jeune fille qui ne savait pas lire l'heure grâce aux astres, en plus du fait que c'était l'été et que le soleil s'était levé très tôt. Une fois arrivée, Cassidy conduisit son invité jusqu'au réservoir d'eau, qui se trouvait sous terre et pouvait être rempli depuis une petite ouverture se trouvant à l'intérieur de la maison, pas loin de la sortie arrière. Habituellement, ce genre de dispositif possédait une ouverture à l'extérieur, mais vu les dangers que l'on trouvait dans le bidonville, celui qui avait fait installer ce système ne voulait probablement pas être empoisonné trop facilement. En tout cas, c'était ce que les trois médecins avaient théorisés...

Toujours était-il que Cassidy y vida ses deux seaux dans le réservoir et attendit qu'Ishtar en fasse autant avec son tonneau et sa caisse avant de retourner dans la grande entrée. La pièce était vide, rien d'étonnant dans cette maison où tout le monde était toujours occupé. Le petit-déjeuner était toujours en tas sur la table, même si les boissons avaient disparues et se trouvaient maintenant dans le frigo. Le trou dans le mur datant de la veille avait été comblé par quelques planches cloutés au mur, probablement le travail de Ben. Alors que la jeune femme se préparait à hurler pour demander si quelqu'un était là, le pharmacien débarqua du haut des escaliers, faisant passer sa tête par-dessus la balustrade sans prendre le temps de descendre.


"Me disais bien que j'avais entendu du bruit... Vous avez rempli le réservoir, je pré... Pourquoi t'es dégueulasse comme ça ? On dirait que tu t'es roulé par terre..."
"Ouais on a rempli le réservoir... Y s'est passé quelques trucs mais... au fait Stella va bien ?"
"La grosse ? Et bien..."

Un ronflement digne d'un géant le coupa dans sa phrase.

"… Tu l'as entendu, elle va bien. Pas plus proche de se réveiller que tout à l'heure mais elle va très bien... Alors, qu'est-ce qui s'est passé ?"
"J'la laisse t'expliquer, j'fonce à la douche !"

La jeune fille prit l'escalier et monta les marches quatre à quatre pour foncer dans la salle de bain, laissant Ishtar expliquer à Ben ce qu'il s'était passé. C'était peut-être pas sympa de lui laissé toute l'explication, mais elle voulait sa douche. En plus, c'était elle l'ange qui avait fait l'interrogatoire, alors c'était mieux si c'était elle qui expliquait la situation au pharmacien. Ben Seeds regarda Cassidy lui passer devant à toute allure et poussa un soupir avant de se tourner vers Ishtar.

"Il s'est passé un sale truc, pas vrai ?"
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 1414
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue50/75[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue27/750[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (27/750)
Berrys: 809.000 B

[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe)   [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Icon_minitimeDim 13 Déc - 16:07



kkkkkk10.jpg
feat Cassidy Monroe

Un jour comme les autres



Ishtar analysa les paroles de sa jeune amie. Pas de concurrent. Un hopital qui refuse les gens de la Fosse. Se pourrait-il qu’un médecin frauduleux de là-bas veuille se lancer dans un trafic ? Un trafic d’organes par exemple ? Cela n’expliquait pas comment le groupe pouvait nuire à un tel commerce. Il fallait creuser davantage et l’aventure de la De Lérhane dans la véritable cité dont la Fosse n’était que le bidonville permettrait peut-être de tirer les choses au clair de ce côté-là. Ensuite une clinique privée sur le port… Avec une telle position et une différence de clientèle parallèle, était-il bien pertinent de considérer le trio comme une concurrence ? Cela restait néanmoins possible pour avoir le monopole et là aussi il faudrait s’intéresser plus en profondeur à la situation pour tirer la vérité du brouillard.  La bilcane fut également étonné de l’absence de réaction de la Monroe, ou plutôt de la non insistance pour accompagner l’angélique dans la ville haute. L’ancienne révolutionnaire pensait en effet que la jeune essayerait malgré tout de venir, mais il n’en fut rien et elle accepta tout bêtement de retourner à ses affaires et éviter de s’aventurer plus loin, peut-être pour se préserver d’elle-même en plus de se préserver de ceux qui lui voulait du mal.

-Oui, n’oublions pas de ramener tout cela.

La céleste ne pouvait s’empêcher de remarquer qu’une certaine tristesse, voir une résignation, s’imposait à Cassidy qui demeurait troublé tout autant par les événements de la veille que par ceux du jour. Ishtar se métamorphosa à nouveau et s’empara des contenants qu’elle avait amené avec elle. L’ambiance fut au plus bas durant le vol. La blonde aux quatre ailes sentait bien le mal être de sa camarade mais avait le sentiment d’être impuissance face à cela. Arrivant dans un silence à leur destination, le binôme s’approcha du réservoir et le remplis avec l’eau récupérer. Elles retournèrent ensuite à la demeure où elles furent accueillies dans un premier temps par un silence. Finalement Ben se montra, ayant entendu les demoiselles arriver. Cassidy ne tarda pas à s’éclipser pour aller se doucher tandis qu’elle abandonner Ishtar a des explications de la situation

-Nous avons été attaqués par un groupe de bandits qui en avaient précisément contre Cassidy. Nous avons dû nous défendre et c’est la raison de toutes ses saletés. Nous avons pu les interroger et nous savons donc qu’un certain Faiseur de Miracles, un chirurgien d’après eux, les a payés d’avance pour ce travail. Je vais essayer de rejoindre la ville haute pour trouver plus d’indice. Vu que je suis une étrange et donc pas de la Fosse, j’aurais peut-être mes chances, déclara la demoiselle ailée.

Si c’était tout, la De Lérhane se dirigerait directement vers l’extérieur pour s’envoler vers Paradise City en se questionnant sur tous ces mystères et sur ce que la suite des événements réserver à tout ce beau petit monde. La grande asperge devait avoué qu’elle avait un très mauvais pressentiment au sujet de ce Faiseur de Miracles.



sdfd10.jpg


© By Halloween


_________________
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Signai11
Thème Général d'Ishtar, Thème Prédateur, Thème Honneur du Guerrier

DC d'Aggaddon Médixès
Revenir en haut Aller en bas
Cassidy Monroe

Cassidy Monroe
Messages : 106

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue27/75[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Left_bar_bleue111/120[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty_bar_bleue  (111/120)
Berrys: 42.440.000

[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe)   [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Icon_minitimeDim 13 Déc - 22:46

Si le pharmacien avait commencé en écoutant qu'à moitié, surtout préoccupé par un médicament particulièrement difficile à créer sur lequel il avait passé tout son temps depuis le petit déjeuner, il changea d'attitude quand Ishtar dit que les bandit avaient visé Cassidy en particulier. De manière assez intéressante, la gamine n'était pas la personne la plus faible de la maison. Non, ce titre revenait à Franz Richter, qui n'avait jamais appris à se battre malgré son ancienne vie de pirate et aurait put être envoyé au tapis par une bourrasque de vent un peu inattendue. Le pharmacien ne savait pas quoi penser de toute cette histoire.

Toutefois, le nom de "faiseur de miracle" ne lui était pas étranger. Il l'avait déjà entendu plusieurs fois en allant voir ses contacts au port. Cette histoire de nouvelle clinique ne l'avait pas intéressé à outrance dans la mesure elle ne leur ferait pas de concurrence. De manière générale, les services du reste de la ville étaient refusé aux habitants de la Fosse, considéré de manière unilatéral comme des nuisibles qui ne pouvaient que vouloir du mal au reste de Paradise City. De même, les gens avaient trop peur de la Fosse pour y entrer, ce qui voulait dire que les trois médecins s'occupaient rarement de gens qui ne vivaient pas dans le bidonville. Il y avait bien quelques exceptions, mais c'était excessivement rare et concernait toujours des cas désespérés qui souhaitait garder leurs petites affaires secrètes. Donc de son point de vue, le faiseur de miracle n'avait aucune raison de leur en vouloir.


"La ville-haute ? Vous voulez dire, la partie où vivent les nobles ?"

Puis il se rendit compte que personne ne devait avoir pris le temps d'expliquer à l'ange la façon dont les districts de la ville étaient séparés, ou peut-être que Cassidy l'avait fait, mais avec le bordel que ça avait été la veille, ce n'était pas étonnant qu'elle ait oubliée si ça avait été le cas.

"Bon, je vais vous expliquer comment fonctionne la ville, ça va vous être utile. D'après ce qu'on a compris de l'histoire de la ville avec les deux autres glands, Paradise City possédait autrefois un système de caste très strict que les habitants étaient tenus de respecter sous peine d'être exilés ou même exécutés. Ya bien un roi qu'a tenté d'y mettre fin, mais il est mort assez vite et dans des circonstances un peu mystérieuses, si vous voyez ce que je veux dire... Mais ya des petits restes, comme les rares grandes maisons de la Fosse, dont la nôtre d'ailleurs. Ya aussi le système de tunnels souterrains que vous avez vu hier, mais ça, c'était avant les castes et personne à l'air de savoir d'où ça vient et pourquoi."

Le pharmacien se rendit compte qu'il n'avait rien dit de vraiment important à Ishtar et avait surtout donné du contexte historique. Il s'éclaircit un petit coup la gorge avant de reprendre.

"Bref, la ville est séparée en différents districts. À côté de la Fosse, ya le district portuaire, qui sert à accueillir les marchands et les touristes les plus modestes, et c'est aussi là qu'est la nouvelle clinique qui vous intéresse. Après, ya la vieille ville, le centre historique qui fait la joie des touristes venant quatre mers, ainsi le lieu de vie privilégié des riches qui ne sont pas nobles. Pour finir, la haute-ville, réservé à la noblesse... Je pense pas que j'ai besoin d'en dire plus, mais même si je le voulais, je pourrais pas parce que j'y ai jamais foutu les pieds. Impossible d'y entrée et si on y arrive, impossible d'en sortir."

Le pharmacien laissa Ishtar absorber toutes ces informations. Il n'avait pas de conseil à lui donner ou de contact à lui proposer pour l'aider. D'une part parce qu'il ne cherchait pas à trop fouiller dans les sales affaires qui pouvaient attirer l'attention sur lui. D'autre part, et malgré les apparences, il ne faisait entièrement confiance à cette nouvelle venue qui avait débarqué dans leur vie depuis une journée. De son point de vue, il en savait trop peu sur elle et savait très bien qu'elle ne resterait pas longtemps de toute façon. Il faisait un effort pour Cassidy, qui appréciait énormément cette jeune et gigantesque demoiselle pleine d'exotisme , mais il ne pousserait pas les choses plus loin, d'autant plus s'il n'avait aucune chance de la séduire. L'homme se permit un dernier commentaire avant que L'ange ne parte.

"Par contre, méfiez-vous. Vous êtes pas du coin, mais partez pas du principe que le reste de la ville est sans danger. L'avantage de la Fosse, c'est qu'elle est aussi sale qu'elle en à l'air. Dans les autres quartiers, ça brille, mais je peux vous assurer que c'est pas plus propre qu'ici quand vous fourrez le nez là où y faut pas. Oubliez pas que les gens qui voulaient vos ailes ne les voulaient que pour les vendre à des gens que vous allez peut-être croiser."

Puis il regarda l'ange sortir avant de retourner au travail. De son côté, Cassidy prit la meilleure douche de sa vie. Elle avait dû attendre un peu que le chauffe-eau ne se remplisse, mais ça en avait valut la peine, tant la sensation de l'eau contre sa peau lui fit du bien. Pendant ce moment de pur bonheur, ce fut comme si tous ses soucis avaient disparus. Puis son esprit la ramena à ses problèmes et tout lui revint au visage d'un coup.

C'était elle qui avait été visée. Pas Ishtar, pas Stella, mais elle, juste elle. Cela faisait plus de huit ans que la gamine ne vivait plus dans la rue. Pourtant, elle en avait gardé certaine habitude, sûrement grâce au fait qu'elle vivait encore dans l'endroit qui l'avait vu grandir. Et dans la rue, on ne se laisse pas attaquer sans rien faire. Question de principe. Si Stella lui apprenait à se battre, c'était justement pour ne pas qu'elle soit dépendante de la protection des médecins. Pourtant, elle n'avait rien pu faire, ni hier, ni aujourd'hui. Ce n'était... pas un sentiment très agréable, ni un sentiment auquel elle voulait s'habituer. Cassidy avait dix-sept ans. De son point de vue, elle était presque une adulte. Du point de vue de la Fosse, elle était largement en âge de s'occuper d'elle-même. Et là, elle sentait que c'était le moment de s'occuper d'elle-même...


"… Merde, j'ai passer combien d'temps sous la douche !?"

Elle arrêta l'eau et sortit précipitamment de la douche. Ça aurait été dommage d'avoir vécu toute cette merde pour chopper de l'eau et de la gaspiller en une seule fois sans en laisser aux autres. l'adolescente se sécha et mit des vêtement propres avant d'aller voir si Ben avait besoin d'aide. Elle frappa à sa porte.

"Cassy ?"
"Ouais, t'as b'soin d'moi ?"
"Vas-y, entre !"

Cassidy fut étonné par la quantité de lumière qui lui arriva au visage quand elle entra, avant de se souvenir que le toit avait prit cher la veille. Le pharmacien était assis à son laboratoire de fortune, occuper à créer des médicaments pour les habitants de la Fosse. L'adolescente avait essayé de comprendre cette science quand elle était plus jeune. Toutefois, elle ne possédait aucun talent pour les sciences pharmaceutiques, en plus de trouver cela particulièrement ennuyeux. Difficile d'apprendre quelque chose à une élève qui n'a aucun talent et n'en à rien à battre. Au final, le pharmacien lui apprit les noms et les propriétés des médocs, laissant de côté leur fabrication.

"Tiens, choppe !"

Le pharmacien lui lança un sac de médicaments qu'elle attrapa sans difficulté. Contrairement à Stella, Ben n'essayait pas de l’assommer à chaque fois qu'il lui lançait des trucs.

"La même routine qu'un jeudi, plus celle d'un mercredi en fin de soirée à cause du bordel d'hier."
"Compris, et après ?"
"Après ?... t'as ta journée."
"Compr... Quoi ?"
"Ta journée à déjà été assez pourrie, j'vais pas en plus te faire traverser la Fosse de long en large toute la matinée... en plus on a bien vu ce que ça a donné hier. Nan, tu peux faire ce que tu veux après. Par contre, repose-toi, tu connais Stella.. Quand elle dort.."
"...Longtemps, elle aime me tester, ouais, j'la connais. Elle va prétexter l'temps perdu pour me faire passer une semaine d'exams."
"Et bien tâche de réviser."

Cassidy se rendit qu'elle était chanceuse. Elle était chanceuse que Ben ait l'impression de la connaître alors que ça n'était pas le cas. Il pensait bien innocemment qu'elle allait faire les choses tranquillement pour pas se prendre la tête. Il y avait la possibilité qu'il fasse tout ça volontairement, mais Stella le casserait en deux sans hésiter si il la mettait en danger inutilement et il le savait. Non, Ben ne se rendait vraiment pas compte qu'elle allait se rendre en ville juste après ses livraisons.

Ce serait la première fois que Cassidy entrerait seule dans la ville. Elle ignorait ce qu'elle y trouverait, mais elle était très enthousiaste à l'idée de le découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe)   [FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] 48 heures par jour [DVDRiP]
» [UploadHero] Le jour de gloire [DVDRiP]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Madame Irma [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue-