-83%
Le deal à ne pas rater :
Hub USB LAB.C – Chargeur USB universel 5 portes
4.99 € 29.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Echo D. Love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Echo D. Love

Echo D. Love
Messages : 7
Race : Homme-Bête
Équipage : Grandes Oreilles

Feuille de personnage
Niveau:
Echo D. Love Left_bar_bleue17/75Echo D. Love Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Echo D. Love Left_bar_bleue27/60Echo D. Love Empty_bar_bleue  (27/60)
Berrys: 1.600.000 B

Echo D. Love Empty
MessageSujet: Echo D. Love   Echo D. Love Icon_minitimeJeu 14 Mai - 11:05


Echo D. Love



  • Nom : D. Love
  • Prénom : Echo
  • Surnom : Grandes Oreilles
  • Âge : 18 ans
  • Sexe : F
  • Race : Homme-bête Lapin
  • Lieu de naissance : Seppen Town
  • Camp : Pirate
  • Métier : Capitaine et Navigatrice
  • FDD / Arme : Pieds et poings
  • Équipage : Les Pirates aux Grandes Oreilles
  • Buts / Rêves : Atteindre Zo



Description Physique

Son père est un puissant Mink de forme lapine à la carrure imposante, travaillée par des années de service dans la Marine, tandis que sa mère appartient aussi aux lagomorphes mais ne vient pas de Zo et ses caractéristiques sont plus discrètes. En conséquence, Echo a hérité d’une forme lapine à mi-chemin entre l’homme et l’animal et n’est pas affectée par la pleine lune comme le sont les Minks. En cela, elle a plus pris du côté de sa mère que de son père.

Il est très facile de distinguer en la voyant quels attributs appartiennent à l’une ou l’autre espèce. A commencer par ses attributs animaux qui prennent la couleur blanche de celle albinos de son père. Elle possède entre autres ses yeux rouges sangs qui peuvent paraître effrayants au premier abord. Ses cheveux blancs descendent jusque sous ses fesses mais ne parviennent pas à cacher les deux appendices dressés sur sa tête, à savoir deux longues oreilles de la même couleur, à l’ouïe très fine et sensible. Plus bas en descendant dans son dos, il est possible de distinguer un pompon qui n’est autre que sa queue et qui remue lorsqu’elle est d’humeur joyeuse ou excitée. Enfin, ses jambes ont la puissance de celles de son père. Elles prennent une forme animale à partir du dessus de ses genoux et jusqu’à la pointe de ses pieds. Toute cette zone est couverte d’un poil blanc, qu’elle recouvre de collants élastiques pour le cacher. Sa démarche se distingue de celle des humains, ses pieds étant constamment sur leur pointe. Autre particularité, elle ne compte que quatre orteils à chacun de ses pieds au lieu de cinq. Ses cuisses sont aussi plus épaisses que celles d’un humain qui aurait une corpulence similaire. Outre sa faculté à écouter et percevoir des sons sur une plus grande distance, ses jambes lui donnent plus de force qu’un humain et lui permettent d’effectuer des bonds élevés.

Le reste du corps d’Echo est en tout point identique à celui d’une humaine, bien que son régime alimentaire soit exclusivement herbivore. Tout d’abord, elle possède un corps hâlé qui fait office de démarcation avec sa part de lapine albinos. Son visage se rapproche de celui d’un humain en dehors de ses oreilles et affiche souvent un sourire. Contrairement à ses jambes puissantes, ses bras n’ont développé aucune force surhumaine, c’est pourquoi son style de combat est basé sur son jeu de jambes avec des coups de pied sautés, retournés,… Si elle était en totalité humaine, elle serait décrite comme une belle femme au corps bien proportionné. Elle revêt une tenue sans manches, avec un col en fourrure pour lui éviter d’attraper des rhumes, auxquels elle est facilement sujet. Sur cette tenue est représenté un croissant de lune en rappel à ses origines Minks. Elle la surmonte de sa veste de capitaine, qu’elle laisse reposer sur ses épaules. Ses doigts foulant régulièrement le sol en raison de son style de combat, elle les protège avec des gants afin de ne pas les abîmer ni les salir.


Description Mental

La compréhension d’Echo passe par son enfance. A cette époque, elle passa par différents états. Fougueuse, c’était une fille très énergique qui provoqua bien des craintes à ses parents. Plusieurs étapes furent franchies : celle de grimper sur les meubles en cachette, puis de mettre tout ce qui ressemblait de près ou de loin à une sucette dans sa bouche, enfin de courir, tomber, se relever, continuer à courir, retomber, ramper.

Lorsqu’elle atteint l’âge d’aller à l’école, son comportement se modifia comme tout enfant entrant pour la première fois en contact avec ses semblables. Elle apprit très vite à communiquer avec les autres et à un âge où les enfants sont généralement égoïstes, elle faisait preuve d’altruisme et de leadership. Les professeurs la décrivaient comme étant en avance sur son âge sur plusieurs aspects. Peut-être était-ce une particularité liée à sa race ? Ils n’avaient pas énormément de matière de comparaison de son évolution pour le savoir et son père se montrait discret au sujet de son enfance à Zo.

En entrant dans les sections supérieures, Echo se démarquait encore par son large sourire et son dynamisme. Elle était connue de tous les autres gamins qui autrefois l’adulaient comme leur cheffe. Cependant, eux aussi avaient grandi et évolué. En la voyant se développer différemment d’eux, ils la prirent pour cible de leurs moqueries. Il était fort probable qu’au fond, ils la jalousent et se servent de ce moyen pour se sentir supérieurs à elle. Là n’est de toute façon pas la question, c’était mal et Echo fut blessée. Progressivement, elle se referma à eux et s’isola. Elle se sentait mal dans sa peau et masquait autant que possible sa différence au travers de bonnets, de gants ou de bottes, bien qu’elle n’en ait pas besoin.

Cette situation s’envenima et Echo fut retirée de l’école. Elle reprit goût à la vie et retrouva avec le temps une part de sa joie antérieure. Même si elle disposait d’un professeur personnel, Echo n’était pas plus douée qu’un autre gamin. Elle avait des points forts dans les matières linguistiques, de navigation comme son paternel, et naturellement en sport. En revanche, la botanique et les différentes sciences l’endormaient. Elle éveilla une forme de curiosité pour l’histoire, son professeur étant un historien talentueux. Il lui parla des hommes-poissons, des anges ou des vampires. Autant de civilisations inconnues qu’elle voulait découvrir. Cela anima en elle, d’une part cette curiosité de ces peuples, d’autre part une insouciance à l’égard des risques qu’un tel voyage comporterait.

Son enthousiasme indécrottable refit surface définitivement lorsqu’elle se décida à quitter Seppen Town. Elle ne s’était jamais sentie aussi libre que sur sa barque au milieu de la mer. En débarquant à Shivering Island, elle s’émerveilla en voyant ce peuple albinos qui différait tellement du sien. Elle put aussi profiter du climat doux de l’île et vit pour la première fois un volcan. Elle allait de surprise en surprise. Dès lors, Echo comprit que son rêve était bien de retourner à Zo en profitant autant que possible de son voyage pour faire la connaissance d’un maximum de peuples et cultures différents.

Au cours du début de son voyage, elle marqua les esprits par sa présence. C’était une jeune adulte avec un brin d’enfance en elle. Pourtant ses paroles faisaient preuves d’une certaine sagesse et de respect, dus à son éducation. En tant que pirate autoproclamée, elle lutta pour sa survie en volant dans les ports où elle trempait. Elle rallia des hommes à sa cause par son image charismatique de leader. Son humeur provocatrice l’obligea à parfois employer la force, ne faisant preuve d’aucune pitié envers ses opposants. Elle comprit aussi que sa gentillesse pouvait être une faiblesse et s’efforça d’agir pour le bien d’autrui qu’en cas d’une contrepartie, même s’il lui était difficile moralement de toujours appliquer cette règle.

En définitive, Echo est une fille souriante, dynamique, parfois trop, qui ne sait pas patienter et qui fait preuve d’une immense curiosité à l’égard du monde qui l’entoure. Elle fait preuve de respect envers ses aînés et est bonne oratrice. En retour, il lui arrive de ne pouvoir se contenir et de provoquer gratuitement ceux qui l’entourent. Elle a vécu plusieurs événements traumatisants qui lui ont laissé de profondes cicatrices. Pour qu’elles ne se rouvrent jamais, elle veut sourire au monde entier et réaliser son rêve.


Histoire

Au large de Rivers Mountain, plongé sous une pluie de flocons quasi permanente, se trouvait Seppen Town. Véritable bastion du Gouvernement Mondial, l’île représentait l’ultime rempart entre les pirates de la région et Grand Line. Elle abritait aussi un village où il faisait bon vivre sous la protection de la Marine. Cependant cette protection avait un prix, celui d’être isolé du reste du monde dans un climat hivernal qui ne favorisait pas l’épanouissement des habitants. Pour se réconforter et se réchauffer, les villageois étaient devenus experts dans la confection de chocolats chauds. Tous essayaient de mettre du leur pour rendre leur triste vie plus gaie.

C’était dans cette base que fut transféré le Lieutenant-Colonel de la Marine, Fenryu Love. Appartenant au peuple des Minks, il avait quitté Zo une dizaine d’années auparavant en quête d’aventures. Sa soif insatiable de connaissances le poussa à explorer le monde à bord d’un bateau marchand jusqu’à être capturé par Hedwige Troy, jeune pirate du Nouveau Monde. La rareté des Minks étant une valeur marchande, Hedwige essaya de revendre Fenryu sur Shabondy à des esclavagistes. Mais avant que la cérémonie de présentation des esclaves n’ait lieu, Fenryu parvint à s’échapper, chaînes aux mains, et tomba nez-à-nez avec un colonel de la Marine. Après lui avoir expliqué sa situation, le colonel le libéra et lui offrit une opportunité de ne plus être traqué par des pirates et de pouvoir exploré le monde : intégrer la Marine.

La vie de soldat n’était pas facile tous les jours. Il fallait nettoyer le pont, faire la cuisine, récurer les toilettes,… Chaque jour demandait de se donner à fond pour garantir l’image de la Marine lorsque celle-ci devait combattre des pirates ou faire halte dans une ville. A bord de son navire, Fenryu traversa Grand Line de long en large et découvrit des créatures et des cultures qu’il aurait cru n’être présentes que dans les contes de fée. Il rencontra aussi des personnes extraordinaires, possédant des capacités surhumaines, que l’on nommait « détenteurs de Fruit du Démon ». Avec ces fruits, certaines personnes avaient la possibilité de devenir comme lui, mi-homme mi-bête. D’autres se transformaient en sable ou devenaient super lourds ou super légers.

Au terme de huit belles années d’exploration, Fenryu voulut se poser et raconter son histoire. Il serait bien rentré à Zo, mais en montant de grade dans la Marine, il s’était épris de passion pour son devoir de protection. C’est ainsi, qu’il termina sa course sur Seppen Town, l’île aux flocons. Sur place, il rencontra une femme semblable à lui, Missy, mais qui n’était pas Mink. Ils tombèrent follement amoureux et au retour de l’une de ses patrouilles sur North Blue, elle lui annonça être enceinte d’une petite fille, son ventre étant déjà bien arrondi. Deux mois plus tard, naissait Echo. Dès son plus jeune âge, la petite lapine débordait d’énergie. Elle ne manqua pas de réduire les nuits de ses parents à une poignée d’heures décomposées en tranches de trente minutes et présenta une passion pour les carottes, aliment préféré de sa mère lorsqu’elle était dans son ventre.

Echo alla à la maternelle et la primaire de Seppen Town, où elle fut moquée pour sa différence, dont notamment ses grandes oreilles. Les autres gamins avaient pris l’habitude de lui crier par derrière dans l’oreille, sachant leur plus grande sensibilité au son. Elle finit par les cacher sous un bonnet, refusant d’en parler à ses parents. Néanmoins, les histoires d’enfants finissent tôt ou tard par se savoir et les parents d’Echo furent convoqués après qu’elle ait frappé avec ses puissantes pattes un élève. Seule Missy put assister au rendez-vous, son père étant encore parti à la poursuite de pirates. La directrice lui expliqua que l’élève s’en était pris le premier à leur fille par des railleries inexcusables, mais que le comportement d’Echo en retour n’était pas non plus approprié.

A la suite de cet incident, Fenryu qui venait de recevoir une prime ordonna de prendre Echo à la maison, ainsi qu’un précepteur de leur choix pour l’éduquer. Il fit ensuite jouer ses relations pour faire venir une connaissance de Grand Line, le professeur Alberto Ramzes. A son contact, la pré-adolescente voulut en savoir plus sur sa rencontre avec son père et ses aventures. Elle découvrit qu’Alberto avait servi d’historien dans un équipage pirate à une époque et qu’il avait ensuite été gracié par le Gouvernement avant de retourner enseigner dans une académie. Il lui apprit aussi que son père avait été l’homme qui l’avait arrêté à cette époque, puis défendu dans son rapport en mentionnant qu’il avait aidé à la capture de son capitaine pirate.

Les récits d’Alberto étaient d’une précision digne d’un historien et comportaient des points de vue, qu’Echo n’avait jamais eu sur certains faits auxquels son père avait participé. Elle se prit d’une étrange fascination pour la liberté dont jouissait les pirates malgré leur statut de hors-la-loi et les risques encourus. En âge de comprendre et de vouloir approfondir ses connaissances, elle formula à ses parents son souhait de se rendre à Zo, pays d’origine de Fenryu. Ce dernier refusait de réaliser ce souhait, le trajet jusqu’à Zo étant très risqué, estimant qu’Echo n’était pas prête et justifiant que son devoir l’empêchait de quitter North Blue. Ce qui n’était pas tout à fait vrai… L’année suivante, 1502, plusieurs bouleversements touchèrent Grand Line et le Nouveau Monde.

Les journaux ne parlaient que de ça : Gol D. Roger est mort. Emportant avec lui le secret du One Piece, il avait aussi exprimé une dernière requête à l’intention des aventuriers dans l’âme qui l’écoutaient. Son trésor caché était à leur portée de main, ils n’avaient qu’à s’élancer sur les mers et océans à sa conquête. Le sourire victorieux qu’il affichait au moment de se faire trancher la tête ne fit qu’agrémenter ses paroles d’une forme de mystère et de désir. En parallèle, d’autres faits venaient s’emparer des journaux : la Cour Decima. Au premier abord, une ville comme Seppen Town n’aurait pas dû être inquiétée par ce genre d’annonce, concernant des souverains lointains et le Gouvernement Mondial. Toutefois, le colonel de la base et son lieutenant-colonel furent appelés en renfort sur Grand Line. Fenryu n’avait d’autre choix que de partir comme il le lui était demandé. Avant cela, il légua une dernière bénédiction à sa fille.

« Lorsque nous aurons vaincu les decimas, je te promets que nous irons à Zo. »

Le lendemain, Fenryu avait pris la mer avec une partie des forces de North Blue et son colonel en direction de Grand Line. Missy et Echo attendirent patiemment qu’il revienne, mais comme pour la famille de nombreux soldats, c’était une annonce glaciale qui leur était destinée. Les larmes ne feraient pas revenir Fenryu, alors Echo les économisa. Elle les retint autant que possible et alla se terrer dans sa chambre. Les mois suivants, elle se cloîtra dans le silence et attendit chaque jour que son père rentre, n’acceptant pas sa disparition. Missy était affligée de la voir dans cet état et se mit à boire deux fois plus de chocolats chauds pour compenser le désespoir qui s’emparait d’elle. Elle devait se montrer forte pour sa fille.

Finalement, les larmes coulèrent. Un contre-amiral, accompagné de ses propres officiers, venait de reprendre la défense de la base de Seppen Town. L’espoir vain, venu du déni, qu’Echo avait nourri, se dispersait enfin et laissait place à l’acceptation. Alberto continua de l’enseigner quelques temps en mémoire de son amitié avec Fenryu, mais les moyens des Love ayant drastiquement diminués sans lui, il repartit faire l’éducation d’élèves de riches familles sur Grand Line. Echo entreprit un travail de serveuse dans l’auberge du village pour aider à la subvention des besoins du ménage. Les adultes étaient moins moqueurs avec elle, habitués à la présence de ses parents depuis des années et d’autres voyageurs. Elle s’épanouit à nouveau auprès de ces derniers, qui lui comptaient leur histoire. Petit à petit, elle fit le deuil de son père et retrouva sa joie de vivre. Ses dispositions particulières et son énergie en firent une mini-attraction, attirant massivement les clients déjà alléchés par l’odeur du chocolat.

Cependant, ce n’était pas la vie à laquelle aspirait Echo. Elle voulait voyager librement, au gré de ses envies. Voir le monde et respirer les mêmes odeurs que son père avant elle. Par-dessus tout, elle rêvait de se rendre à Zo. C’était son souhait le plus cher et la promesse de son père. Alors un jour, elle acheta une grande barque. Elle laissa une lettre à sa mère, car celle-ci ne comprendrait sûrement pas son choix et refuserait de la laisser partir, puis fit un tour sur la tombe de Fenryu. Pour la première fois, elle allait le voir là-bas.

« Comme toi, je m’en vais. Je ne sais pas ce que le monde me réserve, mais je te promets de faire ta fierté et d’un jour arriver à Zo. »

Une promesse en retour qu’elle avait la conviction d’accomplir. Une fois cela fait et après avoir raconter son histoire à ses anciens amis Minks, elle se jura à elle-même de revenir lui conter la sienne.

Echo mouilla sur North Blue. Il lui était impossible d’atteindre Grand Line maintenant avec une banale barque qui se briserait au moindre contact trop brusque. Elle devait d’abord faire le tour de sa région, rencontrer des compagnons et obtenir un bateau digne de ce nom. Un an plus tard, elle accouchait de l’équipage aux Grandes Oreilles. Certes, il n’y avait qu’elle à bord qui portait de telles appendices, mais ses camarades partageaient sa même soif de parcourir Grand Line jusqu’au Nouveau Monde. Leurs objectifs étaient diverses et variés et chacun avait confiance en l’autre.

Au cours de cette année, Echo s’était rendue sur les différentes îles de North Blue, y recrutant une sélection de villageois aux compétences pouvant lui être utiles. Après avoir visité Shivering Island et s’être fait des amis parmi les albinos du coin, elle fuit lorsque les habitants se soulevèrent contre l’autorité en place. Elle profita du désordre pour voler des vivres et détala en direction de Dwarf Town d’après une carte qu’elle avait aussi piqué. Alors qu’elle voguait paisiblement, un serpent de mer géant surgit des profondeurs et l’attaqua. Elle essaya tant bien que mal de sauver sa barque, mais se retrouva à faire naufrage sur une île inconnue.

Elle y fit la rencontre de Prist, un homme bienveillant qui la recueillit chez lui et la soigna. La sobriété de sa demeure surprit Echo. Ses uniques tableaux et livres comportaient tous le même symbole, une croix, qui en apparence rappelait celle du gouvernement. Cependant, celle-ci était surmontée de deux triangles orientés vers l’extérieur. Lorsqu’elle s’interrogea sur cet étrange emblème, elle apprit que le village de Prist, dont il était le clerc, croyait en le Gouvernement Mondial comme en une divinité. Cela fit crisser des dents Echo. Elle cria haut et fort sa désapprobation à l’égard de ce gouvernement qui lui avait volé des années de vie avec son père et son rêve de prendre la mer en sa compagnie. D’aucune manière, elle ne partageait la vision positive qu’avait son père de lui en tant que Marine.

Pour ses propos outrageux d’hérétique, elle fut enfermée dans l’attente qu’un navire de la Marine passe et l’emmène. C’est en cellule, qu’elle fit la connaissance de Big Joe, une charpentière en manque d’alcool qui l’avait un peu trop ramené à une soirée arrosée. Sur cette île, tout le monde était croyant et il ne faisait pas bon d’être déviant. Echo trouva en cette femme une camarade de discussion fort agréable et lui proposa de s’évader ensemble. Big Joe savait comment obtenir un bateau de pêche qu’elle pourrait trafiquer en mer pour l’adapter à de longues traversées. Un problème subsistait : comment sortir ?

« T’as de belles jambes, t’sais. »

L’idée vint une fois de plus de Big Joe. Echo s’était débattue avant de se faire enfermer en usant de ses poings. Le résultat n’avait pas été celui escompté et ils l’avaient menottée avant de la jeter en cage, ses pieds restaient quant à eux libres de mouvements, puisqu’ils n’avaient pas jugé nécessaire de les lui entraver. En suivant l’idée de Big Joe, Echo appela à rencontrer Prist pour expier ses pêchés et purifier son âme en vue d’une conversion au Constantinisme. La porte s’ouvrit et une fois dehors, elle fit usage de ses jambes en combat pour la première fois, découvrant leur robustesse. Les gardes assommés et Prist en otage, elle se libéra ainsi que Big Joe, puis elles prirent la poudre d’escampette à bord d’un bateau de pêche. Débutaient les prémices de l’équipage aux Grandes Oreilles.

Les deux filles vécurent plusieurs aventures jusqu’à Dwarf Town, où elles firent la connaissance du troisième membre d’équipage. Il aurait été plus avisé de parler d’un demi-membre, si on s’en tenait à sa stature. Torkle, mineur de profession, était aussi un champion de Boufbowl, son équipe l’emportant toujours haut la main. Ses caractéristiques physiques en faisaient un sujet de convoitise pour Echo. Premièrement, c’était un nain. Elle était venue sur cette île pour en voir et n’était pas déçue, ce qui la confortait dans son choix : elle désirait un nain dans son équipage. Avec sa force respectée de tous, Torkle était le compagnon idéal. Elle tenta de le convaincre comme elle y était parvenue avec Big Joe, mais le petit habitant refusait catégoriquement. Il finit tout de même par lui proposer une alternative.

« Affronte-moi dans une partie de Boufbowl. Si tu gagnes, je viendrais avec toi. Mais si tu perds, tu quitteras cette île définitivement. »

Les termes du contrat étaient posés, la lapine sourit pleinement et lui serra la main pour seller leur accord. Bouillonnante de joie, elle ne cessa de parler à Big Joe de ce qu’ils feraient tous les trois après ce match, mais l’humaine lui rappela qu’elles ne connaissaient rien au Boufbowl… L’affrontement aurait lieu dans cinq lunes, ce qui leur laissait une petite marge de préparation, très insuffisante toutefois pour rattraper le niveau d’un professionnel. D’autant qu’elles avaient besoin d’une équipe. Elles allèrent recruter des lilliputiens, réputés pour leur intelligence plus que pour leurs muscles, ce qui en faisait des joueurs de Boufbowl relativement mauvais. Ce dernier point n’était pas grave, ils ne serviraient que de figuration.

Une lune avant le grand jour, Big Joe sentait leur défaite venir même si sa capitaine restait optimiste, inconsciente de la raclée qu’elles allaient subir. Mais Echo avait un plan ! Ses oreilles avaient traîné dans les tavernes où elles avaient passé leurs dernières soirées et une information intéressante lui était remontée. La triche n’était pas interdite au Boufbowl, aussi il était possible de soudoyer l’arbitre de la rencontre afin de s’assurer le score final. L’équipe de Torkle disposait d’un arbitre qu’on estimait si cher que les autres équipes se devaient de les affronter à la régulière. Pourtant le jour J, Echo mit en déroute Torkle et les siens qui se prirent faute sur faute, les entraînant vers la défaite.

Dès que la victoire fut remportée, Echo fit ce qu’elle savait le mieux, à savoir fuir avec son nouveau compagnon de route. En effet, la lapine ne disposait pas d’une somme assez conséquente pour l’arbitre. Elle avait donc… comment dire… réaliser un emprunt auprès de la Very-Melon Society. Autant dire qu’ils n’avaient pas intérêt à les croiser de si tôt.

En montant à bord de leur bateau de pêche reconverti en sloop, Torkle se posait des questions. Il n’en revenait déjà pas d’avoir perdu, mais il n’avait qu’une parole et comptait la respecter. Au gré de leurs péripéties, le nain prit du plaisir dans leurs folles aventures. Echo avait toujours le chic créer des ennuis, pimentant la vie de l’équipage. Ils eurent à combattre des indigènes alors qu’ils posaient le pied sur une île soi-disant déserte. En mer, ils rencontrèrent un petit navire de la Marine en patrouille qu’ils affrontèrent puis fuirent après avoir brisé leur mât. Ce fut plus simple de les mettre à mal sur la terre ferme dans l’un de leurs avant-postes. De fil en aiguille, l’équipage aux Grandes Oreilles se fit un nom où il passait. Symbole de leur chance, Torkle sculpta une patte de lapin que Big Joe accrocha en figure de proue.

La victoire n’avait pas toujours été au rendez-vous et la fuite parfois nécessaire, mais ils avaient progressé ensemble et c’était de cette manière qu’ils espéraient mettre désormais le cap vers Grand Line, faisant front commun contre les obstacles en travers de leur route et les dangers de cette mer de tous les périls !




Dernière édition par Echo D. Love le Sam 16 Mai - 0:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eden Chapter
Le Passeur
Eden Chapter
Messages : 353
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Echo D. Love Left_bar_bleue23/75Echo D. Love Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Echo D. Love Left_bar_bleue66/80Echo D. Love Empty_bar_bleue  (66/80)
Berrys: 18.923.000 B

Echo D. Love Empty
MessageSujet: Re: Echo D. Love   Echo D. Love Icon_minitimeVen 15 Mai - 19:11



Présentation et premier RP
A lire attentivement !

Indice de notation des présentations

La présentation sera toujours cotée sur 15 comme ceci:

La qualité du texte : 8,5/10

L'originalité 1,5/2
La mise en page 2/2
La cohérence du récit 2/2
La narration 1,5/2
L'avis personnel 1,5/2

Le respect du français 10/10

Le vocabulaire 2/2
La grammaire 2/2
L'orthographe 2/2
La conjugaison 2/2
La ponctuation 2/2

La quantité du récit 2/6
1700 mots d’histoire et des descriptions plutôt longues


Points bonus 4,5/6

Score final 25/32


25/32*15=  11,72= 12 lvl

Eh bien bienvenue officiellement ! C’est donc moi qui m’occupe de ta présentation, et je vais commencer par ce qui va bien, à savoir… bah la présentation dans son ensemble.
Pas grand-chose à dire au niveau de l’écriture : c’est bien maîtrisé, le langage est riche, la plume est simple et claire sans être trop directe, le récit est imagé, le français est plus que correct  (j’ai relevé trois fautes de conjugaison sur l’ensemble du texte, pas de quoi te pénaliser), bref c’est assez bon, et c’est agréable à lire !
Pour le fond aussi, bonne pioche. Si les différents éléments de l’histoire ne sont pas forcément très originaux en eux-même, ils forment un tout extrêmement cohérent et sont agrémentés de plusieurs petits détails « cachés » vraiment sympathiques ! On sent en plus que le personnage est bien construit dans ton esprit et que tu sais où tu vas. Au passage, j’apprécie vraiment énormément l’effort d’inclusion dans le contexte du forum dont tu fais preuve, qui enrichit l’histoire de ton personnage et de son père de façon très pertinente.

Le seul « défaut » que je peux trouver à la présentation, et qui baisse légèrement les notes de narration et d’appréciation, c’est que je la trouve un peu… légère. D’une part parce qu’elle est relativement courte, d’autre part (et ça en découle en partie) parce qu’elle se contente d’évoquer par gros points l’histoire de ton personnage, sans les développer énormément. Ca se ressent en particulier sur la fin de la fiche, où tu résumes les quatre dernières années de la vie d’Echo en seulement quelques mots de plus que ce que tu as accordé à la vie de son père avant sa naissance. Et ça me laisse un peu sur ma faim, parce qu’au final, ce personnage qu’on devine assez précis et bien construit dans la description mentale, on en voit assez peu dans la biographie. J’aurais bien aimé avoir un peu plus à ce niveau-là !

Tu atteins le niveau 12, félicitations ! Le D. t’est donc d’ores et déjà acquis.

Tu peux à présent faire un choix parmi les suivants :
-> Corriger ta présentation et gagner quelques niveaux.
-> Entrer directement dans le monde du RP au niveau 12.
-> Passer directement au test RP pour gagner jusqu'à 5 niveaux supplémentaires.
-> Opter pour une nouveauté : Choisir le "Test RP contextualisé" qui te permettra d'affilier plus précisement ton personnage à un élément existant sur le forum (personnage ou faction) et ainsi de faire entrer ce test RP dans le background de ton perso (accessible seulement pour les premiers comptes). Comme pour le test RP classique, tu peux gagner jusqu'à 5 niveaux supplémentaires.



 


© Copyright Propriété de One Piece Seken


_________________
Echo D. Love WUPhkz9
"Avant moi rien n'était, nul ne fut enfanté,
Hors les êtres crées d'éternelle substance,
Et moi je suis comme eux, car j'ai l'éternité,
Vous qui passez le seuil, laissez toute espérance."

Dante Alighieri, La Divine Comédie
Revenir en haut Aller en bas
Echo D. Love

Echo D. Love
Messages : 7
Race : Homme-Bête
Équipage : Grandes Oreilles

Feuille de personnage
Niveau:
Echo D. Love Left_bar_bleue17/75Echo D. Love Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Echo D. Love Left_bar_bleue27/60Echo D. Love Empty_bar_bleue  (27/60)
Berrys: 1.600.000 B

Echo D. Love Empty
MessageSujet: Re: Echo D. Love   Echo D. Love Icon_minitimeSam 16 Mai - 0:15

J'ai décidé d'approfondir l'histoire d'Echo en rajoutant plusieurs paragraphes à partir de "Au cours de cette année, Echo s’était rendue sur les différentes îles de North Blue".

Je suis curieux à propos du test RP contextualisé, que j'aimerais réaliser à présent. Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Eden Chapter
Le Passeur
Eden Chapter
Messages : 353
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Echo D. Love Left_bar_bleue23/75Echo D. Love Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Echo D. Love Left_bar_bleue66/80Echo D. Love Empty_bar_bleue  (66/80)
Berrys: 18.923.000 B

Echo D. Love Empty
MessageSujet: Re: Echo D. Love   Echo D. Love Icon_minitimeMer 20 Mai - 12:36



Présentation et premier RP
A lire attentivement !

Indice de notation des présentations

La présentation sera toujours cotée sur 15 comme ceci:

La qualité du texte : 8,5/10

L'originalité 2/2
La mise en page 2/2
La cohérence du récit 2/2
La narration 1,5/2
L'avis personnel 2/2

Le respect du français 10/10

Le vocabulaire 2/2
La grammaire 2/2
L'orthographe 2/2
La conjugaison 2/2
La ponctuation 2/2

La quantité du récit 3/6
Un peu moins de 2800 mots d’histoire et des descriptions plutôt longues


Points bonus 5,5/6

Score final 28/32


28/32*15=  13,13= 13 lvl


Nous y revoilà ! Merci donc pour ces ajouts, que je trouve vraiment intéressants et qui ajoutent pas mal de saveur à l’image qu’on se fait de ton personnage ! Les idées sont bonnes et pour le coup tu inclus des éléments assez rarement exploités, ce qui est assez cool.

J’attire juste ton attention sur un point, pas « grave » mais pour qu’on soit sûrs : à la sortie de présentation, tu n’auras droit qu’à un seul PNJ nivelé, il faudra donc choisir entre Big Joe et Torkle. L’autre pourra bien sûr t’accompagner (tu as droit à autant de PNJs non nivelés que tu veux tant que ça reste cohérent irp) mais il/elle ne pourra pas offrir de réels avantages, que ce soit de métier ou en combat. Il t’est toutefois possible de demander une animation pour pouvoir recruter ou créer « officiellement » des PNJs supplémentaires.



Voilà donc pour ta demande :
Test RP Contextualisé a écrit:

Aucune entreprise digne de ce nom ne peut tolérer que l’on n’honore pas ses contrats envers elle. Alors que vous naviguez sur North Blue, un homme apparaît sur ton bateau, semblant littéralement tomber tu ciel. Il se fait nommer « Le Collecteur » et il est là pour une seule raison : s’assurer que les dettes soient remboursées. Cependant, avant de se charger de toi « à l’ancienne », il te propose une alternative : il t’est possible d’éponger ta dette en travaillant plusieurs mois pour le compte de la VMS. C’est d’ailleurs de cette manière que le Collecteur lui-même s’est retrouvé à ce poste, avant de réaliser qu’une fois son propre crédit remboursé, le travail payait bien mieux que les quelques misérables primes qu’il chassait auparavant.

Si tu acceptes, il te confiera un premier emploi, auprès d’une exploitation d’or sur une petite île voisine dont le gestionnaire cherche à se détacher de son affiliation à la Very Melon Society… Ce qui n’est pas au goût de tous. Tes méthodes pour l’en dissuader ne regarderont que toi, tant qu’elles restent discrètes pour ne pas nuire à l’image de l’entreprise.

Si tu refuses, il tentera tout simplement de te capturer. Ta dette sera alors facilement remboursée par ton prix d’achat sur le marché noir le plus proche.

NB : Le Collecteur se bat avec de longues cordes dont il se sert pour immobiliser ses adversaires, et il possède le zoan du pétrel à collier. Il a plusieurs niveaux de plus que toi, ce qui fait qu’il te sera très difficile de le battre en combat direct, même en 2v1. C’est malgré tout possible en faisant preuve de beaucoup d’ingéniosité.

Petites précisions:

- Tu peux utiliser ton FDD ou tes capacités comme si tu le possédais déjà dans ce RP, étant donné qu'il se situe généralement en dehors de la trame du RP sur le forum. C'est un HS quoi.
- Tu peux utiliser toutes les techniques que tu veux dans ce RP. Plus tard, il faudra les faire valider dans la section appropriée pour les utiliser dans le "vrai" RP.
- Tu peux créer et contrôler tous les PNJs que tu veux, veille seulement à ce que ce soit cohérent.

 


© Copyright Propriété de One Piece Seken


_________________
Echo D. Love WUPhkz9
"Avant moi rien n'était, nul ne fut enfanté,
Hors les êtres crées d'éternelle substance,
Et moi je suis comme eux, car j'ai l'éternité,
Vous qui passez le seuil, laissez toute espérance."

Dante Alighieri, La Divine Comédie
Revenir en haut Aller en bas
Echo D. Love

Echo D. Love
Messages : 7
Race : Homme-Bête
Équipage : Grandes Oreilles

Feuille de personnage
Niveau:
Echo D. Love Left_bar_bleue17/75Echo D. Love Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Echo D. Love Left_bar_bleue27/60Echo D. Love Empty_bar_bleue  (27/60)
Berrys: 1.600.000 B

Echo D. Love Empty
MessageSujet: Re: Echo D. Love   Echo D. Love Icon_minitimeMar 26 Mai - 19:05

Au petit matin, Echo appréciait se réveiller la tête contre la proue du navire, le regard dirigé vers le ciel. Avec un fin sourire, elle laissait l’air marin emplir ses narines pendant que le soleil caressait sa peau halée. Big Joe démarrait la journée par une partie de cartes contre Torkle. L’enjeu était de taille, le perdant aurait à récurer le pont. Aucun des trois compagnons n’avait idée de l’endroit vers lequel ils voguaient. Les vagues les portaient au gré de leurs envies, c’était aussi ça la liberté d’un pirate pour laquelle ils avaient signé. L’unique contrainte, qui s’imposait à eux, était une halte régulière pour réapprovisionner le sloop en eau et nourriture.

- A toi le balai ! S’exclama Big Joe en abattant sa dernière carte sur la table.

- Tu as gagné à ce petit jeu-là aujourd’hui, mais je te réserve une raclée à la prochaine partie.

- C’est ça… File, t’as pain sur la planche. J’attends de toi qu’ça brille.

Le nain grommela en attrapant balai et serpillière. Amusée, Big Joe l’observa entamer son travail en se demandant quand est-ce qu’il remarquerait qu’elle avait toujours une carte dans la manche. Puis elle se leva avec une bouteille d’alcool pour rejoindre sa capitaine dont les yeux clos n’était pas dû au sommeil. A moins qu’une terre ne soit en vue, la lapine n’avait pas l’intention de bouger de sa place de la matinée. Ne rien faire de temps-en-temps pouvait être aussi distrayant que d’affronter la Marine. Cependant, la lumière qui filtrait au travers des paupières de la blanche s’obscurcit soudainement. Big Joe pesta, dans le même temps Echo rouvrait les yeux. Un bruit sourd accompagna ce geste et un homme apparut entre elle et ses camarades. L’allure propre sur lui et la confiance que semblait dégager cet homme surprirent Echo bien plus que son entrée en scène.

- T’es qui toi ?

Big Joe ne tarda pas à poser ce que tout le monde se demandait tout bas, tandis qu’Echo se redressait en examinant l’individu. Il portait un costume d’un rouge éclatant peu commun. Ses mains étaient gantées de cuir et ses pieds revêtait des souliers d’une certaine valeur. Avant de prendre la parole, il passa un peigne dans ses cheveux à demi-rasés.

- On me nomme « Le Collecteur ». J’ai pour tâche de récolter la dette que vous avez auprès de la Very Melon Society.

A l’entente du nom de son employeur, les trois se mirent en position de combat. Ils n’avaient pas un rond sur eux, l’issue de cette rencontre serait forcément un affrontement. Le Collecteur ne parut pas surpris et tira de sa poche un petit carton, qu’il tendit en se retournant vers Echo.

- Vous êtes la capitaine de ce navire ? Je vous propose une alternative qui nous éviterait tous deux d’avoir à en venir aux mains.

Face à l’absence de réponse d’Echo qui évaluait leurs chances dans un affrontement, il ajouta :

- Prenez au moins la peine d’étudier ma proposition.

Le plus rapidement possible, elle attrapa le carton sur lequel étaient griffonnés un schéma d’île et un nom.

- Qu’est-ce que ça veut dire ? S’indigna-t-elle en montrant les inscriptions.

- La Very Melon Society souhaiterait que vous lui régliez un léger souci. A plusieurs lieux au sud de notre position se trouve une île pittoresque. L’homme inscrit sur ce message est le gestionnaire d’une mine d’or affiliée à notre société. Nous voudrions que vous alliez le voir et le dissuadiez de nous quitter. Vous êtes libres de nommer un nouveau gestionnaire parmi ses subordonnés le cas échéant. En contrepartie, nous considérerons votre dette comme réglée.

Devenir pirate avait pour objectif d’acquérir une liberté rare en ce monde. A aucun moment Echo n’avait désiré être sous les ordres d’une quelconque société. De plus, les propos de cet homme allaient clairement à l’encontre de ses idées personnelles. Ils lui demandaient de contraindre autrui à une domination commerciale, en quelques sortes de le priver de sa liberté. Elle serra fortement les dents et son pied partit tout seul en vue du visage du Collecteur.

- Ordure, jamais je n’accepterais un tel accord.

- C’est bien ce que je pensais que vous diriez.

Sans même que ses mains ne bougent, des cordes tombèrent de ses manches. Dans un mouvement bref, l’une d’elle s’empara de la jambe de la lapine et la stoppa net dans son avancée. Big Joe voulu réagir mais Le Collecteur tira sur sa corde et envoya valser Echo dans sa partenaire. La bouteille que tenait la charpentière éclata sur le sol, venant tacher le travail commencé par Torkle. C’était loin d’être la priorité du trio qui ne faisait que se rendre compte de la différence de niveau qui les séparait de cet agent de la VMS.

- J’ai pas dit mon dernier mot…

Echo se releva, son pied droit lui faisant un mal de chien à l’endroit où la corde l’avait serrée.

- Juuuuumping…

D’un bond, la lapine s’envola vers le ciel, y levant le plus haut possible son pied gauche qui disparaissait dans les rayons du soleil.

- SMASH !

Alors qu’elle retombait, prête à abattre son pied de toutes ses forces sur Le Collecteur, celui-ci s’équipa d’ailes et la prit de court dans les airs. L’espace d’une micro-seconde qui parut une éternité pour Echo, ils étaient l’un en face de l’autre à plusieurs mètres de hauteur du pont. L’homme n’eut pas à effectuer de grand geste, il déstabilisa uniquement la position d’Echo dans sa chute pour la laisser s’écraser. Il revint ensuite en volant avec aisance et épousseta son costume. L’équipage n’en revenait pas et Echo comprenait qu’elle n’avait aucune chance en l’état contre ce type.

- J’ai mangé le fruit du pétrel à collier. Ce n’est pas sur votre minuscule bateau que vous pourrez m’avoir. Je vous donne une dernière chance de reconsidérer mon offre.

Il fallait se rendre à l’évidence… Accepter cette offre était leur seul espoir de s’en sortir. Echo n’aurait jamais donné son accord, alors Big Joe lui mit une main sur la bouche lorsqu’elle voulut répondre et la devança.

- On accepte. C’est bon, on va le faire.

- Mmmh… Grogna de mécontentement Echo.

Le Collecteur ne sembla pas prendre considération les protestations de la lapine.

- Très bien. Je vous donne trois jours. Ce délai passé, je reviendrais prendre de vos nouvelles. Soyez discrètes, il ne faudrait pas ternir l’image de l’entreprise.

Il allait partir, mais se ravisa.

- Une dernière chose…

Ses cordes fondirent sur Torkle, qu’elles enveloppèrent jusqu’au cou, puis Le Collecteur s’envola.

- Je prends votre ami comme garantie. Pour sa survie, j’attends de vous des résultats.

Dès qu’il fut parti sous le regard médusé d’Echo, celle-ci se dégagea et se mit à crier comme jamais sur Big Joe.

- QU’EST-CE QUI T’A PRIS DE LUI DIRE OUI ?! A cause de toi, il a emmené Torkle !

- Je n’avais pas plus envie de faire ça, mais c’était notre seule option. Réfléchis un peu, il nous aurait tous tués si on avait refusé.

- J’aurais préféré me battre et mourir que de devoir arracher sa liberté à quelqu’un.

- Il va falloir t’y faire, on ne peut plus reculer maintenant.

Les deux femmes s’affrontèrent dans une battle de regard. Echo finit par lâcher prise et pris la barre pour se détendre. Big Joe décida de la laisser décanter et alla voir s’ils n’avaient pas une carte qui pouvait correspondre à l’île dans leur petite cale. Ils n’en avaient pas, mais les indications du Collecteur étaient juste et ils ne tardèrent pas à tomber sur une île aux côtes semblables au dessin qu’on leur avait fait. Un modeste port, agrémenté d’une petite dizaine de maisons, accueillait les visiteurs sur la plage. Echo manœuvra le bateau jusqu’au ponton et une fois à l’arrêt, elle daigna reparler à la charpentière.

- J’ai conscience que tu as sans doute raison, mais je te préviens, il est hors de question de tuer ce pauvre homme.

- Ce n’était pas mon intention, cap’taine.

- Bien.

- Tu devrais peut-être soigner ta jambe avant de débarquer.

- Ça ira. Plus vite on aura réglé cette histoire, plus vite on retrouvera notre ami.

- C’est toi qui vois. Au fait, tu comptes t’y prendre comment ?

- Il a bien dit qu’il revenait dans trois jours ?

- Oui… ?

- Nous allons occuper cette mine pendant ces trois jours. Quand il reviendra, on n’aura qu’à s’enfuir en criant que la VMS est là et ça devrait suffire à redonner du crédit à leur association.

- J’suis pas sûre que c’est c’qu’il entendait par « soyez discrète » mais ça respectera les termes du contrat.

Pendant qu’elles discutaient sur le ponton, un homme chargé du port s’avança. Habituellement, il dormait à cette heure-ci dans sa cabane d’observation, les visiteurs étant rares. Il arborait un sourire radieux alors qu’il engageait la conversation.

- Bienvenue à vous à Mithril Town ! Je suis…

L’homme n’eut pas le temps de terminer sa phrase qu’il se prenait un pied dans la figure et finissait allongé par terre.

- On y va, on a une île à conquérir.

Big Joe dégaina deux bouteilles d’alcool.

- C’est partiii !

Elles croisèrent quelques personnes qui les saluèrent chaleureusement et qu’elles invitèrent avec « délicatesse » à se rendre sur la place du village côtier. Elles débusquèrent les femmes des mineurs, les enfants et leurs grand-parents, et les rassemblèrent autour de la place. Elles firent mine d’accidentellement laisser quelqu’un s’échapper pour qu’il puisse prévenir la mine d’or de leur arrivée. S’ils se barricadaient, ce serait suffisant dans un premier temps. Ensuite, Echo entreprit un petit discours.

- Oyez, oyez, les branlos. Cette île est désormais sous la domination des Grandes Oreilles. Toute tentative de révolte sera sévèrement réprimandée. Ah oui… Et s’il vous venait à l’idée d’essayer de fuir, sachez que nous avons percé la coque de vos navires qui doivent être en train de couler en ce moment même. Il resterait notre navire, mais un simple appel à la Marine et vous seriez coulés illico presto. Soyez sages, obéissez et ça ira pour vous.

- Où avez-vous emmené nos enfants ?

- Oh ! Ne vous en faites pas madame. Mon amie est certes alcoolique, mais elle ne fera aucun mal à vos mioches si leurs pères se tiennent à carreau.

En effet, Big Joe s’était rendue aux portes de la mine avec les gamins. Lorsque les mineurs les virent arriver, ils se retrouvèrent dans l’embarras. Ils avaient reçu l’ordre de ne céder sous aucun prétexte aux pirates, mais il devenait difficile de ne pas craquer en voyant une personne menacer son rejeton avec des débris de bouteille.

- Bien, les grands enfants qui vous cachez dans votre forteresse, ouvrez bien gentiment les portes ou je commence à refaire le portrait de ce môme.

Les mineurs qui étaient en charge de l’ouverture de la porte hésitaient à obéir. L’un d’eux voyait son fils dans le lot. Il avait espoir que la femme n’aurait pas le temps de s’en prendre à lui, même s’ils gardaient la porte close. Néanmoins, un risque persistait et le dilemme le rongeait.

- Nous ne céderons pas à vos avances, pirate. Cracha le gestionnaire en faisant son apparition à la tour de garde. Nous savons ce que vous souhaitez obtenir, mais vous n’aurez rien de nous. Quittez cette ville avant qu’il ne soit trop tard pour vous.

- Correction ! Vous devriez dire… avant qu’il ne soit trop tard pour eux.

Usant d’un bris de verre, elle appuya sa lame sur la joue du premier gamin qui se mit à saigner en pleurant. Les autres, ligotés, commencèrent à paniquer. Face à toute cette agitation et les mineurs qui perdaient aussi leur sang-froid, le gestionnaire prit sur lui.

- C’est bon… Arrêtez. Ne blessez pas cet enfant. Nous allons vous ouvrir.

Elle éloigna aussitôt sa lame de la joue.

- Merci. Dit-elle satisfaite.

Une route unique retournait au village, une fois le portail de la mine passé, elle laissa les enfants retourner auprès de leur mère à l’exception de deux d’entre eux qui serviraient de laisser-passer. Le gestionnaire l’accueillit dans l’entrée de la mine. Des charriots remplis de terre, de cailloux et surtout d’or traînaient un peu partout, signe que leur activité avait été interrompue promptement.

- Je constate que votre mine ne tourne plus… Elle ouvrit de grands yeux en voyant qu’il ne réagissait pas. Allez ! Au boulot ! J’veux qu’vous prépariez tout votre or pour un transport immédiat à bord de notre navire. Jusqu’à nouvel ordre, ce s’ront vos directives dans les prochains jours.

Avec frustration, il ne put qu’accepter la reddition. Plusieurs mineurs auraient su se battre contre des pirates, mais aucun n’avait envie de mettre en danger les enfants. Echo et Big Joe mirent en place un système qui empêcherait les travailleurs de quitter leur mine, tandis que les villageois pouvaient se déplacer librement dans leur village mais avait interdiction de s’approcher de la côte ou de la mine. L’endroit étant assez petit, une route coupait le village et reliait ces deux points. Pour les demoiselles, ce ne fut pas compliqué de réguler les tentatives de franchissement du périmètre et de le réprimander.

Non pas de gaieté de cœur, elles infligèrent des sanctions physiques aux villageois qui essayèrent de s’échapper. Que ce soit lacération ou coup de fouet, elles ne manquaient pas d’imagination pour se donner l’apparence la plus cruelle possible. A leurs yeux, des coupures et de la douleur momentanée étaient moins pires pour ces habitants qu’une vraie exécution ou l’horreur qui pourrait arriver à cette île si elle refusait encore de se soumettre à la VMS.

Afin de faire le transfert de l’or depuis la mine à leur navire, elles exploitèrent des enfants attachés à des chariots dédiés à cette tâche. Tout devait paraître réel pour que l’arrivée de la VMS signe une véritable délivrance dans leurs esprits. D’ailleurs, ce réalisme ne fut pas de tout repos. Elles faillirent perdre le contrôle durant la première nuit. Normalement, assiéger une ville à deux serait de la folie. Elles avaient la chance que celle-ci soit vraiment petite pour leur permettre de maintenir un contrôle approximatif sur les habitants. Elles avaient été néanmoins obligées de réduire leurs heures de sommeil et d’effectuer de micro-siestes en journée pour ne pas s’écrouler de fatigue. Tenir trois jours ne fut pas une mince affaire, mais lorsque le soleil se leva pour leur dernière journée d’occupation, Echo se dit qu’elles n’auraient pas pu résister plus longtemps. Elles devaient tout donner dans cet ultime acte. Et comme prévu, Le Collecteur débarqua par la voie des airs au petit matin avec un Torkle saucissonné à portée. La ville était calme et les filles se pointèrent à son arrivée sur la placette.

- Où sont les habitants ?

- Enfermés chez eux, comme chaque nuit. Seuls les mineurs se relaient à la mine la nuit pour ne pas stopper le travail.

- Je vois…

- Nous pouvons parler franchement. Personne ne nous écoute, mais il se pourrait qu’on nous jette des regards indiscrets. Jetez Torkle devant vous.

- Pourquoi ferais-je ça ?

- Pourquoi pas ? Nous ne pouvons pas vous échapper dans tous les cas.

Bien que méfiant, Le Collecteur s’exécuta et fit mordre la poussière au nain qui grommela, preuve que ces trois jours ne l’avaient pas changé.

- Nous avons soumis la ville à une vulgaire bande de pirates. Il n’appartient qu’à vous de la libérer au nom de la Very Melon Society à présent. Cela devrait vous donner une médaille de héros et la poursuite de votre contrat avec la mine d’or, votre protection leur étant nécessaire.

Echo posa les mains sur ses hanches.

- Sachez que je ne l’ai pas fait avec entrain, mais d’une manière ou d’une autre vous auriez fini par vous en prendre à cette île et ses habitants.

- Nous ne faisons que servir les intérêts de la Very Melon Society. Si ce que vous dites est vrai, vous ne me reverrez jamais, dans le cas contraire vous aurez échoué à votre tâche et je serais dans l’obligation d’éliminer votre amie et de vous vendre ainsi que ce nain au marché noir. Est-ce clair ?

Pour le spectacle des habitants, il prit une position d’attaque qui indiquait son intention d’affronter la capitaine pirate.

- Très clair.

La lapine en fit de même, reculant une patte pour mieux bondir vers l’avant. Elle s’apprêtait à délibérément se prendre une raclée, ce qui n’était pas à son goût, mais dans cette histoire, personne n’avait vraiment pris de plaisir. Big Joe avala le contenu de sa bouteille et fracassa le cul de celle-ci pour n’en garder qu’un goulot bien piquant.

Une forme de silence régnait sur la place, dans l’attente de l’affrontement. Aux fenêtres, les villageois s’amoncelaient, curieux d’en connaître le dénouement, ainsi que l’identité de cet étrange individu qui osait s’opposer aux pirates. Au moment où les hostilités débutèrent, une masse de poussière se dégagea dans chaque camp, tandis qu’ils se précipitaient l’un vers l’autre dans le but de s’asséner un puissant coup. Ça n’aurait pas été réaliste si Echo n’avait pas donné tout ce qu’elle avait, alors même si elle avait encore mal à son pied, elle frappa de toutes ses forces le bras de l’homme-pétrel. Ce dernier ne broncha pas et de son poing la fit reculer avant de capturer le goulot de Big Joe avec une corde et l’envoyer valser contre un pan de maison. Désarmée, Big Joe fonça néanmoins sur son opposant. Son style de combat particulier, lié à sa forte consommation d’alcool, rendait ses mouvements presque imprévisibles. Mais un homme comme Le Collecteur avait l’expérience du combat et arrivait à anticiper suffisamment en avance pour esquiver ou contrer.

L’affrontement se compliqua lorsqu’Echo revint dans le combat et qu’il se retrouva contre elles en équipe. A ce moment-là, Echo se demanda si elles auraient eu une chance en deux contre un, sauf qu’il n’avait pas encore tout donné. Il prit une forme à la moitié de l’humain et de l’oiseau de son fruit, qui augmenta ses capacités. Plus rapide, plus agile et capable de voler, Le Collecteur sembla imbattable pour les filles. En l’espace de quelques chocs, elles furent repoussées. Elles récupérèrent Torkle et fuirent la place en vitesse, « libérant » l’île à la VMS et laissant son agent en récolter toute la gloire.

L’équipage reprit la mer à bord de son petit sloop, espérant ne pas avoir à recroiser la route du collecteur de dettes de la VMS ou d’un quelconque autre agent de cette organisation. En regardant l’île s’éloigner, Echo se demanda s’ils ne reviendraient pas un jour la sauver réellement. Pour l’heure, elle pouvait se réjouir d’avoir épongé sa dette, mais surtout d’avoir pu récolter un léger pécule d’or, qu’elles avaient caché dans le sommier de leur lit.

- Que diriez-vous d’aller dépenser cet or au casino ?

- Chouette, j’ai toujours rêvé de jouer aux machines à sous !

- Ils ont de bons alcools, je marche.

Ainsi, l’équipage aux Grandes Oreilles mit le cap sur sa nouvelle destination : l’île Kasino.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eden Chapter
Le Passeur
Eden Chapter
Messages : 353
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Echo D. Love Left_bar_bleue23/75Echo D. Love Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Echo D. Love Left_bar_bleue66/80Echo D. Love Empty_bar_bleue  (66/80)
Berrys: 18.923.000 B

Echo D. Love Empty
MessageSujet: Re: Echo D. Love   Echo D. Love Icon_minitimeDim 31 Mai - 22:23

TEST RP :




Français 10/10
Présentation 1,5/2
Cohérence 3/3
Ecriture 9/10
Originalité 8/10
Appréciation du rp 13/15
Total 44,5/50

Et voilà le dernier passage, avec mes excuses pour l’attente. Et c’est globalement très bon !

L’écriture est top, la plume est maîtrisée, avec juste ce qu’il faut de description et d’introspection et un langage riche. Le fond est vraiment sympathique aussi : pouce en l’air sur la méthode « pas très orthodoxe » de remplir la mission. La psyché du personnage est intéressante et nuancée, même si à titre purement personnel j’aurais peut-être aimé un tout petit peu plus sur le dilemme moral qu’elle s’impose. Tu fais aussi preuve d’un fair-play assez agréable, et même si tout se résout au final plutôt plutôt facilement, tu évites les raccourcis trop évidents et tu n’hésites pas à placer ton personnage à son désavantage, ce que j’apprécie particulièrement,
Pour la mise en page, le texte est bien aéré et les dialogues sont en couleur, donc c’est lisible sans problème. Pour avoir le max, on demandera un codage ou au moins un texte justifié.

Le rp est effectivement dans ta timeline, et qui sait quelles conséquences ça aura sur la suite de ton aventure ? En attendant, tu as récolté 1.500.000 Berrys avec l’or que tu es parvenue à emporter.

Te voilà donc validée niveau 17 avec 45% de ta barre d’expérience!

Il ne te reste plus qu’à procéder aux divers recensements que voici !

http://www.op-seken.com/t2651-rescencement-de-lieu-d-histoire
http://www.op-seken.com/t659-recensement-des-wanteds
http://www.op-seken.com/t379-liste-des-avatars-recensement

Bon séjour sur les mers d’OP Seken !
 

_________________
Echo D. Love WUPhkz9
"Avant moi rien n'était, nul ne fut enfanté,
Hors les êtres crées d'éternelle substance,
Et moi je suis comme eux, car j'ai l'éternité,
Vous qui passez le seuil, laissez toute espérance."

Dante Alighieri, La Divine Comédie
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 923
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
Echo D. Love Left_bar_bleue36/75Echo D. Love Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
Echo D. Love Left_bar_bleue3/350Echo D. Love Empty_bar_bleue  (3/350)
Berrys: 16.933.000 B

Echo D. Love Empty
MessageSujet: Re: Echo D. Love   Echo D. Love Icon_minitimeLun 8 Juin - 11:38

Voilà suite à ta demande d'un fruit lvl 17-test RP :

Test RP pour fruit lvl 17 a écrit:
Rouroukai est une terre peu explorée par les aventuriers de North Blue. Situé à quelques kilomètres de Redline, on voit depuis l’île les immenses falaises se dresser vers le ciel. Cependant, la donnée la plus intéressante de Rouroukai est son peuple insulaire qui s’est nommé « les Rourou ». Il s’agit d’hybride issue du croisement entre des hommes-chiens et des nains. Ainsi, il s’agit d’une tribu d’hommes-chiens nains. Malheureusement ils sont menacés par des chasseurs d’esclaves : l'équipage de « La Velladocha » qui fait le tour des Blues avant de rentrer à Trader pour y vendre au marché noir les personnes capturés au fil de leurs voyages. Aideras-tu les Rourou à survivre à cette attaque qui menace l’existence de leur culture ou te joindras-tu aux chasseurs de la Velladocha, dirigés par Yvane Gobling [lvl 19], dans l’espoir de t’en mettre plein les fouilles au risque qu’ils décident de te capturé par la suite ?

Petites précisions:

- Ce second test RP ne sera pas noté. Il sert uniquement à validé l'usage du fruit du démon.
- Tu DOIS utiliser ton FDD ou tes capacités comme si tu le possédais déjà dans ce RP, étant donné qu'il se situe généralement en dehors de la trame du RP sur le forum. C'est un HS quoi.
- Tu peux utiliser toutes les techniques que tu veux dans ce RP. Plus tard, il faudra les faire valider dans la section appropriée pour les utiliser dans le "vrai" RP.
- Tu peux créer et contrôler tous les PNJs que tu veux, veille seulement à ce que ce soit cohérent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Echo D. Love Empty
MessageSujet: Re: Echo D. Love   Echo D. Love Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Echo D. Love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Préface - Les Bases :: Personnage :: Présentations-