Le Deal du moment : -30%
30% sur les abonnements PlayStation Plus & ...
Voir le deal
41.99 €

Partagez
 

 C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 413

Feuille de personnage
Niveau:
C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] Left_bar_bleue0/0C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] Left_bar_bleue0/0C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] Empty
MessageSujet: C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward]   C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] Icon_minitimeVen 8 Mai - 16:13





Cotehele Goganall, "La Sorcière des Landes" & Anastisia Plymouth, "White Hair".
Primées à 317.500.000 & 351.090.000 B.

Encore une journée. Le corps de Cotehele était lourd. S’agissait-il de sa poitrine ou de l’alcool qui avait coulé à flot hier soir ? Elle bailla et s’étira : quand Erika n’était pas là, l’atmosphère se détendait. Une nouvelle secousse vint faire vibrer l’île, rappelant qu’elle n’était malgré tout jamais bien loin cette Impératrice. Un rire échappa à la médecin tandis que son regard se perdait dans le vague. Dans sa chambre, une autre femme partageait son lit, s’y étant glissé tandis que le sien était bien lointain. Anastasie Plymouth était l’amie et une des compagnons de la Sorcière des Landes depuis de nombreuses années. Les deux jeunes femmes étaient proches l’une de l’autre, tant et si bien qu’elles partageaient une piaule dans l’immense château.

    - Ma poitrine… Tu m’écrases la poitrine, fit Cotehele qui repoussa la pirate et la fit valser en dehors du lit avec ses bras.

Elle se leva et alla chercher sa brosse pour remettre ses cheveux en ordre. L’avant-veille, ils avaient accueilli Edward dans l’équipage, et la veille ils avaient fait une grande fête pour célébrer son arrivée. Les membres de l’équipage n’étaient pas tous présents : Slay s’était absenté depuis les événements qui avaient opposé Kyo Kara à leur bande de joyeux fanfarons. En revanche, Basarab Lynel, Lilith, Tohil et Belzébuth avaient répondu présent, ainsi qu’un bon nombre d’autres de leurs camarades aux renommées moins importantes. Le cœur vivant de l’équipage s’était donc montré sous son meilleur jour en tentant d’entraîner le Lawrence dans une beuverie dont il pourrait se souvenir.

Elle avait du coup la gueule de bois. Prenant des herbes dans sa pochette, elle se fit une mixture et l’avala. Soudain, son mal de tête s’évapora et elle put retrouver son calme habituel. Sa chambre était en face de celle du pirate nouvellement arrivé : elle avait insisté pour que cela soit ainsi. Un autre petit être avait suivi le Lawrence, Boccum Sail, un amusant petit gangster. Elle s’était liée aussi à lui, le trouvant très mignon et le charriant sur son apparence sans discrimination de race. Elle s’en fichait : humain, hommes-animaux, hommes-démons, nains, qu’importe… Tous étaient égaux.

Se dirigeant vers le salon principal, elle vit à la table du petit-déjeuner préparé par le chef des lieux une Lilith étincelante.


Lilith, "La Devineresse".
Primée à 540.000.000 B.

Elle semblait s’amuser à un jeu de cartes en solitaire, faisant mine de deviner alors même qu’elle avait truqué les cartes de manière éhontée. Elle voulait sûrement encore plumer Tohil durant la prochaine partie qu’ils joueraient ensemble, et que le guerrier ne comprendrait pas. Il avait beau être le meilleur d’entre eux, il était parfois un peu naïf.

    - Oh, Cotehele, bien dormi ? Pas trop la gueule de bois ?
    - Lilith… Comment tu fais avec ce corps pour ne pas être complètement sur les rotules ?
    - C’est un secret ! Fit elle. Alors, tu as prévu quoi aujourd’hui ?

Un nouveau tremblement secoua l’île, mais aucune des deux filles ne le releva.

    - J’aimerais faire visiter un peu l’île à Edward.
    - Oooooh… Tu ne te serais pas attaché à celui-ci ? C’est son esprit chevaleresque mais pas imbécile qui t’a charmé ?
    - Lilith… C’est vrai qu’il est charmant. Prendre son adversaire en traitre par derrière, c’était loin d’être idiot.

Elle sourit et s’assit à la table, commençant à se servir.

La veille, une fête a eu lieu pour célébrer ton arrivée dans l'équipage. C'était surtout de la picole et des blagues. Tu peux raconter comment tu as ressenti l'atmosphère et si tu veux avoir faire des interactions spécifiques, n'hésite pas à m'en parler en MP.

_________________
C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] 274333EssaiSignaPirate
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 658
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Entre les Yonkou Hadès et Erika

Feuille de personnage
Niveau:
C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] Left_bar_bleue37/75C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] Left_bar_bleue300/350C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] Empty_bar_bleue  (300/350)
Berrys: 370.707.000 B

C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] Empty
MessageSujet: Re: C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward]   C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] Icon_minitimeLun 11 Mai - 19:19







Fin 1506 ~ Yakan - Nouveau Monde






Le doux carillon des petits oiseaux qui batifolaient vint peu à peu m’extirper d’un profond sommeil alors que papillonnaient les fraiches lueurs du matin naissant. En ce jour potentiellement radieux, un paisible sourire symbolisait ma bonne humeur, chose habituellement rare, car mes réveils n’étaient pas toujours des plus simples. Mais c’était véritablement une belle journée qui s’annonçait. Et pour cause, j’émergeai d’un beau rêve dans lequel j’étais un oiseau qui survolait de nombreux paysages incroyables.

Je me délestai de ma couverture qui m’avait jusqu’alors préservé de la fraicheur nocturne et me hissai péniblement sur mes deux jambes. Puis, je m’étirai langoureusement et me déployai sur toute ma hauteur tentant vainement de chasser le flegme matinal qui ankylosait mon corps. Je tentai d’effectuer un premier pas. Puis un second. Quand soudain, un mal de crâne me déstabilisa. Un peu surpris par cette improbable douleur, je tentai d’en déceler la source. Était-ce la fameuse gueule de bois ? Impossible. Je n’étais pas affecté par ce genre de contrariété qui était à n’en pas douter réservé aux êtres faibles. Mais moi, j’étais au-dessus de tout ça.

Mais j’avais mal à la tête, quand même.

Et puis pourquoi la gueule de bois ? D’où m’était venue cette idée saugrenue ? Mes épaules se haussèrent. Peut-être avais-je été convié à une fête la veille. Une soirée bien arrosée.

Un puissant bâillement tenta de m’arracher la mâchoire. Je n’étais visiblement pas encore très bien remis de ce lourd sommeil qui me collait à la peau. Qu’importe, une bonne douche me remettrait d’aplomb. Mais… où étaient les douches déjà ? Mes petits yeux encore fragilisés par la lumière tentèrent d’inspecter les alentours. Mh, rien de tel dans les parages. Tant pis, je finirais bien par trouver. Alors j’empruntai la direction qui m’évoquait vaguement quelque chose.

Finalement, il m’avait fallu un peu plus de temps que prévu pour atteindre mon objectif, mais après coup, le jeu en valait clairement la chandelle. Je me sentais complètement requinqué à présent et l’ombre de mon langoureux réveil ne semblait être qu’un lointain souvenir. Il était donc temps de rejoindre les autres. Je retournai alors sur mes pas, alors que mes souvenirs de la veille se faisaient plus précis.

Je pénétrai alors dans l’imposante béance sous l’œil inquisiteur des gardes. Mais nous étions du même côté, désormais. Car hier soir, nous avions fêté mon intégration au sein de la flotte de l’Impératrice Pirate. Après quelques instants à parcourir les couloirs du château, je fis mon entrée dans la pièce principale.

« Yo »

Fis-je en guise de salutations à l’intention des différents occupants des lieux, dans une sérénité et un détachement olympien, de manière très naturelle. Parce que tout était parfaitement normal. Pourtant, si ceux-ci se montraient particulièrement attentifs, ils n’auraient aucune peine à déceler une très légère anomalie, un infime détail. Je n’étais pas arrivé par le couloir qui menait aux chambres.

[…]

Mais quelle était donc cette sorcellerie ?


______________________





_________________
C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 413

Feuille de personnage
Niveau:
C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] Left_bar_bleue0/0C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] Left_bar_bleue0/0C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] Empty
MessageSujet: Re: C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward]   C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] Icon_minitimeMer 13 Mai - 16:29




sorciz11.png gh5310.png
Cotehele Goganall, "La Sorcière des Landes" & Lilith, "La Devineresse".
Primées à 317.500.000 & 540.000.000 B.

Ni Lilith, ni Cotehele ne releva l’endroit d’où venait le Lawrence. Elles avaient toutes les deux une raison à cela : la première scannait systématiquement l’île assez régulièrement pour éviter de se faire prendre par surprise depuis la veille, et la seconde faisait simplement confiance au jeune homme et n’avait aucune raison de vouloir lui montrer ne serait-ce qu’une once de suspicion. Ouvrant la porte qui menait aux chambres, un nouvel arrivant ne tarderait pas à suivre Edward qui aurait été salué chaleureusement par les deux jeunes femmes.

moine_11.png
Basarab Lynel

Basarab Lynel, les mains rugueuses dues à la charpenterie dont il n’avait cessé de vanter les mérites la veille à Edward, tentant de l’alpaguer à de nombreuses reprises pour lui dire, fort bourré « Eh tu sais… eh tu sais… Y’a rien de mieux qu’le bois ! », se fit discret et assez renfermé. Il était rare qu’il dorme dans sa chambre, préférant son atelier aménagé sur le port. Avec les derniers événements cependant il avait été obligé de se rapatrier.

Quand Edward eut entamé son déjeuner, Cotehele le regarderait avec un air amusé et taquin :

  • - J’espère que tu t’es amusé hier soir. J’ai rajouté des herbes pour ta boisson.

Elle lui tendit une tasse où le cataplasme avait été disposé.

  • - Donne-moi en aussi ! Réclama Basarab en tendant sa tasse avec une main sur son front.
    - Oui, oui, ça arrive, répondit-elle sur un ton désagréable, préparant une mixture avec un petit effet bonus pour embêter le vampire.

Quand ce dernier aurait finalement bu d’une seule gorgée la mixture, il se sentirait revivre… Avant de sentir sa gorge en feu, et d’avaler un broc d’eau en un instant. Il commencerait à râler sur le favoritisme et les méthodes qu’elle employait pour l’embêter, mais la demoiselle se contenterait de reporter son attention sur le pirate qui les avait rejoints, et le laisserait manger ce qu’il voudrait. Le cataplasme était fait pour lui redonner de l’énergie et supprimer les migraines. Il n’avait pas très bon goût, mais au moins il ne lui mettrait pas la gorge en feu.

  • - Est-ce que tu veux aller visiter l’île, aujourd’hui ? Ou est-ce que tu as envie de faire autre chose ? Demanderait la demoiselle.

S’il voulait visiter l’île, ou quel que soit son choix, Cotehele lui indiquerait l’endroit où se trouvait les douches. Il y avait deux possibilités : la première était de se rincer puis d’aller dans les sources d’eau chaude qui étaient disponibles dans la château, des bains communs qui permettaient des partager, selon Basarab « des purs moments de complicités masculines », ou des douches individuelles qui étaient présentes dans les chambres, et alimentées par un système de pompes de pression importées par Belzebuth. C’était cependant uniquement à l’eau froide dans ce cas-là, les réservoirs n’étant pas faits pour chauffer l’eau.

Après cela, s’il avait besoin de nouvelles affaires il pourrait toujours en faire la demande auprès des différents personnels qu’Erika avait « employé » : c’était principalement des esclaves qu’elle faisait travailler dans des conditions assez étranges. Ils n’étaient en général pas maltraités, et à quelques exceptions près il s’agissait de personnes humaines, cependant il y avait chez eux une force de crainte qui semblait être ignorée par les membres de l’équipage. L’Impératrice avait cette philosophie qu’il pourrait bien vite comprendre en observant le monde autour de lui : les forts dominaient tandis que les faibles périssaient.


_________________
C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] 274333EssaiSignaPirate
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] Empty
MessageSujet: Re: C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward]   C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est ça, être un pirate [Pv ; Edward]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Le Nouveau Monde-