-34%
Le deal à ne pas rater :
FAGOR – Appareil combiné 3 en 1 Raclette + Fondue + Grill pour 8 ...
39.99 € 60.40 €
Voir le deal

Partagez
 

 Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 717
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue39/75Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue55/350Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (55/350)
Berrys: 2.447.567.000 B

Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty
MessageSujet: Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo]   Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Icon_minitimeMar 21 Avr - 14:18







Début 1506 ~ Archipel Shabondy







Le monde se mit soudain à trembler et les traits de mon visage se froissèrent, tandis qu’un son guttural s’extirpa de mes entrailles et que mes yeux s’embuèrent légèrement. Un bâillement à m’en arracher la mâchoire, symbole de cet ennui qui me gangrénait jusqu’alors. Car pour être honnête, depuis mon arrivée au sein de l’archipel une semaine auparavant, il ne s’était rien de passé de bien fameux. Je me remémorai d’ailleurs avec nostalgie cette arrivée qui marquait également la date de mon dernier bain. Mon index vint s’enfoncer dans l’une de mes cavités nasales tandis que je mesurais la distance de sécurité que les quelques passants instauraient à mon égard. Je soupirais. Mon succès auprès de la gent féminine ne durait jamais bien longtemps après ma dernière toilette. Pourquoi fallait-il qu’elles aient l’odorat aussi fin ?

Mes épaules se haussèrent tandis que je me dirigeai vers l’un des nombreux bains publics qui peuplaient l’archipel : après tout, la spécialité du coin, c’était l’exploitation des bulles. Et ici, l’on qualifiait les bains publics de particulièrement mousseux. Après m’être trainé non sans nonchalance, je pénétrai l’établissement. Puis, je me délestai de mes apparats et des trop nombreuses aiguilles que je gardais sur moi, afin de me diriger vers la zone de baignade, sobrement nommée « Le palais des bulles ». Mes jambes me portèrent alors vers l’un des bassins gorgés de mousse dans lequel je me glissai paresseusement. Plusieurs clients que je connaissais de vue me saluèrent, dont certains se moquèrent de ma présence en un tel lieu. Ce à quoi je rétorquai tout naturellement qu’une soirée de la plus haute importance m’attendait. En effet : ce soir, j’avais un rendez-vous avec une fille.

Quelques vivats éclatèrent alors avant que le calme ne regagne les lieux : je m’étais fait quelques potes depuis que je trainais dans le coin. Je laissai alors mon corps se détendre au sein de la chaude étreinte savonneuse et me laissai transporter par mes pensées, songeant déjà à la conversation que j’entretiendrais bientôt avec la sulfureuse créature, un peu plus tard. Un sourire nostalgique et apaisé se dessina sur mon visage et le temps continua de s’étirer lentement.


____________


L’ombrelle oscillait lentement, comme bercée par le doux murmure enivrant qui flottait légèrement dans l’air, abritant sa propriétaire des ultimes rayons du jour déclinant. Une silhouette efféminée dotée d’une démarche légère et distinguée qui se promenait seule, ce qui ne manquait pas d’attirer le regard lubrique de quelques badauds qui trainaient de-ci de-là. Elle fredonnait innocemment un air d’une voix exceptionnellement douce alors que sa belle chevelure blonde flottait avec grâce. Les traits fins de son visage étaient recouverts par un voile. Elle renvoyait l’image d’une femme innocente et démunie face aux dangers de cet insidieux archipel. Mais c’était exactement ce que je cherchais.

Deux hommes m’avaient suivi jusque dans une petite ruelle, à l’abri des regards, et s’apprêtaient à me sauter dessus, visiblement attirés par tous les plaisirs charnels que mon corps aurait pu leur offrir. Et lorsqu’ils passèrent finalement à l’offensive, deux ombres surgirent de nulle part et se jetèrent sur mes deux agresseurs. Il s’en suivit alors un féroce affrontement, durant lequel les combattants se neutralisèrent quasiment. Et dès qu’ils furent à bout de force, il ne me resta plus qu’à les achever afin de les plonger dans un profond sommeil. Et puis, alors qu’un sourire malicieux garnissait mes lèvres, je vins les dépouiller des quelques berrys et autres objets de valeurs qu’ils possédaient avant de délaisser mes désormais ex-marionnettes. Que les hommes pouvaient être faibles et misérables, pensais-je dans un soupir ennuyé.

Puis, je poursuivis ma petite promenade, prenant cette fois-ci la direction opposée : celle qui me mènerait à l’un des Groves les plus populaires et les plus animés. L’espace d’un instant, mes yeux s’abandonnèrent à la sombre étendue qui tapissait désormais le ciel, garnie de quelques irréductibles lueurs lumineuses. Et lorsque mon regard glissa sensuellement vers la lune, une certaine appréhension vint troubler mon rythme cardiaque, stoppant alors ma progression. Un léger doute s’était immiscé dans mes pensées tandis que des émotions contradictoires tempêtaient à l’intérieur de mon être. Je me remémorai alors les derniers évènements qui avaient rythmé cette vie morose et ennuyeuse, lorsque j’étais rentrée à la maison. Isolée ainsi du monde, cette maison s’apparentait peut-être plus à une cage, finalement. Mon faciès s’arqua alors de détermination et je me présentai aux abords du lieu de rendez-vous.

« Deux places pour la grande roue, s’il vous plait. »
« Hohoho… Et qui est l’heureux élu ? »
« Il n’est pas encore arrivé. Mais j’attendrais. »
« Alala franchement ces hommes… Comment peuvent-ils faire attendre une femme aussi belle ? »

J’ignorais les paroles de la gérante, et lui tendit l’argent que j’avais dérobé à mes victimes, un peu plus tôt. Puis, mon regard pensif alla se perdre sur les contours luminescents de la gigantesque attraction qui tournait inlassablement.


_____








Citation :
Bonjour, bonjour !

J'ai l'immense plaisir d'inaugurer ce petit solo qui est sans aucun doute l'un des plus importants pour Ed ! Il se déroule chronologiquement entre l'animation post PI et l'évent de la guerre contre les Décima (NM). D'ailleurs, ce solo a eu une grande incidence sur les actes de Ed et vous permettront peut-être d'y voir un peu plus clair... Mais aussi sur le futur, avec pas mal de conséquences !

En outre, il s'agit aussi de l'officialisation irp de l'équipage (bien qu'introduit dans l'animation précédente)

En espérant que ça vous plaise, je vous souhaite une bonne lecture ~


Nous ouvrons donc les hostilités avec... l'annonce d'un rendez-vous galant ?! :omg:


_________________
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".


Dernière édition par Edward Lawrence le Jeu 23 Avr - 23:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 717
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue39/75Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue55/350Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (55/350)
Berrys: 2.447.567.000 B

Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty
MessageSujet: Re: Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo]   Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Icon_minitimeMer 22 Avr - 21:22







Début 1506 ~ Archipel Shabondy







« Putain, encore une mauvaise main… allez j’me couche. Et pis j’me tire, marre de ces conneries. »

A ces mots, il abattit ses cartes sur la table dans un geste agacé et se retira de la partie, lassé de ce manque de chance qui lui collait à la peau ces derniers temps. Au début, il s’était dit que c’était juste une mauvaise passe, que la roue allait finir par tourner. Alors, il s’était entêté et avait continué à jouer, guettant le moment où la chance lui sourirait enfin. Mais après avoir perdu quelques millions de Berrys, il avait fini par se faire une raison et il fut contraint d’accepter le fait que le poker était à l’image de sa vie professionnelle : la réussite et la chance le fuyaient. Boris s’extirpa donc du box où étaient toujours attablés les trois autres joueurs et s’étira. Son regard absent parcouru l’ensemble de la taverne, lui détaillant ainsi la topologie de ces lieux qu’il ne connaissait que trop bien.

« Bariton Tab », était le nom qui trônait fièrement sur la banale façade de cette taverne, repaire connu d’une bonne poignée de chasseurs de prime. A l’intérieur se trouvait une salle rectangulaire scindée par un long bar serti de portes qui menaient aux cuisines. Une rangée de box s’étirait sur toute la longueur de la salle et contenaient des tables d’une capacité de six personnes. Hormis Boris, il y avait d’autres occupants aujourd’hui : si deux des trois hommes qui jouaient aux cartes étaient des chasseurs de prime de seconde zone, le troisième était plutôt connu. Jean-Bilal, ou « La Teigne », renommé à 43M, était un chasseur connu pour son maniement de la gâchette et l’acharnement dont il faisait preuve lors de la traque de ses proies. Un peu loin, se trouvait le corps massif de l’imposant Botoba aka « Punching Ball », renommé à 81M, craint pour la puissance de ses coups de poings. Boris contempla pendant un instant son collègue s’affairer à une bien curieuse pratique : il frottait frénétiquement sa grosse tête toute ronde contre des Wanteds qui représentaient notamment Kanaë Toupex, Tenshi Taya et les sœurs Bremuria, avant que ces deux dernières ne voient leurs primes gelées. Des éditions collectors, assurément. Boris soupira : ah Botoba, ses gouts et pratiques douteuses en matière de femmes… Le chasseur de criminel adressa ensuite un regard distrait aux autres occupants de la salle : des collègues assez méconnus qui s’occupaient eux aussi comme ils pouvaient. Enfin, il n’accorda quasiment aucune attention à la silhouette encapuchonnée qui sirotait tranquillement sa tasse de thé, tout au fond de la taverne.

« Oy Boris ! Y’a un des éclaireurs qui a repéré un navire suspect. Il a retiré son fanion pour passer inaperçu, mais apparemment ce serait l’un des navires d’Hadès. Tu penses que c’est encore ce ptain de canard boiteux ?»
« Un navire d’Hadès ? Mouuuais c’est surement Stan. Encore un trop gros poisson pour nous... Euh un canard. Bwarf, surveillez-le de loin, juste au cas où. »

Boris pesta contre cette routine pesante. Depuis que Jasmine était revenue sur l’Archipel, c’était toujours la même rengaine : ils ne pouvaient se contenter, au mieux, que des miettes que ces rapaces laissaient derrière eux. Et les primés se faisaient plus rares, plus discrets, ce qui ne profitait pas aux chasseurs de seconde zone qu’ils étaient. Par effet domino, les proies intéressantes revenaient à Jasmine et à sa troupe, et les proies moins reluisantes allaient aux meilleurs des autres chasseurs de prime, comme Boris. L’ennui, c’est que les autres chasseurs de prime, plus modestes dans leurs compétences n’avaient plus rien à se mettre sous la dent. Ce qui constituait un véritable souci si l’on considérait le décret Décima toujours en vigueur. Une injustice qui révoltait Boris, lui qui refusait de délaisser ses camarades chasseurs de prime. Il s’affaissa sur l’une des tables vides, tout en continuant à grommeler dans sa barbe. Et puis, au fond de la salle, l’illustre et mystérieux inconnu encapuchonné vint planter un couteau sur le visage taciturne d’un criminel dont la mise à prix s’élevait à 53M de Berrys.


Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] 180411080038424000


_____










Et voilà la suite ~

_________________
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 717
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue39/75Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue55/350Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (55/350)
Berrys: 2.447.567.000 B

Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty
MessageSujet: Re: Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo]   Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Icon_minitimeJeu 23 Avr - 23:19







Début 1506 ~ Archipel Shabondy







A mesure que le temps poursuivait son irrémédiable chemin, les bulles de savon continuaient de s’extirper du sol et de s’élever vers les cieux avant d’éclater, dans un cycle qui se répétait inlassablement. Puis, un individu au look débrayé se dégagea de la foule oppressante qui peuplait les environs. Ses cheveux pendaient mollement autour d’un faciès garni d’une cicatrice. Il planta ses yeux sur la silhouette envoutante qui se tenait un peu plus loin et un rictus illumina ses traits.

« Mademoiselle, vous êtes charmante… ça vous dirait une glace à la menthe ? »

Mais l’homme n’eût pour réponse qu’un silence froid et pesant de l’intéressée qui se contenta simplement de monter dans la loge ouverte devant elle. Sans attendre, l’homme la suivit et alla s’affaler sur l’une des deux banquettes qui peuplait l’habitacle. Après quelques secondes, la bulle se referma tandis que l’univers se souleva : l’ascension vers les cieux pouvait débuter.

« Oy… tu m’as manqué, tu sais ? Tellement manqué que je suis même allé prendre un bain avant de venir. Tu te rends compte ? Un bain. »

Le sourire de l’homme s’étira tandis qu’il continuait de se mettre à l’aide, léchant sans aucune retenue avec ses yeux les formes enivrantes de l’exquise créature qui l’ignorait pour le moment. Il était conscient d’être un sacré privilégié en cet instant, seul avec cette splendide femme, isolés du monde extérieur. Dans leur bulle.

« Et maintenant tu n’as plus de raison de ne pas vouloir m’épouser… Huhuhuhu… »

Pas de réponse, la beauté continuait de lui tourner le dos, le regard fixé sur le paysage qui s’amenuisait à vue d’œil.

« Yare, yare… tu comptes rester silencieuse encore longtemps ? Après tout ce qui s’est passé, nous avons des tonnes de choses à nous dire, tu ne crois pas ?  »
« Je n’aurais pas dû venir. »
« Et pourtant tu es là. »
« Je m’en vais… »
« Et tu tournes le dos à tes sentiments ? »
« Je… »

Une expression tourmentée scinda les traits angéliques de la demoiselle qui avait enfin daigné accorder son attention à l’homme qui avait entrepris de l’inviter. L’homme à l’hygiène discutable avait fait mouche, fragilisant la posture de sa comparse. Ses yeux émeraudes chutèrent en direction du sol tandis que la honte ruisselait en elle. Et puis de toute façon, où aurait-elle pu aller à cet instant, alors qu’ils étaient en suspens bien au-dessus du sol ?

« Je… j’ai mal fait d’être venue. »
« Non. Tu es là car toi aussi tu as entendu cet appel, et qu’il a fait écho au plus profond de ton âme. Comme moi, tu es là car il s’agit de ta véritable volonté. »

Alors, le balafré soupira et retrouva son habituel air nonchalant tandis que son interlocutrice demeurait toujours aussi tourmentée. Haussant les épaules, le balafré se décida à se livrer et à raconter ses récentes aventures et expériences, bien conscient que finalement, il n’obtiendrait rien d’elle tant qu’elle demeurerait mal à l’aise. Jusqu’à ce qu’enfin, leurs langues se délieraient.


__________


La muse aborderait ainsi les quelques évènements qui avaient rythmé sa vie, dernièrement. A commencer par son retrait dans les Blues, à la recherche de l’élément perturbateur qui avait conduit à cette épouvantable catastrophe. Mais Helly ne connaissait pas le visage l’innocente rouquine, puisqu’elles ne s’étaient jamais rencontrées. La petite Mio, portée disparue depuis un bout de temps. Ainsi, ses recherches furent vaines, et, profondément bouleversée par le fameux incident, elle cessa les recherches et décida de rentrer sur son île natale afin de se couper du monde et de ces nouvelles accablantes, alarmantes.

Josh, quant à lui, aborderait ses dernières aventures, et plus particulièrement la mission qui lui avait été confiée. Une prise de contact avec le Roi Fou, un criminel notoire. Mais peu de temps après la hausse de sa prime à 133M, ce dernier semblait s’être volatilisé. Et la seule piste que Josh avait pu trouver, était celle qui menait à un mec louche de West Blue. Un rouquin nommé Zone Emar. Zédé Mar ? Jean Neymar ? Arf, il ne se souvenait plus de son nom, quelle négligence !


__________


« … où tu viendras nous retrouver demain... »
« Non. J’en ai fini avec lui. »
« Il t’attendra, tu sais bien qu’il n’acceptera pas de partir sans toi. »
« Je m’en fiche. Adieu. »
« C’est ça… Et moi je suis en couple avec Erika ! »

Le médecin pesta tandis qu’il regardait l’envoutante silhouette disparaitre dans la foule. Dans un ultime soupir, il s’éloigna à son tour de la grande roue et se dirigea vers la petite taverne où il avait rendez-vous le lendemain. C’était un grand jour qui s’annonçait. Après tout, IL ferait son grand retour.


Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] 126622JoshPNJAnimLe Capitaine des Edward's Pirates [Solo] 328141Mermaid
Josh et Helly


_____










Mais que diantre est-ce donc que cela ?!


_________________
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 717
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue39/75Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue55/350Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (55/350)
Berrys: 2.447.567.000 B

Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty
MessageSujet: Re: Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo]   Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Icon_minitimeSam 25 Avr - 18:50







Début 1506 ~ Archipel Shabondy







Le navire qui arborait fièrement l’emblème du plus vieux des Empereurs s’était finalement amarré sur l’un des Groves mal famé et avait déversé ses insidieuses raclures. L’escale durerait à peine quelques jours : juste le temps d’obtenir un revêtement pour le navire pirate. Mais cela laisserait bien assez de temps aux forbans de profiter de cet ultime morceau de Paradis.

A quelques Mangroves de là, se terrait une modeste maisonnette dont les fondations avaient été usées par le temps : les poutrelles qui composaient sa façade étaient moisies et insipides, ce qui contribuait allégrement à son manque d’attractivité et le bâtiment demeurait presque tout le temps vide. Pourtant, en ce jour, une ambiance festive rythmait les lieux. Au sein de la bâtisse défraichie, il y avait presque une vingtaine d’individus qui s’étaient rassemblés autour d’un immense brasier central qui illuminait chaleureusement l’intégralité de la pièce. Les occupants ripaillaient, s’esclaffaient et s’enivraient joyeusement. Et puis, au fond de la pièce, une estrade sur laquelle trônait le maitre des lieux, confortablement lotis dans un impérieux fauteuil. Un dangereux individu primé à plus de cinquante millions de Berrys.


Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Za7m
Edward Lawrence, capitaine des Edward's Pirates


Et puis, les montants s’écartèrent et un grincement vint ébranler les festivités, découvrant la frêle silhouette d’une demoiselle. Elle s’immisça alors en ces lieux mal famés, sous les regards hagards et intrigués de l’assemblée et continua à progresser.


Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] 328141Mermaid
Helly, seconde des Edward's Pirates


Les traits du colosse se déformèrent en un rictus et il se déploya sur toute sa longueur afin d’accueillir la fragile créature, visiblement ravi. Alors, sa voix rauque résonna tandis qu’il ne parvenait pas à contenir sa joie.

« Oy ! Helly ! ça faisait longtemps ! Je suis tellement content de te revoir ! »
« Ed… »
« Viens donc par là… Nous avons tant de choses à nous dire… »
« Eh bien pas moi. Pas après ce que tu as fait. »
« Hein ? »
«  Je n’ai plus rien à te dire ! »
« Que… »

Alors, sans prévenir gare, la sirène gifla l’imposant pirate avec une violence rare. Le malfrat, complètement pris au dépourvu fut projeté sur une table dans un grand fracas. L’assistance, aussi médusée qu’ébahie, finit par réagir en bonne et due forme : un immense éclat de rire explosa alors.

« Hahahahahahahaha ! »
« Oy Captain, comment elle t’a rembarré sec ! »

Le capitaine pirate écarta alors les débris des bois et se redressa péniblement et lança un regard amusé mais inquisiteur à l’intention de la femme-méduse. Elle avait son petit caractère, mais un tel excès de violence ne lui ressemblait pas vraiment. Non, d’habitude, elle usait plutôt de sa malice et de sa fourberie pour se jouer des autres. Le primé soupira, considérant que ce n’était rien. Alors, celle qu’il considérait comme sa plus fidèle conseillère prit une nouvelle fois la parole. Et le sourire du tumultueux pirate s’estompa définitivement.

« Je suis venue te dire que je quitte l’équipage. Adieu, Ed. »

Une annonce choc à laquelle personne n’était préparé. L’atmosphère devint oppressante, étouffante.   Et, entre consternation et stupeur, un silence glacial s’instaura, comme si toute la chaleur produite par le brasier s’était intensément inversée. La pièce semblait s’être vidée de toute émotion tandis que la déclaration continuait de résonner.



_____










Comme dirait Oda... "Pas de solo la prochaine fois."


_________________
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 717
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue39/75Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue55/350Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (55/350)
Berrys: 2.447.567.000 B

Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty
MessageSujet: Re: Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo]   Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Icon_minitimeMer 29 Avr - 13:43







Début 1506 ~ Archipel Shabondy







La tension compressait cette ambiance devenue lourde tandis que l’oxygène se raréfiait. Les différents individus s’étaient tus dans un silence funeste, visiblement décontenancés par l’étonnante information qui venait de leur être délivrée. Et cette nouvelle appellerait sans doute à de fâcheuses conséquences.

« Oy, oy… sérieusement… ? »

Ou plutôt, cette nouvelle tombait à pic.  

Les différents combattants se frottèrent les yeux, encore interloqués par cette opportunité qui était littéralement tombée du ciel. Une aubaine comme il n’en existait que trop peu en ces temps difficiles, où le destin s’était montré bien trop peu clément à leur égard. Pourtant, une partie des destinataires de la missive contestèrent sa véracité, invoquant son caractère improbable.

« Mec arrête de mytho… »
« Regardez si vous ne me croyez pas ! Regardez sur quoi j’ai réussi à mettre la main et jugez par vous-mêmes bande de blaireaux ! »

Alors, l’éclaireur tendit une sorte de prospectus à l’intention de ses camarades sur lequel gisait quelques mots des plus évocateurs. Et l’annonce inattendue fut immédiatement confirmée par des vivats alors que l’excitation déferlait parmi les quelques dix personnes rassemblées ici. Il s’agissait là d’une véritable occasion en or.

« Mais… ils sont cons ou quoi ? »
« J’avoue que là… »
« Les mecs, ils organisent un rassemblement de pirates au beau milieu de Shabondy ?! En plein sur notre territoire à nous, chasseurs de prime ? Hahahaha ! On va tellement se mettre bien ! »
« Qui en est l’instigateur ? »

Les regards se tournèrent vers le plus fameux des chasseurs présents en ces lieux : Boris. Son expérience et sa force au combat étaient inégalés parmi les chasseurs de seconde zone qu’ils étaient. Et il venait de marquer un point en soulevant cette interrogation : cela ne servait à rien de se ruer sur des proies faciles si leur chef demeurait un obstacle insurmontable. Pourtant, Jean-Bilal, armé de son irrépressible sourire lui tendis l’affiche du primé dont il était une question. Le Wanted détaillait les traits taciturnes d’un homme d’apparence plutôt jeune, coiffé d’une chevelure sombre. Son regard semblait perdu vers l’horizon tendis que des balafres zébraient son visage. « Recherché à hauteur de 53M pour avoir blessé grièvement le colonel Sossak » récita religieusement Boris, se remémorant l’article à son sujet. Alors, le plus renommé des chasseurs balaya l’assemblé d’un regard inquisiteur avant de soupirer : il apporta alors son soutien à ses compatriotes dans un sourire empli d’empathie.

« C’est une proie tout à fait abordable. La difficulté viendrait plutôt des éventuels pirates qu’il réussirait à rassembler. Mais j’ai entière confiance en vous, et puis vous aurez Jean-Bilal et Bobatt pour vous épauler. Félicitations, c’est une très belle prise qui vous attend. »
« Mais… et toi ? »
« Ne vous occupez pas de moi, je suis assez grand pour me débrouiller non ? Alala franchement… Foutez-moi le camp ! »

Le valeureux chasseur de prime eût un profond soupir tandis qu’il poussait ses congénères à la porte de l’établissement. Ceux-ci seraient alors émus par la bonté de celui qu’ils considéraient comme leur chef. Alors, une fois que les lieux auraient repris une certaine quiétude, le chasseur de prime s’affalerait et en profiterait pour flâner davantage.


_____










Mais... où est Helly ? :'(


_________________
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 717
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue39/75Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue55/350Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (55/350)
Berrys: 2.447.567.000 B

Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty
MessageSujet: Re: Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo]   Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Icon_minitimeLun 4 Mai - 21:30







Début 1506 ~ Archipel Shabondy







Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Za7mLe Capitaine des Edward's Pirates [Solo] 328141Mermaid
Edward Lawrence  &  Helly


Et pendant cet instant qui parut en durer mille, les souvenirs d’Edward Lawrence se mirent à vaciller dans un torrent endiablé, défilant dans une cacophonie imagée. Il revoyait tous les moments écumés aux côtés de la sirène, il se remémora leur rencontre et ses dramatiques conséquences tandis que l’écho de leurs innombrables discussions résonnait inlassablement. Le pirate lui avait confié ses rêves, lui avait partagé ses peurs et même montré quelques-unes de ses cicatrices. C’était le destin qui les avait liés. Alors pourquoi devaient-ils être amenés à être séparés ? C’était une hérésie, un mensonge, une calomnie ! Le pirate frissonna et une multitude de sentiments et d’émotions continuèrent à empoisonner son cœur dans une tornade contradictoire. Puis, sa tête et son regard sombrèrent.

« Pourquoi ? »

Un simple mot qui traduisait la confusion qui régnait dans l’esprit malade de l’effroyable criminel. Il ne comprenait pas.

« Powder Island. »
« Powder Island? Et donc ? »
« Comment peux-tu agir comme s’il n’était rien passé ?! »
« Putain ! Vous commencez à tous me souler avec Powder Island !! »

D’un coup, le ton du primé s’était haussé, laissant transparaitre les prémices d’une fureur que tout le monde ici redoutait. Edward Lawrence était instable et une crise de colère pourrait très bien sonner le glas de leur existence. Powder Island, en demeurait d’ailleurs l’irréfutable preuve. L’inquiétude venait de remplacer la confusion et toutes les personnes présentes redoutaient l’évolution de la conversation. Helly était en train de jouer avec le feu et mettait les vies de tout le monde en danger.

« Powder Island ceci, Powder Island cela… Bon, ok. Les choses ne sont pas passées comme prévu. Ok, j’ai agi de manière inconsidérée. Ok, je vous ai tous laissés derrière. Ok, j’ai échoué comme une merde et j’ai fini par me faire capturer par la marine. Surement un contre-amiral bien trop fort pour moi… Et après ?! Où étiez-vous lorsque j’ai eu besoin de vous ? Lorsqu’ils ont voulu m’emmener à Impel Down ?! Hein ?! »

Le primé fulminait dans un savant mélange entre rage et tristesse. Il ne pouvait pas accepter leurs remontrances, pas après s’être senti abandonner par les siens. Le colosse tenta de se calmer avant de poursuivre son discours, qu’il adressait finalement à l’ensemble des personnes présentes.

« J’ai échoué à prendre la tête de Kiru, c’est vrai. Je ne peux plus y retourner, désormais. Cette île est le seul endroit sur terre où je me sens chez moi, où je me sens en paix. C’est mon petit brin de paradis. Et je me rends compte que vous l’aimez peut-être autant que moi. Alors, après notre voyage, nous y retournerons ensemble. En attendant, nous devons saisir cette opportunité qui nous tend les bras, cette chance qui s’offre à nous. Laissons donc Powder Island derrière nous quelque temps et concentrons-nous vers l’avenir. L’important, c’est que je sois avec vous aujourd’hui. Notre quête envers ce trésor que l’on appelle Liberté. »

À mesure qu’Edward Lawrence s’exprimait, Helly comprenait que quelque chose clochait dans ce beau discours. Elle lança plusieurs fois des regards inquisiteurs à l’intention de Josh, comme pour chercher des réponses. Et l’intéressé finit par lui répondre d’un signe de tête. Alors, les lèvres de la belle sirène frémirent alors que son esprit venait de délier la complexité de la situation. Une larme coula sur l’une de ses joues tandis que son cœur fut soumis à une rude épreuve.

Edward Lawrence ne savait pas ce qu’il avait fait sur Powder Island. Il ne savait pas que la situation lui avait totalement échappé. Il n’était pas conscient du poids de ses actes, et des milliers de morts qu’il avait provoqués. Son esprit avait chassé ces douloureux évènements de sa mémoire, les avait scellés au plus profond de son être. Le déni était perpétuel chez cet homme, le déni était essentiel, le déni le protégeait. C’était ce qui lui permettait de conserver un semblant de stabilité, de conserver un esprit à peu près sain. Et donc de survivre à ses désillusions. Sinon, comment était-il supposé à vivre en étant responsable d’un tel massacre ? Comment pourrait-il accepter d’être le destructeur de cette île qu’il chérissait tant ? De son commerce florissant ? Cette île avait été sa maison, et ses habitants avaient été presque une famille pour lui. Le seul endroit au monde où il s’était senti à sa place. Et tout s’était envolé.

« Tu fais partie de ce voyage, de cette quête de Liberté, Helly. Joins-toi à moi, de nouveau. » Déclara le primé, en tendant une main vers celle qu’il considérait comme son bras droit.

Durant un court instant, Hélène sembla hésiter, pas insensible aux paroles de cet homme qu’elle avait autrefois choisi de suivre. Ses sentiments, pourtant fermes à son arrivée, venaient d’être chamboulés par cette confrontation verbale avec le tumultueux pirate. Elle était partagée entre la colère qu’elle ressentait par rapport à l’incident Powder Island mais en même temps, cette catastrophe n’était pas intentionnelle. Et il serait sans aucun doute celui qui en souffrirait le plus lorsqu’il l’apprendrait. Pouvait-elle vraiment le délaisser ainsi ? Pouvait-elle abandonner leur rêve commun ? Son visage se crispa d’indécision.

« Non. »

Annonça Helly d’un ton décidé. Désormais, il était trop tard pour revenir en arrière.

Josh tressaillit lorsque sa comparse réaffirma fermement son refus de rester à leurs côtés. À quoi pensait-elle ? Son obstination rendait la situation périlleuse. Après tout, le tempétueux criminel avait sacrifié pour elle l’une des choses les plus importantes à ses yeux : sa liberté relative à son anonymat aux yeux du Gouvernement Mondial. Et il avait également perdu sa maison avec son extradition forcée de Powder Island. La perte de la sirène avec qui il nouait un lien profond cristallisait donc les craintes de Josh.

« Hélène… »

Edward Lawrence mélangea son regard ardent à celui de la sirène tandis que des frissons se répandaient dans tout son être. L’heure était venue pour lui de délivrer son irrévocable sentence à cette traitresse qui venait de piétiner son sacrifice et de souiller leur lien.

« Va, je ne te hais point. »

Les yeux des témoins de la scène s’exorbitèrent, marqués par cette surprenante annonce, prononcée avec une prestance et une sérénité insoupçonnée. Alors, sans prononcer le moindre mot, sans adresser un dernier regard, la sirène tourna le dos à Edward Lawrence et se glissa hors de la bâtisse sous les regards médusés de l’assemblée.



_____










Et voilà, Helly est de retour parmi nous I love you


_________________
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 717
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue39/75Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue55/350Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (55/350)
Berrys: 2.447.567.000 B

Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty
MessageSujet: Re: Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo]   Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Icon_minitimeMer 6 Mai - 21:24







Début 1506 ~ Archipel Shabondy







La tension était à son comble au sein de l’assemblée qui venait d’être perturbée par l’arrivée d’un fauteur de trouble, si bien qu’un silence pesant s’était installé. Seulement deux groupes de pirates s’étaient présentés, attirés par la renommée montante d’Edward Lawrence, mais ils n’étaient pas très fameux. C’était sans doute mieux que rien, mais cela restait insuffisant au regard des ambitions formulée par l’imposant capitaine. Ses hommes et femmes de confiance se tenaient tous en rangée et toisait l’assemblée. A vrai dire, ils avaient attendus de voir si d’autres curieux allaient pointer le bout de leurs nez. Dès son retour parmi les siens, Ed avait émis la volonté de procéder à un recrutement afin de renforcer leur équipage et Josh en avait reçu la charge. Ainsi, ils s’étaient donnés rendez-vous aujourd’hui au plein milieu de l’un des Groves de non-droit.

Disposé entre ses plus fidèles lieutenants, Edward Lawrence, et son air hautain, était confortablement installé sur une sorte de fauteuil, tel un monarque sur son trône attendant qu’on vienne lui apporter son dû. Il affichait un certain charisme et intimidait allègrement les potentielles recrues qui s’accordaient pour dire qu’il semblait plus grand et plus effrayant en vrai que sur les photos. Pourtant, cette petite séance de recrutement avait été interrompue par l’irruption d’un de ces vendus de chasseurs de tête…

« Pas un geste Edward Lawrence ! Je suis Bo… »
« Qu’il est laid. C’est qui lui ? »
« Je suis Bobatt, chasseur de primes et je… »
« Bon Josh… tu m’expliques ? … qu’est-ce que tu as foutu ? »
« Euh eh bien… »

Les dents du capitaine Edward grincèrent lorsqu’il entendit son subordonné lui avouer la négligence dont il avait pu faire preuve lors de son démarchage. Il n’avait pas eu la présence d’esprit de s’adresser directement à des groupuscules pirates et s’était contenté de distribuer quelques tracts et de balancer quelques rumeurs ci et là, faisant fi de la discrétion et de la jugeote que son commanditaire attendait de lui. Du coup, l’information était parvenue à quelques êtres indésirables, ce qui leur compliquerait la tâche. Les pirates pourraient ensuite constater l’arrivée d’autres hyènes avides de récupérer leurs mises à prix : Jean-Bilal « La Teigne » et ses 43M de renommée, accompagné par 6 de ses hommes, qui pointaient d’ores et déjà leurs armes à feu sur tout ce beau monde.

« OOOY ECOUTEZ MOI ENFOIRES !! »
« Regarde, à cause de tes conneries… »
« Je vais te capturer et te passer l’envie de me snober sale raclure ! »

Lassé de se faire snober par ses proies, l’imposant Botoba « Punching Ball » et ses 81M de renommée s’élança en direction du primé dans une puissante ruade avec une vitesse surprenante pour son gabarit. Les pirates de secondes zones, quant à eux étaient paniqués mais ne s’étaient pas enfuis pour autant. Ils étaient curieux de voir à l’œuvre ce titan qui se la jouait sur son fauteuil. Ses deux poings armés, le chasseur avait choisi de s’en prendre directement au chef afin d’affirmer sa domination. Il fut néanmoins surpris de ne voir aucun de ses subordonnés venir s’interposer. Bah, qu’importe : ils devaient avoir peur de lui, ce qui était compréhensible car sa propre renommée outrepassait allègrement la prime de leur capitaine. C’était une proie facile. Ils savaient qu’ils n’avaient aucune chance. Alors, juste avant l’impact, Botoba se délecterait de lire le désespoir sur leurs visages…



_____










Et oui, Helly est partie, il faut recruter pour la remplacer :'(


_________________
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 717
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue39/75Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue55/350Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (55/350)
Berrys: 2.447.567.000 B

Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty
MessageSujet: Re: Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo]   Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Icon_minitimeMer 6 Mai - 22:34







Début 1506 ~ Archipel Shabondy







Le chef des lieux senti sa mâchoire se décrocher sous la puissance de l’impact : encore un peu plus et cette dernière aurait pu être arrachée ! Après une lutte acharnée contre son opposant, un terrible bâillement accompagné d’une langoureuse flemme, le chasseur de prime put se concentrer pleinement sur le document qu’il avait sous les yeux. Il s’agissait du journal, fraichement obtenu au prix d’un terrible effort et d’une dangereuse traversée. En effet, Boris avait dû se lever de son fauteuil et traverser la moitié de son bar afin de se rendre jusqu’à la boite aux lettres qui tenait au creux de son gosier l’objet tant convoité. Boris soupira après cette débauche d’énergie et put enfin gouter à un repos bien mérité. Enfin, avant sa sieste, il comptait tout de même lire les nouvelles du jour. Après tout, il y aurait peut-être là de nouvelles mises à prix dont il devrait tenir compte lors de ses prochaines chasses.

Sur la première page figurait un titre qui attira immédiatement son attention tant il présageait de bien mauvaises nouvelles. « Terrible tragédie : destruction de Powder Island », pouvait-il lire. Il sauta la brève introduction qui mettait en avant les exploits des marines constantinistes qui avaient héroïquement permis de sortir de cette crise, pour se concentrer sur les photos des deux instigateurs de ces meurtres de masse. Il découvrit alors un visage qui était déjà connu, celui de l’ancien révolutionnaire Kabayoshi.M.Kiru, mais s’étonna de ne pas voir sa prime augmenter en dépit de la gravité de ses actes. S’il poursuivait sa lecture, le traqueur en découvrirait la raison : il avait été immédiatement mis aux arrêts. Le deuxième homme était bien moins connu, mais avait vu sa prime monter de 70 millions, ce qui était considérable. Et pour cause, il s’agissait de l’homme à l’origine de ce massacre, l’homme qui avait initié la destruction de l’île avec son insidieuse force. Cependant, Boris ne serait jamais en mesure d’en lire davantage : l’espace d’un instant, son cœur s’était arrêté de battre, tandis que son corps entier venait de se figer. Il était tétanisé, comme foudroyé par cette effroyable nouvelle et, déjà, son visage luisait de frayeur.

Alors, complètement paniqué, il se ruerait hors de sa tanière et se hâterait de rejoindre ses précieux compagnons, ceux qu’il avait probablement envoyés à la mort, laissant derrière lui un avis de recherche qui ferait grand bruit.


Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] 3gjj


_____












_________________
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 717
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue39/75Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue55/350Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (55/350)
Berrys: 2.447.567.000 B

Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty
MessageSujet: Re: Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo]   Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Icon_minitimeJeu 7 Mai - 23:09







Début 1506 ~ Archipel Shabondy







« À qui crois-tu parler… ? » Chuchota le primé.

Il était de mauvais poil. Et le fait de voir ses lieutenants rester stoïques devant une telle situation ne faisait que renforcer sa frustration. Mais l’heure des remontrances viendrait plus tard : pour l’instant, il devait se charger d’enseigner lui-même ce qu’était le respect. Ainsi qu’une règle qui était absolue au sein de sa lignée : « les hommes ne naissent pas égaux. »

Alors, le monarque se leva de son trône afin d’appliquer sa sentence.

« Reste à ta place… Misérable insecte ! »

Et, d’un geste rageur, il abattit son enclume sur le crâne du pauvre chasseur qui avait osé provoquer son courroux. Pire encore, il l’avait contraint à se lever de son trône. Alors, avec son coup de poing tonitruant, Edward Lawrence accompagna son assaillant jusqu’au sol et son visage déformé par la violence du coup vint s’écraser contre terre dans un immense fracas. L’onde de choc fut suffisante pour fissurer le sol et la victime s’effondra, inerte. Alors, le redoutable pirate se déploya face à l’assemblée et la toisa d’un regard impérieux.

« OREWA… EDWARD DA ! »

Un silence lourd s’installa parmi tous les spectateurs médusés par cette démonstration de force. C’était complètement invraisemblable : Edward Lawrence, primé à seulement une cinquantaine de millions venait d’étaler en un seul coup le redoutable Botoba qui jouissait pourtant d’une renommée bien supérieure.

« Oy !! Les gars ! Ne combattez surtout pas cet homme… il est bien trop dangereux… sa prime… »

Et puis, un homme tenta courageusement de s’opposer à cette calomnie. Le visage tuméfié, le souffle haletant, Boris venait par la même occasion de rompre le silence pesant qui avait accompagné une telle déconvenue. Mais il se rendit compte qu’il arrivait un peu tard en voyant le corps inerte de son collègue Botoba gisant dans les gravats. Mais Boris était fort, suffisamment fort pour empêcher à ce dangereux criminel de causer plus de problèmes.

« Edward Lawrence… Laisse mes partenaires tranquilles ! Ou je serais contraint de mettre définitivement un terme à tes exactions ! »

Boris était confiant, et, déjà, il préparait une terrible offensive contre l’odieux criminel qui ne verrait sans doute pas le coup venir. Deux Rankyaku successifs, chargés à pleine puissance, contre lesquels il ne pourrait probablement pas se défendre… Le combat serait bref et il ne laisserait pas à cet homme l’opportunité de montrer toute l’étendue de son pouvoir colossale. Non, il l’aurait décapité bien avant…

Alors, une étincelle de sang s’extirpa de la plaie béante et la victime s’écroula, foudroyé par cet assaut vertical dans le dos, qu’il n’avait définitivement pas vu venir. Mais comment aurait-il pu ? Personne n’avait pris la peine d’assurer ses arrières, pas même lui. Et, lorsqu’il vit le visage de son agresseur, Boris fut surpris de retrouver cette personne qu’il avait croisée un peu plus tôt, cette personne revenue pour lui planter un couteau dans le dos. Alors, accablé par l’incompréhension et la douleur, l’impuissance et la frustration, Boris sombra dans l’inconscience.



_____









Nani ?!


_________________
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 717
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue39/75Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue55/350Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (55/350)
Berrys: 2.447.567.000 B

Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty
MessageSujet: Re: Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo]   Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Icon_minitimeSam 9 Mai - 18:10







Début 1506 ~ Archipel Shabondy







« Boris… Bordel… BORIS ! »

Les quelques chasseurs de prime encore conscients étaient bouleversés par cette succession de malheurs qui leur tombaient dessus. C’était un véritable cauchemar. Qu’avaient-ils fait pour mériter pareil châtiment ? Boris était leur mentor, Boris était leur pilier. Il ne pouvait pas tomber au combat ainsi, ce n’était pas possible…

« CRÈVE ORDURE !! »

La silhouette encapuchonnée enjamba le corps de l’homme qui venait d’être tranché et s’avança en direction de l’assemblée. En voyant Boris dans un tel état, Jean-Bilal « La Teigne » et ses hommes ne purent contenir plus longtemps leur haine et ils lancèrent immédiatement les représailles en faisant crépiter leurs fusils. Une pluie de balles s’abattit alors sur l’inconnu qui continuait pourtant sa progression comme si de rien n’était. Et pour cause, pour une étrange raison, aucun projectile ne semblait pouvoir l’atteindre. Alors, la mystérieuse silhouette dégaina une nouvelle fois sa lame et, dans une contre-offensive fulgurante, fit jaillir le sang des derniers chasseurs de prime encore conscients qui s’écroulèrent à leur tour.

« Ça faisait longtemps, Edward Lawrence… »

La voix qui venait de résonner parvint à troubler le concerné qui s’interrogeait sur l’identité de cette mystérieuse personne qui semblait avoir pris son parti. Puis, l’inconnu retira sa cape et dévoila les traits fins de son visage.

« Toi… »
« Oy, oy… Ed! Tu nous avais pas dit que tu avais pris du bon temps… Et en plus avec une si jolie femme… Ah mon salaud ! »

Ferait remarquer Josh d’une voix enjouée, visiblement ravi de cette potentielle découverte concernant son patron, qui était si secret et mystérieux… D’un regard lubrique, il scruta l’apparence de la belle créature. Ses yeux l’envoutaient d’un vert profond, son visage était lisse et fin et était surplombait d’une belle chevelure d’un noir de jais. Évidemment, il inspecta langoureusement les exquises courbures de la créature qui attisait en lui un ardent désir.

« Je suis venu ici afin de racheter ma faute… Celle de ne pas avoir empêché ta rencontre avec le Roi Fou. »

Une pointe de tristesse sembla s’immiscer dans la voix de la jeune femme qui semblait porter en elle quelques remords. Edward Lawrence n’aurait aucun mal à la reconnaitre à se remémorer leur rencontre sur l’île de St-Johns. Là où il avait vu Fudo pour la dernière fois…

« Mais ne t’inquiète pas Lawrence, tu ne nuiras plus jamais aux autres… »

Beaucoup de choses s’étaient passées depuis et les deux malfrats avaient plus que doublé leur renommée. Et bien que son responsable semblait s’être plongé dans le déni, l’incident de Powder Island n’en demeurait pas moins réel et tragique : de nombreuses vies avaient été consumées.

« Car je suis venue pour prendre ta tête. »

Alors, la bretteuse releva son sabre et pointa sa lame sur Edward Lawrence.  


Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Z1l8
Belle (et dangereuse) inconnue ~


_____








Quelle est donc cette sorcellerie ?


_________________
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 717
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue39/75Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue55/350Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (55/350)
Berrys: 2.447.567.000 B

Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty
MessageSujet: Re: Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo]   Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Icon_minitimeJeu 10 Sep - 0:10







Début 1506 ~ Archipel Shabondy







Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Z1l8
Belle (et dangereuse) inconnue ~


L’espace d’un instant, la menace fut accueillie par un profond silence tant elle semblait surprenante. Cette jeune femme venait pourtant de se débarrasser des chasseurs de prime, et avait ainsi rendu un fier service aux pirates. Alors pourquoi se dressait-elle ainsi contre le primé ? Était-ce également une chasseuse de têtes ? Ou nourrissait-elle une rancœur plus personnelle à son égard ? Était-elle fâchée de s’être fait jeter par l’imposant pirate ? Les différents scénarios défilaient dans la tête de Josh. Ah, tant de mystères…

Edward Lawrence inspectait la nouvelle venue, comme pour tenter de la percer à jour. Il se rappelait de sa force qui, à l’époque de leur dernière rencontre, l’avait effrayé. Mais de l’eau avait coulé sous les ponts et aujourd’hui le maudit était devenu bien plus dangereux, plus souverain. Que croyait-elle en le défiant ainsi devant tout le monde ? Elle s’attendait à ce qu’il courbe l’échine face à elle ? Pourquoi s’évertuaient-ils à contester son autorité ?

« Tu veux t’asseoir sur le trône… ? »

L’imposant pirate était frustré. Depuis son arrivée sur l’archipel, tout semblait aller de travers : l’échec du recrutement, l’arrivée des chasseurs de prime, et maintenant cette sabreuse qui osait le défier. Et puis il y avait Helly… Les affronts s’accumulaient inlassablement et faisaient chanceler sa souveraineté. Ces irrémédiables insectes qui s’obstinaient à contester leur infériorité, qui s’évertuaient à venir entacher le règne de celui qui les surplombait. Cette sempiternelle lubie qui les portait à croire que les hommes naissaient égaux. Mais n’était-ce pas là l’apanage des faibles ?

« Faudra t’asseoir sur mes genoux ! »

La pique vint cisailler l’intéressée, ses extrémités acérées déchiquetant allègrement son égo. L’héritier de la lignée Edward s’était appuyé sur les préceptes inculqués dès son plus jeune afin d’asseoir sa domination sur celle qui osait remettre en doute son statut. Au point de rendre fier l’illustre Norton. L’ascendant psychologique était acquis, et, dès lors, il resterait plus qu’à aplatir cette misérable…

Un éclair avait jailli. Dans un léger mouvement, la tête du colosse s’était inclinée lentement. Alors, peu à peu, alors même qu’il tentait de recouvrer le fil de ses pensées qui venaient littéralement de voler en éclat, ses yeux croissaient jusqu’à s’exorbiter. Qu’est-ce que c’était que ce bordel ? Que venait-il de se passer ? Un vent de panique se répandit en son sein tandis qu’il s’efforçait de ne pas céder à la panique. Un mince filet de sang s’extirpait d’une entaille qui venait de zébrer son faciès médusé.

« Je vais te briser les genoux… misérable insecte. »

Susurra l’assaillante dans un murmure saupoudré de rage, sa lame dégainée. Tout s’était passé bien trop vite pour le primé, qui n’avait rien vu venir. Une lame d’air tonitruante qui avait manqué de lui arracher la tête. Mais le miraculé n’avait déjà plus le temps de s’appesantir sur son sort : déjà, un petit éclat vint le notifier que la mort était à ses trousses. La lame déchira violemment l’air et vint faire éclater rageusement le trône, et seule une petite détonation bien sentie avait permis au pirate de s’extirper de la trajectoire mortelle. Vitesse fulgurante, offensives rageuses et surtout lames acérées… cette maudite femme se positionnait comme une véritable némésis.

« Alors, Lawrence, c’est tout ce que tu as ? »

Sa voix frétillait d’impatience, à mesure qu’elle enchainait ses assauts dévastateurs, qu’Edward Lawrence eût toutes les peines du monde à parer ou à éviter. Ses rares contre-offensives étaient bien trop timorées et sans cesse anticipées par cette redoutable guerrière. Mais surtout, la bretteuse semblait prendre un intense plaisir à malmener ainsi sa proie, se targuant de temps à autre de lui dessiner de petites entailles. Si bien qu’elle semblait s’amuser avec lui et se délectait clairement de l’inversion du rapport de force. La prestance et la souveraineté qui émanaient de lui avaient été réduites à angoisses et frustration.

« Dégagez ! »
« Hein, mais… »

Le souffle court, Edward Lawrence était acculé, tiraillé par la peur de voir l’une des lames s’enticher mortellement dans son corps. Si bien qu’il vint même à houspiller ses fidèles, pourtant désireux de lui prêter main-forte. Mais qu’auraient-ils pu faire, sinon précipité leur déclin ? Les mouvements du primé restreints méthodiquement par cette redoutable harpie : sa capacité à anticiper ses actions était ingérable. Il était à sa merci et elle avait le loisir de le blesser mortellement à n’importe quel moment. Et ce maudit Haki de l’observation qui n’avait jamais voulu s’offrir à lui… Quelle humiliation.

« Vous ne comprenez pas ?! Je vais y rester si j’y vais pas à fond… »

Edward Lawrence était conscient plus que quiconque de son potentiel offensif effrayant et des nombreux bénéfices qu’il pouvait en retirer. Mais également des inconvénients que cette malédiction lui octroyait : il était incapable de déployer sa pleine puissance en présence d’alliés. Et, lorsqu’il les invectiva, ceux-ci comprirent instantanément. Leur capitaine en difficulté était contraint de se déchainer. Alors, sans attendre davantage, Josh et ses comparses se précipitèrent en direction du Grove voisin, là où ils demeureraient en lieu sûr. Et, une fois délesté de ses fardeaux, l’infâme pirate eut un rictus.

Le meilleur moyen pour affronter un Haki de l’observation était d’utiliser une attaque impossible à éviter.



_____








Vous pouvez le voir venir, n'est-ce pas ? Le futur...


_________________
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".


Dernière édition par Edward Lawrence le Sam 19 Sep - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 717
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue39/75Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue55/350Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (55/350)
Berrys: 2.447.567.000 B

Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty
MessageSujet: Re: Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo]   Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Icon_minitimeSam 19 Sep - 19:26







Début 1506 ~ Archipel Shabondy







En ce jour, la plus haute terrasse du salon de thé plutôt sélect qu’était « Le Thé-âtre des rêves » était quasiment vide, comme si les clients avaient pressenti qu’il y avait de l’orage dans l’air. En vérité, ils n’avaient pas tout à fait tort, si l’on considérait que l’impitoyable Edward Lawrence était actuellement en train de se déchainer, sur le Grove voisin. Pourtant, une élégante femme était confortablement lotie sur l’une des tables et sirotait tranquillement son thé, profitant de la vue offerte par la terrasse. Elle chantonnait de la plus mélodieuse des voix, au rythme des percussions qui raisonnaient à l’horizon : des explosions qui, si elles continuaient à gagner en intensité et perduraient, pourraient potentiellement attirer l’attention des forces de l’ordre.

La demoiselle reposa la tasse sur la nappe soigneusement étendue sur la petite table ronde et ses yeux fins se plissèrent de satisfaction tandis que se dessinerait sur son visage angélique un sourire empli de malice, à même de faire fondre bien des cœurs. Elle s’était indubitablement jouée de cet homme. Et ce, dès l’instant où elle s’était immiscée au sein de l’archipel des bulles. Ah, ce qu’il était plaisant de manipuler les hommes, de les avoir à sa botte et ensuite de les précipiter à leur fin. C’était sa manière à elle d’oublier ses peines et de combattre ses déceptions. Comme quand le pirate souriant à la moustache l’avait abandonné sur cette île… Oui, les hommes étaient tous les mêmes, qu’ils fussent prince charmant ou seigneur des pirates : des menteurs invétérés. Il était donc tout naturel de se venger et de les manipuler.

Mais le plus plaisant dans ces petits manèges était que ses victimes ne se doutaient jamais de rien. Alors, la sournoise succube se délectait de s’imaginer leur désarroi lorsqu’ils feraient finalement face à la vérité. Une douce et succulente revanche pour celle qui se battait principalement avec ses mots. Oh, le Lawrence devait surement en baver à l’heure actuelle, ayant sans aucun doute sous-estimé la puissance de sa redoutable adversaire. Mais comment aurait-il pu s’en douter ? Il n’avait rien vu venir. Et il n’avait pas non plus eu la clairvoyance de remarquer à quel point la coïncidence était troublante. Il avait été capturé par la marine, puis libéré lors d’un assaut pirate sur son convoi. Dès lors, sa trace avait été perdue. Alors comment Lilith était-elle parvenue à le retrouver aussi vite et aussi facilement ?

En se remémorant sa rencontre fortuite avec l’impétueuse épéiste, la sirène s’esclaffa. Elles partageaient les mêmes objectifs après avoir toutes deux étés trahies par cet odieux pirate. Et, tandis que l’une possédait la force de le vaincre, l’autre possédait les armes nécessaires. Helly vida tranquillement le contenu de sa tasse. La défaite d’Edward Lawrence ne faisait aucun doute.

Alors, une effroyable détonation retentit, sonnant le glas de l’affrontement.  


_____








Mais...


_________________
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 717
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue39/75Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Left_bar_bleue55/350Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty_bar_bleue  (55/350)
Berrys: 2.447.567.000 B

Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty
MessageSujet: Re: Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo]   Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Icon_minitimeSam 26 Sep - 19:21







Début 1506 ~ Archipel Shabondy







La tension étreignait chacun de nous alors que sonnaient encore les tumultes de l’affrontement, sur le Grove voisin. Mais durant cet interlude, nous n’étions pas restés sans rien faire : les détonations de plus en plus intenses attireraient inévitablement l’attention, aussi avais-je dûment suggéré de préparer notre fuite. Et malgré ces imprévus, tout allait finir par rentrer dans l’ordre et notre aventure commune allait enfin pouvoir débuter. C’étaient les mots que je me répétais et que je répétais aux autres afin de lever le voile d’inquiétude qui tentait parfois de nous recouvrir. Et c’était dans l’ordre des choses : l’histoire était écrite par les vainqueurs.

Alors l’ultime explosion vint sonner le glas de notre longue attente : c’était fini. Nous nous avançâmes donc vers le lieu de l’affrontement. Mais sur le chemin, une rencontre insolite viendrait troubler notre avancée. Toujours aussi enivrante qu’à l’accoutumée, mes yeux lècheraient avec envie sa malicieuse silhouette.

« Helly ? Quel plaisir de voir que tu es revenue, il sera ravi d… »
« Je suis venue assister à sa déchéance. »
« Hein ? »
« C’est fini, Josh. Lilith est celle qui aura le dernier mot. »

Je fus tétanisé par les révélations soulevées par le retour de Helly. Peu à peu, les pièces du puzzle commençaient à s’assembler. Elle n’avait jamais pu lui pardonner ses torts et avait tout planifié depuis le début. La présence de cette femme sur l’Archipel… Et ce style de combat qui prenait l’ascendant sur notre capitaine… Oui, tout devenait clair à présent. Pourtant, cette parjure de sirène de mes deux avait fait une erreur de calcul. Il m’avait prévenu à ce sujet, et Powder Island en constituait désormais la preuve. Lorsqu’il était acculé, Edward Lawrence devenait un fléau qu’il n’était pas possible de stopper.

« Espèce de sale traitresse… Tes efforts seront vains ! Il est l’élu, il ne tombera pas pour si peu. Allons le rejoindre et ainsi contempler son triomphe ! »


__________





Quelques instants plus tard, nos pas nous menèrent finalement à destination et nous pûmes contempler le fatidique dénouement de cette tonitruante guerre entre nos deux partis pris. Et au milieu du probable paysage de désolation se tenait le vainqueur, piétinant sans vergogne la dépouille de sa victime vaincue qui gisait dans une mare vermillon. Son état était sans équivoque : le combat avait clairement été à sens unique. Une véritable boucherie.

Mes yeux nonchalants s’attardèrent sur le visage inerte de la victime dont les yeux blancs ne laissaient transparaitre qu’une lente et douloureuse agonie. Quel gâchis. Je ne pus réprimer cette impression en voyant ce tableau sanglant. Pourquoi les gens s’évertuaient-ils à se battre, à guerroyer, à se haïr ? Le sang appelait au sang tout comme la vengeance appelait à la mort. Des montagnes de carcasses de ces talentueux et prometteurs guerriers s’entassaient. De jeunes femmes s’abandonnaient à leurs démons dans le but de se venger. Que restait-il alors de leurs rêves sinon des cauchemars ? Tous ces voyages entrepris pour finir ainsi… Cette nouvelle victime était là pour le confirmer.

Des interrogations émergèrent tandis que l’image funeste se gravait dans mon esprit et s’enracinait à jamais dans ma mémoire. Son histoire pouvait-elle vraiment s’achever ici ? Son trépas avait-il déjà sonné ou bien lui restait-il encore un souffle de vie ? Et cet instant sembla en durer mille, à mesure que nous nous faisions à cette idée.

Edward Lawrence avait été défait.

Car c’était lui qui gisait à nos pieds, pataugeant dans son sang. Les couleurs qui jalonnaient mon épiderme s’estompèrent, comme balayées par la brise silencieuse qui faisait virevolter ma sombre chevelure. Ma température interne chuta comme le règne de l’homme qui m’avait jadis vendu ses doux rêves d’été. Était-ce donc cela que tu voulais me montrer ? Cette fameuse vue depuis le sommet…

« Putain de bordel de merde… Vous foutez pas de moi !! »
« Allons Josh… fais toi à l’idée… »

Mais comment se faire à cette idée ? Y avait-il plus prometteur que ce jeune pirate fougueux et indomptable ? Il devait être l’élu ! Il devait régner ! Tout son plan, toutes ses machinations s’inscrivaient dans cette lignée. Mais ces convictions étaient en train de s’effondrer.

« Ha. Haha. Hahaha. »

Mon corps tout entier s’était mit à frémir, puis à vrombir. Mes paupières s’écartèrent comme si elles tentaient d’expulser mes orbites oculaires. Mon visage se distordait sous une ribambelle d’expressions contradictoires. Mon rythme cardiaque oscillait dangereusement et mon cœur menaçait d’imploser. Enfin, mes appuis cédèrent et mes genoux vinrent se heurter à cette indubitable vérité, sur ce sol flasque.

« Hahahaha ! HAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !!!!! »

Et soudain, je me mis à éclater de rire. Un rire sordide, démentiel, exponentiel. Mes pensées n’avaient plus pieds dans l’océan de mes confusions. Plus aucune certitude ne pouvait me porter. Plus rien n’avait de sens. J’étais en train de perdre la raison. Des sanglots s’extirpèrent de ma carcasse vacillante. Mon cerveau et mon cœur ne parvenaient plus s’accorder sur mes émotions. Je devenais juste fou à lier.

Les regards médusés des autres se tournèrent vers moi, ne comprenant pas ma dégringolade vers le plus insidieux des enfers. Ils tentèrent de me raisonner, de me rattacher à leur monde. Mais ils étaient aveuglés par leur ignorance, celle-là même qui, pour l’instant, les épargnait. Et peu m’importait les conséquences, il fallait qu’ils sachent.

« Mais vous ne comprenez… regardez… regardez aut… autour… le sol… il.. »

Dans un effort surhumain, je parvins à articuler quelques palabres plus ou moins compréhensibles. Les spasmes s’intensifièrent alors que je mettais le doigt sur le cœur de mes tourments actuels. Et plus encore, il s’agissait sans doute de la plus grande terreur que je ressentais au cours de mon existence. Cette scène. Ce dénouement. Un incommensurable effroi qui m’avait fait totalement dérailler.

Et, progressivement, l’épouvante se répandit parmi mes paires alors qu’ils commençaient à réaliser ce qui m’avait mis dans un tel état et laissé aux portes de la folie furieuse. La défaite d’Edward Lawrence était une chose, impensable, certes, mais tout de même réaliste. Personne n’était invincible en ce monde. Mais ce qu’il y avait autour de cette défaite dépassait complètement l’entendement.

« … le sol… il… il est… indemne. »





Où étaient les cratères, les fissures, les gravats et autres décombres qui résulteraient inévitablement d’une série d’explosion ? Il n’y avait rien de tout cela : ce lieu, théâtre d’un dantesque affrontement, n’en portait pas le moindre stigmate. Comment était-il possible de vaincre Edward Lawrence tout en l’empêchant de nuire à son environnement ? C’était strictement impossible. Mais pourtant, cette femme venait de le faire.


______


Et puis, la fabuleuse épéiste s’avança dans notre direction, dans une marche fière et triomphante. Lorsqu’elle se fut suffisamment rapprochée, sa voix puissante et résolue détonna vigoureusement parmi l’assemblée. C’était une sacrée oratrice : elle faisait preuve d’un charisme et d’une assurance qui nous tint immédiatement en haleine : sa prestance faisait naturellement d’elle une leader. Nous étions pendus à chacun de ses mots, chacun de ses gestes. En cet instant, elle faisait indubitablement figure d’autorité.

« Ecoutez-moi vous tous ! Mon nom est Lilith ! »

Lilith était donc le nom de la femme qui nous avait tous réduit à néant, par ses actes et même par son existence. Elle avait détruit Edward Lawrence. Je levai mes yeux dénués de vie et d’émotion : toute la volonté qui m’animait jusqu’alors s’était éteinte : j’étais vide et las. Puis, chacun à notre tour, nous fûmes transpercés par son regard d’un vert brulant, comme si elle cherchait à lire en nous, à prendre toute la mesure de nos miséreuses existences. Moi, comme les autres, étions à sa merci. Et nous ne pourrions que confirmer ce qu’elle s’apprêtait à dire tant nous étions acculés.

« Et à compter de ce jour… »

Helly fut la première à s’avancer et à l’adouber. Lilith quant à elle, avait planté son épée face à elle et avait apposé ses mains sur son pommeau. En cet instant, elle n’avait jamais semblé aussi impérieuse, aussi indomptable. Et, dans sa fatidique et grandiloquente annonce, elle nous fit tous déposer genoux à terre.  

« Je serais la capitaine des Edward’s Pirate ! »




Lilith, Capitaine des Edward's Pirates


_____








Fin.



Note de fin:
 


_________________
Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Empty
MessageSujet: Re: Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo]   Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Capitaine des Edward's Pirates [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\
» [Solo] Selantis Shya - Intro [Hentaï]
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Archipel Shabaody-