Le Deal du moment : -22%
Clavier Gaming mécanique Razer Blackwidow Elite
Voir le deal
119.99 €

Partagez
 

 [conquète] La grande zizanie !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 544
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue36/75[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue264/350[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (264/350)
Berrys: 48.626.000 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeLun 30 Mar 2020, 15:32




La grande zizanie !




Le vent soufflé sur mon visage tandis que j'observais l'île de Maisetsu se profilé au loin, le léger sifflement de l'élément aérien s'engouffrant dans les voile du navire de Paradise qui pour une ne voguer pas avec le pavillon flottant au vent. La première partie du plan étais en place, même si certain avait mieux réussi leur infiltration que d'autre au moins nous avions des éléments efficace et potentiellement dangereux en place dans chaque cartel. Il ne resté plus qu'a la seconde équipe a arrivait sur l'île pour lancer l'opération.


Je ne pouvait de pensé au événement de shabondy et a la conversation qui s'en était suivi au Den Den avec le dénommé Ward, conversation qui avait déboucher sur l'envoi des agents sur Maisetsu mais aussi sur pas mal d'interrogation qui éveillé ma curiosité plus que de raison. Comment pouvait-il être au courant d'une conversation que j'avais eu avec Valdos quelque heure avant ? Comment pouvait-il connaître les effectif de Paradise ou encore la localisation d'Ironfall ? Bien beaucoup d'interrogation que je mettrais de coté pour me concentré sur la conquête a venir. Il allait falloir faire preuve de doigté et de finesse tout en prenant compte des affinités de chacun.


Le navire voguerais tranquillement tandis que je m'éloignerais pour regagner ma cabine. Une fois a l'intérieur je prendrais le temps de me transformer, prenant ma forme animal le plan était simple. Débarquer sur l'île incognito et gagner la zone de contrôle de chaque cartel pour entrée en contact si possible avec les infiltrés. Il faudrait probablement improvisé a un moment ou a un autre mais il n'y avait pas un seul plan qui se déroulé sans un minimum d'inconnu c'était d’ailleurs ce qu'il y avait de plus intéressant a mon sens, devoir s'adapter a une situation donné pour en tirer le meilleur profit.

Je grimperais sur le pont, pour aller prendre position sur l'épaule d'Akira qui s'était grimer de son masque de Jason pour l'occasion. Je dirais quelques mots d'encouragement au homme sur le pont leur rappelant de se faire discret jusqu'au moment où il faudrait passer a l'action. Puis je dirait a l'oreille du cornu :



« Prêt pour déchaîner les enfer mon ami ? »



Je resterais sur l'épaule d'akira comme un perroquet aurait pu le faire jusqu'à arriver en ville, a ce moment la je prendrais la poudre d'escampette pour me diriger vers la zone de contrôle des Arretes Drown. De leur coté les hommes de Kabi-yo et lui même se disperserais en ville, transportant sous le couvert de tonneaux d'alcool ma douce maîtresse musicale ainsi que celle de mon paternel. Il ne resté plus qu'a entrée en contact avec les infiltrés pour lancés l'opération a grande échelle.  




Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
[conquète] La grande zizanie ! 200119042744678461


Dernière édition par Raki Goshuushou le Jeu 02 Avr 2020, 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 460
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue33/75[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue155/220[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (155/220)
Berrys: 10.285.000 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeMar 31 Mar 2020, 17:23

Feat


Paradise et MJ
La Grande Zizanie


Prochaine étape de l’organisation de Paradise, une petite île importante pour plusieurs hors-la-loi. C’était une petite île du début de Grand Line, elle se nommait Maisetsu Island, c’était là-bas que chaque personne pouvait devenir un hors-la-loi en rejoignant un des trois groupes postés sur l’île. Chacun des groupes étaient de force équivalente ce qui empêchait un groupe de prendre le dessus sur l’autre etc. Mais les hommes de Paradise, la petite organisation créée par nos compères de longue date Akira et Raki avaient infiltrés ces groupuscules et ils étaient prêts à tout détruire pour montrer la force de nos hommes. .

Akira sur le navire n’attendait qu’une seule chose, retrouver une personne qui lui était vraiment importante. Il pourrait revoir la sœur de raki qu’il n’avait pas vu depuis un moment. Leurs aventures avec le chaton et son père avaient quand même un peu duré sur la longueur et sur le moral, mais notre cornu était toujours content là où il se trouvait puisqu’il pouvait vivre de nouvelles aventures et ainsi rencontrer de nouvelles personnes. De ce fait, cela fait pleins d’allier aux quatre coins du monde et pleins de source d’espionnage pour leur organisation.

Cheveux au vent qu’Akira était sur le pont en voyant l’île qu’ils devaient tous conquérir. Il attendait son acolyte fumeur pour qu’une fois arrivé sur les lieux ils partiraient chacun de leur côté, mais sur le navire le cornu avait revêtu un masque que peu de personnes avaient déjà eu l’occasion de voir. C’était un masque qui se voulait effrayant, mais aussi intriguant ou mystérieux, on voulait souvent savoir ce qu’il y avait sous ce masque. Alors qu’il attendait donc sur le navire, le chaton s’était poser sur son épaule tel un perroquet. Il avait encouragé leur petite troupe et parler au pêcheur. La phrase avait fait sourire notre homme avant de répondre à son ami.

« Bien sûr que je suis toujours prêt, le combat ne me fait jamais peur ! »

Une fois arrivé sur l’île, le chasseur descendait le pont en premier avec son chat sur l’épaule qui s’était enfuit une fois les pieds sur la terre ferme. Il était partis vers une des trois organisations qu’un de leurs hommes avaient intégré. Akira quant à lui se devait de retrouver sa dulcinée, il ne savait pas trop où elle se trouvait en ce moment, mais il savait vers quelle organisation elle s’était infiltré, et c’était une des organisations où Akira aurait pu se faire plaisir. Et si en retrouvant Pernica, il pouvait se battre un peu c’était parfait pour cet homme. Sur le chemin, il voyait pleins d’homme, il essayait donc à certains moments de voler quelques cheveux aussi habillement qu’il ne pouvait le faire, il avait besoin de ces cheveux pour se battre, mais comme pour le moment personne ne l’attaquait, il pouvait se faire sa réserve de cheveux comme il le voulait !

Code de Frosty Blue de Never Utopia


Dernière édition par Suzuran Akira le Mer 08 Avr 2020, 11:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Itazura D. Mischief

Itazura D. Mischief
Messages : 55

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue22/75[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (22/75)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue48/80[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (48/80)
Berrys: 100.000 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeMar 31 Mar 2020, 23:18

Une île de hors-la-lois, pas de conflit moral à l’horizon, c’était tout ce dont il avait besoin. Ils avaient amarré sur l’ile incognito, et à vrai dire Chief n’avait toujours pas réellement compris ce qu’il devait faire. Il allait suivre le mouvement, et il trouverait bien quelque chose à faire. Il « jouerait » avec ces personnes, c’était une évidence, mais il était presque sûr de perdre. A vrai dire, quelque chose le dérangeait dans la situation actuelle : Grand Line était un territoire nouveau pour lui, un terrain de jeux inexploré, et surtout, à son grand désarroi, un endroit où il risquait d’avaler ses dents à chaque instant. C’était presque trop effrayant, et il avait fallu qu’il lutte contre lui-même pour ne pas implorer Boern de rester avec lui.

Non, « implorer » n’était pas le bon mot. Il aurait suffi qu’il demande, mais l’ancien garde royal n’avait pas l’air de vouloir rester dans les parages pour le moment. Il s’était éclipsé une fois arrivé sur Grand Line, et c’était finalement seul que Chief devrait mener cette opération à bien. Lassant un râle, il s’avançait en se demandant s’il trouverait ici des informations sur les constantinistes.

- Ouaiiiis ! Fit le chasseur de marines en mimant un air enthousiaste relativement grossier.

Il n’osa pas demander ce que c’était le plan. Il avait vite fait compris qu’il y avait des infiltrés sur l’île, et qu’il allait devoir entrer en contact avec l’un d’entre eux pour profiter de la zizanie et détruire les cartels présents. Ensuite, ils prendraient leur place. C’était « un bon plan », peut-être… Sûrement, il n’y connaissait rien en conquêtes. Il devait avouer qu’étant novice en la matière, l’idée d’être entraîné dans cette nouvelle expérience avait quelque chose de curieusement excitant. Pourtant, l’appréhension et son instinct de survie lui disaient de fuir dès qu’il en aurait la chance… Enfin, s’il s’était lancé dans cette organisation qu’était Paradise, c’était pour obtenir des informations sur ses ennemis en ayant un support logistique. On va dire qu’il devrait tenter de la mérité.

Qu’est-ce qu’il pourrait bien trouver ici ? S’intéressant aux lieux, il put constater deux choses : Maisetsu Island avait une particularité, c’était le fait que sa seule cité était souterraine, et située au milieu d’un champ qui semblait s’étendre à l’infini. C’était là-bas qu’ils se dirigeaient, et leur première rencontre serait sûrement les gardes qui œuvraient à protéger les portes de la cité. La seconde chose, c’était normalement l’absence totale de marines. Les communautés hors-la-lois étaient légions, et c’était à qui gagnerait le plus d’influence. Il se demanda si des groupes comme la Pègre ou la Guilde Marchande avaient des antennes dans le coin, puis il rangea cette effrayante question. Si c’était le cas, ça voulait dire qu’en les boutant hors de l’île ils risquaient de s’attirer leurs foudres. Bon, après, c’était le jeu. Les règles étaient toujours les mêmes : le plus fort avait le dernier mot. S’il ne doutait pas de la puissance de Raki, il devait avouer qu’il doutait fortement qu’elle soit supérieure à celle de leurs concurrents.

- Soyez discrets quand même, les gars. Faîtes tout péter. Mais en silence.

Le conseil donné, il continua à avancer et arriva cette fois-ci au niveau de la ville souterraine. Il devait se diriger vers… Danate et son cartel, situés à l’Est. Ainsi, si son patron actuel n’avait rien à lui dire, il continuerait sa route et se séparerait en prenant la direction de Fric Adele qui, apparemment, était son contact. Il ne l’avait jamais rencontré, alors pour se rendre visible, il portait un foulard vert accroché au niveau du bras gauche. C’était assez distinctif comme signe, hein ?

Spoiler:
 

...
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 193

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue0/0[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue0/0[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeMer 01 Avr 2020, 13:41



[conquète] La grande zizanie ! 410[conquète] La grande zizanie ! 110
Phil " Don " Fricks, Ichidiot, Nidiot / membres d'Ouroboros

L'ambiance dans cette ville souterraine criminelle était comme à son habitude tendue. N'importe qui qui s'y baladerait pourrait sentir les tensions aux alentours et bizarrement, ces dernières avaient grimpées depuis quelques jours. La guerre des cartels ne mettait personne à l'abri et si quelques bandits arrivaient à être tranquille en se montrant coopératif ou en démontrant leurs talents supérieurs, il n'en est pas de même pour tous... De ce fait, quand le navire de Paradise se mettrait à son point d'attache, c'est une figure balafrée qui fixerait le rafiot avant de siffler deux de ses hommes. Si l'inconnu était de piètre importance, son rôle lui était essentielle, surtout compte tenu des caractéristiques de son cartel d'origine. Visiblement, les gens qui descendaient se séparaient, ce qui offrit une belle opportunité aux membres de ce groupe. En effet, cet homme répondant au nom de Phil "Don" Fricks était un homme ayant pour but de taxer toutes personnes qui entrent sur l'île. Quoi de mieux qu'un équipage qui se sépare pour taxer plusieurs fois ?

De ce fait, c'est bien un homme qui interpellerait Akira et un autre qui aurait été vers Itazura. Côté Akira et son chat, l'homme d'une allure bien construite viendrait alors lui cacher le chemin, s'interposant entre lui et son objectif. Grand et con, c'est ce qui décrirais bien cet homme imposant, mais au fond vu son taff, il n'avait pas besoin d'avoir un cerveau... Les muscles suffisant largement. Ainsi, Ichidiot du côté de Akira et Nidiot pour Itazura eurent le même discours à peu de choses près, ces jumeaux semblant synchrones.

- Hey toi ! Tu viens d'arriver, mais tu as pas payer la taxe... Quand on débarque ici, faut payer une taxe aux Ouroboros. Vu le navire dont tu sors, vous avez du blé non ? ... Aller, ce sera 100.000 de berrys toi. Et bienvenue sur Maisetsu. Nishishishi...

Les deux armoires à glace étaient sûres d'elle et pour cause, depuis plusieurs mois, persone n'avait refusé ou contrer cette demande. Bien entendu, ils ne comptaient pas ceux qui avaient réussis à passer outre les mailles du filet ou autre. Attendant devant eux, ils croisèrent les bras attendant que les victimes déballent le fric ou ailles le chercher. La même pensée passa dans l'esprit des brutaux personnages : ils ont une belle tête de pigeons.

- - - - - - - - - - - - - - -

Dans un bar sombre au coeur de l'île, l'ambiance était tout aussi morbide que dans l'ensemble de l'île. Mais surtout dans une pièce cachée au fond de ce bar. En effet, si à l'entrée était sympathique et que à première vue on pouvais passer un bon moment entre deux parties de poker et un peu de drogue et d'alcool, il n'en était rien en arrière boutique. En effet, à toutes les personnes étant mises au courant chez les Ouroboros et les Infernos avait été donner un code. Chez les Ouroboros, il faudrait faire un signe de la main tandis que les Infernos devaient balancer une phrase précise. Bref, la sécurité était de mise et pour cause, un meeting avait lieu.

Dans la pièce cachée des autres via un passage bien penser derrière un mur, une lumière éclairait une table ronde ou deux personnes se toisaient du regard, accompagnés de leurs seconds respectif. Aussi rare cela soit-il, deux dirigeants de cartel se croisaient sans qu'il n'y ait de giclées de sang. Mais pour combien de temps ? Cela restais à voir... Même si tout le monde étaient désarmés, on n'est jamais à l'abri d'une surprise soudaine...

[conquète] La grande zizanie ! 210[conquète] La grande zizanie ! 310
Achille , Parrain d'Ouroboros / Danate, Parrain des Infernos.

Si Danate se montrait calme pour le moment et était assis, Achille était plus du genre à afficher sa supériorité via une attitude zen et plus décontracté qu'il ne le faudrait. Tout deux surveillés par leurs gardes du corps, ils se toisaient, jusqu'à ce que les langues se délient.

- Cela faisait un moment Danate...
- Huits mois... Tentative d'assassinat en me faisant exploser dans un bar. Enfin... Ex-bar.
- Kr kr kr ... Tu ne m'en veux pas j'espère ?
- Pas assez visiblement.
- Kr kr kr ... Bon, allons droit au but. Je t'ai proposé une entrevue pour qu'on discute d'un fait sérieux. La montée en puissance de Minerva. Cette dernière gagne toujours plus en influence et il faut se rendre à l'évidence, à terme, cela pourrais être dangereux.
- Oh ? .. Le grand Achille aurait-il peur qu'une femme le double ?
- Tsss... Ne fais pas trop le malin Danate-kun... Tu sais que si je tombe, tu es le suivant en toute logique.

La joute verbale " amicale " ne l'était pas autant que ça. Derrière ces sourire se cachait surtout des sarcasmes et autres vannes qui avaient pour but de mettre les nerfs à vif de chacun d'eux. Restais à voir qui oserait craquer en premier.

-  Tch.. Que veux tu Achille ?
- Oh allons... Tu es un maître de l'information. Tu as assez de jugeote pour le deviner non ? Cela ne semble-t-il pas logique ?

Un silence se fit dans cette petite assemblée. Les gens dehors semblaient rire, jouer, mais ce n'est qu'une façade. Si pour une fois il y avait des Ouroboros et des Infernos dans la même zone sans qu'il n'y ait de combat, ce n'était peut être qu'une question de temps. Pour l'heure, les négociations commençaient et dans le plus grand secret. En effet, si chez chaque organisation le mot d'ordre était une rencontre entre les chefs et que tout ça devait être pacifique, le sujet principal n'était pas officiel. Qu'allait-il se passer ? Rien n'est moins sûr.

- - - - - - - - - - - - - - -

[conquète] La grande zizanie ! 510
Minerva, Parraine des Arrêtes Drown

Du haut de son perchoir, dans son Q.G, la demoiselle soupirait longuement. Son regard se posait sur ces habitations, ces quartiers en tout genre qu'elle voyait comme des bidonvilles. Cet air de jeu, cet échiquier, bientôt... Ils seront à elle et elle seule. Plus besoin de courir après Achille ou Danate. Ces deux là étaient juste des soucis temporaires. Ses plans avançaient en douceur et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle était confiante. Froide, optimiste et très bonne femme d'affaire, si cette dernière réusissait dans son domaine, c'est bien grâce à ces qualités. Et c'est pour cela que son influence gagnait du terrain. Mais quelles seraient ses limites ? Tout ceci restait à définir.




Résumé:
 
Pnj:
 

_________________
[conquète] La grande zizanie ! 246270EssaiSignaHLL2
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 544
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue36/75[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue264/350[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (264/350)
Berrys: 48.626.000 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeJeu 02 Avr 2020, 23:16




La grande zizanie !


L'ambiance était pour le moins tendu sur cette île, c'était le moins que l'on puisse dire. Une véritable poudrière qui ne demandait qu'une chose, exploser a la gueule des pauvre bougre qui s'évertuaient a maintenir sous pression tout ce jolie monde. Notre propre mise sous pression ne viendrais pas a tarder. Une grosse brute a moustache et au crane chauve viendrait nous barrer le passage, se plaçant devant le Cornu. Ce gars n'avait décidément peur de rien, s'il y avait bien une chose a ne pas faire avec le cornu c'était bien le provoquer sur le terrain de la force brute. Je ne pouvait m’empêcher de sourire intérieurement. Je me laisserais tomber de l'épaule de Satanas le laissant libre de la totalité de ses mouvements. Je lui dirait alors d'un ton amusé en arrivant au sol :


« Si tu montrais a cet abrutis a qui il a affaire mon amis ! »



Je prendrais alors la poudre d’escampette toujours sous forme de chat, je prendrais la tangente pour attraper une ruelle non loin et une fois dedans j'en profiterais pour grimper sur les toits. Une fois en haut je prendrais le temps d'observer tranquillement la ville afin de me repérer pour enfin prendre la direction du nord et l'endroit où ce trouvait le territoire des Arrete Drown ainsi que Minerva, endroit ou se trouvait également mon père en infiltration. Je ne prendrais pas le risque de prendre ma forme hybride pour faire le trajet quitte a perdre un peu de temps en route je ne voulais que ma présence sur l'île ne soit sut qu'au dernier instant. Certes je n'était pas spécialement connu sur Gran Line mais les événements de la purge de Shabondie avait potentiellement redistribuer les cartes a ce niveau.


Le trajet me prendrais un certain temps et je me mettrait alors a chercher une odeur bien particulière, l'odeur de mon paternel. La recherche me prendrais quasiment autant de temps que ce qu'il m'avait fallut pour arriver ici, mais je finirait enfin par tomber sur lui. Adoptant le comportement typique du félon dont je possédais la forme je m'approcherais de lui en ronronnant, puis me frottant a ses jambes en poussant de petit miaulement comme un animal affamé le ferait. Je verrais alors le quadragénaire sourire tandis qu'il me prendrait dans les bras me grattouillant en dessous du menton il me dirait alors :


« Ben alors mon beau, ça fait un moment que je te cherche ! Où est ce que tu étais encore fourré ? Aller amène toi p'tit crevard tu dois mourir de faim ! »



Mon Paternel prendrais alors la direction du QG des Drown pour semble t'il me nourrir selon toute vraisemblance.



----------------------
De son coté Pernica se trouvais dans ce fameux bar, Depuis qu'elle avait intégrer les Ouroboros elle avait ressui a s'infiltrer plus profondément dans les strates du cartel atteignant un rang qui lui permettait de ce trouver sur les lieux d'une réunion entre Achille parrain des Ouroboros et Danate lui a la tête des infernos. Elle ne savais pas de quoi pouvait bien discuter ces deux la, mais une chose était sur elle observait tranquillement lover dans un fauteuil et fumant une cigarette au travers du trou qu'elle avait fait au niveau de ses lèvre pour y insérer une cigarette et ainsi fumer sans avoir a retirer son masque. Crevette, c'est ainsi que l'appelait Joey Hold,le gars a qui elle devait apparemment rendre des comptes qui lui même devait rendre des comptes au Numéro deux des Ouroboros. Elle se trouvais dans ce bar et aurait bien pris un verre pour soulager sa frustration de ne pas pouvoir casser plus de bouche mais au lieu de ça elle s'approcherait un peu plus de son chef avant de dire d'un ton désinvolte en lâchant un nuage de fumer arôme chocolat :

« Putain chef, faut qu'on m’explique qu'est ce qu'on fout avec cette bande de bras cassé d'Infernos. Dans mes souvenir on frappait avant de bavasser j'vois pas l'important de causer avec ces guignols franchement ! »

Elle ferais en sorte que seul sont chef l'entende et poursuivrait en ajoutant sur un ton relativement taquin et amusé :


« Je peut vraiment pas en casser un ou deux vous êtes sur ? »




Code by Wiise sur Never-Utopia






Spoiler:
 

_________________
[conquète] La grande zizanie ! 200119042744678461
Revenir en haut Aller en bas
Itazura D. Mischief

Itazura D. Mischief
Messages : 55

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue22/75[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (22/75)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue48/80[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (48/80)
Berrys: 100.000 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeMar 07 Avr 2020, 23:14

Chief s’avançait avec une certaine nonchalance. Il regardait le souterrain, s’étant à présent séparé de ses divers compagnons d’infortune. L’idée de faire le fou ici l’amusait : qu’allait-il bien pouvoir user comme tours pour emmerder le cartel qu’il avait pour mission de mettre à sac ? En serait-il seulement capable ? C’était fortement improbable qu’il réussisse tout seul, mais bon, il était engagé dans cette aventure pour ça. Leur leader avait un besoin, et il tenterait de répondre à ce besoin… Tant que ça n’impliquait pas de sévices sexuelles ou autres malheureuses expériences qu’il ne souhaitait à personne. Même lui avait un cœur.

Alors qu’il continuait son avancement dans les souterrains, son regard parcourut les murs, et il finirait par être interrompu dans son élan par une personne qu’il ne connaissait pas… Ah, encore des emmerdes. On lui demandait de payer, mais il toucha ses fesses, une sorte de manière de dire qu’il n’avait rien sur lui.

- Ah, ah, je n’ai rien sur moi. J’ai été amené par ces personnes sur l’île, je ne suis pas avec eux. Tu vois, ils m’ont dit que si je leur offrais mon corps… Ils accepteraient de me conduire. Heureusement, que je suis un jeune homme endurant !

Il faisait exprès de jouer sur les mots pour gêner son interlocuteur, et l’obliger à ressentir soit de la compassion, soit une sorte de dégoûts qui dans les deux cas l’écarteraient de son chemin. Après tout, les malfrats étaient bienvenus ici, mais les victimes, est-ce qu’elles avaient leur place ? Il ne voulait pas encore déclencher le combat malgré tout : il ne savait pas si ce gros tas de muscles lui donnerait son droit de passage, mais dans tous les cas, il fallait avouer qu’il était dans une situation inconfortable.

Mordre ? Se faire mordre ? Tuer ? Non, il valait mieux éviter : qui que soit ce guignol, c’était sûr et certain, il n’allait pas toucher au fric de ce rapiat d’Itazura.

- Bon, du coup, si je peux te rembourser plus tard, j’aimerais aller chercher du boulot là-bas, dans le coin… Absolument pas où toi tu te trouves, parce que je dois avouer que vu ta carrure, j’ai peur de ce que tu pourrais me faire.

C’était un mensonge. Sans évaluer la force de son adversaire, il était incapable de dire si ce dernier lui faisait peur ou pas. Enfin, il aurait aimé que son interlocuteur soit plutôt agréable, mais il n’en serait sûrement rien. Il trouverait sûrement un autre moyen de lui faire payer son impudence, et il sentait que cela allait lui déplaire. Cependant s’il passait, il continuerait sa route…

Enfin, c’est ce qui aurait dû se passer. Bien sûr, tout n’allait pas toujours comme sur des roulettes, surtout quand tu avais la poisse d’Itazura. Brusquement, un homme arriva dans son dos et lui mit une main sur l’épaule. Il se retourna et observa l’un des hommes de main de Raki, Kabi-Yo. C’était le chef de la distillerie, à ce qu’avait compris Chief. Il écarquilla les yeux, mais avant qu’il ne puisse dire quoique ce soit, l’homme lâcha sur un ton joyeux, les joues écarlates :

- Eh ! Oh ! Matelooooot ! Bon, alors, le chef m’a dit de... Le chef m’a dit rien du tout, mais j’voulais v’nir avec toi, le bleu.

Il n’avait pas les joues rouges à cause de l’alcool, il le tenait très bien. Il les avait parce qu’il avait couru jusqu’ici et qu’il avait chaud. De toute évidence, ce que Chief avait raconté à son interlocuteur était un mensonge. Il passerait une main sur son front et enlèverait la sueur qui commençait à couler. « Oups ».

Spoiler:
 

...
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 460
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue33/75[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue155/220[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (155/220)
Berrys: 10.285.000 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeMer 08 Avr 2020, 11:12

Feat


Paradise et MJ
La Grande Zizanie

Ne pas être libre de ses mouvements n’était plus une chose que le cornu aimait. Le chauve devant lui venait de le priver de ses mouvements en le stoppant et en réclamant quelque chose. Alors qu’Akira ne savait pas quoi faire, il sentait le chaton partir de son épaule en lui disant un peu quoi faire. Le chasseur pourrait s’amuser un peu, il allait peut-être pouvoir se battre, mais cet homme semblait plus petit que lui mais aussi beaucoup moins fort.

Le pêcheur pourrait sûrement jouer la dessus et le provoquer au niveau de la force étant convaincu que la sienne était supérieur au chauve. Alors qu’il se trouvait en face de cet homme, il faisait mine de chercher dans ses poches de pantalon mais aussi celle de sa veste. Mais même s’il avait quelque chose sur lui il aurait fait semblant de ne rien trouver et de sourire bêtement à son adversaire.

« Désolé mais j’ai beau chercher mais je ne possède aucun berry en ma possession ! »

Il disait cela en souriant et en levant les épaules avant d’ajouter.

« Par contre si tu ne me laisse pas passer gratuitement, je te refait le crâne et même ta petite maman ne pourra pas te reconnaître ! »

Il ne négociait pas, il ne savait pas faire ça, il n’avait pas le talent de Raki. La chose que le pêcheur savait faire c’était taper, et la l’homme en face de lui avait deux solutions, la première le laisser passer et la seconde se faire fracasser le crâne. Akira espérait que la seconde solution serait choisit par cet homme qui semblait encore plus idiot que notre héros.

Si la première solution avait été choisie Akira remercierait le chauve et circulerait tranquillement. Mais si c’était la seconde se serait tout autre. Il regarderait l’homme avec un sourire carnassier et esquiverait la plupart de ses coups avant d’en porter deux puissants, un dans le ventre et un dans la tempe, deux coups assez fort qui devrait le mettre KO et donc laisser le champ libre à notre homme pour se balader et surtout aller vers le territoire des Ouroboros pour ainsi retrouver Pernica qui devait s’impatienter et l’attendre depuis un moment. Et s’il avait réussi à battre cet homme si combat il y avait eu lieu, il s’amuserait à choper des cheveux des personnes qui passaient devant lui et à côté de lui, il en avait besoin pour son pouvoir. Peut-être même que le duo pourrait remettre en pratique la technique utilisé sur Izarya, celle qui avait tuer Hika, et ici, pourquoi ne pas tuer chaque chef de cette même façon et ainsi pouvoir conquérir l’île plus facilement et rallié tout le monde plus facilement grâce à la peur que pourrait inspirer le pouvoir d’Akira !
Code de Frosty Blue de Never Utopia


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 193

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue0/0[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue0/0[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeJeu 09 Avr 2020, 00:24



[conquète] La grande zizanie ! 410[conquète] La grande zizanie ! 110
Phil " Don " Fricks, Ichidiot, Nidiot / membres d'Ouroboros

Sur cette île; il y a bien des choses qui font la différence entre un simple bandit et un grand bandit. La peur, pouvoir reconnu de tous permet à bien des gens de garder en place ses pions et les faire bouger en cas de besoin. Le respect, difficilement accessible, mais qui une fois acquis est une arme puissante. Et enfin... L'argent. Ce métal si précieux que les Ouroboros adorent par dessus tout. Sur le port, s'il y a bien une personne à ne pas mettre en colère, c'est bien " Phil ". Un des comptables de l'organisation et qui avait la facheuse manie d'avoir des comptes non pas justes... Mais supérieurs à la normale. Faire du fric, c'est son job et si on peut dire qu'il n'apprécie pas les gorilles qui l'accompagnent, ils avaient le mérite de lui éviter bien des déplacements. Fumant sa cigarette, il attendait que l'idiot numéros un et deux reviennent pour ainsi inscrire les sommes récoltées au registre qu'il tenait plus qu'à jour.

- Putain... Mais qu'est-ce qu'ils foutent...

D'ordinaire, cela ne prends que quelques minutes à obtenir de l'argent. C'est pas difficile d'agiter des muscles et intimider autrui non ? Même au poker c'est encore plus simple.. Un regard noir, une lampe qui se balance et c'est dans la poche. Gardant encore un peu de patience, il ne se doutait pas ce qui suivrait.

Le premier loubard devant Raki sous forme de chat et son fidèle acolyte servant de perchoir, lui se contenta de hausser le ton. Visiblement, la demi portion devant lui tentait de faire le malin ? Le chat qui parlait ou murmurait semblait attirer l'attention de l'imbécile qui cligna des yeux alors que l'animal fuyait. Mais en revenant très vite à sa cible restante, il le laissa parler. Oh ? Encore un qui semble pouvoir se la jouer ? Même s'il ne l'avoue pas, l'homme adore replacer ce genre de mongole qui se croit plus haut que les membres d'un cartel tout puissant. De ce fait, il tenta de l'attraper par le col ignorant ses avertissements. Mais aussi irréaliste cela soit-il, en un clin d'oeil, l'homme fut balayé. L'homme avait beau être plus grand que son adversaire, ce dernier l'avait complétement retourné et envoyé valser et pour sûr, ce dernier aurait assez de temps pour compter les étoiles qu'il voyait...

Du côté du second loubard en revanche, les choses n'étaient pas si expéditives. Laissant le jeune homme essayer de l'entourlouper... Le chauve barraqué ponctuait parfois les paroles du jeune homme d'un " Quoi ? Hein ?  "  qui traduisait à merveille son étonnement face à la situation. Il est sérieux ? Il tente de marchander ? Alors que l'homme allait le choper par le col, voilà qu'une autre gars arriva à sa rescousse. Oh oh oh !!! Pour quelqu'un simplement déposé, il semblait avoir bien des amis. Fronçant les sourcils, l'homme était fixé : on se fou de sa gueule.

- On paie ou on passe pas. Et ça vient de grimper 200.000 Berrys. Chacun !

Et pour montrer ses arguments ne manquant pas de punch, il tenta alors de frapper sans prévenir l'homme qui plus tôt se disait faucher. S'il ne pouvait pas trouver de l'argent, c'est généreusement que la montagne de muscle viendrait lui faire de la monnaie à sa façon. Un coup de poing puissant partirait vers le visage de ce dernier.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

Du côté du bar, les choses semblaient durer. Tandis que les chefs discutaient entre eux à l'abri des regards, les membres eux étaient en train de se supporter. L'ambiance bien sûr n'était pas à l'amicalité et pour cause, un rien suffirait à faire péter cet endroit. Si les Ouroboros étaient la poudre, alors les Infernos étaient l'étincelle... Un faux mouvement et PAF !!!
De ce fait, quand une demoiselle se mit à avoir des idées farfelues, voilà que son " responsable " soupira. Lui, il était maigre en apparence, pourtant, il était bien celui qui dirigeait les actes de la miss. Elle devait aller récupérer de l'argent, c'est lui qui dit où et quand. Le maigrichon fumait pourtant une vraie clope, du genre qui ferait tousser la demoiselle et ses " bonbons " au chocolat. Aimant la charier, il se retint de s'énerver, venant simplement la remettre à sa place, loin d'imaginer ce qu'elle est vraiment.

-  Crevette.. Tu attends et tu te tais.  Tes souvenirs, c'est rien, du vent... Frapper, c'est pas nous, nous c'est la monnaie avant tout, donc tu calmes tes hormones, tu fumes ta pseudo clope et on en reparles quand tu fumeras comme une vraie.  

Bien que ce soit cash comme paroles, il ne le disait pas méchamment. Bien que sympathique à ses heures, il restait un macho fini. Lui c'est l'être alpha et elle la jeune soumise, point.
Mais alors qu'ils étaient tranquille, voilà qu'un homme tenta de les aborder, ou du moins, la miss... Un peu amoché, ce dernier louchait sur sa poitrine avec autant de discrétion qu'un éléphant dans un magasin de porcelaines. Après un moment à admirer le gouffre qu'il espérait trouver, il tenta une approche digne d'un primate qu'il était à cause de l'alcool.

- Hey poupée... Tu sais jouer aux fléchettes ? ... Si tu veux jouer avec moi, je peux t'assurer que je sais viser dans la mille.

Lui faisant un clin d'oeil grossier, nul doute que l'homme n'avait pas l'intention de faire plusieurs lancés de fléchettes, mais bien ... Un seul. Riant alors de son côté, Mister Hold osait se foutre de la gueule de sa collègue. Jamais on ne lui avais faite celle-là. Se sachant prit au piège à cause de ces discussions qu'il ne fallait en rien brusquer, le jeune homme vint alors à ricaner.

- Ok, j'ai changer d'avis... Tu peux le casser, mais... Pas ici. Hors du bar et hors de la vue des autres. Ou alors... Bonne chance pour le calmer.  

Les joies d'être une femme dans un monde de mecs...

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

[conquète] La grande zizanie ! A10
???

- Pfff... Fait attention, nia-nia-nia... Fait pas ci, fait pas ça... Non mais franchement, ils me prennent pour un gamin ou quoi. Ils sont même pas foutu de faire la différence entre un mec et une meuf et ils l'ouvrent... Tsss...  

Pestant ouvertement, la jeune fugueuse à l'allure masculine tapait dans divers déchets qu'elle trouvait sur la route. Que ce soit une canette ou autre, elle taillait sa route dans les rues et ruelles pourries de cette île. Cette personne et les siens devaient partir dès demain pour reprendre la route, mais pour cette personne, hors de question de rester zen et rester dans le navire. C'est donc sur un coup de tête qu'elle s'était échappée du navire pour chercher un peu de fun. Mais qui sait ce qui suivrait.
Inconsciemment, elle se dirigeait vers le fameux bar privatisé, ignorant les quelques personnes qui essayaient de discuter avec elle. Jouant la personne forte, elle ignora les gens puis avança, traçant sa route. Les joies de l'innocence...




Résumé:
 

_________________
[conquète] La grande zizanie ! 246270EssaiSignaHLL2
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 544
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue36/75[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue264/350[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (264/350)
Berrys: 48.626.000 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeSam 11 Avr 2020, 01:36




La grande zizanie !




S'il y a une choses qu'il faut savoir en ce qui concerne Pernica c'est qu'il ne fallait jamais, au grand jamais, la prendre pour une faible femme perdu dans un monde d'homme. La jumelle du Goshuushou avait plus d'une fois allongée des lascar se croyant tout permis vis a vis de sa personne et de sa féminité.


Elle ne moufterait pas vis a vis de son chef du moment qui malgré son coté Macho n'était pas un mauvais bougre en soit, du moins de ce qu'elle en avait vue. Elle soupirait un peu en apprenant qu'elle ne pourrait pas se défouler, du moins pas tout de suite se dirait-elle en son fort intérieur. Puis viendrait ce gaillard, du pain béni pour elle surtout lorsqu'elle entendit les paroles scabreuse qu'il vomirait de ses lèvres abjecte. Elle n'attendais qu'une choses pouvoir encastrer la tête de cet abrutis dans le comptoir du bar et lui faire regretter d'être venu au monde. Elle ne se ferais pas prié lorsque mister Hold lui donnerais son feu vert a condition de faire les choses discrètement. Elle se tournerais vers le lascar jouant de ses formes et prenant une posture qui rendrait son décolleté tout simplement vertigineux elle finirait par se mettre debout, attrapant le gaillard par le col de façon sensuelle elle lui soufflerais au travers de son masque d'une voix langoureuse :



« Amène toi mon beau qu'on voit un peu ce que ta fléchette vaut ! »


Elle emmènerais le lascar a l'extérieur du bar, jouant des hanches et de ses formes pour attirer sa proie un peu plus profondément dans la toile qu'elle tissait autour de lui. Elle finirait enfin par le guidait dans une ruelle vide de toute vie attenante au bar et s'assurant qu'il n'y avait personne pour observait ses ébats elle se lâcha purement et simplement. Elle chopperait littéralement le gars par la gorge le soulevant du sol d'une main elle lui enverrait un coup de poing a pleine puissance directement dans le diaphragme pour lui couper la respiration et lui broyer quelque côtes au passage elle resserrait son étreinte sur sa gorge au passage pour ne laisser aucune chance au moindre cris de douleur ou d'alarme de sortir de ces lèvres nauséabonde. Elle enchaînerait sur un coup directement dans l’estomac puis le foie, elle finirait son enchaînement en laissant le gars redescendre au sol lui envoyant un coup de genou a pleine puissance directement dans les parties. Elle souriait sous son masque, prenant un malin plaisir a remettre ce pauvre tocard a sa place. Elle finirait enfin par lui murmurait d'un ton mauvais et sadique :


« Mon gros, la prochaine fois que tu ose me reluquer je t'arrache les yeux et j'te fait bouffer ta fléchette et les billes qui te serve de couille ! »


A la suite de sa elle commencerait a reprendre la direction de l'entrée du bar en prenant soin de ne laissait aucune trace derrière elle. Son chef lui avait dit pas d'histoire, mais ce qu'il ignorait c'est qu'elle n'était la ni pour lui plaire ni pour obéir gentillement, elle le faisait pour maintenir sa couverture mais conforme au personne qu'elle s'était inventée elle retournerais prêt de son chef et dans un geste de provocation ouverte elle userais de la même démarche sensuelle et langoureuse que lorsqu'elle était partit corriger l'ivrogne. Elle s’essayerait a coté du Hold et lui piquant une clope elle commencerait a fumer soufflant la fumée acre dans un soupire de soulagement avant de dire d'un ton taquin :

« Bordel ce que ça fait du bien, la clope j'veux dire chef. On peut causer maintenant que je fume une vrai clope comme tu dis ? »


--------------------------

J'étais tranquillement installer dans les bras de mon père et tel le félin que j'étais je ronronnais tandis qu'il pénétrait dans le QG des Drown, de ce que j'avais compris il n'avait pas réussi a monter bien haut dans la hiérarchie de ce cartel mais rien de bien méchant en soit, le plus important pour l'instant c'est que je me trouvais a l'intérieur. J'avais ma propre idée en tête de ce que je voulais faire ici. Il m’emmènerait dans sa piaule et après m'avoir pauser au sol je reprendrait forme humaine, lui empruntant des vêtements au passage je m'habillerais et rabattrait la capuche de la veste que je portais pour masquer mon visage, je lui piquerait également un cigare au passage et suivant les information de mon paternel qui resterait dans la pièce pour donner l'illusion que j'étais lui je me dirigerais vers le dernière étage de la batisse, lieux ou se trouvais Minerva selon ses dires. Je me rendrait sur place et m'approchant d'un pas tranquille vers les garde en place devant la porte je dirait d'un ton tout aussi tranquille tandis que je laissais la fumée de mon cigare s'envolé de ma bouche masquant un peu plus de mes lèvres :


« Messieurs, faut que je parle avec Minerva. J'aimerais causer d' un truc avec votre patronne. Vous avez donc le choix soit me laisser passer soit..... »

Je finirais ma phrase en dévoilant mon visage, arborant un large sourire carnassier calant mon cigare entre deux dents pour enfin finir :


« ...vous ne verrait pas une journée de plus, a vous de voir ! »





Code by Wiise sur Never-Utopia






Spoiler:
 

_________________
[conquète] La grande zizanie ! 200119042744678461
Revenir en haut Aller en bas
Itazura D. Mischief

Itazura D. Mischief
Messages : 55

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue22/75[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (22/75)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue48/80[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (48/80)
Berrys: 100.000 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeSam 11 Avr 2020, 13:35

Le poing de l’homme vola jusqu’à Chief. Celui-ci le vit bien arriver, puisqu’il était en face de lui, mais la surprise le fit écarquiller les yeux, et alors qu’il chercha à ouvrir la bouche pour lui sommer d’arrêter, le curieux mélange d’os, de peaux, de tendons et de muscles atterrit dans son visage, et le fit se renverser vers le sol sous le regard hilare de Kabi-Yo. Son nez saignait, enfin il croyait bien qu’il saignait. Merde, ouais, son nez saignait. Il venait de passer un doigt dessous. Une veine avait pété à cause du choc. Il essaya de voir s’il était cassé, mais soupira, soulagé, en considérant que ce n’était pas le cas.

- Ahah, le bleu, tu t’es fait avoir comme un con ! Laisse les grandes personnes gérer !

Il s’amusait de la situation Le maître de la distillerie prit une grande rasade d’alcool. Il avait sur lui un ingénieux système qui reliait deux jattes renforcées d’alcool à 90°, reliées entre elles à la manière d’un nunchaku. Alors qu’il commençait à avancer d’un pas menaçant vers le garde, s’apprêtant à utiliser son arme fétiche pour fracturer le crâne de celui qui reprenait les taxes.

De son côté, Chief avait eu le temps de se relever pendant la rasade de son collègue. Il se tourna alors vers le mec qui venait d’augmenter les prix de passage. Il était de mauvaise humeur à présent. Est-ce qu’il devait lui déchirer la carotide et la cracher un peu plus loin ? Au grand jour ? Alors que des enfants auraient pu voir la scène ? Non, il n’avait pas l’intention d’en arriver à une telle absurdité. Il voulait jouer, certes, et cette fois-ci il avait perdu. « Allez, sois bon joueur, Chief. ».

S’élançant sur le bras de Kabi-Yo, comme un enfant aurait attrapé le bras de son père pour s’amuser, le garçon sourit avec un air benêt.

- J’ai perdu mon pari, tu lui donnes le fric, d’accord ?

Il n’avait pas consulté son chef, et il devrait donc un peu d’argent à ce dernier, mais c’était clairement pour la bonne cause. Fronçant les sourcils, le commerçant vagabond vit clairement qu’ils étaient en train de se faire enfler, mais son allié jouait sur un terrain qu’il ne connaissait pas. Il utilisait sûrement ses capacités de chasseur pour aller chercher sa proie : une petite perte pour un plus gros bénéfice. Il allait sûrement pousser le vice jusqu’à aller chercher Danate, le parrain des Infernos… Et quoi ? Il s’en foutait, l’alcool lui montait au nez.

Se dégageant de Chief d’un coup sec, il grogna et sortit une bourse plus rebondie que ce que demandait le garde. Celui-ci avait l’air cupide, alors Chief avait envie de faire un dernier pari : il voulait voir jusqu’où irait son envie du gain. Un sourire carnassier sur le visage, il dirait alors en léchant le sang au-dessus de ses propres lèvres :

- Je n’aurais jamais cru perdre contre un gros lourd. Enfin, on va passer maintenant qu’on paye. Ahah, ça ne doit pas être facile la vie de larbin !

Et il tenterait de tapoter l’épaule du garde. Il voulait le provoquer, le faire sortir de ses gonds… Mais s’il acceptait l’argent, il l’aurait dans l’os et continuerait sa route pour se rendre au repère des Infernos et observer ce qui s’y trouvait. Qui sait, peut-être qu’en route il ferait une rencontre. Le même constat pourrait être fait si le garde tentait de l’attaquer une nouvelle fois : cependant, avant de reprendre sa route, il lui tordrait le bras sauvagement.

Spoiler:
 

...
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 460
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue33/75[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue155/220[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (155/220)
Berrys: 10.285.000 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeMer 15 Avr 2020, 22:30

Feat


Paradise et MJ
La Grande Zizanie

Le cornu avait réglé cette histoire de payement très rapidement. Un coup-de-poing, le mec avait valsé, il ne savait pas trop à qui il avait affaire puisque le cornu était caché, mais s’il ne l’avait pas été peut-être que le chauve ne l’aurait pas attaqué ni essayer de lui soutirer trop d’argent. Mais cela n’était plus un problème, les problèmes viendraient sûrement plus tard quand le chef de l’homme que le chasseur avait assommé viendrait chercher son dû. Mais notre héros l’attendrait de pied ferme et serait prêt à se battre. Il savait d’avance que sur cette île régnait la loi du plus fort et Akira allait montrer à tout le monde sa force pour se faire respecter très rapidement.

Maintenant le cornu pouvait se déplacer librement sur cette île, il pourrait surveiller un peu mais aussi retrouver Pernica qui avait réussi à bien s’infiltrer dans un des gangs. Un gang qui pourrait plaire au Suzuran et ainsi voir sa force puisque ce gang avait l’air de jurer par la force des gens. Ils savaient à peu près où aller pour retrouver sa dulcinée. Alors qu’il se baladait dans la ville, il avait remarqué une chose.

Une jeune femme semblait rouspéter dans son coin mais aussi, il voyait qu’elle tapait dans tous les déchets qu’elle pouvait trouver. Elle ne répondait à personne non plus, cela intriguait fortement Akira et se demandait bien ce quelle pouvait avoir, et il voyait que cette jeune femme allait vers la même destination que lui ou alors une destination similaire. Le cornu se rapprochait donc de la jeune femme.

« Alors on en fait une drôle de tête et on tape dans tout ce qui bouge… On est fâché contre quelqu’un ? »

Le pirate continuait sa route proche d’elle-même si elle ne lui avait pas répondu, il attendrait d’avoir une réponse et au pire il continuerait à parler tout seul, elle serait forcée au moins de l’écouter. Si elle n’avait pas changé de route et était restée avec lui il se serait présenté comme s’appelant Jason puisqu’il ne savait pas qui était cette femme et si elle était marine ou autre. De ce fait il cachait un peu sa vraie identité, mais il savait qu’en retrouvant une certaine personne sa couverture allait peut-être sauter mais ce n’était pas grave, il verrait à ce moment là car il n’était pas encore arrivé.
Code de Frosty Blue de Never Utopia


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 193

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue0/0[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue0/0[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeSam 18 Avr 2020, 04:04



[conquète] La grande zizanie ! 410[conquète] La grande zizanie ! 110
Phil " Don " Fricks, Ichidiot, Nidiot / membres d'Ouroboros

Au port, si pour un des deux duo s'en sortit " bien ", l'autre avait plus de difficultés à se charger de l'homme qui prenait les taxes. Frappant le chasseur de prime, l'homme vit que son coup fut encaissé. Hm ? Il en redemande ? Lui et son copain allaient douiller, c'est certain. Sûr de lui, il espérait qu'ils ne paient pas, que ça parte en couille et qu'ils se battent. Mais voilà... Finalement ils cèdent. Pfff... Pour peu, le gros balourd aurait presque du regret à être si bien foutu. Pesant la bourse et vérifiant son contenu, il mordit même une pièce pour vérifier que c'est une vraie, puis s'apprêta à dégager. Mais voilà, le mec qui avait prit le coup osa l'ouvrir. Ayant un bug, les deux neurones de l'idiot mirent du temps à se connecter entre eux. Prenant le temps que ça prends, on pouvais presque imaginer un filet de bave s'écouler de sa bouche le temps qu'il réfléchisse. Tilt ! Les yeux reprenaient vie et il revient à lui après une petite minute de réflexion. Haussant les épaules, il marmonna quelques paroles dans sa moustache et s'eclipsa. Laissant donc les gars s'en aller, le souleveur de fonte alla rejoindre son " boss ", lui donnant la bourse.

- Il y a plus...
- Ouai boss. Ils se la sont joués alors euh... Je crois que j'ai dis passer.
- Bon... Admettons. C'est toujours ça de gagner. Il se la sont joués ? Du genre ?
- Oh je me rappel plus, mais ils ont pu encaisser un de mes coups.
- ... C'est pas difficile ça. Bref, va là-bas. Ton frère est partit par là et il n'est toujours pas revenu. Va voir s'il c'est pas arrêté en voyant un chiot ou ce genre de connerie... Je veux pas qu'encore une fois il laisse filer quelqu'un.

Le gros bonhomme s'en allant voir, l'homme à lunette soupira longuement. Bosser avec ces types c'est une telle plaie. Non seulement il doit faire les comptes mais aussi jouer les baby-sitter. Pfff...

- Crétin...

Fumant sa clope, l'homme attendait que son comparse revienne et que de surprise quand ce dernier déboula comme une fury en trainant un corps. Voyant cela arriver, l'homme soupira longuement se frappant le front. Et merde... Encore des ennuis. Il ne peut donc pas faire une semaine sans qu'il y ait un incident ? Encore une fois, ils vont devoir faire des leurs pour réparer un outrage intolérable.
Se saisissant d'un escargophone, ignorant les beuglement d'un des deux idiots encore en vie, l'homme d'affaire appela une certaine personne. Expliquant la situation, ils discutèrent un moment de quoi faire ou comment faire. Puis finalement, après une certaine discussion et en vue de comment les choses se passent au Q.G à cause de cette réunion, plutôt que traquer les responsables en personne, il y avait une solution bien plus simple.

- Une saisit ? ... Ok. J'attends l'équipe...

Raccrochant, l'homme soupira une énième fois puis vint à hausser le ton.

- Tu vas la fermer oui ? On a compris que ton frère ouin-ouin na-na-na-na !!! Tu la fermes, tu reprends ton calme et on attends ok ? L'équipe amoindrit va arriver. On va saisir le navire...

La saisit. Si des gens refusent de coopérer, le mieux reste de carrément confisquer le navire qui refuse de payer la taxe. Ainsi, sans moyens de se barrer ici, il ne reste que la taxe à payer pour se sortir de là. Ou alors se battre, mais ... Qui oserait se mettre la mafia à dos ?


- - - - - - - - - - - - - - - - - -


La situation au bar semblait " stable ". La réunion entre les chefs des deux groupes mafieux continuait inlassablement et le bar supportait l"événement comme il pouvait. Cela pouvais partir en sucette certes, mais l'argent fournis pour supporter cette situation était assez importante pour ouvrir une seconde affaire. Bref.. C'est donc Pernica qui était le petit bémol de la situation. Visiblement, le harcélement qu'elle subissait ne lui plaisait pas et cela se ressentait. Son " tuteur " s'en amusa essayant de la calmer jusqu'à ce que l'homme dépasse les bornes. Soit, son sort était scellé désormais se disait le compagnon de Pernica. Espérant qu'elle ne fasse pas de conneries, il se contenta d'un coktail pour tuer le temps pendant que l'autre faisait son affaire.
Incrédule, le vicieux personnage suivit sa proie convaincu que ce soir, monsieur allait tremper le biscuit. N'y voyant que du feu, que de surprise quand la demoiselle montra un autre visage. Ni une ni deux, celle-ci le souleva sans mal et s'attira les foudres du bonhomme qui désirait la tringler de la plus impure des façons. Celui-ci essaya d'articuler quelques paroles à l'utilité frôlant le zéro, voir du négatif. Bref, la correction effectuée, l'homme était en train d'avoir des spasmes et bavait suite à ce moment intime moins doux que prévu... Un à terre...

Revoyant son acolyte revenir, l'homme buvait et fumait. Les paroles de sa petite chose lui firent ni chaud ni froid. En soit, il s'en fichait. Il avait déjà répondu un peu plus tôt si sa question sous entendait " qu'est-ce qui va se passer ? ". Il vint donc à soupirer, cracher sa fumée et reprendre un verre.

- Discuter de quoi crevette ? Si c'est en rapport avec ce qui va se passer c'est simple... Soit tout se passe bien et on repart dans notre coin. Soit ça se passe moyen et de nouvelles tensions verront le jour, la routine... Ou alors...

Fallait-il vraiment lui faire un dessin ? Le pire des cas serait une mêlée sans nom qui marquerait peut-être un tournant dans l'histoire des deux organisations. Un possible bain de sang qui ferait du bruit dans cette capitale du crime rassemblée en une seule et même île... Si ce genre de situation se produisait, quelqu'un serait-il en l'état de les arrêter ? Rien n'est moins sûr.


- - - - - - - - - - - - - - - - - -


[conquète] La grande zizanie ! A10
Mitsuki Coryon " La casseuse de noix ".
Primé à 14.500.000 berrys.

La personne grognait et ne semblait clairement pas de bonne humeur. Pas du tout en faite même... Cognant dans une canette, elle avait les mains dans les poches. Alors que de surprise quand quelqu'un l'interpella. Proche du bar sans être dans le périmètre " sécurisé" , elle continua donc de marcher inconsciemment. Mais voilà, il la suivait. Limite elle se faisait coller par ce dernier et se mettant à grommeler, elle rentra le cou dans son habit tel une tortue. Un premier signe qui traduit " fou moi la paix". Mais voilà... Dix secondes après, il est toujours là, la suivant comme un toutou. Fronçant les sourcils, elle se tourna vers lui donc et laissa sa voix se faire entendre, décidé à bien lui comprendre à qui elle a à faire.

- Tu sais pas qui je suis du-chnoque ? Et ben c'est pas grave. Je sais pas qui t'es, je m'en fou, mais si tu me colles encore, je hurle en plus de t'en foutre une dans ce qui fait de toi un pseudo mâle. Putain, on me prends pour un gamin pour commencer, et là, un pédo' vient m'aborder. Bordel de merde...
Oh et si tes boules te démangent encore, je suis Mitsuki Coryon. Si là encore ça te dit rien... Tu vas voir pourquoi on m'appelle la casseuse de noix. Tu veux une démo ?

Fixant le cornu, elle se plaça devant lui comme pour lui mettre la pression et surtout mettre un terme à tout ça. Soit il se barre ailleurs, soit il parle, soit il se bat. Dans tout les cas, les choix du cornu auraient une conséquence et visiblement, il avait intérêt à choisir vite, car un pied tapotait le sol, prêt à lui décocher un coup de genoux dans les parties au moindre mot de trop. Simple, rapide et efficace, la miss allait vite perdre patience.
Mitsuki Coryon. Si cette dernière était très peu connue malgré sa prime de 14.500.000 de berrys, on ne peut pas en dire autant de ses compagnons plus connus grâce à quelques primes, dont certaines allant jusqu'à 54.450.500 de berrys.

- Bon tu te depêche de répondre ? J'ai d'autres con à fouetter moi, donc si tu portes tes couilles, tu parles et basta.

Se foutant de qui c'est, certaine d'être protégée par son frère, elle n'hésitait pas à se montrer insolente.
Mais alors que les deux étaient isolés en théorie, voilà que quelques membres d'un des deux cartels approchèrent. Visiblement en groupe de cinq, ces gardes vinrent à interpeller les deux individus. Les paroles de la gamine les avaient attirés.

- Qui que vous soyez, dégagez. Vous n'êtes pas les bienvenus, le quartier est privé pour le moment. Faites le tour pour contourner le lieu ok. Faites pas chier !
- Tsss...

La jeune Miyuki roula des yeux un instant, se demandant ce qu'allait faire le cornu. Elle en tout cas allait bouger si c'est nécessaire.


- - - - - - - - - - - - - - - - - -


[conquète] La grande zizanie ! 510
Minerva, Parraine des Arrêtes Drown


Au Q.G de Minerva, les choses allaient prendre une tournure intéressante pour la leadeuse. En effet, cette dernière prévoyait quelque chose et attendait le feu vert. Mais voilà, on dirais que dans le couloir des gens discutent. Hm ? C'est pas prévu ça... Fronçant un peu les sourcils, elle se décida à aller voir par elle-même. Tandis que les gardes s'apprêtaient à s'énerver, c'est donc la maîtresse des lieux qui interpella le jeune homme. L'air neutre, elle calma les deux molosses d'un simple lever de la main.

- Butch, Isky... Calme.

Pour autant, elle ne fit pas signe pour que ses hommes laissent passer le jeune homme. En premier lieu, elle devait jauger du danger qu'il peut représenter et pour cela, seul quelques mots suffisent. De son regard froid donc, elle resta appuyé contre l'une des portes de son bureau et soupira. Passant une main dans sa chevelure, elle croisa les bras sous sa poitrine pour alors souffler.

- Butch, Isky... Fouillez le et retirez lui toutes ses armes ou accesoires.

Une fouille logique compte tenu de la situation. Si l'homme refusait, pour sûr que ce serait la fin de " négociations " possibles. En revanche, s'il acceptait, chaque outils, chaque armes lui seraient retirées. Si cela fonctionnais, alors la Minerva accepterait de lui laisser un poil de manoeuvre et approcher sans lui faire signe d'entrer.

- T'es qui, et tu veux quoi ? Fait vite, on a d'autre chats à fouetter et si tu ne veux pas que je change d'avis quant à ton sort...

Froide mais sérieuse, la demoiselle était certaine de tenir sa vie entre ses mains et pour cause. Si ce dernier osait la tuer, il lui serait difficile de quitter l'île en vie. Et quand bien même il y arriverait... De beaux ennuis lui tomberaient dessus à la chaîne. Il ne suffit d'un rien pour parfois déclencher des réactions en chaîne.




Résumé:
 

_________________
[conquète] La grande zizanie ! 246270EssaiSignaHLL2
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 544
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue36/75[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue264/350[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (264/350)
Berrys: 48.626.000 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeMer 22 Avr 2020, 00:12




La grande zizanie !




Ainsi les deux hommes avaient fait leur choix, il n'y avait pas besoin d'être excessivement intelligent pour comprendre que les deux gaillard devant la porte allait passer a l'acte. Les coups allaient tomber et en soit cela ne me faisait ni chaud ni froid, a mon sens ils étaient libre de choisir délibérément de crever ici et maintenant, cela m'amuser presque. Je ne bougerait pas quand il tenterais de se mettre en branle prêt a esquiver et a contre-attaquer en bon partisan du moindre effort je ne gaspillerais pas plus de mouvement qu'il n'en fallait pour les exterminer.

Mais quelle ne fut pas ma surprise lorsqu'une voix féminine s'éleva, impérieuse et ne supportant pas la contradiction mon sourire s'illumina un peu plus lorsque les deux hommes se stoppèrent net. J'observerais la jeune femme a la peau mat et au cheveux brun tandis que son regard bleuté dégager une froide autorité qui me plaisait en un sens. Je ne moufterais pas lorsque la jeune femme ordonna une fouille, je leur faciliterais même la tache leur offrant tranquillement mon briquet. A vrai dire je n'avait strictement rien d'autre sur moi, a part peut-être quelque cigarette mais en soit le gros de mon barda habituel se trouvait bien caché dans un tonneau entrain de voyager a l'heure actuelle avec les hommes de Kabi. Lorsque la fouille débuta je pris un malin plaisir a sortir d'un ton presque badin a celui qui s'en occupait lorsqu'il s'approcha de mes fesses et de mes parties:


« Mon coco, c'est pas que t'es pas mignon mais t'as pas assez de courbe pour moi si tu vois ce que je veux dire, évite de palper avec trop d’insistance a ces endroits la, tu veux ! »


Une fois cette formalité effectué je m'approcherais de la jeune femme comme elle me indiquait, me sommant de décliner mon identité et de faire vite. S'en était presque barbant, mais bon résolu a faire en sorte que les choses se passe aussi bien que possible du moins de ce coté la je lui dirait d'un ton tranquille et amical après avoir tiré sur le cancéreux que j'avais en bouche :

« Minerva je suppose ? Ravi de vous rencontrer, j'ai entendu beaucoup de bien de vous. Mon identité, disons que je ne suis qu'un modeste musicien de passage.... »


Pour l'heure j'appréciais particulièrement le suspens et je ne comptais pas m’arrêtais la, préférant éveiller la curiosité et leur laisser le loisir d'analyser la première partie de mon monologue avant de révélé mon identité. Je poursuivrais alors toujours sur le même ton :

« Pour être totalement franc, vous n'avez rien a craindre de moi, si je souhaitez votre mort vous seriez six pieds sous terre depuis longtemps. Non, je viens vers vous pour vous faire une proposition. Avoir sous votre contrôle la totalité de Maisetsu vous intéresserez t'il ? »


Je prendrais une nouvelle fois le temps de tiré tranquillement sur mon cigare pour enfin poursuivre sur un ton cette fois amusé :

« J'en oublierais presque de me présenter comme vous me l'avez demandé. Comme je vous l'ai dit je ne suis qu'un humble musicien répondant au doux surnom de Régicide, on me connais aussi sous le nom de Raki Goshuushou, mais vous pouvez également m'appeler Raki si vous le souhaitez les deux me vont. Mais vous n'avez toujours pas répondu a ma question, le pouvoir sur l’entièreté de Maisetsu ça vous branche ? »



------------


Depar quand a lui se trouvais a la poupe du navire de Paradise, en tant que second de Kabi, il avait choisit lui même les hommes qui irait a terre parmi l'équipage du pirate alcoolique, tandis que lui avait une tout autre mission a faire une fois les hommes de paradise serait entré en ville. Il observait dans un premier temps le port, et notamment le petit manège qui s'y dérouler, il y avait un certain nombre de passant, de docker mais aussi un mouvement qui attira son attention, un grand baraqué qui revenait de la ou était parti son capitaine et la nouvelle recru de Paradise. Il discuterais avec un autre homme avant de partir dans la direction ou était parti Raki et Akira avant de revenir avec le corps inanimé d'un butor qui lui ressemblait fortement.


L'alcoolique sourit sous cape avant de descendre dans la cale, il était temps de passer la seconde. Il prendrait un tonneau d'alcool qui restait dans la cale et le déchargerais seul sur les quais, laissant Abe sur le bateau et les hommes d'équipage a bord les sachant prêt aux combat s'ils en recevaient le signale. Le Depar fracasserait alors le sommet du tonneau laissant les vapeur d'alcool fort se répandre hors du tonneau. Il hausserais le ton pour que toute personnes présent non loin puisse entendre, parlant alors d'un ton enjoué et accueillant :


« Ami de Maisetsu, Venez déguster l'alcool de ce bon vieux Depar Dieu, dégustation gratuite et ce jusqu'à ce que la cale soit vide. Aujourd'hui seulement rien que pour vous on vous offre la fête a domicile ici sur ces quais. Y a rien de meilleurs sur terre que ce doux breuvage affiné et cultivé par nos soin, pour sur les amies vous ne trouverez jamais de d’aussi bon breuvage ailleurs. »


Et comme pour appuyer ses propos il pris un des verres qu'un des hommes d'équipage lui avait apporté et il se rinça le gosier avec l'alcool a quatre-vingt-dix que contenais le tonneaux. Il inviterais tout les passants présent a venir faire de même allant même jusqu'à pousser le vice suffisamment loin proposer de loin de la picole gratuite a l'abrutis qui accompagné le Friks, administrant au breuvage des vertus limite médicinal. L'objectif était simple, attiré l'attention, il ne cherchait pas a provoquer, ou a écouler sa marchandise bien au contraire, il n'avait qu'un seul objectif agglutiné le plus de monde possible et attirer un maximum l'attention de tous et particulièrement celles du cartel en charge de ce port. Le Depar n'avait qu'une mission qu'on lui avait confier, être celui qui accaparerait le plus l'attention de tous. Dans la logique du second des brandade, il n'y avait strictement aucun mal a pousser a la consommation de spiritueux, après tout ne dit on pas que l'alcool adoucit les mœurs ?


--------


Pernica souperais tandis qu'elle fumait et écoutée ce que le Holt lui disait, tout ce qu'il exposait n'était en réalité que ce dont a quoi la jeune femme aspirait. Mais pour arriver a un résultat aussi probant il lui fallait un moyen de mettre le feu au poudre et le tout sans éveiller les soupçons ou du moins sans que la totalité des personnes ici présente ne se ruent sur elle. Elle aurait bien aimé également profiter de l'occasion pour renouer avec l'assassinat et envoyer Achille comme Danate dans la tombe mais sans avoir de plan de replie précis et sans renfort et surtout sans connaître leur position précise il n'y avait pour l'instant aucune chance d'avoir des résultats. Elle pris alors le partie collecter des informations. Elle se prendrait une bière et relevant légèrement son masque pour la boire tranquillement et de telle façon a ce que seul Holt puisse voir son visage elle lui sourirait amicale, presque de façon fraternel. Avant de dire d'un ton calme et serein tout en calant la clope qu'elle lui avait piquer entre ses lèvres :

« Dit moi patron, comment t'es arrivé chez Achille ? J'veux dire t'es loin d'être le dernier des abrutis contrairement a moi, comment un mec comme toi s'est retrouvais la dedans ? »

Elle lui poserais cette question de façon tout a fait naturel et franche. En son fort intérieur la jeune femme reconnaissait la valeur de ce gars et même si elle savait pertinemment qu'elle devrait potentiellement le finir, elle cherchait néanmoins a savoir s'il n'y avait pas potentiellement un moyen pour elle de recourir a d'autre solution que le meurtre le concernant. Elle profiterais également de cet instant pour tendre discrètement l'oreille a la recherche de bribe de conversation provenant des Infernos a la recherche de discours machiste ou qui du même acabit que lui avait servit le joueur de fléchette qu'elle avait massacré quelques instant plus tôt.




Code by Wiise sur Never-Utopia






Spoiler:
 

_________________
[conquète] La grande zizanie ! 200119042744678461
Revenir en haut Aller en bas
Itazura D. Mischief

Itazura D. Mischief
Messages : 55

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue22/75[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (22/75)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue48/80[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (48/80)
Berrys: 100.000 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeMer 22 Avr 2020, 21:48

Il avait passé le contrôle avec Kabi-Yo, même si ce dernier tirait la gueule en regardant sa bourse de berrys. Après avoir arrêté le saignement, le Zoan s’était mis un bout de mouchoir dans le nez. De toute évidence, Chief semblait tout de même déçu. Il aurait aimé une petite bagarre, mais il n’était même pas foutu de la déclencher. Se grattant la tête, il continua donc sa route en pensant aux multiples choses qui l’attendaient : allait-il pouvoir jouer la vie de quelqu’un d’autre ? Serait-il en position de casser la gueule d’un hors-la-loi, ou se ferait-il casser la figure ? Il savait qu’il n’était pas particulièrement puissant pour quelqu’un qui s’aventurait sur Grand Line, et il préférait carrément ne pas entrer dans un combat inutile. Avoir à ses côtés un des membres de l’équipage Paradise ne l’empêchait cependant pas de profiter de l’occasion.

Il s’avança donc d’un pas relativement léger. Ses yeux étaient fascinés par ce qui se déroulait autour de lui. La misère s’échappait de chaque parcelle de cet endroit, ou plutôt l’oppression, la peur. C’était véritable écœurant : les enfants ne riaient pas, les femmes ne semblaient pas oser s’élever, il y avait des hommes dont les côtes sortaient plus que de nature sous des haillons à peine salubres. Depuis combien de temps n’avaient-ils pas eu un repas correct ? Enfin, il ne pouvait pas émettre de généralité à partir de quelques observations : des pauvres, il y en avait partout. Même de là où il venait…

Rider était calme comme île. A l’époque de ses six ans, Itazura D. Mischief avait entamé une série de visites bihebdomadaires au château pour tenir compagnie à la princesse. Ils décidèrent d’aller se promener en ville, et une chose en amenant une autre, une coquinerie menant à une autre, ils finirent par quitter le regard des gardes chargés de les accompagner. Leurs rires furent les préludes d’une découverte qui les choquerait alors.

En dehors des murs de la cité-mère où était situé le château se trouvaient les campagnes. La vie y était simple et le roi était suffisamment clément sur les taxes pour que les habitants puissent vivre dans une relative simplicité, qui n’était cependant pas proche de la pauvreté. Cependant, aux confins de la cité se trouvaient des personnes qui, enlisées dans leurs espoirs de grandeur, ou abattus par des choix de vie, ou par l’absence de travail dans les campagnes, ne possédaient pas suffisamment pour vivre hors de la pauvreté. Ce jour-là, Itazura put observer quelques aspects de la misère que les adultes lui cachaient.

Et aujourd’hui, il revivait quelque chose d’assez similaire. Il s’approchait dangereusement du Quartier Général de Danate, quand brusquement il sentit une présence. Plusieurs présences : des gardes. Il fronça les sourcils, et les observa, se les décrivant mentalement. Ils n’allaient pas le laisser passer, de toute évidence. Un faux sourire sur les lèvres, Chief laissa voir une canine. « Encore un garde » se dit-il.

- Je viens voir mon grand-frère, Fric, avec un ami. Il est au Q.G. de Danate, je peux passer ?

Le dénommé Fric était un gars qui avait récemment intégré les Infernos, existait réellement. Ils avaient choisi ce faux lien pour permettre de l’approcher, même si il serait plus probable qu’on l’amène jusqu’à lui plutôt que de le mener au Q.G.

- Après, si vous voulez, on peut se fritter !

Il sourirait en mimant des signes de boxe dans le vide, non pas dans leur direction mais dans une direction inconnu. Kabi se gratterait la tête en soupirant : il n’avait pas honte de dire ça après le coup de poing qui lui avait fait éclater une veine tout à l’heure ? D’ailleurs, la scène était un peu ridicule, puisqu’il avait toujours le bout de mouchoir qui empêchait le saignement dans une de ses narines.

Spoiler:
 

...
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 460
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue33/75[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue155/220[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (155/220)
Berrys: 10.285.000 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeVen 24 Avr 2020, 22:44

Feat


Paradise et MJ
La Grande Zizanie


Le cornu n’avait pas très bien choisi son moment. La jeune femme qu’il avait essayait d’accoster n’avait pas l’air commode quand même, puis elle n’avait pas spécialement tord sur le fait que l’on dirait un pédophile, mais ce n’était pas le but recherché de notre homme. Il voir si elle était forte pour au moins la recruté pour avoir plus de personnes au sein de Paradise.

Le cornu écoutait ce qu’elle disait et ne répondait pas de suite, ce qui semblait ne pas lui plaire, elle avait l'air de s’impatienter en voyant le pied qui tapait le sol. Cela faisait rire notre héros, qui allait rapidement lui répondre pour ainsi ne plus perdre son temps, elle avait l’air d’avoir une certaine force, mais elle ne serait pas suffisante pour mettre notre cornu KO même avec un coup mal placé. Alors qu’il allait lui répondre, il prenait des cheveux pris quelques temps plus tôt sur des passants pour se créer des poupées, il se disait que cette petite pause était le bon moment pour créer ses poupées. Ainsi tout en répondant à la jeune femme, il se créait des poupées pour un futur combat.

« Mes boules ne me dérangent pas du tout, c’est pas une môme comme toi qui me fait envie. J’ai déjà quelqu’un pour moi, je n’ai pas besoin d’en avoir une autre. Ensuite qui je suis, on me surnomme Jason, mais cela ne te dira sûrement rien, comme toi ton nom et ton surnom ne me disent rien. Tu ne dois pas être spécialement connu, ni même être très forte. »

Le cornu réfléchissait en caressant l’arrière de sa tête, il se demandait même ce que le cerveau aurait répondu à ce moment-là.

« À en juger par ton comportement, tu sembles être protéger par quelqu’un que tu considères comme fort, peut-être un proche à toi, un parent ou un frère. Mais sache une chose, même s’il y a plus fort que moi ce n’est pas une chose qui me fait vraiment peur… »

Akira laissait sa phrase en suspens et retirait sa capuche pour laisser ses cornes visibles et les montrer à la jeune femme.

« … Les petits attributs que tu vois sur mon crâne sont un souvenir de mon clan, on a peur de rien et on cherche que l’affrontement et se frotter à plus fort que soit ! »

Voilà ce qu'aurait sûrement répondu Raki, mais un chose l'avait stoppé dans son élan. Il n’avait pas eu le temps de finir de parler qu’il s’était fait couper par cinq personnes qui cherchaient à faire passer les deux personnes par un autre chemin car le quartier était privatisé. Le chasseur n’allait pas se montrer hautain ni imbu de lui-même, mais justement comme il avait l’habitude d’être !

« Et si je n’ai pas envie de passer par un autre chemin ? Vous allez faire quoi ? M’attaquer ? Et bien allez y je vous attends de pied de ferme ! »

Le cornu attendait donc la réaction des cinq hommes pour voir ce qu’il allait devoir faire !


Code de Frosty Blue de Never Utopia


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 193

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue0/0[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue0/0[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeSam 25 Avr 2020, 01:01



[conquète] La grande zizanie ! 410[conquète] La grande zizanie ! 110
Phil " Don " Fricks, Ichidiot, Nidiot / membres d'Ouroboros

Sur le port, la situation devenait statique. Il fallait attendre que les renforts arrivent et il faudrait quelques minutes pour ça. Patientant, le gérant des comptes soupirait alors qu'un des deux frères soignait l'autre. Bref, en tout logique, rien n'aurait du arriver si ce n'est peut-être des mouettes qui hurlent ici et là, mais rien de plus. Alors que de surprise quand un ivrogne fit son show. Hm ? Venant de ce navire ? Bizarre se dit le plus réfléchit de la bande... Au fond, il ne comprenait pas la but de la manoeuvre " magique " selon lui. Avaient-ils été informés d'une arrivée quelconque ? Haussant les épaules, l'homme à lunette calma les ardeurs de la brute à ses côtés qui fut malgré tout tenté d'aller boire un verre. Mais se retenant au final, la petite troupe attendit, ignorant le rassemblement assez léger qui se forma devant le navire. En soit, quelle était la stratégie de ce coup ? Empêcher les gens d'approcher du navire ? L'homme à lunette y réfléchit et se dit que s'était peine perdue.
Un jeune homme quitte un navire non loin de là et salua l'homme à lunette. Ah ! Lui ? Il avait payer dès qu'il était arrivé. Le rouquin accompagné de ses hommes semblaient pressés et seule une véritable armoire à glace restait devant la passerelle menant au navire assez imposant. Si seulement tout le monde auraient pu être comme eux... Le Frick aurait un travail bien plus agréable qu'à l'ordinaire... Tout n'allait être que question de temps.


- - - - - - - - - - - - - - - - - -


Au bar, les choses continuaient de se passer dans le calme pour le moment. Nul ne savait comment la discussion avec les chefs se passait. Mais tant qu'aucun ne ressort avec la tête de l'autre, on peut considérer que c'est une bonne chose n'est-ce pas ? L'ambiance était " neutre " pour le moment alors que l'apogée de la rencontre avait lieu.
Le mentor de Pernica vint à écouter la demoiselle qui se faisait assez taquine à son sens. Oh ? Voilà qui ne la ressemble pas... La crevette se sentirait-elle pousser des ailes ? L'homme cligna des yeux alors qu'il ne semblait pas hésiter très longtemps. Il se livra quelque peu à Pernica, lui racontant son histoire, le pourquoi du comment de sa position actuelle... Un long récit, mais qui n'apporterait rien quant aux objectifs de l'infiltrée. Elle découvrirait au contraire une personne qui derrière ses airs de dur était un homme bien. Il fait ce qu'il fait car il a une famille et a besoin de fonds pour la nourrir et la faire survivre dans ce monde impitoyable. Il sait qu'il risque sa vie en étant dans un gang, mais le besoin d'argent était réel. De plus, son allégeance envers son chef était inébranlable et pour cause, c'est lui qui l'a sortit de là. Pas de menaces, pas de réel recrutement comme on peut en voir chez d'autres. Non... Si demain il devait mourir, il y était préparé et n'aurait aucun regret, si ce n'est d'avoir dit au revoir comme il faut à sa femme et ses deux enfants. Touchant n'est-ce pas ?


- - - - - - - - - - - - - - - - - -


[conquète] La grande zizanie ! A10
Mitsuki Coryon " La casseuse de noix ".
Primé à 14.500.000 berrys.

S'il y a bien un truc à ne pas faire, c'est mettre en rogne cette charmante personne. Son surnom n'est pas démérité et pour cause, elle l'a obtenue en cassant les noix d'un gradé de la marine. Encore aujourd'hui il doit s'en souvenir d'ailleurs... Le bon vieux temps. Bref... Voilà donc que le gros lourd répondit à ses paroles. Il y mettait les formes, c'est amusant de voir comment monsieur se prends pour un gros puissant. Bla-bla-bla.. Moi je, moi je... Se rendait-il compte que la miss levait les yeux au ciel que même ce dernier n'était plus assez haut pour la miss ? Visiblement non... Alors le coup de grace fut son histoire de clan. Mimant sa pensée à savoir " bla-bla-bla", mais voilà, cinq gardes vinrent les interrompre les intimant de passer par ailleurs. Tandis que la miss - en infériorité numérique - allait faire le tour comme convenu, voilà que l'autre jouait à fond son rôle. Oh ? Il veut se la jouer ? Trouvant ça amusant, la demoiselle alla se poser sur une caisse traînant ici pour observer le spectacle qui allait avoir lieux. Au loin, quelques spectateurs regardaient d'un oeil curieux ce qui se passait. Visiblement, passer à la régulière ferait plus d'emmerdes qu'autre chose, mais ça, le cornu semblait ne pas réaliser.
Les gardes écoutèrent donc la provocation de cet illustre inconnu et tous mordurent à l'hameçon. L'un était armé d'un katana, un autre d'une chaîne, le troisième d'une faux, le quatrième d'aiguilles et le dernier d'une arme à feu type uzi. S'organisant comme ils le pouvaient, quatre d'entre eux allaient vers l'avant tandis que le dernier avec son arme à feu visait le brigand un peu trop sûr de lui. Les paroles prononcées étaient inutiles à retenir, cela se contentait de " hein ? " " attends tu vas voir " avant que finalement ils passent à l'action.
Ce fut alors un véritable passage à tabac pour le cornu. En théorie du moins. Celui à la chaîne tenta de s'en prendre à ses jambes - les immobilisant - pendant que celui avec le katana, la faux et les aiguilles harcelaient l'homme de coups en visant le buste et la nuque. Une pluie de coup qui serait difficile à éviter s'il était entravé. Et cerise sur le gâteau, l'homme avec une arme à feu couvrait ses amis visant sur les côtés pour couper toute retraite de ce dernier. Il avait voulu jouer ? Il avait perdu. Règle numéros une pour survivre : ne jamais contrarier des mafieux.



- - - - - - - - - - - - - - - - - -


Du côté du Q.G de Danate, les hommes étaient peu nombreux, mais bien présents malgré tout. L'ordre était clair : protéger le lieu pendant l'absence du boss. Ainsi, quand le chasseur de prime se présenta sur les lieux, des gardent vinrent le saluer. Et vint alors la phrase connu de tous. Un grand frère hein ? On dira au revoir à l'originalité ... Puis vint la provocation. C'est vraiment une tentative d'infiltration ça ? Il tente vraiment d'entrer dans le lieu de cette sorte ? Il est con ou quoi ? Clignant des yeux, les gardes devant l'Itazura se mirent à se toiser avant qu'un ne sorte un escargophone. Discutant brièvement avec un homme à l'intérieur du bâtiment, il vérifia dans un premier lieu si la prersonne était réelle et quand cela fut confirmé, un ordre retentit : aller le chercher. Ceci ayant été décidé, les gardes ne laissèrent donc pas passer l'homme lambda et expliquèrent la situation afin que ce jeune homme n'insiste pas. Dans neuf cas sur dix, quand on dit " non ", plutôt que comprendre, les gens ont ce réflexe de dire " pourquoi ?". Parce que c'est magique voilà... Malheureusement, cette réponse ne passe jamais non plus. Il fallait donc que les gens prennent leur mal en patience alors que dans le bâtiment, quelqu'un chercha le fameux Fric pour l'interpeller.
S'il était bien dans le bâtiment, un simple garde l'interpellerait et lui intimerait de le suivre à la sortie. S'il n'était pas là en revanche, alors quelqu'un dans le bâtiment s'offrirait une petite balade pour chercher ce drôle de personnage.


- - - - - - - - - - - - - - - - - -



[conquète] La grande zizanie ! 510
Minerva, Parraine des Arrêtes Drown


Au Q.G de Minerva, les choses semblaient plus intéressantes cette fois-ci. Visiblement, cet inconnu venait pour autre chose que se battre. Peu confiante malgré tout, la demoiselle toisait l'homme devant lui qui se montrait détendu. Bien... Ce sera plus facile que prévu se dit-elle. Souriant en coin, elle écoute les dires du musicien sans réellement tilter de qui il s'agissait. Le laissant parler, le début de phrase l'amusa. " Je ne viens pas vous faire du mal " ... Elle est bien bonne celle là. Qui viendrait négocier avec quelqu'un avec pour première phrase " Salut, je viens te plumer " ? Le monde n'arrêtera pas de l'étonner. La métisse écouta donc le musicien et arqua un sourcil. Oh ? Un opportuniste ? Voilà qui la ravit au plus haut point. Malheureusement, elle ne se sent pas à l'aise devant ce couloir. C'est donc en ignorant la dernière partie du discours de Raki qu'elle se retourna.

- Butch, Isky... Refermez derrière nous et ventilez la pièce... Vous monsieur le musicien... Suivez moi. Mais jetez votre cigare... Je déteste ça.

Affichant un sourire énigmatique, elle l'invita à entrer. Dans la pièce, le luxe n'était pas à prouver. Un luxe évident et discret à la fois, digne d'un parrain d'une mafia de renom. La pièce était décoré de quelques tableaux anciens et quelques rares antiquités. Au niveau des coins de la pièce se trouvaient des bouches d'aératios importantes. Sans doute pour évacuer la pièce en cas d'attaque au gaz. S'installant à son bureau et regardant l'heure vers une horloge du siècle dernier, la femme d'affaire regarda l'homme devant elle. Le régicide hein ? Elle, elle ne disait pas son surnom à voix haute, ou du moins n'en avait pas réellement. On la décrit souvent comme une vipère, de part sa facilité à vous embobiner et vous paralyser de diverses façons. Faisant signe à l'homme de s'installer dans un siège - qui lui donnerait sans doute envie d'y rester pour l'éternité vu son confort - elle attendit qu'un " clic " sonore se fasse entendre. Les gardes venaient de vérouiller les lieux.

- Parfait... Nous ne seront pas importuné.

Joignant ses mains, elle fixa l'homme droit dans les yeux et lui donna droit à toute son attention non sans regarder une énième fois l'horloge encore une fois.

- Dites moi mon cher ... Quel bon vent vous amène ? Une envie de jouer les opportunistes ? Je vais être franche avec vous, je suis sur le point de réussir, tout n'est que question de temps. Alors votre arrivée... C'est ni plus ni moins qu'un cheveux dans la soupe pour moi. Mais allez y... Je suis joueuse. Je vous laisse trois minutes pour me convaincre. Quel serait votre plan ? Amusez moi... Tant que ce n'est pas un classique : attaquons les deux Q.G ennemis en même temps.

Il avait un certain temps pour parler et faire valoir ses arguments. Au final, elle n'attendait pas en réalité qu'il parle de l'assaut, mais bel et bien ce qu'il attends d'une telle opération. Car en général, quand on aide quelqu'un, on demande en contrepartie des services, c'est la base même des affaires... Restais à voir si le musicien était bon orateur. Le temps jouait contre lui.


- - - - - - - - - - - - - - - - - -


[conquète] La grande zizanie ! 210[conquète] La grande zizanie ! 310
Achille , Parrain d'Ouroboros / Danate, Parrain des Infernos.

- Hein ? Des espions ? Tu es pas sérieux j'espère ?
- Ne suis-je pas l'expert à ce sujet ?
- Tssss.. Depuis quand ?
- Ooooh..... Quelques semaines
- T'es vraiment un renard toi tu sais ?
- C'est sans doute pour ça que tu ne m'as pas éliminé depuis tout ce temps...
- Bref... Si tes sources sont sûres.. On fait comme on a dit ? Cela fonctionneras tu penses ?
- Il y a des risques, mais .. Nos effectifs réunis, cela devrais passer. Il faut juste espérer que Minerva a intercepté les signaux que j'ai envoyé et les a bien interprêté. Elle ne fera que tomber de haut.

Riant aux éclats, l'informateur expert laissa en revanche perplexe son homologue qui réfléchissait à tout ça. Cette tactique, ces révélations, ces imprévus... Bien des nouvelles données étaient entrer en jeux. Il fallait composer avec et voir qui doublerait qui avant qui.




Résumé:
 

_________________
[conquète] La grande zizanie ! 246270EssaiSignaHLL2
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 544
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue36/75[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue264/350[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (264/350)
Berrys: 48.626.000 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeSam 25 Avr 2020, 22:08




La grande zizanie !




Je continuais de sourire a la jeune femme métissé, de façade un sourire amicale mais que je savais en mon fort intérieur limite moqueur. Elle était beaucoup trop confiante, elle avait raison jusqu'à une certaine limite. Un trop plein de confiance peut pousser le plus expérimenté des guerriers a la fautes et a la mort par manque de prudence. Je m’exécuterais lorsqu'elle me demanderais de jeter mon cigare, je la suivrais ensuite dans son bureau, j'observerais discrètement la disposition de la pièce repérant une baie vitrée perdu au milieu de ce luxe qui me sortait par les trou de nez. Tout ça me dépasser complètement, a quoi bon accumulé de la richesse alors qu'il y avait tant a faire, a vivre.

Je n'en perderais pas pour autant mon sourire et refuserais poliment de m’asseoir préférant m'adosser a la baie vitrée braquant mon regard jaune félin dans les yeux d'un bleu placide de la mafieuse. Un opportuniste ? L'on peut dire ça comme ça, comme j'aurais put la qualifier de pressée ou de nerveuse a cause des regard fuyant qu'elle adressait régulièrement a son horloge datant d'un autres temps. Son discour m'éclaira un peu plus, elle n'était définitivement pas stressé, elle était persuader de sa toute puissance, et elle comptait tout simplement écraser ses deux rivaux. Qui était donc l'opportuniste, moi qui me pressentait a elle pour lui faire une proposition, ou elle qui attendait un sois disant bon moment pour passer a l'action. Je l'écoutais d'une oreille, enregistrant le principal tandis que mon cerveau travailler a vive allure, pourquoi maintenant alors qu'ils s'étaient battu ensemble tout les trois durant des années ? Les ouroboros certes était des brutes mais justement il n'était pas stupide au point de laissé une ouverture si béante pour que les Drown prennent l'ascendant sur eux, et les infernos en bon maître de l'information qu'ils étaient ne se laisseraient pas avoir si facilement. Il y avait donc deux hypothèse soit Minerva prenait effectivement l'ascendant sur eux et comptait les écraser par je ne savais quel moyen. Mais auquel cas je ne voyait pas une bête acculé comme l'étaient potentiellement les hommes d'Achille ou de Danate se laissait vaincre si facilement. C'est lorsqu'elle est blessé que la bête est la plus dangereuse et tout cette réflexion me pousserait a prendre la parole toujours sur un ton amusé :



«  Mon plan, il est très simple, je ne compte pas m'en prendre au QG de vos deux rivaux, mais plutôt a leur jolie petite tête.... »



Je m'approcherais un peu plus d'elle et de son bureau :



« Mais comme vous l'avais dit, vous êtes en passe de réussir le tour de force de les mettre au pas, et a voir votre manie d'observer votre antiquité toutes les cinq minutes vous aller passez a l'action sous peu. Puis-je juste me permettre d’émettre des réserves quand a votre façon de faire les choses. Je ne connais pas votre plan et il est peut-être très bien, mais j'ai quelques informations pour vous. Je vais être totalement franc avec vous, j'ai pris la liberté d'infiltrer mes hommes que ce soit chez Achilles, chez Danate ou chez vous Minerva la vipère.... »

Je m'approcherais un peu plus prenant un ton moins amusé et plus sérieux qu'auparavant :


« Il me suffit d'un ordre pour que les têtes de vos deux rivaux se retrouve entre mes mains, ce qui me pousse a faire des suppositions, si moi un simple musicien ait réussi a infiltré des hommes, Danate qui est un expert en information n'aurait-il pas était capable d'en faire autant ? Ou tout simplement faire en sorte que de mauvaise information vous pousse a passer a l'action afin de mieux vous faire tomber.... »


Je m'approcherais un peu plus posant mes mains a plat sur le plateau de son bureau et plongeant mon regard dans le sien je n'avais plus rien d'amicale, seul restait la froideur pragmatique dans mon regard, mon ton se montrerais calme serein et dénué de sentimentalisme :

« Mon plan est très simple, et il reste inchangé, si j'en ai l'occasion, monter ces deux l'as l'un contre l'autre pour qu'il s'entre tue, si ce n'est pas faisable mes hommes s'occuperont de faire tomber leur tête, le tout noyer dans un chaos sans nom. Maintenant qu'est ce que je pourrais vous demander en retour ? C'est très simple, Officieusement Maisetsu sera sous le contrôle de Paradise mon organisation, vous aurez tout le contrôle de l'île officiellement, et pourrez faire autant de trafic que vous le souhaitez géré l'île comme vous l'entendez, je ne vous demande aucun pourcentage, vous serez protéger si nécessaire et en contrepartie vous ferez en sorte que personne ne mettent le nez dans mes affaires ou celles de mes associés. En soit ce n'est pas si contraignant que ça, a j’oubliai une choses, pour signé cet accord je ne vous demande aucune poignet de main ou papier, un simple cheveux me suffira. La balle est dans votre camp, je vous laisse le temps d'y réfléchir ou êtes vous toujours aussi pressé de courir vous faire tuer dans un piège potentiel ? »


Je ne lâcherais pas le regard de la jeune mafieuse un seul instant





Code by Wiise sur Never-Utopia






Spoiler:
 

_________________
[conquète] La grande zizanie ! 200119042744678461
Revenir en haut Aller en bas
Itazura D. Mischief

Itazura D. Mischief
Messages : 55

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue22/75[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (22/75)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue48/80[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (48/80)
Berrys: 100.000 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeMer 29 Avr 2020, 21:12

Il avait beau agiter les bras dans l’air, cela ne semblait ni amuser, ni offusquer ses interlocuteurs. Le châtain soupira en posant une main sur ses hanches et en se contentant de se gratter la tête avec l’autre. « Est-ce que je dois les tuer ? » se dit-il avec un moment d’hésitation. Il n’était cependant peut-être pas assez fort pour faire face à ces gars et à ceux qui pourraient arriver. Il n’avait pas la force d’un poussin, certes, mais c’était loin d’être suffisant pour toutes les opérations qu’il allait devoir faire. Ses lèvres se tendirent mais Kabi posa une main sur épaules pour lui intimer de se taire. Il ne fallut pas longtemps aux personnes qui se trouvaient dans le bâtiment pour trouver Fric Adèle. L’infiltré était posté à une fenêtre, le regard las de cette mission.

Il n’y avait pas eu d’évolution, et il n’avait pas eu de contact avec Raki Goshuushou ou les autres, et quand il vit quelqu’un apparaître en lui disant qu’on le demandait, il tenta de ne pas avoir l’air surpris. Finalement, il déboula les quelques mètres qui le séparaient du petit groupe, et sourit en voyant Chief et Kabi. « Tiens, c’était ça le plan. » se rappela-t-il avec un air un peu plus agité.

Ça l’excitait. Les choses sérieuses allaient pouvoir commencer. Il savait à présent ce qu’il avait à faire, et lorsqu’il s’approcha du duo en saluant les gardes d’un signe de la main, ce ne fut pas sans un étonnant sourire qui déforma son visage.

- C’est pas mon frère, ça ?! Putain, j’t’attendais plus. Eh, les gars, c’est une nouvelle recrue que je veux présenter à Danate. Il sait faire des trucs sympas, dirait-il en mettant son doigt directement sur le nez du garçon qui le balayerait d’un simple geste.

Pendant un instant, Chief se dit qu’il aurait mieux fait de trucider ces gardes pour accéder à leur cible. Il se rappela finalement que s’ils voulaient récupérer les cartels, il ne fallait pas tous les tuer. Quelques-uns suffiraient à donner l’exemple, et une fois que les premiers jours de peur se seraient passés, et que les pseudos-empires commerciaux locaux de ces hommes de seconde zone seraient tombés, ils pourraient obtenir la confiance des récalcitrants, ou les exécuter. Pour l’instant, arriver jusqu’à Danate, le Parrain des Infernos, demanderait plus de doigté.

Bien sûr, passer par Fric n’était pas la seule option, mais c’était la plus sûre. S’ils voulaient assurer une domination relative ils ne devaient pas déclencher une baston générale. Ils étaient certes sûrement plus puissants dans l’ensemble que leurs ennemis, mais ils étaient moins nombreux, et à un moment lutter contre le nombre ce n’était pas facile…

- Danate, c’est le boss des Infernos ? On m’a dit des trucs sur lui, comme quoi il faisait trois mètres de haut, et…
- Arrête de raconter des conneries, gamin. Bon, je t’ai apporté le minus,
fit Kabi. Je repars à mes occupations ou tu veux qu’on tape la causette autour d’une pinte ?

Les deux hommes s’échangèrent un regard.

- Bah, tu pourrais proposer tes produits au Parrain, il aura peut-être envie de faire affaire, dirait Fric avec un air amusé, mais surtout et toujours particulièrement excité.

En fonction de la tournure des événements, ils allaient devoir forcer le passage. Rencontrer le boss de ce petit cartel était sûrement une étape bien chiante à passer, mais ils essayaient pour l’instant de le faire sans avoir recours à une puissance trop incommensurable… Enfin, Chief se contenta de réfléchir un court instant. C’était pas un peu trop calme par ici ?

Spoiler:
 

...
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 460
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue33/75[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue155/220[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (155/220)
Berrys: 10.285.000 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeVen 01 Mai 2020, 18:01

Feat


Paradise et MJ
La Grande Zizanie


a jeune morveuse qui se trouvait avec le cornu ne semblait pas vouloir se battre, à priori. Elle s’était installée sur une caisse non loin du champ de bataille. Akira se retrouvait donc seul face à cinq, mais ce n’était pas un problème pour lui, il avait en face de lui des petites frappes. S’il avait eu en face de lui les deux chefs qui se trouvaient dans le bar il n’aurait sûrement pas joué au malin, ni même chercher à se battre contre les deux en même temps… Ou bien il aurait justement cherché à faire cela et se serait battu contre les deux en même temps.

Alors avant de se battre, il regardait les cinq hommes venir sur lui et leur équipement. Le premier une chaîne, le second un katana, le troisième des aiguilles, le quatrième une faux et le dernier avec une arme à feu. Ce sera sûrement le dernier le plus chiant à combattre. Il se doutait qu’ils allaient attaquer ensemble.

Akira esquivait donc l’attaque de l’homme en sautant en arrière et se déplaçant sur un côté. Il avait eu de la chance parce qu’il voyait les hommes attaquer en même temps. Il avait donc réussi à esquiver toutes les attaques qu’ils auraient sûrement subies. Ni une ni deux, il n’allait pas attendre, il se transformait en une grosse poupée de paille. Il n’avait pas de temps à perdre et il savait que sous cette forme les mecs n’allaient rien faire, ils seraient déjà surpris de le voir se transformer, ce qui lui laisserait quelques secondes pour attaquer et si cela était le cas, il profiterait de cela pour attaquer.

Alors dès qu’il avait fini de se transformer, il balançait ses bras horizontalement, il fit deux ou trois balancements de bras, ce qui fait qu’il envoyait une quinzaine de pics de pailles vers les cinq mecs. Une fois cela fait, il envoyait des lames d’air de ses dix lames d’air qui avaient remplacé ses doigts. Les dix lames d’airs visaient les cinq hommes, et s’il n’esquivait pas, cela toucherait sûrement les petits gardes qui gardaient le bar. Akira restait sous cette forme le temps de voir ce qu’il se passait et s’ils étaient toujours debout. La poussière s’était levée à cause de l’attaque, il ne restait plus qu’à attendre, cela aurait eu bon de faire un petit échauffement. Akira se sentait bien là, il était prêt à affronter n’importe qui et n’importe quand. Peut-être même les deux chefs si cela devait être le cas. Mais pour le moment c’était ces cinq hommes ses adversaires.

Code de Frosty Blue de Never Utopia


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 193

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue0/0[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue0/0[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeLun 04 Mai 2020, 00:15



[conquète] La grande zizanie ! 510
Minerva, Parraine des Arrêtes Drown

La métissée était donc en train de discuter avec son interlocuteur. Ce dernier avait fait là un véritable tour de force en pénétrant ici sans se faire repérer. Intérieurement, la demoiselle se demandait comment il a fait, mais il avait vendu lui-même la mèche : des espions. Il jouait ses cartes et Minerva se devait de composer. A l'heure actuel, il s'agit ni plus ni moins d'une partie de cartes ou chaque paroles est une carte différentes. Qui gagnerait ? Celui qui est direct ? Celle qui bluff ? Les deux qui jouent leurs coups ? Minerva n'était pas craintes pour rien... Et à jouer dangereusement trop près du feu, le chat allait s'y brûler contre son gré. La demoiselle lui donna son attention quand elle parla de s'en prendre directement aux boss ennemis. Il allait faire un " all-in " directement ? Voilà qui était bien arrogant de sa part, mais s'il pense avoir les forces nécessaire, qu'il en soit ainsi, au fond, cela ne chamboulais pas ses plans, pour le moment du moins. Elle fit mine d'être étonnée quand il avait parler de l'heure. Il fallait qu'elle se méfie de ses tiques visiblement. Clignant des yeux une première fois, elle vint à croiser ses mains et réfléchir. Même chez elle ? Voilà qui était une donnée précieuse se dit-elle, ses rangs ne sont pas sûr ? Elle devra enquêter au plus vite, mais chaque choses en son temps. Bien que surprise, elle reprit son air calme rapidement. Elle n'a pas perdue la main, et reste chef de l'opération à ce moment.

- Voilà qui est vraiment impressionnant monsieur le régicide... Ce surnom ne vous va peut-être pas si mal en fin de compte. Infiltrer vos ennemis pour prendre leurs têtes... Simple, mais efficace.  

Souriant, la vipère admirait le musicien qui venait à oser remettre en doute ses projets. Il était intelligent, c'est une certiture. Ou du moins, il le pensait... Cela manquait de la faire rire, car au final, une infiltration, c'est tout un art. On ne peut pas entrer dans un cartel comme si de rien était et surtout en quelques jours seulement... Et le moins qu'on puisse dire, c'est que la demoiselle en savait un rayon. Mais se taisant sur ce genre de choses, elle vint à doucement soupirer et regarder une fois de plus l'heure. L'heure tourne et elle serait dans les temps à ce rythme, ces négociations se déroulant comme il se doit. Elle n'aurait pas pu rêver meilleur partenaire.
Le voilà donc qui étale sa science en ne montrant aucun signe d'assurance. Il a qu'un plan et ne semble pas ancitiper ce qui peut se passer entre les deux concernés, ou au final les trois... Ainsi, il ne jurait visiblement que par le chaos. Dans le but de pointer cette erreur, elle vint à reprendre ce dernier rapidement mais sans méchanceté.

- Et si les deux s'allient à cet instant T ?  

Prenant un air énigmatique, la demoiselle écouta celui-ci continuer de parler et expliquer son projet. Ainsi donc, elle souhaitait que elle, Minerva la Vipère ose se soumettre à lui ? Un vulgaire " inconnu " à ses yeux ? La génération actuelle est vraiment incroyable, regorgeant de talents les plus arrogants qui soient... Elle n'en dit rien et vint à doucement sourire en coin, se remettant bien dans son fauteil.

- Un cheveux ? Voilà un bien drôle de méthode pour signer mon allégeance à votre cause. Pourriez vous m'en dire plus à ce sujet pour que je puisse vous dire " oui " dans les plus bref délais ? Une signature sur un papier, du sang, une empreinte je le comprends ... Mais un cheveux. Votre méthode m'intrigue. Il ne fait aucun doute qu'il s'agit là d'une tactique pour me soumettre à quelque chose d'inévitable. Quoi... Cela reste à voir.
En la vue d'une collaboration futur, puis-je vous demander de faire carte sur table ? Ou vous voulez garder quelques secrets à ce sujet cher ... musicien ? Répondez moi, et nous verrons immédiatement ensuite pour notre plan commun.

Visiblement, pour décrocher un accord qui allait en bonne voie, le Raki allait devoir montrer patte blanche, sans quoi, il mettait en péril ses chances de négociations réussites.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -


[conquète] La grande zizanie ! A10
Mitsuki Coryon " La casseuse de noix ".
Primé à 14.500.000 berrys.

La demoiselle observait avec attention ce qui se passait ici-même. Ce cornu se débrouillait bien, il était doué de réflexes. Mais quand il se transforma, ce fut la surprise générale. Wow, c'est quoi ça ?!! Frémissant assise sur sa caisse, la demoiselle resta sans voix devant un tel événement. Qui est cet homme et quels sont ses capacités ? Un fruit du démon ? Elle en avait vu, entendu parler, mais cela restais toujours impressionnant pour elle. L'homme faisait preuve de force, et cela semblait payer. Les lames d'air ne firent qu'une bouchée de ces hommes et toucha même la personne tout au fond, derrière les autres. Tombant un à un, une marque rougeâtre se dessina sur le torse du dernier homme et dans un ultime spasme il tira une salve de balles en direction non seulement d'Akira, mais aussi et accidentellement Mitsuki.

Si l'homme n'avait pas un réflexe miraculeux, ou l'envie de protéger autrui via une chance insolente- en supposant qu'il ait pu anticiper le mouvement -  cette dernière prendrait une balle dans l'abdomen et en resterait sans voix. Son regard grossirait d'un coup alors qu'une main se poserait sur son torse. Baissant lentement le regard, elle vit que sa main devenait lentement mais sûrement rouge. La belle n'avait pas été fatale, mais laissait la belle souffrir. Un médecin devrait voir au plus vite cette blessure si elle avait bien lieu.
La miss tremblerait un petit peu en regardant sa main devenue pourpre suite au sang qui s'écoulait de son corps, salissant au passage ses habits.

L'Akira aurait deux choix : l'aider ou la laisser là. Mais à cela s'ajoutait un autre fait : d'autres gens s'approchaient mais par curiosité, observant au loin la scène. Visiblement, les coups de feu avaient fait du bruit et attiré l'attention.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

[conquète] La grande zizanie ! 210[conquète] La grande zizanie ! 310
Achille , Parrain d'Ouroboros / Danate, Parrain des Infernos.

Dans le bar, l'ambiance stagnait. Même de rares coups de feu ne faisaient broncher personne car au fond, c'est monnaie courante. Sans doute des malins qui ont voulu se la jouer et on perdus... Quoi qu'il en soit, l'ambiance changea quand les voiles qui masquaient l'accès à une pièce en arrière boutique se mirent à bouger. Dans un premier temps, ce fut le bras droit des Ouroboros qui sortit, puis le second des Infernos. Bientôt, Achille et Danate suivraient le pas et visiblement, personne ne sautait au cou de qui que ce soit. Traduction ? Visiblement, les négociations se sont bien déroulées.
Tandis que tout le monde retenait son souffle comme si l'heure était grave, Danate prit les devants, montant sur le comptoir en l'utilisant comme une scène. Plus bas, Achille souriait en coin, signe d'une grande confiance en soit, ou confiance tout court.

-  Ecoutez moi tous. Nous avons discuter moi et Achille et nous en sommes venus à une conclusion. Minerva prends de plus en plus d'ampleur sur la ville et à ce rythme... Nous ne pourrons nous en sortir. C'est pourquoi, grâce à la puissance de grappe des Ouroboros et l'intellect des Infernos, nous allons nous allier pour faire tomber dès demain Minerva. Pour se faire, nous allons user de mes informateurs pour nous infiltrer à son Q.G et le piéger. Il suffira alors de simplement admirer le spectacle et la ville sera à nous !  

Laissant la foule faire entendre son enthousiasme, visiblement, les péquenauds de chaque groupes étaient déterminés à avoir leur part du gateau.

En tout cas, les plans des uns et des autres se mettaient en marche, telle une partie d'échec ou chacun à son rôle à jouer. Restais à voir qui mettait qui en échec, ou mat ce tour ci ? Ou si tout le monde tournait autour du pot ?

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

Du côté de Chief et compagnie, les choses n'étaient pas si passionnantes que ça et pour cause, il était inutile d'insister. Les gardes restaient calme car c'est leur rôle. Le comportement de ces guignols ne plaisait clairement pas, mais ils n'étaient pas des gorilles pour autant. Ils taperaient qu'en cas d'une réelle menace et à l'heure actuelle, ces gens n'étaient que des enfants qui tentent de jouer dans la cours des grands. Une fois que le fameux "Fric" sortit du bâtiment, voilà que la joyeuse troupe blablatait, exaspérant un peu plus les gardes censés assurer la sécurité du bâtiment en l'absence du boss.
Clairement, vouloir infiltrer ce lieu était la plus grosse perte de temps de cette partie d'échec, mais ça, les personnes ne semblaient pas le comprendre... De ce fait, en entendant ce qu'ils demandaient, le gardes soupira longuement pour alors essayer de rester calme, bien que si ça ne tenais qu'à lui, il appellerait " Zeno ", que tout ceci soit terminé rapidement. Sans doute qu'une bonne correction leur ferait du bien ?

- Danate n'est pas présent dans le lieu et il reviendra prochainement. Quant à votre histoire de produits, vous semblez aussi idiots que mal informés... Les Infernos font du trafique d'information. Savoir qui est qui, c'est le dada de Danate. Vendre des informations douteuses ou les contrôler, c'est notre spécialité... La drogue ou ces saloperies, ça ne l'intéresse pas. Et que vous connaissiez ... Un ' nouveau ' ou pas... Cela ne change rien. Sans réelle information de valeur, Danate ne reçois pas. Maintenant dégagez.

Clair et net, insister sur ce plan ne ferait que du mal à la situation actuelle.




Résumé:
 

_________________
[conquète] La grande zizanie ! 246270EssaiSignaHLL2
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 544
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue36/75[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue264/350[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (264/350)
Berrys: 48.626.000 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeMar 05 Mai 2020, 23:29




La grande zizanie !




La jeune métissé était imperturbable c'est le moins qu'on puisse dire, qu'attendre d'autre d'une femme qui diriger son cartel d'une main de maître. Intéressant, vraiment de plus en plus intéressant, elle était différente d'Hika qui s'était laissé avoir avec cette histoire de cheveux comme une pauvre écervelé. Elle était différente de Valdos qui s'était transformer en pauvre loque au moindre signe de pression, il semblerait que la partie de poker avait commençait dés le début des négociations et ce n'était pas pour me déplaire.

Elle évoqua la possibilité que ses deux rivaux s'associe, et enfin vint a soulever l'histoire de cheveux avec quelques interrogations. Je ne laisserais rien paraître mais je souriait intérieurement, enfin quelqu'un qui n'était pas débile au point de se laissé avoir par de belle parole enjôleuse. Mais je n'en oubliait pas pour autant qu'elle n'était pas arrivait la pour rien. Une femme forte certes mais qui ne mérité pas le surnom de vipère pour rien. Je ne la lâcherais pas du regard ne montrant pas le moindre signe de surprise ou de gène, la seul chose qui lui serait perceptible ne serait que mon sourire en coin qui se déployer avant que je prennes tranquillement la parole toujours sur le même ton :



« Un cheveux ? C'est une bonne question, disons que je ne suis pas fou pour croire que vous êtes arrivé la ou vous en êtes a dos de licorne en sirotant du rhum avec des bisounours, nous savons vous et moi comment fonctionne le monde des affaires. Ce cheveux est disons une garantis, un moyen pour moi d'être certain que vous ne me poignarderez pas dans le dos lorsque vous serez a la tête de maisetsu. Je ne rentrerais pas dans les détails, mais disons que ce cheveux représente pour vous le risque que je prend a venir vous rencontrer sur votre territoire, seul et sans arme. Si cela peut vous rassurez je ne suis pas particulièrement un grand adorateur de l'autorité et tant que nous entretiendront une entente cordial il n'y a pas de raison que l'un comme l'autre nous ne craignons quoi que ce soit, bien au contraire cette entente ne peut être que bénéfique pour votre cartel et vos affaires. La seul choses que je vous demande en contrepartie est effectivement une garantis équivalente au risque que je prend, matérialisé sous la forme d'un cheveux. »

Je lui laisserais alors le temps de réfléchir et voir si elle poursuivait dans la piste des négociations auquel cas je l'écouterais sans réagir et en analysant chacun de ses dires. Si elle acceptais je poursuivrait après avoir récupéré le cheveux lui disant enfin d'un ton toujours calme et serein :


« Si vous le permettez j'aimerais que vous fassiez venir Gunther, comme chacun des hommes que j'ai infiltré il a disons quelques habilité notamment pour démêlé le vrai du faux, si vous le souhaitez il pourra passer vos hommes au peigne fin histoire d'évincé les potentiel autres infiltré mais a la solde de vos rivaux cette fois. Mais avant que je rentre plus en détail dans mon propre plan, pourriez vous me faire l'honneur de me présenter le votre ? »

------------



Du coté de Pernica, la jeune femme avait écoutée l'histoire de son patron du moment, s'en était presque banal, l'homme obligé par la fatalité de rejoindre un cartel pour subvenir aux besoins des siens. La jeune femme ne pourrait s’empêcher de sourire amicalement au Holt. Elle garderait le silence réfléchissant a ses propres démons, il y avait bien des choses qui la tracassé depuis un moment et laissant sa bière de coté elle rabattrais son masque sur son visage signe qu'elle ne buverais plus de la soirée. Elle passerais le temps a réfléchir sereinement a la situation jusqu'au moment où le voile de l'arrière boutique se lèverais, laissant les deux parrains de cartel rivaux. Elle laisserais le Danate faire son bien beau discours, prenant le temps d'observer la pièce, d'analysé les distance, les ouvertures elle ne broncherais pas, écoutant comme les autres. Ce n'était pas le moment, trop de monde, elle grillerais sa couverture pour un résultat potentiellement égale a zéro selon ce que lui crié son expérience. Il valait mieux recueillir des informations pour l'instant et attendre un moment plus propice. La jeune femme se contenterais de porter une cigarette au trou de son masque et de l'allumé tranquillement, elle suivrait les autres s'il y avait réaction de joie et se retiendrais de toute effusion s'il y avait des réfractaire conformément aux consignes que Holt lui avait donné. Pour l'heure la jeune femme prenait la décision de reporté son massacre pour resté bien sagement dans son rôle de truande a la solde des Ouroboros


-------------


Du coté de Fric pas moyen de passé, bon rien de grave en soit ou d'étonnant au vue de la situation, le jeune cuistot avait su que le patron devait avoir une réunion, il ne savait pas de quoi il en retournerais mais il avait au moins pu récolter quelques informations. Il sourirait au garde restant dans son rôle du joyeux lurons prêt a filer un coup de main si nécessaire et indiquerait a ses collègue de paradise comme a ceux des Infernos qu'il emmenait son frangin et son associé boire un coup dans le coin. Le fric ouvrirait la voix et prendrais volontairement un itinéraire ou circulait peu de monde et parlant volontairement a un niveau sonore que seul ses deux compères pourrait entendre il ne changerais pas de comportement feignant toujours le grand frère heureux de retrouver son frangin. Il dirait alors :

«  entré dans mon jeu, des fois qu'on nous surveillerais, Danate a une réunion actuellement, je peut pas vous en dire plus, en revanche les gars sont pas spécialement serein vis a vis de Minera et de son gain d'influence en ce moment.... »

Le jeune homme changerais totalement de discours a l'approche de plusieurs groupe de personne débitant des fausse anecdote sur leurs enfance et riant a gorge déployer pour enfin poursuivre. Il inviterais enfin discrètement les deux compère a lui demander plus de précision tout en continuant a marché et a jouer son manège.





Code by Wiise sur Never-Utopia






Spoiler:
 

_________________
[conquète] La grande zizanie ! 200119042744678461


Dernière édition par Raki Goshuushou le Mar 12 Mai 2020, 23:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Itazura D. Mischief

Itazura D. Mischief
Messages : 55

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue22/75[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (22/75)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue48/80[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (48/80)
Berrys: 100.000 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeMer 06 Mai 2020, 02:14

« Ah, j’ai oublié de m’informer sur leur commerce. » se dit bêtement Chief en se disant bien que quelque chose le chiffonnait. Il aurait pu proposer des informations juteuses, mais ce n’était apparemment pas au goût du jour. Tournant les talons, il saluerait les gardes d’un grand sourire, se demandant bien pourquoi ils étaient agacés alors qu’ils n’avaient rien d’autre à foutre de leur journée. Enfin, qu’importe, il n’aurait juste pas le plaisir de casser des gueules. Ils allaient boire un coup ? Ah, une bonne bière, ce serait cool ! Est-ce qu’il y avait beaucoup de bars ici ? Lui-même ne venait qu’en étant peu informé. Il aurait bien aimé pourtant arracher une ou deux carotides sur le chemin pour battre des méchants ! Ou est-ce que c’était lui le méchant aujourd’hui ? Il n’en savait rien…

- Je vois… Danate est vraiment quelqu’un de difficile à cerner, non ? Il aime les informations… On pourrait l’utiliser, non ?

« L’utiliser », ça voulait surtout dire « Ne pas le tuer ». Le plan originel ne donnait pas vraiment de directive sur l’état dans lequel devaient finir les trois leaders de la pègre locale. Il avait simplement prévu de le tuer à la moindre occasion, cependant ça avait l’air d’évoluer de ce côté-là. Ils pouvaient se diriger là où étaient les autres membres du groupe. Minerva était la Parraine des Arrêtes Drown, et il y avait le dernier… C’était quoi déjà son prénom ? Ah, il s’en foutait, ce n’était pas lié à sa mission initiale. Il fallait dire que tout semblait tourner en eau de boudin.

- Dirigeons-nous au bar en attendant les instructions, non ?
- T’as toujours pas compris, gamin ?
Ferait Kabi-Yo en buvant une rasade d’alcool.

Il haussa un sourcil. A vrai dire, il ne cherchait pas à comprendre. Il était là pour jouer, et on ne lui donnait rien avec quoi jouer : un gars inutile qui lui avait soutiré des berrys, ou plutôt qui les avait soutiré à son chef, et maintenant des gardes qui lui annonçaient qu’ils faisaient fausse route ? Ah, il entendit un coup de feu. Brusquement, son humeur changea : de l’action, enfin ? S’apprêtant à s’élancer dans la direction d’où il avait entendu entendu la détonation, il sentit quelqu’un le retenir.

- Hein ?
- On va là où se trouve Pernica. Elle a infiltré les forces d’Achille. Peut-être qu'elle aura besoin d'un coup de main. Laissons Minerva à Gunther...
- Mais y’a de la baston là-bas ! Je veux me battre !
Se plaindrait Chief comme un gamin.

Kabi lâcherait un soupir agacé. Ils avaient perdu assez de temps. Traînant le garçon, il prendrait la direction de l’endroit où devait se trouver Pernica selon les dernières instructions.

Spoiler:
 

...
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 460
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue33/75[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue155/220[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (155/220)
Berrys: 10.285.000 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeDim 10 Mai 2020, 16:23

Feat


Paradise et MJ
La Grande Zizanie

Le cornu avait bien géré. Sa transformation, ses attaques directes et efficaces. Il était content de ce qu’il venait de faire, il avait réussi à battre cinq personnes en même temps grâce à sa transformation. Alors qu’il pensait en avoir finis, l’homme qui avait l’arme lançait une dernière salve. Akira s’était retransformé en humain assez rapidement et avait esquivé comme il le fallait l’attaque. Il regardait autour de lui pour voir s’il voyait l’homme. Après avoir fit un rapide tour, il voyait l’homme au sol, mais une autre chose lui semblait bizarre, la jeune fille n’était plus là om elle était.

Le chasseur allait voir à cet endroit avant de trouver la jeune fille avec une balle dans l’abdomen. Il s’en voulait de ne pas avoir pu la sauver, il n’était pas encore assez fort. Il regardait autour de lui avant de demander aux personnes qui arrivaient de savoir s’il y avait un médecin dans les parages. Mais les réponses se faisaient rares. Le pêcheur continuait de regarder dans les alentours mais il entendait du bruit venant du bar. Cela voudrait donc dire que des hommes allaient en sortir et peut-être qu’il pourrait y avoir une bataille et ce n’était absolument pas le moment pour. Akira regardait donc Mitsuki qui tremblait, si personne ne faisait rien, elle pourrait sûrement en mourir et même si notre héros ne la connaissait pas réellement cela le ferait un peu chier. Alors il regardait Mitsuki droit dans les yeux.

« Tu dois être venu avec un équipage ? Dis-moi où ils sont et je t’y amène, tu ne vas pas crever maintenant ! Et dans cet équipage vous devez avoir un médecin non? »

Akira se disait qu’ils seraient sûrement au port si elle était venu avec un équipage. Il pensait à ça sur le coup, à leur rencontre elle semblait bien arrogante et s'était même donné un surnom "la casseuse de noix". Le cornu réfléchissait et se disait que c'était souvent les pirates qui se donnaient des surnoms, ainsi dans son esprit la jeune Mitsuki était une pirate et elle était venue sur cette île de hors-la-loi avec un équipage de pirate. Et si elle était seule et qu'aucune autre personne n'était descendu tout le reste de leur bande devrait se trouver dans leur navire, et où trouve-t-on les navires? Au port bien entendu !
Et sûrement dans le même port où il avait accosté avec Paradise, c'était le même endroit où il avait envoyé dans les pommes un mec, mais il pourrait recommencer si besoin. Alors sans attendre ses réponses, il prenait la jeune fille dans ses bras et commençait à se déplacer, il fallait le faire vite. Il y avait des témoins et ceux-ci allaient sûrement dire aux deux chefs qu’Akira avait battu les cinq hommes et donc il serait sûrement chassé. Ainsi plus vite la demoiselle était auprès d'un médecin, plus vite elle était guérit et plus vite Akira pourrait se battre sans avoir une mort sur la conscience. Et une fois soignée ou plutôt en lieu sûr il pourrait se battre à pleine puissance, il attendrait aussi les ordres du chaton sur le fait de pouvoir attaquer les chefs. Akira se demandait même comment se passait son entrevue avec la demoiselle qu’il était partie voir et qui possédait un des trois groupes de cette île !

Code de Frosty Blue de Never Utopia


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 193

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue0/0[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue0/0[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeDim 10 Mai 2020, 23:33



[conquète] La grande zizanie ! 510
Minerva, Parraine des Arrêtes Drown

En compagnie de la vipère, le musicien tentait donc de négocier une alliance. Bon plan, mais s'il est bien réalisé. Malheureusement, son premier discours manqua de faire rire la demoiselle. Il connait le monde des affaires ? Visiblement, il en connait plus la théorie que la pratique et il allait clairement le comprendre en cet instant. La première chose à savoir est que quand votre adversaire est méfiant et qu'il demande à jouer carte sur table, ou bien il faut feinter mais sortir une histoire qui passe, ou alors dire la vérité. Le fait de rester mystérieux sur cette histoire de cheveux allait tout sauf la conforter dans son idée que c'est sans risques. Mauvais point. Sans doute que ce cheveux est lié à une technique dont elle devrait se méfier. De ce fait, le fait de simplement sortir un discours se résumant à : donnez moi un cheveux, c'est ma garantie ... Cela n'allait pas suffire à calmer sa méfiance actuelle. Entrer ici et négocier aussi bêtement n'était clairement pas sa plus belle idée du jour. Mais elle allait jouer le jeu, puisqu'elle aurait la solution entre ses mains.
Donnant donc le cheveux en sachant qu'elle le récupérerait ensuite, elle l'écouta parler puis s'écarta.
Il fit une seconde erreur en pensant qu'elle marcherait totalement et vendit donc son infiltré chez elle lié à lui. Gunther ? Le nom ne lui revenait pas, mais sans doute qu'en ayant la liste de ses dernières nouvelles recrues plus celles de ses ennemis, elle pourrait déterminée d'elle-même qui est un réel ennemi. Et le pire étant sans doute que si les autres avaient la même stratégie, c'est tout une infiltration qui tombait à l'eau en plus de se retourner contre l'originaire de cette action. Elle avait toutes les cartes en main désormais pour éliminer cet homme qui était non pas un allié pour le moment, mais une gêne... Mais ne montrant rien et regardant toujours l'heure, elle réfléchit et se redressa pour circuler dans la pièce. Triturant une mèche de cheveux, elle semblait hésiter à accepter son offre. Foutaise bien sûr... Il ne faudrait que quelques secondes pour que le poison agisse maintenant et tout serait jouer.
Sa prise de distance était la dernière chose qui l'empêcherait de réaliser un possible retournement de situation.
L'homme chat commencerait d'ailleurs à sentir ses membres s'engourdir. Rien de méchant en apparence, cependant ceci l'empêcherait d'user de sa vitesse ou ses réflexes légendaires. Cela se transformait en une fatigue au départ naturelle, jusqu'au stade ou cela se traduirait par un sommeil pointant le bout de son nez. Finalement, son corps pourrait le lui crier dans son esprit : il y a un souci. Et il n'aurait pas tort.

Tout les indices avaient été là pour indiquer au régicide que cette entrevue était un piège, mais ces derniers avaient été ignorés ou mis de côté. Les signes étaient pour la majeure partie les suivants :
Le fait que Minerva ait parlée de " ventilation " à l'entrée du régicide dans son bureau.
L'insistance qu'elle avait eu pour qu'il stop de fumer son cigare, qui aurait pu amoindrir les effets de son poison mais aussi ralentir sa progression.
Les grilles de ventilation au sol alors que la baie vitrée était assez grande pour offrir une sortie d'air conséquente.
Le fait de regarder l'heure avec insistance.

En ignorant ces états de fait, l'homme était tomber dans le piège de la vipère qui portait son surnom de sa capacité à utiliser de poisons pour piéger ses ennemis. Tout ceci, plus le fait d'être une oratrie experte. Gagner du temps, manipuler... Tout ça est un art avec lequel elle danse avec la plus grande des grâces.
Approchant de l'horloge, elle retirait un de ses cheveux pour abaisser un peu plus sa garde, mais sans doute serait-il trop tard pour lui. Il avait marché dans son plan comme le plus naïf des personnes qui se présentent à elle. Aussi, en guise de leçon, alors qu'il semblait enfin avoir compris, elle se contenta de lâcher d'un ton particulièrement moqueur pour répondre à sa simple tentative de se voiler la face :

-  Le temps est à double tranchant mon cher...

Et sur ces mots, l'homme alla au pays des rêves. Comme convenu, il n'avait pas su se montrer assez intelligent pour comprendre la toile qui se referme sur lui et avait succombé. Attendant quelques secondes de plus, elle vérifia son pouls, puis une fois vraiment endormi, elle récupéra son cheveux après une légère fouille et elle ouvrit les portes ainsi que sa baie vitrée pour que le gaz spécial s'échappe et n'endorme pas ses gorilles. Après tout, si la demoiselle est immunisée aux poisons, il n'en est pas de même pour ses hommes.

-  Butch, Isky... Prenez cet intru et enfermez le au niveau -1. La totale. Dites aux gardes de le surveiller et de ne pas le lâcher des yeux, j'irais l'interroger plus tard. Après quoi, allez prévenir Snape et dites lui de chercher tout ce qu'il sait sur lui et ses hommes. Quand aux autres, faites passer le message : le certain Gunther n'est pas fiable. En revanche, laissez fuir l'information comme quoi leur leader est en très mauvaise posture.

Sur ces mots, la demoiselle allait préparer ses troupes sur place. Le but de la manœuvre était clairement que l'ennemi imagine le pire et panique. Ils en deviendraient alors prévisible et le lieu de la bataille serait facile à déterminer : le Q.G transformé en forteresse. Avec ces données prises en compte, Minerva avait la main sur la situation, en plus d'avoir comme monnaie d'échange le fameux musicien. La demoiselle restait confiante, elle venait même de gagner une possible force de frappe non négligeable. En jouant ses cartes, Minerva venait de sans doute s'offrir une nouvelle main qui fera d'elle la grande gagnante de cette journée qui deviendra historique.

Raki était donc emmené dans le niveau -1 du bâtiment qui servait de " cellule ". Enchaîné par des chaînes lourdes et bâillonné, le musicien était aussi attaché par les chevilles et poignées à une chaise en l'attente d'être interrogé. Mais en aucun cas il était torturé. Surveillé par quatre gardes musclés, l'intimidation était de mise et pas sûr que forcer le passage soit la meilleur chose à faire. A moins de vouloir sacrifier d'autres occasions plus alléchantes. En se réveillant et en sentant les effets du poison se dissiper, il pourrait alors entendre les gardes discuter entre eux, quelques brides de mots se faisant entendre aux oreilles du félidé.

-  Minerva va l'interroger elle-même.
- Les ennemis vont être prit en embuscade
- Une rumeur circule comme quoi ce Q.G va devenir une bombe géante
- Achille et Danate vont être tués ce soir.

Restez à voir où est le vrai du faux.


- - - - - - - - - - - - - - - - - -


Au bar, les choses avaient clairement évoluées et pour cause, tout le monde était invité à rentrer à son Q.G pour se préparer. L'assaut aurait lieu d'ici quelques heures. Chacun rentrerait chez lui à l'exception des Boss qui rentraient ensemble accompagné de leurs seconds et d'une dizaine d'homme chacun. Où allaient-ils ? Allez savoir... Quoi qu'il en soit, pour la population non choisit, Pernica et tout les autres étaient invités à se préparer et cela, de façon sérieuse et pour cause, ce soir les organisations allaient coopérer pour éliminer une fois pour toute leur principale rivale. Le seul bémol dans ce plan, c'est qu'autre chose se tramait, mais ça, seul Danate le savait et pour cause, il serait le seul gagnant de cette histoire. Du moins, le pensait-il... Il n'avait nullement prévu l'arrivée d'emmerdeurs, ou du moins, aussi ennuyeux qu'il le pensait.

Il avait déjà déduis que des gens l'avaient infiltrés, mais il ignorait encore la dangerosité de ces derniers. Ou peut-être se trompait-il en pensant que seule Minerva avait tenter sa chance et mettait de côté donc une hypothèse pourtant cruciale : et si un tiers s'était lié à cette partie ? Paradise était le X de l'équation qu'il pensait avoir déjà résolu.


- - - - - - - - - - - - - - - - - -


[conquète] La grande zizanie ! A10[conquète] La grande zizanie ! Zzzzzz11
Mitsuki Coryon " La casseuse de noix " , Kaito Coryon " Le briseur d'os "
Primé à 14.500.000 berrys et 54.850.000

Dans la rue, voilà que quelque chose d'étonnant se produisit. En effet, du côté de Raki, les choses évoluaient de façon dramatique. Si l'homme avait réussit à se prémunir, il n'avait pas penser à servir de bouclier pour une jeune innocente et il allait en payer le prix. Les gardes au loin observaient ce qu'ils voyaient et comprirent rapidement alors que quelque chose venait de déraper. Certains criaient déjà des " hey " au pêcheur, mais il était déjà en train de partir dans les rues et ruelles.

La demoiselle sentait ses forces la quitter en douceur, telle une flamme qui s'éteind en douceur. Elle ne mourrerait pas aussi rapidement que si la balle avait touché un organe interne, cependant, si elle n'était pas prise en charge, elle pourrait y rester, et ça... Quelqu'un ne serait clairement pas content. Et ce quelqu'un, Raki allait tomber dessus de la manière la plus brutale qui soit. Alors qu'il parcourait les rues et ruelles du coin pour retourner sur ses pas, voilà qu'une groupe d'hommes et de femmes passèrent par là. Et si lui n'avait pas remarqué ces derniers, l'inverse n'était pas aussi vrai...

-  Mitsuki !!! Il est là avec ce mec !!! Captain' Il ...

Ni une ni deux, un véritable éclair orange fonça vers l'homme épouvantail et d'un geste d'une vitesse folle l'écrasa au sol. Une main empoignant sa machoire, il le força à lâcher sa captive et la réceptionna sur son bras comme un sac à patate alors que l'autre main et son élan suffirent à écraser le pêcheur au sol comme un véritable moins que rien. La main serrant fermement sa mâchoire, il menaçait à tout instant de lui briser, mais il n'en fit rien. L'homme regardait sa soeur un instant et remarqua le sang qui coulait de son corps. Autant dire, le regard vers le cornu qui suivit fut d'une noirceur sans pareil. Et le ton plus que glacial. L'homme combattant expert perdait lentement mais sûrement son sang froid.

-  C'est toi qui a fait ça à mon frère ? ... Je vais te buter sur le champs sale merde !
- N... Nee-san...  

Sentant la victime essayer de l'interpeller, il nota son état critique et vint à gronder et détourner son attention. Toujours en maintenant l'Akira au sol, il interpella un homme qui tenait un fusil à la crosse énorme, sans doute pour s'en servir aussi comme une batte.

-  Prends le et ramène le au navire... Réveil Cosmo et
- Mais ... C... Cosmo est bourré... Il c'est collé une race je vous rappel ...
- La ferme, amène le à lui qu'il la soigne au plus vite, le temps presse.

Retournant à Akira, il serra le poing, ce derneir semblant crépiter et de petites étincelles electriques se faisant voir. Il allait frapper dans la seconde s'il n'entendait pas un récit convainquant.

-  Je te laisse dix secondes pour  t'expliquer. Tu as intérêt de pas louper des détails, sinon je te fais ta fête ok ?

Se redressant et redressant l'Akira en attrapant sa gorge, il maintenu sa prise en prenant son col. Clairement, la moindre parole de trop pourrait être le déclencheur du pire moment de la vie du cornu. Et le point éclair du jeune homme ne dirait pas le contraire. Clairement, cet homme était plus rapide et plus doué qu'il ne l'était. L'avoir sur le dos serait la pire des choses pour le pêcheur et ses compagnons.
Les compagnons du fameux pirates se mirent en route pour emmener en lieu sûr le jeune homme en réalité une demoiselle... Les paroles du cornu allaient avoir une importance capital face à cet homme au sang chaud visiblement.




Résumé:
 

_________________
[conquète] La grande zizanie ! 246270EssaiSignaHLL2
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 544
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue36/75[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[conquète] La grande zizanie ! Left_bar_bleue264/350[conquète] La grande zizanie ! Empty_bar_bleue  (264/350)
Berrys: 48.626.000 B

[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitimeMar 12 Mai 2020, 23:49



474408testcodage.jpg
La grande zizanie !



Et merde, voilà la seul chose qui me viendrais a l’esprit lorsque je commencerais m'engourdir, laissant mes sens dans un flou artistique qui prendrais de plus en plus d'ampleur. Je me contentais de m'asseoir tranquillement un large sourire carnassier s'épanouissant sur mes lèvres je lâcherais un simple rire moqueur énigmatique avant de dormir comme un loire.

Ce qu'il y a de bien quand on se fait empoisonner au gaz soporifique c'est que pour une fois l'on dort d'un sommeil reposant, calme, sans le moindre rêve. A tel point que je ne me réveillerais pas en sursaut ou en hurlant. Encore vaseux et l’esprit un peu embrumer par les effets du gaz je resterais prostrait le buste penchais en avant pendant aux chaînes qui me retenais au poignets. Ma tignasse brune tombant sur mon visage, je feindrait alors l'endormit, prenant le temps d'écouter ce que ces quatre lourdeaux avait a se dire, entre rumeur, informations et désinformation il y avait bien des choses qui pouvait se révélé vrai ou fausse le tout était de savoir trié et pour l'instant je n'avais ni l'envie ni les moyen de le faire. En revanche j'avais tout le temps devant moi pour élaborer un plan d'action. Ce que l'énemis ne savait pas et qui lui causerait le plus de tord était justement mon anonymat au yeux de cette vipère. Elle allait s'en mordre le bout de la queue et a plus d'un titre, certes ce n'était pas dans mes projet de lui faire la peau, une ingéniosité pareil se devait d'être récompensé un minimum, en revanche les terme de ma proposition changerais drastiquement et elle n'aurait d'autre choix que d'accepter ou de crever. Je comptais bien la voir brisée et soumise comme la chienne qu'elle était lorsque j'en aurait finit avec elle.


Mais avant ça il fallait sortir, Gunther savait quoi faire, j'allais moi même opérer de façon chirurgical, je pendrais le temps de continuer de faire l'endormit gardant la même position tout en observant la pièce dans laquelle je me trouvais sans bouger et en masquant mon regard dans ma tignasse. Pas de fenêtre, une porte en acier derrière les quatre lascar qui ne me quittait pas des yeux, et une lumière artificielle pour éclairer la pièce, je devait probablement me trouver en sous sol. Bien il ne me restait donc plus qu'a sortir, j'attendrais alors, agissant selon mes instincts félins je patienterais jusqu'à qu'une occasion se présente, écoutant ce que mes geoliers pouvait dire et emmagasinant les informations, j'attendrais jusqu'à ce qu'une occasion des plus alléchante se présente et lorsqu'elle se présenterais, ou que les gardes ferais mine de baisser leur garde je passerais a l'action.


Lorsque cette occasion pointerait le bout de son nez je prendrais ma forme animale, me libérant de mes chaines par la même occasion je prendrais immédiatement ma forme hybride envoyant un coup de queu dans la lumière pour la brisé et ainsi plonger la pièce dans le noir. Je me servirait alors de ma vue féline pour voir dans le noir et fondre sur les quatres pauvres lascar. Usant de mes coussinet pour atténuer le son de mon approche j’enverrais un coup du tranchant de la main dans la trachée du premier, envoyant un coup de queue directement dans la tempe du deuxième, et propulsant la plante de mon pied dans les cotes du troisième j'attraperais le dernier a la gorge l'ensérant suffisamment pour l’empêcher de lancer le moindre cri et l’empêcher de respiré. Lorsqu'il perdrait conscience je le lâcherait sans pour autant le tuer. Je passerais alors a la phase suivante de mon évasion, si l'un des quatre avait eu le temps de pousser un cri ou de prévenir de potentiel comparse a l'extérieur et que ceux-ci désirer se joindre a notre petite sauterie je prendrais ma forme animal dés que j'entendrais le bruit de la porte qui s'ouvre, me faufilant dés l'ouverture de celle-ci en prenant garde de ne pas attirer l'attention. Une fois dans le couloir je reprendrais alors ma forme hybride et userait de mon onde sonor Violet pour faire éclater littéralement toute les lumière qui pouvait être présente ici bas. Plongeant dans le noir la pièce me laissant ainsi seul dans le noir avec de possible nouveau compagnons de danse.

Si a l'inverse il n'y avait pas eu le moindre bruit lors de la première partie de mon plan je ferai en sorte que la porte s'ouvre, en utilisant le signale d'ouverture de la porte a leur comparse a savoir 3 coups contre la porte. Et une fois que la porte s’ouvrirait je procéderais de la même façon, je me faufilerais en forme animal pour faire éclater les lumière juste après en forme hybride.

Et enfin dernière option, les comparse ont entendu du bruit mais se décide a ne pas ouvrir la porte préférant me laisser croupir plutôt que de venir en air a leur comparse. A ce moment la je patienterais quelques seconde puis je trancherais la porte en acier a coup de griffes, tranchant la porte en traçant un large x en son centre j'y enverrais un coup de pate a pleine puissance pour projeter les débris dans le couloir et profiterais de la surprise pour envoyer mon onde Violet et passer a un passage a tabac dans les règles des garde qui pouvait se trouver la.



--------------


De son coté Pernica avait écouter le discours de Danate, et bien qu'elle était résolu a poursuivre son infiltration elle n'avait pas pour autant renoncer a la possibilité d'assassiner les deux chef de Cartel qu'elle avait a porté de main. Elle sortirais parmi les première de la bicoque ou s'était tenu la réunion, écrasant sa clope elle bifurquerais dans la ruelle ou elle avait démolis l'inferno qui lui avait fait du rentre dedans. Si Holt lui demandait des comptes elle prétexterais vouloir nettoyer son bordel, affirmant que ça ne pourrait que nuire a la bonne marche du plan qui était désormais convenu. Elle bifurquerais et une fois seul elle prendrais de la hauteur. Retirant son masque elle attendrais de voir sortir les parrains de cartel et entreprendrais de les prendre en chasse. Elle les suivrait discrètement et a bonne distance, restant planquer sur les toits pour avoir les patrons ainsi que leur second en ligne de mir tout en n'étant pas visible de la rue, elle n'interviendrais pas du moins pas immédiatement. En revanche si elle repérait du grabuge ou un de ses partenaires du moment arriver dans la même direction que les chefs elle observerait la scène et entrerais en actions.





Code by Wiise sur Never-Utopia






Spoiler:
 


Dernière édition par Raki Goshuushou le Dim 24 Mai 2020, 23:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[conquète] La grande zizanie ! Empty
MessageSujet: Re: [conquète] La grande zizanie !   [conquète] La grande zizanie ! Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[conquète] La grande zizanie !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [RS] La Zizanie [DVDRiP]
» [UploadHero] La Grande évasion [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 2 :: Maisetsu Island-