-29%
Le deal à ne pas rater :
Balai laveur avec seau Vileda Spin & Clean
25 € 35 €
Voir le deal

Partagez
 

 [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 2324

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Icon_minitimeJeu 30 Jan - 0:40






??? et Le Silence Sanglant


Un sourire éclaira le visage du blond lorsque les paroles de Raki enrobés dans un voile de langage soutenu défilèrent pour répondre aux dires du riche personnage. Et tandis que l’anarchiste demandait à ce que le dernier spectateur ne se révèle, la silhouette de cette personne se dessina

-Vous n’avez guère besoin de parer votre discours de la sorte mon jeune ami, déclara l’homme qui pourtant ne paraissait pas être âgé. En ce qui concerne ma toute nouvelle amie que je me suis fait aujourd’hui, n’en ayez pas peur. Vous ne lui laissez même pas le temps de venir se présenter, bien qu’elle ne soit pas en mesure de se montrer très causante je vous l’accorderai. Je l’ai croisé en venant à vôtre rencontre. Elle hésitait à venir vous aider ou à aller s’occuper d’autres soldats de la Marine, mais j’ai réussi à la raisonner, révéla-t-il sans véritablement mentionner comment il avait rallié à sa cause cette muette à la peau pale et au regard meurtrier.

La mercenaire de la Triade s’approchait à grands pas, rattrapant la troupe tout en restant cloisonné dans son silence, laissant son regard vagabondé sur le groupe en réfléchissant. Avait-elle fait le bon choix en acceptant la proposition de cette personne qu’elle connaissait que très peu en fin de compte, à l’instar d’Erkhan qui était encore plus plongé dans l’incompréhension en voyant cette mystérieuse femme réputée comme une exécutrice talentueuse suivre le vampire. Ces deux personnes avaient-ils toujours étaient liés ? Cette conjecture était fausse, mais le marchand d’esclaves n’avait aucun autre élément à sa disposition pour entrevoir des vérités.

-Si vous disposez de votre propre embarcation mais que vous voulez bénéficier de notre soutien, puisque votre navire seul ne serait en effet pas un moyen sûr de partir aux vues de la situation, il vous faut presser le pas. Les vaisseaux devraient se mettre en route d’ici quelques minutes et je ne pourrais guère les retenir trop longtemps sous peine de faire planer davantage de danger sur ces derniers. En ce qui concerne ce que vous appelez générosité, pour moi il s’agit davantage d’un pari sur l’avenir. Mais pour qu’une certaine confiance nous lient je suis prêt à vous donner une raison de créer une relation donnant-donnant entre nous… Disons que votre présence en ces lieux durant de tels événements vous a offert la rencontre avec une personnalité que Viny n’a pas encore eu la chance de croiser.

Une telle révélation devait faire tilt dans l’esprit de Raki et mettait en lumière toute l’aide que pouvait offrir le réseau qui se cachait derrière le fameux Viny contre une simple fiole de sang et quelques petits services.

-J’ai encore des choses à faire sur l’archipel avant de partir, mais j’aurais besoin que vous me donniez un moyen rapide de vous joindre afin que je puisse, ou qu’un intermédiaire puisse, vous confier une première mission dans le cadre de la collaboration dans laquelle vous vous êtes engagez. En dehors de ce point, avez-vous encore besoin de moi où puis-je m’éclipser et vous laisser regagner votre embarcation ? En ce qui concerne l’emplacement des navires dont j’ai fait mention, contournez le grove par le sud en vous dirigeant vers l’ouest puis descendez droit vers le sud jusqu’à l’océan. J’informerai mon contact qu’il ne faut pas s’en prendre à vous, expliqua-t-il sans même demander la position du navire de Paradise ou de ce à quoi ce dernier ressemblait, puisqu’en vérité il disposait déjà de ces informations depuis la veille au soir.





Colonel Bohémond Tancrède et Vice-amiral Hérail "le Croisé"


-Même pas en rêve ! répondit sèchement le colonel en se mettant à tirer sur la logia, les balles traversant le corps de cette dernière sans lui faire de dégâts. Richard !

Se dressant sur la trajectoire de Nemesis qu’il ne pouvait pas blesser par ses propres moyens, le gradé faisait appel au seul de ses collègues présent qui avait des bases en fluide offensif. Ce dernier s’élança tant bien que mal vers la maudite quand celle-ci se transcenda en monstruosité ardente. Pourtant Bohémond ne fléchissait pas. S’il en ressortait avec des brûlures graves, ce n’était pas important. Justinien avait placé sa confiance en lui pour guider cette unité massive et l’officier devait se montrer à la hauteur de son poste ainsi que de l’accomplissement de la mission qui avait été donné par le vice-amiral. La chair du Tancrède se mit donc à brûler alors qu’il tentait de contenir la monstruosité le temps que le colonel Richard Pertson, l’une des sept autres personnes ayant le même grade que lui, n’arrive à leur niveau. Néanmoins cela ne fut pas suffisant et la logia continua sa traversé en laissant derrière elle un officier à la peau marqué d’immenses traces encore fumantes. Laissant un genou tombé au sol, le tatoué tentait d’encaisser la douleur, mais ne parvint qu’à murmurer un ordre.

-Continuez, lâcha-t-il en semblant étouffé avant de s'étalé sur le sol, la douleur étant trop intense pour continuer à se mouvoir et sa chair ayant profondément été endommagé au point où seul un médecin pouvait dire s'il s'en sortirait ou les séquelles qui en découlerait.

Les divers mouettes tentèrent alors de s’en prendre à la femme désincarnée qui s’échappait en dépit des efforts de ces hommes qui n’étaient pas vraiment prêt à se confronter à un logia. La seule attaque qui sembla être une menace conséquente mais qui se manifesta trop tard fut une lance de lave qui percuta finalement le sol sans atteindre sa cible. Hérail émergeait de la rue où avait eu lieu l’affrontement entre la troupe de Raki et celle du contre-amiral Justinien.

-Poursuivez l’assaut ! ordonna alors le fanatique en se dirigeant vers la position de Sonnac.



Contre-amiral Nikawa Sasazawi, Contre-amiral Dyren


De leurs côtés, les deux contre-amiraux s’occupaient sans grand mal du géant. Les deux membres inférieurs furent coupés nette tandis que coup de poing de Dyren s’enfonçait dans la mâchoire du colosse pour le repoussait en arrière, empêchant ce dernier d’avoir un quelconque impact sur la horde de Machigan qui était de toute manière composé d’autres officiers talentueux comme un autre contre-amiral ainsi que plusieurs colonels qui, vu la faiblesse de ce géant, auraient été en mesure de repousser une attaque si elle était passé malgré l’intervention du binôme de rivaux. C’est ainsi qu’en deux mouvements précis Nikawa Sasazawi généra deux lames qui s’occupèrent des bras de l’inconnu qui subit en même temps une pluie de coups tonitruants de Dyren, propulsant dans l’inconscience la créature qui mourrait certainement d’ici peu en se vidant de son sang.





Contre-amiral Meredith Helmaroc et Amiral "Sorafuka" Wakai Tsuki


Le regard du membre de l’amirauté décryptait la scène. Le roux l’avait aperçu et entamé une manœuvre de fuite alors qu’il prenait conscience de la situation. Profitant encore quelques instants de la vitesse que lui offrait le lancer du vice-amiral géant, le Wakai, maître polyvalent dans le plus pur maniement des lames, lança un nouveau projectile avant d’atterrir alors que l’explosion du Tao retentissait, commençant à propulser ce dernier vers le sud. Il voulait tenter de couper la retraite du primé, mais il eu un instant d’hésitation en se disant qu’il devait secourir celle qui apparaissait désormais comme étant une collègue épéiste éminente dont il avait entendu parler pour ses origines de Kingadomu. C’est alors que la voix de la femme retentit.

-NE VOUS OCCUPEZ PAS DE MOI ! FINISSEZ EN AVEC LUI !

Sans attendre un instant de plus, Tsuki usa de la force physique qu’il avait à sa disposition pour tenter durant plusieurs sauts de toits agrémentés de son rokushuki de rattraper Ren tout en lui envoyant de nouvelles lames d’air. Le Requin Azuré avait encore quelques séquelles de la succession de batailles de ces derniers temps : l’affrontement contre Narseh puis la bataille de Marineford avaient déjà éprouvé son corps qui n’avait pas encore eu le temps de complètement s’en remettre. S’il ne perdait en rien en capacités et en dangerosité, c’était sa possibilité de rattraper le maître de la vitesse qui s’envolait, surtout avec le fait que la voix du roux avait disparu et qu'il pouvait tout à fait changer de direction pour semer l'épéiste à ses trousses. L’amiral s’en rendrait compte et n’allait pas tarder à faire demi-tour afin de venir auprès de la Cœur de Héron, voir si elle s’en était sorti, pour ensuite contacter les autres vice-amiraux présents sur l’archipel et leur annoncer la présence de Ren Tao qui s’ajoutait notamment à celle de Mozero et Nu Wa dont l’Archer et les autres gradés présent à ses côtés devaient certainement s’occuper.

De son côté, la Helmaroc avait rangé ses épées dans ses fourreaux et se préparait à la descente. Sous l’explosion des fondations du bâtiment, le sol de l’étage se mit à basculer dans le vide. La chevaleresse glissa sur ce dernier et pivota finalement pour frapper de la main les pavés de l’étage pour se servir de l’onde de choc pour se propulser plusieurs mètres plus loin. Traversant un mur de briques qui s’écroulait, Meredith traversa finalement la fenêtre de l’immeuble en face pour rebondir sur le parquet d’une chambre et rouler sur le sol durant quelques mètres. Il allait lui falloir quelques minutes de répits pour pouvoir récupérer l’énergie qu’elle avait dépenser et pouvoir retourner à l’affrontement, ou aller faire soigner les blessures qu’elle avait subit lors de cette joute rapide contre Ren Tao. À l’échelle du niveau dont disposait les antagonistes, ce combat faisait presque office de passe d’armes tant ces batailles pouvaient s’éterniser, néanmoins la chevaleresse avait fait au mieux pour se dresser contre les explosions du terroriste, se démarquant d’ailleurs davantage que Sonnac et Hérail qui avaient eu l'occasion de découvrir ce que valaient leur collègue issue de la Base G5 du Nouveau Monde.  





Ordre de réponse à titre indicatif :
Ren - Nemesis - Raki - Akira
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 36h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Quartier de la Rose des Vents :

Criminels et pirates :
-??? Lvl 46 Haki de l'observation, Haki de l'armement
-Erkhan Dalvos Lvl 23 Ichitoryu
-Verghil Azkermenn Lvl 33
-Filgurd Lvl 34
-"Le Silence Sanglant" Lvl 36
-Captain Zelton Von Crown Lvl 33
-Brian Lazerlitch Lvl 30
-Ashley Terbilon Lvl 26

-Sbires d'Erkhan Lvl 17 à 20
-Kidnappeurs des Shabaody Lvl 10 à 22
-Bande de Verghil Lvl 15 à 25
-Hommes de Konan Lvl ?? à ??
-Autres hors-la-loi sur place Lvl 7 à 21
-Pirates sur places Lvl 6 à 21

Forces d'Invasions Constantinistes d'Hérail :
-Vice-amiral Hérail Lvl 42 Tranche-Magma, Haki de l'observation, Haki de l'armement
-Contre-amiral Meredith Helmaroc Lvl 43 Tranche-Volonté, Haki de l'observation, Haki de l'armement avancé
-Contre-amiral Sonnac Lvl 40 Tranche-Froid, Haki de l'observation
-Contre-amiral Justinien Lvl 35 Fruit de l'Entélodonte, Haki de l'observation
-Contre-amiral James Hillington Lvl 33
-Contre-amiral Takahoka Gozen Lvl 31 Ichitoryu, Fruit du Caracal
-Colonel Shard Pritts Lvl 32 Fruit de la redistribution
-Colonel Elve Madria Lvl 30
-Colonel Harkford Lvl 29 Berserker de l'esthétique

-Colonel Bohémond Tancrède lvl 27
-Commandant Vernacker lvl 28
-Responsable de la 1ère unité d'artillerie Lvl ??
-Responsable de la 2nde unité d'artillerie Lvl ??
-Commandante Sébaltane Lvl ??
-Colonel Recklear Lvl ??

-Troupes d'infanterie d'Hérail Lvl 5 à 27
-Troupes d'artillerie d'Hérail Lvl 5 à 23
-Troupes du génie d'Hérail Lvl 2 à 19

Troupes de Sorafuka :
-Amiral Waki Tsuki "Sorafuka" Lvl 48
-Vice-amiral Machigan Chesterfield Lvl ??
-Contre-amiral Nikawa Sasazawi Lvl 30+
-Contre-amiral Dyren Lvl 30+

Extraction des commerçants undergrounds :

-??? Lvl 45+ Haki de l'observation
-??? Lvl ??
-Hommes de ??? Lvl ?? à ??
-Fuyards Lvl 1 à ??
-Autres Hors-La-Loi Lvl 7 à 25
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Nemesis
Ignis Irae
Nemesis
Messages : 56
Race : Humaine
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue32/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue85/220[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (85/220)
Berrys: 3.646.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Icon_minitimeLun 3 Fév - 22:14







L'heure de la purge



Ils n’avaient pas écoutés bien sûr. A en voir les mouettes présentes sur l’île, la marine avait gagné en puissance ce qu’elle avait perdu en neurone et en diplomatie, et le tatoué qui représentait le corps armé en face de la blonde n’avait pas hésité un instant avant de l’envoyer bouler, dégainant et déchargeant ses armes sur elle sans qu’elle ne bronche, de toute façon prête à ce genre d’attaque. Les balles la traversèrent, faisant fuser des volutes de cendres derrière alors que ses mains s’ouvraient, libérant deux brouillards de petite taille, mais dont la chaleur suffirait à dissuader les plus faibles tout en la couvrant d’attaques potentiellement plus efficace.

Dans le smog rougeoyant, le tatoué tentait vainement de retenir une créatures de cendres et de frustration, ignorant ses vêtements qui lentement se consumait et sa peau fumante, pour ne pas dire craquelante dans la chaleur suffoquante qui continuait d’augmenter au rythme de la colère que la Nemesis pouvait enfin évacuer. Sans se retenir, la blonde fît enfler la brume, la faisant s’approcher dangereusement des hommes qui avaient précédemment battus en retraite en ignorant copieusement le gradé, qui finit par s’effondrer, assailli de toute part par la chaleur environnante, ne récoltant pour seule attention de la part de la blonde qu’un crachat plus chaud que le reste de la zone avant qu’elle ne poursuive son chemin.

Sortant du brouillard, elle fût reçue par plusieurs tirs des soldats restants, soldats du rang ou peu gradés, distordant son corps sans pour autant lui faire de mal, mais l’irritant à nouveau. Un sourire moqueur sur le visage, elle laissa échapper de derrière elle une longue traînée de cendres, formant comme une longue robe incinérant le sol et promettant des séquelles à ceux qui feraient l’erreur de marcher dessus alors que de ses épaules se libéraient un nouveau brouillard ardent qui se déploierait sur les pauvres marines restés en arrière. Ceux-ci se verraient gratifiés d’un unique choix, rester pour tenter de l’arrêter, et ainsi respirer des cendres qui cimenteraient leur poumons, brûleraient leurs muqueuses et leur peau en leur octroyant une mort lente et douloureuse, ou bien fuir en admettant qu’ils n’étaient cette fois pas préparés.

Continuant sa route sans accorder un regard aux mouettes, la Nemesis finit par atteindre le quai Sud du grove, où plusieurs navires étaient encore amarrés lorsqu’un bruit sourd se fît entendre, explosion massive projetant des blocs de roche fondues sur les bâtiments environnants. Un regard suffit à lui faire comprendre qu’il était temps de partir, et elle embarqua sur le navire qui les avait déposés Ren et elle sur ce grove pourri qui aura fini comme elle l’avait prévu, même si elle n’y était tristement pour rien. Dans le fond, cela confirmait sa première décision, elle aurait simplement dût retourner sur les Blues pour s’aiguiser les dents et apprendre à utiliser son fruit, qui bien que puissant était limité par son incompétence.

Une fois tous embarqués sur le navire, elle en ferait part à Ren, récupèrerait un de ses nombreux escargophones pour rester en contact, quitte à le voler s’il le fallait, et filerait sur les Blues.


© Jawilsia sur Never Utopia



Résumé:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 578
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue37/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue176/350[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (176/350)
Berrys: 293.336.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Icon_minitimeLun 3 Fév - 23:16




Ce bon vieux Viny





Un sourire se dessinerais sur mon visage, un sourire que j'avais l'habitude de plaquer sur mon visage pour masquer ce que je pouvais réellement ressentir. Dire que j'attendais des nouvelles de ce fameux réseau que m'avait présenter ce bon vieux Viny, cela aurait était un mensonge éhonté. Au plus profond de mon être j'en était prêt a croire qu'il ne s'agissait que d'une blague, d'un canular tant du temps s'était écoulé depuis le premier contact. Et qu'elle n'était pas ma surprise en découvrant que ce gaillard faisait partit de ce fameux réseau, mais plus que tout, de ce que je comprenais il s'agissait d'une personne bien plus influente que ce fameux Viny.

Je tirais tranquillement sur ma cigarette, masquant mes pensées derrière ce fameux sourire tout en sachant pertinemment qu'elle n'était pas a l’abri de tous si ce blond aristocratique possédait le fluide observateur. Je détaillerais également la femme qui l'accompagner. Ne pipant pas un mot, elle observait notre petite troupe cherchant très certainement des informations, comme j'étais moi-même entrain de le faire. Un chose était sur, il y avait une certaine forme de beauté, une froideur dans ce regard qui donnerais presque a mon cœur l'envie de s'échauffer. Malheureusement pour moi ce n'était ni le moment, ni l'endroit pour ce genre de mœurs. Tirant un peu plus sur ma cancéreuse je leur dirait sur un ton d'un calme olympien et qui se voulait bien moins amusé que précédemment :



« Le temps de tout le monde est compté on dirait, deux choses avant que vous ne partiez. Premièrement dites a votre contact que nous n'arriveront pas pavillon flottant au vent, si au court de l'évacuation nous l'amenons au vent que les personnes a bord des navires se bouche les oreilles!Je ne vous détail pas mon pavillon, j'imagine que vous connaissait déjà notre embarcation comme vous ne m'avait pas demander de vous la décrire partant de ce constat si vous nous observer depuis un moment comme je l'imagine vous devez connaître notre pavillon, je me trompe ? »


J'inspirerais une dernière latte avant de jeter mon mégot au sol et arriver a mon deuxième point :

« Deuxièmement j'aimerais également savoir avec qui je collabore, a savoir vous et votre supérieur et patron j'imagine ! »

J'attendrais alors sa réponse avant de lui donné rapidement mon numéro de den den muschi puis de prendre la direction du navire pressant le pas afin de rejoindre la flottille d'évacuation. Je me positionnerais proche des esclaves écoutant ce qu'il pouvait se dire et aussi gardant un œil sur le Valdos prêt a lui bondir dessus si lui ou ses hommes faisait le moindre signe révélant une quelconque envie de rébellion.





Code by Wiise sur Never-Utopia




Spoiler:
 


Dernière édition par Raki Goshuushou le Mar 11 Fév - 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 474
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue34/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue101/220[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (101/220)
Berrys: 44.045.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Icon_minitimeJeu 6 Fév - 1:18

Akira se trouvait toujours devant après avoir parler avec le paternel de son ami, qui semblait avoir trouver les mots juste à propos de l’autre esclavagiste. Le chasseur n’était pas intéresser par cet homme, les esclaves étaient une meilleure source d’alliés potentiel compte tenu de ce qu’il venait de se passer sur cette île. En premier lieu, le trio les avaient libérés, mais à cause d’une baguarre avec la marine et des attaques venu du ciel, le trio en avaient perdu quelques un. Mais le reste de ces hommes allaient leur être utile car ils leur devaient leur liberté.

Le pêcheur regardait en arrière pour voir ce que faisait le chaton, il semblait être accompagné d’un homme une d’une femme, tout deux semblait très fort. Son coéquipier semblait parler qu’avec la personne qui semblait être une personne riche, noble un peu comme le troisième larron de Paradise, soit Agg !

Akira s’était stopper pour attendre de retrouver Raki pour savoir ce qu’il avait dit avec cet homme et cette femme. Alors qu’ils se retrouvaient sur la route tout en pressant leur pas. Le cornu regardait le fumeur, il s’était battu et semblait avoir réussi facilement son combat.

« Alors comment était ton combat ? Qui étaient c’est deux personnes ? »

Le cornu venait aux informations pour ne pas rester dans le flou et savoir dans quelle direction ils allaient aller avec cette discussion. Les deux hommes discutaient tout en avançant rapidement pour s’enfuir le plus rapidement possible et ne pas être trop gêné par un blocus de la marine. Il fallait donc que le petit groupe se dépêche de retourner auprès du navire pour s’enfuir le plus vite possible !
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1217
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue47/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue24/750[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (24/750)
Berrys: 845.850.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Icon_minitimeJeu 6 Fév - 15:04

Un démon


Ce groove de non lieu était désormais un véritable chantier. Les flammes berçaient les alentours et les bâtiments ne seraient sans doute pas reconstruits avant un moment. Pourtant, bien que ce paysage soit parfait à mes yeux, ma rage se faisait ressentir et pour cause, rien ne va plus. Venu pour des affaires, cette putain de " descente " avait ruiné ma journée. Et le pompom dans l'histoire ? Le fait de ne pouvoir éliminer au final personne... Soif de sang inassouvie, désir ridiculement ignoré il m'était impossible de toucher à un quelconque gradé semble-t-il. Les combats étaient certes palpitant, mais toujours à un doigt de réussir à briser ce fameux cordon qui relie nous pauvres mortels à la vie, il y a toujours un enfoiré de trop qui débarque. Deux contre un qui a tourné en trois contre un... Au final, qu'importe les blessures, les ennemis osaient se relever. Dotés d'une volonté insultante à mon égard ils arrivent à se redresser de coups violents et dévastateurs. Pire encore... Alors que même le dernier coup ne fonctionne pas, voilà qu'une énième personne arrive pile à ce foutu moment. Ne peut-on jamais réussir à tuer un ennemi ? La chance est-elle vraiment du côté des marines ? Tout ceci m'agaçait au plus haut point et pour cause... Ces trois gradés, ils devraient clairement être étalés au sol. Au moins, mes blessures seraient justifiées.

Quittant donc les lieux, je ne m'attardais pas face à ce haut gradé de trop. Quand bien même affronter un amiral aurait flatté mon égo, je n'étais clairement pas aussi en forme que lui et de ce fait, mes chances étaient maigres. Joueur mais pas inconscient à l'heure actuelle, c'est donc la fuite que je priorisais en rejoignant mes compagnons.

Allant vers le Sud, je laissais les marines récupérer les leurs et sans doute les soigner. Détruisant tout sur mon passage pour me faciliter mon avancée, je grognais de rage. Arrivant bien rapidement au navire, mes hommes et moi montions à bord pour alors faire un résumé de ce qui c'est passé. Minimum de perte - ce qui est rare - au final... Nous avions participé et résisté à une belle purge de la marine. Malheureusement, mon égo à moi n'était guère rassasié et si aucun mort n'était à déplorer, pour moi il s'agissait là d'un échec. Surtout quant à côté de ça j'apprends que nos objectifs secondaires étaient eux aussi un fiasco. Quoi ? Les enfoirés de Konan ont pu partir ? Son business n'est pas coulé ? Fronçant les sourcils, j'en rageais même avec les explications d'Ayabusa. Un numéros ? C'est tout ce que je gagne face à ces conneries ? Manquant d'exploser un mât sur le coup, j'ordonne à ce qu'on prenne la mer sur le champs.

Clairement furieux, pour sûr que ce numéros aurait intérêt à me sortir des choses concrètes, sans quoi ils s'ajouteraient à ma liste de victimes à venir. Prenant le large, voilà qu'au loin quelques navires semblaient faire le guet. Idiots de marines... Incapable de faire un parfait coup de filet, je vins à me masser une épaule.

" ... Coulez moi ça... "


Le ton ferme, en l'attente que Krake soit sur ses jambes, nous allions devoir la jouer old fashion... à savoir les canons. Fonçant en ligne droite, qu'importe qu'ils soient un ou deux ou plus.. .Le navire viendrait menacer les barrages de son brise vague et les canons se feraient entendre une fois à portée de tir. Et si l'inverse était tout aussi plausible, tout le monde se tenaient prêt à contrer un assaut spécifique. Ayabusa sur la tête de proue du navire dégainait sa lame prêt à trancher des boulets tandis que moi et les autres étions prêt à détruire en plein vol les menaces qui pourraient peser sur nous, voir les renvoyer.


Codage par Libella sur Graphiorum


résumé:
 


POSTE A NE PAS PRENDRE EN COMPTE A LA NOTA

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 2324

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Icon_minitimeVen 7 Fév - 0:55






??? et Le Silence Sanglant


-Vous ne devriez pas avoir à vous en faire, mais je transmettrais que vous comptez utiliser votre musique si jamais vous manifestez votre pavillon, comprit clairement le blond au travers des paroles de Raki, chose guère étonnante quand il avait assisté à une bonne partie du combat entre Paradise et l’unité de Justinien où les capacités musicales du père et du fils c’étaient pleinement manifester. Enfin, si vous ne rattrapez pas suffisamment rapidement le convois, il est bien possible qu’utiliser vos propres méthodes pour vous tracer votre route soit votre meilleure option, ajouta-t-il en éludant complétement la question du félin sur la connaissance que le riche personnage avait au sujet du pavillon de la bande. Et en ce qui concerne mon nom ou celui de certains de mes collègues, je ne vois pas en quoi le connaître vous avancerez. Pour faire affaire avons-nous réellement besoin de savoir comment l’autre se nomme ? En quoi pouvons nous davantage faire confiance à quelqu’un en se basant sur une dénomination particulière ? De toute façon, la confiance est quelque chose d’assez illusoire. Tout ce qui compte, c’est que l’on puisse tirer profit de nos collaborations pour que tout le monde y gagne et que personne n’ait à y perdre. Néanmoins, si jamais vous voulez parler de moi, en ce moment vous pouvez m’appeler l’Hôte du Diable. Sur ce, je vous souhaite bon voyage.

Il était clair que ce charmant personnage ne comptait pas en révélé davantage pour l’instant. L’utilité aurait de toute manière était nulle. Autant son nom que celui d’autre membres du Cercle Intérieur ne lui aurait absolument rien dit, pas plus que celui de son maître. Prenant le numéro d’escargophone, l’inconnu fit un signe à sa nouvelle recrue et se détacha du groupe pour retourner à ses affaires. Il avait encore énormément de chose à faire sur Shabaody avant que ne se termine la Purge. Sortant de son col un mini-escargophone, l’intriguant vampire s’assura que tout était en ordre.

-Tu as tout entendu ? Je n’ai pas besoin de te faire de topos supplémentaire Warm ?



Warm


-Tout est clair boss ! confirma le subalterne avant que son patron ne raccroche.

Finalement tout se passait assez bien. Quelques complications c’étaient glissés ici et là comme il fallait s’y attendre, mais en dehors de cela les résultats escomptés étaient là, bien présent sur l’embarcation qui venait de quitter le quai d’exfiltration. C’était le dernier des navires où s’amassaient les différents commerçants undergrounds sauvés de la Purge par les diverses factions de la pègre présent sur l’archipel, et pourtant maintenant ils étaient tous aux mains d’une seule et même organisation, la seule qui avait obtenu à l’avance l’information capitale que la Marine allait déferler sur les groves de non-droit.



Filgurd "Charge-Montagne", Contre-amiral James Hillington


Gozen était agenouillé au sol, haletant lourdement. Les blessures qu’elle tenait de sa confrontation avec Nemesis étaient trop lancinantes pour qu’elle tienne le combat jusqu’à maintenant. La Takahoka ne pouvait que rester au sol à subir la douleur des brûlures qui était devenu trop importante. Son regard, comme celui des autres gradés présents, était dirigé vers le colosse qui avait accepté son sort mais c’était battus jusqu’au bout. Les paupières de Filgurd se refermèrent et son corps gigantesque bascula sur le côté, s’écrasant au sol tandis que le vice-amiral Machigan arrivait au niveau de cette troupe au nord des ruines du Quartier de la Rose des Vents. Alors que l’équipage de la Couronne avait ébranlé les forces de Konan en un autre lieu, le dernier des sbires de ce grove qui étaient au service du mafieux d’Himitsu Shima n’était plus. Il n’y avait plus aucun défenseur pour ralentir la Marine. Si l’implication des différents acteurs, à savoir Filgurd, Shadow Ghost et Paradise, avait su gagner du temps et permettre à un grand nombre de marchand de quitter les lieux, en unissant les forces criminels les hors-la-loi auraient pu faire front et gagner encore plus de temps.



Erkhan Valdos


-Je peux vous dire son nom si vous voulez… s’exprima Erkhan une fois le mystérieux vampire assez loin pour ne pas entendre davantage.

Le Valdos disposait en effet de cette information, même s’il ignorait complétement ce qu’il se tramait et cette histoire d’employeur qu’avait mis sur le tapis Raki en considérant qu’il y avait une personne au-dessus de l’Hôte du Diable. Si le vendeur d’esclave avait clairement l’intention de trahir ses alliés du jour ayant permis lui à sa marchandise et lui-même de quitter son établissement, cette intrigue lui retournait le cerveau et lui coupait l’herbe sous le pied. Si ces trois hommes venus chez lui subitement étaient bien des alliés de cette énergumène, peut-être valait-il mieux évité de les trahir dans l’immédiat et attendre le moment propice pour s’occuper d’eux sans que l’on sache que ce soit lui qui ait mis un terme à l’existence de Paradise.

-Il s’appelle Saül. Saül de Valroy. C’est, enfin plutôt c’était, le propriétaire d’un bordel se trouvant dans les tréfonds d’un des groves de non-droit, je ne sais plus quel numéro. Il était venu me voir une fois pour m’acheter quelques jolies esclaves. Mais au-delà de cela, il n’est rien à priori. Il y aurait quelques trafics supplémentaires qui se déroulerait dans son établissement et qui lui aurait valut jadis une genre de gloire temporaire même si j'ai pas souvenir que quelqu'un sache exactement de quoi il était question, mais les puissants comme la Guilde Marchande ou Konan s’en désintéresse complètement. Comme tout les indépendants, il se débrouille comme il peut pour survivre sur l’archipel. C’est pas le genre de personnes que l’on fréquente souvent et on en parle même assez rarement entre nous, mais l’autre fois avec un collègue on se demandait comment les commerçants comme lui avaient les moyens de survivre.

Au final, Erkhan disposait de très peu d’information clair au sujet de ce mystérieux personnages, et c’était également le cas d’énormément de monde, même ceux qui fréquentaient de temps à autres l’établissement du Valroy. Tout ce qui en ressortait, c’est que sur l’archipel, les personnes comme lui étaient considérés comme inoffensive en terme d’influence.

-Qu’est ce qu’il peut faire avec le Silence Sanglant alors qu’il ne devrait même pas avoir les moyens de se payer ses services ?

Pour cet homme issue de cette écosystème underground de Shabaody, ce qu’il assistait au sein de ce groupe ne faisait que peu de sens. Des choses lui échappait. C’était la seule solution. Enfin… Il fallait qu’il se reconcentre pour saboter l’embarcation de Paradise et mettre hors course ces hommes qui allaient lui voler sa marchandise.





Colonelle Elga Malfigor et Contre-Amiral Ben Ramin


-CONTRE-AMIRAL, NAVIRE EN VUE ! beugla l’homme à la vigie.

Le Ramin, à qui on avait confié la direction de deux bâtiments afin d’intercepter les vaisseaux criminels qui tenteraient de fuir l’archipel par ce coin, dirigea alors sa longue-vue vers le navire des Shadow Ghost. Le gradé grommela dans sa barbe en constatant que ce n’était pas une embarcation ordinaire. Cela serait un véritable affrontement naval pour pouvoir les empêcher de filer. Heureusement, il disposait d’un vaisseau de guerre, ceux-là même qui étaient utilisés pour mener à bien un Buster Call.

-ARMEZ LES CANONS ! Faites pleuvoir l’enfer sur eux, hurla Ben avant de s’approcher du bastingage pour faire des signes au brick qui se trouvait à côté et qui était dirigé par la colonelle Malfigor, une habituée des manœuvres puisqu’elle avait servi de nombreux mois sur le bateau véloce de la vice-amiral Iliena.

Les boulets s’élevèrent et retombèrent en direction du navire de Ren. Cependant ces derniers répliquaient avec leurs propres tirs tandis que des combattants expérimentés s’occupaient de faire exploser dans d’immenses déflagration les projectiles les plus destructeurs de la Marine. Prenant quelques instants pour réfléchir, Ben jeta un coup d’œil vers Elga qui lui fit des signes pour lui proposer une stratégie.

-Virer de bord ! Offrez leur notre tribord !

Les marins s’échangèrent alors des regards surpris. Ils allaient se mettre perpendiculairement par rapport à l’ennemi qui leur fonçait dessus avec un éperon ? Vraiment ?

-EXECUTION !

Face à l’ordre, ils furent contraint de capituler. En apparence, le seul avantage était que le nombre de canons qui tiraient simultanément sur les Shadow Ghost était plus nombreux. Ainsi, l’arme navale du Tao viendrait s’enfoncer dans la coque renforcer du navire de guerre qui subit d’assez lourd dégâts. Néanmoins, il fallait qu’il se dégage pour pouvoir reprendre la route et il avait à contourner l’un des modèles de bateau les plus imposants à disposition de la Marine. Mais il n’aurait pas beaucoup plus le temps de naviguer que le brick de la colonelle Malfigor viendrait à son tour percuter en diagonal les Shadow Ghost au plus proche de la proue.

-FEUUUUUUUUU ! hurla en même temps la capitaine de l’embarcation.

Ainsi, alors que le navire de guerre continuait te tenter de bombarder le pont ennemi et que le choc avec le brick se faisait sentir, ce dernier se mettrait à coulisser le long du bâbord de Ren et profiterait de cet instant pour tirer les boulets directement dans la coque à bout portant. Le brick continuerait ensuite sa route vers Shabaody avant d’entamer une manœuvre de demi-tour et revenir à la charge. Pendant ce temps, le Ramin s’organisait.

-NE LES LAISSEZ PAS NOUS ABORDER ! commençait-il à ordonner, bien conscient que son équipage ne faisait pas le poids face aux ennemis une fois qu’il eu reconnu le terroriste qui dirigeait ce groupe et qui à lui seul pourrait certainement démolir l’intégralité du vaisseau de guerre sur lequel les gouvernementaux se trouvaient. NOTRE SEULE CHANCE C’EST DE LES COULER !

Le contre-amiral se dressa alors sur le bastingage afin de venir en soutien des commandants qui contraient le plus de boulets ennemis possibles mais aussi pour tenter d’empêcher l’un des ennemis de monter sur leur vaisseau même s’il y avait peu d’espoir que cela marche.





Le post de Ren du tour précédent est hors délais et ne comptera donc pas dans sa notation.


Ordre de réponse à titre indicatif :
Ren - Nemesis - Raki - Akira
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 36h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1217
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue47/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue24/750[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (24/750)
Berrys: 845.850.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Icon_minitimeVen 7 Fév - 16:11

Un démon


La marine était une bande d'incompétents selon moi. La seule chose où ils excellent, c'st bien le fait de casser les couilles... Interrompre des affrontements, attaquer quand on s'y attends pas où au meilleur timing... Leur coordination est leur principal point fort. Qu'importe les affaiblissements de ces derniers temps, ils arrivent encore à casser les pieds des gens. Et la fuite en était la preuve.

Même sans réel barrage devant nous, deux navires faisaient office de défense nous empêchant de totalement partir. Hm ? Penses-t-ils vraiment pouvoir nous stopper si aisément ? Un navire de guerre et un brick ? Ordonnant de couler ces obstacles, nous foncions en ligne droite bien dans l'optique de percuter le plus gros navire. Les ennemis en face ne semblaient pas vouloir éviter cela. Hm ? Ils font déjà feu ? Quelle bande de bras cassés... Chacun se fit violent et se mit à l’œuvre pour riposter. Découper les boulets, les exploser en plein vol ou les renvoyer, le maximum de dégâts étaient évités et laissaient donc le navire jusqu'à l'impact puissant et impitoyable. Le brise lame clairement enfoncé dans la coque, il nous fallait nous sortir de là, et pour ça, qu'une solution : détruire l'ennemi.

Mais voilà, le petit brick de son côté semblait vouloir en profiter pour profiter de la situation.  Ainsi donc, plutôt que pouvoir faire une attaque furieuse tous ensemble, il allait falloir dispatcher les rôles... Les sous fifres avaient de quoi faire et savaient ce qu'ils devaient faire. A peine le Brick se mettait en position proche de nous que les trappes s'ouvraient de notre côté, libérant les canons de bord. Mais si d'un côté ça se contente de tirer à bout portant des canons, de l'autre ça attaquais en plus de ça et quelles attaques.

Les canons retentirent bruyamment dès que le Brick arrivait à portée de canon et ce dernier se retrouverait tout aussi en danger que s'il osait attaquer notre embarcation plus résistante en théorie. Mais ce n'est pas tout, à cela s'ajoutait des attaques spécifiques.
Trois personnes semblaient apparaitre du côté où le Navire tentait son approche. L'une d'elle grognait et tendait les bras, laissant ses doigts sembler s'allonger et se diriger dangereusement vers les canons ennemis. Si rien n'était fait, pour sûr ces " tentacules " viendraient obstruer les canons, empêchant de tirer ou rendant dangereux cette décision. Mais en plus de ça, une demoiselle tout aussi sauvage semblait donner des " munitions " à une autre tout aussi rebelle. Girl power en action, il s'agissait ni plus ni moins de Klara qui coopérait avec Senshi. Prenant la bombe de Klara, Senshi leva une jambe en prenant une position de lancée et avec une force remarquable envoya le projectile vers le pont du navire adversaire  tout en visant malgré tout vers l'extérieur de ce dernier. Pourquoi donc ? Car la bombe en question était tout simplement d'une puissance imposante et il fallait prendre en compte le navire bien trop proche pour être totalement en sécurité. Pour sûr qu'il serait secoué si l'explosion était parfaite. Idem, Dokusei risquait d'être blessée aux doigts si elle continuait d'obstruer les canons mais ça, elle semblait l'accepter.

Côté navire de guerre, les choses étaient plus sérieuses et Ayabusa en tenant sa lame interpella si possible la femme cendre Némésis.

" Brûle leurs voiles, immobilisent les  au cas où notre coup ne fonctionne pas ! "

Bondissant de la figure de proue, le bretteur ex marine jeta un bref regard aux hommes ennemis et gradés avant d'abattre ses lames en visant les canons. Le but ? Trancher purement et simplement ces derniers, ainsi que le brise lame qui immobilisait leur propre navire. Mais malheureusement pour les marines, il serait difficile de se concentrer sur ça et pour cause, une menace bien plus grande pesait sur eux. Une ombre s'élevait encore plus haut à une vitesse impressionnante et n'importe qui qui connaissait ses wanted par coeur le comprendrait : Ren Tao va entrer en action.
Prenant de la hauteur, je me mis pile au dessus du pont principal et descendis alors en piquet vers ce dernier. Ce qui allait se passer ? Quelque chose de simple et pour cause, j'allais exploser ce pont de mes propres mains, histoire que le navire coule tranquillement et s'il ne coulait pas, il serait grandement endommagé. Fondant telle une comète sur eux j'abattais mon courroux sur ces derniers sans attendre. Une explosion retentit et risquait de bien faire du bruit selon la résistance du navire mais aussi leurs réserves de poudres si par exemple ces dernières étaient touchées.

Un passage en force qui traduisait le côté impitoyable du groupe qui navigue dans ce navire. Et si des gens résistaient à cette entrée en matière, alors que - si personne ne tente d'en profiter - je repartirais vers mon navire, Nemesis se ferait sans doute un plaisir d'en ajouter une couche pour finir ce navire censé être une des principales force de frappe navale de la marine.


Codage par Libella sur Graphiorum


résumé:
 


tech utilisées:
 

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis
Ignis Irae
Nemesis
Messages : 56
Race : Humaine
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue32/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue85/220[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (85/220)
Berrys: 3.646.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Icon_minitimeLun 10 Fév - 6:21







L'heure de la purge



Ren et sa clique avait rapidement rejoint la Nemesis à bord du navire et ils avaient mis les voiles pour quitter l’archipel, laissant derrière eux une marine un peu plus abîmée qu’à l’arrivée, mais sans rien en retirer d’autre qu’un agacement, une frustration d’avoir été placé d’une situation d’attaquants venus déclarer une guerre à un autre criminel à une situation de presque courir pour sa vie devant des troupes sans fin. Pour autant, le groupe n’en avait visiblement pas finis, car si les mouettes grouillaient sur terre, elles étaient également présent sur les mers, et immédiatement après leur départ, un navire ennemi vint leur bloquer le passage tout en leur tirant dessus alors qu’un autre venait nous percuter.

Ayabusa tenta d’appeler la blonde, sans succès, celle-ci était déjà partie bille en tête, bien décidée à mettre fin à cet assaut indésiré et indésirable. Créant un brouillard froid assez grand pour couvrir une partie des deux navires, elle utilisa celui-ci pour transiter d’un pont à l’autre, apparaissant sur le navire marine transformée, tirant immédiatement quelques projectiles incendiaires sur les matelots qui n’avaient fait qu’obéir aux ordres, puis sur les voiles, pour immobiliser le navire tant que possible.

Sous les pas de la Nemesis, des blocs de cendres ardentes se formaient également, tas fumants de chaleur faisant craquer le bois et qui ne tarderait sans doute pas à faire prendre feu au navire, mais plus que le navire, elle se dirigeait vers celui qui donnait les ordres, décidée à l’éliminer, comme pour laisser la marine en poulet sans tête, à courir partout sans se rendre compte de sa mort. L’homme n’était pas difficile à reconnaître, il avait commencé à gueuler des ordres rapidement, et c’était lui qui avait ordonné de ne pas laisser l’entourage du rouquin les aborder, sans succès visiblement.

Une main de cendres se pointa vers lui avant qu’une autre, bien plus grosse, ne tente de le saisir dans le but évident de le brûler et de le broyer à mort. Une attaque rudimentaire pour sûr, mais il suffisait d’un instant de flottement dans son attention, une attaque en torpille du rouquin par exemple, pour qu’il se fasse attraper. L’attaque en torpille qui justement tombait, et résonnait dans un grand bruit d’explosion qui ne tarderait sans doute pas à se répliquer, cependant, la Nemesis rechignait à partir sans la tête d’au moins l’un des gradés en charge du navire. Si l'explosion elle-même ne lui ferait sans doute pas de dégâts, elle ne doutait pas que lorsque le navire se mettrait à couler, elle n’aurait pas intérêt à y rester.


© Jawilsia sur Never Utopia



Résumé:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 578
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue37/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue176/350[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (176/350)
Berrys: 293.336.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Icon_minitimeMar 11 Fév - 16:48




Une petite proposition !





J'écoutais rapidement ce que l'homme inconnu appartenant au réseau avait a me dire, un de plus qui ne me donnerais pas le nom de la tête pensante de ce réseau. Je commençais a avoir l'habitude et cela ne me surprenait guère et nous n'avions pas non plus le temps ni l'un ni l'autre de chercher a connaître la dénomination du big boss. Il me disait néanmoins pouvoir l'appeler l'hôte du diable, soit un peu pompeux a mon goût comme pseudonyme mais je me satisferait de ça, je lui adresserais un large sourire lorsque qu'il retourna a ses petite affaires avec sa compagne du moment.

De mon coté je m'en retournais au mienne, il fallait regagner le navire le plus vite possible et se casser de ce beau merdier, ce ne serais que Valdos qui me sortirais de mes pensée m'apportant tout un tas d'information concernant l'homme qui venait de discuter avec moi. Intéressant fut le seul mot qui sortit de mes lèvres a la suite de son monologue. Intéressant dans le sens ou d'un coté j'en apprenait un peu plus sur le blond mais aussi je découvrais une potentiel utilité a l’esclavagiste que j'avais prévu de tuer initialement. Il n'aurait peut être pas le sort que je lui réservé en fin de compte.

Je sourirais d'ailleurs au commerçant de l'underground lui faisant un signe de tête pour le remercier de ces infos et rejoindrais mon père qui se trouvais non loin de la il m'informerais de ce que son fluide lui avait appris, Valdos avait pour intention de nous trahir, il ne savais quand ni comment mais ses intentions était clair a présent. Je profiterais du reste du trajet pour lui donner quelque instruction a faire une fois a bord du navire. Notamment la transmission des coordonnée de navigation a Abe et de lever l'ancre directement.


Ce ne serait qu'une fois arriver a l'embarcation que je ferais en sorte de me placer derrière l'esclavagiste au moment de monter a bord et une fois sur le pont j’enverrais ma queue ligoter l'homme, lui liant les bras et les jambes tandis que Gunther faisait ce que je lui avait ordonné et que le navire prenait son envole. Je profiterais de l'instant pour volé un cheveux au lascar et le donnerais Akira qui m'avait rejoins, je lui dirait alors d'un ton amicale :



« on sait que tu comptes nous trahir, on sait pas quand ni où mais on le sait, vois tu Akira a une malédiction bien sympathique, qui lui permet de choisir ton sort rien qu'avec ce cheveux ou que tu sois sur cette terre, tu as donc le choix, soit tu bosse pour nous en tant qu'informateur sur les organisation que tu connais et que tu cotois en sachant qu'au moindre signe de traîtrise Je n'aurait aucun scrupule à te buter dans l'agonie la plus longue qui soit, soit on te met au fer toi et tes hommes et je laisse ces anciens esclaves s'amuser avec vous comme ils l'entendent. C'est a toi de décider »


L'homme commencerait alors a me maudire, me demandant de quelles organisation je pouvais bien parler puis qu'il ne savait que certaines organisations protéger certains marchand mais rien de plus. Mon sourire ce fit un peu plus sadique lorsque je lui répondrait d'un ton égale :

« si tu n'as rien à me proposer tu ne m'est donc d'aucune utilité, j'oublier de préciser que je ne tolérerai pas non plus d'esclavagisme ! Explique moi pourquoi je te garderai en vie ? »


Commençant alors a paniquer il me proposa alors de l'argent qu'il pourrait me fournir en effectuant une reconversion, s'en était d'un banal au point ou je ne put m’empêchais de laisser échapper un soupir de lassitude et de lui répondre d'un ton las :


« l'argent ne m'intéresse que très peu par rapport aux informations... »

Je lui laisserais alors le temps de mijoter un peu attendant sa réaction qui ne se ferais pas trop attendre il baragouinerais, parlerais dans sa barbe tandis qu'il gigoterais pour enfin me sortir que j'étais entrain de bluffer, le pauvre bougre ressentirais la douleur avant de voir mon coup de griffes qui lui atteindrais le bras. Un coup de griffe suffisamment puissant pour le faire saigner abondamment sans pour autant être handicapant, je lui dirait alors d'un ton sadique :

« prochaine fois c'c'est ta gorge que je tranche, toujours rien d’intéressant a me proposer ? »

Le tout accompagné d'un petit sourire sadique. Il me proposa alors des sabre, pourquoi faire en sachant que nous n'en avions pas l'utilité ? Un revêtement pour aller dans le nouveau monde ? Il faudrait déjà que nous ayant suffisamment d'influence sur North Blue et Gran line avant de pensée a une expansion sur cette mer des plus dangereuse. Je lui répondrait alors d'un ton amical :


« ce qui m'intéresserait ça serait un gars capable de recruter dans le milieu underground et qui aurait suffisamment de jugeote pour faire ça de façon efficace et intelligente... Pour l'instant a par un trouillard je vois pas ce genre de gars en toi... »

Il me répondit alors d'un ton résigner :

« Si vous voulez des infos jpeux devenir espion hein si y'a que ça qui vous fait plaisir au final »

J'eu alors une idée, qui me fit sourire de façon carnassière et tandis que je m'approchais un peu plus du lascar je lui ferais alors ma proposition :

« tu viens de me donné une idée, tu connais bien le milieu des esclavagiste non ? Tu vas nous aider à frapper de façon chirurgical, tu vas nous renseigner sur tes anciens collègues.... Hormis ça tu es libre de faire ce que bon te semble, ouvrir un trafic lucratif, je ne te demande pas d'argent que tu en gagnera en revanche je veux que tu bosses avec nous pour annihiler tes anciens collègues est ce que ça te semble correct comme collaboration ? »

Sautant sur l'occasion il acquiesça et acceptant ma proposition je lui répondit a la suite :

« c'est entendu, par contre je garde ton cheveux comme signature du contrat, n'oublie pas ce qu'il peut représenter en cas de faux pas ! »

Je le lâcherais alors, l'envoyant auprès de Depar Dieu pour qu'il se fasse soigner et ordonnant au toubib de lui apporter des soins je me tournerais alors vers les esclaves et le groupe de Kidnappeur pour leur dire d'un ton serein et amicale :

« A partir de ce moment vous êtes libre, je ne vous force pas a rejoindre le combat que nous menons chez Paradise, nous vous déposeront sur une île tranquille une fois sortit de ce merdier. En attendant je veux que tout le monde s'active, et n'oublier pas, si on hisse le pavillon vous vous bouchez les oreilles ! Abe je veux que tu nous amène a une vitesse maximal sans prendre trop de risque, kabi, prépare toi et tes homme a la possibilité d'une bataille navale, Aki si on est attaquer je veux que tu prenne ta forme géante pour dégommer les tirs potentiels, et tu me garde ça au chaud. Bird en soutien sur la musique si nécessaire. Aller on se bouge !! »


Je donnerais le cheveux a Akira tandis que le navire pendrait le large et la direction des coordonnée que nous avait donner le blond pour rejoindre la flottille de l'underground.





Code by Wiise sur Never-Utopia




Spoiler:
 

PNJsation vue avec le MJ et Aki

_________________
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 200119042744678461


Dernière édition par Raki Goshuushou le Sam 22 Fév - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 474
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue34/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue101/220[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (101/220)
Berrys: 44.045.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Icon_minitimeVen 14 Fév - 13:09

Feat


Du Monde
L'Heure de la Purge

Il était temps de partir et au plus vite. La traverser pour rejoindre le navire se faisait sans encombre, l’ancien propriétaire des esclaves que le duo avait libérer parlait. Il donnait plein d’informations sur l’homme avec lequel Raki discutait avant de rattraper le petit groupe. Raki allait donc pouvoir utilisé, ces informations à bon escient, sûrement plus que le cornu, car ce n’était pas lui qui avait conversé avec un possible allier. De toute manière c’était le job de son ami. Par la suite les hommes étaient arriver rapidement aux navires et sans encombre, Raki avait été voir son paternel sur la route, tandis que notre pêcheur se trouvait en fin de groupe pour parer à d’éventuelles attaques ennemies si la marine avait suivi le groupe. Il était encore frais comme un gardon et pouvait toujours se battre.

Une fois sur la navire, Raki attrapait Valdos avec sa queue féline, Akira n’avait pas compris tout de suite ce qu’il se passait. C’était dès les premières paroles du chat que le cornu pouvait enfin comprendre ce qu’il allait se passer. Raki s’en prenait donc à Valdos car il projetait de trahir Paradise, notre héros compris que cette information venait de Gunther car l’esclavagiste n’avait émis aucune intention de nuire à Paradise de vive voix. Il s’était donc dit que le père de Raki avait entendu cela grâce à son pouvoir qu’Akira n’avait pas encore éveiller.

Akira laissait faire à la discussion, la seule chose qu’il comprenait c’était soit que Valdos devait se ranger du côté de Paradise ou bien il mourait tout de suite. Le coup de griffe du chaton l’avait sûrement aidé à prendre sa décision mais aussi le fait que notre ami aux petites cornes pouvait le tuer de n’importe où sur la terre s’il ne faisait pas ce qu’on lui demandait. Le fumeur expliquait donc le plan qui allait se passer si une bataille navale il y avait. Akira était déjà au courant qu’il allait devoir se transformé et se charger des boulets de canon. Une fois tout le monde à bord et en place, le navire pouvait commencer à naviguer sur la mer pour échapper à la marine et à une possible peine de prison pour ce que Paradise avait commencé à faire partout dans le monde !
Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 2324

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Icon_minitimeSam 15 Fév - 0:50



Après avoir obtenu des informations en quantité mais manquant malgré tout de profondeur pour cerner réellement qui était le mystérieux vampire, Raki et Akira étaient parvenu à contraindre Erkhan à se tenir tranquille, faisant disparaître les espoirs de trahison de ce dernier qui étaient devenu plus docile lorsque la peur de la mort avait envahi son corps. Tout le groupe pouvait donc s’afférer sur l’embarcation pour mettre les voiles au plus vite afin d’échapper à la tempête qui déferlait sur les groves de non-droit sans que rien ni personne ne semble pouvoir l’arrêter, pas même Ren Tao, Nu Wa, Mendela Workshire ou Mozero. L’équipage pu ainsi donc larguer les amarres et commencer à suivre l’espace entre les Yarukiman Mangrove en se fiant aux informations données par leur « associé » afin de rejoindre la flottille des marchands undergrounds qui avaient été sauvés durant l’opération. D’après Saül, avec ce soutien les nouveaux membres du réseau pourraient se sortir de ce guêpier plus aisément et même sans avoir à combattre en mer. Pourtant, en tendant l’oreille, on pouvait entendre des tirs de canons venant de l’extérieur de l’archipel, le contre-amiral Ben Ramin n’était pas le seul à devoir s’occuper de navires qui tentaient de prendre la poudre d’escampette.





???


Le vaisseau sortirait ainsi entre la zone sous la protection direction direct de la base locale de la Marine et les groves de la section hôtelière. L’équipage découvrirait ainsi que les quelques embarcations ayant quitté le port d’exfiltration se trouvaient à quelques centaines de mètres devant eux tandis qu’une escadre de cinq navires de la Marine se lançaient à leur poursuite et commençaient à faire feu. Un navire de guerre, deux bricks, deux goélettes. Paradise pourrait certainement s’afférer à préparer leur défense, mais cela serait vain. Raki et Akira pourraient ainsi voir une chose se diriger telle une torpille vers les embarcations militaires. Jaillissant des eaux, une créature étendit de véritables tentacules composés d’amas de cheveux mauve dans les airs. Des hurlements, certainement des ordres, jaillirent de la bouche du capitaine de la goélette la plus proche de la flotte criminelle. L’un des tentacules de la bête vint alors raser horizontalement le pont supérieur du vaisseau, brisant au passage les bras, les bastingages, le plancher et même le gouvernail. Les corps de plusieurs soldats volèrent dans les airs et ils retombèrent lourdement dans la mer en hurlant, leur être étant envahit d’une sensation d’électrocution.

-Qu’est-ce que ça ? s’écria le contre-amiral à la tête de l’escadre depuis la poupe du vaisseau de ligne.

-Aucune idée monsieur !

-Arrêtez de tirer sur la flotte et occupez vous de cette chose avant qu’il ne soit trop tard !
ordonna le gradé.

Cependant il était déjà trop tard pour la goélette, la mystérieuse femme s’étant occupée de Krake un peu plus tôt vint abattre un de ses agrégats capillaires sur le tribord de la nef qui chavira dans les instants qui suivit, poussé par le déplacement d’eau orchestré par l’attaque qui venait d’être porté. Les canons se tournèrent alors dans un unique mouvement vers la bête qui défendait les intérêts de l’organisation qu’avait rejoint Paradise. Le plomb fendit les airs tandis que la poudre hurlait dans des nuages de fumées opaques, pulvérisant au passage les restes de l’embarcation qui voguait encore à leur côtés quelques instants plus tôt. La femme-méduse maîtrisant le retour à la vie des cheveux certainement comme personne d’autre sur cette planète s’enfonça dans les profondeurs quelques instants pour éviter le déluge. Elle en profita pour repousser les mouettes environnantes qui étaient en pleine noyade avec ses tentacules capillaires longs de bien trente mètres et capables d’infliger les piqures des pires espèces de méduses sur la planète. S’élançant à pleine vitesse dans l’eau tel un missile, cette femme ayant un niveau proche de ni plus ni moins que Sorafuka se dirigeait vers la seconde goélette. Dans la mer, elle était dans son élément et était une véritable calamité marine, aussi dangereuse si ce n’est plus que les monstres marins géants hantant les Calm Belt. Arrivant sous sa nouvelle proie, la femme masquée fit remonter ses tentacules le long de la coque, appliquant de manière constante une pression sur celle-ci. L’équipage tenta de lutter, mais cela était en vain. Le moindre contact avec ses agglomérats de cheveux déchaînait des douleurs atroces dans les membres de certains tandis que d’autre se voyaient être progressivement prit de paralysie. Faisant rejoindre ses « appendices », elle appliqua une telle pression sur le bois que celui ne put résister plus longtemps. La goélette se retrouva scinder brutalement en quatre morceaux alors que six membres avaient généré les brèches via ces « câlins » brutaux.

La panique commençait à s’emparer des gouvernementaux alors que des boulets avaient réussi à toucher ces aberrations qui jaillissait de l’eau en profitant du temps nécessaire pour que la pression soit suffisante pour briser le bois. Cependant, la femme-poisson avait recouvert les zones sensibles de haki de l’armement en prévision de ces attaques, ce qui réduisit considérablement les dommages que ces tirs auraient pu lui faire. Ricanant, la demoiselle repartit à la chasse en sélectionnant sa cible suivante : l’un des bricks. Cela faisait très longtemps qu’elle n’avait pas eu l’occasion de s’occuper ainsi d’une flotte entière et les sensations d’une véritable bataille haletantes contre des flottes militaires lui revenait. Arriver au niveau de sa proie, l’inconnue dressa ses tentacules de part et d’autre de la nef. Si les mouettes s’attendaient à ce qu’elle réapplique une des deux stratégies précédentes, ce ne fut pas le cas et ils payèrent fort ce manque d’imagination. Les appendices capillaires transpercèrent la coque en de nombreux points et balayèrent le pont inférieur, propulsant dans diverses directions les canons du navire dont certains surgirent même sur le pont supérieur en traversant le plancher. Finalement, tels des hameçons, les membres vinrent s’accrocher à l’intérieur de la coque et y exercer une pression dans le sens opposée à celle qu’avait subi la dernière goélette. C’est ainsi que le brick fut coupé en deux dans le sens de la longueur en ayant à la fois été tiré brutalement vers bâbord d’une part et vers tribord d’une autre part.

Sans attendre un instant de plus, la femme-poisson s’élança à grande vitesse vers le quatrième bateau, laissant l’énorme navire de guerre pour la fin. Sautant hors de l’eau en tournoyant, la demoiselle à la chevelure violette rassembla tous ses cheveux en un immense tentacule qui se dressa dans le ciel bien plus haut que le plus grand des mats du brick. Tel un immeuble qui s’écroule, l’appendice entama sa chute pour s’abattre sur le pont de l’embarcation tandis que les mousses désespérés passaient par-dessus bord pour abandonner le navire à son sort en dépit des ordres du colonel qui ne furent jamais appliqué. C’est ainsi que ce brick fut tranché dans le sens de la largeur. L’équipage du contre-amiral avait abandonné les tirs pour se préparer à défendre leur vaisseau et tenter le tout pour le tout. La résistance des vaisseaux de ligne étant quelque chose de bien différent des autres navires, la femme-méduse jaillit de l’océan pour arriver sur le pont du navire à la surprise de tous. C’est ainsi que ses tentacules capillaires déferlèrent tel une tempête sur l’équipage. Dans ses mouvements circulaires et de balayage, la criminelle propulsa dans les cieux des membres d’équipage, en écrasa d’autres, pulvérisa progressivement les mats, le sol et le bastingage. Le contre-amiral lui-même ne parvint pas à lutter et se retrouva prisonnier d’un des appendices qui s’enroula quelques instants autour de lui, libérant dans tout son corps une douleur insoutenable, avant d’être envoyé dans le ciel. En véritable cataclysme, la collaboratrice de Saül chargé de la protection de la flottille des marchands avait déferlé sur toute une escadre qui n’avait pas eu la moindre de chance de gagner. Alors que la femme-poisson renversait le navire de guerre en plaçant ses tentacules le long de la coque à bâbord et en leur donnant un mouvement vers le haut, les commerçants observaient pour la plupart stupéfait le carnage qui s’était dessiné sous leur yeux et que le groupe sur le bateau de Paradise avait également pu admirer.





Colonelle Elga Malfigor et Contre-Amiral Ben Ramin


Là où la mystérieuse femme méduse avait pu s’occuper rapidement du cas des bateaux ennemis, Ren Tao lui ne pouvait pas se défouler de la sorte alors qu’il en avait les moyens pour la simple et bonne raison qu’il aurait certainement toucher son propre navire vu la configuration dans laquelle il c’était placé. Cependant, lui n’était pas seule et toute la clique qui l’accompagnait était suffisamment féroce pour s’occuper de ces gouvernementaux. Les meilleures troupes se trouvaient sur Shabaody même et seulement quelques rares vice-amiraux, un nombre qui pouvait se compter sur les doigts d’une main, avaient été chargé du cas des fuyards. Vu la taille de l’archipel, les troupes répartis entre les différentes flottilles ne pouvaient faire le poids face un véritable groupe organisé comme Shadow Ghost. Enfin, le brick mena sa manœuvre à bien en dépit de la riposte de leur opposant. Clairement, cette tactique comprenait ce genre de risques, mais c’était le sacrifice qu’acceptait la colonelle pour venir à bout de ces adversaires. Néanmoins, la déflagration qui avait fortement endommagé l’autre bord du navire en plus des coups de canon n’était prévu. De la fumée commença à s’élever des deux navires de la Marine alors que les criminels menaient leur attaque. Malgré tout, la stratégie d’Elga avait permis de passer outre les assauts adverses pour infliger des dégâts à leur vaisseau, quand bien même c’était loin d’être suffisant pour être couler. De plus, la Malfigor, qui faisait son demi-tour à plusieurs dizaines de mètres derrière la nef terroriste, savait qu’un deuxième assaut de ce type serait fatale à sa propre embarcation.

C’est alors que le chaos régnait déjà et que Ben Ramin faisait tout son possible pour contrer les attaques d’Ayabusa, même si ce dernier pour trancher le brise lame sans trop de problèmes et aurait le dessus dans une véritable confrontation. C’est alors que Ren Tao s’abattit dans une explosion rocambolesque sur le pont du navire, réduisant la majorité de celui-ci en cendres. Les flammes se répandirent en l’air mais également en profondeur, déclenchant quelques explosions de tonneaux de poudre au passage, laissant un véritable cratère embrasé dans la structure. Le navire tout entier tangua sous l’effet de cette assaut digne d’un combattant de ce niveau. Le contre-amiral, qui savait pertinemment ne pas pouvoir vaincre un tel adversaire, ne tenta rien contre la bête pourpre. Apercevant Némesis arrivé à l’assaut, Ben abandonna ses contres pour esquiver en sautant en l’air.

-Occupez-vous de sauver le navire ! ordonna alors le Ramin qui comprenait bien qu’ils ne pourraient rien faire pour vaincre leurs opposants et qu’il valait mieux sauver le matériel qui pourraient être réutiliser pour construire un nouveau navire puisque celui-ci n’était presque plus qu’une coque vide dérivant sur l’eau vu les dégâts qui venaient d’être porté.

Le colonel, les commandants, lieutenants et autres officiers bas-gradés présent sur l’embarcation abandonnaient la stratégie d’assaut et s’élancèrent alors pour sauver le vaisseau de l’incendie. Si Némesis voulait affronter Ramin, ce dernier se tiendrait prêt à se battre contre lui, mais le temps de terminer l’affrontement ses camarades de Shadow Ghost auraient le temps de s’éloigner en mer pour s’en aller. En tout cas, le mat principal du navire qui venait d’être arraché par l’explosion tomba vers le navire des criminels qui devraient s’en débarrasser avant que les flammes qui le rongeait ne s’étendent à leur propre embarcation. Bien sûr, si Ren et les siens voulaient en finir avec le navire, ils pourraient très bien le faire, mais c’était s’exposer à ce que des renforts peut être plus redoutables débarquent puisque la colonelle Elga venait de passer un appel pour informer de la présence de Ren Tao qui voulait prendre la fuite. Le brick lui fonçait droit vers la poupe de l’embarcation des Shadow Ghost pour enfoncer sa proue dans celui-ci tout en utilisant les canons de proue pour viser la base de la coque et tenter de la percer. L’impact violent serait cependant suffisamment brutal pour terminer le travail d’Ayabusa sur l’éperon qui se briserait et libérerait le navire qui serait dans le même temps légèrement dévier, entamant la rotation pour pouvoir mettre les voiles. Si les criminels s’en allaient, les deux capitaines gouvernementaux ne chercheraient pas à les poursuivre pour s’occuper de préserver leurs bateaux et s’occuper d’eux, même si pour Ben Ramin le vaisseau de guerre serait certainement démontré pour pouvoir en construire un nouveau vu l’ampleur des dommages qui auraient pu couler l’embarcation s’il n’y avait de blindage au granit marin sur le fond.




-Ben Ramin est lvl 33

Ordre de réponse à titre indicatif :
Ren - Nemesis - Raki - Akira
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 36h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1217
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue47/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue24/750[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (24/750)
Berrys: 845.850.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Icon_minitimeLun 17 Fév - 1:55

Un démon


Pur élan de destruction à l'heure présente, ces misérables n'auraient pas question de nous et pour cause, que pourraient faire de simples sous fifres hein ? Ainsi donc, ils essuyaient nos assauts difficilement et essayaient de gérer la situation du mieux qu'il pouvaient. De notre côté, nous encaissions les coups sans broncher plus que ça. Le navire aurait besoin de soins, mais ça, ce n'est pas la priorité à l'heure actuelle. Non... Ils avaient eu ce qu'ils méritaient et si les assauts avaient des impacts, ces derniers n'étaient pas plus dérangeants que ça. Le mat qui s'effondre sur notre navire ne fut gère un soucis grâce à la coopération d'Ayabusa et Klara. L'un coupait le met, l'autre dégageait le débris en plein vol empêchant ce dernier d'être chiant pour nous. Pire encore, le bout de mat dégagé fut envoyé vers le brick afin de l'endommager encore plus. Bref, le temps était à la fuite.

Soufflant de lassitude, chacun pensait à partir rien d'intéressant ne se trouvant là. Ou du moins, le pensions nous. En effet, les navires de guerres possèdent des parties en granit marin afin de naviguer dans des endroits difficiles, malheureusement, nous n'avions guère le temps d'extraire cela... Sans doute pourrions nous détourner un navire prochainement afin d'obtenir ce genre de chose fort utile. Quoi qu'il en soit, il fallait se barrer désormais. Sifflant la " retraite ", je laissais chacun revenir ou terminer leurs affrontements alors que le navire commençait la manoeuvre d'évasion puisque désormais libre.
Reprenant mon souffle, je vins à regarder la fumée qui s'échappait de leur navire mais ne fus guère satisfait. Ils restaient à flot alors qu'ils devraient aller par le fond me dis-je. Piqué à vif, je vins à regarder le navire que nous longions. Le navire de guerre imposant était encore en train de flotter et cela ne me plait pas... De ce fait, laissant mes compagnons se charger du possible Brick encore en train de flotter avec de la chance, pour ma part, je me mis à craquer ma nuque.

" Finissons en !!! "

Me mettant sur un côté de notre navire, pour ma part, je posais un pied sur une extrémité de mon pont et visais. Serrant un poing, je m'apprêtais à m'élancer vers ce bout de navire et une fois de plus menacer de le faier chavirer. Pourraient-ils vraiment encaisser tant de coups ? Cela restais à voir. M'apprêtant à bondir, quelqu'un me retint. Hm ?

" Tu en as assez fait... Partons. "

Tsss... Visiblement, ma chère soeur semblait s'inquiéter pour moi et si cela ne me touchais pas, j'y réfléchissais. La ville était à feu et à sang et ceux qui ont tentés de nous arrêter clairement dans le mal... Hm.... Mouai. Bien que mon égo en prenne un coup, j'acceptais de faire preuve de douceur. Ou du moins en apparence.. Alors que nous nous éloignions, je vins à interpeller Klara. Demandant si cette dernière avait de quoi s'amuser, alors que nous prenions le large, celle-ci me passait diverses bombes. Les balançant, il s'agissait là d'un dernier cadeau, histoire de remercier ces derniers pour la pseudo perte de temps.

Me calmant en douceur, je me concentrais sur la suite du trajet. Il me faudrait passer un certain coup de fil.


Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis
Ignis Irae
Nemesis
Messages : 56
Race : Humaine
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue32/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue85/220[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (85/220)
Berrys: 3.646.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Icon_minitimeMer 19 Fév - 21:36







L'heure de la purge



Peut être était-ce les mouvements virulents du navire, peut être l’homme était il bien plus habile que prévu, peu importe la raison, le coup avait manqué, au déplaisir agacé de la Némésis qui surenchérit en tirant de nouveau quelques balles de cendres en direction de l’homme, qui les esquiverait certainement sans aucun mal pour peu qu’il y prête un semblant d’attention. Le navire, lui, avait subi des dégâts autrement plus important, presque enfoncé en deux par le milieu alors que l’onde de choc avait résonnée, preuve que le rouquin avait décidé lui aussi de détruire tout ce qu’il pouvait, sans doute pour le simple plaisir de pouvoir le faire. La blonde devait au moins lui reconnaître cela, ils avaient le goût du saccage en commun. Même si elle le laisserait sans doute un temps après cela, elle n’oublierait pas de garder le contact, des fois que l’autre camp décide de mener une sauterie destructrice.

Autre camp qui avait d’ailleurs décidé de repartir, sonnant une retraite tactique plus destinée à leur permettre de partir après avoir handicapés leurs ennemis qu’à fuir devant un adversaire trop puissant. La blonde fit la moue devant cet ordre qui se mêlait à celui du gradé, qui révélait clairement son impuissance devant la situation mais accepta sa nécessité. Rester sur un navire marine maintenant alors que ses alliés partaient, non sans oublier de larguer quelques derniers cadeaux d’adieu. Nemesis elle même leva la main avant de lâcher un “ Ciao” et de créer un pan de brouillard en direction du navire des Ghosts, qu’elle utilisa pour traverser la distance qui commençait à séparer les deux embarcations, se rematérialisant sur le pont des criminels, les dernières mèches écarlates revenant à leur couleur normale.

Elle se tourna vers le rouquin, lui annonçant qu’ils auraient à discuter plus tard, avant de partir s’isoler dans sa cabine, sortant un carnet relié de cuir rouge et commencant à y tracer les traits approximatifs d’une jeune femme sans nom, au visage mi humain, mi félin et arborant visiblement deux sabres et des vêtements qui laissait planer le doute sur sa faction. Le résultat était peu satisfaisant, mais suffisant pour identifier la personne. Ce n’était qu’un visage de plus sur la liste, un seul au milieu d’autres, mais un visage qui finirait par arriver en haut du paquet et dont la Nemesis s’occuperait un jour ou l’autre.


© Jawilsia sur Never Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 474
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue34/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue101/220[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (101/220)
Berrys: 44.045.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Icon_minitimeSam 22 Fév - 18:00

Le duo avait réussi a contraindre Valdos à écouter sinon c’était la mort assuré pour lui. Les deux hommes savaient être convaincant et surtout le pouvoir du cornu était vraiment fort, mais heureusement que l’homme en face ne savait pas comment fonctionnait les pouvoirs du cornu et heureusement pour eux comme ça, la supercherie pouvait fonctionner bien comme il le fallait. Maintenant ue tout était près, il était temps de partir.

La navire larguait les amarres et c’était le temps de partir, mais rapidement sur la mer des navires marines allaient les attaquer. Devant les navires qu’ils devaient rejoindre, derrière des adversaires, Akira se changeait en une grande poupée de paille en prévision des attaques aux boulets, ce qui d’ailleurs était le cas. Il ne s’occupait pas de tous les boulets mais de deux ou trois grâce à une attaque avec ses lames d’air.

Alors que notre héros était en train de défendre son navire, il voyait une chose avancer tel un boulet de canon sous l’eau puis cette créature sortait de l’eau. Des tentacules partout, des cris monstrueux, les hommes de Paradise pouvaient très bien comprendre que cette créature leur venait en aide. Akira regardait cette créature qui s’apparentait à un poulpe, un kraken, une créature super forte s’en prendre aux navires marine. Cela allait très vite, ce qui montrait l’étendu de la force de la personne en face. Elle avait réussit à battre cinq navires de la marine en un rien de temps. Akira se disait qu’ils avaient trouvé de bons allier, cela faisait deux fois qu’ils étaient sauver grâce à eux et ça allait peut-être continuer. En voyant tout cela se passer, le chasseur se disait qu’ils avaient une certaines chance d’avoir eu de l’aide et que maintenant il devait aller vers la destination qu’ils avaient prévu de rejoindre pour partir de cette île qui était devenu plus trop sûre depuis les attaques des marines et de leur bombes.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 578
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue37/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue176/350[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (176/350)
Berrys: 293.336.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Icon_minitimeSam 22 Fév - 23:15




La Loi des Affaires




Le vent soufflait sur mon visage, apportant son air salin annonciateur de liberté et d'une nouvelle ère pour ce monde. Il était temps, temps de profiter de ce vent favorable pour répandre un incendie libérateur et que je souhaitais voir consumer le cœur de chacun. Un large sourire se dessinais sur mon visage tandis que notre glorieux trois mat vif comme un oiseau prenais son envole pour de nouvelle horizon.

Je pense que je vit en même temps que tout le monde les navire ennemis sur la trajectoire qui était sencer nous emmener a cette flottille underground dans laquelle nous devrions trouver une sécurité promise par le dénommé Saul. Je n'attendais pas un instant pour donner l'ordre a a toute personne présent sur le navire de se boucher les oreilles et de hisser le pavillon. Je grimperais a la suite de ça dans le nid de pie, afin de donner plus d'ampleur a ma musique pour la poussé vers des sommets digne de la plus grande salle de concert qui s'offrait a moi. Une base marine d'un coté, ce qui ressemblait a des résidence hôtelière de l'autre et en face cinq navire. Un large sourire carnassier illumina mon visage tandis que je commençais a gratter délicatement sur ma guitare. Il était tend d'offrir a au bon peuple des Shabondie une spectacle qu'il n'oublierais pas de si tôt. J’admirerai les ailes de la liberté de Paradise flotter au vent avant de dire d'une voix suave tandis que je déployais l’ampli portatif de ma guitare :


« Lust Requiem ! »

La musique exploserais, suave comme les lèvres pulpeuse d'une femme qui vous résiste et qui vous affiche un petit sourire espiègle vous invitant a poursuivre vos avance. Elle était langoureuse comme la danse mutuelle de deux amant épris l'un de l'autre et avide de rejoindre un coin plus tranquille. Cette musique était d'une puissance qui m'en arracher la chair de poule, m'hypnotisant presque je me délectais ces rythme ternaire oscillant tel les courbe voluptueuse digne des plus belle créature de ce monde, charnel comme l'instant partager entre deux être ne pouvant résister irrémédiablement a l'attirance physique et pulsionnel qui les submergerais.  

J’ouvrais a ce moment la mon esprit complètement, accueillant la déferlante qui me submergerais en même temps que la torpille tentaculaire fonderais sur les navires de la marine. Je laisserais toutes ces émotions m'engloutir, me plongeant dans un mélange d’extase, de peur, de joie, d'angoisse, d'amitié, de colère, de désir mais aussi et surtout de mort. Je pouvais ressentir cet afflux brutal, violent et d'une puissance a m'en faire croire que mon être aller se scinder en une multitude de fragment me poussant a tomber a genoux sur le nid de pie tandis que je poursuivrait ma mélodie tandis que la douleur me buriner le cerveau, les voix hurlante, gémissante, agonisante et s'extasiant me percutant a un rythme qui me rappeler a la seul choses qui me faisait tenir et garder pied sur terre. Cette mélodie qui m'emporterais jusqu'à ce que le dernier navire soit couler et que les fois se taise enfin lorsque j'hurlerais alors, le visage couvert de transpiration et tremblant presque de douleur et d'excitation tant la crise avait était violente :



« Stop ! »


Les voix se tairait alors, me laissant l'agréable sensation d'être enfin seul avec moi même, je pourrait enfin admirait le spectacle des navire réduit en charpie. C'était tout simplement hallucinant de puissance destructrice, je n'osait pouvoir en faire autant, pas même dans mes rêves les plus fous, Il n'y avait pas a dire nous étions tomber sur de potentielles alliés puissant ! Mais cela voulait dire également une chose, une fois que nous ne leur serions plus utiles il n'aurait aucun mal a nous réduire au même état que ces cinq navires entrain de sombrer. Il ne me rester donc plus qu'a espérer que la chance qui nous avait sourit aujourd'hui ne nous tournerais pas le dos, du moins pas tant que Paradise ne serait pas en capacité de se protéger des représailles de l'allié du jour qui pourrait se transformait en ennemis de demain si l'envie lui en prenait, après tout c’était ainsi que fonctionnait la loi des affaires !






Code by Wiise sur Never-Utopia




Spoiler:
 

_________________
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 200119042744678461
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 2324

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Icon_minitimeDim 23 Fév - 0:09





Contre-amiral Sonnac "la Zélote" et vice-amiral Hérail "le Croisé"


Contre-amiral Meredith Helmaroc et Amiral "Sorafuka" Wakai Tsuki


Pendant qu'un navire de guerre et un brick entamait leur descebte vers les profondeurs, au sein des ruines fumantes, un petit campement temporaire avait été dressé alors que les troupes d’Hérail et Sorafuka continuaient leur marche vers un autre grove. Si l’amiral se tenait prêt à reprendre la tête de ces légions, il voulait faire dans un premier temps le point avec le Croisé et la femme qui faisait face à Ren Tao au moment de son arrivé. Le gérant d’East Blue lançait quelques regards vers une tente non loin de là où des médecins s’afférait autour de Sonnac. Les jours de cette dernière n’étaient plus en danger, mais les blessures demeuraient très importantes et la bras-droit du vice-amiral devrait être tenu à l’écart des combats durant les mois qui suivraient et il lui faudrait de la rééducation pour pouvoir revenir au niveau de combat qu’elle avait. Heureusement, étant une très bonne stratège, elle garderait une grande utilité malgré tout.

-Qu’est ce qui vous est passé par la tête pour détruire complétement cette ville ? demanda alors Tsuki.

-Il faut faire table rase du passé pour partir sur de bonnes bases. C’est le but de ma manœuvre d’éradication des villes sur les groves auxquels je devais m’attaquer.

Un soupir quitta les lèvres du Wakai, mais également de celles de la Helmaroc qui était assise contre une caisse quelques mètres plus loin, les manches de ses deux armes placées dans leurs fourreaux étant posés sur son épaule. Son corps était recouvert d’une foultitude de bandages, tout comme le Croisé, mais malgré la fatigue autant physique que mental, son regard demeurait sévère. Ren Tao était parvenu à s’enfuir et la chevaleresse s’en voulait de ne pas être parvenu à le tuer pour le bien commun et regrettait toujours la tactique de son supérieur qui était trop brutal et intraitable du point de vue de la constantiniste proche des civils. Devant retourner sur le front vers lequel Machigan se dirigeait déjà, Sorafuka s’apprêta à faire demi-tour lorsque la voix d’Hérail vint l’interrompre.

-J’aimerais votre soutien amiral au sujet d’une affaire.

-C’est-à-dire ?

-La contre-amiral Meredith ci présente à mener la bataille contre Ren Tao à mes côtés et ceux de Sonnac et je dois avouer qu’elle à fait preuve de capacités digne d’un vice-amiral. C’est même elle qui est parvenu à blesser notre adversaire là où je n’ai réussi à porter aucune de mes attaques contre lui
, expliqua l’épéiste qui avait tout juste eu le temps de remarquer autant la présence du roux que la blessure à la main que c’était faite la bête pourpre en rentrant dans l’imposante tornade de haki de l’armement. J’aimerai donc proposer qu’on lui offre une promotion. Vous avais fuir ce terroriste et par la même occasion pu voir un bref moment de leur affrontement j’imagine, alors je voulais savoir si vous seriez prêt à soutenir ma proposition auprès de l’amirauté.

Cette demande surpris beaucoup plus la concernée que le Wakai. Les visions qu’avaient la Helmaroc et le Croisé étaient radicalement différente, autant sur le constantinisme que sur la manière dont abordé la bataille d’aujourd’hui. De plus, Hérail avait fait preuve d’une certaine haine à l’égard du contre-amiral durant la majorité du temps où ils s’étaient côtoyés.

-J’y réfléchirai, déclara simplement le Requin Azur après avoir lancé un regard vers la Cœur de Héron et avant de retourner à son devoir.

-Pourquoi ? articula la demoiselle.

-Nous avons beau ne pas être d’accord sur le traitement que l’on doit réserver aux criminels, nous avons besoin de remplir les rangs des vice-amiraux de fidèles de Saint Constantin. De plus, dans la bataille, j’ai pu remarquer que face à un hérétique comme Ren Tao, vous êtes malgré tout prête à employer les grands moyens pour se débarrasser de l’ennemi et vous avez des capacités tout aussi poussées que moi. Alors, cela n’est pas de gaieté de cœur, mais nous avons besoin de guerrier tels que vous parmi les figures de la Marine pour lutter contre les autres menaces.

Ces aveux, il aurait normalement fallut les arracher au Croisé tant cela lui faisait mal au cœur de devoir travailler en collaboration avec cette femme qui prêchait de conduire les âmes égarés à la rédemption avant qu’ils ne subissent leur jugement. Cependant, cet affrontement contre Ren Tao et la rage que la Helmaroc avait mis dans l’affrontement lui avait bien fait prendre conscience des qualités que la chevaleresse apporterait à la cause, mis à part celle de donner une image très positive à la population de leur foi que le vice-amiral ne voyait pas.

-Et bien… Merci. J’espère que je serais digne de cet illustre grade, lâcha la Cœur de Héron pleine d’humilité et qui craignait réellement au fond d’elle de ne pas encore être à la hauteur.

-Ne me remerciez pas, je ne le fais pas pour vous mais pour le Gouvernement Mondial et pour le Constantinisme.

Sur ces paroles, il se leva et abandonna l’originaire de Kingadomu pour se diriger vers la tente où était soigné sont amante. Gozen, également recouverte de divers bandages à cause des brûlures multiples infligés par Némesis, s’approcha alors pour rejoindre son amie et savoir ce qui venaient de se dire entre les haut-gradés.

-J’étais sûr que tu deviendrais vice-amiral !

-Ce n’est pas encore fait et je ne sais pas si j’ai vraiment les qualités requises pour…

-Ne t’inquiètes pas, je sais que tu les as
, sourit l’amie de longue date de la Helmaroc qui était persuadée depuis un moment que sa camarade avait déjà de quoi s’élever encore plus haut dans la hiérarchie quand bien même cette dernière ne s’en rendait pas compte.

C’est ainsi que l’amiral Wakai Tsuki prit le relai du gestionnaire d’East Blue en unissant leurs deux armées pour continuer l’opération. Si l’on pouvait croire que c’était là une grande victoire pour la Marine, pour les officiers ayant mener cette troupe sur le Quartier de la Rose des Vents, c’était en grande partie un échec à cause de la fuite de Shadow Ghost et Paradise malgré la confrontation. Néanmoins, chacun des survivants ressortait grandit à sa manière de cette expérience, Meredith en étant le plus parfait exemple puisque sa confrontation avec le criminel primé à plus de 624.000.000 allait forger une partie intégrante de son avenir… Malheureusement, il devait également en être de même pour ces criminels ayant réussi à échapper à une des opérations les plus gargantuesques organisé par la Marine.




-Oui Hérail n’a aucune chance de trouver l’un de tes avis de recherche, répondit au blond la voix grave au travers du combiné. Cela fait trois ou quatre ans déjà que nous avons finit de faire disparaître des archives et de la circulation les avis de recherche qui concernent directement les anciens, et il faut remercier en partie Centes pour avoir faciliter la chose. La seule façon qu’Hérail a de découvrir qui tu es est de te décrire à quelqu’un qui se souviendrait de toi après dix ans d’absence.



Saül de Valroy "Le Crépuscule des Rois" et Galèria Kébhsénouf "L'Ânkh de Sopdou"
Primés à 768.000.000B et 622.450.000B


Cela faisait combien d’année qu’ils n’avaient pas été réunis pour mener ensemble une même opération ? Il ne manquait qu’Ypérytt pour que les Quatre Cavaliers ne réapparaissent au grand jour, enfin façon de parler, après dix ans d’absence. Une décennie durant laquelle ils s’étaient faits oublier et avaient chacun à leur manière trouver de quoi s’occuper en attendant cette journée, la journée de la résurrection mais aussi de l’apocalypse. Après plusieurs mois de préparations, l’heure était venue pour l’organisation de réaliser un coup de maître en surgissant tout droit du passé pour s’emparer d’un coup d’un seul des commerçants undergrounds de Shabaody en profitant de cette purge dont ils avaient été les seuls hors-la-loi à avoir été informé grâce à la personne qui avait la voix masqué par un modificateur. C’était au final un événement mineur en comparaison de l’attaque de la Marine, néanmoins il ne fallait pas sous-estimer l’avancement des plans. Ce n’était qu’une annonce de ce qui allait venir. La Pègre allait connaître des bouleversements et ne serait plus jamais la même.

-Bon, très bien. Je dois encore retrouver O’Bone, déclara celui qui avait été réduit officiellement à un misérable tenancier de bordel pour que Konan et la Triade ne s’occupe pas de lui durant l’absence de leur maître. Galèria, lorsque tu auras finis d’escorter la flotte, il faudrait que tu te rendes dans le Nouveau Monde.

-Très bien
, répondit simplement la femme-méduse qui nageait sous les embarcations avant de raccrocher.

-Je te recontacterai ce soir afin que l’on fasse le point et que je te communique les nouvelles informations que nous pourrions avoir ainsi que les directives de notre souverain, déclara la troisième voix, mécanique et modifié comme à l’accoutumée.

-Pas la peine que je te tienne informer de la suite des opérations donc. Soit. Bonne fin de journée à toi.

Sur ces paroles, le vampire blond, celui connu jadis comme le Crépuscule des Rois, raccrocha à son tour l’escargophone et mis ainsi à terme à l’appel crypté par les escargophone blanc. Tout se passait parfaitement bien. Cela rendait presque le suceur de sang nostalgique d’un temps où leur règne était incontesté et incontestable, une époque où ils étaient le visage de la terreur.





"Le Seigneur des Murmures"


Le dernier membre de la discussion raccrocha à son tour. C’était pour ainsi dire un mythe, depuis toujours. Une légende urbaine que l’on se racontait autrefois dans les profondeurs de la pègre, une histoire que dont on doutait tout en craignant qu’elle soit vraie. Le Seigneur des Murmures, celui qui sait tout, maître de l’information dont même le Gouvernement Mondial n’est jamais parvenu à prendre connaissance de son existence. Cet être se tenait pourtant là, au milieu des ombres de sa propre demeure, en tant que grand architecte de l’opération de récupération des marchandes de Shabaody. C’était lui qui avait appris que la Purge aurait lieu, c’était lui qui suivait en direct l’évolution de la bataille pour permettre à ses collaborateurs de mener au mieux leurs objectifs. Le marionnettiste se leva donc et descendit à l’étage inférieur quand il entendit quelqu’un frapper à sa porte. Se dirigeant vers celle-ci, le mystérieux manipulateur l’ouvrit et découvrit un homme en salopette et chemise à carreaux sur le pas de sa porte.

-C’est bon ? Tu as fini ce que tu avais à faire ? Martin a déjà commencé à bricoler l'estrade pour la fête des voisins et il faut encore que l’on prépare les étales du marché vu qu'on aura pas le temps demain.

-Oui, ne t’inquiète pas, j’arrive tout de suite.


Sur ces paroles, les deux personnes se dirigèrent vers une maison situé quelques mètres plus loin dans un quartier ou il faisait assez bon vivre. Un visage dans la foule. Une existence que personne ne remarque. Était-il le plombier venant réparer votre fuite d’eau ? Était-ce plutôt votre ami avec qui vous discutez à la terrasse d’un café ? Y avait-il un seul Seigneur des Murmures ou était-ce un groupe de personnes se cachant derrière un pseudonyme ? Toutes ces questions, elles avaient brûlé les lèvres de Saül plus d’une fois car même lui ignorait tout de cet être avec qui il travaillait depuis des années. Une chose était sûre, si pendant une décennie les anciens fidèles de leur souverain avaient été à l’abri des dangers et avaient progressivement disparu aux yeux de tous les autres groupes et factions, c’était grâce à cet homme de l’ombre. Comme cette voix dans le combiné l’avait déjà dit « Nous sommes l’ordinaire, la masse insignifiante que l’on ne regarde pas. Nous sommes la voix à laquelle on ne porte aucune importance. Nous ne sommes rien, mais pourtant nous construisons tout. » Cette journée montrait à quelle point ces dires étaient véritables. Konan, la Triade, la Guilde Marchande, la Marine, les Cipher Pol, les Pirates… Aucun d’entre eux ne pouvaient lutter contre cet être qui tirait les ficelles de l’information, cet être qui n’était personne.




Voilà donc la conclusion de cette animation du groupe du mini-event sur la Purge de Shabaody ! J'espère que cela vous aura plu !

Pour les post-mini-event, je vais lancer celui de Paradise mais pour Shadow Ghost c'est à Ren de lancer l'appel avec le numéro donner par Saül. ^^
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé


[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Archipel Shabaody-