Le Deal du moment : -16%
Ventilateur de table Rowenta Turbo Silence ...
Voir le deal
58.91 €

Partagez
 

 [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 2064

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeMer 4 Déc - 2:51







Contre-amiral Justinien


Lorsque les griffes du chat pénétrèrent la chair épaisse de l’entélodonte, ce dernier laissa échapper un grommellement avant de se retourner afin de faire face à son adversaire. Même en lisant dans la voix de Raki, le gradé n’avait pu échapper qu’à la moitié de l’attaque en déviant son déplacement sur un côté. Son regard était sombre et sérieux. Il n’éprouvait aucun plaisir particulier à se battre. C’était la mise à mort d’ennemi du constantinisme qui pouvait le réjouir. Le simple fait de se battre n’avait toujours été que l’étape ennuyante qui menait à ce résultat. Pourquoi fallait-il toujours que les hérétiques se défendent encore et encore pour simplement retarder l’inévitable ? Une conception des choses qui énervait assez régulièrement Justinien, mais c’est blasé par la vie et la résistance de ses adversaires qu’il tenta la suite. Le haki de l’observation déployé, il amorça sa charge visant à refermer sa gueule sur le bras de son ennemi. Cependant, à peine fut il en l’air que ses pieds s’encrèrent à nouveau dans le sol, faisant un bruit lourd et sourd à l’atterrissage tandis que les deux parties de sa mâchoire se rencontrèrent brutalement en émettant un son peu agréable. Avec la vitesse que pouvait déployer l’adversaire, ce dernier serait sûrement déjà parti pour mener une attaque et la mouette n’attendait qu’une chose : refermé sa main sur un membre du félin au dernier moment lorsque celui-ci voudrait attaquer avec ses griffes. Si jamais le maudit en face avait suffisamment de réflexe pour échapper à cet étau, c’est un joli de tête que le leader de Paradise devrait encore esquiver pour s’éloigner de son opposant qui ne manquerait pas de le provoquer.

-Alors on n’attend que j’attaque pour contre-attaquer ? C’est une façon de se battre qui est assez lâche non ?

Espérant que cette remarque, qu’il ne pensait pas du tout être fondé, affecté l’égo de l’anarchiste, le contre-amiral enverrai deux poings d’air pour ralentir l’assaut de son opposant afin de préparer quelque chose pour l’accueillir tout en se fiant à son haki de l’observation pour savoir comment s’adapter à l’attaque de l’ennemi en dépit de sa rapidité. Quand Raki serait suffisamment proche, Justinien comptait se laisser tomber en avant sur l’adversaire pour écraser ce dernier sous tout le poids de la créature préhistorique. Le contre-amiral n’était de toute manière quelqu’un qui n’était pas foncièrement très rapide, mise à part lorsqu’il était question de charger continuellement dans une direction, ou même agile, néanmoins en matière d’endurance il était très fort. Alors il n’était pas rare qu’il invite son adversaire à lui porter volontairement des attaques afin de profiter de la proximité entre les deux adversaires pour causer de lourds dommages à son antagoniste.



Colonel Shard Pritts, Colonel Harkford


Le colonel Pritts ne chercha en aucun cas à esquiver le coup d’Akira qui s’enfonça dans l’abdomen du gradé. Ce dernier eut le souffle coupé, mais ne tarda pourtant pas à répliquer. Il commença par profiter de sa position, penché vers l’avant en raison de l’attaque qu’il venait d’encaisser, pour envoyer par surprise son poing vers le menton du maudit du vaudou qui pourrait découvrir là une grande puissance chez son adversaire. À moins qu’il ne s’agisse en réalité pas uniquement de la force même du combattant que le cornu avait en face de lui. En effet, la malédiction de la redistribution qui planait sur Shard faisait de ce dernier un impact dial géant. Le Pritts pouvait absorber les dommages physiques qu’il encaissait pour ensuite expulser l’énergie équivalente depuis n’importe quelle partie de son corps. Ainsi, l’attaque qu’il venait d’envoyer à Akira additionnait la puissance du coup à la force déployé par l’assaut précédent du chasseur, tout comme si ce dernier avait tapé dans un impact dial que la mouette avait ensuite fixé à ses phalanges pour le déclencher au moment où son propre coup toucherait l’ennemi. Ce n’était bien entendu pas la seule chose qu’il pouvait faire avec sa malédiction, mais il pourrait dévoiler d’autres possibilités que cela lui donné plus tard dans l’affrontement. La partie contraignante de cette malédiction était qu’il fallait encaisser des attaques pour emmagasiner de l’énergie et qu’il y avait bien entendu une limite sur ce point-là. En tout cas, il se mit en position de boxe et sautilla d’avant en arrière.

-Allez ! déclarerait Shard avant de commencer administrer une droite, puis feinté un coup à gauche pour ensuite donner un coup de pied dans le ventre de l’adversaire et enchaîner avec une attaque descendante, dans l’optique d’envoyer Akira au sol, à gauche qui ne serait pas une feinte ce coup-ci.

Pendant ce temps, le changement de mélodie de Gunther, cachée derrière son masque, affecta grandement Harkford dans le mauvais sens du terme. La peur de voir ses vêtements malmenés et déchirer décuplé par la puissance de la musique fit viré au rouge le colonel, ce qui réveilla alors la capacité particulière qui transformé ce nobliau aux manières précieuses en combattante. En effet, lorsqu’il était question d’abimer son esthétique, que ce soit ses habits, son visage ou sa coiffure, L’Harkford rentrait dans une rage folle dans laquelle il était difficile de le reconnaître. C’est avec une brutalité surprenante qu’il fonça droit vers Ghunter qu’il identifiait comme la source de craintes à éliminer en priorité. Le colonel sauta littéralement sur sa cible afin de la mordre et la griffer, quelque chose qui serait assez embêtant pour jouer de la guitare en même temps.





Contre-amiral Takahoka Gozen "La Trancheuse de Brises"


Nemesis ne tarda pas à décider quelle posture adoptée face à l’arrivée imminente d’un adversaire qui c’était fois-ci était largement de son acabit quand bien même la criminelle ne pouvait pas encore le savoir. Sous sa forme hybride, cette spécialiste de la vitesse et du iaido fonçait à toute allure vers la cible qui avait faillit être éliminé par Sonnac un peu plus tôt. Observant les projectiles, la contre-amiral posa sa main sur l’un des trois katanas à sa ceinture. Elle avait beau versé dans l’ichitoryu, Gozen emportait toujours plusieurs armes avec elle au cas-où et pour avoir plus de possibilité. En un mouvement incroyablement vif qui ne pouvait pas être suivit à l’œil nu par des combattantes de leur niveau, la Takahoka dégaina pour trancher les masses de cendres envoyées contre elle. La nature de ces projectiles particulier fit froncer les sourcils de la gradée qui comprenait que le combat serait particulier. Elle ne pouvait pas encore savoir qu’elle faisait face à un logia, mais l’hypothèse naissait et ne tarderait pas à se confirmer, ce qui poserait certainement quelques problèmes à la descendante d’un illustre samouraï.

Le nuage ardent se déploya devant elle. Pour s’adapter, la mouette se mit à tournoyer sur elle-même, de la même manière que sa camarade l’avait fait en rejoignant Ren Tao, afin d’être au cœur d’une spirale d’air frais autour de laquelle les coups de la combattante dirigeraient la chaleur pour l’empêcher de pénétrer jusqu’à sa chair. La bretteuse traverserait pourtant la zone à une très grande vitesse qui lui permettrait de trancher l’ennemi, projetant une floppée de cendres sur le côté, avant de ressortir du nuage par l’autre côté quelques instants après. Se retournant, Gozen verrait le corps et l’armure brûlante se reconstituer. C’était donc bien une logia. La contre-amiral grinça des dents. Pour l’heure, elle était dans l’éveil de son haki de l’armement et ne le maîtrisa pas encore. Il lui faudrait donc trouvait en elle la force nécessaire pour manifester le fluide offensif et infliger de réels dégâts à son opposante. Cependant, pour bien se mettre dans les conditions, il fallait que l’esprit de la Takahoka se plonge totalement dans la confrontation. Pliant ses jambes, la combattante à la longue chevelure se mit dans une position semblable à un athlète partant pour un cent mètres. C’est ainsi qu’elle retraversa le nuage dans le sens contraire en cherchant à trancher une nouvelle fois le corps de la logia avant de poursuivre sa course pour contourner par le côté et changé d’angles d’attaques. L’optique était d’enchaîner quatre ou cinq traversée en s’en prenant à chaque fois à Nemesis, quand bien même cela ne lui que peu de dégâts.





Vice-amiral Hérail "Le Croisé", Contre-amiral Meredith "Cœur de Héron" Helmaroc
Renommées à 300.000.000 B et 280.000.000 B


Le terroriste était un adversaire redoutable et un maître de la mobilité et de la vitesse. C’est ainsi que la contre-attaque de Sonnac fut bloquée quand le poing de Ren toucha le poignet de la Zélote. Cependant, cette dernière n’avait pas froid aux yeux et savait s’adapté. Quand bien même l’attaque ne porterait pas, elle se servirait du coup pour se repositionner. L’attaque envoyant son bras rapidement dans la direction opposée au Tao, la trancheuse de froid effectua une roulade dans ce sens afin d’être sur pied au plus vite. Ne prenant même pas le temps de se relever, étant les deux jambes pliées avec seulement ses pieds au sol suite à la roulade, la manipulatrice envoya une vague de froid qui vint affaiblir l’explosion à laquelle devait faire face son partenaire. Une pointe de panique faisait son apparition dans le cœur de la femme pourtant impitoyable. C’est vrai, même pour des personnes aussi peu émotives, ils étaient attachés l’un à l’autre. Ils étaient ensemble depuis si longtemps, mais beaucoup n’avait jamais vu l’amour dans leur relation tant ils étaient impitoyables, même l’un envers l’autre. Malheureusement, le Croisé ne pouvait pas résister aussi facilement à l’attaque de son côté et fut projeté plusieurs mètres plus loin. S’il parvint à se rattraper au vol, ce fut un peu plus complexe que la première fois quand le Tao était intervenu pour sauver sa propre camarade. Il craignait que le temps de relever le regard en direction de l’anarchiste ne lui permette pas de réagir de manière adéquate, cependant il fut surpris par l’intervention de la seconde tête d’affiche de cette légion qui apparut tandis que la fumée se dissipait.

L’apparition soudaine de la voix de Ren mis les trois haut-gradés sur leurs gardes, ce qui les poussa à se rassembler et se mettre en posture de combat, interrompant la remarque que comptait faire le vice-amiral à la chevaleresse qu’il ne portait pas vraiment dans son cœur. La remarque que fit l’anarchiste sur les civils fit grincer des dents la femme à la chevelure violette alors qu’Hérail n’avait aucun problème avec ça et allait vite le faire comprendre en s’exprimant.

-Toutes personnes présentes dans les grooves de non-droit est considéré comme hors-la-loi. Il n’y a aucun innocents dans les environs.

Il n’y avait aucune raison qu’un scandale éclate tout comme il n’y avait pas de raison que des civils vivent dans ces lieux où le crime était la loi. Ce serait suicidaire. C’était d’ailleurs grâce à l’idiotie d’innocents ayant décidé d’y faire un tour, ne serait-ce que pour contacter quelques crapules, que certains vendeurs d’esclaves trouvaient de la marchandise plus que facilement. De plus, les Cipher Pol avait aujourd’hui un contrôle encore plus grand sur les médias qu’auparavant. Les journaux indépendants qui refuserait de s’en tenir aux droits qu’offrait le Décret Décima toujours en vigueur au Gouvernement Mondial pour censurer leurs propos ne ferait pas de vieux os.

-Où est-ce que tu vois que nous sommes aculés ? C’est plutôt toi qui à l’air de l’être en te réfugiant dans les airs, commenta sereinement la Zélote.

-Nous suffisons largement pour nous occuper de toi Ren Tao, déclara la Cœur de Héron. Il n’y a aucune raison que nous appelions Sorafuka, Robinson ou Sergueï en renfort. Nous savions que nous pouvions tomber sur des ennemis dangereux durant l’opération, mais il n’y a rien d’insurmontable pour l’instant.

C’est alors qu’une explosion retentit dans le lointain. L’une des bombes du terroriste venait d’exploser remuant les ruines fumantes de quelques habitations et faisant s’écrouler des bâtisses qui étaient sur la liste des canonniers. Les artilleurs furent assez surpris et se demandèrent ce qui avait bien put se passer, mais cela facilitait quelque peu leur travail. L’un des responsables de ces unités passa alors un coup de fil aux membres du génie pour qu’il puisse s’adapter en conséquence des évolutions de l’annihilation. Si les derniers soldats de la troupe qui avançait dans la rue touché par la déflagration virent cela, les trois haut-gradés ne captèrent absolument pas qu’il s’agissait là d’une détonation anormal puisqu’elle se perdait dans le hurlement de la poudre et les écroulements de bâtiment qui faisaient face à l’artillerie.


 



???


Tandis que les hommes de Ren Tao se dirigeaient vers la zone d’évacuation, ils eurent la surprise de ressentir deux voix qui se dirigeait dans l’autre sens depuis ce fameux endroit, dont l’une d’elle très familière puisqu’il s’agissait de Krake. Un homme richement habillé allait en effet dans le sens opposé à l’évacuation afin de rejoindre le Quartier de la Rose des Vents que les gens fuyaient. Ayant lui-même un haki de l’observation actif, étant donné que Dee-Ji pouvait noter sa présence il était normal que cela soit réciproque. Pourtant, l’inconnu n’allait pas spécialement plus vite pour autant et pourrait rejoindre sereinement la petite troupe si ces derniers décidés d’aller à la rencontre de ce l’étranger pour venir en aide à Krake. Ils pourraient facilement le découvrir inconscient sur l’épaule du nobliau. S’ils voulaient aller faire leur observation de la zone d’évacuation et noter les effectifs, il leur faudrait passer à côté de cette occasion de retrouver l’homme-requin. S’ils se présentaient au mystérieux personnage, ce dernier poserait délicatement le criminel inconscient sur le sol.

-Vous êtes des amis à lui ? Je l’ai sauvé des mains d’hommes de Konan qui sont parvenu à le capturer là-bas. Si vous êtes avec Ren Tao, j’ai une proposition à lui faire. J’aimerais lui apporter mon aide dans sa lutte contre Konan. J’aimerais que vous portiez mon message à ses oreilles et, si cela l’intéresse, je vais vous donner mon numéro d’escargophone pour qu’il me contacte.

En cherchant dans la voix de cet hurluberlu, les membres de Shadow Ghost ne trouverait pas plus d’hostilité à leur égard que dans l’attitude du bonhomme. C’était désormais à eux de décider quoi répondre à ce monsieur…



-Shard dévie l'attaque d'infrasons puis Justinien intervient pour s'occuper de Raki en personne tout en ramenant ses propres hommes sous l'effet de la musique.
-Arrivée de Meredith contre Ren alors que l'attaque de ce dernier est esquivé par une "attaque" (ou plutôt manœuvre) d'Hérail sur Sonnac qui tentent chacun une contre-attaque.
-Gozen s'élance vers Nemesis.

Ordre de réponse à titre indicatif :
Ren - Nemesis - Raki - Akira
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 36h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Carte :
 

Quartier de la Rose des Vents :

Criminels et pirates :
-Erkhan Dalvos Lvl 23 Ichitoryu
-Verghil Azkermenn Lvl 33
-Filgurd Lvl ??
-"Le Silence Sanglant" Lvl ??
-Captain Zelton Von Crown Lvl 33
-Brian Lazerlitch Lvl 30
-Ashley Terbilon Lvl 26

-Sbires d'Erkhan Lvl 17 à 20
-Kidnappeurs des Shabaody Lvl 10 à 22
-Bande de Verghil Lvl 15 à 25
-Hommes de Konan Lvl ?? à ??
-Autres hors-la-loi sur place Lvl 7 à 21
-Pirates sur places Lvl 6 à 21

Forces d'Invasions Constantinistes d'Hérail :
-Vice-amiral Hérail Lvl 42 Tranche-Magma, Haki de l'observation, Haki de l'armement
-Contre-amiral Meredith Helmaroc Lvl 43 Tranche-Volonté, Haki de l'observation
-Contre-amiral Sonnac Lvl 40 Tranche-Froid, Haki de l'observation
-Contre-amiral Justinien Lvl 35 Fruit de l'Entélodonte, Haki de l'observation
-Contre-amiral James Hillington Lvl ??
-Contre-amiral Takahoka Gozen Lvl 31 Ichitoryu, Fruit du Caracal
-Colonel Shard Pritts Lvl 32 Fruit de la redistribution
-Colonel Elve Madria Lvl 30
-Colonel Harkford Lvl 29 Berserker de l'esthétique
-Commandant Vernacker lvl ??
-Responsable de la 1ère unité d'artillerie Lvl ??
-Responsable de la 2nde unité d'artillerie Lvl ??
-Commandante Sébaltane Lvl ??
-Responsable(s?) du génie Lvl ??

-Troupes d'infanterie d'Hérail Lvl 5 à ??
-Troupes d'artillerie d'Hérail Lvl 5 à 23
-Troupes du génie d'Hérail Lvl ?? à ??

Extraction des commerçants undergrounds :

-??? Lvl ?? Haki de l'observation
-??? Lvl 45+ Haki de l'observation
-??? Lvl ??
-Hommes de ??? Lvl ?? à ??
-Fuyards Lvl 1 à ??
-Autres Hors-La-Loi Lvl 7 à 25
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1194
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue46/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue642/750[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (642/750)
Berrys: 709.850.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeMer 4 Déc - 16:44

3 VS 1


En ville, l'équipe déployée par Ayabusa avançait pas après pas. Avec le flair de Klara et l'observation de Dee-Ji, il était difficile d'approcher ou tenter quoi que ce soit de furtif. Restant au stade d'observation pour l'heure, l'escouade s'apprêtait à passer à l'action n'importe quand dès que l'ex mouette l'ordonnerait, mais alors que l'impatience se fit sentir, voilà que les oreilles de Klara vinrent à se relever sur son crâne. Dee-Ji ne mit qu'une petite minute à potentiellement comprendre ce dont il s'agissait. Cette voix... Quelque peu méfiantes, les deux femmes échangèrent un bref regard alors que les autres personnes présentes ne comprenaient pas. Après une courte réflexion donc, Dee-Ji demanda à ce qu'on lui passe l'escargophone tandis que la lionne s'apprêtait à bondir. Expliquant la situation, le bleu réfléchit et donna l'autorisation à ce que l'escouade aille vers cette personne, mais en étant prêt à se battre... En effet, être si " isolé " ressemblait à un piège.

Bondissant alors avec vivacité, la lionne fut la première à arriver sur les lieux, avant de montrer les crocs devant le noble tenant bel et bien le corps d'un compagnon. La troupe arrivant enfin, Dee-Ji observa la personne et laissa cette dernière s'exprimer. Klara en presque chien de guerre grogna à maintes reprises, semblant à deux doigts de simplement bondir sur lui. Laissant la conversation se faire entendre, la DJ se contenta de tenir l'appareil, laissant voir que quelqu'un ailleurs pouvait entendre tout ça. Un silence se fit face à la proposition de l'homme.
Sur le navire caché au loin, le mikono réfléchit essayant de voir où était le piège. Qui pourrait bien venir en aide à la troupe morbide alors qu'en générale ils n'ont que des ennemis ? Qui serait intéressé par leurs talents ? Ne voyant personne d'autre que la demi géante au zoan du papillon, il ne trouvait guère cela plaisant. Pourtant, sans poser de questions, difficile de savoir... Ils allaient donc jouer à un jeu de questions et de réponses.

" Ayabusa Mikono à l'appareil... L'appel est sécurisé, nous pouvons éventuellement discuter si vous le désirez... Dans un premier temps, je suppose que nous devons vous remercier pour avoir ' sauver ' notre ami. Pour ce qui est de votre proposition... Le message sera transmit, cependant, je ne peux m'empêcher de me montrer curieux. Pourriez vous décliner votre identité et accessoirement vos attentes ? S'en prendre à Konan est une chose vague... Parlons nous d'une simple broutille, ou bien quelque chose qui se rapproche d'un réel désir d'annihilation ? Autant vous prévenir ... S'il s'agit d'une simple demande pour récupérer quelque chose que le destructeur vous a volé, cela n'intéressera guère notre leader. Cependant, selon l'aide que vous pourriez fournir, votre éventuel employeur sauf si vous êtes votre propre chef et une réelle envie d'élimination du fameux mafieux... Je pense que nous pourrions bien nous entendre.  "

Laissant le noble réfléchir, Klara s'approcha et saisirait l'amphibien si l'inconnu lui laissait ce droit. Dans d'autres circonstances, celle-ci grognerait un peu plus pour faire pression sans pour autant attaquer. L'attention féline sur le noble et le haki de la mélomane concentré sur le sauveur du jour, peu de chance de prendre par surprise. Derrière, dans la troupe, une énième guerrière s'impatientait, faisant craquer sa nuque. Senshi désirait clairement taper du hors-la-lois ou du marine... Elle ne manqua pas d'ailleurs d'arracher un bout de bâtiment pour le maintenir comme une arme contre son épaule.

" En parlant d'aide .. Peut-être pourriez vous faire preuve de bonne foi en nous aidant sur notre coup actuel. Non seulement vous nous aideriez, mais en plus ferais économiser de l'argent à bien de possibles partenaires. Dès maintenant, une zone entière sert à évacuer les grosses affaires mises en périle par l'assaut des marines. Nous avions prévu de profiter de ce chaos général pour frapper un grand coup, mais dans tout ce bazar, difficile de reconnaitre alliés et ennemis. Comme on dit, à nul sacrifice, nul victoire. MAIS !!! ... Si vous pouviez nous indiquer certaines choses pouvant aider à différencier les hommes de Konan aux autres... Alors peut-être qu'une alliance serait envisageable dans les plus bref délais, qui que vous soyez. Autrement... Il faudra en parler avec le patron en personne, mais n'oublions pas qu'au fond, le temps est de l'argent n'est-ce pas ? "

Attendant de voir ce que le noble héros viendrait à dire face à ça, tout les regards étaient tournés vers ce dernier.

Perché dans les airs, je regardais donc ces trois hurlubrlus qui me faisaient face. Le regard fixé sur eux, j'observais chaque mimiques. Ils avaient du répondant certes, mais pas assez pour me mettre totalement à mal. Qui plus est avec ma stratégie théâtrale, j'avais de quoi faire mal. Me posant sur le bord d'un immeuble donc, je vins à écouter les premières paroles acides des marines face à moi. Oh ? Ainsi donc, ils ont moins d'état d'âme qu'autrefois ? Bravo, clap-clap, c'est qu'ils apprennent les idiots... Moquant ces personnes d'un sourire narquois, je me penchais en riant au nez du Hérail, sans doute le plus mal en point arès avoir sauver à maintes reprises sa compagne.

" Oh ? Vous brûlez désormais le mal par la racine ? C'est que vous faites des efforts.... J'en serais presque touché... "

Je ne peux me retenir, je rigole sur le coup. Si marcher sur leurs sentiments ne suffit plus, tant mieux, cela m'ajoute du piment et un peu de beurre dans mes épinards.
Voilà qu'une demoiselle tente de cracher à mon visage via des paroles pour le moins inintéressantes et quand bien même la puissance de ses mots sont insignifiants à mes yeux, l'égo lui reste l'égo... Une piqûre douce mais une piqûre quand même... Et quand la nouvelle venue en rajoute une couche, cela fait mouche. Perdant doucement le sourire, je me redresse et serre doucement les poings. S'ils veulent se la jouer ainsi...

" Toujours à vouloir garder la tête haute hein ? Vous vous prenez pour votre Amirale en chef hein ?
Regardez autour de vous... Où est la beauté de votre travaille ? Vous pensez qu'en foutant à feu et à sang vous vaincrez ? Que pour une fois vous allez redorer votre blason via une petite purge improvisée ? Vous n'êtes que des débutants qui découvrez la joie de vous laisser aller lors d'un assaut... "
Si quelqu'un tentait de reprendre la parole, c'est de manière sèche que mon bras ferait un mouvement brusque et que ma voix retentirait fatalement. " Fermez la...  Et voyez une évidence que vous n'allez pas aimer aujourd'hui. Votre assaut du jour vous ramène au plus bas niveau qui soit : le notre. En cet instant, malgré vos airs valeureux, vous n'êtes pas plus glorieux que nous pseudo misérables vilains.
Sorafuka ? Ronbinson ? Ser-qui ? Je n'ai que faire de noms... Je ne comprends que le langage du corps, vos pseudos épées, votre sang qui jonche le sol. Vous vous pensez à la hauteur en ce jour ? Dans ce cas laissez moi vous annoncer une horrible vérité. "


L'air ambiant changea du tout au tout. Le désir de tuer se fit clairement ressentir et annonçait la phrase suivante. Ce sentiment de domination, de véritable soif de sang était désormais palpable. Et si l'aura pourpre à l'heure actuelle n'est qu'une imagination pour augmenter l'effet dramatique de la scène, autre chose se fait ressentir. Une vague oppressante, telle une présence qui vous glace le sang. Un genre de véritable raz-de-marée qui s'écrase sur vous, vous envellope et vous balaye sans aucune distinction. La preuve que je suis un être à part s'exposa aux yeux du monde entier. Relâchant mon haki royal encore " débutant " en un sens, je ne lésinais pas sur les moyens de ce dernier laissant ma haine se déverser sur eux. Vomissant allégrement sur eux cet excedent de rage, la couleur était donnée. La bête pourpre est enfin là. Tandis que peut-être l'oppression serait puissante au point de destabiliser mes trois joyeux adversaires, le couperet tomberait enfin.


" Je vais vous tuer ici et maintenant. "

Sur ces paroles, alors que l'onde de choc émotionnelle impalpable était relâchée, mon pied percuta violemment le sol sur lequel je me trouvais et déclenchais une explosion. Un écran de fumée se formant, je coupais le contact avec eux, mais aussi et surtout, j'envoyais une pluie de débris insignifiant sur eux. Le début d'un assaut remplit de rage qui témoignerait de ma férocité. Et pour cause, tandis ces derniers chercheraient potentiellement à envoyer une attaque pour se protéger des débris ou se décaler, pour ma part je me serais à peine décalé pour les prendre par surprise, ou de court. Sortant du nuage de poussière d'un coup, c'est donc vers celui ou celle le plus distrait(e) visiblement  que je viendrais foncer en un éclair. le poing offensif devenu noir, c'est un véritable éclair rouge qui se ferait voir. Si aucun ne semblait exprimer quoi que ce soit, c'est donc vers celui ou celle le plus en avant que l'assaut serait dédié.  Lors de l'impact, de nouveau une explosion dantesque aurait lieu, repoussant toutes personnes pas prêtes à encaisser un tel assaut. Si ces trois là me sous-estimaient, pour sûr que ma grande gueule ne mentirait pas aujourd'hui. Je vais les éliminer ici et maintenant. Et avec en fond un paysage qui se détruit, c'est encore mieux. La journée est magnifique me dis-je.

" Je vais mettre cette îlot à feu et à sang. Les biens de Konan... La marine... Mes ennemis. Rien ni personne ne s'en sortira ! En voici la preuve. "

Si aucune contre-attaque n'était en cours, alors un prochain coup serait en cours de préparation.
Ayabusa de son côté toujours en live avec moi au passage aurait là un parfait exemple de signal pour commencer à faire exploser cetaines zones, en guise de preuve nouvelle que ces menaces ne sont pas que pour faire joli.


Codage par Libella sur Graphiorum


résumé:
 

Techniques:
 

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis
Ignis Irae
Nemesis
Messages : 56
Race : Humaine
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue32/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue85/220[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (85/220)
Berrys: 3.646.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeSam 7 Déc - 14:44







L'heure de la purge



Sans surprise, les projectiles lancés hasardeusement ne touchèrent que l’acier tranchant de l’un des sabres de la femme féline, mais ils n’étaient somme toute qu’un moyen de sommation, destiné à gagner quelques secondes nécessaires à la formation du brouillard. Si celui-ci apparut en effet rapidement, le piège ardent fût pourtant déjoué par la jeune femme, au moins temporairement. Ce n’était qu’une mesure de secours qui devrait être maintenu, taxant son corps et la protégeant à peine de la chaleur, sans pour autant l’aider à vaincre l’environnement qui se rangeait désormais du côté de la blonde.

L’armure elle même recouvrait désormais le corps de celle-ci, prête à l’aider à vaincre la marine, qui pourtant arrivée en bout de course se rejetait une fois de plus dans la mêlée à une vitesse phénoménale, tranchant dans le flanc de l’armure, et ainsi blessant la blonde qui grinça des dents, avant de ressortir de l’autre côté, puis de revenir à pleine vitesse, tel un derviche qui plutôt que tourner sur lui même, préférait faire tourner la Nemesis en bourrique. L’armement, cette capacité haïe, qui permettait à ses ennemis de la toucher, et de quel droit? Ni permission, ni respect, ils se permettaient eux même de faire leur loi et de l’imposer à la blonde, attisant ainsi le feu de sa colère qui brûlait de plus en plus ardemment au creux de son ventre.

La marine revenait une nouvelle fois après avoir repris de l’élan un bref instant, mais désormais, la balle était dans le camp de la hors la loi. Soufflant un instant, elle fît éclater l’armure en autant de projectiles de cendres projetés partout dans le brouillard où la visibilité était réduite à néant, augmentant encore également la densité des cendres au passage et plus que tout, dissimulant le piège réel qui attendait la mouette. Outre les projectiles, de nouvelles cendres apparaissaient, à l’emplacement exact de la Némésis, des cendres condensées, ardentes, solides, formant une bogue de protection, une mine de pieux et de chaleur sur laquelle la bleue s’empalerait si elle ne s’arrêtait pas à temps. Pourtant, non contente de ce simple piège, la blonde préparerait la suite intérieurement.

Si la marine parvenait, d’une façon ou d’une autre, à sortir indemne de tout ceci, alors la Némésis passerait à l’étape supérieure, les piliers de cendres. Cela lui demanderait de s’immobiliser et d’y passer un peu de temps pour sûr, mais en se dissimulant habilement dans le brouillard, ou en se couvrant d’une seconde bogue, elle pourrait injecter de cendres le sol jusqu’au moment où tout remonterait brusquement, créant une vaste plaine de feu impossible à éviter, qui pourrait aller jusqu’à toucher les combattants proches, ou simplement finir d’embraser le quartier.


© Jawilsia sur Never Utopia



Résumé:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 544
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue36/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue264/350[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (264/350)
Berrys: 59.962.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeDim 8 Déc - 22:51




Interessant !



Intéressant ! Voila le mot qui me vint en priorité en tête lorsque je vis l’homme de Cro-Magnon se défaire de mon attaque. Anticipation ou simple coïncidence, si l’on ajouter a cela le fait qu’il ne semblait pas souffrir le moins du monde de sa perte soudaine de l’Ouïe comme tout un chacun. L’homme disposer soit de réflexe impressionnant ce qui lui aurait permis d’anticiper ma vitesse, mais encore fallait-il pouvoir prévoir avec précision la courbe de mon saut, l’axe de ma trajectoire.  Tout cela receler bien trop de question en suspend pour que je ne puisse y prêter attention.

Je gardais ma réflexion dans un coin de ma tête, restant sur mes gardes, je commencerais effectivement ma course a la rencontre de mon adversaire, lorsqu’il effectua ce qui s’avéra être une feinte. Plaça instantanément ma maitresse d’ébène entre mes mains je n’attendit pas de me faire saisir pour dire d’une voix calme et apaiser :


« Psychédélique Tempo »

La musique coula en moi comme l’eau douce ruisselé sur la montagne, irrigant chaque parcelle de mon être d’un sentiment de paix que je n’avait connu qu’en de rare circonstance. Un calme profond et serein m’envahis me libérant de toute ces attache combative qui me retenais. Il n’y avait pas de raison d’en vouloir a cette homme qui se battait pour ses convictions, bien au contraire tout cela était d’un admirable ! Mais il n’y avait néanmoins pas de raison pour que je me laisse attraper si facilement. J’userais de ma mélodie apaisante pour passer ses tentative de happage, associant a tout ça la souplesse naturelle de ma malédiction je coulerais avec une fluidité extrême entre les bourrasque tempétueuse de ses membres supérieurs. Ce ne fut que ma mélodie qui me sauva de justesse de ce coup de boule, effectuant un pont au dernier moment je stopperais ma mélodie a ce moment la.

Retrouvant ma lucidité et mes envie d’en finir avec l’homme je sourirait de façon carnassière en projetant ma queue en direction de ses poignets les joignant ensemble, en même temps que je commencerais à faire mon acrobatie. Je le forcerais ainsi à poursuivre sur sa lancer et je me servirais de la puissance de sa propre attaque pour le projeter en lui envoyant un coup de pattes toutes griffes dehors.

A la suite de quoi je me rétablirais agilement. Souriant un peu plus lorsqu’il me lancerait sa provocation à un niveau sonore qui signifier clairement que le lascar était bien devenue sourd suite a son amputation tympanique. J’étais habitué a la provocation, usant moi-même de ce procédé pour déstabiliser l’adversaire, je ne me laisserais pas prendre au piège en revanche mon esprit aiguillerais ma réflexion de départ, l’orientant via la feinte du lascar un peu plus vers un sujet que j’avais abordé longuement avec mon père durant le voyage pour Shabondie. Je n’en étais pas persuader mais je commençais a me demander si le gradé ne compenser pas son Ouïe par un haki de l’observation.  

J’esquiverais ses attaques prochaine en me décalant a chaque fois de la trajectoire, restant a bonne distance, je lui sourirait alors plaçant ma main derrière mon oreille et feignant la surdité je lui dirait en parlant ouvertement fort et en accentuant le trait :


« Qu’est ce que tu dis ?! J’entends pas ! Vient plus prêt qu’on cause un coup !»


J’attendrais alors la réaction du lascar Prêt a l’accueillir. Un homme m’avais un jour dit qu’on ne tuer pas un sanglier en l’attaquant de front mais en le fatigant avant de donner le coup de grâce.

-----------------

De son coté Gunther exulter, comment ne pouvait-il pas être heureux avec le résultat qu’il avait obtenue. Un narcissique égocentrique au comportement dysfonctionnel prompt a l’énervement. Quoi de mieux pour s’amuser ? Peut être un état d’inintelligence induit par une émotion si forte qu’elle en devenait ingérable ?

Le Gunther loin de s’inquiété face a un adversaire ivre de colère, garda son sang froid jouant de son haki de l’observation pour lire les intentions capricieuse et colérique de ce gamin endimanché il esquiverait les tentatives de griffure et de morsure de l’homme, jouant sur sa vitesse naturelle et son agilité il attendrait le bon moment. Il finirait part crochetter les jambes du capricieux d’un mouvement circulaire, et toujours avec son haki déployer pour esquiver une attaque en cas de besoin il n’attendrais pas que l’homme touche le sol pour poursuivre son mouvement circulatoire en envoyant cette fois un coup en direction de la trachée de l’homme dans l’unique but de lui écraser pour le laisser mourir dans une agonie lente et asphyxiante. S’il y avait bien une chose qui n’avait pas changer chez l’ancien maitre d’Ironfall, c’était sa propension au sadisme !

Il poursuivrait sa mélodie  apeurant, se préparant a un potentiel retour du minaudier. Prêt a l’acceuillir une nouvelle fois.





Code by Wiise sur Never-Utopia





Spoiler:
 

_________________
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 200119042744678461
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 460
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue33/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue155/220[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (155/220)
Berrys: 10.285.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeMer 11 Déc - 2:28

Feat


Du Monde
L'Heure de la Purge

Le cornu avait enfin de l’action, ca lui avait un peu manqué. Il avait enfin devant lui un combattant, il se disait même qu’il allait encore devoir réfléchir à un plan d’action pour obtenir la victoire. Le marine en face d’Akira semblait maigrichon et sans force, c’était à cause de celle, que le chasseur était en train de se dire qu’il allait devoir se battre à distance et il n’aimait pas ça, c’était un combattant au corps-à-corps et c’était dans ce style qu’il s’épanouissait le plus.

Akira avait donc entamer le combat avec un coup-de-poing dans l’abdomen qui avait bien toucher son adversaire qui semblait alors bien encaisser les coups, et c’était la meilleure chose qui pouvait arriver à notre héros. Il se trouvait donc en face d’un combattant comme lui, au corps-à-corps, mais il ne s’attendait pas à ce qui allait suivre, il se prit un énorme coup sous le menton, la puissance de ce coup, le sonnait un peu, il n’eut pas le temps de transférer le coup vers une de ses poupées. De toute manière le coup qu’il avait reçu était tout à fait encaissable, même si cela était dur. Akira se massait la mâchoire, il n’avait rien de casser, mais il pensait qu’en face de lui, il avait à faire à un homme avec une force surhumaine, heureusement qu’il s’entraînait souvent avec Pernica. Cette femme avait une force surhumaine, moins qu’un homme c’était sûr, mais cela aidait grandement le cornu à encaisser certaines attaques.

Le colonel en face de lui se mettait à sautiller et à se placer tel un boxer. Akira avait déjà vu ce style de combat, il avait même penser plusieurs fois à s’y mettre pour avoir plusieurs cordes à son arc. Il regardait cet homme commencer à bouger, il était rapide, Akira n’avait pas vu la droite venir, qui avait fait moins mal que le coup précédent. Il se disait qu’il pouvait varier lui-même sa force et qu’il pouvait la multiplier comme la diminuer. Soit c’était un style de combat lié à la boxe, soit c’était lié à un fruit du démon. Le chasseur ne savait pas trop et resterait sur c’est deux options.

Tandis que le pêcheur pensait aux attaques de cet homme un coup dans le ventre l’avait fait plier en deux avant de se retrouver au sol par une attaque qui venait d’un haut. Fin plutôt une attaque qui se voulait descendante, au vu de la puissance, Akira se doutait que cet homme n’avait pas sauté pour avoir plus de force dans son coup. Le cornu restait quelques secondes au sol avant de se relever pour cracher le sang qu’il avait dans la bouche. Il avait jugé inutile de gaspiller des poupées dans cette attaque ennemie. Il se trouvait en face de Shard, se trouvait très proche de lui, et le regardait de plus haut car il semblait plus grand.

« Mon gars tu tape comme une fillette ! J’ai rien sentit avec tes coups précédents ! »

Akira jouait la provoque mais c’était pour avoir un combat digne des meilleurs combattants. Alors dès qu’il avait fini sa phrase, il envoyait un coup de pied vers le genou droit, s’en suivit un coup droit vers sa tempe, il n’en avait pas finis, si ses coups n’avait pas touché, il donnerait un coup de pied en sautant et en tournant vers la tête du marine. Une fois son tour fini il retomberait normalement sur ses pieds, sauf si le marine l’avait attaqué entre-temps. S’il avait donc pu retomber sur ses pieds, il enverrait un coup-de-poing vers la glotte de son adversaire !
Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 2064

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeJeu 12 Déc - 10:57







Contre-amiral Justinien


Justinien observa avec surprise son adversaire passé complétement au travers de sa stratégie en faisant preuve d’une grande agilité tout en jouant de la musique. Néanmoins, il en fallait plus pour venir à bout d’un adversaire de sa trempe. Quand la queue du félin vint s’enrouler autour de ses poignets, manœuvre anticipé de peu via le haki de l’observation, l’imposant guerrier sous forme hybride empoigna fermement la queue de l’animal et tira ce dernier vers lui pour lui administrer une frappe très violente. De plus, le contre-amiral ne comptait lâcher son étau et viendrait ensuite faire décrire un arc de cercle à son opposant pour le faire s’écraser sur le sol dans l’optique de l’encastrer dedans, suite à quoi il se jetterait pour écraser de tout son poids le chat. Après cela, le zoan préhistorique chercherait à se mettre sur le côté pour se placer entre Raki et tout ceux avec qui il était venu afin de séparer le chat de ses alliés. Quand Raki se serait remis des coups qu’il aurait reçu, les deux adversaires échangeraient alors leurs provocations à laquelle aucun des deux ne mordit. En effet, Justinien n’était pas vraiment du genre bourrin, lorsqu’il ne devait pas charger pour compenser son manque de vitesse, contrairement à ce que sont apparence pourrait laisser croire sous forme hybride. Il n’était donc pas question pour lui de foncer tête baisser vers l’ennemi qui avait l’avantage de la vitesse. Il comptait bien le laisser venir à lui pour réagir en conséquence, notamment via quelques surprises dont une carte qu’il gardait dans sa manche…



Colonel Shard Pritts, Colonel Harkford


Les attaques de Shard étaient passé et avaient eu les effets escomptés. Le pêcheur cracha alors du sang face au gradé qui afficha alors un sourire en coin. C’était assez agréable de voir un hérétique subir de tels désagréments après avoir souiller la Marine en l’aidant contre les décimas. La provocation fit froncer les sourcils du croyant. Il chercha à se concentrer davantage, néanmoins le Pritts sentait clairement la colère qui montait en lui, ce qui risquait malheureusement de lui faire commettre quelques erreurs. Se remettant en position, il se concentre pour recevoir le nouvel enchaînement de l’autre pugiliste. Le colonel reçu le coup de pied dans le genou qui bien entendu se retrouva fléchie, mais para avec son avant-bras l’assaut qui visait sa tempe. Lorsque le chasseur sauta en tournoyant pour asséner un violent coup, Shard plaça ses deux bras en croix devant lui au dernier moment et se retrouva projeté deux mètres plus loin, coup qu’il aurait peut-être évité en étant moins énervé. Se rattrapant en faisant une roulade arrière, il afficha un nouveau sourire. Il avait beau subir des dégâts, cela signifiait qu’il aurait davantage à déchargé dans son nouvel assaut. De plus, grâce à sa malédiction, le colonel était persuadé pouvoir épuisé la résistance de son adversaire avant que la sienne ne soit vidé. Ainsi, l’officier s’élança vers le maudit du vaudou afin d’appliquer trois coups, chacun étant augmenté à hauteur des dommages encaissés par le coup correspondant dans l’enchaînement de son adversaire. Le Pritts commença par un uppercut en direction du visage suivit d’un coup de pied au niveau de la taille. Cela serait terminer par un puissant coup de poing rotatif en direction du diaphragme qui serait additionné à la puissance déployée par Akira lors de son coup de pied en plein saut.

De son côté Gunther croyait pouvoir lire clairement dans l’esprit de son opposant, mais il faisait la une petite erreur. Se fier au mélimélo de pensées qui hantent la cervelle d’une personne ayant cédé à ses pulsions et sentiments destructeurs n’était pas vraiment la chose à faire. Les intentions se suivent et ne se ressemble pas. Ainsi, l’homme masqué pourrait très rapidement remarquer des changements très réguliers dans les intentions d’attaque d’Harkford, ce qui s’appliquerait entre autres à sa tentative d’éliminer un adversaire en une seule fois alors que ce dernier avait de quoi lui tenir tête. Si c’est la brutalité de ses mouvements qui étaient ressortit du comportement d’Harkford en raison de son mode berserker, la fluidité de ses mouvements indiqué une certaine agilité qui se retrouvait dans sa stratégie primitive consistant à chercher à enlacer l’adversaire avec ses jambes afin d’être attaché à elle. Cependant, si cela avait était là son intention première, elle fut modifiée bien trois fois avant que le nobliau n’exécute une action. Lorsque les jambes du colonel furent crochetées, ce dernier pensa d’abord au simple fait d’attraper l’adversaire pour lui lacérer le visage. Néanmoins, une seconde idée remplaça la première à savoir se servir du mouvement de Gunther pour laisser ses jambes monter tandis que son buste passer en arrière. C’est alors que le père de Raki tenta de toucher la trachée, les jambes de la victime se refermèrent sur le membre pour appliquer une clé de bras en hyperextension qui fut agrémenter du grignotage de la chair.



Contre-amiral Takahoka Gozen "La Trancheuse de Brises"


Au moment où l’adversaire éclata en morceaux, Gozen ralentit brusquement son mouvement avec l’intention de reculer à toute allure avec les prémices de Soru qu’on lui avait enseigné pour sortir de ce brouillard dense qui lui mordait la chair tout en bloquant sa vision petit à petit. Bien avisé sur ses capacités, la bretteuse savait que freiner puis faire marche arrière lui prendrait un certain temps que l’ennemi pourrait mettre à profit dans un environnement tout à son avantage. C’est ainsi que la gradée paria sur la densité pour conjecturer qu’il s’agissait d’un gaz lourd et que par conséquent il prenait plus de temps à monter en l’air qu’à s’étendre au niveau du sol. La descendante de Wa no Kuni plia donc les jambes pour effectuer un bond puissant l’amenant à une vingtaine de mètres au-dessus du sol afin d’envoyer une pluie de lames d’airs sur le brouillard avant de chercher à retomber sur ce qu’il restait d’un des bâtiments et garder un point de vue aérien sur son opposante. Sans tentative d’assaut de la part de Nemesis, Gozen comptait bien faire pleuvoir les lames d’airs jusqu’à disperser un peu la masse de cendres et y voir plus clair. Cependant, le déroulement de la confrontation entre les haut-gradés et le terroriste allaient fortement impacter le déroulement de ce duel, autant pour l’une que pour l’autre.





Vice-amiral Hérail "Le Croisé", Contre-amiral Meredith "Cœur de Héron" Helmaroc
Renommées à 300.000.000 B et 280.000.000 B


La discussion avec le terroriste ne réjouissait pas vraiment la demoiselle à la chevelure violette qui n’aimait absolument pas que l’on aborde le sujet des vies humaines avec autant de détachement, que ce soit du côté d’Hérail et Sonnac ou de Ren Tao. Elle demeura silencieuse, ruminent sa colère qui montait petit à petit alors que l’orgueilleux leur lâchait avec un dédain presque caricatural. Aveugle. C’était un aveugle. Il était aveugle au mal qu’il répandait et se satisfaisait d’être un fléau. Il était assurément irrécupérable. Meredith avait déjà accepté le fait que certaines personnes ne pouvaient plus être conduite sur le droit chemin pour le salut de leur âme avant que leur vie ne prenne fin. Après tout, elle avait participé à des batailles contre de grands criminels et des lieutenants de Yonkou lorsqu’elle se trouvait sur le Nouveau Monde. C’est notamment sa rencontre avec L’Incontrôlable qui avait mis en lumière certains aspects des noirceurs des pires spécimens de scélérats. C’est ainsi qu’une réponse cinglante jaillit des lèvres de la Cœur de Héron pour la plus grande surprise de ses deux homologues qui ne s’attendaient pas à cela de la part de la bien-pensante.

-C’est toi qui va la fermer démon.

C’est ainsi que la rage des deux antagonistes se déversa simultanément. Grâce à son haki des rois, celui de Ren prit une forme bien réelle qui vint perturber fortement Sonnac et Hérail qui manquèrent de trébucher face à la pression qu’exerçait le roux. L’aura se répandait et assaillait Meredith qui ne ployait pas. Des gouttelettes de sueurs perlèrent sur son front alors qu’elle fermait les yeux. Le Croisé et la Zélote plièrent les jambes pour faire face au déferlement de fluide impérial. La conscience inébranlable d’une chevaleresse vouait corps et âme à sa tâche était focalisé sur cette mer pourpre et réagit ainsi au car de tour quand celle-ci faiblit, signe qu’elle allait être coupé d’un instant à l’autre.




Les paupières s’ouvrirent instantanément, dirigeant un regard implacable en direction de l’adversaire tandis que ses lames se couvrirent d’un noir aussi sombres que les ténèbres elles même. Elle dévoilait là une technique qu’aucune des trois autres personnes faisant partie de la confrontation n’avait vu. Une aura opaque commença à recouvrir le tranchant des deux épées composant un seul et même meitou et qui pouvait donner un indice sur le pouvoir qui était utilisé là. Meredith était l’une des maîtresses du fluide offensif qu’elle avait plié à sa volonté. Le nuage de fumée du roux s’éleva et la nuée de projectile se dirigea vers les trois mouettes. C’est dans un hurlement tonitruant que la demoiselle aux deux épées tournoya sur elle-même en projetant et modelant son haki de l’armement sous la forme de véritables nouvelles lames. S’élevant en l’air en même temps qu’elle réalisait sa technique, elle générait une véritable tornade composée de lames en fluide offensif et d’air tranchée. L’effet d’aspiration entraîna certaine des façades aux alentours, qui vinrent être déchiqueté, ainsi que sur les cendres de Nemesis alors que Sonnac répandait le froid à l’intérieur de la spirale dévastatrice. Tout comme les murs, les projectiles s’éclatèrent sur la barrière surprenante qui se dressait là. Si Ren n’avait pas annulé sa charge et avait quand même généré son explosion, le feu se rependrait dans la tornade visible des quatre coins du groove. Du sommet du phénomène non naturel jaillirait alors des météores de laves qui retomberaient à proximité, notamment sur les bâtiments déjà éventrés.

Les bombes du Tao commenceraient à exploser, notamment celle de l’auberge qui faisait partie des structures affecté par la confrontation phénoménale entre ces combattants d’élite et qui serait en grande partie absorbé par les derniers instants de la tornade de haki de Meredith qui se dissipait pour révéler une combattante déterminé et deux autres guerriers pris de cours. Hérail n’aimait pas la façon d’être de la Helmaroc en tant normal, mais il devait avouer que pour le coup elle l’impressionnait et se montrait ferme en plus de dévoiler une capacité importante et impressionnante. C’est donc avec un léger décalage que le vice-amiral et sa conjointe s’élancèrent à la suite de Meredith qui accumulait de la colère à mesure que le bruit des explosions retentissait. Transcendant ce sentiment pour le canaliser et le transformer en concentration, son visage devint dur et sec. Elle était imperturbable et pleinement concentrée à la tâche. Elle éliminerait ce démon, ce dragon, afin de sauver d’innombrables existences. La valse gagnait en intensité tandis que six lames de haki de fluide offensif, trois verticales et trois horizontales, fendirent l’air pour couvrir le maximum d’espace possible et réduire les chemins disponibles pour Ren.


 



???


Sans aucune trace d’animosité que ce soit dans son attitude ou dans sa voix intérieure, le noble vampire écouta avec attention les propos d’Ayabusa Mikono afin de pouvoir y répondre dans les plus brefs délais.

-Si le message est transmis c’est le plus important. Pour mes motivations, vous avez simplement besoin de savoir que je souhaite l’annihilation pure et simple de Konan et des pontes de son organisation. Je pourrais vous aider à avancer dans ce sens…

N’ajoutant rien de plus, le blond observa Klara récupérer son camarade sans chercher à intervenir. Il demeurait calme et serein, comme si la situation présente ne lui octroyait aucune pression particulière. L’inconnu regarda un à un tous les ressortissants de Shadow Ghost avant d’écouter à nouveau la personne désigner pour être son interlocuteur.

-J’ai moi-même à faire actuellement pendant cet assaut. Mais je peux vous communiquez les informations utiles dont je dispose. Renoncer à attaquer le port d’évacuation serait une idée judicieuse. Les forces en présence là-bas vous dépasse et cela a déjà été suffisamment compliqué de récupéré votre camarade sans y passer. En ce qui concerne les hommes de Konan, à ma connaissance une bonne partie d’entre eux a déjà passé l’arme à gauche. Le lieutenant chargé de Shabaody est mort durant le blocus mené par les Thalassa et depuis les troupes de sa mafia sont assez désorganisé et manque d’unité pour faire face aux problèmes. Vous pourrez cependant certainement en trouver au front. Je crois que la figure principal aperçu dans les parages est Filgurd, un primé à plus de cent millions. À priori, tous les sbires de Konan du coin doivent être avec lui en plus de ceux qui se trouvent au port d’évacuation. J’aurai également pu vous parler de la Guilde Marchande, malheureusement Mozero est sur un autre groove et je pense qu’il doit être aussi occupé que votre patron. Et vous avez raison, le temps c’est de l’argent. Je vais donc devoir m’en retourner au plus vite aux affaires que je dois régler durant cette attaque de la Marine. Si vous voulez bien m’excuser.

Sur ces mots contenant une quantité assez curieuse d’informations, l’étrange personnage à qui on avait pas demandé de décliner son identité se remettrait en marche en direction du Quartier de la Rose des Vents en marchant à une vitesse relativement rapide avec laquelle il conservait pourtant un air décontracté. Il ne craignait aucunement que cette joyeuse petite bande l’attaque pour l’empêcher de partir et pourrait encore échangés quelques instants avec Ayabusa tout en s’éloignant.





Filgurd "Charge-Montagne", Contre-amiral James Hillington


La tornade s’éleva au sud de la position des deux antagonistes qui pivotèrent alors ensemble pour observer le déploiement de la puissance du trio de hauts-gradés se confronter à la brutalité orgueilleuse de la bête pourpre. Les sbires de Konan rassemblé autour du demi-géant ainsi que les troupes de l’Hillington cessèrent quelques instants leur affrontement et furent encore surpris quelques instants plus tard lorsque l’habitation la plus au nord du quartier explosa, emportant dans sa déflagration une partie des troupes gouvernementales qui avaient contournés l’ensemble de la zone par le nord. Une silhouette quant à elle se mit à courir, ayant échappé de peu à faire partie de la sauterie. Malheureusement, ce nouvel intervenant réalisa bien vite qu’il était du mauvais côté de la ligne de front…



Verghil Azkermenn


Essoufflé, l’homme de main de la Guilde Marchande tomba à genou sous le regard surpris de Filgurd et James. Il lâcha alors délicatement un grâcieux :

-Et merde…

Se relevant, il fit appel à une bonne partie de ses forces pour sauter sur mur et traverser la ligne de la Marine afin de rallier les troupes de Konan que Ren avait envoyé chercher pour un plan qui n’avait peut-être plus lieu d’être maintenant que les bombes avaient été déclenchés. Néanmoins, Verghil n’en savait rien et devait entamer la discussion avec le chef des troupes de Konan impliqué dans ce conflit. Pour le contre-amiral Hillington, la situation était assez épineuse puisqu’il y avait là deux adversaires de calibre important. Plusieurs officiers allaient devoir se charger d’un d’eux pendant que lui s’occupait de l’autre.

-Filgurd. J’espère que tu ne m’en veux plus pour le coup de la pieuvre chez Dijay.

-Comme si c’était le moment de parler de ça. Qu’est ce que tu fous là.

-Tu sais bien que pour s’en sortir il va falloir qu’on s’entraide aujourd’hui peu importe pour qui on travaille. J’ai un plan
, déclara l’Azkermenn avant d’approcher sa bouche de l’oreille du demi-géant. On va les amener dans un piège.



Commandante Sébaltane, Colonel Recklear


-Recklear vous me recevez ?

-Cinq sur cinq Sébaltane.

-Vous voyez ce que je vois ?

-Tout à fait ma chère.


C’est inquiète que la commandante observait le Quartier de la Rose des Vents. Si la première bombe était passé inaperçue en se mêlant aux explosions dû à l’artillerie, ce n’était pas le cas de toutes ces nouvelles déflagrations. Et cela c’était en omettant le déferlement de puissance qu’on apercevait au milieu de la ville et qui risquait de se faire ressentir à travers tout le groove en balayant tout sur son passage. L’artilleuse n’avait donc pas hésité et contactait le génie militaire pour savoir s’ils en étaient arrivés aux mêmes conclusions.

-Vous êtes bien d’accord qu’il est l’heure de la seconde salve ? demanda Sébaltane avec peu de doute sur la réponse.

-Tout à fait, il est l’heure de raser tout cela. Faisons table rase du passé pour créer l’avenir.

Une nouvelle unité placé à l’abri des regards des différents intervenants allait donc manœuvrer d’ici quelques instants. Peut-être certaines personnes auraient pu découvrir leur position s'ils avaient eu le même genre d'idée qu'Hérail...




Ordre de réponse à titre indicatif :
Ren - Nemesis - Raki - Akira
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 36h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Carte :
 

Quartier de la Rose des Vents :

Criminels et pirates :
-??? Lvl ?? Haki de l'observation
-Erkhan Dalvos Lvl 23 Ichitoryu
-Verghil Azkermenn Lvl 33
-Filgurd Lvl 34
-"Le Silence Sanglant" Lvl ??
-Captain Zelton Von Crown Lvl 33
-Brian Lazerlitch Lvl 30
-Ashley Terbilon Lvl 26

-Sbires d'Erkhan Lvl 17 à 20
-Kidnappeurs des Shabaody Lvl 10 à 22
-Bande de Verghil Lvl 15 à 25
-Hommes de Konan Lvl ?? à ??
-Autres hors-la-loi sur place Lvl 7 à 21
-Pirates sur places Lvl 6 à 21

Forces d'Invasions Constantinistes d'Hérail :
-Vice-amiral Hérail Lvl 42 Tranche-Magma, Haki de l'observation, Haki de l'armement
-Contre-amiral Meredith Helmaroc Lvl 43 Tranche-Volonté, Haki de l'observation, Haki de l'armement avancé
-Contre-amiral Sonnac Lvl 40 Tranche-Froid, Haki de l'observation
-Contre-amiral Justinien Lvl 35 Fruit de l'Entélodonte, Haki de l'observation
-Contre-amiral James Hillington Lvl 33
-Contre-amiral Takahoka Gozen Lvl 31 Ichitoryu, Fruit du Caracal
-Colonel Shard Pritts Lvl 32 Fruit de la redistribution
-Colonel Elve Madria Lvl 30
-Colonel Harkford Lvl 29 Berserker de l'esthétique
-Commandant Vernacker lvl 28
-Responsable de la 1ère unité d'artillerie Lvl ??
-Responsable de la 2nde unité d'artillerie Lvl ??
-Commandante Sébaltane Lvl ??
-Colonel Recklear Lvl ??

-Troupes d'infanterie d'Hérail Lvl 5 à ??
-Troupes d'artillerie d'Hérail Lvl 5 à 23
-Troupes du génie d'Hérail Lvl ?? à ??

Extraction des commerçants undergrounds :

-??? Lvl 45+ Haki de l'observation
-??? Lvl ??
-Hommes de ??? Lvl ?? à ??
-Fuyards Lvl 1 à ??
-Autres Hors-La-Loi Lvl 7 à 25
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1194
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue46/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue642/750[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (642/750)
Berrys: 709.850.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeDim 15 Déc - 10:34

3 VS 1


Bien que les hommes et femmes de l'organisations étaient tendu face à riche sortit de nul part, visiblement ce dernier ne semblait pas vouloir de mal à ces derniers. De ce fait, la lionne récupéra le corps massif du requin et le porta sur son épaule tel un sac à patate. L'inconnu ouvrit de nouveau la bouche pour donner des conseils et montrer patte blanche. Bien entendu, ce dernier ne répondait pas à 100% aux critères imposés, cependant, il affirmait aussi avoir des affaires à réaliser. Un silence fut imposé tandis qu'à l'autre bout du fil, l'ex mouette réfléchissait. Que faire que faire hm ? Fallait-il vraiment abandonner l'opération ? Cet homme avait affirmé que la plupart des hommes de Konan n'étaient plus, alors sans doute que les restants étaient désormais des cibles ? Quoi qu'il en soit, la bête pourpre voulait que des têtes roulent... Il fallait donc ne pas revenir bredouille. Soupirant longuement, l'homme aux lunette regarda l'horizon d'où la fumée se voyait à des kilomètres.

" Dee-Ji... "
" Oui ? "
" Changement de plans... "


Le bleu avait étudié minutieusement les paroles de l'interlocuteur et de ce fait, il avait prit en compte bon nombre de paramètres. Il fallait au plus vite agir et opter pour une stratégie plus agressive : rejoindre Ren. Tous ensemble , le pouvoir de destruction déployé serait sans nul autre pareil... Ainsi donc, il ne mit pas longtemps à parler.

" Laissez partir l'homme et prenez son numéros. Klara, reviens vite déposer Krake et retourne ensuite sur le champs de bataille. Quant aux autres, rapprochez vous de la zone où se trouve Ren, repérez ce fameux Filgurd, une sorte de ... Brute en apparence, difficile de le louper. Analyser les troupes et ... tendez une embuscade. Bien entendu, les marines faites en de la pâtée à vue. Pas d'alliance ou autre... Vous voyez quelque chose, vous éliminez. Pas de survivants. Je vous envoie une aide supplémentaire. "

Sur le navire, la rousse soupira longuement. Elle ne voulait pas participer à ça depuis le début, mais si Ren était dans le besoin... Peut-être pouvait-elle faire une exception. Suite à ces mots, la demoiselle qui n'était autre que la " soeur " de la bête pourpre s'élança pour rejoindre le champs de bataille au plus vite. Du côté des autres, ces derniers appliquaient les ordres une fois le fameux numéros obtenu. Klara s'élança violemment et avec agilité avec le corps inerte de Krake et partit vers la position d'Ayabusa en sécurité.
Quant aux autres, guidés par Dee-Ji, ces derniers cherchaient un moyen de contourner tout le monde afin d'arriver en surprise comme à leur habitude. La tempête ne faisait qu'approcher et il serait trop tard quand les ennemis subiraient le courroux des S.G.

En parlant de courroux, il y en a trois qui subissaient une tempête humaine. Un fléau sous forme humaine qui ne relâchait en rien la pression. Après avoir déversé ma colère sous forme la plus " pure " qui soit, je m'élançais à l'assaut, mais du me résigner quand je ressentis que sur les trois, seulement deux avaient eu l'intelligence de s'agenouiller face à ma " puissance ". Démon avait dit la troisième ? Cela m'avait arraché un sourire quelque peu satisfait et pour cause, c'est une distinction dont je ne me passerais pas pour une fois. Les marines auraient-ils apprit la langue de Poulière ? Quoi qu'il en soit, je n'allais pas m'arrêter en si bon chemin. Prudent juste, quand je ressentis un danger qui se déployait, je me reculais, évitant aux deux autres de mourir s'ils n'avaient pas eu le temps de réagir. Un véritable cyclone vit le jour, une bourrasque qui prit de l'ampleur à une telle vitesse, j'en étais tout décoiffé. Hm ... Ok... Ils ont un minimum de potentiel, je veux bien l'accorder.
Mais quelle utilité s'il me suffit de me reculer pour être à l'abri de cet assaut hein ? Le seul détail qui attira mon attention fut les cendres de Nemesis qui étaient semble-t-il aspirés. Tout ça pour un coup de poussière ? Mais alors que je pensais ça, voilà que je sentis petit à petit une aspiration se faire, un effet d'attraction prouvant que cette tornade n'était pas un simple coupe de vent. Résistant tant bien que mal via ma force surhumaine, j'ouvris grand les yeux quand ces mouettes semblaient vouloir se la jouer son et lumière. Oh ? Il semblerait qu'un des trois savaient créer un semblant de lave ou un truc du genre ? Quoi qu'il en soit, me tenant à distance, je ne me souciais guère de ces jets de lave qui allaient dans tout les cas être une raison de la destruction des lieux. Ils attaquaient sans réellement regarder où il fallait aller. Attaque combinée redoutable semble-t-il mais avec ses limites et pour cause... Ils coupaient la vision avec moi et se référaient sans doute comme moi à leur haki. Une idée naquit dans ma tête et tandis que je résistais jusqu'à maintenant, je me mis à me laisser emporter. Usant de mon contrôle du geppou, je me mis à tournoyer en rond autour d'eux, me concentrant sur leurs positions. Eux aussi pouvaient me sentir et un début de stratégie malsaine débuta. Peu importe le nombre de gens qui ont le haki sur ces trois, ils ne semblaient pas capable de faire comme moi, donc impossible de retourner ma stratégie contre moi. Tournoyant inlassablement, gagnant en vitesse, j'allais user de leurs attaques pour les frapper si fort... Ils ne s'en remettraient pas. Mes gestes étaient minimales... Seules mes jambes s'activaient et me faisaient bouger en restant à distance de la zone critique de la tornade. Encore une fois une preuve de ma maîtrise de mon environnement et de mon corps surtout. Préparant mon coup, je " reposais " mon bras droit qui allait délivrer un véritable déluge de puissance.

Sentant que l'assaut allait s'arrêter, je fis disparaitre ma voix pour que dès qu'ils le ressentent, la panique s'installe. Sans doute auraient-ils peu de temps pour agir et s'organiser face à cette tactique, mais sait-on jamais. La voix cachée pour juste cet assaut, je viendrais dès la première ouverture m'engouffrer dans cette dernière et faire mon apparition. Via une simple explosion associée au geppou, ma direction aurait changée à quasiment 90° sans perdre de vitesse. Ainsi donc, une véritable roquette humaine percerait le peu de vent restant et me propulser vers un heureux gagnant du jour. Que ce soit la fille faiblarde, l'homme ayant déjà pas mal encaissé tout à l'heure, ou la dernière venue m'ayant nommée démon, un d'eux ou plusieurs à la fois allaient subir une attaque d'une rare violence et pour cause,  ils allaient goûter à une version incomplète de ce qui avait balayé un pacifista X édition en un coup.
Quand enfin une tête fut dans ma vision, trop tard pour eux... Le bras noir en arrêt en arrière se propulsa. C'est donc quelque chose de totalement irréaliste pour eux qui allait se passer. Sans réaction de leur part, c'est à bout portant qu'ils allaient devoir essuyer un impact d'une puissance démentielle. Certes c'est une version " light ", mais cela reste quelque chose... Pour celui ou celle qui allait être frappé, ce serais un coup de poing d'une rapidité inouïe, surtout que la personne allait devoir essuyer mon élan titanesque, mais les autres ne resteraient pas les mains vides et pour cause : une onde de choc se créerait. Englobant en théorie ces trois joyeux lurons, je comptais balayer ces derniers d'un coup d'un seul. Ce coup à bout portant était tout simplement démoniaque et pour cause, le pouvoir de destruction déployé était non négligeable. Pour sûr, eux ainsi qu'une partie du décor allait en baver. Que disaient-ils face à ce tour de force ? Allaient-ils encore faire les malins bien longtemps ? J'avais retourner contre eux leur propre puissance afin d'alimenter la mienne et faire peut-être une pierre trois coups !



Codage par Libella sur Graphiorum


résumé:
 

Techniques:
 

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis
Ignis Irae
Nemesis
Messages : 56
Race : Humaine
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue32/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue85/220[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (85/220)
Berrys: 3.646.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeLun 16 Déc - 19:02







L'heure de la purge



Claquement de langue contre une rangée de dents noires et rouges, l’absence de cri de douleur ou même d’une quelconque exclamation, grognement ou autre signe indiquant clairement que la mouette n’avait été touchée par aucun de ses projectiles et n’était pas non plus venue s’encastrer sur la bogue protectrice. Le côté positif de la chose était au moins que l’ennemie avait du visiblement interrompre son attaque et qu’il s’agissait donc d’un instant de répit pour la blonde qui en profita pour reprendre son souffle et ramener à elle la bogue, lentement, comme doutant de l’arrêt soudain des attaques. Sans visibilité sur sa cible, il était impossible de déterminer sa position et ainsi d’où viendrait le prochain assaut, au grand dam de la Nemesis.

Compter jusqu’à quatre, inspirer, compter jusqu’à quatre, expirer, laisser sa colère refroidir, devenir un vrai objectif qui la portait sans l’emporter, une arme plutôt qu’un courant. D’abord, commencer par éliminer la sabreuse bleue, ensuite, s’occuper des troupes qui arriveraient sans nul doute bientôt pour laisser de la marge à Ren. Celui-ci pouvait sans doute s’occuper de ses adversaires, et si ce n’était pas le cas, elle serait loin et si possible à l’abri, donc ce ne serait pas son problème. Un léger vrombissement aérien lui fît relever les yeux, à temps pour voir les cendres se séparer et une lame d’air filer droit dans son épaule, traversant le corps de cendres, faisant grincer des dents la demoiselle sous le coup de la douleur. Si elle n’avait pas été matérialisée, elle aurait sûrement été mise hors-jeu à cet instant précis, le torse ouvert et le sang quittant son corps meurtri. A la place, elle avait eu le souffle coupé, l’impression de mourir et une douleur intense la traversant de part en part alors que les cendres la constituant se rassemblaient pour reformer son corps après le passage de ce qui n’était que la première des multiples lames d’airs tombant autour de la blonde désormais à genoux.

Les lames tombant, le brouillard se dispersait, permettant à la furie de voir les suivantes et ainsi d’au moins les éviter du mieux qu’elle pouvait une fois revenue sur ses pieds. Pourtant, ce n’était que le premier défi. Du coin de l’oeil, et du toucher du vent sur sa peau, la blonde sentait que quelque chose n’allait pas. Les lames de vent étaient détournées, ne la visait plus vraiment, le vent se faisait violent, la poussant vers le combat de son collègue hors-la-loi et un coup d’oeil dans cette direction lui fît comprendre le pourquoi. Une tornade se préparait, et ne tarderait vraisemblablement pas à dévorer et la logia et son ennemie. Si l’idée de se débarrasser ainsi de la sabreuse ne déplaisait pas à la chapeautée, la simple possibilité d’y être aspirée également suffisait à la dissuader de faire la folle.

Une lame de cendres se forma sur son bras, tant bien que mal alors que les vents gagnaient en puissance, et elle frappa violemment le sol, créant une entaille dans laquelle elle inséra des tentacules de cendres, entremêlés pour garantir un minimum de résistance, reliés à elle. Ce n’était sans doute pas la meilleure solution, mais celle-ci avait le mérite de se mettre en place facilement, et surtout rapidement. Elle créait toujours plus de matière, tirant sur ses réserves pour que les tentacules se répande dans les racines du grove, à quelques dizaines de centimètres du sol tout au plus, à la fois pour la stabiliser et pour créer son piège. Le brouillard avait disparu, son corps tanguait, mais son regard ne quittait pas la mouette, qui serait accueillie par des tentacules de cendres sortant du sol si elle tentait de se poser un instant trop tard, lui refusant tout droit à un quelconque support pour se protéger de l’attraction que toutes deux subissaient.


© Jawilsia sur Never Utopia



Résumé:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 544
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue36/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue264/350[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (264/350)
Berrys: 59.962.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeMar 17 Déc - 22:04




Encore toi !




C’était de plus en plus intéressant ! Ce qui allait suivre ne pouvait que me surprendre mais en même temps ne confirmer qu’une chose, ma théorie naissante prenait de plus en plus de poids dans mon esprit. Il ne me restait plus qu’à espérer survivre a l’assaut qui allait suivre pour pouvoir établir une stratégie en prenant compte de cette variable.

Je fut tiré en arrière par la queue que j’avais cherché à enrouler autour des poignets du gradé. Coïncidence de trop a mon gout pour ne pouvoir laisser tout ça sur le compte du hasard, il usé de feinte, anticipait mes attaques et me prenait a présent de court alors qu’il ne semblait pas plus rapide que moi et de loin. Le coup qui me percuta de plein fouet me coupa le souffle en même temps qu’une vieille amie lancinante se déployer en moi me signifiant que je ne ressortirais probablement pas indemne de cet affrontement. Puis il m’écrasa littéralement au sol sans que je ne puisse rien faire trop obnubilé par cette douleur tenaillante qui se répandait en moi.

Je restais allonger la tandis qu’un sentiment naissait en moi, une frustration profonde que j’avais ressentis sur une mer glacial, sur une île ou le sang avait coulé à flot. Frustration de ne pas parvenir a mes fins et en même temps issu d’une hésitation profonde qui naissait en moi. Devais-je fuir ? Avais-je eu les yeux plus gros que le ventre à vouloir sortir ce monde du pilori auquel il se trouvait enchainé ? Une frustration bien vivante et vorace qui finit par se matérialiser sous mes yeux tandis que j’eus l’impression que le temps s’arrêter autour de moi.

Une copie conforme a la mienne apparut devant moi. Souriante d’un sourire presque amicale il finit par soupirer devant moi et commencerait a rire d’un rire Ironique :


«  Tu te demande si tu dois fuir ? Tu le fait exprès ou t’es débile ? Ne t’ai pas montré ce qu’il y avait à voir sur Izaria ? Déchaine toi sur ce porcin d’un autre temps, arrête de faire mumuse et finit ton tour de chauffe. Il possède peut-être une chose que tu ne possède pas, mais tu as un avantage, ta vitesse d’action et de réflexion.  Maintenant tu vas agir et lui péter la gueule si tu ne veux pas finir comme une crêpe ! »


Le temps repris son court en même temps que mon double disparaissait, me laissant une impression bizarre en évolution au creux de mon organisme. Une énergie vitale, libératrice, enivrante et revigorante déferlant en moi comme un second souffle inépuisable. J’en avais la chair de poule et ce ne fut que lorsque le constantiniste pris son élan pour sauter que je le remarqué.

Agissant lorsqu’il prendrait son envole je ciblerais sa rythmique vitale, son muscle cardiaque et ajustant mon tir je lancerais une onde de type Green avant de me sortir de la de justesse. Je remarquerais alors sa position. Il s’était placé volontairement entre moi et mes alliés. Mais comme l’avait dit mon double il était temps de lacher les chevaux. Prenant ma guitare en mains je commencerais a gratter dessus avant de dire d’un ton endiablé et le regard emplis d’un feu nouveau :


“Demon Tempo, Circle of love!”

Une rage incommensurable se déploya dans tout mon être, un sentiment que je connaissait particulièrement et que j’avait appris a dompter, mais ce n’étais pas le seul. Un amour débordant naissait également. Un amour pour cette liberté que je chérissait et qui égailler ma vie tout les jours. Cette amour nourrissait sans relâche cette haine que j’éprouvais pour ces hommes raclure a la botte d’un illuminé egocentrique prônant la toute puissance d’homme et de femme qui chier comme tout un chacun.

Je prendrais alors mon envol, mais pas pour foncer grossièrement sur l’ennemis, non je commencerais a tourner autour de lui, cumulant ainsi la vitesse de ma mélodie, la vitesse de ma forme et le tout coupler a la force centrifuge qui ne faisait que s’accroitre j’atteindrais très rapidement une vitesse impressionnante et qui laisserait l’impression a l’ennemis qu’un mur s’ériger autour de lui. Je prendrais tout de même la précaution de laissait une distance de plusieurs pas entre lui et moi histoire de prévenir et d’anticiper une action de sa par.

Mais ça ne serait pas tout, pendant cette ronde endiablé je le bombarderais littéralement de coup de fouet d’air agissant a l’instinct et laissant mes émotion dominer mes actions plus que la réflexion je prendrais tout de même le temps de cacher dans cette déferlante des ondes de type Green qui viserait chacune un membre de l’ennemis. Pendant tout ce temps je ferais tout de même attention aux actions qu’il pourrait entreprendre prêt a utiliser ma queue pour changer de direction instantanément ou a effectuer un saut rediriger par-dessus le lascar en cas de besoin.

---------------

Le Gunther ce vieux roublard, il fallait le dire était un peu rouiller depuis tout ce temps passer en cellule il avait perdu en efficacité et s’était laissait avoir par sa propre arrogance. Il espérait sérieusement qu’en ne se basant que sur son Haki de l’observation il pourrait vaincre son assaillant aussi facilement. Seulement voila il n’avait perçu qu’a la dernière minute l’intention de clé de jambes du harckford et n’avait pas nécessairement eux le temps de s’adapté. Etait-ce un mal en soit ?

Il banda néanmoins les muscles de sa jambes prisonnière, et se positionna de telle manière a être en mesure de pouvoir plier le genou au moment venu. S’il y avait bien un domaine que le trafiquant connaissait par cœur c’était la soumission d’autrui. Donner le loisir a son adversaire de croire, d’espérer pour mieux réduire la concurrence au silence et ainsi dominer le peu de chose qu’il en resté. C’est ainsi qu’il laissa librement croire a l’égocentrique qu’il allait pouvoir grignoter sa jambe comme si de rien n’était.

Il dirait alors d’un ton calme :


« Lovely Requiem »

Changeant ainsi une nouvelle fois sa mélodie pour déployer un peu d’amour sur tous ces malheureux marines perdu dans le désespoir de la peur.

Il profiterait de ce moment la pour se servir de son autre jambes afin de retourner la posture de soumission en défaveur du marine. Ayant placer sa jambe de tel manière a ce que les genoux soit mobile il laisserait l’ennemis mordre mais le retournerais dans la fouler coinçant les pieds du lascar entre ses aisselles, la guitare d’acier de son fils et la bandoulière de cuir. Il ne laisserait pas le temps au gamin de réagir qu’il pousserait la soumission jusqu’à entendre un craquement sec lorsque la colonne du gamin se romprait sous la pression.





Code by Wiise sur Never-Utopia





Spoiler:
 

_________________
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 200119042744678461
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 460
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue33/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue155/220[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (155/220)
Berrys: 10.285.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeVen 20 Déc - 12:21

Feat


Du Monde
L'Heure de la Purge


Le combat faisait rage, un adversaire dont la puissance ne faisait qu’augmenter, Akira ne comprenait pas comment cela était possible. Il n’était pas le temps de réfléchir à cela, il était plus que temps de se concentrer sur son combat. Il était content de lui pour son enchaînement qui avait toucher sa cible. Le coup de pied circulaire avait bien touché sa cible au point de le faire voler quelques mètres plus loin. Mais le chasseur savait que ce n’était pas encore assez pour le battre, il savait même qu’il allait devoir utiliser sa malédiction, sinon il perdrait rapidement.

Le pêcheur regardait son adversaire du jour se relever en faisant une roulade arrière, cela se voyait qu’il avait l’habitude de se battre au corps-à-corps et contre des adversaires aussi fort que lui, il fallait donc la jouer sécurité un minimum surtout que le colonel en face de lui avait une bonne puissance de frappe. Akira avait donc créé un bouclier de paille sur son avant-bras droit afin de parer d’éventuelles attaques de son ennemi. Notre héros aurait pu se recouvrir le corps de paille mais cela n’était pas son premier but, il voulait s’amuser d’abord.

Akira s’était pris l’uppercut dans le menton mais pas assez puissant pour l’assommer. S’en suivait d’un coup de pied que le cornu bloquait avec son bouclier qui explosait sous l’attaque du marine. Puis notre homme voyait que le marine allait lancer une forte attaque, il s’était dit u’au lieu de la parer, il allait l’accueillir à bras ouverts. Il ouvert ses bras et affichait un large sourire avant de recevoir le puissant coup qui l’avait surpris. Alors qu’il venait de se prendre le coup il décidait rapidement de transférer son coup vers une de ses poupées. Un habitant de l’îlot allait avoir mal dans la poitrine, voir cette personne pourrait mourir de suite. Akira avait réagi de suite et n’avait donc quasiment pas reçu l’attaque, alors qu’il tenait Shard devant lui, il en profitait pour envoyait un coup-de-poing assez puissant pour lui couper la respiration quelques secondes. Il n’avait pas attendu pour mettre un coup-de-pied dans son torse pour le faire voler plus loin. D’ailleurs si Shard avait fait attention, il aurait vu une poupée sortir de la jambe du cornu pour se désintégrer ensuite.

« Tes attaques font aussi mal qu’un mouche qui essayait de m’attaquer ! »

Akira se doutait que cette phrase allait encore toucher l’égo du marine et c’était ce qu’il voulait justement, comme ça, il s’énervait et commettait des fautes et cela assurerait la victoire du cornu sans trop se battre, car il y avait sûrement encore d’autre combat à venir !
Code de Frosty Blue de Never Utopia


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 2064

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeDim 22 Déc - 21:44







Contre-amiral Justinien, Colonel Shard Pritts


L’attaque du chat n’atteignit pas le cœur mais s’enfonça profondément dans la chair porcine pour atteindre le poumon de la bête qui s’écrasa sur le sol, faisant vibrer l’environnement qui se fissura suite à l’impact sur quelques mètres autour du lourd combattant zoan. Ce dernier se redressa rapidement en toussant tandis que son opposant partait dans une nouvelle fanfare que le maudit ne pouvait pas entendre. Les blessures ornaient son corps, mais cela ne lui ferait que de nouvelles cicatrices. Justinien prenait les coups, mais il savait les rendre comme venait de l’expérimenter l’anarchiste. Malheureusement, ce n’était clairement pas assez pour en finir avec lui. À leur niveau, ils pourraient certainement subir les assauts et faire durer le combat sur plusieurs heures. Néanmoins, ni l’un ni l’autre ne disposait d’assez de temps pour le perdre de cette façon. Les deux ennemis devaient donc jouer le tout pour le tout afin de déchaîner toutes leurs forces dans l’affrontement afin d’écourter le combat au maximum et triompher de l’adversaire sans pourtant se précipiter puisque cela créerait des ouvertures. Raki se mit à tourner autour du gradé qui voyait bien où la tactique de son opposant aller le mener. Ce serait très difficile pour lui de se sortir de cet étau félin qui se refermait sur lui… S’il restait dans cette forme hybride.

Si le criminel disposait d’une forme personnalisée, c’était également le cas de l’officier qui vit son corps se métamorphoser. Les muscles de ses jambes doublèrent presque de volume tandis que la silhouette du sanglier préhistorique s’affinait légèrement. Justinien était devenu une véritable sauterelle. Il allait pouvoir se déplacer beaucoup plus rapidement en faisant des sauts monumentaux même si ses trajectoires demeureraient peu adaptables en raison de son manque d’agilité flagrant. C’était ce qu’avait trouvé l’officier pour perfectionner ses charges animales en venant à la rencontre de l’adversaire en un bond pour générer un choc monstrueux. Cependant, dans la situation présente, il serait complexe d’intercepter l’anarchiste. Ainsi, le zoan préhistorique profita de cette forme pour s’élancer dans les airs et échapper au cercle dans lequel il était enfermé par le chat. Néanmoins, la mouette n’avait pas pu échapper à toutes les projections d’air du hors-la-loi, recevant en tout trois attaques dispersés niveau des bras et du dos. Commençant à retomber, le contre-amiral fit appel au Geppou pour rebondir sur l’air et se projeter vers le sol plus loin avant de revenir en chargeant vers Raki en se propulsant avec la pleine puissance de ses jambes.

Sauvé par son transfert de dégâts, Akira reprit l’assaut directement avant que son adversaire n’ait le temps de réagir. Le colonel fut projeté ensuite par un coup de pied. Serrant les dents, le Pritts tomba lourdement sur le sol et roula quelques instants avant de se redresser et adresser un regard moqueur à son opposant.

-Tu me retires les mots de la bouche. C’est ce que je me prends à l’entrainement tous les jours ça. Et dire qu’on a eu besoin de gars inutiles comme toi pour gagner à Izaria. Cela montre toute l’incompétence de Piso pour qu’il accepte l’aide de gars comme vous.

Dire qu’il n’avait rien subit était un mensonge éhonté. Clairement, le coup l’avait envoyé valser, néanmoins Shard espérait bien pouvoir renvoyer la tactique classique de la provoc’ à son antagoniste. N’attendant pas plus, le colonel revint à la charge. Semblant préparé un nouveau coup de poing, il stoppa sa feinte quand ses jambes se dérobèrent sous lui afin de venir glisser sur le sol pour tacler le chasseur et ainsi lui frapper le mollet. Suite à cette action, l’officier ferait une roulade arrière pour se relever d’un bond. Si le maudit du vaudou avait reformé son bouclier de paille, la main du gradé viendrait saisir celui-ci du côté de l’intérieur du corps de son ennemi afin de tracter tout son corps en sautant vers Akira afin d’administrer à ce dernier un coup de genou dans le visage tout en libérant l’énergie de l’enchainement précédent du cofondateur de Paradise.



Colonel Elve Madria, Colonel Harkford


Du côté d’Harkford, le changement brutal de mélodie qui infecterait également le reste des marines présent vint générer un fort trouble dans l’état de berserker du colonel. Ce dernier ne pouvant revenir si facilement à un état normal sembla complètement imploser mentalement et se mit à se mouvoir de manière erratique, lâchant la jambe de Gunther pour assener des coups sans même les penser. Or donner des coups au hasard empêchait les utilisateurs de haki de l’observation de pouvoir visualiser les attaques qui allait venir de la part de leur ennemi comme certains utilisateurs célestes de mantra avaient pu en faire l’expérience. Heureusement pour le guitariste, il pouvait réfléchir et avait ainsi prit le dessus pour porter une prise de soumission à son adversaire qui tentait tant bien que mal de s’en extraire. Seulement, il y avait quelque chose de très important à prendre en compte. La scène se passait au milieu d’une mêlée et d’autres ennemis pouvaient se jeter sur Gunther pour x ou y raisons. C’est exactement ce qu’il se passa quand la colonel Elve, arrivée un peu en retard par rapport au reste de l’unité de Justinien dans ce capharnaüm, se jeta sur l’homme au masque afin de lui faire un câlin. Agile, la demoiselle pourrait aisément esquiver un coup si jamais Gunther continuait sa prise de soumission sur l’autre colonel tout en voulant repousser l’autre assaillante. Ainsi, dans le cas où le guitariste ne relâcherait pas Harkford, la Madria le serrerait si fort qu’elle commencerait à étouffer le père de Raki.





Contre-amiral Takahoka Gozen "La Trancheuse de Brises"


Lorsque les lames d’air commencèrent à être aspiré, Gozen réalisa ce qu’il se passait. Meredith passait aux choses sérieuses. Ce n’était pas la première fois que la bretteuse voyait cette attaque de zone porté par celle qu’elle considérait comme sa mentore, néanmoins il lui fallait au plus vite trouver un moyen de ne pas être emporté. Si elle le réalisait, c’est que sa camarade jugeait que l’épéiste pourrait s’en sortir. Serrant les dents, la demoiselle à la longue chevelure planta sa lame dans le bâtiment tandis que plus bas Nemesis se créait sa propre attache. Malheureusement pour la Takahoka qui s’en doutait, son geste n’était pas suffisant et la combattante commença à être emporté par l’aspiration circulaire. Dessinant un arc de cercle dans les airs tout en nouant son manteau à épaulettes de gradée de la Marine au manche de son katana, la trajectoire de Gozen se termina non loin de ce qu’il restait des façades de l’autre côté de la rue, façades qui se faisaient aspirer progressivement. Envoyant tel un fouet son arme à l’intérieur d’une bâtisse tout en gardant son autre main sur les sabres encore à sa ceinture pour qu’ils ne s’envolent pas, elle tira au maximum sur son vêtement et y posa ses pieds sous forme hybride afin de bondir en direction du bâtiment dans lequel elle pénétra avec une moins grande vitesse que d’habitude. Traversant le sol des étages, la contre-amiral s’écrasa dans l’immeuble voisin où les vents étaient moins fort en raison de la quantité de murs qui séparaient encore l’endroit de l’extérieur. Jetant un regard vers le toit qui était arraché petit à petit, Gozen posa son regard sur le corps de Melina que la mouette et sa collègue avait propulsé là un peu plus tôt. C’est alors que le vent se calma, laissant des débris retombés au milieu de la rue avant qu’une violente explosion projette un souffle destructeur qui envoya les débris en question dans différentes directions.

Refusant de laisser mourir quelqu’un ainsi en dépit des ordres d’Hérail d’extermination total, la bretteuse s’interposa entre la jeune plongée dans l’inconscience et un rocher qui traversait la paroi pour s’écraser là. Portant la main à sa ceinture, la Takahoka dégaina un autre katana avec lequel elle trancha la pierre en deux avant de se faire propulser vers le mur par le souffle de l’explosion qui atteignait en même temps l’intérieur du bâtiment tandis que celui que la gradée avait traversée s’écroulait. Percutant un mur, l’épéiste cracha du sang avant de rouvrir plus péniblement les yeux. Jetant un œil vers Melina, la féline usa de sa forme hybride pour se relever en un saut et continuer vers l’extérieure afin d’aller retrouver Nemesis et constater les conséquences de l’explosion. Combattre à proximité d'un tel affrontement sans en subir les conséquences était un doux rêve. Le choc entre Ren et les trois autres haut-gradés empêchait clairement les deux femmes de mener un duel traditionnel.  





Vice-amiral Hérail "Le Croisé", Contre-amiral Meredith "Cœur de Héron" Helmaroc
Renommées à 300.000.000 B et 280.000.000 B


Lorsque la voix de Ren disparut, cela n’étonna aucun des trois gradés en présence. Vu qu’il avait déjà usé de ce pouvoir, une technique avancée du haki de l’observation certainement tout comme la chevaleresse venait de faire usage d’une capacité avancé du fluide offensif, il n’était guère surprenant qu’il profite que les trois marines ne l’aient plus en visuelle pour faire à nouveau étalage de sa disparition de voix. Prête à contrer le roux, au moment d’arrêter sa tornade, la demoiselle à la chevelure violette généra simultanément une dizaine de lames de haki de l’armement ascendantes dans l’œil du cyclone miniature afin que l’une d’entre elle se trouve sur la trajectoire de l’explosif quand celui-ci pénétrerait à l’intérieur. Etant donné qu’il était extrêmement rapide et que des ouvertures se créèrent vite à l’arrêt de la technique, cela semblait logique pour la manieuse de deux épées que les lames ne se dissiperait pas avant que le bolide n’atteigne son but. Cela ne manqua pas. Lorsque le corps du terroriste s’engouffra dans la tornade qui se dissipait, il rencontra sans possibilité de l’esquiver une des lames qui s’enfonça profondément entre sa tête et son bras. Le style pur de la chevaleresse, son Tranche-Volonté, se manifesterait ainsi de manière beaucoup plus importante que durant son usage précédent, réduisant par conséquence l’ardeur de Ren Tao de manière beaucoup plus impactante. Cette action était cependant une victoire en demi-teinte. La vitesse qui empêchait le roux d’esquiver l’attaque de Meredith empêchait également les trois gradées de pouvoir réagir efficacement à l’apparition de leur ennemi.

La Cœur de Héron, qui avait encore les bras en l’air suite à l’envoi des dix lames d’air, tenta de faire pivoter ses membres supérieurs pour abattre ses lames sur lui, mais il fut évident qu’elle n’en aurait pas le temps. Elle tâcha donc de pivoter ses poignets pour placer ses deux épées en croix devant elle pour former le plus tôt possible un bouclier devant elle. De son côté, Sonnac avait généré un mur de froid autour d’elle pour tenter de se protéger là où Hérail était en garde prêt à délivrer un nouveau coup tonitruant. C’est la froide subordonnée du gérant d’East Blue, la seule des protagonistes de la confrontation au sommet qui ne disposait pas du fluide offensif, qui fut malheureusement la plus proche du criminel et reçut le plus directement l’attaque. Le poing noir qui pénétrerait le froid en se recouvrant d’une fine couche de gel vint toucher le corps de la femme qui ne sentit la douleur déferler dans tout son corps que durant l’instant qui suivit. Projetée à une vitesse faramineuse, Sonnac fendit l’air sur plusieurs dizaines de mètres, traversant murs et débris pour venir s’enfoncer dans le sol au sud-ouest du Quartier de la Rose des Vents. La conscience de la contre-amiral vacilla, mais cette dernière parvint à revenir à elle-même si cela demeura partielle puisqu’elle souffrait désormais d’une commotion cérébrale. Néanmoins, il lui faudrait bien rapidement constater qu’elle ne pouvait plus bouger pour l’instant. Il lui fallait se reposer si elle espérait pouvoir se réimpliquer dans cet affrontement en dépit des os qui avaient été cassés et de l’hémorragie interne qui débutait.

Pour les deux autres marines, la situation était un peu meilleure. Si le sol se décomposait et que l’explosion ravageait la zone déjà affaiblie par la tornade, les deux haut-gradés furent projeter dans les hauteurs en raison de la virulence de l’attaque qui leur avait été porté. Le vice-amiral, après avoir commencé par trancher littéralement l’onde de choc avant d’être emporté par sa puissance, traversait les toitures tout en crachant du sang presque continuellement avant de tenter de se rattraper pour atterrir sur un toit non loin de l’endroit où se confrontaient Paradise et les troupes de Justinien. Se tenant les côtes, haletant, la colère dans le regard, il empoigna fermement sa lame offerte par Constantin en personne et généra une attaque monumentale en hurlant toute sa rage contre celui qui venait de s’en prendre à son amante. Dessinant un arc de cercle en y mettant toutes les forces qu’il pouvait rassembler à la suite de ce coup, il envoya une gigantesque lame de lave qui traversa les habitations pour rejoindre la zone centrale du quartier où plus aucunes construction ne se tenait debout. Du côté de Meredith, cette dernière avait réussi à réduire partiellement les dégâts en se protégeant en partie avec ses armes et se retrouvait à chuter depuis les hauteurs. Elle n’avait pas dit son dernier mot et cet assaut, aussi terrible soit-il, n’était qu’un chapitre dans ce combat qui était très loin d’être fini.

La Cœur de Héron savait que cela pouvait encore durer des heures, voir peut-être une journée ou deux s’il n’y avait pas eu toute cette mobilisation qui faisait qu’à un moment où un autre des renforts viendraient pour mettre un terme plus rapidement au combat. Serrant les dents, elle abattit Hauteclaire pour envoyer une lame d’air de plusieurs mètres en direction de la position supposée de Ren comme un coup de semonce en attendant de réattérir sur un toit, ce qui ne tarda pas. Pliant les jambes, la combattante réalisa un saut pouvant paraître démentielle pour des combattants standards de Grandline, mais qui était tout à fait dans les normes pour des guerriers de ce niveau. Revenant à toute allure vers la zone de combat, son haki de l’observation déployé cherchant Hérail qui commençait de son côté à peine à revenir après sa précédente attaque, la chevaleresse était prête à la riposte en dépit du sang qui coulait de sa bouche sans qu’elle s’en aperçoive tandis qu’une vive douleur demeurait fortement présente au niveau de ses côtes. À chacun de ses pas, la demoiselle sentait que ses jambes tremblaient un peu moins. Il venait de faire une démonstration de ses capacités de destruction, néanmoins vu l’ampleur de l’attaque cela devait avoir un coup. Sans parler de la blessure qu’elle était parvenue à infliger et la perte de volonté de se battre qu’elle avait commencé à créer en lui, il devait temporairement s’être affaiblit et ne devrait pas pouvoir à nouveau employer une telle puissance avant un petit moment. Sinon il aurait été en mesure de les balayer en produisant uniquement de tels attaques. S’il ne pouvait pas faire appel à l’intégralité de ses forces, c’était un moment à saisir. Même si la Cœur de Héron savait qu’elle aurait du attendre de se remettre de l’encaissement d’un tel choc, elle avait jugé préférable de parier sur le fait de profiter justement de la situation pour couper à l’ennemi la possibilité de faire cela et ainsi profiter du temps pendant lequel il était affaiblit.



Colonel Recklear


Le coup apocalyptique du terroriste ne marquait pas l’apogée de la destruction du Quartier de la Rose des Vents. C’est l’unité du génie militaire d’Hérail qui poursuit cette œuvre dans les instants qui suivit lorsque le colonel Recklear lança le signal. Depuis les branches du Yarukiman Mangrove ornant le nombre du groove, les bombes préparés par ces troupes furent lâchées et entamèrent leur chute. C’est une pluie d’explosif qui fit son apparition et qui allait poursuivre les ravages en pulvérisant progressivement tous les bâtiments un à un. Certains soldats de la Marine mourraient peut-être dans l’opération, mais aux yeux d’Hérail, il s’agissait de sacrifices utiles pour la cause. Leur trépas avait un sens et la victoire avait plus d’importance que la vie aux yeux du vice-amiral. Peu importait le nombre des siens qui tomberaient aujourd’hui tant que les criminels étaient mis échec et mat. Que les hors-la-loi tentent de résister et de triompher des officiers qu’ils rencontraient, la mort finirait par s’abattre à un moment où à un autre lorsque les scélérats auraient fait face à trop d’adversaire différent. Ainsi Paradise comme les Shadow Ghost ou les hommes de Konan pourraient découvrir la menace qui allait compliquer un peu plus les affrontements qu’ils menaient jusqu’alors. Raki pourrait notamment noter l’apparition d’un sourire malsain et amusé sur le visage de Justinien tandis que les premiers explosifs allaient se mettre à exploser.





Amiral Wakai Tsuki, aka Sorafuka
Renommée de 705.000.000 B


Sur un groove voisin, l’acier brilla avant de se teinter d’une couleur pourpre. Le sang vint recouvrir la lame de l’éminente figure de la Marine qui tourna le visage en direction de la Quartier de la Rose des Vents. Une tornade assez étonnante et maintenant une explosion impressionnante même depuis sa position… Ce n’était pas simplement son instinct de combattant mais aussi les faits qui disaient à Sorafuka que quelque chose de grandiose se jouait là-bas. Fronçant les sourcils alors qu’il voyait la chute de nombreux objets dont il ignorait pour l’instant la nature, Wakai repensa rapidement à la réunion qui avait eu lieu avec Chairoka un peu plus tôt dans la journée. Fermant les yeux pour réfléchir sur ce qu’il devait faire, le Tsuki prit une décision. Il se devait de se montrer comme un élément fiable aux yeux de la nouvelle amirauté qui se mettait en place. Se mettre à plusieurs pour évincer les plus grandes menaces rapidement permettrait d'agir plus efficacement durant toute la durée de cette opération assez conséquente. Il valait donc mieux qu’il vienne en renfort de ses collègues constantinistes si ceux-ci éprouvaient des problèmes.

-Terminez en ici. Nous allons aider les troupes d’Hérail.




Ordre de réponse à titre indicatif :
Ren - Nemesis - Raki - Akira
En raison des fêtes, vous disposez exceptionnellement de 96h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 36h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Carte :
 

Quartier de la Rose des Vents :

Criminels et pirates :
-??? Lvl ?? Haki de l'observation, Haki de l'armement
-Erkhan Dalvos Lvl 23 Ichitoryu
-Verghil Azkermenn Lvl 33
-Filgurd Lvl 34
-"Le Silence Sanglant" Lvl ??
-Captain Zelton Von Crown Lvl 33
-Brian Lazerlitch Lvl 30
-Ashley Terbilon Lvl 26

-Sbires d'Erkhan Lvl 17 à 20
-Kidnappeurs des Shabaody Lvl 10 à 22
-Bande de Verghil Lvl 15 à 25
-Hommes de Konan Lvl ?? à ??
-Autres hors-la-loi sur place Lvl 7 à 21
-Pirates sur places Lvl 6 à 21

Forces d'Invasions Constantinistes d'Hérail :
-Vice-amiral Hérail Lvl 42 Tranche-Magma, Haki de l'observation, Haki de l'armement
-Contre-amiral Meredith Helmaroc Lvl 43 Tranche-Volonté, Haki de l'observation, Haki de l'armement avancé
-Contre-amiral Sonnac Lvl 40 Tranche-Froid, Haki de l'observation
-Contre-amiral Justinien Lvl 35 Fruit de l'Entélodonte, Haki de l'observation
-Contre-amiral James Hillington Lvl 33
-Contre-amiral Takahoka Gozen Lvl 31 Ichitoryu, Fruit du Caracal
-Colonel Shard Pritts Lvl 32 Fruit de la redistribution
-Colonel Elve Madria Lvl 30
-Colonel Harkford Lvl 29 Berserker de l'esthétique
-Commandant Vernacker lvl 28
-Responsable de la 1ère unité d'artillerie Lvl ??
-Responsable de la 2nde unité d'artillerie Lvl ??
-Commandante Sébaltane Lvl ??
-Colonel Recklear Lvl ??

-Troupes d'infanterie d'Hérail Lvl 5 à ??
-Troupes d'artillerie d'Hérail Lvl 5 à 23
-Troupes du génie d'Hérail Lvl ?? à ??

Extraction des commerçants undergrounds :

-??? Lvl 45+ Haki de l'observation
-??? Lvl ??
-Hommes de ??? Lvl ?? à ??
-Fuyards Lvl 1 à ??
-Autres Hors-La-Loi Lvl 7 à 25
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1194
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue46/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue642/750[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (642/750)
Berrys: 709.850.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeVen 27 Déc - 16:32

3 VS 1


Tentant le tout pour le tout, c'est donc avec malice que j'utilisais leurs assauts contre eux. Profitant de la force du vent pour me propulser gratuitement avec élan vers eux, en y ajoutant ma sauce on obtenais une attaque d'une virulence sans précédent. Misant sur la puissance brute et la vitesse, ces deux critères étaient a leurs apogées dans ce possible ultime assaut. Même si je n'avais pas prévu qu'ils aient le temps de réagir un minimum, quand je rencontrais une multitude de lame d'air je n'avais pas le temps d'annuler mon assaut. Fonçant dedans, ça allait être un clash de front où seul le plus puissant vaincrait. Et si j'arrivais à manifester une fine couche de haki sur mon bras qui allait essuyer l'assaut de la bretteuse, de leur côté ça ne semblais pas apte à le faire, ou du moins mon regard ne me le dit pas. Ainsi, serrant les dents, je frappais la première venue - à savoir par chance la plus faible des trois - et laissais ma colère se déverser sur eux. L'explosion eu pour effet de souffler une large zone et mes ennemis avec tandis que moi, je ressentais ce relâchant de puissance tout en encaissant cette douleur qui arrivait à mon cerveau. Le sang gicle d'un côté comme de l'autre et tandis que mon visage se souille petit à petit, je hurle tant de douleur que de rage.

Moi qui perds rarement le contrôle, là, je devais faire bien des efforts pour rester conscient de la situation. Enchaîner... Je dois enchaîner... Mais putain que ça fait mal ! Ni une ni deux, entre deux noms d'oiseaux à ces mouettes et des hurlements bestiaux, je pris une bonne poignées de quelques médocs que je prends généralement à Krake pour prévoir ce genre de situation, mais là... Au diable les doses. Avalant une bonne quantité de dopant diverses et variés, je mâchais et avalais les conneries de l'homme poisson en priant que ça puisse calmer cette impression que mon bras allait tomber. Un bref coup d'oeil m'affirme ma crainte : ce dernier est bien entaillé. Continuer de l'utiliser me condamne à devoir l'opérer pour le re-utiliser, mais hors de question de me priver de cet atout. Quitte à prendre des risques, au diable tout ça...
Jurant de diverses façons, je fixe alors mes assaillants puis l'horizon désormais déformé par mon assaut à lui seul. Encore une fois, la seule chose qui m'empêchais de repartir à l'assaut outre cette douleur était cette drôle impression de " baisse de motivation ". Difficile à mettre en oeuvre, et pourtant, c'est comme si mon esprit me chuchotait de me calmer. Pourtant, avec une telle douleur au bras et un sang qui parcours mes veines de telle sorte... Difficile que l'effet soit optimal. Quel que soit le genre de l'hypnose ou aptitude, il était impossible que je me calme totalement avec deux sensations si opposées. Je luttais pour garder ce brasier allumé et continuer le combat.

Laissant ma voix de nouveau revenir au goût du jour, je pris connaissance de mon environnement et entendu la voix faible de Mélina. Proche se trouvait une inconnue et visiblement Nemesis pas loin. Hm ? Fronçant les sourcils, je revins à moi quand je sentis un assaut se faire. Trop grossier pour m'atteindre, je me décalais pour laisser la lame découper une portion du sol sans que cela soit assez pour m'impressionner. Idem pour la lame de lame ou je ne sais quoi fait pour impressionner plus qu'autre chose. Un, deux.. Plus que deux ? La troisième voix semblait vaciller de secondes en secondes et me faisait dire qu'une était tombé. Manque de chance pour eux, s'était la plus faible. Damn... Pourquoi c'est jamais les plus " importants " qui tombent en premier hein ? Enflure de hasard. Fronçant donc les sourcils, il fallait voir le tableau comme il est.
Les marines ont morflés, mais moi, je suis pas tout frais. Mais hors de question de le dire haut et fort. De plus, un détail me fit sourire. Une voix, deux... Trois... Oh ? Ma colère semblait s'apaiser tandis qu'un sourire malsain se dessinait sur mon visage. De la confiance ? Quelque chose qui n'annonce rien de bon en tout cas. Je pouvais continuer de jouer et me devais de le faire. Avant de se faire donc je vins à hurler mes ordres.

" Nemesis !!! Récupère Mélina si possible et rase moi tout sur ton passage. Retourne au navire. On engage la fin des hostilités. "

Il est temps d'en finir et en beauté. Regardant alors mes deux possibles assaillants, j'allais m'élancer vers eux quand soudain quelque chose m'intrigua. Quel était ce bordel ? Ces truc dans le ciel ? Voyant que ça englobais toute une zone pour être couvert par tous, je repris la parole annonçant la couleur à Nemesis. Si c'est ce que je crois, elle peut tirer son épingle du jeu.

" Nemesis !!! Brûle ce qui te gêne et laisse en assez pour eux !!! "

Vu comment c'est massif comme tombée d'engins, c'est un véritable coup dans l'eau. Visiblement, quand ils disent qu'ils viennent faire une purge, c'est pas que de la vermine. Leur notion de self sacrifice était ridicule selon moi, mais amusante. J'en riais presque. Serrant le poignet droit et levant ce bras endommagé, je vins à serrer les dents. Il allait falloir faire vite et bien surtout.
Me concentrant grandement, je tentais de trouver un bon angle pour que le coup soit efficace et que les choses soient efficace sans gêner les cendres de Nemesis. Une fois prêt, je fis retentir une explosion parmi mes plus puissantes possibles afin que deux choses se produisent. De un, une déflagration viendrait chatouiller mes assaillants, les empêchant un possible assaut frontal. Mais aussi et surtout, l'onde de choc viendrait les titiller. Pourtant, la cible première n'était pas eux, mais bel et bien les bombes qui pourraient tomber autour de moi... Le but de cette onde de choc était de repousser ces engins sans doute de mort. Qu'ils soient minutés ou sensibles, le but était le même : faire exploser en plein vol. Créant un véritable déluge de feu tant sur terre que dans le ciel, débuterait alors le moment favoris de tout combat : la retraite stratégique. Nous avions assez fait de bruit comme ça pour aujourd'hui. Et quiconque se mettrait sur notre route serait un dommage collatéral désormais.

Du côté des combattants des Shadow Ghosts, ces derniers se dirigeaient vers le groupe des hommes de Konan. Ou du moins approximativement, cependant, la musicienne ressentit bien entendu avant ma voix et celle de mes assaillants en plus de voir le paysage qui bougeait au rythme de mes attaques. S'en inquiétant presque, elle proposa de s'y rendre. Folie pour certains, possibilité de se faire mousser pour d'autres, une hésitation vit le jour. Soupirant de lassitude, les gens ne prirent pas le temps de voter que voilà, l'imprévu dans le ciel surprit tout le monde. Quel est donc ce foutoir ? Ouvrant grand les yeux, Dee-ji confirma que s'était un danger et de ce fait, une combattante prit les devants. Arrachant un bout d'immeuble et se servant aussi de bouts explosés ici et là, débuta donc une séance de tir improvisé servant à exploser en plein vol les projectiles afin de protéger le groupe de combattants. Trahissant leurs positions, ils préféraient leur propre survie avant tout et une fois ce déluge terminé, ils pourraient choisir d'aller vers là où les hommes de Konan se démenaient avec d'autres, ou rejoindre le leader ou aider potentiellement Nemesis.

Au Nord, une silhouette immense se fit voir. Sombre, la lumière n'était guère son délire, cependant, le moment était venu pour cette créature de jouer son rôle. Géant qui aurait du venir mettre son grain de sel plus tôt, c'est dans un moment de ce genre qu'il gagnait toute son utilité. Le vampire géant sentait l'odeur de poudre certes, mais aussi de sang.... Et si en chemin une tête rousse était arrivée sur son épaule, il se retenait de croquer cette dernière. Dégainant son épée, il se fit voir comme une potentielle menace. Une apparition pour l'heure afin de focaliser un bon nombre de gens. Une diversion quoi.
Mais avant de jouer le " méchant " en agitant sa lame l'air de dire " coucou, je suis un méchant, et je viens tuer la gentille ", il prit la demoiselle dans sa main libre et après avoir obtenu les coordonnées exactes de où était le patron, il balança cette personne qui ne tarderait pas à retrouver son fameux " compagnon ". Une personne allait s'ajouter à l'équation " Crimson Beast ".


Codage par Libella sur Graphiorum


résumé:
 

Techniques:
 

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis
Ignis Irae
Nemesis
Messages : 56
Race : Humaine
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue32/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue85/220[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (85/220)
Berrys: 3.646.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeMar 31 Déc - 14:51







L'heure de la purge



Le vent soufflait, tirait, aspirant des gravats, des débris de bâtiments alors que la blonde tenait bon, bien que secouée. Les choses n’étaient pas faciles, mais son attache, bien ancrée dans la racine du grove, la maintenait en place sans faiblir. Si elle avait réussie à garder son adversaire en vue au début, elle l’avait perdue rapidement, l’ayant simplement vue entrer dans un bâtiment avant de devoir se baisser pour éviter un bloc de pierre. Tout partait en vrille bien trop vite, comment était elle censée se battre dans de telles conditions? Grinçant des dents, la Nemesis arrivait à une réponse simple: elle ne pouvait pas, malgré toutes ses envies d’en découdre et de s’imposer, ici et maintenant. C’était un conflit interne d’envergure, accepter son échec et fuir pour sa vie ou imposer sa gloire et se battre sans hésitation jusqu’à la mort. Qu’aurait fait Red? Elle aurait sans doute fuie, pour peu qu’il n’y ai pas de répercussions futures. Le souci était qu’ici, il y en aurait au moins deux: son adversaire, et son allié. Ren n’apprécierait certainement pas une désertion, et puisqu’elle comptait partir à bord de son navire, le garder en tant qu’allié était préférable pour le moment.

Le vent se calmait, au grand plaisir de la jeune femme, avant qu’une explosion ne secoue la rue, projetant divers projectiles improvisés, principalement les débris précédemment relâchés par la tempête, un peu partout, certains passant proches d’elle, d’autres la traversant complètement, l’un d’entre eux éclatant un morceau de la tête de cendres de la blonde, l’enrageant encore un peu plus. Ils voulaient donc tous la voir crever? Elle allait se faire un malin plaisir de réduire la petite brune en cendres et de les disperser sur tout le grove, auquel elle foutrait le feu un jour ou l’autre. L’ordre de Ren de fuir atteint ses oreilles sans qu’elle ne l’accepte comme tel, déterminée qu’elle était à tout achever ici. Les bombes dans les airs? Peu lui importait. Les ennemis trop puissants pour elle? Que Ren se débrouille avec. Elle avait une mouette à incinérer, et de multiples balles de cendres ardentes s’échappèrent de sa main levée vers le bâtiment dans lequel sa cible s’était réfugiée.

La-dite mouette en sortait, revenant au sol, comme narguant la hors-la-loi, dont les cendres haussaient la température autour d’elle. Crachant entre ses dents, à voix basse mais dont le ton ne laissait aucun doute sur les intentions, la Nemesis ventilait sa colère.

Viens là. Ose venir. Ose continuer de t’attaquer à moi. J’attends. Viens mourir comme l’héroïne que tu veux être. Ose te croire assez forte pour m’abattre. Ose croire que tu peux détruire le leg de Red.

Son corps chauffait rapidement, atteignant des températures inhumaines auquel nul ne saurait résister, dans une posture de défi. Si la brune répondait à la provocation et osait venir se mesurer une nouvelle fois à la logia, elle se retrouverait confrontée à une véritable fournaise vivante, un amas de cendres capable de faire fondre la chair et le métal comme du beurre. Qu’elle y reste coincée un instant et ce serait la fin pour elle, et la Nemesis n’hésiterait pas à sacrifier une partie de son corps pour attraper son adversaire, d’autant plus qu’elle était aidée des tentacules qui remontaient lentement, affleurant le sol pour gêner le déplacement de la mouette quand il le faudrait. Si celle-ci faisait l’erreur de venir, il s’agirait sans nul doute de la fin pour elle, et d’un soupir de colère evacuée pour la Nemesis.


© Jawilsia sur Never Utopia



Résumé:
Spoiler:
 

Technique:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 544
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue36/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue264/350[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (264/350)
Berrys: 59.962.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeMer 1 Jan - 23:25




L'instinct du Chat !




De plus en plus intéressant. L’excitation me gagné au même rythme que l’adrénaline se propager dans tout mon corps, aiguisant un peu plus mes sens, je pouvais percevoir l’odeur acres du champ de batailles, les sons disgracieux des hommes s’entredéchirant. Tout cela me poussait un peu plus vers un penchant de ma personnalité qui ne demander qu’une chose, se déchainer.

Le gradé me surpris une nouvelle fois, non pas pour mon déplaisir, mes instincts de chat se déléctant particulièrement de la situation. En effet contrairement a la majorité des prédateur vivant sur terre pour qui la chasse était une nécessité vitale, la façon de remplir un besoin vitale instruit par un régime alimentaire. Le chat prenait un malin plaisir a jouer avec ses victimes avant de savourer sa proie une fois la plaisir de l’amusement passer. C’était justement ces instincts qui s’exprimer dans cette excitation que je ressentais à voir le constantiniste changer de forme pour sauter hors de mon cercle d’amour.

Il était temps, temps de passer une vitesse supplémentaire. J’analyserais son saut, sa forme et sa façon de corriger sa trajectoire tandis que je romprais mon cercle, relâchant ma mélodie le temps d’un instant, et ralentissant un peu, le peu que je put en voir m’apporta deux information. La musculature de ses jambes et la puissance de son saut lui offrait une vitesse exceptionnel, équivalente a la mienne voir plus importante si déployer au bon moment et avec un effet de surprise conséquent celle-ci pouvait se rendre meurtrière. Le gros point négatif qui en résulter en revanche et qu’il me confirma en effectuant son correctif de trajectoire aérien. Il n’avait aucune maitrise de sa trajectoire une fois la charge lancé. J’en déduisais un plan d’attaque a partir de la.

Je me positionnerais a une distance qui permettrais a mes réflexe félins d’agir, et tandis que la mélodie de mon père évoluer je la laisserais me gonfler d’amour, pour enfin dire d’un ton amoureux lors que je perçu son début de mouvement :


« Demon Tempo ! »


La même mélodie que précédemment, seul perfectionnement, l’amour que générer la musique de Gunther. Je me fierais entièrement a mes réflexe félin pour agir au bon moment sautant par-dessus l’ennemis, mais il était hors de question que je m’arrete la, agissant comme précédemment j’élancerais ma queue au moment ou je passerais au dessus de lui, enroulant mon appendice autour de la taille de la mouette, j’userais de ma queue comme d’un élastique retournant sur ma cible a pleine vitesse je laisserais alors libre court a une colère sans nom lâchant sur un ton haineux :

« Demon Bicycle kick ! »

Je fonderais sur le dos de ma cible lui envoyant un enchainement de coups de pattes toutes griffes dehors pleine puissance et le plaquant au sol par la puissance de l’attaque.

En revanche si la situation se présentait autrement ma réaction serais diamétralement différente. En sachant que le lascar avait déjà attrapé ma queue auparavant lors d’une manœuvre plus ou moins similaire, s’il attraper ma queue, la mélodie évoluerais de façon complètement différente, se transformant en Chaos Theory, je verrais alors mes émotions exploser littéralement, inondant mon cerveaux et mon esprit d’émotion complémentaire, et se nourrissant les une les autres, transformant mon visage en fresque émotionnelle digne du peintre le plus torturé au monde.

Je me servirais du fait qu’il attrape ma queue pour me réorienter et envoyer un demon bicycle kick en direction de son membre agrippeur et de son torse et visage.


---------------

De son coté Gunther sentis un amour débordant se diriger vers lui tandis qu’il appliquer la soumission a l’égocentrique. L’homme avait litteralement imploser mentalement lors du changement de mélodie, pour le plus grande plaisir du Bird qui se délecter de voir ce petit prétentieux sans importance se perdre dans les méandres complexe d’une psyché au bord de l’implosion.

Les coup erratique n’avait pas tarder a poindre le bout de leur nez mais l’ex traficant profita de ces gestes désordonner et désorganiser pour assoir un peu plus sa domination sur le marine. Il reçu quelque coup au passage, tout cette histoire lui laisserais quelque contusion et bleu mais il savait également que s’il n’appliquer pas sa soumission correctement tout le travail serait probablement a refaire et il ne laisserait pas passer cette chance.

Il dirigerait ensuite son attention vers le torrent d’amour qui allait bientôt tenter de l’enlacer. Souriant sous le masque, Grand amateur de jeu de hasard le Gunther tenterais un pari risquer et dirait d’un ton langoureux et badin tout en poursuivant sa mélodie :

« Ma belle héroïne, permettais que j’admire votre dévotion et votre amour afin de vous offrir les miens, aidez moi et je serais a jamais votre éternel obligé… Que dis-je votre eternel admirateur ! »

Il espérait ainsi retournais la jeune mouettes grâce a l’influence de la mélodie , mais si les choses ne se présentais pas comme il l’espérait il serait obliger de rompre la soumission pour s’esquiver de cette étreinte un peu trop passionnel, il en profiterais tout de même dans l’esquive pour tenter d’envoyer un coup de pied en direction de la tempe du harkford.





Code by Wiise sur Never-Utopia





Spoiler:
 

_________________
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 200119042744678461
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 460
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue33/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue155/220[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (155/220)
Berrys: 10.285.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeSam 4 Jan - 23:19

Feat


Du Monde
L'Heure de la Purge

Le cornu souriait en voyant que son coup venait de fonctionner. Maintenant, il se demandait comment le marine allait riposter et aussi si sa nouvelle provocation allait fonctionner. Mais ça n’avait pas l’air car le marine en face de lui venait de répondre avec un semblant de pique. Il disait qu’il se prenait le même genre de coup à l’entraînement, ensuite la bataille il parlait de la bataille d’Izaria.

Akira n’avait même pas eu le temps de répondre à cette provocation que le marine s’était élancer pour attaquer l’homme plus grand que lui. Le chasseur sentait bien que la force qu’il déployait n’était pas la même à chaque coups. Il y en avait certains plus fort que d’autres, comme si le marine additionnait sa force avec une autre chose. Mais le pêcheur ne comprenait pas toujours d’où cette force venait.

Le cornu n’avait pas tout suivit de la glissade du marine, il s’était ensuite retourné pour se retrouver en face de lui, mais dès qu’il s’était retourné, il s’était pris un coup de genou très puissant qui l’avait fait reculer de plusieurs pas. Mais sans attendre trop longtemps, Akira redistribua tout le pouvoir vers une de ses poupées qui sortait de son corps. Shard avait enfin pu remarquer l’étrange pouvoir du cornu. Il regardait ensuite le marine.

« Cela te fait un bon entraînement mais bon, ce n’était là qu’une petite partie de ma puissance. Tu parles d’Izaria et de l’incompétence de Piso, mais si tu dis cela c’est que tu n’y étais pas et que tu n’avais pas conscience de la force de nos adversaires. Et cela n’est qu’une parole de faible ! »

Akira avait répondu à l’attaque verbale du marine. Notre héros en avait un peu marre de ce marine et de ce qu’il racontait, le cornu se concentrait afin de se transformer en une grosse poupée de paille. Une fois cela fait, Akira envoyait des lames d’air en direction du marine, cela cachait sa prochaine attaque. Il envoyait des pointes d’air en direction de cet homme qui avait sûrement esquivé les premières lames d’air. Ainsi notre homme espérait avoir fait de grands dégâts à son adversaire pour en finir avec lui et enfin pouvoir aller aider ses amis !
Code de Frosty Blue de Never Utopia


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 2064

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeMer 8 Jan - 0:30







Contre-amiral Justinien, Colonel Shard Pritts


La queue de l’adversaire vint s’enrouler autour de la taille de gradée qui allait bien trop vite pour réagir comme auparavant en attrapant l’appendice. Ses gestes ne pouvaient pas suivre dans un déplacement aussi rapide pour lui et le contre-amiral entraîna donc dans son déplacement l’adversaire qui s’était accroché à lui. Ce dernier parvint semble-t-il à trouver la force nécessaire pour se tracter jusqu’au dos de l’hybride préhistorique en pleine charge et faire s’abattre sur lui les griffes acérés de sa forme féline. Un grognement sorti des lèvres de la mouette qui vint par conséquent s’écraser sur le sol face au changement de trajectoire que l’impact impliqué. Le sol en racine de Yarukiman Mangrove se fissura avant de voler dans plusieurs directions quand le corps de Justinien le rencontra. Ce dernier, ne pouvant arrêter le mouvement, roula autour d’un axe horizontal avant de percuter une seconde fois le sol sur le dos, là où se trouvait peut-être encore Raki s’il n’avait pas lâché prise, pour rebondir encore une fois et finalement tombé lourdement et finir se course encore quelques mètres plus loin. Se redressant précipitamment, l’officier constata que la stratégie d’éradication des bâtiments avait déjà déployé. Il ne savait pas ce que cela signifiait pour les autres troupes, mais de ce côté-ci cela voulait dire qu’il devait trouver un moyen d’en finir au plus vite, d’autant plus lorsqu’il constatait l’état des soldats qui ne semblaient ne plus avoir le temps de changer d’émotion avant que les deux guitaristes ne décident de procédé un nouveau changement. Le cerveau de quelques-uns d’entre eux avait semble-t-il griller face à cette incompréhension. Décidément ce pouvoir était vraiment énervant.

-Allez.. s’encouragea-t-il lui-même avant d’envoyer un projectile d’air repoussé la bombe sur le point d'exploser en la dirigeant vers son adversaire. Viens. Qu’est ce que tu attends ? envoya-t-il à Raki entre deux lourdes expirations.

Shard observa satisfait que son coup avait réussi à faire reculer son adversaire hérétique, cependant une étrange poupée sortit du corps d’Akira. Le colonel cracha au sol pour manifester son mécontentement et fut bientôt confronté à une provocation qui venait trouver écho dans ce que lui-même avait dit. Le Pritts sentit la rage monter en lui et faisait au mieux pour se calmer en dépit de ce que les traits déformés de son visage racontaient. Il allait faire de son mieux pour gagner ce duel verbal face à ce pitoyable petit effronté blasphémateur.

-Il valait mieux que l’on crève tous là-bas plutôt que de s’allier à de pathétiques hérétiques dans votre genre. Si tu as trouvé ces décimas forts c’est que c’est toi qui es une petite fiote faiblarde, pesta avec une colère à peine réprimé le gradé avant de faire un pas vers son opposant.

Cependant, le membre de la Marine fut surpris de voir le combattant se métamorphoser. Le combat allait avoir une toute autre saveur désormais. Comme prévu par le chasseur, le Pritts esquiva les lames d’air. Bien trop influencé par le sentiment qu’il tentait d’éteindre en lui, Shard n’y vit pas de feinte et se retrouva surpris lorsque les pointes d’air vinrent traverser son corps en de multiples endroits. Chutant en arrière, l’officier tenta de retrouver de la respiration, mais l’un de ses poumons avait été transpercer par l’assaut du maudit du vaudou. Frappant du poing le sol, le sang dégoulinant abondamment hors de ses lèvres, le colonel usa de toute sa rage pour parvenir à se redresser tant bien que mal et lancé un regard noir à son adversaire. Il comptait lui faire payer au centuple, quitte à donner sa vie pour arracher le cœur de cette enflure encore et encore et encore… C’est à ce moment que l’une des bombes tombant du ciel explosa non de ce duel et propulsa contre un mur Shard. Le corps de la mouette retomba lourdement au sol. Tremblant, il essayait à nouveau de retrouver ses forces pour revenir vers son ennemi. C’était impossible que les fidèles soldats de la Justice, portant la vérité du Constantinisme dans leurs cœurs, puissent être ainsi vaincu par les démons. Akira qui avait également prit le souffle de l’explosion de plein fouet, mais qui s’en sortirait certainement grâce à son pouvoir, aurait ainsi le choix entre exécuter la mouette ou venir en aide à ses alliés du moment qui avaient semble-t-il été bien touché par la déflagration.



Colonel Elve Madria, Colonel Harkford


De son côté, en plein saut pour venir attraper le Mocking Bird, Elve ne put en aucun cas stopper son action ou répondre à l’homme qui tentait de la séduire. Cela n’avait cependant aucune importance puisqu’elle aurait continué malgré tout, contraignant le criminel à lâcher sa prise. S’écrasant au sol suite à l’esquive, elle trouverait enfin l’opportunité de répondre à la proposition du charmant personnage.

-Ce n’est pas de cette façon que tout sera réglé. Arrêtez de combattre. C’est l’amour et la paix qui doivent gagner pour que tout soit parfait dans le meilleur des mondes, déclara avec naïveté la colonelle soumis aux sortilèges sentimentaux du duo familiale de musiciens.

En effet, personnellement la Madria pensait que les combats ne mettraient qu’à davantage de haine et qu’il fallait rompre le cycle de la violence. Coincé mentalement dans une position extrême causé par la mélodie, c’est d’une manière assez aberrante que cette vision des choses se manifestait en voulant réunir tout le monde pour faire un immense câlin collectif pour signer la joie et la paix. Malheureusement, elle se prit un des coups de pied aléatoire d’Harkford dont le corps prenait des positions surprenantes tout en continuant à lancer des coups sans aucune réflexion. C’est le moment que choisit la bombe pour exploser dans la mêlée, projetant non seulement Shard et Akira mais aussi les trois joyeux lurons ci présents qui se verrait éloigné de quelques mètres de l’épicentre de la déflagration. Suite à cela, Elve regarda avec horreur le carnage et laissa un cri de terreur tonitruant quitter sa bouche. De nombreuses personnes avaient succombés, d’autres avaient un ou deux membres arrachés. Si Justinien de son côté considérait que perdre des soldats qui donner leur vie pour la cause n’était pas un sacrifice absurde tant que cela faisait avancer la bataille dans le bon sens. C'était également le point de vue qu'avait le nouveau intervenant dans la zone, l'instigateur même de cette carte gardé sous la manche...





Vice-amiral Hérail "Le Croisé"
Renommée à 300.000.000 B


L’attaque d’Hérail n’avait bien entendu pas fait mouche. Elle n’avait pas été réfléchi de toute façon. Il s’agissait purement et simplement d’une manifestation de sa colère. Regardant la lave retomber, un minuscule espoir dans l’âme en espérant être parvenu hasardeusement à un résultat, le vice-amiral découvrit que sa stratégie d’éradication totale avait été mise en route. Cela n’allait pas le réconforter et il ne jugeait pas le moment propice pour que cela soit fait, néanmoins il y trouva une sorte de satisfaction. Cet endroit allait être réduit à l’état de cendre et cela lui faisait extrêmement plaisir. Voyant que la voix de Ren Tao faisait sa réapparition, le Croisé dû abandonner tout espoir d’avoir porter une attaque gargantuesque dans le vent jusqu’à sa destination. Haletant encore, la mission du gradé était maintenant de localisé sa conjointe pour tenter de la sauver. S’il n’avait rien contre le fait qu’elle trépasse en luttant pour le Constantinisme, une mort plus qu’honorable, il préférait que ce soit pour triompher d’un adversaire. Or ici, l’affrontement était loin d’être gagné et son « sacrifice » n’était que peu utile. Tombant dans la rue en contrebas, le haut gradé observa les dégâts qu’avait engendré la bombe sur la troupe qui cherchait s’enfuir. Un rictus se dessina sur son visage quand il fit un premier pas en direction de la zone de confrontation.

-Justinien… Il faut que l’on se dépêche.

Le vice-amiral espérait bien pouvoir Ren Tao ou Sonnac, mais il devait pour l’instant passer par cet endroit tandis que les bâtiments s’effondraient les uns après les autres. Il avait beau être loin d’être au top de sa forme, clairement blessé par le combat auquel il venait de participer, le vice-amiral demeurait une menace claire pour Paradise et leurs alliés. Néanmoins, le visage de ce dernier se tourna vers les hauteurs de l’autre côté de ce qui était avant cette rue.

-Et toi que fais-tu ?





???


-Moi ? J’étais venu les aider, mais j’ai décidé finalement de rester simple spectateur de cet affrontement.

Assis au bord du toit de ce qu’il restait d’un des immeubles, les jambes allant en avant et en arrière dans le vide, le riche personnage répondait tranquillement à la remarque du vice-amiral. Le gradé cherchait à comprendre ce qui pouvait pousser un criminel à rester planté au milieu de ce chaos explosif, mais il laissa très vite tomber. Chercher la logique d’un hérétique n’était pas foncièrement un comportement très vertueux. Prenant les devants, l’étrange personnage qui ne disait rien au Croisé reprit la parole.

-J’aimerais que vous évitiez de mettre un peu plus le bazar. Si vous pouviez continuer votre route et laisser les choses se terminer ici, je pense que tout le monde y gagnerait.

-Croyez-vous que je…

-Il me semble que vous devriez tenter de retrouver vos subordonnées pour reprendre le combat au plus vite contre Ren Tao. Ne gâchez pas votre temps ici…
, déclara toujours très sereinement le blond avant d’enchaîner sur un ton beaucoup plus sérieux qui sonna comme une menace aux oreilles de l’impulsif membre de la Marine, …surtout que vous risqueriez d’y perdre la vie.

La main de l’éburnéen se posa alors sur le manche de son épée, prêt à dégainé pour venir confronté l’officier qui se mit dans une position similaire, prêt à dégainer. La tension était palpable entre les deux antagonistes qui se défiait alors même qu'ils étaient par l'ensemble des troupes de Paradise et de Justinien, tout du moins ceux qui étaient encore vivant.





Contre-amiral Takahoka Gozen "La Trancheuse de Brises"


Sortant du bâtiment, sentant la douleur des brûlures que lui avait infligé les cendres de son adversaire, Gozen marque une pause afin de souffler un peu. Rouvrant les yeux, elle constata que Ren était désormais peu ou prou seul et ramena son regard dans la direction de l’endroit où elle s’était battue un peu plus tôt. C’est alors qu’elle la vit, cette monstruosité thermique qui lui renvoyait un regard plus qu’hostile. Au stade où elle en était, la bretteuse ne pouvait plus aller aussi rapidement qu’auparavant et foncé tête baissée vers cette ennemie pleine de haine ressemblait tout bonnement à une mauvaise option. Lançant un regard en coin tout en profitant encore un instant de ne pas bouger pour respirer tranquillement, la Takahoka construisit rapidement son plan en se basant sur cette rage qui semblait animé la créature qui n’avait pour ainsi plus forme humaine. Si elle voyait juste, elle prendrait en chasse Gozen qui n’avait pas l’intention de fuir mais bien d’emmener son adversaire vers une zone plus favorable, à savoir l’endroit plus au nord où on entrapercevait une autre confrontation au milieu des explosions. L'homme chargé par Hérail d'éradiquer toute trace d'habitations de chaque groove avait donc déjà lancé les charges alors que l'artillerie aurait pu aussi suffire ici. Quelle folie. D’après ce qu’elle avait retenu du plan de bataille, c’était le contre-amiral Hillington qui gérait le front au nord au côté de bon nombre de commandants et colonels. Avec un peu de chance, cela permettrait de s’occuper de la menace claire que représentait la logia. Usant de sa forme hybride afin de garder de la distance avec Nemesis sans perdre des forces à aller au maximum pour au besoin faire des pointes d’accélération pour échapper à des attaques, la Trancheuse de Brises espérait bien que la blonde la suivrait. C’était l’avantage de ne pas avoir été embarqué ses émotions, Gozen pouvait réfléchir plus posément et établir une stratégie potentiellement plus fiable que ce que son adversaire enragé pouvait faire.



Contre-amiral Meredith "Cœur de Héron" Helmaroc
Renommée de 280.000.000 B


Meredith arriva par les cieux via un nouveau bond lui permettant de combler la distance que lui avait fait parcourir Ren Tao par son attaque démentielle. Plongé dans l’affrontement, la Cœur de Héron n’avait pas fait le moins du monde attention à la pluie de bombes qui arrivait afin de raser purement et simplement toutes habitations de ce groove. Une stratégie que la chevaleresse avait jugé comme inutile, couteuse et dangereuse, mais Hérail n’avait eu que faire de cet avis pour rester dans l’annihilation de toute trace criminelle sur les grooves qu’ils devaient attaqués. C’est le contre que Ren adressa aux projectiles lâché par les troupes du génie militaire du Croisé qui vint anéantir l’assaut de la contre-amiral. Encore en pleine charge, cette dernière fut repoussée par les souffles explosifs du roux dont la voix était réapparue, chose qui permit à cette dernière de placer ses lames devant elle au dernier moment. Malheureusement, ce nouveau souffle la propulsa à nouveau plus loin. Traversant une des bombes qui explosa alors dans le dos de la gradée, la Herlmaroc retomba lourdement à l’intérieur des ruines d’un bâtiment. Sa respiration était lourde et ses paupières fermées. Elle n’était pas vaincue et sa voix laissait clairement entendre qu’elle voulait revenir à la charge, mais Ren avait une trentaine de seconde devant lui pour entamer sa fuite avant que la femme à la chevelure violette ne parvienne à se redresser en dépit de la douleur pour le prendre en chasse. En effet, la chevaleresse avait énormément forcé durant les dernières actions et était contrainte de reprendre son souffle si elle voulait être le plus efficace possible par la suite. Elle n’avait pas l’attention de laisser filer ce démon. C’était une bien trop belle occasion pour en finir avec ce véritable fléau. Toussant, la Cœur de Héron plongea une de ses lames dans le sol afin de se tracter vers le manche et rester quelques instants en position assise, le temps de positionner ses jambes pour pouvoir ensuite se lever. Son dos, qui avait subit de plein fouet l'une des explosions futiles prévu par Hérail, la tiraillait un peu. Elle sentit que quelque chose était en train de se passer avec le vice-amiral et un inconnu grâce à son fluide perceptif, mais la bonne nouvelle était que de nouvelles voix arrivés par le nord. Des renforts assurément.





Amiral Wakai Tsuki aka Sorafuka et Vice-Amiral Machigan Chesterfield
Renommées de 705.000.000 B et 300.000.000 B


En ce jour où les officiers proches de Chairoka et les plus importants visages constantinistes se retrouvaient sur Shabaody dans un but similaire, c’était presque Marineford qui débarquait en raz-de-marée pour déblayer les grooves de non droit de sa population hors-la-loi. Difficile de croire que les criminels avaient la moindre chance de repousser l’assaut collégial qui était orchestré aux quatre coins de l’archipel à cet instant. Malheureusement pour le géant vampire des Shadow Ghost, c’était également par le nord qu’arrivait l’armée de Sorafuka. Accompagné par le constantiniste Machigan, secrètement en charge d’observer l’amiral afin de déterminé s’il se pliait aux règles de la nouvelle amirauté qui allait voir le jour sous peu, l’amiral observait le Quartier de la Rose des Vents être détruit petit à petit par les explosions qui se multipliait en se questionnant. Que diable Hérail essayait-il de faire ? À moins qu’il s’agisse d’une tactique prévue par les criminels pour couvrir leur trace ? Heureusement pour le colosse des Shadow Ghost, c’était le spectacle ahurissant qui attirait pour l’instant l’attention de cette armée qui comptait parmi ses rangs un géant, le Chesterfield étant l’un des rares haut-gradés non humain de la Marine, pouvant certainement rattraper son homologue si celui-ci s’attardait trop dans le coin et se faisait remarquer par cette légion. La diversion quant elle marcha sur les troupes qui était en mesure d’apercevoir la silhouette énorme du colosse au milieu des bâtiments qui s’effondraient et des flammes qui s’envolaient. Cela offrit d’ailleurs du répit à la bande de Verghil, ou ce qu’il en restait, pour distancer un peu les troupes qui les poursuivaient. L’endroit où Ren les avait envoyés ayant été détruit, ils continuaient sur leur lancé vers le nord, là où se trouvait le roux au milieu d’une zone dont il ne restait rien du tout suite au combat au sommet.





Ordre de réponse à titre indicatif :
Ren - Nemesis - Raki - Akira
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 36h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Carte :
 

Quartier de la Rose des Vents :

Criminels et pirates :
-??? Lvl ?? Haki de l'observation, Haki de l'armement
-Erkhan Dalvos Lvl 23 Ichitoryu
-Verghil Azkermenn Lvl 33
-Filgurd Lvl 34
-"Le Silence Sanglant" Lvl ??
-Captain Zelton Von Crown Lvl 33
-Brian Lazerlitch Lvl 30
-Ashley Terbilon Lvl 26

-Sbires d'Erkhan Lvl 17 à 20
-Kidnappeurs des Shabaody Lvl 10 à 22
-Bande de Verghil Lvl 15 à 25
-Hommes de Konan Lvl ?? à ??
-Autres hors-la-loi sur place Lvl 7 à 21
-Pirates sur places Lvl 6 à 21

Forces d'Invasions Constantinistes d'Hérail :
-Vice-amiral Hérail Lvl 42 Tranche-Magma, Haki de l'observation, Haki de l'armement
-Contre-amiral Meredith Helmaroc Lvl 43 Tranche-Volonté, Haki de l'observation, Haki de l'armement avancé
-Contre-amiral Sonnac Lvl 40 Tranche-Froid, Haki de l'observation
-Contre-amiral Justinien Lvl 35 Fruit de l'Entélodonte, Haki de l'observation
-Contre-amiral James Hillington Lvl 33
-Contre-amiral Takahoka Gozen Lvl 31 Ichitoryu, Fruit du Caracal
-Colonel Shard Pritts Lvl 32 Fruit de la redistribution
-Colonel Elve Madria Lvl 30
-Colonel Harkford Lvl 29 Berserker de l'esthétique
-Commandant Vernacker lvl 28
-Responsable de la 1ère unité d'artillerie Lvl ??
-Responsable de la 2nde unité d'artillerie Lvl ??
-Commandante Sébaltane Lvl ??
-Colonel Recklear Lvl ??

-Troupes d'infanterie d'Hérail Lvl 5 à ??
-Troupes d'artillerie d'Hérail Lvl 5 à 23
-Troupes du génie d'Hérail Lvl ?? à ??

Troupes de Sorafuka :
-Amiral Waki Tsuki "Sorafuka" Lvl ??
-Vice-amiral Machigan Chesterfield Lvl ??


Extraction des commerçants undergrounds :

-??? Lvl 45+ Haki de l'observation
-??? Lvl ??
-Hommes de ??? Lvl ?? à ??
-Fuyards Lvl 1 à ??
-Autres Hors-La-Loi Lvl 7 à 25
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1194
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue46/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue642/750[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (642/750)
Berrys: 709.850.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeVen 10 Jan - 16:41

Un démon


La marine avait évolué en terme d'éthique. Visiblement prête à tout pour vaincre ses ennemis, elle allait jusqu'à faire pleuvoir un nombre incalculable d'engins sans doute dangereux pour n'importe qui ici. Une attaque kamikaze ? Voilà qui était du jamais vu... Mais quoi qu'il en soit, malgré la surprise je n'avais pas le temps de m'apitoyer sur le sort de quiconque. Il fallait en finir au plus vite afin d'une fois de plus avoir mis le zouk aux alentours. De ce fait, visant les engins dans les airs et mes ennemis, je tentais de faire d'une pierre deux coups et cela fonctionna. Malgré un bon dantesque et le fait que la miss chutait vers moi, pour ma part, je me fis une joie de la propulser vers d'autre cieux. Rassemblant mes forces, j'avais créer une explosion afin de réellement tout faire péter et écarter au mieux ces choses qui tombaient du ciel. Ce qui n'était pas écarté se mit à exploser au contact ou selon un minuteur. Le paysage devint alors un véritable décors apocalyptique. Une vraie marre de flammes et de détonations en tout genre rendant sourd n'importe qui pendant quelques instants. Les alentours n'étaient que sang et flammes et dans cet élément, je prenais clairement mon rôle de démon. Celui qui gouverne au centre de ce chaos ambiant.

Devant un tel spectacle, une joie immense me fit presque oublier ma douleur intense au bras et un rire s'échappa d'entre mes lèvres. J'étais dans mon élément, je baignais dedans et m'y noyais avec joie. Un rire machiavélique s'échappait d'entre mes lèvres tandis que ma silhouette restait debout au centre de cet enfer vivant. Mon royaume prenait enfin forme me disais-je. Enfin mes efforts finissaient par payer. Plus le temps passe et moins opposable je devenais. Ce monde brûlerait et serait mit à feu et à sang prochainement et je serais celui qui règne sur les faibles et les puissants. Toutes personnes danseront dans le creux de ma main et la mort de Konan sera la première pierre à cet édifice. Tandis que d'autres avaient du mal à se remettre de ce cataclysme, voilà que les flammes s'écartaient suite à l'arrivée d'une énième personne. Oh ? Une tierse personne qui s'invite ? M'apprêtant à me mettre sur mes gardes, je reconnue la personne et en souris encore plus. Enfin elle se décidait à se joindre à moi ? Mon coeur était comblé.

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Kallen11
Tsuki' / Membre des Shadow Ghost / Soeur de Ren

Au coeur de cet enfer, la miss ne semblait clairemnt pas dans son élément, pourtant, malgré cette gêne elle retrouva vite le nord à savoir son Frère dans cette situation. Ne faisant même pas attention aux détails qui pourraient la choquer, elle s'adressa donc au rouquin que j'étais.

" Il faut partir Ren ! Une armée arrive par le Nord. Ayabusa est déjà au courant et déplace le navire. Il faut aller au Sud ! "
" Minute... "

Ayant fermé le yeux lors de son discours, j'avais ressentis divers voix et une particulièrement. Faible, preuve que l'état n'était pas le meilleur du monde. Un appel pour moi, une véritable façon de finir les choses comme il faut. Regardant vers la direction où il fallait aller, je vins à m'étirer et m'apprêter à bouger.

" On a pas le temps Ren !!! Il faut partir maintenant. Notre diversion ne tiendra pas longtemps, pour ne pas dire pas du tout. "
" Prends les devants, nettoie tout sur ton passage, j'arrive je termine juste une chose. "
" Je ne part pas sans toi ! "
" J'ARRIVE !!! "

Le regard noir adressé à cette dernière, je ressentis une autre présence dans un autre sens et vins à lui jeter mon escargophone toujours relié à Ayabusa et les autres.

" Contacte les autres au besoin. Retrouvez vous et écartez toute gêne sur votre chemin. J'arrive dans deux secondes, c'est un ordre non négociable. Qui que tu sois et quoi que tu fasses, je changerais pas mon envie du moment, c'clair ? "

Tout mes hommes entendant cela, la miss était mise au pied du mur.
Décollant telle une fusée, je me propulsais juste en ligne droite, explosant toute ruine sur mon chemin pour aller à environ un bon deux-cent mètre de ma cible pour alors sourire à cette dernière. Debout ou non, ce coup serait le dernier. Et la miss pourrait clairement le comprendre. Elle qui m'avait nommé Démon, le hasard scénaristique fit qu'à la " sortie " d'un mur, les flammes semblaient prendre des aspect d'ailes démoniaques. Le contact visuel se fit et à peine une seconde passa que mon sourire fut démentielle. Pas besoin de plus de temps, elle comme moi avions compris ce qui allait arrivé et si celle-ci avait sans doute des douleurs partout, pour ma part outre ma fatigue qui commençait à se faire sentir, mon bras gauche lui était intact et c'est donc ce dernier qui allait délivrer le coup de grace. Poing fermé, vers l'arrière, mon sourire s'étirait jusqu'à mes oreilles. Les flammes alentours donnaient une lueur rougeâtre à mes yeux, me faisant coller un peu plus à cette image imaginaire de démon qu'elle m'avait donner.

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Tumblr_px2bq8UtBK1yu3z1co1_500

Le coup partit de lui-même à une vitesse folle. La suite n'en fut que de nouveau assez détonante. Une explosion retentit et l'onde de choc mêlée aux flammes se dirigea vers ma cible promettant de la secouer une ultime fois, pour ne pas dire la dernière. Si celle-ci n'avait rien à proposer pour sonner la fin de cet affrontement pour moi, alors c'est immédiatement que je prendrais la direction du Sud en rejoignant ma fameuse soeur qui avait admirée le spectacle de sa position. Entre admiration et effroi, elle ne savait pas trop sur quel pied danser à l'heure actuelle..

Côté compagnons, ces derniers s'étaient donc protégés du mieux qu'ils avaient pu de ces explosions. Et si même quelques débris s'étaient fait emmerdant, c'est une Senshi remontée qui jouait de sa force surhumaine pour former un chemin naturel à ses compagnons. Dee-Ji elle usait de son haki afin de prendre une direction sûre et pouvoir retrouver au plus vite les autres.
Concernant la "femme volcan " cette dernière avait eu les ordres et était donc tenue de se dépêcher de suive les autres, sans quoi qui sait ce qui pourrais arriver. Bien entendu, si Tsuki l'avait vu au passage, elle lui aurait fait signe de venir et abandonner sa proie pour cette fois-ci. Le chaos était assez présent pour faire parler une fois de plus du fameux groupuscule...

Du côté du Géant, ce dernier allait continuer de lancer des assauts ici et là, mais quelque chose attira son attention. Une odeur de sang infime à certains endroits, mais aussi imposantes ailleurs. Se retournant, c'est donc sans mal qu'il vit un confrère suivit par de nombreux microbes approcher à pas déterminé. Ne remarquant pas dans la foulée le membre de l'amirauté, le combattant ne mit pas longtemps à agir. Ayant eu des ordres précis, il savait ce qui l'attendait, mais tel était son rôle après tout... Peu de chances qu'il s'en sorte, mais au moins, il y passerait au coeur de sa passion : le sang. Sa lame bien en main, cette dernière faisant aisément sa taille, c'est donc sans surprise qu'il envoya une lame d'air de taille importante dans le but de balayer les troupes ennemis insignifiantes. D’abord les petites troupes, puis ensuite son homologue profitant encore de la courte distance qu'il restait entre lui et eux. Ils passeraient sans doute, mais les quelques secondes qu'il gagnerait ici seraient précieuses pour d'autres. Et s'il se retint de lancer une fameuse tirade ouvertement, le message était clair : vous ne passerez pas !

Sur le navire, Ayabusa et les autres s'activaient afin de rejoindre le point de chute. Cela allait être une vraie hécatombe si qui que ce soit échoue dans son rôle... Sérieux comme pas deux, il espérait que tous arrivent à leurs fins.


Codage par Libella sur Graphiorum


résumé:
 

Techniques:
 

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis
Ignis Irae
Nemesis
Messages : 56
Race : Humaine
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue32/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue85/220[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (85/220)
Berrys: 3.646.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeLun 13 Jan - 11:59







L'heure de la purge



Furieuse, la Nemesis regardait son adversaire, visiblement prête à l’écorcher vive si celle ci faisait l’erreur d’approcher. La mouette lui renvoya son regard, visiblement haletante et dans un état misérable, mais loin d’être prête à jeter l’éponge. Pourtant, elle tourna les talons, affublée de sa forme hybride de femme et de félin pour s’enfuir, au grand désarroi de la blonde. L’instant d’avant, elle paraissait prête à se battre, et désormais elle fuyait? L’incompréhension régnait dans l’esprit de la logia, et elle était tiraillée entre deux envies brutes. Prendre en chasse la bleue pour l’achever, et ainsi prouver définitivement sa supériorité, ou rester en place, se sachant tout autant à court de ressources que la fuyarde.

Le conflit régna un instant, mais la réponse était déjà toute trouvée lorsque la hors-la-loi aperçut la féline d’ors et déjà bien loin, et elle avait suffisamment fait preuve de vitesse dans leur combat pour décourager la Nemesis, qui n’avait aucun moyen de rattraper son ennemie si celle-ci désirait fuir. Les brefs échanges précédents lui avait révélé que, logia ou non, vent ou non, la mouette était capable d’une vitesse exceptionnelle dont n’était certainement pas capable la blonde et ce fût le facteur décisif du combat, qui s’acheva ainsi, laissant une boule de frustration irrésolue au creux de l’estomac de la cuisinière, qui fît se lever les cendres jusque là enfouies en une vague projetée vers l’exterieur, créant ainsi un marais gris autour d’elle alors qu’elle tentait de reprendre son souffle, foudroyant du regard le dos de la féline si celle-ci avait continuée son chemin, se promettant de découvrir son nom et de l’inscrire dans son carnet.

Le cerveau de la blonde tourna rapidement, si son ennemie avait fuie vers le nord, il était probable qu’elle y ai des renforts, la fuite était donc préconisée vers le sud. Serrant les dents, la Nemesis fît volte face, se dématérialisant et profitant du souffle des bombes qui commencaient à tomber pour se propulser en avant et partir plus vite encore vers le sud, là où, elle l’espérait du moins, elle trouverait une échappatoire au merdier que le grove était en train de devenir. Pourtant, à peine avait elle commencée à partir qu’elle se forçait à ralentir, interpellée par la présence d’un groupe d’hommes fuyant, remontant l'avenue, visiblement gênés par quelque chose. Se dispersant en un nuage de cendres chaudes sans pour autant être brûlantes et disséminées à ras le sol, la Nemesis traversa le groupe sans un mot, espérant simplement ne pas être repérée.

Le nuage se poursuivit, paresseusement presque, frôlant le sol et les bâtiments brûlés ou détruits par le bombardement qui se poursuivait sans relâche sur la zone hors-la-loi de l’archipel, dépassant un second groupe avant de se stabiliser et de se reformer entre eux et la marée humaine blanche et bleue qui arrivait. Les marines, encore et toujours, ils refusaient simplement de lâcher l’affaire et refusaient de comprendre qu’ils y perdraient plus qu’ils n’y gagneraient. La boule de frustration se soulagea soudainement, ravie de trouver un exultoire. Sans dire un mot, la Nemesis leva la main, condensant un nouveau brouillard, bien plus fin et bien plus dense que précedemment avant de le projeter droit vers les troupes de mouettes qui entraient dans l’avenue. Celui-ci éliminerait vraisemblablement une grande partie des hommes, qui n’étaient de toute évidence pas des élites, et ne laisserait que les plus compliqués à gérer, à condition que ceux-ci se rappellent de ne pas respirer un produit capable de cimenter les muqueuses pulmonaires.


© Jawilsia sur Never Utopia



Résumé:
Spoiler:
 

Technique utilisée:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 544
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue36/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue264/350[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (264/350)
Berrys: 59.962.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeMar 14 Jan - 11:19




Le visage du constantinisme !





Je pouvais sentir l’ivresse du combat grandir en moi, cette sensation de douce excitation qui gagné mon cœur tandis que mes griffes pénétraient la chair du gradé préhistorique nous entrainant vers les profondeurs infernal de cette terre souillée par le sang, la corruption et l’endoctrinement aveugle et imbécile d’une hégémonie toute puissante.

Je lâcherais cette douce étreinte de mon appendice autour de la taille du constantiniste, me laissant emporter en arrière pour laisser le marine a ses affres douloureuse et lancinante tandis que je tenterais tant bien que mal de me réceptionner, usant de ma queue pour garantir mon équilibre et effectuant de petit saut pour esquiver les débris et obstacles sur ma propre trajectoire mais également pour ralentir ma course que je finirais enfin par stopper. Je fixerais alors mon adversaire le souffle court, constatant d’une oreilles que deux nouveau protagoniste avait rejoins ce semblant de comédie dramatique que nous jouions tous depuis a présent quelques instant.  Je suivrait d’une oreilles distraite leur conversation tout en observant le Justinien se relever tant bien que mal, je remarquerais une chose évidente, il était plus lent qu’auparavant et serait probablement bientôt a bout de force. Il était donc temps d’en finir.

Je n’avais pas stopper ma mélodie lorsqu’il entreprit d’envoyer sa projection d’air pour dévié une bombe vers moi, et je réagirais avec toute la rapidité dont j’était capable sous l’influence de ma mélodie, envoyant deux coup de fouet d’air extrêmement rapide. Le premier dévierait l’attaque du marine, tandis que l’autre entrerait en contact avec la bombe pour rediriger son explosion directement sur le gradé, le principe de l’arroseur arrosé comme si l’on peut dire. Mais je ne m’arrêtais pas la, ne voulant prendre aucun risque quand a l’efficacité de ma manœuvre, je stopperais ma mélodie pour envoyer des griffes d’air en visant la position initiale du justinien. Puis je chercherais a me mettre un tant soit peu a couvert derrière des gravât afin de me préserver au maximum des effets néfaste de l’explosion.

Le spectacle qui se présenterais a moi après la tonitruance destructrice me ferais sourire doucement, c’était un Gradé au sol le visage a moitié brulé et semblant incapable de pouvoir se relevé. Je lui sourirais de façon presque ironique tandis que je sortirais une cigarette pour la porter a mes lèvres, et l’allumant je dirais enfin sur un ton ironique tout en lâchant un nuage de fumée âcre :


« Sourit Justinien, grâce a toi a présent tout le monde pourra admirer le vrai visage du constantinisme….Une gueule d’ange masquant une abomination digne des décimas ! »

Puis je le laisserais a ses affres tendant toutefois une oreilles féline attentive au cas où il ferait preuve d’un regain inopiné qui me pousserais devoir reprendre le combat. Je me dirigerais vers le reste de la petite troupe que je menais. Constatant que la bombe avait fait des ravages tant dans notre camp que chez l’ennemis, je m’approcherais de mon paternel qui s’était retrouvais éjecter par l’explosion et qui malgré une belle estafilade le long de la jambe et du poitrail s’en sortait néanmoins sans trop de problème. Je l’entendrait néanmoins grogner de douleur lorsque je l’aiderais a se remettre debout et récupérant ma guitare pour lui rendre la sienne je lui dirait d’un ton calme :

« On se casse d’ici, toi et aki emmener les au navire, et tu me garde un œil sur Valdos si tu vois ce que je veux dire »

J’avais volontairement diminué le volume de la fin de ma phrase, et j’indiquerais au survivant qu’il était temps de prendre la poudre d’escampette. Je resterais néanmoins en arrière garde prenant ma guitare pour commencer a gratter quelque note dessus me sentant a nouveaux entier je ne laisserais pas la chance au survivant de la marine de nous suivre je dirais d’un ton amusé :

« Messieurs Dames un grand merci pour cette rencontre mais ces ici que nos chemin ce sépare, Laziness Requiem ! »


La musique du péché de la paresse s’envolerais dans l’air doucement et tendrement pour envelopper dans son étreinte toute personne pouvant l’entendre, poussant ainsi ceux-ci a en faire le moins possible voir même plongeant certain dans une somnolence certaine et l’apathie, je ne stopperais pas ma musique tandis que je prendrais la fuite a la suite des survivants. Tendant néanmoins toujours une oreilles attentive des fois que le vice amiral Hérail ou un autre marine cherche a empêcher notre fuite.





Code by Wiise sur Never-Utopia




Spoiler:
 

PNJsation vue avec Agg'

_________________
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 200119042744678461
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 460
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue33/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue155/220[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (155/220)
Berrys: 10.285.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeVen 17 Jan - 0:17

Feat


Du Monde
L'Heure de la Purge

Le duel verbal continuait de fuser, Akira pensait l’avoir gagné jusque-là, mais les dernières paroles du marine faisaient écho dans la tête du cornu. Un seul mot revenait sans cesse dans la tête de notre héros. Faible, faible, faible, faible, ce mot résonnait, et lui ne pensait pas l’être et de toute manière, il voyait qu’il était bien plus fort que ce marine, mais dans un sens il n’avait peut-être pas tord et aurait peut-être du y rester dans cette bataille. Mais son pouvoir en avait décidé autrement et le duo qu’il avait fait avec cette marine. Le duo avait tenu tête à un homme bien plus puissant qu’eux, mais tant que le résultat était là il ne fallait pas se soucier de ces vulgaires mots !

Le cornu s’’était mis à rire en voyant que l’homme se prenait son attaque, puis il se stoppait en voyait qu’il crachait plusieurs litres de sang mais qu’il se relevait quand même, cela faisait plutôt sourire le chasseur. Il allait pouvoir se donner plus à fond dans ce combat et le marine avait l’air de vouloir en découdre et qu’il se donnerait sûrement corps et âme dans ce combat même s’il devait en mourir. Akira en était capable lui aussi mais comme il avait plusieurs vies, un être quasi-immortel, il pouvait se donner corps et âme plus facilement qu’un être comme ce marine ! Alors que le cornu se rapprochait pour avoir un combat aux corps-à-corps avec cet homme qu’il tenait quand même en estime, une bombe explosait entre les deux.

Shard et Akira avaient été soufflés par l’explosion, mais Akira s’était servi d’une de ses grandes poupées pour ne pas subit de dégâts. Une poupée sortait donc de son corps de paille. Ensuite il redevenait un être humain normal pour se diriger vers ce marine au sol et qui n’arrivait pas à se relever, il devait être trop épuisé et puis l’explosion avait du bien le toucher. Le pêcheur était déçu par le résultat de ce combat, il aurait voulu le battre lui-même. Il regardait ainsi ce marine de haut.

« Notre alliance à permis la survie de plusieurs d’entre nous. Tu en es la preuve aussi, tu serais peut-être mort là-bas et tu aurais vraiment y rester au lieu de revenir ici avec cette petite haine pas assez forte pour me vaincre ! D’ailleurs le décimas était bien plus fort que toi ! Et maintenant tâche de mourir ici et de ne plus revenir nous attaquer, sinon je me chargerai de ton cas personnellement, et tu iras faire un tour en enfer suite à notre combat ! »

Sur la fin de ses paroles, notre Akira était sérieux, des paroles calmes, mais cela se sentait dans sa voix que si cela était nécessaire, il le ferait sans hésiter. Par la suite, le cornu retrouvait Raki et son père pour retrouver les esclaves, les chasseurs qui étaient encore en vie pour essayer de les mener vers leur navire pour quitter ce champ de bataille !
Code de Frosty Blue de Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 2064

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Jan - 3:10







Contre-amiral Justinien, Colonel Shard Pritts


-Sale connard !

Les paroles avaient été prononcé avec rage. Le Pritts, un bras recouvert par des flammes, refusait cette défaite. Il ne pouvait pas perdre. C’était impossible que la Justice et la Foi s’agenouille devant l’hérésie ! Et les paroles qu’ils débittaient n’avaient pas davantage de sens. Un combat d’usure était à l’avantage du maudit qui lui faisait face, les assauts du maudit de la redistribution n’étant pas assez incisive pour écraser rapidement les possibilités de son opposant. Shard, refusant toujours la réalité, se releva subitement en hurlant pour tenter de décocher un uppercut surpuissant au minable chasseur. Son bras se tendis, ne touchant pas sa cible, et le poids du corps du colonel vint entrainer celui-ci vers le sol, loupant complétement l’assaut. Pitoyable. C’était pitoyable. Il devait les écraser ! Et c’est entre l’incompréhension et la frustration que Shard Pritts resta figé au sol alors que ses cibles prenaient la poudre d’escampette. Le regard de l’officier se dirigea alors vers le vice-amiral.

De son côté, Justinien avait pris l’explosion avant de pouvoir envoyer la bombe vers son adversaire. La déflagration propulsa sur le côté le corps du contre-amiral qui esquiva par conséquent les projectiles aériens de son adversaire félin sans même que cela soit prévu. Son haki de l’observation ne lui avait pas permis d’entrevoir l’action de son ennemi et cela lui avait coûter la prolongation de l’affrontement. En effet, l’esprit du zoan préhistorique n’était clairement pas assez calme, à cause de l’empirement de la situation, pour maîtriser le fluide perceptif de façon standard. La moitié du visage dévoré par les flammes, Justinien cracha sur le sol une gerbe de sang avant de tousser lourdement tout en lançant un regard las et lourd à l’anarchiste tandis que ce dernier débitait ses futilités avec assurance. Au fond de lui, il voulait continuer, mais pour l’heure ses muscles refusaient de bouger. Sa forme bondissante était certes très intéressante, lui permettant de jaillir, surprendre l’ennemi et renverser la situation, chaque bond passait en force et nécessitait une certaine quantité d’énergie, celle là même qui lui faisait actuellement défaut pour tenter, en dépit de la douleur, reprendre et continuer la confrontation. De leur côté, Elve et Harkford devait se remettre de l’onde de choc. Ils étaient clairement en meilleur état que leurs deux camarades haut-officiers et se sortaient donc par chance bien mieux de l’affrontement où ils auraient clairement pu vaincre Gunther s’ils avaient été en possession de leurs moyens. Personnes ne put donc partir à la poursuite de Paradise et leur petite troupe grâce à l’utilisation final de la musique de ces deux magiciens sonores tandis que les deux personnes qui s’en étaient protégés n’étaient pas en état de poursuivre leur quête. Certains tentèrent bien de se lever pour sauter sur l’occasion, mais les notes s’insinueraient bien plus vite dans leurs esprits.

Les troupes du contre-amiral Justinien avaient échoués.





Vice-amiral Hérail "Le Croisé" et ???


Ce constat ne plaisait guère au Croisé qui amorça alors une lame de lave pour submerger cette petite troupe et les exterminer assez rapidement. Alors qu’il entamait son mouvement, la rapière de l’inconnu en face de lui s’interposa, ne laissant que deux ou trois gerbes de laves atterrir quelques mètres avant le criminel félin. Recouvrant son pied de haki de l’armement, le mystérieux blond frappa le vice-amiral en pleine poitrine pour le faire reculer. Si l’explosion de Ren ne lui avait pas léché la chair du bras, Hérail était persuadé qu’il aurait pu contrer l’attaque.

-Je n’ai pas l’intention de tuer un homme de votre rang aujourd’hui. Cela attirerait bien trop les regards de ceux qui peuvent nous observer au travers de nos voix.

-Car tu crois que je vais vous laisser fuir ?!


Le constantiniste impulsif retourna à l’assaut en dépit de l’état de son corps. Son adversaire, lui, était encore frais et ne souffrait d’aucun problème de ce genre. Les deux lames recouvertes de fluide offensif se percutèrent, générant une onde de choc qui souleva la poussière autour d’eux. Esquivant agilement le second coup qui généra quelques gerbes magmatiques, le pied du vampire s’enfonça à nouveau dans le poitrail de l’officier en face de lui.

-Tu devrais plutôt allait au secours de tes deux subordonnées. Je ne crains que seul face à Ren Tao, vous ne puissiez individuellement remporter la victoire, déclara le blond en commençant à s’éloigner tout en cachant que, d’après ce qu’il avait vu depuis le toit, les troupes au nord d’ici, certainement celles de Sorafuka d’après les dernières informations qu’on lui avait transmises, venaient dans cette direction et certainement en renforts. Il est temps de s’éclipser ! déclara bien fort l’intriguant en inconnu en direction des toitures d’où il était descendu.

C’est ainsi que le vampire prit la poudre d’escampette avant que son opposant ne retrouve suffisamment sa mobilité pour le rattraper. Le blond rejoignit donc promptement la troupe de Paradise et s’approcha plus particulièrement de Raki même s’il jeta un regard à l’ensemble de la petite troupe de survivant.

-Et bien… C’était assez sympathique cette petite escarmouche. J’ai bien aimé le spectacle. Où comptez-vous allez du coup ? Vous avez un moyen sûr de quitter l’île ? Sinon j’ai de quoi vous faire partir de l’archipel, mais il va falloir avancer encore un peu plus vite si c’est le cas.

Une générosité gratuite ? Cela restait dans la veine de ce qu’il avait annoncé jusqu’à présent. L’étranger prétendait être venu aider ce rassemblement aux éléments divers et variés alors qu’aucun d’eux ne le connaissait… Aucun ? Peut-être pas… Erkhan Valdos avala grossièrement sa salive tandis qu’une goutte de sueur perlait sur son front. Il ne comprenait pas. « Qu’est que ce maudit suceur de sang est en train de foutre ? » étaient les paroles qui traversaient l’esprit du vendeur d’esclave actuellement...





Contre-amiral Takahoka Gozen "La Trancheuse de Brises"


La contre-amiral tourna la tête et remarqua que son ennemie ne la suivait pas. Ralentissant le pas pour s’arrêter complétement, profitant de quelques instants pour s’oxygéner et reprendre un peu des forces dépensées par les soru réalisés plus tôt, Gozen chercha à comprendre pourquoi elle n’était pas poursuivie par cette femme qui était actuellement en mesure de la rattraper grâce à son logia si la Takahoka restait à son allure normale. Envoyant deux ou trois lames d’air dans la direction du nuage qui commençait à s’éloigner, la camarade de Meredith tourna le visage vers le nord, là où les hommes de Konan faisaient face à Hillington.

-Bon… Bah on y retourne, lâcha tout simplement la mouette entre deux respirations assez lourde.

Se remotivant, la bretteuse reprit sa petite foulée et s’approcha des criminels par l’arrière…



Filgurd "Charge-Montagne", Contre-amiral James Hillington


La confrontation entre les deux groupes étaient des plus intenses et la situation ne s’améliorait pas pour les criminels. Des troupes venant par le nord et l’est vinrent en renfort du contre-amiral qui menait l’assaut contre la horde de Konan. La quantité d’officiers était trop importante pour gagner. Entre Hillington, les colonels et les commandants qui l’accompagnaient, cela faisait trop gérer et les hors-la-loi se retrouvèrent à faire du un contre trois, puis bientôt du un contre quatre. Alors que Verghil s’apprêtait à user d’une de ses techniques, une silhouette sembla jaillir de nulle part, ou plus précisément du dos des criminels. La lame de Gozen trancha le bras du combattant de la Guilde Marchande qui lâcha un cri sous la surprise et la douleur. Profitant de cette ouverture, Hillington abattis sa hallebarde sur le visage de l’originaire de Trader. L’acier s’enfonçant dans le crâne juqu’au cerveau et en un instant la vie quitta le regard de Verghil qui n’était ni parvenu à embarquer Filgurd à temps pour le plan de Ren, ni à repousser suffisamment les mouettes. Constatant ce résultat décevant, le Charge-Montagne lâcha s’échapper un soupir. Il savait sa fin proche. Le semi-géant parviendrait au mieux à gagner une ou deux minutes de plus, mais son destin était scellé. Il allait périr ici pour que les marchands de la pègre puissent fuir. Mais le colosse comptait bien finir sa vie avec panache et accepta le défi. Deux contre-amiraux se trouvaient face à lui, ses deux bourreaux. Il devait assurer pour que son existence demeure dans la mémoire de ses deux adversaires. Que ces deux officiers se souviennent de lui comme d’un vaillant guerrier qui aura tout fait jusqu’au bout pour mener à bien sa mission.



Colonel Bohémond Tancrède


Nemesis avait visé dans le tas. C’était le cas de le dire. Si sur les Blues une telle action n’aurait amené qu’un ou deux survivants à survivre, ici on se trouvait dans un rassembles des meilleurs unités constantinistes et tout les officiers assez haut placé dans la hiérarchie de la base d’Hérail avaient fait le déplacement. Ainsi, la légion d'Hérail comptait pas moins de quarante colonels. Ainsi, si les soldats les plus faible furent balayé purement et simplement par le déferlement de rage de Nemesis, les sept ou huit colonels présents comprirent rapidement qu’il y avait un problème et réagirent en conséquence, sauvant la vingtaine de commandants qui se trouvaient avec eux.

-Repliez-vous le plus vite possible ! ordonna Bohémond en amorçant cette retraite préventive, assumant ainsi temporairement le leadership des troupes.

Les lieutenants sauvés de l’assaut et les commandants réagirent aussi rapidement qui le pouvaient afin de minimiser les dégâts, mais quelques-uns ne pensèrent pas dans la précipitation à retenir leur respiration pour empêcher cette fumée d’entrer en eux. Les colonels quant à eux se rassemblèrent en reculant. S’ils ne connaissaient pas l’attaquant, il était certains qu’une attaque était portée contre eux. Si la blonde voulaient mener l’affrontement, ces officiers étaient prêt à en découdre.




[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Altina_dawns_trueblade_slide03
Contre-amiral Meredith "Cœur de Héron" Helmaroc


La voix de Ren Tao était aussi claire que les intentions qu’il laissait entendre. Il revenait à la charge pour une nouvelle fois la malmenée et il espérait bien en finir sur ce coup avant de prendre la poudre d’escampette. L’originaire de Kingadomu n’allait pas le laisser en faire à sa guise. Il ne la vaincrait pas et le combat continuerait ! Il fallait au plus vite mettre un terme à cette menace ambulante planant sur les innocents et les faibles. Le pire c’est qu’il s’amusait à se battre, une chose que la chevaleresse ne comprenait pas, elle qui luttait pour la Justice et tentait d’affaiblir la volonté de ses adversaires jusqu’à ce qu’ils s’arrêtent d’eux même, elle qui voulait dialoguer et leur faire comprendre leur faute avant que ne tombe la sentence. La confrontation était néanmoins une nécessité pour tenter de permettre au plus grand nombre d’échapper à la folie meurtrière de certains fous et aux ambitions démentes de certains énergumènes. Serrant les dents, le regard de Meredith ne vacilla a aucun moment quand elle croisa celui du roux qui apparaissait dans une explosion tout aussi destructrice qu’était l’intégralité de son ignoble personne.

Les paupières se refermèrent un instant. Comme si le temps était figé, elle prit le temps d’une inspiration, remplissant ses poumons d’air et de courage. Il était hors de question de laisser la victoire à cette créature infernale. Des images commencèrent à défiler dans l’esprit de la combattante. Une vieille grand-mère qu’elle avait aidée à transporter ses courses, un jeune garçon à qui elle avait raconté des histoires de chevaliers pourfendant des dragons avec des figures sculpté dans le bois, le coup qu’elle avait sauvé d’une attaque de brigands puis escorté jusqu’au lieu où devait se dérouler le mariage. Toutes ces existences, ceux que ses principes et codes nommés « la veuve et l’orphelin », partiraient en fumées dans les explosions incendiaires du roux. Tel des parchemins, les images de toutes ces rencontres s’embrasaient pour ne laissait que des cendres. Ces gens qui n’avaient rien demandés à personnes, qui essayaient simplement de vivre et profiter de la vie dans le monde qui étaient devenu bien trop dangereux, allaient vraiment disparaître à cause de ce genre de dément ? Elle ne pouvait pas le permettre. C’était une hérésie. Elle ne croyait pas que le constantinisme à lui seul justifiait de vaincre. Non, non. Ce qu’elle pensait, c’était que cette religion pouvait apporter du réconfort, du bonheur et amener les civils sur la voie de la paix. Et pour établir un monde où la Justice et la Foi en la Paix peuvent subsister, il est nécessaire de se battre avec tout ce que l’on a.

La suite se passa en à peine quelques instants pour un observateur extérieur alors que pour deux combattants de haute volée qui se faisait face, ils pouvaient presque capter l’essence de chaque mouvement quand il était fait et comprendre l’action comme s’ils observaient la scène au ralentit. Sa main se resserra sur le manche de Hauteclaire, puis de Sombrabîme. Ses veines gonflèrent sous le flux de l’adrénaline et de la fureur que lui inspirait cette destinée de cendres pour les plus faibles. Sa bouche s’ouvrit, laissant un cri jaillir et emplir l’air avec la volonté de la combattante tandis que dans ses iris s’alluma le brasier de sa détermination chevaleresque, des flammes d’amour et d’empathie qui contrastaient avec celles de destruction qui émanaient du visage du diable. Partant du sol, la lame argentée d’Hauteclaire s’entoura d’un voile sombre qui s’extirpa de son contenant lorsque ce dernier fendit l’air en diagonale, générant une lame de haki pur avec la moitié de ce qu’il restait dans le corps de la guerrière. Cette dernière trancha les flammes de la déflagration pour s’insinuer en son sein et tenter d’atteindre la cible qui se trouvait derrière tout en créant un angle dans laquelle la déflagration ne s’insinuerait pas.

Des murs de feu entouraient la Helmaroc à droite et à gauche, sa chevelure semblant voler sous l’effet du choc qui avait lieu entre les deux assauts ainsi que de l’air qui était emporter par les flammes issues de l’explosion. Pourtant, son regard rester diriger vers son adversaire, ses pieds fermement ancrés dans le sol pour maintenir son équilibre sans faire davantage appel à ses jambes pour l’instant après leur grosse mobilisation récente. Dans un mouvement presque antagoniste au précédent, la main de la Cœur de Héron abattit l’épée au manche sombre en diagonale. Une nouvelle lame de fluide offensif, composée des dernières réserves de la chevaleresse, s’incarna dans l’espace et fendit l’air pour rejoindre celle déjà émise. Ainsi, la seconde vint pousser la première, lui donnant pleinement la force de rejoindre le poing du Tao qui ne pourrait pas esquiver complétement la croix enduite par le Tranche-Volonté de son adversaire. La chair des phalanges allait être affublée d’une marque avant que le roux ne s’extraie. Le haki de l’armement de son adversaire étant supérieur à celui du hors-la-loi, même s’il n’y avait pas une marge immense, même en recouvrant sa main de blindage le démon ne pourrait pas empêcher l’attaque de s’enfoncer dans sa peau, même si cela allait indubitablement freiner son avancée et empêcher les phalanges d’être trancher.





Contre-amiral Nikawa Sasazawi, Contre-amiral Dyren


Ce n’est pas un mais deux combattants qui décidèrent de stopper la lame d’air géante qui fonçait droit vers les troupes du vice-amiral Machigan qui avaient été placé sous la direction de l’amiral Sorafuka. Nikawa Sasazawi, fils d’un samouraï ayant fait jadis partie de l’équipage de Taka Kouji, voulut contrer le projectile avec une de ses propres lames d’air tandis que son rival, le contre-amiral Dyren qui était issue des bas-quartiers de Trader à l’image de feu Verghil, avaient foncé vers l’attaque pour la frapper perpendiculairement et la dévier. L’association des deux fit que le projectile explosa presque en une pléthore de version réduite en se faisant enfoncer sur celui du bretteur en étant compresser dessus par le baroudeur.

-Laisse-moi gérer ça ! beugla Dyren en retombant sur le sol.

-Soit plus calme et on en reparlera.

-Répète-moi ça espèce de p’tit con !


Les deux tournèrent un regard pesant vers le géant qui s’offraient pour ainsi dire à eux.

-JE vais lui régler son compte, déclarèrent-ils de concert avant de s’élancer droit en direction du mastodonte.

Le premier lança deux lames d’air pour trancher les jambes du géant alors que le second voulait se propulser pour donner un uppercut au titan pour voir s’il avait la force nécessaire pour soulever tout le lourd corps de ce dernier du sol.



Amiral Wakai Tsuki aka Sorafuka et Vice-Amiral Machigan Chesterfield
Renommées de 705.000.000 B et 300.000.000 B


-Débarrassez-vous de lui rapidement, donna comme seule instruction le vice-amiral à deux des cinq contre-amiraux qui étaient ses subordonnés directs.

-Chersterfield ! Lancez-moi là-bas ! Vite !

L’empressement de l’amiral ne laissait pas de place au doute : c’était important. En effet, le haki de l’observation de l’épéiste reconnu comme étant l’un des meilleurs du monde lui permettaient de lire les voix de Ren et Meredith même s’ils ne connaissaient pas ces dernières et ne savaient donc pas à qui elles appartenaient. Néanmoins, il reconnaissait celle d’Hérail un peu plus loin et vu les intentions globales qui se dégageaient de se méli-mélo, cela n’induisait qu’une chose : il fallait agir et vite pour aider les hauts-gradés. Pour que ces derniers soient aussi dispersés et apparemment confronté à des problèmes, ils avaient dû trouver des ennemis à la hauteur. Ainsi, Sorafuka pointait du doigt l’avenue principal lorsqu’une explosion retentit. Là, c’était certains qu’il y avait un danger. Ensuite, il pourrait foncer droit sur Hérail et s’occuper des gêneurs avant de réunifier les deux armées pour faire fronts communs contre d’éventuelles autres mauvaises surprises. Sans attendre la réponse du géant qui l’accompagnait, Wakai Tsuki sauta vers la main du géant qui eu à peine le temps d’imprimer l’information avant de lancer le membre de l’amirauté tel une balle de baseball. Fusant à travers les airs, Sorafuka arriva au niveau des toitures non loin de la confrontation entre les deux voix les plus puissantes qui avaient flamboyés dans leur dernier échange.

Ainsi, le bretteur aperçu Ren Tao, ce fameux terroriste qui, pour attaquer Water Seven, c’était associé à la même Sayouri Taka que Tsuki avait éliminé à Mars. Suite au fiasco, il avait même passé un appel directement à Chairoka pour débiter des provocations se voulant être des avertissements et avait même eu le culot de demander à ce qu’on lui offre d’affronter Shirokuma. Le sujet avait été abordé par l’amirale-en-cheffe juste après une réunion afin d’informer John Pacifique que ce criminel ci présent voulait s’en prendre à lui et avait quelque peu résumé la conversation téléphonique au minimum suite à la demande de l’ex amiral intérimaire qui voulait savoir d’où venait l’information. Malheureusement, John Pacifique avait affronté Akainu durant la bataille de Marineford et si l’implication de Midoritaka avait été nécessaire et avait permis à Shirokuma de survivre, il ne pourrait plus jamais se battre.

N’ayant pas besoin de davantage d’information pour déterminer laquelle des deux voix devait appartenir à un allié, Sorafuka dégaina l’un de ses katanas pour générer une lame d’air dans un axe ouest-est afin de couper les possibilités d’une retraite vers le sud alors que la Bête Pourpre venait de finir un dernier échange avec Meredith. Si le pugiliste explosif avait directement pris la direction du sud, il n’aurait pas été dans une telle situation puisqu’il n’aurait pas été en premier vers lui mais vers la contre-amiral afin de vérifier s’il s’agissait de la voix d’un allié ou d’un ennemi. Un amiral n'ayant pas rencontré de résistance sur son propre groove à attaqué, une chevaleresse prouvant ses capacités dans cette bataille qui certes n'avait plus de fluide offensif actuellement mais disposait encore de son style pure et enfin le vice-amiral Hérail qui se remettait en mouvement dans la partie sud de la ville afin de se diriger vers Sonnac. Arriverait-il à échapper aux hauts-officiers de la Marine avant que ceux de l'armée de Machigan ne débarquent ?





Ordre de réponse à titre indicatif :
Ren - Nemesis - Raki - Akira
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 36h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Carte :
 

Quartier de la Rose des Vents :

Criminels et pirates :
-??? Lvl 46 Haki de l'observation, Haki de l'armement
-Erkhan Dalvos Lvl 23 Ichitoryu
-Verghil Azkermenn Lvl 33
-Filgurd Lvl 34
-"Le Silence Sanglant" Lvl ??
-Captain Zelton Von Crown Lvl 33
-Brian Lazerlitch Lvl 30
-Ashley Terbilon Lvl 26

-Sbires d'Erkhan Lvl 17 à 20
-Kidnappeurs des Shabaody Lvl 10 à 22
-Bande de Verghil Lvl 15 à 25
-Hommes de Konan Lvl ?? à ??
-Autres hors-la-loi sur place Lvl 7 à 21
-Pirates sur places Lvl 6 à 21

Forces d'Invasions Constantinistes d'Hérail :
-Vice-amiral Hérail Lvl 42 Tranche-Magma, Haki de l'observation, Haki de l'armement
-Contre-amiral Meredith Helmaroc Lvl 43 Tranche-Volonté, Haki de l'observation, Haki de l'armement avancé
-Contre-amiral Sonnac Lvl 40 Tranche-Froid, Haki de l'observation
-Contre-amiral Justinien Lvl 35 Fruit de l'Entélodonte, Haki de l'observation
-Contre-amiral James Hillington Lvl 33
-Contre-amiral Takahoka Gozen Lvl 31 Ichitoryu, Fruit du Caracal
-Colonel Shard Pritts Lvl 32 Fruit de la redistribution
-Colonel Elve Madria Lvl 30
-Colonel Harkford Lvl 29 Berserker de l'esthétique

-Colonel Bohémond Tancrède lvl 27
-Commandant Vernacker lvl 28
-Responsable de la 1ère unité d'artillerie Lvl ??
-Responsable de la 2nde unité d'artillerie Lvl ??
-Commandante Sébaltane Lvl ??
-Colonel Recklear Lvl ??

-Troupes d'infanterie d'Hérail Lvl 5 à ??
-Troupes d'artillerie d'Hérail Lvl 5 à 23
-Troupes du génie d'Hérail Lvl ?? à ??

Troupes de Sorafuka :
-Amiral Waki Tsuki "Sorafuka" Lvl 48
-Vice-amiral Machigan Chesterfield Lvl ??
-Contre-amiral Nikawa Sasazawi Lvl 30+
-Contre-amiral Dyren Lvl 30+

Extraction des commerçants undergrounds :

-??? Lvl 45+ Haki de l'observation
-??? Lvl ??
-Hommes de ??? Lvl ?? à ??
-Fuyards Lvl 1 à ??
-Autres Hors-La-Loi Lvl 7 à 25
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1194
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue46/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue642/750[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (642/750)
Berrys: 709.850.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeJeu 23 Jan - 13:57

Un démon


Hors de question de partir sans la tête de quelqu'un. Quand bien même en théorie j'ai déjà quelques têtes de plus à mon actif, je désirais emmener avec moi cette fouteuse de merde qui m'avait quelque peu contrarié. Question d'égo et d'éthique personnelle, je ne désirais pas partir immédiatement, aussi dangereux cela soit-il. Ainsi, après un échange très bref quoi qu'on en dise, je me dirigeais vers ma cible tel un démon. Cette dénomination m'avait amusée et je comptais bien lui prouver que pour une fois le surnom collait bien à la personne. Explosant tout obstacles sur mon chemin, je combattais tel un diable et m'apprêtais à frapper cette femme qui semblait a peine tenir debout. Parfait... Une proie facile ! Ou du moins le pensais-je ?

Tandis que je lançais mon coup, cette dernière eu une force venue de nulle part, illogisme total, chance insolente, volonté hérétique, cette dernière semblait donner tout ce qui lui restais dans un assaut qui me surpris. L'injustice aurait-elle le droit d'être existante dans les deux camps ? Je refuse ... Seul moi ais le droit de prendre autrui au dépourvu, l'inverse est une chose dont j'ai horreur. Aussi, quand je vis que son coup eu la puissance nécessaire pour contrer mon assaut pourtant censé être plus rapide, je réagis sans attendre. Peut-être avait-elle réussit à mettre " out " un de mes bras tout à l'heure, mais mes jambes et mon autre bras était opérationnel... Démontrant donc ma mobilité effrayante, je bougeais dans un des quatre points de sortie de son assaut. Esquivant donc de justesse son coup en crois, je regardais la lame d'air clairement détruire une partie du paysage derrière. Tsss...

" Saloperie ... "

Fixant la chose, j'allais donc clairement reprendre l'assaut quand quelque chose me fit tiquer. Hm ? Une voix qui se déplace à une vitesse hallucinante ? La vitesse était clairement trop importante, même pour moi... Aussi, quand je tournais la tête vers la zone d'origine de cette voix, j'écarquillais les yeux. Les habitudes ont la peau dure on dirais ... Comme toujours, un putain d'imprévu venait gâcher ma fête et me mettais donc en rogne. Fronçant les sourcils, quand une chose semblait venir vers moi, je m'empressais de m'écarter avant que cette chose ne me heurte. Une lame d'air ? L'intensité de cette dernière était telle que la " colonne " d'air tranchante continua sa route. Un monstre ? Sans doute... Aussi chiant cela soit-il, ce simple assaut m'informait sur la puissance de l'opposant qui pointait le bout de son nez et je peux clairement l'affirmer, c'est une autre catégorie que cette femme que je m'apprêtais à tuer. Il me fallait partir au plus vite et pour se faire, en supposant que la personne arrivante ait un minimum de respect pour ses collègues, j'allais donc en finir au plus vite. Je ne tuerais pas directement cette femme, mais j'allais tenter malgré tout et me barrer d'ici.

" Meurt. "

Ne préparant nullement mes poing, c'est ma jambe qui se dresse et se prépara. D'un geste violent et rapide, je donnais un coup vers le bâtiment proche de moi où se trouvait donc ma victime. L'objectif de l'explosion qui retentit ? Clairement ébranler le bâtiment pour que ce dernier s'effondre sur lui-même. Sans doute que l'état de fatigue et un manque de soin rapides auraient raison de la demoiselle... Sauf si l'homme ou la femme qui approche s'occupe de sauver cette miss ? Quoi qu'il en soit, je ne prendrais pas le temps d'admirer l'oeuvre et profiterais du nuage imposant de poussière et de fumée soulevée pour taire ma voix. Aussitôt, je partirais en direction du Sud ou mes compagnons fuyaient.

La fameuse troupe se rejoignait d'ailleurs et si certaines n'étaient pas inquiètes, d'autre l'étaient. Notamment une certaine rousse qui regardait en arrière. Dans sa course d'ailleurs, cette rousse se stoppa sentant soudainement un mal de crâne la briser. Autrefois, les crises étaient indéfinissables, mais là, le seuil de douleur était inouïe... Un brouhaha qui lui donnait l'impression qu'un marteau frappait sa tête tant de l'intérieur que de l'extérieur. Se stoppant et tombant à genoux, seul Dee-Ji s'inquiéta de l'état de la demoiselle. Connaissant bien ce genre de situation, elle compris que l'observation était une chose qu'elle apprenait à maîtriser. Mais une manifestation ici, dans ce chaos où les voix sont nombreuses, c'est la pire des choses possibles. Ordonnant à une autre partenaires et qui plus est Zenshi de la porter, finalement, la rousse refusa, murmurant quelques paroles. Essayant de reprendre le dessus sur son mal, elle insista pour que les autres reprennent la route. Ne désirant pas se faire attraper, les autres n'eurent pas trop de mal pour accepter et reprirent la route.
Tentant d'encaisser le choc, malgré le raz de marée de voix qu'elle subissait, la rousse se redressa pour alors essayer de partir en sens contraire pour récupérer son frère. Sa douceur la perdra sans doute un jour...

Du côté du géant, ce dernier tenta donc d'assumer son rôle de diversion. Ralentissant au mieux cette marée humaine, il usait de sa taille pour surplomber ses ennemis. Sa lame s'abattait sur le sol et balayait tout sur son passage en théorie. Quelle que soit l'attaque, le membre perdu ou autre, il continuait de se battre, tentant en vain par exemple d'empêcher le " lancement " de l'Amiral. Suite à quoi il tenta d'écraser un maximum de troupes, puis finalement, face à tant d'ennemis, c'est sans surprise qu'il tomba. Sans doute inerte après trop d'attaques ciblées et bien placées. Un pion tombait, mais ... Le plus important dans une partie n'est-il pas de sauver le roi et la reine ?


Codage par Libella sur Graphiorum


résumé:
 

Techniques:
 

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis
Ignis Irae
Nemesis
Messages : 56
Race : Humaine
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue32/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue85/220[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (85/220)
Berrys: 3.646.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeSam 25 Jan - 14:22







L'heure de la purge



Le nuage avait fait son oeuvre, dévastant les poumons de tout les fous qui avaient osés le respirer sans s’en protéger d’une façon ou d’une autre, principalement la piétaille destinée à servir de chair à canon en cas d’affrontement, permettant ainsi à la Nemesis de ventiler une partie, si infime soit elle, de la frustration que son combat précédent avait généré. Certains bleus, plus malins ou simplement moins inutiles, avait pourtant eu la présence d’esprit, et la rapidité d'exécution, pour couvrir une partie de leurs hommes, amenant ainsi à la débandade de la plupart des troupes, ne laissant derrière eux qu’un petit groupe de marines, à peine sept ou huit hommes, parmi lesquels celui qui avait ordonné la retraite.

Fronçant les sourcils devant la survie presque inattendue de certains d’entre eux, la blonde se trouva rapidement un plan d’action. Quand bien même elle aurait aimée se déchaîner jusqu’à plus soif, la situation devenait critique, les marines de plus en plus présents et véhéments et il fallait fuir. Commençant à lentement accumuler des cendres dans ses poings fermés, les condensant autant que possible pour ainsi créer des bombes fumigènes de substitution, et surtout dangereuses de par leur chaleur, elle haussa la voix, alpaguant le groupe ennemi.

Écartez vous. Je m’en vais, et si vous ne comptez pas finir comme vos collègues, vous me laisserez passer sans faire d’histoires. Je me fout du reste, débrouillez vous avec vos supérieurs, vos cibles et le bombardement, moi je me tire.

Sans attendre de réponse, elle commença à marcher droit vers le groupe, ses bombes fumigènes incandescentes prêtes à exploser à tout moment ou au moindre signe d'agressivité du groupe en face d’elle. Pour peu qu’ils décident d’agir autrement qu’en s’écartant gentiment, la logia n'hésiterai pas un instant à les faire éclater en même temps que son reste de colère, redevenant la furie ardente qu’elle était il y a quelques minutes tout au plus et prête à s’acharner sur eux jusqu’à ce qu’il ne reste plus de leurs corps que des cendres blanches, en commençant par brûler la peau et le visage du tatoué qui se tenait à la tête du groupuscule gênant.

Si cela fonctionnait, nul doute que le morale du groupe en prendrait un coup, d’autant plus qu’il était très certainement le plus haut gradé du lot, ayant pris le rôle de leader. Dans le pire des cas, elle pourrait toujours utiliser la couverture des flammes pour s’enfuir, encore une fois, en traversant les bâtiments détruits par les multiples assauts et les dernières bombes chutant lentement sur le grove en piètre état. A moins qu’elle ne retombe sur un monstre ambulant comme la bleue qui l’avait gelée sur place, ou une hybride trop rapide pour être touchée, sa fuite serait presque impossible à arrêter, lui garantissant au moins la vie sauve pour peu qu’elle trouve un autre navire.


© Jawilsia sur Never Utopia



Résumé:
Spoiler:
 

Technique utilisée:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 544
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue36/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue264/350[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (264/350)
Berrys: 59.962.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeSam 25 Jan - 23:30




Deux voix !





La fuite se poursuivait, Gunther n'avait pas cherché a comprendre ou a redire quoi que ce soit lorsque son fils lui avait ordonné de mener les survivants de la petite troupe qu'ils emmenaient avec eux hors de cet enfer qui se déchaîner de tout les coté. Il jeta un regard inquiet masqué par dessus son épaule regardant son fils. Son inquiétude s'envola bien vite, voyant la silhouette d'un des deux fragments qui lui resté de sa douce. Les flammes des explosions entourait la silhouette illuminant son fiston tel un ange apocalyptique ou un démon vengeur. Une chose était sur en cet instant précis la fierté gonflait le cœur de ce père qui ne chercherais qu'a renouer avec cet enfant qu'il n'avait pas élevé. Ce fruit issu de sa malveillance et des mauvais traitements infliger a toute une population, élevé par un vieillard bienveillant, bercé par la souffrance et la perte, lui qui avait enduré bien des choses ignoble révélé enfin au grand jour son potentiel.

Il détournerait le regard, agaillardie par la vision qu'il venait d'avoir il se concentra, prenant la tête de la troupe en compagnie du cornu il déploya alors son haki de l'observation, cherchant a prevenir toute éventuelle nouvelle ingérence des mouettes il fut bien surpris de découvrir non pas une voie, celle de son fils, mais bien deux voie qui les suivaient. La première celle de Raki qui les rattrapa peu de temps après, mais une deuxième voix qui selon son sens les suivait depuis ce qu'il restait des toits. Il n'y avait pas d'animosité particulière qui se dégager de celle-ci mais une intention clair de les suivre mais a quelle fins ?


---------------------

Ma fuite se poursuivrait tandis que je pouvais percevoir le son de lames qui s’entre choc, je ne m'attarderais pas pour savoir de quoi il s'agissait, un simple regard par dessus mon épaule me permis de voir un homme blond a la peau pâle et richement vêtu qui semblait nous venir en aide contre un Hérail passablement agacé a en voir son faciès.

Je m'empresserais de rejoindre la troupe, usant de la vitesse fourni par ma malédiction pour avalé l'écart qui me séparer d'eux je les rattraperais sans mal. Ce ne fut que lorsque je rejoignais mon paternel et Akira, inspirant doucement sur ma cancéreuse en ralentissant que mon paternel m'apporta une information sur un ton calme mais aussi a un volume sonore que seul moi et Akira pourrions percevoir. Nous étions suivit, a priori selon lui sans intention a proprement parler malveillante mais cela ne m'inspirait pas une totale confiance non plus. D'abord ce riche personnage qui nous venait en aide, puis ça ! Il y avait trop de coïncidence pour qu'il n'y ai pas de lien de cause a effet entre ces deux individue, de plus cette voix venait apparemment des toits, la même localisation d’où provenait le blond, qui d’ailleurs nous rejoignit sans difficulté quelque temps après. Je ne put m’empêchait de sourire lorsqu'il expliqua que le spectacle lui avait plus, intéressant il observait donc depuis un certain temps, quoi d'autre ? Il semblait s'inquiéter de notre départ en toute sécurité de l'île, mais pourquoi ? Je tacherais de répondre a cette question en lui répondant d'un ton amicale et feignant l'humilité :


« L'humble musicien que je suis est ravie que cette petite sauterie vous ai plus, même si j’estime qu'avec un peu plus de préparation le spectacle n'en aurait était que plus grandiose. Si cela peut vous rassurer nous avons un navire a disposition. Quoi qu'il en soit tout aide est bonne a prendre, vu l'envergure de l'opération déployé par les mouettes ça ne m'étonnerais pas qu'ils aient déployer un blocus maritime d'égale envergure. Mais avant ça j'ai une question simple, Pourquoi tant de générosité envers notre petite troupe si peu connue sur ces mers ? »

Je laisserait ma phrase en suspend, inspirant doucement sur ma cancéreuse je poursuivrait sur un ton légèrement amusé avant qu'il ne me réponde : 

« Avant de me répondre si vous proposiez a votre ami de se joindre nous, aprés tout ne dit on pas que plus on est de fou plus on rit ? »

-----------------------


De son coté Gunther avait conservé son haki déployer tout du long scrutant les alentours mais aussi la troupe, son masque cacherais le petit sourire satisfait lorsqu'il décèlerait de l'incompréhension naître dans l’esprit de Valdos, une incompréhension qui laisserait peu a peu naître une peur certaine vis a vis de ce nouveau personnage. Le Bird proche du cornu indiquerait tout ces léger détail de façon discrète et parfaitement calme.





Code by Wiise sur Never-Utopia





Spoiler:
 

_________________
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 200119042744678461
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 460
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue33/75[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Left_bar_bleue155/220[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (155/220)
Berrys: 10.285.000 B

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitimeMar 28 Jan - 15:54

Feat


Du Monde
L'Heure de la Purge

Le cornu avait entendu un bruit lourd retomber au sol avant de partir. Il jetait un coup d’œil pour voir ce que c’était, et bien c’était le marine qu’il avait combattu, il avait sans doute voulu l’attaquer par-derrière comme un lâche. Heureusement que cet homme n’avait pas touché notre héros, il n’aimait pas attaquer et être attaqué dans le dos. Il aurait pu devenir un autre homme et tuer ce marine qui ne méritait pas encore la mort. Il aurait pu ramasser un cheveu de cet homme et en faire une de ses poupées, mais cela n’était pas nécessaire car il aurait pu à distance mais ce n’était pas ce qu’il voulait. Il vouait le revoir en combat et gagner une nouvelle fois et cette fois-ci sans attaque d’une bombe !

Akira se tenait devant les rescapés accompagné de Gunther, mais c’était au cas où des marines essayaient de les attaquer alors qu’ils étaient en train de fuir. Il était le bouclier de Paradise, le bouclier des esclaves et le bouclier de toutes personnes qui étaient avec le Paradise. Il avait encore de la force et des poupées à revendre, il pourrait se battre à tout moment et contre n’importe qui ! Puis le chaton avait rejoint le duo de tête avant de repartir vers l’arrière car une personne suivait le petit groupe. C’était sûrement un futur allier et le cerveau de Paradise était partit à sa rencontre.

La troupe continuait d’avancer tranquillement tandis que le masquer donnait des informations à Akira sur ce qu’il se passait dans les alentours mais aussi à propos de Valdos. Il semblait ne pas comprendre ce qu’il se passait avec le nouvel arrivant. C’était le cas aussi de plusieurs personne mais ayant confiance au trio ceux-ci n’y prêtait pas spécialement attention. C’était alors que le cornu parlait avec l’homme à ses côtés, les mots qui sortaient de sa bouche était audibles que par le Bird !

« De toute façon, je suppose que s’il fait quelque chose de travers tu as carte blanche ? »

Akira s’était dit cela en connaissant Raki et en connaissait que Valdos n’était pas forcément quelqu’un de fiable. Et Raki prenait le plus de précaution possible. Et cette précaution était quand même nécessaire et pourrait ainsi rallier les esclaves et peut-être d’ancien chasseur à Paradise ! Et plus il y avait de mondes dans l’organisation et plus ce sera simple d’avoir des informations aux quatre coins du monde.
Code de Frosty Blue de Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)   [Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2) - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mini-Event] L'Heure de la Purge (Groupe 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Archipel Shabaody-