-38%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS SCD301/02- Lot de 4 biberons Natural + sucette, goupillon et ...
30.99 € 49.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [FB] Ravi, taille et mensonge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 2043
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Ravi, taille et mensonge Left_bar_bleue41/75[FB] Ravi, taille et mensonge Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] Ravi, taille et mensonge Left_bar_bleue273/500[FB] Ravi, taille et mensonge Empty_bar_bleue  (273/500)
Berrys: 51.147.000 B

[FB] Ravi, taille et mensonge Empty
MessageSujet: [FB] Ravi, taille et mensonge   [FB] Ravi, taille et mensonge Icon_minitimeLun 26 Aoû - 12:10




Ravi, taille et mensonge




POSE CETTE NOIX DE COCO !

Put the coconut down now !

Easy… easy…
Une journée banale sur le navire du Compost. Le Contre-Amiral Gratz était plutôt heureux d’apprendre qu’il allait retrouver sa mer d’origine : West Blue… il était cependant bien loin de se douter qu’Ipère Palnore s’était trompé de cap depuis plusieurs jours maintenant mais qu’il avait préféré ne rien dire pour ne pas s’attirer les foudres de son capitaine. Les trois loustics étaient donc vainement en train de résonner la vigie Tomane. Les pauvres s’étaient battus l’espace de quelques minutes pour savoir qui allait pouvoir profiter de la noix de coco.

De leurs côté, les autres membres de l’équipage étaient en train de couler des jours heureux : Ella Tagay s’essayait à un nouveau style de peinture, Jean-Pierre Montnostie était en train de psalmodier quelques versets de son ouvrage et Jone Snow était quant à lui en train de réaliser un inventaire des victuailles restantes. Malheureusement, le peu de ressources dont disposait le Compost avait soi été englouties par les affamés de l’équipage, soi volées puis planquées par celui-là même qui tentait une nouvelle fois de dérober la précieuse boule poilue.

- Capitaine ! Nous devrons nous ravitailler sur la prochaine île sans quoi nous n’arriverons pas à destination. Il y a une base marine non-loin… on pourrait peut-être demander des renforts ?

Nils lâcha un rire tonitruant tandis que le jeune marin l’informait de ces tristes nouvelles. Le jeune homme ne pipa mot mais se mordit les lèvres devant l’apparente insouciance de son capitaine.


Vendu !
La décision était donc prise : il était question de rejoindre une petite base de North Blue pour se ravitailler, une petite halte bienheureuse pour se sustenter et refaire le plein… quoi de plus paisible et de plus normal pour ce jeune équipage ?

Le jeune marin salua donc son capitaine avant de s’en retourner l’air le plus neutre possible. Se déplaçant au sein de l’une des cabines, le jeune garçon attendrait d’être seul pour sortir un petit escargophone de sa manche. L’installant sur la table, il composerait alors un numéro avant de se saisir du combiné révélant ainsi une petite gourmette à son poignet droit. Dessus, il était possible de lire l’inscription « D – 2 ».

- Le Compost arrivera comme prévu à la base marine dans deux jours je pense.
- Bien compris.


Son interlocuteur raccrocha presque directement après ces paroles. Rangeant brièvement son outil dans un coin sûr et prendrait une pomme qu’il dévorerait rapidement par la même occasion. Le jeune homme retournerait alors à ses occupations : il avait encore du travail sur la planche.

____________________________________


[FB] Ravi, taille et mensonge Image110
Colonel Shino


- Le Compost arrive à la base dans deux jours mon colonel.
- Bien ! Préparez leur venue et les vivres… je ne parviens toujours pas à comprendre comment ils ont fait pour tomber à court en si peu de temps…


Le colonel réfléchissait simplement à voix haute. A dire vrai, l’homme ne parvenait jamais à penser seul dans sa tête. Tout ce qu’il pensait, il le disait, c’était aussi simple que ça et ça avait pu lui occasionner bien des déboires dans sa jeunesse et dans sa carrière. Il remercia tout de même son subordonné qui le salua militairement. Une belle gourmette brillante au poignet que ne manqua pas de relever son supérieur.

- « C – 6 » ? Ça doit forcément être un cyborg ou bien il doit appartenir à l’unité qui dépend de la structure… à moins que ce ne soit encore autre chose et que finalement il n’a jamais pensé à l’enlever. Ou alors il s’appelle C-6 ? Tiens… faudrait que je pense à aller faire les courses aussi. C’est vrai que maman m’a dit qu’elle manquait d’huile pour faire des crêpes ce soir… oh oui des crêpes…
- Je… j’y vais hein…


Le jeune mousse rangea son bijou à l’aide de sa manche d’uniforme avant de prendre la tangente. Il laissa par ailleurs échapper un soupir en refermant la porte du bureau. Visiblement, il ne paraissait pas beaucoup apprécier son supérieur. Se munissant d’un escargophone de petite taille, le jeune homme regarda de part et d’autre du couloir avant de contacter quelqu’un. Visiblement, quelque chose se tramait depuis l’annonce de l’arrivée du Compost.

- … Ok je viendrai.

Il avait parlé très bas durant toute la conversation. Rangeant son outil, il prendrait alors la direction de la cour avant de rejoindre un entrepôt où plusieurs hommes seraient attroupés. Sans doute des combats de rue pour les quelques marins qui s’ennuyaient. Il attendrait la nuit pour agir, il n’avait pas le choix. Des préparatifs commenceraient donc pour accueillir le membre de l’amirauté tandis que d’autres matelots et quelques gradés prépareraient en cachette un tout autre type « d’accueil ».




Je te laisse donc faire comme tu veux pour cette introduction, tu peux déjà être dans la base ou ailleurs comme bon te semble bien entendu. Have fun !

_________________
[FB] Ravi, taille et mensonge 1436021033-gratzousignv2
Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Neela Lagunny
Aspirant CP3
Neela Lagunny
Messages : 49

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Ravi, taille et mensonge Left_bar_bleue16/75[FB] Ravi, taille et mensonge Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
[FB] Ravi, taille et mensonge Left_bar_bleue36/60[FB] Ravi, taille et mensonge Empty_bar_bleue  (36/60)
Berrys: 1.269.000 B

[FB] Ravi, taille et mensonge Empty
MessageSujet: Re: [FB] Ravi, taille et mensonge   [FB] Ravi, taille et mensonge Icon_minitimeMar 27 Aoû - 4:03








Ravi, taille et mensonge

Le Kiss Bang flottais calmement, amarré à une base ou d’autre frêles et modestes navires mouillaient, ainsi que de plus imposant. Néanmoins, la rumeur actuelle voulait qu’un bâtiment plus imposant encore serait en chemin, mais stupéfiant plus par sa réputation que par sa taille. En effet, l’équipage de Sweet talk était en panique, ce pourrait-il que le navire ne vienne pas que pour ravitailler, mais aussi pour faire une sélection ? Quoi qu’il en était, ses marins devaient se faire exemplaire de sorte ne n’être pas sélectionnés, c’est pourquoi, de tout les effectifs qu’elle aurait pu choisir pour accueillir le Contre-amiral du Compost, elle avait préféré élire Hysteria. Après tout une jeune fille silencieuse ne pouvait pas causer de tort, pas vrai ?

La semi-géante se dirigea donc vers l’atelier de munitions pour y trouver Silent maiden. Celle-ci, en attendant que le navire soit nettoyé et réapprovisionnés par les servants, occupait son temps en bricolant des canons incendiaires, subtils mélanges entre un feu d’artifice et des boulets rouges, la chaleur des explosifs chauffant chaque bout de métal éjecté à chaque tir jusqu’à la “fin de représentation”.
-Dit moi mon sucre, échappa Sweet talk en s’approchant d’elle, tu pense qu’un jour tu va t'arrêter de travailler quand tu es en repos ?

La jeune fille laissa le tronc en bambou tomber sur le côté avant de fixer sa supérieure d’un regard pour le moins étincelant.
-Hysteria ?
-J’ai rêvé de toi hier, et du Oléran.
-Oh, en bien j'espère ?
-Je…

Dans sa tête, Hysteria avait les images de son baiser échangé en toute fin de reve, et sur ses lèvres, le goût de celles de Sweet talk.
-Ohohoh, mais que vois-je, taquina la semi-géante.
-De l'embarras, avoua Silent maiden, le rouge au joues.
-Tu succombe enfin à mes charmes, ce n’est pas faute de t’avoir montré mon intérêt. Mais l’Oléran, toujours ce navire.
-L’Oléran c’est fini, je vais arrêter de me fixer à mon passé, il faut que j’avance.
-Avec moi ?
-Avec toi… Avec moi surtout.
-Je suis contente d’entendre ça, c’est fantastique !

Le visage de Sweet talk se fît moins joyeux quelques secondes après son éclat de voix.
-Malheureusement je vais te demander de travailler pendant ton repos.
-Je me disais aussi… soupira Hysteria.
-Quoi !? évacua Sweet talk en haussant les épaules, j’aurais pu venir te visiter par courtoisie aussi.
-Alors que tu aurais pu continuer à boire et à courtiser nos rangs ? Peu crédible, jugea Silent maiden.

La grande femme eut un petit rire, avant de se déclarer “touchée” par la remarque.
-De quoi as tu besoin, Sweet ? s'enquit la jeune fille, soucieuse de retourner sur sa zone de confort, la discipline et le travail.
-Dans deux jour “la poubelle” de la marine arrive et… je pense que de notre équipage tu dois être celle-qui aura le moins de chance d’être sélectionnée pour en faire partie.
-La poubelle de la marine ?
-Un équipage servant le “Compost”, une coque abritant le pire de ce que fait la marine en terme d’incompétence. Certains disent même que s’y retrouver est pire que de servir les équipages de navires de guerres ou des grands amiraux.
-Donc je dois accueillir ce navire dans deux jours ?
-Il faudra que tu donne les hommages du Kiss bang et de son capitaine au Contre-amiral Nils Gratz.
-Cont… Contre-amiral ? Je…
-Fait attention à lui, il est peut-être haut gradé, mais ca reste un membre du “Compost”.
-Je sais pas, je m’imaginais qu’il en fallait bien un en état et fonctionnel, mais du coup je me pose tout un tas de questions maintenant…
-Du genre ?
-Comment cet équipage à survécu si il est si incompétent ?
-Aucune idée, peut-être qu’il porte la poisse aux autres bâtiments, ou alors il fait si pitié qu’on ne l’attaque pas. Tu n’aura qu’à leur demander, et si tu le fais, j’aimerais bien savoir aussi je t’avoue.
-Hum, je peux dire non à cette mi…
-Refusé ! répliqua Sweet talk avec un grand sourire malicieux.
-J’irais,souffla la jeune fille, c’était juste pour voir ta réaction.
-Désolée, soit mon bouclier, cette-fois encore s’il te plait, supplia la semi-géante.
-Qu’est ce que je ne ferais pas pour tes beaux yeux, plaisanta Hysteria.

---
Deux jours plus tard, la jeune fille attendait, assise sur la jetée, les pieds dans le vide, un canon contre une épaule et son sabre à côté d’elle. Pendant qu’elle patientait, elle tenta de se figurer une voie pour son futur, mais rien ne vint avant que le bateau ne se profile. Celui-ci était en retard, les équipiers et servants de la base étaient déjà prêt, ils s’étaient même préparés à réparer le bâtiment dans les plus brefs délais, signe qu’ils voulaient sans doute s’en débarrasser.

Hysteria quant-à elle se leva, posant sur ses hanches son épées et relâchant le canon qu'elle maintint d’une main.

“J’espère que ce ne sera pas aussi horrible que je ne l’imagine” pensa-t-elle pendant qu’un groupe ne se présente et la dépasse pour constituer un véritable accueil pour un contre-amiral. La jeune fille se demanda lequel des gradés était celui qui allait devoir leur parler, mais elle était satisfaite de pouvoir rester en retrait. En passant, un des hommes l’avait presque toisé du regard, qu’elle avait soutenu par habitude. Hysteria ne s’en formalisa pas, mais le gradé pourrait bien avoir une dent contre elle ou son équipage, dans le doute elle devrait la jouer fine si d’aventure il s’en prenait à elle. Elle retenait donc son attitude supérieure, ses galons, tout jusqu’à sa coiffure studieuse, longue et lisse, comme le duvet d’un blaireaux, mais couleur miel sombre. Son parfum aussi suintait un on ne sait quoi de piquant, comme un after-shave très frais, brûlant rien qu’aux effluves. L’observation de la petite s'arrêta la, la passerelle était déployée après quelques manœuvres pour amarrer le navire, et le personnel descendait.



Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 2043
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Ravi, taille et mensonge Left_bar_bleue41/75[FB] Ravi, taille et mensonge Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] Ravi, taille et mensonge Left_bar_bleue273/500[FB] Ravi, taille et mensonge Empty_bar_bleue  (273/500)
Berrys: 51.147.000 B

[FB] Ravi, taille et mensonge Empty
MessageSujet: Re: [FB] Ravi, taille et mensonge   [FB] Ravi, taille et mensonge Icon_minitimeJeu 29 Aoû - 12:50




Ravi, taille et mensonge



Le navire arriva sans encombre contre toutes attentes. Ipère Palnore était parvenu à rester éveillé le temps de l’amarrage mais semblait tout de même piquer un peu du nez. Des banderoles diverses étaient positionnées comme pour accueillir dignement l’équipage. Nils attendait pour pouvoir débarquer accompagné de la cantinière Mama ainsi que toute la clique. Une fanfare commença à entonner l’hymne de la marine alors que déjà les premières protestations émanaient de certains marines.

- Tsss tout ça pour un tel équipage… sérieusement, quelle bande de ploucs !
- Hey ! Tu crois qu’ils sont postiers ces cons ? T’as compris ?! Les cons postent !

Les deux énergumènes se gaussaient de la réalité. Des hauts faits d’armes avaient été indiqué dans plusieurs journaux et presses locales. Le contre-amiral Nils Gratz avait permis de rehausser la notoriété de son équipage mais ça ne suffisait pas pour de nombreux marins. Nombre d’entre eux n’étaient pas dupes et savaient pertinemment que toutes les actions réalisées par ces branquignoles ne pouvaient être que du pipeau inventé par le gouvernement pour se mettre les civils dans la poche.

Tous savaient que le Compost jouissait d’une certaine réputation néfaste dans quelques bases. On se servait parfois même de cet équipage comme d’une punition : « Arrête tes bêtises sinon on t’envoie au Compost » était une phrase qui pouvait revenir assez souvent. Un taquet vint tout de même saisir le petit plaisantin qui ne vit rien venir. Affublé de son plus beau costume de colonel, Shino approchait pour saluer l’arrivée de son supérieur. Lorsque le pont fut abaissé et que tous s’étaient mis au garde-à-vous, la situation commença à déraper.

Nils commença à faire les premiers pas en direction de l’ile mais dut se rendre à l’évidence qu’il était devancé. Le trio maléfique des moustiquaires entonnèrent alors un chant guerrier avec leur plus grande technique : le mégazord. Le zoan dévalait en direction des marines pour une démonstration de leur grande puissance sans équivoque. Le renardeau Jone Snow passa alors sous les jambes de son capitaine pour rejoindre le Zoan suivi de près par Clepe Tomane, persuadé qu’il pouvait dérober quelque chose au renard.

Le Gratz resta bouche bée devant un tel déferlement d’absurdité : Mama était elle aussi partie à la poursuite des guignols afin de leur donner une rouste tandis que Jean-Pierre Montnostie était parvenu à la hauteur du grand-père.


Je le savais, dieu l’avait écrit.
L’ancêtre dut se rendre à l’évidence : il ne se passerait pas une journée sans que ses compagnons de route n’en viennent à faire des leurs. Même la fanfare s’était arrêtée tellement elle était abasourdie de la situation.  La seule option qui lui restait était donc de faire comme si de rien n’était et de continuer sa route pour arriver jusqu’aux côtés du colonel Shino et des quelques gradés.


[FB] Ravi, taille et mensonge Image110
Colonel Shino


- Bonjour Contre-Amiral, j’espère que vous allez bien. Oui je vous demande ça mais en vrai on s’en fout, c’est pas comme si on attendait quelqu’un d’autre, il est vrai qu’on a peu de visites et que…



Je…
Le vieillard ne pouvait pas en placer une. Laissant son regard vagabonder, une personne retint son regard. Une semi-géante était présente au sein de la base et il était vrai que le vieil homme n’avait pas pour habitude d’en rencontrer. Il la toisa alors de haut en bas avec un regard des plus insistants… devenait-il lubrique ? Quoiqu’il puisse en être, Nils fut soudainement de retour à la réalité lorsque le colonel s’écarta pour présenter quelques lieutenants et sergents… chose dont il se foutait éperdument. Ne tenant plus en place, le vieillard choisit alors d’abréger les conversations pour se diriger vers la base accompagné de tout le monde.


Quel est le programme des festivités ?
Après tout, pour une fois qu’il était sur la terre ferme, il comptait bien en profiter un petit moment.


   [FB] Ravi, taille et mensonge Splato11


Ella Tagay était restée un peu à part du groupe et s’était quant à elle dirigée inconsciemment vers Hystéria. La femme poisson arborant un pinceau géant dans le dos, c’était la première fois pour elle qu’elle voyait une femme si "parfaite". Totalement impressionnée, elle dévisagea elle aussi la jeune femme dans l’espoir de percer son secret à jour… finalement, elle ne put retenir sa question qui lui brûlait les lèvres.


T’es vivante ou on peut te changer les habits ?
En plus du secret de longévité, le petit bout de femme espérait grandement savoir si cette dernière ne ressemblait pas plutôt à une poupée de cire qu'on pouvait trouver dans certains magasins de jouets.

____________________________________

Le chargement des denrées commenceraient une fois que l’équipage serait parti. Plusieurs hommes s’affaireraient mais un étrange manège aurait alors lieu. Certains rouspétaient que c’était du travail supplémentaire et d’autres venaient alors proposer gentiment de prendre la place. Les autres ne se feraient alors pas prié et un balai de caisses en tout genre défilerait alors sous les yeux des gens attentifs encore présent.  

Un peu plus loin, deux marines semblaient assez suspects mais se détachèrent bien vite. D’autres caisses viendraient alors en provenance de l’entrepôt pour le navire. Si la géante était attentive aux odeurs qu’elle connaissait bien, alors elle pourrait remarquer que certaines caisses sentaient plus fort que d’autre… une drôle d’odeur de poudre…





Le Compost fait des siennes, comme d'hab. Pour le reste, hésite pas à voir si y a des activités ou autre voila voila !

_________________
[FB] Ravi, taille et mensonge 1436021033-gratzousignv2
Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Neela Lagunny
Aspirant CP3
Neela Lagunny
Messages : 49

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Ravi, taille et mensonge Left_bar_bleue16/75[FB] Ravi, taille et mensonge Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
[FB] Ravi, taille et mensonge Left_bar_bleue36/60[FB] Ravi, taille et mensonge Empty_bar_bleue  (36/60)
Berrys: 1.269.000 B

[FB] Ravi, taille et mensonge Empty
MessageSujet: Re: [FB] Ravi, taille et mensonge   [FB] Ravi, taille et mensonge Icon_minitimeMer 4 Sep - 3:04







Ravi, taille et mensonge

Le défilé d’étrangeté avait commencé et la petite s’étonnait déjà de la diversité ethnique de l’équipage. Il était de notoriété publique que les équipages marines privilégieait une certaine uniformité des effectifs, mais pas ici. Ce n’était pas le seul, et puis Hysteria non plus n’était pas tout à fait humaine, juste d’apparence, quoi que la fille des eaux qui lui parlait semblait  avoir discerné quelque chose… Ou c’était juste son immobilité exemplaire. Les yeux de la poupée glissèrent de l’observation du contre-amiral à l'énorme pinceau, puis à la figure énergique le transportant.
-Sergent-chef Silent maiden, pour vous servir, déclina la jeune fille solennellement en inclinant légèrement la tête.

Une odeur familière revenait avec le fourmillement des caisses, puisées dans l’entrepôt.
-C’est étrange, vôtre navire s’approvisionne en poudres, mais en caisses et pas en barriques… indiqua la jeune perspicace. Vous poursuivez sur une mission de sabotage ?

La petite fille poisson n’avait pas ses galons d’’affiché, et Hysteria le savait, il ne fallait pas trop compter sur la taille pour déterminer les grades.
-Pardonnez mon intervention, je ne suis probablement bien placée pour poser ce genre de questions, et il se pourrait que ce soit d’ordre confidentiel.

“L’odeur est très envahissante, mais je me demande s'ils connaissent les mesures de sécurités pour ce genre de chargement...” pensa-t-elle.
-C’est juste que… hésita la petite, si vous désirez faire de votre navire un brûlot, peut-être devriez vous considérez la destruction d’un bien de la marine plus abordable.

“Peut-être que c’est la raison pour laquelle l’équipage n’a jamais réellement été défait, si leur navire sert de bélier consommable, et qu’ils utilisent un pouvoir quelconque pour s’en sortir, l’offensive doit s’en retrouver brutalement amplifié. Nan, je vois mal la marine leur fournir un navire comme ça juste sous prétexte que c’est plus efficace, hmmm...”

Hysteria se perdit dans ses réflexions, devenant aussi fixe qu’avant. Pendant ce temps là la ronde des caisses continuait, tout comme le monologue incessant de l’hôte du contre-amiral qui le suivait, proche de son oreille pour qu’il n’en perde pas une miette. Le chargement continuait, les mouettes allaient se percher ailleurs, probablement dérangées par le mouvement ou autre chose. A côté de cela, les équipages d’autres navires partaient en exercices ou en patrouilles, certains matelots s’entrainaient eux aussi, et un sentiment d'allégresse ambiant pesait délicatement sur toute l’assemblée ou presque.




Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 2043
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Ravi, taille et mensonge Left_bar_bleue41/75[FB] Ravi, taille et mensonge Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] Ravi, taille et mensonge Left_bar_bleue273/500[FB] Ravi, taille et mensonge Empty_bar_bleue  (273/500)
Berrys: 51.147.000 B

[FB] Ravi, taille et mensonge Empty
MessageSujet: Re: [FB] Ravi, taille et mensonge   [FB] Ravi, taille et mensonge Icon_minitimeJeu 5 Sep - 16:41




Ravi, taille et mensonge



[FB] Ravi, taille et mensonge Image110[FB] Ravi, taille et mensonge Splato11
Colonel Shino et Ella Tagay


Un brulot ? Un truc qui brule l’eau ? Mais ça mouille l’eau, ça brûle pas !
L’innocence même de la jeune femme poisson qui ne comprenait simplement rien à rien. Elle chercha alors à comprendre à de nombreuses reprises sans succès. Elle avait beau se triturer les méninges, rien ne parvenait à passer au travers de son pauvre petit cerveau dont on pouvait se demander s’il était atrophié ou non. Voilà qui ne risquait pas d’embellir la réputation du Compost auprès des membres de la marine.

N’entendant que ce qu’elle voulait entendre, la jeune femme poisson partirait en quête de son capitaine telle une grande enfant. Approchant de ce dernier alors que les entrainements et manifestations diverses commenceraient, elle interrompit alors le vieillard dans sa discussion. En réalité, Nils fut ravi qu’on puisse le sortir de là. En effet, le colonel avec sa fâcheuse tendance à parler plus que de raison était, par miracle, parvenu à faire gouter à l’ancêtre ses propres remèdes. Même Nils avait ses limites et il écouta chaque mot que prononça alors la femme poisson au sujet du brûlot. Le téléphone arabe était en place et lorsque l’ancêtre comprit finalement que la jeune petite poupée avait l’intention de mettre le feu à la flotte et à toutes boissons de l’animation qui était prévue, Nils y trouva la un prétexte parfait.

Prenant Ella Tagay par le bras, ils partirent tous deux en quête de la jeune femme responsable de l’agitation de l’adolescente. Il leur faudrait sans doute plusieurs secondes pour rejoindre la dame si elle n’était pas partie pour un autre endroit mais s’ils parvenaient à la retrouver, alors Nils pourrait commencer par la remercier avant de prêcher le vrai du faux.


Alors comme ça vous voulez foutre le feu au whisky ? Ah ces jeunes de nos jours, ils ne respectent plus rien ! De mon temps on savait quand même éduquer la bleusaille !
En réalité, Nils n’était pas un marine depuis très longtemps. L’ancêtre avait eu la chance de profiter de plusieurs augmentations même si beaucoup de personnes se demandaient encore comment. S’il ne cherchait en réalité qu’un prétexte pour se sauver du colonel, le pauvre fut bien déçu de constater que ce dernier l’avait retrouvé et s’apprêtait à lui mettre le grappin dessus

- Attendez ! Je ne vous ai pas raconté la fois où j’ai mangé du saumon… attends, c’était du saumon ou du cabillaud ? A moins que ce ne soit un monstre marin, merde, faudrait que je pense à faire évaluer ma mémoire... y a pas un psychologue qui fait ça d’habitude… ah mais Gratz est médecin ! Oui il l’est… Attendez !


Et merde…
L’angoisse pouvait se lire sur le visage de l’ancêtre tandis que Ella Tagay serait toujours dans l’incompréhension. Alternant le regard entre la poupée, son capitaine et le colonel, elle risquait simplement d’être perdue. La sergent-cheffe allait-elle laisser un contre-amiral dans cette situation ou bien allait-elle l’aider ? Tout reposait maintenant entre ses mains.






_________________
[FB] Ravi, taille et mensonge 1436021033-gratzousignv2
Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Neela Lagunny
Aspirant CP3
Neela Lagunny
Messages : 49

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Ravi, taille et mensonge Left_bar_bleue16/75[FB] Ravi, taille et mensonge Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
[FB] Ravi, taille et mensonge Left_bar_bleue36/60[FB] Ravi, taille et mensonge Empty_bar_bleue  (36/60)
Berrys: 1.269.000 B

[FB] Ravi, taille et mensonge Empty
MessageSujet: Re: [FB] Ravi, taille et mensonge   [FB] Ravi, taille et mensonge Icon_minitimeMar 10 Sep - 7:50








Ravi, taille et mensonge
La poupée était perplexe quant à la réaction de la fille poulpe. Comment, avec l’entraînement marine, pouvait-on ignorer ce qu’est un brûlot ? La confrontation avec cette unité allait probablement mettre à mal la confiance envers ses pairs qui lui avait été subtilement instillé avec les années. Alors que la seiche vivante tournait les talents, Hysteria n’eut d’autres idées que de faire semblant de soupirer, tant la conversation n’en était pas une, et le contact allait lui attirer probablement plus de soucis. Les yeux de la jeune fille se firent néanmoins de plus en plus grand, comme l’espace entre sa lèvre inférieure et supérieure quant elle vit la subordonnée attraper le bras du contre-amiral comme si il s’agissait de son père. Quel manquement grave au protocole. Hysteria comprenait les liens qui pouvait unir un équipage, elle était bien placée pour le savoir avec la romance qui s’était installé entre elle et son propre capitaine, mais au delà du non respect dû à un grade légèrement plus élevé, l’écart ici devait se trouver aussi différent que leur âge.
-Qu’est ce que c’est que cet équipage de timbrés.... souffla la blonde entre ses dents avant que Gratz n’arrive.

Le vieillard s’en prit à elle, qu’elle ironie, lui avait l’air de se faire tanner par un autre, sans même que celui-ci sache qu’il l’agressait. La chaîne de commandement était légèrement molle, faisant d’une tentative de sauvetage de l’équipage une plutôt bonne idée, pour régler tous les conflits d’un coup, alors Hysteria ferma les yeux quelques instant en levant une main pour temporiser le contre amiral, qui, avec son expérience comprendrait peut être son geste. Elle le dépassa, ignorant aussi la femme seiche avec un air déterminé pour se placer entre le colonel et le plus haut gradé.
-Colonel ! Le contre amiral nécessite du repos, étant donné l’amplitude de ses compétences…

“Gah, c’est tellement coûteux de faire cela sachant la médiocrité de l'intellect de la petite, mais… Peut être que le reste de l’équipage n’est pas ainsi. Courage Hysteria.” résonna intérieurement son discours.
-Ainsi que celui de son équipage, reprit-elle, je souhaiterais leur apporter assistance au sein de la base navale le temps de leur séjour, afin que votre éminence et vos troupes n’aient pas à supporter le surcroît de travail dû à la réception de deux bâtiments et personnels ! déclara-t-elle fort pour couper Shino qui ne put monter le volume suffisamment, déjà surpris par l’impertinence de la petite.

Celui-ci avait compris après la mention d’un autre équipage qu’il ne s’agissait pas de l’un de ses subordonnés, et il n’avait pas tellement eu envie de lui autoriser cette manœuvre, mais après avoir été appelé “éminence” ainsi que d’avoir entendu la gentillesse toute satisfaisante de se voir ôter toute obligation de représentation envers le compost entier, le jeune homme se ravisa, glorifiant tout son être d’une pose altière.
-Hum, il est vrai que nous sommes débordés, accordé, sergente, accordé, déclara le colonel avec une voix déformé pour emphaser le rythme princier instillé par la poupée. Espérons tout de même que vous saurez vous montrer à la hauteur de la tâche que vous vous assermentez à convenir. Mes éléments et moi mêmes avons effectivement fort à faire, et, même si je me réjouis d’avoir avec nous un équipage aussi prestigieux que le Compost, il en va de soi que nos obligations vont tôt ou tard nous faire défaut, autant nous y préparer sur le champ, afin que nul n’entrave notre périlleuse mission…

Le Colonel se lançait dans un monologue solennel bien plus irritant que quoi qu’il eût été d’entendre jusqu’à présent et Hysteria regretta presque de s’être interposée en créant cette abomination, au point qu’elle hésitait presque à faire usage de son pouvoir à l’intérieur de la bouche de Shino pour lui faire fermer sa grande bouche désormais élevée à manger avec des couverts en argents.
“Qu’est ce que j’ai fais...” se plaignit-elle intérieurement.

La poupée tourna les talons, revenant au contre-amiral et sa subordonnée probablement toujours bouche bée. Elle fixa le menton de son supérieur alternatif et tâchait de garder son calme.
-Je ne voudrais pas paraître impolie, mais votre équipière à sans doute mal saisi l’élan de mes propos, s'excusa-t-elle presque. Je lui signifiait, peut être avec déraison et une menue discourtoisie envers le protocole, qu’avec les quantités de poudre noire que vous embarquez, si vous ne planifiez pas de faire exploser quoi que ce soit, c’est que vous vous prépariez à dire un adieux flamboyant à votre embarcation et que, dans l’idée d’un brûlot…

La sergente fixa intensément la poulpe pour expliquer plus en détail la tactique militaire simple.
-Une manœuvre militaire visant à utiliser un navire comme d’un bélier dispensable, chargé en poudre et auquel on a mis le feu pour assaillir un port ou une armada avec une grande force de frappe initiale, mais demandant le sacrifice d’un bâtiment à cet effet. Il vous serait peut-être plus raisonnable d’utiliser un bateau de moindre envergure, de manière à éviter des frais excessifs vis-à-vis du budget du gouvernement.

La sergente croisa les bras, jetant un œil suspicieux aux autres caisses qui passaient.



Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 2043
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Ravi, taille et mensonge Left_bar_bleue41/75[FB] Ravi, taille et mensonge Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] Ravi, taille et mensonge Left_bar_bleue273/500[FB] Ravi, taille et mensonge Empty_bar_bleue  (273/500)
Berrys: 51.147.000 B

[FB] Ravi, taille et mensonge Empty
MessageSujet: Re: [FB] Ravi, taille et mensonge   [FB] Ravi, taille et mensonge Icon_minitimeMer 18 Sep - 13:45




Ravi, taille et mensonge



[FB] Ravi, taille et mensonge Image110[FB] Ravi, taille et mensonge Splato11
Colonel Shino et Ella Tagay

Le discours de la belle et jeune marie avait fait mouche. Le colonel s’était éclipsé quelques secondes pour laisser le trio nouvellement formé s’entretenir entre eux. Nils en resta tout simplement béat d’admiration : il venait d’être impressionné comme jamais. Se grattant la barbe devant un tel élan de compétence, il hésita plusieurs secondes sur la suite des événements avant de finalement laisser la jeune fille continuer avec ses informations.

Malheureusement encore sous le choc de ce qu’il venait de se passer tant il était impressionné, Nils n’eut pas le loisir de comprendre toutes les informations qu’avait communiquées la sergente. Il était évident que le grand-père avait été distrait par la dernière scène et il fut néanmoins ramené à la réalité lorsqu’il entendit l’histoire du « bélier ». Faisant mine d’avoir compris, le contre-amiral se retourna en direction de sa subordonné pour une question hors de propos, tellement révélatrice de ce qui se tramait au Compost depuis ses débuts.


Mais c’est pas une chèvre qu’on a ? On n’a pas de béliers de mémoire…
Une fois de plus, il dut être ramené à la raison par la petite Ella qui lui expliqua le principe de la poudre. Effectivement, il n’avait jamais été question de refaire le plein de poudre : aucun combat terrestre et encore moins naval n’avait eu lieu depuis le dernier ravitaillement… ainsi, qu’est-ce que tout cela pouvait bien signifier ? Fronçant les sourcils, l’ancêtre reporta son attention sur son navire qui était encore en train d’être chargé d’une multitude de caisses en tous genres.


Viendez.
Nils avait également parfois quelques difficultés avec le verbe venir pour une obscure raison. Voilà qui risquait encore d’apporter pas mal de déshonneur à son équipage. Ainsi, le grand-père approcherait du premier groupe en charge du transport des caisses qu’il verrait. D’un air faussement grave, il demanderait des informations sur la cargaison, allant jusqu’à demander à l’ouvrir. Obtempérant sans difficulté, le duo de marines révéla ainsi une caisse pleine de nourriture. Des morceaux de viande également…

S’approchant un peu plus des deux marines, le Gratz glisserait presque discrètement à l’oreille des questions un poil plus précis.


C’pas d’la viande de bélier hein ?
Nils avait déjà oublié l’histoire du brulot et de la poudre noire. Une nouvelle fois, il dut être rappelé à l’ordre par la femme poulpe et une discussion commença sur le sujet des cargaisons. Si son acolyte du jour tendait le nez, elle remarquerait alors que l’odeur de poudre avait disparu du quai et n’était pas présente dans cette caisse-ci. En revanche, si elle regardait en direction du navire, elle pourrait brièvement percevoir une ombre l’espace d’une seconde avant de disparaitre. Etait-ce une hallucination ?

- C’est bon. Par contre, y a une fouineuse qui a l’air de nous avoir repérés. Ne t’en fais pas, j’ai été prudent, tout est déjà en place… oui. J’y vais.

L’homme rangea son escargophone dans sa veste avant de sortir du navire par un endroit visible de personne. Il avait manqué de se faire repérer en voulant sortir par la porte principale et devait s’assurer que le plan serait un succès. Plongeant sa main dans une autre poche, il sortit une sorte de bouton mécanique portable. Qu’est-ce que ça pouvait bien être ?




_________________
[FB] Ravi, taille et mensonge 1436021033-gratzousignv2
Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Neela Lagunny
Aspirant CP3
Neela Lagunny
Messages : 49

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Ravi, taille et mensonge Left_bar_bleue16/75[FB] Ravi, taille et mensonge Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
[FB] Ravi, taille et mensonge Left_bar_bleue36/60[FB] Ravi, taille et mensonge Empty_bar_bleue  (36/60)
Berrys: 1.269.000 B

[FB] Ravi, taille et mensonge Empty
MessageSujet: Re: [FB] Ravi, taille et mensonge   [FB] Ravi, taille et mensonge Icon_minitimeMer 2 Oct - 14:34







Ravi taille et mensonge
La jeune femme soupira pour elle même, implorant intérieurement Sweet talk, même si la semi-géante n’avait rien à voir dans toute cette histoire, c’était sa faute si la petite était maintenant en train de se torturer l’esprit avec deux opposants dans une course aux indices. L’un de ces opposants n’était autre qu’un équipage au complet qui s’amusait à jouer au débile avec lui, l’autre était encore inconnu, quoi qu’il pouvait s’agir de marines.

Hysteria fixait la cargaison de viande, puis le navire et apercevait un mouvement. Sans hésiter elle déclencha son pouvoir, pas sûre de si celui-ci déciderait de fonctionner à cette distance, où de si elle avait touché sa cible quoi qu’il s’agissait. Une soudaine poussée de tentacule était toujours perturbateur pour ceux qui avait le malheur d’en être victime, possible que si ceux-ci poussaient, un cri surviendrait, ou que le bougre s’en débarrasse, laissant une traînée de sang blanc derrière lui. Quoi qu’il en était , la jeune fille ignora les deux convives pour se précipiter en direction de ce qu’elle avait observé, les mains sur son arme au fourreau.
-C’est encore le meilleur moyen de savoir si je dis des bêtises ou pas, murmura le sergent, pour elle.

La jeune fille une fois à portée déclencha sa malédiction pour augmenter sa mobilité en utilisant ses tentacules personnels pour agripper tour à tour l’ouverture d’un sabord, le bastingage, les filets puis un des mât pour se laisser glisser sur le pont en évasant au plus sa vision. Son regard inquisiteur scruta plusieurs des occupants, essayant de se remémorer qui donc était là où qui avait des tentacules ou des tâches suspectes blanches. La jeune femme se concentra, voyant que sa tentative se soldait par un échec. L’odeur revenait maintenant, Hysteria regarda ses bottes, prenant conscience de l’endroit où elle se trouvait avant de s'agripper de nouveau au bastingage et de s’exclure du navire d’une gracieuse pirouette. Atterrissant à quelques mètres du bâtiment, elle fixa le contre-amiral et sa subordonnée d’un air sérieux.
-Arrêtez de jouer, ce n’est pas le moment pour vos enfantillages. Prenez vos responsabilités, faites quelque chose, mais arrêtez de rester là à ne rien faire quand visiblement rien ne vas. Votre navire sent plus la poudre que les embruns, ce qui n’est pas normal, même pour un bâtiment de guerre. Vous vous en fichez ou quoi que votre navire disparaisse, peut-êtres appréciez vous la compagnie du colonel au point de vouloir rester ici le temps qu’on vous fournisse un nouveau bâtiment ? Ou alors c’est que votre équipage est si mauvais que vous voulez vous en débarrasser et vous faire condamner pour piraterie et sabotage ? Qu’est ce qui ne va pas dans votre tête ?

Hysteria fulminait intérieurement, ce qui n’était pas perceptible dans le ton avec lequel elle avait prononcé ses derniers mots. En revanche elle se rendait compte à présent qu’elle s’exposait à l’ire du contre amiral, si toutefois celui-ci décidait d’avoir un regain, au moins temporaire de lucidité pour souhaiter une sanction à son égard.La jeune femme n’ajoutai rien de plus, se contentant de garder les mains sur son arme, scrutant alentour, son enquête n’avançant pas d’un iota.



Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 2043
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Ravi, taille et mensonge Left_bar_bleue41/75[FB] Ravi, taille et mensonge Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] Ravi, taille et mensonge Left_bar_bleue273/500[FB] Ravi, taille et mensonge Empty_bar_bleue  (273/500)
Berrys: 51.147.000 B

[FB] Ravi, taille et mensonge Empty
MessageSujet: Re: [FB] Ravi, taille et mensonge   [FB] Ravi, taille et mensonge Icon_minitimeVen 4 Oct - 13:42




Ravi, taille et mensonge




Rester… Avec… Le colonel… bordel !
Nils eut un frisson dans le dos. Dans son esprit commençait déjà à résonner des « Nilsounet » tant il s’imaginait proche de lui en restant ici. Non, son navire de guerre était avant tout sa nouvelle maison depuis quelques temps, visiblement quelque chose clochait sur le navire et il fallait en avoir le cœur net : s’assurer que rien ne serait fait à sa maison. Nils marqua ainsi un regain d’énergie après avoir vu la malédiction de la jeune demoiselle se mettre en branle. Il était évident qu’il ne lui tiendrait pas rigueur des paroles et du comportement, le contre-amiral n’avait même pas de notion de grades. Au contraire ! Il était évident que le sermon de la jeune demoiselle avait eu le don de sauver l’honneur du capitaine du Compost ! Quelqu’un parvenait à le raisonner ?!

Sans crier gare, du poison commença à perler sur le corps de l’ancêtre. Le vieil homme recula de plusieurs mètres pour s’isoler, il irait plus vite de cette façon.


Venom Road.
Un tube de poison s’éleva dans les airs en direction de son navire. Il n’était pas censé y avoir grand monde sur le navire mais l’ancêtre commençait déjà son inspection. Au fur et à mesure de ses passages, le Gratz ne vit que des visages qu’il ne connaissait pas, sans doute en charge des opérations. Il comptait bien interroger tout le monde.

[FB] Ravi, taille et mensonge Watari-w-quillish-wammy-death-note-re-light-2-ls-successors-4.86[FB] Ravi, taille et mensonge Bd2268e2

Mama Ité avait observé la scène de loin alors qu’elle était en train de discuter avec Montnostie. La grosse dame en était restée bouche bée, ne comprenant pas le moins du monde comment un être aussi chétif pouvait avoir réussi ce prodige. Voilà maintenant des mois que la sergente du Compost en charge des cuisines avait tenté de mettre le capitaine au pas et elle, en une seconde, elle avait réussi là où Mama avait toujours échoué.

Jean-Pierre posa une main sur l’épaule de la grosse dame et ajouta quelques mots avant de se diriger vers le petit groupe.


Je le savais, dieu me l’avait dit.
Un pas après l’autre, l’ecclésiastique approcha finalement de la poupée de chair qu’il n’avait pas encore eu le loisir de rencontrer. La félicitant tout d’abord pour son intervention, il tourna alors le regard en direction du navire où Nils s’affairait. Le poison n’était plus vraiment présent, préférant inspecter de vive vue. Le prêtre prit alors la parole pour donner de nouvelles informations à la demoiselle.


Plusieurs voix ont quitté le navire depuis que vous avez fondu dessus. Dieu n’a pas voulu que je les retrouve…
La jeune demoiselle avait été particulièrement efficace… bien plus qu’elle ne l’aurait cru.

_______________________________________

- Putain mais ça veut pas partir !

Le soldat de la marine avait été touché par une étrange substance blanche qu’il ne parvenait pas enlever de son uniforme. Il était dans une mouise colossale et se devait de trouver une solution. Un peu abruti, il n’hésita pas une seconde et abandonna sa veste pour quitter le navire juste avant que Nils n’arrive à son tour. Tentant de se fondre dans la masse, il cherchait alors à éviter tout contact avec le Compost, quel qu’en soit le membre.

D’un autre côté, toutes les caisses avaient finalement été mises en attente. L’enquête en cours allait sans doute prendre un certain temps… malheureusement pour le Compost, le pire risquait encore d’être à venir : une simple étincelle et un navire entier, une maison familiale complète risquait d’y passer.

La jeune femme avait ainsi plein de possibilités à disposition : retrouver l’homme, assister Nils, demander l’assistance du prêtre ou encore désamorcer le brûlot… toutes étaient possibles mais certaines étaient plus importantes que d’autres. A moins que d’autres choix ne s’offrent finalement à elle.




_________________
[FB] Ravi, taille et mensonge 1436021033-gratzousignv2
Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Neela Lagunny
Aspirant CP3
Neela Lagunny
Messages : 49

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Ravi, taille et mensonge Left_bar_bleue16/75[FB] Ravi, taille et mensonge Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
[FB] Ravi, taille et mensonge Left_bar_bleue36/60[FB] Ravi, taille et mensonge Empty_bar_bleue  (36/60)
Berrys: 1.269.000 B

[FB] Ravi, taille et mensonge Empty
MessageSujet: Re: [FB] Ravi, taille et mensonge   [FB] Ravi, taille et mensonge Icon_minitimeLun 7 Oct - 14:42







Ravi, taille et mensonge
Pas de traces de sang blanc vraiment perceptible, la marine faisait fort en ne portant que des couleurs claires, donc se fondant simplement avec le liquide. Un regard simple au sol ne révèla pas de tentacule non plus, signe que si sa victime l’avait ôté, il l’avait fait en toute discrétion pour éviter que l’excroissance soit détectable ou s’en prenne à lui. Il ne restait qu’une chose à faire, aussi Hysteria remontait sur le navire en s’infiltrant par un sabord en rampant avec ses membres gluants. Une fois à l’intérieur, elle dégaina son sabre, avisa le premier homme sur le niveau des cannon et lui dit:
-Tu va apeller un de tes camarades qui possède le plus de force. Il y a de la marchandise qui ne figure pas sur le bon de chargement, je vais le marquer et en faire un lot, en évacuer une partie moi même, si il pouvait se charger du reste pendant que l’équipage sort du navire vous pourriez éviter de subir des pertes… Éteignez également toute flamme, sans quoi cela peut sans doute finir par se déclencher et tous nous envoyer en enfer.

Son message passé, la tentaculaire glissa près de certaines caisses, en excluant certaines, déclenchant son pouvoir sur d’autres. Le bois était parfait pour son aptitude de maudit, organique, donc toujours astreinte à la pousse des appendices malsains. Elle faisait donc apparaître un début bras et le découpait tout aussi subitement qu’il était apparu, tuant la mobilité vexante des excroissances tout autant que cela marquait les réceptacles à poudres d’une trace de sang blanc poisseux. L’odeur du fer sanguin se mêlait à celle de la poudre et du soufre. Quant elle eut fini, il y avait de quoi faire une bonne mitonnade de fricassé de poulpe au sol, ainsi que beaucoup de manutention. La poupée jugea ce qu’elle pouvait emporter elle même avec sa malédiction, et attrapa la cargaison avant de sortir par le pont comme les sabords étaient trop petits pour cette tâche, sinon quoi elle aurait tout fait passé par les petites lucarnes. En s’excluant du navire, elle notifiait que tout ceux qui étaient suffisamment courageux ou forts pouvaient évacuer les caisses portant une marque blanche.

Pour sa part, elle avait agit, restait à savoir ce qui était réellement présent dans les cargaisons. Elle écarta son bras derrière elle, préparant un coup de son sabre sur une caisse en particulier, avant de réfléchir et de se raviser.
-Si cela a été orchestré par un ennemi, alors il a sûrement prévu l’ouverture forcée, et la poudre peut-être volatile, un sabre pourrait la déclencher, murmura-t-elle pour elle même.

Elle rengaina avant de tendre un bras en hauteur et de pousser la caisse d’un coup de pied là où l’explosion serait isolée, du moins elle espérait que si la cargaison partait dans un flash bruyant, elle serait la seule sur “la photo”. Des tentacules se formèrent tout autours de son bras, prolongeant celui-ci dans une parodie de masse d’arme vivante qu'elle abattit d’un coup d’un seul sur le bois cerclant le contenu. La masse spongieuse prendrait la majeur partie de l’explosion si un système de déclenchement anti-violation avait été installé, mais, les ondes de chocs se propageant simplement à travers toutes chaires, la jeune fille serait aussi gravement blessée. Elle ferma les yeux en faisant son action, attendant presque son oblitération, mais agissant pour la survie du plus grand nombre et dans la précipitation.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[FB] Ravi, taille et mensonge Empty
MessageSujet: Re: [FB] Ravi, taille et mensonge   [FB] Ravi, taille et mensonge Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Ravi, taille et mensonge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» [UploadHero] Allons z'enfants [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue-