Partagez
 

 Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 401

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Left_bar_bleue0/0Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Left_bar_bleue0/0Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Empty
MessageSujet: Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence]   Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Icon_minitimeMar 9 Juil - 9:36


L’île était radieuse : littéralement. Elle avait cela d’impressionnant que les rayons du soleil semblait s’enfermer en chaque chose qui se trouvait sur place. On pouvait apercevoir ainsi les maisons, les plantes, et même le sol briller de mille feux à longueur de journée. C’était l’endroit idéal pour avoir l’impression d’être riche sans l’être réellement. En plus de cela, les aborigènes de l’île semblaient en majeure partie échapper à la règle. Ils étaient mats comme le plus sombre des cœurs d’onyx… Bien que certains eussent parfois un début de « brillance ». Edward pourrait remarquer un autre point intéressant : tous les humains ici étaient grands, voire aussi grands que lui. La plupart culminaient les trois mètres, mais certains restaient aux alentours des deux mètres cinquante.

Autre point qui n’était pas anodin pour le maudit : la majorité de la population était… féminine. Des femmes sveltes, des femmes fortes, des femmes jeunes, il y en avait pour toutes les natures. Elles s’apparentaient à de belles créatures issues des contes de fée, même si toutes ne seraient pas au goût du Lawrence. Une certaine quiétude semblait émaner d’elles, tandis que leurs journées étaient réglées par l’étrange phénomène qu’était… la douche. En effet, des cabines publiques aux maisons individuelles, de nombreux systèmes semblaient permettre de se laver à toute heure de la journée. Lorsque les habitants de l’île auraient fini leur toilette, ils reprendraient le travail de cultiver les champs, de tanner le cuir, de forger le métal...


Boccum Sail

Boccum Sail n’avait jamais mis le pied sur Yakan. Fort heureusement pour Edward, il connaissait quelques petits éléments sur cette île grâce aux nombreuses péripéties de Warath. Il les avait partagés sans oublier une seule miette, et se disait effectivement bien démuni si jamais il devait y avoir un jour quelques informations d’une importance capitale. Tout d’abord, l’île était sous le joug de Erika Orato, l’Impératrice surnommée « La Dangereuse ». Les habitants ne coopéraient que sous la menace de voir leurs familles exécutées en cas de rébellion. En réalité, les hommes issus de cette île étaient utilisés pour gonfler les forces de Erika, dans son armée : c’était la raison pour laquelle il fallait s’attendre à ne voir que de jeunes hommes ou des vieillards inaptes au combat. Par ailleurs, l’Impératrice semblait venir ici régulièrement pour des raisons qui échappaient à Boccum autant qu’à Warath : pour cela, ils n’avaient pas la science infuse.

En se déplaçant des côtes de l’île en direction du village principal, parcourant les lieux en quelques heures seulement, Edward pourrait observer le phénomène de luisance de l’île. Il était présent même dans les endroits censés être ténébreux.

    - On va aller vers le plus grand des villages qui sont sur l’île. On d'vrait y trouver quelqu’un qui nous mènera à l’endroit où s'trouve Erika.

« Si elle est sur l’île » aurait pu dire quelqu’un de sceptique. En réalité, il n’avait aucun doute sur le fait que l’Impératrice se trouve ici. Lily l’avait dit après tout : et Lily ne se trompait jamais.


Boccum Sail est niveau ??
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 619
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Entre les Yonkou Hadès et Erika

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Left_bar_bleue37/75Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Left_bar_bleue89/350Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Empty_bar_bleue  (89/350)
Berrys: 339.707.000 B

Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence]   Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Icon_minitimeJeu 17 Oct - 19:42







Début 1506 ~ Yakan - Nouveau Monde







« Je les aime toutes. »

Les rayons de soleil scintillaient de mille feux et venaient s’échouer sur les innombrables surfaces réfléchissantes, accordant à ce paysage peu orthodoxe un éclat inestimable. Mes yeux frémirent, comme bousculés par cette abondance de lumière, tandis que je continuais à progresser sur ces scintillantes terres, en compagnie de Bocum. Mais plus que de la lumière, il y avait ici… des femmes. Des femmes partout.

« Je les aime toutes… aucune ne n’aime… »

Un constat affligeant de vérité. Si la plupart des demoiselles nous accordaient une attention particulière, distribuant sourires, gloussements et regards intéressés, leurs mœurs particulières vinrent confirmer mes présomptions. Elles semblaient bien plus préoccupées par leur luminescence à travers nos yeux que par notre présence parmi elles. Mais préoccupés par ce que l’on montre, qu’est-on vraiment ?

« … du coup j’vais toutes les tuer. »

Un torrent de haine se déversa soudainement en moi, submergeant toute empathie envers les belles créatures qui peuplaient l’endroit, noyant toute la magie que j’avais pu ressentir en découvrant les lieux. En réponse à cette brillance, mes yeux s’étaient injectés de sang, tandis que les pulsions de meurtre faisaient rythmer mon cœur. Une société aussi pathétique n’avait pas lieu d’exister, pas plus que leur peuple creux et insipide.

« Les hommes sont partis à la mer… mais les autres restent ici toute l’année. »

Parmi la peuplade féminine émergeaient tout de même quelques irréductibles représentants de la gent masculine : des vieillards décatis aux bambins qui s’amusaient innocemment dans la rue. Seuls les hommes avaient reçu le privilège de pouvoir se libérer de cette insidieuse prison aux barreaux étincelants. Une hérésie de plus.

« Ils sont tous prisonniers… ils n’ont pas de liberté… »

Je pestai. Je pestai contre cette contrée pourrie jusqu’à la moelle, contre ce peuple décadent et superficiel, contre cette société focalisée sur le paraitre, si détestable… et surtout si familier. Et, tandis que je continuais de réciter intérieurement l’innocente comptine, l’univers tournoya et fut envahi d’un torrent de souvenirs.


***


Le resplendissant Royaume de Nobtalia. Une doucereuse farce, un ramassis d’affabulations. Un lieu si semblable et détestable.

Je fus replongé près de vingt ans en arrière, au sein d’un paysage encore plus riche et radieux. Un paradis terrestre aux yeux de tous, une immondice sans nom à mes yeux. Ce royaume, c’était ma prison dorée. Il n’y avait pas de place pour ce qui n’était pas précieux ou noble. Les fantaisies, telles que les aventures, les rêves et la liberté étaient calomniés. Toujours plus de richesse, toujours plus de noblesse, toujours plus haut. Et toujours moins de place pour ma propre existence, ma propre histoire. Étais-je vraiment né pour faire perdurer cet immuable cycle ? Étais-je vraiment né pour réaliser le rêve d’un autre ?

Je voulais juste déployer mes ailes.

Je voulais juste m’extirper de ma cage et voir le monde. Je voulais juste découvrir le monde, me découvrir moi-même. Je ne pouvais plus supporter toutes ces parures de faux-semblants, je ne pouvais plus supporter ces sentiments illusoires, au travers desquelles mon existence se noyait. Au travers de ces riches décors, de cette noblesse abondante, de cette perfection apparente, je m’étais étouffé. Si bien que je ne me sentais plus vivre.

Alors, l’innocente petite comptine défila lentement dans ma tête, délivrant mes complaintes passées.

Je les aime tous, aucun ne m’aime… du coup je vais tous les tuer.
Les autres sont partis prendre la mer… Moi ? J’reste bloqué ici tout l’été.
Aucun rêve, aucune liberté, père et mère me retiennent prisonnier.
Un jour je finirais par craquer, et je pourrais enfin m’envoler.



***


Au terme de quelques heures de marche, nos pas nous menèrent finalement aux abords d’un imposant village. Le plus grand de l’île, d’après les dires de Bocum, qui s’était autoproclamé guide en ces lieux étrangers. Tout au long du trajet, je m’étais emmuré dans un certain silence, perdu dans le fil de mes pensées. Pour autant, j’étais parvenu à trouver une certaine stabilité émotionnelle en laissant mes houleux souvenirs derrière moi et en me concentrant sur ceux qui m’échappaient encore. Puis, au détour d’un énième groupement de douches public, je fus extirpé de mes cogitations par des éclats de voix. Plus loin, deux jeunes femmes gloussaient tout en nous lançant des regards aussi mielleux qu’intriguaient. Nous continuâmes à progresser vers notre objectif et je glissai un mot à mon comparse tandis que mon visage songeur s’était scindé en un arc-en-ciel d’émotions diverses. Entre amusement et mélancolie.

.Edward Lawrence a écrit:
« Hey, dis-moi, Bocum… Tu as déjà eu une petite copine toi ? »






______________________





_________________
Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 401

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Left_bar_bleue0/0Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Left_bar_bleue0/0Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence]   Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Icon_minitimeLun 21 Oct - 19:08


Alors que Edward posait sa question, les joues de Boccum rougirent et il tournoya sur lui-même, un peu gêné de parler de ce genre de choses. Le voyou semblait perdre ses moyens devant le sujet de l’amour, et il ne pouvait pas dire qu’il n’avait jamais goûté la chose, qu’il n’avait jamais été dans cette situation insoutenable où son cœur bat à tout rompre pour la beauté qui envahissait son esprit. Autrefois, Lilly avait été l’une de celles qui avait fait chavirer son cœur… Mais il s’était pris un vent. Aujourd’hui, il n’avait personne, cependant il s’apprêta à répondre avec enthousiasme à cette question quand une présence arriva dans son dos, sombre, presque glauque. Se retournant doucement, il observa la personne à la chevelure sombre, aux yeux marqués par des traits noirs, à la tenue digne d’une mauvaise pièce de théâtre.


Sombre Inconnu

    - Qui es-t…
    - Avant que l’un d’eux n’arrivent, j’aimerais vous proposer un marché… Monsieur Lawrence.
    - Quoi ? Et pas à moi ? Quelle enfl…
    - Tais-toi, petite chose insignifiante. Seul cet homme a le pouvoir de réaliser la déchéance d’une Impératrice. Seul lui peut, de ses incroyables griffes, arracher le cœur du Centaure.

Se figeant, Boccum prêta une oreille attentive mais décida de ne plus intervenir : il fallait qu’il se préserve, et qu’il trouve une occasion de fuir au besoin. C’était un sujet grave qui était en train d’avoir lieu ici… Et loin de lui l’idée de venir l’entraver.

Plus loin sur l’île


Slay Orato, Impératrice Erika Orato

    - Il est là, Erika.

La jeune femme avait les cheveux sombres détachés, qui lui tombaient sur les épaules. Elle tenait dans sa bouche une épingle, celle qui viendrait sceller sa coiffure pour lui permettre de ne pas être embêtée en combat. Tous les Empereurs surveillaient les mouvements de Doji Shouten, et tous étaient ravis de le voir s’en prendre à leurs ennemis. Cette fois-ci, elle avait tiré la courte paille. Pour une étrange raison, sûrement quelque chose qui lui échappait encore, il avait vrillé de direction et s’était rendu sur Yakan.

Elle se doutait que les autres Empereurs ne l’avaient pas jeté directement dans sa gueule. Il s’agissait sûrement de l’action d’un tierce, et si elle couvait la petite idée des personnes concernées, elle n’était pas inquiète. Son frère était, heureusement, aussi présent. Il saurait gérer en cas de problèmes.

    - Je vais aller le saluer…
    - Fais attention, grande-sœur.

Le lieutenant se tenait droit, pourtant une pointe d’inquiétude perçait dans ses yeux. Il n’était pas encore de taille face à Doji, même si en s’alliant à la Dangereuse, il aurait sûrement pu alléger son poids. Pourtant il ne le proposerait pas. Ç’aurait été indigne. Lorsqu’elle partit, ses cheveux attachés par cette épingle, il ne put s’empêcher de laisser échapper un sourire. Elle reviendrait. La seule question était de savoir si elle aurait tué Doji Shouten d’ici la fin de leur affrontement.

Près du village

    - J’ai une proposition à te faire… Edward Lawrence. Nous souhaitons que tu amènes les subordonnés d’Erika dans un piège. Elle va avoir les mains bien prises, mais certains de ses plus puissants lieutenants sont encore là. Séduis-les.

La demande était évidemment osée. Edward aurait pu sonner l’alerte, ce qui aurait provoqué un véritable affrontement de masse sur l’île. La question était peut-être de savoir qui demandait de l’aide à cet illustre inconnu, et ce qu’il avait à y gagner. S’il demandait, on lui répondrait qu’il pouvait obtenir une protection indéfectible… De la part de Kyo Kara et de ses alliés, d’une nouvelle alliance qui souhaitait affronter Erika. En les menant au point qui lui serait indiqué, le piège se refermerait sur les gars d’Erika. Il n’aurait pas à les affronter, lui n’avait qu’un seul rôle.

Sombre Inconnu est niveau ??
Boccum Sail est niveau ??
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 619
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Entre les Yonkou Hadès et Erika

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Left_bar_bleue37/75Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Left_bar_bleue89/350Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Empty_bar_bleue  (89/350)
Berrys: 339.707.000 B

Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence]   Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Icon_minitimeDim 27 Oct - 8:05







Début 1506 ~ Yakan - Nouveau Monde







Finalement, la réponse attendue ne vint jamais, compromise par l’intervention d’un homme sorti de nulle part. Une intervention mal venue : ce pleutre, dès ses premiers mots, était déjà grossier. Ce qui empira drastiquement lorsqu’il se mit à insulter l’exultant petit être, ce sympathique petit compagnon. Pourtant, la suite de son discours éveilla grandement mon intérêt. Une fois encore, le destin frappait à ma porte, une fois encore, l’opportunité d’accomplir l’exceptionnel s’offrait à moi. Les étoiles se seraient-elles finalement toutes alignées ? Mes sombres machinations étaient-elles sur le point d’aboutir, afin de me mener à mon houleux objectif ? Non. Ce n’était pas encore suffisant.

Et puis, la langue de l’illustre inconnu continua de se délier, délivrant de nouvelles informations. Quelque chose sembla rompre au sein de mon esprit retors, et d’intenses convulsions firent vrombir mon âme. Je m’étais totalement fourvoyé, j’avais été naïf. Mon évaluation de la situation était fallacieuse, incomplète et j’avais manqué de discernement. Mon esprit, comme pris de vertiges, se mit à vaciller, comme plongé dans un état second. C’était impensable et hors de ma portée : je n’étais pas en mesure de faire chuter l’Impératrice, ni même d’entreprendre une quelconque action en vue de la destituer de son titre. Non.

J’étais en mesure de la détruire, elle et son équipage. J’étais en mesure d’éradiquer son empire, de l’effacer de la surface terrestre.

Opportunité extraordinaire : les rouages étaient parfaitement imbriqués entre eux. L’exultation me gagnait, me faisait transpirer d’excitation et d’émerveillement. C’était jouissif, indescriptible.

Et puis, après un très bref coup d’œil envers l’anonyme, ton corps reprit son impérieuse marche en avant, là où ton regard se perdait. Pas la moindre émotion semblait émaner de ton être, comme si l’annonce surprenante ne t’avait pas ébranlé le moins du monde. Seul l’instant où l’anonyme avait invectivé ton compagnon de voyage semblait t’avoir arraché ce qui s’apparentait à un éclair de contrariété. Fidèle à tes récentes habitudes, tu t’étais contenté de t’emmurer dans ton mutisme. Et, dès lors, je compris la teneur de la réalité.  
Tu poursuivais ta progression sans te soucier de ce qui était survenu, sans dire un mot. En vérité, tu n’avais pas accordé la moindre attention à l’inconnu. C’était comme si tu avais réfuté son existence, ignoré totalement sa présence, amenant mon désarroi à des sommets encore rarement atteints.

Je ressentais la froideur de la lame que tu avais insérée dans mon corps. Je ressentais le poison de la trahison faire bouillir mes veines tandis que mon âme tourbillonnait d’une rage sans commune mesure. Sois maudit, Edward Lawrence. Toi qui venais de me trahir de la plus horrible des façons, toi qui avais osé t’asseoir sur ma volonté et piétiner ma souveraineté. Toi qui venais de détruire cette extraordinaire opportunité. Sois maudit, car je ne te le pardonnerais jamais. Un jour, ta régence et ton existence finiront par prendre fin et je serais à nouveau aux commandes.



______________________






Ed s'arrête lorsqu'il entend son nom, puis poursuit son chemin en ignorant totalement l'inconnu et sa proposition.




PS : Lors de l'animation précédente, Ed semblait avoir perdu la mémoire. Puis, sur la fin, l'avoir retrouvé. Je lève donc le voile sur cette subtilité.

Edward Lawrence : Mémoire 40%.

_________________
Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 401

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Left_bar_bleue0/0Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Left_bar_bleue0/0Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence]   Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Icon_minitimeVen 8 Nov - 19:10



Sombre Inconnu

Le regard de l’inconnu se porta lentement sur son interlocuteur tandis que celui-ci s’éloignait. Il fronça les sourcils, faisant un signe de la tête avant de s’en aller dans une direction différente. Personne ne semblait porter attention à sa présence, comme s’il n’existait qu’aux yeux de ceux auxquels il désirait apparaître. La brume de sa silhouette ne fut bientôt plus qu’un vague souvenir pour le Lawrence, et bientôt, à nouveau, l’individu ne serait sûrement qu’un complotiste parmi tant d’autres. Il avait planté sa graine, maintenant il fallait voir si elle allait germer… Son sourire satisfait indiqua qu’il avait peut-être déjà sa petite idée dessus. Le monde était fait de surprises, après tout.

L’avancée d’Edward ne laissait personne indifférent dans le village. Les douches positionnées de toute part de la place finiraient peut-être par attirer son attention, et s’il les détaillait un petit peu, son acolyte lui indiquerait sur un ton érudit qu’elles devaient servir à enlever le pollen qui leur tombait dessus depuis leur arrivée. En effet, s’il ne l’avait pas remarqué à cause de la taille microscopique de ces éléments présents dans l’air, il recevait en quantité non négligeable des effusions des plantes qui poussaient sur l’île. Bientôt, il se mettrait à briller comme les bâtiments qui, eux, ne bénéficiaient pas d’une douche pour enlever cette substance.

    - Pour un grand humain comme lui, il faudra sûrement quelques heures de plus, marmonna de manière audible un inconnu.

En effet, le mastodonte, de par sa taille, était une surface plus longue à recouvrir et cela lui serait bénéfique. En avançant, il remarquerait que certaines personnes, plus brillantes que les autres, semblaient tombées dans un état de léthargie partiel. Quand on y prêtait attention, on les tirait jusqu’à une douche où leur « brillance » s’enlevait à force de frotter, et où ils retrouvaient des couleurs.

    - Comment ce système fonctionne ? Lâchait Sail avec un intérêt stupide. Oh, je sais ! Le pollen doit emmagasiner la lumière au lieu de la réfracter, ce qui fait qu’à part d’un moment, la lumière ne peut plus entrer. Elle doit donc finir par se réfracter sur elle-même, ou par se libérer du pollen.

C’était une théorie comme tout ce qu’il avait émis pendant cette balade scientifique. Ainsi, en continuant son avancée ils arrivèrent devant un château qui, lui, tranchait pas son côté sombre. Des sortes de ventilateurs étaient installées de-ci, de-là pour repousser l’air, et semblaient constamment en activité. C’était des hommes animaux qui actionnaient en continue les mécanismes coûteux en énergie physique. Ceux-ci trimaient sous le joug d’esclavagistes dont les fouets claquaient de manière de plus en plus audible à mesure qu’on s’approchait du château.

Le lieu était par ailleurs assez peu élevé par rapport à d’autres bâtiments du même style, en pierres. Un garde à l’entrée se curait le nez, tandis que deux autres avaient l’air de bailler aux corneilles, faisant avec le manque d’activité que leur poste leur imposait. Ils observèrent à un moment le garçon qui s’avançait dans leur direction, fronçant les sourcils sans l’identifier. On était assez enfoncé dans le Nouveau Monde pour que les Supernovas soient totalement inconnues au bataillon. Pis encore, la prime d’Edward Lawrence n’était pas publiée sur la liste des personnes « dangereuses » qui auraient permis d’alerter directement Erika, ou un de ses subordonnés les plus proches.

    - Vous êtes, euh… ?
    - J’te laisse nous présenter, bro !

Le phoque racaille s’amusait de cette situation, et tandis qu’il prenait la pose, comme pour indiquer son appartenance aux gangsters, on commençait à prêter attention à lui. « Ah, ce n’est pas un animal de compagnie ? » Lâcha l’un des gardes avec un air dépité.

C’était donc à cela qu’il était réduit ? Enfin, qu’importe. Il allait laisser le Lawrence faire opérer la magie de son écriture… Mais se rendrait-il compte que ces hommes en face de lui étaient illettrés, et ne fronçaient les sourcils que parce qu’ils ne comprenaient pas ce qu’il faisait, ou réussirait-il à faire passer son message ? Sur le chemin pour devenir le subordonné d’une Impératrice, les embûches étaient légions !

Sombre Inconnu est niveau ??
Boccum Sail est niveau ??
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence]   Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre radieuse [Pv : Edward Lawrence]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'amour est un fruit qui doit murir [pv Edward]
» Bureau du Primogène Ventrue (Edward)
» Arkham Origins : Dossiers
» Edward Karloff ~ Good bye blue sky
» Quêtes : L'homme est un loup pour l'homme et un porc pour la femme. {Godfrey et Edward}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Le Nouveau Monde-