Partagez
 

 [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 202

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeDim 30 Juin - 16:55






Trublia était une île de Grandline tombé en déchéance. De nombreuses guerres c’étaient déroulé sur ce territoire, guerres menées par des populations ne provenant pourtant pas de cette contrée. Seule quelques villages demeuraient dressés au milieu des paysages désolés et l’unique base marine de l’île n’était absolument pas en mesure d’assurer la protection de toutes les bourgades. Quelques rizières s’élevaient de par et d’autres des marécages. Il s’agissait de la source de nourriture principal de la population qui était d’une pauvreté assez évidente. L’absence de richesses à volés rendaient les lieux très peu intéressants aux yeux des criminels et autres forbans qui auraient pu s’attaquer à cette terre. En définitive, tant qu’une nouvelle guerre n’éclatait pas entre deux pays qui choisissaient Trublia pour se livrer bataille, c’était un endroit assez tranquille. Pour peu que l’on ne soit pas très attaché au confort, vivre avec les paysans ou les pêcheurs, qui composait l’intégralité de la population de l’île, était agréable… Enfin si jamais ils vous acceptaient. Une certaine fraternité liait les habitants face aux étrangers, ceux qui étaient responsable de la décrépitude de leurs terres. Si leur vie simple leur convenait, la difficulté qu’ils avaient à se nourrir leur rappelait en permanence qu’aux yeux de certaines nations ils n’existaient même pas. Ainsi, par prudence, ils préféraient éviter de s’ouvrir trop rapidement aux étrangers, permettant ainsi de savoir s’ils pouvaient leur faire confiance.

Mais cette précarité avait également certaines conséquences qui échappait au Gouvernement Mondial. Afin de récupérer de quoi se sustenter, la production ne suffisant généralement pas, certains résidents de Trublia berçait dans l’illégalité de quelques trafics au nez et à la barbe de la Marine qui ne pouvait pas surveiller toute l’île avec le maigre nombre d’hommes qu’on avait accordé à la protection d’une île sans aucune valeur. Il existait cave secrète, sous certaines maisons ou au milieu des champs, qui servaient de réserves pour entreposer des marchandises illégales en attendant de les faire transiter ou parfois de les revendre. Ceci était géré par certains hommes liés à la pègre, notamment la personne que Lidy Olsen cherchait. En effet, en lisant en Fifi la Mèche, capturé durant les sombres événements sur l’île de Richy, l’agente d’élite avait pu découvrir que l’ami de l’amatrice d’explosif qui connaissait une personne affiliée à la Triade s’occupait justement de transmettre les lieux où déposer les cargaisons destinées au marché noir pour qu’il les emmène aux clients. Certains composants des explosifs que Fifi avait utilisé à Richy avait justement été entreposés dans cette contrée peu de temps avant cette fameuse journée. En tout cas, l’ami de Fifi, qu’elle surnommait Rara, avait rencontré cette personne supposément liée à la Triade, dont le nom n’était connu ni de la prisonnière ni de son contact, dans l’un des entrepôts souterrains. Ils s’étaient vus à plusieurs reprises pour des raisons d’affaires, mais en vérité Rara avait avoué à Fifi qu’il ignorait la véritable raison pour laquelle cet homme demeurait à Trublia pour surveiller les caches. S’il était réellement affilié à la Triade, cela lui semblait étrange qu’on le dépêche pour une tâche aussi secondaire alors qu’un mercenaire aurait pu faire l’affaire. La Olsen n'obtiendrait aucun détail physique et devrait se contenter du fait que sa cible était native de l'île.

En tout cas, Fifi ne disposait pas de la localisation précise de la cachette dont il était question, mais Rara lui avait dit une fois qu’il allait la plupart du temps payé les habitants en denrées au village de Vanoca situé à mi-chemin de l’est et du cœur de l’île tandis que la base de la Marine surplombait tout depuis la seule montagne tout au sud. Quelques collines séparaient également le nord et le reste de l’île tandis que les marécages et quelques forêts remplissaient les zones où il n’y avait ni village ni rizière. Si jamais l'agente se dirigeait immédiatement vers Vanoca, la méfiance des habitants serait plus que palpable. Quelques regards sinistres la suivraient, les gens la lâchant au bout de plusieurs instants pour faire mine de rien. La simple présence d'une étrangère imposerait ainsi une ambiance pesante. Pour l'heure, Lidy allait devoir s'organiser pour ses recherches... Comment allait-elle s'y prendre ?




Bienvenue à Trublia !

_________________
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) 246270EssaiSignaHLL2
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 521
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue37/75[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue45/350[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (45/350)
Berrys: 4.709.300 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeDim 30 Juin - 22:18


L’œil se cache dans les rizières [1]


Une île remplie de rizière était en générale une île pauvre : elle avait des codes qui tenaient d’un univers quelque peu régressif, où les femmes étaient considérées comme des objets. En allant dans les souvenirs de Fifi, la Olsen avait vu cette île, cette personne, et elle avait presque eu envie de laisser l’enquête à une autre agence… Or, c’était la fuite d’information qui lui déplaisait. En tant qu’agente d’élite, elle pouvait prendre ses aises, et si Valentine était au courant de ses déplacements, il s’agissait bien de la seule membre de son bureau. En l’attente d’une autre mission, elle s’était permis de quitter son poste pour arriver finalement sur Trubila. Le reste attendrait, et la discrétion devait être assurée dans son affaire. Elle cherchait justement à débusquer, au final, les taupes de la Triade dans le Gouvernement Mondial. Il ne fallait pas qu’elle en loupe une seule, au risque de permettre à cette organisation de conserver une puissance encore nébuleuse.

En arrivant sur l’île, la jeune maman de trois enfants avait décidé de ne pas jouer de manière trop ostentatoire. Il fallait qu’elle soit discrète : c’était le rôle de sa maquilleuse et déguiseuse professionnelle. La Warren n’avait pas lésiné sur les détails, et même les cheveux bleutés de la demoiselle étaient devenus bruns. Elle avait tout fait pour paraître le plus « banal » possible, et même les sourcils y étaient passés.

- Oh, je suis désolée, s’était empressée de faire la demoiselle en descendant du navire, baissant la tête.

Elle était pour cette mission une jeune femme nommée Vayna qui avait été libérée de sa condition d’esclave récemment, et qu’on avait envoyée ici pour mourir en raison de son inefficacité. Les bateliers eux-mêmes en étaient convaincus. Elle n’était pas venue seule, car un nain difforme l’accompagnait, ayant lui aussi subi le même sort. Si Kid n’était pas un excellent acteur, son côté peureux saillait parfaitement à ce rôle qu’on lui octroyait.

Non loin de l’île, en station, se trouvait la sortie de secours de la Olsen. Cette dernière s’était assurée d’avoir une porte de sortie au cas où les choses tournaient mal. Elle s’avançait avec le plus simple des calmes, faisant mine d’aller de chemins en chemins pour trouver, perdue, celui qui la mènerait vers un semblant d’endroit acceptable pour y loger. Elle était sale, de sorte à éloigner la plupart des mâles en manque d’amour. De toute façon, c’était un point qu’elle s’était promise de ne pas louper : elle ne serait pas la pute de qui que ce soit.

L’île était censée être sous protection marine, pourtant elle ne vit pas l’ombre d’un soldat, comme elle avait pu le constater. La personne qu’elle cherchait était native de l’île, et c’était tout ce qu’elle savait. Les commerces illégaux étaient légions, alors elle devait d’abord tenter de s’en approcher en se faisant embaucher dans l’un d’entre eux. Cela prendrait sûrement quelques jours, mais ce serait concluant pour son enquête et lui permettrait d’entrer par la porte dérobée dans le monde de ces crapules.

Elle s’avançait donc en direction des premières habitations en demandant le logis, en essayant de se rapprocher tranquillement de Vanoca, sans éveiller les soupçons. Des personnes comme elle, des perdues, elles étaient légions ici. Elle devait trouver ce « Rara », ainsi elle se ferait discrète mais n’hésiterait pas à voler les vies de ceux qu’elle rencontrait, à usure, cherchant dans les esprits des personnes qui semblaient les plus vétérantes de ces terrains la localisation de ce contact que Fifi avait eu… Ou n’importe quelle information utile qui pourrait la conduire vers son but. Elle possédait un avantage, autant s’en servir.

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 202

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeDim 30 Juin - 23:13






Lidy, ou plutôt Vayna, avait débarqué au port côtier de Kipu, l’un des plus petits villages de l’île. Les habitants n’en demeuraient pas moins méfiants et n’offrait aucun accueil particulier aux nouveaux venus qui venaient passer le restant de leurs existences sur cette île. Certains regards froids étaient jetés à l’attention de l’agente comme aux quelques personnes qui l’accompagnaient à la descente du rafiot. Un homme assez maigre s’approcha d’un pêcheur qui descendait ses prises pour tenter de le convaincre d’être engagé pour l’aider.

-Je suis nouveau ici. J’étais pêcheur avant. Je sais me débrouiller. Je suis sûr que je pourrais vous être utile.

La seule réponse à laquelle il eut droit fut un unique regard. Le natif de l’île posa sa cagette remplis sur le sol et remonta sur le rafiot en chercher une autre sans piper mot, faisant comprendre par son indifférence qu’il refusait l’offre qui lui était faite. Si les étrangers voulaient s’intégrer, il fallait qu’il démontre leurs capacités et s’intègrent socialement à la communauté de cette île qui était difficile à dompter. La raison pour laquelle aucun des hommes de la Marine présent dans la base sur la montagne ne partait faire quelque patrouille était précisément le comportement des habitants. Subir cette ambiance en permanence et avoir l’impression que n’importe qui est prêt à vous planter un couteau dans le dos car vous n’êtes pas l’un des leurs est tout sauf rassurant. Enfin, les nouveaux venus pourraient suivre la petite route de terre qui passerait les premiers champs pour arriver à un établissement en bois de trois étages et qui servait de carrefour. C’était le seul lieu où les exilés débarquant à Trublia pouvait se rendre, tous les habitants de Kipu les ignorant catégoriquement et ne répondant à aucune de leurs demandes. C’était d’ailleurs là que vivait beaucoup d’étrangers qui faisait office de serveurs et serveuses pour les natifs et qui généralement n’avait jamais la chance d’être suffisamment intégré pour avoir une réponse de la part de leurs clients. À partir de ce carrefour, un autre chemin partait vers le nord pour se rendre aux villages derrières les collines ainsi que pour faire le tour des rizières et de la forêt. Le dernier allait vers le sud se perdre vers le plus important village de pêcheurs qui refusait que les bateaux accostent. C’était également là-bas la région la plus marécageuse de l’île, raison pour laquelle il n’y avait aucune bourgade vivant des rizières par là-bas.

En lisant dans les esprits de quelques natifs buvant à l’extérieur, Lidy n’aurait aucun mal à apprendre que le chemin le plus court pour rejoindre Vanoca était au nord, par la fameuse route qui passait entre la forêt et les collines et qui servait à contourner les rizières avant de rentrer dedans et rejoindre ce village. Au sud en revanche, il existait également une route allant vers l’intérieur des terres, mais il était nécessaire d’atteindre Mah’ara, beaucoup plus à l’ouest, avant de pouvoir se diriger vers Vanoca. Ensuite, si elle cherchait des informations sur quelques illégalités, elle verrait que les quelques personnes buvant dehors était au courant de ces pratiques, mais ne savait guère plus que leur existence. Ce ne serait pas le cas si elle pénétrait à l’intérieur de cette grande taverne où des habitants provenant de divers villages venaient se saouler. Il y avait quelques quatorze personnes qui trempaient dans ce genre d’affaire rien qu’au rez-de-chaussée. L’un d’eux, un pêcheur, récupérait en mer une cargaison qu’il envoyait à Mah’ara pour lui faire traverser toute l’île et que les clients la récupèrent en mer des mains d’un autre pêcheur à l’autre bout de l’île. Un autre entreposait de la drogue dans sa cave pour le compte de quelques membres de la pègre. Celui qui avait de la bière qui dégoulinait sur la joue recevait des munitions qu’il était par la suite vendu à la révolution extrémiste. Enfin, en ce qui concernait le dénommé Rara, l’ami de Fifi qui connaissait le gars de la Triade que Lidy cherchait, il semblait que deux pêcheurs et le tenancier le connaissaient. L’homme au comptoir, propriétaire des lieux, était justement l’un des rares étrangers à s’être fait une place de choix au sein de la communauté de Trublia.

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Cheval15
Gérard, ou "Gégé le proprio"



_________________
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) 246270EssaiSignaHLL2
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 521
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue37/75[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue45/350[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (45/350)
Berrys: 4.709.300 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeLun 1 Juil - 20:11


L’œil se cache dans les rizières [2]


En tombant sous le coup du Décret Décima, toutes ces personnes étaient des criminelles, ce qui arrangeait finalement bien les affaires de l’agente infiltrée du Cipher Pol 6. Elle n’avait rien à leur apporter : la plupart trempait dans de sombres affaires, et elle n’était qu’un maillon de plus pour leurs petits complots si elle venait à les assister. Elle n’avait pas suffisamment d’influence ici pour faire cesser les petits commerces illégaux, et son poisson était de toutes les manières bien plus gros. Au fur et à mesure de ses pérégrinations, elle observerait les vies miséreuses qui avaient conduit à cet état dans lequel ils se trouvaient, sans éprouver la moindre compassion. Elle-même avait été une criminelle, bien que non recherchée. « La Rêveuse ». Son regard se tournait vers l’avenir à présent, et si elle voulait prétendre à ce titre de Directrice dont elle rêvait, il fallait qu’elle se montre convaincante dans ses missions.

Ses pas la conduisirent donc en direction d’une taverne tandis que les révélations se faisaient plus nombreuses. Kid l’accompagnait sagement, n’étant pas connu de la majorité des personnes qui côtoyaient la Olsen. Elle le gardait souvent caché, sous couvert dans ses missions. Il était l’indésirable, celui que tout le monde fuyait comme la peste… Sauf elle, qui lui trouvait à la fois une utilité et un travail pour qu’il puisse subvenir à ses besoins.

Se tournant vers les deux pêcheurs, la jeune femme se contenta de lire leur vie avec le plus simple des effets. Tant qu’ils n’étaient pas conscients qu’elle faisait cela – ce qui serait très peu probable – elle était capable de ne pas les immobiliser. La lecture prendrait quelques secondes, mais serait finalement d’une grande efficacité. Elle se tournerait ensuite vers le tenancier, l’observant, cherchant les informations sur Rara… Et tout ce qui permettrait de le localiser ou d’entrer en contact avec lui.

- Vayna…

Le petit être à côté de la Olsen marmonna le nom de code de cette dernière qui réagit au quart de tour. Il semblait être mal à l’aise ici, ce qui était normal. Pour la jeune femme, ce n’était qu’un retour dans son environnement naturel. Se concentrant sur le tenancier, elle lut sa vie à lui aussi, et tenta de rechercher les informations qu’elle pourrait s’octroyer. Son esprit vacilla alors : même pour elle, c’était beaucoup de choses à emmagasiner. Son pouvoir était heureusement bien utile, et la base de données qu’elle engendrait commençait à devenir importante. Elle avait appris des choses qu’elle n’aurait jamais imaginées : les techniques de brassage de la bière, ou d’arnaque en masse, les codes d’Ennies Lobby dans l’esprit d’un juge ou encore des informations capitales sur l’agencement de certaines organisations criminelles de petite envergure dans l’esprit de hors-la-loi. Elle se rendait, de jour en jour, de plus en plus capable de ce qu’elle voulait atteindre comme objectif.

Ses yeux étaient rivés finalement sur la table tandis qu’elle sortait les maigres berrys qui coulaient de sa petite bourse. Elle avait emporté le minimum en faisant croire qu’il s’agissait de l’argent récupéré sur leur libération en tant qu’esclaves, par un maître clément.

- Est-ce que je pourrais avoir une petite boisson pour mon ami et moi-même, s’il-vous-plaît ?

Elle attendrait la consommation contre une faible somme de Berrys. Finalement, elle commencerait à parler en disant qu’elle voulait se rendre utile à la communauté et demanda s’il n’avait par hasard pas besoin d’une serveuse… En vendant le fait que son acolyte travaillerait gratuitement pour lui, s’il avait besoin, et qu’ils vivraient à deux sur un petit salaire, au point où ils en étaient.

D’un autre côté, elle inspectait toujours en tâche de fond les informations qu’elle avait obtenues. Cet homme, Rara, venait régulièrement ici. Elle avait l’impression qu’il venait ici le lendemain soir du jour actuel, ce qui l’arrangeait. Ce serait une enquête facile si elle réussissait à se faire embaucher. Il s’appelait en vérité Ramuold et avait des habitudes de contrebandes dans le coin, et avait comme amis Fifi, Léopal et Julfka.

Sur les deux pêcheurs, l’un des deux avait l’habitude de le loger de temps à autre et de l’accompagner à terre, tandis que le second l’avait déjà conduit dans sa cache sous une maison de Kipu qui donnait sur un souterrain. Elle ne s’interrogea pas plus : ces deux hommes ne lui seraient pas utiles tout de suite, mais le tenancier… S’il refusait, elle se contenterait d’être cliente le lendemain soir, sinon elle servirait de serveuse. Il fallait qu’elle puisse voir quel contact il avait dans la Triade.

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 202

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeLun 1 Juil - 21:06





[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Cheval15
Gérard, ou "Gégé le proprio"

Le tenancier s’approcha du binôme et observa les pièces qui roulait sur la table en grommelant. Encore de nouveaux arrivants. Décidément, il y en avait beaucoup ces derniers temps. Celui qui jadis avait été un fils de noble, son père s’étant arrangé avec la Marine pour l’exiler ici en échange de ne pas souiller leur famille avec une prime placé sur l’un des membres, se demandait comment ceux-ci allait mourir. Crèverait-il dans les rizières en travaillant pour le compte des paysans ? Des natifs de Trublia les prendraient-ils en grippe et les tueraient pour voler le peu de choses qu’ils pourraient posséder ? Vu le physique de la demoiselle, elle ne tiendrait pas longtemps. Le nabot avec elle par contre, c’était difficile à dire. Il récupéra l’argent et répondit de manière simple.

-J’vous sert deux bières.

Ramenant finalement les breuvages qui étaient de mauvaises qualités, le barbu écouta la proposition de la jeune damoiselle. Les berrys n’allait pas changer grand-chose de manière officiel, mais il réinvestissait volontier les sommes qu’il recevait dans les trafics afin de récupérer la nourriture qu’il pouvait par la suite vendre aux natifs dans l’établissement. Demeurant quelques instants sans bouger, il lâcha un soupir. C’était l’embaucheur officiel des nouvelles larves qui débarquaient dans le coin où quoi ?

-Je peux vous mettre au service et votre ami à la cuisine. Votre paye sera votre nourriture.

Vu la famine qu’il y avait dans le pays, ils n’auraient guère droit à plus d’une portion de riz pour se sustenter. C’était ce que mangeait quotidiennement la plupart des immigrés. Pour éviter d’avoir faim, les habitants buvaient de la bière, ce qui expliquait la présence de clients dans cette taverne ainsi que le besoin de personnel en cuisine pour préparer le fameux breuvage. Gérard comptait les garder cinq ou six jours pour voir s’ils étaient vraiment utiles. Après cela, il verrait s’il les garder où s’il les enverrait bosser dans les champs pour le compte de quelques paysans, dans une vie n’étant guère meilleur que l’esclavage.

-Tu commence tout de suite. Buvez vôtre bière et filez-vous changer. Et plus vite que ça où je vous fais dormir dehors cette nuit !

En effet, la taverne disposait de quelques chambres, pour le propriétaire ainsi que pour les trafiquants qui logeait régulièrement là lorsqu’il n’était pas trop nombreux. Pour les « employés », un dortoir commun était installé dans la cave avec un nombre de lits qui équivalait à la moitié des « salariés ». C’étaient à eux de s’arranger entre eux pour dormir à plusieurs ou savoir qui dormirait où. C’était la loi du plus fort et Vayna ainsi que son camarade pourraient en faire les frais dès la première nuit. Les autres tenteraient un bizutage où on chercherait à les mettre dans la cuve de bière dans la cuisine. Leurs collègues s’empareraient rapidement des lits et ceux arrivés que récemment devrait trouver le sommeil à même le sol. Vayna et son compagnon parviendrait-il à gruger pour s'emparer d'une de ces literies sommaires et peut-être échapper au bizutage ? Le responsable de la surveillance des « employés », homme de confiance de Gérard, avait lui le droit de dormir dans une des quelques chambres quand aucun trafiquant n’était présent. Néanmoins, personne ne cherchait à l’embêter puisque cela pourrait les condamner à subir le courroux du proprio. Dans les terres de Trublia, s’attirer la colère d’une personne implanter dans la communauté équivalait presque à devenir la proie traquée par une horde de prédateurs quasiment omniprésente. Cependant, il ne fournirait à priori pas d'aide aux deux nouveaux, laissant tout ce petit monde s'arrangé entre eux hors des heures de services où il n'hésitait pas à fouetter les personnes pas assez efficace.




_________________
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) 246270EssaiSignaHLL2
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 521
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue37/75[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue45/350[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (45/350)
Berrys: 4.709.300 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeMar 2 Juil - 14:44


L’œil se cache dans les rizières [3]


Vivre dans ce milieu n’était clairement pas l’objectif de cette agente d’élite sous infiltration. Elle était prête à se salir les mains sur des criminels si cela signifiait qu’elle pouvait obtenir de quoi finir sa mission sur une bonne note. Ses yeux parcouraient la salle en identifiant ainsi les ivrognes notoires, et elle ne se laisserait pas abattre par les informations qu’elle obtiendrait de l’esprit de cet homme. Ainsi, c’était comme ça que fonctionnait le commerce ici… Les rizières étaient la pire chose qui puisse arriver, semblait-il, mais elle n’avait qu’une seule envie : trouver la personne qui pourrait la mener vers la Triade, ce Rara… Une idée lui vint tandis qu’elle s’apprêtait à répondre au tavernier. Il fallait encore qu’elle se rende indispensable : la dernière fois qu’elle avait infiltré un milieu criminel, elle avait failli y passer. Aujourd’hui, elle était plus forte et son entraînement dans le dos du Keigo l’avait renforcée. L’idée de devoir en revenir aux mains n’était cependant pas plaisante…

Ainsi, elle enfila sa tenue, et le service du soir commença. Les ivrognes étaient tous en position de lui mettre des mains au cul. Ils semblaient se rincer l’oeil, et si elle adoptait un caractère tempéré, parfois amusé, parfois colérique, elle devrait plaire aux clients de l’établissement en un rien de temps. Il fallait leur laisser une certaine marge de manœuvre tout en semblant inaccessible. Ce n’était que l’espace de quelques jours, ou quelques heures même…

La nuit vint plus rapidement encore que la soirée ne passa. L’idée de se faire bizuter ne lui plaisait pas, mais elle n’en fit pas de grand drame. Il fallait qu’elle se fasse accepter, et si elle venait à esquiver cette étape initiatique, on lui en ferait voir de toutes les couleurs. Ainsi, faisant semblant d’être sans défenses, elle se laissa plonger dans la cuve bière.

Finalement, la nuit se déroulerait sans plus d'encombre que cela. La Olsen n'était pas prête d'oublier ce qu'elle avait subi, mais c'était finalement assez bon enfant en comparaison à ce qu'elle avait déjà vu auparavant. Fatiguée, elle ne prit pas la mouche quand on vint lui faire subir le châtiment, et le bol de riz du lendemain ne serait qu'une très maigre consolation en considérant ce qu'elle venait de subir.

Elle attendrait donc que Rara se montre le soir même, comme il avait l'habitude de le faire. Son regard scruterait la foule, connaissant parfaitement les traits de cet homme aux cheveux gris clair. Elle tenterait de l'observer, de repérer ses premiers gestes avant de l'aborder. Il fallait qu'elle soit la serveuse parfaite. Et cela, elle tenterait tant bien que mal de le faire.

De son côté, Kid travaillerait d'arrache-pied dans les cuisines. Il tenterait de faire de son mieux, ayant des missions sûrement basiques. Il s'occupait déjà de ces tâches ménagères avec les trois personnes avec qui il vivait.

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 202

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeMar 2 Juil - 15:25







Si les clients natifs de l’île lorgnaient quelques peu sur la nouvelle arrivante, il n’en demeurait pas moins qu’elle en restait une étrangère et qu’à se titre c’était une personne à qui il ne fallait pas adresser la parole pour l’instant. Même si jamais ils seraient allés jusqu’à la forcer à faire quelque chose d’intime, jamais il n’aurait ouvert la bouche pour communiquer. Elle n’était pas intégrée, ce n’était qu’une chose qui devait prouver son utilité et que les habitants pouvaient usaient comme bon leur semblait. D’ailleurs, pour prendre les commandes, Vayna devait se contenter de compter le nombre qu’ils montraient avec leurs doigts pour savoir combien de bières étaient commandés. C’était le propriétaire qui se manifestait à elle pour les commandes plus complexes, donnant le numéro de table et la nature de ce que les personnes désiraient. Cependant, la Olsen aurait également l’occasion durant la journée de servir trois immigrés qui de leurs côtés étaient prêt à discuter avec elle. Cependant, ils ne disposaient d’aucune information qui pourraient aider l’agente d’élite, mise à part peut-être quelques habitudes des habitants de Mah’ara, pour les deux premiers, ou de Meimuk, la cité portuaire se trouvant au terme du chemin allant vers le sud si jamais on ne cherchait pas à aller vers l’intérieur des terres, pour le second.

Pendant que son camarade de petite taille se ferait constamment enguirlander par le chef de cuisine qui rabaissait tout le monde en permanence, la demoiselle pourrait constater que les commandes spéciales que lui transmettais Gérard étaient très peu nombreuse. Elle n’aurait à servir que deux bols de riz, une entrecôte, une assiette de carottes et sandwich durant toute la durée de son service, la majorité de ces produits étant des importations liées au troc avec le marché noir. Finalement, la journée passerait sans trop d’accroc en dehors de la lubricité de certains natifs de Trublia, les autres « employés » étant trop concentré sur leur tâche pour chercher à embêter les nouveaux pour faire ça avant que le soir ne soit passé et que leur du couché ne sonne. Finalement, alors que Gérard lui demandait d’aller chercher la fameuse entrecôte en cuisine, viande qui n’avait pas encore fini de cuire et qu’elle devrait attendre une petite minute avant de pouvoir la prendre et retourner en salle pour la servir, Ramuold pénétra dans la salle du rez-de-chaussée et se dirigea directement vers le comptoir où le patron prendrait la commande pour lui, comme d’habitude.

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Cheval15[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Chasse21
Gérard, Ramuold

Si en revenant dans la pièce pour amener la viande au client de la table 5 Vayna s’arrêtait plus de quelques secondes pour observer l’homme à la tignasse blanche, l’habitant réclamerait vivement son plat en frappant du poing sur la table et en lançant un regard froid à la serveuse, ce qui attirerait l’attention de Gégé qui n’apprécierait peut-être pas ce manque d’efficacité. En tout cas, Rara refusa quand le tenancier lui demanda s’il prenait comme d’habitude.

-Désolé, je suis crevé. Faut que j’aille me pieuter sinon j’n’arriverai pas à être à l’heure.

-Comme tu veux. Je te préparerais le gros petit déj’ pour demain matin du coup, pour te l’apporter directement dans ta chambre. Tu peux prend la deuxième chambre au première étage. Terwan est dans la première.


Ramuold se dirigea donc immédiatement vers les escaliers pour s’enfermer dans sa chambre où il se posa au bureau pour relire quelques papiers au sujet du transport qu’il devait faire le lendemain avant d’aller se coucher. Lidy devait prendre une décision. Elle avait besoin de cet ami de Fifi pour glaner des informations essentielles, mais comment s’y prendre…







_________________
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) 246270EssaiSignaHLL2


Dernière édition par PNJ (Hors La Loi) le Mer 10 Juil - 0:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 521
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue37/75[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue45/350[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (45/350)
Berrys: 4.709.300 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeMar 9 Juil - 22:57


L’œil se cache dans les rizières [4]


Les voix que la Olsen entendait ne lui disaient pas toujours la vérité : les pensées étaient des âtres tapis dans l’ombre dont la flamme éclairait seulement ceux qui connaissaient l’entièreté de la situation. Ainsi, lorsqu’elle était en proie à un doute, elle fouillait plus profondément pour repérer les indices que ceux qui ne voyaient que superficiellement laissaient de côté. Ils s’en souvenaient, mais il fallait fouiller… Et elle était capable de se souvenir de choses que les gens croyaient avoir oublié, et qui les mettait sur des pistes inavouées. Ici, elle n’en aurait pas besoin : tout était clair, tout était limpide. Ses yeux se fermaient et les images défilaient. Elle avait avancé en direction de celui qui la hélait pour son repas, et ce temps-là lui avait suffi à emmagasiner les informations dont elle avait besoin.

Cet homme en face d’elle était un hors-la-loi, pas de doute. Il se battait avec une sorte de baïonnette, et aimait les petites femmes blondes au bordel. « Oh, cette île possède un bordel, ça fait longtemps. » se dit-elle en souriant amusée, lorsque son corps se retourna et que l’homme partit dans sa chambre.

Maintenant, elle avait accès à toutes les informations qu’il avait mémorisé. C’était étrange, toutes ces vies qu’elle absorbait. Parfois, elle sentait son esprit partir comme s’il laissait place à une autre identité. Finalement, ce n’était qu’une histoire d’adaptation, d’assimilation et d’acceptation : il fallait qu’elle accepte qu’elle n’était plus seule dans sa tête, mais que d’autres histoires y vivaient. Celle d’amis, d’ennemis, de connaissances… Non, elle devait évacuer toutes ces pensées. Ses yeux se concentraient sur ce qui était là, correct, tandis que Kid se faisait maltraité dans les cuisines. Ses pensées s’embrouillèrent un instant quand les voix recommencèrent à se manifester : l’Observation, ce maudit Haki… Elle avait le temps. Elle continuait à servir, faisant ce qu’on attendait d’elle.

Finalement, elle se remit à penser, à se souvenir, une fois les maux de tête calmés. Ses yeux se tournaient en direction d’un passé peu radieux : trafic, contrebande… Il était né à San Faldo, et avait hérité du métier de son père. Il avait voyagé sur tout Grand Line, et cela la jeune femme se félicitait d’y penser : peut-être qu’elle pourrait tirer des informations sur certains trafics qu’elle pourrait faire remonter à ses supérieurs, en disant qu’elle les avait eu en confession. Cette idée, elle la garda cependant de côté car il y avait plus important.

Il était impliqué au plus profond des trafics de Trubila : quand quelqu’un avait un empêchement, c’était lui qu’on appelait pour le transport. C’était comme cela qu’un homme de la Triade l’avait repéré et amené à ramener l’argent des transactions… au nez et à la barbe des natifs qui y perdaient gros. Là encore, elle s’en fichait : jouer sur ces sentiments ne l’amènerait pas à réaliser son objectif. Elle comprenait qu’il avait un rendez-vous le lendemain soir.

Ses pas l’amenèrent à la fin de son service en direction des chambres, et de son bol de riz journalier. Son regard s’apposa sur un Kid fatigué mais qui pouvait soutenir bien plus que cela. Il se contenta de regarder son propre bol avant de l’enquiller.

Le rendez-vous aurait lieu le lendemain : il fallait donc qu’elle s’agite un peu en prévision de cela. Elle avait la localisation, et même le moyen d’y accéder. Devait-elle s’y rendre en avance et se cacher ? Non, il y avait un garde. Il fallait qu’elle se retrouve là-bas pour la rencontre, qu’elle lise dans cet homme de la Triade et remonte sa manière de communiquer avec les autres… Qu’elle l’enregistre aussi pour que Mathilda puisse imiter sa voix au besoin.

- J’ai entendu des choses, dit-elle à Kid. Nous allons devoir nous infiltrer dans une réunion… Mais cela risque d’être compliqué. J’ai un plan.

Le lendemain, elle commencerait par suivre Ramuold en faisant en sorte d’être le plus discret possible, abandonnant simplement son service. Kid la suivrait d’un peu plus loin, se rendant près des lieux pour intervenir au besoin. Il fallait qu’elle joue à nouveau la groupie en quête d’amour : elle comptait bien jouer sur ça pour tenter de ne pas se faire descendre dans un premier temps. Après, elle ferait comme tout un chacun ici : elle prouverait sa valeur et se rendrait indispensable… A compter qu’elle survive jusque là.

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 202

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeMer 10 Juil - 0:14





[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Chasse21
Ramuold

Ramuold prit son petit-déjeuner, discutant longuement avec le tenancier avant de sortir en lui faisant de grands signes. Sifflotant, il emporta ses affaires, dans lesquels se trouvaient l’or destiné au mystérieux émissaire de la Triade. En soit, les habitants se moquaient bien de l’or, mais cela leur aurait fait davantage de nourritures en échange de leurs services. Enfin, le fameux Rara ne se formalisait pas de ces histoires même s’il s’entendait assez bien avec quelques personnes ici, même si ce quelques étaient certainement cinq ou six personnes, pas plus. La baïonnette sur le dos, il sifflotait en se disant qu’il devait d’abord passer déposer quelques marchandises de contrebande chez un habitant tenant une cabane isolée pour qu’un certain Janerok les récupèrent par la suite. C’était ce genre de choses qui, assortie à des prétextes de promenades, pouvaient couvrir ses rencontres avec l’homme de la Triade. En effet, peu de natifs, pour ne pas dire aucun, étaient au courant de la véritable nature du travail de ce dernier même s’ils savaient qu’il fallait absolument le protéger afin de garder une certaine quiétude et leurs collaborations avec certains marchands de l’ombre. Enfin, Lidy pourrait remarquer que pour l’instant il ne faisait pas trop attention aux alentours. Ce n’était pas pour autant qu’il ne se sentait pas en sécurité, mais actuellement, ici, dans cette contrée soumise aux lois secrètes de la pègre, il se disait que le danger était le plus minime. Il ne ferait attention qu’au moment de se rendre à l’endroit précis où se trouvait la cache.

Ainsi, il entamerait une avancée vers le nord, vers les collines, où il irait faire ses affaires pour le compte de ce Janerok. Il y demeurait un petit bout de temps pour profiter du paysage, puis redescendrait pour se diriger vers Vanoca où il passerait le reste de l’après-midi, déposant quelques affaires à quelques originaires de l’île à certaines heures précises, bien évidemment pour leurs trafics. Peu avant le crépuscule, il se dirigerait vers les rizières, ayant l’habitude d’aller admirer le travail des paysans, enfin ça c’était ce qu’il disait. Il se dirigeait en vérité vers la trappe. En tout cas, c’est comme cela que se déroulerait la journée si Vayna se contentait de l’espionner et le suivre. Elle pouvait tout à fait lui couper la route ou tenter quelques choses pour l’accompagner dans cette journée somme toute classique pour Ramuold à Trublia. Dans ce cas, à elle de choisir le meilleur moment pour tenter une telle chose.

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Mafieu13
???

Cependant, si nous remontons un peu dans le temps, nous nous retrouvons au départ du contrebandier de la taverne. Sur le toit de celle-ci, une silhouette éthérée attendait, son haki de l’observation déployé depuis la veille au soir où l’homme était entré comme à son habitude dans la tanière de Gérard. Quelque chose lui avait semblé louche durant tout l’usage de ce pouvoir, mais vu le nombre de voix qui s’y perdaient, l’inconnue avec du mal à réussir à savoir quoi. Elle s’était donc endormie là, à l’abri du regard de tous, attendant le lendemain pour poursuivre sa propre filature de Ramuold. Pourtant, il y avait une poignée de personnes sur l’île qui la connaissait, ou plutôt qui avait déjà fait attention à sa présence. Il s’agissait d’enfants notamment. Cependant, il valait mieux être prudente vu l’importance de cette mission. Son Seigneur avait de grand espoir pour la tournure des événements après tout. Enfin, elle attendait que le contrebandier s’éloigne suffisamment loin pour qu’elle puisse se diriger vers la forêt sans qu’il ne puisse la voir en se retournant et puis qu’elle le rattrape, le tout en usant du haki de l’observation pour juger la position de sa cible et d’autres personnes et rester un maximum hors de portée.

C’est durant cette attente que l’étrange femme éthérée vit Vayna quitter le bâtiment pour partir à la suite de Ramuold, et il ne lui faudrait qu’un peu plus de patience pour noter le départ de Kid. Néanmoins, elle aurait déjà fait quelques conclusions à ce moment-là. En effet, en usant de son précieux haki très utilitaire pour une personne comme elle, la demoiselle fantomatique se dirait que la voix de la Olsen lui disait quelque chose. Elle ne parvint pas tout de suite à savoir quoi, mais les souvenirs lui revinrent en mémoire. La femme au teint légèrement vert se laissa retomber en arrière pour sourire. Finalement, son intervention était peut-être finie. Enfin, non, pas totalement. Elle devait voir quelqu’un et organiser la suite des événements. Si elle ne se trompait pas, ce serait finalement plus facile que prévue. Pour que le Seigneur ne soit pas au courant, l’opération ne devait pas être connu de grand monde. Cependant, il faudrait s’assurer qu’elle ne se trompait pas avant de fournir son aide à Vayna pour faire tomber le maître de cette île, ce membre de la Triade.




_________________
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) 246270EssaiSignaHLL2
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 521
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue37/75[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue45/350[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (45/350)
Berrys: 4.709.300 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeMer 10 Juil - 11:03


L’œil se cache dans les rizières [5]


Suivre, être suivi, la jeune femme n’était pas de celles qui s’impatientait réellement sur ce type d’activités. Elle faisait attention, était tout le temps sur le qui-vive depuis qu’elle savait qu’elle était une mère de famille, mais des choses lui échappaient : ce qui semblait insignifiant, par exemple. Quand elle posait son regard vers quelqu’un, les choses s’éclaircissaient : elle n’avait plus besoin d’être méfiante, car elle savait. Ce pouvoir était une malédiction, il lui donnait parfois une confiance exacerbée. Cette fois-ci, non. Elle usa de son appareil blanc durant la nuit pour demander du renfort sur l’île. Pas le CP9, qui lui devait une faveur, mais une ancienne assassine qu’elle connaissait bien. Ainsi, Belladone fut contactée, ayant expédié la mission qu’on lui avait confié. Elle était d’une efficacité étonnante : son supérieur direct ne tarissait pas d’éloges à son sujet. Bien sûr, elle était désinvolte et semblait porter peu de réel intérêt aux enjeux du terrain.

Enfin… Une Agente d’élite requérait de l’aide, il était difficile de lui dire « Non ». Surtout quand c’était cette même personne qui avait inséré la dite-Belladone dans les rouages du Cipher Pol en la convaincant, malgré de nombreux appels du pied précédant cette demande. Quand ils avaient appris que le Merle Noir allait venir dans leurs rangs, le Cipher Pol 2 avait dû s’enthousiasmer.

Ainsi, fendant l’air, l’assassine avait parcouru la distance en peu de temps, même si il lui restait encore quelques kilomètres à parcourir avant d’arriver sur l’île. Par ailleurs, elle allait pouvoir se munir du système de communication qu’elle possédait avec les membres de son escouade, et tandis qu’elle s’approchait elle se demanda quand elle pourrait parler à sa compagne.

De son côté, la Olsen poursuivait sa mission dans la discrétion la plus totale. Elle semblait s’accommoder de ce que sa cible faisait : ses déplacements étaient assez calibrés, et elle pouvait lire en chacune de ses intentions. Elle ne tenterait pas de l’aborder : si elle était en train de le suivre et qu’elle se faisait voir, la suite de son plan ne fonctionnerait pas. Ses longs détours étaient donc simplement des promenades qu’ils s’offraient en parcourant des distances assez raisonnables. Elle n’en fut pas fatiguée le moins du monde, et tandis que la journée avançait les choses commençaient à se mettre en place.

Allant vers le nord, elle entendrait à nouveau ce nom dans les pensées de sa cible : « Janerok ». Elle n’avait pas de détails sur lui, et elle doutait que d’autres en aient, mais Valentine allait tout de même se renseigner auprès de personnes de confiance dans l’agence du Cipher Pol 2, si elle en avait le temps. L’ennemi du Gouvernement, Rara, déposa des affaires à certains moments pour augmenter ses trafics. Il semblait être à l’aise dans ce milieu, et si personne ne devait réellement faire confiance à personne ici, les liens qu’ils entretenaient étaient suffisants.

A certains moments, l’occasion de lui couper la route ou de le suivre semblait bien belle, mais… Il fallait qu’elle prenne en compte qu’il se mettrait sur ses gardes s’il sentait que quelqu’un essayait de le suivre, et que la méfiance ici ferait qu’il n’accepterait jamais de se faire accompagner à son rendez-vous, surtout pas pour un rendez-vous avec quelqu’un de la Triade… Sous peine de se faire lui-même exécuter.

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 202

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeMer 10 Juil - 12:33





[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Chasse21
Ramuold

Ramuold connaissait Janerok que de nom. C’était un collaborateur qu’il n’avait jamais rencontré, enfin c’est ce qu’il croyait. C’était un nom d’emprunt que revêtait un homme qu’il avait déjà croisé à plusieurs reprises puisqu’il s’agissait de nulle autre que le commandant de la base au sud de l’île qui laissait son fils revêtir cette identité pour rencontrer la population et récupérer la marchandise. La corruption gangrénait Trublia jusqu’aux représentants gouvernementaux qu’on laissait moisir en haut de leur montagne à attendre que le temps passe sans que la population ne les acceptent. Cependant toutes ces considérations étaient loin de Ramuold qui passa sa journée normalement, la Olsen ayant décidé de ne tenter aucune manœuvre inconsidérée pouvant conduire à faire craindre au contrebandier d’être suivi et donc d’abandonner la rencontre pour essayer de repartir de l’île avant de recontacter l’homme de la Triade pour l’informer de ses craintes et du fait qu’il reviendrait la semaine suivante. Il atteint donc Vanoca sans encombre et y passa la fin de la journée, traversant le village en discutant avec un local qu’il connaissait bien. Il se nommait Vernik et était un ami d’enfance de l’homme de la Triade qui en ce temps là se nommait encore Elvan. Depuis, ce nom n’avait de valeur que sur cette île, par mesure de précaution de la part du concerné qui demeurait ici la majeure partie du temps, même si peu de monde avait l’occasion de le voir tant il s’adonnait aux affaires et à la gestion des trafics. En effet, Ramuold savait bien que c’était en vérité par l’homme de la Triade que les gens étaient autorisés ou non à entrer en relations avec les natifs pour entreposer leur marchandise. C’était lui qui gérait tout ce qui touchait aux trafics et il était certains que si quelqu’un décidait de passer outre ses autorisations, il y avait de grandes chances pour qu’on retrouve son cadavre avant qu’il ne reprenne la mer.

Enfin, le contrebandier s’enfonça dans les rizières et atteignit sans peine la trappe qui était caché dans une parcelle gérée par Vernik, caché dans le riz qui s’élevait tout le long du champ. Les gonds étaient rouillés étant donné que les bords de pierre de cette entrée émergeaient de l’eau dans laquelle les cultures buvaient. Le bois se souleva et Ramuold s’enfonça sans soucis dans le souterrain, une lampe à huile accroché au mur pour seul source de lumière. L’homme se dirigea vers le tunnel et ouvrit la porte comme avait pu le voir la Olsen dans son esprit, disparaissant ainsi dans le repère occupé par la Triade. Pour Vayna, ou plutôt Lidy, il fallait désormais réfléchir au moyen de pénétrer dans les lieux. Mènerait-elle un assaut frontal ? Ou tenterait-elle quelque chose de plus rusé ?

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Pirate27
Thérol

Elle n’aurait pas vraiment le temps d’y réfléchir et d’en parler avec les membres de son unité étant donné qu’un jeune garçon se dirigeait vers elle, travers la rizière pour aller à sa rencontre, semblant tout content d’enfin la trouver. C’était d’ailleurs ses pensées. Il allait pouvoir délivrer son message. Le jeune paysan ne lui voulait aucun mal, il ne faisait qu’obéir à la Dame Verte. Qui était la Dame Verte ? C’était une légende l’île. Une femme qui ne se montrait qu’aux enfants et à qui il fallait obéir sous peine d’être emporté dans l’au-delà. Ainsi, pour les adultes, il ne s’agissait plus que d’un mythe, mais les enfants la voyaient belle et bien, toute éthérée et irréelle pouvait-elle être. En cherchant dans les souvenirs de Thérol, l’agente d’élite pourrait apercevoir cette silhouette fantomatique l’ayant remarqué depuis le toit de la taverne sans qu’elle le sache, cette femme sembla sortir de nulle part pour parler au jeune garçon et lui donner un message à passer à un binôme dont elle fit la description, ce qui correspondait à Lidy et Kid dans leurs déguisements, et dit qu’ils se trouveraient certainement aux rizières un peu avant la nuit. Suite à cela, la Dame Verte se déplaça au milieu du village sans que personne d’autre que Thérol ne la voit. Au bout de quelques secondes, elle disparut, ou plutôt le garçon ne fit plus attention à la présence de cette personne qui quitta ensuite le village dans l’indifférence général. Le jeune homme, après avoir affiché sa joie, se rappela qu’il s’agissait d’étranger et revêtit alors un visage hostile. Il obéissait à la Dame Verte par peur du destin qui attendait ceux qui ne le faisait pas, mais ce n’était pas pour autant qu’il allait apprécier rencontrer ces envahisseurs.

-Tenez, dirait-il froidement en tendant un papier.

Suite à cela, il quitterait rapidement le champ pour retourner à Vanoca où ses parents l’attendait et où il dinerait certainement avec un petit bol de riz et quelques haricots reçu la semaine précédente grâce aux trafics du pays, les habitants se partageant la nourriture qu’ils recevaient grâce à leurs manigances. Sur le parchemin à déplier, il était inscrit « Derrière les caisses de la cache se trouve un autre accès ». Un dessin montrait ladite cache avec le couloir souterrain partant vers l’est qu’avait vu la Olsen dans les pensées de Ramuold ainsi que la pièce, ou plutôt les pièces derrière. Voilà que la Olsen recevait de l’aide sans savoir d’où cela pouvait venir, puisqu’elle possédait désormais un plan, déssinée à la main, du souterrain dans lequel se terrait sa cible…




Le plan approximatif fourni par la Dame Verte:
 

_________________
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) 246270EssaiSignaHLL2
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 521
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue37/75[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue45/350[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (45/350)
Berrys: 4.709.300 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeMer 10 Juil - 18:12


L’œil se cache dans les rizières [6]


La suite se passa sans soucis, et tandis que la demoiselle observait le paysage au fur et à mesure de la journée, elle put observer un petit merle noir discret qui faisait des allers-retours comme l’aurait fait n’importe quel oiseau… à l’exception qu’il se mêlait à d’autres espèces qui n’avaient rien à voir. Heureusement, Belladone était d’une discrétion bien plus importante : elle savait ce qu’elle faisait et surveillait aussi ses arrières. Ainsi, elle n’était là qu’en renfort. Lidy l’avait appelée « Au cas où », ce qui était d’une utilité remarquable. Soupirant, la demoiselle aux cheveux bleutés calculait ses chances de réussir cette mission qui venaient considérablement d’augmenter. Elle devait à présent observer l’homme de la Triade : obtenir un contact visuel allait relever de l’impossible si elle y allait frontalement. A l’origine, elle avait prévu de se faire capturer en comptant sur ses capacités martiales pour s’en sortir et sur son jeu d’acteur, simulant une utilité auprès de ceux qu’elle allait devoir berner.

Les choses furent légèrement bouleversées lorsqu’elle nota que quelqu’un venait. Elle n’hésita pas un instant à lire les maigres parcelles de sa vie qu’elle pouvait récolter, préférant prévenir que guérir… Et elle ne fut pas déçue de ce qu’elle trouva. Une légende urbaine, une « dame verte ». C’était quoi ce délire ? Un être éthéré ? Putain, ça n’allait pas arranger ses affaires. S’il s’agissait d’un fruit du démon qui permettait de projeter son esprit hors de son corps, elle risquait de tomber sur un ennemi naturel. En plus de cela, elle ne possédait ni Haki de l’Armement, ni Granit Marin. Il faudrait qu’elle pense à remédier à cela. Non, c’était sûrement une capacité étrange pour dissimuler sa présence. La Olsen se concentra en essayant de la repérer autour d’elle, mais rien.

Elle ne s’attarda pas à répondre à l’enfant, prenant mécaniquement la lettre pour en lire le contenu. Elle fronça les sourcils tandis que le petit s’en allait : cela serait bien utile pour la suite de ses opérations de savoir ce qu’il y avait à l’intérieur. De toute évidence, ce n’était pas une ennemie : alors qu’elle aurait pu recevoir un avertissement, elle reçut de l’aide. Sûrement une autre criminelle qui avait des vues sur cet échange, et qui espérait tirer profit d’un échec.

- Bon, ça ne coûte rien…

Elle avait déjà parfaitement mémorisé le plan, pas la peine de l’emmener avec elle. Plus loin, Kid était capable de voir où elle allait le déposer et de le saisir. Le laissant donc là, elle se dit qu’explorer cette option était envisageable. Il fallait pour cela qu’elle recoupe le chemin fait par Rara et le plan qu’elle avait obtenu, qu’elle choisisse le plus pratique, et surtout celui qui ne la mettrait pas en retard. Elle se ferait discrète, aussi.

Rapidement, elle se dirigea donc vers la cache, s’offrant le luxe de parcourir les distances aussi vite qu’elle le pouvait. Elle trouverait alors le passage secret et l’emprunterait. Pendant ce temps, ses alliés trouveraient un moyen de s’organiser à nouveau pour reprendre des positions plus adéquates, Kid ramassant la lettre et la cachant dans ses habits après l’avoir détaillé à ses collègues. Belladone pesta de son côté, n’ayant absolument pas confiance dans l’information qu’on venait de lui donner, et elle aurait été partisante de trouver une autre solution…

Enfin, la Olsen se demanda si sur ce plan, il n’y aurait pas une issue maritime. Les deux entrées n’étaient sûrement pas les seules, et elle envoya alors sa compagne chercher en respectant grossièrement l’orientation du plan et de la cache les autres endroits où il pourrait y avoir des sorties.

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 202

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeMer 10 Juil - 20:56






La Belladone pourrait passer par les hauteurs et vérifier si elle ne trouvait pas d’autre passage, même sous le riz et l’eau. Le résultat, après ses recherches, serait absolument négatif. Il n’y avait pas d’autre entrée dans le secteur des rizières de Vanoca. Si d’autres caches étaient reliés entre elles et parfois à la mer, celui-ci était particulier. C’était celui de l’homme de la Triade. C’était le plus secret. Il ne fallait pas que quelqu’un puisse l’atteindre depuis un autre endroit. Ce n’était pas pour rien qu’il y avait une fausse fin au couloir qui menait à l’antichambre et que l’autre passage était caché derrière d’épaisses caisses remplis de diverses marchandises, allant de la poudre, d’armes, de drogue à du sel et des épices. C’était ces mêmes caisses auxquels que la Olsen, après avoir descendu l’échelle sous la trappe, était confrontée dans la pièce remplis de ces contenants, le tout éclairé par une lampe à huile accroché au mur. En faisant appelle à sa mémoire et en analysant la salle, il ne lui serait pas difficile de déterminer derrière quel amoncellement de bois cachant divers trésors se trouvaient le passage. Qu’une personne connaisse son existence pouvait paraître assez surprenant puisque Ramuold, l’une des très très rares personnes à pouvoir venir, ignorait complètement tout des lieux en dehors du dépôt, de la galerie et de l’antichambre. En vérité, cette cache avait été imaginé à la manière d’un bunker, même s’il ne disposait pas de dispositif pouvant le protéger de quelconques attaques à la bombe ou ce genre de chose. Ce second passage gardé secret avait en vérité était imaginé comme un moyen de fuir si jamais des personnes parvenaient à pénétrer dans les salles principales. C’était son usage original, mais le maître actuel des lieux n’en savait rien. Il la maintenait secrète principalement pour éviter que des gens ne s’introduise là à son insu, comme la Olsen était en moyen de le faire actuellement.

La fause fin de grotte, cette porte semblable à une paroi terminant le couloir principal, se refermait dans un bruit lourd et ne laissait pas la possibilité d’entendre, façon de parler, le calme plat de l’attente de Ramuold dans l’antichambre. Lidy pourrait déplacer les caisses tranquillement et silencieusement afin de dégager le chemin et découvrir que le passage noté sur sa carte était bien réel. La Dame Verte n’avait donc pas menti. L’agente d’élite pourrait ainsi avancer jusqu’au croisement où en observant elle pourrait voir vers la droite une grande pièce vide au loin et de l’autre un couloir qui tournait au fond. S’engageant dans cette seconde option, la demoiselle se faisant actuellement appeler Vayna pourrait alors découvrir face à elle un bureau assez sobre sur lequel des feuilles et un encrier étaient placé. C’était là que le maître des lieux écrivait son courrier. En fouillant dans les tiroirs, Lidy pourrait tomber sur des livres de compte où les transferts d’argent et de marchandises étaient notés. Malheureusement pour elle, tous les noms notés étaient des pseudonymes cachant les identités des véritables membres des trafics. Il y avait en dehors de cela une bibliothèque dans lequel des ouvrages divers étaient hiérarchisés par thèmes, du roman au théâtre en passant par un peu d’astronomie et de l’herboristerie. Si elle s’aventurait dans la seconde pièce, ouvrant la porte de cette première petite salle vraiment étroite, l’homme de la Triade ayant tout juste la place pour tirer la chaise et s’assoir dessus, l’agente d’élite découvrirait alors la grande chambre de sa cible. Elle faisait également office de salle de bain et de toilettes. Les armoires contenaient ses vêtements et on trouvait une autre bibliothèque où il manquait un livre. Un vieux grimoire sur les poisons était d’ailleurs posé sur la table de nuit, expliquant le trou dans la collection. Même en cherchant attentivement, tout ce que la Olsen pourrait trouver d’intéressant au premier coup d’œil était la foultitude de flacons, et deux dagues, dressés sur le buffet.




Carte plus explicite inspiré de celle de la Dame Verte Wink :
 

_________________
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) 246270EssaiSignaHLL2
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 521
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue37/75[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue45/350[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (45/350)
Berrys: 4.709.300 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeMer 10 Juil - 21:49


L’œil se cache dans les rizières [7]


Rapidement, Belladone comprit qu’il n’y avait que deux entrées et que, pour une fois, Lidy s’était trompée. Elle revint surveiller la trappe, à bonne distance tout en profilant que quelqu’un arriverait ou sortirait par ici. Il fallait qu’elle soit prudente, de sorte à pouvoir avertir dès les premiers instants sa compagne en cas d’une arrivée. Elle ne savait pas ce qu’elle verrait, ou ce qu’elle risquait de découvrir à l’intérieur, mais il fallait qu’elle soit capable d’intervenir au plus vite, quitte à faire des dommages.

En entrant, la Olsen avait minutieusement bougé les caisses et les avaient remises le plus possible à leur place. Elle n’envisageait pas qu’on puisse arriver par-là, de son côté, ayant imaginé cela comme une manière de sortir en cas d’urgence. Il était bien sûr possible qu’elle se trompe mais… Qu’importe, elle ne désirait pas prendre trop de risques. Sa mission était à l’origine d’infiltrer des marines, là elle prenait des largesses même si c’était justifiable dans ses rapports : en effet, elle désirait faire un gros coup de filets sur les infiltrés de la Triade dans le Gouvernement. Pour cela, il fallait qu’elle paraisse le plus innocente possible, ainsi elle se dit qu’elle aurait plus tard tout le loisir de faire condamner le Colonel véreux de la base de cette île… Quand cela serait nécessaire, et de manière à ne pas éveiller les soupçons de la Triade avant.

Il était aussi possible de réformer les lieux plus tard… Enfin, qu’importe, elle n’avait pas à penser à cela. Son rôle était bien précis, et elle avait encore du mal à imaginer qu’elle puisse trouver toutes les réponses qu’elle désirait ici. Il fallait qu’elle s’accorde un certain temps, qu’elle obtienne certaines informations… Il fallait qu’elle soit somme toute plus prudente qu’elle ne l’avait jamais été, car les ennemis se trouvaient partout, entre les murs de ces souterrains, entre les murs d’Ennies Lobby… Elle pourrait s’amuser à lire la vie de toutes les personnes présentes là-bas, mais cela lui prendrait un temps incommensurable et traiter les informations risquait de la faire éclater.

Elle préféra donc parcourir les lieux, prenant des embranchements et d’autres en faisant très attention aux bruits qu’elle percevait. Son regard se portait donc sur les différents endroits, et elle se demanda ce qu’elle allait bien pouvoir y trouver. Des couloirs peu éclairés à l’intrigante chambre… Oh, celle-ci était vraiment intrigante. Un bureau dans lequel se trouvaient fort peu de choses : des papiers inutiles, mais qu’elle mémorisa, et des livres qu’elle parcourut pour voir si rien ne s’y trouvait, des ratures pour coder, des choses dans le genre. Finalement, la déception s’afficha sur ses traits tandis qu’elle semblait repartir bredouille. Semblait.

En effet, la demoiselle se dirigea en direction du buffet. Elle avait tout remis à sa place, mais là des fioles étiquetées lui firent de l’œil. Elle s’en empara avec un sourire aux lèvres, ressentant l’envie de les prendre tandis que sa lecture d’un ouvrage sur les poisons lui donnait des envies de… Non, elle les reposa à leur place exacte. Elle ne devait pas faire bouger ces objets : cela risquait d’alerter que quelqu’un était venu. Ainsi, d’un air concentré, elle prit l’autre bifurcation.

L’autre bifurcation l’amena sur une salle vide dont la porte lui permettait, de toute évidence, de voir les pieds des personnes qui se trouvaient de l’autre côté. Elle détestait cela : utiliser son pouvoir sur une partie du corps aussi basse. Cela l’obligeait à se baisser, et elle avait mal à la tête… Ou peut-être était-ce le Haki, dans ce cas précis. En tout cas, elle entendait les voix de deux personnes de l’autre côté : le garde, et Ramuold. Le second était énervé de ne pas voir arriver son interlocuteur, et le premier semblait bien incapable de l’expliquer. Avait-il compris ? Cela aurait été… La dame verte ? Elle ferma les yeux sans soupirer, faisant le moins de bruit possible avant d’acquérir en quelques secondes la vie du mercenaire, de manière à y lire précisément les allers-venus de son maître, et surtout par où est-ce qu’il venait… Car s’il venait toujours de l’intérieur, elle risquait de devoir bouger rapidement.

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 202

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeMer 10 Juil - 22:57






[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Triade10
Ercame

À la manière d’Agaka et Staz, Ercame était un mercenaire au service exclusif de la Triade, à ceci prêt que le rôle de garde qu’on lui avait donné le contraignait à une certaine inactivité et un ennui certain. Demeurant malgré tout très sérieux, il avait répondu aux multiples marques d’exaspération de l’invité régulier en disant simplement qu’il devait attendre. Cependant, intérieurement, ce mystérieux personnage de deux mètres de haut se demandait si les secousses qui avaient été ressentis ces derniers jours et dont il ignorait l’origine étaient la source de ce retard plus conséquent que d’habitudes. Ercame était quelqu’un de particulier, un hybride issu d’une vampire et d’un homme-lynx ce qui lui avait offert un destin funeste. Rejeté des siens, il avait été recueilli et entraîner par Larmarasse qui s’avérait être un autre mercenaire travaillant pour le compte de la Triade mais qui lui avait déjà trépassé il y a quelques mois. Ainsi formé, et n’ayant connu de joie que dans le labeur des exercices de Larmarasse, il suivit la voie de son mentor qui avait en vérité était payé pour faire de cet élément prometteur un mercenaire. Ercame le savait d’ailleurs, mais cela ne changeait en rien ses sentiments au sujet du damné qui avait été bien plus un père pour lui que son géniteur qui l’avait abandonné en raison des peurs de son clan. Cela avait fait de lui un combattant à redouter et en mesure de défendre cette position. Aujourd’hui, il s’attelait à défendre celui qu’il nommait Elvan, même si ce n’était plus le nom que ce dernier portait aux yeux de l’organisation secrète. Grâce à sa connaissance des lieux, Lidy pouvait presque compléter sa carte mentale des lieux.

Après la salle vide où Ercame dormait adosser à une des poutres servant de pilier porteur, prêt à sauter sur un intrus qui serait parvenu à se glisser jusqu’ici grâce à son sommeil très léger, se trouvait un couloir plus large que ceux empruntés précédemment. Vers la gauche, il y avait un autre bureau, plus grand, que celui avant la chambre où ce dernier pouvait accueillir des personnes pour négocier ou où il pouvait passer un appel brouillé par l’escargophone blanc. C’était de là qu’il suivait les avancés des trafics de Trublia et restait en contact avec des trafiquants dans cette région maritime. Il y avait quelques décorations sommaires également dans cette pièce. De l’autre côté, c’était là où autrefois se trouvait un dortoir et où désormais on trouvait des œuvres d’art, des biens rares pour des clients spécifiques et qui pouvaient également servir de modèle pour concevoir des contrefaçons. Enfin, au fond on trouvait une ultime pièce, celle où l’on déposait l’or des transactions avant de l’envoyer aux supérieurs de la Triade. En faisant appel à son plan, Lidy saurait qu’il resterait une ultime pièce, celle dans laquelle Ercame n’était jamais entrée, les deux portes y menant étant fermé par un code que seul le maître des lieux connaissait.

En parlant de ce dernier, des bruits de pas s’entendaient depuis ce que la Olsen savait désormais être un couloir. Il quittait son bureau pour venir à la rencontre de Ramuold. C’est alors que les tremblements se firent ressentir. Ce n’était pas aussi violent qu’un séisme, mais on sentait très bien que les murs vibraient légèrement. En surface, il était difficile de s’en rendre vraiment compte, mais cela se ressentait également sur le sol, une bonne quarantaine ou cinquantaine de mètres à l’est de la trappe. En dépit de cela, d’ici quelques secondes, l’homme de la Triade pénétrerait dans la salle vide en jetant des regards derrière lui en direction d’où provenait selon lui les tremblements, réfléchissant en même temps aux craintes qu’il avait à ce sujet.




Carte plus explicite inspiré de celle de la Dame Verte Wink  :
 

_________________
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) 246270EssaiSignaHLL2
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 521
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue37/75[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue45/350[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (45/350)
Berrys: 4.709.300 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeMer 10 Juil - 23:23


L’œil se cache dans les rizières [8]


Les informations que la Olsen obtenait étaient toujours très précieuses. Elle les envisageait avec une certaine quiétude, pourtant ce qu’elle vit ne la rassura pas. La Triade semblait procéder à quelques détails près comme le Cipher Pol 9 pour le recrutement de ses agents : ils les prenaient jeunes, ou désespérés, les formaient, les usaient jusqu’à la mort. C’était finalement quelque chose d’assez commun, mais surtout de très onéreux. Elle pesta intérieurement en se disant que cela risquait de lui compliquer la tâche à l’avenir : ses agents de terrain n’étaient pas taillés pour affronter ce type de personnages hauts en couleur. Elle allait devoir composer sur un terrain qu’elle ne connaissait pas, avec des ennemis qui pourraient sûrement la finir en un coup. C’était à la fois inquiétant, et démesuré. Dans quoi est-ce qu’elle s’était embarquée ?

Finalement, sortir d’ici n’était peut-être pas une mauvaise idée… Non, la peur. Elle ne devait pas se laisser submerger. Alors qu’elle était attentive autour d’elle, des vibrations se firent sentir. Elle avait saisi d’où pouvait provenir le chef de cette petite expédition, et elle comptait juste l’esquiver habilement. L’agencement de cette cache était incroyablement simple, mais aussi mystérieux. Elle devait attendre, patiemment. Le mercenaire ennemi était un vampire, mais il était occupé par son interlocuteur. Il allait sûrement devoir être occupé aussi prochainement : en tout cas, il était bien trop puissant pour elle. Les poisons devaient lui appartenir, ce qui était relativement simple à déduire en faisant des rapprochements avec ce qu’elle savait de lui.

A l’écart, elle put donc se cacher en reprenant l’endroit par lequel elle était venue. Il allait y avoir la transaction, il fallait vérifier le contenu, recompter… Il allait sûrement y avoir de nouvelles indications, cela lui laissait le temps de se repositionner et de lire la vie de la personne qu’elle allait devoir suivre. Pourtant, elle préféra prévenir que guérir, à nouveau, et elle indiqua le signal en activant la ligne et en la refermant deux fois de suite. Cela signifiait qu’elle avait besoin d’une intervention discrète, et Belladone ne se fit pas prier deux fois, se rapprochant rapidement.

Finalement, si la Olsen pouvait laisser passer le membre de la Triade, elle tenterait de revenir se positionner pour lire sa vie, et potentiellement se diriger rapidement dans les bureaux pour récupérer des preuves en fonction du temps qu’il comptait consacrer à la transaction. Sinon, elle devrait revenir plus tard… Quand les lieux seraient plus libres. Cette idée ne lui déplaisait pas, surtout que si elle réussissait à lire la vie de cet homme de la Triade, elle aurait tout le loisir pour savoir ce qu’il planifiait… Mais cela serait une autre paire de manches de pouvoir s’en servir. Sa discrétion était certes importante, et elle se concentrait pour ne pas faire d’erreur, mais malgré les différentes vies qu’elle avait lues elle ne pouvait pas vaincre ce qu’elle ne connaissait pas.

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 202

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeJeu 11 Juil - 0:16






[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Triade11
"Elvan"

Le maître des lieux se stoppa. En dépit des tremblements, un nouvel élément retint son attention. La porte menant à sa chambre était fermée. Ermac et lui avaient l’habitude de la laisser ouverte toute la journée pour que le mercenaire puisse aller chercher des fioles qui lui manquait pendant qu’il s’occupait avec ses expériences tout en montant la garde. C’était étrange. En effet, plus tôt, lorsque Lidy, ou plutôt Vayna, était au croisement, elle avait pu voir à gauche que le couloir tournait et qu’à droite il y avait une pièce vide. Si elle pouvait à ce moment-là voire la salle où se trouvait actuellement le membre de rang inférieur de la Triade, c’était bien que la porte fût restée ouverte. Ce genre de détail aurait pu paraître anodin dans une maison normale, mais c’était une cache importante. Dans un monde de secret, les détails étaient importants et il ne fallait pas laisser planer de doutes. Ainsi, le natif de Trublia encapuchonné s’avança vers la poignée après trois secondes d’hésitation. Il appuya dessus et poussa le bois et regarda à la recherche d’une présence humaine, ne s’avança pas immédiatement si cela ne lui sautait pas aux yeux. Lidy aurait-elle le temps de retourner jusqu’au croisement pour se cacher dans le couloir ? Peu probable, enfin si elle ne disposait du soru. Celui-ci lui permettrait de se replier rapidement et d’échapper de justesse au regard perçant du maître des lieux qui commença à s’avancer doucement, les poings serrés. Il ne disposait pas du haki de l’observation, sinon il aurait bien entendu usé de ce pouvoir pour vérifier qu’il n’y avait aucune présence supplémentaire dans sa demeure.

Il avança doucement tout doucement. D’un pas lent et scrutateur. Il passa au croisement et ne lança pas de regard dans ce passage bouché par des caisses. Il lui arrivait très souvent d’oublier son existence puisqu’il n’allait jamais par là. C’était une aubaine pour l’agente d’élite qui pourrait ainsi échapper à son attention tandis qu’il s’éloignerait plus loin en direction de sa chambre. Il était de dos et cela laisserait le temps à Lidy de tenter quelque chose si jamais elle se sentait aventureuse. Si elle faisait assez vite elle pourrait à la fois lire sa vie et se diriger vers la salle vide avant que l’homme se faisant appeler Elvan ne disparaisse au coin du couloir. Néanmoins, prudence est mère de sûreté et Lidy fit le choix de demeurait caché. En effet, le membre de la Triade avait beau omettre la présence du passage, il était dans un moment de réflexion et de suspicion. Il se retourna donc et fit quelques pas en arrière pour observer le passage quelques instants. La Olsen avait décider de se mettre en sûreté au fond, près des caisses par lesquels elle était enter et resta hors de vue de l’homme en raison du fait que cette galerie n’était pas pourvue de lampe à l’huile à l’inverse du reste du « bunker ». Après quelques secondes à scruter les ténèbres, il secoua la tête et se redirigea vers la chambre alors que les tremblements cessèrent soudainement. Les pas s’éloignèrent et Lidy pourrait se diriger vers les pièces encore non visitées sans encombre en usant de son soru…




Carte plus explicite inspiré de celle de la Dame Verte Wink  :
 

_________________
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) 246270EssaiSignaHLL2
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 521
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue37/75[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue45/350[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (45/350)
Berrys: 4.709.300 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeJeu 11 Juil - 0:54


L’œil se cache dans les rizières [9]


Un soupir, las, aurait pu traverser la gorge de la Olsen si elle n’était pas d’une discrétion assurée. Ses précédentes missions lui avaient au moins appris cela, et elle fut donc soulagée d’avoir au moins de quoi se débrouiller seule à présent. Son pas rapide, son soru en soit, était d’une efficacité monstrueuse. Depuis son entraînement simultané avec Sakuga Keigo, elle n’était pas devenue la meilleure combattante du monde mais au moins suffisamment puissante pour maîtriser ses techniques du Rokushiki. A présent, elle était une véritable « Agente d’élite » comme on lui prêtait ce titre. Elle sut qu’il fallait se cacher, et être prudente dans cette situation. Ainsi, lorsqu’elle s’enfonça dans le passage, elle se cacha de sorte à être invisible, tendant toujours l’oreille.

Belladone arriva à ce moment-là, et elle lui fit signe de patienter dans le couloir pour pouvoir observer l’arrivée de l’homme au moment venu. Elle pourrait alors l’avertir, par le même procédé que d’habitude. Les deux femmes se comprirent et échangèrent un regard sérieux, se concentrant et se dévouant totalement à leur mission. Les deux étaient maudites, ce qui pouvait être un désavantage… Enfin, il s’agissait de l’utiliser à son avantage ici.

S’éloignant, l’homme disparut dans la chambre finalement. La Olsen ne s’amusa pas à le suivre : elle devait trouver des indices. Ainsi, elle se dirigea dans le bureau de l’homme et prit en « photos » ce qu’elle put. Elle repassa dans la salle vide d’un Soru maîtrisé, avant de se diriger dans le bureau qui semblait être l’endroit idéal pour planquer des choses. Il tomba sur des listes à décoder, des numéros – six pour être précis – et lorsqu’il découvrit un faux-fond, il put même y trouver un éventail en papier invisible. Elle observa la salle, interpellée, tandis que ses mains étaient agrippées sur l’éventail en question.

Il ne fallut pas que le timing soit plus mauvais que Belladone fit le signal. « Il » revenait : cet homme mystérieux de la Triade qu’elle devait à tout prix piéger. Rangeant rapidement la feuille, elle l’entendit s’éloigner en direction de son lieu de rendez-vous avec Ramuold. Si elle entendait la porte se refermer sur lui, elle n’hésiterait pas à se diriger discrètement vers là où l’échange se procédait.

Alors, elle referait le même procédé et observerait sous la porte le temps d’un coup d’œil qui lui permettrait peut-être de lire la vie de cet homme. Elle retenait son souffle, bien trop stressée à l’idée de ce qu’elle pourrait trouver.

De son côté, Kid observait l’entrée avec attention. Il entendait les courts échanges muets que se faisaient les deux femmes, et s’il ne comprenait pas tout il était au moins certain que personne ne l’appelait. En bordure d’île, la cavalerie était arrivée, promettant d’extraire le plus rapidement possible Lidy et Kid en cas de pépin. C’était en tout cas ce qu’ils avaient prévu de faire. Ainsi, Alistair, sur son griffon, se faisait discret en rasant le sol et en n’arborant pas de signes distinctifs du Gouvernement Mondial.

Belladone avait elle aussi une appréhension. Elle s’était avancée sous sa forme totale, conservant un sang-froid monstrueux. Son instinct était exacerbé, et elle n’avait pas besoin de réfléchir à ce qui se déroulait dans ces lieux pour l’anticiper. Si cela finissait en combat, elle serait là pour assurer les arrières de Lidy. De plus, avec Alistair et Kid à proximité, ils bénéficiaient d’alliés… C’était toujours rassurant, même si cela ne changeait rien à la mission. Elle resterait donc en vol stationnaire, prête à intervenir en cas de danger.

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 202

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeJeu 11 Juil - 2:23






[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Triade11
Elvan, Suiden Sakenomi (Buveur de Rizière)

Celui qui était né sous le nom d’Elvan était originaire de Trublia. Téméraire, il s’impliqua dans les trafics de Trublia avant que de nouvelles guerres ne viennent ronger son île. Curieux de découvrir le reste du monde, il s’était embarqué dans la folle aventure d’embarquer sur un navire de contrebandier. Découvert, il avait été soumis à l’employeur des membres de l’équipage qui décida de garder pour lui Elvan. Ce dernier connu ainsi la misère, devant travailler pour une bouchée de pain. Il faisait parfois le guetteur, parfois il faisait du travail manuel, réparant les embarcations, ou encore il volait pour le compte de son maître. Seulement ce dernier était indépendant, menant ses affaires dans son coin. Il s’était fait beaucoup d’ennemis et fut tué par des inconnus. Libre, Elvan avait de lui-même décidé de suivre les assassins, avide de découvrir le monde. L’idée de le faire lui-même ne lui traversa même pas l’esprit vu le résultat que cela avait donné en s’embarquant clandestinement sur un vaisseau inconnu. D’abord réticent, les mercenaires c’étaient finalement attaché à lui. L’originaire de Trublia ne les accompagner pas au combat, mais c’était devenu leur mascotte. Profitant des missions de ces mercenaires pour apprendre dans des livres, il était finalement devenu à même de gérer les comptes de sa troupe de mercenaires. De plus, il commença également à communiquer avec les contacts du petit groupe pour se familiariser avec le milieu. C’est ainsi que petit à petit il devint essentiel et gagna en responsabilités tout en obtenant progressivement davantage de confiance de la part des mercenaires. Sans s’en rendre vraiment compte, il était devenu un véritable négociant du monde souterrain.

À ce titre, il développa ses activités aux trafics diverses. C’est alors qu’un des employeurs de la troupe, celui qui avait ordonné la mort de l’ancien patron d’Elvan, le contacta pour lui faire une proposition. Le groupe de mercenaire agirait alors exclusivement pour son compte et serait très bien rémunéré. Cela nécessitait cependant de la discrétion. Après maintes réflexions, les hommes acceptèrent et agirent ainsi durant plusieurs années pour le compte de la Triade comme les gens tels qu’Agaka, Staz ou Ercame le faisait actuellement. Malheureusement, une opération tourna mal un jour. La Marine tomba sur la troupe et les arrêta. Elvan, n’allant pas sur le terrain, fut fortement attristé mais ses années à la gestion du groupe l’amenèrent à anticiper la suite des événements. Prévoyant des trahisons ou ce genre de choses, il avait toujours préparé quelques plans en cas de besoins. C’est ainsi qu’il dispersa son réseau de trafiquants afin d’éviter que ses anciens camarades, sous le coup de la torture ou de quelques promesses diverses, ne lâche ce qu’ils savaient et indique le moyen de trouver ces derniers. Il eut du flair puisque c’est exactement ce qu’il se passa, néanmoins les autorités ne retrouvèrent pas les hommes de l’ombre qui s’étaient éparpillés aux quatre-vents, reprenant les affaires sous des couvertures et avec précautions à d’autres endroits du monde. Ce talent d’organisation sauta aux yeux de l’employeur du groupe qui craignait devoir faire taire les personnes agissant pour Elvan avant qu’il ne soit trop tard. C’était exactement le genre de choses dont ils avaient besoin et il commença à introniser le natif de Trublia dans les échelons les plus bas de la Triade. Finalement, même si son réseau qui lui rapportait pas mal d’argent, le rendait même sacrément riche comme le prouvait ses boucles d’oreilles en cristal pur, continuait de tourner aujourd’hui, on lui confia bientôt la tâche de gérer son île natale afin d’optimiser les revenus tout en faisant passé le pays sous le contrôle total de la Triade. Utiliser un natif dans ce sens les aidait grandement vu l’animosité de la population vers les étrangers. À ce titre, il reçut son nouveau nom : le Buveur de Rizière, Suiden Sakenomi.

Ainsi, au final, il connaissait réellement trois autres membres de la Triade, n’ayant pas besoin de plus pour ses affaires. Cela correspondait à quatre des numéros qu’avait obtenu la Olsen, le supérieur direct de ce dernier possédant deux d’entre eux à lui seul. On comptait également dans le lot son ancien employeur qui lui avait fait intégrer l’organisation. Bien sûr, ils les connaissaient sous leurs noms de code, mais il les avait déjà rencontrés et avait en mémoire une de leurs localisations habituelles. Aucun d’eux n’était membre du Gouvernement Mondial, ce dont s’occupait Suiden Sakenomi n’ayant rien à voir avec ce genre de rôle. Il ignorait même en vérité s’il y avait des taupes dans l’entité suprême. Il pensait que oui, mais ce n’était qu’un avis purement personnel ne se basant sur aucunes preuves. Pour ce qui était des deux numéros restants, il s’agissait de numéros de mercenaires agissant pour la Triade. C’était Ercame ainsi qu’un autre de ses confrères qui assurait la protection de certains trafiquant liés à Trublia lorsque les eaux étaient dangereuses... ou pour effectuer quelques basses besognes. Enfin, l’éventail qu’avait trouvé la Olsen indiquait la route à suivre pour atteindre le lien où Suiden Sakenomi pouvait rencontrer son supérieur, ce qui arrivait plus que rarement. Pour cela, il fallait simplement placer l’éventail devant une lumière vive et où l’on voyait le chemin se dessiner, le chemin qui partait de Saint Poplar, où « Elvan » faisait du trafic d’art d’où l’importance de son entrepôt, pour disparaître dans une île que la Olsen ne devait pas connaître étant donné qu’il s’agissait d’un banc de sable perdue en mer.

Grâce à sa malédiction, l'agente d'élite venait de récolter des informations que d'autres n'auraient certainement pas réussie à arracher à cet homme. Elle faisait un pas en avant vers son objectif au nez et à la barbe de l'organisation secrète qui ignorait certainement là qu'une menace importante planer sur elle en raison d'une seule malédiction...




_________________
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) 246270EssaiSignaHLL2
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 521
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue37/75[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue45/350[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (45/350)
Berrys: 4.709.300 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeJeu 11 Juil - 3:57


L’œil se cache dans les rizières [10]


Pour Lidy, l’opportunité avait fini par payer. Elle n’allait pas demander son dû plus longtemps, et à peine eut elle les informations qu’elle les traita par ordre de priorité. Il fallait qu’elle réfléchisse vite. La porte top secrète menait vers des armes chimiques… Bactériologiques. Il entreposait dans ce coffre-fort ces armes qui semblaient assez peu stables : ce n’était pas à son avantage donc de se trouver près d’elles, même si lui ne semblait pas avoir de soucis avec cela. Elle préférait tout de même garder ses distances. En plus des informations qu’elle avait obtenues sur la vie de cet étrange personnage, Lidy comprit qu’elle avait affaire non pas à un combattant mais à un autre de ces gars qui s’occupait principalement des affaires courantes. En somme ? Un contrebandier. Un bon, puisqu’il avait été embauché par cette organisation tentaculaire qu’était la Triade.

Pestant pourtant, la jeune femme n’attendit pas la fin de la rencontre pour s’éclipser par là où elle était venue. Elle ferait donc comme à son habitude : elle remettrait chaque chose en ordre, à la place où elle l’avait trouvé. Les caisses à la sortie, les bouquins qu’elle avait feuilletés, tout était exactement à sa place. Si elle avait fait une erreur avec la porte dans la précipitation, plus tôt, elle ne referait pas la même.

Fort heureusement, elle avait pu travailler dans le silence. Parmi les trois personnes aucune ne possédait ce satané fluide de l’Observation qu’elle développait elle-même. Elle était donc apte à le maîtriser, un jour ou l’autre… Et elle sentait que plus le temps passait, plus elle s’approchait de cet instant. Enfin, en attendant elle quitta la base secrète comme si elle n’y était jamais passée. Elle avait tout dans sa tête et dans son appareil. Seule la voix de l’homme lui manquait pour que Mathilda puisse l’imiter, mais elle avait des localisations qui seraient suffisantes pour combler cela.

De plus, l’objectif à long terme était que personne ne se doute de ce qui se tramait. Il fallait donc, bien évidemment, que Lidy soit la plus discrète possible. Elle avait encore un mystère à résoudre malgré tout : la Dame Verte. Une fois cela fait, elle pourrait à nouveau concentrer tous ses efforts à retrouver les membres de la Triade et à obtenir des informations sur eux… ou de leur part. Bien sûr, cela allait être compliqué d’expliquer que des documents fantômes, qu’elle avait lu mais pas photographié, traînaient avec ce type d’informations… Quel mensonge allait-elle inventer pour couvrir ses propres traces ?

Si cette pensée ne l’obnubila pas plus que cela, elle se dit qu’elle allait devoir y réfléchir plus tard. En attendant… Le devoir l’appelait. Une fois sortie de cet endroit, le merle noir vint s’installer sur son épaule. Kid avait décidé de s’éloigner et de se terrer pour éviter qu’on ne le repère. Il ne sortirait qu’une fois que le contrebandier serait sorti.

- Bon, une dernière chose à voir, susurra la jeune femme.

Et elle se replongea dans les souvenirs de l’enfant. Elle se dirigea alors vers l’endroit où se trouvaient potentiellement les enfants, et, reprenant la lettre de la Dame Verte, arbora un sourire amusé. Elle allait lui laisser un indice pour entrer en contact : volant dans une maison, la Olsen s’emparerait d’un habit vers qu’elle accrocherait à une cache d’enfants. Dans cet habit serait marqué V1 : Vanoca 1. Elle se trouverait là-bas, durant quelques heures tout en se faisant discrète.

Il fallait qu’elle en ait le cœur net. Si la Dame Verte ne comprenait pas le message, cela serait bien dommage. La Olsen avait d’autres chats à fouetter dans ce cas-là… Sinon, elle pourrait être trouvée, prenant un des endroits favoris des enfants dans Vanoca comme lieu de rendez-vous.

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 202

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeJeu 11 Juil - 12:25





[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Pirate27
Thérol

L’ombre s’étendait désormais sur le monde, le crépuscule ayant explosé à l’horizon en une nuit profonde et étoilée qui nappait la voûte céleste de ses milliers de lueurs. Ramuold était à l’auberge tandis qu’Elvan avait quitté la cache, apparemment affolé, pour se diriger vers la forêt où il prit l’air pendant qu’Ercame se demandait ce qui allait bien pouvoir leur arrivée si cela remontait aux oreilles de leurs supérieurs. En tout cas, là où attendait Vayna, une silhouette finie par se dessiner, une silhouette jeune et tremblante. C’était à nouveau Thérol. Si une pointe de déception pouvait naître au sein de l’agente d’élite, elle pourrait finalement voir un coffret entre les mains du jeune garçon qui déposa la boîte sur le sol devant Lidy.

-Je… je dois revenir dans dix minutes.

Dix minutes, c‘est ce qu’on lui offrait comme temps pour l’entrevue, si tentait qu’elle ait quelque chose d’intéressant à proposer. En ouvrant le coffret, la Olsen pourrait découvrir une note « Que voulez-vous ? » ainsi qu’un escargphone, combiné décroché, qui patientait en silence, prêt à être réveillé par les paroles de la demoiselle. Si jamais il lui prenait l’idée de ne pas rendre le moyen de communication, cela ne lui apporterait qu’un den den de plus étant donné que c’était la toute première conversation de celui-ci, conversation brouillée à l’autre côté du fil par un escargophone blanc bien évidemment. C’était donc à Lidy d’exprimer les raisons de cette rencontre, même si on ne pouvait pas vraiment appeler cela comme ça. C’était une habitude pour cette fameuse « Dame Verte », elle choisissait les personnes à qui elle se montrait et si quelqu’un voulait la voir elle ne venait jamais en personne par précaution. Son rôle nécessitait une grande discrétion. Cela s’étendait donc jusque-là. En vérité, la Olsen avait de la chance étant donné qu’habituellement la femme éthérée n’aurait pas tenter de prendre contact. C’était la situation exceptionnelle qui l’avait poussée à accepter pour avoir une chance d’éclaircir ses doutes et savoir si elle avait fait le bon choix en laissant celle-ci s’enfoncer dans la cache dont elle possédait les plans, pour une raison qui échappait certainement à l’agente d’élite. Quelques gémissements sortirent soudainement du combiné, ou des pleurs, au choix. Ces sons étaient cependant étouffés. Le silence planait à nouveau en attendant que la gouvernementale ne s’en empare et expose les raisons de sa « convocation ».





_________________
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) 246270EssaiSignaHLL2
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 521
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue37/75[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue45/350[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (45/350)
Berrys: 4.709.300 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeJeu 11 Juil - 13:33


L’œil se cache dans les rizières [11]


Le regard de la Olsen se porta sur l’enfant. Elle était légèrement fatiguée de ces supercheries, mais finalement son interlocutrice avait fait le bon choix. Si ce qu’elle avait lu en elle ne lui avait pas plu, elle l’aurait tuée : c’était la raison principale de cette rencontre. Le moins de personnes étaient au courant, le plus aisément elle pourrait affermir ses positions. Une guerre était en préparation, et elle n’avait pas l’avantage d’avoir toutes les pièces en main. Il fallait au contraire qu’elle soit prête à sacrifier des pions pour arriver à son but ultime. Si Belladone n’en était pas un, elle pouvait catégoriser d’autres personnes dans cette… « catégorie » : la Dame Verte en aurait fait partie si elle avait mieux joué son coup.

Pestant intérieurement, Lidy accepta l’appareil et attendit que l’enfant soit parti pour le décrocher. Pas la peine de le mêler à tout cela, et encore moins de le faire tuer. Il fallait qu’elle se montre prudente, mais hors de question de tuer un enfant : son instinct maternel… Une pointe de regret se positionna dans son cœur tandis qu’elle pensait brièvement à ceux qu’elle avait laissé derrière elle. Ses deux fils et sa fille… Ses lèvres se fendirent d’un rictus, tandis qu’elle sera légèrement l’appareil. Maintenant qu’elle était potentiellement une cible, personne ne devait être au courant.

Finalement, elle inspira et sa voix transmit ce qu’elle voulait :

- Vous intéressez-vous aux sempiternels Yarukiman ? Ils sont d’une beauté incroyable. Ils sont un peu éloignés mais… Voyons, ici est un peu restreint.

S’arrêtant, elle attendit un instant. Un court silence s’installa. Par cette phrase, elle se demandait si la réponse l’éclaircirait sur un point : son interlocutrice était-elle une personne figée sur l’île ou se mouvait-elle ? Avait-elle une connaissance du monde ou était-elle un génie local ? De toute évidence, la prise de risque ne paya pas puisqu’elle ne comprit pas ce qu’elle voulait. En effet, la réponse fut la suivante, d’une voix qui ne lui appartenait pas… Sûrement un pantin qu’elle utilisait pour ne pas avoir à se faire reconnaître : « Nous… nous ne nous… rencontrerons pas… à Shabondy… Que vou… voulez-vous ? A qui… avons-nous… l’honneur ? Lidy Olsen ? Un membre… de son unité ? ».

La jeune femme se figea, de même que Belladone. L’assassine n’avait rien vu venir : ils étaient au courant ? Comment ? Les informations circulaient… Est-ce qu’il s’agissait d’une personne qu’ils avaient déjà rencontré ? Où cela ? Cherchant dans sa mémoire, la Olsen ne voyait qu’une seule solution, et elle la garda dans un coin de sa tête en espérant se tromper… Sinon les choses risquaient de devenir graves.

- En personne, répondit-elle calmement. Êtes-vous alliée ou ennemie ?
- Nous… nous avons… un objectif commun… la Triade… Nous voulons faire… tomber la Triade de son piédestal…


Bien, une réponse qu’elle pouvait anticiper. Le regard concentré, la Olsen se doutait que leur objectif commun se trouvait ici. Elle se contenta de fulminer intérieurement sans rien en montrer. Enfin, elle se décida à poser sa dernière question. Elle n’aurait de toutes les manières pas plus de réponse : l’entretien avait duré assez longtemps avec cette marionnette qu’elle utilisait pour donner ses réponses – et à en croire la voix, il s’agissait de Jujika, l’un des amis de Ramuold.

- Dernière question. Etiez-vous au procès de Sakuga Keigo ?
- Non… Enfin… Je sais… cependant ce qu’il… s’est passé.


Elle n’attendit pas, et raccrocha. Déposant l’appareil dans la boite, elle l’observa un instant. La communication était sûrement protégée de l’autre côté, ce qui voulait dire que l’appel serait intraçable, même pour Valentine. En plus, la pauvre femme avait peur des escargophones. Soupirant, la Olsen tourna les talons sans ajouter un mot. La personne avec qui elle avait été en contact pouvait être d'une organisation du Cipher Pol... ou d'une bande de hors-la-loi qui voulait prendre la place de la Triade. Elle tira son propre appareil blanc et lâcha dedans :

- Nous évacuons.

Quelques heures plus tard, alors que le trajet en mer se ferait, elle appellerait la Vice-Directrice en personne pour lui demander à rencontrer le Directeur du Cipher Pol 6 en personne. Cela faisait trop longtemps qu’elle repoussait l’échéance, et elle devait gagner en latitude pour ses missions… Alors, une rencontre, un bilan s’imposait. Raccrochant, la Olsen eut une pensée pour ses enfants.

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 202

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitimeJeu 11 Juil - 13:57





[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Mafieu13
"La Dame Verte"

La communication se coupa et le corps de Julfka tomba au sol. Il avait été projeté dans les bras de Morphée d’un simple coup. La tournure des événements semblait intéressante. La raison pour laquelle le spectre de cette contrée suivait Ramuold plus tôt était justement savoir si le Gouvernement Mondial allait agir contre lui pour remonter jusqu’à la Triade. Si Julfka et Léopal étaient aux mains de la demoiselle éthérée, c’était justement pour les livrez aux Cipher Pol si jamais ceux-ci tardaient à s’impliquer, ce qui pouvait signifier qu’ils n’avaient pas réussi à obtenir d’informations de la part de Fifi. C’était en raison de toute cette histoire que la Dame Verte connaissait la Olsen, ou tout du moins sa voix. La mystérieuse femme était présente à Richy lors des événements où Nicolas et Lidy se retrouvèrent. Enfin… Elle avait plutôt usé de son haki de l’observation pour observer la bataille et avait surtout suivis ce qui avait précédé. Partant avant la fin, la femme étrange, qui à l’origine devait déterminer comme capturer Fifi pour la livrer avec les deux autres au Gouvernement Mondial, avaient donc pu découvrir la voix de la Olsen et ses camarades ce jour-là, des voix qu’elle avait tenté de mémoriser pour plus tard. C’était de cette façon qu’elle s’était dite que la personne qui suivait le contrebandier était Lidy ou quelqu’un à son service, mémoriser avec exactitude des voix que l’on a aussi peu côtoyée pouvant s’avérer dur. Le but d’amener des agents à obtenir la position d’Elvan pour orienter leur enquête et engager un démantèlement de la Triade avait été atteint. La Dame Verte souriait. En fin de compte, elle n’avait même pas eu besoin de pousser l’enquêtrice vers la vérité, en dehors du plan. L’agente d’élite était parvenue par elle-même à avancer jusque-là. Il n’y avait eu besoin que d’un petit coup de pouce, rien de plus.

-Tout est chargé, déclara une voix derrière elle. L’autre illuminé devrait avoir de quoi s’amuser.

Ce dont l’ombre derrière la demoiselle éthérée parlait, c’était les armes bactériologiques que Elvan devait conserver. La raison de toutes ces secousses survenant régulièrement était tout simplement causé par une foreuse qui avait creusé un tunnel pour atteindre cette pièce du bunker. Tout ce qu’il restait à faire, c’était d’attendre que le Gouvernement Mondial vienne dans la cache pour qu’ils entament leur besogne afin d’éviter d’éveiller des soupçons de la part du maître des lieux. Ainsi, ils avaient finalement profité de la rencontre avec Ramuold pour passer à l’action et atteindre la pièce pour en dérober tout le contenu. C’était la raison de l’affolement de l’homme de la Triade. Il avait échoué et ne savait pas pourquoi. Il ignorait complétement qui pouvait bien être au courant de ce qu’il conservait à part son supérieur et ne connaissait pas de personnes en dehors de lui et Ercame qui connaissait le bunker et donc la disposition des salles. Lorsqu’il s’était installé, l’ensemble était plus ou moins à l’abandon et il ne savait pas que celle qui vivait là avant lui n’était ni plus ni moins que la mère de la Dame Verte.

-Je pense qu’on n’a plus besoin d’eux, déclara-t-elle en désignant Julfka et Léopal qui se retrouvèrent égorgé dans leur inconscience durant les instants qui suivirent. Je vous laisse faire un rapport à mon Seigneur. Je ne m’attendais pas à avoir votre visite, mais je suis contente que vous soyez avec nous.

L’ombre derrière elle, après avoir tranché les gorges avec sa rapière, leva la tête vers la base de la Marine vers la base de la Marine situait une quarantaine de mètres plus haut.

-Je ne suis pas doué pour vôtre travail, mais j’espère que vous savez ce que vous faite. Envoyez le Gouvernement Mondial contre la Triade nous permettra grandement d’économisez nos forces et de l’énergie, mais si nous nous sommes découverts cela n’arrangera pas nos… je veux dire ses affaires. Autant, le Tao semble déjà avoir bien avancé au sujet de Konan, autant les Cipher Pol et la Marine ce n’est pas la même envergure.
-Vous connaissez mon Seigneur. C’est comme vous l’une des personnes les plus proches de nôtre maître. Vous êtes encore mieux placé que moi pour savoir qu’il est d’une prudence affolante. Même si nous devons faire quelques sacrifices, cela ne sera jamais aussi énorme que si nous nous attaquions nous même à la Triade.
-Certes, certes… Je dois y aller. J’ai d’autres affaires à gérer après cette « livraison ».


La Dame Verte laissa donc l’homme s’éclipser sans lui faire de salutation. Elle allait devoir préparer le terrain maintenant pour remplacer Elvan une fois qu’il aurait perdu sa place. Réformé les trafics de Trublia serait difficile mais nécessaire. Néanmoins, la tâche de la Dame Verte était également de veiller à ce que la Olsen parvienne à ses fins et cela l’éloignerait durant un certain moment de cette partie de Grandline dans laquelle elle récoltait ses informations habituellement. La femme éthérée jeta alors un regard derrière elle, en direction du vampire qui était en train de s’éloigner. Jamais elle ne se serait attendue à le rencontrer un jour. Cela soulevait l’importance de la mission qu’on lui avait confié. Elle ne devait pas échouer. Tendu et stresser, la Dame Verte observa ce sombre personnage retourner vers son navire. Ce visage sévère et froid qui ne s’ornait jamais de sadisme en dépit de ce qu’il pouvait accomplir lui avait semblait s'assombrir sous les reflets lunaires. Le soulagement s'était répandu en elle quant il avait annoncé son départ. Elle s'était contrôlé tout du long, mais ce monstre lui inspirait que de la peur.

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Mjs310
???



_________________
[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) 246270EssaiSignaHLL2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Empty
MessageSujet: Re: [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)   [Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[Présent] L’œil se cache dans les rizières (feat Lidy Olsen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line-