Partagez
 

 [Présent] Des pirates et du sang (Solo 8)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 1222
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Des pirates et du sang (Solo 8) Left_bar_bleue47/75[Présent] Des pirates et du sang (Solo 8) Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
[Présent] Des pirates et du sang (Solo 8) Left_bar_bleue349/750[Présent] Des pirates et du sang (Solo 8) Empty_bar_bleue  (349/750)
Berrys: 47.559.000 B

[Présent] Des pirates et du sang (Solo 8) Empty
MessageSujet: [Présent] Des pirates et du sang (Solo 8)   [Présent] Des pirates et du sang (Solo 8) Icon_minitimeMar 25 Juin - 19:13





Solo

Des pirates et du sang



Le vent déchirait le ciel de Grandline tandis que les vagues s’élevaient à plusieurs mètres de hauteurs pour déferler sur la plage du petit atoll Pzarhy. Trois navires se trouvaient amarrés à l’unique ponton qui se faisait recouvrir par les flots, trois vaisseaux ayant chacun leur capitaine qui se trouvait sur l’îlot, au milieu d’une foultitude de tentes. Les ordres étaient clairs : rester sur place jusqu’au jour J pour lancer l’assaut sur l’île de Clostrid et sa paisible cité d’Azwertown afin de la piller. Pourtant, demeurer au même lieu six jours durant allait peut-être les conduire à la défaite. En effet, tapis au-dessus des nuages, une ombre se déplaçait à toute vitesse dans leur direction pour les empêcher d’accomplir leurs méfaits. C’était Ishtar, sous sa forme hybride, qui utilisait la puissance de ses ailes au maximum pour filer comme une bourrasque au cœur de la voûte céleste. Il s’agissait de ses secondes cibles sur la liste qu’Ingolstadt lui avait donné et les premières avaient passé un sacré quart d’heure vu l’état dans lequel la demoiselle avait laissé Astrobal Cove. Il fallait dire que la douleur provoquée par le haki de l’observation en éveil qu’elle n’arrivait pas à maîtriser et contenir l’avait conduite à se déchaîner pour faire taire la cacophonie incompréhensible dans sa tête dont elle devinait la nature d’assemblement de voix uniquement grâce à ses connaissances en haki.

Il serait tout de même intéressant de connaître le contexte exact de ce conflit non ? Il s’avère qu’Ishtar avait été capturé par un groupe de la Marine qui, suite à divers événements en mer et à Edwinburg, avec les événements passés de son arrêt à Okalmoa à l’appui, avait décidé de lui rendre sa liberté. En effet, la coalition d’officiers portant le nom de Ligue d’Arkhélaos, basé dans le bastion Saint Protagoras, jugeait les gens avec des principes bien loin des directives et du Décret Décima : si la personne n’était pas nuisible aux civils, elle méritait une seconde chance, et si en plus de cela elle était pour la défense de la population, alors elle recouvrait la liberté et certains gradés membres de la coalition pouvaient proposer une aide pour vivre en paix au sein de la population d’une île du protectorat de la Ligue. Il s’avérait cependant que les autorités de Saint Protagoras soient confrontées à une grande menace les visant personnellement. En réponse au regroupement de ces gouvernementaux, des pirates avaient fini par former l’Alliance Borgne, leur propre coalition ayant pour but de faire chuter la Ligue. L’intérêt que la majorité était le pillage des terres du protectorat. En effet, le but de l’assaut, dont l’existence avait filtré grâce à un agent de Cipher Pol en contact avec le contre-amiral Chainaux, que comptait mené l’Alliance Borgne était de monopoliser les membres de la Ligue avec la flotte principale, pour les faire plier face au surnombre, tandis que le reste des membres s’occupaient de déferler sur les terres étant protégés par ces officiers qui seraient alors sans défense conséquente puisque les forces principales seraient occupés au large de Saint Protagoras. C’était pour cela que le navarque de la Ligue d’Arkhélaos, Ingolstadt d’Hypparchia, avait sollicité l’aide de la De Lérhane après que son jugement soit prononcé afin qu’elle aille s’occuper de vaincre un maximum de capitaines pirates chargé d’attaquer les terres du protectorat pendant que la majorité des siens terminaient les préparatifs de la défense tandis que les autres partaient protéger les îles.

C’était donc pour cela que la demoiselle ailée était en chasse des flibustiers, la vie de tous les habitants du protectorat étant en jeu dans cette histoire. L’ange réfléchissait à une méthode d’approche, espérant que cette fois-ci elle arriverait à la mener à bien. Si prendre l’ascendant sur tout les pirates, une attaque frontale et brute, était une méthode rapide et expéditive, la bilcane n’y gagnait aucune information utile pouvant aider à la défense des territoires de la Ligue d’Arkhélaos. Amorçant sa descente, l’Archange du Typhon reprit petit à petit forme humaine. L’atterrissage se fit en douceur à l’opposé du campement soumis à la rudesse de la tempête afin de ne pas attirer excessivement l’attention. La demoiselle ailée observa quelques instants l’environnement. C’était un atoll tout ce qu’il y a de plus ordinaire, recouvert de nombreux palmiers et suffisamment peu large pour que le sol soit intégralement constitué de sable. On comprenait en le voyant à quel point Pzarhy pouvait être peu intéressant. Il n’y avait même pas de quoi vivre. Une telle île au milieu de Grandline était livrée à elle-même et sans aucune défense, ce qui expliquait pourquoi c’était devenu une escale pour forbans. En effet, c’était un lieu parfait pour que les bandits des mers se repose. Néanmoins, Ishtar ignorait que l’île avait également par le passé servi de cachette à un réseau de contrebande, une cave étant caché quelque part sous le sable. Enfin, son regard se posa sur la tempête qui s’abattait avec véhémence sur l’atoll. Est-ce que les dieux de l’océan en voulaient à cette troupe de pirates qui avaient élu domicile sur place ? Ce n’avait que peu d’importance en fin de compte pour la De Lérhane qui pouvait affecter la météo à tout moment grâce au pouvoir de sa malédiction, le zoan du mythologique Serpent à Plumes. La blonde aux yeux d’argent se mit donc en marche pour rejoindre l’ensemble des tentes qui luttaient contre les bourrasques, cherchant vaillamment à ne pas s’envoler.

Des matelots qui se trouvait à l’extrémité du campement ne tardèrent pas à remarquer la femme de trois mètres de hauteur ayant quatre ailes qui se dirigeait vers eux et l’un d’eux partit chercher un responsable afin de savoir quoi faire. Il eut droit à deux pour le prix d’un puisque deux des capitaines présents sur l’îlot s’avancèrent à l’entrée du bivouac. Ayant mémorisé les visages des cibles grâce aux avis de recherches fournis par Ingolstadt, l’originaire de Bilca ne prit pas longtemps pour les reconnaître.



[Présent] Des pirates et du sang (Solo 8) Crimin15[Présent] Des pirates et du sang (Solo 8) Crimin14
Jules McBernik, Ada "Tranche Gorge"
Primés à 12.691.000 et 45.201.000

Deux visages peu connus sur la route de tous les périls, mais qui avaient su faire leurs preuves dans les recoins des Blues. Jules McBernik était à l’origine un petit criminel de Kanazakura, la cité qui avait vu naître Shinji Nakata et où la De Lérhane avait été confronté à l’alliance entre le réseau du clan Báthory et l’organisation des Ombres, ayant fait la loi dans les ruelles de la cité durant quelques mois avant de prendre la mer en rejoignant l’équipage de Truèl Splouf. Suite à quelques aventures n’aboutissant à rien d’extraordinaire, Jules parvient à convaincre ses camarades de la trop grande compassion du vieux Truèl qui ne parvenait pas à se résoudre à tuer des pères de familles, des femmes ou des enfants. C’est ainsi que le jeune homme mena une mutinerie qui mit un terme à la vie du pirate primé à 2.369.500 berry. Prenant la place de capitaine, ayant été le leader du putsch, le McBernik sema bientôt la désolation sur plusieurs villages de West Blue, ce qui lui avait valu sa prime, le tout en dépit d’une défaite à Maniralie qui couta la vie à un bon tier de ses hommes. Jules décida finalement de se diriger vers Grandline. Confronté à la dangerosité de cette mer, il demeura à son entrée pour subsister, se contentant de petites prises et de vivres parmi les flibustiers au sein de ville sous une influence criminel, comme Maisetsu Island ou Astrobal Cove. C’est d’ailleurs là qu’il fut recruté au sein de l’Alliance Borgne, ce que le jeune capitaine jugeait être un moyen de se refaire et s’avérant être une de ses dernières options avant que ses hommes, mécontents, ne cherchent à le quitter pour intégrer un autre équipage.

De son côté, Ada était loin de trouver ses origines dans les faubourgs d’une cité paumé. En effet, elle était issue des basfonds de la très célèbre ville de Trader, la porte entre South Blue et le reste du monde, le dernier arrêt de la mer méridional avant Reverse Mountain. C’est là-bas qu’elle exerça ses talents de voleuse, puis plus tard de tueuse. Néanmoins, rattrapé par les affaires et les dettes de son paternel, la « Tranche Gorge » avait été amené à abandonner sa sombre cité natale pour se rendre hors de portée des créanciers sur la douce et hospitalière East Blue. C’étant infiltré dans des villages, elle mena par le bout du nez de nombreuses personnes avant de les dépouiller et s’enfuir, ce qui lui attira l’intérêt d’une certaine organisation, encore les Ombres, qui louèrent ses services pour quelques assassinats, l’envoyant d’Unlited à Ohohoh Park, avant qu’elle ne leur fasse à l’envers en tuant l’un de leurs membres. Après s’être retiré quelques temps à Alazédian, la demoiselle c’était rendu à Cubeba afin de mener une opération de vol d’un stock de poivre qu’elle désirait revendre pour faire du bénéfice. Volant ainsi un navire avec sa cargaison, Ada recruta des hommes sous ses ordres afin de pouvoir amener l’embarcation à des lieux où elle pourrait vendre la marchandise. Néanmoins, lorsque la scélérate termina les transactions à Notebouque en fournissant le restaurant où avait travaillé un certain Heziel Coffe, elle fut surprise d’être attaqué par un assassin qui, vaincu, lui révéla que les Ombres avaient révélé aux créanciers de son paternel qu’elle se trouvait à East Blue. C’est alors que la Tranche Gorge s’improvisa pirate, décidant de partir sur Grandline pour fuir perpétuellement ses poursuivants. Voilà donc une manière de commencer sa carrière dans la piraterie en ayant déjà une prime pour ses actes criminelles, ce qui conduisit l’Alliance Borgne à s’intéresser à son cas pour d’éventuel tactiques spécifiques pour le jour J. Jugeant que se joindre aux autres forbans dissuaderait ses poursuivants de s’en prendre à elle, Ada avait accepté l’arrangement et c’était retrouvé ici sous les ordres directes d’une des têtes d’affiche de l’Alliance, un des membres de la sphère dirigeant qui n’était autre que le troisième et dernier capitaine présent dans le camp.

Alors que la demoiselle ailée s’approchait de ces deux personnes qui la dévisageait, prêts à se battre, une vive douleur émergea dans son esprit en raison de la grande concentration de voix en ce lieu. L’Archange du Typhon ralla intérieurement. Le haki de l’observation se manifestait une nouvelle fois au mauvais moment. Tenir une discussion pour s’infiltrer dans le camp adversaire en étant en ayant en permanence l’impression qu’un marteau frappe l’intérieur du crâne, ce n’était guère facile, surtout lorsqu’il fallait gagner la confiance de l’ennemi qui voit un inconnu débarquer sur son île sans moyen de transports. Merde… Retenant un soupir tandis que son faciès commençait à être traversé par de petits rictus de douleur, la De Lérhane arriva au niveau des deux cibles qui la regardaient dédaigneusement.

-Qui êtes-vous ? Que faîtes-vous là ? questionna Ada.

-Je faisais partie de l’équipage de Von Müller, mais j’ai réussi à fuir avant qu’il ne se fasse capturer par la Ligue d’Arkhélaos. J’aimerai fortement rejoindre l’Alliance Borgne pour tenter de sauver mon capitaine. Je sais que c’est trop récent pour qu’ils l’aient envoyé à Impel Down, il est certainement encore dans les geôles de la Ligue. S’il vous plait, laissez-moi me joindre à vous.

Le regard sceptique de la Tranche Gorge et de l’ancien criminel des rues en disait long. C’était loin d’être aussi simple qu’à Astrobal Cove où les forbans n’avaient posé aucune question et n’avait absolument pas remit en doute ce que disait la nouvelle arrivante. Ainsi, ce groupe-ci était bien plus prudent que les flibustiers des basses eaux dont elle s’était chargée de l’arrestation. Après un temps de réflexion et sans sembler convaincu, Ada fit un geste de la tête qui fut expliciter par Jules.

-Suivez-nous.

Oui, c’était assez clair que l’histoire devait leur sembler plausible, mais que leurs doutes n’étaient pas dissipés, et c’était légitime. Lorsque la bilcane comprit où elle se rendait, la tente centrale étant bien plus grande que les autres, il fut assez clair que c’était au responsable du lieu qu’elle était amenée afin de déterminer si on pouvait lui faire confiance.

-Monsieur, voici une femme ailée qui prétend faire partie de l’équipage de Von Müller qui a été attrapé par la contre-amiral Aphanasie avant que nous ne parvenions à le convaincre de de rejoindre l’Alliance.

-Elle prétend vouloir nous aider pour essayer de le libérer
, ajouta le McBernik qui était de manière assez évidente gêné par sa situation de subordonné et la manière de s’exprimer, tout ceci étant beaucoup trop sérieux pour un truand des fauxbourgs.

[Présent] Des pirates et du sang (Solo 8) Samura16
Tokagi Iishi
Primé à 73.500.000

Tokagi Iishi, voilà un homme qui avait déjà fait ses preuves sur l’océan équatorial. Originaire de Ka no Kuni, c’était l’un des fils de Tomohiro Iishi, un lutteur plutôt réputé, et de Natahita Iishi, une femme respectable. Jeune, il avait dévellopé ses compétences physiques avec pour rêve de devenir lutteur comme son père, le garçon étant fasciné par les affrontements de son géniteur. Néanmoins, avec le temps et les menace planant sur le monde, il tira un trait sur cette carrière pour se dévouer à la traque de pirates. En effet, Tokagi devint un chasseur de primes et exerça son métier durant plusieurs années, sa carrure issue de son entrainement à la lutte et son apprentissage du maniement de l’épée le transforma rapidement en une force brute crainte des forbans du début de la route de tous les périls. La majorité de ses prises consistait donc en des jeunes équipages tout juste débarqués de Reverse Mountain. Néanmoins, il changea de camp lorsqu’au fil des mois il développa une passion dévorante pour l’or, le poussant à s’attaquer aussi à des navires commerciaux ou même à éliminer d’autres chasseurs de primes pour s’emparer du prix de leur dur labeur. Devenu un forban sans scrupule, il fut contraint de mettre fin à sa carrière de chasseur de primes quand un avis de recherche à son nom fut imprimé, le contraignant à arrêté de faire cavalier seul pour trouver d’avantage d’argent. Ceci le poussa à intégrer la naissante Alliance Borgne pour devenir l’un de ses quatre fondateurs, son expérience sur la traque des nouveaux venus des Blues devant être mise à profit pour faire du recrutement. C’était ainsi que Tokagi avait fait grossir les rangs de la coalition des bandits des flots pour en faire ce qu’elle était aujourd’hui, une armada en mesure de faire flancher la Ligue d’Arkhélaos par un assaut simultané sur tous les fronts.

Le Iishi leva un sourcil en observant la créature qui se trouvait devant lui. Ce n’était pas banal les gens de cette taille. Des maigres connaissances qu’il possédait en la matière, le recruteur pensait que des personnes atteignant les trois mètres étaient exceptionnelles, non seulement de part leur rareté, mais également de part leur force général. Si cette inconnue était sincère se serait certainement une recrue de choix. De son côté, Ishtar luttait contre elle-même pour demeuré concentré, focalisant son attention sur la conversation pour éviter que cette mélasse indescriptible dans son crâne cesse de parasiter son esprit inutilement. La bilcane avait beau s’être imaginé plusieurs petits scénarios, tout cela allait se jouer à l’improvisation et ça nécessitait donc toute une part de son cerveau qui ne pouvait pas perdre son temps à se battre contre le haki pour tenter de le dompter, pas dans la situation actuelle en tout cas. Néanmoins, pour résister à l’influence de ces maux de têtes, il fallait malgré tout lutter contre. Cela rendait le tout compliqué, amenant l’Archange du Typhon à s’embrouiller elle-même durant la réflexion.

-Bien… Avez-vous une preuve de vôtre bonne foi ?

-Malheureusement non
, répondit la blonde aux yeux d’argent à son interlocuteur qui fit alors un signe de la tête à ses deux subordonnées pour qu’ils gardent la tente à l’extérieur tandis que la pluie battait son plein.

-… Nous allons donc devoir vous tester pour voir si vous êtes digne de confiance… Mais avant tout, dites-moi ce que vous pensez pouvoir apporter à l’Alliance Borgne, seule.

-Je possédait un pouvoir particulier… Une malédiction spéciale qui sera très utile pour la bataille qui s’annonce… Sans parler du fait que je sais plutôt bien me battre.

-Plutôt bien ? À quel point ?
questionna Tokagi, sceptique, en arquant un sourcil avant de croiser les bras.

-Je dois être du niveau d’un bon capitaine. Je n’oserai pas dire que j’ai votre niveau, mais peut-être pas loin.

-Et bien prouvez-le moi. Si c’est vrai, vous devriez être en mesure de vaincre McBernik facilement.

-QUOI ?!
hurla le concerné quelques mètres plus loin en se retournant. Pourquoi moi ?

Le Iishi ne prit même pas la peine de répondre et fit un simple geste de la tête à Ishtar pour lui indiquer de lancer l’assaut. Hochant la tête, la demoiselle ailée avança de deux pas et amena un uppercut droit dans le ventre de Jules dont la conscience tressaillit avant qu’il ne soit propulsé de longs mètres plus loin. Pour éviter de montrer trop de sa force, l’amazone avait donné un coup simple sans y mettre de force en essayant de faire semblant de le charger pour que les observateurs croient qu’elle y mettait un certain effort. Un sourire vint illuminer le faciès de Tokagi qui avait encore une question à poser avant de soumettre la céleste à un test de loyauté.

-Vous m’avez parlé d’une malédiction. Pouvez-vous m’en dire plus ? demanda le recruteur en sortant à l’extérieure.

Sans dire un seul mot, les yeux de la demoiselle prirent leur forme hybride avant que le reste de son corps ne fasse de même, générant un mouvement panique au sein des troupes. Son regard se porta alors vers la voûte céleste. Soudainement, la tempête cessa pour laisser place au-dessus de l’atoll à un soleil radieux et resplendissant. Les yeux du Iishi pétillèrent alors, craignant de bien comprendre la nature de cette faculté.

-Vous pouvez…

-Oui, je peux altérer la météorologie. Je vous l’ai dit, durant la bataille navale cela s’avérera fort utile.

-Mais, mais… Comment Von Müller pouvait avoir un tel élément parmi son équipage ? Comment a-t-il pu se faire capturer en dépit de vos capacités ?!

-La Marine s’est montré bien surprenante et le capitaine c’était montré trop confiant dans le fait à y aller à quatre contre un. Son arrogance lui couta sa perte, mais cela lui servira de leçon pour les prochaines fois
, répondit l’ange en grimaçant, la douleur étant forte dans son esprit, ce qui, paradoxalement, lui donna un air triste aux yeux de la Tranche Gorge.

Tokagi fit volteface et se dirigea tout droit vers son escargophone, mais s’arrêta avant de le décrocher. L’excitation surpassait sa prudence et, finalement, il céda. Le recruteur composa en vitesse le numéro de ses partenaires qui ne tardèrent pas à décrocher. Il fit un rapide topo des capacités de la nouvelle recrue et expliqua qu’il allait l’envoyer au quartier général pour qu’elle participe à l’assaut principale.

-Mais… Mais… Et le test de loyauté ? s’esclaffa Ada complétement hors d’elle du comportement tout sauf professionnel de son supérieur. Déjà que vous avez rassemblez à tour de bras des capitaines pas forcément intéressant comme ce McBernik sans prendre le temps de véritablement vérifier si on pouvait avoir confiance en eux, mais là vous envoyez carrément une inconnue tout droit au QG ?! Mais vous avez perdu la tête.

-LA FERME ! Je ne vais pas perdre plusieurs jours à essayer de trancher si on peut lui faire confiance ou non. Nous sommes dans la phase final du plan et chaque seconde compte. En l’envoyant là-bas dès maintenant, elle pourra servir d’arme secrète et être complétement intégré au plan.


Ada laissa s’échapper un cri de rage avant de partir à l’autre bout du camp, montrant bien son mécontentement. L’alliance entre ces trois là était très fragile d’après ce que pouvait voir l’ange, contrairement aux trois cibles dont elle s’était occupée à Astrobal Cove. Cela ne changeait rien au fait que la De Lérhane était plus que surprise d’être si facilement accepté au sein de l’Alliance, mais l’avantage stratégique que conférait sa malédiction semblait avoir fait vriller la tête de Tokagi. C’est ainsi que le Iishi conduisit la demoiselle jusqu’au ponton où les trois bateaux étaient amarrés tout en lui parlant. Malheureusement, en dépit de toutes ses tentatives, la bilcane n’arrivait qu’à capter des brides de phrases, la douleur dans son crâne se faisant trop virulente pour laisser davantage d’informations passer. C’est pour cela qu’arriver à destination, elle fit une dernière fois le résumé avec le recruteur.

-Donc le quartier-général se trouve à Nacréa, commença la blonde aux yeux d’argent en se remémorant difficilement le fait qu’elle avait vu le nom de cette île sur la carte fournie par Ingolstadt. Vous êtes sûr que tout est réglé et qu’ils m’attendent ?

-Oui, bien sûr. Vous n’avez qu’à prendre le bateau de McBernik qui se démerdera avec Ada. On se reverra après la bataille !

-Je ne crois pas non…
déclara la demoiselle, toujours sous formes hybride, en baissant le visage avec une voix plus grave que d’habitude. Je n’ai plus besoin de vous et je dois faire cesser ces voix ! avoua-t-elle tandis que son visage était traversé d’une multitude de rictus de douleur.

La main de l’hybride vint cueillir la tête de l’ancien chasseur de primes pour l’enfoncer dans le ponton avant de briser celui-ci avec un simple coup de poings. Les vaisseaux, privés d’amarrages, allaient dérivés dans l’océan pour empêcher toutes fuites des forbans. L’incompréhension régna chez les spectateurs de la scène qui se mirent à fuir pour avertir Ada qui lâcherait certainement un « Putain de bordel ! Je vous l’avais dit ! ». Néanmoins, pour contrer toutes communications avec Nacréa, la maudite fila à toute allure vers la tente de Tokagi et récupéra l’escargophone avant de relever le regard désorienté par le haki de l’observation qui emplissait son esprit et contre lequel elle luttait.

-Il faut que ces voix se taisent !




L'ange se trouvait au milieu d'un champ de ruines. Les corps des forbans inconscients jonchaient le sol tout comme les restes branlants des tentes du campement. En faisant le ménage, petit à petit la cacophonie insondable dans son esprit s’était calmée, au rythme de la chute des corps frêles qui ne parvenaient pas à résister face à la puissance destructrice de l’amazone qui les dépassaient clairement, même pour Ada qui était à peine parvenu à esquiver trois coups avant de voler jusqu’à un palmier dans lequel elle se retrouva encastrer. Maintenant, la bilcane était sereine au milieu de ce calme. Assise sur un rocher, la De Lérhane décrocha l’escargophone et compose le numéro du commandant Zwurn que lui avait fournit le colonel Galden, Aphanasie ne pouvant venir récupérer cette fournée de flibustiers.

-Commandant. Vos prisonniers vous attendent comme convenu sur l’atoll.

-Bien. Qu’allez-vous faire à présent.

-Je vais me rendre à Nacréa. C’est là que se trouve le quartier général de l’Alliance Borgne. Transmettez l’information à Saint-Protagoras s’il vous plait.

-Non ! N’y allait pas ! C’est trop dangereux mademoiselle.

-J’ai une opportunité de m’infiltrer pour récupérer des informations, je ne la laisserai pas passer désoler.

-Attendez !

-Au revoir commandant.


Sur ces mots, l’ange raccrocha le combiné et porta son regard sur l’horizon en direction de Nacréa, la prochaine et certainement dernière étape de sa mission. Si elle pouvait mettre fin aux projets de l’Alliance Borgne avant qu’ils ne les mettent en application, elle tenterait sa chance. Sûr de sa décision, la maudite reprit se forme hybride et entama un envol vers les cieux pour ce voyage périlleux au cœur des territoires ennemis.






© By Halloween



-Jules McBernik Lvl 17
-Ada "Tranche Gorge" Lvl 25
-Tokagi Iishi Lvl 29
Revenir en haut Aller en bas
 

[Présent] Des pirates et du sang (Solo 8)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\
» [Solo] Selantis Shya - Intro [Hentaï]
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line-