Partagez
 

 [Présent] Et une bouteille de rhum (Solo 7)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 1226
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Et une bouteille de rhum (Solo 7) Left_bar_bleue47/75[Présent] Et une bouteille de rhum (Solo 7) Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
[Présent] Et une bouteille de rhum (Solo 7) Left_bar_bleue349/750[Présent] Et une bouteille de rhum (Solo 7) Empty_bar_bleue  (349/750)
Berrys: 47.559.000 B

[Présent] Et une bouteille de rhum (Solo 7) Empty
MessageSujet: [Présent] Et une bouteille de rhum (Solo 7)   [Présent] Et une bouteille de rhum (Solo 7) Icon_minitimeMar 25 Juin - 19:13




Solo

Et une bouteille de rhum



Le Serpent à Plumes s’approchait d’Astrobal Cove, une île de taille plus que maigre puisqu’elle formait un croissant de lune entièrement recouverte par la ville du même nom. C’était un lieu de débauche et de corruption, une cité de pirates pour les pirates. Constitué entièrement d’habitations construites en bois, certaines avec des restes d’embarcations, Astrobal Cove était un lieu que peu de monde allait visiter, même au sein des forbans puisque malgré tout le coin était sous la surveillance d’un groupe de la Marine nommé la Ligue d’Arkhélaos. C’était précisément pour le compte de cette coalition d’officiers de la Marine que l’ange s’approchait de ce bourg qu’elle aurait préféré ne jamais connaître. En effet, après son procès, Ishtar avait été surprise d’être acquittée par les gradées qui jugeaient qu’il était plus bénéfique pour la protection des populations de la laisser vivre plutôt que l’incarcéré. Suite à cela, elle avait rencontré le navarque de la Ligue, celui qui en était le chef. Ce dernier avait expliqué à la bilcane la situation : l’Alliance Borgne, un conglomérat de flibustiers, c’était formé pour contrer la Ligue d’Arkhélaos et ainsi déferler sur leur protectorat dans le but de les éliminer tout en pillant les îles qu’ils protégeaient. Face au danger qui planait sur le peuple, l’Archange du Typhon avait accepté cette mission qui consistait à trouver certains des membres de l’Alliance Borgne pour les arrêter et si possible obtenir des informations. Les premiers noms sur sa liste était un groupe de trois capitaines pirates attendant le jour J à Astrobal Cove. Si les trois possédaient des primes dans la norme de ce que l’on pouvait trouver dans cette partie de Grandline, n’excédant pas les soixante-dix millions, la De Lérhane ne les connaissaient que très peu. Pourtant ils furent tous les trois impliqués dans un incident d’une base marine sur South Blue durant l’année précédente, un assaut qui avait mal tourné pour les forbans conduisant un équipage à se dissoudre. Il s’avérait que ce trio était l’ensemble des subordonnés du capitaine de l’époque qui fut capturé lors de cette journée là et qu’ils se séparèrent pour monter leurs propres équipages et vivre leurs propres aventures en faisant route vers Grandline pour laisser derrière eux leur passé commun. Ainsi, ils n’étaient pas forcément dans une très bonne entente…

L’ange amorça sa descente, quittant les nuages pour se diriger vers l’extrémité sud de l’îlot où elle atterrit en se faisant le plus discrète possible au milieu de la nuit noir. La lune brillait au cœur de la voûte céleste au milieu du manteau moutonneux gris ayant dissimulé la créature mythologique durant le voyage. Le regard argenté de la demoiselle de trois mètres de hauteur arborant quatre ailes dans son dos fit le tour des premiers bâtiments et de la rue qui se présentait à elle. Personne apparemment. Tant mieux. Son oreille ne prit pas longtemps à capter les hurlements et la musique qui s’échappait du cœur d’Astrobal Cove, là où la fête battait son plein entre des pirates soulards qui n’avaient rien de mieux à faire qu’à noyer leur soirée dans l’alcool pour s’amuser. Désespérant… Néanmoins, il fallait bien que l’ange se dirige par là car il y avait des chances que des membres des trois équipages dont il était question pour sa mission se trouve là-bas. Se remémorant la position du grand feu de joie qu’elle avait vu depuis les hauteurs, la bilcane entama sa traversé des quartiers de cette cité dépravé. Les planches de bois et les lanternes étaient omniprésentes alors que les trois quarts des habitations semblaient branlantes. Entre celles qui étaient sur des pilotis n’étant pas de la même taille et celles dont le sens des planches était aléatoire il y en avait pour tous les gouts. Et dire qu’il y avait des flibustiers qui se logeaient dans ces baraquements une fois leur journée en mer passé. Ils ne devaient pas posséder grand-chose et le confort devait être très sommaire. En même temps, en venant se coucher une fois remplie comme une huître on ne devait pas faire très attention à cela. L’ange l’ignorait puisqu’elle n’aimait pas l’alcool et ne c’était donc jamais retrouvé dans pareille situation, mais ce qu’elle avait pu en voir la conforter dans le fait que ce n’était pas des salades.

Astrobal Cove semblait ne pas posséder beaucoup de bâtiment intéressant. En dehors des habitations, Ishtar découvrit prêt de la place centrale des bars et autres tavernes, seules structures en dehors des logements, d’où émanaient des chants de pirates ivres dont certains mélangeaient les paroles ou ne parvenait pas à être en rythme. Une ambiance certainement conviviale pour ces forbans, mais prise de tête pour la fille céleste de la mer blanche qui ralentit la cadence avant de tomber à genoux alors qu’elle était presque arrivée à la place au centre de la cité, là où se dressait la grossière statues en rondins de bois à laquelle ils avaient mit le feu pour faire la fête autour. Sa migraine revenait, ou plutôt son haki de l’observation se manifestait à nouveau. Hantée par la certitude que cette douleur lancinante, revenant de manière récurrente depuis quelques temps, provenait d’un pouvoir en plein éveil, l’ange prit alors de long instant pour s’assoir au sol et se concentrer dans l’optique d’amadouer cette puissance cachée. La bilcane ferma les yeux et grogna de douleurs à plusieurs reprises, le haki de l’observation tentant de l’avertir, de la mettre en alerte par rapport au nombre astronomique de voix qui se trouvaient dans les parages et qui s’emmêlaient, se confondaient pour former une cacophonie incompréhensible, insondable et indescriptible étant perçu comme une migraine ardente par l’esprit de la demoiselle ailée. Cette dernière essayait de se calmer, d’apaiser les flux de son âme, de relâcher ses muscles sous tension usant de son savoir en méditation pour tenter de contenir les divagations de cette souffrance pulsatile se manifestant physiquement au travers du corps de son possesseur. Elle tenta de prendre le dessus, d’enfermer de manière imaginaire les impulsions dans une cage mentale, refreiner la douleur pour ensuite la scindée dans l’optique de trouver les voix individuelles qui le formait. En effet, l’Archange du Typhon avait de l’expérience théorique sur les hakis, notamment grâce aux dires des autres amazones mais également de part tous les combattants qu’elle avait côtoyer durant toute la dernière décennie à voguer sur les mers bleues. La blonde aux yeux d’argent connaissait donc le fait que c’était les voix des êtres vivants qui formaient un magma infame et immatérielle dans son esprit lorsque le haki de l’observation était en éveil et qu’elle ne le maitrisait pas suffisamment pour séparer les essences et les lires. Néanmoins, la maudite fut interrompue en pleine tentative par la voix d’un forban saoul.

-Et ma mignonne ! Qu’est-ce’tu fais là au sol ! Hic ! T’es drôle toi avec tes ailes ! T’es une femme-pigeon en fait c’est ça ? MAWAWAWAWA !

Un soupir quitta les lèvres de la blonde qui se releva en rouvrant ses yeux et toisa depuis ses trois mètres de hauteur le flibustier qui venait de la déranger. Il n’était clairement pas en état de raisonner correctement et, même s’il était impressionné par la femme démesurément grande devant, il se montrerait certainement très ennuyant. C’est ainsi que l’ange abattit tout bêtement son poing sur le crâne du buveur qui tomba instantanément dans les bras de Morphée. La douleur virulente était encore présente dans son crâne, mais l’Archange du Typhon venait de comprendre qu’en restant dans la rue elle subirait sans cesse des désagréments. La blonde aux yeux d’argent s’avança donc jusqu’à la place centrale tout en essayant de gérer les forces psychiques déferlant dans son crâne, ce qui l’amena à avancer un peu trop. Alors qu’elle voulait s’arrêter aux abords du lieu, la demoiselle ailée continua de marcher et se montra ainsi aux yeux de tous. Il n’en fallut pas plus pour que des pirates la remarque alors qu’intérieurement Ishtar lâchait un « Et merde… » lorsqu’elle se rendit compte de la boulette qu’elle venait de faire à cause de sa tentative de régulation de la migraine.

-Hey ! Toi là ! Tu as l’air d’une sacrée femme ! Approche-toi. Ça ne te dirais pas d’intégrer mon équipage ?

La bilcane tourna le regard et fut ravi de reconnaître certaines de ses cibles, ayant mémoriser leurs visages grâce aux avis de recherche fournis par le contre-amiral Ingolstadt d’Hypparchia, le navarque de la Ligue d’Arkhélaos.



[Présent] Et une bouteille de rhum (Solo 7) Pirate22[Présent] Et une bouteille de rhum (Solo 7) Pirate23
Arthur Cleiham, Vinéla Truthaw
Primés à 37.180.000 et 19.540.000

Là, aux abords de la statue incandescente se consumant sous l’impulsion du brasier, les deux capitaines partageaient une bouteille de rhum en souvenir du bon vieux temps et avaient remarqué l’étrange inconnue grâce à l’aide d’un de leurs hommes. Qui étaient ces deux joyeux lurons ? Tout d’abord il fallait parler de Vinéla Truthaw : autrefois artilleuse, elle c’était reconvertie dans le pillage en quittant la boutique de son patron en emportant tous les stocks pour rejoindre l’équipage de Johaness Clifford. Une fois la troupe dissolue, elle forma son propre groupe pour aller piller des marchands ainsi que des banques, n’hésitant pas à faire sauter bombes et autres grenades pour nettoyer les lieux. C’est par ces actes qu’elle obtint sa prime sur South Blue avant de partir pour Grandline, ayant accumulé assez de richesse pour le voyage ainsi que pour se payer une embarcation. Depuis lors, elle a découvert la loi de la survie sur cet océan où les forbans sont légions, la conduisant à collaborer régulièrement avec des plus gros poissons qu’elle-même pour survivre. De son côté, Arthur Cleiham était un vieux loup de mer ayant commencé en tant que mousse de la Marine avant d’intégrer un équipage marchand où il gravit les échelons aux fils des ans pour devenir le quartier maître. Finalement, le vaisseau tomba aux mains de Johaness Clifford qui proposa à ceux qui le désirait de le rejoindre pour garder la vie. C’est cette option qu’Arthur choisit pour finalement devenir l’un des lieutenants du forban jusqu’au malheureux jour de son arrestation. Par la suite, avec les anciens du bateau marchand, il prit la mer avec pour but de reprendre des activités de commerce. Néanmoins, face aux difficultés administratives, il vrilla à nouveau vers la piraterie pour s’accaparer les biens de compagnies, comme la Flotte Noire de North Blue qu’Ishtar connaissait bien. Suite à cela, il se fit connaître un peu plus pour avoir défait un commandant de la Marine ainsi qu’avoir mis hors d’état de nuire d’anciens hommes du supernova Mystick, forban qui avait été arrêté par Ingolstadt d’Hypparchia soit dit en passant. Apprenant que le colonel ayant mis fin à la carrière de Johaness s’était lancé à sa poursuite, le vieux Cleiham c’était dirigé vers Grandline pour poursuivre ses activités en toute liberté.

-Bonjour, déclara la De Lérhane en s’approchant tout en massant sa tempe.

-Je ne t’ai jamais vu dans le coin. Tu viens d’où ? questionna le vieux loup de mer.

-Je viens de débarquer et je cherchais un groupe à intégrer puisque mon équipage s’est fait arrêter… répondit l’ange qui essayait là d’infiltrer l’Alliance Borgne alors qu’elle ne tarda pas à gémir en plissant son front. Désolé, j’ai un mal de tête terrible.

-Ce n’est pas grave. Tu as donc perdu les tiens…

-Il parait que Von Müller a été attrapé par la Ligue. Tu as eu de la chance si tu as réussi à fuir
, ajouta Vinéla.

-Von Müller ! s’étonna Arthur. Mince alors. Il parait qu’il avait plusieurs bateaux et que l’Alliance voulait le recruter. Enfin c’est ce que Dreasmor m’a dit. C’est une force en moins pour nous ça.

Qui était Dreasmor ? C’était la troisième et dernière cible de l’Archange du Typhon à Astrobal Cove. Ami d’enfance de Johaness Clifford, c’est tout naturellement qu’il était devenu son second et avait d’ailleurs été repéré pour ce fait. Lorsque le flibustier c’était fait arrêté, une rage vengeresse était née en Dreasmor qui entra en conflit direct avec la Marine, allant même jusqu’à confronter le colonel Cléosthène ayant vaincu son ami. Néanmoins, il partit sur Grandline dans le but de retrouver et délivrer Clifford tandis que le colonel avait intégré la Ligue d’Arkhélaos en tant que contre-amiral. De par ce fait, il était logique de retrouver Dreasmor dans les tout premiers pirates à avoir rejoint l'Alliance Borgne, sa rancœur personnelle le poussant à convoiter la chute de la coalition des officiers de la Marine afin de pouvoir mettre la main sur Cléosthène et lui arracher la tête qu'il accrocherait fièrement à la proue du brick hérité du Clifford, en hommage à son ancien camarade, tout en lui permettant de savoir si Johaness avait été envoyé à Impel Down ou, avec de la chance, à une autre prison.

-Bon et bien puisque tu cherche un équipage, tu peux rejoindre le mien, reprit le Cleiham avant de se faire couper par la demoiselle à ses côtés.

-Et pourquoi elle rejoindrait ton équipage plutôt que le mien ? s’esclaffait l’artilleuse.

C’est alors que le binôme d’anciens acolytes entama des chamailleries pour vanter son équipage et tenter d’inciter l’imposante demoiselle ailée, qui ne pouvait qu’être un atout aux vues de sa taille anormale et maudite par-dessus le marché avec ces deux paires d’ailes certainement lié à un fruit pour eux, à rejoindre un groupe plutôt que l’autre. De son côté, la blonde aux yeux d’argent était en train de se masser les tempes activement, essayant d’apaiser et dompter le flux de douleur dans son crâne qui lui semblait exploser, tentant de s’étendre pour défoncer sa boite crânienne et déchaînant une grande souffrance dans tout l’esprit de la demoiselle qui demeurait crispé. Elle n’écoutait plus qu’à moitié les arguments de l’un et de l’autre avant de faire complétement abstraction de cela pour se concentrer exclusivement sur le haki de l’observation qui faisait des siennes et la gênait clairement. Serrant les dents, elle tentait vainement de méditer, de canaliser le courant de sa pensée pour calmer tout son être, néanmoins l’omniprésence des voix l’enfermait dans un étau dont la De Lérhane n’avait plus à se sortir. L’ancienne révolutionnaire commençait à trembler au niveau des mains qu’elle joignit en essayant à nouveau de tempérer sa situation psychique. Les minutes défilés, tout comme les enfantillages des deux capitaines qui ne remarquaient rien et devenaient le centre de l’attention avec leurs revendications et leur duel d’arguments qui se faisaient engloutir par les rugissements magmatiques déferlant dans sa tête, ne devenant plus qu’un murmure au milieu d’un brouhaha incessant et incompréhensible. Serrant les dents, l’ancienne décima lâcha prise et laissa éclater sa frustration en un cri qui mit directement fin à la dispute entre Arthur et Vinéla. S’en était assez. Elle devait faire taire cette douleur et tant pis si elle ne parvenait pas à maîtriser le haki de l’observation aujourd’hui. Il y avait une mission et des vies en jeu. Se transformant alors en hybride Serpent à Plumes, ses crocs ressortant pleinement à la lueur du feu, la maudite d’un zoan mythique laissa posa son regard d’or sur les deux malheureux forbans.




-ASSEZ ! beugla-t-elle à nouveau avant de s’élancer vers l’homme et la femme.

Un seul uppercut suffit à envoyer l’artilleuse à travers une série de maisons tandis que l’énorme main de la monstruosité reptilienne se refermait sur le crâne du vieux loup de mer qui se retrouva bientôt encastré dans le sol et dans l’inconscience sous le regard ahurit des flibustiers qui n’avaient pas eu le temps de réagir. C’est alors qu’un vent de panique s’empara de certains, réalisant qu’ils n’avaient aucune chance, alors que d’autre sous l’impulsions de l’alcool se jetèrent sur la créature qui les mit au tapis en un seul mouvement. Chaque personne qui perdait conscience venait soulager l’esprit de la demoiselle ailée d’une voix, l’amenant à aller vaincre un à un chaque personne présente. La puissance de l’amazone déferla brutalement sur les hors la loi vivant en ces lieux, n’échappant à personne. Sous le fracas des coups surhumains de la bête, il ne fallut pas longtemps à ce qu’il restait de la statue en feu pour chuter et venir entamer un incendie sur une taverne. Une masse de flibustiers se dirigea vers les vaisseaux qui étaient à quai, néanmoins l’archange utilisa ses ailes pour débarquer en plein milieu des pontons. Ses coups de queue vinrent exploser les planches avant qu’Ishtar ne se tourne vers les embarcations. Son but était d’empêcher que le trio d’anciens lieutenants de Clifford ne prennent la mer pour appliquer les plans de l’Alliance Borgne, et bien elle n’avait qu’à faire couler les embarcations pour réussir sa mission. Grimpant sur la petite caravelle de l’artilleuse reposant inconsciente dans un amas de gravats dans une maison branlante s’étant écroulé à son passage, la maudite usa à la fois de ses poings et son puissant appendice pour fracasser le pont supérieur et entrer dans les entrailles du vaisseau. Ses mains traversèrent la paroi de la coque et la blonde à la force surhumaine se mit à écarter les bras, agrandissant l’ouverture pour que finalement le vaisseau se retrouve complétement éventré à tribord. L’eau s’engouffra avidement dans la cale pour finalement déstabiliser le navire qui pencha vers les quais jusqu’à aller s’écrouler dessus tandis que l’ancienne révolutionnaire usait de ses ailes pour s’envoler et se diriger vers la nef suivante qui subit un sort similaire. Ce fut ensuite au tour du brick sur lequel s’étaient assemblés des pirates avides de survie. La bilcane fonça à toute allure vers la coque du bâtiment naval et donna un coup qui traversa la paroi. C’est ainsi qu’elle entama le désossement du navire en retirant des ensembles entiers de planche afin que l’ancien bateau du Clifford se retrouve privé de quasiment la moitié de sa coque. Suite à cela, la De Lérhane détacha les amarres avant de donner un impact qui renversa le vaisseau, le condamnant à dérivé pendant quelques minutes avant de sombrer au milieu de la baie.

[Présent] Et une bouteille de rhum (Solo 7) Crimin13
Dreasmor "Red" Camron
Primé à 58.000.000

-Capitaine ! Capitaine ! hurlait un sbire en pénétrant dans la résidence de l’actuel maître de l’île.

-Qu’est-ce qu’il se passe dehors à la fin ?! demanda le Camron.

-Il y a un monstre ! Un monstre est en train de détruire la ville !

-C’est quoi ces conneries ! Où sont Arthur et Vinéla ?!

-Ce sont les premiers à avoir été vaincu chef ! Et les bateaux sont inutilisables !

-PARDON ?!


Dreasmor sortit en trombe à l’extérieur pour voir de ses propres yeux le cataclysme qui c’était abattu sur eux. En effet, s’il n’était pas sorti pour découvrir ce spectacle, il n’aurait pas cru son subordonné. On voyait nettement un sillon d’une vingtaine de mètres de maisons effondrés, leur instabilité les empêchant de soutenir le choc, ainsi que le brasier qui commençait à s’étendre suite au géant de feu servant à la célébration de l’assaut du dimanche. De plus, la situation aux quais était également incroyablement surréaliste. Des navires renversés et sa propre nef qui entamait un voyage vers les profondeurs. Son poing se resserra alors qu’il commençait à apercevoir l’origine de tout cela. Une créature volante envoyer virevolter tous les hommes amassés au port. Le Camron se mit à courir à toute vitesse, avec toute ses forces. Jamais il n’avait vu quelque chose de semblable. Après la capture de Johaness, il s’était entrainé comme un forcené pour devenir plus fort, pour être en mesure de se venger. Tout son temps hors du commandement était destiné à l’entrainement afin d’être en mesure de rivalisé avec les officiers de la Marine. Pourtant il était encore loin de pouvoir accomplir de tels prouesses et les adversaires qu’il avait croisé jusqu’à maintenant non plus. Les articles de journaux sur les dégâts provoqués par des affrontements entre des monstres de dangerosité et l’élite de la Marine, dont les batailles de Marinford étaient la quintessence, lui revinrent à l’esprit. Rien n’était exagéré. Il y avait des personnes en ce monde en mesure de ce qui lui semblait être des exploits. La peur commença à le gagner alors qu’il arrivait bientôt au niveau de la créature. Tournant finalement au bout de la rue, son regard se posa sur la monstruosité reptilienne qui reprenait son souffle. Les voix devaient commencer à s’affaiblir puisque la douleur crânienne n’était plus aussi forte. C’était une bonne nouvelle qui permettait à Ishtar de se calmer et de quitter l’aspect furieux qu’elle avait revêtu en ne supportant plus la souffrance. Cependant, ses orbites se dirigèrent vers le dernier capitaine qu’elle ne tarda pas à reconnaître.

-Que… Qu’es-tu ?

-… L’envoyé de la Ligue d’Arkhélaos
, répondit brièvement l’archange en s’approchant.

À chaque mètre que faisait la bilcane, Dreasmor reculait d’un pas, la terreur s’étendant petit à petit dans tout son être.

-N’a… N’approche pas ! tenta-t-il, en vain.

La bilcane s’élança vers lui, qui tomba à la renverse en essayant de se protéger avec ses mains. L’uppercut vint le cueillir au ventre et il traversa les airs en recrachant de la bile avant d’atterrir en roulant de nombreux mètres plus loin. L'ange tourna la tête et vit le reste des pirates tenter de se réfugier dans la demeure de leur capitaine.




Ayant repris forme humaine et son esprit étant débarrassé de la manifestation de son haki de l’observation en éveil, l’ancienne révolutionnaire était assise sur un rocher et regarder la désolation de la ville tout en décrochant le combiné de l’escargophone qu’elle avait amené.

-Allo. Colonel Galden ?

-Oui ? C’est vous Ishtar ? Quel est l’état de la situation.

-Les trois capitaines d’Astrobal Cove et leurs équipages ont été neutralisé. Ils vous attendent. Je pense qu’ils ne devraient pas être en mesure de se réveiller d’ici votre arrivé et ils n’ont de toutes façons plus de moyen de quitter l’île.

-Très bien. Je vais prévenir Aphanasie et nous venons les embarquer. Vers où allez-vous aller maintenant ?


Suite à la question du gradé, l’amazone déplia la carte et la liste que lui avait fourni Ingolstadt.

-L’île la plus proche est l’atoll Pzarhy. Apparemment.

-Très bien. Je vais communiquer l’information au commandant Zwurn qui protège une base non loin de là. Je vais vous donner son numéro. C’est lui qu’il faudra appeler pour qu’il vienne chercher les membres de l’Alliance que vous allez vaincre. De notre côté nous allons ramener l’Iambe et les prisonniers à Saint Protagoras et nous préparer à la bataille.

-Je comprends. À bientôt colonel.

-Faite attention à vous.


Les valeurs de la Ligue d’Arkhélaos étaient vraiment appréciable. Elle devrait être leur ennemi, pourtant en raison de sa volonté de protéger les populations ils lui avaient proposés de collaborer pour sauver le plus de vies possibles en stoppant un maximum de pirates de la coalition pirate avant le jour de leur assaut, l’information ayant été obtenu grâce à un agent des Cipher Pol en relation avec un des contre-amiraux. Cela lui faisait bizarre, mais c’était agréable. Enfin, la De Lérhane ne devait pas rester ici et se releva pour se tourner vers la prochaine île en rangeant ses affaires. Reprenant sa forme d’Archange du Typhon, la demoiselle donna quelques coups d’ailes pour s’envoler et monter dans les airs, traversant la couche de nuage pour regarder la lune avant de reprendre son aventure en laissant les trois forbans aux soin d'Aphanasie, Galden et leur équipage. Prochaine destination : l’atoll Pzarhy…






© By Halloween



-Dreasmor "Red" Camron Lvl 27
-Arthur Cleiham Lvl 23
-Vinéla Truthaw Lvl 20
Revenir en haut Aller en bas
 

[Présent] Et une bouteille de rhum (Solo 7)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\
» [Solo] Selantis Shya - Intro [Hentaï]
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line-