Partagez
 

 Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shinji Nakata
Simple Civil
Shinji Nakata
Messages : 67
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue18/75Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue12/100Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (12/100)
Berrys: 59.000 B

Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty
MessageSujet: Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]   Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Icon_minitimeJeu 16 Mai - 0:36




Enfin arrivés !


Feat Almar.


La tentative de siège sur l’île vacancière avait été un véritable désastre. Un échec cuisant, ayant laissé la faucheuse réquisitionner l’âme de plusieurs soldats. Le capitaine légitime du Yamamoto, le vieux Garlic, avait aussi rejoint le royaume d’Hadès. Une balle perdue s’étant logé directement dans le torse du senior, ne laissant aucune chance à son organisme naturellement affaibli par l’âge, mais aussi par l’alcool. Des évènements dramatiques provoquant un raz de démotivation chez les troupes alliées.

Si la femme ayant prit les rênes de l’équipage était actuellement occupé par un quelconque problème, de son côté Shinji avait reçu une légère requête de cette dernière. Encore une fois de brèves instructions qui laissait un champ libre à l’adolescent. Si les dialogues entre les deux figures opposées étaient rares, la confiance était bilatérale. Il était d’ailleurs surprenant que la reine déchue portait toujours une telle assurance envers ce qui semblait être son second, alors que ce dernier n’avait pas vraiment su montrer d’utilité lors du dernier évènement.

Devant se séparer du groupe, le voyage s’annonçait long. En effet, devant emprunter un maigre voilier, s’apparentant énormément à une felouque, la vitesse se verrait être fortement réduite. Heureusement pour lui, deux autres hommes de confiances lui avaient été assignés pour lui prêter main forte. Accompagné du général Yokai, mais également d’un homme ayant des notions de navigation, ils pouvaient donc atteindre Alabasta, sans dériver. Pourtant les maigres provisions embarquées par le trio les avaient forcés à optimiser le temps utilisé pour la croisière. Sous l’idée du jeune Nakata,  la minuscule portion d’équipage allait donc se reléguer à tour de rôle, assurant ainsi une virée sans pause.

En quelques jours à peine, le climat s’est drastiquement mis à changer. L’air humide et agréable de l’île aux bourgeois avait laissé place à une atmosphère sèche et torride. La chaleur était si accablante que le trafiquant s’était quasiment totalement dévêtu, ne gardant sur lui qu’un pauvre haut, ainsi qu’un short empestant la sueur. Fort heureusement, ce réchauffement climatique indiquait une arrivée imminente. En effet, il ne fallut plus vraiment de temps pour dériver jusqu’aux côtes d’une localité. Erumalu, placée stratégiquement aux bords d’un fleuve, donnant un accès facile à l’eau potable pour l’ensemble de sa population.

Si les trois compères improvisés avaient esquivé une potentielle attaque de monstre marin, le voyage avait tout de même été éprouvant. La fatigue marquait les voyageurs, surtout par le biais de cernes. La faim dû à des portions drastiquement réduites avait forcé les deux combattants du groupe à s’empresser de trouver une quelconque taverne rapidement, pendant que le dernier membre se chargeait d’amarrer le rafiot. Une marche déterminée était animée par Shinji, et Yokai.

Quelques minutes avant de trouver une gargote, qui suffirait amplement à réjouir les visiteurs. L’endroit était ridicule, un restaurant bon marché, où les plats seraient sûrement de médiocre qualité. Des toiles d’araignées qui ravissaient le maudit, un plancher craquant, des tables dégoutantes. Pourtant, l’endroit renommé en « Gourmandise du désert » semblait faire fureur, au vu de l’incroyable foule, constituait d’ivrognes déjà brindezingues en ce début d’après-midi. Loué soit les dieux, une petite place entourée de quatre sièges était libre d’accès.

« Eh, entre nous, il était pas un peu bizarre l’autre ? J’suis bien content de l’avoir enfin esquivé ! Rien qu’il nous parlait tout le temps de sa femme et de sa fille, à croire on était intéressé par ses problèmes. J’veux dire, sans être un enfoiré de service, on a tous des problèmes j’imagine. Nina par-ci, Zazy par-là, eh moi j’en avais ras les mandibules de ses jérémiades. »


Une esquisse de sourire avait été feintée par l’homme militaire. L’aisance orale de Shinji avait pour habitude de décontracter le général, le sortant durant l’espace de quelques secondes de son constant sérieux. Pourtant le manque d’implications dans les sottises orales de l’adolescent avait pour habitude de mettre ce dernier mal à l’aise. C’était encore une fois le cas, ce qui avait obligé le mercanti à briser ce malaise en se tortillant sur sa chaise, cherchant une serveuse pouvant calmer les deux estomacs sur patte.

C’est alors qu’une discussion avait attiré l’oreille du Nakata. Voulant éveiller l’attention de son accompagnateur, le brûlé tapa subtilement dans son tibia avant de balancer discrètement sa tête en direction du groupe de soûlauds.

« Eh, moi j’te le dis aussi sincèrement que j’suis bourré, que plus jamais je remettrais les pieds sur Alubarna ! Tout ce grabuge, moi ça m’effraie ! J’ai beau être un beau morceau, j’veux pas me frotter à des monstres pareils ! Eh ça j’te l’dis autant que j’suis rempli d’alcool ! Et ça doit être ma trois, quatre, cinq… Douzième pinte ? »


« On a compris que t’étais cuit ! N’oublie pas d’effacer ton ardoise cette fois-ci ! Mais pourtant, on est censé avoir le soutien du gouvernement, non ? C’est incroyable que ça puisse autant dégénérer ! Et ces trucs flottants là, ils sont pas nous sécuriser davantage, incroyable ! In-croya-ble ! »

La discussion renseignée légèrement les deux étrangers sur la situation actuelle de l’île désertique, qui ne semblait être guère mieux que leur précédente localisation. Adoptant une posture plus discrète, les deux hommes espéraient obtenir davantage de précisions, à défaut de se remplir la bedaine.  



© Code par Dehvi sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Almar

Almar
Messages : 69
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue16/75Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue88/100Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (88/100)
Berrys: 208.000 B

Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]   Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Icon_minitimeJeu 16 Mai - 21:42

ENFIN ARRIVÉS !


L’expérience menée auprès du groupe Boendr restera graver à jamais dans la mémoire du maudit, plus jamais il n'approchera une organisation de la sorte. Il était clairement conscient de la bêtise qu'il avait faillit commettre, de plus, il allait entraîner dans la mélasse son pauvre partenaire, James. Heureusement, cet événement s’arrêta plus vite que prévue... À nouveau dans les contrées arides du royaume d'Alabasta, notre duo improbable s’arrêta dans un patelin installé au bord du rivage. Franchissant la porte principale de la ville, on pouvait voir dans quel état lamentable ces deux idiots venaient de finir : Leurs fringues étaient en lambeaux, leurs chaussures trouées par le sable brûlant, puis leur corps était affaiblis par tant de kilomètres parcouru à pied. Il s'en était fallut de peu pour qu'un individu quelconque retrouve leurs corps desséchés dans le désert. En effet, cet imbécile de pétochard n'avait pas suffisamment remplis les gourdes avant leur départ, mettant clairement en danger la traversée dans la zone aride. Désormais à la recherche d'un commerce pouvant hydrater leur gosier, Almar et James parcoururent une bonne portion de la ville, avant de tomber sur l'endroit idéal. Une taverne en piteux état, rien de bien diversifiant comparer à Tamarisk, cela commençait à devenir redondant à force, même si pour cette fois, l'ambiance semblait être de la partie dans l'établissement. Alors que le titan allait passer la porte d'un air déterminer, James tapota amicalement l'épaule de son partenaire, chuchotant ses paroles :

«Almar... Vous pensez qu'il n'y aura pas de problème ?»

Un rire grave s'échappa du gosier du colosse :

"Barara ! Dans ce genre d'endroit, il risque d'y avoir toujours des problèmes... Restez derrière moi et rien de grave ne vous arrivera, James" Il vint tapoter son épaule en retour pour l'encourager.

Almar savait très bien comment fonctionne un être humain sous l’influence néfaste de l'alcool, et malheureusement, la violence l'emportera toujours avant le moindre débat pacifique. De ce fait, il devra redoubler d'effort pour éviter le moindre drame, car il n'était clairement pas venue ici pour déclencher une bagarre. Gardant un sang froid sans faille, le gardien franchira la porte sans dire un mot. Et bizarrement, l'intégralité de la salle s’arrêta de festoyer, contemplant avec curiosité les deux nouvelles têtes arrivant dans la salle. Malgré l'ambiance pesante qui s'installa sournoisement dans la pièce, les plus peureux parmi les poivrots baissèrent la tête en voyant la carrure imposante du maudit, tandis que d'autres, crurent bon de le provoquer en le fixant du regard. Une tentative inutile, vu qu'il ne répondra sous aucun prétexte à cette bande d'abrutie, il était bien plus concentré à voir avec effroi l'état déplorable du bâtiment. Plus il voyait chaque défaut dans la bâtisse, plus son visage semblait lentement se décomposer. Puis, n'étant plus totalement présent, un abruti de service tenta subtilement de lui faire un croche-pied, une tentative saugrenue, vu que le gardien écrasera d'un pas lourd son pauvre petit panard, faisant hurler comme une petite fille ce crétin devant tous ses potes. Voulant encore plus enfoncer le couteau dans la plaie, Almar adressa un simple rictus à ce dernier, sans témoigner la moindre excuse, histoire de lui apprendre les bonnes manières. Une fois cela fait, il commandera au comptoir deux boissons bien fraîches, sans alcool bien évidemment :

"À notre santé, mon bon vieux James !" Il ferma les yeux, souriant joyeusement.

«Santé, Almar !» Il leva fièrement son verre, frappant avec virilité celui de son compatriote.
; color:black;">








Revenir en haut Aller en bas
Shinji Nakata
Simple Civil
Shinji Nakata
Messages : 67
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue18/75Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue12/100Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (12/100)
Berrys: 59.000 B

Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]   Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Icon_minitimeSam 18 Mai - 1:02




Enfin arrivés !


Feat Almar.


L’adolescent regardait son compagnon de manière sérieuse. Les yeux plissés, il affichait une expression stoïque. Le repas pouvait attendre, à vrai dire ils n’étaient plus à quelques minutes près. Cependant les informations relayés involontairement par les alcooliques pouvaient être utile pour le couple, ayant été envoyé comme éclaireurs par la toute récente capitaine du bateau. Un simple débat d’ivrogne avait donné un bon nombre d’informations au Nakata. Ce pays avait donc été victime d’un accident tragique, selon ces clients ? De plus le gouvernement serait responsable d’une sécurité sur ce territoire ? Se redressant lentement sur sa chaise, Shinji se pencha en direction de son acolyte, avant de lui parler à voix basse. Une intonation sûrement inaudible pour la plupart des fidèles, compte tenu de l’importante pollution sonore. Une prise de parole si faible, que le général devait tendre son oreille afin de pouvoir capter la totalité des informations.  

« Bon, on va éviter de faire les marioles comme sur Holiday Island. J’te propose d’être discret, genre simples visiteurs. De toute manière, c’est ce que m’dame Nojiko nous avait conseillé, alors bon. En réalité, j’ai surtout pas envie de me retrouver avec des bracelets métalliques sur mes poignets. »

Comme à son habitude, Yokai ne montrait pas vraiment de sentiment particulier, où d’implication personnelle dans ce que proposait le mercanti, sûrement à cause de son jeune âge. Cette fois-ci, il avait simplement lentement battu des paupières, avant d’acquiescer d’un simple mouvement de la tête. Sûrement idéal pour la reconnaissance, grâce à sa récente malédiction, ce travail était idéal pour le bicolore. Pourtant un détail avait particulièrement attiré l’attention de l’enfant de rue. En réalité, il s’agissait de la seule information dont il n’avait pas réellement compris le sens, puisqu’en effet ces saoulards avaient mentionné l’existence d’objets volants. Un sujet assez vague, dénué de précision qui expliquait l’incompréhension de l’araignée.

L’utilisateur de fruit du démon se grattait le crâne, réfléchissant intensivement à une hypothèse sur ces appareils flottants mentionnés quelques secondes auparavant.  Une élucubration rapidement avortée par l’arrivée soudainement discrète, qui avait suscitait l’intérêt général de ce restaurant miteux. Un lourd silence s’était installé, mettant en place un malaise. Il s’agissait là d’un homme grand et musclé, accompagné d’un acolyte, plus petit et chétif. Une escouade comparable à celle du Nakata, finalement.

Néanmoins, ce n’était pas le dernier point cité qui intéressait le mercanti, mais plutôt la dégaine. L’allure de ces visiteurs était pitoyable. Des lambeaux et guenilles sûrement gorgées de péripéties alarmantes. Prenant rapidement la conclusion qu’il soit de vagabonds ayant prit la mer, soit de fuyards locaux, Shinji commençait à porter intérêt au groupe. De son côté, Yokai était davantage plongé dans les discussions d’ivrognes, insultant vaguement les nouveaux arrivés.

« Tu vois ceux qui viennent d’arriver, là ? J’vais aller les voir, vite fait, j’reviens. Si tu vois que ça tourne mal, on carapate. J’tiens pas à attirer l’attention. »

Se levant de sa chaise, attirant quelques regards indiscrets, Shinji commençait donc à se diriger vers le comptoir. Une fois arrivé, le garçon prit place sur un tabouret surélevé, à côté des festoyeurs venant d’arrivé. La différence de physique n’était pas flagrante entre Almar, et l’adolescent, puisque le jeune homme bénéficiait d’un bon mètre quatre-vingt. Néanmoins, l’écart de masse musculaire était tout de même choquant. Chétif de base, être à côté d’un si gros morceau ne valorisait pas vraiment l’araignée.

« Difficile de se faire servir à table dis-donc ! J’vais prendre exemple sur vous, et commander directement à la caisse,  les mecs. »

Une approche naturelle qui attirerait peut-être l’attention des interlocuteurs ciblés. Si le garçon paraissait très jeune physiquement, il n’en restait pas moins qu’il savait se montrer à l’aise à l’orale. Une aisance qui avait déjà servi à l’intérêt général de son navire, en baratinant simplement un capitaine de la marine. Sans pour autant attendre une quelconque réponse, l’homme se mit à interpeler la serveuse dépassée par les évènements, tentant de satisfaire l’ensemble des clients.

« S’il vous plait, mademoiselle ! Oui, j’vous prendrais quatre repas du jour. »

Se retournant une nouvelle fois vers ce qui semblait être le membre principal du groupe, Shinji commença à esquisser un léger sourire. En réalité, il espérait que ces gens proviennent de la région, afin d’en savoir plus sur les lieux. Capter des informations sur les lieux avait été sa mission principale, ce pourquoi le Nakata avait été envoyé à Alabasta. Il comptait racheter ses erreurs.  

« Allez, vous m’avez l’air sympathique, alors c’est moi qui l’offre ! Il me semble avoir vu un beau bout de viande sur l’ardoise, devant le bar, j’espère que ça va vous plaire ! J’me présente Shinji Nakata, originaire de Kanazakura, sur West Blue. Là-bas, c’est mon collègue Yokai, un combattant de l’empire de Yobusa. Et vous, sinon ? »



© Code par Dehvi sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Boendr
Trafiquant
Boendr
Messages : 28

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue0/0Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue0/0Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 7.521.000 B

Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]   Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Icon_minitimeSam 18 Mai - 13:24


Boendr saves the world
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] 0ru7Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] 257x
Dan Jacobson et Bartholomew Wells


Alabasta, une île de Grand Line au climat particulièrement aride. C’était en ces lieux qu’une équipe de l’Organisation avait été envoyée afin de commencer à procéder à de nouveaux recrutements. C’est pourquoi Dan et Barth s’étaient rendus dans une taverne au même titre que Vertex à Tamarisk. Boendr était encore assez récente et, même si elle pouvait déjà compter une certaine quantité de membres plus ou moins importants, elle devait pouvoir s’étendre encore davantage. Les ordres du Directeur étaient clairs : embrigader le plus de volontaires possibles. Après tout, n’importe qui pouvait être utile, quel que soit le domaine d’expertise ou d’opération.

Ainsi, les deux civils étaient entrés dans un bâtiment nommé « Gourmandise du désert » où ils avaient pris soin de s’installer tranquillement à une table sans chercher à attirer l’attention. En effet, les confrères souhaitaient tout d’abord grignoter un peu pour récupérer l’énergie qu’ils avaient perdu à marcher sous ce soleil brûlant. Difficile quand on n’est pas habitué à une telle température. Autour d’eux se trouvaient pas mal de personnes relativement normales, pas de quoi les sortir de leur silence, en somme. Mais soudain, alors que Bartholomew approcha son verre d’alcool à ses lèvres pour en prendre une grande gorgée, Dan détourna le regard et le posa sur un jeune garçon à la chevelure bicolore. En le fixant suffisamment, il se rappela d’une certaine personne, assez connue sur une des îles de West Blue : Kanazakura. Il avait eu la « chance » d’y faire un tour il y avait quelques mois de ça et un nom était pas mal ressorti à ce moment-là : Shinji Nakata. Oui, ça ne pouvait être que lui, Dan le reconnaissait en particulier grâce à la brûlure se trouvant sur le coin supérieur gauche de son visage.

Cognant donc légèrement le coude de son comparse avec discrétion, il lui murmura quelques mots pour l’informer.

« C’est lui le garçon dont je t’ai parlé l’autre fois. Un petit trafiquant de drogues de West Blue. »

Barth haussa l’un de ses sourcils et posa à son tour son regard sur la cible désignée.

« Il a juste l’air d’un gamin comme les autres, pourtant. »

Les deux hommes restèrent à leur place pour le moment, analysant le jeune homme et cherchant des informations à son égard. C’est alors qu’ils entendirent également le nom « Almar », prononcé par l’une des personnes qu’il avait rejointes. Ce n’était pas lui dont Vertex leur avait parlé un peu plus tôt ?
Concours de codage Qefa
Revenir en haut Aller en bas
Almar

Almar
Messages : 69
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue16/75Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue88/100Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (88/100)
Berrys: 208.000 B

Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]   Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Icon_minitimeSam 18 Mai - 20:08

ENFIN ARRIVÉS !


Après avoir bu une bonne gorgée pour se revigorer, Almar et James furent alpagué par un drôle d'individu. Pour être plus précis, un jeune homme aux cheveux bicolore, ayant comme particularité physique, d'avoir un morceaux du visage marqué par les flammes. Méfiant, le colosse regarda avec minutie chacun de ses mouvements, voulant voir s'il n’avait pas à faire un pickpocket professionnel. Il connaissait ce genre de magouille sur son île natale. Au départ, une personne amicale viendra taper la discute, son but principal sera de baisser la vigilance de sa proie, pour voler au moment le plus importun, la bourse du pigeon en question. Il fallait avoir un sacré cran pour tenter cette manœuvre, mais cela ne fut pas le cas pour ce jeune homme. Au contraire, il se présenta sous l'identité de Shinji Nakata, offrant par la même occasion, le repas aux deux affamés. Surpris, les deux hommes échangèrent un regard complice, avant de se présenter l'un l'autre :

"C'est un véritable plaisir de faire votre connaissance, Monsieur Nakata... Je suis Almar Vicioli, enfant de l'île de Pandore." Il posa son poing droit contre son pectoral gauche et inclina très légèrement sa tête, pour témoigner un profond respect. "Vous n'étiez pas obligé de nous offrir le repas, cela me gêne vraiment, mais le fait de refuser serait un manque de respect envers votre humble personne..."

Devant le balafré, James se présenta sans la moindre peur :

«Bien le bonjour... Je m'appelle James Scott... Enchanté...» Du moins, il essayait de ne pas le montrer.

Au même moment, la serveuse totalement prit de panique, renversa dans son intégralité une choppe remplie d'alcool sur un de ses clients. Le malchanceux dans cette histoire, fut le même énergumène qu'Almar piétina un peu plus tôt, sauf que cette fois-ci, il ne resta pas sans rien faire. Il se leva subitement, attrapa la gorge de la jeune femme et la balança en direction du comptoir. Réactif, le maudit de la fragmentation détacha ses bras pour intercepter la serveuse avant sa chute, révélant à l'intégralité des occupants de la salle, sa nature maudite. Néanmoins, la jeune femme n'avait subi aucun dégât et fut ramenée auprès du trio en un sel morceau, grâce au bras massif servant fidèlement leur maître.

"Mademoiselle, vous allez bien ?" Voulant la rassurer, le gardien la déposa délicatement sur le parqué.

«Oui... Je vais bien... Merci...» Elle se détacha de l'emprise du maudit et vint se réfugier derrière le comptoir du bar, regardant son agresseur en tremblant légèrement.

Pour Almar, commettre un tel méfait envers la gent féminine, devait être puni par le sang. Personne en ce monde ne devrait toucher de la sorte, les belles créatures pouvant nous mettre au monde, pouvant nous offrir l'amour, pouvant nous offrir nos premiers sourires... Mais hélas, le jugement de ce salopard devra attendre. Serrant les poings, le colosse préféra jouer la subtilité avant tout, offrant par exemple une boisson au truand, histoire d'apaiser la tension.

"Monsieur Nakata, je pense qu'on devrait rejoindre votre partenaire à la table, cela serait plus propice pour discuter. Qu'en pensez vous ?"

James encouragea fortement cette proposition en rajoutant un subtil :

«Oui ! On sera mieux qu'ici...»
; color:black;">


Revenir en haut Aller en bas
Shinji Nakata
Simple Civil
Shinji Nakata
Messages : 67
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue18/75Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue12/100Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (12/100)
Berrys: 59.000 B

Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]   Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Icon_minitimeDim 19 Mai - 12:47




Enfin arrivés !


Feat Almar.


L’adolescent avait pu remarquer une certaine extravagance chez le titan. Si cet acabit l’amusait quelque peu, le garçon gardait en tête l’ordre de sa supérieure, lui ayant de demander de garder une certaine discrétion. En effet, le jeu de provocation, avec l’un des nombreux ivrognes, ayant été entamé lors de son arrivée n’avait pas inscrit une très bonne première impression, chez le bicolore.  Pourtant la nécessité de récolter des informations sur les lieux, avait légèrement obligé le voyageur à s’adresser à cette personne sobre. Poser des questions à ces alcooliques aurait été une très mauvaise idée.

Une première impression légèrement bouleversée par la réponse entamée par celui qui se présentait comme étant Almar. Ce dernier avait montré un étonnant respect, surprenant le Nakata, qui s’était mis à très légèrement levé les sourcils. Shinji le savait, recevoir une aide financière pouvait mettre mal à l’aise. C’est pour cette raison qu’il s’était mis à sourire, exhibant ses belles dents, avant de lever sa main droite, comme s’il demander à la montagne de muscle de ne pas refuser.

« Ravi de faire ta connaissance Almar ! De même pour toi James, enchanté. »

Espérant entamer une longue conversation barbante et calme, le maudit se retrouvait finalement rapidement déçu. Visiblement, Alabasta n’était pas une île si disciplinée malgré la présence d’un roi. Soudainement coupé par une agression sur l’une des serveuses responsable de la restauration, ou de l’enivrement de clochards, il ne fallut pas longtemps au mineur pour se retourner en direction de Yokai.

C’est dans ces moments que l’araignée remarquait l’adoration que portait le général envers la femme foudre. L’homme allié s’était déjà levé, prêt à sortir de la salle, ne voulant pas rester à proximité d’un drame. Pourtant, de sa main gauche l’adolescent avait redemandé à son ainé de rester, encore un peu. Deux doigts tendus. Un message simple que l’homme avait compris comme « Juste deux minutes, s’il te plaît. ».  En réponse à cette demande, le militaire avait fait les gros yeux, avant d’accepter.

Pendant ce temps, l’interlocuteur du jeune mercanti s’était assuré de la sécurité en utilisant ses pouvoirs. Une capacité intéressante certes, mais qui n’avait pas pour autant choqué l’originaire de Kanazakura. Effectivement, pouvoir dispatcher les membres de son corps n’était pas plus loufoque que de pouvoir se transformer en arachnide dans l’esprit du membre de La Dynastie.

« Fiouuu ! Chapeau l’artiste. »


Sous la demande de rejoindre Yokai, Shinji avait accepté d’un simple geste de la tête. Son envie de rester à côté d’une bande de loubard n’était pas très présente, et pour poser des questions franches, il faut dire que son aîné était bien plus expérimenté. La serveuse était apeurée s’était réfugiée derrière son comptoir, avant de reprendre son service. Visiblement, cette femme ne perdait pas le Nord. Une attitude qui démontrait bien la mauvaise fréquentation du bar, une violence régulière qui expliquerait bien l’état des locaux, et les nombreux coups sur les bras des employées.

« S’il vous plaît, tenez prenez cet argent. Vous nous apporterez les repas commandés à cette table, à l’autre bout. Normalement, le compte est largement suffisant. On va dire que le surplus est compris dans le pourboire. Merci beaucoup. »

L’adolescent s’était adressé à la victime sur une voix douce, mais ferme. Il ne fallait pas oublier que le client est roi. Cependant, il avait l’habitude d’exhiber son argent sale, en abusant sur ses payements. Il faut dire que les nombreuses arnaques ayant été effectuée avant l’assaut sur l’île vacancière avait permis au garçon de remplir considérablement sa bourse.

C’est en sautant de son tabouret, que Shinji s’est mis à rejoindre son camarade. Le chemin emprunté n’était pas vraiment pratique. Il fallait dire que l’endroit était assez serré, si bien que le petit voleur se voyait obliger de tituber entre les sacs à bière debout, et les tables remplis de cadavres en verre. C’est en s’arrêtant soudainement, que le garçon se mit à regarder sur sa droite, puis sur sa gauche. Un comportement étrange expliqué par le fait que se dernier se sentait observé. Pourtant, après quelques instants à scruter l’ensemble des tables, rien ne paraissait suspect.

Finissant son chemin jusqu’à la table où était toujours installé Yokai, Shinji attendrait sûrement d’être rejoint par les deux nouvelles connaissances, si celles-ci s’était décidés à le suivre.  
 

© Code par Dehvi sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Boendr
Trafiquant
Boendr
Messages : 28

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue0/0Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue0/0Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 7.521.000 B

Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]   Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Icon_minitimeDim 19 Mai - 13:23


Boendr saves the world
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] 0ru7Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] 257x
Dan Jacobson et Bartholomew Wells


A en croire les réactions plutôt normales des cibles épiées, les deux civils n’avaient jusqu’alors pas été remarqués. C’était une bonne chose, pour le moment. D’autant qu’à côté de ça, un événement assez fréquent dans ce genre de bâtiment se déroula, opposant ivrogne à une jeune femme tenant le bar. Prêt à intervenir, Dan s’était finalement résolu à rester à sa place lorsqu’il aperçut l’habileté de cet « Almar ». Grâce à une malédiction – cela ne faisait aucun doute – il avait été en mesure de venir en aide à la gérante en détachant ses bras de son corps et en les envoyant à sa rencontre. A première vue, cela semblait être un pouvoir relativement intéressant dans bien des situations. Pour le coup, c’était dommage que cet individu ait décidé de fuir l’Organisation. Il aurait pu faire un bon espion ou même assassin.

Quoi qu’il en soit, peu de temps après, le jeune garçon à la chevelure bicolore fit signe à ses nouveaux camarades de le suivre à une table se trouvant plus loin dans la taverne. Il allait maintenant être difficile de les surveiller, à cette distance. C’est pourquoi, sur un ton très calme – comme à son habitude – le blond murmura de nouveau quelques paroles à son binôme.

« On les suit. »

Bartholomew était plutôt du genre à suivre les ordres au lieu d’en donner. Ça lui convenait donc assez bien que Dan puisse assumer lui-même ce rôle. Déposant donc leurs verres respectifs sur la table à laquelle ils se trouvaient, ils se levèrent tous deux et se mirent à marcher lentement en direction du jeune trafiquant. L’objectif était bien évidemment de ne pas avoir l’air louches, mais quoi qu’il arrive, le Jacobson entendait bien discuter avec leur « cible ». C’est pourquoi, lorsqu’ils furent arrivés près de la nouvelle table, il décida spontanément de prendre la parole à son égard.

« C’est bien toi le trafiquant de Kanazakura ? »

Affichant un léger sourire derrière le tissu cachant le bas de son visage, Barth ajouta.

« N’aie pas peur, on n’est pas là pour te faire du mal. Ni à toi, ni à tes petits camarades. »

Il avait raison. Les civils n’avaient aucune intention de se battre ou de procéder à quoi que ce soit de violent. Tout ce qu’ils souhaitaient, c’était discuter et vanter les intérêts de l’Organisation.
Concours de codage Qefa
Revenir en haut Aller en bas
Almar

Almar
Messages : 69
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue16/75Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue88/100Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (88/100)
Berrys: 208.000 B

Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]   Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Icon_minitimeMar 21 Mai - 20:30

ENFIN ARRIVÉS !


Une fois encore, Almar et James furent surpris par les actions du jeune homme. Débourser autant d'argent dans un simple repas, stupéfia un tant soit peu le duo. Même si on pouvait voir une forme de générosité dans cette simple manœuvre, mieux valait éviter d'exposer autant d'argent dans ce trou à rat. Le premier voleur venu pourrait prendre en chasse ce jeune homme, dans le but grotesque de le détrousser. Mais étrangement, le colosse voyait en ce brave gamin, un être capable de se défendre, pas comme ce bon vieux pétochard. Cependant, un autre problème s'imposait pour le colosse, la table du présumé balafré se trouvait tout au fond de la salle, obligeant une nouvelle traversée au milieu de la taverne. Et comme à sa fâcheuse habitude, James se planqua tel un couard derrière la montagne de muscle. Lâchant un rictus, Almar finira par suivre le jeune homme, poussant dans son chemin certains poivrots par mégarde. Il fallait bien qu'ils lui fassent de la place, vu son gabarit d'homme des cavernes.

"Je suis sincèrement désolé..." Il percuta un autre type. "Pardon, je ne voulais pas vous déranger."

Une fois arrivée à la table, le duo improbable s'installa en adressant ses salutations distingués au seul occupant. Il ne fallut même pas une minute d'attente, pour qu'à nouveau, de nouvelles personnes viennent interrompre leur tranquillité. Agacé par cette soudaine rencontre, le titan croisa les bras et braqua un regard inquisiteur contre les deux individus. Leur façon d'agir, ainsi que leurs accoutrements louche, mirent sur le pas de guerre le maudit. Encore, le premier individu semblait être le plus normal du binômes, tandis que l'autre, portait vraiment une dégaine de pillard, ainsi que les traits physiques : Le bas du visage caché par un bandana et le haut du crâne gravé de cicatrices. D’ailleurs, ce type était tellement effrayant aux yeux du binoclard, que ce pauvre sacripant ne put s’empêcher de claquer des genoux et des dents. Il trembla tellement d’effrois, qu'Almar devra intervenir pour le rassurer, malgré les paroles «rassurantes» de la personne en question.

"Allons James, calmez-vous. Rien de grave ne vous arrivera..." Il posa sa main titanesque sur son épaule, chuchotant d'une voix calme une vive pensée pour apaiser ses craintes. "Si par malheur, ces deux personnes cherchent les ennuis, on aidera le jeune Nakata à mon signal. Dans le cas contraire, on ne dit rien et on attend... Vous en pensez quoi, James ?" En terminant sa phrase, Almar offrira un sourire amical à son compatriote, tout en rajoutant subtilement un petit clin d’œil.

James répondit positivement en hochant la tête :

«D'accord... On peut faire comme ça...» Il essaya de reprendre son calme, en inspirant et expirant lentement et sûrement.
; color:black;">


Revenir en haut Aller en bas
Shinji Nakata
Simple Civil
Shinji Nakata
Messages : 67
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue18/75Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue12/100Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (12/100)
Berrys: 59.000 B

Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]   Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Icon_minitimeMar 21 Mai - 22:52

@Shinji Nakata a écrit:



Enfin arrivés !


Feat Almar.


Durant toute la durée du déplacement de son collègue jusqu’à l’endroit principal de la taverne, c'est-à-dire au comptoir, le général s’était occupé comme il pouvait. Très sérieux de base, il n’avait pas passé le temps en comptant les cafards sur le sol, mais en assurant une certaine sécurité à distance. Cet homme dans la force de l’âge savait très bien l’insolence et l’insouciance de son compère, et même s’il avait été partiellement rassuré lorsque ce dernier lui avait promis de cavaler en cas d’incident majeur pouvant attirer les autorités locales, une certaine anxiété persistait. Une mauvaise appréhension des possibles réactions du maudit, qui restait visible par la stimulation de sa jambe, tapant ainsi du pied sur le parquet endommagé sans arrêt.

C’est pour cela que le musclé s’était assuré de scruter de loin, la plupart des clients. L’extravagance de Shinji était un bien vilain défaut, pouvant agacer facilement l’ensemble des sacs à vin. Bien que la plupart des visiteurs de l’endroit de restauration portaient des légers coups d’œil, en direction du dealer, sûrement à cause de son apparence, mais également de son âge, rien n’indiquait de potentiel problème arrivant. Enfin, presque. Non loin de là, un couple assis à une table s’était particulièrement mis à remarquer le jeunot, qui s’était en plus permis de déposer une large bourse sur le comptoir. Des apparences peu rassurantes, quelques messes basses, un intérêt particulier pour un garçon ressemblant à une cible fragile pouvant rapporter quelques berry’s. En effet, tout laissait à penser que l’originaire de Kanazakura allait subir une agression.

Ce n’était pas tant le fait d’être agressé qui alarmait l’homme militaire. Il connaissait très bien les capacités de son coéquipier. Il considérait Shinji comme quelqu’un de valeur puisqu’il avait combattu aux côtés de sa reine. Sa force et sa combativité, malgré sa jeunesse avait été démontrées lors de leur affrontement contre le titan durant la tentative de coup d’état, sur l’île vacancière. Pour finir, Yokai avait pu analyser le courage, mais également la finesse d’esprit du garçon durant le voyage en mer, qui n’avait pas été de tout confort. S’il voyait de nombreux défaut envers son binôme, l’épéiste savait tout de même relevé ses principales qualités. La seule crainte troublant la tranquillité du fidèle de Nojiko était un potentiel débordement, attirant la marine. Ou pire encore, le gouvernement.

*Au final, peut-être que tout se passera sans encombre.*

Enfin revenu à ses côtés, Yokai pouvait souffler, avant de saluer d’un petit geste de la tête les nouveaux arrivants. Les légers vêtements portés par l’homme exhibaient fièrement sa musculature construite au cours de longues années de service, envers son royaume. Il espérait user de ce point pour dissuader quelques mauvais intentionnés. Une intimidation accentuée par l’arrivée d’un nouvel homme à la taille, s’apparentant à Yokai.

Une hypothèse qui tombait à l’eau, puisqu’à peine installé, Shinji se trouvait déjà convoité. Les suspects de toute à l’heure avait eu le culot de venir jusqu’à la table du quatuor. Serrant les dents, Yokai ajusté un regard noir, comme s’il voulait apeurer les inconnus, afin d’éviter toute discussion. De son côté, l’adolescent ne les voyait pas de cet œil. Le fait que ces hommes connaissent l’activité du garçon, plus que son nom visiblement, le rendait quelque peu angoissé. Il savait être discret, connu par le marché noir de son île, sans pour autant s’être jamais fait remarqué par la marine.

Sans avoir eu le temps de répondre, le second membre de l’escouade s’était également adressé au garçon. Quelle audace, les deux prétendants ne s’étaient même pas présentés. Le gamin n’était pas adepte des bonnes manières, mais pourtant il avait prit l’habitude de décliner son identité. Son regard glissait du chauve, à son collègue, avant de s’arrêter sur Yokai. De la main droite, le bicolore avait mimé un pouce levé, avant de se lever.

« Je ne sais pas ce que vous me voulez, mais inutile de me prendre de haut. J’suis peut-être pas musclé comme mes deux petits camarades, mais c’est pas pour autant que je reste facile à briser. Néanmoins, vous avez prit le temps de venir me voir, alors je vous accorde de l’intérêt. Je vous prierai juste de bien vouloir me suivre à l’extérieur du bâtiment. »


Parfois, le mercanti considérait qu’il fallait être ferme. Ferme, mais pas pour autant malhonnête. Il ne s’était pas laissé intimider, et imaginait sûrement le sujet de la conversation. De nombreuses chances que ces deux types soient investies dans un quelconque marché noir, d’où la raison de qualifier l’interlocuteur par sa profession, plutôt que par son nom. Sur le chemin de la sortie, parce qu’il avait entamé une marche vers la porte, le garçon avait continué à se présenter.

« Shinji Nakata, c’est comme ça que je m’appelle. J’imagine que vos noms vont être une information compliquée à extirper ? »


Désormais dehors, le garçon se retournait, en attendant l’arrivée des deux membres de Boendr, si ceux-ci s’était destinés à le suivre. Plusieurs options s’offraient au groupe. La première était de discuter en plein passage, aux oreilles de tous. La deuxième consistait à se diriger vers la petite ruelle à côté de la taverne, afin de profiter d’une discrétion quelque peu accrue.

***


Toujours autour de la table, Yokai commençait alors à se racler la gorge. Il ne connaissait pas les types, mais savait heureusement comment agir en l’absence de son coéquipier. Le but premier de ces types était d’extirper des informations sur l’île. Enfin, si ceux-ci étaient au courant d’une quelconque information.

« Bonjour à vous deux. Excusez-moi pour l’attitude de mon compagnon. Je me nomme Yokai, anciennement général des armées du royaume de San Yobusa. Suite à diverses péripéties, il m’est impossible de garder ma fonction, néanmoins je continue à porter tout espoir sur ce royaume en soutenant la reine, Nojiko Fujita. De ce fait, vous pouvez me considérer comme membre de l’équipage de La Dynastie. Enchanté de vous rencontrer. De votre côté, je vous demanderai de vous présenter, s’il vous n’y voyez aucun inconvénients. Ne vous inquiétez pas, vous pouvez avoir confiance en moi. »



© Code par Dehvi sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Boendr
Trafiquant
Boendr
Messages : 28

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue0/0Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue0/0Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 7.521.000 B

Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]   Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Icon_minitimeMer 22 Mai - 8:29


Boendr saves the world
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] 0ru7Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] 257x
Dan Jacobson et Bartholomew Wells


C’était bel et bien lui, Dan avait donc vu juste à ce niveau-là. Au début légèrement sur la défensive lors de leur approche, le jeune trafiquant avait finalement décidé de leur laisser une chance en sortant à l’extérieur de la taverne afin de pouvoir discuter plus calmement. Pendant ce temps, son camarades ainsi que les deux autres personnes qu’il avait rencontré resteraient à l’intérieur. De toute façon, les civils n’avaient guère besoin de ceux-là. Le dénommé Almar avait refusé d’intégrer l’Organisation, ce n’était pas grave. Après tout, il avait bien le droit de choisir son destin.

Ainsi, acceptant de quitter temporairement les lieux, le binôme se mit à suivre le jeune garçon jusqu’à la porte de sortie. Sur le chemin, il décida de se présenter plus sérieusement, en énonçant son nom complet, tandis qu’il prit ensuite l’initiative d’en demander plus ou moins autant de ses interlocuteurs. Ce à quoi Dan répondit sans plus attendre, sur un ton calme et posé.

« Tu peux m’appeler Dan, et lui c’est Barth. C’est tout ce que nous pouvons te dire, on essaye de garder nos identités secrètes au maximum et tu vas vite comprendre pourquoi... »

Rien qu’avec ces quelques paroles, le trafiquant devrait potentiellement être interloqué, désireux d’en savoir plus dès que possible à ce sujet. Et il allait tout simplement avoir ce qu’il voudrait puisque le Jacobson reprit peu de temps après.

« Si l’on t’a approché en te demandant si tu étais bien le trafiquant dont on parle tant sur Kanazakura, c’est parce que nous avons une proposition à te faire. Nous faisons tous deux partie d’une nouvelle organisation émergente de l’Underground que l’on appelle Boendr. Littéralement, ce nom signifie « Hommes Libres ».  Et ce n’est pas un mensonge. »

Pendant ce temps, Barth contre un muret pour écouter la discussion dans une position plus confortable. Et, comme à son habitude, il était prêt à analyser les propos du jeune garçon, en fin psychologue qu’il était par sa profession officielle.

« Pour tout te dire, notre Directeur a été intéressé par ton profil et nous a demandé de te faire une proposition d’intégration si l’on venait à te rencontrer un jour ou l’autre. »
Concours de codage Qefa
Revenir en haut Aller en bas
Almar

Almar
Messages : 69
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue16/75Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue88/100Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (88/100)
Berrys: 208.000 B

Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]   Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Icon_minitimeVen 24 Mai - 21:41

ENFIN ARRIVÉS !


Restant dans le monde agréable du silence, Almar laissa le jeune homme parlementer avec les deux individus. Il n'y voyait pour l'instant, aucun besoin de s'interposer ou de le protéger, ce brave petit semblait plus débrouillard qu'on ne pouvait l'imaginer. Puis, au moindre coup fourré, le maudit apportera son soutien physique pour se débarrasser des deux énergumènes. Malheureusement, son idée héroïque tomba totalement aux oubliettes, lorsque le balafré emportera dans son sillage, le binôme. Voyant que la négociation se fera en dehors de sa salle, dans un lieu à l'abri des regards, la conscience du colosse se mit à cogiter de façon alarmante. Son faciès exprimant un sourire narquois, se décomposa littéralement, devenant aussi dure que de la pierre. Son cœur étouffé par la crainte qu'un terrible événement se trame dans son dos, ne lui donna guère l'envie de rester les bras ballants. Son devoir de protecteur passait avant tout, tel était sa quête pour expier ses fautes. Prêt à se lever de table pour épier ce qu'il se trame dehors, Almar fut soudainement prit dans une discussion avec le mystérieux interlocuteur poster à l'autre bout du mobilier. L'homme se nommant Yokai, décria une parcelle de son identité, révélant des informations qui étonnèrent le duo à un tel point, qu'ils faillirent tomber de leur chaise. Ainsi donc, ces deux personnages faisaient partie de l'équipage de la reine Nojiko ? Une fois encore, le monde était plus petit qu'on pouvait l'imaginer. Cette information fut tellement énorme à entendre, que le titan lâcha un rire à faire trembler la salle, voir même, à faire tressaillir de peur, certains habitants de la pièce :

"BARARARARARARARARARA !!!! Je suis sincèrement enchanté de faire votre connaissance, Monsieur Yokai..." Il salua son interlocuteur de la façon la plus respectueuse, en imitant la même cérémonie que tout à l'heure. "Veuillez m'excuser, vos paroles m'ont apporté une joie indescriptible. Pour tout vous dire, nous avons rencontré la reine Nojiko sur Holliday Island, durant un tournoi de volley, j’espère qu'elle se porte bien... Ha ! J'ai faillit oublier de me présenter, je me nomme Almar Vicioli, enfant de l’île de pandore... Puis, pour ce qui est du jeune Nakata, vous n'avez pas à vous en faire, il ne m'a point déranger." Sa face de néandertalien, revint à ses traits d'origines, celui d'un renard prêt à commettre un larcin.

James de son côté, fut vraiment ravie d'entendre ces paroles. Il portait en très haute estime cette jeune femme, il voyait en elle une demoiselle forte, prêt à défendre sa cause, grâce à son charisme de personne distingué. Emporter par la joie, ce bon vieux pétochard n'arrivait pas à arrêter les larmes de couler, même de la morve s'ajouta au tableau, transformant sa drôle de frimousse en celui d'un poisson rouge:

«Je m'appelle James Scott... Je suis né sur l'archipel Shabaody... C'est vraiment génial de faire votre rencontre» Il se moucha le nez. «La reine Nojiko se porte bien ? Rassurez-moi, Monsieur Yokai...»
; color:black;">


Revenir en haut Aller en bas
Shinji Nakata
Simple Civil
Shinji Nakata
Messages : 67
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue18/75Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue12/100Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (12/100)
Berrys: 59.000 B

Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]   Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Icon_minitimeSam 25 Mai - 19:52




Discussion sérieuses.


Feat Almar, Boendr.


Une sage décision que Shinji avait décidé de choisir, en se séparant de son groupe. Il n’était pas du genre à raconter ouvertement son passé de criminel. Lorsque certaine question tournait sur ce sujet il devenait généralement froid. Ce n’était pas par honte, mais il considérait que ce qui se passait à Kanazakura, devait rester à Kanazakura. De plus, il avait confié son terrain aux jeunes qui lui servaient précédemment de guetteurs, en attente de son potentiel retour. Laisser des informations fuiter sur ces activités pourrait donc mener à une investigation de la Marine, avant d’attribuer une prime de recherche à chaque acteur du théâtre qu’étaient les rues du ghetto de l’île.  

Ainsi, en s’éloignant du fidèle de Nojiko qui était alors chargé de garder les deux nouvelles connaissances afin de retirer quelques informations sur l’île, le Nakata éloignait tout son petit groupe, s’ouvrant à une discussion ouverte, et sans tabou face à ce duo d’inconnus. Ces hommes n’inspiraient pas confiance, mais avaient finalement, contre toute attente de l’adolescent, rapidement cédés un nom. Il ne savait pas vraiment s’il s’agissait d’un nom de code, ou bien d’une véritable partie de leur identité.

L’araignée était très bonne pour se faire discret, et visiblement ces types n’étaient pas des amateurs dans le domaine. Recueillir des informations sur l’un des trafiquants de l’île de West Blue demandait un bon réseau d’information. Véritablement, à part quelques toxicos réguliers, mais aussi ses collègues et concurrents, l’adolescent apparaissait comme une personne banale, voire même faiblarde.

Le maudit restait méfiant, préférant écouter le discours de ce Dan, tout comme son acolyte Barth, qui restait plus discret. Les bras croisés, le Nakata fixait son interlocuteur. S’il ne connaissait pas l’étendue de leurs capacités, mais aussi de leurs connaissances pouvant être nuisible, le garçon ne se laisserait pas intimider. De toute manière, s’ils étaient venus le voir, c’est qu’un certain intérêt était porté sur le profil du bicolore.

Un intérêt qui se précisait de plus en plus, par la mention d’une organisation s’accroissant d’après le membre de Boendr. Le trafiquant réfléchissait, fronçant les sourcils. Si tout n’était pas encore officialisé, il se considérait comme un membre officiel de l’équipage mené par la femme de foudre. Et même s’il ne vouait pas le même culte que Yokai, et d’autres personnalités du groupe, il ne voulait pas trahir la femme qui l’avait sauvé des griffes d’un monstre marin dès leur première rencontre.

« Une éventuelle intégration pourrait-être tentante à vrai dire. J’imagine que ça pourrait me rapporter de l’argent, hein ? J’imagine que je ne pourrais pas avoir plus d’information avant de ne vous rejoindre, question de confidentialité. Enfin bref, si vous avez réussi à soutirer des renseignements sur mon cas, c’est que vous devez être du milieu. Si j’accepte, je risque d’avoir une discussion avec votre patron, non ? Dans tous les cas je tiens à poser mes conditions. La première c’est de ne respecter mon anonymat, en dehors de votre soi-disant information.  Que ce soit la marine, mes connaissances, ou toutes autres personnes, je ne veux pas être assimilé publiquement à Boendr, si je viens à la rejoindre. »

Le rythme de parole de Shinji était rapide, mais cependant clair, afin d’être compris. En réalité, il espérait conclure cette affaire rapidement. Il jetait un rapide coup d’œil à Dan, puis à son collègue, légèrement en retrait s’il n’avait pas changé de position. La méfiance du Nakata était là pour prouver qu’il n’était pas un bleu dans le milieu, et qu’il avait toujours baigné dans ce monde bercé par l’argent des trafics illégaux.

« Vous l’aurez donc compris, j’ai pas envie de savoir que mon collègue ainsi que toutes autres membre de l’équipage auquel j’ai promis d’être fidèle. Je n’ai pas à me justifier, mais je suis attaché à eux. Si je dois devenir collaborateur, il est très probable que je sois éparpillé quelque part sur Grand Line, ou sur l’une des quatre blues. Néanmoins vous pouvez toujours me contacter par télécommunication, il doit sûrement avoir un ou deux appareil de libre sur le navire. »

Ne souhaitant pas se justifier, le garçon n’animait que son discours par quelques coups visuels, alternant entre les deux membres de l’organisation. Ses bras étaient restés croisés, montrant sa sérénité sur la situation. De toute manière, il n’avait rien à perdre.

« Enfin, ma dernière requête est de m’engager des scientifiques, des chimistes ou j’sais pas comment vous appeler ça, pour m’apprendre à fabriquer ma propre dope. Dans tous les cas et même si je ne connais pas l’étendue de Boendr, j’aurais besoin de quelqu’un pour me succéder, au cas où je suis indisponible. »

Droit, et sans faille psychologique, l’adolescent avait finalement fini son monologue. Il attendait désormais une réponse de la part de Dan et Barth, afin de savoir si ses exigences convenaient. S’il tenait à imposer de telles conditions, c’était pour le bon fonctionnement de la possible relation. N’étant pas du genre à laisser ses plans tomber à l’eau, il était préférable d’installer de solides bases.



***

Du côté de la taverne, tout se passait bien. En réalité l’ambiance était plus joyeuse que de l’autre côté. Suite à ses présentations, le général fut bien surpris de la réaction de son interlocuteur. Il était loin de s’imaginer que son nom, ou passé allait faire éclater de rire ce tas de muscle. Un rire bien particulier. Sous cet éclat de joie, l’épéiste restait fidèle à son jeu, levant un sourcil. Il n’aimait pas que l’on se moque de lui, et heureusement la suite du discours d’Almar venait rassurer l’homme militaire. Ainsi donc, ces deux types auraient rencontrés la capitaine de la Dynastie, qui plus est sur Holiday Island ? Quelle ironie du destin, eux qui venaient de se faire vulgairement rabaissé par Rebecca, la gérante du paradis artificiel.  

« Vous insinuez connaître madame Fujita ? Dans ce cas, vous ne venez pas de l’île, n’est-ce-pas ? Quel dommage, moi qui pensait avoir de nombreuses questions à vous poser. Pour répondre à vos inquiétudes, je vous rassurerai en vous disant que la Reine se porte merveilleusement bien. Il faut dire que ma présence loin d’elle signifie que vous n’avez pas à vous en faire, je ne pourrais pas laisser Madame dans une situation bancale. Ravi de faire votre connaissance, Almar, si vous me permettez de vous appeler ainsi. »

Le bras tendu par-dessus la table, le coéquipier de Shinji attendait de serrer la main de son interlocuteur. Quelques secondes attendant ainsi la réaction de titan de deux mètres, avant de ranger sa main sur sa cuisse. Tournant son regard vers l’acolyte le plus faible des deux, visiblement, Yokai ne pouvait s’empêcher de lâcher une esquisse de sourire.

« Enchanté James, l’archipel Shabaody ? Eh bien, c’est que vous avez du faire un sacré bout de route pour arriver ici, non ? Pour être honnête, j’ai retrouvé Nojiko il y a très peu de temps, en compagnie de Shinji. S’il a tout d’un petit merdeux de service, je lui dois une fière chandelle. Pendant mon absence, ce dernier a montré son soutien auprès de sa majesté. D’après des dires, il semble même que ce petit s’est montré comme une figure majeure de notre équipage. Vous semblez aussi investi dans le sort de notre Reine que nous, c'est à se demander pourquoi vous n'avez pas rejoint la Dynastie, ahahahahah... »

Interrompu par l’arrivée d’une des quelques serveuses du restaurant, l’estomac de Yokai ne pouvait pas être plus tiraillant. Encore à quelques mètres de la table, l’odeur des repas enivrait déjà les environs. Quatre plats bien garnis de semoule, de viandes et légumes. Visiblement, si l’établissement était miteux, les talents des cuisiniers ne laissaient pas à désirer.

« On continuera cette discussion autour de ce repas, si vous n’y voyez aucun inconvénient messieurs Almar et James. »



© Code par Dehvi sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Boendr
Trafiquant
Boendr
Messages : 28

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue0/0Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue0/0Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 7.521.000 B

Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]   Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Icon_minitimeDim 26 Mai - 15:28


Boendr saves the world
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] 0ru7Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] 257x
Dan Jacobson et Bartholomew Wells


Le jeune garçon de Kanazakura avait l’air assez à l’aise dans ce genre de discussion. C’était un bon point en soi, cela prouvait au moins aux deux civils qu’il n’usurpait pas son identité. Par conséquent, l’avoir dans l’Organisation pouvait être un avantage non négligeable. Il écoutait attentivement chaque parole que prononçait Dan à son égard. Par ailleurs, il ne tarda guère à réagir, posant déjà quelques questions et cherchant à imposer ses conditions. Le trafiquant souhaitait en effet garder un certain anonymat afin que son identité officielle ne puisse pas être liée à l’Organisation hors-la-loi. Il n’était pas le seul à souhaiter passer incognito dans ce genre de milieu. Par conséquent, ça ne devrait pas poser de problème.

« De l’argent, tu en auras, oui. En tout cas si tu fais ce qu’il faut pour en obtenir. Il faut savoir que chez Boendr, nous sommes payés selon notre implication. Plus tu répondras aux demandes de notre Directeur, plus tu auras de chances d’être riche. »

Prenant une légère pause pour reprendre une inspiration, il reprit.

« Quant à ton anonymat, personne ne cherchera à te l’enlever. Tu es libre de gérer ton identité comme tu le souhaites, ça nous importe peu. »

Puis, Barth se décida à intervenir lorsque le garçon se mit à expliquer qu’il pourrait se trouver un peu n’importe où dans le monde mais qu’il resterait disponible et, surtout, qu’il souhaiterait que Boendr mette des scientifiques à sa disposition. En effet, il se mit à ricaner derrière le tissu recouvrant la partie inférieure de son visage et répondit ensuite.

« Le fait que tu puisses voyager est un bon point. Tu pourras nous être utile pour réaliser quelques opérations de déploiement. En revanche, je préfère te prévenir de suite au sujet de cette drogue que tu comptes élaborer toi-même. J’imagine que tu es conscient que tu risques de te mettre le Boss à dos si tu profites des compétences de ses hommes pour faire ton propre business par la suite ? Tu pourras peut-être réussir à trouver un arrangement qui lui conviendra d’ici là, mais tu risques potentiellement d’être considéré comme un concurrent dont il faudra se débarrasser. »
Concours de codage Qefa
Revenir en haut Aller en bas
Nojiko Fujita
Reine de Yobusa
avatar
Messages : 110

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue23/75Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue36/120Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (36/120)
Berrys: 516.000 B

Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]   Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Icon_minitimeLun 27 Mai - 18:13


- Voler -




Si le passage sur Holiday Island était un échec total sur le plan commercial et militaire. Il était gravé à l'intérieur du crâne de Nojiko au fer rouge. La remise en question sur son engagement et sa volonté était totale.
La jeune femme s'était changée, le log pose avait prit un nouveau tournant, affichant une future île et plus le navire voguait paisiblement vers cette île, plus la chaleur était intenable. Forçant la jeune femme à s'habiller différemment, une tenue plus légère et décontractée qui laissait ses avants bras scarifiés de haut en bas, au grand jour. Son dos nu lui aussi, laisser apparaître l'épais sceau familial qui avait été apposé au fer rouge. La chaire brûlée formé ainsi un étrange dessin. Nojiko avait compris qu'il était possible de maîtriser Raijuko et de ne plus être tributaire d'elle, il fallait donc s'assumer et devenir une nouvelle personne digne de son engagement, de son peuple. Il était donc temps de remettre en place officiellement la Dynastie en place.

Papa avait pris place sur le navire lors du départ, mais ce dernier avait préféré retourner attende en cabine, peut-être suivait-il encore Nojiko et les autres pour administrer une ultime remontrance ? Elle n'en n'avait aucune idée et n'en n'avait cure, elle avait un nouvel objectif en tête. Il ne fallait plus réfléchir à l'envers. Son royaume devrait attendre, attendre que la Reine de Yobusa ait un véritable plan en tête et la puissance de feu nécessaire. Ce qui n'était pas le cas pour le moment. Elle s'était brièvement entretenu avec Kenji, le conseiller Tontatta et ce dernier lui avait parler d'une île prodigieuse dont un riche marchand lui avait parler autrefois. L'île de Meka Island où la technologie prenait le dessus sur beaucoup de choses, il avait même émis l'idée que la reine et son pouvoir pourrait être utile à cette île. Seul problème, cette île était dans les nuages. C'était un détail pour la jeune femme qui se voulait "optimiste".

Quelques heures plus tard, le navire approchait des côtes de l'île d'Alabasta. Nojiko, Shinji, et les autres, n'avaient à ce moment précis aucune idée de ce qui venait tout juste de se produire sur l'île et qui avait secouée cette dernière. Le petit équipage avait reçu l'ordre d'être discret du moins pour le moment, car Nojiko voulait tout d'abord prendre la température. Ils avaient accosté sur une petite ville de pêche côtière, Erumalu.
Le port civil était resplendissant, des milliers de scintillements sur le fleuve pouvait donner l'impression de naviguer sur un diamant. Les étals du marché étaient quant à eux emplis de saveurs et de mets frais en tous genres. La reine avait offert du temps libre à chacun des passagers, libre à eux de vaquer à des occupations diverses et variés ou de la suivre au sein de cette petite ville bouillonnante d'activité.

Mais la jeune femme s'était rapidement tendue en voyant au loin, ce qui semblait être une garnison de la Marine, un épais ballon semblait y être accroché et voler haut dans le ciel. Intriguée, la jeune femme s'était arrêtée devant un étal, celui d'un négociant de cuir, pour lui poser une simple question.


"Bonjour gentilhomme. Sauriez-vous répondre à une humble interrogation ? Qu'est ce donc que cette espèce d'objet volant là-haut ? "

L'homme avait haussé un sourcil avant de se pencher lentement pour observer à son tour le ballon volant. Il avait hoché la tête positivement avant de répondre à la jeune femme.

"Ah ça, c'est la dernière trouvaille de la Marine. Erumalu est une ville portuaire. Ils se servent de ses ballons pour y fixer une nacelle et permettre à leurs gardes de voir plus loin les dangers et les problèmes. Ingénieux..."

La jeune femme s'était contentée de sourire en réponse à l'homme. Elle n'avait aucune idée de comment pouvait fonctionner de tels engins, mais une chose était sûre, si ce dernier était accroché par cette épaisse corde, c'est qu'il devait pouvoir aller bien plus haut. Si l'objet avait clairement attiré l'attention de la jeune femme, son moyen d'obtention était quant à lui encore trouble. Où pourrait-elle trouver un tel objet ? Devrait-elle prendre d'assaut la garnison ? Elle avait besoin de Shinji pour le coup, il pourrait très bien faire l'enfant victime et pourrait ainsi voir et entrer dans la garnison avant d'en ressortir. Sans réel plan, Nojiko s'était contenté de retourner à son navire. Avant de revoir Shinji pour lui confier une toute nouvelle mission. Enquêter sur ces fameux ballons. Au même moment, Papa était sorti des cabines, tandis que Shinji et Yokai était déjà loin dans la ville. Jü et Mü étaient toutes deux rester ici, préférant voir Papa. Nojiko s'était dressé de tout son long, digne et hautaine comme toujours, mais aussi courageuse pour faire ainsi front à celui qui l'avait humilié publiquement. Elle était devant lui désormais, impassible et prête à l'entendre. Ou peut-être pire. L'entrevue entre les deux protagonistes c'était déroulée à huis clos. Quelques instants après, Nojiko était de nouveau dans les rues de la ville pour rejoindre le lieu de rendez-vous fixer plus tôt. Il n'avait pas fallu longtemps pour remarquer l'épaisse masse qu'incarnait Yokai. Ce qui avait tout aussitôt attiré son œil sur Almar ? Que pouvait-il bien faire ici ? Et qui pouvaient être les deux hommes à l'allure sinistre attablés avec le reste de la Dynastie. Bien que sa démarche impérieuse ne passe pas inaperçue, elle s'était fait le plus discrète possible pour se glisser auprès de Yokai, ne voulant pas interrompre une conversation qui n'était pas sienne et encore moins s'immiscer dans les affaires personnelles de son équipage.


Dernière édition par Nojiko Fujita le Mer 5 Juin - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Almar

Almar
Messages : 69
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue16/75Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue88/100Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (88/100)
Berrys: 208.000 B

Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]   Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Icon_minitimeMer 29 Mai - 2:43

ENFIN ARRIVÉS !


Grâce aux informations transmises par leur interlocuteur, une excellente nouvelle vint revigorer le moral du binôme. Savoir que la souveraine de San Yobusa soit en bonne santé, ou du moins, soit entre de bonnes mains, apaisa un semblant de crainte enfouis dans leurs cœurs. Et de se fait, voyant que l'informateur tandis sa main vers eux, un témoignage de respect mutuel s'installa à la table, lorsque le maudit serra d'une poigne de fer, la main de ce cher Yokai. Or, au même moment, une serveuse vint apporter le repas pour rassasier l'estomac de ces pauvres affamés. L'odeur enivrante de ce délicieux met, ensorcela les narines des convives, tandis qu'un magnifique paysage culinaire fit marcher leur sens oculaire. Dans l'assiette en question, s'offrit une splendide montagne en grain d'or, boisé d'une couche gourmande de légumes et de viandes. Du moins, avant d'attaquer la nourriture, Almar et James furent intriguer par un passage verbal du militaire. Rejoindre l'équipage de la reine serait une possibilité à envisager, mais encore, fallait-il que la personne intitulée accepte leur candidature. Plantant sa fourchette dans la barbaque, le titan engagera à nouveau la conversation en lançant un regard complice à son partenaire :

"Je ne suis pas contre le fait que vous m'appeliez par mon nom, Monsieur Yokai. Toutefois, vos paroles m'ont fortement intéressés..." Il trancha la viande et prit une bouchée. "Concernant la Dynastie, je ne pensais pas, que la reine pouvait recruter de nouveaux membres. Cela est-il encore possible ? Ou non venons de rater une chance inestimable ? Car, si nous pouvons rejoindre son équipage, cela serait pour nous un grand honneur de servir la reine Nojiko. N'est-ce pas, James ?" Poliment, le titan remplira tous les verres de la table en détachant sa main gauche de son corps, un véritable gentleman ce gaillard.

Surpris par la question de son camarade, le binoclard faillit s'étouffer avec son morceau de viande. Il tapota son torse avec rigueur pour extraire un petit morceau de nourriture bloquer dans sa gorge,  finissant par répondre tout simplement :

«Oui ! Je suis complètement d'accord avec Almar, servir la reine serait un véritable honneur pour nous...» Il s'empressa d'attraper son verre et de boire une bonne gorgée d'eau pour se désaltérer.

Pendant ce temps, alors qu'ils allaient attaquer leur repas, une invitée de dernières minutes s’essaya à la table. Levant les yeux à ce moment précis, le colosse vit une resplendissante jeune femme se tenir au côté du militaire. Une chose était sûr, il ne pouvait se tromper sur l'apparence de cette personne. Une chevelure flamboyante, un corps appartenant à celui d'une créature divine et des yeux bleus limpide pouvant hypnotiser le cœur d'un homme. L'inconcevable fut tel, que le maudit lâcha ses couverts et se frotta les yeux pour voir s'il n’était pas sujet à une hallucination. Fort heureusement, cela ne fut point le cas. En effet, la souveraine de San Yobusa était belle et bien exposer sous ses yeux ébahis.

"Votre altesse... C'est un véritable plaisir de vous revoir." Il lui offrit un sourire chaleureux et inclina sa tête en signe de respect. "Je ne sais pas si vous aviez entendu la discussion dans sa totalité, mais je vais être sincère auprès de vous, reine Nojiko." Fermant les yeux, il prit une grande inspiration avant de se lancer. "J'aimerai m'allier à votre cause... Je voudrais que mon corps soit un bouclier pour protéger vos valeurs et que mes mains terrassent l'obscurité mettant en périple votre règne..." Il se leva de table pour s'agenouiller aux pieds de la prestigieuse demoiselle, comme le ferait un chevalier servant.

Durant ce temps-là, James fut littéralement scotché à son siège. Il était encore choqué de la soudaine apparition de la belle créature. Prenant son courage à deux mains, il arriva à prononcer quelques mots :

«Reine Nojiko...» Il serra les poings. «Je voudrais aussi vous être utile.» Il tourna la tête, gêner par sa demande égoïste.
; color:black;">


Revenir en haut Aller en bas
Shinji Nakata
Simple Civil
Shinji Nakata
Messages : 67
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue18/75Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue12/100Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (12/100)
Berrys: 59.000 B

Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]   Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Icon_minitimeJeu 30 Mai - 18:38




Discussion sérieuses.


Feat Almar, Boendr, Nojiko.


La discussion avec les membres de la sombre organisation continuait. Finalement, les négociations avaient été plus simples que prévu. Si le Nakata avait été plus sûr de son éloquence, peut-être qu’il  se serait montré plus exigeant. Se faire de l’argent tout en gardant son anonymat, tel était le crédo du mercanti. Réticents sur la dernière demande du futur nouvel associé, Batholomew avait exprimé la possibilité d’une concurrence si le maudit parvenait à produire sa propre substance. Sous cette insinuation, Shinji comprenait que ces inconnus le considéraient comme quelqu’un d’instable, non-fiable. Ce que le dealer pensait avoir compris lui déplaisait légèrement, lui faisant instinctivement lever le sourcil droit.

« Sachez messieurs, que je ne suis pas du genre à faire faux bond à mes collègues. Je ne me suis jamais servi de mes alliés comme tremplin, et j’espère ne jamais le faire. Former ses employés pour les rendre polyvalents permets d’avoir reconnaissance, et fidélité. Devenir quelqu’un capable de produire sa propre drogue me permettrait d’avoir une situation plus sécurisée, moins aux yeux du gouvernement. Si cet objectif se voit être atteint un jour ou l’autre, rien ne dit que je m’enfuirais de Boendr, pour travailler à mon compte. Devenir fournisseur est tout à fait possible, et mes talents actuels pourraient tout aussi bien être remplacés par ceux de mes poulains, de Kanazakura. »

Des arguments de taille, qui pouvait convaincre les deux acolytes de céder à la dernière requête du jeune adolescent, si sûr de lui malgré son âge. Regardant autour de lui, toujours devant le restaurant qui était censé lui promettre un repas, et non une seconde vie de trafiquant, Shinji pouvait voir une zone commerciale. L’affluence se faisait de plus en plus importante, et continuer à parler sans être à l’abri des oreilles indiscrètes pouvait commencer à porter préjudice. N’attendant pas une réponse de la part de ses interlocuteurs, Shinji commença une lente marche, passant à travers les différents groupes de marcheurs constitués d’habitants de la localité. Une maigre route constituée de terre battue recouverte d’une pellicule de sable séparait  le bar de la destination visé par le garçon. Quelques secondes, et le bicolore se voyait déjà être arrivé devant une sorte d’étalage, tenu par une vieille femme.

De loin, il avait repéré un objet qu’il comptait acheter depuis un petit moment. Ressemblant à un escargot basique, il s’agissait d’un Den Den Mushi, pouvant ainsi permettre le garçon de garder contact avec ses proches lointains. Dans ce cas-là, il était nécessaire pour le garçon d’obtenir ce moyen de télécommunication.  L’étiquette sur le côté avait permis au jeune pubère de savoir le montant. Une main plongée dans la poche, avant de jeter une épaisse liasse sur la table de la femme.

Retournant ainsi sur ses pas, pour aller jusqu’à l’intérieur du bar, Shinji s’était dirigé vers la table qu’il était censé occuper. Surprise, à son retour se trouvait sa supérieure. D’un air gêné il se rapprocha du quatuor composé alors de Yokai, Nojiko, Almar et James. Se penchant vers l’oreille du général qui était assis, la fourchette à la main, l’adolescent se mit à parler à voix très basse.

« Je dois régler des affaires personnelles, je reviens dans quelques temps. Je ne vous abandonnerai pas, seulement je dois faire quelques courses, pour mon bien. J’ai acheté un escargophone, de quoi me contacter. »

Une fois fini, Shinji se redressa lentement, regardant Almar et James, d’un air innocent accompagné d’un petit sourire. Retournant son champ de vision vers la Fujita, le garçon s’exclama à voix haute, content d’être enfin réunis.

« Oh Nojiko, j’suis content de vous retrouver ! En réalité, je ne pensais pas vous voir d’aussitôt ! Enfin, j’vois que la serveuse a prit le temps de nous livrer de notre commande, c’est que ça à l’air bon tout ça. Mais, ne vous gênez pas cap’taine, prenez ma part. »


Un discours plein de fausse joie. En réalité, Shinji regardait discrètement les bras abîmés de la dame. Après cette fameuse scène sur Holiday Island, où celle-ci s’était totalement mise à péter un câble, le natif de Kanazakura portait un œil différent. Il fallait dire que cet incident ne l’avait pas laissé indifférents. Se décalant de quelques pas, arrivant ainsi près de la noble, le Nakata se permis de poser une main sur l’épaule féminine, se rapprochant de son oreille si celle-ci n’avait pas montré de comportement hostile, tout comme pour Yokai.

« 5-4-5-4-8-1-3-0, contactez-moi sur ce numéro. »


Une fois terminé, le garçon se remit en marche, quittant ainsi le restaurant, afin de rejoindre Dan et Barth, s’ils n’avaient pas bougé.





© Code par Dehvi sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Boendr
Trafiquant
Boendr
Messages : 28

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue0/0Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue0/0Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 7.521.000 B

Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]   Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Icon_minitimeDim 2 Juin - 21:46


Boendr saves the world
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] 0ru7Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] 257x
Dan Jacobson et Bartholomew Wells


Shinji, le trafiquant, avait purement le regard d'une personne déterminée et prête à tout pour accomplir ses rêves. Un garçon comme ça ne pouvait que plaire au Daisenshi, le Directeur Général de Boendr. En effet, de façon générale, il était tout de même assez difficile de trouver mieux. Ce n'était donc pas une occasion à louper pour les deux émissaires chargés de recrutement au sein de l'Organisation. Regardant donc fixement le Nakata, Dan et Barth se turent en l'écoutant justifier ses valeurs et objectifs. En soi, c'était un bon garçon. Peut-être même un exemple dans le domaine. C'est pourquoi, lorsqu'il eut terminé, le Jacobson reprit la parole, sur un ton toujours aussi calme comme à son habitude.

« Très bien. Tant que nous avons ta parole, je suis certain qu'il n'y aura pas de problème. »

Sur ces mots, le trafiquant s'échappa de la zone pour aller chercher quelque chose dans un petit commerce : un Den Den Mushi. Parfait. Par principe, Dan pensait qu'il en possédait déjà un, mais ce n'était apparemment pas le cas. Mais qu'importe, maintenant qu'il en avait un, l'Organisation et lui pourraient garder contact. C'est d'ailleurs ce que Barth souhaitait lui annoncer, jusqu'à ce qu'il ne voit rejoindre à nouveau le bâtiment où étaient restés ses nouveaux camarades. Heureusement, cela ne dura que quelques minutes pendant lesquelles les civils se demandèrent si le petit allait revenir. Et ce fut le cas.

Peu de temps après, il ressorti, avant d'être immédiatement interpellé par le Wells qui lui tendit un morceau de papier avec quelques chiffres.

« Prends ça. Tu pourras nous contacter à l'aide de ton Den Den Mushi. »

Bien évidemment, si le garçon décidait de faire de même avec eux, ils accepteraient volontiers de récupérer ses coordonnées pour une future mission. Puis, leur devoir terminé, ils lui feraient un signe de la main avant de se remettre en route. Un nouveau membre recruté de leur côté, c'était déjà une bonne chose et ils ne doutaient pas que cela ferait plaisir à leur Boss.
Concours de codage Qefa
Revenir en haut Aller en bas
Nojiko Fujita
Reine de Yobusa
avatar
Messages : 110

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue23/75Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue36/120Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (36/120)
Berrys: 516.000 B

Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]   Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Icon_minitimeMer 5 Juin - 18:08


- Dynastie -




Voilà que sans rien demander, Yokai avait fait son travail à la perfection, laissant son œil affûté se poser sur Almar et James pour tenter de les... Recruter. Comble du comble, Almar s'était mis à genoux devant la Reine avant même que celle-ci ne puisse ouvrir la bouche. Ce dernier était prêt à prêter allégeance, tout comme son comparse. Yokai n'avait pas bougé d'un iota, préférant laisser la jeune femme parler en son propre nom devant ces deux nouveaux fidèles de Yobusa.


"Il est temps de dire la vérité sur la Dynastie."

Elle avait alors fait une courte pause avant de reprendre un peu plus bas, tandis que Yokai laissait promener ses yeux sur de potentiels assaillants, pour protéger sa reine.


"Il y a trente ans de cela. La Dynastie avait un contrôle influent et puissant sur Yobusa et ses alentours. Au cours de cette, époque, le "Titan" qui était le capitaine de la Dynastie, était recherché pour une somme exorbitante. La Dynastie avait un contrôle sur la plupart des voies commerciales et s'amusait à couler les navires de la Marine venant sur Yobusa les uns après les autres. Les pillant, cherchant des informations pour les revendre. L'entité était partout sur la mer, presque insaisissable. Le Contre-Amiral Fergusson était en charge de San Yobusa et de l'éradication de cette organisation criminelle ancestrale. On raconte que la Dynastie aurait été créé par une famille de Dragon Céleste pour satisfaire leurs caprices et leurs basses besognes et que cette organisation serait elle-même un caprice. Le Contre-Amiral avait tout essayé pour venir à bout de l'organisation, mais les Lieutenants de la Dynastie redoublaient d'ingéniosité pour s'en sortir. Yokai ici présent est l'un de ces Lieutenants. Fergusson a alors fait appel à une personne qui en voulait fortement à la Dynastie pour lui avoir voler une partie de ses activités. Je parle de Turner et de son équipage des "Colosse". Avec son aide et les profonds schisme qu'on connu mon pays, la Dynastie a été éradiquée. Elle est aujourd'hui renaissante.

La Dynastie n'avait que pour but de servir le Roi en place pour protéger l'île de San Yobusa et sa population. Sa renaissance ne faisait plus l'ombre d'un doute et il était plus que temps pour Nojiko d'agir en ce sens. Elle avait fait un simple signe à Yokai pour ouvrir la voie, avant de poser sa main sur l'épaule d'Almar pour l’intimé à se relever.


"Si tu veux nous suivre mon ami, viens sur notre navire. Nos plans débutent sur South Blue, nous retournons là-bas pour mettre en place notre plan. Un plan nécessaire dans l'accomplissement de nos desseins."

Elle avait emboité le pas à Yokai avant de prendre une profonde respiration et souffler quelques mots.


"Il est temps de se faire remarquer et devenir.  Grand Corsaire."

Quelques minutes plus tard, Nojiko était à bord du Yamamoto, prête à levé les voiles dès que tout le monde aurait rejoint le navire.
Revenir en haut Aller en bas
Almar

Almar
Messages : 69
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue16/75Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Left_bar_bleue88/100Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty_bar_bleue  (88/100)
Berrys: 208.000 B

Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]   Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Icon_minitimeJeu 6 Juin - 20:01

ENFIN ARRIVÉS !


À genoux, tel un chevalier se prosternant devant son roi, Almar écouta dans le silence l’histoire de la noble dame. Ainsi donc, la Dynastie était anciennement un groupe de pirates sanguinaires, semant le chaos et la destruction sur les océans, par le simple caprice d'une caste supérieure ? Heureusement, la lame de la justice parvint à éradiquer le mal par la racine, faisant revenir sous une toute nouvelle forme cette organisation. Puis, d'un point de vue personnel, le colosse ne bronchera pas sur le passé calomnieux de ce groupe, lui aussi appartenait à un ancien clan de malfrats, ayant à ce jour disparu à tout jamais dans la poussière. Seul un sourire chaleureux se grava le long de son joli minois, lorsque la divine créature valida son recrutement au sein de l’équipage. Un bonheur indescriptible retentit subitement à l’intérieur de son corps et il en fut de même pour le poltron de service. Tous deux furent honorés de faire désormais partie de la Dynastie, créant en ce jour bénit une nouvelle fable pour ce duo improbable.

"Très bien votre majesté... Je vous suis..." Il se releva et fit signe à son collègue de suivre la troupe. Lors de la marche en direction du navire, James engagea une conversation personnelle avec le maudit, posant comme question particulière :

«Almar... Je sais très bien que ce n'est pas le bon moment pour en parler, mais... Le jeune Nakata avait l'air pressé pendant notre recrutement avec Nojiko... Tu penses que quelque chose de grave va lui arriver ?» Il essuya son front couvert de sueurs.

"Ce jeune homme semble être assez malin pour se débrouiller sans nous. Du moins, si un problème s'impose, il pourra appeler la reine depuis son escargophone." Tandis qu'il acheva sa phrase, un élément important lui revint en mémoire, une quête, qui, à la base, passait avant toute chose ; l'arrestation de la famille Dylton. Il ne pouvait quitter cette terre aride sans être sûr de les avoir exterminer, mais les dernières paroles du chef des bandits à Tamarisk, mirent un sérieux doute sur la position exacte du groupe d'esclavagiste. Au moment de son trépas dans le royaume des morts, Hugo, chef suprême des ânes infernaux, susurra d’étranges paroles lors de son dernier soupire :

«Pauvre imbécile... Le patron n'a jamais été là... Il t'a tout simplement berné...» Il cracha du sang, écrasant son visage en-biais contre le sable. «Haaaa... ¨Petit Pois... Viens me sauv...» Durant la confrontation, sa fidèle monture avait mystérieusement disparu, laissant son maître mourir en solitaire dans un désert ardent.

Songeur, Almar continua la marche en frottant son index et son pouce contre son menton. Il n'y avait rien de plus détestable pour lui, que de se faire avoir de la sorte. Depuis le début, toute cette épopée n'avait servie à rien ? Impardonnable. Fermant son poing sous la contrainte de la rage, le maudit se jura de faire pailler au centuple cette ignominie. Si cette bande de couards pensait se cacher indéfiniment au fin fond du monde, sans craindre la moindre tentative de représailles auprès de la justice, ils se mettaient tous un doigt dans l’œil. Une vérité qui finira par éclater au grand jour, car le titan aura le dernier mot dans cette histoire.

Arrivant devant le navire de sa majesté, Almar attrapa amicalement son compatriote par l’épaule, annonçant d'une voix paisible :

"James... Je suis sincèrement désolé de t’annoncer ça, mais..." Il ferma les yeux en souriant tel un renard. "Je suis bien content de n’être plus sur le bateau de votre ex-femme. L'odeur de poisson pourri ne vas pas me manquer de sitôt. Puis, elle pourra encore attendre un peu, avant qu'on rembourse notre emprunt."

Totalement bouché bée, James rétorqua :

«Mais... Et nos affaires !? On ne va pas les laisser dans le bateau !»

"Barara !!! Vous parlez de vos dernières bouteilles de pinards ? Vous n'avez pas à vous en faire, durant votre sommeil, j'ai donné la totalité à un marchand sur le port."

Chagriné par cette soudaine perte, le pétochard fit un caprice en s'accrochant à la cuisse du colosse, hurlant comme un damné :

«Pourquoi !!!!? Pourquoi !!!? Almar vous êtes un monstre sans cœur...»

C'est ainsi que le duo intégra l'équipage de l’impératrice et que leurs aventures sur la terre aride d'Alabasta prirent fin...
; color:black;">


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]   Rencontre inatendue. [PV ft. Almar] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre inatendue. [PV ft. Almar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 3 :: Royaume d'Alabasta-