Partagez
 

 La Vérité [PV Aaron, Post-Event]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 392

Feuille de personnage
Niveau:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue0/0La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue0/0La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty
MessageSujet: La Vérité [PV Aaron, Post-Event]   La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Icon_minitimeLun 22 Avr - 19:59


La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Rock_n10La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Inukai10
Gerrich, primé à 172.500.000 berrys, et Legum, primée à 222.000.000 berrys.

-Ils vont forcément nous courser.
-Non, ils ne le feront pas.
-Pourquoi pas ? Ils ont des navires plus rapides que les nôtres, ils sont plus nombreux, ils ont le soutien de la Section Scientifique...
-Et on a Vermeil !

Cela faisait des heures que leur embarcation avait quittée Illusia. Aaron, toujours attaché au mât, avait pu être nourri à plusieurs reprises, mais il avait surtout été gavé de bavardages et de disputes enfantines assez naturelles considérant que leur quatuor avait vécu une poussée d'adrénaline rare. L'anxiété retombait petit-à-petit, mais Gerrich demeurait alerte là où Legum semblait croire qu'il n'y avait plus aucune raison de craindre les foudres du Gouvernement Mondial. Les arguments se contredisaient sans cesse, sans réellement parvenir à convaincre l'un ou l'autre des pirates. Vermeil et Skeer, de leur côté, se contentaient d'échanger de temps à autres de regards las. Ils n'étaient eux-mêmes pas certains de la posture que les gérants de la Marine locale aborderait dans les jours à venir, mais ils étaient quasiment persuadés que leur comportement n'y changerait absolument rien. Ils avaient mis les voiles dans la direction de Red Line, plus précisément de Reverse Mountain où ils parviendraient dans les minutes qui suivraient, et où ils pourraient enfin abandonner le civil ténébreux et taciturne... Puis ils maintiendraient leur cap en direction du Nouveau Monde, qui les accueillerait bien assez tôt. Gerrich avait à plusieurs reprises caressé l'idée d'appeler des renforts afin de constituer une flottille suffisamment dense pour dissuader les gouvernementaux de les poursuivre ou de rendre leur fuite éperdue plus complexe : il n'avait jamais, cependant, pris la peine de la prononcer intelligiblement. Il semblait estimer Vermeil suffisamment pour comprendre que ça n'était pas son rôle d'appeler à une telle réunion prématurée... Mais il ne pouvait pas s'empêcher de tenter d'en convaincre ses camarades, en remettant constamment le même débat sur le tapis. Leurs palabres étaient intarissables.

-De toute façon, Ericken est un maudit ! Il ne prendra pas le risque de nous affronter en pleine mer !
-On est maudits aussi, tous les deux !
-Je vole, je te le rappelle ! Et puis, le plus dangereux, parmi nous, c'est Vermeil, si je dois te le rappeler aussi ! Et lui, il sait nager !

La jeune femme-chien sembla marquer un point, et son interlocuteur eut un moment d'hésitation : finalement, ses épaules s'affaissèrent et il se détourna, manifestement en pleine réflexion, comme s'il cherchait ardemment un contre-argument à réplique sur le champ sans parvenir à mettre le doigt dessus pour autant. Ce fut par conséquent une Legum triomphante qui s'en retourna au poste de navigation, tandis que le soleil disparaissait petit-à-petit à l'horizon. La nuit risquait d'être pénible pour Aaron, si celui-ci n'était pas détachée : sa position inconfortable ne lui permettrait pas de s'assouplir durablement... Mais, en l'état, aucun des primés ne semblait être pressé à l'idée de le détacher. Le seul qui lui accordait par ailleurs un semblant d'importance était le lieutenant de Tengen lui-même : son regard sobre et sérieux jaugeait le civil de temps à autres, comme pour le pousser à demeurer tranquille. Il allait sans dire que les hakis de l'observation des Nebulas battaient l'horizon à tour de rôle, depuis qu'ils avaient quitté le port et qu'ils avaient faussé compagnie à leurs merveilleux adversaires... Le moindre mouvement suspect de la part d'Aaron lui aurait immanquablement coûté cher, mais il valait mieux le lui rappeler constamment, silencieusement, plutôt que de passer à la répression musclée prématurément.

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Lord_o10
Vermeil, primé à 404.404.000 berrys.

-Bon, venons-en au fait. Qu'est-ce que tu faisais sur Illusia ? Quels étaient tes liens avec Kabayochi ? Pourquoi nous as-tu empêché de le sauver... Et pourquoi voulais-tu lui éviter la mort ? Sois honnête, et direct. Personne ici n'a envie de perdre son temps... Et certainement pas moi.

Le moment semblait finalement venu. Ce fut un Mesta Skeer muet qui redressa son regard jusqu'à la silhouette d'Aaron, qu'il dévisagea un court instant avant de replonger ses yeux dans les vagues alentours, calmes et sereines. La mer était bonne, ce jour-là, et leur progression se ferait d'une traite... Ils ne seraient pas retardés, et il ne restait pas longtemps au civil pour les persuader de ne pas le jeter au milieu de ces flots meurtriers. Si ce maudit ténébreux semblait assez déraisonnable, et relativement impétueux, pour le peu que l'excellent sabreur avait pu en percevoir depuis sa position au cours du conflit, il semblait néanmoins croire que ce civil ne perdrait pas une occasion de se montrer sincère dans de telles conditions. La puissance des subordonnés de Liga D. Tengen n'était plus à prouver, et il n'y avait à l'horizon pas l'ombre d'un allié pour ce captif esseulé et prisonnier... Sa chance la plus tangible était encore de faire appel à ses pouvoirs, et il allait sans dire qu'elle demeurait maigre. Ils n'étaient peut-être que quatre, mais ils disposaient de moyens de surveillance autrement plus efficaces que leurs paires d'yeux...
Vermeil, de son côté, cherchait à provoquer un contact visuel avec son interlocuteur, comme si cela allait lui offrir une chance de lire en son for intérieur. Bien sûr, le Nebula ne disposait d'aucune espèce de pouvoir mental ou psychologique, lui permettant de découvrir la vérité au fin fond des dires de tout un chacun... Mais il n'avait pas besoin de tels artifices pour générer une relative pression sur ses interlocuteurs. En l'état, son air sérieux, sinon intransigeant, risquait de refroidir le pauvre maudit et de le rendre plus bavard qu'il ne l'était habituellement... A moins, bien sûr, que ce dernier, estimant avoir tout perdu, décide de jouer aux fortes têtes par simple esprit revanchard, par impertinence puérile ou par bluff insensé. Dans ces trois cas, le pirate du Nouveau Monde lui laisserait une seconde chance : il répéterait avec exactitude toutes les syllabes prononcées, comme s'il misait sur une perte d'audition temporaire, en articulant pesamment le moindre des mots...

Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Hodor
Aaron Guts
Messages : 420
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue28/75La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue133/200La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (133/200)
Berrys: 227.000 B

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty
MessageSujet: Re: La Vérité [PV Aaron, Post-Event]   La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Icon_minitimeLun 22 Avr - 21:27


Réflexion intense et quelques "mots"
Feat Pirates de Tengen

Depuis le départ jusqu'aux palabres du Lieutenant, Aaron avait gardé la même posture. Le Soleil le gênait plus que tout, sa tête était -même aussi penchée- très bien comme elle l'était, ne laissant aucun rayon de lumière passer pour éclairer son visage. Ligoté au mât comme on pourrait le faire pour punir un matelot d'un manque de respect envers le bosco, Aaron ne se plaignait pourtant aucunement de sa situation. Il n'en avait pas l'envie, son esprit perturbé réfléchissait depuis les nombreuses heures qu'ils avaient passées en mer, tous sur le même bateau. Les disputes incessantes des deux pirates qu'il avait lui-même agressé au début des festivités coupaient ses pensées, déjà bien compliquées. Cela lui rappelait les jeunes de son âge qui se crêpaient le chignon afin de savoir quelle stratégie mettre en place contre les ennemis de Térèsse, et plus particulièrement Jertek et Lurty. Ces deux-là ne s'arrêtaient jamais, bien loin de se battre, les mots eux pourtant fusaient, arguments sur arguments. Pourtant, ce souvenir n’amena aucun sourire sur le visage du Guts. La dispute des deux Nébulas l'irritait, et si l'envie de leur dire de la fermer était tentante, deux informations étaient importantes à prendre en compte.

Premièrement, ils pouvaient très bien le jeter à la mer simplement pour ces mots, et deuxièmement, Aaron n'aurait même pas le loisir d'articuler correctement et d'avoir un minimum de charisme.

Il se retint donc, l'air toujours impassible, le regard toujours aussi vide. Il réfléchissait. Kabayochi était mort. La seule piste qu'il avait n'était plus. Il devait tout recommencer, depuis le début, et avec des difficultés en plus. Avec des douleurs en plus. Il avait perdu le contact de sa bien-aimée, et de ses précieux outils qui l'accompagnaient au quotidien. Son blouson étant resté sur place, le Noiraud n'avait même pas son Den-Den, ou quelques sous. Ce n'était évidemment pas le plus important à ce moment-là. La rage le consumait petit à petit, comme la flamme d'une bougie. Et pourtant, la bougie ne semblait pas fondre. La flamme... c'est comme si elle faisait désormais partie de la bougie, non plus comme un parasite qui se doit de la faire fondre pour progresser, mais comme une extension de la bougie elle-même. Comme si la flamme alimentait la bougie. Le survivant s'était découragé quelques instants, à l'idée de chercher des gens sur lesquels il n'avait aucun indice. Mais il se reprit bien vite. S'il devait encore fouler ces mers à l'âge de 70 ans, il le ferait, si c'était pour venger les siens. Il le ferait seul, qui plus est. Et puis, il n'avait aucun intérêt à abandonner. Il lui fallait encore se venger des Shadow Ghosts. Iliena payerait aussi. Et BigJack, mais cela allait de soi.

Il lui fallait désormais retourner à Illusia le plus rapidement possible, dès son arrivée à Reverse Mountain. Les manques d'argent et de santé seraient deux facteurs compliqués. Mais le Nocturne savait s'y faire en manière de survie. Il trouverait à manger seul, à ne pas en douter. Les soins eux, n'étaient pas vraiment dans son domaine. Il lui faudrait trouver quelqu'un d'apte, et passer un accord oral pour un paiement. Un minimum soigné, il rejoindrait la terre où il avait tant perdu afin d'y retrouver sa compagne. Puis, il recommencerait sa quête. Il chercherait de nouveau. Tel était le plan, pour l'instant. Il avait passé tout son temps à réfléchir, le corps meurtrit, mais si peu blessé comparé à son esprit. Il n'avait même pas bougé, lorsqu'on lui avait présenté de la nourriture. Il était trop bouleversé, et ne voulait qu'une seule chose, mettre ses idées au clair. Pour Aaron, les quatre pirates qui l'entouraient n'étaient pas des ennemis. Ils l'avaient été. Il les aurait tués volontiers, mais il n'était plus sur Illusia, il ne protégeait plus l'échafaud. Lorsque la voix sérieuse et implacable de Vermeil s'éleva à son intention, le maudit écouta paisiblement, comme tout le long du voyage. Il écoutait et réfléchissait, sans pour autant regarder. L'homme qui lui faisait la conversation était quelqu'un de réfléchi, à n'en pas douter. Cependant, il semblait avoir bien vite oublié.


- " Vé gu bmal a barlé. En push, eu keu lé géja di. "

Aaron faisait de son mieux, il s'arrêtait à chaque syllabe pour trouver la meilleure option pour se faire comprendre auprès du Pirate, quand bien même ses mots étaient simples. Il avait fait au plus court, pour s'éviter des douleurs inutiles mais également pour que Vermeil comprenne, lui aussi.


(c) NyoTheNeko sur NeverUtopia, modifié par Sora Okinawa



Résumé :
 





_________________
[23:20:07] Raki Goshuushou : ptdrrrrrr aaron t'es mon héros la
[23:21:52] * Alekseï V. Ledovskoï demande un selfie avec Aa-chan *

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] T9HaUtn
Spoiler:
 


Dernière édition par Aaron Guts le Dim 23 Juin - 15:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 392

Feuille de personnage
Niveau:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue0/0La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue0/0La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty
MessageSujet: Re: La Vérité [PV Aaron, Post-Event]   La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Icon_minitimeMar 30 Avr - 12:31


La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Lord_o10
Vermeil, primé à 404.404.000 berrys.

-Pour ta survie, il vaudrait mieux que tu apprennes à surmonter cette douleur.

Vermeil était patient, mais il était avant toute autre chose un pirate. Il n'aimait guère perdre son temps pour des sornettes. En l'occurrence, Aaron jouissait d'une chance insolente car le lieutenant de Tengen n'avait que son interrogatoire à mener... Dans d'autres circonstances, il aurait été balancé par-dessus bord en un claquement de doigts. Notamment si les gouvernementaux avaient tenté de les rattraper par la voie de la mer... S'encombrer d'un civil au pouvoir encore énigmatique alors que la Marine s'élançait à leurs trousses aurait été une grossière erreur que le primé pragmatique n'aurait pas réalisée. De fait, tous les astres semblaient alignés pour donner à Aaron sa chance de se tirer de là indemne. Un exploit, un miracle que beaucoup n'auraient pas été en mesure de mener à bien... Et qu'il semblait vouloir gâcher. Lorsqu'il prononça sa réponse évasive et trop brève, le Nebula leva les yeux au ciel et demeura silencieux un court instant, comme las. Manifestement, ce noiraud taciturne n'était pas du genre bavard... Chose qui n'arrangeait clairement pas les affaires du forban, dont la curiosité commençait à s'émousser petit-à-petit. S'il avait franchement envie de connaître le fin mot de cette affaire et si les bribes d'informations qu'Aaron avait bien voulu lui livrer à Illusia n'étaient pas suffisantes à cet effet, il n'était pas pour autant incapable d'oublier de nébuleux mystères qui ne le concernaient pas. En d'autres termes, il était déjà à deux doigts de balancer le pauvre civil directement dans l'océan de West Blue lorsqu'il se donna la peine de réitérer plus précisément son interrogation.

-Je veux que tu m'expliques tout. Prends le temps qu'il te faudra. Mais reprends tout à zéro, et explique-moi tout.

Savoir qu'il souhaitait obtenir Kiru pour l'interroger était une chose... En revanche, cela soulevait toute une flopée d'interrogations supplémentaires auxquelles son petit pamphlet lors de leur altercation sur Illusia n'avait pas totalement pu répondre. Mesta Skeer, à quelques mètres de là, ne tarda guère à déposer sur Aaron un regard plat et tranquille. Lui aussi avait envie de connaître le fin mot de cette histoire, considérant le fait que ce civil était partiellement responsable de leur débandade... Que deux vices-amiraux soient susceptibles de les repousser n'était en soi pas spécialement insultant, mais le fait qu'ils soient épaulés pour ce faire par un illustre inconnu de cet océan de plébéiens et d'incapables était en revanche une autre paire de gants. Qui était ce type, d'où venait-il, quelles étaient les limites et quels étaient les atouts de sa malédiction ? Tant d'interrogations qui tiraillaient d'autant plus le bretteur qu'il n'avait lui-même pas eu l'occasion d'épier sa confrontation contre Gerrich plus que de raison. Autant dire qu'un grand nombre de détails avaient pu lui échapper, et que cela influençait sa propre curiosité... Quant à Gerrich et à Legum, ces deux-là semblaient pour l'heure être aux abonnés absents. La femme-bête était trop occupée à guider leur embarcation jusqu'à Grand Line, et l'autre pirate devait sans doute ruminer quelques arguments de piètre facture qu'il tentait de retourner avec véhémence pour en trouver un plus convaincant. Autant dire que seuls trois hommes, présents sur le pont, allaient pouvoir échanger en comité restreint... Une chance pour Aaron, si celui-ci se sentait intimidé par un trop grand nombre d'oreilles indiscrètes. Il allait sans dire que ses secrets les plus intimes seraient bien gardés, grâce à pareille assemblée. D'autant plus que Vermeil et Skeer ne cherchaient pas à éventer son histoire ou à la porter jusqu'au Nouveau Monde : en soi, ils souhaitaient simplement savoir à qui ils avaient affaire, et connaître la raison de la virulence manifestement estompée de ce petit être incompréhensiblement courageux. Force était d'admettre qu'il s'était offert au danger avec une témérité exemplaire, que de nombreux militaires et gradés auraient pu envier... C'était le signe d'un homme insensé, dans le pire des cas, et d'un homme ayant tout perdu, dans le meilleur. Et puisqu'il n'avait montré aucun signe distinctif d'insanité mentale jusqu'à présent, les deux Nebulas penchaient plus raisonnablement pour la seconde de ces deux options. Restait à savoir à quel point elle était exacte, et si ce civil téméraire aurait un jour ou l'autre l'opportunité de surmonter les démons qui l'avaient amené à se frotter à plus puissants que lui sans redouter les répercussions que cette folie vaillante pouvait fort terriblement engendrer.

Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Hodor
Aaron Guts
Messages : 420
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue28/75La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue133/200La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (133/200)
Berrys: 227.000 B

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty
MessageSujet: Re: La Vérité [PV Aaron, Post-Event]   La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Icon_minitimeMar 30 Avr - 15:12


Inspiration intense et histoire bien sombre
Feat Pirates de Tengen

La survie. C'est la seule chose qui lui restait pour pouvoir venger les siens. L'une des seules choses auxquelles il tenait. Si l'idée de mourir pouvait hanter bien des hommes, Aaron lui s'en réjouissait. Il était comme un guerrier viking, il livrait batailles sur batailles et espérait rejoindre les siens dans sa mort. Il se devait pourtant de survivre, et de mener à bien ses désormais nombreuses vengeances. Plus il vivait, et plus il se faisait d'ennemis. Tel est le schéma de la vie, lorsque l'on choisit un chemin précis. Vermeil était d'abord clair et concis, puis semblait lâcher un peu de mou et de gentillesse. Après un énième silence, Aaron eût une longue déglutition. Il releva doucement la tête et observa son interlocuteur droit dans les yeux, ainsi quelques bribes de cheveux s'écartèrent de devant son visage. Il avait l'expression toujours aussi vide, une absence complète d'émotion, du front au menton. Il s'était sûrement fêlé pas mal de côtes durant la fuite des pirates, et le fait d'être ligoté de manière aussi serrée lui procurait une douleur constante. Il se fia donc aux mots du Lieutenant, et pris son temps.




- Nighby Down. Eu vien geu la ba. Dan un peugi villaze gu nom deu Gj-Gj.. Gjérèjse. Blu loin, il y abait un bilaj dnommé K-K-Té..rèsse. K'était un nendroit rempli geu kriminels, et ils zavaient billés, violés, et kué dans les vilaj alenkours. Quand ils zavaient finis, ils zimpozaient une t-taks beaukou dtro imborkant. Et en bluss, ils reufeunaient kué, violer kan ils boulaient. Keul notre bilaj réjichtait. Bourtan, nous n'abions pas gé résistanches chupérieures aux gautres. G'était notre b-b-bfolonté qui nous maintenait en bie.

Bendan des gizaines d'années, ché seu qu'il ché pasché. J'ai berdu mon bère dans la bakaille, une fois. On n'abait pas les moyens pour conkrakaké. Kan ils zatakaient, on en kuait le pluch pochibl, et on néchayait d'aboar le moins pochibl de pertes, batérielles comme umaines. Ba une keul foa, les cholda dEuleume nous jon aigé. Eulèm, chété la bvill geu la B-M-bMarine. Ils nous jon jamais aigué. Et on a jamais geumandé gèd. On ékai dro f...fier, pour cha. Un jour, on a enkendu une ekchplosion a Eulèm. On ch'est mis en bosizion de défenche, et on ché fé ekchplojé bar une beutite fville avec une forch dourchs. Elle a g-g...défonché la bortte brinchibal en lanchant un narbre, un gro. El a kué kelkeujun dé miens bar la même okajion. Chett ébènement m'a perkurbé. Bour la b-b-preumière fois, une cheule perchsonne arribé a nous mekkre a mal. Eulèm ochi abvait chubi gé déga. On m'a gi keu chété un nékipachje qui chapeulé Chatgo Gochsdt. Je me le chui gkravé chur l'aban-bras gauche

Chété kellement bouleverché que bour la breumière chfois, j'ai kiké l'île. Jeu boulai voar okreuchoz, me changué les zidées. Jeu boulé répléchir. Cha a guré blu lontemps que prébvu. G éké kid-dn-dnaké, pour chervir chur un bakeau pirate. Un ka qui chapel Abraan. Abré avoar chervi, on ma gonné chon numéro qeu denden. Jeu lé konkakté car jeu boulé êk-k-ktre blus fort. Il a akchepté geu meu ver parkichipé a unn deu g michion, et a koj deu moa, ou a v-vfoiré. G renkontré laba une fille magnichique. Je l'ai rabeuné, car elle n'avait blu rien a faire laba. Jeu lui a barlé geu mon vilaj, geu tout ! Kan jeu chui reubeunu, kou le monde éké mort.

Kués, machacrés, brûlés bivfs. Kelkun éké guèrrière kou cha. Et chété par KTérèchse, ils jéké kro fèbl pour cha. Kelkun gokr éké beunu et abé kué kou le monde. Mais, aucunes craches. Chi, yabé unne mij en chènn pour accujer K-T-Dérèsse, mais chéké kro évidant. Quelqu'un que chjeu ne connaissait pas avé détruit kou cheu keu jabé aimé. Kou mon monde, gédtruit. Jé paché koutte la nuit a enkerré kou le monde, g bleuré et g krié. Je me chui balavfré kar jeu me bardonnerais kamé geu neu ba aboar éké là. Jéké le blu for, et eu chui barti... Kan koutt les dombes éké creujé et keu j'abais kou fini, je me schui pojé en haut ku blu grand arbre geu notr bvorêt. Il permerkait de boar kou aukour. Kom les marines chon kon, gé akkendu qu'ils chautent aux jévidenches et qu'ils j'attakent Kérèsse. J'en ai p-bvorfité pour akkaker en même kemps. Tout brûlé, kou tuer. J'ai bas laiché un cheul churvivant. Ils j'ékaient kouch bourris, kan chett ville.

Buis jeu chui bartis abek ma kopinne pour grang line, on a bvoyagué un beu et elle m'a gi kel abé bu gan les journaux qu'un kyp ékait arrêté et allait ekre ekjekuté. Gan ché crimes, meurtre de bobulachion chivil. Gan les lieux geu crimes, Nighdy Town. Ch'était Peu-kêtr lui, ou ba. Je n'abé aukun moyen geu chavoar. Alors keu jui beunu chur Illugia auchi bvite que pochible. Et j'ai débfendu l'échabaud kar chett fille aux chebveux longs et a la groche ébée m'a guit que chit je progéjé bien, elle me laicheurait lui barlé... Jé ékoué. Encore.

Sur ce dernier mot, le Nocturne fondit en larmes, incapable de se retenir ne serait-ce qu'une seule seconde. Il vivait échecs sur échecs, sans jamais un seul moment de gloire. Pourtant, il donnait tout à chaque fois. Les sanglots furent les seuls bruits qui accompagnèrent la fin du discours du survivant.




(c) NyoTheNeko sur NeverUtopia, modifié par Sora Okinawa



Résumé :
 





_________________
[23:20:07] Raki Goshuushou : ptdrrrrrr aaron t'es mon héros la
[23:21:52] * Alekseï V. Ledovskoï demande un selfie avec Aa-chan *

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] T9HaUtn
Spoiler:
 


Dernière édition par Aaron Guts le Sam 15 Juin - 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 392

Feuille de personnage
Niveau:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue0/0La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue0/0La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty
MessageSujet: Re: La Vérité [PV Aaron, Post-Event]   La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Icon_minitimeMar 7 Mai - 9:40


La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Lord_o10La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Kaunto10
Vermeil, primé à 404.404.000 berrys, et Mesta Skeer, primé à 315.000.000 berrys.

Lentement mais sûrement, le discours d'Aaron sembla atteindre le cœur des deux pirates plutôt que leurs oreilles. Skeer, au départ relativement amusé par les syllabes découpées et détournées du jeune civil à la mâchoire en piteux état, gomma bientôt son sourire pour adopter un masque plus grave, davantage de circonstances. Comme prévu et comme annoncé, Vermeil se fit quant à lui l'auditeur parfait : il ne coupa pas son interlocuteur, pas une seule fois, tandis que les souvenirs se succédaient et tandis que les mots informaient les deux Nebulas de l'horreur que ce jeune maudit avait pu traverser. Lorsque cette histoire toucha enfin au but, l'homme-cornu demeura silencieux encore un court instant, semblant prendre le temps de de la digérer convenablement. L'ironie de la situation ne lui échappait pas vraiment, en l'état : ils avaient sans doute échoué dans le sauvetage de Kiru à cause d'un homme qui ne le connaissait pas, et qui estimait qu'il y avait une chance vague pour qu'il soit le responsable de ses malheurs. Tout semblait s'être emboîté miraculeusement pour leur complexifier la tâche... Le moment suivant, le lieutenant de Tengen prit le temps d'envisager sérieusement l'hypothèse avancée par le noiraud, quant à la culpabilité probable du Kabayochi. Il était vrai que ce dernier n'était pas spécialement reconnu pour être un enfant de chœur. Ses exactions au sein de la Révolution puis sa trahison de cette dernière avaient fait les gros titres à plus d'une reprise, et Vermeil avait eu le temps de s'informer à ce sujet. Il agissait selon les ordres de son capitaine, mais en toute franchise, il n'avait pas la moindre raison d'estimer le golem. Il savait que personne au monde n'était tout blanc ou tout noir, et que le maître des Deadly Sins avait sans nul doute eut ses raisons pour s'abandonner à de tels excès de violence, mais il n'en déplorait pas moins l'existence. Néanmoins, il lui semblait précipiter d'accorder à Kiru la responsabilité d'un génocide... Même si, de son point de vue, rien ne permettait de l'infirmer véritablement pour autant. Un soupir quitta ses lèvres, tandis qu'il constatait que ces réflexions ne le mèneraient nul part : ils avaient à leur bord un homme souffrant et attaché, qui ne risquait pourtant plus de leur causer de tort...

-Détache-le, Skeer.
-Ouep.

L'escrimeur s'était attendu à ce qu'on lui donne pareille directive, après avoir entendu le récit de la vie d'Aaron. Il s'approcha par conséquent des cordages et, avec une aisance et une fluidité remarquables, en trancha les liens d'un coup de rapière. Ceux-ci chutèrent au sol, et furent potentiellement suivi par le corps souffrant et ankylosé du jeune civil : si tel était le cas, Mesta Skeer allait néanmoins le réceptionner avant que le pont ne s'en charge, lui offrant une main secoureuse pour éviter de rajouter des blessures et des hématomes à la panoplie conséquente qu'il s'était d'ores et déjà constitué. Ensuite, le bretteur s'en retournerait s'asseoir à quelques pas de là, laissant à Aaron la chance de respirer un peu, et de s'étirer s'il en ressentait l'envie. Même s'il n'avait pas été attaché très longtemps, certains de ses muscles avaient pu souffrir de cette détention indélicate... Finalement, la voix de Vermeil se fit entendre à nouveau : il en savait suffisamment au sujet du Guts pour trancher son cas, désormais.

-Nous ne pouvons pas faire de détour pour te ramener où tu le souhaites, mais nous allons te déposer au Cap des Jumeaux. J'ai mis au courant les alliés de la corsaire. Ils viendront peut-être te chercher, si tu n'as pas de solution de repli. En attendant, ne nous cours pas dans les pattes, mais vis comme tu l'entends. Nous avons suffisamment de chambres en réserve pour t'accueillir, et suffisamment de nourriture pour te sustenter.

En un mot comme en mille, le noiraud venait à l'instant de recouvrir sa liberté. L'honnêteté dont il avait fait preuve semblait avoir séduit le Nebula, pour une raison ou pour une autre. Ce dernier ne manqua guère de se redresser pour finalement marcher dans sa direction : dans le même temps, il extirpa un petit gastéropode de l'une des poches de son pantalon, et le tendit à son interlocuteur. Le message était clair, et se passait de commentaires complémentaires : s'il souhaitait contacter quelqu'un, il en avait la chance. Il apparaissait désormais évident aux yeux de Vermeil qu'Aaron n'était pas leur ennemi. Et s'il n'avait pas les moyens de lui prêter main forte dans sa quête de vengeance, considérant la situation géopolitique mondiale et la disparition inquiétante de Branch, qui risquait d'impliquer leur équipage tout entier dans un conflit qui ne manquerait pas d'avoir besoin de ses talents, il n'avait en revanche pas la moindre raison de s'opposer à ses recherches. Finalement, qu'Aaron s'empare du Den Den ou qu'il le laisse à son propriétaire, ce dernier finirait par prendre la direction de sa propre cabine, où il entendait bien se reposer un petit peu avant qu'on ait à nouveau besoin de lui. Même s'il n'en montrait rien, son affrontement face à Ericken l'avait passablement éreinté. Il n'avait pas l'habitude d'utiliser ses pouvoirs à leur paroxysme, même s'il était un forban depuis quelques années déjà... Et ses capacités si particulières étaient relativement énergivores. Il laissa donc leur ancien captif en compagnie de Skeer, qui ne manqua guère de l'alpaguer à son tour.

-Je pense que Vermeil va prévenir Gerrich mais, dans le doute, tiens-toi relativement loin de lui. Epargne-lui la surprise de le coller, disons. Il a ses côtés bourrus mais rassure-toi, c'est un gars discipliné. Si Vermeil lui donne l'ordre de ne pas te chercher des noises, il se contentera de t'éviter, tout outré qu'il sera par cet ordre.

De quoi rassurer le jeune civil, donc, quant à l'antipathie que le quatrième pirate de cette bande restreinte semblait lui décerner depuis leur rencontre houleuse et musclée...

Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Hodor
Aaron Guts
Messages : 420
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue28/75La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue133/200La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (133/200)
Berrys: 227.000 B

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty
MessageSujet: Re: La Vérité [PV Aaron, Post-Event]   La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Icon_minitimeMar 7 Mai - 16:28


Libération, voix et apparition.
Feat Pirates de Tengen

Les pleurs du Civil se firent entendre quelques secondes, puis cessèrent.

Si seulement ce Démon qui m'accorde ses pouvoirs pouvait se manifester de nouveau ! Si seulement il pouvait entendre mes supplications. S'il pouvait apparaître, ne serait-ce que quelques instants. Je lui donnerai des années de vie contre du pouvoir. Je lui donnerai bien 20 ans de ma vie, synonyme de 20 ans de durs entraînements. La force, la vitesse, l'endurance ; Il me manquait de tout, physiquement. Je n'avais pas tout ce qu'il fallait mentalement, car je ne connaissais quasiment rien de ce monde pourri, mais j'étais maître dans l'Art de la Guerre. La Vengeance elle, saurait guider mes pas pour le reste. Mais de la puissance, il m'en manquait terriblement. Je le constatai de jour en jour. Il serait sûrement ravi de me voir lui donner de précieuses années de vie contre du pouvoir, mais c'est la variable la plus importante qui me manque, en l'instant. Pour certains humains, ces années possèdent une valeur inestimable. Pour moi, elles ne représentent pas grand-chose. Je n'ai pas vraiment quelqu'un avec qui les partager. J'ai bien ma copine, oui, mais elle sait que mes desseins sont prioritaires à son cas. C'est pourquoi tant de temps m'est égal à donner, si en échange j'obtiens quelque chose dont je manque cruellement. Quand j'y pense...

Avant que l'ordre de détacher Aaron fût donner, ce dernier fit jongler son regard -les sourcils froncés-, entre les deux pirates. Est-ce que son esprit lui jouait des tours ? Lorsqu'il chuta et que l'escrimeur le rattrapa en passant son bras autour du tronc du vengeur, celui-ci s'accrocha au membre avec son bras gauche, retombant alors sur ses jambes molles et engourdies. Il trembla quelques instants avant de pouvoir se stabiliser et lâcha le bras de Skeer.

- Mer'ki.

Cet homme cornu semblait parler, pourtant ses lèvres ne bougeaient pas. Les secondes qui suivirent furent à la fois douloureuses et bénéfiques. Le Nocturne étira ses membres un à un, les réveillant tout en secouant toute la douleur qui était présente dans son corps, et qui s'était à moitié endormie lorsqu'il avait été ligoté. Bien droit cette fois, il observa Vermeil dans les yeux. Il avait hésité à lui donner son prénom, mais décidément, il ne pouvait faire confiance à personne. L'origine de son pouvoir et ses étendues semblaient également ne pas attirer toute la curiosité des deux forbans. Un coup de chance pour le survivant, qui souhaitait garder ces données personnelles. Lorsque le manipulateur d'os parlait, Aaron hochait la tête, il était évident qu'ils ne pouvaient pas changer leur cap pour lui, mais le fait de le préciser témoignait d'une certaine empathie à son égard, qu'il savait apprécier. S'il avait pu sourire, il l'aurait fait. Que ce soit dans les heures qui viennent ou les mois, Aaron ferait comme bon lui semble. Il était quelqu'un de seul, qui ne se mêlait pas aux affaires des autres, il les évitait même de son plein gré. Ces pirates, il ne connaissait rien d'eux. Seulement deux prénoms, c'est tout. Ils venaient de l'épargner. Même s'il ne s'attendait pas à mourir de leurs mains dans cette situation, il leur était assez redevable pour ne pas aller les titiller. Puis alors que le Lieutenant s'approchait, Aaron remonta son bras droit pour aller choquer son propre buste du poing. Vermeil lui aussi, sembla prononcer quelques mots d'incompréhension sans pour autant ouvrir sa bouche. Le vengeur tira la grimace au moment de l'impact, mais accompagna bien vite de mots son action.

- Merchi beaukou.

Il se saisit volontiers de l'escargophone, se tenant toujours dos au Soleil qu'il maudissait. Il n'attendit pas pour composer son propre numéro de Den-Den Mushi. Il avait sans doute une chance sur deux de tomber sur sa dulcinée, ou bien sur un Marine. La première option fut la bonne, et il se rassura d'entendre la voix féminine.

- Chè moa, eu k'inquiètes ba, eu reubien dans queques iours.

La discussion ne s'éternisa pas, car après que l’Émeraude ait fait entendre qu'elle avait bien compris les palabres d'Aaron, ce dernier raccrocha, et se rapprocha du sabreur pour lui tendre le moyen de communication, de sa main valide à 100%. Il l'écouta ensuite parler de Gerrich avec attention, et ne tarda pas à répondre.

- Il combat bien, mé il cheu lèch kro manibulé, ch'il chavait conkrôler ches j'émochions, cha l'aiguerait vachement.

L'handicapé du bateau alla ensuite poser son bras droit sur ses côtes. Il n'était certainement pas médecin et s'il ne savait pas les guérir, il avait la capacité d'estimer ses blessures. C'était un autre avantage que d'avoir guerroyé pendant tant de temps. Au village, il fallait d'abord soigner ceux qui étaient en état le plus critique, chaque vie comptait. Chacun savait s'il était gravement endommagé ou non, et ainsi s'établissait naturellement l'ordre des personnes à soigner. Après quelques secondes à s'observer, la tête penchée et continuellement en train de se palper grimaces après grimaces, Aaron lâcha ses os, visiblement fragilisés, et méritant beaucoup de repos. Il s'apprêtait à relever la tête alors que derechef, des voix parvenaient à lui. Elles parlaient de gens qui viendraient, ou ne viendraient pas. D'avoir tort ou raison. Les voix s'emmêlaient dans son esprit. Il secoua sa tête un instant, cherchant à se concentrer sur le vide. Et celui-ci réapparut dans sa tête. Le Noiraud devinait à qui appartenaient ces voix. Mais comment pouvait-il les entendre ? Il releva la tête encore un peu troublé, et se souvint de Gerrich et ces plaques noires. Il regarda alors celui qui l'avait libéré et s'apprêtait à s'adresser de nouveau à lui alors que son propre regard se déplaçait de quelques centimètres. Derrière le sabreur, dans l'eau. Un animal aux écailles et à la taille extrêmement reconnaissable nageait, se mêlant entre la surface et les profondeurs de l'océan. Le survivant de Xérèse s'approcha alors du bord, s'appuyant sur celui-ci de la main droite, juste à côté de Skeer. La pupille dilatée, il observait les vagues tranquilles.

- Bansaar ?..

Et une nictation plus tard, le monstre marin qu'avait côtoyé Aaron pendant de si nombreuses années semblait avoir disparu dans son élément naturel.

Le Civil resta là encore de nombreuses secondes, pensant que l'animal réapparaîtrait. Il déglutit enfin et ses pupilles retrouvèrent une dimension banale, alors qu'il expirait. Son cerveau lui jouait manifestement de très mauvais tours. Il se souvint ensuite de ce qu'il voulait demander au sabreur, et se tourna alors vers celui-ci pour lui parler, le regard hautement intéressé.


- Au fait, Gerrikch, il abait gues blaques noires chur les ch'aban-bras... Ch'équai quoi ?

Sa curiosité avait pris le dessus. Il avait observé ce Reflet de la Nuit, qui permettait à son précédent opposant de défaire à peu près n'importe quoi. Aaron avait pu lui-même sentir la force du forban, mais il l'avait également observé user de ce Reflet afin de se protéger. Cette facette noire de la Nuit intéressait grandement le survivant.




(c) NyoTheNeko sur NeverUtopia, modifié par Sora Okinawa



Résumé :
 





_________________
[23:20:07] Raki Goshuushou : ptdrrrrrr aaron t'es mon héros la
[23:21:52] * Alekseï V. Ledovskoï demande un selfie avec Aa-chan *

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] T9HaUtn
Spoiler:
 


Dernière édition par Aaron Guts le Sam 15 Juin - 15:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 392

Feuille de personnage
Niveau:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue0/0La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue0/0La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty
MessageSujet: Re: La Vérité [PV Aaron, Post-Event]   La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Icon_minitimeJeu 9 Mai - 17:55


La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Kaunto10
Mesta Skeer, primé à 315.000.000 berrys.

Le civil semblait hagard. Comment aurait-il pu en être autrement ? Pour un habitant de West Blue, il était robuste et endurant, force était de l'admettre... Mais il restait limité par la petitesse de son propre océan. C'était comme confronter un silure à un requin blanc : s'il avait pu grandir à un point raisonnable, il n'était pas encore prêt à se confronter à un réel prédateur, élevé là où les conflits et l'adversité étaient les plus âpres. De facto, Skeer nota dans un coin de sa tête qu'il allait prendre le temps de l'épauler et de le surveiller durant quelques minutes, a minima, pour s'assurer qu'il allait bien. Il avait enduré des coups directs de la part de Gerrich, et avait par la suite était relativement malmené. Les conditions de sa détention éphémère s'étaient certes drastiquement améliorées maintenant qu'il venait d'être libéré, mais il avait néanmoins passé quelques minutes dans une posture désagréable et usante... Il avait toutes les raisons du monde d'être épuisé, et il semblait l'être à un point inimaginable. Pour autant, il demeurait plutôt brave, et c'était là aussi une qualité qui forçait le respect. Le Nebula lorgna donc du côté du ténébreux tandis que celui-ci s'accoudait au bastingage, comme s'il semblait avoir décelé une silhouette quelconque au sein des eaux. Semblant songer que ça n'était rien d'inquiétant et que son esprit devait lui jouer des tours, l'épéiste se contenta de sourire en réfléchissant aux dires qu'Aaron venait tout juste de proférer à l'égard de l'absent Gerrich. Il avait cerné son point faible... chose qui, en soi, n'était pas véritablement ce qu'on pouvait appeler un tour de force. Le tempérament trop impulsif du pugiliste pouvait effectivement lui jouer des tours, et c'était en partie pour cela qu'il restait généralement aux côtés de Vermeil ou de Skeer, sous les ordres exceptionnels de leur capitaine en personne. Il n'était pas prêt à assumer des fonctions de lieutenant, même si le potentiel était bel et bien là... Il lui fallait gagner un brin de jugeote. L'expérience d'Illusia le lui permettrait peut-être, d'ailleurs : avoir été tenu en respect par un civil, cela avait de quoi forger une certaine humilité chez les forbans les plus aguerris. D'autant plus si ce civil était, à l'instar du Guts, un anonyme absolu...

-Hm ? Tu parles de ça ? Par où commencer...

Tout en répondant à son interlocuteur et en arborant une mine pensive, le bretteur éleva son avant-bras gauche à hauteur de buste et le couvrit du haki de l'armement, exposant aux yeux de leur invité la couleur sombre et la matière opaque qu'il avait déjà pu remarquer préalablement chez Gerrich. Finalement, non sans profiter d'une seconde de silence pour articuler ses pensées, le sabreur sembla déceler un axe d'approche convenable pour expliquer cette arcane rarissime sur les Seas Blues dans toutes ses larges sans demeurer trop nébuleux ou incompréhensible, chose complexe lorsqu'on touchait à un art aussi ésotérique et mystérieux pour les non-initiés.

-Tu as un fruit du démon, au même titre que Legum et Gerrich. Je n'en ai pas vu grand chose mais... Il semble que tu fais partie de la famille des paramecias. Il y a les logias, qui peuvent générer en abondance une matière, mais qui peuvent aussi se transformer en elle. Prenons un exemple : si tu étais maudit du logia du bois, tu pourrais non seulement générer du bois mais aussi devenir du bois. Or, en offrant à ton corps une nouvelle condition, tu te rends intouchable... C'est un peu comme si tu substituais pouvoir à ton véritable corps.

Il n'allait pas falloir longtemps à Aaron pour comprendre l'avantage décisif défensif que revêtait de telles malédictions, cela allait sans dire : et encore, c'était s'il n'avait jamais été confronté personnellement à un utilisateur de logia. Le Mesta avait estimé que c'était relativement peu plausible, considérant le fait que ces fruits d'une qualité rare étaient quasiment introuvables de ce côté-ci de Calm Belt, mais il pouvait tout-à-fait se tromper. Les gouvernementaux, notamment, se déplaçaient généralement pour utiliser des éléments dévastateurs contre des petites frappes, afin de les réduire au silence sans courir le risque d'endurer des pertes superflues... Dans tous les cas, son explication était tout juste entamée : en l'état, le noiraud risquait de ne pas voir où il voulait en venir. Aussi le primé fit-il en sorte de prolonger cette petite leçon, de manière à la rendre plus explicite.

-Le haki de l'armement est l'un des rares outils grâce auquel on peut contrer cette intangibilité. En utilisant le haki, tu touches le corps véritable des maudits : frapper le logia du bois reviendrait donc à frapper le corps de son utilisateur. Et permet donc fatalement de lui causer des dommages. Quand à ce que c'est, plus précisément... Disons que ça vit au fond de toi. Au fond de tout le monde. C'est une force latente, que n'importe qui peut éveiller... Mais qui ne peut l'être que lorsque certaines conditions sont réunies, de manière générale. Seuls les combattants les plus vaillants et les plus déterminés y parviennent, s'ils n'ont pas la chance d'être épaulés par un mentor digne de ce nom. Ses usages sont multiples, et certains maîtres poussent le vice au point d'offrir à leur haki de l'armement une propriété unique.

Il était peut-être un peu prématuré d'exposer trop ouvertement les différents hakis avancés qui pouvaient exister, et qui étaient réputés pour être des armes d'une envergure tout bonnement titanesque, susceptibles de renverser le court d'une guerre à elles seules, mais il valait mieux en glisser quelques mots à Aaron tant que c'était possible. Skeer ne pouvait pas dire qu'il s'était pris d'affection pour cette tête brûlée qu'il ne connaissait toujours pas vraiment, mais il n'avait pas pour autant l'envie d'apprendre la nouvelle de sa mort par quelques journaux... Or, l'information était souvent synonyme de pertinence. Et la pertinence était une denrée rare, qui permettait généralement d'assurer la survie de celui qui l'utilisait en abondance...

-Quoi qu'il en soit, Gerrich, Vermeil et moi utilisons le haki de l'armement dans sa forme... Standarde, normale. On peut également l'utiliser de façon offensive ou défensive, en le condensant sur notre peau. Il devient alors cette matière noire terriblement solide que tu as déjà pu voir à l'oeuvre... Il devient alors possible pour des pugilistes de bloquer des lames à mains nues sans risquer la moindre égratignure. C'est le premier des trois hakis... Et à mon sens le plus utile, en tout cas sur un champ de bataille.

Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Hodor
Aaron Guts
Messages : 420
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue28/75La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue133/200La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (133/200)
Berrys: 227.000 B

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty
MessageSujet: Re: La Vérité [PV Aaron, Post-Event]   La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Icon_minitimeJeu 9 Mai - 22:19


Haki
Feat Pirates de Tengen

La curiosité était un vilain défaut dans certains cas, mais en ce moment même, elle se révélait être une alliée de taille pour Aaron. Lui qui ignorait quasiment tout de ce monde recevait les éducations d'un homme de main du pirate le plus fort de ces temps. Un homme qui avait dû écumer bien des mers, et avait donc forcément une expérience des plus utiles, pour lui comme pour les autres. Le Nocturne n'avait finalement pas tout perdu, en ce jour. Il avait simplement sans son accord échangé des informations contre d'autres. Il ne saurait cependant jamais lesquelles furent les plus importantes. Alors que l'avant-bras gauche du forban prenait cette teinte noirâtre, Aaron fixait ses yeux dessus. Il observait, se penchait à droite, à gauche. Sa curiosité l'emmena à toucher du bout de l'index de la main droite le poing du sabreur. C'était sans nul doute, d'une solidité incomparable. Le Civil qui n'avait connu jusque-là que le bois, le cuir, le fer ou des mélanges de métaux était interloqué. Comme le plus sage des élèves, il se redressa et écouta avec attention chaque mot que Skeer prononça. Il sembla estimer ses enseignements aussi hauts que ceux de Saïx, son mentor de toujours.

Le faciès d'Aaron changeait au fur et à mesure que le Nebula parle. Le survivant avait en effet, déjà entendu des familles de Fruit Du Démon. Il se savait de la catégorie des Paramecias, et apparemment, ce type qu'il avait vu s'acharner sur ce pauvre pilier de l'échafaud devait être un zoan, au même titre que la fille, qui se prénommait donc Legum. Legum ? Ahem. Il restait les logias. Le Mesta donnait tout d'abord la définition qu'Aaron avait entendu avec ce pirate qu'il avait croisé il y a de ça quelques années ; Un certain Oscar. Ce ne fut pas tout, puisque l'escrimeur prolongea son explication en liant le sujet principal et les Logias. Le vengeur n'en avait jamais rencontré, pas un seul. Jusqu'alors, il avait acquiescé car il connaissait le sujet. Mais pour la suite, son visage prit une expression outrée. Intouchable ? Voilà une condition bien utile. Aaron en était sur le cul -bien qu'il se tenait sur ses deux jambes-, car Oscar ne lui en avait jamais parlé. "Le haki de l'armement". Voilà donc comment se nommait cette force qu'Aaron prénommait "Le Reflet de la Nuit". Sa version lui allait mieux. Et cette force semblait donc beaucoup plus utile que simplement pour se défendre. Elle n'était donc pas seulement d'une dureté à toute épreuve, mais permettait de toucher le "vrai" corps. D'une utilité ma foi bien arrangeante. Skeer reliait tout ce à quoi il faisait allusion, et le maudit lui hochait la tête, comprenant les tenants et les aboutissants d'un tel pouvoir.

Au fond d'un être. Un pouvoir inné. Vaillant ? Aaron ne s'estimait pas ainsi. Il se savait à contrario déterminé, et c'est tout ce qu'il lui fallait. "Une propriété unique". En y repensant, Aaron avait observé l'échange entre les deux sabreurs sur Illusia. Il ne voyait quasi aucun mouvement, et un battement de cil suffisait à perdre le fil du combat. Mais les mouvements n'étaient pas les seules choses qui étaient présentes, et s'il n'avait pas pu observer les premières, il avait su voir des bribes électriques dans l'air. L'une des meilleures qualités du survivant, c'était l'observation.

"Forme standard". Donc, ces éclairs étaient une propriété unique ? C'était là une interrogation qui ne resterait pas longtemps dans les pensées du Nocturne. "Bloquer des lames à mains nues", voilà une donnée plus qu'utile pour l'handicapé du bateau. "Le premier des trois". Aaron s'étonna derechef d'une telle révélation. Il existe donc d'autres Hakis ? Il n'attendit pas pour formuler toutes ses questions.


- Ai vu gues ég-glairs quand ku ke bakkais conkre lokr. Chékai une b..brobriéké unique ? Et che quoi, és gueux jokr aki ? Chiteuplé.

La curiosité du Roi des Ombres n'avait jamais, pas une seule fois, pris le dessus sur le respect et la politesse. Il avait écouté attentivement, enregistré du mieux possible, il souhaitait apprendre toutes ces choses encore nébuleuses pour lui, mais si claires pour ce pirate expérimenté. Dans son expression, il se montrait reconnaissant pour ces informations précieuses.




(c) NyoTheNeko sur NeverUtopia, modifié par Sora Okinawa



Résumé :
 





_________________
[23:20:07] Raki Goshuushou : ptdrrrrrr aaron t'es mon héros la
[23:21:52] * Alekseï V. Ledovskoï demande un selfie avec Aa-chan *

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] T9HaUtn
Spoiler:
 


Dernière édition par Aaron Guts le Sam 15 Juin - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 392

Feuille de personnage
Niveau:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue0/0La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue0/0La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty
MessageSujet: Re: La Vérité [PV Aaron, Post-Event]   La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Icon_minitimeJeu 16 Mai - 9:53


La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Kaunto10
Mesta Skeer, primé à 315.000.000 berrys.

Le bretteur afficha un sourire amusé, à la limite de l'attendrissement, tandis que le civil écoutait avec une attention indéniable ses propos et assistait au spectacle de l'apparition du haki de l'armement avec une fascination apparente et assumée. Lui qui jusqu'à présent s'était montré revêche et taciturne semblait retourner dans l'enfance et profiter de cette occasion inespérée qui lui était donné pour en apprendre un petit peu plus sur le monde qui l'entourait. Si Skeer n'avait pas la moindre raison de lui enseigner quoi que ce fut, il n'avait pas non plus de raison de le priver d'informations de ce calibre... D'autant plus qu'en fin de compte, ce noiraud lui était sympathique. Ils avaient œuvré dans des camps adverses, sur Illusia, mais chacun avec leurs raisons propres qui légitimaient leurs agissements. Aucune raison par conséquent de prolonger et de conserver leurs griefs intacts... D'autant plus que ce civil maladroit et trop courageux pour son propre bien ne semblait assurément pas être un mauvais bougre. Or, s'il cherchait à persévérer dans la voie qu'il semblait avoir choisie, celle de guerrier itinérant, il risquait bel et bien de croiser la route d'odieux personnages tous plus doués et brutaux les uns que les autres. Mieux valait donc lui souffler le maximum de renseignements dès à présent, sans quoi il tomberait sur des obstacles qui lui sembleraient trop insurmontables et incompréhensibles... Aussi le bretteur à la solde du pirate le plus fort du monde répondit-il sans l'once d'une hésitation lorsque d'autres questions curieuses vinrent compléter la première salve : le maudit montrait qu'il était alerte, y compris au cœur de la bataille effervescente qui s'était déroulée un peu plus tôt dans la journée, et il prouvait a minima qu'il n'était pas vain de lui offrir quelques enseignements. Sans doute finirait-il par leur offrir une utilité quelconque...

-Les éclairs de Sor ? Non, ça n'est pas du haki. C'est possible d'atteindre un résultat similaire, pour le peu que j'en sais... Mais ce qu'utilise Sor, c'est davantage un artifice de sabreur. En fait, il s'avère que les meilleurs épéistes parviennent en général à offrir à leur lame une compétence que seule leur maîtrise rend possible. C'est trop complexe pour pouvoir l'expliquer avec des mots, alors...

Le Nebula se redressa et se recula de quelques pas, s'éloignant du Guts avant de se tourner vers l'horizon. Il dégaina sa rapière et, aussitôt, se mit à la bouger avec grâce et doigté. Il ne fallut pas longtemps pour qu'une espèce de courant aérien se mette à accompagner le moindre de ses mouvements : finalement, il expédia d'un geste simple et lent une bourrasque dans la direction d'Aaron, qui pourrait sentir cette rafale sans réellement comprendre d'où elle venait, le geste délicat de Skeer ne permettant pas d'en expliquer la nature et la provenance. Le Mesta ne laissa pas cet hébétement s'enraciner bien longtemps : il coupa court aux énigmes innombrables qui devaient trotter dans la tête du maudit sans plus attendre.

-Je peux trancher l'air. C'est une capacité plus précise et raffinée que celle de Sor, j'en ai bien peur... Lui maîtrise la foudre. D'autres sabreurs peuvent atteindre le feu, l'eau... Les plus talentueux peuvent même trancher le temps ou la distance. Pour ce que j'en sais, les pugilistes peuvent également atteindre ce niveau de maîtrise.

C'était sans nul doute une grande révélation pour ce civil qui n'avait à coup sûr jamais croisé de combattant de cette qualité : les personnes susceptibles de maîtriser leur art à ce point ne courraient pas les rues, et la plupart étaient évidemment concentrées sur Grand Line et le Nouveau Monde. Même si West Blue abondait manifestement de baroudeurs qualifiés et de guerriers compétents, ils étaient loin, bien loin de pouvoir en moyenne frayer avec ceux de la Route de Tous les Périls, lesquels innovaient sans cesse pour améliorer leurs compétences et faire en sorte de n'avoir plus la moindre faille. C'était simplement une question de survie, là où les combattants des Seas Blues l'étaient pratiquement par confort, ou par envie... Il était difficile, par conséquent, d'atteindre une telle expertise dans ces conditions. Néanmoins, ce n'était pas là la seule interrogation qui lui était parvenue par le biais de la bouche du Guts : aussi le forban du Nouveau Monde se rapprocha-t-il de quelques pas, retrouvant leur proximité initiale en rengainant sobrement, et articula-t-il sa réponse suivante.

-Il existe effectivement deux autres hakis : l'observation, et le royal. Je n'ai pas grand chose à dire sur le royal... C'est celui qui est le moins courant. Il s'agit grosso modo d'offrir corps à ta volonté, de soumettre autrui sans les toucher directement. Mon capitaine le maîtrise, et en est l'un des meilleurs utilisateurs actuels, selon les bruits qui courent. Peut-être le meilleur. A son niveau, il peut pousser des milliers de personnes simultanément à s'évanouir. Il peut même atteindre l'environnement : la roche, le bois... Les animaux lui obéissent au doigt et à l’œil et quand il s'énerve, j'ai moi-même du mal à soutenir sa présence. La première fois que Gerrich a enduré la manifestation de son haki, il s'est évanoui... Enfin, il est rare qu'on en soit cibles : il peut choisir où projeter sa volonté, sur qui la manifester précisément. On dit que c'est le haki des conquérants, des meneurs d'hommes... Certains de nos lieutenants l'ont aussi.

Mais pas Vermeil, rajouta-t-il mentalement, sans prendre la peine de le prononcer. Aaron allait sans doute parvenir à cette conclusion seul, considérant le fait que Skeer l'aurait probablement cité s'il en avait été capable. Cette explication brève derrière lui, le Nebula se plongea à nouveau dans une tirade qui, cette fois-ci, concernait une capacité qu'il connaissait bien, et avec laquelle il disposait d'une certaine affinité...

-Gerrich ne maîtrise pas l'observation. Pour décrire ça rapidement... S'il l'avait maîtrisé, tu n'aurais jamais pu le prendre par surprise. Il y a plusieurs applications à ce haki. La plus évidente et épandue, c'est de sentir les présences. La plus redoutable, c'est de pouvoir lire dans leurs pensées. Enfin, ça n'est pas exactement ça : disons qu'un utilisateur moyen du haki de l'observation peut entendre tes intentions. Il peut les percevoir avant qu'elles ne se traduisent en actes : du coup, il peut calibrer ses propres mouvements pour y répondre. C'est pour cela qu'à notre niveau, les combats ont tendance à s'éterniser : on peut anticiper chaque action néfaste à notre encontre, et nous en prémunir grâce au haki de l'armement.

C'était là aussi une description sommaire et grossière, mais elle allait au moins avoir le mérite d'expliquer concisément et sobrement l'intérêt de ce haki à leur passager exceptionnel. De fait, le maudit des ombres aurait désormais une vision d'ensemble sur ces trois arcanes rarissimes, et sur leur fonctionnement, ainsi que sur leur utilité globale. De quoi éventuellement le motiver à les apprendre...

Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Hodor
Aaron Guts
Messages : 420
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue28/75La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue133/200La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (133/200)
Berrys: 227.000 B

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty
MessageSujet: Re: La Vérité [PV Aaron, Post-Event]   La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Icon_minitimeVen 17 Mai - 20:40


Questions Réponses
Feat Pirates de Tengen

Les explications continuaient de fuser d'entre les lèvres du bretteur, et jamais le Nocturne n'avait changé de sujet d'attention. Toute sa concentration se portait sur ces mots, d'une importance capitale pour lui. Si le Mesta avait décidé de ne pas parler, Aaron n'aurait pas entendu parler de Haki avant un bon moment, et il en aurait sûrement saisi les capacités en les observant lui-même en combat, à ses risques et périls. Le pirate corrigeait les pensées d'Aaron. Ces éclairs n'étaient donc pas une propriété unique du haki de l'armement, mais un talent que Sor avait développé lui-même, par ses talents poussés d'épéiste. Le Guts se comparait instantanément. Excellait-il en quelque chose ? L'observation, sûrement. Il avait cette facilité à comprendre les choses qui lui faisaient face. Mais ce n'était pas un atout physique. Depuis qu'il avait ingéré ce Fruit Du Démon, le civil avait dû se concentrer à le découvrir, et améliorer ses capacités maudites. Il avait délaissé les longues heures où il heurtait des arbres pour entraîner ses coups. Il maîtrisait également bien sa canne à pêche, et se débrouillait à la dague. Il en faisait le constat simplement, il n'excellait en rien, physiquement.  Il était bon un peu partout, voilà tout. Lorsque Skeer se leva, le survivant fronça les sourcils, intrigué. Il se concentrait sur les mouvements de rapière, il essayait de les voir complètement, et d'essayer de comprendre le quelconque artifice qui serait une extension de la lame, ou s'en dégagerait. Pourtant, même si le sabreur semblait adapter sa vitesse à la vue d'Aaron, icelui ne voyait rien de spécial. Et cela se comprenait sur son visage d'incompréhension, et cela semblait le gêner un peu.

Lorsque la bourrasque l'atteint, il eût le réflexe de venir interposer ses bras en croix devant lui, trop tard. Son visage désormais confus. Sa tête se tourna dans tous les sens et ses yeux fusaient. Quelqu'un ? Un simple vent ? Par réflexe final, il mouilla son index de la langue afin de savoir d'où venait le vent. Il n'eût pas le temps de le savoir, puisque le sabreur se lança en explications. Maîtrise des éléments... "Le temps ou la distance". Le Guts écarquilla les yeux, clairement interpellé par cette révélation. Trancher le temps ou la distance ? Mais qu'est-ce que cela signifiait donc ? Et surtout, comment cela fonctionnait ? Il était impatient de croiser quelqu'un qui maîtrisait ce genre de données, juste pour l'observer. Les pugilistes aussi, pourraient atteindre ce genre de pouvoir? Voilà un renseignement intéressant. Aaron ne le savait pas, mais il ne développerait jamais cette affinité, à moins d'un Turn. Il en avait pourtant l'espoir. Mais de là venait donc une autre question. Choisissait-il ce qu'il développait, ou est-ce que cela apparaissait naturellement ? Il gardait cette interrogation dans un coin de sa tête.

Et voilà que le Guts trouvait réponse. Le forban lui présentait les deux autres hakis. "Le moins courant". Pendant un court temps, Aaron pensa donc qu'il était le plus faible de tous. Mais les explications qui suivirent le firent changer d'avis. Des milliers de personnes. Le Nocturne eût un long frisson. Comment une telle capacité pouvait-elle exister ? Sonner des centaines, des milliers de gens, comme ça ? Impossible. Une force gargantuesque et soudaine, comme une vague scélérate. Le vengeur ne cessait d'être surpris, plus le Mesta s'expliquait. "Le haki des conquérants"... L'handicapé tourna un instant la tête sur le côté et au sol, allant perdre son regard sur le bois de l'embarcation. Conquérir. Nighty Town. Ren Tao. Tout s'était lié naturellement. Celui qui avait été responsable de l'attaque sur l'île nocturne possédait donc sûrement un tel don, et même si l'homme solitaire rêvait de vengeance, il ne pouvait s'empêcher de redouter une telle équation qui n'avait jusqu'à présent jamais été dans ses calculs. De la difficulté en plus. Décidément, la route se devait d'être rapide et fructueuse. Il ne devina pas la remarque visant Vermeil et ne s'y attarda donc pas, relevant son regard dans celui de son interlocuteur. Aaron se fichait éperdument de l'équipage dont Skeer faisait partie. Il ne cherchait pas à savoir qui avait quoi ou qui était qui, s'il n'avait pas un ennemi en face. Peu lui importait.

Ne pas prendre les autres pas surprise ? Voilà une sacrée épine dans le pied. Le civil hocha la tête alors que le blond finissait ses explications. Il semblait comprendre, et se projetait mentalement dans le futur. La dernière fois qu'il avait croisé Ren Tao, il avait fui. L'écart de force s'était fait comprendre très rapidement. Le vengeur avait donc deux solutions. Etre imprévisible, d'une manière ou d'une autre ; Ou bien être plus puissant, purement et bêtement. Il aurait le temps de s'exercer à l'un, et de devenir l'autre. Il associerait les deux possibilités au lieu d'en choisir une seule. Il se concentrerait sur les deux choix. Après tous ces mots. Aaron pencha la tête en avant et parla.


- " Merchi bokou gueu mechpliquer kou cha. Comment ka fait bour maikrijer leu bent ? Ka géchidé kou cheul ou ché beunu kom cha ? Et bour leu agui geu l'obcherbashion, ech-ch-qu'il est bochibl gueu géguijer ches jintenchions ? "



(c) NyoTheNeko sur NeverUtopia, modifié par Sora Okinawa



Résumé :
 





_________________
[23:20:07] Raki Goshuushou : ptdrrrrrr aaron t'es mon héros la
[23:21:52] * Alekseï V. Ledovskoï demande un selfie avec Aa-chan *

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] T9HaUtn
Spoiler:
 


Dernière édition par Aaron Guts le Sam 15 Juin - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 392

Feuille de personnage
Niveau:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue0/0La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue0/0La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty
MessageSujet: Re: La Vérité [PV Aaron, Post-Event]   La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Icon_minitimeMer 22 Mai - 16:28


La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Kaunto10
Mesta Skeer, primé à 315.000.000 berrys.

Progressivement, la curiosité assumée du civil semblait se tarir. C'était à la fois chose naturelle, considérant la flopée d'informations et de renseignements que Skeer avait pu lui offrir, et rassurante pour le bretteur, qui comprenait par ce biais que ses dires n'étaient pas totalement ésotériques et incompréhensibles y compris du point de vue des non-initiés. Il était terriblement complexe d'expliquer rationnellement le fonctionnement des hakis ou des styles purs, car ils échappaient justement généralement à la logique bête et méchante dans laquelle s'enfermaient un certain nombre de civils des Seas Blues. Certains, selon les rumeurs dont il avait eu vent, ignoraient même tout de l'existence des fruits du démon et y voyaient là une espèce de folklore, d'étrangeté grossière en laquelle ils ne pouvaient pas croire tant qu'ils n'y étaient pas directement confrontés... C'était dire si les Seas et le Nouveau Monde étaient des océans distincts et différents, aux antipodes les uns de l'autre, sur toute cette foultitude de sujets. En tout cas, le noiraud, sans doute grâce ou à cause de son passif guerrier, avait la capacité et l'ouverture d'esprit nécessaires pour prendre pleine mesure de ce que son interlocuteur lui soufflait, et pour comprendre que ça n'étaient pas là des fantasmes destinés à l'effrayer, à lui faire croire vainement que des monstres aux pouvoirs incommensurables pouvaient le dominer en un claquement de doigts. Ce n'était pas là une croyance : c'était une vérité indubitable, et même le Nebula, pourtant compétent, expérimenté et inventif, savait qu'un petit nombre de combattants triés sur le volet, dont son capitaine et son bras-droit faisaient par exemple partie, étaient en mesure de l'annihiler en une poignée de secondes, réduisant la plus âpre de ses résistances au rang de futiles gesticulations sans effet quelconque. Il était bon, donc, que le Guts soit susceptible de faire preuve d'une humilité suffisante pour comprendre cet état de fait, et pour le conserver frais dans un coin de sa tête. S'il manquait de rigueur dans l'exercice de sa propre modestie, il serait tôt ou tard confronté à des obstacles insurmontables qui auraient raison de lui...

-C'est une question difficile... Je dirais que j'ai toujours eu ça en moi. Je l'ai éveillé sans trop m'en rendre compte, au cours d'un combat, et j'ai petit-à-petit apprit à l'utiliser. C'est un peu comme si tu ouvrais subitement les yeux sur une vérité qui t'échappait jusqu'alors. Le plus pénible, c'est encore l'adaptation, pas l'éveil. Mais je ne sais pas si l'expérience a été similaire pour tout le monde, en revanche...

C'était une question qu'il n'était pas certain de s'être posé un jour, de lui-même. Il comprenait néanmoins que la curiosité d'Aaron soit piquée à vif, considérant les pouvoirs dantesques dont il venait de lui apprendre l'existence. Imaginer que des êtres étaient capables de se rire des lois de la nature qui semblaient pourtant être les plus incontournables, celles du temps et de l'espace, c'était aussi étonnant qu'intéressant. Combien auraient pu se damner pour assister à un pareil spectacle ? Pour voir de telles prouesses êtres réalisées par des hommes et des femmes dignes de respect, dotées de vertus innombrables ? La vérité était malheureusement toute autre : le talent n'avait pas besoin de vertus pour germer. C'était là une graine bien capricieuse, que l'on arrosait d'ailleurs plus souvent grâce à une agressivité abondante et déplacée que grâce à un pacifisme bienveillant... Au cours de sa carrière de pirate, le bretteur était quasiment convaincu qu'il avait plus souvent croisé le fer avec des crevures innommables qu'avec des êtres doux et bons. Le Nouveau Monde y était assurément pour quelque chose, puisque les brigands les plus puissants y pullulaient dans l'objectif de déroger à toutes les règles, ou de créer les leurs...

-Pour ce qui est d'une utilisation particulière du haki de l'observation... Je ne pourrai pas t'aider beaucoup, malheureusement. On raconte des histoires, à ce sujet. Mon capitaine pourrait sûrement t'en apprendre plus que moi : il en est forcément capable, si telle chose est envisageable... Mais on raconte que certains personnes deviennent si efficaces et puissantes dans l'usage de leurs hakis qu'elles éveillent des paliers supplémentaires. J'ai déjà vu des choses étranges, mais de là à attester qu'il s'agit effectivement de caractéristiques gagnées suite à un entraînement particulier... Ce qu'on voit le plus souvent, c'est par exemple des personnes capables de couvrir leur corps en entier du haki de l'armement. En revanche, on raconte que certains sont capables de mêler leurs hakis à leurs compétences diverses, pour en sublimer les caractéristiques initiales, pour en améliorer la virulence. Si c'est effectivement possible, je pense qu'un utilisateur du haki de l'observation doué pourra mentir sur ses intentions... Mais tu peux partir du principe qu'il sera exceptionnel, et unique, d'une certaine manière.

Skeer ne se voyait pas trop s'égarer dans des souvenirs qu'il ressasserait longuement, ne s'imaginait pas énoncer toutes les fois où il avait été confronté à un utilisateur des hakis doté d'une compétence particulière, d'un atout surprenant, désarçonnant, qu'il n'aurait pas imaginé possible de prime abord. D'abord parce qu'il n'était sûr de rien, n'ayant jamais eu de lui-même l'opportunité de s'éveiller à de telles compétences, ensuite parce que ce serait inutilement interminable. Il allait sans dire que son parcours et celui d'Aaron ne se ressembleraient probablement pas : lui offrir des renseignements généraux pouvait donc s'avérer utile, mais tenter de lui inculquer des données qui s'avéreraient trop spécifiques pouvait a contrario biaiser son jugement, lui offrir des attentes qui ne seraient jamais combler. Sa posture était donc, à ses yeux, une espèce de juste-milieu auquel le civil ne pourrait qu'adhérer. Il en apprendrait, ça oui : il saurait infiniment plus de choses lorsqu'il quitterait l'embarcation des forbans que lorsqu'il y serait monté. Mais ces choses-ci ne seraient pas trop spécifiques, et ne l'empêcheraient pas, à l'avenir, d'être surpris par des atouts originaux que ses alliés ou ses ennemis pourraient avoir en leur possession.
L'imprévisible faisait également partie de l'aventure... Et cela, personne ne pouvait en attester plus fermement que les pirates de Tengen.

Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Hodor
Aaron Guts
Messages : 420
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue28/75La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue133/200La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (133/200)
Berrys: 227.000 B

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty
MessageSujet: Re: La Vérité [PV Aaron, Post-Event]   La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Icon_minitimeMer 22 Mai - 17:27


Détails
Feat Pirates de Tengen

Quelques minutes avaient suffi à éduquer Aaron sur des sujets qui lui étaient jusqu'alors totalement inconnus. Savoir ce dont était potentiellement capable un ennemi avant d'engager le combat était un atout indéniable. De cette façon, il était possible d'adapter l'offensive, la rendre plus efficace ou moins évidente à contrer. Skeer partageait sa vision sur sa maîtrise du vent. Selon lui donc, tout était inné, et finissait par se dévoiler à force d'entraînement. Il y avait une énorme part de vérité là-dedans. Peu importe le domaine choisit, s'exercer encore et encore finira toujours par ramener des résultats. Le Mesta n'avait parlé de son capitaine que deux fois seulement, et à chaque fois il le plaçait comme une figure de puissance, Aaron comprenait maintenant que l'escouade qui avait été envoyée à Illusia n'était qu'une partie de la puissance d'un équipage entier. Cet homme qu'il citait se devait donc d'être une pointure parmi les pointures. " Éveiller des paliers supplémentaires " ou comment ajouter encore de mysticisme à un concept nouveau. Aaron semblait encore plus perturbé que jamais aux dernières paroles du sabreur. Et cette fois-ci, il ne posa pas plus de questions à ce sujet. L'épéiste n'avait pas répondu clairement à ce qu'Aaron voulait savoir, mais ce n'était pas si grave. Il aurait le loisir d'essayer de duper par ses propres pensées des utilisateurs du Haki de l'Observation. Le Civil pencha de nouveau la tête vers l'homme-cornu. Première fois qu'il en croisait un, d'ailleurs. Il ne semblait pas plus surpris que ça, la situation et le contexte ne l'avaient pas encouragé à cela. Et après avoir vu une femme-poisson il y a quelques semaines, le Nocturne s'était fait à l'idée qu'il existait bien d'autres races étranges.

- " Merchi beaukou, encore. Obètt, eu peu aboar leu gengen geu noubo ? "

Si le sabreur acceptait la quête du Nocturne, ce dernier recomposerait son propre numéro. Il attendrait que la voix féminine s'élève pour ensuite prendre la parole

" Vfais tout bour que jeu n'apparaiches bas dans les journaux, à kou prix. Barles à la marine, aux journalichtes, je ne beu pas êkre menchionnés, et churtou pas g'images. Je t'en chupplies. Gonnes de l'argent ch'il vfaut. Et au bire... tues. "

La confirmation fut donnée, et l’Émeraude ferait tout pour que le Civil n'ait aucun mérite de ce qu'il ait fait à Illusia. Il voulait être invisible, il ne voulait pas exister. Personne ne se méfie de quelque chose qui n'est pas. Il tendrait de nouveau l'animal vers le pirate et s'adresserait de nouveau à lui.

" Tes in-... inbormachions m'ont éké préchieujes, chi jamé ku as bejoin geu moi un jour, oilà mon numéro. J'aiguerais du mieux pochible. "

S'il devait donner son numéro oralement, Aaron l'aurait fait, en s'aidant de ses doigts pour renseigner le Nébula. Il était reconnaissant envers l'escrimeur. Lui, pas les trois autres. C'est cet homme qui lui avait parlé de ces Hakis, ainsi que de leur efficacité et leur potentiel. Il se sentait donc redevable envers lui, et c'était ce qu'il lui offrait en retour. La promesse future d'une aide, selon le contexte et l'importance. Mais cela faisait sens, le Nocturne n'irait pas massacrer des Civils. Si son interlocuteur ne comptait pas enchaîner la conversation, le vengeur s'en irait dans le bateau à la recherche de nourriture. Ce ne serait qu'une fois descendu qu'il se rendrait compte qu'il n'avait aucune idée d'où elle se trouvait. Il n'allait sûrement pas renifler à toutes les portes, alors il les ouvrirait une à une jusqu'à ce qu'il trouve.



(c) NyoTheNeko sur NeverUtopia, modifié par Sora Okinawa



Résumé :
 





_________________
[23:20:07] Raki Goshuushou : ptdrrrrrr aaron t'es mon héros la
[23:21:52] * Alekseï V. Ledovskoï demande un selfie avec Aa-chan *

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] T9HaUtn
Spoiler:
 


Dernière édition par Aaron Guts le Sam 15 Juin - 17:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 392

Feuille de personnage
Niveau:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue0/0La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue0/0La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty
MessageSujet: Re: La Vérité [PV Aaron, Post-Event]   La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Icon_minitimeMar 4 Juin - 15:51


La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Kaunto10
Mesta Skeer, primé à 315.000.000 berrys.

Il acquiesça lorsqu'Aaron lui demanda son den den mushi une nouvelle fois, puis il nota très précieusement le numéro que ce civil lui offrit avant de s'en aller à la recherche de vivres, possiblement affamé et assoiffé. Si Mesta Skeer n'était pas naïf et s'il ne croyait pas que le Guts serait d'un secours décisif avant belle lurette, il avait trop fréquemment observé des quidams se hisser au sommet de la piraterie et des autres factions. Combien d'amiraux avaient originellement été des roturiers, de simples paysans, voire des crève-la-faim en quête de gloire et de puissance ? Combien de maîtres de la pègre avaient pu initialement vivre dans la fange et dans la boue, comme culs-terreux et mendiants ? Bien sûr, l'hérédité avait souvent un poids inestimable, comme cela avait pu être le cas concernant le Yonkou Eko Taka, lequel semblait avoir hésité la majeure partie de son talent de son propre paternel, lui-même légendaire depuis des décennies... Mais c'était loin d'être le seul et unique déterminant quant à la progression d'une personne, y compris sur le plan martial. Aaron était encore imparfait, sans nul doute, mais il avait désormais toutes les cartes en main pour progresser vivement. Peut-être aurait-il davantage d'occasions de faire parler de lui, dans un avenir plus ou moins lointain ? Peut-être serait-il amené à s'aventurer sur le Nouveau Monde au moment même où le Skeer aurait besoin d'un coup de main de la part d'une personne extérieure à la flotte de Tengen ? Les conjonctures à venir étaient trop floues, trop nébuleuses pour qu'on puisse en observer et en apprécier toute l'ampleur avec une réelle lucidité. Outre ce calcul tout-à-fait opportuniste, le bretteur avait apprécié la compagnie de ce maudit singulier, même s'ils n'avaient finalement que très peu échangé. Il n'était pas un mauvais bougre, loin de là... Quelle raison avait-il donc de refuser un moyen de conserver son contact ? L'avenir ferait le reste. Peut-être qu'ils n'auraient plus jamais l'opportunité de converser... Peut-être que leurs routes se croiseraient à nouveau, d'ici un mois ou deux. Cela faisait trop longtemps qu'il était en vie pour ignorer encore que les mers étaient imprévisibles...

-C'est noté. Merci !

Il le laissa alors s'aventurer jusque dans les entrailles du navire sans trop se poser de questions quant à sa destination, ni prendre la peine de l'orienter, se disant que de toute manière, marcher un brin ne ferait pas de mal au civil. Il avait été attaché au mât pendant quelques longues minutes, après tout, qui pouvaient même se compter aisément en dizaines : autant dire que ses muscles avaient de quoi être ankylosés, même superficiellement. Le bretteur s'en retourna donc à l'étude de l'horizon, qui s'avérait encore une fois rassurant et hospitalier : pas la moindre voile gouvernementale à l'horizon... L'avenir semblait donner raison à Legum, même s'il était encore bien trop tôt pour l'affirmer.

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Rock_n10
Gerrich, primé à 172.500.000 berrys.

-Toi...

Aaron avait eu du nez. Il n'avait dû ouvrir qu'une ou deux portes avant de tomber directement sur la cuisine, d'où s'élevait une douce odeur de pâtés et de pain frais. En revanche, il avait d'une certaine façon joué de malchance... puisque cela l'avait amené à tomber malencontreusement face à Gerrich, son ennemi précédent, celui-là même qui l'avait confronté sur Illusia. Le Nebula, des miettes de pain sur son hoodie et une trace de pâté de campagne sur la joue, le jaugea d'un regard à demi-haineux avant de finalement se focaliser à nouveau sur le pot qu'il venait d'entamer, et qu'il avait déjà vidé de trois quarts. Il était ce qu'on appelait généralement un morfale, et cela se voyait rien qu'à l'allure avec laquelle il engloutissait le gigantesque sandwich qu'il s'était confectionné : tant et si bien que cette titanesque création disparut en une dizaine de secondes tout au plus, suite à quoi le forban vida une chope de bière et se leva aussi sec, de façon à se rapprocher du civil pour planter son regard dans le sien.

-T'as de la chance que Vermeil et les autres soient contre l'idée de te balancer dans la houle, parce que je t'aurais pas repêché une deuxième fois, à sa place.

Mentait-il, ou était-il sincère ? Tengen ne se payait pas la réputation la plus sordide des Empereurs, au contraire même, puisqu'il était souvent dépeint comme un plaisantin simplement trop imprévisible, trop irresponsable... Mais pouvait-on réellement considérer que ses subordonnés étaient semblables à des enfants de chœur ? En l'état, ils restaient des pirates, avec leurs tares et leurs excès. Ils n'étaient pas là pour faire respecter l'ordre ou la justice, pas plus que pour protéger la veuve et l'orphelin : ils voulaient asseoir leur propre autorité, faire valoir ce qu'ils estimaient être leurs droits, notamment leur liberté. A ce titre, ils avaient été en mesure de causer des carnages et des drames retentissants... Et ils auraient sans nul doute remis le couvert s'ils avaient estimé que leur futur était en danger. Cette perspective allait-elle effrayer le noiraud, ou ce dernier se sentait-il pousser des ailes à la suite de l'échange particulièrement serein qu'il avait mené avec Skeer ? Dans un cas comme dans l'autre, il semblait clair que s'il voulait se rendre jusqu'au frigo dans l'optique de s'y sustenter, il allait devoir contourner Gerrich... En l'ignorant magistralement, ou en le poussant à s'éloigner, éventuellement.

Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Hodor
Aaron Guts
Messages : 420
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue28/75La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue133/200La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (133/200)
Berrys: 227.000 B

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty
MessageSujet: Re: La Vérité [PV Aaron, Post-Event]   La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Icon_minitimeMer 5 Juin - 23:08


Le ver et l'handicapé
Feat Pirates de Tengen

Après deux chambres bien vides, le noiraud tomba sur le jackpot. Son précédent adversaire se tenait là, assis, à se sustenter. Aaron referma la porte après être rentré, et observa un instant la vitesse à laquelle Gerrich remplissait son gosier. Surpris, c'était le mot. Il ne mangeait pas, il gobait. Le Nocturne sous une lumière artificielle commençait à se déplacer vers le lavabo le plus proche quand le forban se leva afin de se dresser sur son chemin. Le Guts resta là quelques instants à penser, alors que le Nebula venait de s'exprimer.

Il ne savait pas encore comment adapter sa réaction face au comportement du pirate. Répondre, ignorer, contourner ? Non, attendre, ne pas parler. Aaron n'était pas rancunier dans ce cas-là. Les Tengens avaient été ses ennemis sur Illusia, à ce moment précis. Et ils les auraient tous tués de sang-froid s'il en avait eu l'occasion. Dès son arrivée sur le bateau, les rôles avaient changé. Non pas car il était dans une situation de faiblesse, mais bien parce que sa raison de se battre avait disparu. Ils n'étaient maintenant ni plus ni moins que des passagers sur l'embarcation dont il faisait partie. Le cas de Gerrich était cependant encore différent. Il s'était battu contre lui, il avait pu observer son comportement hâtif et rentre-dedans. Il venait de l'observer derechef, en cet instant précis. Le vengeur allait donc encore tester. Il attendrait sans dire un mot, devant Gerrich. Vu comme le récipient de charcuterie s'était vidé, le balafré ne s'attarderait pas là. Aaron avait lui refusé de manger et boire pendant des heures, il pouvait encore attendre quelques secondes que le vorace cède. Car il allait céder et en attendant, la gueule cassée, le Civil soutenait le contact visuel, droit dans les yeux. Il ne flanchait pas. Le regard n'était ni hautain, ni effrayé, ni haineux ni pacificateur. Il était neutre. L'orphelin voulait voir si le pirate avait appris de ses erreurs.

Si Gerrich faisait le choix le plus probable, celui de s'en retourner manger, Aaron irait se débarbouiller au lavabo, histoire d'enlever tout ce sang séché dans sa bouche déformée. Si en revanche il faisait le choix de rester sur place, et supprimer cette stature de dominateur, Aaron lèverait doucement la main droite à hauteur de corps, afin de tendre une poignée de main vers lui. S'il gardait l'air inquisiteur, Aaron resterait encore à attendre sans bouger, il n'était pas le plus pressé ici. Il n'était pas celui qui avait perdu leur combat à Illusia, il le savait au fond de lui, quand bien même il se maudissait d'avoir fait confiance à autrui. Il avait dominé ce Nebula par son intellect, et au vu de son caractère et de sa façon d'être actuelle, il n'avait pas apprécié. Le Guts ne savait aucunement qu'ils étaient tous du "Nouveau Monde", et ce que cela représentait, le mot "Tengen" lui était également inconnu. Il ne savait pas à quel point Gerrich pouvait être humilié. Il faisait avec ce qu'il savait. Et il savait que l'homme qui lui faisait face voulait apposer sa domination sur lui, ce qui n'était pas près d'arriver. S'ils se croisaient dans quelques mois afin de se battre, le survivant était sûr que le combat ne serait assurément pas le même. Pour l'instant, il restait stoïque. Il était patient, et observait. Il s'adapterait aux faits et gestes de son interlocuteur.




(c) NyoTheNeko sur NeverUtopia, modifié par Sora Okinawa



Résumé :
 





_________________
[23:20:07] Raki Goshuushou : ptdrrrrrr aaron t'es mon héros la
[23:21:52] * Alekseï V. Ledovskoï demande un selfie avec Aa-chan *

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] T9HaUtn
Spoiler:
 


Dernière édition par Aaron Guts le Sam 15 Juin - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 392

Feuille de personnage
Niveau:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue0/0La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue0/0La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty
MessageSujet: Re: La Vérité [PV Aaron, Post-Event]   La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Icon_minitimeVen 7 Juin - 21:59


La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Rock_n10
Gerrich, primé à 172.500.000 berrys.

Au début, Gerrich crut que son interlocuteur cherchait à le défier, à le provoquer, en demeurant statique de la sorte, en ne faisant que lui rendre son regard sans chercher à lui répondre d'aucune sorte. Puis il avait rapidement envisagé une réalité plus stupide, mais non moins plausible : il devait chercher à prononcer une réponse calibrée... Peut-être le civil comprenait-il la position délicate dans laquelle il se trouvait ? Peut-être estimait-il que répondre avec véhémence à un pirate susceptible de le balancer par-dessus bord sans la moindre peine n'était guère judicieux... Telle pensée aurait été pertinente mais, manifestement, elle n'était pas ce qui occupait l'esprit du Guts à cet instant précis. Avec les secondes qui s’égrainaient, le subordonné de Tengen finit par comprendre qu'il ne s'agissait ni d'une intense réflexion ayant pour ambition d'aboutir sur un élan d'éloquence, ni sur une défiance provocatrice visant à pousser le Nebula à la faute. Ce n'était pas de la peur non plus, à l'évidence : si ce noiraud avait cédé à l'effroi, sentiment qu'il ne semblait manifestement pas connaître, il n'aurait à l'évidence pas pu rester stoïque de la sorte... Restait l'ultime probabilité, donc. Il cherchait simplement à le traiter comme un égal. Cette idée fut renforcée par la main tendue qu'il se vit bientôt offrir : un simple regard désarçonné de la part du Nebula sur cette main permit à Aaron de comprendre qu'il avait, une nouvelle fois, sut prendre son interlocuteur de court. Finalement, après plusieurs secondes d'un pesant silence, le camarade de Vermeil repoussa la main de son vis-à-vis d'un coup du dos de son poing, non sans invoquer dans ce geste une certaine désinvolture. Il accompagna ce mouvement sec de quelques mots d'un ton hargneux, puis fit volte-face en s'en retournant à son auge, manifestement pas prête à être enfin vidée malgré la virulence de son coup de cuillère.

-Joue pas à ça avec moi, gamin. Tu vas vraiment mal finir, si t'apprends pas l'humilité. T'es pas mon égal, ok ? Juste un civil chanceux qui ferait bien de pas trop pousser sur son audace. C'est pas garantit que Vermeil change pas subitement d'avis, te concernant... Surtout si je commence à trop le tanner.

Était-ce une menace ? Sans nul doute. Avait-ce était prononcé à cette fin ? Possiblement. Il était difficile de savoir précisément ce que pensait Gerrich, de prime abord, lorsqu'il ouvrait la bouche : parce qu'on avait l'impression qu'il n'était justement pas le genre de personnes qui passait son temps à réfléchir. Il avait l'air plutôt bourrin, indélicat, et c'était une allure autant qu'une manière d'être. Néanmoins, il était plus ambivalent qu'on ne pouvait l'imaginer de prime abord... Et il pouvait à ce titre se montrer plus mordant, comme ce fut le cas à cet instant. Quant à savoir si, oui ou non, Vermeil serait susceptible de livrer Aaron à la mort avec lassitude si son subordonné le conviant instamment de lui offrir cette fleur, c'était là une toute autre question que le maudit des ombres aurait possiblement un mal fou à tirer au clair. En l'état, l'homme-cornu n'avait en aucun cas fait montre d'un tempérament versant aisément dans la violence gratuite... Mais il était un pirate. Une vérité à laquelle le civil avait pu se heurter en étant convié aussi gracieusement à monter à bord de l'embarcation, et en étant aussi poliment invité à leur livrer son passé dans les moindres détails. Une vérité qui risquait fort de le rattraper si, par malheur, il lui prenait l'envie de faire des vagues... A fortiori si le pugiliste contre lequel il avait déjà pu se confronter sur Illusia disait vrai.
Toujours fut-il que le Nebula ne semblait guère vouloir souffrir de la proximité de ce civil belliqueux : la régularité de ses bouchées se fit croissante, et il ne tarda guère à engloutir ce qu'il lui restait de repas, comme s'il était pressé d'avorter cette petite réunion et de s'en aller à l'autre bout du navire, là où il ne risquait pas de souffrir de la vision de cet importun maudit l'ayant puissamment irrité au cours de leur bataille. Si le Guts ne se donnait pas la peine de l'interrompre ou de tenter de lui faire la conversation, alors Gerrich ne se ferait pas prier pour remballer ses affaires sommairement et pour s'esquiver promptement, ne jetant pas le moindre regard à son interlocuteur à qui il semblait avoir dit tout ce qu'il avait à dire. En usant d'un tel comportement, il laissait en tout cas une certitude claire à son interlocuteur : l'ambiance ne serait jamais au beau fixe tant qu'il demeurerait à bord, en tout cas pas tant que Gerrich demeurerait dans les parages... Fort heureusement, il y avait fort à parier pour que leur voyage ne s'éternise pas inutilement. Tôt ou tard, ils allaient atteindre Red Line et il pourrait dès lors se délester de leur invité, en abandonnant son destin à d'autres vents, à d'autres marées. Il finirait tôt ou tard par être repêché, en demeurant dans les environs... Mais par qui ? Ceux qui le plus fréquemment passaient des Seas Blues à Grand Line devaient être les gouvernementaux, d'assez loin. Ensuite ? Sur West Blue, c'étaient sans doute les révolutionnaires et les pirates qui naviguaient le plus... Restait à savoir si le Guts était doté d'une poisse des plus lourdes, qui l'amènerait à être séquestré par une autre bande de forbans moins bienveillante que celle des pirates de Tengen. Dans tous les cas, Gerrich semblait être formel : il n'en saurait rien, et cela ne l'inquiéterait pas le moins du monde.

Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Hodor
Aaron Guts
Messages : 420
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue28/75La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue133/200La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (133/200)
Berrys: 227.000 B

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty
MessageSujet: Re: La Vérité [PV Aaron, Post-Event]   La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Icon_minitimeSam 8 Juin - 19:32


Une cause juste
Feat Pirates de Tengen

Et il s'adapta. Il avait remarqué que Gerrich soutenait le regard, mais son expression s'était adoucie, très certainement car il cherchait le pourquoi du comment un civil osait lui faire face de telle manière. C'est pourquoi Aaron tendit la main. Elle n'était absolument pas pour les "rendre égaux", ils l'étaient déjà aux yeux du noiraud. Elle était là pour pacifier leur relation, jusqu'ici Gerrich n'avait été que pure haine envers lui et le Nocturne n'avait aucun intérêt particulier à s'en faire un ennemi. Gerrich s'était bien battu, c'est cela qu'Aaron saluait par sa poignée de main.

Car il avait su stopper le Nebula dans sa course, et l'occuper. Icelui n'avait pas accompli son objectif à cause du pêcheur, et ce dernier tenait à apaiser les tensions. Le pirate n'avait pas été mauvais, le civil avait été meilleur cette fois-ci, et voilà tout. Le regard étonné du forban ne créa aucune surprise, un tel geste était sans doute rare dans telle situation. Et les longues secondes qui suivirent n’inquiétèrent absolument pas l'handicapé du bateau, il est normal d'avoir un long temps de réflexion lorsque l'on est surpris. Cependant, la réaction de l'homme aux cheveux colorés elle, provoqua une réaction interne chez le maudit des ombres.

Après l'avoir vu agir et l'avoir écouté, il déglutit, avalant sa salive ainsi que son dégoût. Il ne pouvait s'empêcher de ternir son regard du même sentiment, un brin énervé. Le poing fermé. Il se retiendrait, comme il s'était retenu jusqu'à présent. Il gardait sa rage bien enfermée en lui comme un précieux cadeau de la vie. Il la faisait fructifier, il l'agrandissait car plus les jours passaient et plus sa vengeance s'éloignait. Il en était donc ainsi, et Aaron n'était qu'à moitié surprit. Ce monde lui avait montré à plusieurs reprises et, continuait de lui montrer en cet instant précis que les simples habitants de ce monde n'étaient même pas l'égal des autres. Ils semblaient faire partie d'une sous-catégorie d'êtres. Et leurs gestes de bonté avaient été perçus comme des marques de faiblesse. Alors que de l'autre côté, les gens en position de force prenaient un malin plaisir à massacrer les âmes ou les corps même de ces braves gens.

Et cet homme devant lui osait parler d'humilité. Une chose était sûre, si Aaron s'était montré clément à l'égard des criminels de ce monde jusqu'à maintenant, il leur procurerait maintenant désespoir et obscurité. Grâce à cet échange, le civil put être certain d'une volonté qui l'habitait. Un autre désir, une autre volonté plus large que la vengeance sur un équipage ou une personne précise. Non. Cette expérience venait de le conforter dans son idée. Les civils ne sont apparemment dans ce monde que des faire-valoir, de la nourriture avec laquelle on s'amuse ou des pions que l'on manipule. Il était temps, et le comportement de Gerrich était l'exemple parfait. Sa quête de puissance s'élargissait maintenant, elle n'était plus dans un but purement égoïste, mais portait l'espoir de millions. Il en était sûr, il allait montrer à ce Monde que les civils ne sont pas une force avec laquelle on peut s'amuser. Il allait le faire pour lui, pour elle, pour eux, mais surtout pour Xérèse.



(c) NyoTheNeko sur NeverUtopia, modifié par Sora Okinawa



Résumé :
 





_________________
[23:20:07] Raki Goshuushou : ptdrrrrrr aaron t'es mon héros la
[23:21:52] * Alekseï V. Ledovskoï demande un selfie avec Aa-chan *

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] T9HaUtn
Spoiler:
 


Dernière édition par Aaron Guts le Sam 15 Juin - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 392

Feuille de personnage
Niveau:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue0/0La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Left_bar_bleue0/0La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty
MessageSujet: Re: La Vérité [PV Aaron, Post-Event]   La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Icon_minitimeMar 11 Juin - 8:49


La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Rock_n10
Gerrich, primé à 172.500.000 berrys.

Gerrich et Aaron ne semblaient pas faits pour s'entendre... ou peut-être étaient-ce seulement les circonstances de leur rencontre qui avait passablement terni leur collaboration éventuelle ? Dans un cas comme dans l'autre, les conclusions demeuraient inchangées. Le Nebula et le civil ne seraient dans l'immédiat pas de bons amis, et seule la présence plus ou moins lointaine de Vermeil les empêchait possiblement de se sauter à la gorge afin d'en finir avec l'antipathie qu'ils se vouaient l'un l'autre. Le pugiliste, surtout, aurait aimé pouvoir prendre sa revanche : ne pas pouvoir surclasser un civil inconnu avait été comme une atteinte directe à sa fierté, lui qui pourtant avait pu rejoindre l'équipage le plus puissant du Monde. Il avait comme l'impression qu'on s'était joué de lui afin de lui montrer qu'il était imparfait, loin d'avoir les compétences suffisantes pour ne pas jeter le discrédit sur la flotte qui avait gracieusement accepté de l'accueillir... Il souhaitait réparer cet affront, mais savait pertinemment que combattre le Guts une fois de plus aurait davantage de conséquences néfastes que positives. Ce gars ne leur nuirait probablement plus jamais, puisqu'ils s'en retournaient sur le Nouveau Monde où il n'irait sans doute jamais mettre les pieds, et il finirait sans doute par mourir s'il n'estimait pas plus sagement les risques auxquels il s'exposait avant d'agir inconsidérément. De surcroît, Vermeil et Skeer étaient du genre miséricordieux, et n'accepteraient pas que Gerrich commette un meurtre sous le simple prétexte que sa fierté avait été piétinée, y compris s'ils parvenaient à comprendre l'envie la plus intense qu'il connaissait actuellement, celle de faire ses preuves et de gravir les échelons au sein de leur flotte. En fin de compte, même s'il ne pouvait pas s'accabler de l'échec de leur précédente mission seul, il considérait d'un œil sévère qu'il était l'un des principaux artisans de leur débâcle. Si seulement il avait agi moins délicatement, si seulement il avait réussi à surclasser les petites astuces du maudit pour le jeter à terre... Tout ceci aurait connu une fin bien différente. Frustré, il acheva son repas aussi promptement qu'il l'avait entamé et il quitta la cuisine sans piper mot, ne cherchant pas à s'encombrer de la proximité du Guts, avec qui il semblait vouloir ne plus avoir rien à faire.

Petit-à-petit, leur embarcation progresserait bon train jusqu'à Red Line, où Vermeil pourrait rejoindre Aaron et lui faire une proposition simple. Le civil pouvait soit descendre dès à présent, sur le versant de Red Line qui leur faisait face, soit atteindre le Cap des Jumeaux où les criminels jetteraient l'ancre quelques heures durant. Si le Guts optait pour la première des deux options, même en prenant en considération le peu de passage qu'il risquait de voir et donc les chances élevées de mourir de faim, de soif et d'isolement perdu sur cet unique continent, Legum utiliserait une forme hybride afin de l'y mener par la voie des airs, minimisant de ce fait les manœuvres périlleuses de navigation. Les vagues risquaient effectivement de précipiter la coque de leur navire jusqu'à l'imposante montagne, qui ne s'écarterait certainement pas face à cette coquille de noix... Or, cette embarcation était le seul moyen de locomotion dont les pirates de Tengen bénéficiaient afin de retourner auprès des leurs : ils ne pouvaient pas la risquer, y compris pour le confort d'un jeune civil ne leur ayant pas causé grand mal. Si Aaron, toutefois, préférait attendre le Cap des Jumeaux, il pourrait descendre sereinement, par ses propres moyens, et faire connaissance avec les gardiens des phares en attendant qu'un autre navire passe dans les environs et accepte gracieusement de le prendre à son bord...



C'est la conclusion du RP ! A toi de voir ce que tu préfères quant à la suite de ton aventure Razz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Empty
MessageSujet: Re: La Vérité [PV Aaron, Post-Event]   La Vérité [PV Aaron, Post-Event] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La Vérité [PV Aaron, Post-Event]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les nuages pouvant éclipser le soleil. [Post-event]
» Goldeneye - Communication du 06 aout Feat Parvati Patil [Post event n°4]
» Nouveau gn post-apocalyptique!
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Célérité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue-