Partagez
 

 [FB] Xénos (feat Khain Blackroot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 790
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue38/75[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue33/350[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (33/350)
Berrys: 40.948.000 B

[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty
MessageSujet: [FB] Xénos (feat Khain Blackroot)   [FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Icon_minitimeJeu 11 Avr - 22:04




feat Khain Blackroot

Xénos



Atraxi était une contrée au positionnement loin d’être optimale. Se situant non loin de Time End, dernière île de la voie sept de la Route de tous les périls, et par conséquent relativement proche de l’archipel Shabaody vers qui convergeaient les chemins de log pose. Tenir une telle position était bien compliquer puisqu’elle était exposée à de biens nombreux dangers, des forbans dérivant de la route jusqu’aux hordes de flibustiers de Shabaody qui, n’étant pas prêt à s’aventurer sur le périlleux Nouveau Monde, s’amusait à déferler sur des lieux aux défenses sommaires comme pouvait l’être la ville de Sycorax. Cette cité se trouvait au cœur des terres d’Atraxi, mais été reliée à l’océan équatorial par un fleuve. Jadis, de nombreux villages côtiers existaient sur le littoral de l’île, mais avec la crise de la piraterie et de la criminalité, sans parler des troubles générés par les mouvements révolutionnaires, ces derniers avaient progressivement disparu pour diverses raisons allant de l’attaque de pirates à l’émigration. C’est ainsi que, recluse au milieu d’une plaine sur cette terre plate de laquelle émergeaient quelques maigres forêts, la ville de Sycorax survivait jour après jour en ne se fiant plus qu’à eux-mêmes. Rare étaient les étrangers qui étaient bien vu une fois les murailles franchis et ce regard xénophobe était parfois bien trop pesant pour les quelques marchands qui tentaient de remonter le fleuve pour commercer avec les habitants de cette capitale qui aujourd’hui n’étaient plus que la seule représentante du royaume qui existaient ici autrefois et dont on pouvait retrouver la marque dans la forteresse servant à la milice, celle-ci n’étant autre que le palais antique d’Atraxi.  

Si la demoiselle ailée venait en ces lieux, c’était dans le cadre de sa traversée de Grandline en quête de nouvelles terres à explorer et découvrir. Elle vagabondait, usant de sa malédiction pour avancer d’île en île en faisant diverses rencontres dont certaines rappelaient de mauvais souvenirs à la blonde aux yeux d’argent. Amorçant sa descente, l’Archange du Typhon chercha à atterrir loin de la cité. Bien sûr, elle ignorait la haine que Sycoraxiens éprouvaient pour les étrangers, mais il était de toute façon logique que l’on soit légèrement réticent à discuter et s’ouvrir à une personne qui tombe du ciel en ayant une apparence monstrueuse et bestiale de zoan hybride mythologique. C’était pour cette raison que la majorité du temps la femme mesurant trois mètres de hauteur atterrissait à l’abri des regards avant de se diriger vers les agglomérats d’habitations. Cette fois-ci ne faisait donc pas exception à la règle. Arrivant au cœur d’un petit bois, l’ancienne révolutionnaire reprit forme humaine après avoir fracassé le sol à l’impact. Sa main se déposa sur les arbres qui avaient été secoué par l’atterrissage et la De Lérhane s’excusa en silence pour le dérangement à ces formes de vie végétale. Ce geste pouvait paraître assez ridicule pour les moins sensibles des humains, néanmoins lorsque l’on s’était retrouvé perdue au cœur d’Uk-nuuha et que des monstruosités végétales tentaient de nous éradiquer pour protéger leur mer verte une crainte que la nature réponde agressivement pouvait poindre dans l’esprit. Pour Ishtar, c’était les deux à la fois, de la sensibilité et un passage dans ce monde végétal surréaliste et organique se terrant dans un coin perdu d’East Blue.

C’est ainsi que la bilcane arriva face à la plaine. De biens nombreux champs s’étendaient autour de Sycorax, néanmoins lorsque l’on s’éloignait à plus d’un kilomètre de la cité, c’était des herbes sauvages et hautes qui recouvraient le paysage. C’est ce que la décima avait pu noter depuis la voûte céleste. Elle n’en comprenait pas encore le sens, mais c’était justement ce qui était intéressant avec les questions. À quoi bon avoir uniquement que des réponses après tout ? En quoi c’était intéressant de se priver de toutes découvertes ? Pourtant la demoiselle ailée n’allait pas pouvoir questionner quelqu’un de sitôt puisqu’à peine fut-elle arrivée au niveau des cultures agricoles qu’un cri fendit l’air. Une paysanne pointait la maudite du doigt en hurlant tandis que d’autres couraient vers la cité.

-APPELEZ LA GARDE !

Un soupir passa entre les lèvres de la De Lérhane. Elle était encore arrivée dans un endroit aux mœurs bien étrange. D’habitude les gens étaient intrigués par son apparence d’archange, voir même émerveillés pour ceux qui désiraient découvrir le monde ou en savoir plus sur les îles célestes d’où venait la bilcane, mais il semblait bien que cette fois-ci on la penne pour cible. Etait-ce à cause de ses ailes ? De sa taille démesurée ? De sa ressemblance avec une personne particulière ? Peut-être était-ce en lien avec un mythe local. Une foultitude de conjecture jaillir dans l’esprit de l’ancienne révolutionnaire, mais il s’agissait simplement en vérité qu’en tant que non humaine, ou humaine anormale si on considérait les anges comme des humains avec des ailes, elle était une menace pour les Sycoraxiens qui supportaient de moins en moins l’inconnu au fur et à mesure du temps.






©️ By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Khain Blackroot

Khain Blackroot
Messages : 30

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue18/75[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue78/100[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (78/100)
Berrys: 100.000 B

[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Xénos (feat Khain Blackroot)   [FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Icon_minitimeVen 12 Avr - 9:51








Xenos



Le navire m’avait déposé sur la côte, pas de temps à perdre à se perdre çà et là, à me laisser poser pied sur un quai… Je n’avais pas payé cher, et ma marche me conduisait là où m’avait on dit une ville possédant une forteresse ferait son apparition à l’horizon. Un pas devant l’autre, dans les hautes herbes, sous la morsure de l’astre que je préférais le moins dans l’univers. J’avais enfilé mes vêtements habituels de blancs et de drapés. C’est en regardant le ciel que je vis quelque chose d'intéressant et d’inquiétant à la fois, un vol d’oiseaux, mais pas juste une volée. Le flux venait de la forêt et partait vers le lointain, comme si quelque chose d’atroce avait détruit tout les nids, perturbé tous les oiseaux et leurs sommeils. Par prudence, je déplaçais la course de mes pas de quelques degrés vers la droite, me dirigeant donc plus vers l’opposé des arbres histoire d’avoir de l’avance si une bête sauvage ou un groupe de pillard arrivait. Prudemment, j’arrivais à quelque chose de plus large qu’une ville, les ressources de celle-ci. Des champs, des créatures dans celle-ci, mais rien de bien extraordinaire, à savoir, de l’Humain. De l’Humain qui criait au loup en voyant un oiseau.

L’Humanité, grande civilisation que celle-ci, toujours occupée à se mêler des affaires des autres espèces avec son arrogance si propre à l’effet des nuisibles nombreux. Ils se savent inférieurs en qualités, et même si individuellement leur esprit vaut plus cher que la vie d’autres, inconsciemment, ils sont persuadés que, quoi qu’il arrive, une poignée de cafards écrasé en fera juste approcher une autre, à l’infini, et que leur prix en tant que groupe est proportionnel à leur facilité de reproduction.

C’est pourquoi, quand l’on entend un cafard crisser un appel à la garde en observant plus qualitatif que soit, on ne peut décemment s'empêcher d’esquisser un sourire et de vouloir mettre un pied dans l’engrenage histoire de voir ou tout cela mène quand personne n’est là pour répondre.

Sycorax était une ville prude, si prude en réalité qu’en approchant celle-ci par les champs je ne pouvais que m’étonner de l’ennui que me provoque la perfidie sélective de l’Homme. Des ailes et les voilà qui jappaient comme des chiens devant un démon ? Je ne pouvais évaluer la provenance de l’ange, néanmoins ces ailes étaient bien assez évocatrices de ses origines et pour avoir aperçu ce genre de marchandise avant dans une salle de vente, je savais qu’ils se considèrent relativement exclus, comme toutes autres espèces quand la majorité dominante est humaine. J’en avais d’ailleurs fait l’expérience moi-même, mais contrairement à la grande jeune femme, je possédais un physique plutôt passe-partout si l’on omettait la couleur de mes cheveux qui de toute manière n’était pas si rare. Son physique à lui n’était pas déplaisant à regarder, bien que ses proportions laisseraient un homme traditionnel plutôt coi et confus quant à comment séduire et entreprendre, hé bien, les choses qu’un homme et une femme entreprennent quand ils s’entendent bien.

Les hypothèses défilaient dans ma tête quant à la situation comme son dénouement probable et la sélection fût facile. Elle venait d’ailleurs, sa présence ici était probablement passagère, quelqu’un qui s’installe emporte plus de bagages. Elle était venue seule, mais cela laisse imaginer qui pourrait se dresser derrière elle. Elle était armée et ostensiblement, c’est probablement la raison de la panique, ca et son gabarit. Cela ressemble à de la reconnaissance, peut être que certains anges avaient engagé un exode, qui sait ?

La situation, en termes simples, si personne n’agissait, elle aurait la garde aux trousses et selon sa réponse à l’alerte elle pourrait bien se faire enfermer. Mais quelque chose en moi me disait rien qu’en la fixant que le garde qui s’approcherait à moins de vingt mètres finira par se ratatiner. Je ne suis seul que parce que je peux me débrouiller sans personne, Miranda m’attendrait bien sagement avec la marchandise aux îles Shabondi. Et il en allait de même pour cette personne, sans nul doute qu’elle pouvait se débrouiller seule, elle n’aurait pas cet air sur le visage ni cet armement sans cela.

La question de mon intérêt à l’aider était donc complète. En soit je pouvais laisser quelqu’un partir chercher la garde et provoquer un renforcement de l’ordre en passant inaperçu. D’un autre côté, si je désirais entrer, mieux valait pour moi que personne ne fasse de vague pendant que j’entre dans le bain, histoire que les remous qui ne sont pas les miens ne me soient pas reprochés. Ainsi donc, même si la reconnaissance de la géante ailée n’allait probablement rien m’apporter de substantiel, j’aurais tout le loisir de paraître galant tout en veillant à ma propre personne et une bonne image, même en étant receleur d’animaux conscient, c’était une bonne image.

Je me déplaçais donc rapidement entre les rangées de cultures pour intercepter les gaillards qui fuyaient à toutes jambes vers le palais. Puis je pointais également un doigt vers un endroit proche de la géante tout en écartant l’autre bras pour couvrir le chemin du mieux que je pouvais pour entraver leur course. Le premier type une fois arrivé devant moi me regarda avec un air hagard et perplexe, tout autant qu’effrayé, mais pas par moi. Il faisait jour, mes dons naturels étaient donc diffus et la seule source de frayeur ici était la terreur ailée, je souriais donc au cultivateur.

Sa lenteur d’esprit commençait à me taper sur les nerfs, et après qu’il m’ait sommé de m’ôter du chemin, je lui répondais avec un ton ferme, mais non dénué de l'allégresse vocale d’un sourire pour lui indiquer qu’elle n’avait rien fait et qu’en réalité elle se posait probablement autant de questions sur eux que l’inverse.

En vérité il était tout à fait possible qu’elle soit en train d’évaluer comment tout détruire ou qu’elle est la meilleure méthode pour cuire un humain au bout de son arme. Je n’ai pas un champ de vision plus développé qu’eux, surtout de jour, et elle se trouvait trop loin pour qu’on puisse lire sur son visage. Le sac de viande devant moi n’avait pas mal réagis à ma remarque, il s’était retourné, exposant son corps à un assaut de ma part, quel manque de prudence. Une lumière en cache une autre, et celle de l’ange était suffisamment importante à mes yeux pour occulter jusqu’aux crimes légers que je pourrais commettre. Néanmoins, pour cela, il fallait trouver quelque chose à criminaliser. Si rien n’était intéressant, alors quel intérêt à prendre un risque ? Aucun, c’était bien mon point de réflexion.

Les autres s’étaient également retournés pour imiter le premier et j’en profitais pour une leçon de morale étrangère.
-Je comprends votre crainte, mais probablement que si vous alertez la garde pour un problème inexistant, même si il s’agit de l’arrivée d’un étranger comme elle, ou moi.

Les paysans se retournaient, désormais pleinement conscient de mon arrivée et du fait que je sois étranger.
-Désolé de ne pas m’être présenté chers cultivateurs de Sycorax, je ne suis qu’un humble visiteur, je ne serais donc pas là pour une longue durée, soyez rassuré quant à mon temps de présence en ces lieux. Comme je le disais avant de m’interrompre, si vous alertez la garde pour rien, il est possible qu’ils finissent par le plus écouter vos suppliques, surtout si le problème pour lesquels vous les dérangez n’est pas d’une si grande importance.
-Et ‘lors ? mâchouilla un des sacs-à-viande entre ses dents.
-Et alors ? Hé bien si un jour vous avez un ennui, et que la garde ne viens pas parce que vous les avez trop sollicité pour tout et rien, alors vous finirez par avoir de vrais ennuis.
-Boh, j’pas qu’lé gad z’aurons du problème à venir.
-C’est comme vous voulez, répondais-je pour couper court. Désormais, si vous voulez bien m’excuser...

C’était le début d’un débat sans fin, je décidais de couper court en me dirigeant moi-même à travers la foule de pécores pour me diriger vers la géante si elle n’avait pas changé de place.


Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 790
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue38/75[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue33/350[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (33/350)
Berrys: 40.948.000 B

[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Xénos (feat Khain Blackroot)   [FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Icon_minitimeVen 12 Avr - 14:30




feat Khain Blackroot

Xénos



L’Archange du Typhon leva un sourcil en observant tout ces gens la fuir sans connaître réellement le fondement d’une telle crainte. Néanmoins, elle n’allait pas rester planté là sans rien faire à attendre que des gardes débarquent, la contraignant à s’occuper d’eux sans les tuer. La demoiselle ailée s’avança donc doucement. Enfin, sa vitesse était à relativisé puisqu’en possédant une telle taille, la portée de chaque pas était bien plus grand qu’un humain normal vu la grandeur de ses jambes, et ainsi, même en allant pas spécifiquement rapidement l’ancienne révolutionnaire était en mesure de ne pas se faire distancer. La main de la créature céleste possédant non pas une paire d’ailettes mais quatre véritables ailes vint chatouiller Ashunera, la claymore longue de deux mètres que la maudite emportait partout même si elle n’en servait pas en combat puisqu’elle était pugiliste. Alors quel était le but d’effectuer toutes ces pérégrinations en arborant une telle épée ? C’était à la fois un souvenir et une incarnation de son but. Cela faisait de bien nombreuses années qu’elle avait chuté de la mer blanche et l’arme de son père servait donc à la fois à se souvenir des siens mais lui rappelait aussi les promesses qu’elle avait pu se faire, notamment celle de devenir la meilleure guerrière possible.

C’est alors que les pupilles argentés de la De Lérhane se posèrent sur la foule qui sembla se stopper. Il ne fallut pas longtemps à la décima pour en déterminer la source puisque l’homme à la chevelure éburnéenne portant une tenue tout aussi liliale coupait tout simplement le passage à cette horde de paysans paniqués. La bilcane plissa les yeux, demeurant immobile quelques instants avant de continuer sa route pour finalement capter quelques-unes des paroles que l’autre étranger adressait à la foule. Elle avait bien envie de rejouter qu’elle venait en paix, mais, vu le regard froid que pas mal de monde lançait à l’intervenant, son discours n’avait pas véritablement changé la donne. La petite troupe ne tarda pas à reprendre sa course vers la porte dans la muraille afin de quémander que l’on abaisse la herse et qu’on envoie la milice s’occuper du problème de ces étrangers qui ici prenait ici presque le sens d’envahisseurs.

-Et bien… Pas très accueillant dans le coin. Vous aussi vous n’êtes pas d’ici j’ai l’impression. Enchanté, je suis Ishtar De Lérhane. Et vous, vous appelez comment ? Qu’est-ce que vous savez sur cette île ? Puisque apparemment la population local est loin d’être accueillante.

L’Archange du Typhon prit quelques secondes pour détailler visuellement son interlocuteur et quelque chose la fit tiquer. La prédominance du blanc sur lui ainsi que sa tenue pouvaient le faire passer pour une sorte de religieux, mais la pâleur de sa peau n’évoquait guère de bon souvenir de la demoiselle ailée qui commençait à se demander s’il ne s’agissait pas là d’un vampire. Arpentant rapidement sa mémoire, la demoiselle ailée fit émerger le portrait des personnes présentes au domaine Hungaria. Non, cela ne correspondait bel et bien avec rien. Néanmoins, ce n’était pas pour autant qu’il pouvait ne pas être relié aux Báthory. Elle devait rester méfiante au cas où. Eviter de trop lui faire confiance et de le laisser l’entraîner dans un coin où elle pourrait se faire capturer, mais il fallait également l’empêcher d’appeler du renfort. Si jamais Rune ou un vampire de la branche principale se mettait en route, la bilcane savait qu’elle n’aurait que peu de chance d’en réchapper en vie. La mort avait déjà failli la cueillir deux fois durant cette année à cause de la nouvelle voïvode des Landes de Magyarolachia.






©️ By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Khain Blackroot

Khain Blackroot
Messages : 30

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue18/75[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue78/100[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (78/100)
Berrys: 100.000 B

[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Xénos (feat Khain Blackroot)   [FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Icon_minitimeVen 12 Avr - 15:36








Xenos



Le trottement soudain derrière moi me fit presque perdre espoir en l’humanité. Temps pis pour l’entrée douce, nous aurions celle en fanfare ou en fer sous peu. Mes yeux dorés roulaient dans leurs orbites avant de se poser sur la ceinture de la grande et belle chose tyrannique ailée. La jeune avait beaucoup de questions, et sa candeur avait l’air de cacher son intelligence, comme si elle était trop innocente pour comprendre sa nature aux yeux du bétail. Ses questions pleuvaient, et j’attendais donc la fin de la grêle pour poser ma voix sous le soleil d’argent de ses yeux. Je faisais quelques expressions d’éloges pour me mettre en jambe, cela faisait un moment que je n’avais vraiment pas parlé à quelqu’un, peut-être qu’un exercice serait de mise.

-Du tout, voisine, du tout, mais vous aviez bien discerné que je ne suis pas originaire de Sycorax bien avant de me poser la question et c’est tout à votre honneur chère demoiselle de m’offrir tant de politesses. Je suis enchanté, envoûté peut-être même d’avoir une ange à mes côtés en ce jour et si il m’est permis, mon humble personne, Khain Blackroot, vous salue.

Assez de pitreries, elle a besoin de faits, ou du moins si j’en crois ce que je peux présumer en la regardant, elle s’assure que je sais tout autant qu’elle ou je me trouve, pour savoir si je suis quelque chose qui peut l’aider, ou si il faut me craindre. Je tirais sur quelques pans de mon drapé, les ouvrants sur une série de quelques poignards, rien de bien impressionnant.

-Vous n’avez rien à craindre de moi, je sais très bien que si quelque chose doit arriver, ce sera plutôt aux gardes qu’il faudra demander des comptes, car personnellement, je n’attaque pas les choses que je ne connais pas, elles me fascinent plutôt. Par ailleurs nous autres êtres humains avons bien plus à faire entre nous qu’à nous attaquer à des êtres plus puissants, plus grands, mieux armés et probablement mieux entraînés. Du moins, quand on a l’éducation pour réfléchir avant d’agir, j’entends. Mon but est purement l'intérêt ici, je viens voir de mes yeux si la grande ville de Sycorax possède quelques valeurs monétaires.

Il faudrait peut-être que je m’occupe des questions qu’elle a posé plutôt que celles que j’imagine aux portes de ses lèvres. je prenais donc une voix plus sûre et plus basse.

-Je sais qu’ils sont prudes, je sais qu’ils aiment le négoce, mais que l’idée d’avoir des étrangers dans leurs murs ou sur leur territoire les effraies. De l’île, je ne sais pas grand chose, mais… à vrai dire, je pense que je pourrais en dire autant de n’importe laquelle d’entre toutes les îles existantes, cela ne fait pas si longtemps que j’ai pu réchapper d’un triangle géographique très apprécié. Y étant plus ou moins né et n’ayant que jusqu’à récemment jamais été en dehors, il y a peu de chance que je connaisse quoi que ce soit au monde qui m’entourait a part pour ce que j’en ai lu.

Je levais un bras et retroussais une manche sur ma peau blanche. Ses yeux inquisiteurs avaient parcouru mon corps plus d’une fois, peut-être étais-je déjà trahi, mais il m’importait de commenter.

-C’est peut-être cela qui a trahit mes origines à vos yeux, l’absence de bronzage dû à une captivité sur une île aux nuages très présents. Je dois avouer que cela doit vous paraître aussi flagrant pour vous que moi vos ailes ou votre taille… si vous permettez bien sûr.

Une petite courbette pour suggérer des excuses sommaires, si elle était prête à s’offusquer pour une chose aussi triviale, je saurais à qui j’avais à faire et le risque que j’encourais à attendre la garde avec elle. Je croisais les bras et me retournais pour faire face à la muraille au loin avant de pencher la tête sur le côté pour regarder Ishtar d’une demi-vision.

-Qu’en pensez vous ? Cela vaut-il la peine d’attendre la garde pour se faire traiter de pestiféré et se retrouver dans l’impossibilité d’avoir un procès équitable ? Il est vrai que vous êtes dans l’impossibilité de grediner votre entrée dans les murs à cause de votre apparence et j’imagine sans mal que vous êtes venue à dessein ici de passer la muraille et de contempler une fois au moins la ville. J’espère que cela ne se fera pas depuis l’intérieur d’une cellule, ni pour vous, ni pour moi.



Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 790
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue38/75[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue33/350[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (33/350)
Berrys: 40.948.000 B

[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Xénos (feat Khain Blackroot)   [FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Icon_minitimeVen 12 Avr - 16:09




feat Khain Blackroot

Xénos



La prise de paroles de la demoiselle ailée ne tarda pas à trouver ses réponses dans la bouche de cet inconnu qui se présenta bien vite. La façon de parler de ce Khain Blackroot était assez élaboré et relevé d’un langage soutenu marquant une certaine éducation et de possibles origines nobles. Issue de l’autarcique Bilca, la De Lérhane n’avait pas disposé de pareil enseignement, mais elle avait accru son vocabulaire autant que son registre de connaissances durant ces années sur les eaux bleues. Etant très attaché à la notion de respect, être en mesure de comprendre et répondre avec un tel phrasé pouvait s’avérer utile dans une situation de rencontre royal. La blonde aux yeux d’argent écouta donc ce que cet homme voulait dire, faisant fi de la longueur de ses phrases qui ne gênaient pas outre mesure la compréhension de la fille du ciel. Elle nota par ailleurs que le Blackroot lança une pique en direction du bas peuple en se prétendant d’intelligence supérieure par le fait de savoir réfléchir avant d’agir, ce qui pouvait venir confirmer la thèse de la ligne de noblesse et donc également de l’appartenance à une famille vampirique puisque beaucoup d’entre elles étaient de haut lignage d’après les rencontres qu’elle avait pu faire le passé, certainement pour entretenir la pureté de leur sang. Enfin vint quelques informations qui éclairèrent la lanterne de la décima au sujet de la raison de la terreur de ces habitants. Ils n’appréciaient pas les étrangers et une femme ailée démesurément grande étaient certainement bien trop d’étrange en un seul coup.

-Intéressant… murmurait-elle de temps à autres en écoutant son interlocuteur.

Il ne tarda pas à atteindre le bout de son court monologue entassant tout un tas d’informations que la guerrière céleste tâcha d’enregistrer dans un coin de sa tête, en espérant qu’il n’était pas en train de lui mentir.

-Donc vous venez du triangle de Florian si je ne m’abuse. Ce que vous décrivez y est fort ressemblant.

Passer son temps à parcourir Grandline et les Blues avait permis à la demoiselle ailée de développé une banque de donnée sur les lieux de ces océans et, même si elle continuerait à la complété au fur et à mesure du temps avec les coins perdus et peu connu, les contrées ayant une certaine célébrité, que ce soit en raison de légende, de troubles ou de particularité de l’île, étaient parfaitement dans le registre de ce qu’elle maîtrisait.

-Si je suis emmené en prison, je n’aurais qu’à briser le mur pour ensuite m’évader, voir m’envoler. Donc je ne crains pas tellement un procès et pour ce qui est de la garde je ne puis pour l’heure juger de leur niveau en termes de capacité martial puisque je n’ai rien vu d’eux, mais vu l’état des ruines sur le littoral je pense que cela fait partit des îles de la route de tous les périls qui ne dispose pas de défenses assez solides pour faire face aux hordes de pirates déferlant sur cette mer équatoriale. Mais pour ce qui est de la raison de ma venue, j’avance simplement un peu au hasard d’île en île pour découvrir de nouveaux lieux donc je n’ai pas spécialement d’objectif précis à réaliser ici.

Elle marqua une pause avant de diriger son regard vers celui de son interlocuteur, cherchant à appuyer celui-ci pour poser un question très importante pour la suite des événements. Il avait certes parlé d’absence de bronzage, mais cela n’ôtait pas le doute de l’esprit de la bilcane qui préférait demander clairement tout de suite et maintenant pour être potentiellement fixer si son interlocuteur était honnête. Elle avait fait face à bien trop de déconvenues face aux vampires de Mangyarolachia pour se laisser avoir par une réponse négative, mais s’il répondait oui cela pourrait faire baisser le niveau de menace qu’il représentait.

-Vous avez dit « nous autres êtres humains »... Mais êtes vous réellement de la race humaine Khain Blackroot ?






©️ By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Khain Blackroot

Khain Blackroot
Messages : 30

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue18/75[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue78/100[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (78/100)
Berrys: 100.000 B

[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Xénos (feat Khain Blackroot)   [FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Icon_minitimeVen 12 Avr - 20:57








Xenos



La grande avait vu juste, et je confirmais d’un signe de tête ainsi que par les mots “ce triangle même”. Les triangles n’étaient pas monnaie courante, mais celui-ci avait une superficie et plusieurs mythes bien étranges à son propos.
-En revanche, je ne suis pas persuadé d’avoir fait une description exhaustive ou très fournie, aussi un endroit nuageux, cela aurait pu être n'importe où au final, mais inutile de faire remonter quelque chose d’aussi trivial. Mon origine n’a que peu d’importance, que je sois né sur un pont, sur une île ou dans un château, à moins d’y être toujours lié bien entendu… Vos liens avec vos origines doit probablement être plus épais que je ne suis proche avec les miennes, cependant l’absence d’effets personnels communs à la culture angélique est un détail que j’ai pu noter dans votre accoutrement. Je n’ai pas encore été voir des anges dans leur territoire, et les vôtres ici-bas sont souvent plus oppressés et vendu que libres de ce que j’ai pu voir aux Shabondy. Néanmoins, la plupart d’entre vos consorts usent de dials relativement couramment, mais vous pouvez toujours dissimuler ce genre d’objets sur vous j’imagine.

Voler, saugrenu, je ne suis pas sorti depuis si longtemps, mais même moi, je sais que les anges ne volent pas grâce à leurs ailes. Si elle peut affirmer cela en revanche, cela veut dire qu’elle possède encore un atout dans sa poche et qu’il me serait profitable de garder mes distances si jamais il s’avère qu’elle me devient hostile. Elle mentionnait les maigres défenses en appuyant la férocité des environs ainsi que les factions présentes et je ne pus m'empêcher de lâcher un “indubitablement” avec un sourire moqueur. Le voyage, ben tiens elle peut se le permettre, vu comment elle se débrouille. Néanmoins, j’imagine qu’il s’agit en partie d’un mensonge par omission. Pas d’objectif particulier, cela veut dire qu’elle a un but général à confirmer, l’envie de voyager.

On en venait à la question étrange et prévisible… Je plongeais mon regard devant moi pour éviter le sien, j’étais dos tourné à elle, ainsi donc si elle voulait un avantage ou une preuve de ma passivité elle n’aurait que l’embarras du choix.
-Autrefois, j’en faisais partie, j’imagine que ni ma mort ni ma renaissance n'auront véritablement fait de moi quelque chose d’autre au final. Mes décisions sont probablement plus tranchées, mon savoir plus grand, mes aptitudes plus concrètes, mais la somme de ce que je suis aujourd’hui ne dépasse pas ni n’est inférieur à ce qu’un Homme pourrait faire de pire ou de meilleur. Cela étant, même si je ne fais plus totalement partie de cette espèce et que j’en ai rejoint une autre, je n’ai pour l’instant pas eu l’occasion de croiser d’autres membres autre que ma maîtresse qui ait réussi à préserver sa vie intacte.

Je décroisais les mains lentement pour les lever, paumes ouvertes, en signe de reddition.
-Je vais probablement me répéter, mais je sais reconnaître la valeur d’une personne, et je n’ai pas le moindre doute quant à votre habileté à me détruire si le coeur vous en dit.

Mes doigts se dirigeaient vers mon foulard pour le resserrer en vue de l’entrevue avec la garde.
-Sachez néanmoins que si cela est entre vos mains, je trouverais cela fort regrettable de perdre la vie que je viens juste d’acquérir, ce serait un triste sort vraiment regrettable que je ne souhaiterais à personne, pour rien au monde. Hum, il semblerait que la garde soit plus nombreuse que prévue ou alors la sortie annuelle de la milice est aujourd’hui.

J’étais tenté de rajouter que c’était bien entendu de l’humour, cette habitude d’expliquer mes phrases aux gens du commun devenait vraiment… hé bien, une habitude. Nan, la probabilité qu’une foire soit lancée, et que le feu, les cris ainsi que les armes ne soient pas là pour nous offrir un accueil festif. Je jetais un coup d’œil rapide à la géante pour voir sa réaction.



Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 790
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue38/75[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue33/350[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (33/350)
Berrys: 40.948.000 B

[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Xénos (feat Khain Blackroot)   [FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Icon_minitimeSam 13 Avr - 0:52




feat Khain Blackroot

Xénos



Ishtar leva un sourcil et passa dans un état psychique plus sérieux.

-Il n’y a guère besoin d’avoir une description complète d’un lieu, une description pour ainsi dire exhaustive et fourni puisque c’est les mots que vous avez choisi d’user, pour trouver de fortes ressemblances. L’utilisation du mot triangle est quelque chose de très spécifique qui désigne de bien rares contrées géographiques et l’absence de soleil souligne bien une forte présence de nuages, comme vous l’avez relevé. Ces deux seules informations sont clairement suffisantes pour retracer une correspondance avec le Triangle de Florian bien connu pour ses brumes stagnantes qui s’incarne dans plusieurs récits qui circule au sujet de cette région maritime ce qui rend bien une forte ressemblance. Il suffit juste d’une pointe d’interprétation et de faire appel à des connaissances géographiques non ? Néanmoins vous avez raison, cela n’importe que très peu au final.

La demoiselle ailée marqua une pause.

-Les origines ont leur importance dans la formation de l’esprit. Certes elles n’ont pas d’importance en termes de jugement humain, ce serait de la discrimination, mais le contexte de l’évolution d’une personne, son milieu, ses relations aussi bien familiales, amicales qu’antagonistes, sont autant de facteur qui entre en jeu pour aboutir en finalité au vécu d’une personne. Ce que je pense monsieur Blackroot, c’est que chaque chose ait de l’importance. Je suis loin d’avoir un savoir encyclopédique, je ne suis pas une savante, néanmoins j’ai foi dans la causalité intrinsèque au genre humain. Nous sommes en mesure de forger notre destiné, mais notre passé et notre futur sont baignés de rencontres qui viennent donner des impulsions et cela est particulièrement vrai à l’origine de l’existence, que cela passe par l’éducation de parents aimants ou la détestation de la famille, que cela soit des liens de sang ou non.

La De Lérhane fit un pas en arrière, croisant les mains derrière le dos en abaissant légèrement le menton.

-Et donc vous avez pleinement connaissance de l’existence du peuple angélique. Pour une personne étant passé par Shabondy en effet je peux comprendre. C’est bien rare de croiser des gens qui savent que nous existons réellement, et d’ailleurs même dans ces cas là ils sont étonnés par l’anomalie que constitue mon double pair d’ailes. Vous êtes quelqu’un de bien pragmatique qui connait beaucoup de chose, beaucoup trop de choses pour être un simple civil. Si vous avez connaissance de choses aussi précises que les dials alors que je ne vois pas pourquoi on autoriserait ce qu’ils appellent la « marchandise » à conserver ce genre d’affaires, je pense que vous avez au moins un pied dans ce genre de trafic. Vous savez beaucoup trop de choses pour être innocent à ce genre de choses et j’imagine que cela vous amènera certainement à connaître d’autres gens de vôtre espèce, comme ceux que j’ai déjà rencontrés d’ailleurs.

Oui, Ishtar avait donc eu une réponse qui l’amenait bel et bien à conclure que cet homme était un vampire. Il en avait parlé avec beaucoup de subtilité, mais il avait clairement avoué ne plus être exactement un humain même s’il l’avait été. Cela voulait dire qu’il n’était pas de cette race par naissance, mais bien par transformation et il y avait à la connaissance d’Ishtar que les vampires en espèce dominante qui correspondait. Ses doutes étaient fondés même si en vérité ils se basaient à l’origine sur un type de paranoïa mineure qu’elle développait en raison du fait qu’elle était poursuivie par le clan Báthory. Enfin, cet interlocuteur évoquait clairement le fait qu’il sentait que la bilcane lui était supérieure, mais d’où tenait-il cette information. Même en tant que guerrière expérimentée, la fille du firmament avait à minima besoin de voir les gens faire des mouvements de combat afin de déterminer quel niveau ils pouvaient avoir, encore fallait-il qu’ils y aillent à fond. Donc, à moins qu’il soit un génie analyste en mesure de déterminer les capacités de l’adversaire rien qu’en le voyant se mouvoir et en observant son physique, c’est qu’il devait posséder des informations sur elle ou bien bluffait, ce qui amena la bilcane à faire un autre pas en arrière. La méfiance se lisait dans son regard qui se métamorphosa, ses iris argentées prenant la couleur de l’or tandis que les pupilles s’allongeaient verticalement.

-Il n’est pas dans mes habitudes de tuer, même dans le cas d’ennemis qui veulent ma mort, mais la facilité avec laquelle vous abordez le sujet, avec tant de pragmatisme, me fait bien prendre conscience que vous êtes habitué à la mort des autres. Même ne pas avoir peur de sa propre mort, ce qui n’est pas votre cas d’après vos propres mots, ne pousse pas à considérer qu’une personne tout juste rencontré veule votre mort. Vous devez vivre dans un milieu sombre Khain et je ne suis toujours pas complètement certaine que vous n’apparteniez pas au réseau souterrain qui m’a pris en chasse.

Le cas de la garde était désormais tout à fait secondaire à ses yeux tant bien même l’opportunité de poursuivre l’échange sans être embêté par la milice devenait quasiment illusoire puisqu’ils ne pourraient encore parler qu’une bonne poignet de phrases chacun avant que les hommes ouvrant la herse ne s’approche dangereusement d’eux pour venir mettre au clair la situation.






©️ By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Khain Blackroot

Khain Blackroot
Messages : 30

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue18/75[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue78/100[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (78/100)
Berrys: 100.000 B

[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Xénos (feat Khain Blackroot)   [FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Icon_minitimeSam 13 Avr - 10:21








Xenos



Ses nerfs avaient fini par s’user d’une manière ou d’une autre, la menant à prendre sérieusement des petites allégations installées comme collets de tempérance. La sienne avait failli, et sa méfiance prenait une proportion plus grande que je l’aurais imaginé aux premiers abords. Cette femme… avait des ennuis aux trousses que je ne saurais réellement évaluer de manière concise. Néanmoins, étant donné sa résilience d’esprit face à mes propos concernant sa captivité probable et future, il s’agissait probablement d’un ennemi si pas mortellement dangereux, d’un nombre et d’une force conséquente dont la somme de la valeur en terme d’opposition était supérieure à la demoiselle.

Je hochais la tête en comprenant plus, et détenais désormais une partie de l'énigme précédente. Elle ne voyageait pas forcément que pour découvrir le monde, peut-être était-ce aussi lié à ses détracteurs, qu’elle en soit consciente ou non. Voilà qu’elle passait du banc de faussement accusée pour dévoiler son jeu à accusatrice, j’étais désormais un pied dans le commerce. Je me retournais pour la regarder me toiser inquisitorialement, les deux mains dans le dos.
-Ce n’est pas vraiment un mystère, que pour observer les acquisitions, les stocks et les ventes, il faut au moins mettre un pied en payant l’entrée de telles activités pour avoir le droit de voir. Par conséquent, oui, de manière totalement logique, on peut dire que j’ai franchi une limite pour du savoir. Du savoir qui m’a permis de ne pas me conduire comme une bête sauvage à votre approche, mais d’une manière plus raffinée. Du coup, si vous ne voyez pas pourquoi les gens qui font ce qu’ils font aux anges parmi ses contrés concernant leurs dials, et bien laissez moi éclairer votre lanterne, ils leur prennent. C’est pourquoi on peut noter que les familles s’occupant d’un grand nombre d’anges ont beaucoup de dials à écouler dans les systèmes parallèles d’armement ou d’outillage.

Mes mains se levaient à nouveau en signe de reddition.
-Maintenant parler d’être un civil ou non, vous devez bien vous rendre compte que ma condition ne me permet que quelques moments sans que je doive répondre à mon besoin naturel, ainsi donc il m’est difficile d’avoir un travail ordinaire, ou une situation vraiment régulière sans faire ponctuellement du mal à certaines personnes. Je ne suis pas particulièrement pour l’esclavage ou aux pratiques violentes que les Hommes s’infligent et mes principes restent plus fort que ce que les gens imaginent en pensant à mon espèce, néanmoins, je ne suis qu’Humain, comme eux j’ai une patience, longue, mais qui possède une fin. Pour en revenir au fait de croiser quelqu’un souffrant de la même condition que moi, et pour le cas elle devait vraiment en souffrir, effectivement il m’est arrivé d’en croiser une à part ma maîtresse. J’ai néanmoins le regret de vous informer que bien loin d’avoir vraiment pu engager les civilités, nous avons eu à croiser le fer, à ses dépens. La où je vois un point commun à ce que j’imagine vous torture, c’est qu’elle était tout comme vous, pourchassée. Pourquoi, comment, par qui ? Je n’en ai pas la moindre idée et bien que l’idée de chercher pour savoir me tentait, l’appel de la raison et de la prudence m'a incité à ne pas me dévoiler plus que nécessaire.

Je me retournais pour mettre mes mains derrière mon dos et y réfléchir la tête basse à voix haute.
-J’imagine que je vais probablement rester sur cette voie-là et ne pas m’engager dans des entreprises vraiment risquées si ce genre de personnes existe, hum...

Je revenais à elle dont les yeux s’adaptaient désormais à la perfection aux miens, quelle ironie. Elle en venait à faire ses propres conclusions et sa méfiance signait la fin de la représentation et du spectacle des esprits.
-Bon, et bien ça à au moins le mérite de me dire ce que vous redoutiez chez moi a part mon apparence et mon appartenance à une espèce plus ou moins dangereuse. Cela fait deux fois que je vous affirme que je ne vous veux aucun mal, et je comprends bien pourquoi vous avez du mal à me croire, après tout je ne suis qu’un inconnu pour vous. Je ne fais pas partie des gens qui vous traquent, mais malheureusement je n’ai rien sur moi et aucun argument valable qui pourrait vous le prouver. Quant à mon pragmatisme, rappelez vous bien m’avoir entendu dire que j’avais eu une maîtresse, elle m’a appris les rudiments de certaines disciplines occultes réservées à mon espèce, c’est peut-être cette fraction de pouvoir que je conserve malgré le soleil qui vous déstabilise. Je suis bien moins incité à la peur que les Humains, moins que les anges, ce n’est pas du pragmatisme en soit, plus de l’inconscience si j’en viens à considérer votre valeur au combat. C’est pourquoi, bien que je ne sois pas aidé par une sensation de peur, je parviens quand même à me méfier d’une voluptueuse forme bien plus létale d’apparence que ma propre personne.

Je marchais de droite à gauche, pour aérer mes paroles avec du mouvement, que cela ressemble plus à une explication qu’à un plaidoyer.
-En vous voyant pour la première fois, je n’ai pas eu peur de vous, mais je me suis imposé de vous craindre un minimum pour ne pas que ma curiosité piquée à vif ne cause ma perte. Ainsi donc, quand nous avons engagé le dialogue, j’ai utilisé sagement de ruses inoffensives apprises par ma maîtresse pour confirmer la menace que vous pouviez représenter, ou pas.

Je m'arrêtais pour ma conclusion pour lui faire face.
-C’est pourquoi tout en demandant votre pardon, je tiens à signaler que si j’affirme que vous êtes supérieure à moi, c’est en grande partie parce que je n’ai pas d’aptitudes particulières à faire valoir au combat, et qu’abattre un mur comme vous le prétendez, bien que tentant, me serait probablement totalement impossible, tout autant que voler. Ainsi donc vous pouvez avoir des doutes à mon encontre, je sais personnellement que notre collaboration contient plus de risque pour ma personne que pour la vôtre. Si la balle est dans votre camp ma chère, a vous de voir si vous voulez me croire, ou non. Aussi donc le choix de supporter ou non le poids de savoir que je peux être détruit incessamment sous peu ne fait aucune différence, si vraiment j’étais l’un des ennemis que vous souhaitiez voir gésir vous ne vous arrêteriez sans doute pas à la pitié de me voir me morfondre.



Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 790
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue38/75[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue33/350[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (33/350)
Berrys: 40.948.000 B

[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Xénos (feat Khain Blackroot)   [FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Icon_minitimeSam 13 Avr - 13:05




feat Khain Blackroot

Xénos



L’ange écoutait son interlocuteur répliquer, argumentant, s’expliquant. Néanmoins, elle demeurait sur la défensive. La demoiselle ailée voyait clairement dans ces paroles une partie de l’opinion du Blackroot et n’était pas en accord avec. Le « droit de voir » ce que subissait tout ces hommes et femmes qui étaient envoyés sur l’horrible marché de l’esclavage… Cela lui serait insupportable de regarder sans pouvoir agir. De plus, Khain parlait de sa nécessité de boire régulièrement du sang. Cela faisait penser à l’Archange du Typhon qu’un vampire sympathique vivant en tant que médecin pourrait tout à fait se nourrir de poches de sang sans pour autant agresser personnes. De même, il n’était pas nécessaire de vider une personne de tout ce liquide pourpre. Du point de vue de la blonde, il y avait des alternatives pour ces créatures aux diverses capacités nocturnes. Un soupir las et long s’échappa des lèvres de la De Lérhane.

-Le problème est que j’ai rencontré un bien trop grand nombre de vampires appartenant à la même organisation ou tout du moins au même réseau. En dehors de cela, je ne pense pas que le mal soit intrinsèque à la race, mais le résultat d’une tradition d’éducation des familles vampiriques vivant en marge de la société, que ce soit en tant que noble ou autre, depuis longtemps à cause de leur différence. Donc je me montre rapidement méfiante dans ce voyage, mais il y a également des humains impliqués. C’est un système bien complexe.

Ses yeux redevinrent normaux tandis qu’elle s’assaillit en tailleur au sol en attendant l’arrivée des soldats. La bilcane ne lui faisait toujours pas confiance, mais elle n’avait aucune raison de s’acharner sur lui.

-Bon et bien il est l’heure de convaincre ces braves gens que nous ne leur voulons aucun mal.

[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Mercen17
Capitaine Mendoza Tabiena

Les troupes commencèrent à déferler autour du binôme, les lances pointant dans leur direction tandis que le capitaine de l’escouade s’approchait des étrangers.

-Qu’êtes vous venu faire ici malandrins ? Cherchez-vous à nous envahir ? Vile créature et vous l’homme trompeur, je vous somme de me répondre.

-Ce n’est en aucun cas une agression. Je suis simplement une voyageuse qui est de passage et souhaite visiter votre ville. Si cela vous gêne que je sois armée, je peux parfaitement laisser mon épée à vos hommes le temps de mon séjour. Mes intentions sont tout à fait pacifiques. Néanmoins, si vous me refusez l’accès à votre cité, je suis tout à fait à même de quitter les lieux pour passer à une autre île. Ce serai cependant fort dommage puisque je me faisais une joie de découvrir votre pays.

-Nous nous passerons volontiers de votre intérêt madame et nous serions ravi de vous envoyez autre part.


C’était clair et catégorique. Ces gens ne voulaient absolument pas discuter avec l’ancienne révolutionnaire qui était à leurs yeux rien de plus qu’un monstre. La blonde aux yeux d’argent rouvrit la bouche avant de finalement se taire. Elle comprenait que cela ne servait à rien de tenter de convaincre ce milicien qui lui portait un regard rempli de haine. C’était désormais au tour de Khain de tenter de convaincre les soldats de le laisser accéder à la cité.

-Vous vous êtes interposés pour bloquer le passage des paysans apparemment. Expliquez votre geste monsieur.






©️ By Halloween



-Ishtar De Lérhane Lvl 25
-Mendoza Tabiena Lvl 18
Revenir en haut Aller en bas
Khain Blackroot

Khain Blackroot
Messages : 30

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue18/75[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue78/100[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (78/100)
Berrys: 100.000 B

[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Xénos (feat Khain Blackroot)   [FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Icon_minitimeSam 13 Avr - 14:49







Xenos



Mal intrinsèque… tradition familiale, cette femme..
-Je comprends votre point de vue extérieur et j’adhère à vos principes, demoiselle, je n’ai moi-même tué que très rarement mes proies. Je préfère cents fois garder quelqu’un de volontaire auprès de moi pour subvenir à mes besoins, m’assurant qu’ils pourront retirer des bénéfices en échange de ce tribut qu’ils s’imposent. Néanmoins vous devez savoir que parfois, quand les créatures vivantes sont au bord de leur extinction, que l’idée de souffrir une seconde de plus de la faim n’est plus soutenable, le corps agit de lui même pour survivre. C’est lors de tels moments que nous autres n’avons aucune emprise sur nous-même, et si vous mêmes ne connaissez pas cette envie dévorante de rester en vie, c’est que vous n’avez jamais ni réellement connu faim, ni sentit la mort approcher et vous étreindre. Par ailleurs, nous restons des chasseurs au fond de nous, et ceux qui sont le moins adapté à la survie ne comprennent pas l'intérêt de se prémunir de telles manière et principes concernant la valeur d’une vie et son potentiel infini de ressources. Je tends à préserver la vie de quiconque, même si pour cela je dois user de fers ou d’esprit pour les empêcher de se faire capturer par plus vil ou moins attentionnés. Les créatures que vous jugez sont peut-être plus complexe que les monstres barbare que vous décrivez, néanmoins, je peux aisément comprendre que de tel agissements ternissent la réputation de l’espèce à laquelle j'appartiens. À votre instar, il est possible que certains d’entre nous soient différents de la version commune, et il est possible qu’en réalité le chaînon qui semble commun ne soit que la périphérie de l’espèce.

Il ne restait que quelques mètres avant l’arrivée des gardes, je me devais d’être concis.
-En vérité pour vous le dire, l’existence de vampires sanguinaires et sans pitié me parait cohérente, fondée, mais incroyablement tragique. Il s’agit pour moi comme l’histoire d’un enfant sauvage, rejeton d’hommes pourtant civilisés, revenant à un état primaire de part son absence de contrôle sur son propre corps, sur ses instincts, ne pouvant même pas lutter contre quelque chose que nous reconnaissons comme cruel, car il ne saurait même pas concevoir que c’est mal. L’absence de ressenti de culpabilité incitent les miens dans cet abandon du contrôle.

J’aurais voulu pouvoir lui dire que je ne condamne pas l’animal vampire puisque je ne condamnerais pas l’animal humain pour faire ce qu’ils sont destinés, par la nature, à faire. Mais la garde arrivait et je laissais l’ange commencer, malgré l’idée qu’elle allait pouvoir grandement empirer les choses. Mon regard restait figé vers le sable aux pieds du fort-en-gueule, la mine triste et pensive plongée spirituellement dans les paroles lourdes de sens de l’ange. Je n’avais pas même bougé lorsqu’une lance s’était pointée contre un de mes flancs pour me resserrer vers l’être ailé.

Ma main s’approchait du fer de lance alors qu’on me demandait mon avis, et de l’index je faisais remonter la hampe jusqu’à mon visage, regardant d’un air mélancolique le soldat qui la tenait, fébrile d’excitation.
-Mon but en arrêtant les cultivateurs était de vous empêcher de gâcher du temps de travail pour une chose qui n’en valait sans doute pas la peine. Chacun d’entre vous perd son temps en venant nous arrêter alors qu’aucun de nous deux n’a montré d’intentions belliqueuses. Et pourtant, malgré ce fait notable, un marchand en prospection et une voyageuse intrigués par votre cité se sont retrouvés cernés de fer, de torche et d’insulte, sans même qu’on daigne y apporter là des noms ou des titres, que l’on cite l’autorité représentée ou même que l’on propose la paix.
-Capitaine Mendoza Tabiena… M… Mais ne discutez pas nos méthodes, manant !

Plus simple à guider qu’une chèvre, mais plus têtu qu’une mule. J’ai des dons de persuasion, mais je ne suis pas magicien, il faudrait une bien plus haute autorité pour passer outre la populace folle de cette île.
-Mon intention était de faire du commerce, mais j’ai compris le message, “pas d’étrangers, pas même pour s’enrichir”, je vous souhaite le meilleur, voisin.
Je me retournais pour me diriger vers les pics le plus à l’extérieur qui restèrent en place puis soupirait dans mon esprit.
-Commandeur Mendoza, comment procède-t-on ? Vous nous raccompagnez à la limite du territoire, où doit-on craindre pour nos vies ?


Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 790
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue38/75[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue33/350[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (33/350)
Berrys: 40.948.000 B

[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Xénos (feat Khain Blackroot)   [FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Icon_minitimeSam 13 Avr - 15:39




feat Khain Blackroot

Xénos



Les dernières palabres du vampire irritèrent fortement la demoiselle ailée en quête de sagacité. Son regard reprit sa teinte reptilienne et le ciel se voila soudainement d’une grande quantité de nuages qui allait faire s’abattre une pluie diluvienne bien rapidement.

-Ne m’insultez pas. J’ai connu la faim et l’imminence de la mort. C’était mon quotidien durant mon adolescence et lors de bien nombreux combats que j’ai mené. La gestion de son propre instinct est quelque chose de fondamentalement important lorsqu’il s’agit de se battre à mon sens, même si bien entendu il n’est pas dans la nature de s’y opposer. Bien entendu, il serait bien inconvenant de juger une personne sur son espèce et c’est pour cette raison que je discute avec vous et que je ne vous aie pas simplement envoyé dans les bras de Morphée. Et il n’est pas probable, mais certains que des exceptions existes, aussi bien dans chaque extrême de la balance. Quant à votre notion d’enfant sauvage, c’est des biens familles parfaitement éduqué et de haut lignage vampirique que j’ai rencontré jusqu’à maintenant, bien loin d’un jeune humaine converti en être d’une autre espèce et qui n’a connu que très peu de ses compères de par son propre aveu. Je ne dis pas par-là que je connais mieux les vôtres que vous-même, mais que nous sommes tous deux mal placés pour parler de l’espèce entière. Et je suis bien heureuse que vous conceviez qu’il est important de préserver la vie, même si pour moi il faut le faire jusque dans l’adversité et dans le feu des combats, en dépit des différences d’idéologie que l’on peu rencontrer. Enfin, tout ça pour dire que la lutte contre sa propre nature afin d’avoir un point de vue plus en retrait est quelque chose d’important pour avoir une objectivité plus globale. Excusez-moi si vous croyez que je vous juge sur la base de mes rencontres passées, mais les précédentes altercations que j’ai eu avec le réseau m’ont bien confirmé que je devais me méfier des autres. Certes mes doutes partent du fait que vous soyez un vampire et en ce moment comme c’est eux qui me courent après les probabilités qu’un vampire que je rencontre soit un de mes poursuivants, néanmoins encore une fois ce n’est pas pour autant que je vous ai catégorisé.

La conversation avec le capitaine fut entamé. Ce dernier écouta les paroles du Blackroot sans bouger avant de pointer sa propre arme vers ce dernier.

-Vôtre manière de parler… C’est de l’art rhétorique non ? C’est ça le nom non ? En tout cas c’est du langage de noble et même les bourgeois de notre cité ne s’autorise pas une telle complexité. Nous ne voulons pas de manipulateur dans le coin. Nous nous sommes débarrassés du système avec un roi il y a bien longtemps alors il est hors de question qu’on laisse quelqu’un comme vous se balader tranquillement alors qu’il pourrait chercher à faire renaître ce genre de choses. Comme si l’arrivé d’une étrangère aussi étrange n’était pas quelque chose justifiant de perdre du temps comme vous dite. Se protéger des monstruosités venant de l’extérieur est bien plus important que le reste. Maintenant, fermez là et repartez d’où vous venez. Nous nous moquons bien de l’argent, nous vivons très bien sans avec le troc. Quittez ces terres et n’y revenez plus jamais. Nous allons juste vous prendre en photo afin d’avoir de quoi vous reconnaître si vous reveniez en cherchant à nous duper.

-Cela ne sert donc à rien de parlementer. Lorsque l’humain est bercé par ses peurs, la logique n’a aucune prise sur l’esprit. Il n’y aucun moyen de les raisonner Khain, nous devrions les laisser à leur vie
, conclut finalement la maudite en se relevant pour faire volte-face et commencer à s’éloigner sous le regard des soldats qui resterait là à attendre qu’ils disparaissent à l’horizon, puisqu’ils n’allaient pas prendre le risque de s’éloigner de leur ville.






©️ By Halloween



-Ishtar De Lérhane Lvl 25
-Mendoza Tabiena Lvl 18
Revenir en haut Aller en bas
Khain Blackroot

Khain Blackroot
Messages : 30

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue18/75[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue78/100[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (78/100)
Berrys: 100.000 B

[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Xénos (feat Khain Blackroot)   [FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Icon_minitimeSam 13 Avr - 16:44








Xenos



-Je savais bien qu’il faudrait un jour que je me mette à acquérir un titre, l’on n’arrête pas de me prendre pour plus noble que je ne suis, plaisantais-je avant de rire et de suivre la créature ailée.

Puis l’on était chassé du territoire, à la lance et au regard. Bien, et maintenant ? Mon pas s'arrêtait, je dévisageais les cuisses de la grande dame, puisqu’à leur hauteur.
-Mes quelques insultes, ou plutôt phrases mal exprimées ne vous aurons pas tant blessé que cela, je ne vois ni ne sens, de sang pointer le bout de son nez. Vous m’en voyez navré si je vous ai offensé tout à l’heure, il me paraissait important de signifier ce détail et si vous avez pu survivre à tout cela sans avoir à souffrir l’expérience de tuer, c’est qu’en soit vous avez réussi à vous épargner ce que j’ai été trop faible de m’accorder. Peut-être un jour aurais-je le plaisir de connaître un monde où je serais suffisamment puissant pour m’éviter le fardeau du meurtre, je n’en ai pour l’instant toujours pas la force, mais j’y aspire… Une puissance égalant les meilleurs, peut-être avec plus de discrétion, moins de conflits et sûrement moins de perturbateurs que pour les plus grands. La paix de ma vie n’a pas un prix très élevé, mais pour protéger ce que je veux faire perdurer, il me faudra bien plus que la frêle enveloppe que je possède, que les maigres dons que j’ai pu acquérir par mes connaissances.

Je relevais les yeux, m’apercevant de l’obscurité prodigieuse offerte par un amas de nuages absents quelques secondes auparavant et l’appréciant. Puis mes pupilles cherchaient le contact visuel.
-Et vous, a quoi aspirez vous maintenant, De Lérhane ? Vengeance ? Le repos après fins des poursuites ? Un monde où personne n’aurait à craindre ce groupe ? Un abri ou vous réfugier ? Continuer à voyager ? Ce ne sont probablement pas les occasions qui manqueront pour chacune des idées venant et sortant, le tout étant de trouver celle qui vous convient le plus. J’imagine que vous connaissez déjà le prix à payer pour chacune des idées qui vous viendra, mais quel dilemme dangereux. J’imagine qu’à par ma condition de vampire, il n’y a que peu de choses qui soient dangereuses dans ma vie contrairement à la vôtre, je compatirais à votre malheur si je le pouvais, l’envie est présente. J’aimerais vous poser la question douloureuse de vous demander depuis combien de temps vous êtes captive de cette crainte de voir revenir vos détracteurs, mais ne me répondez que si vous le désirez.

Je croisais les bras, plongeant mes yeux loin au-delà de tout ça. Sa personne était d’une importance, peut-être ? Je n’arrivais pas à me décider de si il était bon ou non d’avoir telle voisine dans ses connaissances courantes. Et même en me projetant dans le futur, les seuls vrais points importants sont les liens qu'elle entretient avec les autres de mon espèce. Elle en tue, j’en tue aussi, mais est-ce là la seule solution ? Il me faudrait étudier la question si d’aventure j’en observais d’autres. J’en revenais à elle, observant ses courbes peut-être pour la dernière fois, tachant de garder une image mentale d’elle plutôt forte histoire de pouvoir la dessiner de tête à mon retour.
-J’imagine que je vais rentrer chez moi désormais, Sycorax était la dernière ville à visiter avant d’en revenir à mon disciple. Je ne sais si nous nous reverrons, mais j’imagine que nous saurons nous reconnaitre alors plutôt alliés de circonstances, comme aujourd’hui, sinon voisins d’idée ou amis, comme vous voulez.


Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 790
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue38/75[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue33/350[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (33/350)
Berrys: 40.948.000 B

[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Xénos (feat Khain Blackroot)   [FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Icon_minitimeSam 13 Avr - 19:25




feat Khain Blackroot

Xénos



Les deux inconnus commencèrent à s’éloigner tandis que la capitaine demandait à l’un de ses hommes que l’on aille prévenir le commandant de la milice de la situation afin de faire renforcer les défenses de la cité dans les jours à venir. La discussion entre l’ange et le vampire poursuivait son court tandis qu’ils traversaient les terres d’Atraxi.

-Je ne vois pas en quoi il faudrait toujours manifester physiquement une colère. C’est en ce genre de chose que je parle de lutte contre sa propre nature. Ne pas céder aux émotions virulentes sur le moment en fait partie tout comme parvenir à juger de l’intérêt de la vie d’une personne que l’on doit vaincre en dépit du contexte de danger de mort, se souvenir de l’égalité entre les existences et que la nôtre n’a pas plus de valeurs que celle d’un adversaire, ce sont des façons d’aborder les choses avec d’harmonie pour chacun. Cela permet de s’éloigner de la spirale de la haine ainsi que de chercher à régler les conflits plutôt que d’y mettre fin brutalement par le couperet de la mort. C’est davantage cela que la puissance qui m’a permit d’épargner les vies de mes ennemis. Lorsque l’on se trouve en situation de danger mortel en combat, c’est de toute manière que nous ne somme pas assez fort pour triompher aisément de l’adversité, même si j’exclue la les assassinats, ruses et ce genre de choses. La puissance n’est qu’un outil, mais c’est bien l’esprit qui la guide dont il faut avoir le contrôle afin de juger de ce qui le mieux à faire pour préserver la vie de l’antagoniste tout en le neutralisant, le tout en dépit de la situation.

Quelques gouttes commencèrent à tomber, rappelant à la maudite qu’elle avait invoqué la pluie. Si cela avait été une vague de verglas ou de neige, la blonde aux yeux d’argent l’aurait senti plus vite. D’une seule pulsion de ses iris, elle ramena le beau temps.

-Ce à quoi j’aspire ? À continuer de me battre, m’améliorer martialement tout en faisant au mieux pour apporter de la paix en ce monde en le traversant. Je ne rêve pas d’un monde utopique où la paix régnerait, non loin de là. Cela ne me semble guère possible de parvenir à des changements aussi radicaux. Mais je cherche à aider les gens pour qu’ils outrepassent certaines obsessions instinctives de leur nature afin d’aborder ce qui se passe sous une autre perspective qui ferait avancer les choses. Je repense notamment au cas de Shinji Nakata qui souhaitait à tout prix se venger de la haute société de son île en dépit de ce qui pourrait advenir après la chute de la caste dirigeante. Aveuglé par sa haine il ne comprenait pas que cela pourrait amener un système encore pire avec des élites encore plus oppressives à la place si le tout n’avait pas une préparation optimum. C’est ce que je me suis efforcé de lui faire comprendre lorsque nous avons discuté ensemble lui et moi. La vengeance n’est à mon sens pas un but mais un voile. Il vaut mieux tourner la page sur les choses passés et les régler de manière pacifique plutôt que d’entrer dans la spirale de la haine. Enfin… Une fois que j’aurais terminer mon périple, je chercherais certainement à rentrer chez moi. La mer blanche est un endroit très difficile d’accès.

Sur ces mots, la demoiselle ailée caressa le manche d’Ashunera tout en repensant à l’homme qui l’avait poussé et fait tomber de Bilca.

-Vous pouvez être compatissant si vous le désirez, mais je vis très bien ma vie. Et pour répondre à votre question je pense que nous avons tenté d’attaquer le domaine Hungaria il y a environ six mois. J’espère que Massy et ses amis ont eu la chance de ne pas croiser la route de membres du réseau souterrains, puisque je sais plusieurs des esclaves qui avaient réussir à fuir avec nous en profitant d’un raid suicide de la Marine ont été retrouvé et tués. Je ne connais pas encore assez bien l’étendue de leur branche d’espionnage, mais il m’est aussi arrivé de tomber sur des mercenaires directement liés aux vampires ainsi que sur une organisation criminelle qui s’est allié à eux. Cependant, je cherche à profiter de la vie comme elle se présente et ce n’est pas cette menace planant sur mes épaules qui va me faire plus peur que la mort planant sur le champ de bataille.

Lançant son regard vers le Blackroot, la bilcane leva un sourcil.

-Vous partez donc. Je pensais que vous auriez peut-être aimé encore discuter un peu. Mais c’est à votre guise. Il est impossible de dire si dans le futur nous nous recroiserons en tant qu’allié ou ennemi, puisque cela dépendra des péripéties qui nous auront amené à nous retrouver, néanmoins ne doutait pas que je ne mettrais pas un terme à votre existence si jamais nous avions à nous affronter.






©️ By Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Khain Blackroot

Khain Blackroot
Messages : 30

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue18/75[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue78/100[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (78/100)
Berrys: 100.000 B

[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Xénos (feat Khain Blackroot)   [FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Icon_minitimeDim 14 Avr - 19:55








Xenos



-J’ai l’esprit pour guider la lame quand je dois éviter de blesser mes adversaires aux combats, je n’ai juste pas encore la puissance pour cela, c’est pour cela que je cherche la force, pour pouvoir être aussi harmonieux dans mes échanges à l’épée que vous j’imagine. Le monde s’en tirerait sans doute mieux si les gens s’élevaient tous les uns les autres au lieu de se tirer continuellement vers le bas.

Mais sans doute que certaines personnes finiraient par emmener les gens dans les cieux si ils avaient eux même connu l’enfer d’être en bas. Enfin, ce n’était peut-être pas le moment de poser cet argument, peut-être pas avec cette personne. Ce n’était pas quelque chose qu’elle était prête à entendre, alors mon oreille se tendait de nouveau. Elle parle de la capacité de ne pas tuer, en déclarant ensuite assaillir son prochain pour son harmonie j’imagine. Et donc la plupart des gens qu’elle était partis sauver se sont fait retrouver et tués, mais pas elle. Et c’est là une valeur intéressante et changeante, pourquoi étaient-ils morts, sinon à cause de son intervention. Toute créature vient à mourir quand son heure est venue, mais possible que celles-ci auraient pu vivre plus longtemps si elle n’avait rien fait. La question que je me posais et qui ne franchissait pas mes lèvres était ; “considère-t-elle que sa mission est un échec ou une réussite ?”.

Elle faisait ses adieux d’une curieuse manière, mais à l’air supérieur de la dame et ses préjugés concernant mon espèce, rien n’était plus logique que ce genre de paroles.
-J'annonçais ma future manœuvre, De Lérhane, pas mon prochain pas. J’ai toujours le temps de parler, ce n’est pas si coûteux en terme de temps ou de moyens, par ailleurs je ne pense pas qu’être à vos côtés est une dépense. J’en retire bien plus par votre sagesse et vos connaissances que si je m’adressais à un mur ou un capitaine de navire marchand. Par conséquent et à moins que cela vous ennuie, j’imagine que je vais rester jusqu'à que nous en ayons fini. Quand à me considérer comme un ennemi un jour, j’espère que cela n’arrivera jamais, cela serait probablement un gâchis.

Je baissais la tête, cette bruine ponctuelle était agréable, un sourire se dessina sur mon visage.
-La réaction des gens là-bas, à Sycorax, a dû vous rappeler Nakata pas vrai ? Ils ont réussi à déloger leurs seigneurs, et maintenant gouvernent sans trop savoir comment tout en s’exposant à beaucoup de danger ce faisant. C’est étrange, plus j’y réfléchit et plus je me dis que vos idées ne seraient pas si mauvaises dans la tête d’un conquérant, mais que c’est une ironie du monde de vous l’avoir confié à vous. N’y voyez là aucune offense bien entendu, ce n’est qu’une pensée distraite. Votre méthode n’est pas forcément incorrecte, mais l’étendue de vos actions sont limitées, comme tout un chacun.

Mon corps glissait au sol alors que je prenais une pose décontractée, puis je sortais un carnet de ma poche pour y noter les informations sur Sycorax, notamment l’impossibilité d’y entrer et le gâchis que cela représentait d’y aller.
-Et moi maintenant, qu’est ce que je fais de ma vie dans tout cela ? pensais-je à voix haute. Ce n’est pas tout de vouloir de la puissance, encore faudrait-il savoir ou la chercher… Des idées chère ange ?


Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 790
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue38/75[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue33/350[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (33/350)
Berrys: 40.948.000 B

[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Xénos (feat Khain Blackroot)   [FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Icon_minitimeDim 14 Avr - 21:57




feat Khain Blackroot

Xénos



-Peu importe la puissance que vous gagnez, vous finirez toujours par tomber face à des personnes plus fortes que vous. C’est la dure cruauté de cette vie de guerrier où l’on se bat avec la certitude qu’un jour nous tomberons face à quelqu’un que nous ne pourrons pas vaincre nous-mêmes. Bien que nous cherchions toujours à nous améliorer, je me demande si en un sens cela n’est pas vain. Au final, cela ne conduit-il pas à augmenter les ravages que nous faisons en se confrontant à quelqu’un ayant un niveau martial similaire au nôtre. Dans un sens, cela nous permet d’avoir de plus en plus d’impact, d’agir à un niveau supérieur pour rencontrer l’élite et avoir la chance de changer des choses avec encore plus d’influence. Néanmoins rien n’est gravé dans le marbre et s’il n’y avait pas de course au pouvoir il n’y aurait pas à y participer. L’ambition et le désir de supériorité sont cependant intrinsèque à la nature humaine, les gens voulant souvent laisser leur marque dans l’Histoire d’une façon ou d’une autre. Un monde sans cela serait purement utopique et voué à s’écrouler à la moindre apparition de choses à souhaiter… En soit, dire « si les gens faisaient ceci, si les gens faisaient cela » revient déjà à s’inventer un monde idéaliste puisque la pluralité des façons de pensées et des façons de vivre est trop importante pour que l’humanité entière, à l’unisson, décide de supprimer des critères et ceux de manière constante.

C’est alors que l’ange apprit que son interlocuteur ne comptait s’en aller dans l’instant alors que c’est ce qu’elle pensait avoir comprit de sa prise de paroles. Lorsque l’on discute de ce genre de façon où il faut interpréter, surinterpréter ce qui est dit peut s’avérer compliquer selon les phrases employées. De plus, elle nota qu’il trouvait en elle de la sagesse en plus de ces connaissances, détail qui fit plaisir à la demoiselle ailée même si fondamentalement cela l’angoissait quelque peu.

-C’est un constat général de ne pas pouvoir déterminer si l’allier d’un jour ne sera pas l’ennemi lors d’un autre. Parfois c’est malheureusement ce qu’il se passe. Il peut y avoir ni méchant ni gentil, simplement des gens avec leurs bons côtés et leurs mauvais qui par des liens, des aventures ou d’autres choses sont amené à s’opposer à une personne que l’on apprécie. Les raisons peuvent être bien multiple. C’est la même chose que pour des nations qui se confronte dans une guerre. Parfois c’est une véritable volonté d’opposition, parfois c’est par le jeu des alliances qu’ils rejoignent des factions différentes et doivent s’affronter ou cela peut encore être lié à quelques manipulations biens orchestrés qui contraignent les instances à se lancer en campagne.

Le regard de la grande demoiselle à la chevelure blonde se posa sur les volutes que dessinaient les nuages dans le firmament, là-bas dans le lointain.

-Oui, nous sommes limités par bien des aspects, mais ce n’est pas ça qui va me faire abandonner mon souhait de conseiller les uns et les autres pour tenter de donner des prises de consciences. J’agis à mon échelle comme je le peux et je suis heureuse si cela me permet d’avoir un impact positif sur certaine existence. Chaque victoire, aussi inutile soit elle d’un point de vue global, demeure une amélioration. Par mes conseils, je ne cherche pas à changer la société, je cherche à aider les gens à trouver davantage de bonheur dans leur vie, c’est du moins de cette manière que je le conçois.

C’est alors que Khain en vint à ce qu’il pouvait faire pour s’améliorer.

-Comment devenir plus fort ? Voilà une question que de biens nombreuses personnes se sont posés. Je ne saurais dire comment j’ai acquis l’entièreté de la puissance physique que je possède actuellement. Est-ce que de manière naturelle j’étais déjà plus forte ou bien toute l’adolescence que j’ai passé à affronter ces volatiles géants, à me relever des inéluctables défaites, a-t-elle forgé continuellement mon corps ? Néanmoins, je peux clairement vous dire que pour ce qui est d’entraîné le corps, il faut bien évidemment réaliser quelques exercices. Cela peut passer par des séances d’entraînement ou bien par la réalité du champ de bataille, mais pour sculpter sa force il faut impérativement s’impliquer pour développer ses capacités. Cependant, il existe bien d’autres capacités que la simple force brute, la vitesse ou ce genre de chose, comme vos aptitudes vampiriques ou ma malédiction de fruit du démon. Dans ce cas-là, il faut comprendre ce pouvoir pour ensuite trouver des idées de développement.






©️ By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Khain Blackroot

Khain Blackroot
Messages : 30

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue18/75[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue78/100[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (78/100)
Berrys: 100.000 B

[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Xénos (feat Khain Blackroot)   [FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Icon_minitimeLun 15 Avr - 0:34








Xenos



Son chant était comme une mélopée à mes oreilles, rien de plus qu’un vent constant, sans fioriture, sans faille, presque parfait. Cette perfection était barbante, et il n’y avait aucun autre mot pour décrire l’entièreté de son concept. Bien entendu, il y avait du vrai à en retirer, mais pour une once de vérité, combien de fausses ? Chacun de ses principes en heurtait un autre, et bien que mon stylet reproduisait le schéma sur une page, il manquait une clé, comme la bonne note, le bon tempo, la justesse de la gamme pour ramener l’équilibre dans l’équation.

La force ne doit pas guider, la raison le doit. Mais pas pour soi-même, pour les autres. Autres qui peuvent nous soumettre, mais la force peut nous permettre de les en empêcher. La force n’est pas la solution, il faut nous écouter. Mais l’écoute ne suffit pas forcément, dans ce cas un leader peut-être la solution. Mais le leader est un puissant, et la soumission des autres à un dogme est la suppression d’un libre-arbitre. Le libre-arbitre devrait tous nous gouverner, car nous sommes tous égaux au fond. Oui, mais pour que cela fonctionne tout le monde doit vouloir la même chose et donc abandonner cette même liberté qu’il recherche en quête de bonheur. Abandonner sa liberté, c’est succomber à la force des choses...
-Quelle triste boucle, concluais-je en fermant mon carnet sur une larme qui venait de tomber, troublant le schéma entre deux pages désormais humides.

Une main venait se poser sur mon front et masser mes tempes. Un sourire s’évasait sur mon visage tandis qu’elle parlait de moyens communs, voire surnaturels d’augmenter son influence dans ce monde. Ce n’est pas tout à fait à cela que je pensais en lui posant cette question, plutôt de si elle connaissait quelqu’un, un endroit ou des conseils, des méthodes étaient prodigués. Mais je devais m’en remettre à l’évidence, l’ange était presque dans son propre monde, sans nuances, sans fioritures, sans problèmes… Elle était comme ce vent décrit dans mon carnet, presque parfait et quelque part si singulier dans ce monde, que l’on croirait voir un songe plutôt que le réel. Je me demandais si la maudite était la seule de son espèce à penser aussi platement, avec autant de rigueur, sans contours, sans forme, sans couleur. Je me demandais si son éloignement venait de là, si les autres la voyaient comme je la vois. Et si c’était vrai ? Est-ce que cela vaudrait d’être reniée, est ce que je devrais la laisser là, seule avec ses réflexions ?

Mon sourire s’en était allé avec mes pensées divagantes. Je me levais, essuyant mes yeux, je la regardais ensuite.
-Je ne suis plus sûr de rien, De Lérhane, plus sûr de rien… Mais je vous souhaite le bonheur que vous promettez aux gens qui vous rencontrent. Je vais me retirer...

Ennemie, alliée, nous ne le saurions pas avant de nous rencontrer à nouveau. Je tournais les talons et partais le pas lent, lourd, chargé d’une émotion qui m’était rare. Était-il sage d'écouter le chant de l'ange ?


Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 790
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue38/75[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Left_bar_bleue33/350[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty_bar_bleue  (33/350)
Berrys: 40.948.000 B

[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Xénos (feat Khain Blackroot)   [FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Icon_minitimeLun 15 Avr - 1:04




feat Khain Blackroot

Xénos



Si le Blackroot avait oralement exprimé ses doutes quant à la véracité de la vision de l’ange, cette dernière ne lui en aurait en aucun cas tenu rigueur puisqu’elle-même n’était pas assuré de tenir la vérité, en dépit d’être convaincu de ses motivations actuelles à voyager. Une triste boucle c’était bien la le déroulement de pensée permettant à conclure à l’imperfection de ce monde, au fait que construire des univers idéalisés procédant à une uniformisation de la pensée par rapport à un ou plusieurs critères précis était voué à simplement rêvé d’une utopie, ou d’une dystopie bien entendu. Y avait-il réellement une vérité absolue autour des résonnements philosophiques, des expériences de pensées ? Dans sa quête de sagacité, l’Archange du Typhon avait accepté l’idée que les visions du monde s’entremêlaient en une grande toile complexe et que l’important n’était pas forcément de déterminer laquelle serait hypothétiquement la bonne, la demoiselle ailée étant convaincu qu’il n’y en avait aucune, mais de comprendre chacun de ces fils, chacun de ces êtres. Pour elle la sagesse tenait plus de la compréhension du monde que d’une vérité à transmettre. Elle-même pouvait changer d’avis sur des choses et rester sur ses positions sur d’autres, la pensée étant mouvante. Est-ce qu’il était mieux d’avoir un roi tyrannique ou un peuple libre ? Cela dépendait de tout, da la population, du monarque, des configurations, des relations diplomatiques, de l’état mondial, des ressources du pays, des objectifs à long terme d’un renversement de la tyrannie, mais surtout de ce que chacune des âmes du pays ressentait… C’était dans ceci que vivait toute la complexité de la vision peut-être très pragmatique de la De Lérhane. Il n’y avait pas de vérités sur ce genre de principes, simplement des opinions. Comme elle l’avait exprimé, son objectif était d’ouvrir les autres, de quitter leur vision centralisée sur leur opinion pour leur faire découvrir une autre et ainsi prendre des décisions en conséquence de cette relativisation de leur situation.

-Oui. Les principes de l’univers en eux même recèle une grande tristesse à mon goût.

Les fils du destin se balançaient dans un bal pour créer l’existence. Observait les pantins jouer étaient d’une grande beauté, mais reculer suffisamment pour observer cet agglomérat de fils s’entremêlaient en d’immenses nœuds était bien plus morne. C’est en cela que l’ange aimait garder une vision locale, même si elle la mettait en perspective ensuite avec le point de vue globale pour en faire ressortir une contextualisation plus précise.

-Moi-même je ne suis pas sûr de grand-chose Khain Blackroot, répondrait-elle au vampire tout en se métamorphosant. Et même ce dont je suis sûr n’est qu’une seule façon de voir les choses. Se poser des questions c’est important pour avancer. Le doute et la remise en question sont importants pour évoluer. J’espère que vous saurez trouver votre place dans ce monde en dépit de cette grande crise mondiale. Au revoir.

Les jambes de la demoiselle s’étaient réuni en une queue tandis qu’un véritable plumage s’étendaient sur son corps hors des zones recouvertes par les écailles ventrales. Tendant ses ailes, la bilcane étaient paré au décollage et, sur ces dernières paroles, salua une dernière fois le vampire avant de prendre son envol pour rejoindre la voûte céleste où elle allait continuer sa route en prenant la direction de Time End où elle ferait la rencontre de Maxwell Thomson, ce qui allait bien moins lui plaire que cette conversation avec un suceur de sang s’étant avéré être tout à fait sympathique.






©️ By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Xénos (feat Khain Blackroot)   [FB] Xénos (feat Khain Blackroot) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Xénos (feat Khain Blackroot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Just the same //feat Matt'//
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Militaires 3/3
» What about playing chess?
» Gratte quelques cordes {- Feat Ulysse}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line-