Partagez
 

 La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
Erwin Dog
Messages : 3904
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Left_bar_bleue56/75La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Left_bar_bleue353/1250La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty_bar_bleue  (353/1250)
Berrys: 124.271.640.666 B

La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event]   La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Juin - 12:15

La demeure chimérique [13]

L’homme en face de lui était… fou ? C’était peut-être un terme inadapté, cela aurait été donné trop de crédit à ce sordide personnage qu’était Noda. Derrière cette hache se cachait sûrement quelqu’un dont l’esprit était encore plus étriqué que les autres. Dommage, il aurait fait un bon allié dans cette guerre contre les Chasseurs de Prime… Quoiqu’en réalité, on aurait sûrement souligné qu’il ne valait pas mieux qu’un tueur de civils. Le nombre de ses victimes, de ses dégâts collatéraux était sûrement très important. Une moue désapprobatrice se fit lire sur le visage du rouquin qui pencha la tête, analysant ses paroles, sa gestuelle. Il était puissant, à n’en pas douter, mais puissant à quel point ? Du niveau d’un Mozero ? Cet homme aurait sûrement été plus direct et aurait mis sa main autour de la gorge de Minako et l’aurait égorgée à la moindre incartade, puis se serait battu.

Non, il avait finalement un peu de chance dans son malheur. Il était tombé sur quelqu’un qui avait des techniques de chantages qui étaient à peu près aussi efficaces que celles de là où il venait : directes, sordides mais inopérantes dans les faits, car elles n’amenaient pas à une résolution du conflit, juste à une chaîne de vengeance. Il ne voulait pas éliminer tous les témoins, car il savait que finalement, ultimement, Noda serait un autre témoin à éliminer… Et Minako aussi. Il fallait qu’il apprécie le fait qu’il ne savait pas si les pions étaient des personnes conscientes qu’elles n’avaient pas consciences. Dans cette situation, c’était clairement une faiblesse.

Il fut donc peu surpris quand les paroles tombèrent. Encore moins quand Noda le sous-estima, car cela allait de pair avec le personnage. Il serait surprenant qu’il ait la puissance d’un Kizaru, mais cela restait de l’ordre des possibilités. Cela voulait dire… Qu’il y avait un risque.

Un gros risque même.

Pourtant, il le prendrait, sans réellement avoir besoin de justifier le fait qu’il désirait tenter un sauvetage express : les autres solutions, y compris celle de la négociation, semblaient aboutir sur des impasses. Il devait donc partir du principe que son adversaire l’avait clairement sous-estimé, qu’il serait plus rapide que son adversaire et qu’une explosion entre son déclenchement et son impact.

Soupirant, il n’attendit pas que l’adversaire – ou du moins cet homme dénué de bon sens – ait terminé sa phrase. Sa décision était prise.

L’action ne fut pas si complexe que cela. Elle avait le mérite de l’exposer un petit peu, mais sans être réellement insultante. Il se téléporta à quelques centimètres du sol, à proximité de Minako. Sa main toucha son flanc sans effleurer la bombe, et il recouvrit son torse de Haki de l’Armement, déversant le flot sans avoir besoin d’y réfléchir. Si son adversaire l’avait sous-estimé, cela devrait fonctionner rapidement. Dans un même temps, simultanément, il avait déjà dégainé son arme et trancha directement à ras le corps la bombe qui était accrochée à elle. Le mécanisme n’aurait le temps que de se scinder du corps alors que l’Art de la Vitesse Extrême d’Erwin prendrait tout son sens.

La précision du geste, sa vitesse, tout serait suffisant pour permettre de couper la bombe en une fraction de seconde… Et il disparaîtrait alors la Targuel, sans avoir eu le temps de retoucher le sol, comme il l’avait fait avec Mozero sur le Royaume de Trader.

Et quand il aurait amené Minako sur la côte inhabitée de Micqueot, un peu à l’écart cependant en cas d’une explosion qu’il n’aurait pu prévoir, il attendrait un instant pour éviter qu’elle n’explose par surprise… Puis la ferait disparaître à nouveau mais en sécurité, aux côtés de Hope et Albis, si elle n’était alors pas en morceau. En fonction de la réaction, deux choses pourraient arriver. Il réapparaîtrait dans le château puis reviendrait au niveau de Noda, le regard soit calme, soit empli d’une colère en fonction de la situation… Et sortirait alors sur un ton acerbe ou froid :

- Bon… Débarrassons-nous du témoin à présent.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1748

Feuille de personnage
Niveau:
La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Left_bar_bleue0/0La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Left_bar_bleue0/0La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event]   La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Juil - 18:09


-Qu...

Ce fut la seule syllabe que l'homme gigantesque armé d'une hache eut le temps d'articuler avant que le rouquin ne disparaisse définitivement de son champ de vision, en emportant avec lui la silhouette délicate et dépourvue des mines qui explosèrent dans un vacarme étourdissant de Minako. Un réflexe intelligent, de la part du rouquin, fut de se téléporter immédiatement après avoir fait détonner les explosifs attachés par le Nebula : il aurait pu s'en mordre les doigts, dans le cas contraire, s'il avait pris le temps de toiser son opposant et de jouer d'arrogance. En effet, la déflagration contenue dans les mines fut si virulente qu'elle ne manqua pas de s'aventurer jusqu'aux deux autres pions... Trouvant alors un écho monstrueux et destructeur dans les gilets mortels qu'ils avaient eux-mêmes autour du torse. Le révolutionnaire ne serait déjà plus là pour en constater les funestes conséquences, mais l'un comme l'autre seraient broyés, jetés à terre et calcinés, sans nulle chance d'être jamais ramenés à la vie par un quelconque tour de passe-passe. Chose étrange : le Nebula lui-même fut sévèrement mis-à-mal, et repoussé vers un mur qu'il percuta plus que sèchement, sans doute épargné par la distance qui le séparait des pions et qui ne le plaçait pas conséquent pas tout-à-fait en première ligne de ce vacarme étourdissant. Le palace, en revanche, en prit à son tour un sacré coup lorsque le souffle se prolongea jusqu'à fracasser deux des murs alentours, non sans fissurer grandement le sol pourtant robuste et large, risquant d'emporter tout l'étage vers le niveau intérieur. Une seule explosion avait été suffisante pour que Noda génère un tel enfer... Alors qu'aurait-il été en mesure de faire s'il avait réellement voulu raser cet édifice tout entier ?

Malheureusement, Erwin risquait d'en avoir vent à ses dépens.

Car quelques secondes après que Minako et lui-même se soient retrouvés isolés de tout, quelques secondes après qu'il ait constaté qu'elle n'était pas pourvue d'un autre piège vicelard ou d'une bombe camouflée, à l'instar de Kizaru, il serait le témoin d'un désastre assommant en s'en retournant aux côtés de ses compagnons, qui ne s'attendaient sans nul doute pas un seul instant à ce qui venait d'advenir. Les douze pions qui étaient autrefois réunis dans la salle du trône et qui attendaient patiemment le retour de le maître avaient purement et simplement disparus... Tous emportés dans une explosion aussi magistrale que lugubre, laquelle ne put évidemment pas souffler les barreaux de la prison comme des fétus de paille, mais qui causa néanmoins de très sévères dommages à la structure alentour... Et, possiblement, aux personnes qui y étaient directement exposées. Cette déflagration formidable et ahurissante, survenue peu de temps après qu'Erwin eut disparu du manoir et que les deux premiers pions ait passé l'arme à gauche, risquait de renseigner le chef de l'Inquisition quant aux sombres desseins qui semblaient être ceux du Monarque lorsqu'il avait réuni dans sa salle du trône ces douze figures importantes et emblématiques des domaines qui étaient les leurs. Des attentats suicides. Était-ce un acte fou, inconsidéré, dans l'optique de la débâcle des Decimas qui paraissait inévitable ? Une précaution, censée repousser la charge des agents du Gouvernement Mondial lorsque ceux-ci tenteraient immanquablement de s'en prendre à Merveille et à ses lieux de pouvoir, comme Wang et ses sbires étaient actuellement en train de le faire ? Un plan finalement avorté quant à l'assaut sur Marineford, abandonné au profit d'autres stratagèmes plus efficaces, moins absurdes en coût humain ? Ou bien tout cela à la fois ? Dans un cas comme dans l'autre, le paradoxe était bien là, et bien palpable. En voulant sauver Minako en priorité... Le Dog n'avait pu sauver qu'elle. L'examen d'Hope et d'Albis partait d'un bon sentiment, et prouvait leur flair, mais elle n'avait pas eu le temps de se concrétiser à cause de la rapidité d'action du révolutionnaire et de son sens de l'improvisation inné. Un phénomène qui risquait fort de le plonger dans une rage inconditionnelle... Laquelle serait toutefois momentanément empêchée. La salle où Noda et ses trois otages avaient rencontré le rouquin était effectivement saccagée : il était impossible, donc, de s'y rendre directement par le biais de ses souvenirs. Restait à savoir si le Dog allait décider de concrétiser sa revanche, si celle-ci caressait effectivement ses intentions, ou s'il allait se contenter de récupérer ce qui pouvait l'être, et de panser les plaies des siens...

Dans un cas comme dans l'autre, s'il s'en retournait dans le château, il percevrait sans la moindre difficulté les pensées et les émotions désespérées des agents du Gouvernement Mondial, manifestement dans une panade saisissante. Les deux seuls qui semblaient conserver la tête froide étaient bien évidemment Alexo Epola et Wang Thalassa : cela n'empêchait pas plusieurs des leurs d'être dans un piteux état manifeste. Leur petite expédition semblait fortement compromise, en fin de compte... Quant au reste ? La voix de Noda semblait finalement être apparue, pour une raison ou pour une autre, au niveau de la chambre qui les avait vu se confronter l'un et l'autre. Restait à savoir si cela aurait une importance quelconque... et si le Dog trouverait la raison de cette réapparition étrange, subite, et apparemment involontaire.

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
Erwin Dog
Messages : 3904
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Left_bar_bleue56/75La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Left_bar_bleue353/1250La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty_bar_bleue  (353/1250)
Berrys: 124.271.640.666 B

La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event]   La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Juil - 19:39

La demeure chimérique [14]

L’explosion fut invisible aux yeux du rouquin qui constata avec un paisible sourire qu’il n’avait pas à s’inquiéter de l’état de Minako. Elle était certes encore sous le contrôle du Monarque, mais ce n’était qu’une question de temps avant qu’ils n’aient sa tête et que son comportement ne redevienne normal, comme pour tous les autres pions qu’il avait ramené. Il sourit, amusé que les choses se tassent de cette manière. Bon, les deux autres pions devaient être morts mais il n’était pas apte à tous les sauver sans tuer Wang et se mettre les Thalassa sur le dos… Ce qui aurait été pénible. Ses yeux se rivèrent donc sur la jeune femme, avant de soupirer et de la ramener au bercail… Enfin, il aurait bien aimé, mais sa téléportation ne fonctionna pas. Son cœur se serra brusquement, tandis que ses neurones s’enclenchaient les uns avec les autres.

- Putain, jura-t-il en sentant qu’il avait commis un impair, une grave erreur qu’il ne pourrait pas se pardonner de sitôt.

Se téléportant un court instant à proximité du lieu où ses collègues avaient enfermé les pions, il n’aperçut qu’une structure en ruine. Il écouta les voix qui s’y trouvaient : pas un seul des pions n’avait survécu. « Putain » se redit-il à lui-même. Hope était vivant. Albis aussi. Et Cid… Il s’en fichait, à vrai dire. Pourtant, lorsqu’il sentit sa voix, faible mais audible, retentir il se dit que tout n’avait pas été perdu. Bon, il fallait qu’il gère Noda. Sa téléportation lui permit d’amener Minako en lieu sûr, aux côtés d’une Katia étonnée qui géra de son côté l’auscultation de la révolutionnaire.

Quand il apparut à nouveau dans les ruines du château, s’étant figuré les alentours, il écouta la voix de Noda. Sa colère était sourde, mais présente : il ne pouvait pourtant pas se permettre de faire le moindre geste stupide à présent que tout ce qu’avait construit ce Nebula était gravé dans sa mémoire. Il ne pouvait pas non plus lui permettre de fuir. Finalement, c’était une raison unique qui le poussa à rester dans les parages : l’homme qu’il avait toisé quelques instants plus tôt était toujours en vie.

D’une simple téléportation, il se rendit devant l’homme qui l’avait mis dans tous ses états, sans lui attribuer de manière aveugle toute la faute. Il observa ce déchet de l’humanité que le monde osait encore porté, et qui devait à tant d’égards être fier du coup qu’il venait de porter dans l’esprit du rouquin. Ce dernier s’était montré trop impatient, trop juvénile. S’il s’était interrogé, posé des questions, il aurait peut-être pu déceler le plan de son ennemi. Il avait agi comme à son habitude : bien trop rapidement. Cette pensée le mettait dans tous ses états. Sa colère était là, présente, mais il en faisait la part des choses.

- Tu m’as eu. Je t’ai sous-estimé. Je ne ferai pas deux fois la même erreur.

Il l’observa avec un air totalement sec. Les voix des gouvernementaux l’indifféraient, et il ne leur viendrait pas en aide. Ils n’avaient que ce qu’ils méritaient, à sous-estimer la bêtise d’un de leurs collaborateurs indirects et à l’ignorer. Enfin, qu’importe. La lame du rouquin était sortie. Combien de coups cela lui prendrait-il pour tuer cet homme maudit ? Combien de fois devrait-il tenter de lui trancher la tête avant qu’elle ne tombe sur les pierres de ce lieu maudit ?

- J’imagine que je ne saurai jamais comment ta voix a été masquée. Maintenant, je t’offre une dernière chose : dis-moi pourquoi je devrais te laisser vivre, et si ta réponse me satisfait, je te laisserai la vie sauve.

Il achetait ses derniers instants au forban, le temps de jouer un dernier coup. Il tenterait peut-être de prendre le rouquin dans une ultime explosion, ou d’enterrer les gouvernementaux en se sachant fini. Dans tous les cas, le Dog n’aurait pas de pitié à son égard. La question était presque impossible. A cause du pouvoir de cet homme… A cause de la folie du Monarque… Il n’avait aucune envie d’épiloguer, et s’il n’avait pas été lui, il aurait déjà laissé cet homme mourir. Cependant, Minako était en vie – pour l’instant. Il n’avait qu’un seul mouvement à faire… Mais ce stupide homme ne lui donnerait sûrement pas la réponse qu’il attendait. Finalement, ses neurones ne devaient pas fonctionner suffisamment bien pour cela. Tout ce qu’il recevrait, c’est une lame recouverte de Haki de l’Armement qui viendrait lui trancher d’un coup sec la tête, vif et sans concession.

Du côté de la base, fort heureusement Cid s'était protégé grâce à son Haki de l'Armement et avait réussi à réduire les dégâts au minimum... Mais sans réussir à se préserver totalement. Il observa son épaule qui avait bien morflé dans le processus, avant de s'évanouir.

Albis, à côté, avait déclenché sa sève immédiatement pour se cautériser, tandis que Hope, plus chanceux, avait été abrité derrière le semi-géant. Il ne comprenait pas réellement ce qui s'était produit, mais le cadavre du Colonel à proximité lui indiquait que les choses étaient loin de s'être déroulé comme prévues.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1748

Feuille de personnage
Niveau:
La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Left_bar_bleue0/0La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Left_bar_bleue0/0La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event]   La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Icon_minitimeLun 8 Juil - 23:27


-Non... Non ! S'il te plaît ! J'peux rien te dire ! Il va me tuer, sinon !

Pour Erwin, la surprise serait de taille lorsqu'il viendrait à nouveau dans la chambre ravagée afin d'y questionner un Noda déstabilisé : d'abord, ce type semblait avoir été blessé dans l'explosion qui avait été générée par le gilet explosif de Minako, et ensuite... Et bien, il ne ressemblait absolument pas au portrait du Nebula que le maître de l'Inquisition avait déjà pu se procurer par le passé. Des cheveux noirs et crépus, un nez trop épaté et cassé, une dentition approximative... Seul réel point commun que l'on pouvait deviner par le biais de l'affiche de mise-à-prix : la présence d'une hache titanesque et une corpulence plus qu'athlétique, assez avantageuse. Quant au reste, tout semblait différer, jusque dans le comportement de cet illustre inconnu qui semblait désormais franchement effarouché... Il suppliait en reculant le plus possible, manifestement incapable de se redresser en l'état des choses, trop blessé pour retrouver un gramme de prestance et de dignité. La cagoule qu'il portait jusqu'à présent et qui lui avait permis de dissimuler ses traits gisait à ses côtés, à demi calcinée : elle ne lui servirait plus avant belle lurette, cela allait sans dire... Mais alors que l'usurpateur implorait le Dog de bien vouloir faire preuve de majesté et alors qu'il se couvrait de ridicule en n'assumant pas les conséquences désastreuses à ses actes immondes, un nouveau choc surpuissant ébranla la bâtisse Decima en fragilisant encore un petit peu plus ses fondations. Ce choc sembla provenir de l'extérieur, et une voix ne tarda guère à s'inviter dans le château par l'intermédiaire d'une fenêtre, quelques étages sous la chambre dévastée qu'Erwin et son ennemi occupaient alors. Et cette intrusion surprenante, peu orthodoxe et inattendue fut bientôt suivi par un nouveau message, résonnant depuis les hauteurs.

La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Manga-16
Noda, dit "le Fou", Nebula primé à 440.000.000 berrys.

-Putain, Dog, tu casses les couilles ! Tu pouvais pas marcher et te barrer gentiment avec les otages, ça non ! Vous, les révolutionnaires, avec vos sales petites gueules, toujours à fourrer votre nez dans des histoires qui vous regardent pas...

Cette fois-ci, la voix appartenait assurément au véritable Noda, qui se trouvait... où, au juste ? S'il était le possesseur de la voix qui venait de s'inviter dans le château, alors c'était une énigme de résolue : néanmoins, cela ne semblait pas concorder... Le blessé face auquel le rouquin se trouvait s'immobilisa instantanément, n'osant même plus respirer, tandis que la voix du Nebula s'en retournait à grommeler insultes sur insultes. Manifestement, la situation l'agaçait au plus haut point, pour une raison ou pour une autre... Était-ce parce qu'on l'avait soudainement privé de la plupart de ses moyens de pression ? Parce qu'il n'avait même pas l'opportunité de s'occuper sereinement du cas du Thalassa sans qu'on vienne lui foutre des bâtons dans les roues ? Parce que le Dog était revenu à la charge, quand bien même il avait obtenu ce qu'il désirait ardemment en se rendant à l'origine sur cette cauchemardesque île de Merveille ? Parce que d'autres personnes semblaient se fracasser, l'une après l'autre, sur la façade du château en entraînant toujours davantage de secousses incommensurables, sans doute annonciatrices de bien des soucis épineux ? La dernière hypothèse sembla être privilégiée lorsque le blond du Nouveau Monde, sorti de sa tanière exceptionnellement et désormais bien lassé de participer à cette guerre qui ne le regardait initialement pas le moins du monde, grogna une phrase de plus, toujours aussi manifestement irascible... Et toujours aussi précautionneusement planqué, à l'abri, loin de la lame vengeresse du Dog.

-Tu les as appelé, avec tes conneries... Bon, la bonne nouvelle, c'est qu'avec ça, le Thalassa va finir comme une pucelle dans un gangb...

Une nouvelle secousse sourde censura la fin de cette injure railleuse, que les gouvernementaux pouvaient très certainement entendre considérant le fait que les propos semblaient directement être relayés par l'ensemble des escargophones se trouvant dans le manoir. Et de nouvelles voix vinrent s'ajoutent à la dizaine déjà présente, parmi lesquels s'en trouvaient trois qu'Erwin avait déjà pu entendre, et ce trop récemment pour qu'il les ait déjà oubliées... Caine et sa petite famille était ici. Et leur bonhomie ordinaire semblait être loin, très loin derrière eux... A contrario, ils dégageaient une espèce de froide animosité, de détermination terrible. Qu'allait-il se passer, et pourquoi avaient-ils parcourus ce chemin, qui séparait leur village bucolique de ce château rocailleux ? Par ailleurs, comment avaient-ils faits pour couvrir une distance aussi colossale par leurs propres moyens, et en si peu de temps ? Des interrogations auxquelles le maître de l'Inquisition pourrait sans nul doute répondre sans la moindre peine s'il se donnait l'opportunité de découvrir le fin mot de cette histoire... Mais il avait toujours la possibilité, bien sûr, d'estimer que son épopée sur Merveille était définitivement révolue. En tout cas, ce n'était apparemment pas Noda qui allait faire en sorte de le retenir : même si les deux hommes ne se connaissaient pas encore, le Nebula avait déjà la ferme impression qu'il avait affaire au pire des petits connards. Une espèce de furoncle indélébile qui se glissait sous ses orteils pour causer autant de désagréments que possible... Ouais, le genre de furoncle qu'il fallait éclater au plus vite. Mais comment ? Le Nebula n'était pas tout-à-fait insensé, malgré la réputation qu'on lui prêtait. En l'occurrence, considérant l'exploit que le Dog avait réalisé en tranchant le gilet explosif de Minako et en l'a débarrassant de cette source d'ennuis avant même que la détonation ne s'enclenche, il allait sans dire qu'il n'était pas un débutant. Sa réputation ne lui faisait pas honneur, pour une raison ou pour une autre...

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
Erwin Dog
Messages : 3904
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Left_bar_bleue56/75La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Left_bar_bleue353/1250La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty_bar_bleue  (353/1250)
Berrys: 124.271.640.666 B

La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event]   La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Icon_minitimeJeu 11 Juil - 20:19

La demeure chimérique [15]

Ce n’était pas une surprise. S’il n’avait exprimé aucun doute, le rouquin trouvait étrange que Noda s’expose en première ligne. Mieux encore, il se demandait comment il faisait pour avoir l’air aussi faible. Qu’importe en réalité, il savait bel et bien que ce qui se déroulait était pleinement en train de lui péter les… Ah, il fallait qu’il se calme, il fallait qu’il réfléchisse méthodiquement. Noda se terrait quelque part, et de toute évidence il était furieux. Son antagoniste était quelque part, quelque part dans ces murs ? Peut-être qu’il n’était même pas sur l’île. Cette idée le faisait chier. Cependant, l’homme avait une vision d’ensemble. Les escarméras ? Au moins Mozero…

- Au moins Mozero avait eu les couilles de m’affronter, cracha le rouquin en tranchant d’un coup sec la tête de la pauvre âme devant lui.

Il se retourna en direction des gouvernementaux. Ils auraient fait de la chair à pâté remarquable s’ils n’avaient pas été aussi pitoyables. Finalement, leur présence était une aubaine et une malédiction. La plupart d’entre eux étaient dans un sale état… Bien sûr à l’exception d’Epola et de Wang. Les tuer aurait été un jeu d’enfant… Pourquoi s’en priver ? A présent, cela risquait difficilement d’être pire. Pourtant, le jeune homme n’avait pas envie d’en arriver là…

- Bon, méthodiquement… Méthodiquement…

Il fallait qu’il se calme. Il bouillonnait encore. Arriver à son objectif… Quel était son objectif ? Tuer Noda. Il fallait qu’il l’élimine pour qu’il arrête de lui mettre des bâtons dans les roues. En plus de cela, il n’aimait pas qu’on le fasse chanter. Que ce soit Hadès, que ce soit cet abruti de fou, il n’avait aucune envie de se faire tuer. D’un air finalement moins nonchalant qu’il avait pu l’avoir en arrivant au château, il disparut pour se téléporter devant Wang. Il ignora totalement Epola, qui se trouvait pourtant à proximité. Les blessés. Pas de morts.

- J’évacue vos gars dans une de vos bases, et vous m’aidez à trouver Noda.

Il attendrait un très court instant. S’il avait vocation à tuer le Nebula, son regard ne semblait pas le trahir. Dans le cas où on lui donnerait raison, il évacuerait simplement les blessés vers une base marine de leur choix, ou s’ils ne lui en donnaient pas directement à Area Eleven. Finalement, le rouquin maintiendrait son Haki en éveil. Il avait provoqué Noda pour le faire sortir de sa tanière, et si cela fonctionnait il risquait de pouvoir assister à des explosions successives. Pour l’instant, les créatures du bas ne l’inquiétaient pas. Les expériences menées sur elles devaient les rendre similaires aux Garous de Graou Island, ce qui leur conférait une force supérieure en fonction de certains phénomènes. La lune pour les Garous… Et pour eux, peut-être une atteinte à leur territoire. Qu’importe, elles auraient tout le loisir de se déchaîner.

Cette fois-ci, le rouquin chercherait très rapidement sur tout le château où se trouvait le maudit qu’il ciblait. S’il réussissait à trouver la créature qui bloquait sa voix, cela serait une aubaine pour lui. Sinon, et bien… Il tenterait sa chance ailleurs. Noda venait de se faire un ennemi, et celui-ci n’aurait de cesse de le poursuivre… Pour le tuer, de toute évidence. Serait-il assez intelligent pour le remarquer ?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1748

Feuille de personnage
Niveau:
La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Left_bar_bleue0/0La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Left_bar_bleue0/0La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event]   La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Icon_minitimeMer 17 Juil - 21:32


La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Manga-16
Noda, dit "le Fou", Nebula primé à 440.000.000 berrys.

-Sac-à-merde... Comment est-ce que tu oses...

Il en tremblait de rage. La comparaison avec Mozero ne pouvait que l'atteindre : comment aurait-il pu en être autrement ? Ce chien de félon l'avait trahi sans lui laisser l'opportunité de le remettre à sa place. Depuis, il se terrait quelque part sur South Blue, en règle générale, selon les informations qu'il avait pu en glaner petit-à-petit. C'était maigre, mais c'était surtout loin. Trop loin pour qu'il agisse de manière impulsive et inconsidérée : trop loin pour qu'il fasse honneur à sa réputation de grand taré. Le Nouveau Monde, c'était sa crèche, et il était déjà spectaculaire de le voir s'égarer sur la première partie de Grand Line depuis quelques années... Alors sur les Seas Blues, à la recherche d'un cloporte pareil ? Non, il s'était contenté de se faire une simple promesse : celle de l'étriper dès qu'on lui en offrirait l'occasion. En attendant, il s'entraînait, faisant en sorte de parfaire l'usage de sa hache et de son fruit du démon. Il savait qu'un jour, l'heure fatidique de la confrontation finirait par surgir et il savait que ce jour-là, il n'aurait d'autre choix que de tout donner afin de pouvoir jubiler, vengeance atteinte. Cela étant, en attendant, sa fierté de capitaine pirate n'en avait pas moins été durement heurtée... Et la douleur qu'il avait momentanément omise venait d'être ravivée insidieusement par ce révolutionnaire de pacotille, manifestement plus prompt à cracher son venin fielleux à tout va qu'à confronter ses ennemis avec honneur et dignité. Car il avait beau dire, son fruit de la téléportation le rendait peu ou prou pareil que Noda, et que bon nombre d'autres criminels moins honorables qu'ils ne le laissaient entendre. Ils jouaient au chantage. Ils frappaient là où ça faisait mal, quand on les y attendait le moins. Ils évitaient les conflits qu'ils ne pensaient pas pouvoir gagner aisément et faisaient en sorte de retarder les mêlées ouvertes trop périlleuses, sans précautions aucunes. Ils étaient des lâches, et ils étaient reconnus en tant que tels. Cela ne les empêchait pas, toutefois, d'éprouver un intense et sincère sentiment de rage et de haine à l'encontre de ceux qui les injuriaient grassement et impunément.

Si l'envie d'un découdre s'invita bientôt en lui, pulsant dans ses veines au rythme de ses battements cardiaques, un ordre toutefois parvint à la réprimer temporairement. Il avait reçu l'ordre de veiller sur Merveille et de protéger l'île : pas de la réduire en cendres. Sans ce petit acte de prudence ingénieux de la part du Monarque, toutes ces forêts n'auraient été à la fin de la journée guère plus qu'un misérable tas de cendres... Une raison de plus, s'il lui en fallait encore une, pour qu'il comprenne que sa collaboration avec Centes n'était que provisoire et qu'elle ne pourrait pas fleurir davantage. Pour l'heure, le Monarque le voyait comme un larbin, comme un pion utile et pratique dont il se dispenserait tôt ou tard, qu'il liquiderait ou tenterait de lobotomiser. Un outrage de plus, qu'il avait subi sans broncher... Un outrage qui, à l'instar de tous les autres, contribuerait à le rendre plus fort.

La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Higash10
Wang Thalassa.

-Rien ne nous dit qu'il se trouve bel et bien sur cette île. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin, vu la superficie de ce Royaume...

Wang avait répondu à Erwin avec un certain laxisme, voir un air profondément détendu et détaché, comme si l'idée de collaborer plus intimement avec un révolutionnaire ne le froissait guère plus que de raison. Et, de fait, c'était le cas. En l'état, leurs objectifs et la raison de leurs venues respectives n'étaient pas contradictoires. Pire encore, ils avaient la possibilité inestimable de pouvoir progresser dans le même sens en oeuvrant de concert : à ce titre, le Thalassa ne se voyait pas de raison conséquente de se rajouter un ennemi quand le château à l'intérieur duquel il s'était aventuré était assiégé par des monstres apparemment assoiffés de sang. Il reconnaissait la voix des habitants du village où lui et le Dog s'étaient rencontrés, ce qui par ailleurs lui avait valu un frisson des plus désagréables, sans l'inquiéter franchement, et il se doutait par conséquent qu'il s'agissait là d'une énième surprise que leurs hôtes leur avait réservé. Combien d'autres les attendaient encore ? Il fallait se faire une raison : le peu d'informations qu'ils avaient pu glaner jusqu'à présent seraient les seules qu'ils réussiraient à emporter s'ils se décidaient à quitter cette île entiers et vivants. Le fils aîné de Zang se gratta le menton d'un air absent, comme s'il calculait les risques, les coûts et les gains de cette alliance contre-nature, puis il opina du chef avec toujours la même nonchalance, chose qui troubla profondément Epola et aurait pu, une fois de plus, la pousser hors de ses gonds s'il n'avait pas pris la précaution de lui intimer le silence juste avant que le révolutionnaire ne les rejoigne, son opposant mort et sa discussion avec le Nebula prenant une tournure de plus en plus houleuse.

-Autant dire que vous aurez grand besoin d'aide. Soit. Area Eleven sera parfaite. Mais téléportez-les hors des murs. Pas besoin d'inquiéter les autorités locales outre-mesure.

Epola voulu piper mot, une fois de plus : ce fut avec une certaine peine que Wang lui fit signe de se taire, considérant que l'AOI n'avait plus le moindre rôle à jouer sur Merveille, dès à présent. Leur enquête était achevée à partir du moment où il était trop périlleux et déraisonnable de la prolonger... Et ce moment était arrivé, précisément. A l'instant où les trajets du rouquin commencèrent, le mur à côté du groupe d'agents infiltrés vola en éclat et une silhouette apparut limpidement à ceux qui ne s'étaient pas encore volatilisés. Une silhouette dont l'apparition n'était pas réjouissante pour un sou, et que le Thalassa accueillit d'un air grave et navré.

La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Neica12
Neica Demire.

-Il va falloir l'immobiliser sans le tuer, ni le blesser, dans la mesure du possible. Je dois pouvoir m'en charger...

Oui. C'était dans ses cordes. Envers et contre l'écume que ce petit être avait aux lèvres; envers et contre ses tremblements et ses frissons nerveux, son air renfrogné, ses yeux à demi-révulsés. Pauvre enfant... L'évidence était apparue depuis leur arrivée sur Merveille mais elle se faisait à présent encore plus indubitable. Les locaux étaient les cibles d'opérations scientifiques poussées et de grande envergure, inhumaines, dans l'optique de les transformer en de parfaits soldats, d'illustres chiens de garde. Wang se dota de sa grand boite, qu'il portait habituellement dans son dos, et il l'attacha à son avant-bras droit avant de la recouvrir d'une plaque impénétrable du haki de l'armement. Il allait pouvoir profiter de cette occasion pour tester les capacités de son petit adversaire : et si le Dog voulait s'en donner à cœur joie de son côté également, il allait avoir de quoi faire. Deux autres habitants, inconnus au bataillon ceux-ci, apparaissaient dans l’entrebâillement provoqué par le petit être enragé. Les trois premiers d'une longue série, à en croire la foultitude de voix qui continuaient à s'agglutiner aux parois extérieurs du manoir afin d'y pénétrer grâce à l'usage de leur force disproportionnée...

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
Erwin Dog
Messages : 3904
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Left_bar_bleue56/75La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Left_bar_bleue353/1250La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty_bar_bleue  (353/1250)
Berrys: 124.271.640.666 B

La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event]   La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Icon_minitimeVen 19 Juil - 19:28

La demeure chimérique [16]

Encore une fois, déception. Il n’allait pas pouvoir lui donner de véritables indications. Etait-ce une raison de laisser mourir ces hommes ? Non. Il n’avait pas à choisir s’ils devaient mourir aujourd’hui. Trop de victimes, trop de morts. Il commencerait immédiatement à évacuer les personnes, comme promis, aux abords d’Area Eleven. Ils n’auraient pas le choix, même s’ils tentaient de s’en aller. Quant aux Cy-Wolfs, ce n’était pas sa priorité. Ces machines mourraient certainement sous les coups d’une bête, ou étaient déjà détruites. Sans y prêter attention, le roux se téléporta rapidement, et les soldats avec. Puis, quand il eut fini, il arriva au niveau des premières créatures qui avaient dégénéré. Elles étaient des modifications génétiques à n’en pas douter.

- Pas le temps, lâcha l’homme avec un air froid.

Brusquement, il dégaina son arme. Il ne les tuerait, mais il les blesserait rapidement au niveau des talons pour qu’ils ne puissent plus bouger. L’objectif était évidemment de profiter de leur nouvelle forme pour les empêcher de répliquer. A présent qu’ils s’étaient transformés en monstres… Mais ce ne serait que le début, car les pensées du rouquin étaient encore vengeresses. L’homme qu’il poursuivait était sûrement terré quelque part sur l’île, et il tenterait de le trouver dès que ses ennemis seraient au sol.

La tension retomba soudainement. Il se calma avec aisance tandis que son Haki de l’Observation revenait. Il ne devait pas céder à la colère plus longtemps. Ses humeurs étaient changeantes et il en perdait le contrôle trop régulièrement. Observant les membres de l’AOI et le Thalassa, il les laisserait finalement quand il serait certain qu’ils ne mourraient pas immédiatement.

Il irait alors chercher sur toute l’île Noda. Il faudrait qu’il soit très vif, mais cela ne lui posait pas de problèmes. Il allait chercher son adversaire en recherchant d’abord l’escargot qui devait cacher la présence de cet homme… Ou alors il la trouverait autre part. Tout ce qu’il savait ce qu’il cherchait cette créature d’apparence ou de voix, ou Noda d’apparence ou de voix.

Il chercherait en tout premier en bas du château avant de s’attarder sur le reste de l’île. Il fallait qu’il trouve le Nebula pour apaiser sa soif de vengeance, et il n’avait plus que cela en tête.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1748

Feuille de personnage
Niveau:
La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Left_bar_bleue0/0La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Left_bar_bleue0/0La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event]   La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Icon_minitimeDim 21 Juil - 23:07


Pour Erwin, l'ampleur de la tâche s'avérerait bientôt si gargantuesque qu'il n'aurait d'autre choix que celui de se décourager. Aucune aspérité, aucune grotte, aucune porte camouflée ne semblait dévoiler l'entrée d'une planque à l'intérieure de laquelle Noda risquait de se trouver. Il était simplement utopique de penser qu'il pourrait parvenir à mettre la main sur le Nebula tant qu'il ne disposait pas du moindre indice concernant sa position actuelle : d'autant plus que même si Merveille était vaste et jouissait sans nul doute d'un nombre de cachettes potentielles phénoménal, rien ne garantissait techniquement que le blond s'y trouvait bel et bien, comme Wang et le rouquin à la tête de l'Inquisition avaient d'ores et déjà pu le remarquer. Même si le Nebula, de son côté, semblait fulminer depuis que son interlocuteur lui avait destiné une provocation vile et basse, il n'était pas suffisamment stupide pour se dévoiler d'emblée, pour provoquer son opposant dans un combat singulier qui, il le savait, ne se déroulerait guère à son avantage. Son opposant ne lui semblait pas fondamentalement hors de portée, et c'était un sentiment notamment nourri par son ignorance : la nouvelle de la défaite de Reis Jacob n'avait pas encore filtré et il était donc impossible pour le pirate du Nouveau Monde d'estimer précisément la puissance de son éventuel ennemi. En revanche, s'il était une chose qu'il était pertinemment capable d'évaluer, c'était la faculté que ce dit éventuel ennemi avait à disparaître pour avaler des distances monumentales sans apparemment avoir jamais à les fouler du pied. Combien de détonations avait-il évité avec aisance et détachement, jusqu'à présent, au juste ? Il avait pu traverser la moitié du palace sans jamais être atteint par la moindre flammèche... Et il avait même été susceptible de trancher un gilet explosif avant que celui-ci ne détonne. Pour le forban, la conclusion à ces observations sommaires demeurait assez sinistrement incontournable : son fruit du démon ne lui serait potentiellement d'aucune utilité et il n'était pas certain que son maniement de la hache soit suffisant pour lui permettre de triompher sans danger. En somme, si Noda n'était absolument pas un pleutre et même s'il avait un côté tête brûlée qui aurait pu le pousser à agir sans réfléchir, en l'occurrence, il s'évertuait à conserver la tête froide : mourir au nom de Centes ne lui plaisait franchement qu'à moitié.

Cependant, si le Dog ne décela pas le moindre signe de vie de la part de sa cible initial, il put bientôt observer un événement pour le moins déroutant : l'une des créatures bipède et vaguement humanoïde qui escaladait la paroi du manoir en bavant et en rugissant se mit soudainement à chuter... Raide morte. Sa voix s'était éteinte sans crier gare et le révolutionnaire pourrait arriver à une conclusion certes incertaine mais néanmoins terriblement crédible : le cœur de ce qui était autrefois un homme venait de lâcher brutalement, sans signe avant-coureur aucun. S'il se concentrait alors sur son haki de l'observation, il pourrait bientôt se rendre compte que cette surprise n'était en aucun cas isolée : à titre d'exemples, ceux des assaillants qu'il avait handicapé avaient également rendu l'âme... Au même titre que Neica Demire, que Wang Thalassa contenait jusqu'alors très précautionneusement.

La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Higash10
Wang Thalassa.

-Il s'est effondré si soudainement... Rien de tout cela n'est naturel.

Une tristesse sincère transparaissait clairement sur son visage, même s'il tachait de demeurer aussi sérieux et pragmatique que possible. S'il n'avait en aucun cas souhaité la mort de ce petit être, probablement vieux d'une dizaine d'années tout au plus, il ne pouvait décemment pas se pencher sur son cas plus que de raison. D'autres voix similaires approchaient, toutes en quête d'un défouloir qui leur permettrait d'épancher leur soif de brutalité. En l'état, il serait sans aucun doute possible leur proie favorite... Avec un soupir lourd, il comprit que son expédition au sein du château allait devoir être définitivement avortée. C'était d'autant plus vrai qu'avec les membres de l'AOI qu'Erwin avait d'ores et déjà évacué, il n'avait plus suffisamment de main d'oeuvre pour agir selon son bon vouloir : il serait tôt ou tard limité par ses propres connaissances, par ses propres outils, et l'arrivée potentiellement imminente des Decimas par le biais d'une fermeture de Nala Kokuwo ne l'aidait guère à se montrer plus optimiste. Sans dire que cette petite épopée sur Merveille était un fiasco absolu, puisqu'elle leur avait permis d'en apprendre davantage sur les moyens de protection que Centes avait mis en place afin de prémunir son fief d'invasions gouvernementales plus que probables désormais, elle ne leur avait permis que de répondre à des questions floues pour en invoquer d'autres, plus précises et plus énigmatiques encore. Ces habitants métamorphosés contre leur gré, victimes d'opérations inhumaines... Qu'étaient-ils précisément, et pourquoi le Monarque s'était-il permis de telles folies à l'encontre de ceux qui, apparemment, n'étaient guère plus que des innocents ? La voix de ces habitants n'avait strictement rien à voir avec l'espèce de sommeil lourd qui embrumait l'esprit des pions, habituellement... Aussi n'en étaient-ils certainement pas. Avaient-ils commis quelconque crime, invitant le Roi à se montrer aussi cruel à leur encontre, ou tout ceci n'était-il qu'un sinistre et terrible concours de circonstances ? Sans doute Centes ne souhaitait-il pas que ses gardes s'effondrent d'eux-mêmes une fois plongés dans cette transe bestiale, que rien ne semblait pouvoir émousser... Emiko était une scientifique brillante, assurément, mais jouer avec la vie relevait davantage de l’inconscience que du savoir. Sa curiosité morbide l'avait amenée à jouer avec le feu... Et, fort heureusement pour elle, ça n'était pas à elle d'en assumer les conséquences. Tout en replaçant mollement sa caisse sur son dos, le fils de Zang Thalassa balaya une ultime fois les environs d'un regard désabusé. Ils n'avaient plus qu'à prendre la poudre d'escampette, lui et les Cy-Wolfs : une tâche pas foncièrement complexe, à condition que ces soldats chimériques ne soient pas trop tenaces. Il n'avait étrangement pas spécialement envie de s'aventurer au creux des forêts ténébreuses qui pullulaient au pied du pic montagneux avec ces hordes enragées aux trousses, ça non...

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
Erwin Dog
Messages : 3904
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Left_bar_bleue56/75La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Left_bar_bleue353/1250La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty_bar_bleue  (353/1250)
Berrys: 124.271.640.666 B

La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event]   La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Icon_minitimeHier à 19:19

La demeure chimérique [17]

La rage avait quitté Erwin, de toute évidence. Cependant, ses recherches furent vaines. Il n’était pas venu sur cette île pour se battre, à l’origine. Tout devait se faire dans la discrétion la plus sûre… Cependant, quelque chose l’empêchait d’agir avec la même prévenance que d’habitude. C’était l’ombre qui surmontait ses pensées, celle qui était apparue pour la première fois lorsqu’il avait tué intentionnellement. La fois où il avait dérobé Excalibur à Kingodamu, la fois où… Cette pensée ne lui vint cependant pas. La haine qui était censée le consumer avait disparu avec le temps, et elle avait été remplacée par l’amour qu’il portait à Hope. C’était son pilier. Ils avaient l’air distant, mais le lien qui les unissait était profond.

Sourire aux lèvres, il s’élançait en direction des côtes. Il avait observé l’île avec une minutie qui n’avait rien à envier aux experts de la recherche, mais son regard aiguisé par son pouvoir était incapable de discerner une planque qui pourrait lui donner un indice sur la localisation de Noda. Il se mordit les lèvres, fermant les yeux. Où pourrait-il trouver un indice ?

Bien sûr ! L’idée ne lui était pas venue directement, mais elle était plutôt évidente : dans le village où ces créatures avaient vécu. D’ailleurs, il s’en voulait un peu. Elles étaient tranquilles, et il avait dû déclencher leur colère et leur mode de survie en faisant exploser les bombes. C’était étrange, cela le dérangeait d’être dans cette situation où il n’avait pas fait le bon choix. Il ne mesurait bien sûr pas tout l’étendu de sa puissance, c’était encore problématique. Un soupir lâché, il se transporta comme à son habitude.

Le village était totalement désert. Là où les monstres auraient pu subsister, le jeune homme prit conscience qu’il n’y aurait personne à sauver d’ici la fin de la journée. Les expériences cruelles des Décimas tombaient sous le sens… A moins qu’Emiko ait mis au point une formule permettant de les stabiliser. Non, il doutait qu’elle ait fait quelque chose par pure clémence. Le soupir las, le jeune homme visita les différentes cabanes. Il cherchait le moindre indice qui aurait pu lui permettre de comprendre les événements qui s’étaient produits ici. Avec les explosions dans le château et les chutes de pierre, il était peu probable qu’il trouve quelque chose là-bas, mais ici…

Des attentats suicides, des monstres, il n’avait pas le temps de fanfaronner. C’était rare d’être autant en danger dans la même journée. Les vies qu’il avait aidées à prendre, les personnes qu’il avait affronté aujourd’hui… C’était de véritables trouble-fêtes dans son mode de vie. Il aurait aimé que les choses se passent différemment. Affronter le Gouvernement Mondial, passe encore, mais combattre cet homme qu’était Le Monarque sur le terrain idéologique… Il n’était pas préparé à cela.

Sur Shabaody, aider les gouvernementaux lui avait paru être l’évidence même. Pourquoi n’en tirait-il aucune satisfaction ? Ses ennemis d’hier étaient ses alliés d’aujourd’hui, et seraient encore sûrement ses ennemis de demain. Il risquait d’être fort occupé dans les prochains mois, avec la déchéance des Décimas… Encore fallait-il qu’il puisse s’assurer de la mort de Centes. Devait-il rester ici au cas où ? Attendre ? Non, c’était encore une histoire qui ne devait pas le concerner. S’il prenait la tête de Centes, le Gouvernement s’empresserait de retourner l’événement contre lui. Il se ferait encore plus d’ennemis qu’il en avait à présent…

Il apparut devant le château. Wang Thalassa et les Cy-Wolf avaient disparu.

- Très bien, marmonna-t-il avec un soupir. Commençons… Laissons ce dernier cadeau au Monarque.

Brusquement, il dégaina Excalibur. Des gerbes de sang s’élevèrent dans les airs, avant d’être transportées en direction du château à une vitesse hallucinantes par la force d’une première lame d’air qu’il voulait le plus large possible. Il abattrait cet endroit jusqu’aux fondations s’il le fallait, et s’il ne trouvait rien, il s’enfoncerait dans la forêt obscure pour y déceler les présences, et les rendre inoffensives.

Finalement, à l’issue de cette journée, il repartirait sûrement bredouille. Pourtant, alors que les cadavres ou morceaux de cadavres jonchaient partout, que l’état de Cid était incertain, que des dizaines de vies avaient été prises, une seule pensée subsista.

« C’était amusant ».

Et cette pensée lui donnerait des frissons.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1748

Feuille de personnage
Niveau:
La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Left_bar_bleue0/0La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Left_bar_bleue0/0La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event]   La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Icon_minitimeHier à 22:12


La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Higash10
Wang Thalassa.

Ils avaient suffisamment perdu de temps ici, lui et les Cy-Wolfs. Alors que le Dog était toujours aux abonnés absents, sans doute occupé à faire un tour exhaustif de cette maudite île pour tenter d'y dénicher une planque, le petit-fils de l'Étoile tenta de songer aux options qui étaient les siennes, qui s'offraient à lui, ainsi qu'à leur intérêt pragmatique. Traquer Noda dans l'optique de l'éliminer, c'était un objectif louable, mais la peine induite par cette tâche colossale serait-elle dignement récompensée ? Dans les faits, ce type n'était ni plus ni moins qu'un Nebula, comme on en trouvait des dizaines, des vingtaines sur le Nouveau Monde. Il n'avait pas froid aux yeux, et il fallait le lui reconnaître, mais il n'était guère plus redoutable ou menaçant qu'un Mozero, pour reprendre le cas que le maître de l'Inquisition avait amené de lui-même... La capture d'un pirate certes haut-primé, mais pas plus redoutable qu'un autre, voilà ce qu'ils avaient à y gagner, tout bêtement. Et qu'avaient-ils à y perdre ?
Leur santé mentale. Leur liberté d'entreprendre. Voire leur vie, si leur résistance était trop opiniâtre au goût du Monarque. Il ne fallut pas longtemps à Wang pour comprendre qu'ils risquaient non seulement de faire chou blanc, mais que faire chou blanc serait potentiellement leur dernière erreur... Un constat pessimiste, pour sûr, mais qui demeurait pertinemment et plausible, a fortiori si l'on considérait le résultat possiblement peu glorieux de l'attaque de Centes sur Marineford : s'il était défait et qu'il revenait ici brisé, avec une poignée de ses hommes de mains seulement, pour finalement tomber sur le chef de l'Inquisition et le digne héritier de Zang Thalassa... N'y verrait-il pas une façon sournoise de se refaire une santé ? D'offrir à l'entité malveillante qu'il dirigeait un second souffle abominable, dont les conséquences risqueraient de porter atteinte au Gouvernement Mondial et à ses institutions plus encore que la capture de Reis Jacob lui-même ? Il en tira une leçon qu'il partageait sans nul doute tacitement avec le rouquin intrépide qui voulait tant et tant faire mordre la poussière au pirate du Nouveau Monde alors qu'il se trouvait encore à l'intérieur du château : cela ne devait en aucun cas survenir. Ils devaient demeurer indemnes et, si possible, parfaitement conscients : sans cela, toute la guerre n'aurait pas servi à grand chose et le désastre des vies perdues se répéterait inlassablement, par leur seule faute.

Ce fut l'idée qui habitait Wang Thalassa tandis qu'il descendait du pic rocheux à une vitesse assommante, démontrant toute l'étendue de son agilité, les Cy-Wolfs un brin moins efficaces quelques mètres derrière lui, faisant de leur mieux afin de ne pas trop se laisser distancer. La priorité était avant toute autre chose d'échapper aux bêtes humanoïdes sans leur laisser l'opportunité de lui tomber dessus une fois de plus : et il y parvint, sans grande peine, puisque la pleine attention de ces entités étranges semblait être focalisée sur le manoir branlant.  

La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Oskar_10
Caine Demire.

Il était désormais tout seul. Il contemplait l'intérieur du château d'un regard morne, bête, placide, semblable à celui des pions d'une certaine manière. Autour de lui s'étalaient les cadavres des siens, entrelacés : aucun d'entre eux n'avait pu survivre aux doses de sérum injectés par Emiko pour leur permettre de transcender leur nature originelle. Ils étaient devenus des surhommes, chargés de protéger Merveille en l'absence de leur maître et de ses meilleurs sbires : ils avaient été déchaînés lorsque le château avait été menacé et leur intégrité encore fébrile, leur nature de produits incomplets les avait amené à passer l'arme-à-gauche prématurément. Une armée à usage unique, une armée aux compétences individuelles terribles mais incapable de combattre plus d'une fois, voilà ce qu'Emiko avait mis sur pied, provoquant un génocide hideux par la faute de sa simple folie scientifique, à cause de son génie dénué de scrupules, d'empathie, d'humanité. Elle était la preuve que l'intelligence se devait de demeurer profondément vertueuse, et les cadavres qui parsemaient dorénavant cette sinistre résidence comme autant de dalles brisées en seraient les témoins éternels, a minima tant que leurs dépouilles ne connaîtraient pas une sépulture décente, digne de ce nom. Et cette sépulture ne leur serait manifestement pas apportée de si tôt... Lorsque l'ultime offensive du rouquin percuta la montagne, l'édifice tout entier chavira, bascula lentement dans le vide, le tout dans un grondement de mauvais augure, dans un brouhaha dantesque. Le monde bascula autour de Caine, et les corps de ses pairs chutèrent, s'effondrèrent pèle-mêle contre le mur devenu sol avant que la chute ne s'achève. Il comprit qu'on agressait une fois de plus la demeure de son maître et sortit péniblement de sa torpeur hébétée : il traversa un vitrail d'un bond ahurissant et, l'instant plus tard, échouait à l'endroit même où le bretteur s'était tenu avant de délivrer ce coup fatidique. Au même moment, les pierres se fracassèrent contre la base du pic rocailleux et se dispersèrent en glissant le long de cette vallée, projetant irrémédiablement l'existence de cette demeure céleste au rang de souvenir superflu et archaïque.

La château des Decimas n'était plus et son ultime défenseur, toujours muet, toujours immobile, toujours débile, demeurerait là, droit, figé, jusqu'à ce qu'on lui donne enfin un nouvel ordre, jusqu'à ce qu'on daigne enfin lui accorder un brin d'importance. Il se tiendrait là pendant des jours s'il le fallait, jusqu'à mettre la main sur une nouvelle menace à éradiquer, sur un nouvel ennemi à abattre... Privé de sa mémoire, privé de son affect, il ne serait jamais plus le père de famille reconnaissant et enjoué qu'Erwin connut jadis. Il ne serait plus que l'ombre de lui-même... Plus qu'un soldat au service de la mort.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event]   La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La demeure chimérique. [PV Erwin, Post-Event]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Personnages Prédéfinis - La Brigade Chimérique
» La Guerre des Clan - Thelegend - Partenariat ? # Besoin de Membres.
» Chimère de Feu | Chimérique ... |
» Les nuages pouvant éclipser le soleil. [Post-event]
» Goldeneye - Communication du 06 aout Feat Parvati Patil [Post event n°4]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 4 :: Merveille-