Partagez
 

 [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1989
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Left_bar_bleue46/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Left_bar_bleue91/750[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Icon_minitimeMar 16 Juil - 19:46





La main verte.


Le Coffe fut relativement soulagé de constater que l'énorme homme-arbre était d'accord pour ramener les deux blessés à un endroit où on pourrait les prendre décemment en charge. L'idée de profiter du taxi pour s'arrêter en ville et faire marche arrière avant de mettre les pieds dans un piège dont il ne saurait se dépétrer lui était passée fugacement en tête, mais il l'avait bien rapidement rejetée : tout ce qui l'intéressait en cet instant, c'était d'en savoir plus sur ces fantastiques histoires que Pierre semblait prêt à délivrer... ainsi que rendre la monnaie de sa pièce à ce sagouin de Arghès qui s'était bien amusé à le mettre dans le pétrin le plus total. Ne fut-ce pour le tempérament apparemment naturellement pacifique du Dupont, notre cuistancier aurait sans doute fini en purée contre le sol de cette vénérable et étrange forêt. Aussi n'allait-il assurément pas laisser ce gredin s'en tirer sans rien dire...

Il grimpa tant bien que mal sur les épaules du géant boisé, se rendant compte pleinement de sa hauteur et de la puissance qu'il pouvait déployer quand il se propulsa au travers de la forêt. Il n'aurait jamais pu battre quelque chose d'aussi fort, c'était une certitude qui le saisissait pleinement... même avec l'aide de Ishtar, il doutait très fortement de parvenir à un quelconque résultat concluant. Une chance ! Car il semblait désormais en bons termes avec les petits êtres qui empruntaient désormais sa cime comme transport. Une cime qui, mise à côté des autres le faisait pourtant parfois passer pour un nabot... la densité de la végétation était tout bonnement extraordinaire, dans un cadre aussi mystérieux et magique. Profitant tant bien que mal du voyage qui nécessitait de lui un peu d'effort pour s'accrocher correctement et avoir l'esprit complètement serein, le Coffe bondit sur l'offre du sylvestre sans attendre.

- C'est quoi, le Coeur de la Loi assez rhétorique ? Pourquoi la forêt peut s'éteindre toute seule quand elle est en feu ? Ils sont passés où, les gens qui vivaient là ?

Trois questions qui fusèrent très rapidement, car le brun désirait réellement comprendre ce qui se tramait autour de lui, malgré son manque flagrant de connaissances sur les sujets abordés. Mais avant que Pierre ne parvienne à en caler une, il enchaînerait très certainement avec une nouvelle flopée de questions.

- On a vu des animaux morts changés en plante dans la forêt... c'est normal ? Elle est dangereuse, cette forêt, en fait ? En tout cas, elle est jolie. Ce serait vraiment ignoble de la brûler...

Il le pensait, malgré le fil incongru de sa pensée. Si cet endroit était défendu par quelque chose, alors il avait de la valeur pour quelqu'un... au moins pour le Dupont, si ce n'était pour une civilisation ancienne et désormais apparemment disparue. Pourtant, de tous les sentiments qui le traversaient lorsqu'ils observait les branches centenaires et les rayons du soleil au travers de la cime des arbres, une sorte de plénitude ancestrale sortait du lot. Une curiosité vorace aussi : après tout, il se trouvait désormais sur le pallier de découvertes tout à fait extraordinaires... et si Heziel était connu pour quelque chose de son entourage, c'était pour sa propension tout simplement faramineuse à passer le pas des portes les plus incongrues.




Heziel est lvl 17.

Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 907
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Left_bar_bleue39/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Left_bar_bleue74/350[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Empty_bar_bleue  (74/350)
Berrys: 5.334.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Icon_minitimeMar 16 Juil - 21:17




feat Heziel Coffe

Sous le regard des Dryades


[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Arbre_10
Pierre Dupont

La bilcane et le cuistancier traversaient les immenses bois sur le dos de la créature presque irréelle. Cet univers féérique, et en même temps emplie de dangers effroyables qui se cachaient en des passages restreints, s’étendaient autour d’eux en une véritable toile d’araignée d’écorce et de feuillage. Une ambiance assurément lyrique qui gagna bien facilement le cœur de l’enfant des cieux qui, concentrée sur cet univers onirique qui tournoyait autour d’elle en un flot d’émeraudes sur une toile marron, en oublia de questionner leur nouvel ami qui s’était alors transformé en moyen de transport. Dans cette position, un sentiment de sécurité nouvelle naquit en elle à la manière d’un cocon qui se brisait pour libérer un papillon. L’imposant mastodonte se déplaçait avec assurance dans ce dédale, connaissant parfaitement la route et les arbres de la majestueuse étendue sylvestre. Une odeur d’écorce se traça un chemin dans ses narines, apportant une dimension supplémentaire au charme que cette partie plus éclairée de la forêt pouvait offrir. La De Lérhane eut envie de tendre les bras, mais cela l’aurait amené à chuter et ainsi quitter ses deux nouvelles connaissances. Elle se contenta donc de rester là, à contempler la splendeur qui recouvraient cette tapisserie surnaturelle d’un autre temps, d’un autre monde. Ses oreilles s’ouvrirent pour capter les paroles du Coffe, même si la majorité de son attention demeurée porté vers le décor qui, une fois ôté de sa dangerosité par la simple présence du gardien des lieux, se voulait délectable. Cependant, la demoiselle ailée se força à porter davantage son attention sur les réponses de l’être arborescents, maître des secrets de ce monde qui vivait caché au milieu d’un autre encore plus vaste.

-Une chose à la fois mon ami. Heziel c’est ça ? C’est comme cela que la demoiselle vous à appeler tout à l’heure.

-Moi, c’est Ishtar
, déclara la révolutionnaire les yeux fermés pour palier à cette méconnaissance.

-En tout cas, Ishtar, Heziel, ravi de tomber sur des amis pour une fois, lança-t-il en souriant, prêt à offrir quelques explications sur le fonctionnement de l’endroit. Le Cœur de la Loi Assertorique est une gemme minérale qui se trouve au cœur du Grand Arbre de Myriarch, un immense arbre creux se trouvant au cœur des bois et qui retient la pierre par des genre de racines ou branches internes. C’est de là que partent les ondes qui s’étendent dans toute la forêt. Cela ressemble même plus qu’à des ondes. On peut apparenter cela à des pulsations, d’où le nom de cœur. Mais de mon point de vue de scientifique, cela va plus loin. Cette roche étrange qui émet une lumière bleue émet des radiations d’une nature plus que naturelle. Ces ondes qui se répandent dans les organismes font plus que traverser, elles altèrent le corps. J’en ai eu rapidement la conviction lorsque j’ai repris mes recherches entre les séances d’entrainement en observant les évolutions des créatures vivant dans la forêt, humain comprit. Les quelques autopsies que j’ai pu faire sur des animaux morts me l’on confirmé. Plus nous sommes exposés à ces radiations, plus nos cellules mutent pour se rapprocher du végétal. La peau, les plumes et tout ce qui se trouve en surface et la première barrière face au phénomène et est donc la première des choses affectés.

Il reprit son inspiration tout en effectuant un nouveau bon.

-Mes conclusions quant à la durée de l’exposition nécessaire à l’apparition des premiers changements dépend de l’espèce, certainement de la complexité des cellules et donc du nombre important de mutations à générer. Rassurez, pour les êtres humains cela prend deux dizaines d’années avant que la peau ne commence à se transformer. Si vous quittez les bois d’ici peu, vous ne devriez avoir aucune trace de votre passage ici. Enfin, c’est la raison pour laquelle je tiens désormais plus que de l’arbre que de l’humain. Un jour, si je ne trépasse pas avant, je me figerais à jamais et m’intégrerait à la forêt pour en faire partie intégrante. D’ailleurs, même si je mourrai avant et que mon cadavre demeurait soumis au Cœur de la Loi Assertorique, je finirais par faire partie de la forêt. C’est ce qui arrive aux animaux et qui est à l’origine de la disposition assez ahurissantes de certains troncs. Si un cadavre demeure en hauteur, il se transformera un arbre sur l’autre arbre. En plus, les radiations accroissent également la vitesse de développement des végétaux ce qui les fait grandir plus vite. Forcément, plus nous sommes proche du centre, plus les effets sont efficaces et visibles, surtout avec l’âge de la forêt. Donc pour votre question sur la localisation du peuple qui vivait ici, une grande partie se trouve en fait autour de nous en cet instant. De nombreuses générations du peuple qui vivait là forment des couches de cette amoncellement de végétaux quasiment invraisemblable.

Il prit une pause, plongeant dans ses souvenirs de son mentor.




-Si la civilisation qui protégeait cette forêt a disparu, ses à causes de l’évolution qu’impose le Cœur de la Loi Assertorique. Bien évidemment, plusieurs membres de ce peuple ont quitté la forêt afin de s’extraire du destin de se transformer en plante. C’était d’ailleurs généralement au centre des crises d’adolescence apparemment. Certains, mal intentionnés, revenaient parfois et devaient être éliminés. Sinon, petit à petit, la civilisation s’est éteinte, les effets des vibrations atteignant les organes reproducteurs et empêchant de mettre au monde plusieurs enfants puisqu’ils devenaient stériles à cause l’aspect végétal du matériel génétique. Cela a conduit au déclin progressif de ce peuple. À l’époque où ils régnaient sur ces bois, mon mentor et moi pensons que peu arrivaient au niveau que nous avons aujourd’hui pour défendre l’île. En effet, nous protégeons les lieux tout seul là où à l’époque il était quelques dizaines, avec quelques combattants d’élite qui usaient du haki comme je l’ai raconté précédemment, pour à la fois protéger leur village et la gemme. Désormais, je suis le dernier gardien et je n’ai pas encore trouvé de successeur.

Sur ce constat très triste pour lui, il garda le silence quelques instants. Intérieurement, il aurait aimé pouvoir prendre l’une de ses deux personnes sous son aile et en faire son héritier, néanmoins il ne pouvait pas leur imposer un tel choix. Pierre était un biologiste émérite et il avait trouvé ici son paradis. Il défendait l’océan vert tout en effectuant ses recherches sur la biodiversité. Sa passion pouvait s’exprimer avec toute son ardeur ici. C’était bien mieux que des laboratoires blancs et sans âmes de l’université. Resté coincé ici ne le dérangeait pas. Accepter de poursuivre la tâche de son mentor de combat, qui lui avait porté avec fierté le rôle qui incombait aux derniers représentants de sa lignée afin de défendre ses ancêtres et sa patrie qui étaient désormais figés dans le bois, avait au final été pour lui quelque chose d’exceptionnel. D’ailleurs, en parlant des générations précédentes, le dernier des autochtones, qui lui disposait du haki de l’observation, avait affirmé au Dupont à la fin de sa vie qu’en vérité il parvenait parfois à capter dans les végétaux des réminiscences de voix humaines et animales, certainement celles de ceux qui étaient à l’origine de ces derniers. Cependant, toutes ces histoires ci alourdirait encore plus les choses pour ses deux nouveaux camarades.

-La forêt est très dangereuse et sait très bien se défendre toute seul. Avec le déclin de ses défenseurs et la rapidité d’évolution qu’octroi le Cœur de la Loi Assertorique, les bois ont développés des moyens de défenses efficaces et certaines espèces végétales assez monstrueuses et vicieuses sont nés pour attrapés ceux qui voudraient s’en prendre aux ancêtres. En dehors de cela, je ne pourrais pas nier la beauté inhérente à cet endroit. J’ai beau y vivre depuis des années maintenant, c’est pour moi la plus choses sur terre. Je ne regrette pas du tout d’avoir accepté de disparaître pour y rester confiné.






© By Halloween



-Ishtar De Lérhane Lvl 24
-Dravien Acrimosa Lvl 13
-Tanith Acrimosa Lvl 15

-Arghès Vanzgard Lvl 27
-Pierre Dupont Lvl 32

Carte de l'île :
 


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Jeu 12 Sep - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 907
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Left_bar_bleue39/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Left_bar_bleue74/350[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Empty_bar_bleue  (74/350)
Berrys: 5.334.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Icon_minitimeMar 10 Sep - 23:12




feat Heziel Coffe

Sous le regard des Dryades


[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Arbre_10
Pierre Dupont

Le Cœur de la Loi Assertorique palpitait au-dessus d’eux. Les trois silhouettes se dressaient là. Le cuisinier ainsi que l’originaire de de la mer blanche haletaient à l’instar de l’être sylvestre, même si pour sa part cela venait de raisons bien différentes. En effet, le binôme qui s’était formé aux hasards de leurs déplacements dans la forêt avaient dû faire face à un gros défi qui trônait désormais plusieurs mètres en contrebas. Arghès Vanzgard était parvenu à s’infiltrer jusque dans le Grand Arbre de Myriarch où Pierre avait laissé ses deux invités afin qu’ils défendent l’endroit au cas où l’ennemi de la forêt parvenait à atteindre la forteresse végétale creuse. Il avait donc bien fait de profiter de la présence de deux alliés pour aller éteindre un incendie incroyablement lancé par le mercenaire et que la forêt ne pouvait pas refreiner par elle-même. Le duo avait eu beaucoup de mal face à l’implacable criminel. Ishtar s’était occupé de recevoir tout les coups, Heziel n’étant pas en mesure de résister physiquement aux assauts du hors-la-loi, et avait donc assuré le combat rapproché tandis que le Coffe de son côté avait agis intelligemment pour gêner et porter des attaques impactantees à l’ennemi comme il pouvait, malgré le fait qu’il n’était pas vraiment un combattant. Leurs combinaisons avaient triomphé puisque Arghès fut contraint de se replier pour élaborer une nouvelle stratégie offensive. C’était sans compter sur le gardien de la forêt qui l’avait alors pris à revers pour déployer toute la puissance qui lui restait en dépit de la fatigue. En effet, le Dupont avait dû transporter les deux blessés jusqu’à l’orée de la forêt, l’orée de son monde, avant de ramener ses deux alliés au cœur de la canopée pour finalement courir jusqu’au brasier et à nouveau revenir.

Désormais, la forêt était en sécurité. Les Acrimosa étaient pris en charge et prendraient certainement plusieurs mois à se rétablir au mieux des blessures importantes qu’ils avaient reçu aujourd’hui. Les trois sauveurs du Cœur de la Loi Assertorique, que le Vanzgard avait découvert tout simplement en cherchant à rejoindre le plus grand des arbres de la forêt, pouvaient désormais se reposer. La bilcane était allongé sur l’une des branches intérieures du Grand Arbre de Myriarch, le visage tourné vers les hauteurs tandis qu’elle se remémorait les dires de l’ancien biologiste. Il y avait énormément d’informations à intégrer et beaucoup de chose lui échappait encore. Un grand soupire de soulagement quitta ses lèvres qu’un sourire ne s’y dessine.




-On en aura vécu des choses aujourd’hui, lâcha la De Lérhane au Coffe. C’est un plaisir d’avoir vécue cette aventure avec toi !

-Pareillement ! On a réussi à lui renvoyer l’appareil à ce fumier.


Même s’il disait cela, la demoiselle ailée nota qu’il n’y avait pas plus d’assurance que ça dans la voix de son camarade du jour.

-Si tu n’avais pas été là, je ne sais pas si je serai parvenu à le retenir tout ce temps, ajouta l’ange en frottant un des nombreux bleues qui ornait son corps à cause de cet affrontement.

La douleur dominait clairement. Leur ennemi n’y avait pas été de main morte. Encore un peu et il aurait pu lui briser un bras ou une jambe si ça se trouve. Heureusement aussi qu’elle disposait d’une force supérieure à la moyenne pour lui rendre ses coups. Un gémissement sortie tout seul. Heziel tourna alors la tête et s’approcha de la révolutionnaire.

-Je vais t’aider, explicita-t-il en voyant que la De Lérhane tentait de se redresser.

-Merci.

Ishtar se retrouva avec les jambes qui se balançait dans le vide tandis que Pierre emportait ce qu’il restait d’Arghès à l’extérieur. La brise passa dans sa chevelure alors que la bilcane tandis les bras pour savourer la sensation.

-On va devoir rester le temps de se reposer, fit remarquer le Coffe en souriant.

-Cela nous donne l’occasion de faire un peu plus connaissance et d’en savoir plus sur cette forêt, sur ses recoins. Maintenant qu’on a Pierre avec nous, je ne sais pas toi, mais je trouve qu’on se sent protégé de l’oppression de la forêt et de ses dangers.

-C’est vrai.

-À vrai dire c’est presque agréable
, déclara-t-elle en souriant à pleine dents.

Les deux camarades restèrent une vingtaine de secondes sans rien dire, à simplement profiter de l’instant. Finalement, la révolutionnaire se tourna pour être face à son nouvel ami.

-Alors raconte moi un peu. C’est comment la vie à Notebouque ? Que faites-vous comme style de cuisine ?

-Et bien… C’est assez agréable…


C’est ainsi que les deux comparses entamèrent leurs discussions, perchés là-haut dans cet arbre, quelques mètres sous un cœur minéral qui pulsait à intervalle régulier pour nourrir son environnement. Ces instants étaient hors du temps et, au fond, la De Lérhane auraient bien aimé qu’ils le soient vraiment, que le temps s’arrête, qu’il n’y ait plus de conflit et simplement cela. Le calme, un décor en même temps étrange et hors du commun, ainsi qu’un ami avec qui discuté à cœur ouvert. Oui, ces moments étaient précieux et merveilleux. Perdu au beau milieu d’une mer sylvestre, dans une contrée reculée, loin du monde civilisé, les deux camarades pouvaient pendant un temps oublié tous les tracas de leur existence pour simple se tourner vers le bonheur de ces instants paisibles…






© By Halloween



Autorisation d'Heziel pour le PNJiser dans le post.



-Ishtar De Lérhane Lvl 24
-Dravien Acrimosa Lvl 13
-Tanith Acrimosa Lvl 15
-Arghès Vanzgard Lvl 27

-Pierre Dupont Lvl 32

Carte de l'île :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Sous l'océan... [Flashback feat Gérald | il y a 4 ans]
» Sous le pont Mirabeau coule la Seine...
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Fin du rp: On finira forcément sous le gui {OK}
» [UPTOBOX] Torpilles sous l'Atlantique [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue-