Partagez
 

 [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 964
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue41/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue473/500[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (473/500)
Berrys: 9.864.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeDim 10 Mar - 3:02




feat Heziel Coffe

Sous le regard des Dryades



Uk-nuuha était une île où la Nature, implacable, sauvage et avare, régnait en maître. On y trouvait cependant deux petits villages qui furent installé de chaque côté du domaine forestier, derniers vestiges de tentatives de colonisations menées jadis par un royaume aux visées impérialistes il y a quelques siècles de cela, en un temps où l’omnipotence du Gouvernement Mondial était bien plus marquée que dans la période de trouble lancé par Gol D. Roger sur les mers depuis son échafaud de Logue Town. Les habitants demeurant dans ces hameaux vivaient en paix et en harmonie avec la forêt, se nourrissant de celle-ci autant que cette dernière se nourrissait d’eux…

Ainsi l’étendue principale était la Forêt de Makruh’Aya qui abritait en son sein l’imposant et inébranlable Grand Arbre de Myriarch. Véritable forteresse arborescente, vivante et pourtant creuse protégeait un artefact unique au nom lourd et tonitruant de Cœur de la Loi Assertorique, une gemme minérale née du bois et qui canalise les flux de la vie végétale au sein de la forêt afin de les répandre par la suite à la manière d’un cœur, l’essence se répandant et étendant la forêt au rythme de pulsations. Détruire ou voler cette pierre reviendrait à condamner la forêt à pourrir petit à petit, celle-ci étant devenu dépendante de ladite gemme. On y trouvait également les canaux de la résurgence qui consistait en un ensemble de sillons creusés par les eaux jaillissant de la terre en cet endroit en fonction du relief et des arbres, créant un ensemble harmonieux par les hasards de la nature. Ce lieu était considéré comme sacré par le peuple qui vouait jadis un culte en ces terres. Cette eau se dirige ensuite vers les falaises de Yèrane pour tomber dans la mer en une cascade qui cache le Temple Ancestrale de Ktulha Rhona’ura. Ce lieu construit à même la roche et accessible par de sinueux chemin dans la paroi était le cœur spirituel de ce fameux culte qui se rassemblait là, une fois le nouvel an venu, au milieu de stèles et glyphes vénérant les esprits de la Nature. On y trouve une relique du passé au nom vernaculaire tout aussi complexe que celle dans l’océan vert : le Parangon de Munificence Paradigmatique, une énorme pierre orange de forme étrange qui pulse de façon organique. Il s’agit d’une forme de vie minérale au système biologique semblable aux végétaux qui était vénéré comme l’un des dieux par le culte antique. À l’extrémité de la forêt se trouvait les Bois Morts qui ont été privé de l’énergie du Cœur de la Loi Assertorique à cause de manipulations faite par des autochtones renégats sur l’Autel de Vuulah qu’ils ont construit eux même. Là-bas, ils ont tenté de reproduire la gemme végétale en greffant un de ses éclats dans un arbre naissant placé au centre de l’autel. Il s’avéra que la greffe ne fut pas supportée et les ondes qui émanaient de l’éclat lorsqu’il fonctionnait encore interférèrent avec ceux du Cœur ce qui conduisit celui-ci à arrêter d’abreuver la zone d’énergie vitale, conduisant à la transformation de celle-ci en une lande lancinante à la végétation éteinte semblant être figé dans le temps.

Enfin, Le lieu le plus visible de tous se trouve être le Temple de Tchu’kala s’élevant sur la pente du Mont Zvéria qui fait face au Grand Arbre. Il s’agit en vérité d’une tour de guet ayant pour but de surveiller la forêt pour protéger le Cœur de la Loi Assertorique.

Qu’est ce que l’archange faisait en ces terres sacrés bénis par la Nature et sa magie biologique en ce tout début d'année 1502 ? Il s’avérait que le Centaurus s’était échoué non loin du village du phare. Pendant qu’une partie de l’équipage s’occupait de réparer le vaisseau, les autres avaient obtenu une permission pour se balader. Loin d’avoir envie de faire des emplettes, la De Lérhane c’était dirigé vers cette grande étendue forestière, loin de se douter quels mystères insondables se terre dans les profondeurs boisées de ce monde végétal. Qu’est ce qu’elle trouverait comme merveille ? Des formes de vies complexes inconnus ? Des trésors oubliés datant d’autres âges et d’autres époques ? Des richesses culturelles à foison à l’image de cette immense structure s’élevant sur la montagne et dont les habitants ignoraient la fonction. C’est ainsi que la femme aux quatre ailes et mesurant pas moins de trois mètres de hauteur avançait entre les branches, observant la splendeur de ce monde sauvage uniquement soumis à ses propres lois. Il semblait étonnant qu’aucun gros industriel n’eut l’envie de s’implanter issue afin d’exploiter les ressources incroyables qu’on trouvait à foison sur cette terre, notamment un chantier naval qui aurait épuisé les arbres à vitesse grand V. C’était à se demander s’ils ignoraient son existence… À moins que des contraintes inattendues se dressaient contre cela. Après tout, il était vrai qu’évoluer au sein de cette mer verte n’était pas la chose la plus aisée qui soit. Les lieux étaient si libres de toutes craintes que la végétation poussait sur elle-même. Entre les racines d’arbres immenses sur lesquels d’autres arbres naissaient, les champs de fleur grimpant jusqu’à certains feuillages, des plantes ayant tant poussés que leurs tiges se retrouvés emmêlés entre les branches d’arbres différent tout en conservant une solide similaire à celle d’un tronc, se déplacer revenait à avancer au milieu d’un labyrinthe où les murs seraient remplacés par une quantité innombrable de poteaux tous plus larges les uns que les autres et se grimpant dessus. Néanmoins, ce n’était pas cela qui allait arrêter la fille du ciel qui continuait de s’enfoncer malgré la densité de la population biologique. Son regard argenté se posa à de multiples reprises sur les créatures qui hantaient ces bois. Si on trouvait des choses assez classiques, comme des écureuils, des escargots ou des renards, la bilcane avait également aperçu des bêtes plus adaptés à des forêts tropicales, des membracides, qui contrastait beaucoup avec le reste. Ces espèces d’insectes semblaient se terrer dans la terre et entre les racines, certainement afin de profiter de la chaleur terrestre pour compenser avec le climat.

Cependant, au bout d’un moment, elle tomba nez à nez avec une espèce assez surprenante… Il s’agissait d’un sanglier qui avait en lieu et place de poils de l’herbe et qui utilisait des tentacules pour voir, à la manière des gastéropodes. Pourtant ses défenses étaient tout à fait normales tout comme ses sabots et on pouvait voir du pelage au niveau des pieds ainsi que de la queue. La créature c’était rapidement enfuit, au grand daim de la De Lérhane qui, soudainement, eu l’impression que la végétation autour d’elle craquelait. Si la curiosité la poussait à vouloir en savoir plus, elle se demandait ce qui était en train de se passer. Quel était cette forêt étrange ? Quel était le pourquoi ces anomalies ? Ishtar avait envie de savoir. C’est alors qu’en posant sa main sur l’écorce d’un arbre afin de s’appuyer en passant un amas de racines, elle sembla sentir une vibration. Étonnée, la révolutionnaire retira rapidement sa main. Intriguée, elle la reposa ensuite, cherchant à voir si le phénomène se reproduisait… Rien… Avait-elle rêvée ? Décidément, plus ça allait, plus elle était inquiète. Tout ceci était tout sauf normal. Ce n’était pas le premier lieu étrange que la fille du ciel visitait, loin de là. Pourtant, elle commençait à avoir un sentiment étrange, une drôle d’impression, un mauvais pressentiment sur ce qui allait se passer et l’ambiance ne l’aidait pas à se calmer. Avançant encore un peu plus, elle rejoignit un bosquet composé intégralement de champignons de toutes tailles et de toutes sortes entourées de ce que l’ange considérait comme des fougères ou des plantes dans le genre alors qu’il y avait des plantes aromatiques dans le lot. Enfin, de toute manière la bilcane n’avait pas faim. Tout ce qu’il y avait c’était qu’elle ressentait toujours comme une présence oppressante. Son regard se porta vers les hauteurs, le ciel étant difficile à apercevoir dans un tel endroit où la forêt était aussi dense. Pourtant, les rayons du soleil continuaient à traverser les feuillages pour donner une douce aura orange au décor.

-Est-ce qu’il y a quelqu’un ? demanda-t-elle à haute voix, se mettant en garde au cas-où, par réflexe instinctif de survie.





©️ By Halloween



-Ishtar De Lérhane Lvl 24 (Pas de fruit du démon)

Carte de l'île :
 
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1986
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue46/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue91/750[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeMar 12 Mar - 20:08





La main verte.


- Wouah... c'est vraiment dingue.

En quittant Notebouque pour arriver sur cette île, le jeune cuistancier ne s'attendait pas à découvrir de telles merveilles. On lui avait beaucoup vanté la fabuleuse fourniture végétale dans cette île jouissait. De nombreuses légendes semblaient venir nourrir le fantasme, lui prêtant quelque chose d'ancien, de magique. Des histoires de coeur vivant, qui battait sous l'écorce comme celui d'un corps gigantesque. Pour sa part, le brun restait surtout scotché en voyant la profusion verte devant lui : des arbres qui poussaient sur d'autres, sans la moindre logique, mais toujours avec une sorte... d'harmonie. Il se gratta la tête, observant un oiseau bizarre qui le reluquait depuis un peu plus tôt dans la journée. Cette bestiole avait l'air de n'avoir rien de mieux à faire : mais... étaient-ce vraiment des plumes, ou des feuilles, sur ses ailes ? Circonspect, le cuistot avait fini par hausser les épaules. De toute façon, le piaf avait l'air plus curieux qu'autre chose.

Que faisait-il là, donc ? Il était venu chercher des herbes, tout simplement. Depuis ses quinze ans, il n'était pas rare de le voir quitter son île pour partir à la recherche des ingrédients les plus rares possibles. Parfois, c'était une bestiole rare que l'on ne trouvait que dans des climats froids et rigoureux, ou chauds et funestes. D'autre fois, c'était des épices spéciales que seuls certains artistes culinaires savaient produire. Puis, comme dans le cas présent, il y avait les herbacées les plus originales et fantastiques qui donnaient à ses plats des goûts ou des propriétés incroyables. Uk-nuuha... quel endroit fascinant. Il reviendrait, s'il en avait l'occasion. Bah, il se disait toujours ça, mais au final... rares étaient les endroits où il avait l'occasion de reposer les pieds par loisir. Un jour, il le ferait, se dit-il. Peut-être même qu'il serait accompagné ? Partager ces merveilles avec quelqu'un d'autre lui aurait fait plaisir.

Il était passé par le village du phare, bien plus tôt dans la journée. Il s'était renseigné, imprégné des coutumes locales sans pour autant y prêter plus de crédit que ce que ses yeux ne pouvaient constater d'eux-mêmes, avant de partir pour la masse broussailleuse qui semblait cacher des monts et merveilles de la nature. On lui avait dit de ne pas y aller, que ce serait potentiellement dangereux, que l'endroit pouvait être aussi saisissant qu'il était traître... une nouvelle fournée d'avertissements dont il commençait à avoir l'habitude. Il en payait pas spécialement de mine : ses vêtements étaient normaux, bien qu'adaptés à une randonnée. Il avait l'air d'un jeune homme dans la vingtaine, tout à fait banal et anonyme, celui sur lequel on ne se serait pas foncièrement retourné dans la rue sans une raison précise de le faire. Pourtant, c'était dans cette banalité que sa force résidait la plupart du temps. Le dangers, dans ses formes conscientes et retorses, le sous-estimait souvent jusqu'à s'en mordre les doigts.

Il s'agenouilla et observa le fruit de ses recherches : une glapizula, espèce endémique de l'île dont on vantait les propriétés thérapeutiques dans les zones civilisées. La fleur se présentait sous la forme d'une tige longiligne qui pliait sous le poids du pistil et des quatre pétales larges et coniques, qui se dotaient d'un chaleureux dégradé allant du bleu au rouge. Il passa la main sur la tige et l'enserra de façon experte, avant de se préparer à extraire la plante. Un léger soubresaut parvint dans ses doigts et il haussa un sourcil, retirant quelques instants son épiderme de la fleur. Etait-ce..? Non, sans doute une illusion de son esprit. Il haussa les épaules et, avant qu'il ne puisse procéder, une voix forte tonna par dessus les buissons qui l'entouraient. Il manqua de tomber à la renverse, surpris, non sans bruit, avant de se reprendre.

- Heu... oui, c'est moi ?

Il ne se rendit pas compte de l'absurdité de sa phrase, inadaptée à la question, mais n'en fit pas grand cas. Il était plutôt interloqué qu'autre chose.



Heziel est lvl 17.

Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 964
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue41/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue473/500[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (473/500)
Berrys: 9.864.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeMar 12 Mar - 21:12




feat Heziel Coffe

Sous le regard des Dryades



L’ange vit soudainement une tête apparaître, sortant dans des fourrés précipitamment certainement surpris par la bilcane qui, sur la défensive, amorça un crochet du droit par réflexe avant de le stopper à mi-parcours en voyant que la personne n’avait pas l’air menaçante. Soupirant de soulagement, elle commença à se demander si elle perdait la tête. Elle avait senti une présence et avec la tension qui lui prenait aux tripes à cause de cette ambiance merveilleuse mais qui portait un je-ne-sais-quoi mettant en alerte la guerrière, tant et si bien que la révolutionnaire avait lié les deux, pensant que quelqu’un lui voulant du mal la surveillait. Lâchant sa garde, elle afficha un sourire pour calmer le jeu.

-Oh excusez-moi… Je suis sous tension et je pensais qu’on allait me sauter dessus. Désolé si je vous ai fait peur. Pfiou… lâcha la fille du ciel en relâchant ses bras, son dos et ses épaules suite au soulagement et au besoin de décompressée. Bonjour au passage ! Je m’appelle Ishtar. Ishtar De Lérhane. Et vous ? demanderez-t-elle à cet inconnu.

Elle écouterait attentivement sa réponse tout en jetant son regard argenté sur les environs pour contemplé une nouvelle fois ce décor somptueux et naturel incroyable. C’était… végétal… Trop végétal même. Comment de la verdure pouvait-elle poussé sur une créature comme un sanglier ? Cela la dépassait et l’archange espérait bien pouvoir tirer ça au clair avant de quitter cette île. Elle ne savait pas quand est ce qu’elle aurait l’occasion de repasser dans le coin pour tenter de résoudre le mystère.

-Que faites-vous de beau dans le coin ? Moi, j’étais intriguée par ce qu’il se raconte et je suis venu me perdre dans la forêt pour voir de quoi il en retournait pendant que mes camarades s’occupent en ville… mais il y a des choses étranges qui se passe. Vous n’avez rien vu qui sortait de la normal vous ? En dehors des arbres qui pousse sur d’autres par je ne sais quel miracle bien sûr et ces immenses champignons là-bas, ajouta la demoiselle ailée en pointant du doigt l’ensemble d’eumycètes de tailles diverses.

Levant les yeux, elle s’aperçu, maintenant qu’elle se sentait moins tendu, qu’ils ne poussaient pas au pied d’un arbre mais d’une morille géante faisant dans les cinq mètres de hauteur tout en étant en partie recouverte par les racines d’un chêne qui poussait quasiment à la perpendiculaire d’un autre contre lequel était appuyé le champignon. Décidément, la Nature faisait de sacrées folies dans le coin. Le souffle du vent dans les feuillages accompagnés du chant des oiseaux venait encore adoucir la scène. Elle descendit le regard pour observer le Coffe, la blonde de trois mètres de hauteur étant obligé la tête à cause de la différence de taille, comme avec la majorité des humains. Durant un instant, la bilcane se demanda qu’elle sentiment cela procurait d’être plus petit que la personne à qui on parle. C’est alors qu’elle arqua un sourcil tout en détournant légèrement le regard du cuisinier en quête d’ingrédients exotiques et rares. L’herbe semblait s’affaisser, puis se relever. Mettant finalement un genou au sol, la révolutionnaire descendit sa main pour caresser la pelouse et sentit ce mouvement qui ressemblait étranglement à une vague. Se tournant rapidement avant que cela ne soit hors de portée, elle referma ses doigts sur un brin d’herbe pour lequel l’action étrange allait avoir lieu. C’est ainsi qu’elle sentit à nouveau cette pulsation. Surprise, la De Lérhane lâcha le végétal et se redressa, ayant l’impression que la vibration se répandait doucement en elle.

-C’était encore cette sensation… Cette pulsation s’étendrait-elle sur tout l’écosystème ? marmonna-t-elle.

Ce n’était pas du tout une spécialiste des sciences et en matière de plantes le Coffe devait bien mieux s’y connaître qu’elle étant donné que la flore était une source d’ingrédients importante. Réfléchissant à une explication à ce phénomène, la fille du ciel marqua un blanc de plusieurs secondes avant de se ressaisir.

-Dites-moi… Est-ce que cela vous dérangerait que je vous accompagne pour continuer à avancer dans la forêt ? demanda-t-elle. Vous pourriez aussi m’apprendre deux-trois trucs sur les ingrédients ? Si ça ne vous embête pas et que vous avez envie de partager un peu votre passion, ajouterait-elle si Heziel avait abordé sa récolte ou son métier dans ses réponses.

Alors qu'ils discutaient tranquillement, une bande de joyeux lurons qui avaient aussi pénétré dans la forêt avec un objectif plus sombre en tête passaient à l'action. Ils ne s'attendaient certainement pas à subir la colère de la forêt...






©️ By Halloween



-Ishtar De Lérhane Lvl 24

Carte de l'île :
 
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1986
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue46/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue91/750[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeMer 13 Mar - 20:21





La main verte.


- WOUDOUDIOU !

Si rapide ! Il n'avait rien vu venir, le pauvre bougre. Il resta un instant en flottement alors que l'air dégagé par le poing arrivait doucement sur son visage pour le caresser. Il resta circonspect, avant que l'étrange demoiselle en face de lui ne commence à parler. Il écouta ses excuses, mais resta en réalité absorbé par sa personne en elle même : wouah, elle était gigantesque ! Sans doute encore plus grande que Kain, dans l'hypothèse où ce dernier aurait grandi d'un bon cinquante centimètre. Et... c'était des ailes, qu'elle avait dans le dos ? De vraies ailes ? QUATRE AILES ?!

Il resta silencieux et finit par sourire, un peu maladroitement, ne sachant pas réellement comment aborder la situation. Il ne s'attendait clairement pas à ça et souffla, lui même... rassuré. Si elle avait voulu l'étaler, elle l'aurait sans doute fait sans qu'il s'en rende compte. C'était assez impressionnant et flippant, au fond : cette forêt recelait-elle d'autres surprises de ce genre ? Il l'observa à nouveau, détaillant sa chevelure, son allure, s'imprégnant de son image fantasque que l'on ne croisait certainement pas tous les jours, avant de se relever.

- Enchanté, Ishtar ! Je m'appelle Heziel ! Heziel Coffe ! C'est... surprenant, excusez ma gêne.

Il était étrange d'observer une femme si grande de sa stature à lui, qui n'était pas foncièrement petite malgré une certaine banalité. Elle devait bien faire trois mètres de haut, à vue de nez... et avec ses ailes, elle était encore plus imposante. Se grattant la tête, il l'écouta continuer. Elle tenait des propos pertinents, même si le fait qu'elle ait été "attirée" ici semblait dire qu'elle n'en était pas originaire. Au départ, il avait pensé avoir affaire à une sorte d'ange de la forêt ! Mais peut-être se trompait-il, peut-être qu'elle était bien native de l'endroit et qu'un quelque chose d'étrange dans ces bois l'avait alertée ? Heziel ne pouvait que constater la nature fantastique des lieux qui défiaient les lois naturelles et physiques tout à la fois, dans un entrelacement complexe et pourtant si simple de réalisation.

- Vous voulez dire que vous n'êtes vous même pas d'ici ? Oh, ça m'étonne ! Enfin, on ne croise pas des gens comme vous tous les jours, sur cette mer... pour ma part, je viens de l'île de Notebouque, pour récupérer des ingrédients. Je suis cuisinier !

Il se tourna vers les fourrages qui s'animaient sous un vent tendre et lancinant, alors que le chant des oiseaux continuait de bercer ses oreilles. Il n'y avait pas prêté plus attention que cela pour l'heure : à la nature des lieux. Ils étaient effectivement hors de la réalité sous de nombreux paramètres, mais ils étaient... apaisants. Calmes. Sereins, même.

- Maintenant que vous le dîtes... j'ai senti comme une pulsation, dans une fleur, pas plus tard qu'il y a quelques secondes...

Comme pour lui donner raison, la De Lérhane plaça sa grande main dans l'herbe touffue et sembla en prendre une poignée franche mais douce, avant de constater ce qu'elle semblait décrire comme une "pulsation". Un battement... le noiraud écarquilla les yeux, curieux. Ça ne pouvait pas être... si ?

- C'est vraiment bizarre.

Lorsqu'elle lui proposa de l'accompagner, il ne rechigna pas : au contraire, il se dit même que si elle avait vraiment voulu lui faire la misère, l'entrée en scène d'un peu plus tôt aurait sans doute été bien plus vindicative. Il serait même rassuré, d'une certaine façon, de l'avoir à ses côtés : sa taille et sa corpulence inspiraient un respect non feint, en plus de ses compétences martiales qui semblaient très aiguës du point de vue combatif alors encore jeune et relativement inexpérimenté du Coffe. Il pointa donc du doigt une allée naturelle dans la forêt, qui semblait les emmener un peu plus en son coeur. C'était plus par défaut qu'autre chose, mais il reprit la parole en s'abaissant pour venir cueillir sa plante.

- Ce sera avec plaisir ! Il y a beaucoup de choses à dire... je vais éviter de vous assommer avec du blabla. Mais... cette plante, par exemple : c'est une glapizula. Les habitants disent qu'elle hurle quand on la cueille, mais elle a des propriétés thérapeutiques et...

- REEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !

- ... waaaaah ! Punaise, ça crie fort !

Le son, strident, s'étendit quelques instants dans les alentours. Une véritable alarme ! Pendant un instant, le futur forban se sentit comme un voleur dans une maison ne lui appartenant pas, venant de récupérer un objet qui n'était pas le sien. Mais il mit rapidement de côté cette pensée absurde : des gens cueillaient régulièrement cette espèce de plante, ça ne devait donc pas être si grave... même s'il ignorait ce qui, dans les sous-bois, pouvait rôder. Animal comme humain, d'ailleurs. Il laissa sa main flirter dans l'herbe et sentit, lui aussi, une pulsation sibylline se répandre dans les brins. Il se redressa et récupéra soigneusement sa récolte dans un pot hermétiquement clos et assez ample pour une bonne fournée. Rangeant le tout dans sa sacoche, il se dirigea donc vers le sentier.

- Cette forêt est vraiment étrange. J'ai hâte de trouver d'autres spécimen ! Dîtes, on vous a expliqué les légendes, à vous aussi ?




Heziel est lvl 17.

Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 964
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue41/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue473/500[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (473/500)
Berrys: 9.864.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeMer 13 Mar - 21:18




feat Heziel Coffe

Sous le regard des Dryades



L’inconnu semblait tout aussi embarrassé que la De Lérhane lorsque la guerrière céleste avait failli lui assener un coup. En tout cas, elle était contente d’avoir réussi à arrêter son poing avant qu’il ne touche l’autre homme. Cela aurait valu un regrettable quiproquo et l’ange s’en serait énormément voulut d’avoir ainsi agressé quelqu’un gratuitement. Après avoir observé l’élégant cuisinier quelques instants au milieu de cet environnement sauvage surréaliste, l’originaire de la voûte céleste ne tarda pas à s’exprimer suite aux interrogations du Coffe. Il était désormais presque devenu une habitude pour elle de se présenter et d’expliquer un peu sa vie pour éclairer les gens sur son apparence exotique, d’autant plus que bon nombre de personnes n’avaient même pas connaissance des mythes sur les anges et pour les autres cela pouvait s’avérait être des superstitions au même titre que les fruits du démon avant qu’ils ne soient parvenu à observer de leurs yeux une malédiction. Mais, poussé par sa curiosité, elle posa ses propres questions avant de formuler des réponses.

-Vous venez de Notebouque ? Je ne connais pas. Vous pouvez m’en parler ? On y trouve quoi d’intéressant ? … Et pour ma part non je ne suis pas d’ici en dépit de mon physique peu commun. Je suis une ange. En fait, au-dessus de Grandline se trouve, loin dans le firmament, une mer blanche où les îles et les eaux sont en fait des nuages. C’est là que vie la civilisation angélique et là où j’ai passé une grande partie de ma vie avant de tomber sur les mers bleues. Forcément, les contrées célestes sont très difficile d’accès et peu d’anges sont descendus sur la terre ferme, ce qui fait que bien des personnes ignorent même notre existence. Pourtant nous existons belle et bien, terrer là-haut dans nos propres villages loin des problèmes de politique du Gouvernement Mondial, de la Révolution et tout ça. Néanmoins, je suis un cas assez à part au sein des miens puisque je suis né avec quatre grandes ailes et je suis d’une taille anormalement élevée alors que les anges ont communément seulement deux petites ailettes. Donc si jamais vous en croisés un autre un de ces jours aux hasards de vos pérégrinations, ne soyez pas surpris des différences qu’il peut y avoir avec moi, déclarerait-elle en rigolant.

Si jamais le Coffe avait d’autres interrogations ou avait mal compris quelque chose, il pourrait bien évidemment le demander. La céleste blonde aux yeux argentés savait bien qu’à force de faire cette explication, elle avait fini par la raccourcir, par condenser les informations. Si le climat ravissait Heziel, Ishtar quant à elle n’arrivait toujours pas à trouver la quiétude. Quelque chose la gênait. Elle ressentait quelque chose d’anormal. La question était de savoir quoi. Néanmoins, le cuistancier reconnaissait que cet endroit était des plus étranges. Opinant du chef suite à la remarque sur la bizarrerie, l’ancienne révolutionnaire fut ravi d’apprendre que cette nouvelle rencontre impromptue s’étendrait au-delà de cette simple conversation pour s’enfoncer ensemble un peu plus profondément dans la forêt. C’était quelque chose que la fille du ciel appréciait énormément. Faire la connaissance de nouvelles personnes était pour elle l’un des grands attraits de l’exploration et des voyages et le caractère du Coffe lui plaisait bien. D’ailleurs il commença à lui parler de la fleur qu’il s’apprêtait à ramasser avant que cette dernière n’émette un cri strident qui fit faire deux pas en arrière à la demoiselle ailée, cette dernière se bouchant promptement les oreilles.

-Ah ça pour crier ça crie en effet, lâcha-t-elle avant de rigoler.

La De Lérhane se tournerait alors pour se diriger vers le sentier en compagnie de son camarade du jour.

-Oui, c’est assez bizarre comme vous le disiez. De plus, depuis que je suis rentré dedans j’ai un mauvais pressentiment qui n’arrive pas à me quitter, comme si mon instinct voulait m’avertir de quelque chose. C’est pour ça que j’ai failli vous attaquer. Encore désolé pour la frayeur, au passage. Pour ce qui est des légendes, des villageois m’ont fait un topo, mais dans ce genre de récits légendaires locaux je pense qu’il faut réussir à démêler le vraie du faux. Si on arrive à découvrir l’origine de ce phénomène pulsatile, on aura certainement déjà quelques éclaircissements… dirait-elle avant de marquer un petit blanc durant lequel son regard se balada sur la nature environnante toujours aussi somptueuse et à l’agencement à la fois anormal et harmonieux. D’ailleurs, je me demandais… Si vous voyagé à la recherche d’ingrédients, est-ce qu’il y a des îles intéressantes, ayant certaines particularités, qui vous vienne en tête ? Quels coins d’East Blue recommanderiez-vous ? Ce n’est pas la première fois que j’y viens, donc il y a peut-être certains coins que j’aurais déjà parcouru, mais trois ou quatre nouvelles destinations c’est déjà bien suffisant.

Trop occupé à parler et à avancer, le binôme ne remarquerait certainement pas la forme d’un arbre assez jeune qui commençait à se développer sur les racines d’un autre, arbre à la forme particulière, la base étant une forme assez familière rappelant celle d’un humain… Il y avait quatre membres et une excroissance assez ronde pouvant faire penser à une tête.






©️ By Halloween



-Ishtar De Lérhane Lvl 24

Carte de l'île :
 
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1986
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue46/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue91/750[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeJeu 14 Mar - 23:06





La main verte.


- Eh beh.

C'était la seule chose qu'il avait pu répondre, lorsqu'elle lui avait expliqué d'une traite et de façon synthétique les raisons de sa stature incroyable et des ailes dans son dos. Le noiraud n'avait pas tout compris, du moins pas dans le détail, mais l'idée d'un royaume au dessus des nuages le laissa songeur : il observa d'ailleurs les quelques formes cotonneuses qui flottaient paresseusement au travers de la canopée et se demanda si, là-bas aussi, il pouvait y avoir de la vie. Cette histoire attisa sa curiosité, de façon assez drastique. Il expliqua rapidement que Notebouque était une île sans histoire où il faisait bon vivre et où se situait le restaurant qui l'employait, sous l'égide de ce vieux loup de mer de la cuisine qu'était Elric Pandzani. Il fédéra quelques questions alors qu'ils prenaient la route du coeur de la forêt, comme deux aventuriers arpentant paisiblement les chemins de la découverte.

Il répondit à sa question sur les coins intéressants de recherche d'ingrédient, lui donnant autant de grain à moudre que possible : l'île de Cubeba et son poivre si spécifique, Saltsnare et ses mines de sel dont on disait qu'une seule pincée pouvait relever une marmite toute entière (un peu exagéré de son point de vue, l'ayant pratiqué, mais très efficace en définitive), ou encore Ariellu et ses fameuses noix qui, si elles étaient émincées et disséminées dans des proportions infimes, pouvaient colorer en bleu toute soupe sans changer le goût. Mais il fallait vraiment faire attention, car à la base, la noix d'Ariellu était une plante utilisée pour la lessive... enfin ! Il donna d'autres exemples un peu farfelus mais réels, allant des ingrédients végétaux aux animaux en passant par quelques méthodes de cuisine qu'il éludait avant que la de Lérhane ne se sente moins incluse dans la conversation que dans un monologue, avant de revenir sur ses interrogations.

- C'est... assez dingue, quand même. Vous venez du ciel, donc ? Mais vous faites comment pour... les cultures, par exemple ? L'eau est potable dans les nuages ? Il y a de la terre pour ça, là haut ?

Il se frotta le menton.

- Je me demande à quoi ressemble la cuisine, dans un endroit comme ça... peut-être bien que...

Il s'arrêta net, lorsqu'une vision lui percuta l'esprit. Un élément du décor devant lequel il était passé en compagnie de la grande demoiselle, mais qu'il avait occulté car trop perdu dans ses réflexions. Il plissa les yeux, adoptant une moue suspicieuse, celle qui lui était alors si reconnaissable à l'époque. Il fit marche arrière, littéralement, de quelques pas et à un rythme assez hâtif, avant de tourner sa tête sur la droite. Il resta relativement circonspect devant la vision qui lui était offerte : devant lui, un jeune arbre relativement assez petit poussait de façon fantasque sur ses pairs... dans une forme humanoïde qui le laissa hautement songeur.

- Vous... avez-vu ça ? Et qu'est-ce que...

Non loin de là, au sol, quelque chose d'étrange frappa Heziel de stupeur : il fronça les sourcils et s'approcha légèrement avant de s'agenouiller. Pour sûr, c'était moussu... plein de mauvaises herbes... mais... non. C'était bien ça. Un oiseau gisait là : sauf qu'il était à moitié envahi par une plante. En s'approchant un peu plus, le noiraud pu sentir l'odeur caractéristique et poussa un petit bruit de dégoût avant de se relever. La créature était morte... pourtant, la vie végétale semblait avoir réclamé ses droits sur ce cadavre, de façon bien plus rapide que prévu. D'une façon impossible, en réalité... aucun corps ne pourrissait assez lentement pour que des plantes y poussent de façon aussi exhaustive.

- Bon... là j'avoue que je trouve ça un peu malsain... on devrait peut-être faire attention...

Y avait-il réellement quelque chose dont il devait se méfier dans cette forêt ?



Heziel est lvl 17.

Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 964
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue41/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue473/500[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (473/500)
Berrys: 9.864.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeVen 15 Mar - 0:52




feat Heziel Coffe

Sous le regard des Dryades



L’ange écouta les informations que le Coffe avait à lui offrir sur des destinations à East Blue. Très concentré et essayant de retenir le plus de chose possible, elle se montra particulièrement intéressé par le restaurant dans lequel travaillait son camarade du jour, lui rétorquant même que ce serait un plaisir d’ailleurs d’y passer. La céleste demanderait même si Heziel avait prévu un moyen pour rentre Notebouque puisque sinon elle pouvait voir pour le ramener et que l’équipage du Centaurus en profite pour passer voir ce restaurant. Suivrait les autres îles avec toutes des spécificités culinaires très intéressantes. La fille du ciel leva les sourcils à plusieurs reprises, étonnés par ce que racontait le cuistancier. Saltsnare ferait une bonne destination pour quelques pérégrinations, mais cette histoire de noix d’Ariellu servant de colorant naturelle mais entrant également dans la composition de lessive, voilà quelque chose de bien surprenant. Il fallait absolument qu’elle en parle aux autres pour que l’équipage s’y rendent. Toute son attention étant dirigé vers les propos du Coffe, l’archange ne faisait absolument plus attention à l’environnement autour d’elle. Néanmoins, la conversation finit par revenir sur les mers célestes, ce qui amena à changer les rôles.

-Oui, du ciel au-dessus de Grandline. Les végétaux et les animaux sont adapté à l’écosystème. C’est très différent des mers bleues par conséquent vu que grandir sur des nuages ce n’est pas la même chose que sur de la terre. Les nuages renferment en eux même déjà pas mal d’eau, ce qui fait ce sont surtout les sels minéraux qui sont à donné aux plantes. Et j’ai entendu cependant qu’il y avait à Skypea un coin avec la terre, enfin il appelait ça de la vearth si mais souvenir son bon. Néanmoins je n’ai pas souvenir d’avoir vu ça de mes yeux. Pour la faune, il y a énormément d’oiseaux, mais comme l’étendue blanche et cotonneuse à un aspect assez proche de l’eau de mer, puisqu’on peut s’y immerger, on y trouve d’autres sortent de volatiles qui au final se rapproche davantage du poisson tout en conservant ses plumes et tout cela. Et oui on trouve de l’eau potable.




Soudain, Heziel se stoppa et fit marche arrière pour aller observer l’environnement végétale, ce que la révolutionnaire avait arrêté de faire à cause de la conversation. En effet, le cuisinier ne tarda pas à pointer du doigt un arbre étrange dont la base ressemblait à un humain qui aurait été changé en bois. En voyant cela, un frisson parcouru l’échine de la guerrière céleste. Son mauvais pressentiment tendait à se justifier apparemment. Et ce n’était pas tout. Le Coffe s’approcha d’autre chose, quelque chose qui semblait être un début de bosquet ou un coin biologiquement proche… Néanmoins il était en effet assez étrange à ses pieds et la découverte que fit l’homme en quête d’ingrédients acheva les deux compères de se sentir mal à l’aise.

-Quand je vous disais que j’étais sous tension. Ce n’est pas normal. Il y a quelque chose qui se cache derrière cette prétendue nature, ce n’est pas possible autrement. Des sangliers qui ont de l’herbe à la place de la fourrure c’est déjà étrange, mais là non.

Son regard porté sur la pauvre créature rongé par l’étau de végétation inspirait à l’ange du dégout. C’était à se demander si la créature malheureuse n’était pas morte de cela. Horrible. Ignoble. La demoiselle ailée s’écarta.

-Continuons. Je me demande s’il ne faudrait pas accélérer la cadence.

Ses yeux traversèrent tout le décor, ces colonnes sylvestres interminables, ces barreaux arborescents qui transformaient l’endroit en un véritable gruyère. Quelque chose de sombre devait se tramer dans les parages. C’est alors qu’elle se rendit compte d’une chose.

-C’est moi, où plus on s’enfonce dans la forêt, plus il y a de végétaux. C’est comme si… C’est comme-ci… Comme-ci c’était plus évolué ici. Mais la différence de quantité est bien trop absurde, sa augmente exponentiellement. Vu les différences, le coin où nous nous trouvons maintenant ressemble à peu prêt à celui où l’on été tout à l’air, mais avec une cinquantaine d’année de plus, ou une centaine je ne sais pas, en ayant continué de pousser de manière surnaturelle.

Si l’ange visait juste, cela voudrait dire que le cœur de la mer verte devait être tellement dense en végétaux qu’il ne devait pas y avoir de place pour passer, de véritable murailles, une haie géante dont chaque branche serait en vérité un arbre millénaire. Ce serai complétement démentiel. Mais comment diable à si peu de distance de différence le décor pouvait être beaucoup plus vieux ? Qu’est ce qui pourrait expliquer cela… Enfin, elle se commença à se demander si c’était une bonne idée d’avancer. Néanmoins, si le binôme continuait dans cette direction ils ne tarderaient pas à entendre le bruit d’un affrontement impliquant ceux qui avaient pénétrés l’océan verdoyant afin d’user de certaines de ses richesses à des fins macabres.






©️ By Halloween



-Ishtar De Lérhane Lvl 24

Carte de l'île :
 
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1986
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue46/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue91/750[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeVen 15 Mar - 18:04





La main verte.


- Un sanglier avec de la végétation à la place de la fourrure ? Alors, cet autre oiseau, un peu plus tôt...

Il n'avait pas rêvé. C'étaient donc bien des feuillages qui garnissaient les ailes du volatile étrange croisé précédemment. Du moins, les propos incongrus de Ishtar semblaient le confirmer. Il n'avait peut-être pas halluciné. Il expliqua donc à la De Lérhane sa rencontre d'un peu plus tôt dans la journée, liant cet événement et sa propre vision de l'être porcin envahi par la nature. Des idées farfelues lui passèrent en tête et achevèrent de lui faire prendre conscience que les mises en garde auxquelles il avait été confronté n'étaient peut-être pas seulement le fruit de vieilles légendes et de superstitions exagérées. Il se racla la gorge avant d'observer la forêt qui s'épaississait à vue d'oeil. L'ange avait raison... ils n'avaient pas beaucoup progressé et pourtant, l'endroit se mystifiait et l'air se faisait plus pesant. La canopée devenait étouffante, la lumière peinait à passer les cimes et se tarissait. L'atmosphère générale se faisait plus lugubre.

Nouveau raclement de gorge, alors qu'il avançait de quelques pas, désormais bien moins serein. C'était comme si quelque chose, dans les sous-bois, avait des yeux partout... y compris sur eux. Pourtant, pas le moindre signe de bête en vue, pas le moindre danger visible. Alors d'où venait cette sensation ?

- Je ne sais pas si on devrait continuer...

Les deux compères du jour semblaient d'accord sur ce point, à en voir le doute dans leurs yeux. Après tout, il avait juste besoin de récupérer quelques plantes, pas d'aller au cœur même de cette forêt gigantesque ! Ils pouvaient très bien retourner sur leurs pas et continuer à discuter, tranquillement, dans une ambiance plus sereine... parler de ces fabuleuses îles dans les nuages. D'East Blue. Pourtant, alors qu'il s'apprêtait à rebrousser chemin en indiquant à sa nouvelle connaissance de le suivre, un cri retentit dans les bois. Cela venait d'un peu plus loin et, en tendant l'oreille, le fracas d'un combat qui éclatait pouvait se faire entendre.

Quelqu'un était en danger !

Rangeant ses doutes, le brun commença à escalader une racine gigantesque avant de se tourner dans la direction du son, puis vers l'élancée fabuleuse, le tout avec un air plus ferme sur le visage. Il n'était pas dans ses habitudes de partir alors qu'un affrontement se tramait, encore moins lorsqu'il était certain qu'il se produisait. Il devait en avoir le coeur net.

- Quelqu'un a peut-être besoin d'aide ! On devrait y aller !



Heziel est lvl 17.

Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 964
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue41/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue473/500[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (473/500)
Berrys: 9.864.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeVen 15 Mar - 19:59




feat Heziel Coffe

Sous le regard des Dryades



L’ambiance étant des plus pesantes, les ombres projetés des assemblages sylvestres remplissant l’atmosphère pour venir resserrer l’extrémités de leurs branchages sur les corps afin de venir se saisir des créatures, les frissons traversèrent la peau de l’ange qui avait de nouveau l’impression d’être observé, que quelque chose ou quelqu’un allait bientôt surgir et mener l’assaut pour se repaître du binôme comme de simples proies. La réaction du Coffe au cas qu’elle rapportait amena celui à parler du volatile qu’il avait entraperçu plus tôt, ce qui venait confirmer que les animaux dans les parages finissaient par être physiquement envahit par la végétation. Ces immenses bois cachaient bien des choses très étrange et il était temps de se demander si certaine des légendes n’étaient pas avérés. L’aspect surréaliste de ce monde forestier n’était plus fantastique, il était flippant, morbide, oppressant.

-Oui… J’aurais aimé savoir… Mais là c’est vraiment trop… commença la De Lérhane alors qu’elle avait proposé d’accélérer le pas un peu plus tôt.

La demoiselle ailée ne pouvait pas s’empêcher d’observer l’environnement, craignant de se faire surprendre, que quelques choses viennent menacer leur vie. Les tremblements s’accentuèrent et elle serra les dents avant de reculer d’un pas en observant les arbres devant elle sur la suite du sentir, beaucoup plus sinueux. C’est à ce moment là que des voix s’élevèrent, avertissant les deux camarades du jour que quelque chose se tramait plus loin, quelque chose qui devait certainement être tout aussi invraisemblable que le reste de l’endroit tout en mettant des personnes en danger. Ils avaient donc peut-être bien fait de se dire d’arrêter leur avancé, cependant d’autres semblaient n’avoir pas conclu la même chose et c’étaient exposés à une menace. L’ange n’allait néanmoins pas reculer alors que des personnes avaient besoin d’aide. Acquiesçant aux paroles du Coffe, l’archange s’élança, usant de ses longues jambes pour avancer assez rapidement. C’est alors qu’en observant l’herbe, une idée lui traversa l’esprit durant la course. Elle ne tarda pas de partager son épiphanie.

-Et si c’était lié aux pulsations ! Si en s’éloignant du cœur de la forêt, là d’où pourrait provenir ce phénomène étrange qui se répand, les lieux ont l’air plus jeunes, c’est peut-être lié à cela. Ça pourrait s’étendre au fur et à mesure tout en accélérant le processus de pousse ou la pulsation, en s’étendant, perdrait un peu de ses capacités permettant d’altérer l’environnement et impliquerait une différence de vitesse de pousse à mesure que l’on s’éloigne du centre.

Il n’y avait aucun moyen de savoir si c’était bien cela, mais elle trouvait que la conjecture se tenait. Néanmoins, son esprit ne devrait pas rester trop concentré sur cela car ils arrivèrent bientôt dans un coin où ils étaient contraints d’évoluer sur les troncs naissant à l’horizontal et s’entrechoquant puisque la terre ferme devenait quasiment inaccessible, caché sous un amoncellement de racines ou d’arbres ne laissant que très peu de place entre eux et le sol. D’ailleurs, le duo observerait facilement que l’herbe commençait à pousser sur l’écorce des arbres à la manière du lierre ou de la mousse. C'était au milieu de ce décor qu'un groupe sautait dans tout les en se repliant.



[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Hors_l13[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Crimin11
Dravien Acrimosa, Tanith Acrimosa

Le frère et la sœur jetaient des regards incessants derrière eux ce qui valut à Dravien de manquer de peu que son pied glisse dans un trou. Il se rattrapa de justesse en grommelant avant qu’une plante carnivore, dont la gueule faisait bien deux mètres de large, ne descende des hauteurs pour venir bloquer leur route. De cette bouche monstrueuse ne partait aucune tige, mais un ensemble de lianes interminables dont certaines demeuraient accrochés dans les hauteurs, là où le végétal vivait habituellement pour se nourrir de tout les animaux ou insectes qui passait, usant de ses tentacules végétaux pour attraper ce qui pourrait échapper à sa bouche gargantuesque.

-ET MERDE ! beugla la fille à la cicatrice sur la joue avant de trancher avec sa machette une des lianes qui s’apprêtait à venir s’enrouler autour de sa jambe.

-Forêt à la con ! pesta son frère avant de tirer avec son lance flamme pour faire reculer la monstruosité.

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Crimin12
Arghès Vanzgard la Main des Hécatonchires

-QU’EST-CE QUE VOUS FOUTEZ ! hurla de rage l’homme arrivant derrière eux à toute allure. JE T’AI DEMANDÉ DE FOUTRE LE FEU À CETTE FORÊT CRÉTIN !

-Mais je...

-Y'A PAS DE "MAIS JE" QUI TIENNE ! IL NOUS RATTRAPE !


Le leader de ce petit groupe n’était pas n’importe qui. Ce tueur professionnel était un mercenaire travaillant pour le plus offrant et donc pour divers groupuscules, parfois payé en même temps par deux groupes ennemis l’amenant ainsi à tuer dans le camp de ses employeurs. Le fait qu’il soit utilisé par pas mal de groupuscules criminels, lui valut sont surnom de Main des Hécatonchires, créatures aux multiples bras représentant ces réseaux qui malgré la main d’œuvre dont ils disposent sont amenés à payer ses services. Malheureusement, le fier assassin, œuvrant tout aussi bien sur les Blues que sur Grandline, commençait à regretter cette mission qu’on lui avait confié et qui lui avait pourtant parut incroyablement simple : faire flamber cette forêt pour que l’entreprise de son employeur puisse s’implanter sur ce terrain. Arghès s’était demandé comment les hommes que ce patron avait envoyé pouvait bien avoir échoué, néanmoins c’était de l’argent facile à se faire. Il commençait à le regretter amèrement, tout comme sa décision d’aller au cœur de la forêt pour que l’incendie puisse se propager efficacement et qu’il en termine vite fait avec cette mission. Son regard inquiet se tourna vers l’arrière où il aperçut son ennemi qui les rattrapait.

-P’tin de bordel de dieu de merde…

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Arbre_10
???

-VOUS NE FEREZ PLUS AUCUN MAL AUX ANCÊTRES !

La voix grave et puissante avait retentit alors que la créature de bois avançant avec ses deux épaisses jambes et ses deux bras lourds.  






©️ By Halloween



-Ishtar De Lérhane Lvl 24

-Dravien Acrimosa Lvl 13
-Tanith Acrimosa Lvl 15
-Arghès Vanzgard Lvl 27
-??? Lvl ??

Carte de l'île :
 
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1986
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue46/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue91/750[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeLun 18 Mar - 8:27





La main verte.


Il ne s'était pas attendu à voir quelque chose de similaire, à n'en pas douter. Alors que la forêt se faisait si opaque et noueuse que même progresser normalement au sol commençait à relever de l'exploit, les fracas avaient attiré son attention. L'ange de très haute stature était visiblement du même avis que lui : ils ne pouvaient pas se contenter de rebrousser chemin sans s'enquérir de la situation au préalable. Ainsi, de concert, ils s'étaient élancés au travers des lianes, des racines et des branches semblables à de petits troncs qui se dressaient en travers de leur route. Une chance d'être en forme, s'était dit Heziel ! Le parcours était éreintant et, par au moins trois ou quatre fois, il manqua de malencontreusement glisser vers une sort peu envieux, ne devant sa sérénité de corps qu'à une habile maitrise de ses jambes et de ses bras. Cet endroit complètement surnaturel commençait vraiment à sentir très mauvais... à moins que ce ne fut l'odeur d'essence puissante qui emplissait l'air qui lui donna cette impression ?

Dans leur champ de vision commun, bientôt, des formes s'agitèrent. Trois personnes progressaient dans les arbres avec difficulté et hâte, manquant à son instar de tomber plusieurs fois. Deux hommes, ainsi qu'une femme. Ils n'avaient rien de civils normaux et semblaient, tout du contraire, aventuriers de profession. Mercenaires, peut-être ? En tout cas, ils étaient visiblement dans de beaux draps. Quelque chose de lourd et certainement assez imposant semblait les poursuivre, comme en témoignaient les bruits de pas retentissants et les craquements profonds qui accompagnaient le déplacement massif. L'un d'eux semblait avoir un lance flamme : qu'il était prêt, au demeurant, à utiliser. C'était une idée absolument folle et le noiraud se demanda ce que des individus de ce genre faisaient là, dans une jungle pareille, équipés pour la détruire. Ce qui était certain, c'était que démarrer un feu serait catastrophique. Lorsqu'il vit finalement la créature qui les poursuivait et qu'il entendit ses propos, le brun resta abasourdi quelques instants avant de comprendre deux choses : mettre le feu était une mauvaise idée, et le gros monsieur des bois était en rogne à cause de cela, visiblement. Alors il fallait aider ces gens tout en les empêchant de réitérer leur erreur.

D'un bond, il se dirigea en direction de la plante carnivore géante qui semblait prête à happer l'un des membres du duo. Après quelques acrobaties, il parvint à son niveau et lui enfonça un coup de pied puissant dans les chicots, ou du moins ce qui ressemblait le plus à une "joue" de son point de vue : c'était ahurissant. Complètement délirant. Est-ce qu'il avait reniflé quelque chose d'hallucinogène lors de son parcours ? En y pensant bien... d'abord une femme de trois mètres de haut avec deux paires d'ailes disant venir d'au dessus des nuages, puis une forêt poussant sur elle-même, puis un arbre vivant et une plante carnivore, sans compter les animaux surnaturels... il douta un instant, puis secoua la tête avant de se tourner vers le duo tandis que la bête végétale approchait. La plante carnivore, elle, s'était retirée... momentanément.

- Je sais pas ce que vous avez fait, mais vous l'avez mis en colère ! Je ne pousserais pas, si j'étais vous !

Il désigna du doigt l'arme prête à l'usage. Il ignorait encore s'il serait possible de calmer l'avatar de la forêt qui progressait vers eux, mais une chose était certaine : il fonçait, sans peur, face à des individus qui détenaient ce qui aurait du le pousser à la prudence... dans tous les cas, il ne fuirait pas et il était même possible qu'il soit conscient d'une invulnérabilité que les humains présents semblaient ignorer. En un mot comme en mille : la paix. Ils devaient lui foutre la paix.

- Ishtar ! On devrait retourner au village ! Ça devient un peu trop animé à mon goût !

Hors de question de rester coincés ici !



Heziel est lvl 17.

Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 964
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue41/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue473/500[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (473/500)
Berrys: 9.864.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeLun 18 Mar - 12:09




feat Heziel Coffe

Sous le regard des Dryades


[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Crimin12[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Arbre_10
Arghès Vanzgard, ???

Ishtar observa l’intervention du Coffe tout en le suivant de prêt. Néanmoins, elle préféra garda ses distances avec les inconnus, ses yeux plissés indiquant une certaine méfiance envers ce trio. Un lance-flamme en plein cœur de cette jungle sans aucun équivalent ? Sérieusement ? Ils avaient clairement l’attention de l’utiliser d’après les propos de celui qui commençait à rattraper ses deux collègues. Ce n’était pas bon signe aux yeux de l’ange et il ne lui fallut pas longtemps pour que ses doutes s’épaississent. En effet, Arghès, arrivant à toute vitesse au niveau d’Heziel, un sourire au visage, tandis que ses camarades avaient profité de son implication pour continuer leur fuite, se mit très légèrement à l’arrière du cuisinier et donna un coup de pied dans le dos de celui-ci pour le propulser droit vers la monstruosité sylvestre à leurs trousses.

-Désolé on a des ordres. Merci de nous faire gagner du temps ! Surtout retenez-le le plus possible ! déclarerai-t-il avant de continuer sa course. Bon maintenant mets le feu avant qu’ils se fassent buter par l’autre grand feuillu, cria-t-il à Dravien qui appuya sur la gachette pour déverser des flammes sur un arbre en passant.

-J’ai plus beaucoup de combustible, prévint la crapule.

-Quoi ? Tu as tout utilisé dans la confrontation contre cette chose ? l’engueula sa sœur.

-Désolé d’avoir voulu survivre ! Si je ne l’avais pas fait il n’y aurait même plus de lance-flamme à utiliser et il aurait arraché ma tête du reste de mon corps ! pesta le Acrimosa.

-Des fois, je me dis qu’on s’en sortirait mieux si tu n’étais pas là.

-Mais je t’emmerde
, répondit-il avec hargne à sa sœur vindicative pendant que la Main des Hécatonchires levait les yeux aux ciel en soupirant, se demandant qui lui avait foutu des acolytes pareil.

De son côté, suite au coup de pied du mercenaire qui aurait directement envoyé le Coffe sur la créature arborescente, l’archange s’était propulsé en un seul saut pour venir récupérer son camarade du jour en plein vol avant d’aller atterrir dans l’écorce à trois-quatre mètres de là. C’est alors que l’entité végétale arriva à leur niveau, leur lançant un regard en coin, gardant durant un court instant le silence. Le plus petit des deux avait essayé de porter secours aux envahisseurs, néanmoins ces derniers l’avaient trahi en se moquant ouvertement de le sacrifier. Il mettrait ça au clair après avoir éliminer les trois ennemis avérés de la forêt. C’est ainsi que son pied massif s’enfonça dans le tronc sous lui pour lui permettre d’effectuer un saut colossal. Il avait beau être lourd, il était parvenu à ne pas être trop lent en développant ses capacités de propulsions pour atteindre un point hors du commun et ainsi être en mesure de rattraper ceux qui s’en prennent aux bois malgré le fait qu’ils soient de base plus rapide. Ishtar se redressa et s’écarta quelque peu pour observer la suite des événements au milieu du gruyère végétal. L’incarnation mouvante de la sylve atterrit avec puissance juste derrière l’homme à l’arme incendiaire qui fit volte-face tout en glissant pour se retrouver le dos contre l’écorce. Son cri retenti alors qu’il dépensait ses dernières réserves d’essence pour lancer un jet de flammes qui mourut dans la main énorme et désormais complètement noir du monstre. Maintenant qu'il ne pouvait plus projeté de flammes, cette dernière put enfin se refermer sur le corps du Acrimosa qui fut broyé par cette étreinte mortelle. Relâchant sa prise, l’être de bois laissa le corps de Dravien glisser avant d’être prit d’un doute. Est-ce qu’il devait en priorité revenir sur ses pas pour éteindre le début de brasier déclenché par ce malotru en injectant son haki de l’armement dans les troncs ou continuerait-il sa course à la poursuite des deux autres intrus pour les empêcher de revenir à la charge. Clairement se devait-être la deuxième option pour les empêcher de revenir avec encore plus de violence. D’ailleurs, il ne fallut pas longtemps à la sœur, qui ne se doutait pas que son frère était encore en vie en dépit d’avoir des membres cassés, pour réclamer vengeance, cette dernière se mettant sur la route de son ennemi pour se confronter à lui pendant qu’Arghès profitait de la situation pour s’enfuir.

-On devrait essayer d’arrêter le feu avant qu’il ne se propage trop non ? proposa l’ange en regardant la scène de loin. On ne vas quand même pas laisser l'incendie se répandre et rentrer tranquillement non ? Puis j'aurais bien eu envie de parler à cette créature... Mais c'est certainement trop dangereux. Enfin... Je ne t'ai pas fait trop mal en venant te plaquer contre l'arbre ?






©️ By Halloween



-Ishtar De Lérhane Lvl 24

-Dravien Acrimosa Lvl 13
-Tanith Acrimosa Lvl 15
-Arghès Vanzgard Lvl 27
-??? Lvl 32

Carte de l'île :
 
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1986
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue46/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue91/750[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeLun 18 Mar - 17:36





La main verte.


Le noiraud n'eut pas réellement l'occasion d'approfondir la discussion avec les inconnus : d'une part parce qu'ils ne prirent pas la peine de lui répondre, d'autre part parce qu'on le coupa dans son élan. Il sentit une présence dans son dos, sans parvenir à réagir à temps. Le troisième larron, dont la vitesse semblait à minima largement dépasser la sienne, avait profité de son inattention ! Lorsque son pied s'enfonça dans son dos, lui arrachant un gémissement de douleur sous l'affront physique subit, il comprit que sa force était également hors de sa portée... il aurait bien voulu se demander qui était cet homme, mais le temps lui manqua, tout comme le souffle. Catapulté en direction de l'arbre vivant, il perdit complètement le contrôle de la situation et sa sauvegarde ne fut assurée que par une Ishtar assez réactive pour le réceptionner en plein vol. Ils esquivèrent ainsi de peu l'axe dans lequel la créature boisée gargantuesque progressait. Il ne vit pas son regard et ne comprit pas grand chose : la douleur était son seul soucis, dans l'immédiat.

Ainsi plaqué dans une zone de sécurité, il grogna et serra les dents. Il avait mal... vraiment mal. Il était habitué à la douleur physique, jusqu'à un certain degré, mais cette attaque surprise et vicieuse l'avait définitivement foutu dans un sale état dans l'immédiat. Il entendit juste le décollage de la bestiole, ainsi que les bruits de lutte qui s'ensuivirent... au diable ce trio, se dit-il dans l'immédiat ! Il écouta les paroles de sa grande amie - elle venait certainement de lui sauver la mise et il ne l'oublierait pas - tout en touchant la zone douloureuse de son échine avec précaution. Il allait sans doute avoir un sacré bleu... haletant, il se laissa glisser contre un tronc.

- Tu as raison... ça va être un carnage si ce feu prend. Mais je t'avoue que je ne vois pas trop comment t'aider dans l'immédiat...

Il n'aimait pas cette sensation d'impuissance, mais il ne pouvait faire autrement : il était martialiste, pas pompier. Si l'avenir lui réservait une évolution des plus impressionnantes, s'il aurait pu quelques années plus tard s'en prendre à cet incendie et le souffler rapidement, il en était alors incapable et ne s'imaginait pas pouvoir faire quoi que ce fut. La pauvre gourde remplie d'eau dont il disposait n'allait pas changer grand chose à cet état de fait... il pesta intérieurement avant de se redresser lentement, non sans toujours se tenir contre l'écorce.

- Ce salaud... il m'a balancé comme un jouet pour chien ! Heureusement que tu étais là. Merci.

Il lui fit un sourire sincère avant d'observer les alentours. Il y avait des plantes étranges dans le coin... mais de là à en trouver une d'exploitable ? L'ange avait sans doute de la ressource, mais il ignorait comment elle allait s'y prendre et était même curieux de le savoir. D'un autre côté, l'idée que la forêt n'ait jamais connu d'épisode pareil lui semblait fantasque : il devait y en avoir eu d'autres qui, comme ceux-là, avaient tenté le coup de la flamme... pourtant, entre sa croissance surnaturelle et la pulsation étrange qu'il pouvait encore sentir sous sa paume, en plus de ce qu'il venait de voir, il se demandait si ces feuillages séculaires n'avaient pas appris à se défendre d'eux-mêmes d'une façon bien plus subtile.

Son inquiétude se lisait sur son visage. Comment procéder ? Il se sentit défaillir un instant mais se rattrapa à une branche.



Heziel prend le coup de pied, qui lui fait très mal.
Heziel est lvl 17.

Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 964
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue41/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue473/500[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (473/500)
Berrys: 9.864.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeLun 18 Mar - 18:38




feat Heziel Coffe

Sous le regard des Dryades



Suite aux paroles du Coffe, l’archange tourna la tête et se rendit enfin compte de la douleur qui le parcourait, cette dernière s’étant férocement répandu sur son visage. Sous la précipitation et la pression de la situation, elle ne s’était pas attardée sur son acolyte du jour et n’avait pas non plus relevé à quel point l’assaut surprise de l’autre homme avait été puissant. La colère traversa son regard quand elle porta à nouveau celui-ci vers la direction où avait lieu les affrontements qui disparaissaient petit à petit dans les profondeurs des bois.

-Désolé, je ne m’étais pas rendu compte que tu souffrais à ce point… Reste ici et évite de trop bouger d’ici à ce que ça passe. Je vais essayer de trouver quelque chose à faire…

La demoiselle ailée serra les dents et commença à faire des pas sur le côté avant de revenir à sa position de base et de poursuivre le mouvement de manière cyclique. Réfléchis… Réfléchis… Trouve une idée… Sa main vint alors se poser sur le manche d’Ashunera, l’immense claymore de son père qu’elle ne maniait que très rarement. Dégainant l’ustensile de mort pour le lever devant elle, la révolutionnaire se demanda si elle ne pourrait pas réussir à comprimer l’air sous la lame pour la répandre sur le brasier et ainsi l’éteindre… Si le centre pouvait être privé d’oxygène, le reste du feu serait malheureusement emporté par le courant généré et répandrait l’incendie sur les côtés. C’était une mauvaise idée. Que pouvait-elle faire bon sang ? La nouvelle intervention du Coffe ne l’aida pas à se concentrer, reportant une partie de son attention sur sa colère.

-Oui. Clairement ce gars là n’était pas là pour s’amuser, découvrir les lieux ou choisir des ingrédients. Enfin, si c’est le cas, il est prêt à tout pour sauver sa propre vie. Te balancer comme ça vers un monstre en plein course, c’est très cruel et inhumain. Quel connard… Et de rien. Je suis sûr que tu en aurais fait de même si ça avait été l’inverse.

La bilcane porta alors les paumes de ses mains à ses tempes en répétant dans des murmures des « Réfléchis ». Elle n’avait strictement aucune idée de comment procéder et si elle tardait trop, le feu se serait trop répandu pour pouvoir être contenu. Quoi faire ? Ayant l’impression d’avoir tout un poids sur ses épaules, l’archange tomba à genou sans que le haut de son corps ne change de position. Elle n’arrivait plus à réfléchir correctement, trop inquiète à cause de l’urgence et du sort de son camarade visiblement trop amoché pour réussir à se déplacer. C’est ainsi que la De Lérhane ne pensa même pas au fait que la forêt pouvait se défendre elle-même, contrairement à Heziel. C’est ainsi que bientôt les racines des arbres concernés par les flammes se mirent à absorber de grande quantité d’eau. En effet, si les canaux de la résurgence s’étendaient de manière naturelle quelque part dans cet océan verdoyant, l’accroissement surnaturelle de la population végétale avait finalement creusé la terre par endroit et amener les eaux à se répandre dans une grande partie de l’étendue sylvestre sous forme de courants tous-terrains dans lesquels les végétaux qui se sentaient menacés pompaient de l’eau dans un but défensif, que ce soit contre le feu ou d’autres formes de danger, mécanisme biologique qui avait investit les lieux depuis quelques siècles déjà après avoir lentement évolué. Ainsi, l’écorce commença à suinter de l’eau et les feuilles situés en amont des troncs prit par le début d’incendie lâchèrent de plus en plus de gouttes, la quantité grandissant pour se transformer en l’équivalent d’une pluie torrentielle. L’aspect circulaire des surfaces en proie aux flammes permettait au liquide de s’écoulait sur les côtés pour venir étouffer la combustion avant de retourner à la terre.

-Foutu pour foutu… commença à dire la fille du ciel en levant sa claymore, prête à utiliser la stratégie pensé au préalable même si elle risquait d’aggraver la situation, avant de remarquer ce spectacle surprenant se dérouler devant ses yeux. Beh. Bah. Beh, gloussa-t-elle finalement.




[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Hors_l13
Dravien Acrimosa

Perdu au milieu des racines, Dravien reprit conscience subitement, tout son visage se retrouvant noyé sous une déferlante d’eau qui le recouvrit avant de poursuivre sa descente vers les tréfonds. Le malfrat gémit avec violence tout en essayant de se redresser avant que son front ne tape contre un tronc.

-Aïe ! Bordel !

Il se laissa retomber en arrière. Face à la chute continue d’eau, le Acrimosa contracta à nouveau ses abdominaux pour se dresser sans aller jusqu’à l’écorce devant lui. C’est en voulant se dégager de là qu’il se rendit compte que ses bras ne répondaient presque plus. La douleur envahit son corps. Les de ses membres étaient facturés en de multiples endroits à cause de la pression excessive qu’ils avaient subis. Le criminel rassembla son courage pour s’extirper de là à coup d’impulsion de tout son corps. Se retrouvant finalement face contre terre dans l’herbe submergé par la chute du liquide, il décida d’essayer de se sortir de là plutôt que de se laisser crever au milieu de nulle part rongé par un désespoir morbide et inutile. Il lutterait jusqu’au bout, même s’il devait se déplacer comme une larve ou un ver sur des kilomètres.

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Crimin11
Tanith Acrimosa

La femme à la cicatrice se tenait l’épaule complétement déboité tout en observant la monstruosité végétale vivante s’éloigner, poursuivant le chef de l’expédition qui abandonnait ses comparses sans aucun regret. Des larmes commencèrent à couler le long de sa joue. Son frère… Son frère avait péri et elle n’avait rien fait pour le secourir. En plus, elle n’avait strictement rien put faire pour l’aider, tout comme lorsqu’ils s’étaient retrouvé face à cette abomination de la Nature. Arghès avait put l’affronter, mais, voyant qu’il était clairement dominé, avait finalement ordonné le repli sans prendre la peine de s’inquiéter pour eux. C’était qu’un connard arrogant de toutes façons, mais durant les six derniers mois où ils avaient travaillé tous les trois ensembles, la Main des Hécatonchires était venu à bout de tous les obstacles. Bêtement, la Acrimosa c’était dit que ce serait toujours le cas. Quelle conne elle avait été. Tanith regrettait amèrement que les derniers mots qu’elle ait prononcé à l’attention de son crétin de frère soit si violent. Ils ne s’étaient jamais entendus et passaient leur temps à s’engueuler, comme le prouvait la cicatrice de la jeune femme qui était le résultat d'un coup de cutter lorsque le frère et la sœur s'était bagarré durant leur enfance alors qu'ils faisaient une maquette, mais dans le fond ils s’aimaient quand même. Si seulement avait pu lui dire au moins une fois. De plus, elle n’avait même pas été foutu de venger son trépas. Tanith c’était dressée sur la route de la bête de bois en lui envoyant une ribambelle de lames d’air qui ne semblèrent même pas le chatouiller, ce dernier se protégeant en se recouvrant du haki de l’armement dont la demoiselle ignorait l’existence. Il lui avait alors suffit de balayer l’air avec sa main sans y mettre aucune force particulière pour projeter la Acrimosa droit vers un arbre dans lequel elle avait fini encastrer, l’épaule déboîté, le bras pété et l’arrière du crâne bien ouvert, une commotion cérébrale se rajoutant au tout. Chancelante, elle commença doucement à fermer les yeux, fuyant la douleur de l’impact pour se réfugier dans l’inconscience provoqué par la rencontre entre son crâne et le bois.






©️ By Halloween



-Ishtar De Lérhane Lvl 24

-Dravien Acrimosa Lvl 13
-Tanith Acrimosa Lvl 15

-Arghès Vanzgard Lvl 27
-??? Lvl 32

Carte de l'île :
 
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1986
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue46/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue91/750[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeLun 18 Mar - 19:20





La main verte.


- Ça sent mauvais pour nos fe-...

Il s'arrêta en plein milieu de sa phrase, alors qu'une goutte tombait sur son épaule, puis une autre dans sa chevelure. Puis, la sensation se multiplia de façon exponentielle alors que l'eau ruisselait sur sa main encore appuyée sur le bois. Il resta coi un instant, son visage marqué par la stupéfaction, alors que l'odeur de la fumée emplissait l'air... avant d'être chassée, petit à petit, diluée par quelque chose de plus grand. Bientôt, une véritable pluie tomba de la canopée jusqu'au plancher des vaches, les arrosant dans le procédé de toute sa vigueur. Il plaça bêtement la paume de sa main droite libre vers le haut, avant de constater qu'il s'agissait bel et bien d'eau : une eau claire, pure, fraiche. Une eau qui, en quelques courtes minutes, aurait tôt fait d'éteindre entièrement la fournaise qui tentait jusque là de dévorer les environs. Il sourit bêtement, malgré la douleur qui continuait de le tirailler, et se laissa tomber avec soulagement le long de l'écorce.

Cependant, deux choses retirent son attention alors qu'il laissait le bruit de la pluie artificiel se répandre autour d'eux. Deux bruits distincts, dont il n'identifia pas forcément immédiatement la source. Premièrement, un gémissement : une voix masculine, qui provenait d'un peu plus bas. Il grogna en se redressant à nouveau et, avec toute la précaution du monde, il parvint à se pencher suffisamment et avec un appui assez solide malgré l'humidité pour apercevoir quelqu'un ramper difficilement entre les lianes épaisses. C'était...

- Là-bas, regarde !

L'homme au lance-flammes d'un peu plus tôt ! Il était encore en vie ? Visiblement, il avait passé un sale quart d'heure... peut-être que la créature ne s'était pas embêtée avec lui plus que ça, se contentant de le mettre en déroute ? Le Coffe s'assit doucement et se laissa descendre, prenant garde à se ménager, avec quelques pauses tandis que l'individu continuait sa progression douloureuse. Puis vint le deuxième son, un peu plus loin : c'était comme des couverts qui tombaient au sol. Des objets métalliques ou en alliage... à son insu, il s'agissait simplement des quelques accessoires que Tanith possédait qui quittaient ses vêtements avec violence alors qu'elle s'écroulait. Il pointa du doigt la direction, conscient que la De Lérhane y serait sans doute avant lui.

- J'ai entendu quelque chose, là-bas. Tu penses que tu peux vérifier ?

Dans tous les cas, il continuerait de descendre lentement jusqu'au niveau du blessé qui avançait pour sa survie. Si le chef de la bande lui avait joué un sale tour, il n'avait rien contre les deux autres... même s'il était loin d'être autre chose que méfiant à leur égard. En tout cas, celui-ci avait reçu un sacré passage à tabac. Faire payer ses agissements à quelqu'un était une chose, laisser mourir un homme blessé en était une autre totalement différente. Il se rendrait donc à son côté, à son rythme, encore cabossé par l'assaut d'un peu plus tôt et foncièrement faible.

- Hé, ça va ? Tu m'entends ?



Heziel est lvl 17.

Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 964
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue41/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue473/500[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (473/500)
Berrys: 9.864.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeLun 18 Mar - 20:40




feat Heziel Coffe

Sous le regard des Dryades



La bilcane était ébahit par le spectacle qui se jouait là autour d’elle. Coupée dans son action comme Heziel avait été coupé dans sa phrase, la fille du firmament rangea doucement l’arme tout en réalisant peu à peu que la situation tournait en sa faveur. En effet, que la forêt dispose d’un mécanisme de défense contre les incendies, que ce soit ceux provoqués par les humains ou par une trop intense chaleur estivale, était logique pour qu’elle puisse survivre, sinon cela rendrait sa croissance encore plus surnaturelle qu’elle l’était déjà. L’ange observait avec stupeur cette réaction, tournant sur elle-même en laissant la tension s’envoler pour profiter de cet environnement somptueux leur offrant là une scène rare. Aussi oppressant les lieux pouvaient l’être, ils étaient aussi en mesure de se montrer ensorcelant. Le flux des gouttes apaisait le brasier, l’étouffant, l’emportant, pour venir recouvrir tout, durant de longs instants, à la manière d’un manteau liquide. C’est alors que la demoiselle ailée remarqua que le Coffe se laissait glisser le long de l’écorce. Se tournant vivement, s’inquiétant pour lui et craignant qu’il perde ses moyens, elle fut soulagée de voir que c’était simplement du fait du soulagement qui l’envahissait. Ceci l’empêcha d’ailleurs de remarquer le reste, étant bien trop concentré sur le cuisinier. C’est ainsi que quand ce dernier pointa du doigt l’homme au lance-flamme en contre-bas, la céleste prit quelques instants avant de réagir et se pencher pour observer à son tour le survivant qui avait disparut un peu plus tôt au milieu des « branches ». Si elle n’était pas confiante puisque ce truand accompagnait le misérable ayant usé d’Heziel pour tenter de ralentir la créature sylvestre sans se soucier du risque pour le cuistancier, laisser cette personne mourir ainsi au cœur de la forêt était tout aussi inhumain qu’utiliser ses camarades pour sauver sa vie au prix de la leur. Ainsi, elle était également d’avis qu’il fallait aller l’aider, néanmoins la demoiselle ailée se chargerait de l’autre source de bruit que son acolyte du jour avait entendu.

-Fait attention en descendant surtout, souleva l’ange après un hochement de tête indiquant qu’elle partirait dans l’autre direction, cela étant trop dangereux en l’état pour le Coffe qui devait se remettre du coup qu’il avait reçu.

L’archange avança prudemment pour rejoindre le lieu où elle avait apperçu les fuyards pour la dernière fois avant qu’ils ne soient caché par le corps massif de l’arbre mouvant. Se faisant, il ne fut pas bien difficile de repérer Tanith toujours figé dans le tronc et inconsciente. Soupirant, la De Lérhane s’approcha de cette dernière pour l’extraire de l’étau d’écorce grâce à sa force surhumaine. Suite à cela, la bilcane posa la blessée sur son épaule avant de faire demi-tour pour rejoindre son acolyte du jour en demeurant sur ses gardes.

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Hors_l13
Dravien Acrimosa

La voix du cuistancier fit sursauter le Arcimosa qui dû s’y reprendre à plusieurs reprises pour se retourner et observer au-dessus de lui son potentiel sauveur tandis que son crâne profitait d’un bain boueux au milieu de l’eau.

-Salut ! C’est toi le gars qui est intervenu pour nous dire d’arrêter de chercher à le chauffer non ? Je n’ai pas bien vu ce qu’il s’est passé après, mais j’imagine qu’Arghès a pas dû être sympa vu ce qu’il a dit. Il se trouve que j’arrive plus à utiliser mes bras et mes jambes… Ça serait sympa si tu pouvais m’aider mec…

Clairement, Dravien savait que le chef de leur trio n’hésitait pas à envoyer les gens à la mort si ça arrangeait ses affaires, eux compris comme il avait pu en faire les frais trois semaines plus tôt avant d’être sauvé par sa sœur sans que la Main des Hécatonchires ne bouge le petit doigt. Il ne savait pas si cet inconnu accepterait de l’aider, mais en l’état il n’avait guère d’autre choix. C’était sa meilleure chance de survie.

-Tout ce que je voudrais c’est retrouver ma sœur…

N’ayant pas assister à la suite de la poursuite, il n’avait aucune idée de comment cela c’était passé pour elle et s’inquiétait. Elle se démenait en permanence pour le sortir des pires situations et lui était toujours le premier à se mettre en péril. Il se considérait comme un boulet, mais refusait de l’admettre par fierté, ce qui était en partie la source de ses nombreux conflits avec Tanith. Comme s’il était en mesure d’être indépendant. Sans elle, il n’arriverait pas à se tenir à l’écart des ennuis plus de vingt minutes à tout casser.

-Heziel ?! Ça va ? demanderait bientôt Ishtar depuis les hauteurs. Comment ça se passe là où vous êtes ? ajouterait-elle en espérant que le Coffe ait pu évaluer l’homme au lance-flamme était une menace dans l’immédiat, ce qui était une petite éventualité possible mais loin d’être la chose la plus probable.






©️ By Halloween



-Ishtar De Lérhane Lvl 24

-Dravien Acrimosa Lvl 13
-Tanith Acrimosa Lvl 15

-Arghès Vanzgard Lvl 27
-??? Lvl 32

Carte de l'île :
 
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1986
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue46/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue91/750[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeMar 19 Mar - 19:08





La main verte.


- Arghès, hein ? Non, pas sympa du tout. Je vais t'aider, mais pas d'entourloupe. Et je vais avoir besoin que tu m'expliques ce que vous faites ici, toi et ta soeur.

Il inspira un grand coup, puis commença à lentement manipuler Dravien afin de le redresser en position assise, une posture à partir de laquelle il serait capable de le relever et de le porter sur son dos. Il sentit ses muscles le tirailler et lâcha un juron sous la douleur, mais tint bon : il ne comptait pas se laisser abattre par une blessure pareille. Il fit quelques pas avec le mercenaire sur l'échine, soupesant son poids et testant sa propre constitution, avant de déterminer que cela suffirait au moins pour le moment. Et puis, à la vue de la force déployée par l'ange, il était certain qu'elle pourrait lui prêter une main secoureuse si le besoin s'en faisait ressentir.

- En parlant de ta soeur, je pense qu'elle est plus loin. Mon amie est peut-être en train de l'aider, à l'heure qu'il est.

Les liens entre un frère et une soeur... cela lui arracha un souvenir nostalgique et il se sentit plus concerné par ces deux inconnus qui avaient indirectement failli provoquer sa perte. Ils firent quelques mètres de plus, le noiraud s'empêtrant plus dans les branches à cause de sa propre faiblesse passagère et de sa prudence que par incapacité à se déplacer, avant que la voix forte de la De Lérhane ne vienne rapporter un léger sourire sur ses lèvres. Il redressa le menton et l'observa, dans les hauteurs. Elle avait visiblement trouvé la demoiselle, ce qui était une bonne nouvelle. Il prit appui sur ses jambes et effectua un petit bond qui le rapprocha d'elle, non sans lui endolorir copieusement le dos, avant de reprendre quelque peu son souffle. L'accalmie était fort appréciable mais il savait qu'ils devraient déguerpir avant que l'énorme créature ne revienne : s'il n'était déjà pas certain de pouvoir s'arroger ses faveurs, venir en aide à deux individus qui l'avaient courroucées était peut-être un peu trop osé pour espérer une fin diplomate.

- Ça va ! Il ne peut plus bouger, mais il est conscient. La demoiselle semble être sa soeurette. Elle va bien ?

Il resta quelques instant silencieux, attendant la réponse de la demoiselle ailée qu'il écouterait consciencieusement, avant de reprendre à son tour.

- Quoi qu'il en soit, on devrait partir d'ici. Je n'ai pas vraiment envie de tomber nez à nez avec monsieur l'arbre en colère. Pas maintenant, en tout cas...



Heziel est lvl 17.

Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 964
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue41/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue473/500[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (473/500)
Berrys: 9.864.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeMar 19 Mar - 19:33




feat Heziel Coffe

Sous le regard des Dryades


[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Hors_l13
Dravien Acrimosa

-Je ne suis pas vraiment en position de faire quoi que ce soit de toute manière, rétorqua simplement le Acrimosa. Merci beaucoup…

Il essaya d’aider au mieux son sauveur en dépit de sa condition misérable et de la sensation d’humidité et de terre qu’il ressentait sur tout son corps. De son côté, Ishtar se pencha et aperçu bientôt son camarade qui lui répondit rapidement pour faire l’état de la situation alors que Dravien se sentait rassuré pour la situation de sa sœur, le simple fait de savoir où elle était le soulageant quelque peu avant qu’il ne s’imagine qu’elle puisse être blessé.

-Je vois. Malheureusement elle est inconsciente. De plus, elle saigne à l’arrière du crâne. Je crains que l’impact avec l’arbre n’ait été très violent et qu’elle se soit ouverte. Il va falloir s’occuper d’elle et vérifier qu’elle n’est pas de problème spécifique. J’espère que le choc n’a pas provoqué de lésions cérébrales ou ce genre de choses, expliqua la bilcane avant de tendre sa main vers le bas en direction du Coffe. Je vais essayé de t’aider à remonter. Si tu arrive à prendre ma main je peux te tirer jusqu’ici.

S’il y parvenait, l’ange userait de sa force surhumaine pour s’exécuter et n’hésiterait pas à prendre Dravien sur son dos avant de placer Tanith dans ses bras, son corps démesurément grand et sa puissance physique lui permettant largement de porter deux personnes à la fois.

-Oui il nous faut nous mettre à l’abri. Je pense que l’on devrait revenir sur nos pas et trouver un coin sympa où installer un genre de campement le temps d’essayer de les prendre en charge. Je pense qu’il serait dangereux de trop attendre avant de s’occuper d’eux. Après, je compte rester au moins jusqu’à ce qu’elle se réveille. Si jamais tu es pressée et que tu ne peux pas rester trop longtemps sur cette île, je me débrouillerai toute seule ce n’est pas un problème et je resterai avec eux pendant que tu sors des bois, à moins que tu le prenne avec toi si tu te sens de pouvoir le porter sur toute la distance, expliquerait la céleste enfant de la mer blanche tout en entamant sa marche.

Si Heziel était d’accord, il suffirait de plusieurs longues minutes pour retrouver un coin assez tranquille où une zone de plusieurs mètres carrés d’herbe était visible, sans arbre ou branche pour venir traverser l’espace à hauteur d’homme. C’était parfait pour s’installer et soigner les deux blessés, enfin amorcé des soins puisque clairement les fractures de Dravien devraient être prit en charge par des médecins pour pouvoir être à nouveau sur pied un de ces jours. La De Lérhane se pencherait sur l’arrière du crâne de Tanith afin d’y appliquer un bandage afin d’empêcher davantage de sang de couler. Ishtar, étant habitué aux combats et voguant au sein d’un équipage assez complet, connaissait quelques gestes d’urgence pour empêcher une blessure de trop empirer. Pendant ce temps-là, le Coffe pouvait tout à fait parler avec Dravien pour en savoir plus sur les Acrimosa. La blonde écouterait la conversation, mais serait trop concentré sur ce qu’elle faisait pour pouvoir intervenir.






©️ By Halloween



-Ishtar De Lérhane Lvl 24

-Dravien Acrimosa Lvl 13
-Tanith Acrimosa Lvl 15

-Arghès Vanzgard Lvl 27
-??? Lvl 32

Carte de l'île :
 


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 8 Avr - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1986
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue46/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue91/750[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeMar 26 Mar - 18:54





La main verte.


Par chance, il semblait que la deuxième du duo fut encore en vie : pas dans un bon état, certes, mais malgré tout vivante. C'était déjà une bonne nouvelle en soi... d'autant plus que celui qui n'avait pas encore perdu connaissance semblait tenir à sa soeur et, dans des conditions contraires, en plus de la gravité de la situation en elle même, il aurait pu se montrer bien plus hermétique à toute approche de la part de Ishtar ou même Heziel. Ce dernier s'approcha donc de la De Lérhane, avec une certaine prudence, avant de profiter de sa traction monumentale. Elle était d'une force vraiment colossale dans son référentiel et, en tout état de cause, il remercia encore une fois le hasard de lui avoir esquivé le coup de poing d'un peu plus tôt. Il était désormais certain que cela l'aurait envoyé directement au tapis...

- Tu as raison. On ferait bien de s'en occuper tout de suite. Par contre, je pense qu'on va devoir retrouver la civilisation au plus vite : personnellement, je ne suis pas médecin... et je refuse de me trimbaler en forêt avec deux blessés, dont une au crâne.

Il observa les feuillages denses et se sentit envahi par l'immensité de la tâche. Ramener ces deux individus par lui même aurait en temps normal été éreintant, sans plus. Mais son dos le faisait encore largement souffrir et il avait besoin de se reposer... en d'autres termes, il valait mieux qu'ils se positionnent avantageusement dans les fourrés, à un endroit où ils seraient en toute relative sécurité pour prendre un peu d'énergie. Mais cet endroit existait-il seulement ? Il grommela quelques instants, maudissant la canopée qui se révélait à la fois pleine de merveilles et prompte à devenir sauvage et vicelardes, avant d'observer Dravien qu'il avait au préalable laissé à Ishtar. Cela le ménageait pas mal.

- Trouvons un endroit où nous échouer, puis on discutera. Tu ne m'as pas encore expliqué la situation, ni dit qui tu étais.

Il attendait de la part des mercenaires des réponses, car il s'était retrouvé à leurs histoires et qu'elles semblaient ne pas être très folichonnes. Ils entamèrent donc une marche jusqu'à trouver un coin plus adéquat : une petite source d'eau claire ruisselait doucement depuis les racines d'un énorme arbre feuillu et moussu, tandis que des insectes lumineux traversaient les airs en bourdonnant tranquillement. Un miroir de paix qui pouvait pourtant cacher les affres d'autres dangers, d'autres mensonges de cette nature malignes. Tandis que l'ange prenait en charge le traumatisme assez lourd de la jeune femme, le noiraud s'installa à côté de Dravien, observant rapidement son état.

- Bon, écoute. Je n'ai rien contre vous, alors je te propose quelque chose : explique nous qui vous êtes, ce que vous faites ici et qui est cet homme qui s'en est pris à moi. En échange, je m'engage à vous ramener rapidement à un village capable de vous prendre en charge, toi et ta soeur. C'est un deal honnête, non ?

Il n'offrit pas sa main au Acrimosa, tout simplement parce que celui-ci n'était pas en état de la saisir. Il s'équipa néanmoins d'un petit bocal de sa sacoche qu'il plongea dans l'eau pure, offrant ainsi un peu d'eau au blessé. Il devait être assoiffé, vu son état et le combat qu'il venait de mener.



Heziel est lvl 17.

Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 964
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue41/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue473/500[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (473/500)
Berrys: 9.864.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeMar 26 Mar - 19:35




feat Heziel Coffe

Sous le regard des Dryades


[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Hors_l13
Dravien Acrimosa

La douleur était vive et très présente, néanmoins le jeune homme souffrait en silence, ayant largement dépassé le stade des cris qui aurait alors été constant sinon, la souffrance semblant être un étau emprisonnant les membres du Acrimosa. Il écouta la proposition d’Heziel et ne tarda pas à lui expliquer à quoi rimait tout ceci. Après tout, il n’avait plus rien à perdre, plus rien à cacher. Il ne savait même pas si les quatre personnes qui étaient présentes parviendraient à sortir des bois en vie. Alors, à quoi cela aurait rimé de cacher quoi que ce soit.

-Bien… Je vais tout vous dire… Je m’appelle Dravien et ma sœur c’est Thanit. Cela fait quatre ou cinq mois que nous travaillons avec Arghès. C’est une sorte de mercenaire sans scrupule qui fait de basses besognes pour le compte de différents groupes criminels ou des entreprises véreuses. C’est lui qui nous a approché. Tout ça a commencé parce que… parce que… commença Dravien avant que ses yeux ne s’humidifient, montrant qu’il cherchait à retenir quelques larmes alors qu’il observait l’archange s’occuper de sa sœur. Il… Il s’avère que nôtre mère est tombée gravement malade et nous avons déjà perdu notre père depuis l’enfance. Il était impossible que nous la laissions mourir. Nous étions prêts à tout pour payer les soins, mais le traitement était horriblement cher… C’est à ce moment-là qu’Arghès est apparu. Il nous a proposé de l’accompagner, de travailler en temps que mercenaire à ses côtés pour gagner l’argent qui nous manquait et qui rapportait bien plus que ce que nous faisions dans les champs. Il a même été jusqu’à avancer la somme nécessaire pour le premier mois de prise en charge. Nous sentant redevable et voulant aider notre mère, nous avons accepter de l’aider dans ses prochaines missions… Nous ne savions pas dans quoi nous nous étions fourrés...

Il marqua une pause, le temps d’observer davantage le visage de Thanit qui demeurait inconsciente pour l’instant. Une larme coula sur sa joue en repensant à où ce traquenard les avaient menés.

-En vérité, Arghès désirait se servir de nous. Nous lui servions autant de sbires que de domestiques, de personne à abandonner si jamais les choses tournés mal et bien d’autres choses. Nous n’étions que des jouets pour lui et nous étions contraint de rester pour le bien de nôtre mère et à cause de nos dettes. Malgré les réussites des missions, dont les bénéfices n’étaient pas répartis équitablement entre nous trois, nous n’obtenions jamais assez pour payer la suite du traitement ou même remboursé Arghès qui continuait donc de le faire à notre place, augmentant chaque mois un peu plus ce qu’on lui devait… C’est ça qui nous a amené ici. C’était un gros coup avec une belle somme à la clé. Thanit et moi espérions que cela permettrait d’enfin pouvoir commencer à régler notre dette…

Un nouveau silence plana quelques instants, Dravien remarquant l’air attristé de la De Lérhane qui s’était arrêté pour écouter plus attentivement le récit du blessé.

-Après nous ne savons pas grand-chose de plus sur Arghès. Il n’a jamais pris le temps de discuter avec nous. On se contente de le suivre tandis que lui nous offre peu de considération. Je me suis souvent demandé à quoi cela lui servait de nous trainer derrière lui alors qu’il serait peut-être plus efficace tout seul. Après, il a peut-être un bon fond vu qu’il fait ça pour permettre à notre mère d’aller mieux, mais c’est le seul acte de gentillesse que je l’ai vu faire… Sinon la raison de notre présence ici, c’est un contrat avec une société voulant raser la forêt pour s’implanter à la place. Le patron aurait envoyé plusieurs groupes pour faire le boulot et aucun ne serait revenu. Il a également dit qu’il y aurait des rumeurs dans le milieu parlant du fait que certains boss par le passé auraient également tenter de tels choses, mais qu’aucun n’aurait réussi et que cette île serait maudite, poussant la majorité des entreprises à ignorer purement et simplement l’existence de ces bois. Le patron a dit que pour lui il ne s’agissait que de superstition et nous a chargé de faire de cette mer végétal un immense brasier, de retrouver ses hommes qui s’étaient perdu et de les lui ramener pour qu’il les punisse… Mais nous avons découvert toutes les atrocités dont est capable cette Nature monstrueuse avec au final cet arbre vivant qui s’est mis à nous pourchasser pour nous tuer. J’imagine que tout ce que le boss avait envoyé son mort à l’heure actuelle. Cette île ne pardonne vraiment pas…

Resté silencieuse tout le long du récit, l’archange finit de nouer le bandage tenant la compresse improvisé avant de se lever et de se tourner vers l’homme encore conscient, mais dont les nombreux rictus indiquait la souffrance.

-Je vais chercher des branchages et des lianes, enfin ce genre de choses, pour essayer de maintenir vos membres en place pour essayer de faire un attelle sommaire. À moins, que tu préfère le faire Heziel ?

L’un d’eux devait resté avec la fratrie Acrimosa vu le danger de ces bois. Si le Coffe acceptait de rester là, la demoiselle s’éloignerait un peu en quête des matériaux. Dans le cas, contraire elle resterait auprès de l’homme et discuterait avec lui.






©️ By Halloween



-Ishtar De Lérhane Lvl 24

-Dravien Acrimosa Lvl 13
-Tanith Acrimosa Lvl 15

-Arghès Vanzgard Lvl 27
-??? Lvl 32

Carte de l'île :
 
[/quote]


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 8 Avr - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1986
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue46/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue91/750[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeLun 8 Avr - 21:44





La main verte.


Finalement, le gaillard sembla prendre pleinement conscience de la situation pleinement néfaste dans laquelle il se trouvait et il passa à table. Au départ, son discours aurait pu trouver en Heziel une réponse relativement acrimonieuse : il n'aimait pas particulièrement avoir manqué de peu de se faire briser le dos, avant de se faire piétiner par un arbre et de mourir dans un incendie, tout ça pour le compte de quelques bassesses menées par l’appât du gain et l'immoralité. Pourtant, la suite du discours du dénommé Dravien trouva un interlocuteur bien plus attentif et silencieux en la personne du cuistancier. Comme à son habitude, il éluda la possibilité qu'on lui mente, considérant que la situation ne s'y prêtait pas, avant de se mettre dans la peau de celui qui racontait : à sa place, il aurait sans doute été prêt à tout pour sauver sa mère... elle lui manquait, souvent. Pourtant, il devait désormais voler de ses propres ailes. Il avait des rêves à réaliser avant de retourner auprès des siens, qui n'étaient pourtant pas si loin que cela.

Il se demanda rapidement pourquoi il n'était pas encore revenu vers eux. Etait-ce parce qu'il appréhendait ce moment, après si longtemps à n'avoir correspondu que par lettres ? Non sens total, il était trop aimant pour ce genre de balivernes. Peut-être que sa vie, pleinement chargée, le satisfaisait pleinement. Malgré la distance avec ses proches, il se contentait de cette solitude douce ponctuée de rencontres, dont certaines avaient déjà chamboulée ou chambouleraient durablement sa vie.

- C'est horrible. Utiliser ainsi des gens dans la détresse.

Il nourrissait désormais une antipathie sévère pour ce fameux "Arghès", un mercenaire qui ne semblait pas déborder de cœur ou même de principes. Ce n'était même pas l'histoire du coup de pied en traître qui l'affolait le plus : c'était l'idée qu'il se fut servi du malheur et du besoin de personnes plus faibles que lui pour tirer un profit, ou du confort. Après tout, il était enclin à croire ce jeune homme ainsi que l'histoire qu'il avait à lui confier : ils ne s'étaient pas montrés particulièrement vindicatifs à son égard, avec sa frangine. Ils lui avaient même semblés assez déroutés, déboussolés par l'ampleur de la situation.

- Ne te méprends pas : je doute qu'il ait proposé son aide par bonté. Quant à cette île, elle n'a effectivement pas l'air d'apprécier les envahisseurs qui agitent n'importe quoi susceptible de blesser la forêt... on devrait vous ramener en lieu sûr, pour commencer. Je n'ai pas l'intention de me faire manger par une salade en colère.

Il se redressa et s'étira. L'état de Thanit semblait stable, bien que relativement grave. Chaque seconde de perdue était une seconde de plus pour que le mal se répande... une seconde de plus pour permettre à l'arbre vivant de revenir. Deux choses que Heziel ne voulait pas voir se produire. En tout état de cause, Ishtar semblait relativement à l'aise avec les premiers soins, de quoi le rassurer un peu. Il sentait la douleur quitter progressivement son dos, ce qui était une bonne nouvelle. Il récupérait vite.

- Je vais y aller. Il vaut mieux que tu restes près d'eux, tu as l'air plus à l'aise que moi dans les premiers secours. Et puis... ça me dégourdira un peu. J'ai besoin de voir cette forêt sous un autre angle. Il faudrait les ramener au bercail rapidement.

Autour d'eux, la végétation était souveraine. Le chant de petits oiseaux et le ruminement lointain d'animaux étranges avait repris son cours, comme si l'incendie n'avait pas eu lieu à quelques minutes de là. Il s'éloigna alors tranquillement, ménageant ses efforts pour trouver des branchages et lianes qui correspondraient à la recherche lancée par la guerrière. Il en profiterait également pour scruter copieusement les alentours à la recherche des moindres faits étranges qu'il avait jusque là ignoré. Peut-être que l'arbre en forme d'homme, un peu plus tôt, cachait un secret bien plus sordide qu'une simple excroissance fortuitement humanoïde...



Heziel est lvl 17.

Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 964
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue41/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue473/500[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (473/500)
Berrys: 9.864.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeLun 8 Avr - 22:38




feat Heziel Coffe

Sous le regard des Dryades


[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Hors_l13
Dravien Acrimosa

La grande demoiselle aux quatre ailes hocha la tête quand le Coffe décida de partir en quête des matériaux.

-Fait attention à toi, déclara-t-elle simplement, craignant que de bien pires choses se déroulent dans ces bois.

La blonde aux yeux d’argent s’approcha du blessé encore conscient et s’assaillit à côté de lui. Dravien était clairement perdu dans ses pensées à ressasser les événements qui l’avait conduit ici. L’originaire de la mer blanche comprenait son désarroi vu qu’elle avait écouté tout son récit elle aussi et il s’avérait qu’elle était assez d’accord avec le Coffe. Ce mercenaire n’avait aucune bonté ou empathie en lui. C’est alors qu’une question émergea dans l’esprit de la guerrière céleste qui craignait pour la réponse que l’Acrimosa lui offrirait. Après tout, pourquoi Arghès dépenserait-il son argent pour aider leur mère en profitant d’eux uniquement pour qu’ils aient des dettes ? …

-Dis-moi… En dehors du premier mois, avant que vous ne partiez avec lui, est ce que tu as pu aller voir ta mère ou avoir de ses nouvelles sur l’avancé de son traitement ?

-Non pourquoi ?
répondit-il un peu distrait par la douleur omniprésente qui remplacer les sensations de ses membres par un grand flot de souffrance qui embrumé sa perception au niveau du touché. Il n’a jamais voulu qu’on retourne la voir pour éviter qu’on perde du temps que l’on pourrait octroyer aux missions.

-Et bien… Imaginons que c’est réellement une raclure sans nom qui tire partie de vous… Est-ce qu’ils pourraient être monstrueux au point de ne pas avoir financé les soins de votre mère pour le reste des mois afin de gagner encore plus d’argent sur votre dos tout en obtenant gratuitement des hommes de mains.

-Quoi ?! Non non non. Ce n’est pas possible. Je suis certain que ma mère va très bien !
s’emporta quelque peu Dravien.

C’est un regard triste et lourd qui se posa sur lui. L’ange voyait bien que le blessé cherchait à se rassurer, éviter de penser à de tels choses, ignorer le doute pour refuser la possibilité de la réalité dans laquelle sa mère avait trépassé. C’était une réaction tout à fait compréhensible et assez légitime. Cela reviendrait à remettre en perspective la situation présente dans laquelle tout se passe bien pour sa mère qui est en rémission en le faisant d’un seul coup chuté dans un monde où il a perdu la femme qui la mit au monde. C’était de toute manière trop violente pour qu’il puisse accepter une telle chose dans l’immédiat, néanmoins la demoiselle ailée était persuadée qu’au fond de lui elle avait allumé un doute qu’il devrait dissiper en obtenant d’Arghès la vérité ou en retournant auprès de sa mère avec sa sœur. N’ayant clairement pas envie de leur faire davantage souffrir psychologiquement alors qu’il avait déjà bien sa dose au niveau physique, la révolutionnaire changea de sujet en attendant le retour du Coffe, s’intéressant à savoir ce que Dravien et Tanith aimaient dans la vie, ce qu’ils faisaient quand ils avaient un peu de temps libre, ce genre de choses. Cela permit au Acrimosa de penser à des choses plus joyeuses. Certes ils étaient au milieu d’une forêt, voir une véritable jungle, qui voulait pour ainsi dire leur mort, mais il fallait éviter de plonger dans le désespoir et c’est ce qu’Ishtar s’attelait à faire avec le jeune homme.




Finalement, quand Heziel rentrerait de sa petite expédition, la bilcane se lèverait pour s’approcher de lui et récupérer de quoi faire une atèle vraiment très grossière, cependant elle s’arrêta en plein. Elle venait de remarquer quelque chose qui clochait, quelque chose auquel elle n’avait pas vraiment fait attention avant avec cette forêt luxuriante et la relative tranquillité dans laquelle il se trouvait depuis qu’ils avaient fuit les lieux de l’incendie.

-Heziel… On est bien d’accord que tout à l’heure il n’y avait pas d’arbre à cet endroit ?

Elle pointa le végétale se dressant trois rangées d’arbres plus loin et qui se mêlait parfaitement à la foule de cette mer verte. Si la De Lérhane n’avait pas balayé les environs du regard et eu une épiphanie, il était fort à parier qu’elle n’aurait pas pu le remarquer. Si le cuisinier confirmait la pensée de l'archange, l'entité arborescente, se sentant découverte, pivoterait sur lui même. L'écorce bougerait pour révéler deux yeux rouges fixant le groupe.



[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Arbre_10
???





©️ By Halloween



Vu avec Hez en pv qu'il reviendrait vers les autres dans son post.

-Ishtar De Lérhane Lvl 24

-Dravien Acrimosa Lvl 13
-Tanith Acrimosa Lvl 15

-Arghès Vanzgard Lvl 27
-??? Lvl 32

Carte de l'île :
 
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1986
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue46/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue91/750[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeLun 15 Avr - 20:36





La main verte.


Il était revenu sur ses pas. Il n'y tenait plus : il fallait qu'il enquête un peu, qu'il comprenne, qu'il analyse. Il était revenu sur ses pas et il le regrettait déjà : il était certain d'avoir emprunté exactement le même chemin et pourtant... il ne parvenait pas à retrouver ce fichu torse végétal. Il avait fouillé de longs instants, ramassant un peu de bois et de lianes au passage, mais il lui avait été impossible de trouver les traces de leur chemin d'arrivée... tout court. Anxieux mais passant son malaise sous silence, il s'était donc mis en tête de retrouver Ishtar afin de faire le point sur la situation et de se tirer de là au plus vite, avec les deux blessés. Plus le temps passait, plus la situation le rendait perplexe. Il se dégageait définitivement de ces pierres et de ces troncs, qui paraissaient de plus en plus anciens et séculaires avec le temps et la déformation de l'espace, une atmosphère doucereuse de perdition... et un danger sournois, grinçant dans les branchages.

Il manqua de se perdre sur le retour et, en tout état de cause, passa à quelques doigts de paniquer. L'endroit se faisait assez oppressant et il voulait vraiment s'en aller rapidement. Malgré l'aspect féerique de certaines plantes et la beauté des paysages forestiers qui se présentaient parfois, il ne se sentait plus en sécurité. La bonne nouvelle, c'était qu'au moins, son dos ne le faisait plus souffrir tant que ça... ou peut-être était-ce la dose discrète d'adrénaline provoquée par ce sentiment rampant et grimpant de dangerosité ambiance qui lui permettait d'ignorer les douleurs devenues bénignes à ses yeux. Finalement, il déboucha à nouveau sur leur point d'accroche et soupira d'aises, avant de s'approcher de l'ange.




- Voilà de quoi faire... dépêchons nous, cet endroit me file la chair de poule.

Alors que la demoiselle s'attelait à la tâche, le brun regarda nerveusement à droite et à gauche. Quelque chose clochait. Pourquoi est-ce que ce sentiment s'accentuait de seconde en seconde, alors qu'il n'était un peu plus tôt qu'une vague impression ? Était-ce la force pulsatile qu'il sentait sous ses pieds qui commençait à ronger ses nerfs, ou s'agissait-il plutôt des ombres dansantes qui tenaient parfois plus du vivant en déplacement que des simples feuillages agités par un vent discret ? Lorsque la guerrière venue des cieux fit remarquer avec une grande pertinence que la forêt semblait plus épaisse qu'un peu plus tôt, le noiraud jeta un coup d’œil acéré à la direction qu'elle indiqua.

- Tout bouge de trop dans le coin. Et... tu as raison... il n'était pas...

Un craquement sourd ébranla les airs alors que le tronc semblait pivoter, lentement, comme pour appuyer le vent d'urgence qui anima les poumons de Heziel lorsqu'il réalisa que ce n'était réellement pas une impression. Puis, les deux orbes rougeâtres s'ouvrirent, se dévoilèrent, laissant les yeux ridiculement petits en comparaison du cuistancier s'écarquiller.

- ... là...

Il eut un pas de recul tandis que la bête végétale, encore inconnue et pleine de mystères qui n'étaient concurrencés que par la dangerosité dont elle avait pu faire preuve, semblait se mouvoir lentement en leur direction. Ou était-ce sa tête qui lui jouait des tours ? Il serra le poing, plus pour canaliser son angoisse que par bravoure. Dans quoi s'était-il encore fourré ? Une goutte de sueur perla le long de sa tempe tandis que le vénérable tronc, décidément en mouvement, s'approchait lentement.

- Ecoutez... on peut discuter... non ?...



Heziel est lvl 17.

Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 964
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue41/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue473/500[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (473/500)
Berrys: 9.864.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeLun 15 Avr - 22:47




feat Heziel Coffe

Sous le regard des Dryades


[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Arbre_10
???

La masse arborescente se mit à avancer vers le groupe sous le regard sidéré d’Heziel, d’Ishtar et de Dravien. Aucun d’eux n’osaient bouger et face à cette monstruosité végétale qui avait pu faire l’étalage de sa puissance un peu plus tôt. L’Acrimosa se mit à trembler en craignant pour sa vie, se remémorant les instants où la main du titan de bois c’était refermé sur son corps pour le broyer d’un seul coup. La De Lérhane lança un regard vers le cuisinier qui lui semblait tout aussi perdu qu’elle. Que faire ? Comment se sortir de cette situation ? Ses mains vibraient tandis que sa mâchoire se resserrée. C’est alors que la créature des bois tandis les mains devant elle et réalisa un mouvement comme pour apaiser les esprits.

-Calmez-vous. Je ne vous veux pas de mal… Enfin, j’aurais pu si je n’avais pas entendu l’histoire de ce monsieur tout à l’heure. Il semble que vous ne voulez pas faire de mal à la forêt donc je n’ai pas à m’attaquer à vous. Ce n’est en revanche pas le cas de ce Arghès qui est parvenu à me semer. Puisque vous trainiez ensemble et que vous n’êtes pas réellement de son côté, pourriez-vous me donner quelques conseils sur des moyens de le retrouver. Je sens qu’il n’a pas encore quitté l’île, le Cœur est en danger. Je m’excuse au passage pour le mal que je vous ai fait. C’est difficile de contenir sa force avec ce corps…

Les paupières de l’Archange du Typhon se refermèrent et se rouvrir à un rythme soutenu pendant quelques instants, le temps de réaliser la situation. C’était quoi cette histoire ? C’était tout bonnement délirant ! La demoiselle ailée pencha la tête sur le côté, comme si cela allez l’aider à comprendre pourquoi désormais cette entité voulait les laisser tranquille.

-Qui êtes-vous ? demanda-t-elle alors.

-Je m’appelle Pierre Dupont. J’étais autrefois l’un des premiers professeurs de l’Université Workright, un biologiste. C’est pour effectuer des recherches sur la Nature exceptionnelle de ces bois que je me suis perdu dans la forêt et que je ne l’ai plus jamais quitté. Et oui… Je suis un humain tout comme vous, pas un homme-plante ou une créature endémique à cet océan verdoyant.

-Euh. D’accord
, bégaya la bilcane.

-J’ai fait la promesse au dernier descendant du peuple qui vivait ici autrefois que je continuerais à protéger le Cœur de la Loi Assertorique et c’est pour cela que je m’occupe de tuer tout ceux qui veulent du mal à ces terres.

-Mais pourquoi les tuer ?

-Des personnes mal intentionné qui repartirait d’ici pourrait revenir et être mieux préparés pour détruire les arbres. Je ne peux malheureusement pas laisser cela se produire. Autrefois, c’est toute une civilisation qui défendait cette contrée, aujourd’hui je suis tout seul. Je ne possède même pas le haki de l’observation alors que c’était la cohésion entre ceux qui le possédait, repérant les intrus grâce à celui, et ceux qui usait de l’armement qui permettait la défense optimale de ce vaste territoire. Heureusement que la forêt a appris à se défendre par elle-même pour certaines choses comme pour contrer le feu sinon cela fait bien longtemps que moi et mes prédécesseurs aurions échoués.


Pierre s’assaillit plus ou moins par terre en face du groupe.

-Je n’ai pas toute la nuit devant moi, mais je veux bien répondre à certaines de vos questions et vous révélez les secrets de cet endroit, que j’ai eu tout le loisir d’étudier depuis le temps, si vous m’aidez à arrêter Arghès. Je vous aiderai également à ramener ceux que j’ai blessés à l’orée de la forêt. Je connais les bois, je vous guiderai au travers de ce dédale naturelle.






©️ By Halloween



-Ishtar De Lérhane Lvl 24
-Dravien Acrimosa Lvl 13
-Tanith Acrimosa Lvl 15

-Arghès Vanzgard Lvl 27
-Pierre Dupont Lvl 32

Carte de l'île :
 
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1986
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue46/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue91/750[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeMar 7 Mai - 23:06





La main verte.


- Sainte Mère de toutes les vaches unijambistes.

Il était scotché, abasourdi, pantois. En un mot comme en mille : sonné. La créature s'était approchée d'eux avec une démarche qu'il avait traduite comme l'avancée terrible d'un bourreau surnaturel, se contentant d'une maigre question pour essayer de délayer les hostilités au maximum. Puis, finalement, l'énorme tronc d'arbre parlant avait commencé à parler, d'une façon bien plus limpide et calme qu'un peu plus tôt. La suite ? Il n'avait quasiment rien compris : de cette histoire de "à qui de l'observation" dont il n'apprendrait l'existence que plus tard, et dont il ne se l'expliquerait que plus tard encore, à celle du Coeur en passant par les anciens et l'université de biologie... il était complètement paumé, mais il avait eu l'occasion de comprendre quelque chose d'essentiel : cet énorme bête végétale s'appelait Pierre Dupont, et elle était disposée à les aider plutôt qu'à les broyer et les réduire en purée. Ce qui, en tout état de cause, était une bonne nouvelle.

S'approchant du sylvestre titanesque, qui restait bien plus grosse que lui malgré le fait qu'elle se fut assise, le noiraud se gratta les cheveux et lança un regard de coin en direction de la De Lérhane. De toute évidence, si ce colosse avait voulu leur régler leurs comptes, il l'aurait fait il y a un moment déjà... de fait, il semblait plutôt dire la vérité. Un regard circulaire lui permit de retrouver visuellement les deux membres de la même fratrie, qui souffraient encore de diverses blessures assez catastrophiques pour mériter un traitement immédiat. Il leva la main, comme s'il voulait que la créature le remarque, avant de prendre la parole une fois qu'il aurait senti qu'il avait son attention. Sans doute parce que c'était un professeur de biologie...

- On peut commencer par ramener ces deux là, s'il vous plait ? J'aurais l'esprit plus tranquille de les savoir rentrés. Et en chemin, vous pourriez m'expliquer cette histoire de Coeur, d'anciens et de forêt qui se défend toute seule ? Parce que ça me fout un peu les jetons.

Il parlait simplement et honnêtement, ce qui lui valait tantôt des problèmes, tantôt la sympathie de son auditoire. En l'occurrence, il ne cherchait comme d'habitude aucune réaction particulière : cependant, Pierre pourrait aisément se rendre compte qu'il avait affaire à quelqu'un de transparent et de sincère, qui se contentait de dire ce qui lui passait par la tête de pertinent. Si le sylvestre acceptait, alors le cuistancier s'affairerait à hisser les blesser sur son dos ou ses épaules, où il les aiderait à tenir en place le temps du trajet. L'état de santé de la sœur était assez grave... quant au frère, il s'était passablement rembruni. Peut-être une mauvaise interaction avec Ishtar ? Le futur Capitaine Corsaire en doutait fortement, mais il n'était pas là lorsque le point le plus sombre de cette histoire avait été soulevé...

- En tout cas, si vous voulez vous débarrasser de ce fichu Arghès, j'en suis ! Je lui en dois une !

Il ne resterait plus qu'à retourner à l'orée de la forêt, où les deux êtres de chair et de sang abandonneraient le végétal géant pour porter les blessés jusqu'à un lit bien plus agréable et douillet... avant de revenir, certainement.



Heziel est lvl 17.

Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
Ishtar De Lérhane
Messages : 964
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue41/75[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Left_bar_bleue473/500[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty_bar_bleue  (473/500)
Berrys: 9.864.000 B

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitimeMer 8 Mai - 3:10




feat Heziel Coffe

Sous le regard des Dryades


[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Arbre_10
Pierre Dupont

Ishtar, à l’instar du Coffe, se retrouva démuni face aux révélations de cet être sylvestre, une quantité non négligeable d’informations difficilement assimilable. L’arbre vivait en marge de la société depuis des lustres, se contentant généralement d’effrayer ou exterminer les assaillants, et n’était donc plus très familier avec les rapports humains. Doser le flux de paroles n’était plus quelque chose qu’il maîtrisait très bien, surtout avec l’emportement de se retrouver avec des personnes amicales et de pouvoir aborder des sujets chers à son cœur de biologiste. La De Lérhane comprenait plus de choses qu’Heziel de par ses voyages sur Grandline et son savoir issue de ce que lui avait rapporté l’équipage du Centaurus, notamment cette histoire de haki que Pierre avait lui-même connu grâce au dernier descendant de cet ancien peuple qui lui avait enseigner beaucoup de ces notions assez complexes avant que le savant n’entame ses propres recherches sur la forêt pour passer le temps en la protégeant. Ainsi, la bilcane demeura statique, levant un sourcil en essayant d’intégrer le maximum des informations que lui offrait cet homme, marquant ainsi une pause, retraçant le monologue pour reclasser les données et les stocker dans un ordre, et ne remarquant donc pas le regard en coin du Coffe qui pourrait ainsi comprendre le trouble mental agitant la céleste dans ces instants. De son côté, le Dupont attendait qu’on lui réponde, ce que fit le cuistancier pendant que la native de la mer blanche était perdue dans ses pensées, la conversation entre les deux ramenant la De Lérhane sur terre.

-Très bien. Faisons-le rapidement pour revenir avant qu’Arghès n’atteigne le Cœur. Je m’occupe de les porter.

Ayant pu observer le groupe en se faisant passer pour un simple arbre, il s’était déjà fait un avis sur eux et faisait donc assez confiance à ces derniers, en étant, c’est vrai, fortement affecté par l’espoir que lui procurait le fait de tomber sur des personnes non hostiles envers ces bois aussi surnaturelles que merveilleux de son point de vue scientifique. Les mains étendues de la créature se refermeraient sur les deux corps avec une certaine douceur et précision, héritage de ses jeunes années en laboratoire où il avait appris à manier avec une grande délicatesse certain composants fragiles pour mener à bien des études et des expériences assez variés. Ishtar, de son côté, avait hoché la tête avec un certain décalage pour appuyer les propos de son camarade avec qui elle était en accord.

-Vous pouvez monter sur mon dos aussi. Ça évitera que je vous sème en allant trop vite.

La bilcane lancerait un regard vers le cuisinier pour voir si lui aussi jugeait qu’ils pouvaient lui faire confiance et s’accrocherait donc au tronc dans ce qui semblait être son dos, invitant le Coffe à en faire de même avant que le Dupont ne s’élance à travers l’étendue boisée en effectuant des bonds de géant pour se propulser toujours plus loin, ce qui ironiquement lui avait fait perdre Arghès de vue en le dépassant et le mettait désormais dans une situation difficile, le Cœur de la Loi Assertorique étant en danger.

-Par quoi voulez-vous que l’on commence pour vos questions ? demanderait l’entité ayant été autrefois un être humain.

Il aurait le temps de faire un monologue sur un voir deux sujets avant d’atteindre l’orée de la forêt où les deux aventuriers s’étant perdus dans cette mer végétale pourraient se charger de porter les blessés au petit hôpital du village où ils seraient pris en charge.






© By Halloween



-Ishtar De Lérhane Lvl 24
-Dravien Acrimosa Lvl 13
-Tanith Acrimosa Lvl 15

-Arghès Vanzgard Lvl 27
-Pierre Dupont Lvl 32

Carte de l'île :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)   [FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Torpilles sous l'Atlantique [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']
» je me suis revue sous l'éclat de la lampe
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue-