Partagez
 

 Le Loup FB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nojiko Fujita
Reine de Yobusa
Nojiko Fujita
Messages : 102

Feuille de personnage
Niveau:
Le Loup FB Left_bar_bleue22/75Le Loup FB Empty_bar_bleue  (22/75)
Expériences:
Le Loup FB Left_bar_bleue11/120Le Loup FB Empty_bar_bleue  (11/120)
Berrys: 486.000 B

Le Loup FB Empty
MessageSujet: Le Loup FB   Le Loup FB Icon_minitimeMer 19 Déc - 20:06


-Jeu, Set, et match -




Le submersible de Papa accoste sur l'île de Ryuken. L'île est connue pour abriter l'un des plus grands mécènes de son temps, le tristement célèbre "Loup". Un homme puissant et riche qui a fait fortune dans le commerce d'art, le recel de faux ponéglyphes et diverses autres activités. À peine accoster, Nojiko Fujita, reine de San Yobusa, est libre de ses mouvements et s'aventure sur l'île ou un certain ordre et une certaine discipline règnent et ce malgré l'aspect illégal de la ville insulaire. Kenji, le fidèle conseiller royal et Tontata, s'accroche fermement dans la chevelure blonde de sa patronne, tout en observant avec curiosité l'île.
Au loin, dans un port annexe, se trouve un gigantesque navire de guerre aux allures sombres et imposante, curieuse, Nojiko le fixe longuement avant que les deux filles de Papa ne fassent leurs apparitions. Jü et Mü, les deux jumelles s'avancent lentement vers leur nouvelle sœur avant de s'exprimer sur un tel vaisseau.


"Ce navire a l'un des pavillons de l'Empereur Hadès. C'est bizarre qu'il soit là grande sœur."

Les Empereurs pirates, de terribles flibustiers en quête de pouvoir et de gloire, mais surtout du titre du Roi des pirates. Amusée par ces fariboles qu'elle juge futile, la jeune reine de Yobusa poursuis sa route en direction du centre-ville. Un homme étrange scande des slogans alléchants et laisse miroiter aux plus braves des trésors qui dépassent l'entendement.

"Si vous voulez obtenir des richesses folles, de la gloire, du renom, mais aussi vos entrées auprès du Loup. Participer donc à notre tournoi ! Il est organisé par le Loup lui-même, des épreuves à la hauteur de vos talents. Une récompense folle vous attends si vous gagnez."

Rien ne semble attirer plus l'attention de la jeune femme que ce fameux concours, il faut dire que l'île semble bien calme et dépourvu d'animation. Est-ce donc là le salut de son ennui moribond ? Sans réellement réfléchir, sachant que Papa avait un long rendez-vous, elle décide de se présenter devant l'homme et de s'inscrire sous son nom véritable. Elle est alors rapidement prise en charge par d'autres personne qui la dirige alors au cœur de l'île en direction de ce qui semble être un vaste terrain vague, quelques tentes épars sont dispersées tout autour. Abritant des postes de soins, des tentes du jury, mais aussi la somptueuse loge du Loup.

Le Loup FB 9vxc

Tout semble se mettre en place très rapidement, plusieurs nouveaux concurrents font leurs apparitions et s'installe dans les tentes prévues pour les coureurs. Après quelques heures d'attente, le public s'installe quant à lui dans des tribunes de fortune. La mini-ville qui se construit autour de cet étrange terrain semble être bien connue des habitants, on pourrait presque croire à un Davy Back Fight géant, mais la réalité est tout autre. Ce qui se trame ici est totalement différent de tout ce que vous aviez pu voir jusqu'ici dans le monde de la piraterie.
Un homme s'avance sur les gradins ouest, avant de prendre son méga-escargophone et de chauffer le public, mais aussi d'annoncer la véritable couleur du concours du Mécène.

"Mesdames et Messieurs ! Bienvenue ! Bienvenue au dixième concours annuel du Loup ! Pour rappel, le concours se déroule en trois manches, la quatrième manche est uniquement réservé au duo finaliste. Mais il est d'abord l'heure de vous présenter les candidats et les duo de ce concours acharné ! Premier duo: Ulrich Müller et Dino. Deuxième binôme, Alisson Yolsen et et Stan. Troisième duo: Edward Lawrence et Nojiko Fujita. Dernier duo: Klabster et Yoko ! Un tonnerre d'applaudissement pour ces candidats qui je suis sûr, sortent de l'ordinaire. Voici la première épreuve, comme chaque année, les épreuves changent en fonction de l'humeur du Loup ! La première épreuve est ici pour prouvé que vous êtes de terribles combattants, une épreuve de destruction pure et dure ! Chaque duo doit venir à bout de... CINQ CENT Créature insectoïdes spécialement élevées pour l'occasion. Des créatures géantes, petites, volantes, souterraines, terrestre. C'est à vous d'agir en conséquence ! Vous n'avez que... Dix minutes ! Pour rappel, les vainqueurs gagnent dix points, les seconds, six. Les troisième deux points. Nous vous souhaitons bon courage, l'épreuve commence dans une heure."

Nojiko secoue la tête avec amusement, de telles épreuves ne peuvent que lui permettre de s'améliorer au combat, mais est-ce uniquement des combats ? Fujita en doute fortement, elle est rapidement dirigé vers son nouveau partenaire, le fameux Lawrence. Une fois devant lui, elle l'observe de haut en bas, tandis qu'elle aperçoit au loin Jü et Mü dans les gradins en train de manger un cornet de pop-corn. Elle reporte son regard sur le fameux inconnu avant de se présenter à sa manière, royale.


"Je suis Nojiko Fujita. Reine de San Yobusa, lorsque tu t'adresses à moi, c'est avec déférence et honneur. Je suis issue d'un peuple belliqueux et traditionaliste. Aussi, je ne tolère pas qu'on m’apostrophe de façon cavalière. Je suis ton partenaire pour l'heure, mais ne crois pas pouvoir devenir l'un des princes de Yobusa pour autant. As-tu des recommandations pour notre collaboration Lawrence ?"

Kenji, le conseiller royal, sors de la crinière de sa patronne et hoche la tête lentement pour appuyer les propos de la Reine. Puis il se terre à nouveau de la chevelure dorée et lumineuse. La terre se met alors à gronder, le ciel à se noircir, une multitude d'insectes de toutes tailles et de toutes formes envahissent le champ de bataille tandis que la loge du Loup, elle, se voit attribuée de l'apparition du mécène en question. Quelle drôle de journée et de concours s'annoncent ici.







Dernière édition par Nojiko Fujita le Lun 24 Déc - 8:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 517
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Pirates d'Hadès le Yonkou

Feuille de personnage
Niveau:
Le Loup FB Left_bar_bleue36/75Le Loup FB Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
Le Loup FB Left_bar_bleue60/350Le Loup FB Empty_bar_bleue  (60/350)
Berrys: 338.296.000 B

Le Loup FB Empty
MessageSujet: Re: Le Loup FB   Le Loup FB Icon_minitimeJeu 20 Déc - 20:24







Début 1506 ~ Quelque part sur Grand Line






À mesure que mes pas me rapprochaient de mon objectif, ma satisfaction prenait de l’ampleur et mon sourire se faisait plus impérieux. J’étais content de m’éloigner de cet imposant navire gangréné par la présence de ces forbans aussi rustres qu’impétueux. Bien que le fait de sentir la brise maritime était fort agréable, je me sentais bien plus à l’aise dans mon élément, ou à défaut, au centre d’un panorama luxuriant. Alors, une fois arrivé en plein centre-ville, je fus comblé par l’exquis paysage qui se dessinait sous mes yeux. Très vite, je sentis des bouffées de chaleur venir troubler mon être tandis que mon regard vitreux s’égarait de-ci de-là. Pourtant, je me retins, soucieux de m’offrir avant tout la meilleure opportunité.

Les formes harmonieuses dansaient tout autour de moi dans un ballet enchanté. Ils étaient partout et il y en avait décidément pour tous les gouts. Des gouttes de sueur commençaient à perler tout autour de mon visage qui s’illuminait devant ce spectacle tandis que je peinais à déglutir. Ils étaient là, tout autour de moi et bientôt je pourrais m’en saisir… Les boobs. Des centaines de boobs. C’était le paradis des boobs.

Et puis, une demoiselle des plus plantureuses s’avança dans ma direction après que le speaker eut craché ses consignes. C’était donc elle, la fameuse Nojiko Fujita… Mon plan avait donc fonctionné à merveille ! Dès lors, mon cœur fit un bon et menaça de s’extirper de ma poitrine tandis que mon corps tout entier s’ankylosa d’une rigidité qui m’était peu coutumière. La beauté de cette créature me laissait pantois : j’étais littéralement subjugué par sa prestance, ses traits fins ainsi que sa silhouette aussi voluptueuse qu’envoutante. Alors, princesse entama un petit discours, cependant, ses mots ne m’atteindraient jamais. En effet, toute mon attention s’était déportée vers l’un des plus beaux trésors que le monde avait à offrir. Une poitrine gonflée de rêves… Elle était là, devant moi, parfaitement dessinée. Et elle attendait ma venue, depuis toujours.

« J.. Je… Je s’appelle Ed ! »

Balbutiais-je, encore désarçonné par la situation. Alors, mes joues se garnirent de deux coups de soleil d’un rouge criard tandis que mes yeux ruisselaient d’avidité. Mon cœur fut foudroyé par une vive douleur, tiraillé entre la perfection sensuelle de la demoiselle et la nécessité de contrôler mes afflux sanguins afin de ne pas mourir prématurément d’une hémorragie. Mais la douceur de ces deux entités aussi harmonieuses que pulpeuses m’attendait.

« Il faut tout miser sur une étroite collaboration. Et donc euh… je peux toucher ? »

Ils étaient magnifiques et je ne me sentais plus capable de les ignorer plus longtemps. Il était grand temps de plonger dans sa poitrine et nager dans cet océan de bonheur afin de caresser mes rêves plus fous. J’époussetai alors ma veste orange sans faire attention à mon énorme slip blanc et je rassemblai mon courage. Alors, j’entrepris de m’approcher de mon plus beau trésor et je feins de trébucher, afin que ma tête entre en collision avec le but de toute une vie. Après tout, la vie était trop courte pour passer à côté de ce genre de choses. Et cette fois-ci, j’étais bien déterminé à toucher au but. Ainsi, les plus beaux boobs du monde seraient miens.

Le Prince Edward Lawrence en image:
 


______________________


Un peu plus loin, un homme pesta alors que son nom venait de retentir parmi l’agitation qui avait gagné le centre-ville. D’un geste brusque, il apposa violemment son poing contre un bâtiment, visiblement courroucé par la tournure des évènements. Le mur vola en éclat et une partie de la structure s’effondra. Alors, il tourna les talons et se faufila dans les quelques ruelles adjacentes à la grande place où il était attendu. Il demeura dans un premier temps cloitré en retrait, soucieux d’observer ce qui se tramait. Et surtout, repérer le malheureux qui avait osé l’associer à cet attroupement ridicule.



______________________








Les mini-aventures d’Edward Lawrence et de son équipage, Livre 2.


Je... je crois que j'ai glissé... pardon


- "Edward Lawrence" - 53.000.000 B - lvl 11


_________________
Le Loup FB 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Nojiko Fujita
Reine de Yobusa
Nojiko Fujita
Messages : 102

Feuille de personnage
Niveau:
Le Loup FB Left_bar_bleue22/75Le Loup FB Empty_bar_bleue  (22/75)
Expériences:
Le Loup FB Left_bar_bleue11/120Le Loup FB Empty_bar_bleue  (11/120)
Berrys: 486.000 B

Le Loup FB Empty
MessageSujet: Re: Le Loup FB   Le Loup FB Icon_minitimeLun 24 Déc - 9:09


-Jeu, Set, et match -





Une reine caqueuse ce serait tout aussitôt insurgé contre un tel comportement, une telle attitude dédaigneuse. Mais ce n'était pas le cas de la déesse guerrière de la foudre et du vent ! Si Nojiko est de sang royal, elle reste une humaine consciente de sa situation et reste une femme proche du peuple, c'est aussi pour cette raison qu'elle avance lentement vers Edward Lawrence, dont elle ne connait absolument rien, pour lui faire entendre raison, sa raison !
Son allure fière et sa droiture insolente dégage une prestance sournoise et autoritaire, alors qu'elle se dresse de tout son long devant son nouveau coéquipier, elle lui tend sa main droite avec un air toujours plus assuré. Le tableau se brise un millier de morceaux d'espoirs, offrant le plus grand défaut de la dame sur un plateau d'ébène.


"Bien sûr que tu peux toucher mes mains ! Je comprends parfaitement, c'est ta première fois devant une Reine ! Il est tout à fait normal que tu sois curieux. Maintenant, mettons nous au travail veux-tu ? Je suis las de tout ceci et je ne veux pas perdre la face devant des cloportes."

Quoique Lawrence puisse faire, Nojiko se dirige vers les premiers groupes d'insectes et observe le terrain ainsi que ses opposants, ce qui peut paraître une bête perte de temps n'est rien d'autre qu'une analyse des possibilités qu'elle détient. Tout rentre en compte, y compris son équipier, mais serait-il à la hauteur de ses attentes ? Aucune idée. Mais le combat se fait plus présent et Jü et Mü dans les gradins, observent leur grande sœur avec insistance. Il ne faut pas perdre la face devant ces deux nouvelles recrues et bel et bien faire une démonstration de puissance bien plus spectaculaire que celle de la prison avec Etowaru. Une énergie et une tension électrique se gorge autour de la jeune reine qui prépare ainsi sa première attaque. Elle tend les bras avant de venir frapper ses mains, un rayon électrique d'un diamètre raisonnable vient partir droit devant elle, percutant plusieurs dizaines de ces drôles de créatures insectoïdes. Aussitôt, le compteur au-dessus des gradins affiche de nouveau score.


"Wow ! Décidément, grande sœur devient plus puissante chaque jours. Papa a bien fait de nous laisser avec !"

Mais du côté adverse, les corps s'entassent aussi, bien trop rapidement, seule, Nojiko ne peut rien contre la vélocité des martialistes, des tireurs, et de la synergie de ses ennemis. Edward Lawrence doit entrer dans la danse lui aussi pour rendre justice à ses compétences et son renom. Fujita continue inlassablement ses attaques, enchaînant les attaques foudroyantes qui déchirent l'air et gratifie la foule de bruits de tonnerre qui font trembler le sol. Si Edward a encore des doutes sur la nature du fruit de sa partenaire, une créature volante tente de la lacérer au visage, aussitôt, l'intangibilité fait son travail et les serres aiguisées passent au travers de la tête de Nojiko. La logia en profite pour dégager un puissant éclair de son corps pour littéralement griller l'adversité.  
Non contente de son petite spectacle, la jeune femme forme dans chacune de ses mains un javelot de foudre qu'elle envoi à toute vitesse en direction de deux gros vers géant qu se retrouvent transpercer de part en part. Les applaudissements de la foule récompense cette action et ce coup d'éclat. On ne peut plus satisfaite de sa prestation, la jeune femme observe avec effroi le compteur, son équipe est a peine à 50 points tandis que le duo de Ulrich et Dino est déjà aux alentours de 200.


"Hey Lawrence ! C'est quoi ton truc ? Il serait peu-être temps d'agir !"

Pour réaliser le combo parfait qui mettrait à mal l'adversité, Fujita doit observer son binôme pour élaborer une stratégie, à moins que ce dernier ne soit un peu moins benêt que ce qu'elle croit et qu'il soit déjà à même de réaliser une stratégie d'envergure. Et tout ceci n'est que la première épreuve.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 517
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Pirates d'Hadès le Yonkou

Feuille de personnage
Niveau:
Le Loup FB Left_bar_bleue36/75Le Loup FB Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
Le Loup FB Left_bar_bleue60/350Le Loup FB Empty_bar_bleue  (60/350)
Berrys: 338.296.000 B

Le Loup FB Empty
MessageSujet: Re: Le Loup FB   Le Loup FB Icon_minitimeMer 26 Déc - 16:26







Début 1506 ~ Quelque part sur Grand Line






Edward le magnifique en image:
 


Hein ? Toucher tes mains ? Mais comment ça, tes mains ?! Alors, lentement, mon rêve s’éloigna et la tristesse emplit mon cœur. Oh, bien sûr, ses mains étaient particulièrement douces et sensuelles, mais pourquoi se contenter d’un unique coffre au trésor alors que j’aurais pu mettre la main sur une île totalement recouverte d’o ? La frustration m’enveloppa alors que je venais d’échouer, si près du but… Pour autant, ce n’était pas le moment de m’apitoyer sur mon sort : d’autres occasions se présenteraient. Et alors, peut-être qu’un jour… je pourrais enfin devenir… papa.

Pourtant, la fin de la déclaration de la belle demoiselle attira inévitablement mon attention. Ce charisme, cette prestance, cette noblesse… Et puis surtout ce dédain pour les autres… Ce terme de cloporte… Oui, cette merveilleuse dame me faisait subitement penser à quelqu’un… Je chassai cette effrayante perspective dans un haussement d’épaules.

Alors, l’affolement me gagna lorsqu’un épais nuage sombre se détacha du ciel et fondit dans plusieurs directions dans un vrombissement funeste. Des centaines d’horribles insectes étaient sortis tout droit de l’enfer afin de se venger de ces êtres humains qui les méprisaient. Était-ce donc la fin du monde ? Cette horrible vague allait-elle annoncer l’extermination de l’humanité ? D’intenses sueurs froides vinrent ramollir mes ardeurs alors que mon angoisse grandissait. Allais-je mourir sans avoir l’occasion de faire de cette déesse la mère de mes enfants ? Alors, pour me redonner du courage, je songeais à toutes les choses que nous pourrions accomplir ensemble, corps contre corps. Nos batifolages endiablés qui dureraient des jours… Des larmes ruisselèrent de mes yeux globuleux et libidineux tandis que je voyais mon doux songe d’été s’éloigner. Si elle osait m’enlever ces plaisirs, la vie serait bien cruelle !

Alors, la voix de ma chère et tendre vint m’invectiver, pointant du doigt mon inaction. Je pestai intérieurement, considérant que le timing et le contexte n’étaient pas idéaux pour un passage à l’acte immédiat. Comment aurions-nous pu, devant tous ces spectateurs ?! Je fus quelque peu ébranlé par l’assurance et le peu de pudeur de ma chère et tendre. Mais tout autour de moi, les bourdonnements menaçants s’intensifiaient. Et la vie était courte, si courte… Alors, mes yeux imbibés de larmes allèrent s’empaler sur l’envoutante et chaleureuse silhouette de la fougueuse guerrière. Sa beauté et sa sensualité me transcendaient, si bien que je sentais mon cœur se faire transpercer de toute part, comme s’il avait été foudroyé par mille éclairs. Mais j’étais parvenu au-delà de mes limites : dès lors, il ne me serait plus possible de me contenir.

Alors, le tissu qui enveloppait mon entre-jambes s’étira jusqu’à se tendre complètement, comme soulevé par une vigueur peu orthodoxe. Dès lors, mes désirs ne pourraient plus être dissimulés aux yeux du monde. Mais à quoi bon, finalement ? La vie était courte, bien trop courte, et un vieil homme tel que moi devait se saisir de toutes les occasions de gravir l’échelle du plaisir. En vérité, je venais d’avoir une vision, aussi formidable qu’irrépressible, et mon nouveau but dans la vie serait d’en faire une réalité.

« Voilà ma réponse, Nojiko Fujita ! Une fois que tu auras recouvert ton corps avec ça, nous pourrons commencer. Après mon passage, je peux t’assurer qu’il ne restera plus rien… »

Après avoir annoncé mes intentions, ma main se faufila dans mon veston et en retira l’objet de mes fantasmes. Puis, d’un geste vigoureux, je lançai l’imposant pot de miel à ma partenaire tandis que le scénario obscène continuait d’occuper le fil de mes pensées. Son corps luisant de miel qui se dandinerait en attendant que je vienne la cueillir… Une union charnelle si érotique… Une lune de miel si sensuelle… Mon pagne sembla s’étirer davantage, pointant toujours dans la direction de ma future compagne. C’était maintenant ou jamais, ma belle.


« Oh...Oh... je suis sur le point de... d'exploser...»


______________________



Plus loin, au pied des estrades garnies de spectateurs se terrait une silhouette aussi sombre qu’imposante qui lorgnait les combats d’un œil taciturne. Et plus le temps passait, plus sa contrariété se faisait tenace. Pourtant, lorsque la guerrière blonde se fit soudainement lacérer le visage dans un éclat électrique, l’homme mystérieux se garnit d’un rictus plutôt inquiétant. Ce type de faculté était tout bonnement extraordinaire, après tout. Pour autant, l’individu ne se décida pas à sortir de sa torpeur, considérant que l’heure n’était pas encore venue. Alors, ses pupilles injectées de sang continuèrent à harceler le prétendu Edward Lawrence, tandis qu’il énumérait les différentes manières de le torturer avant de lui ôter douloureusement la vie.



______________________








Les mini-aventures d’Edward Lawrence et de son équipage, Livre 2.


Le temps presse pour le fougueux Edward Lawrence car son slip blanc est de plus en plus tendu. Aussi, il te propose sans plus attendre d’entamer votre lune de miel. Félicitations.


- "Edward Lawrence" - 53.000.000 B - lvl 11



_________________
Le Loup FB 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Nojiko Fujita
Reine de Yobusa
Nojiko Fujita
Messages : 102

Feuille de personnage
Niveau:
Le Loup FB Left_bar_bleue22/75Le Loup FB Empty_bar_bleue  (22/75)
Expériences:
Le Loup FB Left_bar_bleue11/120Le Loup FB Empty_bar_bleue  (11/120)
Berrys: 486.000 B

Le Loup FB Empty
MessageSujet: Re: Le Loup FB   Le Loup FB Icon_minitimeJeu 3 Jan - 21:14


-Rayon de Miel -




C’est l’effervescence la plus totale dans le lieu de spectacle improvisé. Non seulement le côté festif est au rendez-vous, mais de célèbres cuisiniers ont eux aussi investis l’endroit, et font jouir de leur talent au plus offrant. Un festival de saveur auquel, les deux jumelles s’abandonnent bien volontiers ! Malgré leur côté froid, cette pseudo absence de sentiment… Elles arrivent peu à peu à vivre comme des enfants normaux aux côtés de Nojiko, sans pour autant oublier leur loyauté envers Papa et son organisation secrète. Nojiko n’a à cette heure, aucune notion, aucune portée même de ce qu’implique travailler pour Papa.
Mais le compteur ne cesse de tourner, l’adversité assène des coups méticuleux, calcul parfaitement chacune de ses actions pour remporter la première épreuve du Loup. Inquiète, Fujita se tourne vers son nouveau compagnon de route, Edward Lawrence, dont elle ne sait absolument rien pour le moment. Cependant, l’homme affirme détenir un plan pour remporter avec aisance la première manche de cet étrange tournoi de talent. Il sort ainsi de sa poche un épais pot de miel et affirme à la Reine pouvoir réaliser correctement son travail, seulement si cette dernière s’enduit de miel. Avec sa naïveté légendaire propre à celle d’une Reine n’ayant jamais quitter la cour, elle récupère le pot en question avant de l’ouvrir et de de badigeonner ses avant-bras. Tout sourire, elle parle à son binôme de choc, sous les sifflements de la foule masculine qui demande un peu plus de spectacle de la part de ce drôle de la reine.

"Enfin un digne chevalier ! J’ai tellement bronzé sous soleil de plomb que je n’ai pas pris soin de ma peau."

Elle poursuit son massage en prenant soin d’appliquer le miel en bonne quantité. Le public semble conquis, si le couple ne remporte pas la manche, ils auront au moins le cœur du public si ce n’est plus… Mais indirectement, le plan de Ed ‘ fonctionne à la perfection ! Bien trop occupée à s’enduire, Nojiko n’a pas le temps de comprendre ce qui est en train se produire. Dans les gradins, Jü et Mü s’interrogent elles aussi.

"Mü ?! Tu crois qu’il avait vraiment prévu ça ? Ou c’est juste de la chance ? Non, Jü. Je pense qu’il est trop bête et qu’il avait idée d’autre chose… Mais je pense surtout que Nojiko assure un max. "

Comme envouter, la totalité des insectes fondent en formation sur une Nojiko couverte de miel. Un silence absolu, hormis celui des vombrissements et autres bruits gluants d’insectes, s’installe dans l’assistance. Ni le public, ni les commentateurs ne pipent un mot. La première centaine d’insecte s’électrocute sur le corps intangible de la jeune femme, devant ce massacre impitoyable, les autres insectes fuient au dernier moment leur nouvel antéchrist.  Entourée de cadavres gluants, Nojiko lève la tête les yeux écarquillés, puis son regard de cristal se reporte sur Edward, totalement médusée.

"Mais… Mais qui es-tu ? Comment diable à tu fais pour venir à bout de tous ses insectes ?! Comment fais-tu pour te déplacer aussi vite ?! Tu es plus rapide que moi je n’ose y croire ! Explique moi, je dois comprendre maintenant !

Devant cet élan de puissance, la foule s’était mise à scander le nom de Nojiko et de Lawrence, persuader de tenir ici le duo gagnant de cette année. Une chose est sûre en tout cas, le petit coup d’éclat n’est pas passé inaperçu et les autres prétendants au titre s’affairent à redoubler d’effort pour venir à bout de cet étonnant duo qui vient de rattraper son retard.  
Plus haut, dans sa loge, le Loup admire le spectacle avec une coupe d’un vin raffiné en main, le binôme composé par Nojiko et Lawrence l’intéresse au plus haut point. Nojiko attise sa curiosité, une logia, ce n’est pas tous les jours qu’on voit, même sur Grand Line.  Que dire de Lawrence ? Il a l’air aussi intelligent que stupide, quel curieux mélange que voilà. Mais le Loup ne crie pas victoire, il connaît les autres épreuves, et la force n’est pas toujours au rendez-vous…

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 517
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Pirates d'Hadès le Yonkou

Feuille de personnage
Niveau:
Le Loup FB Left_bar_bleue36/75Le Loup FB Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
Le Loup FB Left_bar_bleue60/350Le Loup FB Empty_bar_bleue  (60/350)
Berrys: 338.296.000 B

Le Loup FB Empty
MessageSujet: Re: Le Loup FB   Le Loup FB Icon_minitimeLun 7 Jan - 17:24







Début 1506 ~ Quelque part sur Grand Line






Edward le magnifique en image:
 

Et puis, lorsque la sensuelle demoiselle se fût enduite de son mielleux nectar, la teneur de l’épreuve changea du tout au tout. Les insectes furent irrémédiablement attirés vers ce nouveau trésor et convergèrent tous dans la même direction. Alors, le piège se referma et de violents arcs électriques scintillèrent dans l’arène, faisant chuter une pléthore de carcasses fumantes, grillées, punies pour leurs excès de gourmandise. Dès lors, la foule explosa et les vivats fusèrent en direction des deux héros du jour : leurs noms étaient scandés, glorifiés pour leurs exploits. Mais, alors que la sensuelle demoiselle félicitait son machiavélique compagnon, la voix du commentateur résonna dans une tonalité particulière. Visiblement, un nouveau rebondissement était à signaler.

« Attendez… Mais… Mais non ! Olalala mais c’est incroyable ! Regardez ! Il semblerait qu’Edward Lawrence ait été pris lui aussi dans l’attaque ! C’est un K.O !! »

La stupeur s’éleva parmi les nombreux spectateurs, visiblement pris de court par une telle issue : d’après le commentateur, ce qu’ils avaient tous pris pour un formidable jeu d’équipe s’était en fait révélé être ni plus ni moins qu’une trahison ! La guerrière blonde, sans doute enorgueillie par sa volonté de gagner, s’était sans doute décidée à sacrifier son propre allié afin de briller aux yeux de tous. Et si certains étaient plutôt intimidés par ce comportement, la plupart des spectateurs saluèrent cet incroyable caractère de la part de leur nouvelle idole qui s’était même targuée d’ironiser sur le sort de son désormais ex-comparse.

Ce dernier quant à lui s’était écroulé quelques instants plutôt et son corps fumant gisant maintenant non loin de son coup de cœur. En vérité, lorsque la belle s’était enduite de cet enivrant nectar, il n’avait pu résister à la tentation de l’approcher et avait lui aussi tenté d’attenter à sa pudeur. Ainsi, comme les insectes trop aventureux, il avait lui aussi été foudroyé instantanément. Pour autant, un œil averti pourrait remarquer les épais filets de sang qui s’extirpaient de ses cavités nasales ajoutées à son air totalement béat, tandis que ses yeux semblaient s’être métamorphosés en deux cœurs rouges pétants. Avait-il été terrassé par l’offensive de son éphémère partenaire ? Ou bien avait-il succombé à son insatiable attirant pour l’exquise jeune femme ? Sans doute les deux : le prétendu Edward Lawrence venait d’essuyer un tonitruant coup de foudre !


______________________






« Oy… attendez, vous ne pouvez pas vous introduire comme ça dans l’arène… OY ! »

Trop tard.

D’un geste souple, l’individu s’était hissé par-dessus la rambarde, déjouant sans aucune peine l’attention des deux vigiles qui étaient censés contenir les éventuels excès de zèle de la part des spectateurs. Mais en vérité, l’homme les intimidait : il s’agissait d’un colosse qui semblait dissimuler sous ses noirs apparats une profonde amertume… Le genre de type à qui il valait mieux éviter de chercher des noises…

Alors, une fois immiscé sur l’arène, la silhouette taciturne entama sa progression d’un pas assurée vers les autres participants. Dès son arrivée, l’ambiance s’était métamorphosée et une tension palpable s’était installée, tétanisant la plupart des spectateurs rassemblés, qui retenaient leur souffle. Qui était cet inquiétant personnage emmitouflé dans une cape sombre ? Sa démarche était pleine d’amertume et ses trois mètres de haut intimaient le respect, l’appréhension, même. Et à mesure qu’il se rapprochait de son objectif, les veines de son front se garnissaient. Cet homme n’était définitivement pas venu pour prendre le thé !

« Oy. Sinc, enfoiré ! »
« … !! »

Le rugissement, pourtant prononcé d'une voix mesurée mais emplie de contrariété arriva sans peine jusqu’à son destinataire qui fut littéralement sorti de sa torpeur, abandonnant par la même occasion sa transe passionnelle. Alors que l’intrus approchait à grands pas, l’objet de son courroux commença à suer et son teint devint extrêmement blême, comme s’il se vidait de sa vie et de toute l’eau contenue dans son corps. La peur le tiraillait, la peur de cet homme et de son insidieuse colère. Oh, et elle était peut-être justifiée, songea le vaincu moribond, paralysé par la terreur. Il se mordit les lèvres, regrettant de s’être inscrit à la compétition sans avoir pris le temps de réfléchir… En même temps, comment conserver ses capacités intellectuelles lorsque deux… deux… deux merveilles de la nature se présentaient devant vos yeux lubriques ?! Le dénommé Sinc pesta, visiblement anéanti par l’issue apocalyptique qui était en train de s’offrir à lui. Ah si seulement il…

Trop tard.

Sinclair fut soudainement soulevé par le col par son vis-à-vis, avec une facilité déconcertante, tandis que ce dernier l’invectiva d’une déclaration aussi sèche qu’acerbe.

« P-p-patr..on… D-dé-désol… »
« Silence, insecte ! Je ne t’ai pas autorisé à risquer ta vie… Va retrouver les autres et retournez au bateau. Je ne permettrais pas davantage de frasques… Pigé ? »
« C-compris ! »

La poigne musclée du titan relâcha sa pression et le vieil homme glissa au sol. Alors, sans demander son reste, il fila vers les gradins avec une pointe de regret : son désir charnel n’ayant pas été accompli. Pour autant, il comprendrait par la suite les paroles de son chef et se satisferait de l’intérêt que ce dernier trouverait à participer à ce petit tournoi.


______________________








Les mini-aventures d’Edward Lawrence et de son équipage, Livre 2.

Manque de chance ! Subjugué par ton charme "Edward Lawrence s'est lui aussi fait foudroyé et est donc k.o !

Un mystérieux colosse s'immisce dans la compétition et fout un peu les jetons. Il se dirige vers... Sinclair (?!) et lui ordonne de partir, ce qu'il fait.


- Sinclair aka "le faux Edward Lawrence" - 53.000.000 B - lvl 11
- Silhouette mystérieuse et contrariée - lvl 20+ (?)


_________________
Le Loup FB 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Nojiko Fujita
Reine de Yobusa
Nojiko Fujita
Messages : 102

Feuille de personnage
Niveau:
Le Loup FB Left_bar_bleue22/75Le Loup FB Empty_bar_bleue  (22/75)
Expériences:
Le Loup FB Left_bar_bleue11/120Le Loup FB Empty_bar_bleue  (11/120)
Berrys: 486.000 B

Le Loup FB Empty
MessageSujet: Re: Le Loup FB   Le Loup FB Icon_minitimeVen 8 Fév - 17:48


- Intervention -



Les corps fumants gisent au sol, un certain calme semble retombé sur l'ensemble du festival qui est subitement perturbé par l'apparition d'un véritable titan. Il s'approche du présumé Ed Lawrence lui offrant un tout nouveau prénom, celui de "Sinc". Sans vraiment comprendre, la Reine de San Yobusa avise le géant avec un regard rempli de défi. Il s'attaque ainsi à son chevalier servant sans même prendre la peine de se présenter, et qui plus est, il ignore royalement la Reine ? Il ne daigne pas se présenter et fait défaut au protocole ? Comment diable cet homme pouvait-il agir de la sorte ?!
Mais la Reine de San Yobusa n'en n'est pas à sa première crise protocolaire et le nouvel arrivant est sur le point de le découvrir. Elle cherche alors du regard Jü et Mü, qui d'un simple regard comprennent parfaitement que la situation risque de dégénérée dans les prochaines minutes. Aussitôt, faux et fléau sont de sortie et les jeunes femmes se fraient un chemin dans les gradins pour rejoindre le terrain de jeu principal. Le Loup et ses hommes sont aux abois devant la curieuse scène qui se dessine devant eux, serait-ce possible que les jeux soient perturbés ? Impossible, il s'agit là d'une ancienne tradition de l'île et il n'est pas question de s'en défaire. Mais l'impétueuse Reine et Déesse de la foudre et du vent, semble l'entendre d'une toute manière, elle toise le géant avec ambition avant de prendre un ton sec, furieux et très autoritaire.


"Je ne sais pas qui tu-es, je ne sais pas ce que tu viens faire ici. Mais pour agir de la sorte sans même t'adresser à moi ni m'offrir un regard, tu dois forcément être un de ces larbins du Glaive. Sache que d'autres sont venus avant toi, et tous sont morts. Tous ont avaient faits voeux de défendre le Glaive, mais, je te l'assure, Yobusa prévaut. Et tu n'es qu'un infime grain de sable qui s'oppose à toute ma volonté et détermination insecte ! Tu oses rosser devant tout le monde mon chevalier servant ?! Ta punition sera exemplaire et ta douleur résidera dans les légendes !"

Le commentateur s'empare du micro, si l'euphorie est à son comble, une certain tension se dégage du terrain, une tension qui oppose l'imposant homme et la frêle princesse.
La foule est encore sous l'extase du coup de maître porté par Nojiko et son comparse, tandis que les autres duos semblent prendre davantage en considération cet étonnant couple.


"-C'est la folie ici ! Lawrence et Fujita viennent de réaliser un coup de maître ! Les voilà désormais en tête du classement; ce qui nous amène donc à la prochaine épreuve messieurs dames. Celle de l'aveugle et du cul de jatte. L'épreuve est simple, l'un des membres du duo doit se recouvrir d'un épais bandeau les yeux, l'autre est incapable de marché et doit être porté par l'aveugle. Le but étant d'arrivé au front de mer, attention, tous les coups sont permis !"



Une équipe d'organisateurs se fraie alors un chemin au milieu de jus d'insectes aux effluves insoutenables. Ils distribuent alors les cordes pour liées les jambes, ainsi que les bandeaux. Fujita dévisage le géant, serait-il le véritable Edward Lawrence ? Aucune idée, mais si c'est bien lui, elle devrait composé différemment qu'avec Sinc.



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 517
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Pirates d'Hadès le Yonkou

Feuille de personnage
Niveau:
Le Loup FB Left_bar_bleue36/75Le Loup FB Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
Le Loup FB Left_bar_bleue60/350Le Loup FB Empty_bar_bleue  (60/350)
Berrys: 338.296.000 B

Le Loup FB Empty
MessageSujet: Re: Le Loup FB   Le Loup FB Icon_minitimeLun 4 Mar - 16:40







Début 1506 ~ Quelque part sur Grand Line






Alors que je surveillais du coin de l’œil la fuite de cet imposteur qui me servait de subordonné, je fus invectivé par le ton aussi dédaigneux qu’orgueilleux d’une jeune femme qui ne manquait visiblement pas d’assurance. L’espace d’un instant, je fus tenté de lui asséner une gifle afin de calmer sa réaction, bien trop présomptueuse. Et puis, à mesure que ses mots glissaient jusqu’à mes oreilles, je me surpris à lui accorder un certain crédit, comme si son assurance et ses manières de petite pimbêche faisaient naitre en moi un certain intérêt. Alors, un petit sourire mesquin vint scinder mon faciès, lorsque l’inattendue sonorité se répercuta. « Yobusa. » Décidément, les choses devenaient intéressantes.

« Rien ne saurait endiguer la douleur qui me consume chaque jour un peu plus. »

Déclarais-je, sans toutefois me tourner vers la pétillante jeune femme, d’un ton étrangement calme alors que mon regard se chargeait d’une humanité que l’on ne me connaissait pas. Un phénomène éphémère. D’un coup, les flammes reprirent leur danse effrénée et l’animosité s’invita de nouveau sur son trône. Les mots, secs, crépitèrent telles des balles de fusil.

« Tu peux toujours essayer de m’atteindre, de me torturer. Mais dans ce cas, assure-toi que je ne puisse pas m’en relever… Car mon courroux viendrait tout consumer. »

D’un coup, l’atmosphère qui nous entourait sembla s’alourdir davantage, comme si à tout instant le monde aurait pu s’effondrer. L’aube d’un cataclysme ? Pourtant, cette scène inextricable fut perturbée par une annonce : les festivités allaient continuer.

Je pestai intérieurement en entendant l’annonce du commentateur. Il me faudrait participer à ce show ridicule afin de détourner l’attention générale de mon idiot de subordonné. N’était-ce pas mon rôle ? Celui que je n’avais pas été capable de remplir sur l’île précédente ? La source de ma frustration actuelle, qui me rendait aussi tendu, aussi… électrique.

Alors, je détachai ma cape et l’enroulai jusqu’à en faire une sorte de foulard que je m’empressai de fixer à mon couvre-chef, ce qui m’octroya la cécité. Je me tournai alors vers la tempétueuse demoiselle et l’invitai d’un signe de tête à venir se hisser sur moi.


______________________








Les mini-aventures d’Edward Lawrence et de son équipage, Livre 2.

Le mystérieux géant est décidément vénère et tente un bon coup de pression : à voir comment tu vas le prendre oo:

Finalement il t'invite tout de même à continuer le tournoi.


- Sinclair aka "le faux Edward Lawrence" - 53.000.000 B - lvl 11 → En fuite !
- Silhouette mystérieuse et contrariée - lvl 20+ (?) → Désormais aveugle !


_________________
Le Loup FB 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Nojiko Fujita
Reine de Yobusa
Nojiko Fujita
Messages : 102

Feuille de personnage
Niveau:
Le Loup FB Left_bar_bleue22/75Le Loup FB Empty_bar_bleue  (22/75)
Expériences:
Le Loup FB Left_bar_bleue11/120Le Loup FB Empty_bar_bleue  (11/120)
Berrys: 486.000 B

Le Loup FB Empty
MessageSujet: Re: Le Loup FB   Le Loup FB Icon_minitimeJeu 7 Mar - 21:52


- Bluff -




Un vent d'ouest chaud venait s'inviter à la petite compétition, balayant des nuages de poussière avec facilité, faisant osciller les mèches de la jeune femme. Elle devait l'admettre, non pas parce qu'une dizaines de voix venaient de se mettre à chuchoter dans son crâne, mais parce qu'elle ressentait une humilité réelle. Edward Lawrence était imposant, intimidant et il avait ce don sinistre de rendre la situation lourde, chargée d'intensité, un homme qui pouvait déchaîner la peur, la colère et la haine. Bien, des âmes auraient courbé l'échine devant ce golgoth haut en muscle et en puissance brute. Mais Nojiko Fujita, aussi effrayée qu'elle pouvait être, se devait de rester digne et souveraine. Elle avait donc gardé sa posture droite et fière, une insolente posture de défi, une posture royale qui voulait asservir toute l'assemblée. Ses arcades sourcilières s'étaient plissées sous la détermination, rendant son regard bien plus venimeux et puissant, un regard rempli de volonté. Mais sa beauté, son teint de porcelaine, le vert de ses yeux et sa silhouette parfaite, auraient pu détruire cette image dure et violente, mais il n'en n'est rien. Au contraire, tout ceci ne faisait que renforcer cette étrange aura qui émanait d'elle. Une beauté fatale, diabolique, meurtrière et pervertie. Et l'épaisse voix abrupte de Lawrence s'était fait entendre, un coup de tonnerre pouvait survenir sur chacun de ses mots. Une minute s'était écoulé, au cours de laquelle leur jeu de regard n'avait jamais cessé avant que le colosse ne daigne à se plier au jeu en cours. La souveraine avait alors sorti rapidement une lame pour venir déchirer les côtés de sa robe, une telle épreuve demandait de l'adresse, de la dextérité, il ne fallait pas être entravé par du tissu. Elle avait aussi ôté ses talons et déposer Kenji, le conseiller Tontatta, au sol, préférant assurer sa sécurité. Elle devait avouer que le fameux pirate avait un certain charme, contrairement à ses manières rustres. Elle s'était rapidement hissé sur le dos de son nouvel allié, le tout dans un mouvement élégant et majestueux, elle avait beau participé à des jeux du peuple, elle restait une reine avant tout.


"Je n'apprécie pas tes paroles. Sache, pirate. Que je suis une personne qui croit au pouvoir des mots. Quiconque prononce des paroles, devrait savoir en assumer les conséquences. Je tolère ta présence pour le moment. Mais notre différent n'en restera pas là."

Une sorte de guerre froide s'était installée entre le chat et la souris. Une guerre sans merci se préparait dès lors et ni Fujita ni Edward ne savait qui serait le gagnant de cette tourmente. Bien sûr, elle aurait pu en rajouter, mais avant même que son esprit malade ne décide quoique ce soit, le présentateur avait fait une nouvelle annonce.


"Mesdames et messieurs ! Nous avons commis une terrible erreur ! L'équipe de Nojiko Fujita est désormais complète, vous avez sous vos yeux l'incroyable pirate d'Hadès, EDDDDWAAARD LAAAWRENCE ! Si avec ça les autres ne déclarent pas forfait... Haha... Bref. C'est le début de l'épreuve ! Je rappelle que tous les candidats doivent rejoindre le front de mer pour espérer gagner. Oh et... Tous les coups sont permis !"


"Hadès hein ? L'Empereur. Voilà qui deviens intéressant. Tu es prêt ? Car les autres ne reculeront devant rien."

Ulrich Müller et Dino, le premier binôme, était déjà en train de partir. Dino était armé de son fidèle fusil avec ses munitions explosives. Quoi de mieux pour entraver l'adversité ? Alisson Yolsen et et Stan semblaient quant à eux, bien plus impassible. Yolsen était sur les épaules de Stan les bras croisés. Klabster, la montagne de muscle était en train de porter Yoko qui semblait porter une étrange cape sur elle. Les trois binômes avaient entamé leur folle course vers le front de mer qui était à peine à 500 mètres. Une course de vitesse, ou bien des obstacles et des pièges pouvaient se dresser. Une chose était sûre. Lawrence et Fujita devait redoubler d'effort, aussi puissants soient-ils.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé


Le Loup FB Empty
MessageSujet: Re: Le Loup FB   Le Loup FB Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Loup FB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Le loup de la gloire[PV la reine^^]
» L'agneau et le Loup, Entrevue Secrète [PV Karin x Keisuke : Hentaï]
» presentation croc de loup
» [Assar] Une halte, avant l'enfer. (Loup)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line-