Le Deal du moment :
Sélection d’ebooks gratuits en ...
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
12.90 €
Voir le deal

Partagez
 

 L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Liam Melfgau

Liam Melfgau
Messages : 39
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue14/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (14/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue18/40L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (18/40)
Berrys: 1.395.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeLun 18 Fév - 17:29

L'histoire est écrite par les vainqueurs - 10





Ignoré par la pression présente du combat, le maudit des Faux d’Artifices devait agir vite et bien pour aider le serpent à protéger la petite Marissa. Sans attendre il usa alors de son pouvoir pour créer une bombe dans sa main droite qu’il lança à toute vitesse en direction de Zandatsu.

L’épéiste était à une distance phénoménale en terme de talent du jeune prince mais il n’avait pas encore révélé tous ses talents. Projetant alors une fusée de détresse directement dans le ciel pour que la fumée rouge se dégageant de celle-ci se propage sur le champ de bataille. Le prince usa de nouveau son pouvoir pour propulser une fusée dans la direction de l’épéiste.

Le but de ce combat n’était pas de gagner mais de simplement tenir en attendant les renforts ou plutôt en attendant de trouver une porte de sortie. Le prince n’était pas un spécialiste de la stratégie et c’était totalement contre-nature qu’il se battait aujourd’hui mais il fallait sauver la vie de cette petite. La sauver coûte que coûte c’était sa seule mission du jour.

Usant de son pouvoir pour générer une bombe dans sa bouche, le prince était prêt à faire une action plutôt suicidaire si l’épéiste s’approchait en toute vitesse de lui ou quelqu’un d’autre. Se faire exploser et l’épéiste avec, le Melfgau ne craindrait rien de l’explosion par contre Dalia et Marissa se trouvait à côté et il ne fallait compter uniquement sur le serpent blanc pour les protéger. C’était un combat contre la mort que le jeune prince allait s’apprêter à livrer aujourd’hui.  
Codage par Libella sur Graphiorum


Résumé à venir ainsi que les techniques utilisées (Post fait dans l'urgence merci de ne pas le comptabiliser si il n'a pas le nombre de mots minimum)
Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
Christopher E. Crawford
Messages : 72

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue25/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue19/80L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (19/80)
Berrys: 21.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeLun 18 Fév - 18:28

L'histoire est écrite par les vainqueurs

PACIFIST &  MJ


Même si le jeune homme avait appris l'importance de la tempérance et de la réflexion avant l'action, force était de constater qu'il n'avait jamais été le plus assidu des élèves, pour le plus grand désarroi de son dévoué mentor. Christopher était tout à fait capable de réflexion tactique, du fait de son expérience de rôliste durant sa prime jeunesse, mais il était également par l'idée de devenir un jour l'un de ces héros de légende car tel était l'avenir qu'il méritait. Cela ne pouvait en être autrement. Aussi, face à un adversaire recroquevillé en une solide posture défensive, n'importe quel combattant avec un brin de cervelle aurait cherché une issue pour déstabiliser le défenseur, pour passer au travers de sa défense et se créer une fenêtre de tir suffisante pour frapper où cela faisait mal. Cette idée traversa l'esprit du jeune pugiliste un instant, un très court instant avant que son élan d'héroïsme ne soit captivé par la scène qui se jouait devant lui, par cette incroyable opportunité qui lui était donnée de réaliser une action d'éclat.
En effet devant lui se trouvait un homme qui avait déjà été affaibli par plusieurs assauts et, en plus d'avoir une mobilité fortement réduite grâce à une jambe désormais en très mauvais état, se trouvait le dos collé à une structure branlante qui ne pourrait le soutenir éternellement. Oui Christopher envisagea de briser le sol sous les pieds du maudit pour le faire tomber, pour profiter de la chute afin de lui coller une mandale dont il se souviendrait, mais pouvait-il seulement ignorer ce test de force qui lui était présenté ? Oui la force brute n'était pas son point fort, il comptait généralement plus sur sa vitesse et son agilité, mais comme tous les héros il se devait d'être aussi complet que possible afin d'avoir autant cartes que possibles entre les mains. Résolument décidé à relever le défi, le jeune homme referma donc ses poings et s'élança, il ne ralentit pas même un seul instant lorsque la transformation de son adversaire changea, il n'aurait ralenti pour rien au monde de toute façon.

Puis vint le choc et le fracas qui y était associé. Malgré le picotement dans tout son corps le jeune homme ne put éviter d'être bluffé par le réalisme de ce jeu, car la douleur qui martelait ses phalange semblait bien réelle. Le choc fut ressenti et, campant sur ses positions, Chris tint bon jusqu'à ce que le mur finisse par lâcher et jette le maudit en contrebat. Le sergent laissa le silence s'emparer de lui alors qu'il peinait à reprendre pied avec la réalité, alors qu'il peinait à réaliser ce qu'il venait vraiment de se passer. Venait-il vraiment de gagner ? Avait-il vraiment rempli cet objectif secondaire, tout seul ? Sans aide ? Il semblait bien que oui et, lorsque ce constat éclaira son esprit, il laissa cette fureur victorieuse s'emparer de lui tout en serrant le poing, signe de sa détermination, avant de hurler à la face du monde :

- YEEEEEEEEEEEEEEEESSSS !!!!!!!!!  

Peu importait qui entendrait ce cri de joie car le monde entier devait être au courant de cet exploit, tous les habitants de cette île devaient assister au premier fait d'armes de ce futur héros de légende ! Les yeux pétillant de nombreux étincelles, signe d'un émerveillement que rien ne saurait diminuer, le pugiliste baissa la tête pour poser les yeux sur son adversaire brisé. L'index tendu dans sa direction, le rôliste poursuivi sa raillerie avec un :

-  Alors !!!! C'est qui le patron ???!!! Ça c'est de la réussite critique !!!

Le Crawford serait bien resté là pendant plusieurs minutes à profiter de la vue, à savourer sa victoire comme il le méritait bien, mais il ne put oublier la situation dans laquelle il se trouvait. Il était attendu ailleurs et, de ce qu'il en savait, son adversaire n'était qu'un parmi beaucoup d'autres. Beaucoup d'autres à battre. Il se dirigea donc d'un pas bondissant vers la place où se dirigeait normalement son mentor et tous les autres, afin d'apporter sa pierre à l'édifice.

Y aurait-il un autre adversaire à battre ? Un autre fait d'armes à ajouter à la courte liste ? Il ne tarderait pas à le savoir.


Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1936

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeSam 23 Fév - 10:44




L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Tontat10L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Stratz10
Darko Finoss, primé à 62.000.000 et Commandant Jaguino Urta

Alors que le decima continuait encore sa petite danse autour de ses deux adversaires et se délectait des propos déjà emprunt de désespoir de ses cibles, le stratège de la marine ne pouvait se départir d’un air grave. Les mots de son collègue prouvait une certaine sagesse et, même, une certaine expérience du monde du combat. Faire survivre la tête importante en sacrifiant les moins utiles, le bien commun au profit de l’intérêt individuel. Effectivement, cette façon de voir les choses avait du sens, mais penser ainsi dans cette configuration n’était pas la chose la plus exacte. Darko n’était pas loin, à portée d’oreille mais garder leur situation précaire sous silence n’avait pas la moindre importance.

    - Vous faites erreur lieutenant. Ma principale vocation dans cette bataille est ma capacité stratégique, hors nous ne sommes plus dans une bataille rangée mais bien dans une mêlée générale où nous ne pouvons qu’attendre notre libérateur. Vous êtes meilleur combattant que moi, mon fruit du démon permet un soutien utile, nous sommes donc aussi précieux l’un que l’autre, mon grade ne joue plus dans la balance. Je ne vous délaisserai pas, et si nous devons périr, nous ferons la route vers l’autre monde entre collègues. 


Sans ajouter un mot, le maudit eut un léger geste de poignet et, rapidement, les poings de son coéquipier se parèrent d’une agréable couche molletonnée, une nouvelle expression de sa malédiction. Dans le même temps, plusieurs parties du corps du stratège en firent de même, larguant sa tenue habituelle pour se transformer en d’épais rembourrages salvateurs.

    - Viens, Decima, nous allons te prouver le courage des hommes du gouvernement.  


A peine perceptible car lancé dans sa ronde folle, la chose accentuée par sa petite taille, Darko ne put retenir son sourire moqueur et condescendant. Il se stoppa l’espace d’une demi seconde face aux combattants avant de charger en direction de Jagino. Grâce à sa vitesse impressionnante, le nabot frapperait assez violemment le visage du stratège d’un coup de pied. Ce dernier opposa un coussin sur sa joue qui ne put qu’amortir avec peu d’efficience le choc mais une ouverture était créée. En effet, avant de frapper, le nain interrompait son élan, comme s’il « chargeait » son coup. Le coup passerait mais sa vitesse était annihilé l’espace d’un court instant.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Mariss10
Marissa et Ponpon

Lorsque la première fusée rougeâtre fusa dans les cieux, Ponpon eut une idée bestiale, pur production de son instinct animal, il comprit enfin en substance ce que pouvait être le pouvoir du prince qui accompagnait les soeurs depuis quelques instants. Apparemment, ce gamin qu’il avait d’étriper pouvait créer des fusées luminescente, un problème pour lui étant donné que les serpents ne bénéficiaient pas des mêmes protections oculaires que les humains. Pourtant, le reptile y vit un avantage. Il desserra sa prise sur Marissa avec lenteur, parfait calculateur et la libéra de son étreinte, seul l’extrême bout de sa queue restant en contact autour de la cheville de la petite, un repli immédiat sur elle était toujours possible.

Cette libération lui permit de montrer enfin aux personnes qui s’intéresseraient à lui toute la longueur de son corps reptilien. Il avait anticipé les idées débiles du joueur aux fusées et pensait bien que ce dernier ne tarderait pas à essayer d’aveugler ou de distraire le sabreur, un pari gagnant. Lorsque Liam envoya sa seconde fusée vers le sabreur et sans attendre une seconde de plus, Ponpon se détendit soudainement.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Pnj_ev12L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Pnj_ev14
Zandatsu et Commandante Biro

Devant la menace d’aveuglement, Zandatsu pensa à simplement écarter le projectile d’une lame d’air mais se ravisa rapidement, il ne connaissait pas le niveau de ce gosse alors pourquoi prendre un risque inconsidéré. Il se servit de son appui solide et plongea vers la droite, dans le sens opposé au serpent mais… La fusée avait eut un avantage, elle avait retenu son attention trop longtemps. Alors, à peine avait-il commencé à bouger qu’il sentit un instant infime une douleur profonde, ne voyant que les crochets venimeux d’un ennemi sous-estimé qui s’en retournait vers sa petite maîtresse. Il esquiva la fusée avec succès mais laissa tomber le fourreau qu’il tenait dans la main gauche, son bras pendant alors mollement vers le sol.

Grimaçant et regrettant ce membre utile, le sabreur dévisagea tous ses ennemis avec dédain passa sa main encore armé de son sabre dans ses cheveux où il coupa lentement un lien discret. Dans le même temps, une mèche de cheveu plus longue fut attirée vers le sol, une lame d’une quinzaine de centimètres y étant accrochée.

    - Nitoryu…  


Depuis le début, l’homme ne combattait qu’avec une lame, efficacement qui plus est. Pourtant cela n’était pas son style de prédilection… Il balança le bras, et les cheveux. Deux lames d’air partirent de sa chevelure, courtes et acérées. La première en direction du serpent qui l’annihilerait de ses crochets puissants et la second en direction du jeune prince qui allait souffrir, s’il ne trouvait pas un moyen de contrer. L’esquive n’était pas possible, l’écart de puissance trop grand. La dernière lame enfin, celle provenant du sabre, bien plus grande et plus puissante était destinée à la Biro, un pion qu’il devait extraire du plateau de jeu rapidement.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Philat10L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Ca_fro10
Philatos de Ghilé, fou décima, primé à 96.000.000 B et Contre-Amiral Jack Frost


Non loin, les deux combattants échangeaient toujours mais force était de constaté que l’équilibre n’était plus au rendez-vous. Etrangement, si Frost ne semblait pas faiblir, Philatos semblait gagner en rapidité et en puissance à chaque coup qu’il recevait, comme si la douleur qu’il ne montrait était un moyen pour lui de se galvaniser. Les coupures sur son corps se faisaient nombreuses mais de plus en plus superficielles alors que les coups de poings qu’il portait avaient de plus en plus d’effet sur le corps déjà fragilisé d’un Contre-Amiral en fin de carrière. Zandatsu avait pris un sale coup mais Frost ne tiendrait plus bien longtemps dans cette configuration.


L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Pnj_ev13
Vice-Amirale Alice Merveille, renommée à 220.000.000 B

Les lames d’air de la Vice-Amirale déchirèrent les ailes de la dragonne qui tomberait au sol où une colonelle déjà bien occupée viendrait la réceptionner avant de l’écarter des échanges. Alice Merveille était un pion, et heureusement. Sans cela, le combat sera déjà terminé.


L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Pnj_ev10L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Img-2210
Colonelle Akisa Tohano et Jiko, Cy Wolf

Comptant sur leur symbiose infini, les duo humain/animal parvenait encore à tenir la distance mais Kiko multipliait les prises de risque et les interventions salvatrices pour empêcher à sa maitresse de subir une blessure handicapante. Les parties métalliques de son corps devenaient de plus en plus apparente et la merveille de technologie semblait clairement sur le déclin. Ce champ de bataille également tournait en défaveur du gouvernement.

***

Dans les quartiers Nord, un peu excentré de toutes les problématiques encore en cours, des cris de joie victorieuse se répandaient avec entrain. Un combat avait pris fin, un envahisseur était au sol et une mouette fêtait son efficacité avec allegresse. Les quartiers environnants s’étaient vidés de toute vie au profit de la grand place où les combats devenaient enragés ou du quartiers non loin du port où le fou decima menait lui-même le front. Il avait le choix du roi, pouvait rejoindre le front qu’il souhaitait et même retourner sur la plaine où la puissance des échanges n’avaient pas d’égal.



Seconde MAJ de la carte:
 

Ordre de réponse :
Natsumi - Alex - Chris - Liam
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Natsu : Suite à ton départ, j'ai PNJisé ton perso, évidemment. Natsu se fait donc broyé les ailes et est condamnée à rester sur la plaine pour le moment.

Chris : Peu de choses pour toi, tu peux te rendre à la place et apprécier la situation.

Alex : Urta semble pas prêt à se barrer mais te fait comprendre qu'il compte pas mourir non plus. Darko continue son petit jeu pendant ton discours et, une fois votre échange fini, il charge le visage du Urta avec vivacité, il touche, t'y peux rien mais encore une fois, quand il frappe il marque un temps d'arrêt dans sa vitesse.

Liam : Ta diversion fait mouche, Zandatsu esquive ta fusée et Ponpon en profite, il s'étend soudainement, laissant seulement le bout de sa queue proche de Marisa et envoie un très méchant coup de crochet dans Le Bras gauche du sabreur, celui qui tenait le fourreau. Il revient vers Marisa et esquive le coup de lame de Zandatsu qui s'énerve et lâche son arme secrète. Il ne combat pas à l'itoryu mais nitoryu. Une lame courte est attachée à ses cheveux et il la gère très bien, une lame d'air part vers Biro, une seconde vers Liam et la dernière, plus forte car lancée avec le sabre fuse vers Ponpon et Marisa.

Contexte :  

Côté Gouv : (Tous les intervenants ne sont pas encore présentés)
CA Frost, lvl 30 (Haki de l'observation en éveil)
Colonelle Akisa Tohano, lvl 32 (haki de l'armement)
Cy Wolf, lvl 31 (blessures nombreuses)
Commandant Kiroka, lvl 23 (Cac)
Commandante Biro, lvl 22
Commandant Jaguino Urta, lvl 27 (Paramecia des coussins + Obs en début d'éveil)

Côté décima : (tout le monde n'est pas là)
Philatos de Ghilé, lvl 30 (haki de l'observation + résistance exceptionnelle à la douleur)
Alice Merveille, lvl 36
Dalia Hiberia, lvl 8  
Darko Finoss, lvl 31 (Haki de l'armement)
Zandatsu, lvl 27 (sabreur) (Grosse blessure au bras gauche)
Pupuce, lvl 21 (Zoan, de toute évidence)
Mich, lvl 20 (paramecia du marteau + Résistance à la douleur accrue)


Côté civil :
Marissa et ponpon, lvl ??? et 28 (Ponpon prend le partie des gouvernementaux, cependant, il ne s'éloignera pas de Marissa)
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
Tylor V. Alexander
Messages : 174
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue28/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue21/120L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (21/120)
Berrys: 17.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeSam 23 Fév - 11:29


Si vis pacem, para bellum.
ft PACIFIST et Liam





Était-il inepte ? Curieux défaut pour un stratège. Lorsque Urta prit la parole dans le seul but de le contredire, l'ancien mercenaire plissa ses yeux d'un air suspicieux, voire renfrogné. A quoi cela rimait-il ? Ne comprenait-il pas que la Marine avait besoin de ses compétences tactiques bien plus que de celles d'un martialiste lambda ? Les arguments du stratège, toutefois, empêchèrent Alexander de répondre dans l'immédiat. Ce gamin avait du bagout, force était de l'admettre, et c'était potentiellement cela qui, entre autres qualités, lui avait permis de gravir les échelons promptement malgré son jeune âge... Néanmoins, l'idée de périr main dans la main avec le commandant ne pouvait assurément pas satisfaire le lieutenant qui, de son côté, demeura donc sur son idée. S'il devait catapulter ce garnement à l'instar du contre-amiral afin de lui permettre de s'en sortir vivant, alors il le ferait sans la moindre hésitation. Mourir ensemble ne leur apporterait rien de plus qu'un trépas partagé, là où la moindre de leur existence pouvait permettre au Gouvernement Mondial de sortir vainqueur de cette bataille sanglante... Cependant, en l'état, le noiraud admettait humblement qu'ils étaient dos au mur. Il semblait périlleux de se séparer pour permettre à l'un d'entre eux de prendre la poudre d'escampette, considérant le fait que leur adversaire les surclassait, et de très loin, en matière de vélocité et de fluidité des mouvements. De nabot risquait de les suivre à la trace et d'achever le survivant lorsqu'il se retrouverait isolé, à l'écart du reste des combattants susceptibles de lui prêter main forte... Ce n'était peut-être là que retarder l'inévitable, en fin de compte. Le quarantenaire fit grincer ses dents, en se mettant à réfléchir aussi vivement que possible. Ils devaient trouver un moyen de se débarrasser définitivement de ce Decima, quitte à ne pas le vaincre pour autant. Ils devaient l'écarter d'eux, de cette maudite place où les macchabées s'empilaient déjà, où l'odeur ferrugineuse et stagnante devenait progressivement insoutenable... S'il était doté d'une inventivité certaine, et d'un esprit d'improvisation conséquent, le Tylor comprit sans peine que c'était là une cause perdue à moins que Darko lui-même n'ait la bêtise de commettre une erreur. Et, fort heureusement, ce fut précisément ce qui arriva l'instant suivant, tandis que le petit être, qui semblait gravement les sous-estimer, s'en prenait au commandant en bondissant à plus d'un mètre de hauteur.

Son petit corps était insaisissable. Il bougeait vite, et il bougeait bien : il était aussi rapide qu'agile et tant qu'il conservait des appuis fiables et viables, il s'offrait l'opportunité d'éviter la moindre des ripostes que les deux gouvernementaux auraient pu tenter d'entreprendre. Sauf que pour attaquer, il était obligé de prendre des risques : de s'exposer déjà, au moins un tant soit peu, chose à laquelle il était en mesure de palier grâce aux étranges plaques noires qui recouvraient temporairement sa peau, et de bondir, ensuite, à moins de se contenter d'attaquer les mollets des deux gradés jusqu'à ce qu'ils chutent au sol... La malédiction d'Urta avait rempli son office, en leur permettant de tenir bon sur le long terme. Cela faisait désormais plusieurs dizaines de secondes qu'ils contenaient la folie destructrice de leur adversaire en bloquant grâce aux coussins que le maudit invoquait, et cela devait foncièrement courroucer le petit Decima, même s'il n'en montrait rien grâce à son sang-froid et à son sadisme. Il devait par conséquent nourrir l'ambition d'en finir au plus vite, d'écraser avec mépris ces deux insectes qui osaient lui opposer une résistance fébrile, comme deux chatons luttant de concert face à un lion pour retarder le destin auquel ils ne pouvaient pas se dérober éternellement... Voilà pourquoi il tenta d'attaquer directement le visage du stratège, quitte à bondir haut, quitte à voir le moindre de ses appuis disparaître.

-Je te tiens !


Une simple rotation lui permit de se déporter, et d'arriver aux côtés du commandant dans un mouvement des plus fluides. Tout en tournoyant, il se pencha sèchement, se recroquevillant sur ses appuis de sorte à soudainement se retrouver tassé : de cette façon, Darko était en réalité au-dessus de lui, à quelques dizaines de mètres en face seulement, là où son bras pourrait se détendre avec une précision infernale. Le Tylor n'hésita pas, pas une seule seconde : il savait qu'il avait la victoire à portée de main. Une victoire des plus maigres, qui ne leur permettrait certainement que de ne gagner du temps, qui ne terrasserait en aucun cas le petit envahisseur, mais qui leur offrirait des secondes voire des minutes miraculeuses, lesquelles leur offrirait l'opportunité de nettoyer le gros des troupes adverses. Pour cela, il ne fallait qu'une seule chose...

-ENVOLE-TOI !

Ses jambes, les premières, se détendirent tandis qu'il bondissait sur place, aussi haut que son corps éreinté pouvait bien le lui permettre. Son bras droit, quant à lui, se plaça juste en-dessous du Decima et imita ses jambes, de façon à accompagner le mouvement et à amplifier drastiquement son potentiel destructeur. Paci-Flight V2, c'était le mouvement pour lequel il avait opté, et il lui permettrait sans nul doute d'atteindre le nabot qui ne pourrait pas se dérober face à la virulence et à la vigueur du quarantenaire. Bien sûr, Darko pourrait bloquer, et ne subirait peut-être qu'une blessure dérisoire là où l'ancien mercenaire était prêt à jouer les os de son bras tout entier... Sauf qu'une parade traditionnelle ne lui permettrait jamais de nullifier l'énergie cinétique qui passerait du poing entouré d'un coussin à son corps chétif. Par conséquent, il allait s'envoler, et s'envoler bien : sur des mètres, des dizaines de mètres peut-être. L'atterrisage serait peut-être d'ailleurs plus difficile à négocier que l'envol en lui-même... Mais ce n'était en aucun cas une problématique qui habitait à cet instant les pensées d'Alexander. La rage de ce dernier venait de frapper, indomptable et sauvage, et elle aurait au moins le mérite de mettre les choses au clair. S'il n'était pas en mesure de triompher, alors il choisissait le status quo sans la moindre hésitation. La gloire de la défaite, ça n'était pas pour lui : tous les moyens étaient bons pour garantir le succès d'une bataille. Une leçon apprise depuis belle lurette pour ce soldat endurci...





Contre-attaque !
Alex se retourne en pivotant et en se recroquevillant. Une fois sous Darko, il bondit et accompagne son geste d'un uppercut. Il compte sur le fait que Darko ne bénéficie d'aucun appui, et qu'il sera donc forcé d'encaisser. Il imagine que son attaque n'aura en elle-même aucune conséquence sur le nain, et même qu'il risque d'y perdre son bras, mais il essaye surtout d'imposer une conséquence "différée", disons : projeter Darko en l'air à vive allure pour l'empêcher de revenir à la charge avant un petit moment. Ensuite, il avisera ! (En l'état je vois plusieurs possibilités : si Darko retombe près, l'attaquer pendant qu'il retombe, et s'il retombe trop loin pour que ce soit réalisable, attaquer les soldats Decimas pour clairsemer leurs effectifs une bonne fois pour toutes).
Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
Christopher E. Crawford
Messages : 72

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue25/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue19/80L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (19/80)
Berrys: 21.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeSam 23 Fév - 14:26

L'histoire est écrite par les vainqueurs

PACIFIST &  MJ


Durant ses précédentes parties de jeu de rôle le jeune homme avait remporté plusieurs victoires, en solitaire ou avec ses compagnons, mais la joie qu'il avait ressenti après chacune d'entre elle fut sans commune mesure avec le moment qu'il était en train de vivre, toisant du regard la figure brisée de son adversaire jeté en contrebas. Il voyait là autant le résultat de ses entraînements que de sa détermination à vaincre et briller mais, au-delà de ce simple constat mettant en lumière son glorieux destin, Christopher n'en revenait pas de réaliser à quel point ce jeu de rôle pouvait être réaliste. D'ordinaire, lorsqu'ils étaient rassemblés autour d'une table et qu'ils jouaient pendant des heures, une victoire générait chez eu un soupir de fatigue en même temps qu'un poing serré en guise de célébration, un sourire se dessinant sur les lèvres de chacun, mais ici c'était beaucoup plus...intense. Il pouvait sentir ses os fragilisés par l'assaut de tout à l'heure, il pouvait ressentir la fatigue musculaire et, par-dessus tout, son corps tout entier criait en guise de célébration face à cette première victoire.
Une victoire modeste, certes, mais la première d'une longue lignée, il en avait la certitude.

Il ne savait pas comment cela était possible qu'il ressente ces choses avec une telle intensité, avec une telle virulence. Peut-être était-ce là l’œuvre d'un Maître du Jeu de génie, capable d'installer une ambiance aussi proche de la réalité que possible, capable d'emmener son joueur vedette dans un univers bien différent du sien, là où il pourrait se battre et hurler pour en ressortir grandi. Oui, il comprenait à présent qu'il faisait partie du Jeu de Rôle le plus réaliste de toute la création et, bien que ce ne soit qu'une partie parmi beaucoup d'autres, Christopher était résolu à aller au bout du chemin pour découvrir les limites de ce jeu. Si cette modeste victoire était aussi intense, aussi vivante et réaliste, alors qu'en serait-il des autres ? Pourrait-il réellement ressentir la chaleureuse lumière de la gloire l'envahir, ou se conterait-il de soupirer de soulagement lorsque cette partie serait terminée ? Il n'en savait rien mais avait plus que hâte de le découvrir.

En attendant il avait une quête à terminer une récompense à récolter.

Après quelques impulsions sur ses puissantes jambes bondissant de toit en toit avec une aisance certaine, le jeune homme put enfin poser les yeux sur la place quelques mètres au-dessous de lui. Là il put sans peine localiser son mentor qui, de toute évidence, semblait au prise avec un individu encore plus vivace et dangereux que le sabreur de tout à l'heure. Ou du moins était-ce ce que le jeune homme supposait en voyant son mentor et un autre officier aux prises avec ce petit individu, un individu que le pugiliste lui-même aurait sans doute beaucoup de mal à mettre en difficultés.

Alors que faire ? Rester là, les bras croisés ? Non, bien sûr que non car telle n'était pas sa façon de faire. En attendant de trouver un adversaire à sa hauteur, le futur héros bondit de son toit pour venir écraser les pavés sous son poids. Fort heureusement il y avait encore des soldats qu'il pouvait vaincre, des troufions à pourfendre en attendant qu'une opportunité de briller s'offre de nouveau à lui.

- Amenez-vous !!!  

Ce beuglement tonitruant eut l'effet du tonnerre roulant à l'horizon, de la fureur des éléments incarnée par un homme sur qui la peur n'avait strictement aucune emprise. Il était amené à faire de grandes choses, à surpasser son mentor sans doute et, pour l'heure, il fonça dans la masse grouillante de troufions dans le but d'en faire le ménager à coup de poings et de pieds. Pourfendre ces créatures basiques n'avait rien de glorieux mais cela était nécessaire pour faire un peu de ménager, pour y voir plus clair et, peut-être, révéler un adversaire que Christopher pourrait au moins avoir une chance de vaincre.

Ce n'était pas le cas du sabreur et de son ami de petite taille, le Crawford le savait bien mais, si rien d'autre ne se présentait à lui, alors il serait forcé de venir épauler son mentor, tout inutile que puisse être son intervention.

Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Liam Melfgau

Liam Melfgau
Messages : 39
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue14/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (14/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue18/40L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (18/40)
Berrys: 1.395.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeDim 24 Fév - 10:23

L'histoire est écrite par les vainqueurs - 11





Malgré la lourde blessure infligé par le serpent au sabreur, l’envie de tuer de cet homme était plus forte que celle d’arrêter les hostilités. Lorsque la lame d’air fusa en direction du prince, les choix n’étaient pas multiples. Il était évident que si Zandatsu frappait ne serait-ce qu’une seule fois le prince, il était sûrement mort. Le Melfgau décocha alors une nouvelle bombe de feux d’artifices depuis sa main gauche pour contrer la lame mortelle. Il ne serait à ne pas en douter, efficace à sa manière. Effectivement vu la différence de niveau entre Liam et Zandatsu, il n’y avait aucun à se faire sur la prochaine blessure du Melfgau dans cet affrontement.
«  Arffffff. »

Ce n’était que la seule onomatopée que le prince pouvait prononcer actuellement au vue de la douleur du coup qu’il venait de prendre. Si il n’avait pas affaibli l’attaque, il aurait sûrement perdu la vie à l’heure qu’il est ou du moins c’est ce que le prince pensait. La douleur des guerres, les blessures, cela était vraiment une douleur horrible à supporter. Cela était vraiment quelque chose d’horrible pour tout en chacun de vivre une vie écourtée par l’atrocité de la guerre ou l’atrocité des combats.

Le Prince usa alors de nouveau de sa malédiction dans le désespoir qu’avait laissé le coup de Zandatsu dans son être à la différence près que contrairement au précédent mouvement du Melfgau, celui-ci avait compris où il se trouvait. C’était une bataille pour sa propre survie mais aussi pour la survie des gens qu’ils avaient choisi de protéger qui avait commencé et c’était une bataille sans merci. Une fusée fonçait de chaque main en direction de Zandatsu pour essayer d’acculer l’épéiste qui était déjà blessé. Le prince comptait sur la réactivité du serpent qui avait réussi à tirer partie déjà plus tôt du pouvoir du prince.

« Je ferais de mon mieux pour les protéger, je ferais de mon mieux pour sauver ses gens comme me sauver. » , le prince pensait cela pour essayer de passer outre que cette douleur. Il devait à tout prix calmer son esprit pour se concentrer sur le combat qu’il livrait contre l’épéiste…  
Codage par Libella sur Graphiorum


Liam mange la lame d'air après l'avoir affaibli à faible échelle (vu avec le MJ). Il décoche ensuite deux fusées dans la direction de Zandatsu pour le forcer à faire une erreur pour laisser une ouverture à Ponpon !

Techniques utilisées :
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1936

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeLun 25 Fév - 19:05




L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Tontat10L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Stratz10
Darko Finoss, primé à 62.000.000 et Commandant Jaguino Urta

Un coup lui était destiné ? Tiens, comique ... Le nabot regarda le poing d'Alexander arriver à son encontre et se mit à sourire naïvement devant la peau revêtit d'un coussin moelleux. Il avait bien compris que le Quadra ne cherchait pas à le vaincre, il avait bien compris qu'il n'y parviendrait pas mais il se donnait, une ténacité sympathique et intéressante finalement. Ne cherchant pas l'esquive, se contentant presque nonchalamment de recouvrir la partie de son corps visé d'une plaque de haki de l'armement, le nain se fit envoyer en l'air avec une hauteur relativement intéressante, toujours aussi amusé de la situation. Au sol, Alexander comprendrait que la précaution duveteuse qu'il avait pris était une idée acceptable, elle lui permettait d'atténuer la violence des chocs sans pour autant les annihiler totalement.

Expédié vers l'arrière, Darko reprit son équilibre contre le mur d'un bâtiment, à plusieurs étages du sol, sans la moindre pression ou la moindre peur du vide. Son oeil de tontatta fixait le duo qui lui tenait tête, sa bouche souriante mais plus sadique que par le passé. Il était temps de s'y mettre un peu plus sérieusement, de défoncer ces deux mouettes. A deux, ils ne tiendraient pas bien longtemps. Poussant donc sur le mur, le Finoss s'élança avec une rapidité épatante en direction d'Alexander, Jaguino n'ayant pas encore trouvé son équilibre après le coup qu'il venait de manger. Le Tylor verrait ralentir son ennemi avec de frapper, comme toujours, mais il était la cible, il ne pouvait plus profiter de ce temps de latence avec la même efficacité. Un autre le pourrait peut-être.

***

En arrivant sur la place, Christopher verrait la complexité de la situation et arriverait surtout pile au moment où Darko se projetait. Il pourrait élaguer gentiment les rangs Decimas, ne trouvant pas d'homme à sa hauteur pour l'heure, tous n'étant que des troufions, quelques uns pouvant tanker deux coups avant de succomber au troisième. Les guerriers de qualité ne manquaient pas dans le camp de Centes, des êtres trop forts pour le jeune héros peut-être.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Pnj_ev12L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Pnj_ev14
Zandatsu et Commandante Biro

Une lame d'air totalement détruire par des crochets puissants, une autre affaiblie par une explosion étonnante mais la dernière était passée avec violence, arrachant une sévère coupure à la tireuse d'élite qui n'avait tenté qu'une esquive rapide sur la droite. Elle s'était rapprochée du Melfgau mais sa jambe déjà blessée venait d'encaisser le projectile, y laissant de la chair ouverte et du sang en abondance. La commandante Biro n'avait pas pesté, pas hurlé, elle était une femme forte et ne montrait pas ses faiblesses. Elle leva son arme maladroitement et tira sur un Philatos qui se contenta d'esquiver avec une certaine aisance. La douleur, la haine, elle ne savait plus vraiment où donner de la tête mais elle réagissait à l'instinct.

Plus en devant, le sabreur se réjouissait de sa technique et en relança une immédiatement vers le Melfgau, intense et puissante, qui visait un double but : annihiler les fusées et garder toute sa concentration. La lame d'air éclata les fusées et menaçait de priver le prince d'une vie longue et prospère, le vert allait y passer...

    - Dégage ! 


Liam sentirait une poussée sur son côté gauche et verrait Biro prendre sa place, encaisser l'attaque avec une violence renouvelée, ouvrant une plaie béante sur son torse. Biro n'était plus un membre sur lequel il fallait compter, elle était terminée pour la protection de la vie civile. Liam, cet éternel naïf, était face à ses erreurs, à son envie de rester face à un ennemi inaccessible.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Mariss10
Marissa et Ponpon

En voyant le large coup de lame dans l'air, le serpent vit surtout une nouvelle occasion de toucher, de priver l'épéiste d'un bras. Il se détendit donc brusquement en direction du bras droit de l'épéiste qui, trop peu précautionneux, ne put esquiver. Sa lame tomba au sol et il laissa un sifflement mauvais s'échapper alors que la lame présente dans ses cheveux vint frapper avec violence le serpent blanc, lui arracher quelques écailles et ouvrant sa peau lisse.

    - PONPON CHERI ! 


Marissa s'était élancée en avant mais son ami s'était vite replier sur elle, il la protégerait avant tout. L'échange avait laissé de sales traces mais avait de grosses conséquences : le sabreur n'avait plus de bras valides.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Philat10L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Ca_fro10
Philatos de Ghilé, fou décima, primé à 96.000.000 B et Contre-Amiral Jack Frost


Rien ne changeait et tout continuait. Frost perdait du terrain, inlassablement. Le tortionnaire voyait que son second perdait mais il comblerait ses lacunes, il en finirait avec le vieux Contre-Amiral avant d'éviscérer cette saloperie de serpent.


L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Pnj_ev13
Vice-Amirale Alice Merveille, renommée à 220.000.000 B

Sur la plaine, la puissance des affrontements semblaient avoir monté d'un cran. Ils ne le voyaient pas, outre la Kudo encore présente mais la destruction semblait être le mot d'ordre. Un cerf gigantesque était apparu à un moment précis, puis avait disparu pour ceux qui ne voyaient rien. Pupuce était intervenu mais pour quel camp ?

***

Sur le port, les quelques forces en présence verraient une ombre se profiler à l'horizon, un navire gigantesque aux couleurs clairs.



Seconde MAJ de la carte:
 

Ordre de réponse :
Natsumi - Alex - Chris - Liam
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Chris : Carte blanche, tu tapes du trouffion. Personne ne t'offre une vraie résistance.

Alex : Ton coup passe sans trop de contrecoup mais il sert juste à éloigner Darko qui te rush la tête.

Liam : Bon bordel de ton côté aussi. Ponpon se prend un coup relativement pas sympa mais en colle un aussi parallèlement. Une nouvelle lame d'air vient vers toi et, contre toute attente, tu bénéficies d'une intervention salvatrice mais qui s'avère extrêmement grave pour la sauveuse.

Contexte :  Sur la plaine enneigée, ça devient le gros gros bordel.Je vous donne plus la visu de Natsu car plus dans l'event. De la ville vous avez pu remarquer la forme totale de Pupuce un instant avant sa disparition. Vous n'avez pas plus d'infos.

Côté Gouv : (Tous les intervenants ne sont pas encore présentés)
CA Frost, lvl 30 (Haki de l'observation en éveil)
Colonelle Akisa Tohano, lvl 32 (haki de l'armement)
Cy Wolf, lvl 31 (blessures nombreuses)
Commandant Kiroka, lvl 23 (Cac)
Commandante Biro, lvl 22
Commandant Jaguino Urta, lvl 27 (Paramecia des coussins + Obs en début d'éveil)

Côté décima : (tout le monde n'est pas là)
Philatos de Ghilé, lvl 30 (haki de l'observation + résistance exceptionnelle à la douleur)
Alice Merveille, lvl 36
Dalia Hiberia, lvl 8  
Darko Finoss, lvl 31 (Haki de l'armement)
Zandatsu, lvl 27 (sabreur) (Grosse blessure au bras gauche)
Pupuce, lvl 21 (Zoan, de toute évidence)
Mich, lvl 20 (paramecia du marteau + Résistance à la douleur accrue)


Côté civil :
Marissa et ponpon, lvl ??? et 28 (Ponpon prend le partie des gouvernementaux, cependant, il ne s'éloignera pas de Marissa)
Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
Christopher E. Crawford
Messages : 72

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue25/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue19/80L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (19/80)
Berrys: 21.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeLun 25 Fév - 21:18

L'histoire est écrite par les vainqueurs

PACIFIST &  MJ


Pareil à un enfant le matin de Noël, posant ses deux prunelles innocentes sur une véritable ribambelle de cadeau qu'il ne savait pas par quel bout prendre en premier, le jeune homme était face à ce qu'on pourrait appeler le choix du roi. En effet en-dessous de lui, à quelques mètres de distance, se jouait une bataille où des dizaines et des dizaines d'individus se fracassaient les uns contre les autres, jetant à la figure du camp adverse toute la rage et tout l'esprit combatif qu'ils possédaient encore en eux, dans le but de faire pencher l'affrontement en leur faveur. Ce n'était pas un affrontement de haute volée si on laissait de côté les quelques officiers s'affrontant çà et là, certes, mais cela restait tout de même un combat de masse auquel le futur héros ne pouvait décidément pas se soustraire.

Dans un futur proche il participerait à des combats épiques prenant place dans des îles autrement plus importantes que celle-ci, il en avait pleinement conscience mais, comme pour cette quête de bas niveau, il ne pouvait décemment pas faire l'impasse sur cette bataille comme un moyen d'éprouver ses compétences tout autant que de marquer des points auprès des officiers de la marine. Il ne pouvait plus se permettre de tirer au flanc en étant difficile sur les quêtes qu'il acceptait, pas s'il voulait rapidement avancer : cela il l'avait compris depuis son arrivée ici. En face de lui se trouvaient des troufions au nombre et, même si les soldats anonymes de la marine ne pourraient apporter de réelle différence dans cette bataille, les libérer d'un poids n'était jamais superflu. Aussi après une profonde inspiration, le jeune homme bondit dans la foulée sous le regard intrigué de plusieurs racailles qui détournèrent leur attention vers le fougueux sergent, en vain.

Agissant d'instinct, laissant son corps parler pour lui plutôt que de réfléchir à une stratégie complexe, le jeune pugiliste se fraya un chemin dans la foule à coups de pieds et de crochets destructeurs, briser les esprits et les os en rencontrant une résistance minime. Étonné ? Pas vraiment. L'espace d'un instant le marine envisagea même de nettoyer totalement cette masse grouillante de criminels, l'idée fit son chemin dans sa tête mais, en posant les yeux sur son mentor et son opposant à travers la foule, malgré l'évidente différence de puissance, Christopher se sentit appelé dans cette direction.
Forçant sur ses jambes, il bondit donc et frappa dans les airs, utilisant une successions de ce que certains appelaient le double saut afin d'enjamber la foule avant de retomber de l'autre côté, non loin de son mentor et cet opposant de petite taille. Alors comme ça même les nains étaient une race jouable dans ce jeu de rôle ? Intéressant, mais il semblait diablement agile pour un nain !

Frappant l'air à pleine vitesse encore et encor et encore, suivant une ligne descendante qui se finissait tout près de son mentor, le jeune pugiliste aperçut au tout dernier moment le petit nabot revenir à la cherche avec une insistance qui forçait le respect. Oh oui ce que faisait Christopher était sans doute stupide au mieux et suicidaire au pire, à n'en pas douter, mais les héros devaient parfois faire fi de la rationalité pour accomplir l'impossible !

- Pas touche !  

Alors qu'il bondissait à pleine vitesse pour intercepter le nabot, le jeune héros signala sa présence an tentant d'abattre son pied sur ce petit être si vigoureux. Dans le pire des cas une telle action pousserait le combattant à esquiver ce coup et ralentir son assaut pour que les miches du garde du corps soient sauvées, quant au meilleur des cas...hum, non, le Crawford ne se faisait pas d'illusion là-dessus.
Isalia (c) 16


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
Tylor V. Alexander
Messages : 174
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue28/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue21/120L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (21/120)
Berrys: 17.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeMer 27 Fév - 12:22


Si vis pacem, para bellum.
ft PACIFIST et Liam





Son coup venait de porter, et même s'il avait déployé un effort considérable dans ce mouvement ascendant, il n'avait contre toute attente pas senti de répercussions immédiates sur le moindre de ses os. Son bras n'était pas aussi groggy et endolori qu'il n'aurait pu le craindre, et il n'eut même aucun mal à réaliser une rotation avec ce dernier : décidément, la protection installée par le commandant et stratège lui servait indéniablement. Il savait qu'il aurait à nouveau l'occasion de la mettre à profit à l'avenir lorsqu'il remarqua que son coup semblait avoir porté moins loin qu'escompté. Il n'allait même pas avoir le temps de se jeter à l'assaut des troupes Decimas afin d'aider Christopher à les élaguer le plus possible... Ses dents grincèrent tandis que le nabot prenait appui sur un immeuble adjacent, manifestement prêt à revenir à la charge dans les secondes qui suivraient. Un simple regard en coin destiné à Urta put suffire au quarantenaire pour comprendre qu'il était dans de beaux draps : son collègue maudit ne serait en aucun cas en mesure de lui apporter un semblant d'aide. Il allait devoir trouver une issue à ce retour vigoureux et brutal au possible seul... Ou il allait devoir endurer les conséquences de son arrogance. En s'aventurant sur la place et en projetant Jack Frost vers un autre affrontement, Alexander avait su très pertinemment qu'il risquait gros. Il avait néanmoins eu l'audace de croire qu'ils seraient, lui et son supérieur, en mesure d'opposer à l'envahisseur un semblant de résistance. S'ils ne pouvaient pas être pareils à d'inexpugnables murailles, ils pouvaient a priori se comporter comme des freins face à l'inexorable avancée de leurs adversaires... Quelle audace. L'ironie mordante de sa conduite apparut à l'ancien mercenaire alors qu'il réalisait qu'il n'avait jamais, ô grand jamais eu d'orgueil aussi sur-développé lors des différentes batailles qui l'avaient vu s'améliorer. Jusqu'à présent, notamment lorsque ses services avaient été achetés par un commanditaire plus ou moins scrupuleux, il s'était contenté de faire ce qu'on attendait de lui : jouer aux gros bras sans pour autant tout mettre en péril. Il n'avait jamais pris de décision aussi radicalement opposée à la notion d'instinct de survie...

Alors que pouvait-il entreprendre afin de se tirer de ce mauvais pas fâcheux ? Tenter de riposter, ériger une défense entre les bras minuscules de son adversaire rachitique et son propre corps ? Il savait pertinemment qu'il ne pourrait en tout cas que minimiser les sévices dont il aurait à souffrir. Dans le meilleur des cas, il pourrait par conséquent gagner du temps... Jusqu'à quoi ? L'arrivée d'un Jack Frost triomphant était vaguement envisageable, mais ils ne pouvaient décemment pas se reposer sur cet espoir infime. Dans le même temps, il était plausible que les renforts viennent à la charge, enfin... Mais quand ? Qui ? Seraient-ils en mesure de bouleverser le rapport de force écrasant en faveur des Decimas, et de manière suffisamment vive pour permettre au commandant et au lieutenant de se tirer de ce bourbier en un seul et unique morceau ? Plus les secondes défilaient et plus le petit adversaire gagnait du terrain : il serait ici d'un instant à l'autre, prêt à porter un coup virulent aux conséquences possiblement dévastatrices...

-Chris...

Il avait à peine murmuré ce mot en voyant son collègue et apprenti s'élancer dans sa direction, afin de lui fournir un coup de main pour le moins bienvenu. Arriverait-il à temps ? Il fallait l'espérer, même s'il risquait de souffrir d'un assaut porté directement à Darko : il ne disposait pas d'une protection, de son côté, et risquait de se confronter difficilement à la plaque noire qui permettait au nain de se protéger. Cette donnée fatidique prise en compte, l'ancien garde de la famille Kudo comprit qu'il n'avait d'autre choix que celui de demeurer droit, inébranlable, afin d'attirer l'attention de l'ennemi jusqu'au bout. Il allait certainement s'en mordre les doigts et avoir besoin d'un période de convalescence pour récupérer l'usage de son bras droit... mais si par miracle ils parvenaient à le terrasser, à le plonger dans l'inconscience, ou même seulement à l'handicaper grièvement, alors cela valait aisément toutes les infirmités du monde pour le Tylor. Ce dernier troqua donc sa posture déconfite et faible contre une ardeur brave à toute épreuve.

-Paci-Fist !

Sa technique la plus simple et la plus adaptée en l'occurrence. Il ne pouvait pas se permettre de réaliser des mouvements amples et extrêmement techniques dans des circonstances pareilles : il devait a contrario miser sur une efficacité redoublée, foncer droit au but afin de focaliser sur lui toute la lumière des projecteurs. Son poing droit couvert de l'épais coussin tenterait par conséquent de se diriger droit vers le nabot qui arriverait à son contact tôt ou tard : dans la mesure du possible, il tenterait de le percuter afin de mettre leurs deux forces respectives au défi. Cela n'était cependant ni plus ni moins qu'une tentative vaine, destinée à couvrir l'avancée de Christopher et à camoufler ses intentions belliqueuses : s'il n'était pas remarqué avant l'instant fatidique durant lequel son pied toucherait Darko, il maximisait grandement ses chances de faire mouche... Et réduisait par conséquent les risques de se confronter à la matière noire étrange que l'ennemi n'utilisait pas constamment afin de protéger son intégrité entière.




Poste un peu plus court que la moyenne. Alex sait qu'il est foutu, constate que Chris est sa meilleure chance de s'en sortir. Il fait donc en sorte d'attirer toute l'attention de Darko sur lui en attaquant à son tour, à l'aide d'un Paci-Fist lambda. Il imagine que ça va foirer voire qu'il va souffrir... Mais il espère offrir à Chris une fenêtre d'action.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Melfgau

Liam Melfgau
Messages : 39
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue14/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (14/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue18/40L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (18/40)
Berrys: 1.395.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeJeu 28 Fév - 20:41

L'histoire est écrite par les vainqueurs - 12





C’est en voyant alors que la pauvre membre du gouvernement se sacrifier pour sa survie que le prince comprit. La situation était plus que désespérante, il n’avait aucune chance de s’en sortir en un seul morceau, l’écart était beaucoup trop grand entre lui et cet épéiste… Le jeune homme voulait juste protéger cette petite fille et sa grande sœur, c’était tout ce qu’il voulait mais il était témoin de sa propre faiblesse, la faiblesse de n’être qu’un simple civil. Il n’était pas le dirigeant sur ce champ de bataille, son titre de noblesse ne valait rien devant la cruauté de la lame de Zandatsu. Il ne vaudrait rien mieux qu’un miracle pour réussir à le sortir de cette situation. .

« Je suis désolé… Je suis désolé…. », disait-il en pleurant… Pourquoi, Pourquoi, Pourquoi !!!! Pourquoi la guerre, pourquoi était-elle si injuste pourquoi c’était cette commandante qui allait certainement perdre la vie au vue de cette blessure et pourquoi ce n’était pas lui ? Pourquoi il était aussi faible ??? Pourquoi le monde devrait sans cesse obéir à la loi du plus fort ??? L’être humain était-il encore à un stade si idiot, à un stade si bête qu’il obéissait encore à la violence de la nature ???

Des larmes, beaucoup de larmes s’écoulaient sans cesse des yeux du Melfgau. Le jeune homme n’avait plus aucun espoir ou plutôt personne ne pourrait lui créer de l’espoir. Rien et personne, ces convictions étaient effondrés dès le point de départ de cette grande aventure, de ce grand voyage qu’il avait entrepris. Il lui restait tant de choses à découvrir, tant de choses à vivre, alors pourquoi il était aussi faible, aussi vulnérable pour que quelqu’un sacrifie sa vie pour le protéger.


D’un coup sec, le Prince devenait le Roi. Il essuyait alors les larmes de son visage, il regardait Zandatsu d’un regard empli de haine puis regarda le corps meurtri de la pauvre commandante Biro. Le pouvoir de la malédiction des Feux d’artifices se manifesta de nouveau dans la main du Melfgau. Une bombe de feux d’artifices qu’il envoya de toute ses forces dans le ciel, la douleur dans sa poitrine se faisait pas mal ressentir encore une fois mais le vert essayait de la surmonter. Il avait tant besoin d’un miracle alors il allait essayer de le créer lui même. L’explosion retentirait et serait visible à des lieux de ce champ de bataille.  Un signal de détresse ? Non ce n’était pas cela.  La couleur de ce feu d’artifice signifia bien plus que cela, il était d’un blanc exceptionnel. C’était la première fois que le Melfgau usait son pouvoir d’une façon aussi éclatante tel un feu d’adieu à la vie ? Non c’était plutôt un message qu’il essayait de faire passer, une symbolique.

« Cessez Le FEU !!!  », cria-t-il alors. Il n’était qu’un civil insignifiant, cela n’avait aucune chance de marcher mais il essayait quand même car tout simplement il n’était pas un combattant. Il n’était pas un guerrier, il n’était pas un accro à la violence ou une brute épaisse. Liam Melfgau était un prince mais voulait devenir Roi.

« Vous ne comprenez pas que cela ne rime à rien. Combien de personnes allez-vous encore tuer dans votre vie ? Combien de vies allez-vous prendre avant de comprendre que cela sonne faux. Ce conflit entraîne plus de malheureux dans son sillage que d’heureux. Pensez-vous à votre famille ? Avez-vous un coeur  ou êtes-vous manipulé par un maître du mal qui pense que tout doit être que violence. Si vous pensez réellement servir une cause qui est noble, alors pourquoi ? POURQUOI ??? Pourquoi voulez-vous changer le monde en usant de la violence ?  »

C’était un cri qui venait du fin fond de son coeur, un cri d’un prince complètement désespéré et désemparé devant les événements qu’il vivait aujourd’hui et il garderais certainement une marque indélébile dans sa vie de cette histoire…
Codage par Libella sur Graphiorum


Résumé : Liam entre dans le désespoir mais tente encore une fois un truc qui lui ressemble bien <3. La diplomatie <3.

Techniques Utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1936

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeDim 3 Mar - 15:05




L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Tontat10L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Stratz10
Darko Finoss, primé à 62.000.000 et Commandant Jaguino Urta

Son assaut était certain, toute sa force pourrait se concentrer dans ce coup et ce n'était pas ce vulgaire "Paci-Fist" qui allait le bloquer. Il briserait le poing de son ennemi avant de lui briser tous les os du corps. Pourtant, sa faiblesse, ce moment de ralentissement lui fut fatidique alors qu'un pied inopiné et relativement inattendu le visait. Si le gamin n'avait pas hurler, il ne l'aurait sans doute même pas vu venir.

Relâchant donc un peu de la tension qu'il avait mit dans son bras, il opposa une main ferme au poing du Tylor et un pied aiguisé à celui de Crawford, le tout dans une gymnastique aérienne des plus complexes, donnant l'impression que le nabot était maître de la gravité elle-même. Il ne put mettre de force dans ses parades, n'inquiétant donc pas le duo professeur/apprenti, mais le tout lui permettant de se prémunir de tout impact suffisamment important pour l'handicaper. Plus encore, aucun de ses membres ne s'était recouvert de son habituel haki de l'armement.

Les trois parties se retrouvaient donc bloquées les unes contre les autres sans qu'aucun d'entre eux ne puisse prendre l'ascendant mais sans qu'aucun n'ait à souffrir du moindre mal. Ce deux contre un semblait impossible à résoudre, une solution intervint finalement sous la forme d'un poing enrobé d'un coussin fin qui vint cueillir le nain en plein air, l'envoyant balader dans un des murs les plus proche, donnant un peu de répit à tout le monde. Jaguino Urta, du sang au coin de la bouche, était sorti de nul part et avait profité de l'attaque groupée des membres de PACIFIST pour tirer son épingle du jeu.

    - Bravo Messieurs, belle coordination. Je pense avoir découvert sa faille. Il fait équipe avec le sabreur pour une raison simple : équilibrer les forces. Comme nous l'avons vu sur la plaine, le sabreur semblait particulièrement bien gérer le combat en infériorité numérique. Je pense que notre tontatta souffre du mal parfaitement inverse. Je ne pensais pas pouvoir l'emporter mais si nous l'affrontons tous les trois... Nous avons une chance. Pour y arriver, nous allons devoir souffrir messieurs.  


La messe était dite et déjà Darko ressortait du bâtiment dans lequel il était entré de façon fortuite. Se mettant sur ses gardes, prêt à reprendre la danse. Jaguino était un expert tactique, pas un maître du combat, il suivrait donc ses alliés pour tenter de porter quelques coups ou d'en recevoir quelques uns pour le bien commun.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Pnj_ev12
Zandatsu

Fier de sa prestation, le sabreur ne put que voir son sourire grandir en apercevant une femme magnifique s'approcher de lui avec lenteur. Contrairement à ce qu'il imaginait, l'ainée des Hiberia s'avançait pour le confronter, elle qui n'avait pas la moindre capacité combattive probante. Il patienta et attendit qu'elle vienne se planter devant lui. Alors, sans un mot dire, la main droite de la jeune femme se leva et vint gratifier le sabreur d'une gifle bruyante et humiliante. Un homme d'honneur, ce sabreur l'était, une femme comme elle ne devait porter la main sur un homme comme lui. D'un geste de tête, sa lame capillaire vint de figer dans l'épaule de la plus vieille des soeurs, lui arrachant un cri de douleur au passage. Dalia était à sa merci, elle s'était jetée dans la gueule du loup.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Mariss10
Marissa et Ponpon

Dalia avait agit sur un coup de tête, sur un coup de sang. Peut-être. Ou peut-être pas. Pourtant, l'un des protagonistes avait tout suivi, il avait vu le coup de sang du sabreur, sa lame capillaire partir et s'enfoncer dans l'épaule de la soeur de sa protégée. Il aurait pas la défendre de ce coup mais il n'avait pas d'amitié particulière pour l'ainée des Hiberia. Alors, et pendant que Zandatsu relançait sa mèche pour décapiter Dalia, cette dernière ne put retenir son sourire, la bouche grande ouverte d'un serpent blanc surgissant derrière le sabreur.

Bientôt, la traitresse sentit ses pieds se couvrir d'un liquide chaud, rouge. A ces pieds, au sol, Zandatsu gisait, quatre trous dans la nuque, profond et pourtant très fins alors qu'une reptile silencieux s'en retournait près de sa petite chérie.

Dalia s'était jeté dans la gueule du loup, certes. Mais ce fut finalement celle du serpent qui départagea ce tableau.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Philat10L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Ca_fro10
Philatos de Ghilé, fou décima, primé à 96.000.000 B et Contre-Amiral Jack Frost


Feintant un nouveau coup de poing en direction du visage de Frost, entrainant une tentative de contre en conséquence de ce dernier, ce fut finalement le pied de Philatos qui partit en direction des côtes de son vaillant adversaire. Sa force ajoutée à la fatigue physique du Contre-Amiral permirent au tortionnaire de prendre un ascendant dans le choc, propulsant le vieil épéiste dans les gravats du bâtiment effondré un peu plus tôt.

Le discours pitoyable de Liam résonnait encore dans le crâne du servant de Centes qui ne pouvait cacher son sourire sadique, un sourire des plus amusés. Son oeil mauvais braqué sur le prince, le De Grillé ne se fit pas plus prier. Il venait d'envoyer Frost sur le côté pour quelques instants, le prince était maintenant totalement seul, rien ne pouvait se mettre sur sa route. Il se jeta donc sur ce dernier avec pour ferme intention de lui envoyer un crochet du droit vigoureux au niveau de l'abdomen, de quoi envoyer Liam dans le pays de Morphée s'il ne se prémunissait pas du choc à venir.


L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Pnj_ev13
Vice-Amirale Alice Merveille, renommée à 220.000.000 B

Du côté des échanges les plus musclés de l'île, un calme de quelques instants avait laissé place à quelque chose de démentiel, de tonitruant. Un instant, alors que tous combattaient pour leur survie, l'île avait été chamboulée, les murs de la citadelle avaient tremblé, une explosion colossale venait de se produire.

Juste après avoir porté son coup, après avoir offert son étude à ses acolytes, Jaguino Urta serra les dents, cette explosion ne pouvait avoir qu'une seule origine.

    - Merde... Le Cy-Wolf de la colonelle vient d'être détruit, ou de s'auto-détruire plus probablement... Nous devons l'emporter messieurs.  


Les décimas n'avaient jamais été aussi bien parti depuis le début du conflit. Enfin, pour le moment.

***

La silhouette s'approchait sans cesse et bientôt, les quelques soldats encore présents sur le port présentèrent tous un sourire magnifique : le navire inconnu était maintenant reconnaissable, sa voile notamment et son étendard notamment.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Drapea10

Le bâtiment naval avançait de plus en plus, à rythme constant mais impressionnant, une ombre massive, debout, à la proue de ce navire de renfort. Les hommes les plus habiles de leurs yeux commençaient à exulter, ils reconnaissaient ce titan, aucun doute n'était possible. Après tout, peu de géants composaient les rangs de la marine.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 730319VA5
Chesterfield Machigan, Vice-Amiral

Alice Merveille n'avait pas d'égal sur Seppen Town, ça ne faisait pas le moindre doute. Bientôt, ce constat ne serait plus d'actualité. La nouvelle commençait déjà à se répandre à travers les rues, quelques soldats en liesse répandait la nouvelle jusqu'à la place centrale : leur héros ne tarderait plus.



Seconde MAJ de la carte:
 

Ordre de réponse :
Alex - Chris - Liam
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Chris/Alex : Votre combo est paré. Si, dans un premier temps, cela semble être un échec, Jaguino surgit et envoie une sale patate à Darko. Il se rend alors compte de son point faible et comprend la complexité du duo qu'il forme habituellement avec Zandatsu. Il vous offre une nouvelle stratégie avec un topo de base : vous allez prendre cher mais une voie vers la victoire lui semble possible.

Liam : Beau discours, tu énerves Philatos. Zandatsu étant dans un triste état, il se contente de parer les tentatives d'attaque qu'il se prend mais il est finalement frappé avec efficacité par Dalia qui est blessée mais qui ouvre la voie royale à Ponpon. Pour toi, Philatos parvient à écarter Jack Frost et à le blesser assez sévèrement, il se jette sur toi et te destine une bonne charge. Je te laisse une possibilité de réponse, mais le coup passera très probablement au prochain tour, aucun des PNJ allié n'est assez proche pour te venir en aide.

Contexte :  Sur la plaine enneigée, la situation évolue encore, une explosion monumentale a lieu. Jaguino serre les dents, il sait ce dont il s'agit et donc que votre Cy-Wolf n'est plus. En mer, un navire est reconnu, les soldats commencent à faire courir la nouvelle. La navire atteindra l'île dans deux tours.

Côté Gouv :
VA Chesterfield Machigan, lvl ???
CA Frost, lvl 30 (Haki de l'observation en éveil) (sévèrement blessé)
Colonelle Akisa Tohano, lvl 32 (haki de l'armement)
Cy Wolf, lvl 31 (blessures nombreuses)
Commandant Kiroka, lvl 23 (Cac)
Commandante Biro, lvl 22
Commandant Jaguino Urta, lvl 27 (Paramecia des coussins + Obs en début d'éveil)

Côté décima :
Philatos de Ghilé, lvl 30 (haki de l'observation + résistance exceptionnelle à la douleur)
Alice Merveille, lvl 36
Dalia Hiberia, lvl 8  (blessée à l'épaule gauche)
Darko Finoss, lvl 31 (Haki de l'armement)
Zandatsu, lvl 27 (sabreur)
Pupuce, lvl 21 (Zoan, de toute évidence)
Mich, lvl 20 (paramecia du marteau + Résistance à la douleur accrue)


Côté civil :
Marissa et ponpon, lvl ??? et 28 (Ponpon prend le partie des gouvernementaux, cependant, il ne s'éloignera pas de Marissa. Il présente une belle entaille sur le peau mais ne saigne que peu)
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
Tylor V. Alexander
Messages : 174
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue28/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue21/120L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (21/120)
Berrys: 17.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeMar 5 Mar - 11:34


Si vis pacem, para bellum.
ft PACIFIST et Liam





Dans d'autres circonstances, les tambours et les clairons n'auraient eu de cesse de chantonner leur mélopée guerrière afin de pousser les soldats à outrepasser leurs compétences initiales, à rendre leurs souverains et supérieurs fiers d'eux. On aurait vu des rangées de lances se dresser de part et d'autres de la mêlée, des charges héroïques être menées par des individus aux origines douteuses et triviales, des pluies de flèches décochées avec une précision hors du commun se fracasser contre les boucliers levés de soldats engoncés dans de larges armures... Mais tout cela n'était plus que contes et fantaisies. La poudre, notamment, avait amené sur le champ de bataille une dimension sauvage, brutale, tumultueuse, et contribuait grandement à rendre le conflit de Seppen Town brouillon. Des balles, projetées à toute allure, fusaient d'un côté comme de l'autre du no man's land et abattaient des hommes par dizaines, par centaines. Les cris, eux aussi, emplissaient la place publique de la ville d'une aura cauchemardesque, et retranscrivait habilement l'effroi dans lequel les hommes commençaient, les uns après les autres, à s'échouer bêtement. Lorsqu'on prenait conscience du danger que l'on encourrait, lorsque l'on voyait des frères, des amis, des collègues chuter les uns après les autres, on se doutait qu'on n'était finalement peut-être ni plus ni moins que le suivant sur la liste de cette ignoble faucheuse... Cette sensation, Alexander l'avait souvent ressentie. Trop souvent, peut-être... Tant et si bien que désormais, alors qu'il avait tout juste franchi la barre symbolique de ses quarante années, il n'y était probablement plus aussi réceptif que les jeunes pousses qui abondaient dans les rangs de la Marine. Allait-il rendre l'âme en se confrontant à ce nain réactif et ridiculement trop solide ? C'était une éventualité qu'il devait considérer, froidement. Une éventualité qui ne l'effrayait pas. Une éventualité qu'il gomma d'un sourire impétueux lorsque son jeune apprenti et lui parvinrent à réaliser l'impensable : bloquer momentanément les mouvements bondissants du minuscule Decima, en le prenant en tenaille par le biais d'une attaque synchronisée comme seuls eux étaient capables d'en générer spontanément.

-Merci, Chris' !

Sans l'intervention de son apprenti, il aurait indéniablement passé un sale quart d'heure... Mais avec lui, en revanche, s'annonçait le moment envié de la riposte. Le stratège et l'ancien mercenaire n'avaient pas été en mesure de terrasser l'envahisseur ? Cela ne signifiait plus rien, désormais... Car la véritable force des PACIFIST, l'entraide, allait pouvoir s'exprimer pleinement. Le stratège, toutefois, soucieux de ne pas se laisser distancer par ces deux baroudeurs coéquipiers, fit de son mieux pour cueillir Darko, lors même que ce dernier était encore et toujours immobilisé : le pauvre criminel fut projeté à l'écart des trois hommes sans pouvoir lutter aucunement, pour la première fois du combat. Était-il soudainement dans une posture précaire ? Ce fut en tout cas ce qu'assura le commandant maudit l'instant suivant. Sans perdre un seul instant, le Tylor se remit en garde, en première ligne, et proféra quelques paroles en affichant ostensiblement un sourire provocateur, songeant que pousser l'ennemi à la faute pourrait également leur être grandement profitable.

-Dans ce cas, il est temps de liquider ce nabot, une bonne fois pour toutes... Restez derrière moi, et saisissez la chance qu'il nous tendra de lui-même, stupide comme il l'est.

C'était un piège grossier, évidemment : mais Alexander espérait justement que cette nonchalance et que cette impertinence pousse Darko à s'y précipiter. Si le Decima estimait que le quarantenaire se foutait de lui, qu'il fanfaronnait à tort et qu'il méritait une bonne leçon d'humilité, il n'allait pas tarder à se mettre en mouvement et à se ruer dans leur direction... Et s'il le faisait, comme prévu, le noiraud ferait de son mieux pour lui barrer la route, notamment grâce aux coussins qu'Urta avait installé sur ses deux poings. Il pourrait de ce fait prendre le rôle de rempart inexpugnable, lui qui, des trois hommes, semblait être le plus apte à encaisser quelques dérouillées sans broncher. Sa résistance était limitée, pour sûr, a fortiori contre des ennemis de cet acabit, mais celle de Christopher était encore plus restreinte : il excellait davantage dans la vitesse ou l'agilité... Dans l'attaque, en somme. Quant au commandant, il avait d'ores et déjà suffisamment souffert des assauts effrénés du garnement. Il était grand temps de pousser ce dernier à s'acharner sur une cible en particulier... Et cette cible serait nécessairement le Tylor. Si rien ne semblait pouvoir déstabiliser ce dernier, une nouvelle répandue au hasard des ruelles, en revanche, ne tarda guère à le voir irradier d'un sourire éclatant. Les renforts, ils arrivaient enfin : ce qui signifiait immanquablement qu'ils seraient au port d'une seconde à l'autre. De quoi remettre du baume au cœur des militaires, bien plus efficacement que les frasques téméraires du quarantenaire n'auraient pu le faire elles-mêmes.

-Allez, ramène-toi, avant que nos collègues ne nous volent la vedette !

Une nouvelle provocation, une de plus : la situation s'y prêtait. Darko allait peut-être songer que l'occasion était inespérée de mettre à bas trois figures emblématiques de la résistance de Seppen Town d'un coup d'un seul... S'il parvenait à réaliser cet exploit, les Decimas pourraient sans doute prendre l'ascendant car l'arrivée des renforts imminentes ne suffirait pas à maintenir le moral des soldats qui, dépourvus de meneurs conséquents dans l'immédiat, risqueraient d'opter pour une retraite désordonnée qui ressemblerait davantage à une débâcle gigantesque. Ils pourraient ensuite tenter de quitter l'île à la hâte, avant que les renforts de la Marine n'arrivent à bon port... Voire user des remparts à leur avantage, dans l'optique de repousser la charge des justiciers vindicatifs. Toutes les options étaient plausibles : à condition, bien sûr, qu'Urta, Alexander et Christopher soient éliminés au préalable... Dans le cas contraire ? La fuite, c'était tout ce qu'il resterait au nabot. Ça, et l'infâme sensation d'avoir été incapable de terrasser une poignée de rigolos pourtant incapables de le vaincre lui-même...




Alex trashtalk un peu, en prenant les devants mais en demeurant sur la défensive. Il veut pousser Darko à l'attaquer, pour offrir une chance à Christopher et à Urta de lui porter un coup décisif.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Melfgau

Liam Melfgau
Messages : 39
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue14/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (14/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue18/40L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (18/40)
Berrys: 1.395.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeJeu 7 Mar - 8:41

L'histoire est écrite par les vainqueurs - 13





Des larmes ruisselaient lentement sur le visage de notre prince favori. Il en avait eu sa dose, sa dose de violence pour bien des mois ou des années peut-être. Pourquoi ce combat était aussi mortel ? Pourquoi, autant de violence ? Le prince ne comprenait pas réellement pourquoi il fallait que le sang coule sans cesse. Centes Decima n’était-il pas un monarque respecté par ses sujets ? Pourquoi il avait lancé une croisade aussi belliqueuse envers le gouvernement ou envers le monde ? La vengeance, ce sentiment si violent, si belliqueux, il dégoûtait Liam de tout espoir envers les hommes aveuglés par celle-ci. Vouloir se venger, vouloir répandre le chaos et la violence ainsi que faire le sang couler de multiples manières n’était qu’un signe de médiocrité. Le représentant de la Cour de Centes Decima ainsi que les multiples combattants qui se trouvaient ici sur le champ de bataille n’était que des pantins manipulés par ce théâtre si funeste et si désolant qu’étais la guerre. Les chaudes larmes qui coulaient des yeux du prince de Juluma n’étaient véritablement rien dans cet Armageddon...

C’est alors que le chef des Décimas commença alors sa funeste charge en direction du Melfgau. La différence de niveau entre les deux hommes était un faussé trop grand pour que le prince de Juluma puisse y faire quelque chose. C’est en désespérant que le vert tirait sans relâche des fusées de ses deux mains, il n’arrivait même pas à viser tellement la fatigue et la tristesse emplissait son être. Son état de concentration actuel était trop épuisé et le prince ne pouvait penser que d’une façon assez primaire.

Il usa alors une dernière fois de son pouvoir avant de sûrement laisser la place au vent glacial et sombre de la mort. Le Melfgau matérialisa alors une bombe sur son torse afin qu’elle explose au moment de l’impact de Philatos. Si Liam pouvait résister à l’explosion des feux d’artifices, il en était moins sûr pour le Philatos et dans tous les cas le prince était assez exténué qu’il ne pouvait en l’était rien faire d’autres. Il espérait qu’une seule chose, c’était qu’il allait réussir à sauver la petite fille, ce n’était que l’unique solution.

«  Je vais y arriver ! », pensait-alors le Melfgau avant que tout lui paraisse si blanc…
Codage par Libella sur Graphiorum


Résumé : Liam tire des multiples fusées vers Philatos avant d'utiliser son pouvoir pour se faire exploser en cas d'impact avec Philatos.

Probablement mon dernier post dans cet event ! Merci pour l'event !
Techniques Utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
Christopher E. Crawford
Messages : 72

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue25/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue19/80L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (19/80)
Berrys: 21.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeJeu 7 Mar - 22:54

L'histoire est écrite par les vainqueurs

PACIFIST &  MJ


Lorsqu'un adversaire était bien plus puissant que tous les joueurs réunis une tactique simple consistait à l'attaquer tous en même temps, car il n'y avait bien qu'un certain nombre d'esquives ou de parades qu'un individu pouvait réaliser consécutivement. Peut-être était-ce pour cela que les trois gouvernementaux se jetèrent en même temps sur cet homme de petite taille mais, malheureusement, ce assaut fut un échec cuisant. Certes le jeune pugiliste ne put ignorer le remerciement de son maître qu'il nota dans un coin de sa tête avec une certaine fierté, signe de leur collaboration presque instinctive, mais le concerné aurait aimé que ces mots surviennent après une quelconque victoire. Ce n'était pas le cas, pas pour le moment en tout cas. Fort heureusement le futur héros n'eut pas à se poser beaucoup de question, car déjà le nabot se ruait vers lui avec une vitesse toujours aussi impressionnante.
Si le maître de Christopher attendait sans doute que son poulain joue la carte de la sécurité, Christopher répondit au sourire et à la charge du petit avec autant de panache que d'habitude.

- Approche !  

Christopher avait bien conscience que dans une situation comme celle-ci il devrait avoir peur, que tout homme sain d'esprit devrait écouter son esprit de survivre pour fuir afin de se battre un autre jour comme le voulait l'expression mais, malgré cette prise de conscience, il ne sentait aucune trace de crainte essayer de se frayer un chemin à travers ses veines, jusqu'à son cerveau. Pourquoi ? Parce qu'il savait que rien de tout cela n'était réel pour commencer, qu'il ne s'agissait que d'une fiction dont il n'avait aucune raison avoir peur et, enfin, parce que tous les héros qu'il souhaitait égaler n'étaient pas sujet à une réaction aussi primitive que la crainte de mourir. Ils acceptaient tous cette éventualité bien sûr, car dans l'éternel combat la barbarie sacrifier sa propre vie était un bien mince prix à payer pour repousser les ténèbres, mais aucune de ces légendes ne laisserait jamais une telle pulsion primaire les ralentir, les handicaper.

Il n'était pas encore à leur niveau, à peine à la première marche de cet interminable escalier et pourtant il en voyait le bout, il l'imaginait, il en rêvait tous les soirs car telle était sa destinée si une telle chose était de ce monde. Après tout son destin, son avenir n'était-il pas entre les mains de ce mystérieux Maître du Jeu ? Il pouvait essayer de le doubler, de feinter pour essayer d'atteindre son but mais au final seul le Maître du Jeu choisirait sa façon, la fin de ce personnage parmi tant d'autres. Ainsi, alors que l'homme de petite taille chargeait dans sa direction, avant même que quiconque ne s'interpose pour empêcher le pugiliste de connaître une funeste fin, le concerné éclata le sol devant lui en un coup de pied sec. Le coup, balayage d'arrière en avant, propulserait un amoncellement de débris en direction du combattant adversaire, dans le but de le blesser autant que de saturer sa vie avec tous ces morceaux de roche. Que ferait le Crawford ensuite ? Il resterait sur ses gardes, comme toujours, en attendant la suite des événements. Au besoin il userait de ses puissantes jambes, mais il doutait qu'elles lui soient d'une quelconque utilité face à un aussi rapide opposant.

Resterait à attendre.

Isalia (c) 16


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1936

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeLun 11 Mar - 22:00




L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Tontat10L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Stratz10
Darko Finoss, primé à 62.000.000 et Commandant Jaguino Urta

Le nabot ne réfléchissait plus aussi efficacement que par le passé ou peut-être était-il seulement dépassé par les événements, par le nombre. Sa stratégie, logique, était de réduire les forces et donc de commencer par celui qu'il qualifiait de plus faible, d'en finir vite pour abaisser les résistances ennemies et lui redonner un avantage total dans l'échange. Malheureusement, il ne prenait plus en compte certains paramètres. Sa fatigue suite aux nombreux combats, la fougue des PACiFIST, l'ingéniosité d'un stratège... Il se jeta sur Christopher avec rage et un sourire plus aussi présent, il ne voyait que le jeunot et fut surpris lorsqu'un poing paré d'une couche duveteuse tenta de le cueillir sur sa gauche. Il ralentit son rythme de course et bifurqua. Il aurait pu contrer le coup mais cela l'aurait fait ralentir, l'aurait forcé à repousser l'exécution du Crawford. Pourtant, Jaguino avait tout pris en compte et faire dévier le nain était donc réel but, il l'enverrait directement sur le duo qui pourrait le cueillir avec violence.

Saisissant son erreur, le noiraud blinda la partie supérieur de son corps de son haki de l'armement et patienta, il ne pourrait pas esquiver ni même parer efficacement, son haki était donc son dernier recours. Le nombre était sa faiblesse, Zandatsu était son moyen d'y palier mais le sabreur n'était plus là.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Philat10L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Ca_fro10
Philatos de Ghilé, fou décima, primé à 96.000.000 B et Contre-Amiral Jack Frost


Usant d'un haki de l'observation maîtrisé convenablement, le tortionnaire Decima fut désappointé par le manque de constance de ce jeune gamin aux pouvoirs étonnants. Un instant, il déclamait un discours sur l'importance de la vie, sur sa volonté impérieuse à stopper ces affrontements destructeurs, il témoignait une certaine force de caractère, d'un désir ardent de justice et pourtant ... Il ne valait rien, n'avait pas le moindre courage, n'était même pas capable de soutenir la menace que représentait Philatos alors que cette dernière n'était pas encore totalement tangible. Pitoyable.

Ces fusées fusèrent... De part et d'autres du monstre de force qui l'assaillait maintenant et s'il lut en Liam sa volonté d'user d'un dernier coup d'éclat, le tortionnaire n'en fit pas le moindre cas, il ne bouleversa pas sa trajectoire et pêcha légèrement par imprudence. Son poing entra en contact avec le corps du maudit des feux d'artifice, projetant ce dernier dans un mur épais, et le plongeant dans l'inconscience.

Voir ce petit être balayé amusa le fou qui ne put que serrer les dents lorsque la lame de Frost lui lacéra le dos. Il l'avait senti, certes, mais un instant trop tard, un instant qui lui avait permis de se retourner rapidement pour gratifier son offenseur d'un coup de poing monumental qui envoya le Contre-Amiral dans les mêmes abysses que le Melfgau. Le dos ouvert où s'écoulait un filet de sang handicapant attira l'oeil du serpent et des soeurs qui se retrouvaient maintenant seuls face à ce leader, à l'homme qui avait amené la mort sur Seppen Town. Un dernier face à face qui commencerait après un énième éboulement : un boulet de canon venait de frapper un bâtiment proche des combattants encore debout. Philatos maugréa.

    - Apparemment, le géant n'est plus très loin...  


Il siffla, avec une force sonore remarquable. Rien ne se passa dans l'immédiat mais Dalia parut horrifiée alors que Marissa caressait lentement le crâne de son Ponpon.

    - Ponpon, tape le méchant Monsieur ! 


Le corps immaculé du reptile commença à se délier et bientôt l'extrême bout de sa queue fut la seule partie de son corps en contact avec la plus jeune des Hiberia. Ponpon ne pouvait rien refuser à sa maîtresse.


L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Pnj_ev13
Vice-Amirale Alice Merveille, renommée à 220.000.000 B

Sur la pleine enneigée, bien que la neige avait été balayée depuis bien longtemps, la fureur des affrontements semblait aller en décroissant, affreusement. Les explosions n'existaient plus depuis cette titanesque destruction, la destruction de l'animal de la colonelle Tohano et les colossaux dommages que cela entrainait. De temps à autre, des lames d'air d'une importance non-négligeable se laissaient aller à la destruction pure et simple de bâtiments en bordure de la ville, des dommages collatéraux à imputer à une autre Vice-Amirale, sans le moindre doute.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 730319VA5
Chesterfield Machigan, Vice-Amiral

Alors que la voile gouvernementale approchait sans cesse des côtes de la capitale de la mer du Nord, de nombreux projectiles se mirent à siffler et à s'écraser en ville dans les zones où les décimas étaient les plus représentés. Un par un, les boulets de canon ne suivaient aucun détonation, ils étaient projetés par autre chose que les habituels canons, par une main ferme et diaboliquement puissante. Dans les lancés, l'on pouvait déplorer quelques pertes gouvernementales mais la plupart des victimes appartenaient au camp du monarque. Machigan l'avait encore mauvaise suite à sa mise sous tutelle de Centes, il comptait bien se venger et totalement rayer toute trace de vie Decima en ces lieux. Le pilonnage était un début, sa massue vint rapidement remplacer les boulets et bientôt son pied foulerait le sol de Seppen Town.

Sur le port, les gouvernementaux de petite importance se préparaient à accueillir la brute géante qui se pointait, le stratège en charge était prévenu, les fiers combattants de PACIFIST également et déjà les contacts s'établissaient entre les hommes des Vices-Amiraux Chesterfield présents sur son navire et ceux de Piso toujours en poste sur la capitale.



Seconde MAJ de la carte:
 

Ordre de réponse :
Alex - Chris
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Chris/Alex : Votre front commun fait blocus efficace pour le moment. Jaguino profite de la fixette de Darko sur Chris pour venir le piéger, il fait mine de lui envoyer un coup latéral pour soit le faire encaisser, soit le faire dévier là où Alex et Chris pourraient éventuellement le cueillir à deux. Darko opte pour la déviation et devant la menace possible, blinde la partie supérieure de son petit corps au haki. Il est en phase d'esquive et pourra difficilement esquiver une attaque suffisamment construite.

Liam : J'avoue que j'ai pas compris. Si t'avais visé juste ou reculé, tu auras gagné du temps pour profiter d'une intervention salvatrice. C'est ici pas le cas. Philatos te charge assez violemment. Son coup est amoindri par ton explosion qui ne lui fait pas grand chose physiquement. Tu es K.O mais vivant, sauf si tu en décides autrement. Pour le reste, ton sacrifice n'est pas vain, Frost profite de ton explosion finale pour envoyer un bon coup de lame dans le dos de Philatos. Il est puni immédiatement par un coup de poing dément. Philatos se retrouve face aux soeurs et Ponpon.

Contexte :  Quelques boulets de canon s'écrasent avec violence sur la ville, ils sont très précis et sont jetés depuis le navire de Machigan, le Vice-Amiral commence le boulot. Dans la plaine, les combats se calment de plus en plus. Des lames d'air percutent les bâtiments en bordure de la ville de temps en temps.

Côté Gouv :
VA Chesterfield Machigan, lvl ???
CA Frost, lvl 30 (Haki de l'observation en éveil) (sévèrement blessé)
Colonelle Akisa Tohano, lvl 32 (haki de l'armement)
Cy Wolf, lvl 31 (blessures nombreuses)
Commandant Kiroka, lvl 23 (Cac)
Commandante Biro, lvl 22
Commandant Jaguino Urta, lvl 27 (Paramecia des coussins + Obs en début d'éveil)

Côté décima :
Philatos de Ghilé, lvl 30 (haki de l'observation + résistance exceptionnelle à la douleur) (blessé au dos)
Alice Merveille, lvl 36
Dalia Hiberia, lvl 8  (blessée à l'épaule gauche)
Darko Finoss, lvl 31 (Haki de l'armement)
Zandatsu, lvl 27 (sabreur)
Pupuce, lvl 21 (Zoan, de toute évidence)
Mich, lvl 20 (paramecia du marteau + Résistance à la douleur accrue)


Côté civil :
Marissa et ponpon, lvl ??? et 28 (Ponpon prend le partie des gouvernementaux, cependant, il ne s'éloignera pas de Marissa. Il présente une belle entaille sur le peau mais ne saigne que peu)
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
Tylor V. Alexander
Messages : 174
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue28/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue21/120L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (21/120)
Berrys: 17.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeJeu 14 Mar - 14:58


Si vis pacem, para bellum.
ft PACIFIST et Liam





Il s’était spontanément érigé en égide, entre ses deux compères et leur agresseur aussi véhément que puissant. C’était un rôle crucial qu’il s’était attribué de lui-même, en estimant avec pragmatisme les compétences qui étaient les siennes et celles dont jouissaient ses collègues. Il était sans nul doute celui des trois marines dont les compétences martiales brutes étaient les plus à mêmes de flirter avec celles de Darko, sans les égaler pour autant, cela allait de soi. Il n’avait donc d’autre choix que celui de s’exposer là où il savait que les deux autres hommes n’auraient pas eu la moindre chance d’en réchapper… Ses bras étaient plus solides, ses appuis plus fermes, son bassin plus stable : le seul qui était actuellement en mesure d’encaisser les charges de ce diablotin, c’était lui, et il n’allait clairement pas laisser qui que ce soit souffrir de sa couardise ou de sa propre impuissance. L’idée était la suivante : le noiraud savait pertinemment qu’il ne disposait pas des compétences martiales suffisantes pour terrasser l’opposant d’un enchaînement ravageur, aussi assurément qu’il n’était en possession d’aucune arme ou d’aucune malédiction leur offrant un net ascendant stratégique ou psychologique. Il ne pouvait donc se focaliser qu’à la défense, et au support indéfectible de ses collègues : il devait être comme une rampe de lancement, humble mais indispensable, pour permettre à un gigantesque paquebot de quitter le chantier de sa conception sans encombre. Alexander n’avait fort heureusement jamais été homme prétentieux, et il ne le serait jamais. Il n’avait jamais appris à se battre au nom de la gloire, de la richesse ou du pouvoir : on lui avait au contraire enseigné que chaque bataille était un mouroir duquel il devait s’éloigner aussi promptement que possible, dès lors que la mission dont on l’avait affublé était menée à bien. Défendre Seppen Town, c’était son devoir, et c’était un devoir qu’il assumait sans la moindre arrogance…

Dès lors, comment aurait-il pu réagir autrement ? Lorsque Darko, narquois, envisagea de s’en prendre au pauvre Christopher qui disposait de la vitesse mais pas de la résistance de son mentor, le sang de ce dernier ne fit qu’un tour. Il était hors de question que quiconque encaisse à sa place… Et certainement pas son apprenti favori. Une impulsion sèche le projeta juste aux abords du garnement, qu’il voulait couvrir à tout prix : il ne prit même pas le temps de songer seulement aux conséquences, n’imagina pas un seul instant que ses appuis seraient fragilisés et que l’adversaire pourrait tenter d’en tirer profit afin de lui octroyer un coup dont il pourrait se souvenir encore longtemps… Non, il se contenta d’écouter son bravoure et son dévouement. Il se contenta, quelque part, d’être égoïste : en l’occurrence, la victoire, il s’en fichait pertinemment. Un comportement calculateur lui semblait terriblement désuet et inapproprié, lorsque la vie des siens était placée dans la balance. Et pourtant, ce fut peut-être là un coup d’éclat involontaire de sa part : car le Decima ne semblait pas s’attendre à une réaction aussi viscérale et franche, aussi irresponsable en apparence…  Et parce que Urta, de son côté, était largement en mesure de cerner la psyché du lieutenant, et d’ainsi agir en conséquence. Le stratège, effectivement, se déporta à son tour, refusant de demeurer davantage dans une posture désagréablement passive : il heurta Darko avec toute la force qu’il était en mesure de canaliser… Et le projeta droit vers la position de Christopher et celle, nouvelle et fraîche, de l’ancien garde-du-corps des Kudo.

-MAINTENANT ! DONNE TOUT ! PACI-FIST V2 !

Il ne réfléchissait ni aux conséquences de ses actes, ni à la procédure à suivre. Il ne songeait ni à la matière noire étrange et solide que ce nabot pouvait invoquer, ni à la réaction hypothétique que ce dernier aurait. Il ne pensait pas plus aux fusiliers qui continuaient de s’étriper inlassablement, à quelques mètres de là, qu’aux renforts dont les agissements étaient de plus en plus franchement perceptibles. Il était focalisé sur cette petite silhouette effrontée, vers laquelle il dirigeait le meilleur coup de poing qu’il était en mesure de fournir. L’effet rotatif qu’il offrit à son poing visait à déséquilibrer l’ennemi plus qu’à outrepasser une possible parade, qu’il aurait imaginé inexpugnable s’il avait pu y réfléchir sereinement une seule seconde : l’idée, c’était de frapper un millième de seconde avant son apprenti, afin d’empêcher au petit Decima d’encaisser l’une et l’autre de leurs attaques conjointes. Il allait être littéralement pris en sandwich entre leurs deux poings, lesquels, chargés d’amertume, ne manqueraient pas de lui rendre au centuple tout ce qu’il avait pu leur infliger jusqu’à présent. Allait-ce suffire ? Le lieutenant n’en avait pas la moindre foutre idée et, dans le fond, il ne se posait même pas la question. L’occasion était trop belle, et le mercenaire qui vivait en lui avait déjà pu lui donner des habitudes opportunistes : ils ne pouvaient décemment pas permettre à l’ennemi de récupérer un semblant d’aplomb. Leur patience et leur union avaient finalement porter leur fruits : il était temps de passer à l’étape la plus savoureuse… Celle de la récolte.
Seppen Town ne serait pas perdue : pas tant qu’il resterait au sein de cette île des hommes et des femmes vaillants pour la défendre de sa multitude d’agresseurs. Et c’était le cas des deux baroudeurs impertinents de PACIFIST, qui n’allaient en aucun cas déposer les armes.



Une p’tite attaque en combo, la première collab’ de PACIFIST avant l’heure !
Paci-Fist !
Technique signature d'Alexander : il surgit face à son ennemi et, sans subtilité aucune, tente de lui décocher un coup de poing d'une puissance phénoménale en privilégiant le ventre. (Lvl 15)
• V2 : Technique dérivée de Paci-Fist : cette fois, il anticipe une parade et offre à son coup de poing un effet rotatif pour décaler la parade et passer outre. (Lvl 18)
Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
Christopher E. Crawford
Messages : 72

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue25/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue19/80L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (19/80)
Berrys: 21.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeJeu 14 Mar - 20:32

L'histoire est écrite par les vainqueurs

PACIFIST &  MJ


Pendant une bonne partie de sa vie le jeune homme était resté le nom plongé dans des livres de fictions, à s'inspirer d'hommes et de femmes qui n'avaient rien de réel, à s'imaginer à la place de tel ou tel protagoniste afin de remplir son esprit de tout un tas d'idées et de scénarios, afin d'échapper à la morne réalité pour se réfugier dans un univers imaginaire où il pensait avoir sa place. Pendant longtemps il s'était satisfait de cette fiction à tel point que, un beau jour, ce fut l'esprit rempli de scènes et de personnages fort qu'il avait été pour ainsi dire happé par le concept de jeu de rôle. Comment aurait-il pu en être autrement, de toute façon ? Il était né avec uns imagination fertile et une curiosité que rien ne semblait pouvoir satisfaire mais il lui avait fallut du temps pour s'en rendre compte et, surtout, encore plus de temps pour assumer ce pan de sa personnalité. Aujourd'hui il était un homme persuadé que la vie n'était qu'un vaste jeu dans lequel il n'était qu'un joueur parmi tant d'autre, un simple avatar qu'il pourrait recréer à sa convenance une fois que celui-ci n'aurait plus d'utilité ou finirait par périr au milieu d'un combat particulièrement ardu.
Certains voyaient cela comme une faiblesse, comme le symbole d'une certaine instabilité mentale mais, à bien y réfléchir, c'était justement parce qu'il était persuadé que rien de tout ceci n'était réel que le jeune homme était capable de faire face au plus âpre des combats sans que le doute ou la peur ait la moindre emprise sur lui. Il avait assez joué pour connaître les réactions supposées de l'humain moyen - réactions se résumant généralement à fuir face à la moindre trace de danger -  pour savoir qu'un héros en devenir ne pouvait pas se laisser guider par une émotion aussi primaire que la peur de mourir. C'était pour cela qu'il faisait fièrement face à n'importe quel combattant qui croisait son chemin, en dépit de ses chances infimes de remporter une victoire éclatante et, bien entendu, aujourd'hui il ne fit aucunement exception à cette règle fermement ancrée dans sa tête.

Son mentor lui avait répété un nombre incalculable de fois l'importance de prendre son temps et d'analyser avant d'agir, une stratégie sage et née de l'expérience, une tactique qui lui sauverait sans doute les fesses de nombreuses fois pour peu qu'il acceptait d'y recourir mais, malheureusement, le côté héroïque en lui n'était certainement pas aussi avisé. Christopher faisait son possible pour rassembler les deux mondes et en tirer le meilleur, savoir quand braver le danger et savoir quand ralentir pour réfléchir à sa prochaine action mais, aujourd'hui plus que n'importe quel autre jour, il s'était rendu compte qu'une telle tâche n'était pas aisée. Il avait voulu la jouer calme et sur la défensive mais, lorsque l'individu au marteau s'était présenté devant lui, le pugiliste avait senti une boule de chaleur croître en lui, le remplissant d'un faux sentiment d'invincibilité le poussant à foncer dans le tas pour le coup final alors qu'une attaque plus intelligente aurait été préférable.
Était-il condamné à hésiter ainsi ? À zigzaguer entre entêtement et raison ? À rouler à fond la caisse sans penser au moment où il se prendrait un mûr ? Une part de lui aurait aimé être aussi fort et digne que son mentor, peut-être était-ce de cette base qu'étaient créés ces êtres de légende, mais pouvait-il seulement devenir comme eux ? Il avait beau se le répéter encore et encore aujourd'hui il se trouvait face à un adversaire bien au-delà de son niveau, un homme contre qui il ne pouvait rien faire et, même s'il n'avait pas peur, il ne pouvait nier la petite graine de doute qui grandissait à l'ombre de cette situation difficile.

Il savait que ce chemin serait long et difficile, il l'avait vu durant ses nombreuses parties mais cela ne rendait pas le procédé moins frustrant pour autant. Il n'était guère patient, son mentor le savait aussi bien que lui mais la seule chose qui l'empêchait de foncer comme un bourrin était l'idée qu'un jour il atteindrait le sommet. Un mois, un an, dix ans : l'attente vaudrait largement le coût. Finalement peut-être était-ce mieux de commencer par être un combattant fiable et maîtrisé comme son mentor avant d'essayer de devenir autre chose, peut-être était-ce mieux de commencer par construire des fondations solides avant de s'atteler à l'installation de la plus haute des tours.

Oui, oui, il allait commencer par ça. Être comme son mentor.

Ainsi, alors qu'il faisait face au danger avant la même vaillance qu'on lui connaissait, une incroyable opportunité lui fut donnée lorsque l'attaque du nabot fut stoppée par une intervention extérieure. Incertain de la tactique à adopter compte tenu de la différence de puissance, Christopher croisa très rapidement le regard de son mentor qui, contre toute attente, sembla rempli de la même rage de vaincre que son poulain. Par un effet miroir, sans doute, le Crawford sentit de nouveau un rush d'énergie l'envahir et, sans une once d'hésitation, répondit à l'appel de son maître de compétences. Le jeunet emboîta le pas de son mentor et, habitué au rythme de ce dernier, rassembla sa force dans son poing pour frapper juste après l'ancien garde du corps.

- HEROIC PUNCH !   

Le but était de frapper là où cela faisait mal, de viser les zones non-protégées afin de déséquilibrer le nabot et, surtout, lui infliger un maximum de dégâts pour en finir avec ce mini-boss. Christopher n'était pas du genre à baisser les bras face à l'adversité, c'était le constat le plus évident le concernant et même si son poing devait se briser il poursuivrait son assaut sur ce petit guerrier.

Il allait vaincre. Ils allaient vaincre.

Isalia (c) 16


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1936

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeSam 23 Mar - 13:53




L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Tontat10L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Stratz10
Darko Finoss, primé à 62.000.000 et Commandant Jaguino Urta

Les poings des deux gouvernementaux ne pouvaient pas manquer et ils ne manquèrent pas. Malins, les deux hommes avaient frappé dans un timing parfait, de telle sorte que le nabot, malgré sa vitesse et ses habilités ne puisse se retourner pour détourner l'un des coups avant de contrer le second ou l'inverse. Plus malin encore, le jeune Christopher avait agi dans un léger décalage et profiter de l'investissement de son mentor pour aller chercher une zone vierge, non recouverte du haki noir du Décima. La couche protectrice minimiserait les dégâts infligés par le Tylor, lui même bénéficiant des protections duveteuse du stratège à l'initiative de ce mouvement complexe mais opportun. En conclusion, le choc fut rude pour deux personnes.

Dans une moindre mesure, Alexander sentirait quelques-unes de ses phalanges craquer sous l'impact, le privant ainsi de l'usage parfait de son annulaire et auriculaire, un prix à payer pour un coup de maître. Car si le premier n'avait à déplorer que de légères fractures sur deux doigts, l'autre impacté venait d'être pris en sandwich d'une façon passablement violente. Il avait été compacté un instant avant d'être propulsé par le second coup, ce punch héroïque lancé par le Crawford, vers le sol dans lequel il s'encastra avec une violence renouvelée. En individuel, aucun des hommes de ce trio n'aurait pu ne serait-ce qu'effleurer le cuir du Tontatta mais en surnombre, ils prenaient le dessus assez rapidement.

Se relevant quasi immédiatement, son sourire effacé et remplacé par une grimace de douleur non-dissimulée, le plus petit des combattants de la zone ne parvenait pas à maintenir sa position sans chanceler, le tout, un main plaquée à la hanche et l'arcade sourcilière totalement ouverte. Le contrecoup du choc n'avait pas tardé et si le quarantenaire n'était parvenu "qu'à" lui ouvrir l'arcade, le coup du jeunot avait causé des dégâts plus importants, des dégâts qui s'étaient encore accru par la compression de ce petit corps entre deux poings de pugilistes. Le constat était sans appel et le subordonné du tortionnaire avait déjà compris : sa hanche était fracturée. Il peinait à tenir debout sans parler de la douleur atroce qui lui fusillait le bassin. Sa vitesse était largement divisée, sans parler de sa force maintenant inutilisable. S'il repartait à l'offensive ou si ses ennemis revenaient sur lui, il perdrait rapidement, en quelques secondes. Heureusement pour lui, l'issue ne se déciderait pas encore : sa fin n'était pas venue.

    - Heureux de te voir... 


L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Philat10
Philatos de Ghilé, fou décima, primé à 96.000.000 B


Au milieu de la place centrale, un homme venait d'arriver en trombe. Son vêtement lacéré dans le dos, le chef de fil de l'assaut Decima avait surgi des quartiers Ouest pour venir s'ériger en barrière entre son subordonné et les trois combattants qui l'harcelaient depuis quelques instants. Dans ces mêmes quartiers Ouest, après avoir mis K.O le Contre-Amiral Frost, et devant la voix d'un nouvel ennemi trop puissant pressant contre son haki de l'observation, Philatos avait décidé de fausser compagnie à son dernier adversaire de la zone : un serpent blanc aux réflexes exemplaires, même pour un représentant de sa race. Les deux avaient échangé quelques coups mais rien de bien méchant. Ponpon avait écopé d'une droite et le Fou s'en était sorti plus honorablement encore, les croches du serpent et son venin ne l'ayant pas gratifié de la moindre blessure. Devant la menace d'un géant plus fort que lui, Philatos avait donc plié bagage pour se rendre en direction de l'acte final, la bataille qui déciderait de l'avenir de Seppen Town et, a fortiori, de la présence du gouvernement sur North Blue. Si la capitale tombait, Piso n'aurait plus qu'à s'en retourner sur Toroa, à condition qu'il sorte lui-même victorieux de son combat également en cours.

Contrairement à Darko qui ne souriait plus le moins du monde, la douleur n'aidant pas en ce sens, le noble s'amusait de la situation et de l'ironie de cette dernière. Son camp avait longuement mené la bataille d'une façon assez significative, instants qu'il avait pris pour se délecter et jouer avec ses proies, et maintenant, la balance se retournait ou, s'équilibrait tout du moins. S'il avait envoyé Alice directement sur la base, sur la ville et sur les forces des mouettes, la bataille aurait été close depuis un bon moment et la défaite des gouvernementaux aurait été non seulement expéditive mais retentissante. Enfin, qu'il perde ou qu'il gagne, la douleur et le suspens excitait le chef de cette attaque, il prenait de plaisir à semer mort et désolations aussi bien par les autres que parmi les siens. Centes ne serait pas content, certes, Syrianna et Léon non plus mais bon... Il s'agissait là d'un dommage collatéral de plus. Il ne se départit donc pas de son sourire et pointa un doigt en direction de la plaine avant de prendre la parole, probablement une dernière fois avant que les derniers coups ne soient échangés sur Seppen Town.

    - La voix d'Alice approche, elle a entendu mon appel et vous apporte un cadeau. Nous sommes sur l fin de cet comédie Messieurs... Tant de vies prises mais qui va l'emporter ? 


Entre les bâtiments, alors que la bleusaille de chacun des camps, déjà largement décimée, s'était écartée, une silhouette fit éruption, une femme blonde aux cheveux légèrement roussis et aux vêtements en partie déchirés.


L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Pnj_ev13
Vice-Amirale Alice Merveille, renommée à 220.000.000 B

La Vice-Amirale Alice Merveille avait enfin rejoint la ville basse, le champ de bataille final. Serrée dans sa main droite, une touffe de cheveux qui lui servait à trainer sa propriétaire maintenant inanimée, la défenderesse la plus forte de Seppen Town avait rapidement suivi le destin de son animal de compagnie : la défaite. Elle vivait encore mais ne serait plus d'une quelconque utilité. Alice se campa derrière son chef et resta impassible jusqu'à ce que ce dernier lui ordonne.

    - Ma chère, rend donc à nos amis leur collègue.


La blonde balança le corps sans conscience de la femme aux cheveux roses qui s'étala aux pieds du Crawford. En fond de cette scène, un pas lourd battait le sol. Seul son parfaitement audible depuis que Philatos s'était muré dans le silence, un battement régulier, massif, qui annonçait l'arrivée finale de cet affrontement global concernant la scène de Seppen Town.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 730319VA5
Chesterfield Machigan, Vice-Amiral

Les choses restèrent ainsi quelques instants avant qu'un corps massif ne s'extirpe de deux bâtiments trop proches l'un de l'autre, l'épaule du géant emportant le balcon d'un des édifices dans son passage. Il s'approcha de ses alliés, du Urta et jeta un oeil aux forces Decima qui se tenaient encore devant lui. Baissant les yeux vers les humains, bien plus petits que lui, ce fier représentant de la race des géants, il s'adressa aux membres de PACIFIST et au stratège.

    - Je ne pensais pas avoir si peu de travail à accomplir. Excellent travail Messieurs. Mes hommes et les vôtres ont communiqué, je suis en possession de toutes les informations utiles, Jack a été pris en charge par les miens en compagnie de personnes alliés à notre cause.


Jusqu'alors posée sur son épaule, la tenant avec une nonchalance extrême malgré la masse de l'objet, la massue immense du Vice-Amiral se mit en mouvement, suivant Le Bras monstrueusement imposant de cet être à la force brute. Il la tendit en direction du De Ghilé et reprit avec une haine perceptible.

    - Decima... Ton heure est venue. Messieurs, je vais vous demander un dernier effort, il est temps d'en finir.  


Alice était trop puissante pour ses alliés, ça ne faisait aucun doute. Mais le Chestefield se doutait que dans les ordres qui lui avaient été attribués, la pionne allait devoir protéger son tortionnaire de maître, une chose qui l'obligerait à se mettre en danger, tout bénéf pour ce monstre de puissance brute. Il ouvrirait des failles béantes dans lesquels les autres gouvernementaux allaient pourvoir s'engouffrer.

Il était temps. Personne ne bougea parmi les têtes d'affiche pendant plusieurs dizaines de seconde. Puis, sur un claquement de doigt, Alice se propulsa en direction de Machigan alors que les deux autres décimas demeuraient en arrière. Les hostilités étaient lancées.



Seconde MAJ de la carte:
 

Ordre de réponse :
Alex - Chris
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Chris/Alex : Tout le contexte se rassemble pour l'acte final sur la grand place. Votre coup Combiné porte et fait très mal mais Philatos débarque, bientôt suivi d'Alice avec la Colonelle Tohano évanouie avant qu'enfin se pointe Machigan. Comme vous pouvez vous en douter, ça sent la fin pour vous, il vous reste un gros acte : une bonne grosse mêlée générale. Chris/Alex/Jaguino/Machigan vs Philatos/Darko/Alice.

S'agissant de Liam, les hommes de Philatos l'ont pris en charge ainsi que Frost, les soeurs Hiberia et Ponpon. Frost qui était vaincu mais qui avait encore conscience à témoigner en faveur de Dalia qui est donc, pour le moment, protégée par le gouvernement. Nous réglerons le tout dans votre post-event. Pour ce qui est de la plaine, vous n'avez pas de nouvelles de Natsu et Pupuce.

Côté Gouv :
VA Chesterfield Machigan, lvl ???
CA Frost, lvl 30 (Haki de l'observation en éveil) (sévèrement blessé)
Colonelle Akisa Tohano, lvl 32 (haki de l'armement)
Cy Wolf, lvl 31 (blessures nombreuses)
Commandant Kiroka, lvl 23 (Cac)
Commandante Biro, lvl 22
Commandant Jaguino Urta, lvl 27 (Paramecia des coussins + Obs en début d'éveil)

Côté décima :
Philatos de Ghilé, lvl 30 (haki de l'observation + résistance exceptionnelle à la douleur) (blessé au dos)
Alice Merveille, lvl 36
Dalia Hiberia, lvl 8  (blessée à l'épaule gauche)
Darko Finoss, lvl 31 (Haki de l'armement) (Une hanche fracturée)
Zandatsu, lvl 27 (sabreur)
Pupuce, lvl 21 (Zoan, de toute évidence)
Mich, lvl 20 (paramecia du marteau + Résistance à la douleur accrue)


Côté civil :
Marissa et ponpon, lvl ??? et 28 (Ponpon prend le partie des gouvernementaux, cependant, il ne s'éloignera pas de Marissa. Il présente une belle entaille sur le peau mais ne saigne que peu)
Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
Christopher E. Crawford
Messages : 72

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue25/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue19/80L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (19/80)
Berrys: 21.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeLun 25 Mar - 17:49

L'histoire est écrite par les vainqueurs

PACIFIST &  MJ


Il avait fallu du temps au jeune homme pour décrypter et comprendre l'univers dans lequel il avait débarqué, pour comprendre qu'il était dans un jeu de rôle et que, de ce fait, l'opportunité lui était donnée de devenir à peu près tout ce qu'il souhaitait être. Il aurait pu choisir n'importe quelle voie mais, comme de bien entendu, il avait souhaité viser le sommet car c'était bien de tout là-haut que sa voix porterait le plus, qu'il pourrait avenir la plus grande vision d'ensemble du monde dans lequel il avait été catapulté. Certes le Maître du Jeu avait fait durer la phase d'instruction bien au-delà du raisonnable, les premières années d'enfance étaient généralement passées sous silence pour rentrer directement dans le vif du sujet, mais Christopher était du genre à apprécier ces phases de jeu de rôle qui donnaient plus de profondeur et de caractère à un personnage. Il était aisé de créer un guerrier et de lister cinq événements marquants dans sa vie pour en dessiner les traits principaux, il était par contre beaucoup plus complexe et satisfaisant de créer toute une histoire complète à même de décrire en détail ce qu'avait traversé un personnage. Christopher était un puriste, un homme soucieux du détail et, avec un peu de recul, il appréciait grandement cette partie de sa vie créer par ses soins...avec l'aide de ce Maître du Jeu, évidemment.
Pendant longtemps il avait mis tous les personnages secondaires dans le même paniers, de vulgaires coquilles sans substances et qui n'étaient là que pour apporter un peu de vie à l'univers, rien de plus, mais en côtoyant son maître d'armes de plus prés il avait fini par apporter un peu de nuance à son propos. Il arrivait désormais à différencier les personnages non-joueurs lambda de ceux qui étaient plus travaillés, avec une histoire plus complète et un caractère qui leur était propre. Si les crapules tabassées jusqu'à présent pouvaient aisément être rangées dans la première catégorie, son cher maître de compétences rentrait évidemment dans la seconde.

Après tout ce n'était pas avec un personnage lambda qu'il pourrait se coordonner de cette façon, une coquille vide ne serait jamais à même d'inspirer le pugiliste de cette façon et de charger un adversaire comme tous les deux venaient de le faire. Il avait quelque chose de spécial en lui cet ancien garde du corps, Christopher pouvait au moins le dire, car il n'y avait pas grand monde avec qui il répondrait à l'appel de la grandeur et de l'épique. Mais lui, oui. Bien sûr, lui. Toujours, lui. Ils n'avaient jamais eu besoin de se concerter pour créer telle ou telle technique, leur complicité s'était formée naturellement à force d'échanges réguliers et, lorsque le garde du corps appela son poulain, ce dernier sut immédiatement ce qu'il avait en tête. Dur à expliquer, ce genre de connexion, pour quiconque n'avait pas un tel partenaire dans sa vie.
Le premier coup était là pour tâter le terrain, pour briser la résistance du corps adversaire et le second était là pour s'insérer dans le brèche. Profiter de la fenêtre créer par son mentor : tel était le rôle du pugiliste dans cet assaut qui fut étonnement couronné de succès. Surprenant ? Pour le futur héros, oui, compte tenu de la différence de puissance et de l'échec de leur assaut précédent, mais la surprise n'en était que plus gratifiante.

Le nabot fut projeté et, en le voyant se relever non sans difficulté, Christopher fut envahi d'un sentiment grisant mais encore trop peu familier : celui de la victoire à portée de mains. L'homme était blessé, acculé et surtout à la mobilité réduite au vu de l'endroit où était apposé sa main. Malheureusement le pugiliste n'eut pas le temps de réjouir car déjà trois nouveaux joueurs entèrent en scène. Un grand méchant, un autre grand méchant et...WOW ! C'était ce qu'on pouvait appeler un grand gaillard, ce dernier arrivant !

Oh oui, le grand méchant n'avait pas besoin de le dire pour que le Crawford le sente également : l'acte final était désormais installé et il allait se terminer par un combat qu'on pourrait bien qualifier de grandiose ! Mais par où commencer ? Christopher avait l'impression de se sentir tout petit au milieu de ces grosses pointures mais son côté héroïque prenait encore le dessus sur son bon sens. Silencieusement, observant des pieds à la tête chaque nouvel intervenant, il s'accroupit devant le corps à ses pieds pour en tâter le pouls. Cette personne était en vie malgré son état déplorable, c'était une bonne chose.

Se redressant pour observer le champ de bataille dans son ensemble, ignorant totalement le potentiel destructeur du dernier allié en date, le jeune homme posa ses yeux sur le nabot qui avait sans doute vu des jours meilleurs, avant d'échanger un regard complice avec son mentor.

- Maître, et si nous commencions par fini notre travail ?     

Certes il y avait à présent deux cibles supplémentaires à viser mais, si on se concentrait uniquement sur l'aspect tactique et logique, n'était-ce pas plus sage de se débarrasser d'un adversaire affaibli pour ensuite se concentrer sur le reste ? Oui, plus sage c'était le mot. Forçant sur ses jambes, le jeune homme s'élança cette fois-ci aux côtés de son mentor, avec la ferme intention de remporter cette victoire.

- Heroic...    

Au dernier moment il se décala sur le côté et disparut pour apparaître sur le flanc gauche de son opposant, blessé, affaibli, ralenti. Tourbillonnant une seule fois sur lui-même, il conclut son coup de pied fouetté par un :

- KICK  

Le but était de briser les jambes, le genou afin de briser définitivement la mobilité de cet opposant et, par la même occasion, offrir à son mentor une fenêtre de tir comme celle offerte un peu plus tôt. Un autre coup en sandwich d'un angle différent et avec les plus puissants membres en leur possession.

Cela pouvait marcher.

Cela devait marcher.

Isalia (c) 16


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
Tylor V. Alexander
Messages : 174
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue28/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue21/120L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (21/120)
Berrys: 17.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeMar 26 Mar - 19:41


Si vis pacem, para bellum.
ft PACIFIST et Liam





Ils touchaient au but. Le coup qu'ils avaient porté simultanément à leur minuscule ennemi avait porté ses fruits, et le nabot semblait dans un piteux état, dorénavant... Il avait été projeté à l'écart, et s'était relevé plus que péniblement. Il accusait le coup, et allait avoir un mal fou à incarner à nouveau une menace tangible aux yeux des trois gouvernementaux... De son côté, Alexander avait senti ses doigts souffrir de cet impact impardonnable, au cours duquel il avait absolument tout donné afin de garantir un assaut en toute sécurité à son jeune poulain. S'il faisait de son mieux, avec le recul, pour n'en rien montrer, il n'avait pas pu empêcher son faciès déterminé de s'assombrir temporairement à cause de la douleur, au moment du choc. L'ennemi avait-il été en mesure de percevoir ce changement d'expression furtif ? C'était peu probable, considérant qu'il avait bien assez eu à faire avec les poings des gradés de la Marine : pas la peine de s'incommoder de leurs visages, et a fortiori des expressions qui n'y transparaissaient qu'une poignée de secondes... Dans tous les cas, il allait sans dire que le combat au sein de la place publique de Seppen Town venait de connaître un revirement de situation pour le moins drastique. Les agents de la paix venait de reprendre l'ascendant, et ils n'allaient pas relâcher la pression sans une excellente raison de le faire... C'était le moment où jamais d'abattre l'une des cartes maîtresses de l'armée adverse, le moment d'infliger un coup sévère aux Decimas et de prouver à l'ensemble des soldats de la justice qu'une victoire n'était pas illusoire, qu'elle ne tenait pas du miracle. L'arrivée du vice-amiral gigantesque allait en ce sens : ils n'avaient qu'à s'acharner encore quelques secondes pour venir à bout de ce minuscule adversaire, pour lui montrer qu'il avait eu tort de les prendre à la légère... Quelques secondes que le Tylor ne put jamais saisir : à l'instant où il s'apprêtait à repartir sur le front, afin d'user des coussins généreusement offerts par le stratège et qui l'avaient servi à désormais d'innombrables reprises, deux silhouettes vinrent se planter aux côtés du nabot blessé pour le seconder, et pour offrir au trio gouvernemental un tableau nettement moins engageant.

Un trois contre trois. C'était ce qui semblait s'annoncer... Et ça n'était pas vraiment une hypothèse plaisante du point de vue du noiraud, qui se crispa légèrement. S'acharner sur un ennemi plus fort en étant en supériorité numérique, c'était une chose complexe, mais réalisable. Remettre les pendules à l'heure sur ce facteur et continuer à faire front commun contre des ennemis qui, individuellement, les surclassaient en tout point, en revanche... Il reconnaissait en effet sans peine les deux têtes d'affiches, qu'il avait vu évoluer aux prémices de la bataille, alors que lui et son apprenti abattaient encore les soldats Decimas par poignées, aux abords de la plaine. S'ils étaient tous les deux meilleurs que Darko, ce qui était fortement plausible, alors il allait sans dire qu'ils allaient passer un sale quart d'heure... y compris s'ils considéraient que ces deux ennemis d'envergure étaient eux-mêmes bien blessés, ou exténués a minima. Réitérer le miracle précédent était impossible, en l'état des choses, et l'ancien mercenaire était à deux doigts de recommander un repli d'urgence lorsque les tremblements qui avaient débuté quelques secondes auparavant se firent soudainement plus tangibles... Et lorsqu'une silhouette monumentale s'extirpa d'une rangée de bâtiments, arrachant un balcon au possible, non sans nonchalance. Le vice-amiral Chesterfield Machigan était là, et avec lui, c'était un second souffle bienvenu que permettait aux deux membres de PACIFIST et au stratège de bomber le torse. Les chances étaient à nouveau drastiquement rééquilibrées : ce combat allait signer la fin de la bataille, sans nul doute... Et le Gouvernement Mondial avait toutes les cartes en main afin de l'emporter. Un sourire soulagé pointa le bout de son nez sur les lèvres du quarantenaire, qui opina du chef à la suite de la requête du vice-amiral et après l'invitation de Christopher : il était grand temps de décharger ce titan de l'un de ses ennemis, afin de lui permettre de se focaliser sur l'essentiel. L'ancienne vice-amirale et le Decima sadiques n'étaient pas encore à leur portée... Darko, lui, était une cible toute trouvée pour les deux pugilistes.

-Commandant, épaulez le vice-amiral ! Nous n'en aurons pas pour longtemps...

Le vice-amiral avait deux qualités pour lui. Sa taille, d'abord, qui en faisait non seulement un rempart naturel extraordinaire mais aussi et surtout un condensé de force, et son sang neuf, ensuite, puisqu'il était le seul des combattants présent sur cette place à être dans une forme encore olympique. S'ils avaient dû s'affronter en terrain neutre et en étant tous dans un état plus ou moins impeccable, il allait sans dire que les marines en auraient bavé, et qu'ils ne l'auraient probablement même pas emporté à terme. Sauf que là... Les Decimas étaient factuellement dans de beaux draps. Aussi, lorsque Christopher se rua dans la direction de Darko, Alexander n'hésita pas une seule seconde et se jeta à sa suite afin de lui offrir l'aide qui leur permettrait sans nul doute d'en finir pour de bon avec cet adversaire rachitique et trop pugnace. Il décida, d'un tacite accord avec son collègue, de laisser à ce dernier le luxe de prendre les devants... Mais il le suivit de très près, afin de rappeler à Darko qu'il était également une menace. D'ailleurs, l'initiative du jeune homme fut à ce titre parfaite : en ciblant les pieds du nabot, Christopher faisait en sorte de le mettre en danger sévèrement... Tout en offrant à l'autre gouvernemental d'exercer une menace encore plus périlleuse sur leur ennemi en commun. L'idée était la suivante : tandis que son jeune apprenti menaçait les appuis de Darko, Alexander abattit sa main déjà blessée en direction du sol ou, plus précisément, de la tête du petit Decima. Il voulait l'obliger à utiliser la matière noire, qu'il ne pouvait pas utiliser sur son corps dans sa globalité, pour contrer le coup de poing qui représentait le danger le plus tangible : s'il agissait de la sorte, alors le héros enflammé aurait toute latitude pour lui péter les rotules et l'expédier au sol une bonne fois pour toutes. Le coup de poing du Tylor, sans fioritures aucune, avait donc la force et la vitesse pour lui, mais aussi l'humilité : une fois de plus, étant protégé par les coussins, il souhaitait offrir à son poulain la chance d'attaquer sereinement, et de porter de lourds dommages sans conséquences aucune. Il était, à ce titre, près à voir sa main entière inutilisable... Car il n'oubliait pas que deux de ses doigts étaient déjà dans un état de délabrement certain. Tant pis pour sa propre intégrité, il estimait qu'il aurait bien assez tôt l'occasion de se remettre de ce type de déconvenues si la victoire leur souriait finalement...





Alex attaque Darko par le haut, d'un coup de poing descendant, pour le forcer à utiliser le haki au niveau de sa tête, de manière à ce que Christopher, de son côté, ait un boulevard. Si Darko décide de protéger ses jambes, Alex frappe tout pareil pour l'encastrer au sol !
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1936

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeSam 30 Mar - 15:25




L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Tontat10L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Stratz10
Darko Finoss, primé à 62.000.000 et Commandant Jaguino Urta

La demande du Tylor faite au stratège lui ressemblait bien, plus à penser couvrir le monstre des lieux, la clé de la victoire de s'assurer, à lui et à son apprenti, un backup correct qui pourrait éviter des déconvenues de légères à modérés. Pourtant, s'il estimait l'ex-mercenaire depuis leurs échanges communs sur le champ de bataille, le maudit ne put s'empêcher de se résigner, sa raison l'emportant largement sur son sens du dévouement. D'un côté, il avait un affrontement entre deux titans, deux combattants qui le dépassaient très clairement en terme de rapidité et de puissance et qui, a fortiori, maîtrisait tous deux le haki de l'armement. Avec cet écart abyssal entre lui et les deux Vices-Amiraux, Urta savait que non seulement ses créations seraient inutiles car trop faibles mais qu'il n'aurait jamais le temps de les générer avec ingéniosité, lui qui peinait déjà à suivre les déplacements de la pionne.

De l'autre côté, une mêlée qui s'engageait entre un nabot aux portes des enfers et deux combattants encore en forme qui comptaient bien finir le travail : stratégie évidente mais où les deux gouvernementaux semblaient avoir oublié un détail de choix. En effet, s'il avait dû faire face à trois adversaires seul, Darko bénéficiait maintenant du soutien concret et direct de son supérieur tortionnaire. Le nombre ne revêtait plus le même caractère de force et si l'arrivée du géant gouvernemental améliorait les chances de victoire, le camp decima avait encore de bonnes ressources en stock.

Ainsi, à mesure qu'il vit les deux gouvernementaux fondre sur lui, le tontatta tourna un regard mou vers le De Ghilé alors que ce dernier avait déjà bougé, il n'avait plus peur de la défaite maintenant qu'un soutien effectif était arrivé. Pourtant, et il le confesserait sans peine une fois en lieux sûrs, le nabot n'avait qu'une envie : dégager. La mort ne l'effrayait pas outre mesure mais s'il pouvait l'éviter, il ne demandait pas mieux et, avec son état pitoyable, si Philatos partait, il savait quel destin funeste l'attendait. Un destin encore repoussé de quelques instants au moins.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Philat10
Philatos de Ghilé, fou décima, primé à 96.000.000 B


Les deux membres masculins du groupe à l'effigie de la mouette parvenaient déjà sur le nain, poings en avant, qu'un tiers s'immisça et érigea son corps en un barrage magnifique et tonique, un mur salvateur pour son acolyte de petite taille. Plaçant Le Bras en opposition sur la course et le coup d'Alexander, et disposant d'un niveau général plus élevé,  le fou parvint à dévier le coup avec facilité alors qu'il offrait déjà son torse au poing d'un jeune rôliste plein d'ardeur. Lorsqu'il reçut l'assaut du Crawford, le membre de la cour de Centes concéda un pas en arrière alors qu'un sourire de plaisir prenait place sur ses lèvres.

    - Délicieuse chose que la fougue de la jeunesse. 


Il avait encaissé le coup, peut-être une côte avait été fêlée mais il s'en moquait bien : la douleur était sa raison de vivre. Il en dispensait autant que possible aux autres, il s'agissait là de son métier et de la raison de sa place à la cour du monarque, mais aussi à lui-même. Souffrir n'était pas un problème pour lui, bien au contraire, il s'agissait de son essence, du moteur de sa puissance. Le tortionnaire masochiste savait que le jeune Chris ne pourrait pas lui faire grand mal alors se remémorer le goût mirifique de la douleur gratuitement lui avait semblé être un caprice largement acceptable.

Ragaillardi par ce sentiment si plaisant, il entreprit de prendre de cours les deux combattants déjà fatigués en leur envoyant un coup de pied circulaire qui viendrait les cueillir tous les deux. Pourtant, alors que son pied décollait à peine du sol, un polochon géant en velours rouge apparut devant le noble pour le couper dans son élan et permettre aux deux amis de se replier, le tout sous l'encouragement énergique du stratège.

    -  Rassemblez-vous Messieurs ! Attendez l'ouverture ! 


L'ouverture, elle viendrait d'un endroit, ça ne faisait pas le moindre doute. Elle ne tarda d'ailleurs pas.


L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Pnj_ev13
Vice-Amirale Alice Merveille, renommée à 220.000.000 B

La pionne avait misé sur la vitesse, stratégie en principe payante et logique devant un ennemi de la race des géants mais qui lui apparaissait être la seule dans son cerveau de pion lobotomisé. Pourtant, si elle était la plus simple, cette solution paraissait aussi la meilleure, le meilleur moyen d'ouvrir une entaille béante dans le corps gigantesque de la montagne au manteau blanc. Recouvrant sa lame d'un revêtement de haki noir, comme elle l'avait fait pour trancher le Cy-Wolf de la colonelle, Alice visa l'épaule tenant la massue, une histoire efficace pour désarmer. Si le coup passait, Machigan se retrouverait à devoir affronter son ennemi avec un bras en moins, et sans sa massue ... Evidemment, les choses ne se passèrent pas de cette façon.

D'un moulinet déplaçant une large quantité d'air et réalisé avec une dextérité et une rapidité déconcertante, le géant parvint à opposer à la lame de son ennemi sa propre arme, elle aussi recouverte de ce fluide blindée. L'oeil livide et inexpressif de l'épéiste se releva vers celui de son adversaire, brûlant d'une ardeur profonde, de l'envie d'une vengeance patientant depuis plusieurs mois.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 730319VA5
Chesterfield Machigan, Vice-Amiral

Contre toute attente, la vitesse du géant n'était pas médiocre, bien loin de là. Il repoussa donc sa collègue d'un geste ample, et d'un mouvement d'épaule express et expert, renvoya sa massue en direction de sa cible principale : Philatos. Il se mit à sourire à pleine dent, la rage l'animant autant que son devoir de gradé. Il savait qu'en s'offrant ce luxe, il pousserait la pionne à reculer, il forcerait Philatos à concentrer son attention sur lui et, surtout, il offrirait un boulevard aux autres hommes de son côté. Une stratégie payante.

    - Maintenant !  


Philatos avait senti et vu le coup venir, il savait qu'Alice pourrait revenir sur lui mais certainement pas bloquer ce coup monumental, elle était rapide mais pas aussi puissante qu'un géant. Le fou s'effaça donc vers la droite avant d'être happé par la Vice-Amirale sous ses ordres. Il n'encaisserait pas mais la massue lui bloquait le passage pour retrouver son ami maintenant à la merci d'un autre duo. Machigan en profita pour laisser son arme au sol et sauter en direction du duo.



Seconde MAJ de la carte:
 

Ordre de réponse :
Alex - Chris
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Chris/Alex : Une attaque combinée sur Darko bonne idée, par contre, vous avez oublier Philatos qui vint rapidement d'interposer. S'il dévie le coup d'Alexander d'un revers du bras, il présente son corps à Chris pour recevoir le coup qui le fait reculer d'un pas, le tout en souriant. Vous l'avez compris, la douleur est un moteur pour lui, il ne prend pas de lvl supplémentaire mais tout ça lui plait. Il cherche ensuite à vous repousser tous les deux mais un polochon massif apparait pour vous défendre, vous pouvez donc vous replier ou réattaquer en contournant l'obstacle. Non loin, Machigan contre le coup de lame tenté par Alice avec une facilité déconcertante et une vitesse d'exécution assez bluffante pour un géant. Urta est en retrait et malgré l'idée d'alex, il est plus en soutien de PACIFIST que de Chersterfield. Darko ne bouge pas, la douleur semble ne pas aller en décroissant. Enfin, Machigan, après avoir repoussé Alice, tente un truc qui devrait vous ouvrir une voie : il contourne Alice d'un simple geste d'épaule et abat sa massue avec violence en direction de Philatos. Alice se remplit vers lui pour le protéger mais Darko n'est plus aussi couvert.

S'agissant de Liam, les hommes de Machigan, et non Philatos comme je l'ai écrit au dernier tour vous ont emmené sur le port. Tu es médicalement pris en charge. On se retrouve donc le post event.

Côté Gouv :
VA Chesterfield Machigan, lvl 37 (Combat avec une massue géante + Haki de l' armement + obs en fin d'éveil)
CA Frost, lvl 30 (Haki de l'observation en éveil) (sévèrement blessé)
Colonelle Akisa Tohano, lvl 32 (haki de l'armement)
Cy Wolf, lvl 31 (blessures nombreuses)
Commandant Kiroka, lvl 23 (Cac)
Commandante Biro, lvl 22
Commandant Jaguino Urta, lvl 27 (Paramecia des coussins + Obs en début d'éveil)

Côté décima :
Philatos de Ghilé, lvl 30 (haki de l'observation + résistance exceptionnelle à la douleur) (blessé au dos)
Alice Merveille, lvl 36 (Epéiste pure + Haki de l'armement)
Dalia Hiberia, lvl 8  (blessée à l'épaule gauche)
Darko Finoss, lvl 31 (Haki de l'armement) (Une hanche fracturée)
Zandatsu, lvl 27 (sabreur)
Pupuce, lvl 21 (Zoan, de toute évidence)
Mich, lvl 20 (paramecia du marteau + Résistance à la douleur accrue)


Côté civil :
Marissa et ponpon, lvl ??? et 28 (Ponpon prend le partie des gouvernementaux, cependant, il ne s'éloignera pas de Marissa. Il présente une belle entaille sur le peau mais ne saigne que peu)
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
Tylor V. Alexander
Messages : 174
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue28/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue21/120L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (21/120)
Berrys: 17.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeDim 31 Mar - 17:32


Si vis pacem, para bellum.
ft PACIFIST et Liam





Inutile. Leur initiative s'était avérée inutile, et il semblait que le jeu du chat et de la souris allait encore une fois pouvoir s'éterniser. A quelle fin ? Pourquoi les Decimas tentaient-ils de résister de la sorte ? Leurs chances de victoire étaient désormais techniquement basses. Pas à cause du vice-amiral en lui-même, qui contribuait très clairement à peupler l'horizon de leur avenir de lourds nuages noirs, mais bien à cause de la myriade de gradés et de subordonnés qui avaient dû l'accompagner jusqu'à Seppen Town. Combien de lieutenants, au moins aussi ardent que le Crawford et le Tylor ? Combien de commandants, aussi malins et inventifs que le Urta ? Combien de colonels ou de contre-amiraux, aussi expérimentés et sagaces que le Frost ? Tôt ou tard, d'autres justiciers se joindraient à cette danse infernale, que les Decimas aient repris du poil de la bête ou qu'au contraire ils aient petit-à-petit cédé du terrain aux forces de l'ordre. Pour Alexander, l'idée était simple et claire : même si lui et son apprenti tombaient, même si le géant se retrouvait à devoir batailler en solitaire face à trois adversaires coriaces, la Marine finirait envers et contre tout par reprendre l'ascendant car ils ne se reposaient pas purement et simplement sur une seule poignée de gradés. La force du Gouvernement Mondial, sa véritable puissance, c'était d'être si vaste et tentaculaire que les responsables pouvaient être comptés par dizaines, par centaines, par milliers même. Aucune organisation criminelle ne pouvait rivaliser, sur ce plan, et si certaines bandes avaient autrefois put déjouer les pronostics, jamais le Gouvernement n'avait été jeté à terre, jamais il n'avait seulement tremblé du haut de son piédestal. La Marine avait connu de sombres heures, Impel Down avait été souillée, mais c'était dans l'union de la totalité de ses institutions que ce régime mondial excellait. Certes, un tel argumentaire aurait rapidement pu pousser le Tylor à se demander pourquoi Centes lui-même tentait de s'en prendre à l'amirale-en-chef, considérant le fait que même la défaire ne lui offrirait pas la victoire pour autant, mais en l'état, la bataille de Seppen Town lui semblait grotesque. Des flots de soldats avaient perdu la vie, d'un côté comme de l'autre... Et à quelle fin ? Cette résistance timide, fébrile, cet espèce de soubresaut de combativité qui aurait tôt fait de s'essouffler. Une lutte sans queue ni tête, insensée, et qui finirait par mourir en même temps que ces criminels...

Sans l'intervention d'Urta, les deux membres de PACIFIST auraient sans nul doute été dans de beaux draps. Mais voilà : le commandant veillait au grain, et parvint à les tirer de ce faux pas... Au même titre que le géant, qui ne manqua pas de repousser la charge de pion avant d'user de son seul véritable point faible. Elle devait manifestement assurer la protection du maître de l'offensive, le prénomme Philatos... En d'autres termes, le cibler, c'était la contraindre à réagir. Une information capitale, qu'il valait mieux conserver dans un coin de sa tête, même si le quarantenaire imaginait sans peine que le commandant finirait par l'utiliser plus intelligemment que lui. En l'état, leur mission était toujours aussi claire, même si les secondes n'en finissaient plus de s'écouler insidieusement. Il s'agissait de vaincre Darko... Et de le vaincre vite, tout comme Chesterfield Machigan semblait le leur demander. Il leur avait offert le boulevard qu'ils n'avaient pas pu s'offrir d'eux-mêmes... Il était grand temps de filer à ce nabot un coup que nul ne pourrait dévier pour lui.

-A vos ordres ! Paci-Kick... V3 !

Il s'agissait là de l'un de ses meilleurs atouts : un coup de pied si rapide qu'il se dédoublait, et qu'il percutait une cible deux fois. Afin de permettre à Christopher de libérer toute la rage qui séjournait en lui, Alexander fit en sorte, une fois de plus, de réaliser une légère courbe dans sa course folle. En agissant de cette manière, ils allaient pouvoir allier leurs forces destructrices malgré la petitesse de leur adversaire. De son côté, le noiraud allait se contenter d'user d'un coup d'estoc grâce à sa voûte plantaire. Sa cuisse, puissante, allait projeter son pied jusqu'à la face de ce nabot trop collant et trop pugnace, qui risquait fort de regretter cette confrontation. Deux coups viendraient se confronter à Darko, au même endroit et quasiment au même moment. Le Tylor n'avait pas oublié que ses pieds, contrairement à ses mains, n'étaient pas protégés par les coussin duveteux que le commandant générait en abondance depuis le début des festivités... Il misait à la fois sur la rapidité de ses mouvements et sur la force brute de ces derniers pour mettre le Decima hors d'état de nuire, une bonne fois pour toutes, quitte à y laisser l'un de ses deux appuis. De toute manière, il l'imaginait sans peine : ils ne seraient guère utiles face à la vice-amirale et à son maître actuel. Ces deux types possédaient une puissance qui les surplombait, et de très loin... Ils devaient par conséquent faire en sorte d'offrir au titan une liberté suffisante pour écraser les deux envahisseurs encore plus ou moins en forme. Et cela passait forcément par l'élimination de Darko, qui ne leur avait que trop posé d'ennuis...





Alex attaque Darko par le haut, d'un coup de poing descendant, pour le forcer à utiliser le haki au niveau de sa tête, de manière à ce que Christopher, de son côté, ait un boulevard. Si Darko décide de protéger ses jambes, Alex frappe tout pareil pour l'encastrer au sol !
Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
Christopher E. Crawford
Messages : 72

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue25/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue19/80L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (19/80)
Berrys: 21.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeDim 31 Mar - 22:43

L'histoire est écrite par les vainqueurs

PACIFIST &  MJ


Le jeune homme guidé par son imperturbable héroïsme avait beau être focalisé sur le petit combattant qui lui donnait tellement de fil à retordre, il n'était pourtant pas aveugle au point d'ignorer tout ce qu'il se passait autour de lui. Être focalisé sur une seule tâche était une autre, mais le pugiliste n'était pas maître de ses sens au point de couper son ouïe selon sa seule volonté, il entendait tout, sentait tout autour de lui et savait bien que la situation se compliquait de minute en minute. L'arrivée du gigantesque renfort avait passé la difficulté de la quête de suicidaire à très difficile, un petit bonus toujours bon à prendre, mais la quête n'en restait pas moins affreusement difficile notamment grâce à l'avantage du nombre que possédaient les racailles présentes sur la place. Christopher n'était pas encore expert pour jauger la puissance de l'un ou de  l'autre, préférant largement utiliser la méthode la plus directe pour le découvrir par lui-même, mais il en avait assez vu pour savoir que tout ce qui restait n'était que du gros calibre.

Ce qu'il n'était pas, pour résumer.

Malgré cette intense difficulté, malgré le fait que son cerveau lui dise de courir dans la direction opposée, le pugiliste écouta une fois de plus son cœur et repartit à l'assaut au côté de son mentor. Le but évident étant de viser le nabot affaibli afin de faire tomber un pion de plus de l'échiquier adverse, afin de rééquilibre un peu plus la balance de ce combat, mais malheureusement cette action héroïque n'eut guère l'effet escompté. L'espace d'un instant le rôliste eut espéré que le nabot fasse preuve d'une farouche résistance, animé de l'énergie du désespoir, mais ce ne fut pas lui qui posa le plus de problème dans l'équation. D'où est-ce qu'il sortait ce grand gaillard et pourquoi se mêlait-il de leur combat au plus mauvais moment ? Les méchants devaient être des connards finis, ils n'étaient pas supposés s'aider entre eux !
Oh la saleté de Maître du Jeu qui bidouillait les règles, qui créait des PNJ intelligents ! Le traître !

Les deux marines s'en tirèrent de justesse, certes, mais leur fierté en prit un sacré coup face à cette tentative avortée de rééquilibrer cet affrontement. Que faire à présent, face à ce monstre qui avait encaissé leurs attaques combinées sans grande réaction ? Revenir à la charge, en espérant que cette fois-ci cela fonctionnerait ? Tactique simple, simpliste même au vu de l'importance de cette quête qui changerait la face de cette île. Fort heureusement une fenêtre s'ouvrit de nouveau pour le duo lorsque le gigantesque renfort força l'une des pointures à en défendre une autre, laissant le nabot affaibli sans renfort derrière lequel se cacher.

La voilà la fenêtre, s'il devait en prendre une ce serait celle-ci et pas une autre ! Suivant le conseil du renfort et le mouvement de son propre mentor, le jeune homme se rua une nouvelle fois vers le petit en essayant de garder la foi en cette tactique directe, en espérant que son mentor savait ce qu'il faisait.

- Parfait ! Heroic Kick !   

Optant pour une courbe jumelle, opposée à celle de son mentor, le jeune homme bondit en avant à peine deux secondes après l'ancien garde du corps, avant d'expédier son pied pour briser quelques os et, si possible, ce qu'il restait de forces dans le nabot. Une première attaque pour briser la défense, une seconde pour s'y engouffrer : telle était leur tactique. Si le petit essayait d'esquiver son maître d'armes, bien entendu, Christopher changerait sa course mais de toute façon il viserait forcément la partie la plus exposée et plus vitale de son opposant. Il avait appris à frapper où cela pouvait faire mal, très mal, et aujourd'hui encore il s'y tiendrait.

Isalia (c) 16


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1936

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeLun 1 Avr - 21:06




L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Tontat10L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Stratz10
Darko Finoss, primé à 62.000.000 et Commandant Jaguino Urta

Une immense massue se trouvait là, abandonnée et échouée sur le sol de cette place centrale, le bout de cette dernière avait enfoncé un pan de mur d'une petite habitation qui ne tenait que par un miracle inconcevable. L'arme de titan ne semblait pouvoir être bougé que par un être d'exception, un démon doté d'une force dantesque, un géant : le seul géant de la zone : Chesterfield Machigan. S'il s'agissait de sa fidèle amie, celle par laquelle il brisait le corps et la volonté de ses ennemis, le Vice-Amiral l'avait délaissé sans la moindre hésitation, sans le moindre doute, il l'avait érigé en un mur gigantesque entre plusieurs ennemis et plusieurs amis dans un seul but de soutien. Philatos avait été écarté l'espace d'un instant par la réactivité de la Merveille mais les choses n'étaient pas aussi roses que le tortionnaire aurait pu l'espérer. Pressé de retourner auprès du nabot, il comprit rapidement que le sauvetage dont il avait été la cible marquait la fin d'une autre vie, de celle de son fidèle subordonné.

Le fou jeta un regard dément en direction du Finoss et se mit à sourire plus intensément encore que lorsqu'il avait reçu le coup du Crawford.

    - Je te souhaite bon voyage l'ami.  


Il quitta les bras d'Alice qui repartait déjà vers le monstre gouvernemental en direction du Tontata. Pour le sauver ? Non.

De l'autre côté de la massue, Darko vit ses deux adversaires fondre sur lui avec une vitesse et une coordination prodigieuse, la même qu'il avait avec son ami sabreur, Zandatsu. Il regardait la course des deux mouettes, conscient que ses propres sprints les surpassaient largement mais qu'il n'était plus capable de fournir un tel effort, plus dans son état. Ses forces s'en étaient allées, son endurance aussi avec cette blessure à la hanche, un coup qui l'avait probablement condamné, que Philatos avait su combler un temps et qui, finalement, lui plongeait les deux pieds dans la tombe. Le décima vit une jambe approcher, suivie immédiatement d'un poing rageur, le même qui l'avait privé de sa vitesse.

Lentement, et alors que ses yeux se fermèrent presque d'eux-même, son corps se couvrit d'une plaque de haki de l'armement, une partie seulement, celle que le jeune Crawford s'apprêtait à frapper. Il allait mourir, il en était parfaitement conscient, alors autant emmené l'énergie et la fougue de ce jeune héros dans sa tombe, quelques os de son pied avec.

Le coup de pied du Tylor le cueillait en premier, lui faisant cracher une gerbe de sang remarquable pour un si petit gabarit alors que le poing héroïque du cadet des PACIFIST venait parachever le travail. Les os du pied de Christopher craquèrent en une petite dizaine d'endroit, une blessure qui l'empêcherait de se servir de son pied, de ses appuis, pour quelques petites semaines s'ils passaient entre les mains des médecins compétents au service de Seppen Town. Le pied d'Alexander n'aurait pas à subir une pareille déconvenue, profitant de la partie molle et non blindée. En tous les cas, le combo était passé, et, à l'impact, le mentor et l'apprenti sentiraient les os se disloquer dans le corps du serviteur du monarque. Sa cage thoracique serait enfoncer, son crâne brisé, une côté viendrait perforer son poumon gauche alors que son coeur encaisserait un recul de la cage thoracique ; son cerveau viendrait être compressé sous l'impact supplémentaire et, au final, Darko Finoss tomba sur la place centrale encore enneigée de Seppen Town, inconscient mais encore vivant, pour quelques secondes...  Pourtant, le danger réapparut en la forme d'un homme prêt à se venger, un sourire immaculé sur le visage, son poing déjà prêt à cueillir le plus vieux des membres du duo.  

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Philat10
Philatos de Ghilé, fou décima, primé à 96.000.000 B


Les membres du Pacifist avaient attaqué en duo, le fou avait sauté par-dessus la massue et était parvenu à rejoindre la zone, trop tard pour sauver son collègue mais suffisamment à temps pour venir le venger. Alexander venait de clôturer son combat et son mouvement, Philatos allait le cueillir comme une forme à peine éclose. Le choc s'avérerait difficile et le Tyolr ne verrait qu'un poing fondre en direction de son visage, l'esquive semblant déjà compromise. Puis, un éclat lumineux et une chute : la main du membre de la cour de Centes mollement déposée sur le sol, déjà entourée d'un liquide carmin.

S'il avait reculé d'un pas dans un cri d'extase face à la douleur ressenti, le decima n'était plus le seul point d'intérêt, une jeune femme se tenait maintenant entre le duo de combattant et le fou, un sabre souillé du sang du tortionnaire posé sur l'épaule dans une pose similaire à celle du Chesterfield et de sa massue.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Lala10
Contre-Amirale Lala Orizona, renommé à 101.000.000


Un géant supportant une massue titanesque était maintenant copié par une demi-portion supportant le poids plus que négligeable d'un Wakizashi d'un facture indéniablement magnifique. La gamine semblait gonflée d'un égo au moins aussi grand que la taille de son supérieur et mentor, dardant un regard à la fois niais et sans pitié sur l'homme à qui elle venait de prendre une main.

    - Meurs ! Méchant ! 


Une voix grave et caverneuse de petite fille qui essayait d'imiter son papa en train de la gronder, voilà ce qui était sorti de la bouche de cette jeune femme à la renommée déjà grande pour son âge. Quinze ans, voilà ce qui avait suffit à Lala pour passer du stade de nourrisson à celui de menace de premier ordre pour les criminels d'une mer bleue. Sabreuse depuis son plus jeune âge, elle avait récemment rejoint les rangs de Machigan et avait trouvé en lui un mentor de choix et un parfait objet de singerie et d'admiration. Elle l'imitait pour lui prouver sa dévotion et cela fonctionnait : la bleue devenant une plaque tournante de son équipage pour finalement prendre la place de seconde.

Lâchant alors sa voix de mâle dominant au profit de celle de jeune Lolly fraichement débarquée, elle adressa un clin d'oeil aux deux membres de Pacifist.

    - Les garçons, allez vous reposer. Je vais finir ça toute seule, et prenez soin de la colonelle, elle doit être triste d'avoir perdu son toutou.  


Les hommes du géants en savaient déjà beaucoup, les informations avaient rapidement été communiquées et cela permettait à la seconde du titan d'avoir une vue globale. Son ennemi était en sale état, elle pourrait le finir rapidement sans l'aide de personne : les renforts étaient là, les premiers combattants avaient enfin droit à un moment de repos.


L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 730319VA5
Chesterfield Machigan, Vice-Amiral


A peine Lala était apparue que la massue du monstre avait quitté le sol pour retrouver la main de son propriétaire et, a fortiori, la lame aiguisée de son ennemi. Alice avait essayé de fondre sur son maître en sentant le coup de lame de Lala venir mais elle s'était ouverte à une attaque violente, la main du géant venant la happer et la repousser lourdement à l'autre bout de la place centrale avant que la massue ne menace de s'abattre sur elle. Elle avait esquivé et dévié à la fois mais la pionne perdait son ordre premier : protéger le tortionnaire. L'ordre seconde de Centes s'activait alors : prendre le plus de vie possible. Identifiant la principale cible comme étant son adversaire direct, Alice se jeta sur lui avec détermination avant d'essuyer une nouvelle parade. Le Cy-Wolf et Akisa avaient fatigué la servante par obligation, elle n'avait plus la même force et, dorénavant, plus la moindre chance contre Machigan.

    - Nos croyances envers le Saint nous lie Alice, je vais te ramener à toi.  


Fervent adepte des paroles de Saint Constantin l'un comme l'autre, les deux vices-amiraux s'estimaient et s'appréciaient. S'il comptait la vaincre pour le bien du gouvernement, il ne comptait pas la tuer, pour l'honneur des Constantinistes, il la ramènerait dans le droit chemin.



Seconde MAJ de la carte:
 

Ordre de réponse :
Alex - Chris
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Chris/Alex : Alors, les choses s'accélèrent. Vous terrassez enfin Darko car votre voie est libre grâce à l'arrivée du tout dernier PNJ de votre event. En effet, ce ne sont pas une dizaine de gradés qui se ramènent sur la place mais une seule qui bloque Philatos alors qu'il tente de défoncer Alex suite à votre combo. Philatos est instantanément privé d'un main, la femme est jeune mais très forte et agile. Elle vous propose de reculer, de vous reposer et de prendre soin de Tohano. Machigan prend l'ascendant sur Alice avec l'aide de Urta. Lala fait face à Philatos.

Côté Gouv :
VA Chesterfield Machigan, lvl 37 (Combat avec une massue géante + Haki de l' armement + obs en fin d'éveil)
CA Lala Orizona, lvl 32 (Sabreuse + haki de l'armement)
CA Frost, lvl 30 (Haki de l'observation en éveil) (sévèrement blessé)
Colonelle Akisa Tohano, lvl 32 (haki de l'armement)
Cy Wolf, lvl 31 (blessures nombreuses)
Commandant Kiroka, lvl 23 (Cac)
Commandante Biro, lvl 22
Commandant Jaguino Urta, lvl 27 (Paramecia des coussins + Obs en début d'éveil)

Côté décima :
Philatos de Ghilé, lvl 30 (haki de l'observation + résistance exceptionnelle à la douleur) (blessé au dos et une main en moins)
Alice Merveille, lvl 36 (Epéiste pure + Haki de l'armement)
Dalia Hiberia, lvl 8  (blessée à l'épaule gauche)
Darko Finoss, lvl 31 (Haki de l'armement) (Une hanche fracturée)Zandatsu, lvl 27 (sabreur)
Pupuce, lvl 21 (Zoan, de toute évidence)
Mich, lvl 20 (paramecia du marteau + Résistance à la douleur accrue)


Côté civil :
Marissa et ponpon, lvl ??? et 28 (Ponpon prend le partie des gouvernementaux, cependant, il ne s'éloignera pas de Marissa. Il présente une belle entaille sur le peau mais ne saigne que peu)
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
Tylor V. Alexander
Messages : 174
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue28/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Left_bar_bleue21/120L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty_bar_bleue  (21/120)
Berrys: 17.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitimeMer 3 Avr - 20:30


Si vis pacem, para bellum.
ft PACIFIST et Liam





C'était terminé. Si Christopher et Alexander n'avaient pas eu l'occasion de vaincre l'épéiste qui leur avait posé tant de problème lors des premières festivités au niveau de la plaine, ils avaient néanmoins pu défaire son binôme : ce fut toutefois ce qu'en conclut le quarantenaire lorsque son pied enfonça les côtes du tontatta et brisa son crâne, ne lui laissant pas la moindre chance de se tirer de Seppen Town sans séquelles. Un sourire timide vint marquer le visage du noiraud tandis que cette douce sensation de victoire l'irradiait tout entier. La bataille avait été âpre, mais il était convaincu du fait qu'elle touchait à son terme... Qu'ils allaient triompher. Le vice-amiral leur avait offert une chance en or, et ils n'avaient pas lésiné sur les moyens pour concrétiser cette opportunité. Une brève appréhension l'inquiéta tandis qu'il songeait à la matière noire que le nabot semblait pouvoir générer à volonté sur son propre corps, mais dans des quantités néanmoins restreintes : en avait-il usé à l'encontre de son apprenti, plutôt qu'à la sienne ? C'était fort plausible considérant le fait que son pied n'avait manifestement pas à souffrir de fractures diverses... mais c'était encore trop tôt pour en attester formellement, et le garnement le lui avouerait sans nul doute bien assez vite. De toute manière, cette espèce de matière sombre comme la nuit était dure, certes, mais elle ne semblait guère être affublée de propriétés extraordinaires. De facto, même si le jeune marine se brisait les phalanges sur cette armure mystérieuse, il n'aurait pas à craindre de blessures supplémentaires en l'état des choses... Et la conclusion de cette ruée fantastique de la part des deux gouvernementaux fut sans appel. Tandis que le Tylor retrouvait une posture plus naturelle, plus tranquille, le corps minuscule de Darko fut projeté vers l'arrière avec un fracas surprenant. C'était la fin pour ce combattant des Decimas, qui n'aurait plus jamais l'occasion de nuire à qui que ce soit d'autre... Le noiraud s'apprêtait à pivoter pour faire face aux deux ennemis restants lorsqu'il aperçut cependant, seule ombre sur le tableau, la silhouette menaçante de Philatos. Allait-il parvenir à l'éviter, ou à le bloquer d'une façon ou d'une autre ? C'était peu plausible, en l'état des choses, mais il n'avait qu'à retenir cet agresseur inattendu un fragment de seconde pour offrir à Machigan une fenêtre de tir exploitable...

Il n'en eut même pas besoin, finalement, et fort heureusement. Son assaillant fut repoussé par une tierce personne, un intervenant extérieur que nul n'attendait. Le sourire sur les lèvres d'Alexander s'agrandit d'autant plus lorsqu'il reconnut le manteau que portait la gamine fluette : elle était une gradée, une haute-gradée par ailleurs, au même titre que le vice-amiral... Elle était dans leur camp. Et elle était douée. Il avait eu toutes les peines du monde à suivre le mouvement qu'elle avait dessiné à l'attention de Philatos... La vérité, assez perturbante, ne tarda guère à le rassurer au plus haut point. Même s'ils avaient échoué, même si Seppen Town avait dû tomber aux mains des Decimas, alors il était probable que ceux-ci ne puissent pas conserver le bastion éternellement... Le nombre d'ennemis à affronter pour ce faire était trop grand et, selon toute vraisemblance, l'équipage mené d'une main de fer par le géant Machigan était largement suffisant à lui seul pour écraser l'armada qui s'en était prise aux troupes du contre-amiral Frost. Le soulagement déferla chez l'ancien garde du corps, qui ne put s'empêcher de ployer un genou à terre en soupirant d'allégresse. La tension accumulée pendant des dizaines de minutes s'échappa soudain, et il comprit que l'agitation était définitivement derrière eux : ne restaient plus que les habituelles formalités pénibles... Et la convalescence. Une douleur fulgurante au niveau de ses doigts lui rappela qu'il avait eu à souffrir de la solidité de Darko, et il comprit que l'adrénaline l'avait jusqu'à présent maintenu dans un état d'alerte tel qu'il n'était plus en mesure de ressentir ce type de maux ordinaires. Il allait avoir grand besoin d'un médecin compétent afin de retrouver la forme olympique qui l'avait vu entamer les combats...

-Bien !

Il n'était pas couard, clairement pas, mais il n'avait que trop combattu, ce jour-là. Comment diable aurait-il donc pu accueillir les paroles de la jeune gradée autrement ? La promesse d'un répit le maintenait dans un état d'euphorie qu'il ne pouvait plus camoufler : il pivota donc en direction de Christopher pour lui envoyer un sourire radieux, et il se rapprocha finalement de lui pour lui tapoter l'épaule chaleureusement. Leur aventure sur Seppen Town se passait de commentaires interminables et de comptes-rendus lassants qui, de toute manière, viendraient bien assez tôt : pour l'instant, il fallait profiter du temps qu'il leur était imparti afin de porter secours aux blessés. Aussi le lieutenant se jeta-t-il à la rencontre de la colonelle Akisa, sur qui il tenta immédiatement d'apporter les premiers soins. Il n'était certes pas médecin de profession, mais son passé guerrier l'avait amené à apprendre et à utiliser les gestes de premiers secours à de multiples reprises... Aussi serait-il en mesure de stabiliser l'état de la vaillante combattante le temps qu'un personnel plus qualifié puisse la prendre en charge, et la sortir de sa léthargie souffrante. Pour elle, néanmoins, il y avait fort à parier que la difficulté de surmonter Seppen Town viendrait plus de l'aspect émotionnel de ses blessures, plutôt que de leur aspect purement physique : elle allait manifestement pouvoir pleurer un bon paquet de ses proches... L'euphorie passagère du Tylor ne l'empêchait pas de se souvenir du nombre colossal d'hommes qui avaient laissé leur peau au cours de cette bataille ardue. Et s'il avait de la chance de provenir de l'extérieur de ce bastion et, par conséquent, de n'y connaître personne, force était d'admettre que pour ceux qui étaient coutumiers à cette île, la pilule serait autrement plus dure à avaler...




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue :: Seppen Town-