Le Deal du moment : -30%
Casque-micro sans-fil Sony pour PS4 + 1 jeu offert
Voir le deal
69.99 €
Le Deal du moment : -34%
Perforateur burineur SDS+ MAKITA DHR202RM1J avec ...
Voir le deal
295.99 €

Partagez
 

 L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1934

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Déc - 21:46




L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Pnj_my10
Pupuce

Le maudit de type cervidé était perdu, absent, le regard dans le vide, à la fois craintif et excité. Il avait peur de se rapprocher de la dragonne mais devait aussi y aller pour la déchirer, au sens propre du terme. Malheureusement pour lui, et contrairement à la mythique, le cerf géant ne volait pas, il regarda le manteau tomber sur lui et vit la poupée de porcelaine s'envoler vers d'autres cieux. Bientôt, l'habit masqua son visage et son regard avant de glisser sur ses épaules. La bête maltraitée dirigea ses yeux vers son maître tortionnaire qui soupirait et affichait maintenant un air clairement contrarié. Pupuce avait fait une erreur, il avait hésité et son supérieur n'était pas content du tout, il devait massacrer la stratège de PACIFIST et certainement pas la laisser fuir. Il vit le monstre claquer des doigts et comprit sans plus de délai : il fallait y retourner, jouer pour bouffer le lézard.

Immédiatement, et sans reprendre sa forme Zoan géante, le maudit se lança en direction d'une des parois rocheuses qu'il atteindrait rapidement et qu'il franchirait d'un pont merveilleux pour arriver directement au premier niveau de relief. Si un gouvernemental tirait, il esquiverait simplement la balle, il la bloquerait avec un sabot à la place de la main, il la dévierait, peu importe. Les troupes encore présentes dans la plaine, à commencer par Natsumi qui la survolait verraient tous une chose logique lorsque l'on connaissait l'animal totem de cet homme : il était agile, diablement agile. Il parviendrait donc à un coin de la ville et disparaitrait dans l'une des ruelles. Il deviendrait un fantôme pour l'heure, voguant dans les rues empruntées plus tôt par Marissa et un prince à la chevelure verte.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Ca_fro10
Contre-Amiral Jack Frost

Sur le champ de bataille le repli avait été initié et Frost comptait prendre le rôle qui lui incombait, celui de dernier rempart, celui qui allait tenir le sabreur et son acolyte de petite taille pendant que ses subordonnés allaient se frayer un chemin au milieu de la bleusaille ennemie, celui qui serait le porte étendard d'une volonté nouvelle, qui mourrait pour les siens. Il se retourna en apostrophant Alexander et Christopher.

    - Faites au plus vite Messieurs, je les retiens.. Jusqu'au b...


Il comptait y aller de son petit discours, rappelant que la volonté du gouvernement et sa puissance étaient sans limites, que Centes allait mourir et qu'il le tuerait encore cent fois dans l'autre monde mais il avait vu une tête émergée du muret au-dessus de la colline, un homme brun bien connu qui l'avait coupé dans sa réplique prévue comme héroïque.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Stratz10
Commandant Jaguino Urta

    - Racontez donc pas de bêtises Contre-Amiral. On n'a besoin de vous. Et de vous deux aussi Messieurs.  


Jaguino Urta avait eu les informations nécessaires, il aurait pu retenir Pupuce avec son pouvoir mais décida de faire autre chose, une chose bien plus utile pour la suite de la bataille : sauver les fesses de ses camarades qui luttaient et qui se retrouvaient maintenant dans une position délicate. A gauche de la montée investi par les décimas, il fut la cible de quelques tirs qu'il accueillit en tendant une main ferme dans l'air.

    - Fluffy Wall !


Immédiatement, et sortit de nul part, un oreiller rose apparut sur la course des balles et les arrêta mollement, entrainant leur chute au sol. Si les tireurs semblèrent décontenancés, l'homme à l'origine de ce miracle ne se départit pas de son sérieux.

    - Pas de granit marin, dommage.


Il tendit sa seconde main en direction de la butte cette fois et se concentra sur la partie gauche de celle-ci. Son objectif premier était la libération de ses troupes, il allait ouvrir un passage entre le vide et les troupes décimas. Pour se faire, une seule solution, pousser.

    - Fluffy dam !


Ce fut alors une sorte de coussin-boudin, long et large qui apparu sur le bord de la butte et qui commença à gagner du terrain sur les forces ennemies, les poussant à reculer et créant alors un passage étroit mais praticable aux quelques combattants gouvernementaux.

    - Bougez-vous, ils vont pas tarder à me le tailler.  


Car si les créations du stratège semblait parfaitement encaisser les coups normaux, il était évident que des polochons et autres coussins ne pouvaient rien faire contre la menace d'une arme tranchante. Les troupes de soldat au service de Centes le comprendraient bien rapidement lorsque leurs premiers coups de lame transperceraient les premières couches d'épaisseur duveteuse. Seul un souci persistait, Darko et Zandatsu s'avançaient déjà. Ils allaient poursuivre leur combat respectif en rattrapant leurs adversaires initiaux mais une tête vint faire barrage, seul.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Pnj_ev15
Commandant Kiroka

Le poing toujours passablement abimé mais la volonté intacte, Kiroka s'avança en solitaire, profitant de la hâte du Contre-Amiral pour filer à l'anglaise et rejoindre le front. Il allait les retenir le temps pour Frost et les deux membres de PACIFIST de rejoindre les premières hauteurs.

    - Allez les demoiselles, c'est moi contre vous. Préparez-vous à...  



L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Pnj_ev12L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Tontat10
Zandatsu, primé à 14.000.000 B et Darko Finoss, primé à 62.000.000

Darko n'avait pas eu la patience d'attendre. Si Zandatsu avançait avec une certaine nonchalance, le tontatta avait accéléré d'un coup sec et venait de percuter violemment le torse du jeune commandant qui s'était instantanément plié en deux, crachant une belle gerbe de sang au passage. Il encaissa le coup tant bien que mal mais parvint, avec la force du désespoir, à repousser le nabot d'un geste du bras. Revenant aux côtés de son acolyte samurai, le sombre tueur le regarda en souriant.

    - Tranche le en deux, il me fait chier.

    - Comme tu veux.  


Le commandant chargeait, sans remords, sans une larme, il comptait offrir l'ultime diversion. Il lança son poing fragile en direction du visage de Zandatsu alors que son pied chercherait bientôt ses côtes en cas d'esquive de la première attaque. Pourtant, tel ne fut pas le cas. D'un premier geste ennemi, il vit son bras tomber au sol. Le décima enchaina immédiatement et trancha en deux, parfaitement nettement, le suicidaire qui eut un sort identique au cadavre lancé plus tôt par Alexander.

    - Voilà.


L'utilisateur de lame ne laissa paraitre aucune émotion, il regardait seulement le mercenaire devenu mouette s'enfuir, probablement grâce au passage offert par le polochon géant. Ils se retrouveraient bientôt en ville mais pur l'heure, les quelques rescapés du gouvernement s'enfuiraient probablement pour prendre place au second niveau. Derrière Zandatsu, Finoss se marrait.

    - J'adore quand tu fais ça Bro, c'est tellement dégueulasse. Bon aller, on y go. Va falloir appeler Mich.


Zandatsu se tourna vers la lisière de la forêt et leva son sabre vers le ciel, un message pour le chef de la bande mais aussi pour quelqu'un sui se trouvait encore dans la forêt, l'ultime surprise decima : Mich. Darko siffla avec force, comme on sifflait un chien.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Mariss10
Marissa et Ponpon

La petite fille tournait autour de Liam sans s'arrêter, Ponpon s'accommodant de cette danse non sans un regard courroucé à l'objet de l'attention de sa jeune maîtresse. Le reptile avait parfaitement compris que sans cette humain, sa journée aurait été bien plus tranquille. Pour la petite, la situation était passablement longue et peu intéressante. Dalia et son copain le prince parlaient de choses qu'elle ne comprenait pas mais la gamine finit par ponctuer le tout d'un.

    - Bon, on s'en va et on reste tous les trois.  


Affirmation qui ne pouvait souffrir la moindre contradiction, Ponpon veillait. En tous les cas, les deux adultes semblaient s'orienter vers cette issue également.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Dalia_10
Dalia Hiberia

    - Je ne souhaite que la liberté pour ma petite soeur et moi. De plus, votre pouvoir serait un excellent moyen de fuir devant tout le monde. Vous pourriez tous les éblouir et couvrir notre passage. Ne nous mentons pas, nous n'avons qu'une seule alternative. Retourner en ville par le tunnel que j'ai emprunté et par lequel vous êtes arrivés, passer rejoindre le port pour fuir.  


Acceptait-elle l'alliance selon les conditions du maudit des feux d'artifice ? Evidemment pas mais elle jouait un jeu qu'elle maîtrisait parfaitement : celui de l'ignorante candide. Elle était une informatrice de génie mais une grande soeur avant tout. Elle voulait le meilleur pour Marissa et, à l'issue de cette guerre, le meilleur pouvait être l'exil avec un prince candide, ou une place de choix au sein de la cour de de Centes, celle de Philatos par exemple.

    - Qu'en pensez-vous Liam ? Cela vous semble réalisable ?  


Mimant l'inquiétude comme personne, Dalia était une véritable actrice, et pas de celles de série B.

Derrière la belle, l'homme prostré entendit un sifflement strident et se Eva immédiatement. Couvert d'un masque boisé et d'un simple pagne, il s'élança avec une vivacité rare en direction du champ de bataille. I le traverserait et imiterait son collègue Zoan en escaladant avec une efficacité déconcertante la pente rocheuse mais au Nord quand à lui. Il allait commencer son boulot et préparer le terrain. Comme le Zoan titanesque, Natsumi pourrait le voir entrer en ville mais ne pourrait pas y faire grand chose une fois que l'homme se serait perdu sous le couvert des bâtiments du Nord de la cité.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Pnj_ev14
Commandante Biro

La jeune femme avait croisé son collègue le stratège aux coussins, elle avait reçu l'ordre et s'était installée dans les immeubles de la place centrale, en compagnie de nombreux autres tireurs, prêts à cribler de balles les premiers importuns. Contrairement aux autres gradés, contrairement à ceux de la plaine, elle ne savait pas que deux premiers éléments perturbateurs avaient fait leur immixtion dans la ville, un de chaque côté. Pupuce évoluait dans le bloc le plus au nord alors que l'homme masqué en pagne avançait dans le bloc du Nord. Pour l'heure, sa seule mission était de tenir cette place, un lieu majeur pour la conquête et elle avait pour ambition de coller une balle au sabreur ou au nabot qui avaient évoluer sur le premier théâtre de combat.

Soudain, la voix de Jaguino Urta s'éleva dans le Denden Mushi posé à côté d'elle et de son escouade.

    - Kazina, le commandant Kiroka est mort... Il s'est sacrifié pour Frost. On arrive. Explose moi le sabreur s'il montre le bout de sa sale gueule.  


Le stratège en chef ne plaisantait pas. Certes, il avait sauvé son plus haut supérieur et les deux compagnons de sa jeune comparse mais il n'avait pu écarter le chemin du sabre de Zandatsu du petit corps trop frêle du commandant Kiroka. Le jeune pugiliste avait fait son choix, il avait décidé en son âme et conscience de s'avancer face à deux adversaires le surpassant pour donner de précieuses secondes. Il avait encaissé le nabot, avec souffrance avant de perdre tout mais il l'avait fait avec honneur. La rage du stratège était normale, logique. Zandatsu venait de peindre une cible rouge sur son front, une cible que la tireuse d'élite n'allait pas manquer.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Philat10L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Pnj_ev13
Philatos de Ghilé, fou décima, primé à 96.000.000 B et Vice-Amirale Alice Merveille, renommée à 220.000.000 B

Zandatsu et Darko avaient été distancés, les gouvernementaux de la plaine battaient en retraite et seul un gamin était tombé sous le sabre, les troupes décima étaient bien réduites déjà : le tortionnaire perdait patience. Il était temps.

    - Ma chère, nous y allons.


Lentement, au milieu du champ de bataille, la tête d'affiche et le pion implacable avancèrent en direction de la ville. Le chronomètre s'activait enfin pour les forces gouvernementales.



Première MAJ de la carte:
 

Ordre de réponse :
Natsumi - Alex - Chris - Liam
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Natsu/Alex/Chris : Vous pouvez remonter en ville, Natsu par le ciel et les deux gars grâce à une intervention duveteuse. Jaguino vous donnera pas d'ordre, Natsu peut vous placer ou vous le faites vous-même.

Liam : Dalia joue le jeu, elle ment, mais tu le sais pas.

Contexte : Kiroka se fait tuer, les combattants gouvernementaux de la plaine sont safe, enfin sauf Kiroka. Deux décimas pénètrent en ville, dont Pupuce. Les préparatifs des mouettes en ville sont terminés et les civils sont tous évacués. Vous pouvez y aller comme des brutes. Alice Merveille et Philatos se mettent en mouvement.

Côté Gouv : (Tous les intervenants ne sont pas encore présentés)
CA Frost, lvl 30
Colonelle Akisa Tohano, lvl ???
Cy Wolf, lvl ???
Commandant Kiroka, lvl 23 (Cac)
Commandante Biro, lvl ???
Commandant Jaguino Urta, lvl ??? (Paramecia des coussins)

Côté décima : (tout le monde n'est pas là)
Philatos de Ghilé, lvl ???
Alice Merveille, lvl ???
Dalia Hiberia, lvl ???
Darko Finoss, aux alentours du lvl 30 (Haki de l'armement)
Zandatsu, lvl 27 (sabreur)
Pupuce, lvl ??? (Zoan, de toute évidence)

Côté civil :
Marissa et ponpon, lvl ???
Revenir en haut Aller en bas
Natsumi Kudo
Lieutenant
Natsumi Kudo
Messages : 38
Race : Humaine
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue19/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (19/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue30/60L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (30/60)
Berrys: 11.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Déc - 12:38



L'histoire est écrite par les vainqueurs
With Alex - Chris - Liam - MJ





Elle n'avait pas quitté des yeux la scène, plissant les yeux en voyant que la lame se dirigeait vers le corps de Christopher, prête à la traverser comme s'il s'agissait d'un beurre tendre laissé à température ambiante. Dieu merci, cette option ne vit jamais le jour grâce à l'intervention du père biologique de la zoan qui était intervenu juste à temps. Une intervention puissante qui les envoya dans la poudreuse l'un et l'autre se réceptionnant comme ils le purent. Au moins, le cuistot avait évité le pire. En cet instant, la stratège éprouva une once de soulagement. Si son panel d'émotions était limité, elle n'en était cependant pas dénué et l'idée de perdre l'un de ses compagnons ne l'enchantait guère. Toutefois, ce ne fut pas ce soulagement qui interrompit sa course mais l'ordre de retraite que perçurent également les deux pugilistes au sol. La demoiselle stationnant dans les airs l'espace de quelques instants, tourna la tête en direction de la butte qu'avait préalablement détruite Pupuce dans son assaut. Elle s'était attardée.

Voyant ses compagnons répondre à l'appel de retraite également, la jeune femme se remit à son tour en route. Elle devait rejoindre le pont de glace. À vol de dragon, fort heureusement, elle avait moins d'obstacles à se soucier et pouvais de nouveau se concentrer sur le reste du champs de bataille. Veiller en permanence.

C'est ainsi qu'elle vit que l'être qui la poursuivait était arrivé au premier niveau du relief. Toutefois, les marines déjà aux prises avec des ennemis ne purent rien faire pour l'empêcher de s'introduire en ville. Il n'y avait bientôt plus personne à l'extérieur.

*Voilà qui ne me facilitera pas la tâche.*

La jeune noble le perdit à son tour de vue quand il s'engagea dans le dédale des bâtiments. Elle non plus, ne pouvait l'en empêcher à l'heure actuelle à moins de se lancer à sa poursuite. Mais cela signifiait prendre un risque supplémentaire de laisser les Décimas les déborder. Ce qu'elle ne ferait pas. Gardant cette information en tête avec l'intention de s'en charger dès que possible, elle détourna les yeux d'un Pupuce qui de toute manière, n'était pour le moment plus visible pour reprendre son observation.

La poupée aux cheveux sable put alors voir les soldats tombés pendant cette première phase voir au moment même de la retraite. Ils avaient cependant emporté de nombreux décimas avec eux. Le comptage ne serait que plus précis après la bataille car son esprit devait se concentrer encore ailleurs. Néanmoins, elle avait pris ce petit temps car il était important qu'elle tienne à jour ses informations sur les ressources respectives des deux camps. Quand elle arriva enfin au niveau de l'entrée, la demoiselle trouva Ianos et une petite poignée de marines en train de tenir comme faire se pouvait la rue. Cependant, le nombre d'ennemis qui avaient monté le premier niveau du relief croissait et ceux qui n'empruntaient pas les autres chemins mais celui-ci, tenait visiblement à passer avec en prime le plaisir de tuer de la mouette au passage. Un plaisir que la mythique allait leur ôter tandis que ses pieds touchaient le pont qu'elle avait crée avant le début des hostilités.

- Repliez-vous !

Son ordre était clair et perceptible par ceux qui se trouvaient en bas. Le cornu qui avait vu son amie revenir s'attendait à cet ordre et il ne s'attarda que pour laisser à ceux qui n'avaient pas encore vu l'hybride, le soin de recevoir l'information et d'agir en conséquence. Puis, à son tour, il se débarrassa agilement d'un ennemi qui avait voulu s'en prendre à lui d'un coup de pied dans l'estomac qui fit reculer ce dernier, le souffle coupé. De son côté, une fois ses alliés défait du contact adverse, elle leur accorda un peu de répit et, pour empêcher les Décimas de les suivre de trop près, la Kudo se mit à battre des ailes. Hormis de lui permettre de voler, celles-ci lorsqu'elle les faisait battre de la sorte donnaient naissances à des déplacements d'air. Somme toute, les pions devaient faire face à de petites bourrasques qui levèrent la neige de la rue, la faisant tourbillonner autour des ennemis. Cette attaque n'était pas aussi puissante que lorsqu'elle se trouvait sous sa forme de dragon, auquel cas les battements de ses puissantes ailes auraient envoyés valser et s'écraser plusieurs d'entre eux. Néanmoins, cela serait suffisant pour les occuper quelques secondes d'autant qu'elle prit une inspiration et y ajouta un peu de son souffle de glace de sorte à rendre ses bourrasques plus froides, plus mordantes. Ce n'était que le temps de voir ses hommes passer en dessous du pont de glace, après quoi, elle orienta son visage vers le sol, créant par le bas, un mur de glace qui s'éleva jusqu'à s'unir au pont. En deux battement de cils, le mur était né, séparant les pions ennemis des troupes marines. Un mur plus épais que celui qu'elle avait fait pour stopper le cervidé. Se laissant tomber gracieusement du côté où se trouvait son ami d'enfance et les autres marines, elle leur adressa quelques mots, ainsi que leur prochaine affectation.

- Vous avez fait du bon travail. Rejoignez vos troupes à l'arrière, pansez vos plaies et prenez un peu de repos en attendant les prochaines instructions. Vous devez être prêt à repartir n'importe quand.

Plus qu'une attention particulière, la jeune femme conservait toujours son sens pratique des choses. Et pour elle, ce genre de choses étaient primordiales à gérer car déterminante dans une bataille. Prenez des troupes et faites les combattre pendant des heures et des heures de manières ininterrompue ou mettez en place une rotation des groupes, le résultat ne sera pas le même. Sachant qu'ils étaient en sous-nombre, il était d'autant plus important d'avoir à dispositions des troupes fraîches. Une dizaine d'homme un peu reposés seraient a posteriori plus efficaces que des êtres dont on a essoré jusqu'à la dernière goutte d'énergie.

Après avoir vu partir l'équipe de mouette, ne restant plus que Ianos avec elle, Natsumi se tourna de nouveau vers son mur de glace et par mesure de précaution prit le temps de l'épaissir davantage. Puis, elle enjoignit le Detrakov à la rejoindre pour qu'ils retrouvent le reste du groupe des gradés. Pour les localiser plus facilement, s'éleva de nouveau et regarda vers l'endroit où elle les avait vu la dernière fois. Heureusement, ils étaient tous à proximité. Alexander et Christopher, Frost, Urta et même la Commandante Biro. Dirigée par le haut par la maudite du dragon de glace afin qu'il ne rencontre pas d'ennemis, Ianos parcourut rapidement au sol la distance.

Et si le jeune homme put faire route sans encombre, la demoiselle fut pour sa part, témoin de l'arrivée d'une nouvelle source de problèmes. Allié ? Ennemi ? Elle ne le reconnaissait pas dans cette première catégorie. Mais s'il s'agissait bel et bien d'un ennemi, ils avaient désormais non plus un mais deux clandestins dans la ville qui pouvaient à tout moment se montrer au détour d'une rue ou leurs causer des dommages de bien des manières. Un froncement de sourcils se forma sur le faciès de porcelaine de la stratège. Cette situation prenait des allures de défi épineux. Il allait lui falloir trouver comment le résoudre. Mais elle n'avait pas dit son dernier mot.

Quelques minutes plus tard, le duo rejoignait le groupe. Toujours sous sa forme hybride, la Kudo s'adressa d'abord aux deux pugilistes.

- Je ne suis pas mécontente de vous voir tous les deux sains et saufs. De ce que j'ai pu voir, le combat n'a pas été facile. Et nous sommes encore loin d'en avoir fini.

Ils n'avaient pas le temps de s'étaler sur leurs retrouvailles et sa dernière phrase amorçait d'ores et déjà le rapport qu'elle allait fournir à tous les gradés présents. Tournant la tête, ses cheveux suivant le mouvement en glissant dans l'air, la belle posa son regard émeraude sur Urta.

- Avant que nous ne parlions davantage, auriez-vous quelques soldats à envoyer en éclaireur ? J'aimerais qu'ils se rendent à la base s'assurer que... tout va bien. Si le reste de vos troupes sont également en position, je me permettrais de vous enlever quelques instants pour que vous entendiez aussi ce que j'ai à dire. Je tâcherais d'être brève.

Son homologue masculin avait été en charge de préparé la deuxième phase. Une souricière dans laquelle leurs hommes disséminés à des endroits stratégiques se tenaient prêt à fusiller les ennemis qui même s'ils arrivaient à la place, devraient pour aller plus loin, se ruer sur des barricades installées par les forces de la justice et défendues également par des hommes à pied derrière celles-ci. Les premiers avant de tomber sous les coups des tireurs à l'étage de bâtiments ne comprendraient pas tout de suite que les barricades et les hommes qui la tenaient n'étaient pas la seule défense. Et ce ne serait peut-être pas la dernière surprise de la journée orchestré par les deux stratèges.

Une fois que celui-ci aurait répondu -ou non- à sa requête et qu'ils auraient trouvé refuge temporairement dans l'un des bâtiments laissé par son propriétaire mis en sécurité, Natsumi commencerait à leur partager ce qu'elle avait appris depuis le début.

- Bien. Pour commencer, certains se demandent peut-être le pourquoi d'éclaireurs. La raison est simple. Je les soupçonne de posséder un certain nombre d'informations dont j'ignore la provenance et le contenu. Mais il se peut qu'ils soient informés sur nos forces, ceci incluant celles que nous avons conservé à la base. Je préfère donc m'enquérir de l'état des choses là-bas, au cas où nos ennemis trouveraient un moyen de tirer profit de leur savoir.

Tout en leur parlant, la demoiselle se massa la tempe usant de deux doigts en prenant garde à ses griffes. Elle continuait parallèlement à réfléchir faisant travailler activement ses neurones.

- Mais ce n'est qu'une précaution pour le moment. Nous avons plus urgent à traiter. Hormis de s'assurer constamment que la masse de pions qu'ils nous envoient n'atteignent pas leurs objectifs, ils ont fait entrer en jeu des pièces qu'il va nous falloir gérer avec précaution.

Elle leur parla du cervidé et de l'autre intrus qu'elle avait aperçu depuis le ciel et courant actuellement librement dans les rues de la ville. Elle leur en fit la description la plus précise qu'elle put de sorte à ce qu'ils puissent les identifier. De même avec la femme qu'elle avait à un moment donné observé du côté de Philatos. La Kudo ne savait encore que très peu à leur sujet et comment ils avaient ou allaient servir les intérêts du camps adverse, de quelles capacités ils disposaient, mais cela ne signifiait pas qu'il fallait les oublier pour autant. En ce qui concernait Pupuce, la demoiselle put leur offrir davantage d'informations nées de ses observations.

- Cet être a vraisemblablement été "dressé". Et il semblerait que sa cible cette fois, ce soit moi. Mais restez malgré tout sur vos gardes. Il veut peut-être ma mort mais j'ignore si on ne lui a pas indiqué d'autres cibles ou la manière dont il réagirait face à l'un d'entre vous. De fait, je préfèrerais m'occuper moi-même de son cas.

Elle se souvenait les mots prononcés avant de quitter le cervidé et si celui-ci, sans grande surprise n'avait pas eu la patience d'attendre sagement son retour, Natsumi prévoyait malgré tout d'y retourner elle-même. S'attendrait-il à ce qu'elle tienne parole ? Cela devrait a minima lui faire plaisir de voir revenir sa cible à lui, lui épargnant ainsi de chercher pendant des heures. Il lui faudrait y revenir. En attendant, la stratège aux yeux émeraudes continua son rapport en abordant le cas de Zandatsu et du tontatta qui étaient certainement en chemin eux aussi.

- Il est possible qu'ils veuillent finir chacun ce qu'ils ont commencé. Je ne doute pas que nous les croiserons plus vite que ce que nous le voudrions. Cela nous laisse peu de temps pour nous préparer.

Regardant tour à tour les gradés en finissant par le Contre-Amiral et le Commandant Urta, elle émit sa première proposition.

- Il nous faudrait localiser les deux personnes qui se sont infiltrées. Ils sont un facteur trop aléatoire pour le moment. Si nous attendons, nous risquons d'être pris par surprise par n'importe quelle action dont ils seraient l'origine et ne pas pouvoir réagir à temps.


©️ Natsumi Kudo




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
Tylor V. Alexander
Messages : 174
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue28/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue21/120L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (21/120)
Berrys: 17.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeLun 31 Déc - 11:47


Si vis pacem, para bellum.
ft PACIFIST et Liam





C'était laborieux. Plus le temps passait et plus les marines semblaient s'entériner dans un marasme sans précédent pour un mercenaire du calibre d'Alexander. Sans être particulièrement couard, le noiraud n'avait effectivement jamais brillé non plus par son courage, sa témérité, sa fantastique habilité à se jeter sur le danger avec autant d'inconscience que de ferveur. Jusqu'à présent, il était payé, parfois grassement, pour donner sa vie : il ne la mettait en jeu donc qu'à demi-mot. Oh, bien sûr, cela ne l'avait pas empêché à maintes reprises de faire montre d'héroïsme, notamment lorsque l'adrénaline qui battait ses tempes obscurcissait sa lucidité et minimisait les risques encourus... Mais l'abnégation était en soi une valeur nouvelle à ses yeux. Lutter au nom d'une grande cause, c'était un concept qui lui avait été étranger durant si longtemps qu'il avait bien de la peine à s'y consacrer totalement et irrémédiablement. Il se raccrochait toutefois à des qualités qui étaient siennes depuis belle lurette : l'entraide, notamment. L'espèce de lien filial qui l'unissait à Natsumi et à Christopher, dans une dimension tout-à-fait différente et pourtant étrangement similaire, lui permettait de transcender sa prudence originelle pour mettre en exergue sa bravoure féroce et intransigeante... Mais même cela n'était pas suffisant. Jusqu'à présent, face à l'imminence d'une défaite, l'ancien reître avait plutôt toujours été du genre à prendre ses jambes à son cou, estimant bassement que sa solde n'était pas suffisante. Ce comportement, souvent encouragé par ses pairs de l'époque, voire ordonné parfois, il lui était impossible d'en user actuellement. Il devait lorgner son hypothétique sacrifice de front, sans broncher, sans paniquer, et devait même tenter de l'outrepasser pour offrir à sa nouvelle faction un triomphe inespéré... Le Tylor se livrait à cet exercice pour la toute première fois et, tandis que le commandant Kiroka demeurait en retrait afin de garantir leur propre survie, il songea qu'il avait encore un long chemin à parcourir afin d'y exceller durablement. Il sut d'entrée de jeu que la vie du jeune gradé venait d'être gâchée, et que son filleul aurait tout-à-fait pu se trouver à sa place : il en éprouva un frisson des plus désagréables, mais tâcha de se focaliser sur l'après, sur ce qui les attendait encore, à n'en pas douter.

Quelques instants plus tard, ils furent mêlés à quelques retrouvailles sobres et solennelles avec Natsumi, le contre-amiral et un autre stratège. Tout ce beau monde semblait désormais prendre la menace très au sérieux, tant et si bien que les paroles fusèrent sans plus tarder. Par le biais de son fruit du démon fort avantageux, la jeune lieutenante avait été en mesure de déceler quelques intrusions déplorables, dont les conséquences risquaient de s'avérer tragiques : il allait sans dire qu'il ne fallait pas laisser des espions agir à leur convenance. Les risques d'être pris à revers et annihilés étaient trop grands, et il était impensable de s'exposer à ceux-ci sans rien tenter pour s'en prémunir. Aussi le quarantenaire approuva-t-il fiévreusement lorsque sa fille secrète songea qu'il était préférable de prendre le taureau par les cornes et de traquer les fugitifs pour les empêcher de causer trop de troubles : un hochement de la tête plus tard, il prenait la parole d'une voix ferme et jetait un coup d’œil à Christopher, comme dans l'optique de susciter son approbation également.

-C'est un boulot pour nous deux. Si on leur tombe dessus par surprise, on pourra prendre l'avantage. Et même si ça n'est pas le cas, tant qu'on demeure ensemble, on aura au moins le luxe d'être à égalité sur un plan numérique.

Et ils avaient, surtout, l'habitude de combattre ensemble. Ils avaient déjà pu le prouver face à Zandatsu, et ils auraient sans nul doute d'autres occasions de briller conjointement... Ces ruelles pouvaient à leur tour être le théâtre de leur sauvagerie disciplinée. Considérant cette affaire comme étant entendue d'emblée, Alexander fit un signe de main à l'intention de Christopher et prit la direction d'une ruelle proche, songeant qu'il fallait sans plus tarder s'enfoncer dans les boyaux de la ville afin de déceler des présences ou des détails anecdotiques susceptibles de les renseigner au plus vite. Le contre-amiral serait plus utile sur le front qu'ils ne le seraient avant de longues années, il en avait conscience : les hommes qui donnaient actuellement leurs vies pour retenir le mal Decima étaient les siens et lui étaient quasiment totalement dévoués. Le grade jouait en sa faveur, également... Et il avait déjà une fois failli mettre son existence en péril pour protéger ses subordonnés. C'était un homme au grand cœur, il n'était pas permis d'en douter, et cela sous-entendait que ses soldats le savaient forcément. Or, s'ils le savaient, ils comptaient très probablement sur son secours en cas de coup dur... Une absence prolongée de sa part risquait donc de s'avérer dramatique quant au moral des troupes. Les stratèges étaient pour l'heure la pierre angulaire de la stratégie gouvernementale : le contre-amiral avait choisi de déléguer ses responsabilités en la matière, envers et contre son expérience et son grade, et c'était Natsumi et Urta qui coordonnaient l'effort de guerre. Il était impensable de les envoyer se perdre dans des ruelles isolées dans l'optique de mettre leurs compétences et leurs savoirs en péril, le tout dans un combat singulier. Quant au reste, le constat était à la fois sinistre et sobre : le Tylor n'avait pas suffisamment confiance en eux pour leur conférer une tâche aussi cruciale. La réponse était donc limpide et évidente : seuls lui et Christopher pouvaient se charger de traquer et de supprimer ces félons inconscients. Fruits du démons ou pas, d'ailleurs...

-Il faudrait qu'on trouve un truc pour les retrouver plus facilement... Ce serait pratique d'avoir une espèce de sonar... On risque d'en avoir pour une plombe, tant qu'ils se font pas remarquer.

L'ironie était mordante, même si Alexander lui-même l'ignorait : le haki de l'observation qui se manifestait de façon encore embryonnaire chez lui, de temps à autres, aurait pu lui servir de façon éclatante s'il avait pris le temps de l'entraîner et de le faire mûrir. Sa méconnaissance en la matière risquait donc de s'avérer fort préjudiciable... Sauf si Pupuce et l'autre Decima, par empressement ou par maladresse, commettaient un impair. Il y avait également une autre option à envisager : ils étaient peut-être en train de saboter quelques installations, voire de se diriger vers le Quartier Général, tout bêtement... Si tel était le cas, le duo de gouvernementaux risquait fort de leur mettre le grappin dessus, d'une façon ou d'une autre. Il était difficile de passer inaperçu dans une ville désertée de toute âme lorsqu'on ne s'en donnait pas les moyens...


Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
Christopher E. Crawford
Messages : 72

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue25/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue19/80L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (19/80)
Berrys: 21.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeLun 31 Déc - 20:55

L'histoire est écrite par les vainqueurs

PACIFIST &  MJ


Retraite...le jeune homme avait beau se le répéter cinquante fois dans sa tête, la sonorité avait quelque chose de vraiment désagréable même en laissant de côté le sens premier de ce mot. Pourquoi ? Aucune idée, c'était comme si son propre cerveau,  son corps tout entier était fait pour repousser ce mot comme s'il s'agissait d'un ennemi naturel à éradiquer de son vocabulaire. Cette sensation avait été ancrée très jeune dans sa tête, comme s'il avait programmé depuis sa naissance et, lorsque vint le moment qu'on lui explique le véritable sens du mot retraite, il comprit la raison de cette aversion profonde. Peut-être n'était-il pas un héros pour le moment, à peine un nom marqué en bas d'une page d'un rapport de mission, mais il savait que telle était sa voie et qu'un jour son nom finirait par faire les gros titres des journaux. Comment le savait-il ? Il n'y avait pas d'explication logique car c'était plus de l'ordre de la sensation, de l'émotion que de l'analyse logique et rationnelle. N'était-ce pas le cas de n'importe quelle ambition, d'ailleurs ? Il n'y avait rien de rationnel ou sage à vouloir plus que nécessaire, à vouloir faire preuve d'égoïsme en allant gratter les cieux du bout des doigts.
Les héros étaient les plus formidables combattants du bien, les défenseurs des opprimés, les garants de la Justice et à ce titre ils étaient les premiers sur le champ de bataille, les derniers à le quitter. Ils tenaient bon même quand les chances étaient contre eux, ils faisaient face à la tempête envers et contre tout, sans broncher, sans courber l'échine car c'était ce qui était attendu de tels êtres d'exception. Christopher n'était pas encore arrivé au niveau de ces combattants de légende, cela lui coûtait de l'admettre mais il n'était pas aveugle ce point, en revanche cela ne l'empêchait pas d'agir déjà comme tel pour se préparer au moment où il rejoindrait ces rangs convoités. Après tout s'il était destiné à la grandeur, ne devait-il pas l'assumer  pleinement afin de se montrer digne de ce rôle d'exception ? C'était pour cela qu'il avait du mal avec l'idée de reculer, de fuir, car la couardise n'était pas l’apanage des héros.

Mais avant d'être un héros le jeune homme avait été un rôliste et avait développé un certain sens de la stratégie, de la tactique et de ce fait il avait compris que reculer pour reprendre le combat plus tard était parfois préférable au fait de mourir en fait. Certes lorsqu'il croisa le contre-amiral il fut tenté par l'idée de se tenir à ses côtés pour reprendre le combat, mais fort heureusement l'intervention d'un autre officier l'empêcha de poursuivre son idée jusqu'au bout. Certes le pugiliste était frustré mais il savait que c'était pour le mieux, il ne faisait que reculer en attendant une heure de gloire qui viendrait forcément un jour.

Patience, patience. Oh qu'il détestait ce mot.

Silencieusement, toujours dans l'ombre de son mentor, le jeune homme rejoignit la demoiselle qui avait été nommée capitaine de l'équipage pour on ne savait trop quelle raison. Il s'abstint de tout commentaire quant au caractère ardu du combat précédant, se remémorant à quel point il avait frôlé du bout du nez le game over. Loin d'être terminé ? Fallait-il être stratège  pour savoir que le duo allait forcément retomber sur ce satané sabreur une seconde fois ? Non, pas du tout. L'évidence même.

Toujours muré dans un silence de concentration, essayant d'ignorer les picotements qui parcouraient son corps depuis le début de l'affrontement avec le sabreur, Christopher comprit que la situation s'était complexifiée durant les dernières minutes. Des intrus dans la ville ? Une traque à mettre en place ? Ce n'était peut-être pas héroïque mais cela n'en restait pas moins nécessaire car combattre sur deux fronts allait être épuisant pour tout le monde. Appuyant sur une jambe puis l'autre en un rythme régulier, travaillant ses appuis pour ne pas laisser à ses muscles le temps de se refroidir, Christopher hocha simplement de la tête lorsque son mentor insista sur le fait qu'ils travaillent à deux dans cette histoire.
Le game over raté de peu l'avait considérablement refroidi et désormais sa suffisance s'était envolée pour laisser la place à une concentration sourde, à un froid professionnalisme assez peu familier chez le pugiliste : il comprenait enfin la complexité du combat auquel il avait décidé de prendre part. Plus le temps de rigoler.

Vint enfin le moment d'accepter cette nouvelle mission, cette nouvelle quête et alors que le futur héros emboîtant le pas de son maître il vint s'enquérir d'un simple :

- Est-ce qu'on se sépare, pour couvrir plus de terrain ? Juste assez pour rester à porter de vue ou de voix, au moins, pour éviter les mauvaises surprises.  

Suivant la réponse de son maître le pugiliste allait faire un peu de grimpette pour parvenir sur les toits des plus hauts bâtiments de la cité. Le but ? Prendre de la hauteur pour avoir une vision d'ensemble, pour visualiser bien plus clairement les ruelles qui seraient normalement vides de toute âmes afin de repérer plus aisément les intrus. Il avait appris sa leçon, avait appris qu'aujourd'hui il n'était pas le plus gros joueur sur le terrain et ne tenterait plus quelques actions suintant la suffisance et l'égoïsme : se focaliser sur l'accomplissement de la mission, sur la récompense de fin était plus important que ses faits d'armes aujourd'hui.

Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1934

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeMar 8 Jan - 13:24




L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Ca_fro10
Contre-Amiral Jack Frost

S'il avait suivi le mouvement en compagnie des autres gouvernementaux et notamment des membres de PACIFIST, le Contre-Amiral ne pouvait s'empêcher d'entretenir une pensée désolée et amère envers celui qui avait été son subordonné. Il ne comprenait pas comment ni même pourquoi le jeune pugiliste avait perdu la vie, la sacrifice pour le bien commun était le rôle du chef, pas celui du préposé. Il suivit le mouvement une fois en ville, rejoignant les deux stratèges et toutes les autres personnes conviées, l'esprit toujours embrumé et peu alerte. Il revoyait sans cesse le corps de son acolyte se faire trancher en deux par l'épéiste emmené sur place par le tortionnaire, il repensait à ce tontatta de malheur qui alourdissait l'écart de puissance déjà en défaveur des représentants du gouvernement mondial. Alice Merveille était une Vice-Amirale, pas des plus mauvaises en prime. Si son duo magique pourrait la retenir quelques instants, le reste des forces Decimas leur revenait à eux, les défenseurs de Seppen Town mais son esprit n'y était pas, définitivement pas.

Il souffla dans le vide, exprimant un peu plus de lassitude, regardant par la fenêtre du bâtiment où la réunion se tenait et où la poupée de porcelaine offrait de toujours plus tristes nouvelles. Ces deux intrus dans la cité était encore une menace supplémentaire, un élément contraignant sur lequel il fallait compter, qu'il fallait prendre en compte. Il aurait aimé trouvé une stratégie pour sauver tous les siens, pour faire revenir Kiroka, mais il était trop tard pour lui et Frost n'était pas un stratège. La mine basse, le regard déjà résigné, il se tourna vers Urta sans piper mot, espérant que le paramécia avait un semblant de solution.

Dans cette bataille, Jack Frost était un étendard, celui de la mobilisation de ses troupes mais à l'heure actuelle, il n'était que l'ombre d'un petit fanion.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Stratz10
Commandant Jaguino Urta

Soutenant le regard de son supérieur, Jaguino Urta se mit à taper frénétiquement de ses doigts la table qui accueillait cette réunion stratégique. Sur un coin de celle-ci, le repas des propriétaires refroidissait lentement suite à leur départ précipité. Il réfléchit en regardant le choux tomber toujours un peu plus dans un bouillon à l'odeur encore alléchante et cherchait à reprendre les points soulevés par le Kudo dans un ordre suffisamment intéressant pour étayer son propos, pour garder le lead de l'opération.

    - D'un point de vue purement logistique, envoyer des éclaireurs serait possible. Faire une battue ne le serait pas. Malgré tout, envoyer quelques émissaires isolés serait une erreur, nos ne ferions qu'offrir des opportunités à nos ennemis de connaitre nos positions et, a fortiori, de tuer des cibles faciles. Envoyer du monde à la base ne sera pas nécessaire non plus, Alice Merveille s'est avancée, il est donc temps de jouer notre carte. Le Contre-Amiral a bien précisé que la Vice-Amirale ne devait en aucun cas atteindre la ville, nous devons donc la bloquer dans la plaine, gérer les forces arrivées en ville et tenir pour ensuite prêter main forte à nos cartes maîtresses.


Le stratège menait la chose désormais, le Contre-Amiral Frost ne pouvait qu'acquiescer mollement de la tête en saisissant son denden Mushi. Il appelait maintenant la colonelle Tohano et son fidèle Cy-Wolf qui ne tarderaient plus à quitter la zone pour contraindre la principale assaillante à combattre loin du gros des forces de chaque camps.

    - De ce que l'on peut savoir de lui, Philatos de Ghilé n'interviendra pas dans le combat. Il patientera ou rejoindra le gros de ses troupes ici, dans la ville, sous la protection du tontatta ou d'un autre combattant assez fort pour retenir nos meilleurs éléments.


Urta dépila une carte de l'île qu'il gardait sur lui et pointa les quartiers Nord, dernière position connue de Mich, puis les quartiers Sud, position actuellement envisageable de Pupuce.

    - Les deux chiens sont séparés pour le moment, ils ont donc un devoir, quelque chose à accomplir. Ils pourraient se rejoindre et représenter une menace plus directe mais aussi plus grande, je rejoins donc Mademoiselle Kudo, nous devons les trouver et les mettre hors d'état. Je préconise que les membres de PACIFIST se portant apparemment volontaires s'y collent. Lieutenante, le cerf est à vous, faites en sorte qu'il soit parqué au Sud, même si vous deviez détruire quelques bâtiments dans l'opération. Sa forme Zoan et la vôtre étant ... massive, vous n'aurez sans doute pas le choix. Messieurs Tylor et Crawford, considérez que vous avez carte blanche pour la chasse de l'homme masqué. Néanmoins, si vous préférez rester avec nos troupes pour affronter la vague qui devrait prochainement arrivée sur la grand place, je le comprendrai et devrai envoyer la commandante Biro pour cette traque.


Cette dernière possibilité ne plaisait pas beaucoup au stratège qui savait que sa tireuse d'élite serait bien plus utile lors de l'arrivée des ennemis sur place. Pour l'heure, il se détourna une nouvelle fois vers le Tylor et s'enquit de lui répondre brièvement.

    - Malheureusement, aucun d'entre nous ne maîtrise un haki de l'observation suffisamment précis. Le Contre-Amiral ne contrôle pas encore le sien et le mien me cause des maux de tête horribles. Pour la chasse, comme dit, je vous laisse pleine liberté.


Il regarda vers la porte de la maison et souffla. Il était temps d'y retourner, les hommes patientaient et les forces décimas devaient déjà couvrir une bonne partie de la cité. Les choses avançaient rapidement et les stratèges n'avaient pas le loisir de discuter des heures durant.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Pnj_ev12L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Tontat10
Zandatsu, primé à 14.000.000 B et Darko Finoss, primé à 62.000.000

Les troupes décimas avaient dû supporter les battements d'ailes et les bourrasques de la Kudo, ils avaient été ralentis dans leur progression mais Zandatsu s'était montré efficace en déviant une partie des bourrasques à l'aide de lames d'air légères mais suffisantes pour la couverture. Les ordres étaient claires : prendre possession de la ville en intégralité et ne pas se jeter comme des abrutis sur la grande place. Malheureusement, les envoyés de Centes purent rapidement voir que les mouettes avaient pris leur disposition. Mur de glace, barricades de fortunes, véritables murs improvisés dans les quartiers les plus sensibles ; la progression serait plus lente que prévue mais le gros des troupes pouvait compter sur ses deux généraux : un sabreur et un nabot.

Arrivés devant le mur de glace, Zandatsu jeta un regard empli de sens à son acolyte de très petite taille qui se marrait.

    - Tu penses qu'elle croit que ça peut nous arrêter ? Imagine si Pupuce était là, sa merde tomberait en 4 secondes...

    - Oui, mais il n'est pas là.

    - Je m'en charge, j'suis peut-être petit mais ça tiendra pas longtemps.


Darko commençait son oeuvre sous les regards admiratifs de tous ses subordonnés. Le nabot allait exploser ça dans quelques minutes et les petites barricades seraient pulvérisées par le flot décima, bientôt la place serait assaillie de toute part et les mouettes seraient submergées.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Dalia_10
Dalia Hiberia

On lui avait souvent dit que "qui ne disait mot, consentait" donc devant le silence du prince de Juluma, la decima saisit sa soeur par le bras et s'orienta vers le tunnel, le tout toujours sous l'oeil d'un pompon de plus en plus fatigué de sa journée. Liam serait invité à passer en premier dans le tunnel le menant au Sud de la ville, en plein milieu de la zone où évoluait encore et toujours Pupuce et où pourrait arriver Natsumi d'une seconde à l'autre. Leur objectif était le port, le prince avait le destin des soeurs dans ses mains, en apparence tout du moins.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Philat10L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Pnj_ev13
Philatos de Ghilé, fou décima, primé à 96.000.000 B et Vice-Amirale Alice Merveille, renommée à 220.000.000 B

Le duo progressait lentement sur la plaine, à un rythme particulièrement calculé. Ils étaient déjà au milieu de cette dernière lorsque la Vice-Amirale sous emprise dégaina sa lame. Elle ne lâcha pas un mot, comme sa condition le sous-entendait et écarta Philatos d'un ample geste. Le tortionnaire ne comprit d'abord pas mais lorsque sa chienne fut la cible de multiples explosions, il comprit.

    - Ah, voilà donc notre plat de résistance.


A quelques mètres de là, sur cette même plaine, une jeune femme à la chevelure rose venait d'atterrir sur le dos du canidé prêt à en découdre. Le véritable compte à rebours était enfin lancé.



Première MAJ de la carte:
 

Ordre de réponse :
Natsumi - Alex - Chris - Liam
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Natsu/Alex/Chris : Bah réunion pour vous.

Liam : en absence de réponse, j'ai avancé, tu arrives donc dans les quartiers Sud avec les soeurs et Ponpon

Contexte : La Défense de la ville se met en place, les décimas évitent l'avenue principale et se déversent dans les ruelles, des explosions sur la plaine qui signifient que le gros combat à commencer.

Côté Gouv : (Tous les intervenants ne sont pas encore présentés)
CA Frost, lvl 30 (Haki de l'observation en éveil)
Colonelle Akisa Tohano, lvl 32 (haki de l'armement)
Cy Wolf, lvl 31
Commandant Kiroka, lvl 23 (Cac)
Commandante Biro, lvl 22
Commandant Jaguino Urta, lvl 27 (Paramecia des coussins + Obs en début d'éveil)

Côté décima : (tout le monde n'est pas là)
Philatos de Ghilé, lvl ???
Alice Merveille, lvl 36
Dalia Hiberia, lvl ???
Darko Finoss, lvl 31 (Haki de l'armement)
Zandatsu, lvl 27 (sabreur)
Pupuce, lvl ??? (Zoan, de toute évidence)
Mich, lvl ???

Côté civil :
Marissa et ponpon, lvl ???
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
Tylor V. Alexander
Messages : 174
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue28/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue21/120L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (21/120)
Berrys: 17.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeJeu 10 Jan - 12:10


Si vis pacem, para bellum.
ft PACIFIST et Liam





Il n'avait rien ajouté de plus lorsque leur rôle avait été déterminé par le biais de leur volontariat et des stratégies émanant des deux stratèges désignés d'office : il s'était simplement élancé à l'assaut des ruelles, son apprenti sur les talons, en essayant de trouver une méthodologie qui pourrait éventuellement leur permettre de sortir victorieux de ce foutoir en un temps record. Il se souvint, une vingtaine d'années auparavant, de cette époque durant laquelle il côtoyait encore Anastasia, avant que ces glaciers sinistres et maudits n'aient raison de leur amour. Elle était traqueuse, pisteuse : elle avait toujours versé dans l'art de suivre des bêtes, toutes sortes de bêtes... Et elle avait pu, bien sûr, lui souffler quelques tuyaux qu'il avait d'ores et déjà eu l'occasion de se mettre en pratique. Malheureusement, rien de bon ne pouvait résulter de ces réminiscences de son passé douloureux : ici, ils étaient en pleine ville, et traquer deux âmes errantes sur des pavés de pierre était une tâche autrement plus complexe que de suivre à la trace un mastodonte carnassier en pleine forêt, où les traces et les repères abondaient. Finalement, Alexander secoua la tête fiévreusement au moment où les dires de Christopher lui parvenaient distinctement : une question pleine de sens, qui le plongea une fois de plus dans une réflexion dont il eut du mal à se défaire. Il ne pouvait pas ignorer la pertinence de la proposition de son apprenti et il était effectivement puissamment tenté de l'approuver, mais il était également mitigé dans la mesure où même s'ils restaient suffisamment proches l'un de l'autre pour entendre un éclat de voix, les choses pouvaient tourner au vinaigre pour l'un d'entre eux avant que l'autre ne soit susceptible de lui prêter main forte. Zandatsu l'avait prouvé : il y avait parmi les Decimas des combattants susceptibles de les surclasser en tout point et si demeurer côte-à-côte offrait aux membres de PACIFIST une certaine sécurité, le constat risquait de s'avérer noirci en cas de séparation forcée. Le Tylor hésitait donc toujours lorsqu'il prit la parole d'une voix lente, ses yeux inquisiteurs balayant les horizons au rythme de ses pas, comme s'il cherchait avidement à déceler un détail qui aurait pu lui échapper.

-On peut, mais... ça ne nous sauvera pas forcément si...

D'un coup d'un seul, l'ancien mercenaire cessa de palabrer : il freina des fers et jeta un regard abasourdi au contingent Decima qui se trouvait devant eux. Une dizaine d'hommes... Comment étaient-ils arrivés ici ? Ils les avaient remarqué, en tout cas, et leur petit groupe semblait être composé d'hommes banaux, comme on en trouvait des centaines de part et d'autre des deux armées. En somme, des combattants incapables de leur offrir la moindre résistance digne de ce nom... Mais des combattants qui n'en étaient pas moins des menaces pour le reste des agents du Gouvernement Mondial, qui ne s'attendaient certainement pas à être pris à revers d'une seconde à l'autre.

-Bon, bah... Cinq chacun, je présume.

Le signal était donné, et Alexander ne perdit pas une seconde : sans laisser le temps aux fusiliers de le mettre en joue, il reprit sa course dans la direction de ses opposants et, bouillonnant encore de la frustration qui avait vu le jour durant leur conflit face à Zandatsu, il se jeta sur le premier d'entre eux dans un plaquage d'une violence inouïe. Le pauvre hère fut projeté vers l'arrière et il n'eut pas le temps de gesticuler qu'un poing vigoureux enfonçait l'arrière de son crâne dans les pavés de Seppen Town. Une entrée en matière musclée, qui n'était cependant ni plus ni moins qu'un début des festivités : le lieutenant de la marine se redressa en empoignant le corps inanimé de son adversaire qu'il balançait sur un épéiste, lequel s'approchait d'ores et déjà dangereusement de lui. Le sabreur, décontenancé, s'effondra pataudement, laissant la voie libre au pugiliste qui s'approcha d'un autre assaillant auquel il destina un crochet du droit si impeccable que quelques dents furent délogées de leurs emplacements respectifs. Un coup de pied en estoc permit au Tylor de se débarrasser définitivement de cet opposant-là, et il se jeta sur un autre sabreur dont l'épée lui frôla l'épaule gauche. Il lui attrapa le poignet d'une main, lui brisa le coude de l'autre et l'assomma d'un coup de boule sec et net. Le quatrième type crut bon de tenter sa chance en fonçant sur Alexander directement dans son dos : un échec, bien sûr, puisque le noiraud eut la présence d'esprit de se baisser à temps, tant et si bien que la lame inquisitrice ne le frôla même pas, contrairement à la précédente. Un balayage rotatif expédia le Decima au sol et un coup de pied en plein visage se chargea de le projeter dans les bras de Morphée : ne restait alors plus que le premier épéiste, qui avait été enseveli sous son collègue tireur, qui se redressait tout juste et qu'il ramena au sol d'un coup de poing descendant dont l'impact eut manifestement de lourdes conséquences sur la nuque du pauvre bougre.

-Putain... D'où ils viennent ?

Un simple regard circulaire lui permit de s'assurer que tous avaient été mis hors-service : il s'agenouilla au côté de deux des corps inanimés et brisés pour tenter de trouver quelque chose dans leurs poches qui auraient pu lui permettre d'étayer une hypothèse ou l'autre, sans succès. Il lui semblait évident que l'un des deux Decimas infiltré avait un lien avec cette étrange et subite apparition, trop énigmatique... mais pour l'heure, rien ne pouvait lui permettre de l'assurer avec conviction. Force était d'admettre qu'ils nageaient dans l'inconnu... Et que cet inconnu-là s'avérait terriblement préoccupant.

-On devrait avertir Natsumi, Urta ou le contre-amiral à ce propos... Si des Decimas tombent dans le dos des soldats, ils vont se faire laminer, pris en tenaille entre deux feux. Ou alors... On met tout en oeuvre pour éliminer les autres Decimas qui ont pu se frayer un chemin jusqu'ici, on découvre comment, et on les empêche d'en tirer davantage de profit.

En tout cas, il y avait au moins une bonne nouvelle : si les ennemis se baladaient en unité d'une dizaine de personnes, ils allaient être bien plus simples à localiser que deux personnes isolées...




Kana m'a prévenu qu'on tomberait sur une dizaine de soldats qu'on pouvait largement malmener de la sorte en off. Et il m'a aussi dit que si on les fouillait, on trouvait rien !
Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
Christopher E. Crawford
Messages : 72

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue25/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue19/80L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (19/80)
Berrys: 21.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeVen 11 Jan - 0:06

L'histoire est écrite par les vainqueurs

PACIFIST &  MJ


Malgré ses efforts le jeune homme ne tenait littéralement pas en place et, du fait de ce trop plein d'énergie permanent, il n'arrivait qu'au prix d'un terrible effort à rester jusqu'au bout des réunions qui, pour lui, n'avaient que peu d'intérêt. Il prenait évidemment son temps pour lire et comprendre une quête dans son entièreté, afin de ne rien laisser au hasard surtout concernant les conditions d'échec de la quête en question, tout rôliste de son état il prenait un plaisir évident à comprendre l'univers qui l'entourait, mais aujourd'hui le garçon semblait vouloir se concentrer sur l'accomplissement de la mission plutôt que le détail de celle-ci. Il avait bien compris les enjeux de cette mission et le monde survie qui s'était déclenché depuis leur arriver sur cette île, il ne fallait pas être un génie pour comprendre une situation aussi simple et, en mettant enfin es mains dans le charbon, en se salissant lui-même les mains, de sortir de l'aspect théorique pour être confronté à la réalité.
Que cela lui plaise ou non il avait bon nombre de personnages secondaires à sa charge et de leur survie dépendait l'une des clés de la réussite de cette mission, car si trop d'entre eux mourraient lorsque les renforts arriveraient il ne resterait plus grand chose à sauver. D'autres héros auraient rassemblé tous les civils dans un sens endroit et y auraient tenu leur ultime protection, leur dernier baroud d'honneur en espérant que les renforts viennent à temps mais ce n'était guère le jeune du jeune pugiliste, ce dernier était trop énergique pour accepter d'atteindre patiemment que le combat vienne bien gentiment à lui. Non, il ne pouvait pas rester assis à attendre les ordres et devait lui-même aller chercher le combat pour mettre à mal les forces ennemies : pour une fois son maître de classe semblait assez d'accord avec lui, sur ce point.

Oubliant le simple fait de tirer la couverture à lui-seul en profiter de cette première opération pour engendrer quelques faits d'armes, se focaliser simplement sur l'aspect tactique de cette mission pour réfléchir à ses actions à venir, reprenant ses vieux réflexes de rôliste, Christopher évoqua donc l'idée de se séparer quelque peu afin de couvrir davantage de terrain. Il était bien conscient que le samouraï de tout à l'heure n'était peut-être pas la plus grosse teigne du lot et qu'il pourrait affronter bien pire, qu'il pourrait affronter le game over sous sa forme la plus absolue, mais il avait à cœur d'utiliser quelques tactiques de guérilla pour saper les forces ennemies. Ce n'était pas glorieux, il en avait bien conscience, mais pouvait-il se permettre de rater sa toute première quête majeure pour une histoire d'ego ? De fierté guerrière ? La prochaine fois peut-être mais il n'en serait rien aujourd'hui, aujourd'hui Christopher se concentrait sur la récompense de fin de quête et pas sur les faits d'armes qu'il pourrait engendrer.

Malheureusement le futur héros n'eut pas le temps d 'obtenir une réponse à sa proposition que déjà des cibles potentielles se présentaient au duo, sans doute des combattants de bas niveaux mais des adversaires à défaire malgré tout. Alors que son mentor se ruait déjà dans la bataille, Christopher serra les poings à son tour en sentant le retour de ces désagréables picotements, avant de foncer à son tour sur les quelques larbins qui lui étaient dédiés. Le premier, trop abasourdi par la violente charge du garde du corps, ne vit le poulain de ce dernier que trop tard. Bondissant dans les airs à l'aide de ses puissantes jambes, le futur héros usa d'un coup de pied sauté qui percuta la mâchoire du malheureux avant d'aller le faire embrasser le mur le plus proche.

Pas le temps de se reposer, le pugiliste se baissa pour éviter une massue hérissée de pics de très peu, quelques centimètres tout au plus, avant de se redresser et, en se décalant, de frapper d'un coup sec le côté du genou droit de l'homme armé. L'horrible bruit de craquement qui suivit fut suffisamment révélateur, permettant au Crawford de décrocher un crochet du gauche assez puissant pour faire chuter cette crapule dans le royaume des songes. Le méritait-il seulement ? Le défenseur des faibles n'eut pas le temps de se poser la question car déjà deux autres vinrent à son encontre.
Courant vers eux à son tour, Chris se laissa glisser au tout dernier moment sur les genoux, esquivant une lance et une larme épée de peu avant d'attraper au passage les jambes de ses assaillants, les faisant chuter vers l'avant aussi brusquement que possible. Puisant dans ses réflexes, le futur héros se redressa d'un seul bond avant de pivoter vers ceux qui en voulaient à sa vie. Le premier se mangea un violent coup de pied en pleine face, assez brutal pour lui briser le nez et une bonne partie du crâne, avant d'être bientôt rejoint au pays des rêves par le second malchanceux dont le nez rencontra prématurément le crâne de Christopher. Un coup des deux mains jointes sur le dessus du crâne plus tard et il mangeait de nouveau le sol, cette fois sans en avoir conscience.

Restait lui, ce fichu sabreur qui brandissait son arme comme s'il savait à peine s'en servir, comme s'il venait de le sortir de son fourreau pour la toute première fois de sa vie. Ridicule. Jouant sur ses appuis, bondissant de droite à gauche, Christopher esquiva un coup de tranche verticale avant de saisir le poignet du sabreur, profitant de cette immobilisant pour lui décocher un crochet du droit avec assez de tonus pour le propulser au sol. Froidement, rapidement, le héros s'accroupit au-dessus de son adversaire, posant un genou contre sa cage thoracique avant de lever haut son poing droit comme une annonce de la sanction à venir. Et cette sanction vint, bien entendu. Seconde après seconde le poing droit de Christopher vint s'écraser sur le visage de ce pauvre combattant qui avait choisi le mauvais camp, briser son crâne un peu plus à chaque impact alors que les yeux du héros ne semblaient montrer aucune inimitié réelle à l'encontre de sa victime.
Combien de fois frappa t-il ? Pendant combien de temps ? Il ne reprit une réelle conscience de son environnement que lorsque les premières gouttes écarlates vinrent colorer son poing et son visage mais, en vérité, il n'arrêta réellement qu'une vingtaine de secondes plus tard lorsque ce qui restait du visage de cette crapule retomba mollement sur le sol pavé.

- Vous disiez, maître ?  

Chris avait cru entendre parler son maître mais n'avait pas bien entendu, aussi releva t-il vers son mentor des yeux remplis d'une froide indifférence quant à ce qu'il venait de réaliser, quant à ce que certains pourraient qualifier d'acharnement. Aucune importance, cela n'avait jamais eu aucune importance. Tout ceci n'était qu'un jeu, toutes ces personnes n'étaient que des créations d'importance secondaire. Pourquoi devrait-il se sentir mal d'éliminer un ennemi ? De supprimer une vie qui, bientôt, serait remplacée par une autre ?

Il se releva donc, essuyant son poing moucheté de rouge sur les vêtements de son ennemi avant d'écouter le plan de son mentor. Poursuivre leur action ou transmettre le rapport au-dessus, en supposant que cela changerait les tactiques à adopter ? La réponse ne tarda pas.

- Pourquoi pas les deux, maître ?  

Allant plus en avant dans son explication, Chris commença à balayer la ruelle de ses prunelles avant d'y trouver un escalier, l'un de ceux permettant d'accéder depuis l'extérieur au toit d'un bâtiment. Pointant ledit escalier d'un simple signe de tête, il conclut son intervention d'un :

- Vous êtes, de toute évidence, plus rapide que moi. Je peux commencer l'exploration des rues adjacentes, le repérage de cibles potentielles via les toits des bâtiments, pendant que vous allez transmettre notre rapport.  

Dans sa voix ne transparaissait aucun doute, aucun motif caché ou volonté de tirer la couverture à lui tout seul et c'était justement cela sa force. Il pouvait être téméraire au point d'en être parfois stupide, son protecteur l'avait bien vu par le passé, mais avec la bonne motivation et le bon état d'esprit Christopher était capable d'être plus concentré que n'importe qui sur sa mission. Hier il aurait peut-être envisagé de foncer sur le premier ennemi qu'il trouverait, pour le vaincre seul, mais aujourd'hui il pèserait largement le pour et le contre avant d'envisager la moindre action.

Il avait déjà frôlé le game over une fois, il n'y en aurait pas de seconde.
Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Liam Melfgau

Liam Melfgau
Messages : 39
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue14/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (14/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue18/40L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (18/40)
Berrys: 1.395.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeLun 14 Jan - 22:11

L'histoire est écrite par les vainqueurs - 6




Le prince de Juluma avait suivi sans rien dire et avait acquiescé le plan de la Hiberia sans rien dire. Liam faisait sur le chemin qu’il avait emprunté au départ, l’état de ses pouvoirs. Il pouvait éjecter des fusées et des bombes de feux d’artifices, cela pourrait être assez utile pour éloigner les vilains Decimas violents qui voudraient faire du mal à la petite Marissa car après tout, c’était elle qu’il fallait protéger à tout prix.

Une fois arrivé en ville avec les deux sœurs, Liam prit alors les devants dans la marche des quartiers sud de Seppen Town. Il fallait remonter un peu dans les ruelles pour atteindre le port et ainsi trouver une embarcation afin de quitter l’île. Le Prince commençait donc à marcher en tout droit en direction du port.

« - On embarquera sur un navire d’évacuation, nous irons sur une autre île pour nous mettre en sécurité. De là-bas j’essaierais de contacter mon précepteur pour qu’on trouve une solution pour vous rapatrier à mon Royaume où je vous enverrais avec une lettre signé de ma part pour qu’on vous accorde un droit de séjour et d’exil. »

Liam connaissait après tout parfaitement la procédure pour protéger les immigrés au Royaume de Juluma. Cela faisait partie des premiers cours qu’il avait lui même demandé à suivre, c’était une lointaine époque où il commençait son voyage initiatique. Il ne savait pas que ça allait servir aussi tôt ou plutôt avant qu’il ne soit sur le trône. Il ne devait pas seulement protéger la petite Marissa et sa grande sœur aujourd’hui mais il devait aussi la protéger dans le futur. Son voyage était important, la sécurité des enfants démunis l’était tout aussi.

Le Melfgau arrêta alors d’un coup, sa marche en direction du port, il était évident que le groupe de fortune risquerait de rencontrer des personnes mal-intentionnés pour kidnapper ou faire encore plus de mal à la petite fille. Le Melfgau eut alors une idée qui n’était pas géniale mais qui  saurait ne pas passer inaperçu.

« - Regardez-moi bien ! »

Il se concentra donc sur ses deux mains pour générer deux fusées de détresse qui furent projetés dans deux ruelles adjacentes à la celle où le groupe se trouvait. Le but de cette manœuvre était de couvrir la fuite par l’immense fumée rouge que les fusées de détresse dégageaient. C’était néanmoins une action à double tranchant pensait-il, cela risquerait d’attirer du monde dans leur direction…

Codage par Libella sur Graphiorum

J'ai donc sauté le tour d'avant et je préviens que Natsumi saute ce tour-ci donc voilà pourquoi je poste maintenant !

Résumé : Liam explique son plan pour garantir Dalia et Marissa d'être en sécurité ensuite il balance deux fusées de détresses dans les ruelles adjacentes au chemin du groupe pour brouiller la vue d'éventuels ennemis ! (enfin c'est ce qu'il pense x:)


Techniques Utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1934

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeJeu 17 Jan - 19:48




L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Ca_fro10L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Stratz10
Contre-Amiral Jack Frost et Commandant Jaguino Urta

La chasse était lancée et les membres du groupe PACIFIST s'étaient donc éparpillés partout en ville pour couvrir plus de terrain et enfin commencer à traquer les deux fugitifs. L'homme au masque de bois et le toutou zoan géant représentaient clairement deux dangers majeurs qu'il fallait pouvoir maîtriser rapidement, deux dangers que le stratège et le contre-Amiral ne pouvaient gérer eux-même, le premier trop investi dans la défense globale et le second bien trop éloigné du premier sujet de préoccupation. Plus le temps passait et plus l'étendard brillant de la volonté gouvernementale combat en berne. Devant ce spectacle tragique, les forces de la marine pouvaient néanmoins se raccrocher à quelques symboles, deux notamment. Le premier était sans nul doute le commandant Urta qui menait les troupes d'une main de fer et qui les assistait dans l'effort jusqu'au bout des affrontements. Il était une tête, certes, mais il était aussi l'homme qui était intervenu, celui qui avait largement contribué au repli des gradés, des combattants de première ligne. Par ailleurs, et à titre posthume, on pouvait citer parmi les héros le commandant Kiroka qui avait donné sa vie pour celle de ses amis et alliés.

Pour la seconde personne, le second étendard, il ne s'agissait pas d'un être seul mais bel et bien d'un nom : PACIFIST. L'identifiant de l'équipage passait de bouche en bouche, entrainant une certaine joie et un certain renfort moral dans le coeur des troupiers présents à Seppen Town. On parlait de la Capitaine, cette jeune fille blonde qui avait participé activement au plan de défense de la ville, ce demi-monstre draconique redouté, une terrible présence pour les décimas. On parlait d'un homme dans la fleur de l'âge, un combattant solide qui avait tenu tête à l'envahisseur, qui avait sauvé son apprenti sans la moindre hésitation et qui continuait à donner de sa personne pour l'avenir de la puissance de la mouette. On parlait d'un jeune homme, fougueux, peut-être inexpérimenté mais doté d'une détermination communicative, celui-là même qui, après avoir frôlé le handicap, s'était mobilisé pour traquer l'ennemi dans les entrailles même de la cité.

En arrivant à Seppen Town, PACIFIST était un nom quasi-inconnu. S'ils survivaient, au moins l'un d'entre eux, ils pourraient comprendre que ce n'était plus le cas, ils gagneraient en réputation, en visibilité.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Pnj_my10
Pupuce

La lieutenante Kudo avait donc quitté la réunion après avoir eu la carte blanche donnée par le nouveau leader de la zone. En guise de bruit de fond, des explosions tonitruantes provenant du champ de bataille le plus chaud, du combat dantesque qui opposait maintenant Alice Merveille à ses deux adversaires gouvernementaux. Personne ne savait si la Vice-Amirale sous emprise l'emportait mais tous redoutaient le moment où elle viendrait à poser un pied sur le plateau accueillant la ville de Seppen Town, une catastrophe totale à n'en pas douter. Pour l'heure néanmoins, la monstrueuse épéiste semblait être contenue à la simple plaine de l'île.

Pour la dragonne, l'exploration des quartiers Sud l'amènerait bientôt à percevoir de nombreux bruits de bataille, des échanges entre coups de feu et destructions plus... massives. Devant elle, à quelques dizaines de mètres, elle pourrait voir un bâtiment s'effondrer sur lui-même et, entre deux autres immeubles, un homme bondir, des bois sur le crâne, les jambes humaines ayant été troquées contre des appendices animales. Malgré les modifications du corps, la poupée de porcelaine n'aurait aucun mal à identifier l'homme en question : Pupuce.

Si elle poursuivait sa route, elle tomberait sur un joyeux bordel : un bâtiment effondré, des mouettes qui tiraient à tout va sur le Zoan, ce dernier en forme hybride qui alignait ses ennemis les uns après les autres et, deux fumées rouges partant de deux ruelles adjacentes et, dans un coin, un quatuor.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Dalia_10
Dalia Hiberia

    - On doit se barrer !


Dalia avait senti quelque chose, elle en était certaine. Bientôt, ses impressions furent corroborées par la levée immédiate et menaçante de Ponpon, le reptile ayant quitté le chapeau de sa maîtresse pour affermir sa prise autour d'elle et balayé du regard les environs. S'il la tenait fermement, le serpent blanc ne lui faisait pas le moindre mal, il était prêt à se battre, à s'enfuir avec elle et, le cas échéant, à mourir pour elle. Dalia, si elle partageait le sens du sacrifice pour sa soeur, ne faisait pas dans l'héroïsme comme pouvait le faire le reptile. Les artifices du prince de Juluma récemment créé était une erreur pour la decima qui voyait en cela une seule chose : une indication de leur position. Elle pestait intérieurement, traitant d'idiot l'homme à la crinière verte en pensée, le maudissant sur toutes ses générations. Sans ses fumigènes rouges, ils auraient pu passer inaperçus mais maintenant... Il était trop tard. Rapidement, les fumigènes furent traversés, coupant la possibilité de fuite par ces couloirs. A l'est, dans la sillon de la première fusée, un contingent gouvernemental d'une petite vingtaine d'homme arrivait, l'arme à la main et en face...

    - Merde... Pupuce...


Les mots de Dalia avait été accompagné d'un sifflement de Ponpon. L'animal détestait cet être hybride manipulé, il le considérait comme un danger réel, trop fou pour ne pas s'en prendre à une petite fille, trop soumis pour en devenir un véritable danger pour Marissa. Si le Zoan s'approchait trop, l'albinos n'aurait pas le choix, il se battrait pour couvrir Marissa. Coup de chance, pour l'heure, ce dernier ouvrait les hostilités contre les mouettes, détruisant un bâtiment au passage. Si Marissa ne bougeait pas, presque émerveillée par tout ce merdier, Dalia pressait Le Bras de Liam, il devait réagir pour les sauver, les protéger.

Malheureusement, comme un malheur n'arrivait jamais seul, dans les airs se présentait maintenant une femme mi-humaine, mi-dragonne. Tout partout en noisette.


***


Le duo composé du maître et de l'élève avait finalement rencontré un contingent decima, arrivé là par un procédé inconnu mais là néanmoins. Les hommes, de simples troupiers, étaient des émissaires, de la chair à canon sacrifiable et qui d'ailleurs, avait été sacrifiée. Le combat n'avait pas été disputé, il n'avait probablement pas été bien exaltant et bientôt le duo avait pris la décision de se scinder, l'un restant au sol, prenant telle ou telle direction, l'autre escaladant un escalier extérieur métallique et parvenant finalement à un des toits de la zone, l'un des seuls desservi par ce genre d'accès direct. Chris, s'il restait sur ses gardes ou non, et après seulement quelques pas sur le toit, entendrait un bruit caractéristique : le métal subissant un impact majeur, se pliant, se brisant et chutant, une masse relativement colossale.

En se retournant, il verrait, il le verrait, l'homme décrit par les informations gouvernementales, l'intrus de la zone Nord, un bras transformé en une tête de marteau, le reste du corps parfaitement humain.


L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Mich_210
Mich

Transformant sa seconde main en marteau, l'être étrange se lança sur Chris, sans nul autre forme de délai, le héros avait enfin son combat en 1 v 1, parfait pour gagner de l'xp ou loot des items. L'ennemi allait donc prendre de la hauteur, sauter et tenter d'abattre ses deux marteaux pour fendre le crâne du joueur.


Au sol, bien plus bas ou déjà plus loin, Alexander serait probablement impuissant. A moins que...



Première MAJ de la carte:
 

Ordre de réponse :
Natsumi - Alex - Chris - Liam
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Natsu : J'ai PNJisé selon ta demande, tu arrives donc sur place et tu trouves donc un vrai petit bordel avec tout plein de gens.

Chris/Alex : Vous vous séparez donc pour couvrir plus de zone. Alex, au sol, bah tu rencontres plus grand monde mais tu entends un grand escalier métallique tomber. Chris, bah toi tu montes, et une fois sur le premier toit, dans ton dos, tu entends le même escalier se casser la gueule, celui que tu viens de prendre. Tu as un nouveau copain moyennement gentil. Alex, plus spécifiquement, je ne sais pas où tu te diriges, viens donc me voir pour qu'on voit ensemble ton prochain tour.

PACIFIST : Vous avez unlock un petit reward. Devant votre détermination, beaucoup de gouvernementaux parmi les troupes vous considèrent comme des modèles, ils vous admirent pour votre ténacité et les risques pris au combat. Gain de réputation donc, pour l'équipage en entier.

Liam : Une surprise sympathique en début de poste, une moins sympa après.

Contexte : les combats explosent un peu partout en ville, ici j'ai restreint le champ de visu à ce que vous voyez chacun. Pas de nouvelles des autres participants donc.

Côté Gouv : (Tous les intervenants ne sont pas encore présentés)
CA Frost, lvl 30 (Haki de l'observation en éveil)
Colonelle Akisa Tohano, lvl 32 (haki de l'armement)
Cy Wolf, lvl 31
Commandant Kiroka, lvl 23 (Cac)
Commandante Biro, lvl 22
Commandant Jaguino Urta, lvl 27 (Paramecia des coussins + Obs en début d'éveil)

Côté décima : (tout le monde n'est pas là)
Philatos de Ghilé, lvl ???
Alice Merveille, lvl 36
Dalia Hiberia, lvl ???
Darko Finoss, lvl 31 (Haki de l'armement)
Zandatsu, lvl 27 (sabreur)
Pupuce, lvl ??? (Zoan, de toute évidence)
Mich, lvl 20 (paramecia du marteau)

Côté civil :
Marissa et ponpon, lvl ???[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Natsumi Kudo
Lieutenant
Natsumi Kudo
Messages : 38
Race : Humaine
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue19/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (19/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue30/60L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (30/60)
Berrys: 11.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeDim 20 Jan - 16:16



L'histoire est écrite par les vainqueurs
With Alex - Chris - Liam - MJ





La réunion s'était achevée et l'essentiel avait été dit. Savoir que Urta restait sur place pour guider les troupes en embuscade permettrait à la jeune stratège de se concentrer sur son propre objectif. De même, elle avait confiance en ce duo que représentait le maître et l'élève. Cette fois-ci, quand bien même ils jouaient de malchance et retombaient sur Zandatsu plus tôt que prévu, les deux camarades auraient de leur côté, l'avantage du terrain. Là où leur mobilité et leurs capacités au corps à corps les avaient quelque peu désavantagé en matière de portée, ce nouveau terrain leur offrirait peut-être une bonne occasion de retourner la situation à leur avantage. Oh, quelques pierres ne serviraient sans doute pas à arrêter un combattant de son niveau. Mais Alexander et Christopher étaient ingénieux. Natsumi, en les voyant s'en aller le moment venu leur souhaita mentalement de ne pas rencontrer de déconvenues desquelles ils ne sauraient se sortir. Après tout, il restait encore des adversaires dont ils ne savaient rien. Et des situations qui, malgré leurs efforts combinés avec le Commandant Urta, pouvaient survenir pour leur plus grand déplaisir.

Néanmoins, larmoyer sur ce qui ne pouvait être fait était inutile. L'hybride se prépara donc à partir à son tour. Son ami d'enfance se tint, lui, en compagnie des gradés restés sur place pour mettre une fois de plus ses compétences de tireur à disposition de leurs forces. Avec le reste des troupes qui arrivaient, un tireur de sa trempe ne se refusait pas. Il proposa également de servir de messager en cas de besoin et ainsi relayer l'information. Lorsque les rues seraient envahies d'ennemis, sachant que les troupes ne pouvaient se passer de commandement, d'une bannière sous laquelle se rassembler et s'organiser contrairement à lui rendu autonome par la formation qu'il avait suivi, il considérait pouvoir assumer ce rôle plus efficacement que n'importe qui. Et, à n'en pas douter, ses chances de survies étaient plus élevées que la majorité des soldats présents qui seuls, ne feraient pas long feu.

La petite poupée en porcelaine, une fois son envol pris, s'était dirigée en direction de l'endroit où elle avait vu Pupuce disparaître. De ses prunelles émeraudes, elle balayait les ruelles qu'elle survolait, regardait les toits, les recoins, à la recherche d'un mouvement qui lui aurait indiqué la présence du cervidé ou d'un autre ennemi. Tout en se faisant, elle se demandait encore comment elle allait procéder une fois que le zoan serait en vue. Le combattre face à face jusqu'à défaite de l'un des deux l'intéressait moyennement. La noble n'avait aucune ambition quant à s'élever en tant que guerrière. Vaincre un ennemi, puis un plus fort, manquer d'y perdre quelques plumes et rebelote à l'infini... c'était un chemin qui lui paraissait incroyablement morne. Elle voulait plus que cela. Qu'est-ce qui saurait donner plus de couleurs à ce monde ? La demoiselle s'en était fait une quête.

Mais la Kudo n'eut pas longuement le loisir de s'étendre sur quelque réflexions philosophique pas plus que de solutions technique qu'elle fut bientôt témoin de la petite scène qui se déroulait sous ses yeux. Toujours aussi discret, Pupuce sautait entre deux bâtiments, tandis que les décombres d'un autre continuait encore à s'écrouler, les pierres allant heurter les murs voisins et rouler le long des rues, levant au passage un petit nuage de poussière. En chasse de l'animal, plusieurs marines qui essayaient d'abattre l'ennemi. La stratège avança davantage gardant un œil sur celui qui voulait sa tête, car au moindre détour, celui-ci pourrait la voir dans son champ de vision. Un point unique dans le ciel, il ne faudrait pas longtemps à l'intéressé pour faire le lien avec sa cible. Toutefois, une nouvelle donnée fit hausser un sourcil à la jeune femme, la faisant même s'immobiliser. Au sol, quatre individus immobiles. Aucun d'entre eux ne portant l'uniforme de la mouette. Mais plus énigmatique, la présence parmi eux de la femme qu'elle avait vu aux côtés de Philatos. En revanche, les deux autres ne lui disaient rien. Et parmi eux, une enfant. La chance d'aller au contact de l'individu et de lui soutirer potentiellement quelques informations était vraiment belle.

En quelque battements d'ailes, la demoiselle se posa au sol à quelques mètres d'eux et les regarda tour à tour.

- Je ne vous apprends certainement pas que l'endroit n'est pas sûr. De plus, l'évacuation est terminée à l'heure qu'il est.

Avec barricades mises en places par les marines et les ennemis qui se promenaient dans la ville, ils seraient bien heureux d'arriver sains et saufs au port et pour au final, ne pas forcément y trouver de quoi partir. La lieutenante interpella le marine le plus proche qui cessa de tirer pour s'approcher de la blonde.

- Je vais m'occuper de l'ennemi. Rassemble tes camarades et escortez ces personnes en sécurité de l'autre côté des barricades.

- Doit-on revenir avec du renfort ?

- Ce ne sera pas la peine.

Le soldat hocha la tête. Est-ce que la lieutenante était certaine de pouvoir se défaire aussi facilement de son adversaire ? Non. Néanmoins, leurs effectifs étaient réduits, Urta aux commandes des troupes, le reste des gradés avec lui pour retenir l'ennemi. Chris et Alex étaient partis de leur côté également. Chacun donnait ce qu'il pouvait. Or, ils ne pouvaient se permettre le luxe d'envoyer des renforts de partout. C'est donc en connaissance de cause qu'elle avait pris sa décision. Natsumi confia le groupe aux marines leur adressant un dernier signe de tête avant de partir.

- Les soldats vont rester avec vous. Nous ferons notre possible pour garantir votre sécurité. Aussi, je vous demanderai de bien vouloir coopérer autant que vous le pourrez.

Et sur ces paroles, elle tourna les talons et se lança puissamment vers le ciel. Le cervidé ne devait pas être loin et elle devait attirer son attention sur elle pour que les forces de la justice se regroupent et qu'ils s'éloignent tous sans encombre. Oh, le faire se concentrer sur sa personne ne devrait pas être trop difficile normalement. Promptement, Natsumi retrouva Pupuce et fila dans sa direction, passa devant lui à plusieurs mètres de distance pour éviter de se faire attraper, avant d'aller se poser au sommet d'un toit voisin.

- Je t'avais promis que je reviendrai et me voilà.


©️ Natsumi Kudo



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
Tylor V. Alexander
Messages : 174
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue28/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue21/120L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (21/120)
Berrys: 17.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeLun 21 Jan - 14:14


Si vis pacem, para bellum.
ft PACIFIST et Liam





Il hésita, très sérieusement. Quelques secondes seulement, bien sûr, sachant pertinemment qu'il ne pouvait décemment pas s'octroyer davantage d'instants lors même que chaque minute était cruciale, mais il hésita néanmoins comme il avait rarement hésité. D'un côté, il ne pouvait que considérer l'intelligence de la proposition de son élève : effectivement, se scinder, c'était permettre aux deux tâches d'être réalisées conjointement. Cela étant, s'ils se séparaient, ils se mettaient évidemment en péril, l'un et l'autre. Alexander avait le beau rôle, au final : il lui suffisait de s'en retourner auprès des militaires qui s'échinaient sans doute à repousser les vagues Decimas successives, au niveau de la place, afin de porter la nouvelle à ses supérieurs et collègues pour les mettre à leur tour dans la confidence du danger qui pesait sur eux... Il n'aurait aucune difficulté à réaliser cette mission-ci, et il ne trouverait probablement sur la place même aucun adversaire susceptible de le mettre réellement en situation de grave danger. Cela étant, Christopher, quant à lui, allait devoir demeurer en retrait, seul et isolé, au sein de ruelles où les Decimas semblaient agir librement et en grand nombre. Qu'adviendrait-il si d'aventure le jeune ressortissant d'Okalmoa tombait nez à nez avec les deux intrus signalés préalablement par les stratèges ? En se séparant, ils perdaient l'avantage du nombre et, avec celui-là, l'avantage de l'entraide... Le jeu en valait-il la chandelle ? Lorsque le Tylor avait rejoint la Marine, il l'avait fait afin de protéger Natsumi quant à la carrière qu'elle avait décidé de tracer. Le fait que son apprenti les rejoigne l'avait confirmé dans cette optique : il se devait de les défendre. Le succès de la Marine, il y était franchement indifférent tant que ses deux poulains s'en tiraient indemnes... Cela étant, le quarantenaire n'était pas stupide : il savait que si la Marine de Seppen Town tombait, North Blue serait balafrée d'une multitude de conflits et de soulèvements populaires, conduits par des cohortes de brigands, de criminels et de Decimas. Si ce bastion tombait, les civils de l'océan entier trinqueraient et en payeraient le prix fort... Que représenterait alors la sécurité révolue de ses deux protégés ? Et serait-il encore susceptible d'assurer leur survie lorsque des centaines de hors-la-loi les prendraient en chasse, comme les représentants du Gouvernement Mondial qu'ils étaient ? Ainsi, il sembla évident aux yeux de l'ancien mercenaire qu'aucun bonheur ne pourrait découler d'une bataille perdue : il devait, en l'occurrence, agir dans l'optique de défendre les intérêts du plus grand nombre.

-Très bien. Mais fais attention à toi. Tu restes dans l'observation, tu ne prends pas d'initiative seul... Et tu ne prends aucun risque, surtout. Gagne du temps, si le besoin s'en fait ressentir. Je reviens vite.

Le lieutenant fit volte-face et, sans plus attendre, se mit à détaler dans la direction de la place, qu'il visualisait approximativement, de l'autre côté du dédale de ruelles qu'ils avaient emprunté quelques minutes auparavant. Le cœur battant à tout rompre, essayant vaille que vaille de se convaincre qu'il avait fait le bon choix, le noiraud avala les mètres avec une véhémence irrationnelle, souhaitant parcourir la distance qui le séparait du contre-amiral et du reste des justiciers en un temps record. S'il fut rapide, il ne le fut pas assez pour ignorer le tintement mécanique qui dégénéra bientôt en un terrible brouhaha : il se passait quelque chose, derrière lui, et son instinct lui glissa bien sûr une pensée insidieuse. Christopher devait y être mêlé, de gré ou de force, et il était possiblement dans une situation extrêmement précaire... Conscient du fait que son élève savait se débrouiller seul et imaginant qu'il s'agissait là d'une excellente raison pour redoubler de vélocité, Alexander doubla l'envergure de ses foulées et parvint bientôt suffisamment proche de la place pour entendre distinctement les cris et les tirs qui y régnaient en maîtres. L'agitation avait gagnée la ville, c'était officiel, et les matelots devraient fort probablement bientôt reculer jusqu'au Quartier Général, où ils devraient s'emmurer et user des remparts afin de conserver un semblant d'avantage stratégique sur les envahisseurs... Cette pensée anxiogène et l'état de pression dans lequel le quarantenaire s'était cantonné depuis le début du conflit ne l'aidèrent en rien : au contraire, ils eurent bientôt un impact incroyablement nocif sur sa personne. Un puissant mal de crâne l'accabla, et l'ancien mercenaire tituba tandis qu'il entendait comme une nuée de voix lui transpercer les tympans à tout va. Il chancela jusqu'à un mur de briques, sur lequel il prit pesamment appui, tâchant de conserver une respiration relativement stable, et ferma les paupières en essayant de faire abstraction des voix qui, tantôt furieuses, tantôt désespérées, s'éteignaient les unes après les autres. Il comprenait sans peine ce que cela sous-entendait : des gens mourraient, par poignées, victimes d'une bataille à laquelle ils n'avaient pas choisi de participer. Si le Tylor était encore incapable de comprendre que cette crise était liée au haki de l'observation et s'il était également impuissant à la résoudre ou à la taire, il savait au fond de lui qu'elle n'était pas née sans bonne raison : ce n'était pas la première fois qu'il y était confronté, et le schéma se répétait toujours dans les moments où la pression s'exacerbait jusqu'à atteindre son apothéose.

Finalement, le noiraud décida de ne pas se laisser abattre, malgré son mal de crâne toujours terriblement oppressant : il reprit sa route, quoique de façon plus prudente, pas après pas, tout en usant du mur contre lequel il s'était affalé comme d'un appui stable. A ce rythme, la progression fut nettement plus lente qu'escomptée mais elle eut au moins le mérite d'être réalisée en temps et en heure : dès lors, Alexander émergea d'une ruelle dans le dos de ses collègues et prit le temps d'analyser la situation avant de déposer un regard endolori sur la silhouette du contre-amiral Frost, qui figurait non loin de là. Il tâcha autant que possible de camoufler son agonie, sachant que la majorité de ses pairs seraient infiniment plus absorbés par la charge des Decimas que par ses états d'âmes, et se rapprocha du gradé avant de le héler fermement, d'une voix qui tressaillit néanmoins. Un brin d'austérité renouvelé, il fit en sorte d'expliciter les raisons de sa venue, imaginant qu'il valait mieux mettre les choses au clair sans perdre une seule seconde supplémentaire.

-Contre-amiral ! Christopher et moi avons trouvé une dizaine d'hommes, dans les rues... Des Decimas ! On a pu s'occuper de ceux-là mais qui sait combien d'autres ont pu s'y glisser à leur tour ? Ils cherchent peut-être à contourner nos positions... Je vais devoir retourner auprès de Christopher, il vaudrait peut-être mieux reculer tant qu'il en est encore temps, avant qu'ils ne réussissent à nous prendre en tenaille...

L'idée était jetée, et vaguement argumentée : Urta, qui était non loin, serait sans nul doute capable de l'entendre et de la considérer intelligemment. Selon ce que le stratège et le contre-amiral décidaient, le Tylor pourrait prendre la poudre d'escampette afin de retourner aux côtés de son jeune apprenti : il devait le retrouver au plus vite.





P'tit coup de haki de l'observation, qui se réveille à la Coby, à cause du clash Decima/Marine auquel Alex finit par assister, et à cause de la situation dans laquelle il a dû abandonner Christopher.
Là-dessus, il s'entretient avec le contre-amiral, lui donne une info et son avis.
Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
Christopher E. Crawford
Messages : 72

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue25/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue19/80L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (19/80)
Berrys: 21.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeJeu 24 Jan - 20:58

L'histoire est écrite par les vainqueurs

PACIFIST &  MJ


Pendant ses classes qui précédèrent son entrée au sein de cette faction drapée d'uniforme bleus et blancs le jeune homme avait retenu quelques éléments importants de la philosophie de ces soldats et, parmi la montagne de leçons reçues, le respect des ordres et de la hiérarchie arrivait largement en tête de liste. C'était même la clé de voûte de cette gigantesque organisation militaire, mais en entendant cette explication du jeune pugiliste sut immédiatement que gravir les échelons de cette hiérarchie serait un défi ardu pour lui. D'expérience il savait bien qu'il avait un réel problème avec l'autorité car les héros n'étaient pas des moutons,  ils étaient amenés à mener et non pas à suivre aveuglément, aussi n'avait-il jamais essayé d'endosser un rôle qui n'était pas le sien, et cela dés le départ. Si cette faction était amené à accueillir l'un de ses membres les plus prometteurs, autant qu'elle sache directement quel énergumène elle allait devoir gérer au quotidien. Inutile de faire passer un loup pour un agneau.
D'ordinaire il laissa son mentor mener la barque en absorbant son expérience jusqu'à être mesure d'arriver à son niveua, si une telle chose était possible, mais c'était bien lors de leurs séances d'entraînement régulières que le futur héros faisait preuve de la plus grande initiative. Probablement parce que c'était le seul véritable élément de combat qu'il avait connu jusqu'à ce que ses pas le mènent enfin hors de cette île perdue d'Okalmoa. Mais désormais le jeune homme faisait face à une toute nouvelle réalité où le game over n'avait rien d'une menace fantoche, un nouveau terrain de jeu  où ses talents de stratège allaient enfin être mis à l'épreuve : il allait devoir se servir autant de ses poings que de sa tête ! Enfin !

Faisant marcher ces méninges à pleine vitesse, comprenant que le temps jouait contre le duo et même la ville toute entière, le jeune homme se tourna donc vers son maître pour lui faire part d'une tactique simple qu'il avait en tête. Certes elle comportait un risque en séparant les deux membres mais, sur un champ de bataille aussi étendu que celui-ci, Christopher savait bien que la transmission d'informations était la clé pour garder une force réactive et ordonnée. S'il hocha la tête en voyant son maître se résigner à cette idée, le pugiliste se posa une simple question : aurait-il désobéi si son maître avait rejeté son idée ? Se serait-il entêté comme il l'avait fait de nombreuses fois dans le passé ? Difficile à dire, la lutte entre les deux réponses amenait à une égalité pour le moment.

Offrant un regard toujours aussi déterminé à son maître, le jeune homme commença à monter les marches métalliques tout en prenant congé de son mentor d'un simple :

- Faites-moi confiance, maître.   

Avait-il seulement besoin de la bénédiction de son maître de classe ? Pas vraiment puisqu'il s'agissait d'un personnage secondaire, mais c'était toujours appréciable de savoir qu'il n'était pas tout seul dans cette histoire. Forçant sur ses jambes, le jeune homme monta les marches deux par deux jusqu'à arriver au sommet de ce toit depuis lequel il espérait avoir une bonne vue. Malheureusement il n'eut pas l'occasion d'obtenir réponse à cette question car, après n'avoir fait que quelques pas, l'escalier derrière lui fut détruit dans un fracas incroyable. Quoi ? Qui ? Un demi-tour rapide permis au garçon de poser les yeux sur un étrange individu qui, en plus d'être incroyablement silencieux, pouvait transformer son bras en arme contondante.
Cela ne manquait pas de piquer la curiosité du sergent qui, tout en se préparant à l'assaut, demanda à voix haute :

- Pas mal la transformation ! Elle a un nom cette technique ?    

Les adversaires les plus coriaces avaient toujours des techniques particulières au nom bien significatif, des techniques qui pétaient généralement la classe quand elles étaient criées à la face du monde. En était-il de même pour cet homme, ou resterait-il enfermé dans son mutisme ? Il n'y avait rien de plus chiant que des méchants sans répartie. N'attendant pas vraiment de réponse, voyant son adversaire décidé à en découdre, Christopher leva les yeux vers l'homme-marteau et, se penchant sur ses appuis, sentit les extrémités de ses doigts picoter comme cela avait été le cas plusieurs fois dans le passé. Mais bordel, qu'est-ce que c'était que cela ? Non, pas le temps de s'en soucier !  

- HEROIC...  

Au moment où l'attaque brutale de l'inconnu arriva à portée, Christopher fit un pas sur le côté afin d'éviter d'être la victime de ce marteau. Profitant de l'ouverture passagère laissée par son adversaire, le jeune homme hurla à plein poumon la fin de sa technique en télescopant un puissant direct du droit dans le mâchoire de son opposant pour le sonner temporairement.

- PUNCH !   

Si cette première attaque portait alors le jeune homme continuerait en attrapant le visage de son adversaire pour y envoyer son propre genou mais, si l'homme-marteau parvenait à esquiver le premier assaut, alors Christopher bondirait en arrière pour prendre un peu de distance et réfléchir à son prochain assaut.

Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Liam Melfgau

Liam Melfgau
Messages : 39
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue14/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (14/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue18/40L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (18/40)
Berrys: 1.395.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeDim 27 Jan - 20:48

L'histoire est écrite par les vainqueurs - 7




Le Melfgau avait attiré bien du monde autour du petit groupe à cause de sa manœuvre. La fuite risquerait d’être beaucoup plus compliqué que prévu. Le Prince de Juluma prit alors la décision d’essayer d’écarter la jeune fille du danger ou plutôt les deux sœurs. Si lui pouvait encore se défendre la situation venait de dégénérer et il ne pouvait qu’essayer de garder son sang-froid, ce n’était pas un jeune homme taillé pour les champs de batailles. Il prit donc son courage à deux mains avant de commencer à générer la puissance des feux d’artifices pour éventuellement effrayer la créature. Avant de projeter toute la puissance de son Kaya Kaya no Mi, il stoppa son attaque pour écouter les consignes de la femme dragonne. Le prince ne s’attarda pas sur les consignes de la femme qui étaient destiné au groupe de Marine.

« - Merci d’avance pour tout ce que vous faites pour nous. Bon courage Mademoiselle ! »

Le Melfgau essayait de faire un signe à Dalia et à Marissa pour les garder en confiance. Le jeune prince savait qu’il ne restait plus qu’à suivre les marines et à quitter l’île de Seppen Town pour être en sécurité et pour éviter que la petite Marissa et son animal soit mis plus en danger que cela. Il était du devoir du prince de protéger les démunis après tout.

«  Ayons confiance, je suis sûr qu’on s’en sortira indemne et on pourra quitter cet enfer d’accord ? »

C’était là qu’on différenciait un futur souverain, d’un prince qui allait avoir la vie bien courte si il continuait à suivre sa naïveté pareille…

Codage par Libella sur Graphiorum


Post assez court rapide, résumé à venir
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1934

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeLun 28 Jan - 19:22




L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Ca_fro10L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Stratz10
Contre-Amiral Jack Frost et Commandant Jaguino Urta

Sur la place centrale, dès son arrivée, le Tylor pourrait rapidement voir que si les choses étaient encore sous contrôle, elles n'étaient pas des mieux engagées pour les siens. Sur couvert de bruits de tirs incessants, notamment diligentés par la commandante Biro qui visait les  nouveaux arrivants et cherchait le meurtre sur chacune de ses balles, les premiers échanges directs avaient lieu. Equilibrés, meurtriers et sans pitiés, ces échanges mettaient en action des personnages inconnus, les éternels oubliés, ceux qui ne servaient que de chair à canon pour les puissants de ce monde. Chairoka ou Centes, les deux leaders avaient des forces colossales mais surtout, un nombre incalculable de vies à sacrifier, Seppen Town n'était pas une exception.  

Du côté gouvernemental, les troupes étaient sous la direction officielle du Contre-Amiral Frost qui semblait de plus en plus sombre, le commandant Urta, réel meneur officieux dispensait ses ordres à la volée, ordonnant même à son supérieur de se placer à telle ou telle endroit. Frost, si son désarroi pouvait se sentir par le passé, affichait maintenant clairement son dépit et son absence de motivation. Lame baissée, regard perdu dans la vague, le fier gardien de Seppen Town avait d'ores et déjà enterrer son bastion, il le laissait entre les mains de Philatos et de son pion bien trop puissant, oubliant sans doute qu'il avait sollicité le renfort d'un monstre en chemin. Deux têtes présentes du côté des mouettes mais une seule encore valide, un esprit stratégique important si l'on considérait son ennemi dans cet affrontement de meneur.

Urta se concentrait mais reçu bientôt de tristes nouvelles en provenance d'Alexander.

    - Je vois... ils veulent nous diviser, nous faire combattre sur deux fronts mais quelque chose ne colle pas. S'il voulait nous acculer, il n'aurait pas seulement envoyé dix hommes, le contingent aurait été bien plus important, plus décisif. Je pense qu'il s'agit d'une diversion. Lieutenant Tylor, votre rôle sera de couvrir les arrières de cette place, de protéger nos hommes et de les diriger en cas d'urgence pour l'arrière garde.


Alexander, mercenaire, venait d'obtenir un rôle bien plus intellectuel : celui de stratège. Il serait les yeux de Jaguino, une paire de mirette qui se focaliserait sur l'arrière de la place le temps que les choses se décantent. Mais rapidement, le membre du PACIFIST allait avoir du travail.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Tontat10
Darko Finoss, primé à 62.000.000

Plus loin sur la place, et alors que ses hommes s'élançaient et mourraient, Darko Finoss dardait ses ennemis d'un regard amusé, à commencer par le Frost qu'il voyait dépérir d'instant en instant. S'il avait été seul, si Urta et Biro avaient été absent, le tontatta n'aurait pas attendu un instant avant de prendre la vie d'un homme qui avait déjà tout abandonné mais malheureusement, le nombre de ses alliés constituait un obstacle significatif à la réussite d'un assaut frontal. Il faudrait encore attendre quelques instants, que la tireuse d'élite reçoive son petit cadeau.

Pour l'heure, il vit le Tylor arrivé et discuté avec le sombre Contre-Amiral et recueillir les réponses du brillant stratège. Soudain, le sourire de Darko se fit plus grand et plus radieux, il regardait en direction de Biro postée sur l'un des bâtiments à l'arrière de la place. Alexander verrait sans doute qui il regardait avec tant de joie. Il s'agissait d'un signal qui déclencha sa première offensive. Biro allait être occupée et obtiendrait sans doute un renfort rapidement, il avait le champ libre. Se servant donc de sa vitesse prodigieuse, il fonça en direction de Frost : le combat reprenait, à trois cette fois.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Pnj_ev12
Zandatsu, primé à 14.000.000 B/color]

Sur le toit occupé par la tireuse d'élite, Alexander et tous les spectateurs pourraient rapidement voir que la commandante venait de recevoir un invité de marque qui l'harcelait déjà de lames d'air. L'épéiste n'approchait pas de son ennemi, comme s'il ne souhaitait que jouer, la titiller en attendant qu'elle reçoive un appui, que Darko ait encore moins d'ennemis. Diviser pour mieux régner, les décimas avaient une stratégie mondiale simple.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Pnj_my10
Pupuce

Même si Natsumi était là, le regard de Pupuce bloqua un instant ou deux sur une autre personne présente : Dalia. Il le savait avec certitude, la Hiberia n'avait absolument rien à faire là, son maître était très clair : l'informatrice devait rester en retrait pendant la bataille, dans la forêt. Là, contre tout attente, elle était au milieu du champ de bataille. Dans l'esprit manipulé du Zoan, cela ne voulait signifier qu'une chose : l'ainée de la fratrie avait trahi les siens. Il allait s'élancer sur elle lorsque la voix de Natsumi perça l'air, entrainant un mouvement immédiat chez le maudit. Son regard fixé sur la maudite du dragon, il l'écouta parler un instant. Lorsqu'elle se posa devant lui, il ne put articuler qu'un mot.

    - Tuer...


Il prit forme hybride, poussa sur ses jambes de cerf divin et s'élança puissamment sur Natsumi avec un but simple : lui planter ses bois dans le ventre. Son assaut ne pouvait plus être stoppé mais quelque chose avait changé chez le maudit : la rage n'était pas la même que sur la plaine : il semblait combattre ses instincts, ses ordres.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Dalia_10
Dalia Hiberia


    - On les suit !


Malgré son affiliation connue avec les Decimas, devant les paroles de la lieutenante Kudo, la suites des événements apparut comme clair pour l'informatrice de Philatos. Les choses allaient de plus en plus mal, Pupuce l'avait vu, les marines connaissaient sa position : elle avait clairement le cul entre deux chaises. Pourtant, dans cette position délicate, un tabouret lui permettait de maintenir son grand écart : le Melfgau. Cet abruti optimiste ne voyait rien, au contraire, il gobait tout. Rejoindre le port allait être faisable mais difficile, pire encore, rien ne leur assurait de pouvoir s'enfuir de l'île. Dalia attrapa Le Bras de son prince et invita sa petite soeur à les suivre, toujours sous bonne garde de Ponpon, l'oeil vif, prêt à égorger le premier qui touchait à sa maitresse.

Les gouvernementaux qui avaient recueilli les ordres de la Kudo escortèrent les inconnus vers le Nord, sans encombre jusqu'à ce qu'enfin, une partie du toit d'un bâtiment se mit à tomber, des lames d'air fusant de toute part : Zandatsu et Biro combattaient au-dessus du petit groupe. Ponpon saurait protéger son petit trésor mais Dalia était sans défense, elle serra Le Bras de Liam, elle était tétanisée.


L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Mich_210
Mich

Alors qu'il aurait dû toucher, alors que son coup était un succès dans son esprit, Mich vit son ennemi se dérober sous ses poings marteaux, il montrait alors à son adversaire une donnée décisive : il était incroyablement lent. Chris le verrait et son heroic punch ne pouvait que porter, qu'atteindre son but. Le poing avançait et progressait, prêt à assumer le masqué mais... Il ne le fit pas.

Au moment où le choc aurait du avoir lieu, le Crawford sentirait le sol se dérober sous ses pieds. Pris dans son élan et par la lourdeur de ses marteaux, Mich avait poursuivi son assaut et avait littéralement éclaté le sol, envoyant son ennemi et lui-même à l'étage du dessous. Ils chuteraient ensemble, sans que l'un d'eux n'ait à souffrir d'une blessure grave mais chacun serait désorienté. Mich se relèverait alors aussi vite que possible et tenterait un coup similaire au précédent : lent mais destructeur et si Chris esquivait dans un timing similaire, il se retrouverait encore à l'étage du bas, tout simplement.



Première MAJ de la carte:
 

Ordre de réponse :
Natsumi - Alex - Chris - Liam
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Natsu : Pupuce t'attaque de but en blanc, rapidement. Il te charge, bois en avant.

Chris : Ton coup passe presque, mais passe pas. Au moment où t'aurais du taper, le sol s'effondrer. Après un petit temps de désorientation pour vous deux, Mich retente un coup identique, il parle pas.

Alex : Jaguino te confie une mission mais rapidement tu comprends que c'est la merde, sous tes yeux, Biro se fait attaquer par Zandatsu... Vas-tu laisser la pauvre tireuse d'élite seule.

Liam : Le groupe de marine vous prend en charge mais rapidement, vous prenez un morceau de toit sur la tronche. Dalia est tétanisée, elle bouge pas, si tu la sauves pas, elle meurt. Pour Marissa, np, pompon gère. Pas de chance de passer sous le bâtiment où Zandatsu casse tout quand même.  

Contexte : les combats explosent un peu partout en ville, ici j'ai restreint le champ de visu à ce que vous voyez chacun. Pas de nouvelles des autres participants donc.

Côté Gouv : (Tous les intervenants ne sont pas encore présentés)
CA Frost, lvl 30 (Haki de l'observation en éveil)
Colonelle Akisa Tohano, lvl 32 (haki de l'armement)
Cy Wolf, lvl 31
Commandant Kiroka, lvl 23 (Cac)
Commandante Biro, lvl 22
Commandant Jaguino Urta, lvl 27 (Paramecia des coussins + Obs en début d'éveil)

Côté décima : (tout le monde n'est pas là)
Philatos de Ghilé, lvl ???
Alice Merveille, lvl 36
Dalia Hiberia, lvl 8  
Darko Finoss, lvl 31 (Haki de l'armement)
Zandatsu, lvl 27 (sabreur)
Pupuce, lvl 21 (Zoan, de toute évidence)
Mich, lvl 20 (paramecia du marteau)

Côté civil :
Marissa et ponpon, lvl ???[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Natsumi Kudo
Lieutenant
Natsumi Kudo
Messages : 38
Race : Humaine
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue19/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (19/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue30/60L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (30/60)
Berrys: 11.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeVen 1 Fév - 22:58



L'histoire est écrite par les vainqueurs
With Alex - Chris - Liam - MJ





Pupuce s'était figé sur une autre personne que la stratège. Un regard un tantinet trop long qui avait fait plisser légèrement les yeux de Natsumi qui l'espace d'un moment dut envisager l'éventualité de réagir promptement, si le cervidé se révélait une menace pour le quatuor. Fort heureusement, le zoan reporta son attention sur elle tandis que les civils repartaient en compagnie des marines. Cependant, la noble ne put s'assurer bien longtemps du bon déroulement de leur avancée car son attention devait aller vers Pupuce pour qui elle était redevenue le drapeau rouge que l'on agite devant le taureau déchaîné. C'est à peu près de la sorte que se comportait le jouet de Philatos depuis le début. Toutefois, plus le temps passait et plus la poupée aux cheveux sables nourrissait le désir de voir ce que Pupuce lui réservait. Que se passerait-il si pour une raison ou une autre, les interventions répétées de la jeune femme mettaient à mal le dressage si durement réalisé du Décima ? Oh et quelle tête ferait-il cet être si sûr de lui s'il arrivait qu'on réussisse à le priver d'un jouet sans qu'il l'ait voulu ? Une idée qui avait amusé la Kudo lorsqu'elle lui était venue, s'imaginant l'expression que le tortionnaire revêtirait. Drôle de pari. Drôle de jeu. Mais si elle y parvenait, le cerf pourrait recouvrer sa liberté. Il lui faudrait peut-être du temps pour panser ses plaies mais il n'aurait plus à subir les caprices à la fois si enfantins et odieux de Philatos.

Tandis que le jeune homme mi-cerf mi-humain chargeait, la noble resta sur place et souffla extirpant l'air de son corps. Puis se prépara à l'impact.

Une expression de douleur sur le visage, la demoiselle tenta malgré tout de tenir bon. Elle avait beau s'être psychologiquement préparée au choc, il n'en restait pas moins désagréable de prendre de plein fouet des bois dans le ventre. Ayant privé ses poumons d'air, elle n'eut pas le souffle coupé mais sans nul doute, au niveau de son ventre, à cause de ce coup, sa peau de porcelaine prendrait des teintes bleuâtres.

- Aïe... Ça fait mal, tu sais.

Mais entendrait-il seulement ces paroles ? Parce qu'en effet, à défaut de s'être protégée, Natsumi s'était concentrée sur un autre objectif. La saisie des bois de l'animal. Elle ne cherchait aucunement à lui faire mal, se contentant de le tenir de ses mains délicates. Cela n'empêcherait peut-être pas le cervidé de s'agiter compte tenu de ses réactions antérieurs lorsqu'elle avait initié un contact. Voilà pourquoi cette fois, elle l'avait laissé approché et la toucher -enfin frapper- de son plein gré. Sachant que ses fines mains ne seraient sans doute pas suffisante pour le maintenir s'il décidait de l'envoyer au loin comme la fois précédente, la détentrice du dragon de glace avait prit une précaution supplémentaire. Lorsqu'elle l'avait saisi, la Kudo avait également fait s'enrouler sa queue de dragon autour de la taille du cervidé en s'arrangeant pour y inclure ses bras de sorte à ce que ceux-ci se retrouvent plaqués. Là encore, elle l'avait serré juste assez pour le maintenir sans menacer de l'étouffer. Ce membre, hérité de son fruit du démon et puissant lui permettait une saisie plus ferme qu'avec ses dix doigts et l'aiderait mieux qu'à main nue à contenir le zoan du cerf divin.

- Tu veux toujours me tuer ? Parce qu'on t'en a donné l'ordre ? C'est ennuyeux. Aujourd'hui, tu as la possibilité de choisir. Cependant, si tu ne saisis pas ta chance, je dois peut-être en conclure que ta vie te plaît telle qu'elle est. Dans ce cas, une fois ta mission achevée, tu pourras bien sagement retourner aux pieds de ton maître qui te récompensera peut-être de ton travail. Ou pas. Mais ce ne sera plus mon affaire puisque tu auras choisis. Alors je te le redemande une dernière fois : que veux-tu, toi ?


©️ Natsumi Kudo



Comme dit sur Discord, je suis sincèrement désolée pour le retard et ne pas avoir pu prévenir. >< Alors voilà, c'est une plus petite réponse mais je ne voulais pas faire attendre encore plus et aussi je ne voulais pas trop m'avancer et voir la réaction donc faire plus long ça n'aurait pas vraiment été pertinent. =x

Résumé : Natsumi s'obstine et n'attaque toujours pas Pupuce ! Elle encaisse le coup et profite juste du contact engendré par le cerf pour saisir les bois et l'entourer avec sa queue de dragon histoire de le contenir et d'éviter de prendre d'autres coups pendant qu'elle lui parle.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Melfgau

Liam Melfgau
Messages : 39
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue14/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (14/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue18/40L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (18/40)
Berrys: 1.395.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeSam 2 Fév - 11:51

L'histoire est écrite par les vainqueurs - 8




L’escorte des marines se déroulait sans encombre, le prince allait bientôt enfin pouvoir sortir d’affaire les deux sœurs. Ce serait donc la fin d’un cauchemar pour la Decima et sa petite sœur ainsi que le mignon serpent blanc. Il y avait un sentiment que le Melfgau n’avait pas connu jusqu’à aujourd’hui c’est d’être utile en sauvant des gens. Dans tous les cas quand cette aventure sera terminée le prince de Juluma en aura appris bien plus que dans les rares leçons de gestion de crise que Diego lui enseignait.

C’était sans compter sur cela que le Melfgau allait devoir faire ses bras bien plus vite que prévu. Le groupe fut momentanément stoppé par un morceau d’une bâtisse qui s’effondrait sur eux. La frayeur se ressentait même à mesure que la Hiberia serrait le bras du futur roi à la chevelure d’émeraude. D’un ordre mental assez simple à comprendre, le Melfgau généra alors une bombe de feux d’artifices dans la paume de son autre main et la lança en direction du gros débris. Il n’était pas encore un pro du lancer de feux d’artifices vu le nombre de fois dérisoire qu’il avait du faire appel à ses bombes mais il se débrouillait tant bien que mal. Si la première bombe pourrait bien détruire le morceau de toit, il resterait néanmoins quelques blocs assez solides que le Melfgau tenterait de détruire cette fois en générant dans chacune de ses mains des fusées.

L’explosion aussi bruyante qu’elle était vu la proximité que le pouvoir du Melfgau avait été déployé était néanmoins magnifique. Liam avait choisi de créer une bombe de couleur arc-en-ciel pour émerveiller la petite Marissa et ne pas lui faire peur. Les deux fusées qui suivaient l’explosion de la bombe étaient quant à elles, de couleur verte et bleue. Pour la plupart des gens ici présents ces couleurs ne représentaient rien, pour Liam c’était les couleurs du drapeau de son pays, le Royaume de Juluma.  

« Tout va bien se passer ! Parce que je serais là pour vous protéger.  »

Un excès de confiance en soi ? Non. Le prince de Juluma s’était convaincu avec assez d’aisance qu’il serait capable de surmonter bien les épreuves qu’ils l’attendaient aujourd’hui si il gardait la tête sur ses épaules ainsi que son objectif en ligne de mire. Il fallait protéger la petite Marissa et sa grande sœur coûte que coûte. Le jeune prince demanda alors à son escorte de presser le pas, si toutes les explosions colorées n’avaient pas attirés un danger bien plus grand encore…
Codage par Libella sur Graphiorum


Résumé : Liam utilise une bombe pour faire exploser le gros morceau et ensuite il détruit les divers débris qui pourraient blesser les membres de l'escorte ainsi que Dalia et Marissa avec deux fusées.
Il propose ensuite aux marines de continuer le chemin si seulement personne n'est attiré par les diverses explosions des feux d'artifices.

Techniques Utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
Tylor V. Alexander
Messages : 174
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue28/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue21/120L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (21/120)
Berrys: 17.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeMar 5 Fév - 10:37


Si vis pacem, para bellum.
ft PACIFIST et Liam





L'information venait d'être transmise, et le quarantenaire s'apprêtait à s'en retourner à la ruelle où son mal de crâne l'avait harassé lorsque la réponse se fit entendre. Les mots du stratège le coupèrent immédiatement, dans son élan, et il fit volte face avec lenteur tout en plissant les yeux, incrédules. Une telle responsabilité, pour lui ? Il avait une certaine carrière, de l'expérience, et il ne pouvait décemment pas nier son sang froid... De là à lui confier la vie d'hommes et de troupes qu'il ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam, cependant, c'était une toute autre question. A quoi le commandant jouait-il ? Cette question n'avait résonné qu'une seule et unique fois dans l'esprit d'Alexander que ce dernier remarqua l'effroi dans lequel était plongé le contre-amiral Jack Frost. Celui-là semblait souffrir de cette bataille plus que nul autre. Il n'avait pas les nerfs ? Comment avait-il pu atteindre un tel grade s'il n'était pas capable de demeurer inébranlable dans une situation de cet acabit ? Et surtout comment avait-il pu survivre jusqu'à présent si les premières difficultés suffisaient à lui glacer le sang ? Si l'ancien mercenaire songea bientôt qu'il devait y avoir une donnée qu'il ignorait, ou qu'il sous-estimait, et qui était le facteur à l'origine de la capitulation prématurée de son supérieur, il imagina également qu'il ne pouvait pas se permettre d'abandonner Jack Frost à son sort. Si le contre-amiral tombait, beaucoup d'autres suivraient : sa présence ne serait plus un frein à l'avancée des Decimas et les marines seraient en majorité désorganisés. Une débâcle généralisée s'affirmerait alors et les renforts n'arriveraient peut-être à temps que pour sauver une poignée d'entre eux, les plus tenaces ou les plus chanceux. En somme ? Il fallait à tout prix réveiller le contre-amiral, le tirer de ses songes et lui permettre de repartir sur de bonnes bases. Cette idée intervint au moment même où Zandatsu refaisait apparition, sur le toit où se trouvait Biro, la tireuse... Et il ne fallut pas longtemps au Tylor pour comprendre qu'il allait réaliser un acte aussi glorieux et héroïque que stupide et suicidaire. Ses pas portèrent le quarantenaire jusqu'à la silhouette fébrile de Jack Frost, qu'il empoigna par le col. Ses mâchoires serrées et ses yeux acérés retranscrivaient une colère relative, qui n'obscurcissait pas son jugement, mais qui suffirait à transmettre à son supérieur et cadet un message clair : il ne supportait pas ce comportement léthargique et irresponsable.

-Vous... Vous allez vous bouger, bon sang ! Vous avez la vie de tous vos hommes entre les mains ! Il vous faut quoi de plus, pour retrouver un semblant de courage ? Si vous êtes pas foutus de tenir tête aux Decimas alors... Décarrez d'ici, restez pas dans mes putains de pattes !

En rentrant dans la marine, le lieutenant n'aurait jamais cru qu'il destinerait un tel sermon à un homme ayant un gradé trois fois supérieur au sien : cela étant, il avait toujours eu une idée assez floue de l'autorité, et ce n'était pas une valeur suffisamment prédominante en lui pour lui permettre de rester de marbre face à l'incompétence. D'un coup d'un seul, Alexander tendit le bras, entraînant le contre-amiral dans son sillon, profitant de son air accablé pour réaliser l'impensable : il balança le haut-gradé dans les cieux, de toutes ses forces... En visant le toit où se trouvait la tireuse et Zandatsu. Avec son épée, Jack Frost serait plus à même de terrasser le sabreur Decima qu'il ne l'était lui-même par la force de ses poings. Une fois cela fait, l'ancien mercenaire sembla se raidir quelque peu, non sans entamer un demi-tour supplémentaire qui lui permit de planter son regard dans celui de Darko, le nain particulièrement véhément. Ce petit combattant était rapide et puissant, pour le peu qu'il avait pu observer du combat qu'il avait mené contre le contre-amiral... Hors de sa portée, sans l'ombre d'un doute. Le Tylor savait pertinemment qu'il allait droit au casse-pipe, s'il affrontait ce petit être seul, sans assistance digne de ce nom, au milieu d'une marée humaine de laquelle nul renfort ne parviendrait à s'extirper pour lui apporter un secours précieux. Mais il n'avait pas d'autre choix que de tenir bon, avec autrement plus d'aplomb que le contre-amiral qu'il avait catapulté la seconde précédente : un sourire nerveux sur les lèvres, il fit craquer les jointures de ses doigts en jetant à Darko un regard valeureux au possible, et quelques mots faussement nonchalants.

-On commence quand ? J'ai peur de m'endormir, si je m'ennuie.

Il savait qu'il pourrait compter sur le soutien du commandant Urta et, dans une moindre mesure, sur celui des hommes d'armes qui se trouvaient à leur côté. Cela serait-il suffisant pour changer la donne ? Pour instaurer un semblant d'équilibre entre ces deux adversaires que tout opposait ? Le noiraud n'en avait pas la moindre idée : il ne lui restait plus qu'à demeurer là, droit et inébranlable comme le contre-amiral aurait dû l'être dans d'autres circonstances.
Si Darko le voulait, il allait devoir venir le chercher.




Hop, ça dégage ! Alex balance le contre-amiral vers Biro, style armée de l'air (mais avec la main, du coup) pour avoir le champ libre et pour remuer un peu Jack Frost. Là-dessus, il s'attend à prendre une branlée face à Darko... Mais il est pas à une branlée près !
Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
Christopher E. Crawford
Messages : 72

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue25/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue19/80L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (19/80)
Berrys: 21.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeMar 5 Fév - 19:53

L'histoire est écrite par les vainqueurs

PACIFIST &  MJ


Sur le papier affronter un adversaire seul ne semblait rien avoir de compliqué, il fallait juste rester un minimum sur ses gardes et ne pas perdre son sang-froid, telle était la base de n'importe quel affrontement, mais tout vétéran savait que cela ne suffisait pas toujours. Il fallait aussi tenir compte de son environnement, jauger la puissance de son adversaire et, enfin, être capable de s'adapter rapidement si la situation n'évoluait pas dans la direction souhaitée. Christopher avait été assez bien formé et avait assez d'expériences imaginaires pour comprendre déjà toutes ces choses là, à quelques exceptions près, aussi vit-il en cet affrontement soudain une occasion de briller tout autant que de mettre à l'épreuve la qualité de son enseignement. Après tout il ne s'agissait pas ici de son professeur retenant ses coups pour ne pas briser en deux son élève, il ne s'agissait pas non plus d'un autre soldat désireux de s'entraîner  pour  passer le temps : cet individu face à lui en voulait véritablement à sa peau.

Armé de toute la détermination dont il était capable le jeune homme campa un instant sur ses positions, laissant l'attaque venir avant de frapper à son tour, mais ce fut à ce moment-là qu'il réalisa son erreur. Dans bon nombre de jeux de rôle la plupart ds Maîtres du Jeu ne tenaient que très peu compte de la solidité des parois, aussi était-ce un élément que bon nombre de joueurs avaient fini par oublier, mais qui leur revenait en pleine figure quand ils s'y attendaient le moins. Christopher avait été de ces joueurs-là, présomptueux, fonceurs, mais lorsque le sol céda son ses pieds il ne put que vocaliser sa surprise.

- Put... 

Au diable les convenances et la politesse, il avait merdé une fois de plus et, malgré toutes ses connaissances et son expérience, un seul petit détail avait suffit pour mettre à mal sa stratégie. Oui, oui, esquiver et frapper pouvait bien être considéré comme une stratégie ! Mais pour l'instant il se sentait tomber, il sentait la gravité de pousser vers le sol mais se réconfortait en sachant qu'il en était de même pour son opposant, que tous les deux étaient logés à la même enseigne.

Bientôt la réalité reprit ses droits et, si le dos du pugiliste maudit ce dernier pour son imprudence, le futur héros était assez alerte pour rapidement se remettre sur ses pieds. Droit, le torse bombé et les épaules larges, le sergent observa son adversaire préparer la même attaque que précédemment, mais décida de ne pas lui en laisser le temps.

- Ah non, pas deux fois !    

Bondissant en avant, le marine attrapa à l'aide de ses deux mains le bras-marteau de son opposant alors que celui-ci était encore au-dessus de sa tête, avant que celui-ci n'ait eu le temps de s'abattre sur le sol comme précédemment. Désireux de frapper avant que l'attaque ne puisse porter, Christopher télescoperait ensuite son pied droit dans les parties génitales de son opposant afin de lui faire perdre sa concentration : pas très loyal mais efficace.
Si d'aventure cette attaque portait alors Christopher se décalerait pour frapper le flanc du genou gauche de son opposant de son pied. Le but ? Frapper où cela faisait mal, frapper aux jointures pour lui briser la jambe et, si cela s'avérait efficace, alors le futur héros tenterait de briser la mâchoire de son adversaire d'un Heroic Punch bien senti.

Briser sa concentration, réduire sa mobilité et passer à l'assaut : telle serait sa tactique.

Isalia (c) 16


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1934

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeMar 5 Fév - 22:15




L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Ca_fro10L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Stratz10
Contre-Amiral Jack Frost et Commandant Jaguino Urta

Devant la menace nouvelle de Darko, Frost leva mollement son sabre, une tentative idiote et désespérée de se protéger lui même, une sorte de réflexe reptilien d'auto conservation d'ores et déjà voué à l'échec. Pourtant, la suite de la scène le surprit et le sortit de la torpeur dans laquelle il se trouvait depuis la mort de son fidèle subordonné. Dans un premier temps, un coussin d'une largeur relativement remarquable apparut et cueillit le tontatta avant que ce dernier n'atteigne son but. L'obstacle n'avait pas la vocation de blesser ou contenir le nabot mais bel et bien de laisser Alexander accomplir son travail. Oui, Jaguino Urta avait vu le regard du lieutenant, il l'avait vu approcher et il écoutait avec attention sa supplique tout en gardant un oeil sur sa création, étonné de ne pas encore voir l'ennemi en ressortir. Lorsqu'il avait saisi le vétéran par son encolure, les visages des troupiers et tireurs présents s'étaient tous fendu d'une expression effrayé : le membre de PACIFIST brisait tous les codes et les liens hiérarchiques. Pourtant, un homme souriant : le commandant Urta. Le discours du Tylor fut court mais quelque chose se passa dans la minute. Les forces gouvernementales se réveillèrent d'un coup, doublant d'ardeur au combat et Urta croyait au renouveau, au retour au moins illusoire d'un Contre-Amiral sur un déclin évident.

Frost ne lutta pas et la surprise totale ne le saisit que lorsque ses pieds quittèrent le sol. En l'air, il lorgna sur la lame qu'il portait depuis tant d'années, cette canne-épée qui l'avait sorti de bien des situations. Dans le ciel, murmurant à lui-même, il se promit d'en user, au moins une toute dernière fois.

    - Assiste moi encore aujourd'hui ma vieille amie.


Il termina sa course sur le bord d'un toit, commençant un nouveau pan de cet épisode belliqueux. Sabreur contre sabreur, deux contre un. Enfin...

Sur la plaine, Urta lança un regard plein d'encouragement au second de sa comparse stratège. Il avait troqué un vieux soldat expérimenté mais dépité contre un plus jeune moins puissant mais plus motivé. Perdait-il au change ? Sans doute pas. Avaient-il la moindre chance ? Sans doute pas.

    - Si vous survivez lieutenant, comptez sur moi pour appuyer en votre faveur pour une montée en grade. La marine a bien besoin d'hommes comme vous. Maintenant, nous allons devoir nous donner à fond, veuillez ne pas mourir.  


Le coussin apparut plus tôt se déchira, libérant un individu à la taille ridicule mais au sourire éclatant.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Tontat10
Darko Finoss, primé à 62.000.000

    - Bel exemple d'insubordination ... J'aime ça. Toi, le vieux, ça te dirait pas de combattre du côté des gagnants ? Si tu m'aides à déglinguer l'autre con avec ses coussins là, je te promets une vie de rêve. Mon roi sait se montrer généreux.  


En cas de réponse positive, peu probable en réalité, Darko attendrait et se délecterait du spectacle promis, celui d'un affrontement entre les deux alliés qui se solderait obligatoirement par une victoire rapide et sans appel du decima minuscule et de son nouvel allié traitre. Dans le cas contraire, bien plus envisageable, le nain se jetterait sur le duo, visant le maudit en priorité pour se débarrasser enfin de cette gêne qui apparaissait toujours sans crier gare devant lui. Une vraie plaie. Sa vitesse naturelle empêcherait Alexander de le cueillir en pleine course mais au contact de Jaguino, le mêlée pourrait s'engager entre les trois hommes.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Pnj_ev12L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Pnj_ev14
Zandatsu et Commandante Biro

Le combat se poursuivait avec cette même lenteur programmée, le sabreur profitant clairement de sa position de force, il finit par pousser la commandante au bord du précipice, au sens propre du terme. Une lame d'air plus tard, Biro tomba du toit et se réceptionna tant bien que mal plusieurs mètres en contrebas, le tout avec une douleur vive naissant au niveau de sa cheville. L'immobilité pour une tireuse d'élite n'était pas un souci mais dans ces circonstances, cela pouvait signer son arrête de mort. Elle attendait la venue de son ennemi lorsque, contre toute attente, ce fut le Contre-Amiral Frost qui atterrit en lisière du toit, visible depuis la ruelle par la commandante et tous ses comparses situés là.

En haut, Zandatsu souriait avec un sadisme incroyable, déjà certain de l'effet de sa surprise finale. S'il s'était pointé sur ce toit, ce n'était pas pour changer le court de la bataille mais bien pour être vu, pour entrainer une réaction de préservation, pour attirer le héros, peu importe qui il était. Biro avait été un jouet entre ses mains qu'il retrouverait bientôt. S'adressant au sabreur gouvernemental avec un aplomb hors du commun, il se joua de lui pour l'emmener sur le théâtre d'un affrontement nouveau.

    - Je te retrouve en bas, vieil homme. Ne me fais pas attendre ou ta chère tireuse d'élite mourra.  


Sautant du rebord où il était alors perché, la sabreur decima se réceptionna au sol avec grâce, découvrant alors que la zone était bien plus bondée que prévue, reconnaissant au passage les soeurs Hiberia.

    - Les traitres seront punis... Dalia, tu as commis une triste erreur, je le crains.


L'ainée était prévenue mais la présence du Frost la rassura, un court temps alors que Zandatsu lançait son ultime provocation.

    - Je ne serai pas votre seul adversaire...


Les mots se matérialisèrent en une apparition au coin de la rue, un homme semblant surgir du coin des bâtiments.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Philat10
Philatos de Ghilé, fou décima, primé à 96.000.000 B

    - Ma chère Alice se débrouille parfaitement elle-même, j'ai donc décidé de me joindre à vous.


Les mains encore couvertes de sang séché, le leader de l'attaque Decima s'avança lentement vers ce champ de bataille nouveau. Zandatsu et lui avait de multiples adversaires mais aucun n'arrivant à leur niveau, enfin, en principe. Jack Frost aurait pu les tenir en respect, mais les blessures infligées plus tôt par Darko et sa perte de moral diminuaient drastiquement la dangerosité de l'homme. Frost le comprenait : les choses ne pouvaient être plus mauvaises.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Dalia_10
Dalia Hiberia


Devant cette nouvelle apparition, la joie d'avoir été sauvée par Liam n'avait plus la moindre importance aux yeux de la Hiberia : elle allait mourir. Les ordres qu'elle avait reçu étaient pourtant clair : fournit les informations et demeure derrière les lignes de combat, sous la protection de Philatos. Elle avait fourni les informations mais avait su profiter d'une âme charitable et candide pour enfin s'offrir une vie meilleure à elle, et à sa petite soeur. Pourtant, Philatos était là, il avait compris et sa parole était d'or, rendant sa menace bien plus tangible. Se tournant vers son sauveur aux feux d'artifice, elle en oublia les quelques soldats de la marine mort à quelques mètres, écrasés par des décombres. Elle en oublia l'arrivée du chef de fil de la marine, elle en oublia tout. Son ultime et seule préoccupation était sa survie, la survie de Marissa et la fuite. Pourtant, celle-ci semblait bel et bien compromise. Biro à gauche, Zandatsu et Philatos à droite sans oublier Frost juste devant eux : tous les chemins semblaient bouchés et une seule alternative apparut dans les yeux de l'ex-décima.

    - Mon prince ! Bats toi pour nos vies !


Le seul avantage du groupe anti-décima était le nombre, Liam pouvait peser son petit poids sur une balance bien trop déséquilibrée.


L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Mariss10
Marissa et Ponpon


Marissa avait eu peur lorsqu'elle avait vu les caillasses tomber en sa direction. Pourtant, à l'aide d'extension vives et puissantes, Ponpon s'était débarrassé des menaces avec une facilité et une rapidité déconcertante. Les crochets du serpent semblaient suffisamment acérés pour briser la pierre, sa peau suffisamment dur pour encaisser les coups. S'il n'était qu'un animal, l'albinos sentit la peur emplir le coeur de sa petite protégée à l'arrivée de Zandatsu et Philatos. Ponpon n'avait jamais apprécié ces deux-là, il n'appréciait personne de toute façon. En tous les cas, la réaction de Dalia et des mouettes le confortèrent dans son idée : il protégerait Marissa à la moindre tentative de l'un des Decimas. Resserrant sa prise sur le corps de l'enfant, les yeux sans pupilles du reptile se fixèrent sur le sabreur qui lorgnait vers sa protégée : il l'attendait.


L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Pnj_my10
Pupuce


Natsumi avait fait un choix, celui de la souffrance, elle avait encaissé. En plus d'avoir eu le souffle coupé, elle sentirait le bout des bois mordre sa chair et déchirer sa peau sur une profondeur relativement faible de chaque côté de son ventre. Si les blessures étaient d'une gravité relative, elles suffiraient à distraire la maudite et à la faire souffrir jusqu'à ce qu'elle puisse se reposer. Pourtant, sa manoeuvre avait fonctionné, elle avait réussi à bloquer son ennemi, le contact le mettant dans une position difficile, le jeune homme plaquant ses mains sur son crâne avant même que la dragonne ne les bloque avec le reste de son corps. Enfin, lorsque les mots de la maudite résonnèrent, le jeune homme sembla se calmer, il écouta les dires de la stratège jusqu'à leur fin avant de changer totalement d'attitude.


Son oeil agressif devint parfaitement neutre, vide de toute émotion, comme s'il perdait l'existence qui était la sienne, une existence factice créée de toute pièce par un bourreau parfaitement entrainé. Philatos avait fait de cet homme une bête mais la bête avait retrouvé un sentiment humain : de la compassion. Il ne redeviendrait jamais l'homme qu'il avait été, il resterait un animal mais peut-être pouvait-il retrouver une certaine douceur. Inconsciemment, par anxiété de la constriction et les souvenirs que cela lui procurait, le jeune homme abandonna sa forme hybride pour prendre une forme Zoan totale forçant la maudite à la libérer sous la grandeur de son abdomen.

Debout, l'oeil vide, le cervidé gigantesque était là, inerte. Un moment parfait pour un groupe de gouvernementaux qui firent feu vers la bête sans même que la lieutenant ne puisse les en empêcher. Les projectiles visaient le crâne de l'animal mythique, il avait retrouvé un sentiment humain mais risquait déjà d'en être privé, pour toujours.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Mich_210
Mich

Tou pouvoir avait ses avantages, évidemment. Mais a contrario, la puissance avait sa balance, un pouvoir avait ses inconvénients, un constat peut-être plus vrai encore avec les malédictions obtenues par les fruits du démon, a fortiori encore dans le cas des paramécias. Aujourd'hui, sur Seppen Town, un utilisateur de paramecia précis, un homme masqué, était le témoin éclatant de cet équilibre fragile entre points positifs et désavantages monumentaux. Christopher l'avait vu lors du premier choc, lors de l'effondrement de ce toit : son ennemi avait une puissance de frappe prodigieuse. Il s'agissait là d'un domaine où le jeune héros ne pouvait rivaliser, d'une spécialité sur laquelle il n'était qu'un simple rookie. Plutôt que de tenter la concurrence, le Crawford misa donc sur autre chose : sa vitesse, ou la lenteur de son ennemi tout du moins. Il s'avéra que le pari était payant.

A peine Mich avait levé Le Bras pour l'abattre sur son ennemi, ou sur le toit en cas d'esquive, il fut pris de vitesse et ne put abattre son arme, bloqué par la posture d'un jeune roliste trop malin. Si Chris menait, il sentirait néanmoins le poids d'une malédiction, au sens propre du terme. Les masses métalliques ayant remplacé les mains du maudit pesaient une tonne et il les soulevait pourtant sans difficultés, un nouveau marqueur qui prouvait la force physique de l'homme masqué. Recevant donc le coup lâche lancé par son ennemi, et en guise de réflexe de préservation, le maudit des marteaux se plia en deux, sa main droite retrouvant sa nature humaine alors que la seconde prenait la place de bouclier pour se protéger instinctivement de tout nouvel assaut. Maladroitement, le destructeur décima la porta au niveau de son abdomen alors que sa main humaine protégeait dorénavant son organe masculin. Accompagnant d'une profonde expiration, étouffant la douleur autant que possible, sa posture maintenant trop ouverte, l'anti-gouvernemental reçu une sanction pour son imprudence : un coup de pied violent le cueillit à la jambe, pliant cette dernière dans un angle peu enviable, à la limite de la fracture suivi immédiatement d'une punition plus sévère encore au niveau de la mâchoire.

Projeté suite au choc initié par le jeune héros, Mich s'éclata littéralement dans un mur situé non-loin, un mince filet de sang commençant à dégouliner lentement sur son pectoral gauche, un filet ayant pour origine l'arrière du crâne du décima. Si sa jambe était mal en point, sa tête ne valait pas mieux et son entrejambe était dans un état encore pire, l'esclave n'en montra pas le moindre signe. Souffrir, être maltraité, traité comme une bête curieuse, Mich en avait parfaitement l'habitude depuis qu'il était sous les ordres d'un certain Philatos. Plus conscient que Pupuce, plus soumis de nature, le masqué avait développé une résistance surhumaine à la douleur qui lui servait bien aujourd'hui. Pourtant, plus en capacité de penser que le Zoan cervidé, l'homme-marteau comprit rapidement que son adversaire était trop rapide pour lui, qu'il lui fallait misé sur la défense, devenir un rempart imprenable. Sans attendre, il transforma ses deux mains et ses deux pieds en marteaux, prouvant ainsi la diversité de son pouvoir. Il attendrait l'offensive du Christopher, parfaitement debout devant ce mur parsemé de fissures qui l'avait accueilli précédemment.



Seconde MAJ de la carte:
 

Ordre de réponse :
Natsumi - Alex - Chris - Liam
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Natsu : Pupuce est frustré quand il te touche, sincèrement et profondément. Il se tient le crâne un instant avant de t'écouter. A la fin de ton intervention, il ne bouge plus, son regard se vide de toute expression et il prends sa forme totale, toujours sans bouger, notamment pour échapper à ta prise, inconfortable pour lui : il est à la merci de tous. Une troupe de soldat arrive et ouvre le feu sur lui. Tu ne peux interdire le tir, il sera trop tard.

Chris : Très bien joué, ton action est une réussite totale. Etant bien plus rapide, tu parviens à bloquer son bras mais tu sens alors tout le poids de ses marteaux. Evidemment, ton Nutshot passe, il se plie en deux par réflexe mais se redresse assez vite sans hurler, tu entends simplement une longue inspiration étouffée. Il tente de se protéger mais ton second coup passe également, il est projeté contre un mur avec violence. Un mince filet de sang s'écoule de l'arrière de son crâne. Il transforme ses mains et ses pieds en marteau et reste sur la défensive contre le mur maintenant fissuré.

Alex : Frost ne réagit pas dans un premier temps, te permettant de le projeter. Jaguino vous protège de l'attaque de Darko grâce à sa malédiction mais il est maintenant menacé directement. Darko s'amuse de la situation et te promet de très longues souffrances.  

Liam : Tu parviens à briser les rochers et à sauver Dalia. Plusieurs gouvernementaux y passent près de vous, Marissa est protéger par Ponpon, tu n'auras même pas le temps de gérer, tu te rends compte de la puissance et de la vitesse du serpent. Vous êtes finalement pris dans un combat à quatre têtes. La fuite semble compromise, le combat englobe bien votre zone. Ponpon se prépare au combat en fixant brutalement Zandatsu.

Contexte : les combats explosent un peu partout en ville, ici j'ai restreint le champ de visu à ce que vous voyez chacun. Pas de nouvelles de la plaine de neige. Pour le reste, vous l'avez vu, petite arrivée en ville suite à l'action d'Alex, un nouveau copain qui pousse la balance côté décima.

Côté Gouv : (Tous les intervenants ne sont pas encore présentés)
CA Frost, lvl 30 (Haki de l'observation en éveil)
Colonelle Akisa Tohano, lvl 32 (haki de l'armement)
Cy Wolf, lvl 31
Commandant Kiroka, lvl 23 (Cac)
Commandante Biro, lvl 22
Commandant Jaguino Urta, lvl 27 (Paramecia des coussins + Obs en début d'éveil)

Côté décima : (tout le monde n'est pas là)
Philatos de Ghilé, lvl 28 (haki de l'observation + résistance exceptionnelle à la douleur)
Alice Merveille, lvl 36
Dalia Hiberia, lvl 8  
Darko Finoss, lvl 31 (Haki de l'armement)
Zandatsu, lvl 27 (sabreur)
Pupuce, lvl 21 (Zoan, de toute évidence)
Mich, lvl 20 (paramecia du marteau + Résistance à la douleur accrue)

Côté civil :
Marissa et ponpon, lvl ??? et 25+ (Ponpon prend le partie des gouvernementaux, cependant, il ne s'éloignera pas de Marissa)
Revenir en haut Aller en bas
Natsumi Kudo
Lieutenant
Natsumi Kudo
Messages : 38
Race : Humaine
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue19/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (19/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue30/60L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (30/60)
Berrys: 11.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeMer 6 Fév - 16:36



L'histoire est écrite par les vainqueurs
With Alex - Chris - Liam - MJ






Vouloir quelque chose. Le sentiment le plus primitif que l'on peut ressentir dès la naissance. Qu'il s'agisse de quoi répondre à un besoin existentiel jusqu'aux désirs les plus superficielles, tout être a constamment au cours de son existence voulu quelque chose. Certains, grâce à un rigoureux entraînement, réussissent à faire partiellement abstraction de ce sentiment. D'autres s'en voient privé. Pupuce faisait sans conteste partie de cette seconde catégorie. L'emploi du terme vouloir devait éveiller chez lui le souvenir de ce qu'il y avait de plus basique. Après tout, on lui avait ni plus ni moins que retirer le droit d'exprimer ses désirs, on avait "simplement" fait taire sa volonté. S'il n'était pas trop tard, ce sur quoi elle misait depuis le début de leur rencontre et de sa première idée, Natsumi espérait occasionner l'élément déclencheur pour lui faire recouvrer ce qu'il avait si longuement enfoui.

Lorsqu'elle eut fini de parler, la stratège fut tout de suite témoin des changements qui s'opéraient chez le zoan. Silencieusement, la demoiselle l'observa changer de forme, ne luttant pas contre sa libération. Désormais, elle était presque certaine que le cervidé n'aurait pas pour finalité de lui ôter la vie. Ce regard vide d'émotion dans lequel elle voyait son propre reflet lui semblait très familier. Elle-même était devenue un être aux émotions difficiles à lire depuis plusieurs années. Mais contrairement à Pupuce, elle ressentait encore et cela grâce à une poignée de personnes. Dans d'autres circonstances, la noble aurait pu devenir comme lui. C'est peut-être un peu pour cela qu'elle lui avait montré un certain intérêt. Pour lui, comme pour elle, le chemin vers la redécouverte des émotions était longue mais au moins, Pupuce pouvait-il désormais marcher sur cette voie.

Enfin...  seulement si on lui en laissait l'opportunité.

Contre toute attente, un groupe de marines, certainement de ceux qui surveillaient les barricades à proximité du port, venaient de pointer le bout de leur nez. Voyant dans l'immobilité du cervidé une chance inouïe d'abattre un ennemi, ils le mirent en joue. Si le cerveau de la jeune femme n'avait pas été aussi vif, elle aurait sans doute perdu de précieuses secondes. Mais dès lors que les uniformes blancs et bleu s'étaient montrés et qu'ils avaient esquissé le mouvement de lever leur arme, Natsumi s'était mise en action. Frémissant contre la douleur que lui procura dans son mouvement, la blessure causée par l'ancien esclave de Philatos, la poupée aux cheveux sable se jeta devant la cible des tirs. Le changement serait sans doute si brutal, si radical qu'il faudrait aux soldats plusieurs secondes pour se rendre compte que la Lieutenante avait disparu et qu'ils envoyaient leurs projectiles sur ce que certaines légendes décrivaient comme un monstre. Si le cerf divin était sans nul doute doté d'une grâce incomparable, le dragon de glace dégageait une aura de puissance. Les écailles bleu pâle de Natsumi s'était élargies, devenues plus épaisses, et couvraient dorénavant l'entièreté de son corps reptilien. Un corps immense comparativement aux soldats de la marine qui à côté paraissaient être de petits poussins à peine sortis de l’œuf. Sous cette forme, elle était même plus imposante que Pupuce et pouvait de fait le cacher derrière elle sans grande difficulté. Et surtout, la paroi écailleuse qui la couvrait constituait une défense plutôt appréciable face à de simples armes comme celles que portaient les soldats lambda. Sans granit marin, leurs chances de percer son armure naturelle avoisinaient zéro. Qui eut cru que la première fois que la jeune femme eut à prendre sa forme totale dans cette bataille serait pour se mettre face aux marines afin de protéger un ennemi ? Pourtant, c'était bien ce qui était en train d'arriver. En revanche, la stratège n'escomptait pas non plus blesser les malheureux qui avaient cru bien faire. Elle se contenta donc de rester entre les deux, les fixant seulement de son regard réprobateur, attendant qu'ils percutent et cessent leurs tirs contre un de leurs supérieurs.

Quand ce moment enfin viendrait, elle bougerait sa large tête, indiquant d'un coup de celle-ci la direction où se trouvait la place centrale sur laquelle se tenait le commandant Urta et le gros des batailles. Son regard aux pupilles devenues deux fentes verticales ne laisserait aucunement place à la discussion. Même sans parler, un ordre restait un ordre et il était clair qu'elle leur sommait de rejoindre les autres. Ce n'est pas avec le pauvre Pupuce dans cet état qu'elle aurait eut besoin de leur soutien contrairement aux forces de la marine qui luttaient pour empêcher les troupes décimas de poursuivre leur avancée.

*Maintenant... occupons-nous de t'éloigner de cet endroit.*

En effet, marine ou décima, il ne faisait bon de rencontrer aucun de ces deux partis quand on était un Pupuce, dans la situation actuelle. Or, la demoiselle ne pouvait le laisser seul ou lui faire prendre des risques. Heureusement, il y avait tant à faire sur un champ de bataille que la Kudo sut ce qu'elle allait entreprendre.

Elle posa doucement sa grosse patte sur le zoan pour tenter de le rassurer, lui faire savoir que ses intentions à son égard n'avaient pas changé. Pourquoi lui avoir évité les balles sinon ? En effet, elle lui avait demandé un choix. Il l'avait fait. Et celui-ci impliquait que sa situation était encore l'affaire du dragon de glace. Une seconde patte se posa sur le cerf et tout doucement, pour ne pas l'effrayer, la créature mythique déplia ses larges ailes. Un premier, puis un second battement. Les pattes arrières du dragon quittèrent le sol. Natsumi procédait avec précaution pour laisser au petit grain de conscience qu'il restait à Pupuce le temps de s'habituer à l'idée qu'il allait pouvoir visiter le ciel.

Si le cervidé ne se débattait pas trop, la poupée aux yeux émeraudes se hisserait juste assez pour survoler les bâtiments et se dirigerait vers la sortie de la ville par le chemin le plus court. Cette portion était dans leur plan de bataille moins protégée par les mouettes car cela aurait demandé une division de leurs forces qu'ils ne pouvaient se permettre pour pas grand chose. Le quartier laissé à l'abandon avait de toute manière de plus maigre chance de se voir investir par les ennemis qui auraient pour cela dut faire un grand détour alors qu'aucun point stratégique de valeur ne s'y trouvait. Toutefois, malgré le peu de chances qu'ils avaient de tomber sur quelqu'un en théorie, la jeune femme resterait vigilante, jetant parfois un coup d’œil à son protégé pour s'assurer que tout allait toujours à peu près bien. À peu près.

*Malheureusement, c'est tout ce que je peux faire pour toi pour le moment* pensa Natsumi. *Une thérapie te sera sûrement nécessaire, des soins et surtout du temps avant que tu n'ailles mieux. Encore faut-il que l'ennemi ne l'emporte pas.*

Cette dernière pensée sur un développement certes pessimiste mais encore dans le champ des probables ne pouvait être occulté de son esprit et c'est d'ailleurs ce qui avait décidé sa nouvelle destination. Non seulement de pouvoir entraîner Pupuce loin des dangers de la ville, la demoiselle amorçait déjà son prochain mouvement. Sur un plateau d'échec, le regard trop axé sur une partie de l'échiquier pouvait causer la défaite car on en aurait oublié qu'ailleurs les autres pièces continuaient à se mouvoir. Et s'il est une pièce qui peut s'avérer extrêmement dangereuse de ne pas prendre en considération, c'est la Reine. Un vaste panel de compétences offrant au joueur des combinaisons redoutables. Qui perd sa Reine se voit privé d'un très bon atout pour le restant de la partie. Or, deux Reines actuellement se livraient bataille. Voilà l'information que lui avait fourni son compagnon stratège avant que leur groupe ne se répartisse sur le champ de bataille. Maintenant que le cervidé s'était d'une certaine façon apaisé, la détentrice du dragon de glace allait pouvoir s'enquérir de ce qu'il se passait dans la plaine car si leur propre Reine menait, tant mieux. Ils pourraient faire pencher la balance de leur côté. Mais si ce n'était pas le cas, les conséquences seraient désastreuses. Comme l'avait dit Jaguino, Alice Merveille ne devait pas réussir à avancer. Peu importe la difficulté de la tâche, il fallait tout mettre en œuvre pour cela. Quitte à y laisser des plumes.


©️ Natsumi Kudo

Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
Tylor V. Alexander
Messages : 174
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue28/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue21/120L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (21/120)
Berrys: 17.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeJeu 7 Fév - 14:47


Si vis pacem, para bellum.
ft PACIFIST et Liam





Les choses sérieuses allaient pouvoir commencer, pour le commandant et le lieutenant de la marine. Les deux hommes toisaient le tontatta avec autant de bravoure qu'ils étaient capables d'en invoquer, mais Alexander savait en son for intérieur que le courage n'y changerait rien. Ils allaient passer un très mauvais moment, et ils seraient constamment à un cheveu de basculer dans la débâcle... Ils devaient commencer à songer sérieusement à un début de retraite supplémentaire, au moins le temps que le contre-amiral et la tireuse puissent reprendre une posture plus apte à influencer le cours de la bataille qui s'engageait et se déroulait sur la place publique. Le quarantenaire grommela en faisant craquer les jointures de ses doigts, et s'attendit à ce que Darko leur fonce dessus sans prendre de gants ni chercher à perdre du temps d'aucune sorte : s'il prit donc la peine de répondre à Urta, il ne le fit que très brièvement, par un trait d'esprit ironique qui semblait plus désolé qu'autre chose.

-Ce sont surtout les hommes comme moi qui ont besoin de la Marine, commandant.

Il était railleur mais la phrase avait du vrai : avec ou sans mal de crâne, le pauvre lieutenant aurait grand besoin d'un coup de main quant à l'affrontement à venir s'il entendait se tirer de ce bourbier en un seul et unique morceau. S'il imaginait que le nain le prendrait pour cible prioritairement en considérant qu'il était le principal responsable de l'éloignement momentané du contre-amiral, il restait également parfaitement alerte quant au fait que le commandant disposait d'une malédiction apparemment fort pratique, a fortiori afin d'amortir les coups portés directement au corps-à-corps. De facto, il était difficile d'être certain pleinement des actions qui seraient les prochaines que le Decima entreprendrait : il y avait une nuée d'hypothèses, et toutes se valaient plus ou moins, sur le papier. Cependant, le Tylor ne s'attendait assurément pas à ce que la diplomatie mesquine soit une arme de ce tontatta prompt aux querelles : aussi, lorsqu'on lui proposa de rejoindre le mouvement de Centes Decima, l'ancien mercenaire arqua-t-il un sourcil interrogatif en prenant lentement conscience de l'offre qui lui était destinée. Si l'idée de mettre ses poings au service du faux Monarque était évidemment proscrite, le noiraud doutait sérieusement du fait que son opposant soit capable de lire le fil de ses pensées... Autrement dit, le mensonge était envisageable. Sauf qu'il s'agissait pour l'occasion d'une mauvaise idée, et que le baroudeur n'avait que trop d'expérience pour en être assuré. Bien sûr, s'il décidait de cracher momentanément sur sa fierté pour simuler la complaisance avec les troupes de Centes Decima, il pouvait tenter de gagner du temps et d'enrayer les avancées ennemies depuis l'intérieur de leur armée... Sauf qu'il n'était pas du tout la seule donnée à prendre en compte, dans un calcul stratégique aussi vertigineux et élaboré.

A titre d'exemple, comment le commandant Urta prendrait un tel revirement de situation ? Il était impossible que le lieutenant puisse l'avertir de la véritable nature de son objectif en temps et en heure, et il risquait d'être contraint d'éliminer le stratège dans les délais les plus brefs pour montrer patte blanche auprès de Darko, afin d'ainsi le duper. Le jeu n'en valait pas la chandelle : sacrifier un bon allié pour infiltrer les rangs ennemis était non seulement détestable et méprisable, mais c'était aussi un calcul trop peu fructueux. Il fallait aussi prendre en considération le moral du reste des troupes : la trahison d'un gradé qu'ils apprenaient tout juste à respecter risquait de leur fendre le cœur et d'obscurcir leur jugement... Ils déposeraient les armes, pour l'immense majorité, lorsqu'ils se rendraient compte du fait qu'ils n'étaient en aucun cas vainqueurs d'office. Alors, le quarantenaire souhaitait-il réellement être le responsable de la débâcle de Seppen Town dans le but servile de s'offrir une vengeance amère après coup ? Pour veiller à la bonne sécurité de sa propre personne ? Non, bien sûr que non. Et il le fit savoir à l'ennemi en des termes forts et clairs, qu'il n'hésita pas une seule seconde à prononcer.

-Je crains de ne pas pouvoir accepter cette proposition. D'une certaine manière, cela dit, elle est rassurante : vous ne vous donneriez pas la peine de me faire une invitation si vous étiez sûr et certain de pouvoir nous écraser en un éclair.

Énerver l'ennemi, le pousser à la précipitation... Profiter d'une erreur. Un comportement si bien ancré chez le pugiliste qu'il était devenu comme un réflexe, une seconde nature. Cependant, les dires d'Alexander n'étaient pas qu'une grossière et mesquine provocation... Ils avaient du vrai. Le noiraud n'était pas totalement insensé, et il imaginait bien qu'arracher une blessure au nain serait déjà un exploit... Cela étant, si la victoire absolue n'était pas une éventualité plausible, le statu quo, quant à lui, était envisageable. Oui, le Tylor et son supérieur pouvaient gagner du temps... Et c'était exactement ce qu'ils allaient faire. Tant et si bien que lorsque Darko fondit droit vers le commandant pour lui asséner un premier coup, le lieutenant laissa ses muscles réagir à la place de son cerveau. En sachant pertinemment qu'il ne pourrait pas s'ériger en guise de bouclier entre le stratège et l'assaut qu'on lui destinait, il préféra miser sur l'offensive : il se rua droit dans la direction où le nabot devrait finalement se trouver, et il tenta de le percuter en usant d'un Paci-Sweep V2. Une impulsion sèche lui permettrait d'atteindre le tontatta en un temps record... Et son coup de pied horizontal tenterait de faire le reste. S'il parvenait à atteindre l'ennemi, il espérait au moins pouvoir le repousser pour permettre au maudit de récupérer un peu de sa contenance et de sa pertinence : ils allaient avoir besoin de ses matières grises pour survivre à ce combat, à n'en pas douter.




Alex parle puis attaque Darko en comprenant qu'il ne peut pas protéger Urta dans l'immédiat.

Paci-Sweep !
Alexander fonce sur l'ennemi et tente de lui infliger un coup de pied circulaire et horizontal. (Lvl 15)
V2 : Technique dérivée de Paci-Sweep : cette fois, il use d'une impulsion préalable pour se projeter vers l'ennemi et déployer une force encore plus conséquente. (Lvl 18)
Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
Christopher E. Crawford
Messages : 72

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue25/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue19/80L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (19/80)
Berrys: 21.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeJeu 7 Fév - 23:48

L'histoire est écrite par les vainqueurs

PACIFIST &  MJ


Chaque univers était la propriété d'un Maître du Jeu qui en créait des codes et les limites à sa convenance, certains préférant des univers plus contemporains et réalistes tandis que d'autres optaient pour le fantastique avec tout ce que cela signifiait de magie et de créatures mythiques. Dans ces univers qui sortaient du commun et repoussaient les limites du réaliste certains individus avaient la possibilité de gagner quelques compétences hors du commun, que ce soit à la suite de quelques quêtes ou bien encore après avoir atteint un certain niveau de puissance, mais ces compétences étaient aussi diverses et variées que les joueurs qui les recevaient. Christopher se rappelait, par exemple, qu'un de ses partenaires, un magicien, avait gagné la capacité d'invoquer quelques serviteurs à la suite d'une quête durant laquelle il avait signé un pacte avec quelques antiques puissances.
Certes les héros étaient moins versés dans l'art de la magie et plus prompts à inspirer les fouler grâce à leur impressionnant charisme, mais eux aussi débloquaient certaines compétences au fil du temps et Christopher savait qu'il en serait bientôt de même pour lui. Il avait déjà assez de force pour briser la pierre à mains nues sans trop de difficulté, peut-être même que l'acier ne lui opposerait pas plus de résistance. Quoi qu'il en soit au fil des années le jeune héros avait compris que dans ce monde certaines de ses compétences étaient acquises en ingérant des fruits conférant des capacités particulière et, au vu de ce qu'il voyait aujourd'hui, il y avait fort à parier que son adversaire était passé par un tel procédé.

Cela minimisait-il les chances de victoire du marine pour autant ? Pas le moins du monde car il savait aussi que trop se reposer sur un seul atout n'était jamais la solution, qu'il fallait varier son jeu pour développer sa capacité d'adaptation. Le sergent savait qu'il était rapide et agile, bien sûr, mais cela ne l'avait pas empêché pour autant de développer son corps afin d'augmenter sa force de frapper pour des situations comme celle-ci. Il était donc passé à l'assaut et, pour être parfaitement honnête, avait ressenti un évident sentiment de puissance au moment où les il sentit les os craquer sous ses coups comme une symphonie mettant en lumière sa prodigieuse réussite.

L'instant d'après les deux combattants se séparèrent et, alors que le pugiliste sentait de nouveau ces picotements traverser presque tout son corps, ses yeux se posèrent vers un homme qui préféra jouer la sécurité. Vers un homme qui venait d'apprendre une douloureuse leçon et ne souhaitait pas la réapprendre une seconde fois. Que faire ? Les méninges du rôliste s'activèrent à une vitesse folle et, l'espace d'un instant, il envisagea la possibilité de frapper le sol devant l'homme-marteau pour le faire chuter et, de ce fait, profiter de cette fenêtre de tir pour le frapper de nouveau, mais cette idée fut rapidement balayé lorsque les yeux alertes du  garçon se posèrent sur ce mur fissuré.

Qu'avait-il songé, tout à l'heure, sur sa capacité à briser la pierre ? Serait-ce là la patte d'un obscur Maître du Jeu désireux de lui tendre une perche pour une attaque risquée mais foutrement classe ? En cet instant le jeune homme repensait aux paroles de son mentor concernant l'interdiction de prise d'initiative, l'interdiction de prise de risque, mais cette injonction était-elle encore seulement valable ? N'avait-il pas désobéi en débutant ce combat au lieu de faire demi-tour ? Si, il le savait bien : il ne pouvait pas s'arrêter maintenant.

Sentant une énergie nouvelle faire gonfler sa poitrine à la vue de la posture défensive de son adversaire, à la vue de ce défi silencieux qui lui était lancé, Christopher se pencha en avant, forçant sur ses appuis tout en serrant suffisamment ses poings pour blanchir ses jointures. Tentant de contrôler cette énergie qui menaçait de le brûler tout entier s'il ne prenait pas garde, tentant de contrôler son tempérament de feu, ce fut au bout de quelques courtes secondes que le garçon déclara le début de son attaque dévastatrice.

- HEROIC...  

L'instant d'après le pugiliste ne fut plus au même endroit, avalant la distance le séparant du maudit en un clin d’œil avant de réapparaître juste devant lui, usant d'une compétence de déplacement qu'il était bien content d'avoir débloqué. Alors comme cela l'autre pensait pouvoir échapper à son destin ? Pensait que la défense était la seule solution face à cet agité du bocal ? Non, car si les héros étaient les plus solides des murs ils n'en restaient pas moins les plus formidables des épées, aujourd'hui le Crawford comptait bien le prouver !

- CANON ! 

Le mot claqua tel un coup de canon dans un cimetière, tel un hurlement capable de réveiller les morts lorsque les deux poings du marine s'abattirent sur le torse solidement défendu du maudit. Ce n'était peut-être qu'un personnage secondaire, peut-être qu'un affrontement de seconde zone mais en cet instant précis le sergent aurait même donné ses deux bras si cela avait permis de briser cette solide défense.

Il était voué à triompher, voué à la victoire finale, voué à faire passer cet idiot à travers ce mur fissuré : il ne pouvait en être autrement !

Isalia (c) 16


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Liam Melfgau

Liam Melfgau
Messages : 39
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue14/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (14/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue18/40L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (18/40)
Berrys: 1.395.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeDim 10 Fév - 18:31

L'histoire est écrite par les vainqueurs - 9




En un instant la réalité des événements étaient revenus au Melfgau, il était encerclé et le groupe de marines l’accompagnant venait de se faire décimer. Les nouveaux visages autour de lui qui rejoignaient la bataille n’envisageait réellement rien de bon pour la survie du prince ou des personnes qu’il protégeait. C’était une guerre, une bataille que surtout lui insignifiant qu’il était ne pourrait pas maîtriser du bout des doigts. Un véritable dirigeant doit pouvoir faire des choix, il doit pouvoir faire les bons choix. Le prince avait été longtemps naïf et écouter cette femme allait peut-être le mener à sa perte mais il y avait la vie d’une enfant en jeu et c’était elle l’avenir de toutes les personnes qui se trouvaient ici. Les enfants en grandissant même dans un monde dans un chaos complet, c’était pour eux que chaque faction se battait dans le monde ou plutôt que chaque patrie devrait se battre dans le monde. C’était le credo du fils de la royauté de Juluma. Il avait quitté son île natale pour découvrir le monde plus en profondeur pour pouvoir prendre les bonnes décisions pour sa patrie pour sa famille ainsi que ses proches. C’était pour offrir un avenir de choix pour son petit frère et sa petite sœur qu’il avait aussi fait ce choix. Aujourd’hui n’était qu’une étape de son processus qui allait le faire passer de jeune prince insouciant à un roi qui saurait prendre les bonnes décisions.

« Vous servez bel et bien Centes Decima non ? C’est un Monarque tout comme mon père. Je suppose que c’est le choix de la Cour Decima d’être rentrer en guerre avec les agents du gouvernement comme aujourd’hui mais il n’y a aucune raison que des jeunes âmes qui poussent tout juste comme cette petite fille soit impliquée dans ce conflit. Laissez-là partir et livrons bataille, c’est là tout ce que je demande. Je ne suis qu’un prince d’un Royaume insignifiant mais par tout le respect que vous devez à votre Monarque, à votre Roi. Je ne vous demande qu’une chose, de l’honneur par respect pour votre patrie à vous qui l’avez choisi. Dame Dalia ici présente je lui ai offert la protection de mon pays, elle est désormais une citoyenne du Royaume de Juluma elle et sa sœur. Je refuse donc que vous touchiez ne serait-ce que d’un seul de ses cheveux. »

Le Melfgau avait pris un ton et un visage inhabituelle comme-ci, il était transcendé par son titre royal. C’était un noble après tout, il imaginait même pas une seule seconde que ces criminels l’écouteraient mais il essayait. Ce ne sont après tout que des soldats sur l’échiquier de leur Monarque qui livrait bataille sur Marine Ford pour sauver des membres de sa cour. Si il y avait bien quelque chose qui méritait le respect chez le Monarque Decima, c’était peut-être cette guerre auquel il allait participer pour libérer le membre de sa cour. Tout était une question d’honneur, une question de franchise et voilà ce que Liam essayait de faire appel chez les soldats de la cour Decima qui lui faisait face.

« Vous êtes bien le chef de l’armée Decima qui dévaste ses lieux, vous souhaitez gagner à tout prix cette bataille ou vous souhaitez faire une apocalypse totale ?  Si vous souhaitez uniquement vaincre la marine, laissez la jeune fille partir, elle n’a rien à voir avec tout cela. »

C’est alors que dans les paumes de chaque main du jeune homme avec la chevelure émeraude se matérialisa son pouvoir. Le maudit des Feux d’Artifice était prêt au combat et n’attendait uniquement que ça.  
Codage par Libella sur Graphiorum


Résumé : Liam fait du blabla, Liam fait le grand. Liam va être ramené à la réalité prochain tour rip Liam
Techniques Utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1934

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue0/0L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeMer 13 Fév - 19:27




L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Tontat10L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Stratz10
Darko Finoss, primé à 62.000.000 et Commandant Jaguino Urta

Son assaut allait porter mais, étrangement, le maudit ne cherchait pas à invoquer des polochons, chose qui s'expliqua lorsque, du coin de l'oeil, il vit se pointer un mercenaire quarantenaire et son pied. Souriant avec légèreté, le nain ne chercha pas à esquiver et recouvrit une partie de son corps d'une belle plaque de haki de l'armement, une plaque qui allait faire du mal au pied de son ennemi, qui le briserait sans aucun doute. Le nabot prendrait un ascendant même s'il allait être repoussé de sa cible initiale.

Pourtant, les choses ne se passèrent pas comme prévu car au moment du choc, un coussin miniature apparut entre le pied du grand et le corps du petit, absorbant une part du choc qui laisserait une douleur latente à Alexander, l'apparition permit au gouvernemental de ne pas voir son pied être détruit après une simple attaque qui expulsa en même temps Darko, toujours souriant. Urta vit son ennemi s'éloigner en grimaçant, s'adressant vite à son collègue.

    - Ce haki est un problème, on peut le toucher mais on va souffrir. En soit, on a pas le choix : toucher et souffrir pour l'handicaper pour les autres...  


Le vaincre ? Jaguino n'y pensait même pas, c'était un ennemi au-delà de sa portée pour le moment.

Pendant ce temps, le Finoss avait déjà reprit son aplomb et débuta un ronde autour du duo, lançant des estocs de temps à autre sans les mener à leur terme, uniquement pour acculer le stratège et le membre de PACIFIST, les pousser à se rapprocher, à jouer avec leurs nerfs.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Pnj_ev12L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Pnj_ev14
Zandatsu et Commandante Biro

Biro n'avait pas attendu trop longtemps pour débuter le début des hostilités en visant une personne bien plus qu'une autre et pas celle à laquelle on pouvait d'attendre. Si la logique aurait voulu que la tireuse s'en prenne à la tête première ennemie, ce fut bel et bien le sabreur qui fut la cible de la haine de la commandante. Urta avait été très clair et l'un comme l'autre souhaitait venger la mort d'un ami tombé au combat pour sa patrie et découpé avec violence par un sabreur dément. Elle s'évertuait donc à lui trouer la peau, mais en vain. Le brunet s'amusait à dévier les balles de son ennemie acharnée sans trop de difficultés. Pourtant, rapidement, le ton et les mots du prince de Juluma vinrent le piquer au vif. Ce gamin à la tignasse délavée osait parler avec un aplomb misérable au grand fou qu'était Philatos, le barbare du monarque en personne. Il sentit que son devoir était de punir ce nabot, de le détruire sans vergogne, de lui offrir un destin similaire à Kiroka.

Forçant sur ses jambes agiles, il dévia un nouveau tir de Biro et s'élança vers l'impudent avec pour ambition de non seulement le tuer mais éventuellement d'offrir un destin similaire à Dalia, cette traitresse. Son niveau de combat surpassait celui de ses opposants, un écart abyssal et écrasant. Il allait les découper tous les deux sans problèmes avant de pouvoir passer à la Biro. Son sabre se leva mais un éclair blanc vint l'interrompre dans sa charge.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Mariss10
Marissa et Ponpon


Zandatsu était la cible de Ponpon, certes, pourtant le reptile ne se séparerait pas de son trésor, coup de pot pour le Melfgau et la Hiberia ainée que le sabreur soit passé trop proche de la gamine et de son garde du corps personnel. S'appuyant sur une détente sèche monumentale, le reptile s'imposa sur le chemin du sabreur sans qu'il ne se sépare de sa petite porteuse de chapeau. Un anneau de sa queue entourant encore sa protégée, il ouvrit la gueule en visant Le Bras portant le sabre, le vrai danger tout en restant suffisamment en retrait pour ne pas écoper d'un coup de lame malencontreux. Les yeux du décima s'écarquillèrent alors qu'il plongeait sur le côté pour éviter cette charge inattendue et potentiellement mortelle. La situation était tendue et une seule chose semblait légère : la jeune fille encore sous protectorat.

    - Vas-y Ponpon d'amour ! Tape le méchant Monsieur !


Soumis ou obéissant ? Personne ne le savait réellement mais le serpent se mit à user encore de sa détente pour harceler le sabreur en recul. Il serait bientôt trop loin de la gamine, hors de portée des crochets du reptile.

[/color]
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Philat10L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Ca_fro10
Philatos de Ghilé, fou décima, primé à 96.000.000 B et Contre-Amiral Jack Frost


Plus loin, presque en tête à tête si le jeune prince impérialement ignoré ne régissait pas, Frost et De Ghilé échangeait des coups. L'un portant sa canne épée, l'autre usant de sa force naturelle supérieure, des coups portaient de chaque côté mais avec une différence : si les deux tapaient gentiment sans trouver de blessures définitives, le tortionnaire ne semblait pas souffrir le moins du monde des entailles qu'on lui infligeait. De l'autre côté, Frost mangeait sévèrement, chaque coup lui arrachant un râle sérieux. Leur tolérance à la douleur n'avait rien d'égal.


L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Dalia_10
Dalia Hiberia



En retrait, la traitresse était pétrifiée, tout lui indiquait que sa vie finirait plus que prochainement.



L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Pnj_my10
Pupuce


Le Zoan mythique ne tressaillit pas et se laissa déposer au sol sans ne rien dire ou ne rien faire. Natsumi pourrait le voir reprendre forme humaine quelques secondes plus tard, disparaissant entre les bâtiments en silence.


L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Mich_210
Mich


La charge, cette charge qui semblait être la solution la plus simple : puissante, soudaine, rapide, ne permettant pas le contre avec ses marteaux créés : elle fut le clou de cet affrontement. Il s'agissait là d'une ouverture évidente qui était pourtant la meilleure solution à prendre pour l'heure. Malheureusement, Mich n'était pas encore au bout de ses capacités, il pourrait prendre appui sur le mur et présenterait sa meilleure défense. En effet, alors que Chris chargeait, les mains et les pieds du maudit redevinrent parfaitement normales alors que son torse se transformait en une tête de marteau géante. Il reculerait à peine, le mur le préserverait du recul et l'assaillant allait prendre très cher.

Les poings du roliste heurtèrent le maudit, fragilisant ses os mais ne les brisant pas car le recul ne fut pas bloqué par le mur qui se brisa, comme prévu par l'attaquant. Le maudit se mit à tomber et s'éclata au sol en contrebas, vivant mais inconscient. A l'étage en partie détruit, le Crawford pourrait fêter une victoire douloureuse.


L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Pnj_ev10L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Img-2210
Colonelle Akisa Tohano et Jiko, Cy Wolf

Sur la plaine où parvenait la dragonne se tenait encore les représentants du gouvernement. La Tohano, bâton long en mains se tenait encore bien non loin de son animal mécanique qui était en bien plus mauvais état. Une partie du flanc ouvert, pièce mécanique à l'air libre, queue coupée ... Le pauvre Jiko avait souffert de ses quelques échanges avec la Merveille. Une blonde qui se tenait non loin de là et qui trouvait la nouvelle arrivante digne d'intérêt.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Pnj_ev13
Vice-Amirale Alice Merveille, renommée à 220.000.000 B

Placée à quelques mètres devant ses ennemis, lame en main, corps parfaitement indemne, la Vice-Amiral n°2 de North Blue lorgna vers la dragonne et libéra deux lames d'air en sa direction d'un geste fluide et souple. Rapides, puissantes, acérées, les projectiles visaient les ailes de la maudite qui ne pourrait les conserver sous peine de les voir être broyées. La blonde avait des ordres et notamment celui de diviser les têtes fortes et de les conserver près d'elle. Natsumi avait fait une erreur en rejoignant la plaine, une plaine dont elle ne repartirait probablement pas si rapidement.



Seconde MAJ de la carte:
 

Ordre de réponse :
Natsumi - Alex - Chris - Liam
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Natsu : Pupuce reste donc dans son coin et tu peux rejoindre le champ de bataille. Sur place, tu assistes à la bataille monstrueuse et tu vois que si la colonelle est encore bien, le Cy-Wolf est vraiment en sale état. En te voyant, Alice vise tes ailes avec des lames d'air. Vu la différence de lvl, si tu gardes les ailes, elle te les broie. Son but semble clair : elle ne te laissera pas repartir vers la ville.

Chris : Bah tu vois que tu saisies la perche tendue, bon choix. Tu remportes ce combat au prix d'os fragilisés suite à une dernière parade insuffisante. Tu as carte blanche pour la suite, le maudit et au sol bien plus bas.

Alex : Aie, évidemment. Au moment où tu cognes, Darko n'esquive pas il se contente de blinder son corps au haki. Tu frappes le corps mais Jaguina fait pop un coussin miniature devant ton point. Tu as un peu mal mais c'est quand même limité. Darko est repoussé sans aucun dommage et joue avec vous pour le moment, il tourne autour de vous et lance des coups d'estoc régulier dans les pousser jusqu'au bout. En gros, il vous pousse à vous mettre dos à dos.

Liam : Tu te fais charger par Zandatsu mais tu es sauvé par Ponpon, heureusement pour toi, tu ne te trouvais pas loin de Marissa. Ponpon est rapide, vraiment rapide et sa détente sèche est assez effrayante. Il surpasse clairement Zandatsu en vitesse mais il est sur la retenue à cause du sabre.

Contexte : Une vue plus globale avec un constat général : les forces décimas ont une vraie longueur d'avance.

Côté Gouv : (Tous les intervenants ne sont pas encore présentés)
CA Frost, lvl 30 (Haki de l'observation en éveil)
Colonelle Akisa Tohano, lvl 32 (haki de l'armement)
Cy Wolf, lvl 31
Commandant Kiroka, lvl 23 (Cac)
Commandante Biro, lvl 22
Commandant Jaguino Urta, lvl 27 (Paramecia des coussins + Obs en début d'éveil)

Côté décima : (tout le monde n'est pas là)
Philatos de Ghilé, lvl 28 (haki de l'observation + résistance exceptionnelle à la douleur)
Alice Merveille, lvl 36
Dalia Hiberia, lvl 8  
Darko Finoss, lvl 31 (Haki de l'armement)
Zandatsu, lvl 27 (sabreur)
Pupuce, lvl 21 (Zoan, de toute évidence)
Mich, lvl 20 (paramecia du marteau + Résistance à la douleur accrue)


Côté civil :
Marissa et ponpon, lvl ??? et 28 (Ponpon prend le partie des gouvernementaux, cependant, il ne s'éloignera pas de Marissa)
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
Tylor V. Alexander
Messages : 174
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue28/75L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Left_bar_bleue21/120L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty_bar_bleue  (21/120)
Berrys: 17.100.000 B

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitimeSam 16 Fév - 18:06


Si vis pacem, para bellum.
ft PACIFIST et Liam





Plus le combat s'éternisait et plus la chose semblait être délicate. Rien n'incarnait aux yeux du quarantenaire un espoir réaliste et probable. L'arrivée des renforts serait tôt ou tard effective mais, en l'état des choses, il y avait fort à parier qu'elle n'était pas encore d'actualité : dans le cas contraire, on se serait empressé de leur faire passer le message, à n'en pas douter, pour les pousser à s'enthousiasmer et pour offrir aux soldats un regain de moral non négligeable... Comme pour les pousser, en somme, à transcender leurs peines et leurs douleurs, à donner le meilleur d'eux-mêmes y compris au bord de ce gouffre sans fond que l'on nommait mort. Quant aux hommes présents sur Seppen Town, ceux qui étaient en mesure de tenir tête à Darko devaient se compter sur les doigts d'une main, au mieux, et ni le lieutenant, ni le commandant n'en faisaient partie. A contrario, ils étaient surclassés, même en duo : c'était tout juste s'ils pouvaient s'assister l'un l'autre, pour tenter de s'offrir un coup de main salvateur. Les coussins empêchaient aux os d'être brisés trop piètrement, et les muscles de l'ancien mercenaire tâchaient de se tenir vigoureux tandis que le nabot les tourmentait, se rapprochant pour mieux s'éloigner, tournoyant pour parvenir aisément à assaillir leurs flancs, bondissant pour ramper d'une façon aussi sournoise qu'imprévisible. Cette petite créature savait se battre et semblait dotée d'un sadisme qui lui permettait de tirer une grande satisfaction de la position de supériorité qui était actuellement la sienne : c'était peut-être une chance pour le Tylor et son supérieur hiérarchique, puisque cela devait expliquer leur survie hasardeuse, jusqu'à présent... C'était comme si ce foutu Decima se jouait d'eux, qu'il les prenait à la légère et qu'il les malmenait autant que possible pour satisfaire son ego prétentieux. Ce criminel était détestable, et le noiraud aurait jubilé de pouvoir lui inculquer une bonne petite leçon d'humilité. Il s'en savait malheureusement incapable, et ce constat suffisait à faire grincer ses crocs comme jamais.

-Commandant ? Entourez mes poings d'un coussin...

Il ne pouvait décemment pas se contenter de demeurer faiblard, à nécessiter les interventions de son collègue à chaque agression de la part du nain Decima. Si Urta recouvrait directement ses avants-bras, le noiraud pourrait tenter de se protéger par ses propres moyens... Voire potentiellement de répliquer sans pour autant exposer le stratège à la vindicte de cet ennemi rachitique. C'était candide, pour sûr, illusoire même, et Darko risquait de comprendre l'objectif de cette manœuvre à l'instant même où elle serait effectuée, mais il suffisait parfois d'un seul petit effet de surprise pour ouvrir une brèche dans une défense que l'on pensait jusqu'à présent parfaitement inébranlable... Cette matière noire dont le nabot usait abondamment pour protéger son intégrité devait nécessairement être limitée, d'une façon ou d'une autre. Dans le cas contraire, ce petit être aurait de quoi être le maître du monde, à en considérer sa vélocité et la résistance de son corps... Cela cachait quelque chose. C'était en tout cas l'intuition la plus intime d'Alexander, alors que son dos rencontrait celui du stratège : ils avaient été contraints d'opter pour cette formation simple, qui leur permettait de ne souffrir d'aucun véritable angle mort, et de minimiser les mouvements qu'ils avaient à réaliser pour subvenir à leur propre défense. Il allait être complexe et périlleux d'en sortir, maintenant qu'ils s'y étaient plongés, toutefois : autrement dit, ils ne seraient pas à même de mener une hypothétique retraite stratégique jusqu'aux bâtiments du quartier général local... A moins, bien sûr, que l'un d'entre eux n'imite le sacrifice tout-à-fait héroïque de Kiroka, lors de la première charge. L'un d'entre eux devrait finir par rester, pour garantir la survie de l'autre... Et à ce petit jeu-là, le Tylor faisait de son mieux pour demeurer absolument objectif.

-Je suis moins polyvalent que vous, moins intelligent aussi, moins haut gradé, étranger, et plus âgé que vous. Si nous devons nous séparer, laissez-moi derrière sans protester, commandant.

Il avait sifflé ces quelques mots d'un ton ferme et résolu. Il n'avait bien sûr pas l'ambition de mourir dès à présent, considérant le peu de jours durant lesquels il avait bien pu profiter de la présence de sa fille et de son apprenti... Mais s'ils n'avaient pas le choix, et s'il fallait que l'un d'entre eux se sacrifie pour permettre à l'autre de conduire les survivants jusqu'à des remparts stables et fiables, le noiraud resterait ici pour barrer la route de Darko jusqu'à la toute fin. Jusqu'à présent, il lui avait semblé stupide d'être prêt à offrir son existence pour la subsistance d'un système politique, quel qu'il soit... Cependant, maintenant qu'il était dos au mur, Alexander en percevait très nettement les contours héroïques.
Toutefois, d'un point de vue plus optimiste, l'ancien mercenaire estimait également être plus à même de survivre en milieu hostile, précipité au beau milieu de cohortes ennemies, que le jeune homme fringant mais inexpérimenté qui se trouvait dans son dos. Sur combien de champs de batailles Urta avait-il pu se rendre, en personne ? Et sur combien d'entre eux avait-il été directement au contact des lignes adverses ? Combien de fois avait-il été cerné par des hommes en arme, prêts à en découdre quel qu'en soit le prix ? Le quarantenaire, quant à lui, avait passé ses premières années à vivre de ce type de situations. Il n'était pas devenu un brillant guerrier grâce à des années de théorie ou d'entraînements sécurisés... Il l'était devenu à force de voir les siens tomber, les uns après les autres. A force de briser les bras, d'éviter des lames, d'endurer des balles. Ils ne pourraient pas survivre seuls face à Darko, ni l'un ni l'autre... Mais le Tylor pouvait, quant à lui, survivre au milieu des soldats Decimas. Ils n'avaient donc pas le choix : si la retraite était la seule option... Ce serait à lui, et à lui seul de la rendre possible.





Alex reste sur la défensive pour le moment, et demande à Urta s'il peut lui entourer les bras de coussins sur-mesure pour ne pas avoir besoin de son assistance constante. Là-dessus, il demande au stratège de fuir si la situation l'exige, sans regrets.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)   L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2) - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L'histoire est écrite par les vainqueurs. (North Blue 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue :: Seppen Town-