Partagez
 

 L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

Ghetis Archer
Messages : 1998
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Left_bar_bleue48/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Left_bar_bleue40/750L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty_bar_bleue  (40/750)
Berrys: 9.822.820.528 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Icon_minitimeSam 27 Juil - 2:08

Héros ?

Ore Wa Kurohebi Da !




Pour Ghetis la bataille s’achevait ici. Il avait fait suffisamment de choses dans cette guerre. Entre Nu Wa, les géants, Syrilia, Mozero, Agamemnon, Kali ou tout simplement Pluton, le brun avait donné de sa personne dans cette guerre et son corps en témoignait. De la même façon qu’il avait abusé de son corps à Drum et Mars, il ressortait à nouveau complètement blesser. Le vice-amiral usait de sa large endurance pour mettre son corps à rude épreuve comme à chaque fois et il ne le regrettait pas. Il brillait pour sa force et sa ténacité depuis toujours.

Il avait ainsi pu œuvrer pour les quelques blesser et mettait son soin en dernier lieu. Il ne pouvait quitter Marijoa tant que ses fils n’en étaient pas revenus, alors il préférait agir de la façon la plus légère qui soit. De plus il lui restait encore une petite chose à faire. Ainsi, lorsqu’Aston Finley vint à lui, l’Archer refusa d’un simple geste de la main.

- Je ne peux pas quitter le champ de bataille tant que la guerre ne sera pas complètement terminée. L’état de ma peau n’a pas d’importance face à cette guerre.

A la place il s’éleva à nouveau dans le ciel et alla en direction de tous les géants. Il les avait lui-même écrasé et ne pouvait nier le fait qu’il regrettait ce geste. Il avait espéré faire d’eux des alliés, mais la réalité de la guerre était bien différente malheureusement pour le guerrier et il le savait.
Arrivant devant l’ensemble des géants, il savait bien que certains étaient déjà morts et d’autres blessés. Néanmoins il savait également quel sort attendait des criminels de guerre de leur acabit. L’homme ébène se tenait alors face à eux le regard légèrement caché par sa chevelure.

- Je compte faire du ciel un monde meilleur. La marine n’y sera plus jamais l’ennemi des anges et nous pourrons tous travailler main dans la main. Malheureusement, vous avez choisi une voie différente de cette paix que je souhaite instaurer. Vous ne pourrez probablement pas en bénéficier et aller être jetés en prison ou exécutés. Si vous le désirez je peux écourter vos vies ici, cette mort sera rapide. Je ne peux rien vous offrir de mieux...
----------------
Si les géants acceptaient, alors Ghetis marquerait un temps d’arrêt alors que son arène se formerait. Ils se trouveraient tous sur une roche de pierre flottant dans une mare de lave, Ghetis étant sur la pierre avec eux. Le ciel de l’arène dévoilant déjà plusieurs projectiles enflammés.

- Adieu. Dirait-il.

Le gunbai s’élevant de nouveau Ghetis hors de la plateforme et les quelques météores projetés vers la plateforme ne toucheraient pas les géants, mais briseraient complètement la plateforme, faisant tous les corps tombés dans la lave. Cette mort serait assez rapide bien que douloureuse. L’Archer faisant ainsi disparaître son arène une fois tous les corps engloutis.



A la suite de cette disparition il ne resterait plus rien des géants, il ne restait que l’Archer.

----------------

S’ils refusaient ou ne répondaient pas il ne ferait rien et ainsi le brun retournerait au bateau par la voie des airs. Cette partie de l’histoire ne changerait pas qu’importe le choix des géants après tout.

Arrivant de nouveau sur le bateau Ghetis se montrerait patient, il ne souhaitait pas être rapatrié sans ses fils et s’y tiendra. Balayant la zone du regard il jeta son dévolu sur Chairoka.

- Les dévoreurs ont l’air d’être des créatures assez idiotes. Ils n’ont pas conscience du bien ou du mal et semblent limités. Pourquoi ne pas faire d’eux des bêtes de guerre à l’image de chiens dangereux, votre pouvoir semble le permettre. Ils sont tenaces, cela servira toujours le Gouvernement. Ou me servira si vous me laissez m’en occuper. Nous devons voir loin.

En vérité Ghetis avait une idée claire en tête et c’est pourquoi il continua son propos.

- Les décimas ne seront pas tous morts après cette guerre cela parait évident. En revanche ils sont considérablement diminués et nous bénéficions encore d’alliés puissants. Si nous lançons un assaut direct sur Merveille nous pourrons les prendre par surprise. Plusieurs malédictions de nos hommes le permettent. Si nous ne prenons pas cette décision, cette guerre aura sonné comme un match nul et nos hommes seront morts en vain.

Même s’il n’était clairement pas en état de combattre dans l’immédiat, le Kurohebi ne se pensait pas indispensable à cette victoire et dans le pire des cas, il lui faudrait juste du repos pour aujourd’hui ou des drogues, quelques bandelettes et il serait prêt à lancer un assaut sur Merveille en moins de vingt-quatre ou quarante-huit heures.

Cette idée pouvait paraître folle, mais elle n’était pas bête et les dévoreurs avaient prouvé leur utilité à tenir tête à bien des ennemis, eux qui avaient tenu en respect le vice-amiral Nowaki à un moment. De plus, le Cipher Pol et l’AOI n’avait pas encore déployé toute sa force, ni même Jasmine ou Aston.

- La victoire est en face de nous.


DEV NERD GIRL




Résumé,Techniques,Pnjisations,Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1773

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Icon_minitimeMar 30 Juil - 22:44


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 572826Chairoka
Amirale-en-chef Asya Lida, Chairoka.

Alors que les derniers gradés encore sur le champ de bataille malmenaient l'Incontrôlable en utilisant à leur avantage leur supériorité numérique pour le prendre de court, tandis que l'amirale Midoritaka jetait progressivement son dévolu sur ce forban d'ennemi en considérant que Kali, sous son assidue surveillance, ne serait pas en mesure de bouger un orteil sans être fusillée séance tenante, pendant que Ghetis Archer annihilait les géants qui, unanimement, avaient largement préféré une mort de braves à une exécution en public qu'on leur aurait probablement décerné s'ils s'étaient obstinés à survivre inutilement jusqu'au lendemain, Chairoka quant à elle demeurait concentrée, focalisée sur l'ultime Decima présente sur Marineford et encore susceptible de leur causer du tort. Si, à la fin, Kali n'avait semblait-il rien voulu d'autre que prendre la poudre d'escampette, considérant que nul ne tenterait de prendre son parti une fois les fermetures refermées pour de bon, l'amirale-en-chef n'en omettait pas pour autant les règles élémentaires de sécurité et conservait son pouvoir aux abois pour condamner l'autre femme à l'immobilisme le plus total. Tôt ou tard, des renforts arriveraient : de Mars, elle l'espérait, mais d'autres destinations également, cela allait sans dire. Lorsque Aston Finley et Sakuraba Yu l'estimeraient préférables, l'alerte serait donnée auprès des myriades de troupes stationnées à Mariejoa, et qui n'attendaient qu'un signal de la part de Marineford pour intervenir en force. Le point d'orgue de la bataille aurait pu virer au génocide si les troupes menées au combat par le Monarque s'étaient avérées plus redoutables et plus revêches qu'escomptées : cette stratégie n'aurait pas manqué de couvrir Chairoka d'opprobre, puisqu'elle aurait été récupérée par ses multiples adversaires politiques au sein même du Gouvernement Mondial pour la discréditer en affirmant qu'elle n'avait pas suffisamment de poigne pour réaliser seule le travail qu'on lui confiait, mais elle aurait eu le mérite d'annihiler purement et simplement toute tentative de résistance opiniâtre de la part du Decima et de ses sbires. Pourquoi ? Parce que le Directeur de l'AOI n'était pas le seul représentant du Gouvernement disposant d'un pouvoir temporel fort avantageux dans ce type de circonstances. Et parce que Zang Thalassa, Ante Dragonovic et tant d'autres auraient été ravis de prendre les troupes Decima à revers afin de les nettoyer en un clin d’œil.

Depuis le début, le Gouvernement Mondial avait gagné. A partir du moment où ils avaient forcé Centes Decima à se présenter ici, les ténors de la Marine s'étaient octroyés sa tête : les seuls véritables enjeux demeuraient la sécurité et la survie du plus grand nombre, ainsi que la récupération du maximum de pions possibles. Mais ceci, peut-être le Monarque lui-même en avait-il conscience, en fin de compte... Peut-être avait-il eu la certitude que cette terre rocailleuse sur laquelle se dressait effrontément le plus grand et le plus glorieux des quartiers généraux de la Marine serait son tombeau ou, à défaut, celui de ses espérances de gouverner un jour en lieu et place du conseil des Cinq Étoiles... Dans un cas comme dans l'autre, qu'il ait été doté d'un admirable sens du réalisme et du pragmatisme ou d'un entêtement illuminé digne des plus fameux ahuris, sa défaite cuisante n'en était pas moins actée... Quand bien même elle s'était agrémentée d'un certain nombre de pertes pour l'ensemble du Gouvernement Mondial. Malgré la victoire, les faciès des agents de la justice étaient rarement accompagnés d'un sourire éclatant, témoin de jubilations sincères : beaucoup avaient perdu un proche, un ami, un confident... Et tous savaient que ce jour serait aussi bien célébré que pleuré, à l'avenir.
Lorsque Ghetis revint aux côtés de l'amirale-en-chef afin de s'entretenir avec elle aussi bien au sujet des quelques Dévoreurs survivants qu'à propos d'une surenchère offensive qu'il fallait mener sur Merveille au plus vite, ce ne fut pas la louve qui lui répondit, mais bel et bien son plus fidèle conseiller. Le tacticien de l'enfer Sakuraba s'approcha de son homologue vice-amiral et se chargea de retranscrire ce qu'il estimait être les pensées de son auguste supérieure avec autant de fidélité que possible : en l'état, elle n'avait d'autre choix que de demeurer concentrée sur Kali, ce qui l'empêchait immanquablement de se livrer à ce type de discussions.

-En ce qui concerne les Dévoreurs survivants, si quelque chose peut être tenté, je pense que l'amirale-en-chef fera tout pour le réaliser. Munir quelques unes de nos places fortes de ces petites choses, à condition qu'elles deviennent fiables, permettrait effectivement d'augmenter notre potentiel défensif drastiquement, notamment sur les îles les plus isolées et les plus démunies...

En l'état, il n'était pas question de céder la propriété des Dévoreurs à Ghetis et aux mers blanches, si tant est qu'ils seraient bel et bien transformés en gentils larbins au service du Gouvernement Mondial, pour la simple et bonne raison qu'en sa qualité de vice-amiral, Yu ne pouvait pas s'exprimer sur la question avec un avis fiable et éclairé. Cette décision serait certainement prise par les Etoiles elles-mêmes, en temps et en heure... La Marine n'avait pas de force décisionnelle particulière au-delà du corps d'armée qu'elle représentait, et il s'avérait bien évidemment que ces étranges créatures carnassières ne s'étaient pas encore enrôlées au service de l'amirauté. Autrement dit : elles ne dépendaient pas de Chairoka, et les supérieurs de la louve ne manqueraient pas de le lui rappeler si elle court-circuitait leur autorité sans les solliciter de quelconque manière.

-Pour ce qui est de Merveille, nous y avions déjà songé en amont. Une équipe menée par Alexo Epola de l'AOI et Wang Thalassa, fils de Zang Thalassa, a d'ores et déjà du commencer un travail d'investigations pour nous apporter des informations concrètes sur les défenses de l'île, sur ses places fortes, et sur les cibles à atteindre de toutes urgences pour supprimer la menace Decima une bonne fois pour toutes. Le reste n'est plus qu'une formalité, désormais. Le temps qu'une équipe en forme soit montée, et le règne de Centes s'achèvera avant même qu'il n'ait débuté.

Et l'équipe en forme serait certainement assez vite désignée, en l'état. Chairoka, Aston Finley, Jasmine, Midoritaka et Dereto étaient des noms incontournables. S'ils revenaient en forme, Sorafuka et Alion Keternel pourraient apporter leurs épées : Heziel Coffe, Rasgarat Abel, Mifune et les Bremurias, quant à eux, pouvaient fournir un soutien d'une puissance remarquable, mais avec le défaut de ne pas être de véritables justiciers. Des noms d'une importance moindre semblaient également assez incontournables : Ezra Ronald, Malia Hijime... Et pourquoi pas des cadors Thalassa, à l'instar de Rang et de Zang eux-mêmes ? Les possibilités étaient multiples, les combattants surpuissants étaient légions et, considérant les lourdes pertes dont les Decima avaient été sanctionnés, il allait sans dire qu'il n'en faudrait qu'une poignée pour mettre un terme sanglant à ce simulacre de guerre, une bonne fois pour toutes.
Les jours de l'oppression de Merveille étaient comptées, qui que soit son libérateur.



Ordre de réponse :
Ghetis - Taito - Caligula - Sypher - Daisuke - Heziel - PNJ Decima
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


HRP :
Résumé :
A mon sens le dernier tour ! Je vois pas trop ce que j'aurais à raconter en plus, Ghet tu seras évidemment pris en charge et soigné par des médecins ultra-compétents de la Section Scientifique, quant au reste l'Incontrôlable sera... Contrôlé, vaincu en tout cas, et Kali/Azer Ty emprisonnés.
Il est possible que les PIs de MF réapparaissent subrepticement côté Mars, qui continue encore un petit peu, mais en l'état, Ghet, tu peux faire un poste de conclusion (ou pas) et demander ta nota ! (Pareil pour Daisuke, si tu es encore vivant, doté d'une connexion internet, d'un cerveau fonctionnel et d'une paire d'yeux tout aussi performants)
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

Ghetis Archer
Messages : 1998
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Left_bar_bleue48/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Left_bar_bleue40/750L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty_bar_bleue  (40/750)
Berrys: 9.822.820.528 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Icon_minitimeVen 2 Aoû - 19:02

Héros ?

Ore Wa Kurohebi Da !




Les géants avaient tout naturellement choisi la mort et le Vairon s’y attendait un peu. Ils étaient déjà à l’article de mort et jamais ils n’accepteraient de servir la Marine. Leur but initial était d’attaquer ceux ayant été responsable de la mort d’un des leurs. Ils étaient venus dans un but de vengeance et ne pourrait décemment rejoindre le camp de ceux qu’ils voyaient comme des ennemis.

Ghetis voyait cette finalité comme une véritable perte. Il avait pris l’habitude de voir en chaque ange un éventuel membre de son armée grandissante. Ainsi, perdre un des anges le gênait forcément, le brun voyant cela comme une perte indéniable. Par respect pour eux il leur avait donné la mort, mais n’en était pas fier pour autant. A l’origine Celestia ne faisait pas partie des projets de conquête de l’Archer. Il souhaitait simplement s’entendre sur une forme de paix avec eux et rien de plus. Néanmoins, la guerre le poussait à croire qu’il fallait peut-être œuvrer différemment pour cette île. Quand il aurait réalisé son objectif principal, il pourrait donc se rendre sur cette île et aviser sur ce qu’il apporterait à celle-ci.

Azerty ne semblait pas être un homme qu’il serait possible de tuer. Il y avait fort à parier qu’il finisse à Impel Down ou exécuter. Ghetis n’ayant pas affronté le géant de façon directe, il n’avait pas son mot à dire sur son destin. Bien entendu il aurait aimé pouvoir le compter parmi les défenseurs du ciel, mais cela paraissait improbable.

Un nouveau détail du fruit du démon de la Chairoka lui était ainsi apparu. Elle avait manifestement besoin d’une certaine concentration pour pouvoir appliquer son pouvoir dans ses aspects les plus pointus.

Sa proposition vis-à-vis des Dévoreurs semblait avoir rencontré une certaine forme d’acceptation ce qui lui faisait grand plaisir. Si Chairoka en avait la possibilité, ces créatures viendraient grossir les rangs de la Marine pour le plus grand bonheur de bien des individus.

Quant à l’idée de lancer un bataillon sur Merveille, elle semblait avoir déjà été imaginée et partiellement réaliser par les Thalassa et l’AOI. Cela sonnait comme une excellente nouvelle pour Ghetis qui voyait là une possible ouverture vers une autre vie pour le Gouvernement. La justice pourrait enfin reprendre son cours habituel face aux forbans et révolutionnaires.

- Je veux en être. S’il y a un groupe qui attaque Merveille, je veux en être même si je n’ai qu’un rôle secondaire. J’aimerais participer à la fin des Décimas. J’en ai affronté tant, que cela me paraît normal.

Si un groupe devait se charger de la fin des Décimas, alors il paraissait normal que Ghetis en fasse partie. Il était l’un des marines ayant le plus œuvrer contre les Décimas. Alabasta, Drum, Olandaina ou encore Mars en étaient de bons exemples.

Bien entendu, Sakuraba ne pourrait offrir de réponse claire à l’Archer, mais il était important que le Vairon ait au moins manifesté son envie d’être un des membres de ce groupe à venir. Il avait encore énormément de choses à montrer.


Arrachant quelques bandages de sa fameuse plante il alla s’asseoir sur le rebord du navire, commençant à bander ses bras. Son gunbai redevint un simple oiseau qui ne tarda à se poser sur sa tête tandis que l’armure se changea en une petite taupe qui vint se réfugier sur les jambes du guerrier.

On pouvait ainsi voir que le buste n’avait pas subis de brûlure grâce au haki. Cela n’était cependant pas le cas du reste de son corps, les membres étant bien brûlés.

- Il ne reste plus qu’à attendre le retour du groupe Mars.

Regardant le ciel, le brun se rendit compte qu’il ne s’agissait que de sa seconde venue à Marineford et tout comme la première il était encore couvert de blessures et réduit à l’état de loque. Elle était déjà loin cette époque où il souhaitait rejoindre la Marine, passant directement Contre-Amiral.

D’abord critiquer par beaucoup, il ne se fit accepter qu’à l’aide de son efficacité. Son caractère belliqueux ne lui avait guère été utile, mais il avait appris à prendre davantage sur lui également. Au final être dans la Marine lui avait apporté énormément de choses et il commençait à s’y sentir à sa place. Néanmoins, un choix drastique allait bientôt s’imposer à lui. Il y songeait depuis quelques temps déjà et l’après-guerre serait déterminant pour faire ce choix.

* Mes fils, il est temps pour vous de revenir je commence à être inquiet moi.*


DEV NERD GIRL




Résumé,Techniques,Pnjisations,Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1773

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Icon_minitimeDim 18 Aoû - 22:50


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 572826Chairoka
Amirale-en-chef Asya Lida, Chairoka.

C'était fini. Cette fatalité s'était progressivement ancrée dans les esprits des divers intervenants encore présents sur Marineford, où les derniers ressortissants de la faction des Decimas et de leurs alliés avaient été brillamment terrassés. L'amirale-en-chef avait contenu les actions de Kali et de l'Incontrôlable durant une généreuse paire de minutes, avant qu'Aston ne les évacue d'urgence, l'un après l'autre, droit vers la prison pluriséculaire d'Impel Down. Leurs cas étaient bien sûr terriblement urgents, mais ils passaient après l'achèvement de cette bataille : Asya Lida comptait bien s'entretenir avec la Nomade dans les délais les plus brefs, mais pas sans avoir au préalable la certitude que Wakai Tsuki et ceux qu'il avait emmené dans la dimension de Mars avaient pu s'en tirer indemnes, et victorieux. Cette certitude, toutefois, se faisait attendre sournoisement. Les minutes s'égrainaient et les évacuations préventives se multipliaient, afin que les gradés blessés puissent jouir des meilleurs soins que les experts de la Section Scientifique pouvaient leur apporter. D'autres soldats furent acheminés jusqu'à Marineford, afin de prévenir l'irruption improbable d'une ultime attaque de la part du Monarque brisé et défait : l'orgueil pouvait le pousser à vouloir entraîner l'amirale-en-chef dans la tombe, même s'il paraissait illusoire qu'il y parvienne sans stratagème savamment huilé, a fortiori avec Jasmine et Rasgarat Abel à ses côtés, notamment... Mais il valait mieux, une fois de plus, prévenir que guérir. Ainsi, ce furent une bonne dizaine de contre-amiraux et de colonels robustes, jusqu'à présent en faction à Marineford, qui furent ramenés au fil des pérégrinations d'Aston Finley de l'une à l'autre des places fortes gouvernementales. Ces gradés ne perdirent pas une seule seconde, et se mirent bien vite en mouvement : il s'agissait de donner un coup de main aux infirmiers qui se démenaient pour stabiliser l'état qui restaient à leur charge, et de commencer à parcourir les décombres afin d'en extirper les cadavres, gouvernementaux comme criminels. La tâche allait s'avérer particulièrement fastidieuse, mais ils seraient petit-à-petit épaulés par davantage de collègues, fort heureusement : il fallait à tout prix que les rapports retransmis aux Cinq Étoiles et aux autres têtes pensantes du Gouvernement Mondial soient absolument exhaustifs. Cela passait, bien sûr, par un compte précis et méticuleux du nombre de défunts...

Et on ne pouvait pas dire qu'il en manquait, loin de là. Outre le nombre assommant de têtes célèbres qui avaient passé l'arme-à-fauche, on dénombrait également un lot conséquent de géants et de Dévoreurs, lesquels avaient refusé catégoriquement de courber l'échine devant un autre que le Monarque blond. Mais ce n'était là que de l'ordre du détail pour les hauts-gradés du Gouvernement Mondial, qui furent surtout frappés par l'état misérable dans lequel cette bataille avait précipité le glorieux bastion de Marineford : jamais ce quartier général inexpugnable n'avait aussi durement été frappé, jusqu'à présent. Il portait les stigmates des combats s'y étant déroulés, et les porterait par ailleurs encore longtemps. Les travaux, s'ils avaient la chance d'être lancés en grande pompe dans les délais les plus brefs, risquaient de nécessiter une main d'oeuvre gargantuesque, un savoir-faire inestimable et un temps des plus précieux. De quoi offrir à la Marine toute latitude pour réorganiser ses rangs : car avec le retour sur le devant de la scène de certains gradés, et avec la disparition manifeste d'autres, c'était toute la hiérarchie militaire imposée jusqu'à présent qui risquait fort d'être drastiquement chamboulée. Mais rien de tout ceci n'habitait encore les pensées de la louve brune, toujours aussi pragmatique qu'à l'accoutumée. Elle traitait les tâches qui se présentaient à elle avec méthode, dans l'ordre, sans s'encombrer l'esprit de devoirs inopportuns et de moindre envergure. Les pierres pourraient être empilées un autre jour : les cadavres pourraient trouver une sépulture plus ou moins digne, en fonction de leur allégeance au cours de leur vie achevée, d'ici une poignée d'heures. C'étaient les vivants qui importaient et, une fois de plus, elle ne pouvait s'empêcher d'espérer que d'autres ne tarderaient guère à pointer à nouveau le bout de leur nez.

Aussi ne put-elle s'empêcher de tressaillir lorsqu'une brèche s'ouvrit, grâce au pouvoir de Kokuwo Nala, et aux fermetures que cette dernière avait été en mesure de générer abondamment en prévision de la bataille dorénavant achevée. Si la plupart des combattants se mirent en garde immédiatement, encore trop nerveux pour passer l'éponge sur une hypothétique irruption ennemie sur le sol qu'ils venaient tout juste de débarrasser de la présence sacrilège d'autres envahisseurs, l'amirale-en-chef se contenta de sonder précautionneusement l'esprit des silhouettes qui s'avançaient, et qui parurent bientôt dans leur champ de vision. Elle afficha un sourire rassuré... puis triomphal.

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 948731WakaiL'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 192585Pion3
Wakai Tsuki, amiral Sorafuka, et Anna Mendez, anciennement amirale Aokiji.

-Sayouri Taka est morte. Les Decimas sont vaincus.

Deux bribes de phrases courtes, que l'amiral proféra davantage pour ses collègues et subordonnés que pour sa seule supérieure : celle-ci s'était préalablement octroyé le privilège de se renseigner quant au succès de leur mission en sondant les souvenirs les plus immédiats du prestigieux sabreur. Et elle n'eut en aucun cas matière à éprouver quelconque déception. Si la nouvelle de la disparition inéluctable du général Alucard la troubla profondément, puisqu'elle avait toujours éprouvé le secret mais sincère espoir qu'il puisse un jour réintégrer le poste qui autrefois avait été le sien, le fait de savoir que le sort d'Anna Mendez s'était montré plus doux lui mit du baume au cœur. Elle libéra immédiatement la jeune logia de ses entraves mentales, tant qu'elle était encore inconsciente, de telle sorte qu'elle se réveillerait à nouveau en tant que jeune marine pétillante, et non pas en tant que pion automate, soumis à la volonté d'un tiers. Puis elle se tourna dans la direction des autres membres de cette escouade qui, à défaut de se montrer raisonnables, avait fait montre d'une bravoure que tous ne pouvaient que leur envier. Elle ne manqua pas de remarquer les têtes familières des contre-amiraux Suprême, Vaillant, Effacé et Mature, ainsi que celle un peu moins médiatique de Logan V. Seyfried, et elle les salua tous les cinq d'un bref signe de la tête. Elle ne savait pas vraiment comment ils avaient pu croiser la route de l'escouade, une fois au beau milieu de la dimension de Mars, et donc autrement dit en plein territoire ennemi, mais elle aurait bien d'autres occasions de se renseigner à ce sujet. En l'état, elle se contenta de dicter une volée d'ordres à l'attention des infirmiers, et même d'Aston, lorsque ce dernier reparut en apportant une fois de plus deux contre-amiraux qui allèrent rejoindre leurs collègues afin de les aider dans leur tâche morbide.

-Prenez en charge leurs blessures ! Aston, évacuez le vice-amiral Nowaki à Mariejoa, dès à présent. Il n'est pas nécessaire de vous malmener davantage, Taito. Vous en avez fait suffisamment. Félicitations, à vous tous. Vous avez terminé cette guerre trop longue.

Il était rare que l'amirale-en-chef félicite ses subordonnés : ce qu'elle estimait être un devoir était rarement, à ses yeux, légitimement source de fierté. Néanmoins, elle ne pouvait décemment pas nier, en l'occurrence, l'importance qui avait été celle de cette escouade vaillante, s'étant jetée intrépidement en terre adverse dans l'optique de défaire ceux qui s'y trouvaient, au péril de la sécurité des membres la constituant. Sans leur bravoure, le conflit se serait certainement entériné et aurait pu aboutir à un résultat d'autant plus mitigé : Sayouri Taka n'aurait pas trouvé la mort, Winch Alucard n'aurait pas pu être libéré de son emprise royale, et certains prisonniers seraient certainement encore en train de croupir dans leurs geôles... Néanmoins, la louve savait qu'en l'état des choses, des félicitations étaient bien maigres récompenses : une réunion devrait être tenue dans les délais les plus brefs, afin d'octroyer aux gradés qui se présentaient devant elle les responsabilités qu'ils méritaient.

-Cette guerre est finie.



C'est mon dernier poste ! Vous pouvez demander vos notas, si ça n'est pas déjà fait. Bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas
Sypher Wenham
Contre-amiralContre-amiral

Sypher Wenham
Messages : 384
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Left_bar_bleue39/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Left_bar_bleue83/350L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty_bar_bleue  (83/350)
Berrys: 64.968.521 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Icon_minitimeLun 19 Aoû - 8:21

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Tumblr_p10yqeMrxA1wzb0pfo2_500

L'Histoire est écrite par les vainqueurs

Feat Event - Expédition Mars

Les nouveaux événements de Mars n'étaient à présent plus et nous n'avions plus qu'à rentrer au "bercail", même si en l'état, notre "chez-nous" représentait un champ de bataille ravagé par la guerre. Quelle ironie, sortir victorieux d'une guerre. A quoi bon voir les choses aussi positivement quand, à côté de ça, des centaines voire des milliers de personnes sont mortes ? Décidément, je ne pouvais vraiment pu supporter tout cet aspect du Gouvernement, endurer toutes ces souffrances. C'était d'ailleurs pour ces raisons que j'avais décidé de m'éloigner au moins un certain temps. Cela ne pouvait être, pour le coup, que bénéfique pour moi et, de cette manière, j'aurais la possibilité de me remettre directement en question.

Quoi qu'il en soit, après une légère pause lors des dernières paroles de l'ancien Général des Armées, nous nous décidâmes de traverser la fermeture menant d'où nous venions précédemment. Et là, nous pûmes apercevoir globalement tout le monde. Sauf que quelque chose avait changé depuis notre départ : tout était terminé. Les Decima avaient été vaincus et tout le monde pouvait dorénavant reprendre son souffle, se reposer un peu. Voilà donc comment tout ça avait fini. Scrutant le champ de bataille de fond en comble, je pus distinguer une masse incroyable de corps jonchant le sol. Cette vision me perturba, si bien que je ne pus m'empêcher de rapidement détourner le regard quelques secondes après.

Puis, également, j'aperçus Ghetis qui se trouvait là, non loin des autres. Honteux, je n'osais pas le regardais, mais je devais lui annoncer ma décision.

« Ghetis.. Je craignais de te revoir en sortant. Je ne vais pas bien. Vraiment pas bien. A l'intérieur de Mars, je n'étais plus moi-même, comme la première fois à la mort de Noctis. Alors.. J'ai pris une décision. »

Je marquais une très légère pause avant de reprendre, relevant doucement la tête pour finalement le regarder dans les yeux.

« Je vais quitter la Marine et me faire soigner. Je ne sais pas si nous nous reverrons ni quand, mais je tenais à te le dire... »

Ces mots marquaient la fin d'une ère, assurément.

awful pour Epicode


Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 530
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Left_bar_bleue38/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Left_bar_bleue246/350L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty_bar_bleue  (246/350)
Berrys: 210.532.000 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Icon_minitimeLun 19 Aoû - 14:40

Never give up



Il était temps de partir. Le premier pas était difficile, mais il fallait le faire. Quitter cet endroit signifiait avoir vaincu. Mais à quel prix ? Un voir plusieurs hommes de renoms allaient y rester car au fond, si Centes n’est pas inévitable, certaines de ses actions elles ... Le sont. Ceci était rageant de ne pouvoir voir sa gorge exploser entre mes doigts, ou ceux d’un collègue, mais je me devais de faire avec. L’amertume était une chose qui emplissais ma bouche à l’heure actuelle...

Pénétrant dans le portail nous ramenant à Marinford, mon regard se posa immédiatement sur ce qui était le vaste champs de bataille. Les alentours avaient changées, mais tout s’enchaina rapidement. L’amirale écouta ceux qui faisaient de petits rapports et moi, je me contentais de revenir à moi d’une certaine façon. Soufflant grandement, alors que je regardais l’horizon à la recherche de certaines personnes, une voix s’éleva avant qu’on ne me prenne en charge rapidement.

“ Taito !!! “

La voix était féminine et je la reconnaitrais entre mille. S’octroyant une “ pause “ dans l’aide qu’elle apportait, ma soeur se jeta sur moi de manière peu habituelle. J’en restais quelque peu bouche bée devant tant d’émotions. Peu habitué à cela, même de la part de ma soeur, j’étais comme incapable de répondre, venant simplement user de mon bras comme une écharpe et la rassurer en caressant son dos.
Je suis là disais-je en douceur. Nous sommes victorieux donc ? Les mots raisonnaient comme un glas qui traversait les mers et terres de ce monde. La guerre est terminée. Ce constat fait, je vins à chercher du regard quelqu’un et aussitôt ma soeur me rassura.

“ E.. Elle va bien Taito... Elle n’a rien. “

Soulagé au plus haut point, je respirais un grand coup alors qu’on s’approchais de moi. Relâchant ma soeur, je vins à lui intimer de prendre soin des gens pendant mon absence. Loin d’imaginer la semaine que j’allais passer, je me laissais emporter par les personnes compétentes. Le coeur plus légers, je réalisais à peine que nous venions de finir une guerre.

Un tournant de l’histoire allait se tourner.


Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

Ghetis Archer
Messages : 1998
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Left_bar_bleue48/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Left_bar_bleue40/750L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty_bar_bleue  (40/750)
Berrys: 9.822.820.528 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Icon_minitimeLun 19 Aoû - 21:54

Héros ?

Ore Wa Kurohebi Da !




La guerre avait été particulièrement usante pour la faction gouvernementale, mais elle s’achevait enfin, laissant place à une note plus rafraichissante. Il y avait certes eu plusieurs pertes, mais il ne fallait pas nier le fait que la victoire avait été celle du Gouvernement à cet instant précis. Il y avait certes eux des pertes, mais rien qui laissait croire que la Marine avait perdu.

Il s’agissait en fait de l’aube d’une nouvelle ère, il fallait simplement éradiquer la menace Décima à la racine, en éliminant Centes et le travail serait achevé.

Assis au bord du navire, le brun attendait avec impatience la venue de ses enfants, il leur faisait confiance et espérait surtout qu’ils n’aient aucune blessure grave. Ainsi lorsque la brèche s’ouvrit, malgré les mines tristes de certains, un sourire léger vint ponctuer son visage. Le corps brûlés se releva, laissant un Archer fier de sa famille.

Il voyait Caligula revenir avec Nala sous le bras, tandis que Taito et Sypher arrivaient avec la même sérénité à première vue. Il ne lui en fallut pas plus pour venir vers eux, laissant Taito retrouver sa sœur, le binôme rival n’avait rien à se dire après tout, leur famille importait bien plus.

De suite Ghetis vint tendre son poing à Caligula qui fit de même avant que le duo ne s’échange un sourire emplit de fierté. Le shandia savait pertinemment que Ghetis attendait de lui qu’il récupère Nala, il fallait finir avec l’épopée des Kokuwo une bonne fois pour toute.

Le contexte ne se prêtait pas à garder Nala pour le compte de La Couronne ou autre alors, le duo ne put que la remettre au Gouvernement, mais le Vairon posa un intérêt tout particulier sur cette demoiselle.

- J’aimerais être au courant de tout ce qui concernera cette femme. J’ai grand besoin d’étudier son pouvoir. J’espère que vous comprendrez cela.


Ecoutez-moi s'il vous plaît, snif.

Après Caligula, le brun comptait jeter son dévolu sur Sypher, pour le féliciter et lui demander si cet ultime passage à Mars lui avait permis de passer à autre chose. Néanmoins, ce fut Sypher qui vint à lui. L’air serein qu’il semblait avoir s’était alors terni.

Depuis toujours le jeune homme souffrait de la mort de Noctis, du changement immiscé par sa carrière de vice-amiral et de contre-amiral. La Marine avait été pour lui une lourde épreuve et son apparence d’homme d’une vingtaine d’année ne faisait que cacher son jeune âge de garçon de quinze ans. Sa jeunesse lui avait été volé depuis toujours et son aventure au sein du Gouvernement n’avait fait qu’empirer les choses au fil du temps.

Le désir d’être soigné, le désir de retrouver une vie plus paisible, il ne pouvait que comprendre cela. Le sourire qui était alors apparu sur le visage du père était différent, ce n’était pas de la joie ou de la pitié, mais bel et bien de la fierté. Il n’avait pas besoin d’en s’avoir plus, ses bras s’ouvrant pour accueillir en une étreinte le tireur.

- La vie ne t’a jamais fait de cadeau, mais tu l’as toujours vécu avec stoïcisme et bravoure. Le monde est vaste, peuplée de différentes personnes et de différents lieux. La Marine n’est peut-être pas le meilleur lieu pour toi et tu as peut-être besoin de rencontrer de nouvelles personnes.

Marquant un arrêt, il vint se soustraire à l’étreinte, laissant juste une main posé sur l’épaule de son fils.

- Tu es mon premier fils, même si dans le fond tu tiens plus de mon frère que de moi. Quoi qu’il arrive je souhaite ton bien. Fais ce qui te semble juste pour ce bien, ma main sera toujours tendue si tu en as besoin.

Jamais, au grand jamais cela n’était arrivé en ce bas monde depuis qu’il avait arboré le masque vairon, mais pour la première fois depuis des années, Ghetis pleura.

Malgré sa fierté pour un fils qui avait depuis si longtemps été à ses côtés il était triste de le voir partir. Il risquait de ne plus jamais le revoir dans un monde aussi étendu que celui-ci, pourtant il espérait sincèrement son bonheur.

Sypher deviendrait probablement un civil avec le temps, alors pour lui le Kurohebi devait désormais bâtir un monde juste. Un monde où son fils, qu’il ne verrait plus, pourrait vivre en toute quiétude.

- Merci pour ce que tu m’as apporté Sypher, sans toi je ne serais pas ici.

Farfouillant dans sa sacoche il tendit au garçon ce qui semblait être un Eternal Pose. C’était tout bêtement celui qui guidait toujours l’équipage vers Jaya.

- Que ce soit pour y vivre ou nous rendre visite, cette île te sera toujours ouverte.

Il n’y avait pas plus à dire, ainsi il hocha la tête d’un mouvement léger et naturellement il porta son attention sur les prochains ordres, c’était la dernière fois qu’il serait sur un bateau avec son aîné.


La fin de la guerre de Marineford était définitivement… une ère nouvelle.

DEV NERD GIRL



Fin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 7 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

 Sujets similaires

-
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» La longue histoire d'un Ange...
» Shogun2 breve histoire féodale du japon nlle version
» Histoire en litographie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Red Line :: Marine Ford-