Partagez
 

 L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1748

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeVen 17 Mai - 21:22


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 525035Elkens

Amirale Camille Elkens, Midoritaka.

-John... John ! Reste avec moi...

Elle l'avait fait. Elle avait été obligée de le faire. Il s'était exposé, ne lui laissant nulle autre initiative : il s'était sacrifié, et elle avait du déchaîner sur lui toutes les armes qu'elle avait en sa possession, dans l'espoir d'atteindre Akainu sévèrement. Elle avait réussi... Mais à quel prix ? L'ancien amiral, blessé, avait été contraint à battre en retraite. Mais John ne combattrait certainement jamais plus... Affolée, les yeux embués de larmes, l'amirale avait soutenu son collègue et ami jusqu'au moment où le sommet de la tour de guet sur laquelle ils avaient été perchés jusqu'à maintenant s'était effondrée. Elle avait fait en sorte d'amortir sa chute, dans la mesure du possible, puis s'était directement agenouillée en l'allongeant au sol, essayant vainement de panser son buste afin de limiter ses saignements trop abondants et continus. Son état était désormais plus que critique, n'importe qui aurait pu le deviner en lui décernant une simple œillade des plus brèves... Il allait mourir, à ce rythme. Parce qu'il l'avait voulu. Parce qu'il avait poussé son abnégation à son plus haut niveau, jusqu'au sacrifice de sa propre existence, dans le but de repousser l'assaut de ce redoutable chien rouge, de ce traître en puissance. Elle n'était pas seulement émue : elle était horrifiée, énervée, bouleversée. Ils avaient traversé d'innombrables épopées ensemble : peu à peu, il était devenu comme un guide, comme une espèce de grand frère pour elle. Il avait fait en sorte de l'épauler, de lui apprendre beaucoup, semblant voir en elle une subordonnée puis une collègue cadette terriblement prometteuse. D'aussi loin qu'elle s'en souvenait, il avait toujours été là, quelque part, prêt à lui tendre la main, et ce depuis que sa carrière avait commencé. La jeune tireuse se souvint bien malgré elle de leur dernier affrontement conjoint, qui les avait opposé à Shouten Doji, le Nebula fou, et au cours duquel l'Ours avait également dû se mettre en danger de la sorte. Malheureusement, cette fois serait la dernière, et tout semblait l'indiquer...

L'irruption de Violet ne fut pas suffisante pour permettre à Camille de détacher son regard de ce symbole de la justice qui s'en allait doucement, déjà inconscient. Son affolement et ses demandes, en revanche, semblèrent permettre à l'amirale de regagner un semblant de recul sur cette situation, dans sa globalité. Elle se redressa, péniblement, puis déposa un regard absent sur la silhouette gargantuesque d'Azer Ty, qui affrontait un Dereto et un Ezra Ronald tout deux en difficulté manifeste. Dereto était l'un des apprentis de John : il n'y avait qu'à le regarder user du rokushiki et de ses compétences au corps-à-corps pour s'en convaincre... Quant à la Hyène, il était l'un de leurs collègues proches. Ils n'avaient personnellement par la moindre affinité, mais ils avaient longtemps durant été vices-amiraux ensemble, avaient longtemps été cités comme étant les plus talentueux et les plus prometteurs gradés de cette nouvelle vague d'éléments frais. L'un comme l'autre étaient donc proches de John... Et l'un comme l'autre risquaient d'y passer, si rien n'était fait pour les aider. Sa main revancharde et tremblante s'éleva jusqu'à son visage et, d'un revers nerveux, elle essuya les larmes qui perlaient au bout de ses cils. Sa tristesse acheva de se métamorphoser en une rage indicible, intense, et ses yeux dardèrent Azer Ty d'une haine si farouche qu'on l'eut juré responsable de la débâcle de John.
Elle ne pouvait pas avoir William... Elle l'aurait, lui. Elle allait le tuer.

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Roy_mu10L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Ishida10
Directeur de l'AOI Aston Finley et Vice-Amiral Sakuraba Yu.

-J'y vais.
-Directeur, n...

La protestation du vice-amiral fut vaine. En un clin d’œil, Finley se projeta à une allure ahurissante en direction de Violet et de John, déjà plus qu'à quelques dizaines de mètres. Il déposa sur ces deux silhouettes ses deux mains fermes et, en un fragment de secondes, il disparut pour finalement réapparaître aux côtés de Chairoka, mais sans l'amiral meurtris. Le regard rancunier que le Sakuraba lui expédia sembla l'exaspérer, et il se rapprocha du tacticien de l'enfer en tapotant son torse, à l'endroit où devait se trouver son cœur, le tout sous l'attention sérieuse et concentrée de l'amirale-en-chef qui choisit de son côté de prolonger son mutisme.

-Vous réfléchissez trop, vice-amiral. Vous n'éprouvez pas assez. Je ne sais pas ce qui a pu pousser William Lancaster a nous trahir, mais il est évident que les Decimas sont aussi proches les uns des autres que nous ne le sommes nous-mêmes. Si Akainu a été forcé à s'enfuir, c'est qu'il a été mis dans un état désastreux... Centes doit prier pour sa survie, en ce moment même. Je me déplace trop vite : je ne leur ai laissé qu'une fenêtre si risible qu'elle aurait dû être anticipée. Comment imaginer une telle catastrophe avant qu'elle n'ait lieu ?
-Mais si...
-Je préfère perdre cette bataille, vice-amiral, qu'assister à la mort du moindre de nos collègues, y compris les plus bienveillants.

Il se fit plus intransigeant qu'il ne l'avait été jusque-là, et le tacticien de l'enfer se tut. Le stratège comprit d'instinct qu'il ne servait à rien de réfléchir et de débattre davantage : l'évacuation avait été réalisée, certes sans son accord, mais néanmoins avec brio. Les Decimas n'avaient pas pu en profiter pour les atteindre, à l'évidence, sans quoi l'amirale-en-chef serait sans nul doute gisante, à leurs pieds. Cela signifiait donc que le directeur de l'AOI avait raison, a minima partiellement... Néanmoins, ce qui avait poussé Yu à opter pour le silence, cette fois-ci, c'était surtout le fait que le Directeur avait embrassé cette posture en une seconde, sans y réfléchir davantage, comme si elle était devenue un réflexe. Ce réflexe, pourtant, tranchait singulièrement non seulement avec ses responsabilités, puisqu'il était censé veiller à la fin des Decimas à n'importe quel prix, mais aussi et surtout au comportement qui avait occasionnellement été le sien, comme à Baltigo, où il n'avait finalement pu sauver qu'une poignée de gradés aux dépens de milliers d'autres. Portait-il le fardeau de ces sacrifices, en son for intérieur ? C'était chose possible, et c'était surtout chose trop délicate pour la remuer impunément, avec légèreté. Le stratège n'était pas aussi froid et mécanique qu'on ne le disait : en stratégie, l'empathie était une qualité primordiale. Il fallait savoir se mettre à la place de ses opposants afin de comprendre leurs actions, leur cheminement de pensées, leurs objectifs et les outils qu'ils allaient user afin d'y parvenir... Cela, forcément, lui permettait de comprendre que Finley était un homme doté d'un cœur bon. Le genre d'hommes qui ne supportaient pas qu'on piétine leurs sentiments... Déjà le vice-amiral faisait-il demi-tour, donc, choisissant de fixer la jeune sœur du Nowaki, laquelle avait rendu cette évacuation possible.

-Merci.

Un mot, un seul : unique mais sincère. Car il était comme beaucoup d'autres, a fortiori comme les vices-amiraux de la première heure, ceux qui étaient déjà en poste lorsque la première bataille de Marineford avait eu lieu : il était proche de John, qu'il estimait non seulement en tant que collègue, mais aussi et surtout en tant qu'individu. Ils avaient besoin de combattants aussi dévoués et volontaires... Et ils risquaient, à l'issue de cette bataille, d'en nécessiter un de plus.

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 248569PNJ2L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 858106PacifistaXEdition
Orim Asakura et Pacifista X-Edition.

Il fondait sur sa proie, avec l'intention manifeste et impitoyable de la déchiqueter. Si le Pacifista X-Edition était impressionnant lorsqu'on le regardait avec des yeux des hommes, il n'était, mis en comparaison de cette créature hybride couverte d'une dense et épaisse armure naturelle et pourvue de pinces qui auraient été capables de couper des êtres humains en deux, guère plus qu'un jouet grossier. Tout son attirail risquait de lui être inutile lorsque les gestes ennemis tenteraient de lui arracher tout un pan de son anatomie d'acier, et ses armes les plus efficaces risquaient fort de se fracasser contre l'armure de son opposant sans lui causer le moindre mal. Voilà qui contrebalançait sérieusement les rapports de force, à défaut de les inverser irrémédiablement : si Orim Asakura semblait jusqu'à présent damné, il risquait désormais de causer encore bien du mal à ses ennemis, lesquels risquaient d'avoir encore beaucoup à faire pour se débarrasser de la présence Decima, y compris après la fuite forcée d'Akainu. Néanmoins, la présence de Daisuke, qu'on aurait pu assimiler à du détail, risquait elle aussi de peser dans la balance... Aussi l'issue de cet affrontement demeurait-elle absolument incertaine, et aussi le resta-t-elle encore longtemps après que le logia ait commencé à répandre sa fumée, sous la forme d'un coup de poing et d'un tapis indépendant l'un de l'autre. Le coup de poing, contre toute attente, ne sembla même pas attirer l'attention du zoan qui continua à fondre sur sa proie initiale, virulent et brutal : en revanche, le tapis de fumée qui se solidifia d'un coup d'un seul au niveau de ses jambes entreprit de le faire chanceler furieusement, entravant ses mouvements sans lui laisser véritablement la chance de s'adapter. Le X-Edition perçut ce déséquilibre, et ne le laissa pas prendre fin sans tenter d'en tirer profit : le cristal présent sur son buste se mit à rayonner, et une espèce de lumière rougeâtre en fusa, percutant le zoan de plein fouet en provoquant une explosion incendiaire sur un diamètre de deux bons mètres. La chose incontrôlable fut repoussée vers l'arrière, et manqua de choir sur son dos avant de se rattraper grâce à sa queue articulée, qui vint se planter dans le seul afin de lui fournir un troisième appui bienvenu. Sur ce, le Pacifista se rua dans la direction du zoan éveillé, menaçant de parvenir au corps-à-corps afin de tenter de lui régler son compte. Daisuke allait-il une nouvelle fois privilégier le rôle de soutien, ou allait-il se mouiller plus dangereusement, quitte à en récolter des réussites plus glorieuses ?

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 532010ArmaL'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Bleach10
Agamemnon Tyu , primé à 240.000.000 berrys, et Vice-Amirale Ortenssia Emy.

Le lion était certes isolé... mais il n'était pas perdu pour autant. Il n'y avait qu'une seule idée à accoucher pour s'en rendre compte : idée que Sakuraba Yu avait en tête depuis longtemps, entre autres choses. Si l'un des chevaliers courrait un grave péril, Centes allait probablement déployer des efforts cataclysmiques afin de lui venir en aide et de lui porter secours. Akainu n'avait manifestement pas été abandonné à son sort, alors qu'il était aux dernières nouvelles une recrue relativement récente de la cour Decima. Comment diable le Monarque aurait-il pu délaisser ceux qui l'avaient aidé à former son organisation désormais tentaculaire ? Ses soutiens de la première heure devaient avoir une place toute particulière dans son cœur... Ce qui sous-entendait qu'au moment même où l'un d'entre eux courrait un danger mortel, il pourrait bénéficier d'un soutien indéfectible de la part de ses alliés. Était-ce pour cela qu'on n'avait pas encore vu l'ancienne amirale Aokiji directement intervenir sur le champ de bataille, depuis le premier rembobinage ? Pouvait-on en dire autant au sujet de Kamiji, cet ancien général décoré à plus d'un titre ? Si tel était le cas, alors il valait mieux continuer à jouer sur le long terme : voir le paramecia du temps s'inviter à Marineford serait sans nul doute désastreux pour plus d'un gradé...
En tout cas, ces considérations semblaient être loin des deux vices-amiraux qui se défoulaient et visaient à annihiler Agamemnon dans les instants qui suivraient. Le coup de poing de Ghetis fut une nouvelle fois paré par la bête armée d'une hache, et ce avec une aisance des plus déconcertantes, mais l'infériorité numérique ne tarda guère à déboussoler la créature vorace. Alors que le maudit des arènes prenait la décision surprenante d'agir en tant que soutien à distance, harcelant le zoan de piques d'air que le Decima parvenait à briser avec habileté, les deux Pacifistas et Emy se ruèrent dans sa direction afin de le tenter de le cueillir au corps-à-corps. La hache vola, manquant de décapiter le premier des deux robots, qui parvint à se baisser juste à temps afin d'éviter un drame. Le second reçut un coup de pied en plein abdomen, qui le renvoya d'où il venait sans lui causer de dommages apparemment irrémédiables. La jeune femme en profita pour glisser sous le pied de son ennemi, et pour bondir dans son dos : elle lui infligea un coup de pied sauté en plein dans côtes, mais il ne sembla pas broncher et parvint même à la repousser d'un puissant coup de coude, comme s'il avait chassé un méprisable moucheron. Le X-Edition restant essaya bien de tirer profit de cet imbroglio qu'était devenu cette charge insensée, mais il fut à son tour coupé dans son élan par un coup de hache, qu'il bloqua avec ses avants bras. Les talents de bretteur d'Agamemnon inexistants l'empêchèrent de perdre un membre, mais la force dantesque de celui-ci, en revanche, joua contre lui. Dans les faits, donner une masse au lion n'aurait pas donné de résultat différent...

Pendant ce temps, la créature léonine avait usé de son haki pour continuer à contenir les assauts à distance de Ghetis, l'empêchant de ce fait de concrétiser l'effet... Mais il avait été divertit, et le constat était par conséquent sans appel : l'Archer pouvait bénéficier d'une brèche, dans laquelle il s'engouffra sans réfléchir davantage, tel l'homme d'action qu'il était. L'arène prit place sur Marineford, et il se jeta à la rencontre du lion qu'il tenta de percuter aussi puissamment que possible : le plat de la hache lui fit obstacle, une fois de plus, l'empêchant d'atteindre le corps du chevalier Decima... Mais sa force ne fut pas pour autant contrée aussi aisément. Si Agamemnon aurait sans nul doute pu s'en sortir sans voir ses appuis céder en temps normal, les mouvements erratiques et successifs auxquels il avait été contraint l'avaient passablement déséquilibré et il fut repoussé vers l'arrière avec véhémence, droit vers les murs garnis de piques où l'Archer voulait manifestement l'embrocher. De ses jambes poilues sortirent alors d'imposantes griffes, qui laissèrent des stries monumentales dans les dalles qui se trouvaient sous le Decima : la projection dont celui-ci souffrait s'amenuisa puis mourut sans qu'il n'ait à se faire planter lamentablement... Mais pas sans offrir aux deux Pacifistas qui se trouvaient dans son dos l'opportunité de semer leur grain de sel.

Le combat en solitaire n'avait jamais été une solution pour triompher d'Agamemnon. Si Ghetis avait voulu le vaincre seul à seul, il aurait pu le faire, mais pas sans sacrifices, et pas avant de longues heures d'une confrontation des plus éreintantes... En revanche, toute la puissance brute de ce monstre colossal pourvu d'un zoan des plus redoutables n'était rien de plus qu'un obstacle comme les autres lorsqu'on parvenait à le gommer grâce à la force du nombre. Les deux X-Editions se synchronisèrent, et se portèrent au niveau du Tyu pour le frapper simultanément à l'arrière des genoux. Les jambes du lion se dérobèrent sous lui, et il tomba à quatre pattes, incapable de se maintenir davantage même si les coups en eux-mêmes ne lui avaient causé aucun dommage. Emy Ortenssia, prompte et réactive, se jeta à la rencontre du félin et le força à user de sa hache : il mordit les airs mais la manqua de justesse, lorsqu'il se jeta sur le côté in extremis, évitant une mort certaine. Il était donc à genoux, sa hache décalée, face à Ghetis, entouré par les gouvernementaux : c'était manifestement le moment où jamais d'en finir.



Ordre de réponse :
Ghetis - Taito - Caligula - Sypher - Daisuke - Heziel - PNJ Decima
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


HRP :
Résumé :
Dans l'ordre du poste :
Camille laisse à Violet l'opportunité d'acheminer John jusqu'au bateau.
John est récupéré et évacué par Aston.

Pour Dai, ton poing de fumée n'a manifestement aucun effet, mais le tapis fonctionne et permet au X-Edition d'atteindre Orim. Le coup porté n'a pas l'air mortel, cependant. Le X-Edition rush sur Orim ensuite, en profitant du fait qu'il a l'air déboussolé.

Agamemnon tient bon, mais... mais le fait d'être seul et isolé lui coûte rapidement cher. Il est pris de vitesse par le coup de Ghetis suite à la création de l'arène, mais il ralentit sa course grâce aux griffes rétractiles de ses pattes, évitant le pire. Malheureusement, les Pacifistas le cueillent et le forcent à tomber. Emy le force à son tour à éloigner sa hache, puis...

Récap lvls et aptis  :
Tour de guet :

John Pacifique (Shirokuma) → Niveau 48.
Corps-à-corps pur, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Camille Elkens (Midoritaka) → Niveau 46.
Maîtrise parfaite des armes à feu, hakis de l'observation et de l'armement.


Aux abords de la tour de guet :

Anubis (Chef des Dévoreurs) → Niveau 45.
Résistance extraordinaire, combat au corps-à-corps avec leurs attributs naturels (griffes, crocs).
Dévoreurs → Niveau 35.
Résistance extraordinaire, combat au corps-à-corps avec leurs attributs naturels (griffes, crocs).


Au sol :

Kali Nomade → Niveau 50, primée à 809.000.000 berrys.
Hakis de l'armement et de l'observation, corps-à-corps pur brise espace.
Agamemnon → Niveau 50, primé à 240.000.000 berrys.
Zoan du Lion éveillé, haki de l'armement.
Azer Ty → Niveau 45.
Corps-à-corps, taille démesurée, haki de l'armement avancé (armure totale).
Orim Asakura → Niveau 42.
Fruit du démon du scorpion.
Qwer Ty → Niveau 41.
Corps-à-corps, haki de l'observation.
Syrilia Frija → Niveau 41, primée à 150.000.000 berrys.
Sabreuse pure, haki de l'armement.
Dream Vespier → Niveau 40.
Zoan mythique du yéti et corps-à-corps.

Li Zakka → Niveau 40, primé à 170.000.000 berrys.
Wind Gear.
Goliath → Niveau 39, primé à 195.000.000 berrys.
Force colossale, un marteau et un bouclier, haki de l'armement avancé.
Bexinos Majô → Niveau 38, primé à 130.000.000 berrys.
Corps-à-corps très brutal.
Iris Vermillon → Niveau 38.
Combat avec des bourses étranges, geppou, haki de l'armement.
Shérif Bürmingon → Niveau 38, primé à 78.000.000 berrys.
Homme-bête tireur, haki de l'armement.

Les géants → Niveau 35.
Corps-à-corps, armes en tout genre.
Autres pions, contre-amiraux ou colonels.



Ortenssia Emy → Niveau 44.
Corps-à-corps pur, hakis de l'armement et de l'observation.
Roncia Lochal → Niveau 36.
Zoan de l'araignée modèle Nephila komaci, corps-à-corps, haki de l'armement.

Tempesky Eileena → Niveau 33.
Colors Trap, corps-à-corps.
Daar-San → Niveau 31.
Retour à la vie des cordes vocales, corps-à-corps.

Yamamoto Eracless → Niveau 46.
Zoan du lion des cavernes, hakis de l'armement et de l'observation.

Dereto → Niveau 45.
Corps-à-corps, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Milosephko Yonass → Niveau 43.
Zoan de la grenouille kokoi, haki de l'armement.  
Ezra Ronald → Niveau 43.
Zoan de la hyène, hakis de l'armement et de l'observation.
Exalva Flais → Niveau 43.
Logia du plomb, haki de l'observation.
Tanaka Ysaac → Niveau 40.
Corps-à-corps, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Focker Lim → Niveau 38.
Corps-à-corps pur frappe-terre, gants en granit marin, haki de l'observation standard, haki de l'armement éveil.
John John → Niveau ?
Aptitudes ?


Sur le navire :
Asya Lida (Chairoka) → Niveau 55.
Paramecia du mental, corps-à-corps, hakis de l'armement et de l'observation.
Aston Finley → Niveau 55.
Paramecia de l'assimilation, hakis de l'armement et de l'observation.
Jasmine → Niveau 48.
Paramecia de la gravité, hakis de l'armement et de l'observation.
Hijime Malia → Niveau 43.
Sabre et corps-à-corps, hakis de l'armement et de l'observation.
Matochika Cho → Niveau 41.
Corps-à-corps, musique de combat, haki de l'observation.

Jean-Bart Nonoha → Niveau 40.
Paramecia du formatage, rokushiki, tir, hakis de l'armement et de l'observation.

Poisseroy Voltaire → Niveau 39.
Zoan du Raton-laveur, haki de l'observation.
Flamingo Joshua → Niveau 39.
Corps-à-corps, haki de l'armement.

Turoi Nagate → Niveau 38.
Combat à la lance, soru et tekai, hakis de l'armement et de l'observation.

Wolst Maya → Niveau 35.
Fruit BEAST artificiel.

Sakuraba Yu → Niveau 30.
Ichitoryu, haki de l'observation.
Tireurs lambdas → Niveau 30.
Armés de fusils, certains possèdent des balles spéciales, d'autres se contentent de faire feu avec une précision remarquable.
Gringo Himan → Niveau 20.
Paramecia de la console.


Au large :
Rasgarat Abel → Niveau 49.
Paramecia des vecteurs, hakis de l'armement et de l'observation.
Un Pacifista X-Edition → Niveau 45.
Spécialisé dans le corps-à-corps et les arts martiaux. Outillages et armements divers.
Un Pacifista X-Edition → Niveau 43.
Spécialisé dans les tirs et les utilisations d'armes à distance. Outillages et aremements divers.

L'Incontrôlable → Niveau 48, primé à 928.000.000 berrys.
Sabreur pur, hakis de l'armement et de l'observation.
Skratch → Niveau 45, primé à 605.000.000 berrys.
Il a des gants ! Et le haki de l'armement.
Une foule de pirates plus ou moins célèbres → Niveaux 20 à 40.
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 525
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue38/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue246/350L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (246/350)
Berrys: 204.532.000 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeLun 20 Mai - 2:26


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Tumblr_nvvb1jxDg31rm3j2eo2_r1_500


On se rends compte des choses importantes quand on les perds. Qu’est-ce qu’une vie humaine ? On en oublie souvent la valeur... Mais en cet instant, à ce moment précis, Violet le découvrait encore une fois. Camille aussi, et toutes personnes relatives à John Pacifique. Son pouls baissait de secondes en secondes à tel point que la scène en était effroyable à ressentir. Peut-être certains pouvaient faire abstraction de cette donnée en “ ignorant “ la connexion avec Chairoka, cependant, même en mettant ça de côté, l’épéiste elle ne pouvait pas s’en débarrasser, car elle le tenait. Son corps dans son dos, elle sentait son coeur à peine battant et ses pulsations diminuer drastiquement. Elle n’était pas une pointe en médecine mais pas besoin de l’être pour comprendre qu’à tout moment elle pouvait le sentir flancher. Ce héros de l’ancienne génération, cet homme véritable bouclier vivant de la muraille. Avec Chairoka, Sorafuka et Midoritaka, ils formaient tout les quatre la représentations même des armes du gouvernement : Le cerveau, l’épée, le bouclier et les yeux du gouvernement.

Serrant les dents, la demoiselle priait qu’on vienne l’aider, qu’on n’abandonne pas à son sort l’homme valeureux qu’elle tenait fermement. Continuant inlassablement sa course, elle tentait de le maintenir éveiller, ou le réveiller si ce dernier perdait connaissance trop longtemps. Si la vie est une flamme, alors la demoiselle faisait tout son possible pour protéger cette étincelle et éviter qu’elle ne claque entre ses doigts, car si elle n’était pas responsable de son état - ce qui devait être terrible pour le faucon vert - elle se sentirait diablement responsable s’il ne s’en sortait pas. Le temps ... Cet ennemi ingrat et implacable...

Fort heureusement, une silhouette amical vint à eux. Sa carrure n’égalait pas celle de l’ours blanc, mais son don en revanche rattrapait de loin son utilité. Ni une ni deux, les deux gouvernementaux furent emportés ailleurs et en un clin d’oeil, la Nowaki revint proche de l’Amirauté sur le navire.
En un clin d’oeil, l’amiral avait été emmené dans une clinique dans l’espoir qu’il s’en sorte... Mais à quel prix ? En effet, troué comme il était, on peut dire que le rempart de cette bataille venait d’être ébranlé. Pourrait-il enseigner de nouveau et être maître de son art avec sa colonne vertébrale dans un état misérable ? Qui sait si une place d’Amiral ne venait pas de se libérer, et si oui, qui pourrait en bénéficier ? Cette question titilla l’esprit de la demoiselle, mais disparu bien vite alors qu’un homme lui dit un simple mot. Merci ?
Le regard de la demoiselle se posa sur le responsable de ce message et elle ne répondit rien, perdue dans ses pensées. Elle s’inclina en simple signe d’approbation. Elle n’avait fait que son devoir pour elle, mais si par chance l’homme survivait, son intervention prendrait tout son sens. A contrario, qui sait quelles seront les répercutions psychologiques sur elle si le baroudeur mourrait aujourd’hui ? Ce serais une grande perte qui réjouirait certains, mais serait pleurée par bien d’autres personnes.

Jetant un regard vers les scènes de bataille restantes, la demoiselle voyait principalement deux zones. Celle où un scorpion faisait des siennes et bien sûr et surtout, l’endroit où le géant se débattait contre bien des ennemis. Que pouvait-elle faire désormais ? Attendre ? Aller aider ? Son regard se porta sur l’endroit où le scorpion faisait rage mais visiblement, la situation commençait à être sous contrôle. Quant au géant, ce dernier faisait face à un groupe d’adversaires redoutables. Rien que la hyène et le faucon vert, ce serais sans doute suffisant pour lui offrir une résistance diabolique, surtout vu l’état de l’amirale représentée par le symbole du faucon. Son humeur destructrice allait être couplée à la sauvagerie de la hyène et en terme théorique, ce duo improvisé risquait de faire très mal à l’homme de Skypea.

Ne trouvant guère sa présence indispensable, la demoiselle resta à l’affut et commença donc à aider les blessés ici et là. La guerre allait-elle être terminée d’ici peu ? Nul doute que seul le temps le déciderait. D’ici quelques instants, celle-ci prendrait un tournant décisif. Restais à voir l’impact que ça aurais sur Mars ? S’en sortaient-ils ? Ou bien à défaut d’avoir potentiellement perdu un de ses pions les plus fiables, le monarque allait se retrouver avec une nouvelle paire de pions redoutables ?
Cette simple pensée fut chassée, refusant d’émettre cette hypothèse. La lame du gouvernement trancherait le monarque et son frère refuserait de tomber, quoi que cela lui en coûte. Telle était la fierté des Nowaki après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

Ghetis Archer
Messages : 1987
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue48/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue40/750L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (40/750)
Berrys: 10.372.695.528 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeMer 22 Mai - 11:37

God of Sky

Ore Wa Kurohebi Da !




Ce rôle de soutien occupé par Ghetis avait eu pour seul et unique projet d’ouvrir la voie à ses coéquipiers. Il avait bien compris qu’il ne pouvait vaincre cet ennemi seul. Une technique lui était bel et bien venue en tête, mais il avait vite abandonné celle-ci en songeant qu’il risquait d’être invalide tout le reste du temps…. Exploiter la présence des pacifistas et de sa collègue était donc la meilleure chose à faire !

Grâce aux pacifistas il parvint à placer quelques mouvements honorables, mais il ne pouvait pas se satisfaire de cela… Il n’avait infligé aucune blessure franche à Agamemnon et pensait difficilement pouvoir le vaincre… Ainsi, lorsqu’il vit son adversaire dans une position presque de défaite, il ne parvenait pas à y croire et voyait là un piège honteux.

Il n’allait pas fondre sur sa cible sans réfléchir au risque qu’il encourait ! Alors il allait poursuivre sur sa lancée d’attaque plus ou moins rusée. Il avait décidé de s’imposer au roi des fauves, comme un roi pur et simple.

Sans plus de cérémonie il fusa dans sa direction les poings armés comme toujours, prêt à mettre en œuvre une nouvelle stratégie.

En quelques pas il arriva à la portée de son ennemi, son poing allant s’abattre sur l’ennemi avant que l’Archer ne disparaisse brusquement ! Une image venant le remplacer, pour ensuite multiplier le nombre d’images de lui-même, laissant aux pacifistas une ouverture pour attaquer leur ennemi, avant de réapparaître sur le flanc de son ennemi ! Projetant ses poings avec rage sur lui ! A cet instant Ghetis en avait oublié le granit marin sur ses poings. Il ne pensait qu’à vaincre l’ennemi, misant sur ce double coup pour briser ses côtes et le projeter en direction des piques !

En tout cas c’est ce que laissait entendre son attaque au premier abord ! En vérité dès ce coup porté, il enchaina promptement avec un nouveau soru, venant cette fois-ci au-dessus du dos de son adversaire pour fondre sur lui, le pied en avant et ainsi le projeter avec violence, tout en essayant de briser ce qui pouvait être brisé. Il n’avait pas de granit marin à cette zone, mais il ne misait plus sur cela pour vaincre.

Après chaque coup il reculait autant que possible, c’était sa seule option, laissant les pacifistas prendre les devants à sa suite ! Il ne pouvait faire autre chose qu’attaquer encore et encore à chaque ouverture que lui offraient les robots.

Son bras droit vint à se contracter sans qu’il ne le décide, son corps commençait à subir les effets du combat et pourtant il n’allait pas faiblir aussi vite. Il allait plutôt utiliser cette situation en contractant lui-même l’ensemble de ce bras, glissant jusqu’à l’avant-bras pour finir au poing. La main toute tremblante, toutes les veines du bras révélé, il venait de charger une de ses meilleures attaques. Profitant de la présence de ses collègues pour la concentrer, il revint en action dès qu’une ouverture se présenta !

Ainsi, comme une ultime frappe, il fusa sur son adversaire pour apparaître en face de l’ennemi ! Le but étant de le prendre par surprise après l’avoir habitué à frapper sur le flanc et dans le dos ! Il profiterait donc de cet effet de surprise pour propulser son attaque la plus puissante à l’heure actuelle !

Juugo…. Ren Go Jugon !

Le poing droit fusa et en un instant frappa une quinzaine de fois la bête ! Chaque coup avait ciblé une zone différente et le but était simple : toucher un endroit qui n’était pas protégé par le haki ! En maximisant ses possibilités de frappe, il augmentait son pourcentage de réussite ! Un coup et le lion perdrait sa forme, finissant projeté contre un mur et embroché ! Sur quinze coups de poing, il suffisait qu’un seul passe pour que l’Archer emporte son affrontement !

Depuis le début il aurait pu donner une rafale de coups de poing pour tenter un résultat similaire, mais le corps à corps durable avec le lion était une chose impossible s’il voulait s’attaquer à Kali dans la foulée. Ce coup concentré était donc la bonne astuce pour frapper en un instant et reculer de suite après !

Il tentait toujours de garder cette fameuse distance de sécurité, en espérant en avoir fini avec le lion cette fois-ci.

DEV NERD GIRL




Résumé,Techniques,Pnjisations,Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Aurola
ColonelColonel

Daisuke Aurola
Messages : 1272
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue38/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue103/350L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (103/350)
Berrys: 123.598.000 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeVen 24 Mai - 20:13

« L'histoire est écrite par les vainqueurs. »
Event




Le pouvoir d’entreprendre ses désirs n’était pas encore à la portée de ses mains. Que ce soit la puissance martiale ou militaire, il était loin de ses desseins. Pour autant, il arrivait à un moment charnière de son histoire, un passage obligé où ceux qui n’ont pas la force d’avancer échoue. Cet instant de gloire et dont le sentiment de l’effort accompli était à son comble. Oui, c’était le moment propice, la situation clé, qui allait changer son image aux yeux du monde. Bien que l’impact de son succes n’allait pas effacer ses erreurs, il avait bien conscience que, mises bouts à bouts, ses réussites deviendraient par la suite la pierre angulaire de ses plans à long terme.

Pour cela, il devait briller, au moins en tant que colonel de la marine, sinon en tant que contre-amiral – voire vice-amiral. Il devait montrer à ses supérieurs qu’ils pouvaient lui faire confiance sur un champ de bataille, que ses actions n’étaient motivées que par la finalité du combat : la victoire. Rester dans le rôle de soutien était clairement une facilité, un cran qu’il devait dépasser, mais il avait su profiter de la supériorité physique du Pacifista. Maintenant, il allait continuer à en profiter, mais d’une autre manière. Après avoir montré à son ennemi la différence de niveau qui le séparait de la machine, il était temps de profiter de ces quelques moments de réflexions pour passer à l’action. Si l’arme du gouvernement fondit impétueusement en direction du Décima, le blondinet contourna l’action, laissant la primeur à l’être robotisé.

Daisuke ne cherchait pas la gloire dans ses combats, bien au contraire. Il évitait au mieux d’être au centre du projecteur, d’être l’élément central de la stratégie, bien qu’il sût que les choses n’iraient pas dans ce sens si ses objectifs se réalisaient. Pour autant, il avait d’ores et déjà décidé de la marche à suivre et il se devait maintenant d’apparaitre bien plus clairement aux yeux de ses supérieurs. Son retour au sein du gouvernement était déjà un bon pas en avant dans la réussite de son plan, maintenant il devait bondir, accélérer le pas, sinon il n’accomplirait rien. Au final, il savait que ses idéaux étaient faibles, comme des braises qui n’attendait qu’à être rallumées. La finalité de ses actions, il la voyait bien plus loin que ce combat contre les décimas, bien plus loin encore que les répercussions qui allaient en découler. Il imaginait déjà pléthores de scénari, mais se reconcentra bien rapidement sur le combat qui était en train de se jouer.

Jusqu’à présent, il n’avait fait que jouer le rôle de l’insecte emmerdant qui n’étaient là que pour réduire le champ des possibilités du zoan face à la puissance destructrice du Pacifista. Et malgré qu’il se sût inférieur physiquement à l’homme-scorpion, il allait jouer de ces mêmes capacités pour tenter de terminer le combat promptement. Il n’hésita pas à hérisser sa course de quelques balles à destination du Zoan qui devaient sans douter arriver un chouïa avant l’arme gouvernementale, tant elles étaient rapides. Les balles de foudre traverseraient l’air dans un brouhaha impressionnant qui permettrait à Daisuke de tirer une balle de manière discrète en direction du ciel. Le but était simple : si le Zoan campait sur ses positions lors du duel avec la machine, il se prendrait une balle venant des profondeurs aériennes. Une balle classique, mais qui avait le loisir d’être inattendue.

Dans un second temps, il se rapprocherait sans hésiter, tout en contrôlant sa course via le haki de l’empathie totalement à l’écoute des expressions mentales du maudit adverse. Usant de Soru virevoltant grâce à ses rollers, il parviendrait sans mal à arriver sur le flanc de l’homme-animal. A ce niveau, plusieurs possibilités s’offrirent à lui. Cependant, la seule qu’il garda en tête fut celle d’une attaque frontale sans protection physique. En réalité, il avait une confiance presque aveugle en sa chance. Après tout, si cela fonctionnait, il pourrait rentrer victorieux après un seul véritable coup porté.

Pour cela, il frappa d’un coup de poing virulent et puissant, combiné à son gant chargé avec e chargeur Thor. La même attaque qui avait failli mettre à terre Iris Vermillon. Cette fois, les choses étaient différentes : il faisait face à un maudit et il savait à peu près comment se débarrasser de leur malédiction, au moins un temps. Dans cette optique, il profita de son élan pour lancer un de ses pieds en direction du mollet opposé pour frapper Orim par deux points différents. D’un côté, le coup surpuissant et foudroyant, de l’autre, un coup moins efficace, mais avec une portée sur le corps du maudit bien plus équivoque, qui le rendrait plus facile à toucher et à blesser, le faisant reprendre sa forme humaine.

Cette fois, il se servait de la machine comme d’un soutien, plutôt que d’être lui-même le soutien.



Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


résumé:
 

techniques utilisées:
 

_________________
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 1382813805-daisuke

Ao Haruya:
 


Domination:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1748

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeMar 28 Mai - 12:01


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 248569PNJ2L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 858106PacifistaXEdition
Orim Asakura et Pacifista X-Edition.

Les trois balles de foudre atteignirent bel et bien le maudit furibond, mais ne semblèrent pas lui causer de dommages apparents, quand bien même une espèce de hurlement guttural en vint à franchir ses lèvres au moment de l'impact, semblant retranscrire un savant mélange de frustration et de colère. Le zoan libéré ne supportait plus de ne pas parvenir à abattre ces deux opposants qui, non content de lui tenir tête depuis tout ce temps, prenaient de surcroît le luxe de l'atteindre et d'apposer sur son corps une myriade de petites blessures qui, petit-à-petit, trouvaient un écho les unes dans les autres et risquaient de lui causer un épuisement véritable auquel il ne pourrait pas se soustraire miraculeusement. Orim Asakura, seul, aurait été en mesure d'écraser Daisuke Aurola. Sa forme éveillée aurait éventuellement pu lui permettre de défaire ce Pacifista X-Edition à l'armement pourtant incroyablement développé, fleuron absolu de la technologie de haute-volée que la Section Scientifique pouvait composer. Mais additionnés l'un à l'autre, ces deux adversaires constituaient un obstacle qui semblait insurmontable. Sa force extraordinaire ne lui était apparemment que d'un secours relatif, et la bête semblait inexorablement prendre conscience de son impuissance : elle n'était plus prédatrice, mais proie, comme un ours diminué encerclé par une meute de loups charognards. Pour autant, tout n'était pas perdu et il n'était pas dans les habitudes de mère nature d'ancrer le défaitisme dans les mécanismes qu'elle octroyait à ses représentants. Le fruit du démon avait peut-être son empreinte dans la psyché du maudit, mais il ne dérogeait pas pour autant à ses qualités initiales, au sein desquelles figuraient une formidable volonté et une combativité à toute épreuve. Sa queue se mit à se mouvoir, tandis que le Pacifista parvenait enfin à portée, et il tenta de cueillir la bête mécanique pour la percuter et la perforer en profitant de sa charge pour le moins risquée. Il se heurta littéralement à un mur lorsque les bras de l'engeance robotique se rejoignirent et lorsque ses cristaux brillèrent d'une lumière rougeâtre, répandant devant lui un simulacre de bouclier qui, pourtant, tint aisément bon face à la queue du scorpion bipède. Cela n'ôta pas la force dantesque dont ce coup était chargé, et l'estoc repoussa le X-Edition sur plusieurs mètres avant qu'il ne réussisse enfin à se stabiliser : au même moment, la balle tirée par Daisuke faisait mouche et la créature haute de plusieurs mètres se mit à rugir à nouveau, dans une espèce de grognement étouffé ressemblant davantage à un gargouillis qu'à un réel hurlement. Ce coup non plus ne semblait pas avoir de conséquence drastique... Mis-à-part celle de pousser le maudit à chercher l'origine de cet impact, qu'il trouva bientôt grâce à ses sens exacerbés : Daisuke Aurola, dans un élan d'héroïsme ou d'insanité mentale, lui fonçait dessus avec l'intention ferme d'en découdre une bonne fois pour toutes.

Trop tard. Il était trop tard pour que Daisuke puisse bénéficier du soutien du X-Edition, et trop tard pour que ses mouvements ne puisse lui permettre de s'en retourner en sécurité, maintenant que l'attention d'Orim s'était plantée sur lui. Il était exposé, et n'avait d'autre choix que celui de prolonger son assaut, en espérant qu'il suffirait à mettre son opposant hors d'état de nuire. La pince droite gigantesque de l'Asakura s'éleva péniblement tandis que la bête tremblait d'une rage insatiable : elle allait écraser cet impertinent insecte qui se dressait sur son chemin et qui osait lui opposer une résistance aussi âpre. Et une fois que cet entremetteur serait inconscient, il ne serait qu'un jeu d'enfant de dépouiller la créature en acier de ses membres et de ses armes, morceau par morceau, fragment par fragment... C'était, néanmoins, ce que se disait le maudit éveillé : jusqu'au moment où sa pince rencontra le roller de son assaillant, jusqu'au moment où le granit marin fit son effet... Jusqu'au moment où il déchanta.
Le choc fut sourd et virulent. Pour Orim, bien sûr, qui retrouva instantanément sa forme humaine et sentit sa conscience faiblir momentanément... Mais pour Daisuke, également, qui n'empêcha pas vraiment la pince de l'atteindre avec sa verve et sa colère. Le logia risquait d'être rabattu au sol avec une puissance colossale, et il ne pourrait même pas se permettre d'ignorer totalement la douleur en usant de son intangibilité... Car ses rollers, à ses pieds, allaient se retourner contre lui. Etant en granit marin, il ne pouvait pas les transformer en fumée, à l'instar de ses vêtements. Il pouvait bien sûr se contenter de les laisser tomber... Mais il n'aurait pas suffisamment de réactivité pour les empêcher de le toucher, dans cette position précaire. Il devrait donc subir l'attaque, d'une manière ou d'une autre, et en souffrir pendant que le maudit serait de son côté projeté à une dizaine de mètres de là.

Le corps désarticulé et inanimé d'Orim heurta les dalles et glissa le long de celle-ci, occasionnant une foultitude d'hématomes et de contusions supplémentaires, qui vinrent s'additionner à celles qu'il avait pu collectionner depuis le début des festivités. Cet ultime choc sembla éveiller sa conscience et ses yeux vibrèrent sous les mouvements chaotiques de ses paupières, tandis qu'un râle quittait ses lèvres et que ses muscles tentaient vainement de lui faire retrouver un semblant de prestance. Sa main gauche tâtonna, à la recherche d'une main salvatrice plutôt que d'un appui stable, et il sentit du sang dégouliner le long de son pied droit. Il comprit à la douleur assommante qui le lança de sa cheville jusqu'à sa hanche que c'était cette partie de son corps qui avait le plus souffert des chocs successifs, mais il parvint à se rassurer en constatant que ce membre bougeait encore. Il n'était pas hors d'état de nuire, même si les blessures venaient de se multiplier et même si sa conscience était encore brumeuse, comme pâteuse, et même si sa vision était obscurcie par un voile grisâtre qui peinait à disparaître. Sa tête vrombissait sans interruption, les bruits alentours et parasites hurlaient à ses tympans, une odeur ferrugineuse n'en finissait plus d'emplir son appendice nasal et ses poumons : ses sens, aux aguets, peinaient à se focaliser à nouveau sur les informations fondamentales, primordiales, celles qui auraient pu assurer sa survie. Car non loin de là fonçait droit sur lui le X-Edition, qui, faisant fi de l'état possiblement lamentable de Daisuke, surgissait pour apposer sur Orim le sceau ultime de son destin funeste : son poing serré allait écraser la carcasse hébétée de ce criminel maudit, signant la fin de son existence et rajoutant son nom à la liste de tous ceux qui, trop nombreux, avaient déjà passé l'arme à gauche depuis le début de cette bataille sanglante.

Mais cela n'eut jamais lieu.

En lieu et en place de ce triomphe gouvernemental fut imposé un spectacle nettement plus décourageant et désagréable pour les représentants de la justice. Une silhouette, qui avait été projetée jusqu'à la tour de guet et qui l'avait traversée de part en part, revint à la charge. Une silhouette qui vint priver la création de la Section de son bras droit, qui la précipita au sol en percutant ses appuis d'un coup de pied rotatif, qui brisa le cristal duquel elle puisait la plupart de ses pouvoirs effarants sur son torse d'un mouvement descendant sec du talon, et qui enfin l'éjecta d'un nouveau coup de pied brusque. Kali Nomade fit volte-face, et se précipita au chevet de son collègue avec appréhension, l'aidant finalement à trouver une posture plus agréable, à demi-allongé contre des débris quelconques. Elle avait eu un choix à faire. Entre Agamemnon et Orim. Elle avait cru que la malédiction de Centes la forcerait à choisir, l'empêchant de commettre une trahison, et ce sous toutes ses formes : ce ne fut pas le cas, car aider Orim était envers et contre tout aider les Decimas. Et si Centes n'allait probablement pas apprécier cette hiérarchie des priorités, Kali n'en faisait aucun cas : le lion n'était rien d'autre qu'un chevalier, à ses yeux.

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 532010ArmaL'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Bleach10
Agamemnon Tyu , primé à 240.000.000 berrys, et Vice-Amirale Ortenssia Emy.

Il était à leur merci. C'était avec une satisfaction non dissimulée que la vice-amirale Ortenssia jubilait, sourire aux lèvres, déjà victorieuse. Ils ne se connaissaient pas, elle et Ghetis, et les deux Pacifistas n'étaient que des armes dotées d'une conscience embryonnaire et imparfaite... Pourtant, ils avaient rapidement pu se synchroniser, de telle sorte que le lion se retrouvait désormais à quatre pattes, grandement diminuée, momentanément désarmé, prêt à recevoir un coup fiévreux qui ne manquerait pas de lui empêcher de revenir à la charge jusqu'à la fin de la bataille de Marineford. Déjà les dernières arrestations se profilaient, du point de vue de la jeune femme, qui ne pouvait pas s'empêcher d'imaginer la tête déconfite de Centes lorsqu'il constaterait que ses derniers suppôts tombaient un à un. Marineford allait être le tombeau de la cause qu'il avait si âprement voulu défendre, et on chanterait bientôt les louanges de la Marine et de ses alliés qui avaient su attirer certains de ses pires ennemis dans ce traquenard sanglant. Du moins, c'était ce qu'elle imaginait lorsque la silhouette de l'Archer surgit, fonçait sur Agamemnon afin de l'abattre. La main gauche du lion, faible et précaire protection, s'éleva pour rencontrer le poing imaginaire du vice-amiral, qui jamais ne vint : ce coup s'avéra être une feinte... Et le lion n'eut pas à subir la déconfiture qu'Emy imaginait déjà. Au lieu de cela, le maudit de l'arène prit la décision de reculer momentanément en essayant d'accentuer la pression qui pesait déjà sur le Roi Lion : ce dernier aurait pu être effarouché s'il n'avait pas justement subi cette pression-ci pendant une poignée de secondes déjà. Emy avait réussi l'impensable exploit de le priver de sa hache, mais elle n'avait pu le faire qu'une seconde durant. Les Pacifistas, dans son dos, s'apprêtaient à attaquer... Mais ils n'eurent pas l'occasion de s'interposer quand le plat de la hache percuta la jeune femme de plein fouet et l'envoya au sol, brisant les deux bras qu'elle essaya de brandir en guise de boucliers. La Ortenssia retombait tout juste que les deux X-Editions, mécaniquement, essayaient de porter un coup de grâce simultané à leur ennemi : ce dernier bondit hors de leur portée... Mais fut finalement enfin cueillit par l'Archer, dont le premier coup de poing n'eut néanmoins qu'une efficacité discutable. Le manche de la hache à nouveau libre le percuta et empêcha le granit d'atteindre directement l'anatomie du lion, mais la précipitation avait privé le Decima de ses appuis les plus stables : il fut donc repoussé, certes moins violemment qu'escompté, mais toutefois suffisamment pour rendre sa situation précaire.

Vint ensuite le coup de pied, que la bête maudite ne parvint pas à esquiver, mais qu'elle put néanmoins contenir grâce à son haki développé défensivement : les dalles se brisèrent une fois de plus sous ses pattes griffues, et le prédateur se mit à rugir tandis que les X-Editions déchaînaient sur lui un feu rougeâtres. Les deux lasers tirés par les armes conscientes le percutèrent au niveau de son poignet droit, qui tenait sa hache, et au niveau de son torse. Le choc le fit reculer, et le força à lâcher son arme, momentanément, mais la bête ne ploya pas le genou pour autant. Cette fois-ci, elle demeura ferme et inébranlable, droite et enragée, et hurla sa colère à la figure de ses opposants... Jusqu'à ce que Ghetis surgisse, une fois de plus, dans l'optique de mettre un terme à cette bataille. Jusqu'à ce que le poing du vice-amiral, multiplié par quinze, arrive à ses fins et percute finalement le lion, dont la masse sembla diminuer et dont le pelage, également, se dissipa quasiment instantanément. Le choc repoussa Agamemnon Tyu vers l'arrière, tandis que certaines de ses côtes fêlées ou brisées occasionnaient des dommages supplémentaires qui nécessiteraient une assistance médicale prompte, et la créature percuta finalement le mur de diamant avec une intensité toutefois moindre que celle qu'espérait possiblement l'Archer. Le haki présent sur le dos du lion ne s'était pas totalement dissipé et si quelques piques avaient effectivement pu pénétrer son corps, certaines avaient été bloquées nettes, rendant ce choc plus virulent que transperçant. Finalement, les yeux à nouveau humains du maudit du lion se posèrent sur Ghetis, tandis qu'il haletait péniblement, au bord de l'inconscience. Sa volonté royale se manifesta tandis qu'il avançait à nouveau d'un pas dans la direction du vice-amiral, prêt à en découdre une bonne fois pour toutes.

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 556kom10
Agamemnon Tyu, le Roi au service du Monarque.

Sa volonté incommensurable lui permit de réaliser un premier, puis un second pas. Sur son visage déterminé apparut alors un voile d'une fatigue manifestement accablante, expliquée par la foultitude de coups et de blessures qu'il avait du endurer depuis le début de la bataille, depuis qu'il s'était exposé le premier aux assauts gouvernementaux, mais aussi et surtout par sa métamorphose soudaine, contrainte par le granit marin du vice-amiral Archer. Toutes ces sources d'épuisement eurent finalement raison de lui, tandis que sa conscience vacillait : ses paupières se fermèrent et sa dernière pensée alla vers Centes, teintant son faciès d'un regret sans bornes. Il s'effondra, finalement : la bataille semblait terminée, pour lui.



Ordre de réponse :
Ghetis - Taito - Caligula - Sypher - Daisuke - Heziel - PNJ Decima
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


HRP :
Résumé :
Dans l'ordre du poste :
Daisuke > Tu parviens à atteindre Orim mais tu annules seulement sa malédiction, pas la puissance de son coup au moment où vos corps se rencontrent. Je considère que le GM de tes rollers t'empêche de retrouver une forme intangible. A mon sens t'as deux possibilités, mais hésite pas à me solliciter si t'en vois une troisième : soit tu transformes ton buste et ton dos en fumée et du coup tu laisses ta jambe endurer le choc, ce qui la brise, soit tu restes sous forme humaine totale et tu essayes d'encaisser le choc et de le répartir plus équitablement sur ton corps entier, ce qui risque de te fêler pas mal d'os, de te blesser un peu partout, de te sonner, mais sans rien briser réellement.
Dans tous les cas, Kali intervient finalement et détruit le Pacifista qui combattait à tes côtés avant de rejoindre Orim, qui n'est pour l'instant plus en état de combattre.

Ghetis > Suite à ta feinte, Agamemnon a une fenêtre et la met à profit pour atteindre Emy, qui mange un sale coup. Les Pacifistas le forcent à bouger et j'estime que ton enchaînement a lieu a ce moment-là. La suite est assez limpide : il te bloque, les Pacifistas le désarment, tu le frappes violemment, il est repoussé vers le mur de diamant en reprenant forme humaine, tient bon quelques secondes grâce à sa volonté royale, puis perd connaissance.

Récap lvls et aptis  :
Tour de guet :

John Pacifique (Shirokuma) → Niveau 48.
Corps-à-corps pur, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Camille Elkens (Midoritaka) → Niveau 46.
Maîtrise parfaite des armes à feu, hakis de l'observation et de l'armement.


Aux abords de la tour de guet :

Anubis (Chef des Dévoreurs) → Niveau 45.
Résistance extraordinaire, combat au corps-à-corps avec leurs attributs naturels (griffes, crocs).
Dévoreurs → Niveau 35.
Résistance extraordinaire, combat au corps-à-corps avec leurs attributs naturels (griffes, crocs).


Au sol :

Kali Nomade → Niveau 50, primée à 809.000.000 berrys.
Hakis de l'armement et de l'observation, corps-à-corps pur brise espace.
Agamemnon → Niveau 50, primé à 240.000.000 berrys.
Zoan du Lion éveillé, haki de l'armement.

Azer Ty → Niveau 45.
Corps-à-corps, taille démesurée, haki de l'armement avancé (armure totale).
Orim Asakura → Niveau 42.
Fruit du démon du scorpion.
Qwer Ty → Niveau 41.
Corps-à-corps, haki de l'observation.
Syrilia Frija → Niveau 41, primée à 150.000.000 berrys.
Sabreuse pure, haki de l'armement.
Dream Vespier → Niveau 40.
Zoan mythique du yéti et corps-à-corps.

Li Zakka → Niveau 40, primé à 170.000.000 berrys.
Wind Gear.
Goliath → Niveau 39, primé à 195.000.000 berrys.
Force colossale, un marteau et un bouclier, haki de l'armement avancé.
Bexinos Majô → Niveau 38, primé à 130.000.000 berrys.
Corps-à-corps très brutal.
Iris Vermillon → Niveau 38.
Combat avec des bourses étranges, geppou, haki de l'armement.
Shérif Bürmingon → Niveau 38, primé à 78.000.000 berrys.
Homme-bête tireur, haki de l'armement.

Les géants → Niveau 35.
Corps-à-corps, armes en tout genre.
Autres pions, contre-amiraux ou colonels.



Ortenssia Emy → Niveau 44.
Corps-à-corps pur, hakis de l'armement et de l'observation.
Roncia Lochal → Niveau 36.
Zoan de l'araignée modèle Nephila komaci, corps-à-corps, haki de l'armement.

Tempesky Eileena → Niveau 33.
Colors Trap, corps-à-corps.
Daar-San → Niveau 31.
Retour à la vie des cordes vocales, corps-à-corps.

Yamamoto Eracless → Niveau 46.
Zoan du lion des cavernes, hakis de l'armement et de l'observation.

Dereto → Niveau 45.
Corps-à-corps, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Milosephko Yonass → Niveau 43.
Zoan de la grenouille kokoi, haki de l'armement.  
Ezra Ronald → Niveau 43.
Zoan de la hyène, hakis de l'armement et de l'observation.
Exalva Flais → Niveau 43.
Logia du plomb, haki de l'observation.
Tanaka Ysaac → Niveau 40.
Corps-à-corps, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Focker Lim → Niveau 38.
Corps-à-corps pur frappe-terre, gants en granit marin, haki de l'observation standard, haki de l'armement éveil.
John John → Niveau ?
Aptitudes ?


Sur le navire :
Asya Lida (Chairoka) → Niveau 55.
Paramecia du mental, corps-à-corps, hakis de l'armement et de l'observation.
Aston Finley → Niveau 55.
Paramecia de l'assimilation, hakis de l'armement et de l'observation.
Jasmine → Niveau 48.
Paramecia de la gravité, hakis de l'armement et de l'observation.
Hijime Malia → Niveau 43.
Sabre et corps-à-corps, hakis de l'armement et de l'observation.
Matochika Cho → Niveau 41.
Corps-à-corps, musique de combat, haki de l'observation.

Jean-Bart Nonoha → Niveau 40.
Paramecia du formatage, rokushiki, tir, hakis de l'armement et de l'observation.

Poisseroy Voltaire → Niveau 39.
Zoan du Raton-laveur, haki de l'observation.
Flamingo Joshua → Niveau 39.
Corps-à-corps, haki de l'armement.

Turoi Nagate → Niveau 38.
Combat à la lance, soru et tekai, hakis de l'armement et de l'observation.

Wolst Maya → Niveau 35.
Fruit BEAST artificiel.

Sakuraba Yu → Niveau 30.
Ichitoryu, haki de l'observation.
Tireurs lambdas → Niveau 30.
Armés de fusils, certains possèdent des balles spéciales, d'autres se contentent de faire feu avec une précision remarquable.
Gringo Himan → Niveau 20.
Paramecia de la console.


Au large :
Rasgarat Abel → Niveau 49.
Paramecia des vecteurs, hakis de l'armement et de l'observation.
Un Pacifista X-Edition → Niveau 45.
Spécialisé dans le corps-à-corps et les arts martiaux. Outillages et armements divers.
Un Pacifista X-Edition → Niveau 43.
Spécialisé dans les tirs et les utilisations d'armes à distance. Outillages et aremements divers.

L'Incontrôlable → Niveau 48, primé à 928.000.000 berrys.
Sabreur pur, hakis de l'armement et de l'observation.
Skratch → Niveau 45, primé à 605.000.000 berrys.
Il a des gants ! Et le haki de l'armement.
Une foule de pirates plus ou moins célèbres → Niveaux 20 à 40.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

Ghetis Archer
Messages : 1987
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue48/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue40/750L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (40/750)
Berrys: 10.372.695.528 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeJeu 30 Mai - 1:32

God of Sky

Ore Wa Kurohebi Da !




Agamemnon avait sans aucun doute été l’ennemi le plus agaçant de Ghetis depuis bien des affrontements. La dernière fois qu’il avait si peu atteint un adversaire c’était lors de son affrontement face à Lancaster, une suite logique en somme. Il ne pensait que le roi des fauves serait aussi difficile à mâter et fut assez surpris de la résistance de la bête. C’est d’ailleurs ce qui le poussa à continuer sur les nombreuses feintes pour enfin percer la carapace de l’ennemi. L’une des feintes fut malheureusement une fenêtre de tir pour le lion qui offrit à la vice-amirale une blessure virulente !

Néanmoins, le travail du Vairon conjugué à celui des pacifistas offrit à Ghetis l’ouverture nécessaire pour enfin toucher le lion ! Sa salve de coups de poing venant marteler son corps sans retenue, assénant à la créature une des attaques les plus sauvages du brun ! La projection le mena alors jusqu’aux piques du mur qui n’eurent en réalité qu’une efficacité relative. Il pouvait être fier de cette réussite, puisqu’il venait de vaincre un des ennemis les plus dérangeants de Marineford. Il pensait en avoir fini avec le lion et fut également étonné de son apparence humaine. Elle était en accord avec l’apparence de la bête et en prime elle était bien plus charismatique que la forme éveillée de la créature. Le Vairon voyait là un homme de charisme bien supérieur au lion ! Un homme qui provoqua en lui une légère inquiétude lorsqu’il commença à marcher vers lui malgré ses blessures. Son corps vacillait clairement, mais il avançait vers le brun comme si la mort ne l’inquiétait guère.

Un geste respectable qui se solda malgré tout par la chute du colosse, une chute qui fit soupirer le marine. Le roi des bêtes venait de l’inquiéter inutilement et le brun n’en revenait pas. Jusqu’au bout la créature souhaitait se battre pour son objectif, poussant le guerrier à marcher vers son adversaire et prononcer une phrase simple, mais forte de déception.

- Il est dommage que des hommes aussi déterminé pour leur cause ne choisissent pas le côté de la Justice. Espérons que ton âme se réincarne en un futur soldat du Gouvernement.

Pouffant, il attrape une pop green dans sa sacoche et d’une pichenette la propulsa directement sur le chevalier décima. La force de l’Archer suffisant à projeter l’objet à la façon d’une balle de fusil pour ainsi pénétrer la chaire de sa cible. Finalement, la graine germa faisant pousser un arbre majestueux directement dans le corps du lion. Autant dire que les racines firent éclater son corps grossièrement.

Ghetis avait déjà eu affaire à des cadavres revenant à la vie lors de son affrontement à Mars, de ce fait il se méfiait foncièrement des décimas sur cet aspect.

Il vint finalement au chevet de sa collègue au pas de course !

- Pardonnez-moi… Je ne pouvais pas prendre le risque de l’attaquer de front vu comme il contrait tous mes mouvements depuis le début… Merci d’être venu m’épauler, sans toi il aurait très certainement eu raison de moi sur le long terme. Je ne peux pas soigner vos bras, mais mon gunbai peut te ramener au bateau, cela sera toujours mieux, je t’emprunte les pacifistas pour écraser celle qui te gêne depuis le début.

Bien sûr le vairon avait en tête Kali Nomade ! Alors il attacha son gunbai dans le dos de sa collègue et en touchant son poing américain, il annula l’arène.

- Au bateau Gun.

Le Gunbai déploierait ainsi ses ailes et soulèverait la jeune femme. Il se retourna alors vers les Pacifistas et leur dit simplement.

- Suivez-moi.

De là, il alla non pas vers la Nomade, mais d’abord vers Tanaka, il avait ramassé la hache d’Agamemnon au passage ! Arrivant vers le Tanaka, il appela sa taupe qui sorti donc de la sacoche et lui ordonna de prendre sa forme hybride, une armure ressemblant vaguement à une taupe à quatre pattes prit ainsi place.

- Nous n’avons jamais discuté depuis Drum, mais j’ai beaucoup de respect pour toi Ysaak Tanaka. L’ennemi n’a pas été tendre à ce que je vois…. Si tu veux ma taupe peut te ramener au navire, il suffit de monter sur elle. En tout cas, merci d’avoir tenu le lion tout ce temps, il faudra qu’on se fasse un petit entrainement après tout ça. Pacifique ne semble plus en état de combattre je vais essayer de le remplacer efficacement…

Depuis que La Couronne avait libéré l’homme du joug Centes, Ghetis n’avait jamais pu discuter avec lui, alors il saisissait cette minime occasion. Si l’homme acceptait la taupe, alors elle s’en irait avec lui vers le bateau, sinon elle irait en direction sur Ghetis qui porterait enfin l’armure qu’il avait retirée depuis un petit moment déjà.

Tout le haki cumulé jusque-là dans le torse avait disparu depuis sa sortie de l’arène, il ne pourrait plus user de ce mode défensif et serait donc limité à des petites parties comme les mains et les avant-bras notamment.

Regardant un peu partout autour de lui, il lorgna sur le Bexinos et attendit une ouverture de la part de Lim Focker et sans la moindre retenue projeta la hache d’Agamemnon vers le protégé du Monarque !

Avec son combat face à Focker il avait peu de chance de percevoir les intentions de Ghetis et avec la force du marine, la hache fut projetée à une vitesse accrue ! Il risquait de se retrouver avec une hache plantée en plein corps et ce profondément.

Son regard ce posant sur Kali il fonça finalement vers elle ! Depuis le début de la guerre Ghetis n’avait encaissé qu’une attaque en vérité : le coup de poing amoindri du lion !

Nomade avait encaissé de plein fouet le coup de poing de l’Archer et se battait depuis un petit moment déjà ! C’était l’occasion de l’écraser une bonne fois pour toute. Elle serait sûrement son ultime adversaire si une brèche vers Mars ne s’ouvrait pas à nouveau.

C’est donc en fusant vers elle que le Kurohebi se dirigeait vers un intense combat !

- Pacifista en avant !
Il laissa donc les créatures de métal attaquer en premier lieu en agrandissant brusquement son haki pour englober Kali, les Px, Orim et Daisuke s’il restait sur place ! Avec ce choc brutal, Ghetis souhaitait principalement créer une ouverture grossière pour les Pacifistas ! Par leur assaut il rendrait obligatoirement la pareille au Kurohebi !


D’un puissant Kamisori il se ruerait vers la Nomade dès l’ouverture pour apparaître sur son flanc et lui infliger un double coup de poing fulgurant ! Les poings couverts de haki, le corps projeté avec vitesse pour décupler la force et une projection monstrueuse de la jeune femme le long du sol ! Evidemment les os étaient menacés !


- Je suis le seul dieu du ciel ! Tu n’aurais pas dû t’en approcher !

Elle avait failli lui voler Bilca et son ponéglyphe, elle avait manifestement retourné l’esprit des géants et depuis le début elle s’évertuait à sauver le lion. Maintenant il allait pouvoir se débarrasser d’elle une bonne fois pour toute !

DEV NERD GIRL




Résumé,Techniques,Pnjisations,Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Aurola
ColonelColonel

Daisuke Aurola
Messages : 1272
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue38/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue103/350L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (103/350)
Berrys: 123.598.000 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeJeu 30 Mai - 7:28

« L'histoire est écrite par les vainqueurs. »
Event




Cette rencontre rendait hommage à tous les ratés de la vie de Daisuke. En effet, persuadé de pouvoir résister à la férocité de l’homme-scorpion, soutenu par la présence du Pacifista, le blond s’était sans doute précipité, faisant fit du danger que représentait le combattant adverse. Pour autant, les choses n’étaient pas non plus négligeables et les coups qui se rencontrèrent ne tardèrent pas à faire défaillir les deux hommes. Si le marine avait compris, trop tard, qu’il ne parviendrait pas à éviter de se faire blesser, il avait privilégié de subir des dégâts généralisés, plutôt que de se voir perdre une autre partie de son corps. A vrai dire, il n’eut qu’un seul instant d’hésitation, et c’eut pour effet de rendre le choc encore moins tendre.

Au détriment de quelques côtes fêlées et d’une foulure à la jambe qui mettrait quelques jours à apparaitre dans sa globalité, il évita tout simplement de voir sa jambe s’éclater contre le mastodonte. Pourtant, il fut assez content de son mouvement, évoquant malgré lui dans ses songes un combat qu’il aurait préféré gagner. Clyde était un homme qu’il prenait souvent en exemple lorsqu’il ressassait le passé. Sans doute pour des raisons psychologiques. C’était le premier véritable adversaire qui avait tué un de ses compagnons, sous ses yeux, sans qu’il ne puisse rien faire. Un véritable choc. Ainsi, il voyait en Orim un Clyde 2.0, ne craignant pas de dire que le second d’Harushige n’était pas à la cheville de l’homme-scorpion. Pourtant et même si cela était assez ridicule, il le trouvait bien moins impressionnant, moins intimidant.

Quand il recula, évoluant à travers les débris et les corps, le blond vit la machine gouvernementale reprendre son assaut et il comprit que ce ne serait pas lui qui terminerait le combat. Il avait terminé son boulot et avait assez affaibli l’Asakura pour que le Pacifista puisse terminer sans difficulté. Cette pensé fut rapidement effacée lorsqu’il le vit défaillir par des mouvements bien trop rapides pour qu’ils puissent les analyser efficacement. Il recula, pour essayer de s’éloigner d’un danger qu’il ne pouvait comprendre. A des dizaines de mètres, la femme qu’affrontait quelques instants plus tôt l’Archer venait de détruire l’arme de guerre sans aucune difficulté apparente et Daisuke fut presque terrifiée à l’idée d’être le suivant. Pour autant, elle se saisit du Décima et l’aida à s’allonger.

Si le colonel aurait pu se retourner pour voir que Ghetis et les autres avaient réussi à se défaire de l’homme-tigre, il n’en fit rien, traumatisé par la virulence de l’assaut. Il sentait que s’il la lâchée du regard, elle disparaitrait pour enfoncer son bras dans son corps bientôt sans vie. Non, il ne pouvait tout simplement pas la perdre de vue une seule seconde – quand bien même cela serait déjà suffisant. Quelques instants plus tôt, c’était l’excitation qui le faisait trembler, mais maintenant seul la peur et l’inquiétude lui faisait sucrer les fraises.

« C’est pas le moment de fuir. »

Toujours dans son idée d’être impétueux et marquer les esprits, il recula plus légèrement, essayant de trouver la distance la plus appropriée pour pouvoir réagir. Il s’éloignait, gardant son Haki de l’empathie concentré, totalement, sur la nouvelle arrivant et l’homme-scorpion. S’il ressentait une moindre once d’attaque, il s’éloignerait, virevoltant dans tous les sens sans aucune logique, grâce à ses rollers et son chargeur Loki qui rendait ses déplacements imprévisibles, de sorte à rendre sa fuite plus aisée.

Néanmoins, il pu profiter de l’arrivée de Ghetis et de deux autres pacifistas qui fondirent tous trois sur Kali Nomade. De concert, l’attaque du Vice-amiral fut appuyée par une vive attaque mentale. Le blond ne comprit pas immédiatement, mais comprit que le pouvoir du gouvernemental était une évolution non référencée du Haki de l’empathie. Il saisit ce moment pour tenter remettre de l’ordre dans son esprit. Si le vice-amiral et les deux armes de destruction parvenaient à éloigner la femme d’Orim Asakura, il n’aurait plus qu’à aller le cueillir.

Il n’aurait presque plus rien à faire, au vu de l’état du Zoan et même s’il ne pouvait que se méfier du type qui l’avait mis dans cet état, il aurait toutes ses chances de son côté s’il parvenait à le toucher avec une partie en granit marin. Au final, il aurait réussi. C’était si toutes les conditions étaient réunies qu’il se dirigerait vers l’homme au sol et qu’il entourerait de fumée pour l’étouffer, tentant d’approcher discrètement sa paire de roller au travers d’un nuage de fumée, ainsi que sa paire en granit marin. Dans nuage de fumée, il pourrait profiter de sa vitesse et de son invisibilité pour atteindre l’homme qui aurait bien pu le tuer s’il n’était pas bien entouré. Loin de lui l’idée de tuer un homme à terre, il n’était là que pour l’arrêter, le capturer et le ramener sur le bateau s’il parvenait à le saisir.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


résumé:
 

techniques utilisées:
 

_________________
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 1382813805-daisuke

Ao Haruya:
 


Domination:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1748

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeLun 3 Juin - 22:20


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 519736VA1
Vice-Amiral Tanaka Ysaak.

Les combats continuaient pour une minorité de ses collègues et alliés d'infortune, mais c'était surtout l'enfer que devaient vivre les courageux ou les insensés s'étant jetés à l'assaut de Mars qui habitaient actuellement ses pensées. Ysaak avait pris quelques minutes pour respirer, sachant que ce luxe qu'il s'offrait pesait immanquablement sur ses amis et camarades qui, de leur côté, devaient faire de leur mieux pour compenser son absence temporaire. Il haletait, tentait de chasser la douleur incommodante qui habitait ses bras et ses buste, maudissait sa fébrilité, sa faiblesse, et louait sa chance. Dans d'autres circonstances, ce lion aurait sans nul doute pu le tuer en un claquement de doigts... Il ne faisait pas le poids. Les autres chevaliers, en revanche, étaient davantage à sa portée. Il n'avait qu'à suivre des yeux la rixe qui opposait Lim à son assaillant pour constater cet état de fait : Bexinos lui était inférieur, et il n'était pas le seul des Chevaliers dans cette situation. De facto, la plupart des proches de Centes envoyés à l'attaque du navire flottant ne faisaient pas le poids avec des vices-amiraux compétents, et ils étaient actuellement malmenés par les gradés qui avaient décidé de leur barrer la route. Si l'on considérait la fuite précipitée d'Akainu, malgré la débâcle de John Pacifique, et la victoire manifeste de Ghetis sur Agamemnon, le spectacle semblait prendre une tournure plaisante du point de vue du Gouvernement Mondial. Néanmoins, il y avait fort à parier que les Decimas aient encore et toujours une astuce ou un tour de passe-passe en réserve, destiné à en faire baver le plus possible à leurs ennemis de toujours. Ghetis avait pu en avoir un avant-goût.

Au moment où il avait projeté sa pop green dans la direction d'Agamemnon, dans l'optique éclatante d'apporter la mort à ce chevalier lion incontrôlable, le corps du maudit inconscient avait purement et simplement disparu, remplacé par un caillou relativement gros, pesant peut-être quatre ou cinq kilos à tout casser, et que la pop green avait traversé sans davantage de cérémonie. Pas de signe de la voix du Roi Lion alentour : nulle trace de son corps, si ce n'était le sang qu'il avait pu laisser çà et là, comme des témoins de sa défaite. Même constat sur le champ de bataille dans sa globalité : le Tyu semblait s'être volatilisé, pour une raison ou pour une autre. Dans tous les cas, cela n'empêcha pas l'Archer d'évacuer la vice-amiral Ortenssia, qui était dans un état relativement piteux, s'étant mise en danger inconsidérément et n'ayant pas considéré à sa juste valeur le danger qu'Agamemnon faisait courir sur elle si elle demeurait aussi confiante à tort en sa présence. Cela ne l'empêcha pas davantage d'entendre la réponse que le Tanaka eut à lui offrir lorsqu'il lui proposa de l'évacuer à son tour :

-La bataille n'est pas finie. Je vais continuer à me battre.

Il avait déjà pris le temps de récupérer : il s'était suffisamment détendu. Il n'avait pas à prendre davantage de moment pour se relaxer... Ses collègues avaient à leur tour besoin d'assistance, et devaient au plus vite bénéficier de son secours. Ensuite, ce seraient à eux de souffler un moment, avant qu'ils puissent tous enfin récupérer leurs forces pour achever les troupes que les Decimas pourraient tenter d'envoyer à leur rencontre... Il se tourna dans la direction de Lim, dont il se jugeait légèrement plus proche que des deux membres de l'AOI, même s'il n'avait finalement que très peu travaillé avec elle : il n'eut cependant pas l'occasion de l'aider que Ghetis s'y essaya... Avec un succès somme toute relatif. Si Bexinos n'aurait bien évidemment pas été en mesure de contrer cette hache volante qui surgissait sur son flanc et menaçait de le trancher violemment, il n'eut jamais à le faire. Une fermeture éclaire s'ouvrit en effet sur son côté, là où il était menacé par ce projectile improvisé, et le bras d'Aokiji, furtif, fut visible avant que la fermeture ne se referme soudain. Cela laissa cependant le temps à la logia de projeter à la rencontre de la hache une lance d'eau couverte de haki, qui détruisit l'arme d'Agamemnon sans la moindre difficultés. Le message que le Monarque voulait faire passer par le biais de cette intervention était plutôt clair : il allait faire en sorte de surveiller les combats que ses autres chevaliers avaient à mener... Et n'en laisserait pas un de plus souffrir d'une déconvenue grave. Ce qui expliquait au moins partiellement la disparition subite d'Agamemnon : l'un de ses compères était forcément derrière cet étrange phénomène...

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 456074PNJ1L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 248569PNJ2
Kali Nomade et Orim Asakura.

Face à la charge des Pacifistas, Kali ne jeta qu'un regard embué d'une haine viscérale, apparente. Elle cédait rarement à ses émotions, elle était généralement plus flegmatique qu'elle ne semblait l'être : elle ne prenait que très rarement les situations dans lesquelles elle était précipitée au sérieux, et c'était cela qui avaient permis aux Marines de prendre l'ascendant que Marineford, entre autres, au fil des minutes, malgré l'incompétence d'une part de leurs hauts-gradés. Orim était dans cet état déplorable en partie à cause d'elle : elle s'était montré inconséquente là où ses compétences auraient pu faire d'elle un élément de premier ordre de la stratégie du Monarque. Elle avait toujours été considérée à juste titre comme un électron libre, comme une combattante puissante mais relativement indomptable, pour des raisons aux antipodes de celles qui offraient un comportement singulièrement similaire à Agamemnon Tyu... Ce ne serait plus le cas, désormais. Alors que deux missiles s'élevaient dans les airs, projetés par les X-Editions dont l'armement n'avait pas fini de faire parler de lui au cours de cette bataille, la jeune femme prit une décision radicale. Elle savait qu'en l'état, elle n'était pas en mesure d'éradiquer ses ennemis et de protéger son allié simultanément, tout comme Daisuke semblait l'avoir flairé : elle fit donc en sorte de se débarrasser d'Orim en ouvrant une fermeture sous son corps à demi-inerte, le précipitant de ce fait dans la dimension de Mars. Elle n'était pas sotte et s'était bien rendue compte du fait qu'un bataillon mené par Sorafuka s'y était aventuré : autrement dit, elle imaginait bel et bien que les environs du Monarque n'étaient pas l'endroit le plus sûr où demeurer pour un blessé... mais cela restait infiniment plus sécurisé que le milieu d'un champ de bataille dont les derniers affrontements éparses n'en finissaient plus de causer des dommages dantesques aux conséquences lourdes. Entre les balles perdues et les opportunistes, Orim n'avait pas une espérance de vie très longue : a contrario, auprès du Monarque, il bénéficiait de la présence proche de Kamiji... Un argument indéniable en faveur de sa survie, en l'occurrence.

Mais alors, que restait-il à la Nomade ? Son allié venait tout juste de disparaître que les deux missiles menacèrent de s'abattre sur elle, risquant de la réduire à l'état de poussière d'une seconde à l'autre. Ils ne le firent jamais : elle frappa l'air avec une précision chirurgicale et une force insoupçonné... Et l'air, justement, sembla se distordre. Ce ne fut pas l'air, finalement, mais l'espace lui-même qui fut déformé, condensé, puis qui éclata en accentuant brutalement la distance qui la séparait des missiles, au moment exact de leur détonation. Factuellement, les missiles n'étaient pas plus loin d'elle qu'initialement : et pourtant, elle avait réussi à en éloigner les détonations respectives, de telle sorte qu'elle n'avait pas été menacée une seule seconde durant.
C'était là son style pur, l'un des plus redoutables. Et elle en apporta la preuve lorsque Ghetis s'approcha d'elle à toute allure... Sans qu'il ne puisse cependant jamais l'atteindre.
Car une fois de plus, Kali percuta l'air, sur sa droite cette fois-ci : un simple pas chassé la déporta d'une trentaine de mètres, plus rapidement qu'un soru n'aurait pu le faire. Et pour cause : contrairement à un utilisateur du soru, qui devait envers et contre tout avaler des distances magistrales, elle n'avait fait que se déplacer d'un bon mètre, une action si banale qu'elle ne demandait pas le moindre effort y compris à des civils n'ayant jamais eu à combattre de toute leur existence. Et pourtant, l'éclatement de la distance parcourue avait semblé la téléporter, d'une certaine manière, loin de là...

Suffisamment loin pour qu'elle puisse réitérer, méthodiquement, froidement, en frappant cette fois-ci devant elle. Puis elle enchaîna, une fois, deux fois, de telle sorte qu'elle parvint à totalement contourner les trois gouvernementaux qui s'étaient mis dans la tête de l'affronter... De telle sorte que sans le moindre effort, elle parvint à placer entre elle et l'Archer les deux carcasses d'acier qu'elle entendait bien désosser en guise d'amuses-gueule. Ces créatures de la Section Scientifique étaient redoutables, en témoignaient la difficulté que les Nebulas affiliés à Erika rencontraient quant à leur éradication, mais ils n'étaient pas au niveau des meilleurs combattants du monde, dont elle faisait indubitablement partie. Agamemnon n'était qu'une grossière blague, comparativement, car il ne comptait que sur sa force et sur sa fougue. Elle ? Elle était une véritable guerrière.

Si rien n'était fait par Ghetis, il n'allait falloir à la Nomade que trois coups de pieds pour que le premier des deux Pacifista soit éliminer. Le premier coup lui arracherait un bras, le second la tête, et le dernier l'expédierait vers le bateau flottant posé, où Chairoka se trouvait encore, pour l'empêcher de causer davantage de dommage grâce à son autodestruction habituellement programmée. Mais que diable l'Archer allait-il pouvoir faire pour éviter ce massacre en règle ? Était-il seulement en mesure de se dresser sur le chemin de Kali ?

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 572826ChairokaL'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Ishida10
Amirale-en-chef Chairoka et vice-amiral Sakuraba Yu.

-Nous allons avoir grand besoin d'Abel. Les Pacifistas et Archer ne suffiront pas à la contenir.
-Ils peuvent tenir bon un moment...
-Suffisant pour permettre à Abel de dérouter l'Incontrôlable et son équipage ? Yu, vous n'êtes pas suffisamment candide pour le croire.

Le Tacticien grogna, mais ne pipa mot. Elle avait raison. Depuis quelques secondes, il avait orienté son regard vers l'horizon où le Schichibukai talentueux faisait étalage de son aisance aérienne. Il virevoltait, plus gracieux et plus fluide qu'un oiseau, mais il avait toutes les peines du monde à offrir à son ennemi des ripostes susceptibles de le mettre hors d'état de nuire. Les X-Edition avaient sur le moment remplacé le Coffe plus que savamment, mais l'effet de surprise s'étant dorénavant tari, les réponses calibrées des Nebulas s'étaient faites de plus en plus pertinentes... Tant et si bien que l'une des deux bêtes de la Section Scientifique avait d'ores et déjà épuisé la quasi totalité de son arsenal explosif, en vain. Les hordes d'Erika Orato ne tombaient pas, et ne tomberaient à l'évidence pas de si tôt... Sauf si on les confrontait à un événement qu'ils n'étaient pas en mesure de contrer, bien sûr. L'autodestruction des X-Editions était leur seule chance de projeter les pirates par le fond. Bien sûr, cette option comportait ses risques et sa dose d'amertume, considérant notamment le prix que coûtaient ces créations hors normes... Il était difficile d'imaginer que l'Incontrôlable passerait l'arme à gauche à cause d'une détonation, quelle que fut son envergure, par ailleurs. Si celui-ci se retrouvait soudainement privé d'embarcation, aux abords de Marineford, ne risquait-il de surcroît pas de revenir à la charge, tôt ou tard, ne fut-ce que pour en dérober une aux gouvernementaux, de manière à rentrer auprès de son Impératrice en toute sécurité ? C'était fort plausible, mais cela restait néanmoins moins problématique aux yeux de l'amirale-en-chef : car il y avait fort à parier que le Rasgarat, grâce à sa malédiction, leur parviendrait plus vite que l'épéiste et que les autres rescapés. Encore une fois, ils devaient par conséquent se contenter de miser sur le moindre mal...



Ordre de réponse :
Ghetis - Taito - Caligula - Sypher - Daisuke - Heziel - PNJ Decima
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


HRP :
Résumé :
Dans l'ordre du poste :
Daisuke > De ton côté c'est un poste court =X Evidemment, Kali laisse pas Orim derrière comme une débile xDDD

Ghet > Agamemnon disparaît, tu évacues Emy, Ysaak décide de rester, la hache lancée à Bexinos est bloquée par Aokiji, les Pacifistas attaquent Kali qui bloque sans difficulté, puis qui esquive ton coup et essaye de fracasser un Pacifista. Elle n'a pas l'air déstabilisée par ton haki, quelle qu'en soit la raison !

Récap lvls et aptis  :
Tour de guet :

John Pacifique (Shirokuma) → Niveau 48.
Corps-à-corps pur, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Camille Elkens (Midoritaka) → Niveau 46.
Maîtrise parfaite des armes à feu, hakis de l'observation et de l'armement.


Aux abords de la tour de guet :

Anubis (Chef des Dévoreurs) → Niveau 45.
Résistance extraordinaire, combat au corps-à-corps avec leurs attributs naturels (griffes, crocs).
Dévoreurs → Niveau 35.
Résistance extraordinaire, combat au corps-à-corps avec leurs attributs naturels (griffes, crocs).


Au sol :

Kali Nomade → Niveau 50, primée à 809.000.000 berrys.
Hakis de l'armement et de l'observation, corps-à-corps pur brise espace.
Agamemnon → Niveau 50, primé à 240.000.000 berrys.
Zoan du Lion éveillé, haki de l'armement.

Azer Ty → Niveau 45.
Corps-à-corps, taille démesurée, haki de l'armement avancé (armure totale).
Orim Asakura → Niveau 42.
Fruit du démon du scorpion.
Qwer Ty → Niveau 41.
Corps-à-corps, haki de l'observation.
Syrilia Frija → Niveau 41, primée à 150.000.000 berrys.
Sabreuse pure, haki de l'armement.
Dream Vespier → Niveau 40.
Zoan mythique du yéti et corps-à-corps.

Li Zakka → Niveau 40, primé à 170.000.000 berrys.
Wind Gear.
Goliath → Niveau 39, primé à 195.000.000 berrys.
Force colossale, un marteau et un bouclier, haki de l'armement avancé.
Bexinos Majô → Niveau 38, primé à 130.000.000 berrys.
Corps-à-corps très brutal.
Iris Vermillon → Niveau 38.
Combat avec des bourses étranges, geppou, haki de l'armement.
Shérif Bürmingon → Niveau 38, primé à 78.000.000 berrys.
Homme-bête tireur, haki de l'armement.

Les géants → Niveau 35.
Corps-à-corps, armes en tout genre.
Autres pions, contre-amiraux ou colonels.



Ortenssia Emy → Niveau 44.
Corps-à-corps pur, hakis de l'armement et de l'observation.
Roncia Lochal → Niveau 36.
Zoan de l'araignée modèle Nephila komaci, corps-à-corps, haki de l'armement.

Tempesky Eileena → Niveau 33.
Colors Trap, corps-à-corps.
Daar-San → Niveau 31.
Retour à la vie des cordes vocales, corps-à-corps.

Yamamoto Eracless → Niveau 46.
Zoan du lion des cavernes, hakis de l'armement et de l'observation.

Dereto → Niveau 45.
Corps-à-corps, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Milosephko Yonass → Niveau 43.
Zoan de la grenouille kokoi, haki de l'armement.  
Ezra Ronald → Niveau 43.
Zoan de la hyène, hakis de l'armement et de l'observation.
Exalva Flais → Niveau 43.
Logia du plomb, haki de l'observation.
Tanaka Ysaac → Niveau 40.
Corps-à-corps, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Focker Lim → Niveau 38.
Corps-à-corps pur frappe-terre, gants en granit marin, haki de l'observation standard, haki de l'armement éveil.
John John → Niveau ?
Aptitudes ?


Sur le navire :
Asya Lida (Chairoka) → Niveau 55.
Paramecia du mental, corps-à-corps, hakis de l'armement et de l'observation.
Aston Finley → Niveau 55.
Paramecia de l'assimilation, hakis de l'armement et de l'observation.
Jasmine → Niveau 48.
Paramecia de la gravité, hakis de l'armement et de l'observation.
Hijime Malia → Niveau 43.
Sabre et corps-à-corps, hakis de l'armement et de l'observation.
Matochika Cho → Niveau 41.
Corps-à-corps, musique de combat, haki de l'observation.

Jean-Bart Nonoha → Niveau 40.
Paramecia du formatage, rokushiki, tir, hakis de l'armement et de l'observation.

Poisseroy Voltaire → Niveau 39.
Zoan du Raton-laveur, haki de l'observation.
Flamingo Joshua → Niveau 39.
Corps-à-corps, haki de l'armement.

Turoi Nagate → Niveau 38.
Combat à la lance, soru et tekai, hakis de l'armement et de l'observation.

Wolst Maya → Niveau 35.
Fruit BEAST artificiel.

Sakuraba Yu → Niveau 30.
Ichitoryu, haki de l'observation.
Tireurs lambdas → Niveau 30.
Armés de fusils, certains possèdent des balles spéciales, d'autres se contentent de faire feu avec une précision remarquable.
Gringo Himan → Niveau 20.
Paramecia de la console.


Au large :
Rasgarat Abel → Niveau 49.
Paramecia des vecteurs, hakis de l'armement et de l'observation.
Un Pacifista X-Edition → Niveau 45.
Spécialisé dans le corps-à-corps et les arts martiaux. Outillages et armements divers.
Un Pacifista X-Edition → Niveau 43.
Spécialisé dans les tirs et les utilisations d'armes à distance. Outillages et aremements divers.

L'Incontrôlable → Niveau 48, primé à 928.000.000 berrys.
Sabreur pur, hakis de l'armement et de l'observation.
Skratch → Niveau 45, primé à 605.000.000 berrys.
Il a des gants ! Et le haki de l'armement.
Une foule de pirates plus ou moins célèbres → Niveaux 20 à 40.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

Ghetis Archer
Messages : 1987
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue48/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue40/750L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (40/750)
Berrys: 10.372.695.528 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeJeu 6 Juin - 20:14

God of Sky

Ore Wa Kurohebi Da !




Ghetis n’avait pas encore fini cette guerre, il lui restait bien des choses à prouver et Kali Nomade était en quelque sorte son dernier rempart vers la victoire. Une fois cette femme vaincue, il ferait tout pour accéder à Mars et il y arriverait ! Il devait faire deux choses là-bas, mais son devoir l’avait obligé à rester sur Marineford.

Il avait pris l’habitude des coups fourrés orchestrés par les Décimas et  comptait bien les éradiquer une bonne fois pour toute. Là où il différenciait les alliés comme Makui ou encore Nala, c’était dans le fait qu’ils ne semblaient pas avoir prêtés allégeance à Centes, tandis que les « chevaliers » attitrés comme Agamemnon étaient irrécupérables à ses yeux. C’est pourquoi il avait voulu l’éliminer une bonne fois pour toute !

Néanmoins, le destin en avait décidé autrement et une technique capable d’outrepasser l’arène venait de téléporter le lion sans la moindre difficulté et pile au bon moment. Il ne s’agissait pas d’une fermeture, mais bel et bien d’une autre méthode.

- Foutu fruits à téléportations. Encore un pouvoir consacrant la lâcheté.


Il pestait contre ces malédictions qui brisaient purement et simplement la logique de ses arènes, il haïssait la manifestation la plus clarifiée de son pouvoir.

Malgré tout il fallait garder le cap, ainsi il mena à bien le rapatriement de sa collègue et vint comme prévu à Ysaak, qui se montra bref. De ce fait il ne fit que lui répondre par la plus grande logique.

- Li Zakka empêche à un homme aussi puissant que toi d’entrer en scène porte lui main-forte s’il te plait.

Suite à cela l’armure vint donc se positionner sur le corps de Ghetis qui attaqua comme prévu Bexinos, pestant envers la défense offerte par un Aokiji qui semblait plus prompt à aux attaques vicieuses qu'autre chose.

- Alors Centes tu ne fais pas Aokiji sortir de Mars ? Aurais-tu peur de la perdre en un instant ? J'oubliais même toi tu as peur de venir sur le champ de bataille Monarque de la lâcheté. Dit-il avec un ton moqueur criant de franchise à la fermeture éclair ouverte.  

Il ne lui accorda pas plus d'attention et réalisa l’enchainement qu’il avait prévu avec les pacifistas contre Kali.

Malheureusement pour lui, l’ex-pirate du Nouveau Monde démontrait un talent à l’esquive aussi bien aberrant que gênant !  Elle possédait tout ce qu’appréciait Ghetis, une force impressionnante et une mobilité parfaite ! C’est ce vers quoi il avait toujours voulu mener Caligula lors de leurs différents entrainements et des nombreuses fois où il avait pu le conseiller sur sa façon de combattre. La méthode était complètement différente bien entendu, mais le résultat était là, elle était très mobile et avait une force relativement bonne, elle avait ébranlé les murs de diamants de sa dimension après tout !

Elle n’avait aucunement réagit au haki avancé de l’Archer qui aurait pourtant juré qu’elle maitrisait l’observation. Il était donc probable qu’elle se soit volontairement privée de son mantra pour ne pas être gêné face à Ghetis. C’était un avantage, mais aussi un inconvénient. L’Archer utilisait un mantra avancé aussi agressif pour priver l’ennemi de ce don et être le seul maître de l’esquive. Cependant, les ennemis particulièrement mobiles se retrouvaient bien moins handicapés par ce pouvoir !

Cependant le mantra faisait son travail, permettant à l’Archer d’entrevoir l’offensive de la guerrière !

- Je n’ai plus le choix !

Quand Ghetis avait préparé sa sacoche de guerre, celle qu’il emmenait à chaque combat important,  il y avait disposé, ses poings américains, deux dials quelques pilules et quelques pop-greens bien réparties. Il n’utilisait pas ce genre d’artifice régulièrement et le dernier avait été face à Lancaster. Aujourd’hui il allait pourtant remettre le couvert avec un nouvel objet.

Prenant un poing, un dial et une pilule, il balança sa sacoche au loin et la minute d’après le monde se tordit et laissa place à une nouvelle arène ne comprenant que l’Archer et la Nomade !

- J’avais réservé ce coup pour Lancaster, mais il semblerait que tu sois trop dangereuse pour que je me retienne.

L’arène en question était le Sanju Rashômon, ou les trois remparts. Elle emprisonnait les combattants entre trois murs à l’effigie de visages grimaçant comme on pouvait en voir dans l’univers samouraïs et autre univers nippon.

Les trois exultaient un gaz en continue, venant remplir continuellement l’arène de taille modeste, sans doute l’une des plus petites. Les gradins étaient aux sommets des trois murs, mais Ghetis avait bouché leur accès, non pas par un mur de diamant, mais tout simplement une énorme couche de nuage ? Il s’agissait tout simplement d’un gros eisen-cloud, ou nuage de métal. De toute façon la dimension était volontairement réduite pour prendre fin tout juste au-dessus des gradins, ainsi, même si le bouchon était retiré, rien ne changerait !

Le sol de l’arène où se trouvait le duo en était également fait.

Il n’y avait rien d’autre à signaler, si ce n’était le fait que l’arène était déjà entièrement remplie d’un gaz, de la zone de combat aux gradins encore isolés.





Le poing américain logé à la main droite, alors que la main gauche encastrait le dial dans le système de dial de l’armure, Ghetis vint placer la pilule dans un coin de sa bouche sans l’avaler pour l’instant.

- On va appeler ça Faya Burn Dem....

Et d’une traite il avala la pilule ! Il avait obtenu ses comprimés il y a déjà bien longtemps, chacun en double exemplaire. Deux étaient dédiés au soin, un à la force et l’autre à ce qui allait suivre.

Plusieurs lueurs bleutées commencèrent à apparaître sur le corps de Ghetis, alors que son regard envers Kali se faisait de plus en plus franc, il allait l’éliminer ou ferait tout ce qui était en son pouvoir pour la vaincre ! Les lueurs s’intensifiant avant que du corps du Kurohebi ne jaillissent une aura de flammes bleues !


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 -Madara-Uchiha-Perfect-Susano-naruto-shippuuden-37844181-500-263


Aussi subitement que les flammes apparurent toute la pièce explosa  avec fureur dans un déferlement de feu sans pareil ! Il y avait tant de flammes en un instant dans un espace si clos que le corps de la Nomade risquait d’être calciné sans nul autre mesure.

Elle semblait être capable de se battre sans tenir compte des distances entre les choses, mais l’air ambiant était une chose omniprésente, et elle ne semblait pas pouvoir générer de l’air ! Ainsi peu importe qu’elle repousse quelques choses, il n’y avait que du feu de toute façon !  De plus, sans observation il paraissait impossible d’avoir vu venir ce coup, tout comme le fait d’être cerné par le gaz, rendait l’esquive invraisemblable puisque le feu prendrait place en un rien de temps à tous les endroits.

Le sol d’eisen cloub prenait tout son sens, commençant directement à fondre pour prendre une texture liquide étrange, autant dire que les pieds allaient s’y embourber et être brûlés sans autre forme de procès.

De même, discerner une personne dans ce carnage de flammes serait presque impossible, sauf pour l’Archer dont le mantra ferait un travail efficace ! Se propulsant d’une traite vers son adversaire grâce au Kamisori, il arriva sur son flanc pour lui infligé un surpuissant coup de poing ! Faisant naître une onde de choc prodigieuse ! Cette même frappe qui avait servi à éjecter Mozero, allait servir contre Kali pour briser le plus de côtes possible ! Le poing rendu ébène par l’armement, il enchaina avec vigueur par un nouveau kamisori le menant directement à la guerrière pour lui infligé cette fois-ci un puissant coup de pied en plein abdomen pour la projeter dans le sol semi-liquide ! Bien évidemment comme l’ensemble des coups de l’Archer il allait chambouler tout l’intérieur du corps de la demoiselle !

Un Ghetis bien différent se présentait ainsi à son adversaire, puisqu’il était parfaitement insensible à cet enfer de flamme et brûlait davantage son ennemi à chaque frappe qu’il lui infligeait ! Son haki avancé était toujours présent pour briser la demoiselle à la moindre tentative d’user de son mantra.

- Viens te battre sans fuir les coups !

Pensa un Archer qui gardait encore un coup d'avance presque suicidaire !


DEV NERD GIRL




Résumé,Techniques,Pnjisations,Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1748

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeMar 11 Juin - 17:54


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 456074PNJ1
Kali Nomade.

Le premier des deux X-Editions fut aisément détruit par Kali, laquelle usait de mouvement aussi précis que meurtriers pour venir à bout de ces attirails certes solides, mais pas indestructibles. Les savants de la Section Scientifique étaient des brutes d'intellect, mais ils étaient envers et contre tout limités par les contraintes de leur époque, notamment technique, et ils ne pouvaient pas livrer au Gouvernement Mondial des armes vivantes aussi efficaces que des hauts-gradés dignes de ce nom, en tout point. L'endurance de ces machines, notamment, était à relativiser : parce qu'une fois qu'on disposait de la force nécessaire pour outrepasser leur cuirasse, il devenait aisé de les dépiauter et de les détruire, à condition de savoir où frapper. Les Nebulas affiliés à Erika étaient actuellement en peine, même s'ils commençaient à offrir à leurs deux ennemis des représailles conséquentes, parce que Rasgarat Abel n'offrait pas à l'Incontrôlable la latitude suffisante pour atteindre ces bêtes d'acier. D'un autre côté, aucun des lieutenants d'Erika ne semblait jouir d'une force brute lui permettant de fracasser les X-Editions en un tour de main, exception hypothétique faite de Skratch dont la force se basait très majoritairement sur une malédiction : en somme, le granit marin de son ennemi suffisait à le tenir en respect et à le pousser à miser abondamment sur la prudence. En revanche, pour Kali Nomade, qui ne jouait assurément pas dans la même catégorie que ces loups de mer, la menace n'était clairement pas aussi tangible... Et ne pouvait même pas être considérée comme étant une menace, d'ailleurs. Les créatures de la Section Scientifique n'étaient pas forgées dans un alliage susceptible de résister à ses coups : en même temps, bois d'adam et granit marin exceptés, aucune matière ne pouvait lui résister éternellement... pas même le diamant. C'était pour cela que les Pacifistas, quelle que fut leur nature, ne pouvaient pas lui opposer de résistance digne et âpre. Parce qu'ils étaient limités, à tous les niveaux. Ghetis Archer, en revanche, pouvait lui poser problème.

L'arène qui les engloba tout deux empêcha momentanément la servante du Monarque de se jeter à la rencontre du deuxième des X-Editions. Elle fit grincer ses dents et, tandis que l'Archer semblait achever ses préparatifs, fit fonctionner ses méninges au maximum de leurs capacités. Arène close, de taille réduite. Confrontation souhaitée, voulue par le vice-amiral. Ciel couvert de nuages, sol solide comme de l'acier, a minima. Trois bouches étranges qui déformaient les murs, lesquels basaient leur résistance sur celle des arènes de l'Archer, ni plus, ni moins. Il ne fallut pas longtemps à Kali pour comprendre que la situation n'était pas nécessairement à son avantage. Il y avait trop de données inconnues, qui lui échappaient, et dont elle risquait de prendre conscience amèrement. Pourquoi l'Archer prenait-il le risque de se couper des voies de repli ? Parce qu'il avait la certitude de pouvoir l'emporter s'il misait sur le corps-à-corps. Il était fort, certes : mais lent, comparativement à la jeune femme, et trop peu incisif pour la tuer en un ou deux coups. Il y avait donc autre chose, derrière cet orgueil, derrière cette assurance : autre chose que son haki de l'observation avancé, également, que les Decimas connaissaient très bien à force de s'y être frottés, et contre lequel elle avait instinctivement lutté, comme il avait pu le comprendre, en désactivant son propre haki. Autre chose qu'elle ne souhaitait pas connaître. Il avait à peine amorcé les premiers gestes pour avaler sa pilule qu'elle avait frappé l'air à sa droite d'un coup sec et simple. Elle contracta ainsi l'atmosphère, se rapprochant à une vitesse incommensurable du mur le plus proche, sur lequel elle apposa une fermeture qu'elle avait, mesure de sécurité primaire, emportée avec elle. Néanmoins, contre toute attente, cette fermeture ne donna pas directement sur Mars : elle se contenta d'ouvrir le mur de l'arène, offrant à la Nomade une brèche exploitable, la seule dans ce mur habituellement hermétique. Dans le même temps, l'Archer s'enflamma... Et le gaz stocké dans l'arène à sa suite, occasionnant une formidable explosion dont la déflagration projeta Kali hors de l'arène plus vite qu'elle n'aurait pu le faire grâce à ses propres jambes.

Si l'envie de jurer ne lui manqua guère, elle se contenta en l'état de se réceptionner avec une série de rouler-bouler, laissant les mètres se succéder sous elle afin d'instaurer une distance digne de ce nom entre elle et son opposant. Ensuite, elle se redressa en un éclair et constata une légère blessure qui lui courrait le long de son flanc gauche, notamment sur sa cuisse et son épaule : des brûlures, assez bénignes, mais qui risquaient de peser lourd si l'affrontement devait se prolonger inutilement. Elle jeta immédiatement un regard à l'arène, au loin... Et ne perdit pas une seule seconde.
Elle avait été dépossédée de l'une de ses fermetures, qui tomberait au sol lorsque Ghetis ferait disparaître son arène, mais elle en avait une autre... Chose que le vice-amiral ignorait, bien sûr, et chose qu'elle ne souhaitait pas révéler de si tôt. Elle devait agir autrement. Lui prouver qu'il n'était pas le seul capable de réfléchir. Avant qu'il n'ait le temps de se ruer à sa rencontre, elle prit la décision la plus logique possible, de son point de vue : elle frappa l'atmosphère, et se rapprocha drastiquement des combats opposants les membres de l'AOI ainsi que les vices-amiraux aux les chevaliers Decima restants, puis... Se contenta d'attendre. Il allait venir à sa rencontre, bien sûr : sinon, elle allait avoir suffisamment de liberté pour s'en prendre à ses collègues, et pour les tuer, à n'en pas douter. D'un autre côté, il n'allait pas pouvoir créer d'arène inconsidérément : sinon, il risquait d'englober ses collègues et, par conséquent, de libérer sur eux l'enfer qu'il réservait à la Nomade.

-Ne sois pas stupide. Je ne suis pas aussi fière qu'Agamemnon. L'honneur n'a jamais offert la victoire.

Elle n'était pas pressée. Ils allaient prendre leur temps. Et, tôt ou tard, elle finirait par tuer l'Archer.


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 572826ChairokaL'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Ishida10
Amirale-en-chef Chairoka et vice-amiral Sakuraba Yu.

C'était le moment. Lentement, mais sûrement, le contrôle du champ de bataille leur revenait. La bravoure et l'abnégation de Tanaka Ysaak lui permettait de se dresser avec une détermination infaillible, et de poursuivre l'affrontement là où bien d'autres gradés se seraient contentés de jeter l'éponge. Il allait offrir un avantage numérique aux trois combattants qui luttaient corps et âme contre les chevaliers restants, les acculant davantage d'instant en instant. De l'autre côté, près de la tour de guet, Camille Elkens malmenait Azer Ty en tourbillonnant autour de lui, et en usant d'une foultitude d'armes et de munitions diverses pour faire pleuvoir sur lui un enfer continu, l'empêchant de miser sur l'offensive, comme il aurait pu l'espérer. Les Déchiqueteurs étaient petit-à-petit annihilés par la force de frappe du X-Edition, qui recevait pour l'occasion le secours d'Ezra Ronald et de Dereto, qui semblaient avoir considéré que les chances de réussite de l'amirale ne seraient guère bousculées par leur absence temporaire. Kali Nomade avait certes pu détruire l'un des X-Editions la menaçant, mais l'Archer avait su l'interrompre avant que le second ne subisse le même sort. Et elle était, dans les faits, la dernière poche de résistance tenace que les Decimas opposaient au Gouvernement Mondial, sur Marineford. Bien sûr, certains des atouts de Centes demeuraient cachés, comme Aokiji ou Kamiji... Mais tant que le Monarque ne les engageait pas sur le front, il n'y avait pas de raison de les craindre. D'autant plus que Jasmine, elle aussi, avait eu le luxe de demeurer en retrait jusqu'à présent : chaque camp disposait donc de sa réserve, et chaque camp voyait son propre bastion investi par les forces ennemies, à ceci près que les Decimas n'avaient sans doute pas envisagé qu'un bataillon de justiciers serait suffisamment insensé pour les envahir frontalement. Leurs atouts défensifs étaient peut-être donc trop timides pour retenir décemment la lame experte de Sorafuka... C'était, par conséquent, le moment rêvé pour enfoncer le clou. Pour infliger aux criminels un coup de grâce qui sonnerait leur glas. Leur défaite n'allait pas être aussi unilatérale qu'escomptée, mais elle allait néanmoins être retentissante : un simple signe de la tête de la part de l'amirale-en-chef confirma l'ordre précédemment prononcé, et Yu appuya sur le bouton d'une manette qu'on lui tendait, sans se départir de son agacement manifeste, considérant néanmoins qu'il s'agissait effectivement du plus sage à faire en l'état.  

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Zaraki10L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 876849Shishi2
L'Incontrôlable, primé à 928.000.000 B, et Capitaine Corsaire Rasgarat Abel.

-Vous voulez quoi, bordel ?! J'suis en train de...
-Les X-Editions... Ils vont s'auto-détruire !

Les signaux ne trompaient guère. Les bestioles d'acier étaient en train de rougeoyer furieusement et leur fin semblait proche, plus que jamais. Cela aurait pu être synonyme de victoire, dans d'autres circonstances... Mais les pirates des Orato n'étaient pas suffisamment stupides pour ignorer ce que cela signifiait. Tous avaient entendu parler du potentiel destructeur des Pacifistas : tous savaient également qu'ils étaient dotés d'un système d'auto-destruction suffisamment performant pour annihiler tout ce qui les composaient, granit marin excepté, pour ceux qui en étaient pourvus. La déflagration, vaste, pouvait englober tout ce qui se trouvait alentour sur des surfaces s'étalant parfois sur des dizaines, des trentaines de mètres. De quoi calciner un navire d'une taille pourtant généreuse en un éclair... Et ainsi condamner tous ceux qui se trouvaient à bord. Oui, ils allaient mourir : en tout cas l'immense majorité d'entre eux. Les plus chanceux ou les plus robustes pourraient encore tenter de foncer jusqu'à Mariejoa, dans l'optique de s'emparer d'une embarcation et de fuir en toute hâte, pour s'en retourner dans le Nouveau Monde. Peut-être que l'Incontrôlable pourrait tenter de nager afin de rallier une île suffisamment proche pour qu'il s'y repose... Mais l'immense majorité des siens allait y laisser sa peau. Et pas seulement. Un sourire carnassier recouvrit les lèvres de l'épéiste tandis que celui-ci semblait prendre conscience d'un fait inéluctable. Ils n'étaient pas les seuls dans le périmètre de la détonation qu'il imaginait imminente. Les pacifistas étaient les artisans de leur propre fin, mais il y avait un autre soldat du gouvernemental qu'ils risquaient fort de damner. Rasgarat Abel. Avec hargne, il se tourna droit vers ce chien de corsaire et lui expédia une volée d'injures et de railleries... Avant de s'immobiliser, stupéfait, devant l'air placide et serein qu'affichait son opposant.

-Haha ! Ils en ont rien à foutre de toi, mon pote... Ils veulent te crever, comme nous, comme la sale merde remplaçable que tu es ! J'ai hâte de te voir de noyer, comme le chien que tu...

Des centaines, des milliers de vecteurs sombres couraient le long de la peau et des vêtements du Rasgarat, comme une foultitude de tatouages mouvants. Ils se grimpaient les uns sur les autres, s'escaladaient puis se séparaient pour couvrir la plus large partie du corps du corsaire possible... Et dans un éclair de lucidité, l'Incontrôlable compris. Les vecteurs de son ennemi avaient la particularité de tout repousser. Tout. En somme, grâce à son pouvoir, il allait littéralement passer au travers de cette explosion dantesque : car elle ne serait jamais en mesure de l'atteindre, lui, directement.
La déflagration eut lieu.



Ordre de réponse :
Ghetis - Taito - Caligula - Sypher - Daisuke - Heziel - PNJ Decima
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


HRP :
Résumé :
Dans l'ordre du poste :
Ghet > Kali preshot un peu et évite le pire en s'extrayant de ton arène au moment de la détonation. Elle est légèrement blessée puis file se mettre au côté des autres gradés pour t'empêcher de créer une autre arène dans l'immédiat.
Une explosion ravage le navire de l'Incontrôlable.

Récap lvls et aptis  :
Tour de guet :

John Pacifique (Shirokuma) → Niveau 48.
Corps-à-corps pur, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Camille Elkens (Midoritaka) → Niveau 46.
Maîtrise parfaite des armes à feu, hakis de l'observation et de l'armement.


Aux abords de la tour de guet :

Anubis (Chef des Dévoreurs) → Niveau 45.
Résistance extraordinaire, combat au corps-à-corps avec leurs attributs naturels (griffes, crocs).
Dévoreurs → Niveau 35.
Résistance extraordinaire, combat au corps-à-corps avec leurs attributs naturels (griffes, crocs).


Au sol :

Kali Nomade → Niveau 50, primée à 809.000.000 berrys.
Hakis de l'armement et de l'observation, corps-à-corps pur brise espace.
Agamemnon → Niveau 50, primé à 240.000.000 berrys.
Zoan du Lion éveillé, haki de l'armement.

Azer Ty → Niveau 45.
Corps-à-corps, taille démesurée, haki de l'armement avancé (armure totale).
Orim Asakura → Niveau 42.
Fruit du démon du scorpion.
Qwer Ty → Niveau 41.
Corps-à-corps, haki de l'observation.
Syrilia Frija → Niveau 41, primée à 150.000.000 berrys.
Sabreuse pure, haki de l'armement.
Dream Vespier → Niveau 40.
Zoan mythique du yéti et corps-à-corps.

Li Zakka → Niveau 40, primé à 170.000.000 berrys.
Wind Gear.
Goliath → Niveau 39, primé à 195.000.000 berrys.
Force colossale, un marteau et un bouclier, haki de l'armement avancé.
Bexinos Majô → Niveau 38, primé à 130.000.000 berrys.
Corps-à-corps très brutal.
Iris Vermillon → Niveau 38.
Combat avec des bourses étranges, geppou, haki de l'armement.
Shérif Bürmingon → Niveau 38, primé à 78.000.000 berrys.
Homme-bête tireur, haki de l'armement.

Les géants → Niveau 35.
Corps-à-corps, armes en tout genre.
Autres pions, contre-amiraux ou colonels.



Ortenssia Emy → Niveau 44.
Corps-à-corps pur, hakis de l'armement et de l'observation.
Roncia Lochal → Niveau 36.
Zoan de l'araignée modèle Nephila komaci, corps-à-corps, haki de l'armement.

Tempesky Eileena → Niveau 33.
Colors Trap, corps-à-corps.
Daar-San → Niveau 31.
Retour à la vie des cordes vocales, corps-à-corps.

Yamamoto Eracless → Niveau 46.
Zoan du lion des cavernes, hakis de l'armement et de l'observation.

Dereto → Niveau 45.
Corps-à-corps, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Milosephko Yonass → Niveau 43.
Zoan de la grenouille kokoi, haki de l'armement.  
Ezra Ronald → Niveau 43.
Zoan de la hyène, hakis de l'armement et de l'observation.
Exalva Flais → Niveau 43.
Logia du plomb, haki de l'observation.
Tanaka Ysaac → Niveau 40.
Corps-à-corps, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Focker Lim → Niveau 38.
Corps-à-corps pur frappe-terre, gants en granit marin, haki de l'observation standard, haki de l'armement éveil.
John John → Niveau ?
Aptitudes ?


Sur le navire :
Asya Lida (Chairoka) → Niveau 55.
Paramecia du mental, corps-à-corps, hakis de l'armement et de l'observation.
Aston Finley → Niveau 55.
Paramecia de l'assimilation, hakis de l'armement et de l'observation.
Jasmine → Niveau 48.
Paramecia de la gravité, hakis de l'armement et de l'observation.
Hijime Malia → Niveau 43.
Sabre et corps-à-corps, hakis de l'armement et de l'observation.
Matochika Cho → Niveau 41.
Corps-à-corps, musique de combat, haki de l'observation.

Jean-Bart Nonoha → Niveau 40.
Paramecia du formatage, rokushiki, tir, hakis de l'armement et de l'observation.

Poisseroy Voltaire → Niveau 39.
Zoan du Raton-laveur, haki de l'observation.
Flamingo Joshua → Niveau 39.
Corps-à-corps, haki de l'armement.

Turoi Nagate → Niveau 38.
Combat à la lance, soru et tekai, hakis de l'armement et de l'observation.

Wolst Maya → Niveau 35.
Fruit BEAST artificiel.

Sakuraba Yu → Niveau 30.
Ichitoryu, haki de l'observation.
Tireurs lambdas → Niveau 30.
Armés de fusils, certains possèdent des balles spéciales, d'autres se contentent de faire feu avec une précision remarquable.
Gringo Himan → Niveau 20.
Paramecia de la console.


Au large :
Rasgarat Abel → Niveau 49.
Paramecia des vecteurs, hakis de l'armement et de l'observation.
Un Pacifista X-Edition → Niveau 45.
Spécialisé dans le corps-à-corps et les arts martiaux. Outillages et armements divers.
Un Pacifista X-Edition → Niveau 43.
Spécialisé dans les tirs et les utilisations d'armes à distance. Outillages et aremements divers.

L'Incontrôlable → Niveau 48, primé à 928.000.000 berrys.
Sabreur pur, hakis de l'armement et de l'observation.
Skratch → Niveau 45, primé à 605.000.000 berrys.
Il a des gants ! Et le haki de l'armement.
Une foule de pirates plus ou moins célèbres → Niveaux 20 à 40.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

Ghetis Archer
Messages : 1987
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue48/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue40/750L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (40/750)
Berrys: 10.372.695.528 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeMer 12 Juin - 20:25

God of Sky

Ore Wa Kurohebi Da !




N’ayant ces pilules qu’en nombre restreint, chacune de leur utilisation représentait pour Ghetis une décision importante et celle-ci encore plus que les autres. Il fallait placer un terrain propice pour expérimenter l’effet de surprise de cet embrasement contre nature ! Bien évidemment les coups du Vairon devenaient plus embêtant étant donné qu’ils brûleraient ou enflammerait quiconque rencontrerait l’Archer.

Néanmoins la guerrière n’avait pas souhaité prendre de risque et préféra même fuir ! L’explosion ne faisant alors que l’éjecter, face à un Ghetis stupéfait de voir une énième personne briser le fondement même de son pouvoir. En faisant cela elle venait de provoquer chez l’homme un sentiment de haine bien plus grand, ce dernier ayant horreur des personnes allant à l’encontre  même de son pouvoir.  

Malgré tout cette fuite montrait bel et bien l’impact qu’avait eu le geste de l’Archer sur elle. Elle n’était pas invincible comme elle en donnait l’impression, mais restait malgré tout très puissante. Il fallait donc continuer à jouer de stratégie toujours plus ingénieuse !

Annulant son arène il constata alors la présence d’une chose presque miraculeuse au sol ! Une fermeture éclair ! Sans doute celle qui venait d’ouvrir son arène, sans doute le meilleur moyen pour Ghetis de lui aussi contrôler la dimension que créait l’Arina No Mi !

* Amiral-en-chef, je viens de ramasser une fermeture éclair capable d’ouvrir mes dimensions, si je parviens à pénétrer dans Mars je serais alors la porte de sortie de mes collègues. Avez-vous un ordre à me donner ? Il valait mieux poser la question à sa supérieure hiérarchique, l’information étant tout de même importante.

Ramassant l’objet, il lorgna sur la jeune femme et d’une impulsion se projeta vers elle en un rien de temps avant d’arriver dans son périmètre. Cela fut anecdotique, mais la portée de son haki avancée se réduisit pour condenser les deux individus, rendant le pouvoir encore plus virulent, tout en épargnant ses collègues. Dans le même temps le gunbai-ailé était revenu à son possesseur !  La bête prit vite sa forme complète d’objet pour ne pas être gênée par les flammes, puis le feu vint finalement enrober l’arme.

Fixant le zip sous l’épaulette de son armure, Ghetis dévoila alors un sourire carnassier.

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 16231f537fd456a6e02e6f1811bbd7f126549c37_00



Une seule règle : l’équité. C’est pourquoi tu n’apparais pas dans un bain de lave alors que je suis sur la terre ferme, car je devrais moi-même apparaître dans un bain de lave en échange. En revanche, les résistances de chacun à l’environnement n’entre pas en compte. Je peux t’enfermer entre des murs de diamant sans tenir compte du fait que tu n’en sortiras jamais. Je peux te faire apparaître dans un enfer de flammes alors que tu n’y survivras pas. Une seule règle : que tous commencent dans les mêmes conditions.

Cette règle représentait la règle la plus dérangeante du pouvoir du Kurohebi, celle qui lui empêchait d’être omnipotent, d’éradiquer ces adversaires en un instant. S’il avait maitrisé une armure totale de haki, il aurait pu créer ce genre de situation à volonté, mais il s’était focalisé sur l’observation pour son plus grand regret.


- De nous deux tu es sans doute la plus forte en vérité…

Il comptait poursuivre sa phrase, mais alors qu’il la prononçait il la trouva inutile et d’un coup fit disparaître la réalité, créant une minuscule arène entre lui et la jeune femme ! Celle-ci était amusante, car petite en diamètre, mais longue comme une belle tour.

Il avait respecté l’équité.

Les deux étaient apparus dans une arène dont la lave couvrait le sol, pour remonter jusqu’aux genoux, laissant à la jeune femme l’échappatoire d’user de son armement pour protéger ses jambes.

Malheureusement, il avait également rempli l’arène de gaz explosif et c’était pour cela qu’elle avait été faite de façon si longue ! Pour pouvoir y condenser le plus de gaz possible.

Ainsi la réaction enchaine ce fit instantanément à la création de l’arène, l’ensemble de la pièce explosant à nouveau !  A peine créés que dans la seconde les lieux avaient déjà explosé ? Oui, Ghetis comptait démontrer sa puissance dans un nouveau déluge de flammes et de lave !

Faisant lui-même disparaître son arène en touchant son poing de granit, il la fit réapparaître de suite ! Identique ! Une nouvelle explosion sans précédent faisant son apparition ! La lave se faisant projeté de toutes parts !

SI jamais elle avait reculé où tenter de se rapprocher d’une quelconque personne, la limite de la nouvelle arène n’aurait qu’à naître juste en face de la Nomade. Elle pouvait aller aussi loin qu’elle le désirait, la forme de l’arène était à la libre expertise de Ghetis.

Ainsi cette deuxième explosion sonnerait comme un enfer pour la jeune femme, alors que Ghetis fusa vers elle lui administrant un énorme coup de poing en plein thorax ! Il y avait concentré une grande partie de sa force tout en y canalisant son haki pour maximiser les dégâts ! L’ensemble du bras raidit pour offrir un coup qui cherchait clairement à briser l’ossature de la demoiselle !  
En même temps que ce coup immense retentit, un grondement ce fit entendre en provenance du sol de lave, sous lequel le vice-amiral avait placé un grossier geyser de lave ! Une montée fulgurante du liquide bouillant fit exploser le sol de l’arène avant de l’emplir complètement !

Ce coup de poing aussi puissant soit-il n’était donc qu’un leurre !

Avec cet enchainement destructeur le brun entendait bien démontrer la puissance destructrice de son fruit, lorsqu’on savait en détourner les règles ! Il ne pouvait pas reproduire cette situation sans cette drôle de pilule, mais aujourd’hui il fallait user de tous les stratagèmes pour pouvoir éradiquer le mal !

- La force est un phénomène physique impressionnant. Mais la volonté éclipse de loin ce phénomène !

Et la volonté du Kurohebi n’était plus à questionné, il avait prouvé mainte et mainte fois la hargne dont il pouvait faire preuve au cours d’un combat !



DEV NERD GIRL




Résumé,Techniques,Pnjisations,Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1748

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeMer 19 Juin - 15:34


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 456074PNJ1

Kali Nomade.

La détonation avait eu lieu sur le navire de l'Incontrôlable, si virulente et si dantesque qu'elle en était parfaitement perceptible depuis Marineford, y compris lorsqu'on prenait en compte les vacarmes résultants des conflits qui se prolongeaient et s'éternisaient ici bas. Kali le savait : Rasgarat Abel n'allait pas tarder à resurgir, et tenterait à cet instant de prêter main forte à l'Archer... A moins qu'il ne file directement jusqu'à Camille Elkens, dans l'optique de se débarrasser au plus vite d'Azer Ty, éventualité qui n'était guère plus reluisante aux yeux de la Decima. Elle était l'une des dernières forces de frappe encore intacte quant à l'armée du Monarque, et le maître de Celestia n'était quant à lui que d'une efficacité franchement relative. En l'état, il était surtout utile pour contenir l'amirale et l'empêcher d'user de sa précision meurtrière à outrance... En somme, en un mot comme en mille, l'arrivée prochaine du corsaire risquait de précipiter la défaite inéluctable des forces ennemies au Gouvernement Mondial, si rien n'était fait pour contrecarrer cette arrivée prochaine. A l'intérieur de Mars demeuraient néanmoins des combattants formidables, suffisamment pour donner un regain d'énergie et de fierté aux criminels encore engagés sur le champ de bataille. Aokiji, à titre d'exemple, pouvait sans nul doute offrir aux Chevaliers un soutien tel qu'il leur offrirait à n'en pas douter une victoire écrasante sur leurs opposants actuels... D'un autre côté, la Nomade ne l'ignorait pas. Centes Decima était précautionneux, prudent : trop, peut-être, à son corps défendant. On ne pouvait pas triompher d'Asya Lida sans prendre des risques, parce qu'elle ne s'engageait pas dans une querelle qui lui semblait perdue d'avance... S'il ne se donnait pas les moyens de l'emporter, alors jamais la victoire ne serait leur. Elle-même finirait par tomber, au même titre qu'Agamemnon ou qu'Akainu, et leurs ennemis n'auraient plus qu'à ramasser les corps et qu'à brandir leur gloire pour les ridiculiser tous. Oui, le maître-mot était celui-ci : ils devaient prendre des risques. La jeune femme, qui avait pris la décision de s'extraire sèchement de l'arène du vice-amiral en sachant que combattre selon ses conditions ne lui serait guère profitable, se mit également à considérer d'un œil réaliste ses chances de victoire si elle continuait à s'enfuir de la sorte. Bien sûr, elle pouvait user de son style de combat pur pour maintenir une distance large entre elle et son adversaire, et pour interposer sans cesse d'autres gouvernementaux entre eux, de telle manière qu'il ne lui serait jamais possible de créer une arène sans les englober également... Mais à quoi bon ? C'étaient ses alliés à elle qui étaient trop fébriles, pas les siens. Ces prétendus justiciers allaient triompher, si elle jouait la montre sans chercher à peser lourd dans la balance.

Pour gagner, elle devait tuer l'Archer.  

Ce constat ne lui prodiguait aucune espèce de satisfaction ou de plaisir. Ôter la vie à ce vieil ennemi n'était pas franchement l'une de ses priorités, et elle n'avait croisé le fer avec lui que par devoir, par obligation. Elle n'avait pas réellement d'intérêt à le confronter, elle ne lui vouait pas d'inimitié réelle, et c'était simplement la force des choses et la nature des événements qui les poussaient à s'affronter seul-à-seul, aujourd'hui... Mais il était un rempart, qui empêchait aux Decimas de s'organiser et de passer à la riposte que les Marines et leurs collègues méritaient. S'il tombait, elle pourrait fournir un coup de main aux Chevaliers, puis surgir dans le dos de Midoritaka afin de l'acculer : elle pourrait même retenir Abel jusqu'à ce que l'Incontrôlable pointe à nouveau le bout de son nez, dans l'optique d'en finir avec le corsaire taciturne à deux contre un. Les Gouvernementaux étaient plus nombreux et plus aguerris, certes, mais ils étaient limités par la protection capitale de l'amirale-en-chef. Le directeur de l'AOI Aston Finley ne pouvait pas se déplacer sur le champ de bataille en personne, même si les siens tombaient les uns après les autres. Et lorsqu'il serait seul à pouvoir se dresser entre Chairoka et eux tous... Il serait trop tard.

-C'est ça... Amène-toi.

Il fonçait vers elle, et, bientôt, il généra une arène minuscule qui les engloba tout deux. Devinant instinctivement qu'il userait de son observation, comme à son habitude, elle brida l'usage de son propre haki perceptif et demeura ferme sur ses appuis, les sens aux aguets, prête à réagir aux assauts qu'il lui enverrait sans nul doute, profitant de l'environnement qu'il modifierait pour prendre l'ascendant et agir le premier. Elle ne fut pas déçue : à peine apparut-elle qu'une sensation de brûlure immédiate la força à concentrer sur haki au niveau de ses jambes. La chaleur qui émanait du sol irradia et la transperça en remontant le long de son échine, contraignant son corps tout entier à réagir par le biais de sueurs froides : de la lave. Ce chien utilisait l'espèce d'étrange gélule qu'il avait ingéré et qui l'avait couvert de flamme pour l'accabler, de son côté, de conditions climatiques intolérables pour un organisme normalement constitué. La Decima le sut en une ou deux secondes à peine : elle ne pourrait pas se battre éternellement au sein d'une telle dimension. Elle devait en finir, au plus vite. Mais, comme prévu, il ne lui laissa pas l'opportunité d'agir la première. La détonation suivit de très près la création de l'arène, et le souffle se répandit de l'Archer jusqu'au mur, la percutant immanquablement. Puis l'arène disparut... Et le vice-amiral put se rendre compte du fait qu'à l'exception de quelques blessures au niveau de ses pieds, conséquences directes de son temps de réaction certes vif mais néanmoins pas immédiat, Kali Nomade ne souffrait pas de la moindre blessure à la suite de cette détonation.

A contrario, un espèce de tentacule translucide l'englobait, faisant le tour de sa silhouette à de multiples reprises, créant comme un simulacre d'armure à un mètre de son corps en tant que tel. Le regard de la primée brillait d'une envie d'en découdre palpable... Et le tentacule se déplia légèrement, au moment où la seconde arène fut créée, au moment où la lave volait de toute part dans l'optique de l'englober. Cette espèce de queue préhensile bougea, de quelques dizaines de centimètres tout au plus, ne cessant pas un seul instant d'entourer la jeune femme comme une armure impénétrable : et l'atmosphère qui semblait entourer Kali explosa, la distance la séparant des projections de lave d'agrandissant brusquement, et repoussant par conséquent ces dernières dans des directions opposées. Le haki de l'armement avancé, voilà quel était sa dernière arcane, sa pièce maîtresse... Et lorsqu'elle l'unissait à son style de corps-à-corps pur, elle devenait une machine implacable. Sa défense était impénétrable... Mais elle n'était pas incapable de se montrer agressive, au contraire.

Cette fois-ci, le tentacule se déplia totalement, se déroulant et se mettant à balayer les environs à une vitesse sensationnelle, gagnant sans cesse en longueur : il généra une bourrasque qui puissante qu'elle viendrait tout plaquer contre les murs, la lave comme le vice-amiral Archer en personne. Puis cette queue, continuant sa rotation inéluctable, finirait par percuter le haut-gradé en plein abdomen d'un mouvement horizontal : de quoi le fracasser sèchement contre le mur présumément incassable de son arène s'il ne trouvait pas un moyen de se prémunir de cette rencontre musclée...



Ordre de réponse :
Ghetis - Taito - Caligula - Sypher - Daisuke - Heziel - PNJ Decima
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


HRP :
Résumé :
Dans l'ordre du poste :
Ghet > Kali se brûle les pieds... Puis à recours à son haki de l'armement avancé. Il lui permet de créer une espèce de gigantesque queue/tentacule, qu'elle enroule autour d'elle-même. Je considère qu'en voyant la queue/en utilisant ton haki, tu ne t'avances pas mais que tu as quand même recourt à la lave/aux explosions. Dans ce cas, elle se contente finalement de coupler sa queue et son style pur : elle repousse tout ce qui la menace d'un seul coup, puis se met à déplier sa queue si violemment qu'un courant d'air incroyable repousse toute la lave jusque sur les murs de l'arène (et toi avec, potentiellement). Elle essaye ensuite de te fracasser d'un coup horizontal, à distance.

Je l'ai pas précisé mais l'amirale-en-chef te conseille juste de te concentrer sur Kali pour le moment !

Récap lvls et aptis  :
Tour de guet :

John Pacifique (Shirokuma) → Niveau 48.
Corps-à-corps pur, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Camille Elkens (Midoritaka) → Niveau 46.
Maîtrise parfaite des armes à feu, hakis de l'observation et de l'armement.


Aux abords de la tour de guet :

Anubis (Chef des Dévoreurs) → Niveau 45.
Résistance extraordinaire, combat au corps-à-corps avec leurs attributs naturels (griffes, crocs).
Dévoreurs → Niveau 35.
Résistance extraordinaire, combat au corps-à-corps avec leurs attributs naturels (griffes, crocs).


Au sol :

Kali Nomade → Niveau 50, primée à 809.000.000 berrys.
Hakis de l'armement et de l'observation, corps-à-corps pur brise espace.
Agamemnon → Niveau 50, primé à 240.000.000 berrys.
Zoan du Lion éveillé, haki de l'armement.

Azer Ty → Niveau 45.
Corps-à-corps, taille démesurée, haki de l'armement avancé (armure totale).
Orim Asakura → Niveau 42.
Fruit du démon du scorpion.
Qwer Ty → Niveau 41.
Corps-à-corps, haki de l'observation.
Syrilia Frija → Niveau 41, primée à 150.000.000 berrys.
Sabreuse pure, haki de l'armement.
Dream Vespier → Niveau 40.
Zoan mythique du yéti et corps-à-corps.

Li Zakka → Niveau 40, primé à 170.000.000 berrys.
Wind Gear.
Goliath → Niveau 39, primé à 195.000.000 berrys.
Force colossale, un marteau et un bouclier, haki de l'armement avancé.
Bexinos Majô → Niveau 38, primé à 130.000.000 berrys.
Corps-à-corps très brutal.
Iris Vermillon → Niveau 38.
Combat avec des bourses étranges, geppou, haki de l'armement.
Shérif Bürmingon → Niveau 38, primé à 78.000.000 berrys.
Homme-bête tireur, haki de l'armement.

Les géants → Niveau 35.
Corps-à-corps, armes en tout genre.
Autres pions, contre-amiraux ou colonels.



Ortenssia Emy → Niveau 44.
Corps-à-corps pur, hakis de l'armement et de l'observation.
Roncia Lochal → Niveau 36.
Zoan de l'araignée modèle Nephila komaci, corps-à-corps, haki de l'armement.

Tempesky Eileena → Niveau 33.
Colors Trap, corps-à-corps.
Daar-San → Niveau 31.
Retour à la vie des cordes vocales, corps-à-corps.

Yamamoto Eracless → Niveau 46.
Zoan du lion des cavernes, hakis de l'armement et de l'observation.

Dereto → Niveau 45.
Corps-à-corps, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Milosephko Yonass → Niveau 43.
Zoan de la grenouille kokoi, haki de l'armement.  
Ezra Ronald → Niveau 43.
Zoan de la hyène, hakis de l'armement et de l'observation.
Exalva Flais → Niveau 43.
Logia du plomb, haki de l'observation.
Tanaka Ysaac → Niveau 40.
Corps-à-corps, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Focker Lim → Niveau 38.
Corps-à-corps pur frappe-terre, gants en granit marin, haki de l'observation standard, haki de l'armement éveil.
John John → Niveau ?
Aptitudes ?


Sur le navire :
Asya Lida (Chairoka) → Niveau 55.
Paramecia du mental, corps-à-corps, hakis de l'armement et de l'observation.
Aston Finley → Niveau 55.
Paramecia de l'assimilation, hakis de l'armement et de l'observation.
Jasmine → Niveau 48.
Paramecia de la gravité, hakis de l'armement et de l'observation.
Hijime Malia → Niveau 43.
Sabre et corps-à-corps, hakis de l'armement et de l'observation.
Matochika Cho → Niveau 41.
Corps-à-corps, musique de combat, haki de l'observation.

Jean-Bart Nonoha → Niveau 40.
Paramecia du formatage, rokushiki, tir, hakis de l'armement et de l'observation.

Poisseroy Voltaire → Niveau 39.
Zoan du Raton-laveur, haki de l'observation.
Flamingo Joshua → Niveau 39.
Corps-à-corps, haki de l'armement.

Turoi Nagate → Niveau 38.
Combat à la lance, soru et tekai, hakis de l'armement et de l'observation.

Wolst Maya → Niveau 35.
Fruit BEAST artificiel.

Sakuraba Yu → Niveau 30.
Ichitoryu, haki de l'observation.
Tireurs lambdas → Niveau 30.
Armés de fusils, certains possèdent des balles spéciales, d'autres se contentent de faire feu avec une précision remarquable.
Gringo Himan → Niveau 20.
Paramecia de la console.


Au large :
Rasgarat Abel → Niveau 49.
Paramecia des vecteurs, hakis de l'armement et de l'observation.
Un Pacifista X-Edition → Niveau 45.
Spécialisé dans le corps-à-corps et les arts martiaux. Outillages et armements divers.
Un Pacifista X-Edition → Niveau 43.
Spécialisé dans les tirs et les utilisations d'armes à distance. Outillages et aremements divers.

L'Incontrôlable → Niveau 48, primé à 928.000.000 berrys.
Sabreur pur, hakis de l'armement et de l'observation.
Skratch → Niveau 45, primé à 605.000.000 berrys.
Il a des gants ! Et le haki de l'armement.
Une foule de pirates plus ou moins célèbres → Niveaux 20 à 40.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

Ghetis Archer
Messages : 1987
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue48/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue40/750L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (40/750)
Berrys: 10.372.695.528 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeSam 22 Juin - 14:23

God of Sky

Ore Wa Kurohebi Da !




Kali Nomade, sans doute l’adversaire la plus puissante de Ghetis à ce jour. Il avait bien évidemment été mis en échec par Akainu, mais il avait eu l’illusion de pouvoir le toucher, il avait pu l’atteindre une ou deux fois. Kali Nomade n’avait été touchée qu’une seule fois par l’Archer et cela de son plein gré en sauvant Agamemnon. Plus le temps passait, plus les chances de l’Archer de se diriger vers Mars disparaissaient….

Cette femme possédait véritablement une armure parfaite. Il ne s’agissait pas d’une armure totale de haki, comme ce qu’avait pu affronter l’homme par le passé, il s’agissait de beaucoup mieux !

Combiner un haki à un style étrange lui permettant de repousser les distances ? Qu’était-ce ? Il avait déjà rencontré des individus capables de générer de la lumière, du feu, du vent, des explosions de façon totalement inexplicable et ce sans posséder de malédiction. Pourtant, dans son équipage aucun individu ne faisait ce genre de tour. On pouvait le dire, Ghetis ignorait tout de ce genre de technique, mais il était sûr d’une chose : il ne s’agissait jamais de maudits.

L’arène censée être une explosion ultime devenait alors d’une gêne sans nom pour le guerrier. Il lui fallait une solution rapidement sous peine de se faire briser par la jeune femme ! Pour ainsi dire, il se retrouvait presque perdu dans cette situation, voyant la queue translucide fuser sur lui à toute vitesse !

Le seul réflexe accordé par son corps, et sans doute le plus logique fut de placer le gunbai en face de lui. Il l’avait récupéré et ce n’était pas pour rien après tout ! L’arme se couvrant promptement de haki avant de se faire frapper violemment par la membrane !

C’était un bon mouvement de la part du Vairon, mais insuffisant, la projection l’envoyant valdinguer contre les véritables murs de son arène, les impénétrables limites de la dimension que constituait la zone ! Son dos allant se fracasser contre le mur, avant qu’une gerbe de sang ne quitte la bouche d’un Kurohebi qui retomba sèchement au sol…

- Bordel, deuxième coups que je subis… Moi qui pensais être devenu une muraille depuis le temps. Je me repose sur mes acquis depuis trop longtemps. Après cette guerre je ferai en sorte d’être l’homme le plus puissant du gouvernement.

Se redressant tout en lenteur le Vairon secoua la tête alors que le geyser se réveilla à nouveau et encore une fois repoussé par Kali Nomade et sa barrière invincible !

* Quoique….*

Chairoka lui avait conseillé de se concentrer sur la Nomade avant qu’il ne commence sa succession d’arène et il allait donc honorer cet ordre et pour cela il n’y avait plus qu’une solution.

* Le haki, l’endurance, toutes ses choses ont une limite, mais pas l’utilisation d’un fruit du démon ! Bien sûr !*

Touchant directement son poing américain il fit ainsi disparaître l’arène ! Mais en fit une autre de suite !  On remarquait d’ailleurs que l’Archer devenait de moins en moins précis dans ses créations tant il les enchaînait. C’était là une limite à son imagination qui devait sans cesse fourmiller pour inventer des arènes toujours plus complexes.

L’arène était de taille relativement identique… Chaque individu se retrouvait sur une plaque de fer plus ou moins épaisse, qui commença rapidement à fondre, celle-ci étant tout simplement posée sur un petit bain de lave. En clair, il avait chacun leur petit « radeau » de fortune dans un généreux bain de lave d’une profondeur appréciable, plusieurs dizaines de mètres.

Néanmoins, ce n’était pas la notion la plus importante de l’arène, ce qui comptait c’était le fait que mis à part cela, il faisait entièrement noir dans l’arène. Pas d’explosion rien du tout.

D’un coup tous les murs s’illuminèrent et sans crier garde d’énorme projection de laves fusèrent de toutes les directions, du plafond au mur en passant par le lac de lave !

On aurait pu croire à d’énormes jets de lave englobant aisément un corps humain et plus encore, sauf que là, il y en avait partout ! Ghetis ignorait même leur nombre exact !


Pourtant tous ses jets fusèrent sur lui comme sur Kali ! Ils se retrouvaient ainsi dans une véritable « douche » d’énormes jets de lave.

*Esquive donc ça !*

Au premier abord et de ce qu’elle avait vu du fruit de l’Archer, elle croirait sans doute qu’il s’agissait d’un geyser qu’elle pourrait repousser comme le précédent et ensuite agir, mais après une bonne minute sans doute, elle comprendrait… Tous les jets étaient continus !

Ils se retrouvaient continuellement sous ces jets surpuissants et de taille gênante.

Un seul objectif, usé encore et encore l’endurance et le haki de la Nomade !  Il n’avait pas d’autre solution. Jusqu’à maintenant elle n’utilisait son étrange style que sur des actions ciblées et les hakis de l’armement poussés à ce stade s’épuisaient assez rapidement !

Ghetis en était donc arrivé à deux hypothèses : elle ne pouvait pas continuellement repousser les distances, d’où l’utilisation de sa membrane comme protection en plus du fait de pouvoir repousser les choses et sa membrane s’épuiserait à un moment.  En maximisant les jets, il voulait surtout jouer sur ces deux hypothèses.

Pour lui cette douche n’était rien après tout,  les jets le prenant de toute part il restait « bloqué » dans sa position actuelle. Les jets sous leur corps les empêchaient de plonger dans la lave et les jets autour d’eux les empêchaient de bouger dans une quelconque direction.


L’arène en elle-même était une cloche de diamant pourvu de différents trous, tous raccordés à un vaste puit de lave qui se déversaient avec force. Les gradins se trouvaient théoriquement sur cette cloche. Ghetis étaient un très mauvais joueur et il avait gardé en réserve deux petites choses.

Pour leur il voulait malgré tout se confronter à Kali ! Alors tout en profitant du fait que la vue de la jeune femme serait bridée, il usa du Geppou pour fuser vers elle, bravant les jets de lave dans lesquels il baigna tout le long de son impulsion ! Il arriverait ainsi de face à la Nomade et couvrirait son poing tout entier de fluide avant d’asséner un énorme coup de poing devant lui !

Au choix il serait repoussé par son brise-espace, par sa membrane, ou toucheraient la jeune femme par un coup de chance inespéré l’envoyant valdinguer sans retenue ! C’était véritablement un coup désespéré, ou plutôt l’espoir d’arriver pile quand son brise-espace serait affaibli, pour tenter d’attaquer la membrane de haki. Il avait déjà passé une armure totale grâce à sa force conjuguer au haki, alors pourquoi pas avec un coup de pousse de la part de la lave !

* Si sa répulsion de distance n’est infinie cela fonctionnera !*


DEV NERD GIRL




Résumé,Techniques,Pnjisations,Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1748

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeMar 25 Juin - 20:19


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 456074PNJ1

Kali Nomade.

Elle le percuta, violemment : il n'eut pas l'opportunité de se dérober face à l'attaque de la jeune femme, considérant l'espace restreint dans lequel leur lutte s'enracinait. Le fruit des arènes était un pouvoir redoutable, certes, mais qui comportait assurément ses points noirs... Et s'enfermer dans un espace clos avec un ennemi plus fort que soi, sans capacité de fuir en l'état, c'était immanquablement une faiblesse pouvant déboucher sur de désastreuses conséquences. Fort heureusement, l'Archer disposait d'une autre corde à son arc : son granit marin, qui lui permettait de mettre un terme sec à la génération de ses arènes afin d'en établir de nouvelles, plus adaptées aux dangers auxquels il devait faire face. Le granit était finalement plus pénible dans l'équation que lui fruit en lui-même... Et Kali tiqua, agacée, tandis que les murs s'estompaient pour mieux se reformer, la plongeant dans l'obscurité la plus absolue et l'empêchant de distinguer quoi que ce soit quant aux menaces qui pesaient sur elle. Instantanément, elle ramena son tentacule articulé de haki avancé autour d'elle, et s'apprêta à faire face aux surprises que l'Archer risquait bel et bien d'envoyer à sa rencontre. Elle fut heureuse d'avoir pris une telle précaution, car bientôt des torrents de lave se répandirent alentour, manquant de peu de l'ensevelir sous un monceau ardent et visqueux. Son haki, une fois de plus couplé à son style pur, lui permit de tenir cette menace éloignée dans un premier temps... Jusqu'à ce qu'elle se rende compte que la tâche n'allait pas être aussi aisée, cette fois-ci. Le vice-amiral avait anticipé cette parade, lors même qu'il n'y avait assisté qu'à deux reprises : aussi avait-il cette fois-ci garni son arène de jets continus, la contraignant à demeurer manifestement sur la défensive et à user abondamment de ses deux arcanes maîtresses. L'objectif de ces nouvelles conditions d'affrontement peu clémentes était limpide : il voulait l'épuiser, autant que possible, de manière à pouvoir se débarrasser d'elle efficacement lorsqu'il en aurait l'opportunité. Une démarche simple mais intelligente lorsqu'on se confrontait à un utilisateur du haki de l'armement avancé... Fort heureusement, la combattante au service de Centes n'était plus une amatrice, et savait user de ses imposantes réserves avec parcimonie. Restait à savoir si la bataille s'achèverait avant qu'elle ne puisse éliminer Ghetis, en l'état... Ou si un nouvel imprévu leur compliquerait la tâche, à l'un ou à l'autre, rendant plus imprévisible l'issue de leur confrontation.

Car en l'état, elle n'avait pas à demeurer sur la défensive. Ghetis avait omis quelque chose, volontairement ou pas : qu'il mène la charge ou qu'il demeure en retrait, il était ailleurs, en dehors de la carapace de haki qu'elle s'était façonnée. Il était, autrement dit, là où les geysers de lave surgissaient : partout autour d'elle, en somme. Elle n'avait pas besoin de demeurer sur la défensive... Parce qu'elle pouvait à la fois se charger d'assurer sa protection et de percuter le vice-amiral, une fois de plus. Il la gênait, la fatiguait, mais il aurait bien du mal à triompher d'elle, en l'état : les arènes étroites étaient à l'avantage de la baroudeuse tant qu'elle jouissait d'une force de frappe aussi monumentale... Et les arènes amples, considérant son style pur, pouvaient devenir étroites en un claquement de doigts. Les distances n'avaient pas la moindre importance, de son point de vue : qu'il se trouve à dix, à quinze ou à cent mètres, elle disposait du moyen de l'atteindre pour le moins efficacement. Elle ne savait pas qu'il se trouvait une paroi de diamant non loin, ne savait pas qu'il se ruait dans sa direction afin de l'abattre d'un coup de poing, ne savait pas qu'au-delà de l'arène un autre combattant se ruait dans leur direction afin d'apporter son secours au haut-gradé : mais elle attaqua néanmoins sans manifester une once d'hésitation, en dépliant sa queue brutalement, exactement comme auparavant, et en réduisant soudainement les distances qui la séparait des parois, de toute part. La matière fut compressée et instantanément repoussée, par un revers virulent de sa queue de haki : si Ghetis se trouvait mêlé à la lave en continu, il serait expulsé au même titre que le magma en fusion jusqu'au mur de diamant. Les jets seraient momentanément contrés par une force les supplantant de très loin, laissant à la demoiselle une seconde de répit avant que leur pression ne l'emporte finalement à nouveau, inéluctablement : dès lors, elle se replacerait sur la défensive en espérant que son coup ait porté... Et en n'hésitant pas à réitérer, aussi souvent qu'il le faudrait. L'Archer était solide et elle ne le savait que trop bien : elle avait pu observer ses frasques du coin de l’œil et, précédemment, par l'intermédiaire des journaux qui pouvaient lui parvenir. Mais était-il suffisamment robuste et endurant pour demeurer en proie à ses assauts répétés jusqu'à ce qu'elle soit à court d'armement ? Si c'était un combat de longue haleine qui semblait s'engager entre les deux formidables combattants, il allait sans dire qu'ils allaient de quoi s'éprouver l'un l'autre : malheureusement, à leur niveau, les luttes de cet acabit pouvaient parfois durer des heures...



Ordre de réponse :
Ghetis - Taito - Caligula - Sypher - Daisuke - Heziel - PNJ Decima
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


HRP :
Résumé :
Dans l'ordre du poste :
Ghet > Kali continue comme elle a commencé : mélange d'haki et de style pur pour tout frapper/repousser contre les murs... Toi avec si t'es sur le chemin (donc si t'es entre elle et les murs basiquement xDD)
Impossible de savoir combien de temps ça prendra pour venir à bout de ses réserves en l'état, mais elle n'a pas l'air épuisée du tout pour l'instant.

Récap lvls et aptis  :
Tour de guet :

John Pacifique (Shirokuma) → Niveau 48.
Corps-à-corps pur, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Camille Elkens (Midoritaka) → Niveau 46.
Maîtrise parfaite des armes à feu, hakis de l'observation et de l'armement.


Aux abords de la tour de guet :

Anubis (Chef des Dévoreurs) → Niveau 45.
Résistance extraordinaire, combat au corps-à-corps avec leurs attributs naturels (griffes, crocs).
Dévoreurs → Niveau 35.
Résistance extraordinaire, combat au corps-à-corps avec leurs attributs naturels (griffes, crocs).


Au sol :

Kali Nomade → Niveau 50, primée à 809.000.000 berrys.
Hakis de l'armement et de l'observation, corps-à-corps pur brise espace.
Agamemnon → Niveau 50, primé à 240.000.000 berrys.
Zoan du Lion éveillé, haki de l'armement.

Azer Ty → Niveau 45.
Corps-à-corps, taille démesurée, haki de l'armement avancé (armure totale).
Orim Asakura → Niveau 42.
Fruit du démon du scorpion.
Qwer Ty → Niveau 41.
Corps-à-corps, haki de l'observation.
Syrilia Frija → Niveau 41, primée à 150.000.000 berrys.
Sabreuse pure, haki de l'armement.
Dream Vespier → Niveau 40.
Zoan mythique du yéti et corps-à-corps.

Li Zakka → Niveau 40, primé à 170.000.000 berrys.
Wind Gear.
Goliath → Niveau 39, primé à 195.000.000 berrys.
Force colossale, un marteau et un bouclier, haki de l'armement avancé.
Bexinos Majô → Niveau 38, primé à 130.000.000 berrys.
Corps-à-corps très brutal.
Iris Vermillon → Niveau 38.
Combat avec des bourses étranges, geppou, haki de l'armement.
Shérif Bürmingon → Niveau 38, primé à 78.000.000 berrys.
Homme-bête tireur, haki de l'armement.

Les géants → Niveau 35.
Corps-à-corps, armes en tout genre.
Autres pions, contre-amiraux ou colonels.



Ortenssia Emy → Niveau 44.
Corps-à-corps pur, hakis de l'armement et de l'observation.
Roncia Lochal → Niveau 36.
Zoan de l'araignée modèle Nephila komaci, corps-à-corps, haki de l'armement.

Tempesky Eileena → Niveau 33.
Colors Trap, corps-à-corps.
Daar-San → Niveau 31.
Retour à la vie des cordes vocales, corps-à-corps.

Yamamoto Eracless → Niveau 46.
Zoan du lion des cavernes, hakis de l'armement et de l'observation.

Dereto → Niveau 45.
Corps-à-corps, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Milosephko Yonass → Niveau 43.
Zoan de la grenouille kokoi, haki de l'armement.  
Ezra Ronald → Niveau 43.
Zoan de la hyène, hakis de l'armement et de l'observation.
Exalva Flais → Niveau 43.
Logia du plomb, haki de l'observation.
Tanaka Ysaac → Niveau 40.
Corps-à-corps, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Focker Lim → Niveau 38.
Corps-à-corps pur frappe-terre, gants en granit marin, haki de l'observation standard, haki de l'armement éveil.
John John → Niveau ?
Aptitudes ?


Sur le navire :
Asya Lida (Chairoka) → Niveau 55.
Paramecia du mental, corps-à-corps, hakis de l'armement et de l'observation.
Aston Finley → Niveau 55.
Paramecia de l'assimilation, hakis de l'armement et de l'observation.
Jasmine → Niveau 48.
Paramecia de la gravité, hakis de l'armement et de l'observation.
Hijime Malia → Niveau 43.
Sabre et corps-à-corps, hakis de l'armement et de l'observation.
Matochika Cho → Niveau 41.
Corps-à-corps, musique de combat, haki de l'observation.

Jean-Bart Nonoha → Niveau 40.
Paramecia du formatage, rokushiki, tir, hakis de l'armement et de l'observation.

Poisseroy Voltaire → Niveau 39.
Zoan du Raton-laveur, haki de l'observation.
Flamingo Joshua → Niveau 39.
Corps-à-corps, haki de l'armement.

Turoi Nagate → Niveau 38.
Combat à la lance, soru et tekai, hakis de l'armement et de l'observation.

Wolst Maya → Niveau 35.
Fruit BEAST artificiel.

Sakuraba Yu → Niveau 30.
Ichitoryu, haki de l'observation.
Tireurs lambdas → Niveau 30.
Armés de fusils, certains possèdent des balles spéciales, d'autres se contentent de faire feu avec une précision remarquable.
Gringo Himan → Niveau 20.
Paramecia de la console.


Au large :
Rasgarat Abel → Niveau 49.
Paramecia des vecteurs, hakis de l'armement et de l'observation.
Un Pacifista X-Edition → Niveau 45.
Spécialisé dans le corps-à-corps et les arts martiaux. Outillages et armements divers.
Un Pacifista X-Edition → Niveau 43.
Spécialisé dans les tirs et les utilisations d'armes à distance. Outillages et aremements divers.

L'Incontrôlable → Niveau 48, primé à 928.000.000 berrys.
Sabreur pur, hakis de l'armement et de l'observation.
Skratch → Niveau 45, primé à 605.000.000 berrys.
Il a des gants ! Et le haki de l'armement.
Une foule de pirates plus ou moins célèbres → Niveaux 20 à 40.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

Ghetis Archer
Messages : 1987
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue48/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue40/750L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (40/750)
Berrys: 10.372.695.528 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeVen 28 Juin - 22:43

God of Sky

Ore Wa Kurohebi Da !




Vaincre cette femme paraissait impossible, elle était réellement d’une résistance accrue et il ne pouvait rien faire du tout pour l’écraser. La situation commençait même à devenir handicapante pour Ghetis qui se fit repousser une énième fois par la jeune femme, avant d’être pris à nouveau dans le torrent des geysers. Cela lui évita ainsi un choc violent avec les murs de diamants, sans pour autant arranger sa situation.

Avec cette arène il avait bloqué  son adversaire, mais en aucun cas il ne l’avait réellement dérangé. Si sa mission avait été de la paralyser, cela serait un succès mais là n’était pas l’objet de leur entrevue ! Il fallait à tout prix qu’il l’écrase et pourtant, rien ne semblait fonctionner. La prendre par surprise n’était même plus une option viable.

Face à son impuissance, l’Archer ne pouvait absolument rien faire ! Son haki ne pouvait pas percer un haki avancé et son fruit ne pouvait pas réduire suffisamment les forces de la jeune femme. En vérité il ne pouvait que miser sur l’effet de surprise le plus total !

- Tu veux te battre jusqu’à en mourir c’est ça ? Alors je vais t’offrir tout cela !

Concentrant toutes ses forces, Ghetis secoua la tête  et d’un geste annula son arène !

Il fallait qu’il y aille au culot, comme avec Makui quitte à se blesser ! Ainsi dès l’instant où l’arène disparut, il ne lui fallut qu’un soru pour fuser sur sa cible et abattre son poing contre la membrane de haki ! Dès l’instant où son mantra l’aurait alerté d’une chose, il userait à nouveau de ce même soru pour reculer et finalement tel un éclair de génie ou non, il se reconnecta à Jasmine.

*Jasmine, si je te préviens assez vite de ses mouvements, penses-tu pouvoir me déplacer de façon à la prendre à revers *

Il savait que sa seule force résidait dans le côté imprévisible de sa coordination avec la chasseuse de prime et il n’allait donc pas hésiter à en parler avec la principale concernée. Avec son mantra avancé il pouvait la prévenir promptement par l’intermédiaire du réseau de Chairoka. Cela créerait des esquives plus efficaces, mais en plus cela pousserait Kali à attaquer davantage avec sa drôle de queue !

Il n’avait alors pas la certitude que la chasseuse l’aide, mais il fusa malgré tout sur son ennemi. L’ensemble de ses doigts joints en un shigan pour offrir une lance parfaite à l’homme, le gunbai dans le dos et il pouvait lancer son assaut !
Fonçant sur elle pour enchainer d’énormes coups d’estoc à l’aide de sa main couverte de haki,  peu importe où cela passait, il usait de suite du soru pour apparaître ailleurs, avant de frapper à nouveau.

L’assaut donnait ainsi l’impression qu’il tournait autour d’elle à l’aide du soru et frappait à chaque fois à des points différents. Si Jasmine jouait son rôle de marionnettiste, même le fait de pouvoir repousser ou attirer Ghetis n’aiderait pas Kali. De ce fait quelques coups de d’estoc passeraient. En supposant qu’elle ait déplié sa queue pour l’utiliser de façon offensive et non défensive, alors le reste de son corps ne pourrait être couvert de haki et la moindre ouverture pour Ghetis serait la garantie d’une blessure gênante !
Il suffisait d’une ouverture pour lui offrir une blessure grave, une seule ouverture et la percée de l’Archer lui ferait un grand mal.

Et finalement, sans prévenir, alors qu’il enchainait ses diverses percées, l’Archer vint à créer une arène à nouveau entre eux. Il jouait tout simplement sur l’effet de surprise, supposant qu’elle n’était pas entourer par sa membrane et ainsi, aussitôt l’arène fut créée qu’une énorme détonnation s’y produisit !

Il y avait plus de chance que la Nomade subisse l’explosion avec un Archer proche d’elle et sans la membrane protectrice. C’était tout ce qu’il guettait depuis le début, uen ouverture pour ses mains, ou pour une explosion toujours aussi infernale ! La nouvelle arène étant entièrement gorgée de ce même gaz inflammable de quoi brûler gravement la guerrière avant qu’elle ne puisse se protéger pleinement.

Une ouverture c’était ce qu’il cherchait quitte à se mettre un minimum en danger, il fallait qu’il puisse vaincre cet ennemi ! Après l’explosion, il ne tarda guère à faire disparaître l’arène, ne souhaitant point être déconnecté de Jasmine alors qu’il avait réellement besoin d’elle pour créer sa chance.

DEV NERD GIRL




Résumé,Techniques,Pnjisations,Explications:
 


Dernière édition par Ghetis Archer le Sam 6 Juil - 10:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1748

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeMar 2 Juil - 17:28


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 456074PNJ1

Kali Nomade.

L'arène qui les voyait s'affronter disparut, une fois de plus, mais ne fut exceptionnellement pas remplacée dans la foulée par une création remaniée, censément plus dangereuse de son point de vue à elle. A contrario, l'Archer semblait déterminé à régler cet affrontement par la seule force de ses poings, et par la seule violence surprenante de sa détermination, de sa volonté. Une décision qui tranchait radicalement avec son comportement des derniers instants mais qui, dans le fond, ne surprenait pas Kali tant que ça. La jeune femme demeura concentrée sur le vice-amiral tout en jetant un coup d’œil prompt aux alentours, vérifiant l'état des affrontements qui s'étaient prolongés tandis qu'ils avaient été coupés du monde, elle et Ghetis. Au loin, du côté de la tour de guet dont ne subsistaient que quelques fondations branlantes, Midoritaka avait très largement pris l'ascendant sur le géant qui, acculé, avait dû céder bien du terrain et ne semblait pas pouvoir réaliser un geste sans voir son corps tout entier quadrillé par des quantités astronomiques de projectiles en tout genre. Les derniers Dévoreurs étaient annihilés par la force de frappe ahurissante du Pacifista et leur chef lui-même était dans une situation périlleuse, essayant de contenir les assauts brutaux de Dereto et sanguinaires d'Ezra Ronald. Plus proches, mais néanmoins plus préoccupants, les chevaliers semblaient arriver au bout de leurs luttes respectives... Et pas avec des issues qui leur étaient favorables. Bexinos était celui qui, d'entre tous, était actuellement le plus en danger : certes, il avait temporairement pu reprendre l'ascendant sur Lim, mais la donzelle n'était pas aussi fébrile qu'elle semblait l'être et les quelques coups qu'elle avait dû endurer n'avaient quasiment rien enrayé de ses compétences martiales. Elle avait de plus reçu le secours de Tanaka Ysaac qui, même dans son état piteux, demeurait précis, vif et agaçant. Il faisait de son mieux pour harceler l'ennemi et le pousser à la faute, sans jamais prendre de véritables risques : il jouait le rôle d'un support, en somme, et permettait à l'ancienne gérante d'East Blue d'enchaîner les démonstrations de force. Restaient Goliath et Zakka Li, qui faisaient face vaillamment, mais qui manquaient singulièrement et cruellement d'expérience pour tenir indéfiniment face aux deux meilleurs exécuteurs que l'AOI comptait dans ses rangs. Leur défaite n'était elle aussi guère plus qu'une question de temps.

Restaient les pirates. Suite à l'explosion suicidaire des Pacifistas, un bon nombre d'entre eux avaient fini dans les eaux sombres de Marineford et n'en ressortiraient probablement jamais. D'autres avaient réussi à s'extirper de la surface de cet enfer aqueux en emmenant avec eux certains des leurs, à l'instar d'un Skratch qui toussait bruyamment pendant qu'on le tirait péniblement jusqu'aux côtes du bastion gouvernemental. Il leur faudrait encore un petit moment pour parvenir jusqu'au champ de bataille... Moment que le Gouvernement Mondial risquait fort de mettre à profit, si l'occasion leur en était donnée. Kali Nomade, qui n'eut besoin que d'une demie-seconde pour comprendre qu'elle devait empocher la victoire dans les instants qui suivraient, reporta enfin son attention sur l'Archer : et elle repoussa sa première charge avec nonchalance, en surveillant le moindre de ses faits et gestes sans jamais compter sur son haki de l'observation. La stratégie du vice-amiral semblait simple : il voulait la pousser à la faute. Peut-être envisageait-il qu'elle tenterait de porter secours à l'un des Decimas si il lui faisait miroiter cette éventualité, chose impensable tant qu'ils demeuraient cloîtrés dans l'une de ses créations ? Elle était assez perplexe à ce sujet : mais tant qu'elle n'en savait pas plus sur ses intentions finales, elle devait demeurer sur ses gardes. Et elle crut trouver des réponses à ses doutes et questionnements lorsqu'elle aperçut une silhouette noire comme la nuit fondre sur elle depuis les hauteurs, comme l'ombre funeste d'un rapace tâchant de piquer sur l'une de ses proies. Rasgarat Abel. Les mains libres, il semblait avoir estimé que Kali était encore la présence la plus redoutable en l'état et, par conséquent, celle qu'il fallait éliminer au plus vite. Voilà qu'il surgissait afin d'en finir, vecteur en main : il se laissait tomber dans sa direction maintenant que la jeune femme avait déplié sa queue de haki pour repousser Ghetis. Il était rapide... Trop, pour le commun des mortels. Trop pour elle, sans doute. Mais lorsqu'un ennemi était trop rapide pour elle, elle se contentait de l'éloigner.

Elle n'eut qu'à plier sa jambe droite. Son talon se leva nonchalamment, mais percuta néanmoins l'espace. Il ne le brisa pas : il augmenta sa densité et, de ce fait, la distance que le corsaire avait à parcourir pour finalement l'atteindre. Et avant qu'il n'arrive effectivement, le tentacule s'était replacé, dans l'optique de le cueillir en plein vol... Ce qu'il fit. Le noiraud fut repoussé, même s'il parvint, une fois la surprise passée, à accuser le choc en usant à nouveau de ses vecteurs comme d'un amortisseur. Il fut repoussé... Et ce fut à cet instant précis que Jasmine se décida enfin à user de son pouvoir pour aider l'Archer à porter ce qu'il devait espérer être le coup de grâce. La course du pugiliste fut inversé et celui-ci revint à la charge alors que la queue de Kali demeurait dépliée : il allait l'atteindre et cette fois-ci, la jeune femme ne semblait pas être en mesure de réagir à temps. Peut-être... Peut-être. Le coup de Ghetis porta et percuta la demoiselle en plein abdomen. Ou tenta, plus précisément : car il put alors découvrir avec stupeur que le pouvoir de la combattante ne s'arrêtait pas qu'à une simple queue. Le haki avancé de Kali était autrement plus poussé et abouti qu'un si grotesque artifice, qui était la forme qu'elle revêtait habituellement, la première qu'elle avait pu acquérir par la force de son entraînement. Mais son haki de l'armement était autrement plus vaste, et autrement plus redoutable qu'un simple appendice supplémentaire.

-Seconde peau.

C'était le nom qu'elle lui avait trouvé. Concis, efficace et fidèle. Son haki de l'armement permettait à Kali de générer cette espèce de manière translucide, qu'elle utilisait sans la moindre difficulté, qu'elle déformait avec une justesse et une précision chirurgicales. Il lui permettait, en prenant appui sur son propre corps, de revêtir des formes diverses et de se déverser dans l'atmosphère sous plusieurs formes. Il n'outrepassait pas un haki particulièrement efficace en attaque ou en défense : à titre d'exemple, elle aurait sans nul doute été incapable d'arrêter une offensive d'Ezra Ronald juste avec son armement, ou de blesser grièvement le Coffe une fois son armure totale dépliée. En revanche... Son arcane était terrible en cela qu'elle était une aberration polyvalente. La Nomade pouvait tout faire. Et elle était l'ennemie la plus affreuse et la plus mortelle pour ceux qui, à l'instar de l'Archer, ne maîtrisaient pas le haki de l'armement à son stade le plus avancé. Pour ceux qui, à l'instar de l'Archer, n'étaient spécialisés ni en attaque, ni en défense.
Elle était la plus dangereuse combattante polyvalente au monde.

La queue se scinda en deux ailes de chauve-souris, qui menacèrent de se refermer sur l'Archer. Jasmine voulut le faire reculer, mais elle n'y parvint pas... Ou plutôt elle y parvint, mais pas suffisamment : car la Nomade, anticipant une esquive, percuta l'atmosphère d'une simple claque, supprimant la distance que Ghetis était susceptible de parcourir en ligne droite afin de le ramener inlassablement au niveau des deux membranes qui risquaient de le percuter des deux côtés. Fuir face à Kali était impensable. S'il espérait survivre, l'Archer allait devoir faire mieux : il allait devoir lutter. Plus âprement que jamais.



Ordre de réponse :
Ghetis - Taito - Caligula - Sypher - Daisuke - Heziel - PNJ Decima
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


HRP :
Résumé :
Dans l'ordre du poste :
Ghet > On attaque les choses sérieuses : le véritable haki avancé de Kali, c'est juste de pouvoir créer une quantité importante de haki autour d'elle, reliée à son corps, dans un objectif ou dans un autre. Il n'est spécialisé ni en attaque, ni en défense, ce qui en fait en l'état un haki avancé passable : les hakis offensives peuvent le surclasser, et il ne peut pas surclasser les hakis défensifs. En revanche... Il est largement suffisant pour bloquer le tien, standard. Quand tu frappes, tu n'arrives pas à atteindre le corps de Kali puisque ton poing est bloqué juste avant de l'atteindre. Elle sépare alors son tentacule en deux ailes, qu'elle essaye de refermer sur toi. L'esquive vers l'arrière n'est pas une solution : elle vient de supprimer la distance que tu tenteras de parcourir, rendant l'aide de Jasmine inopérante. Abel n'est pas loin, mais il ne pourra pas t'aider non plus sur cette offensive précise.

Récap lvls et aptis  :
Tour de guet :

John Pacifique (Shirokuma) → Niveau 48.
Corps-à-corps pur, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Camille Elkens (Midoritaka) → Niveau 46.
Maîtrise parfaite des armes à feu, hakis de l'observation et de l'armement.


Aux abords de la tour de guet :

Anubis (Chef des Dévoreurs) → Niveau 45.
Résistance extraordinaire, combat au corps-à-corps avec leurs attributs naturels (griffes, crocs).
Dévoreurs → Niveau 35.
Résistance extraordinaire, combat au corps-à-corps avec leurs attributs naturels (griffes, crocs).


Au sol :

Kali Nomade → Niveau 50, primée à 809.000.000 berrys.
Hakis de l'armement et de l'observation, corps-à-corps pur brise espace.
Agamemnon → Niveau 50, primé à 240.000.000 berrys.
Zoan du Lion éveillé, haki de l'armement.

Azer Ty → Niveau 45.
Corps-à-corps, taille démesurée, haki de l'armement avancé (armure totale).
Orim Asakura → Niveau 42.
Fruit du démon du scorpion.
Qwer Ty → Niveau 41.
Corps-à-corps, haki de l'observation.
Syrilia Frija → Niveau 41, primée à 150.000.000 berrys.
Sabreuse pure, haki de l'armement.
Dream Vespier → Niveau 40.
Zoan mythique du yéti et corps-à-corps.

Li Zakka → Niveau 40, primé à 170.000.000 berrys.
Wind Gear.
Goliath → Niveau 39, primé à 195.000.000 berrys.
Force colossale, un marteau et un bouclier, haki de l'armement avancé.
Bexinos Majô → Niveau 38, primé à 130.000.000 berrys.
Corps-à-corps très brutal.
Iris Vermillon → Niveau 38.
Combat avec des bourses étranges, geppou, haki de l'armement.
Shérif Bürmingon → Niveau 38, primé à 78.000.000 berrys.
Homme-bête tireur, haki de l'armement.

Les géants → Niveau 35.
Corps-à-corps, armes en tout genre.
Autres pions, contre-amiraux ou colonels.



Ortenssia Emy → Niveau 44.
Corps-à-corps pur, hakis de l'armement et de l'observation.
Roncia Lochal → Niveau 36.
Zoan de l'araignée modèle Nephila komaci, corps-à-corps, haki de l'armement.

Tempesky Eileena → Niveau 33.
Colors Trap, corps-à-corps.
Daar-San → Niveau 31.
Retour à la vie des cordes vocales, corps-à-corps.

Yamamoto Eracless → Niveau 46.
Zoan du lion des cavernes, hakis de l'armement et de l'observation.

Dereto → Niveau 45.
Corps-à-corps, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Milosephko Yonass → Niveau 43.
Zoan de la grenouille kokoi, haki de l'armement.  
Ezra Ronald → Niveau 43.
Zoan de la hyène, hakis de l'armement et de l'observation.
Exalva Flais → Niveau 43.
Logia du plomb, haki de l'observation.
Tanaka Ysaac → Niveau 40.
Corps-à-corps, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Focker Lim → Niveau 38.
Corps-à-corps pur frappe-terre, gants en granit marin, haki de l'observation standard, haki de l'armement éveil.
John John → Niveau ?
Aptitudes ?


Sur le navire :
Asya Lida (Chairoka) → Niveau 55.
Paramecia du mental, corps-à-corps, hakis de l'armement et de l'observation.
Aston Finley → Niveau 55.
Paramecia de l'assimilation, hakis de l'armement et de l'observation.
Jasmine → Niveau 48.
Paramecia de la gravité, hakis de l'armement et de l'observation.
Hijime Malia → Niveau 43.
Sabre et corps-à-corps, hakis de l'armement et de l'observation.
Matochika Cho → Niveau 41.
Corps-à-corps, musique de combat, haki de l'observation.

Jean-Bart Nonoha → Niveau 40.
Paramecia du formatage, rokushiki, tir, hakis de l'armement et de l'observation.

Poisseroy Voltaire → Niveau 39.
Zoan du Raton-laveur, haki de l'observation.
Flamingo Joshua → Niveau 39.
Corps-à-corps, haki de l'armement.

Turoi Nagate → Niveau 38.
Combat à la lance, soru et tekai, hakis de l'armement et de l'observation.

Wolst Maya → Niveau 35.
Fruit BEAST artificiel.

Sakuraba Yu → Niveau 30.
Ichitoryu, haki de l'observation.
Tireurs lambdas → Niveau 30.
Armés de fusils, certains possèdent des balles spéciales, d'autres se contentent de faire feu avec une précision remarquable.
Gringo Himan → Niveau 20.
Paramecia de la console.


Au large :
Rasgarat Abel → Niveau 49.
Paramecia des vecteurs, hakis de l'armement et de l'observation.
Un Pacifista X-Edition → Niveau 45.
Spécialisé dans le corps-à-corps et les arts martiaux. Outillages et armements divers.
Un Pacifista X-Edition → Niveau 43.
Spécialisé dans les tirs et les utilisations d'armes à distance. Outillages et aremements divers.

L'Incontrôlable → Niveau 48, primé à 928.000.000 berrys.
Sabreur pur, hakis de l'armement et de l'observation.
Skratch → Niveau 45, primé à 605.000.000 berrys.
Il a des gants ! Et le haki de l'armement.
Une foule de pirates plus ou moins célèbres → Niveaux 20 à 40.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

Ghetis Archer
Messages : 1987
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue48/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue40/750L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (40/750)
Berrys: 10.372.695.528 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeVen 5 Juil - 16:10

God of Sky

Ore Wa Kurohebi Da !




La guerre semblait entrée dans une phase intense, Ghetis ne pouvait plus du tout se focaliser sur ce qui l’entourait, tout comme il ne pouvait pas jongler d’un ennemi à l’autre. Akainu, Syrilia, les géants, Nu Wa, Mozero et Agamemnon, tant d’ennemis qu’il avait pu croiser aujourd’hui et pourtant la plus difficile semblait être Kali. Elle démontrait une habilité hors norme au combat alors qu’elle n’utilisait même plus son observation. Elle était la preuve même que le haki de l’armement avancé surclassait de loin tout haki, l’observation n’était qu’un haki obsolète en comparaison et cela en était même malheureux. L’observation semblait être un haki dénué d’utilité à ce niveau de combat, faisant l’Archer regretter de plus en plus sa décision de s’y consacrer. Comme n’importe quel dieu du ciel, il excellait dans le mantra, mais cela était inutile ici.

Néanmoins, il y avait une chose qui pouvait jouer en sa faveur ! Cela était déjà arrivé par le passé… Par sa force brute, il avait su ouvrir une armure totale de haki. Cette membrane n’avait pas l’air aussi rigide, alors en abusant de sa force et de son haki, il pourrait potentiellement y faire une ouverture, mais pour cela il fallait réaliser une chose importante ! Il fallait qu’il puisse frapper plusieurs fois un même point de l’armure pour fragiliser cette zone et ainsi la briser.  

Ghetis avait réellement abandonné les stratégies ou  la ruse, il fallait attaquer de front cette femme s’il voulait atteindre son objectif !  Qu’importe qu’il le fasse trop tard ou non, il comptait bien trouver une façon d’atteindre Mars ! Si jamais il était complètement incapacité par son ennemi, alors il ne pourrait pas y aller évidemment, mais il ne prenait pas en compte cette hypothèse et se donnait au maximum !

Ainsi, lorsqu’elle arriva en face de lui, l’empêchant de faire quoi que ce soit, il laissa ses poings se raidir dangereusement, chargeant l’une de ses meilleures techniques ! L’ensemble de ses bras venant se couvrir de veines, avant d’être promptement projetés vers l’abdomen de son adversaire !  

Chaque poing couvert de haki, il vint fracasser ceux-ci contre la membrane, frappant non pas deux fois, mais dix fois d’une traite ! Chaque poing délivrant cinq coups instantanément ! La force brute de l’homme venait ainsi agresser la même zone de la membrane, si la membrane de cette jeune femme n’était pas aussi puissante qu’une armure totale, alors il y avait une possibilité pour que l’assaut répéter au même point  puisse la fragiliser et ainsi frapper avec virulence la jeune femme. Il fallait réussir un assaut et ainsi offrir à l’ennemi une blessure marquante !

- Je ferai tout pour t’avoir !

Tant qu’elle serait en vie le nouveau dieu du ciel ne pourrait être serein, vis-à-vis de son peuple, tant qu’elle ne serait pas morte, il ne pourrait s’occuper tranquillement de sa communauté. Qu’importe qu’il réussisse à la battre seul ou accompagné, tout ce qu’il désirait, c’était la mort de son ennemi, quoi qu’il en coûte elle devait mourir !

En l’attaquant de front il laissa d’ailleurs une ouverture pour l’arrivée d’Abel ! Ainsi,  si tout se passait plus ou moins comme prévu, le choc projetterait sèchement la jeune femme !  Il ne s’agirait pas du coup violent qu’elle avait encaissé à la place d’Agamemnon, mais de dix fois pire, il misait tout sur cet assaut !

Si jamais la projection n’avait pas eu lieu, si jamais Ghetis n’avait pas pu briser son armure, en bref si elle était encore devant lui, il encaisserait son attaque tout en allant attraper les cuisses de Kali pour tout simplement la soulever et la plaquer au sol de toutes ses forces !  L’écrasant au sol en un énorme cratère, démontrant toute la force que pouvait délivrer l’Archer, toute la force qu’il mettait en œuvre pour briser son ennemie ! Elle avait beau être dans une armure, se retrouver plaquer au sol, c’était potentiellement être elle-même comprimée ou frappée par sa propre armure ! C’était logique, lorsqu’une personne porte une armure et qu’elle tombe au sol, l’armure est nécessairement emmenée à frapper le corps de son possesseur ! De ce fait, c’était également une bonne façon de lui faire subir la force de l’Archer combinée au haki résistant de la Nomade ! Retourner le haki de l’ennemi contre lui-même était une stratégie de dernier recours, dont il n’était même pas sûr. Néanmoins si cette attaque passait il pourrait fragiliser dangereusement le dos de l’adversaire, voir le blesser plus gravement.

Espérer que la protection devienne défaut, c’était véritablement un coup de poker quand on combinait cela avec la tentative d’ouvrir l’armure de la jeune femme en fragilisant un même point pour pouvoir maximiser les dégâts.

- Je vais tout donner !

DEV NERD GIRL




Résumé,Techniques,Pnjisations,Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1748

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeMar 9 Juil - 15:09


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 456074PNJ1

Kali Nomade.

Ils étaient là, seuls, l'un face à l'autre, à une distance dérisoire de toute manière annihilée par le style de pugiliste exceptionnel dont Kali avait fait sa spécialité. Ils n'avaient aucune chance de s'enfuir, aucune chance de se dérober, mais aussi et surtout aucune chance de voir leur rixe gênée par tel ou tel intervenant : en l'occurrence, les coups qu'ils allaient échanger dans les infimes instants à venir seraient brutaux parce qu'ils seraient les seuls acteurs envisageables, concernant leur affrontement intense. Ce combat durait depuis seulement quelques dizaines de secondes, et il risquait à dire vrai de se prolonger encore un long moment, qu'on vienne les déranger ou pas : mais c'étaient ce genre de passes d'armes qui risquaient de donner un net avantage à l'un ou à l'autre des camps. C'étaient ces instants brefs mais étonnamment violents qui risquaient de faire pencher la balance, tôt ou tard, en causant chez eux désagréments et fatigue. Ils étaient l'un comme l'autre d'un niveau rare, inouï, et pouvaient à ce titre se permettre d'utiliser leur corps au summum de ce qu'ils avaient à offrir pendant des heures sans jamais fléchir. Le haki avancé était certes une arcane généralement éphémère, qui offrait un atout très temporaire, mais c'était aussi et surtout un pouvoir dense qui pouvait permettre à la Nomade d'infliger de très sévères blessures au vice-amiral qui lui tenait tête, si elle ne parvenait pas carrément à le terrasser : en somme, même si elle ne parvenait pas à en finir avant d'être à cours de haki, elle imaginait qu'il ne serait plus un problème aussi incontournable qu'à l'heure actuelle, et qu'elle pourrait même éventuellement reporter son attention sur le Rasgarat ou sur l'amirale Elkens. Cependant, plus le temps passait et plus la Decima comprenait qu'elle était ironiquement limitée. Certes, son style de combat lui permettait de passer de l'un à l'autre de ses adversaires en un claquement de doigts, mais elle n'était pas toute-puissante pour autant et elle ne disposait pas encore d'un talent d'ubiquité. Elle était en sous-nombre, et ne pouvait pas à la fois s'occuper de tenir en respect les cadors gouvernementaux et protéger les derniers Decimas qui luttaient ardemment à ses côtés. Centes devait réagir, et lui envoyer de l'aide : s'il ne le faisait pas, quand bien même elle se démènerait toujours avec la même frénésie, elle finirait par être impuissante et ne pourrait sauver personne d'autre qu'elle-même.

Les coups de poings de Ghetis l'atteignirent en plein abdomen à l'instant où ses deux membranes de haki sous la forme d'ailes se refermaient sur le corps du guerrier. Les chocs furent durs et pénibles à encaisser, pour l'un comme pour l'autre des combattants. Kali sentit que son armure tint bon, mais cela n'empêcha pas pour autant quelques perles de sang d'envahir sa bouche, en se mêlant à sa salive pour lui offrir une saveur des plus désagréable. Elle en eut le souffle coupé, quelques larmes aux yeux, mais elle accusa le coup et tint bon, vaillante et ferme sur ses appuis. Endurer les assauts de Ghetis lorsqu'il était frontal était un exploit que peu étaient susceptibles de réaliser, mais c'était en l'occurrence parfaitement dans ses cordes. A chaque fois qu'il l'avait mise en danger, jusqu'à présent, c'était parce que la situation lui souriait, parce qu'il tirait profit d'une donnée qui allait maladroitement en la défaveur de la jeune femme. En l'occurrence, elle était à la fois prête et ferme sur ses appuis : elle avait vu le coup venir, avec ou sans haki de l'observation à son service, et disposait de son armure de l'armement avancé d'ores et déjà éveillé, ce qui lui avait permis de minimiser grandement les actions à entreprendre pour minimiser les conséquences de ce baroud d'honneur. Elle s'était contentée de regrouper sur la trajectoire du poing une certaine quantité de haki avancé, celle qu'elle n'utilisait pas en attaque, afin de créer un bouclier d'une épaisseur remarquable. Cela lui avait permis de ne pas avoir à subir le coup de plein fouet et directement, mais l'onde de choc qui s'était répercutée sur son armure de haki, qu'elle avait tenté de déformer au moment opportun, ne l'avait pas moins atteinte férocement. Sauf que dans le même temps, ses ailes s'étaient enfin repliées sur elles-mêmes, écrasant l'Archer sur lui-même et le pressant, le compactant au maximum. Profitant du fait que le Rasgarat ne reparaissait pas encore, même si cela n'allait assurément plus trop tarder, Kali dirigea alors un coup de pied vers Ghetis et, au dernier moment, déplia ses deux ailes. L'objectif était clair : rendre à Ghetis sa liberté de mouvement trop tard, et l'envoyer valser puissamment. Pour une fois, ce n'était pas lui qui allait projeter ses adversaires, mais l'inverse... Toujours fut-il que l'instant suivant, Abel bondirait sur Kali avec l'intention ferme de la tenir en respect, qu'il soit seul ou que le vice-amiral revienne à la charge en un temps record. Dans un cas comme dans l'autre, un événement ne tarderait pas à survenir, risquant de tous les prendre de cours.

Dans le ciel, une mouette rescapée, apparemment tranquillement cachée jusque-là, se mettrait à battre des ailes et s'élèverait dans les cieux avant de mourir, ouvrant suite à son agonie un passage direct vers la dimension de Mars. Les combattants présents sur Marineford pourraient alors y reconnaître quelques silhouettes, dressées non loin de l’entrebâillement, et qui lorgnaient du côté du champ de bataille avec une certaine satisfaction. Emiko se trouvait là, tout sourire, ravie de constater ce qu'elle imaginait d'ores et déjà être la déchéance de la Marine de Chairoka. A ses côtés se trouvaient quelques soldats et gradés quelconques de l'ordre Decima, mais aussi et surtout le Monarque en personne, Centes, évidemment flanqué de très près par l'ancien général des armées Kamiji. Mais ces figures effrayantes n'étaient certainement pas ce qui angoissa le plus Sakuraba Yu : près d'eux se trouvaient un canon d'une taille titanesque... Qui était précisément pointé droit vers le champ de bataille, où les derniers combats mourraient péniblement.



Ordre de réponse :
Ghetis - Taito - Caligula - Sypher - Daisuke - Heziel - PNJ Decima
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


HRP :
Résumé :
Dans l'ordre du poste :
Ghet > Ton coup porte mais partiellement, parce que Kali adapte son armure : son coup porte logiquement, même si je te laisse choisir les conséquences (ce qui empêche donc la suite de ton enchaînement). Là, elle essaye de te dégager d'un coup de pied pendant qu'Abel revient à la charge.

Au même moment, loin de là, une fermeture éclaire s'ouvre et dévoile l'intérieur de Mars.  

Récap lvls et aptis  :
Tour de guet :

John Pacifique (Shirokuma) → Niveau 48.
Corps-à-corps pur, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Camille Elkens (Midoritaka) → Niveau 46.
Maîtrise parfaite des armes à feu, hakis de l'observation et de l'armement.


Aux abords de la tour de guet :

Anubis (Chef des Dévoreurs) → Niveau 45.
Résistance extraordinaire, combat au corps-à-corps avec leurs attributs naturels (griffes, crocs).
Dévoreurs → Niveau 35.
Résistance extraordinaire, combat au corps-à-corps avec leurs attributs naturels (griffes, crocs).


Au sol :

Kali Nomade → Niveau 50, primée à 809.000.000 berrys.
Hakis de l'armement et de l'observation, corps-à-corps pur brise espace.
Agamemnon → Niveau 50, primé à 240.000.000 berrys.
Zoan du Lion éveillé, haki de l'armement.

Azer Ty → Niveau 45.
Corps-à-corps, taille démesurée, haki de l'armement avancé (armure totale).
Orim Asakura → Niveau 42.
Fruit du démon du scorpion.
Qwer Ty → Niveau 41.
Corps-à-corps, haki de l'observation.
Syrilia Frija → Niveau 41, primée à 150.000.000 berrys.
Sabreuse pure, haki de l'armement.
Dream Vespier → Niveau 40.
Zoan mythique du yéti et corps-à-corps.

Li Zakka → Niveau 40, primé à 170.000.000 berrys.
Wind Gear.
Goliath → Niveau 39, primé à 195.000.000 berrys.
Force colossale, un marteau et un bouclier, haki de l'armement avancé.
Bexinos Majô → Niveau 38, primé à 130.000.000 berrys.
Corps-à-corps très brutal.
Iris Vermillon → Niveau 38.
Combat avec des bourses étranges, geppou, haki de l'armement.
Shérif Bürmingon → Niveau 38, primé à 78.000.000 berrys.
Homme-bête tireur, haki de l'armement.

Les géants → Niveau 35.
Corps-à-corps, armes en tout genre.
Autres pions, contre-amiraux ou colonels.



Ortenssia Emy → Niveau 44.
Corps-à-corps pur, hakis de l'armement et de l'observation.
Roncia Lochal → Niveau 36.
Zoan de l'araignée modèle Nephila komaci, corps-à-corps, haki de l'armement.

Tempesky Eileena → Niveau 33.
Colors Trap, corps-à-corps.
Daar-San → Niveau 31.
Retour à la vie des cordes vocales, corps-à-corps.

Yamamoto Eracless → Niveau 46.
Zoan du lion des cavernes, hakis de l'armement et de l'observation.

Dereto → Niveau 45.
Corps-à-corps, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Milosephko Yonass → Niveau 43.
Zoan de la grenouille kokoi, haki de l'armement.  
Ezra Ronald → Niveau 43.
Zoan de la hyène, hakis de l'armement et de l'observation.
Exalva Flais → Niveau 43.
Logia du plomb, haki de l'observation.
Tanaka Ysaac → Niveau 40.
Corps-à-corps, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Focker Lim → Niveau 38.
Corps-à-corps pur frappe-terre, gants en granit marin, haki de l'observation standard, haki de l'armement éveil.
John John → Niveau ?
Aptitudes ?


Sur le navire :
Asya Lida (Chairoka) → Niveau 55.
Paramecia du mental, corps-à-corps, hakis de l'armement et de l'observation.
Aston Finley → Niveau 55.
Paramecia de l'assimilation, hakis de l'armement et de l'observation.
Jasmine → Niveau 48.
Paramecia de la gravité, hakis de l'armement et de l'observation.
Hijime Malia → Niveau 43.
Sabre et corps-à-corps, hakis de l'armement et de l'observation.
Matochika Cho → Niveau 41.
Corps-à-corps, musique de combat, haki de l'observation.

Jean-Bart Nonoha → Niveau 40.
Paramecia du formatage, rokushiki, tir, hakis de l'armement et de l'observation.

Poisseroy Voltaire → Niveau 39.
Zoan du Raton-laveur, haki de l'observation.
Flamingo Joshua → Niveau 39.
Corps-à-corps, haki de l'armement.

Turoi Nagate → Niveau 38.
Combat à la lance, soru et tekai, hakis de l'armement et de l'observation.

Wolst Maya → Niveau 35.
Fruit BEAST artificiel.

Sakuraba Yu → Niveau 30.
Ichitoryu, haki de l'observation.
Tireurs lambdas → Niveau 30.
Armés de fusils, certains possèdent des balles spéciales, d'autres se contentent de faire feu avec une précision remarquable.
Gringo Himan → Niveau 20.
Paramecia de la console.


Au large :
Rasgarat Abel → Niveau 49.
Paramecia des vecteurs, hakis de l'armement et de l'observation.
Un Pacifista X-Edition → Niveau 45.
Spécialisé dans le corps-à-corps et les arts martiaux. Outillages et armements divers.
Un Pacifista X-Edition → Niveau 43.
Spécialisé dans les tirs et les utilisations d'armes à distance. Outillages et aremements divers.

L'Incontrôlable → Niveau 48, primé à 928.000.000 berrys.
Sabreur pur, hakis de l'armement et de l'observation.
Skratch → Niveau 45, primé à 605.000.000 berrys.
Il a des gants ! Et le haki de l'armement.
Une foule de pirates plus ou moins célèbres → Niveaux 20 à 40.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

Ghetis Archer
Messages : 1987
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue48/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue40/750L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (40/750)
Berrys: 10.372.695.528 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeMer 10 Juil - 21:45

God of Sky

Ore Wa Kurohebi Da !




Sypher Wenham
Caligula Spown
Kanaë Toupex
Sakuga Keigo

Toutes ces personnes avaient un jour été considérés comme enfant de l’Archer. Il ne pouvait prétendre avoir dédié sa vie à ses enfants, mais il pouvait affirmer avec assurance qu’il avait toujours voulu le meilleur pour eux. Que ce soit dans leurs projets personnels ou vis-à-vis du monde qui les entourait, il avait toujours eu une pensée pour eux.

En arrivant à Marineford, l’homme savait pertinemment qu’il se battrait pour leur offrir un monde sans doute meilleur. Il n’était pas le guerrier le plus puissant du Gouvernement et encore moins un héros. Néanmoins, toute son ambition allait vers un objectif clair : protéger le monde futur du désastre que pouvait représenter le règne de Centes.

Chaque coup, chaque erreur, chaque victoire, chaque défaite, il était prêt à les assumer tant que la victoire lui était acquise. Qu’importait la façon de leur faire, ou l’état dans lequel il en ressortirait, il ne pouvait accepter la défaite de la Marine, cela représentait un trop grand affront pour la vision de la Justice qu’il soutenait.

Encaissant le choc provoqué par les ailes de puriste, il sentit l’ensemble des os de son corps se fracturer de façon légère, mais violente malgré tout, poussant son corps à lui offrir une remontée sanguine qu’il maintenu dans sa bouche ! Serrant, les dents, le mantra l’alerta du coup de pied et comme pourvu d’une envie de combattre toujours plus cinglante, il releva son pied du sol et en planta littéralement la pointe au sol ! Il venait purement et simplement d’appliquer le shigan sur l’ensemble de ses orteils, le maintenant ainsi ancré au sol, il encaissa de plein le coup de pied et cette fois-ci, il ne se retint point….

Crachant une large gerbe de sang sur la face de la Nomade, il fit fuser directement son poing en direction de sa face aveuglée, le sang étant logiquement sur la partie de la membrane qui protégeait sa tête ! Elle avait manifestement mobilisé une bonne partie de la barrière sur son abdomen, permettant à Ghetis de supposer que la tête serait plus exposée que le reste du corps à cet instant précis uniquement ! Ainsi ce fut dans un acharnement monstre qu’il propulsa son poing vers le crâne de la guerrière, venant fracasser son poing entièrement en jugon et couvert e haki ! C’était sa plus puissante onde de choc, la plus dévastatrice sans doute ! L’attaque était tel qu’une large projection d’air s’en ressentirait, venant créer un énorme sillon au sol derrière la Nomade, si elle n’était pas elle-même projetée !

L’onde de choc qui allait cibler son crâne serait d’une violence rare pour et risquait de la désarçonner ! Ce serait cette occasion que ne devrait pas manquer Abel ! Ghetis sortant brusquement son pied du sol pour le diriger directement vers la tête de son adversaire ! Le coup viendrait la décoller légèrement du sol avant de l’envoyer valsé en arrière, en tournant sur elle-même. Il avait encore ciblé la tête pour y prodiguer le maximum de dégâts !

Alors qu’il comptait se jeter sur elle à nouveau à la façon d’un lion tout simplement assoiffé de son sang, il fut interrompu par l’arrivée inopinée des lâches de première catégorie !

Grimaçant, à leur arrivée, il écarquilla les yeux à la vue de l’énorme canon dont disposait l’ennemi… Il n’était même pas sûr de pouvoir bloquer une telle chose par lui-même !

* Je te la laisse un instant Abel… Il faut la bloquer sinon cet obus ne sera jamais arrêté.*

Prenant une superbe impulsion au sol il se projeta dans le ciel en direction de Centes et finalement s’arrêter après avoir prit une légère hauteur, il avait gardé une très bonne distance par rapport à ses ennemis, et au final ne s'était rapproché que quelque peu, pour que ses propos soient entendus.

- Espèce de sale merde ! Ton absence de bourses t’empêche de te battre loyalement ?

Comme ça c’était dit.

Regardant juste en-dessous de lui, Ghetis pris la fermeture éclair qu’il avait rangé dans son armure… C’était peut-être une porte de sortie….

Pourtant une dure réalité s’imposa à l’Archer… Si l’ennemi était face à lui, c’était la preuve la plus franche de l’échec de ses fils. La preuve qu’il avait peut-être commis une erreur en les laissant s’introduire seuls dans la dimension de Mars. Il en venait même à s’interroger sur leur situation… étaient-ils encore en vie ?

Sa famille allait-elle être brisée une nouvelle fois ? Depuis toujours il espérait les voir vivre, grandir et s’épanouir. Il avait lutté dans ce but pendant longtemps, en prenant le ciel il pensait fonder un havre de paix où sa famille vivrait en toute quiétude. En devenant marine, il avait cru s’offrir toutes les opportunités de devenir plus puissant. Pourtant aujourd’hui il se retrouvait confronter à sa faiblesse. La citation lui paraissait désespérée, il ne laissait rien paraître et pourtant ses poings tremblaient à la simple idée de ne pas pouvoir accomplir tous ses objectifs.

Son corps tout entier réclamait une seule chose, la fuite pour favoriser ses enfants. Marineford n’était rien face aux vies de ses fils, la raison quémandait la fuite, le corps ressentait la peur.

Et pourtant…..
Malgré tout ceci….

D’un coup les poings se raidirent, le regard devint vif et une seule phrase raisonna dans sa tête

- Je suis un père et je ne vais pas te laisser gâcher le monde dans lequel vivent mes fils, saloperie de Monarque !

Son haki de royal venant s’expulser de son corps avec force ! Ghetis n’avait jamais autant été dans son rôle paternel qu’aujourd’hui. Il n’avait pas la prétention de croire que le sort de Marineford reposait uniquement sur ses épaules, mais il avait un rôle à jouer en ce jour ! La libération de son haki des rois allait-elle ébranler le Monarque ?

- Ore Sama Wa….. Kurohebi Da….

Prononcez en toute quiétude cette phrase venait l’emplir de force, prêt à affronter le pire.

DEV NERD GIRL




Résumé,Techniques,Pnjisations,Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 525
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue38/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue246/350L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (246/350)
Berrys: 204.532.000 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeLun 15 Juil - 11:16


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Tumblr_nvvb1jxDg31rm3j2eo2_r1_500


Marinford devenait le théâtre du plus grand combat de l’histoire. Ou du moins, l’un des plus grand. Le gouvernement qui régit ce monde, contre le monarque Centes Decima. Il était effarant de voir qu’un homme, une organisation arrivait à mettre en respect la plus grande organisation de ce monde. Pirates, révolutionnaires et hors-la-lois arrivent difficilement à suive la force de la marine et du gouvernement, mais cet homme, cet illustre inconnu réussissait là où tous échouent jusqu’à maintenant. Ce constat était presque choquant, mais quand on y regarde de plus près, l’espoir renaissait. Là où autrefois il commençait à mourir, finalement, à combattre et ne pas baisser les bras, la situation commençait à redevenir sous contrôle. Du moins, telle était la pensée de la bretteuse qui “ se reposait “. Le regard sur les batailles, elle voyait que les gens avaient des capacités effrayantes, tant d’un camps que dans l’autre. Voilà pourquoi le monarque avait réussit à mettre en touche plusieurs fois le gouvernement... Aussi vil soit-il, il ne manquait pas de pions ou d’alliés capable de mettre les plus compétents des agents de la paix en difficulté. Même l’Archer - pourtant bon élément de la marine à n’en point douter - peinait à vaincre son adversaire - ce qui est dire. Pourtant, à côté, les duos voir parfois trios se formaient et l’équilibre se rompait petit à petit.

Le brouillard de doute qui planait il y a quelques minutes de ça semblait se dissiper petit à petit. Marinford serait la victoire des justes. Le gouvernement montrerait une fois de plus que même dans les moments difficile, il reste unit et se relève pour mieux vaincre l’adversaire. Qu’importe les coups bas, les coups d’avance, on ne peut penser abattre ce qui est juste. Chairoka, les Amiraux et tout les gradés qui sont prêts à donner leurs vies à chaque instants... Le destin sourit aux audacieux ET aux justes surtout.
L’ennemi n’abandonnait pas, mais il était clair que les choses allaient enfin tourner pour nous, à notre avantage. Il s’agissait que d’une question de temps. Commençant à se détendre sans relâcher sa garde, la colonelle eu une petite pensée pour son frère, priant que ce dernier soit en vie. Mars... Elle n’en avait entendu que des bruits de couloirs, mais pour sûr, le danger était réel.

Puis soudain, l’atmosphère changea. Quelle était cette drôle d’impression ? Sentant un frisson la parcourir, la demoiselle pu s’empêcher de redresser la tête vers là où se trouvait une forme étrange. C’est avec stupeur que dans le ciel, se trouvait une ouverture. Le ciel était déchiré par cette arrivée inattendue et devant tant d’imprévu, la demoiselle se fit interdite. Se pourrait-ils que ... Les gens envoyés à Mars aient échoués ?
Il se tenait là, droit, admirant de son regard répugnant le champs de bataille. L’homme à abattre était en vie, protégé par l’une des terreurs de ce monde quant on l’a en ennemi. Centes et Kamiji, ainsi que d’autres pointure de tout horizon.

Confiante autrefois, l’Amirale en chef actuel pourrait le sentir dans son esprit et peut-être dans celui d’autre... La confiance s’ébranlait face à la vision de cet ennemi censé finir six pieds sous terre. En proie à de la peur naturelle, la demoiselle se livrait bataille dans son esprit, refusant de croire à la défaite possible de ses compagnons et aussi et surtout son frère. Jamais ils n’auraient abandonnés ou se seraient laisser avoir si aisément. Si le Monarque est là, c’est juste un coup du sort, une technique pour ébranler notre foi. Essayant de se convaincre par des raisonnements logiques en théorie, la demoiselle serre le poing bien qu’au fond, une seule question demeurait : qu’allait-il se passer maintenant ?

Impuissante, mais désireuse d’aider, de se battre encore, la demoiselle fixa alors l’adversaire, prêt à bouger au moindre geste suspect. Pensée ridicule ? En un sens oui... Quant on voit l’arme ici présente, nul doute qu’il serait difficile d’empêcher une telle chose de faire du mal à ce lieu sacré qu’est le centre du monde. Mais que faire ? Un miracle... Il fallait un miracle.

Et quand bien même la jeune Violet Nowaki n'était pas un miracle, elle tenait une chose de son frère. Une force enfouie qui ne demandait qu'à s'exprimer et c'est en prenant son courage à deux mains qu'elle laissa sa voix se faire entendre. Franche, décidée, sec, elle disait ces paroles pour transmettre un message évident, mais qui devait être entendu, penser et cru par toutes forces marines qui se respectent.

" Nous ne tomberont pas !!! "


Une insulte directe au Monarque. Un refus de capituler ferme et sans appel. Une hérésie que de ne pas reconnaitre le blondinet comme souverain de ces terres et mers. Tout comme son frère, la belle refusait d'abandonner et si elle devait mourir, alors ce serait debout.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1748

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeLun 15 Juil - 23:11


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 456074PNJ1

Kali Nomade.

Il subissait... Et plus durement qu'elle. Les blessures qu'il venait d'endurer n'allaient pas tarder à en attester et la jeune femme en avait la certitude : leur rixe serait de courte durée. L'Archer avait déjà bataillé contre de redoutables opposants, de quoi commencer à échauffer son corps et son esprit. Il allait tôt ou tard commettre un impair dont elle se saisirait, si elle ne parvenait pas simplement à le briser, coup après coup, lésion après lésion... Les sourcils de la demoiselle, toutefois, ne purent que se froncer lorsque quelques gouttes de sang furent expédiées en direction de son visage, et se heurtèrent à l'armure qui couvrait la totalité de son intégrité physique. Elle avait une fois de plus pu se prémunir des désagréments directs, mais des conclusions partielles n'en étaient pas moins inévitables... Sa vue était partiellement masquée par ce fluide vital et ocre qui, certes, finirait par s'en aller, mais pas sans au préalable fournir une fenêtre exploitable au vice-amiral qui n'attendrait pas une seule seconde avant d'essayer d'en tirer profit. Sans user de son haki de l'observation, toujours prudente, Kali se contenta de faire fonctionner ses méninges à toute allure et, bien évidemment, sa propre condition de pugiliste. Si elle s'était trouvée à la place de Ghetis, n'aurait-elle pas essayé de viser directement une partie du corps fragile chez son ennemi, afin de profiter d'une telle ouverture pour le désorienter brutalement et durablement ? Le ventre, le visage, le torse. C'étaient grosso modo les zones les plus évidentes, dans ces circonstances. Briser un nez ou frapper un menton, c'était perturber l'équilibre d'un individu et causer des saignements abondants qui risquaient de surcroît de nuire à sa respiration. Percuter l'abdomen, c'était couper la respiration, et pas simplement l'entraver : saccader les mouvements, également, au moins durant une poignée de secondes. Quant au torse... Les coups mortels y étaient le plus souvent destinés : mais, dans le fond, la Nomade se doutait que l'Archer ne se berçait pas d'illusions. Ce coup ne la tuerait pas, et son torse demeurerait certainement hors de danger, notamment parce qu'elle avait condensé sa membrane de haki tout proche, au niveau de son abdomen... Il ne restait donc plus que le visage, en tout état de cause.

Quelle partie du visage, maintenant ? Et par quelle direction ? Le menton, le nez, les tempes, les oreilles. Les quatre cibles idéales, en l'état. Les deux premiers pouvaient être atteints d'un estoc, mais les deux autres nécessitaient plutôt un coup horizontal, plus ample, qui risquait d'être aperçu et anticipé. Et oui : Ghetis n'avait pu cracher que face à elle... Et la vision de la Decima n'était donc pas totalement brouillée. Ce qu'elle voyait le plus mal, c'était lui-même, en fin de compte : sa vision périphérique, quant à elle, n'était pas gênée le moins du monde. Un sourire narquois s'invita sur le faciès de la demoiselle. L'évidence était là, et elle allait réagir en conséquence : un coup droit, visant son nez, profitant du masque qui avait été apposé devant son regard pour se camoufler. Une stratégie savamment ficelée, qui prouvait que le noiraud était véritablement doué pour l'improvisation, mais qui ne rendait pas sa tactique infaillible pour autant... D'un geste vif et précis, Kali percuta l'atmosphère à hauteur de son buste d'un coup de la main sec, bref, pas long de plus de cinq centimètres. Elle ne visait pas le vice-amiral directement : elle visait les cieux... Et, plutôt que d'agir directement sur l'offensive de son opposant, qu'elle devina trop prompte pour pouvoir s'octroyer ce luxe en l'état des choses, elle misa sur la prudence et percuta plutôt la distance qui la séparait de ce coup de poing, dans l'optique de la faire éclater brutalement. Les centimètres que le poing de l'Archer devait initialement parcourir se dilatèrent, et devinrent bientôt des mètres : tant et si bien que même si elle n'avait pas bougé d'un poil, la suivante de Centes était dorénavant parfaitement hors de portée. Parfaitement ? Pas totalement. Elle avait sous-estimé une autre donnée, secondaire et moins prévisible.

L'attaque n'était pas qu'une attaque de contact.

Le souffle la désarçonna, et l'envoya bientôt paître : elle eut une série d'acrobaties aériennes à subir avant que ses ailes membraneuses, battant l'air avec férocité ne parviennent enfin à la stabiliser à plusieurs mètres de là. Un revers de la main nonchalant et relativement agacé lui permit de se débarrasser du sang qui maculait son armure et elle se tourna dans la direction de Ghetis, prête à lui foncer dessus afin de reprendre la mise-à-mort méthodique qu'elle s'apprêtait à réaliser : pourtant, elle n'en eut pas l'opportunité. La silhouette noire et funeste du corsaire fondit sur sa gauche, et elle pivota juste à temps pour frapper le ciel, diminuant brutalement la distance qui la séparait autrefois de Rasgarat Abel. Elle lui expédia un pied au visage mais, réactif et attentif, il parvint à l'éviter d'un chouïa... Non pas en la déviant, mais en usant un vecteur sur sa propre joue. En agissant de la sorte, il parvint à se désaxer suffisamment pour lui échapper... Et pour la prendre par surprise, au passage. Le pied du capitaine corsaire, qui suivait évidemment la course de son propriétaire, percuta l'abdomen de la Nomade exactement là où Ghetis avait frappé la première fois : il ne parvint pas à lui causer de réels dommages mais il la repoussa néanmoins sans peine avant de se rétablir, droit, planté sur un vecteur minuscule qui lui permettait de demeurer en équilibre, plusieurs mètres au-dessus du sol. Kali grimaça, agacée d'avoir à gérer deux pointures de cet acabit simultanément, mais se figea comme tant d'autres lorsque la fermeture fut finalement ouverte, révélant la silhouette du Monarque et de son plus fidèle pantin : elle fut alors profondément troublée lorsqu'elle observa le canon, et demeura pantoise alors que le vice-amiral s'élevait quelque peu, dans l'optique manifeste d'accueillir le Roi qui ne s'aventura pas au-delà de Mars pour autant.

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 14037310
Centes Decima.

-Inutile de jouer au coq, Archer. Je suis aussi un Roi.

Une seule phrase, une seule réponse, un seul regard en coin : ce fut toute l'attention que l'Archer se vit offrir par son illustre interlocuteur. Pourquoi ? La réponse était si simple qu'elle tenait sur un post-it. Le vice-amiral était un héros récemment promu, un homme qui à d'innombrables reprises avait pu faire parler de lui. Il avait été à l'origine d'une poignée de captures et avait pu protéger quelques places fortes du Gouvernement Mondial contre la faction des Decima, et s'était à ce titre opposé au règne légitime de Centes. Il était l'un des gradés épineux de cette assemblée constituée sur Marineford, l'un des rares à avoir corsé la situation pour le Monarque, même si cela aurait pu être bien pire : la débâcle gouvernementale s'était affirmée progressivement, quand bien même les troupes Decima s'étaient en fin de compte avérées trop faibles, trop peu nombreuses pour l'emporter irrémédiablement. Même leurs alliés s'étaient pour l'essentiel faits la malle en constatant sans nul doute qu'il n'y avait pas de salut pour eux, sur cet impitoyable champ de bataille... Tant et si bien que ni Nu Wa, ni Mozero ne pouvaient actuellement être observés. Quelle folie... Toute cette bataille n'avait que trop durée. Et elle lui avait déjà coûté trop cher. Tenir tête à l'Archer ou essayer de lui répondre plus exhaustivement, cela aurait été continuer à se livrer à un petit jeu qui plaisait, en fin de compte, à l'amirale-en-chef. C'était la satisfaire et lui donner raison. Plus les secondes s'égrainaient et plus le destin des Chevaliers paraissait scellé. Kali elle-même donnait tout ce qu'elle avait dans l'optique de l'emporter, mais elle finirait par trépasser à son tour, qu'elle parvienne ou non à emporter le corsaire et le gradé dans la tombe. Et que resterait-il, alors ? Rien. Sinon le visage triomphant et hautain de Chairoka. Cette vision horripilante qu'il n'imaginait que trop bien ne pouvait pas voir le jour. Ne le devait pas. La Nowaki beuglait tout juste qu'il l'interrompit en levant une main impérieuse : un rougeoiement de mauvaise augure apparut alors au bout du canon, menaçant de détonner pour avaler les combattants restants sur Marineford d'une seconde à l'autre.

-Il suffit. J'ai perdu suffisamment de temps avec cette mascarade. Mes fidèles sujets auront eu besoin de temps, pour m'apporter enfin cette arme : mais elle est là, et c'est bien le plus important, n'est-ce pas ? Marineford n'est que le commencement. Je compte bien m'en servir à nouveau, à Enies Lobby ainsi qu'à Mariejoa... Lorsque vos places fortes ne seront plus que des déserts fumants, nous verrons bien si l'affection que les civils vous porte demeurera inchangée. Une armée qui n'inspire plus de crainte n'inspire pas davantage de dévotion...
-Amirale-en-chef, reculez !

Sakuraba Yu s'avança mécaniquement et attrapa Chairoka par l'épaule, la forçant momentanément à se reculer du bastingage au niveau duquel elle s'était immobilisée, pétrifiée. Qu'allait-il faire, ce foutu Monarque de pacotille ? Elle avait toutes les peines du monde à respirer parce qu'elle savait ce que ce tir pouvait signifier. Elle ne craignait rien. Aston se trouvait à ses côtés, et il se chargerait sans nul doute de la placer en sécurité si la situation basculait dans l'horreur. Jasmine, également, pourrait en réchapper grâce au directeur de l'AOI et à sa malédiction avantageuse... Mais quant au reste des gradés ? Combien d'entre eux pourraient survivre à l'enfer qui s'apprêtait à leur tomber dessus ? Soudainement, trois fermetures éclaires s'ouvrirent aux pieds des trois chevaliers acculés : Goliath, Zakka Li et Bexinos disparurent, chutant dans une dimension alternative, sans nul doute quelques dizaines de mètres derrière le canon qui risquait de faire feu d'une seconde à l'autre. Ne restait sur Marineford en guise de Decimas qu'Azer Ty, Kali et une poignée de Dévoreurs... Lesquels pourraient soit résister à la détonation, soit y succomber sans que Centes n'ait à verser une quelconque larme au nom de leur glorieux sacrifice.

Le pire arrivait. Mais où arrivait-il ?



Ordre de réponse :
Ghetis - Taito - Caligula - Sypher - Daisuke - Heziel - PNJ Decima
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


HRP :
Résumé :
Dans l'ordre du poste :
Ghet > Tu repousses Kali grâce à ton coup à distance et Abel se charge de l'occuper. Pendant qu'il le fait, le canon se prépare à tirer. Les trois chevaliers sont évacués en urgence, signe d'un tir probablement imminent.  

Taito > Violet constate que l'ambiance est très, très crispée à bord du navire...

Récap lvls et aptis  :
Tour de guet :

John Pacifique (Shirokuma) → Niveau 48.
Corps-à-corps pur, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Camille Elkens (Midoritaka) → Niveau 46.
Maîtrise parfaite des armes à feu, hakis de l'observation et de l'armement.


Aux abords de la tour de guet :

Anubis (Chef des Dévoreurs) → Niveau 45.
Résistance extraordinaire, combat au corps-à-corps avec leurs attributs naturels (griffes, crocs).
Dévoreurs → Niveau 35.
Résistance extraordinaire, combat au corps-à-corps avec leurs attributs naturels (griffes, crocs).


Au sol :

Kali Nomade → Niveau 50, primée à 809.000.000 berrys.
Hakis de l'armement et de l'observation, corps-à-corps pur brise espace.
Agamemnon → Niveau 50, primé à 240.000.000 berrys.
Zoan du Lion éveillé, haki de l'armement.

Azer Ty → Niveau 45.
Corps-à-corps, taille démesurée, haki de l'armement avancé (armure totale).
Orim Asakura → Niveau 42.
Fruit du démon du scorpion.
Qwer Ty → Niveau 41.
Corps-à-corps, haki de l'observation.
Syrilia Frija → Niveau 41, primée à 150.000.000 berrys.
Sabreuse pure, haki de l'armement.
Dream Vespier → Niveau 40.
Zoan mythique du yéti et corps-à-corps.
Iris Vermillon → Niveau 38.
Combat avec des bourses étranges, geppou, haki de l'armement.
Shérif Bürmingon → Niveau 38, primé à 78.000.000 berrys.
Homme-bête tireur, haki de l'armement.

Les géants → Niveau 35.
Corps-à-corps, armes en tout genre.
Autres pions, contre-amiraux ou colonels.



Ortenssia Emy → Niveau 44.
Corps-à-corps pur, hakis de l'armement et de l'observation.
Roncia Lochal → Niveau 36.
Zoan de l'araignée modèle Nephila komaci, corps-à-corps, haki de l'armement.

Tempesky Eileena → Niveau 33.
Colors Trap, corps-à-corps.
Daar-San → Niveau 31.
Retour à la vie des cordes vocales, corps-à-corps.


Rasgarat Abel → Niveau 49.
Paramecia des vecteurs, hakis de l'armement et de l'observation.
Yamamoto Eracless → Niveau 46.
Zoan du lion des cavernes, hakis de l'armement et de l'observation.

Dereto → Niveau 45.
Corps-à-corps, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Milosephko Yonass → Niveau 43.
Zoan de la grenouille kokoi, haki de l'armement.  
Ezra Ronald → Niveau 43.
Zoan de la hyène, hakis de l'armement et de l'observation.
Exalva Flais → Niveau 43.
Logia du plomb, haki de l'observation.
Tanaka Ysaac → Niveau 40.
Corps-à-corps, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Focker Lim → Niveau 38.
Corps-à-corps pur frappe-terre, gants en granit marin, haki de l'observation standard, haki de l'armement éveil.
John John → Niveau ?
Aptitudes ?


Sur le navire :
Asya Lida (Chairoka) → Niveau 55.
Paramecia du mental, corps-à-corps, hakis de l'armement et de l'observation.
Aston Finley → Niveau 55.
Paramecia de l'assimilation, hakis de l'armement et de l'observation.
Jasmine → Niveau 48.
Paramecia de la gravité, hakis de l'armement et de l'observation.
Hijime Malia → Niveau 43.
Sabre et corps-à-corps, hakis de l'armement et de l'observation.
Matochika Cho → Niveau 41.
Corps-à-corps, musique de combat, haki de l'observation.

Jean-Bart Nonoha → Niveau 40.
Paramecia du formatage, rokushiki, tir, hakis de l'armement et de l'observation.

Poisseroy Voltaire → Niveau 39.
Zoan du Raton-laveur, haki de l'observation.
Flamingo Joshua → Niveau 39.
Corps-à-corps, haki de l'armement.

Turoi Nagate → Niveau 38.
Combat à la lance, soru et tekai, hakis de l'armement et de l'observation.

Wolst Maya → Niveau 35.
Fruit BEAST artificiel.

Sakuraba Yu → Niveau 30.
Ichitoryu, haki de l'observation.
Tireurs lambdas → Niveau 30.
Armés de fusils, certains possèdent des balles spéciales, d'autres se contentent de faire feu avec une précision remarquable.
Gringo Himan → Niveau 20.
Paramecia de la console.

L'Incontrôlable → Niveau 48, primé à 928.000.000 berrys.
Sabreur pur, hakis de l'armement et de l'observation.
Skratch → Niveau 45, primé à 605.000.000 berrys.
Il a des gants ! Et le haki de l'armement.
Une foule de pirates plus ou moins célèbres → Niveaux 20 à 40.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

Ghetis Archer
Messages : 1987
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue48/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue40/750L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (40/750)
Berrys: 10.372.695.528 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeMar 16 Juil - 13:48

Futur ?

Ore Wa Kurohebi Da !




Le stresse montait au fur et à mesure, le grand moment arrivait. Il déterminerait si le Gouvernement Mondial essuierait une cuisante défaite ou une âpre victoire. Dans tous les cas, cette guerre avait été particulièrement difficile et mouvementée. Le groupe de Mars ne semblait pas réussir à tirer son épingle du jeu et le seul espoir qu’il y avait encore vis-à-vis d’eux était qu’ils réussissent à tuer Nala ou à la capturer.  

Du côté de Ghetis, l’assaut porté à Kali Nomade ne fut qu’une réussite relative, voir négligeable Il avait tenté de lui administrer un choc violent au crâne, mais celle-ci s’en était prémunie, recevant de plein fouet l’onde de choc découlant de l’attaque sur l’ensemble de sa carapace, ce qui rendait l’assaut très inutile dès cet instant.

Cependant, l’intérêt principal était sans aucun doute pour Centes, le Moanrque. Cet homme cristallisait l’ensemble du problème Décima, sa seule existence était la cause de tous les problèmes auxquels étaient confrontés la Marine depuis un bout de temps. Il avait causé suffisamment de tort au Gouvernement et cela devait cesser aujourd’hui. Cette pensée était celle de bien des individus et c’est pour cette raison qu’il fallait que chacun donne son maximum.

La guerre avait causé bien des pertes et cela ne pouvait continuer.

La considération de l’Archer allait généralement pour des individus forts assumant pleinement leurs combats et prenant part à ceux-ci avec ferveur. Il détestait ceux qui prétendaient bâtir quelque chose sans même y avoir apporté quoi que ce soit. Centes n’avait aucun mérite à ses yeux, il avait simplement mangé une pomme un peu plus intéressante que les autres, lui permettant ainsi de contrôler plusieurs individus. Il n’y avait rien d’extraordinaire à cela, sans son fruit cet homme n’était rien, ni personne, sinon un souverain autoproclamé. De ce fait, Ghetis n’accordait pas la moindre importance à sa réponse.

Dès que Centes ouvrit la bouche, le Vairon en profita pour parler à l’ensemble de ses confrères grâce au réseau de Chairoka.

* Ecoutez-moi tous ! Il faut se préparer maintenant… Je vais créer une arène où vous serez tous sous une cloche de diamant. Elle sera assez épaisse pour vous protéger comme une bonne sphère, mais aura des ouvertures au cas où vous voudriez vous en extraire. Il y aura aussi des cloches vides en cas de déplacement… Cela va à tout le monde ?*

Et dès l’instant où l’ensemble des individus ici présents lui transmirent un « oui » général, le brun enchaîna sans perdre de temps, il était plus facile de parler vite dans sa tête qu’en vrai et c’est pour cela qu’il le faisait pendant que Centes racontait ses inepties.

* Je ne peux vous assurer une défense sans faille, alors mettons nos atouts en commun pour survivre !*

Et alors que le Monarque terminait son baratin Ghetis soupira et rétorqua tout simplement.

- Balance ton attaque.

L’arène apparut dès cet instant ! Chacun se retrouvait alors sous les fameuses cloches, ceux qui étaient trop « proches » pour être chacun sous une cloche se retrouveraient sous une cloche plus volumineuse, convenant à deux personnes. Les personnes en hauteur bénéficiaient de cloches plus longues, tout simplement car la cloche serait tombée sur eux dans une proportion autre que celle-ci, ce qui n’était pas très équitable. Alliés et ennemies étaient protégés et il y avait des cloches vides également. Cela pourrait sans doute permettre de protéger de se rapprocher de personnes ayant besoin d'aide.

Alors qu’il prônait la sécurité des siens, Ghetis ne resta pas un seul instant sous sa cloche utilisant un puissant Kamisori pour se ruer vers une des fermetures éclair fraîchement ouverte pour les Chevaliers ! Elle allait presque se fermer quand le Kurohebi y apposa la fermeture éclair prise sur Kali Nomade !


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Original


Cette fermeture ne pouvait qu’ouvrir et fermer des choses. Les fermetures ouvertes de cette façon par les décimas avaient généralement leur « zip » du côté intérieur et non extérieur, rendant impossible le fait d’interagir avec elle. Cependant, Ghetis bénéficiait d’une fermeture pouvant s’apposer sur n’importe quoi ! En la plaçant sur la brèche son zip il s’offrait désormais le luxe de pouvoir ouvrir cette brèche autant qu’il le voulait ! D’une traite il s’en saisit et d’un appui prodigieux au sol, il usa de toute la force surhumaine dont disposait ses jambes pour se propulser droit devant lui, son but : traverser d’un coup une grosse partie de Marineford pour ouvrir une énorme brèche directement vers Mars !

Il ne savait pas quel genre d’attaque il allait essuyer, mais il savait que celle-ci pourrait également passer par la fermeture éclair ! Il y avait de fortes chances qu’elle mène directement à la salle du trône, sans doute la salle où se recueillait encore l’essentiel des forces de l’armée Décima. Cette attaque surprise serait parfaitement imprévisible, puisqu’il ignorait que l’Archer pouvait faire une telle chose. Ainsi, cela serait le meilleur moyen d’infliger une énorme attaque à ses ennemis !

A cet instant précis il ne s’inquiétait pas pour ses fils, il doutait qu’ils soient dans la salle du trône, mais pensait plutôt que cela allait les aider ! Le château de Mars se mettrait sans doute à trembler dans tous les sens et ils pourraient alors saisir ce moment !

*Nous avons perdu trop de vies ! Nous ne pouvons pas laisser ces monstres nous éradiquer ! Si nous mourrons la Justice de ce monde mourra également ! Alors, protégez vos vies, elles sont précieuses !*

Ces paroles puissantes s’adressaient à toute l’armée, Ghetis devait les galvaniser, les mettre en confiance, il devait donner envie à ses camarades de survivre ! La justice du monde dépendait d’eux tous, le Gouvernement ne pouvait échouer !

Finissant ainsi sa course sous l’une des nombreuses cloches vides il ne put que toucher le plafond de celle-ci pour y diffuser son haki ébène priant pour que tous survivent !

- Nous sommes la justice... nous devons survivre… se dit-il à voix haute sous sa cloche, comme pour se donner de la force.

DEV NERD GIRL




Résumé,Techniques,Pnjisations,Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1748

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeSam 20 Juil - 13:50


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 14037310
Centes Decima.

Il vit l'arène se forger à l'instant même où le canon, rouge comme des braises brûlantes, faisait feu. Un laser d'une chaleur infernale s'y déversa alors abondamment, répandant des hordes de flammes sur quiconque s'y trouvait, déferlant sur les individus qui y résidaient encore en leur ôtant tout espoir de s'en tirer indemnes. Un sourire narquois naquit sur le visage du Monarque... Mais il fut finalement, et contre toute attente, de bien courte durée. Une étincelle, puis une seconde, vinrent éclater et pétiller à la base du canon. Une série de flammèches y virent le jour... Et une détonation fantastique se répandit à l'intérieur de la dimension de Mars, engloutissant Emiko qui n'eut jamais l'occasion de s'éloigner de l'arme à temps. Centes lui-même ne dut son salut qu'à l'intervention salvatrice de son pion favori : Winch Alucard tendit la main dans la direction des flammes qui se répandait vers son souverain et, sans déployer le moindre effort apparent, parvint à réprimer leur avancée morbide pour les immobiliser temporairement. L'ancien général du Gouvernement Mondial s'approcha alors de son Roi, l'attrapant par le bras et l'extirpant de ce bourbier tandis que le blond, de son côté, ne parvenait pas à quitter le cadavre de la scientifique des yeux. Il la voyait, immobilisée par l'écoulement du temps interrompu, baignant dans une horde de flammes qui dévoraient sa chaire, ses vêtements, ses cheveux. Il savait qu'elle avait déjà péri, mais que bientôt sa dépouille elle-même ne serait plus qu'un grossier tas de cendres, de chair carbonisée. La surprise prédomina, bien sûr, ainsi que l'effarement, mais il ne se laissa pas abattre indéfiniment et ce fut bientôt la rage qui prit le pas.

-Yoko Ceresa...

Il avait grogné son nom comme une injure plus qu'il ne l'avait prononcé dignement. Cette truie l'avait piégé. Elle lui avait offert Pluton sur un plateau d'argent... Et pour cause ! L'arme était en vérité un traquenard. Ce qui devait lui offrir satisfaction et jubilation n'avait été ni plus ni moins que la ruine de l'une de ses amies. Ses yeux s'embuèrent de larmes haineuses tandis que, petit-à-petit, sa rancune indicible à l'égard de Chairoka diminuait, supplantée très largement par l'hostilité qu'il développait désormais à l'encontre de la maîtresse de la Révolution de l'ombre. Elle avait osé le doubler... Avec colère et emportement, il se tourna vers certains de ses hommes qui, en retrait, n'avaient pas succombé à la détonation. L'ordre qu'il formula fut direct et intraitable.

-Fermez toutes les brèches en direction de Marineford. On retourne sur Merveille. C'est terminé.

C'était terminé. Pas seulement la bataille. Tout l'était. La guerre l'était. Le Monarque ne pouvait pas l'ignorer : il n'avait plus suffisamment de troupes et de soutiens pour survivre indéfiniment au Gouvernement Mondial. Il n'avait plus qu'à se terrer sur son fief, en attendant patiemment qu'on vienne l'y cueillir. Il avait perdu. Pas à cause de l'amirale-en-chef et de ses sbires. Pas à cause du Gouvernement Mondial et de ses méthodes inhumaines. A cause de sa propre légèreté, de la vanité de ses contacts, de ses alliés. Il s'était causé trop d'ennemis, sans même s'en rendre compte...  

Avant de poursuivre la lecture, il est conseillé d'aller lire le poste de Mars, à cette adresse : http://www.op-seken.com/t7748p25-l-histoire-est-ecrite-par-les-vainqueurs-expedition-mars#106054

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 572826Chairoka

Amirale-en-chef Asya Lida, Chairoka.

Elle plissa les yeux lorsque l'ardent brasier condensé se déversa sur le champ de bataille, provoquant une illumination difficilement supportable pour les rétines humaines. Elle remarqua néanmoins la fermeture que Ghetis, brave ou inconscient, s'était chargé de rendre béante. Elle y remarqua la silhouette peu engageante d'Aokiji, et constata que la logia était sur le point de balancer en direction du vice-amiral une nuée de piques liquides couvertes du haki de l'armement. L'ancienne amirale, néanmoins, sembla se retenir à l'instant où elle aperçut le feu dévorant qui, s'abattant, risquait de menacer les chevaliers blessés et désespérés qui se trouvaient derrière elle. Elle marqua une pause, un arrêt brusque et momentané, puis changea d'objectif en constatant la menace imminente que représentait le tir de Pluton pour ses petits protégés : elle généra dès lors, et ce en continu, une telle quantité de liquide que celle-ci boucha parfaitement l'entrée forcée par l'Archer dans la dimension de Mars. Lorsque le feu infernal et dévorant percuta ce liquide, il se répandit à l'intérieur de la dimension de l'arène avec une voracité sans pareille, s'emparant du moindre obstacle qui se trouvait sur sa route afin de le réduire en poussière. L'Archer fut évidemment lui-même aux premières loges de cette hécatombe, et subit la puissance de feu de cet artefact ancien quasiment de plein fouet. Il put sentir son corps s'embraser et une douleur insoutenable s'emparer de lui, de chaque parcelle de sa peau, de sa chaire, le marquant irrémédiablement, lorsque les flammes s'engagèrent dans les quelques béances laissées dans les cloches de diamant afin de permettre à tout un chacun de s'y réfugier ou de les quitter selon son bon vouloir. Ses animaux maudits risquaient quant à eux de passer un bien sale quart d'heure, s'ils étaient directement exposés : peut-être allaient-ils mourir, comme l'acier risquait fort de fondre, exposé à une telle fournaise. Le diamant non couvert de haki se recouvrirait bientôt une mince couche de graphite, qui se dissiperait quasiment aussitôt, sous la violence des vents qui battaient incessamment l'intérieur de cette arène à l'atmosphère étouffante : si cette protection était parfaite pour endurer les chocs contondants, elle était moins adaptée à un déluge de flammes et ne servait surtout qu'à en réduire les conséquences directes sur ceux qui avaient à l'endurer.

Focker Lim, Exalva Flais, Milosephko Yonass ainsi que Tanaka Ysaac, qui se trouvaient tous en première ligne, devraient une belle chandelle à l'Archer. A défaut de succomber purement et simplement à cet assaut dantesque, ils se contentèrent quasiment tous de perdre connaissance, rongés par les flammes qui réussirent à les atteindre, sans que leurs jours ne soient réellement en dangers. Seuls demeurèrent debout Yonass, usant de son haki sur des surfaces plus étendues de son corps, et Lim, usant de son style pur pour parachever sa protection de diamant avec une couche de terre lui permettant de colmater les failles principales parmi lesquelles les flammes pouvaient s'engouffrer. Un peu plus loin, au niveau du bateau, tous tinrent bon sans grande difficulté, au même titre que du côté de la tour de guet : plus éloignés de la zone d'impact, leurs cloches parvinrent sans difficultés apparentes à repousser le brasier qui menaçait de les réduire à l'état de lointains souvenirs. Restaient enfin Rasgarat Abel et Kali Nomade : le premier, couvert par une myriade de vecteurs et la seconde, protégée par sa membrane de haki, avaient pris le risque de braser cette déferlante insoutenable et ne semblaient pas regretter ce choix. Il se livraient à une série d'acrobaties aériennes et de coups plus secs que jamais, comme si l'enfer lui-même ne savait restreindre leurs mouvements ou les contraindre à la plus sage des passivités. Ce fut en lorgnant de leur côté que Chairoka constata un détail étrange : les inscriptions verdoyantes au niveau des bras de Kali semblaient s'estomper, disparaître... un regard en direction d'Azer Ty lui confirma cette première impression, et lorsqu'elle parvint à s'inviter dans l'esprit du gargantuesque géant, elle comprit en un instant que Sorafuka et ses alliés avaient touché au but.

-Sayouri est morte !

Elle avait extériorisé ce constat avec un engouement rare, chez elle : un léger sourire venait de garnir ses lèvres, plus emprunt de soulagement que d'amusement toutefois. Cette barbarie prenait fin, ici et maintenant. La brèche ouverte par Ghetis avait, en l'état, été inutile. Elle avait été comblée rapidement par Aokiji, et l'amirale continuait de répandre suffisamment de liquide pour les empêcher de se risquer à réaliser une nouvelle intrusion à l'intérieur de Mars... néanmoins, les corps n'étaient pas les seules choses à pouvoir se glisser au travers des fermetures béantes. Alors que Centes donnait l'ordre de fermer l'ensemble des fermetures, l'ancienne amirale prit le parti de détruire celle que le vice-amiral Archer avait agrandie : elle finissait tout juste sa besogne que l'esprit de Chairoka, pour la première fois depuis des lustres, parvenait à contacter celui de Winch Alucard, de l'autre côté de cette dite fermeture, dans la salle du trône.

-Winch, réveillez-vous !

La fermeture, brisée, éclata en un monceau de débris épars qui s'éparpillèrent sur le champ de bataille désormais carbonisé. Jasmine, d'une main experte, fit s'élever les dalles sur lesquels reposaient les corps des principaux blessés, ceux qu'il fallait à tout prix prendre en charge au plus vite. Ghetis lui-même figurerait parmi ceux-ci : il en avait fait suffisamment, et la bataille était désormais terminée.

Ou presque... Asya Lida, avec un frisson, espéra silencieusement que sa prière à l'attention de Kamiji ait fonctionné. Si tel était le cas, les Decimas étaient irrémédiablement perdus... En attendant d'avoir le fin mot de cette histoire, elle pivota sommairement en direction d'Azer Ty, que Midoritaka bombardait à nouveau, toujours plus allègrement. Lui, Kali Nomade, l'Incontrôlable. Ils n'avaient plus de protection apposée par Sayouri Taka et, à en croire la disparition brutale de la fermeture, plus aucun accès à Mars... Il était temps de faire des prisonniers de guerre. Il était temps que l'amirale-en-chef elle-même mette la main à la pâte.



Ordre de réponse :
Ghetis - Taito - Caligula - Sypher - Daisuke - Heziel - PNJ Decima
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


HRP :
Résumé :
Aokiji se charge de bloquer la fermeture maintenue ouverte par Ghetis. Elle empêche ainsi les flammes de se répandre à l'intérieur de mars. Les cloches en diamant permettent d'éviter le pire mais deux hauts-gradés sont en danger réel : Flais et Ysaac. Lim et Yonass sont également sévèrement touchés. Ghetis aussi, même si sa constitution physique lui permet de mieux tanker ce genre de dégâts.

Kali vs Abel continue. Soudainement, Chairoka se rend compte que la barrière posée par Sayouri sur Kali a disparu. Même constat chez Azer Ty. Elle comprend que Sayouri est morte et utilise la fermeture encore ouverte pour entrer en contact avec l'esprit de Kamiji : elle ne le voit pas, mais elle le ressent, comme toutes les règles de Sayouri ont disparues. Elle essaye de l'éveiller, au moment où la fermeture est brisée.

Puis elle se tourne vers Azer Ty pendant que Jasmine ramène les blessés vers le navire.

Récap lvls et aptis  :
Tour de guet :
Camille Elkens (Midoritaka) → Niveau 46.
Maîtrise parfaite des armes à feu, hakis de l'observation et de l'armement.


Aux abords de la tour de guet :

Anubis (Chef des Dévoreurs) → Niveau 45.
Résistance extraordinaire, combat au corps-à-corps avec leurs attributs naturels (griffes, crocs).
Dévoreurs → Niveau 35.
Résistance extraordinaire, combat au corps-à-corps avec leurs attributs naturels (griffes, crocs).


Au sol :

Kali Nomade → Niveau 50, primée à 809.000.000 berrys.
Hakis de l'armement et de l'observation, corps-à-corps pur brise espace.
Agamemnon → Niveau 50, primé à 240.000.000 berrys.
Zoan du Lion éveillé, haki de l'armement.

Azer Ty → Niveau 45.
Corps-à-corps, taille démesurée, haki de l'armement avancé (armure totale).
Orim Asakura → Niveau 42.
Fruit du démon du scorpion.
Qwer Ty → Niveau 41.
Corps-à-corps, haki de l'observation.
Syrilia Frija → Niveau 41, primée à 150.000.000 berrys.
Sabreuse pure, haki de l'armement.
Dream Vespier → Niveau 40.
Zoan mythique du yéti et corps-à-corps.
Iris Vermillon → Niveau 38.
Combat avec des bourses étranges, geppou, haki de l'armement.
Shérif Bürmingon → Niveau 38, primé à 78.000.000 berrys.
Homme-bête tireur, haki de l'armement.

Les géants → Niveau 35.
Corps-à-corps, armes en tout genre.
Autres pions, contre-amiraux ou colonels.



Ortenssia Emy → Niveau 44.
Corps-à-corps pur, hakis de l'armement et de l'observation.
Roncia Lochal → Niveau 36.
Zoan de l'araignée modèle Nephila komaci, corps-à-corps, haki de l'armement.

Tempesky Eileena → Niveau 33.
Colors Trap, corps-à-corps.
Daar-San → Niveau 31.
Retour à la vie des cordes vocales, corps-à-corps.


Rasgarat Abel → Niveau 49.
Paramecia des vecteurs, hakis de l'armement et de l'observation.
Yamamoto Eracless → Niveau 46.
Zoan du lion des cavernes, hakis de l'armement et de l'observation.

Dereto → Niveau 45.
Corps-à-corps, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.
Milosephko Yonass → Niveau 43.
Zoan de la grenouille kokoi, haki de l'armement.  
Ezra Ronald → Niveau 43.
Zoan de la hyène, hakis de l'armement et de l'observation.
Exalva Flais → Niveau 43.
Logia du plomb, haki de l'observation.
Tanaka Ysaac → Niveau 40.
Corps-à-corps, rokushiki, hakis de l'armement et de l'observation.

Focker Lim → Niveau 38.
Corps-à-corps pur frappe-terre, gants en granit marin, haki de l'observation standard, haki de l'armement éveil.
John John → Niveau ?
Aptitudes ?


Sur le navire :
Asya Lida (Chairoka) → Niveau 55.
Paramecia du mental, corps-à-corps, hakis de l'armement et de l'observation.
Aston Finley → Niveau 55.
Paramecia de l'assimilation, hakis de l'armement et de l'observation.
Jasmine → Niveau 48.
Paramecia de la gravité, hakis de l'armement et de l'observation.
Hijime Malia → Niveau 43.
Sabre et corps-à-corps, hakis de l'armement et de l'observation.
Matochika Cho → Niveau 41.
Corps-à-corps, musique de combat, haki de l'observation.

Jean-Bart Nonoha → Niveau 40.
Paramecia du formatage, rokushiki, tir, hakis de l'armement et de l'observation.

Poisseroy Voltaire → Niveau 39.
Zoan du Raton-laveur, haki de l'observation.
Flamingo Joshua → Niveau 39.
Corps-à-corps, haki de l'armement.

Turoi Nagate → Niveau 38.
Combat à la lance, soru et tekai, hakis de l'armement et de l'observation.

Wolst Maya → Niveau 35.
Fruit BEAST artificiel.

Sakuraba Yu → Niveau 30.
Ichitoryu, haki de l'observation.
Tireurs lambdas → Niveau 30.
Armés de fusils, certains possèdent des balles spéciales, d'autres se contentent de faire feu avec une précision remarquable.
Gringo Himan → Niveau 20.
Paramecia de la console.

L'Incontrôlable → Niveau 48, primé à 928.000.000 berrys.
Sabreur pur, hakis de l'armement et de l'observation.
Skratch → Niveau 45, primé à 605.000.000 berrys.
Il a des gants ! Et le haki de l'armement.
Une foule de pirates plus ou moins célèbres → Niveaux 20 à 40.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

Ghetis Archer
Messages : 1987
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue48/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Left_bar_bleue40/750L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty_bar_bleue  (40/750)
Berrys: 10.372.695.528 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitimeSam 20 Juil - 20:38

Héros ?

Ore Wa Kurohebi Da !




La difficulté avait-elle été à son maximum pendant toute cette guerre ? Certains penseraient que non, d’autres penseraient que la Marine avait eu affaire à un puissant ennemi et une poignée mettrait cela sous l’effet de la chance. Cependant, la réalité était claire, la guerre née en ce jour serait mémorable et sonnerait la fin des Décimas.

Cet ultime assaut du Monarque allait sans doute être le dernier moment pour le Vairon de prouver sa valeur à l’ensemble du Gouvernement. La protection de l’ensemble du bateau face au premier assaut d’Azerty. Sa victoire face à l’armée de géants et Syrilia. Sa présence face à Nu Wa qui suffit à la faire fuir. Le trio fondé face à Mozero. La victoire face à Agamemnon et enfin l’affrontement inachevé face à Kali Nomade. Toutes ces choses auraient sans aucun doute une importance dans le palmarès du Vice-Amiral Archer, mais le moment clef se jouait ici ! C’était ci que le brun passerait de vice-amiral belliqueux à symbole de cette guerre.

Il pourrait devenir un héros ou être un guerrier parmi tant d’autres. Tout son avenir allait être décidé maintenant !  Le canon vint ainsi libérer un déluge de flammes sans précédent ! L’ensemble de l’arène venait s’emplir de ce feu suprême, faisant Ghetis grincé des dents ! De suite il s’en voulut de ne pas avoir procuré des sphères complètes à ses collègues ou de ne pas avoir englouti l’arène dans l’eau !  

Malgré tout, les diamants protégeaient du mieux que possible les soldats de la Justice et la brèche ouverte par le Vairon semblait prendre de l’ampleur. De suite il pensait avoir réussis son coup, Mars allait devenir un enfer de flammes ! Malheureusement Aokiji arriva promptement colmatant la brèche à l’aide de son fruit du démon si versatile !

La maîtrise de cette femme était incroyable et l’affronter en possession de ses moyens intellectuels auraient sans doute été une folie. Grimaçant quand il la vit bloquer ainsi son attaque il n’eut guère le temps de réagir, son geste aussi brave que fou allait être puni sans la moindre douceur.

Le bonbon Aimeonfire avait fait son effet tout au long de sa bataille contre Kali, mais à commençait à s’épuiser. La flamme bleue qui irradiait de son corps avait à peine protégé l’homme, pour ne pas dire pas du tout ! Les flammes de l’enfer recouvrir sa chaire avec violence, s’épreignant à sa peau dans une douleur tel qu’un cri du cœur quitta les lèvres du brun avec vélocité. A l’époque de sa première maîtrise des verrous psychiques, son principal atout était de pouvoir couper la douleur. Ainsi, il avait appris à son corps l’art d’endurer bien des douleurs. Néanmoins, il n’était plus capable d’utilisé un tel pouvoir depuis le passage à son verrou permanent qui l’avait conduit à avoir tout simplement une force surhumaine.

Aujourd’hui il regrettait, à n’en pas douter, cette ancienne maîtrise, son corps tout entier insultant le Monarque ! L’armure d’alliage venant s’échauder contre sa peau, commençant à la marquer au fer rouge avant que l’homme ne vienne couvrir son buste et son visage de fluide ! C’était sa seule option pour préserver au minimum son corps, le reste ne faisant que brûler intensément !

- Putain ! Je vais buter ces Décimas de merde !

Son corps tout entier rugissait de douleur, il avait voulu démontrer son talent de leader et en subissait les conséquences.

Finalement l’enfer se calma sans que l’homme ne sache vraiment pourquoi, il était simplement debout… statique. Son corps était entière noir, l’armure entière noire, le gunbai de même.

La chevelure du capitaine avait tenue pour une raison obscure, sans doute que l’Aimeonfire avait été un peu utile pour ça, des flammes bleutées jaillissant de son corps comme des pertes d’énergie, avant de complètement s’arrêter laissant tout simplement un guerrier debout, le corps meurtri.

L’espace d’un instant il avait sombré dans l’inconscient, faisant purement et simplement disparaître l’arène. Cela n’avait duré qu’un bref instant, mais la perte de connaissance faisait partie des choses qui annulait l’arène. Et cette douleur subite avait poussé le corps du brun à s’éteindre avant de s’éveiller à nouveau !

Le corps droit, les muscles bandés, il se tenait encore debout pour une seule raison. Si Centes le voyait, si quelqu’un le voyait, cette personne devait penser : La Marine est invincible. Même s’il ne pouvait plus combattre, même si son corps souffrait, plus que jamais il devait maintenir l’image du gouvernement.

Ses yeux étaient grands ouverts, alors que l’ensemble de son corps fumait. Plus que jamais aujourd’hui il était le serpent noir.

- Si je ne bouge pas maintenant je vais mourir c’est sûr.

Crispant sa jambe, il peina à faire celle-ci traîner au sol, faisant suivre l’autre avec difficulté, avant de commencer à soulever ses pieds pour marcher réellement. Toujours avec lenteur. Son haki de l’observation n’était plus à son stade avancé, mais il permettait malgré tout de sentir les voix en détresse.

Il n’y avait que peu de voix qui lui était réellement familière, Yonass, Flais ou encore Tanaka lui revenaient aisément en tête car ils étaient présents à Drum tout simplement.

- Je ne peux vraiment rien faire… Gun tu es resté en forme gunbai, tu dois encore être en forme… Alors fais-moi voler.

L’armure et le gunbai du vairon n’étaient ni en forme hybride ni en forme totale au moment du déluge de flammes et cela prenait tout son intérêt. Les équipements avaient eu « chaud » et perdu leur couleur, mais demeuraient en « service ». Le gunbai placé dans le dos déploya ainsi ses ailes et fit voler Ghetis à allure légère, l’Archer ne tardant à descendre au niveau de Yonass.

Il avait eu l’occasion de former un duo de fortune avec cet homme, mais ne se doutait pas qu’un jour il lui viendrait en aide. Descendant vers lui, il vint l’aider à se relever avant de tout simplement s’envoler avec lui.


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Tumblr_nab6ippXb41r5wdvfo1_250


- Il n’est pas question que tu meurs ici Yonass, tu n’en es pas à ta première explosion je te rappelle. Après cette guerre nous devrons être soudés, chaque vie est précieuse. En plus on ne s’est jamais affronté, alors tu restes en vie.

Il n’avait pas besoin de dire grand-chose pour se faire comprendre. Yonass était un puissant guerrier du Gouvernement et le perdre était inconcevable pour le brun. L’armée avait perdu trop de vies aujourd’hui, alors il ne tolèrerait plus la moindre perte.

Ainsi, il le posa sur le bateau sans trop de difficulté, alors que Jasmine acheminait d’autres personnes. Il avait ramené ce dernier en premier tout simplement car sa voix lui était apparue comme en piteux état. Néanmoins, il n’oubliait pas une seconde personne, Tanaka. Au même titre que Flais et Yonass il avait une grande estime pour eux. Le brun reconnaissait ceux avec qui il avait guerroyé.

De nouveau l’homme ailé se redirigea vers le champ de bataille allant cette fois-ci soulever le Tanaka qui semblait tout aussi mal en point que Yonass.

- Je pense que là tu n’as plus à t’en vouloir pour tes jours en tant que pion. Tu as remboursé cette dette aujourd’hui. Alors tu vas me faire le plaisir de tenir bon, que je puisse t’embarquer dans mon équipage après. Tu as résisté à une explosion de mercure, les jambes brisées. Alors ce petit feu n’aura pas raison de toi. Dit-il en feignant un ton moqueur plus pour essayer de dédramatiser ou plutôt montrer à l’homme que la victoire était à portée de main. Il ne restait plus qu’aux troupes de Mars à s’enfuir. Lui qui s’en voulait sans doute pour son passé de pion, comme beaucoup d’autres gradés, il pouvait se sentir libérer de ce fardeau aujourd’hui.

Son retour sur le bateau sonnait son dernier sauvetage, Jasmine ayant sans doute fini de s’occuper des autres. Pourtant, une pensée traversa l’esprit du Kurohebi. Il ne ressentait pas le coup de ce genre de déplacement, puisque c’était le gunbai qui le portait, alors autant poursuivre encore un peu.

*J’y pense… Elle n’était pas sur moi, alors elle n’a logiquement pas été mise dans la dimension de l’arène, donc elle est intacte.*

De quoi pouvait bien parler le brun ? S’élevant à nouveau dans le ciel, il alla vers l’endroit où il avait conçu sa première arène face à Kali. Avant de l’affronter il avait balancé sa sacoche. Comme tout objet sans propriétaire pour l’utiliser elle n’avait donc pas été maintenue dans l’arène faite pour parer l’assaut du canon, de la même manière qu’une épée qui traînerait au sol.

De ce fait, il put récupérer la sacoche, avant de revenir vers le navire. Son corps noirci ne semblait plus lui poser problème. Il souffrait, il ne bougeait que lentement, et c’était son gunbai volant qui permettait son déplacement, mais Ghetis en lui-même tenait plus par volonté qu’autre chose. La sacoche tenait à peine dans sa main, pourtant il en ressortit une petite bourse, celle ou reposait les pop greens tout simplement.

Il en libéra deux sur le bateau, faisant germer une grande plante d’aloès. Les feuilles de la plante ressemblant plutôt à des bandages en vérité.


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Latest?cb=20111221003556


- Il faut de suite couvrir le corps des blessés avec s’ils veulent retrouver leur peau dans un bon état et voir leurs plaies guérir au mieux. Elles sont faites pour ce genre de blessures, le peuple n’a pas besoin de voir ses soldats transformés en grands brûlés par une ordure comme Centes. Nous devons rester solide. Le tout était prononcé d'une voix calme, le Kurohebi ne voulait ni paraître arrogant, ni directif, il voulait être celui qui proposait de l'aide.

Cette plante était assez grande, plus haute qu’un humain normal, elle possédait suffisamment de feuille pour bander l’ensemble du corps de plusieurs personnes. Elle avait pour vertu première d’aider à la guérison des plaies, mais sa vertu principale était son aide aux soins contre les brûlures. Ghetis la possédait depuis son passage à Boyn. Elle entrait dans la lignée des pop greens de l’homme. Une utilité au combat proche du néant, mais une utilité plutôt externe, nourrir autrui par exemple.

Il lâcha une dernier pop green, libérant cette fois-ci un cactus.

- Si possible, piquez les avec ça, cela calmera leur douleur et facilitera leur repos.

Le corps du Kurohebi bougeait de moins en moins, mais il ne souhaitait pas s’occuper de lui dans l’immédiat.

Il n’avait pas encore réalisé la portée de sa dernière action. Cette brèche ouverte n’avait causé aucun dégât physique aux Décimas et il n’avait pas encore constaté l’explosion interne qu’avait subis la salle du trône. Il était loin d’imaginer que son geste avait permis à Chairoka de ramener le plus puissant des guerriers que comptait la Marine, pas plus qu’il n’avait compris la mort de Sayouri.

Il ne pensait qu’une seule chose : Je dois sauver des vies.
Il avait littéralement protégé l’ensemble de ses collègues et maintenant il voulait s’assurer qu’ils restent tous en vie.

*Centes n’est pas resté constater son attaque… Donc il s’est produit quelque chose à l’intérieur de Mars. En plus d’avoir rapatrié tout le monde, Aokiji a brisé la fermeture éclair… Les décimas ont battu en retraite c’est sûr.*

Tournant la tête vers Chairoka, il prononça ainsi la dernière phrase qui avait de l’importance pour lui.
- Amirale-en-chef, qu’elle est la situation s’il vous plaît. Mon corps ne tient plus, mais ma malédiction peut encore servir au besoin.


DEV NERD GIRL




Résumé,Techniques,Pnjisations,Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10] - Page 6 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

 Sujets similaires

-
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» La longue histoire d'un Ange...
» Shogun2 breve histoire féodale du japon nlle version

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Red Line :: Marine Ford-