Partagez
 

 L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Sakuga Keigo
Pirate
Sakuga Keigo
Messages : 396
Race : Ange
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Left_bar_bleue28/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Left_bar_bleue186/200L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Empty_bar_bleue  (186/200)
Berrys: 8.376.000 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Icon_minitimeMar 16 Avr - 1:55

L'histoire est écrite par les vainqueurs [12]



Un Échec. Encore un échec. L’épéiste s’en était rendu compte à l’instant même où le chef des intrus avait interposé sa lame à la sienne. Le bilcan n’était pas faible, loin de là, mais il se surestimait, il n’y avait pas de doute là-dessus. Le Keigo fut alors repoussé avec une grande force par son adversaire d’un mouvement sec sur le mur. Les blessures qu’ils avaient endurés jusqu’ici, se ressentaient pleinement. Il n’était pas un monstre d’endurance, il n’était pas fait pour encaisser ne serait-ce qu’un assaut de cette vigueur, de cette puissance. Le membre de la Couronne venait de se rendre compte en perdant ne serait-ce que connaissance qu’un instant, ce qui venait de lui arriver. Il avait combattu bravement était-ce l’heure du repos pour lui ? Qui le saurait mieux que lui après tout…

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 214643
Ghetis Archer, Capitaine de la Couronne

Tout était devenu noir, tout avait disparu, tout n’était qu’ombre avant qu’une lueur apparaisse.

«  - Allez Sakuga, tu vas te relever l’entraînement n’est pas encore terminé.

- J’y arriverais pas, je cherche tout les moyens pour atteindre ce que vous appelez Haki de l’Armement mais j’y arriverais pas c’est beaucoup trop compliqué pour moi.

- Tu veux faire partie de la marine oui ou non ? Ton frère Caligula a réussi à l’atteindre, je pense sincèrement que tu en es capable toi aussi.

- Pourquoi faites-vous tant d’efforts pour moi ? Je suis un pirate, un criminel. Je sais que j’ai un bon fond mais je suis un boulet, un bon à rien. Je n’arriverais jamais à progresser plus que je l’ai déjà fait aujourd’hui.

- Si tu étais un véritable bon à rien, je t’aurais déjà jeté dans les geôles d’une prison. Tu as du talent, arrête de te rabaisser, tu peux encore repousser tes limites.

- Si vous le dites... »

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Ignis.Scientia.full.2062529
Samael Keigo, Frère de Sakuga

La noirceur prit place de nouveau pour changer de lieu, pour changer d’endroit.

«  - Je suis désolé petit frère, j’ai voulu vous protéger mais je n’ai été qu’un faible à vous briser et à m’en aller.

- T’as pas été faible sombre idiot, tu nous as tous sauvés ce jour-là et je sais que tu en es encore capable aujourd’hui.

- Je suis devenu comme notre père, un monstre qui tuait que pour satisfaire des envies primaires, des envies sanglantes. Je ne vous mérite pas, vous sauver a été inutiles. Je suis revenu comme le démon de Bilca que j’ai toujours été.

- Tu vas la fermer ta putain de gueule !!! Arrête de croire que t’es un faiblard ou un véritable connard comme l’étais père. Tu vas continuer à bafouer la mémoire de notre mère pendant encore longtemps ou tu vas te ressaisir ? T’es un bilcan ou un homme de la mer bleue ? Souviens-toi de qui tu es vraiment !!! »

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Ko_clo10L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 1530884761-octavius
Sakuga Enfant et Octavius Rémus, Père de Sakuga


Le paysage changeait de nouveau, il se mouvait encore dans tous les sens pour prendre l’apparence d’une pièce d’une couleur blanche immaculée. Le blond se retrouvait ici face à lui même.

«  - Tu remets encore en question malgré ce que tu as fait ? Tu vas continuer à chialer au moindre échec ou te relever ?

- Pour une fois que je suis d’accord avec ce vieux démon de pacotille, arrête de placer tes espoirs trop haut. On croyait que tu avais compris mais visiblement faut toujours te remettre les pendules à l’heure toi.

- Qu’est-ce que vous voulez dire par là, mon combat je l’ai perdu, j’ai encore été naze. Je suis un déchet que vous le vouliez ou non... »

C’est alors un cri qui venait du coeur, venant de son âme lui-même résonnait à travers son corps dans cette prison mentale.

«  - TU ES LE HEROS ICI, TU NE PEUX PAS ABANDONNER, TU DOIS TE RELEVER !!! »


Il venait alors juste de s’en rendre compte, il venait de comprendre quelque chose qui dans le feu de l’action n’avait pas compris. Il venait de dépasser ses limites, il en avait déjà été capable. Il avait brisé sa coquille et avait atteint un stade majeure dans sa vie. Il avait désormais quitté la caste des personnes ne se remettant jamais en question, la caste où l’évolution était restreinte. Il avait réussi à réveiller cette force en lui. Il le comprenait ses petits picotements qu’il avait ressenti lors de son dernier assaut, c’était cela que cherchait à lui apprendre son capitaine Ghetis Archer. Le Haki. Son K.O technique prenait un tout nouveau sens, il pouvait maintenant le ressentir. L’attaque du chef des intrus était un défi. Il n’était pas encore de son niveau mais Sakuga le savait, le chef des intrus venait de repousser l’affrontement. Sa défaite ici n’avait pas de sens, il retrouverait cet homme plus tard, sa force était ici témoin qu’il ne périra pas aujourd’hui. Il l’affrontera et le vaincra.

« J’ai compris. Je me casse d’ici. Merci tout le monde de votre soutien... »

Le Keigo quitta alors de son plein gré, sa propre antichambre mental. Il avait encore à faire aujourd’hui. Son corps était meurtri, blessé et dans un état assez médiocre mais il pouvait encore se rendre utile, il en était certains. Ce champ de bataille était devenu beaucoup trop dangereux pour sa survie ainsi il amorça son repli stratégique. Le sabreur prit alors appui sur son arme fétiche avant de prendre la même direction que celle que le numéro deux avait pris plus tôt. Il allait sauver ses scientifiques au péril de sa vie, ce qu’il se passerait ici ne serait donc plus de son ressort…
Codage par Libella sur Graphiorum


Résumé :
Je douille, introspection et tentative de changement de champ de bataille.
Saku se lance donc à la poursuite de Ni !


Techniques utilisées:
 


Dernière édition par Sakuga Keigo le Mar 16 Avr - 20:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Harlock Zora
D-2537
Harlock Zora
Messages : 3297
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Left_bar_bleue37/75L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Left_bar_bleue175/350L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Empty_bar_bleue  (175/350)
Berrys: 1.026.050 B

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Icon_minitimeMar 16 Avr - 4:36

L'Histoire est écrite par les vainqueurs.


12 : Elan de bravoure


Zora


Pire que le tintement d'alarme incessant qui perdurait depuis l'intrusion de l'ordre Decima, un pas lourd, régulier et inquiétant raisonna comme l'annonce de sérieux problèmes à venir. Jū aurait voulu en savoir plus sur cette menace imminente dont la nature pourrait modifier sa façon actuelle de procéder ; transformer tous les émissaires de la Terre Sainte ici présents en jeune pousse pourrait soudain ne plus en valoir la peine, devrait-elle se contenter du manieur de lance ? Pouvait-elle à la limite se permettre d'ajouter sa cible actuelle ? Comme mû par sa propre volonté, cette soif d'information se matérialisa au plus profond de son être par une attention nouvelle portée à des canaux jusqu'à lors peu écoutés. Cette aptitude presque mystique s'activa sans qu'elle n'ait à fermer les yeux, sans qu'elle n'ait à attendre qu'elle se manifeste par elle même et sans la submerger d'information incompéhensible. Non, elle l'avait désiré et son haki de l'observation s'était exécuté. Que l'information soit !

Et l'information fut.

D'un coup, elle visualisa avec discernement l'intention hostile de l'officier Nostradame à son égard. Désormais, elle pouvait également percevoir avec une clarté limpide les présences de ses collègues autour d'elle, mais également celles du cuisinier plus loin dans son dos, du pirate contré par Ichi et de l'agent qui provenait vraisemblablement de l'extérieur. Rien ne semblait en revanche émaner de l'amas de chair et d'acier qui fit soudain son apparition. Ce modèle de Pacifista, très différent de ceux qu'ellle avait eu l'occasion de voir de nombreuses années plus tôt à Marineford, annonça ses intentions de sa voix métallique, révélant ainsi primes et identités des deux têtes connues du coin.

Jū est morte, le masque est finalement tombé, pensa-t-elle en virevoltant gracieusement pour s'extirper de la zone d'impact du projectile avant de parer avec une habilité déconcertante la lame d'air lui étant destinée, attaque qu'elle dévia d'un mouvement ferme du poignet vers le nouvel assaillant afin d'empêcher que ce dernier puisse bloquer San dans sa tentative de ralentir le Pacifista. Bien que le gaz empoisonné fut quelque peu surprenant, ces tentatives courageuses n'eurent pas de quoi réellement inquiéter Zora qui aposa une main autoritaire sur le bras armée de celle qui, très vite, se retrouverait à porter une tenue bien trop grande pour elle.

Mettant à profit le sursis accordé par son supérieur, San s'était donc élancé contre l'ennemi cybernétique dans un élan de bravoure allant pourtant à l'encontre des indications du samourai-en-chef. Action héroïque ou tentative désespérée, il était encore trop tôt pour le dire mais Sakuga Keigo jugea le moment opportun pour tenter de décamper; une décision que Zora appliqua au même moment, décidant en revanche de repartir vers l'Est. Ce "Sakuga" est blessé, mais cette boite de conserve préferera certainement me prendre pour cible, pensa-t-elle en traversant le nuage empoisonné, la petite fille hissée sous le bras.

Si les masques aux effigies burlesques portés par les Decimas leur offrait un semblant de protection face à ce genre de danger, Zora s'efforça tout de même de retenir sa respiration jusqu'à être suffisament éloignée de la zone de tir, espérant qu'Ichi lui avait emboité le pas. La révélation de son identité avait ça de bon qu'elle lui donnerait peut-être aux yeux du sabreur davantage de poids et de légitimité. Peut-être même qu'il l'écouterait si elle lui formulait une requête insensée.

Dans la direction prise par l'ancienne révolutionnaire, le cuisinier se dressait alors comme l'ultime rempart la séparant de l'extérieur, de la liberté. Un obstacle blessé et relativement inoffensif que Zora franchirait sans décélerer dans sa course. Feinte à gauche, puis à droite, elle finirait par le franchir en s'aidant du mur, tout simplement.

Faire face à l'arme humanoïde dans ces conditions n'était pas une bonne solution. Le sol de la base ne permettrait pas à ses créations végétales de persister - un problème qui aurait été partiellement réglé si la base avait été munie d'extincteur automatique à eau qui se seraient déclenchés et auraient progressivement inondé les couloirs en réponse à l'incendie détécté, Mauvais calcul de ma part, on ne fait pas mouche à tous les coups - et le sol désertique froid de Fuyu n'était guère mieux. Vivement le retour dans la bibliothèque du chateau, vivement les discussions avec Centes, vivement la poursuite des recherches avec la professeure Louisianne.

Résumé:
 
Techniques:
 

_________________
C'est monsieur, hors-rp...
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 1419787044-sign-impa-chibi L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 1439104760-sign-from-hell-to-paradise
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

PNJ (Gouvernement)
Messages : 674

Feuille de personnage
Niveau:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Left_bar_bleue0/0L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Icon_minitimeMer 17 Avr - 19:09


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 858106PacifistaXEdition
Pacifista X-Edition.

Sa myriade de détecteurs et de capteurs lui offraient des sens plus aiguisés que ceux dont disposait l'Homme naturellement. S'il ne disposait pas du haki de l'observation, puisqu'il était lui-même dépourvu d'une voix formulant des intentions claires, le robot n'en était pas moins doté d'une vision adaptable, pouvant passer d'un mode normal à une vision nocturne, voire à une vision thermique, en un instant à peine. Il pouvait également zoomer sur des distances qui transformaient les édifices les plus magistraux en points grotesques pour le commun des mortels, et il pouvait compéter cet avantage sensitif grâce à une ouïe à toute épreuve. Il était impossible de le prendre par surprise, et c'était d'autant plus vrai quand son assaillant lui fonçant dessus se présentait face à lui, impudique et effronté. San n'aurait eu, s'il avait été en état impeccable, absolument aucune chance contre cette bête d'acier et de granit. En l'état des choses, considérant les blessures qui l'accablaient déjà, il était encore moins robuste aux yeux du Pacifistas que Lin Yao enfant ne l'était pour les envahisseurs... Et il en prit bientôt pleine mesure. Que les bombes aient éclaté à mi-distance ou pas, elles n'entraveraient en aucun cas la progression folle du X-Edition, qui se ruerait droit vers son opposant avec une vitesse prodigieuse, grandement accélérée par une foultitude de projecteurs figurant notamment au niveau de ses épaules, de ses mollets et de son unique coude. Une fois cela fait, il ne laissa pas à l'homme masqué le temps de réagir, qu'il soit vivant ou déjà mort : sa main ferme viendrait agripper le hors-la-loi en le saisissant directement par le tibia, et l'élèverait avec force... Avant de le fracasser au sol d'un coup sec, réitérant l'opération autant de fois qu'il le faudrait pour que des dommages irréversibles soient causés aux organes et à la colonne vertébrale de cet individu jugé trop belliqueux. S'en prendre à un Pacifista, c'était lui donner l'opportunité de renvoyer l'hostilité... Or, puisque celui-ci n'était pas encore définitivement calibré, les processus de modération et de tempérance n'existaient pas encore dans sa manière d'être. En somme, il n'était pas tout-à-fait conscient du fait que la mort était un événement à sens unique, pour les créatures mortelles qui ployaient sous ses coups...

Par ailleurs, le monstre d'acier ne s'arrêta pas en si bon chemin. Son arsenal, malheureusement, n'était pas doté d'armes lui permettant de couvrir des distances monumentales. Il avait été pensé comme un soldat agissant au corps-à-corps, sans fioritures, si l'on exceptait bien sûr les dizaines d'attributs et de gadgets qui lui permettaient de transformer sa carcasse en piège mortel pour les baroudeurs, y compris les plus aguerris, qui tenteraient de lui nuire ou même seulement de lui opposer résistance. De fait, il ne pouvait pas atteindre les fuyards à cette distance sans s'approcher au préalable... Alors il s'élança bien sûr aux trousses de ces intrus indésirés, mais pas sans leur envoyer un obstacle qui, peut-être, les ralentirait dans leur fuite éperdue : son bras s'élèverait à nouveau, et il projetterait sur Zora et sur Ichi le cadavre de leur ancien compagnon d'arme, comme s'il s'était agi d'une arme de jet lambda. Puis il tenterait de les suivre, donc, ses pieds larges et compactes fracassant aisément les dalles qui couraient sous lui. Il était rapide : bien plus que les Alphabetos, cela allait sans dire. Zora parviendrait sans doute à lui échapper, considérant leurs rythmes respectifs... Sauf si elle commettait l'impair de s'aventurer aveuglément dans un tapis neigeux trop peu dense, où elle risquait de s'embourber plus rapidement que cette machine de guerre lancée à toute allure, et que plus rien n'arrêterait désormais.

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Tengai10
Maître Cuisinier Yohei Hanaya.

Il avait été absolument inutile, jusqu'à présent : il avait même été plutôt handicapant, d'un point de vue objectif, puisqu'il avait offert à l'intruse des armes qui lui avaient été profitables. Le Maître Cuisinier était frustré, pour sûr, mais il savait que tout n'était pas perdu : voilà pourquoi il veillait au grain, cherchait à évaluer l'évolution de la situation, afin de prendre part à ce bourbier et d'apporter à ses collègues un coup de pouce qui pourrait les amener à la victoire. Malheureusement, la défaite de Lin Yao lui-même le refroidit considérablement et il demeura en retrait tandis que le prototype de Pacifista reprenait finalement les choses bien en main. Il était encore à l'écart de ce conflit lorsqu'il remarqua que les flammes, qui dévoraient jusqu'alors le plafond, commençaient à dégager une fumée trop importante pour que celle-ci soit totalement contenue dans le système d'aération défaillant et bouché. Cette fumée, donc, ne tarda guère à se déverser dans la base scientifique en elle-même : elle risquait non seulement d'y activer les capteurs divers destinés à la lutte contre les risques d'incendie, mais aussi et surtout de leur nuire à eux, s'ils s'attardaient dans ces lieux encore longtemps. Quelques bouffées d'un air vicié risquaient de leur coûter cher, à cette heure où les cœurs battaient à tout rompre et où l'adrénaline maintenait la pression sanguine à un très haut niveau... Lui-même, s'il n'était pas un scientifique émérite, savait que cela signifierait l'asphyxie pure et simple d'un certain nombre d'occupants de la base. Et ce fut à cet instant qu'une idée germa dans sa tête : il devait faire en sorte de retenir ces intrus, quitte à les faire tourner en bourrique dans le but vain d'échapper au X-Edition... De ce fait, le robot, lui, ne souffrirait d'aucun mal tandis que les criminels, quant à eux, s'effondreraient comme des fruits trop mûrs et ne demanderaient dès lors qu'à être récupérés par le Pacifista. Le plan, en tant que tel, était cohérent, crédible et ingénieux : mais Yohei Hanaya fut bientôt heurté à une difficulté qu'il n'attendait guère. Ses cibles étaient rapides et réactives, bien trop pour lui : aussi Zora parvint-elle à l'esquiver sans peine, y compris lorsqu'il se dressa sur sa route avec une détermination infaillible. Le cuisinier, dépité, fut contraint de regarder les Decimas s'enfuir et de laisser leur traque entre les mains du Pacifista enragé : il ne serait guère plus qu'un poids, et il commençait à le comprendre cuisamment...



Ordre de réponse :
PNJ Decima - Lidy - Vénus - Sakuga - Zora
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Le Prototype d'X Edition est lvl 37.
Lin Yao est lvl 30.
Yohei Hanaya est lvl 26.
Les tourelles automatiques de Fuyu sont l'équivalent du lvl 18-20. Elles suivent les mouvements et tirent apparemment un flot de balles continu dès qu'elles ont une cible en visu.
Les gardes normaux de Fuyu sont lvl 15.


Spoiler:
 

Le X-Edition s'occupe du cas San et se jette ensuite à la poursuite des intrus.
Yohei Hanaya se fait dodge par les Decimas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6]   L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6] - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Histoire est écrite par les vainqueurs. [Groupe 6]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Ce sont les vainqueurs qui écrivent l’Histoire
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Le forumhaiti face à l'histoire d'Haiti de 1986 à 2006

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line-