Partagez | 
 

 Introspection d'un ingénieur (Pv Saku)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1915
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
486/750  (486/750)
Berrys: 8.552.132.528 B

MessageSujet: Introspection d'un ingénieur (Pv Saku)   Dim 28 Oct - 23:50

Blondison

Ore Wa Kurohebi Da !






La conquête de Kitamura ne s’était pas effectuée avec la plus grande des simplicités. L’équipage pensait récupérer cette île avec une difficulté équivalente à celle de Bilca, jugeant à tort Angel Island et Upper Yard comme leurs seules conquêtes difficiles. Néanmoins, l’exemple de Kitamura tendrait à rendre les hommes beaucoup plus prudents tout en les poussant à s’améliorer. Si les deux anges de La Couronne avaient été plus forts, Ghetis n’aurait même pas eu à agir. Cependant, ils n’étaient pas faibles pour autant, ils leur fallait simplement plus d’entrainement pour que l’équipage puisse être véritablement prospère.

De plus le groupe n’était pas au complet Sypher le puissant logia manquant à l’appel, un renfort significatif lors des batailles par sa capacité de production illimitée et sa force de frappe infâme.  

Au combat, chaque membre de l’équipage brillait pour différentes raisons. Ghetis brillaient principalement pour sa force surhumaine qui rendait ses assauts particulièrement agressifs. A côté de cela, Caligula surprenait par sa maitrise avancée de son zoan lui offrant une défense sans faille, mais aussi une grande aisance dans les combats au corps-à-corps. Etsu bénéficiait également d’un logia aux capacités tout simplement infinis, tant le gaz semblait être source d’inventivité entre les petites mains de la chimiste.

Dans tout ce décor, le petit nouveau répondant au nom de Sakuga Keigo n’avait pas encore su décliner un style qui le caractériserait clairement, chose que le Vairon avait donc décidé de travailler avec lui. Il avait vite compris que le bretteur ne possédait aucune malédiction et n’était pas spécialement robuste. Ainsi, il devait briller par d’autres moyens.

En se rendant dans la cabine du navire c’est en tout cas ce que pensait le capitaine.  Il y avait déjà un peu plus d’une semaine que Kitamura avait été conquise et l’équipage pouvait ainsi souffler. En utilisant les plantes guérisseuses dont bénéficiait le navire les plaies du jeune homme devaient déjà être refermé.

Il devait certainement être avec Colomban le long-bras également chirurgien de l’équipage. En théorie le blondican se trouvait dans un bien meilleur état depuis cette lance plantée en plein abdomen. C’est donc dans cette optique que venait le voir le paternel, jugeant qu’il devait s’être remis du dernier affrontement et pourrait donc reprendre le combat rapidement.

Pour le coup le capitaine de La Couronne n’arborait pas son habituel manteau de vice-amiral, mais bel et bien débardeur immaculé, avec pour emblème le logo de la Marine, le tout accompagné d’un pantalon ample, on aurait juré que l’homme était un simple marine essayant de trancher avec le style de ses collègues. Néanmoins, en connaissant le personnage qu’était l’Archer il était facile d’imaginer qu’il finisse assez rapidement buste nu.

Ouvrant la porte de ladite pièce il pouvait ainsi voir Colomban retirant les derniers bandages du blond, signe d’une guérison réussite.

- Alors Sakuga, tu sembles être de nouveau sur pied ? Je venais justement te chercher par rapport à ce dont je t’avais parlé. Il est temps pour toi de te forger ton propre style ! Pour cela nous allons nous rendre au lac, ça devrait être un lieu intéressant pour cela.

Dans les mains du capitaine résidaient deux choses, Konnasshu le katana qu’il avait légué au jeune homme et une dague.

Lentement, se fut la main serrant le sabre qui se leva, proposant l’arme blanche au blondinet, de quoi en dire long sur la suite de la journée.

- Je vais te transmettre quelques petits « trucs », si cela peut t’être utile bien entendu.

Une fois son dernier fils prêt, le duo irait donc traverser le village, saluant un maximum de personnes tout en faisant attention à bien saluer ceux qu’ils croisaient en signe d’un évident respect. Cela permettait également d’observer la mise en place des travaux de constructions et offrir une certaine joie aux villageois.

Ils traversèrent ensuite les quelques champs de l’île et terminèrent par le lac situé en retrait. Le Vairon ne tardant à s’approcher du bord de ce dernier pour observer la faune qui y évoluait, pointant du doigt le point d’eau pour poser une question simple au blond.

- Décris moi militairement Kitamura Island, les avantages et inconvénients de la disposition de l’île et la localisation de sa base marine, qui est bien entendu le château. Ensuite décris moi les défauts de la Garde actuelle que nous possédons, mais aussi ses atouts. Pour finir, connais-tu la particularité de ce lac ?


Drôle de question, n’est-ce pas ? Mais avec ce paternel excentrique tout était millimétré, répondre revêtait donc une importance réelle.


DEV NERD GIRL



Pnjisation etc vu ensemble.


Dernière édition par Ghetis Archer le Mar 30 Oct - 1:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Pirate
avatar
Messages : 353
Race : Ange
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
81/200  (81/200)
Berrys: 8.280.000 B

MessageSujet: Re: Introspection d'un ingénieur (Pv Saku)   Lun 29 Oct - 1:35

L'heure de l'entraînement
L’escale à Kitumura Island de l’équipage de la Couronne avait réservé un nouveau passage à Sakuga sur un lit d’hôpital. Le jeune homme avait été une trop grande tête brûlée surestimant donc une nouvelle fois la force qu’il avait en sa possession. Il avait fait pour la première fois, un drôle de rêve. Il était là dans une grande pièce d’un blanc immaculée assis à cette table. Le Keigo n’était pas seul à cette table, il y avait deux personnes à ces côtés. Ses deux visages, il les connaissait bien. Du côté gauche, on pouvait apercevoir le visage démoniaque de Octavius Rémus, le père du bretteur et de l’autre côté le visage enfantin de notre Sakuga à l’âge de 7 ans. Le Sakuga d’aujourd’hui, le Sakuga d’hier et aussi son père réunis à la même table. Quel est ce rêve étrange ?

Le blondican fut néanmoins coupé lorsque les lèvres du Rémus commencèrent à bouger. Il avait été sorti de son sommeil par le chirurgien qui s’occupait de lui depuis quelques jours. C’était aujourd’hui que Sakuga serait accepté à sortir de son lit du navire. L’ange se laissait faire quand le long-bras lui retirait alors les bandages qu’il portait encore. Le Blond faisait alors un signe de la tête au chirurgien. Il avait besoin de médecin pour s’occuper de lui, cela risquerait de lui coller à la peau la réputation de toujours foncer dans le tas. C’est alors que le long-bras finissait son travail que Sakuga considérait comme l’un de ses sauveurs, Ghetis Archer. Il écoutait d’une oreille ce que l’homme aux yeux vairons lui disaient. Sakuga finissait alors de se changer, masquant ainsi son torse empli des cicatrices des combats passés par un débardeur blanc avec des rayures bleus. Prenant alors Konasshu qui était tendu par Ghetis, le Keigo prit alors le temps de répondre au Vice-Amiral :

«  - Un entraînement est le bienvenue, je suis encore bien en retard sur Caligula. J’en ai encore bien à apprendre après tout. »

Équipant alors Konasshu à sa taille, une idée germa alors dans l’esprit du Keigo. Quitte à s’entraîner à combattre, autant prendre ses outils, ils ne serviraient peut-être pas à grand-chose mais il y avait une importance pour Sakuga à tout cela. Après tout le jeune homme avait surtout l’esprit pratique, son carnet de notes serait lui aussi tout aussi important pour la suite. Qui sait, il avait su étudier avec assiduité comment fonctionnait chaque type de dials, pourquoi pas avec des techniques de combat ?

Une fois qu’il ait fini de récupérer tout ce dont il avait besoin, le Keigo se mit donc à suivre le Vairon. Plusieurs travaux avaient été entrepris pour rénover et améliorer la vie de chaque habitant de cette île. Le projet de la Couronne de pacifier les îles célestes passaient également par le soutien financier et technique dont le Gouvernement Mondial pouvait aider des îles désormais membres de son immense territoire. Continuant le chemin vers le lac de l’île, le Keigo regardait de nouveau toute les notes qu’il avait pu prendre des discussions qu’il ait entretenu avec quelques employés de l’équipage à propos de la structure de Kitamura Island et du projet de rénovation. D’ici quelques mois à ce rythme, l’île deviendra un véritable paradis du gouvernement mondial près à s’ouvrir à ce monde immense qui n’attends que les habitants du ciel.

Une fois arrivé au lac, la langue du Vairon se délia pour poser une question qui n’avait pas réellement de rapport avec un quelconque entraînement. Cela ressemblait à un test pour savoir, sûrement si le Keigo avait au moins conscience des forces de l’île sur laquelle il se trouvait.

« - Kitamura Island est assez « difficile » d’accès si je puisse le dire du fait de sa nature d’île céleste vagabonde. Cela dit tout cela reste bien entendu relatif. Je pense que la nouvelle base des opérations du gouvernement mondial ou l’ancien palais royal est à un endroit assez intéressant stratégiquement néanmoins... »

Le Keigo repensait à la disposition du village et du château par rapport au reste du territoire de l’île. Elle lui faisait un peu penser à Shell Town mais dans une envergure beaucoup plus grande.

« - Néanmoins le village est situé en le centre de l’île avec la base marine. Les abords de Kitamura Island ne sont pas tant que cela protégé quand on y repense, cela serait peut-être intéressant dans le futur d’y ajouter une patrouille ou installer des dispositifs afin de pouvoir surveiller cette forêt sait-on jamais. »

Soupirant un bon coup avant de continuer.

« - Kitamura Island tire sa principale force de l’ancienne garde royale. Ce sont tous des guerriers bien entraînés aux arts shandias, les plus forts d’entre eux sont Doros, Garlan et Falon non ? De ce que j’ai compris Doros est une véritable légende local, il est bien loin de votre niveau mais c’est un homme d’expérience. Falon a quant à lui démontré sa force en ayant eu un combat intense contre Caligula. Je connais pas très bien les capacités de Garlan mais il doit au moins être de leur niveau. Il y a quand même un manque pour les gardes de Kitamura en matière d’armement. Si les simples lances et un entraînement militaire permettent d’avoir une bonne base, il faudrait penser à combler ce manque d’arme par des pistolets ou mieux agrémenter l’équipement de ses gardes à l’aide de dials. Tout ceci renforcerait leur force et leur permettraient de combattre des adversaires ayant un équipement supérieur à un équipement plutôt ancien. »

Le Keigo était un spécialiste des dials, il connaissait leurs forces à chacun d’entre eux et leur faiblesse. Il en avait vu de nombreux dials, à peine avoir parlé que ses doigts se mettaient naturellement en marche. Sakuga en était passionné des dials, tellement passionné qu’un croquis d’un prototype d’une arme qui pourrait être fourni à la garde de Kitamura qui les rendrait bien plus dangereux.

« - Regardez cela, comme on peut le voir sur ce croquis, on pourrait imaginer des lances avec un système avancé avec un dial qui s’actionnerait. Un Heat-Dial remplirait les conditions parfaites offrant grâce à la chaleur un danger pour tout ceux qui se feraient transpercer mais aussi une lumière en cas de ronde nocturne. On peut bien sûr varier les plaisirs de dials. 
Enfin bref ! Ce lac est la principale ressource de protéine avec le bétail élevé des villageois, il est rempli de poissons qui se sont habitués à l’environnement des îles célestes. Il est réellement très important pour les habitants de l’île
. »

Restait maintenant à savoir si le Vice-Amiral de la marine aurait été satisfait de cette longue réponse que le Keigo lui avait fourni.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1915
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
486/750  (486/750)
Berrys: 8.552.132.528 B

MessageSujet: Re: Introspection d'un ingénieur (Pv Saku)   Mar 30 Oct - 1:51

Blondison

Ore Wa Kurohebi Da !






Si La Couronne était un équipage assez hétéroclite dans le comportement de ses membres et leur comportement, elle demeurait assez constante sur sa recherche évidente du talent. La plupart des membres de cette troupe possédaient des capacités ayant rendu leur recrutement évident. Il ne s’agissait pas nécessairement de puissance ou de pouvoir particulier, mais bel et bien d’un ensemble. Cela  pouvait être psychologique, spirituel et bien d’autre.

Sakuga semblait être un homme assez réfléchi… Pour être exact il paraissait réfléchi, mais avait un petit brin de fierté qui l’avait conduit à être empalé sur une lance, de ce fait il était intelligent et confiant  à la fois.


Jouant de cela, le capitaine comptait analyser son nouveau membre d’équipage en lui posant certaines questions. Rien n’était laissé au hasard et la réponse du bretteur conditionnerait immédiatement son camp. Un exemple simple, Caligula ne serait jamais rentré dans de telles observations pointilleuses et Sypher aurait été plus concis.

Le blondin avait dressé une description très bien élaborée de l’île. Son expertise des forces militaires de l’île était juste, tandis que sa vision du château coïncidait parfaitement avec la vision qu’en avait l’Archer. Il était pratique, car déjà situé au niveau du village, mais ne possédait pas de bonnes protections à ses frontières, ce qui représentait une limite gênante.

Néanmoins, la vision du sabreur ne se limitait pas à la constations et allait directement chercher différentes hypothèses pouvant solutionner la situation militaire actuelle.

Les gardes de Kitamura Island ne manquait que d’une chose, un bon équipement, c’était un fait indéniable. L’idée d’incorporer des dials à leurs lances paraissait évidente, tout comme améliorer leurs armures pourrait être une bonne chose.

Souriant à cette réponse, Ghetis hocha positivement la tête, sa main se glissant dans la sacoche qu’il portait quotidiennement au bas de son dos, sortant de celle-ci le tout petit oiseau endormi qui lui servait de gunbai. Gratouillant le dos de l’animal, il réveilla ce dernier en douceur, le volatile se redressant avant de s’étirer longuement.

- Aller Gun transforme toi en arme.

Alors l’oiseau se transforma en un beau et grand gunbai, le brun ne tarda à en activer le dial pour montrer à son équipier sa petite fierté. Le métal de l’arme se tordant pour s’allonger, tel un métal liquide. Ghetis se contentant alors de frapper devant lui, il fit fuser le métal en longueur telle un grand fouet, pour finalement refaire venir cette arme sous son apparence de gunbai normal.

- Je possède plusieurs commerces de dials sur la mer bleue et j’ai également lancé un nouveau type de commerce de dials dans le ciel, ne t’inquiète pas que ces gardes recevront les dials adéquats.

Ghetis fit ensuite quelques pas pour regard en direction du village et le pointa ensuite du doigt.

- Tu as fait une bonne description de la situation du village, mais tu as oublié une chose : en réalité il y a peu de gardes pour le moment, ce qui peut-être un sérieux problème en cas d’invasion. Bien évidemment nous bénéficions des oiseaux de Bilca désormais, mais la situation reste la même.

Néanmoins, le capitaine n’allait pas couper l’herbe sous le pied de son équipier de cette façon, alors il décida de pousser le bouchon.

- Deux questions. Pourquoi ne possèdes-tu pas d’arme ayant un dial ? Est-ce un choix motivé par une quelconque ambition, un manque de moyen ou autre chose ? Tu ne sembles pas détenir de malédiction, il est donc nécessaire que je comprenne de quelle façon tu te bats pour maximiser ton utilité au sein de l’équipage.


Ensuite, il regarda le lac et poursuivit.

- Tu m’as l’air plutôt attiré par la « technologie », alors je vais d’abord te poser cette question. Si tu devais mettre au point une machine à base de dials pour faciliter la pêche des différents poissons de ce lac, comment fonctionnerait-elle. Je te laisse un peu de temps pour y réfléchir.


Clairement, Ghetis jaugeait le jeune homme et testait sa capacité d’adaptation tout comme son temps de réaction, cela permettrait de dresser un tableau un peu plus précis à chaque instant.


DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Pirate
avatar
Messages : 353
Race : Ange
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
81/200  (81/200)
Berrys: 8.280.000 B

MessageSujet: Re: Introspection d'un ingénieur (Pv Saku)   Mar 30 Oct - 19:14

L'heure de l'entraînement
Le blond s’émerveilla devant cet oiseau se transformant en gunbai. Il avait beau se rendre compte de cette prouesse technologique dont la marine pouvait faire preuve,il restait émerveillé à chaque fois qu’il voyait cette transformation. L’Archer possédait donc plusieurs commerces de dials sur la mer bleu. La proposition que le Keigo venait de soumettre avait déjà été prévu par le Vice-Amiral. Cela était normal pour un homme de son calibre après tout.

Sakuga n’avait pas vu le problème de ce sous-effectif des forces de la garde royale, il fallait sûrement que des renforts de la marine arrivent sur place ou alors que les exploits des nouveaux protecteurs de l’île soient si éclatants que des vocations naissent ici même. L’heure était de nouveau aux interrogations pour le Vice-Amiral Archer. Pourquoi le Keigo n’avait pas d’arme à dial et comment se battait il ?

« - Je n’ai plus d’armes à base de dials pour deux raisons :
La première est que j’ai offerte ma plus belle création à base de dials à une femme qui m’a soignée mes blessures à Mars en terme de reconnaissance. J’ai utilisé cette arme pour tuer des civils ainsi que pour tuer des criminels je refuse de la manier à nouveau.
La seconde raison est aussi la réponse à votre deuxième question. Je suis un bretteur et je veux devenir meilleur dans ce domaine. Je suis pour l’instant assez doué dans l’improvisation. Je ne sais que me battre en usant d’un seul sabre dans mes mains. Avant je me battais avec un épée assez longue de la taille d’une Claymore et j’utilisais la longueur de la lame pour vaincre mes adversaires grâce à son allonge.
Pour finir, j’ai un rêve. Un peu idéaliste mais j’ai un rêve, il y a quelqu’un qui ne le sait pas encore mais qui m’attends. Je veux prouver à cette personne que je peux être le plus grand des sabreurs du monde. Je veux aussi retrouver une autre personne et prendre ma revanche sans artifice, sans malédiction grâce à mon unique force et celle de mon arme.
 »

Le blondican parlait évidemment de son rêve d’idylle avec l’Amiral en Chef de la marine. Quelque chose qui n’arriverait sûrement jamais, mais il y avait aussi ce sentiment d’amertume et de vengeance. Cette promesse réalisée à lui même il y a longtemps. Retrouver son père et le tuer, retirer la vie à cet homme qui détruit la sienne. Cela pouvait paraître égoïste mais cela faisait partie de son évolution, un titre à obtenir celui du plus fort guerrier que Bilca a vu naître.

Dans un second temps l’Archer posa une question qui fait de nouveau les doigts du Keigo réagir. Bien qu’il était un spécialiste de l’usage des dials et de la science dans le but de l’armement, la proposition du Vice-Amiral lui donna pleins d’idées. Un incubateur pour recueillir les poissons et de quoi les aider à se nourrir pour les capturer.

« - Hmm ce croquis n’est pas parfait et je ne suis pas un réel spécialiste de la création d’objets de la vie de tous les jours. Je suis un guerrier, j’aime créer pour aider à avoir un armement plus performant mais ! Voilà une proposition. C’est une sorte d’incubateur assez discret, le principe impliquerais bien plus que d’utiliser les dials pour capturer les poissons mais surtout leur créer un environnement propice à une reproduction de masse.  Ce petit modèle d’incubateur servirait de « couveuse » pour les futurs petits poissons et nourrirait ceux-ci. Nous n’aurions plus à activer en dehors des périodes de reproductions les milky-dials de type bulle qui servirait pour capturer les poissons et ainsi les remonter à la surface automatiquement. On pourrait construire un complexe autour de ce lac afin d’étudier ses poissons et développer ce système pour recréer sur les autres îles célestes afin de nourrir toujours les populations. »

Toujours voir plus grand, c’était l’objectif de Sakuga. Il ne connaissait pas réellement le principe de la pisciculture mais il avait des idées pour l’adapter à Kitamura Island mais aussi aux autres îles célestes. Le projet de pacification des îles de la part de la Couronne n’était pas seulement là pour réunir les îles célestes pour le Gouvernement Mondial mais aussi les aider à s’élever à des rangs beaucoup plus prestigieux. C’était là toute l’idée du Keigo.  .
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1915
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
486/750  (486/750)
Berrys: 8.552.132.528 B

MessageSujet: Re: Introspection d'un ingénieur (Pv Saku)   Jeu 1 Nov - 14:04

Blondison

Ore Wa Kurohebi Da !





Un petit intellectuel, voilà ce qu’il était. Il était assez simple de dégager cette idée en voyant la façon dont le blondican abordait les choses. Il se montrait réfléchi et cherchait à pousser dans le détail chacune de ses réponses. En vérité, il était très différent du Spown, plus franc et plus direct, mais il gardait une témérité évidente. Il s’agissait bien évidemment d’une bonne chose. Les éléments de même équipage ne devaient pas être identiques, cela permettait la troupe de bénéficier de divers avantages et compétences permettant de combler un certain manque.

C’est sur cette pensée que s’articula le raisonnement de l’Archer qui trouvait intéressant le fait de gagner un élément de ce genre. De plus, les raisons ayant poussé le garçon à abandonner son ancienne arme étaient plutôt intéressantes, il possédait un code moral qui forçait le respect et montrait son désir de repentance. En continuant sur cette voie il pourrait à coup sûr rejoindre les forces du gouvernement et voir de nouvelles portes s’ouvrir à lui. Qui plus est, avec un vice-amiral, mais aussi cinq contre-amiraux de son côté, les possibilités, dont il bénéficiait, étaient multiples et montraient la grand pluralité de destins se présentant au sabreur.

Néanmoins, la nouvelle arme du blond n’avait absolument rien à voir avec une claymore. Elle était d’une longue convenable, mais moindre, tout en étant largement plus fine. Le poids de l’arme influait énormément sur la violence des coups qu’elle pouvait porter, mais aussi sur ces capacités de parade. A cela s’ajoutait cette « improvisation » dont il venait de faire l’éloge, démontrant ainsi qu’il ne possédait aucun style lui étant propre, ce qui ne serait guère utile pour lui… Même si certains bretteurs avaient un style assez « bâtard » ou hybride, ils avaient malgré tout une ligne directrice et avec une arme, comme un katana, avoir une ligne directrice paraissait obligatoire pour l’exploiter à son paroxysme.

Il lui fallait donc un style de combat clair, pour exprimer au maximum son potentiel avant de se diversifier comme il l’entendait.

Enfin, vint l’idée de l’incubateur, une idée un poil saugrenue, un poil étrange et inattendue tant elle était poussée. Il ne proposait pas une machine permettant de pêcher en quantité, mais une machine permettant à la fois la récolte et la production, une brillante idée qui serait donc mise en œuvre par le Vairon sans hésiter. Le Keigo n’était peut-être pas fait pour la Marine, mais la Section Scientifique, tout comme Etsu ? Il faudrait voir cela dans le futur. Pour le moment, il était important pour lui de devenir fort et l’Archer irait donc dans ce sens, il était inutile de proposer à son nouveau fils une voie qu’il ne souhaitait pas encore aborder.

- Des incubateurs au fond de l’eau… Dans ceux-ci il y aurait les conditions environnementales nécessaires pour favoriser la reproduction des poissons donc ? Comme une bonne température, mais aussi des végétaux ? Cela demanderait donc un peu de savoir en botanique, mais aussi l’utilisation de heat-dial je suppose. Il faudrait également un mécanisme permettant d’actionner les nuages bulle depuis l’extérieur du lac. Le système me parait envisageable, nous verrons à avec les scientifiques de l’équipage dans le futur.

Il rangea alors son gunbai dans son dos, et saisit plutôt la dague qu’il avait emmenée, pressant un bouton placé sur l’arme, la dague commença alors à s’allonger pour devenir un sabreur long d’un bon mètre quatre-vingts. Fine et plus droite qu’un katana, elle n’avait qu’un tranchant malgré tout.

- Avant de me concentrer sur ma force et l’utilisation de mon corps en combat, j’utilisais un style de tranche rapide avec mon gunbai en granit marin. J’ai par la suite changé mon gunbai par un autre plus léger et progressivement adapter mon style à l’utilisation de mon corps, jusqu’à ne plus vraiment utiliser ce gunbai ou ce sabre. Aujourd’hui je garde mon éventail plus par symbolique qu’autre chose en guise de gros bouclier me servant d’handicap.

Posa un regard franc sur le Keigo il le pointa avec le sabre, puis d’un coup disparu pour réapparaître derrière lui, la pointe du sabre contre sa nuque.

- Je ne sais plus faire grand-chose avec ce style, mais je pourrais te transmettre plusieurs techniques si tu le souhaites. Elles te permettront d’être plus rapide que ton ennemi et déployer pléthore de découpes. Je n’ai pas pu l’exploiter à son paroxysme étant donné ma condition physique différente, mais sur une personne qui se spécialise dans cette voie, les possibilités seront phénoménales. Tu devrais être en mesure d’évincer tes ennemis en un temps record, mais aussi d’esquiver facilement les différents assauts que tu subiras.

Sur un nouveau déplacement instantané, le Vairon réapparu en face de son fils, la lame désormais plantée au sol.

- Tu as pris du retard par rapport aux autres anges que j’ai déjà rencontré, il va donc te falloir un entrainement express. Alors es-tu prêt…

Un sourire se dessinant sur son visage.

- A transcender le temps ?


DEV NERD GIRL



Utilisation du soru.
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Pirate
avatar
Messages : 353
Race : Ange
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
81/200  (81/200)
Berrys: 8.280.000 B

MessageSujet: Re: Introspection d'un ingénieur (Pv Saku)   Jeu 1 Nov - 21:30

L'heure de l'entraînement



Le Keigo était bien moins terre à terre qu’il en avait l’air. Lorsque la passion le prenait, il pouvait parler pendant des heures sur les différents sujets qu’il aimait. C’était donc tout normal qui se voyait passionné et risquerait sûrement de perdre son nouveau capitaine dans ses explications diverses et variés. Le Keigo était passionné des dials dès sa pré-adolescence avec le vieillard d’Angel Island. L’homme trouvait toujours une utilité dans l’utilisation des dials dans la vie de tous les jours. Il avait réussi à insuffler sa passion pour les dials grâce à ses manières simples de les utiliser.

«  Oui vous avez absolument tout compris, cela pourrait permettre de nourrir plus de monde et la population de Kitamura Island pourrait grandir au fur et à mesure.Cela créerait aussi de nouveaux emplois et de nouvelles vocations. »

Le Keigo pensait à tous les enfants perdus peut-être ici comme lui il aurait pu l’avait pu l’être autrefois sur Angel Island. Le garçon avait pris du temps avant de trouver sa véritable voie. Obéir à une nouvelle marine et pas à celle qu’il détestait sous Big Fox lui rendrait peut-être le sourire et l’apaiserait. Le bilcan restait néanmoins un gamin. Un gamin bourré de rêves, un gamin qui rêvait encore de devenir un véritable homme. Il avait fréquenté des hommes plutôt étranges depuis le début de sa vie. « Tu te souviens de ce serment que tu as fait aux autres ? », c’était encore ce petit ange qu’il était autrefois qu’il lui parlait, il se souvenait de cette promesse. Il le voulait sincèrement si ce n’était pas pour ses amies d’autrefois ou pour se venger du démon qu’étais son père, cela allait être pour ses amis d’aujourd’hui. Il écoutait la leçon de l’Archer sur les différents styles de combats qu’il avait adopté depuis un bout de temps. L’homme proposait un style de combat différent que ce que le Keigo avait employé jusqu’à aujourd’hui.

Tout était une question de vitesse donc ? Pas une question de force physique ou une question de maniement du sabre mais une question de vitesse. En un instant, le Vice-Amiral s’était retrouvé dans le dos du blond. Il avait utilisé une technique qu’il avait vu depuis un bon moment, une technique qu’il n’avait pas réellement comprise. Ce jour-là sur Shell Town, il avait été terrassé en un instant en une fraction de seconde. Cette personne l’avait anéanti ce jour-là, elle l’avait complètement écarté. Il voulait apprendre à faire cela, apprendre à être comme l’a été le Vice-Amiral aussi rapide qu’une brise.

« Je veux apprendre à faire cela. Je veux devenir plus fort. »

Le Keigo dégaina alors le katana qu’on lui avait emprunté, il devait commencer à progresser aujourd’hui. Un sentiment montait en lui, il l’avait déjà vu quelque part, il l’avait déjà compris. « Allez bats toi, je sais que tu aimes ça. », cette voix si sombre, si rocailleuse qui lui ordonnait de se battre. Le Keigo connaissait ce sentiment, cette noirceur. Il ne se posait qu’une seule question, pourquoi cette noirceur semblait être beaucoup plus lumineuse qu’avant ? Qui avait-il de nouveau ? Le démon et l’ange qui étaient en lui s’étaient accordés ?

Un sourire de carnassier se dessinait sur le visage du Keigo, il était temps de combler ce retard, de combler cette faiblesse qu’il avait. Il était temps de devenir un tout nouveau guerrier.

« Je ne suis pas comme les autres anges que vous avez rencontrés. Je partage désormais l’élégance des anges et la férocité des démons. Apprenez-moi, apprenez-moi à trancher ce temps qui se trouve entre nos forces. »

Le Keigo ne visait pas d’avoir une force égale à celle de l’Archer, il visait pas Caligula non plus. Il visait bien plus haut, quelque chose qui ne sourit qu’aux meilleurs bretteurs de l’histoire. Le titre de Sword Master…
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1915
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
486/750  (486/750)
Berrys: 8.552.132.528 B

MessageSujet: Re: Introspection d'un ingénieur (Pv Saku)   Ven 2 Nov - 16:55

Blondison

Ore Wa Kurohebi Da !





La détermination évidente du bilcan faisait plaisir au paternel, voyant en ce nouveau membre un digne équipier, il semblait être animé de la même flamme que la plupart des membres et inspirait bien plus la confiance que la dernière personne que l’Archer avait recrutée suite à ses liens avec Caligula. C’était même en cela le seul point commun entre le blondican et la verte. Ils avaient tous les deux été introduit dans l’équipage par le biais de la bête shandia qu’était le Spown.

Il semblait même ouvert à l’idée de s’essayer à un nouveau style de combat, donnant à l’Archer la sensation d’y trouver un fils se distinguant dans sa seconde voie. Le premier brillait par un style de combat se basant avant tout sur la force et la résistance, mêlant à cela une dose de souplesse, tandis que le second brillerait par un style de combat rapide, tels les sorus qu’utilisaient fréquemment le paternel et son ancienne maitrise des lames. Bien évidemment, Sypher aussi trouvait une place dans cette logique, mais plutôt par le gigantisme naturel dont il faisait preuve avec son fruit du démon, tout comme l’Archer aimait utiliser son fruit en apothéose.

Ce blond voulait transcender ces coéquipiers, cela se sentait. Son envie de surpasser Caligula se ressentait, plus encore, son envie de dépasser la plupart des adversaires qu’il rencontrerait ou avait pu rencontrer. Il y avait fort à parier qu’il se hisse rapidement au sommet de la troupe que formait La Couronne.

Le sourire du père devenant aussi carnassier que celui de son fils benjamin, il attrapa le sabre au sol et vint alors sans la moindre hésitation porter un coup de sabre que le blondican pourrait aisément contrer avec sa propre lame, le but principal étant surtout de croiser le fer !

- Un démon ? Tu auras besoin d’en être un pour l’abomination que je deviendrai durant ton entrainement !

La lame du vice-amiral se recouvrant d’une plaque noirâtre involontairement, signe d’une animosité bien trop grande entre lui et son fils.

- Même si dans le ciel vous êtes principalement prédisposés au haki de l’observation, que tu dois connaître sous le nom de mantra, je veux que t’éveille au haki de l’armement avant toute chose, il te sera bien plus utile. Si tu es aussi rapide que je l’espère, le don de prémonition ne sera pas nécessaire immédiatement, en revanche, la protection de l’armement te servira en cas de raté lors de tes assauts, mais aussi en cas d’ennemi usant de malédiction gênante.

Alors, il décolla la lame de sa jumelle s’éloignant d’un pas léger pour finalement faire appel à son gunbai. L’arme se contenta alors déployer une paire d’ailes arc-en-ciel dans le dos du Vairon, lui permettant de bénéficier d’une apparence proche des anges, tout en étant drastiquement différente.

- Tu es censé être un bilcan, mais tu ne possèdes plus d’ailes, je suppose qu’elles t’ont été arrachées, c’est arrivé à Caligula il y a longtemps. Néanmoins, Mei est une chimiste et biologiste, sa spécialité étant la mutation, elle a été capable d’aider Cali à récupérer ses ailes. Que dirais-tu de récupérer les tiennes avant de commencer l’entrainement ?

Il était un ange et avait vécu dans cette culture, retrouver ses ailes devaient être pour lui une bonne façon de renouer avec ses origines, mais aussi une bonne façon de trancher avec son ancienne vie, le brun ajoutant une information supplémentaire.

- Elle peut également avoir une influence sur leur couleur si tu le désires. Si cela t’intéresse, je propose que nous rendions directement au navire avant toute chose.

A ces mots, le Vairon fit la lame retrouver son état de dague, alors que son gunbai redevint un oiseau allant se loger dans la sacoche du marine.


DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Pirate
avatar
Messages : 353
Race : Ange
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
81/200  (81/200)
Berrys: 8.280.000 B

MessageSujet: Re: Introspection d'un ingénieur (Pv Saku)   Mer 7 Nov - 7:21

L'heure de l'entraînement



« - On aurait dit que tu m’as accepté ?

- Non il nous accepté tout les deux, ce qu’il dégage c’est quelque chose de nouveau, quelque chose de fort. »

Le Keigo l’avait compris, il avait accepté son histoire, il avait accepté ce qu’il avait été ce qu’il voulait de devenir. Il avait accepté ce désespoir qu’il avait reçu après ce tragique incident, il allait devenir ce que tout le monde voulait qu’il soit. Il allait devenir ce démon, il allait être cet ange. C’était le choix de vie qu’il avait fait.

Croisant donc le fer avec l’Archer, le Keigo s’empressa de d’essayer de maintenir le contact avec l’épée enrobé de cette étrange puissance ébène. « Le Haki de l’Armement », c’est ce que l’Archer avait appelé cette force, le Keigo en avait déjà entendu vaguement parler. Il connaissait le mantra, son vieil ami le bilcan Omnis Icarus dans les souvenirs de Sakuga maîtrisait déjà cet art avec une certaine aisance. Le Keigo n’avait jamais été un véritable adepte de ces arts et il n’avait cherché à les développer. Mais il fallait néanmoins rattraper ses pairs de la Couronne.

« - Je serais le meilleur dans l’utilisation de ce haki de l’armement comme tu l’appelles. Elle sera la couleur de la force de mon âme. »

Le Keigo écouta ainsi donc la proposition de l’Archer, retrouver ses ailes ? Pourquoi pas, après tout le Keigo avait perdu ses ailes au même moment de sa déchéance. Il devait récupérer sa fierté de combattant du ciel ainsi que découvrir une force digne des plus grands guerriers du gouvernement mondial. Il n’était pas un espoir de la piraterie mais serait le porte-étendard des peuples des îles célestes.

«  - J’aimerais bien donc récupérer mes ailes alors, j’aimerais néanmoins quelques ajustements personnels sur celle-ci. Je veux qu’elles soient identiques aux ailes que j’arborais autrefois, des ailes de bilcan d’un blanc immaculée. »

C’était une demande plutôt particulière mais elle était nécessaire pour la suite des événements. C’est sur ses paroles que le blondican rengaina alors son arme avant de se mettre en route en compagnie de l’Archer en direction de leur navire. Il avait bien des progrès à faire, des armes à se faire, un nouvel avenir lui tendait les bras…  
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1915
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
486/750  (486/750)
Berrys: 8.552.132.528 B

MessageSujet: Re: Introspection d'un ingénieur (Pv Saku)   Ven 9 Nov - 0:43

Blondison

Ore Wa Kurohebi Da !




- C’est comme ça que son mes fils !

Cette phrase en disait long, c’est avec un regard enflammé que Ghetis prononça cette affirmation ! La réaction du  sabreur lui montrait le bon choix qu’il venait de faire, en quelques mots le blond venait de démontrer la différence entre lui et la dernière recrue proposée par Caligula. Il se classait véritablement dans le même code éthique que l’Archer, même si le paternel devait encore le briefer sur  certaines choses pour qu’il soit véritablement certain du degré de confiance qu’il pouvait mettre en lui.

Néanmoins, dans tous les cas, le blondican partait sur une excellente note qui faisait grand plaisir au vairon. Il voyait là le moyen de faire naître un nouveau champion. Il avait déjà été responsable de la montée en grade spectaculaire de deux Contre-Amiraux, à savoir Sypher Wenham et Caligula Spown. Aujourd’hui son nouveau poulain allait donc être celui qu’il surnommait blondican, Sakuga Keigo.

Tous les muscles du père se contractant, pour se relâcher, l’homme ne demandant qu’une chose, le combat. Pendant longtemps il s’était battu avec Caligula des jours durant sans  faire preuve de retenue ! C’était sa façon de montrer à ses fils l’écart qu’ils devaient combler et il se ferait un plaisir de le montrer à ce jeune Keigo.

- Connaissant Caligula, il va certainement se spécialiser dans la voie de l’armement contrairement à moi. Ce sera donc un rival à ta mesure. Lequel d’entre vous surpassera l’autre dans l’art du fluide offensif. Le doute est permis !

Sakuga venant du ciel, il connaissait déjà le concept qu’était le fluide perceptif, puisque ce dernier était omniprésent dans le ciel, ainsi sa compréhension du fluide offensif fut assez simple. Il ne s’interrogea pas sur sa provenance et cela paraissait logique.  

Un large sourire aux lèvres, le paternel ouvrit alors la marche en direction du navire.

- La couleur des ailes ne sera jamais un souci pour Mei crois-en mon expérience. Elle a permis à Sypher de récupérer son œil perdu. C’est une professionnelle de la mutation ! Une scientifique dans l’âme qui n’aime pas le terrain.

Marchant fièrement l’Archer tiqua sur un aspect de sa phrase que ne pouvait pas connaître Sakuga étant donné sa récente adhésion à l’équipage.

- Ah oui, je viens de me rendre compte que tu ne connais pas Sypher. C’est lui l’aîné de la fratrie. Il a quinze ans, mais en parait vingt-cinq. Je pense que tu le connais, c’est un Contre-Amiral possédant un fruit de type logia. Il brille surtout pour ses attaques massives.

Croisant les bras Ghetis, tourna autur de lui et hochant lentement la tête, avant de se rapprocher du Keigo pour lui murmurer.

- Il pourrait raser ce village en une attaque et n’en laisser que des cendres. Mais moi aussi haha !

Dit-il réellement amusé, un rire presque hilare le prenant.

- Caligula aussi sous sa forme totale vu sa taille ! En fait, tous les membres de l’équipages sont des monstres huhu !

Au moins avec ce genre de phrase le père ne mettait absolument pas la pression à son benjamin.

- Mais ne t’inquiète pas Sypher est plutôt cool, il est juste peu bavard, mais c’est un bon garçon et un marine rigoureux. Il arpente actuellement la mer bleue en quête de puissance. Si Caligula possède ma joie du combat, Sypher possède pleinement mon orgueil de guerrier. Jadis j’avais une fille qui représentait… En vérité je ne sais pas ce qu’elle représentait… Nous n’avions aucun point commun en fait, c’est sûrement pour cela que ce n’est plus ma fille.

C’était un sombre constat, mais il n’y avait eu qu’une sorte de rivalité absurde entre le vairon et la verte, elle était herboriste, lui botaniste, des métiers semblables, mais très différents en même temps. Au final, ils n’avaient jamais rien partagé, c’était un bien triste constat. Cependant, le paternel l’ayant tué, il ne voyait pas l’utilité d’en parler outre mesure.

Alors c’est naturellement qu’il chassa l’idée de sa tête son sourire illusoire masquant une haine viscérale envers celui qui avait plongé sa fille dans cette abjecte Révolution.

Le duo arrivant ainsi au bateau, Florentino étant occupé à surfer tout en projetant des trombes d’eau sur Kokuwo qui tentait de  sécher celles-ci d’un bon jet de flammes.

Tout le monde travaillait à sa façon, l’équipage étant accueilli par Atsu en bien meilleure forme ! La petite blonde pétillante entamant son accueil par un énorme coup de poing en plein abdomen, paralysant instantanément l’Archer, qui se recourba sur le poing couvert du fluide offensif.


Atsu, niveau 37, Apprentie

[skyblue]- P’pa ! J’ai retrouvé ma force !! [/color]
- Urgh…. Oui je vois ça… La prochaine fois accueille ton frère Saku comme ça. Sakuga, je te présente Atsu. C’est une jeune historienne spécialisée dans l’histoire du ciel. Néanmoins, le gouvernement l’a placé sous ma tutelle à cause de sa force surhumaine. Je suis là pour l’aider à améliorer sa maitrise de cette capacité, rare à son âge. Elle est arrivée ce matin, du navire venant de Bilca.
- J’ai déjà battu grand frère Cali, alors j’espère qu’il est meilleure grand frère Saku.
- Oh, mais ne t’inquiète pas, tu pourras jouer avec lui demain. Il commence son entrainement. Par contre aujourd’hui, il faudra le laisser se reposer, il doit aller en consultation avec Mei.
- D’accord ! Du coup prépare toi pour demain grand frère Saku !
Dit-il en lui collant un léger coup de poing à l’épaule qui témoignerait malgré tout de sa force.
- Ah oui du coup tu l’auras compris c’est mon autre fille. Elle est assez vivace.

Le duo pénétrant dans le bateau se rendant directement au laboratoire de la féline. Une pièce bordée de multiples tables et fioles diverses, tel l’atelier d’un alchimiste. Dans le décor deux énormes lapins des neiges, avec des motifs rouges, des cornes sur leur têtes et d’énormes griffes, les petits joujous de la biologiste.


Mei Nyantachan, niveau 38, Section Scientifique

- Alors te voilà hum Sakuga. Je ne pense pas que tu te souviennes de moi, je me suis occupé de tes soins après que tu te sois fait embrocher comme du bœuf, mais tu étais plutôt dans les vapes. Tu dois plutôt te souvenir de mon incompétent de long-bras. Je suppose que si tu es là c’est pour tes ailes. Ghetis m’en avait déjà parlé, il avait pensé que tu voudrais les récupérer.

- Bon Saku… Je vais te laisser, tu es entre de très bonnes mains crois-moi. Je t’attends là-haut… demain.


Dit-il en tapotant l’épaule du garçon avant de s’éclipser façon ninja, tandis que l’un des lapins vint se positionner devant la porte évitant que le sabreur ne parte, pendant que l’autre lapin lui attrapa le bras

- Quelle chochotte. Ne t’inquiète pas blondican. C’est une mutation forcée, donc comme son nom l’indique, tu vas forcément souffrir. Mais ne t’inquiète pas, ce sera l’affaire de quelques heures ! Le temps que les ailes poussent. Tu as une préférence sur la forme, et la couleur ? Tu veux d’autres mutations ? Couleur de cheveux, des yeux, longueurs de cheveux, d’ongles, couleur de peau, queue, fourrure, écailles, cornes, œil ? Dis-moi tout que je te prépare quelques seringues.

Enchaina la féline avec un très grand calme, alors quel commençait déjà à manipuler les différents mélanges.

- J’ai des anesthésiants si tu ne veux pas souffrir d’ailleurs. Mais je pense que tu es un homme, un vrai, donc tu n’as pas besoin de ça. Même mes lapins n’en utilisaient pas.

Dit-il en se retournait avec un sourire narquois.

- J’oubliais. Bienvenue dans La Couronne.

Un équipage de fous.

Pride rêvait de cuisiner Caligula, Agon rêvait de séduire Kitisiri, Ghetis et Yzis formait un couple libertin, Mei réalisait de drôle de mutation et Madi était une tortionnaire… Dire qu’il restait encore tant de monde à rencontrer, pauvre blondican.


DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Pirate
avatar
Messages : 353
Race : Ange
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
81/200  (81/200)
Berrys: 8.280.000 B

MessageSujet: Re: Introspection d'un ingénieur (Pv Saku)   Ven 9 Nov - 1:50

L'heure de l'entraînement



Ecoutant son nouveau « père » avec attention, il serait donc rival avec Caligula. Le Keigo voyait le Spown comme un ami cher, pas un rival. Au lieu de simplement faire la compétition avec son frère, il en était sûr, Caligula allait le faire progresser aussi. La rivalité était une bien belle chose, l’entraide était quelque chose d’encore meilleur pensait le Keigo.

« - J’ai hâte de rencontrer ce Sypher alors ! Les Logia sont des fruits assez rare et assez intéressants. Je n’ai jamais eu l’occasion d’en affronter un, j’espère que je pourrais croiser le fer un jour avec lui », disait alors le Keigo.

Le jeune homme adorait relever de nouveaux défis et avoir de nouvels objectifs. Il était un battant après tout. Il se souvenait de cet entraînement militaire qu’il avait pu suivre il y a longtemps sur Angel Island, il en avait bavé mais il avait bien progressé depuis toute ses années. Il était bien meilleur que lors de son départ de ses îles célestes, bien meilleur que ses aventures sur les mers bleus. Sakuga évoluait encore, il grandissait. Il venait de rentrer dans un équipage de monstre et il avait encore du chemin à faire avant de dépasser ses monstres et se montrer digne de cet équipage.

« - Oh tu sais je ne partage que très peu de points communs dans mon caractère avec ma mère et pourtant c’est sûrement la femme qui me manquait le plus au monde. Je voulais vous remercier pour avoir sauvé Bilca. J’ai mon petit frère Samael, il y vit avec sa femme et ses enfants sans vous, il ne serait peut-être plus de ce monde. Donc quelque soit la personne qui était cette fille que vous aviez, vous partagiez sûrement un lien plus fort que vous ne le pensiez. Elle reviendra peut-être à la maison tôt ou tard. »

Le bilcan pensait à la haine qu’il avait envers son père biologique, il détestait cet homme qui lui avait arraché les ailes. Octavius avait détruit la vie de Sakuga et pourtant le jeune homme avait hérité de la folie de cette homme. C’était son petit côté de noirceur après tout. La rencontre avec la petite Atsu lui rappelait lui quand il était encore bien plus jeune. Au final, Sakuga aura vécu comme une tête de mule ou plutôt un idiot avant de se rendre qu’aujourd’hui il avait grandi. Après le coup de poing dans l’épaule de la jeune fille, Sakuga se rendit compte de la force qu’elle possédait. C’était assez inhumain vu comme ça mais il se rappelait qu’il y en a qui possédait la même force.

« - Ouais je viendrais m’amuser avec toi demain, j’en ai besoin de me dégourdir un peu plus les jambes, je me suis beaucoup trop reposé sur mes lauriers, ahaha. »

Une fois à l’intérieur du navire de la Couronne, Sakuga rencontra alors Mei, celle qui s’était occupé de ses blessures pendant tout ce temps. Elle avait l’air d’être vraiment quelqu’un d’assez spécial. C’était une scientifique après tout, rien de quoi être étonnant. Il salua son capitaine de la main avant de répondre à la féline.

« - Souffrir ? La douleur n’est rien pour retrouver sa fierté de Bilcan. Je les veux longues et blanches de la forme des ailes bilcanes. Je te remercie beaucoup d’avance, je te revaudrais ce service. »

Bienvenue dans la Couronne ? Le Keigo ne s’était pas rendu compte mais il se sentait déjà comme chez lui.

« - Merci beaucoup Mei. Je me plais déjà ici. Bon allez commençons. »

Le Keigo avait trouvé dans la Couronne, une seconde famille. Ceux-ci avaient l’air bien plus vivants et humains que son époque de pirate. La vie de forban était désormais terminé… Celle de justicier pouvait enfin commencer sur des nouvelles bases. 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Introspection d'un ingénieur (Pv Saku)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Introspection d'un ingénieur (Pv Saku)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un Ingénieur de Talent a votre service !
» Ingénieur nain et armes de tir
» GERARD ROUZIER, INGÉNIEUR OU GERVAIS CHARLES AVOCAT QUI SERA LE PREMIER MINISTRE
» Renom de l'Ingénieur des Camels
» Histoire d'un ingénieur nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Les Îles Célestes :: Kitamura Island-