Partagez
 

 Attraction Powder [Mission FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron Guts
Le Nocturne
Aaron Guts
Messages : 525
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Attraction Powder [Mission FB] Left_bar_bleue29/75Attraction Powder [Mission FB] Empty_bar_bleue  (29/75)
Expériences:
Attraction Powder [Mission FB] Left_bar_bleue81/120Attraction Powder [Mission FB] Empty_bar_bleue  (81/120)
Berrys: 59.687.000 B

Attraction Powder [Mission FB] Empty
MessageSujet: Attraction Powder [Mission FB]   Attraction Powder [Mission FB] Icon_minitimeSam 6 Oct - 18:07


Attraction Powder
Mission


Depuis l'appel, j'avais beaucoup réfléchi. Seul sur mon petit navire, j'imaginais Vansaar en dessous, zigzaguant dans l'eau profonde. Hélas, il était resté au village comme tous les autres. J'avais abandonné lâchement les âmes des défunts lors de l'attaque des Shadow Ghosts. Être seul avec soi-même est une très bonne expérience, chacun peut prendre le temps de réfléchir à ce qu'il veut vraiment sans être influencé par l'avis de qui que ce soit. C'est là que les rêves et les ambitions surgissent, et que cette lueur dans la pupille qu'on appelle "motivation" apparaît. Abrahan m'avait offert une opportunité d'évoluer suite à l'appel. Je devais donc servir ses intérêts pour la mission ? Logique, seulement c'est moi qui ai demandé cette mission, je sers donc mes intérêts en priorité. Et si je dois vivre au prix de la mission, alors je vivrais. Mon village est la seule chose qui m'est chère dans ce monde, et je donnerais tout ce que je possède afin de le protéger. "Au port dans 3 jours", m'avait dit le pirate. Je dois chercher une Minerve à tes navires au port -Manque cruel d'imagination pour faire le rapport entre Minerva et Athéna-. Elle est blonde, à en croire le capitaine.

Le missionnaire que j'étais arriva un soir au lieu de rendez-vous. Tout le long de mon voyage jusqu'à ce lieu, je n'avais cessé de pêcher, pour le plaisir ou simplement pour me nourrir. Ma maîtrise de la navigation venait de là. Par pure envie de pêcher en mer, j'avais appris les rouages du métier de navigateur. Et purée de mousseline, qu'est-ce que c'est compliqué. Mais, c'est passionnant. Étudier la force du vent, sa position, prendre en compte les marées et la hauteur des vagues, apprendre à diriger la barre, bouger les voiles, faire les nœuds et encore toute une autre flopée d'exemples. Je m'amarrai tranquillement au quai, sous le reflet de la Lune. Elle me réconfortait sans cesse, de sa lumière pâle. Sur ce même quai, une femme élancée et blonde m'attendait les bras croisés. Freinant le bateau grâce à l'encre, je sautai du moyen de transport la corde en main afin de l'accrocher au quai. Dès que je posai pied sur l'île, une étrange impression jaillit en moi. Je ne pouvais pas exactement l'identifier, mais cela semblait puissant bien que caché en mon for intérieur. La personne sur le quai était définitivement Minerve. Elle m'accueillait sourire aux lèvres, poliment. Elle me demanda rapidement de la suivre plus loin. Un petit hôtel parmi les grands hôtels de luxe, c'est là que j'entrai en compagnie de la demoiselle.

Montant les escaliers, j'entrai calmement dans la chambre indiquée par la cheffe de mission. J'y fis la rencontre du reste du groupe, 2 personnes en fait. Nous étions donc quatre afin d'accomplir la tâche. Minerve m'invita à m'asseoir à la table ou les deux hommes étaient déjà. J'allai donc m'asseoir, puis ce fût le tour de la blonde. Un petit instant ou chacun se regarda dans les yeux passa, avant que la seule présence féminine sorte une carte de l'île qu'elle plaqua sur la table ronde. Le but de la mission consistait à voler une arme. Sa nature ne me fût pas dévoilée, jugée trop importante. L'endroit du crime était au bout de l'île, juste à la pointe du cœur. Et les victimes étaient la famille Stalingrad, l'un des groupes comptant parmi les plus importants fabricants d'armes de West Blue. Postés ici depuis plus de six mois, ils restent cloîtrés dans leur navire et n'en sortent que toutes les deux semaines afin de faire le plein de matières premières. Abrahan s'est intéressé à leur cas, car l'arme est semble-t-il révolutionnaire et, générerait beaucoup d'argent pour celui qui la commercialiserait. Et, un pirate reste un pirate. Cependant, le bateau est aussi l'habitation de la famille, et tous y circulent. Les informateurs nous ont rapporté qu'ils étaient chacun armés d'armes non conventionnelles et surtout originales. Elles ne ressemblent pas vraiment aux armes connues jusqu'à ce jour, mais personne ne peut connaître leurs effets. Le labo est situé à l'arrière du bateau, dans la cale. Le butin se trouve là-bas. Les Stalingrad sont aux nombres de 10 et nous sommes 4, la discrétion sera donc notre atout.

Minerve m'explique alors qu'elle comptait attaquer en fin de soirée, pendant que deux personnes de l'équipage seraient rendues aux affaires. Ainsi, il ferait presque nuit et la discrétion serait maximisée. Il allait falloir que je m'entraîne à marcher discrètement dans le sable, l'affaire de quelques minutes selon la cheffe. Elle continua cependant de parler, afin de se présenter rapidement. Après tout l'attaque était le lendemain et je venais juste d'arriver, pas de temps à perdre donc. Minerve était son réel prénom, née il y a 27 ans et quelques semaines. Ses armes ? Deux aiguilles et deux paires de ciseaux. Elle était couturière de combat comme elle le disait si fièrement. Elle pouvait entre autre coudre la peau des adversaires, couper leurs habits et cætera. Il lui suffisait d'imagination pour mener à bien ses combats. Ses atouts étaient donc l'agilité et la rapidité. Le second à prendre la parole se prénommait Barangar. Il aimait le poisson, en tant qu'ancien pêcheur. Âgé de 24 ans, il se battait avec un harpon gigantesque, puis à mains nues grâce à des gants en écailles de poissons-monstres. Il est très imposant physiquement et, possède quelques cicatrices. Son atout à lui c'est donc la force brute. Viens ensuite le plus jeune parmi le trio de mes coéquipiers. Il s'appelle Mitch et a quelques mois de moins que moi, son physique est tout le contraire de l'autre homme, il est petit et craintif, peu musclé. Il est agile et rapide comme Minerve, mais son véritable atout est le camouflage. Il a reçu des glandes de caméléon dans sa peau, implantées chirurgicalement.



(c) NyoTheNeko sur NeverUtopia, modifié par Sora Okinawa

Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
Aaron Guts
Messages : 525
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Attraction Powder [Mission FB] Left_bar_bleue29/75Attraction Powder [Mission FB] Empty_bar_bleue  (29/75)
Expériences:
Attraction Powder [Mission FB] Left_bar_bleue81/120Attraction Powder [Mission FB] Empty_bar_bleue  (81/120)
Berrys: 59.687.000 B

Attraction Powder [Mission FB] Empty
MessageSujet: Re: Attraction Powder [Mission FB]   Attraction Powder [Mission FB] Icon_minitimeSam 6 Oct - 18:07


Parlotte et sable
Feat Minerve, Barangar & Mitch


Viens donc mon tour de me présenter. Sur le même ton de voix que mes alliés de mission, je m'élance alors.

- " Je m'appelle Aaron et, je suis né à West Blue sur l'île de Nighty Town. Je n'ai pas vraiment de spécialité en force ou en vitesse, disons que je suis polyvalent. Je le suis d'ailleurs d'autant plus grâce à mon fruit du démon. Le Kage Kage No Mi. Il me permet de moduler mon ombre à volonté, cependant je ne dois pas être exposé à la lumière du jour quand j'utilise ma malédiction. Le soleil semble mettre du temps à descendre cependant, j'opte donc plus pour un passage dans la cale. Je peux me permettre de demander les restes du plan ? Comment allons-nous partir de l'île ? Comment va-t-on chercher l'arme, qui y va ? "

Minerve souriait un instant et effectua un petit mouvement de tête mystérieux. En tant que leadeuse, elle fût la première à prendre la parole.

-" Bien, un maudit est toujours utile en combat. Contente que le plan te plaises, il n'y avait de toutes façons pas d'autre meilleur moment que celui-là. Notre départ est déjà arrangé, une embarcation nous attends au port où tu es arrivé et dès que nous aurons finis, elle fusera pour nous faire quitter l'île. Si tu le souhaites nous pourrons t'y accueillir, mais comme tu le devines, nous te laisserons à la première île que nous croiserons.

Je levai d'un geste vif ma main droite en l'air et pris la parole, ce à quoi la jeune femme réagit par un haussement de sourcil dévoilant sa surprise.

- " Je quitterais l'île par mes propres soins, mais merci de l'attention que vous me portez. "

Ma main fit un demi-tour et se plaçait face au plafond, comme si je redonnais la parole que j'avais interceptée plus tôt à Minerve. Elle attendit quelques secondes en me regardant avant de reprendre, marchant autour de la table alors que le bruit de ses pas accompagnaient ses mots.

- " Le reste du plan est très vague. Même si on a pût observer l'extérieur du bateau, nous ne savons que très peu sur l'intérieur. De plus, nous ne pouvons anticiper quel rencontre nous allons faire et comment les membres vont réagir. Nous ne pouvons donc désigner spécialement quelqu'un, il faudra aviser sur le moment. Enfin, voilà tout ce que mes informateurs ont été en mesure de récolter sur les Stalingrad et leur maison. Devant se trouve une grande porte qui est en permanence ouverte, ils possèdent également des dizaines de Den-Den Mushis répartis dans le navire afin de pouvoir communiquer. Ils possèdent également tous des armes aux capacités non-connues. C'est donc le mystère total. Le prototype et les armes que nous devons voler se situent dans la cale, plus précisément dans le laboratoire, à l'extrême opposé de là où nous arriverons. C'est pourquoi la discrétion sera de mise. L'attaque est donc pour demain 19h. Aaron, suis-moi dehors.

Et sur ce, Minerve sortait. Elle descendit les escaliers sans m'attendre, alors que je me levais de ma chaise pour la suivre, laissant Mitch et Barangar vaquer à leurs occupations personnelles. Je la retrouvai dehors à m'attendre. Notre duo se dirigeait vers la plage et son sable fin. Je devais m'entraîner quelques instants à marcher de manière discrète dans le sable, Minerve me montra alors comment procéder. Habitant d'un village côtier, je n'eu aucun mal à reproduire ses mouvements après quelques tentatives. Elle me quitta alors pour revenir à l'hôtel. Je devais me loger par mes propres moyens et, même me nourrir moi même. L'expérience était plaisante, puisque je pêchais pour les restaurateurs du coin. En échange j'obtenais de l'argent afin de pouvoir manger chez eux, mais aussi de quoi me loger.



(c) NyoTheNeko sur NeverUtopia, modifié par Sora Okinawa


Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
Aaron Guts
Messages : 525
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Attraction Powder [Mission FB] Left_bar_bleue29/75Attraction Powder [Mission FB] Empty_bar_bleue  (29/75)
Expériences:
Attraction Powder [Mission FB] Left_bar_bleue81/120Attraction Powder [Mission FB] Empty_bar_bleue  (81/120)
Berrys: 59.687.000 B

Attraction Powder [Mission FB] Empty
MessageSujet: Re: Attraction Powder [Mission FB]   Attraction Powder [Mission FB] Icon_minitimeSam 6 Oct - 18:07


Une émeraude dans la nuit
Feat ???


Attraction Town était une ville bien étrange dans laquelle vivre. Beaucoup d'amoureux et, pleins de gens qui courent et virent près d'un bâtiment appelé "Mairie" à croire ce qui est gravé sur la façade. Après quelques heures à faire mon boulot, je retournai avec toute la marchandise vers les restaurants. Pour confirmer mon entraînement de plus tôt, je repassai dans le sable. Voyons si je réussis toujours à être discret avec une charge plus lourde. Je me concentrais afin que mes pieds s'enfoncent doucement dans le sable, sans faire de bruit. Une voix féminine s'éleva en même temps que mes yeux qui s'étaient fixés sur le sol. Lorsque mes pupilles atteignirent ses pieds, le temps sembla s'estomper quelque peu. Une réalité différente et, à mesure que mon regard suivait ses courbes la sensation cachée au fond de moi depuis mon arrivée sur l'île surgissait soudainement. Tout chez elle me plaisait, le meilleur restait ses yeux. Ils m'hypnotisaient, simplement. La jeune femme venait de me demander ce que je faisais actuellement et, si j'avais besoin d'aide. Elle venait donc tout juste de me comparer à un handicapé, génial. Je répondis avec un beau sourire que j'aimais marcher dans le sable, la sensation que j'obtenais en faisant cela me fascinait toujours autant.

Attraction Powder [Mission FB] Finall10
???

Inutile de lui avouer que je m'entraînais pour un braquage. Elle répondait par un petit rire étouffé. Pendant quelques instants, je croyais qu'il était mesquin, mais non. En fait, elle semblait rire de ma bêtise. Ou plutôt, de mon naturel imbécile. Mais ses yeux, j'y revenais toujours. Et à travers ses pupilles, je ressentais un besoin. Le besoin d'aller vers elle. Sûrement car, elle-même en avait besoin et, me laissait le deviner consciemment. Sans pour autant l'exprimer, elle me laissait le comprendre si je le cherchais bien évidemment. Je cherchais plus que cela. Je la cherchais de l'intérieur, je voulais soudainement tout savoir d'elle. Je voulais toujours plus, c'était insensé. J'observai un instant mon corps et, sentis que cela faisait déjà plusieurs secondes que je ressentais des frissons. Seulement j'étais tellement concentré à poser mes yeux marron dans ses yeux vert que je ne l'avais pas remarqué. Ma soirée venait de prendre une toute autre tournure, par un simple jeu de regards. Elle m'invita donc par un énième mouvement de pupille à la suivre et, mes bras lâchèrent alors instantanément tout ce que j'avais pêché durant les dernières heures. Je la suivais naturellement et me plaça à ses côtés durant la marche. J'étais dans une illusion, c'était certain.
Tout son corps semblait dégager un parfum attractif puissant. Mes yeux ne s'arrêtaient pas de passer et, repasser tout le long de son corps. Nous sommes donc arrivés chez elle après quelques minutes de marche durant lesquelles je l'avais épiée de la tête aux pieds sans aucune honte ni gêne. Ensorcelé, j'étais sous son charme. J'épargnerais à vos chers êtres le reste de la nuit -en fait je veux plutôt le garder pour moi-. Ce n'est pas descriptible, aucun mot ne peut condenser ni expliquer ce que j'ai ressentis. Je suis convaincu maintenant que les sentiments sont d'une puissance non négligeable. Ces heures me l'auront bien appris, pour mon plus grand bien. Et cette beauté me laissa partir le lendemain en début d'après-midi, accomplir mon dût. Je devais manger, car hier soir avait été très éprouvant autant physiquement que mentalement. Je devais me préparer à nouveau pour l'attaque. Je retournais donc à la chambre d'hôtel afin de valider ma présence. Après avoir toqué et poussé la porte, j'entrai finalement. Une forte odeur de poisson émanait de toute la pièce et, c'est avec quelques questions que j'apprenais que Barangar avait ramassé ma pêche afin de se régaler au plus grand désarroi de ses coéquipiers. Il me félicita d'ailleurs d'avoir pêché aussi vite et, aussi bien. Le compliment fût reçu avec un grand sourire, c'est encourageant de recevoir la gratification d'un ancien pêcheur.

Il me fallût bien vite descendre à un restaurant modeste, afin de prendre des forces. J'arrivais sur la fin du service et, j'étais contraint à prendre les restes. De toutes manières, la mission était juste après et je ne pouvais avoir le gosier trop chargé. Je remontai au petit Q.G., le reste du temps ne fût que de l'attente ponctuée par quelques discussions où par une nostalgie des dernières minutes de préparation. Notamment Minerve qui me balança une petite réflexion sur ma rencontre nocturne, justifiée par l'intervention d'Attraction Town. Je n'avais pas pût retenir mon sourire, débordant de joie. J'avais pourtant tant bien que mal essayé de le dissimuler, mais on ne cache pas un cœur emplit de sentiments. Et enfin, l'heure était arrivée en même temps que les cloches de l'église sonnant derechef l'un des mariages de la journée. Le temps était à l'action, alors je suivais Minerve et le reste du groupe. Nous nous sommes donc approché du bateau, vérifiant de bien être à l'abri de tous regards. Nous étions naturellement en avance et, attendions la sortie du duo pour les matières premières dans le plus grand silence. La grande porte située à l'avant du moyen de transport était ouverte, comme prévu. Pour laisser passer... une personne. Hein ?! Une personne ?! Chacun d'entre nous s'échangeait des regards inquiets et interrogateurs, la seule femme du groupe lâcha alors à voix basse, sur un ton frustré.

- " Pourquoi elle est seule ? Ils sont censés être deux... c'est quoi ces informateurs en cartons ?! Bon, on s'en tient au plan et on improvisera. "



(c) NyoTheNeko sur NeverUtopia, modifié par Sora Okinawa





Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
Aaron Guts
Messages : 525
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Attraction Powder [Mission FB] Left_bar_bleue29/75Attraction Powder [Mission FB] Empty_bar_bleue  (29/75)
Expériences:
Attraction Powder [Mission FB] Left_bar_bleue81/120Attraction Powder [Mission FB] Empty_bar_bleue  (81/120)
Berrys: 59.687.000 B

Attraction Powder [Mission FB] Empty
MessageSujet: Re: Attraction Powder [Mission FB]   Attraction Powder [Mission FB] Icon_minitimeSam 6 Oct - 18:08


Infiltration... ratée.
Feat Minerve, Barangar & Mitch


Attraction Powder [Mission FB] Fd776e10

( Représentation du bateau, la case noire à gauche est la porte, le carré en rouge le laboratoire. )



Chaque membre hocha alors la tête, un peu plus rassuré. Allongés sur une dune de sable, nous avons laissé le Stalingrad passer seul. Une fois hors de vue, nous nous sommes levés pour nous séparer dans un premier temps. Deux équipes de deux faisant chacune le tour afin de revenir aux portes principales, en silence et sans se faire repérer visuellement. La marche discrète dans le sable nécessitait de la concentration et, pour une mission d'infiltration tel quel, une certaine pression se faisait ressentir. La tenaille silencieuse fit son effet et, les double duos arrivèrent aux portes, où deux vois s'élevèrent. Une discussion apparemment intéressante se déroulait. Une jeune voix féminine et une masculine au timbre un peu plus marqué échangeait à propos de la personne qui venait de partir.

Barangar décida que l'heure n'était pas à la discussion pour ces deux personnes et, se montra en sortant son harpon géant. Pris par la surprise, le jeune adulte se fit empaler sur le bois du navire en un instant. Le choc émotionnel troubla l'adolescente, que je m'empressai d'aller pêcher -et cette fois-ci, plutôt avec les poings qu'avec la canne- au visage. Minerve pris le relais et cousu la bouche de la jeune fille au Den-Den communicateur. Surpris de cette action je la laissai se produire, mais la victime s'empressa de gémir de douleur dans l'appareil. Ni une ni deux, je concentrai ma force dans ma paume et toucha la tempe avec précision. La tête se fit secouer de gauche à droite, puis plus aucun bruit. Le duo d'accueil était hors d'état de nuire, mais l'alerte était sans doute donnée.

Par quelques signes de mains rapides, Minerve ordonna au groupe de faire le tour. Une idée me traversa l'esprit et je stoppai alors Mitch dans son élan, lui faisant comprendre par quelques gestes de se camoufler sur place pendant que nous faisons le tour. Ainsi, il pourrait faire diversion facilement grâce à son pouvoir et semer la zizanie pour les opposants. Si Barangar s'était fichu de la situation et avait préféré récupérer son harpon ainsi que l'arme que trimbalait sa victime, Minerve m'avait interrompu au début. Mais une fois l'idée expliquée, elle hocha la tête. Notre trio ressortait et Barangar pris le flanc gauche, avec ordre d'être plus lent mais discret tandis que le tandem de Minerve et moi-même allions être plus rapide sur la droite afin d'attirer l'attention.

Sur le chemin, elle m'avait foudroyé du regard, puis indiqué d'un mouvement sec de la tête de monter sur le pont du bateau. Sortant donc ma canne à pêche, je lançai l'hameçon au grand mât afin de l'entourer du fil de piano. Une fois ceci fait plus qu'à laisser le fil que j'avais coincé entre mes doigts s'échapper. Je m'étais ainsi propulsé vers le mat et observait sur le pont une jeune fille soufflant dans sa trompette, pile dans ma direction. L'air qu'elle y avait insufflé venait clairement de décupler de volume et de force, par une ingénierie astucieuse. Je me retrouvais soufflé, dévié de ma trajectoire et obliger de faire le tour en horizontal au lieu de remonter. Je me trouvais à atterrir sur le gaillard d'avant, près du mât de misaine alors que la majorité des adversaires et que Minerve étaient sur le pont.

Aux portes, à l'avant du bateau...

Mitch, se retrouvait seul dans une situation inconnue. Hormis garder son camouflage actif, il ne savait que faire. Il ne fallut pas attendre très longtemps pour que des pas se fassent entendre. Deux voix féminines échangèrent alors. L'une des deux ressemblait comme.. eh bien comme deux gouttes d'eau à la jeune fille cousue au Den-Den. Elle fulminait de colère alors que la plus âgée parlait au travers de l'appareil.

- " Chéri, tu me reçois ? "

- " Mal, mais je t'entends quand même. "

- " Bylgis est assommée à l'escargophone et, Philippe est mort. Reste dans la cale et prépare tous les pièges au cas où ils passent le pont, comme on s'en doutait avec la disparition, ils en veulent à la poudre. "

- " Avec plaisir ! Bonne chance, je t'aime. "

- " Ils vont me le payer..! "

- " Balkas, reste-là !.. Et merde.. elle est partie vers le pont. Remarque, le soleil est encore là... "

Dans cette situation précise, Mitch stoppa son camouflage et, dos à la matriarche, s'empressa de passer son avant-bras droit à sa gorge afin de l'étrangler rapidement, pressant avec le haut de son buste contre la tête de la femme afin qu'elle ne puisse s'échapper. Son radius compressa l'épiglotte tellement fort qu'en quelques secondes et quelques bruits d'étouffements sourds, elle perdit connaissance. Soudainement, ses bras changèrent de position et, il enlaça la femme d'une douceur contrastant totalement avec ses actions précédentes.



(c) NyoTheNeko sur NeverUtopia, modifié par Sora Okinawa


Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
Aaron Guts
Messages : 525
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Attraction Powder [Mission FB] Left_bar_bleue29/75Attraction Powder [Mission FB] Empty_bar_bleue  (29/75)
Expériences:
Attraction Powder [Mission FB] Left_bar_bleue81/120Attraction Powder [Mission FB] Empty_bar_bleue  (81/120)
Berrys: 59.687.000 B

Attraction Powder [Mission FB] Empty
MessageSujet: Re: Attraction Powder [Mission FB]   Attraction Powder [Mission FB] Icon_minitimeSam 6 Oct - 18:08


Assaut.
Feat Minerve & Barangar



Face à moi s'était dressé un jeune homme qui avait quitté le pont afin de me confronter. Avec la carrure d'un squelette, car même Mitch à l'air musclé à côté de lui. Son arme était... des boutons ? De nombreux boutons positionnés sur son corps, qu'il activa et desquels sortirent de nombreuses petites plaques métalliques. En trois secondes, il était complètement recouvert et protégé. Le poids n'avait également pas l'air d'être un inconvénient, puisqu'il fonça sur moi sans être gêné par un quelconque poids. Le Soleil mettait du temps à aller se coucher, en cette soirée d'été et, mes pouvoirs étaient donc inutilisables. Ne sachant trop comment réagir, je tentai une frappe du poing désespéré, un peu pris par la surprise je dois l'avouer. L'impact fut douloureux de mon côté et, même si sa tête avait été touchée, sa course prenait fin, heurtant mon corps de plein fouet. Un deuxième impact m'envoyant au sol à deux-trois mètres. Je me relevai et sur un assaut miroir de sa part, ma jambe droite se releva afin d'aller toucher ses parties intimes. Résultat, j'avais visiblement plus mal que lui et mon regard vers lui semblait dire

- " Oups.. "
Fier de sa technologie, il écarta les bras et me laissa me remettre de la douleur, semblant même attendre une offensive de ma part. Ma maman m'a toujours dit que ce n'était pas polit de refuser un cadeau et, moi je suis un gentil petit garçon ! Hélas, cet alliage est d'une résistance certaine. Mais j'ai quand même réussit à l'endommager au crâne tout à l'heure. Bon, j'ai une frappe gratuite, alors autant souffrir pour lui faire le plus mal possible. Contractant mon bras droit en le ramenant près de mon corps, je m'approchai de lui et enclencha la frappe vers l'abdomen, tournant mon poignet à 90% degré et tout mon bassin afin d'envoyer toute la force et la vitesse que je puisse avoir dans mon poing. La frappe atteignit sa destination et, quelques craquements se répandirent à des centimètres autour de la zone d'impact. L'adversaire recula et, nos deux têtes se levèrent l'une vers l'autre, tous deux étonnés du résultat. Lui, fût même doublement étonné que je le sois moi-même -est-ce que cette phrase à vraiment du sens ?-. Visiblement, une onde venait de plier l'endroit touché. Je vais paraître mauvais joueur à ce moment-là, mais lui n'aura pas d'attaque gratuite. Lorsqu'une troisième course débuta de son côté, mon autre poing s'amorça pour se lancer au même endroit où son jumeau s'était logé.

Cette fois, je pouvais clairement discerner l'impact. Et une onde suivit les craquements préalablement faits afin de briser l'entièreté de l'avant de l'armure, choquant le corps frêle du jeune homme qui s'écroula à la suite sur le gaillard d'avant. Et cette fois-ci, aucun dégât de mon côté. L'étrangeté de l'événement fût écourtée, puisque je me ruai sur le pont où Minerve s'obligeait à esquiver difficilement les attaques de toutes les armes adverses. Elle avait un énorme talent dans l'agilité et usait de ses ciseaux de combat afin de découper les techniques adverses, mais l'effectif adverse était trop important. Minerve était blessée à plusieurs endroits, même si mon duel n'avait duré que quelques dizaines de secondes. Et il était temps que j'arrive, puisque la pression sur la leadeuse du groupe se faisait sentir. Toute l'attention était désormais posée sur nous deux, mais à peine cette situation en place qu'elle fut... littéralement balayée. Derrière le groupe adverse, Barangar venait de taper sur la machine qu'il avait pris sur le corps de l'homme à l'entrée. L'arme semblait soudainement se charger d'une grande puissance. Minerve et moi nous jetions alors sur le sol, chacun de son côté afin d'éviter ce qui suivrait le clic.

L'arme entre les mains de Barangar produisit une onde de choc massive, au son grave indiquant toute l'intensité de sa puissance. Celle-ci craquela le sol en bois du pont et balaya donc les membres de la famille sur les rambardes du navire, d'une telle efficacité que tous, furent mis hors d'état de nuire. L'ancien pêcheur lâcha l'arme dans un rire de satisfaction, celle-ci venait de rendre l'âme en lâchant tout ce qu'elle pouvait contenir. Minerve et moi nous relevions puis j'allais chercher ma canne à pêche enroulée autour du grand mât. Lorsque j'eu finis, quelqu'un sortit de la cale.

- " Vous voilà..! "



(c) NyoTheNeko sur NeverUtopia, modifié par Sora Okinawa



Résumé & Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
Aaron Guts
Messages : 525
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Attraction Powder [Mission FB] Left_bar_bleue29/75Attraction Powder [Mission FB] Empty_bar_bleue  (29/75)
Expériences:
Attraction Powder [Mission FB] Left_bar_bleue81/120Attraction Powder [Mission FB] Empty_bar_bleue  (81/120)
Berrys: 59.687.000 B

Attraction Powder [Mission FB] Empty
MessageSujet: Re: Attraction Powder [Mission FB]   Attraction Powder [Mission FB] Icon_minitimeSam 6 Oct - 18:08


Duel sous le Rouge
Feat Balkas


J'étais donc dos à l'arrivante et, nous l'entourions tous les trois. Il était inutile de se mettre à trois sur la cible. Même si les autres membres avaient été soufflés, qu'est-ce qui nous certifie qu'ils seront hors combat pendant encore 20 minutes ? Il fallait une séparation, que je forçai en envoyant par un coup de canne à pêche, ma boule de 20 kilos droit sur la jumelle. Celle-ci l'esquiva simplement alors que l'impact derrière elle, creusant le bois du bateau confirmait l'intelligence de son choix. Je sautai alors sur le pont afin de la rejoindre, entourant de nouveau le fil de ma canne autour de celle-ci. Étonnamment, l'opposante laissa Barangar&Minerve filer à la cale, l'objectif de la mission n'était clairement pas de mettre K.O. tout l'équipage. Me revoilà en duel, contre un adversaire aux allures beaucoup plus féroces. La haine se lit sur son visage.

- " Pour une fois que Bylgis et moi on n'est pas dans le labo.. Enchantée, intrus. Votre avancée s'arrête ici, vous n'aurez jamais la poudre, papa est maître des pièges. "

- " Enchanté, je suis Aa-AaAabracadabra..."

Un moment de blanc s'installa, entre Aaron qui déglutissait et Balkas, qui secouait la tête, se rendant compte du gus qu'elle avait en face d'elle.

" L-la poudre ?.. " finis par demander le Nocturne, intrigué.

- " Alors, tu n'es qu'un mercenaire, très bien. S'ils t'ont payé en avance, j'aurais au moins un peu d'argent à récupérer sur ton corps. Je m'appelle Balkas, et tes tours de magies s'arrêtent ici. "

La jumelle avait entreprit quelques pas, se positionnant pour le moins mystérieusement. Face au Soleil couchant, éclairant l'affrontement de sa couleur écarlate. Mais sais-tu pourquoi le soleil a l'air rouge lorsqu'il se couche au-delà de l'horizon ? C'est parce que parmi le nombre incalculable de couleurs que comprend la lumière, le rouge est celle qui parcourt la plus longue distance. Elle avait clairement un désavantage, aveuglée par la lumière de l'Astre. L'adversaire allait placer ses mains dans son dos quelques secondes, manipulant quelque chose. Un léger cliquetis mécanique s'enclencha et de nombreuses planches modifiées montaient au-dessus de la tête de Balkas, dans son dos. Apparaissant aux épaules, un métal semblait descendre et, couvrir l'entièreté des bras de la jeune fille. Elle peut donc se protéger à la manière de mon précédent adversaire. Cependant, le métal ne s'arrêtait pas là et forma deux épées, dans ses mains.

J'étais tellement intrigué par le phénomène que mon attaque commença lorsqu'elle fût armée. J'envoyais à la même manière que précédemment, ma boule vers elle. Et lorsque j'aperçus de quel côté elle allait esquiver, je changeai la trajectoire du lancer afin de suivre l'adversaire, un mouvement de bras faisant l'affaire. Lorsqu'elle atteignit la fin du ponton, elle utilisa sa vitesse afin de marcher sur le mur à la verticale et faire une figure acrobatique pour retomber sur ses pieds. Ma boule elle s'écrasa contre le mur et, l'offensive adverse arrivait, droit devant, chargeant. Je tirai de mes deux mains et d'un coup sec, afin de faire revenir la boule vers ma droite. La boule réussit à arriver sur son flanc gauche par surprise et l'entoura au niveau de l'abdomen. Même si le coup de la boule contre son flanc la heurta, sa course ne s'était pas arrêtée et, elle abattait ses deux lames à la verticale.

Je profitais que le fil entouré soit bien tendu afin de libérer de nouveau du fil en donnant un coup de canne à la diagonale, d'en bas à gauche vers en haut à droite. Et une fois le bout de mon arme rendue à cet endroit, j'appuierais avec mes pouces sur le fil afin de le tendre. La résistance et la souplesse d'une corde de piano fit l'affaire afin de repousser l'offensive. Face à moi, une planche sur deux se tournèrent et les reflets du Soleil m'arrosèrent de toute leur lumière. Aveuglé, je m'attendais à une attaque et décidait donc de fuir, tournant sur moi-même afin d'aller là où elle avait commencé sa course. Bien que face au soleil, j'étais toujours moins perturbé par la lumière que face à Balkas. J'enchaînais les clignements d'œil avec intensité, afin d'enlever cette lumière qui avait troublé ma vue. Et à la suite de cette série, ma tête s'était trouvée reculée par un choc. La vue à présent claire, intrigué, j'observais Balkas se défaire grâce à ses épées du fil qui l'entourait. Elle ne pouvait le couper et, s'était résolue à tourner sur elle-même doucement.

Je ramenais d'un coup de poignet droit mon fil vers moi, attrapant la boule de ma main gauche. Ces clignements d'œil m'avaient intrigués, alors je décidai de répéter un clignement d'œil, vers la jumelle. Une forme ondulaire sortis alors de mon iris et chargea sur l'adversaire qui distingua la forme un peu trop tard, tout aussi surprise que moi. L'onde de choc la repoussa contre la barricade. Les planches en haut semblèrent mal encaisser le choc. Une planche sur deux qui ne servait pas de miroir se tournait vers le Soleil, et les épées dans les mains de Balkas changeaient de forme afin de créer un mélange de deux armes que je connaissais. Elle pointa alors le bout de la lame et appuya sur chaque gâchette, envoyant deux balles de lumières droit sur moi. Un nouveau clin d'œil s'exécuta, allant choquer les balles afin que le tout s'annule dans un fracas sonore. Sous mes pieds, le sol tremblait quelque peu et j'entendais des voix échanger, non distinctement. Bien, il ne faut pas que je la laisse revenir de ce côté, où elle pourra de nouveau utiliser ses miroirs de merde.

Nous chargions tous deux l'un vers l'autre et un échange entre lames et fil de piano s'échangeait. J'utilisais l'extension du fil afin de réduire l'impact qu'avait ses lames, tout en cherchant à la toucher fatalement avec la boule, qu'elle esquivait habilement maintes et maintes fois. Quelques nouveaux tirs et quelques nouveaux clignements d'œil. Les acrobaties rythmaient le combat, mais ses assauts incessants me faisait perdre de plus en plus de longueur sur le fil et, impossible de faire revenir la longueur perdue vers moi, où je m'exposais à un coup direct. C'est très rapidement qu'elle réussit à me faire perdre toute ma longueur. Je ne pouvais exposer ma canne et, n'avais pas d'autre défense que ma dague que j'allais chercher de la main gauche, gardant mon autre arme en main droite. Elle abattait de nouveau ses deux lames, mais à deux angles différents. Je réussis à contrer le premier, perdant ma lame dans le processus et, tournait légèrement mon corps afin que le deuxième n'atteigne pas les parties vitales de mon corps. Mon épaule droite venait tout de même d'être touchée, le fil de sa lame avait pénétré avec quelques centimètres dans ma chair.

Je serrais les dents en lâchant un cri sourd de douleur. Il me fallait m'échapper de la situation, alors je commençai à tourner, tourner autour d'elle. Et plus je tournais et, plus ses tentatives de m'atteindre devenaient futiles. J'avais relevé ma canne àpêche et, profitais de ma vitesse afin d'enrouler de nouveau Balkas attrapant ses bras au fur et à mesure, mais cette fois-ci plus intelligemment. Après quelques tours, ma vitesse me permit de la surprendre et, d'aller enrouler moi-même la boule autour du fil encore tendu de ma canne à pêche. En m'éloignant d'un bond soudain et en tirant sur la corde de piano, je resserrais le nœud que je venais de créer. Mes deux mains enroulèrent par la suite bien proprement le manche de ma canne et mes pouces serraient le fil tendu, afin qu'il ne s'échappe pas pour l'opération à suivre. Puisque d'un coup sec et avec force, j'envoyais Balkas contre la barricade, celle d'où Barangar était arrivé.

Le choc réussit à la sonner sur le coup, détruisant par la même occasion le matériel bizarre qu'elle avait dans le dos. Tout le métal qui s'était créé sembla perdre de dureté et, tomba au sol en toute simplicité. Je lâchai alors ma canne à l'endroit où j'étais et, avant de donner le coup final, avouais.

- " Merci pour le combat, je ne sais pas comment tu as pu créer tout ça, mais bravo. Cependant, la Nuit arrive, alors il est temps d'aller faire dodo. "

J'espérais que même dans son état léthargique, Balkas m'ait entendu. Courant vers elle, je sautai à deux mètres de la cible, tournant sur moi-même une seule fois afin que lorsque j'atterrisse de nouveau, mon pied droit aille se loger sur le sternum de la jumelle avec tant de puissance que la barrière céda sous l'impact et, que le corps de la Stalingrad allait se loger dans le sable, complètement K.O. .




(c) NyoTheNeko sur NeverUtopia, modifié par Sora Okinawa



Techniques :
 


Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
Aaron Guts
Messages : 525
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Attraction Powder [Mission FB] Left_bar_bleue29/75Attraction Powder [Mission FB] Empty_bar_bleue  (29/75)
Expériences:
Attraction Powder [Mission FB] Left_bar_bleue81/120Attraction Powder [Mission FB] Empty_bar_bleue  (81/120)
Berrys: 59.687.000 B

Attraction Powder [Mission FB] Empty
MessageSujet: Re: Attraction Powder [Mission FB]   Attraction Powder [Mission FB] Icon_minitimeSam 6 Oct - 18:09


Imprévu Nocturne
Feat plein de monde


Et ainsi, le nocturne éteignait la diurne. La Lune venait remplacer le Soleil. La nuit dominait le jour. Désormais enfoncée dans le sable, sa technologie mit à rude épreuve Aaron, qui n'avait toujours pas compris comment cette dernière fonctionnait. Heureusement, il avait réussi à se débarrasser de son adversaire sans que celle-ci ne l'endommage trop. Se retournant désormais afin d'observer le ponton, tous les membres de la famille qui s'étaient fait souffler par l'onde de Barangar semblaient toujours sonnés. Un soulagement pour notre protagoniste, qui n'aimerait sûrement pas faire face à tous ces gus. Il choisissait donc de ramasser sa dague puis rester sur place, surveillant qu'aucun d'eux ne se réveille soudainement. Le sol s'était arrêté de trembler et, c'est seulement après quelques minutes de patience que de lourds pas se faisaient entendre. La voix de Minerve perça cette constante de pas.

- " Vous êtes en haut ?! "

- " Euuh, moi je suis là en tout cas ! " Minerve arrivait enfin sur le ponton, en possession d'une drôle d'arme et, derrière elle Barangar qui lui courait après tenait un gros pot contenant une poudre... étrange. Elle s'arrêta juste devant moi alors que l'ancien pêcheur en sang la serra dans ses bras avec tendresse, il la leva et colla sa tête à la sienne puis meumeuma mignonnement.

" Qu'est-ce qui lui est arrivé ? "

- " T'occupes, c'est à cause de l'arme. Où il est l'- "

- " Mitch ? Il est là. "

Juste à l'entrée du ponton vers la cale, d'où étaient sortis mes coéquipiers il y a quelques instants, venait d'apparaître la mère Stalingrad accompagnée de Mitch, il était juste à côté d'elle, de son propre chef.

- " Mitch et moi nous aimons et, il ne veut plus me voler. Aaron Minerve et Barangar, vous n'avez aucune chance. "

- " Et merde !.. Attraction Town de merde. Barangar lâche-moi putaain ! "

- " Mais je t'aaaime ! "

Si la matriarche jouait évidemment le jeu, Mitch lui, était fou amoureux. Et cela se voyait, il était collé à elle, et ne la lâcherais pas. La situation était chaotique, nous étions tous les trois blessés et elle avait clairement l'avantage. Nous pouvions bien-sur essayer de la charger, mais nous n'avons aucun moyen de communiquer et.. l'opinel qu'elle a dans la main droite ne m'inspire pas vraiment quant à la survie de Mitch. Elle le déplia d'ailleurs et le posa sous la gorge du jeune amoureux.

- " Rendez-nous l'arme, mon chéri Mitch est près à mourir pour l'avoir de nouveau. Hein chéri ? "

- " Évidemment mon amour ! "

- " Vous n'avez pas d'échappatoire, lâchez ce que vous avez volé et rendez-vous. "

Le désastre qu'était cette situation me permettait de détacher tranquillement mon ombre de moi-même et, de la déplacer tranquillement sur ma gauche afin de la faire se glisser entre les barrières de sécurité que je n'avais pas détruit.

- " Quel dommage qu'Abrahan perde tout sur ce plan-là, aaaah... Mais ça fait partie du jeu, maintenant, donnez l'arme. "

- " Bon Barangar, si tu m'aimes tu fais ce que je te dis d'accord ? Repose ton bocal au sol tranquillement, hein ? On étaient juste venu pour jouer. "

- " Au moins je peux voir l'efficacité de notre poudre et, je dois dire que c'est fabuleux. Merci à vous, mes prototypes. Oh mais.. d'ailleurs. "

L'ombre avait fini de longer le côté détruit par mon coup et glissait désormais de nouveau sur le pont, derrière la matriarche.

- " Minerve, tire donc sur Aaron, que je vois ce que cela donne en vrai. "

La supérieure se déplaça alors de quelques pas afin de me viser. Je me devais de jouer le jeu et me tournais sur ma droite, face à Minerve. Dans ma vision périphérique, j'activais alors mon Doppëlganger. Au moment fatidique où une vague de poudre rose enflammée s'élança vers moi, je disparaissais subitement de la vision de la matriarche et mon ombre encaissait le tir de l'arme. Je n'avais pas attendu qu'elle commence à me chercher pour tourner sa tête subitement et dans un craquement sourd, ayant positionné l'une de mes mains à son menton et, sa jumelle au niveau de l'occiput de la Stalingrad. Elle tombait simplement mais lourdement au sol alors que Mitch se retournait, interpellé par le bruit.

- " NOOOOOON ! MON AMOUUUUR ! "

- " Très bien, au moins je sais que la mort de quelqu'un ne fait pas arrêter la malédiction. "

Un coup de paume de la main gauche venait heurter la tempe de Mitch, à l'image de celle que j'avais envoyé sur Bylgis. Le choc le fit tomber dans les vapes alors que j’amenais mon Doppël afin qu'on le porte à deux, laissant mon épaule droite hors de cette histoire de poids.

- " Bien joué, on se barre ! Barangar récupère le bocal ! "

Et sur ce, le petit groupe blessé, amoureux, ou assommé foulait le sable fin de la plage, courant vers la ville.



(c) NyoTheNeko sur NeverUtopia, modifié par Sora Okinawa



Techniques :
 
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
Aaron Guts
Messages : 525
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Attraction Powder [Mission FB] Left_bar_bleue29/75Attraction Powder [Mission FB] Empty_bar_bleue  (29/75)
Expériences:
Attraction Powder [Mission FB] Left_bar_bleue81/120Attraction Powder [Mission FB] Empty_bar_bleue  (81/120)
Berrys: 59.687.000 B

Attraction Powder [Mission FB] Empty
MessageSujet: Re: Attraction Powder [Mission FB]   Attraction Powder [Mission FB] Icon_minitimeSam 6 Oct - 18:09


Run, Stop, Run.
plein de monde



- " C'est ça qu'on est venu voler, une poudre qui rend amoureux ? "

- " Je peux pas te le cacher indéfiniment non plus, donc oui. Son utilité tactique est évidemment précieuse, celui qui l'a en sa possession possède un pouvoir dangereux. Et ceux qui la ramènent à celui-là, un gros paquet de sous. Inutile de te dire de bien garder ça pour toi et de la fermer. Oh.. oups."

- " Compris. "

La course continuait et bientôt dans mon champ de vision, deux yeux verts percèrent l'obscurité de la nuit. Elle se tenait là, à l'entrée de la ville, nous barrant le chemin. Elle voyait bien que personne ne nous courait après.


Attraction Powder [Mission FB] Finall10
???


Qu'est-ce que ?.. Attends... Mes souvenirs me faisaient remonter des dizaines de minutes en arrière, alors que nous étions encore sur la dune. À ce moment-là, un seul membre était sortit du bateau. Un seul membre... alors qu'ils étaient censés être deux... Et.. ce couple à l'entrée, alors que Balkas à dit tout à l'heure qu'elles étaient toutes les deux dans le labo la plus part du temps. Alors.. ils étaient prêts ? Ils s'en doutaient. Non.. elle nous aurait vendu ? Personne ne bougeait vraiment, en train de réfléchir à la chose. Hormis Barangar, Barangar était amoureux. Elle bougea d'elle-même vers un bâtiment et, sortis de son ombre le corps du membre qui était parti seul, tout à l'heure.

- " Ils n'étaient pas deux car, la dernière fois qu'ils sont sortis, j'en ai pris un à part et je l'ai tué. Cette fois-ci, j'ai pris l'autre et je l'ai choqué à vie. Il est devenu une larve et, ne fera plus jamais rien de constructif de toute son existence. Courons. "

Malgré ce retournement inattendu de cerveau, nous courions de nouveau dans la ville. Elle avait laissé le corps là et portait sur elle un sac assez lourd. Alors que même la nuit tombée, les cloches sonnaient encore des mariages et, l'ambiance festive de ceux-ci contrastait complètement avec un groupe de voleurs blessés, qui fuyaient la scène de crime. Elle m'avait donc manipulé afin d'être sûr que je faisais partie de ce groupe et, ainsi pouvoir m'observer. De cela, il lui fallait seulement attendre que nous arrivions. Une fois au port, je déposai Mitch dans leur embarcation et échangea quelques mots courts.

- " C'était un plaisir, dites à Mitch que c'était pour son bien ! "

- " N'oublie pas de la fermer et.. bonne chance. "

Il ne restait plus que mon double d'ombre, elle et moi. Nous courions vers ma petite embarcation et, faisions tout afin de quitter l'endroit au plus vite. Cap... le plus loin possible, le plus vite ! L'embarcation de mes compères était évidemment plus rapide, mais je souhaitais choisir mes destinations, comme je choisissais ma destinée. Une fois les voiles levées et, le navire bien parti pour naviguer longtemps, je décidais de ramener mon ombre là où elle était, à sa place. Je me posais à ses côtés et, une courte discussion commença.

- " Pourquoi moi ? "

- " Je ne sais pas, tu étais là. C'était toi où l'un des informateurs, à vrai dire. J'ai réussi à ne pas me faire repérer le temps de voir qu'un plan se montait contre les Stalingrad et, lorsque j'ai vu la fille repartir à l'hôtel après avoir échangé avec toi, j'ai su que tu faisais partie des effectifs. J'étais une petite épicière, et je me débrouillais comme je le pouvais. Le duo dont j'ai fini par me débarrasser s'est pointé un jour et a pris tous mes stocks à bas prix en me menaçant. Je n'ai rien pu faire sur l'instant, mais j'ai fini par me venger, heureusement. Je n'ai plus rien à faire sur cette île, alors, j'ai décidé de venir avec toi. "

- " Peu importe où je vais ? "

- " Tant que ce n'est pas l'enfer, ça m'ira. "

- " Oh non, rassure-toi, je t'amène à un petit coin de paradis. "


(c) NyoTheNeko sur NeverUtopia, modifié par Sora Okinawa



Résumé & Technique :
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Attraction Powder [Mission FB] Empty
MessageSujet: Re: Attraction Powder [Mission FB]   Attraction Powder [Mission FB] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Attraction Powder [Mission FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Attraction Town-