Partagez | 
 

 Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Mar 2 Oct - 9:33





Les invitations avaient été envoyées, les affichettes placardées partout dans le monde maritime, aussi bien sur les mers bleues que sur l'océan de tous les périls : l'entreprise allait être un succès retentissant. Ici, sur l'île du plaisir, l'on pouvait considérer que le client était le roi absolu mais cela sous deux conditions : qu'il n'aille jamais dans le sens inverse de la maîtresse des lieux, ou de ses alliés connus et inconnus et, que le client en question en ait les moyens. Holiday Island était une île paradisiaque, magnifique, agréable sous bien des points mais elle n'était pas une île pour les gens pauvres, les bidasses à maigres soldes ou un rookie de la piraterie qui penserait s'arrêter là pour obtenir quelques richesses, non, sur Holiday Island, on aimait l'argent.

Forte de l'ambition de profits supplémentaires, l'administration des complexes hôteliers de l'île cristallisée autour des choix d'une seule et unique personne, l'héritière de l'empire, avait longuement cherché où pouvait se trouver l'argent et quel cause pourrait le faire sortir. Jeux, ils avaient déjà. Gastronomie et relaxation, l'île était déjà largement pourvue. Activités illégales, les apparences étaient souvent trompeuses. Alors que restait-il ? Quelle cause choisir ? Soudain, un flash lui était apparu, à elle, tenancière de toute cette usine à Berry : l'amour. Non, elle n'était pas tombée amoureuse, elle n'était pas idiote à ce point mais la cause pour laquelle les puissants dépenseraient sans compter, elle était là, devant elle, aussi simple que ramasser une pièce sur le sol de pavé blanc de son territoire : l'amour ! Il fallait exploiter ce filon, ces conseillers proposant la création d'un grand complexe matrimonial, l'organisation d'un service de dating permanent, la création d'une salle dédiée aux rencontres mais non. Il fallait un coup exceptionnel, éphémère mais exceptionnel : une fête, un festival, une rencontre entre élite. Le choix fut donc fait et le "festival de l'amour" vit ses préparatifs exploser en quelques mois sur l'une des îles la plus confortable de GrandLine.

Il s'agirait de la première édition, un départ qu'elle pourrait réitérer tous les ans jusqu'à obtenir la visite de titans, des personnalités les plus importantes de ce monde. Pour son premier jet, elle ne s'attendait pas à voir tout le gratin des mers débarqué mais quelques personnes intéressantes, importantes, riches. Aujourd'hui, du haut de la plus grande tour de l'île, tranquillement assise devant les baies vitrées donnant sur le port, la propriétaire des lieux souriait : le festival commençait, les navires commençaient à se bousculer sur le port réaménager en vue de cet événement : l'argent allait couler à flots. Elle se retourna lentement et détailla son fidèle premier conseiller, plus un larbin qu'un réel appui pourtant.

    - Nos premiers clients arrivent, préparez les salles de réception et dites à Eustache qu'il se tienne prêt, je veux que tout soit parfait.  


Le complexe hôtelier semblait en effervescence et déjà les grandes portes s'ouvraient sur des salles immenses. A l'entrée de chacune, un petit guichet où les participants seraient triés sur le volet en fonction de leur position sociale ou, bien plus important, de l'importance de leur compte en banque. L'une des tables venait par ailleurs de recevoir son premier client, le tout premier de tout le festival, excité comme une puce, l'homme ne semblait que très peu cacher son excitation.





Devant l'homme, l'employée de l'île afficha un sourire radieux et l'invita à entrer sans le moindre délai. Un prince pour première tête de la journée, apparemment les affaires allaient tourner parfaitement.



Eh bien c'est parti pour cette petite animation autour d'un thème sollicité par Lidy.
Un festival est donc organisé, il ne s'agit pas du festival traditionnel mais bel et bien d'une rencontre entre élite. Tu arrives sur l'île et les indicateurs te dirigent vers la plus belle de grande tour de l'île.

Si tu arrives ce tour, tu seras parmi les premiers arrivés et tu devras donc faire face au test d'entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
avatar
Messages : 227

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
130/200  (130/200)
Berrys: 42.585.500 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Mer 3 Oct - 10:20


Amour sur l'île du plaisir [1]


Lors de sa première incursion sur Holliday Island, Lidy était venue accompagnée d’un marchand plutôt riche. C’était un homme d’un certain acabit, mais dont l’hypothétique départ sur les mers bleues n’était en fait que le rideau tombé devant sa mort. La jeune agente d’élite du Cipher Pol 7 avait d’ores et déjà occulté ce pan de son passé, mais elle s’était précipitée vers l’île quand Reutsuna lui avait confié, en catimini, qu’elle semblait avoir dégoté une nouvelle piste pour traquer la Triade. Dans sa petite équipe, Mathilda et Reutsuna étaient les seules à présent au courant de son plan : elle leur avait fait confiance sur ce point, un peu pour essuyer l’écueil de sa maladresse avec la chasseuse de prime quelques semaines auparavant. Leurs relations n’étaient cependant plus les mêmes, et la distance qui s’était installée commençait à gêner la Olsen. Devait-elle renvoyer son amie vers une autre agence du Gouvernement ? Lui avouer la simple et sombre vérité ? De toute évidence, elle n’était pas encore prête à faire ce premier pas.

Ainsi, lors de son voyage, la Olsen avait privilégié une sorte de personnage qu’elle avait déjà incarné. La femme opulente, mais simple. Cette fois-ci, pas de fioritures : elle jouerait le jeu avec l’argent qu’elle possédait, tout simplement. Elle avait économisé depuis quelques temps déjà, et si elle voulait pouvoir mener sa mission à bien, elle savait qu’elle devait mettre ses sous au service du Gouvernement. On la payait grassement, elle imaginait donc bien que cet argent devait être reversé à la gloire de son employeur… Du moins, tant qu’elle aurait à faire ses preuves. Elle visait toujours le sommet, et cette enquête n’était qu’un moyen supplémentaire d’y arriver.

En revanche, quelle drôle d’idée de se cacher dans un festival de « l’amour ». Le contact de Reutsuna, un ancien chasseur de prime, avait apparemment décidé de lui confier la piste suite à une demande de cette dernière. Lidy n’avait fait qu’acquiescer en se jetant sur l’occasion pour filer d’Ennies Lobby. Quand elle arriva près des côtes où l’événement se passait, elle aborda avec une certaine sérénité. Pour la première édition de ce festival, ils ne devraient pas demander un gros montant pour accéder au lieu. De toute évidence, cela serait donc relativement aisé.

Avec ses presque quarante millions en poche, elle s’approcha donc de l’endroit qu’elle désirait aborder. Un sourire radieux, elle s’était vêtue d’une jolie robe blanche de saison, assez simple, tandis qu’un serre-tête lui maintenait les cheveux en arrière. Elle s’était même maquillée. Enfin, elle s’était faite maquillée et avait reçu des conseils de Mathilda, en réalité. Cette dernière était très excitée, ça se ressentait au premier coup d’œil. En jouant ce personnage, elle était en mesure de se protéger, de protéger sa personnalité… Et d’éviter de tomber dans le jeu qu’on lui proposait d’enclencher.

- Bonjour, je viens pour le festival, dit-elle.

Elle montrerait le montant qu’elle avait apporté avec elle sans soucis, et paierait le droit d’entrée s’il n’était pas excessivement onéreux. En tant que jeune femme bien comme il faut, elle était aussi plus à même d’entrer, se disait-elle. Et dans le pire des cas… Elle finirait par utiliser son pouvoir pour trouver une faille… Mais bon, il valait mieux partir optimiste.

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Mer 3 Oct - 11:11





A l'accueil, les jeunes femmes chargées du tri, ou plus noblement nommé de "la sélection d'élite du festival de l'amour", avait eu la chance de voir plusieurs clients sérieux depuis le passage du prince. De riches et respectés commerçants, locaux pour certains, des politiciens, des petites starlettes sans trop d'importance mais suffisamment de moyens pour entrer, des têtes connues dont certaines étaient primées et même une ou deux mouettes. Dans les établissements de l'île, les confrontations entre primés et gouvernementaux n'avaient pas lieu, à défaut, la tenancière de tout cet empire se ferait une joie de faire virer la mouette en cause ou exécuter le criminel défaillant. Grosso modo, elle tenait tout le monde par les bourses et était la seule autorité à respecter ici.

Quoiqu'il en soit, lorsqu'elles virent une petite femme à la chevelure bleutée se présenter à elles, les deux chargées d'accueil ne la reconnurent pas, impossible de mettre un nom sur ce visage. Cela signifiait donc un possible refus, à moins qu'une intervention quant à sa situation sociale fasse pencher la balance ou que son apport financier soit suffisamment suffisant. Elles annoncèrent le tarif d'entrée, à savoir vingt-cinq millions de Berrys et furent agréablement surprises lorsque la somme leur fut présentée sans aucune autre forme de délai. Elle purent alors inviter la belle jeune femme à entrer en lui souhaitant la meilleure des chances dans cette quête de l'amour. Elles lui remirent encore un paquet contenant une étiquette où son nom devait être inscrit, seulement son prénom pour plus de proximité ; un petit ruban rose d'excellente facture ainsi que la clé de l'une des chambres de l'hôtel portant le numéro 112.

L'entrée était onéreuse mais n'était pas seulement "le droit d'entrée", il s'agissait en réalité d'un package complet contenant l'entrée, l'hébergement pour trois jours ainsi quelques avantages en terme d'activité offerte pour les participants du festival. A l'inverse, les repas et consommations devaient être acquittés par les convives. Alors, une fois dans la salle, son petite sac cadeau sous le bras, Lidy pourrait observer le faste de l'endroit : une salle majestueuse et décorée avec un goût excellent, bien plus grande et bien plus belle que les salles de réception de Kitsari, l'île qui avait accueilli la mort de Kasumi Imejo. Au milieu de la salle, plus d'une trentaine de personnes s'étalaient déjà. Des personnes d'un âge assez avancé pour la plupart, des richards en quête d'une petite poule pour passer leur fin de vie ou de bons hommes d'affaire cherchant à s'accomplir également dans le privé. Pourtant, au milieu de toutes ces tête, l'on pouvait également trouver quelques jeunes.



Sven


L'un d'entre eux semblait un peu perdu. Il regardait à droite, puis à gauche sans trop se fixer sur la moindre personne, prospectant pour trouver celle qui pourrait lui faire chavirer le coeur, une nouvelle fois. Au moins, ce coup-ci, il était dans une assemblée de gens aisées, son argent ne serait plus décisif, les femmes ne s'approcheraient pas de lui pour ça mais bel et bien pour sa personnalité. Pour l'heure, il attendait, peut-être le flash, le coup de foudre.



Celsius


Non-loin de là, au bar, un autre jeune homme était tout sourire et attendait déjà qu'on lui serve son cocktail, une sorte de mixture demandée par ses soins à la couleur peu ragoutante, une sorte de "vert égout" qu'il commença à déguster avec plaisir. Rien à faire, sa tête semblait connue. peut-être l'agence d'élite pourrait raccrocher les wagons en lisant le nom sur son badge "Celsius". il s'agissait là de Celsius Jones, un pirate connu sur la première partie de GrandLine, primé à 47.000.000 de berrys et connu pour sa clémence. Un peu hors des courants majoritaires de la piraterie, il voyageait seul et ne donnait jamais la mort, se contentant de mettre ses ennemis dans les vapes grâce à sa force. Sa prime découlait plus du fait qu'il avait vaincu quelques gradés que de son manque de pitié ; chose qu'il avait en très large stock. Plus souriant, plus expressif et plus avenant que ce "Sven" il chercha du regard une femme dans ses âges et se dirigea d'un pas décidé vers l'une d'entre elle, une belle blonde qui détourna le regard à sa vue et partit dans le sens opposé.

Le forban se mit à rire et ajouta un simple :  

    - Je savais pas que j'étais si moche que ça ! 


Il se mit à danser lentement, son verre à la main, sur le rythme d'une musique de son légère.



Sven ??? est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
avatar
Messages : 227

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
130/200  (130/200)
Berrys: 42.585.500 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Mer 3 Oct - 11:42


Amour sur l'île du plaisir [2]


Le droit d’entrer était cher, mais comme elle se l’était dit, elle pourrait dépenser sans compter surtout que le package était complet. A l’exception des consommations, elle aurait tout ce qu’elle voudrait sur place : trois jours à l’hôtel, c’était cher payé mais en même temps… Elle pouvait accomplir sa mission ainsi. Bien sûr, elle devrait rechercher le contact de la Triade : scanner des foules lui prendrait du temps, mais elle pourrait le faire en toute connaissance de cause. Une fois qu’elle fut donc entrée dans le festival, elle put observer la chambre luxueuse dans laquelle elle se trouvait. Bien sûr, ce festival était censé être prestigieux, mais elle ne s’attendait pas à un tel faste ! Admirative, elle regarda, détailla les différents endroits qui se trouvaient ici.

Plus elle avançait, plus elle trouvait des choses qui la faisaient s’émerveiller. Enfin, quand elle arriva dans la salle, elle n’éprouva pas une pointe de déception : les personnes qui se trouvaient ici étaient de grandes pontes, des individus capables du meilleur comme du pire. Elle pouvait sûrement reconnaître quelques marchands, mais ce qui attira son regard dans un premier temps, ce fut le jeune homme aux cheveux turquoise qui se trouvait dans la pièce. Elle sourit légèrement devant ce physique séduisant, mais son regard fut rapidement attiré, comme beaucoup, par l’homme qui faisait son cirque. Un primé de Grand Line… Celsius Jones, un homme qui était connu des forces de l’ordre comme un homme isolé, qui n’avait jamais tué personne… Il avait donc des points en plus par rapport à Lidy pour aller au paradis. S’il mettait d’ailleurs son physique en jeu, c’était sûrement son attitude qui repoussait les dames.

La demoiselle aux cheveux bleutés haussa simplement les épaules et se dirigea à son tour vers le bar où elle observa le prix des consommations. Avec les vingt-cinq millions dépensés, il lui restait quatorze millions dans son portefeuille. Elle n’en aurait peut-être pas besoin, mais il lui suffirait d’hésiter sur les consommations quand même. Ses futurs projets pouvaient être financés par le Gouvernement Mondial, ce ne serait pas un souci normalement… Puisqu’ils entraient dans le cadre de ses missions. Celle-ci, c’était son rôle d’agent d’élite qui lui permettait de le faire. Elle avait simplement indiqué sa position à la Vice-Directrice, et restait joignable.

- Je vois…

Elle observa finalement l’homme primé danser au rythme de la musique. C’était presque gênant. Soupirant, elle observa les autres convives, et se tourna tout en s’adossant contre un mur. Tout était agité, mais tout lui semblait calme. Comme si elle était en… vacances… Ah, l’horreur ! Elle aurait du scanner Reutsuna avant de partir, pour être sûre qu’elle ne lui mentait pas. L’idée que tout cela soit organisé lui semblait aberrante, et pourtant… C’était vrai que ces derniers temps, elle soupirait beaucoup en lisant à l’arrache quelques romans d’amour – pour améliorer sa culture dans ce domaine, bien sûr. C’était des soupirs de désespoirs, pas d’envie… Enfin, quoique… Elle se secoua la tête, ses cheveux virevoltant tandis que son visage établissait une petite zone carmin au niveau des joues. Son serre-tête tomba brusquement, et elle remit ses cheveux en place en s’apprêtant à le ramasser.

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Mer 3 Oct - 13:11





Les arrivants continuaient d'affluer dans la belle et grande salle sans que cela n'en devienne disprportionné. En réalité, l'administration de l'île espérait un bon taux de fréquentation pour la première de l'événement, histoire que le bouche à oreille fasse la publicité de cette rencontre mais il leur fallait restreindre un minimum l'accès. La somme de droit à l'entrée servait également à cela. Le festival ne serait une réussite que si, et uniquement si, les participants trouvaient chaussure à leur pied, et si des centaines de candidats se trouvaient là, tout le monde serait trop éparpillé pour pouvoir flirter efficacement.

A mesure que les invités débarquaient, des serveuses firent leur apparition, portant avec elles une pile de feuille et quelques crayons roses estampillés d'un coeur blanc. L'une d'entre elle se présenta devant Lidy et lui tendit l'une des feuilles en question. Il s'agissait en réalité d'un questionnaire sur les désidératas et les attentes de chacun dans le but de pouvoir former des groupes plus rapidement. Orientation sexuelle, tranche d'âge souhaitée, goûts physiques, traits impératifs chez l'âme soeur ; il s'agissait là d'un questionnaire relativement classique pour lesquels les informations seraient croisées dès le lendemain et les groupes formés.



Celsius


A peine avait-elle quitté la Olsen, la laissant remplir son questionnaire, que la serveuse se dirigea vers le forban primé pour lui offrir le sien. Pourtant, celui-ci était ailleurs, bien trop investi dans sa danse il embarqua la serveuse avec lui avant de la lâcher quelques instants plus tard, les deux riants de concert. Si la jeune employée avait été une participante, nul doute qu'elle aurait tout tenter pour ravir le coeur de ce criminel si séduisant... Dire qu'il venait de prendre une veste avec un simple échange de regard. Après avoir libéré sa compagne de danse, art dans lequel il s'avérait plutôt bon, le forban s'assit en tailleur à même le sol et débuta les réponses à son questionnaire sous les regards amusés, choqués ou surpris des autres convives devant un comportement si... commun.



Sven


Parmi les convives amusés, le prince ne boudait pas son plaisir et s'approcha du primé pour venir l'imiter en s'asseyant à ses côtés. Les deux commencèrent à deviser, leurs pensées se perdant dans un échange autour de leur type de femme. Si le prince avouait une préférence incroyablement puissante pour les rousses, il avouait être prêt à se laisser séduire par tout type de femme, un seul impératif : il voulait une femme douce et sincère. A l'inverse, le forban ne demandait aucun spécificité. Forte ou mince, grande ou petite, blonde ou rousse ou même bleue, il s'en moquait totalement. Il cherchait l'amour, le vrai. Pourtant, en relevant la tête, sa mine se durcit et il laissa échapper d'une voix plus forte un :

    - L'amour oui, mais certainement pas avec elle.  


Encore une tête connue, une femme cette fois, un visage que Lidy connaissait très probablement.



Rina


La colonelle de la marine Rina Ardina venait de faire son entrée en ces lieux. Connue pour être membre d'une équipe au service de la protection des membres de la section scientifique, la gradée était tout l'inverse de son ennemi déjà avoué et présent dans la même salle, assis en tailleur sur le sol. Hautaine dès le premier regard, il s'agissait d'une femme connue pour ses idées tranchées et son sens de la justice totale. Elle et Celsius avaient eu l'occasion de se croiser sur Alabasta quelques mois auparavant, laissant quelques souvenirs amers chez l'un comme chez l'autre des instigateurs. Rina avait été blessée à la hanche alors que Celsius avait perdu son bâton préféré, une arme de combat qu'il appréciait tout particulièrement. Il s'était enfui sous les yeux alors impuissant de la colonelle. Sur le coup, le forban s'imagina déjà devoir fuir devant la jeune femme. Lorsque les yeux de la rose se posèrent sur lui, son regard se noircit, un rictus venant déformer son visage mais elle n'eut d'autre choix que de détourner le regard... Elle ne pouvait pas l'affronter ici, c'était interdit.

Elle récupéra donc son questionnaire et s'en alla dans un coin de la salle, non loin de Lidy. En elle, la paramécia pourrait lire une certaine rage qu'elle peinait à contenir mais aussi une volonté se traduisant en une pensée : "Ne déconne pas, si tu le cognes, tu seras virée et tu trouveras pas la femme de ta vie".

Sur son questionnaire, dans préférence de genre, la jeune femme avait causé la case "féminin". Elle observa autour d'elle et s'arrêta sur les profils qui pouvaient lui plaire, Lidy ayant droit à un regard de ce genre jusqu'à ce qu'enfin, les yeux de la rose laissent échapper une expression plus surprise sur la nouvelle arrivée, décidément plus étonnante.



Yani


Une femme bête, apparition des plus rares, qui avait déjà son questionnaire rempli en main et qui vint se mettre dans un coin, seule, apparemment très intimidée.



Sven ??? est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???


Dernière édition par Maître-Jeu le Mer 3 Oct - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
avatar
Messages : 227

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
130/200  (130/200)
Berrys: 42.585.500 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Mer 3 Oct - 19:08


Amour sur l'île du plaisir [3]


Lorsqu’elle eut remis son serre-tête sur elle, la jeune femme sentit qu’on s’approchait d’elle. Un peu sur ses gardes, elle se sentait assaillie d’une certaine manière : par quelques regards, peut-être oppressifs. Les femmes n’étaient pas légion, mais il y en avait quand même quelques-unes. Alors qu’elle voyait la Colonelle entrer, une célèbre femme qui semblait bien hostile au pirate, elle se mit à soupirer. Ce type de démonstration, même visuel, c’était toujours dommage. D’un autre côté, malgré sa justice froide, la Colonelle semblait bien se contrôler : un point positif pour elle qui faisait preuve de sang-froid. Lorgnant sur le reste de la salle, elle vit les deux hommes parler de leurs préférences tandis qu’on s’approchait d’elle.

« Ne déconne pas, si tu le cognes, tu seras virée et tu trouveras pas la femme de ta vie. ». Oh ! C’était intéressant. Le principe même de cette rencontre était bien de trouver une personne qui serait sa moitié. La Olsen était persuadée qu’elle ne trouverait pas chaussure à son pied, mais elle n’avait pas envisagé que cette « chaussure » soit une femme. Bien sûr, elle couchait avec d’autres membres de la gente féminine dans des bordels. La fusion de deux corps était une chose rare, et elle n’y était pas fermée, mais le contact féminin apportait… Quelque chose : comme un réconfort. Avec les deux facette de la pièce qu’était l’amour, Lidy commença à remplir le formulaire. Elle cocha donc « femme » et « homme », sachant pertinemment qu’il s’agissait là surtout d’un moyen de piéger le coupable… Oui, car cette enquête était réelle.

Un instant suffit à regarder le reste de la feuille.

Orientation sexuelle : Bisexuelle
Tranche d’âge souhaitée : 18 – 40 ans (Apparemment c’était l’âge de la personne qu’elle devait chasser)
Goûts physiques : Indifférente
Trait impératif chez l’âme sœur : Indifférente.

Elle était ouverte à tout. Si elle ciblait trop, on risquait de lui coller dans les basques seulement les « gentils » ou les « criminels » sans intérêts. Elle préférait rester large, bien que le révolutionnaire ne fasse par exemple pas partie des choix de couple… Non, qu’il ne fasse pas partie des prétendants était presque une certitude pour la Olsen. Ce serait le déshonneur, elle risquait même d’être enfermée à Impel Down rien que pour fricoter avec ce genre d’homme. En revanche, si elle devait, après tout, choisir un partenaire, elle se tournerait pour l’instant plutôt vers la Colonelle de la marine.

Quand elle releva la tête, une femme-animale entra dans la pièce. Elle semblait apeurée, et si elle remplit les formalités d’usage, ce ne fut pas sans un regard craintif. Elle avait peur, très peur. « Agoraphobe » ou « Ochlophobe » : la peur des hommes ou la peur de la foule. Du moins c’est comme ça que la Olsen l’interpréta, tout en finalement revenant aux festivités présentes. Il fallait qu’elle scanne la foule : elle pourrait y trouver peut-être quelques préférences, mais il était vrai qu’elle préférait avoir des informations. Pour l’instant, elle ressortirait bredouille. Bizarrement, elle doutait de plus en plus de son enquête.

D’un geste simple, elle retira son serre-tête pour le contempler. Fronçant les sourcils, elle aperçut un petit papier qui avait échappé à sa vigilance : elle le déplia, et ses yeux s’écarquillèrent tandis que son visage devint écarlate. Elle froissa le dit papier et tourna la tête, comme pour chercher la sortie, laissant à terre ce qu’elle venait de découvrir.

Sur le papier était marqué : « Profite du séjour pour trouver quelqu’un. Mathilda. ». Quelle manipulatrice celle-là ! Alors qu’elle se lançait vers la porte, elle s’arrêta en chemin et soupira. « Je ferais mieux de rester ici quand même. J’ai dépensé une belle somme pour entrer. Profitons du paysage. ». Elle revint alors à sa place sans faire attention au papier qu’elle avait laissé tomber.

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Mer 3 Oct - 19:59





Les gens continuaient d'arriver alors que les premiers sur place commençaient à se renseigner sur le début des festivités, après tout, pour l'heure, aucune activité n'avait été lancée pour l'heure et le tout commençait à sembler passablement long, enfin, pas pour tous.



Celsius et Sven


Au milieu de la salle, toujours assis par terre, les deux barons continuaient de rire tout en remplissant leurs questionnaires. Tous les deux hétérosexuels, il ne pouvait y avoir la moindre ambiguïté et tous deux semblaient enclins à se prêter main-forte dans la quête de l'amour qui allait être la leur. Finalement, entre deux fous rires plus ou moins bruyants, une question retentit plus forte que toutes leurs autres paroles.

    - Bon on va se boire un verre ?  


Le prince de North Blue, comparé à son nouvel ami, n'avait pas encore profité des bienfaits de ce bar magnifique. Tout semblait y être payant sauf les consommations plus basiques, des produits que personne ne commanderait sous peine d'être épiée par tous les autres candidats de ce grand test d'amour. Après tout, ils étaient l'élite alors quel fou allait commander un verre d'eau ou un jus d'orange, personne ne serait assez...

    - Je vous prendrai un petit jus d'orange s'il vous plait. Celsius, tu prends quoi ? 


Pour seule réponse, l'héritier du royaume de North Blue n'eut qu'un verre encore à moitié plein rempli d'une mixture à la couleur douteuse, lui indiquant que son comparse avait encore de quoi faire. Autour de lui, les racontars commençaient entre des personnes d'un âge moyen, estimant tous qu'il devait s'agir là d'un prétendant fauché. Le groupe, situé très proche de Lidy, se fit alors interrompre par une nouvelle tête que personne ne semblait avoir entrer pour l'heure.



Ariel


Le jeune se planta au milieu du groupe, un sourire sadique aux lèvres, plaçant les convives moqueurs dans l'embarras. L'on ne savait trop s'il était un homme ou une femme, lui qui semblait cultiver ce côté androgyne, mais une chose était certaine : il aimait mettre les gens à leur place.

    - Messieurs, Mesdames, vous me voyez étonné de tels racontars ! Savez-vous qui est ce jeune homme ? Sven Harskof, prince héritier du royaume de Frigeria, sur North Blue. Ne vous y trompez pas mes amis, ce n'est pas une territoire pauvre mais bel et bien un géant de l'industrie. Spécialisé dans le commerce de glace, ils enregistrent des profits énormes si l'on en croit les rapports commerciaux... Méfiez-vous donc des cibles de vos moqueries.  


Le jeune homme à la chevelure bleue disparut alors de l'enceinte de ce groupe et se dirigea à pas léger et guilleret en direction de son double au féminin, de celle qui lui ressembla à s'y méprendre dans la salle : Lidy.

    - Eh bien, si l'on m'avait dit que je trouverais mon sosie féminin ici, je n'y aurais jamais cru. Enchanté, Ariel, comme c'est écrit finalement. Enchanté de vous rencontrez... Lidy.


Sourire aux lèvres, oeil fixé un temps sur le badge au prénom, le jeune homme semblait avoir trouvé la première personne digne de son intérêt bien qu'il trouve le primé pirate tout à fait à son goût. Comme Lidy, le sexe d'une personne ne lui importait pas, il cherchait une belle expérience avant tout.



Rina et Yani

La gradée de la marine, aussi bien que la belle femme-bête ne s'approchaient de personne pour l'heure, elles ne parlaient pas, de bougeaient pas et restaient sagement dans leur coin en attendant d'être abordée ou, à défaut, de voir un organisateur arriver.

Enfin, les derniers convives apparurent dans la salle, certains discrets, d'autres moins. Parmi eux, deux personnalités semblaient se distinguer.



Bella et Canahara

La première semblait fermée, sombre, énervée et presque déçue de se trouver là alors que le second rayonnait de ses atours ornés de croix blanches. L'une comme l'autre des têtes, bien qu'elles ne soient pas comme les autres, ne semblaient pas connues. La dénommée Bella ne s'approcha de personne et stationna au milieu de la pièce alors que le second se mêlait à la foule et se rapprochait déjà de la gradée du gouvernement.




Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Bella est lvl ???
Canahara est lvl ???
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
avatar
Messages : 227

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
130/200  (130/200)
Berrys: 42.585.500 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Mer 3 Oct - 20:22


Amour sur l'île du plaisir [4]


Les convives continuaient à entrer dans la salle tandis que la Olsen avait repris sa place. Elle abordait un regard fermé, analytique. Les différentes altercations semblaient toutes être épiées : quelques personnes avaient tout intérêt à observer leurs adversaires en amour, surtout parmi les mâles hétérosexuels. Pourtant, alors qu’une adversité aurait dû se créer, le primé et l’illustre inconnu s’offrirent un instant de partage. Elle haussa les sourcils en apercevant ce jeune homme prendre un verre d’eau, se faisant la même réflexion que chacun, comme si l’analyse allait de soi. Et pourtant, on vint lui démontrer une toute autre facette qui la fit sourire : un prince. Il y avait donc de telles personnalités ici…

Lorsqu’elle se mit à hausser les épaules, comme pour s’admettre sa propre stupidité, un regard se posa sur elle et l’aborda rapidement. Elle avait l’impression de se retrouver face à un miroir. Un miroir déformé, qui laissait une impression malsaine, mais un miroir tout de même. Soudain, alors qu’il s’adressait à elle, partageant la même pensée, elle eut un moment de blanc… Puis un rire cristallin se déclencha, comme naturel. Sa posture, tout ce qu’elle tentait de monter de toute pièce, n’avait rien à faire ici. Elle pouvait être elle-même : bien que sérieuse, elle appréciait la joie, et si elle n’était pas douée pour la transmettre, ces dernières semaines en colocation l’avaient amenées à s’ouvrir un peu plus… Et cet événement était le paroxysme, l’apogée !

- Oui, nous nous ressemblons, répondit-elle tandis que qu’elle essuyait une larme de rire. Enchantée, Ariel.

Elle sourit alors et se tourna vers le reste de la salle. Un sourire accroché à ses lèvres, elle observa les derniers candidats qui arrivaient. Son rire avait peut-être fendu la foule, et sa silhouette légère avait virevolté en même temps que sa robe, mais elle n’en éprouvait pas la moindre gêne. Être invisible, ou s’adresser à une foule de cent mille individus, c’était deux qualités qu’elle possédait indifféremment. La seule différence, c’était que malgré ses cours d’oratrice, elle était encore loin d’égaler des figures de proue du gouvernement mondial.

- On dirait que les portes se ferment… Je me demande ce qu’ils ont prévu pour nous.

Elle se retourna alors. C’était vrai qu’elle manquait d’informations, mais cette personne – un homme ? une femme ? – était peut-être plus informée. Elle allait donc aller à la pêche quand quelque chose la perturba. L’homme qui était entré parmi les derniers, des croix sur le torse, avait de toute évidence prévu de rencontrer une autre personne dans la pièce. Et cette personne, c’était la femme qui avait choisi de rencontrer la femme de sa vie…

Ce n’était pas ses affaires, mais elle aurait aimé venir en aide à la Colonelle, pour qu’elle puisse leur parler. Cependant, voilà qu’elle se retrouvait face à son double… Enfin, d’une manière ou d’une autre, les choses allaient bouger, et elle ne pouvait pas être dans toutes les directions et dans tous les groupes.

- Sais-tu qui sont les deux personnes qui viennent d’entrer ? J’ai l’impression que tu en connais un rayon sur pas mal de choses.

Elle lut ses pensées, comme pour confirmer ce qu’elle imaginait.

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Mer 3 Oct - 21:18






Celsius et Sven


Après avoir été servi, le prince avait rejoint son compère et les deux restèrent silencieux en regardant la brune qui venait de pénétrer dans les lieux, l'un subjugué par sa beauté et l'autre terrifié par son attitude. Le prince Sven, plus en retrait, adressa quelques mots à peine souffler au primé.

    - Elle me fait peur, je te jure, je me sens mal à l'aise. 


Il fut alors dévisager par un pirate qui affichait une mine entre terreur et incompréhension avant d'afficher un sourire malicieux; Contrairement, l'autre, le combattant des mers était sous le charme et avouait un petit penchant pour cette brune. Il avait regarder les femmes présentes et avait bloqué sur deux femmes jusqu'alors : la femme-bête et la jeune femme à la chevelure bleue qui était maintenant avec... sa soeur ? Mais elle, physiquement, était bien au-dessus aux yeux de criminel le plus primé de la pièce.

    - T'es complètement fou, elle est magnifique... Enfin, tant mieux, on se battra pas pour elle au moins.  


Les deux se mirent à rire de nouveau devant la perspective de ne pas s'engager dans un combat de coq pour au moins l'une des prétendantes possible. Renvoyant donc son regard vers la nouvelle cible de ses tendres attentions, il fut finalement dérangé par l'arrivée finale.



Ariel


Devant le rire sincère de son sosie, le bleu ne se retint pas non plus et éclata d'un rire clair et fluide, un rire qui se mêla à celui de la Olsen, presque identique, allant encore plus loin dans la similarité entre les deux êtres. Il l'écouta et fut amusé aussi bien en rire qu'en pensée de la curiosité de sa jumelle. Décidément, tout semblait fait pour les rassembler.

    - C'est impressionnant, tu es curieuse... Moi aussi. Pour tout te dire, et tu comprendras vite que je ne raconte pas de bobards pour te séduire, je suis journaliste de profession donc la quête d'information est la partie la plus grande de ma profession. 


Il sourit, un peu plus bêtement cette fois, l'espace d'un instant, puis en revint à la seconde question. Mais l'espace d'un instant, de ce petit instant, il avait perdu toute pensée, un néant total, seulement fasciné par cette ressemblance apparemment totale.

    - Cette femme, Bella, ne me dit rien mais l'autre est connu. Canahara Santeno, un constantiniste. Il est fidèle aux idées de Saint Constantin mais n'est pas membre du gouvernement mondial. Il prêche la parole religieuse et se contente de sa vie civile. On le dit extrêmement persuasif, il est connu pour fidéliser tous les territoires sur lesquels il se rend. Perso, je ne l'aime pas beaucoup, je trouve que son activité ressemble aux agissements les plus sectaires. 


Il allait poursuivre, parler d'une petite île de South Blue qui s'était convertie du jour au rendement après le passage de cet homme mais il fut interrompu par l'arrivée finale.



Rina et Canahara

Le religieux s'approcha de plus en plus de la belle à la chevelure rose et introduit finalement le dialogue. Il parlait fort, distinctement, comme s'il prêchait la parole de son dieu devant ses fidèles.

    - Colonelle ! Quel plaisir de vous voir là ! Je ne savais pas que vous cherchiez l'âme soeur, je vous pensais mariée, une telle beauté. Peut-être pourrions-nous... 


Il fut coupé par la paume de la main de Rina tendue face à lui.

    - Je vous arrête tout de suite, vous ne m'intéressez pas, je suis homosexuelle. Et encore, même si j'aimais les hommes, jamais je ne pourrais me rapprocher d'un cultiste incapable de penser par lui-même. Ne nous mentons pas Santeno, si vous êtes là, ce n'est pas pour trouver une amante, l'amour, mais seulement pour vous trouver une chienne que vous trimballerai derrière vous au gré de vos voyages pour Constantin. Il vous faut une nonne Santeno, certainement pas une épouse.  


Comme son interlocuteur, la gradée n'avait pas cherché à être discrète, elle l'avait affiché devant tout le monde, lui qui semblait si fier de l'aura qu'il dégageait. Si l'on pouvait penser qu'une telle intervention bloquerait les intentions de toute candidate potentielle à s'approcher du religieux, plusieurs femmes semblaient intéressées. Croyantes, certaines d'entre elles imaginaient peut-être que le prêtre était la voix d'accès la plus belle pour rencontrer le Saint. Plus encore, elle avait un homme qui partageait pleinement leurs convictions. Finalement, le "cultiste" venait de gagner ses premières admiratrices au sein de cet échange... musclé.

Canahara s'apprêtait à répondre, à lui opposer toute la bonté du saint mais il n'en eu pas l'occasion, l'arrivée finale avortant son intervention. Il s'éloigna en silence de la gradée, la maudissant elle et toutes celles qui pourraient l'approcher.


Bella et Yani

La sombre comme l'apeurée demeuraient elles-mêmes, isolées. L'arrivée finale ne les interrompirent pas, mais les ravirent : enfin les choses démarraient.


Animateur et Neko

Sur l'estrade placée aux premiers rangs de la salle apparurent deux hommes. Le premier pavanait, était dans son élément alors que le second se montrait plus en retrait, plus timoré. Ce fut le personnage haut en couleur et en confiance qui lança les hostilités.

    - Mesdemoiselles, Messieurs. Bienvenue à tous pour ce premier Festival mondial de l'amour ici, à Holiday Island. Si vous êtes présents, c'est pour rencontrer votre double, votre âme soeur. Seuls, entre amis, vous aurez du soutien auprès des personnes présentes et vous trouverez votre moitié au cours de ces festivités. Chers amis, avant toute autre chose, laissez moi vous présentez notre dernier et ultime prétendant : Neko.  


Le second larron s'approcha, peu intimidé mais bien moins confiant que l'autre arrivant.

    - Monsieur Neko est un ami de notre bel établissement, l'un des cuisiniers-pâtissiers les plus en vue du moment sur Holiday Island. Lorsqu'il s'est inscrit auprès de notre directrice, il nous a paru évident de l'invité à monter sur scène. Sachez, chers amis, que les amuses-bouche mis à votre disposition aujourd'hui ont toutes été réalisés par notre prodige ici présent. Mais cesse de promotion, passons aux choses sérieuses.


Le blond décoloré invita alors le cuissot à rejoindre les autres participants et commença, une fois tout le monde dans la "fosse".

    - Vos questionnaires de compatibilité vont être ramassés et compilés dans la nuit pour former des groupes compatibles dès demain. Diverses activités de groupe vous seront alors proposé et vous pourrez apprendre à vous connaitre dans un contexte plus privé. Pour l'heure, la soirée est placée sous le signe de la rencontre. Vous avez tous reçu un ruban. Sur l'étiquette de chacun d'entre eux se trouve un numéro. Toutes les dix minutes, cet écran situé derrière moi associera vos numéros par binôme, le tout associé à un numéro de table où vous pourrez discuter. Il y aura cinq tours de cette façon puis un ultime tour d'une trentaine de minute avec une sixième personne. Profitez en pour vous rapprocher. Nous commençons dès maintenant.  


Sur le ruban de Lidy, le numéro trente-deux trônait fièrement. L'écran s'anima et son numéro fut alors associé au chiffre quatre pour une rencontre à la table quatorze. Les choses sérieuses débutaient.




Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Bella est lvl ???
Canahara Santeno est lvl ???
Neko est lvl ???
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
avatar
Messages : 227

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
130/200  (130/200)
Berrys: 42.585.500 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Mer 3 Oct - 22:08


Amour sur l'île du plaisir [5]


Le regard de la Olsen était porté sur les deux personnes que le journaliste, apparemment c’était son métier, était en train de lui décrire. Si la première était bestiale dans ses pensées, elle avait l’air en tout cas de correspondre aux critères que Lidy chercherait chez une femme : une personne fougueuse, peut-être autant au lit que dans sa vie courante. Cependant, une idée lui parvenait : elle pouvait être en face d’une criminelle, avec un tel caractère… Cela la rapprochait un peu de Imejo, cette capacité à « occulter » ses pensées. D’un air inquiet, elle eut un mouvement de recul. « Pourvu que je ne tombe pas avec elle. », se dit-elle. Maintenant qu’elle savait qu’il n’y avait pas de mission derrière, elle allait juste passer le temps…

Le second était apparemment un homme de foi, et très persuasif qui plus est. Il avait la capacité certaine d’embobiner pas mal de monde avec ces conneries de constantinistes. Apparemment, pas Rina. Cette dernière lâcha une bombe en plein dans la face de son interlocuteur qui, s’il semblait vouloir s’attirer ses bonnes grâces, n’avait pas l’air d’avoir atteint son objectif… Loin de là. La Colonelle était intéressante. Très intéressante. La Olsen eut un sourire large qui apparut sur son visage : elle était sûre que l’homme de foi ne lui plairait pas, en revanche celle qui lui avait fait ressentir une telle frustration… Oui.

- Merci pour les informations. Je suis curieuse, effectivement.

Elle ne fit pas plus de mondanités, car on venait d’entrer dans la salle. Les personnes qui se trouvaient devant eux, sur l’estrade, semblaient plus ou moins banales : un présentateur, apparemment assez secondaire même s’il menait la danse, et un homme plutôt séduisant… Un cuisinier apparemment. Elle fut étonnée de voir qu’il faisait partie des personnalités présentes ici. Alors que les explications étaient lancées, l’agente du Cipher Pol ne put que sourire. Les festivités allaient être lancées, et malgré les portes fermées, elle allait rencontrer quelqu’un d’intéressant.

- Des personnalités à foison, commenta-t-elle finalement en observant les différentes personnes autour d’elle.

Outre Ariel qui lui ressemblait, autant dans la quête d’informations que dans le physique, elle avait l’occasion de comparer les autres personnes. Celsius était, de par sa prime, tout en bas de la liste des prétendants : elle aurait pu l’en exclure mais son côté bout-en-train l’obligeait à lui donner une chance. Sven quant à lui n’avait pas attiré le regard de la bleue plus de quelques secondes, mais il pourrait s’avérer être une source intéressante de conversation… Bella et la femme-animale étaient toutes intéressantes, quant à Rina, elle avait le don d’émoustiller la gouvernementale.

Enfin, Neko, l’homme qui descendait, semblait content d’être là, mais ses pensées étaient parsemées d’inquiétudes vis-à-vis d’une certaine… Sissi. Intéressant ? Sans plus. Elle se désintéressa du charmant homme, et reporta son regard sur le présentateur. Il invita toutes les personnes présentes à prendre un ruban et à découvrir le nom de leur première rencontre. Cinq courtes minutes seraient suivies de vingt autres puis d’une demi-heure d’entretien…

Elle observa donc l’endroit où elle devait se rendre et s’y dirigea avec un sourire tout en saluant Ariel de la main, sans ajouter un mot. Apparemment, ils n’étaient pas ensemble… Dommage, elle aimait bien sa compagnie pour le moment, fait assez rare pour être noté. Quand elle arriva donc à sa chaise, elle s’y assit et observa les paires avant de voir apparaître devant elle… Bella. La femme sauvage. L’un des pires matchs qu’elle aurait pu avoir.

- Ah, bonjour… Bella. Je suis Lidy…

Elle s’arrêta un instant. Elle n’avait pas peur, mais elle était gênée de ne pouvoir lire dans ses pensées. Ce type de personne avait généralement un débit plus faible… Enfin, ça allait peut-être se débloquer.

- Je fais partie d’une agence gouvernementale, dit-elle.

Cacher cela n’aurait pas été utile, elle pouvait juste rester vague. De toutes les manières, avec Mathilda, les infiltrations étaient à présent faites sous couverture, et son maquillage parfait lui permettait de ne pas s’inquiéter d’être connue ou non lors des infiltrations.

- Je ne sais pas comment fonctionne un… dating comme ça, mais… Tiens, dis-moi, que fais-tu dans la vie ?

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Jeu 4 Oct - 16:29






Ariel

Le sosie accueillit les remerciements d'un simple sourire et d'un signe de la main signifiant que ce n'était pas grand chose et, effectivement, pour ce jeune homme plus curieux que tous les autres journalistes confondus, ce n'était rien. Au fil de ses quelques années de métier, le bleu s'était construit un bon petit réseau qu'il n'avait pas encore pu faire jouer mais cela ne saurait tarder. Quant à sa présence ici, Lidy lirait rapidement en lui que s'il était là pour trouver une personne avec qui partager sa vie et sa passion, il ne passerait pas à côtés de scoops d'importances. Après tout, ici, il y a avait des personnes aux profils intéressants, connus, ne seraient-ce que la gradé de la marine, le forban primé ou encore le prince du Nord. En tant que prétendant, il pourrait avoir l'exclusivité sur les nouvelles relations de l'héritier de Frigeria ou sur l'amour interdit entre une gouvernementale et un primé, enfin, pas lui vu qu'elle aimait les femmes. Mais bref.

Songeur devant tant de possibilité, il laissa échapper une remarque, celle qui complétait la première de la Olsen.

    - Oui, beaucoup de personnalités et donc beaucoup de choses à découvrir. 


Alors les écrans s'activèrent et, comme l'agence d'élite, il se dirigea vers sa table et se trouva en compagnie d'un homme d'un certain âge, très musclé, à la garde robe plus que féminine : il était en duo avec un Okama pour l'heure.


Celsius et Yani

Devant les écrans, cherchant son numéro de table, Yani semblait terrifiée mais bientôt elle trouva le Saint-Graal et la personne avec qui elle avait avoir son premier entretien. Quand elle l'aperçut, tout sourire, parfaitement détendu, la jeune femme s'apaisa et vint s'asseoir devant lui. Alors s'initia la discussion, les deux semblants y prendre du plaisir. La femme-bête n'avait plus peur, pas de lui en tout cas mais elle stressait encore pour la suite.


Rina et Canahara

Comme un coup du sort, la colonelle ne put que pester en découvrant qui était assis sur la chaise en face de celle qui lui était destinée. Elle s'y assit et jeta un regard froid au prêcheur de la parole de Constantin, elle y ajouta quelques mots, cinglants, audibles par tous.

    - Economise ta salive pour les prochains tours, ça ne prendra pas avec moi.   


S'initia alors des minutes de silence où les deux se fusillaient du regard. Décidément, entre le cultiste et le forban, la gradée n'avait pas de chance : heureusement que seules les femmes trouvaient grâce à ses yeux.


Bella

Lidy, assise en première, vit enfin arriver celle avec qui elle allait deviser, ou tenter de deviser du moins, pendant les prochaines minutes. Ce fut une femmes aux allures obscures qui se présenta à elle et qui s'assit, peu convaincue par les entretiens rapides qu'on leur proposait. Elle répondit aux présentations par un simple signe de tête et un "Enchantée", à peine murmurer mais lorsque le sujet de la profession fut abordé, un éclat mince perça le regard noir de cette femme.

    - Une agence gouvernementale ? Tout et rien à la fois donc. Marine, AOI, Cipher Pol, gardienne à Impel Down, les agences ne manquent pas. Personnellement je suis dans votre camp, enfin... Jusqu'à présent. Disons que je travaille pour le plus fort, celui en meilleur position et pour l'heure, c'est le gouvernement.  


Elle ne fut que très peu claire et laissait entendre qu'elle était une sorte de chasseuse de prime, ou quelque chose dans le genre. Si la réponse ne convenait pas à la Olsen, elle pourrait chercher à en savoir plus mais si elle utilisait son pouvoir, elle se frotterait à une vide totale. Cette femme, cette Bella, n'était pas comme les autres, elle semblait totalement instinctive. En elle, aucune pensée ne semblait construite, simplement des idées brèves, des bribes de mémoire reptilienne qui s'entrechoquaient pour finalement former l'instinct qu'elle semblait utiliser en permanence. Elle ne semblait pas fermée à la discussion et, plus encore, semblait être intéressée, se montrant curieuse, elle aussi.

    - Et toi alors, quelle agence ? D'ailleurs, sur un domaine de circonstance, tu aimes les femmes ?  


Etonnamment, et bien qu'elle ne semblait pas enjouée par sa présence ici, la jeune femme cherchait quelqu'un, elle n'aurait pas déboursé vingt-cinq millions de berrys dans le cas contraire alors autant attaquer sur les sujets les plus intéressants.




Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Bella est lvl ???
Canahara Santeno est lvl ???
Neko est lvl ???
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
avatar
Messages : 227

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
130/200  (130/200)
Berrys: 42.585.500 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Jeu 4 Oct - 18:05


Amour sur l'île du plaisir [6]


C’était vrillant. Cette femme était une boule d’instinct pure, et depuis des années qu’elle possédait et maîtrisait son pouvoir, elle n’avait vu quelqu’un de pareil. Elle fut donc assaillie par plusieurs doutes et questions : devait-elle utiliser sa lecture de vie sur cette femme ? Ou alors peut-être qu’elle devrait se contenter de jouer l’aveugle confiance ? En tout cas, et de toute évidence, si l’alliance semblait ténue, la Olsen avait l’impression qu’elle n’aurait pas à se soucier, pour l’instant, d’intentions hostiles à son égard. En soit, la seule attaque qu’elle entendit, ce fut celle qui consista à creuser dans son passé. Peut-être s’agissait-il d’informations fugaces, mais en tout cas elle voulait en apprendre plus. Un léger sourire aux lèvres, elle se contenta de dire sur un ton amusé :

- Je suis du Cipher Pol, le sixième pour être plus exact. Et toi ? Chasseuse de Prime ? Mercenaire ? Je pense qu’il y a toujours une vérité qui se cache derrière les facettes impénétrables.

Elle jouait avec les mots comme le serpent danse autour de l’arbre pour en faire tomber la pomme. Ce n’était pas aujourd’hui qu’on allait lui apprendre à arracher des informations : préciser, questionner, c’était là l’une des plus importantes choses. Cette boule d’instinct aurait une faille, comme chaque humain : mise devant un choix, elle se devrait de prendre une décision… Et cela demanderait une simili réflexion, suffisante pour percer à jour les affres d’un métier obscur.

Laissant planer le doute quelques instants, elle ne répondit pas immédiatement à la question suivante. C’était passionnant de parler avec des « étrangers », mais elles avaient toutes les deux un seul et unique but : chercher un partenaire… Enfin, à vrai dire, Lidy n’était pas encore totalement dans le truc, mais la recherche d’informations était toujours plaisante. Comme son homologue masculin, elle exacerbait une curiosité folle.

- J’aime les femmes autant que les hommes. Je ne suis pas difficile, dit-elle avec un rire amusé. Pour l’instant, ni homme, ni femme n’a réussi à faire chavirer mon cœur.

C’était faux. Pas de cet amour-là, mais d’un autre, plus puissant encore. C’était un lieu de rencontre, d’amour, et elle était là, avec le fantôme de son frère dans le dos. Il aurait pu s’infiltrer, être n’importe lequel d’entre eux. A cette pensée, elle eut une sueur froide, son regard se figea, comme un mauvais souvenir. Sa main se porta, gênée, sur son bras. Elle le caressa un instant avant de revenir à la réalité.

Le retour fut brusque, puisqu’elle dut trouver matière à continuer la conversation. C’était vrai, elle avait encore ses fantômes, mais elle pouvait avancer.

- Tu es intrigante… On dirait que tu es entourée d’un voile, c’est très… étrange. Enfin, pas que je dise que tu es étrange… Peut-être un peu, sourit-elle.

Aujourd’hui, elle n’avait pas sa langue dans sa poche. A vrai dire, elle n’aimait pas le fait de dire à quelqu’un qu’il était étrange. C’était juste une manière d’obtenir des informations, encore une fois : en s’insurgeant, elle aurait peut-être à montrer une facette désagréable de son caractère. En riant, elle s’attirerait la sympathie de la Olsen. Et pour les autres réactions… Elles étaient nombreuses, mais cette femme était réellement spéciale.

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Jeu 4 Oct - 18:31






Bella


Sombre ou calculatrice ? Quel était réellement le caractère de cette personne ? Et pouvait-on être calculateur lorsque l'on ne fonctionnait qu'à l'instinct le plus primaire ?

Pour la plupart des gens, l'instinct primaire ne leur dictait que les besoins impératifs à la vie humaine et à la sécurité. Boire, manger, dormir, se soulager, se reposer, se protéger ou se socialiser étaient les seules instructions de leur nature profondément humaine mais Bella n'était pas comme ça, non elle était bien plus profonde que cela, bien plus bestiale en un sens. Lorsque le nom du CP6 sortit des lèvres de la jeune bleue, celles de la brune s'étirèrent, apparemment amusée par la situation mais son esprit toujours aussi noir, ou blanc : toujours aussi muet. Elle entendait l'information, la traitait mais son cerveau ne rebondissaient pas dessus, elle y répondait simplement, par pur instinct dès que son interlocutrice avait terminé, parfaitement calme.

    - C'est mon avis également. Cipher Pol, intéressant, j'avoue ne pas croiser souvent des agents de votre agence, j'ai malgré tout eu l'occasion de travailler avec le... dernier des Cipher Pol, une fois. Expérience enrichissante, à n'en pas douter.  


Puis, comme un animal bercé par son instinct en pleine chasse, elle jeta un regard autour d'elle, comme pour vérifier que leur discussion si ouverte et accessible pour les autres tables n'était pas épiée par telle ou telle personne. Au final, personne ne semblait prêter attention à ce qui se déroulait en-dehors de sa propre table. La sombre jeune femme reporta donc son attention sur Lidy et son sourire se mua. Toujours ténébreux, il revêtit un aspect plus pervers, plus sadique peut-être.

    - Une chasseuse de prime ? Je le prendrais presque pour une insulte. Ses idiots courent après les contrats, ils ne mangent que s'ils démarchent. Ce n'est pas mon cas, je ne cours après personne, les clients me courent après. Oui, mercenaire. 


L'agente de Cipher Pol semblait avoir répondu avec franchise, c'est ce que son instinct lui dictait, elle n'avait pas à être sur la défensive et ses pulsions presque animales la poussèrent à la franchise la plus simple. Une franchise qui fut récompensée les secondes suivants par une autre réponse apparemment honnête, celle s'agissant des préférences intimes de la Olsen : indifférent.

La remarque permit à Bella de conserver ce sourire indescriptible et inqualifiable. Son oeil, pourtant vide de toute expression autre qu'un intérêt mineur, ne quittait pas l'élite de l'agence six, pourtant elle ne nota pas les tressaillements de la bleue, se concentrant davantage sur elle, sur son aura, sur sa prestance, sur ce qu'elle dégageait. Lidy avait probablement l'habitude des personnes décryptant les émotions avec la Vice-Directrice de son agence, devant elle, son interlocutrice n'était pas ce genre de personne : elle ne jugeait pas et ne faisait confiance qu'à ses sentiments enfouis.

    - Bien, comme moi. Le sexe n'est pas important, la réciprocité l'est.  


Une réciprocité de sentiments ? Evidemment, mais Bella ne parlait pas de ça, elle visait davantage cette réciprocité de chant, d'instinct qui se confondaient entre deux êtres pour résonner de concert, comme le chant de deux oiseaux inséparables. Puis, alors que sa bestialité semblait au repos, quelque chose l'éveilla, une simple remarque quant à l'image qu'elle renvoyait d'elle. Un franc sourire apparu, un sourire tantôt amusé, tantôt carnassier et son esprit entra dans une sorte d'ébullition agréable, toujours illisible.

    - Tu es ... perspicace, Lidy.  


Elle ne dit alors plus un mot, ne relança pas la conversation et ne modifia pas ce sourire si atypique et pourtant si séduisant. Ses yeux vifs figés dans ceux de la Olsen, elle ne lâchait plus, attendait la prochaine salve de question, souhaitait voir si elle pouvait exciter son instinct encore davantage.




Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Bella est lvl ???
Canahara Santeno est lvl ???
Neko est lvl ???
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
avatar
Messages : 227

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
130/200  (130/200)
Berrys: 42.585.500 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Jeu 4 Oct - 20:17


Amour sur l'île du plaisir [7]


Les regards semblaient se croiser sans que l’une ou l’autre lueur ne prenne le dessus. Pourtant, l’intrigant rendez-vous de la Olsen commençait à vraiment lui plaire. Elle obtenait des brides d’informations mais les pensées restaient… Entièrement vides. Devrait-elle faire en sorte d’utiliser sa lecture de vie ? Non, pas ici. Pas maintenant. Le risque était bien trop élevé. Pourtant, elle en aurait l’opportunité : dévorer quelqu’un du regard pendant un tel événement n’avait rien d’anormal. Ce n’était cependant pas son ennemie, et si elle devait la revoir un jour en tant que tel, elle n’aurait pas le regret de l’avoir un jour laissé s’échapper en pensées.

Ainsi, à l’évocation du Cipher Pol 9, et à celle de son dédain pour les chasseurs de primes, les méninges de la Olsen s’enclenchèrent. Qu’est-ce qu’elle pouvait bien être ? Membre d’une ligue de super-héros, comme les Cinq Légendes l’avaient été jadis ? Non, elle n’aurait pas dit « du côté plus puissant » si ça avait été le cas. Il y avait aussi la possibilité que ce soit une mercenaire à la solde d’un royaume quelconque… Mais cela aurait été étrange, car le royaume en question tomberait avec le Gouvernement… C’était autre chose, encore autre chose.

- Merci, répondit-elle au dernier compliment que son interlocutrice lui fit.

Puis elle l’observa quelques instants : elle détailla son visage, ses traits, arrachant tantôt un sourire, tantôt un haussement de sourcils. Elle était physionomiste – avec une mémoire parfaite, ça aurait été le comble – mais elle ne pouvait rien dire de cette personne, sinon qu’elle l’intriguait toujours un peu plus. Ainsi, le regard cette fois-ci passionné, elle commença à chercher ce que son interlocutrice pourrait lui offrir comme information : bien sûr, il y avait quelques moyens d’obtenir les informations qu’elle désirait, mais… Et bien, c’était dans un souci d’honnêteté qu’elle lui poserait quelques questions plus intimes.

- Où as-tu voyagé, ces derniers temps ?

Question banale. Trop banale. « Elle va savoir que je tente d’obtenir des informations si je continue comme ça. Être plus franche ? Non, elle ne veut pas en dire trop, sinon ce serait fait. Je dois découvrir quelque chose qui me permette… ». Elle devait donc poser une autre question. Un regard autour d’elle lui permit de constater qu’ils n’étaient pas épiés. A l’exception de la femme-animale ou d’une ouïe surhumaine, rien ne pouvait réellement venir les déranger dans leur conversation. S’assurant que la petite animale ne les observait pas, si leurs tables étaient situées de manière à ce qu’elle puisse lire ses pensées, elle revint vers son interlocutrice, et poserait d’autres questions.

- Comment vois-tu ton avenir en couple ? C’est une question directe, mais je pense qu’elle permet de refléter pas mal d’idéaux. Pour ma part…

Elle décrivit très succinctement, le temps en tête, un couple simple. Elle n’avait pas de grands rêves quant à sa vision des choses : parfois rentrer le soir, raconter sa journée, accepter les départs longs en mission – ce qu’elle risquait de faire elle-même tant qu’elle ne serait pas directrice – et surtout, ne pas interférer sans l’autorisation de son conjoint dans son travail.

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Jeu 4 Oct - 21:01






Bella


Le regard de Bella était perçant, désarçonnant. La jeune femme ne clignait plus des yeux, elle ne quittait plus les prunelles de Lidy, ne détournait l'oeil à aucune seconde, elle était passionnée, totalement investie dans ce petit tête à tête qui venait de s'initier. Etait-elle sous le charme de l'agente personne ne le savait, peut-être pas l'instinctive elle-même mais elle n'était pas sans intérêt, ça ne faisait pas le moindre doute. Elle obtint les remerciements mais n'y répondit pas, l'oeil toujours plongé dans le regard de la Olsen, ce sourire carnassier toujours aux lèvres : un véritable animal qui dévorait sa proie à venir du regard avant de passer à table. Dans la salle, personne ne semblait avoir attiré son oeil, son sourire ou même son instinct, cette bleue l'avait réveillé l'espace d'un rendez-vous.

D'instinct, toujours et inlassablement, elle s'amusa de la question et y vit la chasse aux informations, celle instaurée par le jeu de l'amour ou un autre jeu, le jeu de la vérité.

    - A titre privé, je ne voyage pas, peu. A titre professionnel, je dirais que je connais bien GrandLine et North Blue. Si tu veux te renseigner, agente du CP6, préfère centrer tes recherches sur North Blue.   


Elle n'était pas folle, encore moins idiote, elle avait parfaitement compris que la jeune femme cherchait les infos. Son identité, elle ne la trouverait pas d'elle-même, c'était une certitude. Alors peut-elle cherchait-elle à trouver des choses, des indices exploitables pour ses contacts, ses alliés. Tant mieux, la sombre ne s'en priverait pas non plus.

    - Et toi, dis moi, où t'ont porté tes pas, Lidy ? 


Elle obtiendrait sa réponse, honnête ou non, puis elle pourrait entreprendre de répondre à la seconde question. Initialement, elle n'était pas une grande bavarde mais... sa curiosité était piquée. Elle appréciait la vue de la vie future de cette Lidy, elle y voyait un avenir agréable, sans trop de prises de tête. Alors, son regard se perdit légèrement, lâchant celui de la gouvernementale. Son instinct ne vacilla pas, son esprit toujours vierge.

    - Mon avenir de couple ? Tranquille... 


Elle allait continuer, elle pouvait continuer mais une sonnerie légère se fit entendre, l'écran s'allumait de nouveau et préparait le second round sur les six prévus.

Le numéro de table de Lidy ne se modifia pas mais déjà Bella se levait.

    - Une rencontre... intéressante. A plus tard, Lidy.


Elle rompit totalement le contacte visuel et partit en direction de sa prochaine table.

***

Lidy aurait quelques instants, une minute à peine avant de voir arriver un homme dégarni âgé d'une cinquantaine d'années. Il lui tendit une main humide, tremblotante et pourtant, il engagea la conversation immédiatement sans laisser à sa partenaire le temps d'en placer une. Il s'appelait Rohi, il était accroc au modélisme et présenta une description fidèle de ses plus grandes réalisations. Il lui parla même d'un diner où il avait été invité récemment autour d'une table pleine de gens passionnés comme lui. Les hommes qui avaient invité les passionnés riaient beaucoup mais ils avaient bien mangé.

Dix minutes de plaisir intense, à parler de modélisme : le rêve de chaque femme.



Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Bella est lvl ???
Canahara Santeno est lvl ???
Neko est lvl ???
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
avatar
Messages : 227

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
130/200  (130/200)
Berrys: 42.585.500 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Jeu 4 Oct - 21:27


Amour sur l'île du plaisir [8]


Lidy était passionnée, tout autant que la personne en face d’elle, mais pour des raisons différentes. Elle nota l’information que venait de lui transmettre Bella dans un coin de sa tête, sachant pertinemment qu’elle n’aurait pas le temps d’aller rechercher des informations, à moins qu’elle soit liée à la Triade. Enfin, elle nota « North Blue », souriant tout en occultant le fait que son interlocutrice avait enfin lu clair dans son jeu. Elle voulait se renseigner, savoir si elle ne s’engageait pas avec quelqu’un d’inquiétant ou une criminelle, ce qui ferait chuter largement ses chances d’entrer dans les plus hautes sphères du Cipher Pol, bien qu’elle soit déjà dans une position enviable.

Ainsi, alors même que la femme lui confiait ses dernières paroles, sans laisser échapper une pensée un peu trop bavarde, une cloche retentit. C’était le signal : celui qui voulait dire qu’ils allaient changer de partenaire. Encore quatre rendez-vous de cinq minutes, et un de trente. Il y avait donc au moins cinq chances d’obtenir un meilleur matching qu’avec cette femme aux cheveux sombres… Mais intriguée, elle ne fit pas très attention à son rendez-vous suivant.

En réalité, c’était surtout la banalité de l’homme, du cinquantenaire qu’elle rencontrait, qui la poussa à trouver le temps long. Alors qu’il s’était écoulé en un bref claquement de doigt avec la demoiselle… Des interrogations résidaient malgré tout. Elle avait l’impression de s’être retrouvée face à un animal : était-elle seulement humaine ? Un cyborg ? Non, ce n’était clairement pas le type de chose qui pourrait occulter des pensées, comme Nathanaël Armstrong, le capitaine du Jugement, le prouvait. Les seuls à avoir moins de pensées que cela, c’était les Pacifistas… Des êtres dénués d’intérêts en amour.

Elle se retrouvait face à une situation épineuse qu’elle pourrait confier à Valentine, si les choses avançaient bien. En contactant quelqu’un du Cipher Pol 9, le dernier des Cipher Pol, elle pourrait peut-être…

Ah, l’homme lui tendait la main. Elle ne la saisit pas, se contentant d’un simple regard et d’une salutation éloignée. Les hommes comme ça, ce n’était pas son trip. Elle aurait au moins le plaisir de ne pas passer grand temps avec lui.

- Pourriez-vous vous taire ? Finit-elle par dire en soupirant. Je n’ai pas dit un mot sur le modélisme, c’est simplement que ça ne m’intéresse pas. Gardez cela pour vos dîners entre amis, et si votre passion vous attire plus que chercher l’amour, essayez de trouver quelqu’un dans ces dîners. Cela vous sera plus plaisant… Dans des rencards comme cela, il faut s’intéresser à la personne en face de vous, sans forcément trop en demander, ou trop s’épancher…

Elle lui donnait un simple conseil qu’elle s’était construit de son premier rencard. Quand elle eut terminé celui-ci, que l’écran s’alluma, elle salua le cinquantenaire tout aussi poliment. En jetant quelques coups d’œil dans la salle, elle avait pu observer que Bella avait rencontré Canahara. Elle ne lut pas dans les pensées, de sorte à ne pas se gâcher le suspens de cette rencontre.

Enfin, ils purent changer. Se dirigeant vers la table suivant, elle observa la personne qui s’y trouvait, après avoir pris son temps pour la trouver. En détaillant les autres candidats, elle se souvenait de toutes les paires réalisées.

- Oh, le jeune prince… Statutairement, je dois employer quelque chose de particulier, ou on peut s’en tenir à Sven et Lidy ?

Si le premier abord semblait froid, les traits de Lidy devinrent subitement plus lumineux. Elle sourit. C’était amusant, vraiment amusant. Ces rendez-vous lui donnaient un peps qu’elle ignorait, et ça lui faisait du bien. Quand elle aurait terminé ce rendez-vous, elle passerait au suivant sans regrets, mais… En attendant, autant profiter.

- Je connais déjà ton titre… Je suis agente du Cipher Pol 6 pour ma part. Qu’est-ce qui te passionne dans la vie ?

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Jeu 4 Oct - 22:06






Sven


Le prince se présenta à la table se mit à rire avec légèreté devant la première intervention de son nouveau rendez-vous. Avant elle, il avait eu droit à une trentenaire nymphomane qui lui avait proposé moult choses indécentes et avait enchainé sur Yani, la femme-bête qui s'était montrée relativement tendue mais de plus en plus à l'aise avec le temps. Alors elle, cette Lidy, sympa et ouverte dès le début de l'entretien semblait être une nouvelle expérience à vivre, quelque chose qui plaisait à Sven même s'il aimait la timidité chez une femme. Finalement, il y réfléchit pour lui-même et une pointe de déception prit forme dans son esprit, chose que pourrait lire Lidy. Elle verrait alors un portrait éphémère de la femme parfaite pour ce prince : rousse, timide, humble, aimante, douce et fidèle. Il voulait une femme comme lui en un sens, une femme qu'il pourrait protéger.

    - Passons-nous des formules de circonstances tu veux bien ? Je suis Sven ici, pas le prince de Frigeria. Je cherche ma princesse et je préfère qu'elle me traite comme elle traiterait n'importe quel homme.  


Il s'assit et prit ses aises à la table, sourire aux lèvres, à l'idée de rencontrer une nouvelle personne.

    - Agente du Cipher Pol, eh bien, moi qui pensait rencontrer des jeunes femmes sans histoires, tranquilles, qui ne cherchaient que l'amour sans prendre aucun risque. Je suis surpris, agréablement j'espère. Nous verrons.  


Il prit alors plus de liberté et vint poser ses coudes sur la table pour se rapprocher du jeune agent, un sourire charmeur sur les lèvres, il pensait à la question de son interlocutrice. Sincère à l'extrême et recherchant la même chose, il répondit avec un calme olympien.

    - Mon métier m'apporte une grande joie, je suis commerciale pour le royaume, je vends de la glace partout dans le monde. Je voyage beaucoup, m'absente régulièrement, comme toi j'imagine. Enfin, il y a aussi ma position au royaume, le peuple nous apprécie et nous l'aimons, là aussi je ressens une grande joie. Il me manque quelque chose pourtant, une personne avec qui partager tout cela. Tu comprends ?  


Sincère, probablement le mot qui le caractérisait le mieux cet homme.

    - Et toi ma chère ? A quoi une agente des Cipher Pol passe son temps libre ? A quoi aspire t'elle ? Quelles sont ses projets d'avenir ?






Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Bella est lvl ???
Canahara Santeno est lvl ???
Neko est lvl ???
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
avatar
Messages : 227

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
130/200  (130/200)
Berrys: 42.585.500 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Ven 5 Oct - 17:59


Amour sur l'île du plaisir [9]


L’homme en face d’elle parlait bien. Il avait une meilleure éducation que le précédent prétendant, un homme qu’elle n’appréciait pas fortement. De ses mains moites avait découlé la tragédie qu’elle avait lancé. Enfin, mieux valait oublier ce saugrenu personnage et se concentrer sur le prince : car à défaut de pouvoir devenir son amante, elle pourrait très bien devenir son amie. C’est ce qu’elle se dit dans un premier temps. Il aimait les femmes rousses, et celles qu’il pouvait protéger : or, même s’il était prêt à faire des concessions, Lidy lui souhaitait de trouver la perle dans cette aventure… Et ce n’était pas elle. C’était presque certain pour l’agente d’élite qui sourit tout en écoutant. Sa proximité était un effet de charme qui ne fonctionna pas : après Ashford – des rougeurs apparurent tandis que le souvenir des sentiments était encore prégnant – elle n’était plus très réceptive à toutes les marques d’attention, ou d’affection, même éloignées. Son visage redevint plus calme, plus pale, à mesure qu’elle mettait le souvenir en arrière-plan.

- Je comprends… Je suis ambitieuse dans un sens, et ma montée en grade n’est accompagnée que de la solitude, malgré les compagnons qui me rejoignent. J’espère pouvoir trouver quelqu’un, je crois, qui accepterait ce trait de caractère.

Elle venait de se livrer. Son instinct lui disait qu’elle ne pouvait de toutes les manières pas raconter de bobards, et que cela ne l’intéresserait pas. Son ambition n’était plus un secret pour quiconque, cela étant dit. Elle n’avait donc pas à user de stratagèmes, et elle n’en avait pas envie. Cacher son grade exact, pourquoi pas – en fonction de la personne, elle avait plus ou moins d’intérêts à le dire – mais pour obtenir une alliance, il fallait se montrer à défaut de prouver qu’on avait de la valeur.

Elle se tut un court instant, observant les alentours, se terrant dans un silence contemplatif. Toutes les personnes ici étaient particulières : riches ou importantes, elles portaient sur elles ces marques… à part peut-être Yani. La femme-animale était… hors de sa portée. Loin d’être intéressée, Lidy se retourna finalement en direction de Sven, lui sourit à nouveau, et répondit enfin à la question, certes multiple, qui lui avait fendu les lèvres.

- Je n’ai pas réellement de « temps libre », du moins je le passe à étudier le comportement humain. J’aspire à gagner en grade, tout simplement, comme beaucoup. L’ambition n’est pas une partie de plaisir, mais elle est satisfaisante lorsqu’on arrive au sommet.

A nouveau, la demoiselle ne put que se tenir stoïque. Elle repensa à la vie qu’elle avait menée jusqu’ici, et une profonde tristesse s’installa dans son regard qu’elle détourna rapidement. Finalement, elle avait trop parlé. Cela ne lui ressemblait pas : il fallait que ce rendez-vous se termine. Cet homme était moins intéressant que Bella, mais il était plus attentionné, il amenait plus à se confesser. Ses conversations devaient souvent tourner autour de la personne en face lui, et s’intéresser aux autres était peut-être dans sa nature – ce qui montrait d’une certaine manière que l’égoïsme ne faisait pas partie de ses gênes… Oui, il était peut-être un de ces princes qui aimait réellement son peuple. Cela étant dit, elle ne voulait pas aller plus loin, et resterait cordiale, tout en répondant assez honnêtement sans trop se dévoiler.

Le jour où elle le reverrait, peut-être qu’elle pourrait le faire parler un peu plus de lui.

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Ven 5 Oct - 19:44






Sven


Ambitieuse, indépendante, solitaire par moment, apparemment bien trop forte pour être celle qu'il pourrait protéger. Finalement l'héritier de Frigeria semblait de nouveau devant face à une femme agréable, sympathique, qu'il pourrait considérer comme une amie mais qui, selon toute vraisemblance, n'était pas l'âme soeur. Après tout, comment pouvait-il envisager sa vie, le fait de fonder une famille, d'offrir un descendant à sa lignée à tout le royaume, d'assurer la pérennité du commerce avec une personne qui ne pourrait se consacrer à lui, le suivre dans ses déplacements ou, à tout le moins, lui apporter confort et félicité à son retour. De toute évidence, l'ambition de cette agente gouvernementale ne pouvait lui permettre autant de largesse.

    - Je vois. Il semblerait que si notre entente et cordiale, elle ne sera jamais plus qu'amicale, n'est-ce pas ?  


Il avait remarqué la tristesse dans l'oeil de la belle et savait qu'il l'avait poussé trop loin sur le terrain de la confession, qu'il l'avait mis mal à l'aise. Elle semblait se plaire dans le silence et il estima que relancer le débat pourrait empirer la situation alors, il se tut, simplement. Elle lui jeta un regard, un sourire, de temps à autre jusqu'à ce qu'enfin, la sonnerie les libèrent.

    - Je suis désolé de t'avoir mis dans une telle situation chère Lidy. J'ai apprécié nos échanges et j'espère que nous aurons l'occasion de nous parler de nouveau. Ici, ou ailleurs.  


Les numéros tournèrent sur l'écran et une table nouvelle fut assignée à Lidy. Lorsqu'elle y arriverait, elle serait la première et pourrait s'asseoir tranquillement en attendant son nouveau date. Le compte à rebours n'était pas encore lancé, elle ne perdait pas de temps. Et enfin, après quelques dizaines de seconde d'attente, peut-être une minute, son nouveau rendez-vous pointa le bout de son nez, de son gros nez pour le coup.

Ce fut une femme, au surpoids non-négligeable qui s'assit devant elle, le front en sueur et les traits marqués par l'effort.

    - Excusez-moi, j'ai dû aller faire pipi. Bon, vous êtes une femme, je veux un homme donc je vous propose d'écourter notre entretien, je dois me reposer, reprendre mon souffle pour le prochain tour.  


Elle regarda alors la Olsen avec insistance et sur un ton hautain lui précisa une dernière chose.

    - Vous pouvez disposer, aller donc manger, les collations sont gratuites.


Elle ne comptait pas parler et encore moins supporter la présence d'une femme. La personne devant Lidy était la baronne Shiefer, une femme pourvue d'un titre ronflant et passablement inutile qui vivait sur une île de nobliaux entre les voies 5 et 6 de Grand Line. Elle détestait les hommes aux cheveux roux, les femmes aux cheveux verts, les hommes-poissons, les Okamas, les Zoans, les personnes attirés par le même sexe ou tout ce qui avait pu ruiné une partie de ses projets sur la voie 5, tout ce qui ressemblait à l'un des cadres de l'inquisition finalement.

Lidy pouvait rester ou pouvait partir, elle n'obtiendrait pas un mot, pas même si elle tentait d'offusquer la baronne qui s'en moquerait totalement. Apparemment, son quatrième rendez-vous n'avait pas été optimal.

Au bout des dix minutes, le prochain groupe fut annoncé, encore une fois, Lidy serait la première à la table et aurait la plaisir de découvrir une personne plus jeune, plus belle et qui correspondait plus à ses critères : ce n'était pas compliqué. Il s'agissait là du dernier rendez-vous de dix minutes avant le très gros tour, en espérant qu'elle ne tombe pas encore sur un casse pied pour le dernier tour.



Neko

Contrairement à la baronne, on se trouvait là devant une personne souriante, bien plus avenante mais également timide qui tendit une main relativement peu assurée à la Olsen.

    - Bonjour Lidy, je suis Neko. Très heureux de vous rencontrez, vous êtes vraiment très belle, très élégante.


Son esprit semblait en ébullition et mais il ne mentait pas, pas le moins du monde. Il était impressionné, un peu sans que cela le prive de tous ses moyens même si, au fin fond de son être, le même de "Sissi" continuait à résonner. Il se demandait si elle allait bien, si elle ne trouvait pas le temps trop long. Le cuissot tenta de se ressaisir et afficha un sourire tantôt gêné tantôt réconfortant : il voulait sincèrement faire bonne impression.

    - Dites-moi Lidy, appréciez-vous la cuisine ? Êtes-vous gourmande ?  


Il ne perçut pas la connotation intime que pouvait avoir sa question, son esprit semblait pur, autant que la colombe qui venait de naître. Lui aussi, comme tous les autres, était là pour rencontrer l'amour, le vrai, celle à qui il pourrait mijoter de bons petits plats, celle avec qui il pourrait élever sa Sissi. Oui, l'idée autour de cette inconnue s'éclaircissait au fur et à mesure : il voulait lui trouver une maman.




Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Bella est lvl ???
Canahara Santeno est lvl ???
Neko est lvl ???
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
avatar
Messages : 227

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
130/200  (130/200)
Berrys: 42.585.500 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Ven 5 Oct - 20:30


Amour sur l'île du plaisir [10]


Comme elle pouvait s’en douter, l’homme en face d’elle était aussi proche d’être son amant que de devenir le nouvel Amiral en Chef. Elle ne s’offusquait pas de ce point-là, et connaissait bien sûr les principales exigences que lui offraient le fait d’être la femme d’un prince : il fallait quelqu’un qui soit là pour assumer ce que le royaume demandait en guise de cérémonies. Cela aurait coupé court à ses ambitions, et elle était certaine qu’elle ne pourrait pas l’assumer… Elle en serrait malheureuse, et lui aussi. Un sourire aux lèvres, elle le remercia sincèrement pour cet échange, une chose qu’elle avait fait très rarement. Quand ils se séparèrent, elle espéra juste le revoir quelques temps plus tard.

Finalement, la quatrième table à laquelle elle alla s’installer lui déplut immédiatement. C’était le cadre même de cette rencontre qui était néfaste. La grosse femme dégoulinante de sueur était une baronne, c’est-à-dire qu’elle « régnait » sur un petit bout de terre totalement inutile. Une noble sans intérêts, à n’en pas douter. Quelque part, il s’agissait là d’un soulagement : elle n’aurait pas à lui faire la cosette, puisque celle-ci ne le désirait pas non. Sans même lui adresser un regard, Lidy se leva pour observer le reste des invités et aller se servir une petite collation.

Les minutes s’écoulèrent lentement. Son envie de participer aux rencontres s’amoindrissaient tandis qu’elle tentait de trouver Bella du regard. Puis ses yeux se posèrent sur Rina, et sur d’autres personnes qui étaient dans les parages. Elle adressa un sourire amical à Sven, s’il la regardait un instant, et fut prudente envers Cabaharne, le constantiniste. Cet homme c’était l’incarnation de ce qu’elle détestait.

« Un homme d’église, un homme d’une foi aveugle. ». Elle serait incapable de vivre avec un déchet pareil, tout comme Rina l’avait dit. Ces personnes n’étaient pas connues pour être homophobes, qui plus est, mais elles avaient des idées de justice bien arrêtées. Le Gouvernement Mondial n’était pas un dieu, contrairement à ce qu’ils prétendaient. Ce serait se voiler la face et accorder trop d’importance aux hommes qui gouvernaient, et surtout à leurs sous-fifres. La corruption n’en serait que plus grande.

- Ah, c’est l’heure, dit-elle en se déplaçant.

Cette fois-ci, elle alla s’installer rapidement, comme curieuse et impatiente. Sur quatre rendez-vous, un seul lui avait apporté sinon satisfaction au moins un intérêt certain. Quand la demoiselle se posa sur sa chaise, elle attendit alors que la personne n’arrive. Celle-ci se déplaça enfin, et elle le trouva beau. Il était jeune, dans ses âges ou un peu plus. C’était un homme qui vivait une vie de pâtissier-boulanger, donc il avait peut-être un statut social intéressant, mais surtout une capacité à accomplir un rôle qu’il transmit par ses pensées : celui de père. Il pourrait être à la maison, s’occuper des enfants… Avec quelqu’un comme Bella, même en adoptant, elle n’en aurait pas. Elle ne serait jamais à la maison.

Mais voulait-elle des enfants ? Elle n’y avait jamais pensé. C’était un monde étranger que celui de chercher une femme pour devenir une mère de famille. Intriguée, elle finit par relever les yeux, pensant, et sourit. Son visage était devenue un peu pourpre, à l’idée de devenir un jour mère, même si ce n’était pas sa propre chair – ces concepts étaient de toutes les manières exclus.

- Vous n’êtes vraiment pas mal non plus, Neko, dit-elle en le saluant.

Elle s’arrêta un instant, et voulut reprendre, mais il fut plus rapide. Il alla directement au but. Quand il demanda si elle était gourmande, elle voulut lui répondre que « non » dans un premier temps, puis elle réfléchit et fit une moue ennuyée.

- Je n’ai jamais réellement eu l’occasion de l’être, gourmande, répondit-elle. J’ai vécu une enfance très pauvre, et éloignée de ces considérations… Et disons que je ne m’accorde pas vraiment le temps de savourer.

C’était honnête, même si cela pouvait être déplaisant à entendre. Elle ne pouvait pas dire qu’elle ne l’était pas : c’était juste que jamais de sa vie on ne lui avait donné l’occasion de l’être. Finalement, elle s’ébroua les cheveux en hochant de la tête de droite à gauche.

- Mon boulot me prend du temps… J’ai une collègue, une mère de famille, qui arrive à jongler entre sa vie de famille et ce qu’elle fait. Enfin… Quoiqu’il soit, comment en êtes-vous venu à être cuisinier ? Est-ce que ça a toujours été une passion pour vous ?

Elle posait les questions peut-être évidentes, mais cela animait son esprit, et la réponse, à en croire son regard et sa posture, l’intéressait réellement.

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Ven 5 Oct - 21:43






Neko


Lorsque les compliments physiques de son interlocutrice parvinrent à ses oreilles, le jeune brun vira au rouge, peu habitué à recevoir des compliments sur sa personne. Des compliments en général, il en recevait chaque jour pour sa cuisine, pour ses desserts, pour Sissy mais sur lui, il pouvait les compter sur les doigts d'une main. Alors, devant ceux proférés par cette magnifique jeune femme à la chevelure bleutée, le gourmet ne put que sourire bêtement, gêné par la situation. Il se perdit un peu dans le regard de celle-ci, détaillant ses cheveux de couleur si spéciale et se demandant quelle impression cela pouvait avoir de passer ses doigts dans de telles magnificences. Il était subjugué, captivé, envoûté par e rendez-vous qu'il avait maintenant. Pauvre homme, il n'était pas tombé sur une telle rencontre depuis le début. Il avait eu affaire à la baronne, à un homme, à une femme castratrice et à un prêtre qui avait essayé de lui vendre la religion constantiniste avec un certain talent. Manque de chance, le jeune homme ne croyait qu'une une seule religion : la cuisine.

Ce fut en passionné qu'il écouta la réponse de Lidy et qu'il s'offusqua presque pour les mauvais traitements qu'elle avait pu recevoir. Pourtant, un sourire compréhensif marquait son visage, compréhensif et connaisseur.  

    - J'ai également vécu dans la pauvreté durant une bonne partie de ma jeunesse. Mon père était boulanger mais ses créations étaient infâmes, il ne vendait rien. Ma mère, lavandière, faisait tourné la famille et la boutique de mon père à elle seule.


La question qu'il avait posé entraina des précisions bienvenues de la part de Lidy, des précisions quant à ses occupations et plus particulièrement son travail et ses collègues. La vie de famille, une bien belle vie.

    - Oh la vie de famille, les enfants... J'en rêve moi.


Il souriait bêtement et pensait fort ; fort à la joie que cela devait être que d'avoir des enfants, la chair de sa chair, le fruit de ses entrailles. Comme il l'avait dit, il en rêvait. Le rêve alla encore plus loin, mais il était maintenant réalité : une femme qui le séduisait, qui s'intéressait à lui, qui voulait en savoir plus sur sa profession.

    - Comme dit, mon père était boulanger et même s'il n'était pas doué, il a toujours persévérer. Lorsque j'ai eu quinze ans, je suis parti, pour soulager ma mère un peu plus, une bouche en moins à nourrir. j'ai rejoins un cuisinier, ai fait mes classes et ça m'a plu. Quatre ans plus tard, je rencontrais un certain succès grâce à ma bonne étoile. J'ai offert une belle retraite méritée à mes parents. Même si mon père fait toujours son propre pain, toujours immangeable.  


Il se mit à rire, gêné. Pas par le manque de talent de son père mais bel et bien à l'évocation de son succès : Neko était humble, il n'aimait pas parler de son argent, de ses capacités, des foules qui nourrissait et donc, de son succès grandissant.





Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Bella est lvl ???
Canahara Santeno est lvl ???
Neko est lvl ???
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
avatar
Messages : 227

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
130/200  (130/200)
Berrys: 42.585.500 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Sam 6 Oct - 0:01

[quote="Lidy Olsen"]

Amour sur l'île du plaisir [11]


Mathilda l’avait briefée sans qu’elle ne se doute de rien. Comment se tenir face à un homme qui nous plait ? Comment aborder celui-ci sans lui faire peur ? Elle avait proposé de ne pas parler boulot tout le long, sauf si c’était la passion du monsieur. En soit, la Olsen n’avait pas compris à cet instant qu’il s’agissait de conseils qu’elle devrait mettre en pratique la semaine suivante. Elle aurait dû faire le lien, mais avoir une mémoire parfaite ne donnait pas accès à une intelligence supérieure. Seulement à une mémoire parfaite. Après quelques instants, elle était cependant déjà « conquise » par ce Neko. Il avait l’air d’être ravi de ce début de rendez-vous, mais plus elle lui parlait, plus elle craignait que ce qu’il cherche soit hors de ce qu’elle pouvait lui proposer.

En effet, il était un homme intéressant, cependant sa vision de la femme, même si elle avait l’air d’être noble, n’en était pas moins celle d’une mère. Soudain, Lidy se demanda si cette Sissy était seulement humaine. Si ça se trouvait, c’était un animal… Et elle arqua un sourcil, surprise. Il rêvait seulement de devenir père ? Ne l’était-il pas déjà ? Elle devait amener les choses avec finesse, ainsi elle attendit qu’il ait terminé sa petite tirade au sujet de son père, et de leur misère, qui semblait s’approcher d’un acte d’altruisme de l’un et d’amour filial de l’autre.

- Je suis admirative, dit-elle sans sauter sur l’information qu’elle souhaitait obtenir. Mon boulot est assez prenant, mais je n’ai surtout plus de famille. Enfin… Oui, je n’ai plus de famille.

Elle avait hésité à parler de son frère, cependant ce n’était plus qu’un inconnu pour elle. Cet homme était le pire des raclures de l’univers, il dépassait même Centes dans ses songes. Elle l’aimait toujours, et ne pourrait pas, contrairement à ce qu’elle pensait, se résoudre à le tuer. Cette évidence lui avait sauté au visage quand elle l’avait vu la dernière fois, mais il lui avait fallu du temps pour l’assimiler.

- Dîtes-moi, vous avez dit que vous rêviez d’avoir des enfants… Cela veut-il dire que vous n’en avez pas ? Demanda-t-elle innocemment.

Elle avait amené, comme dans ses entretiens, comme dans ses petites manipulations, les questions là où elle le désirait. Innocemment, et peut-être même plus fourbe encore que lorsqu’elle s’adressait à un marine corrompu pour obtenir des informations. Or, là, elle comptait surtout sur l’honnêteté du bonhomme pour alimenter la conversation. S’il répondait par la négative, elle rajouterait simplement :

- Peut-être un animal de compagnie ?

Mais elle s’arrêterait là dans ces recherches. S’il avait une fille, Lidy lui poserait quelques questions simples sur son nom, son âge, comment elle était au naturel, mais s’il avait un animal de compagnie… Oui, il faudrait qu’elle puisse l’interroger sur d’autres aspects.

Enfin, elle lorgnerait derrière ce charmant jeune homme, comme si elle tentait de se reconnecter au monde qui l’entourait à travers quelques regards et quelques interactions à distance. Le parcours de Neko n’avait pas été de tout repos, mais elle espérait qu’elle lui plaisait sincèrement. A vrai dire, le seul point noir au tableau, c’était qu’elle avait peur de le manipuler… Même si elle cherchait seulement des réponses, user de son pouvoir sur son potentiel futur amant, était-ce quelque chose d’acceptable ? Un devoir de philosophie dont elle se passerait bien.

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Sam 6 Oct - 15:12






Neko


Lorsqu'elle se déclara comme orpheline, pire, sans aucune famille, le jeune brun fit une moue de compassion, il ne comprenait pas ce que pouvait être la vie d'une orpheline, il ne l'était pas, mais il pouvait imaginer à quel point cela devait être dur de vivre et de grandir dans un monde où les parents ne vivaient plus. Forcément, ses pensées s'orientèrent immédiatement vers ses géniteurs : sa douce et courageuse mère, son têtu et aimant père... S'il ne les avait plus, peut-être ne serait-il jamais devenu ce qu'il était aujourd'hui. Il voulut ajouter un mot mais par crainte d'être maladroit, il se tut, offrant simplement ce sourire et ce regard réconfortant, presque empli de pitié. Il pensait que le rendez-vous avait été plombé par sa faute, mais non, sa camarade de jeu relançait le débat sur quelque chose de bien plus joyeux : l'avenir parental.

A la pensée de devenir père, son sourire se fit plus grand, plus éclatant que jamais : il s'agissait là d'un réel désir pour cet homme accompli professionnellement et pour sa descendance, il abandonnerait tout.

    - Malheureusement je n'ai effectivement pas cette chance... Beaucoup de mes amis sont parents et je garde régulièrement les petits pour leur permettre de vivre plus facilement en amoureux quelques soirées mais, vous comprenez... Je les adore mais ce ne sont pas les miens... Et vous ? Avez-vous des enfants ? Est-ce un projet ?  


Il se remit sur sa chaise dans une position confortable pour écouter la réponse mais fut finalement confronté à une nouvelle question, une question qu'il ne fallait pas lui poser. Dès l'instant où le mot "animal" avait franchi les lèvres de Lidy, un étincelle presque visible à l'oeil nu se fit voir dans les yeux de Neko. Lidy, grâce à son pouvoir, pourrait sentir les pensées de l'homme s'emballer totalement autour d'une seule et même image et d'un seul et même prénom.



Sissi


    - Tout à fait ! J'ai une petite chatte, elle s'appelle Sissi. Comme je n'ai pas d'enfant, elle est un peu mon bébé, elle ne manque de rien et m'accompagne presque partout. Pour ne rien vous cacher, c'est même la petite mascotte de notre restaurant. Les clients fondent tous devant sa petite bouille et je pense que je lui dois une bonne partie de mon chiffre d'affaire.  


Il semblait bien expansif à propos du félin et pourtant Lidy pourrait sentir qu'il s'imposait une certaine limite quant au sujet. Ses amis le connaissaient bien et lui avait conseillé de ne pas parler de Sissi pendant dix minutes à chaque rencontre, il devait se contenter du minimum pour trouver sa future épouse, ne pas lui faire peur, ne pas la faire fuir. Lui, le Nekofan absolu.

    - Enfin, c'est Sissi quoi. Je me sens moins seul grâce à elle.


Moins seul : s'il avait été honnête il aurait clairement dit que la petite féline combait presque sa vie mais que, comme pour les enfants, il désirait se trouver une femme mais aussi, point non-négligeable, une maman pour Sissi !

Pour ne pas rester sur le mammifère de son coeur, Neko voulut embrayé sur les compagnons éventuels de Lidy mais il fut bloqué par la sonnerie qui annonçait la fin de leur tête-à-tête. Il remercia infiniment Lidy pour ces quelques instants et se dirigea vers la suite. Pour Lidy, le numéro de sa table était le 1, celle la plus éloignée des autres, bien à l'abri des oreilles, dans un petit coin de la salle, un endroit charmant pour les rencontres. En s'y rendant, elle verrait alors qu'elle n'était pas la première mais que quelqu'un l'y attendait déjà.



Celsius


Le jeune homme se leva quand son rendez-vous se présenta et il lui adressa un sourire resplendissant, charmeur et incroyablement communicatif, l'on sentait une joie de vivre plus qu'exceptionnelle aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur de ce personnage haut en couleur. Lidy pourrait s'en assurer en lisant son esprit : Celsius Jones ne forçait absolument pas son capital sympathie, il était juste comme ça.

    - Celsius, enchanté Mademoiselle... Lidy ! Je me permets, vous êtes une femme magnifique !


Heureux, il n'était pas venu là pour faire de la figuration : cette Lidy lui plaisait, il allait se donner à fond. Comme toujours.





Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Bella est lvl ???
Canahara Santeno est lvl ???
Neko est lvl ???
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
avatar
Messages : 227

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
130/200  (130/200)
Berrys: 42.585.500 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Sam 6 Oct - 16:02


Amour sur l'île du plaisir [12]


La conclusion de cette rencontre avec Neko était pour le moins plaisante, même si surprenante. Le petit chat, Sissi, était donc la prunelle de ses yeux. Il en était fou : malgré le fait qu’un animal vive moins longtemps qu’un humain. Lorsqu’elle serait partie… Bah, ce n’était pas le moment d’y penser, les animaux avaient parfois des longévités accrues. Ainsi alors qu’elle avait décrit qu’avoir des enfants était un projet qu’elle aimerait avoir après la fin de sa montée en grade – elle était encore jeune – elle dut avouer qu’elle avait étrangement apprécié ce rendez-vous, même si l’homme en face ne répondait pas à tous ses critères, car elle commençait à en avoir.

- Je vous remercie, et j’espère que nous nous recroiserons.

Alors, elle quitta à son tour la table avant de se diriger vers le nouveau rendez-vous qu’on lui avait attribué. C’était une table à l’écart de toute oreille indiscrète, et si le hasard faisait bien les choses, elle crut un instant que le destin se fichait d’elle. Celsius, le primé, était là. Il faisait partie de ce grand jeu de l’amour, et elle aurait aimé penser qu’il n’avait rien d’intéressant… Mais c’était surtout l’écart avec les autres candidats qui l’embêtait. Un instant, elle hésita à reculer sans demander son reste, cependant les pensées de cet homme étaient… Joyeuses. Qu’aurait-il pu lui faire ?

- Enchantée… Ou pas. Vous êtes un bel homme, mais je dois vous avertir, fit-elle en s’asseyant sur la chaise qui lui était attribuée. Je suis une agente gouvernementale, et en vertu de l’article 4 du Décret Décima : Aider, protéger, secourir ou soutenir un hors-la-loi est considéré comme une complicité de crime et donc un acte criminel.

Elle s’arrêta un instant, sans réellement attendre de réponse, puis décida d’expliquer un peu mieux la situation à la personne qui était en face d’elle.

- Je ne sais pas si vous êtes une mauvaise personne ou si vous avez juste fait les mauvais choix, mais le Gouvernement Mondial ne s’affronte pas. Il n’est pas parfait, certes, mais le changement doit venir de l’intérieur s’il y en a un. Ici, et nulle part ailleurs, vous n’êtes entouré d’amis. Ma cellule est chargée de communiquer avec les Capitaines Corsaires, alors devenez-en un, veillez aux sûretés des mers et nous pourrons envisager de parler librement.

Une nouvelle fois, elle darda son interlocuteur. Elle-même avait été une hors-la-loi, quelques temps auparavant. La seule différence, c’est qu’elle ne s’était pas faite prendre. Elle possédait les combines de ceux qu’elle affrontait, et cela lui était extrêmement utile. Finalement, et comme si elle le déplorait, elle décida de conclure son laius. Pour s’attirer la sympathie de son interlocuteur ? Non. Ses coudes se posèrent sur la table, ses mains se joignirent et elle posa son menton sur ce pont improvisé.

- Je fais partie du Cipher Pol 6, et j’en vise les sommets. Mon rôle est d’arrêter les taupes. La Colonelle est plus tournée vers la Section Scientifique. Cependant, ni elle, ni moi ne pouvons ignorer un criminel… Votre présence sera signalée dès que cette petite fête sera terminée, et peut-être que quelqu’un vous attendra. Ce n’est cependant pas de mon ressort : comme je vous l’ai dit, je déterre les taupes, pas les joyeux fanfarons.

Finalement, et contre toute attente, elle lui avait un compliment. Pas un compliment « de ouf » mais un compliment quand même. Elle sourit au hors-la-loi. C’était loin d’être une morale ou un avertissement : simplement une explication.

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   Sam 6 Oct - 16:28






Celsius


Oh, elle n'y allait pas par quatre chemins cette petite, c'est le moins que le forban pouvait dire finalement mais cela ne lui déplaisait pas, au contraire : elle était une femme de conviction, une femme qui savait ce qu'elle voulait et, étrangement, il en ressentit un certain plaisir. Une pensée inavouable se forma alors, une pensée qu'il pensait à l'abri : "Merde, elle m'excite".

Il avait une joie de vivre sans faille, il voulait donner le sourire à toutes et à tous et les femmes sympathiques lui plaisait mais il avait une fâcheuse tendance à être séduit par l'inaccessible ou l'inédit. Cette Bella lui avait tapé dans l'oeil car elle était sombre, ténébreuse, potentiellement torturée : difficile à obtenir. Mais elle, cette Lidy, cette agente du gouvernement, du Cipher Pol, ô elle... Il la voulait, il arriverait à la conquérir, à l'épouser, à lui faire des enfants, il y arriverait.

    - Voyons, ne soyons pas si catégorique et commençons par nous tutoyer.


Il afficha alors de nouveau son sourire le plus beau, toujours aussi charmant et communicatif avant de poursuivre, sereinement, sur un ton égal, se moquant totalement de la faction à laquelle la bleutée pouvait appartenir.

    - Capitaine corsaire ? Rien que ça ? Si ça m'assure ton amour, si tu promets ton coeur, j'attaque Janz ou la rose dès maintenant. Donne moi trois ou quatre jours, ça devrait amplement suffire.  


Il plaisantait, ou pas d'ailleurs. Même en lisant dans ses pensées, Lidy ne pourrait en être sûr. Il n'avait pas visé Abel ou Mifune, ni-même les deux soeurs Bremuria. Non, il avait parlé des noms les moins puissants du corps des forbans affiliés au gouvernement, les deux récemment nommés. Barber Janz, ancien supernova et Kokoro Kururu, celle que peu auraient vu venir. Il ne se surestimait pas, ne les sous-estimait pas mais avait une certaine confiance en sa puissance, une force que le gouvernement ne connaissait pas réellement. Après tout, il se contentait de mettre HS, pas de tuer, il n'engageait jamais les combats.

    - Quant à ma prime... Bouarf, une triste histoire en réalité. Une histoire sombre, un orphelinat, un colonel un peu con, probablement véreux. J'ai essayé de la raisonner mais il n'a pas voulu entendre, il m'a envoyé ses subordonnés etc... Enfin, on m'a attribué une prime et on m'a reconnu comme criminel juste parce que j'ai gagné. Le gouvernement n'est pas mon ennemi, la preuve, une de ses représentantes vient de mettre mon coeur en détention.  


Son sourire se fit encore plus éclatant, plus majestueux. Les mots coulaient facilement et il ne s'arrêtait pas, il noyait Lidy sous un flot de sourire, de regards charmeurs et de compliments quant à sa personne.

    - Mais dis moi, belle Lidy, pourquoi une ambitieuse agente du Cipher Pol se trouve ici ? Moi j'y suis pour trouver ma moitié, j'imagine que toi aussi ? Ah, et si tu veux te débarrasser de moi, me faire arrêter à la sortie, ça me va, si tu m'emmènes en personne à Impel Down.  


Il ponctua sa dernière d'un regard plus aguicheur, il la voulait : il l'aurait.





Sven Harskof est lvl ???
Celsius Jones est lvl ??? (primé à 47.000.000)
Rina Ardina est lvl ??? (renommée à 53.000.000)
Yani est lvl ???
Ariel est lvl ???
Bella est lvl ???
Canahara Santeno est lvl ???
Neko est lvl ???
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Amour sur l'île du plaisir (PV Lidy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Derek de Saxe,« En amour comme à la chasse, le vrai plaisir est de braconner. »
» La déclaration d'amour de Jaycee :**: [1000ème message yayyyy]
» Un amour poulpesque. [AVEC DES POULPES ET DES FAITS VÉCUS]
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» la faim plus fort que l'amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 3 :: Holiday Island-