Partagez | 
 

 [FB] Les Poings de la Faim. [PV Ishtar De Lérhane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Almar

avatar
Messages : 27
Race : Humain
Équipage : Aucun pour le moment

Feuille de personnage
Niveau:
13/75  (13/75)
Expériences:
23/80  (23/80)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: [FB] Les Poings de la Faim. [PV Ishtar De Lérhane]   Sam 29 Sep - 19:51

Les Poings de la Faim
Cinq ans en arrières... Dans une partie du nouveau monde...

Notre histoire débute sur une île en forme de croissant de lune. Au sein de cette mystérieuse terre, se trouvait la grande cité de Pandore, connu dans le monde entier pour l'immense cloché en or massif qui y logeait en son cœur. Malheureusement, cette ville fut séparée en trois niveau de richesse. Une disparité, qui sema la discorde durant de nombreuses années dans la vie des plus démunis. La ville basse était lentement dévorée par la pauvreté, tandis que la zone la plus éloignée de la cité «le dédale», sombrait de plus en plus dans la famine... Les nobles quant à eux, restèrent tranquillement dans leur coin, fermant les yeux sur la souffrance du bas peuple. Une inégalité qui les mènera un jour à leur perte.

Toutefois, en une magnifique nuit de pleine lune, nous retrouvons notre bon vieux colosse après une rude mission d'assassinat. En récompense pour sa grande réussite, son père l'envoya voir secrètement sa sœur, à la «cuillère d'or» où elle y travaillait comme chanteuse. Sans perdre plus de temps, il alla tranquillement dans le quartier noble. Durant sa marche, il vit au loin une foule s'amasser devant la fontaine de la grande place. Un larcin venait tout juste de produire, un pauvre noble venait de se faire voler sa bourse, hurlant à la garde :

«Garde !!!! La voleuse du dédale vient de voler ma bourse ! Garde !!!» Il semblait totalement prit de panique.

Un problème qui effleura les oreilles du colosse. Il n'avait guère l'envie d'aider ce malotru, préférant le laissé se noyer dans son malheur. D'ailleurs, Almar connaissait la voleuse en question, elle se nommait «Line», une petite chapardeuse provenant du dédale. Il avait déjà eu affaire à elle, durant une tentative de vole contre son gré. Lors de cet événement, l'assassin arriva à rattraper la jeune femme et lui fit comprendre sans lui faire de mal, qu'elle pouvait voler les nobles sans attirer son courroux. Un petit pacte secret pour le bien commun de tous.

Rejoignant enfin l'établissement, le colosse rentra sans trop attirer l'attention. Étonnamment, il y avait peu de personnes ce soir. Néanmoins, cela n’empêcha pas les prouesses mélodieuses de sa chère sœur... Commandant au bar un verre de Whisky, Almar posa un regard protecteur sur la dernière personne de sa famille. Un regard détenant une certaine douceur, mais aussi, une lumière repoussant le malin où qu'il soit...
; color:black;">


Dernière édition par Almar le Lun 1 Oct - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 433
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 7.824.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les Poings de la Faim. [PV Ishtar De Lérhane]   Sam 29 Sep - 20:28




feat Almar

Les Poings de la Faim



Le vent tonitruant fendait les cieux en un orchestre à la symphonie cacophonique. C’était là le courroux céleste qui pouvait hanter le terrible Nouveau Monde par des journées tout à fait ordinaire. Cette mer sur laquelle régnaient les quatre puissants empereurs pirates était connu comme la plus dangereuse de toute, un lieu qu’il ne fallait pas parcourir sans précaution en raison des périls qui pouvaient s’abattre en un éclair pour mettre fin à bien des périples. L’équipage révolutionnaire du Centaurus ne prenait donc pas cette traversée à la légère, sans compter qu’ils savaient ne pas être en mesure de faire face aux adversaires qu’ils pouvaient trouvés en ces lieux, même les pirates isolées y naviguant s’avérant être des adversaires invincibles pour ce groupe qui s’attelait principalement à vaincre des lieutenants de la Marine. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il ne faisait pas le voyage seuls. En effet, d’autres membres de la révolution d’Arias qui se rendaient également à cette réunion importante avaient acceptés de voguer aux côtés de leurs camarades. Si le capitaine Janaffe était loin de pouvoir prétendre à avoir un rôle décisionnaire lors de cette rencontre, qui se passerait au milieu de l’océan non loin d’un banc de sable inhabitable, il se devait d’être présent pour recevoir les instructions qu’il devrait appliquer dans les mois qui suivraient.

L’étendard vert masquant leur lien avec la Révolution flottait, vibrant presque sous les à-coups des bourrasques, au-dessus du vaisseau qui était amarré aux quais de Pandore. La raison d’une telle escale était assez simple en vérité. Des turbulences imprévues empêchaient le Centaurus de continuer sa route, le navire n’étant pas fait pour résister aux conditions climatiques monstrueuses de la seconde partie de Grandline, encore plus violentes que celle de la première. À l’époque, Ishtar n’avait pas encore ingurgité le fruit du Serpent à Plumes et n’était donc pas en mesure de changer l’état météorologique, ce qui se serait avéré pratique pour atteindre au plus tôt le point de rencontre et ainsi quitter cet océan diabolique le plus vite possible. Néanmoins, on ne pouvait pas toujours avoir ce que l’on voulait. Une partie de la troupe révolutionnaire s’était donc séparée en plusieurs groupes afin de découvrir la cité et trouver un endroit où manger, afin de changer un peu de la cuisine de Willy.

Etant un des membres les plus forts de l’équipage, Ishtar c’était vu ainsi un assigné la tête d’une des petites équipes. Elle ne tarda pas à noter les injustices et les différences sociales résultant du système de caste instauré géographiquement dans la ville, néanmoins l’équipage du Centaurus n’était pas en mesure de faire quoi que ce soit puisque cela compromettrait la réunion. Les hasards des choix de chemins prirent dans la cité de Pandore la conduisirent jusqu’à une enseigne qui avait l’air fort sympathique. La bâtisse portait la douce inscription de la Cuillère d’or qui était sans nul doute le nom de l’établissement. Poussant la porte, la bilcane se pencha pour pénétrer dans la salle, ses trois mètres de haut et ses quatre larges ailes ne lui permettant pas de passer les entrées de taille standard de manière simple, avant d’être suivit par les trois autres révolutionnaires avec qui elle déambulait dans les rues : Marmo, Jurth et Saki. Ils allèrent ainsi s’installer afin de demander au serveur à faire son office dans l’optique de goutter à un plat avant d’utiliser l’escargophone pour contacter Janaffe et ainsi dire si le restaurant était un choix judicieux pour l’équipage ce soir ou non. Discutant tranquillement avec ses camarades, elle ne jeta qu’un coup d’œil à Almar lorsque celui-ci arriva. Si en premier lieu elle voulait voir si c’était un autre groupe du Centaurus qui arrivait là, la De Lérhane fut intrigué par la stature de cet homme qui devait certainement être un combattant. Elle qui aimait se battre était intéressé par ce genre de rencontre, mais ce n’était ni le lieu ni le moment pour ce genre de choses.






©️ By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Almar

avatar
Messages : 27
Race : Humain
Équipage : Aucun pour le moment

Feuille de personnage
Niveau:
13/75  (13/75)
Expériences:
23/80  (23/80)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les Poings de la Faim. [PV Ishtar De Lérhane]   Dim 30 Sep - 18:30

Les Poings de la Faim
Alors qu'il était en pleine admiration envers sa petite sœur, un événement inattendu coupa la douce harmonie dans la pièce. En effet, une jeune femme recouverte de sang, déboula brusquement dans l'établissement et s’effondra brutalement aux pieds du colosse. Rapidement, Almar vit que cette pauvre âme en détresse, n'était nul autre que la petite chapardeuse, Line. Posant un genou à terre, il diagnostiqua les éventuelles blessures qui parcouraient son corps frêle. Heureusement, une partie des plaies n'étaient que superficiels, seul un impact de balle ne rassura point le colosse... Le projectile en question venait de se loger il y a peu, dans la cuisse, proche de l'artère fémoral. Une quantité phénoménal d’hémoglobine sans échapper. Et dans l'urgence de la situation, le colosse boucha la plaie avec son index, ordonnant au barman :

"Qu'attendez-vous !? Appelez un médecin et vite !"

Au même moment, l'auteur de tout ce foutoir rentra à son tour dans l'établissement. Un homme entièrement vêtue de noir, ayant l'intégralité du visage caché derrière un masque en argent. Sans dire un mot, cet individu à l’allure malsaine sortit de la doublure de sa veste, un flingue orné de somptueuses gravures. Rechargeant rapidement son pistole, il pointa son pétoire vers le corps inerte de la jeune femme. Tel un rempart, le colosse se leva et fit face à l'agresseur, prêt à parlementer avec ce dernier :

"Père... Je ne savais pas que vous étiez de sortie ce soir... J’espère sincèrement que vous n'alliez pas tuer cette jeune femme. Elle est très importante pour moi." Il ferma les yeux, souriant malicieusement comme à son habitude pour faire plaisir à son père.

Un rire s'échappa de la gorge de l'homme au masque d'argent :

«Hahahaha ! Mon fils... Désolé de te déranger, mais je ne pouvais la laisser continuer ses larcins. Elle propage la discorde dans toute la cité, à cause des voles pour les misérables de son espèce...» Il retira son masque et cracha d'un air répugner contre le sol. «Je ne sais pas ce que tu manigances, mais ton intérêt pour cette voleuse m’intéresse.» Il s'approcha d'un pas tranquille vers son fils, parlant à voix basse «Elle travaille pour nous, c'est bien ça ?» Il rangea son flingue à l'intérieur de sa veste.

Almar approuva la question d'un simple hochement de la tête et répondit sur la même intonation :

"Je vous en parlerai une fois à notre demeure... Ce lieu n'est point le bon pour échanger de quelconques informations..." Un regard rapide parti sur l'ensemble des clients de la salle."Je m'occupe d'elle, vous pouvez partir vous reposer, père..."

Aussitôt dit, aussitôt fait, Richard Vicioli quitta le restaurant, sans présenter une quelconque excuse auprès de la clientèle. Un détail qui ne fit guère plaisir au colosse, qui du lui même s'excuser de la gène occasionnée, avant de reprendre sa tâche. Toutefois, le docteur arriva au bout de quelques minutes et prit sous son aile la pauvre demoiselle agonisante. Almar aida le soigneur à transporter la blessée sur une table vacante. Après avoir effectuer cette manipulation fort délicate, il laissa le professionnel s'occuper de sa patiente, retournant au bar en exprimant une rancœur silencieuse à l'encontre de son père. Il pouvait au moins se réjouir d'avoir sauvé la vie d'une innocente...
; color:black;">


Dernière édition par Almar le Lun 1 Oct - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 433
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 7.824.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les Poings de la Faim. [PV Ishtar De Lérhane]   Dim 30 Sep - 20:15




feat Almar

Les Poings de la Faim




Marmo, Jurth

-Un jus d’orange d’abord z’vous-plait ! demanda le jeune homme, dernière recru de l’équipage du Centaurus.

-Pareil pour moi en apéritif, enchaîna la femme ailée.

-Il faudrait qu’un jour tu arrête de te cantonner aux jus de fruits, t’es pas une gamine comme lui, soupira l’homme-bête tout en levant les yeux au ciel. Moi je vais prendre une bière et elle ce sera un verre de vin, répondit-il en pointant Saki du doigt.

C’était pour eux l’occasion de discuter un peu étant donné que les déplacements dans le Nouveau Monde étaient éprouvant et ne laissaient que peu de place à la détente. Ces personnes venaient d’origines totalement différentes et cela se voyait au premier coup d’œil, en tout cas surtout pour les deux représentants d’espèces singulières. Les ailes majestueuses de la guerrière céleste étaient une marque facilement remarquable de son appartenance aux tribus angéliques tandis que le physique même de Jurth prouvait qu’il était un homme-loup. Si Ishtar était une fille de Bilca, l’humanoïde animal était originaire d’une île de Grandline où coexistaient plusieurs clans d’hommes-bêtes d’espèces différentes. La grande blonde avait rejoint l’équipage révolutionnaire puisque c’est eux qui l’avaient recueilli suite à sa chute du ciel, mais pour Jurth c’était plus profond que cela, un commandant de la Marine ayant opprimé bien longtemps son peuple avant que Janaffe, le capitaine du Centaurus, ne leur vienne en aide. Pour le jeune Marmo, c’était encore différent. Lui qui avait rêvé de devenir milicien pour défendre son village d’East Blue, il avait également été confronté à des membres de la Marine aux intentions maléfiques et faisait des quelques rescapés dudit bourg. Ayant déjà entendu parler de la Révolution d’Arias, il avait pris la mer pour finalement rencontrer le Centaurus au milieu de Grandline. Après avoir harcelé le capitaine en le suppliant d’être intégré à l’équipage, Janaffe avait finit par céder et voilà que le jeune homme se retrouvait à participer à la lutte contre l’entité politique de Marijoa comme il le souhaitait.


Saki

La jeune femme qui restait murée dans le silence derrière les trois autres n’étaient autre que Saki. Espionne de North Blue qui avait tué l’homme affirmant être son maître qui l’avait formé à être un simple pion, elle s’était faite oublier à la Gorge Polaire, île s’avérant être un volcan de neige qui n’intéressait aucune faction et qui se trouvait donc à l’écart des conflits et du regard gouvernemental, pendant trois années qu’elle avait mis à profit pour s’entrainer au maniement de son katana, arme qu’elle avait volé au cadavre encore chaud de son ancien suzerain. Reniant ses attaches familiales, son père s’avérant être un misérable vassal du noble qui avait offerte sa fille en offrande au riche dignitaire, elle décida d’oublier son passé pour se tourner vers l’avenir. Le meilleur moyen de lutter contre de tels absurdités de la classe dirigeante à ses yeux étant de rejoindre le mouvement révolutionnaire pour combattre de manière direct ces misérables êtres corrompus plutôt que de passer par les ombres et créer davantage de jeux dangereux au sein des conflits souterrains.

La porte s’ouvrit alors soudainement, dévoilant une demoiselle blessée qui cherchait là du secours. Si les trois camarades de la femme ailée se levèrent immédiatement, prêts à porter secours à cette pauvre voleuse, la De Lérhane les rappela à l’ordre rapidement dans un murmure afin d’éviter d’être repéré par d’autres clients alors que son visage demeurait impassible, comme à l'accoutumée, puisqu'elle ne parvenait pas à retranscrire les sentiments en elle depuis son adolescence tourmentée.

-Rasseyez-vous immédiatement. Je sais bien que c’est une injuste et que nous devrions nous précipiter pour la sauver, mais nous sommes dans le Nouveau Monde. Imaginez que ce soit un Nébula qui ait eu envie de s’amuser avec quelqu’un qui passait prêt de lui ou même un agent de la pègre, nous nous ferions exterminer en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Attendons un peu avant de la secourir. C’est malheureux à dire, mais sacrifier nos vies pour une personne pour ainsi dire condamné n’est pas des plus efficace.

Cette réflexion était lié à la tension permanente s'exerçant sur les épaules de cet équipage révolutionnaire depuis qu'ils avaient franchi Redline par l'île des Hommes-Poissons en quatrième vitesse, leur niveau n'étant clairement pas suffisant pour survivre à une attaque standard en ces eaux, ainsi qu'à son affrontement contre le supernova Mystick aux côtés de Karim Ookami en 1496. Ses camarades se ravisèrent ainsi, obéissant à leur supérieure, et reprirent place, les dents serrées et le visage crispé. La scène se déroula ainsi avec l’intervention du paternel du colosse et un échange rapide entre eux qui amena la guerrière à se méfier de lui qui devait tremper dans les affaires louches de la cité, même si elle trouvait cela étrange que le père ne connaisse pas toutes les personnes qui travaillait pour lui, ce qui permettait à la bilcane de dire qu’il y avait potentiellement anguille sous roche. Cela n’était pas forcément bon signe puisque les luttes intestines pour le pouvoir devaient être fréquente et qu’il pouvait tout à fait tenter de monter son propre réseau pour ensuite renverser son paternel et prendre le pouvoir. Enfin, cela n’était que de la spéculation, mais il valait mieux considérer le pire scénario au cas où. Une fois l’homme au masque d’argent parti et donc la menace d’une représailles violente écarté, Ishtar se leva et avança à grands pas vers la demoiselle blessée et ainsi aider comme elle pouvait à la stabiliser en attendant le docteur. Elle participerait ensuite pour la transporter, sa force surhumaine lui permettant de faire ce genre de tâche avec peu d’efforts, avant de rester à ses côtés durant les soins en surveillant ses camarades de temps à autres par des regards en coin.






©️ By Halloween



-Ishtar (lvl 23)
-Saki (lvl 18)
-Jurth (lvl 16)
-Marmo (lvl 11)
Revenir en haut Aller en bas
Almar

avatar
Messages : 27
Race : Humain
Équipage : Aucun pour le moment

Feuille de personnage
Niveau:
13/75  (13/75)
Expériences:
23/80  (23/80)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les Poings de la Faim. [PV Ishtar De Lérhane]   Lun 1 Oct - 22:18

Les Poings de la Faim
Cet événement négatif mit sincèrement de mauvaise humeur le colosse. Buvant un gorgeon de son verre de Whisky enfin servi, il pointa de nouveau son regard sur la voleuse. Son cœur était rempli de remord à son sujet... Comment pouvait-on tirer sur une pauvre jeune femme essayant de nourrir sa famille ? La cruauté et la folie qui régnait en maître en ce lieu, devait un jour cesser, même si pour cela une quantité effroyable de sang devait couler. Rien qu'en ayant cette idée en tête, la colère d'Almar prit le dessus, broyant le verre dans le creux de sa main... Malgré la douleur qui parcourait sa mimine, l'assassin ne perdit guère de son sourire de renard, seul des veinules parcourant son front, trahirent son masque de glace. Effrayer, le barman resservit un nouveau verre de Whisky, pour calmer la terrible tension qui s'échappait de son client.

"Merci de votre service... Tenez..." Le colosse donna l'argent nécessaire pour payer le verre et la casse occasionnée.

S'éloignant du bar, le colosse revint auprès du docteur, regardant silencieusement l'opération. Le guérisseur étant habile de ses doigts, arriva à extraire la balle précautionneusement, sans abîmer la moindre parcelle de chaire supplémentaire. De nombreuses perles de sueurs suintaient sur son front, la pression était à son maximum pour lui, puisqu'il était épier par deux curieux. Lorsque l'opération fut terminée, le docteur recousu la plaie et passa délicatement un bandage pour empêcher le moindre saignement. Heureux de sa réussite, le Doc passa sa main sur son front, annonçant très clairement la bonne nouvelle à Almar :

«Ouf ! Monsieur Vicioli, vous pouvez être rassuré, j'ai réussi à extraire la balle sans trop de difficultés... Cependant, elle ne devra plus marcher durant quelques jours, histoire d'éviter que la blessure ne se rouvre.»

Rassurer, le colosse sortit un petit pactole de sa poche, remerciant bien évidemment le travail formidable du médecin et de la jeune femme qui aida à stabiliser, puis à transporter la voleuse sur la table :

"Merci infiniment docteur... Je ne sais pas comment j'aurai pu faire sans vous. Puis, je vous dois aussi des remerciements, belle demoiselle..." Il s'inclina respectueusement devant Ishtar, posant son poing droit contre son cœur. "Votre soutient n'est point passer inaperçu, merci pour votre grande bonté... Une chose qui n'existe malheureusement plus au sein de la cité..."

Prenant une partie de l'argent, le médecin prit congé suite à cela, laissant derrière son passage une carte de visite des plus banales. Enfin cette histoire terminée, Almar prit la relève en restant aux côtés de la jeune femme. Son visage semblait peu à peu se détendre, tandis qu'une infime espoir vint réchauffer le cœur de ce dernier...

"Line... Pardonne moi... J'aurai tant aimé que les citoyens du dédale ne vivent ce genre de calvaire... Si seulement, j'avais la force de renverser la tendance... De faire en sorte que l'équilibre, la paix et le bonheur reviennent dans la cité, mais... C'est peine perdu..." Annonça le colosse à voix basse en passant sa main sur le joli minois de la voleuse.
; color:black;">
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 433
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 7.824.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les Poings de la Faim. [PV Ishtar De Lérhane]   Lun 1 Oct - 22:57




feat Almar

Les Poings de la Faim



Le travail du soigneur fut efficace s’avéra payant puisqu’il réussit son œuvre en évitant des conséquences malencontreuses. La prénommée Line était ainsi mise hors du péril qui la menaçait jusqu’alors à cause du père de cet homme qui semblait se préoccuper énormément du destin de cette demoiselle dont il prétendait jouir des services dans l’intérêt familial. Si la chapardeuse n’avait pas subi un assaut létal, elle serait privée de la liberté de se mouvoir dans les prochains jours afin d’éviter d’aggraver son cas, ce qui n’arrangerait certainement pas les affaires d’une personne qui devait nourrir sa famille par des moyens criminelles, même si la De Lérhane ignorait les détails de l’histoire de cette voleuse puisqu’elle connaissait la nature de son « métier » uniquement grâce à l’intervention de l’homme au masque d’argent. Arrêtant temporairement de voir comment évoluer la situation du côté de ses camarades Jurth, Saki et Marmo, la guerrière céleste observa Almar s’incliner avec respect pour la remercier de sa sollicitude. Même si la bilcane appréciait le geste, elle demeurait incertaine quant au jugement qu’elle devait porter à cet homme, surement à cause de cette fameuse tension qui pesait sur les épaules de l’équipage du Centaurus durant ce passage dans le Nouveau Monde. Est-ce que cet homme plus grand que la moyenne, mais malgré tout bien plus petit qu’elle, cachait des intentions malveillantes derrière ces gestes de sympathie et son apparente empathie envers la malheureuse blessée ? Le visage affichant un léger sourire, sa volonté outrepassant son inexpressivité pour accepter les remerciements, elle hocha la tête avant de répondre.

-Je vous en prie. Ce n’est rien.

Demeurant encore quelques instants aux côtés de Line après le départ du docteur, la fille du ciel fit volteface pour retourner auprès des autres membres de son équipage quand elle entendit en un murmure les excuses que prononçait Almar la chapardeuse. Était-ce toujours un écran de fumée visant à voiler ses véritables intentions aux yeux de l’étrangère qu’elle était ou cela était-il véritablement sincère ? Au cas-où, la bilcane s’arrêta de marcher pour revenir sur ses pas et s’approcher de l’homme au chevet de la survivante afin de lui poser une question en modulant le son de sa voix pour que cela soit inaudible aux autres clients qui pourraient avoir des oreilles baladeuses.

-Si les pauvres de ce pays souffrent autant, pourquoi ne faites-vous pas appel à la Révolution pour avoir un soutien extérieur qui pourrait les aider, que ce soit pour vivre même si ce serait assez restreint, mais surtout pour renverser les classes sociales se prétendant supérieures ? Même si Arias n’est pas en mesure de renverser un empire pirate, son soutien officiel permettrait sans doute protéger votre cité de confrontations avec les représentants des yonkous qui n’ont pas de temps à perdre dans une guerre contre la Révolution ce qui ajouterait un nouveau front de bataille. Je ne sais pas si une affiliation particulière vous permet actuellement de survivre dans le Nouveau Monde ou si c’est une puissance caché, économique, militaire ou politique, utilisé par vos dirigeants qui tient à l’écart de potentiels adversaires, mais Arias aurait peut-être les moyens de remplacer cela.

Bien sûr, Ishtar n’était pas certaine qu’une telle proposition serait accepter telle quelle, mais cela pouvait toujours être amené sur le devant de la table. Pour que cela soit rentable d’une façon ou d’une autre, les habitants pauvres devraient rejoindre les rangs de la Révolution ou trouver quelque chose à échanger contre la protection de la Révolution étant donner que la défense d’un territoire exposé ainsi dans le Nouveau Monde était des plus conséquente et ne pouvait en aucun cas être prise à la légère pour éviter d’être un gâchis de temps et de moyen inutile dans ce conflit perpétuelle et interminable.






©️ By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Almar

avatar
Messages : 27
Race : Humain
Équipage : Aucun pour le moment

Feuille de personnage
Niveau:
13/75  (13/75)
Expériences:
23/80  (23/80)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les Poings de la Faim. [PV Ishtar De Lérhane]   Lun 8 Oct - 17:35

Les Poings de la Faim
À peine le colosse avait-il terminer sa phrase, que la belle blonde rappliqua auprès de lui, disant discrètement au colosse de faire appelle à la révolution dans le but d'aider le peuple à détrôner les oppresseurs. Surpris par cette proposition soudaine, Almar laissa la jeune femme parlementer jusqu'à la fin. Hélas, malgré toutes les bonnes paroles de cette dernière, aucune solution de soutien ne pourrait être applicable... Si les révolutionnaires tentaient d'inverser la situation de Pandore, les accords conclus envers certaines puissances dans le monde seraient rompues. L’alcool somptueux de la cité, est en grande partie vendue aux dragons célestes, gagnant par ces ventes, une certaine tranquillité auprès de la marine. Quant à la vente d'armes, le gouvernement mondial achète en masse un nombre incalculable d'armes sous des prix «très» raisonnables, permettant un soutien rapide en cas d'attaque contre des pirates. Face à autant d'adversaires farouches, l’assassin doute des capacités défensives ou offensives des révolutionnaires... Respectueusement, le colosse arrêta de sourire bêtement, regardant droit dans les yeux la grande guerrière, avant de répondre :

"Je suis dans le regret de vous dire que cela est impossible..." Il ferma les yeux et lâcha un grand soupire."Si vous tenter d'apporter la flamme de la révolution dans cette terre, ce n'est pas les pirates qui viendront à nos portes... Mais la colère du gouvernement, ainsi que celle des dragons célestes... Je ne connais point la force de votre armée, mais cela vaut il la peine de sacrifier autant de braves soldats ? Alors qu'un seul homme pourrait apporter la paix dans la cité, sans que la vie d'un innocent soit perdue dans cette folie..." Un nouveau espoir vint raviver le cœur du colosse. "Cela fait maintenant deux ans que j'attends le moindre faux pas de ma famille, ainsi que celui des Carltone, pour faire plonger toute la noblesse vers une mort certaine... Et si pour cela, je dois sacrifier ma vie pour apporter la paix, alors soit, je le ferai sans hésiter..." Il attrapa la jeune voleuse dans ses bras massif, faisant bien attention de ne pas la réveiller. "Si vous voulez prendre de nouvelles recrues au sein de vos troupes, je vous conseille d'aller dans le dédale. Pour rassurer les habitants que vous n’êtes pas des ennemies, dite que vous venez de la part d'Almar Vicioli. Cela marchera à coup sûr... Sur ceux, passez une agréable soirée, mademoiselle..." Il quitta le lieu sans se retourner, espérant silencieusement que rien de grave n'arrivera à cette jeune femme durant son séjour à Pandore...

Cinq ans plus tard...

Quelques années se seront écoulées suite à cet événement. Almar apporta la paix au sein de la cité en faisant couler à flot le sang des oppresseurs. Le peuple quant à lui, partit vers d'autres horizons pour débuter une nouvelle vie, alors que leur ange gardien resta sur l'île pour empêcher une nouvelle colonisation.
; color:black;">
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 433
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 7.824.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les Poings de la Faim. [PV Ishtar De Lérhane]   Lun 8 Oct - 18:43




feat Almar

Les Poings de la Faim



Ishtar leva un sourcil alors que l’homme lui répondait. Elle ne comprenait qu’à moitié le refus de cet homme. D’une part, le soutien de la Révolution pouvait tout à fait se faire de manière discrète et dans l’ombre pour amener jusqu’au moment de renverser le pouvoir en place, puisqu’en fin de compte Almar demeurait un révolutionnaire même s’il n’était pas affilié au mouvement armé et unifié d’Arias. D’autre part, elle voyait mal comment la chute de la noblesse pourrait permettre de maintenir tout le partenariat établit par ceux-ci. Même en incarnant à lui tout seul toute cette caste, il pourrait difficilement assurer les rôles de toutes les personnes ayant prit parti dans ce système ce qui conduirait à l’effondrement de celui-ci et à la perte de toutes les alliances ayant put être conclut pour préserver le pays, la demoiselle voyant mal comment dans une cité autant soumise aux préjugés sociaux les personnes pauvres parfois qualifiés de « parias » pourraient conclure un véritable accord. Il n’y a que les membres de la pègre qui accepterait pour mieux faire passer ces personnes sous leur coupe par la suite et tiré complétement à leur avantage une telle chose. C’est en cela que bien des royaumes soumis au despotisme de leur souverain avait accepter l’aide silencieuse de la révolution pour se soustraire à la royauté et ensuite parfois rejoindre Arias dans sa lutte perpétuelle contre le Gouvernement Mondial. Même si la situation dans le Nouveau Monde était plus tendue que dans le reste du globe, c’était bien l’endroit où la Marine avait le moins d’influence et où il serait difficile pour eux de mener une expédition punitive qui pourrait appâter d’autres puissances criminelles contre eux durant l’assaut. En ce qui concernait le Cipher Pol en revanche, c’était peut-être une autre affaire puisque leurs agissements étaient plus discrets. Néanmoins, la De Lérhane s’imaginait que les grands pontes du monde souterrain sauraient tirer avantage de la sortie des agents sous la lumière des réseaux qu’ils dirigeaient.

Enfin, elle n’eut pas l’occasion de demander pour obtenir l’avis de cet homme qui semblait bien décider à prendre la tête de cette Révolution ci, se disant que cela lui permettrait d’en savoir plus sur cette mer qu’elle aimerait venir explorer elle-même quand elle serait en mesure de survivre à ses dangers, étant donné qu’il s’éclipsa immédiatement. Haussant les épaules, elle retourna auprès de ses camarades pour recueillir leur avis sur le service avant de commander un plat. Décidant finalement que ce lieu conviendrait, elle contacta le reste de l’équipage du Centaurus afin qu’ils les retrouvent ici où ils passeraient toute la soirée avant de rentrer se reposer au vaisseau pour reprendre la route une heure avant l’aube. La De Lérhane profita quand même du repas pour mettre l'élite de l'équipage au courant du court échange qu'elle avait entretenu avec Almar. Ils ne tentèrent aucunement de recruter qui que ce soit dans les bas quartiers de Pandore étant donné qu’il ne pouvait engager personne sans s’assurer qu’il ne s’agisse pas d’espions, la réunion qu’ils devaient rejoindre s’avérant importante pour la suite des opérations. De plus, l’équipage était composé d’une quarantaine de membre et ne faisait pas dans le recrutement massif. Ils n’étaient qu’à un échelon assez bas dans la Révolution et ne pouvait assumer une responsabilité aussi grande que cela, eux qui n’étaient qu’une escouade chargé d’affronter des navires dirigés par de lieutenant ou commandant en un contre un, ce qui se signalait par la disparition mystérieuse d’un équipage de la Marine alors qu’il était en route vers une quelconque destination.

C’est ainsi que le Centaurus décampa aussi rapidement qu’il était arrivé à Pandore, ne désirant pas traîner un seul instant de trop dans cet océan aux innombrables dangers mortels pour un équipage de leur acabit. Au moment du départ, alors que les rayons solaire commençaient à paraître sur la ligne séparant cieux et mer sans pour autant que l’astre ne la franchisse, Ishtar tourna une dernière fois le regard vers la cité en priant pour la survit de toutes les personnes vivant dans les bas quartiers et qui ne serait certainement pas en mesure de survivre longtemps par eux même privé de la noblesse ou d’un chef sur cette mer où le plus faible des brigands durablement établis, des marins du même calibre qu’eux même pouvant s’élancer dans le Nouveau Monde durant quelques temps avant de se faire annihiler purement et simplement, était certainement en mesure de conquérir bien des îles sur les Blues.






©️ By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Les Poings de la Faim. [PV Ishtar De Lérhane]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Les Poings de la Faim. [PV Ishtar De Lérhane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» RETRO: REPORTAGE Haïti les émeutes de la faim 2008
» la faim plus fort que l'amour
» Haiti : Michel Frost craint de nouvelles émeutes de la Faim
» Ils sont gros, ils sont forts et ils ont faim.
» Ishtar Jezabel Amélia [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Le Nouveau Monde-