Partagez | 
 

 [FB] Phase de Heal (feat Christopher E. Crawford)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 345
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
111/120  (111/120)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: [FB] Phase de Heal (feat Christopher E. Crawford)   Ven 17 Aoû 2018 - 0:35




feat Christopher E. Crawford

Phase de Heal



Ishtar, allongée dans le lit, observait l’étendue céleste qui se présentait à elle durant ces jours de convalescence, à savoir le plafond. Bien amoché durant l’un des virulents combats qu’elle avait menés, elle s’était faite transpercer l’épaule par la lame d’Artus, l’un des gardes du corps de Facciorni. Qui était ce Facciorni ? Qu’avait-il bien pu se passer pour en arriver à une telle situation ? Pour comprendre tout cela, il fallait remonter quelques jours plus tôt lorsque les chemins de la vie avaient fait se croiser plusieurs destins lors d’événements auxquelles seuls les instigateurs s’attendaient, même s’ils n’avaient pas prévu pareil dénouement pour cette sordide histoire qui avait signé la fin de carrière bon nombre d’entre eux.

La De Lérhane se déplaçait d’îles en îles sur North Blue depuis quelques temps déjà, étant à la recherche d’un marchand dont le navire se dirigerait vers Jaya, l’une des îles l’équatoriale route de tout les périls plus communément appelé Grandline. En effet, la bilcane avait eu vent de rumeurs indiquant qu’il existerait en ces lieux un moyen de monter à la mer blanche dont avait jadis chut la guerrière, poussé par une personne qui la haïssait, pour se retrouver sur les mers bleues. Cela c’était passé il y avait déjà neuf années avant et, depuis lors, l’ange n’avait jamais revu les siens, que ce soit sa famille et ceux qu’elle appelait alors « amis ». Arrivant ainsi sur l’île paisible d’Okalmoa, elle s’était décidée à longer les quais en quête d’un tel négoce pour entreprendre son voyage en direction de la mer de tous les dangers, cependant elle fit face à une situation bien singulière dans laquelle elle s’impliqua pour venir aider un citoyen. Empêchant ainsi un vol en mettant à terre l’homme qui s’était approprié le bien d’autrui, la De Lérhane comprit bien assez vite que cela n’était pas une chose anodine. En effet, bientôt un magnat de la paisible ville, Facciorni, se fit attaquer par un autre criminel qui fut mis aux arrêts grâce à la combinaison des actions des gardes du corps du bourgeois à Ishtar et un dénommé Tylor V. Alexander. Se retrouvant à analyser la situation, le Tylor, garde du corps de la famille Kudo qui avait un point certains sur la cité, et la femme céleste se retrouvèrent face à de nouveaux cas de délits. Du fait de la nature exceptionnelle de cette vague de crimes, une hypothèse fut bientôt construite par les deux personnes qui ne se faisaient alors que peu confiance, cela se gagnant au fil de la journée. Cela devait tout simplement être orchestré par une bande de malandrins. Cette conjecture sembla se confirmer au moment où, grâce à la malédiction de la decima, qui avait à cœur de protéger les populations innocentes des gredins qui osait s’en prendre à des personnes n’étant pas en mesure de se défendre, qui permit au binôme improvisé de se déplacer plus aisément, ils découvrirent l’embarcation des crapules.

Fouillant le brigantin, ils avaient finalement découvert une lettre écrite de la main d’une des gardes du corps de Facciorni qui semblait indiqué qu’elle était lié à cette attaque de la ville tandis que les effectifs de la Marine en ville étaient anormalement bas en raison d’un exercice lancé par le colonel en forêt, comme si le hasard faisait bien les choses et ouvrait la voie aux forbans. Il apparut bientôt clairement aux deux collaborateurs que le magnat était impliqué, ayant certainement lui-même fait en sorte d’éloigner le colonel et ses troupes, et cela se confirma quand il envoya un de ses sbires se confronter aux deux guerriers qui triomphèrent finalement.

Usant une nouvelle fois de sa malédiction après l’homme ramener à la base locale de l’armée navale gouvernementale, la femme ailée mesurant pas moins de trois mètres de haut et qui arborait quatre ailes assez grandes en raison d’une malformation génétique avait alors transporté dans les airs l’ancien mercenaire qui était devenu chef de la garde des Kudo afin de rattraper l’embarcation du bourgeois. C’était durant le combat contre l’un des deux derniers gardes du corps de Facciorni, elle s’occupant de l’homme tandis qu’Alexander réglait le cas de la demoiselle, que la lame lui avait traversé l’épaule. Face à la fuite de leur cible qui avait profité des combats pour s’éclipser pour rejoindre le brigantin des pirates, les deux combattants rendirent les armes aux marins de l’embarcation après avoir monté un plan. Ils furent ainsi emmenés dans la cale du navire de Marek, l’homme qui avait attaqué Facciorni plus tôt dans la journée dans le but de disculper le marchand qui de son côté avait fait sortir le capitaine de cet équipage mit sur pied spécifiquement pour l’occasion. Se libérant, l’ancienne révolutionnaire et l’ancien mercenaire grimpèrent sur le pont et privèrent le vaisseau de ses deux mains, le condamnant à une certaine immobilité ou en tout cas en le livrant aux grès des courants, avant d’user une ultime fois des pouvoirs de la malédiction du Serpent à Plumes pour rejoindre Okalmoa.

Ayant dépensé énormément d’énergie durant tout ceci, et n’étant clairement pas habitué à transporté quelqu’un sur son dos une fois passé en forme totale de son zoan mythologique, elle avait été contrainte de rester à la zone d’atterrissage, laissant au Tylor le soin d’aller prévenir la Marine de la localisation de l’embarcation des responsables de cette marée de crimes sans précédents pour un lieu aussi reculé et paisible. Il revint finalement avec un médecin pour qu’il s’occupe des blessures de l’ange avant les siennes, puis les deux combattants prirent la décision de rejoindre le bateau gouvernemental qui s’apprêtait à partir pour venir capturer les hommes de Marek ainsi que son collaborateur Facciorni. Une bataille navale fut alors engagée. Le Tylor et la De Lérhane usèrent chacun de leurs compétences en association avec le commandant Hardy et le timonier Van Den Casteele afin de mener au mieux l’équipe de bleus pour qui c’était le premier combat réel. Les deux combattants qui avaient dépassé leurs limites pour tenir jusque là c’étaient écroulés avant la fin de la bataille et l’arrivée des renforts, mais leurs influences avaient été décisive pour remporter la victoire. Depuis, Alexander était retourné au manoir puisque ses employeurs avaient bien entendu besoin de lui et elle s’était ainsi donc retrouvé seule dans cette infirmerie où elle attendait patiemment que sa blessure se résorbe suffisamment avant de retourner chercher un marchand pouvant l’emmener et avant de passer au manoir des Kudo pour dire au revoir au Tylor, même si elle ne savait bien évidement pas que la jeune Natsumi Kudo profiterait de l’occasion pour intercepter la bilcane… Enfin, pour l'heure, la femme ailée demeurée belle et bien sur son lit à méditer et à réfléchir sur son avenir et sur la manière de quitter l'armée de Centes Decima.






©️ By Halloween



Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 27 Aoû 2018 - 1:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
avatar
Messages : 44

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
0/100  (0/100)
Berrys: 1.100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Phase de Heal (feat Christopher E. Crawford)   Sam 18 Aoû 2018 - 19:12

Phase de Heal

Ishtar de Lérhane &  Christopher E. Crawford


Dans une vie il y avait vraiment très peu d'occasions qui valaient la peine d'être célébrées et, pourtant, Christopher ne ratait jamais chacun de ces précieux moments comme autant de marques de son avancée et de sa réussite. Il avait célébré très sobrement sa toute première victoire durant son jeune âge, quelques années plus tôt il n'avait pas hésité à fêter son premier véritable combat contre une racaille armée et, plus récemment, il avait célébré avec ses nouveaux collègues son incorporation dans les forces armées du gouvernement mondial. Bien sûr il aurait pu fêter cette nouvelle carrière avec ses proches mais, si on laissait de côté le fait qu'il n'avait pas beaucoup de proches dans sa vie, amis ou famille, son choix n'avait pas forcément fait l'unanimité.
Si son mentor l'avait pris sous son aile par pitié mais aussi parce qu'il avait repéré un certain potentiel, il n'avait discuté avec son poulain de ses possibilités d'évolution professionnelle. Oh oui Christopher aurait très bien pu envisager de devenir garde du corps comme Alexander, mais depuis la précédente attaque pirate sa vocation avait été comme une évidence que le garde ne chercha pas à écraser ou avorter. Par contre ce furent les parents du pugilistes qui réagirent beaucoup moins bien à ce changement de voie, toute leur vie ils avaient préparé leur unique progéniture à prendre la suite de leur restaurant mais en l'espace de quelques secondes cet espoir fut réduit en cendres. Ils auraient pu se mettre en colère et jeter leur fils indigne dehors mais au lieu de cela, ils restèrent irrémédiablement silencieux et seule la déception put se lire dans leur regard à partir de ce jour-là.
Pour n'importe quel humain normalement constitué le traitement du silence méprisant aurait pu être pire que n'importe quelle autre réaction,  mais étrangement le marine s'en sortit plutôt bien. Pourquoi ? Sans doute parce qu'il n'en avait strictement rien à carrer, parce qu'aucun héros digne de ce nom ne devait se laisser ralentir par ce que pensaient de vulgaires PNJs. Quand il serait au sommet tous ces petits détails disparaîtraient.

Pourquoi évoquer ces évolutions ? Parce que la veille au matin le jeune homme avait été nommé sergent et avait fait la plus grande fiesta de sa jeune vie, une fête si arrosée qu'une nuit complète de sommeil n'avait pas suffit à le remette d'aplomb. Il avait beau faire bonne figure dans son uniforme blanc et bleu, la casquette vissée sur sa tête, il n'en menait pas large mais heureusement ses collègues ne semblaient guère plus frais. Fort heureusement certains d'entre eux avaient été épargnés de la fièvre de l'alcool grâce à l'appel du devoir, restant à monter la garde devant l'entrée de la base pendant que leurs collègues se mettaient la tête à l'envers toute la nuit.

Le lendemain matin avait été dur et les marines n'étaient qu'une poignée à garder la porte, Christopher était de ceux là et tentait de s'occuper en taillant un bout de bois avec un couteau gagné aux cartes quelques jours plus tôt. Une bien maigre récompense de quête mais c'était toujours mieux que rien.

-  Sergent ?  

N'ayant pas véritablement l'âme d'un artiste le pugiliste n'avait nullement l'intention de transformer ce bout de bois en chef-d’œuvre, il se contentait simplement d'user du plus simple des passe-temps en attendant que son tour de garde se termine. Encore quelques petites heures et il pourrait cuver sa gueule de bois dans sa chambre, quelques toutes petites heures.

-  Eh oh, sergent ?   

Un coup après l'autre le bout de bois diminuait en taille à vue d’œil, si bien que d'ici quelques courtes minutes il faudrait que le marine trouve un autre bout de bois à tailler ou une autre manière de s'occuper. Il aurait bien aimé retourner s'entraîner avec son mentor mais, pour l'heure, son cerveau était trop en compote pour se concentrer sur quoi que ce soit de constructif. À force de boire il venait de se choper un sacré malus et allait devoir se le traîner pendant toute la journée.

-  Crawford !! Tu m'écoutes, oui ?    

Finalement à l'écoute de son nom l'ancien cuisinier leva la tête en grimaçant de douleur, sentant sa tête tambouriner de plus belle face à la puissante voix de son collègue. Le futur héros n'était, pour l'heure, pas du tout habitué à se faire appeler par son tout nouveau grade. Il tourna la tête vers Donald, un autre marine qui avait échappé par chance à cette magnifique beuverie.

- Eh oh, pas si fort !    
-  Ah bah quand même ! Ce ne serait pas l'heure d'aller chercher Mike ? C'est bientôt son tour.
- Ah ouais, possible. Je vais aller voir s'il a décuvé.   

Mike avait encore plus picolé que son nouveau supérieur et , lorsque l'heure du réveil fut venue, il fut dans l'incapacité totale de mettre un pied devant l'autre. Aussi avait-il été décidé de l'amener à l'infirmerie afin de lui donner de quoi se remettre sur pied et quelques courtes heures pour se reposer. Mais bientôt ses collègues ne pourraient plus retarder l'inévitable, si jamais le patron s'apercevait qu'un homme n'était pas à son poste ce dernier recevrait une punition appropriée. C'était donc le rôle du nouveau sergent que de s'assurer de l'état de son subordonné.

Le fêtard pénétra donc dans la base, arpentant les couloirs qu'il connaissait par cœur avant de se diriger vers l'infirmerie un peu plus au fond. En arrivant le sergent ne remarqua pas tout de suite la demoiselle qui se reposait, il se concentra sur le grand gaillard allongé sur un lit au fond de la salle. Il allait l'air d'aller mieux mais avait quand même une sale tête, état compréhensible pour un homme ayant picolé bien plus que ce qui était raisonnable.

- Allez, flemmard, c'est l'heure d'aller bosser. T'as assez glandé comme ça. Et plus vite que ça.  

Mike grogna tout en se tournant sur son lit, serrant les dents tout se relevant sans chercher à se plaindre. C'était un bon soldat, un homme qui assumait ses décisions sans se plaindre et, pendant qu'il rassemblait ses affaires son supérieur alla piocher dans la réserve de médicament pour prendre un petit truc contre le mal de crâne. Enfin,  après avoir ingurgité la pilule salvatrice, il se tourna vers la demoiselle qu'il remarqua enfin.
Qui était-elle? Que faisait-elle ici ? Christopher ne s'était pas vraiment tenu au courant des dernières nouvelles. Il dévisagea l'inconnue et se concentra d'un :

- Salut.  

Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 345
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
111/120  (111/120)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Phase de Heal (feat Christopher E. Crawford)   Dim 19 Aoû 2018 - 2:22




feat Christopher E. Crawford

Phase de Heal



Depuis le début de cette journée radieuse, la De Lérhane c’était habitué aux grognements de Mike qui était visiblement dans un triste état à cause d’un abus de boisson qui était assez facilement notable aux vues des réactions qu’il avait eu envers l’infirmière qui avait à plusieurs reprises était le voir. Si la demoiselle n’appréciait pas l’alcool, se tournant plutôt vers des jus de fruits et des cocktails non alcoolisés, elle comprenait tout à fait que certain y succombe. De plus, dans un endroit aussi tranquille, quand on mettait de côté l’attaque de Marek qui était survenu il y a quelques jours et qui avait été d’une certaine violence à certains endroits même si l’intervention de la bilcane et du Tylor avait permit de n’avoir aucunes mauvaises répercussions, il était assez normal que des soldats de la Marine cherche des occupations de ce genre pour passer le temps étant donné qu’il ne se passe rien la majorité du temps. Bien évidemment, elle ignorait que cela n’était pas un cas isolé, mais un phénomène de masse lié à la promotion d’une personne qu’elle ne tarderait pas à rencontrer. En effet, confinée dans l’infirmerie elle n’avait guère l’occasion de voir des membres de la Marine et, ainsi, la De Lérhane n’avait pas constaté le phénomène d’ébriété qui était venu saisir plusieurs représentant de la paix et de l’ordre du Gouvernement Mondial.

En tout cas, Ishtar profitait de ce temps de repos et calme pour réfléchir encore et encore sur le choix qu’elle allait devoir faire si elle parvenait à rejoindre Jaya, à savoir retourner auprès des siens pour une vie en toute quiétude ou demeurer sur les mers bleues afin de continuer à vivre l’exaltation des combats et se confronter à de vaillants adversaires. C’était un choix compliqué à faire étant donné que passer neuf années loin de sa famille lorsque l’on avait grandi dans une communauté restreinte, et donc tisser des liens étroits avec ses proches, était une expérience assez difficile et que, de l’autre côté, les combats qu’elle menait en ces basses mers faites d’eau et non de nuages ainsi que toutes les merveilles qui s’y trouvaient été des arguments pesants pour y demeurer. Ce questionnement la poursuivait sans relâche depuis qu’elle était revenu sur North Blue après avoir quitter l’océan sur sud suite à l’euthanasie qu’elle avait conduit sur celui qui fut son capitaine lorsqu’elle était révolutionnaire et pour qui vivre dans un monde sans Arias était insupportable. Malgré tout ses efforts, que ce soit les méditations ou les récapitulatifs, elle était loin d’avoir trouvé sa réponse… sa réponse qui l’attendait à Jaya où elle ferait la dernière rencontre de son périple de retour aux sources, une rencontre majeure pour une guerrière d’honneur et de respect puisqu’il s’agissait d’un vice-amiral de la Marine ouvert d’esprit, Ghetis Archer. Néanmoins, c’était tous les liens tissés durant cette odyssée qui l’amènerait à conclure pour prendre sa décision finale et ce en des temps encore éloigné de ce moment d’introspection ou l’ange pesait le pour et le contre de chacune des possibilités que cette rumeur qu’elle avait entendue lui offrait.

Ce sont des bruits de pas qui l’extraire de ses pensées afin de savoir qui pouvait bien pénétrer dans l’infirmerie. La femme de trois mètres, qui avait un lit à la hauteur de sa taille grâce à des extensions improvisées même si ses ailes restreignaient fortement les positions qu’elle pouvait prendre, se redressa plus ou moins et fut très surprise de constater que cet inconnu, membre de la Marine qui avait le grade de sergent d’après ses galons, ne fit pas attention à elle. La décima étaient habitué à attirer les regards aux vues de ses proportions physiques anormales et de ses deux paires d’ailes assez massive visuellement parlant. Cela ne la ravissait pas vraiment, mais elle avait dû s’y faire et s’y habituer. Le fait que l’homme ne la remarque pas la perturbait donc ainsi puisque c’était une chose suffisamment rare pour être souligné. Une fois qu’elle eut réalisé cela, elle sourit intérieurement, la demoiselle aux iris d’argents à l’éclat lunaire étant doté d’une inexpressivité naturelle trouvant son origine dans la discrimination qu’elle avait subi durant son adolescence à cause de ses attributs uniques. Même si aujourd’hui elle était plus sociable, cela restait profondément inscrit en elle et, au fil des années, elle avait appris à feindre les expressions qu’elle ressentait dans son esprit afin de les partager avec les autres. Cependant, il lui arrivait régulièrement d’oublier de forcer ses traits, puisque cela n’était pas quelque chose de naturel pour elle désormais.

Le nouvel arrivant se dirigea vers le fameux Mike, dont elle avait en fait pu capter le nom au cours d’une conversation entre l’infirmière et ce dernier, afin de lui demander de retourner travailler. Le repos que lui avait autorisé sa beuverie était donc terminé même s’il n’en était pour autant aucunement remis comme le signalait ses grognements récalcitrants. Cette longue lui avait donc était bénéfique, mais il était difficile à dire si une journée de travail en pleine possession de ses moyens n’aurait pas été plus facile à vivre si sa gueule de bois était aussi persistante. C’est à ce moment là que la demoiselle céleste aperçu le sergent se saisir d’une pilule qui ressemblait étrangement à certaines que Mike avait prit plus tôt dans la journée. Lui aussi aurait donc un peu trop but ? Il y avait eu une petite fête entre collègues ? Cette question fit émerger une tout autre en elle. Comment le retour d’Alexander, encore souffrant, avait été accueillit par le reste des gardes du corps ? L’avait-il félicité pour ses actions qui avaient mener à l’échec des vols dont aurait souffert Okalmoa ? C’était-il prit un savon de ses patrons ce qui aurait conduit ses collègues à ne pas réagir ? Beaucoup d’interrogations dont elle n’aurait les réponses que quand elle irait voir le Tylor au manoir des Kudo. Regardant le gradé s’approcher en la dévisageant, elle leva un sourcil intérieurement avant de répondre à ce dernier.

-Euh… Bonjour. Il y a eu une petite fête hier ou je me fais des idées ? Enfin désolé, si je vous fais perdre votre temps… C’est que je n’ai pas eu beaucoup l’occasion de parler avec d’autres personnes que des médecins depuis le départ d’Alexander.






©️ By Halloween



Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 27 Aoû 2018 - 1:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
avatar
Messages : 44

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
0/100  (0/100)
Berrys: 1.100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Phase de Heal (feat Christopher E. Crawford)   Lun 20 Aoû 2018 - 19:33

Phase de Heal

Ishtar de  Lérhane &  Christopher E. Crawford


La dignité était une vertu primordiale que devait acquérir tout bon héros et, fort de ce constat, l'homme qui aspirait à marcher dans cette voie s'était évertué à fuir comme la peste toute substance capable de lui faire perdre cette caractéristique fondamentale. C'était pour cela que jusqu'à son entrée dans les forces de la marine il s'était forcé à refuser toute substance alcoolisée qui, certes, pourrait le désinhiber mais qui à haute dose pourrait avoir des efforts catastrophiques sur son image et sa réputation. Seuls les héros à la retraite ou les ratés de seconde zone pouvaient se permettre de se laisser aller de la sorte, mais Christopher ? Son voyage ne faisait que commencer et, entre nous, il n'espérait pas finir à la retraite comme un vieux héros fatigué et bercé par ses exploits passés. Comme beaucoup de guerriers mythiques il mourrait sans doute au combat, seul face à une armée ou contre un gigantesque dragon.
Malgré son aversion pour ces boissons alcoolisées le jeune homme avait appris à se détendre un peu en acceptant que, par moments, il fallait bien s'autoriser quelques heures de détente pour être en de meilleures dispositions pour la suite. Oh oui bien sûr il avait un hygiène de vie trop irréprochable pour se laisser aller à quelques travers mais, mis à part quelques anniversaires, une promotion était bien l'un des seuls moments que le pugilistes pouvait s'autoriser à fêter. Après tout il ne s'agissait que de quelques verres...quelques bouteilles peut-être, mais le principal était qu'il puisse être pleinement opérationnel le lendemain.

Il ne pouvait pas en dire autant de son camarade et subordonné qui, malgré la meilleure volonté du monde, semblait avoir la plus grande difficulté à effectuer les plus simples des tâches comme se lever ou se rhabiller correctement. En d'autres occasions le jeune sergent se serait autorisé un petit coup de pression autoritaire pour asseoir son nouveau rôle et réveiller son subordonné, mais aujourd'hui il tint à s'abstenir car il était tout de même le responsable d'une telle gueule de bois. Et puis bon les meneurs d'hommes n'avaient pas besoin d'utiliser une poigne de faire pour se faire écouter et respecter, du moment qu'ils menaient en montrant l'exemple le résultat serait bien plus efficace que de revêtir le rôle de l'officier gueulant à tour de bras.


Il laissa donc Mike se redresser péniblement en ignorant les grommellements qui parvenaient de la bouche du soldat, sachant que ce dernier aurait tout le temps de se reposer durant sa garde qui, comme d'habitude, serait aussi longue que dépourvue d'action. S'il y avait au moins un avantage à travailler sur une base d'une île aussi paumée, c'était bien celui-là.
Christopher fut extirpé de ses pensées par les mots d'une demoiselle dont il ne remarqua que la grande taille de prime abord, sans pour autant paraître très impressionné. Oui à la création de son personnage elle avait choisi une très grande taille, et alors ? Oui elle avait des ailes mais cela venait de son choix de race : un ange, un demi-ange ou quelque chose dans le genre.


- Une petite fête pour célébrer ma promotion, il y a eu un peu plus d'alcool que prévu. Pas d'inquiétude, on ne va pas vous déranger bien longtemps. Juste le temps de récupérer mon collègue pour qu'il aille bosser.    

Alors que Mike s'écartait doucement du lit, se dirigeant d'un pas très incertain vers la porte de sortie en tenant sa tête tambourinante entre ses mains, son supérieur fut intrigué par un prénom lâché par la demoiselle. En effet le prénom Alexander ne courrait généralement pas les rues, à plus fortes raison dans un endroit aussi paumé aussi la curiosité du marine avait-elle été piquée à vif. Une connaissance de son maître ? Cela valait bien le coup de retarder sa prise de poste de quelques minutes, au moins. Ses collègues pourraient très bien s'arranger sans lui.

- Alexander ? Mon maître de classe, Alexander ?  

Ce fut au départ le mot « mentor » qui était destiné à sortir de la bouche du jeune homme mais, par habitude de rôliste, le sergent n'avait pas pu s'empêcher de sortir un autre qualificatif plus méconnu et qui le ferait sans doute passer pour un étrange individu.

Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 345
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
111/120  (111/120)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Phase de Heal (feat Christopher E. Crawford)   Lun 20 Aoû 2018 - 22:17




feat Christopher E. Crawford

Phase de Heal



Après avoir reçu la confirmation de son hypothèse sur les raisons de la présence de Mike suite à l’indice supplémentaire offert par le geste du sergent, la De Lérhane avait éveillé l’intérêt de l’officier sans en avoir l’intention. Alors cet homme était une sorte de disciple du Tylor ? Si l’appellation « maître de classe » sembla obscur dans un premier temps à la bilcane, elle conjectura bien vite qu’il s’agissait là d’une dénomination particulière au sein de la Marine dérivant de « faire ses classes ». Au final, cela sembla assez logique que ce nom évoque quelque chose à l’homme qui lui faisait face. Dans des coins paisibles et un peu éloigné du reste du monde, ou coin paumé comme certains diraient, comme pouvaient l’être les cités d’Okalmoa ou Bilca, les gens se connaissaient presque tous et il n’était pas rare de découvrir que certains avaient des liens insoupçonnés aux premiers abords. Cela n’avait donc rien de fondamentalement étonnant au final.

-Félicitation à vous pour votre monté en grade alors ! Je parle du chef de la garde du manoir des Kudo, afin de s’assurer que nous parlions bien de la même personne. Je ne me doutais pas qu’Alexander avait un disciple au sein de la Marine locale, mais en vérité cela ne m’étonne guère… Où vous trouviez vous pendant la vague de crimes causée par Marek et ses sbires grâce à leur association avec Facciorni et ses gardes du corps ? Vous auriez été d’une aide précieuse si nous avions pu vous trouver. Vous participiez peut-être à la manœuvre du colonel causé par les manigances de Facciorni et qui l’a empêché de gérer la crise ?

Si le marchand bourgeois était relativement connu sur Okalmoa en raison de sa nature de magnat d’après ce qu’avait compris la femme céleste, la tendance de son interlocuteur à ne pas retenir les noms de ce qu’il considérait comme des PNJs non important l’empêcherait certainement de savoir de qui parlait l’archange, même si cette dernière ignorait tout cela bien sûr puisqu’elle n’avait pas autant de recul que le Crawford sur la partie. En effet, Ishtar était une personne qui s’aventurait plus profondément dans les mécanismes de ce monde, dans lequel elle se déplaçait, via la méditation et les autres exercices d’évolution spirituel qui lui permettait d’en apprécier l’essence et la complexité en combinant le point de vue externe et transcendantale avec la vision interne et immanente. Même si ces deux personnages étaient opposés sur cet aspect psychique, ils étaient davantage similaires en ce qui concerne leur désir de faire leurs preuves. L’un voulait devenir un héros et avait besoin de points de réputations tandis que l’autre désirait se confrontait à des adversaires plus puissants afin de s’améliorer et un jour espérer faire partit de l’élite du monde des guerriers.

En tout cas, si le Crawford était passé complétement à côté de l’événement qu’avait été cette fameuse attaque criminelle de grande envergure, pour la taille d’Okalmoa bien évidemment, c’était une grande occasion de montrer sa valeur à ses supérieurs qui lui était passé sous le nez vu l’étendue de la chose ainsi que la résistance de haut-vol qu’avait offert le capitaine flibustier, ses lieutenants ainsi que les gardes du corps de Facciorni, la conséquence de la confrontation de la De Lérhane avec Artus étant ce qui la retenait dans cette infirmerie à attendre que la blessure importante à l’épaule soit suffisamment résorbé. De tels occasions étaient assez rare pour un membre d’une base d’une telle cité, surtout quand on découvrait la monotonie de la vie d’un soldat de la Marine qui devait faire continuellement face à un manque d’action flagrant.






©️ By Halloween



Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 27 Aoû 2018 - 1:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
avatar
Messages : 44

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
0/100  (0/100)
Berrys: 1.100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Phase de Heal (feat Christopher E. Crawford)   Dim 26 Aoû 2018 - 22:23

Phase de Heal

Ishtar de  Lérhane &  Christopher E. Crawford



La plupart du temps le jeune homme ne s’embarrassait de discussions ennuyeuses avec des personnages non-joueurs sauf en deux occasions. Le premier cas concernait les occasions régulières où le jeune marine s'ennuyait comme un rat mort et pour lesquelles les discussions, aussi insignifiantes puissent-elles être, étaient le seul moyen qu'il avait de passer le temps sans faire les cent pas comme à son habitude. Car oui, si vous vous posiez encore la question, ce jeune pugiliste était de ceux qui débordaient littéralement d'énergie et qui peinaient à rester immobile plus de de cinq minutes, c'était d'ailleurs la raison pour laquelle son mentor n'avait jamais envisagé de l'initié à l'art ancestral de la méditation. Hum ? Ah oui, la seconde raison !
La seconde et plus importante raison qui pourrait pousser le futur héros à se rabaisser à converser à un PNJ concernant le déclenchement ou le suivi d'une quête. En effet le seul moyen de gravir les échelons de sa nouvelle faction et les niveaux de puissance consistait en l'acquisition de points d'expérience et, si frapper et tuer des créatures hostiles était un moyen assez simple de le faire, l'accomplissement de quêtes était de loin la méthode la plus rentable. Vous vous doutez que, si ce n'était pas le cas, un futur héros ne s'abaisserait pas à sauver le chat d'une mamie coincée dans un arbre.

D'une manière où d'une autre il devait bien commencer par créer sa propre légende qui le guiderait jusqu'au sommet et, si ses débuts étaient modestes comme dans beaucoup d'histoires, à force de persévérance ses efforts finiraient par être récompensés. Il ne savait pas spécifiquement quand ni comment, ou encore à la suite de quelle quête, mais il était persuadé qu'un jour prochain il sortirait de ce trou paumé vers une île plus dangereuse, vers un lieu où ses incroyables talents pourraient réellement être mis à profit. Mais ce jour n'était pas encore venu, au lieu de cela il devait se rabattre sur sa première option, à savoir parler à un PNJ parce qu'il n'avait rien de mieux à faire pour le moment.

Il n'espérait pas retirer grand chose de cette conversation mais, au moins, cela l'occuperait le temps que Mike finisse de se préparer à aller bosser. Écoutant la demoiselle dévoiler l'identité de l'Alexander qu'elle connaissait, la réaction de son interlocuteur fut aussi soudaine que brève.

- Ah bah oui, c'est bien lui. 

Bien entendu le jeune homme n'était jamais étonné de savoir que son mentor ne parlait pas de son poulain à qui voulait bien l'entendre, étant persuadé que cette discrétion était mise ne place car le garde du corps n'était pas du genre à se vanter d'avoir trouvé la perle rare. C'était un homme qui n'aimait pas s'épandre beaucoup et préférait garder pour lui le mauvais comme le bon, c'était sans doute la raison pour laquelle il avait gardé ce lien maître-élève relativement discret.
Bien vite la sujet changea pour aborder une opération dont Christopher avait eu vent, certes, mais n'avait pas pu y participer et n'avait pas non plus eu le temps de lire les quelques rapports qui avaient été rédigés par la suite. Bien sûr qu'il était frustré d'avoir raté une quête aussi majeur, tout cela parce qu'une autre quête de moindre importance l'avait amené en patrouille dans un autre morceau de cette île. À ce moment-là il n'était encore qu'un simple marine et n'avait pas le loisir de refuser ces quêtes mineurs sans gravement diminuer sa barre de réputation auprès de cette faction. Il avait donc suivi cette mission jusqu'à son terme, seulement pour revenir à la base et apprendre ce qu'il avait raté : une occasion de briller.

- J'ai eu vent de cette affaire, j'aurais bien aimé être là. Malheureusement le devoir m'a appelé ailleurs, à ce moment là.   

Mais d'ailleurs comment avait-elle su pour cette opération ? S'était-elle trouvée au mauvais endroit, au mauvais moment ? Cette simple connaissance vint titiller la curiosité du jeune marine qui, au fil des secondes, commençait à se demander s'il ne s'agissait pas d'un déclenchement d'une quête de plus. Une quête pour faire évoluer le lore de l'île, peut-être ? Cela valait le coup de s'y pencher, ne serait-ce que pour passer le temps.

- Vous venez d'où , d'ailleurs ? On ne voit pas souvent d'étrangers par ici.  

Voyant Mike enfin se diriger vers la porte, en saluant le sergent tout en annonçant qu'il allait désormais prendre son poste, le sous-officier réalisa qu'il ne s'était pas  présenté. Hoché la tête, il finalisa donc son intervention d'un :

- C'est vrai que j'ai oublié de me présenter. Sergent Crawford, à vot' service.


Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 345
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
111/120  (111/120)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Phase de Heal (feat Christopher E. Crawford)   Lun 27 Aoû 2018 - 1:06




feat Christopher E. Crawford

Phase de Heal



L’homme qui se trouvait ainsi à arborer ses galons de sergent au milieu de l’infirmerie affirma s’être trouver en d’autres lieu aux moments où les tragiques événements étaient survenu. Dommage pour lui, cela aurait en effet un moment propice pour démontrer ses capacités, puisque s’il était l’élève d’Alexander il devait avoir des ressources, à moins que le Tylor ne soit un mauvais professeur mais la De Lérhane n’était pas apte à juger d’une telle chose en l’ayant côtoyé sur le champ de bataille et non dans le quotidien. Il ne répondit pourtant pas clairement à la question d’Ishtar, à savoir s’il était aux côtés du colonel pour l’opération servant à gérer la diversion déclenché par Facciorni pour que les hommes de Marek aient le champ libre, ce qui indiquait pour elle que le complément qu’il fournissait en guise de réponse servait de rectification et donc de négation à la demande originel posé par la bilcane pour en savoir plus sur les conditions de déroute des forces de la Marine durant cet exceptionnel évènement. Ainsi le groupe du colonel Detrakov n’avait pas été le seul à être amené en d’autres lieux. Était-ce lié aux malversations du magnat déchu ? L’archange n’en avait pas la moindre idée. Elle se concentra plutôt à fournir les informations demandées par le Crawford, dont elle ignorait jusqu’alors le nom, en qui elle commençait à avoir une certaine confiance grâce au lien qui l’unissait à Alexander.

-Je viens de l’île céleste Bilca. Cela fait désormais neuf années que j’en suis tombé et que j’arpente les mers bleues, des océans cardinaux à Grandline, afin de devenir la meilleure guerrière possible tout en tachant de protégé les populations contre les brigands qui osent s’en prendre à des civils innocents et sans défenses. Je profite aussi de ces voyages pour en découvrir plus sur ce monde que je ne connaissais que très peu étant donné que je suis née dans le ciel dans un lieu reculé du reste du monde lâcha-t-elle en dévoilant ainsi un peu plus les conditions de la zone de départ où elle avait été retenu avant le début de son périple afin de vivre son propre tutoriel, Christopher suivant actuellement le sien sur cette île perdue au fin fond de North Blue. J’espère un jour être en mesure de rejoindre le Nouveau Monde et pouvoir me confronter à des adversaires de grande valeur, à la fois pour en tirer les leçons nécessaires à les surpasser mais aussi pour montrer ce dont je suis capable, même si pour l’heure je n’ai clairement pas le niveau suffisant.

Elle jeta rapidement un regard vers Mike qui disparaissait dans le couloir afin de retourner travailler alors qu’il n’était pas d’un état mental des plus stables, les perturbations générés par les effets secondaires de l’alcool n’aidant pas.

-Et pour ma part je suis Ishtar De Lérhane, déclara-t-elle en tendant la main au sergent. Du coup, c’est moi la femme qui ait collaboré avec Alexander pour enquêter sur l’attaque avant de vaincre les gardes du corps de Facciorni et pour ensuite immobiliser le navire des forbans en le privant de ses mats. On a ensuite porté notre soutien au commandant Hardy pour la bataille navale même si l’on a perdu connaissance avant l’arrestation puisque l’on avait tout deux trop sollicité nos corps. Enfin voilà quoi, continuerait-elle si le Crawford lui serrait la main, sinon elle attendrait avant de la retirer et de continuer en ne forçant pas sur son visage qui aurait au départ montré une face enjouée.

Il ne restait plus qu’à voir si cela intéressait le sergent d’en apprendre plus sur les îles qui s’étendaient sur les flots en dehors d’Okalmoa. De plus, s’il montrait un intérêt pour l’aspect martial qu’elle avait évoqué, elle pourrait bien lui demander ce qu’il savait faire et elle lui proposerait certainement d’effectuer un test pour juger sa force comparativement à la sienne qui était surhumaine de manière naturelle, ce qui était certainement lié à la malformation génétique, ou plutôt mutation évolutive du génome d’un certain point de vue, qui l’avait fait se retrouver avec quatre ailes et avaient certainement joué pour l’amener à atteindre sa taille faramineuse de trois mètres de haut. Même en étant en plein rétablissement de la blessure infligé par l'épée d'Artus qui avait traversé son épaule de par en par, elle était en mesure d'offrir une pression impressionnante avec son bras valide. La combattante céleste aimait juger de la force de ses alliés afin de s’imaginer d’une meilleure façon ce que rendrait une confrontation contre eux, ce qui pouvait arriver pour des duels amicaux, de l’entrainement ou, au pire des cas, un changement de rapport. Si elle avait eu l’occasion de jugé des capacités du Tylor durant la fameuse bataille qui avait vu s’opposé les défenseur d’Okalmoa avec les pilleurs et les corrompus, elle avait bien envie de découvrir ce dont été capable son disciple et si les exercices que pouvait concocter le garde du corps pour son apprenti étaient impactant, ce qui devait sûrement être le cas aux vues de l’expérience d’Alexander.






©️ By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
avatar
Messages : 44

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
0/100  (0/100)
Berrys: 1.100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Phase de Heal (feat Christopher E. Crawford)   Lun 27 Aoû 2018 - 23:30

Phase de Heal

Ishtar de  Lérhane &  Christopher E. Crawford



La plupart des Maître de Jeu ne s'embêtaient jamais à créer des PNJ assez développés, ils se contentaient simplement de leur donner une personnalité prédéfinie accompagnée des quelques informations que cette personne serait susceptible de connaître et de transmettre moyennant les bons jets ou l'utilisation des bons mots. Après tout cela ne servait à rien de perdre énormément de temps à donner une véritable histoire à tous ces personnages insignifiants, la plupart des Maître du Jeu se contentant d'user d'improvisation si l'un d'entre eux était abordé par le groupe qu'il gérait. Certains, plus vicieux, donnaient une apparence commune à certaines de leurs créatures pour fausser le jugement de leurs joueurs afin de récompenser seulement les plus curieux, ceux qui se creusaient le plus les méninges pour démêler les fils d'une intrigue et démasquer un imposteur par exemple. Ceux là devaient être récompensés à leur juste valeur et, durant certaines parties, Christopher avait fait partie de ces enquêteurs de l'extrême...pas souvent, mais cela lui était bien arrivé.
Cette curiosité permettait parfois de découvrir des intrigues supplémentaires, des informations cruciales et, dans quelques rares cas, un équipement supplémentaire pouvait être à la clé pour récompenser l'acharnement des joueurs. C'était aussi cela le rôle d'un Maître du Jeu : punir les fouteurs de merde mais, surtout, récompenses les bonnes actions.

Depuis qu'il était rentré dans la marine avec ce personnage-ci le pugiliste n'avait pas encore eu l'occasion de découvrir pareilles intrigues car il n'y en avait que très rarement dans les zones de départ, celles-ci servaient surtout à familiariser un individu avec sa classe et l'univers dans lequel il allait évoluer. C'était pour cela que Christopher n'avait pas perdu son temps en de pareilles recherches et que, dans le cas présent, il ne s'intéressait qu'à moitié à ce que lui racontait cette grande femme. Certes elle était impressionnante et devait avoir de quoi meubler une conversation, à n'en pas douter, mais le sergent n'avait pas besoin de se montrer trop curieux car cette femme ne devait rien avoir de spécial à cacher.

Il fut bien vite forcé de raviser son jugement lorsque la demoiselle lui dévoila le nom de sa zone de départ qui, apparemment, se trouvait dans les cieux. Ne cherchant même pas à cacher sa surprise, il laissa sa curiosité naturelle s'exprimer une fois de plus.

- Une île...céleste ? Wow, énorme. C'est comment la vie, là-haut ?   

Pourquoi n'avait-il pas eu le choix de cette zone de départ, d'ailleurs ? Si tous les individus de cette île étaient semblables à Ishtar devant lui, il aurait été sacrément classe avec des ailes immaculées dans le dos ! Bah cela ne faisait rien, peut-être aurait-il l'occasion de créer un second personnage dans cette zone de départ, un peu plus tard.
Laissant son subordonné quitter la pièce sans rien rajouter, le Crawford vint trouver deux chaises dans un coin, en proposant une à son invitée avant de s'asseoir sur l'autre. Alors comme cela elle aussi était une guerrière qui défendait des valeurs honorables de justice ? Elle n'était peut-être pas aussi plate et ordinaire que cela finalement, cela valait peut-être le coup de creuser un peu plus. Hochant la tête à l'écoute des propos de la demoiselle, Chris n'hésita pas à donner son avis sur le sujet.

- On a au moins ça en commun. Je ne compte pas moisir ici toute ma vie.   

Que ce soit à son maître ou ses camarades défenseurs de la Justice, le pugiliste n'avait jamais caché sa gigantesque ambition et, si certains prenaient cela à la rigolade, il n'avait jamais dévié de son objectif au fil des années. Alors comme ça, c'était une guerrière qui avait pas mal baroudé ? Elle devait avoir vu du pays et cette seule information capta enfin la curiosité du nouveau sergent.

- Des infos intéressantes à me donner sur les zones suivantes ? J'aime autant être préparé à ce que je vais trouver en quittant cette île.  Des îles plus périlleuses que d'autres sur North Blue ? Des créatures impressionnantes ?   



Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 345
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
111/120  (111/120)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Phase de Heal (feat Christopher E. Crawford)   Mar 28 Aoû 2018 - 0:41




feat Christopher E. Crawford

Phase de Heal



La surprise du sergent n’en fut pas une pour la créature céleste qui était bien habitué à ce type de réaction de la part de personne qui en savait très peu sur ce monde « d’en haut » qui, bien à l’abri derrière ses remparts de nuages, intriguait les humains de cette Terre qui n’avait pas eu la chance de voir de leurs propres yeux ce que pouvait bien rendre la vie au cœur de la voûte céleste. C’est en se contraignant à afficher un sourire qu’elle ressentait déjà intérieurement qu’elle se mit à parler un peu plus de ce à quoi ressemblait le monde là-bas.

-C’est assez différent d’ici-bas. Ne serait-ce que le fait que la mer et les îles soient majoritairement faites de nuages, dont certains sont solides et d’autre ont des facultés similaires aux océans bleus remplis d’eau, est déjà quelque chose qui surprendrait bien des gens. La faune et la flore est donc en conséquence différente, beaucoup d’oiseaux aux fonctions diverses se trouvant là-haut. Il y a même des poissons-oiseaux dans cette fameuse étendue de nuages aux propriétés similaire à la mer bleue. En ce qui concerne la culture, il est très difficile de se déplacer d’une île à l’autre sans les outils appropriés et notamment les dials, des coquillages capables de bien des prouesses comme enregistré un message oral ou encore générer du feu ou de l’électricité, qui ont finit par être importé hors de la communauté angélique. Ainsi, Bilca, d’où je viens, vie plutôt en autarcie et je sais peu de chose sur le reste de la mer blanche. Cependant, que ce soit les ruines antiques du temple, la forêt où règnent comme des tyrans les volatiles les plus puissants des lieux, que j’ai affronté toute mon adolescence durant, ou le village où les tâches à accomplir sont nombreuses pour que nous ne manquons donne un contexte particulier à la vie dans le firmament qui va au-delà de cette vision très spéciale du soleil surplombant un océan de nuages s’étendant jusqu’à l’horizon.

Terminant ainsi ce descriptif assez rapide, mais plus ou moins exhaustif malgré tout, de Bilca, elle se prêta à une plongé mentale dans ses souvenirs, s’enfermant le temps d’un instant éternel dans une mélancolie lunatique lui rappelant sa quête l’amenant à rejoindre la lointaine Jaya. Observant le Crawford agir, elle se leva de son lit en faisant attention à sa blessure pour venir s’assoir sur la chaise qui lui proposait même si le dossier n’était pas très adapté à la taille démesurée de la blonde, ce qui se ressentait aussi avec ses jambes puisqu’elle prit un moment avant de trouver une position dans laquelle demeurait plutôt confortablement, même si en la matière elle était habituée à ne pas disposé d’équipement convenant à ses trois mètres. Elle fut également contente de voir que Christopher aspirait à plus que le quotidien paisible d’Okalmoa. Si ce calme et cette harmonie était appréciable, les guerriers, même ceux autant tourné vers la spiritualité comme elle, avaient besoin régulièrement d’action. L’entrainement n’ai pas éternellement suffisant et il faut trouver les moyens de satisfaire ses désirs de combattant. Si avec le temps la De Lérhane avait su prendre le contrôle de ce sentiment pour le calmer par la méditation, il était normal qu’une personne comme le sergent qui n’avait pas eu l’occasion d’acquérir l’expérience ainsi que la maturité des longues années de combats ait besoin de s’en aller explorer, découvrir et essayer au sein de ce monde pour construire sa propre mentalité, celle du moment où il deviendra un guerrier aguerri.

-J’espère que tu auras l’occasion de voyager sur toutes les mers cardinales avant de partir pour Grandline, si tu désires y partir, puisqu’il s’y cache des merveilles et dangers insoupçonnés. Jusqu’à aujourd’hui je n’ai pas eu l’occasion d’en faire tout le tour. Si parmi les îles les plus connus de North Blue on compte Yakoutie Island, Luvneel, Seppen Town, Dwarf Town ou encore Shivering Island, la première île qui me vient en tête en matière de danger est la Gorge Polaire. C’est une île assez isolée et peu connue, ceux dont ont profité plusieurs criminels primés pour venir s’y faire oublier tout en se confrontant les uns aux autres pour le contrôle de la ville au nord. J’y suis d’ailleurs passé quelques temps avant de venir à sur cette île et je me suis confronté avec un jeune nommé Nathaniel Black à des capitaines pirates primés à plusieurs millions de berry, mais d’après une rumeur que j’y ait entendu il y aurait encore là-bas un capitaine de Grandline avec une sacrée prime sur la tête qui attendrait le bon moment pour retourner sur la Route de tous les Périls. En dehors du danger que peu représentait ces malandrins, l’île elle-même s‘avère être un volcan, mais pas de lave. En effet, il crache de la neige, déclenchant des vagues d’avalanches très puissantes et projetant ainsi des météores blancs ainsi que d’immenses javelots de glace dans les airs et qui tombe sur toute l’île. Lorsqu’il y a une éruption, la prudence implique de rejoindre l’une des villes au plus vite puisque ces dernières sont protégées par des plafonds de pierre très épais. Il fait par conséquent très froid là-bas mais les habitants ont réussi à construire tout un réseau de canalisation de chaudière qui réchauffe l’intérieure des maisons et des commerces.

La Gorge Polaire cachait bien d’autres secrets, mais Ishtar pensait avoir exposé la partie la plus intéressante. Pour l’instant, elle offrait la possibilité au sergent de rebondir pour éventuellement poser des questions avant de potentiellement passer à une autre île qu’elle irait chercher dans sa mémoire en écartant celles des autres océans cardinaux qui étaient tout aussi surprenant que l’île volcanique du Grand Nord comme pouvait l’être Maniralie, un pays où la terre spongieuse mauve permettait à une végétation en pierre de s’élever pour obtenir des textiles de qualité à partir du lin qui poussait dessus.






©️ By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
avatar
Messages : 44

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
0/100  (0/100)
Berrys: 1.100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Phase de Heal (feat Christopher E. Crawford)   Mar 4 Sep 2018 - 23:58

Phase de Heal

Ishtar de  Lérhane &  Christopher E. Crawford



Dans sa prime jeunesse le jeune garçon qu'était Christopher s' était servi de récits que racontaient les romans pour voyager, pour rêver et pour imaginer ce que pouvait être la vie en dehors des limites de cette île minuscule. Comme beaucoup de garçons de son âge il rêvait d'aventures et de sensations fortes mais, quand certains rêvaient de devenir Seigneur des Pirates ou le plus grand épéiste que les mers n'avaient jamais porté, le jeune rôliste avait toujours visé bien plus haut aussi loin qu'il puisse s'en souvenir. Il avait aspiré à graver son nom dans les fondations même de ce monde afin qu'il ne soit pas oublié pour au moins le millénaire à venir, il avait voulu que son nom soit indiqué dans tous les manuels d'Histoire à venir et, au final, il avait voulu que son nom soit associé à un seul qualificatif : légendaire.
Cependant, en grandissant, le jeune pugiliste avait appris à s'écarter de la fiction pour écouter les histoires qui avaient réellement eu lieu dans ce monde, pour écouter les faits d'armes de quelques marines ou encore les rencontres époustouflantes que certains marchands acceptaient de conter après quelques verres dans le nez. Il s'était donc rendu compte que son objectif était tout à fait réalisable, qu'il y avait dans ce monde des lieux bien plus périlleux que cette ville paisible qui n'attendaient que lui, que ces mers étaient peuplées de terribles créatures qui ne demandaient qu'à être domptées ou vaincues pour que puisse enfin commencer sa légende. Bien qu'il ne converse avec des personnages secondaires que lorsqu'il n'avait pas d'autre chose plus intéressante à faire, il arrivait parfois que ces individus soient porteurs de nouvelles intéressantes qui, dans certains cas, permettaient de faire évoluer le lore de cet univers en contant d'autres histoires qui méritaient d'être retenues.

Chaque nouvelle information, chaque nouvelle entrée était gardée quelque part dans la tête de Christopher, il lui suffisait ensuite de les coucher sur papier pour agrémenter son background un peu plus à chaque occasion.

Aujourd'hui le marine semblait donc être tombé sur un personne qui valait la peine d'être écouté ou, tout du moins, qui était porteur de quelques informations notamment concernant une zone de départ qui, au vu de son nom, semblait se trouvait directement dans les cieux. C'était bien la première fois qu'il avait vent d'une telle zone et, indécrottable curieux, il ne put donc se résoudre à passer à côté d'une telle source d'informations. Braquant ses prunelles sur la belle, ce ne fut pas une curiosité enfantine qui put s'y lire mais bien un intérêt certain semblable à celui d'un expert ayant soif de connaissances. Il lui fallut plusieurs dizaines de secondes pour imaginer le décor, pour imaginer une mer constituée de nuages, pour se représenter un poisson doté d'ailes et une société où l'utilisation des dials était courante. Ce devrait être vraiment un endroit spécial et, fort de ce constat, le pugiliste nota dans sa tête d'un jour allait explorer cette zone ne serait-ce que pour sa culture personnelle.

- Ça doit être quelque chose de vivre et grandir là-bas. Il faudra que je vois ça de mes propres yeux, un jour.   

Bien entendu le marine avait conscience que bien d'autres lieux dans ce monde valaient la peine d'être visités, que ce soit sur les blues ou sur des mers plus périlleuses, mais il commençait déjà à noter quelques uns de ces lieux au fur et à mesure. Lorsque vint le moment d'évoquer quelques îles et leurs caractéristiques le nouvel officier sortit un petit carnet de sa poche arrière, commençant à y inscrire les informations utiles avec un entrain qu'il ne cherchait même pas à masquer. Un volcan de neige, des îles au nom farfelu, des pirates primés à plusieurs millions ? Voilà qui pouvait être le début de son histoire, voilà qui pourrait compter comme une entrée intéressante avec laquelle remplir son journal.

- J'espère pouvoir bientôt partir d'ici pour visiter de tels lieux. Il me tarde de commencer à tracer mon propre chemin.   

Rangeant son carnet dans sa poche arrière aussitôt qu'il eut terminé sa prise de note, informations qu'il remettrait au propre un peu plus tard, il reporta son attention vers cette grande femme qui devait se trouver un peu à l'étroit dans cette petite et silencieuse infirmerie.

- Vous êtes assez en forme pour aller vous balader un peu ? Ou vous préférez moisir ici ?   




Isalia (c) 16


Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 345
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
111/120  (111/120)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Phase de Heal (feat Christopher E. Crawford)   Mer 5 Sep 2018 - 1:01




feat Christopher E. Crawford

Phase de Heal



Le jeune sergent semblait être très intéressé par ce que la bilcane racontait, expliquait et décrivait… Elle aimait voir ce genre d’intérêt qui était capable de prendre un homme dans ses entrailles pour le plonger dans une exaltation suffisamment grandiose pour que naisse le désir d’aventure. Découvrir le monde, ses mystères et ses secrets étaient assurément un désir formateur permettant à l’esprit de se forger tout en intégrant des connaissances, puisque le savoir est une source inépuisable de passions, mais également d’informations, chose qui n’était pas à négliger dans un tel monde, surtout quand on était bercé par les combats. S’il désirait réellement explorer les terres s’étendant au-delà de ces mers froides, il fallait qu’il amasse suffisamment de ces perles de sagesse que la vie, la nature et l’adversité peuvent offrir. C’était d’ailleurs comme ça que la De Lérhane était devenu celle qu’elle était aujourd’hui. Son âme n’était pas restée inchangé durant cette décennie de pérégrinations sur les océans bleues. Les mouvements engendrés par le vécu bousculé l’esprit pour le contraindre à s’adapter, à s’élever, tirer des leçons et se reconstruire en quelque chose de plus aboutis, de plus réfléchis, de moins primaires. La demoiselle de jadis qui avait une certaine part d’orgueil et d’impulsivité avait réussi à se poser, s’axer sur la sérénité et choisir la voie de la sagesse. Ainsi, l’impétuosité du Crawford était tout à son honneur et s’annoncer comme un moteur de sa destinée et des obstacles auxquels il allait se confronter pour devenir plus fort et tenter d’inscrire son nom dans l’histoire de ce monde.

Cela avait aussi fait plaisir à la demoiselle ailée de se plonger dans tout ces souvenirs associés à ce vaste océan du Grand Nord sur lequel elle cherchait le navire qui l’amènerait jusqu’aux portes de la mer céleste, jusqu’à Jaya. Elle s’était justement tant développée ici, que ce soit à l’île aux prières ou dans des affrontements comme récemment celui à la Gorge Polaire aux côtés de Nathaniel Black, ou plutôt Black D. Nathaniel. Enfin, tout ceci rentrait en jeu dans la grande balance mental d’Ishtar qui représentait son doute sur le choix à faire une fois arriver sur l’île de Grandline.

-Comme je te l’ai déjà dit, je te souhaite réellement de pouvoir admirer de tes propres yeux ce que le monde a à nous offrir à nous, les explorateurs et combattant qui nous nourrissons de cette grande aventure. Je me doute que rester dans un lieu si paisible doit te peser. Certains ne doivent pas comprendre ton empressement, ton envie de partir de ce petit havre de paix et cela t’attire peut-être même des ennuis en tant que Marine au sein d’Okalmoa, mais les humains ne peuvent pas toujours comprendre les décisions d’autres humains. J’espère que l’impatience n’étouffera pas ta soif et que les berges du destin seront propice à ton avancée au fil du courant.

C’est alors que le sergent osa prendre les devants en proposant à Ishtar de faire un tour.

-Et bien ma foi, je ne peux pas me permettre de trop bouger le bras, mais je peux marcher. On m’a autorisé à sortir trente minutes par jours, je peux donc les prendre pour les passer avec vous si cela ne vous gêne aucunement dans vos tâches. C’est sûr que ces quatre murs ne sont pas les plus propices à rêver de ce dont demain sera fait. Vous connaissez assurément mieux les lieux que moi durant ces quelques jours, je vous suis donc.

Ainsi, l’ange se lèverait pour suivre Christopher tout en discutant et en prenant garde régulièrement à s’abaisser pour passer dans le cadre des portes avec ses ailes et sa tête qui dépassait de la plupart de ces passages, les lieux n’étant bien évidemment pas adapter à des personnes ayant de pareils dimensions.






©️ By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
avatar
Messages : 44

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
0/100  (0/100)
Berrys: 1.100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Phase de Heal (feat Christopher E. Crawford)   Dim 9 Sep 2018 - 11:07

Phase de Heal

Ishtar de  Lérhane &  Christopher E. Crawford



Le jeune homme avait réellement tous les défauts du monde à commencer par de l'impatience et une bonne dose d'arrogance mais, d'une certaine façon, il avait toutes les caractéristiques nécessaires pour faire de lui un merveilleux héros. Il était brave et téméraire, orgueilleux et fier, impatient et fonceur mais, par-dessus tout, la notion de peur était totalement absente de son esprit car une telle faiblesse ne pouvait être tolérée chez quiconque aspirant à des sommets de grandeur. Ainsi, même s'il était coincé sur cette île, le jeune homme listait déjà dans sa tête la liste de potentielles créatures dangereuses qu'il se ferait une joie de vaincre et, parmi toutes ces horribles bêtes, un dragon se trouvait évidemment tout au bout de la liste. Combattre un cracheur de feu à la peau écailleuse était l'ultime épreuve pour tout héros qui se respectait, il avait déjà imaginé cette épique bataille dans sa tête des centaines et des centaines de fois, s'imaginant merveilleusement impressionnant dans son armure en brandissant sa sublime épée face à l'immense bouche de la bête. Tiens, rien que d'y repenser lui redonnait des frissons d'excitation à chaque fois.
Par contre l'une de ses plus grandes tares était son incroyable propension à s'ennuyer en un claquement de doigts, il avait presque constamment besoin de stimulation qu'il trouvait en grande majorité dans ses entraînements quotidiens avec ou sans son mentor. Et puis parmi la liste d'activités possibles se trouvait le simple fait de discuter avec un personnage secondaire, ce n'était pas la plus passionnante des activités mais elle avait au moins le don de l'occuper et de lui fournir parfois quelques informations utiles.
Par exemple, dans le cas présent, ce personnage secondaire semblait avoir été scripté pour soutenir le marine dans son choix afin que sa motivation ne décroisse pas avec le temps. Il avait beau savoir que rien de tout cela n'était naturel, qu'il  ne s'agissait que de lignes de dialogues inventées par un maître du jeu qui lui était encore inconnu, le fait d'entendre quelconque le rassurer quant à son choix de carrière lui mettait du baume au cœur. Certes malgré cet encouragement il aurait tout de même poursuivi son chemin mais, de temps en temps, un héros avait besoin d'être rappelé qu'il faisait cela autant pour lui que pour les autres.


Laissant de côté cette discussion pour se concentrer sur le futur, sur le fait de sortir de cette infirmerie pour aller prendre l'air, Christopher sortit donc de la base en compagnie de cette grande dame en passant devant son subordonné et un Mike fraîchement débarqué. Le premier, arquant un sourcil de surprise face à ce duo improbable, aborda son nouveau supérieur avec toute la surprise et la méfiance dont il était capable.

-  Eh sergent vous allez où comme ça ?    
- J'accompagne cette personne, pourquoi ?   
-  Vous allez encore tirer au flanc, c'est ça ? On doit rester ici jusqu'à la relève, au cas où vous l'auriez oublié.    
- Oh non, je m'en rappelle très bien. J'ai juste une mission plus importante à accomplir. La protection des nécessiteux, ça te dit quelque chose ? Cette femme est blessée et requiert donc ma protection. Et puis vous pouvez très bien vous en sortir, tous les deux.
-  Quoi ? Non mais c'est...    
- Ah non, je n'veux rien entendre ! Retourne au boulot, zou !  

Comme à son habitude le jeune homme arrivait toujours à trouver une excuse pour couper court à sa mission ou pour laisser ses hommes la réaliser à sa place mais, pour une fois, il n'avait même pas à chercher bien loin pour trouver l'excuse du jour. Après tout c'était le rôle du marine que de protéger la veuve et l'orphelin, que de venir en aide aux blessés et aux nécessiteux.

Continuant donc son petit bonhomme de chemin en ignorant les protestations de son subordonné, Christopher se tourna vers la grande pour éclaircir un petit peu la raison de ce petit accrochage.

- Excusez-le, c'est vraiment dur de trouver des subordonnés compétents de nos jours.    

Eh bien quoi ? Cela ne pouvait pas être de sa faute, bien entendu ! Avançant de quelques pas tout en se remémorant les propos de la perche, surtout la limite de trente minutes hors de la base, le Crawford prit la décision d'ignorer proprement cette limite en gageant que sa présence suffirait à écraser les ordres du médecin.

- Au fait, vous pouvez oublier les trente minutes. Disons que vous avez le droit à une permission aussi longtemps que vous serez sous ma garde. D'ailleurs, est-ce que manger un morceau vous irait ? La bouffe de la base est assez horrible, soyons francs.    


Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 345
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
111/120  (111/120)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Phase de Heal (feat Christopher E. Crawford)   Dim 9 Sep 2018 - 13:04




feat Christopher E. Crawford

Phase de Heal



Le binôme élut par le destin, qui s’était croisé au carrefour de leurs futurs respectifs par les hasards de jets de dés, ne tarda ainsi pas à quitter l’enceinte du bastion de la Justice afin d’amener la De Lérhane en des lieux plus propices à l’appréciation de la vie sur l’île d’Okalmoa. Loin de la solitude érémitique qui s’imposait aux personnes dans l’expectative d’un rétablissement au sein du domaine des garants de leur traitement, la bilcane pouvait profiter d’une bouffée d’un air frais accompagné des mouvements aériens fluides et subtiles d’une brise agréable. Cependant, une phrase, une question, se dressa en chaînes immatérielles afin de retenir en ces lieux l’étrangère et le nouveau gradé désireux de mener à bien une petite ballade tout ce qu’il y a de plus distrayant et inoffensif. Le camarade d’infortune et de travail de Mike s’empressa donc de demander à son supérieur quelle volonté l’amenait à décider d’une telle manœuvre au profit de la femme qui se tenait normalement recluse au sein de l’infirmerie. Apparemment le soldat craignait que le Crawford use d’une pareille stratégie dans l’unique but d’échapper à quelques responsabilités ennuyantes tels des boulets de prisons chargés de l’amener à demeurer dans la geôle de son rôle originel de sergent, ce à quoi le concerné ne tarda pas à répondre en prétextant qu’il s’agissait d’une mission de protection des nécessiteux qui incombait de manière naturelle aux représentant de l’ordre et défenseurs de la population civil. Cette réponse fit lever un sourcil à l’esprit de l’Archange du Typhon sans pour autant paraître sur son véritable visage qui demeura impassible. Elle n’appréciait pas d’être ainsi qualifier comme si elle n’était pas en mesure de se défendre ou qu’elle avait besoin d’une aide particulière pour se mouvoir au sein de la paisible cité de l’océan du nord.

Ce démêlé prit ainsi vite fin sous le regard scrutateur de l’ange qui se dressait telle une tour de guet, ce qui la contraignait à baisser le regard et toisé d’une certaine manière ces soldats à cause de la différence de hauteurs. Afin de se montrer sous un jour plus sympathique, elle força les traits de son visage afin d’y inscrire un sourire amical gageant de garantir la bonne compréhension de ses intentions honorables par ce garde suspicieux pour qu’il n’ait pas à craindre une arrogance ou un geste mauvais de la part de cette femme venant d’au-delà de l’horizon, d’au-delà même de Redline et de Grandline, d’au-delà des nuages de ces contrées lointaines. À peine furent-ils éloignés de quelques pas de ces deux employés de la Marine du bas de l’échelle qu’elle ne put s’empêcher de lâcher un petit commentaire quant à cette prétendue faiblesse qui était sensé l’habité en ces instants et qui faisait lieu d’argument dans la bouche de Christopher afin de défendre le choix qu’il venait d’avancer auprès de ceux que certains qualifieraient de sbires.

-Je suis heureuse que vous m’accompagniez, mais je n’aime pas beaucoup être qualifié de nécessiteuse, déclara-t-elle sans placer aucune forme de reproche dans le ton qu’elle employé pour s’adresser à son camarade du jour et disciple du bon Tylor. Enfin, j’imagine que c’est juste pour l’excuse, mais quand même. Et puisque vous êtes sur une île reculé, il n’y a de toute manière aucune possibilité pour sélectionner de manière concrète les subordonnés, donc il faut se conjuguer aux effectifs disponibles puisque le luxe du choix est impossible.

Le sergent ne tarda pas à rajouter un complément émanant de son désir de s’entretenir plus longtemps avec cette personne qui lui avait proposé de lui raconter quelques-uns des mystères et quelques-unes des aventures qu’elle avait croisée et vécue au fil des années sur les étendues d’eau bleue. Il supprimait la limite de trente minutes que les disciples de la Médecine lui avait imposé ? Était-ce vraiment judicieux ? La demoiselle craignait que non, mais préféra se taire dans un premier temps, décidant d’aviser ultérieurement quant à l’évolution de la situation vis-à-vis de ce point non négligeable pour sa santé et la résorption de sa blessure qui entraverait ses mouvements durant d’autres combats qui devait l’attendre sur les flots. Levant le regard afin de le poser sur le firmament étoilé de nuages grossissant qui s’étendaient petit à petit en un plafond céleste qui menacerait éventuellement de couvrir l’astre solaire d’ici une heure ou deux, elle offrit au sergent le loisir d’une réponse qui, elle l’espérait, le satisferait et lui conviendrait.

-La nourriture n’est pas des plus horribles. Comparé à la fois où nous avions été contraints de manger des noix de Boghonas, des vers de palmier et des tarentules car c’était tout ce que nous avions sous la main dans la jungle de la petite île de Cal’uhta, ce n’est pas si terrible. Mais c’est bien évidemment toujours agréable de pouvoir se sustenter plus convenablement. Je vous laisse choisir le restaurant qui, selon vous, nous siéra le mieux.






©️ By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
avatar
Messages : 44

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
0/100  (0/100)
Berrys: 1.100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Phase de Heal (feat Christopher E. Crawford)   Sam 15 Sep 2018 - 18:15

Phase de Heal

Ishtar de  Lérhane &  Christopher E. Crawford


Le marine savait bien que sa récente promotion avait été grandement retardé par ses refus de quête à répétition mais il n'était pas forcément prêt à changer son comportement pour autant, tout simplement parce qu'il en était encore à ses balbutiement et qu'il ne voulait pas que sa légende se fasse grâce à une succession de quêtes aussi faciles qu'inintéressantes. Il voulait se donner du challenge et attendait donc que des quêtes dignes de son glorieux futur se présentent à lui, ce qui était relativement rare sur une île paumée où il ne se passait jamais rien. Il était bien conscient que chaque refus entraînait une perte de points de réputation auprès de la faction des marines, ce qui ne jouait pas en sa faveur pour sa montée en grade, mais pour l'heure il était plus préoccupé par ses points d'expérience que ses points de réputation. Une fois qu'il serait assez haut niveau pour pouvoir évoluer sur la zone suivante, sans doute plus périlleuse et donc autrement plus intéressante, alors là il pourrait se permettre d'enchaîner les quêtes secondaires pour mériter sa promotion de lieutenant mais pour l'heure sa puissance avait autrement plus d'importance que sa réputation.

Aujourd'hui il s'était donc servi de la grande femme comme d'une excuse pour se dérober à ses responsabilités et, il l'espérait, ainsi il ne perdrait pas de point de réputation car ce n'était pas un refus de quête à proprement parler. Bien entendu il ne fut guère étonné que la demoiselle voit d'un mauvais œil le fait de servir d'excuse au sergent en pointant du doigt sa faiblesse passagère, car personne n'aimait être qualifié ou  faible ou de nécessiteux, mais Christopher ne sembla pas prêt à changer son point de vue sur la question.

- Vous êtes blessée, encore en convalescence,  non ? Vous êtes donc encore sous ma responsabilité. L'appellation importe peu. 

Il aurait pu choisir un terme un peu moins offensant ou choisi avec plus de doigté afin de ne pas brusquer son interlocutrice mais, comme à son habitude, il se fichait pas mal de ce qu'un personnage secondaire pouvait penser de lui ou non. Aussi ne souhaita t-il pas rebondir sur le petit speech de la demoiselle et encore moins sur la compétence de ses subordonnés, devant bien avouer que cette île perdue proposait une ressource très limitée en soldats compétents. Fort heureusement bientôt il quitterait ce trou et, avec un peu de chance, il aurait accès à des compagnons plus puissants pour l'assister dans sa glorieuse entreprise.
La magie existait-elle dans cet univers-ci ? Il n'en savait encore rien mais, si c'était le cas, il ne serait pas contre l’assistance d'une charmante sorcière aux pouvoirs impressionnants.

Arpentant les rues de la ville en saluant au passage les habitants qui le reconnaissaient, nombreux qu'ils étaient, Christopher s'arrêta finalement face dans un coin d'une rue passante, devant une bâtisse nommée de façon originale «  À la belle entrecôte ». C'était un restaurant à viande de milieu de gamme, l'un des très rares restaurants sur cette île mais dont l'éventuel talent n'arriverait jamais à éclipser celui du restaurant familial des Crawfords. Alors pourquoi l'emmener ici ? Parce que c'était la bâtisse la plus proche de la base marine, il n'y avait pas d'autre raison que celle-ci.

Posant la main sur la porte, s'apprêtant à l'ouvrir, le marine se tourna vers sa protégée du jour.

- Un bon morceau de viande ça vous irait ? Ils ont d'assez bonnes pièces ici. Certainement assez pour nourrir quelqu'un de votre gabarit.

Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 345
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
111/120  (111/120)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Phase de Heal (feat Christopher E. Crawford)   Sam 15 Sep 2018 - 22:40




feat Christopher E. Crawford

Phase de Heal



L’impuissance. C’était un sentiment détestable que bien des personnes ne supportait pas. Autant la bilcane n’avait aucun mal à accepter la différence de niveau et son impuissance dans un combat hypothétique, autant elle préférait éviter qu’on la juge si facilement en dehors des affrontements en se basant sur le préjugé qu’était sa blessure. Même si elle était certes plus faible que d’habitude, elle savait qu’elle était largement en mesure de mettre en déroute bon nombres des forces de la Marine sur place. Les soldats de basses échelles n’étaient pas d’un niveau exceptionnel évidemment, mais sur les Blues c’était encore plus prononcé. Elle n’avait pas suffisamment observé Christopher pour savoir avec certitude si celui-ci serait une menace avec le handicap, mais avec sa façon de se mouvoir elle jugeait qu’il devrait à priori lui être suffisamment inférieure, à l’heure actuelle, pour ne pas l’inquiéter outre mesure, ce qui ne l’aurait pas pour autant amenée à sous-estimer de potentielle surprise durant une bataille. Enfin, la maudite n’envisageait absolument pas de se retourner contre l’autorité avec qui elle collaborait régulièrement, malgré l’affiliation décima qu’elle cachait, afin de protéger au mieux la population face à l’adversité, ce n’était qu’un jugement d’une passionnée de combat pour juger martialement une personne.

-Soit, lâcha simplement la blonde aux yeux d’argent en réponse à la réaction du sergent tout en conservant le regard fixé sur les arcades du firmamement.

Ishtar était une femme qui faisait attention à sa ligne. Autant elle effectuait des exercices de musculations et de souplesse de temps en temps entre ses séances de méditation afin d’entretenir et développer ses capacités physiques, autant elle s’évertuait à conserver une certaine harmonie. Dans cela, ses anomalies génétiques, même si elle n’avait pas pleinement connaissance de celles-ci et de jusqu’où cela l’affectait, qui lui avait finalement offert une très grande force de façon naturelle était très utile puisque cela lui évitait de se retrouver avec tellement de musculature qu’elle aurait perdu en féminité. En fait, la De Lérhane préférait viser à être classe et majestueuse, sans particulièrement juger l’être bien évidemment puisque ce serait un sacré orgueil de la part de la mystagogue, pour être imposante plutôt que sur l’ignominie et la monstruosité visuelle. Cependant, on ne peut pas toujours faire ce que l’on veut et il faut être en mesure de mettre de côté ce genre de désir pour triompher, ce qui implique que malgré ce désir elle savait faire la part des choses et mettre cela de côté si jamais cela entravait le déroulement du combat de son côté. Néanmoins, cela s’impactait du coup sur son régime alimentaire. Même si elle devait manger plus que la normale en raison de ses « anomalies » comme le soulignait le Crawford, la bilcane faisait attention à son alimentation et consommait rarement en excès, essayant de prendre seulement ce qu’il fallait nutritivement parlant.

-Je ne suis pas une grande mangeuse, donc tant que ce sont dans des proportions raisonnables pour ma taille, cela me convient.

Ishtar préférait la viande d’oiseau à la bovine, certainement un résidu de son enfance céleste. En dehors de cela, elle aimait beaucoup manger du poisson et avait une préférence évidente pour des légumineuses en accompagnement à la place de choses trop grasses, les féculents pouvant s’avérer un juste milieu quand il le faut pour faire le plein d’énergie sur le long terme. Tout ceci n’était bien évidemment pas un sujet des plus intéressants, mais cela était une composante essentielle du quotidien, un besoin vital ainsi qu’un sujet à analyse psychologique permettant d’étudier la personnalité d’une personne au travers de sa consommation. Ainsi, Ishtar suivrait Christopher à l’intérieure du restaurant afin d’aller se sustenter, faisant bien attention à se pencher pour passer en dépit de ses dimensions démesurés et ses ailes disproportionnés par rapport aux ailettes inutiles des autres membres de son espèce. Elle se demandait ce qu’il y aurait à la carte et donc qu’elle choix se montrerait à elle.






©️ By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
avatar
Messages : 44

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
0/100  (0/100)
Berrys: 1.100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Phase de Heal (feat Christopher E. Crawford)   Ven 21 Sep 2018 - 20:33

Phase de Heal

Ishtar de  Lérhane &  Christopher E. Crawford


Si le jeune homme avait fini par habituer son estomac à la nourriture outrageusement simple que les militaires pouvaient avoir, il ne pouvait pas oublier une enfance passée dans les cuisines à confectionner des mets qui ravissaient les papilles. C'était autant pour ne pas oublier ce goût que pour continuer à perfectionner ses talents de cuisinier que le jeune marine mettait souvent la main à la pâte, à chaque fois qu'il en avait l'occasion tout du moins. Vous vous doutez bien qu'il n'agissait pas ainsi dans le but d'impressionner un personnage secondaire mais, avec un peu de recul, il avait fini par réaliser que ravir les papilles d'autrui avec ses créations était encore plus satisfaisant que de confectionner un plat juste pour sa modeste personne.
Il pénétra donc dans ce petit restaurant à la décoration modeste, aux chaises en osier et aux tables décorées de napperons blanc, avant d'être accueilli par une dame âgée et un peu voûtée qui le reconnut sans peine.

- Ah ! Christopher ! Ça faisait un moment que nous ne t'avions pas vu. 
- C'est sergent Crawford, maintenant !  
- Oh ? Félicitations ! Alors, que nous vaut ta présence ? Un petit creux ?
- Exactement. J'ai une grande gaillarde à nourrir et j'ai souvenir que vous avez toujours de la bonne viande.  
- Ta mémoire est bonne, en effet. Allez-y, installez-vous.

Techniquement ce restaurant était le concurrent de celui des parents Crawfords, aussi paraîtrait-il curieux de voir le fils aîné traîner par ici mais ce dernier ne s’embarrassait pas de telles considérations. En vérité il n'avait jamais voulu reprendre le commerce familial et il se fichait donc pas mal de la concurrence, il avait appris tout ce qu'il pouvait en tirer et devait à présent passer à autre chose. Posant ses yeux sur la cuisine qui était juste derrière le comptoir, ce restaurant jouant surtout sur la transparence et le spectacle de voir les patrons préparer les plats devant les clients, Christopher haussa un sourcil en signe d'intérêt.

- Au fait, comme cela un petit moment que je n'ai pas monté ma compétence de cuisine, est-ce que cela vous gêne si je passe derrière les fourneaux ?  
- Vraiment ? Si tu y tiens, bien sûr.
- Cool.  

Alors qu'il prenait place derrière le comptoir, délestant sa veste de sergent pour un tablier de rigueur dans un tel établissement, le marine balaya  les alentours tout en lâchant à sa camarade ce qui lui passait par la tête.

- Au fait, par curiosité, où comptez-vous aller quand vous serez en pleine forme ? Une destination en tête ?

Même si pour les plats les plus raffinés et délicats le jeune homme avait besoin de toute sa concentration, aujourd'hui ce n'était pas le cas. S'il estimait qu'un simple PNJ sans importance n'avait pas le palais suffisant pour apprécier l'ampleur de sa cuisine, il n'avait guère envie de se pencher sur une préparation qui durerait plusieurs heures. Pourquoi ? Parce qu'on l'attendait ailleurs, quoi qu'on puisse en dire, mais aussi parce qu'il n'en ressentait pas l'envie aujourd'hui. Le plat qu'il allait préparer n'était pas parmi les plus complexes mais il était complet et serait assez consistant pour contenter la demoiselle, peut-être le marine gagnerait-il même un point de compétence en cuisine grâce à cela. Après tout la cuisine était une montagne qui se gravissait échelon par échelon, à l'inverse des quêtes habituelles qui pouvaient donner une grosse quantité d'expérience. Chaque plat ou préparation donnait généralement un seul et unique point, si bien que c'était la constance et la répétition qui étaient reines. Bien plus que la recherche de la perfection, jusqu'à un certain niveau bien entendu.

Mais il n'y était pas encore, il avait encore à apprendre et espérait bien trouver d'autres ingrédients plus rares et délicats dans les prochaines zones. C'est avec cette idée en tête qu'il commença donc à rassembler les ingrédients avec une recette bien ancrée dans son esprit, il était temps pour lui de se mettre à l’œuvre.

Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 345
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
111/120  (111/120)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Phase de Heal (feat Christopher E. Crawford)   Sam 22 Sep 2018 - 1:23




feat Christopher E. Crawford

Phase de Heal



Ishtar suivit le sergent à l’intérieur de la bâtisse, comme il était convenu. Le cadre simple et chaleureux de l’endroit était agréable et fit sourire intérieurement de satisfaction la grande blonde aux ailes alors contractés pour prendre le moins de place possible et ne pas gêner les autres clients qu’elle saluait en hochant la tête tout en faisant décrire un fin sourire à ses lèvres, comprenant bien qu’on puisse être impressionné en la découvrant, elle une femme venu d’au-delà de ces mers et qui contrastait nettement avec les gens de cette île par son exotisme certain. La bilcane écouta tranquillement ce que disait son camarade de discussion du jour tout en saluant de la même manière la vieille femme quand le Crawford la présenta de manière simple et direct au travers de sa demande. L’ange alla donc s’assoir à une table libre où elle ne gênerait pas la vision d’autres clients sur le comptoir, gérant une fois de plus comme elle pouvait la manière de s’assoir sur la chaise peu adaptée à sa taille sans pour autant se plaindre, en compagnie du disciple d’Alexander avant que celui ne se propose quasi spontanément pour gérer lui-même les fourneaux pour leur repas. C’était inattendu, d’autant plus qu’il ne lui avait pas dit qu’il était cuisinier. Christopher prit les devant en relançant une conversation alors qu’il s’installait derrière le comptoir et aller commencer à travailler la viande sans qu’on ne propose de carte à la jeune femme. Dans une petite cité comme celle-là, les restaurants servaient peut-être un menu unique pour ne pas avoir à dépenser inutilement de l’argent pour la marchandise à avoir en stock sans l’assurance d’être rentabiliser, d’où l’absence de demande de choix. Ishtar n’était pas vraiment une habituée des restaurants et considérait cela comme très probable.

-Je suis à la recherche d’un navire pour me rendre à Jaya sur Grandline, répondit-elle accoudée à la table en observant le travail effectué par le sergent grâce à sa taille bien supérieure à la normale. Je navigue donc d’île en île à la recherche d’un tel négoce, mais si je n’ai toujours rien trouver après les trois prochains ports que je visiterai, je partirait simplement pour Grandline et chercherait là-bas des gens se dirigeant vers Jaya.

Elle marqua un temps de pause pour observer un peu plus en détail la décoration murale sobre avant de reprendre avec un renvoi de la question adapté au jeune homme, même si cela embêtait un peu la decima de discuter ainsi avec quelqu’un au fourneau par peur de le déstabiliser ou gêner les autres clients qui conversaient certainement entre eux en profitant du repas.

-Et vous ? Où voudriez-vous aller si vous êtes amené à quitter Okalmoa dans l’année ?

S’il était pertinent de demander à une voyageuse de passage où elle avait l’intention de se rendre, le faire au marin était également légitime aux vues de la conversation qu’ils avaient tenu plus tôt dans la journée au cœur de l’infirmerie de la base locale. S’il désirait s’en aller, c’était intéressant de savoir par où il voudrait commencer la suite de ses aventures et péripéties, le choix ne lui étant pas forcément donné si jamais c’était la hiérarchie qui finissait par choisir sa destination. De plus, cela l’intéressait de savoir si les récits que la De Lérhane avait pu donner sur des îles improbables et surprenantes de North Blue lui donnait envie de s’y diriger pour en savoir plus ou s’il préférait commencer par d’autres lieux plus connus pour se construire au sein de ces cités majeures, potentiellement pour monter en grade et pouvoir être plus indépendant dans la suite de son odyssée sur la mer septentrionale. D’ailleurs, voulait-il partir seul ou avait-il des compagnons avec qui il aimerait traverser les flots froids ? Ce serait une autre question à lui poser ultérieurement pour en apprendre plus sur les liens entre les différentes personnalités notables de l’île qu’elle avait rencontré jusqu’à présent, à savoir Alexander, le commandant Hardy, le timonier Norton Van Den Casteele et le Crawford si l’on excluait les ennemis qu’avait été les alliés de Marek, l’Archange du Typhon n’ayant alors pas encore rencontré Natsumi Kudo.






©️ By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Phase de Heal (feat Christopher E. Crawford)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Phase de Heal (feat Christopher E. Crawford)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Luka Benson (M) - feat Christopher Heyerdahl
» Sa faisait bien longtemps qu'on s"tait pas vu [feat Christopher& Helena]
» Spider Juice. {Christopher Dawkins}
» Moi Chace Crawford [Validée]
» Saut temporel - Phase libre du 18 mars 2045

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue-