Partagez | 
 

 [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Eden Chapter
Unbearable
avatar
Messages : 115
Race : Humain
Équipage : Dead-End

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
0/100  (0/100)
Berrys: 4.631.000 B

MessageSujet: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Jeu 9 Aoû - 18:58

Royal Snow Battle
Feat. Aggaddon Médixès



Il s’agissait là de leur toute première escale, depuis le lamentable échec de leur tentative de passage sur Grand Line. Après avoir traversé Reverse Mountain en sens inverse, ils s’étaient arrêtés au premier point possible, un tout petit bout de terre enneigé. Ils avaient accosté en bordure de l’île, à proximité d’un petit village où se dessinait un immense édifice arborant les fanions de la marine.

Mr Bongs était resté à l’intérieur. Il en voulait toujours au fossoyeur d’avoir renoncé si facilement au voyage qu’ils avaient entamé, sur un océan où le singe rêvait de se produire depuis si longtemps. Il avait donc refusé de sortir du château, prétextant qu’il n’aimait pas le froid. Assis les bras croisés devant le feu ouvert du grand hall, il faisait mine de ne pas entendre les appels à la patience d’un Chapter qui tentait vainement de lui faire comprendre que si cela ne s’était pas fait, c’était que ça n’avait pas – encore – à se faire.

Les quintuplés, eux, ne s’étaient pas fait prier. La vue de la neige, pour la première fois de leur vie, leur avait bien vite fait oublier le périple précédent. Dès qu’ils en avaient eu l’occasion, ils s’étaient précipités sur la terre ferme, pour commencer à se chamailler dans la poudreuse, sous le regard circonspect de l’ours qui ne savait plus où donner de la tête. C’était habituellement le singe qui s’occupait d’eux, mais celui-ci était apparemment trop occupé à le bouder pour s’intéresser à ses enfants ; ou peut-être était-ce là sa façon de se venger.

L’Eden avait donc laissé les enfants courir autour de lui, à défaut d’une meilleure réaction. Il n’avait pas bronché lorsque Nic-Nac avait eu la brillante idée de former une balle en compactant la poudre blanche, pour la lancer au visage de son frère ; pas plus qu’il n’avait protesté lorsque celui-ci avait décidé de se venger en fonçant sur le premier pour enfouir son visage dans le sol, résultant rapidement en une bagarre générale des cinq gamins, dont il n’aurait pas su dire, même si cela l’avait intéressé, si elle était sérieuse ou si elle ne représentait qu’un de leurs éternels jeux.

Tout cela l’avait laissé extrêmement indifférent, jusqu’à ce qu’il y soit impliqué. L’une des boules de neige, lancée un peu maladroitement, dévia de sa trajectoire, pour s’écraser mollement sur son épaule. Immédiatement, le calme se fit, les cinq garçons se figeant pour le fixer avec un mélange de culpabilité et d’amusement. Lentement, il leva l’autre bras pour épousseter son kimono, à présent tâché d’une marque humide. Il les regarda ensuite froidement, avant d’annoncer d’une voix calme mais ferme :

-Allez, fin du jeu. Tout le monde rentre.
-Mais, tonton Nounours, c’est Tic-Tac qui a...
-On rentre, j’ai dit.

Baissant la tête, les mômes s’approchèrent d’un pas lent vers lui, pour entrer dans le château avec une moue dépitée. Seul l’incriminé resta sur place, lui lançant durant quelques secondes un regard de défi sous sa casquette rouge, avant de lui tirer la langue et de s’encourir en sens inverse.


Tic-Tac

Soupirant, il lui enboîta mollement le pas, avant d’accepter après quelques dizaines de secondes qu’il devrait accélérer la cadence s’il souhaitait le rattraper. C’est donc sur un rythme particulièrement vif, selon son échelle, qu’il finit par entrer dans la petite ville, après avoir perdu le gamin de vue.

S’arrêtant sur la place quelques instants, il lança un regard aux alentours. C’est le moment que choisit un petit homme pour s’approcher de lui, souhaitant visiblement lui parler. Peut-être avait-il vu Tic-Tac ?

-En voilà encore un ! Bienvenue à toi ! Tu vas avoir la chance de participer à...

Chapter n’écouta pas la fin de la tirade. Un peu plus loin, à l’un des comptoirs en bois qui emplissaient la place, il avait aperçu une casquette rouge vif. Laissant à son discours le pauvre homme qui ne lui était donc plus d’aucune utilité, il s’élança à nouveau vers le gamin qui commençait à abuser légèrement de sa patience légendaire.

Lorsqu’il arriva à hauteur de l’enfant, celui-ci était assis sur un tabouret haut et le fixa avec un grand sourire béat, une tasse remplie d’un liquide brunâtre fumant à la main. L’homme de l’autre côté du bar, un gaillard bedonnant arborant une imposante moustache noire, lui adressa un signe de tête, visiblement rassuré de voir que l’enfant n’était pas seul, avant de s’en retourner à ses autres clients.

Soupirant, il posa une main sur l’épaule de l’enfant, lui indiquant qu’il était temps de partir. Étrangement, le môme sembla ne plus contester, sans doute trop heureux de la boisson brûlante après ces minutes passées dans la neige. Il vida donc le reste de sa tasse d’une traite, avant de la déposer sur le plan de bois d’un geste théâtral et de sauter du petit tabouret.

S’apprêtant à partir, l’Eden fut cependant interrompu dans son geste par un bras soudainement tendu devant lui : celui du barman moustachu, qui le fixait en lui présentant sa paume. Le vieux fossoyeur le regarda sans comprendre, de longues secondes. Que lui voulait cet homme ? Attendait-il qu’il claque sa main, comme le faisaient les jeunes en guise de salut ? Ou peut-être que…

-Je m’en charge, Bob. Monsieur et le petit consomment sur mon compte.

Tiré de son incompréhension, le fossoyeur se tourna vers la droite, d’où provenait la voix. Il s’agissait du petit personnage qu’il avait déserté, quelques instants plus tôt. L’homme lui adressa un large sourire, avant de poser une main dans son dos et de le pousser d’un geste souple mais ferme à reprendre place au comptoir. Il s’installa ensuite à côté de lui, sans le quitter du regard ni se défaire de son sourire mielleux.

-Bob, trois autres chocolats, s’il te plaît, commanda-t-il avant de s’adresser directement au grand homme. Eh bien mon ami, comme je te disais, c’est ton jour de chance ! Tu vas pouvoir participer à la légendaire Royal Snow Battle ! Une lutte incroyable, opposant les plus fiers combattants de cette mer ! Dix équipes de deux, une arène, un seul binôme de vainqueurs qui remporte la gloire éternelle de Seppen Town, eeeet oui! Tu sembles être un candidat parfait, il ne te manque qu’un compagnon… à moins que le petit bonhomme nous cache des capacités insoupçonnées ?

Il ponctua sa tirade par un clin d’oeil complice à Tic-Tac et un petit rire de nez, rapidement rejoint par celui de l’enfant. Reprenant son sérieux, il fixa à nouveau Chapter là où devaient être ses yeux, tout en sirotant la boisson qui venait de lui être servie.

-Alors, qu’en dis-tu ? Tu en es bien sûr, non?

Le manque de conviction de l’intéressé n’était pas difficile à percevoir. Mais cet homme appartenait à une espèce très particulière : les commerçants. Une espèce qui savait toujours où étaient les points faibles d’une personne, pour la convaincre sournoisement d’accepter des choses dont elle n’avait pas besoin.

-Tu sais mon ami, il n’y a pas que la gloire à la clé… Il y a aussi la récompense plus… terre à terre. Et pas qu’un peu ! De quoi boire du chocolat chaud, autant que tu le désires, pendant de longues années!

En entendant la réaction que cette dernière phrase provoqua, aussi bien chez le bambin à la casquette rouge que chez ses quatre frères qui n’avait rien raté de la conversation, le vieil homme ferma les yeux, dépité. Le fourbe avait visé juste. Il ne parviendrait pas à s’y soustraire.




Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 508
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
188/250  (188/250)
Berrys: 26.078.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Jeu 9 Aoû - 19:07

Royal Snow Battle



Aggaddon passait des « vacances » à Seppen Town. Cela faisait bien quatre ans qu’il avait déserté la Marine. Ce temps était largement suffisant pour oublier l’existence d’hommes ayant trahit l’organisation militaire principale du Gouvernement Mondial dans une base reculée, pour ne pas dire inutile et oubliée, de North Blue. Cela le mettait en confiance pour cette virée au royaume du chocolat chaud. Une routine c’était installé dans cette période de repos. Sa fidèle compagne de voyage, Vazguardia, profitait de ne pas garder le sloop. C’est elle qui avait instaurer ces « vacances » pour se changer les idées et rencontrer des gens. Aggaddon ne s’occupait absolument pas d’elle. Elle était adulte après tout.

Le savant se posa à la terrasse d’un bar et remua le délicieux liquide aux arômes de cacao en faisant de légers mouvements rotatifs avec ses mains. Il observait de vilains garnements s’amuser avec des boules de neiges. Ses malheureux enfants finiraient un jour comme la majorité des gens de cette planète : des prisonniers de la liberté. L’ancien noble s’imagina alors la scène différemment. Des soldats mécaniques sans conscience propre défilerait dans les rues sous le regard apeuré des habitants. Un tir retentirait. Quelqu’un avait commis l’ultime péché, enfreindre les lois établis pour satisfaire son besoin de liberté. Cette maudite liberté. Aggaddon serra très fortement le poing. Son regard se crispa. Ses dents grincèrent. Comment ces gens osaient-ils festoyer en l’honneur d’un concept si puérile et futile qui n’engendrait que guerres, famines et chaos. La conscience était bien le pire défaut de l’humain, cette misérable créature impossible de faire la paix à cause de ses mœurs, de ses désirs et de ses pensées. Il avait envie de hurler. QUE BRÛLE LES ANARCHIQUES DÉMONS PRONANT LA PAIX ET NE CAUSANT QUE LA GUERRE ! Le déferlement mental de violences fit écho à la bourrasque s’abattant sur la terrasse de l’établissement à l’allure accueillante.

Un chapeau quitta la tête de son propriétaire au moment où l’ancien noble, le cœur emplit de colère, tourna la tête en direction du bâtiment lui ayant fourni sa boisson. Sa vision des choses déforma la réalité et transforma ce lui tranquille en berceau de l’enfer. Des brasiers incandescents sortaient des fenêtres alors que des squelettes aux os recouverts de poils faisait des va-et-vient devant le comptoir du diable. Il s’agit d’une monstruosité sans nom. Il avait des cornes d’obsidienne fumantes d’où jaillissait des résidus magmatiques qui sortaient d’un haut-de-forme en ébène recouvert de délicates gravures runiques. Les mots écrits étaient trivialement décryptables pour le savant : allégresse, chaleur, amitié… Tant de concepts exécrables découlant de la capacité de l’homme à raisonner et de la sacrosainte liberté individuelle prôné par ces hérétiques individualistes, tous ces vecteurs de chaos engendrant égoïsme, conflits et morts lorsque venait l’heure de la rencontre avec la différence et l’adversité. Ces insanités rédigées sur un simple chapeau n’était pas le terme de l’étrangeté des vêtements de ce démon. Sous son visage aussi noir que les abysses et tatoué d’un crâne vu de face collant parfaitement aux courbes faussement humaines de cette tête, une cravate teinte avec du sang tombait sur une chemise mauve. Un manteau de fourrure recouvrait le reste de ses vêtements et le comptoir cachait le bas de son corps. Lorsqu’un sourire dément se dessina sur ce qui semblait être des lèvres, un filet de sang coula. Il déposa deux choppes contenant ce fluide rouge et terne extrait de l’homme lui-même sur le bar, donnant ainsi satisfaction aux fantasques cadavres animés attroupé autour de lui. L’exquis chocolat chaud était bel et bien une résultante de l’abracadabrantesque recherche de bonheur de l’humain, poussant elle-même vers la maudite dame Liberté symbolisée ici par ce Baron Samedi aux airs démoniaques.

Brusquement Aggaddon reprit ses esprits. Il savait qu’il devait arrêter de constater l’affreuseté du monde l’entourant en permanence pour éviter d’avoir ce genre de crise paranoïaque sur les travers humains. Il essaya de se détendre. Il inspira un grand coup. Il enfonça le contenu de sa choppe dans l’abîme situé dans sa bouche. S’enfonçant dans sa chaise, il tenta de s’adonner la poésie pour canaliser ses pensées sur le ressentit immédiat. Il n’eut pas le temps d’aligner deux mots qu’un homme vint lui saisir la main. Surpris, le savant bascula, avec sa chaise, en arrière. Terminant en glissade devant les autres clients, Aggaddon lança un regard méprisant en direction de ce qu’il soupçonnait être un agresseur. Il s’agissait d’un homme en sweat portant un bonnet rouge et une écharpe multicolore. Il était accompagné de deux molosses humains, deux gardes du corps mesurant certainement presque deux mètres de haut.

-Parfait ! lança la personne. Cela fera quelqu’un en plus. Bienvenue, bienvenue ! Vous avez un style particulier et vous êtes joliment armé. J’imagine que vous êtes un savant épéiste ! Je fais partie de l’équipe organisant la Royal Snow Battle ! Cela ne te dirais pas de participer ?

L’ancien noble se leva en maintenant son regard noir. La personne qui parlait pris un air faussement renfrogné.

-De quoi parlez-vous ? répondit simplement le nobliau.

Battle Royal and Royal Battle


Dernière édition par Aggaddon Médixès le Jeu 9 Aoû - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 374
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
111/120  (111/120)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Jeu 9 Aoû - 19:07




feat Chapter, Aggaddon, Vénus

Royal Snow Battle




John Turnright

Ishtar était debout, les deux mains appuyées sur le pommeau d’Ashunera, une claymore de deux mètres de long qui appartenait jadis au paternel de la bilcane mesurant pas moins de trois mètres de haut. La femme aux quatre ailes attendait patiemment le début de la Royal Snow Battle à laquelle elle participait avec un inconnu qui se trouvait à deux mètres à sa droite à l’heure actuelle. Cet homme se nommait John Turnright, même s’il se faisait là nommer Erald pour demeurer discret, et venait tout juste d’arriver dans la compétition afin de combler une place libre. La De Lérhane lui jeta un regard en coin avant de prendre la parole.

-Si nous devons faire équipe autant savoir ce que nous valons l’un l’autre en combat.

-… Très bien
, répondit l’homme qui lui avait reconnu la demoiselle qui était difficilement oubliable puisque ses attributs uniques qui étaient sa taille et ses ailes était d’un exotisme détonnant avec les habitants des Blues.

Il se mit en position et vit le poing fulgurant de la grande demoiselle fendre l’air pour le percuter en plein ventre et le projeter plusieurs mètres plus loin. Il était clair qu’il n’avait pas une résistance suffisante pour faire à la force surhumaine de sa partenaire qui ne serait peut-être pas longtemps un allié pour lui. Même si elle n’avait pas fait attention, n’ayant pas mémoriser le visage du Turnright durant les courts instants où elle l’avait vu, la guerrière avait bien un passif avec son collaborateur. Celui-ci avait rejoint l’équipage d’un dénommé Marek qui avait été formé pour l’occasion de l’attaque d’une île calme et paisible nommé Okalmoa en collaboration avec un magnat sur place, nommé Facciorni. Tylor V. Alexander, le chef de la garde du manoir d’une riche famille de la ville ainsi qu’un ancien mercenaire, et Ishtar, la combattante ici présente qui avait fait partie de la Révolution d’Arias et était désormais une soldate de l’armée de Centes Decima, c’étaient alliés pour faire face à la menace, l’avorter en de nombreux points de la ville et poursuivre les ennemis jusqu’en mer afin de les empêcher de filer avant d’aller chercher la Marine en renfort. Ces événements éprouvants et intenses avaient encore une forte place dans l’esprit de la jeune femme, mais tous les innombrables détails n’avait pas pu demeurer dans sa mémoire étant donné leur pluralité et leur richesse. Le visage de John qui avait conduit l’ange et le garde du corps à la cale, lorsque ceux-ci s’étaient rendu pour le bien d’un plan d’infiltration, en compagnie de marins aux services de Facciorni en faisait clairement parti sinon elle aurait déjà saisi le crâne de la raclure qu’il était pour l’enfoncer dans un mur afin qu’il ne bouge pas le temps qu’elle contacte la Marine locale, chose aisée étant donné que c’était la base la plus importante de tout North Blue.

-J’espère que je ne t’ai pas fait trop mal ! J’espère qu’il y aura des ennemis de ton calibre pour t’éviter de perdre, lui lança la demoiselle aux dimensions plutôt titanesque pour l’homme usé par les années et les défaites personnelles de ces derniers mois. Entre partenaires, il faut se serrer les coudes alors n’hésite pas à m’appeler à l’aide en cas de besoin. De même, si j’en ressens le besoin je te ferai signe pour faire face à un problème où tu pourrais être utile. Ce tournoi risque d’être intéressant et je compte bien faire durer le plaisir le plus longtemps possible.

Le Turnright hocha la tête en guise de réponse tout en se malaxant la poitrine. Il était tout de même content de l’avoir en alliée plutôt qu’en ennemie, même s’il craignait qu’elle finisse par se souvenir de quelque chose. Il ne pouvait pas non plus se permettre de perdre la Royal Snow Battle puisque remporter la victoire lui permettrait de revendre la récompense pour recevoir l’argent nécessaire à son départ pour South Blue où il voulait se faire oublier des autorités, même s’il prenait le risque de se retrouver confronter à des membres de la Marine durant ce tournoi.

-Tu pense que l’on va devoir attendre encore longtemps ? demanda-t-il à la jeune femme.

-Aucune idée… Il faut au moins qu’ils trouvent les derniers participants et que certains des inscrits arrivent ici.






©️ By Halloween



Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Jeu 9 Aoû - 19:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Vénus Nostradame
La Fleur de la Mort
avatar
Messages : 121
Race : Constantiniste
Équipage : CP9

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
75/100  (75/100)
Berrys: 4.453.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Jeu 9 Aoû - 19:08







Royal Snow Battle


Cela faisait déjà quelques temps que l’aspirante du Cipher Pol 9 se trouvait sur North Blue et son objectif était bientôt à sa portée. Sa cible ? John Turnright, un traitre du Cipher Pol 4 qu’elle devait traquer et éliminer. Elle jouait au chat et à la souris avec cet homme depuis un sacrément et était passé à côté de lui plusieurs fois, notamment à Okalmoa. La constantiniste était cependant ravi par un point. L’endroit de la confrontation final avec sa proie se déroulait sur l’île où se trouvait ni plus ni moins que le Quartier Général de la Marine pour cet océan. De par ce fait, le taux d’engeance était moins élevé que dans le reste de cette mer qu’elle exécrait de plus en plus au fur et à mesure où elle constatait la purulence de l’hérésie ambiante et le refus honteux et ignobles de la vérité, enfin ce qui était à ses yeux la vérité absolue et irréfutable. L’universalité du Gouvernement Mondial et l’aspect divin des olympiens maîtres de Marijoa, les Dragons Célestes, était des croyances que l’extrémiste portait avec ferveur. Elle n’avait douté à aucun moment depuis l’avènement du constantinisme, guidé par un saint aux allures de messie de toute une génération de déités ayant pour mission de purger l’humanité de l’ignominie démoniaque lancé par le diable en personne, le méprisable et vindicatif Gol D. Roger. La jeune espionne aux talents d’infiltration plutôt prometteurs ne pouvait plus supporter ces ténèbres qui gangrénaient le monde, mais aussi le Gouvernement Mondial. Malheureusement, pour purifier le monde des hérésiarques forbans, criminels, révolutionnaires ou autres décimas il fallait user même des éléments les moins fidèles idéologiquement parlant à la volonté céleste du dit Gouvernement Mondial, seul empire oligarchique légitime qui se devait de régner implacablement sur le monde en supprimant tout désir de liberté à ces minables plébéiens qui y trouvait l’espoir nécessaire pour se soulever contre la volonté universel et absolue de Marijoa qui les dominait depuis ses hauteurs paradisiaques et olympiennes de cité divine depuis le sommet des falaises infinies de Redline.

Le débarquement à Seppen Town s’était fait sans grande difficulté, le jeune femme ayant fait appel au commandant Orglawd avec qui elle avait déjà navigué, sous son identité de couverture habituel de lieutenante de la Marine, à savoir Anna Labbaye, qu’elle avait donc revêtit une nouvelle fois durant cette mission, afin de pouvoir rejoindre ce bastion de la seule et unique véritable Justice de ce monde souillé, vicié et corrompu. La fidèle religieuse balaya les quais du regard avant de saluer d’un geste le commandant. Elle se dirigea vers l’intérieure de la ville afin de trouver le lieu de ses convoitises, là où se rassemblait la vermine pour un tournoi auquel participer le crédule homme du Cipher Pol 4 qui avait détourné des informations et devait maintenant payer pour avoir refusé de se soumettre au jugement qui était dû à ce comportement inqualifiable. Si jamais elle trouvait le moyen d’éliminer quelques hérétiques au passage, elle pourrait toujours se lâcher, mais elle se concentrerai sur le Turnright. La priorité était la mission. La demoiselle n’était pas du style à faire du zèle puisqu’elle n’avait plus aucune individualité. Ses idéaux et son conditionnement la poussait justement à considérer que la seule chose qui importait était l’intérêt du Gouvernement Mondial, donc le succès des quêtes qu’on lui confié, et le Constantinisme. Ceci prévalait bien entendu à sa vie et elle ne craignait en aucun la mort, même si elle l’accepterait avec regret puisqu’elle n’aurait pas réaliser ses rêves, à savoir intégrer le Cipher Pol 0 et servir personnellement Saint Constantin.

Codage par Libella sur Graphiorum



Surprise ! Very Happy 3 comptes pour le prix d'un Smile
Revenir en haut Aller en bas
Eden Chapter
Unbearable
avatar
Messages : 115
Race : Humain
Équipage : Dead-End

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
0/100  (0/100)
Berrys: 4.631.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Jeu 9 Aoû - 22:00

Royal Snow Battle
Feat. Aggaddon Médixès, Ishtar De Lérhane, Venus Nostradame



-Ha ! Je savais bien que tu étais un homme de gôut!

Le petit homme savourait déjà sa victoire, la sentant assurée. Une figure aussi extravagante que celle-là, d’une taille exceptionnelle pour les Blues et affublé de façon aussi grotesque, c’était une prise en or. Tout d’abord parce que sur l’île de transit de la mer du Nord, il y avait fort à parier pour qu’il provienne de Grand Line, ou qu’il s’y rende, et qu’il ait donc bien sa place parmi les combattants du tournoi – d’autant qu’il portait un simple kimono sous la neige, ce qui était déjà preuve d’une certaine résistance. Ensuite parce que même s’il ne savait pas se battre et était éliminé immédiatement, il resterait un coup en or pour l’audimat : il s’agissait littéralement d’une mascotte. Il n’aurait presque pas pu trouver mieux pour satisfaire le public.

-Bon, c’est réglé donc ! Reste plus qu’à te trouver un partenaire! A moins que tu en aies déjà un?
-Ben...

La réponse de Chapter s’éteignit dans sa bouche, tandis qu’il observait Mr Bongs qui se tenait toujours devant l’âtre du château, lui tournant résolument le dos… Autant que l’on pouvait tourner le dos à une personne à l’intérieur de laquelle on se trouvait. Le geste que lui adressa le singe, sentant son regard, était sans équivoque, et l’Eden se savait d’expérience incapable de le raisonner, lorsqu’il était dans cet état-là. D’autant que lorsqu’il y avait affrontement, le jongleur se montrait généralement bien plus utile dans l’enceinte du château qu’à l’extérieur.

-C’est bien ce que je pensais, t’as une tête de solitaire ! C’est pas grave, on va t’en trouver un, te fais pas de bile. Allez, suis moi!

Tiré par la manche, Eden Chapter se releva du haut de ses trois mètres, emboîtant mollement le pas à l’homme qui ne lui voulait décidément pas lui laisser le temps de changer d’avis. Guilleret à l’idée du tournoi épique et chevaleresque qu’il leur avait vendu, Tic-Tac les suivit lui aussi en sautillant, non sans avoir pris la peine d’emporter sa nouvelle tasse de chocolat chaud, sous le regard approbateur du tenancier.

Longeant la ruelle, l’homme les amena jusqu’ à une vaste place au cœur de la ville, donnant sur l’imposante base de la marine, au milieu de laquelle avait été dressée une large plateforme de bois faisant visiblement office d’arène, entièrement recouverte d’un rugueux tissu noir et entourée de trois côtés par plusieurs rangées de gradins. Si la scène était vide, une partie des sièges était déjà occupée, et le reste de la place grouillait de passants. Le vieux fossoyeur soupira, blasé. Les centres d’activité humaine étaient rarement des endroits où il se sentait particulièrement bien ; d’autant plus qu’il allait visiblement être au centre de l’attention.

Leur guide se dirigea vers une petite bicoque de bois derrière la lice, et se tourna vers le marmot avec ce même sourire gras, lui tendant un petit rectangle de papier rose et lui indiquant du doigt une petite échoppe au bout de la place, où quelques passants faisaient la file pour acheter des friandises caramélisées.

-Tiens, va te faire plaisir puis va t’asseoir au premier rang, il faudra attendre un tout petit peu pour voir papa gagner, d’accord?

Si le gamin ne comprit pas pourquoi l’homme faisait soudainement mention de son père, il ne se fit cependant pas prier ; saisissant le ticket, il partit en courant se faufiler devant les adultes qui faisaient la file.

L’homme poussa alors la porte, laissant Chapter entrer dans la grande pièce sombre.

-Installe-toi confortablement, fais connaissance, prépare-toi ! Je reviendrai bientôt!

Hochant la tête d’un air distrait, le vieux fossoyeur s’engagea dans le salon des concurrents.






Dernière édition par Eden Chapter le Ven 10 Aoû - 14:13, édité 1 fois (Raison : Codage)
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 508
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
188/250  (188/250)
Berrys: 26.078.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Jeu 9 Aoû - 23:38

Royal Snow Battle


Aggaddon suivait l’indéfectible agent de l’administration du tournoi qui était toujours accompagné de ses deux béhémots humains permettant de le protéger de potentiels candidats peu coopératifs. Il avait fini par céder à la proposition de cet homme qui le harcelait littéralement alors qu’il essayait de se déplacer en ville, dans le but de justement semer ce malandrin qui s’avérait véhément aux yeux du noble. La récompense ne l’intéressait absolument et ce n’était que pour enfin avoir la paix qu’il se résigna à accepter de participer, faisant de l’organisateur un homme heureux qui voyait là un archétype atypique donnant un certain prestige à l’événement organisé. Un représentant de la noblesse montrant la vertu de l’escrime était bien un atout mettant en valeur la Royal Snow Battle et pourrait même lui permettre d’obtenir des sponsors au sein de la haute aristocratie dans le futur ! Enjoué, il refilait le cafard au Médixès dont les soupirs las et lourd se faisaient bien plus récurrents qu’à l’accoutumer, lui qui, confronté à tant d’ennui, ne pouvait que constater qu’il était encore soumis aux aléas des sentiments qui le hantait et le rongeait depuis bien trop longtemps. Il devrait multiplier ses efforts pour purger son corps de cette vilénie insondable et si malveillante.

-Dépêchons-nous pour que cela passe plus rapidement, maugréa-t-il, clairement de mauvaise humeur.

Ainsi, le mathématicien ne tarda pas à suivre le chemin emprunter par Eden Chapter un peu plus tôt, découvrant l’arène où aurait lieu l’affrontement et où il devrait faire mine de se donner à fond pour satisfaire le public avant de rendre les armes histoire d’en finir avec cette histoire sordide qui l’ennuyait au plus haut point, même si, au fur et à mesure des minutes qui passaient, il parvenait à prendre sur lui et à afficher un visage plus sérieux qui masquait la monotonie intérieure qu’il ressentait avec ardeur, image abstraite d’un décalage certain qui prenait une dimension supplémentaire en comprenant la référence mathématique qui se cachait dans cela avec une finesse rarement renouvelée par les fastes déployés pour intégrer le vocabulaire du monde de l’analyse dans un langage plus courant. Il pénétra ainsi à son tour dans le lieu où patientaient les différents concurrents, salle où il devrait inéluctablement trouver celui qui lui ferait office de partenaire au cours de cette mascarade des plus grotesques… Néanmoins son visage se crispa en apercevant un binôme qui patientait au fond de la pièce et dont les mines s’auréolèrent d’un magnifique sourire chatoyant en découvrant l’identité du nouvel arrivant qu’il connaissait au final assez bien.



Azuriale Kérubien, Diksein Vollfunger


Voilà les deux représentants d’organisations en ayant après le Médixès. La première était une chasseuse de prime provenant d’un clan qui usait de serre-têtes ailés pour se distinguer tout en prétendant avoir une ascendance céleste et qui, bien entendu, offrait ses services au plus offrant, qu’il s’agisse de gouvernementaux ou de criminels. Azuriale avait un désir de vengeance particulier envers Aggaddon puisque ce dernier avait tué son frère à la Gorge Polaire alors que les Kérubiens venaient tout juste d’accepter le contrat qui émanait du groupuscule représenté par l’homme aux côtés de la demoiselle. Diksein était en effet le meilleur agent de la petite organisation criminel South Blood qui, comme son nom le sous-entendait, agissait à South Blue. Le mathématicien avait participé à une expédition archéologique sur la dangereuse île Tezcatlipoca qui nuisait aux intérêts d’un des quatre dirigeants du groupe. Ainsi, ces mafieux avaient éliminé la majorité des membres étant revenu de l’île aborigène et seul trois des membres avaient put fuir et menaçait donc encore l’intégrité du dirigeant dont la carrière aurait volé en éclats une fois les preuves rassemblées contre lui. Ces trois personnes étaient le Médixès lui-même, la biologiste qui s’était lié d’une relation complexe avec le chef de l’expédition qui n’était autre que le dernier survivant ainsi que l’archéologue à l’origine de l’expédition. C’était principalement ce dernier individu qui était recherché par South Blood, mais les deux autres étaient les seuls connus à être au courant de la localisation de la cachette où l’historien étudiait le codex récupérer sur Tezcatlipoca. Autant dire que la raison de leur présence à Seppen Town était certainement le savant. C’était en dépits de pistes et désireux de rapporter la victoire à eux-mêmes et les groupes qu’ils représentaient que ces deux personnes qui collaborait difficilement avaient rejoints la Royal Snow Battle. C’était désormais une occasion en or qu’ils n’étaient pas prêt de laisser passer.

Battle Royal and Royal Battle
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 374
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
111/120  (111/120)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Ven 10 Aoû - 0:42




feat Chapter, Aggaddon, Vénus

Royal Snow Battle



Tandis que l’homme aux côtés de la bilcane se tenait tranquille, patientant en espérant que tout se passe le plus rapidement possible pour éviter qu’on le reconnaisse, la paranoïa le gagnant petit à petit dans son inaptitude à parvenir à fuir de North Blue de manière conventionnelle. Elle observait les différents concurrents et était en mesure de sentir ceux qui représentait un danger tangible pour elle. Après avoir passer neuf ans sur les mers bleues à guerroyer, d’abord pour la Révolution d’Arias au sein de l’équipage du Centaurus sous les ordres du « P’tit » Barne, puis en tant que soldate de Centes en association avec sa mentor Yufina Carbuncle et à l’occasion avec la Marine quand elle juge que cela est nécessaire pour protéger la population et les honnêtes gens, la combattante chevronnée férue d’arts martiales et mystiques à la discipline spirituel de fer, même d’un acier ayant la même teinte que ses prunelles aux reflets lunaires, était clairement en mesure de savoir approximativement si les ennemis était à sa portée, de calibre supérieur ou d’un niveau bien moins intéressant. Cela se voyait dans l’attitude, la posture que prenait naturellement par la personne, dans ses réactions et autres reflexes ainsi que dans l’aura qu’elles dégageaient. Cela n’avait rien à voir avec du haki de l’observation et de la perception des voix, choses dont elle avait entendu parler mais dont elle n’avait jamais pu faire l’expérience, c’était bien plus instinctif, une sorte de sens du guerrier permettant notamment aux grands escrimeurs, cet instinct se trouvant énormément affiné et développé, de lire dans le cœur de leur adversaire en croisant le fer avec lui, enfin c’est ce que l’on en disait chez les Wan. De cette façon, elle avait remarqué bien rapidement que Diksein et Azuriale sortait clairement du lot des combattants habituels des Blues, non pas par une originalité visuelle à la manière d’un Chapter ou d’un Aggaddon mais bien par ce qu’ils dégageaient, une assurance ainsi qu’une maîtrise d’eux même à toutes épreuves.

En parlant des loups, c’est à ce moment-là que l’Eden pénétra dans la pièce et serait suivit d’ici quelques minutes par le Médixès. La demoiselle observa rapidement cet individu à l’apparence détonnant clairement avec la majorité des gens. De plus, cela l’amusait de rencontrer des gens qui comme elle avait atteint la barre des trois mètres de haut par les hasards et bonheurs d’une destinée qui se voulait malicieuse en bien des temps et tourments. La demoiselle, ne bougeant pas d’un pouce en assurant sa position debout, continua perpétuellement d’appuyer très légèrement sur le pommeau d’Ashunera, arme dont elle ne se servait en fin de compte pas du tout pour combattre, pour faire rentrer un petit plus l’extrémité dans le sol et faire gagner en stabilité à cet appui, réduisant ainsi drastiquement les chances déjà mince que la claymore n’échappe à ses doigts. Elle cherchait sur le masque d’ourson assez étonnant et bouffonnant les fentes qui devait lui servir à voir le monde qui l’entourait. Bien évidemment, elle n’écartait pas la possibilité qu’il soit aveugle et puisse ainsi se priver d’une telle nécessité devenant dans ce cas-ci une option futile et frivole, mais il pouvait tout aussi bien être porteur d’un désavantage physique le contraignant à se retrancher derrière cette muraille visuelle des plus efficace. Bien évidemment, il y avait également la possibilité qu’il s’agisse que d’un choix stylistique, mais en tant que femme ayant vécu une discrimination durant une partie de sa vie, elle ne pouvait que réfléchir à ce genre d’alternative, même si pour sa part elle c’était relevé de cela, ses quatre ailes étant désormais une fierté personnelle. Ce quadruplet de toisons, non pas laineux ou de cheveux mais aux plumages blancs, s’étendait d’ailleurs dans son dos en bougeant très lentement afin de ne pas perturber la tension ambiante qui était en train de grimper entre certains concurrents. Si elle n’était pas aussi proche du mur, l’Archange du Typhon à la chevelure d’or et aux iris d’argent aurait très certainement gêner quelques personnes en bloquant leur vue. C’est donc toujours dans le calme que la maudite continuait de patienter.

C'est au bout d'un certain moment qu’arriva le nobliau au visage fermé qui déclencha une vague de réactions chez l’homme et la femme d’un calibre certains qui avait attiré l’attention de la jeune femme un peu plus tôt. La moine-guerrière ne passa pas à côté de ces détails qui, aussi infimes soient-ils, étaient suffisamment explicite pour faire comprendre leur joie de croiser cette personne tout aussi extravagante que la précédente qui ne tarda pas à rappeler des souvenirs à la bilcane. Ce fut donc à son tour d’afficher un sourire en coin en se remémorant la rencontre et le duel, qu’elle avait remporté, qui avait vu se confronter l’ange et le mathématicien pour départager les deux branches de la famille Del Sylvio de Puerto Havana. L’ange avait eut besoin de gagner afin de gagner son titre de transport pour l’île de Jaya qu’elle avait ainsi put rejoindre et où elle avait rencontré ni plus ni moins que le vice-amiral Ghetis Archer et d’autres membres de la Couronne, tel que Caligula Spown qui était également un maudit d’un fruit zoan du serpent, avant de prendre une décision cruciale en revenant à North Blue avec le vaisseau qui l’avait porté jusque là plutôt que de rejoindre la mer blanche pour retrouver Bilca. Elle n’était pas certaine que le Médixès, dont elle ne se souvenait plus le nom en vérité, garde un très bon souvenir de cette journée puisqu’il avait échoué à ses propres objectifs, néanmoins, en férue des combats, la demoiselle avait hâte de voir si le jeune homme avait fait des progrès. Pour l’heure son regard était encore tourné vers les deux personnes employées par South Blood et n’avait pas put découvrir la présence de son ancienne adversaire ou l’homme masqué qui avait très bien put venir vers la De Lérhane, s’il en avait eu l’envie, avant l’arrivé d’Aggaddon, ce qui aurait put amener potentiellement à une courte conversation en fonction de ce que Chapter dirait.






©️ By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Vénus Nostradame
La Fleur de la Mort
avatar
Messages : 121
Race : Constantiniste
Équipage : CP9

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
75/100  (75/100)
Berrys: 4.453.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Ven 10 Aoû - 2:16







Royal Snow Battle


La jeune misanthrope, n’acceptant pleinement que les autres religieux de son ordre, aux désirs vrombissants de sang et de hurlements se mouvait dans les rues contaminées par la décadence païenne des parias de ces mers violentes et immondes qui s’étendaient au-delà des Calm Belt, bien au-delà de l’influence rayonnante de la divine Marijoa qui imprégnait les terres à ses pieds, à savoir Marineford, Impel Down et Enies Lobby, puisque l’hérésie avait contaminée les mangroves des Sabaody par les racines, d’une bénédiction dorée immuable et éternelle. L’écarlate violation insoluble qui se rependait comme la traînée de poudre qui allait exploser les corps des flibustiers devenait une ingérence bien regrettable et elle avait hâte que les constantinistes gagnent en importance au sein de la Marine afin de pouvoir punir convenablement ces mers aussi sombres que le pétrole en les purgeant des maux qui les hantent, maux dont elle avait put se rendre compte en demeurant aussi longtemps dans des lieux aussi disgracieux et qui même une fois placides étaient aussi malaisants que déconcertants. Une véritable abîme noirâtre qui ne pouvait s’éclairer que par le prisme des torches de la volonté humaine, bien entendue de la vraie humanité composé de personnes suffisamment clairvoyantes pour ouvrir les yeux et rejoindre les rangs formés par les évangiles du Saint des Saints, qui devait s’étendre d’âmes en âmes afin que les brasiers tonitruant du jugement infini de la connaissance sporadique de l’acrimonie existentiel produite par le déchirement des essences psychiques de ces rats maudits de nature assurément cacochyme aux vues de leur absence de considération pour les suprêmes théophanie accordés par les Dragons Célestes à la bonté infinie.

Comme si le Gouvernement Mondial n’était qu’un hapax alors que ses itérations étaient indénombrables dans l’intégralité de ce livre qu’est l’histoire du monde et sa contemplation solennelle sur laquelle se base tant de réflexions. Il suffisait pourtant simplement d’observer qu’en sa fondation, l’univers n’était qu’une création ayant pour origine les Tenryubitos qui harmonisèrent la Terre primordiale et sauvage en un monde civilisé où une loi unique pouvait s’appliquer grâce au diktat ultime qu’était la nature même des Dragons Célestes qui s’incarnait parmi les mortels alors même que leur esprit n’avait pas de fin et se retrouvait irrémédiablement dans leur descendant, le sang pur érigeant une preuve de ce transfert et de cette filiation entre les générations olympiennes afin de prendre le pas sur le concept de temps, ces entités sacrés ayant déjà soumis l’espace en la source des âges lors de l’unification de la Terre sous l’égide d’un gouvernement unique, et d’enfin plier toutes notions aussi bien physiques que spirituelles, le tangible et l’intangible ne pouvant créer des limites à l’expansion des dieux en un consensus cosmique leur octroyant une ubiquité et une omnipotence légitime. Les frontières de toutes les dimensions n’étaient que des obsolescences, une désuétude programmé qui servait d’épreuve pour l’ascension et l’élévation des seuls maîtres de l’Existence, cet incipit de la Création qui apporte la considération de tout ce qui a été, est et sera, pour toujours et à jamais, dans les limbes de la conscience et de l’inconscience pour que l’ineffable s’exprime victorieusement, irréfragable, en balayant ces plaines de décrépitudes calomnieuses de ces impies se perdant dans l’implexe qu’est cette liberté, ce concept marqué par son impéritie impavide inexorablement mise en défaut, malgré ses habiles rouages créant l’envie et l’espoir dans les faibles esprits mortels en quête d’une rédemption alternative et sans sens de leur vivant qu’ils nomment tout bêtement bonheur, par la ferveur jaculatoire sans aucune jactance abattant aussi bien la médiocratie installé dans l’empire criminel de la dégénérescence méphistophélique musardant sur ses lauriers factices dans l’espoir de quitter leur nadir noctiluque. Ces créatures de la géhenne se sont attirer leurs propres opprobres jusqu’à devenir de misérable paltoquets soumis à un satyriasis malvenu qui ferai rougir de dégout les hordes d’incubes et succubes en les plongeant dans un état valétudinaire ou les condamnant à l’épectase, dans leur langage outrancier détournant un mot si saint en une horreur modulable. C’était presque drolatique de leur point de vue d’ignares… Tant de doxas du monde de l’hérésie qui n’avait pas de véritable consistance textuelle ou compréhensible.  Si on se contenter de prier pour leur délivrance, on finirait en amas de cendres tant l’attente serait longue. Il fallait agir et exterminer le mal.

C’est sur la fin de ces réflexions galvanisantes que la demoiselle inscrite sous le nom de la lieutenante Anna Labbaye de Marineford termina sa traversé des rues en arrivant en face de l’arène, succédant ainsi au Médixès même si son arrivé se faisait plusieurs longues minutes après celui-ci, de quoi laisser encore les événements avancer quelques peu au sein de la salle où patientaient dissidents et autres hétérodoxes dont la Nostradame se ravissait déjà de la disparition du monde mortel qu’elle voulait gentiment leur offrir en apportant les derniers sacrements pour que leur âme soit un minimum lavé de leurs péchés et qu’ils puissent se repentir dans l’au-delà, une fois qu’ils auraient prit connaissance de leur destin sordide qu’ils s’étaient eux même attribué en refusant la voix de la raison.

Codage par Libella sur Graphiorum



Chercherez vous vraiment le sens des délires d'une extrémiste ? ^^ Si la réponse est non, vous n'avez rien raté de particulièrement utile au RP ^^


Dernière édition par Vénus Nostradame le Sam 13 Oct - 4:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eden Chapter
Unbearable
avatar
Messages : 115
Race : Humain
Équipage : Dead-End

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
0/100  (0/100)
Berrys: 4.631.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Ven 10 Aoû - 14:11

Royal Snow Battle
Feat. Aggaddon Médixès, Ishtar De Lérhane, Venus Nostradame



Il fallut quelques secondes pour que ses yeux gris, scrutant la pièce à travers deux minuscules fentes découpées dans le masque, ne s’habituent à la pénombre du lieu. Quelques secondes qui ne lui permirent pas de voir arriver la masse imposante qui fusa sur lui en le voyant.

-Mystic!

Avant qu’il n’ait pu réagir, des bras plus larges que son torse l’enserrèrent, et il se sentit décoller du parquet au son d’un rire jovial. S’il ne percevait pas la moindre agressivité dans cette étreinte inattendue, il put tout de même laisser échapper un grognement en sentant sa colonne vertébrale se redresser en une série de craquements secs.

-Oh, pardon! fit la chose d’une petite voix timide qui dénotait avec sa corpulence, le reposant au sol avec toute la douceur dont il était capable pour reculer d’un pas, desserrant son étreinte sans la lâcher entièrement.

Il fallut un instant à l’ours pour associer le visage sur lequel il baissa les yeux à un souvenir. L’homme était malgré tout facilement reconnaissable ; bien que petit, en comparaison à lui, il dépassait tout de même de deux à trois bonnes têtes la majorité des humains, et était presque aussi large qu’il était haut. Un tas de muscles au visage poupon et au sourire angélique, visiblement fort heureux de le voir.

La jeune femme qui se tenait à ses côtés, légèrement en retrait, lui demanda plus d’efforts. Outre le fait que ses interactions avec elle aient été moins marquées qu’avec le colosse, l’accoutrement de la dresseuse qui lui accordait un simple sourire en coin avait depuis leur dernière rencontre énormément gagné en sobriété… et en quantité de tissu. Le grand tigre blanc ronronnant qu’elle caressait du bout des doigts était cependant un indice non négligeable.



Marko « Strong Guy » Simmons ; Maïka Lev ; Moustache


Plusieurs années auparavant, lorsque l’Eden était de passage sur South Blue, il s’était brièvement retrouvé engagé dans la troupe du Calimero Grand Circus. Le propriétaire des lieux, qui en y pensant lui rappelait quelque peu l’homme qui venait de l’inclure dans la Royal Snow Battle, tenait les artistes sous le charme de sa voix envoûtante… Charme dont Chapter, ou plutôt Mystic Grizzly, son nom de scène imposé, les avait délivré bien malgré lui. C’était à la suite de cet événement que le jongleur et les garçons à tout faire de la compagnie avaient pris la décision de le suivre, élisant domicile au sein du château. Là encore, sans que son avis ne soit réellement consulté. Mais le cirque ayant brûlé jusqu’aux fondations, le grand homme ignorait ce qu’il était advenu du reste de la troupe. Visiblement, ils étaient parvenus à changer d’océan.

-Lorrrsque vous êtes parrrtis, expliqua Maïka, roulant lourdement les R, nous avons continué à nous prrroduirrre, comme cirrrque itinérrrant… Mais sans Calimerrro, ça fonctionne moins bien, alorrrs on arrrondit les fins de mois comme on peut.

Strong Guy hocha vivement la tête d’un air ravi, corroborant les dires de son amie, et Moustache le tigre se gratta l’oreille en baillant. Les organisateurs du tournoi avaient décidément un faible pour les personnalités atypiques.

-Et alors, s’exclama soudain le colosse, comme sous le coup d’une révélation, tu voyages toujours avec Mr Bongs ? Et les enfants ? Ils sont où?

Pour seule réponse, l’homme au masque d’ours tapota du bout du doigt la tête de peluche dont il était affublé. Le signe était sans équivoque. Le singe, s’enfonçant de plus en plus dans sa mauvaise humeur, complètement isolé du monde extérieur, n’avait pas encore remarqué la présence de ses anciens collègues. Le fait que l’Eden ait fermé toutes les fenêtres après l’évocation par l’officiel du tournoi d’une quantité astronomique de chocolat chaud y était peut-être pour beaucoup, cela dit.

-Ooooh, je vois ! Tu n’as donc pas de partenaire ! Tu te bats complètement seul! Sans personne ! annonça Marko d’une voix exagérément théâtrale, ponctuée de plusieurs clins d’oeil peu discrets et trop mal camouflés par ses lunettes teintées, avant de laisser échapper un « Aïe » sous le coup de coude de sa binôme.  

L’Eden hocha distraitement la tête, se détournant par l’occasion. Il était vrai qu’il avait encore à trouver une personne avec qui s’inscrire. Balayant la pièce d’un regard morne, il passa vaguement en revue les quelques personnes présentes, pour la plupart tout aussi extravagantes qu’ils pouvaient l’être. Ses yeux ternes s’arrêtèrent sur une jolie demoiselle blonde, réussissant l’exploit de l’égaler en taille, et présentant d’étranges amas de plumes dans le dos, à l’image de celles qu’une autre jeune femme dans le salon portait à la tête. Le monde était décidément plein de surprises.

Tout dans cette femme transpirait l’esprit de combat. Sa stature, sa droiture, l’étincelle de détermination froide qui brillait dans son regard… Et cette énorme lame qu’elle tenait devant elle. Le vieil homme sut immédiatement que c’était elle. S’il devait participer, autant s’assurer de le faire correctement. Allié à cette femme, il serait certain de triompher – possiblement sans même devoir faire trop d’efforts. Délaissant brièvement les saltimbanques, il s’approcha d’elle d’un pas lent, sans la lâcher des yeux.

-’Lut, lâcha-t-il en lui tendant une main d’une pâleur cadavérique, moi c’est Chapter. T’as entendu le gars, j’cherche un part’naire. Tu vas t’battre avec moi, d’accord?

L’entrée en matière était simple, directe, indéniablement efficace. Tout lui.




Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 374
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
111/120  (111/120)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Ven 10 Aoû - 15:31




feat Chapter, Aggaddon, Vénus

Royal Snow Battle



Le visage de la guerrière céleste ne frémit aucunement durant l’étreinte fraternelle lancé par les anciens camarades de l’homme au masque de peluche, alors que ce nom évoqué à l’oral par la montagne de muscles était lourd de sens pour la demoiselle. Même s’il ne s’agissait en aucun cas de la personne en face d’elle, Mystick, qui a l’oral ne souffrait d’aucune différence avec la dénomination employé par l’homme de cirque, était un supernova qu’elle avait affronté avec Karim Ookami sur une île de Grandline durant la première année de la demoiselle sur les mers bleues, ce qui l’avait fortement marqué vu la déculotté final que les deux camarades avaient subit une fois que le forban avait couvert son corps d’une armure perfectionné qui lui permettait de compenser ses absences d’aptitudes physiques pour avoir le niveau d’une personne méritant la centaine de million en terme de force, même si pour le coup c’était sur sa brutalité et sa violence contre les populations qui avait permit à ce malandrin de se hisser au-dessus d’une telle barre symbolique. Enfin, depuis neuf ans, le forban ne s’était pas vraiment imposé et elle n’avait aucune idée de ce qu’il avait bien put devenir. Il n’avait clairement pas la trempe pour devenir l’une des véritables figures martiales de ce monde, elle l’avait sentie, et cela se confirmait avec le temps.

La bilcane ne chercha pas spécialement à écouter la conversation entre l’ours et ses deux anciens acolytes, mais vu la proximité entre eux il y avait fort à parier qu’ils finissent par conclure une alliance pour faire face aux problèmes qu’ils pourraient rencontre durant la Royal Snow Battle, ce qui était certainement une stratégie intéressante pour survivre face à des ennemis du calibre des antagonistes au Médixès qui, à ce moment-là, ne tarderait pas à débarquer. Cependant, elle comprit bien vite que l’homme qui mesurait une taille similaire à la sienne ne possédait pas de partenaire, tout simplement car ses camarades l’explicitèrent à haute voix avec une telle clarté que tout le monde dans la pièce put l’entendre. C’est donc avec une surprise certaine masqué par l’impassibilité naturelle de la De Lérhane, qui était contrainte de forcer les traits de son visage lorsqu’elle voulait, et pensait, revêtir des expressions, observa l’inconnu se diriger vers elle. Il lui fit une proposition qu’elle aurait put potentiellement accepter, si la fin n’avait pas ce côté autoritaire et si, bien sûr, elle était libre.

-Je m’excuse, mais je suis déjà en binôme avec celui là et on ne peut pas changer une fois qu’un duo est formé, déclara-t-elle en pointant avec le pouce John Turnright. Par contre, si le besoin s’en fait ressentir en court de partie, il est tout à fait envisageable de conclure une alliance temporaire.

C’était la seule réponse positive possible aux vues de la configuration dans laquelle elle se trouvait et c’était celle qu’elle choisissait car Ishtar était tout à fait disposé à aider les autres quand ils en avaient besoin. Si elle pouvait parfois se montrer méfiante à cause des coups tordus qu’elle avait put subir durant sa vie et le fait que le mal se cachait parfois sous une identité bienveillante en apparence, il n’en demeurait pas moins qu’Ishtar avait dans sa nature réfléchi un côté bienveillant qu’elle pouvait également apporté sur le champ de bataille en dépit de la férocité bestiale et sauvage qu’elle affichait dans ses gestes durant les combats alors même qu’elle s’affairait à maintenir son esprit aussi clair et limpide que possible. Il fallait rester clairvoyante pour analyser pleinement les détails, les intentions et les gestes de l’ennemi afin de s’adapter au mieux à l’adversaire et construire une stratégie optimale. L’esprit devait être une surface liquide étendue et lisse qui reflétait ce qui jouait en face et autour d’elle à la manière d’un miroir afin que dans ses profondeurs se trame la réflexion psychique pouvant amener la victoire physique. C’est en cela que la méditation était un exercice utile à l’élévation spirituelle, mais aussi à la concentration en combat.

-En revanche, celui là n'a pas l'air d'avoir de partenaire, déclarerait-elle une fois avoir aperçu le Médixès juste avant de la reconnaître et de plonger dans ses souvenirs concernant Puerto Havana et Jaya.






©️ By Halloween



Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Mar 2 Oct - 9:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 508
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
188/250  (188/250)
Berrys: 26.078.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Ven 10 Aoû - 17:34

Royal Snow Battle


Une voix sortit le Médixès de l’échange de regards qu’il partageait avec ses deux ennemis qui reflétait un problème qu’il trainait depuis quatre ans maintenant. Il tourna alors ces yeux vers la créature immense à quatre ailes dont il se rappela en quelques instants. Cette démone l’avait vaincu durant leur duel à Puerto Havana, faisant perdre au seigneur deux soutiens de taille qui aurait pu grandement l’aider pour faire face à son aîné, actuel marquis de Médixès, ainsi qu’à Ahura, le baron de Mazda, seigneurie voisine du marquisat sur l’île de Nortis. Il avait tenu bon, continuant à se battre en dépit de la douleur et perdant petit à petit la raison pour plonger dans un état de folie prononcé découlant de son traumatisme lié à la femme qu’il avait aimé, et qu’il aimait encore malgré qu’il refusait de l’admettre. En tout cas, il n’était pas difficile de comprendre qu’il lui en voulait encore pour s’être mit au travers de ses plans. Bien sûr, s’il avait l’occasion de la manipuler, que ce soit pour s’en servir ou pour se venger, il n’hésiterait pas. Il remarqua ensuite l’intriguant personnage portant une sorte de tête de peluche géante sur sa tête, de quoi venir remplir encore la gamme hétéroclite dont disposait les organisateurs avec tous ces concurrents. Il y avait quelque chose d’extrêmement malsain qui se dégageait de ce physique de vieux sénile associé à cet artefact de l’enfance trônant fièrement autour de sa tête comme pour insuffler à ce monde une part d’horreur morbide au caractère assurément excrémentiel en profondeur. Les deux hurluberlus du cirque n’échappèrent pas non plus au regard inquisiteur de l’allié d’Erwin Dog et de l’Inquisition qui ignora purement et simplement leur présence pour l’instant étant donné qu’il était en recherche de partenaires.

-Bonjour tout le monde ! On m’a recruté, mais je n’ai pas de camarade afin de composer un binôme. Y-a-t-il quelqu’un de libre ? Je me nomme Aggaddon Médixès et je suis un escrimeur acrobate si cela vous intéresse.

Il attendait ainsi une réponse, se trouvant ridicule de participer à cette sauterie qui n’était pas des plus intéressante. Alors ? Chapter se déciderait-il à proposer à ce nouvel arrivant à la tenue pouvant certainement lui paraître bien extravagante, alors que c’était juste le style que le nobliau aimait, de faire équipe avec lui ou le Médixès devrait-il se rabattre sur une personne présente et seule n’ayant pas encore été mentionné jusqu’alors ?

Battle Royal des comptes !
Revenir en haut Aller en bas
Vénus Nostradame
La Fleur de la Mort
avatar
Messages : 121
Race : Constantiniste
Équipage : CP9

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
75/100  (75/100)
Berrys: 4.453.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Ven 10 Aoû - 22:29







Royal Snow Battle


Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi, miserere nobis.
Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi, miserere nobis.
Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi, dona nobis pacem.

Sanctus, Sanctus, Sanctus Dóminus Deus Sábaoth.
Pleni sunt caeli et terra glória tua.
Hosánna in excélsis.
Benedíctus qui venit in nómine Dómini.
Hosánna in excélsis.


Joindre l’univers en une prière. Joindre la terre antérieure. Joindre la terre est un hymne invraisemblable de sacrifice et de communion. Sacré soit la droiture du taureau. Que les glorieux chariots divins portent les louanges de ce monde dans les cieux fendu par les armes éternelles de la volonté subsidiaire à l’orée du cantique impie des castes prolétaires ne jurant leurs esprits que par l’astre vivant. Adoubons le courroux des milliers d’hirondelles répandant en ces mers la joie et l’allégresse d’une universalité retrouvé. Apportons les étendards de Constantin aux frontières de la domination, soumettant les variations subversives d’une constellation terrestre à la charge terminale de la santé corrosive de ces moutons égarés. Par la présente dichotomie du fidèle et du crédule, volons aux espèces leurs ingérences anciennes. Transcrivons la pluralité ancienne à la jeunesse effarouchée dont les sillons impurs rongent les flasques blasons étendues d’une méritocratie absente. Braseros et bûchers. Langues et services. Pavillons et nécropoles. Tous s’embraserons face à la décrépitude immanente de cette espèce s’enfonçant dans l’abysse de la constance et de l’anarchie. Pourquoi plier le genou face à ces hordes de diablotins profiteurs ? Pourquoi toucher le sol noir de cendre ? Nul regard extérieur ne pourra arracher au véritable concurrents son désir de rétablir le véritable ordre instauré jadis par les seigneurs fondateurs. Elle a beau être de bois, elle sera la scène de la chute inexorable de la traitrise et de la calomnie emporté dans son exil par le vilain aux airs flatteurs qui par la tromperie et le mensonge s’attire la sympathie de ses victimes qui conclurent leurs vils pactes. Constantin rédempteur. Constantin miséricordieux. Constantin sauveur. Divin messie qui octroie par sa bonté une fin mérité à ses implacables ennemis emplis de lâchetés et de cupidité. Que celui qui ne jamais ferme le poing lève la paume. Que celui qui par les rites se déchaîne contre l’inculture mène l’oraison à la purge. Que celui qui offre la plume accepte l’ouvrage. Sur les champs de la dextérité, le rituel va commencer. Plains le sacrément. Offre la litanie. Plie l’offrande. Que dans le doux feu grégeois commence la purification.

O sacrum convivium!
in quo Constantinus sumitur:
recolitur memoria passionis ejus:
mens impletur gratia:
et futurae gloriae nobis pignus datur.
Alleluia.

Kyrie eleison
Constantinus eleison
Kyrie eleison


Une pensée volubile qui pourtant abordé d’une manière perceptible le sujet de ce qui se trouvait sous ses yeux, une arène d’affrontement qui se dressait au cœur de gradins qui pulluleraient bientôt de personnes ayant hâte de contempler le spectacle absurde de la violence gratuite émise pour aucune cause particulière. C’était assurément la clé de compréhension de cet ensemble de phrases mentales, la source et l’épitaphe d’un flux unidirectionnel prenant fin lorsqu’elle finissait de maudire les incultes ne comprenant pas la beauté complète de la vision magnifiée de Constantin. C’était une habitude en réalité, tant et si bien que ses mécanismes d’injures psychiques se complexifiaient avec le temps pour trouver de nouvelles choses à faire incomber à tout ceux qui refusaient le Constantinisme et sa perfection s’avérant presque jubilatoire si ce mouvement tout sauf religieux, puisqu’il s’agissait d’une vérité concrète et tangible, n’était pas exempt d’impureté de ce genre. Maintenant qu’elle en avait fini avec la contemplation de cette nouvelle preuve de la décadence des parias vivant hors de la théocratie spirituelle du messie de Marijoa, elle pouvait chercher où se trouver la salle où patientait les concurrents pour ce tournoi. Elle se doutait que le Turnright, localiser sur cette île quelques jours auparavant par un homme du CP2 alors que John s’inscrivait, s’y trouvait déjà et ce dernier risque bien d’être mal à l’aise en présence d’une représentante de la justice, mais il ignorait tout du Cipher Pol 9 et de l’identité de cette demoiselle qui avait été chargé de le retrouver et l’éliminer.

Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Eden Chapter
Unbearable
avatar
Messages : 115
Race : Humain
Équipage : Dead-End

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
0/100  (0/100)
Berrys: 4.631.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Mer 15 Aoû - 17:09

Royal Snow Battle
Feat. Aggaddon Médixès, Ishtar De Lérhane, Venus Nostradame



Non. La réponse de la grande femme ne le satisfaisait pas. Partenaire déjà choisi ou non, lui-même avait décidé qu’elle serait son binôme, et il ne voyait aucune raison valable que ce ne soit pas le cas.  Il n’avait aucune connaissance des règles du tournoi, mais ne doutait pas que les organisateurs sauraient se montrer compréhensifs, s’il leur expliquait clairement la problématique. Il était sur le point de s’en aller leur dire quelques mots… mais la suite de la réplique de la guerrière le calma quelque peu.

Ainsi donc, elle souhaitait bien faire équipe avec lui, mais officieusement. L’idée n’était pas idiote, et elle ne déplaisait pas au vieux fossoyeur. Cela divisait encore plus les efforts à accomplir pour atteindre un résultat appréciable durant le tournoi. Ne restait donc plus qu’à trouver un partenaire officiel. Il était là bien avancé.

Et justement, celui-ci arriva à point nommé. La jeune femme le désigna, et Chapter put l’observer du coin de l’œil faire sa présentation et formuler sa demande. Plusieurs secondes de silence s’en suivirent, perturbées uniquement par les ronronnements du tigre sous les caresses de sa maîtresse. Le vieux fossoyeur soupira, haussant les épaules.

Avec sa lenteur habituelle, il s’approcha du nouvel arrivant, le détaillant des pieds à la tête. Avec son interminable chevelure soignée, ses dentelles, ses velours brodés ou son arme finement ouvragée étaient autant d’éléments qui lui assuraient sa place parmi les autres énergumènes de la pièce. Une légère grimace parcourut les traits du vieil homme ; depuis le temps qu’il vivait en ce monde, il n’avait jamais été capable de comprendre la vanité des gens riches. Ce besoin d’afficher son statut en se parant de babioles hors de prix le dépassait réellement. Mais bon, il était là pour trouver un partenaire, pas un ami.

Arrivant au niveau du Médixès, il se baissa fortement, appuyant ses mains sur ses genoux, pour se mettre à la hauteur du noble presque deux fois plus petit que lui. Ses yeux gris éteints se plongèrent dans ceux, verts et brillants, du jeune homme, le scrutant longuement. Plusieurs secondes se passèrent, tandis qu’il fixait les iris de l’homme sans bouger. Les mains toujours collées à ses jambes, il tourna finalement la tête vers la grande femme blonde dans son dos.

-T’es sûre ? ‘L’a pas l’air bin solide...


________________________


-Ca fait rêver, non?

Debout à côté de la jeune aspirante du Cipher Pol, une petite femme en armure à la peau bleutée regardait l’arène d’un œil brillant d’impatience. Un peu en retrait, un grand homme sec survolait la place d’un regard sévère, les deux mains jointes dans le dos.



Lieutenante Lyna Steele ; Commandant Ward

-Lieutenante Labbaye, je suppose ? Lieutenante Steele, très heureuse de vous rencontrer!

Le sourire de la naine lorsqu’elle tendit la main à son homologue était tout ce qu’il y avait de plus sincère ; et pour cause, la jeune marine originaire de Dwarf Town avait de quoi lui être reconnaissante de sa présence.

Lorsqu’elle avait entendu parler pour la première fois du tournoi qui se tiendrait sous les murs de la base à laquelle elle était affiliée, la jeune femme y avait immédiatement vu une belle occasion de briller et de faire valoir ses capacités de combat. De quoi sans doute donner un léger mais agréable coup de pouce à une carrière déjà bien prometteuse. Seulement sa demande de participation sous les couleurs de la mouette avait été immédiatement balayée par son supérieur direct, qui ne cachait pas son mépris pour ce genre de divertissement et voyait déjà d’un très mauvais œil que la Marine ait autorisé la tenue d’un tel événement sous sa surveillance. Toutes les suppliques et les argumentaires de Lyna n’y avaient rien changé ; le refus était catégorique. Un seul élément avait finalement, contre toute attente, retourné la décision du commandant : la nouvelle de la participation de soldats d’une autre mer.  Le grand homme fier qu’était Ward était terrifié à l’idée que des représentants de Marineford puissent faire sembler faibles les marines des Seas Blues ; même ceux sous la juridiction de Piso Burmeister. Dans l’indifférence complète de ses propres supérieurs, qui avaient la fâcheuse tendance à ne pas prendre ce genre de choses aussi sérieusement que lui, Ward avait donc pris sur lui de porter l’honneur de Seppen Town lors de cette petite sauterie. Et à force d’insistance de la part de sa subordonnée, il avait fini par lui céder le droit de l’épauler lors de l’événement. Un commandant et une lieutenante ; les forces étaient parfaitement équilibrées, et c’était tout ce qu’il fallait au gradé pour assurer la valeur de sa garnison.






Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 508
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
188/250  (188/250)
Berrys: 26.078.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Mer 15 Aoû - 17:54

Royal Snow Battle


Le Médixès observa l’homme qui s’approchait de lui, lentement, silencieusement… Que voulait-il ? S’il voulait répondre à la demande du mathématicien il pouvait très bien le faire en parlant. Cette attente insupportable crispa encore plus Aggaddon qui observa avec un regard noir l’homme au masque d’ours qui semblait profiter de sa taille démesurée pour prendre de haut le noble puisque ce fut des paroles que le savant jugea méprisante jaillir de la bouche de l’Eden. Ses pupilles suivirent celles dessinés du masque d’ourson pour rejoindre la De Lérhane.

-Qu’avez-vous dit sur moi à cette personne mademoiselle ? Est-ce l’un de vos amis ? J’aimerait préférer éviter de m’associer avec une personne avec qui vous êtes lié… Vous comprendrez, j’espère, que je ne suis pas prêt à revivre la même chose que l’autre fois… Vous êtes prévenus, lança-t-il froidement et sèchement à la bilcane, contre qui il avait pitoyablement perdu en souffrant de biens diverses blessures, avant de revenir vers Chapter. Vous allez rester planter là à me regarder combien de temps ? Si vous êtes avec elle, ce n’est pas la peine de m’importuner davantage. Je dois chercher un partenaire moi.

Ce n’était pas du mépris qui venait noircir sa voix, mais bien de la rage d’être ainsi humilier par à cette guerrière céleste qui avait certainement raconter toute l’histoire de Puerto Havana à son camarade du club des gens mesurant trois mètres de haut qui n’avait même pas la délicatesse de se comporter de façon distingué. Cette harpie allait le payer et il tenterait bien de lui fracasser le crâne durant le tournoi, tant pis s’il venait à être disqualifié pour ça. C’était une motivation toute nouvelle qui venait de poindre en lui puisqu’à l’origine il ne désirait pas participer et voulait éliminer un ou deux ennemis avant de se laisser se faire battre histoire d’être tranquille. Un enjeu bien plus personnel venait de se greffer au tout pour lui donner envie d’étriper cette femme aux ailes d’ange qui n’était pas moins une démone comme tout les autres monstres humains qu’étaient ces personnes qui ne jurait que par la liberté, l’égalité, la fraternité ou tout autres concepts aussi saugrenues qui ne convenait pas à l’obtention de la paix. L’individu devait s’éclipser devant le groupe, perdre son égoïsme pour comprendre qu’il doit sacrifier ses désirs pour que soit ériger l’autel de la tranquillité et de la sérénité planétaire. C’était urgent de faire prendre conscience à tout ces hurluberlus corrompus qu’ils devaient se soumettre à la loi céleste ! Mais le mathématicien calma bientôt ses ardeurs, pour reprendre conscience des faits. Pour atteindre la suprématie et la monarchie absolue, beaucoup d’années et de minutie serait nécessaire. Ce n’était pas en se laissant emporter par le désir puéril de faire comprendre à l’humanité ses torts qu’il avancerait et c’était une nouvelle preuve qu’il devrait mener jusqu’à son terme sa quête de perte des émotions qui pouvaient gangrener son esprit durant ses réflexions ou tout simplement lui faire perdre impartialité et objectivité.

Battle Royal des comptes !
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 374
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
111/120  (111/120)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Mer 15 Aoû - 18:24




feat Chapter, Aggaddon, Vénus

Royal Snow Battle



Ishtar leva très légèrement un sourcil tandis que l’Eden quittait ses côtés pour se diriger vers l’homme qu’elle avait pointé du doigt et qu’elle avait reconnu. Il ne lui avait même pas répondu et elle ne pouvait pas savoir s’il accepterait de s’allier en cours de partie, même si elle ne pourrait pas réellement lui faire confiance sans que celui n’ait prouvé qu’il la mérite, étant donné qu’elle se méfiait de plus en plus depuis les coups fourrés où sa gentillesse et son empathie avait été retourné contre elle, comme avec la vampiresse Volga à West Blue en 1503. La bilcane regarda donc l’interaction assez étrange entre les deux hommes, l’un lançant un regard noir tandis que l’autre observait le premier en essayant de combler la différence de taille, comme s’il s’agissait de poussins qu’un ami emmenait lui montrait. C’était assez perturbant et la question de Chapter sortit Ishtar de la contemplation de la scène. Elle ouvrit la bouche, mais le mathématicien parla avant elle. Il était décidément dans un état de hargne assez prononcé et il ne semblait pas apprécier de retomber sur la combattante de Puerto Havana qui avait porté sur ses épaules et ses ailes la cause d’Anafesto Del Sylvio. Surprise par tant de colère, elle ne put que répondre.

-Je ne connais cette personne ni d’Eve, ni d’Adam. Nous nous rencontrons pour la première fois, si cela peut te rassurer d’une quelconque manière, commença l’ange sur un ton neutre. Loin de moi l’envie de te ridiculiser de la sorte. Contrairement à toi, à ce qu’il me semble, je ne garde aucun avis de notre dernière rencontre. Tu as perdu et je ne vois pas en quoi tu devrais avoir honte ou m’en vouloir à ce point. La défaite permet de forger la victoire. Certes les guerriers peuvent juger la personnalité de leur opposant, mais vu l’état de colère dans lequel tu as fini, cela m’étonnerait que tu sache quoi que ce soit sur moi. Je ne sais pas ce que tu as vécu durant ta vie, mais je pense que tu devrais t’ouvrir plus aux autres pour éviter que cette rage te consume, déclara-t-elle de manière professorale, même si la touche moralisatrice qu’elle confrontait à la colère du savant était clairement compréhensible. Vous êtes tout les deux sans partenaire alors vous pouvez tout à fait former un binôme, il ne tient qu’à vous de vous mettre d’accord. Ne m’impliquais pas dans cela. Vous êtes des adultes alors vous devriez être en mesure de savoir mettre des différents de côté pour avancer pour une cause commune.

Sur ces mots, elle se tût pour tourner la tête vers son camarade. C’était également un message pour lui faire comprendre qu’ils devaient collaborer, peu importait la différence de niveau entre eux. Cela rassura quelque peu le Turnright qui ne s’était pas sentit soutenue par quelqu’un depuis un an, voire deux, depuis un mois ou deux avant le départ de sa femme avec un autre homme en fait. La femme ailée resta donc spectatrice de la suite de la scène qui pouvait réunir le Médixès et l’Eden dans le même groupe si jamais le mathématicien mettait de l’eau dans son vin et si le masquait acceptait de faire confiance à un gringalet des plus sveltes. Une fois cela fait, les choses pourraient s’enchaîner très vite puisque les derniers concurrents arrivaient et la Royal Snow Battle allait ainsi pouvoir commencer dès que les quatre personnes seules se seraient décidées sur le partenaire qu’ils allaient avoir, Aggaddon et Chapter étant selon toutes vraisemblance les deux seules dans ce cas étant déjà arrivé dans la pièce, les autres suivant d’ici peu.






©️ By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Vénus Nostradame
La Fleur de la Mort
avatar
Messages : 121
Race : Constantiniste
Équipage : CP9

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
75/100  (75/100)
Berrys: 4.453.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Mer 15 Aoû - 18:53







Royal Snow Battle


Une voix tira la Nostradame de ses pensées. Elle tourna la tête afin de regarder ce petit être qui lui passait le bonjour. La lieutenante Steele semblait exciter à l’idée de participer à ce tournoi. Était-ce juste une femme qui voulait faire ses preuves et assouvir ses désirs guerriers comme beaucoup d’autres ou était ce une femme sur la voie du constantinisme qui avait pour ambition de mettre un terme à la vie de biens des mécréants participant à ce tournoi ?

-Pareillement lieutenante Steele, ravi de rencontrer une consœur. J’espère que nous pourrons nous entraider en cas de besoin durant les affrontements pour prouver la force de la Marine à tout le monde.

Terminant ainsi sa phrase, elle se dirigea, après avoir attendu une réponse, vers la salle où patientaient les autres concurrents et où la De Lérhane venait de terminer son intervention pour, d’une certaine façon, rappeler à l’ordre, ou ramener à la clairvoyance, le Médixès. Ainsi, la lieutenante fit un tour d’horizon rapide des diverses personnes rassemblaient qu’elle allait devoir combattre. Il y avait majoritairement des personnes aux styles différents, de l’ange aux artistes de cirques en passant par le noble et l’homme portant un masque des plus glauques, qui amuseraient certainement la galerie, mais l’espionne était là pour tuer et non faire joujou avec ces gugus qu’elles tenteraient bien d’exterminer une fois le tournoi finit pour purger un peu plus ce monde de la pourriture qu’il renferme. Rapidement, la Nostradame repéra sa cible, John Turnright qui, de son côté, s’enfonça dans le mur en espérant se faire discret une fois qu’il eut vu le manteau de la Marine qu’arborait la lieutenante Labbaye. Evitant de s’attarder trop sur lui pour ne pas qu’il soupçonne quelque chose, Vénus se dirigea vers celui qui serait son partenaire durant cette journée et qui se préparait déjà mentalement à la bataille.

-Bonjour Jacob, lui lança-t-elle en lui faisant la bise.


Jacob Ludvig Ernest McCornell

-Bonjour Evie, répondit simplement l’homme habillé soigneusement dans un murmure.

Doté d’un certain âge, Jacob était un agent du CP2 qui s’apprêtait à prendre sa retraite d’ici quelques mois, ayant repousser à maintes reprises ce moment fatidique. En effet, c’était une personne dévouée au Gouvernement Mondial qui, sans surprise, avait rejoint le constantinisme lorsque celui-ci avait émergé. Il connaissait Vénus depuis très longtemps, ayant été un acolyte de Dash, le mentor de la Nostradame qu’elle avait elle-même arrêter pour trahison. Pour lui, cette demoiselle était Evie Dash, identité qu’elle portait à Enies Lobby depuis ses quatre ans, une femme efficace qui remplissait des missions dans l’espoir d’être recruté par l’un des Cipher Pol, ce qui n’arrivait jamais puisqu’elle était membre de l’agence secrète estampillé du numéro 9. Il était d’ailleurs triste pour elle et avait échouer à la recruter au CP2, ignorant que la raison du refus était autre que de l’ordre des compétences de la jeune demoiselle. Si c’était lui qui était inscrit avec elle, c’était non seulement car ils se connaissaient bien, mais surtout parce que c’était le McCornell qui avait repéré le Turnright s’inscrire, Jacob demeurant à Seppen Town depuis quelques temps justement au cas où John y passerait pour quitter North Blue, et avait contacté la Nostradame pour qu’ils l’éliminent ensemble, espérant que cela permette à « Evie Dash » d’enfin intégrer l’une des agences.

-Tu te sens prête ? lui lança-t-il à voix basse sur un ton sérieux.

-Bien sûr. Je suis toujours prête à tuer des païens, tu le sais bien.

Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Eden Chapter
Unbearable
avatar
Messages : 115
Race : Humain
Équipage : Dead-End

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
0/100  (0/100)
Berrys: 4.631.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Mer 15 Aoû - 22:30

Royal Snow Battle
Feat. Aggaddon Médixès, Ishtar De Lérhane, Venus Nostradame





Lieutenante Lyna Steele ; Commandant Ward

Un petit rire discret vint faire echo à la demande tacite de la Labbaye. Elle ne pouvait bien sûr pas lui répondre directement. Il était évident que Ward voyait ce groupe-ci précisément comme leurs principaux rivaux lors du tournoi. S’il était absolument exclu qu’ils se nuisent mutuellement, c’était en tout cas face à eux qu’ils se devaient de faire leurs preuves, afin de démonter leur supposé mépris envers les petites mers. Car oui, s’il y avait une chose que la petite marine avait pu découvrir sur son supérieur depuis qu’elle travaillait sous ses ordres, c’était l’étrange complexe que celui-ci entretenait vis-à-vis des forces de Grand Line. Absolument persuadé que ceux-là se moquaient en permanence de leur congénères des Blues, il s’emportait au quart de tour à la moindre réplique pouvant être interprétée comme une remise en question des compétences de sa base. Il y avait donc fort à parier qu’en la présence de tels invités, il se jetterait aujourd’hui corps et âme dans le combat, lui qui était autrement si calme et calculateur.

Quant à elle, bien entendu, elle soutiendrait ses collègues autant qu’elle le pourrait sans s’attirer les foudres de son supérieur. Le but même de sa participation au tournoi était l’appréciation de l’organisation militaire… Un bon contact avec Marineford ne pouvait être que bienvenu en ce sens. Et puis, elle trouvait quelque chose de fort sympathique en son homologue de Paradise. Peut-être pourraient-elle bien s’entendre.



________________________



Si ce n’était autre chose, le petit aristocrate avait au moins du répondant. Un poil trop piquant à son goût, certes, mais du répondant tout de même. L’adolescence se sentait encore en lui, mais son caractère montrait selon la compréhension de l’Eden une certaine confiance qui ne pouvait qu’être profitable, compte tenu des circonstances. Continuant à fixer le jeune homme avec un sourire fade caché sous le faciès d’ours, le grand homme hocha la tête en silence, jusqu’à ce que l’ange prenne à nouveau la parole.

S’il avait complètement décroché vers la moitié de la tirade, il put au moins en comprendre que ces deux-là s’étaient déjà affrontés auparavant, et que le petit noble avait lamentablement perdu. Cela ne le surprenait bien sûr nullement, compte tenu de la stature de la grande femme. La nouvelle confirmait ce qu’il savait déjà : l’alliance avec l’imposante guerrière lui assurait la victoire. Que ce soit au côté du frêle escrimeur ou non, cela semblait assez secondaire. Peut-être pourrait-il présenter une vague utilité. Dans tous les cas, il n’avait pas réellement l’embarras du choix.

-D’accord, décréta-t-il en se redressant mollement pour poser une main sur l’épaule d’Aggaddon, j’suis convaincu ! Je f’rai équipe avec le p’tiot.

La question de savoir si cela convenait ou non au « p’tiot » en question ne se posait même pas. Le refus de l’intéressé n’était pas plus envisagé que ne l’avait été celui de l’ange, et ne serait pas plus problématique le cas échéant. Un autre le remplacerait bien rapidement, la porte de la pièce continuant à s’ouvrir à intervalles réguliers. Une autre jeune femme venait de la traverser, se dirigeant directement vers un homme d’âge respectable qu’elle appela par son prénom. Pas elle, visiblement. Elle fut toutefois suivie de près par une autre entrée.



Dame Marie-Ange Delacroix ; Eugénie

-Oh regarde Eugénie, y a déjà plein de gens! Je vais tous les battre hein, pas vrai?
-Pour sûr, Madame. Cela ne fait aucun doute.


Si Chapter n'avait pas compris dans un premier temps d'où provenait la première voix, il finit cependant par réflexe de baisser les yeux au niveau de ses genoux, vers une enfant blonde pas plus vieille que les quintuplés, mais qui affichait malgré son jeune âge un air hautain qui n'était pas si éloigné de celui du Médixès. Si sa minuscule main se cramponnait fermement à celle de la femme élégament vêtue à ses côtés, son port n'en était pas moins altier et assuré. Ce fut d'ailleurs elle qui prit de nouveau la parole, s'adressant à toute l'assistance d'une voix fluette mais déjà autoritaire.

-Ecoutez-moi, tous! Je me nomme Marie-Ange Delacroix, mais vous devez m'appeler Madame, c'est Père qui le dit! Moi et Eugénie, on va tous vous battre, j'ai décidé!

Si le grand fossoyeur haussa un sourcil, ignorant tout du nom cité, certains membres de l'assistance pourraient éventuellement reconnaitre le patronyme de Delacroix, richissime famille de North Blue dont la précédente génération avait réussi à s'acquérir un petit titre de noblesse grâce à de nombreuses décénies d'investissement dans l'immobilier de luxe.




Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 508
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
188/250  (188/250)
Berrys: 26.078.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Jeu 16 Aoû - 0:26

Royal Snow Battle


Le mathématicien n’apprécia guère le discours moralisateur de son ennemie même s’il avait bien conscience qu’elle avait en partie raison. Il devait reprendre son attitude habituelle à toujours accorder son violon à celui d’un allié pour pouvoir exploiter celui-ci correctement. Même la méprisable irrévérence ou sympathiser vulgairement était envisageable pour rallier à une cause ces personnes qu’il rencontrait sporadiquement sur les routes de la vie, en les manipulant comme il pouvait afin de les amener à remplir un objectif pour le compte du Médixès. Des fois cela s’avérer complexe et des gens comme Heziel Coffe avaient pu voir naître en eux le doute sur la légitimité d’apporter leur aide à Aggaddon, mais malgré tout ils avaient accompli la tâche que l’homme voulait qu’ils accomplissent. Contrairement aux chefs d’armées tel que Centes ou Charoika qui essayaient de mener leurs parties d’échecs à une échelle mondiale, le petit seigneur du Grand Nord jouait dans une échelle plus locale, mais en tâchant de viser des conséquences à plus grande échelle. Bien sûr, il n’était pas en mesure d’avoir l’influence nécessaire pour s’occuper de l’équatoriale route de tous les périls, mais chaque chose en son temps, le problème qu’était Akothopis étant primordiale sur le court terme. Faisant fi de la dénomination blessante que lui affublait ce mastodonte blafard, le jeune homme se retourna vers lui, un sourire aux lèvres, prêt à s’excuser.

-Désolé. Je me suis mal comporté. Je me suis laissé emporter. Je ferai ainsi équipe avec vous c’est convenu dès à présent.

Tout ceci n’était bien sûr qu’une mascarade pour voir les réactions de Chapter et essayer d’adapter son comportement pour tirer le meilleur profit de ce collaborateur temporaire. D’ailleurs, l’Eden serait certainement confronté à un choix si jamais le savant entamait une stratégie contre la bilcane, aider Aggaddon, son partenaire qui comptait donc pour la victoire de l’équipe, ou aider Ishtar, avec qui il avec convenu d’une possible alliance en cours de partie. Enfin… Le Médixès resta ainsi à observer les nouveaux arrivants et tenter de réfléchir à des stratégies pour les contrer. Les membres de la Marine furent les suivant à arriver, mais d’autres devaient encore débarquer avant que ne soient entamer la Royal Snow Battle.



Makaoda Shinderyu, Makaoda Shinteka


Mère et fille rassemblé pour participer à un combat de tous les instants à travers les mers… C’était ainsi que l’on pouvait résumer brièvement l’histoire aventureuse des Makaoda. Originaires de Senzai Sazoka, la mère avait emporté sa fille pour fuir la déviance psychique de son mari. Tout le monde refusant de la loger, craignant la fureur du père de la petite, la jeune mère qui avait suivit une éducation de bretteuse durant une partie de sa jeunesse avec son frère décida de partir en quête d’un nouveau lieu où vivre avec sa fille. Finalement, Shinderyu et Shinteka continuèrent à voguer et, dès que la fillette eut été en âge de tenir une arme, s’entrainèrent au maniement de l’épée. C’est ainsi que la demoiselle de neuf ans était devenue un petit génie du katana. Si elle n’était pas en mesure de rivaliser avec sa mère ou la majorité des adultes, elle était précoce et il était certain qu’en grandissant elle deviendrait une guerrière de premier plan. C’est ainsi que, voulant se tester face à des adversaires de cette mer qui les avaient vu naître et voyagé, elles s’étaient inscrites au tournoi. Leur synergie et leur synchronisation pouvait être impressionnante et c’était en duo qu’elles brillaient. Les ennemis devraient donc faire attention à cette tempête humaine à deux lames qui avait bien l’intention de remporté le prix !

Le Médixès observa les Makaoda rentrer, ainsi que les derniers retardataires. Les femmes du levant qui étaient armés de leurs lames fétiches étaient des adversaires toutes désignés pour un escrimeur tel que le nobliau, mais les aléas des batailles de groupe ne permettaient pas d’ainsi choisir une cible et entamer un combat à la régulière, trop d’interférences extérieurs venant se glisser au milieu des stratégies possibles.

-En place ! Venez-tous sur la scène ! Nous allons vous présenter au public et nous lancerons les festivités. J’espère que vous êtes prêt. Je vous demande aussi de bien garder à l’esprit le règlement. Allez ! En piste ! déclara un des organisateurs en déboulant, souriant, dans la salle.

Battle Royal !
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 374
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
111/120  (111/120)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Jeu 16 Aoû - 1:45




feat Chapter, Aggaddon, Vénus

Royal Snow Battle



Finalement, à la surprise de la bilcane, le noble revint sur sa position pour accepter la proposition de Chapter de former un groupe. Le temps défila ensuite assez lentement tandis que les derniers concurrents débarquaient les uns après les autres. L’Archange du Typhon nota d’ailleurs l’intervention d’une enfant accompagnée d’une femme qui avait tous les attraits vestimentaires d’une domestique bien placé, ce qui concordait avec la jeune Delacroix qui semblait être de haute extraction aux vues de ses paroles bien présomptueuses. Finalement, un responsable vint les prévenir de se rendre sur la scène où aurait lieu les combats. Comme certainement tout le monde, elle s’exécuta pour rejoindre ladite estrade qui ne tarda pas à crouler sous les applaudissements d’une foule qui avait hâte de se repaitre de la violence qui allait bientôt se déchaîner devant leurs prunelles de profiteurs.

-Voici donc les différentes équipes constituant les participants de cet événement extraordinaire qu’est la ROYAL SNOW BA-BA-BATTLEEEEEEEEEEEEEEE !!!!!!!!!!! beugla le commentateur en terminant sa phrase avec le public qui hurlait avec la même frénésie que lui. Voyons donc des binômes de concurrents tout ce qu’il y a de plus exotique ! Un tonnerre d’applaudissement pour l’équipe numéro 1 : Marko Simmons « la montagne de muscle » et Maïka Lev aka « Félindra » !

Pas certains qu’il leur ait demandé leur avis sur ces surnoms. C’était bien sur une stratégie mercantile afin de définir de par leurs caractéristiques les plus évidentes les participants afin que le public puisse aisément les reconnaître, car vingt noms à retenir c’était beaucoup leur demander pour leurs petites têtes et leur flemme de faire des efforts pour apprécier le spectacle à sa juste valeur. Ainsi, le commercial continua à désigner les différents groupes avec leurs surnoms…

-Equipe 2 : la « Dame Delacroix », fille du seigneur Delacroix qui fait partie des sponsors de la Royal Snow Battle, ainsi que sa fidèle servante « la majordame » Eugénie ! Equipe numéro 3 : « la femme ailée » Ishtar De Lérhane et Erald « l’homme d’affaire » !

La bilcane se retrouvait gênée d’être ainsi sous le feu des projecteurs, mais cela passa bien vite puisque le commentateur passa aux concurrents suivants, tout le monde ayant hâte de commencer la compétition.

-Equipe 4 : « la famille samouraï », les Makaoda ! Equipe 5 : Diksein Vollfunger « le baroudeur » et la chasseuse de prime du clan Kérubien : "la femme masquée" Azuriale ! Equipe 6 : tout droit venus de Grandline : la lieutenante de Marinford « Anna Labbaye » et l’ « agent des CPs à la retraite », Jacob McCornell. D’ailleurs, équipe 7 : les représentants de la Marine de notre chère Seppen Town : la lieutenante Lyna Steele et le commandant Ward. Equipe 8 : Aggaddon Médixès « le noble » et « l’Ourson géant » Eden Chapter. Equipe 9 : Camélia Miller « aux yeux rouges » et Megan Schtrusenvraff « la scientifique fumeuse » !


Camélia Miller, Megan Schtrusenvraff

Voilà bien deux femmes qui étaient venu pour s’amuser. Camélia et Megan étaient deux femmes-vampires qui s’amusaient aux quatre coins du monde, usant de divertissements plus ou moins légaux, pour oublier la terrible nuit où elles étaient toutes deux devenus des suceuses de sang. Au cœur des latrines de débauche d’un château d’un pays de West Blue se nommant Maniralie, les nobles demoiselles avaient été prises d’assaut par de malsains criminels de lit qui, à l’abris des regards sous des draps bientôt tâchés de sang, les avaient soumises et transformés en ces monstres à dent longues. Devenir comme son agresseur était une chose horrible et parmi toutes les victimes de ce drame, seules elles trouvèrent le courage de ne pas sombrer dans la dépression. Après avoir été témoins du bal des suicides de leurs camarades de malheur, la Von Miller et la Schtrusenvraff s’enfoncèrent dans les limbes de la tristesse pour trouver un moyen de continuer de vivre : laisser leurs corps subir les plaisirs et affres de l’alcool, des drogues et autres substances leurs permettant de mieux supporter ce monde pitoyable. Ainsi, Megan était devenue une scientifique en mesure de fabrique ces précieux consommables envoyant les deux femmes au septième ciel… et elle avait au passage de quoi faire bien souffrir les autres combattants, sans parler des illusions ignobles que Camélia était en mesure de faire grâce à ses pouvoirs hypnotiques… qui ne marchait que de nuit, d’où la raison de ne pas en parler.

La De Lérhane lança un regard en direction de la dernière équipe de participants composés des deux autres personnes inscrits seuls et qui, à l’instar du Médixès et de l’Eden, se retrouvaient ensemble par la force des choses, pour le meilleur et le pire de la compétition qui allait se jouer d’ici quelques instants.

-Et enfin, l’équipe dix : Esteban « le chevalier » et Armand « le révolutionnaire »


Esteban de la Roche Joufflue, Armand Lamartala

Les deux hommes étaient loin d’être ravis de travailler ensemble. En effet, ils étaient tout les deux originaires du petit état de Wallpartuis, mais se trouvaient être de deux factions opposées. Esteban était un membre de la garde royal tandis qu’Armand était un révolutionnaire actif désirant libérer son pays des entraves du tyran. Chacun d’eux étaient les meilleurs combattants de leurs camps et ils étaient tout deux venus participer à la Royal Snow Battle pour une raison assez simple : revenir avec le prestige de la victoire pour apporter un coup fatal au camp opposé grâce à la légitimité que cela offrait. Autant dire qu’une victoire en duo des deux factions adverses n’aurait pas le moindre impact sur le court de la guerre civile. Les deux hommes étaient donc déjà en train de fomenter un plan pour évincer leur partenaire et ainsi récupérer toute la gloire de la victoire en l’honneur du roi ou en l’honneur de la révolution, en fonction de la personne qui parviendrait à faire quitter la compétition à l’autre.

Toute cette galerie de personnages, tous avec leurs propres caractéristiques, constituaient une sacrée fresque. La bilcane avait hâte de se frotter à beaucoup d’entre eux en espérant que des combats passionnants l’attendait. Chacun avait ses propres objectifs dans ce tournoi, mais elle était là pour le but le plus simple de tous : profiter de la bataille.






©️ By Halloween



Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Jeu 16 Aoû - 2:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Vénus Nostradame
La Fleur de la Mort
avatar
Messages : 121
Race : Constantiniste
Équipage : CP9

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
75/100  (75/100)
Berrys: 4.453.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Jeu 16 Aoû - 2:12







Royal Snow Battle


La patience n’était pas le fort de la religieuse dont les indéfectibles convictions faisaient porter des regards dédaigneux aux engeances qu’elle aurait l’occasion d’étriper pour faire triompher la voix de Constantin même en ces basses terres où la corruption des esprits s’était installée profondément dans les mœurs du tout à chacun. Toutes ces présentations étaient aussi inintéressantes que vide de sens, que ce soit pour cette gamine pourri gâté qui ne pourrait jamais comprendre la subtilité et la profondeur du message du messie divin ou le noble qui avait fait une scène à l’ange que Jacob avait rapporté à sa consœur constantiniste pour qu’elle cerne un peu mieux les personnalités des adversaires de la cause du Gouvernement Mondial. Les doigts de l’assassine du Cipher Pol 9 lui démangeait… Le meurtre la démangeait… C’était un outil de conversion peu efficace, mais une arme redoutable pour chasser l’ignominie se répandant dans les hommes et femmes de toutes races et de toutes provenances qui transportaient ce virus intangible avec un plaisir et un désir proprement inhumain pour la demoiselle.

La délivrance arriva ainsi lorsqu’on convia tout le monde à rejoindre les hauteurs bien misérables d’une estrade pitoyable afin d’être présenter à cette foule de pécheur qui se délectait de spectacles qui ne convenait guère à une société civilisé et correctement régis. Il y avait véritablement un aspect malsain qui en ressortait et qui donnait la nausée ainsi que l’envie de vomir à la Nostradame. Ce dernier dû ainsi supporter les inaudibles applaudissements de ces démons vivants tout le long des interminables présentations qu’elle n’écouta guère. Il fallait vite que cela commence, elle n’en pouvait plus. Elle voulait enfoncer ses doigts dans la poitrine encore chaude de ce traître de John Turnright et ricaner sur son corps encore chaud avant de se mettre à virevolter pour éventrer tous les hérésiarques qui se dresserait sur sa route pour stopper sa marche rédemptrice.

-Ceci étant fait ! Nous pouvons passer au décompte ! Avec moi tout le monde ! 10 ! 9 ! 8 ! …

Le cœur de Vénus palpitait tandis que tout les groupes se répartissaient comme ils le voulaient sur la scène.

-… 7 ! 6 ! 5 ! …

Vite ! Plus vite !

-… 4 ! 3 ! 2 ! …

Plus que quelques instants…

-2 ! 1 ! … ROYAL SNOW BATTLEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !

Ni une ni deux, la Nostradame s’élança avec Jacob en direction de John afin de triompher dans les premiers instants de la bataille et ainsi verser le premier sang des règlements de comptes qui se tramait ici et là… Néanmoins une ombre impressionnante et majestueuse se dressa telle une muraille sortant de terre sur le chemin des agents des Cipher Pol… Les ailes déployés, Ishtar faisait barrage. La décima n’avait semble-t-il pas l’intention de laisser son partenaire se faire vaincre dès le début des échauffourées.

Codage par Libella sur Graphiorum



-1 : Marko Simmons et Maïka Lev
-2 : Eugénie et Marie-Ange Delacroix
-3 : Ishtar De Lérhane et John Turnright
-4 : Makaoda Shinderyu et Makaoda Shinteka
-5 : Diksein Vollfunger et Azuriale Kérubien
-6 : Vénus Nostradame et Jacob McCornell
-7 : Lyna Steele et Ward
-8 : Aggaddon Médixès et Eden Chapter
-9 : Camélia Miller et Megan Schtrusenvraff
-10 : Esteban de la Roche Joufflue et Armand Lamartala
Revenir en haut Aller en bas
Eden Chapter
Unbearable
avatar
Messages : 115
Race : Humain
Équipage : Dead-End

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
0/100  (0/100)
Berrys: 4.631.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Mer 5 Sep - 12:05

Royal Snow Battle
Feat. Aggaddon Médixès, Ishtar De Lérhane, Venus Nostradame



Comme il convenait, le petit noble vit ce qui était bon pour lui. L’Eden hocha la tête avec un «Mhmm » satisfait tandis que son nouveau partenaire présentait ses excuses. Peut-être un jour vieillirait-il en une personne respectable.

C’était donc réglé, et le vieux fossoyeur se détourna du Médixès, souhaitant s’asseoir dans un coin de la pièce en attendant le début des festivités ; il n’en eut pas le temps. Un homme leur annonça qu’ils étaient tous attendus, le tournoi qui les verrait s’affronter s’entamant sous peu.

-Le règlement?
-Tu es éliminé si tu touches le sol en dehorrrs de l’arrrène, lui expliqua la dresseuse en passant à sa hauteur, ou si tu abandonnes bien sûrrr. Le derrrnier binôme à avoirrr ses deux membrrres en jeu rrremporrrte le tourrrnoi. A parrrt cela… OH ! C’est à nous ! Bonne chance!

Après l’avoir encouragé et adressé un signe de tête respectueux au Médixès, elle passa la porte d’un pas vif, suivie de près par son tigre et par un Marko souriant de toutes ses dents qui s’était saisi pour l’occasion d’une immense haltère d’acier, dont les deux extrémités sphériques rivalisaient en volume avec le masque de l’ours. Lui adressant un signe de la main enjoué, il disparut à son tour dans l’encadrement de bois.

Haussant les épaules, le vieil homme regarda les groupes tous plus improbables les uns que les autres se succéder pour quitter la pièce, avant qu’enfin on ne l’appelle à son tour. Mollement, il sortit à l’air frais, suivant les autres pour gravir les quelques marches menant à l’estrade puis prendre place à l’endroit qu’on lui indiquait, à l’extrémité de celle-ci. Au premier rang de la tribune à sa gauche, l’enfant à la casquette rouge secoua les bras en le voyant, puis lui montra d’un air surexcité le binôme composé des deux anciens membres du cirque qui l’avait vu grandir.

-Regarde qui est là Tonton Nounours!

Chapter opina distraitement au cri du marmot, détaillant les concurrents qui l’entouraient, pour la plupart de plus en plus tendus tandis que le décompte commençait. L’annonce du départ vit d’ailleurs l’une des combattantes s’élancer directement vers un autre, ce qui provoqua la mise en action de son alliée céleste.

Les deux mains dans les poches, il l’observa avec un certain intérêt. Il ne bougerait de toute façon pas de sa place avant d’y être forcé.



Lieutenante Lyna Steele ; Commandant Ward


Elle avait vu la lueur dans le regard d’acier du commandant lorsque la Labbaye, pleine de zêle, avait ouvert les hostilités, et elle savait bien ce que cela signifiait. Il ne pouvait pas se permettre se se faire distancer. Et en effet, il n’attendit pas plus longtemps pour s’élancer lui-même dans le combat, fonçant à une vitesse impressionnante vers l’une des deux femmes vampires. La main gauche fermée dans son dos, la droite fusa en avant, paume ouverte, prête à heurter la malheureuse demoiselle en pleine poitrine d’un coup sec qui suffirait peut-être à la repousser des quelques pas qui la séparaient de l’élimination. Il n’avait pas de temps à perdre en échauffements.

Un sourire aux lèvres, la lieutenante s’avança à la suite de son supérieur, prête à le couvrir de l’éventuelle intervention de la seconde femme pâle.



Dame Marie-Ange Delacroix ; Eugénie


Les yeux de la jeune noble s’étaient plissés en se posant sur l’autre enfant. La Delacroix était certaine d’être exceptionnelle pour son âge, et le prouvait bien par sa seule apparition à ce tournoi de la plèbe. La participation de la petite épéiste était donc une insulte à son honneur, puisqu’elle remettait en cause son courage unique. Cela n’était pas acceptable.

Fermant un œil comme on le lui avait appris, elle leva sa petite arbalète de poing à bout de bras et pressa la détente. Le court carreau noir siffla dans l’air, loin de sa cible, si bien qu’il serait sans doute difficile de savoir qui il visait. La petite se ferait néanmoins une joie de le préciser.

-C’est elles Eugénie ! C’est elles qu’on bat en premier!
-Bien entendu, madame. Très impressionnant tir de sommation, madame.


L’enfant hocha la tête fièrement, persuadée que le suivant ne ferait pas de cadeau à sa cible.




Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 374
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
111/120  (111/120)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Mer 5 Sep - 13:18




feat Chapter, Aggaddon, Vénus

Royal Snow Battle



Bastion impénétrable qui s’élevait dans les airs de par ses murailles de plumes, Ishtar s’interposait entre la prétendue lieutenante de Marineford et son camarade de combat du jour. Elle n’avait eu aucune peine à remarquer le mouvement enclenché par l’agente du Cipher Pol 9 et n’allait donc pas la laisser éconduire son binôme dès le début des hostilités. Son regard d’argent vint transpercer la constantiniste tandis qu’en un instant son poing fusa pour venir abattre sa force surhumaine sur cette femme à la chevelure cuivrée qui serait sans aucune forme de doute projeté bien plus loin. Il tenait qu’à elle de trouver un moyen de ne pas être la première éliminée. Dirigeant sa paume, elle accueillit l’assaut de Jacob McCornell, l’ami de Vénus, en referment ses doigts sur le poing de cet ennemi. Le tirant vers elle, la bilcane leva son coude qui rentra dans la joue du bougre avant de lever la jambe pour rentrer son genou dans le diaphragme de l’agent gouvernemental, geste qui fut aider par la différence de taille significative entre les deux individus. Jacob fit plusieurs pas en arrière en déglutissant, puis en haleta avant de battre en retraite pour rejoindre la Nostradame. Il comprenait bien qu’ils avaient le malheur de tomber sur une adversaire plus forte qu’eux qui protégeait leur cible. Ce n’était pas de veine et il fallait construire un plan pour atteindre le Turnright en évitant cette barrière humaine imprenable pour eux à l’heure actuelle. Ishtar balaya du regard le champ de bataille afin de capter les premières actions et en déduire le niveau approximatif de certains des participants en fonction de leurs mouvements et de leurs actions, une expertise s’appuyant sur neuf années de combat sur les mers bleues et la compréhension des différents niveaux de combats, même si la fiabilité n’était pas total bien évidemment. Pour ce qui était du Médixès, elle avait déjà jugé de son niveau à Puerto Havana et sa manière de se déplacer dans la salle d’attente n’induisait pour elle aucun changement significatif. Elle remarqua alors du coin de l’œil le duo qui avançait dans sa direction afin de se confronter à celle qui avait si facilement repousser un autre binôme. Après avoir jeter un regard à John Turnright, même si elle ne le connaissait pas sous ce nom, elle se mit en garde, prête à repousser l’assaut.


Esteban de la Roche Joufflue, Armand Lamartala

L’assaut du Garde Royal ne fut pas coordonné avec celui qui était désigné comme son allié du jour alors qu’il était son ennemi. Se propulsant vers Ishtar tant bien que mal en dépit de son énorme armure, Esteban envoya sa lance en direction de la femme céleste que cette dernière détourna d’un coup de paume avant de tourne sur elle-même en déployant sa jambe pour venir frapper le visage du soldat tandis qu’Armand arrivait sur la droite en levant bêtement son épée pour l’abattre sur cette femme qu’il pensait à sa portée, peut-être un péché d’orgueil dû à l’absence d’expérience. Ramenant sa jambe pour la redéployer directement après, la De Lérhane amena la plante de son pied frapper le plat de la lame ce qui fit pivoter violement le rebelle tandis qu’Ishtar replaçait ses appuis en pliant les genoux avant de s’élancer pour donner un coup d’épaule dans le Lamartala qui fut ainsi projeté sur plusieurs mètres avant de rouler au sol. Dans la fin de ce mouvement, il planta sa lame dans le plancher pour ralentir sa course qui l’aurait amené inexorablement à tomber de l’estrade. Pendant ce temps, Esteban tentait une nouvelle attaque de lance que la bilcane esquiva sans problème.

-Tu es bien trop lent avec une armure aussi lourde. Tu ne pourras clairement pas me toucher ainsi et comme cette défense est inutile contre des gens comme moi, je vais t’aider à agir.

Elle ferma son poing et donna un uppercut en direction du ventre de la Roche Joufflue. L’armure du garde royal, qui n’était pas composé de matériaux exceptionnellement résistants, vola alors en éclat sous la puissance du coup tandis que ce dernier déglutissait avant de reculer de trois pas pour tomber à quatre pattes au sol afin de retrouver sa respiration.

-Tu vas voir ! beugla-t-il en se relevant tandis qu’Armand avait fait abstraction de son allié durant sa course de retour, ce qui l’amena à percuter Esteban quand celui-ci se releva brutalement pour renouveler un assaut.

-Si vous ne vous arrangez pas plus, je n’aurais pas de mal à vous envoyer valser à nouveau. Vous n'allez pas me mettre en défaut de la sorte, commenta la créature ailée tout en jetant un coup d’œil aux deux constantinistes.






©️ By Halloween



Premières Estimations d'Ishtar :

-1 : Marko Simmons (lvl ??) et Maïka Lev (??)
-2 : Eugénie (lvl ??) et Marie-Ange Delacroix (lvl ??)
-3 : Ishtar De Lérhane et John Turnright (lvl 12-15)
-4 : Makaoda Shinderyu (lvl ??) et Makaoda Shinteka (lvl ??)
-5 : Diksein Vollfunger (lvl 28-33) et Azuriale Kérubien (lvl 28-33)
-6 : Vénus Nostradame (lvl 15-17) et Jacob McCornell (lvl 19-21)
-7 : Lyna Steele (lvl ??) et Ward (lvl 19-22)
-8 : Aggaddon Médixès (lvl 15-16) et Eden Chapter (lvl ??)
-9 : Camélia Miller (lvl 20-23) et Megan Schtrusenvraff (lvl 24-28)
-10 : Esteban de la Roche Joufflue (lvl 20-23) et Armand Lamartala (lvl 20-22)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Vénus Nostradame
La Fleur de la Mort
avatar
Messages : 121
Race : Constantiniste
Équipage : CP9

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
75/100  (75/100)
Berrys: 4.453.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Mer 5 Sep - 13:57







Royal Snow Battle


Rage, désespoir, rancœur. Ce furent les premières lueurs qui traversèrent les pupilles de Vénus tandis que son assaut était repoussé avec une aisance déconcertante par cette hérésie sur pattes qui s’était plaçait entre le Turnright et sa main porteuse de la volonté de Marijoa. Comment cette créature bonne à servir d’esclave aux Dragons Célestes osait elle contrer les ordres suprêmes émanant de l’absolu Gouvernement Mondial. Quelle impie ! Quelle immondice ! Il fallait qu’elle paye. Il fallait qu’elle soit ramenée aux divins maîtres de ce monde afin qu’ils puissent décider de l’envoyer à la géhenne nommée Impel Down ou de faire d’elle une esclave et qu’on lui inculque ce qu’il était correct de faire lorsque l’on est un être de ce monde, une personne entièrement dévouée et redevable aux déités qui ont donnés vie et substance à ces innombrables terres émergées. C’est donc une frustration immense et un désir de vengeance qui explosa dans l’esprit de la Nostradame alors que l’attaque de la De Lérhane fendait l’air pour expulser avec une grande puissance Vénus qui sentit son estomac se retourner. Avec la différence de niveau entre les deux femmes, la force surhumaine de la bilcane était presque en mesure d’arracher un membre à Vénus. C’est donc sans rien pouvoir faire que l’espionne de l’agence secrète du Gouvernement Mondial fut projetée dans l’air pour un vol plané qui la condamnait à rejoindre les tribunes sans passer par le sol. Serrant les dents et luttant contre la douleur, la Nostradame eut une idée qu’Armand allait en réalité copier par la suite, celui-ci observant la lieutenante Labbaye tandis qu’il se dirigeait vers la femme céleste qui jaugeait plus attentivement les guerriers pendant ce temps.

-SHIGAN !

Plongeant son doigt dans l’estrade, elle ralentit comme elle put sa course, même si cela lui paraissait de plus en plus insuffisant à mesure que le bord se rapprocher. Allez, allez, allez, allez ! lâchait-elle mentalement en essayant de contenir comme elle pouvait la douleur. C’est ainsi qu’elle sortit de l’arène, sans possibilité de freiner davantage. Cependant, dans un dernier élan motivé par le besoin d’accomplir la mission qu’on lui avait confié, pour le bien du Constantinisme et de l’entité politique suprême de ce monde, elle propulsa son avant-bras pour venir saisir l’une des planches qui composait la structure inférieure de l’estrade, son support. Dans cette position, les pieds de la demoiselle se trouvait à une quarantaine de centimètres de la terre ferme, elle n’était donc pas encore éliminée. Le visage de Vénus se crispa et se tordit de douleur tandis qu’elle plaçait ses pieds sur d’autres de ces buches agencées pour soutenir le poids de tous les participants. Se tractant pour retourner dessus, elle laissa son corps roulé pour arriver sur le dos. Sa respiration put ainsi commencer à se calmer tandis que la douleur se dissipait petit à petit. Jacob arriva à sa hauteur, le cœur battant encore la chamade tandis qu’il regardait sa camarade reprendre pleinement possession de ses moyens.

-Il va… nous falloir… ruser… ou… conclure des… alliances… déclara le McCornell, toujours haletant, à sa compatriote avant de lui tourner le dos en observant ceux qui se dirigerait vers eux pour profiter de leur affaiblissement pour éliminer un premier duo, ce qui permit à l’agent gouvernemental de remarquer que, plus loin, deux membres d’un même binôme se confrontait et qui n’était autre qu’Azuriale et Diksein.

Codage par Libella sur Graphiorum



Techniques utilisées :
 
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 508
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
188/250  (188/250)
Berrys: 26.078.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Mer 5 Sep - 14:50

Royal Snow Battle


Aggaddon observa le lancement du tournoi d’un œil détacher. Demeurant non loin de son partenaire, il préférait éviter de se lancer seul dans l’action car il fallait éviter les confrontations à deux contre un… Mis à part quand on était du même calibre que cette femme ailée qui mis bientôt un terme au tout premier assaut de la Royal Snow Battle en peu de mouvements. Ses mouvements étaient assez différents de lorsqu’il l’avait affronté à Puerto Havana. En effet, il ignorait que cette fois là elle se remettait d’une lourde blessure à l’épaule et qu’elle ne disposait donc pas de tous ses moyens. Un frisson le traversa. Serait-il vraiment en mesure de lui infliger un coup d’une gravité suffisamment importante pour que la vengeance soit satisfaisante ? Il n’en savait rien et verrait bien en temps et en heures comment le faire… Peut-être en intervenant durant un autre combat ? C’est à ce moment là qu’il entendit les braillements d’Azuriale à l’égard de Diksein alors que leurs armes respectives commençaient à s’entrechoquer.

-Je vais aller le buter je te dis !

-Non, on a besoin de lui vivant pour retrouver Maximilien.

-Tout ce qui compte pour moi c’est que l’âme de mon frère repose en paix !


Sentant son cœur se serrer dans sa poitrine, il comprit bien rapidement la nécessité que ce conflit dure le plus longtemps possible pour qu’il ne soit pas mis en défaut par ces adversaires eux aussi bien trop fort. Dans le même temps, dans les tribunes, un homme notait quelque chose sur son carnet avant de se lever et se diriger vers un renfoncement isolé menant à des toilettes, coin bien plus discret que le cœur de la foule. Tapant rapidement un numéro sur son escargophone en demeurant attentif aux mouvements autour de lui au cas où quelqu’un débarquerait. Cette personne était souvent appelée l’Oreille des Ombres. C’était un membre d’une organisation criminelle assez discrète qui avait secrètement participer au financement de la Royal Snow Battle en payant l’un des fondateurs du projet pour qu’il ait les fonds suffisant pour intéresser des investisseurs afin de rendre l’événement possible. En contrepartie de cet « emprunt », le membre de l’organisation impliqué devait rendre des intérêts juteux, ce qui expliquait également le besoin quasi maladif de celui-ci de trouver des sponsors pour le futur de l’événement, besoin communicatif qu’il répandit chez ses compagnons et amenant à une sélection particulière de certains participant.

-Vous ne devinerez jamais qui est présent à Seppen Town pour le tournoi madame Hécate, murmura l’Oreille en affichant un sourire en coin.





Camélia Miller, Megan Schtrusenvraff


Tandis que les deux vampiresses avaient choisis de se diriger vers les Makaoda pour commencer les affrontements, cibles que Marie-Ange choisirait également, ce fut quelqu’un d’autres qui désigna pour elles qui seraient leurs ennemis. En effet, le commandant Ward fonça directement vers elle. Si Camélia était celle qui se trouvait être la cible de l’impatient Marine et qui n’avait pas vu le coup venir, ce qui aurait en effet put la mettre en danger, c’est Megan qui contra le coup de paume en amenant son propre poing au coude de l’adversaire pour détourner l’attaque, le déplacement de la scientifique étant bien trop rapide pour que la lieutenante Steele l’empêche d’agir. Avec un sourire d’amusement, la cancéreuse toujours coincée entre ses lèvres, elle sortirait une seringue qu’elle amènerait en un seul et même mouvement jusqu’à Lyna pour enfoncer l’aiguille dans la chair de celle-ci tandis que cette dernière serait certainement incapable d’arrêter le mouvement qu’elle avait engagé pour aider son supérieur. De plus, la substance qui se répandrait dans ses veines n’était ni plus ni moins qu’une drogue qui déformerait sa vision des choses, les distances devenant flou et les lignes devenant courbes.

Battle Royal !


-4 : Makaoda Shinderyu (lvl 18) et Makaoda Shinteka (lvl 11)
-9 : Camélia Miller (lvl 21) et Megan Schtrusenvraff (lvl 27)
Revenir en haut Aller en bas
Eden Chapter
Unbearable
avatar
Messages : 115
Race : Humain
Équipage : Dead-End

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
0/100  (0/100)
Berrys: 4.631.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   Ven 7 Sep - 17:53

Royal Snow Battle
Feat. Aggaddon Médixès, Ishtar De Lérhane, Venus Nostradame




Le vieil homme observait toujours tranquillement la scène qui se déroulait devant lui, tandis que personne ne semblait souhaiter s’approcher d’eux. Son alliée de la partie, comme il l’avait supposé, ne rencontrait aucune difficulté, et son partenaire improvisé, bien que sans doute un peu moins serein que lui, n’était visiblement pas plus empressé de se jeter dans la mêlée. L’Eden n’avait donc réellement aucune raison de se fatiguer pour l’instant, malgré les encouragements vocaux de l’enfant à la casquette rouge qui, gobant des bonbons sur sa banquette, avait apparemment décidé qu’il voulait profiter du spectacle au maximum. Calmement, il sortit les mains de ses poches, accompagnées d’un briquet et d’une cigarette qu’il alluma avant d’aspirer une bouffée de fumée avec un plaisir non dissimulé. Ce tournoi n’était peut-être pas une si mauvaise idée, finalement.







Dame Marie-Ange Delacroix ; Eugénie





Tandis que la petite sortait un nouveau carreau de la sacoche de velours finement brodée qu’elle portait, pour commencer à recharger son arme, sa majordome la souleva pour la serrer contre sa poitrine avant de se mettre à avancer vers les deux autres demoiselles. Elle n’avait rien à leur égard, pas plus qu’elle n’avait d’intérêt à participer à ce festival. Elle n’avait qu’une aspiration : s’occuper au mieux de sa jeune maîtresse, ce qui impliquait de remplir ses désirs et céder à certains de ses caprices, et surtout la protéger. Elle ne doutait pas de ses propres capacités, sans quoi elle n’aurait pas pu justifier le salaire extrêmement enviable que lui versaient les Delacroix ; si la victoire ne lui était pas assurée, la sécurité de l’enfant l’était donc bien, ce qui lui avait permis d’accepter sa demande – si on pouvait appeler les souhaits exprimés par la fine voix autoritaire de la jeune noble des demandes.



Approchant de la mère épéiste sous les cris enthousiastes de Marie-Ange, la domestique attendant que la femme qui lui faisait face porte elle-même le premier coup, qu’elle se tenait prête à esquiver. Elle se baisserait dans le même mouvement, lançant sa jambe en un mouvement circulaire qui viendrait balayer le sol de l’arène jusqu’à heurter la cheville de la jeune femme, lui faisant perdre l’équilibre. Elle tâcherait d’éviter de blesser son adversaire, et était de toute façon handicapée par la fillette qu’elle tenait dans ses bras et qu’elle cherchait à protéger. Malgré cela, elle disposait d’une vitesse assez satisfaisante.







Marko « Strong Guy » Simmons ; Maîka Lev ; Moustache





Ils ne s’étaient pour l’instant pas engagés, et c’était une bonne chose. S’ils pouvaient attendre aussi longtemps que possible que les autres candidats s’éliminent et se fatiguent entre eux, leurs chances d’empocher la récompense n’en seraient que d’autant plus grandes. La dresseuse était, durant ces quelques secondes, reconnaissante à son collègue qui semblait pour une fois faire preuve d’une retenue exemplaire, et… Et il était parti. Bon sang.



Riant aux éclats, le grand homme musclé s’était élancé au secours de celle qu’il avait identifiée comme étant l’alliée de Mystic Grizzly, sans se soucier le moins du monde de savoir si son aide était réellement nécessaire. Deux groupes s’étaient jetés sur elle, et le colosse n’aimait pas la triche. Il arriva dans le dos du fier chevalier, mais ne visait pas la surprise ; ses pas lourds et sa voix grave l’annonçaient de loin. Levant son haltère, il projeta de toutes ses forces la lourde sphère métallique contre le bouclier de l’homme. Une approche totalement dénuée de subtilité, mais ce n’était après tout pas avec la subtilité que Strong Guy avait gagné l’adoration de son public, ces dernières années.



Quelques pas derrière lui, Maïka Lev se pinça l’arrête du nez en soupirant. Le grand homme n’avait jamais été d’une intelligence exemplaire, et se fichait de toute façon royalement de tout ce qui pouvait s’apparenter de près ou de loin à de la stratégie. Malgré tout, la dresseuse savait combien valait une alliance temporaire, dans ce type de compétitions. Apporter son aide directe à celle qui semblait pour l’instant être la meilleure candidate à la victoire, c’était bien au-delà de l’insouciance.







Lieutenante Lyna Steele ; Commandant Ward





Le commandant vit rouge lorsque son attaque fut parée sans qu’il ne s’y attende. La Steele savait bien que cela n’était pas une bonne chose. Si le fier marine était un combattant émérite, c’était dans sa capacité de réflexion froide que résidait en temps normal toute sa puissance. Il prenait tout le temps d’analyser son adversaire, découvrant la moindre de ses failles et les exploitant une à une, patiemment, sans laisser de son côté la moindre ouverture. Cela lui avait permis à de nombreuses reprises de triompher d’opposants en apparence bien plus forts que lui, et lui avait valu son épithète : Dédale. Ironiquement, son principal point faible à lui résidait dans ceux qui aurait dû être ses alliés ; dans son empressement de se prouver face à ses rivaux, l’homme n’était que l’ombre de lui-même. Mais il n’était pas pour autant sans ressource.



La femme pâle était rapide, et la levée de bouclier de la lieutenante Steele ne put la protéger de l’offensive. Ward lui-même n’eut pas l’occasion de réagir. A voir cependant si cette rapidité lui serait suffisante. Après avoir repoussé son coude, et le temps de récupérer sa seringue pour la planter sans doute dans la joue de la naine, puisqu’elle devrait faire l’effort de viser la seule zone du corps de la marine qui n’était pas couverte d’une épaisse couche de métal, le commandant put voir de larges ouvertures et espérait bien pouvoir en profiter. La paume toujours ouverte, ce fut cette fois-ci le tranchant de sa main qui fusa à toute vitesse vers la glotte de la vampire.










1. Marko Simmons (lvl 19)
2. Eugénie (lvl 25) et Marie-Ange Delacroix (lvl 3)
7. Lyna Steele (lvl 16) et Ward (lvl 22)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Royal Snow Battle [Feat Aggaddon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» EPIC SNOW BATTLE OF HISTORY [RP ouvert][Inachevé]
» L'étendard royal du Rohan
» Labadie: Contrat entre l'etat haitien et la Royal Carribean
» garde royal rohan
» UBAC X CANICHE ROYAL MALE CHAMPAGNE CIPAM BUCHELAY 78

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue :: Seppen Town-