Partagez | 
 

 [FB] - Une drôle d'histoire de fantômes [Pv : Fudo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karim Ookami

avatar
Messages : 119

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
83/100  (83/100)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: [FB] - Une drôle d'histoire de fantômes [Pv : Fudo]   Mar 17 Juil - 14:44

    - T'as encore sali les draps !

La voix de la mère traversait la fenêtre de la chambre aux volets pourtant bien fermés. Quand Karim rouvrit les yeux, il était en dessous de cette fameuse fenêtre, et il se réveilla à l'odeur du pot de chambre qu'on vidait à ses côtés. Eurk, quelle horrible odeur d'urine ! Secouant la tête, il se tint au rebord de la fenêtre fermée. Le regard intransigeant du père se porta sur lui, de par l'endroit où on venait de jeter la pisse de l'enfant. Arf, tout était confus dans sa tête. Éternuant, l'homme-loup sentit que son corps avait passé une bonne partie de la nuit à la belle étoile, et que ce n'était pas forcément pour plaire à Finn.

Le garçon d'une rare tendresse à son égard avait brusquement disparu dans la confusion de la nuit. Ils s'étaient rendus au « Mysterious Hostel », un endroit qui n'avait de mystérieux que le nom, et y avaient loué une chambre pour quelques malheureux berrys gagnés dans des travaux faits sur une barque. Ils s'étaient affalés sur le lit, avaient commencé à jouer jusqu'au moment où Karim avait mordu son humain et... « Son humain ». Ah, oui, il l'avait effectivement appelé comme ça quand il avait dit qu'il ne voulait pas subir ce genre de traitement. Il avait été un « gros con » à ce moment là, et on l'avait foutu dehors.

Se faire pardonner. Se faire pardonner... oh, des fleurs, excellente idée. Se dirigeant vers le parterre le plus proche, le jeune homme arracha une demi-douzaine de roses dont il ne prit pas la peine de retirer les épines. Celles-ci cassèrent sous sa paume. Quand il se dirigea vers l'endroit où l'hôtel devait se trouver... Il se trouva cependant face à un os. Il n'y avait plus rien. Le sol était ras, comme si il n'y avait jamais rien eu. Fronçant les sourcils, Karim tourna la tête. Avait-il rêvé ?

    - Eh, oh ! Y'avait pas un hôtel ici ? Lança l'homme-loup au premier passant venu.
    - Si... Enfin, il y a douze ans qu'il a été détruit, ahahah. C'était le « Mysterious Hostel », l'hôtel le plus branché de la région... Là où ma femme me trompait...
    - Ouais, cool, enfin non, il était là la nuit dernière ! Mon ami s'y trouvait et...
    - L'hôtel apparaît parfois par les nuits sans lune. Il attire les voyageurs perdus et les dévore, selon la légende...

Soupirant, le charpentier arrêta d'écouter les sornettes que sortait son interlocuteur. Il n'en avait rien à faire de savoir si un fantôme avait pris possession des lieux, il ne croyait en ces créatures mythiques débiles. Crachant quelques jurons, il tapota du pied, n'écoutant plus l'homme dont la voix finit par s'éloigner. Et ce ne fut que quelques minutes plus tard qu'il commença à réaliser dans quelle pintade il se trouvait ! « Si je ne retrouve pas Finn, comment je vais faire pour... Et puis, il a tout le fric... Et puis.... ». Chaque intention était bonne, même si en réalité son cœur avait déjà commencé à se serrer. Il n'avait pas l'intention de perdre ce gars-là maintenant. Attrapant par le col le premier passant venu, il hurlerait en sortant de la lune :

    - Je vais retrouver Finn, ok ?! Hôtel fantôme mon cul, oui ! J'ai b'soin d'un putain d'informateur, là ! Crache-le morceau !

Et en fonction de la personne qui se trouvait en face de lui, il pourrait rajouter un « morue » ou « salaud » parfois assez peu approprié, quitte à finir dans le décor. Il n'aimait pas se sentir impuissant, et pourtant il l'était bel et bien actuellement...
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 638
Race : Humain
Équipage : None

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
177/250  (177/250)
Berrys: 325.405.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Une drôle d'histoire de fantômes [Pv : Fudo]   Mar 17 Juil - 18:34



- Une drôle histoire de fantômes -



-...Bête comme un âne, il a sûr'ment dû aller s'chercher d'quoi s'défouler !


-Hoy petite merde ! Tu t'prends pour qui ?

Kévain posta son bras face au torse du jeune homme qui l'accompagnait depuis maintenant deux semaines. Il scruta le paysage rapidement avant de s'élancer, paume sur la garde de son katana, vers la source du soudain chahut. Son camarade de voyage le suivit ainsi, tout stressé.

-Ti..Timéhau !

Les yeux de l’épéiste se posèrent sur la silhouette de son frêle semblable en lévitation. Ses doigts vinrent enlacer la poignée de son arme quand il découvrit l'apparent ennemi qui s'était saisi de son homologue comme l'on se saisissait d'une vulgaire poupée de chiffon. Kévain se voyait déjà fondre vers cet inopiné adversaire avant de dégainer, pour autant cette idée éclata bien vite dans son esprit : il se fit percuter par le guignol que son capitaine lui avait collé dans les pattes.

Un touriste. Un putain de touriste.

-Merde, désolé. -barbouilla-t-il en portant sa main sur son crâne.

Le blondinet pesta, repoussant son poids mort qui recoiffait désormais sa banane dégueulasse, puis s'approcha de la scène centrale à toute hâte.

-Mon frère va t'buter si tu me lâches pas, tu m'entends ? Il va te découper, couicouic :  transformé en sashimi !

-J'fonce Timéhau !

Il s'élança alors, lame baissée, prête à trancher verticalement tout ce qui se mettrait en travers de la volonté de son jumeau qui, jusqu'alors, n'avait fait que d'agiter ses membres rachitiques dans tous les sens.

Revenir en haut Aller en bas
Karim Ookami

avatar
Messages : 119

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
83/100  (83/100)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Une drôle d'histoire de fantômes [Pv : Fudo]   Jeu 19 Juil - 16:13

L'homme-loup se trouvait face à une situation dont il ne pouvait pas s'extraire. Il était seul, en cavale avec ce putain d'humain qui lui appartenait et en plus les cons qu'il avait abordé étaient de mauvaise compagnie. Pas un pitié, pas une supplication qui aurait pu lui arracher un sourire carnassier. Seulement des gestes déplacés, dont le blond n'avait que faire. Observant les jumeaux qui s'étaient amusés à le faire chier, il se contenta de déplacer celui qu'il tenait dans ses mains sur le trajet de la lame de l'autre, pour qu'il lui serve de bouclier. Il se décala en même temps pour éviter d'être transpercé à son tour.

    - Abrutis ! Lâcha-t-il en donnant un coup de pied dans sa victime initiale pour le repousser.

Il tourna les yeux vers l'hôtel qui avait disparu. Il était certain qu'il s'agissait de cet endroit, mais au final peut-être qu'il se trompait... Ouais, c'était une idée qui lui traversa l'esprit et fusa assez vite pour qu'il ne se décide à se tourner en direction du centre-ville. Il cracha au sol, observa un instant les jumeaux avec un regard de dédain, à la fois haineux et méfiant, puis il se dirigea en direction des bâtisses qui précédaient l'hôtel. Comment il pouvait faire ? Pêche à l'information ? Trouvaille miraculeuse ?

Et puis... Comment il s'appelait déjà ce putain d'hôtel ? Ouais, il s'en foutait en fait, il fallait juste qu'il demande à trouver Finn. C'était le seul truc qui importait. Certes, ils s'étaient frittés hier soir, mais il aurait tout de même pas emmené le bâtiment avec lui pour faire une blague... hein ?

    - Eh oh, y'a quelqu'un qui peut m'répondre ici ?

Le lieu était presque désert. À part les habitants qui allaient au marché, personne ne semblait réellement vivre dans cet endroit. Karim se rongeait le sang à penser à toutes les horreurs qui avaient pu arriver aux personnes qui avaient rencontrer Finn. Ces personnes ne savaient pas à quel point ce garnement était violent, impétueux, tumultueux ! Il relevait sûrement de la cause psychiatrique, voire de la cause perdue. C'était dommage, d'ailleurs, car avec son joli minois il aurait pu trouver une fille charmante... Enfin, bref, observant les habitants, il se dirigea vers la première venue et commença son interrogatoire. Celle-ci, le menton haut et les épaules droites, semblait plutôt sévère. Elle était accompagnée d'un gros brutus, un homme aux épaules larges.

    - Yo ! Vous savez quelque chose sur l'hôtel ?
    - Non, répondit la femme d'une voix sèche.

Elle s'éloigna sans demander son reste tandis que l'Ookami pesta contre elle. Les lunettes sur le nez et une plume dans sa poche, elle hésita à réagir puis haussa les épaules : qu'importe. Elle avait un mercenaire pour garde du corps, et semblait relativement sereine de sa situation. Il ne fallait pas envenimer les choses.

De son côté, Karim était déjà passé sur un autre passant. Il était relativement à fleur de peau et ses paroles se voulaient informatives mais se montraient agressives. Impossible d'obtenir la quelconque information sans trouver LA personne qui serait compréhensive.
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 638
Race : Humain
Équipage : None

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
177/250  (177/250)
Berrys: 325.405.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Une drôle d'histoire de fantômes [Pv : Fudo]   Sam 21 Juil - 8:05



- Une drôle histoire de fantômes -



-Timéhau ! Putain non, Timéhau !

Du sang s'écoulait depuis la plaie béante grimant le dos de l'anorexique. Kévain tenait son frère de ses deux mains tremblotantes.

-Oh le con, oh le con, oh le con, putain qu'est-ce que t'as fou-

-NON TIMEHAU, DESOLE TIMEHAU, PUTAIN DE MERDE

Submergé par la panique, Kévain se mit à secouer son frère vigoureusement, comme si cela allait pouvoir l'aider à rester parmi les vivants.

-ESP-

-TIMEHAUUUUUUUU

Le frêle poing du blessé vint percuter le menton du plus grand, sans grand effet. Agacé par sa situation, Timéhau, qui semblait être le moins con des deux, s'écria.

-J'suis en vie ducon, faut m'fai-


-Je vais te venger mon frère !

La connerie de son frère le poussa ainsi à hurler, les secousses cessèrent.

-TA GUEULE ET APPORTE MOI BRANDON !

-Timéhau ? T'es en vie ? Oh... ouai Brandon ! Kévain chercha du regard le boulet qu'il se trimbalait depuis West Blue, une fois son regard posé sur son étrange tignasse il se mit à beugler. - Et toi là, va rameuter Brandon !

-O...ok !

Fudo, toujours aussi perdu et n'ayant aucun autres points d'ancrage que ces épéistes à deux balles, se mit à courir jusqu'à la côte. Alors, quelques minutes plus tard, il revint avec un autre gaillard. Un gars visiblement fini à la pisse, lui aussi, un nabot ne dépassant pas le mètre cinquante, tout compact et en largeur, débarqua au trot, trois lames dans son poing crispé.

-Putain, t'es salement amoché, c'est qui qui t'a fait ça ?-baragouina-t-il une fois sur place.

-C'est ce...


-Un homme-bête, une sale race !-reprit le fautif.

-Le boss va vouloir le buter tu sais ? Grand frè... papa va vouloir se le faire ! Hey toi là, va m'trouver cette enflure et ramène le moi !

Déjà désespéré par sa piètre situation, le jeune novice ne demanda pas son reste et se mit à cavaler loin de là à la recherche de Karim. Putain qu'il avait pas de chance, mais bon il n'allait pas s'en plaindre : ces types là lui avaient promis de le déposer à Shabondy pour qu'il puisse y mener affaire avec un certain de ces contacts.

Après plusieurs minutes de courses, deux lames d'obsidienne vinrent découper les oreilles de l'Ookami : Fudo venait de le trouver. Il accourut alors en sa direction, glissant sa main sur son sac en toile qu'il se trimbalait jusqu'alors dans le dos, pour y saisir le manche de sa batte au travers du tissu. Une fois à hauteur de l'homme-bête, la paume libre du jeune homme s'abattrait sur l'épaule de sa cible.

-Hey toi ! Tu vas me suivre, compris ?

Il avait dit ça d'une voix peu crédible, trahissant son manque d'assurance et d'expérience.

Dans quoi avait-il mis les pieds ?


Revenir en haut Aller en bas
Karim Ookami

avatar
Messages : 119

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
83/100  (83/100)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Une drôle d'histoire de fantômes [Pv : Fudo]   Dim 22 Juil - 12:15

La quête de ce satané Finn était en train de tourner en eau de boudin. Impossible de mettre la main dessus. Impossible même de définir où il se trouvait. Putain, il était dégoûté que le seul humain qu'il trouve un tantinet supportable disparaisse comme ça, sans prévenir. C'était une putain de plaie qu'il avait récolté. S'il lui faisait coup toutes les semaines, pas sûr qu'il y survive. À vrai dire, il aurait du s'en foutre royalement : les humains persécutaient tout ce qu'ils trouvaient, et celui-ci n'était sûrement pas une exception à la règle. Or... Il n'aimait pas le sentiment qui lui rongeait l'estomac. Ça faisait assez peu de temps qu'ils se connaissaient, moins d'un an, mais ils avaient fait un bout de chemin ensemble. Il s'y était plus attaché qu'à cette guenon qu'il avait du bai... Ses oreilles se mirent en action quand son sens du danger parut. Il se souvenait de tous ces entraînements dans la forêt, de toutes ces années qu'il avait passé à se faire défoncer la gueule...

Ainsi, avant que la personne qui le suivait n'ait le temps de lui mettre la main sur l'épaule, l'Ookami se retourna et, utilisant l'effet de surprise, porté par la frustration qu'il ressentait actuellement, envoya un pain dans le visage de cette pauvre victime qui n'avait pour l'instant rien demandé. Il lui lorgna dessus, fronça les sourcils et se dit intérieurement : « Il me dit quelque chose. », ce qu'il ne souleva pas plus. Des gens, il en avait rencontré des tonnes : des petits, des gros, des géants, et le pire, des lilliputiens. Rien que cette idée le fit frémir. Cependant, il ne s'éternisa pas dessus.

    - Toi, t'sais ce qu'est devenu l'hôtel ?

« Toi », l'inconnu. « Toi », le petit être qu'il venait sûrement de frapper. « Toi », l'objet d'un destin bien trop cruel. À peine eut-il dit cela qu'une autre silhouette s'arrêta à ses côtés. Il lui fallut quelques dizaines de secondes pour réagir, le temps à cet homme de se remettre ou de répliquer. Et si Karim était sur ses gardes, la silhouette finit par exulter d'un bonheur assez étrange. Avec ses lunettes et sa robe d'érudit, il semblait tirer d'un tout autre monde que celui dont les deux jeunes hommes venaient. C'était le type d'intello que Karim débectait habituellement, mais quand il entendit ses paroles, il se dit qu'ils pourraient en réalité devenir meilleurs amis le temps de trouver la réponse.

    - Je ne suis pas fou ! Cet hôtel existe ! Ah, j'en étais sûr !

Il sauta dans tous les sens, l'air un peu amusé, un peu excité. Ses mains joignirent celles de Karim, les liant un court instant tandis que des étoiles brillaient dans les yeux derrière les lunettes. Il avait des putains d'iris... Et son sourire surexcité le rendait, malgré sa robe, très séduisant. Le blond n'y fit cependant pas attention : il voyait avec cette personne un moyen d'obtenir ce qu'il désirait. Une piste vers la résolution de ce mystère...

    - Ouais, j'y étais hier, et j'me suis fait chasser par Finn, un gars, et j'le cherche parce qu'il a les thunes !

Déformation de la réalité : il le cherchait aussi parce qu'il pouvait l'emmener hors de ce trou à rat, de cette île sans importance où ils avaient échoué pour un contrat. En soit, il était pieds et mains liés dans cette affaire. Ignorant totalement la personne à côté d'eux, les « chasseurs d'hôtel fantôme » commencèrent à discuter à voix basse en jetant parfois de petits regards mesquins à ce jeune batteur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] - Une drôle d'histoire de fantômes [Pv : Fudo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] - Une drôle d'histoire de fantômes [Pv : Fudo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19
» Pour l'histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line-