Partagez
 

 Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
Lidy Olsen
Messages : 295

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue31/75Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue203/250Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (203/250)
Berrys: 80.189.300 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeLun 16 Juil - 16:18


Malin comme un renard [10]


Lorsqu'elle aperçut la personne en face d'elle, Lidy ne pensait pas qu'elle serait si « vicieuse ». Un hors-la-loi qui vendait esclaves, mais aussi toute forme de denrées à n'en plus savoir où donner la tête. D'ailleurs, dès qu'il furent relativement isolés, elle put apercevoir que le bruit omniprésent faisait barrage aux oreilles indiscrètes. Une bonne chose qui lui permettrait peut-être de modifier quelques informations une fois qu'elle aurait une ouverture... Ce qui n'était pour l'instant pas le cas. Elle avait fait la cruche jusqu'à présent, et aujourd'hui elle devait dévoiler la « Rêveuse » qui se trouvait dans le monde underground. Elle n'était pas spécialement connue, contrairement à son frère, cependant dans l'organisation, c'était elle la meilleure informatrice. Elle possédait une capacité à s'infiltrer dans les milieux assez particulière... Cependant, quelque chose lui disait qu'elle allait avoir du mal à le faire ici, étant du côté des gouvernementaux. C'était une autre manière de faire.

Mue dans le silence, la demoiselle attendit quelques instants que son interlocuteur ait fini de parler, tout en observant les marchandises qui s'étaient succéder sur scène se faire transporter. Les personnes ici prenaient assez peu de précautions avec certaines d'entre elles... Et d'un air assez serein, elle tourna les yeux en direction de celles qui étaient humaines. Elle eut un air de dédain et un haussement d'épaules qui montraient une nouvelle fois à quel point ce côté hors-la-loi était ancré dans sa personnalité. « Ce n'est pas ma mission. » se dit-elle avec la plus grande des simplicités.

- Sachez-le, finit-elle par réagir, mon compagnon a quelques projets.

Elle réfléchit rapidement. Il fallait qu'elle trouve quelque chose d'assez gros pour qu'il puisse être intéressé, mais de pas trop gros pour qu'il ait l'impression de se faire mener en bateau. Elle souhaite aller sur les armes, la spécialité de Imejo, mais dans quelles circonstances avait-on besoin d'armes ? Debout sur le plancher, la jeune femme ne mit qu'un très bref instant à reprendre la parole.

- Celui-ci pourrait vous intéresser. Écraser les gouvernementaux avec une guerre civile à Shivering Island et dans d'autres pôles des Blues. Pour le cas de Shivering, depuis que l'île a été reprise aux révolutionnaires, les choses se déroulent plutôt bien... Cependant, pour y créer un lieu où la vente d'arme y sera aisée, il faut des opposants. Némésis compte y incruster quelques uns de ses agents qui feront office de dissidents, mais nous avons besoin pour la suite de l'opération d'un pilier de l'armement qui pourra proposer les armes nécessaires dans cette entreprise.

Finalement, elle y arrivait. D'un air serein, elle observerait les réactions de son interlocuteur et ses pensées : avait-il pensé à Imejo ? L'avait-il localisé intérieurement ? En tout cas, le contrat était peut-être assez intéressant, s'appuyant sur une population entière, pour justifier une prise de contact tacite. Si elle ne l'explicitait pas... C'était bien sûr pour garder des balles dans son barillet. Ainsi, dans le cas où la chose ne suffirait pas à induire le contrat, elle rajouterait, et uniquement dans ce cas-là :

- Bien sûr, les différents pôles ont été choisis avec grand soin. Nous aimerions juste avoir affaire à un grand connaisseur pour discuter plus en détails.

Ce n'était qu'un intermédiaire. Il finirait par devoir amener quelqu'un de plus important. Le baron du crime n'était plus très loin, elle le sentait. Et cette histoire, elle n'aurait pas à l'inclure dans le rapport : il lui suffirait de s'extraire rapidement après.

D'un air assez surpris, l'ancienne chasseuse de prime observa ses camarades. Elle réfléchit un instant, mais accepta tout simplement. C'était quelque chose qui était dans ses cordes : d'un part elle pouvait utiliser son agilité, et d'autre part simuler la maladresse. Il fallait bien sûr que sa comédie soit travaillée un tant soit peu. Tout d'abord, elle commença à marcher avec son plateau. Il était fourni de flûtes de champagnes, cependant il y avait aussi de quoi attirer les mangeurs avec quelques petits fours bien gras. De toutes les situations, aucun ne semblait se prêter à ce que la personne en face d'elle ne passe une bonne soirée.

D'un pas leste, la demoiselle se dirigea en direction de la femme à la robe rouge. Elle simula son rôle de serveuse, vidant quelques coupes de champagnes... Pour finalement arriver au niveau du groupe qui gloussait aux anecdotes. Elle en avait fait soigneusement le tour, tout en prenant soin de s'approcher de la personne la plus badaud à côté de la diva. Elle profita d'un mouvement brusque pour s'avancer, et renverser le contenu de ce qu'elle possédait sur la jeune femme en rouge.


Les PNJisations sont vues avec le MJ (Je le précise, mais cela depuis le début du RP).
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1688

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue0/0Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue0/0Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeMar 17 Juil - 15:51





Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 190px-10


Sven parlait, parlait, parlait et parlait encore, heureux de voir que son récit pouvait intéresser sa chère invitée qui en vint même à le complimenter sur sa vie, allant jusqu’à la qualifier d’incroyable. La considérait-il ainsi ? Non pas vraiment. Il avait parfaitement conscience d’être un privilégié, le principe amené à régner sur un empire politique et économique viable et fructueux mais il trouvait sa vie relativement normale, bien que confortable. Il travaillait pour l’entreprise du royaume et se considérait clairement comme un commercial, un homme qui arpentait les mers pendant que son père gérait les choses sur leur île et qui démarchait un maximum de monde pour réaliser des partenariats intéressants pour les deux parties. Jusqu’alors, ce métier, il l’avait parfaitement rempli et le contrat qu’il s’apprêtait à signer avec le maire de Kitsari ne serait qu’un témoin supplémentaire de ce talent de vendeur que son père lui avait forgé. Sven était excellent dans divers domaines et le commerce était probablement l’un de ses deux plus talents.

Une chose était néanmoins certaine, l’art de la drague ne faisait pas partie de ses qualités, il rougit alors immédiatement lorsque la douce main de Venus vint se poser sur la sienne au cours d’une manipulation du thé. Il resta ainsi un instant avant de la retirer avec une certaine douceur, entendant alors la remarque de sa Geisha. Sa rougeur ne disparut pas et ne fit que s’accentuer encore un peu alors qu’il tentait tant bien que mal de bégayer quelque chose.

-   Me… Oh. Ba.. mer.. Merci ma chère… La vo-vo-votre aussi.    

L’héritier du trône était sous le charme, totalement, il ne fallait pas être une grande scientifique pour s’en rendre compte et la Nostradame avait déjà dû s’en rendre compte. Au cours de ce contact, le Harskof avait réellement senti quelque chose entre eux, un lien, une attirance. Certaine pour lui, elle n’était qu’apparemment que mimée par l’agente sous couverture qui pourrait profiter de la situation pour prendre la main. Enfin, qui aurait pu… En effet, à peine le prince avait-il fini d’articuler son compliment que quelqu’un vint frapper à la porte, anormal lorsque l’on savait que ses gardes personnels étaient censés empêcher toute intrusion sauf pour un motif important. Sven se leva donc avec empressement, sans laisser à sa servante du soir le soin de proposer d’aller à la porte. Il avait la mine grave, fermée, énervée : qui pouvait bien oser interrompre ce délicieux moment. Il ouvrit avec une certaine violence et tomba nez à nez avec un homme totalement inconnu au bataillon, une sorte de paumé au style horrible et portant un légère tâche de sang sur le coin de sa veste.



Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Agent_11


-  Excusez-moi M’sieur, je suis de l’administration de l’île, il y a un p’tit souci avec votre Geisha, je vais devoir l’emmener avec moi, on vous en envoie une autre direct.    

Il fit un pas vers l’avant mais fut rapidement bloqué par le bras tendu du royal qui ne put que demander des explications.

-  Où est le problème avec cette jeune personne ? Je suis très content de son office et je ne souhaite pas changer de personnel. En parlant de personnel, pourriez-vous me dire où sont mes deux gardes ?    

Saloperie de nobliau… L’homme au bonnet releva la tête et lui adressa un regard mauvais, il aurait aimé pouvoir le décapiter comme il l’avait fait avec les gardes mais pas un client comme lui, le patron avait dit non : « des victimes ok, mais pas les clients ». L’homme de main prit donc son mal en patience et répondit à la question avec une certaine honnêteté, enfin, sur une partie de ses réponses du moins.

-  Vos gardes, on les a retrouvé morts dans le conduit à linge, quelqu’un a fait ça et on pense que c’est la rouquine… Notre administration a reçu des infos et en gros, c’est une menteuse, une infiltrée. On doit s’en occup…    

Il ne termina jamais sa phrase, le bras du nobliau qu’il détestait tant l’en empêchant au moment où il lui avait transpercé la poitrine. Crachant une quantité non-négligeable de sang sur le marbre du sol, l’invité impromptu tenta de se venger en blessant a minima son assassin, mais il n’en fut absolument pas capable, celui-ci le projetant contre le mur et l’envoyant ainsi dans l’autre monde une bonne fois pour toute. Sven avait deux grands talents, deux grandes qualités : le commerce et le combat. Cet homme avait tué ses gardes, il méritait la mort dans tous les cas...

Il se retourna alors vers la rousse en question, celle qu’il avait sauvée en quelque sorte, le regard incompréhensif et empli de tristesse. Il retira sa veste pleine de sang et la jeta au sol en se dirigeant lentement, d’un pas mesuré vers l’agente CP9 dissimulée. Celle-ci, peu important sa réaction devant cette mise à mort soudaine, pourrait néanmoins se faire une remarque : elle n’avait pas vu le coup venir, comme le mec au bonnet d’ailleurs. Sven Harskof était fort et rapide, bien plus qu’elle.

-  Ma chère, disait-il la vérité ? Qui êtes-vous réellement ? Ne me mentez pas s’il vous plait, je ne serai pas dupe deux fois.    

Venus se retrouvait donc devant un dilemme, mentir de nouveau ou dire la vérité. Un choix cornélien face à un homme trahi et abattu qui pourrait réagir de toutes les façons possibles et imaginables. Pourtant, au fond de ses yeux, la Nostradame pourrait le voir, le coup de cœur était toujours bien présent. Pourquoi aurait-il pris la vie de ce sous-fifre sinon ? D’ailleurs, comment l’autre avait-il pu savoir pour sa mission ?


Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Cp9_ta12


Dans la salle de réception, les choses étaient tout à fait normal, aucune nouvelle arrivée, quelques départs chez les clients qui se contentaient de leurs achats et avaient hâte de les retrouver. L’agente Odono se trouvait encore non loin de la porte empruntée par Lidy et attendait son retour, calmement. Contrairement à Venus, si les contrôles de sécurité l’avait trahi elle et son visage, avoir pris une autre identité pour entrer dans cette soirée lui offrait un répit, personne ne viendrait fouiller ici, pourquoi le feraient-ils d’ailleurs ?


***


Dans une autre salle de réception, une serveuse venait de commettre l’irréparable en renversant boissons et canapés sur la robe merveilleuse d’une invitée de prestige. A l’instant même où les produits transportés s’étaient écrasés que le tissu, le visage de la femme si expansive se brisa dans une grimace de colère monumentale alors que la tribu d’homme autour d’elle se mura immédiatement dans un silence gêné. Pire encore, l’un des roulés à la saucisse était entré dans son décolleté et se baladait maintenant entre l’opulente poitrine de cette riche rombière. Sous la colère, devant une simple serveuse, la cliente ne put se retenir et leva sa main pour tenter de porter une gifle tonitruante à celle qui venait de commettre l’outrage. Pourtant, au moment où le bras s’apprêtait à se rabattre vers le visage de l’ancienne chasseuse de prime, une main extérieure vint sauver la jeune femme, la main de celle qui l’avait missionné pour cette expédition punitive.

-   Madame, je vous prierai de ne pas lever la main sur nos employés. De plus, à en croire vos histoires, vous êtes habituée à accueillir toute chose entre vos seins, n’est-ce pas ?  

La remarque fit littéralement éclater de rire l’intégralité de l’auditoire devant une victime blonde qui ne put que s’enfuir en courant, misérable. L’autre femme, celle vêtue de violet se tourna vers sa serveuse et l’emmena par le bras à l’écart de tout cela, en-dehors de cette salle, dans les cuisines maintenant quasiment vides.

-   Je déteste ces garces gonflées qui racontent des conneries à longueur de temps… Des parasites qui ne dépensent pas un sous dans notre île et qui profitent très largement de notre accueil. Je te remercie, ton petit spectacle m’a bien diverti. Tu viens de monter en grade, j’ai viré ma secrétaire il y a trois jours, elle me volait de l’argent, tu vas prendre sa place. Entendu ?  

Reütsuna aurait tout juste le temps de répondre avant que le denden mushi de son interlocutrice ne se mette à sonner.


***


Le vendeur masqué écouta attentivement sa jeune cliente jusqu’au bout et sembla peser le pour et le contre d’une éventuelle transaction. Le choix final ne serait pas le sien, évidemment, et lorsque la jeune femme parla d’un spécialiste des armes, ses pensées trahir immédiatement son employeur : un trafiquant d’arme primé, Kasumi Imejo. En l’occurrence, la jeune femme parlait d’achat d’arme, ce qu’il pouvait gérer seul sans l’intervention de l’Imejo, même s’il s’agissait d’une vente de masse. Pourtant, elle évoquait aussi autre chose : une implantation de leur commerce sur un pôle différent après la prise en charge de l’île par Nemesis… Il s’agissait là d’une donnée qui dépassait très largement ses attributions et qui relevait directement des compétences du big boss. Seul Kasumi pouvait donner son aval pour un projet d’une telle importance.

Prit par le feu de la négociation, le vendeur public décida de pousser la relation plus loin, de prendre quelques gages de confiance et d’en savoir toujours un peu plus. Il porta donc sa main à son masque et le retira.



Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Agent_10


-   Bon, bas les masques, parlons entre commerçant ma chère.    

L’expression se valait autant au propre qu’au figuré, il souhaitait voir à qui il s’adressait, histoire de pouvoir décrire la future cliente à son patron, même si celui-ci bénéficiait toujours des registres d’enregistrement de l’île. S'agissant de ce visage, Lidy pourrait le reconnaître car il figurait dans ses dossiers de préparation de mission : Rod Jenkins un contrebandier affilié à Kasumi, primé à 14 millions.

Une fois que Lidy serait à visage découvert, il pourrait reprendre.

-   On va pas chercher la petite bête. Je connais effectivement quelqu’un qui pourra vous fournir les services demandés, mon boss. Pour le moment, je ne peux vous dévoiler son identité, raison de sécurité tout ça, vous comprenez je pense. Par contre, je vais voir certaines choses avec lui, s’il est intéressé par la proposition, vous serez invitée à le rencontrer, sinon, je m’occuperai moi-même de votre demande, enfin pour la vente des armes quoi.  Ça vous convient ?  

Il ne pouvait pas dévoiler son identité, mais ses pensées le faisaient pour lui. L’abruti préparait déjà la façon dont il allait présenter le projet au boss dans les heures à venir. Pourtant, il ne pensait à aucune localisation précise où trouver le criminel en question. Quoiqu’il en soit, si la cliente acceptait ce début de marché, le vendeur remettrait son masque et partirait en compagnie de la criminelle présumée en direction de la salle des ventes. Il ne s’éterniserait alors pas et partirait rapidement de l’endroit, ses pensées assez expressives quant à son but : appeler le patron pour organiser un rendez-vous boulot !


Venus > Un porte flingue vient vous déranger et révèle que tu es une infiltrée sans trop en dire. Il veut te récupérer mais Sven le bute immédiatement et assez facilement, tu peux noter qu'il te dépasse largement en puissance et en vitesse. Il veut des explications auprès de toi.

Lidy > Reütsuna se voit proposer un emploi, viens me voir en PV pour la réponse, elle donnera suite à quelque chose d’immédiat en fonction de ton choix que tu pourras intégrer dans ton post. Pour Lidy, au revoir les masques, le vendeur te demande de le dégager et dégage le sien. Il se dit ensuite intéressé par la transaction et parle de son boss sans mentionner son nom, en pensée, il se trahit, évidemment il pense à Imejo. Il dit qu’il va voir avec lui et revenir vers toi après.

Tahita Odono, CP9, est lvl ???? (Rokushiki)
Sven Harskof est lvl 25+
Rod est lvl ??? (14.000.000 B)
Revenir en haut Aller en bas
Vénus Nostradame
La Fleur de la Mort
Vénus Nostradame
Messages : 148
Race : Constantiniste
Équipage : CP9

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue23/75Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue7/120Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (7/120)
Berrys: 8.653.000 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeMar 17 Juil - 16:42







Malin comme un Renard


La geisha fut surprise par le son qui émanait de la porte. Elle était en bonne voie et voilà qu’un élément venait perturber le tout. Elle allait prendre la parole, demandant si son client voulait qu’elle aille ouvrir la porte, mais n’en eu aucunement l’occasion. Celui-ci se leva de lui-même pour aller découvrir la raison de cette intervention. La scène qui se déroula alors sembla surréaliste. Les propos tenus par l’employé du service d’administration était clair. Des informations avaient fuité. Comment cela avait-il put échapper aux services secrets du Cipher Pol 9. Y-avait-il un traitre dans leurs rangs… Dès qu’elle en aurait l’occasion, il fallait qu’elle appelle ses supérieurs afin de leur faire passer le mot. La possibilité qu’ils étaient déjà au courant était bien entendu probable, mais il ne fallait pas laisser de doute et le faire au cas où. C’est alors que la faucheuse jaillit des limbes glacials du Nord, s’abattant fermement en un instant violent et puissant sur le corps de l’employé qui ne vit rien venir à la manière de la Nostradame qui fut surprise du geste de Sven. Elle écarquilla les yeux en chutant à la renverse alors qu’elle s’apprêtait à protester face à l’employé de mairie.

L’agente tenta d’analyser rapidement la situation. Le corps était ici, le sang se répandait sur le sol et la veste en était imprégné. Il n’y avait aucun moyen d’arracher au noble ses souvenirs remontant au contact de leurs mains, il remarquerait tout de suite qu’il y avait un problème… Si elle l’amenait dans la chambre et effaçait un maximum de traces tout en maintenant la pellicule entre ses doigts et en faisant passer ce vide pour une amnésie temporaire alors qu’elle ferait croire qu’ils avaient conclu, l’homme pourrait croire qu’elle l’avait drogué et comprendrait de toutes manières que cette perte de mémoire n’était pas normal… Elle pourrait aussi lui faire passer la nuit en maintenant la pellicule de souvenirs à l’extérieur de son crâne afin de faire comme s’il avait oublié toute la soirée à cause d’une cuite… Non ce serait aussi source de conflit et l’administration finirait de toutes manières par revenir à la charge… La fuite était une option bien compliquée, qu’elle ait recourt à sa malédiction ou non… Vu la force dont il avait fait preuve, Sven pouvait s’avérer un véritable atout… La solution la moins dangereuse pour la suite des opérations pour la demoiselle semblait de convaincre son client de sa bonne foi et qu’il s’agissait d’une erreur. Il pourrait devenir une force de frappe non négligeable pour exterminer sa proie, si elle parvenait à le séduire suffisement pour lui faire croire que c’était le maître de l’île qui voulait sa mort par exemple, ou tout simplement pour l’aider à se justifier auprès de l’administration, ce qui serait déjà une chose moins aisée.


Elle se mit à genoux pour répondre à l’homme vif d’esprit qui se tournait désormais vers elle. Vénus croisait un temps son regard, puis le baisser pour ensuite aller regarder un mur et revenir sur Sven et ceux à plusieurs reprises de manière très rapide, montrant bien qu’elle était perdue tout en se soumettant à son client, ne cherchant aucunement à se débattre ou à se défendre en domestique utile mais sans défense qu’elle était censée être.

-Je suis désolée, je ne vois pas du tout de quoi il parle. Je ne comprends tout ça. Pourquoi ? Qu’est-ce qu’il se passe ? Je n’aurais jamais osé vous mentir monsieur… Voyons. Vous êtes un homme clairvoyant. Vous devez me croire. Je n’ai pas menti... S’il vous plait monseigneur Harskof.

Quand il se serait approché, elle se lèverait précipitamment pour courir se blottir contre le torse du gentilhomme, voulant poser une de ses mains sur lui alors que l’autre demeurait sur sa poitrine. L’infiltration semblait totalement mise en échec alors autant s’ouvrir une porte de sortie potentielle par la même occasion. Au fur et à mesure, elle glisserait le long du corps du noble afin de retomber finalement à genou pour lever ses yeux, véritables fontaines de larmes, vers son client.

-S’il vous plait… Je n’ai que mon métier pour vivre alors pourquoi cela finit encore une fois mal… Hélène, cette pimbêche pourrie gâtée qui me jalousait, et maintenant ça… Pourquoi ils veulent tous ma mort ? Est-ce que c’est elle qui ait parvenu à me retrouver sur cette île d’ailleurs… Oh mon dieu… S’il vous plait… Devenez mon maître… Je vous en prie. Vous êtes bon et généreux… Ce serait un honneur d’être à vos ordres… Alors s’il vous plait… je vous en implore… Emmenez-moi loin de cette île. Je ne veux pas qu’il me tue…

Elle baisserait la tête ensuite tout en mettant sa main devant ses yeux.

-Qu’est je donc bien fait pour mériter ça… Que lui ai-je fait ?...

Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
Lidy Olsen
Messages : 295

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue31/75Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue203/250Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (203/250)
Berrys: 80.189.300 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeMer 18 Juil - 16:22


Malin comme un renard [11]


La jeune mais perspicace agente du Cipher Pol 6 avait eu moult occasions dans sa courte carrière de rencontrer des personnes qui, dans le Gouvernement Mondial, étaient aussi pourries jusqu'à l'os qu'elle ne l'était autrefois. Cependant, elle avait eu peu de chances de rencontrer des vendeurs d'esclaves : c'était une situation assez exceptionnelle qui demandait soit le soutien nobiliaire, soit de très bonnes bases en ventes et en communication. Là, elle sentait qu'elle avait affaire au second type de personne. Imejo était loin d'être un protégé des Dragons Célestes, sans quoi il n'aurait jamais été l'objet d'une telle enquête. Il s'agissait d'une personne corrompue par une vie de débauches ou d'ambitions. Elle lorgna donc sur la personne en face d'elle, et leva un sourcil étonné lorsqu'il demanda à que l'on mette les masques à bas.

- Très bien, répondit-elle simplement.

Son visage n'avait que peu d'importance. L'Agente du Cipher Pol 6, Mathilda Warren, qui l'avait recrutée était une experte en déguisement. Elle attribuait pleinement à cette femme des capacités dont elle aurait elle-même aimé avoir le soin. Ici, les masques donnaient l'impression que le camouflage était inutile : c'était vrai la majorité du temps quand les agences ne nous connaissaient pas. Cependant, lorsqu'elles commençaient à savoir à qui elles avaient à faire... C'était pour cela qu'en plus des déguisements de l'Agente, Lidy aurait aimé pouvoir bénéficier d'un Haki de l'Observation capable de faire moduler sa voix pour la rendre « différente ». C'était une petite idée qu'elle gardait en tête si jamais elle venait à réussir à développer ce fluide – et elle en avait l'intention.

Quand son interlocuteur leva son masque, elle put apercevoir l'homme qui allait l'amener à Imejo. Un primé, une petite frappe, pas l'objet de sa mission et loin d'être quelqu'un dont elle souhaitait la chute. Se contentant de sourire avec amusement d'une situation pareille, la « Rêveuse » prit un temps pour détailler la scène en face d'elle. Elle dut réfléchir un quart de seconde avant d'accepter.

- Je serai dans les parages ou à l'hôtel si vous voulez me contacter, j'aimerais discuter avec les personnes qui se trouvent par ici.

Elle sous-entendait qu'elle pourrait s'éterniser dans le coin. Cependant, l'objectif était tout autre : Imejo n'allait pas se déplacer immédiatement. Il avait sûrement d'autres choses à faire et à penser. L'Agente du Cipher Pol 9 en revanche avait tout intérêt à apprendre qu'il allait chercher à contacter ou à trouver son patron. Le fixant un court instant, elle finit par l'imiter et remettre son masque. Les deux protagonistes sortirent de la pièce, et après un bref instant, Lidy transmit l'information à l'Agente :

- L'homme qui vient de sortir, le présentateur, va chercher à contacter ou trouver notre cible. Suis-le, et si tu as une ouverture, prends-la pour la cible puis lui.

C'était logique. Bien sûr, elle pourrait glisser quelques informations sur le type de personne dont il s'agissait, mais une fois encore : ce n'était pas sa mission. Un petit primé, une petite frappe comme ça, ne pouvait pas mériter un tel investissement. Lidy elle-même aurait du prendre le plis de suivre la personne en face d'elle mais ses capacités d'infiltration n'étaient pas les meilleures. Quant au reste, elle méritait tout de même un peu de repos. Ainsi, après avoir discuté avec quelques personnes des lots proposés, elle s'en retournerait à l'hôtel pour obtenir des informations supplémentaires. Elle aurait un rendez-vous plus tard qui donnerait le même effet qu'actuellement... Ce qui signifiait que l'Agente du Cipher Pol 9 aurait une autre occasion.

La chasseuse de prime était en pleine réussite de sa demande que déjà une main volait vers elle. Pas assez rapide, pas assez leste, mais elle ne chercha pas à l'arrêter. Il fallait avouer que se montrer habile n'allait pas être dans son intérêt si quelqu'un percevait la feinte dans sa maladresse dont elle s'excusa platement jusqu'à l'intervention de sa sauveuse. Finalement, elle était plutôt sympathique. Souriante et reconnaissante, Reutsuna ne put que spontanément accepter l'offre de sa bienfaitrice. Elle prit donc l'escargophone qu'on lui tendait et :

- Secrétaire de Madame, que puis-je faire pour vous ?

Elle se contentait d'une information très sobre, utilisant un titre honorifique sans donner plus d'informations. Après tout, qui voulait contacter « Madame » serait obligé de passer par elle.


Les PNJisations sont vues avec le MJ (Je le précise, mais cela depuis le début du RP).
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1688

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue0/0Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue0/0Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeMer 18 Juil - 22:49





Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 190px-10


Le noble regarda la jeune femme se confondre en excuse, en défenses idiotes et en pleurs. Cette attitude lui brisa le cœur pour la simple et bonne raison que cette rouquine inconnue avait réussi à se frayer un chemin jusqu’à son petit cœur d’artichaut mais lorsque celle-ci s’approcha pour tenter un nouveau contact physique, Sven l’en dissuada d’une simple main tendue vers elle, paume en avant, signe qu’elle devait rester à sa place, à défaut, qui sait comment il aurait pu réagir. Prenant une profonde inspiration, le prince chercha ses mots l’espace de quelques instants, il réfléchissait à la suite à donner à cette affaire. Croire la Geisha ? Non, absolument pas, il n’en était pas question. Lui laisser une seconde chance ? Peut-être. La livrer à l’administration de l’île ? Une option envisageable mais peut-être trop compliquée pour le petit cœur du Harskof. Il fit quelques pas, de droite à gauche, sans laisser Venus s’approcher d’un pas et cogitait devant l’agente qui continuerait probablement d’afficher une mine de chien battu. Puis, retrouvant un peu de son aplomb, le combattant s’arrêta et fixa son interlocutrice avec une certaine dureté, cherchant à dissimuler sa véritable peine.

-   Je vous ai demandé la vérité, j’ai tué cet homme pour vous, alors je pense que je suis en droit de la connaitre. Je vous ai dit de ne pas me mentir, que je ne serais pas dupe, et je ne le suis pas. Je vous le redemande donc une dernière fois : qui êtes-vous réellement ? Pourquoi m’avez-vous approché ? Et pourquoi les politiciens de l’île veulent votre mort ?  

Il ne tressaillit pas et resta droit comme un I en attendant la nouvelle réponse de la rouquine qu’il commençait à aimer et à détester à la fois. Puis, comme pour l’encourager à se découvrir, à dire la vérité, à ne plus mentir, il l’a mis au pied du mur, lui coupant toute voie de recours, toute possibilité de nouveau mensonge.

-  Je suis un si bon commerçant et un si bon combattant car je sais lorsque mes opposants mentent, avec vous, je le saurai également. Je veux la vérité pleine et entière. A défaut, je me verrai dans l’obligation de vous trainer chez le maire. Vous m’avez vu me battre, vous étiez étonnée, vous savez donc que je suis en capacité de vous y déférer sans que vous ne puissiez rien y faire.    

La balle revenait dans le camp de l’agente pour un second tour de jeu, le dernier qui lui serait accordé.


Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Agent_10Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Cp9_ta12


Après avoir pris son mal en patience, l’agente du CP9 vit finalement son acolyte ressortir de ce petit repaire où elle avait disparu de longues minutes et entreprit dans savoir plus lorsque celui-ci lui fit son petit topo et lui donna les ordres s’agissant de la suite des festivités. Ainsi donc, Lidy lui expliqua que son interlocuteur s’apprêtait à contacter la cible, elle devait donc le suivre en usant de ses capacités si particulières en espérant pouvoir enfin apercevoir le trafiquant. Elle ne se fit pas prier et sortit d’un pas tranquille pour retrouver l’extérieur et … disparaitre, tout simplement. Dans le sillage du vendeur, une ombre rapide et impitoyable se déplaçait rapidement et en silence. Puis, au coin d’une ruelle, le vendeur décrocha son denden mushi et composa un numéro, l’appareil suffisamment bruyant pour que l’agente puisse entendre.

-   Chef, c’est Rod, dis j’ai un beau partenariat possible, on peut se voir pour parler de ça ? J’ai dit à la cliente de patienter.    

A l’autre bout du fil, une voix masculine, celle d’un homme connu et puissant, l’agente savait parfaitement de qui il s’agissait.


Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Kasumi10
Kasumi Imejo, trafiquant d’arme, 135.000.000 B


-   Elle ressemble à quoi ta cliente ? On a un souci, deux agentes du Cipher Pol 9 sur l’ile. Une blonde et une rouquine. Elle est dans les critères.  

Sous le choc, Rod prit le temps d’encaisser la nouvelle avant de répondre, il se remémora le visage de l’agente du CP6 et répondit à son patron que non, que les cheveux de la personne tiraient plus vers le bleu.

-   Bon ok… Dis-lui que je la rencontrerai dans la soirée, pas besoin qu’on se voit avant, j’ai autre chose à foutre avec les deux connasses sur l’île. Appelle ta cliente, donne rendez-vous comme d’habitude et va te planquer,  t’as une prime sur la gueule, je vais pas prendre le risque que tu te fasses repérer. Silence radio jusqu’à ce que je te contacte, compris ?

Le sous-fifre ne put qu’acquiescer et raccrocha. L’instant d’après, il partit en direction d’une autre zone, probablement sa planque où il pourrait appeler sa cliente, Lidy. L’agente CP 9 poursuivit sa chasse et attendrait de trouver la planque en question avant de prendre ses nouveaux ordres.


Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Guide_10


En tant que parfait employé, le jeune guide avait attendu sa cliente devant la salle des ventes tout le temps qu’il avait fallu. Sa cliente l’informa alors qu’elle souhaitait retourner à son hôtel, qu’à cela ne tienne, il l’y menerait et la laisserait devant la porte de sa chambre tout en restant à sa disposition à tout heure du jour ou de la nuit. Une fois bien installée dans sa chambre, pouvant même profiter du confort, le den den sonnerait, la voix du marchand se ferait alors entendre.

-   Mademoiselle, mon boss vous rencontrera dans très exactement deux heures à « L’Ange Bleu ». Votre guide saura vous y mener.    

A peine aurait-elle raccrocher que son oreillette laisserait échapper la voix de l’agente Odono.

-   Tu as eu le larbin ? Je l’ai suivi jusqu’à sa planque. J’ai appris une mauvaise nouvelle en chemin, Imejo sait que deux agentes du CP9 sont sur l’île, une blonde et une rousse. La blonde, nous savons qu’il me vise moi, mais la rousse, je n’ai aucune information à ce sujet. Et toi ? En plus, il n’y a pas qu’une rousse chez les agentes, je ne les connais pas tous, je ne saurais dire de qui il s’agit… Que dois-je faire ?    

Lidy était le cerveau, à elle de choisir la destination de la tueuse.

Pour la chasseuse de prime, les choses se précisaient aussi, lorsqu’elle décrocherait, elle aurait la chance d’entendre une voix grave et masculine.

-   De Madame ? Hum, tu dois être sa nouvelle secrétaire ?  Dis à Madame qu’on a un souci…  

La femme, patronne de Reutsuna s’approcha lorsque la voix de l’homme posa une question étonnante.

-    Eh, la secrétaire, t’as les cheveux de quelle couleur ?  

Ce fut alors la patronne qui reprit le flambeau.

-   Elle est brune mon petit Kasumi, pourquoi ? Tu préfères les rousses non ?    

L’homme au bout du fil grogna et reprit la parole en expliquant le souci, le même qu’il avait expliqué à un autre de ses seconds quelques instants plus tôt : deux infiltrées avait été découvertes ! La chasseuse de prime serait bien embêtée pour prévenir sa patronne, bien que celle-ci serait au courant dans les minutes à venir sur information de Tahita. Quoiqu’il en soit, l’Imejo sollicitait la présence de sa partenaire d’affaire dans la vente qui se présageait avec une nouvelle cliente… Une rencontre pleine de promesses.



Venus > On prend les mêmes et on recommence, 2e et dernière chance

Lidy > Alors, pas mal de choses de ton côté, ça s’accélère. Odono suit ton ordre et se casse. Elle suit le larbin jusqu’à sa planque et apprend que deux agentes sont découvertes. Il t’appelle pour te donner RDV et Tahita te contacte immédiatement pour la marche à suivre. Pour la CdP, elle récupère le denden et a aussi l’info. En gros tu as double info. Imejo l’informe aussi de la transaction, sa nouvelle patronne va également s’y rendre. Vous allez donc vous croiser selon toute vraisemblance.

Tahita Odono, CP9, est lvl ???? (Rokushiki)
Sven Harskof est lvl 25+
Rod est lvl ??? (14.000.000 B)
Revenir en haut Aller en bas
Vénus Nostradame
La Fleur de la Mort
Vénus Nostradame
Messages : 148
Race : Constantiniste
Équipage : CP9

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue23/75Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue7/120Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (7/120)
Berrys: 8.653.000 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeMer 18 Juil - 23:24







Malin comme un Renard


Le cerveau de la Nostradame se mit à réfléchir à la vitesse de l’éclair en quelques instants. Que faire ? Il n’arrivait pas à croire la mascarade et il serait inutile de persister. De plus, si elle avouait tout, elle briserait trop violemment son rôle et serait bien trop froide, détruisant le cœur de cet homme qui avait pourtant susciter l’intérêt d’un Dragon Céleste. À genoux sur le sol, le regard en larme toujours dirigé vers le sol, elle se faisait la réflexion que trahir l’existence du Cipher Pol 9 était de toute manière inenvisageable, ce serait pire que la mort. Elle ne serait pas digne d’être constantiniste. Il n’y avait aucun moyen de pouvoir trahir Saint Constantin. Plutôt crever. Même de la part d’un scélérat au bord de la conversion comme lui. Cependant, s’offrir à la mort n’avancerait en rien sa mission et il fallait donc jouer la carte de la fausse vérité. Il voulait clairement des aveux, alors il en aurait. Il fallait juste veiller à respecter les informations données par l’agent de mairie désormais décéder. Elle continuait son rôle, pleurant à chaude larmes sur le sol tout en déballant un petit scénario, la voix tremblante.

-Si cela vous tient tant à cœur… Je ne vous ai en rien mentit… Je ne vous ai juste pas raconter une partie de mon récit… J’ai trouvé un autre travail avant d’arriver sur cette île et après avoir quitter l’agence à cause de l’autre connasse… Cependant, je ne m’attendais pas à cela… Monsieur Hemrick m’a demandé d’infiltrer cette île pour lui donner des informations au sujet de son fonctionnement pour qu’il renverse celui qui dirige l’île et prendre sa place… Vous n’avez rien à voir avec cela monsieur Sven… Là seul chose sur laquelle j’ai menti, c’est quand j’ai dit que je n’avais aucun travail actuellement…

Elle frappa le sol.

-J’en ai marre de cette vie… Pourquoi on veux toujours me tuer à la fin…

Elle resterait là, à attendre le résultat de cette improvisation.

Codage par Libella sur Graphiorum



Dernière édition par Vénus Nostradame le Jeu 19 Juil - 12:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
Lidy Olsen
Messages : 295

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue31/75Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue203/250Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (203/250)
Berrys: 80.189.300 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeJeu 19 Juil - 0:33


Malin comme un renard [12]


Finalement, le guide la ramena à l'hôtel une fois que les ordres furent exécutés. Elle n'avait plus qu'à attendre patiemment qu'on lui donne la possibilité de prendre un verre et tout serait idéalement calibré pour donner à son séjour toute sa saveur. Se contentant de sourire avec rayonnement sous son masque, elle n'en oubliait pas les difficultés qu'elle allait rencontrer dans sa mission. Il fallait encore rencontrer ce fameux Imejo, et lui apporter la mort qu'on lui avait imposé. Bien sûr, c'était un travail d'Agent du Cipher Pol 9, et Lidy ne s'en mêlerait pas : elle n'avait ni l'expertise, ni les capacités pour ce faire. L'assassinat, ce n'était pas son dada, et si elle devait pas un quelconque malheur s'y coller, elle était très loin de pouvoir le réussir.

Commandant une coupe de champagne qu'elle amena jusqu'à sa chambre, il se dirigea en direction du fauteuil le plus confortable et demanda à son guide de l'attendre en bas de l'hôtel et d'appeler son garde pour qu'il puisse la rejoindre. Il devait traîner auprès du bar, et s'il était invité à arriver plus tard, ce ne serait que de la bouche de ce guide. Elle prenait avec lui une attitude relativement mondaine mais pas trop hautaine. De toute évidence, elle pensait bien qu'il pouvait lui être d'une grande utilité. Effectivement, le garde traînerait du côté du bar si on le faisait demander.

Quand elle serait seule, finalement, le Den Den Mushi sonnerait. Les choses allaient s'accélérer, et elle ne fit pas patienter son interlocuteur bien longtemps : juste le temps de finir une gorgée de sa coupe de champagne. Elle gardait les idées claires malgré l'alcool : une habitude lié au monde dans lequel elle avait vécu. Quand elle eut son interlocuteur à l'appareil, celui-ci lui dévoila les conditions du rendez-vous. Elle acquiesça simplement et dit qu'elle y serait. Une fois encore, elle n'avait pas besoin de son garde et il se serait déplacé pour rien.

- Je vous remercie de l'appel.

Finalement elle raccrocha et quelques secondes à peine plus tard, son oreille grésilla. Son corps se crispa et tandis qu'elle écoutait, les choses se complexifiaient dans son esprit. Évidemment, c'était très étonnant qu'ils aient été repérés, mais... Il fallait qu'elle prenne en compte les informations très rapidement. Il fallait qu'elle choisisse la façon d'agir : la mission avant tout. Leur système de cryptage était à échelle locale, c'est à dire qu'ils allaient devoir, durant les prochaines heures, attendre avant que la fuite d'information ne soit transmise à leurs agences respectives. Cela pouvait leur causer beaucoup de tort, surtout au Cipher Pol 9, car qui dit qu'il n'y avait pas une fuite plus générale ? Qui plus est, la mission était encore en cours... Elle réfléchit un instant, et finalement prit sa décision. Les choses allaient se dérouler en deux temps, mais il fallait d'abord qu'elle donne son ordre à l'Agente du Cipher Pol 9. Une fois dans la salle de bain, l'eau ouverte, elle put donc parler :

- L'autre agente a du être envoyée pour quadriller le maximum de possibilités... Très bien. Nous n'avons pas de moyen de la contacter alors prônons la chance de ce côté-là : elle aussi doit ignorer notre présence.

Elle réfléchit un court instant et rajouta :

- Nous devons rester concentrés sur la mission. Je rencontre Imejo dans deux heures à « L'Ange Bleu ». Suis-nous y, change de couleur de cheveux si possible. Infiltre-toi, ou reste à proximité. Lorsqu'il sera là-bas, et que j'aurai confirmé sa présence, tu pourras faire ton boulot.

Finalement, sans autre question de l'Agente elle raccrocherait. Une fois que son garde serait arrivé à sa hauteur, elle lui indiquerait qu'elle souhaitait lui parler d'une charge qu'il devait prendre : contacter leur organisation en dehors de l'île et lui dire pour la fuite. Bien sûr, elle ne lui dévoilerait cela qu'à l'oreille, tout comme elle avait marmonné les choses dans la salle de bain, un peu plus tôt, la douche ouverte. On ne sait jamais, pensa-t-elle.

Quelques minutes plus tard, une fois qu'elle aurait abandonné son garde qui ferait office de transmetteur après s'être éloigné de l'île pour le Cipher Pol, elle irait voir son guide pour lui demander de l'amener jusqu'à « L'Ange Bleu ». Si elle lirait ses pensées pour avoir ses impressions sur le bâtiment, il fallait avouer qu'elle serait plus préoccupée par la suite des opérations.

Reutsuna acquiesça à la première remarque de son interlocteur, et se figea à la seconde. Les cheveux de quelle couleur ? Quelle question... étrange. Elle comprit cependant rapidement de quoi il en retournait et se dit qu'effectivement il y avait de quoi être interpellée. Les informations avaient fuité. Le Cipher Pol 9... Elle ne savait pas de quoi il en retournait, mais elle savait que ça puait énormément. Fallait-il extraire les agentes ou continuer la mission ? Finalement, il y avait une nouvelle cliente qui entrait dans l'affaire et une rencontre avec Kasumi Imejo, l'homme au bout du fil.

C'était une occasion uniquement. Dès qu'elle serait seule, aux toilettes par exemple, elle avertirait Lidy et son autre contact. Peut-être qu'elles pourraient s'y retrouver... Et une fois installées à l'Ange Bleu, elles pourraient commencer la phase finale de l'opération.


Les PNJisations sont vues avec le MJ (Je le précise, mais cela depuis le début du RP).
Reutsuna tente de transmettre les informations seulement si elle se retrouve seule.
Prometheus part de l'île pour appeler, une fois assez loin, le Cipher Pol et lui dévoiler qu'il y a eu des fuites.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1688

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue0/0Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue0/0Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeJeu 19 Juil - 11:02





Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 190px-10


Pour sa seconde chance, la Nostradame adopta une position regrettable, celle de la victime, celle à qui le monde semblait vouloir tout prendre, jusqu’à la vie. Ce monde à qui elle n’avait apparemment rien fait et qu’il lui faisait payer les pots brisés par les autres. Son jeu d’acteur était bon, presque parfait, et sous certains des aspects de son histoire, il y a avait de la vérité. Le véritable but de sa présence ici vis-à-vis du véritable directeur de l’île, l’absence totale d’implication du nobliau dans l’affaire semblaient être la vérité mais pour le reste, on y décelait encore une part de mensonge, un part d’ombre qu’un homme normalement constitué ne pouvait apercevoir. Malheureusement pour la rousse, Sven Harskof ne faisait pas parti de cette catégorie. Au fil du temps et de l’expérience engrangée, le noble de North Blue avait développé des talents particuliers et parmi eux, une capacité parfaite à déceler le mensonge. D’abord prévue dans un but commercial pour évincer les cocontractants véreux, le jeune homme s’était rapidement rendu compte de l’utilité de sa capacité dans un contexte plus combattif. Malheureusement, son pouvoir avait une limite : sa concentration. En effet, d’abord charmé totalement et naïvement par la Nostradame, l’héritier n’avait pu déceler le mensonge mais maintenant…

L’arrivée de l’inopportun au bonnet avait tout changé, elle l’avait poussé à prendre sur lui, à retrouver une certaine consistance, à reprendre ses esprits et donc, à pouvoir faire de nouveau usage de son cher talent. Il avait ainsi pu savoir qu’elle avait menti une première fois et que, pour ce second jet, elle n’avait pas dit toute la vérité.

-   Très bien, je comprends votre entêtement et votre secret doit-être lourd pour que vous ne puissiez me le confesser. J’ai été idiot de croire à quelque chose de spécial, à ce lien de confiance entre nous. Mon cœur me joue des tours bien trop souvent…  

Il faisait ici référence à toutes les prétendantes qui s’étaient présentées au château et qui n’en avait qu’après son argent et sa position. Avec le temps, il essayait de se méfier de toute présence féminine mais ici, sur cette île touristique, il avait fait la connaissance de cette jeune femme qui ne savait rien de lui, bêtement, il y avait cru.

-   Je regrette, mais il semble évident que je ne peux vous faire confiance. J’étais prêt à renoncer à cet accord commercial pour vous, à vous escorter en-dehors de ces lieux mais il semble bien que vous y soyez attachée pour une raison qui m’échappe. Vous devriez fuir au plus vite… Avant que l’on ne vienne vous prendre ici, et je ne ferai plus couler le sang.    

Il fit quelques pas en direction de la chambre et de sa porte coulissante qu’il ouvrit d’un geste las et empli de tristesse. Une fois dans l’encablure de la porte, sans se retourner, il se stoppa et s’adressa une ultime fois à celle qui avait retenu une partie de son attention.

-  Je vais me rafraichir, veuillez à être partie à mon retour… Toutefois, si vous changiez d’avis, si vous décidiez de me dire la vérité, sachez que mon navire est amarré dans le port, il porte un flocon en guise d’étendard. Je ne compte pas m’attarder ici, au diable l’accord commercial. Si vous décidiez de vous rendre sur mon navire, de me dire la vérité ou au moins d’arrêter de mentir, je pourrai vous aider à vous échapper tout du moins… Votre secret, je peux le respecter, votre mensonge cependant, non. Père dit souvent que l’avenir est plein d’incertitude, voyons ce qu’il nous réserve.    

L’instant suivant, Venus verrait la porte se refermer et entendrait le bruit caractéristique du loquet de porte. Elle n’avait plus d’autres choix que de partir d’ici, d’autres hommes de mains ne tarderaient pas. Son visage était connu maintenant sur cette île, il ne fallait plus perdre de temps.


Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Cp9_ta12


La chef avait parlé et avait fait passer la mission avant tout, tant mieux, il s’agissait également de l’état d’esprit de l’assassine blonde. Elle acquiesça donc et rompit le contact. Elle quitta la zone de la planque du sous-fifre, sans chercher à le mettre à mort étant donné que les nouveaux ordres semblaient prioritaires. De cette façon, la tueuse gagna les toits de la ville avec une certaine aisance, les sous-toits d’ailleurs et se dégota une planque particulièrement exigüe et crasseuse : un endroit parfait pour ne pas être vu. Elle la quitterait quelques instants après, récupérerait un nécessaire à teinture dans l’une des boutiques de l’île, sans se faire voir évidemment, et passerait à l’étape coiffure. Pendant près d’une heure, la blonde, enfin ex-blonde, disparut totalement. Cependant, à environ trente minutes du rendez-vous de Lidy, c’était une femme à la coupe au carré et à la chevelure noire ébène qui arpentait tranquillement les rues en ébullition de Kitsari, clairement en direction des quartiers festifs de l’endroit et, plus précisément, de « L’Ange Bleu ».


Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Guide_10


Lif retrouva sa cliente après un court instant de repos finalement, pas plus de quelques dizaines de minutes. Il avait été cherché le garde, s’était occupé du retour et avait à peine eu le temps de contacter sa nounou pour voir si les choses se passaient bien avec le petit qui était finalement déjà couché. Retrouvant donc cette chère riche jeune femme, il la salua et écouta ses doléances.

-   L’ange Bleu, bien sûr Madame, il s’agit d’un très bel endroit.  

Et il ne mentait pas, les pensées du guide se portaient vers ce lieu si spécial où il avait d’ores et déjà pu emmener une ou deux personnes, souvent de très gros bonnets si l’on en croyait les agents d’accueil. L’ange bleu était un établissement magnifique et très spacieux où de nombreux salons privatifs étaient mis à disposition de la clientèle, parfait pour des réunions entre amis, d’affaire ou plus crapuleuses. Il y mènerait donc et répondrait à ses éventuelles questions sur l’endroit. Le temps de trajet serait finalement assez court et la CP6 se retrouverait vite dans un quartier particulièrement animé où se mêlait débits de boisson, quelques boites de nuit et enseignes de jeu d’argent. Lif lui expliqua alors qu’il s’agissait du quartier le plus animé de l’île dès que l’on passait la barre fatidique des dix heures du soir. Il la trainera alors jusqu’à un bâtiment arborant deux ailes bleues majestueuses et l’inviterait à y entrer, seule. Lui resterait dehors.

En entrant, une hôtesse viendrait accueillir la cliente pour l’aiguiller au mieux sur les raisons de sa présence. Une fois celle-ci clarifiée, Lidy serait aiguillé jusqu’à un salon, situé dans les renfoncements les plus éloignés de l’entrée de l’établissement et pourrait entrer dans une petite salle où seraient déjà attablés trois personnes, dont deux qu’elle connaissait, ne serait-ce que de visage.


Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Kasumi10
Kasumi Imejo, trafiquant d’arme, 135.000.000 B
.

Au centre de la pièce, nonchalamment assis sur un siège rembourré, se tenait la cible, l’homme qu’elle devait trouver et tuer : Kasumi Imejo. A côté de lui, sur une petite banquette stylisée se trouvaient assise une femme, inconnue au bataillon, et sa secrétaire que la Olsen connaissait parfaitement : Reütsuna. En effet, l’ex chasseuse de prime n’avait pu contacter sa patronne et n’avait pas pu lui dire ce qu’elle savait. Chose inutile maintenant que les deux femmes se trouvaient réunies et que les infos lui étaient parvenus par le CP9.

Une fois dans le petit salon, la femme accompagnant sa collègue de mission inviterait Lidy à prendre place en face d’elles, lui demandant finalement la raison de cet entretien. Pour l’heure, Imejo restait totalement silencieux. Si elle faisait attention, Lidy pourrait remarquer que le trafiquant était sur ses gardes, la main caressant nerveusement le manche d’un couteau de chasse impressionnant pendant à sa ceinture.



Venus > Le mensonge, c’est mal ! Sven ne l’aime pas et te congédie. Pourtant cœur de coton qu’il est, il te laisse une ultime porte. En gros, il va retourner à son navire situé dans le port et se barrer. Il y sera dans deux tours, à toi de voir si tu souhaites l’y rejoindre.

Lidy > Lif t’emmène sur les lieux et tu y retrouves ta CdP, sa patronne de l’heure et votre cible. L’entretien commence, Imejo est sur ses gardes. Dans ses pensées, tu ne lis rien, c’est noir.

Tahita Odono, CP9, est lvl ???? (Rokushiki)
KasumiImejo est lvl ???    (135.000.000 B)
Sven Harskof est lvl 25+
Rod est lvl ??? (14.000.000 B)
Revenir en haut Aller en bas
Vénus Nostradame
La Fleur de la Mort
Vénus Nostradame
Messages : 148
Race : Constantiniste
Équipage : CP9

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue23/75Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue7/120Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (7/120)
Berrys: 8.653.000 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeJeu 19 Juil - 11:55







Malin comme un Renard


La Nostradame demeura sur le sol à sangloter tout le long du petit discours que le noble lui déclara. Il était véritablement doué et cela voulait dire qu’elle avait encore des progrès à faire pour convaincre n’importe qui. Elle demanderait peut-être à repartir en apprentissage suite à cette mission afin d’être parfaite et qu’un tel cas de figures ne se reproduise pas. Elle avait failli et devait en assumer les conséquences. Bien sûr, Vénus n’espérait pas que la mort soit au rendez-vous, mais elle s’y plierait au besoin. Alors qu’il refermait la porte derrière lui, elle posa sa main sur sa bouche pour retenir un petit ricanement qui se fit ainsi inaudible. Il était marrant lui ! Un agent du Cipher Pol 9 qui révèle ses secrets. Grand dieu, celui-ci serait bien incompétent et subirait un déluge létal. Une telle personne ne mériterait pas sa place dans le groupe et serait au final de la même trempe que les criminels. En mission, la mort était préférable à la divulgation d’une quelconque information pour l’agence secrète. Un autre agent viendrait prendre la place du précédent dans un cycle qui recommencerait ensuite. C’était une règle intrinsèque aux jeux dangers auxquels se prêtaient les agents. C’était ainsi et cet aspect-là était exacerbé par l’absence d’individualité de la jeune femme. Tout ce qui existait dans sa vie était le Constantinisme et les missions. Sa vie n’avait de sens qu’au travers de ce prisme, tant et si bien qu'elle considérait sa propre mort comme toujours envisageable au besoin puisque ces deux principes avaient priorités absolues et prévalait à son existence même. Si elle avait osé trahir le secret absolu de l’existence du CP9, si elle avait trahi sa parole et son dévouement à la grande cause des Dragons Célestes dont elle était l’un des bras armés au travers de l’agence, jamais elle ne se le serait pardonné et aurait tout tenter pour emporter dans la tombe le maximum de personnes connaissant la vérité. D’ailleurs, si aucune échappatoire ne se présentait à elle et que la tentative d’embobiner Sven avait continuer encore et encore sans parvenir à une solution, elle aurait fini par se jeter dans le vide par la fenêtre, emportant avec elle les précieuses informations et les pellicules de souvenir qu’elle portait sur elle. De plus, la Nostradame aurait bien aimé pouvoir effacer la mémoire à cet homme en phase de conversion qui venait de prouver par son acte que malgré une certaine proximité avec l’un des sacrosaints habitant de Marijoa, sa conversion n’était pas encore complétée. Cela provenait de l’essence de l’âme pour la jeune femme qui se moquait bien de faire entrer en jeu le fait qu’il ne sache pas qu’elle était associée au Gouvernement Mondial. Elle se releva donc, son visage fermé recouvert de quelques larmes qu’elle n’avait pas prit la peine de retirer avec ses doigts.

"Je demanderai à ce que Saint Balthazar soit mis au courant de mon rapport en vue de ses prochaines visites", se dit-elle.

Le but de cet acte ne serait aucunement d'incriminé Sven, mais simplement de laisser la vérité et les cartes dans la main du Dragon Céleste, un devoir envers l'être divin qui avait la légitimité à prétendre devoir avoir connaissance de toutes formes d'informations, même s'il était libre d'agir selon son bon vouloir lorsqu'il avait ces informations en main.

Elle se dirigea avec une marche tout ce qu’il y a de plus normal vers la porte pour quitter la pièce. Bien sûr, si elle avait fini par dire qu’elle était rattachée au Gouvernement Mondial ils auraient pu éventuellement aboutir à un accord pour l’extraction de l’île, mais à ce niveau là de compréhension de la part de l’homme, jamais il ne se serait laisser aller à la supercherie de son identité d’Anna Labbaye, ce qui aurait briser définitivement cette couverture. De plus, un « je suis affilié au Gouvernement Mondial » sans préciser la Marine n’était pas concevable puisque cela sous-entendait très clairement que l’entité politique suprême avait à sa disposition un groupe d’espion et, d’une manière ou d’une autre cela pouvait amener à l’existence du CP9. Bien sûr, avec des personnes informées, car il y avait bien des criminels connaissant l’agence, cela n’aurait pas eu une quelconque forme d’importance, mais face à un prince marchand cela était casse-gueule puisqu’il aurait pu revendre l’information. Enfin, la jeune femme sortirait finalement de la chambre et observerait le couloir.

Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
Lidy Olsen
Messages : 295

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue31/75Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue203/250Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (203/250)
Berrys: 80.189.300 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeLun 23 Juil - 12:35


Malin comme un renard [13]


Elle se tenait là, une stature droite, presque froide devant sa cible. C'était là son but. Elle aurait pu appeler l'assassine, elle aurait pu le faire avec aisance et magnanimité, se débarrasser du poulain... mais quelque chose l'en empêchait. Quelque chose qui l'alertait : cet homme, en face d'elle, était tellement sur ses gardes, tellement prêt à recevoir n'importe quelle attaque qu'il serait impossible à tuer, à moins d'un écart de puissance faramineux qu'il ne pouvait pas prêter à l'Agente du Cipher Pol 9. Il lui fallait à minima l'intéresser à ce qu'elle disait, au mieux le divertir. Cependant, elle savait à présent qu'il n'était pas intéressé par elle, et qu'il avait plutôt un faible pour les rousses : c'était une des pensées qui occupait l'esprit de la chasseuse de prime étonnée d'avoir vu sa « supérieure » arriver ici aussi aisément. Il y avait bien sûr d'autres solutions – profiter d'un moment d'inattention en lançant une attaque surprise par exemple – mais la Olsen ne voulait pas prendre le risque de perdre une alliée dès sa première mission avec celle-ci. Un sacrifice nécessaire ne le serait qu'en cas de force majeure. En attendant... Elle ne comptait pas faire de zèle. Sourire aux lèvres, la jeune femme comprit donc qu'elle devait encore parcourir un petit chemin avant d'accéder à la fin de sa mission... En commençant par vérifier si ce n'était pas quelque chose qu'elle pouvait obtenir autre part.

- Imejo Kasumi en personne, quelle chance ! Dirait Lidy en joignant ses mains, un petit sourire sur les lèvres.

Elle serait alors enjouée, surexcitée. Comme si on lui avait fait un cadeau avant Noël : une véritable enfant gâtée. Cependant, elle reprit bien vite un sérieux déconcertant, qui prouvait sa capacité à faire froidement la part des choses quand il s'agissait d'affaires. Se tenant sur ses deux bras, elle s'adressa à la femme tout en mettant son peu de poitrine en avant. Elle ne charmait pas, elle se tenait confortablement, dans l'unique but de donner une apparence désinvolte et inoffensive à ses interlocuteurs.

- Némésis a un but, et un seul, dans ma branche : provoquer des guerres civiles. Nous avons pour cela besoin d'un marchand d'arme compétent qui pourra fournir les troupes que nous engagerons...

Elle sourit, et décida d'être gagnée d'une passion dévorante dans cette spécialité. Ce petit plaisir sanguinaire qu'on ne pouvait pas imiter, instinctif chez les personnes qui l'avaient déjà vécu. On pouvait l'obtenir chez de bons acteurs, mais Lidy se situait entre les deux : elle avait trop côtoyé cette attitude pour l'oublier.

- Une fois cela fait, nous étendrons, comme nous avons commencé à le faire sur South Blue, notre influence en utilisant les insurrections successives pour asseoir notre autorité dans les vendettas ! Le nombre de soldats ne dépendra que des civils et de nos hommes engagés au combat...

Se calmant aisément, Lidy bomba à nouveau le torse. Elle observa Kasumi Imejo avec un sourire amusé. Cet homme était fascinant, il aurait pu, si elle avait réellement été chez Némésis, être le jouet d'un destin qu'elle aurait fortement apprécié. Tout sourire, elle se détendit finalement et souffla, en femme d'affaire responsable :

- Vous l'aurez compris, votre intérêt dans cette affaire est financier et ne vous engage que dans le profit. Nous n'achetons que ce que nous pouvons nous permettre, et nous récupérons des précédentes insurrections les profits qui seront engendrées par celles-ci pour engendrer plus d'armes. Vous pourrez bien sûr vous implanter à terme sans notre aide.... Mais j'aimerais d'abord votre expertise, dans cette affaire.

Elle laisserait ses interlocuteurs parler. Il fallait qu'elle trouve un moyen à Reutsuna, en retrait, pour qu'elle contacte l'Agente du Cipher Pol 9 une fois que l'assassinat serait engagé. Elle ne devait par ailleurs pas se trouver très loin.


Les PNJisations sont vues avec le MJ (Je le précise, mais cela depuis le début du RP).
Ici, Lidy expose simplement sa demande et sonde de temps à autres Kasumi pour voir s'il a des pensées qui arrivent.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1688

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue0/0Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue0/0Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeMar 24 Juil - 10:31





Sven avait disparu, il se trouvait maintenant dans sa salle de bain et il apparaissait au comportement et à la façon de penser de la rousse qu’il ne reverrait jamais cette jeune femme qui était parvenue à lui subtiliser un peu plus de la confiance qu’il pouvait mettre en la gente féminine, trouverait-il vraiment celle qui lui offrirait son cœur, celle qui pourrait le rendre heureux ? Pas elle, de toute évidence.

Dans la pièce principale, l’agente du CP9 pourrait ouvrir la porte et vérifier l’état du couloir, elle n’y verrait alors rien, ne sentirait rien de problématique ou de suspect. Après tout, l’agent envoyé avait été tué moins de cinq minutes auparavant, l’administration de l’île n’avait donc pas encore pris la peine d’envoyer un autre tueur, le premier était suffisamment compétent : dommage qu’il soit tombé sur un prince en colère. En sortant, si elle faisait ce choix qui semblait maintenant s’imposer à elle, elle remarquerait qu’il n’y avait effectivement aucun danger pour le moment. Elle avait le choix : l’ascenseur avec valet qu’elle avait pu emprunter pour monter, les escaliers, sauter par la fenêtre ou encore le vide linge : au choix.


Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Kasumi10
Kasumi Imejo, trafiquant d’arme, 135.000.000 B


Le criminel ne réagit pas au commentaire de la nouvelle arrivante et resta parfaitement impassible, l’esprit calme, sans la moindre pensée apparente. Cette position froide et distante ne fut pas adoptée par l’autre membre de son réseau, la brune au visage banale, inconnue des services de renseignement du gouvernement. Cette dernière avait souri devant le remarque et avait adressé une tête maligne à son supérieur, le tout agrémenté d’un petit :

-   Et bah alors Kasu-chéri, tu es connu partout dans le monde maintenant.  

Remarque qui n’avait entrainé aucune autre réaction qu’un regard adressé à l’intervenante, un regard neutre ne trahissant pas la moindre pensée, pensées qui n’étaient d’ailleurs pas présentes : le rouquin semblait totalement hermétique à toute distraction pour l’heure. L’homme n’était pas totalement dans le deal mais bel et bien dans la traque qui courait actuellement sur son île. Il avait envoyé des agents, ses meilleurs hommes ou presque en quête de la rouquine qui avait été identifiée formellement par le recruteur de l’île… La mouette se faisait passer pour une Geisha auprès d’un partenaire commercial, son cher petit envoyé pourrait la récupérer avec facilité, il attendait donc le coup de fil lui notifiant, qu’enfin, l’infiltrée pendait par les pieds dans une cave sombre de Kitsari, qu’elle attendait de rencontrer Kasumi Imejo, son futur bourreau. Mais pour l’heure rien, pas un appel, rien. Il patientait donc, un main sur son couteau de chasse, l’autre dans les plis de sa veste, bien posé sur son denden Mushi tout en affichant ce calme total, cette paix parfaite, cette absence de pensée incroyable.  Il était un commerçant avant tout, un homme au sang froid qui avait su tirer les bonnes ficelles pour collaborer avec de grands groupes comme La Triade, chose qui lui avait valu les petites renseignements donnés plus tôt, il n’allait certainement pas se mettre en danger pour une simple incursion dans son île, enfin pas tant que les choses restaient ainsi sous contrôle. Pourtant de l’autre côté de la table, on était plus ouvert, plus détendu devant la transaction en cours mais aussi plus tendue à la situation générale sur l’île.

En effet, à mesure que Lidy exposait ses idées, la brune se mêlait entre excitation commerciale et craintes politiques, et si jamais les agentes du CP 9 n’étaient pas loin ? Finalement, lorsque le mot expertise fut lancé, et elle ignora pourquoi, la partenaire de l’Imejo pensa à la situation de son tendre patron et Lidy pourrait lire en elle l’information qu’elle connaissait déjà mais aussi et surtout, l’espoir d’entendre le denden mushi sonner prochainement pour annoncer la capture de la rouquine. La CP6 saurait alors que leur « collègue » avait d’ores et déjà été identifiée. La brune remit rapidement de l’ordre dans ses pensées devant l’invitation tacite de la cliente à s’exprimer. Pourtant, elle fut prise de cours par le seul vrai décisionnaire qui prit enfin la parole. Lidy découvrit alors une voix incroyablement masculine, très grave et viril qui en imposait au moins autant que l’aspect général du personnage.

-  Votre proposition est plus qu’intéressante et me semble plus que lucrative s’agissant de mes activités. Je dois avouer que votre réalisme me donne bon espoir de réussite quant à ce projet commun. Commander plus que de raison est une erreur récurrente chez mes clients, vous ne semblez pas prête à tomber dans ce travers. Nous pouvons donc parler affaire.    

Il affirma sa position dans son fauteuil et la prise sur son couteau avant de se pencher légèrement en avant pour venir planter son regard dans celui de sa future et éventuelle cliente.  Cette dernière semblait suffisamment maligne pour comprendre les tenants et les aboutissants d’une telle transaction, comparés à certains abrutis qui balançaient du fric sans comprendre qu’ils allaient se prendre une énorme branlée… Enfin…

-   De quel volume d’arme parlons-nous ? Je dois avouer ne connaitre que très peu Némésis, seulement de nom et donc je ne connais pas l’ampleur de vos effectifs. S’agissant de mon implantation sur les îles qui passeraient sous votre dominance, nous pourrons également trouver un accord en temps et en heure. A l’heure actuelle, nous devons convenir d’un cadre transactionnel, quelque chose qui nous permettrait de poser les bases de notre partenariat.  

Malgré sa situation, connue de la Olsen, le rouquin semblait totalement pris par son rôle de marchand. Néanmoins, certains gestes ne trompaient pas, l’œil vif qui détaillait chaque coin de la pièce, la main toujours posé sur un denden mushi qui se laissait entrevoir, la prise ferme sur son arme : il était prêt à recevoir tout type d’agression. Lidy allait devoir le débloquer, le distraire plus efficacement si elle souhaitait obtenir l’ouverture tant rêvée.


Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Cp9_ta12


Lidy n’espérait pas dans le vide, car pendant que son interlocuteur disait ne pas connaitre suffisamment Némésis, une petite voix s’insinua dans son oreille, celle de l’assassine.

-   Je suis en position, donne-moi le signal quand tu le voudras.    

La nouvelle femme à la chevelure ébène était prête, au moindre signal, elle traverserait la fenêtre obstruée qui cachait la scène et planterait ses doigts acérés dans le torse de l’ombre qu’elle avait pu identifier comme le criminel, le seul rouquin de la salle finalement.  


Venus > C’est assez court vu qu’il s’agit de la direction de ta fuite, je t’ai parlé des différentes possibilités, tu peux venir me voir en PV pour d’éventuelles questions et voir ton choix de fuite, je te donnerai alors le résultat dont tu pourras te servir dans ton post.

Lidy > La discussion prend forme, Imejo est très méfiant vis-à-vis de son environnement, moins avec toi, il est assez réceptif au deal. Tu es également contactée par l’agente Odono pour notifier de sa présence proche. Comme venus, tu peux venir me voir en PV, as usual.

Tahita Odono, CP9, est lvl ???? (Rokushiki)
Kasumi Imejo est lvl ???    (135.000.000 B)
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
Lidy Olsen
Messages : 295

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue31/75Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue203/250Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (203/250)
Berrys: 80.189.300 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeMar 24 Juil - 11:14


Malin comme un renard [14]


Dans l'ensemble, Lidy était une femme relativement banale. Elle avait une attitude sérieuse pour un métier qui demandait d'être sérieux. Elle le faisait relativement bien. Pas de chichi, pas de particularités. Elle ne se donnait pas un genre : on lui donnait une mission, et elle l'exécutait avec le plus grand soin. Observer cet être faire, c'était véritablement stupéfiant du point de vue de Reutsuna qui, en tant que tel, ne saisissait pas toute l'ambiguïté et la teneur de ce propos. Pourtant, elle en transpirait. Voir sa patronne sous ce jour-là, cela la sidérait. Elle avait simplement joué la bêtise avec plus ou moins de brio, mais cette femme, Lidy Olsen, que cachait-elle ? Qui était-elle ? Une simple Agente du Cipher Pol 6 ? Plus ? C'était anormal sa capacité à s'adapter dans cette situation, à prendre un visage qui n'était pas le sien. Elle entreprenait des liens commerciaux avec une sorte de trafiquant qui offrait certainement des armes à tout le gratin de West Blue : y compris des marines crapuleux.

Gagner serait une aubaine pour le Gouvernement Mondial. Il y gagnerait plus que les centaines de millions de berrys économisés dans la rafle de l'île et des marchandises qui s'y trouvaient. Ainsi, inflexible à tout parasite extérieur, stoïque devant la prise de position de l'Agente du Cipher Pol 9, Lidy sourit simplement aux recommandations de son interlocuteur qui s'informait sur les modalités. Il voulait un volume, et elle pouvait lui en donner un.

- Nous commencerons sur un accord expérimental, vous en conviendrez. 200 unités d'armes légères et 50 unités d'armes lourdes. L'île-test a déjà été choisie au sur d'East Blue, dans un recoin peu fréquenté, une base avec une Colonelle à sa charge... La Colonelle Sanchez, une jeune femme rousse d'une « élégance » sans pareille...

Elle mettait peut-être le doigt sur quelque chose. Le fantasme était ce qu'elle attendait. Le fantasme était l'aube de la déconcentration pour un homme de ce type, et elle ne pouvait pour ce faire jouer que sur le seul aspect qu'il connaissait : la couleur des cheveux des femmes qu'il aimait. Cette Colonelle existait de plus bel et bien, et il avait suffi à l'Agente de piocher dans sa mémoire pour en apprendre plus. Elle attendait donc que son interlocuteur desserre les doigts sur sa cimeterre pour souffler avec chaleur dans son micro caché. Elle comptait, si cela se faisait, sur Reutsuna qui viendrait intercerpter l'autre femme tentant de s'enfuir. Si elle ne pouvait supposer de sa puissance, il était hors de question de les laisser se barrer. Pendant que l'Agente du Cipher Pol 9 irait aider son alliée à ne pas se faire dézinguer sur l'île, puisqu'elle avait de toute évidence été repérée, Lidy Olsen obtiendrait les informations nécessaires sur les marines corrompus auprès de cette femme dans un interrogatoire « secret et musclé ». Il fallait aussi envisager d'en finir avec Rod avant de quitter l'île... Cette petite frappe avait peu d'importance, mais laisser des témoins des méthodes du Cipher Pol était embêtant. Enfin, elle mettrait les priorités une fois la partie de cette mission terminée.

Si Imejo n'était pas conquis par l'image de cette Colonelle aux charmes élégants, si elle ne lui faisait pas baisser sa garde, Lidy détaillerait méthodiquement les différents endroits dont elle avait connaissance en fonction des dossiers qu'elle connaissait sur le bout des doigts. Des informations précises qui créeraient la confiance, en attendant de pouvoir créer une ouverture. Elle s'approcherait aussi de l'Imejo, sa poitrine toujours avancée. Dans une mission comme celle-ci, rien n'était laissé au hasard, et sa promiscuité n'avait de but que de prouver l'intimité d'une telle relation commerciale, comme lui s'était avancé quelques instants plus tôt.

De son côté, Reutsuna continuerait à observer la scène, hypnotisée. Si elle observait les mêmes ouvertures, elle mâchouillerait son micro sur sa dent pour donner le signal... Sans se presser.


Les PNJisations sont vues avec le MJ (Je le précise, mais cela depuis le début du RP).
Ici, Lidy expose simplement sa demande et sonde de temps à autres Kasumi pour voir s'il a des pensées qui arrivent.
Revenir en haut Aller en bas
Vénus Nostradame
La Fleur de la Mort
Vénus Nostradame
Messages : 148
Race : Constantiniste
Équipage : CP9

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue23/75Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue7/120Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (7/120)
Berrys: 8.653.000 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeMar 24 Juil - 13:15







Malin comme un Renard


Il n’y avait pas âme qui vive dans ce couloir au calme liturgique. Les corps avaient en effet bien été débarrasser par l’employé venu pulvériser sa couverture. Un vrai problème qu’il faudrait régler avec ses supérieurs du Cipher Pol 9 avant de tenter une nouvelle approche. Se croyant seule, il valait mieux que la mission soit reporter plutôt que se jeter face au danger vainement et bêtement. La Nostradame se dirigea alors vers le vide-linge dans lequel elle passa sans plus ou moins de soucis. Le conduit était d’une verticalité assez effrayante et si l’agente n’avait pas pensé à cette possibilité, elle se serait certainement écrasée en bas, sur les cadavres des gardes de Sven peut-être. Elle plaça une main et un pied de chaque côté, puis amena une main au niveau du pied, puis fit de même avec l’autre main avant de descendre un pied puis l’autre afin de toujours conserver un appui à gauche et à droite pour se maintenir suspendu dans le vide. La jeune femme atteignit le rez-de-chaussée au bout d’un certain temps et sortir dans le couloir afin de se diriger vers des toilettes qu’elle avait vu du coin de l’œil en allant pour monter à la rencontre de ce Sven. Ouvrant la porte rapidement, elle la referma aussi sèchement avant de poser son regard sur la vitre se situant au niveau des lavabos. Même dans une course effrénée pour la survie, il existait malgré tout des moments de rationalité qui permettait de porter ce genre de réflexions. Elle ébouriffa ses cheveux en saisissant l’éventualité qu’il y ait du monde de l’autre côté. Vénus prit donc autant d’élan qu’elle put et se jeta sur la fenêtre qui vola en éclat à son passage, un morceau venant se loger dans sa cuisse au passage, un filet de sang commençant à en couler. L’agente arriva dans une ruelle étant assez animé, de manière surprenante, alors qu’il n’y avait que l’arrière de l’hôtel et aucune autre forme de commerce. Elle prit alors un air affolé en se relevant et en essayant de capter l’attention d’un maximum de monde.

-Fuyez ! Fuyez pour vos vies ! Il va tous nous tuer ! hurla-t-elle en espérant déclencher une vague de panique dans laquelle elle pourrait se cacher afin de s’éloigner de l’hôtel et trouver un magasin de vêtements où se changer et où cacher ses cheveux.

Restait à voir comment ces plébéiens hérétiques allaient réagir et s’ils lui ouvriraient une voie de sortir ou un ralentissement non négligeable dans sa fuite.

Codage par Libella sur Graphiorum



Post entièrement vu avec le MJ.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1688

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue0/0Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue0/0Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeMar 24 Juil - 21:18





Après sa fuite du bâtiment digne des plus grands espions, si l’on mettait de côté le bout de verre qui lui avait causé une belle estafilade sur la jambe, l’agente du CP9 adoptait une technique surprenante pour une jeune femme entrainée aux arts de l’assassinat : déclencher un mouvement de foule en faisant le plus de bruit possible. L’idée n’était pas idiote en soit, le mouvement de panique engendré par un tel acte lui aurait permis de se fondre dans la masse, peut-être même jusqu’au port pour finalement fuir de l’île ou, a fortiori, se cacher dans un recoin sombre en attendant que la tempête passe. Manque de chance, les exclamations et les gestes de cette jeune rouquine échevelée et légèrement débraillée ne permirent que d’attirer quelques regards curieux donc les trois quarts ne prêtèrent pas la moindre attention à ce sujet de foire. Il devait encore s’agir là d’une pauvresse qui avait encore tout perdu au jeu et qui essayait de voler de braves gens. Au final, seul un trio de jeunes hommes s’était réellement intéressé à la rouquine pour sa détresse. L’un d’entre eux allait s’approcher pour prendre des nouvelles de cette petite lorsqu’une voix se fit entendre derrière le petit groupe en question.

-  Là ! Elle est là !    

Pas de chance, soit les renforts, soit des membres du groupe du mec mort au bonnet se trouvaient autour de l’hôtel et les cris de la Nostradame les avaient alertés. Cela n’était pas imprévisible et si elle était restée silencieuse, peut-être aurait-elle réussi à passer inaperçu, ou peut-être pas. Il ne s’agissait là finalement que d’un jeu de chance ou de malchance où la pauvre agente infiltrée semblait être un pion sur un échiquier bien trop complexe à manier pour elle seule. Quoiqu’il en soit, ses nouveaux poursuivants n’étaient pas proches et elle aurait donc le temps de bouger et de partir en courant, d’ailleurs, elle bénéficierait même de l’aide des trois jeunes mâles qui tentèrent de retenir les deux poursuivants mais qui seraient rapidement mis sur le bas-côté. Venus allait donc devoir se lancer dans une course poursuite dans les rues de Kitsari, avec une jambe blessée. Sauf si elle décidait de se rendre, évidemment. De deux pour l’heure, les poursuivants pourraient éventuellement prévenir des renforts dans le but d’appréhender cette voleuse. Evidemment, l’administration avait parlé aux gardes d’une voleuse, et certainement pas d’une agente gouvernementale, seul le mec au bonnet avait été prévenu… Dommage, il était mort. Courir semblait la seul façon d’éviter la capture mais avec une jambe blessée, ça ne paraissait pas si simple.

Si elle se rendait, les larbins captureraient l’agente et l’emmèneraient directement à la mairie, siège suprême de l’administration locale.


Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Kasumi10
Kasumi Imejo, trafiquant d’arme, 135.000.000 B


Jouer sur les préférences de l’Imejo était une bonne idée, quelque chose qui le faisait penser à la joie du corps d’une femme et qui parvint à trahir ses premières pensées depuis le début de cet entretien. Lui, si impassible, si imperturbable pensait maintenant à une certaine « Charlotte », une femme rousse et pulpeuse dans les bras de laquelle il avait perdu sa vertu. Une jeune femme qui lui avait pris le cœur bien des années plus tôt, avec qui il devait se marier et qui avait fini tué par une balle perdue dans une rixe entre saoulards : une fin peu enviable, peu originale mais incroyablement douloureuse dans l’esprit du vendeur d’arme. Ce coup de sort, le rouquin en avait une ambition, il avait décidé de vendre des armes pour faire comprendre au monde sa douleur, pourtant celle-ci ne s’était jamais effacée. Cette peine, cette douleur horrible, ce choc émotionnel si soudain, Lidy pourrait les lire dans l’esprit du trafiquant mais noterait également que cela ne suffisait pas. Car si son esprit semblait légèrement fléchir, son corps et son œil restaient parfaitement alertes. Sa fibre commerciale aussi d’ailleurs.

-  Oui, cela me parait correct pour une première vente, vous pourrez alors voir en fonction de vos besoins et passer de nouvelles commandes. Pour le stock, cela me convient, et en vue d’un partenariat sur le long terme, je suis disposé à vous faire un prix pour ce lot à l’essai.    

Il était toujours aussi commerçant, et peu à peu, l’image de Charlotte se gomma de son esprit qui redevint presque noir, une seule mèche de cheveux roux y persistant. Il réajusta sa position sur son fauteuil, comme s’il était gêné mais son œil ne quittait pas les divers recoins de la pièce, sa main ne lâchait pas son arme.


Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Cp9_ta12


Pas de signal pour le moment, pas d’action. La jeune femme patienta, la respiration régulière, prête à bondir sur sa proie au moindre signe d’attaque, au moindre ordre soufflé à demi-mot, à la moindre expression laissant penser à une directive. Tahita était prête, prête à tuer comme on le lui avait enseigné.

Pour les lecteurs : Pour que ce soit fair, et plus fun, les actions sont jouées au dès lorsqu’il y a une part de doute.

Venus > Si tu t’enfuis, une course poursuite s’engage, si tu te rends, tu es capturée et emmenée dans un coin.

Lidy > Belle réussite sur le lancée de dés, la perche tendue réveille de vieux souvenir dans le cœur d’Imejo, il perd un peu de concentration mais pas assez pour que tu puisses véritablement donner l’ordre sans risque, vu ton post, j’estime donc que tu ne le fais pas.


Tahita Odono, CP9, est lvl ???? (Rokushiki)
Kasumi Imejo est lvl ???    (135.000.000 B)
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
Lidy Olsen
Messages : 295

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue31/75Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue203/250Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (203/250)
Berrys: 80.189.300 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeMar 24 Juil - 21:54


Malin comme un renard [15]


La jeune femme était assise, un instant de doute à l'esprit. Qu'était-elle en train de faire ? Ses paroles allaient plus vite que ses pensées, elle était trop spontanée, trop prévisible. La chasseuse de prime dans son rapport mettrait en avant ses talents d'actrice, alors qu'elle n'agissait pas comme une actrice. Elle était toujours emprisonnée dans son passé, dans la part de ténèbres qui la liait à cette organisation dont elle avait, pour la première fois depuis longtemps, l'utilité. Elle avait été cette « Rêveuse », elle avait obtenu des informations... Et cela l'avait amené à devenir un précieux atout à infiltrer. Son frère voulait qu'elle grimpe les échelons, elle le faisait. Il voulait des informations, elle coupait les ponts, mais pas son passé... Toujours une partie d'elle était piégée. Son regard sur Imejo, elle ne laissa pas paraître son conflit interne : loin étaient les jours où la petite fille se laissait dévorer par le loup en public. Elle devrait seulement un jour couper les ponts avec son passé pour être un membre totalement intègre du Gouvernement Mondial. En attendant, la froideur qu'elle incarnait était suffisante pour la préserver... Jusqu'à la prochaine fois.

De son côté, Reutsuna possédait le moindre des maux. Elle était en train de regarder la scène avec innocence, sans se douter qu'un jour elle serait sûrement amenée à juger sa « supérieure » pour des faits divers. Elle était une agente de terrain, et une agente de terrain qui avait toutes les preuves du monde à faire. Ici, elle ne servait que de « back-up » mais un jour viendrait où elle servirait de bien plus que ça. Et quand son visage serait connu ? Elle se doutait qu'elle pourrait obtenir une montée en grade en étant aux côtés de Lidy, avoir un appartement mieux payé, continuer à faire des missions tout en aidant le monde à se porter à ravir... Et accomplir ses objectifs personnels.

D'un sourire d'abord sérieux puis tendre, comme celui d'une femme qui se souvient de nuits voluptueuses, la demoiselle dirait :

- C'est très intéressant comme offre... Vous savez, cette chevelure, cette fougue... Vous me rappelez cette douce et tendre Charlotte...

Si le nom provoquait une réaction immédiate, elle hocherait simplement la tête doucement, un peu trop brusquement pour être naturel, mais pas assez pour être trop intransigeant.

- dont j'ai le souvenir encore frais. Une jeune femme rousse, elle aussi. Je l'ai rencontrée dans un bordel.

Si l'Imejo n'était pas mort à ce moment de la conversation, Lidy aurait usé de tout le culot dont elle pouvait bénéficier pour baisser ses gardes. Elle savait que c'était un « Quitte ou double ». Il survivait, elle était cuite. Il mourrait, son secret n'aurait aucun risque de voir le soleil en cet instant. Un risque contre un acquis... Peut-être que cela fonctionnerait. Peut-être serait-il si secret qu'il n'oserait rien dire. Peut-être qu'il n'engagerait pas d'action fatidique à son égard... Mais dans tous les cas, la jeune femme venait de jouer la carte de la déconcentration suprême en jouant sur les sentiments de ce garçon qui aurait peut-être pu bien tourner dans d'autres circonstances... Mais ces autres circonstances, elle ne pouvait rien y faire. S'il ne réagissait pas, elle devrait se rapporter sur autre chose, revenir aux affaires rapidement :

- Et concernant la somme que nous devrions investir pour ce premier échange ?

S'il avait tenté de l'attaquer, elle ne doutait pas que la Cipher Pol 9 aurait réagi, mais elle ferait en sorte de ne pas être un boulet en se jetant sur le côté. De même, la chasseuse de prime arrêtera de jouer les secrétaires modèles et enverrait une bourrasque pour déstabiliser l'ennemi, ne serait-ce qu'un instant... Cela, encore une fois, s'il n'était pas mort ou qu'il avait attaqué.


Les PNJisations sont vues avec le MJ (Je le précise, mais cela depuis le début du RP).
Revenir en haut Aller en bas
Vénus Nostradame
La Fleur de la Mort
Vénus Nostradame
Messages : 148
Race : Constantiniste
Équipage : CP9

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue23/75Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue7/120Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (7/120)
Berrys: 8.653.000 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeMar 24 Juil - 22:18







Malin comme un Renard


Vénus tourna la tête en direction des quelques personnes qui répondirent à ses sollicitations. Tant pis, cela ne changeait au final pas grand-chose à sa situation précédente puisque l’ubiquité du danger était toujours aussi écrasante. Elle devait s’engouffrer dans la seule route de sortie disponible. Elle aurait peut-être la possibilité d’arracher les souvenirs de ses poursuivants si elle parvenait à les amener dans une ruelle assez à l’écart où elle pourrait se débattre pour venir saisir leurs mémoires. La Nostradame se mit donc à courir, portant la foi en Saint Constantin comme seul espoir et en tentant de faire au mieux abstraction de l’éclat de verre s’étant logé dans sa jambe, ce qui était loin d’être facile. Elle s’arrêta à quelques pas de l’ange de la rue afin de jeter un coup d’œil rapide vers la direction qui menait directement à l’hôtel afin de voir si des employés la recherchait déjà. Fermant les yeux une seconde pour se concentrer, elle s’élancerait vers une autre ruelle, la plus proche possible, afin d’éviter les grands axes et ainsi les endroits où se trouvait le plus de gardes municipaux. Si jamais des agents adverses commençait à la rattraper, elle se remémorait les intenses entrainements qu’on lui avait inculqués pour qu’elle parvienne à endurcir son corps suffisamment pour qu’elle parvienne à user des techniques du haki, les mouvements primaires de ceux-ci lui ayant donc été inculqués sans quelle puisse maîtriser ces techniques. C’est ainsi qu’elle tenterait de reproduire le Soru, sans l’intention d’en réaliser puisqu’elle en était pour l’heure incapable et le savait très bien, afin de gagner un peu de vitesse même si cela la fatiguerait peut-être plus, de toute manière elle n’avait pas vraiment d’autres choix, rejoindre le navire de Sven ou se rendre volontairement étant des aberrations hérétiques à ses yeux dans cette situation précise. Si elle avait une chance de fuir, elle devait s’y engouffrer et cette chance ne passait pas pour le moment par une quelconque reddition puisqu’elle était encore libre. Si elle parvenait à une nouvelle ruelle, elle y évoluerait en cherchant du regard un renfoncement où se cacher qui lui permettrait potentiellement de ne pas se faire repérer ou de pouvoir surgir pour arracher les pellicules de souvenirs de ces engeances qui la poursuivait. S’il n’y en avait aucune elle continuerait ainsi pour tenter d’avancer de ruelles en ruelles à la recherche de ce genre de renfoncements tout en essayant de sortir de la ville.

Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1688

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue0/0Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue0/0Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeMer 25 Juil - 10:15




La course poursuite commença donc et lorsqu’elle passa sur le côté de l’hôtel, l’agente du CP9 remarquerait rapidement qu’il ne figurait là aucun autre agent de l’île, l’administration semblait avoir confiance à l’homme au bonnet et n’avait dépêché que peu de personnes avec lui, seulement les deux gardes municipaux qui empruntaient maintenant la ruelle que venait de quitter la jeune agente. Bien que la jeune femme soit handicapée par ce morceau de verre dans sa jambe et ne puisse donc développer une grande vitesse de course, ses poursuivants n’étaient que deux gardes municipaux, bien trop habitué au calme et donnant assez peu le change en terme de compétence physique. Ils virent Venus s’engager dans une autre ruelle mais perdirent le contact visuel dans l’instant suivant. Les deux s’élancèrent à la suite de la fuyarde, sans pouvoir appeler du renfort, cela leur aurait fait perdre davantage de temps, alors que deux de leur collègue arrivaient seulement à la zone des cris, l’arrière de l’hôtel et n’avaient donc vu personne.

Après avoir traversé deux ruelles seulement, Venus tomberait sur une bénédiction : un petit renfoncement particulièrement sombre et étroit entre deux maisons où elle passerait en se contorsionnant un peu mais où les deux gardes n’auraient probablement jamais l’idée de chercher. En ressortir pour attraper les pellicules mémorielles semblait bien compliqué mais s’y cacher efficacement ne poserait pas de souci. Si la Nostradame s’y engouffrait, et attendait quelques instants, elle verrait ses deux bourreaux passé devant elle en courant, essoufflés au possible, en sueur et se dirigeant toujours plus loin vers les tréfonds de l’île. Elle avait trouvé une place sauve, un endroit où elle pourrait prendre le temps de bander sa jambe éventuellement avant de repartir, mais aussi, un endroit où elle trouverait une certaine paix avant de pouvoir repartir à l’assaut, ou simplement avant de reprendre la fuite qu’elle avait déjà initié. Contrairement à quelques secondes auparavant, la rouquine avait un peu de temps devant elle, un peu d’air.

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Kasumi10
Kasumi Imejo, trafiquant d’arme, 135.000.000 B

Dans le salon privé du trafiquant, les choses s’accélérèrent de façon impressionnante vers un dénouement précipité par les pensées égarées d’un homme se pensant bien à l’abri derrière son propre esprit. En entendant le nom, la main du trafiquant s’était resserrée autour de son couteau, pas par méfiance mais du fait de la décharge douloureuse qu’il avait éprouvé à ce moment précis. Au début, il pensa avoir mal entendu ce que disait sa cliente, il imagina même l’espace d’un court instant avoir halluciné suite aux pensées qu’il avait adressé plus tôt à son ex-conjointe. Charlotte … Un simple nom, il y en avait des dizaines, des centaines, mêmes rousses. Pourtant, lorsque qu’elle poursuivit son intervention, elle remit cette chevelure rousse sur la table et l’affront suprême : un bordel. Immédiatement, les idées confuses de l’Imejo se rassemblèrent vers une idée fixe : cette salope n’était pas une cliente mais bel et bien l’agente du CP9, celle qui n’avait pas encore été identifié. Une telle conclusion était idiote dans le fond, Lidy n’était pas blonde, n’avait pas la même carrure que l’agente Odono, était plus petite et n’avait pas les yeux de la même couleur : même les meilleurs maquilleurs du monde n’auraient pu gommer toutes ses différences avec autant d’efficacité.

Non, dans cet esprit embrumé et en proie à une colère dévorante, il n’y avait pas dix milles solutions, les référence étaient trop grandes, trop précises pour n’être que de simples coïncidences, du moins Kasumi le voyait ainsi. Au pire, il allait s’en prendre à une cliente et perdrait un accord commercial, au mieux il allait mettre à mort l’une des deux vicieuses gouvernementales qui étaient venues troubler la paix de son île. Il se leva donc d’un bond et se jeta, couteau en avant vers la Olsen qui plongea donc sur le côté dès le début du mouvement de son opposant. Si en faisant ainsi elle pensait simplement laisser la voie libre à l’assassine, l’informatrice eut du nez lorsqu’elle sentit la pointe du couteau du criminel entailler assez légèrement son bras gauche. Si elle n’avait pas esquivé en avance, la vitesse du trafiquant aurait suffi pour lui infliger une blessure bien plus profonde, éventuellement mortelle.

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Cp9_ta12

Lorsqu’elle vit les ombre s’animer, lorsque entendit les meubles bouger, le raffut s’installer, l’agente du Cipher Pol 9 n’attendit pas une seconde de plus et passa à l’assaut. D’un vif soru allié à un geppou, la jeune femme avala rapidement la distance qui la séparait du bâtiment et explosa la fenêtre opaque par laquelle elle suivait la scène depuis le début. En entrant, son œil balaya la scène autant que possible mais alla à l’essentiel : Imejo était de dos, Olsen semblait en mauvaise posture et blessée au bras, une ouverture royale avait été créée. Elle n’y réfléchit alors pas le moindre instant et prépara sa main droite entière qu’elle dirigea vers le criminel.

- Goshigan !

Elle propulsa alors sa technique à cinq doigt en direction de la cage thoracique de sa cible pour lui transpercer les organes vitaux, ou à tout le moins, lui briser les os et l’handicaper durablement. Malheureusement pour elle, en entendant le bruit du vitre brisée dans son dos, le rouquin avait fait volte-face et se présentait maintenant à l’ancienne blonde, couteau à la main. S’en suivit alors un choc, désordonné, où la vitesse de l’un s’opposait au bénéfice de la surprise de l’autre, rapide également. S’en résultat alors un double contact, une double blessure. Le Goshigan porta et vint tout simplement enfoncer la poitrine de l’Imejo, transperçant au passage un poumon et une artère majeure alors que le couteau massif du vendeur d’arme vint à entièrement se planter dans la cuisse gauche de la blondinette, lui arrachant une grimace de douleur effroyable. Emportés par l’assaut de l’assassine et blessés tous les deux, les combattants s’affalèrent sur le sol. Tahita donna rapidement signe de vie en pestant et en tentant de se relever tant bien que mal alors que le primé ne bougeait finalement qu’à peine, des bulles de sang commençant à se former autour de ses lèvres, ce même sang qui s’échappait en abondance de sa poitrine. Le trafiquant primé était aux portes de la mort et n’attendait maintenant plus qu’une chose : le coup de grâce. Resterait ensuite à fuir de l’île, avec une agente éclopée.

Bien sûr, il restait également un autre souci : la collègue de trafiquant qui, en voyant le massacre, tentait maintenant de s’échapper par la seule porte de la pièce, bien trop lente pour dépasser l’ex chasseuse de prime accompagnant la Olsen si celle-ci partait à sa poursuite. Reütsuna la rattraperait et l’immobiliserait sans la moindre difficulté.
Venus > Tu prends de l’avance dans un premier temps et tu trouves finalement un recoin bien sympa mais un peu exigüe dans lequel te cacher. Tes poursuivants passent devant toi sans te remarquer !

Lidy > Imejo t’attaque et te blesse légèrement au bras, Tahita réagit alors et les deux se frappent mutuellement. Bénéficiant de la vitesse et de la surprise, l’agente prend le dessus et le blesse presque mortellement. Il est au sol, agonisant. Quant à elle, elle se ramasse un coup de couteau violent dans la jambe. Elle ne pourra plus courir, difficilement marcher sans aide et, évidemment plus combattre.


Tahita Odono, CP9, est lvl ???? (Rokushiki) Blessée gravement à la jambe
Kasumi Imejo est lvl 31 (135.000.000 B)
Revenir en haut Aller en bas
Vénus Nostradame
La Fleur de la Mort
Vénus Nostradame
Messages : 148
Race : Constantiniste
Équipage : CP9

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue23/75Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue7/120Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (7/120)
Berrys: 8.653.000 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeMer 25 Juil - 11:34







Malin comme un Renard


Vénus trouva la cachette tant désirée après deux ruelles traversées et s’y engouffra donc rapidement, haletant à plein poumon. Elle referma ses lèvres afin d’éviter de faire trop de bruit et se faire remarquer des deux hommes qui passèrent devant le renfoncement sans l’avoir. C’était bien trop exigu pour qu’elle jaillisse et s’en prenne à leur mémoire. Elle ne tenta donc pas le diable et resta dans cette planque temporaire. La Nostradame attendit ainsi une dizaine de secondes que les deux gardes municipaux s’éloignent avant d’arracher une partie de son kimono au niveau du bras afin de bander sa blessure à la jambe. Ceci fait, elle attendit encore une trentaine de seconde le temps de reprendre au mieux son souffle tout en réfléchissant à la suite des opérations. Elle aurait pu tenter de retourner à la mairie afin d’improviser pour accomplir sa mission, mais ses compétences d’assassine n’étaient pas suffisement dévellopé pour l’heure. Il fallait vraiment quitter l’île pour mettre au point un autre plan d’attaque pour s’infiltrer.

S’extirpant du renfoncement, elle irait jusqu’au bout de la ruelle à la recherche d’un magasin de vêtements où elle pourrait essayer mine de rien une tenue et un chapeau afin de s’enfuir avec. Le tout serait de voir si les boutiques demeuraient encore ouvertes malgré l’heure avancé puisque la soirée devait normalement être déjà bien consommé par son entrevue avec Sven. Si elle voyait qu’elle ne pourrait pas forcer une entrée de manière discrète, ou dans le cas où elle ne trouvait pas de négoces vestimentaires, elle reprendrait sa course de ruelle en ruelle pour atteindre la périphérie de la ville, ignorant si d’autres gardes municipaux avait reçu son descriptif, ce qui leur permettrait d’attaquer l’agente à vue. La Nostradame prendrait ses jambes à son coup, courant aussi vite qu’elle le pourrait en faisant attention à ce que la ruelle n’abrite pas les deux hurluberlus qui la poursuivaient précédemment afin de changer sa trajectoire et ne pas tomber sur eux dans ces cas-là. Elle serait bien passée par les toits, mais c’était bien trop visible et franchir les rues les plus larges s’avérerait compliqué sans geppou. Il fallait vraiment qu’elle maîtrise au plus vite les techniques du rokushiki. C’est ainsi que Vénus, n’étant absolument pas consciente qu’elle avait des collègues sur l’île et encore moins qu’ils avaient réussi la mission, continuerait son exfiltration en espérant pouvoir échapper aux griffes de la municipalité. De toutes manières, si elle se faisait capturée, elle resterait muette comme un mur, sauf si elle entrevoyait une possibilité de sortie n’impliquant pas de dire une quelconque vérité. La mort plutôt que la trahison. C'était une logique assez normal pour un agent secret.

Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
Lidy Olsen
Messages : 295

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue31/75Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue203/250Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (203/250)
Berrys: 80.189.300 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeJeu 26 Juil - 14:43

[quote="Lidy Olsen"]

Malin comme un renard [16]


Il fallait que cet homme soit plus taré qu'elle ne l'avait imaginé pour que l'enquête se résolve dans des conditions dramatiques. Lidy pensait avoir tout anticiper. Elle avait préparé chaque aspect de ce plan avec une méticulosité qui permettaient de faire montre de sa connaissance de l'esprit humain. Bien sûr, il eut été plus facile de déconcentrer un homme dont elle était à la solde : s'insérer par le milieu de la restauration avait par exemple permis à l'ancienne chasseuse de prime de tisser des liens avec une de ses lieutenantes... Mais la voie royale était celle qui convenait le mieux aux maigres compétences de la Olsen. Narquoise, elle envisageait même de prendre la totalité du gibier présent en ces lieux. Cependant, elle n'était pas débile : sa mission devait être réalisée rapidement, et si les informations sur le Cipher Pol n'avaient pas fuité, elles auraient pu réaliser leur plan avec plus d'aisance. Là, elles auraient été en mesure de capturer tout le gratin... Malheureusement, elles devaient se contenter du bas du panier. Le dédain était inscrit sur ses traits, tandis qu'elle observait le tableau qui clôturait ce pauvre drame. Tout ce qu'elle avait entrepris n'avait servi qu'à la mettre au même rang qu'une proie : elle n'était capable de rien, et ses lacunes en combat allaient demander à être comblées.

Pendant qu'elle réfléchissait, Reutsuna avait coincé à terre sa patronne, ne disant pas un mot. Elle attendait avec angoisse le moment fatidique où la mort viendrait saisir les âmes de ces deux personnes. L'Olsen était peut-être indécise sur cela... Mais elle bougea rapidement dans la salle. Une série de petits pas lui permirent de venir se saisir de l'éventail que Reutsuna avait à la ceinture. Elle le déplia, s'approcha de l'Imejo et chercha le consentement de Tahita dans le regard. Si elle désirait ardemment finir elle-même sa proie, la demoiselle à la chevelure bleutée la laisserait faire.

- Fouille-la, dit Lidy en observant la dame.

Au moment où la chasseuse de prime serait concentrée sur sa tâche, l'Agente du Cipher Pol 6 couperait d'un coup sec la gorge de leur cible. Froidement, méticuleusement. Elle n'était pas une assassin mais elle en avait tous les travers. Qu'un homme comme lui ait été tué de ses mains, elle s'en fichait. Son sommeil n'en serait pas troublé. Quant à la femme ici-même... En soit, si elle ne représentait pas un danger, c'était un témoin de la situation...

Une fois que leur principale cible aurait agonisé, la « Rêveuse » viendrait utiliser ses petites mains pour fouiller le corps de cet homme. Elle le déshabillerait en partie, arrachant les tissus qu'elle donnerait à l'Agente du Cipher Pol 9. Cette femme était blessée après tout, même si elle pouvait sûrement s'occuper d'elle toute seule. Sa mission était accomplie. Il restait plus qu'à s'extraire d'ici...

- Comment va-t-on faire pour partir d'ici maintenant...
- Le plan d'extraction est mis en marche,
dit la Olsen en se saisissant de son Den Den Mushi.

Elle venait d'utiliser l'option appel d'urgence. Les renforts qu'elle avait commandé devraient arriver sous peu au point d'extraction qu'ils avaient défini avant le début de la mission. Elle observa ainsi l'Agente du Cipher Pol 9 sans la moindre once de compassion : cette femme était déjà chanceuse d'être encore en vie. Elle avait profité d'une ouverture trop évidence, même si elle lui avait sauvé la vie. Pour cela, un merci serait d'usage quand le groupe serait sorti d'affaire. Observant finalement ce qu'elle avait balancé sur le sol, la demoiselle observa avec intérêt les différents éléments. Un Den Den mushi muni d'un protecteur blanc, des armes à n'en plus finir : une pochette d'aiguille – sûrement empoisonnées –, un pistolet de très belle qualité et un kukri, et des dizaines de couteaux de lancer. Elle haussa les épaules et se saisit du pistolet pour le mettre à sa ceinture, ainsi du kukri. Cet homme était une armurerie sur pattes.

- Bien, maintenant...

Se saisissant de son Den Den Mushi, elle lança l'appel qu'elle désirait passer depuis déjà une petite minute. Les appels d'urgence étaient presque impistables puisqu'ils n'étaient que des signaux, des nombres d'appels définis, hors là elle pourrait jouer avec le système de protection qu'elle venait de piquer à cet homme mort. Froide, l'Agente attendit que le Cipher Pol décroche à l'autre bout du fil : si elle appelait c'était soit pour annoncer l'échec, soit la réussite de sa mission. En tout cas, le message était déjà passé concernant le Cipher Pol 9 : deux agentes avaient été démasquées. Prométheus avait eu largement le temps d'en informer les services concernées.

Une fois qu'elle aurait quelqu'un « de confiance », aka un gradé suffisamment important pour être au courant de l'existence du Cipher Pol 9. Elle dirait alors avec sérieux :

- La cible est morte. Nous tenons une de ses... lieutenantes. Voilà la suite de l'opération : l'Agente de terrain qui m'accompagne va extraire l'Agente Odono pour que notre support vienne la chercher. Elle est blessée à la cuisse gravement, préparez dans la base la plus proche une équipe médicale d'urgence.

Réfléchissant un court instant, elle ajouta :

- Je peux interroger la lieutenante pour obtenir des informations supplémentaires, sur place. Un autre primé, un certain Rod Jenkins, primé à 14.000.000 est toujours sur l'île. Dois-je l'intercepter avant de quitter les lieux ?

Elle interrogeait tranquillement son supérieur quant à la marche à suivre.


Les PNJisations sont vues avec le MJ (Je le précise, mais cela depuis le début du RP).
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1688

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue0/0Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue0/0Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeJeu 26 Juil - 15:47





L’avantage sur une île animée comme pouvait l’être Kitsari était avant tout le fait que les commerces ne fermaient pas, ou presque pas du moins. Débits de boisson, restaurant, salles d’activités, magasins en tout genre : tout restait ouvert la majeure partie de la nuit et ouvrait également assez tôt le lendemain matin. Il s’agissait là d’une machine bien huilée où l’administration avait dispatché les différents employés autour d’un système de roulement parfaitement orchestré pour lequel les employés en question percevaient un salaire plus que confortable. Quoiqu’il en soit, une fois arrivée au bout de la ruelle, Venus trouverait effectivement quelques magasins de vêtement où elle pourrait se trouver une petite garde-robe lui permettant de passer davantage inaperçu. La vendeuse vit la jeune cliente arriver, elle la laissa regarder quelques articles avant de la voir disparaitre en cabine avec les pièces choisies, comme le faisaient finalement toutes les clientes habituelles de l’échoppe. Trop fatiguée pour vraiment prêter attention à tout, la jeune vendeuse n’avait pas reconnu la rouquine et n’avait de toute façon pas eu son signalement. Cependant, lorsque sa cliente s’enfuit avec les vêtements sur le dos, le chapeau cachant son visage. Si elle n’essaya pas de la rattraper, par flemme et absence de capacité physique suffisante, la vendeuse décrocha immédiatement son combiné Denden Mushi et prévint la municipalité du souci : un vol venait d’être commis dans son échoppe. Une chance pour Venus que les gardes prendraient un certain temps à se pointer, néanmoins, ils avaient maintenant sa nouvelle description physique.

Pour l’heure, personne ne semblait être sur les pas de la Nostradame qui enchainait donc les ruelles, toujours blessées et donc ralentie par la blessure qu’elle n’avait pu que bander sommairement. L’exfiltration, si l’on pouvait l’appeler ainsi, ne devait être réalisée qu’avec les moyens du bord, les agentes du CP9 devant « se débrouiller » pour se sortir de ce merdier, notamment en usant de leurs facultés. Pourtant, en l’espèce, ces facultés étaient bien entamées par la fuite d’informations qui avait profité à l’Imejo, une fuite non prévue par l’agence. Venus avait été infiltré seule et devait repartir seule. Comment Venus allait-elle donc fuir l’île ? Sûrement pas à la nage. Elle devait initialement profité d’un départ de navire de tourisme, mais y arriverait-elle dans ces conditions ?


Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Kasumi10Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Cp9_ta12


Lorsque dit adressa un signe pour permettre à l’Odono de donner le coup de grâce à l’homme qui venait de la blesser, l’agente professionnelle ne répondit que par un signe de tête signifiant que l’agente Olsen pouvait se charger de la tâche. Tuer un homme, la blonde en avait l’habitude, elle avait blessé quasi mortellement la cible, sa part du job était remplie. Malheureusement, ce qui l’inquiétait davantage était cette saloperie de blessure à la jambe, avec ça, impossible de se servir du Geppou ou du Soru et d’aider ses coéquipières à quitter l’île tranquillement par une voie ou une autre. Pour l’heure, elle n’était donc finalement qu’un boulet qu’il faudrait trainer apparemment. Bien qu’elle devait l’avouer, mourir ici ne la dérangeait pas, un agent du CP9 devait être prêt à mourir pour sa mission… Pourtant, lorsque la Olsen lui balança des morceaux de tissu, une certaine envie de vivre pointa chez l’ex-blondinette qui retira le couteau de la plaie et vint immédiatement la panser au mieux. Elle ne lésina pas sur la quantité de bandage et termina un travail relativement propre pendant qu’un inventaire des possessions du trafiquant était fait et que son associée était maitrisée par le soutien de terrain aux éventails.

L’assassine détailla le stock et sollicita de Lidy qu’elle lui passe la pochette refermant la dizaine de couteaux de lancer.

-   Si nous faisons face à une résistance une fois dehors, je pourrai nous libérer de quelques gêneurs avec ça.  

Elle était une adepte du Rokushiki, certes, mais elle savait se servir d’autres choses et les armes de lancer avaient toujours été quelque chose qui l’amusait. Pour le reste, elle assista aux communications de la Olsen vers un de ses subordonnés pour mettre en place leur extraction puis à un second appel destiné à l’agence spécialisée dans la traque de personnel véreux. A ce moment-là, l’appareil ne sonna qu’une fois et fut décroché assez rapidement sans que rien ne soit prononcé à l’autre bout du fil, pas avant que la raison de l’appel ne soit explicitée par l’agente. Une fois cela fait, Lidy entendrait une voix connue, celle de son supérieur hiérarchique.

-   Agente Olsen, c’est un soulagement que d’entendre cela. Votre aide de camp nous a informer de la fuite d’information il y a peu, le Cipher Pol numéro neuf est au courant et devrait gérer la chose aussi bien que faire ce peut. Pour l’extraction de l’agente Odono, je ne peux qu’être d’accord, faites au mieux et au plus vite. S’agissant de vous, êtes-vous découverte ? Si oui, ne perdez plus de temps et exfiltrez-vous par le biais de votre soutien. Si non, prenez effectivement le temps de tirer quelques informations de la lieutenante de Kasumi Imejo et … finissez le travail. Pour Jenkins, c’est un petit poisson inintéressant, il sombrera naturellement avec la mort de son employeur. Éliminez-le uniquement si cela est possible de façon rapide et sans risque, à défaut, laissez-le vivre.  Enfin, et uniquement si votre couverture tient toujours, exfiltrez-vous par le biais du navire par lequel vous êtes arrivés avec votre soutien.  

Ashford faisait de la survie de son agente une priorité. La jeune réussissait ses missions et il commençait à nourrir quelques espoirs personnels à son égard : il devait donc la garder en vie.

Venus > Tu trouves un magasin de vêtement ouvert mais la vendeuse te voit te barrer avec les fringues et donne ton signalement vestimentaire : elle n’a pas fait attention à ton visage.

Lidy > Ashford te répond, Odono doit être exfiltrée rapidement et il te conseille selon ta situation.
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Agent d'élite CP6
Lidy Olsen
Messages : 295

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue31/75Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue203/250Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (203/250)
Berrys: 80.189.300 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeJeu 26 Juil - 20:21


Malin comme un renard [17]


Le renard n'est pas forcément un animal rusé. Ou du moins, pas dans le bon sens du terme : souvent, les gens l'affilient à un caractère flatteur, mensonger, malicieux... Mais la ruse est un des traits qui finissent par apparaître dans la liste, dans le cas où il l'utilise pour moult maux. Lidy ne se considérait pas comme un renard. Elle se considérait comme elle pouvait l'être : une humaine, terre à terre, sans métaphores. Sa soif de savoir était étanchée par de nombreux travers liés à son pouvoir : elle n'avait pas besoin de ruser, elle demandait et les gens s'exécutaient sans le savoir. Ils tentaient parfois de ne pas « y penser ». Cependant, en arrière-fond, les choses devenaient souvent plus clair.

- D'accord, ah et concernant la seconde agente du Cipher Pol, dois-je l'extraire ?

Elle demandait cela de manière anodine. Quand la réponse fusa, décrivant potentiellement la possibilité qu'elle soit déjà morte, et qu'il ne fallait pas le faire si elle ne connaissait pas sa position, la jeune femme au fort caractère ne put qu'acquiescer tout en raccrochant. Elle ne pouvait rien faire de plus : il fallait la laisser dans sa problématique. Peut-être pourrait-elle rencontrer la route d'un ennemi, et l'assassiner, ou peut-être aurait-elle compris lorsque l'agitation de la découverte du cadavre du Imejo se serait faite, que la mort avait frappé avant elle. Il fallait en tout cas qu'elle s'extraie de l'île... Et que ses deux acolytes commencent. Celle-ci se glissèrent donc rapidement hors de la pièce et tombèrent nez à nez avec le guide de la jeune femme aux cheveux bleutés. Reutsuna se figea un instant et justifia leur sortie :

- Madame m'a dit d'emmener cette femme à l'administration...

Elle ne traîna alors pas plus, passant dans la foule en direction du point de sortie de l'île. Elle prit la direction des berges les moins fréquentées selon leurs informations : c'était là où elles devaient se rendre. Elles fendirent donc la foule sans attirer l'attention, avant de se rendre près de la terre. Brusquement, elles purent entendre un battement d'aile. Au loin avait fendu de ses ailes un superbe griffon, une créature mythique qui offrait toute sa superbe, son buste, et son chevalier qui le montait avec grandeur d'âme.

- Vous montez ? Demanda-t-il en tendant sa main à Tahita.

Les deux femmes ne tardèrent pas à gagner la monture. Finalement, l'aventure était finie pour elles.

Lidy était seule contre la gérante qu'elle avait attachée avec les habits de Imejo. Elle pouvait le sentir, le lire même : cette femme était remplie de rage. Ses pensées étaient un tourbillon dans lequel l'Agente du Cipher Pol 6 finissait toujours par mourir. Elle n'en prit cependant pas gare : si on avait tué son frère sous ses yeux, elle aurait été dans le même état. Il fallait maintenant qu'elle passe à l'interrogatoire.

- Comment t'appelles-tu et comment as-tu rencontré cet homme ?

Des images d'elle, enfant, et d'une tignasse rousse. De la rage. « Va en enfer. ».

- Qui sont les lieutenants d'Imejo ?

Un grand vide. De la haine. « Crève. »

- Y-a-t-il des marines corrompus que tu as rencontré ?

Pas la moindre connexion avec les marines. Chargée des relations commerciales. Elle est enragée.

- Quels sont les plus gros clients d'Imejo et ses plus récents gros coups ?

Triade. Qu'est-ce que c'est que ça ? Qu'importe. Ça apparaîtrait dans son rapport : l'assistante a dit que la Triade a donné les informations. Petite frappe.

- As-tu déjà vu Rod Jenkins ?

Surprise. « Oui ».

- Quelle relation as-tu avec lui ?

Rien de particulier.

- D'autres primés ?

Une image, un visage. De l'amour. Elle ne connaissait pas ce visage. Pas un primé de West Blue. Elle ferait son enquête et l'inscrirait dans son rapport avec son nom.

- Quel est son rôle ?

Le bordel, les esclaves. Une porte d'entrée possible vers Imejo. Elle était contente de ne pas l'avoir prise.

- Quel est ton souvenir le plus heureux, à présent ?

Sa grand-mère. La lame vint cueillir la gorge de la poupée de chiffon. Lidy sortit de la pièce, souriante :

- Pourriez-vous me ramener à l'entrée ? J'ai un contrat !

Elle donna une liasse de 600.000 berrys en pourboire au guide. Il la sortirait d'ici, et elle quitterait l'île avant que l'alerte ne soit lancée, les armes sous ses habits.


Les PNJisations sont vues avec le MJ (Je le précise, mais cela depuis le début du RP).
Revenir en haut Aller en bas
Vénus Nostradame
La Fleur de la Mort
Vénus Nostradame
Messages : 148
Race : Constantiniste
Équipage : CP9

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue23/75Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue7/120Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (7/120)
Berrys: 8.653.000 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeSam 28 Juil - 16:50







Malin comme un Renard


Vénus pénétra donc dans le magasin est choisit une belle ribambelle de tenues différentes tout en voyant du coin de l’œil que la caissière ne semblait pas trop faire attention à elle. L’agente pénétra dans la cabine d’essayage et conçu rapidement un petit plan. Il était certain qu’un vol ne passait pas inaperçu et il n’avait aperçu aucune sortie dérobée alloué au personnel qui soit hors du champ de vision de la commerçante. En effet, elle avait beau ne pas être sur ses gardes, une telle action serait facilement visible. Elle avait donc une opportunité de fuite. La Nostradame enfila un t-shirt rose bonbon ainsi qu’un short en jean, puis plaça un bonnet marron dans sa culotte avant de se munir du chapeau noir et de le mettre sur sa tête. Elle plaça alors une chemise brune au-dessus de son t-shirt puis un jean au-dessus du short qu’elle resserra de manière illusoire avec une ceinture. Elle mit deux bottes en cuir avant d’ajouter une veste classieuse par-dessus. Elle prit ensuite une paire de basket rouge avec ses doigts, ce qu’elle dissimula en prenant une robe rouge glamour qu’elle allait emporter comme cela en laissant cet assemblage de tissues pendre de chaque côté de sa main et son avant-bras. Elle inspira alors, jetant un coup d’œil à toutes les autres tenues qu’elle avait apporté dans la cabine. L’espionne décida d’en laisser trainer deux au sol en sortant de ladite cabine. Elle s’élança ensuite vers la sortie tout en vérifiant si la caissière la regardait sortir, ce qu’elle ne parvint pas à déterminer finalement. Vénus se dirigea alors vers la ruelle la plus proche et s’y engouffra avant de s’arrêter. Elle retirait tout le surplus servant à donner une fausse signalisation d’elle tout en cachant le signe distinctif de sa blessure à la jambe qui aurait été très handicapant. Si la marchande l’avait repéré en entrant, cela était inutile, mais il valait mieux tenter le coup en dissimulant le tout sous deux couches de vêtements dont la seconde servait en plus à cacher la première. Ainsi, veste, robe, chemise, jean et bottes se retrouvèrent enfouit dans une poubelle tandis qu’elle revêtait le bonnet pour cacher sa chevelure et enfilait les baskets. Il ne lui manquait plus que le chewing gum pour compléter cette tenue d’ado rebelle.

C’est dans ce déguisement, espérant que la commerçante ne devinerait pas l’absence de ces exemplaires avec l’heure avancé et le chaos des vêtements laissé derrière elle, que la Nostradame essaierai de quitter l’île par un bateau touristique en agrémentant le tout de quelques répliques du type « Wesh, on se fait vraiment iéche sur ce tas de merde. M’en branle d’mon dad, d’ja que je me suis écorché avec son envie de faire les boutiques. C’est qu’un bouffon d’façon. » en se parlant à elle-même. Parviendrait-elle à rejoindre un navire touristique quittant l’île en se mêlant au groupe et en gardant constamment des expressions moches pour contraster avec la finesse qu’elle avait put dégager en arrivant et en jouant le métier de geisha.

Codage par Libella sur Graphiorum



Pardon pour le retard, je n'avais pas vu qu'il y avait un nouveau tour ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1688

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue0/0Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue0/0Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeSam 28 Juil - 20:29





La description de la personne à suivre était assez precise, la vendeuse ayant plutôt bien repéré quels vêtements se trouvaient sur le dos de la fuyarde. Evidemment, en compilant les premières informations sur la recherche d’une rousse et celle de la voleuse, les gardes comprirent rapidement qu’il s’agissait de la même personne. Ils cherchaient tous une tignasse rousse, une robe et évidemment les deux ensemble. Il fallait gérer le flux des personnes qui quittaient l’île pour la nuit et celui des arrivants qui venaient profiter de la fête jusqu’au bout de la nuit sur la petite île de Kitsari. Ainsi, dans ce barnum gigantesque de sécurité, les gardes finaux ne prêtèrent pas la moindre attention à une jeune rebelle sur le départ, ils la laissèrent passer et elle put monter à bord sans trop de difficulté. Pourtant, les choses n’étaient pas totalement finies. Au loin, sur les hauteurs des bâtiments bordant le port, un homme se tenait debout, des larmes dévalant ses joues humides. Cette homme était connu sur South Blue, à peine, seulement à hauteur de sept millions, mais bien moins remarqué sur West Blue. Un escargophone à la main, il contacta une tierce personne, en pleurant. Il avait le regard fixé sur Venus et hésitait à hurler pour que les gardes se jettent sur elle, pourtant, il n’en fit rien. Il resta là, silencieux après son coup de fil, à regarder le bateau emmener la Nostradame loin de Kitsari… Elle qui avait pris la vie de son aimée, enfin selon lui. Evidemment, il se trompait, le meurtre étant à mettre sur le dos commun des agentes Olsen et Odono mais tant pis… Au moins, cette rouquine, il l’avait repéré, il avait mémorisé son visage et il allait la traquer jusqu’au bout… « Salope d’assassine » : l’insulte tournait en boucle dans son esprit embrumé…

Pour Lidy, à qui la couverture n’avait pas subi la moindre contrariété durant la totalité de la mission, la fuite se fit tranquillement, par la grande porte et son bateau avait pris la mer bien avant que Venus ne se présente elle-même au port. Elle avait retrouvé l’équipage qui l’avait amené ici et ne tarderait pas à rejoindre Reütsuna et Tahita qui avaient fui tranquillement à dos de griffon dans le ciel noir de West Blue.

Bientôt, sur la petite Kitsari, au sein même de la mairie, une certaine folie se rependrait lentement, on parlait d’un assassinat sur l’île : deux cadres majeurs de la politique locale. Pourtant, personne ne remarquerait une quelconque disparition dans un premier temps. Le maire semblait plus stresser, moins confiant et un jour, des hommes en costume noir débarquèrent, environ quatre jours après le double meurtre. Les personnes en question trouvèrent des armes, des esclaves et firent un coup de filet sublime. Kitsari venait de perdre son prestige : une réussite totale pour le gouvernement mondial.


Petite conclusion, vous parvenez à vous enfuir ! Néanmoins, Venus, un homme t’a repéré, il ne fait rien et t’observe partir. Il reviendra, un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Vénus Nostradame
La Fleur de la Mort
Vénus Nostradame
Messages : 148
Race : Constantiniste
Équipage : CP9

Feuille de personnage
Niveau:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue23/75Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Left_bar_bleue7/120Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty_bar_bleue  (7/120)
Berrys: 8.653.000 B

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitimeDim 29 Juil - 0:07







Malin comme un Renard


Vénus sentit son appréhension se dissiper au fur et à mesure qu’elle grimpait sur l’embarcation. L’exfiltration touchait à sa fin, mais il fallait demeurer sur ses gardes.

-Mon dad part que d’main mam’zelle. Alors non vous l’r’trouverai pas sur ce rafiot miteux, répondit-elle à une mère de famille qui s’indignait du comportement de la Nostradame et qui était surprise de l’absence du paternel.

Le temps s’écoulerai alors que la demoiselle jouait son rôle de rebelle tout en modérant ses actions pour éviter de se faire saisir par des gardes et qu’ils tentent de contacter son père pour qu’il vienne la chercher. Enfin, si cela devait arriver sur le navire même, elle se préparait à communiquer le numéro de son supérieur en guise de père imaginaire pour cette petite manigance improvisée. Elle n’avait même pas attribué de nom à sa fausse identité actuelle et elle ne le ferait que si elle se faisait attraper avec afin de glisser un indice pour que son supérieur comprenne le subterfuge. À priori, le reste de la traversée se passa bien, la Nostradame se tenant majoritairement à l’écart. Une fois arrivée elle irait rechercher ses affaires qu’elle avait laissé lorsqu’elle s’était préparée à la mission afin d’informer le Cipher Pol 9 pour la fuite d’information et demander si elle devait procéder à une nouvelle infiltration ou si une autre méthode serait privilégiée pour la nouvelle tentative. Elle apprendrait certainement alors qu’elle n’était pas seule sur le coup et que des collègues avaient mené à bien cette mission. On aurait pu croire que son honneur en prendrait un coup mais elle analyserait pragmatiquement la chose. C’était normal de couvrir plusieurs fronts et ne pas avertir les différents partis afin d’éviter qu’une personne capturée puisse révéler la position de ses collègues aux ennemis. C’est ainsi que déçu de devoir s’arrêter sur son échec et la mise à mal de ses talents d’actrice, elle demanderait à pouvoir prendre quelques temps pour se perfectionner dans le but de réussir ses prochaines missions. Elle préciserait alors qu’elle enverrait le rapport comme d’habitude et qu’elle rentrerait à Enies Lobby le plus vite possible.

Elle résumer les éléments à retenir pour le futur, c’est-à-dire la fuite d’information, l’existence de Sven, un prince marchand de North Blue en contact avec un saint de Marijoa, qu’il fallait prévenir pour qu’il puisse gérer au mieux ses futurs affaires, qui savait désormais qu’elle est louche mais qui n’avait pas réussi à glaner des informations supplémentaires, l’échec de la mission de son côté mais la réussite par des autres agentes et finalement la nécessité d’améliorer ses talents de comédienne. Ainsi, comme après chaque mission, Vénus, à l’abri des regards, planterait sa main dans son crâne et extirperait ses souvenirs. Il valait mieux être prudent et c’est pour cela qu’elle ne conservait de ses quêtes que les éléments pouvant resservir ultérieurement afin d’éviter qu’un maudit puisse extraire d’elle des informations. Elle savait que son fruit des souvenirs n’était pas le seul à avoir des facultés incroyables en la matière et, connaissant ses propriétés assez exceptionnelles, elle s’effaçait donc la mémoire pour empêcher des fuites comme elle en avait été victime. De plus, cela lui servait de rapport complet, son supérieur ayant juste besoin qu’elle lui introduise la pellicule dans le crâne pour qu’il soit au courant de tout. C’est donc l’effacement cérébrale de cette fonction mémorielle qui marqua la fin définitive de sa mission et son rapatriement à l’agence.

Codage par Libella sur Graphiorum



Vala ma conclusion ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)   Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus) - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Malin comme un renard (Ft Lidy et Venus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Petite nouvelle du Renard
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» vent malin
» les bugnes comme chez le patissier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue-