Partagez | 
 

 [Conquête] Répondre à la guerre. [PV La Couronne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sakuga Keigo
Pirate
avatar
Messages : 312
Race : Ange
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
24/75  (24/75)
Expériences:
79/120  (79/120)
Berrys: 8.280.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Répondre à la guerre. [PV La Couronne]   Jeu 2 Aoû - 12:22

Discussions
«  Si vous insistez, tant que ça ! Prenez-en soin, c’est un emprunt. J’aimerais quand même le récupérer quand tout cela sera fini ! Ahaha ! »

Sakuga fit donc signe aux gardes de la récupérer au sol. Le Keigo ne savait pas se battre désarmé, cela aurait put être un piège. Les deux gardes n’étaient pas au courant de cette faiblesse si élémentaire chez le sabreur. Cela remontait encore à des lointains souvenirs les combats sans sabre de l’épéiste, il n’était encore qu’un gamin à l’époque et n’était pas pour autant excellent. Il ne fallait pas néanmoins ressasser comme cela son passé.

Suivant alors les deux gardes dans cette salle du trône, Sakuga pouvait alors découvrir ce qui faisait sûrement partie de la force de Kitamura Island. Il y avait dans cette salle une dizaine de gardes tous armés de la même lance que possédait ceux qui venaient de mener Sakuga dans cette salle du trône. Un mouvement brusque de la part du blondican et les gardes pourraient alors le tuer sans somation ou alors l’emprisonner. Il fallait désormais que les bons mots sortent de la bouche du Keigo.

«  - Hmm Bonjour votre Majesté, je me prénomme Sakuga Keigo et je suis un proche de l’équipage de La Couronne. »

Attendant la réponse du Roi pour continuer la discussion, Sakuga prit le temps de relever la tête qu’il avait baissé. Même si, l’objectif de la Couronne était d’instaurer une démocratie mais il fallait quand même prendre avec des pincettes, les négociations et discussions avec le chef du royaume qui était encore en place.

« - Écoutez moi, je ne vais pas passer par quatre chemins. L’objectif du Vice-Amiral Archer est de placer sous sa protection la totalité des îles célestes et dans ce processus Kitamura Island en fait partie. Cette île a peut-être eu une tranquillité pendant des années mais une menace imminente arrive dans les îles célestes et le gouvernement veut avant tout protéger votre population. »

Sakuga ne voulait pas passer à la partie qui serait « difficile » dans les négociations. Le Roi voudrait sûrement poursuivre son règne et à vrai dire le blondican avait un peu peur de la réaction de ce présumé « despote ».

«  - Le processus nous contraint donc à faire des sacrifices, la monarchie serait alors remplacée par une démocratie où chaque habitant aurait sa parole pour les décisions de l’île. Vous pourrez bien sûr vous présenter pour diriger le conseil de l’île si vous le voulez bien... »

Chaque mot était choisi avec importance et avec délicatesse pour essayer de convaincre ce monarque ou plutôt de faire avancer le débat avec lui. Ghetis arriverait sans doute prochainement pour prendre la place du blond dans cette discussion très importante pour l’avenir de Kitamura Island...
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 429
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
322/350  (322/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Répondre à la guerre. [PV La Couronne]   Jeu 2 Aoû - 17:40



Conquête de Kitamura
Falon. Il s’agissait du vaillant combattant contre lequel Caligula se battait et il fallait avouer que ce dernier se débrouillait bien…voire même très bien. Caligula eu du mal admettre la manière avec laquelle le combattant avait repoussé son assaut surpuissant. Ceci avait été fait avec une rapidité inouïe et une facilité déconcertante. Ignorant la maitrise du haki par son adversaire, le rouquin en déduit que les réflexes de ce dernier étaient assez aiguisés pour lui permettre ceci.

Cependant, l’assaut du zoan ne s’arrêtait pas là et sa deuxième attaque « surprise » fonctionna comme prévu. Bien que Caligula fut un tantinet perturbée par le sourire s’échappant de son ennemi, il ne chercha point à se creuser la tête plus que ça laissa donc cette dernière fuser vers le corps de Falon.

Et quand cette dernière fut à quelques centimètres de lui, le shandia ou plutôt ses sens de bête l’avertirent d’un danger imminent : en effet ses capteurs thermiques ressentirent une source de chaleur arrivant tout droit vers son visage…cette chaleur étant issue de la jambe de falon qui menaçait de percuter Caligula sous peu.

Réagissant au quart de tour, avec très peu de solutions, le shandia laissa parler son instinct de survie pour encaisser du mieux que possible cette offensive capable de le mettre au tapis instantanément.

– Gou !
A ces mots, le corps du shandia se raidit à vue d’œil et de manière immédiate. Il venait d’user de son tekkai le plus puissant sans oublier qu’il tenta, espérant en avoir le temps, de couvrir sa tête entière de haki, qui couplée au tekkai offrirait une défense impénétrable pour cette offensive ennemie. Le pied de l’assaillant se heurterait à un mur des plus solides et pourrait même se fragiliser.

Cependant l’attaque parvint tout de même à secouer le zoan étant donné que sa tête se trouvant assez loin de son corps, il manquait de stabilité suffisante et d’appuis solides pour parfaitement encaisser cette attaque.

Encaisser cette attaque n’avait pas été facile et le shandia y avait laissé quelques neurones à coup sûr. Ainsi, il était dans l’obligation de rendre la pareille à Falon et c’est ainsi qu’une fois le choc passé, laissant le moins de répit possible, Caligula enroula sa tête autour de la seconde jambe de Falon.

Il se mit alors à serrer les deux jambes comptant faire céder les os de son opposant avec la puissance conférée par son fruit du démon. Mais le jeune shandia ne s’arrêta pas là et tout en resserrant sa prise il fit revenir sa tête et sa jambe à lui, trainer violemment le guerrier au sol.
De son côté, il laissa son bras droit s’allonger derrière lui, s’enrouler sui lui-même puis fondre sur le visage de Falon pour percuter son crâne de plein fouet et fortement endommager sa boite osseuse.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Civils]

avatar
Messages : 148

MessageSujet: Re: [Conquête] Répondre à la guerre. [PV La Couronne]   Mer 8 Aoû - 16:56



Kitamura Daedjin, Souverain actuel.

-Quelle mauvaise plaisanterie.

Altier et méprisant, le souverain de Kitamura Island darda l'intrus d'un regard mauvais et acéré. Ce pauvre bougre se permettait de se glisser au sein de son palais, ses gardes lui offraient une fleur en le laissant rentrer dans la salle du trône, tout ça pour tenir des propos aussi ineptes et stériles que les siens ? C'était un sacré gâchis, et une chance jetée aux ronces... Le Roi poussa un soupir qui l'ébranla puissamment tandis que les gardes, de leurs côtés, réagissaient de manières diverses et variées. Si quelques uns affichèrent un sourire imbu et hautain, d'autres se contentèrent de fermer les paupières, tranquilles et sereins. En apparence, cette cohorte d'élite semblait être, en tout cas, composée d'éléments favorables à la régence de Daedjin : aucun d'entre eux ne semblait embrasser la cause ou le parti des étrangers à la solde du Gouvernement Mondial. Si la plupart d'entre eux ne semblaient pas foncièrement indignés ou révulsés par l'idée d'une consultation populaire, il allait sans dire qu'ils avaient choisi leur camp depuis belle lurette et que l'arrivée de ces Marines ne changeait pas grand chose, de leur point de vue à tout le moins... Autrement dit, ils allaient s'en tenir à ce que le Roi allait leur ordonner. Ni plus, ni moins... Malheureusement pour Sakuga, le Roi, précisément, n'avait pas réellement l'air d'être emballé par la proposition qu'on venait de lui offrir. Au contraire, cette dernière semblait l'agacer et l'irriter puissamment, de manière croissante, sinon exponentielle. Il ne tarda guère à faire sonner son talon contre le sol froid et pavé de la salle du trône puis, sans plus tarder, décida de rétorquer même s'il ne vouait à l'encontre de cette intrus qu'une haine apparente et assumée, doublée d'un mépris indéniable et flagrant.

-Alors comme ça, le Gouvernement Mondial, ou la plus grande oligarchie au monde, veut nous faire croire qu'elle se soucie de ce que le peuple pense et souhaite ? Balivernes. Votre dictature martiale n'aura pas lieu. Pas ici. Vos pillages et vos rafles pour trouver des soldats susceptibles de mourir au nom de votre cause n'auront pas lieu sur Kitamura Island. Je ne le permettrai pas.

S'il avait autrefois préféré la cohabitation, il allait sans dire que l'hostilité était aux yeux de Daedjin la dernière réponse envisageable et possible pour le souverain qu'il incarnait. S'il laissait les troupes du Gouvernement Mondial agir librement, il allait être dépossédé de son pouvoir : c'était déjà une raison excellente pour se montrer hermétique à tout changement... De surcroît, ce Ghetis Archer n'avait pas l'ombre d'une légitimité. Il n'était même pas un ressortissant de Kitamura Island... De quel droit pouvait-il entendre gouverner ce peuple et décider en son lieu et place ce qui était bon pour lui ? Faire croire qu'un ennemi titanesque les menaçait pour les réduire en esclavage subtilement, sans heurts ni résistance farouche... Un stratagème intelligent, il fallait l'admettre. Un stratagème qui, toutefois, ne suffirait malheureusement pas. Pas tant, en tout cas, que les gardes seraient là pour les en empêcher... Le vieil homme plissa ses yeux porcins tout en continuant à lorgner du côté de Sakuga, comme s'il avait peine à croire qu'un individu de ce calibre puisse tenter de rallier un monarque à sa cause d'une manière aussi sotte et improbable. C'était bien la première fois qu'on lui demandait aussi gentiment de renoncer à son titre... Quelle folie.

-Je devrais vous faire exécuter, pour votre impudence... Qu'est-ce qui m'en empêche, d'ailleurs ? Allez-y... Essayez de sauver votre vie, étranger. Je suis d'humeur magnanime.

Qu'est-ce que Sakuga allait tenter de dire ou d'entreprendre afin de sauver sa propre existence, apparemment mise en péril par la présence des gardes qui, instinctivement, resserrèrent les uns après les autres leurs prises sur leurs lances respectives ? Force était d'admettre qu'il avait en tout cas quelques précautions à prendre avant d'agir : la réflexion ne pouvait pas être plus indispensable qu'en un tel instant...


Falon.

Il avait encaissé fièrement et solidement le coup dont Falon l'avait gratifié, et il avait réussi à tenir bon : cet envahisseur démontrait seconde après seconde un panel de compétences remarquables que le garde de Kitamura Island ne pouvait que respecter. Il avait affaire à un combattant, un homme expérimenté et taillé pour les affrontements, comme on pouvait l'espérer de la part d'un haut-gradé de l'armée de la Marine... Ces types évoluaient dans un environnement en effervescence et en ébullition constante : contrairement aux mers blanches, qui n'étaient ni plus ni moins qu'un refuge tranquille où les conflits étaient finalement chose rare, les mers bleues présentaient l'avantage d'abonder en guerriers redoutables et plus innovants les uns que les autres... De quoi donner à Caligula un certain ascendant, en tout cas sur le plan de la réactivité, que l'autre combattant parvenait à contrebalancer tant bien que mal grâce à son haki de l'observation. Cela, toutefois, n'allait pas suffire et Falon en prit conscience lorsque la tête du serpent se mit à s'enrouler autour de sa jambe, envers et contre le coup qu'il venait de subir. Il avait du courage... Ou une sacrée dose d'inconscience. Dans un cas comme dans l'autre, il n'était pas au bout de ses peines car le protecteur du Roi, bien sûr, n'allait pas déposer les armes à la première déconvenue. Lui aussi était capable d'endurer les coups, et même si ses jambes lui firent bientôt souffrir le martyr, exposées à une pression sensationnelle, il ne se départit pas l'ombre d'un instant du léger sourire qu'il avait conservé greffé sur son visage depuis le début des hostilités. Ce combat, il l'attendait depuis longtemps : les entraînements étaient lassants, car ils appartenaient à une routine crasse qui ne leur permettait plus vraiment de progresser dignement. Doros n'avait plus rien à leur apprendre et ils en étaient contraints à jouer dans la cour des autodidactes, ce qui ne pouvait guère s'avérer totalement fructueux à leur niveau...

Ses deux jambes entravées se dérobèrent soudain, attirées sèchement par son assaillant qui fit en sorte de ramener ses extrémités jusqu'au reste de son corps. S'il perdit l'équilibre l'espace d'un instant, il recouvra bientôt son sang froid : son haki de l'observation l'avertissait d'une menace à venir, mais il avait encore largement l'initiative... Que pouvait-il faire, toutefois ? Ses deux jambes, ses meilleures armes, étaient bloquées... Dans ces conditions, le style de l'aigle était absolument inutilisable... Avec ironie, Falon glissa à Caligula quelques mots, sachant parfaitement qu'il serait en mesure d'en comprendre le sens au moment fatidique : il venait de commettre une erreur grotesque.

-Qui t'a dit que je ne connaissais que le Qartal ?

Certes, c'était dans le Qartal qu'il excellait très largement... Mais il n'en était pas moins un amateur du Aslan, le style du lion, lequel mettait sur un piédestal l'utilisation des bras, des poings et des coudes plus particulièrement. Ses deux poings prirent donc vigoureusement la direction de la tête de Caligula, toujours positionnée autour de sa seconde jambe. Il n'allait pas lui faire de cadeau : s'il avait réussi à endurer un coup de pied, il risquait en revanche de commencer à être dans une situation précaire et peu enviable, à ce rythme... Plus les chocs se multipliaient, et plus les choses iraient à l'avantage de Falon, après tout.


Kitamura Alerin, frère du Souverain, et Garlan, Garde.

-Nous y sommes... La salle du trône est...

Alerin s'apprêtait à pointer du doigt la direction de la salle du trône, où se frère devait se trouver, lorsque les bruits du combat entre Falon et Caligula l'alertèrent. Il jeta un coup d’œil mais ne put, depuis sa position, rien distinguer d'autre que le trou dans le mur causé par l'arrivée tapageuse du zoan, quelques instants auparavant. Les sourcils froncés, il jeta une œillade à Garlan par la suite, lequel semblait faire de son mieux pour ne pas bondir brusquement dans cette direction. Mieux valait, effectivement, qu'il reste dans le coin... Sa présence ne changeait certes pas grand chose mais son absence, en revanche, pouvait pousser Ghetis Archer à miser sur une stratégie moins diplomatique... La chose n'était déjà pas très pacifique, alors mieux valait maximiser leurs chances de s'en tirer sans dommages ni matériaux, ni humains... Chances qui, pour l'heure, étaient déjà suffisamment infimes. Finalement, donc, le Kitamura se tourna dans la direction du vice-amiral, guettant dans le regard de ce dernier un indice concernant la conduite qu'il allait vouloir embrasser et ce qu'il allait vouloir réaliser dans les instants à venir. Allait-il se concentrer sur le Roi, ou tenter de venir en aide à son sous-fifre apparemment aux prises avec un combattant digne de ce nom ?

-Je vous en prie, suivez-moi, la salle du trône est par ici.

Dans un cas comme dans l'autre, Alerin, lui, savait où se trouver la priorité. Puisque Garlan était à ses côtés et que Doros avait été vaincu, il ne restait, parmi les plus puissants combattants au service de la famille royale, personne d'autre que Falon... Bien sûr, les autres soldats disposaient tous de compétences remarquables, mais aucun d'entre eux ne se donnerait la peine de combattre si Falon se trouvait à proximité. C'était forcément celui-ci qui avait pris les devants... Chose rassurante s'il en était, d'ailleurs.



Doros est lvl 35.
Falon est lvl 38.

Saku > Ca... Marche pas trop. =X

Cali > Du coup, Falon anticipe ton coup de poing et je counter le poste au moment où tu recommences à l'attirer à toi !

Ghet > Si tu décides de suivre Alerin, vous serez face aux portes de la salle du trône au tour prochain ! Sinon, tu peux intervenir de suite dans le combat Cali vs Falon... A tes risques et périls ?
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Pirate
avatar
Messages : 312
Race : Ange
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
24/75  (24/75)
Expériences:
79/120  (79/120)
Berrys: 8.280.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Répondre à la guerre. [PV La Couronne]   Mer 8 Aoû - 19:33

Tensions
« Vous allez commencer par me parler poliment déjà. »

Une réponse sèche et violente devant les menaces que le roi faisait à l’encontre de sa personne. Le Keigo n’aimait cette façon de penser et cette façon de penser de la sorte. Sakuga lui montrait du respect, s’efforçait à lui parler correctement et lui ne faisait que de pestiférer des menaces et des liaisons insensés. La Couronne appartenait au gouvernement mais n’était pas un équipage de dictateurs, c’était une famille avant tout.

«  - Pour chaque lance qui sera plantée dans mon torse pour me tuer, dix d’entre vous seront tués. A commencez à par vous Votre Majesté ! », dit-il en pointant du doigt le roi de Kitamura Island.

Il croyait que les membres de la Couronne étaient faibles. Il croyait que sa simple garde allait réussir à stopper ce vent qui soufflait pour la liberté des îles célestes sans un tel despote. Pacifier les îles célestes était un projet pacifique pas un bain de sang et pourtant la vie de Sakuga était en danger. Tout en se rapprochant de la pointe d’une lance d’un garde, Sakuga se mit alors à prononcer ses paroles :

«  L’autre vieillard qui nous a mal adressé la parole à notre arrivée ici, un homme qui exhibait fièrement sa musculature. Sachez que pour avoir craché à mes pieds et à celui de mon frère, notre capitaine n’a pas hésité à lui faire comprendre le respect. Tuez-moi si vous voulez, mais préparez vous à en assumer les conséquences. »

Devant ses mots, Sakuga regardait avec une très grande haine le Roi de Kitamura Island. Se faire manquer de respect de la sorte par un homme à qui il avait montré du respect n’était pas normal. Le Keigo se tenait fièrement prêt à mourir si les gardes faisaient un mouvement, il était un guerrier et avait quand même décidé de ne pas se battre. Si le Keigo perdait la vie aujourd’hui, le roi et sa descendance allait payer pour cet affront fait à l’équipage de la Couronne...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Conquête] Répondre à la guerre. [PV La Couronne]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Conquête] Répondre à la guerre. [PV La Couronne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [Guerre coloniale] Conquête du Sahara Occidental par les armées espagnols. [VICTOIRE ESPAGNOLE]
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?
» Elections générales anticipées ou Guerre Civile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Les Îles Célestes :: Kitamura Island-