Partagez
 

 Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Daisuke Aurola
ColonelColonel

Daisuke Aurola
Messages : 1268
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue38/75Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue103/350Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (103/350)
Berrys: 119.598.000 B

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel]   Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Icon_minitimeLun 23 Juil - 17:13

« Le savoir interdit. »
Feat MJ et Heziel
Ce n’était pas tat par ses actes qu’il se donnait une ligne de conduite, mais bel et bien dans sa manière de voir les choses. Ainsi, et comme il l’avait toujours fait, il ne se laissait aveugler par aucun orgueil ou aucune soif de reconnaissance. A vrai dire, il n’agissait plus pour son compte depuis un moment, déjà, bien qu’il eut, et ce n’était pas si lointain, des baisses de motivation récemment. Néanmoins, ce moment d’égarement avait quand même eu sur lui un effet positif. Outre ses nouvelles capacités martiales, il était devenu clair que son idéologie manquait de profondeur et qu’elle méritait une plus grande impartialité en ce qui concernait le danger que représentait certaines personnes.

Autant dire qu’il n’était pas allé au charbon, face à ces deux noms de la criminalité avec des idéaux pleins les yeux. En aucun cas il n’avait l’intention de se laisser attendrir par une de leur histoire. Non, il était venu avec un seul objectif : les arrêter. Bien évidemment, il ne faisait pas cela dans ce seul but, au contraire. C’était plus un moyen de parvenir à mener à bien sa mission qu’une obligation personnelle. Ainsi, même s’il n’avait pas perdu de temps pour s’attaquer à celui qui se servait de ses langues pour se battre, il fut désarçonné lorsque sa tactique ne fut qu’un simple échec.

Persuadé que ce même brigand était un maudit, probablement d’une espèce animale qu’il ne connaissait pas, il s’imaginait qu’avec l’aide du granit marin, ce type serait tout simplement incapable de se battre. Cependant, ce ne fut absolument pas le cas et l’attaque qui suivit, même s’il était concentré sur leur voix, fut des plus compliqués à éviter. En même temps, alors qu’il se pensait victorieux, il ne pu s’empêcher de relâcher quelques peu la pression un instant. Cet instant de trop qui, bien qu’indolore pour le jeune blond, lui fit perdre deux choses bien plus précieuses qu’une simple blessure : Le contrôle du combat et son avantage lié à son fruit du démon. En effet, se souciant plus de Hickey que du masqué, il ne put éviter les deux assauts.

« Fais chier ! Lança-t-il, tandis que son « allié » lui tirait déjà dessus. »

Les balles fusèrent, mais furent détourné par le bouclier du marine. Cette technique, il l’avait apprise à ses dépends lors de la grande guerre de Baltigo où il avait, à cause d’un des membres des cinq légendes, failli tuer l’amirale-en-chef. Bien évidemment, son attaque était d’une toute autre ampleur et, ce fut sans aucune précision, qu’il relâcha les balles qui devaient le toucher lui. Néanmoins, en permutant son attention sur ces mêmes balles, il ne pouvait avoir les yeux partout. Ainsi, alors que toutes les balles étaient parées, soit par le « God Shield » soit par une des langues du Stoeberl, celui-là même tenta de fracasser le crane du gradé avec l’autre.

Par chance, ou par méconnaissance, l’attaque le traversa de part en part sans l’endommager physiquement, mais il savait de toute évidence qu’il avait perdu le seul avantage qu’il lui restait à présent. S’il avait pu l’éviter, d’une manière ou d’une autre, il aurait pu clairement en profiter ultérieurement, lors d’une attaque ou d’une riposte de grande valeur.

Il ne resta cependant pas immobile pour autant et tenta alors sa chance pour retourner de nouveau la situation. Depuis qu’il avait vu les deux hommes s’affronter, il avait pu voir une attitude étrange chez le jeune homme au pouvoir étrange. Sa manière de ramener lentement son organe buccal était ce qu’il allait utiliser. En effet, dès l’instant où il fut frappé, sa concentration revint sur le bandit et, dans un geste un peu désordonné, il essaya d’attraper la langue persistante.

Si jamais cela devait fonctionner, il tirerait alors violemment vers lui pour déstabiliser son adversaire, au mieux le faire voler jusqu’à lui, puis il tenterait de le frapper.

Dans un second temps, qu’il réussisse ou non sa contre-attaque et, bien qu’il ne jetterait qu’un coup d’œil rapide sur les deux autres hommes, pour comprendre ce qu’il se passait désormais avec l’autre tireur, il répondrait au vieil hommes ces mots :

« Exactement l’homme que je recherchais ! Nous allons avoir besoin de votre aide un peu plus loin. »

Il désignait le cordon de sécurité dont il était censé être le responsable. A vrai dire, il aurait bien aimé que cet homme, se désignant comme étant le chef de la garde royale arrive plus tôt, mais il n’y pouvait rien et ce n’était pas le moment d’en discuter et comme si ça ne suffisait pas, s’il n’avait pas réussi à attraper la langue du bandit ou même si sa tentative de le rapprocher de lui ne fut pas aussi fructueuse que prévue, il sortirait alors et pointerait en direction de son ennemi l’une de ses armes fétiches : son Desert Eagle.

« Je vous fais confiance, monsieur ! Adresserait Daisuke à l’homme qui venait lui prêter main forte. »


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


Résumé:
 

_________________
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 1382813805-daisuke

Ao Haruya:
 


Domination:
 
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1941
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue45/75Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue6/500Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (6/500)
Berrys: 69.267.000 B

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel]   Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Icon_minitimeMar 7 Aoû - 13:24





FURIE.


- RRRHHH... RrRHhh...

La douleur. La peine physique la plus pure et dure. Le tiraillement des muscles, malmenés, déformés par les chocs. Le craquement des os, fêlés ou brisés, alors que le corps tout entier semble se disloquer une fois privé de quelques points clés. Les deux mastodontes avaient désormais ce point en commun : ils étaient aussi bien ravagés à l'intérieur qu'ils n'avaient ravagé la ville dans leur affrontement. Enfoncé sous une pile de décombres, le Juggernaut souffrait le martyr. La tonne de briques, de poutres et de verre qui s'étalait désormais grassement sur son corps n'était pourtant pas à l'origine de ces blessures. Non... cette satané bête. Avant l'impact, elle avait réagi. Elle avait tenté de le surclasser à nouveau. D'une certaine manière, elle y était peut-être parvenue. Néanmoins, l'intelligence limitée du géant était de loin trop ridicule pour qu'il comprenne le simple fait que l'attaque du Gigantopithèque l'avait sauvé des griffes d'un courroux bien plus grand.

Le colosse ne savait pas réellement évaluer l'état de ses blessures : raison pour laquelle il ne cessait souvent de se battre qu'à l'épuisement total ou la défaite la plus cuisante : la reddition et la fuite ne faisaient pas partie de son vocabulaire, s'il disposait d'une telle chose. Ce manque terrible d'instinct de préservation était la pierre angulaire de son comportement totalement irrationnel et, parfois, assez surprenant pour lui donner un avantage féroce contre des adversaires capables de penser correctement. Pourtant, en cet instant, n'importe qui aurait conseillé à la bête de ne pas retourner au combat s'il avait eu la foi et le courage de faire une chose aussi insensée. Plusieurs de ses côtes étaient brisées sous son imposante musculature, qui les maintenait ensemble. L'un de ses tibias était également légèrement fracturé, tandis qu'un de ses bras était pour l'heure trop engourdi pour répondre. L'assaut viscéral et surpuissant du Zoan éveillé, couplé à la puissance de sa chute totalement effarante, avait eu raison de son physique hors normes. Pourtant...

... pourtant, la créature continuait de grogner de sous les débris. Elle n'en avait pas fini. La douleur et le goût de son sang verdâtre lui montaient à la tête et à la bouche, mais elle n'en avait pas fini. Dans un grondement étouffé, elle entreprit de se relever. Un gémissement de douleur et de courroux marqua l'instant inéluctable où elle tenta de prendre appui sur sa jambe endommagée. Pourtant, son dos dur comme le titane vint bientôt repousser les parcelles du bâtiment industriel dans lequel le Ravageur avait atterri. Son bras inerte ne fit que suivre le mouvement tandis que l'autre écartait lentement mais sûrement les obstacles sur sa route. Bientôt, le Juggernaut parvint à s'ériger à nouveau sur un genoux, puis deux... puis à prendre appui sur sa jambe encore valide pour commencer à se redresser.

- Ggghh... GGHHHrr...

Les voix le martelaient. Son corps était en feu. Tout n'était que souffrance, ici. Ici et partout ailleurs. Tout ce qui l'entourait lui faisait mal... aussi voulait-il rendre la monnaie de sa pièce à l'univers, en chaque instant. Il n'avait pas terminé ce qu'il avait commencé, ici. L'énorme colonne lumineuse qui se tarissait avait capté son attention... ainsi que les voix qui se massaient loin de là, au port. Il ne sentait plus la présence irritante de l'autre bestiole, qu'il aurait pourtant très volontairement chargé à nouveau en clopinant. Il se contenta finalement d'entreprendre de revenir vers la grand-place... et derrière elle, sur la côte, vers le paquet de proies qui attendait encore. Cet amas de voix sans consistance autre que celle du magma coulant dans ses neurones, constamment en train de le harasser et de l'avilir de leurs symphonies terrifiées.



HRP:
 


_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1688

Feuille de personnage
Niveau:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel]   Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Icon_minitimeLun 13 Aoû - 10:25



Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Avenge10Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Hakuou10

Narseh, "le faiseur de Coups D'États", primé à 712.000.000 berrys, et Wakai Tsuki, amiral Sorafuka.

L'explosion électrique qui était née de cet applaudissement brusque et subit avait été tout bonnement démentielle : elle avait grondé plus furieusement que jamais, avait menacé de déchirer les cieux et de foudroyer tout ce qui avait pu passer à sa portée, avait éclaté jusqu'aux pavés qui constituaient le sol, lézardait toute la grande place royale de Tesk de fissures cauchemardesques, si titanesques qu'elles en devenaient absolument aberrantes. D'un coup d'un seul, Narseh avait pu montrer qu'il n'était pas seulement homme habile et agile : il était également doté d'un pouvoir aussi formidable que redoutable, susceptible de causer une destruction massive d'un simple claquement de doigts. La lumière de cette détonation fut bientôt masquée par la poussière et la fumée qu'elle avait générée, laissant au faiseur de coups d'états le champ libre pour renchérir. Toutefois, et contre toute attente, il n'en fit rien : son objectif actuel n'était pas de mettre à terre Wakai Tsuki, chose qui signerait sa mort... La Marine ne pouvait laisser couler un tel affront. Non, son objectif était de fuir, et de garantir sa propre survie ainsi que celle de son ancien poulain : Heziel Coffe ne devait ni mourir, ni finir, pour l'occasion, derrière les verrous. Aussi se décida-t-il à bondir dans la direction du colosse, à l'heure où ce dernier se redressait tout juste. Il n'allait pas lui laisser le loisir de se sacrifier contre les forces du Gouvernement Mondial amassées le long du port... La bataille était finie, pour eux, et ils n'en retireraient rien de plus productif et fructueux : il était donc grand temps de s'en désengager et, pour ce faire, il n'avait qu'à déployer une ultime énergie dense.

Lorsqu'il parvint aux pieds du colosse, il tâcha de ne pas lui laisser l'ombre d'une chance. Usant de sa célérité, autant que de sa petite taille qui, du point de vue du Juggernaut, devait le faire passer pour un insecte, il alla déposer ses deux mains sur les cuisses du colosse. Puis, sans plus attendre, il dégagea une énergie électrique formidable, toutefois largement inférieure à celle qu'il avait pu générer pour mettre Bruise et Wakai Tsuki momentanément hors course : l'objectif était simplement de sonner Heziel, de lui faire perdre son apparence monstrueuse afin de pouvoir le transporter jusqu'à une échappatoire dans les délais les plus brefs. Quand au reste ? Il comptait simplement sur les hors-la-loi restants afin de leur ménager une sortie, à leurs dépens. Entre Strain et compagnie, ainsi que le reste de la crapule qui avait élu domicile sur Tesk, il y aurait forcément un lot de conflits susceptibles d'attirer l’œil des Marines, quand bien même ce serait lui qui ferait les frais des recherches les plus fougueuses et les plus ardentes. Il lui faudrait donc jouer tant de patience que de pertinence : saisir le moment opportun et s'enfuir de cet enfer avant que les renforts ne surgissent, en nombre indicible... Et cela, qui de mieux placé que lui pour y parvenir ?

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 41457210

Nick "Hickey" Stoeberl, primé à 155.000.000 berrys.

Pour le coup, Hickey ne s'attendait vraiment pas à voir sa langue traverser la tête de son ennemi sans que cette dernière n'y opposât la moindre résistance. Il n'y eut ni effusion de sang, ni craquement lugubre et sinistre indicateur de la destruction de quelques os. Rien, mis-à-part une riposte vigoureuse et virulente de la part du gradé de la marine qui, manifestement, avait joué de précautions tout au long de ce bref affrontement. Il disposait de l'intangibilité d'un logia, mais avait jusqu'à présent choisi de miser sagement sur ses compétences tierces plutôt que sur l'usage de son fruit du démon... Voilà qui attira sur les lèvres de Nick un sourire ironique et sardonique. Cela ne lui disait sincèrement rien de bon : il craignait d'avoir à en faire les frais dans les délais les plus brefs. Et son intuition devint prémonition lorsque la main du sergent-chef, ferme, vint cueillir sa langue au vol avant de tirer dessus, forçant le pauvre criminel à décoller ses pieds du sol, soudain projeté dans la direction de son opposant, lequel semblait déterminé à l'idée de le mettre aux arrêtes. Paradoxalement, l'arrivée d'une nouvelle personne susceptible de nuire à Whiplash n'arrangeait guère les affaires du primé aux langues hideuses puisque ce dernier, dans cette nouvelle composition des affrontements, se retrouvait seul et isolé face à cet ancien héros de la Marine sur la voie de la rédemption. Voilà qui risquait de lui coûter cher... Et voilà qui lui coûta cher, d'ailleurs, lorsque le bouclier de Daisuke tâcha de jouer le rôle d'amortisseur afin de lui offrir un atterrissage des plus musclés. Sans perdre l'ombre d'un instant, Nick fit ce qui lui semblait être le plus intelligent pour garantir sa propre protection : il tira ses mains de ses poches, pour la première fois depuis le début du conflit, et croisa ses bras sur la trajectoire du bouclier, essayant d'endurer le choc frontalement avec dignité et intelligence plutôt que de le subir de plein fouet, au niveau du crâne, chose qui l'aurait probablement sonné pour les minutes à venir, le plaçant dans une disposition des plus délicates afin de poursuivre cette querelle actuelle.

Le choc n'en fut toutefois pas moins rude : ses bras rencontrèrent l'arme de Daisuke et tinrent bon, certes, mais en furent sévèrement engourdis. Il serra les poings, essayant de ne pas retranscrire physiquement la douleur qui lui dévorait les avants-bras, ceux-là même qui avaient été directement exposés à l'assaut fulgurant de cet ennemi justicier. Il fut par la suite renvoyé vers l'arrière, à cause de cette confrontation sourde, et il entreprit dans le même temps d'user de sa langue afin de se libérer de l'entrave à laquelle il était soumis. L'appendice buccal s'allongea encore quelques peu, et s'enroula vicieusement autour de l'avant-bras du gradé du Gouvernement Mondial. Il se mit alors à serrer furieusement, à la manière d'un serpent. L'objectif était simple et même plutôt limpide : forcer suffisamment pour commencer à causer des dommages à Daisuke, qui choisirait potentiellement dès lors de préserver son intégrité physique en se transformant à nouveau en fumée. Or, s'il se transformait, Hickey aurait l'occasion de ramener sa langue jusqu'à lui : de quoi lui permettre tout bêtement, de s'échapper de l'étreinte à laquelle elle était soumise jusqu'alors, et de quoi également ôter un avantage au maudit.

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Bg9_by10Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Zealot10
James "Whiplash" Hamilton, primé à 111.000.000 berrys, et Shernan Roche, chef de la Garde Royale.

Les deux hommes se regardaient en chien de faïences tandis que Whiplash se demandait si l'intervention de Shernan Roche était une aubaine ou une malédiction. Au moins, le sergent-chef et Hickey allaient momentanément, et l'un comme l'autre, pouvoir lui lâcher la grappe. Cela allait-il suffire pour permettre sa fuite, et sa survie ? Difficile à dire, d'autant plus que le vieil homme semblait posséder une envie particulièrement tenace d'en découdre... En plus d'une vélocité remarquable, bien sûr. Néanmoins, James avait su prendre ses distances et disposait désormais de quelques mètres généreux en guise de distance de sécurité. Il ne se ferait plus surprendre aussi aisément que précédemment, et jouissait d'une arme à distance lui permettant, de ce fait, de tenir l'épéiste en respect pour l'empêcher de se rapprocher trop inconsidérément. C'était donc paradoxalement plutôt encourageant, comme tableau : son seul objectif absolument nécessaire et incontournable était de se faire la malle avant que d'autres renforts ne surgissent, ou simplement avant que le sergent-chef n'ait raison d'Hickey... A moins que l'inverse n'ait finalement lieu, bien sûr. Dans un cas comme dans l'autre, le criminel espérait simplement qu'il ne serait plus là lorsque la réponse s'imposerait d'elle-même : il fit donc de son mieux pour canarder le vieillard d'une salve de balles sans plus attendre, dans l'optique de précipiter l'affrontement, et donc sa fin. Cette première salve, malheureusement, fut d'une efficacité franchement discutable : l'épée fut interposé sur sa trajectoire et parvint à cueillir les projectiles en plein vol, les laissant retomber lourdement à même le sol fracturé de cet autrefois prestigieux Royaume. Pire encore, Shernan parvint à avancer, d'abord fébrilement et précautionneusement, puis plus avidement : les pas s'enchaînaient, les uns après les autres, et il menaçait d'atteindre la position de James d'un instant à l'autre malgré la pluie de balles dont il faisait les frais. Il avait de la ressource, pour un ancêtre, et cela laissait présager d'un passé de combattant pour le moins dense...

Si cela estomaquait Whiplash, cela n'allait toutefois pas suffire pour triompher de lui : il se contenta simplement de bondir vers l'arrière, s'éloignant du principal théâtre des affrontements d'une distance raisonnable. De la sorte, il avait une vision plus globale de la chose tout en demeurant hors de portée de la lame vindicative du vieux chevalier. Ses méninges, quant à elles, s'agitaient incessamment. Il n'avait d'autre choix que de s'attarder sur le port jusqu'à mettre la main sur une embarcation susceptible de le guider jusqu'à une île plus tranquille... Malheureusement, l'intervention de Hickey avait mis un terme à toutes les options quiètes qu'il aurait pu posséder. La sournoiserie ne fonctionnerait pas contre les troupes de la Marine et il devait prendre le large avant que les renforts ne surviennent. Comment ? La réponse la plus simple était également la plus folle... En prenant un otage. Il devait foncer vers la foule afin de mettre la main sur un innocent. De quoi tenir les marines en respect, ne fut-ce que l'espace d'une demie-seconde... Et la surprise, précisément, pouvait jouer en sa faveur. Il avait désormais un plan, même s'il s'avérait rudimentaire et imprécis, bien trop à son goût, lui qui avait toujours misé sur les précautions méticuleuses...



On se rapproche évidemment de la fin !

Résumé :
Hez > Narseh essaye de te donner un coup de foudre. <3

Dai > Ca fonctionne et Hickey utilise ses bras pour amortir le choc. Ensuite, sa langue essaye de te serrer le bras pour te causer des dégâts : son véritable but c'est de te forcer à te changer en fumée pour ramener sa langue jusqu'à lui.

Shernan se débrouille bien, mais Whiplash le tient en respect.


Strain est niveau 43
Bruise est niveau 40.


Narseh est niveau 45+
Hickey est niveau 35
Whiplash est niveau 35
Missandei est niveau ???
Bernon est niveau ???
Marilei est niveau ???

Wakai Tsuki est niveau 45+
Jeffer Bartheo est niveau ???
Mark Cuthvine est niveau ???
Lochal Roncia est niveau ???
Daar-San est niveau ???
Eileena Tempesky est niveau ???
Jahay Pervault est niveau ???

Clodomir III est niveau ???
Shernan Roche est niveau 34
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1941
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue45/75Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue6/500Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (6/500)
Berrys: 69.267.000 B

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel]   Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Aoû - 13:53





FURIE.

Lorsque le titan s'élança vers l'avant du mieux qu'il en fut capable, motivé par une nouvelle volonté de réduire en miettes ce paquet de sacs de viande qui s'amassait au port, il ne remarqua pas la présence de l'irritant petit manipulateur de lumières douloureuses qui l'avait autrefois envoyé au tapis. En réalité, il était encore assez désorienté et ne se repérait que grâce au Haki de l'observation de Heziel Coffe, réduit à un simulacre de radar chaotique lui permettant uniquement de se diriger vers la vie. La vie, hurlante de terreur et d'émotions fortes, qui attirait le colosse comme une lumière attire un insecte volant. Pourtant, lorsque Narseh s'extirpa de sa couverture duveteuse de fumée âcre et épaisse, le Juggernaut le remarqua assez rapidement : tout simplement parce que de toutes les petites choses qui se tapissaient sous son regard, il était celle qu'il haïssait fort certainement le plus. Pour la simple et bonne raison qu'il était celui qui l'avait fait souffrir le plus.

Il n'eut cependant pas le temps de faire grand chose : leste et habile, le moucheron qui l'enrageait tant se retrouva bientôt sous lui et appliqua les paumes de ses mains sur ses cuisses dans un bond. Grognant de douleur, son corps endommagé répondant difficilement à son injonction de se mettre en branle pour focaliser son effort sur cette nuisance à la puissance étonnante, le mastodonte se retrouva bras écartés tandis qu'il rivait son regard sur la silhouette surmontée d'une crinière blanchâtre de sa Némésis. Puis vint le choc : puissant, vigoureux. Les lumières destructrices s'agitèrent à nouveau sur la peau du Juggernaut, dans ses muscles, dans son corps et son sang. Un terrible rugissement de douleur suivit l'utilisation des capacités surnaturelles du Faiseur de Coup D'États. La bête hurlait son agonie. Elle détestait cette sensation, non pas tellement à cause de la souffrance qu'elle impliquait... mais surtout du fait des souvenirs qui lui revenaient. Sa mémoire, d'habitude désordonnée et chaotique, mettait encore plus en valeur les événements marquants : sa première défaite aux mains du hors-la-loi en était un. Bientôt, le corps fumant du géant se tint, immobile, au dessus d'un Narseh sans doute retombé sur ses pattes.

- GGhhr... RRrrhhh...

Sa tête pivotant lentement vers le criminel hautement recherché. Ses yeux, deux prunelles vertes qui n'avaient pas encore perdu de leur éclat, cherchèrent à se ficher dans les siens. Haine. Rage. Vengeance. Les émotions les plus destructrices et noires que l'esprit de la bête fut en mesure de porter semblaient irradier directement de son regard embrasé. Un de ses bras se leva mécaniquement, dans une série de grognements faiblards. Puis l'un de ses genoux toucha le sol. Durant tout le reste de sa chute lourde et bruyante, le monstre chercha à maintenir le contact visuel avec son adversaire tant détesté. Puis, finalement... ses yeux roulèrent. Il perdit connaissance.

Bientôt, il ne resta plus aux pieds de Narseh qu'Heziel Coffe, couvert de contusions, de brûlures légères, nu et irrémédiablement inconscient. Un état qui promettait de durer plusieurs jours, avant que la lumière ne lui revienne à nouveau... et avec elle, la promesse terrifiante de ses actes d'aujourd'hui, ainsi que de la trahison immonde de celui qu'il pensait peut-être capable de le sauver de lui même.


Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 1525798298-kel
Kel, dit "Huntsman"

La situation au port semblait pour le moment relativement sous contrôle, malgré l'affrontement qui avait éclaté un peu plus loin. De son côté, le chasseur restait sur ses gardes. Il valait mieux pour lui que la gamine survive... durant un instant très bref, il avait envisagé la possibilité de profiter de la présence des forces de la Marine pour fuir et tenter de semer le courroux du Faiseur de Coups D'Etat. Il avait envisagé de se donner le droit d'espérer que, dans la grandeur du massacre causé par ses machinations désormais évidentes, Narseh serait vaincu. Que ce fut par ce qu'il avait éveillé chez le Coffe ou par les forces en présence, sans doute très au fait de sa présence. Puis, l'énorme colonne de foudre verdâtre avait jailli dans les cieux, engouffrant en son sein une partie de la ville tout à fait énorme. Le rugissement du Zoan éveillé, audible depuis ici, l'avait alerté quant à sa défaite probable : une goutte de sueur avait perlé le long de sa tempe. Voir Narseh perdre lui semblait désormais proscrit. Un tel monstre de puissance...

Il se tenait désormais plus prêt que jamais à défendre la vie de la mioche. La proximité de l'affrontement qui se déroulait plus loin ne l'enchantait guère, au contraire : néanmoins, ce n'étaient pas ses affaires. Au contraire, s'en mêler aurait pu attirer l'attention sur lui, en plus de l'obliger à laisser la gamine livrée à elle même... ce qui était hors de question, considérant les risques que cela impliquait pour lui.



HRP:
 


_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Aurola
ColonelColonel

Daisuke Aurola
Messages : 1268
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue38/75Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue103/350Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (103/350)
Berrys: 119.598.000 B

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel]   Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Icon_minitimeSam 25 Aoû - 16:33

« Le savoir interdit. »
Feat MJ et Heziel
Si ses divers assauts avaient été réalisé avec succès, cela ne l’empêcha pas de rester concentré et de ne pas s’enorgueillir de sa réussite. Il resta flanqué sur ses deux pieds sans sourciller tandis que son opposant du moment vaciller en arrière, par la force du coup. Pour le coup, cela l’impressionnait quelque peu, d’ailleurs. N’ayant lui-même eu la chance de parvenir à ce genre de résultat qu’une ou deux fois dans sa vie. C’était, en effet, un exploit. Néanmoins, il garda en tête son combat et pour cause, même si son bouclier avait rencontré violemment le hors-la-loi, il n’avait guère fait mieux que le déstabiliser.

Juste de quoi le faire reculer un peu et le mettre dans une situation plus précaire qu’auparavant. Cela, pourtant, n’était pas une fin en soi et il savait pertinemment qu’il devait y aller franchement s’il voulait en finir rapidement et clairement. Ainsi, même s’il réagit instinctivement à l’assaut buccal du bandit, il prit enfin conscience de l’ensemble des cartes qui s’abattaient à proximité de sa partie du port.

Maintenant, avec le chef de la Garde Royale de Tesk, les forces présentent sous sa « juridiction » prenait une valeur bien plus importante et, bien qu’il se doutait que d’autres hors-la-loi pouvaient approcher, il se savait en supériorité numérique, du moins pour l’instant. Concentrant son haki de l’empathie sur l’ensemble des éléments qu’il pouvait entendre, il prit un court instant pour analyser la situation proche.

Le combat entre le nouvel arrivant et l’autre forban était plus équilibré qu’il ne pouvait l’espérer, ayant rapidement eu une image négative de la vieillesse de Shernan. Pourtant, il n’était pas en reste et parviendrait sans doute à retenir « Whisplash » le temps qu’il en termine avec « Hickey ». Il n’alla pas jusqu’à pouvoir entendre la voix du colonel Daar-san, mais il comptait sur lui pour tenir la foule en état, tandis qu’ils s’occupaient des deux terroristes.

Alors même qu’il laissa un instant son esprit s’égarer, vers la situation dans laquelle pouvait se retrouver Daar-San, Eileena ou même Mark, il sentit une pression au niveau de son bras. L’instant d’après, elle devenait déjà quasi-insupportable. En effet, son adversaire avait profité de son accroche pour attaquer à son tour et, en enroulant sa langue autour du bras sans protection du marine, il tentait de se libérer de son étreinte. Totalement étonné que son arme ne fonctionne pas sur la langue du bandit, il ne tarda pas à réagir.

De toute manière, il n’y avait pas trente milles solutions, et dans l’état actuel des choses, il savait un tantinet laquelle serait la plus efficace. Le blond n’avait aucune raison de continuer à cacher son pouvoir latent, ni même à l’utiliser, de facto, à profusion. Il avait compris, avec le précédent coup, que son adversaire était quelque peu son égal au corps à corps et qu’il n’avait probablement aucun moyen de toucher son véritable corps, que ce soit avec un quelconque pouvoir autre que celui de se servir de ses deux langues. Autant dire que même sans se sentir supérieur à son ennemi, il sentait quand même qu’il avait un léger avantage, donné par ses capacités propres et son fruit. Ainsi, sans se frustrer, ni même se précipiter, il tenta une nouvelle technique, quelque chose de nouveau, qu’il n’avait jamais eu à imaginer auparavant.

Dans la seconde qui suivit, il transforma la partie attrapée par la langue de Nick en fumée, tout en gardant la prise avec sa main. Néanmoins, il n’accordait plus aucune résistance et laissait donc l’homme rapatrier sa langue à sa guise. Cependant, l’instant d’après, alors que son étreinte était terminée et qu’il s’en été libéré avec l’aide de son fruit, il reconstitua son bras, d’une manière alambiquée, de manière à rattraper vigoureusement sa main.

Avec la vitesse qu’il venait d’engendrer, avec son « retour », il rattrapa rapidement le Stoeberl et tenta une nouvelle fois de le frapper avec son bouclier. Ce n’était absolument pas dans ses habitudes, car les dernières fois où le combat rapproché fut la seule méthode utile, il usait de ses lames cachées, bien plus pernicieuses et mortelles. Mais il avait changé, retrouvant une personnalité bien plus conciliante, il avait compris qu’il y avait différentes violences et que le niveau dans lequel il avait baigné récemment était trop pour sa santé mentale.

Bien que le coup qu’il portait alors était puissant et vigoureux, il n’en restait pas moins bénin et aucune séquelle mortelle ne serait à prévoir.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


Résumé:
 

_________________
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 1382813805-daisuke

Ao Haruya:
 


Domination:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1688

Feuille de personnage
Niveau:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel]   Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Icon_minitimeJeu 30 Aoû - 16:05



Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Bg9_by10Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Zealot10
James "Whiplash" Hamilton, primé à 111.000.000 berrys, et Shernan Roche, chef de la Garde Royale.

L'idée initiale de Whiplash était probablement encore à affiner quelque peu, mais elle pouvait déboucher sur un stratagème complet et productif. Prendre un otage ne serait pas chose complexe s'il parvenait à se dépêtrer de l'ancêtre et à profiter de la concentration altérée du sergent-chef et de son ancien compagnon d'arme dans le même temps... Le seul gradé sur place était un colonel, et pour le coup, le haut-primé ne le craignait guère : il était convaincu de pouvoir le prendre de vitesse. D'autant plus que le nombre jouait densément en sa faveur : les civils étaient trop nombreux, vis-à-vis des troupes de la justice qui étaient censées les protéger, et le moindre mouvement de foule de leur part pouvait en isoler tout un lot et permettre, de ce fait, à James d'en choisir un intelligemment. Restait toutefois à concrétiser ce stratagème avec brio... La théorie était bonne mais la pratique était assurément plus périlleuse. Un numéro d'équilibriste s'engageait... Les yeux de James dardèrent la silhouette de Kel, et il se demanda si la présence de ce colosse antipathique ne pouvait pas être utilisée à bon escient. Un brin de chaos lui serait profitable, et il pouvait hébéter la foule, voire les marines, en rendant à cet homme masqué la monnaie de sa pièce. Il n'avait pas voulu l'aider à s'extirper de Tesk ? Tant pis... Il pouvait être utile. Et à son grand dam... Sans plus attendre, l'ancien compagnon de Strain hurla quelques mots au contact d'Heziel Coffe, l'embourbant sans plus attendre dans une affaire que tout un chacun pouvait deviner bourbeuse et de bien mauvaise augure.

-Jerk ! On avorte la mission ! Tue le colonel, tout de suite !

Et, comme cela pouvait être anticipé, un mouvement de chaos naquit de cette fausse révélation et de tout ce qu'elle pouvait impliquer de funeste. Les civils les plus proches de Kel, qui avaient déjà eu l'occasion de le dévorer du regard avec anxiété -les préjugés avaient la peau dure-, ne tardèrent guère à s'écarter d'un ou de plusieurs bonds, craignant les mouvements brusques qu'un type aussi patibulaire pouvait générer sur un accès de rage. Les soldats de la marine, momentanément écartés par les citoyens de Tesk affolés, prirent bientôt le parti de tenir plus sévèrement à l’œil cet inconnu qu'ils avaient pris pour un habitant. Ils ne passèrent toutefois pas à l'acte : la proximité d'innocents rendait les fusillades peu souhaitables, a minima, et Daar-San lui-même était trop interloqué pour l'heure pour donner l'ordre fatidique. Que cela aboutisse à un bain de sang ou non, Whiplash n'en avait finalement que faire : il était grand temps de se faire la malle. Il s'élança brusquement en direction d'un citoyen esseulé et étourdi par le désordre croissant... Puis fut coupé dans son élan par l'arrivée vigoureuse de l'ancêtre qui, d'un déplacement d'une vitesse phénoménale, s'était placé sur la trajectoire qu'il avait emprunté. Le regard acéré du vieillard lui provoquèrent quelques sueurs froides, au moins tout autant que sa voix franche et impitoyable et qui l'éclat brillant de sa lame, qui l'était encore plus...

-J'ai tué des raclures de ton acabit toute ma vie, gamin. Le coup des otages... Pitoyable.

S'il tâcha d'interposer l'une des mitraillettes qui sertissait ses bras sur le chemin qu'empruntait le tranchant de la lame, il n'y parvint qu'avec une solidité si approximative qu'elle n'opposa qu'une résistance maigrelette au geste expert et d'une puissance formidable de l'ancêtre. L'épée coupa nettement au travers de son arme, et dessina finalement un sillon fin mais profond au niveau de son buste, et plus précisément de son épaule droite. James, horrifié et tourmenté par la douleur, parvint à s'extraire d'un coup potentiellement mortel d'un bond vers l'arrière... Mais déjà Shernan Roche, le visage clos et rigoureux, se jetait à sa suite pour lui délivrer un coup ultime. Était-ce la fin ?

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 41457210
Nick "Hickey" Stoeberl, primé à 155.000.000 berrys.

C'était une réussite : sa langue, en s'enroulant de la sorte autour du bras du maudit, avait fini par passer au travers de la chaire soudainement métamorphosée en fumée. Un sourire sur ses lèvres, étirées pour laisser passer ses deux appendices monumentaux, Hickey tira sans plus tarder afin de ramener sa langue jusqu'à lui avant de se rendre compte que quelque chose clochait : s'il avait pris la peine de dissiper son bras, le gradé n'en avait pas moins conservé sa main solidement attachée à la chaire rosâtre qu'il avait su attraper quelques instants auparavant. Que diable prévoyait-il de faire ? Malheureusement, tout observateur qu'il était, Nick n'était pas suffisamment intelligent, lucide et visionnaire pour anticiper une action aussi étrange et pourtant évidente : il ne pensait pas que Daisuke Aurola, simple sergent-chef rétrogradé de son état, pouvait lui offrir tant de fil à retordre et qu'il pouvait user d'un comportement aussi astucieux afin de prendre l'ascendant dans les conflits qu'il avait à livrer. Ainsi, le déplacement sec et sournois ainsi que le coup de bouclier le prirent totalement au dépourvu. Il eut encore, bien sûr, le réflexe inouï et inespéré d'interposer ses bras pour éviter d'endurer un choc trop frontal, mais il n'en souffrit pas moins cuisamment de l'impact qui commençait à placer sur ses membres des témoins de ces chocs endurés, parmi lesquels d'innombrables contusions et sensations de fourmillement qui risquaient bel et bien de l'handicaper sur le long terme. Il était très mauvais, défensivement parlant, et il en apportait la preuve éclatante en réagissant aussi faiblement : habituellement, il menait la danse, en combat, comme il avait pu le prouver face à Whiplash, pourtant d'un niveau sensiblement équivalent... Il semblait toutefois que le style de combat du marine était au moins aussi étonnant que le sien, et qu'il était doté d'une capacité d'initiative et d'intuition remarquable. Voilà qui allait lui rendre la fuite assurément plus complexe qu'escompté... Toutefois, à l'instant même où il se surprit à penser qu'il aurait bien besoin d'un coup de main, le Stoeberl put recouvrir un brin de sourire : il avait été projeté vers l'arrière et jouissait désormais d'une vision plus large pour observer le champ de bataille qui lui faisait face... Et où l'un de ses alliés venait tout juste d'apparaître. Sa porte de sortie venait donc de se manifester.

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 As_nod10
Lewis "Strain" Hutchinson, primé à 410.000.000 berrys

-Bruise est mort. On se casse.

Strain venait de faire irruption, surgissant des gravats à une vitesse phénoménale tout en prenant la parole à l'attention d'Hickey, l'air tout-à-fait sobre et tranquille. Il fonçait droit en direction de Daisuke, son espèce de serpe bien en main et couverte de haki : il allait le taillader d'un instant à l'autre si rien n'était fait, et il était probablement bien trop rapide pour que le sergent-chef, jusqu'à présent pleinement concentré sur l'homme aux deux langues, soit capable de réagir d'aucune sorte. En d'autres termes, pour les hors-la-loi, c'était quasiment une victoire certaine : une fois que le sergent-chef serait terrassé, le colonel ne représenterait pas une menace tangible et Whiplash, quant à lui, finirait par succomber tant qu'il demeurait aux prises avec le vieillard compétent qui dirigeait alors la garde de Tesk d'une main de fer. Wakai Tsuki finirait par survenir, accompagné ou non d'autres gradés qui risquaient tôt ou tard de semer leur grain de sel dans toute cette affaire déjà bien trop épineuse et tout cela prendrait fin, d'une manière ou d'une autre... Y compris pour Lewis et pour Nick, qui seraient bien loin de ce Royaume décrépit. L'homme-serpent regrettait amèrement d'avoir adressé sa confiance à Narseh : ce type était autrement plus vicieux et venimeux qu'il ne l'était lui-même, et il n'agissait jamais avec respect ou gratitude. Seule son ambition l'animait... Et elle avait manifestement été contraire, pour quelque raison que ce fut, aux rêves de régence cachée que Lewis et les siens avaient pu ébaucher jusqu'à présent. D'un quatuor, ils n'étaient désormais plus qu'un duo. Ils allaient devoir repartir du néant, ou presque, pour retrouver une chance de jouir un jour ou l'autre de leur propre Royaume... Oui, ils avaient finalement plus perdus, ce jour-ci, qu'ils n'avaient pu gagner en des années d'un travail acharné et calculateur au possible. Et, malheureusement pour le Hutchinson, ça n'était pas près de s'arrêter... Une autre silhouette ne tarda guère à surgir à son tour des gravats environnants : brusque au possible, elle fondit droit vers le criminel et lui décocha un coup de poing d'une virulence exceptionnelle. Si le maudit n'eut pas l'occasion de l'esquiver, du moins put-il interposer sa serpe : il n'endura donc pas de blessure et fut simplement repoussé par l'offensive, plusieurs mètres en arrière, avant de pouvoir enfin dévisager le gradé qui se dressait sur son chemin.

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Bazz-b10
Jeffer Bartheo, Contre-Amiral.

-Bien joué, sergent-chef. Excusez-moi pour mon retard. Le contre-amiral Roncia et le contre-amiral Cuthvine ont leur secteur bien en main. Nous n'avons aucun blessé grave à déplorer, pour l'heure.

Il venait aux nouvelles, et il trouvait un primé à plus de quatre cent millions de berrys : il était grand temps que quelques renforts viennent pointer le bout de leur nez. L'appréhension et l'anxiété qu'il avait ressenti en voyant Narseh et l'amiral Sorafuka se fait face ne s'en était malheureusement pas allée : il la ressentait toujours, vicieuse, et elle lui dévorait l'estomac. Si l'amiral échouait, et si le faiseur de coups d'états décidait d'annihiler l'escouade anti-Decima, il allait sans nul doute y parvenir en un claquement de doigts... Toutefois, ces scrupules non plus ne pourraient pas les sauver. Le contre-amiral Bartheo savait donc pertinemment que l'absolue priorité était de vaincre les quelques brigands de bas étage qui se trouvaient également sur l'île, afin d'avoir une prise conséquente à livrer aux autorités d'Impel Down, en guise de réplique au désordre apporté au sein du petit Royaume de Tesk. Strain était un gros poisson, bien plus que Jeffer n'aurait pu le craindre, et son arrestation risquait fort d'être aussi musclée que périlleuse, mais s'il était placé derrière les verrous, leur escouade n'aurait pas besoin d'un coup d'éclat supplémentaire afin de faire ses preuves : ils seraient d'emblée projetés sur les devants de la scène en tant qu'équipe compétente et parfaitement fonctionnelle. Ils devaient réussir ; ils n'avaient pas d'autre choix.



Résumé :
Whiplash génère un mouvement de foule en faisant croire que Kel est son allié. (Il l'appelle Jerk =X)
Shernan s'interpose quand il veut prendre un otage. Mouvement trop audacieux, et le garde royal lui en fait payer les conséquences d'entrée de jeu !

Daisuke, tu prends Hickey de court et tu le percutes d'un nouveau coup de bouclier. Il n'est pas KO mais ça commence à lui peser !
Strain t'attaque dans le dos. Tu ne peux ni esquiver, ni parer. Heureusement, Jeffer s'en charge à ta place et il repousse Strain. Il ne l'a manifestement pas blessé, mais au moins, il te gagne un peu de répit !

Strain est niveau 43
Bruise est niveau 40.


Narseh est niveau 45+
Hickey est niveau 35
Whiplash est niveau 35
Missandei est niveau ???
Bernon est niveau ???
Marilei est niveau ???

Wakai Tsuki est niveau 45+
Jeffer Bartheo est niveau ???
Mark Cuthvine est niveau ???
Lochal Roncia est niveau ???
Daar-San est niveau ???
Eileena Tempesky est niveau ???
Jahay Pervault est niveau ???

Clodomir III est niveau ???
Shernan Roche est niveau 34
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Aurola
ColonelColonel

Daisuke Aurola
Messages : 1268
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue38/75Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue103/350Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (103/350)
Berrys: 119.598.000 B

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel]   Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Sep - 19:35

« Le savoir interdit. »
Feat MJ et Heziel
Inconscient de la totalité des choses qui se jouaient autour de lui, Daisuke resta un moment silencieux et incrédule devant l’apparition des deux nouvelles silhouettes. Dans son raisonnement, il s’était persuadé d’avoir affaire à de grosses pointures en la personne de « Hickey » et « Whiplash », de sorte qu’il pensait avoir en face de lui deux des plus dangereux adversaires présents sur l’ile. Autant dire qu’il était loin du compte, n’ayant pas connaissance de deux autres plus hauts primés. Narseh l’aurait sans doute éliminé en un clin d’œil, comme pouvait le penser le contre-amiral qui venait le sauver d’une défaite assurée.
Tout c’était enchainé avec une vitesse ahurissante et la présence de son supérieur était à la fois salvatrice et inquiétante. Pourquoi n’avait-il fait aucune mention de l’amiral ? Malgré cela, cette question qui fusa rapidement dans son esprit, il resta concentrer sur la situation qui prenait peu à peu une portée bien trop importante pour une simple mission de reconnaissance. Il n’était plus question, et cela devenait clair, d’uniquement protéger les civils. Il fallait faire bien plus que ça. La petite bataille qui se jouait à présent avait pris une ampleur dantesque et le primé à plus de quatre cents millions venait confirmer qu’il se passait quelque chose de louche au royaume de Tesk.
Animé d’une nouvelle force, lorsqu’il apprit la bonne forme de ses collègues, Daisuke reprit du poil de la bête et sortit de son mutisme éphémère.

« Content d’apprendre que tout va bien pour l’instant. Il y a au moins trois ennemis ici. Le vieil homme qui se bat là-bas est un allié, c’est le chef de la garde Royale de Tesk. »

Il ne tarda pas à égrener les informations essentielles. L’arrestation de la probable hors-la-loi n’était, pour l’heure, pas évidemment la priorité de la situation, il préféra donc garder cela pour lui, pour le moment.

Cela faisait déjà deux fois, en à peine quelques minutes, qu’il était sauvé in extremis d’une défaite presque garantie. Et, bien qu’il parvenait à dominer, du moins en apparence, son affrontement, il sentait un poids de plus en plus lourd s’acharner à lui rendre la tâche plus difficile : la nécessité de réussir.

Si l’objectif qu’il avait en tête restait fondamentalement le même, les risques encourus devenaient de plus en plus clair et nettement plus considérable qu’escompté. Cette fatalité faisait tendre son combat à un tout autre niveau. Ce n’était plus un entrainement et même s’il en avait déjà conscience, il fut contraint d’admettre qu’il n’avait pas pris les choses totalement au sérieux. Certainement aurait-il fait d’autres choix, lorsqu’il avait décidé de mettre en place cette barrière filtrante, ou alors aurait-il attaqué avec plus de vigueur. Il ne le savait pas et préféra garder ces complaintes personnelles de côté, le temps de terminer cette histoire.

C’est donc ainsi que, alors que la plupart des protagonistes se jaugeaient encore, il s’élança une nouvelle fois en direction de celui qu’il affrontait depuis le départ : Nick Stoeberl. Le but de cette attaque était simple et limpide. Il voulait le mettre hors d’état de nuire rapidement et sans condition. Il n’avait pas vu le combat qu’avaient mené le colonel Daar-San et le contre-amiral Bartheo face à Sorafuka, néanmoins il avait appris quelque chose de cet entrainement conjoint : Jeff Bartheo était un homme talentueux, puissant et qui avait réussi à tenir tête un temps à une des plus grosses têtes d’affiche de la marine : l’amiral Wakai Tsuki. Il pouvait avoir confiance en lui et lui prouvait en lui laissant le soin de s’occuper de ses arrières.

Ne s’occupant pas de la présence du plus haut primé, il restait appliqué à sa tache et, dans sa course, prépara son assaut. La première chose qu’il entreprit fut de transférer le chargeur Ullr de son gant à son Desert Eagle puis de tirer les trois seules balles qu’il pouvait avec. Ainsi, les balles de feu auraient deux desseins distincts, blesser et aveugler l’utilisateur d’organe buccal. Sa deuxième action, quasi instantanée, fut de tirer ensuite avec ses deux colts, déjà chargés avec les chargeurs Frey et Freyja de manière que les balles, attirées l’une par l’autre, atteignent le hors-la-loi déjà visé par les précédents assauts du blond. Enfin, et sans se soucier de ses propres attaques, il allait frapper violemment le bandit avec un coup de poing énergique…
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


Résumé:
 

_________________
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 1382813805-daisuke

Ao Haruya:
 


Domination:
 


Dernière édition par Daisuke Aurola le Mar 25 Sep - 15:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1688

Feuille de personnage
Niveau:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel]   Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Icon_minitimeLun 10 Sep - 11:56



Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Bg9_by10Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Zealot10
James "Whiplash" Hamilton, primé à 111.000.000 berrys, et Shernan Roche, chef de la Garde Royale.

Avec crainte, Whiplash lorgna du côté de la lame tandis qu'elle décrivait une courbe supplémentaire, les jambes du vieillard le portant avec une ardeur et une célérité jamais vu chez un ancêtre de son acabit. Les crocs serrés, le primé se surprit à songer qu'il avait, cette fois-ci, joué quasiment autant de malchance que d'idiotie : son sens de l'improvisation et ses compétences martiales ne suffisaient pas à le tirer de cette passe sombre et maladroite. Vouloir frayer avec Narseh était une erreur en soi, et c'était justement cette erreur qui l'avait poussé à en commettre une seconde : tenter de se montrer calculateur et négliger le danger que pouvaient représenter ses trois comparses s'il se les mettait à dos. S'il avait décidé de s'enfuir à leur côté, sans doute auraient-ils pu obtenir un navire afin de quitter Tesk... Ils n'auraient peut-être pas pu semer les hypothétiques renforts que Marineford devait avoir d'ores et déjà craché dans leur direction, mais ils auraient au moins put s'enfuir de ce maudit royaume déliquescent, c'était une certitude. Certitude qui lui était actuellement refusée, s'il en croyait la ruée héroïque du vieux garde... Avec un sourire sardonique, caché derrière son masque, il songea qu'il s'était finalement retrouvé mêlé à une affaire qui le dépassait très amplement : la présence du Gouvernement Mondial, qui avait dépêché des émissaires de haut vol, prouvait qu'il s'était tramé longuement une affaire louche et qu'ils n'en étaient que des victimes collatérales à son apogée, à son point culminant. La tension cristallisée retombait sur leurs épaules et ils n'avaient plus qu'à en faire les frais... Cette douce ironie accompagna le criminel jusqu'à l'instant où la lame du vieux Roche, intransigeante et impitoyable, vint s'inviter au niveau de son abdomen, dans un mouvement de taille horizontal, aussi large que brusque. Incapable de s'en prémunir d'aucune manière, le pauvre James Hamilton l'encaissa frontalement, sentant son corps être séparé en deux d'un coup d'un seul : son buste retomba avant ses jambes et l'hémoglobine se perdit bientôt dans les décombres qui l'entouraient, en guise de sépulture improvisée. Une triste fin pour un hors-la-loi hautement renommé...

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Askin_10
Colonel Daar-San.

-Vous ! Déclinez votre identité ! Aucun geste brusque !

Daar-San et les marines avaient fini par reprendre la situation en main : l'arrivée d'un contre-amiral avait su tempérer les ardeurs de la foule qui, indisciplinée au possible, s'était éloignée du prétendu allié de Whiplash comme un seul homme. L'arrestation de ce dernier était de ce fait grandement facilité, puisque les hypothétiques dommages collatéraux s'étaient tous éloignés... Exception faite d'une gamine qui demeuraient à ses côtés. Qui était-il ? Quelle était sa véritable nature ? Etait-il réellement un allié des criminels locaux, ou se trouvait-il là par le plus grand des hasard ? N'était-il qu'une diversion ou qu'un prétexte, ou relevait-il réellement de la menace ? Tout un tas de questionnements auxquels le colonel se devait d'apporter une réponse dans les délais les plus brefs. Pour ce faire, la méthode était assez simple : il prenait les devants, accompagné d'une poignée de soldats qui prenaient tous la liberté de tenir Kel en joue, afin de le tenir en respect s'il avait réellement quelque chose à cacher et s'il incarnait véritablement une menace pour la tranquillité des lieux. La stupéfaction était passée et le professionnalisme des forces de l'ordre avait rapidement repris l'ascendant, leur rendant du poil de la bête et une partie de leur superbe : ils étaient toujours, bien sûr, angoissés à l'idée de faire face à un fou furieux susceptible de nuire à la foule d'innocents qui se pressait toujours non loin, mais l'apparence sereine du suspect contrebalançait avec sa prétendue condition criminelle. Restait à démêler le vrai du faux pendant que les deux autres gradés s'occupaient de mettre les deux derniers criminels hors d'état de nuire... Un travail qu'ils étaient seuls à pouvoir réaliser, en l'état des choses et tant que des renforts plus conséquents ne leur parvenaient pas.

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 41457210
Nick "Hickey" Stoeberl, primé à 155.000.000 berrys.

Lui et le sergent-chef se regardaient en chiens de faïence tandis que la situation évoluait pour le moins dangereusement. Elle était instable et promettait de le demeurer encore un long moment : si seulement le contre-amiral était arrivé un instant plus tard seulement, Strain aurait eu le temps de lui prêter main forte et ils n'auraient eu aucune peine à se carapater... La mort de Whiplash, désormais actée, était aussi rassurante qu'angoissante : l'ennemi qu'affrontait ce crétin risquait de prendre part aux échauffourées aux côtés des gouvernementaux, une fois de plus, et donc de leur donner l'avantage, immanquablement. Si tel était le cas, les choses sérieuses s'annonçaient cruellement... Toutefois, Hickey avait une autre priorité : sa propre survie. Son collègue, le maudit du serpent, pouvait s'en tirer seul. Ou, plus exactement, s'il n'était pas capable de s'en tirer seul, alors il y avait fort à parier qu'aucun hors-la-loi, Narseh mis-à-part, ne parviendrait à s'extirper de ce bourbier en temps et en heure, entier et indemne... De fait, il devait se contenter de tenir bon jusqu'à ce que son collègue revienne à la charge pour l'aider à terrasser le sergent-chef. Malheureusement, les coups qu'il avait déjà dû endurer ne l'aidaient pas à se montrer optimiste quant à la suite des opérations : il craignait de réaliser des erreurs de plus en plus fréquemment, et de ne pas pouvoir les corriger avant d'en subir les affres. Et la suite des événements qui se déroulèrent le concernant ne manquèrent pas, bien malgré lui, à lui prouver qu'il avait une raison tangible de s'inquiéter.

Les premiers projectiles qui lui furent décernés ne furent en eux-mêmes pas une menace suffisante pour l'évincer : il envoya à leur rencontre des morceaux de décombres que l'une de ses langues alla quérir, permettant ainsi de contenir les flammes à distance. S'il ne fut, grâce à cette précaution, pas blessé, les flammes n'en entravèrent pas moins son champ visuel et le restreignirent bien assez tôt à une réaction épidermique et spontanée plutôt qu'à une défense réfléchie et mûrie longuement : lorsque deux balles surgirent soudainement en menaçant ses flancs, semblant s'attirer l'une l'autre, il n'eut d'autre choix que celui de bondir vers l'arrière précipitamment, souhaitant gagner du temps avant toute autre chose. Décision fatale : le sol se dérobait tout juste sous ses pieds que le logia, nullement inquiété par les explosions qu'il provoquait lui-même grâce à son impalpabilité, surgissait pour le percuter d'un nouveau coup de poing vindicatif. Cette fois-ci, Nick fut parfaitement incapable de répondre : il fut obligé de subir l'assaut et, catapulté à vive allure, se heurta lourdement à un mur qui se trouvait derrière lui et qui s'effondra brutalement à l'issue de cette rencontre inattendue.

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 As_nod10Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Bazz-b10
Lewis "Strain" Hutchinson, primé à 410.000.000 berrys et Jeffer Bartheo, Contre-Amiral.

La situation était mauvaise et cette fatalité n'échappa pas au regard sombre de Lewis qui remarqua les défaites successives de Whiplash et d'Hickey avant même qu'il n'ait l'occasion de s'occuper de son propre opposant. Tout cela était de bien mauvaise augure, et il comprenait sans peine que le sergent-chef, le contre-amiral et le chef de la garde royale allaient probablement suffire pour le retenir et lui opposer résistance un long moment durant. Dès lors, que faire ? Impossible de savoir quelle avait été l'issue du combat entre Sorafuka et Narseh. Ce dernier allait probablement s'en sortir vivant, comme à chaque fois, mais comment pouvait-il réussir à triompher face au plus grand épéiste de la Marine actuelle ? C'était impossible... Inenvisageable. Dans le meilleur des cas, leur rixe se prolongeait et Strain n'avait donc pas à les craindre davantage : dans le pire des cas, le Faiseur de Coups d'États s'était d'ores et déjà volatilisé et l'amiral, désormais libre de ses mouvements, n'allait pas tarder à rejoindre ses subordonnés pour organiser le blocus et en tirer un maximum de crédit au nom de la Marine. L'opération, du point de vue du Gouvernement Mondial, serait louée comme un succès absolu, envers et contre la fuite de l'insaisissable Narseh... A fortiori si le Hutchinson lui-même était placé derrière les barreaux, considéré la petite fortune qu'on avait pu placer sur sa tête. En bref : c'était encore une situation périlleuse qui nécessitait tout un tas de précautions et, surtout, une visée sur le long terme... Chose que le pauvre Whiplash n'avait malencontreusement pas eu, cette fois-ci. Alors quoi ? Combattre ? Fuir ? Tenter de se ruer vers une embarcation et en prendre possession ? La dernière option était sans doute la plus naïve : il était maudit et la mer serait un piège mortel s'il ne parvenait pas à fausser compagnie aux justiciers qui lui tenaient actuellement tête. Elle était donc à proscrire. Restait les deux autres... Et le tueur fit promptement son choix.

Avant même que le contre-amiral n'ait l'occasion de s'élancer sur ses talons, il fit volte face et prit une forme hybride qui allongea prestement son corps et lui permit de se faufiler plus vigoureusement que jamais entre les ruelles qui serpentaient, s'éloignant d'instant en instant du port et du théâtre des hostilités. Le contre-amiral, d'une voix ferme, coupa court à toute potentielle course poursuite en rappelant leur mission initiale aux forces de l'ordre tandis que le chef de la garde royale, de son côté, rangeait son épée en conservant contre lui la couronne abandonnée de l'ancien souverain de Tesk.

-Ne le poursuivez pas ! Il ne pourra pas s'enfuir... Il n'ira pas bien loin. Les renforts s'occuperont de sa traque et de son arrestation.

S'ils désertaient leur poste, ils risquaient au contraire de causer davantage de désordre et de semer la confusion parmi les rescapés de Tesk... Chose qu'il fallait éviter à tout prix. Pour l'heure, ils n'avaient donc plus qu'à tenir bon jusqu'à ce que Wakai Tsuki vienne leur donner quelques informations très attendues... Ou jusqu'à ce que Narseh vienne chercher un bateau afin de prendre la poudre d'escampette, bien sûr.



Résumé :
Whiplash se fait couper en deux.
Daar-San interroge Kel.
Hickey esquive, puis se fait cogner par Dai et perd connaissance.
Strain s'enfuit pour le moment.

Narseh est niveau 45+
Bruise est niveau 40.

Strain est niveau 43
Hickey est niveau 35
Whiplash est niveau 35

Missandei est niveau ???
Bernon est niveau ???
Marilei est niveau ???

Wakai Tsuki est niveau 45+
Jeffer Bartheo est niveau ???
Mark Cuthvine est niveau ???
Lochal Roncia est niveau ???
Daar-San est niveau ???
Eileena Tempesky est niveau ???
Jahay Pervault est niveau ???

Clodomir III est niveau ???
Shernan Roche est niveau 34
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1941
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue45/75Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue6/500Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (6/500)
Berrys: 69.267.000 B

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel]   Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Sep - 11:37





FURIE.


Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 1525798298-kel
Kel, dit "Huntsman"


- Chien, avait sifflé le mercenaire.

En l'espace d'un instant, sa couverture de tranquillité s'était réduite comme peau de chagrin lorsque le Hamilton avait décidé de lui forcer la main. Un mouvement intelligent, qui aurait sans doute pu prendre sur quelqu'un de plus sensible que lui : malheureusement, il était bien moins prompt aux sentiments et à la panique que la grande majorité, aussi accueilla-t-il cette fumisterie avec autant de calme et de retenue que possible. Les Marines étaient assez nombreux pour lui poser problème, considérant qu'il devait surveiller la mioche... sans quoi, une victoire vide contre les forces gouvernementale se serait vite changée en sentence de mort par le Faiseur de Coups d'Etat. Inutile, donc. D'un autre côté, rester totalement immobile n'aurait fait qu'agrandir les soupçons : aussi, lorsque les premiers fusils commencèrent à se braquer sur lui, il leva les mains assez nonchalamment. C'était pour lui la meilleure chose à faire : coopérer. Il avait les mains propres, officiellement. Les quelques faits réellement aggravants à son encontre avaient été enterrés avec les quelques colonels véreux qui avaient attenté à sa vie, leur propre secret jouant contre eux. Le décret Décima, contrairement à la colère de Narseh, pouvait toujours être contourné. Certes, il avait été vu en train de marcher en compagnie de criminels, mais cela serait le cas d'une grande partie des "innocents" retrouvés ici... et il aurait plus à apporter qu'à cacher aux mouettes.

De plus, lâcher les basques de la gamine était proscrit. S'insérer violemment dans le combat pour aider les forces de l'ordre aurait été avisé, eut-il disposé d'un meilleur point de vue sur la bataille : il risquait tout simplement de se jeter dans le vieillard ou dans l'ancien membre de la petite amirauté qu'était Daisuke Aurola. Autant dire que cela aurait immédiatement été pris comme un acte d'agression... pas de quoi arranger son cas. Il laissa donc silencieusement aux hommes armés l'occasion d'ajuster leur visée sur son humble personne. Quelle plaie. Il offrait son échine aux chasseurs... il n'aimait pas être la proie. Néanmoins, une plus grosse bête pouvait décider de le traquer à tout instant et ça, il en avait pleinement conscience. Puis vint la question autoritaire, qui n'attendait qu'une coopération totale.

- Je suis Kel. Un simple mercenaire. Nous étions dans la périphérie du centre lorsque... ce truc est apparu, répondit-il en plaçant une main sur l'épaule de la fillette.

Il avait volontairement éludé le nom de la petite : mentir sur ce point aurait été non seulement risqué, mais inutile. Elle ne le connaissait pas : il l'avait simplement sauvée de la dévastation causée par Heziel Coffe, mais ça ne faisait pas de lui son ami. Elle n'avait aucune raison de marcher dans son jeu, tout comme elle n'y aurait sans doute même pas pensé de toute manière. L'important, c'était de montrer qu'il n'était pas une menace.

- Tout ce qu'on veut, c'est quitter cette île sains et sauf, ajouta-t-il avec gravité. J'ai déjà été proche de cette bête une fois, pas deux.

Inutile de faire remarquer que s'il avait vraiment voulu causer problème, il l'aurait fait... ou encore de dire qu'il n'avait rien à voir avec les criminels qui se faisaient désormais abattre un peu plus loin. Il devait être juste assez précis pour faire retomber l'attention, sans s'épancher dans des mensonges impossibles à tenir. Zieutant en direction du combat, il ressentit une pointe de satisfaction lorsque les jambes de Whiplash décidèrent de se désolidariser de son abdomen. Cet idiot l'avait bien cherché. Il espérait juste qu'avant de finir en deux bouts distincts, il n'avait pas provoqué sa propre perte par son stratagème fumeux.



HRP:
 


_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Aurola
ColonelColonel

Daisuke Aurola
Messages : 1268
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue38/75Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue103/350Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (103/350)
Berrys: 119.598.000 B

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel]   Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Icon_minitimeLun 24 Sep - 12:56

« Le savoir interdit. »
Feat MJ et Heziel
Alors que son coup venait d’envoyer valser le primé, Daisuke ressentit un profond désespoir rejaillir de ses entrailles, comme si cette attaque, fatidique, avait réveillé des sentiments enfouis depuis des années déjà. Sa puissance et sa dextérité n’avaient fait que s’améliorer, pour atteindre cet état et il avait gagné l’un de ses premiers combats en solitaire aujourd’hui. C’était à la fois une excellente chose, mais aussi un signe qu’il avait atteint des strates qu’il ne connaissait pas.

Le bandit était quelqu’un de relativement dangereux, car sa prime dépassait la centaine de million, mais il avait su faire face seul. L’affrontement n’avait pas été des plus équilibré, mais il avait su se montrer plus vaillant qu’Hickey. Néanmoins, c’était aussi pour lui le constat d’une amère vérité… A l’époque où il était capitaine, qu’il avait des personnes sous ses ordres, il n’était pas aussi puissant, réfléchi et serein… Sans doute avait-il été trop tôt et cette pensée était arrivé à l’instant même où le hors-la-loi venait de se faire ensevelir.

Cependant, il ne se laissa pas envahir par ces ressentiments, même s’ils prenaient dès lors une grande partie de ses pensées. Il tenta de rester concentrer sur la situation. Après tout, il n’était pas réellement seul dans les environs et sa victoire fut accompagnée par celle du chef de la garde royale et de la fuite du dernier bandit. Autant dire qu’il avait réussi dans sa mission, même s’il n’aurait jamais réussi à affronter les trois en même temps.

« D’accord. Accepta-t-il avec une facilité quasi déconcertante. »

La demande de son supérieur était clairement la meilleure et son brin d’explication tenait parfaitement la route. Rasséréné par le calme que venait de libérer leur victoire, le jeune blond se permit de se perdre quelques secondes dans ses pensées, tentant tant bien que mal d’en finir avec ses idées calamiteuses qui plombaient son moral. Il se raccrochait à l’idée que tous les autres membres de l’escouade allaient bien, espérant même avoir affronté les plus coriaces des adversaires. Il ne savait rien de la présence d’Heziel ou de Narseh… Et il était probablement mieux ainsi.

Il se remémora rapidement l’entrainement qu’il avait passé avec le reste de l’équipe et son esprit s’attarda sur chacun des membres, comme pour faire un listing de ses comparses, tentant toujours plus de se rassurer soi-même. Dans le même temps, il avançait calmement en direction de son adversaire du jour, la présence du chef de la garde et du contre-amiral lui avait clairement donné l’avantage.

Il se baissa pour retirer quelques monceaux de briques et morceaux de toits qui s’étaient étalés sur le corps inerte du brun. Sans prendre le temps de faire attention à l’homme K.O. il attrapa une des clés qu’il gardait bien caché dans sa veste et détacha la paire de menotte qui n’avait servi à rien et qui été attachée à la main du primé.

En retournant auprès des deux hommes, Daisuke venait de trouver une solution à son problème moral, une occupation : Trouver comment Hickey se servait de ses langues. A première vue, il s’agissait clairement d’un fruit du démon, mais son raisonnement avait été faussé et il s’était retrouvé en mauvaise posture à cause de son ignorance. Ainsi, en découvrant comment le brigand s’était débrouillé pour user ainsi de ses appendices buccaux, il pourrait faire un pas de plus vers une meilleure compréhension de ce monde.

Une chose était sûre, il en avait encore à apprendre.

« Contre-Amiral, cet homme parvenait à utiliser sa langue comme d’un fouet sans réellement de difficulté. J’ai tout de suite pensé à un fruit du démon, mais il n’en était rien. Vous auriez éventuellement des explications sur son pouvoir ? »

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


PS: Désolé pour l'attente... Surtout pour ce genre de réponse...

Résumé:
 

_________________
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 1382813805-daisuke

Ao Haruya:
 


Domination:
 


Dernière édition par Daisuke Aurola le Mar 25 Sep - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1688

Feuille de personnage
Niveau:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel]   Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Icon_minitimeMar 25 Sep - 14:11


Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Bazz-b10
Jeffer Bartheo, Contre-Amiral.

-C'est ce qu'on appelle le retour à la vie. Une arcane polyvalente, mais peu répandue. Un contrôle exacerbé du corps de l'utilisateur, si vous voulez. Daar-San en possède une variante. On ferait bien de le rejoindre, d'ailleurs...

Le colonel faisait encore face au grand type au masque. Ce dernier n'était pas spécialement suspect, dans la mesure où il avait manifestement été utilisé comme un alibi par le hors-la-loi afin de s'offrir une chance de s'en tirer indemne, mais il valait mieux se montrer plus prudent que de raison dans ce type de situations. Les hors-la-loi pullulaient et le blocus avait déjà eu à se confronter à tout un tas de profils différents : Jeffer savait pertinemment que s'ils avaient pour l'heure eu à tenir tête aux plus médiatisés, d'autres criminels avaient pu surgir sur les autres flancs. L'opération touchait au but, il fallait l'espérer : mieux valait donc continuer à œuvrer dans le but d'instaurer une quiétude globale, y compris fébrile et précaire, jusqu'à l'arrivée imminente des renforts qui ne tarderaient guère à s'annoncer par le biais de leurs voiles magistrales, à l'horizon. Narseh était finalement le seul problème durable et tenace au sein de cette équation étonnamment huilée : l'escouade anti-Decima nouvellement formée s'était montrée d'une efficacité à toute épreuve et les différents membres qui la constituaient avaient pu prouver en l'espace d'un instant que leurs responsabilités n'avaient assurément pas été usurpées. Tous méritaient leurs galons, le sergent-chef Aurola y compris, envers et contre tout ce qui avait pu être proféré à son égard à la suite du désastre de Baltigo. Il était sans nul doute sur le chemin du rachat, et pourrait, à ce rythme, bientôt réintégrer les plus hautes fonctions de prestige du Gouvernement Mondial... Le contre-amiral, donc, prit la direction du périmètre de sécurité que les tireurs avaient instauré méthodiquement autour du type masqué et de la gamine qui demeurait timidement à ses côtés : ils allaient avoir quelques questions à leur soumettre, et pourraient finalement les relâcher lorsque la situation serait considérée comme étant absolument sous contrôle...

-Sergent-chef, baissez-vous ! Vite !

Si Daisuke utilisait son haki de l'observation d'une manière vaste et globale, il comprendrait rapidement où Jeffer voulait en venir : une présence malfaisante et hostile surgissait soudainement, dans leur dos, s'élançant à vive allure en direction de la mer. Le problème, c'était que cette présence se mouvait bien trop promptement... Nul ici ne pouvait essayer de s'ériger sur son chemin, puisque cela n'aurait été ni plus ni moins qu'opposer une résistance futile et dérisoire. Le contre-amiral qui, lui-même, en avait l'intime conviction, se jeta donc au sol au moment même où un éclair, furieux et virulent, passait au-dessus de lui, droit en direction de l'inconnu au masque que les matelots venaient d'interpeller. L'éclair, toujours aussi vorace, se rapprocha du mercenaire en question... Mais l'évita, précautionneusement. Il fallut un instant supplémentaire au Bartheo pour comprendre que la gamine située aux pieds du type masqué s'était volatilisée : instant que l'éclair avait mis à profit pour disparaître fugacement, s'élançant en direction de l'horizon d'un coup d'un seul. Ce fut à cet instant précis qu'une certitude ébranla le baroudeur, qui eut un mal fou à se redresser sur ses pieds, tant il était atterré par l'angoissante et oppressante hypothèse que son esprit venait de formuler maladroitement. Cet éclair, c'était probablement Narseh... Mais si tel était le cas, qu'était-il arrivé à l'amiral Sorafuka ? Il déglutit, angoissé et anxieux, mais n'eut pas le temps de prendre une décision en conséquence : une voix autoritaire résonna, derrière lui, et il pivota juste à temps pour découvrir son supérieur qui, bien qu'apparemment dans un sale état, semblait en vérité sain, sauf, et entier.

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Hakuou10
Amiral Sorafuka, Wakai Tsuki.

-C'est bien lui. Il a profité d'une offensive pour me déconcentrer et se tirer avec Coffe...
-Amiral ! Strain...
-Je l'ai croisé. Il est mort. Narseh m'a amené directement sur lui pour me ralentir...

La hargne et la frustration de Wakai Tsuki se lisaient clairement dans ses pupilles tandis qu'il rengainait sa lame, non sans l'avoir au préalable essuyée du sang qui la recouvrait densément. Le pauvre Strain avait subi le courroux de sa rage... Narseh s'était moqué de lui et l'avait tourné en bourrique, usant des ruelles de Tesk à son avantage pour semer l'amiral. Et tout cela en portant un homme... L'épéiste talentueux porta une main à son épaule gauche et il la massa lentement, non sans grommeler de douleur. L'offensive gargantuesque du criminel avait été plus pénible à endurer qu'il ne l'avait estimé mais son haki de l'armement lui avait bien sûr été d'un secours colossal. Sans parler de son épée, qu'il avait utilisé comme un paratonnerre au dernier moment, dans un réflexe des plus salvateurs... Il était trop tard pour capturer le Faiseur de Coups d'États et pour le placer derrière les barreaux mais, pour autant, leur présence ne pouvait guère se résumer à une échec déplorable et risible. A contrario, les journaux risquaient effectivement de louer leur réussite : certes, le plus redoutable des criminels présents sur Tesk avait réussi à survivre, mais il s'était néanmoins enfui, mis en déroute par les efforts du prodigieux bretteur. Quant au reste, le nombre de criminels interceptés et éliminés ainsi que leurs réputations suffiraient amplement à couvrir la Marine d'éloges quant à la création de cette escouade d'élite, devenue d'un coup d'un seul une force de frappe compétente et menaçante. La justice allait reprendre un semblant d'envergure, s'ils continuaient de la sorte... Toutefois, leur travail au sein de ce Royaume décadent n'était assurément pas achevé : tout en dardant l'inconnu pourvu d'un masque d'un regard inquisiteur et relativement froid, l'amiral poursuivit en donnant un ordre au contre-amiral qui l'appliqua soudainement, sans piper mot.

-Contre-amiral Bartheo, rejoignez le contre-amiral Cuthvine, au centre du détachement. Je prends la situation en main, ici.

Il y avait ce type inquiétant, bien sûr, mais il y avait également le chef de la Garde Royale locale qui, légèrement à l'écart, couronne en main, semblait attendre le moment propice pour s'entretenir avec le jeune requin, l'air grave et austère. Ce qu'il s'était passé au palais, Tsuki pouvait le deviner assez aisément... Il était arrivé trop tard, malheureusement, et la fin malheureuse mais probable du Roi risquait de précipiter ces terres dans des troubles politiques dont le peuple mettrait longtemps à se remettre totalement. L'impulsion des forces gouvernementales pour restaurer un semblant d'ordre ici-bas risquait d'être nécessaire, indispensable...

-Félicitations, sergent-chef Aurola. Vous vous en êtes bien tiré.



Résumé :
Narseh, Heziel (tounu) et la gamine disparaissent.
Wakai Tsuki toise le pauvre Kel, abandonné de tous.

Bruise est niveau 40.

Strain est niveau 43
Hickey est niveau 35
Whiplash est niveau 35

Missandei est niveau ???
Bernon est niveau ???
Marilei est niveau ???

Wakai Tsuki est niveau 45+
Jeffer Bartheo est niveau ???
Mark Cuthvine est niveau ???
Lochal Roncia est niveau ???
Daar-San est niveau ???
Eileena Tempesky est niveau ???
Jahay Pervault est niveau ???

Clodomir III est niveau ???
Shernan Roche est niveau 34
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Aurola
ColonelColonel

Daisuke Aurola
Messages : 1268
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue38/75Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue103/350Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (103/350)
Berrys: 119.598.000 B

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel]   Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Icon_minitimeMar 25 Sep - 15:45

« Le savoir interdit. »
Feat MJ et Heziel
Si son combat s’était soldé par une victoire, le jeune marine ne pouvait que se remettre en question. Il était loin de tout connaitre et les réponses du contre-amiral, bien que précise, ne lui apportait que très peu d’information. Il rangea tout de même cette nouvelle révélation dans un coin de sa petite tête blonde et remit les pieds sur terre lorsque son supérieur leur intima de se rapprocher du colonel.

Daisuke, à ce moment-là, se sentait plus fort qu’il ne l’avait jamais été auparavant et sa remise en question psychologique continuait toujours de faire son office à l’intérieur de son esprit étriqué. Il suivait la marche, répondant affirmativement au contre-amiral, sans pour autant perdre de sa concentration. Il était devenu davantage robuste, vigoureux. Il avait, durant sa chasse à l’homme, acquis une vitalité et une résistance bien plus importante qu’avant la perte de ses amis. Certes, cela ne s’était pas fait pour de bonnes raisons, mais maintenant que ses idéaux étaient pour le mieux exemplaires, il utilisait ce dynamisme pour le bien.

Malgré cela, il voyait en certaines personnes qu’il côtoyait une sorte de barrière, une échelle menant vers d’autres niveaux de puissances. Wakai en était le parfait exemple, mais il avait à une portée bien plus appréciable, le contre-amiral Bartheo, ou même Mark, qui semblaient tout deux resseller en eux une force incommensurable. Pour autant, malgré le fait qu’il ne parvenait pas encore à les égaler, il se sentait l’âme de les surprendre, les rattraper peu à peu…

Instinctivement, il obéit à l’ordre de Jeffer. L’exclamation de l’homme gradé le surprit instantanément et l’obligea à user de son haki de l’observation pour saisir le danger meurtrier. Ni une ni deux, il s’était balancé à même le sol, ne ressentant que de la violence dans le mouvement funeste de l’éclair qui fusa à travers eux. Une peur intangible lui parcourra alors le corps, comme violenté après un combat perdu d’avance. Il n’eut pas le même plaisir que son supérieur et ainsi voir ce que la foudre animée avait comme intention.

« C’était quoi, ça !? Exprima-t-il à l’encontre du gradé qu’il suivait, juste après s’être relevé. »

Dans l’euphorie, il n’eut pas de réponse immédiate. Seule l’apparition de l’amiral lui donnait une idée de l’ampleur de la situation. Semblant avoir été mis à mal, il ressentait à sondant son plus grand supérieur présent une vexation et un manque de sérénité qu’il n’avait jamais imaginé possible venant de cet homme. Il resta bouche-bée tandis que les deux hommes communiquaient entre eux. La conversation entre les deux membres de la marine eut l’effet d’une claque pour Daisuke. Strain, le type qui venait à peine de s’enfuir, était déjà mort ? Dans l’esprit du blond, il était d’une puissance étonnante, et il avait été défait en si peu de temps ? Et ce « lui »… Qui avait réussi à échapper à la vigilance de Sorafuka… Qu’était-il ?!

Alors que toutes ces questions se mélangeaient dans la tête du sergent-chef, Wakai Tsuki donna ses instructions à son subordonné qui s’évapora sur le champ, le laissant avec le chef de l’escouade anti-décima et celui de la garde royale du Royaume de Tesk. En la présence de ces deux figures importantes du monde, Daisuke faisait pale figure. Il ne se sentait pas à sa place, mais ne réussit pas à s’éloigner pour autant, voulant en apprendre davantage sur les tenants et les aboutissants de l’histoire.

Il remercia bien solennellement son supérieur lorsque celui-ci le félicita. Bien qu’il sentît que ses actions étaient bien maigres en comparaison à la situation. Il resta digne, ne voulant guère ajouter quoique ce soit. Le faussé qui le séparait de ses objectifs semblait s’agrandir chaque jour. A chaque expédition, chaque entrainement, il trouvait face à lui des adversaires toujours plus coriaces. Ou se situerait Clyde, qui lui avait fait tant de mal dans le passé ? Quelle puissance avait Arias, le jour où il avait anéanti la flotte gouvernementale ? Y avait-il, dans son entourage, une personne que l’on pouvait désigner comme « réellement » au-dessus du lot ?

On lui avait pourtant donner le nom de prodige, lorsqu’il avait créé son équipage. Quand était-il réellement ? Lui qui était si faible en comparaison de ce jour. Lui qui, même aujourd’hui, n’arrive pas à la cheville de la moitié des membres de son escouade. Qui n’arrive même pas à sonder le pouvoir de ses adversaire… Ses questionnements le renfermèrent un petit peu tandis qu’il laissait les deux hommes devant lui faire leurs affaires.

« Narseh… Se chuchota-t-il à lui-même. »

Il avait déjà entendu ce nom, mais il n’arrivait pas à mettre la main dessus. Quand il rentrerait sur MarineFord, il avait pas mal de recherche à faire. Que ce soit concernant cet homme inquiétant – Quelle était sa force, sans doute un fruit du démon encore une fois – ou que cela se rapporte au « retour à la vie »…
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


Résumé:
 

_________________
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 1382813805-daisuke

Ao Haruya:
 


Domination:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1688

Feuille de personnage
Niveau:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel]   Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Sep - 18:46


Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Hakuou10Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Zealot10
Amiral Sorafuka, Wakai Tsuki, et Shernan Roche, chef de la Garde Royale.

Le Royaume n'était pas encore véritablement ce que l'on pouvait nommer de havre de paix, mais du moins son agitation était-elle brusquement décroissante. Narseh parti, Strain et ses collègues morts ou inconscients, les principaux responsables du chaos et du désordre qui avaient pris cours dans ce lieu avaient été placés hors d'état de nuire et ne risquaient plus de se manifester. Les renforts étaient en chemin et devaient avoir parcouru la majeure partie de la distance qui séparait Tesk et Marineford, et la frustration n'allait pas empêcher l'amiral Sorafuka d'accomplir son devoir avec honneur et brio, d'autant plus si l'on considérait qu'il était encadré de gradés compétents qui n'avaient pas à pâlir de honte vis-à-vis des performances qui avaient été les leurs. La Marine avait largement triomphé, ce jour-ci, et n'avait plus qu'à boucler l'affaire irrémédiablement afin de ne plus jamais y revenir... Ce qui passait, bien sûr, par l'appréhension des derniers profils suspects qui demeuraient plongés dans la foule d'innocents amassée auprès des quais. Cet homme masqué n'était possiblement qu'une victime supplémentaire des sordides machinations opérés par les masses de hors-la-loi ayant orchestré toute cette soudaine et sanglante agitation, mais il était également éventuellement une fameuse raclure de plus ayant plus ou moins directement contribué à nuire à l'ordre établi jusqu'alors par la Royauté locale. Tant que Wakai Tsuki ne souffrait à son égard d'aucune véritable certitude, il n'avait d'autre choix que celui de se montrer prudent et réfléchi. Bien sûr, nul ne lui en aurait tenu rigueur s'il avait décidé, par pure précaution, d'annihiler toute trace de vie de ce pauvre hère dans l'éventualité de sa culpabilité... D'un autre côté, la hargne qu'il entretenait encore généreusement à l'égard du sinistre Faiseur de Coups d'États n'obscurcissait pas suffisamment son jugement pour l'y contraindre. Il se contentait des faits, comme toujours, et ceux-ci ne tardèrent pas à l'inviter à prendre les devants, non sans distribuer à Daar-San et à ses sbires un ordre supplémentaire au passage.

-Colonel ? Veuillez reprendre le filtre que vous étiez en train d'opérer. Vos hommes vous y aideront. Je me charge de cet individu.

Shernan Roche, quoiqu'intrigué, décida de s'approcher à pas feutré de la confrontation verbale qui s'annonçait. Il ne connaissait nullement cet olibrius qu'il n'avait même jamais vu sur l'île... Sa présence quasi constante auprès du Roi, néanmoins, l'avait déconnecté lourdement de la vie quotidienne de l'immense majorité de ses concitoyens. Mis-à-part durant les quelques audiences et entrevues populaires que le Souverain organisait afin d'entendre les doléances des petites gens, ses rencontres avec le bas peuple au fil des derniers mois et même, par extension, des dernières années ne devaient se compter que sur les doigts des deux mains, a maxima... De plus, c'était vers lui que Whiplash avait décidé de jeter son dévolu désespéré afin de provoquer un embrouillamini qui aurait pu, dans d'autres circonstances, lui sourire grassement. Certes, une fois de plus, cela ne prouvait rien, sinon que le physique ingrat de Kel risquait fort de lui jouer des tours. Néanmoins, c'était une raison supplémentaire de demeurer sur ses gardes et, bien sûr, de le tenir à l’œil... Aussi, alors que l'amiral s'approchait afin de toiser le criminel qui le dépassait d'une large tête, ne demeurant qu'à un ou deux pas de lui tout au plus, le chef de la Garde Royale se permit quant à lui de conserver une distance de sécurité légèrement supérieure. Il avait à s'introduire avec Sorafuka, de toute manière : autant, pour l'heure, demeurer dans le coin et tâcher de s'occuper pour éviter à ses pensées moribondes de le supplicier davantage... Le jeune bretteur, de son côté, ne tarda guère à prononcer d'autres mots, plutôt froids et sceptiques, afin d'annoncer la couleur d'entrée de jeu : Kel avait tout à prouver s'il entendait quitter Tesk vivant et libre.

-Vous me semblez bien peu déboussolé malgré la disparition de cette petite fille. Qui est-elle ? A-t-elle un lien avec Narseh ? Et vous ? Répondez vite. Vous pouvez le constater, ma patience est déjà fort entamée.

Il avait aboyé plus qu'il n'avait interrogé : on remarquait, dans ce genre de situations exceptionnelles, l'une des raisons pour lesquelles Wakai Tsuki avait su gravir les échelons malgré son impassibilité et sa quiétude habituels. Il était parfois susceptible de se montrer rêche et, d'une certaine manière, plutôt surprenant. Il avait su devenir et incarner une figure d'autorité fiable, rassurante aux yeux des matelots puisque très autoritaire. Il dégageait par conséquent un charisme désarçonnant, d'autant plus renforcé, en l'occurrence, par les quelques contusions et hématomes qui transparaissaient plus ou moins librement, au travers de son uniforme entaché. Il avait pris le temps de récupérer l'ensemble de ses lames et celles-ci pendaient toutes les trois à son flanc gauche, non loin de sa main qui, quant à elle, s'était accrochée à la ceinture qui retenait les fourreaux. Sa posture, ses yeux, son ton, tout était limpide comme de l'eau de roche : si la réponse ne lui plaisait pas, il s'agirait là des derniers mots que l'homme-masqué aurait prononcé de toute son existence. Il avait, autrement dit, plutôt intérêt à y songer longuement... Non sans toutefois prendre le risque d'effilocher davantage encore la patience bien limitée du redoutable haut-gradé. Un numéro d'équilibriste périlleux, probablement plus encore, par ailleurs, que l'ensemble des sordides exactions et batailles auxquelles Kel avait pu prendre part tout au long de sa vile carrière... Autant dire que le peu de pression que les matelots avaient pu ôter en rompant l'encerclement par le biais duquel ils avaient pu oppresser cet homme évidemment soupçonnable avait immédiatement été ramené et renforcé par la présence écrasante de cet épéiste en lice pour le titre de Sword Master.



Wakai Tsuki vs Kel. Shernan observe à l'écart.

Bruise est niveau 40.

Strain est niveau 43
Hickey est niveau 35
Whiplash est niveau 35

Missandei est niveau ???
Bernon est niveau ???
Marilei est niveau ???

Wakai Tsuki est niveau 45+
Jeffer Bartheo est niveau ???
Mark Cuthvine est niveau ???
Lochal Roncia est niveau ???
Daar-San est niveau ???
Eileena Tempesky est niveau ???
Jahay Pervault est niveau ???

Clodomir III est niveau ???
Shernan Roche est niveau 34
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1941
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue45/75Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue6/500Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (6/500)
Berrys: 69.267.000 B

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel]   Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Sep - 19:10





FURIE.


Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 1525798298-kel
Kel, dit "Huntsman"


- Je n'ai pas l'intention de vous faire attendre, répondit Kel.

Etait-il impressionné ? Sûrement. Qui ne l'aurait pas été, à sa place ? Il se tenait en face de l'un des plus prodigieux combattants de cette ère. Un sabreur qui, malgré son âge encore jeune, était monté sur le devant de la scène mondiale et de l'amirauté. Un épéiste d'une valeur telle qu'il était désormais considéré comme concurrent au titre de Sword Master : un titre prestigieux que le chasseur, comme de nombreux individus dans ce monde, aurait aimé détenir sans jamais pouvoir ne faire que l'effleurer en rêve. Son temps était passé pour ce genre de choses, il le savait pertinemment... il connaissait sa place : c'était sans doute la raison de sa survie, jusqu'ici. Il aurait pu se jeter dans la mêlée avec Whiplash, présumer de ses propres capacités. Il aurait pu mourir en essayant... ou se faire assassiner par Narseh, si l'enfant avait été blessée. Si la situation n'était guère reluisante désormais, alors que le fameux Requin Bleu était prêt à trancher les ailes de sa liberté, si ce n'était de sa propre existence, il était encore vivant. Un fait indéniable. C'était tout ce qui comptait : aussi, avec autant de précision que possible, il répondit presque comme un automate au représentant de l'Amirauté en taisant le malaise qui s'insinuait en lui. Parfois, manquer d'émotions était une chance.

- Non, car je ne la connais pas. Je ne sais pas qui elle est. Elle est liée à Narseh : je ne sais pas dans quelle mesure, mais si vous le connaissez au moins aussi bien que moi, il ne l'aurait pas sauvée si elle lui était inutile. Quant à moi, il m'a menacé de mort si je ne la protégeais pas. C'était juste après la transformation de Heziel Coffe... enchaîna-t-il méthodiquement.

Il garda le silence quelques instants, laissant au bretteur tout loisir de consommer, digérer et disséquer ces informations. Tout cela tenait parfaitement debout : tout simplement parce qu'il n'y avait aucun mensonge direct. Seulement quelques omissions. Il tairait pour l'heure sa relation avec Hickey, qui n'était de toute manière pas plus tangible qu'une goutte d'eau dans la tempête. Les morts de Strain, Hamilton et Bruise l'arrangeaient beaucoup, car il pourrait modifier l'histoire dans des détails infimes pour être relaxé. Il faudrait encore que l'autre fou furieux des langues se réveille avant de parler : s'il jouait bien son coup, il parviendrait à mettre les voiles avant ça. De plus, il était peu probable que le dernier du quatuor le mentionne d'entrée de jeu. Il était également inutile de préciser qu'il avait accompagné le noiraud autrefois membre de l'équipage du Borgne, et ainsi d'appesantir son lien possible avec le Faiseur de Coups D'Etat.

- Comme vous pouvez le voir, il m'a laissé ici une fois la gosse récupérée. Je n'étais rien d'autre que ça. Un transporteur, détailla-t-il.

Pour une fois, son handicap social l'aidait : son aspect direct était sans doute la meilleure approche pour répondre à l'Amiral, qui ne voulait pas tergiverser. Il verrait peut-être en lui un homme peu recommandable, ou un individu à la morale discutable : qu'il en fut ainsi. Cela ne faisait pas de lui un criminel, et il avait besoin de tout sauf de ce statut en l'instant présent.



HRP:
 


_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1688

Feuille de personnage
Niveau:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Left_bar_bleue0/0Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel]   Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Oct - 17:53


Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Hakuou10Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Zealot10
Amiral Sorafuka, Wakai Tsuki, et Shernan Roche, chef de la Garde Royale.

Le récit de Kel ne tarda guère à parvenir aux oreilles de son illustre auditoire et l'amiral, de son côté, se cantonna a priori dans une posture sereine, quoique sévère. Il était futile d'espérer dénicher sur l'ombre de son visage le moindre résidu d'émotion ou de sentiment, tant son sérieux était évident. Shernan, de son côté, se contentait de froncer les sourcils et de plisser les yeux en guise d'observateur pour le moins assidu. Le profil de l'homme masqué n'était pas franchement rassurant, mais les apparences étaient bien souvent trompeuses... Ce type était possiblement moins louche que bien des civils en apparence tout-à-fait ordinaires qui se massaient derrière lui. A priori, on ne pouvait en tout cas pas lui reprocher d'être franc : il allait droit au but sans tenter d'embobiner Sorafuka, sans essayer de le perdre dans des récits alambiqués censés alléger sa culpabilité. Il savait qu'il était louche et, d'une certaine manière, il avait l'intelligence de l'assumer... Cela étant, ce n'était pas seulement positif, force était de le reconnaître. Car en procédant de la sorte, il prouvait immanquablement qu'il n'était pas vraiment le type d'habitant sans histoire qu'il aurait pu être, chose qui lui aurait permise de s'en aller sans subir davantage de problèmes. D'une manière ou d'une autre, il était lié à Narseh et au Coffe. Il semblait affirmer qu'il s'agissait là d'une suite d'événements fortuits, même s'il ne l'énonçait pas clairement pour autant. Tout cela devait donc, probablement, n'être ni plus ni moins qu'une suite de coïncidences regrettables, lesquelles l'avaient amenées à obéir docilement à l'un des pires criminels qui écume le Monde actuellement... Le garde royal comprenait un petit peu mieux pourquoi il n'avait donc jamais entendu parler de Kel : parce qu'il n'était pas réellement un habitant de l'île, effectivement, et qu'il évoluait possiblement dans des environnements sordides ou, à défaut, torves. Il était incapable, quant au reste, d'estimer l'impact que Kel avait eu dans la succession d'événements qui s'étaient produits sur Tesk et, à dire vrai, il s'en fichait puissamment : il allait sans dire que Narseh, le faiseur de coups d'états, était le principal forfaiteur et que les criminels qui l'y avaient aidé avaient tous ou presque été tués ou capturés par les forces de l'ordre. Davantage d'exécutions ou de captures ne ressusciteraient ni le Monarque, ni les sujets ayant malheureusement péris à la naissance de ce chaos...

Tsuki, de son côté, n'était malheureusement pas beaucoup plus décidé que Shernan au sujet du destin de Kel. Par précaution, Sergueï l'aurait certainement éradiqué, afin d'être certain de ne laisser s'enfuir aucun responsable présumé de ces violences exercées à l'encontre d'un Royaume assujetti par le Gouvernement Mondial. Par méfiance, John aurait certainement préféré l'enfermer, ou l'envoyer à Enies Lobby dans l'optique de le soumettre au jugement impartial d'une autorité compétente; point de vue que bien d'autres de ses collègues auraient également embrassé, et qui semblait être un compromis productif et pragmatique. Camille, quant à elle, ne se serait probablement pas encombrée d'un ahuri de seconde zone n'ayant manifestement servi que de chien de garde au véritable responsable du chaos ayant sévi... Elle l'aurait relâché, sans crier gare, en lui ordonnant néanmoins de se tenir à carreaux. Et lui se retrouvait là, au milieu de ces profils divers et variés, à devoir assumer une responsabilité qui, d'une certaine manière, dépassait allègrement son immaturité, ou plus précisément son inexpérience. Se saisir de l'existence d'autrui, quelle que soit la raison de cette main mise, n'était jamais une expérience facile à assumer... Une erreur pouvait, dans le meilleur des cas, supprimer directement une existence, arbitrairement. Elle pouvait, dans le pire des cas, rendre au monde un hors-la-loi sans foi ni loi susceptible de semer à son tour les graines du désordre...

-Passez-lui les menottes et tenez-le à l’œil. Appelez le QG, et donnez son signalement. Si le moindre crime ou le moindre délit lui est attribué, exécutez-le. S'il fait des siennes... Appelez-moi.

Un matelot apostrophé s'exécuta sommairement et immédiatement, sans chercher à tergiverser davantage : il imaginait sans peine que le présumé criminel allait se tenir tranquilles pour les minutes à venir, a minima tant que la menace tangible de la présence de l'amiral demeurait dans le coin, imposante et autoritaire. Wakai Tsuki, de son côté, avait bien autre chose à faire : à commencer par converser avec le garde du Roi Clodomir, vers lequel il pivota afin de lui faire face, austère comme jamais. Le vieillard épéiste, le regard chargé d'émotions et les épaules affaissées, comme emprunt d'une véritable lassitude retenue depuis la nuit des temps, se contenta dans un premier temps de se rapprocher de son homologue bretteur et de lui tendre la couronne de son souverain, lequel l'attrapa sans piper mot. Ce fut le vieillard qui, le premier, brisa ce silence pour le moins cérémoniel, non sans un trémolo dans la voix tant le souvenir de son misérable Roi demeurait intact.

-Mon Roi... M'a donné l'ordre de fuir vers Mariejoa. Je dois rencontrer le conseil des Cinq Étoiles et leur remettre sa couronne. Il a également parlé de Narseh, et... De Poséidon. Cela ne me dit rien, mais... Contrairement aux racontars qui couraient à son sujet, il n'était pas sénile. Je vous prie de me croire. S'il a prononcé ces mots, à une heure si grave, c'est qu'ils revêtent un sens terrible que je ne peux moi-même pas percevoir.

Il était aussi humble, digne et scrupuleux qu'au premier jour : des valeurs qu'il avait brandi toute sa carrière durant, non sans une exemplarité indéniable. Tout cela, même Sorafuka qui ne l'avait pourtant jamais côtoyé pouvait en attester d'un seul coup d’œil. Le jeune amiral déposa tout juste un regard peiné sur la couronne puis la rendit à son désormais propriétaire, non sans indiquer à ce dernier la proximité de Daisuke Aurola d'un mouvement de la tête.

-Le sergent-chef Aurola va vous ramener auprès du contre-amiral Cuthvine. Notre navire est là-bas. Nous vous ramènerons sur Marineford en temps et en heure, et je convaincrai l'amirale-en-chef Chairoka d’apprêter un navire pour vous porter jusqu'à Mariejoa. Considérant les circonstances exceptionnelles... J'imagine qu'ils vous recevront promptement.
-Merci, amiral.
-Sergent-chef ? Mettez-vous à la disposition du contre-amiral jusqu'à l'arrivée de renforts, puis reposez-vous jusqu'à notre départ. Nous n'avons pas intérêt à nous épuiser maintenant, nous avons encore beaucoup à faire. J'en suis convaincu.



Evwolo. On approche de la fin du coup.
Si vous voulez prolonger, vous pouvez. Sinon, Kel n'ayant encore aucun crime à son actif, il sera relaxé. Daisuke, toi, tu rentreras à Marineford tranquillou.

Bruise est niveau 40.

Strain est niveau 43
Hickey est niveau 35
Whiplash est niveau 35

Missandei est niveau ???
Bernon est niveau ???
Marilei est niveau ???

Wakai Tsuki est niveau 45+
Jeffer Bartheo est niveau ???
Mark Cuthvine est niveau ???
Lochal Roncia est niveau ???
Daar-San est niveau ???
Eileena Tempesky est niveau ???
Jahay Pervault est niveau ???

Clodomir III est niveau ???
Shernan Roche est niveau 34
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel]   Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Savoir Interdit. [PV Daisuke et Heziel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso
» Interdit aux moins de 18 ans
» Pensionnat Interdit
» question sur : le savoir construit les hommezs
» Rome interdit les bocaux à poissons rouges...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line-