Partagez | 
 

 [Mini-Event] L'Héritier de l'Étoile.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1904
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
289/750  (289/750)
Berrys: 8.903.252.528 B

MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Héritier de l'Étoile.   Mer 8 Aoû - 14:18

[quote="Ghetis Archer"]

Héritier de l'étoile

Ore Wa Kurohebi Da !






Sheira Tisnoc, Commandante niveau 37. Agon, Colonel niveau 40




La situation du trancheur fut assez délicate il fallait bien l’admettre, il s’était catapulté sur le navire du Quintet simplement en choisissant le seul navire que Sheira n’avait pas pris d’assaut et s’était de suite senti menacé. Son haki l’informant des intentions néfastes de ses adversaires, mais également leur nombre réduit à cinq qui prouvait bel et bien leur puissance. Pour voyager à cinq dans un lieu comme celui-ci, il fallait une certaine puissance et notoriété. Le sauvetage par l’ilot végétal paraissait donc évident.

Revenant sur le bateau après le retour de Zang, d’abord en courant avant d’utiliser une propulsion de ses jambes et une redirection grâce à la même tornade que précédemment.

Cela lui permit de revenir sur le bateau de façon bien bredouille, passablement énervé par l’idée de retourner en compagnie du clown qui se prenait pour un capitaine d’équipage. Néanmoins, il n’y avait que le navire du Quintet qui était assez proche et les autres à l’arrière n’étaient clairement pas accessibles…


De son côté, Sheira pesta en voyant qu’aucune de ses attaques n’avaient porté, maudissant cet équipage qui refusait de tomber ! Avoir eu seule Haendrick et son second navire était une chose, mais si elle avait eu le Quintet, elle s’assurait une augmentation en or. Malheureusement, elle n’eut pas ce loisir… Alertée par trois voix marines qui venaient de chuter du bateau suite à l’assaut des hommes-poissons que Logan et Zang s’étaient évertués à bloquer, elle quitta son poste de vigie en un saut acrobatique la ramenant sur un des poteaux de bois horizontaux du mât principal, tournant autour de ce dernier telle une gymnaste, elle s’élança finalement au bord du bateau.  De là elle divisa son arme en deux armes distincts et tira deux balles grappins, liant ainsi les grappins à ses armes à feux.

- Personne ne meurt aujourd’hui ! Attrapez les grappins !

Une fois les deux cordes agripper par les trois hommes Sheira commencerait à tirer pour les ramener vers, Agon arriverait par la suite et de sa force supérieure à la jeune femme il l’aiderait à tirer les trois hommes.  Et ainsi, cela devrait suffire à remonter les trois hommes.

Soufflant un coup, le duo entendit les paroles de la Nowaki et un rictus naquit sur les lèvres de la Tisnoc. Elle donnait des ordres, mais restait proche de chacun. Elle employait les prénoms, demandait à l’un si tout allait bien et intimait ses ordres sous forme de proposition, d’idée. C’était une attitude de leader doux et ferme à la fois.

Il y avait probablement un moyen de mettre son plan à exécution si Sypher et Styff revenait… Ce  brouillard gênant créer par le Beast commençait à devenir embêtant pour eux, surtout que l’ennemi savait qu’ils y étaient… Et avec les hakis omniprésent dans ce genre de guerre, il ne fallait pas espérer être caché par quoi que ce soit, le haki rendait tout le monde détectable.

Malgré tout, l’idée de la jeune femme n’était pas bête, mais pour cela il fallait appeler le Wenham, l’alerter. Une sseule solution pour cela, quémander un den den mushi et faire sonner le Contre-Amiral pour laisser Agon lui intimer une chose simple.

- Reviens Sypher. Ils sont trop nombreux..

Il fallait l’avouer, Agon venait de quitter le navire du Quintet, Sheira avait raté son offensive sur ce même navire et les deux à l’arrière… La protection d’Odio fut assez « juste » grâce à Zang qui s’obstinait à ne pas faire grand-chose… Il valait mieux partir…

Il fallait donc attendre que Sypher revienne pour le grand « coup », mais pendant ce temps, Agon commençait déjà à projeter de grandes bourrasques d’air grâce au plat de sa hache pour gonfler les voiles…

Sheira se creusait la tête quant aux paroles de Violet et ne trouvait pas encore de moyen de fuir d’un coup… Elle pouvait effectivement créer une explosion qui soufflerait le navire, mais elle n’avait pas la puissance de feu de Shura Tisnoc, son père. Lui aurait pu faire décoller ce bateau en un instant, mais elle ne pouvait faire comme ce dernier…

Cela la mena à la présence de Sypher, seul artilleur de masse présent sur le champ de bataille, elle guetterait donc sa venue et une fois celui-ci présent lui dirait d’une voix vive :

- Violet veut qu’on souffle le bateau avec une explosion ! Avec sa coque faite en partie de granit marin il devrait supporter l’explosion si elle n’est pas à bout portant. La casse sera légère, tu n’auras qu’à la colmater avec une sève solide au pire des cas.

L’équipage de La Couronne allait ainsi entrer en action à la demande de la Nowaki.

- Accrochez-vous tous ! Déclara la blonde.

Allant ainsi vers l’avant du navire, elle tira une dizaine de balles ilots, les unes après les autres, le bateau « monterait sur la première ce qui le surélèverait légèrement et là Sheira enchainera les restes des balles, ce qui soulèverait l’avant du bateau d’un coup, telle une voiture montée par un cric ou un vélo effectuant une roue arrière.

- Sypher à toi !

C’était la meilleure posture pour que Sypher puisse ensuite les propulser dans le ciel. C’est en lui que résidait les maigres espoirs de son groupe.

DEV NERD GIRL



Technique:
 
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
ColonelColonel

avatar
Messages : 342
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 2.878.966.000 B

MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Héritier de l'Étoile.   Dim 12 Aoû - 4:35



L'héritier de l'étoile.






Alors que je m’emplois à défendre l’embarcation, je suis pris de vitesse. Il y a trop d’eau, trop d’ennemis. Trop pour moi tout simplement. Mais qu’est-ce que je fais la finalement ? Je me fiche éperdument du sort d’Odio ou de la marine au sens large. Depuis quand est-ce que je me suis laissé engagé dans ce genre de mission suicide ? Et dire que j’ai rejoint les rangs de soldats pour assurer ma propre sécurité. Ces interrogations causent ma perte. Une seule seconde d’inattention suffit à me faire perdre l’équilibre. Une colonne d’eau me balaye ainsi que trois autres soldats. Si je ne fais rien je vais me faire emporter.

Alors que je glisse dangereusement en direction de l’océan, une main saisit la mienne, qui a repris forme humaine. C’est Sia. Elle vient de m’éviter une mort certaine mais ce n’est pas le cas des trois autres qui passent par-dessus bord. Je ne vois même pas Sheira leur venir en aide. Mes yeux sont fermés. Je refuse de les ouvrir à nouveaux. Ma tête me fait un mal de chien. Des douleurs lancinantes, bien pire qu’une migraine. Bien pire que tout ce que je connais.

D’abord des murmures. De plus en plus fort. Je n’entends plus rien. Plus rien de réel en tout cas. Suis-je en train de devenir fou ? Ce n’est pas le moment. Je ne peux pas me permettre de perdre la tête et pourtant je n’arrive pas à me soustraire à cet étrange sentiment. J’ai mal. Ma tête va exploser. J’entends des voix. Je ne sais pas d’ou elles viennent, combien elles sont et encore moins ce qu’elles cherchent à me dire.

Je tiens ma tête entre mes mains, recroquevillé sur le pont, appuyé sur le mat. Au loin j’entends la voix de Violet. C’est la seule que je peux comprendre. Elle me donne des ordres, tente de nous raisonner mais je n’arrive pas à me concentrer sur elle. Je suis vulnérable. À la moindre attaque s’en est fini et pourtant je n’arrive pas à me ressaisir. C’est pathétique. Je veux juste que ça s’arrête. Ils peuvent tous mourir je m’en fiche. Faites simplement que ça s’arrête.

Sia se penche sur moi. Elle me regarde, essaye de me raisonner. Rien ne fonctionne, je ne suis plus la. Elle me met une claque le plus fort qu’elle peut mais rien n’y fait. Finalement, dans une ultime tentative, elle se penche à mon oreille pour me susurrer un mot. Mon regard change du tout au tout. Elle a effacé les doutes. Je ne sais pas ce qui s’est passé et ma tête me fait toujours aussi mal. Je suis de retour mais je n’ai aucune idée de ce qui a bien pu se passer pendant mon absence.







Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1904
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
289/750  (289/750)
Berrys: 8.903.252.528 B

MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Héritier de l'Étoile.   Lun 13 Aoû - 3:08

L'héritier de l'étoile

Feat Mini-Event

Styff avait clairement fait son travail. Net et sans bavure, on ne pouvait guère nier son efficacité dans le domaine du combat. En effet, alors qu’il avait tenté une première fois de perforer le corps de son opposant, il n’avait ensuite pas attendu pour enchaîner sur un deuxième assaut qui allait normalement s’avérer payant – de quoi se débarrasser de l’homme-poisson une bonne fois pour toute. C’est d’ailleurs ce qu’il se passa. Lorsqu’il se propulsa droit devant en utilisant un Soru bien placé, il put atteindre sa position et ainsi apposer ses poings au niveau de sa poitrine pour y exercer une pression sans pareil, endommageant gravement ses organes internes. Selon lui, il n’y avait pas d’autre moyen d’achever cet affrontement plus rapidement qu’à l’heure actuelle, et il avait sans doute raison. De toute façon, je ne pouvais pas douter de ses compétences et de son raisonnement, de mon côté. Seulement, en faisant cela, il s’était mis dans une situation moins avantageuse pour lui. Les dégâts engendrés firent littéralement basculer le navire sous l’eau, emportant le Gouvernemental avec lui.

Et même si celui-ci était parfaitement en mesure de nager, il ne serait jamais assez rapide pour échapper à l’assaut des autres hommes-poissons qui, profitant de leur milieu naturel, ne tardèrent pas à le mitrailler. Actuellement, la seule chose qu’il pouvait faire pour s’en défendre, c’était d’utiliser le Haki de l’Armement. Toutefois, il lui était impossible de recouvrir son corps tout entier. De ce fait, il n’eut d’autre choix que d’essayer de regagner la surface le plus vite possible pour atteindre l’une des parties du navire se trouvant encore à l’air libre. Grâce à ça, il pourrait émerger et s’élancer à l’aide d’un Geppou ou encore d’un Kamisori pour fuir la zone. Malheureusement, comme prévu, il ne put se protéger de toutes les attaques et, faisant au mieux pour ne pas faillir, il décida une nouvelle fois d’user du Tekkai tout en se mouvant.

C’est à ce moment-là qu’une silhouette familière lui vint en aide. Déjà quelque peu blessé par ses assaillants amphibiens, il fut soulagé de sentir une matière d’abord gluante puis solide lui entourer le bassin pour le sortir hors de l’eau.

« Il faut qu’on parte d’ici. J’ai vu que tu as fait du bon boulot. »

« Sypher.. Jamais j’aurais pensé que tu me viendrais en aide un jour. »

Ne répondant pas à ces paroles, je lui permis d’atteindre l’air, le lâchant finalement pour qu’il puisse se déplacer seul.

Bien évidemment, je n’étais pas arrivé en sauveur venu de nulle part. Non. Lorsque j’avais créé ma vague de sève, je n’avais guère tardé avant de bondir pour m’éloigner le plus possible du champ des explosions. Ou du moins je le pensais. En effet, même si j’avais pu voir et sentir ce qu’il se passait autour de Styff – me permettant donc de le localiser et de l’attraper sous l’eau, je n’avais pour autant pas eu le temps de prendre suffisamment de distance. Il allait donc falloir bouger au plus vite et surtout.. se protéger.

« Styff, je vais avoir besoin de toi sur le champ. Je n’aime pas vraiment penser à ce genre de.. posture, mais il va falloir que je te porte sur mon dos. Les explosions vont retentir d’une minute à l’autre et tu es le seul capable de nous en protéger au mieux. Recouvre l’arrière de mon corps d’Armement et utilise ton Tekkai le plus puissant sur toi-même. Je me chargerai de nous sortir de là. »

Comprenant très bien la situation suite à ces quelques explications, il hocha simplement la tête et s’approcha de moi pour exécuter la posture et les gestes demandés. Il n’y avait donc plus qu’à décoller. C’est d’ailleurs à ce moment-là que mon escargophone se mit à sonner. Qui pouvait bien m’appeler à cette heure-ci ? Je n’allais pas tarder à le savoir, mais pour le moment, je n’avais pas vraiment le temps de décrocher. Alors, je le laissai sonner, autant que possible, le temps de nous mettre en sécurité.

Puis, une fois ceci fait, je pus enfin répondre. C’était Agon, l’un des compagnons de Ghetis. Sans plus attendre, il me demanda de rejoindre le navire Gouvernemental pour procéder à une manœuvre de fuite. Enfin, il ne l’avait pas dit comme ça, mais c’était ce que j’en avais compris, plus ou moins. De toute façon, nous n’avions plus vraiment le choix. De ce fait, je m’exécutai, bondissant dans les airs à toute vitesse en entrant dans la brume. Mon Haki de l’Observation me permit de me diriger à l’intérieur, jusqu’à ce que je puisse atterrir sur le pont, là où se trouvait tout le monde.

C’est alors qu’une jeune femme, autre camarade de l’Archer, m’interpella en m’expliquant le plan qu’elle avait en tête. Propulser le navire pour faire une manœuvre d’urgence qui nous permettrait de disparaître d’un seul coup ? Pourquoi pas, il fallait juste espérer que ça fonctionne. Par conséquent, une fois bien à bord, je fis descendre Styff de mon dos et préparai rapidement le nécessaire. A priori, je n’aurais besoin que d’un obus explosif que je n’aurais qu’à lancer moi-même, sans même avoir à user de mon mortier, étant donné la courte distance. La jeune femme prit alors les rennes et tira plusieurs projectiles à la suite, permettant au bâtiment maritime de remonter au niveau de la proue, se plaçant donc à la diagonale par rapport à l’océan. C’est là que je devais intervenir, et elle me le fit comprendre. Ainsi, prenant mon travail très au sérieux dans une situation telle que celle-ci, je fis en sorte de lancer violemment l’obus à l’arrière du navire avant de le faire exploser en tirant une simple balle de revolver une fois à bonne portée. L’objectif était donc, grâce à l’explosion engendrée, de nous propulser et nous servir de la position du bateau pour partir directement dans les airs telle une fusée. Il ne restait maintenant plus qu’à savoir si notre souhait allait bel et bien se réaliser ou non.


awful pour Epicode


Pour faire simple :

Styff se retrouve à l'eau et tente tant bien que mal de rejoindre la surface en utilisant son Haki de l'Armement ainsi que son Tekkai Kenpou pour encaisser au mieux les offensives des hommes-poissons, mais il est tout de même un peu blessé.

Tel un sauveur, Sypher l'attrape sous l'eau (il connait sa position etc grâce à son Haki) à l'aide de sa sève en l'entourant au niveau du bassin et fait en sorte de l'en sortir pour qu'il puisse se mouvoir à nouveau normalement. Puis, il élabore un petit "plan" d'évasion où il demande à Styff de monter sur son dos et d'utiliser son Tekkai le plus puissant sur lui-même, tout en utilisant son Armement sur Syph pour qu'il puisse également être protégé d'une certaine façon. Ainsi, ils s'échappent donc dans les airs en Kamisori en se protégeant du souffle de l'explosion et reçoivent l'appel d'Agon.

De là, ils rejoignent tous deux le navire (Syph se repère dans la brume avec son Haki) et Sypher fait tout simplement ce que Sheira demande pour permettre à tous les Gouvernementaux de quitter la zone.


(Sypher étant dans l'incapacité de poster il m'a envoyé son poste par mp et demander de l'envoyer pour lui voili voilou. )
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 596

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Héritier de l'Étoile.   Mer 15 Aoû - 19:25




Thalassa Zang et Valen.

L'intervention de Zang avait semblé plus ou moins directement ébranler et remuer les consciences des gouvernementaux, à moins que ne fut celle d'Odio, ironiquement plus musclée et plus intransigeante, qui était en vérité à l'origine du revirement de situation qui s'en suivit d'une manière pour le moins spectaculaire. Le Thalassa, qui avait su repousser momentanément l'assaut qui menaçait le père de la future mariée, remarqua que les éléments de l'escorte qui s'étaient éloignés précipitamment quelques instants auparavant semblaient être en passe de se réunir, et d'agir conjointement afin de les éloigner précipitamment des dangers qui commençaient sournoisement à les encercler et à les oppresser crescendo. C'était tant mieux : il était grand temps d'agir dans un sens ou dans l'autre... L'aîné de l'Étoile, conformément au rôle qui était le sien, se contenta dans un premier temps de conserver son impassibilité et son immobilité coutumière. Il n'était même pas réellement un membre de l'escorte après tout, en fin de compte : certes, sa puissance extraordinaire, édifiante et faramineuse rendait cette position ironique, mais il n'était ni plus ni moins que l'une des figures que les membres de la Marine étaient censés protéger éperdument. Aussi ne pipa-t-il pas mot lorsque la décision fut prise d'accentuer la vivacité de leur fuite d'un coup d'un seul, dans l'espoir salutaire d'échapper brusquement aux cohortes ennemies qui, petit-à-petit, menaçaient de les prendre en étaux une bonne fois pour toutes. Ils avaient troqué leur envie manifeste de gloire et de renommée contre un brin d'humilité ? C'était tant mieux, du point de vue de l'ancien amiral qui, factuellement, se contrefoutait de savoir si leurs ennemis allaient survivre à cette embuscade ou s'ils allaient s'en tirer indemnes. Tant qu'Odio parvenait à bon port, et tant que le mariage pouvait se dérouler sereinement, la mission était une réussite, quels qu'en soit le prix... Et les pertes.

Toutefois, il ne pouvait décemment pas se contenter de demeurer les bras ballants lors même qu'il percevait une menace qui, à l'évidence, échappait aux bleusailles qui organisaient la fuite précipitée. Il était des figures qui, au sein de la flotte adverse, pouvaient nuire à leur fuite, aussi brusque et imprévisible fut-elle... Ce n'était certainement pas le Quintet Infernal, cet agrégat de combattants certes redoutables, mais bien trop lucides, qui allait leur poser problème... Les responsables d'une riposte de la part des criminels ne pouvaient être représentés que par trois des innombrables adversaires de la justice, ce jour-ci. Alan, bien sûr, le prince des sirènes et des hommes-poissons, qui pouvait user de son don aqueux afin de leur compliquer la tâche. Malheureusement, le concernant, même Zang ne pouvait pas faire grand chose... Pas précisément, en tout cas, pas tant qu'il demeurait sagement et intelligemment planqué à plusieurs mètres de profondeur. Les deux autres, en revanche, étaient nettement moins complexes à atteindre... Ainsi donc, alors que les troupes du Gouvernement Mondial s'échinaient à générer un semblant de collaboration qu'il estima non seulement bienvenue mais même rassurante, compte tenu qu'ils étaient censés représenter certains des plus talentueux alliés dont disposait son père en personne, il prit la direction du bastingage et s'y positionna, tranquillement, avant d'étendre son bras droit vers l'arrière. Une demie-seconde plus tard, son poing était tendu face à lui, vers l'horizon, et il avait projeté une masse sombre que nul n'avait seulement pu discerner exactement. Et le brouillard n'y était pour rien...


Enestan "l'Oracle", primé à 240.000.000 berrys, et Menphis "la Lame", primé à 219.000.000 berrys.

-Ils vont s'enfuir par le haut... Positionne ta lame et... Non... Non. C'est un échec.

Il capitula. Il ne chercha même pas à expliquer ce qui les attendait à son comparse, pas plus qu'il ne tâcha de générer un espoir candide qu'il estimait de toute façon terriblement futile : Thalassa Zang allait les attaquer d'ici une poignée de secondes et personne, sur ce champ de bataille maritime, n'était suffisamment habile ou redoutable pour empêcher le naufrage de leur navire. Et, comme il avait pu l'anticiper, une silhouette se mit à surgir du brouillard, l'instant suivant. Cette silhouette, un mannequin de bois quasiment intégralement recouvert du haki de l'armement, fonçait droit vers la coque de leur navire à une allure si preste que même Menphis eut du mal à le suivre du regard. En un claquement de doigt, la chose projetée traversa leur navire de part en part, fracassant leur coque dans un brouhaha épouvantable, lequel estomaqua plus d'un matelot en leur faisant comprendre qu'ils se trouvaient sur une épave en perdition. L'Oracle, las, poussa un soupir en fermant les paupières. Le comportement des agents du Gouvernement Mondial avait changé du tout au tout, d'un coup d'un seul... Et c'était d'autant plus navrant que s'il s'était acharné à livrer bataille, les hors-la-loi auraient forcément pu prendre l'ascendant, à un moment ou à un autre. C'était la menace de Zang qui, jusqu'à présent, avait forcée les criminels à demeurer à distance. Les renforts envoyés par Yang eux-mêmes n'étaient guère une menace, à leurs yeux... Une épine dans le pied, tout au plus. Ils entendaient user de la mer pour mettre en péril la sécurité d'Arenam Odio, et pour pousser l'ancien amiral blanc à choisir entre sa vie et celle de son petit protégé... Chose qui, désormais, paraissait nettement plus ardue si l'escorte parvenait à demeurer unie et soudée.


Alan "le Prince", Chef des Mercenaires "Umi no uta".

D'un coup d'un seul, une chose venait de voir le jour, sous la coque du navire du Gouvernement Mondial : chose qui, si elle semblait titanesque, n'en demeurait pas moins inerte. Une fois de plus, la tireuse semblait faire des siennes mais pour le coup, la raison de ses agissements demeuraient encore franchement incompris du point de vue d'Alan. Ne risquait-elle pas de bloquer brutalement leur progression, en agissant de la sorte ? Si, clairement... C'était contre-intuitif, et trop stupide pour être réel, même si les Marines à bord de ce navire ne lui avaient donné aucune raison de les prendre pour des lumières. Ils n'étaient pas des débutants, sans quoi ils n'auraient simplement pas été envoyés sur le Nouveau Monde afin de sécuriser le transfert d'un criminel influent, lequel devait unir sa fille et héritière au petit-fils direct de l'un des membres des Cinq Etoiles, la plus prestigieuse autorité du Gouvernement Mondial... Tout cela clochait. Et le chef des mercenaires comprit un instant trop tard que cette île, apparue subitement, avait probablement un rôle défensif à jouer. Une explosion eut lieu, et, dans la seconde qui suivit, le peu de la coque qui demeurait encore immergée s'envola brusquement, quittant l'océan irrémédiablement pour lui préférer la voie des cieux. Un décollage ? C'était audacieux... Et pénible, a minima, du point de vue du Prince qui fronça les sourcils tandis que ses subordonnés, désorientés par la détonation, tâchaient de se rapprocher de lui afin d'obtenir quelques directives. Comment procéder ? Il avait remarqué, à quelques centaines de mètres de là, puisque nulle brume n'obstruait son champ de vision sous l'eau, que son propre navire avait été immergé et qu'il était désormais manœuvré par des membres de son équipage amphibie. Il n'allait pas couler aussi simplement, au contraire... Néanmoins, la situation le préoccupait amplement et il semblait déraisonnable de s'élancer à la suite des gouvernementaux sans disposer d'un soutien conséquent, quand bien même ils étaient probablement les mieux taillés pour une poursuite effrénée, en haute mer.

Dents serrées, il prit finalement la décision de s'en retourner brusquement auprès du reste de son équipage. Ceux de ses hommes qui l'avaient suivi jusqu'à présent l'imitèrent sans piper mot, tandis que tout le reste de la flotte, ayant bien évidemment pu suivre l'envol spectaculaire de l'embarcation de la marine, corrigeait sa trajectoire pour se ruer à la suite du navire des bleus aussi promptement que possible... Même s'ils risquaient, à l'évidence, de prendre un sacré retard en l'état des choses.



D'un point de vue administratif, comme d'hab, vous avez 72h pour poster, +24 de délai exceptionnel en cas de stricte nécessité. L'ordre, par défaut, est le suivant :
Logan V. Seyfried - Ghetis Archer - Taito Nowaki - Sypher Wenham.

Résumé : Tout "petit" poste du coup :
Zang vous laisse faire, et décide de profiter de l'occasion pour s'en prendre à Enestan et à Menphis, qu'il estime possiblement gênant.

Alan est surpris, et n'a pas le temps de réagir. Il laisse tomber la poursuite, pour l'heure, et vous êtes donc momentanément tranquilles. Je vous laisse gérer l'amerrissage !


La carte est pas mis-à-jour : pas le temps. Enfin, elle reste valable, celle-là.
Spoiler:
 

Vous êtes l'étoile bleu. La croix bleue c'est Zang et le truc gris c'est le brouillard.
A bâbord (gauche) :
Le navire des HPs est le losange rouge.
Le navire d'Hannybal est le losange brun.
Le navire d'Hollow est le losange orange.
Le navire de Gareth est le losange rose.

A tribord (droite) :
Le navire de Belezbuth est le cercle jaune.
Le premier navire d'Haendrick est le cercle gris. (Il est retourné, et en train de brûler) Le second est le rouge. (Il est cassé)
Le navire Enestan Menphis est le cercle vert.

Lvls :
Côté gentils :
Thalassa Zang est lvl 45+
Arenam Odio est lvl ???
Les gardes d'Odio sont lvl ???
Valen est lvl 30
Les matelots gouvernementaux sont lvls 15

Côté méchants :
A bâbord :
Alan est lvl 39
Ethan est lvl 31
Les membres de la bande mercenaire Umi no Uta sont lvl 25
Hannybal est lvl 33
Hollow est lvl ??
Gareth est lvl 40
Smash est lvl 35

A tribord :
Haendrick est lvl 36
Enestan est lvl ???
Menphis est lvl ???

Belezbuth est lvl 40
Memphisto est lvl 37
Lilitia est lvl 36
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Mini-Event] L'Héritier de l'Étoile.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mini-Event] L'Héritier de l'Étoile.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [MINI-EVENT] One, two, three, four... Let's go music !
» [Mini-event]Les Jishin Kaizokudan débarquent!!!
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate
» [Mini-Event] L'amende est le fruit de l'amandier.
» [Mini-Event] Combat aride

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Le Nouveau Monde-