Partagez | 
 

 [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nathaniel Black
Pirate
avatar
Messages : 94
Race : Humain
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
101/120  (101/120)
Berrys: 1.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Mar 19 Juin - 1:16



Nathaniel Black

& Ishtar De Lérhane


— Tu vas arrêter de te rouler dans la neige !

Vayne donne de la voix pour se faire entendre, alors qu'il envoie au tapis un nouveau sbire. Une attitude surprenante de prime abord, mais il ne fait que suivre la volonté de son neveu. Nathaniel était aussi têtu que sa mère et ce combat, il voulait le régler par ses propres moyens. Le garçon avait quelque chose à prouver et Vayne, avait hâte de voir ce que c'était. Restait à savoir s'il était digne de porter le nom des Black ou si au contraire, il était comme son père. Cette seule pensée mit le pirate de renom hors de lui, il passa ses nerfs sur l'un des hommes de Wilfrid. À nouveau sur ses deux jambes, Nate essuie le sang sur le coin de ses lèvres.

— Va te faire foutre Vayne, je sais ce que j'ai à faire ! Rétorque-t-il sèchement.
— Bien sûr, c'est pour ça que tu es dans cet état là ? Et dire que tu prétends être un Black…

Les paroles de son oncle sont dures et Nathaniel affiche toute sa colère. Visiblement, Vayne a touché dans le mille. Le jeune pirate veut être à la hauteur du nom qu'il porte. Cela est sans doute lié aux paroles de sa mère, sur les quais de Hell's Water. Moïra n'a pas son pareil pour manipuler les gens, même son propre fils ne peut y échapper.
Wilfird reste fidèle à lui-même, descendant une nouvelle bouteille de rhum, qu'il jette aux pieds d'habitants effrayés. Beuglant comme un ogre pour leur faire peur. Il ne prend même pas la peine de s'intéresser à Nathaniel ou même à Vayne. Difficile de lui en vouloir avec une telle maîtrise des techniques de l'homme ivre. Le garçon n'arrive pas à l'atteindre, quant à l'oncle de ce dernier, il a tout simplement décidé de se tenir en retrait. Une aubaine pour Wilfrid, qui va pouvoir augmenter sa réputation et qui sait, peut-être même s'attirer les faveurs des plus grands noms qui sillonnent les mers.

— Bon, c'est pour aujourd'hui ou pour demain ? Hurle-t-il en s'approchant de son adversaire, je vais finir par dessoûler moi !
— Écoute gamin, je ne te connais pas, mais d'après Moïra… t'es un véritable nid à emmerdes, alors laisse-moi celui-là, ça vaut mieux,
insiste une nouvelle fois Vayne.

Pour seul réponse, ce dernier n'a qu'un sourire de la part de son neveu. Nathaniel ne tarde pas à prouver qu'il est digne de porter un tel nom. Sous-estimant son adversaire, Wilfrid vient à lui. Il avait pourtant le dessus depuis sa position, mais ça prenait beaucoup trop de temps. Cette fois-ci, c'est lui qui prend l'offensive et s'il affiche un avantage certain au début, il voit le jeune pirate placer son premier coup. Une droite monstrueuse, venu de nulle part. Prit par surprise, il lui en faut plus pour être à terre. Néanmoins, ça a le mérite de donner confiance à Nate. Retirant peu de temps après son exploit, en plaçant cette fois son genou dans les côtes de Wilfrid.
Pour trois coups reçus, le pirate excentrique en met un. Le combat est clairement déséquilibré, mais l'endurance dont Nathaniel fait preuve est impressionnante. Forçant même le respect de son adversaire, qui doit s'employer pour le mettre une fois de plus à terre.

— Pas mal petit, économise tes forces et rejoins-nous, tu sais quoi ? Je te laisse la tête de Vayne ! S'écrit Wilfrid qui se met à rire.
— J'ai pas besoin de toi pour me le faire !

La rage au ventre, Nate se relève et fonce sur son adversaire. Une esquive, un coup bien placé et Wilfrid calme les ardeurs du garçon. Toujours en retrait, Vayne sert les dents. Il aimerait intervenir, il devrait intervenir. Sauf que ce serait manquer de respect à son neveu, qui se démène comme un beau diable pour démontrer ce qu'il a dans le ventre. Tout ce qu'il peut faire, c'est empêcher quiconque d'intervenir. Peu importe qui osera venir jusque-là, personne n'approchera Wilfrid et Nathaniel. C'est un combat que le garçon doit mener seul.
Peu à peu, le pirate excentrique commence à suivre les mouvements aléatoires de son adversaire. Le prix a payé est colossal, quand on regarde son état. Pour venir à bout de sa confiance, il en faut bien plus. Nate se débrouille même plutôt bien, malgré la fatigue et le froid. Wilfrid est bien moins confiant qu'au début, voyant bien que le garçon prend le dessus. Grâce à son imprévisibilité et son impulsivité, le tout, accompagné par une endurance hors du commun. Un héritage de la famille Black, à n'en pas douter.

— Désolé petit, mais les affaires sont les affaires et si tu veux mourir, alors je vais réaliser ton souhait, dit le renégat qui empoigne de lames plantées dans le corps d'un de ses sbires.
— Je me suis trompé Nate, confesse Vayne qui s'interpose enfin, tu es bien un Black, sauf que Moïra me tuera si je te laisse mourir, alors au diable ton honneur !
— Tu penses que c'est une histoire d'honneur ?! On m'a roué de coups, humilié et tyrannisé… alors j'ai trahi, triché et menti pour m'en sortir, je me fous pas mal de l’honneur !


Les révélations de Nathaniel sont emplies d'une certaine intensité. Jamais il n'avait confié tout ça à voix haute. Sans pour autant tout dévoiler, il en avait dit assez pour illustrer la vie qu'il avait mené sur Hell's Water. Ici, personne ne va le juger. Certainement pas Vayne, qui a fait bien pire par le passé ou encore Wilfrid.

— Tu penses que c'est pour prouver quelque chose que je me bats ? Non, si je me bats… c'est pour que mon seul nom fasse trembler les mers et que je sois crains et respecté !

Peu à peu, le jeune pirate se dévoilait, mais pas uniquement pour son auditoire, pour lui-même aussi. Au plus profond de lui ce qu'il désirait, c'est que son nom ait un sens. Jusque-là, ce n'était que Nathaniel, orphelin abandonné et élevé par des catins. Autant dire personne. Là, ici et maintenant, il avait une chance de prouver qu'il pouvait être quelqu'un. Nathaniel voulait être crains par ses ennemis, mais tout autant respecté par ses alliés. Il voulait que le monde sache que, quiconque se rallie à lui, aura son indéfectible soutient. Au contraire, quiconque se dresse devant lui, devra affronter sa colère. Voilà ce à quoi il aspire quand il met sa vie en danger en fonçant tête baissée. Le pirate excentrique ne recule devant rien ni personne, pour arriver à ses fins.
Bien obligé de s'incliner devant les paroles de son neveu, Vayne se retire et pour de bon cette fois. Un long soupir accompagne sa marche jusqu'à un vieux bans couvert de neige. Saisissant une cigarette dans la poche d'un des bandits, il l'allume et s'installe confortablement. Wilfrid est un homme d'action et tout ça n'a que trop duré, prenant à nouveau l'offensive, il se montre bien plus dangereux. Nathaniel esquive tant bien que mal, mais c'est à croire que son adversaire est encore plus doué avec des lames. L'imprévisibilité de ses coups manque de le tuer à chaque fois. Wilfrid manque une première fois sa cible et voir aussitôt Nate riposter, il mord son bras avec rage. Lâchant une épée, il va pour répliquer et lacère l'épaule du garçon. Toujours plus déchainé, il fonce droit sur le buste de Wilfrid et l'emporte avec lui dans sa chute. Au-dessus de lui, il enchaîne plusieurs coups rageurs avant d'être envoyé sur le côté. Le renégat se relève difficilement, éreinté par ce combat qui n'en fini plus. Face à un adversaire qui, s'il est fatigué, cache bien son jeu.
Nathaniel est fatigué, mais la volonté dont il dispose prend le dessus. Sauf qu'il trouve ses limites, quand Wilfrid parvient à l'immobiliser et pointer un pistolet sur sa tempe. Un geste qui ne lui ressemble pas, mais il doit en finir et vite.

— Dommage, tu es plutôt doué tu sais, on aurait pu faire quelque chose de toi, mais je dois te tuer…
— Compte là-dessus !


Le jeune pirate n'est pas du genre à se laisser abattre. Il sent son bras se tordre quand il plante ses dents dans le mollet de Wilfrid. Énervé, il lâche le garçon et met un coup de crosse. Sauf que ça suffit à Nathaniel pour se relever, saisissant une épée à la hâte, il fend l'air au hasard. La lame pénètre la chair et lacère le torse de Wilfrid. Surpris par ce geste, il lâche son arme et tombe à la renverse. Guidé par sa seule rage, Nate saisit une pierre et se dresse au-dessus de son adversaire. Puis a plusieurs reprises, frappe avec rage.

— Nathaniel, ça suffit !

La voix de Vayne le rappelle à la raison, il jette la pierre de côté et se recule, amorphe. Couvert de sang, Nathaniel essuie son nez et laisse du sang sur son visage. Finalement, la fatigue physique le rattrape et il s'écroule. Les yeux rivés vers le ciel, il voit la neige qui tombe sous un nouvel angle.
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 417
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Mar 19 Juin - 6:09




feat Nathaniel Black

Premières Neiges



Jeremian avait toujours été un cancre qui imposait sa loi dans les rues de sa ville natale. Adolescent, il avait dû quitter Okalmoa pour s’installer à Luvneel, ses parents espérant qu’une école l’accepte, le garnement c’étant fait expulsé à plusieurs reprises de bien d’autres institutions. En plein crise de puberté, le Lucko voulut s’affirmait et tua ses parents en leurs enfonçant un couteau à bout rond dans les organes en plein milieu d’un repas alors qu’il subissait de nouvelles remontrances. Regrettant son geste, rongé par la culpabilité, il avait fondu en pleure devant la scène du massacre. Ayant le sentiment qu’il ne pouvait plus revenir en arrière, le jeune garçon avait quitté les lieux et était devenu un délinquant meurtrier rechercher par la Marine locale. C’étant fait une bande d’amis, son rôle de meneur prenant tout le monde de haut, même les plus forts que lui, finit par estomper sa part bénéfique que ses remords tentaient de maintenir en vie. Il avait continué d’assumer la figure qu’il affichait devant tout le monde, créant même un équipage pirate et partant affrontant d’autres capitaines afin de prouver à ses potes que c’était bel et bien lui le boss. Grave erreur… Depuis qu’il était arrivé à la Gorge Polaire, sa personnalité cachée refaisait surface de temps à autres, mais comme il le pensait jadis, il ne pouvait plus reculer. Il prit donc la tête d’un petit gang en profitant que Vayne et Rackham ne participe pas aux trafics de Vanectodie, se rassurant ainsi dans son rôle de leader pour oublier tout ses regrets et ses remords. Néanmoins, alors qu’il tendait le pistolet vers la De Lérhane et qu’il pouvait appuyer à tout moment pour mettre fin à sa vie, les visages passaient devant ses yeux… Les visages de ses parents à qu’il avait donné la mort… Les visages de son équipage de délinquants quasiment exterminé face aux chasseurs de primes aux serre-têtes ailés, ceux-là même qu’il n’avait pas pu protéger… Les visages des membres de son gang qui gisait par terre sur le sol de Torgoth, éliminés les uns après les autres par Vayne avant l’arrivée d’Ishtar et Nathaniel, sans que le Lucko n’ait le temps d’intervenir. « Jamais deux sans trois » avait-il envie de se dire… Il s’était entêté… C’était toujours confronté à plus gros que lui en pensant pouvoir montrer ce qu’il valait aux siens ainsi qu’aux autres… Mais cela n’avait jamais valut la peine. Tout ces choix où il était au pied du mur et refusait de le gravir, préférant tourner le dos aux problèmes pour ne pas affronter ses remords…

Les larmes coulaient le long des joues du pirate alors que sa fameuse brindille tombait de ses lèvres pour toucher le sol de pierre de la caverne. La bilcane écarquilla les yeux, ne parvenant pas à comprendre la raison de ceci. Soudain, l’ancienne révolutionnaire remarqua des regards en coin adressé à plusieurs des cadavres au sol. Il regrettait cela ? Il aurait voulu les sauver ? Etait-il en train de dévoiler le cœur qui battait sous la carapace de gros bras et délinquant ? Restant silencieuse, elle baissa sa garde et s’approcha de son adversaire qui ne bronchait pas, les visages continuant de défilait alors qu’il essayait mentalement d’appuyer sur sa gâchette. Le dernier meurtre qu’il avait réellement commis lui-même… C’était le premier, celui de ses parents. Au fond, il ne parvenait pas à aller au bout et laisser toujours ses subordonnés finir le travail car cela lui rappelait le moment où tout avait basculé et qu’il avait de lui-même décidé qu’il ne pourrait pas revenir en arrière ni changer les choses. Il avait considéré que la mort de ses parents était la fin de tout sentiment agréable en lui… À tort.

-Tu sais… Si tu veux éviter que tes amis finissent ainsi… Tu n’as qu’à arrêter de te battre… Te ranger et ne plus jamais magouiller.

-Tu ne sais rien de ma vie d’accord !

-Oui… Mais c’est pourtant le seul moyen d’éviter ceci…


L’ange regrettait de ne pas être arrivé plus tôt. Mis à part en cas de force majeur, elle essayait de garder ses ennemis en vies car elle ne voulait pas dispenser la mort. Dans certaines configurations elle se laissait aussi entrainé par l’adrénaline et frapper trop fort pour la constitution de certains adversaires. En vérité, à la manière de Jeremian qui essayait de ne pas penser au passé et ruminer, l’ange ignoraient ses cas là et faisait comme s’ils n’avaient jamais existés, se disant parfois qu’elle devait davantage se canaliser, avant de réfléchir à autre chose. Le Lucko quant à lui, le regard bercé de larmes, était convaincu d’avoir trouver le moyen d’éviter ce genre de carnage.

-Il n’y a qu’un moyen pour que cela prenne fin.

L’ange entrouvrit la bouche pour tenter de crier, s’élançant sur le pirate pour tenter de l’arrêter. Un coup de feu résonna. Le corps du forban tomba au ralenti. L’homme qui se faisait constamment passer pour un dur au point de s’être convaincu d’en être un n’avait, une fois de plus, pas supporté la réalité et les remords. Il avait emprunté la dernière voie de fuite qui lui paraissait possible. Jusqu’au bout, il n’avait pas réussi à assumer…




L'ange s'arrêta, inspira, puis soupira. Elle tourna lentement la tête vers Nate et Vayne tout en voyant les derniers survivants du gang de Wilfrid retournait vers elle, cherchant à comprendre pourquoi le capitaine aux dix millions de berrys de prime c'était lui-même donné la mort. Ils haussèrent finalement les épaules en se disant que si un gang disparaissait, le leur aurait plus de pouvoir. Les neuf brigands s’élancèrent vers elle. La demoiselle esquiva un coup de hache en faisant un pas de côté tout en pivotant, amenant directement en riposte l’une de ses ailes qui repoussa l’ennemi sentant le coup passer comme une gifle appliquée à tout son corps. Pendant que le scélérat à la hache se relevait, un lancier s’avança. D’un coup de poing, elle brisa l’arme de mauvaise qualité et frappa violement le mafieux qui vola sur plusieurs mètres avant de rouler sur le sol. Tout en combattant et en parant les coups d’un coutelas en frappant le plat de la lame avec les paumes de ses mains, déstabilisant un peu plus à chaque fois l’équilibre du vil gredin, la decima repensa à ce pauvre capitaine qui venait de se donnait la mort. C’était le seul adversaire d’un bon niveau qu’elle avait pu affronter aujourd’hui et il avait décidé de se donner la mort. C’était triste. L’ange aurait aimé le sauvait, mais il était déterminé et si c’est ce qu’il préférait faire, ainsi soit-il. Elle espérait juste que son âme repose en paix. Attrapant finalement le sabre à l’arrière de la lame, l’ange donna un coup de front au malfrat qui tomba à la renverse.

Alors que l’homme à la hache revint de plus belle, la blonde capta les paroles du Black. L’ancienne révolutionnaire dévia le coup en donnant un coup de coude dans l’arme avec le même bras dont elle se servit pour frapper l’ennemi avec suffisement de puissance pour l’assommer, lui pétant le nez au passage. « J'ai trahi, triché et menti pour m'en sortir, je me fous pas mal de l’honneur ! » Il voulait se faire respecter alors qu’il se moquait de l’honneur. Elle qui basait beaucoup de ses principes de vies sur l’honneur et le respect se sentait humilier par le propos lancé dans le vent par le jeune homme. Allait-elle l’affronter finalement ? La sensation qu’elle avait eu en le regardant venait du fait qu’elle le jugeait comme étant un bon adversaire, alors peut-être qu’au fond ils étaient destinés à s’affronter. Elle réfléchirait à tout cela plus tard…

Les deux adversaires suivants s’avancèrent armés de poings américains. La De Lérhane attrapa les deux objets avec la paume. Les deux scélérats stoppés se jetèrent un regard. Un premier partit frapper l’un d’eux qui demeurait dans sa stupéfaction. Le temps que le second ramène son regard vers la femme ailée, celle-ci avait reposé son pied et lâché la main du premier, lui permettant d’abattre son poing sur le sommet du crâne adverse. Un autre homme se précipita en criant tout en levant à deux mains sa masse. L’ange fit un pas en arrière, laissant l’ennemi passé en courant. Elle donna un simple coup du tranchant de la main dans la nuque du malfrat qui tomba aussitôt dans les pommes. Il ne restait plus que trois hommes arborant des armes à feu. Ceux-ci, constatant la défaite de leurs alliés, pointèrent leurs canons vers la demoiselle. Pliant ses jambes, la créature céleste se propulsa vers l’avant en usant de sa détente puissante pour arriver à leur niveau en les surprenant. Vu leurs niveaux, ils n’auraient pas eu le réflexe de tirer et cela se confirma immédiatement. Ils eurent un mouvement de recul et l’ange assena un laria en plein gorge d’un premier qui se retrouva avec la pomme d’adam compressé. Le second recula de deux pas, mais les longues jambes de la femme mesurant trois mètres de haut le frappèrent entre les jambes, mettant le brigand hors d’état de nuire. Elle attrapa ensuite Ashunera, l’épée de son père dont elle ne se servait pas pour se battre, à sa ceinture et la pointa vers le dernier homme qui, constatant la défaite, lâcha son arme. Elle s’approcha de lui et le frappa pour l’assommer, sans lui causer trop de dégâts. La maudite se tourna alors vers Nathaniel qui était en train d’achever Wilfrid. Oui, ce garçon laissait beaucoup trop son sang bouillir. Il réagissait de manière bestiale. Est-ce qu’une défaite face aux dures réalités de ce monde et de ses hautes sphères lui permettrait vraiment de revoir sa manière de faire et gagner en sagesse ? Rien n’était moins sûr. Plus cela allait, plus il montrait une partie de lui qui inquiétait la demoiselle, à la fois pour son comportement, mais aussi pour son avenir et sa survie.






©️ By Halloween



-Wilfrid lvl 17 Style de l'homme ivre
-Gang de Wilfrid : 19 hommes lvl 6
-Jeremian Lucko lvl 15
-Gang de Jeremian : 20 hommes lvl 4

Carte de l'île :
 


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Black
Pirate
avatar
Messages : 94
Race : Humain
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
101/120  (101/120)
Berrys: 1.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Mar 19 Juin - 12:26



Nathaniel Black

& Ishtar De Lérhane


La scène n'avait rien à envier aux événements qui avait frappé Hell's Water. Point commun à ces massacres : Nathaniel. Le garçon avait employé des mots forts, peut-être un peu trop, même pour Vayne. Lui qui avait pour réputation d'être un pirate sans pitié. Pourtant, en voyant son neveu étendu là, il vient à avoir des regrets. La vie qu'il a mené, faite de sang et de cadavres, il aurait pu la passer sur Hell's Water. Auprès de Moïra, il aurait pu veiller sur Nate et peut-être, lui offrir une vie meilleure. Cela faisait beaucoup de suppositions, mais Vayne ne pouvait supporter l'idée de voir ce jeune pirate cracher sur l'honneur. Ancien capitaine de renom, il lui en a fallu pour maintenir le respect parmi ses hommes alors qu'il traversait la tempête. Un équipage qui vous respecte, c'est un équipage de confiance. Nathaniel ne peut pas inscrire son nom dans la légende, sans honneur. Le monde le craindra, oui, mais jamais il ne le respectera. Face à lui, ils seront tous fidèles, mais dans son dos ils comploteront. La confiance disparait, la paranoïa s'installe et alors, on regarde sans cesse au-dessus de son épaule. Vayne ne doute pas que son neveu ait eu une vie difficile, mais maintenant qu'il est sur les mers, c'est à lui de choisir sa voie.
Approchant du garçon encore allongé dans la neige, il affiche un visage des plus sérieux. Croisant le regard perdu de Nathaniel, il a l'air apaisé. Cela n'est pas sans rappeler Moïra, qui avait tendance à laisser les émotions l'emporter. Faisant alors plus de morts. Vayne refuse de faire la même erreur une seconde fois. Jamais il ne laissera un autre membre de sa famille se perdre dans les ténèbres.

— Nate, ce que tu as dit tout à l'heure… je ne doute pas que la vie sur Hell's Water fut un enfer, cette maudite île, elle… bref, jamais tu ne dois cracher sur l'honneur, sans ça, nous ne sommes plus des hommes, explique Vayne avec une certaine ferveur.
— J'ai été élevé par des catins, commence par expliquer le garçon qui se relève en grimaçant, et c'est peut-être difficile à croire, mais elles m'ont inculquées des valeurs, tel que l'honneur, puis je les ai vu être traité comme de la merde, jetées dans la rue comme des rats, tout ça pour quoi ? Pour protéger l'honneur de la Marine…

Le problème était épineux pour Vayne, qui avait fort à faire avec ce garçon. La vie qu'il a eu, ce n'est pas une vie. Hell's Water vous enivre, mais elle vous arrache tout ce que vous avez et fait de vous un être aussi froid que la brume qui s'empare de la baie. L'ex-Capitaine était bien placé pour le savoir, il avait vu sa sœur succomber au charme de cette maudite ville. Le jour de la bataille, elle a tiré un trait sur son âme et depuis ce jour, elle n'a jamais été la même. Vayne n'a rien fait, préférant reprendre la mer. Persuadé que c'était la seule solution, pour laisser une chance à Moïra. La vérité sur les événements qui ont forgé la réputation sanglante de Hell's Water, sont plus complexes qu'il n'y parait. Seulement, trop peu de personnes sont encore vivantes pour en témoigner.

— Un vieil ami disait toujours… ne traite pas ton ennemi, comme tu aimerais qu'il te traite, philosophe Vayne qui se laisse emporter par la nostalgie, et crois-moi, il avait de quoi haïr le monde entier ce vieux boiteux.
— Alors quoi ? Le Gouvernement rase des îles entières à coup de Buster Call, tout ça pour assoir un peu plus leur domination et nous, on devrait les traiter avec honneur ?

Difficile de donner tort à Nathaniel, quand sur les mers, tout lui donne raison. Pour autant, Vayne ne veut pas succomber au fatalisme. La vie ne l'a pas épargné lui non plus et il a perdu beaucoup plus qu'il ne voudra jamais l'admettre. Le recul lui a permis de voir les choses différemment, avec plus de sagesse. L'âge peut-être ou tout simplement, le temps. Nate est encore jeune et malgré ça, il a déjà côtoyé la mort de trop nombreuses fois. Peut-être que le temps ne suffira pas pour lui, peut-être est-il déjà trop tard, mais Vayne ne veut pas renoncer. Moïra fonde tant d'espoirs dans ce garçon, que c'est devenu sa nouvelle obsession.

— Tu n'en as surement jamais entendu parler, mais Barbe-de-bière était un homme jovial, qui rigolait tout le temps, au point que ça en était énervant, explique Vayne qui ricane, pourtant, il a dû assister à l'exécution de sa femme et de ses enfants par la Marine, leur tête a roulée jusqu'à ses pieds, alors qu'il se débattait comme un animal.

Touché, Vayne commençait à faire écho chez Nathaniel et pour cause, c'est un nom qu'il connaissait bien. La "Barbe-de-bière" était la taverne où il passait tout son temps, sans jamais savoir d'où lui venait ce nom. L'histoire a oublié ce pirate, qui a donné sa vie, pour protéger Moïra. Tout espoir était perdu et alors même que la mort lui tendait les bras, il fit front sans jamais perdre son sourire. Parce qu'il pouvait enfin, revoir sa femme et ses enfants.

— Très touchante ton histoire, mais je ne pense pas avoir la force, murmure presque honteusement Nate, ça là, c'est tout ce que j'ai toujours connu, pour moi, c'est le seul moyen de survivre.
— Écoute gamin, je vais te dire un secret, dit Vayne qui s'accroupit près de son neveu, tu as quelque chose que peu de gens ont et que certains seraient prêt à tuer pour l'avoir.
— Si tu me dis un cœur pur ou une connerie dans le genre, je te mets mon poing dans la…
— La ferme !
Grogne l'oncle du garçon pour se faire entendre, tu as hérité d'une grande volonté, la famille Black n'est pas comme les autres.

La suite, c'est au creux de l'oreille du garçon que Vayne le confia. Nate écarquilla les yeux, surpris. C'était impossible, quelque chose d'aussi énorme, Moïra lui en aurait forcément parlé. Pour sa défense, le temps lui manquait et surtout, elle voulait protéger son fils. Porté un tel fardeau, c'est devenu dangereux sur les mers. Certains le brandissent fièrement, d'autre en font un secret. Néanmoins, ils ont tous en commun une grande destinée. Le pirate excentrique peut réaliser de grandes choses, s'il choisi une voie plus sûre et moins sanglante. Rien ne l'empêche de prendre la vie de son ennemi, tant que celui-ci mérite la mort. Seulement, il ne doit pas céder à l'appelle du sang et de la violence gratuite. Un adversaire battu, devra vivre avec ça le restant de ses jours. Tandis qu'un adversaire mort, sera délivré de cette peine. Nathaniel semblait transcendé par les paroles de Vayne et c'était peut-être provisoire, mais après de telles révélations, il avait envie d'y croire. Certes, le jeune pirate n'a aucun regret et si c'était à refaire, il le referait, mais il n'a pas envisagé que sa fuite de Hell's Water, pouvait être un nouveau départ.

— Black D. Nathaniel, reprend le garçon avant de sourire, ça le fait, non ?


Dernière édition par Nathaniel Black le Mer 20 Juin - 0:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 417
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Mar 19 Juin - 19:04




feat Nathaniel Black

Premières Neiges

L’ange observa la scène depuis sa position en retrait, jetant quelques regards aux habitants qui essayaient de comprendre ce qui se passait. Tout comme elle, ils ne parvenaient pas à entendre tout ce qu’oncle et neveu se disaient. Cependant, les tenant et aboutissants semblaient être captés par certains. Son origine, ceux que racontait Nate, altérerait peut-être la vision que les civils du coin avaient de Vayne, vu jusque-là comme un aventurier solitaire ayant décidé d’arrêter de courir le monde. Peut-être qu’en conséquence il devrait quitter la ville. Il lui était aussi possible de suivre le jeune Black pour l’aider dans ses aventures. Parmi les propos que le vétéran portait aux oreilles de Nathaniel, Ishtar saisit la question de l’honneur et fut rassurée que lui, supposément un des modèles de son neveu, tente de le ramener sur un chemin plus sage. Une opinion venant d’une personne qu’il respecte pouvait faire son petit bonhomme de chemin et permettre au jeune Black de s’approcher de la raison. Pour l’heure, elle n’avait à priori plus rien à faire avec lui. Vayne était beaucoup mieux placé pour protéger et conseiller Nate aux vues de leur lien, mais puisqu’elle était là autant profitée pour savoir si ici il y avait un navire qui se rendrait à Jaya. Elle n’aurait qu’à retourner à Arzula quand elle en aurait fait le tour. Elle prit donc la direction des quais, laissant les deux hommes converser tranquillement sous les regards d’hommes et femmes curieux qui cherchaient à comprendre ce qu’il se disait. Alors qu’elle commençait à peine à s’éloigner, une silhouette imposante de quatre mètres de haut et à la musculature dévellopé.





Adrius
Primé à 2.552.459 B

Le semi-géant était demeuré sur le navire de son collègue de l’organisation des Ombres. Au moment de recevoir l’appel de Jeremian Lucko, il avait grincé des dents et dit à son camarade de l’attendre. Marchant tranquillement en direction de l’entrée du village, il avait répandu une peur viscérale chez les habitants rien que par sa présence et sa stature impressionnante. Il avait bien l’intention d’écraser toutes ces personnes qu’il ne connaissait pas, mais qui avait ruiné ses plans. Son orgueil était à un tout autre niveau que les trois gus aux primes dépassant la dizaine de million, alors même qu’il était sous la barre des trois millions. Adrius était à l’origine un lutteur et catcheur machiavélique qui réduisait en bouillit le crâne de ses concourants, les tuants les uns après les autres et se faisant finalement disqualifier de chaque tournoi à cause de cela. Il écrasait même les sergents qui tentaient de l’interpeller pour qu’il réponde de ces crimes. Finalement, il c’était reconvertie dans la vie de pirate, poussé par un conseil d’un membre des Ombres qui voulait voir ce que le semi-géant avait dans le ventre. Il se fit finalement recruter et les agents principaux avaient pour ambition d’en faire une bête de guerre… mais pour l’heure il n’en était rien et les hautes autorités de son groupe ne pouvait pas l’empêcher d’agir comme il l’entendait pour terminer le boulot tout seul.

-On est jamais mieux servi que par soit même, pouffa-t-il en décrochant un direct du droit qui se planta dans le ventre de l’ange qui effectua un vol plané pour retomber plusieurs mètres plus loin.

La femme ailée se releva en grinçant des dents. Il possédait une force incroyable qui se combinait à sa taille et sa musculature travaillé, tout comme elle. Cependant, elle comptait bien lui rendre la monnaie de sa pièce en usant de la puissance supplémentaire que lui octroyait sa malédiction. Bien entendu, il était tout à fait possible que Vayne et Nate participe à cet affrontement afin d’éradiquer définitivement la menace pesant sur l’île.






©️ By Halloween



-Adrius lvl 16 ???

Carte de l'île :
 


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 14:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Black
Pirate
avatar
Messages : 94
Race : Humain
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
101/120  (101/120)
Berrys: 1.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Mer 20 Juin - 1:34



Nathaniel Black

& Ishtar De Lérhane


Un nouveau départ, ça ne s'improvise pas du jour au lendemain. Cela demande un long travail sur soi-même et Nathaniel n'aurait peut-être pas la patience. La solution la plus simple serait de faire ce qu'il a toujours fait. Choisir la facilité et opter pour la violence. Après tout, la meilleure des défenses, c'est l'attaque. Sauf que maintenant, le garçon apprend qu'il porte plus qu'un nom. Bien sûr, il n'a pas encore réalisé tout ce que cela implique. L'avenir tout tracé qui s'offre à lui, mais aussi et surtout, les dangers que cela implique. Au moins pour ce dernier point, il a déjà une longueur d'avance. La Volonté du D. est un mystère qu'il doit lever, car même Vayne n'est pas sûr de tout savoir sur le sujet. Nate voit bien que ce dernier s'efforce de lui donner les clés d'un monde meilleur. Le geste est louable, mais peut-être vain. Le pirate excentrique doit lutter contre ses démons et ils sont nombreux. C'est par dizaines que s'entassent les cadavres dans le placard.
Recouvrant peu à peu ses forces après ce combat éprouvant, Nathaniel se relève. Le dos craque quand il se courbe, le faisant grimacer à cause de la douleur. Il en a vu d'autres et des biens pires, il ne lui faudra pas longtemps pour s'en remettre. Fixant Vayne avec interrogation, il se pose un million de questions. Chaque chose en son temps, pour l'heure, ils ont encore fort à faire.

— Le travail est loin d'être terminé, Wilfrid et Jeremian n'étaient que de pion, ils…

Pour le pirate de renom, inutile de finir sa phrase, au loin un mouvement de foule et rapidement, des bruits de combats. Inquiet pour l'ange, Nathaniel se précipite vers les lieux. Vayne tente de le retenir, mais il est trop tard. C'est que ce gamin a encore de l'énergie pour courir comme ça.
Le combat est déjà bien entamé et si Ishtar semble maîtriser, son ennemi est loin d'être du menu fretin. Bien plus grand que la jeune femme, il affiche une force colossale et une rage que le garçon ne connait que trop bien. Désireux de remercier l'ange pour son aide, sans qui jamais il n'aurait trouvé son oncle, il la rejoint pour l'aider. Affichant un large sourire à son attention, il ne tarde pas à jouer la carte de la provocation. Un autre atout qu'il maîtrise plutôt bien, même si c'est dans de meilleures conditions qu'il la joue d'ordinaire.

— Bah alors mon gros, on s'est perdu ? Ok, je vais te la faire courte, j'ai déjà envoyé au tapis deux tes potes, James et Wilfrid, alors me cherche pas, ok ?! S'énerve Nathaniel qui va jusqu'à faire face à ce monstre de puissance.

Peu impressionné, cela le fait même rire. Un soupir, Nate hausse les épaules et ne bronche pas quand il encaisse le coup. Le choc est tel, qu'il est projeté au sol et roule dans la neige sur plusieurs mètres. La seule chose qu'il trouve à dire alors que tout son corps le fait souffrir, c'est "aie". Une chance que la neige ait amortie sa chute, mais même avec ça, il ne peut plus bouger. Rapidement, il voit le géant au-dessus de lui. Saisissant le garçon comme si c'était une vulgaire poupée de chiffon, il rigole de nouveau, mais s'interrompt, quand il entend sa prise ricaner à son tour.

— Toi, t'es pas du genre malin, pas vrai ? Ouai, je me disais, rien dans la tête, tout dans les muscles, lâche Nate qui est interrompu par l'étreinte d'Adrius, moi aussi j'ai une grande gueule, comme Pinne, mais au moins, je sais l’utiliser.

Héroïque ? Idiot ? Désespéré ? Les qualificatifs ne manquaient pas pour qualifier l'attitude de pirate excentrique. Peut-être bien qu'il eût laissé l'honneur dans les rues sanglantes de Hell's Water, mais pas la fidélité. Ishtar aurait pu vaincre Adrius, pas sans prendre quelques coups, mais elle aurait réussi. Sauf que là, c'est sa tête sur un plateau que lui offre Nathaniel. Il apprécie l'ange, car elle était vertueuse et sage, tout ce que le garçon n'était pas. Grâce à leur petit numéro sur la Gorge Polaire, il aimait à penser qu'ils étaient devenus amis – ou que c'était en bonne voie. Le jeune pirate a des défauts, ça ne fait aucun doute. Sauf qu'il n'hésitera pas à donner sa vie, si c'est pour offrir la victoire à ses alliés. Déjà sur Hell's Water, il était prêt à le faire. Ici ou ailleurs, c'est la même chose. Les valeurs de Nathaniel sont peut-être faussées par une vie en enfer, mais ça ne veut pas dire qu'il n'en a aucune. Il tente, à sa manière, de racheter son attitude en faisant ce geste stupide et peut-être même, inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 417
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Mer 20 Juin - 2:43




feat Nathaniel Black

Premières Neiges



L’ange s’était relevait et faisait désormais face au mastodonte qui la défiait du regard. Il était rare de croiser des personnes de la taille de la bilcane, mais des semi-géant c’était exceptionnelle ! Surtout sur les Blues. Cependant, les personnes atteignant les trois mètres de hauteur comme elle ne possédait pas une grande taille par l’héritage génétique de géants, mais bien par leur propre individualité. La femme ailée se propulsa vers l’avant allant à la rencontre du géant qui la croyait insouciante. Il envoya donc un coup de poing à la rencontre de son adversaire. Malheureusement pour lui, l’ange s’attendait à cette réaction pour le moins naturelle quand une personne se sent supérieure. Elle dévia sa course, partant en diagonale pour passer à côté du bras de l’ennemi. D’un coup de pied, elle frappa le coude d’Adrius qui se retrouva déstabilisé fut contraint de pivoter légèrement à cause de l’énergie transmise par l’impact. Cela laissa les côtes du semi-géant parfaitement à découvert. La demoiselle n’attendit pas de le frappa de toutes ses forces à cet endroit. La decima sentit une des côtes se briser. Elle n’eut le temps de faire aucune autre action car le bras du pirate revenait déjà vers elle. L’ange se retrouva propulsé sur plusieurs mètres, roulant sur le sol avant de traverser la coque d’un navire. Le criminel s’approcha et posa une main de chaque côté du trou béant afin d’arracher davantage de planches pour pouvoir entrer dans la nouvelle zone de combat. Alors qu’il approchait sa tête des ténèbres de la cale, l’uppercut de l’ancienne révolutionnaire jaillit pour venir à la rencontre du nez du béhémot humain qui fit plusieurs pas en arrière en hurlant à la mort pendant que le sang dégoulinait de ses narines déformées.

-Tu vas me le payer sorcière de pacotille. Je suis Adrius, descendant du géant Arvarius qui était primés à plus de cinq cents millions il y a sept siècles ! Personne ne peut affronter la fureur de mon clan ni résister à la puissance de mon ancêtre.

-Pour ton information, ce n’est pas un membre de ta famille née il y a plusieurs générations qui assure ta puissance physique. Ce n’est qu’une vantardise qui n’a plus aucunes valeurs pour parler de tes propres capacités. Certes cela t’octroie un héritage à porter sur tes épaules, une fierté à transmettre. Tu comprends ? Tu te fourvoie. Au lieu de te reposer dessus, tu devrais porter cela sur tes épaules.

-Ferme là sale conne ! Je vais réduire cette île en cendres et récupérer toutes les richesses des habitants. J’en ferai ensuite mon Quartier Général et je me servirai des autres membres de l’organisation pour préparer mon ascension. Je ferai de cette île mon propre royaume dans lequel seul les forts descendants de forts pourront vivre !

-Quelle organisation ?


L’échange s’arrêta là. Le semi-géant se saisit d’une hache mesurant prêt de cinq mètres de hauteur et qu’il avait laissé planter dans le sol jusque-là. Cependant, son arme avait un défaut non négligeable, elle était faite en pierre, une matière facilement pulvérisable pour des pugilistes entrainés ou des sabreurs expérimentés. Il amena la hache à deux mains sur la demoiselle qui envoya un uppercut sur le manche qui vola en éclat sous la puissance déployé. Adrius écarquilla les yeux et regarda fixement pendant dix secondes ses paumes vides.

-La relique de Varisius. Mon arrière-arrière-grand-père… La hache de mon arrière-arrière-grand-père !

Il se mit à hurler, faisant trembler les lieux. Enfonçant son poids dans le sol, l’ange parvint à résister au flux d’air. Lorsqu’il eut fini son beuglement de colère, l’ange contourna son adversaire et décrocha un direct du droit directement à l’arrière du genou du semi-géant qui dut poser l’articulation au sol. Elle monta alors sur le dos de son ennemi et vint abattre son poing à l’arrière du crâne du colosse. Ce dernier lâcha un râlement, un gémissement mélangé à de la rage, avant de se redresser violemment, percutant la créature céleste avec une de ses omoplates. Cette dernière serra les dents avant d’atterrir sur ses pieds. L’élan du coup était cependant trop grand et elle se retrouva à faire une roulade sur le sol. Cependant, elle se releva sans trop de mal afin de continuer le combat contre le descendant de ce dénommé Arvarius. Sa famille devait vraiment attacher beaucoup d’important à sa filiation s’ils se souvenaient encore de son nom après tant de temps alors que les grands noms du monde changeaient à chaque époque. Esquivant une attaque de zone fort maladroite qui découlait de la hargne de l’ennemi, la maudite vit Nate débarquer. Il lui lança un sourire avant de se mettre à provoquer le béhémot humain qui ne tarda pas à répliquer alors que l’ange se disait qu’il y avait bien mieux à faire que jouer sur ce terrain-là.

-Qu’est ce que j’en ai à faire de ces merdeux qui voulaient se faire oublier au lieu de régner ? Ils ont préféré jouer à la guéguerre de gangs plutôt que de retourner sur les flots pour assurer leur fierté et montrer de quoi ils étaient capables ? Ils se sont ramollis de manière merdique et il a suffit d’un rien, jouer sur la facilité d’obtention du butin, pour les pousser à se jeter dans cette attaque des villes. Ils se sont ramassés comme des merdes et grand bien leurs en face. Sans ambition, il ne méritait plus de se battre de toutes manières.

-Ce n’est plus l’honneur que tu invoque là Adrius, mais de l’orgueil
, déclara la De Lérhane alors que le coup qui venait vers Nate rencontrait sa cible et qu’elle se décalait pour esquiver.

Le semi-géant ignora le sermon de la demoiselle pour se saisir du minable garnement qui l’avait provoqué. Durant un instant, le mastodonte chercha la signification des paroles du Black, mais c’est alors qu’une ombre vint bientôt cacher son visage. Ishtar était passé sous-forme hybride et dominait désormais l’adversaire du point de vue de la taille. Se dressant généralement à quatre mètres et demi de hauteur sous cette forme, elle continuait à grandir, du moins c’est l’impression que cela donnait. En effet, elle se dressait de plus en plus sur sa longue queue de serpent, son corps avoisinant dans toute sa longueur les huit mètres sous cette forme. Même si elle en imposait plus, sa hauteur atteignant désormais ni plus ni moins que les six mètres, sa mobilité était extrêmement restreinte, son équilibre étant précaire. Adrius avala sa salive avant de tourner la tête. Il n’avait jamais pensé pouvoir tomber sur quelqu’un qui serait plus grand que lui et cette vision de domination, cette sensation d’être plus petit, qu’il n’avait jamais connu le paralysait. Se laissant entrainé par son poids vers l’avant, elle gagna en vitesse tout en envoyant son poing vers le visage de l’adversaire qui ne semblait pas parvenir à bouger, fixant l’attaque qui arrivait sur lui. Lâchant sa prise, il vola sur de nombreux mètres et traversa intégralement une maison pendant que l’ange reprenait ses quatre mètres et demi habituels. Après une vingtaine de seconde un nouveau hurlement retentit. L’homme jaillit des planches et toisa le binôme du regard.

-Assez ! Vous m’avez suffisement énervé avec tous vos trucs ! Je vais pouvoir enfin me déchaîner ! RAGE D’ARVARIUS !

Ses yeux s’injectèrent de sang pendant que ses veines grossissaient irrémédiablement. Un nouveau cri plus puissant que les précédents secoua la grotte. Il était entré dans un état lui permettant d’outrepasser ses limites physiques.






©️ By Halloween



-Adrius lvl 16 normalement Rage d'Arvarius

Rage d'Arvarius :
Il s'agit d'un mode berserk de la famille se prétendant descendante d'un géant qui se nommait Arvarius. Dans cet état, le semi-géant transcende ses limites physiques. Sa puissance est accrus alors que les dégâts qu'il reçoit l'énerve davantage, augmentant encore ses capacités naissant de la rage. C'est ainsi qu'il ignore littéralement les blessures en les transformant en force, même s'il devra en subir les conséquences quand il aura atteint les limites de ceux que son corps peut subir, le sortant alors de cet état pour le plonger dans une souffrance extrême qui peut s'accompagner de plusieurs lésions et blessures graves. À son niveau actuel, sous cette forme, Adrius gagne littéralement deux niveaux supplémentaires.


Carte de l'île :
 


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Black
Pirate
avatar
Messages : 94
Race : Humain
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
101/120  (101/120)
Berrys: 1.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Mer 20 Juin - 11:55



Nathaniel Black

& Ishtar De Lérhane


Un plan stupide ? Assurément ! Adirus avait mordu à l'hameçon, mais il était maintenant fou de rage. Cela était dû en partie à l'attitude du pirate excentrique, mais très certainement aussi, à celle de l'ange. C'est qu'elle ne plaisantait pas et le semi-géant l'avait appris à ses dépens. Difficilement, Nathaniel se relève. Loin d'être déçu, il semple plutôt satisfait. Non pas parce qu'il a réussit à provoquer ce colosse, mais parce que l'adversaire se révèle bien plus coriace que ses comparses. Faisant craquer quelques articulations pour se remettre d'aplomb, le garçon faisait peine à voir. Le corps rouge de coup et du sang sur ses vêtements. Un peu de celui de Wilfrid, mais surtout du sien. Voilà un jeune pirate bien mal embarqué, mais il est loin d'être impressionné. Bien au contraire même, puisqu'il s'avance, mais pour cette fois-ci, venir aux côtés de l'ange maudit.

— On s'amuse bien, pas vrai ? Moi je trouve ça cool qu'on se batte comme ça, je sais pas, je trouve qu'on forme une bonne équipe… bon ok, on l'a sacrément mit en rogne, poursuit-il en ricanant.

Visiblement peu impressionné par les aptitudes de son ennemi, Nathaniel semble toujours aussi insouciant. C'est loin d'être le cas et ce combat, il le prend très au sérieux. D'ailleurs, un nouveau plan audacieux lui vient à l'esprit et le sourire qu'il affiche, est des plus inquiétant.

— J'ai un plan et un bon plan cette fois, assure Nate qui ne peut s'empêcher de sourire, tu me laisses cinq minutes ? Je sais pas, fait lui une petite danse, dis lui des mots doux… improvise !

L'enthousiasme du garçon faisait peur à voir, bien plus que la rage du géant. Très inspiré, il s'élance en direction du géant qui beugle. Tout porte à croire qu'il tente de réitérer son exploit, ce qui en soit, est encore plus idiot que la fois précédente. Fonçant droit devant lui en tentant d'hurler plus fort que le semi-géant, il aperçoit le poing de ce dernier. Placé sur la droite de son adversaire, Nate est projeté jusqu'à un navire dans lequel il disparait.
Un tel coup aurait dû avoir raison de lui et c'est ce qu'il laisse penser à tout le monde. Le plus dur pour le jeune pirate, ce fut le choc dans la coque du navire. Une chance, il atterrit sur un stock de céréales. Pour réaliser son petit effet, il a dû jouer de malice. Esquivant le coup, il attendu qu'Adrius soit à sa porté maximale pour limiter l'impact et être projeté sans trop de dégâts. Bien sûr, le fait qu'il tombe exactement là où il voulait est un coup de chance. Sans plus de préparations, le pirate excentrique aurait pu se retrouver à la mer. Heureusement pour lui, il n'a pas mangé de Fruit du Démon. Sauf que vu les eaux glaciales de la région, il n'aurait pas tenu une minute dans l'eau.
C'est des céréales pleins les cheveux qu'il se relève et rapidement, il rejoint le pont. Au loin, il aperçoit la bataille qui se joue. Scrutant les navires qui l'entourent, il fini par trouver ce qu'il cherche. Par le biais d'un cordage, il rejoint un second navire, celui-ci armé de canon. Bien sûr, les bases dont il dispose sont très limités.

— Je met la poudre, le boulet là et… ah oui, la mèche et… boum ?

Nathaniel allume la mèche et quelques secondes plus tard, le boulet s'élance. Droit devant lui, il passe à un cheveu de l'ange. L'excitation gagne le pirate excentrique, qui ne tarde pas à remettre ça. Pour une fois qu'un plan se passe sans accrocs, il jubile. Un nouveau projectile chargé, il profite qu'Ishtar soit un peu plus en retrait pour remettre ça. Cette fois-ci, il fait mouche et le boulet s'écrase sur les côtes du semi-géant. La fumée est soufflée par le vent, mais Adrius est toujours debout et plutôt remonté.

— Oups, lâche Nathaniel qui voit le géant se tourner vers lui, moussaillons, recharger ! Oui capitaine !

Exécutant son propre ordre, le garçon arme un nouveau boulet, mais aperçoit déjà le semi-géant lui foncer dessus. Jouant avec le feu, il patiente et au dernier moment, allume la mèche. Adrius n'est qu'à quelques mètres, quand il se prend le boulet. Cette fois-ci, il vacille, mais ne tombe pas. Sans peiner, il explose le navire. Nate saute in extremis sur le navire qu'il a précédemment quitté, avant de retourner sur le pont. Prenant ses jambes à son cou, il court le sourire aux lèvres, fier de son coup. Le colosse ne tarde pas à repérer la supercherie. Tandis qu'il retourne dans la bataille, Adirus voit derrière lui le navire exploser à cause du stock de poudre. Summum de la classe, il ne se retourne pas malgré l'explosion.
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 417
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Mer 20 Juin - 12:42




feat Nathaniel Black

Premières Neiges



L’ange ne tourna pas la tête quand son camarade s’approcha pour lui parler. Elle lui répondit le plus naturellement du monde alors que sa langue bifide passait entre ses dents désormais rares et acérés.

-Ouai, c’est bien parti. Il manquait justement de l’intensité. Ça va enfin être plus dur, exactement ce qu’il fallait.

Il n’y avait dans ses paroles aucune prétention de victoire. L’ange faisait juste un constat sur son ressentit du combat. Habitué à affronter des adversaires de son niveau avec ses années auprès des révolutionnaires, faire face à un ennemi qui se détachait des standards par une particularité singulière était franchement dépaysant et agréable pour cette femme réfléchie, mais pourtant passionnée par le combat et la guerre, tant et si bien qu’elle expérimenterait d’ici peu de temps le phénomène du Flow. Ainsi, à l’inverse de son camarade elle conservait son sérieux, canalisant intérieurement son euphorie grâce à sa maitrise de la méditation. Elle arqua un sourcil quand le Black lui déclara avoir trouvé un plan. La decima hocha simplement la tête en guise de réponse avant d’observer le jeune homme s’éloigner. Elle lança un regard en direction de Vayne qui semblait vouloir voir son neveu à l’œuvre. Leurs regards se croisèrent et la demoiselle afficha un sourire en coin volontairement. C’était un geste très intéressant de sa part de le laisser se débrouiller tout en étant là pour intervenir au cas où. Avec ce qu’il avait dit, le geste apparament incroyablement naïf et stupide du jeune homme paraissait bien évidement totalement artificiel. Elle devait donc gagner du temps ? Soit.

Elle s’élança vers l’avant, se servant de la souplesse du serpent pour littéralement passer sous le coup du géant et s’enrouler ensuite autour de son bras avant de le frapper au visage avec un uppercut. Ce dernier vacilla face à la puissance fracassante de la malédiction et du physique de la demoiselle, mais ne tomba pas pour autant. Relâchant son emprise sur le bras, la femme ailée recula en quelques battement d’ailes avant d’aller de gauche à droite en zigzaguant de nouveau tout en maintenant sa concentration. Esquivant l’attaque, elle passa à côté du bras musclé et amena sa queue le frapper tel un fouet. Le mastodonte fit un pas en arrière à cause de l’impact, mais repassa vers l’avant afin de repartir à l’assaut, ses pensées convergeant uniquement sur le sujet de sa colère, à savoir ses adversaires. Grâce à sa souplesse l’ange, esquiva le début des assauts suivant qui gagnèrent en rapidité. Le poing toucha finalement l’ancienne révolutionnaire dans ses écailles ventrales. Subissant peu de dommage grâce à ces protections, elle fut malgré tout propulsé en arrière. Se mettant à ramper, elle s’approcha à nouveau de l’ennemi. Passant entre ses jambes, elle se redressa dans son dos avant de joindre les doigts de sa main pour les enfoncer dans le dos du colosse qui grommela face à la douleur incisive de cette attaque virtuellement perçante. Il se retourna tout en amenant son coude qui percuta l’Archange pour lui faire faire un nouveau vol plané. Elle se releva et vit un boulet passer non loin de ses côtes. C’était donc ça qu’il voulait faire ! Serait-ce vraiment efficace contre un adversaire de cette trempe ? Reculant, elle observa le second boulet foncer droit vers le semi-géant qui détourna le regard en direction de la source de cette dernière attaque pour le moins… brûlante. Il avait beau encaisser en ignorant mentalement la douleur, son corps en souffrait et il ne pourrait pas tenir son mode berserk éternellement. Chaque coup qu’ils lui portaient le rendait plus fort tout en le rapprochant de la défaite. C’est alors que le bateau s’embrasa momentanément dans une immense déflagration ! Comment Nate savait-il qu’il y avait de la poudre là ?! En tout cas, c’était fortement bien jouer de sa part… mais pas suffisant… La silhouette apparaissait déjà au milieu du brasier éphémère qui se mourrait. Même s’il n’était pas vaincu, il n’en était plus loin. Encore quelques assauts et il céderait, cependant, vu les dégâts qu’il avait encaissé sur ce coup-là, sa force avait dut croitre exponentiellement, peut-être même au prix de lésion musculaire. Le visage déformé par les brulures, la barbe encore légèrement enflammée, le béhémot vivant chercha ses deux adversaires de son dernier œil valide, l’autre aillant succomber aux flammes, qui luisait d’un reflet maléfique.






©️ By Halloween



-Adrius lvl 16 normalement Rage d'Arvarius

Carte de l'île :
 


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Black
Pirate
avatar
Messages : 94
Race : Humain
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
101/120  (101/120)
Berrys: 1.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Mer 20 Juin - 15:11



Nathaniel Black

& Ishtar De Lérhane


Increvable, le semi-géant tenait toujours sur ces deux jambes. La stratégie de Nathaniel avait surement payé, mais dopé par le mode berserk, Adrius tenait le choc. Tout le contraire du garçon, qui s'écroulait par terre à quelques mètres de l'ange. Il éprouve toutes les peines du monde à se relever, mais y parvient malgré la douleur. C'est de plus en plus dur pour le jeune pirate, qui va jusqu'au bout de ses forces. Sous le regard de plus en plus inquiet de Vayne, qui voit bien que le colosse reste debout malgré les dégâts subis. L'explosion aurait pu avoir raison de lui, mais il avait déjà fait volte-face. Un coup de chance pour le pirate excentrique, qui n'avait pas été payant cette fois-ci.
Tout son corps le fait souffrir, mais porté par l'adrénaline, il parvient à se replier. Pour mieux voir leur ennemi, tenter une nouvelle charge. Toujours avec le sourire, Nataniel reprenait son souffle. Là tout de suite, il n'avait plus la force de rien. La journée avait été longue et avait mis à mal l'endurance qu'il avait mis longtemps à forger. Pourtant, il était persuadé qu'Adrius était sur le point de tomber. Une telle rage impose forcément un contrecoup, il fallait gagner du temps. Les solutions manquaient pour le garçon, qui regardait autour de lui en grognant.

— Ishtar, tu n'as pas… je sais pas moi, du venin ? De la glace ? Des flammes ? Dis-moi que tu as des missiles dans les yeux ! L'idée fit sourire Nate qui était à bout de nerfs.

Difficile d'en demander plus à l'ange, qui dévoilait à mesure que le combat durait, un panel déjà assez large. Contrairement à Nathaniel, qui s'avérait être vite limité en termes de techniques. Tout ce qu'il a toujours connu, ce sont les rues de Hell's Water. Faisant de lui un combattant imprévisible, mais rapidement à court de possibilités. Pouvait-il encore une fois jouer de chance et distraire le géant ? Pas avec des paroles, c'était très improbable. Rien autour de lui, pas l'ombre d'une arme. Usant de son instinct émoussé à cause du combat qui dure en longueur, tout ce qu'il trouve à faire, c'est lancer une boule de neige.

— Oh non, j'y croyais vraiment…

Plus le temps pour l'improvisation. Tout ce qu'il peut faire maintenant, c'est courir. Saisissant tout ce qui lui tombe sous la main, le pirate excentrique envoie tout sur le semi-géant. Adrius ne tarde pas à le prendre pour cible, c'est justement ce que voulait le garçon. Sauf qu'il n'avait pas pensé que le colosse serait aussi rapide. Boosté par les dégâts qu'il avait subis précédemment, il rattrape Nathaniel à grandes enjambés. Trébuchant de façon ridicule et maladroite sur un tas de neige, le jeune pirate roule sur le sol, pour se heurter à une vieille bâtisse en bois. La neige du toit lui tombe dessus, pour le recouvrir entièrement. Saisissant cette chance, il passe entre les jambes du semi-géant et ne trouve rien de mieux comme cachette, qu'une cuve en fonte. Semblable à une mangeoire pour animaux. Manque de chance, Adrius est déjà sur lui, sauf que sur son chemin, il trouve Vayne.

— J'espère que ton amie est plus douée que toi, parce que tu fais peine à voir là-dedans, se permet le pirate de renom qui réussit à parer le coup du semi-géant.
— Attends, tu as vue ce que j'ai fait avec le canon ? J'ai été génial… bon, ok, j'ai eu un peu de chance.
— Un peu ?!
Grogne Vayne qui doit contrer une nouvelle offensive de son adversaire.

Les années à préférer le calme de la terre à l'action de la mer n'ont pas eu raison de son aptitude au combat. Néanmoins, il se contente d'une position défensive à l’aide d'un mystérieux pouvoir nommer Haki. Faisant preuve d'une bonne maîtrise, il n'a aucun mal à contenir la hargne du colosse.
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 417
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Mer 20 Juin - 19:17




feat Nathaniel Black

Premières Neiges



-Rien qui puisse être létale dans ses conditions, désolés, répondit brièvement l’ange alors qu’elle fixait toujours l’adversaire avec ses iris d’or lui octroyant une vision thermique.

Elle fut surprise de la tentative de Nate qui suivit cet rapide échange qui ne la déstabilisa pas, une stratégie pour appâter le mastodonte d’une manière assez… erratique. C’est avec une force herculéenne incroyable que le colosse se dirigea vers eux. Chacun de ses coups de poing étaient dévastateurs et auraient certainement plus tuer en un coup des civils, et peut-être même Nathaniel, mais cela se voyait déjà dans ses mouvements que ses muscles souffraient d’un tel effort et étaient entrain de rompre, les uns après les autres. La fureur du semi-géant se confronta alors à l’expertise d’un expert, un vieux de la vieille, Vayne. Profitant de cela, l’ange arriva silencieusement de son ennemi qui martyrisait son propre corps à chaque coup qu’il portait à l’homme en face de lui. La queue de la maudite vint enfin se resserrer sur la cheville du malfrat qui le sentit et s’arrêta un instant. La traction qu’effectua la blonde déstabilisa le béhémot humain qui ne put retrouver son équilibre à cause des lésions dans ses cuisses. Il tomba vers l’arrière alors que la decima passa sur le côté pour ne pas se faire écraser. Levant la main, elle abattit avec virulence son tranchant sur le coup du berserker encore en pleine chute. Elle accompagna le mouvement pour effectuer la pression jusqu’à ce que le dos du pirate touche le sol, marquant la peau du coup du semi-géant. Faisant une roulade arrière, ce dernier voulut repartir à l’attaque, mais il perdait complétement l’équilibre. L’ange devait absolument éviter de recevoir un coup avant de l’atteindre. Rampant sur le sol, elle utilisa la souplesse du serpent pour se redresser juste avant le coup de poing violent qui balaya l’air en créant une vague de vent. Traversant cette dernière, elle joignit les doigts de sa main et les enfonça sous la cage thoracique du forban, touchant de manière incisive et brutale le diaphragme de celui-ci. Le colosse déglutit alors que ses yeux se révulsèrent. Il fit deux pas en arrière avant que son corps ne lâche et qu’il chute en arrière pour, cette fois-ci, ne plus se relever. Adrius était vaincu et dans un état épouvantable. Après une ou deux minutes de récupération où l’ange avait repris forme humaine et la population, alerté par l’absence de bruits de combat, était revenu voir ce qu’il se passait, l’ange s’approcherait des Black, bien décidé à faire ses au revoirs.

-Et bien voilà, lança la jeune demoiselle aux deux Black sans se douter qu’en l’état le semi-géant était destiné à périr. Bon… Je vais vous laisser en famille je pense. J’ai quand même des choses à faire… Ravi de vous avoir rencontré.

Elle s’approcha du jeune homme qui avait tout le temps de se relever. Sa main se posa sur la chevelure de celui-ci.

-Je compte sur toi pour gagner en maturité mon gaillard. Tu pourrais devenir un homme bon sans même le savoir.

Arborant un sourire qui se voulait malicieux, même si le rendu était étrange parce qu’elle se forçait à l’affiché. Elle salua d’un signe de la main Vayne avant de se mettre en route. Peut-être l’interpellerait-il afin de lui adresser quelques paroles.






©️ By Halloween



-Adrius lvl 16 normalement Rage d'Arvarius

Carte de l'île :
 


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Black
Pirate
avatar
Messages : 94
Race : Humain
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
101/120  (101/120)
Berrys: 1.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Jeu 21 Juin - 19:21



Nathaniel Black

& Ishtar De Lérhane


Le calme revint sur la Gorge Polaire, quand Adrius tomba lourdement sur le sol. C'était la fin de cette bataille, mais Nathaniel n'était pas sûr de saisir pour quoi ces pirates se battaient. Richesses pour certains, gloires pour d'autres. Un vieux marin lui avait dit un jour qu'il n'y avait pas de bon ou de mauvais pirates. Le garçon avait alors sous-entendu qu'ils étaient tous bons pour l'échafaud. À cela, le vieux marin répondit que, c'était la nature de l'homme le problème. Nate sait par expérience, que la nature même d'un être peut être altéré par la vie elle-même. C'est tout aussi bien applicable au règne animal. Prenez la plus docile des créatures et montrez-lui de la violence chaque seconde de son existence et quand elle sortira de sa cage, ce sera une bête féroce.  Pour les humains, la vie est leur cage. Mieux que quiconque, le jeune pirate sait qu'il est difficile de s'en échapper. D'autant qu'une fois dehors, on n'est pas sûr de faire aussi bien que derrière les barreaux.
Au bout du compte, Nathaniel aura appris bien plus qu'il n'aurait pu l'imaginer sur cette île. Peut-être était-il là par hasard ou bien le destin avait choisi de s'en mêler. Toujours est-il qu'il en ressort grandi. Une première étape, sur le chemin tortueux que sera sa vie. Beaucoup fondaient de nombreux espoirs en lui, l'une d'elle, Ishtar, semblait déjà sur le départ. Saluant Nate et son oncle, elle s'apprête à partir, mais avec l'insistance de Vayne, le garçon fini par la rejoindre.

— Ishtar, attends… tu pars comme ça ? Même pas une petite chopine ? Lance Nathaniel avec humour, ou je ne sais pas, un jus d'algues, je ne juge pas.

C'était avant tout pour interpeler l'ange, qui semblait quelque peu gênée de s'imposer. Le pirate excentrique ne va pas la retenir, il est persuadé que leurs chemins se croiseront un jour. Néanmoins, il tient à la remercier. Sans elle, il serait surement encore sur Arzula et jamais il n'aura eu la chance de retrouver son oncle. Bien moins à l'aise quand il s'agit de faire part de ce qu'il ressent, le pirate excentrique se fait plutôt maladroit.

— Je suis vraiment nul pour tout ça, alors écoute, je vais faire court, commence par dire le garçon qui se gratte la tête avec un sourire gêné, merci Ishtar, sincèrement, sans toi je n'aurais surement jamais bougé mon cul de la taverne et je serais peut-être même passé à côté de mon oncle sans le savoir.

Bien sûr, Nathaniel aurait pu refuser l'invitation de cette inconnue ou encore ne pas quitter le navire à son arrivée. Tous les scénarios étaient possibles, mais c'est le bon qui s'est joué aujourd'hui et pour ça, le jeune pirate est redevable envers l'ange. Beaucoup de points les opposent et Nate reconnait volontiers qu'il n'est pas facile à suivre. Cela ne l'empêche d'apprécier Ishtar et de la respecter, pour son parcours, mais aussi pour ce qu'elle est. Une guerrière pleine de sagesse, on en croise plus beaucoup sur les mers où tout n'est que sang et manipulation.

— Tout comme moi, tu n'as pas eu une vie facile et pourtant, tu gères tout ça avec tant de sérénité et ça a l'air si facile, confesse Nathaniel avec une pointe de jalousie, et je sais à quel point je peux être insupportable, mais si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas à faire appel à moi.

La proposition semblait être lancée à la hâte, comme un gage en échange de l'aide que l'ange avait apporté au garçon. Sauf que c'était bien plus que ça, Nate lançait ça comme une promesse. Pour ses amis, comme ses alliés, il pourrait aller défier le Gouvernement Mondial lui-même. Quand bien même il foncerait droit vers une mort certaine, il irait et avec le sourire. C'est aussi ça, Nathaniel. La promesse qu'il lance à Ishtar vient du cœur et il a bon espoir qu'un jour, ils feront de nouveau équipe. Sur North Blue ou ailleurs, peu importe et il l'espère que ce jour-là, il pourra être fier du chemin qu'il a accompli. Parce que pour l'heure, il a encore du travail et c'est vers Vayne qu'il se tourne, pour trouver les clés de son avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 417
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Jeu 21 Juin - 23:49




feat Nathaniel Black

Premières Neiges



L’ange, qui ne voulait pas embêter les deux hommes durant leurs retrouvailles, fit volteface en entendant son acolyte du jour s’approcher. Apparament, lui ne comptais pas la laisser partir comme ça à pas de loup. C’est alors que le jeune homme se mit à la remercier avec une certaine maladresse dans l’attitude, montrant clairement qu’il était gêné par la situation. Cela fit sourire intérieurement la demoiselle qui demeurait toujours impassible physiquement. Il se confessa ensuite, à la grande surprise de l’ange qui leva sa main et lui ébouriffai les cheveux.

-Si ma présence ne vous dérange pas, je prendrais bien un petit jus d’ananas avec vous… Et tu n’as pas besoin de me remercier. J’ai fait ce qui me semblait naturelle et j’ai réagit comme je réagirais dans une autre situation. En tout cas, je suis content que tu te sois un peu calmé sur la fin, lança-t-elle en penchant la tête sur le côté. Tu es un sacré phénomène, mais je dois bien avouer que c’est marrant. J’espère que tu deviendra un pirate avec des principes, pas comme ceux-là.

Elle marqua une pause le temps d’observer les perdants. La bilcane posa ensuite un genou à terre, enlevant ainsi une partie de la différence de tailles entre les deux camarades de batailles.

-Tu sais… Quand j’étais adolescente, je désobéissais sans-cesse à mes parents et j’allais affronter des oiseaux géants qui tyrannise plus ou moins mon île natale, Bilca. Je ne suis pas parfaite. C’est de cette imperfection de toutes personnes dont il faut être. Pour devenir meilleur, il faut parvenir à lutter, à sa façon, contre ces imperfections. Personnellement, j’ai choisi la voie de la spiritualité, mais ce n’est pas pour autant que cela conviendra à toi. Tu dois vivre, expérimenté, trouver des réponses aux questions sur ton existence et découvrir comment tu peux effacer tes défauts pour faire pleinement face à la vie. Si j’aborde tout avec sérénité, c’est car c’est le chemin que j’ai choisi pour cela. Il ne tient qu’à toi de trouver la tienne. J’espère que nous nous retrouvons pour que je vois par moi-même ton évolution.

Elle se releva alors avant de lâcher avec un certaine légèreté.

-Bon. On va se le boire se verre ?

Elle suivrait alors Vayne, connaisseur des lieux, vers une bonne taverne. Après avoir discuter une bonne heure avec les deux Black, elles les saluèrent avant de repartir pour Arzula où elle ne trouverait aucun navire pour Jaya, l’obligeant à continuer ses recherches…




Rackham Jabberwock, Manuel Diegara
Pirate de Grandline primé à 82.000.000 B, Marchand

-Très bien. Puisque ces imbéciles se sont faits éradiqués et que Vayne n’a pas envie de s’accorder, je ne peux pas rester les bras croiser. Je vais prendre les rênes de la ville. Vous avez eu une idée bien merdique. Tuer le maire… Moi qui voulait être peinard.

Le forban de Grandline revenu à North Blue pour y couler des jours paisible avait juste envie de se reposer avant de repartir sur les mers, certainement deux ou trois ans plus tard, quand tout ce bordel mondial aura prit fin et qu’il aura envie de bouger un peu. Il n’avait que faire de cette ville où il avait élu résidence, se contentant de vivre dans son manoir à Vanectodie avec les survivants de son équipage. Il s’était en effet fais balayer lorsqu’il s’était retrouvé en plein milieu d’un conflit entre les révolutionnaires et la Marine alors qu’il ne comptait même pas intervenir.

-Je suis heureux que vous acceptiez notre proposition. Même si vous refusez de faire partie des Ombres, je vous assure que vous ne le regretterez pas.

-Pas comme ce semi-géant ? Ce gars persuadé de descendre d’un géant qui n’a même pas existé, mythe certainement complétement inventé par sa famille il y a deux ou trois cents ans ? Ouai enfin, j’dis ça j’sais rien sur cette histoire. C’était y’a trop longtemps pour savoir si c’est vrai. En tout cas, vous ne me verrez pas quitté cette ville. Bon, c’est pas tout ça faut que j’aille faire le ménage dans cette ville moi maintenant que je vais en prendre la tête.


Il se leva alors de son fauteuil, une lueur rouge meurtrière sur l’œil. Le sang allait couler.





©️ By Halloween



Et bien merci pour ce RP ! ^^ Au plaisir d'en refaire un !

Carte de l'île :
 


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Black
Pirate
avatar
Messages : 94
Race : Humain
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
101/120  (101/120)
Berrys: 1.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Ven 22 Juin - 19:42



Nathaniel Black

& Ishtar De Lérhane


Finalement, Ishtar avait accepté de discuter autour d'un verre. Vayne était le premier ravi par cette décision, il avait apprécié l'aide apporté par l'ange, mais aussi sa performance. Quant à Nathaniel, égal à lui-même, le sourire aux lèvres il profitait de ce moment de détente. Trop court, puisque dès le départ de la jeune femme pour de nouveaux horizons, Vayne s'intéressa un peu plus à son neveu. Il avait laissé plusieurs projets en suspens en venant ici, préférant retrouver le calme, plutôt que la tempête qui le suivait. Le pirate de renom se fait d'ailleurs très vague sur je sujet.

— Nate, il faut que tu saches une chose, en choisissant le nom de notre famille, tu as hérité des ennuis qui vont avec et crois-moi, tu es loin d'être de taille face à ce qui t'attends, explique timidement Vayne.
— Quoi ? Tu vas me dire que tu as des ennemis sur les mers et que je vais surement devenir leur cible ? Dis-leur de faire la queue alors, répond le garçon qui semble étonnamment sérieux.

Les ennuis ont suivi Nate bien avant qu'il choisisse le nom de Black, mais ça, Vayne l'ignore. Une information qui semble le contrarier, car il pourrait bien voir ses ennemis s'unir. Si c'est le cas, alors nul doute que l'avenir s'annonce sombre pour ce jeune pirate.
Au milieu de la vermine de Vanectodie, Vayne était à l'abri des regards. Maintenant que le ménage a été fait parmi les criminels notables de la région, il n'est plus en sécurité. Combien de temps lui reste-t-il avant que la Marine débarque. Pire encore, l'ennemi qui le fait frissonner chaque fois qu'il y pense. C'est sur le quai de la ville, que le pirate daigne enfin se confier.

— Par le passé, moi et Moïra avons commis des actes d'une grande violence, assez pour provoquer le courroux de redoutables ennemis, tant sur le plan économique, qu'en terme puissance.
— Je ne sais pas ce que tu cherches à me dire, mais va droit au but.
— J'aurais des nouvelles d'ici quelques jours, en attendant, que dirais-tu de faire un bout de route avec moi ? J'aimerais m'occuper personnellement de ton entraînement
.

Surpris, Nathaniel ne semble pas comprendre le but de la manœuvre. Jusque-là, il était persuadé de plutôt bien se débrouiller. En témoigne la bataille sur Vanectodie, il a terrassé deux puissants ennemis et a participé à la chute du semi-géant. Autant dire qu'il n'a pas chômé pour déloger les criminels de la Gorge Polaire. Sauf que les ennemis dont parle Vayne sont bien plus nombreux et bien plus puissants que la racaille de l'île. Certains officient même sur Grand Line et une fois que le nom de Black D. Nathaniel sera connu, alors il sera une cible de choix.

— Qu'est-ce que tu me caches, Vayne, crache le morceau ou je refuse de monter sur ce navire, lâche froidement Nate qui convainc finalement son oncle.
— C'est un ennemi qui traque les criminels sans aucune forme de procès, mais leur cible principale a toujours été… Moïra.

La révélation n'est pas surprenante pour le garçon, qui connait plusieurs des exploits de sa mère. Nathaniel a toujours pensé qu'elle restait sur Hell's Water pour ce que cette ville représente à ses yeux. En réalité, c'est la prison qu'elle a choisie. Si elle vient à reprendre la mer, alors elle déchaînera les forces du passé. Un passé qui veut sa mort plus que tout au monde. Pour y parvenir, il est prêt à tout, même s'en prendre à Nathaniel. C'est même une cible de choix, pour faire sortir Moïra de son trou.

— J'en doute, Moïra semblait émue lors de mon départ, mais…
— Viens avec moi et tu comprendras mieux,
insiste Vayne qui monte déjà sur le navire.

Bien obligé de suivre son oncle, le pirate excentrique décide finalement de le suivre. À son tour sur le navire, il est submergé par le doute et se demande si c'est un bon choix. Il pourrait faire comme tout le monde, se lancer en quête d'un Fruit du Démon et dominer les mers. Sauf que c'est un chemin aléatoire, Vayne semble avoir autre chose en tête.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Plan Your Escape Feat Nathaniel Hansen
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» Petit travail au black

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue-