Partagez | 
 

 [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 417
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Mer 13 Juin - 23:16




feat Nathaniel Black

Premières Neiges



L’ange avait quitté South Blue il y a peu, toujours en quête d’un navire pouvant l’amener à Jaya où il existerait un moyen de rejoindre les îles célestes, voyage qui serait tout un périple rempli de rencontres et d’aventures d’ailleurs. Cependant, pour l’heure, Ishtar débarquait à la Gorge Polaire, une île surprenante de North Blue. Alors que les écluses permettant aux navires de descendre au niveau du port s’activaient, la bilcane profitait de l’instant pour observer cette insolite création de la nature… enfin cela était vite dit.

Outre les petites villes qui avaient été construite sous des sortes d’immenses ponts, des cavernes au plafond très élevé en somme, deux seules autres structures se trouvait sur l’île : Haar De Roc, une forteresse de pierre qui avait été habitué par l'ancien seigneur officiel, qui avait rejoint ensuite Marinford avec sa petite armée, puis par des brigands expulsés par un étranger prénommé Aggaddon et un membre de la Marine aux allures de papy gâteux portant le doux nom des Gratz, ainsi qu’un vieux phare abandonnée se situant à l’extrémité du Plateau des Brumes. Le bastion de la Gorge Polaire avait jadis servi de base à l’ordre monastique d’Haar qui avait la charge de veiller sur cette île et apaiser les tourments de leur déesse qui se ressentait dans les manifestations du volcan de neige où reposait l’âme de la dame des glaces. Ces chevaliers furent malheureusement exterminés par un homme ayant voulu se proclamer roi de l’île. Cependant la chose la plus intéressante à noté était la légende de la dame des glaces lié à la particularité principale de l’île qui la rendait à la fois très dangereuse et fascinante. En effet, il fut un temps où ce lieu était nommé la Gorge Incendiaire. La dame des glaces aurait alors élu domicile sur l’île avec les siens et avait affronter le magma craché par le volcan. Luttant longtemps face à la Nature elle serait parvenue à imposer sa loi et transforma la montagne de feu en un volcan de neige.

Cette histoire racontait ainsi la naissance de ce pic dont le cratère pouvait vomir d’incroyable avalanche tout en balançant dans les cieux des boules de neiges aux tailles disproportionnés et des javelots de glace extrêmement perçants. C’était là la raison de la localisation des trois villages, Torgoth, Arzula et Vanectodie. En effet, pour se protéger des projectiles et des ras-de-marées blanc, les habitations c’étaient amassés sous ces fameux ponts leur servant de protection même s’ils se trouvaient sous le niveau de la mer, d’où la mise en place des écluses. La population se nourrissait principalement de Thorulas Aenorada, une plante grise poussant dans la neige et dont les fleurs formaient parfois des champs au milieu de cette mer blanche. Les pétales permettaient de faire des médicaments et les tiges de faire une soupe au goût âpre et certains plats végétariens, l’immensité neigeuse rendant très compliqué la chasse. Néanmoins, avec les débuts de l’importation, les villes avaient récupéré des fruits et des légumes à faire pousser ainsi que du bétail à élever. Pour cela, les habitants avaient utilisé leur système de chauffage pour protéger leurs cultures du froid. La plupart des maisons été en bois avec une isolation très bien maitrisé, mais, surtout, chacun des bâtiments étaient doté de l’extrémité du réseau de canalisation apportant la chaleur via des turbines et des pompes depuis une fonderie qui avait été creusé dans la roche sous chaque village.




Si Vanectodie était la plus malfamée des cités de l’île, Torgoth était bien plus paisible et tranquille, vivant pleinement du commerce. De son côté, le bourg où Ishtar arrivait, Arzula, essayait de gérer les relations avec les autres îles tout en s’assurant de répartir les liens commerciaux entre les trois villes, le maire de ce lieu étant considéré par la majorité des habitants de la Gorge Polaire comme étant l’actuel régent de l’île. Une grande maison en chêne servait de quartier-général à ce dernier tout en étant utilisé comme comptoir commerciale, là où Torgoth possédait un marché couvert où chacun était libre d’installer un stand. À cause de son climat extrême et de l’instabilité du volcan, aucunes factions ne s’intéressaient réellement à cette île qui était inexploitable. Pour vivre dans la paix, les maires avaient dû trouver des alliances par eux-mêmes. Parmi les plus notables on pouvait noter la Flotte Noire de Puerto Havana gérant la majorité des liaisons commerciales, Maniralie de West Blue qui avait offert des miliciens depuis le renversement du tyran ainsi que quelques équipages de soldats de la Marine animés par les valeurs de la justice et de la protection des faibles. À vraie dire, on pourrait presque croire que tout était réunie pour faire de cet enfer glaciaire un véritable petit paradis paisible sans conflits ni histoires, les gens y vivant au jour le jour en s’entraidant, accueillant les étrangers et négociants chaleureusement. C’était ce constat qui frappait Vénus si violemment. Elle se retrouvait nostalgique de sa vie à Bilca, coupé loin des affaires des mers bleues et même du reste du monde, la seule menace s’avérant être les oiseaux tyrannisant l’île céleste. Cependant, la Gorge Polaire avait ses propres volatiles problématiques, les brigands de Vanectodie. Malgré la lutte du maire pour tenter de ramener une certaine sécurité au sein de la ville, celle-ci c’était transformé en une zone de non-droit où certains forbans et hors-la-loi venaient se faire oublier. Il était rare de les voir quitter leur coin et troubler les autres cités, ne dérangeant ainsi que rarement le calme et la tranquillité de Torgoth et Arzula, mais certains événements qui se préparaient pouvaient bien signifier la fin de cette ère où la menace état ignoré.

Mettant enfin pied à terre, la De Lérhane s’avança en direction du comptoir commerciale afin de se renseigner sur la possible présence vaisseaux pouvant se rendre à Jaya. Même s’il y en avait un, elle avait bien l’intention d’en apprendre un peu plus sur cette île, car elle n’était pas au courant de tout ce qui tournait autour d’elle. La vie au pied du volcan des neiges palpitait pleinement comme d’habitude, la question trainant actuellement sur certaines lèvres étant simplement les paris sur la date de la prochaine éruption.






©️ By Halloween



Carte de l'île :
 


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 13:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Black
Pirate
avatar
Messages : 94
Race : Humain
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
101/120  (101/120)
Berrys: 1.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Jeu 14 Juin - 0:51



Nathaniel Black

& Ishtar De Lérhane


Pirate ? C’était les rêveries d’un gamin qui cherchait à s’extirper d’un quotidien difficile. Fait de bagarres et de vol à la tire, dans les ruelles crasseuses de Hell’s Water. Nathaniel avait bien grandi depuis et jamais, il n’avait envisagé sérieusement de rejoindre la piraterie. Un choix par défaut, pour ce jeune criminel qui avait fait son nom dans le sang. Détail qui ne semblait pas l’empêcher de dormir, même au fond de la cale miteuse d’un navire marchand. Contre trois repas par jour, il avait négocié son voyage. Pour lui, c’était une affaire, peut-être un peu moins pour le capitaine. Nathaniel mangeait pour quatre, un vrai estomac sur pattes.
Tant et si bien, que le navire marchand dut faire une escale imprévue. Une petite île de North Blue, constamment sous la neige.  Résultat d’un phénomène aussi magnifique qu’exceptionnel, un volcan de neige. Le froid qui en résulte ne tarda pas à gagner la cale, c’est en tremblant que Nathaniel se réveille. Premier réflexe, il attrape une couverture qu’il pose sur son dos. La pluie, voilà ce qu’il avait connu de plus froid sur Hell’s Water. C’est complètement gelé et la morve au nez, qu’il rejoint le pont. À regret, il gagne la barre pour y retrouver le capitaine.

— C-c-cap’tain, c’est quoi ce froid ? O-o-on est où au juste ? Demande Nate qui n’arrive pas à se réchauffer.
— North Blue, gamin !
— QUOI ?! Tu m’expliques ce qu’on fout sur North Blue ?!
S’emporte le garçon qui semble soudain avoir moins froid.

Le capitaine avait quelque peu dérivé de sa destination initiale. Pour faire le plein de vivres officiellement, mais officieusement, c’était pour une affaire bien moins noble. Nathaniel l’arrêta tout de suite, il ne veut pas en entendre parler. Pourtant, le capitaine était prêt à le payer grassement pour assurer sa protection. Sauf que c’est forcément synonyme d’ennuis et après ses exploits sur Hell’s Water, il doit se faire discret.
Approchant peu à peu de sa nouvelle destination, Nathaniel assista à un phénomène qui lui était inconnu. Le ciel était aussi blanc que la neige qui tombait et qui, doucement, blanchissait le pont.

— Et ça ? C’est quoi au juste ce machin blanc sur le pont…
— Quoi ? La neige ? Bah, c’est de la neige, tu en as jamais vu ou quoi
? Lâche le capitaine avant de rire.
— Pff bien sûr que si, rétorque Nate pour tenter de convaincre tout le monde.

Grand Line est connue pour ses climats aléatoires et pour le moins diversifiés. Hell’s Water n’était pas épargnée, sauf qu’on y trouvait avant tout la pluie. Le soleil perçait rarement les épais nuages au-dessus de la ville. Quant aux températures, elles ne descendaient pas en dessus de zéro. Autrement dit, la neige ne venait jamais blanchir les rues de la ville. Pour autant, Nathaniel refusait de passer pour un idiot. Il aura bien l’occasion de se rattraper sur le sujet.
Marchand sur la pointe des pieds, par simple peur de cette mystérieuse neige, il rejoint les cabines. Là, il trouve quelque chose de bien plus chaud. Un manteau de fourrure. Certes qui est loin de sentir la rose, mais qui a le mérite de tenir chaud. Abandonné à la vue de tous, son propriétaire ne devait plus en avoir besoin. Nathaniel se l’appropria, sans même se soucier des ennuis qu’il pourrait avoir. À son retour sur le pont, il voit les marins s’activer pour amarrer le navire. Voyant la ville qui se dévoile peu à peu sous ses yeux, il a un mauvais présentiment. Rejoint par le capitaine, qui ricane en le voyant enrouler comme une crêpe.

— Mon offre tient toujours, tu sais…
— Non merci,
répond à la hâte Nate qui examine ce nouvel endroit, dans quel coin on est au juste ?
— Bienvenue sur la Gorge Polaire, quant à cette charmante petite ville, c’est Arzula, c’est ce qui se fait de plus calme par ici, alors un conseil, reste tranquille si tu veux éviter les ennuis.


Conseil judicieux, mais par ce froid, Nathaniel ne se risquera pas à jouer les troubles fête. Pour lui, c’était impensable de bâtir une ville ici. Hell’s Water n’avait rien d’un paradis, mais au moins, on pouvait sortir sans avoir le bout des doigts gelés. D’accord, on pouvait perdre ses doigts autrement, mais là n’est pas le sujet.
Prenant son courage à deux mains, Nathaniel pose enfin un pied sur l’embarcadère. S’accrochant un peu plus à sa fourrure, pour s’assurer de rester au chaud. Le voilà déambulant au milieu des quais, complètement perdu dans ce nouvel environnement. Trouver un nouveau navire, c’était la priorité. Nathaniel se voyait mal rester à terre une semaine, comme le capitaine lui avait indiqué. Le soleil, c’est la vie, il ne rêve que d’une plage de sable fin à cet instant.

— Excusez-moi, vous pourriez… ok… j’aimerais juste… super l’ambiance…

Les quais étaient plutôt animés et personne n’avait le temps pour jouer les guides touristiques. Nathaniel laissa le hasard guider ses pas. Point positif, un peu d’exercice lui permit de se réchauffer.
Un grand édifice attira son attention, alors qu’il vagabondait en ville. Le comptoir commercial, voilà un endroit qui lui parle. C’est donc avec un certain entrain, qu’il s’y rendit, pour flâner et regarder les étals. Une ambiance qui a le don de lui rappeler Hell’s Water. Bien que ça manque de pickpockets, de violence et d’un peu de sang sur les pavés. Intrigué par l’abondance d’une étrange fleur grise, Nathaniel laissa parler sa curiosité pour se renseigner.

— Salut l’ami, c’est quoi au juste cette plante ? J’en n’ai jamais vu auparavant, dit Nate qui regarde de plus près.
— Thorulas Aenorada, une particularité de l’île… attends… non, ne mange pas ça…
— Mouai, c’est pas génial, tu fais quoi avec ça au juste ?
— Euh… médicaments avec les feuilles et une soupe avec les tiges, mais un peu tout, j’imagine ?


Le marchand espère ainsi faire une vente, sauf que Nathaniel n’est pas un touriste – il a juste tendance à manger tout et n’importe quoi. D’autant qu’il est loin de rouler sur l’or, alors ce sera pour une autre fois. Il serait ravi de révolutionner la cuisine de cette île, mas il n’a pas le courage avec ce froid. Prenant soin de remercier le marchand, encore stupéfait par l’attitude du garçon, il poursuit sa visite.
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 417
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Jeu 14 Juin - 3:01




feat Nathaniel Black

Premières Neiges



Ishtar était une femme blonde de trois mètres de haut qui possédait deux paires d’ailes d’envergure conséquentes issues de malformation génétiques, autant dire qu’elle ne passait pas inaperçu. Au fur et à mesure du temps, elle s’était habituée à ces regards portés vers elles. Pour certains, elle incarnait l’exotisme, pour d’autres l’étrangeté et encore pour d’autres l’invasion. Avoir sur ses épaules autant de jugements et d’apriori tourné vers une personne attirant l’attention de tout une foule était éprouvant. C’est pour cela qu’en devenant une moine-guerrière de l’île aux prières, elle s’était détachée d’une partie de ses liens au monde physique pour se libérer de tels pressions futiles et désagréables. Ignorant ainsi tous ces yeux tournés vers elle, la bilcane plongea ses prunelles d’argent dans les iris de l’homme qui tenait le registre des arrivées et des départs.

-Y-aurait-il un navire pour Jaya par hasard ?

-Euh… Attendez une minute… … … Je crains que non mademoiselle.

-Dommage… Merci quand même !


Faisant volteface, elle repartie du guichet comme elle était venu. Puisqu’elle était là, autant profité, d’autant plus que le comptoir, étant un bâtiment du village, était abreuvé de chaleur par la tuyauterie, ce qui rendait le lieu beaucoup plus agréable que l’extérieur. Elle n’avait pas l’utilité de conservé son manteau de fourrure qu’elle avait noué comme une ceinture à sa taille en attendant de ressortir. Pour la maudit aux pouvoirs du Serpent à Plumes, éviter d’avoir trop froid était dans son intérêt puisque la catégorie de reptiles de son fruit étaient des animaux à sang froid. Elle flâna d’étales en étales en observant ce que les habitants parvenaient à faire à partir des fameuses plantes de l’île et surtout grâce aux importations. Vivre uniquement de Thorulas Aenorada pouvait s’avérer rapidement ennuyeux et il était compréhensible qu’ils se tournent vers les possibilités que le commerce pouvait leur offrir. Cependant, l’ange désirait ardemment goûter à la soupe préparée avec ces végétaux des neiges qui se retrouvaient enfui sous des mètres d’amas blancs après les éruptions. Déboursant quelques berrys pour se procurer la mixture peu ragoutante, elle avala cette dernière. Il était vrai que le gout n’était pas au rendez-vous, mais la demoiselle était beaucoup plus intéressée par les nutriments offerts par un tel potage. Grande amatrice de jus de fruits qui faisaient malgré tout attention à sa condition physique, c’était le genre de chose qui l’intéressait. Achetant ainsi une bonne dizaine de bouteilles remplis du précieux liquides, elle s’apprêtait à s’en retourner à la petite auberge où elle allait loger durant son séjour afin d’y déposer ses affaires. C’est alors qu’elle remarqua un jeune homme gringalet d’une sacrée taille comparé à la norme, même si en la matière elle dépassait la grande majorité des gens. Il émanait un je ne sais quoi de ce garçon. Intriguée, elle décida de se rapprocher de Nate en continuant d’observer les étals. La De Lérhane, en grande passionnée, du combat, aimait découvrir des affinités avec d’autres combattants et son instinct lui disait de surveiller le Black. Peut-être y aurait-il encore une aventure palpitante à vivre aujourd’hui en côtoyant cette personne. Après tout, elle avait déjà pu expérimenter à de maintes reprises que les rencontres anodines pouvaient créer ce genre de liens.




Adrius, Manuel Diegara
Cuisse des Ombres, Bague des Ombres

À Vanectodie, la machination se mettait en marche. Deux agents secondaires d’une organisation criminelle discrète, se contentant de récupérer des fonds pour l’instant, s’étaient rassemblés afin de mettre un terme à l’existence du maire de la ville. Adrius, semi géant et pirate récemment primé à 2.552.459 de berrys, avait débarqué à la Gorge Polaire il y a deux mois en se servant de sa prime comme prétexte pour intégrer la population de la ville qui voulait se faire oublier du Gouvernement Mondial. Son véritable but était bien entendu de faire en sorte que les pirates désirent s’accaparer le pouvoir et ainsi mener un assaut sur Arzula et Torgoth pour en récupérer toutes les richesses. Manuel de son côté était un marchand plutôt riche de Puerto Havana qui avait su se créer des relations au sein de la Flotte Noire pour recevoir l’autorisation de vendre sur cette île reculée. La finalité de la manœuvre était bien sûr qu’Adrius fasse entreposer dans le navire du marchand tout ce qui aurait été obtenu au cours des raids pour ramener le tout au reste de l’organisation. Les agents principaux n’avaient pas été impliqué car cette mission ne semblait pas nécessiter d’impliquer des guerriers de hauts rangs puisque toute la stratégie se basait sur l’utilisation des primés en retraite à Vanectodie. D’ailleurs ces derniers attendaient patiemment dans l’ombre de pouvoir passer à l’action.


Le maire Willfrid avait des années durant refuser de les considérer comme des habitants de la ville et tenter vainement de saper leur influence pour sauver la jeunesse de ceux que ces pirates expérimentés leur inculquaient. C’était donc avec une impatience non dissimulée qu’il prenait leur mal en patience, le pouvoir sur la cité les attendant au bout du chemin. Eux qui avaient lutés les uns contre les autres durant les années qu’ils avaient passé ici à la tête de leurs gangs allaient s’allier pour le plus grand plaisir de l’organisation des Ombres qui les menaient déjà à la baguette.






©️ By Halloween



Carte de l'île :
 


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Black
Pirate
avatar
Messages : 94
Race : Humain
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
101/120  (101/120)
Berrys: 1.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Jeu 14 Juin - 9:51



Nathaniel Black

& Ishtar De Lérhane


Étrangement, Arzula était un endroit foisonnant de diversités. Tant sur la nourriture, que sur sa population. Au moins, Nathaniel pouvait se fondre dans la masse, même si avec son épais manteau de fourrure, il était loin de passer inaperçu. Bien sûr qu’il faisait plus chaud à l’intérieur, mais ça ne lui suffisait pas. Il ne s’accrochait plus à son manteau au moins, il était simplement posé sur ses épaules. Parcourant les étals, il s’intéressait à tout avec l’enthousiasme d’un enfant. Hell’s Water recelait aussi de nombreuses denrées exotiques, mais Nathaniel passait son temps à courir pour échapper à ses poursuivants. Difficile alors de profiter de ce que pouvait offrir la ville.
Aujourd’hui, hors de question de courir, hors de question de trouver les ennuis. Arzula semblait être l’endroit parfait pour se faire oublier. Hormis le froid, Nathaniel avait à sa disposition une large zone pour se cacher. Quant à la ville elle-même, son calme et son climat devrait limiter les ennuis. Finalement, ce marchand avait peut-être fait le bon choix en venant ici. Bien que le garçon ne puisse s’empêcher de repenser aux paroles du capitaine. Il avait laissé sous-entendre qu’il était sur un gros coup, sans en dire plus, sur les cosignes de Nate. Non. Pas aujourd’hui.
Tentant tant bien que mal de laisser toutes pensées dangereuses l’écarter du droit chemin, il concentra son attention sur des bibelots. C’est alors qu’il eut l’étrange impression d’être observé. Nathaniel vient aussitôt à se demander s’il n’avait pas été rattrapé par les ennuis. Jetant un coup d’œil furtif autour de lui en feintant d’être perdu, il ricane et rejoint une autre étale. L’espace d’une seconde, il pensa apercevoir une paire d’ailes au milieu de la foule. Les anges, ça n’existe pas. Bien que Nathaniel ait vu passer toutes sortes de spécimens sur Hell’s Water. Tous plus givrés les uns que les autres d’ailleurs. À croire que l’exotisme est synonyme de folie – bien que cela ait surement plus rapport avec l’île elle-même.
Aucun doute cette fois, Nathaniel est suivi et par un ange de surcroit. La mort ? C’est la première chose qu’il imagine. Lorsqu’il dormait au fond de cette cale miteuse, le navire aurait pu sombrer. Le laissant ainsi à la merci des abysses où il est pourchassé par un ange. Si Nathaniel devait croire en toutes ces choses, il aurait plutôt vu un démon venir le chercher. La vie de héros, ce n’est pas pour lui et ce, même si derrière la violence dont il a fait preuve se cache une certaine noblesse. Prenant son courage à deux mains, il fait aussitôt volte-face et se dirige vers cette étrangère ailée. Posté devant elle, il l’analyse attentivement avant de la dévisager.

— Je suis mort c’est ça ? Non parce que si je suis mort j’aimerais bien le savoir… ok, je n’ai jamais cru à toutes ces conneries de paradis et tout, mais vu le coin, je me doutais bien qu’il y avait un truc qui débloque…

Nathaniel parle, sans jamais laisser une seconde à cette jeune femme pour s’exprimer. En réalité, il ne s’adresse pas réellement à elle, c’est surtout une réflexion à voix haute. D’ailleurs, il a arrêté de la dévisager.

— Puis un ange ? Sérieux ? Je suis sûr que tes ailes sont en carton ou en papier mâché… à moins que… ce soit un piège ! Non ? Peut-être pas… au fait, moi c’est Nathaniel, mais appelle moi Nate, fini-t-il par lâcher au milieu d’un flot de paroles.

Affichant son plus beau sourire, Nathaniel avait de quoi passer pour un fou. Maintenant persuadé qu’il n’était pas mort, il était près à faire plus amples connaissances avec cette étrangère. Parce que si elle n’est pas venue l’emporter au paradis, pourquoi le suivre. La curiosité est un vilain défaut, mais ne pas la satisfaire est impossible.
Nathaniel savait que les mers pouvaient receler bien des surprises. Grand Line tout particulièrement, mais on ne lui a jamais conté la présence d’anges sur les blues. Par le biais des marchands qui venaient déposer leurs marchandises sur les quais, il entendait toutes sortes d’histoire. Bien sûr, tout ceci n’avait qu’un seul but : entendre des histoires de pirates. L’histoire de Hell’s Water, il l'a étudié de long en large et maintenant qu’il y pense, c’est assez drôle. Plus jeune, il était alors fasciné par Moïra et Vayne Black. Deux pirates à la réputation sulfureuse, qui n’avait plus rien à prouver sur les mers. Pour l’instant, jamais il n’avait fait le rapprochement. Pour toujours et à jamais, il sera un Black, voilà les paroles de sa mère. Découvrir ses origines, ce serait peut-être un bon début pour se lancer dans l’aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 417
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Jeu 14 Juin - 17:19




feat Nathaniel Black

Premières Neiges



Finalement le jeune homme se tourna vers elle pour l’observer. Ainsi il l’avait remarqué… Ce n’était pas difficile en même temps vu que l’ange avait essayé d’être discrète, elle et ses ailes dépassaient la foule. Son regard argenté se posa sur le Black et particulièrement sur les pupilles de celui-ci. Vint alors la remarque de ce dernier. Est-ce qu’il est mort ? Ce n’était pas la première fois qu’on lui posait la question et certainement pas la dernière. Rien que lors de son futur périple vers Jaya, elle rencontrerait à Elhargande un garçon nommait Ash qui lui demanderait exactement cela. Elle se mit à rire intérieurement, mais son impassibilité naturelle ne laissait rien transparaître de tout cela, faisant croire qu’elle gardait continuellement son sérieux. Au moins celui si c’était ressaisit de lui-même et se mettait à douter de ce qu’il avançait. Enfin, des ailes en carton c’était un peu fort de café comme on dit. Il s’appelait donc Nathaniel, alias Nate. Se forçant à afficher un sourire en coin, la demoiselle ramena ses ailes vers l’avant.

-Bonjour Nate. Je suis Ishtar De Lérhane et je suis une ange provenant des îles célestes, spécifiquement de Bilca. Mes ailes sont véritables, tu n’as qu’à les toucher pour voir. Et en effet, tu n’es pas mort.

Elle resta silencieuse quelques secondes, laissant au criminel le temps de toucher les plumes s’il le voulait. La décima et ex-révolutionnaire plia alors les jambes pour arrêter de toiser cette nouvelle rencontre à cause de l’angle de vue engendré par le mètre de hauteur qui les séparaient.

-Tu n’es pas d’ici je me trompe ? Les gens de North Blue sont pour la plupart habitué au froid et ne porte pas de manteau sur leurs épaules dans ces bâtiments car cela leur suffit. Tu auras peut-être plus chaud dans une bâtisse plus petite car la chaleur se dilate moins. ? Si tu veux tu peux venir avec moi à l’auberge.

S’il acceptait, elle se dirigerait alors vers l’extérieur en lui indiquant de la suivre d’un signe de la tête avant d’enfiler son manteau, prenant de longues secondes pour passer ses ailes dans les trous prévus à cette usage. Bien sûr, le temps de se rendre à la petite taverne où elle voulait réserver une chambre elle entamerait la conversation.

-Cela peut paraître aberrant quand je dis que je viens du ciel, mais c’est vrai. Au-dessus de Grandline se trouve certaines îles à des hauteurs faramineuses dans le ciel. Et dire que j’en suis tombé car on m’a poussé. Et toi tu viens d’où ?

Elle laisserait ainsi au jeune homme l’occasion de s’exprimer et de raconter un peu sa vie. Il était tout à fait normal qu’il puisse un peu parler de lui et puis cela intéressait la maudite de connaître un peu plus sur cette personne qui lui semblait particulière…






©️ By Halloween



Carte de l'île :
 


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Black
Pirate
avatar
Messages : 94
Race : Humain
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
101/120  (101/120)
Berrys: 1.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Jeu 14 Juin - 20:08



Nathaniel Black

& Ishtar De Lérhane


Le calme imperturbable qu’affichait l’ange, allait de pair avec son apparence. Nathaniel se sentait presque idiot à agir comme un enfant. Retrouvant son sérieux quand la jeune femme se présente, il affiche un sourire des plus amical. Les ailes d’Ishtar n’étaient pas en carton, petite erreur d’appréciation. Il avait imaginé le pire, avant d’être rassuré. Les illuminés ce n’est pas ce qui manque sur les mers. Nate sait de quoi il parle avec ceux qu’il a déjà croisé. Faux prophètes, pirates imposteurs ou encore gradé de la Marine, qui mérite tout juste de récurer les toilettes. Voilà ce qu’on peut trouver sur Hell’s Water.
Désireux de passer inaperçu, il avait oublié que lui aussi, il était facilement reconnaissable. Jetant un coup d’œil autour de lui, très peu de personnes avaient revêtis des habits aussi chauds. Il grimaça, avant de tourner à nouveau son attention sur l’ange. Une invitation ? Voilà qui est surprenant. Nathaniel sait par expérience que, ce qui est trop beau pour être vrai, cache toujours quelque chose. Néanmoins, cela ne l’empêchait pas de suivre cette inconnue. Il ne ressent pas d’animosité de la part de cet ange, même si c’est avant tout son calme et son apparence qui dégage cette impression.
Suivant Ishtar avec entrain, Nathaniel s’accroche de nouveau à son manteau. Regardant autour de lui, pour admirer le paysage qui défile sous ses yeux. Lui qui est né sur Hell’s Water, il pensait même y mourir – et plutôt jeune d’ailleurs. Alors découvrir cette ville, même si ce n’est qu’un lieu parmi tant d’autres, lui procurait un certain enthousiasme. Il fut sorti de ses pensées par Ishtar, qui semblait des plus curieuse à son sujet. C’est de bonne guerre, il a bien sous-entendu qu’elle avait des ailes en carton.

— J’ai entendu des histoires, quelques marchands qui avaient trop bu et j’ai toujours voulu y croire, sans jamais réussir à m’en convaincre.

Pensée à voix haute qui laisse place à la nostalgie, avant qu’il retrouve son sourire et poursuive. Les anges existent et habitent au-dessus de notre tête. Rien de surprenant après tout. Le monde est vaste et grouille de possibilités, dont nombre d’entre elles restent encore à découvrir.

— Pour ma part, c’est bien moins épique, j’en ai bien peur… j’ai grandi sur Hell’s Water, une ville crasseuse et malfamée de Grand Line, mais c’était chez moi…

Par le passé, Nathaniel ne cachait pas sa volonté de quitter Hell’s Water. Pour explorer le monde, par ennuis ou peu importe la raison. Sauf que maintenant que c’est chose faite, c’est plus difficile qu’il n’y parait. Il avait une réputation de criminel notoire et il aurait surement fini dans la baie, mais il était chez lui. Au bout des années les plus difficiles de sa vie, il avait su se faire une place. Les leçons de moral de Maverick lui manquaient, comme l’enthousiasme de Lexine. Sans oublier Moïra, qu’il avait à peine eut le temps de connaitre. Un goût d’inachevé, comme tout ce qu’il a entreprit jusque-là.
Retrouvant rapidement son sourire, Nathaniel se fait plus curieux. Hell’s Water est comme toutes les villes, sauf que celle-ci a forgé son histoire dans le sang.

— Tu as été poussé ? Comment c’est possible… quoi que, j’imagine que même chez les anges, il y a des cons, fini par dire Nate qui rit aux éclats.

Un vieux marin lui avait expliqué que c’était la nature de l’homme qui était mauvaise. Cela ne dépendait, ni de son camp, ni de son rang et par la même occasion, de sa race. Les êtres mauvais sont légion, Nathaniel en sait quelque chose. Il en a côtoyé bien sûr, mais il sait au fond de lui qu’il est surement l’un d’entre eux. Prêts à céder aux pires vices pour protéger ce qu’il y a de plus sacré à ses yeux, il l’a déjà prouvé par le passé. Un détail qu’il se garde bien de dire à Ishtar, face à qui il préfère faire bonne figure. Dévoilant un garçon souriant et enthousiasme.
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 417
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Jeu 14 Juin - 22:05




feat Nathaniel Black

Premières Neiges



Le plafond de la caverne, les murailles de fer des écluses, les vaisseaux amassés au petit port, les baraquements en bois dotés d’une solidité hors norme, la palissade de rondin servant à accueillir toutes avalanches qui parviendrait à descendre jusqu’en bas… C’était cet environnement qui servait de cadre aux habitants d’Arzula. Ils vivaient reclus là, ne s’aventurant que très rarement en montagne ou en mer par peur des projectiles des avalanches… Seul quelques habitants osés bravés froids et vents pour grimper à la recherche des plantes ou pêcher des poissons. Cette atmosphère de tranquillité était quelque chose de troublant, de charmant même. Cela donnait envie de se poser et de profiter. Le seul point noir était la fraicheur de North Blue. Malgré tout, on s’y plaisait bien. Cela évoquait tellement Bilca pour Ishtar… Un coin reculé au look atypique et où les habitants profitaient de la ville en pleine sérénité. Il n’y avait pas à dire. C’était le même genre d’endroit. Un sourire nostalgique parvint à outrepasser son inexpressivité pour se transformer en un haussement de lèvres. Depuis qu’elle avait rejoint les mers bleues, elle avait appris à forcer certaines expressions pour paraitre plus aimable et pas avoir l’air d’être non émotive, mais cela aidait ses véritables ressentis à apparaître, même légèrement, lorsque le sentiment était trop fort. Enfin… Tout son problème d’impassibilité était en lien avec la question que posait Nate.

-Hell’s Water… J’ai dû vaguement en entendre parler quand je naviguais sur Grandline avec les autres. Je crois qu’un lieutenant de la Marine véreux que l’on avait mis hors d’état de nuire venait de là… C’était il y a quoi… Huit, neuf ans ?

Elle marqua une petite pause, s’arrêtant finalement, son regard argenté se plantant dans les flocons de neige que le vent parvenait à porter dans la caverne malgré le plafond.  

-Oui les anges existent… Mais contrairement à moi, ils n’ont pas tous des ailes aussi immense… Ils ne peuvent même pas voler ou planer avec en fait. Leurs ailes sont toutes petites… Et cette malformation génétique est la raison pour laquelle je ne m’entendais pas très bien avec les enfants de ma génération. La différence est le fondement de la discrimination n’est ce pas… Donc oui on peut dire que c’est un con qui m’a poussé… Je me demande comment mes parents et mon petit frère ont réagit à la nouvelle… En ce moment, je cherche un moyen de rejoindre Jaya car il y aurait un moyen de rejoindre la mer blanche depuis là-bas…

Elle tourna sa tête vers le sommet du volcan qui n’était pas visible à cause du plafond qui cachait une bonne moitié de la monstruosité géologique.

-Je me demande comment est leur vie sans moi.

Une larme perla au coin de l’un de ses yeux alors que ses traits ne bougeaient pas d’un pouce. L’Archange du Typhon secoua la tête, puis fit semblant de sourire pour faire croire que tout allait bien avant de reprendre la marche. Il restait tout à fait le temps de réagir à cela au Black avant qu’ils n’arrivent à la taverne. L’ange ouvrirait la porte et lui indiquerait une table tout en lui demandant ce qu’il voulait boire. Elle alla alors réserver une chambre et commander les boissons avant de revenir pour s’installer en face du jeune homme qui pourrait juger s’il faisait assez chauf pour lui. Ce qu'ils ignoraient, c'est que les hommes de Vanectodie se mettait déjà en marche, la tête du maire planté sur une lance.






©️ By Halloween



Carte de l'île :
 


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Black
Pirate
avatar
Messages : 94
Race : Humain
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
101/120  (101/120)
Berrys: 1.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Ven 15 Juin - 0:28



Nathaniel Black

& Ishtar De Lérhane


La vérité n’est jamais bonne à entendre, tout le monde ment, c’est un fait. Pour protéger, éviter d’être juger ou tout simplement pour arriver à ses fins. Nathaniel n’avait pas menti, il avait simplement résumé la situation sur Hell’s Water. Sauf qu’Ishtar avait eu vent de cette ville et de la plus brillante des façons. Un lieutenant corrompu ? Rien de surprenant là-dedans. Le scandale qui précéda son départ dévoila une vaste corruption au sein de la Marine. Nate ignorait même que la ville était à ce point pourrie. C’est à croire qu’il ne connaissait pas si bien que ça Hell’s Water, alors qu’il y a toujours vécu. Il aimerait penser que la ville en est sortie meilleure, mais ce serait une illusion de plus.
Une pensée qui le chagrine, mais il reste étrangement impassible. La Marine, même s’il ne l’appréciait pas, il l’a toujours vu comme une nécessité pour maintenir l’ordre. Jusqu’à ce qu’il découvre ce qu’il y a de pire dans leurs rangs. Difficile de le voir venir et pour autant, ça n’a rien de surprenant. Le monde est ce qu’il est, seul un fou pourrait prétendre pouvoir le changer. Nathaniel ne veut pas être ce genre de pirate. Pas même pour tout l’or des mers. Il a déjà joué la carte du héros sur Hell’s Water, cela lui a coûté sa liberté. La prochaine fois, ça pourrait lui coûter la vie.
Heureusement, il chassa ces pensées par les paroles de l’ange. Tout comme lui, Ishtar semblait avoir eu des temps difficiles. Au point d’avoir un regard assez négatif sur le monde. Difficile de lui donner tort. Combien de fois Nate a vu quelqu’un de différent se faire passer à tabac. Il a été épargné par la discrimination, mais pas par les coups – même si tous les coups qu’il a reçus il les a cherchés. Nathaniel cherche à rester positif et il va pour répondre à Ishtar, quand il aperçoit une larme perler sur sa joue. Une chose rare, ce diable aux cheveux rouges choisi le silence.
Feintant d’avoir trop froid pour aligner plus de mots, il se laisse guider jusqu’à l’auberge. Laissant le soin à l’ange de tout préparer, après avoir commandé un grog. Rien de mieux pour se donner un bon coup de fouet et il allait en avoir besoin. Curieux, mais aussi intrigué par la réaction d’Ishtar, il se lance sur un terrain glissant.

— Je ne prétends pas avoir toutes les réponses, encore moins comprendre ce que tu as vécu, mais j’ai dû quitter Hell’s Water, laissant derrière moi mes amis et… ma famille tout juste retrouvée,
confesse timidement Nathaniel, quand tu as grandi orphelin et que tu découvres que ta mère a veillé toutes ses années sur toi et que par-delà les mers, tu as même un oncle… je ne sais pas, tu as envie de rattraper toutes ces années que tu as perdu.

Jamais Nathaniel ne s’était lancé dans un tel monologue, surtout pas avec autant de sérieux. En réalité, c’est la première fois qu’il parlait de ça à quelqu’un depuis son départ. Peut-être par ce qu’il avait le sentiment de pouvoir faire confiance à Ishtar ou tout simplement, parce que l’occasion se présente.
Difficile de rester impassible, ça s’entendait dans la voix de Nathaniel et sur le sujet, il était bien moins à l’aise. Moïra, sa mère, il ne sait rien sur elle, tout juste son identité. Tout ce qu’il a, ce sont des rumeurs et quelques histoires de pirates racontées au coin du feu. Quant à son oncle Vayne, c’est un parfait inconnu qu’il n’a pas encore eu la chance de rencontrer. Au moins, il a un nom.

— Tu sais quoi Ishtar, levons nos verres à la famille, annonce Nate qui saisit son grog encore chaud, où qu’ils soient, je suis sûr qu’ils vont bien et qu’ils attendent notre retour triomphant, les poches pleines d’or et des aventures à leur conter !

C’est tout Nathaniel ça, il pouvait paraitre nostalgique et mélancolique, pour devenir plus festif etjovial la seconde suivante. Parfois difficile à suivre ou même bizarre pour d’autre, on pouvait au moins reconnaitre qu’il ne se laissait pas abattre si facilement. Tant qu’il est dans un bon jour évidemment. Par le passé, il avait choisi de vivre au jour le jour et de ne pas se soucier de l’avenir. Pour l’heure, ils sont là au calme à trinquer à la famille qu’ils ont laissés derrière eux. Un repos qui arrive à point nommé, car tout pourrait bien basculer.
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 417
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Ven 15 Juin - 1:46




feat Nathaniel Black

Premières Neiges



L’ange regarda le jeune homme dans les yeux en lui tendant son grog alors qu’elle portait à ses lèvres du jus de goyave. Elle le laissa s’exprimer en prêtant grande attention à chacune de ses paroles. La vie n’était pas toujours juste. Lui aussi avait vécu des choses horribles. Lui aussi avait perdu ses liens avec sa famille. La vie sur les mers bleues pouvait s’avérer aussi horrible que ça. L’ère de chaos n’aidait pas à changer les choses. Toutes ses pourritures irrespectueuses qui salissaient les autres en les prenant de haut, en mettant leur existence sur un piédestal, en voulant profiter de tout sans se soucier du reste de l’humanité… C’était tous des monstres. Peu importe la faction de ces scélérats, pirates, hors-la-loi, marin, révolutionnaire ou décima, ils ne méritaient pas de continuer à jouir de leurs droits en écrasant d’autres personnes. Mener une guerre avec honneur et respect c’était quelque chose de beaucoup plus juste, même si on pouvait tomber sur ce genre de pourriture. La bilcane était ravi que le jeune homme partage son expérience avec elle et était affecté par le son de la voix laissant clairement transparaitre ses émotions. Et dire qu’elle l’avait observé et rencontré juste par instinct. Peut-être qu’une nouvelle fois, une rencontre fortuite pouvait aboutir à quelque chose de bien mieux. Ses souvenirs convergèrent vers Karim Ookami avec qui elle avait affronté un supernova durant sa toute première année sur les mers bleues. Peut-être que Nate deviendrait son ami et que le jour où elle deviendrait une pirate Kuja du peuple amazone, son ambition à court terme, elle pourrait le revoir. S’il s’avérer qu’il se débrouillait bien au combat, elle pourrait en prime essayait de convaincre l’impératrice d’Amazon Lily et le Black à conclure une alliance. Enfin imaginer ce genre de future était hasardeux, c’était surtout l’émotion qui parlait dans l’esprit de la demoiselle.

Le garçon leva son grog et proposa de trinquer à ce qu’ils avaient perdu. Il ne se laissait pas aller apparament. Elle leva son verre pour trinquer en répondant d’un simple hochement de la tête aux propos du garçon. Elle aussi avait bien vécu depuis la séparation avec les siens. Elle avait noué des relations, elle en avait achevé une pour le bien de celui qui fut jadis pour elle un mentor, elle s’était perfectionnait et avait mangé un fruit du démon. Autant dire que la décima et ancienne révolutionnaire avait eu de quoi s’occuper et de quoi ne pas penser à ce genre de choses pour vivre de son désir de combats. Elle but une nouvelle gorgée de jus avant de tourner la tête vers un homme moustachu ayant la cinquantaine qui s’approcha d’eux, quittant son siège sous le regard surpris de son camarade de beuverie. Il semblait fixer Nathaniel. Avait-il écouté la conversation de manière indiscrète ? C’était très vilain de faire ce genre de chose. Ishtar n’appréciait pas ce genre de comportement irrespectueux.

-Vous me rappelez quelqu’un monsieur… Je vous observe depuis que vous êtes arrivé et votre visage me dit quelque chose… Tu en dis quoi Philibert ?

Son ami, toujours aussi surpris, resta silencieux avant de jeter un regard vers Nathaniel tout en comprenant pourquoi son camarade avait l’air ailleurs depuis quelques minutes.

-Euh… Attends Marc… Il ressemble un peu à lui là… Ah… Comment c’est son nom déjà… Le gars de Torgoth là qui a quitté Vanectodie car c’était trop la merde avec les pirates… Même qu’il défend les autres habitants qui veulent venir à Arzula !

-Mais oui c’est ça ! Vayne, je crois. Il passe souvent acheter de l’alcool en attendant que ses voisins aient terminé leurs affaires ici.


L’ange, la tête vers le dénommé Marc, leva un sourcil avant de tourner ses prunelles métallique vers Nate.






©️ By Halloween



Carte de l'île :
 


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Black
Pirate
avatar
Messages : 94
Race : Humain
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
101/120  (101/120)
Berrys: 1.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Ven 15 Juin - 11:17



Nathaniel Black

& Ishtar De Lérhane


Nathaniel avait pris la mer pour fuir Hell’s Water, persuadé que sa mère avait tout organisé pour lui. Un peu comme une croisière, mais sans retour possible. Au final, rien ne s’était passé comme prévu et il aime à penser que c’était son plan. Là où Nate excelle, c’est quand il improvise. Contrairement au reste du monde, il n’a aucun plan. Pas même pour ce qu’il va faire demain. Imprévisible et excentrique, il n’en reste pas moins quelqu’un d’intelligent. Parce que sous cette apparence décontracté et jovial, se cache en réalité un être sombre. Indissociable l’une de l’autre, comme les deux faces d’une même pièce. Par le passé, il avait fait la paix avec lui-même et il avait accepté que, parfois, quand cela est nécessaire il faut se faire violence.
Le hasard guide ses pas et aujourd’hui, il l’avait conduit sur la route d’Ishtar. Finalement, ce n’était peut-être pas un ange dans le sens sacré du terme, mais elle en avait les caractéristiques. Il émanait de cette femme une sagesse qui faisait souvent défaut à Nathaniel. Sans compter cette impassibilité affichée, qui laisse très rarement entrevoir une fragilité qui la rend plus humaine. Le monde n’était pas tout noir ou tout blanc, il était fait de nuances. C’est au terme d’une longue réflexion que le garçon avait fini par le comprendre. Ishtar pourrait être dans le futur une amie, voir même une alliée. Le hasard fait bien les choses, qui sait où il va conduire ce pirate excentrique.
La légèreté du moment vole en éclats quand, soudain, deux hommes s’approchent de leur table. Ishtar avait montré qu’elle pouvait être sage et bienveillante, tel un ange. Rapidement, elle dévoilait tout autre chose à la venue de ces étrangers. Affichant plus un côté protecteur et vengeur, qui lui allait à ravir. D’abord simple spectateur, Nate esquisse un sourire quand les deux brigands s’intéressent à lui tout particulièrement. Il voit bien qu’Ishtar guette sa réaction et il aurait aimé continuer à faire bonne figure, mais il a tendance à se montrer impulsif. Le plus souvent face à ce genre de personnages qui ne montre aucune manière.

— Philibert et Marc, c’est bien ça ? Demande Nathaniel qui se lève à son tour, si vraiment vous connaissiez Vayne, vous ne prononceriez pas son nom comme si c’était le clodo du coin, parce que le Vayne dont vous parlez, c’est mon oncle et croyez-moi, tout ce qu’on dit sur lui est vrai.

Les rumeurs avaient de quoi faire froid dans le dos, même si depuis quelques années, il était devenu un fantôme sur les mers. Personne n’en entendait parler et même Moïra, s’était faite plutôt discrète sur le sujet. C’est sûr que retrouver son oncle aiderait grandement Nathaniel sur la quête de ses origines. Sauf qu’il imagine mal Vayne perdu aussi loin de Grand Line, à moins qui lui sui arrivé quelque chose. La route de tous les périls est parfois sans pitié, même pour les pirates tel que Vayne.

— Si vous ne me croyez pas, demandez à ma mère, Moïra Black, je suis sûr qu’elle sera ravie de vous apprendre les bonnes manières, ajoute Nathaniel qui se fait soudain plus menaçant, maintenant dégagez, je ne suis pas venu là pour voir deux raclures dans votre genre, je suis là pour boire un verre avec mon amie.

Nathaniel aurait pu nier que Vayne était son oncle, mais pour lui, ça a bien trop d’importance. Il a hérité du nom de "Black" et tout ce que ça implique. Peu importe ce qu'on pourra dire sur son oncle ou sur sa mère, il les défendra. C'est peut-être difficile à croire, quand on sait qu'il y a peu, il ignorait tout de ses origines. Persuadé qu'il avait grandi dans un bordel, au fin fond d'une ruelle crasseuse. Sauf que les paroles de sa mère sur les quais de Hell's Water, sont pour lui une source de motivation. Jamais il n'oubliera le sang qui coule dans ses veines, jamais il ne le reniera. Certainement pas devant ces deux brigands, qui balancent un nom sans imaginer les conséquences. Sous son calme apparent, Nate bouillonne. À leur bouche, le nom de son oncle sonne comme une insulte. Paranoïaque et impulsif, il pourrait mal interpréter leurs paroles, mais il suffit de les regarder. Débarquant à leur table sans même les saluer, pour jouer cette petite comédie. Nul doute qu'ils cherchent les ennuis et avec Nathaniel, ils pourraient bien être servi. Le voilà avec un tout autre visage, plus impassible, mais qui n'annonce rien de bon pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 417
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Ven 15 Juin - 12:45




feat Nathaniel Black

Premières Neiges



Etait-ce donc là l’équilibre qui régissait Nate ? C’était sa part d’ombres qui s’imposait en cet instant pour mener la danse, laissant les émotions débordées pour guider sa conduite. Ishtar qui avait reçu l’enseignement spirituel des moines-guerriers Wan de l’île aux prières percevait souvent les choses au travers de leur harmonie. L’harmonie entre l’esprit et la matière. L’harmonie entre la sérénité et l’euphorie lorsqu’il faut peindre les œuvres de batailles. L’harmonie entre l’implication et les capacités… L’harmonie entre l’ombre et la lumière. C’était sur ce genre de balance fragile que prédominait souvent l’une des deux pour la majorité des hommes. Maintenir l’équilibre précaire était ardue et rare étaient les âmes à y parvenir, peu importe la nature des balances qu’ils mettaient en jeu. L’ange cligna des yeux durant un bref instant. Durant la seconde où sa paupière demeura close, la créature céleste entra en transe, plongeant au cœur d’une méditation. Pour le coup, elle entrainait l’harmonie entre sa spiritualité et son physique, développant jour après jour le pont entre chaque côté de la balance pour peu à peu devenir la balance elle-même. C’est ainsi qu’elle pouvait passer désormais quasi instantanément d’un aspect à l’autre, mais cela était loin d’être parfait. Elle conservait en permanence des informations de l’autre monde, que ce soit en se laissant perturber par les fluctuations de l’univers réels ou en se perdant dans la psyché par manque de concentration. Cela n’avait au final que peu d’importance. Au moment, où elle rouvrit les yeux, ses deux jambes se plièrent et elle se projeta vers l’avant en fissurant le sol sous ses pieds pour s’arrêter net au bout d’un mètre, laissant l’air brasser terminer de tournoyer. Elle était de profil pour la vue des deux parties qui se faisaient face. Ce n’était pas le moment de perdre son temps en s’attirant des ennuis avec gens qui venaient oublier leurs soucies dans l’alcool en débittant n’importe quoi n’importe comment. Son œil se dirigea droit vers les pupilles de Marc et Philibert. Le premier était tombé au sol en voyant le Black s’enflammer. Ce regard perçant emplie d’une volonté à tout épreuve et d’une fermeté sans faille appuyé par son visage impassible vint donner un coup décisif à l’autre qui chuta de sa chaise sur le sol.

-Veuillez excuser mon ami, mais je crains que vous ne soyez plus en état de boire davantage. Il serait certainement plus sage que vous arrêtiez de consommer excessivement avant de vous lancer dans une bagarre inutile que vous pourriez regretter en retrouvant votre sobriété.

À peine eut-elle terminer sa phrase que de l’autre côté de son visage, sous le profil que pouvait voir Nate, son œil fixait déjà le jeune homme. Un sourit apparu sur son visage et elle posa sa main sur l’épaule de celui-ci, sans que le mouvement ne soit habité par aucune méchanceté, par aucune animosité, par aucun désir de faire du mal… Pourtant la fermeté et la puissance de l’étreinte, provenant en partie du couplage de sa taille et de sa force impressionnante, paralyserait certainement le garnement durant un instant. On ne pouvait pas plaindre les plus jeunes ayant eu une vie difficile de réagir si maladroitement, elle devait donc se charger de le protéger et l’empêcher de s’attirer des ennuis malvenus. Spirituellement, les ailes de l’ange se refermaient sur le corps spectral de Nate avec bienveillance. C’était comme si elle lui intimait silencieusement de rester assis. Après avoir prononcé le début de sa phrase, elle dirigerait son regard vers le comptoir, suivant la direction qu’elle allait prendre.

-Je vais te rechercher du grog en même temps que me prendre un petit jus de pêche.

Les paupières de l’ange de fermèrent à nouveau, projetant une demi-seconde la maudite au fruit mythologique dans le monde astrale. Revenant à elle, elle sa posture sereine et assurée se lâcha pour redevenir plus ouverte et joviale. C’était ça l’esprit combattif des Wans, la sérénité au service de l’action pour analyser chaque détail et y répondre de la meilleure des façons.






©️ By Halloween



Carte de l'île :
 


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Black
Pirate
avatar
Messages : 94
Race : Humain
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
101/120  (101/120)
Berrys: 1.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Ven 15 Juin - 16:59



Nathaniel Black

& Ishtar De Lérhane


L'air était électrique et au moindre écart des deux ivrognes, Nathaniel pouvait exploser. Lâcher prise, c'est quelque chose dont il n'avait pas l'habitude. Là où il a grandi, mieux vaut attaquer le premier. Un réflexe qui, encore aujourd'hui, lui est bien utile. Les deux complices ne pensaient peut-être pas à mal, c'était plus un acte maladroit, mais ils avaient été trop loin. Juste ce qu'il faut pour laisser Nathaniel sortir de sa passivité. C'est comme une décharge électrique qui parcours tout son corps. Il sent l'adrénaline monter en lui quand le frisson du combat approche. Sur Hell's Water, c'était parfois devenu un besoin de rechercher ce sentiment. Il prenait alors tous les risques pour mener sa mission à bien, dans l'espoir de ressentir ça à nouveau. Bien sûr, Maverick l'a remis en place avec une leçon de morale dont il avait le secret. C'est ce qui se rapprochait le plus d'un père pour le garçon, alors il se fit plus raisonnable.
Nager au milieu des requins nécessite de prendre des risques. Gagner sa place et montrer qu'on est le plus fort pour la garder. Parfois, une simple démonstration de force suffit et c'est à ça, que comptait s'arrêter Nathaniel. L'envie de plonger dans la violence le démangeait, mais il n'aurait rien fait à moins que les deux hommes se soient montrés plus agressif que lui. Ishtar mit fin aux débats avec son intervention pour le moins impressionnante. Jamais Nate n'aurait soupçonné une telle force chez elle. Imposant le silence chez les deux comparses, par un simple geste accompagné de quelques paroles. L'incompréhension gagne le garçon, quand l'ange pose finalement une main ferme sur son épaule. Toujours impassible, il sent bien la force de la jeune femme, mais ne montre aucune faiblesse. Tout comme lui, elle sait jeter le chaud et le froid. Si son action est purement amicale, Nathaniel vient à nouveau à se poser des questions.
Reprenant place à la table, le garçon regarde avec attention l'ange qui revient avec un grog. Il n'a même pas remarqué qu'il avait complètement abandonné son manteau de fourrure. Sans même ressentir le froid qui, plus tôt, le dérangeait. Le jeune pirate tient à se justifier sur son attitude, persuadé qu'il est à l'origine de l'action de l'ange.

— Je n'aurais rien fait tu sais, commence par dire Nathaniel avec sérieux, bien sûr que j'avais envie de leur apprendre les bonnes manières, mais je sais que gueuler un peu fort avec ce genre d'individus, ça marche toujours.

Un soupir suffit pour que Nathaniel retrouve son sourire. Décidément, il se demande s'il ne devrait pas revoir sa position. Le monde est vaste et surtout, bien différent de Hell's Water. La lutte était constante sur son île natale. Toujours en train de survivre, sans jamais savoir si demain on serait encore en vie.

— Merci… enfin je crois, ajoute-t-il avant de ricaner, j'ai tendance à m'emporter pour rien parfois, héritage familiale il parait, mais je travaille là-dessus… plus ou moins.

C'est la raison pour laquelle Nathaniel cherche à éviter les ennuis. Plus difficile à dire qu'à faire. Les ennuis l'appellent, il a besoin de savoir sa vie sur le fil du rasoir pour être en sécurité. Un sentiment qui lui vient de sa jeunesse et qui ne l'a jamais quitté.
Ishtar était quelqu'un de surprenant. Par son apparence, bien sûr, mais aussi et surtout par ce qu'elle dégageait. Une sérénité et un contrôle de soi impressionnant. Nathaniel aurait beaucoup à apprendre d'elle, lui qui se laisse un peu trop guider par son instinct. Pour l'ange, ça parait si facile.

— Faut le savoir, je suis un véritable nid à emmerdes, les ennuis me collent aux fesses, explique soudain Nathaniel, tôt ou tard, ça va chauffer autour de moi, c'est qu'une question de temps.

Les mers sont dangereuses et ça n'a peut-être rien à voir avec lui, mais il sait que les ennuis ne sont jamais loin de lui. La plupart du temps, il les provoque, mais même quand il se tient tranquille comme aujourd'hui, tout part en vrille. C'est comme s'il dégageait quelque chose et que, autour de lui, le monde tombait en ruines à chacun de ses pas. Pour le pirate excentrique, c'est une sensation étrange et galvanisante. L'action appelle l'action et il se doit, de foncer dans la mêlée tête baissée.
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 417
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Ven 15 Juin - 18:56




feat Nathaniel Black

Premières Neiges



Ishtar rapporta la seconde tournée de boissons tranquillement avant de s’assoir et de regarder son nouveau compagnon se justifier. Elle fit pivoter sa tête légèrement sur le côté avant de répondre au garnement.

-De quoi parle tu ? lança-t-elle ironiquement comme si rien ne c’était passé. Il n’y a pas à en faire tout un fromage, mais c’est un coin tranquille alors quand quelqu’un pose un problème ça se sait rapidement un peu partout. Il faut faire assez attention.

Un nid à emmerdes qu’il disait. Beaucoup de personnes pouvaient se targuer de telles noms quant-elles ne parvenaient pas à se contrôler, l’impulsivité prenant finalement le dessus. Il était cependant vrai que dans ce monde certaines personnes avaient davantage tendance à se retrouver au cœur de situations épineuses. La De Lérhane faisaient parties de ces personnes qui se retrouvaient mêlés à des aventures comme si la providence elle-même désirait la confronter à ces problèmes.

-Le nom qu’ils ont sorti pour te mettre en pétard, c’est celui d’un membre de ta famille ? S’il est sur l’île tu pourrais peut-être aller le voir. En tout cas, s’il vient de Vanectodie ça montre que tu as raison. Il trempe peut-être dans une histoire louche vu que c’est la ville la plus malfamée de la gorge Polaire à ce qu’on dit.

La bilcane mesurait parfaitement ses paroles tout en suggérant le sous-entendu de dangerosité que Nata avait placé sur ce Vayne. Peut-être le jeune homme irait jusqu’à s’embrouillait avec sa propre famille alors il fallait éviter de parler de cela à la légère. Pour l’heure, elle attendait de voir qu’elle réponse elle allait avoir. La décima en vint à se demander si la petite chose en plus que dégageait Nathaniel n’était pas la part d’ombre qui pouvait surgir. C’était assez intéressant et cela donnait envie à l’ange de se confronter à lui. Bien sûr, si ce n’était pas un combattant comme elle ce ne serai peut-être pas forcement palpitant, mais pour une passionnée de la guerre comme elle c’était toujours intéressant. Soudainement la porte de la taverne s’ouvrit en grand et un homme se précipita à l’intérieure en haletant.




-On se fait attaquer ! Tous aux abris en attendant les renforts !

Ni une ni deux, l’homme traversa la pièce, passa au-dessus du comptoir et descendit à la cave où il plongea entièrement dans un fût de vin où il resterait sans bouger pendant un moment. Le tenancier soupira. À chaque fois qu’il y avait un problème, le vieux Karl en profitait pour faire ça et siroté un peu de vin. Avec les années, il connaissait les manies de chaque habitué. Cependant, il ne fallait pas négliger la menace alors le barman se saisit d’un fusil de chasse qu’il se mit à armer. Ishtar se dirigea vers l’extérieur pour voir de quoi il en retournait, en faisant bien attention de se baisser en passant la porte car avec ses trois mètres de haut, celle-ci n’était pas adapté à sa taille. Elle jeta un regard en direction des palissades protégeant des avalanches. Quelques hommes se débattait contre des rufians qui s’amusait.


James Pinne
Primé à 13.500.000 B

Voilà l’un enfin l’un des trois meneurs de gang de Vanectodie. James devait s’occuper d’attaquer Arzula et de placer toutes les ressources et richesses qu’il trouvait dans un bateau aux voiles beiges aux ports afin de les acheminer vers la cité des crapules, même si les agents des Ombres n’en avait en réalité aucunement l’intention. En tout cas, le Pinne qui s’était retiré ici il y a trois ans pour faire oublier sa prime aux mondes jubilait de pouvoir se défouler sur des civils. Il adorait détrousser les gens tout en les humiliant. C’était son dada ! C’est son caractère excentrique qui valait une bonne partie de sa prime vue son agressivité et il avait prit la décision de rejoindre la fameuse ville de l’oublie sur la Gorge Polaire pour éviter de se prendre d’autres tannées par des chasseurs de primes, puisqu’un seul d’entre eux avait suffi à écraser la moitié de son équipage. En tout cas, il était déterminé à pouvoir pulvériser tout les obstacles qui se dresseraient sur sa route et c'est pour cela qu'il faisait des moulinés avec sa fameuse masse qu'il tenait d'une main.






©️ By Halloween



-James Pinne (lvl 14)
-Gang de Pinne : 23 hommes lvl 4

Carte de l'île :
 


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 13:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Black
Pirate
avatar
Messages : 94
Race : Humain
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
101/120  (101/120)
Berrys: 1.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Ven 15 Juin - 23:17



Nathaniel Black

& Ishtar De Lérhane


La légèreté de l'ange avait quelque chose de surnaturel, mais c'était assez drôle. Nathaniel esquissa un rapide sourire, avant de reprendre son sérieux quand Ishtar s'intéresse un peu plus à son passé. Nul doute qu'elle mesurait ses propos, mais pourquoi ? Le garçon n'avait peut-être jamais rencontré son oncle, mais il gérait ça de façon très détachée. Peu importe ce qu'il a pu faire par le passé ou encore sur cette île. Jamais il ne crachera sur sa famille, surtout devant deux brigands tout juste bons pour écumer les bars. Peut-être que Nate faisait une erreur en croyant aussi aveuglément en ce qui reste de sa famille, mais ça lui était égale. Le monde est constamment en proie au chaos et il n'y a peu de personne sur qui se reposer, quant tout part en vrille. Tôt ou tard, la vie de ce jeune pirate va voler en éclats. Un jour viendra, où la chance ne suffira plus et il devra être solide pour affronter la tempête. Forger des liens sur les mers c'est important, mais une famille, ça ne s'improvise pas. Le sang qu'il partage, ça surpasse tout.
Emprunt d'une certaine naïveté, Nathaniel en oublie presque les paroles de l'ange. Perdu dans ses pensées, si bien qu'au moment de répondre, un homme fait irruption dans l'auberge. Au début, le garçon cru à une mauvaise blague, comme cette histoire avec ce gamin qui criait aux pirates. Sauf qu'une fois que l'homme avait soigneusement choisi son abri, le barman sortie un fusil. Un fin sourire anima le visage de Nathaniel, qui allait enfin avoir l'occasion de se lâcher. Ishtar prit les devants, suivi de près par le garçon qui lui emboitait le pas en sortant. Terminant de poser son manteau sur ses épaules, il analysa la situation. Le chaos avait brisé le calme qui régnait il y encore peu de temps dans les rues. Un homme se détacha du lot, affichant clairement son penchant pour le carnage en bonne et due forme.

— Ishtar, compte sur moi pour terminer notre petite discussion, annonce Nate qui fixe l'homme un peu plus loin, mais sache une chose, si mon oncle est sur cette île, alors je ne connais qu'un seul moyen de le rencontrer…

Sans plus d'explications, il s'avance vers le pirate qui prend un malin plaisir à humilier les pauvres habitants sans défenses. L'un de ses sbires se précipite sur Nathaniel, mais un coup de poing dans le ventre, suivi d'une droite en plein visage suffisent à l'écarter. Attirant aussitôt l'attention du chef de bande, qui fixe à son tour le garçon. Le jeune pirate peut sentir son sang bouillonner, visiblement plus que prêt pour en découdre.

— Regardez ce qu'on a là les gars, en voilà un qui veut jouer les héros, ça tombe bien, je commençais à m'ennuyer, lance le pirate qui met un dernier coup dans le visage d'un pauvre homme en sang.
— Le rôle de héros, j'ai donné, merci, commence par dire Nate avec un sourire gêné, non, j'avais plutôt dans l'idée d'attirer l'attention, tu saisis ?

Tournant la tête vers ses sbires, le pirate se met à rire. Peu impressionné par le gamin qui se tient face à lui, il fanfaronne. Nathaniel pourrait engager un combat qu'il pourrait perdre, mais ça lui importe peu. Tout ce qui compte, c'est que son nom résonne à travers l'île. Au final, peu importe que ce soit pour avoir empêché héroïquement un carnage ou en prenant une raclée. Bien que, s'il se ramasse face à ce pirate, la rencontre avec son oncle ne sera pas la même.

— Tu sais qui je suis au moins ? Je suis James Pinne ! Pirate primé à 13.500.000 de Berrys, ça te cause un peu ? T'es qui toi au juste, tu n'es rien, un cafard sous ma botte !
— Tout ça ? Faut s'attaquer à combien de civils innocents pour avoir autant ? On va voir ce que tu vaux contre un adversaire qui a un peu plus de répondant,
rétorque le garçon qui laisse tomber son manteau de fourrure, au fait, moi c'est Nathaniel Black.
— Black ?! Foutaises ! Je vais me faire un plaisir de t'arracher ta langue de menteur…


Intéressant, tout ce dont avait besoin Nathaniel. Les deux alcooliques n'avaient pas menti, Vayne était bien dans le coin. Sans quoi, jamais ce Pinne n'aurait relevé le nom du garçon.
Premier round plutôt en retrait pour le jeune pirate, qui laisse James mener le combat. Volontairement, il prend même quelques coups, accentuant un peu plus la douleur par des grimaces. Galvanisé par cette supériorité faussée, il prend confiance et aperçoit même la victoire, quand Nathaniel se retrouve au sol.

— C'est tout ? Ridicule ! Un adversaire avec un peu plus de répondant tu disais ? Va jouer ailleurs gamin, retourne dans les jupons de ta mère !
— Je voulais voir si tu avais juste une grande gueule ou pas,
laisse échapper Nate encore au sol.

Le pirate excentrique se relève, faisant craquer quelques-uns de ses muscles avant de reprendre le combat. James est en pleine confiance, amené là où il voulait par Nathaniel. Laissant exploser sa rage, il fonce sur son adversaire. La spontanéité de cet assaut prendre par surprise Pinne, qui est emporté au sol par le garçon. Protégeant son visage tant bien que mal, il prend quelques coups avant de repousser ce diable de Nate. Tout juste relevé, qu'il voit ce dernier lui foncer à nouveau dessus. Esquivant les premiers coups, il fini par se faire surpasser par l'impulsivité de son adversaire.
James est à son tour à terre, mais il ne joue pas la comédie. Reprenant son souffle, il saisit un sabre qui traine par terre, puis il se relève. Nathaniel regarde autour de lui, rien. Tout ce qu'il trouve, c'est une poêle à frire pour se défendre. Bien moins maniable qu'un sabre, il manque de se faire découper par les coups rageurs de Pinne. Jusqu'à ce qu'il place un coup chanceux en plein sur la tempe de ce dernier. Titubant, il lâche son sabre et manque de tomber. Sonné, mais pas au sol, il tient debout.

— Je manie plutôt bien la poêle à frire, tu ne trouves pas ? Tu imagines un peu la légende que je serais avec ça, dit le garçon qui admire son arme de fortune au beau milieu du combat.

Hurlant toute sa rage, James tente de prendre Nate par surprise. Sauf que son poing atterrit directement sur la fonte de la poêle. Par reflexe, il a simplement levé son arme pour se défendre. Un léger craquement se fait entendre, alors que le jeune pirate empoigne fermement la poêle à deux mains et met un nouveau coup. Le choc est rude, un peu trop cette fois. Pinne reste debout, mais affiche un regard vide. Il suffit au pirate excentrique de le pousser du bout du doigt, pour qu'il tombe en arrière.

— Bordel, c'est génial ce truc…

Perdu dans ses pensées, Nathaniel ne voit pas venir le brigand qu'il a mit au tapis plus tôt. Une épée à la main, il se rue sur lui, affichant toute sa rage.
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 417
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Sam 16 Juin - 2:01




feat Nathaniel Black

Premières Neiges



On peut dire qu’il était pressé d’en découdre. En effet, Nate s’élança instantanément vers les ennemis. Cherchait-il à prendre l’ascendant psychologique en menant la charge ou s’agissait-il de l’instinct pur. C’était certainement la seconde conjecture qui pouvaient s’avérer la bonne conclusion. Le Black prenait pour cible le chef de la petite troupe apparament. Vue la facilité avec laquelle le jeune homme avait mis hors d’état de nuire l’un des sbires, ils n’étaient pas d’un niveau suffisant pour l’inquiéter, même avec la supériorité numérique. Elle serra les poings, plongeant dans un état de concentration très avancée. Ce fut donc à son tour de partir en pleine course vers les opposants qui tentaient de percer les maigres défenses d’Arzula, la population étant déjà terrorisait par la surprenante et sordide situation qu’il n’avait pas vu venir. Jamais ils ne pensaient que vauriens quitteraient Vanectodie pour s’attaquer aux autres villes. Les foulées de la créature céleste, associant sa taille et la propulsion octroyée par ses cuisses, prenaient de plus en plus d’ampleur alors qu’elle comblait son retard sur son camarade du jour. Arrivant à toute vitesse, elle envoya directement un uppercut dans le visage d’un pirate arborant un magnifique cache-œil pour le style, puisqu’il n’était absolument pas borgne ce zigoto. Faisant un pas sur le côté alors que le corps du gringalet effectuait un vol plané, elle leva sa jambe et faucha l’air devant elle pour venir percuter avec son genou le diaphragme d’un autre adversaire. La différence était encore plus flagrante. Elle n’avait besoin que d’un seul mouvement pour écraser un de ces ennemis manquant cruellement d’entrainement et de technique. Analysant clairement la situation, elle posa son pied derrière elle, esquivant ainsi un coup de sabre qui tentait de lui trancher la jambe. Sa paume fusa pour attraper le visage de l’homme de main qu’elle balança dans le mur le plus proche. Tentant de profiter de configuration, un autre ennemi tenta un coup de katana vertical, mais la De Lérhane repoussa la lame du plat de la main tout en esquivant avant de joindre les doigts de l’autre main qu’elle vint enfoncer dans le ventre de l’assaillant qui eut l’impression de recevoir un coup de fusil alors que sa peau n’était en rien perforé. Il s’écroula au sol en se tordant de douleur, ses gémissements berçant ses amis.

Elle fit alors volteface et observa les quatre ennemis qui se jetaient sur elle. Elle passa alors sous forme hybride à la plus grande surprise des forbans qui ne s’attendaient certainement pas à croiser une maudite en un tel lieu. Des plumes d’un vert aussi peur que celles des quetzals poussèrent pendant que les écailles ventrales apparaissaient. Ses cheveux blonds devenaient de souples et fines plumes jaunes aux reflets d’or, la même couleur qui brillait depuis les iris de reptile pendant que la langue bifide passait entre les dents rarifiés, mais devenu acérés. Ses jambes c’étaient rassemblé pour ne former qu’une simple queue. Ses proportions avaient encore augmenté. Elle pouvait se dresser à plus de quatre mètres et demi de haut alors que son corps avoisinait les huit mètre de long, ses ailes lui donnant encore davantage d’envergure. D’un geste expert, elle amena sa queue, tel un fouet, à la rencontre des ennemis dans les airs qui se retrouvèrent propulser sur certains de leurs compagnons avec une violence né de la combinaison de sa force naturelle et de la puissance décuplé du zoan. En un seul coup bien choisie, elle était parvenue à éliminer six de ces pirates de faible niveau. D’un coup de ses ailes, elle se déporta pour se mettre à ramper rapidement pour resserrer et remonter en spirale autour du corps d’un martialiste. Son étreinte devint insupportable et certains des os de l’homme craquèrent avant que la demoiselle relâche son étreinte. Elle jeta ensuite un regard vers les deux combattants suivants qui voulaient la tuer à coups de pistolets. Un sifflement perça entre les dents de l’ange qui se propulsa à droite, puis à gauche, puis s’abaissa jusqu’à presque ramper au sol avant d’agiter ses ailes pour se soulever dans les airs, s’approchant à chaque mouvement des flibustiers qui n’arrivaient pas à la visée. Elle retomba alors sur eux en tournant sur elle-même, les balayant d’un simple coup de queue.

-Ne nous sous-estime pas vil sorcière.

Sentant des vibrations excessives dans le sol à cause d’une personne massive qui s’approchait, restant parfaitement impassible et sereine, la bilcane leva la main et intercepta la masse en pierre qu’usait un homme plutôt musclé et de grande taille en lui jetant un simple regard en coin. Elle referma ses doigts sur sa prise, brisant net l’arme du malheureux avant de l’envoyer valser d’un simple coup de paume. Il restait encore huit ennemis, puisque l’homme mis au sol par Nate ne semblait pas encore prêt à se relever. Cela devenait de plus en plus clair pour les malheurs, il ne faisait absolument pas le poids face à cette… chose ? Ils n’arrivaient même pas à la retenir alors qu’il fallait que James en termine avec son propre adversaire. D’ailleurs, l’ange trouvait qu’il se débrouillait pas mal le Black. Ses mouvements étaient brutaux et manquaient un peu de fluidité, mais c’était son style qui était plutôt efficace. Clairement, sa vie à Hell’s Water l’avait endurcit et lui avait donné de sacré capacités.




-Venez. Je vous attends.

La détermination dont elle faisait preuve fit hésiter le lancier non loin d’elle. Se rapprochant du sol, elle passa sous l’attaque et frappa le coude avec sa paume, déstabilisant totalement la posture du pirate qui se retrouva entrainer par son arme avant de sentir le tranchant de la main de l’ange le frapper à la nuque. Il tomba immédiatement dans les bras de Morphée. La bilcane se redressa et attendit le guerrier suivant qui ne tarda pas. L’homme s’élança en sautant en levant son épée au-dessus de sa tête, prêt à planter l’arme dans le corps de son ennemi. Les doigts joints de la décima fusèrent de nouveau et frappèrent l’homme en plein dans la pomme d’Adam, la douleur le fit déglutir alors qu’il chutait en arrière en lâchant son arme. Les possibilités de la créature céleste étaient multiple grâce à ses changements de tailles soudain. Quatre hommes l’entourèrent pour tenter de l’attaquer sous des angles différents. La queue de la maudite attrapa la cheville du plus proche qui vint percuter le second grâce à un mouvement d’inertie avant qu’elle ne donne un coup d’aile pour que le vent brasser repousse l’adversaire qui l’attaquait dans le dos, elle neutralisa alors le dernier ennemi lancé à pleine vitesse d’un uppercut violent en plein visage. Le bruit de la machoire qui se disloquait se fit entendre alors que le corps inconscient fendait les airs pour rebondir à de multiples reprises avant de s’encastrer dans un mur. Se servant de l’impulsion de son mouvement, elle continua de vriller pour se confronter à l’homme qui était jusqu’alors dans son dos. La main qui n’avait pas servi à l’attaque précédente vint frapper le scélérat en plein sous son menton. Il effectua une trajectoire en cloche, une jolie parabole, pour atterrir finalement sur le toit d’un baraquement.

Les deux adversaires qu’elle avait repoussés en les faisant se cogner se relevaient pour revenir à l’attaque. S’élançant, elle vint donner une baffe monumentale à l’adversaire le plus proche qui tourna cinq fois sur lui-même avant de s’écrouler. Elle s’occupa du second en ralentissant, plongeant sa main dans la pierre pour se freiner, puis en envoyant sa queue à pleine vitesse dans le visage du bandit qui fendit l’air en ligne droite pour finir dans le plafond de la caverne à plus d’une trentaine de mètres de hauteur. Son corps, lourd de la défaite, s’extirpa de la pierre pour chuter vers le sol alors que la demoiselle s’occupait déjà de gérer un autre ennemi. Le bandit semblait avancer avec conviction, ne laissant pas ses nerfs lâcher. Cependant, lorsqu’il arriva à proximité de l’ange, il comprit que ses efforts étaient venus, le regard reptilien inébranlable de la demoiselle transperçant son esprit de part en part. Le martialiste voulut faire demi-tour, mais le coude de la femme-serpent s’enfonçait déjà sans son estomac, le faisant déglutir et vomir tout ce qu’il avait avaler de midi avant de recevoir un coup vif sur le sommet du crâne pour rejoindre ses collègues au pays des songes. Plus qu’un adversaire alors que le Black s’amusait avec une poêle à frire. Cela amusa l’ange. Croyant qu’elle avait perdu en attention, le forban se jeta sur elle, n’ayant plus rien à perdre. C’est l’instant que choisit l’homme étalé par Nate pour se relever et se diriger vers celui dont il voulait se venger. Remarquant les deux actes, l’ange écarta les doigts de sa main et balaya l’air avec pour repousser comme un ballon son assaillant afin de rattraper celui qui menaçait l’existence de Nathaniel. Planant à quelques centimètres du sol en usant des pouvoirs du Serpent à Plumes, la main de la De Lérhane se referma sur la cuisse du pirate qui se retrouva tracter vers l’arrière. La queue de l’ancienne révolutionnaire se leva et attrapa le cou du hors-la-loi. C’est ainsi qu’elle usa du corps du combattant comme un piquet à planter. D’un geste prévis et puissant, elle planta net sa tête dans le sol. Le corps de celui-ci resta à la verticale quelques instants avant de s’affaisser sous le regard horrifier du dernier membre du gang encore conscient. Il pourrait peut-être à répondre à quelques questions.






©️ By Halloween



-James Pinne (lvl 14)
-Gang de Pinne : 22 hommes lvl 4
-Gang de Pinne : 1 homme lvl 4

Carte de l'île :
 


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 14:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Black
Pirate
avatar
Messages : 94
Race : Humain
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
101/120  (101/120)
Berrys: 1.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Sam 16 Juin - 11:39



Nathaniel Black

& Ishtar De Lérhane


La mort, ce n'était pas pour aujourd'hui. Jouant comme à son habitude de chance, Nathaniel vit son ennemi être rattrapé par sa complice du jour. En effet, grâce aux pouvoirs surprenants de son Fruit du Démon, Ishtar parvint à le sauver in extremis. Le garçon pu sentir la lame du bandit fendre l'air à quelques centimètres de sa gorge. Aucune pitié pour l'ange, qui démontrait toute sa puissance avec une certaine classe. Le pirate excentrique l'avait aperçu du coin de l'œil, mais il avait déjà fort à faire avec James Pinne. Préférant garder sa concentration – ce qui était un challenge pour lui. Impressionné par cette nouvelle apparence et cet étalage de talent, Nathaniel rejoint la jeune femme.
Au loin, le dernier des bandits se relève. Usant de sa poêle à frire comme d'un projectile, il touche les jambes de sa cible, alors qu'il visait la tête. Seul le résultat compte, le pauvre homme roule par terre pour se retrouver contre un mur. Affichant un grand sourire à l'attention de l'ange, Nate se dirige vers le bandit. Rejoint par Ishtar, qui se tenait maintenant à ses côtés.

— Ce n'est pas de chance quand même, attaquer juste quand on est là et se ramasser lamentablement, mais toi, parmi tous ces petits chanceux, tu décroche la palme…

Un sourire inquiétant vint s'afficher sur le visage de Nathaniel. Par le passé, il a déjà participé à quelques séances de tortures pour le compte de Lan Feng. Les souvenirs sanglants d'une vie de criminel. L'envie ne manque pas, mais ce n'est pas pour ça qu'il garde celui-ci en vie. Le garçon a d'autres projets pour lui. Une fois qu'il aura répondu à quelques questions, il aura droit de garder sa tête. Seulement pour porter un message à ses chefs, car oui, difficile à croire pour le jeune pirate que ce soit un coup isolé.

— Je ne sais pas toi Ishtar, mais moi, je n'ai jamais été très patient, explique Nathaniel qui s’accroupit devant l'homme apeuré, c'est simple, tu réponds à nos questions, tu gardes ta tête.

Impassible, c'est sur un ton glacial que Nathaniel menait l'interrogatoire. Presque méconnaissable, il passe d'un extrême à l'autre sans sourciller. Capable même, s'il le souhaite, de faire abstraction de tout états d'âme. Souvenirs de Hell's Water, quand il faisait le sale boulot pour Lan Feng. Le seul moyen qu'il a trouvé pour survivre, c'était de devenir aussi sombre et sanglant que pouvait l'être cette maudite ville. Évidement, il y a des restes. Nathaniel peut se montrer des plus sympathiques et jovial, mais quand il devient sérieux, c'est là qu'il faut s'inquiéter. C'est un pirate et de fait, il est amené à faire des choses répréhensibles. D'ailleurs, il n'a pas attendu d'être sur les mers pour ça. Sauf que les hommes qu'il a jeté dans la baie où encore ceux qu'il a torturé, étaient pire que lui. Les civils innocents, il n'y touchait pas, même s'il était conscient que d'autres s'en chargeaient. Voir James Pinne et ses hommes s'en prendre aux habitants, ça suffit pour faire resurgir ce qu'il y a de pire chez ce garçon.
Inutile de préciser que ce misérable couard, n'a pas tardé à tout balancer. Tout ce qu'il savait en tous cas, car il est tout en bas de l'échelle. Difficile de lui en demander trop, même si Nathaniel aurait surement pu lui soustraire toutes sortes d'informations. Le garçon se relève, retrouvant son sourire, comme à son habitude. Quand on le côtoie assez longtemps, on ne fait même plus attention à ses changements d'humeurs. D'autant que jusque-là, il s'efforce de rester soft.

— Ce n'est pas bon tout ça, pas vrai ? Demande Nathaniel à l'attention de l'ange, moi qui pensait être tranquille ici, soupir maintenant le garçon avant de reprendre avec plus d'enthousiasme, regarde, je n'ai plus froid !

Exécutant un petit pas de danse, le pirate excentrique jubile. Jamais il n'aurait pensé se séparer de son manteau en fourrure. Pourtant, il est là au milieu de la neige, faisant un pas de danse improvisé. Quelques éclats de rires plus tard, il retrouve un semblant de sérieux, bien qu'il garde ce sourire qui le caractérise.
Pour faire sortir Vayne de sa cachette, rien ne vaut un peu de bruit. Quand il apprendra qu'un gamin portant le même nom que lui est sur l'île, il mènera aussitôt sa petite enquête. Puis qui sait ce que Moïra a pu raconter à son frère. Il se pourrait bien que Vayne en sache plus sur son neveu, que Nate lui-même. Les théories du complot ne manquent pas pour le garçon. Toujours persuadé qu'il n'est là par hasard et que derrière sa présence se cache sa mère. C'est peut-être un moyen de se rassurer, mais toujours est-il qu'il est peut-être sur le point de voir son oncle. S'il le cache plutôt bien, cette simple idée le terrifie en réalité. L'image qu'il a de lui, pourrait bien être à des lieux de la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 417
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Sam 16 Juin - 15:19




feat Nathaniel Black

Premières Neiges



L’ange repassa sous forme humaine pour s’approcher Nate qui semblait plus ou moins jubiler du lancé de poêle qu’il venait de faire. Elle le rejoignit rapidement et remarqua facilement qu’il était en train de rebasculer dans les ténèbres. Il narguait l’ennemi et semblait prêt à se faire plus que menaçant pour obtenir quelques informations. La bilcane n’aimait pas ce genre de méthode, mais elle ne pourrait pas changer l’état d’esprit du jeune homme en peu de temps alors qu’elle venait juste de le rencontrer. Elle se tût donc pour le laisser interroger le bandit. Celui-ci ne tarda pas à céder, par peur de mourir. Il déballa tout en parlant extrêmement rapidement à cause de la pression psychologique.

-Euh. Euh. Et bien. Euh. On a tué le maire de Vanectodie puis. Puis. Puis. Puis on a décidé d’attaquer les deux autres villes de l’île. On pensait y arrivait seul, alors on a laissé les deux autres groupes aller à Torgoth. Je vous promets que c’est tout.

Il plaça ses mains devant lui en gémissant, comme si cela lui apportait ne serait-ce qu’un semblant de protection. Le Black semblait être ravi de la situation et termina par un constat du fait qu’il n’avait plus froid. Ce n’était pas vraiment le cas de la demoiselle qui se sentait congelé et avait profité de l’interrogatoire du garnement pour resserrer son manteau sur elle-même. En effet, les serpents sont des animaux à sang-froid. Leur température corporelle s’adapte donc au climat ambiant et l’ange en subissait les conséquences. Même si elle était restée assez peu longtemps sous sa forme hybride, elle ressentait déjà un plus grand froid qu’auparavant. Il lui faudra de longues minutes avant que cela ne revienne à la normal. Alors que, comprenant qu'il était sortit d'affaire, le pirate se laissa tomber en arrière tout en répétant machinalement en murmures qu'il devait rentrer tout de suite chez lui, Ishtar observa son partenaire effectua son petit pas dansé en silence.

-Il va en effet nous falloir porter assistance à Torgoth. Ce sera peut-être pour toi l’occasion de voir ce fameux Vayne même si tu ne m’a pas répondu sur ce qu’il représentait pour toi.

Elle lança un regard vers quelques habitants qui avaient observé le combat et qui demeurait stupéfait de comment cela c’était passé. Une femme gigantesque qui se transformait un genre serpent recouvert de plumes très étrange avec un individu souriant qui s’était transformé en une sorte de machine de guerre en mettant à mal un primé de North Blue. En effet, en général les habitants des coins paumés des quatre océans cardinaux ne s’attardaient que sur les avis de recherche des hommes de leur propre mer sauf lorsque certains noms passaient dans les journaux. Cependant, le Nouveau Monde était un tel concentré de grands noms qu’ils n’en retenaient que quelques-uns. Donc vaincre un primé régionale était assez surprenant pour eux vue que peu de gens s’intéressaient à leur île. Ils demeurèrent stupéfaits pendant de longues secondes avant de se ressaisir et d’aller apprendre au reste du village que la menace avait été écarté.

-Une excursion en montagne pour aller jusque là-bas, ça te dis ? lança la créature céleste en rigolant.






©️ By Halloween



-James Pinne (lvl 14)
-Gang de Pinne : 23 hommes lvl 4


Carte de l'île :
 


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 14:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Black
Pirate
avatar
Messages : 94
Race : Humain
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
101/120  (101/120)
Berrys: 1.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Sam 16 Juin - 18:37



Nathaniel Black

& Ishtar De Lérhane


La situation était devenue chaotique et tout porte à croire que, Nathaniel et Ishtar, étaient les seuls à pouvoir intervenir. Pour le garçon, c'était une aubaine, il commençait à s'ennuyer. Bien que l'ange soit de bonne compagnie et qu'il cherchait à éviter les ennuis, il n'était pas contre un peu d'action. Puis c'était pour ce garçon une occasion de retrouver son oncle. D'ailleurs il réalisait qu'il devait encore des explications à la jeune femme. Puisqu'ils allaient tous les deux affronter la mort, Nate se devait de tout lui dire – ou presque.

— Faut que je te dise un truc avant qu'on se lance à l'assaut d'une montagne, explique-t-il avec un rire nerveux, quand j'étais petit et que je traînais dans les rues, Vayne, c'était un peu mon héros, pirate imperturbable qui suivait ses propres règles.

Maladroitement, Nathaniel essayait d'expliquer qu'il était nerveux quant aux retrouvailles avec son oncle. Aux yeux du garçon, c'était une légende, un modèle. Sauf qu'il ignore comment il va réagir face à Vayne. Tout porte à croire qu'il a choisi de se retirer des mers pour venir ici, à la Gorge Polaire. Les rumeurs laissaient penser qu'il était mort, rattrapé par son passé sanglant.
Retournant sur ses pas pour récupérer son manteau de fourrure, il le remettait sur ses épaules. Un peu de sang avait atterrit dessus, il haussait simplement les épaules. Retournant auprès de l'ange, il soupira. Les explications hasardeuses, c'était terminé. Il était temps pour le pirate excentrique de s’expliquer sur ce que représentait réellement Vayne pour lui. Tout en marchant, il contait l'histoire de Hell's Water. Le pirate Von Dragibus qui fonde cette ville avec le sang et la sueur d'esclaves qu'il lui-même avait libéré. Vayne et Moïra, légendes en devenir et aux faits d'armes sanglants, arrachant l'île qui baignait encore dans le sang de son précédent dirigeant. La bataille épique qui a donné son nom à la baie qui borde Hell's Water. Tous les détails les plus sanglants, qui ont forgés l'histoire de cette ville au troublant passé. Faire face à la Marine comme ils l'ont fait, a inspiré Nathaniel quand il a dû à son tour jouer les héros malgré lui.

— C'est le genre d'histoires qui a fait mon enfance, chaque fois que je me faisais passer à tabac par les autres garçons, je rêvais d'être Vayne, avoue Nate avec un timide sourire, puis j'ai grandi et quant à mon tour j'ai dû plonger Hell's Water dans le sang, j'ai appris que Moïra était ma mère et de fait, Vayne est mon oncle…

Tout était dit ou presque, mais en résumé, Ishtar avait toute l'histoire. Le garçon était prêt à écouter l'ange, qui allait certainement voire tout ce qu'il y a de plus mauvais chez cet homme. Dépeint comme un pirate sanguinaire et sans moral, Vayne était en réalité bien plus que ça. Pour défendre ses valeurs, il était prêt à faire ce qu'il faut, quitte à se tailler une mauvaise réputation.
Difficile de dire ce que Nathaniel attendait de cette entrevue avec le pirate de renom. Rien de précis en réalité, tout ce qu'il espérait, c'est qu'il soit à la hauteur des rumeurs. Le garçon ne voulait pas lui ressembler, il voulait s'en inspirer. C'était un leader, un homme capable de réussir tout ce qu'il entreprend, alors pourquoi se retirer ? Là se situait le voile d'ombre que Nate craignait de lever. Il ne voulait pas être déçu, il ne voulait pas avoir été bercé par des mensonges. Moïra elle, était la femme décrite dans l'histoire de Hell's Water. La stratège de l’Équipage au Crâne Rouge, meneuse de l'ombre qui est à l'origine de la légende sanglante de ces forbans. Pour autant, elle est apparue bien plus sentimentale que le veut les rumeurs quand elle a retrouvé son fils. Impossible de lui en vouloir pour le pirate excentrique, qui grâce à elle, peut fouler le sol de la Gorge Polaire pour incarner l'un des derniers espoirs de ses habitants. Par chance, il pouvait compter sur Ishtar, même s'il venait à se demander ce qu'elle pouvait bien penser. Nathaniel se laisse dépasser par ses émotions, laissant ce qu'il y a de plus répréhensible chez lui sortir. Qui sait jusqu'où pourra aller le garçon face à un adversaire qui s'annonce sans pitié.


Dernière édition par Nathaniel Black le Sam 16 Juin - 23:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 417
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Sam 16 Juin - 19:46




feat Nathaniel Black

Premières Neiges



Prête à monter vers les premières hauteurs, passant devant Haar De Roc, afin de rejoindre Torgoth plus rapidement en se laissant porter par la pente puisqu’elle n’avait pas envie de tomber malade en se trimbalant en forme totale à travers le ciel, l’ange se retourna pour écouter ce que son camarade avait à lui dire. Elle fronça rapidement les sourcils, comprenant bien vite le contexte sombre d’Hell’s Water. Il avait eu une sacré sombre enfance le bonhomme. Voilà donc pourquoi il était autant bercé dans les ténèbres. C’était bien malheureux, mais une connaissance à peine rencontrée comme elle ne pourrait rien changer au caractère et à la nature du Black. Lorsque l’on a passé toute une vie au cœur de l’ombre dans une marée sanguinaire, le changement ne peut venir que de soit même. Ce n’est qu’aux termes d’une lutte interne qu’il pourrait parvenir à se transformer psychiquement. Après tout, c’est lui qui s’était construit ainsi pour se protéger de la brutalité de son monde, celui de sa ville de naissance. Les conseils d’amis peuvent toujours aider, mais sans initiative du principal intéressé cela ne rimerait à rien. En tout cas, il avait un profil de pirate assez violent comme il en existait bien d’autres. Il avait certainement ses propres valeurs, tout du moins elle l’espérait, sinon elle pense qu’il ne se serait jamais comporté ainsi avec elle depuis leur rencontre plus tôt dans la journée. Une fois le récit finit, la jeune femme ferma les yeux quelques instants.

-Je vois.

Elle les rouvrit rapidement.

-Tant que tu te montre respectueux de tes adversaires et que tu ne t’attaque jamais à des gens qui n’ont pas choisis de combattre, qui ne veulent pas s’impliquer dans la guerre ou dans des batailles, je n’ai aucune raison de te juger. Tu as eu une dure vie et la manière dont tu as évolué provient de là. Tu es peut-être assez féroce, mais cela n’est pas forcément mauvais tant que tu parviens à t’imposer une certaine rigueur dans tes actes. Je ne peux pas dire que je valide ta façon d’être, que je la trouve bonne, mais il n’y a pour moi aucune raison de chercher à t’arrêter ou quoi que ce soit d’autres à l’heure actuelle. Ton comportement est correcte en somme, pour moi, même si je suis certaine que des représentant de l'ordre y trouverait à redire à cause de l'outrepassement de leurs lois. Après, les moines ayant une culture de la sagesse, comme les Wans dont je fais partie, ont une assez grande ouverture d'esprit, donc il n'est pas certains que tu trouve beaucoup d'autres personnes qui soient en accord avec tes principes hors de la piraterie et des hors-la-loi. De plus, je suis persuadé que dans ton évolution, tu comprendras les enjeux de la vie et que tu prendras en maturité pour mieux servir ton futur. Ce n’est pas non plus cela qui m’empêchera d’essayer de bien m’entendre avec toi.

Elle fit volteface et se mit à marcher vers la montagne.

-Tu viens ?

La maudite marqua une pause en attendant que Nate la rattrape.

-Pour ma part je suis une ancienne révolutionnaire ainsi qu’une membre de l’armée de Centes Decima.

Elle avait prononcé ces mots en regardant droit devant elle. C’était rare qu’elle avoue cela à quelqu’un, mais vu le profil du jeune homme, cela ne lui poserait aucun souci et lui permettrait peut-être de voir que même chez des personnes se montrant facilement amicale et gentille on pouvait trouver des secrets assez sombres. Après tout, dans ce chaos mondial, le groupe decima était la plus mal vue des factions en raison des ambitions et pouvoirs de son leader qui était quand même parvenu à transformer en pions trois amiraux et le précédent chef des armées. L’ange voulait quitter cette armée pour tenter de trouver les Kujas, mais elle comptait bien tirer sa mentore de l’extrémisme dans lequel elle c’était plongé suite aux événements d’Ohara où elle avait perdu toute sa famille.






©️ By Halloween



Carte de l'île :
 


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 14:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Black
Pirate
avatar
Messages : 94
Race : Humain
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
101/120  (101/120)
Berrys: 1.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Sam 16 Juin - 23:46



Nathaniel Black

& Ishtar De Lérhane


La réaction de l'ange ne se fit pas attendre et comme Nathaniel le soupçonnait, Ishtar n'était pas partisante de ce genre d'attitude. Sans pour autant juger le garçon, elle laissait sous-entendre que c'était l'exemple de comportement qu'elle avait en horreur. Un avis que le jeune pirate respecte, mais qui le laisse dubitatif. Jamais il ne viendra à penser qu'elle a vécu pire ou non, chacun trace son propre chemin à travers la vie. Néanmoins, on ne peut juger les actes passés de Nate, sans connaitre le contexte de Hell's Water. C'est peut-être facile de rejeter la faute sur cette maudite ville, mais pourtant, elle a un don pour faire ressortir ce qu'il y a de plus mauvais chez les gens. La Marine en est le parfait exemple et pourtant sur les mers, elle incarne une justice sans défauts. Le passé, c'est le passé et il sait que certains de ses actes ne seront jamais pardonnés. Peu de gens savent ce qu'il a réellement fait pour survivre dans les ruelles sombres de Hell's Water. Pour autant, il ne regrette rien, car sans ça, jamais il ne serait au milieu de ses montagnes à se ruiner la santé dans la neige. Un jour viendra où il devra assumer les conséquences de ses actes, pour l'heure, il poursuit sa route.
Une route qui mène une nouvelle fois Nathaniel vers les ennuis. Jouer les héros, ça n'est définitivement pas pour lui. Pourtant, il suit l'ange jusqu'à l'endroit même où se concentre les criminels. Par ennuis, par envie ou bien pour racheter son âme, peu importe. Nate ne peut s'empêcher d'être impatient de se lancer dans la mêlée. C'est plus fort que lui, plus fort que tout. Peut-être même que ça cache quelque chose de plus profond. Marquant une courte pause suite aux paroles de l'ange, il reprend sa route quand elle se tourne un bref instant vers lui. À son tour, Ishtar se confit sur son passé, sauf que le jeune pirate n'est pas aux faits des événements qui ont frappés les mers ces dernières années.

— La Révolution, hein ? Je vois, par contre l'armée de… comment déjà ? Centes Decima ? Jamais entendu parler, confesse Nathaniel avec une certaine légèreté, tout ça moi, ça ne me concerne pas vraiment et crois-moi, tu ne veux pas avoir mon avis.

Pour faire passer ses paroles, le garçon ricane nerveusement. La Révolution n'était pas là quand Hell's Water était en proie au chaos, sur le point de se noyer dans le sang. Quant à cette armée dont Nathaniel n'a jamais entendu parler, peu importe ce qu'ils représentent, ils ne sont rien. Le monde est pourri, gangréné par un mal qui ne pourra jamais éradiquer. La Marine prétend garder les mers du chaos, alors qu'aux quatre coins du monde, la misère se mêle aux carnages. Tantôt perpétré par des pirates, tantôt par la Marine elle-même. La haine qu'éprouve Nate pour cette dernière est profondément ancrée en lui. Bien plus qu'il ne pourrait le soupçonner, alors la Révolution ou n'importe qui d'autre. Tous sont logés à la même enseigne.
Toute sa vie, il s'est battu pour survivre et chaque fois qu'on lui a tendu la main, c'était quelqu'un qui était encore plus dans le besoin que lui. Le monde appartient aux puissants, le peuple lui, souffre et courbe l’échine pour gagner un jour de plus. Nathaniel serait tenté de devenir un puissant, pour changer les choses. Sauf que ce serait un investissement vain. Le monde est vaste, ont fini toujours par trouver plus puissant que soit. S'il devait choisir la puissance et vendre son âme, ce serait seulement pour qu'on le laisse tranquille. Au fond, c'est tout ce à quoi il aspire.

— J'aimerais te dire que notre passé ne nous défini pas, mais… quoi que tu ais fait et quoi que j'aie pu faire, c'est ce qui fait ce que nous sommes maintenant, explique Nate avec philosophie, j'ai fait ce que je devais faire pour survivre et si c'était à refaire, je le referais, encore et encore.

Une réelle intensité anime la voix du jeune pirate quand il prononce ses paroles. Convaincu, il tente de partager son vécu avec Ishtar. Tout porte à croire que l'ange a du mal avec son passé. Pourtant, aujourd'hui elle est là, prête à risquer sa vie pour une île parmi tant d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 417
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Dim 17 Juin - 1:44




feat Nathaniel Black

Premières Neiges



Il n’avait pas entendu parler de Centes ? L’homme dangereux à la prime bien au-dessus du milliard au pouvoir si difficilement parable, vu que seul trois officiers supérieurs de la Marine avait réussi à ne pas devenir ses pions lors des événements de Merveille grâce au pouvoir de l’une d’entre eux, la seule amirale qui revint de l’île, que le Gouvernement Mondial avait créé l’AOI, dirigé par le puissant Aston Finley, afin de lutter directement contre lui. Même sa première apparition sur la scène mondiale avait poussé Marijoa à lancer un Buster Call en toute urgence, le monarque se trouvant supposément sur l’île à ce moment-là. Par prudence, les Cinq Etoiles avaient même promulgué le fameux Décret Decima, la vague de piraterie lancer par Roger s’ajoutant à la situation, qui déclarait, entre autres, que l’autorité du Gouvernement Mondial absolue, que rien que l’omission d’une suspicion d’appartenance à un mouvement antagoniste au Gouvernement Mondial, que ce soit pirate, hors la loi, révolutionnaire ou decima, était condamnable ou que la liberté d’expression serait contrôlée par le CP8. Et dire qu’il avait sous sa coupe Kizaru, Aokiji, Akainu ainsi que de nombreux vice-amiraux et, surtout, l’une des deux personnes les plus puissantes du monde, la mort d’Arias éjectant naturellement celui-ci du triumvirat des plus grandes forces individuelles, à savoir Kamiji. À lui seule, Centes menaçait la liberté. Que ce soit le fait qu’il obligea le Gouvernement Mondial à réduire la liberté des peuples et royaumes ou par ses ambitions et son pouvoir, puisque s’il gagnait cette guerre il pourrait retirer toutes libertés à tout le monde. Les pirates, pour la plupart défenseur de cette fameuse liberté, avait tendance à ne pas apprécier ce personnage et cela étonnait l’ange que le jeune Black se moquait ouvertement de cela. Après, s’il n’avait entendu parler en rien de tout cela, c’était que Hell’s Water devait être complétement coupé du monde… ou que Nate ne voulait vraiment pas chercher à savoir ce qu’il se passait. Il était complétement détaché de tout cela à ce point-là ? Même elle qui ne s’intéressait qu’à participer aux conflits et se confronter à de puissants adversaires tout en aidant les innocents au péril de sa vie, ce qui prouvait sa non approbation de l’idéologie Decima qu’elle avait découvert bien trop tard, s’intéresser au contexte mondial pour suivre les mouvements des troupes, pour se préserver des confrontations perdues d’avance, pour reconnaître les grands noms et pour agir efficacement au nom de ses convictions. Le jeune homme repris la parole et la demoiselle s’arrêta nette.

-Oui notre passé est la fondation de notre présent et de notre futur, c’est en effet ce que j’ai dis, mais… Personnellement je n’ai chercher à survivre que durant mes combats car face à des adversaires souhaitant tuer leur ennemi, il faut tout faire pour en réchapper. Cela fait maintenant longtemps que je préfère aider les innocents à survivre… Est-ce que si c’était à refaire je le referais ? Est-ce que j’aurais put sauver son existence d’une autre manière ? déclara-t-elle en levant sa main ouverte, paume vers elle, au niveau de ses yeux. Le monde est tel qu’il est chaque mouvement à son importance. On ne peut pas laisser ceux qui ne veulent pas se battre subir cela. Je refuse de me montrer égoïste en mettant ma vie sur un piédestal et en me moquant du sort des autres. Il y a des personnes véreuses, sans scrupules et opportunistes partout, dans chaque faction, dans chaque ville, dans chaque océan… et c’est ces personnes-là que je combats.

Elle ferma ses doigts pour serrer le poing,

-Les psaumes sont la voie de l’harmonie. L’équilibre de l’esprit est l’immanence. Autrui est soi. Soi est autrui. Ainsi va le Wan. Ainsi la pensée s’unifie pour sauver l’homme de l’infamie. Chaque expérience construit une conjecture qui s’élèvera comme un rempart face à la prospérité. Nos actions sont les freins de la destiné tout en étant les plumes qui la dicte.

Un sourire vint ponctuer ses dires alors qu’une étincelle brillante vint naitre au cœur de l’iris argenté.

-La force multidimensionnelle de l’espace-temps, l’absence de limites de la psyché… Ne tardons pas davantage.

Les ailes de la créature céleste se déployèrent et elle se mit à courir sur les mètres de neige sans jeter un seul regard derrière elle. À chaque fois que son pied s’enfonçait dans la matière blanche, la propulsion qu’effectuait la demoiselle avec sa grande force éjectait des salves de neige. Sa détermination avait grandi via ce qu’elle avait pu dire. L’altruisme n’était pas l’unique principe de la sagesse des Wans, mais c’est celui que l’on ressentait le plus chez l’ange lorsqu’elle pulvériser les personnes qui s’en prenait aux innocents ne souhaitant pas participer à des conflits.






©️ By Halloween



Carte de l'île :
 


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Black
Pirate
avatar
Messages : 94
Race : Humain
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
101/120  (101/120)
Berrys: 1.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Dim 17 Juin - 11:42



Nathaniel Black

& Ishtar De Lérhane


Nathaniel avait une étrange impression chaque fois qu'il exposait son avis auprès de l'ange. Ishtar avait un vécu bien différent du sien, si bien qu'elle avait des valeurs à des lieux de celles du garçon. Sans pour autant parler de fanatisme, elle croyait en l'enseignement qu'elle avait eu. Pour le jeune pirate, si l'enseignement est différent, le résultat est semblable. Certes, il na pas de doctrines toutes faites, mais il suit une certaine ligne de conduite. Grandir des les rues de Hell's Water, survivre et ne compter que sur soi-même, voilà ce en quoi il croit. Sauf dans son cas, il est beaucoup moins rigide que peut le paraitre Ishtar. C'est plus un ressenti qu'une certitude, mais le pirate excentrique a l'impression que l'ange est assez peu enclin à la souplesse. Bien qu'elle ne juge pas autrui, elle a sa propre vision des choses et cela semble inflexible. Au fond, Nathaniel aimerait être comme ça, croire en quelque chose de plus grand. Une personne, une religion, un mythe ou ne serait-ce qu'une voie, mais il se laisse porter par le vent. Un jour peut-être, il trouvera une quête, quelque chose qui vaut la peine de se battre. Pour l'heure, c'est au feeling qu'il mène sa vie.
Perdu dans ses pensées, le garçon écoute que d'une oreille. Faut dire que parfois, Ishtar par dans explications très spirituelles et ça, Nate a du mal à s'y intéresser. La vie de l'ange semble palpitante et il serait même honoré d'entendre son histoire. Sans le côté force dimensionnelle, psyché ou espace-temps. L'intelligence n'est pas le problème, Nathaniel peut aisément comprendre, mais c'est la concentration qui lui fait défaut. Une bonne histoire doit avoir du sang, de l'action et quelques passages drôles, sinon, il décroche. D'ailleurs en parlant de décrocher, il voit soudain l'ange s'élancer.

— Ce n'est pas juste, je n'ai pas d'ailes moi… va vraiment falloir que je me trouve quelque chose, pense à voix haute le garçon, un Fruit du Démon ? Pas mal, mais un robot super puissant c'est mieux… non, un oiseau géant !

Laissant son esprit vagabonder, le jeune pirate imaginait déjà l'oiseau qu'il aimerait avoir. Une espèce rare, évidemment – et qui n'existe que dans sa tête. Crachant des flammes, envoyant un air glacé sur ses ennemis et des serres comme des lames de rasoirs. Il ne tarda pas à dériver, en ajoutant des yeux laser et une vitesse surhumaine. Grâce à ça, il ne voit pas le temps passé et il fini par rejoindre Ishtar, qui se tient à l'écart de Torgoth. Les yeux rivés sur la ville, elle observe en silence. Un calme sinistre a investi les lieux, qui sait ce qui les attends.

— J'ai un plan ! On fonce dans le tas ? Je suis sûr qu'ils ne s'attendent pas à nous voir débarquer, alors on entre, on fait le ménage et à nous l'or et le rhum !

Une certaine légèreté ponctuait les paroles de Nathaniel, qui était en réalité très sérieux. Il n'était pas adepte des plans réglés surmesure. Pour la simple et bonne raison qu'avec lui, ça fini toujours par partir en vrille. Chaque fois qu'il a préparé un plan au millimètre, ça s'est mal terminé. Quitte à risquer sa vie cette fois, autant que ce soit consenti.
Sans même attendre une réponse de la part de l'ange, il s'avance, prêt à en découdre, quel que soit ce qu'il va trouver entre ces murs. L'impulsivité au service de l'insouciance, c'était la façon de faire de ce pirate excentrique. Nul doute que pour Ishtar, ça semblait complètement dingue, voir inconscient et c'est le cas. La plupart du temps, Nate ne sait pas ce qu'il va faire, avant de le faire. Imprévisible, mais surtout dangereux. Pour lui-même et pour les autres. C'est pour ça qu'il joue en solo la plupart du temps, le jeu d'équipe, ça n'a jamais fait partie de sa vie. Il est plus facile de survire seul, qu'en groupe. Une fois n'est pas coutume, il allait en faire les frais, mais il a toujours sa bonne étoile. Reste à savoir jusqu'à quand elle brillera. Le jour où le vent tournera et que la chance l'aura quitté, Nathaniel devra trouver une alternative – s'il n'est pas déjà trop tard.


Dernière édition par Nathaniel Black le Lun 18 Juin - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 417
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Dim 17 Juin - 19:42




feat Nathaniel Black

Premières Neiges



Le décor montagneux défilait autour de la guerrière qui traversait cette mer blanche quasi immaculé à assez grande vitesse. Le paysage était magnifique mais elle n’avait pas de temps à perdre. Si seulement cette montagne ne menaçait pas de faire pleuvoir une apocalypse glaciale sur les environs, ce serait certainement un lieu fortement touristique aux nombreuses stations de ski, concurrençant peut-être Yakoutie Island. Sur certains reliefs, on pouvait observer les fameux végétaux propres à l’île qui sortait de la neige alors qu’ils constituaient tout un réseau traversant toute la couche, adaptation survenue au fil du temps pour survivre aux multiples avalanches des éruptions. En dehors de cela, le blanc dominait lieux et monts pour s’harmoniser en cet océan sur lequel régnait la menace constante de la Gorge Polaire, alors même que l’on avait un magnifique point de vue depuis ces hauteurs. La splendeur de North Blue se retrouvait ainsi magnifier dans ce genre d’îles. C’était comme si la magnificence du Grand Nord résidait au cœur du danger et de l’aventure, chose qui pourrait s’avérer pertinente aux vues du monde dans lequel cette mer s’inscrivait. Il était en tout cas certains que l’ange prendrait du plaisir à faire le chemin du retour à un rythme de marche tout à fait normal dans l’optique de profiter de ce contexte et de ce paysage. Seulement, cela devait prendre fin et les murailles de rondins de l’entrée de Torgoth paraissaient entre les monticules de neige, celle-là même qui servait à se protéger des avalanches et que l’on retrouvait dans chacune des cités de la Gorge Polaire. Le binôme du jour arriva alors dans le bourg et découvrit un spectacle surprenant. Une grande partie des forbans étaient déjà à terre.




Wilfrid « à la voix de singe », Jeremian Lucko « à la brindille »
Primés à 15.000.000 B et 10.000.000 B


Alors que Wilfrid, le capitaine en quête d’oubli à la jambe de bois et qui buvait déjà sa cinquième bouteille de rhum pour encore gagner en force, tentaient de forcer le passage, son état d’homme soul l’empêchant de bien gérer toutes les informations qui l’entourait. De son côté, Jeremian qui avait perdu tout ses hommes se trouvait fesses contre terre face un homme dont la population locale semblait surprise qu’il fasse un tel effet.

-Toi ?! Qu’est ce que tu fais ici ?! Tu devais quitter l’île ?! C’est ce que tu avais dis ?!

Ishtar se doutait un peu de l’identité de cet homme, supposant qu’il s’agissait de Vayne vu tout ce qu’elle avait pu entendre aujourd’hui à son sujet. En tout cas, s’il était aussi redoutable ils auraient l’avantage du nombre sur les scélérats de Vanecdotie, les sbires des gangs n’étant absolument pas des menaces. C’était tout du moins la conclusion de la créature céleste après son combat contre ceux ayant attaqué Arzula.

Jeremian grinçait des dents en observant la silhouette qui le dominait. Jeune pirate intrépide, il s’était jadis prit pour le maître du monde en recevant sa prime et avait foncé tête baissée pour défier des pirates plus primés que lui. Il s’était cassé les dents sur sa première cible, prenant une sacrée déculotté qui l’avait poussé à se remettre en question. Poursuivit par un groupe de chasseur de primes dirigé par un clan qui se vendaient aux plus offrants, les Kérubiens reconnaissable à leurs serre-têtes ornés de fausses ailes, il s’était réfugié à la Gorge Polaire le temps que cela se décante. Appréciant le climat de la ville qui passait jour après jour sous le contrôle mafieux des anciens primés, il décida de participer à la guerre des gangs quand il avait appris que Vayne et l’autre ancien capitaine de Grandline ne semblait pas vouloir tenter leurs chances.

De son côté, Wilfrid avait eu une enfance compliquée. Mousse sur un navire de la Marine, il avait perdu sa jambe un jour de tempête. Se mettant à avoir de la rancœur pour son jeune lieutenant, timonier du vaisseau pendant ces événements, il grandit en cultivant un désir de vengeance pour sa jambe et fini par arriver à ses fins. Montant une mutinerie, il détourna la caravelle de la Marine et tua son ancien supérieur avant de se déclarer pirate. Sa stratégie se servant du fait que son embarcation flotte sous les couleurs du Gouvernement Mondial, il fut reconnu assez dangereux et sa capture devint une priorité, justifiant ainsi une prime qui avait grimpé en flèche au fil des prises et des lieutenants et sergents tués. Se retrouvant au pied du mur, il avait abandonné son équipage alors qu’une flottille dirigée par le tout juste nommée colonel Ahura Mazda avait bloqué les traitres sur le littoral d’une île. Se perdant dans la forêt, il finit par rafistoler une épave en barque et se laissa dériver jusqu’à se faire récupérer par un bateau marchand dont il prit le contrôle pour se rendre à la Gorge Polaire et préparer tranquillement son retour.

C’étaient là l’histoire des deux hommes qui essayaient de s’en prendre à Torgoth en ce jour funeste.






©️ By Halloween



-Wilfrid lvl 17 Style de l'homme ivre
-Gang de Wilfrid : 6 hommes lvl 6
-Gang de Wilfrid : 13 hommes lvl 6
-Jeremian Lucko lvl 15
-Gang de Jeremian : 20 hommes lvl 4

Carte de l'île :
 


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Black
Pirate
avatar
Messages : 94
Race : Humain
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
101/120  (101/120)
Berrys: 1.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Lun 18 Juin - 22:32



Nathaniel Black

& Ishtar De Lérhane


Un plan réfléchit ? Pas le temps pour ça, Nathaniel laisse parler sa fougue et fonce tête baissée dans la mêlée. La mort ne lui fait pas peur, il l'a trop longtemps côtoyée pour s'en soucier. Véritable tête brûlée, il laisse parler son insouciance. Quitte à laisser derrière lui Ishtar, qui ne semble pas broncher – c'est de bonne guerre. Au bout du compte, peu importe comment ils vont intervenir. Le résultat sera le même :  une baston générale. Autant passer tout de suite aux choses sérieuses. Débarquant comme une fleur au milieu de ce qui reste des troupes, Nate ne manque pas de faire son petit effet. Affichant fièrement toute son arrogance, il se hisse sur une pile de gravats. Le garçon croise les bras, toisant tout le monde avec un air dédaigneux, avant d'afficher son plus grand sourire.

— Alors les raclures de fond de cale, on cherche la bagarre ? Alors vous avez trouvé votre homme !
— Du calme gamin, t'es pas de taille,
lance un homme entouré de plusieurs corps.


Nathaniel fronce les sourcils, face à cet individu qui le juge un peu hâtivement. Loin de se démonter, il descend de son piédestal et fait face à cet homme un peu plus grand que lui. Un air familier dans ses yeux rouges fait sourire le garçon. Serait-ce Vayne ? Une seule façon de le vérifier.

— Doucement le vieux, tu pourrais te péter la hanche à cause d'un faux pas, lâche Nathaniel qui ôte sa capuche, au fait, moi c'est Nathaniel Black.
— Nate…


La stupéfaction gagne les renégats, qui ne s'attendaient pas à voir un autre Black sur cette île. Tout part en vrille pour eux et ce n'est pas près de s'arrêter, puisqu'un autre adversaire est prêt à leur faire face. Vu ce que l'ange a démontré précédemment, ça risque de devenir chaud en ville.
Les présentations faites, un calme étrange envahit les lieux. Vayne semble perplexe, perdu dans ses pensées. Il avait eu vent de quelques rumeurs tout au plus, mais depuis qu'il avait choisi de se terrer ici, il ne recevait plus les lettres de sa sœur. Jamais il n'aurait imaginé un jour voir son neveu en chair et en os devant lui. Un coup de Moïra ? Peut-être, toujours est-il qu'il est là sous ses yeux et qu'il ne tombe pas au meilleur des moments.

— Tu devrais foutre le camp de cette île Nate, c'est loin d'être des rigolos ces types, ils ont eu Torgoth et surement Arz…
— Arzula ? J'ai croisé un mec là-bas, grande gueule, tu vois le genre ? Mince, c'était quoi son nom… ah oui, James Pinne, peu importe, il a eu son compte.


C'est avec une certaine fierté que Nathaniel annonce la nouvelle. Bien que surpris, Vayne n'en démord pas, l'endroit est bien trop dangereux pour lui. Wilfrid et Jeremian sont loin d'être des enfants de cœur. Leur prime s'élève respectivement à quinze et dix millions. Contrairement à leur complice James Pinne, elle est loin d'être surfaite. Bien évidemment, il en faut plus pour impressionner le pirate excentrique. Abandonnant Vayne malgré son insistance, Nate s'élance plein de confiance vers son ennemi. C'est Wilfrid qui le réceptionne. Les mouvements qu'il fait son imprévisible et le jeune pirate ne parvient pas à placer un seul coup. Poing fermé, il le place au niveau des côtes du garçon pour le stopper net. Enchaînant ensuite avec un étrange coup de pied retourné. Il envoie Nathaniel des mètres plus loin. Au sol et le corps déjà endolorit, il doit en plus voir Vayne débarquer à son chevet.

— Bordel gamin, mais à quoi tu joues au juste ?! T'es complètement cinglé !
— La ferme… LA FERME !!
S'emporte Nate qui se relève, tu étais où quand on me torturait dans les caves dégueulasses de Hell's Water, hein ?! La queue entre les jambes dans ce trou à rats !

Vayne comprend alors que les retrouvailles sont loin d'être celles qu'il imaginait. Le garçon a hérité du caractère explosif de sa mère et de son goût pour le danger. Nul doute qu'il a tout d'un Black, mais sans un minimum de maîtrise de soi, jamais il ne parviendra à vaincre Wilfrid. Préférant se tenir en retrait, le pirate laisse le champ libre à son neveu. Nathaniel remet ça, encore et encore. L'attitude est loin d'être mauvaise, mais face à un adversaire qui utilise la technique de l'homme ivre, ça ne suffit pas. Les gestes sont imprévisibles et quand il touche, c'est pour faire de lourds dégâts. La rage seule sans technique ne suffit pas et le pirate excentrique l'apprend à ses dépens. Une énième fois au sol, cette fois-ci il peine à se relever. Tout porte à croire qu'il cherche à prouver quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 417
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
6/200  (6/200)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   Lun 18 Juin - 23:39




feat Nathaniel Black

Premières Neiges



L’ange observa les lieux et la configuration de la bataille. Les bandits étaient en déroute par l’action d’un seul homme. Il n’avait apparament pas besoin d’eux, mais cela n’empêcha Nate de fonçait droit devant lui pour participer à l’affrontement. Ses impressions se confirmait. Le Black était encore trop jeune et manquait d’expérience et de maturité. Il pourrait certainement survivre sur les Blues s’il ne faisait pas la rencontre malheureuse d’une personne de très haut niveau, mais ne pas réfléchir et se battre à l’instant le mènerait à sa perte, à part s’il avait des aptitudes exceptionnelles. Elle pensa rapidement à Valentine D. Kain d’East Blue dont elle avait vaguement entendu parler, des rumeurs parlant de son manque d’intelligence pallier par son potentiel destructeur et son équipage loyal parvenant soi-disant à canaliser leur capitaine. La bilcane soupira. Elle allait encore devoir s’occuper du menu-fretin ? Cela lui rappelait les raisons pour lesquelles elle avait quitté l’équipage du Centaurus ainsi que celles de son désir de quitter le puissant Ordre Decima avec qui elle n’était clairement plus en adéquation. Jeremian Lucko profita de la conversation entre les Black pour essayer de fuir, mais il tomba bien vite face au problème de taille que représentait Ishtar. Maugréant, sa brindille entre les dents, il ne se laissa pas impressioner par la taille de son adversaire et sortit une dague. L’ange usa de la différence de taille pour intercepter le forban qui s’élançait déjà, donnant un coup de genou en plein dans le menton du Lucko qui tomba net au sol. Reprenant ses esprits en constatant la force physique de son ennemie, il roula sur le côté et se releva rapidement. Il sortit un escargophone et appela immédiatement son collègue, ou plutôt l’homme qui les manipulaient et pouvaient ainsi être nommé « commanditaire de l’assaut ». Le semi-géant Adrius décrocha et dû faire face à l’inquiétude de son partenaire.

-On a un problème. Vayne est à Torgoth, il n’a jamais quitté l’île. De plus, il y a un mec et une meuf qui ont débarqués et qui ont l’air dangereux. Tu devrais tenter de convaincre Rackham de sortir de sa foutu retraite et nous aider. On attend tes renforts.

Il attendit aucune réponse, reposant le combiné du den den mushi ayant signalé ainsi l'impossibilité de porter davantage de déprédations dans cet état. La De Lérhane restait en retrait en attendant que son ennemi décide de passer à l’offensive. Se mettant en garde, elle attendit que son adversaire n’avance. Ce dernier se décida et lança l’assaut en envoyant d’abord sa dague en direction de la femme aux dimensions hors-normes. Cette dernière évita le jet en faisant un pas de côté et en frappant le projectile avec la paume de la main afin de le dévier. Enfonçant son poids dans le sol, la blonde scrutait les moindres mouvements du Lucko qui s’approchait. Il envoya un uppercut qu’elle saisit à pleine main et dont elle se servit pour tirer Jeremian vers elle plaçant son coude sur la trajectoire pour qu’il s’enfonce dans la gorge du forban qui déglutit immédiatement. Lâchant sa prise, elle tourna sur elle-même et frappa le dos du flibustier du tranchant de la main pour qu’il reprenne le mouvement de la traction précédente qui s’était arrêté suite à la réception du coup. Le pirate tituba un instant avant de faire volteface en se massant la gorge tout en toussant. La decima n’avait aucun mal à voir que lui aussi était une tête-brûlé fonçant tout droit vers le danger. Profitant de la taille de ses bras qui était supérieur à celle de son adversaire, elle lui décrocha un coup de poing dans le plexus alors que la main du Lucko était encore à de nombreux centimètres du corps de l’ange. Jeremian recula en haletant, fronçant les sourcils. Il sortit un pistolet à silex qu’il pointa vers la demoiselle.

-Assez ! Je sais que cela serait inutile contre Vayne, mais toi tu vas prendre cher. Je vais te trouer le crâne connasse !

Tout en restant attentive au doigt posé sur la gâchette, l'iris argenté de la demoiselle se tourna pour se déposer sur Nate qui ne semblait pas s'en sortir. Si ça continuait comme ça, elle devrait accélérer le rythme pour se débarrasser de ce fougueux capitaine et porter assistance au jeune homme, Vayne semblant ne pas s'impliquer dans l'affrontement entre le jeune Black et Wilfrid. D'ailleurs, il avait apparament éliminer deux autres sbires qui voulaient interférer dans ce combat pendant que l'ange entamait son duel.





©️ By Halloween



-Wilfrid lvl 17 Style de l'homme ivre
-Gang de Wilfrid : 8 hommes lvl 6
-Gang de Wilfrid : 11 hommes lvl 6
-Jeremian Lucko lvl 15
-Gang de Jeremian : 20 hommes lvl 4

Carte de l'île :
 


Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Premières Neiges (feat Nathaniel Black)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Plan Your Escape Feat Nathaniel Hansen
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» Petit travail au black

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue-