Partagez | 
 

 [FB] Héros Anonymes³ [PV Ishtar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 345
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
111/120  (111/120)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Héros Anonymes³ [PV Ishtar]   Mer 20 Juin - 19:41




feat Tylor V. Alexander

Héros Anonymes³



Le calme… L’apaisement physique… Dérivant au fil des courants sur un océan sans fin et sans couleur, l’ange se laissait porté par son inconscience, profitant de ce répit important qui lui était offert pour que son corps récupère. S’étant énormément donné durant la bataille, elle demeurait là, à profiter de ce repos mérité pour faire abstraction de tout le reste et demeurer dans un rêve aseptisé où elle n’avait aucune pensée à fournir. La demoiselle avait énormément bataillé durant sa vie sur les mers bleues, mais elle avait rarement maintenu son rythme et sa concentration sur une aussi longue période. Cela lui avait permis de vivre pour la première fois une expérience de Flow poussée, même si celle-ci ne lui avait octroyé pour seule bonus un regain d’énergie par la concentration d’après une ou deux minutes. C’était cependant une sensation qui parcourait encore tout son corps. Est-ce qu’elle pourrait allez encore plus loin pour transcender monde physique et univers psychique ? Ce serait ce qu’elle pourrait tenter d’expérimenter dans les mois, voir années, à venir. Elle était en effet très loin du jour où cela lui apporterait une réelle utilité dans un combat, cela lui ayant juste permis donner un second souffle et permit de faire face à ses adversaires une dernière fois avant la fin de la bataille. En tout cas, c’était quelque chose qu’elle devrait méditer une fois ses problèmes réglés.

C’est une douleur à l’épaule qui jaillit de l’océan de platitude pour extraire la decima à l’inconscience. Ouvrant les yeux en un gémissement, elle cligna plusieurs fois avant de bien saisir le fait qu’elle dormait. Son regard encore somnolant et lent lorgna le plafond et le mur. Où était-elle ? Elle ne connaissait pas cet endroit ? Pourquoi était-elle là ? Que c’était-il passé ? Les images de l’autre journée lui revinrent en mémoire comme des flashs. Se redressant finalement en portant la main à son front, ses ailes bougeant légèrement afin de perdre leur engourdissement, elle essaya de voir s’il y avait quelqu’un. Une voix atteignit alors ses oreilles.

-Vous voilà réveillez aussi. Vous avez une sacrée blessure à l’épaule ! Il vous faudra à minima une semaine pour que cela se résorbe et ensuite quelques temps de repos, voir de rééducation, avant de pouvoir utiliser votre épaule à nouveau correctement.

-Ah… Euh… Merci bien docteur… Où sommes-nous ? Comment s’est finit la bataille ?

-Nous sommes dans la base de la Marine. Quant à ce qu’il s’est passé…


Le docteur fit le même topo que celui qu’il avait offert au Tylor plus tôt. S’étirant avec son bras totalement valide, elle se frotta les yeux afin de se réveiller complétement. La bataille c’était donc fini de manière positive, peut-être grâce à ses instructions finales qui sait ? En tout cas, elle avait très faim et fut surprise que le médecin lui apporte un plateau repas sans qu’elle n’ait le temps de demander. Il s’était préparé à ce qu’elle réagisse comme Alexander en réalité.




-Vous avez des céréales et du lait ? demanda Ishtar comme si c’était le petit-déjeuner.

L’homme perplexe, affirma de la tête et revint bientôt avec la boite tant convoitée. Ça tombait bien ! Elle adorait cette marque. Voilà un petit déjeuner assez équilibré avec le jus de fruits, les céréales, le lait et le fruit. Souriante, elle s’empara du paquet et en déversa une partie du contenu dans son bol.


Link's Fruipees, les céréales du héros !

Avalant une première cuillère, elle tourna enfin la tête en direction du lit d’Alexander. Restait à savoir s’il était toujours là.

-J'adore les rouges et les magics marshmallows, lâcherait-elle en prenant une seconde bouché.

La demoiselle faisait attention à avoir une alimentation saine et c'était rare qu'elle fasse preuve de gourmandise, elle devait donc consommer avec parcimonie pour respecter ses principes pour que cela lui apporte de l'énergie sans surplus.






©️ By Halloween



Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
avatar
Messages : 149
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
100/120  (100/120)
Berrys: 1.100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Héros Anonymes³ [PV Ishtar]   Jeu 21 Juin - 12:11


Héros Anonymes³
ft Ishtar






Tractations et débats, voilà de quoi furent constituées les minutes qui suivirent cet échange prompt et de la plus haute importance. Maintenant qu'il avait été rassuré au sujet du déroulement de cette bataille navale et des conséquences glorieuses qui avaient pu en découler, notamment quant à la capture des principaux responsables du désordre ayant eu cours sur Okalmoa, le noiraud n'avait rien d'autre à faire que de s'orienter vers le manoir des Kudo pour y retrouver sa fonction de chef de la garde. Malheureusement, les médecins ne semblaient guère disposés à le laisser s'en retourner à sa vie coutumière de la sorte : ils insistèrent notamment pour joindre directement les Kudo par liaison d'escargophone afin de demander au maître de maison de veiller à octroyer à Alexander des tâches raisonnables, rébarbatives, mais bien éloignée de ses habitudes martiales. L'ancien mercenaire, de son côté, était à la vérité bien plus sage et lucide qu'on ne semblait vouloir le croire : il savait que son corps avait souffert de ces combats éreintants, et qu'il n'avait plus l'habitude de se livrer à ce genre d'exactions guerrières et héroïques. Son endurance en avait sérieusement pâti et cela aurait pu le conduire à des conséquences bien plus néfastes s'il n'avait pas joué d'une chance heureuse et insolente... Néanmoins, les conséquences étaient négatives et bel et bien existantes : il fut donc obligé d'accepter la pose de bandages nombreux et dûment serrés sur tout le pourtour de son bras gauche afin que tout son membre soit solidement immobilisé. Interdiction formelle d'y toucher de lui-même : il devait, en cas de changement des tissus, soit faire appel au personnel médical de la base de la Marine, soit aux professionnels de la santé qu'Okalmoa recelait. Cette idée, qui poussait le Tylor à songer qu'il serait encombrant pour bien des gens durant les semaines à venir, fut complexe à digérer mais semblait être un moindre mal intraitable du point de vue des infirmiers qui refusaient catégoriquement de lui offrir davantage de liberté. S'il refusait de se plier à cette précaution, il allait devoir demeurer ici, sous surveillance, jusqu'à nouvel ordre... A l'instar d'un vulgaire criminel, peu ou prou. C'était frustrant, considérant le mal qu'il s'était donné pour l'île toute entière, mais c'était légitime et il n'avait pas la moindre raison de contester l'autorité de ses bienveillants geôliers.

Aussi l'avait-on bandé pendant qu'Ishtar sommeillait paresseusement, jouissant d'un repos qui lui était assurément dû. Finalement, l'ouvrage des infirmiers fut achevé et ceux-ci demandèrent au noiraud un instant de tranquillité et de répit tandis qu'ils s'en allaient converser avec les responsables de la médecine de la base d'Okalmoa. Il s'exécuta docilement, songeant qu'il n'était guère nécessaire de causer davantage d'émules : puisqu'il vivait ici, les Marines auraient tôt fait de lui mettre le grappin dessus s'il entendait jouer la forte tête et risquaient, autrement dit, de se montrer d'autant plus sévères à son encontre à l'avenir. Mieux valait jouer le rôle qu'ils attendaient de lui, à savoir celui d'un patient quiet et placide, soucieux de son propre bien-être et de voir ses blessures se résorber dans des conditions optimales...
Finalement, l'ange sembla, à son tour, émerger d'un sommeil profond et régénérateur. L'ancien mercenaire la lorgna du coin de l’œil, heureux de la voir apparemment en pleine forme, tandis qu'elle commençait à s'entretenir avec un infirmier qui la renseignait quant à l'évolution de la situation dont on lui avait déjà fait part au préalable. Il en profita pour écouter à nouveau, tâchant de glaner autant d'informations que possible, songeant que certaines auraient pu lui échapper distraitement. Mais rien n'en fit : Alexander n'apprit pas grand chose de constructif et sut qu'il allait devoir s'en tenir à cette version des faits jusqu'à ce que les médias livrent leur propre récit de cette épopée mémorable, dont tout North Blue allait sans nul doute entendre parler. Une base de la Marine locale qui parvenait à protéger sa population et à repousser un agrégat conséquent de criminels, à la solde d'un marchand véreux, voilà typiquement le genre d'affaires qui suscitaient chez les masses un fort sentiment de fierté et d'admiration à l'égard des hommes en bleus. Certes, les soldats n'avaient pas démérité et le garde-du-corps des Kudo était pour ainsi dire assez satisfait d'imaginer qu'ils seraient glorifiés dans les jours à venir, mais il n'en était pas moins courroucé de n'avoir pas droit à un rapport plus ample d'entrée de jeu, compte tenu, une fois de plus, le rôle central dont il s'était affublé volontairement...

-Navré, mais je ne suis pas amateur de céréales.

Il avait souri en entendant la remarque d'Ishtar, jetée à la volée, et fut amusé de la voir manger son bol de céréales à l'aspect si enfantin, lors même qu'elle était à ses yeux une guerrière d'une détermination infaillible et à la force tout bonnement inconcevable. Elle était bien loin de l'image du client habituel de cette marque qu'on imaginait encore juvénile, prêt à partir à l'école pour passer une journée à s'abreuver d'un savoir quelconque... Mais l'insouciance disparut bientôt des traits d'Alexander tandis qu'il reportait sa pleine attention sur la ligne de l'horizon qu'il percevait difficilement, à travers les carreaux des fenêtres qui donnaient sur les quartiers attenants. Ils avaient eu l'occasion de se connaître au travers d'une succession d'événements palpitants, et un certain lien avait pu se tisser entre leurs deux profils pourtant bien différents : celui de frères d'armes, d'une certaine manière, de compagnons déjà rompus à l'art de la guerre mais qui avaient eu, pour une occasion unique, la possibilité de se reposer sur une autre figure respectable du domaine martial. S'il ne pouvait décemment pas jurer qu'elle revêtait à ses yeux une quelconque importance sentimentale, il n'oubliait pas non plus qu'elle aurait peu ou prou eut l'âge d'être sa fille, à une poignée d'années près... Il était étrange, dans ces circonstances, de se dire qu'ils risquaient de ne plus jamais se côtoyer ni même se voir. Après un léger soupir, il glissa quelques mots supplémentaires à la voyageuse, relativement curieux.

-Tu vas reprendre la route lorsque tu seras suffisamment en forme pour cela, n'est-ce pas ? C'était assez plaisant, de combattre à tes côtés, en fin de compte. Même si mes muscles vont probablement me le faire regretter pour les deux semaines à venir...

Il se sentait déjà engourdi, lors même que les contre-coups les plus puissants ne se laissaient encore que deviner. Dans quel état finirait-il, dans les jours à venir ? Difficile à dire mais les précautions des marines risquaient effectivement de lui faire le plus grand bien. Ses subordonnés allaient devoir prendre leur entraînement en main touts seuls, durant ce laps de temps...


Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 345
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
111/120  (111/120)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Héros Anonymes³ [PV Ishtar]   Jeu 21 Juin - 16:50




feat Tylor V. Alexander

Héros Anonymes³



Ishtar sourit intérieurement à la réplique de son collègue tout en l’observant, ses yeux reflétant une jovialité propre aux liens qui se créaient sur un champ de bataille. Pouvait-on dire qu’ils étaient amis ? Elle ne le pensait pas. Cependant, il était indéniable qu’une relation c’était créé entre eux durant cette rude bataille où ils avaient chacun dépassés leurs limites tout en apportant son soutien à l’autre. C’était un lien martial, dans la même veine que des frères d’armes, mais qui aurait tissé cette relation dans l’effort du combat et non dans l’entrainement. Pour l’ange, c’était une camaraderie de guerriers, en tout cas c’était l’appellation qu’elle avait choisit en repensant jadis à l’affrontement contre Mystick aux côtés de Karim Ookami. En tout cas, c’est avec une certaine joie que la demoiselle reprit une nouvelle cuillère de céréales qui allait lui apporter des forces. Aux vues des proportion de son corps, elle avait besoin d’un peu plus de nourriture que les autres, mais puisqu’elle faisait attention à sa ligne pour être toujours en forme pour le combat et pour ses exercices spirituels, elle ne mangeait pas excessivement comparer à la majorité. Cependant, elle faisait attention à consommer régulièrement des choses riches, habituellement réservé à la croissance des enfants, ou des féculents afin de ne pas déstabiliser son biorythme énergétique. Elle tourna à nouveau la tête en entendant la question de son camarade.

-Oui, je risque fortement de reprendre la mer d’ici tôt. Je dois trouver un moyen de rallier Jaya car des rumeurs parlent d’un moyen de monter aux îles célestes depuis là-bas. J’ai besoin d’y aller afin de décider une bonne foi pour toute ce que je désire faire…

Elle marqua une courte pause.

-Et oui c’était agréable de se battre ensemble, c’était très intéressant et amusant d’une certaine façon. Cependant, ce n’est pas car je m’en vais que l’on ne se reverra plus jamais. Je passerais peut-être à Okalmoa dans le futur ou, si tu pars en mer, nous pourrions nous recroiser sur les mers du globe. Le fil du destin est capricieux et malicieux. Il aime croiser plusieurs fois certaines existences.

Elle se mit elle-même à porter son regard vers l’océan infini et sa ligne d’horizon, cet objectif que chaque marin s’efforçait d’atteindre ne imaginant sa destination se cachant derrière. Cette quête irréalisable n’était pas un fantasme, mais une motivation permettant au marin de s’affranchir de tous les obstacles sur sa route pour arriver à bon port et, sur les mers dangereuses de ce globe, ils en avaient bien besoin.

-Les mers portent de nombreux dangers qu’il faut bravé. Seul les plus déterminés, les plus forts, aussi bien physiquement que mentalement, peuvent franchir les caps de cette réalité, transgressant tous les préjugés. Les rencontres que nous faisons ne sont pas de simples rencontres, mais des expériences humaines qui nous permettent de nous construire, d’apprendre à reposer sur l’autre quand il le faut et surtout de tirer des enseignements de tout cela, aussi bien par la parole sage de l’ancien que par la vision neuve du jeune ou par les événements. Cette aventure que nous avons vécue ensemble restera toujours une brique de la bâtisse que nous sommes… Ainsi nous ferons toujours un peu parti de l’autre Alexander.

Elle tourna à nouveau la tête vers son collègue alors qu’un sourire sincère et léger s’affichait sur son visage. L’ancienne révolutionnaire revint sur son bol de céréales qu’elle remua en pensant.

-Cette vie est cruelle et injuste… Les liens que nous tissons avec les autres sont fondamentales pour s’en sortir en demeurant saint d’esprit… C’est quelque chose de précieux.

Elle leva la tête vers le plafond tout en se laissant tomber en arrière, des larmes longeant les formes de son visage…






©️ By Halloween



Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
avatar
Messages : 149
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
100/120  (100/120)
Berrys: 1.100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Héros Anonymes³ [PV Ishtar]   Jeu 21 Juin - 20:01


Héros Anonymes³
ft Ishtar






Les îles célestes... Si Ishtar n'avait pas promptement balayé ce sujet de discussion pour passer sur leur rencontre en tant que telle et sur ce que l'avenir leur promettait possiblement, à l'un comme à l'autre, Alexander aurait probablement pris la parti de la questionner quelque peu à ce propos. C'était bien la toute première fois de sa damnée existence qu'il croisait quelqu'un qui en était issu... Et même quelqu'un qui était susceptible de lui parler de cet endroit qui, jusqu'à présent, avait été assimilé aux légendes fantasques que l'on contait aux enfants pour peupler leurs rêves de visions majestueuses et héroïques. Pourtant, tout cela ne lui semblait dorénavant plus franchement farfelu : il suffisait, après tout, d'y réfléchir durant quelques secondes seulement pour se rendre compte qu'il existait, à travers de ce vaste monde, des choses assurément plus étonnantes. La malédiction que cette ange possédait, par exemple, et qui lui permettait de se transformer en une espèce de reptile gigantesque capable de voler avec la fluidité et la grâce d'un oiseau, était sans nul doute mille fois plus intrigante que l'existence d'îles perchées sur les nuages... Mais cette révélation avait tout de même un quelque chose de vertigineux du point de vue du garde-du-corps des Kudo. Il s'était attardé sur Okalmoa pour accompagner Fuyumi, car il avait vainement cru que de leur rencontre pourrait découler un idylle digne de ce nom. Il s'était fourvoyé, et elle s'était mariée à un autre, mais elle n'en était pas moins la seule femme qui importait, à ses yeux... Et ce depuis la mort d'Anastasia, quelque vingt ans auparavant. Par la suite, il s'était quelque peu assoupi, endormi : ses différents combats face aux brigands affiliés à Marek et à Facciorni l'avaient prouvé en eux-mêmes. Dix ans auparavant, il aurait probablement été capable de réaliser deux fois plus d'exploits mémorables que ceux dont il avait, cette fois-ci, été à l'origine. Il avait laissé son orgueil lui dicter sa conduite, s'était complu dans une posture vaniteuse afin de justifier son inaction. Et maintenant, le Tylor se prenait à rêver d'autres mers... Malheureusement, il ne savait que trop bien qu'il n'aurait jamais plus la force et le courage de quitter Okalmoa. Pas en l'état des choses, en tout cas : il n'avait aucune motivation qui était capable de le pousser à réaliser un changement de vie aussi drastique. Eut-il l'espoir d'une vie meilleure qu'il s'y serait probablement jeté à corps perdu... Mais le quarantenaire n'en finissait plus d'avoir peu. Le peu de sérénité qu'il avait su trouver ici pouvait s'évanouir du jour au lendemain, s'il prenait la mer. Il lui semblait que si sa vie n'avait, récemment, pas été très vigoureuse et très joyeuse, elle n'en avait pas moins été quiète. Il n'avait pas eu à se plaindre de déboires particuliers... Pourrait-il en dire autant, s'il se forçait à reprendre la mer à bord de quelques caravelles ?

-Je doute de quitter jamais Okalmoa, malheureusement. J'aime à croire que ma vie est ici...

Avait-il besoin d'être rassuré ? Possiblement. D'aussi loin qu'il s'en souvenait, il n'avait jamais possédé de complicité poussée et exacerbée avec quiconque, depuis Anastasia. Il n'avait jamais su livrer ses doutes et ses rêves à qui que ce fut, et même Fuyumi, dont il s'était épris, n'y avait jamais fait exception. C'était comme si, en mourant, elle avait emporté quelque chose de lui... Une part de sa sincérité, de sa transparence, de sa franchise. Elle le marquait aujourd'hui encore bien plus que toutes les personnes qu'Alexander avait l'habitude de côtoyer. Et cela persisterait de la sorte probablement jusqu'à sa mort... Combattre aux côtés d'Ishtar avait été comme une seconde peau, comme une seconde vie, mais il en ressentait d'ores et déjà les contre-coups... Tant physiques que mentaux, par ailleurs. La culpabilité l'éreintait déjà. Anastasia n'aurait jamais supporté de le voir ainsi déconfit, de le voir consacré au passé, de constater qu'il n'avait pas été capable de dépasser sa tragique disparition... Mais aurait-elle seulement été capable de lui survivre, si c'était lui qui avait eu à disparaître, au sein de cette crevasse ? Il avait bien du mal à y croire. Tout, à l'époque, lui semblait si pur, ni doux... Leur union s'était faite si vite, et pourtant si naturellement... C'était comme si deux êtres façonnés par la même matière avaient enfin su se retrouver. Comme s'ils s'étaient toujours connus, et qu'ils s'étaient enfin retrouvés...
Les dires d'Ishtar qui suivirent, à la fois plus énigmatiques et plus philosophes, forcèrent le noiraud à lui jeter un regard en biais. Il remarqua alors les quelques larmes qui semblaient perler sur son visage de porcelaine. Avait-elle jamais esquissé la moindre expression, jusqu'à présent ? Il fut si troublé qu'il comprit promptement que non : c'était une toute première et elle n'avait pas semblé prendre les choses si à cœur, même au sein de la bataille, au milieu du chaos. S'obligeait-elle à demeurer impassible en temps de trouble ? Certains artistes martiaux s'y échinaient, mais de tous ceux que le Tylor avait pu côtoyer jusqu'à présent, elle était bien la seule à y parvenir à un tel niveau d'expertise... Trop malhabile dans le domaine des relations sociales, il n'eut d'autre choix que celui de rester coi : pudique, il planta même son regard au travers de la fenêtre, une fois de plus, avant de formuler quelques mots las, d'une voix basse et relativement éraillée.

-Nos rencontres nous forment... C'est probable, oui...
-Monsieur ? Vous avez la permission de quitter l'infirmerie. Mais vous devez vous rendre directement au manoir Kudo. Ils veulent s'entretenir avec vous.

Ils ? Non. Elle. Fuyumi avait certainement insisté pour lui faire passer le message. Elle allait lui passer un savon, en le remarquant en si piteux état : elle était du genre effervescente, elle aussi. C'était ainsi qu'ils s'étaient rencontrés, à l'époque où elle n'était guère plus qu'une chasseuse de primes... Elle aurait probablement préféré qu'il l'appelle, afin de quémander son aide, plutôt que de s'élancer à l'assaut de l'embarcation de Marek en étant blessé au préalable. Le mal était fait, toutefois : il n'allait pas pouvoir y changer grand chose... S'apprêtant néanmoins, fataliste, à se faire passer un savon, et assumant dès à présent les séquelles de l'affrontement qu'il n'allait de toute manière pas pouvoir camoufler d'ici là, l'ancien mercenaire se redressa pesamment et lentement, ne souhaitant pas brusquer son équilibre précaire tout juste retrouver. Sa tête lui tournait encore quelque peu : il allait devoir se reposer convenablement, dans les jours qui suivraient... Non sans grommeler, il fit finalement le tour de son lit et se rapprocha de celui de la voyageuse, sans venir s'y coller pour autant. Peu démonstratif, il ne fit guère plus que lui tendre la main droite, en signe de respect, agrémentant ce geste cordial et solennel d'une poignée de mots improvisés.

-Si tu as l'occasion de passer au Manoir avant ton départ, n'hésite pas à m'y demander. Dans le cas contraire... Fais bon voyage. J'espère que tu trouveras ce que tu recherches...



Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 345
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
111/120  (111/120)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Héros Anonymes³ [PV Ishtar]   Jeu 21 Juin - 21:58




feat Tylor V. Alexander

Héros Anonymes³



Les souvenirs assaillaient la demoiselle. Les moments heureux, les soirées passaient à discuter au coin de la lanterne autour du mat, les parties de pêche sur le bastingage… Lorsqu’elle avait été dans l’équipage du Centaurus, Ishtar avait été bercé par de doux moments contrastants avec les affres d’une adolescence complexe avec les enfants de sa génération à Bilca, ses ailes anomales s’étant avéré être une source de discrimination non négligeable. L’éloignement qu’elle prit avec ces personnes était la raison derrière la difficulté à socialisé qu’elle avait eu à l’origine ainsi que sa difficulté à afficher des expressions qui devint un atout en combat pour que l’adversaire ne parvienne pas à lire en elle. Enfin… Janaffe… Les Centaurus… Tout c’était derrière elle. Au final, peut-être regrettait-elle… Oui, elle ne pouvait pas laisser le Barne souffrir à cause de son fanatisme pour Arias qui était décéder… Cette… euthanasie qu’elle avait pratiqué… C’était nécessaire. Pourtant, à chaque fois qu’elle y repensait, son cœur se serrait dans sa poitrine. Elle ne pouvait s’empêcher d’être envahit par la nostalgie.

D’un soupir elle tenta de faire le vide dans son esprit, se plongeant dans un état de pensée plus calme, plus sain. Elle se remémora la fin de la bataille et le moment elle c’était sentit encore plus forte qu’actuellement, porté par le phénomène du Flow qu’elle tentait de décrypter désormais. Cela avait été une sensation difficilement décryptable, indescriptible. Comment cela était-il arrivé ? Y-avait-il eu un déclencheur ? Si oui, lequel ? Comment avait-elle pu se relever comme ça à la seule force de sa volonté alors que son corps était prêt à s’écrouler, reportant cela à une minute plus tard. Mystérieux… Enigme mystérieuse. L’ange avait beau connaître son corps ainsi qu’à parvenir à ressentir et isoler les sensations sur une seule partie de celui-ci, mais elle n’avait jamais atteint un tel état, même après des heures de méditation continu. Il serait certainement difficile de le retrouver, mais peut-être cela impliquait-il de se battre. En effet, aujourd’hui elle avait été perpétuellement en état de bataille, même dans ses voyages célestes où elle avait transporté Alexander. Enfin, elle avait tout le temps pour réfléchir posément à tout ceci en d’autres temps et en d’autre lieux. Elle confina l’interrogation au cœur de son être, la scellant artificiellement pour y revenir durant sa prochaine méditation qui lui permettrait certainement de passer le temps d’ici à ce qu’elle puisse sortir. Elle allait pouvoir errer dans l’espace psychique engendré par l’élévation spirituelle de sa conscience pour chercher des réponses même si elle se sentait plutôt mal à l’aise. En effet, une membre de l’armée de Centes Decima au plein cœur d’une base marine, cela pouvait présagé rien de bon. Heureusement, son affiliation était loin d’être clair. Ayant découvert la Cour Decima lorsqu’ils apparurent sur la scène mondiale, elle les rejoignit rapidement et découvrit par la suite les méthodes et l’idéologie assez extrême de ces derniers. Elle n’était plus en accord avec eux. Puisqu’ils ne s’intéressaient pas spécialement à elle, lui donnant des missions à remplir régulièrement, elle s’était offerte une marge de liberté et utilisait ses propres méthodes pour réussir ses quêtes, luttant pour que jamais aucun civil ne désirant pas s’impliquer dans un quelconque conflit ne soit blesser. Au final, elle ressemblait peut-être bien plus à une défenseuse de la justice qu’un pion de Centes. Elle avait donc peu de chance de se faire découvrir.

La voix tu Tylor la sortie de ses pensées alors que l’infirmier venait dire au garde du corps des Kudo qu’il pouvait prendre congé. Elle émergea donc de ses pensées pour se redresser. Elle le vit se lever et se diriger vers elle. La bilcane tendit sa propre main pour saisir celle de son camarade.

-Je m’y rendrais avec plaisir, tout comme quand je repasserais sur l’île dans le futur, car cela risque certainement d’arriver aux grés de mes voyages. Merci à toi en tout cas pour t’être engager dans cette lutte.

En effet, une fois rétablit l’ange ne manquerait pas d’aller voir Alexander avant de partir de l’île, trouvant alors certainement le temps de lui parler des îles célestes, des îles extraordinaires de Grandline, mais aussi certaines des Blues qui étaient surprenantes. Elle pourrait d’ailleurs lui parler de la Gorge Polaire par laquelle elle était passer durant ses recherches, un volcan immense qui expulse de la neige et non du magma, mais qui n’en était pas pour le moins dangereux.






©️ By Halloween



Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Lun 16 Juil - 14:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
avatar
Messages : 149
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
100/120  (100/120)
Berrys: 1.100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Héros Anonymes³ [PV Ishtar]   Ven 22 Juin - 13:32


Héros Anonymes³
ft Ishtar






Alors qu'elle répondait à sa poignée de main et qu'elle lui offrait également quelques mots, le Tylor lui destina un sourire enjoué, moins sombre et moins terne que ceux qu'il avait précédemment pu esquisser. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pu porter quelqu'un en si haute estime : le commandant Hardy et le navigateur étaient également dignes de respect, mais Ishtar disposait d'une noblesse d'âme qui leur faisait à tous défaut. Car tous les combattants qui s'étaient confrontés aux pirates, Alexander y compris, avaient pour rôle de maintenir la paix sur Okalmoa... Tous, sauf elle. En tant que voyageuse, il aurait été légitime qu'elle cherchât à s'épargner quelques péripéties futiles qui auraient pu l'encombrer outrancièrement et qui, en fin de compte, lui avaient effectivement coûte cher. Ils avaient frôlé le pire, et tout aurait pu basculer bien plus sordidement s'ils n'avaient pas eu la chance insolente qui avait été la leur... Marek n'aurait pas pu gagner. Cette certitude était assez enthousiasmante, mais n'empêchait pas le fait qu'il aurait pu se montrer encore plus redoutable et récalcitrant : s'il était échiné à faire pleuvoir sur les troupes de la justice des volées de boulets jusqu'à ce que mort s'en suive, il aurait sans doute causé de gigantesques dommages. Sans doute escomptait-il faire porter le chapeau à Facciorni... Puisqu'il n'était pas primé, aux dernières nouvelles, il allait peut-être pouvoir s'en tirer avec une condamnation raisonnable. Il n'allait peut-être pas connaître l'enfer qu'était Impel Down, et n'allait peut-être pas vérifier la véracité des rumeurs qu'on acheminait partout à propos de cette geôle pluriséculaire... S'il espérait avant toute autre chose que la justice ferait son travail et que les enquêtes que les Marines organiseraient seraient susceptibles de tirer tout cela au clair, le garde-du-corps des Kudo n'était pas pour autant partisan de la pire peine envisageable. Certes, Marek et ses sous-fifres avaient causé bien du chaos sur Okalmoa mais avec le recul, il semblait que tout avait été conservé relativement sous contrôle. Si les hors-la-loi avaient véritablement souhaité réduire la ville en cendres, ils s'y seraient pris autrement... Et se seraient montrés autrement plus sanguinaires. Ils méritaient d'être punis. Pas d'y jouer leur vie...

Sachant désormais qu'Ishtar allait prendre la peine de venir au manoir avant de quitter Okalmoa, le noiraud se retint de lui glisser d'autres paroles, songeant qu'il n'était guère pertinent de prolonger leurs au revoir au-delà du raisonnable. Ils avaient tout deux grand besoin de repos et s'il en croyait les infirmiers, Fuyumi allait encore vouloir s'entretenir avec lui avant de lui offrir l'opportunité de se remettre de la fatigue qui revenait déjà à la charge... Le simple fait d'actionner son corps et ses muscles semblait bien plus éprouvant qu'en temps normal. Aussi se fendit-il d'un simple signe de la tête, cordial mais laconique, avant de quitter la chambre sans plus attendre. Il prit immédiatement la direction de la sortie de la base, ne prêtant guère attention aux matelots qui s'activaient dans les environs. Il imaginait que les quelques cellules locales devaient être submergées et que les soldats tâchaient, par conséquent, d'organiser la vie collective au mieux pour ne pas commettre de graves manquements en terme de sécurité. Il allait sans dire que si tout ce beau monde entrapercevait l'opportunité de se faire la malle, Okalmoa ferait face à un nouveau soulèvement de cette population criminelle difficile à canaliser... Et si tel était le cas, les locaux n'allaient pas pouvoir compter sur le soutien indéfectible de l'ancien mercenaire et de la voyageuse céleste.

Alexander remontait tout juste la rue en direction du manoir des Kudo qu'il sentit une présence trop familière se glisser dans son dos, marcher sur ses talons et humer délicieusement le parfum salé qui tapissait sa nuque. Son cœur se serra, mais il fit de son mieux pour ignorer les divagations de son esprit. Anastasia. Il avait rêvé d'elle et, comme à chaque fois, avait eu l'espoir démesuré que cela suffirait à la chasser de ses songes éveillés, que cela lui permettrait enfin de tourner la page... Cela n'avait pas suffit. Et cela ne suffirait probablement jamais. Les épaules affaissées et le visage orienté vers le sol, étonnamment abattu alors qu'il semblait toujours si droit, si fier et si imperturbable, le chef des gardes de la noblesse locale tenta de presser le pas sans y parvenir véritablement. Pour la première fois depuis longtemps, il avait connu l'effervescence d'un combat palpitant et haletant : il n'avait plus été mis en difficulté depuis tant d'années qu'il avait perdu la saveur de l'âpreté et du danger. C'était désormais chose faite, et c'en était d'autant plus frustrant... A l'époque de ses vingts ans, ses collègues, pour l'immense majorité des aînés, le promettaient à un avenir glorieux et épique. On avait assuré à maintes reprises qu'il serait capable de s'émanciper sur les champs de batailles les plus chaotiques, qu'il serait de ceux qui, par la seule force de leurs bras, parvenaient à renverser le cours d'une guerre perdue d'avance. On lui avait juré qu'il finirait par réaliser des miracles, par marquer l'histoire, par attirer l'attention des puissants et que tous voudraient s'offrir ses services, si compétents que le Monde entier aurait entendu son nom... Tout cela lui semblait décidément si lointain et si risible qu'il avait du mal à y avoir cru, même naïvement, à la faveur de sa jeunesse. Il avait gâché les rêves et les espoirs infondés de plus d'un de ses compagnons de l'époque, en choisissant une carrière aussi morne. Garde-du-corps... Sacré déchéance, du point de vue d'un mercenaire lambda. Il aurait encore mieux valu qu'il s'enrôle dans la Marine... D'une certaine manière, le Tylor avait déserté. Et c'était là l'un de ses plus gros regrets.



Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 345
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
111/120  (111/120)
Berrys: 5.677.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Héros Anonymes³ [PV Ishtar]   Ven 22 Juin - 13:39




feat Tylor V. Alexander

Héros Anonymes³




Capitaine Fernandez Carranza

Ishtar porta la tasse à ses lèvres en observant les gens parler. Ils s’étaient finalement habitués à sa présence et à l’exotisme de sa condition physique, aussi bien pour les quatre ailes que pour la taille. Dehors, la lune descendait tranquillement dans le ciel, les marins ci-présent sachant que l’aurore viendrait d’ici une heure ou deux. La veille au soir, elle avait rendu visite, comme convenu, à Alexander, même si la fille de la famille Kudo, Natsumi, l'avait intercepté à l'entrée, et avait discuté avec lui de tout et de rien. Dans ce petit café du port, le Jabun, n’ayant rien de bien particulier, l’ange avait trouvé refuge de très bonne heure afin de reprendre sa quête pour trouver un navire se rendant à Jaya. Elle n’avait pas trouvé cela, mais un capitaine lui avait parlé de sa destination : une cité marchande qui était un des centres névralgiques du commerce de North Blue et qui possédait plusieurs négoces d’importance qui pourraient sans doute posséder des navires devant se rendre dans les îles lointaines de Grandline, notament la fameuse Flotte Noire. Le capitaine Carranza lui raconta même qu’un des navires de cette fameuse compagnie commercial était amarré pour toute la semaine. Il lèverait l’ancre bien après eux. Fernandez salua alors la jeune demoiselle qui lui paya d’avance la traversée.

En attendant le levé du jour, elle restait ainsi là à attendre, trouvant une quiétude certaine dans cette simplicité et cette douce paix. En combat, elle passait par un contrôle d’elle-même et la méditation pour atteindre cette sérénité, mais là c’était naturellement. La bilcane regardait les pêcheurs boire leurs choppes en riant en attendant que vienne l’heure d’aller récolter le poisson, les commerçants discuter entre eux de tout et de rien au sujet de la ville, la serveuse et la tenancière parler avec des clients venant d’autres îles afin de se renseigner sur ce qui se passait un peu ici et là à North Blue… C’était véritablement agréable, tant et si bien que la demoiselle ne vit presque pas le temps passé quand elle devint le centre de discussion et qu’elle expliqua ses origines ainsi que les merveilles qu’elle connaissait à travers le monde à un groupe de marins. La tenancière se joignit bientôt à la conversation ainsi qu’un homme-oiseau facteur qui attendait le petit matin afin de pouvoir recevoir le courrier et participer à la distribution. Cela faisait belle lurette qu’elle ne s’était pas ainsi amusé. Au bout d’une trentaine de minutes, un sourire naquit sur son visage alors qu’elle enchainait les cafés avec ses camarades de « beuverie » si on pouvait dire. Les rires s’échappèrent par le fenêtre sans réveiller personne aux alentours, une offrande au ciel étoilé qui servait de cadre à cette ambiance chaleureuse que partageaient naturellement les travailleurs de l’aube.

Même si l’ange se délectait du moment, elle savait pertinemment qu’elle préférait parcourir les champs de bataille et ouvrir son esprit pour analyser ce qu’il se passe. C’était sa passion après tout… Mais une petite pause de temps en temps pour profiter simplement et tendrement de la vie était toujours des plus agréables. Bientôt, les rayons du Soleil perlèrent à l’horizon, signifiant que l’heure de passer à l’action arrivait. Sortant du café alors que ceux qui avait pu rester jusque-là, boulanger comme pêcheur devant par exemple se mettre à travailler bien plus tôt, s’habillaient afin de se préparer pour leur journée, elle salua d’un geste de la main tout le monde avant de faire ses adieux, ou plutôt un au revoir.

-Je vous promets de revenir un de ces jours et vous rapporter mes nouvelles aventures !

Se dirigeant vers le bateau de Fernandez Carranza dans le but de les aider à appareiller, elle resta pensive quelques instants, ne s'attardant même pas sur John Turnright déguisé qui avait déserté les forbans, après avoir libéré Mauss et ses deux compères, en s'en allant à la nage pendant que le Commandant Hardy affréter son navire. Arrivant finalement sur la côte, ayant lutté contre la tempête, il s'était écrasé sur le sol et s'était reposé avant de retourner en ville afin de quitter cette île dans l'optique de trouver un autre groupe criminel à rallier et à qui vendre les informations qu'il avait pu glaner dans les Cipher Pol.

Cette escale à Okalmoa avait été une sacrée histoire. Des pirates s’attaquant à un lieu paisible, un colonel étrangement absent, un marchand influent impliqué, une bataille naval trépidante… Il s’en était passé des choses… La De Lérhane n’était pas prête d’oublier pareil amusement ! De plus, elle ne s’attarda pas sur le fait qu’elle s’était jeter dans la bataille avoir de raisons particulières apparentes. Elle avait pu lutter pour protéger des innocents et c’était suffisant pour le justifier à ses yeux.




Cependant… Le passé était ce sur quoi reposait l’avenir ! Et il fallait aller de l’avant, suivre le vent, admirer la mer refléter le soleil au milieu d’une étendue d’eau quasiment infinie et tenter d’atteindre cet horizon ! Cet horizon qui représentait le futur, les aventures qui s’y trouvait, les batailles qui attendaient, les rencontres qui s’y passerait ainsi que mille autres curiosités qui lui tardait de découvrir. Elle quitter Okalmoa le cœur remplis de souvenirs en ayant fait une promesse de retour, tout autant aux habitués du café qu’à Alexander, et elle comptait bien leur faire profiter de tout ce qui l’attendait par-delà les mers, par-delà les jungles, par-delà les combats, par-delà les nuages et par-delà les souffrances. Ce n’était pas une simple voyageuse, ce n’était pas une simple combattante, c’était la missionnaire de la sérénité sur les champs de batailles et la conteuse de mondes inconnus pour ses connaissances au-travers du monde.

Le navire voguait bientôt au vent, avançant sur les flots tendres et cruelles qui constituaient ce monde qui pouvait s’avérer tout autant horrible que magnifique. Pour trouver le bonheur, il existait mille et une façon de se détacher des ténèbres. L’ange avait choisi la spiritualité et découvrait chaque fois plus de manière de le faire. Ce bonus était une expérience de vie, un phénomène reliant les gens de par les mers en ne s’attachant aucunement au physique, à la ligné ou à la fatalité. Posant ses deux mains sur le bastingage, l’ange se pencha vers l’avant un sourire aux lèvres alors que tous les visages qu’elle avait rencontré en presqu’une décennie défilaient dans son esprit. La créature ailée lança quelques paroles à la bise saline portant des goélands tout en admirant le paysage océanique.

-Qu’est-ce que cet horizon me cache encore ?  






©️ By Halloween



Merci pour cette trilogie de RP ! Smile Ce fut fort sympathique ! ^^ Have fun ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Héros Anonymes³ [PV Ishtar]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Héros Anonymes³ [PV Ishtar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Ishtar Jezabel Amélia [Terminée]
» LA NEF D'ISHTAR
» Ishtar Hollens - FINI
» LA PORTE D'ISHTAR DE BABYLONE
» Excursion entre amis ? [PV Ishtar]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue-