Partagez | 
 

 Shouri Ketsui, un humble pirate [Corrigé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shouri Ketsui

avatar
Messages : 3

MessageSujet: Shouri Ketsui, un humble pirate [Corrigé]   Sam 2 Juin - 19:48


Pseudo



  • Nom : Ketsui
  • Prénom : Shouri
  • Surnom : Le Rêveur
  • Âge : 18
  • Sexe : Masculin
  • Race : Humain
  • Lieu de naissance : Sur Powder Island, dans la ville d'Hatsu, à West Blue
  • Camp : Pirates
  • Métier : Mousse au départ, pour viser un jour le poste de Capitaine
  • FDD / Arme : Inu Inu No Mi- Fruit du chien modèle Loup Gris et ses poings
  • Équipage : En cherche un pour faire ses premières armes
  • Buts / Rêves : Devenir un pirate respecté de tous et n'ayant pas à vivre dans le besoin, permettre à sa mère de mener une vie décente



Description Physique


Shouri est un jeune homme que l'on peut très largement qualifier "d'affirmé". Son apparence physique est très imposante, tant au niveau de sa taille que de sa musculature, fruit d'années de travail et de labeur. Son visage était carré et anguleux, mais avait cet air des gens dont on ne sait pas si ils se moquent de vous ou si il vous prennent au sérieux. Il laissait pousser ses cheveux blonds qu'il plaquait sur sa nuque avec son bandana rouge, qu'il ne quittait jamais, sur le front, mais on pouvait constater qu'il avait tout de même l'air de prêter un minimum d'attention dans le soin de ses cheveux. Son visage était assez largement adouci par le large sourire qu'il affichait souvent et par des yeux et un regard bien plus aimable qu'on ne l'aurait soupçonné de prime abord.
 Quand au reste de son corps, celui-ci était fort bien bâti, sa taille et sa musculature était bien développé et ses poings et ses pieds étaient recouverts de quelques cicatrices, laissant supposer de passe-temps plutôt violents. Mais la plus grosse de ces cicatrices, elle était sur son torse, on pouvait reconnaître une marque de griffure, assez grosse et marquée. On pouvait les voir car il exhibait volontiers son torse, portant généralement de large pardessus, toujours rouge foncé, et des pantalons souvent noirs. Ce look était parachevé de gants de cuir rouge qui recouvraient tout son avant-bras jusqu'au coude et qu'il ne quittait jamais, tout comme son bandana.
Enfin, il avait une démarche extrêmement énergique avec de grandes enjambées, il passait d'ailleurs plutôt son temps à courir qu'à marcher, ayant toujours le besoin d'être en mouvement. Sa manière de parler elle-même étant extrêmement rapide, au point même de le rendre parfois totalement incompréhensible. On pouvait cependant remarquer un sorte de TIC chez lui, il avait toujours une partie de son corps en mouvement, il n'était jamais pleinement "statique"


Description Mental


   
Dans sa manière d'être Shouri était tout aussi affirmé que son look ne l'était. Lui-même se décrit comme étant un "Génialissime Emmerdeur". En effet, il ressent en permanence un profond besoin de contacts sociaux, bien qu'il soit souvent de compagnie agréable, il est aussi une compagnie bien longue, n'acceptant généralement qu'à contre-cœur de quitter une conversation. Surtout quand il en apprécie le sujet. Ses préférences sont d'ailleurs assez limité. Lui appréciant surtout le combat, tout ce qui a trait à l'effort physique, et les grands récits de batailles. Bien qu'il apprécie l'Histoire, il n'en est pas non plus spécialement féru. Malgré sa facilité à discuter avec les gens, il n'a finalement que très peu d'amis proches, avec qui il peut se permettre d'être plus calme, il est particulièrement attentionné envers sa mère. Autrement Shouri était quelqu'un de plutôt simple, franc et direct, n'hésitant pas une seconde à dire ce qu'il pensait, même si cela devait ne pas plaire, notamment quand il parlait des pirates, des Révolutionnaires et du Gouvernement Mondial, considérant les pirates comme des gens ayant choisi la vie qui leur plaisait au détriment de ce qu'en pensait des vieux politiques coincé dans leur étroitesse d'esprit et leur richesse. Avouant par cela-même à demi-mot sa sympathie envers le mouvement Révolutionnaire. Il était aussi très débrouillard et avait une bonne connaissance de la nature et de ses dangers.
Shouri n'était cependant pas exempt de nombreux défauts, notamment une propension à la colère parfois démesurée, pouvant parfois se mettre en colère pour des sujets assez futiles, et qui plus est, il était tellement obtus qu'il était toujours persuadé d'avoir raison de se mettre en colère. Surtout, il était aussi très rapidement violent, et ses crises de violence se terminait souvent en bagarre, surtout lorsqu'il était bourré, tout ses défauts étaient comme amplifiés.


Histoire


Shouri est né sur Powder Island, dans la ville d’Hatsu, sa mère était une pêcheuse tandis que son père était un mineur, mais ce dernier est mort peu après sa naissance, le laissant seul avec sa génitrice. Sa mère ne s’en remettra d’ailleurs jamais complètement. Elle donna cependant à son fils tout l’amour dont elle était capable au vu de son état, notamment pour combler le vide qu’avait créé la mort de son père. Shouri fut d’ailleurs extrêmement reconnaissant envers sa mère pour cela et fit tout pour l’aider à la maison, notamment en travaillant avec elle à la pêcherie. Et ce depuis ses huit ans. C’est, entre autres, ce qui lui a permis de se bâtir un corps tel que le sien. Durant son temps libre, le jeune homme se passionnait pour l’exploration, il appréciait découvrir de nouvelles choses, lieux, ou mêmes personnes. Mais il ne s’approchait jamais de la montagne, cela lui faisait trop penser à son père et, en plus, sa mère le lui avait interdit. Ainsi, pendant six ans, Shouri se contentait de cette vie et en était très heureux. Même si l’argent n’était pas roi à la maison, le garçon était tout ce qu’il y avait de plus heureux avec sa mère, et cela même s’il se sentait souvent seul. 
C’est à ses quatorze ans que sa volonté de devenir un pirate commença à émerger. Shouri était devenu un jeune homme déjà particulièrement énergique et il amusait beaucoup les gens de la ville à courir partout comme il le faisait, malgré sa grande facilité à également leur casser les pieds du fait de sa volonté à vouloir tout le temps parler aux gens, en particulier les quelques étrangers de passage, avec qui il aimait beaucoup apprendre comment le monde se portait. Il décida donc un jour de partir en expédition comme à son habitude, mais cette fois-ci, il voulait se rapprocher de la montagne, là où avait travaillé son père il y a longtemps. Seulement, il n’atteignit jamais la dite montagne. Sur la route, alors qu’il était dans la forêt, il se retrouva juste en face d’un lynx d’assez belle taille à cause d’une erreur d’inattention. Encore sous le coup de l’effet de surprise, il ne put esquiver la première attaque du félin qui lui déchira le torse de ses griffes. Shouri avait à peine eu le temps de voir des petits derrière l’animal avant de vite prendre ses jambes à son cou. Il avait énervé une mère en s’approchant trop près de ses petits et il entendait celle-ci lui courir après. Le jeune homme réfléchit alors rapidement et se souvint des leçons qu’il avait entendues sur la chaîne alimentaire. Eurêka ! Il savait ce qu’il devait trouver, mais il devait trouver vite car il était moins rapide que le lynx. Heureusement, il avait repéré une grotte caractéristique sur le chemin. Courant à en perdre haleine, il finit par retrouver la tanière des loups qui, ayant vu la maman fauve, se mirent à courir après elle, la forçant à fuir en abandonnant sa proie. Merde, et dire que cela devait être sa journée. Ça s’était trop vite transformé en course mortelle. Il en avait eu largement assez pour son expédition et rentra sur-le-champ à Hatsu. Blessé et fatigué, il ne pouvait pas continuer vers la montagne sous peine de finir comme son paternel. 
En vérité, ce n’était pas d’être blessé qui l’énervait le plus, mais la réaction de sa mère quand elle l’apprendrait. Le médecin de la ville l’avait d’ailleurs appelée pour lui confirmer que son fils garderait très certainement la cicatrice de la griffure à vie : la griffe du lynx avait réussi à pénétrer dans la chair plus profondément que le garçon ne l’avait lui-même crû. Cependant, la réaction de sa mère le surprit. En effet, elle ne le gronda même pas, il ne fut pas puni ou quoi que ce soit, elle lui donna juste le bandana et les gants de son père en lui disant qu’il était exactement pareil à son âge et qu’il avait amplement mérité ses affaires. C’est alors que le fils hurla à sa mère ce qu’il pensait depuis un temps : 

« Maman, je te le jure, un jour, j’aurais tellement de sous que je serais capable de te payer la plus grande maison de toute l’île, parce que tu la mérites plus que n’importe qui ici ! J’y arriverai même si je dois devenir un pirate pour te la payer. » 

Sa génitrice le serra alors très fort dans ses bras, tout en pleurant :

« Mon petit rêveur, tu sais bien que je te soutiendrais toujours, mais tu n’as pas besoin de risquer ta vie pour me rendre heureuse. »

Mais Shouri s’était décidé, et il ne reviendrait pas sur ses paroles. 

Il se lança alors dans un entraînement toujours plus intensif pour atteindre le niveau suffisant pour parcourir les mers. Et son désir se renforçait à chaque goutte de sueur qui tombait sur le sol.
Son entraînement, de même que tout le reste de ses actions en général, il l’a suivi avec un seul objectif : toujours plus de sueur. L’île était d’ailleurs parfaite pour cela. Puisqu’elle était pleine d’endroits sans personne à des kilomètres à la ronde, il pouvait s’entraîner sans crainte d’être dérangé. Les exercices étaient quotidiens, premièrement, Shouri devait améliorer sa constitution et son endurance, alors, il s’attachait à un gros rocher, et tirait, jusqu’à un jour réussir à le déplacer un peu. Ensuite, il le fit jusqu’à arriver à tituber pour le trimbaler, puis jusqu’à aller encore plus loin, encore plus vite, et encore plus fort. Le jeune homme trouvait cet entraînement plus que satisfaisant pour booster d’un coup force, endurance, constitution, un peu de tout en fait. Quand il s’entraînait, le pirate en devenir se sentait différent, il était souvent seul, et il n’avait pas besoin de parler aux gens, alors il réfléchissait sur ses ambitions, notamment sur le besoin qu’il ressentait à devenir pirate. La gloire ? C’était sympa, mais s’il avait fait les choses seulement pour la gloire, il aurait cherché à devenir chanteur de cabaret, c’était moins risqué. Son amour du combat… Bof, il aimait cela, mais toutes les autres carrières promettaient souvent de l’action après tout. Mais rejoindre le gouvernement mondial et la Marine ? Voilà quelque chose qui le rebutait au plus haut point. Tous les coincés du gouvernement croupissant dans leurs privilèges… Il aurait largement pu rejoindre la Révolution en fait, après tout, il soutenait à 100 % leur idéologie et il n’avait pas peur de se salir les mains. Alors pourquoi avait-il hurlé « pirate » au moment de tout dire à sa mère ? Eh bien, plus il suait, plus il y réfléchissait. Les pirates, ils semblaient dégager quelque chose que Shouri ne comprenait pas, sûrement parce qu’il était un peu trop bête, se disait-il. Mais en devenant un d’entre eux, il comprendrait certainement ce qu’il n’arrivait pas à voir de ses yeux de spectateur lointain. Bon, trop de réflexion, il était de temps de se remettre à fond sur l’entraînement.
Parce qu’après le rocher, c’était l’entraînement à la baston et, sur le coup, il n’avait pas beaucoup de matière, comme il s’entraînait seul. Du coup, le jeune homme devait s’entraîner comme il pouvait, alors il lui arrivait de se friter dans la taverne, mais ça n’allait jamais très loin, et puis, ce n’étaient pas vraiment les habitants d’Hatsu qui allaient lui opposer un véritable défi. Donc, c’est une partie de son entraînement qui n’a jamais vraiment pu décoller, et cela lui porterait préjudice plus tard. Après, tout restait à l’entraînement plus classique : pompes, course, tractions, escalade aussi,… 
Il aidait toujours dans le même temps sa mère à la pêcherie. C’est aussi à partir de ce moment qu’il revêtit le bandana et les gants de son père et qu’il se mit à porter de longs manteaux. Ses cicatrices, il les arborait comme un avertissement pour lui-même et comme une fierté personnelle pour être revenu en vie de son expédition ratée. 
En parallèle de son entraînement, il continuait d’apprendre la seule chose pour laquelle il était doué autrement : ses connaissances sur la nature. Elles lui avaient déjà sauvé la vie une fois et il se doutait que ça pouvait recommencer. De plus, c’était un atout indéniable pour partir à l’aventure. Mais ce n’étaient pas vraiment les leçons des chasseurs qui retinrent son attention, mais plutôt la jeune femme qui suivait les cours avec lui. Alors âgé de quinze ans, il s’était peu à peu intéressé à l’autre sexe, et il devait reconnaître qu’il s’agissait de l’une des plus belles filles qu’il avait rencontré. Ouais, à peine quatorze ans et Arya avait déjà tout pour elle : la beauté, l’intelligence, l’humour,... Il le savait, c’était la femme faite pour lui. Sauf qu’elle le détestait, mais vraiment. Elle le trouvait rustre, inculte, et surtout clairement violent. Certes, c’était vrai, mais Shouri se devait d’essayer de lui faire ouvrir les yeux sur ses qualités. Et il eut justement l’occasion de le faire. Il ignorait des choses sur Arya. En effet, sa famille avait de gros problèmes d’argent, à tel point que la jeune fille avait choisi de s’acoquiner avec des bandits dans le but d’en obtenir un peu. Mais ils n’avaient pas vraiment l’intention de respecter leur part du marché. Le garçon s’était toujours méfié de ces mecs. Ils étaient fourbes. Il les suivait quand Arya était avec eux, et il s’en fichait totalement que son attitude soit complètement glauque. Là, ça allait plus loin que l’envie de séduire une fille. Il s’agissait d’arrêter des lâches. Ce soir-là, ils amenèrent la fille en lisière de la ville, vers le port. Là-bas, il y avait une petite embarcation et d’autres personnes enchaînées. Des esclaves ? Le pirate en devenir ne savait pas vraiment, en tout cas, l’un des trois bandits attrapa d’un coup Arya par la gorge, tandis qu’un autre l’enchaînait. Shouri eut un petit mouvement de recul en voyant la scène, mais il ne put s’empêcher de réagir. À trois contre une, et en pleine nuit qui plus est... Ils allaient payer ! Il courut vers eux, sans stratégie, sans véritable idée pour les battre, mais il devait retenir leur attention. Il leur hurla dessus pour bien afficher sa présence et il se rua alors sur le plus proche. Il tenta de lever son poing pour coller une droite à l’assaillant, mais le jeune ado fut contré par le bandit qui le jeta à terre. 

« Oh, tu t’es trouvée un copain, Arya ? »

Pour se mettre dans des situations compliquées, Shouri était vraiment un expert. Il se releva en vitesse et tenta vainement de se placer devant la femme de ses rêves dans un mouvement se voulant protecteur.

« Mais tire-toi, crétin ! Tu ne vois pas que c’est dangereux ? »

Et elle trouvait encore la force de l’engueuler, bah dis donc, elle ne perdait pas son sang-froid pour rien. Sur le coup, ça avait énervé notre héros. Il se mettait en danger pour elle et elle l’envoyait bouler ? Ça, c’était dur à encaisser. Il tenta alors un coup de pied vers le bandit qui reçut tout l’impact dans son flanc avant de rouler sur le côté, surpris. Le malfaiteur hurla alors à ces collègues : 

« Mais venez m’aider enfin, il est tout seul ! »

Les deux autres se ruèrent alors sur le forban en herbe qui ne pourrait pas résister bien longtemps. Celui-ci tenta de plaquer ses deux assaillants, mais il n’en attrapa qu’un et l’autre commençait à le bombarder de coups de pied. Shouri tenta de se relever, mais à trois contre un, c’était peine perdue, surtout alors qu’il n’avait pas de réelle compétence martiale. Bordel, il savait que ça lui porterait préjudice en plus. C’est alors qu’Arya intervint. Elle s’était jetée sur l’un des bandits de tout son poids pour le faire tomber, ce qui avait au moins permis de surprendre les deux autres. Shouri put donc se relever et reprendre le combat. Il attaqua d’abord celui qu’il avait déjà amoché en lui décochant un énorme coup de poing en plein visage, réussissant à faire tomber l’homme à terre. Le jeune combattant n’avait pas la technique, mais il avait la force, ça, c’était sûr. L’un des autres avait attrapé la fille par sa tignasse et il commençait à la frapper en plein ventre. L’ado commença alors à réfléchir :

« Encore un bandit à passer avant d’atteindre Arya, ou bien… »

Il lança un coup d’épaule au malfrat qui, emporté par l’élan, fit tomber son allié. Arya put alors se dégager et, pendant qu’ils étaient encore à terre, en profita pour courir ramasser la clef sur l’autre type déjà au sol, cela dans le but de libérer tout le monde. Elle prit d’ailleurs au passage tout l’argent qu’il avait sur lui. Elle ne perdait décidément pas le nord. Le temps que les hommes se relèvent, la fille était déjà partie libérer leurs cinq prisonniers. Pendant ce temps, le futur forban s’acharnait sur les deux à terre pour les empêcher de se relever. Dès que les prisonniers furent libérés, ils en profitèrent tous pour fuir. Arya et Shouri, qui ne tenaient pas à affronter plus longtemps les bandits, en firent de même. Les deux savaient bien qu’ils avaient surtout eu de la chance, mais cela ne durerait pas. Les prisonniers coururent à toute jambe dans toutes les directions. Les adolescents, quant à eux, partirent de leur côté et ne s’arrêtèrent que lorsqu’ils n’eurent plus aucun souffle. 

« Pourquoi t’es venu ? »

Arya était vraiment interrogative, mais on sentait une pointe de culpabilité dans sa voix. 

« Ben, t’étais en danger, et puis, c’étaient des tarés ces mecs, enfin voilà quoi»

Shouri bégayait légèrement. C’en était presque mignon. Arya posa sa main sur son épaule. 

« Bon, ben merci quand même, c’est juste que je ne t’ai jamais vraiment bien traité, alors, c’est sympa quand même. T’as de la force dans ton poing, pour un rustre. »

Aux yeux du jeune homme, cela ne sonnait plus du tout comme une insulte. Après cela, Arya et Shouri commencèrent petit à petit à se rapprocher, jusqu’à commencer à sortir ensemble. Elle connaissait son envie, et elle l’attendrait jusqu’à ce qu'il revienne. C’était son désir, et cela faisait très plaisir à son petit ami. 
En quatre ans, Shouri avait l’impression d’être devenu un autre homme, il savait son départ de plus en plus proche et continuait toujours à s’entraîner. Cependant, il refusait de partir tant qu’il n’aurait pas accompli une dernière action : aller voir cette montagne qu’il n’était, au final, jamais allé explorer. Il ne craignait plus vraiment les dangers de la forêt et il était certain qu’il y arriverait cette fois-ci. Il prépara alors ses affaires au matin et s’en alla voir ce que la montagne et ses grottes pouvaient receler comme secret. . 
Shouri fit très attention, car son île avait énormément durci ses règles suite à l’assassinat du Maire de Kyoda. La première partie du voyage s’était déroulée sans aucun accroc et il parvint jusqu’à un flanc de la montagne peu gardé où il pourrait normalement s’infiltrer sans trop de casse. Bien qu’il n’aimait pas particulièrement cette méthode, il ne voulait pas énerver les gardes alors qu’il partait sur les traces de son père. L’infiltration dût quand même se révéler plus inventive qu’il ne l’avait imaginé de prime abord. Il y avait au moins un garde à chaque entrée et, même si elles étaient larges, le futur pirate devait agir prudemment. Il entreprit de se dissimuler sous couvert de la nuit, et il étudia l’allure du garde pendant un moment avant de se rendre compte qu’il ne bougeait pas d’un pouce. En s’approchant, il constata qu’il avait les yeux clos. Le garde s’était endormi debout… C’était maintenant ou jamais. Shouri entreprit de rentrer le plus vite possible pour éviter d’être entendu. Il y était arrivé, parfait. Il se mit à explorer les grottes en prenant soin de ne pas être vu. Elles étaient sales et on manquait de trébucher au moindre pas. Alors que le jeune homme se demandait comment son père avait bien pu faire pour travailler dedans pendant près de treize ans, il prenait soin de se rappeler des bifurcations qu’il prenait pour éviter de se perdre. Cependant, les grottes étaient véritablement labyrinthiques. Il arriva un moment où il se mit à penser que la mine avait été ici très mal exploitée avant de se rendre compte qu’il devait être à un endroit encore très peu exploré. L’appréhension le poussait à rebrousser chemin, mais son esprit d’aventurier ne pouvait se permettre de faire demi-tour. Il continua longtemps jusqu’à arriver à une impasse totale. Il s’assit alors pour se reposer et se rendit compte que son père devait être comme lui, sur ce point-là. Il devait aussi apprécier de découvrir les choses et cela devait être une de ses motivations, en plus de vouloir ramener de l’argent pour nourrir sa famille. Le jeune homme resta ainsi plusieurs minutes, à sourire dans le vague, avant de se décider à repartir. C’est alors qu’il trébucha sur une crevasse et s’étala de tout son long à terre, c’est ainsi qu’il remarqua de la couleur dépasser d’une grosse crevasse, assez large pour laisser passer sa main, c’est ainsi qu’il parvint à sortir sa plus incroyable découverte : un fruit, couvert de poussière, mais il était certain de ce que c’était, c’était un fruit du démon. Il n’en croyait pas ses yeux, il s’empressa de le dissimuler, mais il fut repéré, en effet, il vit devant lui 4 mineurs avec des pioches, qui le fixait d’un air mauvais. 

« Alors, apparemment on fouille dans les affaires des gens ? Tu te rends compte que c’est notre fruit que tu as pris. Nous l’avons trouvé en creusant dans la mine, il est à nous et tu nous l’as volé »

« Si il est à vous, pourquoi vous venez le prendre en pleine nuit ? »

« Parce que sinon, les gardes nous empêcheraient de le prendre tandis que l’autre pochtron, il dort actuellement, donc c’est plus sécurisé. Allez, rends-le-nous et on promet de ne pas te tuer. »

La situation avait dégénéré beaucoup trop vite aux yeux de Shouri, mais, le pire était encore à venir. L’un des mineurs, un vieil homme de 45-50 ans dit-alors.

« Hé, mais je reconnais cet accoutrement ridicule, t’es le gamin de Ketsui non ? Oui, il n’y avait que lui pour mettre ces fringues dans la mine, avec son insupportable sourire quand il allait creuser… Je ne pouvais pas le blairer. Heureusement que la mine a eu raison de lui, ça a du lui ôter son satané sourire au moins »

Shouri vit rouge et il ne songea à rien d’autre que de tabasser celui qui insultait son père. Il se jeta sur eux, bien plus rapide et plus fort qu’avant, et les atteignit très vite, mais ils eurent le temps de se mettre en posture de combat. Il se porta sur celui qui avait insulté son père, mais il dut vite reculer car les autres mineurs le protégeaient et n’hésitaient pas à frapper avec leurs pioches. Il choisit d’essayer de les affronter un par un, mais ils formaient une défense compacte. Il devait foncer dans le tas. Il s’élança, mais au dernier moment, se baissa pour esquiver le coup horizontal qui venait vers sa tête, puis se lança dans une position de plaquage, histoire de les faire tous tomber. Il devait agir vite et les éloigner de leurs pioches, deux étaient tombés. Il les écarta d’un coup de pied et sortit de la zone d’action des deux autres en se relevant. Laissant tout juste le temps à un des mineurs de se relever, il lui décocha une droite monumentale en accompagnant le geste jusqu’au sol. Celui-ci ne se relèverait pas avant un moment. Plus que trois, ceux-ci s’étaient déjà réorganisés, mais ils se portèrent à l’attaque, la caverne étroite ne facilitait pas la mobilité. Mais la force de l’habitude faisait qu’il tenait très bien une bonne coordination. Shouri avait beau user de toute sa vitesse, il finit par trébucher et s’écrouler au sol. Voyant une des pioches s’abattre sur son crâne, il roula sur le côté en urgence pour l’esquiver avant de se relever. Les deux venaient de planter leurs armes de fortune dans le sol. Le pirate en herbe leur donna alors un coup d’épaule pour les faire tomber et lâcher leurs pioches, avant d’abattre ses poings sur leurs crânes. Il avait entendu quelque chose se briser au contact, il estimait alors que cela suffirait. Il se tourna vers le dernier, le vieux mineur qui avait insulté son père, il ne lui laissa même pas la chance de parler. Son poing s’abattit et il ne se releva pas. Il devait cependant partir en vitesse, le garde dormait sans doute toujours, donc il pourrait partir en toute sécurité.
Il avait été nerveux sur tout le chemin du retour, mais il rentra finalement sains et sauf chez sa mère et s’isola dans sa chambre pour réfléchir à ce qu’il avait obtenu. Il hésita pendant longtemps à revendre le fruit, mais on lui poserait très certainement des questions sur le pourquoi du comment il l’avait obtenu et il ne saurait pas réellement répondre sans mentir. Il préférait éviter d’avouer ce qu’il avait fait pour avoir le fruit, surtout que ce serait un potentiel excellent allié pour sa future carrière. Il le nettoya donc et l’avala tout rond, même si cela signifiait ne plus jamais pouvoir nager. Les mineurs ne pouvaient pas vraiment se plaindre, car ils n’auraient eux-mêmes su expliquer ce qu’ils auraient dû faire dans la mine en pleine nuit. Ce fut donc une victoire totale pour le jeune homme, dans sa conception.
Peu de temps après, à peine deux mois avant ses dix-neuf ans, Shouri était définitivement prêt à prendre la mer et à entamer son aventure en tant que pirate.


Dernière édition par Shouri Ketsui le Jeu 14 Juin - 21:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1407
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: Shouri Ketsui, un humble pirate [Corrigé]   Sam 9 Juin - 12:25

Bonjour et bienvenue à toi !

Excuse moi pour l’attente j’etais En absence et c’est donc moi qui vais m’occuper de ta présentation dès demain dans l’aprem !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1407
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: Shouri Ketsui, un humble pirate [Corrigé]   Dim 10 Juin - 18:22



Présentation et premier RP
A lire attentivement !

Indice de notation des présentations

La présentation sera toujours cotée sur 15 comme ceci:

La qualité du texte sur 6/10

L'originalité 0.5/2
La mise en page 2/2
La cohérence du récit 2/2
La narration 1/2
L'avis personnel 1/2

Le respect du français 9.5/10

Le vocabulaire 2/2
La grammaire 1.5/2
L'orthographe 2/2
La conjugaison 2/2
La ponctuation 2/2

La quantité du récit 1.5/6

1421 mots d’histoire et des descriptions assez courtes.

Points bonus 2/6

Score final 19.5/32


19.5/32*15= 9.14 = 9 lvl

Bonjour et bienvenue à toi sur les mers d’OPS !

Tu l’auras compris, je serai donc celui qui a pris en charge ta notation. Si tu as des interrogations/questions/réclamations/objections (quoi déjà des objections ! Les jeunes de nos jours….) n’hésite pas à me contacter par message privé.

Je te propose maintenant d’entrer dans le vif du sujet avec un point qui laisse peu de place à la critique au sein de ta présentation : le français. Souvent j’étudie rubrique par rubrique mais je vais m’épargner cette peine pour toi tout simplement parce que ta maîtrise du français dans cette présentation est très solide. J’ai enlevé un demi-point en grammaire mais en réalité, c’est davantage pour tout le français, c’est seulement que c’est la rubrique la moins « maîtrisé » même s’il n’y a que très peu de fautes. A ce titre, j’ai relevé une faute d’accord pluriel, une féminin, un ou à la place d’un « où » et des « si il » à la place de « s’il ». Il y aussi une phrase où tu mêles présent et passé ce qui pose un souci de concordance, mais c’est très léger. Pour le reste, parfait.

Pour la qualité du texte, je passerai la mise en page et la cohérence, j’ai rien à redire. Une remarque néanmoins, la découverte du fruit, si elle n’est pas incohérente, est un peu « simple ». Trouver un fruit dans un boyau de mine abandonné sans plus d’explication ça serait extraordinaire mais je vais y revenir plus tard dans mon avis perso.

Pour l’originalité, on se trouve ici devant un perso typique du style Shonen. Le héros perd un de ses parents, est élevé dans l’amour du second, cherche ses racines sur les traces du défunt parent et bénéficie finalement de l’assentiment de l’autre avant de partir vivre des aventures… C’est assez classique. Je t’ai néanmoins attribué un demi-point pour le passage avec le lynx et les loups qui s’il est rapide, est assez sympa et original.

Pour la narration, je trouve que tu écris bien avec une plume simple et efficace. Malheureusement, il me manque un peu de matière, les choses passent très vite et sont peu explicitées, c’est dommage. De plus, second poste de préjudice, il y a assez peu d’introspection dans ton récit.

Enfin, pour mon avis perso, je vais reprendre l’exemple du passage de la mine qui est assez représentatif : c’est intéressant, bien écrit mais un peu trop rapide et un peu trop simple. Je pense que certains passages méritent un peu plus de matière comme les moyens d’infiltration vers la montagne, l’entrainement ou encore la découverte du fruit (peut-être la cause de sa position ici-bas).


Quoiqu’il en soit, tu atteins le niveau 9, félicitation !

Tu peux à présent faire un choix parmi les suivants :
-> Corriger ta présentation et gagner quelques niveaux.
-> Entrer directement dans le monde du RP au niveau 9 mais sans le fruit évalué au lvl 16.
-> Passer directement au test RP pour gagner jusqu'à 5 niveaux supplémentaires.





© Copyright Propriété de One Piece Seken



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Shouri Ketsui

avatar
Messages : 3

MessageSujet: Re: Shouri Ketsui, un humble pirate [Corrigé]   Jeu 14 Juin - 21:39

Et voila, une fiche corrigée avec une demande de changement du fruit de départ, merci d'avance pour la correction.
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1407
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: Shouri Ketsui, un humble pirate [Corrigé]   Jeu 14 Juin - 23:31



Présentation et premier RP
A lire attentivement !

Indice de notation des présentations

La présentation sera toujours cotée sur 15 comme ceci:

La qualité du texte sur 7.5/10

L'originalité 0.5/2
La mise en page 2/2
La cohérence du récit 2/2
La narration 1.5/2
L'avis personnel 1.5/2

Le respect du français 10/10

Le vocabulaire 2/2
La grammaire 2/2
L'orthographe 2/2
La conjugaison 2/2
La ponctuation 2/2

La quantité du récit 3.5/6

Près de 3500 mots d’histoire et des petites descri !

Points bonus 3.5/6

Score final 24.5/32


24.5/32*15= 11.48 = 11 lvl

Eh bien allons-y pour cette seconde notation avec donc un gain de deux lvl comme tu as pu le voir.

S’agissant du français, malgré le rallongement du texte, il n’y quasiment pas de faute, une maîtrise solide donc parfait !

Pour la qualité du texte, au niveau de l’originalité, si tes ajouts sont intéressants, ils restent assez classiques : une bataille rangée, une romance légère et assez peu explicité, ça apporte au tout mais j’y reviendrai.

Pour la mise en page et la cohérence, no souci et en plus la découverte du fruit est explicitée donc c’est même mieux, chose que j’ai bonifié au niveau des points bonus et qui fait partie des ajouts intéressants.

Pour la narration, j’ai également majoré la note pour la simple et bonne raison qu’on prend ici plus le temps de découvrir et d’expliquer les choses. L’introspection est certes encore un peu légère mais pour les descriptions c’est mieux. On a aussi plus de profondeur avec la petite romance ce qui n’est pas négligeable.

S’agissant de mon avis perso enfin, j’aime l’amour, tout le monde le sait. Alors certes, la romance est classique et un peu simple mais moi ça me plait. Plus encore (y’a pas que ça) le passage de la mine est un bon ajout et c’est cool !

Enfin, s’agissant des bonus, en plus de ce dont j’ai parlé, je n’ai pu que récompenser ton effort de correction et la prise en compte des remarques pour améliorer le tout !

Tu atteins le niveau 11, félicitation !

Tu peux à présent faire un choix parmi les suivants :
-> Entrer directement dans le monde du RP au niveau .
-> Passer directement au test RP pour gagner jusqu'à 5 niveaux supplémentaires.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Shouri Ketsui

avatar
Messages : 3

MessageSujet: Re: Shouri Ketsui, un humble pirate [Corrigé]   Jeu 14 Juin - 23:34

Parfait ! Je vais du coup demander le test RP pour la suite s'il vous plaît.
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1407
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: Shouri Ketsui, un humble pirate [Corrigé]   Ven 15 Juin - 0:12

Citation :
Au cours de tes voyages, tu tombes sur une île divisée entre deux camps que tu apprécies : un groupe révolutionnaire et un groupe forban. Grosso modo l'île se divise en trois parties : le camp révolutionnaire à l'Ouest, le camp pirate à l'Est et le village civil au milieu. Au sein du village civil les deux camps se tiennent plus ou moins à carreau mais les tensions pèsent sur les villageois qui commencent à envisager un déménagement général. Tu arrives dans ce contexte, que vas-tu faire ? Calmer les choses ? Les empirer ? Anéantir un camp en manipulant l'autre ?

Précisions de contexte : Chaque camp est mené par un leader lvl 20, qui te surpasse largement donc et le maire du village est lvl 27.

Petites précisions:

- Tu peux utiliser ton FDD ou tes capacités comme si tu le possédais déjà dans ce RP, étant donné qu'il se situe généralement en dehors de la trame du RP sur le forum. C'est un HS quoi.
- Tu peux utiliser toutes les techniques que tu veux dans ce RP. Plus tard, il faudra les faire valider dans la section appropriée pour les utiliser dans le "vrai" RP.
- Tu peux créer et contrôler tous les PNJs que tu veux, veille seulement à ce que ce soit cohérent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Shouri Ketsui, un humble pirate [Corrigé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shouri Ketsui, un humble pirate [Corrigé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les chansons de pirate !
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Une quête pour devenir un pirate !
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate
» [libre]La Gourmande Contrebande. [West Blue, Rang B, Pirate, Baston]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Préface - Les Bases :: Personnage :: Présentations-