Partagez
 

 [Conquête] Ed's Wrath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 537
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Pirates d'Hadès le Yonkou ?

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue36/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue60/350[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (60/350)
Berrys: 338.296.000 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeSam 26 Mai - 12:19







Début 1506 ~ West Blue, Powder Island






Une brise caressa mes cheveux déjà ébouriffés tandis que j’étirais paresseusement mes membres endoloris par l’inaction. J’étais posté là, assis au sommet de la plus haute montagne de Powder Island à guetter les alentours. Mais rien ne semblait vouloir venir entraver l’accalmie qui oppressait l’île d’un ennui infini. Et pas une seule tâche à l’horizon pour venir menacer l’île. Je grommelai intérieurement, me demandant si tout ceci avait un sens. Les douces lueurs de la matinée naissante tardaient à me communiquer leur chaleur : au sommet de la Montagne qui était exposée aux vents, il faisait un peu plus frisquet qu’à l’intérieur des terres. Mes épaules se haussèrent : quelle importance, finalement ?

[Conquête] Ed's Wrath 15273286291609648233
Homme mystérieux...

J’apposai alors une nouvelle fois mes jumelles sur mes yeux afin d’inspecter les alentours en quête d’une évolution. Selon les dernières instructions que j’avais reçues par le biais d’un den-den posé à mes côtés, aujourd’hui serait le jour fatidique. Le jugement dernier approchait. L’apocalypse que certaines entités religieuses douteuses nous promettaient était sur le point de se produire. Je balayai négligemment ces pensées absurdes. Alors, mes yeux s’élevèrent vers la voute céleste tandis que je me demandais s’il existait une entité divine qui régissait le monde selon ses règles.

C’est alors que je la vis, ce point sombre qui se détachait de l’immensité azurée qui toisait de l’île. À mesure que les secondes s’égrainaient, la sombre tache prenait de l’ampleur, comme si elle grignotait le ciel, se répandant telle une maladie. J’eus du mal à déglutir.

Il était là.

Des gouttes de sueur dévalèrent sur mon visage alors que je m’étais figé, paralysé par une tension exponentielle. C’était la première fois que je le verrais en vrai. Je tentai de me reprendre : après tout, ce n’était qu’un homme. Il n’y avait pas de quoi en faire tout un plat…

Et pourtant.

Galvanisé par l’excitation, je portai mes jumelles à mes yeux afin de mieux pouvoir distinguer les contours de cette légende vivante. Et ma vision me pétrifia tandis que mes yeux s’exorbitaient.

« Que… »

L’homme venait de s’émanciper de sa monture céleste et chutait. Je devinais le claquement de ses apparats contre le vent. Vertigineux.

[Conquête] Ed's Wrath 1527328809604971601
Mr H ~ Agent de Dead-End

Alors vint le moment de l’impact, pile au pied de la montagne. Sous le choc, le sol se fissura et les alentours tremblèrent. Et le psychopathe se redressa et entama sa marche vers son objectif. J’étais médusé par cette apparition tonitruante et imprévisible. Comme l’homme, sans doute ? Je ne manquai pas de me questionner sur la réalisation de cette prouesse. Sans doute avait-il usé d’une astuce pour amortir sa chute. Enfin, l’homme se présenta face à la paroi rocailleuse de la falaise et sortit son den-den. Il était temps.

« Mr H de retour de mission. Ouvrez. »


______________________






Bonjour !

La défense a une semaine pour se manifester.

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".


Dernière édition par Edward Lawrence le Sam 26 Mai - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
Kabayochi.M.Kiru
Messages : 2842
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue43/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue198/500[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (198/500)
Berrys: 341.428.650 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeSam 26 Mai - 18:53


Un Revenant !


[Conquête] Ed's Wrath Seiji10[Conquête] Ed's Wrath Maire_11
Seiji Uramiri/Grand Maire/Mr E - Maire Bakudan/Agent Dead-End

La main de Mr E vint se poser sur celle du soldat de Dead-End qui s'apprêtait à décrocher au Den Den Mushi qui sonnait dans le Quartier Général de Powder Island. De par sa position il était particulièrement rare qu'il vienne jusqu'ici, la plupart du temps d'autres agents se chargeaient de venir lui livrer les consignes et informations diverses. En tant que membre de la sphère inférieure il ne connaissait pas tous les agents de l'organisation mais ceux principalement en faction sur West Blue finissaient souvent par le rencontrer. Dans ce cas bien qu'il ne reconnaisse en rien l'étrange masque que portait l'homme que les escarméras retransmettaient sur leurs écrans devant la porte cachée du quartier général son physique et son attitude lui rappelaient quelque chose. Le Den Den sonna une nouvelle fois et le Maire de Kyoda décrocha finalement le combiné sans quitter un instant des yeux celui qui était visiblement à l'origine de cet appel, ses souvenirs lui revenant dès lors que la voix leva le voile sur son identité. Sans aucune réponse il raccrocha finalement l'escargophone en demeurant interdit, incapable de réellement saisir la signification de tout ceci. De ce qu'il savait Mr H avait disparu depuis des semaines voire des mois sur Grand Line, ne transmettant plus la moindre information à Mr A son référent et fournissant à Dead-End des informations au compte-goutte. Il pouvait arriver que des agents disparaissent pour une période mais lorsqu'ils ressurgissaient de la sorte de nul-part ils étaient rarement accueillis les bras ouverts. Une trahison ou une capture devaient toujours être envisagées, et le secret de leur existence était assez important pour traiter ces cas avec des pincettes. L'homme ne s'était pas annoncé, et aux dernières nouvelles ils avaient saisi un coffre qu'il avait envoyé à son usine, un coffre à l'inscription étrange où ils avaient trouvé une moitié de Fruit du Démon. Tout cela était trop flou pour qu'il agisse normalement. Se retournant vers les maires de Pauda, de Baku et de Bakudan présent avec lui aujourd'hui il déclara finalement :

Messieurs je crains qu'il ne faille repousser la suite de cette réunion.

Les hommes parurent surpris un court instant avant de comprendre que quelque chose n'allait pas. Se redressant pour se diriger vers la sortie il les stoppa d'un geste de la main, leur faisant comprendre que cela n'était pas une option pour le moment. S'adressant alors au maire de Bakudan il déclara alors :

Appelez les et dîtes leur que Mr H est rentré.

L'homme acquiesça à cet ordre sans sourciller malgré sa position de maire, sachant pertinemment que Seiji demeurait son supérieur au sein de l'organisation. Aussitôt il se dirigea vers un bureau duquel il sorti un escargophone qu'il décrocha rapidement, énonçant rapidement l'état de la situation à la personne qu'il avait contacté, raccrochant rapidement pour recommencer le même manège. Mr E n'y prêtait déjà plus attention, regardant encore quelques secondes celui qui faisait face à un mur qui demeurait immobile. Finalement après quelques instants de silence simplement coupé par l'homme au Den Den qui passait des coups de fil il commença à se diriger vers la sortie en déclarant :

Vous n'ouvrez que si je vous en donne l'ordre !



Voilà qui clos le tour de la défense Ed peut enchaîner sans attendre le délai d'une semaine. Afin de ne pas dévoiler l'endroit du QG Dead-End je gère cet aspect avec Ed en privé.
Carte:
 
Résumé:
 
Niveaux:
 

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 1386332635-sign-kiru2


Dernière édition par Kabayochi.M.Kiru le Dim 27 Mai - 14:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 537
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Pirates d'Hadès le Yonkou ?

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue36/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue60/350[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (60/350)
Berrys: 338.296.000 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeSam 26 Mai - 20:02







Début 1506 ~ West Blue, Powder Island






[Conquête] Ed's Wrath 1527328809604971601
Mr H ~ Agent de Dead-End

Mon corps se redressa, déployant toute ma hauteur. Je venais de faire le grand saut : les dés venaient d’être jetés. Désormais, il n’y aurait plus de retour en arrière possible.

J’inspectais le mini cratère causé par mon atterrissage en douceur. Et puis, un sourire se dessina sous mon masque tandis que mon regard balaya les alentours. Personne ici, comme toujours. J'étais de retour sur cette île que j'aimais tant. Pourtant, l'heure n'étais pas à la réjouissance. Une pointe de nostalgie s’invita dans le fil de mes pensées. Je me rappelais de mon premier passage en ces lieux, alors accompagné par Mr Z. D’innombrables litres d’eau avaient coulés sous les ponts, depuis. Et après ce jour, rien ne serait plus jamais pareil.

Mes yeux se fermèrent tandis que je progressai machinalement vers la voute de pierre qui me séparait de mon objectif. Suivant la procédure j’avais demandé à ce qu’on m’ouvre le passage secret qui menait au repaire de l’organisation. Après le déclic notifiant que mon correspondant avait raccroché, j’attendis patiemment l’ouverture des hostilités.

Quelques minutes passèrent, ankylosées d’un lourd silence. Mais rien ne se produisit : la paroi rocheuse demeura immuable.

Putain de merde.

Et la montagne entra en éruption, délivrant ses torrents de lave endiablés. Il me suffisait d’un geste pour défoncer cette entrée de merde qui s’opposait à ma destinée. Pour qui se prenaient ces enfoirés ? Depuis quand n’étais-je plus le bienvenu ? L’imbécile qui gardait cette porte fermée méritait assurément de brûler dans les pires des souffrances. Alors, galvanisé par cette frustration montante, j’empoignai mon arme, bien décidé à me faire respecter.

« Que Dieu pardonne mon empressement, mais j’apporte des nouvelles capitales. Je vous saurais gré de bien vouloir me laisser entrer. »

Un frisson avait parcouru mon échine juste avant que ma voix ne résonne une nouvelle fois. Mon unique geste fut de porter à nouveau mon den-den près de mon visage pour proférer ces paroles. Cette attitude ne manquerait surement pas de surprendre les personnes qui me surveillaient sans doute. Après tout, le légendaire Mr H était connu pour être impulsif à souhait. Mais c’était comme si ce personnage était mort, remplacé par un être bien plus stable, maitre de ses émotions. Il restait à voir si cette courtoisie inattendue suffirait à convaincre les portes de la maison de Dieu de s’ouvrir.


______________________






~ Mr H - Lvl ??

Résumé:
 

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
Kabayochi.M.Kiru
Messages : 2842
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue43/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue198/500[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (198/500)
Berrys: 341.428.650 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeDim 27 Mai - 5:17


Tension Extrême !


[Conquête] Ed's Wrath Seiji10
Seiji Uramiri/Grand Maire/Mr E

Les minutes s'égrenèrent lentement, chaque seconde semblant durer une éternité pour Mr E placé de l'autre côté de la porte à l'intérieur du Quartier Général, à quelques mètres de distance. Il sentait la pression s'intensifier dans son corps ainsi que partout autour de lui, peut-être sa réaction était-elle démesurée, après tout s'il n'avait pas été là aujourd'hui l'homme se serait vu autoriser l'accès de manière tout à fait normale. Néanmoins un mauvais pressentiment s'obstinait en lui, Mr H avait pour réputation d'être parfois explosif et imprévisible dans ses actions, et la réunion exceptionnelle regroupant les quatre maires supportant Dead-End le mettait en mauvaise posture désormais. Si jamais l'homme au masque avait de mauvaises intentions il avait avec leur présence l'opportunité parfaite d'éliminer plus de la moitié des dirigeants de Powder Island, et de changer drastiquement la physionomie du commandement de celle-ci. Il espérait faire preuve d'un excès de prudence et se tromper sur le maudit mais il avait lu le rapport d'une mission effectuée par les agents de Dead-End sur le Royaume d'Illusia, et la manière dont il avait organisé une gigantesque série d'attentats pour couvrir leur fuite. Cela avait occasionné des dégâts matériels et humains colossaux, alors même que ce n'était clairement pas nécessaire. Relevant les yeux vers l'image de l'individu qui attendait de manière étonnamment calme à l'extérieur il examina plus en détails le masque que celui-ci portait. Pourquoi cet accoutrement ?! Avant son départ il n'avait jamais vu Mr H accoutré de la sorte, alors pourquoi le faire à présent ? Un doute s'éleva alors dans son esprit, se faisant plus persistant tandis qu'il tentait de déceler le moindre défaut chez l'individu pouvant appuyer sa théorie. Etait-ce réellement Mr H, après tout il avait cru le reconnaître, ne cherchant pas plus loin lorsque l'homme s'était présenté. Mais si quelqu'un d'autre avait pris connaissance de ce lieu et tenter de s'y introduire cela était grave. Dans tous les cas il faudrait traiter cette menace sérieusement et il n'était clairement pas le plus à même à le faire, il restait à espérer que le temps passé suffirait à voir l'arrivée de renforts.

Soudain il se crispa tandis que son prétendu collègue s'agitait à nouveau, le Den Den revenant à sa bouche tandis qu'il prononçait de nouveaux mots, sa manière d'agir trahissant un certain empressement et une frustration certaine. Levant le bras tandis que l'escargophone sonnait dans la base il intima l'ordre aux soldats de ne pas répondre, laissant Mr H dans le silence le plus complet. Il ne doutait pas que la frustration de l'homme risquait d'en être d'autant plus accrue mais cela permettrait de gagner quelques instants de plus. Sachant néanmoins que la suite risquait de se révéler plus violente il déroula la corde qu'il tenait à sa hanche, la laissant trainer par terre avant d'en attraper les extrémités en conservant ses yeux fixés sur la porte. Il espérait ne pas avoir à se battre mais défendrait cet endroit au prix de sa vie.

[Conquête] Ed's Wrath Gaya10
Gaya

Ils ont pas l'air d'ouvrir Monsieur !

La voix toute innocente d'une gamine d'à peine quinze ans s'éleva quelques secondes après la seconde prise de parole d'Edward. La jeune fille demeurait immobile entre deux arbres à quelques mètres du maudit et l'observait d'un œil curieux. Elle ne dégageait rien d'agressif ni de violent, son physique juvénile et sa voix guillerette faisant plus penser à la joie et à l'insouciance. Penchant légèrement la tête sur le côté comme pour observer le drôle d'individu qui parlait à la montagne sous un autre angle elle poursuivit finalement :

Moi quand mon papa il me répond pas je vais frapper très fort à sa porte. Peut-être que vous devriez frapper très fort à leur porte pour qu'ils vous entendent ?

A peine eut-elle fini sa phrase qu'un grincement léger s'éleva de la paroi rocailleuse, une ouverture se créant lentement mais sûrement au milieu de la roche pour laisser apparaître un homme en costume blanc qui tenait une corde dans sa main droite. Sans plus de cérémonies il s'avança jusqu'à l'entrée de la porte, n'allant pas plus loin que celle-ci avant de déclarer :

Il me semble que vous avez beaucoup d'explications à donner Mr H. Mais commencez par ôter ce masque avant de rentrer.



Carte:
 
Résumé:
 
Niveaux:
 

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 1386332635-sign-kiru2
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 537
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Pirates d'Hadès le Yonkou ?

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue36/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue60/350[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (60/350)
Berrys: 338.296.000 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeLun 28 Mai - 20:40







Début 1506 ~ West Blue, Powder Island






[Conquête] Ed's Wrath 1527328809604971601
Mr H ~ Agent de Dead-End

« Hein ? »

Une petite voix fluette était sortie de nulle part. Voilà à présent que j’étais victime d’hallucinations auditives. La folie frappait déjà à ma porte ? Malgré tout ce travail effectué sur moi-même ? Ce n’était pas bon. Du moins pas si tôt…

Je tentai de reprendre mon calme. Tout cela est fictif. Tout allait bien. Il n’y avait pas de raison de s’énerver. Les fleurs chantaient et les oiseaux laissaient planer dans l’air leur doux parfum… Tout était donc absolument normal. Il n’y avait jamais eu de voix, d’ailleurs. J’étais sain d’esprit.

N’est-ce pas ?



Mais au fond, qu’est-ce qui est plus fou qu’un fou qui croit avoir la raison ?

...

Alors, la panique s’installa. La petite voix innocente était de retour, me plongeant dans un désespoir sans nom. La curiosité avait été trop forte, et évidemment, il avait fallu que je me retourne. Grave erreur.

Elle était là et me toisait de son insolent regard empli d’innocence. Ses paroles, qui semblaient flotter dans les airs, n’avaient aucun sens. Son air niais me tapait sur le système. De telles créatures n’étaient pas censées exister sur Terre. Peut-être avais-je été missionné par une entité divine afin de toutes les éradiquer ? Mes dents vinrent perforer mes lèvres tandis que tout mon corps s’était mis à trembler. Mes divagations cérébrales n’étaient pas suffisantes pour fuir cette réalité qui échappait totalement à mon contrôle. Il s’agissait sans doute là de l’aube d’une grande catastrophe.

Mon visage se tordit dans tous les sens, animé par un mélange entre douleur et folie furieuse. Je perdais pied. Cette foutue gamine… Je pouvais voir ses cheveux roux flotter légèrement… Ses deux grands iris colorés qui me toisaient d’un regard aussi inquisiteur que niais…

Pourquoi...

MAIS POURQUOI BORDEL DE MERDE ?!

Mais alors que tout semblait perdu, la porte du refuge s’ouvrit, m’octroyant une issue à cette terrible torture. Il me fallait fuir ce spectre, et vite. Je me devais à tout prix de sauver ce qui me restait de santé mentale.

Mr E.

C’était donc cet enfoiré qui était responsable de cette mascarade. Il méritait sans doute une paire de baffes, mais je n’étais pas d’humeur. Je devais fuir. C’était devenu mon objectif principal, désormais. Ma main droite vint arracher violemment mon masque avant de le réduire en miettes à la force de mes doigts. Alors, j’envoyais mon regard embrasé et hautain à ce fameux grand maire de Powder Island.

« Hoy, Mr E. Tu devrais mettre un masque… c’est pas prudent de ne pas sortir couvert… Tu sais, dissimuler son identié évite bien des soucis... franchement, tu devrais essayer ! »

Me doutant que je me tenais face à celui qui m’avait fait obstacle jusqu’alors pour une raison obscure, j’avais opté pour un ton très sarcastique. Visiblement, Mr E ne m’appréciait guère et se méfiait de moi. Mais cela n’avait aucune importance pour le moment. Désireux de lui faire comprendre que je lui étais supérieur, je ne manquai pas de lui envoyer une petite pique :

« Y’a une gamine qui a tout vu… Je te laisse te charger de ça. Ça vaudrait mieux pour ton poste, je crois… »

Je m’avançai alors en direction du long couloir qui menait au quartier général de mes criminels d’employeurs, bien que Mr E me barrait toujours la route. Mais il avait bien à faire : après tout, un témoin génant s'était incrusté. Et le Grand Maire ferait sans aucun doute un agent de nettoyage idéal, pensais-je sournoisement. Je ne manquai pas d’ajouter quelques précisions, histoire qu’il comprenne bien la situation. Ainsi que la place qui était la sienne.

« Bon allez bouge de là, je dois absolument m’entretenir avec le grand patron. La survie de la boite est en jeu... »


______________________






~ Mr H - Edward Lawrence - Lvl ??

Résumé:
 

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
Kabayochi.M.Kiru
Messages : 2842
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue43/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue198/500[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (198/500)
Berrys: 341.428.650 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeMar 29 Mai - 4:23


Retrouvailles !


[Conquête] Ed's Wrath Seiji10[Conquête] Ed's Wrath Gaya10
Seiji Uramiri/Grand Maire/Mr E - Gaya

Mr E observa l'homme face à lui détruire d'une main le masque qui cachait son visage, dévoilant alors les traits de Mr H et coupant ainsi court à toute possible usurpation d'identité. L'homme paraissait clairement agacé de la situation et peu enclin à obéir au maire de Powder Island mais il n'en avait cure, si l'individu qui lui faisait face pensait n'avoir aucun compte à lui rendre le politicien avait la certitude que le contraire était plus proche de la réalité. Demeurant stoïque face à l'attitude emplie de mépris de l'agent instable qui avait disparu depuis quelques temps à présent il demeura immobile dans l'entrée du Quartier Général, laissant l'homme faire son spectacle sans y prêter réellement attention. Son regard se décala lentement sur la vision autrement plus agréable d'une jolie gamine placée à quelques mètres de l'homme explosif. La jeune femme paraissait observer la scène avec une certaine curiosité enjouée à en croire le sourire apaisant qu'elle arborait à l'encontre des deux hommes. Comme si cela était contagieux il se surprit à voir apparaître de manière inconsciente un sourire similaire sur son propre faciès, son air sérieux reprenant rapidement le dessus lorsque son vis-à-vis lui fit remarquer la présence féminine, tel un reproche. Passablement agacé par l'attitude hautaine de Mr H il l'ignora simplement, s'adressant d'une voix chaleureuse à la jeune femme qui avait commencé à se rapprocher de lui :

Bonjour Gaya entres je t'en prie, je ne serais pas long.

Il reporta alors son attention vers celui qui avait commencé à avancer vers la porte désormais ouverte, visiblement décidé à pénétrer au sein du Quartier Général de Dead-End. Se décalant légèrement il se plaça de sorte à faire comprendre à Edward qu'il n'allait pas s'écarter dans l'immédiat avant de poursuivre d'un ton bien plus sec et directif que celui qu'il avait adressé à la jeune femme :

C'est moi le grand patron aujourd'hui, les autres agents sont absents !

Il s'écarta légèrement pour laisser passer la jeune fille qui était venu vers lui en trottinant joyeusement, parvenant finalement à l'entrée avant Mr H et lui brûlant la politesse. Mr E lui adressa un nouveau sourire chaleureux tandis que Gaya s'arrêtait finalement pour regarder de nouveau les deux hommes, déclarant d'une voix de chipie que pourrait entendre l'explosif :

Faîtes attention je crois qu'il veut frapper très fort sur la porte.

Sans plus attendre elle repartit d'un air joyeux, disparaissant rapidement dans la caverne, laissant Seiji barrer de nouveau le chemin du maudit en arborant un air amusé qui demeura cette fois-ci bien présent. Il sembla sur le point de dire quelque chose mais se retenu tandis qu'un sourire apparaissait sur son visage, baissant le regard un moment il le planta finalement dans les yeux de Mr H pour lui déclarer simplement :

Mais je crois que vous avez déjà à faire ici, je vais vous laisser.

Sur ces mots incompréhensibles il ramena la corde qu'il tenait dans sa main sur son torse et se retourna, pénétrant finalement dans la caverne en disparaissant dans la base, laissant Edward sur le pas de la porte. A peine avait-il disparu que celle-ci commença à se refermer, les lourdes parois glissant pour refermer l'ouverture qu'elles cachaient efficacement. Malgré tout au milieu de tous ces éléments une voix familière s'éleva, grave et lourde de sentiments pour celui qui parlait comme pour celui qui l'entendrait :

Bonjour Edward !



Carte:
 
Résumé:
 
Niveaux:
 

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 1386332635-sign-kiru2
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 537
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Pirates d'Hadès le Yonkou ?

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue36/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue60/350[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (60/350)
Berrys: 338.296.000 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeMar 29 Mai - 9:51







Début 1506 ~ West Blue, Powder Island






Pardon ?

Entre Gaya je t’en prie ?! Hein ? Mais qui était cette gamine ? Son nom me disait quelque chose... Mais pourquoi Mr E ne l’avait-il pas traité avec la logique qui incombait ? S’il s’agissait d’un témoin, il était nécessaire de préserver l’existence du secret de DE. Mais… et s’il s’agissait d’une agente de la sphère supérieure ? Mais elle ne possédait pas de pseudonyme grec…

Étrange.

Et puis, Mr E qui avait laissé passer cette insolente gamine, s’opposa à mon retour au bercail. Je me sentis insulté par son comportement : qu’avait-elle de plus que moi ? Pourquoi cet abruti continuait-il de me pourrir ma journée ? En temps normal, je n’aurais pas manqué de lui coller un avertissement physique. C’était peut-être ce que j’aurais dû faire depuis le début. Mr E, le grand patron ? Foutaises, il ne possédait pas le grade suffisant pour traiter cette affaire extrêmement délicate. Mais s’il disait vrai et qu’il n’y avait personne d’autre sur les lieux, ma stratégie allait être fortement remise en question.

Le politicien ne put réprimer un sourire et se retira sur des paroles qui sonnaient un air de défaite. Je n’avais pas besoin de haki de l’observation pour comprendre ce qui était de se passer. Il était parvenu à me provoquer, me contenir à l’entrée de la base pour gagner du temps. Et voilà que la porte se refermait…

Je soupirais. C’était comme si le respect me fuyait, ces derniers temps. De toute part, j’étais dénigré, pas jugé à ma juste valeur. Ma fierté personnelle prenait coup sur coup. Pourtant, ce n’était pas si grave, tant que cela n’affectait en rien ce que je faisais. Mais ce n’était plus le cas.

« Mr A, peut-être seriez-vous plus compréhensif que cet abruti… »

Un frisson parcourut mon échine tandis que j’expirai lentement afin d’obtenir le calme nécessaire pour traiter la situation avec lucidité. Je ne m’étais pas retourné vers mon nouvel interlocuteur, et pour cause : mes yeux semblaient vouloir percer la paroi rocailleuse tandis que mon esprit livrait un féroce affrontement. Devais-je détruire cette stupide porte et entrer là où j’étais censé être chez moi ou devais-je continuer à user de patience et de diplomatie envers des êtres qui se foutaient visiblement de moi ?

« J’ai subi d’harassantes épreuves dans Grand Line ces derniers mois, œuvrant sans relâche pour le bien de Dead-End. Là où l’opportunisme me guidait vers d’autres horizons, j’ai toujours préféré la loyauté. Et quand enfin, je rentre à la maison, je suis traité tel un indésirable déchet ? Cette situation m’est inacceptable. Je me sens blessé, humilié par votre manque de considération à mon égard. J’ai risqué ma vie bordel de merde... ! »

Je ponctuai ma déclaration d’un silence lourd. Il m’était nécessaire d’extérioriser mes sentiments si je ne voulais pas perdre le contrôle, perdre la raison. Ces individus ne pouvaient comprendre ce que je ressentais. Alors, je repris d’une voix toujours aussi marquée par les émotions qui me secouaient.

« Je dois parler immédiatement à Alpha… ou le cas échéant, à Bêta. Il s’agit d’un enjeu capital pour la survie de l’organisation. Mettez-moi en relation avec l’une des têtes de pensantes de Dead-End... si vous continuez à tous vous obstiner, il sera trop tard… »

Je m’étais exprimé avec sincérité et avais axé mon discours sur les sentiments. Après tout, Mr A était celui que j’avais le plus côtoyé au sein de l’organisation : il s’agissait même de mon responsable direct. Malgré son jeune âge, son expérience était considérable. Il avait les armes nécessaires pour prendre la décision. Il restait à voir s’il fléchirait devant mon ultimatum.

C’était maintenant ou jamais.


______________________






~ Mr H - Edward Lawrence - Lvl ??

Résumé:
 

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
Kabayochi.M.Kiru
Messages : 2842
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue43/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue198/500[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (198/500)
Berrys: 341.428.650 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeMar 29 Mai - 18:47


Un Air de Défi !


[Conquête] Ed's Wrath Kiru_510
Kabayochi.M.Kiru/Mr A

Le corps de Mr A apparu lentement tandis que celui-ci s'extirpait de la forêt qui masquait la petite clairière devant le Quartier Général de Dead-End. Il paraissait totalement normal si ce n'était son bras droit qui pendait de manière particulière lorsque l'on s'y attardait, comme s'il ne le contrôlait pas. Cela faisait tout juste une semaine qu'il avait ôté son plâtre, ses premiers jours avaient été stressant, Kiru ayant une peur constante de voir son bras se détacher une nouvelle fois de son corps. Néanmoins après les avis des médecins qu'il avait rencontré et plusieurs tests il avait pu se rassurer, son bras était bel et bien attaché au moins aussi solidement qu'auparavant. Pour autant s'il commençait par moment à retrouver des sensations dans celui-ci, parvenant à faire bouger faiblement ses doigts, celui-ci demeurait malgré tout inutilisable en l'état actuel. Sans répondre à la provocation évidente contre Mr E il s'avança simplement afin de se rapprocher de celui qui le dominait par sa taille. Néanmoins au fur et à mesure de ses pas cette différence de hauteur commença à se réduire tandis que le Golem s'élevait, grandissant alors que sa peau se recouvrait de pierre, le maudit se transformant en forme hybride sans montrer de signes d'agressivité. Parvenant finalement à la même taille que son vis-à-vis il contourna l'homme qui lui tournait toujours le dos, se stoppant devant lui à une portée de bras de celui-ci, plantant son regard dans celui de son nakama, le laissant terminer sa demande. Il plissa alors les yeux tentant de déceler quelque chose en Mr H, une pointe de déception semblant poindre dans ses yeux alors qu'il s'exprimait d'un ton visiblement lourd de reproches :

C'est drôle que tu parles de risquer sa vie et de manque de considération... J'ai moi-même sauvé la vie d'un homme face au lieutenant d'un Yonkou en me portant garant de ses actes en mettant ma propre vie en gage. Je te dévoilerais bien ce que j'ai eut en remerciements mais je crois que tu le sais déjà.

Il demeura ainsi encore quelques secondes, son visage assez proche de celui de l'homme explosif pour que son visage fermé et son regard lourd de défi viennent pénétrer son âme. Même s'il ne l'avait jamais exprimé et l'avait gardé enfouie en lui la blessure de cette disparition soudaine et inexpliquée après ce qu'il avait fait pour cet homme demeurait bien présente. Mais désormais qu'il se retrouvait face à l'individu en question il sentait la colère monter en lui, son haki demeurant aux aguets du moindre mouvement de la part de Mr H. Il le défiait du regard, n'attendant qu'une raison de sa part pour lui donner le coup de poing qu'il mourrait d'envie de lui donner depuis des mois. Puis finalement la tension disparu tandis que son visage reprenait un air simplement sérieux il tourna la tête en s'écartant finalement de l'homme qui faisait partie de son équipage, lui présentant son dos tandis que son observation demeurait à l'affut. D'une voix redevenue professionnelle il déclara alors simplement :

Probablement as tu oublié la manière dont les choses se passaient ici durant ton absence. Mais je vais te le rappeler.

Se retrouvant désormais à quelques mètres d'écart de Mr H il se retourna finalement pour lui faire de nouveau face. Poursuivant sur un ton dont il tenta d'enlever le mépris qu'il ressentait en cet instant :

Personne ne demande à parler à Alpha ! Au mieux si tu as de la chance il viendra vers toi mais même moi je n'ai pas eus cet honneur. Quant à Bêta, il lira probablement le rapport que tu laisseras une fois ton débriefing terminé.

Edward pouvait voir cela comme un échec ou une étape inutile, sans doute que la faiblesse d'une organisation où tout demeurait si secret était parfois la lenteur de circulation de l'information. Si quelque chose d'urgent se présentait et que l'on agissait de manière aussi irréfléchie que Mr H en cet instant la réponse n'était probablement pas idéale. Mais l'homme semblait avoir oublié que s'il était un agent considéré comme précieux par l'organisation il n'avait clairement pas le poids qu'il pensait y avoir, en tout cas pas pour le moment. En cet instant Mr A et Mr E demeuraient ses supérieurs, le premier parce qu'il était son capitaine et son responsable, le second car il était le maire de cette île et par conséquent le responsable des membres de la sphère inférieure présents sur l'île. Il y avait encore tant de choses à apprendre pour l'homme explosif, mais à l'heure actuelle il allait surtout avoir des comptes à rendre.



Carte:
 
Résumé:
 
Niveaux:
 

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 1386332635-sign-kiru2


Dernière édition par Kabayochi.M.Kiru le Lun 4 Juin - 5:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 537
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Pirates d'Hadès le Yonkou ?

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue36/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue60/350[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (60/350)
Berrys: 338.296.000 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeMer 30 Mai - 17:50







Début 1506 ~ West Blue, Powder Island






À mesure que ce qui était sans doute la plus grande menace présente sur l’île approchait, je sentais l’étau se resserrer. Chacun de ses pas dans ma direction se faisait plus lourd, ce qui signifiait qu’il était en pleine métamorphose. Pourtant, je demeurai dos à lui, comme pour signifier mon opposition à ce qu’il représentait. Et cet individu était probablement la dernière personne que je souhaitais voir à cet instant. Malheureusement, l’hérétique capitaine me contourna, tentant de plonger son regard dur comme la pierre dans le mien. Une situation des plus déplaisantes.

La confrontation allait pouvoir débuter.

Alors, sa voix lourde se mit à résonner dans la petite clairière qui bordait le massif montagneux. Dès lors, une tension électrique s’installa entre nous, comme si à tout moment, tout pouvait basculer. Cet équilibre précaire, instable, ne semblait tenir qu’à un cheveu. À cet instant qui sembla durer une éternité, tout espoir de paix semblait compromis. Le moindre mouvement de trop conduirait inévitablement à une bien terrible guerre.

Et puis, le golem se retourna, apaisant ainsi les quelques tensions qui avaient refroidi ces retrouvailles tant attendues.

Comme attendu, le fidèle Mr A s’était contenté d’appliquer la procédure à la lettre, balayant ainsi mes espoirs d’entrer en contact avec un interlocuteur suffisamment influent pour accéder à ma demande. Je pestai intérieurement, maudissant ce pseudo-révolutionnaire qui semblait aujourd’hui bien loin de ses idéaux passés. Bien entendu, j’étais au fait de l’habituelle procédure que nous étions tenus de respecter en tant qu’employés de ce regroupement secret.

Alors, une immense lassitude s’empara de mon être lorsque me vinrent les premières lueurs d’une conclusion à cette mascarade. À quoi bon espérer quelque chose de Dead-End ou de leurs fidèles agents, finalement ? J’avais été naïf : l’espace d’un instant, j’avais cru que le lien spécial qui unissait un capitaine à son nakama m’aurait permis de m’affranchir de ces harassantes procédures. J’avais cru qu’il serait à l’écoute, qu’il me serait venu en aide. Mais rien : il semblait vouloir continuer de suivre cette carotte qui pendait au bout de son nez.

Une sensation de dégout se propagea à travers tout mon corps.

Que cette organisation aille au diable ! Leur manque de flexibilité et de considération pour leurs fidèles serviteurs constituait une insulte. Leur entêtement finirait sans doute par les mener à leur perte : ce n’était qu’une question de temps, désormais.

Pour autant, une sorte d’épine semblait s’être fichée dans mes pieds, bien que je refusais de l’admettre. Ma décision de passer directement aux actes s’en vit alors retardée. Et plus le temps s’écoulait, plus mes chances de me sortir vivant de ce guet-apens s’évaporaient. Le piège se refermait lentement mais surement. Alors, mes yeux se fermèrent et je poussai un soupir, me remémorant le violent interrogatoire que j’avais mené récemment.

« J'irais droit au but. Vous détenez quelque chose qui m’appartient et que je dois absolument récupérer. Lorsque Josh, l’un de mes nakama, est venu mettre cet objet inestimable en lien sûr sur l’île, il semblerait que des agents de Dead-End s’en soient emparés. Je vous remercie d’en avoir assuré la protection, maintenant je vous prierais de me le remettre. »

Voilà qui était dit, voilà qui était lâché : l’une des véritables raisons qui m’avaient poussé à refaire surface en ces lieux, loin des tumultes de cette mer fabuleuse qu’était Grand Line. Si le maudit interrogeait son haki de l’observation, il apprendrait sans doute qu’une immense vague qui mêlait désarroi et tristesse m’avait submergé. Mais aussi, que brillait une impitoyable volonté de récupérer mon dû.


______________________






~ Mr H - Edward Lawrence - Lvl ??

Résumé:
 

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
Kabayochi.M.Kiru
Messages : 2842
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue43/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue198/500[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (198/500)
Berrys: 341.428.650 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeJeu 31 Mai - 21:11


Il est où le Fruit? Pas là !


[Conquête] Ed's Wrath Kiru_510
Kabayochi.M.Kiru/Mr A

Kiru arqua un sourcil devant la requête de son nakama, finalement celui-ci se dévoilait, mais la raison de sa présence ici et l'objet de sa demande étonnaient quelque peu le Golem. Il sembla hésiter à répondre pendant un instant, comme ne sachant trop que dire à cette requête inattendue. Finalement un léger sourire vint se ficher sur son visage tandis qu'il déclarait simplement :

Ah tu veux parler du coffret ramené par ton collègue à l'usine de poudre? Oui je m'en rappelle j'avais été missionné pour le réquisitionner.

Les souvenirs de cet événement pas si lointain mais noyés au milieu de tous les autres, au point de le rendre insignifiant, lui revinrent tout à coup. Il avait été prévenu du retour du navire qu'il avait confié à son nakama, un galion voguant aux couleurs des Deadly-Sins dont Edward Lawrence était censé être le capitaine. Mais à la place il y avait trouvé un nouvel allié de l'explosif, un certain Josh qui avait rapidement été interrogé afin de s'assurer qu'il ne s'agisse ni d'un piège ni d'un voleur de navire. Finalement l'homme s'était montré particulièrement coopératif et loquace, faisant visiblement confiance au Golem que l'homme qui lui faisait à présent face avait présenté comme son capitaine. En réalité ce furent là les dernières nouvelles détaillées qu'il avait eut de Mr H, celui-ci ne prenant plus la peine de le tenir informé et Dead-End ne lui fournissant les informations de ses rares retours au compte goutte. A l'époque Josh avait parlé de beaucoup de choses mais n'avait rien mentionné sur le coffret en question, ayant probablement pour consigne de la part de son supérieur de le mettre simplement en sûreté. Néanmoins rien n'échappait aux espions de l'organisation, encore moins sur cette île dont ils contrôlaient chaque recoin. Le soir même Kiru avait débarqué à la boutique "Quelque chose d'Etonnant" avec plusieurs soldats et avait fait fouiller les locaux, récupérant rapidement le coffret qu'ils avaient emportés malgré les protestations de Josh. Le Golem s'était chargé de rassurer celui-ci, lui indiquant simplement qu'il le mettait en sécurité à un autre endroit.

Le regard de Kiru se reconcentra sur l'homme qui lui faisait face, sortant finalement de ses songes. Ils avaient trouvés des choses intéressantes au sein de ce coffret, une moitié de Fruit du Démon déjà ainsi qu'une lettre. Mais le plus intéressant demeurait probablement l'inscription "La Triade a trois yeux" sur le coffret. Cela avait été le déclencheur d'une série d'actions sans précédents pour l'organisation, dans le seul but de se rapprocher de cette mystérieuse organisation secrète nommée la Triade. Aucune information ne filtrait sur eux, beaucoup doutant même de leurs existence. Mais Kiru avait déjà vu ses membres sur Nighty Town et savait pertinemment que, même si on ne lui disait pas tout, une rencontre était proche. Son visage prit alors soudain un air d'impuissance tandis qu'il écartait les bras en déclarant :

Navré il n'est plus en notre possession. Il a été utilisé pour un accord précieux. Mais ne t'inquiète pas tu seras justement récompensé pour ta peine.



Carte:
 
Résumé:
 
Niveaux:
 

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 1386332635-sign-kiru2


Dernière édition par Kabayochi.M.Kiru le Lun 4 Juin - 5:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 537
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Pirates d'Hadès le Yonkou ?

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue36/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue60/350[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (60/350)
Berrys: 338.296.000 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeSam 2 Juin - 21:22







Début 1506 ~ West Blue, Powder Island






Josh, ce fils de lâche, avait fauté. Et pas qu’un peu. Lorsque j’avais appris la nouvelle, j’étais entré dans une intense fureur. Comment cet abruti avait-il pu laisser mon trésor entaché de sang finir dans les mains de Dead-End ? Comment avait-il pu être aussi stupide ? La claque reçue avait été d’une violence rare. Par chance, j’étais parvenu à relativiser quelque peu et avais épargné la vie de cet hérétique. Josh s’était rendu coupable d’une immense catastrophe. Si les choses dégénéraient, il aurait assurément une grande responsabilité dans tout ceci. Je chassai l’image de l’homme que j’aurais peut-être dû livrer à la marine au lieu de le sauver.

Mais il avait aujourd’hui droit à une seconde chance.

Missionner pour le réquisitionner ? Cela impliquait donc bien plus Dead-End que prévu. C’était là la preuve qu’ils étaient tous autant coupables et indignes de confiance. Ils m’avaient donc délibérément planté un couteau dans le cœur. Fort bien.

Et puis, le golem annonça l’apocalypse.

Alors, ce fut tout un monde qui s’effondra, comme si ses fondations venaient d’être balayées d’un souffle puissant, celui-là même qui vint fouetter mon visage et affoler ma rebelle chevelure.

« Non… Ce n’est pas… possible… vous ne comprenez pas… Ce coffre… »

Une voix perturbée s’était élevée avec difficulté, comme si ma gorge était encore entravée par cette révélation, difficile à avaler. Le mal-être avait entamé son insolente conquête de mes entrailles, me plongeant dans une nuit sans lune. Le séisme qui m’ébranlait me faisait perdre pied, me conduisant inévitablement vers une instabilité sans précédent. Déjà, ma lucidité se brouillait, m’emportant vers des contrées inconnues, aussi sombres que dangereuses, égarant un peu plus mes esprits. La réalité n’avait plus pied dans l’océan des confusions.

« Vous n’aviez pas le droit… Ce trésor… SAVEZ-VOUS CE QU’IL REPRÉSENTAIT POUR MOI ?! VOUS N’AVEZ AUCUNE IDÉE DE CE QUE J’AI TRAVERSÉ POUR L’OBTENIR… DE CE QUE J’AI SACRIFIÉ… La chose la plus précieuse que je possédais… JE L’AI PERDUE ! Pouf… envolé... »

Les hurlements de désespoir finirent par se briser dans un silence aussi pesant que sinistre. Mon visage s’était tordu dans un mélange entre tristesse, désespoir et démence. Rien ne semblait pouvoir calmer cet orage furieux qui tempêtait en moi, essuyant vent et crachin dans mon cœur meurtri. Des cascades s’extirpaient de mes cavités oculaires, dévalant lentement mes joues. C’était plus fort que moi : j’étais totalement submergé par un flot d’émotions. Alors, mes mains vinrent se plaquer sur ma tête qui se secouait frénétiquement au gré de ma folie croissante. Mes doigts tentèrent de griffer mon faciès pourtant déjà amoché par d’anciennes batailles, tandis que je m’efforçais de résister. Mais la douleur était trop intense. La tristesse surplombait tout. Le désespoir noyait tout. Enfin, la colère grondait, faisant de temps à autre détonner quelques-uns de ses éclairs.

« Récompensé… pour ma peine ? Vous croyez pouvoir m’acheter… ? Vous croyez qu’une misérable récompense suffira pour me faire oublier mon rêve si précieux… ? C’est impossible… Dead-End n’a pas les moyens de le faire… Là est votre limite… »

Rarement dans ma vie je m’étais senti aussi désemparé. Les déclarations de cet homme qui se tenait devant moi me donnaient le vertige, la nausée. Qui était-il ? L’avais-je vraiment côtoyé ? Ses élucubrations n’avaient plus aucun sens, désormais. Les tourments avaient tout balayé. Dead-End avait révélé son véritable visage, un de ceux qui ne m’inspiraient qu’un profond dégout.

Et puis, la tempête s’estompa. Alors, le ciel inondé de nuages noirs qui surplombaient mon esprit se dissipa, chassé par quelque chose d’encore plus fort. Un violent frisson vint ébranler tout mon être. Dès lors, tous mes doutes et mes émotions furent chassés, éradiqués. Seul un implacable soleil sans chaleur, sans couleur, illuminerait désormais mes pensées. Mon esprit était à présent dominé par une lucidité implacable, tout comme ma résolution. Je me redressai donc et toisai mon interlocuteur d’un regard aussi froid que brulant, alimenté par une colère sourde. Alors, je prononçai la sentence d’une voix solennelle. L’heure du jugement dernier.

« Je croyais être parvenu à trouver ma place en ce bas monde… je croyais avoir trouvé un foyer, des alliés sur qui compter. J’ai beaucoup œuvré dans leur intérêt… Et en retour, je suis insulté, piétiné… Et on m’a même volé, dans ma propre maison… À travers tes mots, Mr A, j’en ai donc la confirmation : je ne suis plus le bienvenu ici. »

Annonçais-je d’une voix sèche et d’un volume sonore mesuré, ce qui, couplé à mon calme aussi froid qu’exemplaire, contrastait drastiquement ce que j’affichais quelques instants plus tôt. Mais cet homme n’était plus là, ces vaines émotions n’existaient plus. Oui, Edward Lawrence, cet homme fou, instable et colérique, lunatique, était qualifié de dangereux pour ces mêmes raisons.

Ridicule. Malgré tous ses efforts, il ne le serait jamais autant que je l’étais en cet instant, calme, lucide et fort d’une haine sans commune mesure. Tel était le véritable Wrath.

« Néanmoins, fort de ma loyauté et de ma bienveillance envers Powder Island, je suis prêt à faire un effort considérable pour apaiser cette situation des plus délicates. Comme vous le savez sans doute si vous avez fait votre travail, Edward Lawrence est désormais primé à 53M de Berrys. Cette situation m'est inacceptable. Ma liberté m'a été prise, et je brulerais le monde pour la retrouver... »

Voilà qui était dit. Ma plus récente blessure, saillante, qui m'avait causé tant de torts sur la route de tous les périls, m'avait conduit à tant de folie... Et l'homme qui se tenait devant moi était bien placé pour le savoir : un Edward Lawrence perturbé était dangereux. Pour lui-même, et surtout pour tous ceux qui l'entouraient. N'en avait-il pas fait les frais lors de notre dernière entrevue ? Désormais, mon supérieur hiérarchique au sein de Dead-End connaissait mon but. Et il venait d'être désigné pour une mission capitale, s'il voulait éviter de propager une nouvelle fois la destruction autour de lui : répondre favorablement à mes exigences.  

« Je veux donc que Dead-End use de son pouvoir pour me retirer le plus vite possible cette prime, cette entrave à ma liberté. Voilà la requête à laquelle vous devez vous plier aujourd'hui. Et ainsi, je pourrais conssentir à vous pardonnez pour votre insidieuse trahison, pour ce couteau que vous venez de me planter en plein coeur... »

______________________






~ Mr H - Edward Lawrence - Lvl ?? - 53.000.000 B


[...]


Du coup, j'ouvre les hostilités.

Bonne chance.

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
Kabayochi.M.Kiru
Messages : 2842
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue43/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue198/500[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (198/500)
Berrys: 341.428.650 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeLun 4 Juin - 6:41


Pétard Mouillé !


[Conquête] Ed's Wrath Ningen10[Conquête] Ed's Wrath Kiru_510
Ningen Takai/Bêta - Kabayochi.M.Kiru/Mr A

*CLIC* A peine l'homme-explosif eut-il fini sa phrase que le bruit caractéristique du bracelet qui se referme se fit entendre derrière lui, le métal venant entrer en contact avec sa peau tandis que le granit marin viendrait le mettre dans un état de faiblesse total. Un deuxième déclic se fit entendre alors que l'individu pris par l'arrivée surprise dans son dos d'un nouvel intervenant n'avait désormais plus la force de lui résister. Bêta se décala alors d'un pas, sans prendre la peine de se mettre en garde contre une potentielle contre-attaque, il savait qu'il n'y en aurait pas, ou tout du moins rien qui pourrait le mettre en danger. Ces bracelets façonnés dans ce métal si précieux aux capacités si impressionnantes il les avait récupérées lui-même dans les locaux du Quartier Général Marine de Nighty Town lors de l'assaut de Ren Tao. Mr H privé de ses pouvoirs et vidé d'une partie de son énergie ne représenterait plus un problème pour le moment. Il n'était arrivé que depuis quelques instants, ayant été prévenu par la base du retour de cet agent imprévisible, et s'il n'avait pas initialement prévu d'agir de la sorte les propos du maudit l'y avaient finalement poussé, ne serait-ce que par précaution. Le regard du second de Dead-End navigua de celui qu'il venait de menotter au Golem avant qu'il ne demande d'une voix particulièrement calme tranchant avec les tons de ses interlocuteurs :

Qu'est-ce que tout ce raffut ?! Que se passe-t'il ici ?!

Il posait la question en ayant déjà une idée de la réponse, le départ et le peu d'informations données par le revenant avaient particulièrement irrités le Géant de Pierre mais il doutait néanmoins qu'il ne s'agisse que de cela. Et surtout si ces deux là voulaient se battre ils auraient à choisir un meilleur champ de bataille, en réalité il aurait probablement également menotté l'ex-Révolutionnaire s'il avait eut une deuxième paire. Mais bon en l'absence de celles-ci il avait paré au plus dangereux, malgré le tempérament parfois impétueux et sanguin de Mr A il lui faisait confiance pour lui obéir et garder son calme, ce qui n'était pas forcément le cas de Mr H. Appuyant son regard sur Kiru quelques secondes afin d'amener celui-ci à lui répondre il écouta l'homme déclarer :

Mr H revient aujourd'hui en nous accusant de traitrise et en exigeant réparation. Ce gamin indigne mérite qu'on lui rappelle où est sa place !

La voix du Golem s'était légèrement modifié sur la fin de sa phrase, toute sa colère transperçant par ses dents qui se serraient. Et puis soudain il s'élança sans prévenir, le visage fermé empli de rage, armant le poing pour frapper celui qu'il avait considéré comme un membre de sa famille et se dressait désormais devant lui. Il se fichait qu'il soit sans défense à présent il voulait juste lui faire payer ses actions, lui rappeler ce qu'il semblait avoir oublié, lui remettre les idées droites. Son poing se stoppa sèchement, le Golem retenant son coup au dernier moment alors que Bêta s'était interposé, se plaçant devant Mr H de manière à ce qu'il ne puisse pas l'atteindre sans le toucher en premier. Kiru sembla hésiter un instant, la colère de la créature mythique qui sommeillait en lui grondant pour qu'il frappe celui qui lui faisait l'affront de lui faire face. Il sentit la rage monter dans son corps, bestiale et destructrice, impossible à contenir surtout tandis qu'il savait que s'il la laissait sortir il frapperait malgré ce nouvel obstacle, quitte à entrer en guerre avec Dead-End. Puis une sensation bizarre se diffusa dans son corps, semblant envelopper son poing pour en relâcher la pression qui s'y était accumulée tandis que sa rage semblait soudainement contenue, repartant vers les tréfonds de son être, là où il l'enfouissait à chaque instant. Son visage paru se détendre un instant tandis qu'il arquait un sourcil, il avait déjà ressenti cette sensation sur Mars à la perte de son bras, cela était-il du à son Fruit du Démon ? Etait-ce le résultat d'un gain de contrôle qu'il avait acquis ? La voix autoritaire et bien plus forte que précédemment du Lieutenant de Dead-End s'éleva alors, coupant net sa réflexion :

Il suffit !

Son ton ne laissait aucune place au doute, si ses rapports avec le pirate qui représentait son capitaine chez les Deadly Sins étaient majoritairement amicaux aujourd'hui il s'adressait à lui en tant que supérieur de Dead-End, lui parlant sur un ton qu'il n'avait encore jamais employé. Kiru se redressa sans broncher, baissant la tête comme pour s'excuser de son action tandis que la voix passablement énervée de Bêta poursuivait :

Vous deux vous venez avec moi en débriefing tout de suite ! Je ne veux plus entendre le moindre mot déplacé ! Je vous conseille de ne pas me contrarier !

Sur ces mots il se tourna vers l'entrée de la base et leva la main, aussitôt les portes commencèrent à se rouvrir, plusieurs silhouettes encapuchonnées en sortirent en trottinant, partant dans la direction opposée au trio d'hommes sans leur porter un seul regard, paraissant plutôt se hâter de s'éloigner de la colère froide de Bêta. Kiru avança en conservant le regard baissé sans porter les yeux sur son nakama, se contentant de ravaler sa fierté. C'était la première fois que Ningen lui parlait de cette manière, c'était la première fois qu'il lui rappelait sa place de la sorte. Une pointe d'amertume sembla poindre dans l'esprit du Golem mais il conserva son air stoïque en se dirigeant vers l'entrée à la suite de Bêta. Après tout l'homme était son supérieur, il avait lui-même refusé d'accéder à la sphère supérieure de l'organisation et s'il avait un statut spécial il valait mieux qu'il ne l'oublie pas. Au bout du compte cet énervement rare de la part du bras droit de Dead-End avait au moins eut pour effet de calmer provisoirement sa colère envers Edward.


La PNJsation d'Ed sur les menottes a été vue et autorisée par celui-ci en privé au vu de la différence de level et de l'effet de surprise.
Carte:
 
Résumé:
 
Niveaux:
 

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 1386332635-sign-kiru2


Dernière édition par Kabayochi.M.Kiru le Jeu 21 Juin - 7:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 537
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Pirates d'Hadès le Yonkou ?

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue36/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue60/350[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (60/350)
Berrys: 338.296.000 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeSam 9 Juin - 20:32







Début 1506 ~ West Blue, Powder Island






Clic.

L’inquiétant cliquetis vint agresser mon ouïe.

Clic.

Une sonorité des plus funestes, comme celle d’un étau qui se refermait.

Clic.

La panique me gagnait. Les plus mauvaises augures semblaient planer au-dessus de ma tête. Et cet insupportable claquement...

Clic.

Le compte à rebours d'une mort annoncée... Une bombe à retardement ? Le début de l'apocalyspe ?

Clic.

Oui, une bombe à retardement. C'était le terme adéquat.

Clic.

Mais putain, quand cette infâme mélodie allait-elle bien pouvoir s'arrêter ?!

Clic.

Je ne pourrais sans doute jamais me défaire de cette musicalité des plus déplaisantes qui s’inscrirait sans doute plus tard comme un profond traumatisme.

Clic.

Comme le cliquetis d’une arme apposée sur ma tempe, sur le point de délivrer son sinistre paquetage. Comme le requiem d’une vie rythmée par les mauvais choix, synonyme d’un insatiable gâchis. Une vie passée à courir après un objectif illusoire.

Clic.

Leurs visages inondent mon esprit. Elle est là, je peux la sentir. Cette chose que j’ai conçue.

CLIC.

La naissance du mal.


______________________



Dès lors, le temps semble s’écouler au ralenti. J’ai le loisir d’observer la silhouette taciturne d’un homme dans mon dos. Trop tard. Le cliquetis métallique est là pour m’en informer. Les entraves viennent d’être posées. Dès lors, je n’ai plus loisir de me mouvoir librement. Dès lors, mes ambitions s’en trouvent biaisés, balayés. Et je demeure figé dans cette surprise latente, incapable de réagir.

Déjà, la faiblesse me gagne, se répandant en moi comme une traînée de poudre. Alors, se tenir debout devient un calvaire. Le monde semble tournoyer autour de moi. Tout s’est passé trop vite. Mes yeux se ferment. Pourquoi ? Pourquoi ceci ? Et surtout, pourquoi moi ?
Mes pensées s’agitent dans tous les sens, si bien que j’en perds le fil. Ou bien serait-ce les pédales que je suis en train de perdre ? Je ne puis m’empêcher de pousser un juron. La situation m’a échappé. Ma négligence semble avoir eu raison de mes ambitions. En vérité, je ne m’attendais pas à une telle contre-offensive. Triste déchéance.

Alors, le golem entre en action.

Je peux le voir du coin de l’œil s’activer dans ma direction, le poing levé, son visage déformé par la colère. Une vue si réjouissante. Un timide sourire se dessine lentement sur mon visage jusque-là inerte.

Et puis, son animosité vient s’échouer contre son supérieur hiérarchique. Une protection inattendue. Alors, mon sourire se fait moins discret, tandis que mon visage se tord dans une expression mêlant démence et immense satisfaction. Visage moqueur que je dédie à mon homologue de pierre, évidemment. Le voir se mettre encore plus en rogne serait tellement jouissif, après tout.

Et puis, Ningen sonne la retraite. J’entends les imposants volets de pierre s’actionner afin de découvrir un passage à même la roche. Il nous ordonne de le suivre en silence.
Je peste intérieurement.

Pourquoi devrais-je le suivre ? Je n’ai pas envie de suivre les individus qui se partagent tout mon mépris. Et puis je me sens faible, si faible…

Mes yeux se ferment.

Je suis pris au piège. Mais eux aussi. La situation que je voulais créer est finalement en train de se produire. Tout se passe comme prévu, non ?

Pas tout à fait, certes : il y a encore ces menottes.

Un léger contretemps. C’est ce que je me dis, pour me rassurer. Il le faut bien, pour avoir la force de continuer à avancer.

Finalement un petit ricanement jaune s’empare de moi. Je suis tiraillé entre folie et désespoir. Mais je me décide tout de même à suivre bien docilement mes deux vis-à-vis à l’intérieur de ce qui ressemble dangereusement à un tombeau. Notre tombeau ?

Je chasse cette funeste possibilité de mon esprit et continue à progresser. Finalement, la seule chose qui me permet de poursuivre ma route est demeurée identique. Ce même moteur, cette même énergie.

Le déni.


______________________






Petite transition sans grand chamboulement. Je suis mains liées, après tout...

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
Kabayochi.M.Kiru
Messages : 2842
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue43/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue198/500[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (198/500)
Berrys: 341.428.650 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeDim 10 Juin - 20:53


Discussions !


[Conquête] Ed's Wrath Ningen10[Conquête] Ed's Wrath Kiru_510
Ningen Takai/Bêta - Kabayochi.M.Kiru/Mr A

Bêta tira une chaise sur la droite de la table et indiqua à Mr H d'y prendre place, faisant signe à Kiru de s'asseoir du côté opposé il pénétra dans le bureau qui jouxtait la salle de réunion, laissant les deux individus seuls dans la pièce. Le trio avait traversé le reste de la base de Dead-End à la suite d'un Ningen qui avançait d'un pas décidé qui trahissait son énervement certain. Les maires avaient à présent tous disparus et seuls trois soldats étaient présents dans la salle principale au passage des trois agents, Gaya et Mr E absent de cet endroit. Quelques secondes de silence passèrent avant que le visage du Golem ne se redresse finalement, plantant son regard sur son nakama avant de déclarer d'un ton amer :

Ne crois pas que j'en ai fini avec toi.

Il détourna de nouveau son regard du visage de l'homme qu'il avait accueilli comme un membre de sa famille jadis et qui lui avait balancé tout cela au visage en disparaissant purement et simplement. Quelques secondes passèrent de nouveau avant que Bêta ne revienne à nouveau dans la salle de réunion, jetant un rapide coup d'œil aux deux individus il posa sur la table une mallette assez imposante avant d'aller refermer la porte par laquelle ils étaient entrés afin de s'assurer d'avoir toute leur intimité. Après tout ils étaient une organisation secrète et ce qui allait être dit dans cette pièce ne concernait personne d'autre que les trois individus qui y étaient présent, en tout cas dans l'immédiat. S'asseyant finalement à l'extrémité de la table il soupira brièvement en plaçant son regard sur l'Explosif qui revenait d'entre les disparus, songeant d'ores et déjà au rapport qu'il devrait faire à Alpha à son sujet. Ses yeux revinrent finalement sur la mallette placée devant lui, il sembla hésiter un instant sur ce qu'il devait faire à présent, mais les instructions étaient claires et il n'avait pas pour habitude de les remettre en question. Il prit alors la parole à l'adresse de l'homme menotté :

Navré pour ces entraves mais le climat est un peu tendu aujourd'hui. Et je devais m'assurer de pouvoir vous parler sans problèmes, venant de vous ou d'autres personnes. Elles vous seront enlevées dès que nous aurons fini.

En parlant il avait posé son regard sur Mr A, lui faisant bien comprendre qu'il attendait de lui une attitude irréprochable. Kiru demeura stoïque devant cet ordre silencieux, tentant de refouler la rancœur nourrie depuis plusieurs mois envers l'homme de l'autre côté de la table, il savait qu'il devait demeurer inactif pour le moment. Finalement Bêta attrapa l'objet qu'il avait posé devant lui, laissant entendre le clic caractéristique de l'ouverture avant de le faire glisser vers Mr H. La mallette tourna en s'ouvrant pour s'arrêter quelques centimètres devant le maudit qui ne pouvait de toute manière pas l'attraper. Tandis que l'homme découvrait la somme d'argent entassée devant lui le second de Dead-End poursuivit d'une voix qu'il voulait toujours aussi autoritaire même si l'agacement semblait finalement avoir disparu :

Voilà 300 millions de Berrys pour le coffret. C'est ce qui avait été convenu lorsque nous en avons pris possession. Nous vous aurions bien demander votre avis dans cette négociation mais il s'avère que vous avez cru bon d'ignorer nos appels dernièrement.

Bêta se leva alors après cette remarque, marchant jusqu'à l'individu auquel il s'adressait, posant finalement sa main sur la mallette afin de refermer celle-ci tandis qu'il s'adossait sur la table sans cesser de fixer son interlocuteur. Il pencha la tête un instant comme tentant de déceler quelque chose chez l'individu avant de déclarer :

Vous êtes dès lors relevé de vos fonctions au sein des Deadly Sins.

A ces mots Kiru se releva surpris, visiblement prêt à intervenir pour exprimer son désaccord avec la décision qui venait d'être prise. Certes il en voulait à Edward de son comportement et craignait parfois son instabilité mais il ne le considérait pas moins comme de la famille. La colère sembla s'évanouir en un instant, remplacé par la peur de perdre un autre de ses proches. Mais il n'eut pas le loisir de prononcer le moindre mot la voix de Bêta l'interrompant tandis que l'homme avait redressé son regard sur lui :

Vous avez perdu votre voix à ce chapitre lorsque vous avez décliné votre promotion Mr A. La décision est prise ! Ce sera tout pour l'instant.

Kiru paru hésiter, son poing se serrant un instant avant que la résignation n'apparaisse sur son visage. Saluant d'un hochement de tête les deux hommes avant de sortir de la pièce d'un pas pressé. Alors seulement Ningen sortit une clé de sa poche et entreprit de détacher Mr H de ses entraves, conservant néanmoins son haki focalisé sur l'individu. Il posa les menottes sur la table, à portée de main s'il constatait le moindre changement d'intention chez l'individu qui lui faisait face. Il demeura alors silencieux un instant, laissant à l'agent le temps de se remettre des événements récents ou lui poser une question avant de finalement couper court à l'attente qui s'était installée :

Nous avons d'autres projets pour vous dans l'immédiat. Un moyen de vous ôter du poids que crée cette prime sur vous et de vous donner une liberté et une influence que vous saurez certainement apprécier.



Carte:
 
Résumé:
 
Niveaux:
 

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 1386332635-sign-kiru2
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 537
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Pirates d'Hadès le Yonkou ?

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue36/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue60/350[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (60/350)
Berrys: 338.296.000 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeDim 10 Juin - 23:23







Début 1506 ~ West Blue, Powder Island






Dès lors, la lente descente en enfer s’opéra. Et ce fut, tête baissée, que je m’engouffrai dans la mâchoire béante du monstre rocailleux. Tout mon corps tremblait tandis que mon univers tournoyait : tous mes sens s'étaient plongés dans la confusion la plus totale. Chacun de mes pas vers l’échafaud semblait plus lourd, plus éreintant. Je commençais à me demander si j’aurais la force d’arriver jusqu’au bout.

L’espace d’un instant, j’eus une pensée pour mon idole, qui avait lui aussi dû emprunter ce chemin. Mais lui ne s’était jamais éteint, lui était parvenu à vaincre la faucheuse en personne. Comment osais-je me comparer à lui ?

Pas une seule fois je ne levai le regard vers ces lieux où je m’étais jadis senti chez moi. Non, ce temps était révolu. Et puis, quand les portes de l’au-delà se refermèrent, je fus foudroyé par un intense frisson. J’étais à présent cloîtré dans cet espace lugubre dans lequel toute source de lumière et de chaleur semblait avoir été bannie. Une immense détresse m’envahit alors. C’était comme si j’avais été happé de tout contact avec toute forme de vie, comme si tout sentiment de liberté venait de m’être ôté. Alors, le désespoir me submergea de son enveloppe taciturne, m’assujettissant à son infâme volonté. Plus bas, toujours plus bas. Je n’avais pas encore touché le fin fond de l’enfer.

« J’ai froid… j’ai froid… j’ai froid… j’ai froid… j’ai froid… j’ai froid… »

Mon cheminement était ponctué de pertes de lucidité, comme si les quelques soupçons de vie qu’il me restait étaient discontinus. Sur le trajet vers ma destination finale, je voulus protester, je voulus me débattre. Comment pouvais-je tolérer une telle situation ? Il en était hors de question. Alors, je ramenai à de nombreuses reprises la répugnante entrave que l’on m’avait apposée vers mon front. Ainsi, les chocs se répétèrent inlassablement tandis que l’espoir de me délester de mon fardeau s’égrainait. J’eus un sanglot empreint d’un désespoir amusé. Il était impossible d’échapper à son destin, n’est-ce pas ?

Un autre trou noir. Plus long, cette fois-ci. Je me retrouvai affalé sur une chaise, face à deux suppôts de Satan. L’heure du jugement avait sonné, semblait-il. Malgré l’écoulement de diverses cascades écarlates qui s’extirpaient du sommet de mon relief facial, je ne sentais pas la moindre douleur. En fait, je ne ressentais plus rien. Ces maudites sangsues apposées à mes poignées semblaient se nourrir de mon âme, de mes émotions, de ma vie. Pire encore, elles consumaient mes rêves.

« J’ai froid… j’ai froid… j’ai froid… »

Les frissons revinrent à la charge, ébranlant mon corps d’intenses tremblements, bercés par de légers gémissements. Mon corps et mes pensées semblaient vouloir échapper à mon contrôle, comme une proie tenterait de fuir ses prédateurs. L’instinct de survie ? Ridicule. Mon instinct ne me susurrait que des menaces de mort.

Pourquoi faisait-il aussi froid ? Je sentais que tous les os de mon corps pouvaient se rompre à tout moment. Rarement je m’étais senti aussi fragile, aussi mal dans ma peau. J’éprouvais une irrépressible envie de saccager mon enveloppe charnelle, d’essayer de ressentir de la douleur. Je nourrissais l’absurde espoir que cette souffrance parviendrait à effacer mon mal-être.

Alors j’accordai enfin un peu de mon attention à ces marchands de morts qui me dévisageaient. Une haine bestiale soufflait avec rage dans chacune de mes cellules à leur égard. Je voulus me faire exploser et faire cesser toute cette mascarade. Mais ces ignobles individus m’avaient même privé de mon droit de mort.

Impardonnable.

Absolument impardonnable.

« Vous venez de consumer les ultimes bribes de confiance qu’il me restait à votre égard... Vous êtes en train de m’infliger la pire des souffrances. »

Sifflais-je d’une voix plus sèche que les milliers de grains qui parsemaient le plus aride des déserts. Qu’espéraient-ils à me torturer ainsi ? Que j’abdique en leur faveur ? Que je daigne m’assujettir à leur volonté ? N’avaient-ils donc pas conscience qu’ils me repoussaient avec véhémence vers les plus lointaines extrémités ?

Et puis, le malin me dévoila sa véritable nature, abattant sa première combinaison de cartes. Je demeurai interdit, curieux d’entendre la suite de son discours. Il était amusant d'observer cet être infâme tenter d'acheter mon âme, comme le racontait les légendes.

La mallette se referma et la sentence s’abattit sur ma tête comme une enclume. Je venais de me faire licencier. Cette phrase demeura quelque temps dans mon esprit, tel un écho. Encore un coup de poignard dans le cœur.

Décontenancé par cette annonce pour le moins inattendue, je tentai tant bien que mal de me reconcentrer sur la situation, je regardai mon désormais ancien capitaine quitter la pièce. Peu de temps après un cliquetis métallique résonna dans la salle de réunion.

Et puis, ce fut la délivrance.

Dès l’instant où je fus délesté de mon infernal fardeau, la vie put reprendre son corps. La lumière vint chasser cette obscurité qui m’oppressait et une intense chaleur vint me ressusciter. J’étais de retour parmi les vivants.

Je pris quelques instants pour inspirer et expirer, comme pour nettoyer mes poumons et oxygéner mon corps d’un nouveau parfum de liberté. Puis, après avoir remercié cordialement Bêta, je m’attaquai à son insidieuse proposition. Pour autant, je ne parvenais pas à me faire à l'idée que mon bourreau m'avait libéré aussi pacifiquement : c'était là une prise de risque considérable, après tout. Qu'est-ce qui m'empêchait de réduire cette base de la carte ? Ne méritaient-ils pas d'être tous consumés pour leurs trahisons répêtées ? Je pestai intérieurement, me remémorant mes véritables motivations.

« Comme je l’ai déjà expliqué à Mr A, votre offre est bien loin d’être suffisante en guise de dédommagement pour les innombrables tourments endurés lors de l’obtention de ce coffret… C’en est même insultant. »

Alors, mes deux lasers qui avaient retrouvé leur incandescence vinrent percer le regard froid du bras droit de Dead-End. Un sourire vint tordre mon expression qui avait repris vie depuis ma libération. Mes pensées fusaient comme des obus sur leurs cibles. Une pointe de malice s’était même invitée, flottant légèrement dans mon discours courtois et apaisé. L’enfer que je venais de traverser semblait bien loin, à présent : seule cette lueur orangée qui représentait le but que je m’étais fixé importait dorénavant. Et la lucidité de Bêta était un tremplin vers l’accomplissement de mon objectif final.

« Voilà pourquoi je voulais m’entretenir avec une personne suffisamment influente et compétente pour traiter de cette affaire. Si j’avais pu entrer en contact avec vous dès le début, nous aurions évité tous ces insidieux contretemps… Je vous écoute. Qu’avez-vous à me proposer ? »  



______________________






~ Mr H - Edward Lawrence 53.000.000 B - lvl 3?

Ed fait la connaissance de sa kryptonite et [...]
Bref.
Après avoir été libéré (wtf ?!) il s'intéresse à la seconde proposition de Bêta...

Ps :

Utilisation du haki de l'armement : L'armement en éveil de ce cher Ed s'active dès la pose du granit, dans le post précédent. En effet, le granit le rend faible et vulnérable, et son armement, dont il n'a toujours pas conscience, est cette force qui tente de le protéger, inconsciemment. Elle se traduit par le froid dont je fais mention dans le post, qui contraste d'ailleurs avec l'impulsivité et la colère caractéristique d'Ed.

Voilà, voilà !

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".


Dernière édition par Edward Lawrence le Jeu 21 Juin - 8:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
Kabayochi.M.Kiru
Messages : 2842
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue43/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue198/500[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (198/500)
Berrys: 341.428.650 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeLun 11 Juin - 3:55


Ultimatum !


[Conquête] Ed's Wrath Ningen10
Ningen Takai/Bêta

La main de Bêta vint caresser la table doucement, de manière nonchalante sans qu'il ne paraisse y prêter réellement attention. L'homme devant lui avait soudainement changé d'attitude dès lors qu'il lui avait ôté les menottes, retrouvant son air de défi constant sans paraître comprendre la situation dans laquelle il se trouvait. Un instant Ningen envisagea de lui remettre les menottes sans trop savoir quelle finalité donner alors à cet entretien. Il l'aurait balancé dans une cellule en attendant d'autres instructions mais les échappatoires n'auraient guère été joyeux pour le maudit. Soit il aurait été exécuté purement et simplement, soit il aurait subi un lavage de cerveau, à moins qu'il ne soit envoyé sur North Blue dès lors que le laboratoire serait terminé afin d'y devenir un cobaye de choix. Il y avait une raison pour laquelle cet homme avait été placé sous l'égide des Deadly Sins dès son recrutement alors que d'autres agents demeuraient libre de vaquer à leurs occupations. Cet individu était instable, probablement trop pour être un agent de Dead-End et si cela était à refaire il aurait probablement déconseillé son recrutement, à la limite en renfort extérieur l'homme aurait pu être utilisé mais tenter de le contrôler ne paraissait par moment que pure folie. Redressant son visage qui s'était abaissé tandis qu'il était pris dans ses pensées il répondit d'une voix beaucoup trop calme au vu de la situation :

Connaissez-vous la définition de la folie Mr Lawrence ? Certains parlent d'absence de raison, de manque de jugement ou d'errance de l'esprit. Mais il m'a une fois été conté une définition toute particulière. Voyez-vous l'on m'a dit que la folie c'était de réaliser encore et encore les mêmes actions en espérant un résultat différent.

Un rire nerveux vint ponctuer la phrase qu'il venait de prononcer tandis qu'il continuait de dévisager l'homme devant lui. Un large sourire apparu sur son visage tandis que ses nerfs craquaient, Mr H commençait à avoir raison de sa patience, et il en fallait beaucoup pour cela. Sans parvenir à stopper son petit rire occasionnel il poursuivit néanmoins, se redressant pour se mettre à marcher autour de l'homme explosif, conservant les menottes à la main :

Je dois être fou donc ! Je ne cesse de tenter de vous offrir la chance de vous amender de votre comportement en espérant un éclair de raison. La majorité des agents seraient morts pour le quart de votre attitude, et pourtant alors que je vous offre une opportunité unique vous venez de nouveau nous cracher au visage ?!

L'hilarité contenue de Bêta contrastait totalement avec son attitude habituelle sérieuse et appliquée, rajoutant au côté absurde de la situation à ses yeux. Finalement il se stoppa dans ses allers-retours autour du jeune homme, abaissant un visage soudainement redevenu sérieux face à celui de son interlocuteur. Il approcha sa tête jusqu'à ce que son regard se noie dans celui de l'agent de Dead-End face à lui, jusqu'à ce que l'individu puisse sentir son souffle sur sa peau, énonçant alors sur un ton calme empli de mépris ne laissant aucune place au doute :

Vous n'êtes rien ! Vous n'êtes que ce que nous faisons de vous ! Vous voulez faire sauter cet endroit ?! Je vous en prie ! Vous ne ferez que détruire un lieu mais aucun des agents ici n'en mourra car vous n'êtes rien ! Vous nous devez la vie ! Vous nous devez tout ce que vous possédez ! Nous vous avons créé et nous pouvons vous détruire ! Réfléchissez à où est votre place ! Réflechissez bien Mr H, car ce sera peut-être la dernière occasion de le faire de toute votre vie !

Bêta s'avança encore un peu, jusqu'à ce que leurs deux épidermes viennent se toucher au niveau du front, levant ses mains autour du visage de son vis-à-vis, comme une supplique finale envers l'individu que rien ne semblait pouvoir raisonner. Il en avait fini avec les tentatives de diplomatie à son égard, il avait tenté de le traiter avec respect mais l'homme ne lui en rendait rien, désormais il allait lui rappeler où était sa place et comment y rester. Les tempes du numéro deux de Dead-End ressortaient tandis que son regard se faisait plus intense, une goutte de sueur perlant sur son front à moins que cela ne fut celle du pirate. Ses mains se rapprochèrent finalement, jusqu'à effleurer la peau du maudit, sa main gauche tenant toujours les menottes hors de la vue de son interlocuteur. Sa voix s'éleva alors à nouveau :

Voilà ce qu'il va se passer à présent ! Vous allez accepter notre généreuse récompense pour le coffret et écouter votre prochaine assignation ! A la moindre étincelle d'irrespect, à la moindre bourde, au moindre moment où vous ne resterez pas à votre place, nous vous tuerons ! Me suis-je bien fait comprendre ?!

Les yeux de Bêta semblaient sonder les tréfonds de l'âme du Lawrence au moins autant que le faisait son haki, à l'affut du moindre changement d'intention dangereux. Cette fois-ci il ne laissait plus de place au doute, il n'y avait qu'une seule bonne réponse à ce qu'il venait de déclarer, tout autre discours sonnerait le glas d'Edward Lawrence.



Carte:
 
Résumé:
 
Niveaux:
 

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 1386332635-sign-kiru2
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 537
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Pirates d'Hadès le Yonkou ?

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue36/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue60/350[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (60/350)
Berrys: 338.296.000 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeLun 11 Juin - 7:17







Début 1506 ~ West Blue, Powder Island






La folie ? Ce qu’était la folie ? Bien évidemment : n’étais-je pas fou, finalement ? Je m’amusai à regarder Bêta sombrer dans ce qui ressemblait à un mélange entre colère et folie. Cet individu que je croyais impassible était finalement humain lui aussi, après tout. Et les êtres humains mourraient tous un jour.

Mais... au fond... qu'y avait-il de plus fou qu'un fou croyant avoir la raison ?

J’eus un soupir de résignation en l’entendant ainsi s’emporter. Finalement, Dead-End ne semblait pas compatible avec moi. À chaque fois que je prenais la parole, mes mots étaient détournés, mon attitude interprétée. Et toujours de la mauvaise manière : c’était comme si mes soi-disant collègues étaient mus par une mauvaise foi considérable. Une mauvaise foi qui les poussait à me définir comme étant leur ennemi, un rebu de leur société secrète. N’était-ce pas ce qui venait une nouvelle fois de se produire ?

À chacune de ses paroles, la lassitude se faisait plus forte, plus intense. Des menaces de mort. Je fus tenté de lui répondre que je n’étais pas la majorité des agents, mais à quoi bon ? Il y verrait sans doute là une quelconque attitude de défiance et se vengerait puérilement par des actes. La communication n’aboutissait tout simplement pas entre nos deux parties puisque nous demeurions campés sur nos points de vue respectifs. Et ces individus n’avaient pas la moindre considération pour moi. Ils se refusaient de me comprendre. Que pouvais-je bien y faire, finalement ?

Ses vaines provocations me firent intérieurement sourire. Je n’étais pas Pride, et étais par conséquent insensible à ses railleries. Depuis le début, Dead-End ne m’avait jamais pris au sérieux et ils ne le feraient sans doute jamais. Une erreur monumentale, sans doute. Je devinais Bêta aux aguets, son haki sondant mes intentions. Il n’attendait qu’une opportunité d’agir. Il pensait avoir le temps de me remettre les menottes avant que je ne franchisse la ligne. Peut-être avait-il raison. Peut-être avait-il tort. Mais tout cela n’avait plus d’importance, à présent.

Alors, le dictateur s’approcha au plus près, apposant son front sur le mien, comme pour m’intimider. Mais cela était vain. Il n’y avait que peu d’hommes qui me faisaient vraiment peur en ce bas monde. Et Bêta ne faisaient pas partie de ces individus.

Où est ma place ? Il me demandait de réfléchir à ma place dans ce monde... Je fus tenté de lui répondre par l’un de mes rires caractéristiques. Evidement, la réponse à cette question était évidente à mes yeux. Et à ceux de Norton.


Ma place était au sommet.



La question était à présent de savoir si je devais œuvrer dans le dos de mon vis-à-vis ou bien adopter mon habituelle attitude de révolte. Dans ma tête, les mots adressés à Chairoka résonnaient péniblement. « Si la vie refusait de me donner ce que je demandais, je serais contraint de passer par la violence ». Une âpre doctrine à l’horizon bien funeste. Je haussai les épaules, bien conscient du soutien dont je disposais encore.

« Bien entendu, Votre Altesse. Tout sera fait selon votre volonté. »

L’assujettissement. Vivre ou mourir. Mon choix avait déjà été fait, depuis le début. Bien entendu, Bêta risquait encore de mal interpréter mes propos, et cela ne m’étonnerait même pas. Mais je venais de faire un pas dans sa direction.


***


Dès lors, et je ne m'en rendrais sans doute jamais compte, mais la ressemblance avec l'ancien monarque de Nobtalia n'avait jamais parue aussi forte.


______________________






~ Mr H - Edward Lawrence - 53.000.000 B - lvl 3?

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
Kabayochi.M.Kiru
Messages : 2842
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue43/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue198/500[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (198/500)
Berrys: 341.428.650 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeLun 11 Juin - 8:52


Le Calme après la Tempête !


[Conquête] Ed's Wrath Ningen10
Ningen Takai/Bêta

Les doigts de Bêta se tendirent devant la réaction de l'homme qu'il tenait littéralement entre ses mains, hésitant un instant à le frapper avec les menottes en granit marin pour rembarrer une nouvelle fois son insolence. Néanmoins il cru déceler une résignation presque sincère dans la voix et l'attitude de l'homme là où le défi régnait quelques secondes plus tôt. Se reculant alors de Mr H il se contenta d'un soupir désapprobateur, il ne parviendrait probablement pas à avoir mieux de la part de l'agent, sa folie empêchant une réaction avisée. Repensant à la possibilité qui avait été évoqué récemment de le faire rejoindre la sphère supérieure il secoua légèrement la tête de manière quasi imperceptible. Peut-être cet homme était-il réellement un atout mais tant qu'ils ne seraient pas sûr de leur capacité à le contrôler et de sa totale loyauté cela ne pourrait être envisagé sérieusement. Son regard vint se poser à nouveau sur son subordonné tandis qu'il retournait s'asseoir sur sa chaise à l'extrémité de la table, laissant toute la liberté d'agir au maudit. Celui-ci venait se plaindre de la prise du coffret, mais il était celui qui avait disparu alors même qu'ils tentaient de le contacter, il était payé une valeur qui excédait largement la valeur matérielle de la chose et en réalité s'en sortait très bien. La dette qu'il avait envers l'organisation secrète était bien au delà de cela, même s'il ne semblait pas en avoir conscience :

N'en faîtes pas trop non plus !

Sur ces mots il s'écrasa sur sa chaise, laissant sa tête partir légèrement en arrière tandis qu'il sentait la fatigue des derniers événements s'emparer de lui. Il n'avait pas l'habitude d'agir de la sorte, c'était en réalité la première fois au sein de Dead-End, mais le Lawrence l'avait poussé à bout. Ramenant sa tête en avant il plaça ses mains sur ses tempes, commençant à les masser tandis qu'il sentait un léger mal de crâne prendre place, comme s'il n'avait pas assez de choses à gérer comme cela il fallait que les humeurs des agents s'y rajoute. Il demeura silencieux quelques secondes dans cette position, ressassant ces dernières paroles en en mesurant la dureté sous le coup de la colère. Il avait été très loin, ne faisant qu'exprimer tout haut la réalité que tous connaissaient, mais que certains avaient tendance à oublier. Néanmoins il comprit que l'individu avait fait un pas vers eux, en reniant tous les principes qui dictaient son comportement habituel, dans un geste d'apaisement il allait donc faire de même. Après tout avec ce qu'il venait de dire aucun partenariat mutuel productif ne pourrait être envisagé si le conflit n'était pas désamorcé, au moins maintenant il aurait en face de lui quelqu'un avec qui l'on pouvait discuter, du moins l'espérait-il :

Bien à présent que nous pouvons avoir une discussion utile reprenons ! Comme je le disais nous sommes disposé à vous soutenir dans une entreprise d'envergure.

Son regard se redressa finalement sur son vis-à-vis choisissant avec soin les mots qui auraient le plus d'impact sur celui-ci et seraient les plus à-même à réconcilier leurs deux partis. Sans plus attendre il poursuivit alors :

Il existe un moyen de geler votre prime, de protéger votre business et même couvrir vos prochains méfaits. En soit de retrouver votre liberté. Nous voulons vous aider à devenir un Shishibukai.

L'annonce était faîtes et compte tenu des événements du jour Bêta avait quelque peu peine à croire qu'il venait d'effectuer cette proposition à celui qu'il menaçait quelques secondes plus tôt. Pour autant il n'en tînt pas rigueur, si l'homme savait rester à sa place à l'avenir cet incident ne serait qu'une goutte d'eau dans un vaste océan. Sans attendre de réaction orale Ningen ouvrit alors la discussion de manière inattendue :

Qu'en pensez-vous ?! Que proposez-vous ?! Quelles étaient vos suggestions ?!

La question était assez large, l'homme avait exprimé avoir des demandes un peu plus tôt et s'il avait compris que la seule chose qu'il était autorisé à avoir été au mieux des suggestions Bêta serait ouvert à l'idée d'écouter celles-ci. Dans un sens cela demeurait un test comme tout ce qui allait se passer dans les heures, les jours et les semaines à venir. Mr H venait de griller un joker dont il ne disposerait plus avant un moment, si jamais il le récupérait un jour. Et si la discussion prenait de nouveau une allure normale et cordiale rien n'était oublié pour autant, et les menaces du second de Dead-End ne seraient pas que des paroles en l'air.



Carte:
 
Résumé:
 
Niveaux:
 

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 1386332635-sign-kiru2
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 537
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Pirates d'Hadès le Yonkou ?

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue36/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue60/350[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (60/350)
Berrys: 338.296.000 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeLun 11 Juin - 9:57







Début 1506 ~ West Blue, Powder Island






Je regardai l’infâme hors-la-loi s’éloigner de ma position pacifiquement. J’étais plutôt surpris de voir que finalement, mon homologue semblait vouloir la paix. Mais cette rédemption n’effacerait sans doute jamais les odieux actes qu’il avait proférés à mon encontre. Peut-être n’avait-il fait que repousser la menace à une date ultérieure.

Je conservais néanmoins un goût amer dans la bouche, comme si je ne pouvais accepter au fond de moi de m’assujettir à ce point. Ce n’était pas tellement le fait de ravaler ma fierté qui me causait du tort, mais bien le refus pur et simple d’obtempérer. Je ne pouvais permettre à ces individus de gouverner ma vie. Personne ne le pourrait. Ma liberté était au-dessus de cette insidieuse organisation de l’ombre.

J’eus quelques pensées pour cet enfoiré de Norton qui avait jadis tenté d’opérer de la même manière avec moi. Et pour quel résultat ? Il n’était plus là pour en parler. Et c’était le sort que je m’étais promis de réserver à quiconque oserait vouloir réitérer le processus.

Je ne pus m’empêcher de décrocher un sourire démoniaque lorsque les palabres de mon soi-disant supérieur vinrent heurter mes oreilles.

Shichibukai.

C’était en effet la solution que j’avais retenue dans le but de retrouver ma liberté. C’était également ce que m’avaient suggéré les illustres sœurs Bremuria lors de notre entrevue sur l’archipel Shabondy. Échanger ma renommée contre la capture d’un de mes semblables. Une méthode basse, mais indispensable afin d’être blanchi aux yeux du Gouvernement Mondial. Néanmoins, la proposition du bras droit de l’organisation comportait également des inconvénients de taille. Je serais alors la porte dérobée vers la plus puissante institution du monde. Et ils ne se priveraient pas de m’utiliser pour leurs intérêts. C’était un problème.

« J’en pense que c’est exactement pour cette raison que je suis ici. J’en pense également que je ne suis rien, comme vous me l’avez dit plutôt. En admettant que je sois capable d’un tel coup d’éclat, je ne dispose aucunement des capacités suffisantes pour conserver ce siège. »

C’était la plus grande difficulté qui se dressait sur ma route : la légitimité. Si je me servais de l’appui de Dead-End pour réaliser mon ambition, il s’agirait sans doute d’une sorte de coup monté. Mes capacités actuelles de combat n’étaient pas suffisantes pour m’élever parmi l’élite de la piraterie et la supercherie serait bien vite découverte. Mon haki ne s’était d’ailleurs toujours pas éveiller…

Et puis, mes pensées vagabondèrent vers une autre problématique que j’avais négligée jusque-là. Mon récent affrontement avec le mousse des Dokugan, Pumori Fulgen, s’était soldé sur une défaite. Si par malheur il y avait eu des témoins, ma réputation aurait inévitablement pris du plomb dans l’aile.

« Je suis donc curieux de voir ce que vous proposez en dépit de ces obstacles à mon éventuel avènement en tant que Capitaine Corsaire. »



______________________






~ Mr H - Edward Lawrence - 53.000.000 B - lvl 3?

Allez, un petit post totalement transparent pour changer o:

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
Kabayochi.M.Kiru
Messages : 2842
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue43/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue198/500[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (198/500)
Berrys: 341.428.650 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeLun 11 Juin - 10:41


Objectif Shishibukai !


[Conquête] Ed's Wrath Ningen10
Ningen Takai/Bêta

Ningen arqua un sourcil devant la réponse du Lawrence, surpris de la lucidité dont celui-ci faisait preuve au vu de son tempérament plutôt défiant. Sa remarque était particulièrement avisée et à cet instant il décela enfin la raison pour laquelle ils l'avaient recruté. Dès lors que la folie s'écartait et qu'il agissait en réfléchissant l'homme devant lui pouvait se montrer humble et perspicace, il pouvait s'avérer être un atout de choix. En écoutant ses paroles il fut presque heureux de la remise en question qui s'effectuait devant lui, son discours aussi abrupt soit-il semblait au moins avoir eut le mérite de marquer son interlocuteur. Finalement il répondit d'un air assuré :

Vous n'êtes rien seul ! Ensemble nous sommes légion ! Ne vous méprenez pas vous ne seriez pas ici devant moi si vous n'étiez pas capable de devenir quelqu'un. Aujourd'hui vous n'êtes rien mais demain vous pouvez être Shishibukai !

Satisfait que les événements tournent finalement dans le bon sens Bêta se redressa alors, passant sa main sur sa légère barbichette en réfléchissant. Les moyens d'accès aux sphères du pouvoir de ce monde étaient multiples et aucune d'entre elles n'était inaccessible dès lors que l'on en avait les moyens. Certes l'agent devant lui n'était peut-être pas le choix idéal, en particulier en vue des récents événements qui prouvaient son instabilité. Mais après le refus de Mr A il demeurait un choix particulièrement intéressant, le timing était parfait ne restait plus qu'à présenter le bon candidat. Si celui qui lui faisait face n'était pas celui-là le Calculateur ne se faisait aucun soucis, il allait le devenir !

Vous faire accéder à ce titre ne sera qu'une formalité ! Les places vacantes se multiplient dernièrement et la capture d'un primé ayant un peu de renommée devrait largement suffire.

Le second de Dead-End se leva alors, effectuant quelques pas pour se placer à l'opposé du maudit, s'adossant contre la roche taillée en continuant de caresser sa barbichette machinalement. L'agacement et l'énervement des minutes précédentes avait désormais totalement disparu tandis qu'une pointe d'excitation à l'idée de mener ce projet à terme semblait poindre. Un léger sourire apparu sur son visage tandis qu'il poursuivait, sa voix ne souffrant d'aucun doute :

Pour le reste vous bénéficierez toujours de notre soutien. Mais surtout nous allons vous endurcir ! Si vous êtes prêt à vous battre pour ce projet voilà ce que je vous propose. Vous allez passer les prochains mois avec différents agents Dead-End ou en solo et nous userons de toutes nos ressources pour vous entrainer. A l'issue de cette période vous réintégrerez provisoirement les Deadly Sins et les accompagnerez sur le Nouveau Monde !

Il avait énoncé l'objectif principal de l'équipage pirate lié à l'organisation secrète sans sourciller, informant sans détour l'individu à qui il s'adressait de la finalité de sa nouvelle mission. L'homme ne serait peut-être pas surpris, après tout il était présent lors de l'entretien entre Gild et Kiru et se doutait que tôt ou tard viendrait le temps de rencontrer Tengen. Mais entre une hypothétique rencontre lointaine et un objectif certain dans les prochains mois il y avait un gouffre. D'un coup le Nouveau Monde deviendrait une étape tangible, un obstacle à franchir pour celui qui revenait à peine de Grand Line. Semblant finalement en accord avec ses propos comme si tout le cheminement de cette nouvelle mission était désormais totalement clair dans sa tête Bêta se pencha en avant, posant les deux mains sur la table en poursuivant :

Après avoir survécu au Nouveau Monde les guerriers de Grand Line vous paraîtront bien terne. A l'issue de ce voyage vous serez propulsé Shishibukai et alors seulement nous pourrons parler d'égal à égal. Qu'en dîtes vous ?



Carte:
 
Résumé:
 
Niveaux:
 

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 1386332635-sign-kiru2
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 537
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Pirates d'Hadès le Yonkou ?

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue36/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue60/350[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (60/350)
Berrys: 338.296.000 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeLun 11 Juin - 13:32







Début 1506 ~ West Blue, Powder Island






L’enthousiasme et l’optimisme affiché par mon supérieur hiérarchique me donnaient la nausée. Cet homme était fou. Fou de ne pas réaliser dans quel pétrin il se mettait en misant aussi gros sur ma pomme. Mais cet engouement était des plus inquiétants : cela me notifiait que l’organisation avait sans doute d’importants projets qui découlaient de ma réussite. Si j’acceptais leur proposition, je ne serais rien de plus qu’un vulgaire pantin pendant mollement à l’extrémité des fils qu’ils auront mis en place. En quoi cela ferait-il de moi un homme libre ?

Je ne pus retenir un rire amusé à la situation idéaliste qu’il me décrivait. La dernière personne à avoir ainsi cru en moi et à s’être investie pour m’offrir un avenir meilleur n’était plus de ce monde pour en témoigner. Encore un funeste présage qui planait au-dessus de Bêta.

« Cette proposition est en adéquation avec mes objectifs, je ne vois donc aucune raison de refuser. »

Le Nouveau Monde… cet infernal paradis dans lequel je tentais de retourner depuis pas mal de temps… Mon opportunité se tenait là, devant mes yeux. Bien entendu, le chemin serait âpre et sinueux… mais pour quelle récompense ? La mer foulée par l’élite de ce monde… Et cette rencontre avec l’homme qui régnait sur le monde… Comment refuser une telle opportunité ?

Mon corps tremblait sous l’impulsion d’une ambition nouvelle. Telle serait la vie qui m’attendrait après la mort. Cela faisait bien longtemps que je ne m’étais pas senti aussi vivant, aussi galvanisé par une perspective future.

Mais avant, il me faudrait régler un dernier petit détail. Mon regard flamboyant alla brûler les pupilles de mon vis-à-vis tandis que je sortais un dossier de ma veste et le fit glisser jusqu’au Bêta.

« Voici mon compte-rendu concernant la mission sur Himitsu Shima. Bien évidemment, il contient les informations que j’étais chargé de récupérer auprès de Gabriel Sola. En revanche, j’y ai rencontré quelques… complications à visage découvert, ce qui pourrait avoir quelques conséquences non désirées… »

L’épisode houleux d’Himitsu Shima me revint en tête. Des personnes étaient mortes par ma faute, bien qu’il s’agissait avant tout de légitime défense… J’étais tout de même parvenu à quitter l’île sans encombre, ce qui laissait présager que je n’avais rien accompli de dramatique. À travers la réussite de cette mission, je voulais adresser un message clair au bras droit de l’organisation : il s’agissait là d’une petite pique pour celui qui avait songé à se débarrasser de moi un peu plus tôt. Dead-End pouvait-elle se permettre de licencier un agent aussi performant que ce Mr H ? Était-il vraiment si facilement remplaçable ? Ce serait oublié tout le potentiel qu’il apportait à son entreprise. Après tout, il avait permis le développement de l’économie de cette île. Jamais le commerce de poudre ne s’était porté aussi bien. Et ainsi, l’influence de Dead-End n’en était que renforcée.

« Bien, si vous n’avez plus rien à ajouter, je vais prendre congé. J’ai encore une importante affaire à régler… »

J’attendis alors que le hors-la-loi daigne m’accorder la permission de me retirer. L’heure était venue de passer aux choses sérieuses.  


______________________






~ Mr H - Edward Lawrence - 53.000.000 B - lvl 3?

Offre acceptée, livraison du rapport de mission et permission de me retirer, chef ?

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
Kabayochi.M.Kiru
Messages : 2842
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue43/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue198/500[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (198/500)
Berrys: 341.428.650 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeLun 11 Juin - 18:09


Un Dernier Détail à Régler !


[Conquête] Ed's Wrath Ningen10[Conquête] Ed's Wrath Kiru_510
Ningen Takai/Bêta - Kabayochi.M.Kiru/Mr A

Bêta regarda à peine du coin de l'œil le rapport de la mission qui avait été confié sur Himitsu Shima, l'un des rares contacts qu'ils avaient eut avec Mr H depuis son départ. Il le balaya d'un geste du bras en déclarant :

Il y a toujours des complications sur Himitsu Shima, mais jamais rien que quelques coups de fils ne peuvent arranger. Ne vous en formalisez pas.

Finalement il se tourna vers l'homme face à lui en qui il lisait parfaitement même si celui-ci en doutait probablement. Il en voyait passer de toutes sortes, des avides de pouvoir prêt à tout pour arriver au sommet, des passionnés qui serviraient la cause jusqu'à en mourir, des incontrôlables pour qui rien ne semblait jamais suffisant. Il lui promettait monts et merveilles aujourd'hui mais n'était pas dupe pour autant, l'homme s'était soumis aujourd'hui et c'était déjà un premier pas, néanmoins le chemin était encore long avant qu'il puisse lui faire confiance. Car au final c'était bien là la base de leur organisation, aussi prometteur et doué fut-il s'il n'était pas convaincu dans les mois à venir de la loyauté de celui qui lui faisait face celui-ci connaîtrait un bien funeste destin. L'homme pensait peut-être pouvoir jouer avec Dead-End, mais la trahison ou le risque de trahison était un point particulièrement sensible dans toute organisation secrète. Après quelques secondes de silence il déclara finalement :

Ce sera tout pour le moment. Restez sur l'île nous vous recontacterons rapidement. Et répondez cette fois-ci.

Ningen laisserait alors Mr H s'en aller, étrangement facilement au vu de la situation par laquelle il avait pénétré ces lieux. L'homme n'en avait probablement pas conscience, trop occupé à blâmer ses bienfaiteurs pour chaque grain de sable de sa vie, incapable de voir tout ce qu'ils lui avaient apporté, mais aujourd'hui il s'était trouvé sur le fil de la mort. Sans dire un mot il laissa transparaître au moment du départ de l'agent face à lui un avertissement silencieux. Un appel à la raison du maudit puisqu'il avait eut la preuve que celui-ci en avait une, un appel à la prudence et à ne pas répéter encore et encore les mêmes erreurs. En réalité une supplique à l'univers pour qu'il ne soit pas forcé de l'envoyer rejoindre ses ancêtres.

Quelques instants après le départ de l'explosif Bêta paru à la porte de la salle de réunion et fit signe à Kiru de le rejoindre, aussitôt le Golem s'exécuta. Il trouva son supérieur assis à côté d'un rapport que lui avait sans doute donnait le Lawrence, probablement la raison de son départ aussi facile, l'homme avait visiblement trouvé un terrain d'entente avec l'organisation criminelle. Demeurant debout quelques instants il attendit simplement que Ningen prenne la parole :

Mr H est libre pour l'instant, il a accepté notre offre et sera du voyage sur le Nouveau Monde. Mais je n'ai aucune confiance en cet homme, je compte sur vous !

L'homme de pierre hocha la tête en guise d'approbation avant de sortir de la salle, le silence de son supérieur indiquant qu'il n'avait plus rien à discuter. En réalité le Golem bouillonnait encore intérieurement, même si les quelques minutes de calme l'avait aidé à reprendre ses esprits. Entrant dans la seconde salle de réunion il fit signe à Gaya de le suivre et sortit rapidement du Quartier Général de Dead-End, prenant à peine le temps de saluer Mr E. Une fois à l'extérieur il marqua une pause, la vue du visage de sa fille adoptive parvenant finalement à calmer sa colère il repartit alors d'un pas décidé, il avait encore des choses à régler avec cette tête brûlée !



Carte:
 
Résumé:
 
Niveaux:
 

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 1386332635-sign-kiru2
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 537
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Pirates d'Hadès le Yonkou ?

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue36/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue60/350[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (60/350)
Berrys: 338.296.000 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeMar 12 Juin - 18:38







Début 1506 ~ West Blue, Powder Island






Alors, dès que la permission me fut accordée, je pus quitter ces lieux oppressants par la grande porte d’un pas aussi assuré qu’hâtif. Dans mon cerveau étriqué, les pensées s’agitaient, comme pour analyser les divers évènements qui s’étaient déroulés jusqu’à maintenant afin d’en élaborer une vision synthétique. Plus j’y songeais, plus cette journée s’apparentait comme une amère et cuisante défaite. Qu’avais-je accompli de concret finalement ? L’écart entre le prévu et le réalisé était considérable. De plus, ces velléités m’avaient coûté cher, très cher. Beaucoup trop cher, même.

Je stoppai ma progression, un instant durant. J’étais tenté de revenir sur mes pas avant de réparer mes erreurs. Et dire à Bêta ce que je n’avais osé lui annoncer. Mon véritable objectif. Mes yeux se fermèrent, comme si j’étais troublé par cette éventualité. Avais-je donc manqué de courage ?

Avant de poursuivre, j’expulsai d’un soupir mes dernières pensées funestes à l’intention du quartier général de l’organisation secrète. Il était encore temps de tout détruire, de tout saccager. Aussi bien physiquement que moralement. Pourtant, mes pas me reconduisirent pacifiquement à l’extérieur de la base. Ce qui mettait un terme à ce houleux chapitre de mon existence.

La lumière vint agresser mes mirettes de son éclat comme pour entraver mon retour dans le monde des vivants. Alors, je hélai mon fidèle compagnon d’un sifflement strident. Une ombre se détacha de la forêt et vint à ma rencontre. Sans plus attendre, je me hissai à son bord d’un saut et entamai mon trajet aérien, soucieux de mettre rapidement de la distance entre ce lieu infernal et moi-même. Qu’il était bon de pouvoir ressentir une nouvelle fois le vent fouetter mes oreilles et caresser mon visage de son habituelle douceur. Plus haut, toujours plus haut, ordonnais-je à Raven, le corbeau géant. Un sourire apaisé vint corrompre la mine renfrognée de mon faciès. La vue était toujours aussi belle, vue de là-haut.

Je profitai de cette liberté apparente, de cet isolement du monde extérieur pour passer quelques coups de fil à mes complices du jour, histoire de leur donner de mes nouvelles. Mais pour commencer, je me saisis du premier escargophone qui était resté dissimulé dans l’une des poches de ma veste. Alors, une voix emplie de déception vint me vilipender pour mon comportement. Visiblement, j’avais échoué.

« Tu vas devoir t’expliquer… Pourquoi avoir rompu la communication ? Nous étions si proches du but… »
« C’était un risque bien trop important à prendre… Ils ne sont pas des amateurs… ils auraient tout découvert… »
« Qu’importe, leur as-tu déclaré la guerre ? Leur as-tu annoncé ton ambition ? Raconte, que s’est-il passé à l’intérieur ? »
« Je n’ai pas eu le cran de le faire… »
« Alors tous ces efforts pour rien… ? »
« Ma colère est un brasier éternel. Je ne renoncerais jamais. »
« Contente-toi de revenir vivant… »
« Le Destin décidera. »

Alors, je mis fin à la communication. Tout était déjà décidé, et ma colère était irrévocable, que cela lui plaise ou non. Et puis, la petite voix fluette qui me hantait toujours déferla une nouvelle fois dans ma tête. Alors, j’agressai l’horizon d’un regard inquisiteur, porteur de mille émotions. Quelques regrets ruisselèrent sur mes joues balafrées par l’usure de la vie. Il me semblait pouvoir l’apercevoir, son visage angélique dans l’immensité azurée…
Impardonnable.

Je composai la suite de chiffre sans plus attendre, comme galvanisé par un esprit combatif endiablé. Alors, ma voix forte, imprégnée d’une haine viscérale vociféra mes intentions à l’ensemble de mes collaborateurs.

« Oy ! Ici Wrath. »
« Ooooy Caaapi-cheeef ! Vous êtes vivants ?! Alala… »
« Tss. Quelle est la situation ? La cible est verrouillée ? »
« RAS de notre côté et… en théorie, elle l’est… »
« En théorie ?! Tu te fous de moi ?! »
« Hé c’était chaud… Fallait pas qu’on se fasse griller… »
« Qu’importe. A toutes les unités, j’ordonne l'exécution du plan Kaboum. »
« Oy, oy… sérieusement… ? C’est dangereux, captain… on va tous y rester… »
« Je ne vous oblige pas à assurer mes arrières, vous connaissez les risques. Que ceux qui veulent mourir se préparent. Il est temps de mettre un terme à cette croisade. »

Mes complices informés, il ne me restait plus qu’à entrer en action, en espérant tout de même pouvoir compter sur leur soutien. Je ne pouvais plus reculer, il était temps de découvrir ce que me réserverait le destin. Alors, je passai un ultime appel, d’une voix aussi sèche qu’embrasée.

« Oy, Kabayochi. Il faut qu’on cause. D’homme à homme. Dis-moi juste où. »


______________________






~ Mr H - Edward Lawrence - 53.000.000 B - lvl 3?

Ed quitte le qg et s'envole dans le ciel. De là, il passe quelques coups de fils. Puis il souhaite revoir son désormais ex-capitaine : ça faisait longtemps, après tout.

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
Kabayochi.M.Kiru
Messages : 2842
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue43/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue198/500[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (198/500)
Berrys: 341.428.650 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeMar 12 Juin - 19:56


Invitation !


[Conquête] Ed's Wrath Kiru_510[Conquête] Ed's Wrath Gaya10
Kabayochi.M.Kiru/Mr A - Gaya Kaishi

Kiru marchait silencieusement avec Gaya à ses côtés dans la forêt à proximité de Koromi, gouttant à une tranquillité qui tranchait avec la tension présente encore quelques minutes plus tôt. Il s'était finalement calmé, la rancœur qu'il éprouvait à la base de Dead-End envers son désormais ex-nakama s'étant dissipée au fil des pas au point de n'être désormais plus présente. La nature qui l'entourait paisiblement en cet instant y était pour quelque chose mais il savait pertinemment que la véritable raison de son apaisement soudain était la jeune fille qui marchait avec lui. Il n'avait pas le même sang dans leurs veines mais avaient passés plusieurs années à grandir ensemble comme frère et sœur. A la mort de Jiro, son mentor et le père de Gaya, son rôle hérité de grand frère s'était petit à petit mué en rôle de père tandis que la gamine aux cheveux roses avait rapidement adoptée Caril en guise de maman. Cela était déjà le cas avant la tragédie de Las Camp le rapprochement avait été précipité par les événements. Pendant des mois les deux femmes avaient cru que les deux hommes avaient péris avant que le Golem ne ressurgisse d'entre les morts, sauvé par l'équipage de Tengen et ses blessures l'empêchant de se manifester plus tôt. Lentement la famille s'était reconstruite, faisant son deuil de cet événement bien que la plaie demeure encore bien ouverte chez chacun d'entre eux. Au final ils étaient leurs piliers mutuels, la présence de chacun renforçant la force des autres pour qu'ils puissent finalement reprendre une vie, recommencer à avancer ensemble. Il essuya une larme qui perlait sur son oeil droit, mêlée de joie de voir cette petite fille épanouie qu'il aimait comme si elle avait été sa propre chaire et de la tristesse des souvenirs qui remontaient de nouveau en lui. Alors le Den Den vînt briser la quiétude de leur promenade familiale, sortant le maudit de ses pensées alors que son visage s'assombrissait devant le faciès que prenait l'animal. Ecoutant les paroles de l'homme il sentit la colère remonter en lui au simple son de sa voix néanmoins dès lors que son regard se posa sur sa princesse il retrouva son calme pour répondre d'une voix douce presque amicale :

Rebonjour Edward, tu peux venir à la maison à la lisière de Koromi j'ai déjà dû te la montrer. Le déjeuner sera servi d'ici trente minutes je pense.

Sans plus attendre de confirmation il raccrocha l'animal en adressant un sourire bienveillant à l'enfant, rangeant l'escargophone en reprenant sa marche. Il plaça sa main de manière paternelle sur la tête de Gaya qui lui sourit en retour avant de s'en extraire en sautillant devant lui. Se plantant finalement quelques mètres plus loin elle se retourna vers l'ex-Révolutionnaire pour déclarer d'un air joyeux :

C'est le Monsieur de tout à l'heure ? Il était marrant !

Soudain elle prie une moue plus sérieuse, semblant réfléchir un instant avant de poursuivre en agitant le doigt comme si elle énonçait une leçon :

Par contre il faut qu'on mange dehors ! Il frappe très fort aux portes le Monsieur. D'accord tonton Kiru ?

Le maudit laissa échapper un petit rire avant d'acquiescer, arborant toujours ce même sourire rayonnant en présence de la jeune fille, la regardant reprendre son chemin en lui emboîtant le pas. Quelques minutes suffirent à les amener jusqu'à la maison en question, Gaya disparaissant par la porte avant d'être suivie par son tuteur. Le Golem s'approcha alors de la magnifique jeune femme qui lui tournait le dos en faisant la cuisine, ses bras l'enlaçant tandis qu'il plaçait sa tête sur son épaule, apposant finalement un baiser sur son cou. Un frisson sembla parcourir le corps de Caril qui sans se retourner se contenta de lui dire en souriant :

Qu'est-ce que cette histoire dont parle Gaya ? Nous attendons un invité ?

Oui il ne devrait pas tarder, il mangera avec nous.

Ne te plains pas si ta part est réduite alors.

De nouveau le rire de Kiru s'éleva, cette fois-ci plus franc devant le ton taquin de sa compagne, il resta là quelques instants avant de déposer un nouveau baiser dans le cou de celle-ci avant de la libérer. Il sortit de nouveau de la maison pour aller dresser la table mais s'arrêta finalement en constatant que Gaya l'avait déjà fait, la petite chipie semblait surexcitée à l'idée d'avoir un invité, il fallait avouer que c'était une chose assez rare. Le Golem ne savait que trop bien les dégâts que pouvaient provoquer la perte de proches et prêtait bien attention à les exposer le moins possible, Edward ne les avait même encore jamais rencontré. Laissant échapper un léger soupir en tentant de lancer un regard désapprobateur à Gaya il se contenta de réajuster la table de bois ainsi que les couverts que la jeune fille avait mis en vitesse un peu n'importe comment. Finalement il s'assieds, son sourire se renforçant en constatant que l'enfant face à lui ne parvenait pas à rester en place, bougeant sur sa chaise sans sembler pour autant vouloir en sortir. Ce fut donc le visage paisible qu'il releva son regard vers la forêt située à une vingtaine de mètres, ses yeux se levant pour observer le soleil presque à son zénith en cette fin de matinée. Désormais il ne restait plus qu'à attendre Mr H, et le déjeuner bien entendu.



Carte:
 
Résumé:
 
Niveaux:
 

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 1386332635-sign-kiru2
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 537
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Pirates d'Hadès le Yonkou ?

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue36/75[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[Conquête] Ed's Wrath Left_bar_bleue60/350[Conquête] Ed's Wrath Empty_bar_bleue  (60/350)
Berrys: 338.296.000 B

[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitimeMar 12 Juin - 22:09







Début 1506 ~ West Blue, Powder Island






Requiem d’un voyage, épilogue d’une guerre qui n’a que trop duré.


***

L’imposant volatile perdait de l’altitude, me rapprochant peu à peu de la petite maison qui bordait la clairière chatoyante décrite par l’ancien révolutionnaire. Le temps semblait s’écouler au ralenti. Une table était dressée et des silhouettes s’y tenaient. Pourquoi ici ? Que cherchait-il au juste ? Mais j’étais trop concentré pour me laisser distraire. Le crépuscule d’une quête s’annonçait, la conclusion d’une préparation harassante.

Alors, l’imposant prince céleste se délesta majestueusement de ma présence, dans un atterrissage tout aussi gracieux. J’y étais donc, là où semblait converger ma destinée.

Une petite voix fluette vint agresser l’accalmie surnaturelle qui inondait mon être, ébranlant ainsi toutes mes convictions. La petite rousse située près de la table s’était exultée, sans doute à la vue de cet animal aux dimensions incongrues. Son immonde visage s’était garni d’une mine enjouée qui aurait illuminé même la plus sombre des nuits. Son rire était une ode si douce, qu’elle caressait mon ouïe d’une délicatesse déchirante, torturant mes tympans dans un bain ensanglantée. Mes lèvres s’agitèrent et ma vision se flouta. L’espace d’un instant, il me sembla flotter hors de mon enveloppe charnelle, comme si mon existence s’était scindée en deux parties distinctes. Ce n’était plus moi qui étais présent ici-bas.

« Bonjour… Gaya, je suppose ? On s’est croisés tout à l’heure… Je te présente Raven, mon corbeau géant. »

Et puis, les membres postérieurs de l’homme qui avait autrefois été Edward Lawrence s’animèrent pour le porter un peu plus, près des convives attablés tranquillement. L’endroit était paisible, reposant. La proximité avec la nature l’inondait de vie. Un cadre idyllique pour mener une vie heureuse, près des siens.

Mais une ombre venait ternir ce tableau.

Je levai un regard inquisiteur vers le capitaine des Deadly Sins, alors que je me rapprochai lentement de sa position, tandis qu’une pointe de mépris me comprimait le cœur. Comment osait-il ?

Comment osait-il mêler sa famille aux tumultes de Dead-End ? Comment osait-il imprégner sa chère protégée du sanglant milieu des hors-la-loi ?! Oui, à mesure que je progressais vers lui, je pouvais contempler le véritable visage de cet homme. Un visage abject.

Et pourquoi naviguait-il en mer ? Pourquoi abandonnait-il les siens pour périls, gloire et fortune ? Ne pouvait-il pas se contenter de se faire oublier dans son brin de paradis, à chérir sa famille ? Son choix de vie m’insupportait, me dégoûtait. N’avait-il donc rien appris de ses souffrances passées ? Sa position était ridicule. Et cet homme indigne de tout le bonheur qu’il possédait venait de troquer tout mon respect contre bien plus de mépris.

Mes yeux se fermèrent et se rouvrirent.

« C’est un honneur de vous rencontrer, mesdames. Edward Lawrence, gérant du commerce de poudre de l’île. » Fis-je en m’inclinant chaleureusement.

Et le monde m’adressa alors un sourire plus radieux que l’éclat de mille soleils. Son rire tonitruant faisait palpiter toutes mes cellules et gelait toute la noirceur de mon cœur. Sa chevelure rousse dansant au vent me rappelait tous nos voyages à flirter avec la voûte céleste. Et s’il s’agissait de l’incarnation de la paix, de son symbole ? Je pouvais sans peine imaginer des ailes apparaître dans son dos pour la délester de l’attraction terrestre.

Cette gamine m’emplissait vraiment de paix et de quiétude.

Mais elle arborait de courts cheveux couleur mauve crocus. Ce n’était pas la même personne, pensais-je en émettant un soupir chaleureux, amusé. Leurs caractères similaires m’avaient porté à confusion.

« Vous voir ainsi dans cette si belle harmonie, ce cadre si paisible... ça m’emplit de joie et de réconfort. Je vous remercie de m’accueillir parmi vous. »

Alors, je plongeai un regard toujours aussi ardent dans les yeux de l’homme aux deux malédictions, tandis qu’un sourire pacifiste garnissait mon faciès. J’étais venu lui parler seul à seul et la présence des deux femmes de sa vie me troublait quelque peu. Étais-je supposé délivrer mes palabres empreintes de criminalité dans un cadre aussi idyllique ? Peut-être faisaient-elles toutes deux parties de Dead-End, après tout ?

« Cela faisait longtemps, Kabayochi... Alors, heureux de me revoir ? »

Je devinais que, celui qui se faisait appeler Mr A dans l’ombre, voulait sans doute remettre ses discussions conflictuelles à plus tard, pour ne pas gâcher ce moment privilégié. Telle une famille.

Je songeai alors au dernier membre de ma famille que j’avais eu l’occasion de côtoyer. De son vivant. Alors, j’annonçai la raison de ma visite d’une voix toujours aussi calme et mesurée.  

« Comme tu le sais sûrement, je me suis encombré d’une prime non désirée, lors de mon voyage sur Grand Line. J’en ai beaucoup souffert et j’en souffre d’ailleurs toujours. Comment pourrais-je mener une vie aussi paisible que la tienne avec un tel fardeau ? Alors j’ai cherché une solution à ce problème… et je l’ai trouvée. Il faut que je ramène un criminel notoire au Gouvernement Mondial, pour qu’ils me pardonnent mes pêchés. C’est d’ailleurs pour cette raison que je suis revenu sur cette île si merveilleuse. »

[...]




Je marquai une très courte pause, toujours en adressant un sourire luisant d’une bienveillance que le Kabayochi ne me connaissait sans doute pas. Après tout, il ne m’avait jamais côtoyé dans une situation aussi propice à cela. Mais j’étais persuadé que ma véritable nature n’était pas aussi âpre qu’elle le laissait souvent transparaître, et ce, en dépit de mes actes bien trop souvent belliqueux.


[...]


« Je suis venu prendre ta tête pour la livrer aux pieds de Chairoka, Kabayochi. »

Dès l’instant où les mots sortirent de ma bouche, mon sourire s’effaça et mes yeux s’embrasèrent d’une colère plus brûlante que l’astre solaire lui-même. Et l’image de cette jeune fille que je n’avais cessé de garder en tête depuis tout ce temps s’était mise à prendre feu. Je pouvais entendre ces hurlements de douleur et désespoir.


______________________






~ Mr H - Edward Lawrence - 53.000.000 B - lvl 33


Bon.


On démarre l'ascension du climax du rp, du coup. =x

_________________
[Conquête] Ed's Wrath 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[Conquête] Ed's Wrath Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Ed's Wrath   [Conquête] Ed's Wrath Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[Conquête] Ed's Wrath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Conquérir est notre destin - Chevalier de Harcourt -
» Runewars, conquête med-fan
» Bernard Giraudeau
» [FB1622]Dans les rouages de l'homme poisson [FINI]
» Les Conquêtes de la Reine Rouge.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Powder Island-